Le projet du campus universitaire d Outremont

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le projet du campus universitaire d Outremont"

Transcription

1 Le projet du campus universitaire d Outremont L analyse municipale de faisabilité technique et financière du projet de campus et de ses abords Bureau de gestion des grands projets Service de la mise en valeur du territoire et du patrimoine 17 juin 2008

2 2

3 3

4 Le projet du campus universitaire d Outremont L analyse municipale de faisabilité technique et financière du projet de campus et de ses abords Table des matières Page Résumé 6 Introduction 8 1. La description du projet du campus universitaire d Outremont La description du projet 1.2 L accueil du projet par l arrondissement et la Ville 2. Le processus de consultation publique L analyse de faisabilité technique et financière du projet réalisée par la Ville L estimation des coûts du projet Le mandat de l équipe de projet et les mandats d étude Le résultat des études La gestion des déplacements et les infrastructures de voirie La gestion hydraulique L aménagement des parcs Les logements sociaux et abordables Les transactions immobilières et la réhabilitation des sols La cour de services L analyse financière L entente contractuelle Le comité de concertation des élus et la planification des abords du campus Le comité de concertation des élus Les études relatives aux abords du campus La faisabilité d abandonner la subdivision Parc du réseau du Canadien Pacifique La vocation économique des secteurs Atlantic et Beaumont L impact sur la revitalisation et le développement résidentiel des secteurs adjacents Les modifications à la grille de rues, l accessibilité des piétons et le stationnement L analyse de la forme urbaine de trois secteurs Les propositions d ajustement au concept proposé et l évaluation du projet Description des ajustements Évaluation des propositions Les opportunités et les risques L approche réglementaire Recommandations 49 4

5 Page Liste des figures 1. Le processus de gestion des grands projets 9 2. Estimation budgétaire des coûts d infrastructures du projet du campus Janvier Les principaux résultats des études de la Ville sur le projet du campus Outremont Estimation budgétaire des coûts d infrastructures municipales janvier 2007 à avril Résultats des études sur les abords du campus Outremont Les opportunités et les risques du projet 47 Liste des plans 1. La localisation du site de la gare de triage Outremont Le concept d aménagement proposé par l Université de Montréal, septembre Les secteurs avoisinants du campus Outremont La phase 1 du campus Outremont et la grille de rues proposée Plan préliminaire du réseau cyclable reliant le campus aux principaux axes cyclables Les orientations d aménagement des parcs Terrains visés par l étude de caractérisation et les transactions immobilières Proposition d aménagement de la nouvelle cour de services Portion de la subdivision Parc de la voie ferrée du CP visée par la proposition de 38 l arrondissement Villeray Saint-Michel Parc Extension 10. Réseau ferroviaire, centre de l île de Montréal Les ajustements proposés au projet du campus Les recommandations d intervention pour la 1 ère phase 50 Responsabilité du projet, composition de l équipe de projet et personnes-ressources 52 Bibliographie 54 5

6 Résumé Le projet du campus Outremont a été inscrit en phase de planification au début de 2006 et en janvier 2007, à la suite de l adoption du projet de règlement d urbanisme par le conseil municipal, le comité exécutif autorisait d entamer la première phase de développement du projet en mandatant le Bureau des grands projets du SMVTP de mener les études de faisabilité technique et financière de ce projet dont fait état ce rapport. 1. La description du projet du campus de l Université de Montréal L Université de Montréal (UdeM) a acquis en mars 2006 le site de la gare de triage d Outremont dans le but d y aménager un nouveau campus. Le projet d aménagement prévoit, sur un horizon de 5 à 20 ans, la construction de pavillons de recherche et d enseignement qui occuperont une superficie de m 2, ainsi que places en résidences étudiantes et quelque 800 logements, dont 30 % de logements abordables, conformément à la stratégie d inclusion municipale. Le projet de construction est évalué par l Université de Montréal à 1,1 milliard de dollars. L ouverture du premier bâtiment universitaire était d abord prévue pour septembre 2011, mais l Université de Montréal a récemment repoussé cet échéancier à janvier Ce futur campus universitaire se trouve au cœur de l île de Montréal, à proximité de deux stations de la ligne bleue du métro (Outremont et Acadie). Ce projet est conforme aux orientations du Plan d urbanisme et de la stratégie de développement économique. Il permet de mettre en valeur une friche industrielle dans la continuité urbaine des quartiers résidentiels qui bordent ce site et de renforcer le rôle de Montréal à titre de ville du savoir. 2. Le processus de consultation publique L Office de consultation publique de Montréal (OCPM) a mené un processus de consultation publique quant au projet du campus, entre février et avril L Université de Montréal et la Ville de Montréal ont appuyé les recommandations du rapport de l Office, publié en août Le rapport de l OCPM salue la vocation universitaire et scientifique du projet. Globalement, les recommandations de l OCPM peuvent être regroupées selon deux volets : celles relatives aux enjeux d aménagement du projet du campus comme tel et celles relatives à la planification des abords du campus. 3. L analyse de faisabilité technique et financière L équipe de projet de la Ville, mise en place en mars 2007, avait comme objectif principal de déterminer de façon plus précise les implications physiques, réglementaires et financières du projet pour la Ville et établir les risques et responsabilités, en fonction des critères financiers du Fonds d investissement et des recommandations de l OCPM. Elle devait aussi établir les paramètres d une entente contractuelle avec le promoteur quant à la réalisation des travaux et du partage des coûts. L équipe de projet a mené un ensemble d études notamment sur les besoins en parcs, en infrastructures de voirie, de gestion de l eau et de déplacements, ainsi que sur des éléments comme l habitation, le déplacement de la cour de services et les transactions immobilières. Conséquemment, des ajustements au projet initial sont proposés par l équipe de projet qui permettent de rencontrer l objectif de rentabilité fiscale et de répondre aux recommandations de l OCPM. 6

7 Ainsi l analyse financière du projet conclut que le projet nécessitera des investissements municipaux de 66,6 M $ et des recettes de vente de terrains de 14,8 M $, avec un délai de récupération de 9 ans. Le projet devrait générer des investissements privés et publics de l ordre 1,43 milliard de dollars. 4. Le comité de concertation des élus et la planification des abords Conformément aux recommandations de l OCPM, monsieur André Lavallée, maire de l arrondissement Rosemont La Petite-Patrie et responsable de l'aménagement urbain et du transport collectif au comité exécutif de la Ville, a mis en place un comité de concertation qui réunit les maires et les directeurs des cinq arrondissements et de la ville de Mont- Royal, visés par ce projet et ses retombées. Il s agit d une démarche politique de concertation afin de déterminer la vocation des secteurs limitrophes au projet du campus, en relation avec celui-ci, qui sera traduite dans un document d orientations et d interventions pour la fin du printemps Le rapport fait état des études menées dans ce contexte. 5. Les ajustements proposés L équipe de projet propose un ensemble d ajustements au projet du campus universitaire d Outremont, sur la base des résultats des analyses et des études. Ces ajustements visent principalement à améliorer le projet, en fonction des recommandations de l OCPM, de la faisabilité technique des options et des coûts municipaux, sans remettre en cause les fondements du projet quant à l aménagement d un campus universitaire. Les ajustements portent principalement sur la révision de l organisation des lieux publics de l axe central proposé et une réorganisation des espaces verts. La révision suggérée permet également de préciser la première phase de réalisation du projet. 6. Recommandations L équipe de projet recommande d établir une lettre d intention signée par la Ville et l Université de Montréal, portant notamment sur la révision du projet en fonction des ajustements proposés, les transactions immobilières, le programme de réalisation et l approche réglementaire. Elle recommande aussi d entamer certains travaux municipaux, soit l aménagement la nouvelle cour de services et la construction de logements sur les terrains de l actuelle cour de services, et de poursuivre la démarche en avant-projet. 7

8 Introduction La Ville de Montréal a mis en place, en 2006, une démarche d accompagnement et de gestion des grands projets publics et privés. Cette démarche distingue trois phases majeures d évolution d un grand projet : la planification, le développement et la réalisation (voir la figure 1). La phase intermédiaire de développement se divise en deux étapes : l analyse de faisabilité et l avant-projet. Le projet du campus Outremont a été inscrit en phase de planification au début de 2006, depuis son accueil par l arrondissement d Outremont jusqu à l adoption du projet de règlement d urbanisme par le conseil municipal, le 11 décembre Au début de 2007, le comité exécutif (CE) a mandaté le Bureau des grands projets du SMVTP de mener les études de faisabilité technique et financière de ce projet, afin de mieux déterminer les coûts municipaux associés à ce projet, dont fait état ce document. Selon l approbation du CE des recommandations de ce rapport, ce projet pourrait passer à la deuxième étape de développement, soit l avant-projet, avant d entamer plus tard la phase de réalisation. La section 1 de ce rapport décrit succinctement le projet présenté par l Université de Montréal, tel que soumis au processus de consultation publique devant l Office de consultation publique de Montréal, en 2007, dont les principales recommandations sont présentées dans la section 2. La section 3 présente les résultats de l analyse technique et financière du projet et les options d ajustement envisagées. La section 4 fait état des conclusions des études sur les secteurs limitrophes du projet du campus. Ces études vont conduire à l établissement d orientations et d interventions municipales dans ces secteurs, en relation avec le projet du campus. La section 5 fait état de l évaluation des propositions d ajustement au projet du campus, découlant de l analyse technique et financière, ainsi que de leur faisabilité et de leur impact sur l échéancier. La dernière section du document présente les recommandations de l équipe de projet. 8

9 Figure 1. Le processus de gestion des grands projets 9

10 1. Le projet du campus universitaire d Outremont 1.1 La description du projet du campus de l Université de Montréal L Université de Montréal (UdeM) a signifié son intention, dès le printemps 2005, d aménager un nouveau campus sur le site de la gare de triage d Outremont, qu elle a acquis en mars L Université fait face à d imminents besoins en termes de locaux d enseignement et de recherche, notamment pour les facultés dans le domaine des sciences. L expansion des immeubles universitaires sur le site du mont Royal présente non seulement des limites physiques, puisque en soi un seul terrain serait encore constructible, mais irait de plus à l encontre des orientations municipales et gouvernementales de mise en valeur du mont Royal. Le projet d aménagement soumis par l Université de Montréal à la Ville de Montréal, en juillet 2006, prévoit, sur un horizon de 5 à 20 ans, la construction de pavillons de recherche et d enseignement qui occuperont une superficie construite de m 2, ainsi que places en résidences étudiantes et quelque 800 logements, dont 30 % de logements abordables, conformément à la stratégie d inclusion municipale (voir le plan 2). Le projet de construction est évalué par l Université de Montréal à 1,1 milliard de dollars. L ouverture du premier bâtiment universitaire était d abord prévue pour septembre 2011, mais l Université de Montréal a récemment repoussé cet échéancier à janvier 2013, puisque les travaux ne pourront débuter qu une fois le financement gouvernemental confirmé. Ce futur campus universitaire se trouve au cœur de l île de Montréal, à proximité de deux stations de la ligne bleue (numéro 5) du métro (Outremont et Acadie), soit sur la même ligne de métro qui dessert le campus actuel (stations Côtedes-Neiges, Université de Montréal et Édouard-Montpetit) voir le plan 1. De plus, la voie ferrée du CP qui borde ce campus est utilisée par le train de banlieue de St-Jérôme, permettant d envisager une future station de train aux abords du campus. Rappelons que ce projet de campus sur le site de la gare de triage est conforme aux orientations du Plan d urbanisme et de la stratégie de développement économique. Ce projet permet de mettre en valeur une friche industrielle qui crée actuellement une coupure dans la continuité urbaine des quartiers résidentiels qui bordent ce site. À ce titre, ce projet de campus permet de renforcer le rôle de Montréal à titre de ville du savoir. De plus, le projet permet d envisager des retombées éventuelles dans les secteurs avoisinants Beaumont et Atlantic (voir le plan 3). 1.2 L accueil du projet par l arrondissement d Outremont et la Ville de Montréal L Université a entamé des discussions avec des représentants de l arrondissement d Outremont au début de 2006, auxquels se sont joints des représentants du Service de la mise en valeur du territoire et du patrimoine (SMVTP). L arrondissement d Outremont, en collaboration avec le SMVTP, a préparé un projet de règlement d urbanisme, adopté par le conseil municipal en décembre Ce projet a été soumis à la consultation publique en février

11 Plan 1. La localisation du site de la gare de triage Outremont Source : SMVTP, Ville de Montréal 11

12 Plan 2. Le concept d aménagement proposé par l Université de Montréal, septembre 2006 Source : Cardinal et Hardy, septembre

13 Plan 3. Les secteurs avoisinants du campus Outremont Source : SMVTP, Ville de Montréal 13

14 2. Le processus de consultation publique L Office de consultation publique de Montréal (OCPM) a été mandaté par la Ville, lors de l adoption du projet de règlement d urbanisme, de mener un processus de consultation publique quant au projet du campus. L OCPM a tenu des séances d information, d ateliers thématiques et d audiences publiques, entre le 26 février et le 12 avril Il a rendu public son rapport de consultation le 14 août dernier. Dès le dépôt du rapport, l Université de Montréal et la Ville de Montréal ont appuyé les recommandations de l Office. Ces recommandations de l Office et les suites à donner par la Ville sont jointes en annexe du rapport. D entrée de jeu, le rapport salue la vocation universitaire et scientifique du projet perçue comme «une occasion unique de remplacer une enclave par un équipement d excellence qui renforcera la vocation de Montréal comme ville de savoir.» Globalement, les recommandations de l OCPM peuvent être regroupées selon deux volets : celles relatives aux enjeux d aménagement du projet du campus comme tel et celles relatives à la planification des abords du campus en fonction du projet. Les recommandations relatives au projet du campus Les objets des principales recommandations relatives au projet du campus concernent : le prolongement de l axe est-ouest de la promenade jusqu à l avenue du Parc; la détermination de liens nord-sud entre le campus et le quartier Parc-Extension, notamment dans l axe des stations du métro et de l avenue de l Épée; la maximisation de l utilisation des modes de transport actif et collectif, par une offre accrue de transport collectif et une diminution de l offre de stationnement, dont un lien piéton dans l axe de l avenue Wiseman; la diminution de l impact de la circulation automobile dans l avenue Outremont; une approbation par phase du projet. Les recommandations relatives aux abords du campus De façon générale, l Office recommande à la Ville de lier le concept d aménagement du campus à la planification détaillée des secteurs avoisinants, comme prévu dans le Plan d urbanisme, dans une perspective municipale ou métropolitaine. À cette recommandation générale peuvent se greffer les recommandations sur les liens à privilégier entre le campus et les secteurs avoisinants, notamment la poursuite de la promenade vers l avenue Du Parc. Rappelons que la Ville de Montréal a reconnu durant les séances d information qu une démarche de planification visant les abords immédiats du futur campus devrait être menée dans les plus brefs délais. Les retombées éventuelles de ce projet permettraient de revitaliser des secteurs déstructurés situés au nord (secteur Beaumont) et à l est du site (Atlantic et Marconi-Alexandra). Des liens pourraient aussi être créés entre ce campus et les arrondissements limitrophes, séparés par une voie ferrée (Rosemont La Petite-Patrie et Villeray Saint-Michel Parc-Extension). 14

15 Dès le dépôt du rapport de consultation publique, la Ville, en plus d appuyer les recommandations de l OCPM, a soutenu la mise en place rapide d un comité de concertation des élus. Ce comité de concertation, qui vise une meilleure intégration avec les arrondissements voisins, est placé sous le leadership de monsieur André Lavallée, maire de l arrondissement de Rosemont La Petite-Patrie et responsable de l'aménagement urbain et du transport collectif au comité exécutif de la Ville. La section 3 qui suit présente l analyse de l équipe de projet quant à la faisabilité technique et financière du campus, d un point de vue municipal, tout en tenant compte des recommandations de l OCPM. La section 4 fait état de l analyse enclenchée par la mise en place du comité de concertation quant à la planification détaillée des abords du campus, en fonction également des recommandations de l Office. 15

16 3. L analyse de la faisabilité technique et financière réalisée par la Ville Le mandat accordé au Bureau des grands projets du SMVTP, au début de 2007 par le comité exécutif, consistait essentiellement à mener les études de faisabilité technique et financière du projet du campus en vue d en préciser les coûts municipaux associés au projet. Les conclusions de ces études doivent permettre de déterminer des ajustements au projet en tenant compte à la fois des recommandations de l OCPM et des exigences budgétaires de la Ville, en vue d autoriser la démarche d avant-projet. 3.1 L estimation des coûts du projet Une estimation des coûts de préparation du site et des infrastructures a été faite, en 2006, par l UdeM. Les coûts totaux des travaux étaient alors évalués à 120 millions de dollars, dont 60 millions pour les travaux de démantèlement de la gare de triage, de décontamination, de nivellement du sol et de construction du corridor et du viaduc ferroviaires. L Université avait fait des représentations pour que le coût de ces travaux soit financé par les gouvernements du Canada et du Québec, grâce à une contribution de 30 millions de dollars de la part de chacun d eux. Les travaux d infrastructures municipales, assumés par la Ville, étaient estimés à 60 millions de dollars. L évaluation budgétaire des coûts d infrastructures municipales menée par les consultants de l Université de Montréal a été révisée par les services municipaux en avril Les coûts étaient plutôt évalués non pas à 60 mais à 82 millions (voir la figure 2). Le projet du campus Outremont est un projet institutionnel et n est donc pas soumis au règlement municipal sur les infrastructures, qui rend à la charge des promoteurs le coût des infrastructures des projets résidentiels, commerciaux ou industriels. Dans le cas de ce projet institutionnel, la Ville a pris l engagement financier d assumer le coût des infrastructures municipales, contribuant ainsi avec l aide des gouvernements du Canada et du Québec à la construction de ce campus et à la réhabilitation de ce secteur industriel en friche, au cœur de l île de Montréal. Il faut rappeler que le conseil d agglomération serait appelé à autoriser ces dépenses municipales, puisque l aménagement urbain de la gare de triage est spécifiquement déterminé par la loi comme une responsabilité du conseil d agglomération. Selon les critères établis par le Service des finances, en relation avec le Fonds d investissement (PTI), le terme de rentabilité fiscale des investissements municipaux est établi à 10 ans. C est-à-dire que la Ville doit, au terme de dix ans suivant les investissements municipaux effectués en relation avec un projet, pouvoir récupérer la somme investie sous forme d impôts fonciers relatifs au projet. Cette démonstration est faite grâce à la méthode d analyse financière établie par le Service des finances, en collaboration avec la direction de l analyse financière du SMVTP (voir la section 3.4). Dans le cas du projet du campus, comme il s agit d une institution, l impôt foncier se traduit en compensations d impôt foncier, soit un taux établi sur une valeur moindre que la valeur marchande. Conséquemment, selon les critères établis, pour que le seuil de rentabilité fiscale soit rencontré, les investissements municipaux, dans le cadre de ce projet de campus, ne peuvent pas être supérieurs à 60 millions de dollars. 16

17 Figure 2. Estimation budgétaire des coûts d infrastructures du projet du campus Ville de Montréal Avril 2007 Activités Gouv. du Canada Gouv. du Québec Ville de Montréal Total Réhabilitation du site de la gare de triage 10,0 10,0 20,0 Démantèlement des voies ferrées et des bâtiments CP 4,2 4,1 8,3 Viaduc et corridor ferroviaires 11,5 11,5 23,0 Mur antibruit 5,1 5,1 Gare de train de banlieue 5,0 5,0 Bassins de rétention 25,0 25,0 Voirie municipale (rues, trottoirs, mobilier, arbres, égout, aqueduc) 28,1 28,1 Aménagement de parcs 15,8 15,8 Acquisition de terrains pour fins de rues et réhabilitation 3,6 3,6 Démolition et réhabilitation cour de services actuelle 1,7 1,7 Construction nouvelle cour de services 8,5 8,5 Total 30,7 30,7 82,7 144,1 3.2 Le mandat de l équipe de projet et les mandats d étude Suivant le nouveau processus de gestion des grands projets adopté par la Ville en 2006, l équipe de projets, mise en place en mars 2007, a réuni une quinzaine de personnes issues des services municipaux et de l arrondissement d Outremont afin de répondre au mandat du comité exécutif. L équipe de projet avait deux objectifs : 1. déterminer de façon plus précise les implications physiques, réglementaires et financières du projet pour la Ville et établir les risques et responsabilités; 2. établir les paramètres d une entente contractuelle avec le promoteur quant à la réalisation des travaux et du partage des coûts Afin de rencontrer le premier objectif, quatre comités de travail ont été mis en place : les infrastructures municipales; la programmation des parcs; l habitation sociale et abordable; la cour de services de l arrondissement. 17

18 L équipe de projet a commandé quelques études associées au projet, déjà déterminées dans le mandat initial du CE ou relatives aux recommandations de l OCPM. Chaque étude commandée comportait un volet d estimations des coûts. Ainsi les mandats d étude ne concernaient pas seulement la faisabilité technique mais devaient aussi contenir un volet d analyse associé aux options possibles et d estimation de ces options. De plus, l équipe de projet a vérifié un peu plus en détail les différents éléments du projet en termes de risque et de faisabilité. L un des enjeux principaux du projet, pour la Ville de Montréal, concerne le coût important des infrastructures municipales. La gestion des eaux de surface et leur rétention représentaient l une des inconnues majeures compte tenu que le site actuel de la gare de triage sert de bassin «naturel» lors des fortes pluies. Une étude a été confiée à la firme BPR pour évaluer le réseau et les besoins hydrauliques, en amont et en aval du projet. L autre élément majeur relatif aux infrastructures municipales est l importance des infrastructures de voirie et de leur coût. Deux éléments ont été pris en compte. D abord la gestion des déplacements et la validation de la grille de rues de la première phase de développement du campus, telle que proposée par l Université, afin de déterminer les infrastructures nécessaires dès la première phase. Cette étude a été confiée à la firme Tecsult. Conséquemment, une évaluation des coûts d aménagement de ces infrastructures a ensuite été faite par la Direction de la réalisation des travaux du Service des infrastructures, du transport et de l environnement (SITE), autant pour l ensemble du projet que pour la première phase. L aménagement des parcs, en termes de programmation d équipements récréatifs, a été un enjeu de la consultation publique. Une étude en trois volets a été menée par la firme Plani-Cité afin de préciser les besoins en termes de parcs et d équipements, tenant compte des besoins de la population actuelle et projetée de l arrondissement d Outremont et des secteurs limitrophes. Cette étude devait aussi estimer les coûts d aménagement de la programmation proposée. L Université de Montréal a pris l engagement, durant les séances de consultation publique, de respecter les objectifs de la stratégie d inclusion de logements sociaux et abordables de la Ville. La Direction de l habitation du SMVTP a analysé les besoins de la population en termes de logements sociaux et abordables et a aussi étudié les modalités d implantation de logements sociaux dans le projet. La construction du campus nécessite par ailleurs le déplacement des activités de l actuelle cour de services de l arrondissement. Les options de localisation ont été envisagées sur un nouveau site dans l arrondissement ou dans un autre arrondissement, ou en fonction du partage de ces activités avec un autre arrondissement. Dès le départ, l arrondissement d Outremont a soutenu la nécessité de la présence d une cour de services dans les limites de l arrondissement afin de répondre adéquatement et rapidement aux besoins de l arrondissement. L analyse de ce dossier et l évaluation des coûts d aménagement d une nouvelle cour de services ont été faites par la Direction des immeubles du SMVTP et l arrondissement; un mandat d exécution d un plan d aménagement de cette cour de services a été confié à la firme Dubois-Girard. Les analyses relatives à l implantation des parcs et au déplacement de la cour de services ont conduit l équipe à mener également deux autres analyses sur la caractérisation des sols des terrains municipaux et l évaluation de l ensemble des transactions immobilières. L étude de caractérisation des sols et des coûts de réhabilitation a été confiée à la firme Tecsult et l évaluation des transactions immobilières a été menée par la Direction des stratégies et transactions immobilières du SMVTP. Par ailleurs, en mai 2008, le conseil d agglomération a approuvé l octroi d un contrat, géré par le SITE, pour mener à bien un mandat d étude sur la réhabilitation du viaduc Rockland, dont la localisation proposée aura des répercussions sur la 18

19 grille de rues et la répartition des espaces verts. Cette étude n est pas directement associée au projet du campus Outremont, mais le devis d appel d offres a tenu compte de la problématique du campus dans ce contexte. 19

20 3.3 Le résultat des études Voici une synthèse du résultat de ces analyses. La figure 3, à la fin de cette section 3, présente un résumé de ces résultats La gestion des déplacements et les infrastructures de voirie Comme nous le soulignions plus haut, l un des enjeux principaux du projet concerne les infrastructures de voirie municipale étant donné le coût important qu elles représentent pour la Ville. L un des objectifs de l équipe de projet était d optimiser ces coûts. Par ailleurs, l Université tente d obtenir une accréditation LEED (Leadership in Energy and Environmental Design) pour le projet du campus et compte mettre l accent sur une accessibilité en transport en commun et à l aide des moyens actifs de transport (marche, vélo). La grille de rues proposée reflète ce caractère. L Université de Montréal a également confirmé, en août 2007, qu une première phase du campus serait d abord réalisée au centre du campus, dans l axe des avenues Wiseman et Outremont (voir le plan 4), soit la construction d un pavillon des sciences de à m² de superficie, qui réunirait quelque personnes quotidiennement, et une première résidence étudiante de 500 lits. L inauguration de ces premiers immeubles est pour janvier La grille de rues de la première phase du projet L étude des déplacements de cette première phase du projet commandée par la Ville a donc déterminé la grille de rues à mettre en place pour répondre aux besoins en déplacements et d accessibilité de cette première phase. Après analyse de différents scénarios, deux itinéraires d accès pour les véhicules ont été retenus : à l est par la Promenade Nord, en liaison avec le carrefour Du Parc Beaubien, et à l ouest par le chemin Bates relié au viaduc Rockland (voir le plan 4). Ces deux accès rencontrent d abord des critères d accessibilité au site, permettant d assurer éventuellement une desserte par autobus et aux véhicules provenant de l est et de l ouest de l île. De plus, les règles de sécurité civile rendaient obligatoires ces deux accès dans le cas d opérations d urgence. Notons également que la Ville serait tenue d aménager un égout, dans l axe de la rue Bates jusqu à la rue Dollard, que le chemin Bates soit prolongé ou non dans la première phase. L étude de gestion des déplacements signifiait aussi en conclusion que l axe central pourrait être constitué d une chaussée à deux voies, jouant le même rôle de desserte de circulation que les deux chaussées prévues de part et d autre de l esplanade proposée. Cette voie principale pourrait longer un parc linéaire ou être ponctuée d une ou de places publiques. La proposition mériterait d être étudiée plus à fond. Cette option permettait également de réduire les coûts d infrastructures de voirie. En effet, l estimation du coût de réalisation des infrastructures de voirie a mis en lumière que l esplanade bordée de deux chaussées augmentait ces coûts de manière substantielle, puisqu il fallait implanter un double réseau d aqueduc et d égouts. L estimation de ces infrastructures en fonction du projet déposé par l Université est évaluée à 33,5 millions de dollars, en hausse de 5 millions en comparaison de l évaluation faite en avril En contrepartie, le même projet avec une seule chaussée, comme le suggère l étude de déplacements, présente plutôt des coûts d infrastructures de voirie de 23,1 millions, soit une économie de 30 % ou de 10 millions de dollars. 20

Résumé de l analyse de faisabilité technique et financière

Résumé de l analyse de faisabilité technique et financière Le projet du campus universitaire d Outremont Résumé de l analyse de faisabilité technique et financière Bureau de gestion des grands projets Direction du développement économique et urbain Février 2011

Plus en détail

PROGRAMME DE FINANCEMENT DE PLANS DIRECTEURS RÉGIONAUX DES ÉQUIPEMENTS ET TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES MATIÈRES ORGANIQUES ET DES RÉSIDUS ULTIMES

PROGRAMME DE FINANCEMENT DE PLANS DIRECTEURS RÉGIONAUX DES ÉQUIPEMENTS ET TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES MATIÈRES ORGANIQUES ET DES RÉSIDUS ULTIMES PROGRAMME DE FINANCEMENT DE PLANS DIRECTEURS RÉGIONAUX DES ÉQUIPEMENTS ET TECHNOLOGIES DE TRAITEMENT DES MATIÈRES ORGANIQUES ET DES RÉSIDUS ULTIMES DANS UNE PERSPECTIVE D AUTONOMIE RÉGIONALE JANVIER 2008

Plus en détail

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3.1 Cadre d intervention Le présent plan de mobilité durable s inscrit dans une démarche beaucoup plus large, qui s est amorcée en 2012 par l adoption

Plus en détail

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION

JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION JEUNE CONSEIL DE MONTRÉAL XXVIII e ÉDITION Projet de règlement no. 1 : Règlement sur les stationnements et la mobilité urbaine PRÉSENTATION Présenté par Madame Marie-Ève Dostie, membre du comité exécutif,

Plus en détail

Consultation publique sur l élaboration d un programme particulier d urbanisme (PPU) pour le secteur d emplois du Plateau Est

Consultation publique sur l élaboration d un programme particulier d urbanisme (PPU) pour le secteur d emplois du Plateau Est Consultation publique sur l élaboration d un programme particulier d urbanisme (PPU) pour le secteur d emplois du Plateau Est Mémoire présenté par la Société de transport de Montréal 3 FÉVRIER 2015 TABLE

Plus en détail

PLAN D URBANISME DE MONTRÉAL ARRONDISSEMENT PLATEAU MONT-ROYAL

PLAN D URBANISME DE MONTRÉAL ARRONDISSEMENT PLATEAU MONT-ROYAL PLAN D URBANISME DE MONTRÉAL ARRONDISSEMENT PLATEAU MONT-ROYAL Mémoire soumis lors de la consultation du 14 juin 2004 INTRODUCTION Le Conseil régional de l environnement de Montréal (CRE-Montréal), organisme

Plus en détail

VILLE DE NICOLET REFOULEMENTS DES 5 ET 11 AOÛT 2011: SECTEUR DE LA RUE PIERRE-LAVIOLETTE NOTE TECHNIQUE. N/Réf. : 16229. 8 mai 2013 Révision 1

VILLE DE NICOLET REFOULEMENTS DES 5 ET 11 AOÛT 2011: SECTEUR DE LA RUE PIERRE-LAVIOLETTE NOTE TECHNIQUE. N/Réf. : 16229. 8 mai 2013 Révision 1 VILLE DE NICOLET REFOULEMENTS DES 5 ET 11 AOÛT 2011: SECTEUR DE LA RUE PIERRE-LAVIOLETTE NOTE TECHNIQUE N/Réf. : 16229 8 mai 2013 Révision 1 Page : 1 TABLE DES MATIÈRES 1. MISE EN SITUATION... 1 2. ANALYSE

Plus en détail

BANQUE D IMAGES www.havremontreal.qc.ca

BANQUE D IMAGES www.havremontreal.qc.ca Réaménagement de l autoroute Bonaventure à l entrée du centre-ville Sommaire des études de faisabilité Avril 2007 BANQUE D IMAGES www.havremontreal.qc.ca Autoroute_Bonaventure_vue_aérienne_2004.jpg Vue

Plus en détail

Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau

Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau 1971 ST-LOUIS, GATINEAU (QUÉBEC) J8T 4H6 R.B.Q 2592 3533-93 Mémoire déposé dans le cadre de la révision du schéma d aménagement et de développement de la Ville de Gatineau Lots 3 966 254 et 2 957 115 MISE

Plus en détail

Bâtir des collectivités qui appuient le transport collectif

Bâtir des collectivités qui appuient le transport collectif Bâtir des collectivités qui appuient le transport collectif Les mécanismes d aménagent du territoire pour appuyer les transports collectifs Congrès annuel 2009 de l'association Canadienne du transport

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME

REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME REVISION DU PLAN LOCAL D URBANISME COMMUNE DE SAINTE MARIE DES CHAMPS Elaboration du POS Prescrite le : 05.07.1978 Approuvée le : 13.01.1984 Sources : Normandie vue du ciel 1 e Modification Approuvée le

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Nos services. Recherche de terrain Évaluation du potentiel Plan d action stratégique Plan d ensemble Approbation municipale Gestion de projet

Nos services. Recherche de terrain Évaluation du potentiel Plan d action stratégique Plan d ensemble Approbation municipale Gestion de projet Immobilier Immobilier Chez Planéo Conseil, nous planifions de façon stratégique les projets immobiliers, qu ils soient résidentiels, commerciaux, industriels ou multifonctionnels. Notre expertise en urbanisme,

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

PROJET DE DÉLIBÉRATION EXPOSÉ DES MOTIFS

PROJET DE DÉLIBÉRATION EXPOSÉ DES MOTIFS DIRECTION DE LA VOIRIE ET DES DÉPLACEMENTS DVD 2009-101 OBJET : Aménagements cyclables éligibles aux subventions de la Région Ile de France : - Autorisation de signer avec la région Ile de France un contrat

Plus en détail

INTRODUCTION. Arrêté no. 24 1/20

INTRODUCTION. Arrêté no. 24 1/20 INTRODUCTION Le plan d aménagement municipal se veut l'outil de travail de premier ordre qui permettra au village de Maisonnette de mieux planifier la façon dont va s'orienter le développement au cours

Plus en détail

ALLOCUTION DU MAIRE. Chers collègues du Conseil municipal, Monsieur le directeur général, Chers concitoyens,

ALLOCUTION DU MAIRE. Chers collègues du Conseil municipal, Monsieur le directeur général, Chers concitoyens, ALLOCUTION DU MAIRE À L OCCASION DE LA PRÉSENTATION DU BUDGET 2016 DE LA VILLE DE PONT-ROUGE À LA SÉANCE EXTRAORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 7 DÉCEMBRE 2015 Chers collègues du Conseil municipal, Monsieur

Plus en détail

Informations supplémentaires à obtenir du groupe CIMA+ concernant la circulation et le stationnement (22-23) 6 mars

Informations supplémentaires à obtenir du groupe CIMA+ concernant la circulation et le stationnement (22-23) 6 mars Informations supplémentaires à obtenir du groupe CIMA+ concernant la circulation et le stationnement (22-23) 6 mars Le Comité de travail sur l évaluation des études de circulation et de stationnement a

Plus en détail

Enjeu 1 Transport des personnes et des marchandises

Enjeu 1 Transport des personnes et des marchandises Enjeu 1 Transport des personnes et des marchandises 1.1) Offre de transport collectif et actif 1.1.1) Amélioration de l offre de transport collectif et actif 1.1.1.1) Faire les représentations nécessaires

Plus en détail

LE CONSEIL DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINTE-CLOTILDE-DE-HORTON DÉCRÈTE CE QUI SUIT

LE CONSEIL DE LA MUNICIPALITÉ DE SAINTE-CLOTILDE-DE-HORTON DÉCRÈTE CE QUI SUIT Règlement numéro 98 Décrétant des travaux de réfection des conduites d aqueduc, d égout domestique et de réfection complète de la chaussée et des trottoirs sur plusieurs rues de la municipalité et autorisant

Plus en détail

Projet de réaménagement de l ancienne gare-hôtel Viger (PM 07-0003) Mémoire soumis à l Office de consultation publique de Montréal

Projet de réaménagement de l ancienne gare-hôtel Viger (PM 07-0003) Mémoire soumis à l Office de consultation publique de Montréal Projet Viger Doc. 9.2 Projet de réaménagement de l ancienne gare-hôtel Viger (PM 07-0003) Mémoire soumis à l Office de consultation publique de Montréal PRÉSENTATION DE LA RESPONSABLE DU MÉMOIRE Je suis

Plus en détail

Observatoire des effets du tramway

Observatoire des effets du tramway Observatoire des effets du tramway Modes doux Méthodologie Les modes doux désignent les déplacements effectués à pied, à vélo, en roller Dans cette étude sur les effets du tramway, il est proposé d évaluer

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

Plan de fidélisation des familles 2014-2017. Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel

Plan de fidélisation des familles 2014-2017. Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel Plan de fidélisation des familles 2014-2017 Soutenir les familles tout au long de leur parcours résidentiel Montréalaises, Montréalais, Notre ville est riche de près de 300 000 familles sur son territoire,

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

Mémoire. Consultation sur le projet immobilier LES ATELIERS CASTELNAU

Mémoire. Consultation sur le projet immobilier LES ATELIERS CASTELNAU Mémoire Consultation sur le projet immobilier LES ATELIERS CASTELNAU Déposé par le Groupe de ressources techniques Bâtir son quartier à l Office de consultation publique de Montréal 12 MARS 2014 Groupe

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

Application de la stratégie d action au Québec

Application de la stratégie d action au Québec A. Résumé des grandes lignes de la stratégie d action À la suite d une réflexion réalisée en 2013, L ŒUVRE LÉGER a revu sa stratégie d action auprès de ses partenaires et du public en général (se référer

Plus en détail

Projet de construction d une école primaire à l Île des Sœurs. Juin 2013

Projet de construction d une école primaire à l Île des Sœurs. Juin 2013 Projet de construction d une école primaire à l Île des Sœurs Présenté par Michel Coté ing MBA Présenté par Michel Coté, ing MBA Juin 2013 Présentation Michel Côté ing. MBA GESTION DE CONSTRUCTION FORMATION

Plus en détail

L innovation au service du développement durable : les écoquartiers de la Pointe-aux-Lièvres et de la Pointe-D Estimauville

L innovation au service du développement durable : les écoquartiers de la Pointe-aux-Lièvres et de la Pointe-D Estimauville L innovation au service du développement durable : les écoquartiers de la Pointe-aux-Lièvres et de la Pointe-D Estimauville Charles Marceau Coordonnateur aux grands projets économiques Des écoquartiers,

Plus en détail

PRIORITÉS D ACTION PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ EN MILIEU URBAIN. Agir Pour des LiEux PubLicS SécuritAirES.

PRIORITÉS D ACTION PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ EN MILIEU URBAIN. Agir Pour des LiEux PubLicS SécuritAirES. PLAN D ACTION POUR L AMÉLIORATION DE LA SÉCURITÉ EN MILIEU URBAIN octobre 2015 PRIORITÉS D ACTION Agir Pour des LiEux PubLicS SécuritAirES PLAn d Action Pour L AméLiorAtion de LA Sécurité En milieu urbain

Plus en détail

Le projet d aménagement et de développement durable

Le projet d aménagement et de développement durable 5 Améliorer l accessibilité des territoires en diversifiant les modes de déplacement et réaménager le cadre de vie Les transformations de la ville, et plus spécifiquement encore ses extensions périphériques,

Plus en détail

DP 6.13 Financement des immobilisations : Projets de planification des immobilisations

DP 6.13 Financement des immobilisations : Projets de planification des immobilisations Directives du Programme 20-1 Volume 1 Affaires indiennes et inuit Chapitre 6 Installations fixes et services communautaires DP 6.13 Financement des immobilisations : Projets de planification des immobilisations

Plus en détail

ANNEXE QC-177. Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet

ANNEXE QC-177. Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet ANNEXE QC-177 Processus d acquisition des 4 propriétés visées par le Projet EXTENSION DE LA MINE AURIFÈRE CANADIAN MALARTIC ET DÉVIATION DE LA ROUTE 117 À L ENTRÉE EST DE LA VILLE DE MALARTIC PROCESSUS

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009)

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) MINISTÈRE DE L ÉDUCATION LIGNE DIRECTRICE RELATIVE À L EXAMEN DES INSTALLATIONS DESTINÉES AUX ÉLÈVES (Révisé en juin 2009) OBJET La Ligne directrice relative à l examen des installations destinées aux

Plus en détail

n o : 2014-P40f au : Conseil d administration

n o : 2014-P40f au : Conseil d administration n o : 2014-P40f au : Conseil d administration Pour: DÉCISION Date : 22-23 janvier 2014 1. TITRE Approbations fédérales de transaction immobilière Boulevard de la confédération et réhabilitation de la promenade

Plus en détail

CHAPITRE 3 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE N

CHAPITRE 3 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE N CHAPITRE 3 REGLEMENT APPLICABLE A LA ZONE N CARACTERISTIQUES GENERALES La zone N est une zone de protection stricte, motivée par la qualité des sites, espaces ou milieux naturels et les paysages. Toute

Plus en détail

MÉCANISMES DE CAPTATION DE LA VALEUR: PRINCIPES ET APPLICATION EN CONTEXTE MONTRÉALAIS

MÉCANISMES DE CAPTATION DE LA VALEUR: PRINCIPES ET APPLICATION EN CONTEXTE MONTRÉALAIS MÉCANISMES DE CAPTATION DE LA VALEUR: PRINCIPES ET APPLICATION EN CONTEXTE MONTRÉALAIS Ludwig Desjardins, Ph.D. Directeur Planification stratégique par interim Planification & Innovations 31 mars 2015

Plus en détail

REGLEMENT. Dossier de modification Pièce n 2

REGLEMENT. Dossier de modification Pièce n 2 MODIFICATION DU PLAN LOCAL D URBANISME GENTILLY [DÉPARTEMENT DU VAL DE MARNE] REGLEMENT Dossier de modification Pièce n 2 Pour approbation par délibération du Conseil Municipal TITRE I DISPOSITIONS GENERALES

Plus en détail

A BORDABILITÉ ET CHOIX TOUJOURS (A C T) PROJET D ÉTUDE DE CAS

A BORDABILITÉ ET CHOIX TOUJOURS (A C T) PROJET D ÉTUDE DE CAS A BORDABILITÉ ET CHOIX TOUJOURS (A C T) PROJET D ÉTUDE DE CAS Étude de cas Entente normalisée de lotissement Cantons d Ernestown, de Kingston et de Pittsburgh (Ontario) Préparé pour : La Fédération canadienne

Plus en détail

Projet de cogénération de Bécancour

Projet de cogénération de Bécancour Projet de cogénération de Bécancour Mémoire présenté dans le cadre des audiences du Bureau d audiences publiques en environnement (BAPE) sur le projet de cogénération de Bécancour par TransCanada Energy

Plus en détail

Soirée d'information sur le secteur du bois de l'équerre

Soirée d'information sur le secteur du bois de l'équerre consultations citoyennes Soirée d'information sur le secteur du bois de l'équerre 2 novembre 2015 19 h à 21 h / école l'équinoxe La Ville de Laval a le plaisir de vous présenter les grandes lignes d un

Plus en détail

COMMUNE DE SANGUINET

COMMUNE DE SANGUINET COMMUNE DE SANGUINET PLAN LOCAL D'URBANISME Pièce n 4 : Orientations particulières d'aménagement Vu pour être annexé à la délibération du Conseil Municipal en date du Le Maire, Bureau d'études : CREHAM

Plus en détail

PROGRAMME ACCÈSLOGIS QUÉBEC. Directives relatives aux coûts définitifs de réalisation à l intention de l auditeur indépendant

PROGRAMME ACCÈSLOGIS QUÉBEC. Directives relatives aux coûts définitifs de réalisation à l intention de l auditeur indépendant PROGRAMME ACCÈSLOGIS QUÉBEC Directives relatives aux coûts définitifs de réalisation à l intention de l auditeur indépendant Décembre 2012 TABLE DES MATIÈRES 1. Objectif du programme 3 2. État audité des

Plus en détail

Politiques des équipements et des infrastructures

Politiques des équipements et des infrastructures POLITIQUE DES ÉQUIPEMENTS ET DES INFRASTRUCTURES Le conseil municipal, le conseil d agglomération, les conseils d arrondissement et le comité exécutif de Montréal, à titre d administrateurs de fonds publics

Plus en détail

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP

SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007. COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 CONCLUSION DU CONTRAT URBAIN DE COHESION SOCIALE DE DRAP DEPARTEMENT DES ALPES MARITIMES (Arrondissement de NICE) REPUBLIQUE FRANCAISE MAIRIE DE DRAP SEANCE DU CONSEIL MUNICIPAL DU 26 JUIN 2007 COMPTE-RENDU DE LA SEANCE du 8 février 2007 Lecture est donnée du

Plus en détail

TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX

TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX TITRE II CHAPITRE V DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE UX CARACTERE ET VOCATION DE LA ZONE UX Il s agit d une zone d activité créée à l Est de l agglomération, sous la forme d un lotissement dont les règles

Plus en détail

L offre en stationnement du Centre 7400 : l occasion d orienter les habitudes de déplacement dans le quartier

L offre en stationnement du Centre 7400 : l occasion d orienter les habitudes de déplacement dans le quartier L offre en stationnement du Centre 7400 : l occasion d orienter les habitudes de déplacement dans le quartier Mémoire présenté à l Office de consultation publique de Montréal Dans le cadre de la consultation

Plus en détail

Arrondissement d Ahuntsic-Cartierville. Le 27 novembre 2012, de 19 h à 21 h 30 Bureau d arrondissement COMPTE RENDU

Arrondissement d Ahuntsic-Cartierville. Le 27 novembre 2012, de 19 h à 21 h 30 Bureau d arrondissement COMPTE RENDU Arrondissement d Ahuntsic-Cartierville Le 27 novembre 2012, de 19 h à 21 h 30 Bureau d arrondissement COMPTE RENDU Plus d une centaine de personnes ont pris part à la soirée Demain Montréal de l arrondissement

Plus en détail

Séance de consultation publique

Séance de consultation publique Séance de consultation publique particulier Construction d un bâtiment résidentiel dérogatoire Rue Saint-Dominique 25 février 2014 Autoriser, sur le lot 2 003 130 du cadastre du Québec, la construction

Plus en détail

Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité

Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité Stratégie locale d inclusion de logements sociaux et abordables et de lutte à l insalubrité Introduction Un milieu de vie inclusif et sain Rosemont La Petite-Patrie est reconnu comme un milieu de vie complet

Plus en détail

Lachine Est. Un enjeu intersectoriel du développement social de l arrondissement. 05/12/13 Lachine Est

Lachine Est. Un enjeu intersectoriel du développement social de l arrondissement. 05/12/13 Lachine Est Lachine Est Un enjeu intersectoriel du développement social de l arrondissement Localisation : parcelles M-346 - M-347 Quelques chiffres Superficie : ± 50,7 hectares ( 94 terrains de football) Superficie

Plus en détail

PIIA-25 - TERRAINS EN PENTE, FLANCS ET SOMMETS DE MONTAGNES

PIIA-25 - TERRAINS EN PENTE, FLANCS ET SOMMETS DE MONTAGNES Mise à jour le 9 mai 2011 (règl. (2008)-106-3) Mise à jour le 6 août 2012 (page de présentation) PIIA-25 - TERRAINS EN PENTE, FLANCS ET SOMMETS DE MONTAGNES Votre projet se situe dans une partie de notre

Plus en détail

Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité

Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité Les nouvelles offres de transport partagé dans les politiques de mobilité Le cas de Montréal Marc Blanchet - Ville de Montréal Directeur direction des transports Préparé par : Service des infrastructures,

Plus en détail

06.07.07. ATTICA PLU DE GAILLON - ORIENTATIONS D AMENAGEMENT janvier 2008 1

06.07.07. ATTICA PLU DE GAILLON - ORIENTATIONS D AMENAGEMENT janvier 2008 1 06.07.07 ATTICA PLU DE GAILLON - ORIENTATIONS D AMENAGEMENT janvier 2008 1 PREAMBULE Conformément au 3 ème paragraphe de l article L123-1 (Loi Urbanisme et Habitat du 2 juillet 2003), des orientations

Plus en détail

Le financement du logement social :

Le financement du logement social : le financement du logement social : generalites Problématique générale L emprunt constitue le mode de financement principal des investissements locatifs sociaux ; la charge financière doit être couverte,

Plus en détail

TransÉnergie Gestion de projet durant la construction et contrôle de la qualité

TransÉnergie Gestion de projet durant la construction et contrôle de la qualité Évolution du budget de réalisation du projet de la 11 e Chute Description du poste budgétaire Coût de construction (incluant ingénierie pour construction) Budget étude d'impact Budget révisé août 2014

Plus en détail

VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL

VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS RAPPORT DU CONSEIL COMMUNAL à l'appui de l'approbation du plan spécial Garage Bonny, situé entre les rues du Collège et de la Ronde, et à l appui de la vente et de l acquisition

Plus en détail

Projet de redéveloppement du site de la gare-hôtel Viger

Projet de redéveloppement du site de la gare-hôtel Viger Projet de la gare Viger Doc. 5.1 Projet de redéveloppement du site de la gare-hôtel Viger Présenté à la commission chargée de mener la consultation publique Par : Marc Breton Contexte Vente du site par

Plus en détail

Secteur de projets Albert 1 er

Secteur de projets Albert 1 er DEPARTEMENT DES HAUTS-DE-SEINE VILLE DE SCEAUX Secteur de projets Albert 1 er *** ORIENTATIONS D AMENAGEMENT *** Secteur de projet Albert 1 er orientations d aménagement 1/6 La ville de Sceaux s investit

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL

POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL POLITIQUE D INVESTISSEMENT DU FONDS DE DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL En vigueur à partir du 12 juin 2014 * * * Conférence régionale des élu(e)s de la Chaudière-Appalaches 6, rue Saint-Jean-Baptiste Est, bureau

Plus en détail

Portrait des émissions de GES de la collectivité montréalaise en 2009

Portrait des émissions de GES de la collectivité montréalaise en 2009 ÎLOTS DE FRAÎCHEUR VERDISSEMENT EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE TRANSPORT ACTIF CHANGEMENTS CLIMATIQUES ÉNERGIE RENOUVELABLE APPAREILS ÉCOÉNERGÉTIQUES Le Plan de réduction des émissions de GES de la collectivité

Plus en détail

POLITIQUE DE CAPITALISATION ET D AMORTISSEMENT DE LA MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE MATANE

POLITIQUE DE CAPITALISATION ET D AMORTISSEMENT DE LA MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE MATANE POLITIQUE DE CAPITALISATION ET D AMORTISSEMENT DE LA MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE MATANE 1. OBJECTIF La politique de capitalisation et d amortissement sert à l identification et à la comptabilisation

Plus en détail

Dette et portrait financier

Dette et portrait financier L ENDETTEMENT L administration municipale a principalement recours à l emprunt à long terme pour financer ses immobilisations. Pour l essentiel, le profil de l endettement est grandement influencé par

Plus en détail

Projet de règlement sur les garanties financières exigibles pour l exploitation d une installation de valorisation de matières organiques

Projet de règlement sur les garanties financières exigibles pour l exploitation d une installation de valorisation de matières organiques Projet de règlement sur les garanties financières exigibles pour l exploitation d une installation de valorisation de matières organiques Projet de règlement modifiant le Règlement sur les redevances exigibles

Plus en détail

Mémoire sur le projet de Loi modifiant l organisation et la gouvernance du transport collectif dans la région métropolitaine de Montréal

Mémoire sur le projet de Loi modifiant l organisation et la gouvernance du transport collectif dans la région métropolitaine de Montréal Mémoire sur le projet de Loi modifiant l organisation et la gouvernance du transport collectif dans la région métropolitaine de Montréal Présenté à la Commission des transports et de l environnement de

Plus en détail

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7

plu classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative modification n 7 plu modification n 7 classement en zone UE d une surface classée en 2AUe Notice explicative NOTICE EXPLICATIVE Ouverture à l urbanisation d une partie de la zone 2AUe des Commandières (Classement en zone

Plus en détail

PRÉSENCES : Marcellin Hudon, Jocelyne Rouleau et François Vermette,

PRÉSENCES : Marcellin Hudon, Jocelyne Rouleau et François Vermette, RÉUNION DU COMITÉ EXÉCUTIF JEUDI LE 29 JANVIER 2009 TENUE DANS LES LOCAUX DU RQOH (533, RUE ONTARIO EST, BUREAU 202 À MONTRÉAL)) PROCÈS-VERBAL PRÉSENCES : Marcellin Hudon, Jocelyne Rouleau et François

Plus en détail

BUDGET 2013. Contenu

BUDGET 2013. Contenu Budget 2013 Contenu Pages Budget 2013 Faits saillants 3 Sommaire par activité 4 Revenus 5 Dépenses par fonction 6 Dépenses par objet 7 Nouveau rôle d évaluation 2013-2014-2015 Définition 8 Augmentation

Plus en détail

La finalité de cet appel à projet est de favoriser la fluidité des parcours en augmentant la capacité d accompagnement de ce type de mesures.

La finalité de cet appel à projet est de favoriser la fluidité des parcours en augmentant la capacité d accompagnement de ce type de mesures. Cahier des charges de l appel à projet lancé par le Conseil général pour la création de 0 places de PEAD (placement éducatif à domicile) dans le département du Finistère I - identification des besoins

Plus en détail

INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHE SUR LES MINORITÉS LINGUISTIQUES/ CANADIAN INSTITUTE FOR RESEARCH ON LINGUISTIC MINORITIES. Politique de recherche

INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHE SUR LES MINORITÉS LINGUISTIQUES/ CANADIAN INSTITUTE FOR RESEARCH ON LINGUISTIC MINORITIES. Politique de recherche INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHE SUR LES MINORITÉS LINGUISTIQUES/ CANADIAN INSTITUTE FOR RESEARCH ON LINGUISTIC MINORITIES Politique de recherche Janvier 2004 Institut canadien de recherche sur les minorités

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

Ces règles s appliquent pour les formations complémentaires débutant à compter du 1 er juillet 2015

Ces règles s appliquent pour les formations complémentaires débutant à compter du 1 er juillet 2015 Règles portant sur la formation complémentaire aux programmes de résidence en médecine spécialisée en lien avec le recrutement en établissement universitaire et non universitaire Ces règles s appliquent

Plus en détail

Un milieu de vie à définir > imaginer

Un milieu de vie à définir > imaginer Programme particulier d urbanisme Secteur Henri-Bourassa Ouest Un milieu de vie à définir > imaginer > intégrer > partager > créer Cahier du participant ateliers de réflexion mai 2013 Introduction Le Plan

Plus en détail

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration

1. Introduction. Description du programme de maîtrise en administration Re sume de l e valuation pe riodique de la maı trise en administration: concentrations en finance, en intervention et changement organisationnel, en gestion du commerce e lectronique et en marketing Description

Plus en détail

Pour une solution intégrée de transport collectif

Pour une solution intégrée de transport collectif Projet du Quartier Bonaventure Pour une solution intégrée de transport collectif Mémoire présenté à l Office de consultation publique de Montréal sur l avant-projet de réaménagement de l autoroute Bonaventure

Plus en détail

Secteur des Bayonnes Programme d aménagement d ensemble

Secteur des Bayonnes Programme d aménagement d ensemble Secteur des Bayonnes Programme d aménagement d ensemble 2. Programme et coût des équipements publics CONSEIL MUNICIPAL du 12 mai 2011 Ville d Herblay Services Techniques Subdivision Aménagement et Développement

Plus en détail

Mémoire de la FOHM présenté à l office de consultations publique de Montréal sur. Le 7400 St Laurent

Mémoire de la FOHM présenté à l office de consultations publique de Montréal sur. Le 7400 St Laurent Mémoire de la FOHM présenté à l office de consultations publique de Montréal sur Le 7400 St Laurent Décembre 2010 PRÉSENTATION DE LA FOHM La Fédération des OSBL d habitation de Montréal (FOHM) est une

Plus en détail

RÉSOLUTION 3/2009 MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT DU TRAITÉ PARTIE I ANNEXE 4 DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT

RÉSOLUTION 3/2009 MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT DU TRAITÉ PARTIE I ANNEXE 4 DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT RÉSOLUTION 3/2009 MISE EN ŒUVRE DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT DU TRAITÉ L ORGANE DIRECTEUR, PARTIE I ANNEXE 4 DE LA STRATÉGIE DE FINANCEMENT Rappelant que la Stratégie de financement a pour objectifs

Plus en détail

RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX

RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX Dossier de presse - juin 2009 RECULER L A7 POUR RÉAMÉNAGER LE QUARTIER SAINT-CHARLES / PORTE D AIX Les phases de travaux 2009/2013 Contact : Anthony Abihssira anthony.abihssira@euromediterranee.fr Tél.

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET

2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2 LE SECTEUR RUE AUBOIN/PORTE POUCHET 2.2.1 CONTEXTE, ENJEUX La recomposition urbaine du secteur délimité par les boulevards Périphérique, Victor Hugo et du Général Leclerc - dit «Triangle» - est un

Plus en détail

PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE OBJECTIF DU PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE

PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE OBJECTIF DU PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE OBJECTIF DU PROCESSUS ADMINISTRATIF DE SUIVI ET DE TRAITEMENT D UNE DEMANDE Le processus administratif de suivi et de traitement d une demande

Plus en détail

Audit des contrôles de base pour l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

Audit des contrôles de base pour l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec Audit des contrôles de base pour l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec Octobre 2013 Bureau du contrôleur général Pourquoi est-ce important? Les Canadiens s attendent

Plus en détail

Alimentation en eau potable et disposition des eaux usées

Alimentation en eau potable et disposition des eaux usées Alimentation en eau potable et disposition des eaux usées Secteur sud du quartier Sainte-Hélène-de-Breakeyville Soirée de consultation du 4 février 2009 Direction Environnement & infrastructures Ville

Plus en détail

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007

La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine. Analyses 2001-2007 La construction de logements neufs dans l agglomération nantaise et l aire urbaine Analyses 2001-2007 Nantes Métropole et l aire urbaine de Nantes Nantes Métropole - AURAN Le contexte général Une année

Plus en détail

2. Conclusions des investigations complémentaires.

2. Conclusions des investigations complémentaires. - cas n 3, la protection des personnes peut être obtenue par la réalisation de travaux nécessitant au préalable un diagnostic «sommaire» par un bureau d études «structures» généralistes ; - cas n 4, la

Plus en détail

demandes de services municipaux règlement sur les ententes relatives aux infrastructures Présentation des travaux Le 11 novembre 2015

demandes de services municipaux règlement sur les ententes relatives aux infrastructures Présentation des travaux Le 11 novembre 2015 demandes de services municipaux règlement sur les ententes relatives aux infrastructures Présentation des travaux Le 11 novembre 2015 Plan de présentation 1. Problématiques 2. Mandat 3. Équipe 4. Divers

Plus en détail

Plan de transport 2008

Plan de transport 2008 Plan de transport 2008 Montréal Une démarche de planification stratégique de transport durable Claude Carette et Gilles Lalonde - Ville de Montréal Préparé par : Service des infrastructures, transport

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

Compte-rendu. Étaient présents : Étaient absentes : IL N Y A PAS QUORUM. Étaient également présents :

Compte-rendu. Étaient présents : Étaient absentes : IL N Y A PAS QUORUM. Étaient également présents : Compte-rendu Compte-rendu de la deuxième séance de l année 2015 du conseil d administration du Conseil de quartier Des Châtels, tenue le 17 mars 2015, à 19 h 15, à la salle SS- 106, Centre communautaire

Plus en détail

D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI)

D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) Mise à jour : Septembre 2015 Centre local de développement (CLD) de La Haute-Gaspésie POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) Adopté le : N o de résolution : TABLE DES MATIÈRES 1-

Plus en détail

Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne ROMAGNAT P.A.D.D. -1-

Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne ROMAGNAT P.A.D.D. -1- Ville de ROMAGNAT P.A.D.D. Pour une ville à la campagne Bureau d études Réalités 180 rue Clément Ader 42153 RIORGES Tél. 04 77 67 83 06 Fax 04 77 23 01 85 E-mail urbanisme@realites-be.fr -1- ROMAGNAT PREAMBULE

Plus en détail

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 Service Presse MPM Tél. : 04 88 77 62 54 / 06 32 87 51 18 / contact.presse@marseille-provence.fr BOULEVARD

Plus en détail

Relocalisation des services de proximité Rive gauche

Relocalisation des services de proximité Rive gauche Relocalisation des services de proximité Rive gauche 1- Présentation du projet - Localisation La ville d Amiens souhaite regrouper différentes activités du Secteur Rive Gauche aujourd hui «éclatées» sur

Plus en détail

GUIDE D APPEL D OFFRES. juillet 2013 à juin 2014 VOLET : ACTIVITÉS. janvier 2013

GUIDE D APPEL D OFFRES. juillet 2013 à juin 2014 VOLET : ACTIVITÉS. janvier 2013 GUIDE D APPEL D OFFRES VOLET : ACTIVITÉS juillet 2013 à juin 2014 janvier 2013 Québec en Forme est heureux d accompagner et de soutenir Rosemont Jeunesse en santé! AVANT TOUTE CHOSE ET POUR VOUS AIDER

Plus en détail

III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable

III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable III. Le Projet d Aménagement et de Développement Durable Ces interrogations ont servi de base à la formulation d un projet de vie communale exprimé au travers du PADD. Elaboré selon un objectif général

Plus en détail

Le Plan de mobilité durable de la MRC de Roussillon

Le Plan de mobilité durable de la MRC de Roussillon Le Plan de mobilité durable de la de Roussillon Présenté par : Pierre Largy, directeur général Lyne Dansereau, directrice, Service de l aménagement du territoire Dans le cadre des Mercredis de l AMT 18

Plus en détail

CONCERTATION PREALABLE

CONCERTATION PREALABLE CONCERTATION PREALABLE PROJET D AMENAGEMENT DU SITE MULTILOM À LOMME REUNION PUBLIQUE 29 SEPTEMBRE 2011 Pôle Aménagement et Habitat Direction Espace Naturel et Urbain Service Développement Urbain et Grands

Plus en détail