Retour sur RAFAM 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Retour sur RAFAM 2015"

Transcription

1 Retour sur RAFAM 2015 Réalisé par Marie LEFEBVRE Le 20/04/2015 INTRODUCTION La Journée RAFAM Rhône-Alpes Fabrication Additive Métallique - a été organisée à l initiative d un groupe de chercheurs grenoblois (autour de l AIP Primeca, Grenoble INP et le labex CEMAM), stéphanois (le CETIM, l ENISE, l Ecole des Mines de Saint Etienne) et la plateforme technologique IDPRO sous l égide du pôle de compétitivité VIAMECA pour la deuxième année consécutive. Elle a réuni 170 personnes le 17 mars dernier sur le Campus Industriel de Saint Etienne et a permis de faire un point sur l avancée des travaux de recherche et des connaissances en conception, poudres, qualité des pièces et normalisation dans le domaine de la fabrication additive métallique, en regard des besoins industriels. Quelques stands et posters ont complété l apport d informations et ont contribué aux bons échanges entre participants. En préambule, un rappel sur les procédés de fabrication additive métallique qui consistent à réaliser un objet à l aide de poudres consolidées couche par couche. Deux sources d énergie pour la fusion de poudres prédominent : le laser et le faisceau d électrons. Une couche peut être réalisée à partir d un lit de poudres, on parle alors de la technologie EBM (Electron Beam Melting) pour le faisceau d électron ou des procédés SLS ou SLM par laser (Selective Laser Sintering ou Selective Laser Melting). La poudre peut également être projetée directement par une buse, co-axialement à un faisceau laser pour la fabrication d une couche, il s agit alors de dépôt direct de métal DMD (Direct Metal Deposition). Cette journée a principalement portée sur les technologies EBM et SLS.

2 La vente mondiale de machines de fabrication additive métallique a augmenté de + 76 % entre 2012 et 2013 avec 350 machines vendues. En 2013, 10 instituts de recherche autour de la fabrication additive ont été créés en Chine. Les Anglais, les Japonais, les Coréens, les Taïwanais investissent également : il y a un réel engouement autour de ces procédés de construction couche par couche. Cependant, toute pièce n est pas bonne à être réalisée en fabrication additive : si on crée une pièce à l identique en fabrication additive et en fabrication soustractive (usinage, perçage ), la fabrication additive ne sera pas économiquement viable. Cette nouvelle technologie ne se substitue pas à un procédé existant mais propose une solution complémentaire. Il s agit de «penser autrement pour concevoir autrement» (devise de la société 3D&P) pour répondre aux nouveaux enjeux de grandes complexités de pièces, de personnalisation, de design libre, de réingénierie, de cycles courts, d allègement, de fonctionnalisation, de gestion de stocks, de faible cadence avec ajout de valeur. LA CONCEPTION EN FABRICATION ADDITIVE La fabrication couche par couche ouvre des perspectives nouvelles de conception : des formes géométriques jusque-là impossibles à réaliser peuvent devenir réalisables. Cependant, cela ne se fait pas aisément : au-delà d une certaine «inertie psychologique», des changements d outils plus adaptés sont nécessaire et la chaîne numérique est modifiée. La génération de forme est produite par itération et souvent par l emploi de plusieurs outils distincts. On peut citer l emploi de : - Un scanner 3D pour scanner un objet déjà existant (exemple de Creaform) - Un logiciel de conception 3D (CATIA ) - Un outil d optimisation topologique (logiciels Optistruct, Inspire proposés par ALTAIR par exemple) - Un logiciel de mise en support : fichier stl (exemples : Magics, Autofab, 3-matic-STL) - Un outil de mise en couche : fichier «slicé» - Des logiciels de simulations (Abaqus, Tosca ) Dans tous les cas, le point de départ est de définir le besoin qui ensuite amènera à la recherche de solutions. Les outils conventionnels de CAO emploient des opérations booléennes appliquées à des géométries simples peu adaptées à la fabrication additive : des nouvelles formes de base voient le jour, comme des bases triangulaires (format AMF, encore sous utilisé) ou la reconstruction géométrique de formes libres avec par exemple PolyNurbs dans l outil Altair SoldThinking Evolve. Existant depuis de nombreuses années et souvent sous-utilisée jusqu à présent, l optimisation topologique devient, avec la fabrication additive, un outil très utile pour définir les formes optimales : cet outil propose des solutions de répartition au plus juste de la matière dans la pièce définie par des paramètres initiaux liés aux contraintes induites par le cahier des charges, comme une résistance mécanique, une rigidité, une symétrie, dans un espace de conception délimité. L optimisation topologique permet de réduire la masse d un produit, de proposer de nouvelles géométries et de diminuer le temps de développement d une pièce. Cependant, l optimisation topologique reste un outil et les contraintes imposables sont limitées : l intervention d un expert est indispensable pour la re-conception et la gestion des différents paramètres non pris en compte dans l outil comme par exemple

3 des épaisseurs acceptables, la récupération de poudres en post-fabrication (donc ne pas créer des cavités non débouchantes), des géométries perturbées peu réalistes, l esthétisme, l acceptation par le client, le coût en temps de réalisation Une reconstruction 3D et une mise en support de cet objet, souvent au format stl (qui est quasiment la référence aujourd hui) permet ensuite de l envoyer directement sur la machine de fabrication additive. Le support d une pièce permet sa portance pendant la fabrication mais son orientation joue également un rôle important dans les propriétés finales puisqu il transfère la chaleur. Dans la phase de conception, un nombre considérable d éléments sont à prendre en compte : l orientation de la construction (anisotropie), l état de surface, les contraintes mécaniques et les géométries imposées par le cahier des charges, multimatériaux ou non, architectures qui, au final, impacteront les propriétés de la pièce finale. Les outils logiciels permettent définir un concept, c est grâce à l expertise humaine que le concept devient une conception. On assiste également à une remise en question du prototype virtuel en faveur du prototype physique : devant la complexité géométrique des pièces envisagées en fabrication additive, il est souvent préférable de réaliser une évaluation physique directement sur pièce que de lancer une simulation numérique qui peut devenir plus longue et coûteuse (, adaptation des paramètres, définition des conditions aux limites ) : le choix n est plus toujours aussi évident. LES MATERIAUX EN FABRICATION ADDITIVE Les poudres Les scientifiques s intéressent de plus en plus à l étude des propriétés des poudres employées en fabrication additive : le nombre de publications mondiales a augmenté de près de 300% entre 2010 et Sur cette période, l ENISE, qui a effectué cette recherche bibliographique relève une prédominance d études sur les inox en priorité : Les poudres les plus étudiées par le milieu académique sont les aciers inox (17-4 PH et 15-5 PH, suivis des inox 410, 304 ou 316). Les alliages de titane sont en deuxième position avec en tête le TA6V largement utilisé dans le médical, le TA6V ELI puis le titane grade 2. Les alliages de nickel intéressent également la communauté scientifique, en particulier l inconel 718, l inconel 625 ou l hastelloy. Puis les aciers à outils sont étudiés, en particulier l acier H13 puis l AISI 420. Les alliages d aluminium sont encore assez peu étudiés mais suscitent l intérêt. Les publications scientifiques concernent surtout les alliages de fonderie (AlSi10Mg, AlSi7Mg, AlSi12) et on trouve encore peu de travaux sur les alliages les plus employés comme par exemple les alliages de la série Cela peut s expliquer par un certains nombres de verrous actuels de l aluminium : - Sa bonne conductivité thermique induisant une évacuation de la chaleur trop rapide. - L aluminium s oxydant facilement, il y a risque de retrouver des inclusions d alumine dans la pièce finale. Un contrôle atmosphérique est de ce fait nécessaire. - L intervalle de solidification est important et peu favorable en terme de contraintes résiduelles. - Les éléments légers de certains alliages (Zn, Mg) risquent de se vaporiser.

4 Les cuivreux commencent également à faire leur entrée dans les publications scientifiques depuis 2 ans. Les propriétés des poudres Un focus particulier a été apporté sur quelques publications emblématiques sur les propriétés des poudres et leurs caractéristiques. Les études portant sur la granulomorphologie, la rhéologie et la coulabilité des poudres montrent que ces caractéristiques peuvent impacter la mise en couche et la densité volumétrique de chaque couche et donc de la pièce finale. Les poudres non fusionnées lors d une fabrication sont ré-employées dans une fabrication ultérieure. Un comparatif a été réalisé entre des poudres neuves et des poudres recyclées dans le cas de poudres de TA6V employées sur procédé EBM et des poudres d alliage de nickel avec le procédé SLM. Les poudres de titane recyclées par sablage ont une distribution granulométrique plus fine mais restent toujours sphériques (le procédé EBM emploie des poudres atomisées au gaz, sphériques). Dans le cas des poudres de nickel recyclées par tamisage, il y a une plus grande dispersion et on note la présence de satellites (poudres de petit diamètre s agglomérant sur des poudres plus grandes). Ces satellites jouent sur la coulabilité de la poudre. Par ailleurs, plus les particules sont fines et plus la densimétrie de couche sera réduite et peut donc jouer sur les propriétés des matériaux. Il est donc primordial de respecter le calibrage acceptable des poudres recyclées pour assurer une reproductibilité. Par contre, le recyclage successif de la poudre n affecte pas a priori sa composition chimique. Cependant, il induit une prise en oxygène pouvant engendrer à termes une diminution de la ductilité et de la ténacité : il est primordial de suivre la composition et définir une tolérance limite. L état métallurgique des poudres initiales est également un facteur important : une étude a démontré que deux poudres d acier 17-4 PH fournies par des fabricants différents, de composition chimique pourtant identique n étaient pas dans le même état : l une était martensitique et l autre austénitique. Les pièces réalisées avec ses deux poudres n ont de ce fait pas eu des microstructures similaires : l une était austénitique et l autre était à 40% martensitique et à 60 % austénitique, influençant nécessairement les propriétés mécaniques finales. Des essais ont également été entrepris en «microstructure design» sur de l inconel 718 par EBM : par modification de la morphologie des grains et la variation choisie des paramètres, il est possible de contrôler la texture par orientation colonnaire ou équiaxe des grains, ouvrant un nouveau champ des possibles. Les propriétés des poudres telles que : - La morphologie (sphéricité, satellitage, porosité interne ) - La granulométrie (taille, distribution, tolérances) - La composition chimique (éléments d alliages, tolérance chimique, taux d oxygène ), - La coulabilité, la densité doivent être maîtrisées car influencent les propriétés mécaniques et métallurgiques des pièces finales. Pour la même spécification technique, les poudres peuvent diverger d un fournisseur à l autre, voir même d un lot à un autre. Un contrôle des poudres à réception devient un passage quasi obligé pour garantir la

5 performance et la reproductibilité d un procédé de fabrication additive. Des sociétés, telles que Spartacus 3D, 3D&P ou POLY SHAPE, ont choisi d intégrer un laboratoire de contrôle métallurgique en interne pour maîtriser et garantir la qualité des poudres employées. La plateforme technologique ADDIFAB mise en place courant 2015 à l ENISE de Saint Etienne tentera de répondre à tous ces enjeux liés à la poudre notamment grâce à un équipement de sphéroïdisation de poudres par plasmas induits de la société TEKNA. Cet équipement lui permettra à la fois de réaliser des alliages adaptés à la fabrication additive, de purifier des poudres existantes ou encore de fonctionnaliser des poudres par enrobage. Cette fonctionnalisation se fera notamment en lien avec la société LIFCO qui a breveté un procédé de revêtement à l échelle du grain par lit fluidisé. Marché des poudres Jusqu à présent, la majorité des fabricants de machines de fabrication additive proposent également leurs propres poudres métalliques (poudres propriétaires). Les demandes de fournitures indépendantes sont en progression, principalement pour des machines dites «ouvertes» acceptant d autres poudres que les poudres propriétaires, permettant d élargir l offre. Erasteel propose les poudres Pearl Micro, atomisées au gaz (argon ou azote), principalement des alliages base nickel mais également des bases cobalt, aciers, cuivre. Les lots vont de 50 kg à 500 kg avec un délai de livraison court de 4-5 semaines. Au-delà des équipements de plasmas d induction, TEKNA propose également depuis 3 ans la synthèse et la production de poudres de tungstène, tantale, molybdène et depuis 2015, du titane Ti64. Constellium s intéresse également à la fabrication additive, en regard d autres procédés : soudage par friction, le SLM, le WAAM (wire arc additive manufacturing), tôles minces consolidées aux ultrasons, DMD, cold spray, Mais la question de l intérêt d utiliser un alliage d aluminium en fabrication additive reste entière : L aluminium est relativement peu cher et s usine très bien! Avant de développer une matière aluminium adaptée à la fabrication additive, il est nécessaire d identifier un projet qui fait sens en termes de besoins, de qualité, de reproductibilité, de durée de vie des poudres, de recyclage, de volumes de pièces, de complexité, Il se peut que la poudre adaptée à la fabrication additive n existe pas encore. En fabrication additive, une «nouvelle métallurgie» se dessine et il ne s agit pas uniquement de transposer une matière massive de fonderie ou de forge sous forme de poudres. Cela est plus complexe et engendrera le développement d alliages métalliques spécifiques adaptés aux procédés de fabrication additive

6 LA FABRICATION ADDITIVE La fabrication additive où on appuie sur un bouton et la pièce est finie est une idée reçue! Une poutre, éprouvette test réalisée par EBM permet de montrer un écart à l idéalité : Selon l orientation de la poutre (verticale, à 45, horiz ontal), l évacuation de la chaleur et la thermique ne se font pas de la même manière et peuvent altérer les propriétés mécaniques. Les propriétés géométriques sont également influencées par le contrôle du faisceau, sa taille, les propriétés de la poudre : la matière efficace est souvent inférieure à la matière réalisée (notion de cylindre inscrit et effet de bord). Des écarts sont observés par rapport au fichier CAO ainsi que des écarts de propriétés mécaniques entre celles testées et les propriétés transmises par le fournisseur, mesurées sur éprouvette usinée dans la masse. Il faut bien avoir à l esprit les spécificités propres à la fabrication additive. En sortie machine, la pièce n est par ailleurs pas directement exploitable. Elle subit des étapes de parachèvement, comme par exemple : - Des traitements thermiques (recuit pour relaxer les contraintes résiduelles, traitement pour adapter la microstructure aux besoins du cahier des charges mise en solution, trempe, hypertrempe -, compression isostatique à chaud - Du sablage - De l usinage, - Du polissage Ces étapes ne doivent pas être négligées, notamment l usinage par exemple qui nécessite une approche très particulière, méthodologie et savoir-faire spécifique à penser dès l étape de conception, pour limiter l usinage ou la reprise d usinage mais également pour que l usinage soit accessible sur des géométries très complexes. Le volume utile des machines est encore relativement limité à ce jour, autour de 630x400x500 mm. Les constructeurs y travaillent, comme EOS qui sortira prochainement une machine laser de 800x400x500mm. Des machines hybrides sont également à l étude pour coupler l usinage 5 axes et la fabrication additive. Des travaux sont également réalisés pour améliorer la fabrication de grande série, la reproductibilité. La fabrication additive reste encore lente aujourd hui (exemple : un cycle en EBM est réalisé en 28 heures en moyenne). NORMALISATION ET FABRICATION ADDITIVE Une norme est un vecteur de diffusion d une innovation et rassure en général. Une commission de normalisation dédiée à la fabrication additive, «UNM920», a été créée en juillet 2010 en France (UNM : Union de Normalisation de la Mécanique). Grâce à cette commission, trois normes françaises ont été publiées : NF E (octobre 2011) concernant le vocabulaire employé en fabrication additive, NXP E (mai 2014) sur les spécifications techniques des poudres à fournir par le fabricant et des méthodes de caractérisation des propriétés attendues

7 XP E (mai 2013) sur les pièces finies : éléments de discussion entre le client et le fournisseur cahier des charges et condition de réception des pièces. Au niveau européen, la France est représentée dans un projet européen Sasam et un comité CEN/TC438 créé en janvier 2015 dont la France est leader. Un des objectifs est de reprendre des normes internationales et de les transformer en norme européenne et/ou française dans la mesure du possible, sans tout réinventer. Au niveau international, l ISO/TC261 dédié à la fabrication additive collabore désormais avec l ASTM (normes USA). Cinq français participent au comité ISO/TC261 sous responsabilité allemande : l ENISE, le CETIM, Volm-e (ex-mbproto), 3D Systems à travers Phenix Systems et UNM. L objectif est d écrire les normes pour qu elles répondent aux besoins industriels ou pour réorienter les débats. Neuf groupes de travail dans le cadre du partenariat ISO/ASTM ont été mis en place. RAFAM participe à la rédaction des normes et anime (par l intermédiaire de Philippe BERTRAND de l ENISE) un groupe de travail sur les exigences pour l achat de pièces et le lien client-fournisseur, le but étant de faire passer la norme XP E au niveau européen. Actuellement, les normes publiées à l ISO sont : ISO (2015) : catégories de procédés, types de pièces et matériaux de base ISO (2014) : performances et critères de qualité (canevas de recommandation sur les poudres et règles de recyclage, caractéristiques des pièces fabriquées analyses et composition, propriétés et traitements thermiques) ISO (2014) : échange de données informatiques ISO/ASTM : spécification pour le format de fichier AMF, notamment à l aide de triangles ISO / ASTM : terminologie, systèmes de coordonnées et méthodes d essais Les prochaines réflexions portent par exemple sur la terminologie, les pièces test, les exigences d achat de pièces, la spécification des tolérances, la maîtrise de la répétabilité, le contrôle non destructif Chaque industriel peut participer en transmettant ses besoins et ses attentes. RHONE-ALPES, UN ENVIRONNEMENT PROPICE RAFAM, structurée autour du pôle VIAMECA rassemble les compétences universitaires et centre technique de la fabrication additive autour de AIP Primeca, Grenoble INP et le labex CEMAM, le CETIM, l ENISE, l Ecole des Mines de Saint Etienne et la plateforme technologique IDPRO. RAFAM propose une approche globale de la fabrication additive : conception, fabrication, propriétés et industrialisation, avec un accompagnement sur mesure ou dans le cadre de projets de R&D, sur les procédés de SLM, EBM et DMD.

8 La fabrication additive est également bien représentée dans la Stratégie Régionale d Innovation (SRI-SI), à travers plusieurs actions en cours : 34 e plan de la nouvelle France Industrielle sur l usine du futur : accompagnement d entreprises en rattrapage et anticipation (contact ARDI) Un groupe thématique sur la fabrication additive dans le domaine de spécialisation intelligente «Procédés industriels et usine éco-efficiente» (contact ARDI, VIAMECA) La Vanguard Initiative au niveau européen, dont l un des volets porte sur un état de l art des compétences, des défis et des activités futures en fabrication additive de 17 régions européennes dont Rhône-Alpes, la seule région française représentée (contact ARDI) La mise en place d un groupe de travail français dans le réseau européen KIC qui finance notamment le transfert de technologie, des formations adaptées Le groupe français piloté par Grenoble INP proposera sa vision, des thèmes prioritaires sur les procédés innovants incluant la fabrication additive (démarrage mi 2016) Le réseau EEN (Enterprise Europe Network) rassemble 550 organismes européens pour favoriser le lien offres/demandes technologiques à travers des partenariats transnationaux (exemples d opportunités transmises lors de la journée RAFAM en annexe, contact ARDI) Une action collective thématique sur les «premiers pas vers la fabrication additive» dans le cadre du plan PME, subventionnée par le Conseil Régional (contact ARDI) La mise en place de nouveaux leviers financiers du Conseil Régional pouvant contribuer à l essor de la fabrication additive : o PAKETs, liés aux technologies clés, o IRICE, pour des Installations mutualisés de Recherche et d Innovation Centrées vers les Entreprises, de la preuve de concept à l industrialisation o PIC : apport financier complémentaire pour les projets collaboratifs d innovation, type FUI. o OdICEUS, Outils de l innovation centrée sur l expérimentation et les usages en partant des préoccupations de l utilisateur final. Plus d informations : Rédacteur : Marie LEFEBVRE, Tél : ,

9 ANNEXE : PROGRAMME RAFAM MARS 2015 Accueil - Christophe DESRAYAUD ENSMSE Introduction - Franck SIMON VIAMECA Session Scientifique Conception : matériaux architecturés et optimisation topologique en fabrication additive Frédéric VIGNAT, Franck POURROY RAFAM Grenoble INP Etudes des propriétés des poudres métalliques en fabrication additive - Philippe BERTRAND RAFAM - ENISE Tendances actuelles : aspects matériaux Guilhem MARTIN RAFAM Grenoble INP Normalisation en fabrication additive - Catherine LUBINEAU UNM et Philippe BERTRAND RAFAM - ENISE Normes et fabrication additive : vers une meilleure maîtrise du process Benoît VERQUIN RAFAM - CETIM Stratégie Régionale d Innovation Spécialisation Intelligente (SRI-SI) Frédéric GAFFIOT Direction de l Enseignement Supérieur, de la Recherche, de l Innovation et des Formations Sanitaires et Sociales à la REGION RHÔNE-ALPES Session Besoins industriels et solutions techniques associées Influence des procédés d usinage sur l intégrité des surfaces issues de SLM Joël RECH RAFAM - ENISE Atelier poudre, fonctionnalisation des poudres Micro Poudres métalliques Pearl pour la fabrication additive Adeline RIOU ERASTEEL Poudres multi-matériaux pour la fabrication additive Sébastien BUCHER LIFCO Industrie Fabrication de poudres par plasmas inductifs Rémy PONTONE TEKNA Atelier Traitement thermique / métallurgie Pourquoi Spartacus 3D? Charles DE FORGES SPARTACUS 3D Etude, conception et réalisation de systèmes mécaniques par procédé additif Géraldine AUBRY 3D&P Avantages de la fabrication additive pour la production de pièces techniques Stéphane ABED POLYSHAPE Conception pour la fabrication additive Jean-Pierre ROUX ALTAIR Production, mise en œuvre des pièces dans un contexte industriel Maxime FAYOLLE PCI Ravi SHAHANI CONSTELLIUM Fabrication additive métallique et SRI-SI : présentation des actions en cours Philippe BARQ et Marie LEFEBVRE ARDI Rhône-Alpes

10 Mars 2015 OPPORTUNITES DE PARTENARIATS EUROPEENS Spécial Fabrication Additive L Agence Régionale du Développement et de l innovation (ARDI) Rhône-Alpes, membre d Entreprise Europe Network (EEN) a sélectionné des offres et demandes de technologies sur la thématique «fabrication additive» parmi plus de 6000 opportunités. Ces profils sont diffusés en anglais car ils proviennent de plus de 50 pays. Vous trouverez ci-dessous les résumés de ces profils, un complément d information est disponible sur simple demande. L objectif de cette newsletter est d informer les entreprises et centres de recherche des innovations et opportunités d affaires internationales. Pour toute information et accompagnement au partenariat technologique européen, contactez votre conseiller EEN à l ARDI Rhône-Alpes. OFFRES DE TECHNOLOGIES Wax 3D printing (Ref: TOPL ) A small Polish company specializing in additive manufacturing performed on various materials offers the technology of Wax 3D printing. The technology is environmentally friendly, reduces working hours in prototyping process and is suitable for preparing casting moulds. The company is looking for industrial or scientific partners interested in technical cooperation and further development. Additive manufacturing, 3D printing of technical metal parts (Ref: TONL ) A Dutch research institute is developing a 3D printing technology capable of producing technical metal parts directly from 3D CAD data. The parts are built layer-by-layer using metal powder which is selectively melted into a solid part. The challenge is to predict and achieve the right microstructure structure and homogenious properties in the final material. The institute develops own and client-specific metal blends. The Dutch partner is interested in technical cooperation projects. Direct manufacturing of metallic parts through electron beam melting (Ref: 11 BE KBO) Electron Beam Melting (EBM) is an innovative technique used to manufacture ready-to-use metallic parts. In the EBM process fully dense metal parts are built up layer-bylayer of metal powder melted by a powerful electron beam. Each layer is melted to the exact geometry defined by the 3D CAD model. A Belgian collective research center is looking for partners for technical and commercial cooperation, adaptation to specific needs, testing of new applications, applications in new domains. Additive manufacturing offered of free form large objects in metal, without support structures (Ref: TONL ) A famous Dutch industrial design agency, that works on the forefront of innovation of digital design and manufacturing technology, offers its technology of additive manufacturing of steel objects. The company is looking for cooperation with companies, working in the industry, building sector, production of ships who can help to industrialize this technology through joint technical and commercial agreements Portable and ruggedised extracorporeal membrane oxygenation (ECMO) machine for healthier blood for the patient (Ref:

11 TOUK ) A London SME has developed a new method of pumping and oxygenating within an extracorporeal membrane oxygenation (ECMO) machine which causes much less damage to the blood in the process, providing healthier, oxygenated blood a huge benefit to the patient. The system is also portable and ruggedised for potential military applications. Developers of medical products and those expert in 3D printing sought to collaborate for further development and commercialisation of the product. DEMANDES DE TECHNOLOGIES Metal additive manufacturing technology sought (Ref: TRPL ) An SME from South-East Poland is a manufacturer of short series products for aerospace and health sectors. In order to expand their offer and spectrum of products, the company is looking for a metal additive manufacturing technology. Seeking for suppliers of micro mechanical parts, electric machine winding and magnets for high speed applications (Ref: TRIT ) An Italian SME developing compact size microturbines and microgenerators is looking for specialised suppliers of high precision micro mechanical parts, small electric machine winding and magnets for high speed applications. Manufacturers/suppliers in the following areas are sought: -Micro-machining of complex geometries both metal and plastic (micromilling, 5 axis milling, 3D printing etc ) -Micro-rotor balancing -Small electric generator winding -Ring magnets for high speed applications, up to 100k rpm (Neodymium and bonded Neodymium magnets both with carbon fibre bandage) -Custom power electronics (PFC, battery chargers, DC- DC converters) OFFRES COMMERCIALES Metal products made with a sintering laser melting technique on offer (Ref BOPT ) A Portuguese company that provides metal products made by the sintering laser melting technique and 3D development and rheological simulations, is offering subcontracting activities. The company works within several areas such as molds and plastics, jewelry, dental, tools, etc. The company is also interested in distribution agreements. A new 3D printer for fast and silent printing (Ref: BOSI ) The Slovenian SME has developed a new 3D printer for fast prototyping that can be used in industry, small businesses and for everyday hobby use. The main advantages of the Slovenian SME 3D printer are: the double-nozzle extruders, linear guides with magnetic joints and an autocalibrating system, that all combined offer very high resolution prints. The company is looking for partners interested in a commercial agency agreement or distribution agreement EVENEMENTS HANNOVER MESSE 2015: Technology Cooperation Days SMART FACTORIES & INDUSTRIAL MANUFACTURING Bourse de technologie - Hannover (Germany) 14 Apr 2015 to 16 Apr 2015 Abonnez-vous et recevez, par , une sélection d opportunités technologiques ou d affaires. Cette sélection est personnalisée en fonction de vos domaines d intérêt. Pour plus d informations : ARDI Rhône-Alpes Sara Maiez-Tribut, Référent Bureau Europe

«Tour d horizon des procédés de fabrication additive»

«Tour d horizon des procédés de fabrication additive» Page 1 «Tour d horizon des procédés de fabrication» Benoit VERQUIN Cetim Pôle 2PI Procédés Performants Innovants benoit.verquin@cetim.fr Sommaire Page 2 Définition Technologies Applications / facteurs

Plus en détail

«Tour d horizon des procédés de fabrication additive»

«Tour d horizon des procédés de fabrication additive» Page 1 «Tour d horizon des procédés de fabrication» Benoit VERQUIN Cetim Pôle 2PI Procédés Performants Innovants benoit.verquin@cetim.fr Fabrication - Définition Page 2 Ensemble des procédés permettant

Plus en détail

L industrie autour de la fabrication additive en région centre

L industrie autour de la fabrication additive en région centre Page 2 Bourges : 10/10/13 L industrie autour de la fabrication additive en région centre Sommaire : Veille technologique Les moyens du Certec et du cetim Exemple de mutualisation en région - Fadiperf Page

Plus en détail

3D Printing un aperçu Process Matériaux Chances - Limites i-net Technology Workshop 3D Printing à Delémont

3D Printing un aperçu Process Matériaux Chances - Limites i-net Technology Workshop 3D Printing à Delémont 3D Printing un aperçu Process Matériaux Chances - Limites i-net Technology Workshop 3D Printing à Delémont Ralf Schumacher Head group for Medical Additive Manufacturing www.fhnw.ch/ima ralf.schumacher@fhnw.ch

Plus en détail

Enjeux industriels en mécanique : De l impression 3D à la fusion laser. Développement de matériaux en fabrication additive directe (fusion laser)

Enjeux industriels en mécanique : De l impression 3D à la fusion laser. Développement de matériaux en fabrication additive directe (fusion laser) Enjeux industriels en mécanique : De l impression 3D à la fusion laser Développement de matériaux en fabrication additive directe (fusion laser) 1 Les matériaux Actuellement, les matériaux métalliques

Plus en détail

La fabrication additive devient exacte

La fabrication additive devient exacte La fabrication additive devient exacte Source : article de la machine-outil, www.machine-outil.com Démarche empirique, la construction de pièces métalliques par superposition successive de couches change

Plus en détail

Etat de l art dans le domaine de la Fabrication Rapide/Directe assistée Laser

Etat de l art dans le domaine de la Fabrication Rapide/Directe assistée Laser Etat de l art dans le domaine de la Fabrication Rapide/Directe assistée Laser Ph. BERTRAND Laboratoire DIPI, Ecole Nationale d Ingénieurs de Saint Etienne, 42023 St Etienne Cedex 2 Industries embracing

Plus en détail

RESSORTS / FORMAGE DE FIL SPRINGS / WIRE FORMING

RESSORTS / FORMAGE DE FIL SPRINGS / WIRE FORMING RESSORTS / FORMAGE DE FIL SPRINGS / WIRE FORMING RESSORTS Ø fil : De 0,1 à 16 mm. Matières : Acier, Inox, Cuivre, Galva, Laiton, Titane, etc. Savoir-Faire : Ressorts de compression, de traction, torsion,

Plus en détail

Fabrication Additive: Quand cela vaut-il la peine d utiliser un procédé de fabrication additive? Marc Vetterli inspire AG

Fabrication Additive: Quand cela vaut-il la peine d utiliser un procédé de fabrication additive? Marc Vetterli inspire AG Fabrication Additive: Quand cela vaut-il la peine d utiliser un procédé de fabrication additive? Marc Vetterli inspire AG Agenda Pourquoi recourir à la fabrication additive? Conception pour la fabrication

Plus en détail

Les technologies de fabrication additive pour la créativité / prototypage / fabrication. Jérôme Mizeret

Les technologies de fabrication additive pour la créativité / prototypage / fabrication. Jérôme Mizeret Les technologies de fabrication additive pour la créativité / prototypage / fabrication Jérôme Mizeret Neuchâtel, 27 avril 2015 UN DEUX TROIS historique / processus / limitations les technologies vs. applications

Plus en détail

Pièces forgées et moulées pour les marchés de l énergie et de l industrie

Pièces forgées et moulées pour les marchés de l énergie et de l industrie Pièces forgées et moulées pour les marchés de l énergie et de l industrie 1 2 3 4 5 1) pièces de robinetterie et de pompe 2) pièces pour les fours de sidérurgie 3) pièces pour le marché de la défense 4)

Plus en détail

À propos de Phenix Systems

À propos de Phenix Systems À propos de Phenix Systems L innovation, les délais de mise au point et de fabrication, la recherche d économies d énergie, de matières et de coûts, la qualité et la flexibilité constituent aujourd hui

Plus en détail

Présentation. Logiciel d optimisation topologique

Présentation. Logiciel d optimisation topologique BP 80126-35801 DINARD Cedex - FRANCE Tel : +33 (0) 2 99 16 35 35 - Fax : +33 (0) 2 99 46 41 41 E mail : multistation@multistation.com - Web site : www.multistation.com Présentation Paris, jeudi 18 septembre

Plus en détail

Diapo n : 1. Diapo n : 1

Diapo n : 1. Diapo n : 1 Diapo n : 1 Diapo n : 1 1 Qu est-ce que Welience? Votre support à l innovation bourguignon Welience est une marque créée par ub-filiale, structure privée (SAS), filiale de l université de Bourgogne Au

Plus en détail

Bureau d études. Digitalisation 3 D. Prototypage rapide. Fusion métal. Fabrication rapide. Outillage / Injection. Page 1.

Bureau d études. Digitalisation 3 D. Prototypage rapide. Fusion métal. Fabrication rapide. Outillage / Injection. Page 1. Bureau d études Digitalisation 3 D Prototypage rapide Fusion métal Fabrication rapide Outillage / Injection Page 1 CREATION / CONCEPT CALCUL / CINEMATIQUE CAO / DEVELOPPEMENT Page 2 Au terme d'une phase

Plus en détail

Design and creativity in French national and regional policies

Design and creativity in French national and regional policies Design and creativity in French national and regional policies p.01 15-06-09 French Innovation policy Distinction between technological innovation and non-technological innovation (including design) French

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot

Testing : A Roadmap. Mary Jean Harrold. Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap Mary Jean Harrold Présentation de Olivier Tissot Testing : A Roadmap I. L auteur II. Introduction sur les test : les enjeux, la problématique III. Les tests : roadmap IV. Conclusion

Plus en détail

Fabrication Additive et Centre de Fabrication à Polytechnique

Fabrication Additive et Centre de Fabrication à Polytechnique Fabrication Additive et Centre de Fabrication à Polytechnique PRÉSENTATION DE : Jean-Philippe Carmona Candidat à la M.Sc.A en génie mécanique LE GÉNIE EN PREMIÈRE CLASSE Mise à jour novembre 12013 CONTENU

Plus en détail

GUIDE POUR LA RADIOGRAPHIE NUMÉRIQUE DES PIÈCES MOULÉES GUIDE FOR CASTING DIGITAL RADIOGRAPHY

GUIDE POUR LA RADIOGRAPHIE NUMÉRIQUE DES PIÈCES MOULÉES GUIDE FOR CASTING DIGITAL RADIOGRAPHY GUIDE POUR LA RADIOGRAPHIE NUMÉRIQUE DES PIÈCES MOULÉES GUIDE FOR CASTING DIGITAL RADIOGRAPHY D. Lavastre 1, P. Bouvet 2 1 SNECMA Etablissement de Villaroche 77550 Moissy-Cramayel cedex, 2 CTIF 92318 Sèvres

Plus en détail

Production de pièces en acier inoxydable au moyen d une technique de prototypage rapide

Production de pièces en acier inoxydable au moyen d une technique de prototypage rapide Production de pièces en acier inoxydable au moyen d une technique de prototypage rapide Ing. Q. SOYEUR Ing. J. BENOIT Ir A-M.CLARINVAL GRAMME Liège L amélioration d un procédé de prototypage rapide a permis

Plus en détail

POST FABRICATION ADDITIVE :

POST FABRICATION ADDITIVE : Association de Traitement Thermique et de Traitement de Surface POST FABRICATION ADDITIVE : 2 et 3 décembre 2015 UTBM- SEVENANS (90) Avec le partenariat de : POST FABRICATION ADDITIVE : Les pièces métalliques

Plus en détail

Erpro et Sprint Plastique, sont deux entreprises aux compétences complémentaires. Cette synergie nous permet de vous proposer nos services en CAO, en

Erpro et Sprint Plastique, sont deux entreprises aux compétences complémentaires. Cette synergie nous permet de vous proposer nos services en CAO, en Erpro et Sprint Plastique, sont deux entreprises aux compétences complémentaires. Cette synergie nous permet de vous proposer nos services en CAO, en prototypage et outillage rapide, en injection plastique

Plus en détail

Principe et élaboration de poudre par atomisation gazeuse, granulométrie et traçabilité pour la fabrication additive.

Principe et élaboration de poudre par atomisation gazeuse, granulométrie et traçabilité pour la fabrication additive. Principe et élaboration de poudre par atomisation gazeuse, granulométrie et traçabilité pour la fabrication additive. Lucas DEMBINSKI Christian CODDET, Cécile LANGLADE Université de Technologie de Belfort-Montbéliard

Plus en détail

ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE. N 1-1560 rév. 2

ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE. N 1-1560 rév. 2 Convention N 150 Section Laboratoires ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-1560 rév. 2 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation

Plus en détail

Simulation numérique des couplages thermomécaniques par un procédé de fusion laser (ALM) : prédiction des déformations résiduelles

Simulation numérique des couplages thermomécaniques par un procédé de fusion laser (ALM) : prédiction des déformations résiduelles Simulation numérique des couplages thermomécaniques par un procédé de fusion laser (ALM) : prédiction des déformations résiduelles Emna GHAZALI a, Eric LACOSTE a, Corinne ARVIEU a, Jean-Yves HASCOET b

Plus en détail

orthopaedics The Swiss spirit of innovation metoxit.com

orthopaedics The Swiss spirit of innovation metoxit.com orthopaedics metoxit.com The Swiss spirit of innovation Société Gamme de produits Qualité Fondée en 1978, Metoxit AG est une entreprise Suisse à taille humaine qui est spécialisée dans la production et

Plus en détail

Imprimantes 3D. Prototypage Rapide. Analyse sectorielle. Analyse de la concurrence

Imprimantes 3D. Prototypage Rapide. Analyse sectorielle. Analyse de la concurrence Prototypage Rapide Analyse sectorielle Analyse de la concurrence Données macro-économiques Selon les données Wholers Associates, en 2011, le secteur des imprimantes 3D a augmenté globalement de 29,4%.

Plus en détail

La fabrication additive

La fabrication additive UNIVERSITÉ DE TECHNOLOGIE DE BELFORT-MONTBÉLIARD La fabrication additive «du micro au macro» en quelques clics JOURNÉE TECHNIQUE Organisée par le laboratoire LERMPS de l UTBM Jeudi 9 décembre 2010 UTBM,

Plus en détail

N 1-0053 rév. 2. Satisfait aux exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025 : 2005 Fulfils the requirements of the standard

N 1-0053 rév. 2. Satisfait aux exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025 : 2005 Fulfils the requirements of the standard Convention N 36 Section Laboratoires ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-0053 rév. 2 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation

Plus en détail

Impression 3D «en volume» Rexer Justine Sarrasin Chloé

Impression 3D «en volume» Rexer Justine Sarrasin Chloé + Impression 3D «en volume» Rexer Justine Sarrasin Chloé + 2 Quelques exemples + Plan 3 Etat de l art technique Impact environnemental Etude de marché et analyse concurrentielle Analyse stratégique et

Plus en détail

MESURES DE DILATOMETRIE SUR DEUX NUANCES D ACIER INOX : 1.4542 ET 1.4057 le 04/01/00

MESURES DE DILATOMETRIE SUR DEUX NUANCES D ACIER INOX : 1.4542 ET 1.4057 le 04/01/00 1 EIDGENÖSSISCHE TECHNISCHE HOCHSCHULE LAUSANNE POLITECNICO FEDERALE DI LOSANNA SWISS FEDERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY LAUSANNE DEPARTEMENT DE MICROTECHNIQUE INSTITUT DE PRODUCTION MICROTECHNIQUE CH - 1015

Plus en détail

SIRRIS ADD. Additive Manufacturing en Wallonie. Thierry. Dormal@sirris.be

SIRRIS ADD. Additive Manufacturing en Wallonie. Thierry. Dormal@sirris.be SIRRIS ADD Additive Manufacturing en Wallonie Thierry. Dormal@sirris.be 1990 2015 Evolution des technologies et de la terminologie Prototypage rapide Outillage rapide Fabrication rapide Fabrication directe

Plus en détail

Action : PERFORMANCE TECHNOLOGIQUE PLASTURGIE. Document Technique N 4 Février 2011 MOULAGE PAR INJECTION DE POUDRE

Action : PERFORMANCE TECHNOLOGIQUE PLASTURGIE. Document Technique N 4 Février 2011 MOULAGE PAR INJECTION DE POUDRE Action : PERFORMANCE TECHNOLOGIQUE PLASTURGIE Document Technique N 4 Février 2011 MOULAGE PAR INJECTION DE POUDRE LA FABRICATION DE PIECES COMPLEXES PAR LE PROCEDE DE MOULAGE PAR INJECTION DE POUDRE Le

Plus en détail

MÉDICAL AUTOMOBILE AÉRONAUTIQUE INDUSTRIE MEDICAL COUPAGE FIN CÉRAMIQUE USINAGE INJECTION PLASTIQUE EMBOUTISS

MÉDICAL AUTOMOBILE AÉRONAUTIQUE INDUSTRIE MEDICAL COUPAGE FIN CÉRAMIQUE USINAGE INJECTION PLASTIQUE EMBOUTISS Ensemble Optimisons vos compétences Devenons partenaires de vos développements mécaniques MÉDICAL AUTOMOBILE AÉRONAUTIQUE INDUSTRIE MEDICAL COUPAGE FIN CÉRAMIQUE USINAGE INJECTION PLASTIQUE EMBOUTISS Le

Plus en détail

HANNOVER MESSE 2011 PRINCIPAUX SALONS SUR LESQUELS DES PAVILLONS UBIFRANCE SONT PREVUS :

HANNOVER MESSE 2011 PRINCIPAUX SALONS SUR LESQUELS DES PAVILLONS UBIFRANCE SONT PREVUS : PRINCIPAUX SALONS SUR LESQUELS DES PAVILLONS UBIFRANCE SONT PREVUS : Recherche et Technologie Hall 2 Salon mondial de la R&D et du transfert de technologie Entreprises innovantes et leurs partenaires de

Plus en détail

PROJET DE CREATION D UNE PLATEFORME TECHNOLOGIQUE REGIONALE EN CHAMPAGNE-ARDENNE DEDIEE A LA FABRICATION ADDITIVE CONFERENCE DE PRESSE

PROJET DE CREATION D UNE PLATEFORME TECHNOLOGIQUE REGIONALE EN CHAMPAGNE-ARDENNE DEDIEE A LA FABRICATION ADDITIVE CONFERENCE DE PRESSE PROJET DE CREATION D UNE PLATEFORME TECHNOLOGIQUE REGIONALE EN CHAMPAGNE-ARDENNE DEDIEE A LA FABRICATION ADDITIVE CONFERENCE DE PRESSE Le 3 Juillet 2015 Préfecture des Ardennes SOMMAIRE Table des matières

Plus en détail

Fabrication Additive Métallique Technologies et Opportunités

Fabrication Additive Métallique Technologies et Opportunités Fabrication Additive Métallique Technologies et Opportunités Etude financée par Normandie AeroEspace Réalisation : INSA Rouen Département Mécanique et Centre Commun d Usinage Avril 2015 Normandie AeroEspace,

Plus en détail

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008

ICH Q8, Q9 and Q10. Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 ICH Q8, Q9 and Q10 An Opportunity to Build Quality into Product Krishnan R. Tirunellai, Ph. D. Bureau of Pharmaceutical Sciences Therapeutic Products Directorate Health Canada December 4, 2008 Sequence

Plus en détail

Un Groupe organisé autour d un concept «Full Service» A GROUP ORGANISED IN A FULL SERVICE CONCEPT

Un Groupe organisé autour d un concept «Full Service» A GROUP ORGANISED IN A FULL SERVICE CONCEPT Le groupe PARIS AXE COSMÉTIQUE PARISAXE COSMETIC GROUP Créé en 1999, PARIS AXE COSMÉTIQUE est aujourd hui un Groupe leader, acteur majeur du secteur de la Beauté. Il est composé de deux activités principales

Plus en détail

The space to start! Managed by

The space to start! Managed by The space to start! Managed by ESA Business Incubation Centers (ESA BICs) : un programme de soutien à la création d entreprises L Agence Spatiale Européenne (ESA) dispose d un programme de transfert de

Plus en détail

Qu est-ce que l acier inoxydable? Fe Cr > 10,5% C < 1,2%

Qu est-ce que l acier inoxydable? Fe Cr > 10,5% C < 1,2% Cr > 10,5% C < 1,2% Qu est-ce que l acier inoxydable? Alliage de fer comportant 10,5 % de chrome et 1,2 % de carbone nécessaires pour garantir la formation d une couche de surface auto-régénérante (couche

Plus en détail

MOLDMAX HH. Alliage pour moules en cuivre au béryllium à haute résistance

MOLDMAX HH. Alliage pour moules en cuivre au béryllium à haute résistance Alliage pour moules en cuivre au béryllium à haute résistance Cette information est basée sur l état actuel de nos connaissances et est destinée à donner une vue générale de nos produits ainsi que de leurs

Plus en détail

Les alliages avancés et la fabrication additive. Gheorghe Marin, ing. Directeur général du CMQ

Les alliages avancés et la fabrication additive. Gheorghe Marin, ing. Directeur général du CMQ Les alliages avancés et la fabrication additive Gheorghe Marin, ing. Directeur général du CMQ ISO 9001:2008 / ISO 17025:2005 Présentation du centre Le CMQ fait parti du réseau des centres collégiaux de

Plus en détail

Outdoor I. Avec l inox Tolix innove 4 II. Ours 14. Outdoor I. With stainless steel Tolix is innovating 4 II. Colophon 14

Outdoor I. Avec l inox Tolix innove 4 II. Ours 14. Outdoor I. With stainless steel Tolix is innovating 4 II. Colophon 14 Made in France Outdoor I. Avec l inox Tolix innove 4 II. Ours 14 Outdoor I. With stainless steel Tolix is innovating 4 II. Colophon 14 2 3 I Avec l inox Tolix innove With stainless steel Tolix is innovating

Plus en détail

On peut être «lourd» et agile!

On peut être «lourd» et agile! éditorial Traitements & Matériaux 412 Octobre - Novembre 2011 3 On peut être «lourd» et agile! La métallurgie est considérée comme une industrie «lourde», les traitements thermiques comme de «vieux» procédés,

Plus en détail

GUIDE DES MATÉRIAUX USUELS

GUIDE DES MATÉRIAUX USUELS 1 GUIDE DES MATÉRIAUX USUELS Impression 3D Fabrication additive 2015 - FABULOUS 2 3 agence conseil en solutions d impression 3d FABULOUS est un bureau d experts 3D, alliance de la technologie et du conseil

Plus en détail

INGENIERIE COLLABORATIVE, ELLE A TOUT D'UNE GRANDE...

INGENIERIE COLLABORATIVE, ELLE A TOUT D'UNE GRANDE... INGENIERIE COLLABORATIVE, ELLE A TOUT D'UNE GRANDE... Article rédigé pour les Etats généraux 2008 du MICADO, par Yannick BOUDIER. Résumé : L ingénierie collaborative est souvent prise pour un système d

Plus en détail

Votre partenaire privilégié pour. achats de produits métallurgiques

Votre partenaire privilégié pour. achats de produits métallurgiques Votre partenaire privilégié pour optimiser vos solutions en achats de produits métallurgiques Vous êtes fabricant dans les secteurs de : - Découpe, emboutissage, usinage - Transport (carrosserie, remorques

Plus en détail

SWED/CUT Racles hautes performances Conçues, Développées et Fabriquées par Swedev AB. Votre succès est notre affaire

SWED/CUT Racles hautes performances Conçues, Développées et Fabriquées par Swedev AB. Votre succès est notre affaire SWED/CUT Racles hautes performances Conçues, Développées et Fabriquées par Swedev AB Depuis nos débuts il y a 20 ans, ce n est pas un hasard si SWED/CUT s est développé pour devenir «la marque de choix»

Plus en détail

SIMULATION DU PROCÉDÉ DE FABRICATION DIRECTE DE PIÈCES THERMOPLASTIQUES PAR FUSION LASER DE POUDRE

SIMULATION DU PROCÉDÉ DE FABRICATION DIRECTE DE PIÈCES THERMOPLASTIQUES PAR FUSION LASER DE POUDRE SIMULATION DU PROCÉDÉ DE FABRICATION DIRECTE DE PIÈCES THERMOPLASTIQUES PAR FUSION LASER DE POUDRE Denis DEFAUCHY Gilles REGNIER Patrice PEYRE Amine AMMAR Pièces FALCON - Dassault Aviation 1 Présentation

Plus en détail

Plan d actions Recherche, Technologie et Innovation

Plan d actions Recherche, Technologie et Innovation La passion de l'excellence Plan d actions Recherche, Technologie et Innovation Comités et séminaires RTI Phase : Initiation - Détection 1 Projets Objectif Faciliter les échanges entre les membres de NAE

Plus en détail

Proposition globale de remise à niveau énergétique des maisons individuelles

Proposition globale de remise à niveau énergétique des maisons individuelles Proposition globale de remise à niveau énergétique des maisons individuelles RESUME Le projet MITECH propose une offre globale pour traiter l enveloppe des maisons construites entre 1949 et 1974 afin de

Plus en détail

UNE RÉFÉRENCE INTERNATIONALE POUR L INDUSTRIE MÉDICALE. Orthopédie Rachis Trauma Extrémités Cranomaxillofacial Dentaire Instruments Implants

UNE RÉFÉRENCE INTERNATIONALE POUR L INDUSTRIE MÉDICALE. Orthopédie Rachis Trauma Extrémités Cranomaxillofacial Dentaire Instruments Implants UNE RÉFÉRENCE INTERNATIONALE POUR L INDUSTRIE MÉDICALE Orthopédie Rachis Trauma Extrémités Cranomaxillofacial Dentaire Instruments Implants DE LA MATIÈRE PREMIÈRE AUX COMPOSANTS STÉRILES LISI MEDICAL propose

Plus en détail

TRAITEMENT DE SURFACE RECHARGEMENT LASER

TRAITEMENT DE SURFACE RECHARGEMENT LASER TRAITEMENT DE SURFACE RECHARGEMENT LASER UTILISATION INDUSTRIELLE DU LASER Parc d Innovation F-67400 Illkirch T : + 33 (0)3 88 65 54 00 F : + 33 (0)3 88 65 54 01 IL@irepa.u-strasbg.fr www.irepa-laser.com

Plus en détail

Le prototypage rapide

Le prototypage rapide Le prototypage rapide Gérard Quévrin et Ludovic Féry [1] Voici des extraits d un dossier d «Industrie & technologies» («Imprime-moi un avion») paru en mars dernier qui vous permettront de faire le point

Plus en détail

DE L ÉTUDE À LA CONCEPTION, DE LA FABRICATION JUSQU À LA LIVRAISON, NOTRE LIMITE EST CELLE DE VOTRE IMAGINATION. FROM THE STUDY TO THE DESIGN,

DE L ÉTUDE À LA CONCEPTION, DE LA FABRICATION JUSQU À LA LIVRAISON, NOTRE LIMITE EST CELLE DE VOTRE IMAGINATION. FROM THE STUDY TO THE DESIGN, DE L ÉTUDE À LA CONCEPTION, DE LA FABRICATION JUSQU À LA LIVRAISON, NOTRE LIMITE EST CELLE DE VOTRE IMAGINATION. n FROM THE STUDY TO THE DESIGN, FROM MANUFACTURING TO THE DELIVERY, OUR LIMIT IS YOUR IMAGINATION.

Plus en détail

Les matériaux à haute résistance mécanique dans l automobile

Les matériaux à haute résistance mécanique dans l automobile Les matériaux à haute résistance mécanique dans l automobile Héloïse Conrad, Mathias Leutaud, Hector de Castilla 05/12/2014 [Tapez le résumé du document ici. Il s'agit généralement d'une courte synthèse

Plus en détail

Valorisation métallurgique des boues d usinage - Projet VALBOM

Valorisation métallurgique des boues d usinage - Projet VALBOM Page 1 Valorisation métallurgique des boues d usinage - Projet Congrès «Ecotechnologies pour le futur» Atelier Le Recyclage en faveur de l éco conception des produits de demain Lille - Jérôme RIBEYRON

Plus en détail

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012

Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien. 10 Septembre 2012 Mise en place d un système de cabotage maritime au sud ouest de l Ocean Indien 10 Septembre 2012 Les défis de la chaine de la logistique du transport maritime Danielle T.Y WONG Director Logistics Performance

Plus en détail

C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES

C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES GENERALITES : C) MOULAGE EN MOULE METALLIQUES Alors que les procédés de moulage sable imposent, chaque fois, la destruction du moule pour récupérer la pièce coulée. Les moules permanents (métalliques),

Plus en détail

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données

RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données RAPID 3.34 - Prenez le contrôle sur vos données Parmi les fonctions les plus demandées par nos utilisateurs, la navigation au clavier et la possibilité de disposer de champs supplémentaires arrivent aux

Plus en détail

Rational Team Concert

Rational Team Concert Une gestion de projet agile avec Rational Team Concert Samira Bataouche Consultante, IBM Rational France 1 SCRUM en Bref Events Artifacts Development Team Source: Scrum Handbook 06 Décembre 2012 Agilité?

Plus en détail

Une longueur d avance en tôles fines.

Une longueur d avance en tôles fines. TruLaser 5030 fiber : Une longueur d avance en tôles fines. Machines-Outils / Machines Portatives Technologie Laser / Electronique Technique Médicale Imbattable en tôles fines. Sommaire Imbattable en tôles

Plus en détail

Lasers pour applications de micro-usinage

Lasers pour applications de micro-usinage Lasers pour applications de micro-usinage GMP SA 1 Plan Introduction Micro-usinage Sources laser Applications de Micro-usinage Micro-soudure Micro-découpe Micro-perçage Conclusion 2 Micro-usinage Lasers

Plus en détail

ELPI facilitateur de projets

ELPI facilitateur de projets f a c i l i t a t e u r d e p r o j e t s ELPI facilitateur de projets ELPI exerce ses compétences depuis l année 2000 pour de multiples secteurs industriels. La diversité de clients qui nous font confiance

Plus en détail

Fabrication additive : Structuration d unefilière 07/10/14

Fabrication additive : Structuration d unefilière 07/10/14 Fabrication additive : Structuration d unefilière 07/10/14 P.Villard Chargé de mission Usine du Futur Introduction Fabrication Additive un marché en pleine croissance Ces technologies sont partie intégrante

Plus en détail

Hightech by Gerster.

Hightech by Gerster. Hightech by Gerster. Hightech by Gerster: Le spécialiste. Les produits fabriqués en acier, fonte, aluminium ou métaux non ferreux, se comptent par milliers. Les exigences en matière de sécurité, de fiabilité,

Plus en détail

Le partenaire de votre innovation technologique

Le partenaire de votre innovation technologique w w w.. s y n e r r v v i a i a. f. r f r Quelques chiffres Création en 2002 Association loi 1901 20 salariés 17 Ingénieurs et techniciens experts dans leurs domaines et présents dans les centres de compétences

Plus en détail

porite europe développement Partenaire de votre

porite europe développement Partenaire de votre porite Partenaire de votre développement porite Études, recherches, fabrication, logistique, stockage, livraisons. Votre interface privilégiée avec l Asie Au-delà des barrières de langues ou de cultures,

Plus en détail

Sélection de fiches techniques

Sélection de fiches techniques Sélection de fiches techniques 13 Tableau récapitulatif des caractéristiques des alliages LEGENDE: ++ = EXCELLENT, + = BON, - = MOYEN, -- = MAUVAIS SOUDABLE PAGES PRECIMET AISI OU UNS DIN AFNOR Usinable

Plus en détail

Appel à Présentations de PMEs. «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014. En présence de la GSA (European GNSS Agency)

Appel à Présentations de PMEs. «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014. En présence de la GSA (European GNSS Agency) Appel à Présentations de PMEs «Workshop on GNSS applications» Toulouse Space Show 2014 En présence de la GSA (European GNSS Agency) 1. TOULOUSE SPACE SHOW Le Toulouse Space Show 2014 se tiendra du 30 Juin

Plus en détail

Pièces métalliques pour équipement des coffrets. Metal components for High-End Trunks / Cases / Boxes

Pièces métalliques pour équipement des coffrets. Metal components for High-End Trunks / Cases / Boxes Pièces métalliques pour équipement des coffrets Metal components for High-End Trunks / Cases / Boxes Une production personnalisée, une fabrication française. Lebronze alloys propose une gamme complète

Plus en détail

Plateforme Technologique Innovante. Innovation Center for equipment& materials

Plateforme Technologique Innovante. Innovation Center for equipment& materials Plateforme Technologique Innovante Innovation Center for equipment& materials Le Besoin Centre indépendant d évaluation des nouveaux produits, procédés et services liés à la fabrication des Micro-Nanotechnologies

Plus en détail

SERVICES D INGENIERIE

SERVICES D INGENIERIE SERVICES D INGENIERIE Le Centre Technique PPS rassemble plus d une centaine d experts, chefs de projet, ingénieurs et techniciens expérimentés en recherche et développement, intégration produit et assistance

Plus en détail

Guide du programme pour les startups Tunisiennes

Guide du programme pour les startups Tunisiennes Sponsor officiel Guide du programme pour les startups Tunisiennes Les startups les plus prometteuses d aujourd hui deviendront les entreprises les plus réussies de demain Microsoft Tunisie - 2009 Qu est

Plus en détail

Stainless Tubes Europe. Tubes soudés en acier inoxydable

Stainless Tubes Europe. Tubes soudés en acier inoxydable Stainless Tubes Europe Tubes soudés en acier inoxydable L histoire 1901 Création de la société 1921 Début de la production de tubes 1967 Premier tube en acier inoxydable 1988 La Meusienne rejoint le groupe

Plus en détail

Gestion de la chaîne logistique

Gestion de la chaîne logistique Gestion de la chaîne logistique La gestion de la chaîne logistique (GCL) supply chain management (SCM) instituée pour optimiser la gestion des flux du «fournisseur du fournisseur» jusqu'au «client du client».

Plus en détail

ITK R&D mechanics, cooling, services. Teddy Todorov pour les equipes du CPPM, LPNHE et LAPP 15/10/2013

ITK R&D mechanics, cooling, services. Teddy Todorov pour les equipes du CPPM, LPNHE et LAPP 15/10/2013 ITK R&D mechanics, cooling, services Teddy Todorov pour les equipes du CPPM, LPNHE et LAPP 15/10/2013 Etat actuel LAPP: Alpine pixel detector concept CPPM: IBL-like pixel barrel LPNHE: material budget

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

OBTENTION DES PIECES BRUTES

OBTENTION DES PIECES BRUTES A. Le moulage A.I.Moulage au sable OBTENTION DES PIECES BRUTES La pièce à obtenir le modèle en bois C) l empreinte supérieure en Sable D) l empreinte inférieure F) système de remplissage et d alimentation

Plus en détail

Une introduction à ECOSE Technology

Une introduction à ECOSE Technology Une introduction à ECOSE Technology Qu est-ce que une nouvelle technologie révolutionnaire de liant organique qui est à la fois naturelle et sans formaldéhyde. Elle peut être utilisée pour fabriquer de

Plus en détail

Vidéos disponibles sur: www.mni-hi-tech.com. DG: Ariane De Leeuw

Vidéos disponibles sur: www.mni-hi-tech.com. DG: Ariane De Leeuw Vidéos disponibles sur: www.mni-hi-tech.com M.N.I. Revêtements anti-corrosion: solutions actuelles DG: Ariane De Leeuw LES POROSITES Porosité interne : sans conséquence mais pouvant devenir débouchante

Plus en détail

Activation thermique pour le contrôle vibratoire de structures composites

Activation thermique pour le contrôle vibratoire de structures composites Activation thermique pour le contrôle vibratoire de structures composites A. Imbert a, G. L Hostis b, B. Durand b a.cetim-cermat, 21 rue du Chemnitz BP2278 68068 Mulhouse, France b LPMT, ENSISA, 11 rue

Plus en détail

Mise en Forme des Matériaux Polymères Polymer Processing. Philippe Cassagnau

Mise en Forme des Matériaux Polymères Polymer Processing. Philippe Cassagnau Mise en Forme des Matériaux Polymères Polymer Processing Philippe Cassagnau Que dit Internet? http://mediamef.utt.fr Mise en forme des polymères: Approche thermomécanique de la plasturgie ANTEC, the plastic

Plus en détail

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine

European Union Union Europeenne. African Union Union Africaine European Union Union Europeenne African Union Union Africaine WHY LAUNCH a Virtual Campus in AFRICA? UNESCO and the African Union: In the response to the request from the African Union (AU) Heads of State

Plus en détail

LA RÉVOLUTION INDUSTRIELLE DE L IMPRESSION 3D UNE CHANCE POUR LA FRANCE? Joël Rosenberg, Pascal Morand, Dominique Turcq

LA RÉVOLUTION INDUSTRIELLE DE L IMPRESSION 3D UNE CHANCE POUR LA FRANCE? Joël Rosenberg, Pascal Morand, Dominique Turcq LA RÉVOLUTION INDUSTRIELLE DE L IMPRESSION 3D UNE CHANCE POUR LA FRANCE? Joël Rosenberg, Pascal Morand, Dominique Turcq DÉFINITION DE LA FABRICATION ADDITIVE (ADDITIVE MANUFACTURING) Bio impression 2 PARMI

Plus en détail

Offre de services 2014 Producteurs de fibres et renforts

Offre de services 2014 Producteurs de fibres et renforts Plateforme de développement des agromatériaux fibres végétales Offre de services 2014 Producteurs de fibres et renforts Connaître le potentiel matériau Adapter sa production aux besoins de l industrie

Plus en détail

SERVICE DE DIFFUSION D ANNONCE DE COOPERATION EN EUROPE

SERVICE DE DIFFUSION D ANNONCE DE COOPERATION EN EUROPE SERVICE DE DIFFUSION D ANNONCE DE COOPERATION EN EUROPE Via la Partnership Opportunity Database (POD) du Réseau Entreprise Europe (A COMPLETER EN ANGLAIS) Offre de coopération d affaires (BO) (distributeur,

Plus en détail

Capacity Development for Local Authorities

Capacity Development for Local Authorities Implemented by Capacity Development for Local Authorities Virtual cooperation for capacity development in solid waste management in Morocco and Tunisia Seite 1 Implemented by Background and objectives

Plus en détail

Solar Heating and Cooling for a Sustainable Energy Future in Europe. Vision Potential Deployment Roadmap Strategic Research Agenda.

Solar Heating and Cooling for a Sustainable Energy Future in Europe. Vision Potential Deployment Roadmap Strategic Research Agenda. Solar Heating and Cooling for a Sustainable Energy Future in Europe Vision Potential Deployment Roadmap Strategic Research Agenda Synthèse Synthèse L énergie solaire thermique représente une source de

Plus en détail

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140

IS/07/TOI/164004. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=6140 La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de l information, un IS/07/TOI/164004 1 Information sur le projet La vente au détail - RetAiL est un cours fondé sur la technologie de

Plus en détail

RESOLUTION Conseils & Services en solutions 3d. Vos idées prennent du relief

RESOLUTION Conseils & Services en solutions 3d. Vos idées prennent du relief RESOLUTION 3D Conseils & Services en solutions 3d Vos idées prennent du relief 01 VOS ATTENTES, DU CONCEPT AU MARCHÉ Resolution3D vous accompagne et vous conseille pour la mise en oeuvre de solutions innovantes

Plus en détail

SÉMINAIRE SUR LE SOUDAGE DE L ALUMINIUM 22-23 OCTOBRE DELTA QUÉBEC

SÉMINAIRE SUR LE SOUDAGE DE L ALUMINIUM 22-23 OCTOBRE DELTA QUÉBEC SÉMINAIRE SUR LE SOUDAGE DE L ALUMINIUM 22-23 OCTOBRE DELTA QUÉBEC PROGRAMMATION MERCREDI 22 OCTOBRE 12 h à 13 h 30 ACCUEIL DES PARTICIPANTS - MOT DE BIENVENUE SALLE LAUZON «Soudabilité des alliages d'aluminium»

Plus en détail

Communiqué de presse. 14 octobre 2014

Communiqué de presse. 14 octobre 2014 Communiqué de presse 14 octobre 2014 HANNOVER MESSE 2015 (du lundi 13 au vendredi 17 avril) : HANNOVER MESSE 2015 : l industrie du futur est connectée en réseau Thème-phare l an prochain : «Integrated

Plus en détail

Experts & partenaires pour une offre globale haute performance

Experts & partenaires pour une offre globale haute performance Experts & partenaires pour une offre globale haute performance MONT-BLANC MEDICAL INDUSTRIES MÉTIERS & COMPÉTENCES DES ENTREPRISES EXPERTES RÉUNIES POUR UNE OFFRE GLOBALE DÉDIÉE AUX FABRICANTS DE DISPOSITIFS

Plus en détail

Sommaire. I- Situation. II- Cadre du prototypage rapide. III- Technologies de prototypage rapide. IV- L outillage rapide

Sommaire. I- Situation. II- Cadre du prototypage rapide. III- Technologies de prototypage rapide. IV- L outillage rapide Le prototypage rapide : positionnement, technologies, enjeux Journée de Veille Technologique Présentation CETIM jeudi 1er décembre 2005 François PERES Ecole Centrale de Paris Sommaire I- Situation II-

Plus en détail

Le polissage par laser

Le polissage par laser B U L L E T I N T E C H N I Q U E N 4 1 B U L L E T I N T E C H N I Q U E N 4 1 Le polissage par laser Contexte Un traitement de surface est généralement réalisé dans le but d améliorer les caractéristiques

Plus en détail

À chaque nuance son domaine d application Conseil d utilisation

À chaque nuance son domaine d application Conseil d utilisation > Les nuances de carbure à grain ultra-fin se caractérisent par une dureté très élevée et une excellente résistance à l usure. Elles sont utilisées à la fabrication d outils de fraisage et de forets pour

Plus en détail