Mercredi 2 avril : Congrès ANEPFOPS 2008, page 1/12

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mercredi 2 avril : Congrès ANEPFOPS 2008, page 1/12"

Transcription

1 Compte rendu du Congrès annuel de l Association Nationale des Etablissements Publics dispensant des Formations Prévention Sécurité A.N.E.P.FO.P.S. Lycée Louis Gaston ROUSSILLAT Saint Vaury (Creuse) Mercredi 2 avril : Accueil à partir de 18h30 à l hôtel Campanile de Guéret. Participent cette année 12 académies, 13 établissements : L académie d Aix-Marseille représentée par le lycée BENOIT de l Isle sur la Sorgue, Messieurs BRUN, DUMOULIN (CDT), MORI et par le lycée de l Estaque de Marseille, Messieurs LOPEZ, GODILLOT. L académie de Bordeaux représentée par le lycée Emile COMBES de Bègles, Messieurs BERTAUD (CDT) et DONNADIEU. L académie de Clermont Ferrand représentée par le lycée Camille CLAUDEL de Clermont Ferrand, Madame ROIRET, Messieurs CAPIZZO et DURAIN. L académie de Grenoble représentée par le lycée Marius BOUVIER de Tournon sur Rhône, Messieurs CURTY, MOREAU et TOPIN (PROV.). L académie de Lille, représentée par le lycée de Vertes feuilles de Saint André lez Lille, Messieurs CUVILLON, DEQUEKER (CDT) et DELECOUR. L académie de Limoges, représentée par le lycée L.G. ROUSSILLAT de St Vaury, Madame ROGER, Messieurs BAERT (PROV.), MAATALLAH, PINARDON (CDT), ZAPATA, BERNON. L académie de Nancy-Metz, représentée par le CFA des métiers de la sécurité de Landres, Messieurs POISSON et SCHMITZ (CDT). L académie d Orléans-Tours représentée par le lycée AMPERE de Vendôme, Monsieur VARET (CDT). L académie de Reims, représentée par le lycée Armand MALAISE de Charleville Mézières, Madame NOWAK, Monsieur DOS SANTOS (CDT). L académie de Rennes, représentée par le lycée de Rostrenen, Messieurs BIAL ET FEROC (CDT). L académie de Strasbourg, représentée par le lycée et CFA Emile MATHIS de Schiltigheim, Monsieur KNITTEL. L académie de Toulouse, représentée par le lycée P-M. CURIE de Mourenx, Messieurs FIORINI ET GUIGUE (CDT). Congrès ANEPFOPS 2008, page 1/12

2 Un autobus conduit les congressistes au lycée ROUSSILLAT de Saint Vaury distant de 14 km pour 19h30. Monsieur BAERT et son équipe nous accueillent en présence de Monsieur GUERRIER, Conseiller Régional, Monsieur BAYOL Maire de Saint Vaury et Conseiller Général, Monsieur DUGENEST Maire de Fresselines. Monsieur VANDERBROUCKE, Vice Président du Conseil Régional, empêché est excusé. Monsieur BAERT présente l ANEPFOPS. Il brosse pour les élus un rapide tour d horizon en rappelant l historique de l ANEPFOPS, la branche Prévention Sécurité, l évolution de la formation APS et enfin le CAP APS à St Vaury. Dans sa conclusion il rappelle que les formations sécurité n étant pas prises en charge dans une spécialité par le ministère, la nécessité de se rencontrer pour échanger, pour homogénéiser les formations a conduit à la création de l ANEPFOPS plus qu utile aujourd hui avec la mise en place des baccalauréats professionnels. La suite de la soirée a été des plus conviviale avec le partage d un apéritif suivi d un repas Limousin fabrication «maison». Vers 22h30, retour en autobus vers l hôtel. Jeudi 3 avril : Départ en autobus à 8h15 pour le lycée. La journée devant être longue un copieux petit déjeuner d accueil nous attend. Début des interventions à 9 heures. Ouverture du congrès par Madame l Inspecteur d Académie DSDEN de la Creuse, Madame DELOUSTAL. Lors de son allocution Mme l Inspecteur a notamment précisé que l ANEPFOPS est une très bonne initiative pour cette filière «confidentielle» voire «orpheline». C est une nécessité de faire perdurer l association pour permettre les échanges entre enseignants et enseignants professionnels. Monsieur RENAULT, IEN/ET précise que la filière APS est complète en Creuse du niveau V au niveau IV, avec le CAP de St Vaury et le Bac. Pro. à Tulle. Monsieur l Inspecteur évoque le futur chantier du Bac. Pro. Sécurité Prévention en 3 ans. Intervention de M. CHEVALIER de la société SIEMENS portant sur les techniques et moyens de surveillances. Par un bref historique M. CHEVALIER replace la société CERBIRUS dans la société SIEMENS. Pour poser le débat il rappelle 4 objectifs de l analyse des risques, à savoir : Préserver les vies humaines, Assurer la pérennité de l outil de travail, Conserver les biens, Ne pas porter atteinte à l environnement. Congrès ANEPFOPS 2008, page 2/12

3 Dans ce cadre il repositionne la formule : R = P x C ou R est le risque, P la probabilité d occurrence et C les conséquences. La démarche choisie le conduit à préciser les différences existantes entre SECURITE et SURETE chez SIEMENS. La SECURITE touche : L incendie La détection incendie La détection gaz L extinction automatique La gestion des centrales d alarme La télésurveillance La supervision. La SURETE est plus attachée au contrôle des accès : L intrusion Les accès La vidéosurveillance. M. CHEVALIER a présenté par la suite (par la projection de films et démonstration de matériels) la gamme de détecteurs incendie SINTESO et le principe de «l alarme authentique» correspondant à une immunité aux alarmes injustifiées. Intervention de M. LEVY, responsable de la sécurité dans le groupe hypermarché CORA (groupe DELHAISE). L exposé de M. LEVY porte sur la démarque et la nécessité d un marquage des produits par puce électronique à haute fréquence. La démarque correspond à l ensemble des pertes de produits ou de chiffre d affaires enregistrées par l entreprise, que ces pertes soient enregistrées régulièrement (démarque connue) ou subies et mises en évidence lors de l inventaire (démarque inconnue).la démarque est un manque à gagner pour l entreprise, généralement exprimé en pourcentage du chiffre d affaires. Au sein de la démarque connue, on retrouve : La casse déclarée et les produits détruits (ouverts). Les produits périmés et mis au rebut. Le vol reconnu. La réduction de prix pratiquée pour favoriser l écoulement d un produit. La démarque financière : erreur de caisse, chèques volés, impayés. La démarque inconnue est définie comme : «La différence entre le stock réel existant à la clôture de l'exercice et le stock théorique comptable». Au sein de la démarque inconnue, on retrouve : Vol clients ou employés. Réceptions mal vérifiées. Erreurs dans la préparation des commandes. Erreurs de tarage des balances alimentaires. Confusion dans les références. Congrès ANEPFOPS 2008, page 3/12

4 La démarque dans la chaîne de distribution, en passant par la commande, le transport, la réception des marchandises, la mise en rayon, l erreur administrative (erreur d étiquetage ), la casse, le vol client (35%), la caisse (connivence de la caissière avec le client ) représente en Europe 70 par habitant, elle représente un surcoût de 1.75 à 2% du prix. Le principe de marquage à la source (RFID) qui se généralise permet sur une étiquette électronique haute fréquence «d embarquer» des informations multiples et variées (taille, coloris,, quantité). Son niveau d efficacité est de l ordre de 90 à 95%. Une démonstration nous est faite sur la vente d un article en omettant d introduire dans le prix de vente le coût de la démarque. Se joignent au congrès les représentants du lycée de Tulle, Madame DEBELLE et Monsieur CHAPUS. Intervention de la Direction de l Administration de la police nationale (Ministère de l Intérieur), bureau de recrutement de Clermont Ferrand, représentés par Madame le Commandant MORESK, Messieurs le Capitaine GANDOIN et le Brigadier Major POMAREDE, et de la direction de la formation de la police nationale, école nationale de police de Châtel Guyon, représenté par Messieurs le Commandant BOUTIN et le Brigadier Chef DUGUIN. L intervention porte sur l aménagement possible des concours de Gardiens de la paix (concours externe) pour les titulaires du Bac. Pro. Sécurité Prévention. Il s agirait d un QCM spécifique aux titulaires du Bac. Pro., le candidat ayant le choix entre un QCM «culture générale» et un QCM «culture Sécurité Police». Diverses informations sont échangées : Problème de la dissertation : Est-elle nécessaire? Faut-il une épreuve de note de synthèse? Faut-il une épreuve plus professionnelle? Différents types de concours : Concours nationaux (2 par an), concours déconcentrés pour une affectation en Ile de France (la fidélisation à vie devrait passer à 10 ans avec accompagnement pour le travail des épouses, pour le logement, ), concours des Cadets de la République, concours adjoint de sécurité. Lors de l échange qui a suivi l intervention des écoles de police différents points ont été abordés : Le Bac. Pro. est mal adapté : soit trop haut, la sécurité privée recherche des CAP ou des brevets professionnels, soit inadapté aux métiers de la police (douane, intérieur,, gendarmerie, pénitentiaire,), seul les Gardiens de la paix peuvent en tirer profit. Mise en place d un module «Préparation aux concours» semble souhaitable. Proposition d un quota réservé aux candidats «Culture Sécurité Police». Remarque de M. l IEN : le Bac. Pro. s est construit en partenariat avec la Police et les Sapeurs pompiers. Problème de l unicité de la formation : elle existe si les concours «collent» au référentiel du bac. pro. A compter de 2009, recrutement niveau baccalauréat en Police et en Gendarmerie, pas de concours communs. Le problème du Bac. Pro. 3 ans est qu il conduira au diplôme des élèves encore plus jeunes. Congrès ANEPFOPS 2008, page 4/12

5 Le problème de l épreuve spécifique de condition physique est abordé. (Sapeur pompier, Police). Qu en est-il de la passerelle CAP APS / Bac. Pro. 3 ans : un chantier est en mettre en place pour revisiter le référentiel du CAP afin que les titulaires du CAP puissent rejoindre le baccalauréat en seconde année. Repas pris en commun à 12h45 au self de l établissement. Reprise à 14 heures. Deux groupes d échanges pédagogiques se constituent, l un sur le CAP, l autre sur le Bac. Pro.. En parallèle une réunion préparatoire à l assemblée générale se tient. Elle regroupe, de l ancien bureau, Messieurs BERTAUD (secrétaire), BRUN (trésorier adjoint), DUMOULIN (secrétaire adjoint) ainsi que divers membres de l association approchés pour prendre des responsabilités au sein du bureau, Messieurs, BAERT, CURTY, MORI, TOPIN. Assemblée générale de l ANEPFOPS, 15 heures. Christian BERTAUD, secrétaire fait un bref historique de l ANEPFOPS : les balbutiements de 1987 (date de la première ouverture à Riom du CAP APS) à 1998, puis en 1999 la création de l ANEPFOPS à Wittelsheim et ensuite Marseille, Disney land, St Jean d Angely, Rostrenen, Mourenx, l Isle sur la Sorgue, Tournon, St André lez Lille et enfin St Vaury. L ANEPFOPS c est aussi 18 établissements adhérents (lycées, CFA, GRETA). Il est fait un rappel de l article 2 des statuts, l ANEPFOPS a pour buts : De promouvoir et défendre l enseignement et la formation aux métiers de la Prévention et de la Sécurité. De représenter les établissements publics qui dispensent des formations Prévention et Sécurité auprès de toutes les instances compétentes. Pour cela le bureau de l ANEPFOPS se réunit deux fois par an. Chaque année l assemblée générale désigne les membres du bureau. Ces réunions sont calées lors des regroupements : Du séminaire (courant avril) organisé par un établissement d accueil autour d un programme riche d échanges pédagogiques, de visites de sites techniques remarquables et agrémentées de visites touristiques. Un temps est accordé à la vie du bureau et à l assemblée générale. D une journée pédagogique (courant novembre) basée sur Paris. Daniel DUMOULIN, secrétaire adjoint rappelle que l association a perdu par mutation où départ à la retraite, son président, son vice président, son trésorier. Dans un futur proche le secrétaire prend sa retraite. Il s agit de mettre en place des membres voulant les remplacer : il est fait appel à candidature, Messieurs BAERT et TOPIN tous deux proviseurs peuvent selon les statuts prétendre à la présidence. Le vote à l unanimité les confirment, il est demandé à l assemblée d autoriser le bureau à modifier les statuts si nécessaires afin que la présidence puisse être une coprésidence, M. TOPIN, M. BAERT. Pour la trésorerie appel à candidature est faite : Monsieur CURTY se porte candidat, vote à l unanimité. Monsieur BRUN est reconduit par le vote comme trésorier adjoint, il présente l état des comptes à ce jour. Congrès ANEPFOPS 2008, page 5/12

6 Pour le secrétariat Monsieur DUMOULIN anciennement adjoint se porte candidat, Madame NOVAK postule comme adjointe. A l unanimité ils sont élus. Le bureau élu par l assemblée générale de St VAURY est donc constitué de : Coprésidents : Rhône. Trésorier : sur Rhône. Trésorier adjoint : Sorgue. Secrétaire : sur la Sorgue. Secrétaire adjointe : M. TOPIN Patrick Proviseur du lycée M. BOUVIER de Tournon sur M. BAERT Jean-Luc Proviseur du lycée L.G. ROUSSILLAT de St Vaury. M. CURTY Jean-Louis Professeur du lycée M. BOUVIER de Tournon M. BRUN Patrick Professeur du lycée A. BENOIT de l Isle sur la M. DUMOULIN Daniel Chef de Travaux du lycée A. BENOIT de l Isle Mme NOVAK Aurélie Professeur du lycée A. MALAISE de Charleville Mézières. Depuis le congrès de TOURNON il est envisagé la création d un site sur Internet. Le bureau réuni s adjoint les compétences de M. MORI Bruno Professeur du lycée A. BENOIT de l Isle sur la Sorgue pour développer le cahier des charges et un embryon de site. Par conséquence le siège de l association ainsi que la trésorerie seront au lycée Bouvier de Tournon sur Rhône. Le point sur les cotisations est fait : 15 établissements cotisent, les présents auxquels il faut ajouter le lycée Jean MOULIN de Roubaix, académie de Lille et le lycée les Huisselets de Montbéliard, académie de Besançon. Le lycée de Rostrenen* devra faire une recherche sur l adresse d expédition de son adhésion (lycée Vertes feuilles?). Le lycée de Tulle* a manifesté son intention de cotiser. (* Cotisation Rostrenen retrouvée, cotisation lycée de Tulle confirmée au24/04/08) Départ à 15h45 en autobus pour la visite du site de Fresselines Monsieur DUGENEST, maire de Fresselines nous attend devant sa mairie. Population de 682 habitants, altitude 250 m., distante de 330 km de Paris, sur la route George SAND et au coeur de la vallée des peintres, FRESSELINES est depuis plus d'un siècle (depuis le séjour de Claude MONET), le lieu de prédilection des artistes paysagistes. La visite commence par un arrêt devant un bas relief placé sur le mur est de l église, bas relief de RODIN dédié à Maurice ROLLINAT Congrès ANEPFOPS 2008, page 6/12

7 Mais connaissez vous des œuvres de Maurice ROLLINAT? Les plus anciens se souviennent : Ensuite Monsieur le maire nous invite à nous rendre 6, rue Maurice ROLLINAT dans l atelier du peintre Gaston THIERRY le plus illustre représentant de l Ecole de Crozant. Aujourd hui le peintre octogénaire ne peint plus mais travaille pour les ateliers d Aubusson en réalisant des œuvres uniques pour métiers à tisser. La suite ludique de notre séjour s est déroulée en bordure de petite Creuse et notamment au confluent des deux Creuse. Ce confluent a fait l objet de 10 toiles de MONET sur les 23 qu il a exécuté lors de son séjour. Ces 10 toiles font partie des séries qui consistaient à peindre le même paysage à différentes heures du jour et des saisons. L anecdote du chêne du Confluent est à connaître : Inquiet de ne pouvoir terminer au mois de mai un tableau, commencé en plein hiver, représentant le Confluent et cet arbre dénudé, Monet obtient du propriétaire l'autorisation de faire effeuiller le pauvre arbre. Ce pauvre arbre nous l avons vu : Congrès ANEPFOPS 2008, page 7/12

8 Carte postale Confluent 2008 Confluent Monet 1889 Il nous a fallu remonter de 47 mètres d altitude pour revenir au village. Ce fut dur pour certains!!! Le car nous attendait pour un retour sur l hôtel à Guéret. Rendez vous était pris pour le repas du soir partagé en commun au restaurant «La belle époque», menu creusois, apéritif, tourte de pommes de terre, gigot d agneau et ses légumes du terroir, fromage, dessert et café. Retour à l hôtel pour 23 heures. Vendredi 4 avril : 7 h 45 : Départ en car du lycée. Destination Limoges, entreprise SECURITAS 9 h : Découverte de l entreprise SECURITAS. Intervention de Monsieur Sébastien RICHARD, directeur d agence. Présentation de l ensemble des métiers de la sécurité : Projection de films sur Les pompiers industriels Le tertiaire La logistique La distribution L événementiel La sécurité cynophile Les marchés publics La sécurité mobile Les questions portent sur la fourchette des salaires (1 qualification = 1 salaire!), sur les nouveaux métiers (agents de surveillance de quai, inspecteurs de plateforme dans la logistique) Congrès ANEPFOPS 2008, page 8/12

9 Les nouvelles contraintes liées à la réglementation en vigueur depuis le Les questions portent sur les diplômes recrutés (CAP, BAC. PRO. et CQP, tous les candidats doivent répondre à la règle). Les qualités requises sont «rigueur», «expression, présentation, communication», «initiative et réactivité» et enfin «autonomie». Pour un peu que le jeune soit mobile la qualification est reconnue dans le groupe SECURITAS. Intervention de Monsieur Guillaume ARENOU, responsable région Sud Ouest. L évolution des outils mis à disposition des agents de sécurité et de prévention. Deux gammes de matériels : ARIANE : application du décret de 92, sécurité de l agent, portatif PTI (protection du travailleur isolé) avec prise et fin de service, départ et retour de ronde, appel d urgence, détection de présence au poste, perte de liaison avec le portatif, lecture des points de contrôle en temps réel, télésurveillance. : logiciel «fermé» sur ADSL sécurisé de main courante informatisée. 11 h 30 : Visite guidée du musée de la porcelaine Adrien DUBOUCHÉ Historique du musée : Le musée de Limoges a été créé en La Société d archéologie et d histoire du Limousin a été fondée par décision du préfet Morisot, avec pour principale mission de rechercher et de conserver au sein du musée les antiquités et les documents historiques existant dans le département de la Haute-Vienne. Ainsi naquit le musée de Limoges, initialement abrité dans les locaux de l ancienne préfecture. En 1867, la société d archéologie et d histoire demanda que les collections deviennent la propriété de la ville de Limoges. Adrien Dubouché nommé directeur en 1865 s adressa au maire, afin d obtenir la jouissance des locaux abandonnés de l ancien hospice d aliénés situés sur la place du champ de foire (site actuel du musée). Datant du XVIII e siècle, ces édifices se prêtaient mal à l exposition des collections, malgré les aménagements effectués. Il fallut attendre la fin du XIX e siècle pour que la réalisation d un bâtiment avec une réelle conception muséographique voit le jour. Congrès ANEPFOPS 2008, page 9/12

10 Histoire de la porcelaine de Limoges : C est par une approche géographique, un tour du monde que le guide nous fait entrer dans le monde de la porcelaine, la Chine de l époque Tang, la Mésopotamie, l Espagne et l influence arabe, l Italie et les «Majoliques», l Allemagne, la Hollande, la France avec Lille, St Cloud, Chantilly, Vincennes, Sèvres, Nevers, Tournai, Marseille, Moustier pour arriver à Limoges. C est par une approche historique, 12 siècles d histoire qu il nous conduit au XVIII e, car c est XVIII e siècle, date des premières productions, que la notoriété de la porcelaine de Limoges s est développée au point que le nom de la ville évoque instantanément l art de la porcelaine. C est par une approche technique (grand feu, petit feu, oxyde bleu de cobalt, bleu céleste, ) mais aussi par une approche des styles (Majolique, Rocaille, Art déco) que notre guide a su nous captiver. Avant le XVIII e siècle, l histoire de la céramique européenne peut être considérée comme la longue recherche entreprise par l Europe pour percer le secret de fabrication de la porcelaine, découverte en Chine à l époque Tang. La fascination qu elle exerça s explique en grande partie par le mystère qui parut longtemps miraculeux d une argile permettant d obtenir, grâce à l alchimie du feu, une matière blanche, translucide, brillante et sonore. Même si les européens maîtrisaient alors certains arts du feu tels que le verre ou la faïence, il leur manquait un matériau indispensable, le kaolin, qui donne à la porcelaine blancheur, dureté et translucidité. C est au XVIII e siècle que l on trouva enfin des gisements exploitables en Europe, en 1709 en Allemagne, puis en 1768 en France, à Saint Yriex la Perche, localité voisine de Limoges. C est à partir de cette découverte que naquit et se développa la porcelaine de Limoges. Sous les auspices de Turgot, alors intendant du Limousin, qui y vit une source de richesse pour sa région, la première manufacture fut créée en 1771, puis protégée par le Comte d Artois à partir de La production reprend les décors couramment utilisés pour les objets en porcelaine tendre au cours des années précédentes, à savoir des motifs de fleurs en jeté de petits bouquets. Le filet doré en dentelle d or est souvent utilisé et fréquemment doublé d un filet bleu uni. Les formes produites sont simples et peu nombreuses. Après le rachat de la manufacture de Limoges en 1784 par la manufacture royale de Sèvres, les formes et les décors devinrent plus recherchés et raffinés. Congrès ANEPFOPS 2008, page 10/12

11 Les expositions universelles furent un facteur d émulation et de développement pour les manufactures. C est pourquoi à partir de 1851 elles marquèrent leur production afin d être reconnues par les milliers de visiteurs qui se rendaient à ces expositions. La maîtrise et le savoir-faire technique des manufactures étaient incontestables. C est l époque où les entreprises s attachèrent à développer la notion de Blancs de Limoges, afin de vanter à la fois la qualité des kaolins et la perfection des techniques de fabrication. Les pièces présentées sont en effet remarquables par leur forme parfaite et leur blancheur. La technique employée est celle des jours cloisonnés qui consiste à évider la porcelaine et à remplir les trous ainsi formés avec de l émail translucide. Outre les blancs devenus fameux, Limoges développa la technique du grand feu qui permettait d obtenir des coloris élégants et subtils. La première partie du XX e siècle est marquée par l émergence de deux styles : l Art nouveau et l Art déco. Ceux-ci influencèrent alors la production des porcelainiers qui collaborèrent étroitement avec des artistes de renom. La porcelaine de Limoges réaffirma sa notoriété en 1925 lors de la fameuse Exposition internationale des arts décoratifs et industriels modernes, tenue à Paris. Elle donna son nom au style qui s épanouit dans les années 1925 : l Art déco. De nombreuses manufactures firent alors appel à des artistes de renom parmi lesquels Lalique, Dufy, Sandoz... Plusieurs des services présentés proposaient des formes architecturées, proches du cubisme. 12 h 45 : Repas pris au restaurant d application du lycée Jean MONNET de Limoges. 14 heures : Retour au lycée L.G. ROUSSILLAT. 15 heures : Bilan, discutions, vie de l association. Les Coprésidents adressent leurs vifs remerciements à Christian BERTAUD pour son engagement ainsi qu à Floréal ZAPATA véritable porteur de la section APS de St Vaury. Le congrès d avril 2009 aura lieu au lycée de l Estaque à Marseille, celui de 2010 pourrait être au lycée Camille CLAUDEL de Clermont Ferrand, celui de 2011 au lycée et CFA Emile MATHIS de Schiltigheim. Le congrès 2012 pourrait voir le CFA des métiers de la Sécurité de Landres. Merci par avance aux diverses équipes pour leur investissement. La réunion pédagogique de fin d année à Paris pourrait se tenir le vendredi 7 novembre pendant le salon Expo protection du 4 au 7, parc des expositions de Villepinte. L intervenant pourrait être le responsable sécurité du musée du Louvre. Une visite sur site est possible. Autre piste une intervention d un représentant de l UNAFOS ou du ministère de l intérieur pour les métiers de la sécurité. Cette réunion pourrait à terme être tous les deux ans lors d Expo protection. Congrès ANEPFOPS 2008, page 11/12

12 Pour augmenter les phases d échange pédagogique, il est nécessaire d augmenter le nombre de matinée de travail. Le Congrès pourrait tourner sur un mercredi, jeudi et vendredi matin. Le regroupement devrait avoir lieu par conséquence le mardi soir. Le problème du logo de l association est à nouveau soulevé. Ce travail a été lancé à Tournon, il s agit de le reprendre. Il faut maintenir l association pour prévoir l avenir du Baccalauréat Professionnel. Pour cela il serait bon d augmenter notre nombre d adhérant. A cette fin le compte rendu de l assemblée générale sera envoyé à tous les lycées ayant un CAP ou un Bac. Pro. public. 16 h 30 : Photos, Séparation et retour dans nos provinces respectives. Congrès ANEPFOPS 2008, page 12/12

Avis et communications

Avis et communications Avis et communications AVIS DE CONCOURS ET DE VACANCE D EMPLOIS MINISTÈRE DE LA FONCTION PUBLIQUE Avis relatif au calendrier prévisionnel complémentaire des recrutements pour 2006 (fonction publique de

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel SECURITE PREVENTION

Baccalauréat Professionnel SECURITE PREVENTION Baccalauréat Professionnel SECURITE PREVENTION arrêté du 9 mai 2006 JO 18 mai 2006 Ce diplôme : Une demande La création de ce diplôme émane d une demande du ministère de l intérieur et de l aménagement

Plus en détail

SÉJOURS LINGUISTIQUES

SÉJOURS LINGUISTIQUES s s n ne 1 a u Je 0 à 2 de FÉVRIER PRINTEMPS 1 Vivons les langues SÉJOURS LINGUISTIQUES TARIFS SPÉCIAUX RÉSERVÉS AUX COMITÉS D ENTREPRISE FÉVRIER 2015 PRINTEMPS 2015 MALTE ALLEMAGNE ESPAGNE 1 01 42 67

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 19 mars 2013 autorisant au titre de l année 2013 l ouverture de concours externes et internes

Plus en détail

PROJET INTER LA TESTE 2016

PROJET INTER LA TESTE 2016 PROJET INTER LA TESTE 2016 Présentation du GWCF Aquitaine Affiliés à la Fédération des GoldWing Club de France qui regroupe 1500 possesseurs de motos GoldWing, notre Club comprend des hommes et des femmes

Plus en détail

Objet : Recrutement 2015-2016 des Conseillers en Formation Continue Décret n 90-426 du 22 mai 1990 Note de service n 90-129 du 14 juin 1990

Objet : Recrutement 2015-2016 des Conseillers en Formation Continue Décret n 90-426 du 22 mai 1990 Note de service n 90-129 du 14 juin 1990 Saint-Denis, le 29 Janvier 2015 Le recteur à Rectorat DAFCO Monsieur le Président de l Université Mesdames et Messieurs les Conseillers techniques du Recteur Mesdames et Messieurs les IA-IPR et les IEN

Plus en détail

Niveau V (Niveau équivalent au brevet d'études professionnelles - BEP, au certificat d'aptitude professionnelle - CAP)

Niveau V (Niveau équivalent au brevet d'études professionnelles - BEP, au certificat d'aptitude professionnelle - CAP) ÉMAILLEUR SUR MÉTAL ÉMAILLEUR SUR MÉTAL MÉTIER L émail est un mélange d oxyde de plomb, de silice, de minium, de potasse et de soude. Par une fusion à haute température de ces différents composants, on

Plus en détail

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation

Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation Le Musée d Archéologie nationale - Domaine national de Saint-Germain-en-Laye offre la possibilité de louer certaines salles pour toute manifestation publique ou associative, à l exclusion des activités

Plus en détail

À destination des acteurs & des professionnels du Tourisme d Affaires

À destination des acteurs & des professionnels du Tourisme d Affaires ME MEN TO À destination des acteurs & des professionnels du Tourisme d Affaires ÉDITO Luc Doublet, Président Christine Batteux, Vice-Présidente du Conseil Régional, Chargée du Tourisme Avec 5,8 milliards

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L ENTREPRISE

PRÉSENTATION DE L ENTREPRISE PRÉSENTATION DE L ENTREPRISE Vous effectuez un stage en milieu professionnel au service secrétariat de l entreprise EPS17. Installée à La Rochelle dans le département de la Charente-Maritime, cette société

Plus en détail

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée

STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie. Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée STATUTS Association Cantonale d Animation de la Combe de Savoie Titre 1 : Constitution, objet, siège social, durée Article 1 : Constitution et dénomination Il est fondé entre les adhérents aux présents

Plus en détail

Réunion de présentation. Avril 2015

Réunion de présentation. Avril 2015 Réunion de présentation Avril 2015 Points abordés 1. L environnement 2. L équipe 3. La pédagogie et le fonctionnement de l établissement 4. Après la 3 ème? 5. Questions L environnement 12, chaussée Jules

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL 2SEN

LIVRET D ACCUEIL 2SEN LIVRET D ACCUEIL 2SEN ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 SECONDE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL SYSTEMES ELECTRONIQUES NUMERIQUES SOMMAIRE Préambule : «Le mot du Proviseur» Page 3 Présentation de l établissement et

Plus en détail

Les épreuves écrites obligatoires de la session 2015 se dérouleront à partir du lundi 11 mai 2015 selon le calendrier joint en annexe I.

Les épreuves écrites obligatoires de la session 2015 se dérouleront à partir du lundi 11 mai 2015 selon le calendrier joint en annexe I. Aix-en-Provence, le 08 décembre 2014 Le recteur de l'académie d'aix-marseille Chancelier des Universités à Rectorat Division des examens et concours Dossier suivi par Prénom Nom Téléphone 04 42 91 72 00

Plus en détail

Agent de prévention et de sécurité

Agent de prévention et de sécurité Agent de prévention et de sécurité Rome K2503 1 Le métier Le métier : Agent de prévention et de sécurité Dissuadant par sa présence les actes de malveillance, l agent de prévention et de sécurité est aussi

Plus en détail

Poursuites d études après un DUT TC dans l Académie de Lille

Poursuites d études après un DUT TC dans l Académie de Lille Poursuites d études après un DUT TC dans l Académie de Lille A. Schéma des formations post-dut B. Entrer dans la vie active C. Poursuites d études à l Université Les Licences professionnelles Les DUT en

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Haute Bretagne Evénements Olivier WATINE : 02 99 78 50 35 contact@haute-bretagne-evenements.

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse : Haute Bretagne Evénements Olivier WATINE : 02 99 78 50 35 contact@haute-bretagne-evenements. DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE COMUNIQUÉ... page 1 LE MEET PRO un nouveau salon pour le tourisme d Affaires en Bretagne... page 2 UNE ORGANISATION Haute Bretagne Evénement... page 3 UN PROGRAMME dédié aux

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR fondation pour le rayonnement du

devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR fondation pour le rayonnement du devenez mécène Soutenez la Fondation pour le rayonnement du Musée de Montmartre MUSÉE fondation pour le rayonnement du DE MONTMARTRE JARDINS RENOIR Le Musée de Montmartre Le Musée de Montmartre en quelques

Plus en détail

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture.

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. Masters culture Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. activités culturelles anthropologie métiers

Plus en détail

Certificat de Qualification Professionnel d Agent de Prévention et de Sécurité (CQP APS)

Certificat de Qualification Professionnel d Agent de Prévention et de Sécurité (CQP APS) Logo de l organisme de Formation Intitulé Certificat de Qualification Professionnel d Agent de Prévention et de Sécurité (CQP APS) Public Tout public Pré-requis - aptitude physique à suivre la formation

Plus en détail

Votre quotidien à Blanche

Votre quotidien à Blanche Votre quotidien à Blanche Les locaux de la CPGE (Bat B et CDI) vous sont accessibles tous les soirs jusqu à 20h, et le vendredi jusqu à 18h Vincent Frotier est présent au CDI de 15h à 20h pour vous encadrer

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

RENCONTRE LE BUSINESS MEETING TOUR DU BÂTIMENT PRESCRIRE. www.rencontreprescrire.com PRESCRIPTEURS VILLES

RENCONTRE LE BUSINESS MEETING TOUR DU BÂTIMENT PRESCRIRE. www.rencontreprescrire.com PRESCRIPTEURS VILLES RENCONTRE PRESCRIRE LA NOUVELLE ALTERNATIVE AUX SALONS DU BÂTIMENT LE BUSINESS MEETING TOUR DU BÂTIMENT 2014 40 1200 VILLES PRESCRIPTEURS A ROAD SHOW BY www.rencontreprescrire.com RENCONTRE PRESCRIRE Un

Plus en détail

MATINÉE DÉBAT. «L orientation au Lycée et APB» Organisée par le Conseil Local FCPE du Collège-Lycée Buffon Samedi 14 décembre 2013

MATINÉE DÉBAT. «L orientation au Lycée et APB» Organisée par le Conseil Local FCPE du Collège-Lycée Buffon Samedi 14 décembre 2013 MATINÉE DÉBAT «L orientation au Lycée et APB» Organisée par le Conseil Local FCPE du Collège-Lycée Buffon Samedi 14 décembre 2013 Présentation disponible : fcpe.buffon.free.fr 14 décembre 2013 2 FCPE Collège-Lycée

Plus en détail

Association Nationale des Retraités de La Poste, de France Télécom et de leurs filiales

Association Nationale des Retraités de La Poste, de France Télécom et de leurs filiales Association Nationale des Retraités de La Poste, de France Télécom et de leurs filiales Groupe MEUSE Compte rendu de l Assemblée Générale Groupe Meuse du 19 mars 2015 L ANR Meuse organise son Assemblée

Plus en détail

MESIGNINFOS N 91 ECOLE

MESIGNINFOS N 91 ECOLE : 04.50.77.80.02 Fax : 04.50.77.87.24 mairie.mesigny@wanadoo.fr MARS 2012 MESIGNINFOS N 91 ECOLE Les pré-inscriptions pour la prochaine année scolaire sont à effectuer à la mairie. Les documents à fournir

Plus en détail

affectation après la classe de

affectation après la classe de affectation après la classe de 2015 Les étapes de l affectation en lycée Deuxième semaine de mai : Le professeur principal de la classe remet à votre enfant la fiche préparatoire à la saisie des vœux sur

Plus en détail

COURS CAPITOLE CONCOURS TREMPLIN 2 :

COURS CAPITOLE CONCOURS TREMPLIN 2 : COURS CAPITOLE CONCOURS TREMPLIN 2 : Les admissions parallèles sont un moyen d intégrer une école supérieure de commerce, sans avoir à effectuer les classes préparatoires. Les étudiants issus d un 1er

Plus en détail

Règlement intérieur Ville inventive Association loi 1901

Règlement intérieur Ville inventive Association loi 1901 Règlement intérieur Ville inventive Association loi 1901 Modifié et voté en CA le 21/11/2013 Article 1er : Entrée en vigueur et modification du règlement intérieur Le présent règlement intérieur entrera

Plus en détail

CAP Agent de prévention et de sécurité

CAP Agent de prévention et de sécurité L agent de prévention et de sécurité assure la protection et la sécurité de marchandises, d équipements techniques, de locaux, voire de personnes. Il prévient les risques d incendie, les accidents, dissuade

Plus en détail

Après le DUT informatique : les poursuites d études

Après le DUT informatique : les poursuites d études Après le DUT informatique : les poursuites d études Séance 2 ème année DUT Informatique Mardi 4 novembre 2014 Service d Information et d Orientation Universitaire (SIOU BAIP) Où travaillent principalement

Plus en détail

= Assemblée Générale du 27 Avril 2014, à Nancy = =======================

= Assemblée Générale du 27 Avril 2014, à Nancy = ======================= = Assemblée Générale du 27 Avril 2014, à Nancy = ======================= 09h45 : Ouverture de l Assemblée Générale, par Madame la Présidente Marie Lise ROCHOY. Elle souhaite la bienvenue à toute les personnes

Plus en détail

Jean Cuistot Traiteur

Jean Cuistot Traiteur Jean Cuistot Traiteur 31 Avenue de l océan 17510 Chives Tel : 05.46.33.64.21 Portable (06 70 73 90 20) jeancuistot.traiteur@club-internet.fr Numéro de TVA : fr66381676394 Siret : 38167639400020 Naf : 5621Z

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE FAITES VOS JEUX! AV E C SAINT- H ONORÉ-LES-BAIN S. infos www.bibracte.fr. Exposition photographique jusqu au 1 er septembre 2010

DOSSIER DE PRESSE FAITES VOS JEUX! AV E C SAINT- H ONORÉ-LES-BAIN S. infos www.bibracte.fr. Exposition photographique jusqu au 1 er septembre 2010 AV E C FAITES VOS JEUX! SAINT- H ONORÉ-LES-BAIN S DOSSIER DE PRESSE Exposition photographique jusqu au 1 er septembre 2010 Rencontres autour de Bibracte du 15 juin au 24 août 2010 infos www.bibracte.fr

Plus en détail

Cycle Préparatoire 2015

Cycle Préparatoire 2015 ATPL Cycle Préparatoire 2015 Philosophie Sommaire Dates du concours 2 Conditions d admission 3 La sélection 3 La formation 5 S inscrire à la sélection 6 Le dossier de candidature 6 Pour en savoir plus

Plus en détail

SURVEILLANCE PRÉVENTION SÛRETÉ PRÉVENTION SURETÉ Sommaire Sommaire Surveillance Prévention Sureté...48

SURVEILLANCE PRÉVENTION SÛRETÉ PRÉVENTION SURETÉ Sommaire Sommaire Surveillance Prévention Sureté...48 Le Guide ÉCOLE DE SÉCURITÉ SURVEILLANCE PRÉVENTION SÛRETÉ PRÉVENTION SURETÉ Sommaire Sommaire Surveillance Prévention Sureté....48 Les obligations légales....49 Surveillance, prévention :...50 - CQP Agent

Plus en détail

Projet de Classe de 5 G. Séjour du 12 au 14 février 2009

Projet de Classe de 5 G. Séjour du 12 au 14 février 2009 Projet de Classe de 5 G Séjour du 12 au 14 février 2009 Jeudi 12 février départ du collège après les cours du matin - RV à la gare à 12h20 (départ à 12h44). Repas tiré du sac - Arrivée à Paris à 17h14.

Plus en détail

Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV)

Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV) Statuts de l Association des Anciens du Master Conseil Editorial, Paris-Sorbonne (Paris IV) I. But et composition de l Association Article 1 : Nom Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts

Plus en détail

COMPTE RENDU DE REUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION

COMPTE RENDU DE REUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION COMPTE RENDU DE REUNION DU CONSEIL D ADMINISTRATION Vendredi 8 octobre 2010 de 14h à 17h Salle de réunion Château MORARD Les Arcs Ordre du jour : - Point sur le dossier. - Préparation de la concertation

Plus en détail

Manager dans la distribution. par alternance. Apprentissage Contrat PRO

Manager dans la distribution. par alternance. Apprentissage Contrat PRO Manager dans la distribution par alternance Apprentissage Contrat PRO La clé du succès de l IMMD? Une formation dynamique et innovante, au plus près des réalités du terrain, grâce à la collaboration étroite

Plus en détail

PROCES- VERBAL Conseil d Administration n 2 du 26 novembre 2013

PROCES- VERBAL Conseil d Administration n 2 du 26 novembre 2013 Conseil d Administration n 2 du 26 novembre 2013 OUVERTURE DE LA SEANCE ET GENERALITES Le quorum étant atteint (18 membres), Mme THIEBAULT, Présidente, ouvre la séance à 18h05. 1- Désignation du secrétaire

Plus en détail

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 DEPARTEMENT DU PAS DE CALAIS ARRONDISSEMENT D ARRAS CANTON DE PAS EN ARTOIS COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 L an deux mille cinq,

Plus en détail

un lieu d exception pour goûter l art de vivre en bretagne

un lieu d exception pour goûter l art de vivre en bretagne un lieu d exception pour goûter l art de vivre en bretagne le château du grand val accueille séminaires et incentives haut de gamme Le Château du Grand Val, dont les origines remontent au XVème siècle,

Plus en détail

Assemblée Générale du 26 Avril 2015, à Ste - Menehould ==================================

Assemblée Générale du 26 Avril 2015, à Ste - Menehould ================================== Assemblée Générale du 26 Avril 2015, à Ste - Menehould ========== Voir Ordre du jour : 1) - Le Rapport Moral. 2) - Le Rapport Financier. 3) - Le Renouvellement du Bureau. 4) - Questions Diverses. ====================

Plus en détail

SELECTIONS EN LIMOUSIN Fin mars 2011. 42èmes Olympiades. Leipzig (Allemagne) des métiers

SELECTIONS EN LIMOUSIN Fin mars 2011. 42èmes Olympiades. Leipzig (Allemagne) des métiers SELECTIONS EN LIMOUSIN Fin mars 2011 42èmes Olympiades Leipzig (Allemagne) des métiers Une compétition En France, une sélection qui favorise une large participation Donner à un maximum de jeunes l occasion

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE VAL-ALAIN. Comté de Lotbinière

PROCÈS-VERBAL DU CONSEIL MUNICIPAL DE VAL-ALAIN. Comté de Lotbinière LA SÉANCE ORDINAIRE DU CONSEIL MUNICIPAL est tenue à l heure et au lieu des sessions, lundi le 9 janvier 2012 à 19h30 Sont présents/es : M. Daniel Turcotte Mme Manon Olivier Mme Marie-Claude Lemieux M.

Plus en détail

Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR

Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR Association METROPOLIS Association française Loi 1901 RÈGLEMENT INTÉRIEUR 20 mai 2015 Ce règlement intérieur complète et précise certains articles des statuts de l association modifiés et approuvés le

Plus en détail

Les métiers de la sécurité privée dans une période charnière Enjeux de la professionnalisation

Les métiers de la sécurité privée dans une période charnière Enjeux de la professionnalisation Février 2009 Les métiers de la sécurité privée dans une période charnière Enjeux de la professionnalisation INFOREM, Observatoire Emploi Formation Sommaire I. Portrait du secteur... p. 3 1.1. Cinq filières

Plus en détail

M é t e i e t r d s e d l e a l R H e ô s t t a e u l l r e a r t i i e o n N 2 5

M é t e i e t r d s e d l e a l R H e ô s t t a e u l l r e a r t i i e o n N 2 5 M é t i e r s d e l H ô t e l l e r i e e t d e l a R e s t a u r a t i o n N 2 5 Faites de votre D O S S I E R D U M O I S Les Métiers de l Hôtellerie 2 L hôtellerie et la restauration sont des secteurs

Plus en détail

SEMINAIRES Business Rhône-Alpes Le SALON

SEMINAIRES Business Rhône-Alpes Le SALON 4éme édition Mercredi 17 et Jeudi 18 JANVIER 2007 CENTRE DES CONGRES Lyon 2 JOURS POUR LES PROFESSIONNELS DU SEMINAIRE, INCENTIVE ET TOURISME D AFFAIRES. Dossier de Présentation du Salon «Séminaires &

Plus en détail

Les producteurs des végétaux d'ornement

Les producteurs des végétaux d'ornement 67 è Congrès de la Fédération Nationale Les producteurs des végétaux d'ornement 23/24 juin 2011 Le VÉGÉT L en CAPIT LE Dossier congressiste en Île de France, à Paris à l'espace du Centenaire Paris C est

Plus en détail

Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France

Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France TITRE I er : HAUT CONSEIL DES MUSEES DE FRANCE Art. 1 er. - Le Haut Conseil

Plus en détail

OCTOBRE L M M J V S D 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 CALENDRIER SCOLAIRE 2015-2016 2016-2017

OCTOBRE L M M J V S D 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 CALENDRIER SCOLAIRE 2015-2016 2016-2017 SEPTEMBRE L M M J V S D 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 OCTOBRE L M M J V S D 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28

Plus en détail

29 èmes Journées franco-allemandes de juristes et pré-séminaire pour étudiants en droit du 4 au 9 octobre 2005 à Paris

29 èmes Journées franco-allemandes de juristes et pré-séminaire pour étudiants en droit du 4 au 9 octobre 2005 à Paris 29 èmes Journées franco-allemandes de juristes et pré-séminaire pour étudiants en droit du 4 au 9 octobre 2005 à Paris Les journées franco-allemandes de juristes et d étudiants en droit ont pour objectif

Plus en détail

22 janvier 2010 «Journée franco-allemande» «Points Info OFAJ» et «DFJW-Infotreffs»

22 janvier 2010 «Journée franco-allemande» «Points Info OFAJ» et «DFJW-Infotreffs» 22 janvier 2010 «Journée franco-allemande» «Points Info OFAJ» et «DFJW-Infotreffs» L idée En octobre dernier, tous les Points Info OFAJ et DFJW-Infotreffs ont été invités à signaler les manifestations

Plus en détail

Nom de l institution : Adresse : Ville : Province : Code postal : Adresse de livraison : (si autre que ci-dessus) Ville :

Nom de l institution : Adresse : Ville : Province : Code postal : Adresse de livraison : (si autre que ci-dessus) Ville : Insérez votre logo 4.2.2 Vérification des espaces et des services Note : Le formulaire «Vérification des espaces et des services» est un rapport standard d installation simplifié. Il fournit des données

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION A LA FORMATION PREPARATOIRE AU CONCOURS D INFIRMIER PROFESSIONNEL

DOSSIER D INSCRIPTION A LA FORMATION PREPARATOIRE AU CONCOURS D INFIRMIER PROFESSIONNEL ORGANISME DE FORMATION PROJET PROFESSIONNEL PLUS B.P. 90 402 97329 CAYENNE Tél. : 05 94 28 44 35 fax : 0594 30 52 46 Mail : projetprofessionnelplus@wanadoo.fr Site :www.projetproplus.fr DOSSIER D INSCRIPTION

Plus en détail

CENTRE DE MEDIATION DE MONTPELLIER STATUTS. Soumis à la loi du 1er juillet 1901 et au décret du 16 août 1901

CENTRE DE MEDIATION DE MONTPELLIER STATUTS. Soumis à la loi du 1er juillet 1901 et au décret du 16 août 1901 CENTRE DE MEDIATION DE MONTPELLIER STATUTS Soumis à la loi du 1er juillet 1901 et au décret du 16 août 1901 A Montpellier le 4 mai 2000, les membres fondateurs suivants : M. Charles-Henri COSTE Mme Inge

Plus en détail

Objet : Entretiens d informations PassCCD Création et Culture Design 6 heures. Versailles, le 27 janvier 2014

Objet : Entretiens d informations PassCCD Création et Culture Design 6 heures. Versailles, le 27 janvier 2014 Versailles, le 27 janvier 2014 Le recteur de l'académie de Versailles Chancelier des Universités à Service Académique d Information et d Orientation S.A.I.O Réf. : SAIO/SP/SC/CS/2013-2014/R17 Affaire suivie

Plus en détail

Visuel non contractuel OFFRES GROUPES & SÉMINAIRES

Visuel non contractuel OFFRES GROUPES & SÉMINAIRES Visuel non contractuel OFFRES GROUPES & SÉMINAIRES Totalement intégré à l espace MILLE8, naturellement niché au coeur d Arc 1800 et ouvert sur le domaine Paradiski. MILLE8 est un nouvel espace de loisirs

Plus en détail

PMP / CAPM CLASS EN MANAGEMENT DE PROJET

PMP / CAPM CLASS EN MANAGEMENT DE PROJET PMP / CAPM CLASS EN MANAGEMENT DE PROJET 19 Octobre 2015 16 Janvier 2016 SOMMAIRE 1. Contexte 3 2. Présentation du concept 3 3. Objectif 3 4. Présentation de la certification PMP 4 5. Programme 5 6. Stage

Plus en détail

Les projets individuels de formation. COMENIUS VISITES D ETUDE www.europe-education-formation.fr

Les projets individuels de formation. COMENIUS VISITES D ETUDE www.europe-education-formation.fr Les projets individuels de formation COMENIUS VISITES D ETUDE www.europe-education-formation.fr Bourse de formation: Pour qui? Formation continue destinée au personnel participant à l enseignement scolaire

Plus en détail

RELEVE DE CONCLUSION

RELEVE DE CONCLUSION Direction Vie Citoyenne Service Vie Participative CONSEIL DE QUARTIER Tour-Chabot / Gavacherie Du 2 mars 2006 RELEVE DE CONCLUSION PRESENTS : Elus municipaux : Alain BAUDIN, Maire de Niort, Rodolphe CHALLET,

Plus en détail

Des métiers et des études de langues. Service d Information et d Orientation Universitaire. Octobre 2012

Des métiers et des études de langues. Service d Information et d Orientation Universitaire. Octobre 2012 Des métiers et des études de langues Service d Information et d Orientation Universitaire Octobre 2012 Quelques chiffres sur l insertion professionnelle Schéma des études Les secteurs professionnels :

Plus en détail

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne ... en Junior Asso Vers qui puis-je me renseigner si je veux créer une MDL? - Mon chef d établissement et/ou le référent vie lycéenne de mon établissement. - Délégué(e) académique à la vie lycéenne. -

Plus en détail

Réf. Ifremer N 12/2 212 838. Surveillance et gardiennage du Centre Ifremer de Bretagne. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP)

Réf. Ifremer N 12/2 212 838. Surveillance et gardiennage du Centre Ifremer de Bretagne. Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) Réf. Ifremer N 12/2 212 838 Surveillance et gardiennage du Centre Ifremer de Bretagne Cahier des Clauses Techniques Particulières (CCTP) 1. OBJET...3 2. RESPONSABLES HABILITES...3 3. DEFINITION DES PRESTATIONS

Plus en détail

Comité de Jumelage Commune de Piégut-Pluviers (Dordogne) Place Yves Massy 24360 Piégut-Pluviers (Association loi 1901 - N Registre W 24 20 00 361)

Comité de Jumelage Commune de Piégut-Pluviers (Dordogne) Place Yves Massy 24360 Piégut-Pluviers (Association loi 1901 - N Registre W 24 20 00 361) Comité de Jumelage Commune de Piégut-Pluviers (Dordogne) Place Yves Massy 24360 Piégut-Pluviers (Association loi 1901 - N Registre W 24 20 00 361) 1 Ordre du jour Compte rendu de l Assemblée Générale du

Plus en détail

DOCUMENTS DE PARTICIPATION EXPOSANTS

DOCUMENTS DE PARTICIPATION EXPOSANTS DOCUMENTS DE PARTICIPATION EXPOSANTS Le rendez-vous incontournable de tous les producteurs, les acheteurs et les professionnels de la filière hydroélectrique France Hydro Electricité, syndicat professionnel

Plus en détail

Calendrier Année scolaire 2014/2015

Calendrier Année scolaire 2014/2015 Calendrier Année scolaire 2014/2015 maj. le 17/11/2014 Ce calendrier ne reprend que certaines dates. Certaines dates peuvent également subir des modifications. 1 e r trimestre : du 2 septembre au 21 novembre

Plus en détail

Compagnie des Experts de Justice près la Cour d appel de REIMS. Assemblée Générale Cour d appel de Reims Vendredi 21 juin 2013

Compagnie des Experts de Justice près la Cour d appel de REIMS. Assemblée Générale Cour d appel de Reims Vendredi 21 juin 2013 Compagnie des Experts de Justice près la Cour d appel de REIMS Assemblée Générale Cour d appel de Reims Vendredi 21 juin 2013 Programme de la soirée 16H 30 : Rapport moral Mary-Hélène BERNARD 17H 15 :

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE DU 17 MARS 2006

ASSEMBLEE GENERALE DU 17 MARS 2006 ASSEMBLEE GENERALE DU 17 MARS 2006 Introduction de Madame Bonneau, Présidente de l association. Mesdames et Messieurs, bonjour. Aujourd hui a donc lieu notre Assemblée générale. Cependant, avant de vous

Plus en détail

FORMATION-NUMERIQUE Un Data Center au service des usages pédagogiques des lycées

FORMATION-NUMERIQUE Un Data Center au service des usages pédagogiques des lycées PRESSE (c) Région Limousin - Yves Lahausse FORMATION-NUMERIQUE Un Data Center au service des usages pédagogiques des lycées Mardi 23 septembre 2014 DOSSIER DE PRESSE 1 Communiqué de synthèse - Mardi 23

Plus en détail

FORMATIONS 2014. Bienvenue à l Invacademy!

FORMATIONS 2014. Bienvenue à l Invacademy! FORMATIONS 2014 Conscient que les besoins dans le domaine du handicap et les réponses à ces besoins sont en pleine évolution, le centre de formations Invacademy vous propose des formations commerciales

Plus en détail

Union Nationale des Acteurs de Formation en Sécurité

Union Nationale des Acteurs de Formation en Sécurité Union Nationale des Acteurs de Formation en Sécurité COMPTE-RENDU COMITE DIRECTEUR 15 janvier 2008 Procès-verbal Lieu : Date : CAMAS 7 Impasse Nicéphore Niepce ZA Charles de Gaulle - 93297 TREMBLAY EN

Plus en détail

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme

CRT Picardie. Enquête auprès des acteurs du tourisme CRT Picardie Enquête auprès des acteurs du tourisme 1 Votre entreprise ou structure / organisme institutionnel Votre nom : Votre titre : Votre e-mail : (pour pourvoir vous envoyer le résultat de l enquête)

Plus en détail

ADMISSIONS PARALLÈLES

ADMISSIONS PARALLÈLES I N T É G R A L E I N S T I T U T D E N S E I G N E M E N T S U P É R I E U R P R I V É PRÉPARATION AUX AUX GRANDES ÉCOLES DE COMMERCE ENTRÉE EN 1ÈRE ANNÉE ET EN CYCLE MASTER 013 / 01 53-59 avenue Paul

Plus en détail

Poursuites d études après un DUT GEA dans l Académie de Lille

Poursuites d études après un DUT GEA dans l Académie de Lille Poursuites d études après un DUT GEA dans l Académie de Lille A. Schéma des formations post DUT B. Entrer dans la vie active C. Poursuites d études à l Université Les licences professionnelles Les DUT

Plus en détail

Réforme de la Catégorie B Rédacteurs Territoriaux

Réforme de la Catégorie B Rédacteurs Territoriaux SNUCLIAS FSU 173 rue de Charenton 75012 Paris 01 3 7 53 95 01 9 88 06 17 snuclias-fsu@orange.fr www.snuclias-fsu.fr Réforme de la Catégorie B s Territoriaux Le 21 février 2008, organisations syndicales,

Plus en détail

COMPTE RENDU de l Assemblée Générale annuelle du Jeudi 2 Avril 2015. Les personnalités présentes et excusées :

COMPTE RENDU de l Assemblée Générale annuelle du Jeudi 2 Avril 2015. Les personnalités présentes et excusées : COMPTE RENDU de l Assemblée Générale annuelle du Jeudi 2 Avril 2015 Les personnalités présentes et excusées : Statut Identité Qualité Présent Excusé Représenté BOUVIER Marie-Christine Présidente ROY Frédéric

Plus en détail

SNAV «les Professionnels du Voyage» Organisation nationale des Professionnels du Voyage : Producteurs Distributeurs - Réceptifs

SNAV «les Professionnels du Voyage» Organisation nationale des Professionnels du Voyage : Producteurs Distributeurs - Réceptifs SNAV «les Professionnels du Voyage» Organisation nationale des Professionnels du Voyage : Producteurs Distributeurs - Réceptifs RÈGLEMENT INTÉRIEUR DU CONSEIL EXÉCUTIF DES RÉCEPTIFS ARTICLE 1 TITRE I Définition

Plus en détail

Intégrer un Master de Sciences Po.

Intégrer un Master de Sciences Po. Intégrer un Master de Institut d Etudes Politiques de Paris Institut d Etudes Politiques de province Préparation continue du mardi 4 décembre 2012 au 24 février 2013 1. Intégrer un Master 2. L ISTH vous

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANCAISE

RÉPUBLIQUE FRANCAISE RÉPUBLIQUE FRANCAISE Liberté Egalité Fraternité 07 58 06 40 53/06 16 58 81 01 contact@assegui-npdc.com Lille, le 22 Avril 2015 www.assegui-npdc.com Page 1 PREAMBULE Conscients de la nécessité de renforcer

Plus en détail

LA PLUS BELLE FAÇON DE RÉUSSIR VOS ÉVÉNEMENTS

LA PLUS BELLE FAÇON DE RÉUSSIR VOS ÉVÉNEMENTS LA PLUS BELLE FAÇON DE RÉUSSIR VOS ÉVÉNEMENTS SAINT-MALO, FIGURE DE PROUE DE LA BRETAGNE ENTRE TERRE ET MER, LA BRETAGNE VOUS INVITE À LA DÉCOUVERTE DE SES ESPACES NATURELS ET CULTURELS. D Armor en Argoat,

Plus en détail

Collège Paul Eluard Voyage en Italie 20/04/2015-24/04/2015. Madame, Monsieur,

Collège Paul Eluard Voyage en Italie 20/04/2015-24/04/2015. Madame, Monsieur, Madame, Monsieur, Votre enfant a été sélectionné pour participer au voyage à Florence du lundi 20 avril 2015 au soir au vendredi 24 avril au matin. Vous trouverez, ci-joint, l acte d engagement précisant

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES GARDIENNAGE

CAHIER DES CHARGES GARDIENNAGE Association des Responsables de Services Généraux Facilities Managers Association CAHIER DES CHARGES GARDIENNAGE Avertissement : ce document est un exemple de cahier des charges Gardiennage établi pour

Plus en détail

PREFECTURE DE LA ZONE DE DEFENSE SUD

PREFECTURE DE LA ZONE DE DEFENSE SUD PREFECTURE DE LA ZONE DE DEFENSE SUD Direction du Personnel et des Relations Sociales Bureau du recrutement REF. ARR 10/ 06 SGAP/DPRS/BR Arrêté portant organisation d un concours sur titres pour le recrutement

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere.

LIVRET D ACCUEIL CCAS. des services à la personne. CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière. + d infos : www.ville-laverriere. LIVRET D ACCUEIL des services à la personne + d infos : www.ville-laverriere.com CCAS CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE Ville de La Verrière Agrément qualité Service d Aide à la Personne : 267802783 Délivré

Plus en détail

Le calendrier est le calendrier officiel de l académie d Amiens, avec quelques petites modifications.

Le calendrier est le calendrier officiel de l académie d Amiens, avec quelques petites modifications. Lycée Technique 22 rue Curie 02 110 BOHAIN I Rentrée des internes Sainte Sophie Tél. 03.23.07.53.53 Fax. 03.23.07.53.54 e- mail : lycee@sainte-sophie.fr Les internes de 3 ème DP6, 1 ère année CAP Petite

Plus en détail

Musée Jacquemart-André

Musée Jacquemart-André Musée Jacquemart-André Paris U N MUSÉE UNIQUE À PARIS POUR DES RECEPTIONS DE PRESTIGE L e Salon de Musique L a Salle à Manger L e Jardin d Hiver L e Grand Salon L e Grand Salon L a Salle à Manger Grande

Plus en détail

ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE SUR LA VALIDATION DES ACQUIS ET DE L EXPERIENCE DU 6 JUIN 2006

ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE SUR LA VALIDATION DES ACQUIS ET DE L EXPERIENCE DU 6 JUIN 2006 ACCORD DISTRIBUTION CASINO FRANCE SUR LA VALIDATION DES ACQUIS ET DE L EXPERIENCE DU 6 JUIN 2006 Entre : La Direction de Distribution Casino France, représentée par M. Gérard MASSUS, Directeur des Ressources

Plus en détail

Chambre Professionnelle du Conseil de Midi-Pyrénées. N SIRET : 411 910 649 000 10 Code APE : 911 C Organisations Professionnelles

Chambre Professionnelle du Conseil de Midi-Pyrénées. N SIRET : 411 910 649 000 10 Code APE : 911 C Organisations Professionnelles Chambre Professionnelle du Conseil de Midi-Pyrénées N SIRET : 411 910 649 000 10 Code APE : 911 C Organisations Professionnelles N du Répertoire Départemental : 2291 Les statuts initiaux de l association

Plus en détail

2 - Situation actuelle. 3 Santé de l élève : 1 - État civil & coordonnées. Photo. Identité PIECES OBLIGATOIRES À JOINDRE AU DOSSIER :

2 - Situation actuelle. 3 Santé de l élève : 1 - État civil & coordonnées. Photo. Identité PIECES OBLIGATOIRES À JOINDRE AU DOSSIER : 30 rue des Berceaux 62630 ETAPLES : 03 21 94 57 36 www.enseignement-prive-etaples.com Centre de Formation Continue Dispensateur de Formation N 31620218262 Dossier de Candidature BTS MANAGEMENT DES UNITÉS

Plus en détail

USTOM Document de présentation

USTOM Document de présentation USTOM Document de présentation TABLE DES MATIÈRES LE SYNDICAT USTOM 2 LA FORME JURIDIQUE 2 LES DIRIGEANTS 2 LES SALARIES 3 LA COMPOSTION DE L USTOM ET SON TERRITOIRE 4 LES DEPARTEMENTS ET LES COMMUNES

Plus en détail

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale.

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale. Le Baccalauréat Professionnel Gestion-Administration au Lycée Professionnel Camille Claudel à Caen Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale 1 ère générale Baccalauréat général

Plus en détail

Les associations De ceyras 2015-2016. Bien-être Culture Enfants Loisirs Sports

Les associations De ceyras 2015-2016. Bien-être Culture Enfants Loisirs Sports Les associations De ceyras 2015-2016 Bien-être Culture Enfants Loisirs Sports Notes La semaine Des associations Lundi Accueil du clermontais Yoga 16h- 17h Accueil du clermontais Yoga 17h15-18h15 Bibliothèque

Plus en détail

q u e f a i r e s a n s l e b a c?

q u e f a i r e s a n s l e b a c? BAC 2014-2015 TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS q u e f a i r e s a n s l e b a c? Redoublement, poursuite d études, formation professionnelle, entrée dans la vie active à chacun de trouver

Plus en détail

SAINT-PETERSBOURG EN PETIT GROUPE MEILLEUR TARIF GARANTI 2015/2016

SAINT-PETERSBOURG EN PETIT GROUPE MEILLEUR TARIF GARANTI 2015/2016 SAINT-PETERSBOURG EN PETIT GROUPE MEILLEUR TARIF GARANTI 2015/2016 Vous n'aimez pas les voyages en groupe? Le voyage sur mesure vous paraît trop cher? Vous n êtes pas rassurés à l idée de voyager seul?

Plus en détail

Pour la Commune de FAVIERES, Monsieur Morad FENNAS, Madame Josette LAUTIER, Monsieur Jean Claude MARTINEZ, Monsieur Philippe MURO.

Pour la Commune de FAVIERES, Monsieur Morad FENNAS, Madame Josette LAUTIER, Monsieur Jean Claude MARTINEZ, Monsieur Philippe MURO. L an deux mille neuf, le 6 Juillet à vingt et une heures, les Délégués des cinq communes, composant la Communauté de Communes de la Brie Boisée, légalement convoqués, se sont réunis à la Mairie de Pontcarré,

Plus en détail

CONCEPTION ET/OU EDITION D OUTILS D ACCUEIL DE LA DESTINATION

CONCEPTION ET/OU EDITION D OUTILS D ACCUEIL DE LA DESTINATION DOSSIER DE CANDIDATURE DE L APPEL A PROJET CONCEPTION ET/OU EDITION D OUTILS D ACCUEIL DE LA DESTINATION Nom de la structure candidate : Pour les associations, si vous le connaissez, numéro d identifiant

Plus en détail