P Société de Néphrologie Société Francophone de Dialyse

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "P Société de Néphrologie Société Francophone de Dialyse"

Transcription

1 P Société de Néphrologie Société Francophone de Dialyse 14 ème réunion commune DU 2 AU 5 OCTOBRE 2012 PROGRAMME Secretariat d organisation 1

2 CONCOURS NEPHROQUIZZ LE VENDREDI 5 OCTOBRE À 08h00 A gagner : une édition réliée de «Comprehensive Clinical Nephrology» Mode d emploi Le concours s adresse à tous les participants au Congrès. Un gagnant concours : le gagnant devra être âgé de moins de 45 ans au premier jour du Congrès Un gagnant hors concours pour les plus de 45 ans Un seul formulaire de réponse peut être utilisé par participant. Ce formulaire doit être remis dans l urne prévue à cet effet au plus tard le jeudi 4 octobre à 18h30. Les réponses aux questions seront examinées par le Comité des Quizz le jeudi 4 octobre à 18h30. En cas d égalité, les gagnants seront départagés par les 2 questions subsidiaires. Les réponses aux questions et la remise du Prix des Quizz se feront le vendredi 5 octobre en session plénière. CONCOURS DES INTERNES LE MERCREDI 3 OCTOBRE À 15h EN SALLE K A gagner : 1 er prix Mac Air 11 pouces - 2 ème prix Ipad - 3 ème prix 1 an d abonnement UpToDate Retrouvez les communications sélectionnées p 31. CONCOURS COMMUNICATIONS AFFICHEES LE MERCREDI 3 ET JEUDI 4 OCTOBRE À 13H45 Les sessions animées des posters se déroulent le mercredi 3 octobre et le jeudi 4 octobre dans l exposition à 13h45. 5 catégories : néphrologie, dialyse, transplantation, épidémiologie, recherche. A gagner : 5 vidéoprojecteurs de poche Retrouvez les communications sélectionnées p 41. 2

3 Sponsors Majeurs PARTENAIRES Autres partenaires 3

4 COMITÉS Président d honneur Guy Olivier SEGOND Comité de pilotage Walid ARKOUCHE José BRASSEUR Agnès CAILLETTE-BEAUDOIN Jacques CHANLIAU Dominique CHAUVEAU Christian COMBE Georges DESCHENES Catherine DUPRE-GOUDABLE Dominique ELADARI Luc FRIMAT Eric GOFFIN Thierry HANNEDOUCHE Pascal HOUILLIER Maryvonne HOURMANT Corinne ISNARD-BAGNIS Dominique JOLY Jean-Pierre JUQUEL Maurice LAVILLE Thierry LOBBEDEZ Pierre-Yves MARTIN Quentin MEULDERS Bruno MOULIN Marie-Noëlle PERALDI Patrick SAUDAN Bénédicte STENGEL Philippe VANHILLE Laurence VRIGNEAUD Comité local d organisation Pierre-Yves MARTIN, président Patrick SAUDAN, vice-président Thierry BERNEY Vincent BOURQUIN Murielle BOCHUD Léo BUHLER Michel BURNIER Sophie DE SEIGNEUX Thomas ERNANDEZ Eric FERAILLE Sylvie FERRARI-LACRAZ Hans FREUDIGER Zina FUMEAUX Eric GIRARDIN Karine HADAYA Christophe ISELIN Marc LEVY Nicola MARANGON Pascal MEIER Solange MOLL Laurent NIKSIC Paloma PARVEX Manuel PASCUAL Antoinette PECHERE Belen PONTE Dominique ROBERT Patrick RUEDIN Catherine STOERMANN Daniel TETA Andrea TROMBETTI Christian TOSO Jean VILLARD Bruno VOGT Michael ZELLWEGER 4

5 SOMMAIRE CONCOURS PARTENAIRES 2012 COMITÉS REMERCIEMENTS EDITO BOURSES ET ALLOCATIONS INFORMATIONS PRATIQUES PROGRAMME DÉTAILLÉ MARDI 2 OCTOBRE MERCREDI 3 OCTOBRE JEUDI 4 OCTOBRE VENDREDI 5 OCTOBRE COMMUNICATIONS ORALES COMMUNICATIONS AFFICHÉES

6 REMERCIEMENTS Les organisateurs remercient vivement les membres des jurys qui ont évalués les 550 communications soumises Walid ARKOUCHE Murielle BOCHUD Vincent BOURQUIN Philippe BRUNET Michel BURNIER Agnès CAILLETTE-BEAUDOIN Philippe CHAUVEAU Dominique CHAUVEAU Charles CHAZOT Christian COMBE Sophie DE SEIGNEUX Patrice DETEIX Bertrand DUSSOL Dominique ELADARI Eric FERAILLE Hans FREUDIGER Luc FRIMAT Zina FUMEAUX Eric GOFFIN Alain GUERIN Jamil HACHICHA Karine HADAYA Thierry HANNEDOUCHE Pascal HOUILLIER Maryvonne HOURMANT Dan HRISTEA Corinne ISNARD-BAGNIS Fayçal JARRAYA Guillaume JEAN Dominique JOLY Maurice LAVILLE Christophe LEGENDRE Thierry LOBBEDEZ Nicola MARANGON Pascal MEIER Lucile MERCADAL Quentin MEULDERS Emmanuel MORELON Bruno MOULIN Georges MOURAD Joëlle NORTIER Manuel PASCUAL Marie-Noëlle PERALDI Belen PONTE Eric RONDEAU Bénédicte STENGEL Catherine STOERMANN CHOPARD Daniel TETA Christian TIELEMANS Philippe VANHILLE Bruno VOGT 6

7 ÉDITO Les néphrologues sont des habitués des bords du lac Léman puisque c est à Evian en 1960 qu avait eu lieu la première réunion internationale de Néphrologie, présidée conjointement par Jean Hamburger et René Mach. En 1999, la réunion commune s était tenue à Lausanne et c est maintenant au tour de Genève de l organiser. Les néphrologues de Genève et de la Suisse Romande sont particulièrement honorés d accueillir la 14 ème réunion commune de la Société de Néphrologie et de la Société Francophone de Dialyse. C est à Palexpo que se déroule la réunion. Ce site est particulièrement adapté aux congrès proche aux conférences. Le programme offre un large choix de sujets qui devraient permettre à chacun de trouver ses intérêts. Nous avons essayé de répondre aux demandes exprimées dans les questionnaires récoltés lors des précédentes réunions. Nous avons fait un effort particulier pour intégrer des sujets de recherche expérimentale recherche de base et les cliniciens. Dans cet esprit, une conférence sera dédiée aux inter-relations entre le rein et le système digestif et une autre sur les dépôts amyloïdes. Genève étant le siège de l OMS, nous parlerons du chroniques et une session sera consacrée aux actions des sociétés francophones dans les pays émergents. Finalement la conférence plénière du mercredi parlera de l horloge biologique, sujet fort à propos dans la capitale de l horlogerie. surplombant le lac Léman. A cette occasion une conférence sur le climat sera donnée. Nous espérons que ce congrès sera à la hauteur de vos attentes et maintiendra le niveau d excellence établi lors des précédents congrès. Pierre-Yves Martin Président, Comité local d organisation Patrick Saudan Vice-Président, Comité local d organisation 7

8 BOURSES & ALLOCATIONS La Société de Néphrologie, la Société Francophone de Dialyse et la Fondation du Rein remercient tous leurs partenaires industriels et associatifs qui soutiennent la Recherche. ACTIONS Un objectif majeur de la Société de Néphrologie est d aider la recherche néphrologique dans tous ses aspects, épidémiologiques, fondamentaux, physiopathologiques et cliniques, y compris en dialyse et en transplantation. Le palmarès des lauréats 2012 montre que cette diversité est fort bien représentée. La Société de Néphrologie remercie très chaleureusement la Société Francophone de Dialyse, les partenaires industriels et les Associations pour leur aide précieuse. Maurice Laville, Président de la Société de Néphrologie LES PARTENAIRES Associations Sponsors majeurs Autres partenaires 8

9 BOURSES & ALLOCATIONS SÉANCE INAUGURALE - MARDI 2 OCTOBRE, 17H15 - SALLE A PRIX DE LA FONDATION DU REIN Dominique Eladari, Véronique Frémeaux-Bacchi PRIX DE LA SOCIÉTÉ DE NÉPHROLOGIE Géraldine Mollet Olivier Thaunat SÉANCE PLÉNIÈRE MERCREDI 3 OCTOBRE, 10H15 - SALLE A CDD POUR STAGE POST-DOCTORAL Laurent Mesnard Jonatan Barrera-Chimal CDD MILIEU/FIN DE THÈSE Krishna Ramakrishnan ALLOCATION POUR 2 ÈME ANNÉE DE MASTÈRE Louise Nielsen Pascaline Alix SÉANCE PLÉNIÈRE JEUDI 4 OCTOBRE, 10H15 - SALLE A SUBVENTION DE RECHERCHE FONDAMENTALE Hans Lorenzo Isabelle Rubera ALLOCATIONS POST-DOCTORALES Laurent Mesnard Jonatan Barrera-Chimal SUBVENTION DE RECHERCHE CLINIQUE/ÉPIDÉMIOLOGIQUE Khalil El Karoui SÉANCE PLÉNIÈRE VENDREDI 5 OCTOBRE, 10H45 - SALLE A APPEL D OFFRE IRCT/DIALYSE Fatoume Toure Luc Frimat Jamal Bamoulid CDD DÉBUT DE THÈSE (1 ÈRE ET 2 ÈME ANNÉE) Antoine Sicard 9

10 INFORMATIONS PRATIQUES LIEU Palexpo, Route François - Peyrot Le Grand-Saconnex, Suisse Halle 1 et Centre de congrès ACCÈS En train : vous arrivez à la Gare de Genève Cornavin. Connexion bus ou train pour Palexpo/Aéroport (13-15 minutes). En avion : vous arrivez à l Aéroport International de Genève, Suisse. Accès à pied (10 minutes). En taxi : environ 40 FCH entre le centre ville et Palexpo (20 minutes). HEBERGEMENT Vous souhaitez trouver un hôtel à proximité immédiate du congrès, de la gare, en catégorie 2, 3 ou 4 étoiles? >> Réservez votre chambre en ligne sur ATI - 8 rue de la Terrasse Paris Tél. : +33 (0) Fax : +33 (0) TRANSPORTS N d agrément métropole et international : 15606AF Dates de validité : 27/09/2012 au 10/10/2012 >> Réservez votre billet en ligne sur w9.traveldoo.com WIFI Le WIFI est gratuit à l aéroport et sur le congrès. QUELQUES CONSEILS Téléchargez l application GVApp (aéroport) : Plans, horaires, options suivi des vols... CONTACT ORGANISATION SECRÉTARIAT D ORGANISATION Tél : + 33 (0) Fax : + 33 (0)

11 INSCRIPTION INSCRIVEZ-VOUS EN LIGNE SUR : Sessions FMC - 2 sessions FMC du mardi - 60 Numéro de FMC de la Société de néphrologie : L inscription comprend la remise du livret des présentations, les pré et post tests nominatifs obligatoires. 2 sessions au choix. Soirée des sociétés et conférence - Jeudi 4 octobre - 60 OMM Organisation météorologique mondiale, institution spécialisée des Nations Unies L'OMM est le porte-parole autorisé du système des Nations Unies pour tout ce qui concerne l'état et le comportement de l'atmosphère terrestre, son interaction avec les océans, le climat qu'elle engendre et la répartition des ressources en eau qui en résulte. Restaurant L'Attique de l'omm - Avenue de la Paix 7bis Genève 14 ème réunion commune : du mardi 2 octobre à 15h30 au vendredi 5 octobre à 13h00 TARIF MEMBRES 175 sur place : 205 TARIF NON-MEMBRES 340 sur place : 380 TARIF INTERNES, DES, MASTERS, THÉSARDS gratuit CONTACT INSCRIPTION SECRÉTARIAT D ORGANISATION Tél : + 33 (0) Fax : + 33 (0)

12 MARDI 2 OCTOBRE SALLE A Niveau -1 SALLE B Niveau -1 SALLE C Niveau -1 SALLE K Niveau 1 SALLE L Niveau 1 09h00 Accueil 10h00 DIALYSE FMC Le patient obèse en dialyse p16 NÉPHROLOGIE FMC Comment évaluer DGF, PA et protéinurie en 2012 p16 TRANSPLANTATION FMC Des soucis lors du bilan pré-greffe p16 NÉPHROLOGIE AIGUE FMC Nouvelles indications des techniques d aphérèse p17 12h00 Pause et ouverture de l exposition 13h00 DIALYSE FMC 2 p17 NÉPHROLOGIE FMC 2 p17 TRANSPLANTATION FMC 2 p17 EPIDÉMIOLOGIE FMC Santé perçue dans la MRC p17 15h00 Pause et visite de l exposition 15h30 17h15 19h15 SYMPOSIUMS GENZYME ALEXION ROCHE NOVARTIS p17 SÉANCE INAUGURALE Allocutions d ouverture Remise des médailles de la Société de Néphrologie Remise des médailles de la Société Francophone de Dialyse Prix de la Fondation du Rein Prix de la Société de Néphrologie p18 Cocktail de bienvenue p18 p188 p18 p18 20h30 Fin de la journée 12

13 MERCREDI 3 OCTOBRE SALLE A Niveau -1 SALLE B Niveau -1 SALLE C Niveau -1 SALLE K Niveau 1 SALLE L Niveau 1 07h00 Accueil 07h30 PROTOCOLES DE RECHERCHE CLINIQUE EN COURS p19 LA RÉDACTION MÉDICALE Enquête de satisfaction p19 08h30 ACTUALITÉS EN DIALYSE Coeur et rein p19 ACTUALITÉS EN NEPHROLOGIE Aspects émergents p19 ACTUALITÉS EN TRANSPLANTATION Transplantations ABO incompatibles p19 ATELIER ETHIQUE Refus de traitement par le patient p20 10h15 11h00 11h30 CONFÉRENCE PLENIÈRE Ueli Schibler p20 Pause et visite de l exposition COMMUNICATIONS ORALES DIALYSE 1 NÉPHROLOGIE 1 TRANSPLANTATION 1 EPIDÉMIOLOGIE p31 13h00 Pause et visite de l exposition C.E. de Néphrologie et Thérapeutique e p21 13h45 15h30 17h00 18h00 19h30 SESSION ANIMÉE DES POSTERS DIALYSE 1 NÉPHROLOGIE 1 TRANSPLANTATION 1 RECHERCHE ATELIER DIALYSE PÉRITONÉALE L épargne en sucre AG SN SYMPOSIUMS FRESENIUS MEDICAL CARE p21 p22 E p22 Fin de la journée SESSION COMMUNE SN-SFNEP Exercice physique rénale chronique AG SFD e p21 p22 ATELIER NÉPHROLOGIE Diabète et rein 13 CONCOURS DES INTERNES GENZYME ASTELLAS BBRAUN AVITUM-LAUER p23 p22 p23 p22 R p23 p41 ACTUALITÉS RECHERCHE la fonction tubulaire au delà de la réabsorption p22

14 JEUDI 4 OCTOBRE SALLE A Niveau -1 SALLE B Niveau -1 SALLE C Niveau -1 SALLE K Niveau 1 SALLE L Niveau 1 07h00 Accueil 07h30 TÉLÉMÉDECINE E p24 08h30 ATELIER TRANSPLANTATION Vivre avec un rein unique p24 ATELIER DIALYSE Les abords vasculaires p24 ACTUALITÉS NÉPHROLOGIE Assistance néphrologique en situation humanitaire p25 ACTUALITÉS NÉPHROLOGIE- PÉDIATRIE Le syndrome néphrotique p25 ATELIER DE PATHOLOGIE RÉNALE Le rôle du complément dans le rein p25 10h15 CONFÉRENCE PLÉNIÈRE Julian Gillmore e p25 11h00 11h30 13h00 13h45 Pause et visite de l exposition COMMUNICATIONS ORALES DIALYSE 2 NÉPHROLOGIE 2 TRANSPLANTATION 2 NÉPHROLOGIE 3 RECHERCHE Pause et visite de l exposition SESSION ANIMÉE DES POSTERS DIALYSE 2 NÉPHROLOGIE 2 ÉPIDÉMIOLOGIE p31 p41 15h30 ACTUALITÉS DIALYSE Techniques de dialyse p26 ATELIER EPIDÉMIOLOGIE Santé perçue dans la MRC p27 INTERFACE INSERM-SN Fibrose et réparation du tissu rénal p27 ATELIER DE PATHOLOGIE RÉNALE Atteinte rénale au cours des maladies virales p27 17h00 18h30 SYMPOSIUMS AMGEN MSD DAIICHI SANKYO p28 Fin de la journée p28 O p28 19h45 Soirée des sociétés - Conférence Impact du changement climatique sur la santé Martin Beniston p28 14

15 VENDREDI 5 OCTOBRE SALLE A Niveau -1 SALLE B Niveau -1 SALLE C Niveau -1 SALLE K Niveau 1 SALLE L Niveau 1 07h30 Accueil 08h00 SESSION NEPHROQUIZZ p29 08h45 10h15 ACTUALITÉS NÉPHROLOGIE- RECHERCHE Les glomérulonéphrites extracapillaires p29 Pause ATELIER DIALYSE Traitement anticoagulant chez le patient dialysé ACTUALITÉS TRANSPLANTATION Transplantation chez le diabétique CLUB JEUNES NÉPHROLOGUES Aspects juridiques de la pratique médicale p29 p29 p29 10h45 CONFÉRENCE PLÉNIÈRE Fred Paccaud p30 11h30 QUOI DE NEUF? Transplantation, Dialyse, Néphrologie, Santé publique p30 13h00 Fin de la 14 ème Réunion commune 15

16 MARDI 2 OCTOBRE PROGRAMME 09h00 Accueil 10h00 SESSIONS FMC 1 Dialyse FMC : le patient obèse en dialyse SALLE B Commission Dialyse de la Société de Néphrologie et de la Société Francophone de Dialyse Modérateurs Prise en charge médicale du patient obèse en dialyse Fitsum Guebre-Egziabher (Lyon) Quel mode de dialyse pour le patient obèse? Lucile Mercadal (Paris) Accès à la transplantation pour le patient obèse Maryvonne Hourmant (Nantes) Néphrologie FMC : comment évaluer DGF, PA et protéinurie en 2012 SALLE C Commission Néphrologie Clinique de la Société de Néphrologie Modérateurs : Philippe Vanhille (Valenciennes), Dominique Chauveau (Toulouse) Les méthodes d évaluation de la fonction rénale Jean-Jacques Boffa (Paris), Martin Flamant (Paris) Les méthodes d évaluation de la pression artérielle Antoinette Péchère (Genève) Evaluation d une protéinurie Jean-Michel Halimi (Tours) Transplantation FMC : des soucis lors du bilan pré-greffe Commission Transplantation de la Société de Néphrologie Modérateurs : Marie-Noëlle Peraldi (Paris), Bruno Moulin (Strasbourg) Découverte d un cancer des voies urinaires dans le bilan pré-greffe Michèle Kessler (Vandœuvre-lès-Nancy) Receveur «limite» Bruno Hurault de Ligny (Caen) Regards croisés sur la non-adhérence Aurélie Desseix (Bordeaux), Pierre Merville (Bordeaux) SALLE K 16

17 MARDI 2 OCTOBRE PROGRAMME 12h00 Néphrologie aigue FMC : nouvelles indications des techniques d'aphérèse Commission Dialyse de la Société de Néphrologie et de la Société Francophone de Dialyse Modérateurs : Dominique Joly (Paris), Jean-Jacques Boffa (Paris) Indications actuelles de l aphérèse Jacques Pourrat (Toulouse) Indications et modalités de l aphérèse dans le Myélome Multiple Franck Bridoux (Poitiers) Aphérèses : principes et techniques Christophe Ridel (Paris) Pause et ouverture de l'exposition 13h00 SESSIONS FMC 2 Dialyse FMC 2 Néphrologie FMC 2 Transplantation FMC 2 Epidémiologie FMC : les instruments de mesure en épidémiologie Commission Epidémiologie de la Société de Néphrologie Modérateurs : Bénédicte Stengel (Paris), Thierry Lobbedez (Caen) Instruments de mesure de la qualité de vie Carole Loos Ayav (Vandœuvre-lès-Nancy) Les indicateurs de qualité des soins Cécile Couchoud (Saint-Denis la Plaine) SALLE L SALLE B SALLE C SALLE K SALLE L 15h00 15h30 Pause café SYMPOSIUMS GENZYME Maladies rénales génétiques Modérateurs : Pierre Ronco (Paris), Jean-Pierre Grünfeld (Paris) Quoi de neuf dans les maladies rénales héréditaires? Dominique Chauveau (Toulouse) Hyalinose segmentaire et focale Corinne Antignac (Paris) Treatment of Fabry disease : lessons learned and new data Robert J. Desnick (New York) SALLE A 17

18 MARDI 2 OCTOBRE PROGRAMME ALEXION MAT & SHU atypique : nouveautés 2012 Modérateurs : Yvon Lebranchu (Tours), Christian Combe (Bordeaux) Mécanismes de la MAT Fadi Fakhouri (Nantes) Génétique et mode de transmission Véronique Frémeaux Bacchi (Paris) Nouvelle approche thérapeutique dans le SHU atypique Chantal Loirat (Paris) Conduite à tenir devant une MAT Eric Rondeau (Paris) ROCHE Vers une prise en charge personnalisée en néphrologie : du choix du parcours au choix de la technique Modérateurs : Christophe Legendre (Paris), Thierry Hannedouche (Strasbourg) Nouvelle approche en néphrologie : parcours et choix du patient Cécile Vigneau (Rennes) Arnaud Stolz (Metz) Evènements intercurrents : il est urgent d attendre Gabriel Choukroun (Amiens) NOVARTIS Les enjeux du suivi du transplanté rénal : place du néphrologue Modérateurs : Pierre Bataille (Boulogne-sur-Mer), Yann Le Meur (Brest) Approche pratique des complications : Cardiovasculaires Bruno Moulin (Strasbourg) Infectieuses Lionel Couzi (Bordeaux) Oncologiques Didier Ducloux (Besançon) SALLE B SALLE C SALLE K 17h15 SÉANCE INAUGURALE Allocutions d ouverture Remise des médailles de la Société de Néphrologie Remise des médailles de la Société Francophone de Dialyse Prix de la Fondation du Rein Prix de la Société de Néphrologie SALLE A 19h15 Cocktail de bienvenue 20h30 Fin de la journée 18

19 MERCREDI 3 OCTOBRE PROGRAMME 07h00 07h30 08h30 Accueil ATELIERS MATINAUX Protocoles de recherche clinique en cours Modérateurs : Dominique Chauveau (Toulouse) La rédaction médicale : enquête de satisfaction Modérateurs : Luc Frimat (Nancy), Marc Hazzan (Lille) ACTUALITÉS ET ATELIERS SALLE C SALLE K Actualités en Dialyse : cœur et rein SALLE A Modérateurs : Jacques Chanliau (Vandœuvre-lès-Nancy), Marc Lévy (Genève) Aspects échocardiographiques du dialysé Hajo Muller (Genève) Utilisation des biomarqueurs cardiaques chez le dialysé Christine Fumeron (Paris) Mort subite chez le dialysé Frédéric Sacher (Bordeaux) Actualités en Néphrologie : aspects émergents Modérateurs : Michel Burnier (Lausanne), Christian Combe (Bordeaux) Epigénétique : concepts et développement Ariane Giacobino (Genève) Genome Wide Association Search (GWAS) : utilité en Néphrologie Murielle Bochud (Lausanne) Actualités en Transplantation : transplantations ABO-incompatibles Modérateurs : Léo Buhler (Genève), Lionel Rostaing (Toulouse) Transplantations ABO-incompatibles Karine Hadaya (Genève) L ischémie reperfusion : les molécules impliquées et les interventions thérapeutiques Thierry Hauet (Poitiers) Les machines de perfusion rénale Lionel Badet (Lyon) SALLE B SALLE C 19

20 MERCREDI 3 OCTOBRE PROGRAMME SALLE K Modérateurs : Jean-Philippe Ryckelynck (Caen), Catherine Dupré-Goudable (Toulouse) Refus Samia Hurst (Genève) Autonomie du patient et qualité des soins : le regard du juriste Stéphanie Renard (Paris) Situations de consentement partiel : le regard du psychologue Aurélie Untas (Paris) 10h15 CONFÉRENCE PLÉNIÈRE - Le système circadien des mammifères : comment le cerveau parle-t-il aux organes périphériques? Modérateurs : Pierre-Yves Martin (Genève) Ueli Schibler, département de biologie moléculaire, université de Genève SALLE A 11h00 Pause et visite de l'exposition 11h30 COMMUNICATIONS ORALES - détails des communications p31 Dialyse 1 Modérateurs : Thierry Petitclerc (Paris), Fabien Stucker (Genève) Néphrologie 1 Modérateurs : Antoinette Péchère (Genève), Olivier Phan (Lausanne) Transplantation 1 Modérateurs : Christophe Legendre (Paris), Emmanuel Morelon (Lyon) Epidémiologie 1 Modérateurs : Cécile Vigneau (Rennes), Idris Guessous (Genève) SALLE A SALLE B SALLE C SALLE K 20

21 MERCREDI 3 OCTOBRE PROGRAMME 13h00 Pause et visite de l'exposition Réunion annuelle du CE de Néphrologie et Thérapeutique SALLE K 13h45 SESSION ANIMÉE DES POSTERS - détails des communications p41 Dialyse 1 Néphrologie 1 Modérateurs : Eric Rondeau (Paris), Alexandre Hertig (Paris) Transplantation 1 Modérateurs : Sylvie Ferrari (Genève), Marie-Noëlle Peraldi (Paris) Recherche Modérateurs : Eric Feraille (Genève), Dominique Eladari (Paris) 15h30 ACTUALITÉS ET ATELIERS Atelier Dialyse Péritonéale : l épargne en sucre Modérateurs : Jean-Pierre Juquel (Paris), Nicola Marangon (Genève) Comment réduire en France les disparités régionales de l utilisation de la DP? François Vrtovsnik (Paris) L épargne en glucose dans la DP : pourquoi? Comment? Jean-Philippe Ryckelynck (Caen) La dialyse péritonéale automatisée adaptée Michel Fischbach (Strasbourg) Session chronique Modérateurs : Denis Fouque (Lyon), Daniel Teta (Lausanne) Activité physique et exercice chez le patient transplanté rénal Karine Moreau (Bordeaux) Activité physique et exercice chez le patient dialysé Daniel Teta (Lausanne) Exercise in non dialysed patients with advanced chronic kidney disease Alice Smith (Leicester) SALLE A SALLE B 21

22 MERCREDI 3 OCTOBRE PROGRAMME 17h00 Atelier Néphrologie : diabète et rein Modérateurs : José Brasseur (Rouvoy), Zina Fumeaux (Genève) Nouveaux traitements de la néphropathie diabétique Thierry Hannedouche (Strasbourg) Utilisation des ADO chez le patient avec IRC Philippe Zaoui (Grenoble) Traitement intensif des patients avec IRC et diabète de type II Dominique Joly (Paris) SALLE C Concours des internes - détails des communications p31 SALLE K Jury : Gabriel Choukroun (Amiens), Marie-Noëlle Peraldi (Paris), Bruno Moulin (Strasbourg), Philippe Rieu (Reims), Luc Frimat (Vandœuvre-lès-Nancy) Actualité Recherche : la fonction tubulaire, au-delà de la réabsorption Modérateurs : Pascal Houillier (Paris), Bruno Vogt (Lausanne) Microbiote intestinal, l organe oublié Antoine Hadengue (Genève) Eric Feraille (Genève) Le syndrome de Gordon Juliette Hadchouel (Paris) ASSEMBLÉES GÉNÉRALES Société de Néphrologie - Salle A Société Francophone de Dialyse - Salle B SALLE L 18h00 SYMPOSIUMS FRESENIUS MEDICAL CARE Trois aspects de la prise en charge néphrologique à un stade avancé d IRC Modérateurs : Daniel Teta (Lausanne), François Vrtovsnik (Paris) Une stratégie de prévention précoce des Troubles Minéraux et Osseux de la MRC Guilllaume Jean (Sainte-Foy-lès-Lyon) Exposition Urémique, quand initier la dialyse? Philippe Brunet (Marseille) La greffe préemptive, quand la proposer? Emmanuel Morelon (Lyon) SALLE A 22

23 MERCREDI 3 OCTOBRE PROGRAMME GENZYME Hyperphosphatémie aux stades 4 et 5ND : pourquoi, quand et comment agir? Modérateurs : Pascal Houillier (Paris), Ziad Massy (Boulogne) : 18 mois de suivi d une cohorte française Denis Fouque (Lyon) Quelle a été la place pour un nouveau chélateur de phosphore dans notre pratique avant la dialyse (étude Orphée)? Pablo Ureña-Torres (Saint-Ouen) Effets cliniques et biologiques des chélateurs Tilman Drüeke (Amiens) ASTELLAS - Le nouveau visage du rejet humoral en 2012 Modérateurs : Marie-Noëlle Peraldi (Paris), Bruno Moulin (Strasbourg) Diagnostic et mode de présentation du rejet humoral Olivier Thaunat (Lyon) Les Facteurs de risques du rejet humoral Dany Anglicheau (Paris) Les stratégies thérapeutiques de la prise en charge Pierre Merville (Bordeaux) SALLE B SALLE C BBRAUN AVITUM-LAUER Quand sécurité en hémodialyse rime avec SALLE K traitement de l eau et du liquide de dialyse? Jusqu où et Pourquoi? Modérateurs : Jean-Paul Ortiz (Cabestany), Laurent Juillard (Lyon) Diffusion, convection, réinjection : l eau de dialyse, un médicament? Jean-Paul Ortiz (Cabestany) Les Céline Ohayon (Bordeaux) Normes, circulaires, recommandations sur les liquides de dialyse : comment vivre en pratique les contraintes réglementaires Alain Ragon (Marseille) Table Ronde 19h30 Fin de la journée 23

24 JEUDI 4 OCTOBRE PROGRAMME 07h00 07h30 Accueil ATELIERS MATINAUX Télémédecine SALLE A Modérateurs : Pierre Simon (Paris), Vincent Bourquin (Genève) Etude bicentrique randomisée de télésurveillance par tablette électronique à domicile pour les patients à risques rénal et cardiovasculaire par rapport au suivi conventionnel en centre de santé Agnès Caillette-Beaudouin (Lyon) Bilan de 5 ans d expérience d UDM télésurveillée Christophe Charasse (Saint-Brieuc) Continent-Corse par la télémédecine : un beau bébé après une grossesse Michel Olmer (Marseille) Un dossier greffe partagé : pourquoi, comment? Michèle Kessler (Vandœuvre-lès-Nancy) 08h30 ACTUALITÉS ET ATELIERS Atelier Transplantation : vivre avec un rein unique Modérateurs : Bruno Hurault de Ligny (Caen), Manuel Pascual (Lausanne) Fonction rénale sous cyclosporine : 25 ans d expérience Christophe Legendre (Paris) Quelle néphroprotection chez le transplanté? Marc Hazzan (Lille) Vivre avec un seul rein : quelle fonction pour le donneur? Isabelle Binet (Saint-Gallen) Atelier Dialyse : les abords vasculaires Modérateurs : Laurent Juillard (Lyon), Patrick Saudan (Genève) Cathéter tunnelisé : abord permanent acceptable? Joëlle Cridlig (Vandœuvre-lès-Nancy) Utilisation des verrous Laura Labriola (Bruxelles) Diagnostic et traitement du vol vasculaire sur FAV Jean-Yves Bosc (Montpellier) SALLE A SALLE B 24

25 JEUDI 4 OCTOBRE PROGRAMME Actualités Néphrologie : assistance néphrologique en situation SALLE C humanitaire Modérateurs : Quentin Meulders (Avignon), Dominique Robert (Neufchatel) Réorganisation d un centre de dialyse en Irak Patrick Ruedin (Sierre) Catastrophes : il n y a pas que des tremblements de terre Dilaver Erbilgin (Arles) Maladies aigües et chroniques durant les catastrophes Olivier Hagon (Genève) Actualités Néphrologie-Pédiatrie : le syndrome néphrotique Modérateurs : Georges Deschênes (Paris), Michel Tsimaratos (Marseille) Aspects expérimentaux et mise au point 2012 Georges Deschênes (Paris) Clinique, épidémiologie et traitement du syndrome néphrotique Eric Girardin (Genève) Traitement des manifestations extrarénales du syndrome néphrotique Veronique Baudouin (Paris) SALLE K Atelier de Pathologie Rénale : le rôle du complément dans le rein SALLE L Modérateurs : Solange Moll (Genève), Laure-Hélène Noël (Paris) Le rôle du complément dans les maladies rénales Jurg Schifferli (Basel) Présentation et discussion de 3 cas atypiques avec Maladies des Dépôts denses Aude Servais, Laure-Hélène Noel (Paris) Présentation d un cas de néphrite lupique Carlo Chizzolini, Solange Moll (Genève) 10h15 CONFÉRENCE PLÉNIÈRE : dépôts amyloïdes - New strategies to treat amyloids deposits Modérateur : Franck Bridoux (Poitiers) Julian Gillmore, Royal Hospital of London SALLE A 25

26 JEUDI 4 OCTOBRE PROGRAMME 11h00 11h30 13h00 13h45 15h30 Pause et visite de l'exposition COMMUNICATIONS ORALES - détails des communications p31 Dialyse 2 SALLE A Modérateurs : François Maurice (Montpellier), François Chantrel (Mulhouse) Néphrologie 2 Modérateurs : Sophie De Seigneux (Genève), Yves Pirson (Bruxelles) Transplantation 2 Modérateurs : Marion Rabant (Paris), Karine Hadaya (Genève) SALLE B SALLE C Néphrologie 3 SALLE K Modérateurs : Christophe Mariat (Saint-Etienne), Monno Pruijm (Lausanne) Recherche Modérateurs : Pierre-Louis Tharaux (Paris), Olivier Bonny (Lausanne) Pause et visite de l'exposition SESSION ANIMÉE DES POSTERS - détails des communications p41 SALLE L Dialyse 2 Modérateurs : Philippe Brunet (Marseille), Charles Chazot (Sainte-Foy-lès-Lyon) Néphrologie 2 Modérateurs : Joëlle Nortier (Bruxelles), Philippe Vanhille (Valenciennes) Epidémiologie Modérateurs : Murielle Bochud (Lausanne), Thierry Lobbedez (Caen) ACTUALITÉS ET ATELIERS Actualités Dialyse : techniques de dialyse Modérateurs : Walid Arkouche (Lyon), Michael Zellweger (Genève) Hémodialyse avec bas débit de dialysat Thierry Petitclerc (Paris) Bernard Canaud (Montpellier) : principes de base/aspects pratiques/résultats cliniques Frank Le Roy (Rouen) SALLE A 26

27 JEUDI 4 OCTOBRE PROGRAMME Atelier Epidémiologie : santé perçue dans la MRC Modérateurs : Olivier Moranne (Nice), Bénédicte Stengel (Paris) Comment mesurer et analyser la santé perçue? Thomas Perneger (Genève) Facteurs psychosociaux associés à la qualité de vie en dialyse? Aurélie Untas (Paris) La satisfaction du patient est-elle associée à son pronostic? Luc Frimat (Vandœuvre-lès-Nancy) SALLE B Interface Modérateurs : Martine Lelièvre-Pégorier (Paris), Marco Prunotto (Basel) Rôle Sophie De Seigneux (Genève) L évolution Giulio Gabbiani (Genève) Progression Christos Chatziantoniou (Paris) Présentation du consortium suisse de recherche Kidney.ch François Verrey (Zurich) SALLE C Atelier de Pathologie Rénale : atteinte rénale au cours des maladies virales Modérateurs : Solange Moll (Genève), Laure-Hélène Noël (Paris) SALLE L Confrontation pathoclinique Emmanuelle Plaisier (Paris) Néphropathie interstitielle Kryomégalique Pierre Ronco, Isabelle Brocheriou (Paris) BK virus et SV 40 chez un transplanté rénal avec discussion sur la valeur marquage viraux Albane Sartorius, Marion Rabant (Paris) 27

28 JEUDI 4 OCTOBRE PROGRAMME 17h00 SYMPOSIUMS AMGEN Le métabolisme minéral et osseux à l heure des calcimimétiques SALLE A Modérateurs : Dominique Prie (Paris), Tilman Drüeke (Amiens) Physiopathologie des troubles du métabolisme minéral et osseux : quelles avancées en 2012? Philippe Jaeger (Londres) Complications osseuses chez le patient IRC dialysé : quelle prise en charge? Marie-Hélène Lafage-Proust (Saint-Etienne) Peut-on améliorer la prise en charge des complications cardiovasculaires chez le patient IRC dialysé? Tilman Drüeke (Amiens) MSD - Quoi de neuf dans le contrôle du diabète et des dyslipidémies du patient Modérateurs : Maurice Laville (Lyon), Jean-Michel Halimi (Tours) Les Jean Michel Halimi (Tours) Prise en charge des dyslipidémies dans l IR chronique Ziad Massy (Amiens) Prise en charge du diabète dans l IR chronique Marine Halbron (Paris) SALLE B DAIICHI SANKYO Le contrôle de l HTA : encore des progrès à faire SALLE C Modérateurs : Michèle Kessler, Jean-Marc Boivin (Nancy) Optimiser le contrôle des hypertendus traités : une impérieuse nécessité Michel Burnier (Lausanne) L HTA résistante : quelle approche et quelle prise en charge en 2012? Guillaume Bobrie (Paris) Le patient atteint d une maladie rénale chronique : un hypertendu comme un autre? Thierry Hannedouche (Strasbourg) 18h30 Fin de la journée 19h45 Soirée des sociétés - Conférence Impact du changement climatique sur la santé Martin Beniston Directeur de l Institut des Sciences de l environnement, université de Genève 28

chronique La maladie rénale Un risque pour bon nombre de vos patients Document destiné aux professionnels de santé

chronique La maladie rénale Un risque pour bon nombre de vos patients Document destiné aux professionnels de santé Document destiné aux professionnels de santé Agence relevant du ministère de la santé La maladie rénale chronique Un risque pour bon nombre de vos patients Clés pour la dépister et ralentir sa progression

Plus en détail

e-santé du transplanté rénal : la télémédecine au service du greffé

e-santé du transplanté rénal : la télémédecine au service du greffé e-santé du transplanté rénal : la télémédecine au service du greffé Professeur Michèle Kessler CHU de Nancy et réseau Néphrolor L une des applications de la télémédecine est la télésurveillance à domicile,

Plus en détail

INFORMATION À DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ LE DON DU VIVANT

INFORMATION À DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ LE DON DU VIVANT INFORMATION À DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ LE DON DU VIVANT QUELS RÉSULTATS POUR LE RECEVEUR? QUELS RISQUES POUR LE DONNEUR? DONNER UN REIN DE SON VIVANT PEUT CONCERNER CHACUN /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

Démarrage du prélèvement d organes et de Tissus sur donneurs décédés au Maroc

Démarrage du prélèvement d organes et de Tissus sur donneurs décédés au Maroc Démarrage du prélèvement d organes et de Tissus sur donneurs décédés au Maroc B.Ramdani Président du coneil consultatif de Transplantation d'organes et de tissus humains benyounsramdani@gmail.com 1 INTRODUCTION

Plus en détail

Objectifs. Sommaire. Bulletin de surveillance du réseau SOS Médecins / InVS 1

Objectifs. Sommaire. Bulletin de surveillance du réseau SOS Médecins / InVS 1 Surveillance syndromique SurSaUD Bulletin du réseau SOS Médecins / InVS Numéro 323, du 4 mars 2014 Evolution de l activité globale L activité SOS Médecins est stable tous âges confondus depuis 3 semaines,

Plus en détail

Nous avons tous un don qui peut sauver une vie. D e v e n i r. donneur de moelle. osseuse

Nous avons tous un don qui peut sauver une vie. D e v e n i r. donneur de moelle. osseuse Nous avons tous un don qui peut sauver une vie D e v e n i r donneur de moelle osseuse Pourquoi s inscrire comme donneur de moelle osseuse? Pour des personnes atteintes de maladies graves du sang, la greffe

Plus en détail

Traitement de l insuffisance rénale chronique terminale: Place de la greffe de donneur vivant

Traitement de l insuffisance rénale chronique terminale: Place de la greffe de donneur vivant Traitement de l insuffisance rénale chronique terminale: Place de la greffe de donneur vivant Pr Maryvonne Hourmant Service de Néphrologie-Immunologie clinique. CHU de Nantes Le constat Coût du traitement

Plus en détail

Controverse UDM télésurveillée Pour. P. Simon Association Nationale de Télémédecine

Controverse UDM télésurveillée Pour. P. Simon Association Nationale de Télémédecine Controverse UDM télésurveillée Pour P. Simon Association Nationale de Télémédecine Controverse Peut-on être en 2013 opposé au développement de la télémédecine? Pourquoi les patients en insuffisance rénale

Plus en détail

INTERET PRATIQUE DU MDRD AU CHU DE RENNES

INTERET PRATIQUE DU MDRD AU CHU DE RENNES INTERET PRATIQUE DU MDRD AU CHU DE RENNES QU EST-CE QUE LE MDRD? Il s agit d une formule permettant d estimer le débit de filtration glomérulaire et donc la fonction rénale La formule est la suivante :

Plus en détail

Innovations thérapeutiques en transplantation

Innovations thérapeutiques en transplantation Innovations thérapeutiques en transplantation 3èmes Assises de transplantation pulmonaire de la région Est Le 16 octobre 2010 Dr Armelle Schuller CHU Strasbourg Etat des lieux en transplantation : 2010

Plus en détail

Actions en faveur de la Recherche et de la formation à la Recherche

Actions en faveur de la Recherche et de la formation à la Recherche Assises SFD- Partenaires de l Industrie - 19 juin 2015, Paris Actions en faveur de la Recherche et de la formation à la Recherche Marie Beylot-Barry Présidente du Conseil Scientifique de la SFD Présidente

Plus en détail

Diatélic DP : télémédecine pour la prévention des aggravations de santé des dialysés à domicile

Diatélic DP : télémédecine pour la prévention des aggravations de santé des dialysés à domicile DP : télémédecine pour la prévention des aggravations de santé des dialysés à domicile Jacques CHANLIAU, François CHARPILLET, Pierre-Yves DURAND, Robert HERVY, Jean-Pierre THOMESSE, Luis VEGA Résumé. DP

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

Le plus grand Poker Tour jamais organisé

Le plus grand Poker Tour jamais organisé Le plus grand Poker Tour jamais organisé QUALIFICATIONS ONLINE DÈS LE 15 SEPTEMBRE 2011 ETAPES LIVE DÈS LE 5 NOVEMBRE 2011 COMPÉTITION 100 % GRATUITE 69 ÉTAPES PARTOUT EN FRANCE 37 VILLES 10 000 JOUEURS

Plus en détail

Dr Agnès Caillette-Beaudoin, Medecin-directeur, Calydial (Lyon)

Dr Agnès Caillette-Beaudoin, Medecin-directeur, Calydial (Lyon) Dr Agnès Caillette-Beaudoin, Medecin-directeur, Calydial (Lyon) Intervention personnalisée à tous les stades de la Maladie Rénale Chronique Prévention de la progression de la maladie rénale Consultation

Plus en détail

AVK et insuffisance rénale : une association sans risque?

AVK et insuffisance rénale : une association sans risque? COLLOQUE DE PRATIQUE CLINIQUE AVK et insuffisance rénale : une association sans risque? T.-T. PHAM SMIG HUG 18.01.2012 ANTICOAGULANTS DISPONIBLES (ET LES FUTURS...) AVK (Sintrom, Marcoumar, Warfarin )

Plus en détail

Etat des lieux du prélèvement et de la greffe d organes, de tissus et de cellules MAROC

Etat des lieux du prélèvement et de la greffe d organes, de tissus et de cellules MAROC 1 Etat des lieux du prélèvement et de la greffe d organes, de tissus et de cellules MAROC Dr A. BOUDAK / Dr M.H Trabelssi Dir Hôpitaux et dessoins Ambulatoires/M. Santé 6ème colloque France Maghreb sur

Plus en détail

Le don. de sang placentaire. Une source irremplaçable de cellules souches pour la greffe allogénique. Document destiné aux professionnels de santé

Le don. de sang placentaire. Une source irremplaçable de cellules souches pour la greffe allogénique. Document destiné aux professionnels de santé Document destiné aux professionnels de santé 2 EDITION Etablissement relevant du ministère de la santé Le don de sang placentaire Une source irremplaçable de cellules souches pour la greffe allogénique

Plus en détail

ADRESSES PHYSIQUES DES BUREAUX MARINE CENTRES D INFORMATION ET DE RECRUTEMENT DES FORCES ARMEES (CIRFA)

ADRESSES PHYSIQUES DES BUREAUX MARINE CENTRES D INFORMATION ET DE RECRUTEMENT DES FORCES ARMEES (CIRFA) MAJ 05/11/14 ADRESSES PHYSIQUES DES BUREAUX MARINE CENTRES D INFORMATION ET DE RECRUTEMENT DES FORCES ARMEES (CIRFA) AU CIRFA AJACCIO 18 avenue Colonel Colonna d Ornano 20000 AJACCIO Tel : 04.20.00.70.86

Plus en détail

Diabète de type 1 : le succès durable de la greffe de cellules pancréatiques est confirmé

Diabète de type 1 : le succès durable de la greffe de cellules pancréatiques est confirmé Paris le 3 septembre 2009 Dossier de presse Diabète de type 1 : le succès durable de la greffe de cellules pancréatiques est confirmé En 2004, l équipe de recherche dirigée par François Pattou (Unité Inserm

Plus en détail

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2

La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE La prise en charge de votre maladie, le diabète de type 2 Vivre avec un diabète de type 2 Avril 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous remet ce guide, La

Plus en détail

NEPHROGENE. Journée Annuelle sur la PKD

NEPHROGENE. Journée Annuelle sur la PKD nephrogene N 60 NEPHROGENE Publication de l association pour l information et la recherche sur les maladies rénales génétiques septembre 2014 Rennes 18 octobre Journée Annuelle sur la PKD actualités rencontres

Plus en détail

Vous connaissez une personne qui souffre d insuffisance rénale chronique

Vous connaissez une personne qui souffre d insuffisance rénale chronique Vous connaissez une personne qui souffre d insuffisance rénale chronique Donner un rein de son vivant peut concerner chacun. Cela s appelle le don du vivant. LE REIN, un organe indispensable à la vie l

Plus en détail

C O M I T É M É D I C A L E T S C I E N T I F I Q U E Séance du mardi 4 février 2014. Flash

C O M I T É M É D I C A L E T S C I E N T I F I Q U E Séance du mardi 4 février 2014. Flash C O M I T É M É D I C A L E T S C I E N T I F I Q U E Séance du mardi 4 février 2014 Flash Procès-verbal du comité médical et scientifique «Greffe» du 4 février 2014 p.1/8 Liste de présence Les membres

Plus en détail

Evolution des paramètres de la transplantation rénale depuis 10 ans - Illustration à partir du rapport d activité de DIVAT

Evolution des paramètres de la transplantation rénale depuis 10 ans - Illustration à partir du rapport d activité de DIVAT Evolution des paramètres de la transplantation rénale depuis 10 ans - Illustration à partir du rapport d activité de DIVAT Marc Ladrière CHU Nancy Hôpital Brabois Adulte 19 mars 2015 Le rapport d activité

Plus en détail

SEMINAIRE DU GROUPE NEPHROLOGIQUE DE PEDAGOGIE ET DE FORMATION CONTINUE Et du COLLEGE UNIVERSITAIRE des ENSEIGNANTS de NEPHROLOGIE

SEMINAIRE DU GROUPE NEPHROLOGIQUE DE PEDAGOGIE ET DE FORMATION CONTINUE Et du COLLEGE UNIVERSITAIRE des ENSEIGNANTS de NEPHROLOGIE SEMINAIRE DU GROUPE NEPHROLOGIQUE DE PEDAGOGIE ET DE FORMATION CONTINUE Et du COLLEGE UNIVERSITAIRE des ENSEIGNANTS de NEPHROLOGIE Champéry 8-10 Mars 2009 Présents : B Hurault de Ligny, G Choukroun, P

Plus en détail

Aspects réglementaires du don et de la transplantation des organes. Mohamed Arrayhani - Tarik Sqalli Service de Néphrologie CHU Hassan II - Fès

Aspects réglementaires du don et de la transplantation des organes. Mohamed Arrayhani - Tarik Sqalli Service de Néphrologie CHU Hassan II - Fès Aspects réglementaires du don et de la transplantation des organes Mohamed Arrayhani - Tarik Sqalli Service de Néphrologie CHU Hassan II - Fès Cadre législatif au Maroc Loi 16/98 relative au don, au prélèvement

Plus en détail

La biologie et la fonction au service de la réussite implantaire à long terme. Hôtel Le Méridien N'Fis

La biologie et la fonction au service de la réussite implantaire à long terme. Hôtel Le Méridien N'Fis Congrès ITI Francophone Marrakech Maroc 7-8 novembre 2014 La biologie et la fonction au service de la réussite implantaire à long terme Hôtel Le Méridien N'Fis www.congresitifrancophone.com Préambule Chères

Plus en détail

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE

Réseau CAI Bpifrance L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE L EQUIPE DES CHARGES D AFFAIRES INTERNATIONAUX UBIFRANCE [Mise à jour : 10 mai 2014] 1 L équipe Siège UBIFRANCE Paris Michel Bauza Chef de Département UBIFRANCE siège, Paris Téléphone fixe 01 40 73 35

Plus en détail

Nouveau plan greffe : Axes stratégiques pour l avenir

Nouveau plan greffe : Axes stratégiques pour l avenir Extrait Communiqué de presse Saint-Denis, le 12 avril 2012 Nouveau plan greffe : Axes stratégiques pour l avenir La dynamique du plan greffe 2000-2003 a généré un essor sans précédent de près de 50 % de

Plus en détail

Votre quotidien à Blanche

Votre quotidien à Blanche Votre quotidien à Blanche Les locaux de la CPGE (Bat B et CDI) vous sont accessibles tous les soirs jusqu à 20h, et le vendredi jusqu à 18h Vincent Frotier est présent au CDI de 15h à 20h pour vous encadrer

Plus en détail

La Greffe de Cellules Souches Hématopoïétiques

La Greffe de Cellules Souches Hématopoïétiques La Greffe de Cellules Souches Hématopoïétiques Professeur Ibrahim Yakoub-Agha CHRU de LILLE (Illustration de J. Cloup, extraite du CD-Rom «greffe de Moelle» réalisé par la société K Noë) La moelle osseuse

Plus en détail

La transplantation rénale avec donneur vivant Aspects particuliers dans le cadre des maladies rénales transmises génétiquement

La transplantation rénale avec donneur vivant Aspects particuliers dans le cadre des maladies rénales transmises génétiquement La transplantation rénale avec donneur vivant Aspects particuliers dans le cadre des maladies rénales transmises génétiquement n Professeur Michel Broyer. Hôpital Necker Enfants malades, Paris Membre du

Plus en détail

ANNUAIRE DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES DES RECTEURS D ACADEMIE

ANNUAIRE DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES DES RECTEURS D ACADEMIE ANNUAIRE DES MEDECINS CONSEILLERS TECHNIQUES DES RECTEURS D ACADEMIE ACADEMIE Nom et prénom Téléphone MCTR Téléphone secrétariat FAX électronique MCTR électronique secrétariat AIX -MARSEILLE TAUDOU Pierre

Plus en détail

Diabète de type 1 de l enfant et de l adolescent

Diabète de type 1 de l enfant et de l adolescent GUIDE - AFFECTION DE LONGUE DURÉE Diabète de type 1 de l enfant et de l adolescent Juillet 2007 Juillet 2007 1 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication

Plus en détail

Programme Scientifique

Programme Scientifique Programme Scientifique L AFTAD est un organisme de FMC Agrément n 100381 Le Congrès Les Journées de l AFTAD donne droit à 12 crédits de FMC au titre de la Formation Présentielle, pour les médecins libéraux

Plus en détail

DON ET GREFFE D ORGANES EN TUNISIE. Dr Mylène Ben Hamida Centre National pour la Promotion de la Transplantation d Organes

DON ET GREFFE D ORGANES EN TUNISIE. Dr Mylène Ben Hamida Centre National pour la Promotion de la Transplantation d Organes DON ET GREFFE D ORGANES EN TUNISIE Dr Mylène Ben Hamida Centre National pour la Promotion de la Transplantation d Organes Les besoins sont importants Insuffisance Organique Terminale en Tunisie Rein :

Plus en détail

DEVENIR PARTENAIRE. Courtage

DEVENIR PARTENAIRE. Courtage DEVENIR PARTENAIRE Courtage L EXPERTISE Depuis 2006, AG2R LA MONDIALE a signé la charte de déontologie du courtage avec la Chambre Syndicale des Courtiers d Assurances (C.S.C.A.) Selon l évolution de la

Plus en détail

DIPLÔME UNIVERSITAIRE

DIPLÔME UNIVERSITAIRE CANCER QUALITE DE VIE Université Montpellier 1 UFR STAPS Montpellier Centre d accueil et de bien-être pour les femmes atteintes de cancer ET DIPLÔME UNIVERSITAIRE Activité physique et nutrition Etincelle

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1

TABLEAU RECAPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1 TABLEAU REPITULATIF ECOLES NATIONALES/EPCC 1 Préconisation du Ministère (Guillaume BOUDY secrétaire général du MCC) dans ses modèles de statuts types : article 8.6 dans sa note aux préfets et aux DRAC

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 19 mars 2013 autorisant au titre de l année 2013 l ouverture de concours externes et internes

Plus en détail

Logiciels d éducation à la Nutrition et à l activité physique

Logiciels d éducation à la Nutrition et à l activité physique Université d été E-Santé Castres-Mazamet 4, 5, 6 juillet 2012 «Des supports numériques au service de l éducation thérapeutique des patients» Logiciels d éducation à la Nutrition et à l activité physique

Plus en détail

Les réseaux locaux PASSADE Service Commun Formation Continue Université Stendhal

Les réseaux locaux PASSADE Service Commun Formation Continue Université Stendhal Les réseaux locaux PASSADE Service Commun Formation Continue Université Stendhal Dunkerque Calais Boulogne Tourcoing Lille Roubaix Béthune Lens Douai Valenciennes Amiens St-Quentin Charleville- Cherbourg

Plus en détail

SOLIDARITÉS NUMÉRIQUES

SOLIDARITÉS NUMÉRIQUES RENCONTRE des Espaces Culture Multimédia SOLIDARITÉS NUMÉRIQUES proposée par le Ministère de la culture et de la communication (Délégation au développement et aux affaires internationales) en partenariat

Plus en détail

Le Médiateur des ministères économiques et financiers est au service des usagers (particuliers et entreprises)

Le Médiateur des ministères économiques et financiers est au service des usagers (particuliers et entreprises) 17octobre 2012 Le Médiateur des ministères économiques et financiers est au service des usagers (particuliers et entreprises) Il est compétent pour vous aider à résoudre vos litiges persistants avec les

Plus en détail

La marche de l infirme moteur cérébral enfant et adulte

La marche de l infirme moteur cérébral enfant et adulte La marche de l infirme moteur cérébral enfant et adulte Springer Paris Berlin Heidelberg New York Hong Kong Londres Milan Tokyo Jean-Claude Bernard La marche de l infirme moteur cérébral enfant et adulte

Plus en détail

LES MALADIES CARDIOMÉTABOLIQUES CHEZ LES SURVIVANTS DE LA LEUCÉMIE LYMPHOBLASTIQUE AIGUË PÉDIATRIQUE

LES MALADIES CARDIOMÉTABOLIQUES CHEZ LES SURVIVANTS DE LA LEUCÉMIE LYMPHOBLASTIQUE AIGUË PÉDIATRIQUE LES MALADIES CARDIOMÉTABOLIQUES CHEZ LES SURVIVANTS DE LA LEUCÉMIE LYMPHOBLASTIQUE AIGUË PÉDIATRIQUE ValérieMarcil, Ph.D., Dt.P. Colloque du mercredi 19 novembre 2014 GUÉRIR D UN CANCER PÉDIATRIQUE: QUELLE

Plus en détail

l Hypnose une thérapie au carrefour des sciences et des arts 1 ères rencontres de l Académie Azuréenne d Hypnose 27/28 juin 2014

l Hypnose une thérapie au carrefour des sciences et des arts 1 ères rencontres de l Académie Azuréenne d Hypnose 27/28 juin 2014 Programme 1 ère annonce 1 ères rencontres de l Académie Azuréenne d Hypnose l Hypnose 27/28 juin 2014 Le Saint-Paul Hôtel Restaurant Nice une thérapie au carrefour des sciences et des arts Organisées par

Plus en détail

Prévenir et gérer les alarmes en épuration extra-rénale

Prévenir et gérer les alarmes en épuration extra-rénale Prévenir et gérer les alarmes en épuration extra-rénale Drs Clarisse Blayau et Christophe Ridel Urgences néphrologiques et Transplantation rénale Réanimation Fresenius Medical Care Hôpital Tenon L auteur

Plus en détail

La maladie de Berger Néphropathie à IgA

La maladie de Berger Néphropathie à IgA Néphropathie à IgA La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée à vous informer

Plus en détail

Bonne lecture!! et si vous souhaitez consulter le document de l AFEF dans son intégralité, c est ici

Bonne lecture!! et si vous souhaitez consulter le document de l AFEF dans son intégralité, c est ici Un résumé des recommandations éditées par l AFEF le 1 er juin 2015 Les recommandations de l AFEF vont plus loin que celles de l EASL. Le Pr Victor De Lédinghen, du CHU de Bordeaux, et secrétaire général

Plus en détail

Vos interlocuteurs en région

Vos interlocuteurs en région Euler Hermes France Vos interlocuteurs en région Pour un service de proximité Juillet 2015 * Notre savoir au service de votre réussite www.eulerhermes.fr * 23 Délégations Euler Hermes Crédit France DELEGATION

Plus en détail

Programme d actions Insuffisance rénale chronique 2002 2003-2004

Programme d actions Insuffisance rénale chronique 2002 2003-2004 Programme d actions Insuffisance rénale chronique 2002 2003-2004 2 Programme d actions Insuffisance rénale chronique 2002 2003-2004 1. L insuffisance chronique terminale touche environ 45 000 malades.

Plus en détail

Le sport est un jeu...

Le sport est un jeu... Le sport est un jeu... Gagner le sourire des enfants malades, le plus grand des enjeux Association Loi 1901 RENCONTRE AMICALE Sam Essediri Fondateur - Président Directeur d 1 Maillot pour la Vie Un Maillot

Plus en détail

22 ème journée de formation Des infirmier(e)s D ORL

22 ème journée de formation Des infirmier(e)s D ORL 22 ème journée de formation Des infirmier(e)s D ORL PRESIDENTS D HONNEUR _Pr Christian MARTIN (St-Etienne) PRESIDENTE _Nathalie BERTRAND (Cannes) PRESIDENT COORDONNATEUR _Pr Thierry MOM (Clermont-Ferrand)

Plus en détail

N 252 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 252 ASSEMBLÉE NATIONALE Document mis en distribution le 24 octobre 2007 N 252 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 9 octobre 2007. PROPOSITION

Plus en détail

CONSEIL SCIENTIFIQUE ET ADMINISTRATIF DE LA SFNC DU 27 11 2011

CONSEIL SCIENTIFIQUE ET ADMINISTRATIF DE LA SFNC DU 27 11 2011 CONSEIL SCIENTIFIQUE ET ADMINISTRATIF DE LA SFNC DU 27 11 2011 Présents : Chazal J., Civit T., Cornu Ph., Dauger F., Devaux B., Hladky J.P.,, Lejeune J.P., Menei Ph., Mertens P., Moreau J.J., Mottolese

Plus en détail

Transplantation hépatique à donneur vivant apparenté. Olivier Scatton, Olivier Soubrane, Service de chirurgie Cochin

Transplantation hépatique à donneur vivant apparenté. Olivier Scatton, Olivier Soubrane, Service de chirurgie Cochin Transplantation hépatique à donneur vivant apparenté Olivier Scatton, Olivier Soubrane, Service de chirurgie Cochin Introduction Le prélèvement d une partie du foie chez une personne «vivante» et apparentée

Plus en détail

Greffe de moelle osseuse: Guérir ou se soigner?

Greffe de moelle osseuse: Guérir ou se soigner? Greffe de moelle osseuse: Guérir ou se soigner? Malika Benkerrou Site de référence pédiatrique national sur la drépanocytose Hôpital Robert Debré, Paris 3èmes Journées de la Drépanocytose en Martinique

Plus en détail

Rencontres d Endocrinologie Paris-Sud 5 & 6 juillet 2013

Rencontres d Endocrinologie Paris-Sud 5 & 6 juillet 2013 Paris-Sud 5 & 6 juillet 2013 Paris, Hôtel Marriott Rive Gauche En partenariat avec : L Université Paris Sud Département de Formation Médicale Continue Groupe d Etude et de Thérapeutique de la Croissance

Plus en détail

ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE

ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE ECHOGRAPHIE EN GYNECOLOGIE ET EN OBSTETRIQUE (Diplôme Interuniversitaire National d ) 17/02/2015 avec Bordeaux, Brest, Lille, Lyon, Marseille, Nantes, Paris V et XII, Toulouse et Tours Objectifs : Formation

Plus en détail

L axe 5 du Cancéropole Nord Ouest

L axe 5 du Cancéropole Nord Ouest L axe 5 du Cancéropole Nord Ouest Cancers, Individu id & Société L état des lieux d un pari Le Rapport Cordier 1 Biomarqueurs prédictifs 2 L axe 5 du Cancéropole Nord Ouest Cancers, Individu & Société

Plus en détail

26 ES RHUMATOLOGIE PRATIQUE CAP 15 JEUDI 2 & VENDREDI 3 FÉVRIER 2012 RENCONTRES DE. www.rhumatologie-pratique.com PARTICIPATION GRATUITE

26 ES RHUMATOLOGIE PRATIQUE CAP 15 JEUDI 2 & VENDREDI 3 FÉVRIER 2012 RENCONTRES DE. www.rhumatologie-pratique.com PARTICIPATION GRATUITE PARTICIPATION GRATUITE 26 ES programme PRÉLIMINAIRE* *sous réserve de modifications RENCONTRES DE RHUMATOLOGIE PRATIQUE JEUDI 2 & VENDREDI 3 FÉVRIER 2012 CAP 15 1-13, quai de Grenelle - Paris 15 e PRÉSIDENT

Plus en détail

FORMATIONS 2014. Bienvenue à l Invacademy!

FORMATIONS 2014. Bienvenue à l Invacademy! FORMATIONS 2014 Conscient que les besoins dans le domaine du handicap et les réponses à ces besoins sont en pleine évolution, le centre de formations Invacademy vous propose des formations commerciales

Plus en détail

Stent for Life. Martine Gilard CHRU Brest

Stent for Life. Martine Gilard CHRU Brest Stent for Life Martine Gilard CHRU Brest Stent for Life Projet Européen Objectif: améliorer l accès des patients à l angioplastie pour réduire la morbi-mortalité des patients souffrant de syndromes coronaires

Plus en détail

LA VALORISATION DES RESSOURCES

LA VALORISATION DES RESSOURCES LA VALORISATION DES RESSOURCES ÉDITO Valoriser les ressources humaines de l entreprise Samsic RH propose une offre de services complète visant à faciliter l accompagnement et la gestion des ressources

Plus en détail

Concours du Bus d Or 2014 Le meilleur conducteur de bus français

Concours du Bus d Or 2014 Le meilleur conducteur de bus français Concours du Bus d Or 2014 Le meilleur conducteur de bus français Depuis 1988, le Bus d Or met en compétition les conducteurs de bus des réseaux de transport public urbain. Du lundi 9 au mercredi 11 juin

Plus en détail

INFORMATION À DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ LE DON DU VIVANT

INFORMATION À DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ LE DON DU VIVANT INFORMATION À DESTINATION DES PROFESSIONNELS DE SANTÉ LE DON DU VIVANT Les étapes du don de rein DONNER UN REIN DE SON VIVANT PEUT concerner CHACUN le don du vivant 3 /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

ELECTIONS AU CONSEIL NATIONAL DES UNIVERSITES

ELECTIONS AU CONSEIL NATIONAL DES UNIVERSITES Section 42 Sous-section 01 Morphologie et morphogenèse Anatomie bre de siège à pourvoir : 1 GRIGNON BRUNO LORRAINE HITIER MARTIN CAEN PRADAL d'usage : PRAT DOMINIQUE MONTPELLIER VOIGLIO ERIC LYON 1 Section

Plus en détail

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant

La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant La protection sociale obligatoire du chef d entreprise indépendant www.rsi.fr Le RSI a pour mission d assurer la protection sociale obligatoire de 6,1 millions de chefs d entreprise indépendants actifs

Plus en détail

Relations territoriales CRA CREDIT COOPERATIF

Relations territoriales CRA CREDIT COOPERATIF Relations territoriales CRA CREDIT COOPERATIF CREDIT COOPERATIF Délégation Générale du Nord-Est-Centre, à Paris Pascal LUX T/ 01.47.24.96.43 Pascal.lux@credit-cooperatif.coop DUNKERQUE Directeur : Laurent

Plus en détail

Élaboration de matrices d impacts des effets attendus de la télémédecine : applications aux chantiers prioritaires

Élaboration de matrices d impacts des effets attendus de la télémédecine : applications aux chantiers prioritaires RAPPORT D EVALUATION MEDICO-ECONOMIQUE Annexes Élaboration de matrices d impacts des effets attendus de la télémédecine : applications aux chantiers Version finale Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr

Plus en détail

Insuffisance cardiaque et télémédecine: Exemple du Projet E care : prise en charge à domicile des insuffisants cardiaques en stade III

Insuffisance cardiaque et télémédecine: Exemple du Projet E care : prise en charge à domicile des insuffisants cardiaques en stade III Insuffisance cardiaque et télémédecine: Exemple du Projet E care : prise en charge à domicile des insuffisants cardiaques en stade III de la NYHA Emmanuel ANDRES et Samy TALHA Service de Médecine Interne,

Plus en détail

Rentrée du Barreau de Paris et de la Conférence du Stage 2005

Rentrée du Barreau de Paris et de la Conférence du Stage 2005 Rentrée du Barreau de Paris et de la Conférence du Stage 2005 Programme de la journée des s Ouvertes Mardi 15 novembre 2005 Maison du Barreau et Bibliothèque de l'ordre Rentrée du Barreau de Paris et de

Plus en détail

Nom Prénom chapter. Repas seul

Nom Prénom chapter. Repas seul Nom Prénom chapter nombre de lieu Repas + conducteur passager motos d'arrivée Nuit 1 DROUX Michel BOURGOGNE 1 1 VERDUN 1 2 BOURDON Jean Marc BRAVEHEART DES DEUX CAPS 1 1 VERDUN 1 3 BOURDON Raphaëlle BRAVEHEART

Plus en détail

CONGRÈS SANTÉ SENIOR 2010

CONGRÈS SANTÉ SENIOR 2010 CONGRÈS SANTÉ SENIOR 2010 II, Mona 010.com Premier Annonce S A N T É S E N I O R LA LETTRE DU PRÉSIDENT Le congrès Santé Senior projeté pour l automne 2010 à Monaco, à l Auditorium Rainier III, est un

Plus en détail

DE LA FORMATION CONTINUE À L OFFICINE

DE LA FORMATION CONTINUE À L OFFICINE Notre mission : Chaque pharmacien est unique, UTIP Innovations propose partout en métropole et dans les DOM les solutions de formation adaptées Notre ambition : Devenir acteur de référence du DPC UTIP

Plus en détail

Médecins du Monde. & l adoption internationale

Médecins du Monde. & l adoption internationale & l adoption internationale Les droits de l enfant s engage pour la défense des droits fondamentaux de l enfant : le droit de grandir dans une famille, le droit à l accès aux soins et le droit à l éducation.

Plus en détail

Table des conventions du PS : Version: 1.40 exploitation 1.14.

Table des conventions du PS : Version: 1.40 exploitation 1.14. Table des conventions du PS : Version: 1.40 exploitation 1.14. Organisme signataire Type TP Organisme AMC Libellé 01011 CPAM BOURG EN BRESSE RO T Néant 01021 CPAM LAON RO T Néant 01022 CPAM ST QT RO T

Plus en détail

SÉJOURS LINGUISTIQUES

SÉJOURS LINGUISTIQUES s s n ne 1 a u Je 0 à 2 de FÉVRIER PRINTEMPS 1 Vivons les langues SÉJOURS LINGUISTIQUES TARIFS SPÉCIAUX RÉSERVÉS AUX COMITÉS D ENTREPRISE FÉVRIER 2015 PRINTEMPS 2015 MALTE ALLEMAGNE ESPAGNE 1 01 42 67

Plus en détail

Le don de moelle osseuse :

Le don de moelle osseuse : DON DE MOELLE OSSEUSE Le don de moelle osseuse : se décider aujourd hui, s engager pour longtemps LA MOELLE OSSEUSE ET SA GREFFE La moelle osseuse C est le tissu mou dans le centre du corps des os qui

Plus en détail

Cluster I care Rhône Alpes propose une rencontre professionnel / industrie en mode Living Lab

Cluster I care Rhône Alpes propose une rencontre professionnel / industrie en mode Living Lab Naissance du projet CALYDIAL, Etablissement de santé lyonnais s est lancé dans le développement d un programme de télémédecine sur tous ses domaines d activité autorisé : dialyse péritonéale, hémodialyse

Plus en détail

PRÉ-PROGRAMME. www.hopitalexpomed.com FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE

PRÉ-PROGRAMME. www.hopitalexpomed.com FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE PRÉ-PROGRAMME UNE MANIFESTATION FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE EN ASSOCIATION AVEC EN PARTENARIAT AVEC AVEC LE SOUTIEN DE UN SALON D EXPOSITION Des visiteurs professionnels du secteur de la santé Directeurs

Plus en détail

Infrastructures de transport Cofely Ineo, partenaire d une mobilité performante et durable

Infrastructures de transport Cofely Ineo, partenaire d une mobilité performante et durable Infrastructures de transport Cofely Ineo, partenaire d une mobilité performante et durable cofelyineo-gdfsuez.com Désormais au cœur des enjeux économiques, sociaux et environnementaux, les transports

Plus en détail

Les épreuves écrites obligatoires de la session 2015 se dérouleront à partir du lundi 11 mai 2015 selon le calendrier joint en annexe I.

Les épreuves écrites obligatoires de la session 2015 se dérouleront à partir du lundi 11 mai 2015 selon le calendrier joint en annexe I. Aix-en-Provence, le 08 décembre 2014 Le recteur de l'académie d'aix-marseille Chancelier des Universités à Rectorat Division des examens et concours Dossier suivi par Prénom Nom Téléphone 04 42 91 72 00

Plus en détail

EXPOSITION PUBLICITE DOSSIER DE RESERVATION

EXPOSITION PUBLICITE DOSSIER DE RESERVATION EXPOSITION PUBLICITE DOSSIER DE RESERVATION Chers Collègues, Les XLI èmes Séminaires Universitaires de Néphrologie qui se sont déroulés en janvier 2014 ont de nouveau remporté un vif succès, avec plus

Plus en détail

Un réseau de Professionnels au service de la réfrigération de transport M ITSUBISHI. 05/03/2012 Confidentiel 1

Un réseau de Professionnels au service de la réfrigération de transport M ITSUBISHI. 05/03/2012 Confidentiel 1 Un réseau de Professionnels au de la réfrigération de transport M ITSUBISHI 05/03/2012 Confidentiel 1 Réseau CALAIS Service après vente BOULOGNE LENS AMIENS ROUEN CAEN GOUSSAINVILLE REIMS LANDIVISIAU RUNGIS

Plus en détail

Médecine 4P Prédictive, Préventive, Personnalisée, Participative Les enjeux

Médecine 4P Prédictive, Préventive, Personnalisée, Participative Les enjeux Médecine 4P Prédictive, Préventive, Personnalisée, Participative Les enjeux Unité Inserm UMR 1087-CNRS UMR 6291 Hervé Le Marec Evolution de la médecine et de la recherche biomédicale développement de traitements

Plus en détail

Audition publique sur la vaccination. Levée de l obligation vaccinale? Suivi de la synthèse et des recommandations de la Commission d Audition

Audition publique sur la vaccination. Levée de l obligation vaccinale? Suivi de la synthèse et des recommandations de la Commission d Audition Audition publique sur la vaccination des enfants par le BCG. Levée de l obligation vaccinale? Suivi de la synthèse et des recommandations de la Commission d Audition 13-14 novembre 2006 Société française

Plus en détail

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE B

LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE B LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS - AFFECTION DE LONGUE DURÉE HÉPATITE CHRONIQUE B Actualisation février 2009 Ce document est téléchargeable sur www.has-sante.fr Haute Autorité de santé Service communication

Plus en détail

Détective privé. contentieux commercial, Pau risques industriels, droit pénal des affaires Rueil-Malmaison

Détective privé. contentieux commercial, Pau risques industriels, droit pénal des affaires Rueil-Malmaison Paris Comment trouver un détective privé? Nous vous mettrons en relations avec des professionnels et des agences de détectives privés. judicialis.com contact@alain-stevens.com - Tél +33(0)6 12 55 19 80

Plus en détail

Jean-Christophe Richard Véronique Merle CHU de Rouen

Jean-Christophe Richard Véronique Merle CHU de Rouen Gestion d un cas de portage d entérocoque résistant aux glycopeptides (ERG- ERV) Jean-Christophe Richard Véronique Merle CHU de Rouen IXème Journée régionale de Prévention des infections associées aux

Plus en détail

Clôture des inscriptions 18 JANVIER 2013

Clôture des inscriptions 18 JANVIER 2013 Clôture des inscriptions 18 JANVIER 2013 Règlement et inscriptions sur les sites de vos CROUS et du CNOUS, sur www.culture.cnous.fr et dans les services culturels des CROUS AIX MARSEILLE 31 avenue Jules

Plus en détail

Proche de vous en toutes circonstances

Proche de vous en toutes circonstances Ser vice Clients F rance Proche de vous en toutes circonstances DÉVELOPPEUR DE SERVICES DANS LE DOMAINE DE LA RADIOTHÉRAPIE Une expertise unique Avec en France une organisation dédiée à la planification,

Plus en détail

Liste des masters de santé publique et apparentés 2011

Liste des masters de santé publique et apparentés 2011 1. Université Aix-Marseille II... 2 2. Université Amiens... 2 3. Université Angers... 3 4. Université Bordeaux II... 3 5. Université de Clermont-Ferrand... 4 6. Université de Dijon... 4 7. Université Grenoble

Plus en détail

Pourquoi faire de la recherche?

Pourquoi faire de la recherche? Pourquoi faire de la recherche? Accès à l enseignement universitaire (MCU, PU) et Hospitalo- Universitaire (AHU, MCU- PH, PU- PH) Carrières industrielles Travail en équipe dans un laboratoire de recherche

Plus en détail

Problématique des pathologies neurodégénératives en médecine du travail : Restitution d une enquête auprès de 470 médecins

Problématique des pathologies neurodégénératives en médecine du travail : Restitution d une enquête auprès de 470 médecins Problématique des pathologies neurodégénératives en médecine du travail : Restitution d une enquête auprès de 470 médecins Docteur S. Maertens-Wilczynski Journées Marcel Marchand 28 mars 2015 Contexte

Plus en détail

Introduction W ZLe service d hémodialyse à l hôpital civil de Charleroi (infirmière en chef Mme Lothier)

Introduction W ZLe service d hémodialyse à l hôpital civil de Charleroi (infirmière en chef Mme Lothier) Introduction ZLe service d hémodialyse à l hôpital civil de Charleroi (infirmière en chef Mme Lothier) Nombres de postes : 24 Nombres de patients chroniques : 96 ZLe service d hémodialyse à l hôpital André

Plus en détail

La vaccination contre le VHB à l heure du consensus. Ariane Chryssostalis Service d hépatogastroentérologie Hopital Cochin

La vaccination contre le VHB à l heure du consensus. Ariane Chryssostalis Service d hépatogastroentérologie Hopital Cochin La vaccination contre le VHB à l heure du consensus Ariane Chryssostalis Service d hépatogastroentérologie Hopital Cochin Pourquoi vacciner? Epidémiologie du VHB 370.000.000 de porteurs chroniques du VHB

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail