o m e o u n S é l é p r c o n i e o I P / O p Voice over IP Allied Data Sys S.A - Luxembourg Vos Solutions Open-Source

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "o m e o u n S é l é p r c o n i e o I P / O p Voice over IP t.pierrat@ads-lu.com Allied Data Sys S.A - Luxembourg Vos Solutions Open-Source"

Transcription

1 i / O i vr IP Ai Dt Sy SA Lxbrg Stin OnSr

2 i / O C nt t êtr ibrnt, tké, rrit, iffé, trit t ité r t yn t r t rt x nitin ivnt : tt tr tiitr nt rnnît vir ri nnin q'n grnti n't nné qnt à n ntn, à t int v, ntnt vérité, réiin t éqtin r tt tiitin ; i n't réé à n ifitin tr q étiq, ngnt frt rrénttin, trtin, rrtin 'n rrr yntx évint, n r v i ; n, g t rnné 'tr vrnt êtr rérvé r tt vrin érivé nt à t nrit ù i rint n 'rigin, n t g 'tr ntribtr n rrnt rîtr n n ti érir à tr réént, ntir itin vnt êtr inéré à nitin 'rîtirnt t ; trtin frgnt ivnt fiirnt référn à n i rigin èt, i ib à n i fint ib ; trtin t ntir jt inéré ivnt êtr té t r() tr() i(vn)t êtr intifib() (évntnt trvr 'n i) ; tt in t rérvé t 'iq à 'nb nt t ifitin t jt évnt (f n ittin rt), qq'n it frt rrénttin ; q q it tkg, rrtin iffin, tt vrin irié it ntnir n référn à n vrin nériq ibrnt ib nt rièr iffin vrin irié, tt rnn ynt è à n vrin nérié nt it vir n fir n i nérié n n frt irtnt tiib t i ib éitb, ivnt tnr bi, t biqnt nté n g ; trniin nt à n tir fit v trniin tt in, n ifitin, t n rtiir n itin ntrint nv, xiit iiit, ié nn à tt trniin En rtiir, n 'inin n n b nné n tin, rriétir 'xitnt b tin 'intrit tt rit rgr ié à tkg t nrnnt 'tiitin qi rrit êtr fit nt ré xtrtin b tin, n rtin v 'tr nt t intibiité i v iitin ntrint ég, ntrt jiiir iiq n iittin rrnnt : rit tr, tiitin ritribtin vrbti ifié nt Até in Lin LLDD v1, tbr 1997, Libr rrtin Cyrigt Brnr Lng [F ] URL : tt:// iinrifr/ ~ng/ in/ t L'rigin nt t inib à tt URL : tt://

3 HISORIQUE i / O

4 FONCIONS i / O R ttiq Bit v Cnférn Prg ' Rtg rnfrt r nn rén, é, nt Srviin Déti CI (Cg tééni Infrtiq) Rirtin Fx Annir Miq 'ttnt Ftrtin

5 GENERALIES i / O L tééni r Intrnt, 't ib t rtt trè éniq L vix, n fi nérié, t n nné n tr t t trnitr r ré Intrnt Intrnt I 'git 'xitr tngi t rfitr fib ût nnxin Intrnt n rntbiint xi n tiitin

6 GENERALIES i / O E nt bé r n rvr vnt tritr ntrnt ré bi iq t ixr v tin ix r IP (IP) C't n fit n ntr tééniq rgrnt n éri tt fntinnité tinn 'n bx (Privt Brn Xng) tritinn On n IPBX, 't à ir n tnr tééniq IP fint ffi b int 'é, ré bi t ré IP

7 PROOCOLES i / O I tii rt : SIP, H323, IAX t MGCP tééni r IP

8 POURQUOI? i / O ii qq ritèr qi int n fvr tééni r IP : Énir r ftr téé Pérnnir 'invtint Siifir 'infrtrtr Fiitr 'initrtin t biité Hgénéir rvi tééniq r n nb it Fiitr 'intégrtin v ytè 'infrtin Évr fint Gtin r rvi infrtiq t nntin 'n rttir

9 FAIBLESSES i / O ii qq ritèr qi rbtnt ntrri : Fibiité Qité n éir Aéirr 'tiitin Litin Stnr Srt initrtif

10 INFRASRUCURE i / O Nériq RNIS L'IPBX t ntrit r n tfr infrtiq b x86 I t ntité rt v t 'n gii ibr (ntr tin rvr fntinn Linx) vnt êtr inté r vtr in rvr I bin rvi infrtiq t tééniq L tééni IP t niéré n tin infrtiq, véritb iè îtr vtr ytè 'infrtin

11 INFRASRUCURE i / O L'IPBX t êtr n éént vtr tnr, i rit rô tnrit v fntin 'trén (IR) I vint étr évr vtr tin v ibiité infini I r à tr vtr infrtrtr t 'tfinn grâ x éni à ifférnt nivx (, évnt, intnn )

12 INFRASRUCURE i / O xdsl / b L'IPBX r vtr tnr t v ibiité nntr t tééniq ngiq, t IP n iittin 'tiitr Inté q it, ntin intrntin, i 'intrnnt vi vtr iin intrnt, ryté (PN), nnnt ini tin ign fri rnvi vi ré bi

13 INFRASRUCURE i / O xdsl / b Sit 1 PN xdsl / b Sit 2

14 FONCIONS i / O L nv fntin tééni r IP : A n nçnt r nnxin éniq Rén ttiq t intrtiv (tnr jx nr ) Liin b nné Bit v r é (ii) fx r é (fxi) Cntr ' Préyé Liin ti it vi intrnt (ntin t intrntin) Rnvi ' r értr PC (Cbk) CRM GRC (Cnr Rtin Mngnt Gtin Rtin Cint)

15 FONCIONS i / O Enrgitrnt ttiq nvrtin + Stkg n fi int Fx à n Cn rit Cntrô tk r tt v Ltr g érit (i2n) Lnnt 'itin infrtiq Mintnn Annir invré Srit iiité (rgrtin n, r, ytn,, C ) Oértr virt (C éébtiq Btiq rt réyé) Gtin nning R v r SMS Rnz MirPint

16 MIGRAION i / O éént r fftr n bnn igrtin n inttin : Mttr à niv ré étn Dininnr ré (bn nt t tiitin) Réérr 'xitnt (Fx, in értr) Atni it itnt Intégrr tééni n fi (DEC, WIFI) Atintr t tééniq (nr 8023f) Arr érité Cr rtr r invtint (ROI)

17 DECOLLAGE i / O L rin ég tt tngi : P grn inibiité gégriq ffr tébit (xdsl rinint) Prén tnr (H323,SIP) Fibiité t intrérbiité éqint Rnvnt b inté PABX L grn ntir infrtiq (tivité ) Aitin ytè 'infrtin 'ntrri Mtiitin trinx int Invtint értr n r éqint Dérin rix téri Cnvrgn vix / nné ytè 'infrtin

18 MARCHE i / O Livrin téri tééniq x USA % >4M$ % nv 2M$ % rt ré 10 1,4% nv 71$

19 MARCHE i / O Mré frnçi 165 n 2003 (+53%) 9% 61% 30% Entrri Srvi Oértr

20 MARCHE i / O 25 22,5 Sn ti ntrri 24% 20 17, ,5 19% 17% vnt 'éqir n ,5 5 2,5 0 < à à 500

21 MARCHE i / O Mré ni 'éqint IP n $

22 AMORISSEMEN i / O 35 32, , , , ,5 10 7,5 5 2,5 0 Pr n invtint 150 à 200 k 33% 29% 19% 1 n 2 n 3 n % 'ntrri qi rtint r invtint r

23 INESISSEMENS i / O n FRANCE n 2004 éqint réx 5% Invtint % invtint Sytè nitin 13% 0,00% 50,00% 100,00%

24 GAINS i / O IP / ééni tnr L IP Onr t nvirn 10x in èr q tin rriétir Dén tééniq 32,00% Av gin 'nvirn : t % gin 200 r 'rintr 300 r 'OS Cût 'xittin 49,00% 3000 r rti itiv 0,00% 100,00%

25 INERNE i / O

26 i / O Mri vtr ttntin Qtin?

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Le présentoir virtuel. Paul FABING

Le présentoir virtuel. Paul FABING L préir virl Pl FABING L x L'ffi ri ' viié q pr fibl prpri ri éjr A i 80% r ifri ppr xi à l'ffi ri C ppr v b hz l prir ri 50% Frçi éqipé rph L û xi à ir vi l 3G pr l érgr prhibiif rriir è r ri i ff L'

Plus en détail

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr

SAV ET RÉPARATION. Savoir-faire. www.jarltech.fr i & V : SA E b i i 1 3 2 0 1 Ai 0800 9 h P i iè P i i i i S j C i Si E ) i Ti (i ib i Q,. bq i, FA V k, Pi b h iè i Si b, D Z, P E q Si-i SAV ET RÉPARATION S hiq : E q SSII VAR, i hiq Jh i h 0800 910 231.

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Du côté de la Recherche > Managemen t de projet : p1 L intégration des systèmes de management Qualité -Sécurité- Environnement : résultats d une étude empirique au Maroc Le co ntex te d es p roj et s a

Plus en détail

PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION

PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION PLANIFICATION ET BUDGÉTISATION Alberto Escudero Pascual Ce que cette unité vous dit... Un budget n'est pas une requête pour du financement... Un bon plan nécessite un bon budget... Un bon budget montre

Plus en détail

Comment régler un litige avec son vendeur de produits financiers?

Comment régler un litige avec son vendeur de produits financiers? Comment régler un litige avec son vendeur de produits financiers? Elsa Aubert Direction des relations avec les épargnants Le 16 novembre 2011 2 Plan de la présentation I Auprès de qui réclamer? 1. L interlocuteur

Plus en détail

Marketing des produits touristiques 15 15 11 12 13.9 13.9 5 10 10 14 14 11.2 5.5 2.5 5.5 2.5 2.25 3.75 4.25 5 6.25 2 1 4.25. 2 1 4.25 4 3.

Marketing des produits touristiques 15 15 11 12 13.9 13.9 5 10 10 14 14 11.2 5.5 2.5 5.5 2.5 2.25 3.75 4.25 5 6.25 2 1 4.25. 2 1 4.25 4 3. Républiqu Tuniinn Minitèr d l'enignmnt Supériur t d la Rchrch Scintifiqu Univrité d arthag FAULTE DES SIENES EONOMIQUES ET DE GESTION DE NABEUL EIMEN Prcèvrbal détaillé d ré L ré dité par la vrin actull

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE LES SOUSSIGNES L Association sportive ECOLE DE SPORT DU 16 ème dont le numéro est ont e si e socia est sit 6 aven e Mar cha Franchet sperey 7 1 6 Paris epr sent e par M.

Plus en détail

PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION DU 9ÈME COLLÈGE À MONTREUIL-SOUS-BOIS RÉUNION PUBLIQUE, LUNDI 19 MARS 2012

PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION DU 9ÈME COLLÈGE À MONTREUIL-SOUS-BOIS RÉUNION PUBLIQUE, LUNDI 19 MARS 2012 REUNION PUBLIQUE COLLEGE DE MONTREUIL LE 9/3/ PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION RÉUNION PUBLIQUE, LUNDI 9 MARS PARTENARIAT PUBLIC PRIVÉ POUR LA CONSTRUCTION RÉUNION PUBLIQUE LUNDI 9 MARS PARTENARIAT

Plus en détail

NOTICE DE MONTAGE VERSION 72

NOTICE DE MONTAGE VERSION 72 L â pour port oulnt motl NOTIE E MONTGE VERSION â pour port oulnt motl NOMENLTURE: â, rl t qunllr m l Montnt vrtux ntérur Entrto ( u) Fullr (0 u) l n polytyrèn ( u) Montnt vrtl potérur Smll Prt or upérur

Plus en détail

Dans la configuration de ce TP, la passerelle VOIP émule un réseau téléphonique externe.

Dans la configuration de ce TP, la passerelle VOIP émule un réseau téléphonique externe. LP CHATEAU BLANC 45 CHALETTE/LOING BAC PRO SEN TR TP N 6 THÈME : AUTOCOMMUTATEUR ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOM : CI 11 : MISE EN SERVICE DE L AUTOCOMMUTATEUR E.VOLUTION OBJECTIFS : CABLER LE SYSTEME CONFIGURER

Plus en détail

Compression Compression par dictionnaires

Compression Compression par dictionnaires Compression Compression par dictionnaires E. Jeandel Emmanuel.Jeandel at lif.univ-mrs.fr E. Jeandel, Lif CompressionCompression par dictionnaires 1/25 Compression par dictionnaire Principe : Avoir une

Plus en détail

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es

D er m at o ses f r éq u en tes. D er m at o ses p l u s r ar es 1 D er m ato ses f r éq u en tes M o ti f s d e c o n su l tati o n : D er m at o ses f r éq u en tes D er m at o ses p l u s r ar es 2 D er m ato ses f r éq u en tes: D er m at i te at o p i q u e E r

Plus en détail

Certifié esthétique - Homologué qualité

Certifié esthétique - Homologué qualité Certifié esthétique - Homologué qualité Le spécialiste des portes de garage et des portails automatiques L EXPÉRIENCE D UN FABRICANT DE LA CONCEPTION À LA PRODUCTION DEPUIS PLUS DE 3 0 ANS, SCB H CONÇOIT

Plus en détail

je veux faire passer cette info

je veux faire passer cette info j x, fir r if S, l ii iré L rél é (1) é r l ii Préi Rièr Arr Préi rè j r 18 à 24 r q l éigi SAM ii iré réflx r l ll gééri r : l 8 j irrgé r 10 élr ir rr rii r éigé, ri- q. C ê é éig ri riq iiill ri hz

Plus en détail

Un exemple d étude de cas

Un exemple d étude de cas Un exemple d'étude de cas 1 Un exemple d étude de cas INTRODUCTION Le cas de la Boulangerie Lépine ltée nous permet d exposer ici un type d étude de cas. Le processus utilisé est identique à celui qui

Plus en détail

ALGORITHMIQUE II NOTION DE COMPLEXITE. SMI AlgoII

ALGORITHMIQUE II NOTION DE COMPLEXITE. SMI AlgoII ALGORITHMIQUE II NOTION DE COMPLEXITE 1 2 Comment choisir entre différents algorithmes pour résoudre un même problème? Plusieurs critères de choix : Exactitude Simplicité Efficacité (but de ce chapitre)

Plus en détail

TABLE DES MATIERES - CONTENTS.

TABLE DES MATIERES - CONTENTS. TABLE DES MATIERES - CONTENTS. PREMIÈRE PARTIE. - REQUETE ET PIÈCES DE LA PROCEDURE ÉCRITE ; PART 1.-APPLICATION AND DOCUMENTS OF THE WRITTEN PROCEEDINGS. SECTION A. - REQUETE SECTIOX A.-APPLICATION. Pages

Plus en détail

GUIDE GÉNÉRAL SUR LE CCSP ET LA PRÉSENTATION DE L I N F O R M ATION FINANCIÈRE DES CONSEILS SCOLAIRES

GUIDE GÉNÉRAL SUR LE CCSP ET LA PRÉSENTATION DE L I N F O R M ATION FINANCIÈRE DES CONSEILS SCOLAIRES GUIDE GÉNÉRAL SUR LE CCSP ET LA PRÉSENTATION DE L I N F O R M ATION FINANCIÈRE DES CONSEILS SCOLAIRES Ministère de l Éducation TA B L E D E S M AT I È R E S 2 I N T RO D UC TI ON E T C O N T EX T E Q

Plus en détail

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol.

LES ESCALIERS. Du niveau du rez-de-chaussée à celui de l'étage ou à celui du sous-sol. LES ESCALIERS I. DÉF I NIT I O N Un escalier est un ouvrage constitué d'une suite de marches et de paliers permettant de passer à pied d'un niveau à un autre. Ses caractéristiques dimensionnelles sont

Plus en détail

Gérer des événements sur des images avec le Javascript Objectifs :

Gérer des événements sur des images avec le Javascript Objectifs : S HTML É IT IV T C A R IE DOSS N 7 g m i r m v Grr i r c v J l c v ) Lix (Koix o il v r c crr r l - Arr r rroir ll co r/ i co r r co HTML - Arr l i ir vr q cri r o l i r cr v HTML r J -A rr co bli b ri

Plus en détail

Technique RSR. 27.6.08 /DCo

Technique RSR. 27.6.08 /DCo La : -35 collaborateurs -120 applications métiers -2 services de piquet -1 service desk commun avec la TSR -Un parc véhicule -Un parc de matériel extérieur -Une très forte diversité d outil et de connaissances

Plus en détail

e x o s CORRIGÉ 07-01 ... Chapitre 7. La conduite du diagnostic 1. Bilan fonctionnel par grandes masses Bilan fonctionnel de la société Bastin

e x o s CORRIGÉ 07-01 ... Chapitre 7. La conduite du diagnostic 1. Bilan fonctionnel par grandes masses Bilan fonctionnel de la société Bastin ................................................... Chapitr 7. La cnduit du diagntic CORRIGÉ 07-01 1. Bilan fnctinnl par grand ma Bilan fnctinnl d la ciété Batin Empli tabl 3 900 Rurc prpr 3 870 Actif

Plus en détail

ESPACE PLANTÉ EN VERGER

ESPACE PLANTÉ EN VERGER SOLTON NTRR V ROTTON + RRQU 0 NTRON SUR OTU NOX RRÉ L R S RKN +,N ORNS SOTLS 0 0 00 00 00 0 0 OSS RRS RVLLONS 0 NT % 00 0 00 0 00 0, +0, 0 0 OSS RRS RVLLONS ORURS TON NT % 0 0 OSS RRS RVLLONS T L U S L

Plus en détail

Solutions PME avec SmartNode et Peoplefone Qualité, Fiabilité, Sécurité

Solutions PME avec SmartNode et Peoplefone Qualité, Fiabilité, Sécurité Solutions PME avec SmartNode et Peoplefone Qualité, Fiabilité, Sécurité Table des Matieres Patton et SmartNode Nouvauté SNBX Hybrid Appliance Solutions pour PBX IP Solutions pour PBX Conventionnelle Produits

Plus en détail

IPBX 02 : TP MISE EN OEUVRE RTC ET TOIP. Ce sujet comporte 4 pages de texte suivi du corrigé

IPBX 02 : TP MISE EN OEUVRE RTC ET TOIP. Ce sujet comporte 4 pages de texte suivi du corrigé IPBX 02 : TP MISE EN OEUVRE RTC ET TOIP Ce sujet comporte 4 pages de texte suivi du corrigé 1. PRÉSENTATION Il est demandé de mettre en œuvre le IPBX OBOX dans la configuration suivante : *** Extérieur

Plus en détail

Bureau N301 (Nautile) benjamin@leroy-beaulieu.ch

Bureau N301 (Nautile) benjamin@leroy-beaulieu.ch Pre-MBA Statistics Seances #1 à #5 : Benjamin Leroy-Beaulieu Bureau N301 (Nautile) benjamin@leroy-beaulieu.ch Mise à niveau statistique Seance #1 : 11 octobre Dénombrement et calculs de sommes 2 QUESTIONS

Plus en détail

PROJET TRIBOX-2012-A

PROJET TRIBOX-2012-A PROJET TRIBOX-2012-A Auteur : MORELLE Romain Clients VOIP + Rôle du PBX Membres du projet: GUITTON Jordan MORELLE Romain SECK Mbaye Gueye Responsable de la formation: MOTAMED Cina Client: DUSSART Dominique

Plus en détail

La solution O.box d ADEPT Telecom

La solution O.box d ADEPT Telecom La solution O.box d ADEPT Telecom en action 23.01.2009 Janvier 2009 Agenda O.box Oboxen O.box action ITSP validés Glossaire La solution O.box d'adept Telecom en action janvier 2009 2 O.box : solution voix

Plus en détail

Formation technique beronet Objectifs et avantages

Formation technique beronet Objectifs et avantages Formation technique beronet Objectifs et avantages «Depuis la première prise de contact avec le service commercial jusqu à la première installation beronet, il s est passé moins de deux mois. Temps qui

Plus en détail

Index documents commerciaux PSCEU

Index documents commerciaux PSCEU Index Documents Commerciaux Panasonic PSCEU Page 1/18 Index documents commerciaux PSCEU FAX... 3 UF-4100... 3 UF-8300 / UF-7300... 3 UF-5300... 3 KX-FL611FR... 4 FAX UF4600/5600... 4 Gamme complète...

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS. Foire aux Questions 2

FOIRE AUX QUESTIONS. Foire aux Questions 2 FOIRE AUX QUESTIONS Q pt ncrr à CIH ON LINE? Cmmnt ncrr à CIH ON LINE? Ql t l cût d l ncrptn à CIH ON LINE? Ql cd nt nécar pr accédr à CIH ON LINE? Cmmnt j px accédr à mn cmpt CIH ON LINE? Q far n ca d

Plus en détail

Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents

Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents Mercredi 5 novembre 2014 Enjeux et contraintes de la mutualisation des ressources pour les collectivités et les agents Hervé PETTON, Directeur Territorial 35 ans d expérience professionnelle en collectivités

Plus en détail

kissplice, d tection de transcrits alternatifs dans les donn es RNA-seq

kissplice, d tection de transcrits alternatifs dans les donn es RNA-seq kisplice, d tection de trancrit alternatif dan le donn e RNA-eq Gutavo Akio Tominaga Sacomoto, J. Kielbaa, Pavlo Antoniou, Rayan Chikhi, Raluca Uricaru, Marie-France Sagot, Pierre Peterlongo, Vincent Lacroix

Plus en détail

aide à la sécurité >>

aide à la sécurité >> ir ifrmti i à l érité >> r tilitir* l ûr * L «tilitir» t Véhil Utilitir Légr tié trrt mrhi t l i ttl hrg xè 3,5 t ty mitt l l rtil R.311-1 C l Rt t lé N1 l l irtiv ré 2007/46/CE. L véhil tilitir légr mégé

Plus en détail

Présentation de l IPBX SATURNE

Présentation de l IPBX SATURNE Présentation de l IPBX SATURNE SATURNE : Le concept Fournir aux entreprises des outils de télécommunications essentiels mais jusqu alors inabordables pour les petites et moyennes structures, Profiter des

Plus en détail

NOUVEAUTÉ MARSEILLE - ENSUES. magic-park-land.com

NOUVEAUTÉ MARSEILLE - ENSUES. magic-park-land.com NOUEAUTÉ émin! Créar AREIE - ENUE 0 0 magic-park-lan.cm Un bll jrn n famill... agic yry H (Train fanm) Crazy Fly Baax Tampnnr + aracin pcacl Iniana hw Ypilan Tac POUR rgalr nmbl! Paz n frmiabl jrné n famill

Plus en détail

Organisation du module

Organisation du module Organisation du module Cours: 2 séances de TD (3H) + DS (1h30, commun avec TP) Introduction à la téléphonie d entreprise : Matériel, configurations et possibilités courantes Voix sur IP, Téléphonie sur

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION

Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Chapitre 3: TESTS DE SPECIFICATION Rappel d u c h api t r e pr é c é d en t : l i de n t i f i c a t i o n e t l e s t i m a t i o n de s y s t è m e s d é q u a t i o n s s i m u lt a n é e s r e p o

Plus en détail

Tiptel, fournisseur expert en téléphonie

Tiptel, fournisseur expert en téléphonie Tiptel, fournisseur expert en téléphonie www.tiptel.fr Tiptel, fournisseur expert en téléphonie Fabricant et distributeur européen en téléphonie depuis près de 40 ans, Tiptel est implanté en France depuis

Plus en détail

Durée de L épreuve : 2 heures. Barème : Exercice n 4 : 1 ) 1 point 2 ) 2 points 3 ) 1 point

Durée de L épreuve : 2 heures. Barème : Exercice n 4 : 1 ) 1 point 2 ) 2 points 3 ) 1 point 03 Mai 2013 Collège Oasis Durée de L épreuve : 2 heures. apple Le sujet comporte 4 pages et est présenté en livret ; apple La calculatrice est autorisée ; apple 4 points sont attribués à la qualité de

Plus en détail

VoIP : Introduction à la sécurité. VoIP : Introduction à la sécurité

VoIP : Introduction à la sécurité. VoIP : Introduction à la sécurité VoIP : Introduction à la sécurité 1 Sommaire Principes de base de la VoIP Introduction à la sécurité de la VoIP Vulnérabilités et mécanismes de protection Points durs 2 Définitions Concept de convergence

Plus en détail

INSTALLATION DU CHAUFFE-EAU BRANCHEMENT DES LAVE-VAISSELLES

INSTALLATION DU CHAUFFE-EAU BRANCHEMENT DES LAVE-VAISSELLES LÉN U U NOT: VOR ÉTL U SÉM U SOLR U PLN M-09 PÈ TRNSTON (SPOOL) POUR UTUR OMPTUR 'U... R RN S T... U RO OMSTQU U U / OMSTQU U MTÉ OMSTQU RN PLUVL VNTLTON PLOMR ÉVUTON SOUS PLNR ÉVUTON U SSUS U PLNR LPT

Plus en détail

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo-

VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010. -ooo- VILLE DE VILLEURBANNE CONSEIL MUNICIPAL 5 JUILLET 2010 -ooo- La s é a n c e e s t o u v e r t e s o u s l a p r é s i d e n c e d e M o n s i e u r J e a n - P a u l BR E T, M a i r e d e V i l l e u r

Plus en détail

ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Pr rl Py--Dô, v civi i r c, riv iq, cr c Acii i iv c l r ri rc, ci rcr i ll v l vcc, O rr i r f r liir (ESS) ciif, c l ci l ci j rôl ll rri, i iv cr c r l ii l rg v l ci l

Plus en détail

WebInfoRoute. Gestion de l'information routière. outil développé en partenariat avec le. Conseil Général des Hautes-Alpes.

WebInfoRoute. Gestion de l'information routière. outil développé en partenariat avec le. Conseil Général des Hautes-Alpes. WebInfoRoute Gestion de l'information routière outil développé en partenariat avec le Conseil Général des Hautes-Alpes Sommaire L'information routière dans les Hautes-Alpes Patrouilles Viabilité hivernale

Plus en détail

l Agence Qui sommes nous?

l Agence Qui sommes nous? l Agence Qui soes nous? Co Justine est une agence counication globale dont la ission est prendre en charge l enseble vos besoins et probléatiques counication. Créée en 2011, Co Justine a rapient investi

Plus en détail

Juillet 2012. Fax sur IP & Virtualisation

Juillet 2012. Fax sur IP & Virtualisation Juillet 2012 Fax sur IP & Virtualisation Sommaire Points sur le Fax Pourquoi le fax sur IP? Conduite de projet Les avantages du fax sur IP La mise en place du fax sur IP Architecture et exemple Les solutions

Plus en détail

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées»

Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» 30/04/10 Prolongation d utilisation des sources scellées «périmées» Arrêté du 23 octobre 2009 portant homologation de la décision n 2009 DC 0150 du 16/07/09 de l ASN définissant les critères techniques

Plus en détail

UNE AVENTVRE DE AGILE & CMMI POTION MAGIQUE OU GRAND FOSSÉ? AGILE TOVLOVSE 2011 I.VI VERSION

UNE AVENTVRE DE AGILE & CMMI POTION MAGIQUE OU GRAND FOSSÉ? AGILE TOVLOVSE 2011 I.VI VERSION UN AVNTVR D AGIL & CMMI POTION MAGIQU OU GRAND FOÉ? AGIL TOVLOV 2011 VRION I.VI @YAINZ AKARIA HT T P: / / W WW.MA RTVIW.F HT T P: / / W R WW.KIND OFMAG K.COM OT @ PAB L OP R N W.FR MARTVI. W W W / :/ P

Plus en détail

L ENSEEIHT. et intégrez une formation innovante en Midi-Pyrénées. Ingénierie Informatique et Réseaux : un métier d avenir 50 %

L ENSEEIHT. et intégrez une formation innovante en Midi-Pyrénées. Ingénierie Informatique et Réseaux : un métier d avenir 50 % L NSIHT INPT-NSIHT Mmbr d PRS Dè Bc +2, DUT, BTS, ATS, Licnc d ingnir d pcilit Informtiq t Rx ont mbch vnt l obtntion dfinitiv d lr diplôm. L 5 % rtnt ont mbch vc n dli moyn d rchrch d mploi d 2 moi. L

Plus en détail

curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE

curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE Déclarer un événement indésirable un élément majeur pour la sécurits curité du patient 19 mai 2009 Aurore MAYEUX Guy CLYNCKEMAILLIE Les hôpitaux plus meurtriers que la route Courrier de l escaut, janvier

Plus en détail

Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech

Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech Les Rendez-Vous de la Qualité d Arts et Métiers ParisTech «La place du Manager Qualité dans les Organisations; Aujourd hui et Demain» [3mars 2009 ] - [Version n 1] Direction de l Organisation - LHD Allianz

Plus en détail

Le 13 janvier 2015. L a c c e s s ibilité de s pe rs onne s à mobilité ré duite

Le 13 janvier 2015. L a c c e s s ibilité de s pe rs onne s à mobilité ré duite Le 13 janvier 2015 L a c c e s s ibilité de s pe rs onne s à mobilité ré duite Ouv e rture d un é ta blis s e me nt re c e v a nt du public ( ERP) Les établissements recevant du public (ERP) sont soumis

Plus en détail

téléphonie VOIP La téléphonie via les réseaux LAN Installation d'un serveur téléphonique IP et configuration Clients IPBX Asterisk / Trixbox

téléphonie VOIP La téléphonie via les réseaux LAN Installation d'un serveur téléphonique IP et configuration Clients IPBX Asterisk / Trixbox Nom Prénom : WATERLOT Cristell téléphonie VOIP La téléphonie via les réseaux LAN Installation d'un serveur téléphonique IP et configuration Clients IPBX Asterisk / Trixbox Contexte : L'entreprise structure

Plus en détail

ORGANISATION. LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE POUR LA MISE EN VALEUR DU. FLEUVE SÉNÉGAL .,,_.,...,,... ,... Il r r ' C fi. ;f rlfcii - 1ntr...,..

ORGANISATION. LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE POUR LA MISE EN VALEUR DU. FLEUVE SÉNÉGAL .,,_.,...,,... ,... Il r r ' C fi. ;f rlfcii - 1ntr...,.. F.A.C. D'AIDE ET DE COOPÉRATION ORGANISATION. LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE POUR LA MISE EN VALEUR DU. FLEUVE SÉNÉGAL.,,_.,...,,...,..... Il r r ' C fi. ;f rlfcii - ntr...,.., D'EX~CUTION DU BARRAGE DE Marché

Plus en détail

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) (

Correction de l épreuve CCP 2001 PSI Maths 2 PREMIÈRE PARTIE ) ( Correction de l épreuve CCP PSI Mths PREMIÈRE PARTIE I- Soit t u voisinge de, t Alors ϕt t s = ϕt ρt s ρs Pr hypothèse, l fonction ϕt ϕt est lorsque t, il en est donc de même de ρt s ρt s ρs cr ρ s est

Plus en détail

Adaptateurs réseau CPL

Adaptateurs réseau CPL Adaptateurs réseau CPL BWPLC-E85 BWPLC-E85DUO BWPLC-E85DUO BWPLC-E85DUO BWPLC-E85TRIO BWPLC-E200DUO Powerline E200PLUS Powerline E200PLUS (100pk) Bewan Powerline E85 Adaptateur réseau CPL 85 Mbps. Compatible

Plus en détail

Ensemble de 20 pièces de serrurerie. chancellerie dite musée alsacien (premier étage, salle des étains)

Ensemble de 20 pièces de serrurerie. chancellerie dite musée alsacien (premier étage, salle des étains) Commune : Haguenau 67 (aire d étude : Haguenau) Référence: IM67003000 Adresse : Titre de l œuvre : Joseph-Thierry (place) Ensemble de 20 pièces de serrurerie Edifice contenant : chancellerie dite musée

Plus en détail

Plan. 5 Actualisation. 7 Investissement. 2 Calcul du taux d intérêt 3 Taux équivalent 4 Placement à versements fixes.

Plan. 5 Actualisation. 7 Investissement. 2 Calcul du taux d intérêt 3 Taux équivalent 4 Placement à versements fixes. Plan Intérêts 1 Intérêts 2 3 4 5 6 7 Retour au menu général Intérêts On place un capital C 0 à intérêts simples de t% par an : chaque année une somme fixe s ajoute au capital ; cette somme est calculée

Plus en détail

Configuration O.box Table des matières

Configuration O.box Table des matières Configuration O.box Table des matières )Connexion à l'o.box avec le logiciel «O.box Manager».... )Inscrire un combiné DECT dans l'o.box...4 )Désinscrire un combiné DECT dans l'o.box...5 4)Associer un combiné

Plus en détail

Techniques d analyse de circuits

Techniques d analyse de circuits Chpitre 3 Tehniques d nlyse de iruits Ce hpitre présente différentes méthodes d nlyse de iruits. Ces méthodes permettent de simplifier l nlyse de iruits ontennt plusieurs éléments. Bien qu on peut résoudre

Plus en détail

1- Principe général : 2- Architecture réseau pour ToIP : 3 Bilan. Qu est-ce que la VoIP/ToIP? IPBX/Protocoles utilisés

1- Principe général : 2- Architecture réseau pour ToIP : 3 Bilan. Qu est-ce que la VoIP/ToIP? IPBX/Protocoles utilisés 1 1- Principe général : Qu est-ce que la VoIP/ToIP? IPBX/Protocoles utilisés 2- Architecture réseau pour ToIP : Machine hébergeant Asterisk Postes téléphoniques Monde extérieur 3 Bilan Intérêts pour la

Plus en détail

ENREGISTREUR DE COMMUNICATIONS

ENREGISTREUR DE COMMUNICATIONS ENREGISTREUR DE COMMUNICATIONS CRYSTAL Des innovations technologiques pour des avantages incomparables Dans le monde des affaires, de la sécurité, des administrations, les communications téléphoniques

Plus en détail

par Tarik Fdil

par Tarik Fdil <tfdil@sagma.ma> Conférence Le Logiciel Libre bouleverse le modèle économique des opérateurs de téléphonie par Tarik Fdil Plan I Une révolution est en marche Les acteurs du drame : PABX/PBX, VoIP Technologies

Plus en détail

S A L L E D E L A M A I R I E

S A L L E D E L A M A I R I E M e J é r ô m e G A R N I E R -2 1 R u e d e B a r b e n t a n e F 7 6 3 4 0 B L A N G Y S U R B R E S L E C A T A L O G U E D E L A V E N T E A U X E N C H E R E S P U B L I Q U E S S a m e d i 1 6 N

Plus en détail

Retour d expérience sur le management des processus

Retour d expérience sur le management des processus GSI Gestion des systèmes d information Retour d expérience sur le management des processus Université d été 8-31 août 00 Dijon Guy Rivoire Consultant ELNOR Guy RIVOIRE 30/08/00 / 1 Présentation ELNOR Cabinet

Plus en détail

VoIP, ToIP : de l émergence d une nouvelle technologie à sa maturité

VoIP, ToIP : de l émergence d une nouvelle technologie à sa maturité VoIP, ToIP : de l émergence d une nouvelle technologie à sa maturité Conférence etna CCIP 27 janvier 2005 Philippe Recouppé Cogicom pr@cogicom cogicom.fr Jacques Heitzmann Jaito jacques.heitzmann heitzmann@jaito.com

Plus en détail

Centre d'etudes Nucléaires de Fontenay-aux-Roses Direction des Piles Atomiques Département des Etudes de Piles

Centre d'etudes Nucléaires de Fontenay-aux-Roses Direction des Piles Atomiques Département des Etudes de Piles CEA-N-1195 Note CEA-N-1195 Centre d'etudes Nucléaires de Fontenay-aux-Roses Direction des Piles Atomiques Département des Etudes de Piles Service d'etudes de Protections de Piles PROPAGATION DES NEUTRONS

Plus en détail

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5

T E L E C H A R G E M E N T D E S D O C U M E N T S 2 P R O C E D U R E 2 C O N S T I T U T I O N DU D O S S I E R 5 SAISIR UNE MUTATION FICHE A L USAGE DES CLUBS ------------- D a t e : 0 3 J u i n 2 0 0 9. --------- A u t e u r s : F é d é r a t i o n F r a n ç a i s e d e H a n d b a l l / M. S o u n a l e i x ( L

Plus en détail

LISTE DES CODES TESTS MOTEURS, HVTS, CLUTCHS, MODE 03/O4

LISTE DES CODES TESTS MOTEURS, HVTS, CLUTCHS, MODE 03/O4 LIT TT TU, HVT, LUTH, / LNT AIN TU 1/11 1/11 1/11 F TU (fonction choix k7) /1 /1 /1 GIT TU /1 /1 /1 TN TU 6/16 6/16 6/16 VNTIL PTIQU 7/17 7/17 7/17 ANNING TU ALL TU LN TU 1 1 1 II TU UNT TU TU PLATAU L

Plus en détail

GEOSI. Les intérêts et les Emprunts

GEOSI. Les intérêts et les Emprunts GEOSI Les intérêts et les Emprunts 1.Définition Lorsque qu une personne (prêteur) prête une somme à une autre personne (emprunteur) il est généralement convenu de rembourser, à l échéance, cet emprunt

Plus en détail

L utilisateur. INHES 27 Octobre 2005

L utilisateur. INHES 27 Octobre 2005 L utilisateur au coeur des réseaux interopérés s centrés IP INHES 27 Octobre 2005 Frustration des utilisateurs sur le niveau de services rendu + Coûts d opérations Efficacité Opérationnelle - HQ Defriefing

Plus en détail

tel Prise en main SIVOTEL - OBOX

tel Prise en main SIVOTEL - OBOX tel Prise en main SIVOTEL - OBOX SOMMAIRE A. Prise en main SIVOTEL O.BOX B. Présentation de la configuration à réaliser C. Les étapes de la configuration D. Mise en œuvre de la configuration de l autocommutateur

Plus en détail

EP 1 764 748 A1 (19) (11) EP 1 764 748 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 21.03.2007 Bulletin 2007/12

EP 1 764 748 A1 (19) (11) EP 1 764 748 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 21.03.2007 Bulletin 2007/12 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 764 748 A1 (43) Date de publication: 21.03.2007 Bulletin 2007/12 (51) Int Cl.: G07B 17/00 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 06119629.1 (22) Date de dépôt: 28.08.2006

Plus en détail

Le GPS, la téléphonie mobile et les alertes intelligentes au service de la santé et de votre famille.

Le GPS, la téléphonie mobile et les alertes intelligentes au service de la santé et de votre famille. Le GPS, la téléphonie mobile et les alertes intelligentes au service de la santé et de votre famille. Symposium sur les Créneaux d'excellence québécois et les Pôles de compétitivité français Québec Mercredi

Plus en détail

Dispatcher Training Simulator Vision simplifiée - Mode réplique. Structure informatique des CdC. Par ordre temporel. Activités d un opérateur

Dispatcher Training Simulator Vision simplifiée - Mode réplique. Structure informatique des CdC. Par ordre temporel. Activités d un opérateur Systèmes de conduite des grands réseaux électriques Fonctions et structures des systèmes d'énergie électrique Fonctionnement physique des systèmes d'énergie électrique Centres de conduite Problèmes ouverts

Plus en détail

FONDATION CLEMENTINE ET MAURICE ANTILLE

FONDATION CLEMENTINE ET MAURICE ANTILLE FONDATION CLEMENTINE ET MAURICE ANTILLE Règlement d ttriution de ourses et de prêts d études et de formtion du déemre 006 Artile premier Ojet et hmp d pplition Le présent règlement est étli en pplition

Plus en détail

Nicolas Bocquet Christophe Sahut - LinuxDays.ch - 8 au 12 mai 2006 - Genève 1

Nicolas Bocquet<nbocquet@lynuxtraining.com> Christophe Sahut - LinuxDays.ch - 8 au 12 mai 2006 - Genève 1 Asterisk, une solution de VoIP Nicolas Bocquet Christophe Sahut - LinuxDays.ch - 8 au 12 mai 2006 - Genève 1 Présentation Intégrateur / Formateur en Logiciels Libres Domaine

Plus en détail

Triangle rectangle et cercle

Triangle rectangle et cercle Objectifs : 1 Savoir reconnaître et tracer une médiane. 2 Connaître et savoir utiliser la propriété qui caractérise le triangle rectangle par son inscription dans un demi-cercle. 3 Connaître et savoir

Plus en détail

Confidentiel pour le. ACTIVE TELECOM SA 8, bd de Ménilmontant 75020 Paris France http://www.active-telecom.com

Confidentiel pour le. ACTIVE TELECOM SA 8, bd de Ménilmontant 75020 Paris France http://www.active-telecom.com Maurice ZEMBRA Tel : +33 149237660 Email : mzembra@active-telecom.com ACTIVE TELECOM SA 8, bd de Ménilmontant 75020 Paris France http://www.active-telecom.com Active Telecom SA - confidentiel Objectifs

Plus en détail

Formules emprunts obligataires

Formules emprunts obligataires Formules emprunts obligataires Sommaire Formules emprunts obligataires1 I Emprunts obligataires avec obligations remboursées au pair (R=C)2 1 Cas général2 2 Annuités constantes3 3 Amortissements constants3

Plus en détail

Conseil de Développement Observatoire Economique et Social

Conseil de Développement Observatoire Economique et Social Conseil de Développement Observatoire Economique et Social Le diagnostic : méthode et contenu Diagnostic partagé réalisé annuellement depuis 8 ans par un groupe technique composé d une douzaine de structures

Plus en détail

Gestion du temps de travail et des demandes d'absence

Gestion du temps de travail et des demandes d'absence Gestion du temps de travail et des demandes d'absence Maquette v0.2 Auteurs Mikael Soriano (kawa@octogones.net) Christophe Espiau (christophe.espiau@adullact.org) Nb de pages 13 Licence FDL Copyright Adullact

Plus en détail

.FRA. MICROWEB CONTROL SYSTEM MW 90-10-0. Control de tension avec entrée en mv et en ma NOTICE D UTILISATION

.FRA. MICROWEB CONTROL SYSTEM MW 90-10-0. Control de tension avec entrée en mv et en ma NOTICE D UTILISATION .FR. MIRW NTRL SYSTM MW 90-10-0 ontrol de tension avec entrée en mv et en m NTI TILISTIN Index vertissements... 1 tilisation prévue du dispositif... 1 Fonctions de travail... 2 Tableau des fonctions de

Plus en détail

Configuration d une passerelle. Bero*Fix pour raccordement sur S5000 IPBX

Configuration d une passerelle. Bero*Fix pour raccordement sur S5000 IPBX Configuration d une passerelle Bero*Fix pour raccordement sur S5000 IPBX Référence : M2Msoft_proc_configBERONET_BEROFIX_V1_0.doc Version : 1.0 Date : 29/10/2013 M2Msoft Sarl au capital de 160 000 euros

Plus en détail

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique Réau d bibliothèqu du Pay d Pamir Guid du Numériqu Sit Intrnt du réau d lctur http://www.pamir.raubibli.fr C qu vou pouvz fair dpui notr it Intrnt : EXPLORER LE CATALOGUE : Plu d 80 000 documnt ont à votr

Plus en détail

nous votre service clients orange.fr > espace client 3970*

nous votre service clients orange.fr > espace client 3970* nous votr srvi lints orang.fr > spa lint 3970* vous souhaitz édr votr abonnmnt Orang Mobil Bonjour, Vous trouvrz i-joint l formulair d ssion d abonnmnt Orang Mobil à rtournr omplété t par vous-mêm t par

Plus en détail

rf( 1 f(x)x dx = O. ) U concours externe de recrutement de professeurs agreg6s composition d analyse

rf( 1 f(x)x dx = O. ) U concours externe de recrutement de professeurs agreg6s composition d analyse page 8 AGREGATIN de MATHEMATIQUES: 1991 1/5 externeanalyse concours externe de recrutement de professeurs agreg6s composition d analyse NTATINS ET DGFINITINS Dans tout le problème, R+ désigne l intervalle

Plus en détail

SIVOtel. Sommaire. Matériel : - E.Volution - Poste analogique (type a.905) - Poste spécifique (type e.950) - Câbles RJ45 RJ45 - Câbles RJ45 RJ12

SIVOtel. Sommaire. Matériel : - E.Volution - Poste analogique (type a.905) - Poste spécifique (type e.950) - Câbles RJ45 RJ45 - Câbles RJ45 RJ12 SIVOtel Sommaire PRISE EN MAIN I. Scénario :... 2 II. Mise œuvre de la configuration téléphonique :... 2 A. Configuration Matérielle... 2 1. carte Z ( 4 postes analogiques ou spécifiques)... 3 2. carte

Plus en détail

s Pourquoi un PBX IP?

s Pourquoi un PBX IP? s Pourquoi un PBX IP? La VoIP est en pleine évolution, c est pourquoi on trouve de PBX IP comme pbxnsip offrant plus de valeur ajoutée et de fonctionnalités qu un système de centrale téléphonique traditionnel.

Plus en détail

- Phénoméne aérospatial non identifié ( 0.V.N.I )

- Phénoméne aérospatial non identifié ( 0.V.N.I ) ENQUETE PRELIMINAIRE ANALYSE ET REFEREWCES : Phénoméne érosptil non identifié ( 0VNI ) B8E 25400 DEF/GEND/OE/DOlRENS du 28/9/1992 Nous soussigné : M D L chef J S, OPJ djoint u commndnt de l brigde en résidence

Plus en détail

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

I OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISSION PARITAIRE NATIONALE DE L'EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : 1998 11 33 0173 Catégorie : C Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien (ne) de maintenance

Plus en détail

BOURSE DIRECT INTRODUCTION AU NOUVEAU MARCHE DE LA BOURSE DE PARIS. Le 10 novembre 1999 PROSPECTUS DEFINITIF

BOURSE DIRECT INTRODUCTION AU NOUVEAU MARCHE DE LA BOURSE DE PARIS. Le 10 novembre 1999 PROSPECTUS DEFINITIF BOURSE DIRECT Prospectus définitif mis à la disposition du public à l occasion d un Placement Garanti et d une Offre à Prix Ferme de 1 000 000 actions, dont 800 000 actions nouvelles provenant d une augmentation

Plus en détail

2013 Dossier de presse

2013 Dossier de presse Dir r 2013 Ei 2013 rgr à l règl C r r i fll q l 150 rièr 150 Djà E r ri r h, bi rir! r l rq iiq, r l rr ll qi ir r l ig hr, fli!, l irl rll gz r xll, r ri r gû l li rfrîhi q ll rr. U x bll igl qi ji ri

Plus en détail

La ToIP/VoIP. Voix et téléphonie sur IP - Convergence voix et données

La ToIP/VoIP. Voix et téléphonie sur IP - Convergence voix et données La ToIP/VoIP Voix et téléphonie sur IP - Convergence voix et données Evolution de la ToIP la téléphonie sur IP représentait en 2005 8% du parc total des lignes dans le monde. VoIP ou Voice over Internet

Plus en détail

Retour d'expérience sur le déploiement d'asterisk

Retour d'expérience sur le déploiement d'asterisk Retour d'expérience sur le déploiement d'asterisk à l'université de la Polynésie française Alexandre GOUVERNEUR Franck MEVEL UPF/CRI Plan de l'exposé Introduction Contexte spécifique de l'upf Mise en oeuvre

Plus en détail

Solutions de téléphonie VoIP en petite entreprise

Solutions de téléphonie VoIP en petite entreprise myadsl / mytelecom vous propose une sélection d offres spécialement conçue pour les petites entreprises, de 2 à 10 postes informatiques et téléphoniques 1 Offre VOIP : Vous avez déjà un standard téléphonique?

Plus en détail