Notes de publication pour Debian 7.0 («Wheezy»), kfreebsd PC 64 bits. Projet de documentation de Debian (http://www.debian.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Notes de publication pour Debian 7.0 («Wheezy»), kfreebsd PC 64 bits. Projet de documentation de Debian (http://www.debian."

Transcription

1 Notes de publication pour Debian 7.0 («Wheezy»), kfreebsd PC 64 bits Projet de documentation de Debian (http://www.debian.org/doc/) 6 novembre 2014

2 Notes de publication pour Debian 7.0 («Wheezy»), kfreebsd PC 64 bits Ce document est libre, vous pouvez le redistribuer et/ou le modifier selon les termes de la Licence Publique Générale GNU publiée par la Free Software Foundation (version 2 ou bien toute autre version ultérieure choisie par vous). Ce document est distribué car potentiellement utile, mais SANS AUCUNE GARANTIE, ni explicite ni implicite, y compris les garanties de commercialisation ou d'adaptation dans un but spécifique. Reportez-vous à la Licence Publique Générale GNU pour plus de détails. Vous devez avoir reçu une copie de la Licence Publique Générale GNU en même temps que ce programme ; si ce n'est pas le cas, écrivez à la Free Software Foundation, Inc., 51 Franklin Street, Fifth Floor, Boston, MA USA. Le texte de la licence peut être trouvé (en langue anglaise) à l'adresse gpl-2.0.html et dans le fichier /usr/share/common-licenses/gpl-2 sur une machine Debian. ii

3 Table des matières 1 Introduction Signaler des bogues au sujet de ce document Fournir des comptes-rendus de mise à niveau Sources de ce document Nouveautés de Debian Architectures prises en charge Nouveautés pour le noyau kfreebsd Quoi de neuf dans la distribution? CD, DVD et BD Multiarchitecture Amorçage par dépendances systemd Multimédia Sécurité renforcée («hardening») AppArmor La section stable-backports La section stable-updates GNOME Applications nouvelles et applications supprimées Paramétrage Gestionnaire de connexions Gestion de réseau Nuage Systèmes de fichiers temporaires Système d'installation Quoi de neuf dans le système d'installation? Changements majeurs Installation automatisée Mises à niveau depuis Debian 6.0 (Squeeze) Actions nécessaires avant la mise à niveau Sauvegarder toutes les données et informations de configuration Informer les utilisateurs à l'avance Préparez-vous à un arrêt des services Soyez prêts à récupérer le système Interpréteur de commande de débogage pendant l'amorçage utilisant un initrd Préparer un environnement sain pour la mise à niveau Vérifier l'état du système Vérifier les actions en cours dans le gestionnaire de paquets Désactiver l'épinglage APT Vérification de l'état des paquets La section proposed-updates Sources non officielles et rétroportages Préparer les sources d'apt Ajouter des sources Internet à APT Ajouter les sources d'un miroir local à APT Ajouter les sources d'un média optique à APT Mettre à niveau les paquets Enregistrer la session Mettre à jour la liste des paquets Assurez-vous d'avoir suffisamment d'espace disque pour la mise à niveau iii

4 TABLE DES MATIÈRES Mise à niveau minimale du système Mettre à niveau le système Problèmes possibles pendant une mise à niveau La mise à niveau échoue avec «Impossible de faire une configuration immédiate» Suppressions attendues Boucles de conflits ou de prédépendances Conflits de fichiers Changements de configuration Changement de session sur la console Attention particulière à porter à certains paquets Sudo Screen Module PHP Suhosin Préparations pour la prochaine version Paquets obsolètes Paquets factices Problèmes à connaître pour Wheezy Prise en charge LDAP État de sécurité des navigateurs web ConsoleKit et les gestionnaires d'écran de connexion alternatifs Changements et gestion du bureau GNOME Modifications du bureau KDE NetworkManager perl-suid supprimé Versions de Request Tracker Changements de Bootlogd /etc/mtab et _netdev Transition de pdksh vers mksh Compatibilité de Puppet 2.6 et Implication du multiarch sur la chaîne de compilation Backends SQL Cyrus SASL Micrologiciel pour le réseau et pilotes graphiques Plus d'informations sur Debian Lectures pour aller plus loin Obtenir de l'aide Listes de diffusion Chat (IRC) Signaler les bogues Contribuer à Debian Glossaire 35 A Gérer le système Squeeze avant la mise à niveau 37 A.1 Mettre à niveau le système Squeeze A.2 Vérifier la liste de sources A.3 Supprimer les fichiers de configuration obsolètes A.4 Mettre à niveau les anciens paramètres linguistiques régionaux vers UTF B Contributeurs des notes de publication 39 Index 41 iv

5 Chapitre 1 Introduction Ce document présente aux utilisateurs de la distribution Debian les changements majeurs introduits dans la version 7.0 (nom de code Wheezy). Les notes de publication fournissent des informations sur la façon d'effectuer une mise à niveau depuis la version précédente 6.0 (nom de code Squeeze) vers la version actuelle et renseignent les utilisateurs sur les problèmes éventuels qu'ils pourraient rencontrer pendant cette mise à niveau. La version la plus récente de ce document est toujours disponible à l'adresse org/releases/wheezy/releasenotes. En cas de doute, vérifiez la date du document en première page et assurez-vous de lire la dernière version. Attention Veuillez noter qu'il est impossible de lister tous les problèmes connus. C'est pourquoi une sélection a été faite selon la fréquence et l'impact de ces problèmes. Veuillez noter que nous ne prenons en charge et documentons que les mises à niveau depuis la précédente version de Debian (dans ce cas, la mise à niveau depuis Squeeze). Si vous devez effectuer la mise à niveau depuis une version antérieure, nous vous suggérons de lire les éditions précédentes de ces notes de publication et de commencer par faire une mise à niveau vers Squeeze. 1.1 Signaler des bogues au sujet de ce document Nous avons essayé de tester toutes les différentes étapes de mise à niveau décrites dans ce document, en essayant d'anticiper tous les problèmes que peuvent rencontrer nos utilisateurs. Cependant, si vous pensez avoir trouvé un bogue dans cette documentation (une information incorrecte ou manquante), merci de soumettre un rapport de bogue dans le système de suivi des bogues (http://bugs.debian.org/) sur le pseudo-paquet release-notes. Pensez à consulter au préalable les rapports de bogue existants (http://bugs.debian.org/release-notes) pour vérifier que ce problème n'a pas déjà été signalé. N'hésitez pas à ajouter des informations supplémentaires aux rapports de bogue existants si vous pouvez contribuer au contenu de ce document. Nous apprécions, et encourageons, les rapports qui fournissent des correctifs aux sources du document. Vous pouvez trouver plus de renseignements sur la manière d'obtenir les sources de ce document en Section Fournir des comptes-rendus de mise à niveau Nous recueillons toutes les expériences de nos utilisateurs sur les mises à niveau de Squeeze vers Wheezy. Si vous désirez partager la vôtre, veuillez soumettre un rapport de bogue dans le système de suivi des bogues (http://bugs.debian.org/) sur le pseudo-paquet upgrade-reports présentant votre bilan. Nous vous demandons de compresser toutes les pièces jointes (en utilisant gzip). Veuillez fournir les renseignements suivants lors de l'envoi de votre compte-rendu de mise à niveau : 1

6 CHAPITRE 1. INTRODUCTION 1.3. SOURCES DE CE DOCUMENT l'état de votre base de données de paquets avant et après la mise à niveau : la base de données d'état de dpkg disponible dans /var/lib/dpkg/status et les informations d'état des paquets d'apt disponibles dans /var/lib/apt/extended_states. Vous devriez faire une sauvegarde avant la mise à niveau comme décrit en Section 4.1.1, mais vous pouvez également trouver des sauvegardes de /var/lib/dpkg/status dans /var/backups ; les fichiers journaux de session créés avec script, comme décrit en Section ; vos fichiers journaux d'apt, disponibles dans /var/log/apt/term.log, ou ceux d'aptitude, disponibles dans /var/log/aptitude. Note Prenez le temps de parcourir les journaux et d'en supprimer toute information sensible ou confidentielle avant de les inclure dans un rapport de bogue car ces informations seront publiées dans une base de données publique. 1.3 Sources de ce document Ce document utilise le format DocBook XML. La version HTML est créée avec docbook-xsl et xsl tproc. La version PDF est créée avec dblatex ou xmlroff. Les sources des notes de publication sont disponibles dans le dépôt Subversion du Projet de documentation Debian. Vous pouvez utiliser l'interface web (http://anonscm.debian.org/viewvc/ddp/manuals/trunk/release-notes/) pour accéder aux fichiers par le web et pour consulter leurs modifications. Veuillez consulter les pages du dépôt Subversion du projet de documentation Debian (http://www.debian.org/doc/cvs) pour obtenir plus de renseignements sur les accès au dépôt Subversion. 2

7 Chapitre 2 Nouveautés de Debian 7.0 Le wiki (http://wiki.debian.org/newinwheezy) contient plus de renseignements à ce sujet. 2.1 Architectures prises en charge Debian 7.0 introduit deux nouvelles architectures : s390x, un portage 64 bits pour ordinateurs centraux IBM System z, qui remplace s390 ; armhf, une alternative à armel pour les machines ARMv7 avec prise en charge matérielle des nombres flottants. Beaucoup de cartes et périphériques ARM récents sont fournis avec une unité de calcul en virgule flottante (FPU), mais le port armel de Debian, plus ancien, n'en tire pas parti. Le port armhf a été commencé pour améliorer cette situation et tirer parti des autres fonctionnalités des processeurs ARM récents. Le port armhf de Debian nécessite au moins un processeur ARMv7 avec Thumb-2 et un coprocesseur VFP3D16. En conséquence, voici ci-dessous la liste des architectures officiellement prises en charge par Debian Wheezy : PC 32 bits («i386») SPARC («sparc») PowerPC («powerpc») MIPS («mips» (gros-boutiste big endian en anglais) et «mipsel» (petit-boutiste little endian en anglais)) Intel Itanium («ia64») S/390 («s390») PC 64 bits («amd64») ARM EABI («armel») ARMv7 (ARM avec unité de calcul flottant, «armhf») System z («s390x») En plus de ces architectures officiellement prises en charge, Debian Wheezy contient les prototypes des portages GNU/kFreeBSD («kfreebsd-amd64» et «kfreebsd-i386») introduits dans Debian Squeeze. Ces portages sont les premiers portages présents dans une publication Debian à ne pas être basés sur un noyau Linux. Ils utilisent à la place le noyau de FreeBSD avec la suite GNU pour l'espace utilisateur. Les utilisateurs de ces versions doivent être avertis que la qualité de ces portages n'est pas encore comparable à l'excellence des portages Linux. Certaines fonctionnalités avancées des environnements de bureau ne sont pas encore présentes. Cependant, les logiciels usuels pour serveur sont correctement pris en charge, étendant les possibilités des versions de Debian basées sur Linux avec les fonctionnalités du monde BSD. Vous pouvez en savoir plus sur l'état des portages et les renseignements spécifiques en consultant les pages web sur les portages Debian (http://www.debian.org/ports/). 3

8 CHAPITRE 2. NOUVEAUTÉS DE DEBIAN NOUVEAUTÉS POUR LE NOYAU KFREEBSD 2.2 Nouveautés pour le noyau kfreebsd Le noyau kfreebsd est disponible dans les versions 8.3 et 9.0. Les nouvelles fonctionnalités de cette publication comprennent : ZFS en version 19 qui prend en charge la déduplication au niveau des blocs, le RAID-Z à triple parité et des améliorations pour ZIL et la prise d'instantanés ; la cible iscsi grâce aux utilitaires en espace utilisateur istgt ; le chiffrement de disque complet grâce à geli ; la prise en charge complète de l'espace utilisateur pour les jails FreeBSD est également disponible dans Debian 7.0. Veuillez consulter le wiki Debian (http://wiki.debian.org/debian_gnu/kfreebsd/ Jails) pour plus de précisions. 2.3 Quoi de neuf dans la distribution? Cette nouvelle version de Debian propose plus de logiciels que la version précédente, Squeeze ; la distribution inclut plus de nouveaux paquets, pour un total de plus de paquets. La plupart des logiciels de la distribution ont été mis à jour : plus de paquets logiciels (ce qui représente 70 % des paquets de la distribution Squeeze). Un nombre significatif de paquets (plus de 4125, soit 14 % des paquets de Squeeze) ont également été supprimés de la distribution pour diverses raisons. Vous ne verrez pas de mise à jour pour ces paquets et ils seront indiqués comme «obsolètes» dans les interfaces de gestion des paquets. Avec cette nouvelle version, Debian met à jour X.Org de 7.5 à 7.7. Debian fournit à nouveau plusieurs applications et environnements de bureau. Entre autres, sont maintenant inclus GNOME 3.4, KDE 4.8.4, Xfce 4.8 et LXDE. Des applications ont également été mises à jour comme les suites bureautiques : LibreOffice 3.5 remplace OpenOffice.org, qui n'est maintenant plus qu'un paquet de transition et peut donc être supprimé ; Calligra 2.4 remplace KOffice, qui n'est maintenant plus qu'un paquet de transition et peut donc être supprimé ; GNUcash est mis à jour en version 2.4 ; GNUmeric est mis à jour en version 1.10 ; Abiword est mis à jour en version 2.9. D'autres applications ont été mises à jour comme Evolution 3.4 et Pidgin La suite Mozilla a également été mise à jour : iceweasel (version 10 ESR) est la version démarquée du navigateur web Firefox et icedove (version 10) est la version démarquée du client de messagerie Thunderbird. Parmi de nombreuses autres mises à jour, cette publication inclut également celles des logiciels suivants : Paquet Version dans 6.0 (Squeeze) Version dans 7.0 (Wheezy) Apache Serveur DNS BIND Courier MTA Dia Serveur de messagerie Exim La collection de compilateurs GNU comme compilateur par sur les PC, 4.6 ailleurs défaut GIMP La bibliothèque C GNU lighttpd Image du noyau Linux Série 2.6 Série 3.2 maradns MySQL OpenLDAP OpenSSH 5.5p1 6.0p1 4

9 CHAPITRE 2. NOUVEAUTÉS DE DEBIAN QUOI DE NEUF DANS LA DISTRIBUTION? Paquet Version dans 6.0 (Squeeze) Version dans 7.0 (Wheezy) Perl PHP Postfix MTA PostgreSQL Python Python Samba Debian prend en charge «Linux Standard Base» (LSB), version 4.1, avec une dérogation explicite et spécifique à Debian : Qt3 n est pas incluse CD, DVD et BD Debian est officiellement distribuée sous la forme de 9 ou 10 DVD ou 61 à 69 CD de binaires (selon les architectures), et 8 DVD ou 46 CD de fichiers source. Il existe également un DVD multi-arch, comprenant une sélection de paquets pour les architectures amd64 et i386 avec le code source. Debian est également publiée sous forme d'images Blu-ray (BD), deux pour chacune des architectures amd64 et i386, ou deux pour le code source. Pour des considérations de taille, certains très gros paquets ne sont pas disponibles en CD, ces paquets conviennent mieux aux images DVD et BD dans lesquelles ils sont toujours inclus Multiarchitecture Une nouveauté de Debian 7.0 est la prise en charge multiarchitecture. Le multiarchitecture permet d'installer des paquets provenant de plusieurs architectures sur la même machine. C'est utile de plusieurs façons, mais la plus commune est d'installer des programmes 32 et 64 bits sur la même machine et d'obtenir les dépendances nécessaires automatiquement. Le wiki Debian contient un manuel complet (http://wiki.debian.org/multiarch/howto) présentant l'utilisation de cette fonctionnalité Amorçage par dépendances L'ordonnancement du démarrage basé sur les dépendances introduit avec Debian 6.0 est maintenant toujours activé, y-compris pour les utilisateurs de file-rc. Pour un ordonnancement optimal, tous les scripts init.d devraient déclarer leurs dépendances dans un en-tête LSB. C'est déjà le cas pour les scripts livrés avec Debian, mais les utilisateurs devraient vérifier leurs scripts locaux et envisager d'ajouter cette information. Pour de plus amples renseignements à propos de cette fonctionnalité, veuillez consulter le fichier /usr/share/doc/insserv/readme.debian systemd Debian 7.0 introduit une prise en charge préliminaire de systemd, un système d'initialisation ayant des capacités évoluées de surveillance (monitoring), d'enregistrement (logging) et de gestion de services. Bien qu'il soit conçu comme un remplaçant direct de sysvinit et qu'il utilise donc les scripts d'init SysV, le paquet systemd peut être installé en même temps que sysvinit en toute sécurité et démarré grâce l'option init=/bin/systemd du noyau. Pour utiliser les fonctionnalités de systemd, environ 50 paquets en fournissent déjà une prise en charge native, parmi lesquels des paquets importants comme udev, dbus et rsyslog. systemd est livré en tant que démonstration technique dans Debian 7.0. Pour plus de renseignements sur ce sujet, veuillez consulter le wiki (http://wiki.debian.org/systemd) Debian Multimédia Debian Wheezy est fournie avec une prise en charge améliorée du multimédia : ffmpeg a été remplacé par sa variante libav (libav-tools), considérée comme ayant un processus de publication plus conservateur et donc mieux adaptée aux besoins de Debian. Ce paquet fournit toutes les bibliothèques et prépare un chemin de mise à niveau pour les paquets des applications existantes. La bibliothèque libav complète et ses interfaces comprennent par exemple mplayer, mencoder, vlc et transcode. La prise 5

10 CHAPITRE 2. NOUVEAUTÉS DE DEBIAN QUOI DE NEUF DANS LA DISTRIBUTION? en charge de codecs supplémentaires est assurée par lame pour l'encodage audio au format MP3, xvidcore pour l'encodage vidéo MPEG-4 ASP, x264 pour l'encodage vidéo au format H.264/MPEG-4 AVC, vo-aacenc pour l'encodage audio au format AAC et opencore-amr et vo-amrwbenc respectivement pour l'encodage et le décodage à bande étroite et large avec multitaux adaptatifs. Pour la plupart des utilisations, l'installation de paquets depuis des dépôts tiers ne devrait plus être nécessaire. Le temps de la prise en charge bancale du multimédia dans Debian est enfin révolu! Sécurité renforcée («hardening») Plusieurs paquets Debian ont été construits en activant les attributs de renforcement («hardening») du compilateur gcc. Ces attributs activent plusieurs protections contre les problèmes de sécurité comme une protection de la pile («stack-smashing»), les emplacements prévisibles de valeurs en mémoire, etc. Un effort a été entrepris pour s'assurer qu'autant de paquets que possible incluent ces attributs, en visant particulièrement ceux de l'installation de «base», les démons accessibles par le réseau et les paquets récemment victimes de problèmes de sécurité. Remarquez que les attributs de renforcement à la construction ne sont pas activés par défaut dans gcc, et ne sont donc pas utilisés automatiquement lors de la construction locale d'un logiciel. Le paquet hardening-wrapper permet de fournir un gcc avec ces attributs activés AppArmor Debian 7.0 prend en charge le système de contrôle d'accès imposé AppArmor. Quand il est activé, AppArmor confine les programmes en fonction d'un ensemble de règles qui précisent à quels fichiers un programme donné peut accéder. Cette approche préventive aide à protéger le système contre les vulnérabilités, qu'elles soient connues ou non. AppArmor est désactivé par défaut dans Debian 7.0. Le wiki Debian propose des instructions (http: //wiki.debian.org/apparmor) sur la façon d'utiliser cette fonctionnalité La section stable-backports Remarquez que cela remplace la fonctionnalité jusqu'alors fournie par l'archive backports.debian.org (http://backports.debian.org/). Pour utiliser les paquets de wheezy-backports, vous pouvez ajouter une entrée au fichier sources. list : deb http ://mirrors.kernel.org/debian wheezy-backports main contrib deb-src http ://mirrors.kernel.org/debian wheezy-backports main contrib À l'exécution suivante de apt-get update, le système aura connaissance des paquets de la section wheezy-backports et ils seront disponibles pour l'installation de la même façon qu'avec l'ancienne archive backports.debian.org. Quand un nouveau paquet est proposé par wheezy-backports, une annonce est passée sur la liste de diffusion debian-backports-announce (http://lists.debian.org/debian-backports-announce/) La section stable-updates Certains paquets de proposed-updates peuvent aussi être rendus disponibles par le mécanisme wheezy-updates. Cette voie sera utilisée par tous ceux qui souhaitent installer des mises à jour avant la prochaine mise à jour mineure, comme les mises à jour d'analyseurs de virus ou de données de fuseau horaire. Tous les paquets de wheezy-updates seront intégrés dans les mises à jour mineures. Pour utiliser les paquets de wheezy-updates, vous pouvez ajouter une entrée au fichier sources. list : deb http ://mirrors.kernel.org/debian wheezy-updates main contrib deb-src http ://mirrors.kernel.org/debian wheezy-updates main contrib À l'exécution suivante de apt-get update, le système aura connaissance des paquets de la section wheezy-updates et ils seront pris en compte dans les paquets à mettre à niveau. Veuillez noter que si APT: :Default-Release est activé dans /etc/apt/apt.conf (ou dans un des fichiers /etc/apt/apt.conf.d/*), alors, pour que les mises à niveau automatiques fonctionnent, 6

11 CHAPITRE 2. NOUVEAUTÉS DE DEBIAN QUOI DE NEUF DANS LA DISTRIBUTION? il est nécessaire d'ajouter le bloc de configuration suivant dans /etc/apt/preferences (consultez apt_preferences(5) pour plus de précisions) : Package :* Pin :release o=debian,n=wheezy-updates Pin-Priority :990 Quand un nouveau paquet est proposé par wheezy-updates, une annonce est passée sur la liste de diffusion debian-stable-announce (http://lists.debian.org/debian-stable-announce/) GNOME 3 L'interface de GNOME a fait l'objet d'une réécriture significative pour sa version 3.4. Le tableau de bord GNOME a été remplacé par le «Shell», une interface innovante qui améliore grandement l'ergonomie. Entre autres, il fournit des espaces de travail dynamiques, un clavier à l'écran (Caribou), une messagerie instantanée incorporée à l'interface et l'intégration du porte-clefs de GNOME et de PolicyKit. Pour conserver une interface proche de la version 2.30 de GNOME dans Wheezy, vous pouvez sélectionner la session «GNOME Classic» lors de la connexion. Cela apportera une version améliorée du tableau de bord traditionnel. Vous pouvez toujours modifier le tableau de bord pour ajouter plus d'applettes, en utilisant la combinaison cachée Alt et clic droit. Si le matériel n'est pas compatible avec les besoins de GNOME Shell, vous serez aussi redirigé vers l'interface «classic» Applications nouvelles et applications supprimées Sushi est une nouvelle application de prévisualisation. Appuyez simplement sur la barre d'espace sur un fichier du gestionnaire de fichiers, et appréciez. L'outil d'indexation Tracker fait maintenant partie du bureau GNOME. Après la première connexion, il indexera le bureau. Il est maintenant disponible comme outil de recherche par défaut. C'est aussi le moyen d'accès au nouvel outil «GNOME Documents» pour gérer les documents récemment utilisés. Les applications audio et de mixage ont maintenant besoin du démon de son PulseAudio, qui permet le mixage application par application. Le système d'aide a été entièrement refondu, avec un nouveau format de documentation. GNOME Machines est un outil pour traiter les machines virtuelles, intégré au Shell et utilisant QEMU ou KVM. Quelques autres nouvelles applications : GNOME Contacts, GNOME Online Accounts, GNOME PackageKit, GNOME Color Manager, Rygel. Ekiga ne fait plus partie de GNOME. La plupart de ses fonctionnalités sont maintenant disponibles dans Empathy Paramétrage La plupart des technologies sous-jacentes à GNOME sous toujours présentes : le système de messagerie D-Bus, le gestionnaire de droits PolicyKit, le système multimédia GStreamer, le système de fichiers virtuel GVFS, le système MIME, les interfaces ConsoleKit, udisks et UPower pour la gestion du matériel : toutes sont conservées sans modifications majeures. Cependant, le système de configuration sous-jacent de GNOME a fait l'objet d'une évolution significative, de GConf vers un nouveau système appelé GSettings, qui est bien plus rapide et polyvalent. Le paramétrage peut être consulté ou modifié en utilisant l'outil en ligne de commande gsettings (conseillé) ou l'outil graphique dconf-editor. Le système GConf est toujours disponible pour les applications tierces qui l'utilisent. La plupart des réglages migrent lors de la mise à niveau, mais pour des raisons techniques et conceptuelles, certains ne le sont pas : la session et la langue par défaut (maintenant gérées par le démon accountsservice) ; le fond d'écran du bureau ; le thème GTK+ par défaut (les thèmes précédents n'existent plus) ; la configuration du tableau de bord et des applettes (les applettes utilisent maintenant le positionnement relatif) ; 7

12 CHAPITRE 2. NOUVEAUTÉS DE DEBIAN QUOI DE NEUF DANS LA DISTRIBUTION? le navigateur et le client de courriers électroniques par défaut (le paramétrage fait maintenant partie du système MIME à l'aide des types x-scheme-handler/*) Gestionnaire de connexions Le gestionnaire de connexions de GNOME (gdm3) a fait l'objet d'une évolution significative. La modification essentielle est que le paramétrage pour l'invite de connexion a migré vers GSettings. Le fichier de configuration a été modifié en greeter.gsettings et les réglages ne sont pas conservés. Cela ne concerne que les réglages de l'interface ; les réglages du démon sont toujours au même endroit. L'ancien paquet GDM 2.20 n'est plus disponible ; la plupart de ses anciennes fonctionnalités sont maintenant disponibles dans GDM 3.x Gestion de réseau GNOME inclut maintenant la connaissance de la connectivité en ligne, avec plusieurs applications et le shell GNOME utilisant NetworkManager. Cela active la prise en charge d'ipv6 et d'un grand nombre d'autres technologies réseau, tels que les réseaux privés virtuels (VPN), le sans-fil et la 3G. Il est fortement conseillé aux utilisateurs de GNOME d'utiliser NetworkManager pour la connexion au réseau ; les composants GNOME fonctionnent mieux avec NetworkManager. Si vous prévoyez d'utiliser un autre démon de gestion de réseau (tel que wicd-daemon), veuillez consultez la section Section Nuage Debian 7.0 inclut la suite OpenStack ainsi que la plateforme de nuage Xen (XCP), ce qui permet aux utilisateurs de déployer leur propre infrastructure de nuage. Des images Debian sont également fournies pour les principales plateformes de nuage publiques, dont Amazon EC2, Windows Azure et Google Compute Engine Systèmes de fichiers temporaires Dans les précédentes publications, des systèmes de fichiers temporaires (tmpfs) étaient montés dans /lib/init/rw, /dev/shm/ et facultativement /var/lock et /var/run. /lib/init/rw a été supprimé et les autres ont été déplacés dans /run. /var/run et /var/lock ont été configurés en utilisant RAMRUN et RAMLOCK dans /etc/default/rcs. Tous ces systèmes de fichiers tmpfs sont maintenant configurés avec /etc/default/tmpfs ; les anciens paramétrages ne seront pas automatiquement déplacés. Ancien emplacement Nouvel emplacement Ancien paramétrage Nouveau paramétrage /etc/default/rcs /etc/default/ tmpfs /lib/init/rw /run N/A N/A /var/run /run RAMRUN N/A /var/lock /run/lock RAMLOCK RAMLOCK /dev/shm /run/shm N/A RAMSHM N/A /tmp N/A RAMTMP La migration des données vers les nouveaux emplacements se fera automatiquement lors de la mise à niveau et les données seront disponibles dans l'ancien et le nouvel emplacements, à l'exception de /lib/ init/rw. Aucune action n'est nécessaire de votre part, bien que vous puissiez vouloir personnaliser quels systèmes de fichiers tmpfs sont montés et leur limites de taille dans /etc/default/tmpfs après la complétion de la mise à niveau. Veuillez consulter la page de manuel tmpfs(5) pour de plus amples informations. Si vous avez écrit des scripts personnalisés utilisant /lib/init/rw, ceux-ci doivent être mis à jour pour utiliser /run à la place. /tmp n'est pas un tmpfs par défaut. Si vous décidez d'utiliser cette fonctionnalité, veuillez noter que : le contenu de /tmp n'est pas préservé lors des redémarrages ; /var/tmp existe pour cela ; la taille maximale de /tmp peut (en fonction de votre système) être plus petite que précédem- 8

13 CHAPITRE 2. NOUVEAUTÉS DE DEBIAN QUOI DE NEUF DANS LA DISTRIBUTION? ment. Si vous trouvez qu'il n'y a pas assez d'espace, il est possible d'augmenter les limites de taille ; veuillez consulter tmpfs(5). Les applications créant des fichiers temporaires excessivement grands peuvent faire que /tmp manque d'espace libre. Il devrait être possible de configurer un emplacement différent pour ces fichiers en paramétrant la variable d'environnement TMPDIR. Les paramètres par défaut peuvent également être surchargés avec une entrée dans /etc/fstab, par exemple : tmpfs /tmp tmpfs nodev,nosuid,size=20%,mode=

14

15 Chapitre 3 Système d'installation L'installateur Debian est le système officiel d'installation pour Debian. Il offre plusieurs méthodes d'installation. Les méthodes disponibles pour installer votre système dépendent de son architecture. Les images de l'installateur pour Wheezy, ainsi que le manuel d'installation, se trouvent sur le site web de Debian (http://www.debian.org/releases/wheezy/debian-installer/). Le manuel d'installation se trouve également sur le premier CD (ou DVD) de l'ensemble des CD (ou DVD) Debian officiels, dans : /doc/install/manual/langue/index.html Il est également possible de consulter les errata (http://www.debian.org/releases/wheezy/ debian-installer/index#errata) de l'installateur Debian pour une liste de problèmes connus. 3.1 Quoi de neuf dans le système d'installation? Depuis sa dernière publication officielle avec Debian 6.0, l'installateur Debian a remarquablement évolué, offrant une meilleure prise en charge du matériel et de nouvelles fonctionnalités très intéressantes. Dans ces notes de publication, nous ne détaillons que les changements majeurs dans l'installateur. Si vous êtes intéressé par un aperçu détaillé des changements depuis Squeeze, veuillez consulter les annonces de publication pour les versions bêtas et candidates de Wheezy dans l'historique des nouveautés (http://www.debian.org/devel/debian-installer/news/) du projet de l'installateur Debian Changements majeurs Nouveaux portages La prise en charge des architectures «armhf» et «s390x» a été ajoutée à l'installateur. Nouvelles langues. Grâce à l'énorme travail des traducteurs, Debian peut maintenant être installée dans 74 langues. Cela représente trois langues supplémentaires par rapport à Squeeze. La plupart des langues sont disponibles dans les deux interfaces d'installation, textuelle et graphique, tandis que quelques-unes sont seulement disponibles dans l'interface utilisateur graphique. Voici les langues ajoutées à cette version : le gallois a été ajouté à nouveau à l'installeur graphique et textuel (il avait été supprimé de Squeeze) ; le tibétain et le ouïghour ont été ajoutés à l'installateur graphique. Certaines langues ne peuvent être choisies qu'avec l'installateur graphique car leur jeu de caractères ne peut pas être représenté dans un environnement non graphique. Il s'agit des langues suivantes : l'amharique, le bengalî, le dzongkha, le gujarâtî, l'hindî, le géorgien, le kannada, le khmer, le malayâlam, le marathi, le népalais, le panjâbî, le tamoul, le télougou, le tibétain et le ouïghour. Configuration réseau L'installeur prend maintenant en charge l'installation sur les réseaux qui ne sont qu'en IPv6. Il est maintenant possible d'installer à travers un réseau sans fil chiffré en WPA. 11

16 CHAPITRE 3. SYSTÈME D'INSTALLATION 3.1. QUOI DE NEUF DANS LE SYSTÈME Installation automatisée Certaines modifications mentionnées dans la section précédente impliquent également des changements dans la gestion des installations automatisées qui utilisent des fichiers de préconfiguration. Les fichiers de préconfiguration existants, qui fonctionnent avec l'installateur de Squeeze, ne fonctionneront pas sans modification avec le nouvel installateur. Le manuel d'installation (http://www.debian.org/releases/wheezy/installmanual) comprend une annexe séparée avec une documentation complète et mise à jour sur l'utilisation de la préconfiguration. 12

17 Chapitre 4 Mises à niveau depuis Debian 6.0 (Squeeze) 4.1 Actions nécessaires avant la mise à niveau Nous vous suggérons, avant la mise à niveau, de lire les informations du Chapitre 5. Ce chapitre couvre des problèmes potentiels qui ne sont pas directement liés au processus de mise à niveau, mais qu'il est important de connaître avant de commencer Sauvegarder toutes les données et informations de configuration Avant de mettre à niveau le système, il est fortement conseillé de faire une sauvegarde complète ou, du moins, une sauvegarde des données et des informations de configuration que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre. Les outils de mise à niveau sont tout à fait fiables, mais une panne matérielle au milieu de la mise à niveau peut fortement endommager le système. Ce que vous devriez principalement sauvegarder est le contenu des répertoires /etc et /var/lib/ dpkg, du fichier /var/lib/apt/extended_states et la sortie de dpkg --get-selections "*" (les guillemets sont importants). Si vous utilisez aptitude pour gérer les paquets du système, vous devriez aussi sauvegarder /var/lib/aptitude/pkgstates. Le processus de mise à niveau en lui-même ne modifie rien dans le répertoire /home. Cependant, certaines applications (par exemple, des parties de la suite Mozilla et les environnements de bureau GNOME et KDE) sont connues pour écraser des paramètres utilisateur existants avec de nouvelles valeurs par défaut quand une nouvelle version de l'application est lancée pour la première fois par un utilisateur. Par précaution, vous pouvez faire une sauvegarde des fichiers et répertoires cachés (les «dotfiles») dans les répertoires personnels des utilisateurs. Vous pouvez également informer les utilisateurs de ce problème. Toutes les opérations d'installation de paquets doivent être exécutées avec les privilèges du superutilisateur, vous devez donc soit vous connecter en tant que root, soit utiliser su ou sudo pour obtenir les droits nécessaires. Il existe quelques conditions préalables à la mise à niveau ; vous devriez les vérifier avant d'effectuer réellement la mise à niveau Informer les utilisateurs à l'avance Il est sage d'informer à l'avance tous les utilisateurs que vous planifiez une mise à niveau, même si les utilisateurs accédant au système par connexion ssh ne devraient pas remarquer grand chose durant la mise à niveau et devraient pouvoir continuer à travailler. Si vous voulez prendre des précautions supplémentaires, sauvegardez ou démontez la partition /home avant la mise à niveau. Vous devrez probablement faire une mise à niveau du noyau lors de la mise à niveau vers Wheezy, un redémarrage sera donc normalement nécessaire.en général, celui-ci a lieu à la fin de la mise à niveau. 13

18 CHAPITRE 4. MISES À NIVEAU DEPUIS ACTIONS NÉCESSAIRES AVANT LA MISE Préparez-vous à un arrêt des services Certains services fournis par le système peuvent être associés à des paquets concernés par une mise à niveau. Dans ce cas, ces services seront interrompus lorsque les paquets correspondants seront remplacés et configurés. Pendant ce temps, ces services seront indisponibles. Le temps d'arrêt de ces services va dépendre du nombre de paquets mis à niveau sur le système et du temps mis par l'administrateur système pour répondre aux possibles questions de configuration posées lors de la mise à niveau. Veuillez noter que si le processus de mise à niveau est laissé sans surveillance et que le système demande une information à un moment de la mise à niveau, il y a de grandes chances que des services soient ensuite indisponibles 1 pour une longue durée. Si le système devant être mis à niveau fournit des services critiques pour vos utilisateurs ou le réseau 2, vous pouvez réduire le temps d'arrêt en faisant une mise à niveau minimale du système (consultez Section 4.4.4), puis une mise à niveau du noyau et un redémarrage, et ensuite une mise à niveau des paquets fournissant vos services critiques. Mettez-les à niveau avant de lancer la mise à niveau totale (Section 4.4.5) pour vous assurer que ces services critiques sont lancés et sont disponibles pendant la mise à niveau, et réduisez ainsi leur temps d'arrêt Soyez prêts à récupérer le système Bien que Debian essaie d'assurer que votre système puisse être redémarré à tout moment, il y a toujours un risque que vous rencontriez des problèmes lors du redémarrage du système après la mise à niveau. Des problèmes potentiels connus sont documentés dans les chapitres de ces notes de publication. Pour cette raison, il est raisonnable de s'assurer que vous pourrez récupérer le système s'il ne redémarrait pas, ou, pour les systèmes gérés à distance, si la connexion au réseau échouait. Si vous effectuez une mise à niveau à distance par un lien ssh, il est recommandé de prendre toutes les précautions nécessaires pour pouvoir accéder au serveur par un terminal série distant. Il est possible qu'après la mise à niveau du noyau et le redémarrage, vous deviez corriger la configuration du système depuis une console locale. Par ailleurs, si le système est redémarré accidentellement au milieu de la mise à niveau, il est possible que vous deviez utiliser une console locale pour réparer le système. L'action la plus évidente à tenter est de redémarrer sur l'ancien noyau. Cependant, il n'est pas sûr que cela fonctionne. Si cela échoue, vous aurez besoin d'une autre méthode pour amorcer le système et le réparer. Une option est d'utiliser une image de récupération spéciale ou un CD autonome Linux («Live CD»). Après avoir démarré à partir de ce support, vous devriez pouvoir monter le système de fichiers racine et effectuer un chroot dans celui-ci pour analyser et corriger le problème. L'option que nous vous recommandons est d'utiliser le mode de secours («rescue mode») de l'installateur Debian de Wheezy. L'avantage d'utiliser l'installateur est que vous pouvez choisir l'option qui convient le mieux à votre situation parmi ses nombreuses méthodes d'installation. Pour plus d'informations, veuillez consulter la section «Récupérer un système cassé» du chapitre 8 du manuel d'installation (http://www.debian.org/releases/wheezy/installmanual) et la FAQ de l'installateur Debian (http://wiki.debian.org/debianinstaller/faq) Interpréteur de commande de débogage pendant l'amorçage utilisant un initrd Le paquet initramfs-tools fournit un interpréteur de commande de débogage 3 dans les initrd qu'il génère. Si, par exemple, l'initrd ne peut pas monter le système de fichiers racine, vous vous retrouverez dans cet interpréteur de commande de débogage. Celui-ci possède des commandes de base qui permettent d'identifier l'origine du problème et peut-être de le corriger. Les points de base à vérifier sont : la présence de fichiers de périphériques corrects dans /dev ; les modules chargés (cat /proc/modules) ; la sortie de dmesg pour des erreurs liées au chargement de pilotes. La sortie de dmesg affichera également les fichiers de périphériques qui ont été assignés aux disques ; vous devriez vérifier ces points et les comparer à l'affichage de echo $ROOT pour vous assurer que le système de fichiers racine est sur le périphérique attendu. 1. Si la priorité de debconf est configurée à un très haut niveau, certaines demandes de configuration seront passées sous silence, mais les services qui dépendent de réponses par défaut qui ne s'appliquent pas au système ne vont pas pouvoir démarrer. 2. Par exemple : les services DNS ou DCHP, en particulier s'il n'y a pas de redondance ou de serveur de secours. Dans le cas de DHCP, l'utilisateur peut être déconnecté du réseau si le temps d'attribution de l'adresse est inférieur à celui mis pour terminer le processus de mise à niveau. 3. Cette fonctionnalité peut être désactivée en ajoutant le paramètre panic=0 aux paramètres d'amorçage. 14

19 CHAPITRE 4. MISES À NIVEAU DEPUIS VÉRIFIER L'ÉTAT DU SYSTÈME Si vous parvenez à corriger le problème, entrez exit pour arrêter l'interpréteur de commande de débogage et continuer le processus d'amorçage au point où il avait échoué. Bien sûr, vous devrez également corriger le problème sous-jacent et régénérer l'initrd afin d'éviter un nouvel échec au prochain amorçage Préparer un environnement sain pour la mise à niveau Vous devez faire la mise à niveau de la distribution soit localement, à partir d'une console texte virtuelle ou d'un terminal série directement connecté, soit à distance à l'aide d'une connexion ssh. Important Si vous utilisez des services VPN (par exemple tinc), ils ne seront peut-être pas disponibles en permanence pendant la mise à niveau. Veuillez consultez la Section Pour avoir une marge de sécurité supplémentaire lors des mises à niveau à distance, nous vous suggérons d'exécuter les processus de mise à niveau dans la console virtuelle fournie par le programme screen qui permet de se reconnecter en cas de coupure et garantit que le processus de mise à niveau ne sera pas interrompu même si le processus de connexion à distance a été coupé. Important Important : vous ne devez pas effectuer la mise à niveau en utilisant telnet, rlogin, rsh, ou depuis une session X gérée par gdm, kdm, etc. sur la machine que vous mettez à niveau. En effet, chacun de ces services pourrait être interrompu pendant la mise à niveau, ce qui peut rendre inaccessible un système à moitié mis à niveau. Utiliser l'application GNOME update-manager est fortement déconseillé pour une mise à jour vers une nouvelle version de Debian, car cet outil suppose que la session graphique restera active. 4.2 Vérifier l'état du système Le processus de mise à niveau décrit dans ce chapitre a été conçu pour des mises à niveau des systèmes Squeeze «purs» sans paquet provenant d'autres sources. Pour une meilleure fiabilité du processus de mise à niveau, vous pouvez supprimer ces paquets du système avant de commencer la mise à niveau. Les mises à niveau directement depuis des versions de Debian plus vieilles que 6.0 (Squeeze) ne sont pas prises en charge. Merci de suivre les instructions dans les notes de publication (http://www. debian.org/releases/squeeze/releasenotes) et de mettre la machine à niveau vers 6.0 d'abord. Cette procédure suppose également que le système a été mis à niveau jusqu'à la dernière révision de Squeeze. Si vous ne l'avez pas fait ou si vous n'en êtes pas certain, veuillez suivre les instructions en Section A Vérifier les actions en cours dans le gestionnaire de paquets Dans certains cas, l'utilisation d'apt-get pour l'installation de paquets au lieu d'aptitude peut induire aptitude à considérer un paquet comme «unused» (inutilisé) et à le programmer pour être supprimé. En général, vous devez vous assurer que le système est complètement à jour et «propre» avant de commencer la mise à niveau. Ainsi, vous devez commencer par vérifier s'il y a des actions en attente dans le gestionnaire de paquets aptitude. Si un paquet est programmé pour être supprimé ou mis à jour dans le gestionnaire des paquets, cela peut poser problème lors de la procédure de mise à niveau. Notez que la correction d'un tel problème 15

20 CHAPITRE 4. MISES À NIVEAU DEPUIS VÉRIFIER L'ÉTAT DU SYSTÈME n'est possible que si le fichier sources.list pointe encore vers squeeze et pas vers stable ou wheezy ; consultez la Section A.2. Pour faire cette vérification, vous devez lancer aptitude en «mode interactif» et appuyer sur g («Go»). S'il affiche une ou plusieurs action(s), vous devez les contrôler et les corriger ou les mettre en œuvre. Si aucune action n'est suggérée, un message sera affiché indiquant «Il n'est prévu d'installer, mettre à jour ou enlever aucun paquet.» Désactiver l'épinglage APT Si vous avez configuré APT pour installer certains paquets d'une distribution autre que stable (par exemple, de testing), il se peut que vous deviez changer la configuration d'épinglage APT («APT pinning») (stockée dans /etc/apt/preferences et /etc/apt/preferences.d) pour permettre la mise à niveau de paquets vers les versions de la nouvelle version stable. Vous trouverez plus d'informations sur l'épinglage dans apt_preferences(5) Vérification de l'état des paquets Quelle que soit la méthode utilisée pour mettre à niveau, il est recommandé de tester d'abord l'état de tous les paquets et de vérifier que tous les paquets se trouvent dans un état permettant la mise à niveau. La commande suivante vous indiquera tous les paquets qui sont dans l'état «Half-Installed» ou «Failed-Config», ainsi que ceux qui sont dans un état d'erreur : # dpkg --audit Vous pouvez aussi vérifier l'état de tous les paquets du système en utilisant aptitude, ou avec des commandes comme : # dpkg -l pager ou : # dpkg --get-selections "*" > ~/paquets-actuels.txt Il est souhaitable d'enlever tous les blocages de paquets (on hold) avant de passer à la nouvelle version. Si un paquet essentiel pour la mise à niveau est bloqué, la mise à niveau va échouer. Notez que pour enregistrer les paquets qui sont bloqués, aptitude utilise une méthode différente de celles d'apt-get et dselect. Vous pouvez identifier les paquets bloqués pour aptitude avec : # aptitude search "~ahold" Si vous désirez vérifier quels paquets étaient bloqués pour apt-get, il vous faudra utiliser : # dpkg --get-selections grep 'hold$' Si vous aviez modifié et recompilé un paquet localement, sans changer son nom et sans mettre d'époque («epoch») dans la version, vous devez le bloquer pour éviter qu'il ne soit mis à niveau. Vous pouvez activer un blocage sur un paquet pour apt-get en utilisant : # echo package_name hold dpkg --set-selections Remplacez hold par install pour débloquer un paquet. Si vous devez corriger quelque chose, il est préférable de vous assurer que sources.list fait toujours référence à Squeeze comme expliqué en Section A La section proposed-updates Si vous avez ajouté la section proposed-updates dans le fichier /etc/apt/sources.list, il est conseillé de la supprimer avant de tenter la mise à niveau. Il s'agit essentiellement d'une précaution pour éviter des conflits possibles. 16

Copyright 2010 2014 par l équipe du manuel Ubuntu. Certains droits réservés. c b a

Copyright 2010 2014 par l équipe du manuel Ubuntu. Certains droits réservés. c b a Copyright 2010 2014 par l équipe du manuel Ubuntu. Certains droits réservés. c b a Ce document est publié sous licence Creative Commons Paternité - Partage dans les Mêmes Conditions 3.0 non transposé (CC

Plus en détail

Copyright par l équipe du manuel Ubuntu. Certains droits réservés. c b a

Copyright par l équipe du manuel Ubuntu. Certains droits réservés. c b a Copyright par l équipe du manuel Ubuntu. Certains droits réservés. c b a Ce document est publié sous licence Creative Commons Paternité - Partage dans les Mêmes Conditions. non transposé (CC BY-SA. ).

Plus en détail

Guide de l'utilisateur du Synology NAS

Guide de l'utilisateur du Synology NAS ID du document Syno_GuideUtilisateur_NAS_20140522 Table des matières Chapitre 1 : Introduction Chapitre 2 : Premiers pas avec Synology DiskStation Manager Installer le Synology NAS et DSM... 8 Identification

Plus en détail

Guide de l'utilisateur du Synology NAS

Guide de l'utilisateur du Synology NAS Guide de l'utilisateur du ID du document Syno_UsersGuide_NAS_20141024 Table des matières Chapitre 1: Introduction Chapitre 2: Premiers pas avec Synology DiskStation Manager Installer le et DSM... 8 S'identifier

Plus en détail

Guide de mise en route

Guide de mise en route Guide de mise en route A VIS JURIDIQUES Copyright 2013 Nuance Communications, Inc. Tous droits réservés. Aucune partie de cette publication ne peut être transmise, transcrite, reproduite ni stockée dans

Plus en détail

Manuel d utilisation : Synkron Contrôle Qualité : C. Bachmann, H. Bischoff, S. Pfeifer, C. Schomburg Traduction : C.I.N.C.

Manuel d utilisation : Synkron Contrôle Qualité : C. Bachmann, H. Bischoff, S. Pfeifer, C. Schomburg Traduction : C.I.N.C. Prise en Main Manuel d utilisation : Synkron Contrôle Qualité : C. Bachmann, H. Bischoff, S. Pfeifer, C. Schomburg Traduction : C.I.N.C. Les informations contenues dans ce document sont sujettes à modification

Plus en détail

Parallels Desktop 10 for Mac

Parallels Desktop 10 for Mac Parallels Desktop 10 for Mac Guide de l'utilisateur Copyright 1999-2014 Parallels Holdings, Ltd. and its affiliates. All rights reserved. Parallels IP Holdings GmbH Vordergasse 59 8200 Schaffhausen Switzerland

Plus en détail

Premiers pas avec VMware Fusion

Premiers pas avec VMware Fusion VMware Fusion pour Mac OS X Ce document prend en charge la version de chacun des produits répertoriés, ainsi que toutes les versions publiées par la suite jusqu'au remplacement dudit document par une nouvelle

Plus en détail

Utilisation d ADOBE PREMIERE ELEMENTS 10

Utilisation d ADOBE PREMIERE ELEMENTS 10 Utilisation d ADOBE PREMIERE ELEMENTS 10 Mentions légales Mentions légales Pour consulter les informations juridiques, reportez-vous à la section http://help.adobe.com/fr_fr/legalnotices/index.html. iii

Plus en détail

Kaspersky Endpoint Security 10 for Windows Manuel de l'administrateur

Kaspersky Endpoint Security 10 for Windows Manuel de l'administrateur Kaspersky Endpoint Security 10 for Windows Manuel de l'administrateur V E R S I O N D E L ' A P P L I C A T I O N : 1 0. 0 M A I N T E N A N C E R E L E A S E 1 Cher utilisateur, Merci d'avoir choisi notre

Plus en détail

Chapitre 10 Lier les Données de Calc

Chapitre 10 Lier les Données de Calc Guide Calc Chapitre 10 Lier les Données de Calc Partager les données depuis et vers Calc Copyright Ce document est Copyright 2010 2012 par ses contributeurs tels que listés ci-dessous. Vous pouvez le distribuer

Plus en détail

WD My Cloud Mirror. Solution de stockage centralisé et cloud personnel Manuel d'utilisation

WD My Cloud Mirror. Solution de stockage centralisé et cloud personnel Manuel d'utilisation WD My Cloud Mirror Solution de stockage centralisé et cloud personnel Manuel d'utilisation Service et assistance WD En cas de problème, merci de nous donner l'occasion de le résoudre avant de retourner

Plus en détail

GUIDE DE DÉMARRAGE RAPIDE

GUIDE DE DÉMARRAGE RAPIDE GUIDE DE DÉMARRAGE RAPIDE Ce guide a été conçu pour vous aider à vous familiariser avec NVivo. Il explique les étapes à suivre pour installer le logiciel et pour démarrer un nouveau projet. Il présente

Plus en détail

Joomla! 2.5 Le Guide Pour Débutant

Joomla! 2.5 Le Guide Pour Débutant Joomla! 2.5 Le Guide Pour Débutant 2 A propos du livre... 11 Il est gratuit... 11 Il vous aide à résoudre vos tâches... 11 Il est sponsorisé... 11 C'est un travail collaboratif... 11 Il est multilingue...

Plus en détail

Sauf mention contraire, le contenu de cet ouvrage est publié sous la licence : Creative Commons BY-NC-SA 2.0 La copie de cet ouvrage est autorisée

Sauf mention contraire, le contenu de cet ouvrage est publié sous la licence : Creative Commons BY-NC-SA 2.0 La copie de cet ouvrage est autorisée Sauf mention contraire, le contenu de cet ouvrage est publié sous la licence : Creative Commons BY-NC-SA 2.0 La copie de cet ouvrage est autorisée sous réserve du respect des conditions de la licence Texte

Plus en détail

Nouveautés d'arcgis 10

Nouveautés d'arcgis 10 Copyright 1995-2011 Esri All rights reserved. Table of Contents Présentation rapide des nouveautés d'arcgis 10...................... 4 Gestion des données Nouveautés concernant les géodatabases.......................

Plus en détail

Carrefour de l information. Université de Sherbrooke. Picasa 3. Notions de base. Par : Geneviève Beauvais. Sherbrooke

Carrefour de l information. Université de Sherbrooke. Picasa 3. Notions de base. Par : Geneviève Beauvais. Sherbrooke Carrefour de l information Université de Sherbrooke Picasa 3 Notions de base Par : Geneviève Beauvais Sherbrooke Automne 2009 Table des matières Premiers pas avec Picasa : Guide de mise en route... 3 À

Plus en détail

Guide client de Symantec Endpoint Protection et Symantec Network Access Control

Guide client de Symantec Endpoint Protection et Symantec Network Access Control Guide client de Symantec Endpoint Protection et Symantec Network Access Control Guide client de Symantec Endpoint Protection et Symantec Network Access Control Le logiciel décrit dans ce guide est fourni

Plus en détail

Premiers pas avec PostgreSQL

Premiers pas avec PostgreSQL Premiers pas avec PostgreSQL version 9.0 Premiers pas avec PostgreSQL 1/37 Table of Contents I Introduction...4 A.Pourquoi ce document?...4 B.À qui s'adresse ce document?...4 C.Licence du document :...5

Plus en détail

HP Photosmart 2570 Tout-en-un series. Guide de l'utilisateur

HP Photosmart 2570 Tout-en-un series. Guide de l'utilisateur HP Photosmart 2570 Tout-en-un series Guide de l'utilisateur HP Photosmart 2570 Tout-en-un series Guide de l'utilisateur Copyright 2005 Hewlett-Packard Development Company, L.P. Les informations ci-incluses

Plus en détail

MANUEL DE PRISE EN MAIN WEB P29-1523-14

MANUEL DE PRISE EN MAIN WEB P29-1523-14 MANUEL DE PRISE EN MAIN WEB P29-1523-14 ii P29-1523-14 2008, Chemdata S.A. (Cincom Systems Inc.) Tous droits réservés Vous venez d acquérir le Manuel de prise en main CinDoc Web, numéro de publication

Plus en détail

Readiris TM Pro 12. Guide Utilisateur

Readiris TM Pro 12. Guide Utilisateur Readiris TM Pro 12 Guide Utilisateur Readiris TM Pro 12 Guide Utilisateur Table des matières Copyright... 1 Chapitre 1 Présentation de Readiris... 3 Gain de temps et élimination du travail de réencodage...

Plus en détail

Guide d'administration d'une machine virtuelle vsphere

Guide d'administration d'une machine virtuelle vsphere Guide d'administration d'une machine virtuelle vsphere ESX 4.1 ESXi 4.1 vcenter Serveur 4.1 Ce document prend en charge la version de chacun des produits répertoriés, ainsi que toutes les versions publiées

Plus en détail

iweb Premiers contacts Découvrez iweb et apprenez à créer votre site web.

iweb Premiers contacts Découvrez iweb et apprenez à créer votre site web. iweb Premiers contacts Découvrez iweb et apprenez à créer votre site web. 1 Table des matières Chapitre 1 3 Bienvenue dans iweb 3 À propos d iweb 3 Contenu 4 Avant de commencer 4 Éléments nécessaires 4

Plus en détail

Tout-en-un HP Photosmart série C4100. Guide d'utilisation

Tout-en-un HP Photosmart série C4100. Guide d'utilisation Tout-en-un HP Photosmart série C4100 Guide d'utilisation Tout-en-un HP Photosmart série C4100 Guide d'utilisation 2006 Hewlett-Packard Development Company, L.P. Adobe et le logo Acrobat sont des marques

Plus en détail

Dragon 12.0. Guide de l'utilisateur

Dragon 12.0. Guide de l'utilisateur Dragon 12.0 Guide de l'utilisateur Droits de copyright 2012. Version 12 Éditions Dragon NaturallySpeaking. Cette documentation est susceptible de ne pas inclure certains changements techniques de dernière

Plus en détail

Tutoriel. PDF Split and Merge Basic. Version 1.1.0

Tutoriel. PDF Split and Merge Basic. Version 1.1.0 Tutoriel PDF Split and Merge Basic Version 1.1.0 par Bigpapa Développeur : Site internet : Andrea Vacondio http://www.pdfsam.org Version du document : 1.0.3 du 09/02/09 Bigpapa, 2009 SOMMAIRE À PROPOS

Plus en détail

-------------------------- E-MARQUE MANUEL UTILISATEUR. Document d accompagnement

-------------------------- E-MARQUE MANUEL UTILISATEUR. Document d accompagnement -------------------------- E-MARQUE MANUEL UTILISATEUR Document d accompagnement Sommaire 1 Installer e-marque... 4 2 Désinstaller e-marque... 6 3 Présentation tion de l interface... 7 3.1 Barre de menus

Plus en détail

Guide d'utilisation du Lumia 610 de Nokia

Guide d'utilisation du Lumia 610 de Nokia Guide d'utilisation du Lumia 610 de Nokia Version 1.0 2 Table des matières Table des matières Sécurité 4 Avant de commencer 6 Touches et composants 6 Touches Précédent, Démarrer et Recherche 7 Insérer

Plus en détail

CHAPITRE 4 LA MÉMOIRE DE L'ORDINATEUR

CHAPITRE 4 LA MÉMOIRE DE L'ORDINATEUR CHAPITRE 4 LA MÉMOIRE DE L'ORDINATEUR 1. Les différents types de mémoires Un ordinateur est composé de plusieurs types de mémoire. À première vue, on peut d'abord distinguer la mémoire principale à l'interne

Plus en détail