RESULTATS D'ANALYSES DE FEVRIER,MARS, AVRIL, MAI NZEREKORE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RESULTATS D'ANALYSES DE FEVRIER,MARS, AVRIL, MAI 2014 - NZEREKORE"

Transcription

1 RESULTATS D'ANALYSES DE FEVRIER,MARS, AVRIL, MAI NZEREKORE Sample Collection Institution Name of person conducting testing Lab Sample ID collection (d/m/y) (d/m/y) Town/ Scheme Sub-District (if applicable) Point borehole, etc) residual (mg/l) Turbidity (NTU) (CFU/100 ml) ml) SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /02/ /02/2014 Nzérékoré Ossud 1 Robinet A. Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /02/ /02/2014 Nzérékoré Ossud 2 Robinet A. Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /02/ /02/2014 Nzérékoré Sciérie Robinet A. Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /02/ /02/2014 Nzérékoré Mohomou Robinet A. Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /02/ /02/2014 Nzérékoré Télépoulou Robinet A. Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /03/ /03/2014 Nzérékoré Yalenzo Sortie station Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /03/ /03/2014 Nzérékoré Réservoir e vue Aval Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /03/ /03/2014 Nzérékoré Goniya Robinet A. Eau traitée Non conforme ajustement du taux de chlore SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /03/ /03/2014 Nzérékoré Wussoyah Robinet A. Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /03/ /03/2014 Nzérékoré ONAH Robinet A. Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /04/ /04/2014 Nzérékoré Goniya Robinet A. Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /04/ /04/2014 Nzérékoré Yalenzo Sortie station Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /04/ /04/2014 Nzérékoré Réservoir e vue Aval Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /04/ /04/2014 Nzérékoré Goniya Robinet A. Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /04/ /04/2014 Nzérékoré Télépoulou Robinet A. Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /04/ /04/2014 Nzérékoré Ossud 1 Robinet A. Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /04/ /04/2014 Nzérékoré Ossud 2 Robinet A. Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /05/ /05/2014 Nzérékoré Yalenzo Sortie station Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /05/ /05/2014 Nzérékoré Réservoir e vue Aval Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /05/ /05/2014 Nzérékoré Goniya Robinet A. Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /05/ /05/2014 Nzérékoré Ossud 1 Robinet A. Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /05/ /05/2014 Nzérékoré Ossud 2 Robinet A. Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /05/ /05/2014 Nzérékoré Sciérie Robinet A. Eau traitée Conforme

2 RESULTATS D'ANALYSES DE FEVRIER NZEREKORE SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow Nzérékoré NZ-ET /02/ /02/2014 Nzérékoré Ossud 1 Robinet A. Eau traitée Conforme M'balya 0 SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /02/ /02/2014 Nzérékoré Ossud 2 Robinet A. Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /02/ /02/2014 Nzérékoré Sciérie Robinet A. Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /02/ /02/2014 Nzérékoré Mohomou Robinet A. Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /02/ /02/2014 Nzérékoré Télépoulou Robinet A. Eau traitée Conforme

3 RESULTATS D'ANALYSES DE MARS NZEREKORE SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /03/ /03/2014 Nzérékoré Yalenzo Sortie station Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /03/ /03/2014 Nzérékoré Réservoir Aval Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /03/ /03/2014 Nzérékoré Goniya Robinet A. Eau traitée Non conforme ajustement du taux de chlore SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /03/ /03/2014 Nzérékoré Wussoyah Robinet A. Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /03/ /03/2014 Nzérékoré ONAH Robinet A. Eau traitée Conforme

4 RESULTATS D'ANALYSES D'AVRIL NZEREKORE SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /04/ /04/2014 Nzérékoré Goniya Robinet A. Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /04/ /04/2014 Nzérékoré Yalenzo Sortie station Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /04/ /04/2014 Nzérékoré Réservoir Aval Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /04/ /04/2014 Nzérékoré Goniya Robinet Eau traitée Conforme A. SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /04/ /04/2014 Nzérékoré Télépoulou Robinet A. Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /04/ /04/2014 Nzérékoré Ossud 1 Robinet A. Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /04/ /04/2014 Nzérékoré Ossud 2 Robinet A. Eau traitée Conforme

5 RESULTATS D'ANALYSES DE MAI NZEREKORE SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow Nzérékoré NZ-ET /05/ /05/2014 Nzérékoré Yalenzo Sortie station Eau traitée Conforme M'balya 0 SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /05/ /05/2014 Nzérékoré Réservoir Aval Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /05/ /05/2014 Nzérékoré Goniya Robinet Eau traitée Conforme A. SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /05/ /05/2014 Nzérékoré Ossud 1 Robinet A. Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /05/ /05/2014 Nzérékoré Ossud 2 Robinet A. Eau traitée Conforme SEG Barry Mamadou Gandho/ Sow M'balya Nzérékoré NZ-ET /05/ /05/2014 Nzérékoré Sciérie Robinet A. Eau traitée Conforme

Hinni vous souhaite la bienvenue

Hinni vous souhaite la bienvenue Hinni vous souhaite la bienvenue 1 1 Hinni SA Notre société Fondée en 1990. Champs d activité: hydrantes, pièces de rechange, contrôle et révision des hydrantes, contrôle des vannes, système de surveillance

Plus en détail

Délégation du Service Public de l Eau Potable

Délégation du Service Public de l Eau Potable DEPARTEMENT DU RHONE Délégation du Service Public de l Eau Potable Dossier de Consultation des Entreprises Pièce n 2 Mémoire Explicatif 1 PRESENTATION DU SERVICE 1.1 Les ressources 1.1.1 Origine de l eau

Plus en détail

PARTICIPATIONS FINANCIERES H.T. DES ADHERENTS POUR L ANNEE 2010 ADOPTEES PAR LE COMITE SYNDICAL DU 19 FEVRIER

PARTICIPATIONS FINANCIERES H.T. DES ADHERENTS POUR L ANNEE 2010 ADOPTEES PAR LE COMITE SYNDICAL DU 19 FEVRIER ANNEXE COMPETENCES A LA CARTE DE LA BRANCHE EAU PARTICIPATIONS FINANCIERES H.T. DES ADHERENTS POUR L ANNEE 2010 ADOPTEES PAR LE COMITE SYNDICAL DU 19 FEVRIER 2010 Page 1 /14 26/02/2010 OPTION MAINTENANCE

Plus en détail

filtration d eau de qualité supérieure et solutions de distribution

filtration d eau de qualité supérieure et solutions de distribution filtration d eau de qualité supérieure et solutions de distribution Votre eau doit traverser quelle distance? 238 milliards de litres d eau embouteillée sont consommés globalement annuellement. (source:

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU 1

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU 1 REGIE DES EAUX DE VENELLES Service de l Eau Potable Année 2006 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU 1 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU Etabli par Max

Plus en détail

DIAGNOSTIC DU RESEAU D ALIMENTATION EN EAU POTABLE SCHEMA DIRECTEUR

DIAGNOSTIC DU RESEAU D ALIMENTATION EN EAU POTABLE SCHEMA DIRECTEUR COMMUNE DE LA VALLA EN GIER Le Bourg 42131 La Valla-en-Gier DIAGNOSTIC DU RESEAU D ALIMENTATION EN EAU POTABLE SCHEMA DIRECTEUR Rapport de Phase III Juin 2012 ICA ENVIRONNEMENT 6 Rue Emile Noirot - 42300

Plus en détail

L eau à l intérieur des bâtiments: aspects règlementaires

L eau à l intérieur des bâtiments: aspects règlementaires L eau à l intérieur des bâtiments: aspects règlementaires 01 La règlementation concernant la qualité des eaux destinées à la consommation humaine s applique sans restriction aux installations d eau à l

Plus en détail

Carbone. Carbone. Paramètres : Carbone

Carbone. Carbone. Paramètres : Carbone Carbone Carbone Carbone En dehors des nombreux procédés qui ont déjà largement progressé en matière d élimination de l azote et des phosphates, la fonction principale d une station d épuration réside dans

Plus en détail

DISTRIBUTION D EAU POTABLE

DISTRIBUTION D EAU POTABLE Département du LOT SYNDICAT D ADDUCTION D EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT DE SARRAZAC CRESSENSAC S/Préfecture de GOURDON Mairie de SARRAZAC 466OO DISTRIBUTION D EAU POTABLE RAPPORT ANNUEL PRIX QUALITE TRANSPARENCE

Plus en détail

COMMISSION BANCAIRE, FINANCIERE ET DES ASSURANCES

COMMISSION BANCAIRE, FINANCIERE ET DES ASSURANCES La liste des indices de référence du mois de janvier 2010 est composée comme suit : Indice A (certif. de trésorerie 12 mois) : 0,774 0,3863 0,1929 0,0643 Indice B (obligations linéaires 2 ans) : 1,359

Plus en détail

Les clés pour entretenir facilement votre spa. SpaTime la gamme d entretien pour les spas

Les clés pour entretenir facilement votre spa. SpaTime la gamme d entretien pour les spas Les clés pour entretenir facilement votre spa SpaTime la gamme d entretien pour les spas Equilibre de l eau Votre spa est un lieu de détente et de bien-être par excellence. Il est donc essentiel que l

Plus en détail

Demande chimique en oxygène

Demande chimique en oxygène Table des matières Introduction Réactifs DCO Azote et phosphore HI 83214 HI 83099 HI 839800 HI 3898 Page J3 J5 J6 J7 J8 J10 J11 J1 Tableau comparatif Paramètre Photomètre Photomètre Thermo-réacteur Trousse

Plus en détail

arium advance EDI Désionisation électrochimique parfaitement fiable Avantages Description Applications ijust

arium advance EDI Désionisation électrochimique parfaitement fiable Avantages Description Applications ijust arium advance EDI Désionisation électrochimique parfaitement fiable Avantages Eau de type 2 de qualité constamment élevée grâce à la technologie EDI moderne Consommation d eau optimisée auto matique ment

Plus en détail

Comptes rendus d Activités Techniques et Financières du Service de l Eau Potable Année 2004

Comptes rendus d Activités Techniques et Financières du Service de l Eau Potable Année 2004 Service de l Eau Potable Année 2004 1 Ville de VENELLES Comptes rendus d activités Techniques et financières du Service de l Eau Potable Destinataire : Monsieur le Maire de la commune de VENELLES (13770)

Plus en détail

LOGICIEL GSP 1 ESTIMATION DES COUTS D EXPLOITATION DES SERVICES D EAU POTABLE METHODOLOGIE ET REFERENCES

LOGICIEL GSP 1 ESTIMATION DES COUTS D EXPLOITATION DES SERVICES D EAU POTABLE METHODOLOGIE ET REFERENCES ECOLE NATIONALE DU GENIE DE L'EAU ET DE L'ENVIRONNEMENT DE STRASBOURG LOGICIEL GSP 1 ESTIMATION DES COUTS D EPLOITATION DES SERVICES D EAU POTABLE METHODOLOGIE ET REFERENCES 1 Diadème Ingénierie et Ministère

Plus en détail

CA ARCserve r16 devance Veeam Backup and Replication 6.5 dans le domaine de la protection virtuelle

CA ARCserve r16 devance Veeam Backup and Replication 6.5 dans le domaine de la protection virtuelle devance Veeam Backup and Replication 6.5 dans le domaine de la protection virtuelle En octobre 2012, Network Testing Labs (NTL) a réalisé une analyse concurrentielle à la demande de CA Technologies. Selon

Plus en détail

DISTRIBUTION D EAU POTABLE RAPPORT ANNUEL Prix Qualité Transparence 2010 1 Le présent rapport a pour objet de Présenter les différents éléments techniques et financiers relatif au prix et à la qualité

Plus en détail

PREAMBULE. Le réseau d Alimentation en Eau Potable (A.E.P.) de la commune de SAINT- SAUVEUR est exploité en régie communale.

PREAMBULE. Le réseau d Alimentation en Eau Potable (A.E.P.) de la commune de SAINT- SAUVEUR est exploité en régie communale. 1 PREAMBULE Le réseau d Alimentation en Eau Potable (A.E.P.) de la commune de SAINT- SAUVEUR est exploité en régie communale. Les élus souhaitent disposer d'une analyse exacte de la situation actuelle,

Plus en détail

Télégestion et logiciels, des auxiliaires pour une gestion patrimoniale performante

Télégestion et logiciels, des auxiliaires pour une gestion patrimoniale performante Programme Rencontre Technique ASCOMADE Télégestion et logiciels, des auxiliaires pour une gestion patrimoniale performante Présentation du logiciel de modélisation EPANET 1 Présentation du Logiciel Rôle

Plus en détail

SDESR Journée technique aqua pro Bulle 20 janvier 2010

SDESR Journée technique aqua pro Bulle 20 janvier 2010 SDESR Journée technique aqua pro Bulle 20 janvier 2010 Services Industriels de Genève Démarche qualité : Plaintes clients et protection du réseau de distribution J-B. Guillet / Conseil en installation

Plus en détail

Réglementation et dimensionnement des séparateurs à hydrocarbures

Réglementation et dimensionnement des séparateurs à hydrocarbures Réglementation et dimensionnement des séparateurs à hydrocarbures 2012 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire et normative a été établie à partir : de la norme NF EN 858-1 COMPIL sur les

Plus en détail

LOW COST TOUT INCLUS FIAT PANDA. Moteur: Essence A/C Radio CD Assurance tous risques sans franchise Réservoir plein PRIX / SEMAINE

LOW COST TOUT INCLUS FIAT PANDA. Moteur: Essence A/C Radio CD Assurance tous risques sans franchise Réservoir plein PRIX / SEMAINE LOW COST TOUT INCLUS FIAT PANDA Assurance tous risques sans franchise Réservoir plein 01.01.15-30.06.15 20.09.15 30.06.15 01.07.15-31.07.15 01.08.15-23.08.15 23.08.15-20.09.15 190 240 315 240 LOW COST

Plus en détail

POMPE HOSPIRA GEMSTAR

POMPE HOSPIRA GEMSTAR POMPE HOSPIRA GEMSTAR La pompe Gemstar est équipée d une batterie rechargeable ayant environ 5 jours d autonomie. La pompe fonctionne avec une batterie, un voyant vert clignotte. La réserve de batterie

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 410 Z

ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 410 Z REGIE DES EAUX DE VENELLES ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 410 Z Service de l Eau Potable Année 2007 RAPPORT

Plus en détail

À LA RENCONTRE D UN CHERCHEUR DE FUITE

À LA RENCONTRE D UN CHERCHEUR DE FUITE Eau France Le 17 mars 2015 À LA RENCONTRE D UN CHERCHEUR DE FUITE SUEZ environnement s engage pour gérer durablement la ressource Préserver la ressource en eau représente pour SUEZ environnement plus qu

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 3600 Z

ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 3600 Z REGIE DES EAUX DE VENELLES ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 3600 Z Service de l Eau Potable Année 2013 Elaboré

Plus en détail

Le point en recherche

Le point en recherche Le point en recherche D écembre 2011 Série technique 11-101 Suivi du rendement de chauffe-eau sans réservoir ayant remplacé des chauffe-eau avec réservoir Contexte Le chauffe-eau est le plus grand consommateur

Plus en détail

2.1 Tarifs... 6 2.2 Délibérations... 7 2.3 Facture d eau type pour une consommation de 120 m³... 7 2.4 Recettes d exploitation...

2.1 Tarifs... 6 2.2 Délibérations... 7 2.3 Facture d eau type pour une consommation de 120 m³... 7 2.4 Recettes d exploitation... Exercice 2012 Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service Public de l Eau potable Eau du robinet : source de minéraux Des contrôles pour une eau sûre L exigence de qualité Syndicat des Eaux de

Plus en détail

Rapport annuel de monitoring automatisé de la qualité de l eau

Rapport annuel de monitoring automatisé de la qualité de l eau Rapport annuel de monitoring automatisé de la qualité de l eau 2009 La rivière Sainte Croix au barrage de Forest City Figure 1 : Rivière Sainte Croix, à la hauteur de la station de monitoring durant l

Plus en détail

ARCHIVES NATIONALES. Versement 19900617

ARCHIVES NATIONALES. Versement 19900617 Versement 19900617 MINISTERE : EQUIPEMENT, LOGEMENT, TRANPORTS ET MER DIRECTION : AFFAIRES ECONOMIQUES ET INTERNATIONALES SOUS-DIRECTION : ACTIONS ECONOMIQUES SOCIALES ET REGLEMENTAIRES Sommaire Art 1-149

Plus en détail

Deposit form/fiche de dépôt Bacteria/ Bactéries

Deposit form/fiche de dépôt Bacteria/ Bactéries Deposit form/fiche de dépôt Bacteria/ Bactéries Strain Collection Number / Numéro de collection de la souche Other collection numbers / Autres numéros de la collection Name / Nom Intrasubspecific name

Plus en détail

Mon carnet d autosurveillance

Mon carnet d autosurveillance Pour en savoir plus sur le diabète : Mon carnet d autosurveillance Prix : 2e TTC. Offert dans le cadre de l éducation. BD Medical Unité Diabète Parc d Affaires SILIC 2, Place Gustave Eiffel BP 70222 94528

Plus en détail

consulting concept know-how equipment products academy service Wetrok Système de dosage

consulting concept know-how equipment products academy service Wetrok Système de dosage consulting concept know-how equipment products academy service Wetrok Système de dosage Le système de dosage Wetrok simple, rapide et sûr Le nouveau système de dosage Wetrok garantit un dosage simple,

Plus en détail

2.1.1.2. Site du densitomètre au poteau kilométrique (PK) 2989 (poteau milliaire [PM] 1857)

2.1.1.2. Site du densitomètre au poteau kilométrique (PK) 2989 (poteau milliaire [PM] 1857) Page 1 of 5 2. DESCRIPTION DU PROJET 2.1. Composantes du projet et des activités Ce qui suit décrit la portée physique du Projet. Un résumé de la portée est également présenté dans les documents d entente

Plus en détail

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012 VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012 ETABLI EN APPLICATION : - DE LA LOI DU 2 FEVRIER 1995 RELATIVE AU RENFORCEMENT

Plus en détail

Service Développement

Service Développement Service Développement Procédure d installation de Pervasive.SQL V8.6 poste à poste Manuel Utilisateur Version 2.0du 20/09/07 Edition Septembre 2007 Produits EBP : Comptabilité, Gestion Commerciale, Paye

Plus en détail

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES,

LE COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES, DECISION N 026/13/ARMP/CRD DU 13 FEVRIER 2013 DU COMITE DE REGLEMENT DES DIFFERENDS STATUANT EN COMMISSION LITIGES SUR LE RECOURS DE LA SOCIETE TACO SARL CONTESTANT LA DECISION D ATTRIBUTION DU MARCHE

Plus en détail

La récupération d eau de pluie

La récupération d eau de pluie La récupération d eau de pluie Intr-eau-duction Une ressource mal répartie et mal partagée sur Terre Sur une population mondiale de 6 milliards de personnes : 1,2 milliards n ont pas accès à l eau potable

Plus en détail

Union des Mutelles de Santé de Guinée Forestière - Programme 2007-2012

Union des Mutelles de Santé de Guinée Forestière - Programme 2007-2012 Objectifs et résultats Indicateurs Hypothèses 1. Objectifs globaux 1. Participation à la mise en oeuvre de la politique nationale de développement de la mutualité définie par le Ministère de la Santé.

Plus en détail

MEDIATION SA. Faire réagir votre cible est la clé de votre succès. La méthode ROI pour mesurer l impact de vos actions

MEDIATION SA. Faire réagir votre cible est la clé de votre succès. La méthode ROI pour mesurer l impact de vos actions MEDIATION SA Depuis 1991, Mediation SA, conseil en communication multicanal, vous propose ses services en communication et en marketing relationnel. Que ce soit pour des grands ou des petits projets, nous

Plus en détail

1.2. REALISATION DES OPERATIONS DE PRELEVEMENTS ET D ANALYSES

1.2. REALISATION DES OPERATIONS DE PRELEVEMENTS ET D ANALYSES AVANT-PROPOS Le présent document a été réalisé par ASCONIT Consultants, pour le compte du Conseil Général de Haute-Savoie (CG74) dans le cadre du programme 2007-2008 du suivi de la qualité des eaux des

Plus en détail

CA ARCserve r16 devance Symantec Backup Exec 2012

CA ARCserve r16 devance Symantec Backup Exec 2012 devance En juillet 2012, Network Testing Labs (NTL) a réalisé une analyse concurrentielle à la demande de CA Technologies. Son rapport compare la gamme de produits CA ARCserve r16 à la gamme de produits

Plus en détail

WPKG Gestion de paquets pour Windows

WPKG Gestion de paquets pour Windows wpkg.org Fabrice Flore-Thebault fab@centsix.org 14 octobre 2010 A propos de l auteur A propos de l auteur Fabrice Flore-Thébault administrateur systèmes GNU/Linux, Windows, MacOS X travaille dans des PME

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010 La SEVESC assure les services de l eau et de l assainissement de collectivités des départements

Plus en détail

Mise en service d un réseau neuf

Mise en service d un réseau neuf Gestion des risques liés à l eau lors de l ouverture d un bâtiment Aile Ouest Aile Est Aile SUD ICASS ARROJA Marie-Agnès, cadre hygiéniste ICS MOREAU Nathalie, infirmière hygiéniste Mise en service d un

Plus en détail

La dernière base de données de Teradata franchit le cap du big data grâce à sa technologie avancée

La dernière base de données de Teradata franchit le cap du big data grâce à sa technologie avancée Communiqué de presse Charles-Yves Baudet Twitter: Les clients de Teradata Teradata Corporation peuvent dan.conway@teradata.com tirer parti de plusieurs + 33 1 64 86 76 14 + 33 (0) 1 55 21 01 48/49 systèmes,

Plus en détail

UNIVERSITE MOHAMMED V Rabat Ecole Normale Supérieure

UNIVERSITE MOHAMMED V Rabat Ecole Normale Supérieure UNIVERSITE MOHAMMED V Rabat Ecole Normale Supérieure APPEL D OFFRES OUVERT SUR OFFRES DE PRIX 08/ENS/24 BORDEREAU DES PRIX-DETAIL ESTIMATIF Lot n 2 : Achat et installation de matériel pour l enseignement

Plus en détail

2 LES BASES DU HTML 19 Qu est-ce que le HTML? 20 De quand date le HTML? 20 Écrire son propre code HTML 22

2 LES BASES DU HTML 19 Qu est-ce que le HTML? 20 De quand date le HTML? 20 Écrire son propre code HTML 22 SOMMAIRE INTRODUCTION La collection Classroom in a Book TinyUrL Conditions requises Installation du programme Copie des fichiers Classroom in a Book ordre recommandé pour les leçons Démarrage instantané

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2013. sur le prix et la qualité du service public d eau potable SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ADDUCTION D EAU DE STRASBOURG-NORD

RAPPORT ANNUEL 2013. sur le prix et la qualité du service public d eau potable SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ADDUCTION D EAU DE STRASBOURG-NORD RAPPORT ANNUEL 201 sur le prix et la qualité du service public d eau potable SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ADDUCTION D EAU DE STRASBOURG-NORD Syndicat des Eaux de Strasbourg- Nord Syndicat des Eaux et de l

Plus en détail

ENSAM-Meknès. Rapport de stage à l ONEP. Royaume du Maroc.

ENSAM-Meknès. Rapport de stage à l ONEP. Royaume du Maroc. Royaume du Maroc. Université My Ismail Ecole Nationale Supérieure Office Nationale d Arts et Métiers. de L Eau Potable. Meknès. Rapport de stage Réalisé par : Hassan KHADIRI. Assisté par : M.Oulji. Période

Plus en détail

PURGEURS AUTOMATIQUES

PURGEURS AUTOMATIQUES POURQUOI UTILISER DES PURGEURS AUTOMATIQUES? ACCUMULATION D EAU L air qui entre dans un compresseur entraîne avec lui d autres substances y compris la vapeur d eau. Le processus de compression provoque

Plus en détail

Pour améliorer la qualité Objectif esthétique pour l eau potable 1 mg/l

Pour améliorer la qualité Objectif esthétique pour l eau potable 1 mg/l Dans une goutte d eau Cuivre Le cuivre (Cu) est présent à l état naturel dans la roche, le sol, les plantes, les animaux, l eau, les sédiments et l air. Le cuivre est souvent présent sous forme de minéraux,

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE SPA A L OXYGENE ACTIF

GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE SPA A L OXYGENE ACTIF Actualisé 22/02/2008 - FL GUIDE D ENTRETIEN DE VOTRE SPA A L OXYGENE ACTIF Un bon entretien de votre spa comporte 2 étapes indissociables : le traitement mécanique et le traitement chimique. TRAITEMENT

Plus en détail

Systèmes de purification hydrauliques Catalogue

Systèmes de purification hydrauliques Catalogue Systèmes de purification hydrauliques Catalogue Chers Clients, La compagnie travaille depuis plus de dix ans dans le domaine du traitement de l'eau. Nous importons, fabriquons et exportons les meilleurs

Plus en détail

2013 RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE. Syndicat de Production des Eaux du Nord-Ouest-Isère

2013 RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE. Syndicat de Production des Eaux du Nord-Ouest-Isère 2013 RAPPORT ANNUEL DU DELEGATAIRE Syndicat de Production des Eaux du Nord-Ouest-Isère «Une année de performance et de gestion durable de votre service public de l eau» Conforme au décret 2005-236 du 14

Plus en détail

Easy-Change Water Dispenser/Icemaker Water Filter Installation and Operating Instructions Model IC-1000

Easy-Change Water Dispenser/Icemaker Water Filter Installation and Operating Instructions Model IC-1000 Easy-Change Water Dispenser/Icemaker Water Filter Installation and Operating Instructions Model IC-1000 Specifications Pressure Range: 0 15 psi (.1 8.6 bar) Temperature Range: 40 100 F (4.4 7.7 C) Rated

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Arrêté du 11 janvier 2007 relatif aux limites et références de qualité des eaux brutes et des eaux destinées à la

Plus en détail

Glossaire : définitions des termes utilisés dans les fiches sur les indicateurs de performance

Glossaire : définitions des termes utilisés dans les fiches sur les indicateurs de performance Glossaire : définitions des termes utilisés dans les fiches sur les indicateurs de performance Au sens des fiches de définition des indicateurs de performance : 1. Parties prenantes Autorité organisatrice

Plus en détail

Abonnements et achalandage

Abonnements et achalandage Abonnements et achalandage Achalandage -1,2 % mars 2014 vs mars 2013-1,8 % 1 er quart 2014 vs 1 er quart 2013-1,5 % année 2013 vs 2012 Les abonnements Cumul au 31 mars 2014 % achalandage % recettes Abonnements

Plus en détail

Compte rendu d'activité Fiche n 2

Compte rendu d'activité Fiche n 2 Compte rendu d'activité Fiche n 2 Nom et prénom : SAÏD Jérôme Nature de l'activité Configuration d Active Directory, DHCP, DNS. Script de connexion utilisateurs et de mise à jour anti-virus Contexte :

Plus en détail

inspection, nettoyage et désinfection

inspection, nettoyage et désinfection Réservoirs et canalisations d eau destinée à la consommation humaine : inspection, nettoyage et désinfection GUIDE TECHNIQUE Ce guide a été réalisé à l initiative du ministère chargé de la santé MINISTÈRE

Plus en détail

FIBRA. Étude de marché des sciages en Rhône-Alpes. Intervenant : Vincent MERCIER

FIBRA. Étude de marché des sciages en Rhône-Alpes. Intervenant : Vincent MERCIER FIBRA Étude de marché des sciages en Intervenant : Vincent MERCIER OBJECTIFS DE L ETUDE Apporter aux scieurs : Un état des lieux quantitatif et qualitatif de l offre et de la demande Les préconisations

Plus en détail

RÈGLEMENT CO-2008-536 SUR L UTILISATION DE L EAU POTABLE CHAPITRE I DÉFINITIONS

RÈGLEMENT CO-2008-536 SUR L UTILISATION DE L EAU POTABLE CHAPITRE I DÉFINITIONS RÈGLEMENT CO-2008-536 SUR L UTILISATION DE L EAU POTABLE LE CONSEIL DÉCRÈTE CE QUI SUIT : CHAPITRE I DÉFINITIONS 1. Aux fins d application de ce règlement, les mots et expressions suivants signifient :

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY COMMUNAUTE DE COMMUNES DU BASSIGNY CONSTRUCTION D UN GROUPE SCOLAIRE A PROVENCHERES SUR MEUSE DECOMPOSITION GLOBALE ET FORFAITAIRE LOT N 9 : «PLOMBERIE SANITAIRE» MAITRE D ŒUVRE S.I.C.A.H.R DE L AUBE BUREAU

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DESTINE AUX VETERINAIRES ET AUX RESPONSABLES DE CLINIQUE VETERINAIRES

QUESTIONNAIRE DESTINE AUX VETERINAIRES ET AUX RESPONSABLES DE CLINIQUE VETERINAIRES SNVEL - France QUESTIONNAIRE DESTINE AUX VETERINAIRES ET AUX RESPONSABLES DE CLINIQUE VETERINAIRES QUESTIONNAIRE FOR VETERNARY SURGEONS AND PERSONS IN CHARGE OF VETERNARY CLININCS Ce questionnaire a été

Plus en détail

I. La perfusion par gravité : Dispositifs médicaux de perfusion en 2008. Session ide. Hervé MENU 1, Muriel WALLARD 2

I. La perfusion par gravité : Dispositifs médicaux de perfusion en 2008. Session ide. Hervé MENU 1, Muriel WALLARD 2 Session ide Dispositifs médicaux de perfusion en 2008 Hervé MENU 1, Muriel WALLARD 2 1 Pôle d Anesthésie Réanimation Hôpital Salengro 2 SAMU 59 CHRU Lille La perfusion est un acte courant dans tous les

Plus en détail

Le spécialiste de la lubrification automatique. Les systèmes de lubrification perma sur le terrain Escaliers mécaniques

Le spécialiste de la lubrification automatique. Les systèmes de lubrification perma sur le terrain Escaliers mécaniques Le spécialiste de la lubrification automatique Les systèmes de lubrification perma sur le terrain Escaliers mécaniques Sécurité de processus irréprochable avec le système de lubrification perma ECOSY Le

Plus en détail

Activités de mesures sur la masse à l aide d unités de mesure conventionnelles. L unité de mesure la plus appropriée

Activités de mesures sur la masse à l aide d unités de mesure conventionnelles. L unité de mesure la plus appropriée Activités de mesures sur la masse à l aide d unités de mesure conventionnelles L unité de mesure la plus appropriée Dans cette activité, l élève choisit l unité de mesure la plus appropriée pour déterminer

Plus en détail

Chapitre 10 Lire et écrire différents formats de fichiers de données dans Analyse. Temps estimé nécessaire à l acquisition..

Chapitre 10 Lire et écrire différents formats de fichiers de données dans Analyse. Temps estimé nécessaire à l acquisition.. Chapitre 10 Lire et écrire différents formats de fichiers de données dans Analyse. Temps estimé nécessaire à l acquisition.. 0 H 30 A la fin de ce chapitre, vous devez savoir page A10 - Faire l exercice

Plus en détail

Protection du personnel

Protection du personnel PROTOCOLE POUR L EVACUATION DES EXCRETAS PAR LES ENTREPRISES DE VIDANGE/NETTOYAGE ET LES ONG s (Version 1.0, 23 décembre 2010) Sommaire I. Objectifs du protocole II. Protection du personnel III. Aspects

Plus en détail

Communauté de Communes Sud Pays Basque - Rue Leku-Eder BP 10350 64703 HENDAYE Cedex Tél : 05 59 48 30 85 Fax : 05 59 48 34 0 N SIRET 200 000 990 000

Communauté de Communes Sud Pays Basque - Rue Leku-Eder BP 10350 64703 HENDAYE Cedex Tél : 05 59 48 30 85 Fax : 05 59 48 34 0 N SIRET 200 000 990 000 Communauté de Communes Sud Pays Basque - Rue Leku-Eder BP 10350 64703 HENDAYE Cedex Tél : 05 59 48 30 85 Fax : 05 59 48 34 0 N SIRET 200 000 990 000 16 N SIREN 200 000 990 Code APE 751 Administration publique

Plus en détail

BEKO WMD25125. Mode d emploi

BEKO WMD25125. Mode d emploi BEKO WMD25125 Mode d emploi WMD 25060 R WMD 25080 T WMD 25100 TS WMD 25100 T WMD 25080 TS WMD 25100 TBL L a v e - l i n g e Notice d utilisation Ce produit a été fabriqué dans une usine moderne répondant

Plus en détail

PIÈCE B - DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION DE DISTRIBUTION ET DE TRAITEMENT DES EAUX ETABLI AU TITRE DU CODE DE LA SANTE PUBLIQUE

PIÈCE B - DOSSIER DE DEMANDE D AUTORISATION DE DISTRIBUTION ET DE TRAITEMENT DES EAUX ETABLI AU TITRE DU CODE DE LA SANTE PUBLIQUE DEPARTEMENT DU LOT-ET-GARONNE MAITRE D OUVRAGE SYNDICAT DES EAUX DE LA LEMANCE LIEU DE LA MISE EN CONFORMITE «LENCLIO» - COMMUNE DE MAUROUX - 46 MISE EN CONFORMITE DE LA SOURCE DE LENCLIO PIÈCE B - DOSSIER

Plus en détail

K O L D A SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2012. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Kolda

K O L D A SITUATION ECONOMIQUE ET SOCIALE REGIONALE 2012. Service Régional de la Statistique et de la Démographie de Kolda K O REPUBLIQUE DU SENEGAL Un Peuple Un But Une Foi ------------------ MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU PLAN ------------------ AGENCE NATIONALE DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE ------------------

Plus en détail

Une chaudière mixte est facilement identifiable : elle se déclenche chaque fois que vous ouvrez un robinet d eau chaude.

Une chaudière mixte est facilement identifiable : elle se déclenche chaque fois que vous ouvrez un robinet d eau chaude. Comment choisir votre douche Le système en place chez vous Lorsque vous choisissez le type de douche dont vous voulez vous équiper, vous devez au préalable vérifier le système de production d eau chaude

Plus en détail

Le plaisir du petitdéjeuner. 28 ~

Le plaisir du petitdéjeuner. 28 ~ le petit- déjeuner Le plaisir du petitdéjeuner. 28 ~ 29 ~ le petit-déjeuner CR-22 961010715 EAN-13: 8412788027698 Essence ~ Cafetière expresso. ~ Design innovant : version chocolat et aluminium, réservoir

Plus en détail

PRODUCTION ASSOCIEE. Le réseau de la M2L est organisé VLANs et comporte des commutateurs de niveau 2 et des routeurs.

PRODUCTION ASSOCIEE. Le réseau de la M2L est organisé VLANs et comporte des commutateurs de niveau 2 et des routeurs. PRODUCTION ASSOCIEE Contexte : Le contexte de la Maison des Ligues de Lorraine (La M2L) a été retenu au sein de notre centre de formation dans le cadre des PPE. La M2L, établissement du Conseil Régional

Plus en détail

Paris Airports - Web API Airports Path finding

Paris Airports - Web API Airports Path finding Paris Airports - Web API Airports Path finding Hackathon A660 Version Version Date writer Comment 1.0 19/05/2015 Olivier MONGIN Document creation Rédacteur : Olivier.MONGIN@adp.fr Date : 19/05/2015 Approbateur

Plus en détail

GESTION DES EAUX ET DES DECHETS DANS LES ETABLISSEMENTS DE LA BRANCHE AUTOMOBILE

GESTION DES EAUX ET DES DECHETS DANS LES ETABLISSEMENTS DE LA BRANCHE AUTOMOBILE DEPARTEMENT DE LA SECURITE ET DE L ENVIRONNEMENT DCPE 550 SERVICE DES EAUX, SOLS ET ASSAINISSEMENT DECEMBRE 2012 DIRECTIVE CANTONALE GESTION DES EAUX ET DES DECHETS DANS LES ETABLISSEMENTS DE LA BRANCHE

Plus en détail

surveillance des eaux

surveillance des eaux sondes multiparamètres série 6 surveillance des eaux surveillance à long terme mesures ponctuelles et profils guide des capteurs Photo en haut : Mike Lizotte (gauche), spécialiste applications d YSI, prend

Plus en détail

CONSOMMABLES. Tubes polarimètres. Cuves spectrophotomètres. Lampes spectrophotomètres

CONSOMMABLES. Tubes polarimètres. Cuves spectrophotomètres. Lampes spectrophotomètres CONSOMMABLES Tubes polarimètres Cuves spectrophotomètres Lampes spectrophotomètres Chemin des Abeils.30110 BRANOU LES TAILLADES. Tél. : 04.66 30.57. 75 Fax : 04.66.30.46.21 Spectrophotomètres SECOMAM CONSOMMABLES

Plus en détail

Une approche du conseil-action qui vous garantit un retour sur investissement sur l ensemble de nos interventions.

Une approche du conseil-action qui vous garantit un retour sur investissement sur l ensemble de nos interventions. «La culture du résultat et une approche pragmatique caractérisent notre démarche. «Votre réussite est au cœur de nos préoccupations» Si votre ambition est d améliorer durablement les performances et la

Plus en détail

IPv6. Lab 6: Déploiement. Objectif: Communication IPv6 entre noeuds dans des sites différents au travers d'internet (IPv4)

IPv6. Lab 6: Déploiement. Objectif: Communication IPv6 entre noeuds dans des sites différents au travers d'internet (IPv4) IPv6 Lab 6: Déploiement Objectif: Communication IPv6 entre noeuds dans des sites différents au travers d'internet (IPv4) v.1a E. Berera 1 Communication sites IPv6 par Internet (IPv4) Wi-Fi SSID:groupe1

Plus en détail

MAGEST : Surveillance en continu pour la connaissance de la qualité des eaux de l estuaire de la Gironde

MAGEST : Surveillance en continu pour la connaissance de la qualité des eaux de l estuaire de la Gironde XI èmes Journées Nationales Génie Côtier Génie Civil Les Sables d Olonne, 22-25 juin 2010 DOI:10.5150/jngcgc.2010.061-M Editions Paralia CFL disponible en ligne http://www.paralia.fr available online MAGEST

Plus en détail

Les Bonnes Pratiques Hygiéniques dans l Industrie Alimentaire

Les Bonnes Pratiques Hygiéniques dans l Industrie Alimentaire Les Bonnes Pratiques Hygiéniques dans l Industrie Alimentaire 1- Hygiène du personnel Lors de l'embauche à l entreprise, toute personne affectée au travail et à la manipulation des produits est soumise

Plus en détail

Procédure d installation de Pervasive.SQL V8 client/serveur dans un environnement windows 2008 server

Procédure d installation de Pervasive.SQL V8 client/serveur dans un environnement windows 2008 server Service Test Réseau Procédure d installation de Pervasive.SQL V8 client/serveur dans un environnement windows 2008 server Manuel Utilisateur Version 2.0 du 5/03/08 Edition de Mars 2008 Produits EBP : Comptabilité,

Plus en détail

Vérifier la qualité de vos applications logicielle de manière continue

Vérifier la qualité de vos applications logicielle de manière continue IBM Software Group Vérifier la qualité de vos applications logicielle de manière continue Arnaud Bouzy Kamel Moulaoui 2004 IBM Corporation Agenda Analyse de code Test Fonctionnel Test de Performance Questions

Plus en détail

Master Informatique Aix-Marseille Université

Master Informatique Aix-Marseille Université Aix-Marseille Université http://masterinfo.univ-mrs.fr/ Département Informatique et Interactions UFR Sciences Laboratoire d Informatique Fondamentale Laboratoire des Sciences de l Information et des Systèmes

Plus en détail

DORIS de la coopération CNES-IGN au service international DORIS (IDS)

DORIS de la coopération CNES-IGN au service international DORIS (IDS) DORIS de la coopération CNES-IGN au service international DORIS (IDS) Gavdos, Crète Pascal Willis Syowa, Antarctique avec des contributions de Frank Lemoine, Xavier Collilieux, Plan Présentation du système

Plus en détail

ATTESTATION D ACCREDITATION. N 1-1561 rév. 3

ATTESTATION D ACCREDITATION. N 1-1561 rév. 3 Convention N 1995 Section Laboratoires ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-1561 rév. 3 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation

Plus en détail

Séance publique du. 4 octobre 2010

Séance publique du. 4 octobre 2010 EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA VILLE D'AIX-EN-PROVENCE Séance publique du 4 octobre 2010 Présidence de Mme Maryse JOISSAINS MASINI, Maire d'aix-en-provence Député des

Plus en détail

Règles et paramètres d'exploitation de Caparmor 2 au 11/12/2009. Pôle de Calcul Intensif pour la mer, 11 Decembre 2009

Règles et paramètres d'exploitation de Caparmor 2 au 11/12/2009. Pôle de Calcul Intensif pour la mer, 11 Decembre 2009 Règles et paramètres d'exploitation de Caparmor 2 au 11/12/2009 Pôle de Calcul Intensif pour la mer, 11 Decembre 2009 CAPARMOR 2 La configuration actuelle Les conditions d'accès à distance règles d'exploitation

Plus en détail

Gestion des certificats en Internet Explorer

Gestion des certificats en Internet Explorer Gestion des certificats en Internet Explorer Comment exporter, sauvegarder/restaurer et supprimer vos clés et certificats avec Internet Explorer 6 ou plus récent Version 1.0 2007-07-13 Revision History

Plus en détail

*** Service Public de l Eau Potable *** Exercice 2013

*** Service Public de l Eau Potable *** Exercice 2013 1 ère Partie *** Service Public de l Eau Potable *** Exercice 2013 Page 1 sur 66 TABLE DES MATIERES LES INDICATEURS TECHNIQUES... 4 I LA PRODUCTION ET LE STOCKAGE... 7 I.1 Localisation des principaux points

Plus en détail

Le veau sous la mère Le «veau sous la mère», très présent dans les élevages traditionnels du Sud-Ouest de la France est issu de races bovines allaitantes (Limousine, Blonde d Aquitaine, Salers, Bazadaise

Plus en détail

IDENTIFICATION DE LA MASSE D'EAU

IDENTIFICATION DE LA MASSE D'EAU IDENTIFICATION DE LA MASSE D'EAU Libellé de la masse d'eau : Estuaire - Loire Code de la masse d'eau : Code européen : FRG022 Ecorégion : Plaines occidentales Départements et régions concernées : N Département

Plus en détail

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI)

L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) L offre DualSun pour l eau chaude sanitaire (CESI) CESI signifie Chauffe-eau Solaire Individuel. L offre CESI est adaptée à tous les bâtiments qui ont des besoins en eau chaude sanitaire. L installation

Plus en détail

PROJET D INVERSION DE LA CANALISATION 9B ET D ACCROISSEMENT DE LA CAPACITÉ DE LA CANALISATION 9

PROJET D INVERSION DE LA CANALISATION 9B ET D ACCROISSEMENT DE LA CAPACITÉ DE LA CANALISATION 9 Page 1 of 7 PROJET D INVERSION DE LA CANALISATION 9B ET D ACCROISSEMENT DE LA CAPACITÉ DE LA CANALISATION 9 RAPPORT SOMMAIRE DE L ANALYSE DES TRANSITOIRES SUR LE RÉSEAU PRINCIPAL Préparé par : Enbridge

Plus en détail

Les techniques alternatives dans la gestion des eaux pluviales. Jean Yves VIAU Directeur Opérationnel

Les techniques alternatives dans la gestion des eaux pluviales. Jean Yves VIAU Directeur Opérationnel Les techniques alternatives dans la gestion des eaux pluviales Jean Yves VIAU Directeur Opérationnel Plan de présentation Présentation Saint Dizier environnement Les techniques alternatives La maîtrise

Plus en détail

PH SPace Overview Board Space POlicy Board. A. Petrilli, June 25, 2015

PH SPace Overview Board Space POlicy Board. A. Petrilli, June 25, 2015 PH SPace Overview Board Space POlicy Board A. Petrilli, June 25, 2015 Agenda Introduction Agenda + minutes approval News GTPE on June 4 IPP Status Parking B4 Old BP station Mobility Center Space exchange

Plus en détail