Calcul des impôts dans le temps

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Calcul des impôts dans le temps"

Transcription

1 E Notions fiscales Calcul des impôts Calcul des impôts dans le temps (Etat de la législation : 1 er janvier 2015)

2 Administration fédérale des contributions AFC Berne, 2015

3 E Notions fiscales -I- Calcul des impôts TABLE DES MATIÈRES 1 INTRODUCTION PÉRIODE FISCALE ET PÉRIODE DE CALCUL La période fiscale La période de calcul LA RÉGLEMENTATION EN VIGUEUR DANS LA CONFÉDÉRATION ET LES CANTONS PASSAGE DU SYSTÈME PRAENUMERANDO AU SYSTÈME POSTNUMERANDO...4 Cantons AG = Argovie NW = Nidwald AI = Appenzell Rhodes-Intérieures OW = Obwald AR = Appenzell Rhodes-Extérieures SG = St-Gall BE = Berne SH = Schaffhouse BL = Bâle-Campagne SO = Soleure BS = Bâle-Ville SZ = Schwyz FR = Fribourg TG = Thurgovie GE = Genève TI = Tessin GL = Glaris UR = Uri GR = Grisons VD = Vaud JU = Jura VS = Valais LU = Lucerne ZG = Zoug NE = Neuchâtel ZH = Zurich

4 E Notions fiscales -1- Calcul des impôts 1 INTRODUCTION En matière fiscale, l élément «temps» intervient la plupart du temps lorsqu il s agit de taxer l élément imposable et de déterminer la créance fiscale. C est ainsi que l on distingue les impôts périodiques ou durables des impôts uniques : L objet de l impôt unique est un événement déterminé par la loi : ainsi par exemple, l importation d une marchandise (l événement) donne lieu à la perception d un droit de douane unique. En revanche, les impôts périodiques font intervenir un facteur temporel, puisque leur objet est un événement durable tel la possession (impôt foncier par exemple), la jouissance d'une fortune (impôt sur la fortune) ou le domicile (impôt personnel) ou qui se renouvelle dans le temps (impôts sur le revenu ou le bénéfice par exemple). L'impôt sur le revenu est certainement l exemple le plus connu de l impôt périodique, calculé et taxé à intervalles réguliers. La détermination et la perception d'impôts périodiques ne peuvent toutefois se faire que dans des conditions de temps clairement définies, car une fois calculés les éléments imposables, la taxation ainsi établie est déterminante pour une certaine période. Pour ce qui est de l «imposition dans le temps», appelée aussi «calcul des impôts dans le temps», un impôt périodique tel que l impôt sur le revenu implique donc que l'on tienne compte du facteur «temps» en faisant intervenir les «périodes» suivantes : L étendue dans le temps de l assujettissement (élément subjectif) : elle est définie par la période fiscale (cf. chiffre 2.1) ; La fixation dans le temps des éléments imposables (élément objectif) : elle est opérée par la délimitation de la période de calcul (cf. chiffre 2.2). En Suisse, le calcul des impôts dans le temps est maintenant réglé de manière uniforme, ce qui n était pas le cas auparavant. Avant 2001, le calcul de l'impôt d après le système de l imposition selon les données antérieures (système «praenumerando») était la règle pour les personnes physiques. Mais les cantons avaient la possibilité de passer à la taxation annuelle sur la base du revenu acquis (système «postnumerando»), et cela également pour l impôt fédéral direct (IFD). La plupart des cantons suisses ont en effet passé du système «praenumerando» au système «postnumerando» au 1 er janvier 2001, les derniers (TI, VD et VS) l ont fait au 1 er janvier C est ainsi que l on a aujourd hui totalement abandonné le système de l imposition selon les données antérieures pour passer au système de l imposition sur la base du revenu effectivement acquis.

5 E Notions fiscales -2- Calcul des impôts 2 PÉRIODE FISCALE ET PÉRIODE DE CALCUL 2.1 La période fiscale La période fiscale délimite la période pour laquelle l'impôt est dû. Elle est en rapport direct avec le temps pendant lequel les conditions d'assujettissement sont remplies (domicile, établissement stable, propriété foncière etc.). Pour les personnes physiques, la période fiscale correspond en général à l année civile. Dans ce cas, on parle alors d'année fiscale. Pour les personnes morales, c'est l'exercice commercial qui vaut comme période fiscale. La période fiscale sera toutefois d'une durée inférieure à l'année si le contribuable déplace son domicile ou son siège dans un autre Etat ou vient à décéder dans le courant de l'année fiscale. Ceci est également le cas lorsque le contribuable est nouvellement assujetti dans le courant de l année civile (établissement en Suisse). 2.2 La période de calcul La période de calcul est le laps de temps durant lequel est obtenu le revenu déterminant servant à la taxation et qui permettra de chiffrer l'impôt. Parler de «période de calcul» n'a évidemment de sens qu'en ce qui concerne les impôts sur le revenu des personnes physiques et sur le bénéfice des personnes morales. Cette notion est en effet totalement étrangère aux impôts sur la fortune et le capital. Ceux-ci frappent la fortune ou le capital existant à un certain moment (le «jour déterminant»), en principe à la fin de la période fiscale ou de l'assujettissement. Remarque : Depuis la généralisation du système de calcul dit «postnumerando», où l année fiscale coïncide avec l année de calcul, la notion de «période de taxation» a disparu dans les nouvelles lois fiscales (en particulier dans la LIFD et dans la LHID). Les récentes lois fiscales cantonales ne font plus non plus référence à cette notion de «période de taxation», mais utilisent également en lieu et place le terme général de «période fiscale». La «période de taxation» était d une part le laps de temps pendant lequel la même taxation (évaluation de l impôt) était valable et déterminait l'impôt à payer, et, d autre part l'intervalle qui séparait deux taxations.

6 E Notions fiscales -3- Calcul des impôts 3 LA RÉGLEMENTATION EN VIGUEUR DANS LA CONFÉ- DÉRATION ET LES CANTONS Toutes les législations fiscales suisses concernant les impôts sur le revenu des personnes physiques ainsi que les impôts sur le bénéfice des personnes morales prévoient actuellement une seule méthode pour ordonner les rapports entre ces diverses périodes, à savoir la méthode postnumerando. Ce système est aussi appelé imposition sur la base du revenu acquis, car l'impôt à payer est en effet calculé sur le revenu ou bénéfice actuel, effectivement obtenu au cours de l'année fiscale considérée. Dans cette méthode, la période fiscale et la période de calcul sont d'une année et elles coïncident. La taxation s'effectue donc également chaque année, mais avec une année de décalage (voir l exemple ci-dessous). Ce système sous-entend l'obligation de remplir chaque année une déclaration d'impôt. Lorsque la période fiscale coïncide avec la période de calcul, l'impôt ne peut être taxé de manière définitive qu'une fois la période fiscale écoulée. C'est à ce moment-là seulement que l'on est en mesure de déterminer avec précision le revenu annuel soumis à l'impôt. La taxation intervient donc après-coup, et l'impôt ne peut être perçu définitivement que l'année suivante, d'où le nom de méthode dite «postnumerando». Dans la méthode de calcul postnumerando, le laps de temps pris en considération ne peut excéder une année, puisque l'impôt est prélevé chaque année. Exemple : L'impôt dû pour l'année fiscale 2015 est calculé sur la base du revenu obtenu en La procédure de taxation (remplissage et dépôt de la déclaration et détermination de l impôt) ne pourra avoir lieu qu en 2016, soit après l écoulement de la période fiscale.

7 E Notions fiscales -4- Calcul des impôts 4 PASSAGE DU SYSTÈME PRAENUMERANDO AU SYS- TÈME POSTNUMERANDO Comme indiqué précédemment, depuis 2003 tous les cantons appliquent la méthode postnumerando pour les personnes physiques. Pour les personnes morales, cette méthode est appliquée déjà depuis La méthode dite de l'imposition sur la base des données antérieures se caractérisait par le fait que la période de calcul ne se recoupait pas avec la période fiscale mais la précédait. Cela permettait de prélever l'impôt déjà au cours de l'année pour laquelle il était dû, soit dans le courant de la période fiscale elle-même. Car l'impôt était taxé avant la fin de celle-ci, sur la base du revenu acquis au cours de la période précédente (d'où le nom de méthode dite «praenumerando»). Avec ce système de l'imposition sur la base du revenu antérieur, la période de calcul pouvait s'étendre sur une ou deux années. Dans ce dernier cas, la taxation se fondait en règle générale sur la base du revenu moyen acquis au cours des deux années précédentes (la moyenne des revenus obtenus pendant la période de calcul, soit la moyenne des deux années précédant directement la période fiscale). De sorte que dans les cantons qui appliquaient ce système de calcul appelé «taxation bisannuelle praenumerando», une déclaration d'impôt ne devait être remplie que tous les deux ans. Le système praenumerando était également parfois appelé «sur la base du revenu présumé», car on peut estimer que le fisc présumait en quelque sorte que le revenu obtenu par le contribuable pendant la période fiscale était identique à celui qu il avait acquis au cours de la période de calcul. Si tel n avait pas été le cas à la suite de diverses modifications ayant pu intervenir dans sa situation familiale (mariage, divorce etc.) ou professionnelle (changement de profession, par ex.), il fallait réviser la taxation en cours de période. C est ce que l on appelait les «taxations intermédiaires». Il est toutefois notoire que le passage du système praenumerando au système postnumerando posait un certain nombre de problèmes, dus aux différences fondamentales à la base des deux systèmes : Dans l'un des systèmes, on se fonde sur le revenu obtenu au cours de l'année précédente ou des deux années précédentes, et l'on prélève l'impôt déjà au cours de l'année fiscale en question (système praenumerando). Alors que dans l'autre système, le revenu effectivement acquis n'est imposé qu'après-coup, soit une fois écoulée l'année fiscale (système postnumerando). Lors du passage du système praenumerando au système postnumerando il y a eu forcément une brèche de calcul pour la dernière année ou les dernières années de calcul sur la base des données antérieures : les divers revenus et charges inhérents à cette période n étaient jamais pris en compte du point de vue fiscal. Le fisc a donc dû se contenter pendant une année de ne percevoir que des acomptes, faute de pouvoir déterminer avec précision le revenu effectivement acquis avant l'écoulement de l'année fiscale en question. Une fois réalisé le passage à la taxation annuelle sur la base du revenu effectivement acquis, toutes les taxations intermédiaires deviennent superflues, étant donné que ce mode de calcul ne considère comme revenu imposable que le revenu effectivement acquis au cours de l'année fiscale en question. Cela simplifie et allège le travail des autorités fiscales et des contribuables.

8 E Notions fiscales -5- Calcul des impôts C est notamment dans ce domaine que réside le principal avantage de l imposition sur la base du revenu acquis : l'imposition du revenu effectivement obtenu au cours de l'année fiscale répond au principe de l'imposition en fonction de la capacité économique ainsi qu'aux exigences ayant trait à l'équité et à l'égalité de traitement. Des nos jours, les sciences financières et fiscales préconisent la taxation annuelle postnumerando comme étant le meilleur système pour le calcul des impôts dans le temps. * * * * *

Taux et coefficients d impôts

Taux et coefficients d impôts E Notions fiscales Taux et coefficients Taux et coefficients d impôts (Etat de la législation : 1er janvier 2012) Division Etudes et supports / AFC Berne, 2012 E Notions fiscales - I - Taux et coefficients

Plus en détail

Indice de l'exploitation du potentiel fiscal 2013

Indice de l'exploitation du potentiel fiscal 2013 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des finances AFF Documentation de base Date: 4 décembre 2012 Indice de l'exploitation du potentiel fiscal 2013 L'indice en bref L'indice de

Plus en détail

Taux et coefficients. d impôts

Taux et coefficients. d impôts E Notions fiscales Taux et coefficients Taux et coefficients d impôts (Etat de la législation au 1 er janvier 2017) Documentation et Information fiscale / AFC Berne, 2016 E Notions fiscales -I- Taux et

Plus en détail

Comment remplir une déclaration d impôt?

Comment remplir une déclaration d impôt? A Indications générales Déclaration d impôt Comment remplir une déclaration d impôt? (Etat de la législation : 1 er janvier 2014) Division Etudes et supports / AFC Berne, 2013 A Indications générales -I-

Plus en détail

Indice de l'exploitation du potentiel fiscal 2012

Indice de l'exploitation du potentiel fiscal 2012 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des finances AFF Documentation de base Date: 1er décembre 2011 Indice de l'exploitation du potentiel fiscal 2012 Conception et valeur informative

Plus en détail

Indice 2014 de l exploitation du potentiel fiscal

Indice 2014 de l exploitation du potentiel fiscal Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des finances AFF Documentation de base Date: 5 décembre 2013 Indice 2014 de l exploitation du potentiel fiscal L indice de l exploitation du

Plus en détail

La publicité des registres d impôt

La publicité des registres d impôt A Indications générales Registres d impôt Février 2014 La publicité des registres d impôt (Etat de la législation : 1 er janvier 2014) Division Etudes et supports / AFC Berne, 2014 A Indications générales

Plus en détail

Statistique fiscale Diagrammes et cartes

Statistique fiscale Diagrammes et cartes Statistique fiscale 2013 - Diagrammes et cartes Explications Les cartes et diagrammes suivants illustrent des données de la période fiscale 2013 et complètent la statistique de l'impôt fédéral direct 2013,

Plus en détail

La procédure de perception en matière d impôts directs

La procédure de perception en matière d impôts directs E Notions fiscales Procédure de perception La procédure de perception en matière d impôts directs (Etat de la législation : 1 er janvier 2012) Division Etudes et supports / AFC Berne, 2012 E Notions fiscales

Plus en détail

Augmentation de l'allocation de naissance dans le canton suivant: Neuchâtel

Augmentation de l'allocation de naissance dans le canton suivant: Neuchâtel Centrale pour les questions familiales Genres et montants des allocations familiales Etat au 1 er janvier 2005 Régimes cantonaux d'allocations familiales Augmentation des allocations pour enfant, respectivement

Plus en détail

Ordonnance sur la péréquation financière et la compensation des charges

Ordonnance sur la péréquation financière et la compensation des charges Ordonnance sur la péréquation financière et la compensation des charges (OPFCC) Modification du 4 novembre 2015 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 7 novembre 2007 sur la péréquation financière

Plus en détail

Indice 2016 de l'exploitation du potentiel fiscal

Indice 2016 de l'exploitation du potentiel fiscal Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des finances AFF Date: 3 décembre 2015 Indice 2016 de l'exploitation du potentiel fiscal L'indice de l'exploitation du potentiel fiscal montre

Plus en détail

Charge fiscale Défauts structurels du système fiscal. 13 octobre 2003 Numéro 37

Charge fiscale Défauts structurels du système fiscal. 13 octobre 2003 Numéro 37 Charge fiscale 2002 Défauts structurels du système fiscal 13 octobre 2003 Numéro 37 La charge fiscale des personnes physiques en Suisse en 2002 En 2002, le revenu du travail a encore été soumis dans maints

Plus en détail

Imposition personnes morales. Résumé Septembre Aperçu de

Imposition personnes morales. Résumé Septembre Aperçu de D Impôts divers Imposition personnes morales Aperçu de l imposition des personnes morales Documentation et Information fiscale / AFC Berne, 2016 D Impôts divers -1- Imposition personnes morales 1 GÉNÉRALITÉS

Plus en détail

Conférence de presse Réforme de l imposition des entreprises III Stratégie du Gouvernement

Conférence de presse Réforme de l imposition des entreprises III Stratégie du Gouvernement Conférence de presse Réforme de l imposition des entreprises III Stratégie du Gouvernement Monsieur le Ministre Charles Juillard, Ministre des finances Monsieur François Froidevaux, Chef du Service des

Plus en détail

Péréquation des ressources et compensation des charges et des cas de rigueur en 2011

Péréquation des ressources et compensation des charges et des cas de rigueur en 2011 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des finances AFF Politique budgétaire, péréquation financière, statistique financière Section Péréquation financière Péréquation financière

Plus en détail

RADAR 2015 L ENDETTEMENT EN SUISSE

RADAR 2015 L ENDETTEMENT EN SUISSE RADAR L ENDETTEMENT EN SUISSE PEU DE VARIATIONS DANS LE NIVEAU D ENDETTEMENT Cette année, outre le niveau d endettement général le Radar présente l évolution de l endettement chez les jeunes. Il révèle

Plus en détail

Statistique de l aide sociale

Statistique de l aide sociale Statistique de l aide sociale 2005-2014 Résultats du canton de Fribourg 12 novembre 2015 Sommaire 1. Evolution d indicateurs choisis 2005-2014 2. Réformes CSIAS 3. Conclusion et échanges 2 1. Evolution

Plus en détail

Plan sectoriel des transports partie Infrastructure navigation

Plan sectoriel des transports partie Infrastructure navigation Département fédéral de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication DETEC Plan sectoriel des transports partie Infrastructure navigation Rapport explicatif 4 décembre 2015 Editeur

Plus en détail

Charges fiscales et indices de ces charges dans les cantons en 2006

Charges fiscales et indices de ces charges dans les cantons en 2006 Département fédéral des finances DFF Communiqué de presse Date 29 juin 2007 Charges fiscales et indices de ces charges dans les cantons en 2006 L Administration fédérale des contributions a publié la statistique

Plus en détail

Guide du futur contribuable

Guide du futur contribuable Guide du futur contribuable CONFÉRENCE SUISSE DES IMPÔTS Commission Information Guide du futur contribuable La taxation des impôts sur le revenu et sur la fortune en Suisse 2012 Edition 2012 Editeur :

Plus en détail

Initiative populaire fédérale La santé à un prix abordable (initiative-santé)

Initiative populaire fédérale La santé à un prix abordable (initiative-santé) Aboutissement La Chancellerie fédérale suisse, vu les articles 68, 69, 71 et 72 de la loi fédérale du 17 décembre 1976 1 sur les droits politiques; vu le rapport de la Section des droits politiques de

Plus en détail

Genres et montants des allocations familiales. Etat au 1 er janvier Régimes cantonaux d'allocations familiales

Genres et montants des allocations familiales. Etat au 1 er janvier Régimes cantonaux d'allocations familiales Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Famille, générations et société Genres et montants des allocations familiales Etat au 1 er janvier 2007 Régimes cantonaux

Plus en détail

EXIT A.D.M.D. Suisse romande

EXIT A.D.M.D. Suisse romande Canton VD Membres 763 Nombre de membres au 3.. : 7 69 GE NE VS 37 8 7 6 3 VD GE NE VS FR BE JU TI FR BE JU TI ZH BS SZ SO 8 66 6 9 6 Membres ZH BS SZ SO AG AG BL LU TG SG 3 Secrétariat d EXIT A.D.M.D.

Plus en détail

Guide du futur contribuable

Guide du futur contribuable Guide du futur contribuable La taxation des impôts sur le revenu et la fortune en Suisse Edition 2016 C S S K I Schweizerische Steuerkonferenz Conférence suisse des impôts Conferenza svizzera delle imposte

Plus en détail

Impôts, transferts et revenus en Suisse

Impôts, transferts et revenus en Suisse Actualisation et élargissement de l étude Couverture du minimum vital dans le fédéralisme en Suisse Impôts, transferts et revenus en Suisse Caroline Knupfer, CSIAS, Berne Oliver Bieri, Interface Politikstudien,

Plus en détail

Péréquation financière 2016 entre la Confédération et les cantons

Péréquation financière 2016 entre la Confédération et les cantons Juin 2015 www.efv.admin.ch Péréquation des ressources et compensation des charges et des cas de rigueur Péréquation financière 2016 entre la Confédération et les cantons Schaffhausen 2 840 CHF 0 CHF Thurgau

Plus en détail

Arrêté du Conseil fédéral constatant le résultat de la votation populaire du 11 mars 2012

Arrêté du Conseil fédéral constatant le résultat de la votation populaire du 11 mars 2012 Arrêté du Conseil fédéral constatant le résultat de la votation populaire du 11 mars 2012 (Initiative populaire «Pour en finir avec les constructions envahissantes de résidences secondaires»; arrêté fédéral

Plus en détail

Conférence suisse des impôts Cl 17

Conférence suisse des impôts Cl 17 Conférence suisse des impôts Cl 17 Répartitions intercantonales en cas de modification de l assujettissement en cours de période fiscale dans le système de la taxation annuelle postnumerando (personnes

Plus en détail

Calcul des coûts complets de la formation professionnelle cantonale en 2007

Calcul des coûts complets de la formation professionnelle cantonale en 2007 Calcul des coûts complets de la formation professionnelle cantonale en 2007 Novembre 2008 Sommaire Récapitulatif des coûts (page 3) Coûts nets des cantons (page 4) Différences des coûts nets par rapport

Plus en détail

CONFÉRENCE SUISSE DES IMPÔTS GUIDE DU FUTUR CONTRIBUABLE

CONFÉRENCE SUISSE DES IMPÔTS GUIDE DU FUTUR CONTRIBUABLE CONFÉRENCE SUISSE DES IMPÔTS GUIDE DU FUTUR CONTRIBUABLE La taxation des impôts sur le revenu et sur la fortune en Suisse Edition 2010 8 ème édition, 2010 Editeur: Auteur: Illustrations: Impression: Conférence

Plus en détail

EXIT A.D.M.D. Suisse romande

EXIT A.D.M.D. Suisse romande Cantons Membres EXIT A.D.M.D. Suisse romande VD GE 767 536 Nombre de membres au 3.2.2 : 6 594 NE VS 46 24 8 VD GE FR BE 76 536 7 NE VS JU TI 234 57 6 FR ZH 2 5 BE JU Cantons Membres 4 TI ZH BS BL 5 3 BS

Plus en détail

01 Population. Scénarios de l'évolution de la population des cantons Neuchâtel 2016

01 Population. Scénarios de l'évolution de la population des cantons Neuchâtel 2016 01 Population 870-1500-03 Scénarios de l'évolution de la population des cantons 2015 2045 Neuchâtel 2016 Table des matières L'essentiel en bref 2 Evolution passée 3 Evolution future 6 Comparaisons avec

Plus en détail

Août L impôt ecclésiastique. (Etat de la législation : 1 er janvier 2013)

Août L impôt ecclésiastique. (Etat de la législation : 1 er janvier 2013) D Impôts divers Impôt ecclésiastique L impôt ecclésiastique (Etat de la législation : 1 er janvier 2013) Division Etudes et supports / AFC Berne, 2013 D Impôts divers -I- Impôt ecclésiastique TABLE DES

Plus en détail

D Impôts divers Impôt sur les. les gains immobiliers. Août L impôt. (Etat de la législation : 1er janvier 2008)

D Impôts divers Impôt sur les. les gains immobiliers. Août L impôt. (Etat de la législation : 1er janvier 2008) D s divers sur les L impôt sur les (Etat de la législation : 1er janvier 2008) Division Etudes et supports / AFC Berne, 2008 D s divers - I - sur les T A B L E D E S M A T I E R E S 1 INTRODUCTION... 1

Plus en détail

Aides financières à l accueil extra-familial pour enfants : bilan après treize années (état au 1 er février 2016)

Aides financières à l accueil extra-familial pour enfants : bilan après treize années (état au 1 er février 2016) Département fédéral de l'intérieur Office fédéral des assurances sociales (OFAS) Aides financières à l accueil extra-familial pour enfants : bilan après treize années (état au 1 er février 2016) Les aides

Plus en détail

Les femmes et les élections fédérales de 2015: L élan est retombé

Les femmes et les élections fédérales de 2015: L élan est retombé 58 Thème principal: Médias représentations de genres politique Les femmes et les élections fédérales de 2015: L élan est retombé Avec quelques considérations complémentaires sur les résultats des femmes

Plus en détail

ÉTAT DE NEUCHÂTEL. Recensement cantonal de la population au 31 décembre 2013 Le canton de Neuchâtel en Suisse. Septembre 2014

ÉTAT DE NEUCHÂTEL. Recensement cantonal de la population au 31 décembre 2013 Le canton de Neuchâtel en Suisse. Septembre 2014 ÉTAT DE NEUCHÂTEL Recensement cantonal de la population au 31 décembre 213 Le canton de en Suisse Septembre 214 Département de l économie et de l'action sociale Appenzell AI Uri Obwald Glaris Nidwald Appenzell

Plus en détail

Les voies de droit concernant les taxations en matière d impôts sur le revenu et la fortune

Les voies de droit concernant les taxations en matière d impôts sur le revenu et la fortune E Notions fiscales Voies de droit Les voies de droit concernant les taxations en matière d impôts sur le revenu et la fortune (Etat de la législation : 1 er janvier 2013) Division Etudes et supports /

Plus en détail

Le carrefour d'affaires au cœur de l'europe

Le carrefour d'affaires au cœur de l'europe More for less. St.GallenBodenseeArea, Suisse Le carrefour d'affaires au cœur de l'europe 22. mars 2016 1 La St.GallenBodenseeArea Un des plus grands espaces économiques de la Suisse (bassin d'env. 1.9

Plus en détail

La Confédération ne prélève pas d impôt sur les successions et donations.

La Confédération ne prélève pas d impôt sur les successions et donations. Message accompagnant le projet de loi d adhésion du canton du Valais à l Accord du 30 octobre 1979 entre le Conseil fédéral suisse et le gouvernement de la République française concernant le traitement

Plus en détail

Construction et logement Neuchâtel 2015

Construction et logement Neuchâtel 2015 9 Construction et logement 99- Construction et logement Neuchâtel La série «Statistique de la Suisse» publiée par l Office fédéral de la statistique (OFS) couvre les domaines suivants: Bases statistiques

Plus en détail

L impôt sur les gains immobiliers

L impôt sur les gains immobiliers D s divers sur les gains L impôt sur les gains (Etat de la législation : 1 er janvier 2015) Administration fédérale des contributions AFC Berne, 2015 D s divers -I- sur les gains TABLE DES MATIÈRES 1 INTRODUCTION...1

Plus en détail

Rapport du groupe de travail Masterplan sur le financement intercantonal de la formation professionnelle supérieure

Rapport du groupe de travail Masterplan sur le financement intercantonal de la formation professionnelle supérieure Département fédéral de l économie DFE Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie OFFT Formation professionnelle 19.12.2008 Rapport du groupe de travail Masterplan sur le financement

Plus en détail

OFFRE FORMELLE D ACCUEIL PRÉSCOLAIRE ET PARASCOLAIRE EN SUISSE,

OFFRE FORMELLE D ACCUEIL PRÉSCOLAIRE ET PARASCOLAIRE EN SUISSE, WORKING PAPER 3 2016/F LA CIRCULATION DES RICHESSES OFFRE FORMELLE D ACCUEIL PRÉSCOLAIRE ET PARASCOLAIRE EN SUISSE, 1991-2012 Laura Ravazzini, Delphine Guillet et Christian Suter Auteur-e-s Laura Ravazzini,

Plus en détail

Votre droit aux prestations complémentaires à l AVS et à l AI

Votre droit aux prestations complémentaires à l AVS et à l AI 5.02 Etat au 1 er janvier 2010 Votre droit aux prestations complémentaires à l AVS et à l AI Comment effectuer un calcul approximatif 1 Les prestations complémentaires à l AVS et à l AI sont accordées

Plus en détail

Les étrangers dans les cantons suisses

Les étrangers dans les cantons suisses Office cantonal de la statistique OCSTAT - GENÈVE Les étrangers dans les cantons suisses Le but de cette note est de montrer, à l'aide des dernières statistiques exhaustives disponibles à l'échelon du

Plus en détail

Résumé des résultats de la consultation

Résumé des résultats de la consultation Département fédéral de justice et police DFJP Office fédéral de la justice OFJ 11 février 2015 Résumé des résultats de la consultation relative à la ratification du Protocole n o 15 portant amendement

Plus en détail

Education et science Edition Institutions de formation. Neuchâtel 2015

Education et science Edition Institutions de formation. Neuchâtel 2015 15 Education et science 1557-1500 Edition 2015 Institutions de formation Neuchâtel 2015 Complément Statistique des institutions de formation: d information: schulstat@bfs.admin.ch. Graphisme/ Layout: Traduction:

Plus en détail

La progression à froid

La progression à froid E Notions fiscales Progression à froid La progression à froid (Etat de la législation : 1 er janvier 2015) Administration fédérale des contributions AFC Berne, 2015 E Notions fiscales -I- Progression à

Plus en détail

Baromètre fiscal vaudois

Baromètre fiscal vaudois Baromètre fiscal vaudois Conférence de presse Jeudi, 13 octobre 2016, Lausanne 1 Contexte général 1 Troisième réforme des entreprises (RIE III) comme réaction de la Suisse à la pression internationale

Plus en détail

Ordonnance du DFI sur l ordre de priorité dans le domaine des aides financières à l accueil extra-familial pour enfants

Ordonnance du DFI sur l ordre de priorité dans le domaine des aides financières à l accueil extra-familial pour enfants Ordonnance du DFI sur l ordre de priorité dans le domaine des aides financières à l accueil extra-familial pour enfants du 22 décembre 2016 Le Département fédéral de l intérieur (DFI), vu l art. 4, al.

Plus en détail

5.02 Prestations complémentaires Votre droit aux prestations complémentaires à l AVS et à l AI

5.02 Prestations complémentaires Votre droit aux prestations complémentaires à l AVS et à l AI 5.02 Prestations complémentaires Votre droit aux prestations complémentaires à l AVS et à l AI Etat au 1 er janvier 2016 En bref Les prestations complémentaires (PC) à l AVS et à l AI sont accordées lorsque

Plus en détail

Mise en oeuvre et application de l harmonisation fiscale

Mise en oeuvre et application de l harmonisation fiscale Steuerharmonisierung Harmonisation fiscale Eidgenössische Steuerverwaltung ESTV Administration fédérale des contributions AFC Amministrazione federale delle contribuzioni AFC Administraziun federala da

Plus en détail

Aides financières à l accueil extra-familial pour enfants : bilan après douze années (état au 1 er février 2015)

Aides financières à l accueil extra-familial pour enfants : bilan après douze années (état au 1 er février 2015) Aides financières à l accueil extra-familial pour enfants : bilan après douze années (état au 1 er février 2015) Depuis l entrée en vigueur de la loi fédérale il y a 12 ans, 2 676 demandes ont été approuvées.

Plus en détail

EXIT A.D.M.D. Suisse romande

EXIT A.D.M.D. Suisse romande Nombre de membres au 3..4 : 57 (Membres en 3 : 8 54, soit une augmentation de plus de %) 9 8 7 5 4 3 Membres VD GE NE VS FR BE JU TI ZH BS SZ BL AG TG GR LU SO ZG Cantons Membres VD 8 787 GE 53 NE 788

Plus en détail

Ordonnance concernant les contingents de camions de 40 tonnes et de véhicules circulant à vide ou chargés de produits légers

Ordonnance concernant les contingents de camions de 40 tonnes et de véhicules circulant à vide ou chargés de produits légers Ordonnance concernant les contingents de camions de 40 tonnes et de véhicules circulant à vide ou chargés de produits légers (Ordonnance sur les contingents relatifs aux courses de camions) du 1 er novembre

Plus en détail

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention nationale du secteur principal de la construction en Suisse

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention nationale du secteur principal de la construction en Suisse Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention nationale du secteur principal de la construction en Suisse Modification du 26 juillet 2013 Le Conseil fédéral suisse arrête:

Plus en détail

6.08 Etat au 1 er janvier 2012

6.08 Etat au 1 er janvier 2012 6.08 Etat au 1 er janvier 2012 Allocations familiales Introduction 1 But des allocations familiales Les allocations familiales sont une contribution versée aux parents pour les aider à assumer l entretien

Plus en détail

CSIAS 11 mars 2015 Aide sociale de longue durée

CSIAS 11 mars 2015 Aide sociale de longue durée CSIAS 11 mars 2015 Aide sociale de longue durée Aide sociale de longue durée - Préambule Groupes de personnes à risque (étude OFS 2011 et statistiques genevoises ) Les familles monoparentales (environ

Plus en détail

Transfert de domicile intercantonal des personnes physiques

Transfert de domicile intercantonal des personnes physiques Transfert de domicile intercantonal des personnes physiques par Georg NANEIX Conseiller fiscal gnaneix@fiscal-legal.net 1. Introduction Les personnes physiques changent de domicile généralement plusieurs

Plus en détail

Le nombre d interruptions de grossesse reste stable et relativement bas

Le nombre d interruptions de grossesse reste stable et relativement bas Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 26.06.2008, 9:15 14 Santé N 0351-0806-10 Statistique des interruptions de grossesse 2007 Le nombre

Plus en détail

Rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Statistiques des inscriptions. Etat: 01 Juillet Auteur: Hans-Heiri Frei / Nicola Ruch

Rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Statistiques des inscriptions. Etat: 01 Juillet Auteur: Hans-Heiri Frei / Nicola Ruch Page 1 / 8 Rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Statistiques des inscriptions Etat: 01 Juillet 2015 Auteur: Hans-Heiri Frei / Nicola Ruch Page 2 / 8 Table des matières 1 Remarques préliminaires

Plus en détail

infn coordination intervention suisse drog Eigerplatz 5 CH-3000 Bern 14 T +41(31)

infn coordination intervention suisse drog Eigerplatz 5 CH-3000 Bern 14 T +41(31) infn coordination intervention suisse drog Eigerplatz 5 CH-3 Bern 14 T +41(31)-376 4 1 www.infodrog.ch office@infodrog.ch Impressum Editeur INFODROG Centrale nationale de coordination des addictions Rédaction

Plus en détail

Aides financières à l accueil extra-familial pour enfants : bilan après six années

Aides financières à l accueil extra-familial pour enfants : bilan après six années Aides financières à l accueil extra-familial pour enfants : bilan après six années Les aides financières à l accueil extra-familial pour enfants répondent toujours à un grand besoin : l année dernière,

Plus en détail

Interruptions de grossesse en recul chez les adolescentes

Interruptions de grossesse en recul chez les adolescentes Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 05.07.2011, 9:15 14 Santé N 0351-1107-10 Statistique des interruptions de grossesse 2010 Interruptions

Plus en détail

Le financement de l'énergie solaire - photovoltaïque (PV) et thermique -

Le financement de l'énergie solaire - photovoltaïque (PV) et thermique - Le financement de l'énergie solaire - photovoltaïque (PV) et thermique - Martial Bujard Agence Swissolar romande Association suisse des professionnels de l énergie solaire Nos domaines d activités: le

Plus en détail

<<Sondage sur l image des cantons 2012: aperçu des principaux résultats>> Décembre 2012

<<Sondage sur l image des cantons 2012: aperçu des principaux résultats>> Décembre 2012 Décembre 202 «Table des matières» Méthode Canton Image Monitor Résultats - 6 campaignfit Sàrl Dr. Tobias Heilmann + 6 7 20 + 76

Plus en détail

DataCard 2015. Impôts Suisse Personnes physiques. Société Fiduciaire Suisse SA

DataCard 2015. Impôts Suisse Personnes physiques. Société Fiduciaire Suisse SA DataCard 2015 Impôts Suisse Personnes physiques Société Fiduciaire Suisse SA Comparaison fiscale intercantonale 2015 Chef-lieu du canton Impôt sur les successions Impôt sur les donations Revenu brut du

Plus en détail

LA BRECHE DE CALCUL. Par Daniel Skawronski Expert fiscal et comptable diplômé Fiduciaire Michel Favre SA, Echallens

LA BRECHE DE CALCUL. Par Daniel Skawronski Expert fiscal et comptable diplômé Fiduciaire Michel Favre SA, Echallens LA BRECHE DE CALCUL Par Daniel Skawronski Expert fiscal et comptable diplômé Fiduciaire Michel Favre SA, Echallens LA BRECHE DE CALCUL 1999 2000 2001 2002 2003 Période de taxation Période de calcul Brèche

Plus en détail

Monitoring des institutions de thérapie résidentielle des addictions : nombre de places à disposition et taux d occupation en Suisse en 2015

Monitoring des institutions de thérapie résidentielle des addictions : nombre de places à disposition et taux d occupation en Suisse en 2015 Monitoring des institutions de thérapie résidentielle des addictions : nombre de places à disposition et taux d occupation en Suisse en 2015 Berne, novembre 2016 Eigerplatz 5 CH-3000 Berne 14 T +41(31)-376

Plus en détail

Table des matières Page

Table des matières Page Table des matières Page Table des matières III Introduction XV Liste des abréviations XVII A. Impôts sur le revenu et sur la fortune 1 1. Impôt fédéral direct 1 2. Canton d'argovie 2 3. Canton d'appenzell

Plus en détail

Institutions de formation

Institutions de formation 15 Education et science 1557-1600 Institutions de formation Edition 2016 Neuchâtel 2016 Editeur: Renseignements: Rédaction: Contenu: Série: Domaine: Langue du texte original: Mise en page: Graphiques:

Plus en détail

BIO SUISSE 2010/11 CHIFFRES ET DONNEES A VUE D ENSEMBLE DU NOMBRE D ENTREPRISES ET DES SURFACES

BIO SUISSE 2010/11 CHIFFRES ET DONNEES A VUE D ENSEMBLE DU NOMBRE D ENTREPRISES ET DES SURFACES BIO SUISSE 2010/11 CHIFFRES ET DONNEES A VUE D ENSEMBLE DU NOMBRE D ENTREPRISES ET DES SURFACES 1 Bio Suisse Conférence de presse annuelle 30 mars 2011 10,9% des entreprises agricoles suisses sont des

Plus en détail

Impôt fédéral direct Période fiscale 2001/2002 Impôt anticipé

Impôt fédéral direct Période fiscale 2001/2002 Impôt anticipé Division principale de l impôt fédéral direct, de l impôt anticipé, des droits de timbre Eidgenössische Steuerverwaltung ESTV Administration fédérale des contributions AFC Amministrazione federale delle

Plus en détail

09 CONSTRUCTION ET LOGEMENT 151

09 CONSTRUCTION ET LOGEMENT 151 09 CONSTRUCTION ET LOGEMENT 151 Investissements dans la construction 153 Bâtiments 157 Logements 162 Logements vacants 171 Locaux industriels ou commerciaux vacants 181 09 CONSTRUCTION ET LOGEMENT Annuaire

Plus en détail

CONTEXTE SUISSE. 1. Position et rôle des communes. 2. Défis actuels. Annexe 2

CONTEXTE SUISSE. 1. Position et rôle des communes. 2. Défis actuels. Annexe 2 1 CONTEXTE SUISSE 1. Position et rôle des communes Les communes constituent le premier échelon de souveraineté dans le système ins- titutionnel de la Suisse. La Constitution fédérale prévoit, à son article

Plus en détail

La péréquation financière, instrument

La péréquation financière, instrument Confédération et cantons suisses La péréquation financière, instrument du fédéralisme helvétique Présentation de Pascal Broulis Bruxelles le 19.05.2014 Suisse: géographie et population Présentation P é

Plus en détail

Conférence de la CSFP et de la Table Ronde sur le thème «Innovations dans la formation professionnelle» 11 septembre 2012, Berne

Conférence de la CSFP et de la Table Ronde sur le thème «Innovations dans la formation professionnelle» 11 septembre 2012, Berne Conférence de la CSFP et de la Table Ronde sur le thème «Innovations dans la formation professionnelle» 11 septembre 12, Berne Attentes par rapport à la formation professionnelle initiale en deux ans d

Plus en détail

Communiqué de presse. 6 Industrie et services N '478 nouvelles entreprises en Nouvelles entreprises 2014

Communiqué de presse. 6 Industrie et services N '478 nouvelles entreprises en Nouvelles entreprises 2014 Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 10.10.2016, 9:15 6 Industrie et services N 0351-1610-00 2014 42'478 nouvelles entreprises en 2014

Plus en détail

Commission fédérale des maisons de jeu CFMJ Secrétariat. Rapport d évaluation

Commission fédérale des maisons de jeu CFMJ Secrétariat. Rapport d évaluation Commission fédérale des maisons de jeu CFMJ Secrétariat Rapport d évaluation Audition relative à la révision partielle de l ordonnance du 24 septembre 2004 sur les jeux de hasard et les maisons de jeu

Plus en détail

Test d aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2016

Test d aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2016 UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ ZENTRUM FÜR TESTENTWICKLUNG UND DIAGNOSTIK AM DEPARTEMENT FÜR PSYCHOLOGIE CENTRE POUR LE DEVELOPPEMENT DE TESTS ET LE DIAGNOSTIC AU DEPARTEMENT

Plus en détail

Assujettissement inférieur à une année. (état au 1 er janvier 2013)

Assujettissement inférieur à une année. (état au 1 er janvier 2013) Kantonale Steuerverwaltung KSTV Rue Joseph-Piller 13, Case postale, 1701 Fribourg www.fr.ch/scc Assujettissement inférieur à une année (état au 1 er janvier 2013) Introduction Le système de la taxation

Plus en détail

Économiser des impôts grâce aux dons

Économiser des impôts grâce aux dons Économiser des impôts grâce aux dons Les dons versés aux organismes d entraide titulaires du label de qualité Zewo peuv ent être déduits de l impôt fédé ral direct ainsi que des impôts cantonaux et communaux.

Plus en détail

Projet de modification de l ordonnance 4 relative à la loi sur le travail (OLT4)

Projet de modification de l ordonnance 4 relative à la loi sur le travail (OLT4) Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à l économie SECO Direction du travail Projet de modification de l ordonnance 4 relative à la loi sur le travail

Plus en détail

Facturation électronique au sein de l'administration fédérale

Facturation électronique au sein de l'administration fédérale Facturation électronique au sein de l'administration fédérale Simon Zbinden Contenu L administration fédérale Obligation de recourir à la facturation électronique La facturation électronique dans les cantons

Plus en détail

Structures de jour Mise en œuvre : des réponses diverses

Structures de jour Mise en œuvre : des réponses diverses Structures de jour : des réponses diverses Informations de l enquête IDES auprès des cantons Année scolaire 2014 2015 Dominique Chételat / Chef de l Unité de coordination Scolarité obligatoire Conférence

Plus en détail

Jacques Chavaz jch-consult SICHH FORUM «FOOD TECH» 27 JANVIER 2015

Jacques Chavaz jch-consult SICHH FORUM «FOOD TECH» 27 JANVIER 2015 Jacques Chavaz jch-consult SICHH FORUM «FOOD TECH» 27 JANVIER 2015 PÔLE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE SWISS PLASTICS CLUSTER CLUSTER IT VALLEY CLUSTER ÉNERGIE & BÂTIMENT 90 60 90 CLUSTER FOOD & NUTRITION

Plus en détail

Evaluation des données sur la production de lait

Evaluation des données sur la production de lait Eidgenössisches Volkswirtschaftsdepartement EVD Bundesamt für Landwirtschaft BLW Fachbereich Tierische Produkte und Tierzucht Evaluation des données sur la production de lait Année laitière 2009/2010 Division

Plus en détail

Rapport sur les résultats de la procédure d audition (du 2 mai 2014 au 31 juillet 2014) Novembre 2014

Rapport sur les résultats de la procédure d audition (du 2 mai 2014 au 31 juillet 2014) Novembre 2014 Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche DEFR Secrétariat d Etat à l économie SECO Conditions de travail Novembre 2014 Modification de l ordonnance 2 relative à la loi sur

Plus en détail

Une décomposition régionale de l inégalité des revenus en Suisse

Une décomposition régionale de l inégalité des revenus en Suisse Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des contributions AFC Politique fiscale Berne, le 25 juin 2015 Une décomposition régionale de l inégalité des revenus en Suisse Rudi Peters

Plus en détail

Ordonnance sur l imposition à la source dans le cadre de l impôt fédéral direct

Ordonnance sur l imposition à la source dans le cadre de l impôt fédéral direct Ordonnance sur l imposition à la source dans le cadre de l impôt fédéral direct (Ordonnance sur l imposition à la source, OIS) 642.118.2 du 19 octobre 1993 (Etat le 24 avril 2001) Le Département fédéral

Plus en détail

Résumé Octobre Aperçu de l impôt sur le revenu des personnes physiques

Résumé Octobre Aperçu de l impôt sur le revenu des personnes physiques D Impôts divers Impôt sur le revenu Aperçu de l impôt sur le revenu des personnes physiques Administration fédérale des contributions AFC Berne, 2015 D Impôts divers -1- Impôt sur le revenu 1 GÉNÉRALITÉS

Plus en détail

6.08 Etat au 1 er janvier 2013

6.08 Etat au 1 er janvier 2013 6.08 Etat au 1 er janvier 2013 Allocations familiales Introduction 1 But des allocations familiales Les allocations familiales sont une contribution versée aux parents pour les aider à assumer l entretien

Plus en détail

contrat-type Union Suisse des chorales Schweizerische Chorvereinigung

contrat-type Union Suisse des chorales Schweizerische Chorvereinigung contrat-type Union Suisse des chorales Schweizerische Chorvereinigung Contrat d'engagement pour chefs de chœur Entre (Chœur) Et (chef de chœur) 1. Madame / Monsieur assure la direction musicale de /du

Plus en détail

Faillites et créations d entreprise

Faillites et créations d entreprise Chiffres par 31 mars 2010 28. 4. 2010 Editeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 8902 Urdorf Téléphone 044 735 61 11 www.dnb.ch/presse La vague de faillites continue à déferler en cette

Plus en détail

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention nationale pour le secteur principal de la construction en Suisse

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention nationale pour le secteur principal de la construction en Suisse Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention nationale pour le secteur principal de la construction en Suisse Remise en vigueur et modification du 15 janvier 2013 Le Conseil

Plus en détail

La difficile conquête du mandat de députée

La difficile conquête du mandat de députée Les femmes et les élections, 999 2003 La difficile conquête du mandat de députée Eidg. Büro für die Gleichstellung von Frau und Mann Bureau fédéral de l égalité entre femmes et hommes Ufficio federale

Plus en détail

Taux d aide sociale au même niveau qu il y a dix ans

Taux d aide sociale au même niveau qu il y a dix ans Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 04.04.2016, 11:00 13 Protection sociale N 0351-1603-30 Les 10 ans de la statistique suisse de l

Plus en détail

Edition 2014 STATISTIQUE ÉTABLISSEMENTS MÉDICO-SOCIAUX

Edition 2014 STATISTIQUE ÉTABLISSEMENTS MÉDICO-SOCIAUX Edition 2014 STATISTIQUE ÉTABLISSEMENTS MÉDICO-SOCIAUX STATISTIQUE ÉTABLISSEMENTS MÉDICO-SOCIAUX SOMMAIRE Personnes âgées 6 Population résidante permanente, par canton 6 Population résidante permanente,

Plus en détail