Le pilier opérationnel

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le pilier opérationnel"

Transcription

1 Coordination des opérations Le pilier opérationnel Carrefour d'information PV rédigés 380 apostilles traitées 125 panels photo réalisés Diffusion nationale d'information dans le cadre de 90 dossiers Maintien de l'ordre public ZP RAPPORT D'ACTIVITÉS 2014

2 33 EVENEMENTS TYPE Nbr heures de service founies 4 matchs de foot Sportif / récréatif Retour des Diables Rouges Sportif / récréatif 81 Grand prix Formule 1 Francorchamps Sportif / récréatif 128 Bal National Sportif / récréatif jours Sommet eurotop et visites politiques Politique manifestations organisées ou annoncées Politique / social Grèves prisons Social / grève journées d'entraînement Training Hycap 760 L'ANNEE 2014

3 FLAG 683 véhicules contrôlées personnes contrôlées 198 interpellations judiciaires 33 arrestations administratives 18 armes prohibées saisies 338 dossiers judiciaires initiés 34 en vols dans véhicule ZP RAPPORT D'ACTIVITÉS 2014

4 "Soutien Opérationnel" Le Dispatching zonal demandes d'intervention pour l'ensemble de la Zone Dont 329 en code 0* ( très urgent ) 677 en code 1* ( relativement urgent ) en code 2* ( urgent ) 35 La Cavalerie 192 patrouilles de 2 cavaliers 71 patrouilles annulées ( pour raisons diverses: mauvais temps, chevaux indisponibles,... ) L'ANNEE 2014

5 La Brigade Canine heures de patrouille canine 296 heures dans les services d'ordre heures d'entretien du chenil et des chiens heures de formation PV rédigés 26 utilisations du chien stup 496 heures de surveillance de l'école Ganenou en statique 36 Les Motards PV roulage et perceptions immédiates 200 PV d'avertissement 11 assistances à des accidents de roulage 62 PV judiciaires ZP RAPPORT D'ACTIVITÉS 2014

6 Armement 36 nouvelles demandes d'autorisation de possession d'arme à feu par particuliers 15 retraits d'agrément 96 contrôles de respect des conditions chez les particuliers 15 séances de formation théorique sur les AMOK 178 séances d'entraînement à la maîtrise de la violence pour le personnel Coordination et d'appui à la Sécurité Routière heures de contrôle aux caméras automatiques véhicules contrôlés par les caméras automatiques et LIDAR P.I. ( perceptions immédiates ) produites 556 PV rédigés L'ANNEE 2014

7 5.590 enquêtes ouvertes 90 dossiers ouverts de suivis en mesures alternatives 667 réquisitoires à l'attention du Parquet du Procureur du Roi 38 Appui aux Huissiers accompagnements ZP RAPPORT D'ACTIVITÉS 2014

8 Aide aux Victimes 214 contacts téléphoniques 48 entretiens post-contact téléphonique courriers 13 prises en charge immédiates 39 L'ANNEE 2014

9 La police de proximité L'Intervention demandes d'intervention pour l'ensemble de la zone 40 TEC heures/hommes de patrouilles TEC ZP RAPPORT D'ACTIVITÉS 2014

10 pédestres heures/hommes de patrouilles pédestres quartier 41 La descente post-infractionnelle 827 visites sur Uccle ( entre février et décembre 2014 ) 743 rapports rédigés 4 descentes ont donné lieu à une suite ( 4 PV subséquent ) L'ANNEE 2014

11 Famille-Jeunesse 553 ouvertures de dossiers 106 dossiers de disparitions / fugues 274 victimes mineures Circulation PV rédigés PI rédigées PI payées PI impayées élèves initiés au Code de la Route heures de cours dispensées ZP RAPPORT D'ACTIVITÉS 2014

12 Prévention Vol 270 visites à Watermael-Boitsfort et Auderghem 236 visites à Uccle Vacances en sécurité demandes sur Uccle 99 demandes sur Watermael-Boitsfort 171 demandes sur Auderghem L'ANNEE 2014

13 Recherche Recherche Locale divisée en P.V. initiaux 4964 P.V. subséquents 146 rapports d'information et ouverture de dossiers judiciaires 69 perquisitions 21 opérations judiciaires 9 observations 218 enquêtes élucidées 112 disparitions inquiétantes, 108 personnes retrouvées vivantes, 4 personnes retrouvées décédées 14 dossiers de décès suspect 125 analyses GSM 140 analyses bancaires argent saisi 11 véhicules saisis 109 portraits robots dessinés ZP RAPPORT D'ACTIVITÉS 2014

14 Mise à disposition Détention préventive Vol avec violence Vol ( + tentative ) dans habitation 10 1 Vente stups 18 4 Vol simple 5 1 Coups et blessures 3 2 Vol ( + tentative ) dans véhicule 4 1 Fraude informatique / extorsion ( + tentative ) / abus de 16 3 Culture de stups 1 - Meurtre ( + tentative ) 5 2 Moeurs 3 1 Attentat à la pudeur sur mineur 2 - Séjour illégal 1 1 Blanchiment Incendie volontaire 1 1 Enlèvement ( + tentative ) 2 2 TOTAL L'ANNEE 2014

15 Le pilier Support Ressources Humaines 552 Membres du personnel ( moyenne 2014 ) 46 ZP RAPPORT D'ACTIVITÉS 2014

16 Cadre opérationnel Cadre réel ETP Cadre organique Cadre logistique Cadre réel ETP Cadre organique 26 25,60 29 Niveau A Moyen 88 86,40 89 Niveau B De base Niveau C 30 28,50 78 Agent de police 29 27,40 30 Niveau D 26 24,20 39 TOTAL , TOTAL 79 74, L'ANNEE 2014

17 Moyens Matériels Charroi km parcouris par les véhicules de la zone de police euros de primes d'assurance pour les véhicules ,89 euros en carburant ,68 euros au total pour le charroi 0,8942 euro de coût moyen pour un véhicule au kilomètre (tous frais compris) Respect de l'environnement ZP RAPPORT D'ACTIVITÉS 2014

18 Financière Nouveautés 2014 Investissements Aménagement du bâtiment Schlumberger ( euros) Achat de 120 PC ( euros) Achat de 3 motos BMW R1200GS ( euros) Achat d'un véhicule de transport pour les chevaux Renault Master ( euros) 49 Compte DEPENSES Compte 2013 Compte 2014 RECETTES Compte 2013 Compte 2014 Personnel Prestations Fonctionnement Dotation et subsides Transferts Autres recettes Dette Transfert Prélèvement TOTAL TOTAL L'ANNEE 2014

19 Le Cabinet du Chef de corps 108 pages de rapport annuel ordre de service 1 Bussiness Continuity Plan en cas de pénurie d'électricité courriers / mails 200 communications à la presse L'analyse stratégique 50 La lutte contre la radicalisation violente ZP RAPPORT D'ACTIVITÉS 2014

20 plaintes 70 remerciements ( externes ) 42 félicitations ( internes ) 123 plaintes 51 Le bien-être des collaborateurs L'ANNEE 2014

21 Le CCB 10 réunions Cellule d'appui Psychosocial soutiens par le Help Team Du sport 2 heures de sport mensuellement durant les heures de travail ZP RAPPORT D'ACTIVITÉS 2014

22 ZoneNews 3 parutions en 2014 UNITED membres actifs et 163 membres retraités 132 participants au team building enfants du personnel gâtés par Saint-Nicolas lors d'une fête 53 L'ANNEE 2014

23

24 Les résultats des priorités du plan zonal de sécurité D'une analyse détaillée des chiffres en lien avec les 6 priorités zonale "Sécurité et qualité de vie", il ressort que la tendance générale à la baisse de la criminalité ne doit pas occulter la remontée de certains types de faits tels que les cambriolages, escroqueries et arrachages de sacs.

25 est préparé par le 56 ZP RAPPORT D'ACTIVITÉS 2014

26 La lutte contre les I SEEK / AZIMUT 57 LES RÉSULTATS

27 58 ZP RAPPORT D'ACTIVITÉS 2014

28 La délinquance juvénile accroissant la présence policière dans les 59 LES RÉSULTATS

29 60 ZP RAPPORT D'ACTIVITÉS 2014

30 LES RÉSULTATS 61

31 La lutte contre la criminalité visant les seniors 62 ZP RAPPORT D'ACTIVITÉS 2014

32 La criminalité contre les commerces 63 LES RÉSULTATS

33 La lutte contre le vol de vélos 64 ZP RAPPORT D'ACTIVITÉS 2014

34 La sécurité routière préventives A Auderghem A Watermael-Boitsfort 65 A Uccle LES RÉSULTATS

35 répressives 66 Les accidents ZP RAPPORT D'ACTIVITÉS 2014

36 LES RÉSULTATS 67

37

38 Conclusion

39 La criminalité en baisse ces dernières années Evolution Délits Vols avec extorsion Vols avec violence Violence physique ZP RAPPORT D'ACTIVITÉS 2014

40 71 Présence policière visible sur le terrain transports en commun CONCLUSION

41 pédestres ordre 72 Flagrant délit Proactivité policière ZP RAPPORT D'ACTIVITÉS 2014

42 ciblées 73 CONCLUSION

43 Rédaction Michel DERAEMAEKER Stéphanie HUGO Laurent MASSET Mise en page et design Renée REGIBO Merci aux nombreux collaborateurs de la zone de police qui ont participé à la prise de photos

STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE. Herstappe 2000-2014. Police Fédérale - DGR/DRI

STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE. Herstappe 2000-2014. Police Fédérale - DGR/DRI STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE 2-24 Police Fédérale - DGR/DRI STATISTIQUES POLICIERES DE CRIMINALITE LIEU DE PERPETRATION: COMMUNE PARTIE I : INFRACTIONS JUDICIAIRES

Plus en détail

BILAN 2013 DE L ACTIVITE DES SERVICES DANS LES YVELINES DANS LA LUTTE CONTRE LA DELINQUANCE ET L INSECURITE ROUTIERE

BILAN 2013 DE L ACTIVITE DES SERVICES DANS LES YVELINES DANS LA LUTTE CONTRE LA DELINQUANCE ET L INSECURITE ROUTIERE BILAN 2013 DE L ACTIVITE DES SERVICES DANS LES YVELINES DANS LA LUTTE 1 CONTRE LA DELINQUANCE ET L INSECURITE ROUTIERE SOMMAIRE 2 Pages 3-7 Les atteintes aux biens Pages 8-10 Les atteintes volontaires

Plus en détail

Majeurs et mineurs mis en cause par les services de Police en 2013

Majeurs et mineurs mis en cause par les services de Police en 2013 La criminalité en France Rapport annuel 2014 de l ONDRP Premier ministre Majeurs et mineurs par les services de Police en 2013 Antoine le graët, Chargé d études statistiques à l ONDRP 2 Principaux enseignements

Plus en détail

RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ

RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ RAPPORT DE STAGE ET RÉSUMÉ Instructions: 1. Le rapport doit être renvoyé au REFJ (exchanges@ejtn.eu) dans le mois suivant le stage. 2. Veuillez utiliser le formulaire ci-dessous pour rédiger votre rapport

Plus en détail

La lettre de l Ét@t en Dordogne

La lettre de l Ét@t en Dordogne N 1 - Janvier - Février 2013 La lettre de l Ét@t en Dordogne LE DOSSIER DU MOIS LE BILAN DE LA DELINQUANCE 2012 Sommaire L'éditorial Je vous présente le premier numéro de l année 2013 de la lettre des

Plus en détail

Les personnes mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2012

Les personnes mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2012 2 Les personnes mises en cause pour crimes et délits non routiers en 2012 Informations et rappels Lorsqu une personne au moins est mise en cause pour un fait constaté de crime et délit non routier enregistré

Plus en détail

Présentation de la méthodologie par M. le préfet

Présentation de la méthodologie par M. le préfet Présentation de la méthodologie par M. le préfet Bilan de la délinquance dans le Val d'oise Cumul 12 mois N N+1 212 213 Evol. 1- Atteintes volontaires à l'intégrité physique * Dont 2- Violences physiques

Plus en détail

PARCOURS D UN DOSSIER RELATIF A UN ACCIDENT DE ROULAGE

PARCOURS D UN DOSSIER RELATIF A UN ACCIDENT DE ROULAGE PARCOURS D UN DOSSIER RELATIF A UN ACCIDENT DE ROULAGE Document explicatif réalisé à l intention des parents-formateurs 17 novembre 2006 PARCOURS D UN DOSSIER ACCIDENT DE ROULAGE avant l élaboration du

Plus en détail

CADRES JURIDIQUES D INTERVENTION

CADRES JURIDIQUES D INTERVENTION Etre capable d apprécier le cadre juridique d intervention et mettre en œuvre la procédure judiciaire. Connaître et articuler les cadres juridiques des interventions. Etre capable de situer son action

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr Préfecture du Cher - Place Marcel Plaisant CS 60022-18020 BOURGES Cedex

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section N Division 80

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section N Division 80 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section N Division 80 80 ENQUÊTES ET SÉCURITÉ Cette division comprend les services liés à la sécurité tels que

Plus en détail

Auto Standard ASSURANCES DE BIENS. Conducteurs ayant du bonus et au moins 3 ans d assurance. Automobile. Notice. Garantie du conducteur incluse

Auto Standard ASSURANCES DE BIENS. Conducteurs ayant du bonus et au moins 3 ans d assurance. Automobile. Notice. Garantie du conducteur incluse ASSURANCES DE BIENS Automobile ( Auto ) Standard Conducteurs ayant du bonus et au moins 3 ans d assurance Notice Garantie du conducteur incluse Excellents principes indemnitaires Bris de glace sans franchise

Plus en détail

F a c e à l a p o l i c e

F a c e à l a p o l i c e Face à la police Si tu as besoin d aide. Parfois, les choses ne se passent pas comme nous l expliquons. En général, il y a moyen de réagir. Fais-toi aider. Une des premières personnes qui peut t aider

Plus en détail

de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales

de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales Directeur de la publication : André-Michel ventre Rédacteur en chef : Christophe soullez Janvier 2014 Tableaux de bord annuels sur les

Plus en détail

CONSEIL NATIONAL DE L INFORMATION STATISTIQUE. Commission Services Publics. 26 novembre 2013

CONSEIL NATIONAL DE L INFORMATION STATISTIQUE. Commission Services Publics. 26 novembre 2013 CONSEIL NATIONAL DE L INFORMATION STATISTIQUE Commission Services Publics 26 novembre 2013 Intervention de Christophe SOULLEZ, chef du département ONDRP Depuis notre dernière encontre nous avons poursuivi

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Plan de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée

DOSSIER DE PRESSE Plan de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée DOSSIER DE PRESSE Plan de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée lundi 18 novembre à 11h30 La lutte contre les cambriolages est une priorité du Ministre de l intérieur, affirmée par le

Plus en détail

VIDEO PROTECTION : Sécurité publique

VIDEO PROTECTION : Sécurité publique AFFAIRES RESOLUES VIDEOPROTECTION mai 2011 VIDEO PROTECTION : Sécurité publique MARSEILLE (13) Viols 1 interpellation Le 21 puis le 22 mai 2011, les enquêteurs de la sûreté départementale des Bouchesdu-Rhône

Plus en détail

Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales

Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales Grand angle Juillet Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales Directeur de la publication : André-Michel ventre Rédacteur en chef : Christophe soullez n

Plus en détail

LA REBELLION. a) il faut que l'agent ait agi dans l'exercice de ses fonctions.

LA REBELLION. a) il faut que l'agent ait agi dans l'exercice de ses fonctions. LA REBELLION La rébellion est le fait de s'opposer violemment aux fonctionnaires et officiers publics qui agissent pour l'exécution et l'application des lois. I - ELEMENTS CONSTITUTIFS A - L ELEMENT LEGAL

Plus en détail

Mon futur métier. - Description du métier de gardien de la paix : http://www.blog-police-recrutement.com./

Mon futur métier. - Description du métier de gardien de la paix : http://www.blog-police-recrutement.com./ Mon futur métier 1. Quels sont les différents grades de gardien de la paix? 2. Quelles sont les conditions de travail? 3. Quels sont les services d affectation? 4. Quelles sont les qualités requises? 5.

Plus en détail

La sécurité à Saint Gratien. Photos : Yves Boucaux

La sécurité à Saint Gratien. Photos : Yves Boucaux La sécurité à Saint Gratien Photos : Yves Boucaux 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 Les acteurs de la sécurité qui interviennent sur le territoire de Saint Gratien sont ceux que l ont connaît traditionnellement

Plus en détail

Bilan 2002 - perspectives 2003. Conférence de presse 20 février 2003 Police cantonale vaudoise

Bilan 2002 - perspectives 2003. Conférence de presse 20 février 2003 Police cantonale vaudoise Bilan 2002 - perspectives 2003 Conférence de presse 20 février 2003 Police cantonale vaudoise Programme Accueil et introduction Bilan 2002 et perspectives 2003 Eric Lehmann, Commandant de la Police cantonale

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE. Moins de victimes sur les routes - délits routiers en hausse

SECURITE ROUTIERE. Moins de victimes sur les routes - délits routiers en hausse SECURITE ROUTIERE Le bilan en 2013 Moins de victimes sur les routes - délits routiers en hausse Des résultats encourageants pour 2013 Après une année 2012 à contre-courant des indicateurs nationaux et

Plus en détail

La criminalité enregistrée en Angleterre et au Pays de Galles en 2012

La criminalité enregistrée en Angleterre et au Pays de Galles en 2012 1 La criminalité enregistrée en Angleterre et au Pays de Galles en 2012 Les statistiques mesurant la criminalité ne sont pas homogènes dans l ensemble du Royaume-Uni. Ceci tient aux différents systèmes

Plus en détail

MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITES TERRITORIALES

MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITES TERRITORIALES MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ----- Inspection générale de la police nationale Inspection générale de l administration Inspection de la gendarmerie nationale

Plus en détail

Introduction. Une infraction est un comportement interdit par la loi pénale et sanctionné d une peine prévue par celle-ci. (1)

Introduction. Une infraction est un comportement interdit par la loi pénale et sanctionné d une peine prévue par celle-ci. (1) Vous êtes victime Introduction Vous avez été victime d une infraction (1). C est un événement traumatisant et vous vous posez sûrement de nombreuses questions : Quels sont mes droits? Que dois-je faire

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire

République Algérienne Démocratique et Populaire République Algérienne Démocratique et Populaire Journée mondiale des Télécommunications Séminaire protection des enfant dans le cyberespace Hôtel El-Jazaïr Alger, le 17 Mai 2009. L ENFANT ET INTERNET «pour

Plus en détail

L enregistrement des faits de crimes et délits non routiers par la police et la gendarmerie

L enregistrement des faits de crimes et délits non routiers par la police et la gendarmerie AVRIL 2012 Bulletin mensuel de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales L activité des services de police et des unités de gendarmerie Criminalité et délinquance enregistrées en

Plus en détail

Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales

Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales GRANDn 24 ANGLE Février Bulletin statistique de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales Directeur de la publication : André-Michel VENTRE Rédacteur en chef : Christophe SOULLEZ

Plus en détail

S.a.r.l. «AZURA» au capital de 3000.00 R.C.S n 500 820 675 Code APE : 8010Z Siège Social: Marina Business Center Port Marina Baie Des Anges 06270

S.a.r.l. «AZURA» au capital de 3000.00 R.C.S n 500 820 675 Code APE : 8010Z Siège Social: Marina Business Center Port Marina Baie Des Anges 06270 Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter notre société «AZURA» et les prestations que nous sommes en mesure de vous proposer. La S.a.r.l «AZURA» est implantée sur la Côte d Azur depuis

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Prévention des cambriolages dans l Hérault. et présentation de l application «Stop cambriolages»

DOSSIER DE PRESSE. Prévention des cambriolages dans l Hérault. et présentation de l application «Stop cambriolages» PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE Prévention des cambriolages dans l Hérault et présentation de l application «Stop cambriolages» le mercredi 17 avril 2013 à 14 h 30 Compagnie de gendarmerie 635 avenue

Plus en détail

Bulletin mensuel. L objet principal du bulletin mensuel de l Observatoire national de la délinquance et

Bulletin mensuel. L objet principal du bulletin mensuel de l Observatoire national de la délinquance et Bulletin mensuel de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales AOÛT 2012 Criminalité et délinquance enregistrées en juillet 2012 observatoire national de la délinquance et des réponses

Plus en détail

Les garanties de base CNFR MOUVEMENT RURAL

Les garanties de base CNFR MOUVEMENT RURAL Les garanties de base CNFR MOUVEMENT RURAL 1 Quoi de neuf? Responsabilité civile Responsabilité des dirigeants Défense Recours Assistance Individuelle accidents La rc c est quoi? Responsabilité civile

Plus en détail

LICENCE - ASSURANCE LES INDEMNITES JOURNALIERES

LICENCE - ASSURANCE LES INDEMNITES JOURNALIERES GARANTIES COMPLEMENTAIRES ET CAISSE PRIMAIRE D'ASSURANCE MALADIE - SERVICE CONTENTIEUX LICENCE - ASSURANCE En cas d'accident sportif Frais de soins de santé Prothéses dentaires Soins optiques Capital Invalidité

Plus en détail

LA PRÉFECTURE DE POLICE À LA FOIRE DE PARIS 30 AVRIL AU 12 MAI DE 10H À 19H LE 10 MAI JUSQU À 23H

LA PRÉFECTURE DE POLICE À LA FOIRE DE PARIS 30 AVRIL AU 12 MAI DE 10H À 19H LE 10 MAI JUSQU À 23H LA PRÉFECTURE DE POLICE Compétente sur Paris et les trois départements de la petite couronne, la préfecture de Police doit prévenir et agir contre une multiplicité de risques : délinquance, troubles à

Plus en détail

Directeur de la publication : André-Michel ventre, Directeur de l INHESJ Rédacteur en chef : Christophe Soullez, chef du département de l ONDRP

Directeur de la publication : André-Michel ventre, Directeur de l INHESJ Rédacteur en chef : Christophe Soullez, chef du département de l ONDRP repères Premier ministre 20 institut national des hautes études de la sécurité et de la justice Janvier 2013 n Directeur de la publication : André-Michel ventre, Directeur de l INHESJ Rédacteur en chef

Plus en détail

VIOLENCES CONJUGALES ET SECURITE DU SYSTEME FAMILIAL

VIOLENCES CONJUGALES ET SECURITE DU SYSTEME FAMILIAL VIOLENCES CONJUGALES ET SECURITE DU SYSTEME FAMILIAL Par Sandrine Bodson, Claire Gavroy, Nadia Uwera du CVFE En matière de violence conjugale, l évaluation de la dangerosité des situations est un enjeu

Plus en détail

Extrait du Guide d aide à la codification du BAAC. Document réalisé par l ONISR et le SETRA Avec la collaboration du CETE du Sud-Ouest

Extrait du Guide d aide à la codification du BAAC. Document réalisé par l ONISR et le SETRA Avec la collaboration du CETE du Sud-Ouest Extrait du Guide d aide à la codification du BAAC Document réalisé par l ONISR et le SETRA Avec la collaboration du CETE du Sud-Ouest Décembre 2012 Définition de l accident corporel de la circulation routière

Plus en détail

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes victime. Ministère de la Justice

La Justice et vous. Les acteurs de la Justice. Les institutions. S informer. Justice pratique. Vous êtes victime. Ministère de la Justice La Justice et vous Les acteurs de la Justice Les institutions S informer Justice pratique Ministère de la Justice Vous êtes victime Vous pouvez, en tant que victime d une infraction, déposer une plainte

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 7 AU 13 JANVIER 2014

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 7 AU 13 JANVIER 2014 Saviez-vous que? Dans le cadre de l opération «VACCIN» se déroulant durant tout le mois de décembre, les policiers de la MRC des Maskoutains ont érigé différents points de contrôle routier afin de vérifier

Plus en détail

L assurance qui protège votre famille, vos biens et vos droits chez vous et partout ailleurs!

L assurance qui protège votre famille, vos biens et vos droits chez vous et partout ailleurs! L assurance qui protège votre famille, vos biens et vos droits chez vous et partout ailleurs! reebou family, un produit unique pour une couverture complète Foyer vous propose une assurance multirisque

Plus en détail

LA CONSTITUTION DE PARTIE CIVILE DANS UN PROCES PENAL.

LA CONSTITUTION DE PARTIE CIVILE DANS UN PROCES PENAL. LA CONSTITUTION DE PARTIE CIVILE DANS UN PROCES PENAL. 1/ Le rôle de l'avocat. 2/ Le roulage /police d'assurance en protection juridique ou défense en Justice. 3/ La constitution de partie civile devant

Plus en détail

Mise en œuvre d'un dispositif de vidéosurveillance nocturne du cœur de ville

Mise en œuvre d'un dispositif de vidéosurveillance nocturne du cœur de ville CONSEIL MUNICIPAL 1 Séance du 06 décembre 2012 Mise en œuvre d'un dispositif de vidéosurveillance nocturne du cœur de ville Direction Solidarité Urbaine - Tranquillité Publique - Rapporteur(s) M. Christophe

Plus en détail

Dossier de presse Bilan de la lutte contre la délinquance et l insécurité routière dans le département de l Aisne

Dossier de presse Bilan de la lutte contre la délinquance et l insécurité routière dans le département de l Aisne PREFET DE L AISNE Laon, le 24 janvier 2014 Dossier de presse Bilan de la lutte contre la délinquance et l insécurité routière dans le département de l Aisne Contact presse : Service départemental de la

Plus en détail

GARANTIES MOTO. Formules de Garanties. Dommages Tous Accidents NON NON

GARANTIES MOTO. Formules de Garanties. Dommages Tous Accidents NON NON Opti ons Garanties incluses GARANTIES MOTO Formules de Garanties FORMULES ECO CONTACT+ SERENITE Responsabilité Civile Protection Juridique (consécutif à un accident) Défense Recours (consécutif à un accident)

Plus en détail

Conférence de presse «les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie 2012»

Conférence de presse «les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie 2012» Conférence de presse «les chiffres clés de la sécurité en Haute-Savoie 2012» Contact : Service interministériel de la communication (SICOM) Hélène FOREAU : 04 50 33 61 82 ou 06 78 05 98 53 pref-communication@haute-savoie.gouv.fr

Plus en détail

Prévisions Budget 2013. Projections Budget 2014 Budget 2015 Budget 2016 Budget 2017 Budget 2018. Coeffi cients. Compte 2011 Budget final 2012

Prévisions Budget 2013. Projections Budget 2014 Budget 2015 Budget 2016 Budget 2017 Budget 2018. Coeffi cients. Compte 2011 Budget final 2012 TABLEAU DE BORD VILLE/COMMUNE Population (nombre d'hab.) Taux IPP Nombre de ca PI RECETTES DE PRESTATIONS Vente de bois Locations immobilières Locations salles communales et sportives Redevance occupation

Plus en détail

La Sécurité de l Information et l Enquête Policière

La Sécurité de l Information et l Enquête Policière La Sécurité de l Information et l Enquête Policière Votre présentateur Policier à la S.Q. depuis 1998 Sergent-spécialiste Enquêteur en crime majeur en 2008: Enquêteur cybersurveillance en Cybercriminalité

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES GARDE A DOMICILE

CONDITIONS GENERALES GARDE A DOMICILE CONDITIONS GENERALES GARDE A DOMICILE au 1er septembre 2015 PRESENTATION 4 Pat'Sitter est une entreprise qui propose des prestations de services à domicile pour les animaux de compagnie (garde à domicile,

Plus en détail

Statistiques sur les armes à feu Tableaux mis à jour

Statistiques sur les armes à feu Tableaux mis à jour A U S E R V I C E D E S C A N A D I E N S Statistiques sur les armes à feu Tableaux mis à jour Statistiques sur les armes à feu Tableaux mis à jour Kwing Hung, Ph. D. Conseiller en statistique et méthodologie

Plus en détail

Nous sommes là pour vous aider. Demande d indemnisation adressée à la Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions (C.I.V.I.

Nous sommes là pour vous aider. Demande d indemnisation adressée à la Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions (C.I.V.I. Nous sommes là pour vous aider n 51153#03 Demande d indemnisation adressée à la Commission d Indemnisation des Victimes d Infractions (C.I.V.I.) (Articles 706-3 à 706-15, R 50-1à R. 50-28 du code de procédure

Plus en détail

Normes de formation au pré-déploiement pour la Police des Nations Unies

Normes de formation au pré-déploiement pour la Police des Nations Unies Normes de formation au pré-déploiement pour la Police des Nations Unies Introduction et raison d être 1. La Police des Nations Unies fut déployée pour la première fois dans les années 1960 au sein d une

Plus en détail

ENQUÊTE DE CONTRÔLE ZP ENTRE SAMBRE ET MEUSE SOMMAIRE 1. AVANT-PROPOS 2. RAPPORT INITIAL «ZONE DE POLICE ENTRE SAMBRE ET MEUSE - 5306»

ENQUÊTE DE CONTRÔLE ZP ENTRE SAMBRE ET MEUSE SOMMAIRE 1. AVANT-PROPOS 2. RAPPORT INITIAL «ZONE DE POLICE ENTRE SAMBRE ET MEUSE - 5306» ENQUÊTE DE CONTRÔLE ZP ENTRE SAMBRE ET MEUSE SOMMAIRE 1. AVANT-PROPOS 2. RAPPORT INITIAL «ZONE DE POLICE ENTRE SAMBRE ET MEUSE - 5306» 3. 1 ER RAPPORT DE SUIVI «FONCTIONNEMENT DE LA ZP ENTRE SAMBRE ET

Plus en détail

Si connu: la ou les langues que la personne recherchée comprend: Traits distinctifs / description de la personne recherchée:

Si connu: la ou les langues que la personne recherchée comprend: Traits distinctifs / description de la personne recherchée: MANDAT D'ARRÊT EUROPÉEN 1 Le présent mandat a été émis par une autorité judiciaire compétente. Je demande que la personne mentionnée ci-dessous soit arrêtée et remise aux autorités judiciaires aux fins

Plus en détail

PRÉVENTIONS SÉNIORS POUR VOTRE SÉCURITÉ, AYEZ LES BONS RÉFLEXES!!

PRÉVENTIONS SÉNIORS POUR VOTRE SÉCURITÉ, AYEZ LES BONS RÉFLEXES!! PRÉVENTIONS SÉNIORS POUR VOTRE SÉCURITÉ, AYEZ LES BONS RÉFLEXES!! sommaire A votre domicile Des gestes simples se prémunir des cambriolages en cas d'absence prolongée que faire? Vous avez été victime d'un

Plus en détail

1. POLICE ADMINISTRATIVE (sous l angle des compétences de l agent de police administrative conformément à l article 3.5 de la LFP)

1. POLICE ADMINISTRATIVE (sous l angle des compétences de l agent de police administrative conformément à l article 3.5 de la LFP) En ce qui concerne l'accès à www.poldoc.be, il est utile de consulter l'infonouvelles n 1719 du 19 octobre 2006 avec comme titre: " PolDoc, le site documentaire de la police, accessible à tous sur l'internet!

Plus en détail

Marathon de Prague 2010. Conditions d annulation et d interruption de voyage.

Marathon de Prague 2010. Conditions d annulation et d interruption de voyage. Marathon de Prague 2010. Conditions d annulation et d interruption de voyage. ASSURANCE ANNULATION ET INTERRUPTION DE VOYAGE : 4,8% du prix total du voyage (arrondi à 25 ). DEFINITIONS. Contrat de voyage

Plus en détail

Planification d urgence et gestion de crise en Belgique

Planification d urgence et gestion de crise en Belgique Planification d urgence et gestion de crise en Belgique Planification d urgence La sécurité s'exprime par plusieurs aspects : maintien de la tranquillité et de l'ordre public, sauvegarde de la sécurité

Plus en détail

Petit déjeuner presse. Bilan 2013

Petit déjeuner presse. Bilan 2013 Petit déjeuner presse Bilan 2013 28 janvier 2014 Sécurité publique Rappels Les zones de compétence Gendarmerie/Police Les indicateurs de la délinquance AVIP Atteintes volontaires à l'intégrité physique

Plus en détail

BILAN D ACTIVITE DU PÔLE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Année 2010

BILAN D ACTIVITE DU PÔLE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Année 2010 Formation préventive et accompagnement psychologique des agents 51 11 46 / 01 53 33 11 46 victimologie@sncf.fr BILAN D ACTIVITE DU PÔLE DE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE Année 2010 Permanence Téléphonique Prise

Plus en détail

Les droits des victimes

Les droits des victimes SERVICE DE L ACCÈS AU DROIT ET À LA JUSTICE ET DE LA POLITIQUE DE LA VILLE Avocat Dépôt de plainte Soutien psychologique? Association d'aide aux victimes Aide juridictionnelle Indemnisation I Les droits

Plus en détail

Les droits des victimes

Les droits des victimes SERVICE DE L ACCÈS AU DROIT ET À LA JUSTICE ET DE LA POLITIQUE DE LA VILLE Avocat Dépôt de plainte Soutien psychologique? Association d'aide aux victimes Aide juridictionnelle Indemnisation I Les droits

Plus en détail

Table de matières. Préambule 11 Introduction 13

Table de matières. Préambule 11 Introduction 13 Préambule 11 Introduction 13 1. LA Description juridique 17 Chapitre 1. La législation préventive 18 1.1. La législation nationale 18 1.1.1. Les dispositions légales 18 1.1.2. Les déclarants 20 1.1.3.

Plus en détail

Communication. Information. Normes juridiques. Litiges. Santé humaine / Soins aux animaux. Technologie de l information et de la communication

Communication. Information. Normes juridiques. Litiges. Santé humaine / Soins aux animaux. Technologie de l information et de la communication Matières budgétaires Communication et Information Gestion générale Logistique, économat et appui technique Normes juridiques et Litiges Personnel et Organisation Police Santé humaine / Soins aux animaux

Plus en détail

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d Internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2012

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d Internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2012 La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d Internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2012 Jorick Guillaneuf, chargé d études statistiques à l ONDRP DOSSIER

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES DU 14 AU 21 JUIN 2011

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES DU 14 AU 21 JUIN 2011 SÛRETÉ DU QUÉBEC MRC DES MASKOUTAINS Saviez-vous que? Mercredi le 15 juin, des policiers de la MRC des Maskoutains se sont présentés au parc des Pins, situé sur la rue Viger à Saint-Hyacinthe sur l heure

Plus en détail

PLAN DE CLASSIFICATION

PLAN DE CLASSIFICATION PLAN DE CLASSIFICATION Version 1.0 SEPTEMBRE 2007 TABLE DES MATIÈRES Pages STRUCTURE GÉNÉRALE des ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES (documents de gestion) 11000 ORGANISATION ET ADMINISTRATION... 1 11100 Histoire

Plus en détail

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits ou réglementés. Cela concerne toutes les drogues illégales,

Plus en détail

ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? responsabilité civile

ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? responsabilité civile ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? L association peut, dans l exercice de ses activités, causer des dommages, porter atteinte aux intérêts des tiers. L'association est

Plus en détail

APPEL A PROJET HEBERGEMENT ET ACCOMPAGNEMENT AGNEMENT EDUCATIF MINEURS ISOLES ETRANGERS ET JEUNES MAJEURS ISOLES ETRANGERS

APPEL A PROJET HEBERGEMENT ET ACCOMPAGNEMENT AGNEMENT EDUCATIF MINEURS ISOLES ETRANGERS ET JEUNES MAJEURS ISOLES ETRANGERS APPEL A PROJET HEBERGEMENT ET ACCOMPAGNEMENT AGNEMENT EDUCATIF MINEURS ISOLES ETRANGERS ET JEUNES MAJEURS ISOLES ETRANGERS Appel à projet hébergement et accompagnement éducatif MIE JMIE octobre 2014 1

Plus en détail

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action

Orientations. gouvernementales. en matière. d agression. sexuelle. Plan d action Orientations gouvernementales en matière d agression sexuelle Plan d action Édition produite par : La Direction des communications du ministère de la Santé et des Services sociaux Pour obtenir d autres

Plus en détail

Société Centrale de Réassurance. Avis de recrutement

Société Centrale de Réassurance. Avis de recrutement Société Centrale de Réassurance Avis de recrutement Date : 27 Février 2015 La société Centrale de Réassurance, filiale du Groupe Caisse de Dépôt et de Gestion (CDG) lance un appel à candidature pour pourvoir

Plus en détail

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d internet : éléments de mesure et d analyse.

La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d internet : éléments de mesure et d analyse. La criminalité en France Rapport annuel 2014 de l ONDRP La cybercriminalité et les infractions liées à l utilisation frauduleuse d internet : éléments de mesure et d analyse pour l année 2013 Jorick GUILLANEUF

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SUR LA SÉCURITÉ : Ville d AVRANCHES

QUESTIONNAIRE SUR LA SÉCURITÉ : Ville d AVRANCHES QUESTIONNAIRE SUR LA SÉCURITÉ : Ville d AVRANCHES Merci de prendre votre temps pour remplir ce questionnaire avec soin et de l envoyer au plus tard le 31 août 2015. Ce questionnaire comprend 25 questions

Plus en détail

LES CERTIFICATS MEDICAUX

LES CERTIFICATS MEDICAUX Dr Jean Louis VANGI CDOM 73 22 octobre 2012 1 Préambule Banalisation de l acte médical rattaché au certificat médical Engage la responsabilité du médecin Rédaction prudente et respectueuse de certains

Plus en détail

On vous réclame une dette : ce qu il faut savoir

On vous réclame une dette : ce qu il faut savoir Dessins : Gérard Gautier - Création et réalisation : Esprit Graphique F. Fullenwarth - Impression : Hauts de Vilaine On vous réclame une dette : ce qu il faut savoir Maison de la consommation et de l environnement

Plus en détail

Gérald MICHEL. Le FGAO Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires de dommages Fonds de garantie 64 rue Defrance 94682 Vincennes Cedex

Gérald MICHEL. Le FGAO Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires de dommages Fonds de garantie 64 rue Defrance 94682 Vincennes Cedex Gérald MICHEL Le FGAO Fonds de Garantie des Assurances Obligatoires de dommages Fonds de garantie 64 rue Defrance 94682 Vincennes Cedex Préambule Le Fonds de Garantie Automobile a été créé en 1951 pour

Plus en détail

Code de conduite pour les responsables de l'application des lois

Code de conduite pour les responsables de l'application des lois Code de conduite pour les responsables de l'application des lois Adopté par l'assemblée générale des Nations Unies le 17 décembre 1979 (résolution 34/169) Article premier Article 2 Les responsables de

Plus en détail

Christel Defever Marie-Rose Broucker. Service de la Politique criminelle

Christel Defever Marie-Rose Broucker. Service de la Politique criminelle Rapport - Analyse des questionnaires relatifs au traitement judiciaire des accidents de la route ayant entraîné la mort et /ou provoqué des blessures graves - Synthèse Christel Defever Marie-Rose Broucker

Plus en détail

REGLEMENT POUR LA FACTURATION DES PRESTATIONS DE SERVICE - 2015

REGLEMENT POUR LA FACTURATION DES PRESTATIONS DE SERVICE - 2015 REGLEMENT POUR LA FACTURATION DES PRESTATIONS DE SERVICE - 2015 DU SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS DU TARN Article 1 : Article 2 : Conformément aux lois et à la jurisprudence subséquente,

Plus en détail

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr

VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE. stop-violences-femmes.gouv.fr VIOLENCES AU SEIN DU COUPLE LA LOI AVANCE stop-violences-femmes.gouv.fr Les violences au sein du couple diffèrent des disputes ou conflits conjugaux où deux points de vue s opposent dans un rapport d égalité.

Plus en détail

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA

Convention. Assurance Protection Juridique de Generali Belgium SA Convention La durée du contrat est fixée aux conditions particulières. Elle ne peut excéder un an. A chaque échéance annuelle, le contrat est reconduit tacitement pour des périodes consécutives d un an.

Plus en détail

ECOLES DE LANGUES INFORMATIONS ET CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE DES SEJOURS EN ECOLES DE LANGUE

ECOLES DE LANGUES INFORMATIONS ET CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE DES SEJOURS EN ECOLES DE LANGUE PREAMBULE ECOLES DE LANGUES INFORMATIONS ET CONDITIONS PARTICULIERES DE VENTE DES SEJOURS EN ECOLES DE LANGUE Jeunesse Études Voyages J.E.V, ci après dénommée «JEV» est une Association à but non lucratif

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION STAGE «CINEMA» - 11-15 ANS

DOSSIER D INSCRIPTION STAGE «CINEMA» - 11-15 ANS DOSSIER D INSCRIPTION STAGE «CINEMA» - 11-15 ANS Du 04 au 07 mai 2015 à Marseille Du lundi 04 Mai au jeudi 07 Mai 2015, de 13h à 18h Durant le stage les principales étapes à la réalisation d un court métrage

Plus en détail

Etude sur la sécurité auprès des indépendants et des professions libérales Résultats concernant le secteur des médecins généralistes

Etude sur la sécurité auprès des indépendants et des professions libérales Résultats concernant le secteur des médecins généralistes 575BZ03, Juillet 2006 Etude sur la sécurité auprès des indépendants et des professions libérales Résultats concernant le secteur des médecins généralistes SPF Intérieur, Direction générale Politique de

Plus en détail

Directeur de la publication : André-Michel ventre Rédacteur en chef : Christophe soullez Septembre 2011. Méthodologie des Tableaux de bords annuels

Directeur de la publication : André-Michel ventre Rédacteur en chef : Christophe soullez Septembre 2011. Méthodologie des Tableaux de bords annuels de l Observatoire national de la délinquance et des réponses pénales Directeur de la publication : André-Michel ventre Rédacteur en chef : Christophe soullez Septembre 2011 Méthodologie des Tableaux de

Plus en détail

I.5.5. La sécurité routière et les accidents corporels

I.5.5. La sécurité routière et les accidents corporels I.5.5. La sécurité routière et les accidents corporels Les informations qui suivent sont extraites des bilans établis par : la Gendarmerie Nationale, Groupement de Nouvelle-Calédonie, la Police Nationale,

Plus en détail

GUIDE DU SECRETAIRE Saison 2015-2016

GUIDE DU SECRETAIRE Saison 2015-2016 GUIDE DU SECRETAIRE Saison 2015-2016 TABLE DES MATIERES 1. Création d un club... 3 a. Comment devenir membre d une ligue?... 3 b. Ce que le club reçoit de la ligue... 3 2. Gestion des membres... 4 a. Inscription

Plus en détail

Profitez de la vie, chez vous et partout ailleurs!

Profitez de la vie, chez vous et partout ailleurs! Profitez de la vie, chez vous et partout ailleurs! reebou family, un produit unique pour une couverture complète Foyer vous propose une assurance multirisque innovante qui se soucie de votre famille et

Plus en détail

33 Amortissements 1,210 1,210 1,214.00 3311000 Amortissement patrimoine administratif 1,210 1,210 1,214.00

33 Amortissements 1,210 1,210 1,214.00 3311000 Amortissement patrimoine administratif 1,210 1,210 1,214.00 Total des charges 20,035,130 18,645,250 18,712,578.12 Total des revenus 9,672,820-8,853,470-8,692,707.21 - Charges/Revenus(-) 10,362,310 9,791,780 10,019,870.91 813 SUE Environnement Total des charges

Plus en détail

NOTE D INFORMATION RELATIVE A LA DÉTECTION DES OPÉRATIONS DE BLANCHIMENT PAR LE PERSONNEL DES BANQUES

NOTE D INFORMATION RELATIVE A LA DÉTECTION DES OPÉRATIONS DE BLANCHIMENT PAR LE PERSONNEL DES BANQUES CEL VOOR FINANCIELE INFORMATIEVERWERKING Gulden Vlieslaan 55 bus 1-1060 BRUSSEL Tel.: 02/533 72 11 Fax: 02/533 72 00 E-mail: info@ctif-cfi.be NOTE D INFORMATION RELATIVE A LA DÉTECTION DES OPÉRATIONS DE

Plus en détail

Profitez de la vie, chez vous et partout ailleurs!

Profitez de la vie, chez vous et partout ailleurs! Profitez de la vie, chez vous et partout ailleurs! LFA 09 DAO72 V2-2011 Disponible sur demande en allemand et en anglais. Auf Anfrage auch in Deutsch und in Englisch verfügbar. Also available in German

Plus en détail

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS CLAP SUD-OUEST/VA

LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS CLAP SUD-OUEST/VA LA RESPONSABILITE DES DIRIGEANTS RESPONSABILITE PEDAGOGIQUE JURIDIQUE MORALE CIVILE PENALE ETHIQUE TRIBUNAUX TRIBUNAUX MORALE CIVILS REPRESSIFS - Conscience du devoir - Instance - Police - Grande Instance

Plus en détail

DOSSIER : LES ARNAQUES SUR INTERNET

DOSSIER : LES ARNAQUES SUR INTERNET DOSSIER : LES ARNAQUES SUR INTERNET 1. Les arnaques les plus fréquentes 2. Les arnaques les plus courantes dans l hôtellerie 3. Comment déceler une arnaque? 4. Comment se protéger? 5. Comment réagir si

Plus en détail

R E C R U T E M E N T S D E M A G I S T R A T S C O N C O U R S C O M P L E M E N T A I R E S 2 0 1 4

R E C R U T E M E N T S D E M A G I S T R A T S C O N C O U R S C O M P L E M E N T A I R E S 2 0 1 4 LES TEXTES Ordonnance n 58-1270 du 22 décembre 1958 modifiée portant loi organique relative au statut de la magistrature. Décret n 2001-1099 du 22 novembre 2001 relatif aux modalités du recrutement de

Plus en détail

digitalisiert durch IDS Basel/Bern, im Auftrag der Schweizerischen Nationalbibliothek CONTROLE DE PERSONNES / APPREHENSION

digitalisiert durch IDS Basel/Bern, im Auftrag der Schweizerischen Nationalbibliothek CONTROLE DE PERSONNES / APPREHENSION p CHAPITRE 1 CHAPITRE 2 CHAPITRE 3 CHAPITRE 4 INTRODUCTION / BASES LEGALES CONTROLE DE PERSONNES / APPREHENSION CONTROLE DE VEHICULES BARRAGES ROUTIERS CHAPITRE 5 TACTIQUE - PROCESSUS CHAPITRE 6 AUTRES

Plus en détail

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de 7. l exploitation financière ISSD-043(7)-11-10

Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de 7. l exploitation financière ISSD-043(7)-11-10 Ce que tous les Canadiens âgés devraient savoir au sujet de 7 l exploitation financière ISSD-043(7)-11-10 L exploitation financière est la forme la plus répandue de mauvais traitement envers les aînés

Plus en détail

L'association est composée des membres et adhérents suivants : Membres fondateurs;

L'association est composée des membres et adhérents suivants : Membres fondateurs; Règlement intérieur Le règlement intérieur a pour objet de préciser les statuts de l'association ASSUR dont le siège est à Garges-lès-Gonesse, et dont l'objet est : Conseiller, aider et promouvoir, la

Plus en détail

Exploitation financière : protégez-vous

Exploitation financière : protégez-vous Exploitation financière : protégez-vous Les banques sont conscientes de l augmentation des cas d exploitation financière dont sont victimes les aînés et les personnes vulnérables. Les banques jouent un

Plus en détail

Description de fonction

Description de fonction Description de fonction Agent-e technique en chef - aménagements urbains et paysagers La description de fonction constitue un document de référence qui est susceptible d'être adapté en raison de l'évolution

Plus en détail