Et si une collaboration interprofessionnelle accrue faisait partie de la solution?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Et si une collaboration interprofessionnelle accrue faisait partie de la solution?"

Transcription

1 Swiss Family Docs Conference Du diagnostic au traitement: What s in? What s out? Lausanne 30 août 2012 Et si une collaboration interprofessionnelle accrue faisait partie de la solution? Prof. Diane Morin, Inf, PhD

2 Plan de présentation Grand merci pour l invitation! Contexte. Collaboration: définition et exemples. Bénéfice principal: la continuité Défis pour l éducation. Conclusion. 2

3 Contexte Nous sommes entrés dans une ère d économie du savoir où: Les connaissances croissent à un rythme exponentiel, Les fonctions se complexifient et spécialisent, Les communications cliniques se ramifient et globalisent, les soins sont trop complexes pour un seul professionnel, Les patients et leurs familles sont de plus en plus habilités à prodiguer leurs propres soins, à exiger des trajectoires singulières et à partager la prise de décision face à des choix difficiles. 3

4 Contexte L équipe de santé devient donc la dépositaire d une nouvelle forme de savoir complexe le savoir collectif qui: permet une vision globale, est générateur de créativité, favorise la synergie, favorise le partage des tâches. Cela amène inexorablement à la question de la collaboration interprofessionnelle comme caractéristique fondamentale des soins. 4

5 Collaboration définie La collaboration interprofessionnelle en santé est un processus par lequel des individus structurent une action collective afin de coordonner les services qu ils rendent auprès de malades, de familles ou de groupes, à travers un processus de communication, de décision, d intervention et d apprentissage collectifs La collaboration est à la fois un processus et un résultat (output) 5 D'Amour D et al. (1999) L'action collective au sein d'équipes interprofessionnelles dans les services de santé. Sciences sociales et santé. 17(3):

6 Collaboration théorisée Plusieurs théories ou modèles issues de la sociologie et de la psychologie ou des sciences de l administration, ont permis de conceptualiser la collaboration: Les théories de l échange (Crozier et Friedberg), Les théories de l'attraction (Mayer, Davis et Schoorman), les théories substantielles ou structurelles et les théories relationnelles qui incluent la notion de pouvoir (Pfeffer et Salancik) et, les théories sur la structuration sociale (Giddens). 6 Robidoux M (2007). Cadre de référence : Collaboration interprofessionnelle. Université de Sherbrooke, École en chantier, Faculté de l éducation. 25 p.

7 Collaboration modélisée Un exemple 7 Sicotte C., D Amour D. & Moreault M.P. (2002) Interdisciplinary collaboration within Quebec communityhealth care centres. Social Science & Medicine. 55(6):

8 Collaboration une équipe Trois types d énergies sont nécessaires pour assurer la dynamique d une équipe collaborative La participation experte La solidarité dans la communication La capacité de lever des obstacles à la participation ou à la communication 8 St-Arnaud Y (1989). La dynamique des petits groupes. Éditions de l Homme. 109 p.

9 Collaboration les termes L interdisciplinarité est un regroupement de plusieurs intervenantes et intervenants ayant une formation, une compétence et une expérience spécifiques qui travaillent ensemble à la compréhension globale, commune et unifiée d une personne en vue d une intervention concertée à l intérieur d un partage complémentaire de tâches. 9 Ste-Marie Morin L (1993) L interdisciplinarité en marche. Université Laval.

10 Collaboration les termes La multidisciplinarité ou pluridisciplinarité est la présence de plusieurs disciplines rassemblées qui peuvent se consulter, partager et s inspirer mais sans objectifs communs. 10 Ste-Marie Morin L (1993) L interdisciplinarité en marche. Université Laval.

11 Collaboration les termes La transdisciplinarité se dit de groupes de travail dans lesquels les professionnels acceptent le partage des rôles professionnels (zones grises). 11 Ste-Marie Morin L (1993) L interdisciplinarité en marche. Université Laval.

12 Collaboration avantages Pour les patients, les données probantes font état d une des auto-soins, des connaissances, de la capacité de décision partagée, de la satisfaction et de la qualité de vie. Pour les professionnels, les données probantes font état d une de la satisfaction, d un enrichissement des connaissances et compétences. Ils auraient une expérience plus positive du travail que ceux travaillant dans une structure uni professionnelle. Barrett J et al. (2010). Preparing Tomorrow s Healthcare Providers for 12 Interprofessional Collaborative Patient-Centered Practice Today. UBCMJ. 1:

13 Collaboration avantages Pour le système de soins, on observe l offre d une gamme de services plus étendue, un meilleur accès, une diminution des temps d attente et des durées de séjour et une utilisation plus efficiente des ressources. Le principal serait la continuité des soins. 13 Hollenberg et al. (2009) Mainstreaming Interprofessional Education within Hospital Settings. Journal of Research in Interprofessional Practice and Education. 1(1):

14 Continuité multi dimensions La continuité revêt un caractère multidimensionnel longitudinalité : contacts répétés à travers le temps. individualité : adaptation à la réalité singulière. globalité : réponse à l ensemble des besoins. flexibilité : ajustement à l évolution du contexte. relation : lien qui s appuie sur une confiance mutuelle. accessibilité : absence de barrières dans les services. communication efficace : échanges entre intervenants. participation : décision partagée, habilitation. 14 BachrachLL (1993) Continuity of Care and Approaches to Case Management for Long-term Mentally Ill Patients. Hospital and Community Psychiatry. 44(5):

15 Continuité et discontinuité La continuité est quelquefois définie par son contraire La discontinuité qui renvoie alors à trois principaux obstacles soit: l inexistence, l inaccessibilité ou l inadéquation des services (gaps), le manque de coordination et d intégration entre plusieurs niveaux de soins (cracks), le décrochage des individus de l une et l autre des trajectoires de soins qui avaient été proposées (dropouts). 15 Tessler RC et al. (1986) Defining and Measuring Continuityof Care. Psychosocial Rehabilitation Journal. 10:

16 Continuité importance Il existe des associations significatives entre collaboration accrue, continuité et meilleurs résultats chez les patients tels: Utilisation des services tels: o o o Hospitalisations Visites aux urgences Durée de séjour Adhésion au plan thérapeutique notamment à la gestion de la médication Satisfaction Van Walraven C et al. (2010) The Association Between Continuity of Care and 16 Outcomes: A Systematic and Critical Review. Journal of Evaluation in Clinical Practice. 16(5):

17 Continuité importance Deux conditions du succès pour que cette continuité issue de la collaboration procure des bienfaits: des liens renforcés entre les départements, les niveaux de soins et les équipes composées de différents professionnels ayant le mandat spécifique de coordination, de gestion de cas, de liaison, la présence d un système de communication efficace. 17 Lorenz KA et al. (2008). Evidence for improving palliative care at the end of life: A systematic review. Annals of Internal Medicine. 148:

18 Continuité Cela concerne qui? La pertinence et les effets positifs de la continuité sont particulièrement importants pour : les personnes les plus vulnérables, notamment les personnes les plus âgées ou, les personnes présentant une condition générale de santé détériorée et nécessitant une coordination de soins multiples et/ou complexes. NuttingPA et al. (2003). Continuity of primary care: To whom does it matter and 18 when? Annals of Family Medicine. 1(3): Cabana MD & Jee SH (2004). Does continuity of care improve patient outcomes? Journal of Family Practice. 53(12):

19 Continuité et collaboration cela s apprend? L OMS conclut que la pratique collaborative renforce la continuité des soins, améliore les résultats de santé des malades, qu elle est un attribut central de systèmes performants axés sur les besoins de santé des populations et qu elle procure une satisfaction au travail accrue chez les professionnels. Il conclut également que l éducation interprofessionnelle (EIP) est une des étapes incontournables pour supporter la «pratique collaborative». World Health Organisation. (2010). Framework for Action on Interprofessional 19 Education & Collaborative Practice. Geneva: the Health Professions Network Nursing and Midwifery Office, Department of Human Resources for Health, WHO.

20 Continuité et collaboration cela s apprend? The Lancet conclut qu un nouveau professionnalisme doit être le moteur des soins de demain. Il repose sur des compétences professionnelles et sur des compétences interprofessionnelles qui incluent des valeurs partagées, l imputabilité solidaire en faveur de l efficience. Il doit être supporté par les établissements de soins et les établissements d enseignement en sciences de la santé et services sociaux. Frenk, J., Chen, L., Bhutta, Z.A. et al. (2010) Health Professionals for a New 20 Century: Transforming Education to Strengthen Health Systems in an Interdependent World. The Lancet. DOI: /S (10)

21 Continuité et collaboration cela s apprend? Pour le Centre for the Advancement of Interprofessional Education (CAIPE) de Grande-Bretagne, l éducation interprofessionnelle est : «[ ] when two or more professions learn with, from and about each other to improve collaboration and the quality of care». Sous l impulsion de CAIPE, des projets novateurs en EIP se développent à travers le monde. 21

22 Continuité et collaboration cela s apprend? On recommande un référentiel visant 6 domaines de compétences interprofessionnelles Clarification des rôles: Apprenants et professionnels de professions différentes comprennent leur propre rôle et celui des autres et mettent cela à profit pour définir et atteindre les objectifs de santé. Soins centrés sur la personne, ses proches et la communauté: Lorsqu ils planifient et dispensent des soins, apprenants et professionnels de professions différentes recherchent, intègrent et valorisent la contribution et la participation de la personne, de ses proches et de la communauté en tant que participants. 22 CIHC (2010) Référentiel national de compétences en matière d interprofessionnalisme. Ottawa: CCIS. 37 pages.

23 Continuité et collaboration cela s apprend? Travail d équipe: Apprenants et professionnels de professions différentes comprennent les principes régissant la dynamique d une équipe de travail et les processus de groupe. Leadership collaboratif: Apprenants et professionnels de professions différentes collaborent avec tous les participants, y compris les personnes et leurs proches, à la formulation, la mise en œuvre et l évaluation des soins et des services visant à améliorer la santé. 23

24 Continuité et collaboration cela s apprend? Communication interprofessionnelle: Apprenants et professionnels de professions différentes communiquent entre eux de manière responsable et dans un esprit de collaboration et d ouverture. Résolution de conflits interprofessionnels: Apprenants et professionnels de professions différentes s engagent activement dans la gestion efficace des conflits intra- et interprofessionnels et à y faire participer les personnes et leurs proches. Ils sont capables de questionner et d échanger sur la composante de pouvoir. 24

25 Continuité et collaboration cela s apprend? Expérience à Lausanne l EIP permet d améliorer les compétences à la collaboration entre les professionnels de la santé pour mieux impacter sur la qualité des soins donnés aux patients. 25 Gallant S et al. (2011). Apprendre ensemble pour travailler ensemble : L éducation interprofessionnelle, un mythe ou une réalité? Recherches en soins infirmiers. 106:

26 Continuité et collaboration cela s apprend? Ainsi, un module d éducation interprofessionnelle (EIP) est offert aux étudiants Bachelor3 physiothérapie, sagefemme, soins infirmiers, Année3 technique de radiologie médicale et Master1 médecine. 26 Michaud PA et al. (2011) L éducation interprofessionnelle pour tous... Une expérience de sensibilisation pour des étudiants vaudois en formation prégraduée. Revue Médicale Suisse. 1(7) :

27 Continuité et collaboration cela s apprend? Expérience au Canada - le Réseau de collaboration sur les pratiques interprofessionnelles (RCPI) par le soutien au développement pédagogique; la formation régulière et la formation continue; la recherche et le transfert des connaissances. 27 Dumont S et al. (2010). Implementing an Interfaculty Course on Interprofessional Collaboration in Pre-licensure Health Science Curriculums: A Development Plan for Content and Teaching Approaches. Education for Health. 23(1): e1-12

28 Les professionnels de la santé sont responsables de fournir des soins efficaces dans leur discipline. Ils doivent s engager ensemble à améliorer l efficience des systèmes. Ils doivent apprendre des uns et des autres sur les uns et les autres dès l admission dans l apprentissage de leur profession. Le système de l éducation doit donc être le premier lieu pour leur offrir cet espace fécond de connaissance mutuelle, de partage, de respect et d innovation. 28 Conclusion

29 Conclusion MAIS, la capacité à agir en équipe interprofessionnelle est aussi liée à une solide identité professionnelles car je crois sincèrement que Si l un ne peut travailler avec les siens il ne saura être capable de travailler avec les autres! 29

30 MERCI! Diane Morin, Inf., Ph. D. Directrice Institut universitaire de formation et de recherche en soins Professeure ordinaire Département universitaire de médecine et santé communautaires - CHUV Faculté de biologie et de médecine Université de Lausanne Professeure titulaire Faculté des sciences infirmières Université Laval, Québec, Canada 30

La formation interprofessionnelle pour les professions de la santé: L avenir C est dès maintenant!

La formation interprofessionnelle pour les professions de la santé: L avenir C est dès maintenant! 2 e Swiss Congress for Health Professions Winterthur 1 juin 2012 La formation interprofessionnelle pour les professions de la santé: L avenir C est dès maintenant! Prof. Diane Morin, Inf, PhD Plan de présentation

Plus en détail

Preparing healthcare workforce?

Preparing healthcare workforce? Swiss Public Health Conference (Re-)Organizing Health Systems Lausanne 30 août 2012 Preparing healthcare workforce? Prof. Diane Morin, Inf, PhD Plan de présentation Merci au Comité organisateur pour l

Plus en détail

La collaboration interprofessionnelle: le futur c est maintenant!

La collaboration interprofessionnelle: le futur c est maintenant! 20 e Journée Romande d Hygiène 27 novembre 2014 La collaboration interprofessionnelle: le futur c est maintenant! Diane MORIN, inf., PhD diane.morin@unil.ch Mots clés de la présentation D abord merci!!!

Plus en détail

Comprendre mieux pour mieux collaborer. Danielle D Amour, inf. PhD 23 novembre 2007

Comprendre mieux pour mieux collaborer. Danielle D Amour, inf. PhD 23 novembre 2007 Comprendre mieux pour mieux collaborer Danielle D Amour, inf. PhD 23 novembre 2007 Que comprendre? Quels sont les ingrédients de la collaboration? Jusqu où peut et doit aller la collaboration? Pour arriver

Plus en détail

DEVELOPPEMENT D'UN MODELE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE POUR LA PRATIQUE INFIRMIERE AVANCEE

DEVELOPPEMENT D'UN MODELE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE POUR LA PRATIQUE INFIRMIERE AVANCEE DEVELOPPEMENT D'UN MODELE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE POUR LA PRATIQUE INFIRMIERE AVANCEE Marie-José Roulin inf PhD, Directrice adjointe des soins Montserrat Castellsagne Perolini, inf, Spécialiste clinique

Plus en détail

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Dans ce document, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent les femmes et les hommes, et vice-versa, si le contexte s y prête. LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE POSITION DE L AIIC

Plus en détail

UN OUTIL POLITIQUE AU SERVICE DE LA SANTÉ : APPLICATION EN CONTEXTE INFIRMIER!

UN OUTIL POLITIQUE AU SERVICE DE LA SANTÉ : APPLICATION EN CONTEXTE INFIRMIER! UN OUTIL POLITIQUE AU SERVICE DE LA SANTÉ : APPLICATION EN CONTEXTE INFIRMIER! Présentation de: Geneviève Roch, inf. Ph.D. Professeure adjointe Faculté des sciences infirmières, Université Laval Centre

Plus en détail

De la formation initiale des sagesfemmes. à l interprofessionnalité. Picchiottino Patricia Sage-femme, CE Responsable adjointe CIS

De la formation initiale des sagesfemmes. à l interprofessionnalité. Picchiottino Patricia Sage-femme, CE Responsable adjointe CIS De la formation initiale des sagesfemmes à l interprofessionnalité Picchiottino Patricia Sage-femme, CE Responsable adjointe CIS Le CiS, un centre conjoint Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale

Plus en détail

13e Congrès Européen Francophone des infirmier(e)s clinicien(ne)s, consultant(e)s et de pratique avancée

13e Congrès Européen Francophone des infirmier(e)s clinicien(ne)s, consultant(e)s et de pratique avancée 13e Congrès Européen Francophone des infirmier(e)s clinicien(ne)s, consultant(e)s et de pratique avancée Intégration du rôle d'infirmière clinicienne spécialisée, titulaire d'un Master académique au Centre

Plus en détail

Master ès Sciences en sciences infirmières

Master ès Sciences en sciences infirmières Master ès Sciences en sciences infirmières Master conjoint UNIVERSITE DE LAUSANNE Faculté de biologie et de médecine, Ecole de médecine et HAUTE ECOLE SPECIALISEE DE SUISSE OCCIDENTALE Domaine santé PLAN

Plus en détail

DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE. Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1

DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE. Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1 DÉVELOPPER SES COMPÉTENCES POUR SUPERVISER LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Présentation du programme de formation RCPI, 2012 1 Propriété intellectuelle : Le matériel original développé dans le cadre

Plus en détail

Denis A. Roy Vice-président, Affaires scientifiques

Denis A. Roy Vice-président, Affaires scientifiques Denis A. Roy Vice-président, Affaires scientifiques Plan de la communication Colloque ORIILL Objectifs: Soumettre une vision de la raison d être et du potentiel des réseaux de santé dans le contexte québécois;

Plus en détail

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Le centre d excellence d en soins infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe à la directrice des soins infirmiers et de la prestation sécuritaire des

Plus en détail

Un centre de simulation : pourquoi et comment? Conférence Management, CHU Toulouse Anne-Claude Allin 9 avril 2014

Un centre de simulation : pourquoi et comment? Conférence Management, CHU Toulouse Anne-Claude Allin 9 avril 2014 Un centre de simulation : pourquoi et comment? Conférence Management, CHU Toulouse Anne-Claude Allin 9 avril 2014 Plan de présentation 2 Vous avez dit simulation? La simulation est une technique d enseignement

Plus en détail

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 2 ème année bachelor Semestre automne printemps Répétition Lieu de période de formation pratique Institution : Nom de l'étudiant-e : Service : Promotion : Site de formation : Période du / au : PFP 3 PFP 4 ÉVALUATION DES COMPÉTENCES

Plus en détail

The Ottawa Hospital / L Hôpital d Ottawa Modèle de pratique infirmière clinique (MPIC) Principes directeurs

The Ottawa Hospital / L Hôpital d Ottawa Modèle de pratique infirmière clinique (MPIC) Principes directeurs The Ottawa Hospital / L Hôpital d Ottawa Modèle de pratique infirmière clinique (MPIC) Principes directeurs I. Principes directeurs : Soins infirmiers directs 1. Perspectives du patient et de la famille

Plus en détail

L évaluation des besoins des personnes atteintes de cancer et de leurs proches par les infirmières pivots en oncologie (IPOs)

L évaluation des besoins des personnes atteintes de cancer et de leurs proches par les infirmières pivots en oncologie (IPOs) L évaluation des besoins des personnes atteintes de cancer et de leurs proches par les infirmières pivots en oncologie (IPOs) Brigitte Fournier, IPO Clinique d oncologie ambulatoire M.Sc. Infirmières (candidate)

Plus en détail

Formation à l Evidence-Based Nursing en formation de premier cycle: récit d une expérience dans une Haute Ecole belge

Formation à l Evidence-Based Nursing en formation de premier cycle: récit d une expérience dans une Haute Ecole belge Formation à l Evidence-Based Nursing en formation de premier cycle: récit d une expérience dans une Haute Ecole belge Nadine Jacqmin Inf., L.Sc., étudiante au doctorat en sciences infirmières (Université

Plus en détail

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Plaidoyer en faveur de la santé de la population : vers une pleine reconnaissance de la contribution infirmière unique Odette Roy,

Plus en détail

Excellent service, soins prodigués avec compassion

Excellent service, soins prodigués avec compassion Centre d accès aux soins communautaires du Centre Plan stratégique (2014-2017) Sommaire Excellent service, soins prodigués avec compassion EXCELLENT SERVICE, SOINS PRODIGUÉS AVEC COMPASSION Le Plan stratégique

Plus en détail

UNE DÉMARCHE NOVATRICE EN ORGANISATION DES SOINS ET DU TRAVAIL EN SANTÉ MENTALE. Institut universitaire en santé mentale de Québec

UNE DÉMARCHE NOVATRICE EN ORGANISATION DES SOINS ET DU TRAVAIL EN SANTÉ MENTALE. Institut universitaire en santé mentale de Québec UNE DÉMARCHE NOVATRICE EN ORGANISATION DES SOINS ET DU TRAVAIL EN SANTÉ MENTALE Institut universitaire en santé mentale de Québec Madame Lorraine Guillemette Directrice des soins et services cliniques

Plus en détail

Formation initiale des infirmières en soins palliatifs

Formation initiale des infirmières en soins palliatifs Formation initiale des infirmières en soins palliatifs Dans le nouveau programme de formation de 2009 1 Présentation Recommandations SFAP (infirmières 2011: avis de recherche ) Programme de développement

Plus en détail

Un Master en sciences infirmières pour favoriser l intégration des novices et la formation continue des équipes

Un Master en sciences infirmières pour favoriser l intégration des novices et la formation continue des équipes Séminaire européen du SIDIIEF Evolution de la formation infirmière : quels défis pour les milieux cliniques? 21 novembre 2013 Un Master en sciences infirmières pour favoriser l intégration des novices

Plus en détail

DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL

DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL 1 1. Le raisonnement clinique Définition Face à une demande de soin, le professionnel infirmier axe son raisonnement clinique

Plus en détail

S p é c i a l i s t e e n S o i n s p a l l i a t i f s. diploma of advanced studies hes-so / supsi en collaboration avec le chuv

S p é c i a l i s t e e n S o i n s p a l l i a t i f s. diploma of advanced studies hes-so / supsi en collaboration avec le chuv S p é c i a l i s t e e n S o i n s p a l l i a t i f s diploma of advanced studies hes-so / supsi en collaboration avec le chuv Généralités Le Diplôme d Etudes Avancées (DAS) en soins palliatifs est offert

Plus en détail

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap

Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap SECRÉTARIAT GÉNÉRAL Règlements, directives, politiques et procédures Politique de soutien aux étudiants en situation de handicap Adoption Instance/Autorité Date Résolution(s) Conseil d administration 14

Plus en détail

Outils d évaluations de la simulation en équipe: Évaluation de performance en formation interprofessionnelle. Martina ESDAILE SFAR 19 septembre 2012

Outils d évaluations de la simulation en équipe: Évaluation de performance en formation interprofessionnelle. Martina ESDAILE SFAR 19 septembre 2012 Outils d évaluations de la simulation en équipe: Évaluation de performance en formation interprofessionnelle Martina ESDAILE SFAR 19 septembre 2012 Déclaration de conflits d intérêts! Aucun conflits d

Plus en détail

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH SOMMAIRE > OBJECTIFS 04 > STRUCTURE / FORMATION MODULAIRE 05 > DÉTAIL DU PROGRAMME 06 > CORPS

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E

CAHIER DES CHARGES INFIRMIER-ÈRE DIPLÔMÉ-E Madame/Monsieur 1. DÉFINITION DE LA FONCTION Au service du projet institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel,

Plus en détail

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation

PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES. Sommaire de la démarche de réorganisation PROGRAMME RÉGIONAL DE RÉADAPTATION POUR LA PERSONNE ATTEINTE DE MALADIES CHRONIQUES Sommaire de la démarche de réorganisation SOMMAIRE Le programme régional Traité santé offre des services de réadaptation

Plus en détail

Travail de diplôme «entre défi et illusion» Maria José Eusébio Béatrice Chevrier SIDIIEF_05.2012_BC_MJE/CHUV

Travail de diplôme «entre défi et illusion» Maria José Eusébio Béatrice Chevrier SIDIIEF_05.2012_BC_MJE/CHUV Direction générale / Centre des formations Travail de diplôme «entre défi et illusion» Maria José Eusébio Béatrice Chevrier Nom de l'entité - Arial gras 11 1 Plan de la présentation Le panorama suisse

Plus en détail

Inter&professionnalité&et& simulation& Pourquoi&et&quand&?& François&LECOMTE&=&Yvon&CROGUENNEC&

Inter&professionnalité&et& simulation& Pourquoi&et&quand&?& François&LECOMTE&=&Yvon&CROGUENNEC& Inter&professionnalité&et& simulation& Pourquoi&et&quand&?& François&LECOMTE&=&Yvon&CROGUENNEC& 1! Liens&d intérêt& & Yvon&CROGUENNEC&:&néant& & François&LECOMTE&:&AFSARMU,& SFMU,&Sanofi=Aventis,&BMS=UPSA,&

Plus en détail

Liste des éléments de données de la Base de données sur les infirmières et infirmiers réglementés

Liste des éléments de données de la Base de données sur les infirmières et infirmiers réglementés septembre 2013 Liste des éléments de données de la infirmières et Les documents énumérés dans la présente liste ont été adaptés à partir du Dictionnaire des données et manuel de traitement de la 2013.

Plus en détail

DESCRIPTION D'EMPLOI

DESCRIPTION D'EMPLOI DESCRIPTION D'EMPLOI Nom de l établissement : CENTRE DE RÉADAPTATION LA MYRIADE Titre de la fonction : Catégorie de fonction : Code de la fonction : 799 à la clientèle, volet professionnel Conseiller cadre

Plus en détail

1 Objectif des commentaires explicatifs. 1.1 Objectif

1 Objectif des commentaires explicatifs. 1.1 Objectif Commentaires explicatifs concernant les documents de base Examen professionnel d Assistant/e spécialisé/e en soins de longue durée et accompagnement (Projet du 27.9.2012) 1 Objectif des commentaires explicatifs

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE

GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème STAGE 1 GUIDE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES (CP) POUR LE 3 ème DOMAINES: FONDEMENTS COMPÉTENCE 1: Agir en tant que professionnelle ou professionnel héritier, critique et interprète d

Plus en détail

Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec

Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec Qualité et sécurité des soins Rôle de la direction des soins infirmiers- au Québec Josée F. Breton, B.Sc.inf., MBA, Conseillère senior en organisation des soins et du travail, Direction des soins infirmiers

Plus en détail

L avenir de l éducation médicale au Canada. Rapport à l intention du public. Volet sur l éducation médicale postdoctorale. www.afmc.

L avenir de l éducation médicale au Canada. Rapport à l intention du public. Volet sur l éducation médicale postdoctorale. www.afmc. L avenir de l éducation médicale au Canada Volet sur l éducation médicale postdoctorale Rapport à l intention du public www.afmc.ca/fmecpg Un projet financé par Santé Canada 1 Introduction Le volet sur

Plus en détail

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de

et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de Le programme Arrimage et son évolution Serge Lavoie Direction des programmes-clientèles 21 novembre 2013 Avec la collaboration de M me Myriam-Nicole Bilodeau, conseillère-clinique cadre 1. Le CSSS de Chicoutimi

Plus en détail

Identifier les besoins en DPC par l évaluation de la collaboration

Identifier les besoins en DPC par l évaluation de la collaboration Identifier les besoins en DPC par l évaluation de la collaboration Marie-Dominique Beaulieu, MD Chaire docteur Sadok Besrour en médecine m familiale Département de médecine m familiale Université de Montréal

Plus en détail

Amélie Blanchet Garneau, inf. Ph.D. Patrick Lavoie, inf. M.Sc. Ph.D. (c)

Amélie Blanchet Garneau, inf. Ph.D. Patrick Lavoie, inf. M.Sc. Ph.D. (c) Amélie Blanchet Garneau, inf. Ph.D. Patrick Lavoie, inf. M.Sc. Ph.D. (c) 6 e Congrès mondial des infirmières et infirmiers francophones 3 juin 2015 Plan de la présentation Objectif: Décrire les variations

Plus en détail

5 filières à la Une : évaluation et opportunités d'une formation interprofessionnelle à la Haute école de santé de Genève Petra Mèche Coordinatrice

5 filières à la Une : évaluation et opportunités d'une formation interprofessionnelle à la Haute école de santé de Genève Petra Mèche Coordinatrice 5 filières à la Une : évaluation et opportunités d'une formation interprofessionnelle à la Haute école de santé de Genève Petra Mèche Coordinatrice de l enseignement Responsable du dispositif de formation

Plus en détail

Moyenne d efficacité du travail de l équipe de dispensateurs de SSP (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé primaires) Cote moyenne

Moyenne d efficacité du travail de l équipe de dispensateurs de SSP (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé primaires) Cote moyenne (Ensemble d indicateurs : Dispensateurs de soins de santé primaires) Définition Cote moyenne de l efficacité du travail de l équipe fondée sur les facteurs suivants : vision; participation ouverte; orientation

Plus en détail

Règle de soins infirmiers

Règle de soins infirmiers DÉFINITION : Le but de cette règle de soins infirmiers est d encadrer la prestation des soins dispensés par les infirmières et les infirmières auxiliaires en collaboration avec les préposés aux bénéficiaires

Plus en détail

Le projet sur l Avenir de l éducation médicale au Canada

Le projet sur l Avenir de l éducation médicale au Canada Le projet sur l Avenir de l éducation médicale au Canada Rapport du programme de médecine du 1 er cycle de la Faculté de médecine de l Université de Montréal Le projet sur l Avenir de l éducation médicale

Plus en détail

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé

Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Pratiques exemplaires et obstacles fédéraux : profession et formation des professionnels de la santé Association médicale canadienne Mémoire présenté au Comité permanent de la santé de la Chambre des communes

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Pédagogie spécialisée. Votre formation en enseignement spécialisé

Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Pédagogie spécialisée. Votre formation en enseignement spécialisé Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Pédagogie spécialisée Votre formation en enseignement spécialisé La HEP Vaud vous prépare au Master of Arts et Diplôme dans le domaine de la pédagogie

Plus en détail

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 3 ème année bachelor

ÉVALUATION DES COMPÉTENCES niveau 3 ème année bachelor Semestre automne printemps Répétition Lieu de période de formation pratique Institution : Nom de l'étudiant-e : Service : Promotion : Site de formation : Période du / au : PFP 5 PFP 6 ÉVALUATION DES COMPÉTENCES

Plus en détail

répondre aux nouvelles exigences mélioration de ses prestations adaptation uvelles fonctions elopper de nouvelles compétences tiques probantes

répondre aux nouvelles exigences mélioration de ses prestations adaptation uvelles fonctions elopper de nouvelles compétences tiques probantes FORMATIONS POSTGRADE 2015-2016 FORMATIONS CONTINUES COURTES 2015-2016 mélioration de ses prestations adaptation uvelles fonctions elopper de nouvelles compétences répondre aux nouvelles exigences tiques

Plus en détail

Leadership et raisonnement clinique et sur le terrain

Leadership et raisonnement clinique et sur le terrain Leadership et raisonnement clinique et sur le terrain Christiane Ouellet, inf., LL.M (c)., infirmière-chef 3e AB, Direction des soins infirmiers regroupements clientèle (DSI-RC) Élisa Gélinas-Phaneuf,

Plus en détail

qualité DES SOINS ET CONSEILS

qualité DES SOINS ET CONSEILS qualité DES SOINS ET CONSEILS Certificate of Advanced Studies (CAS) - 2016 Développer des compétences relatives à la qualité des soins et aux conseils Concept général Le CAS «Qualité des Soins et Conseils»

Plus en détail

Document pour l auto-évaluation. Section D

Document pour l auto-évaluation. Section D Document pour l auto-évaluation Section D Section D Document pour l auto-évaluation Instructions pour utiliser le Document pour l auto-évaluation... Document pour l auto-évaluation... -D-1- -D-2- Document

Plus en détail

...... en quelques mots 1

...... en quelques mots 1 ... en quelques mots 1 Un nouveau Projet d'entreprise pourquoi faire? Le Projet d'entreprise 2006-2009 a porté l ambition de faire de l Assurance Maladie un assureur solidaire en santé reconnu en tant

Plus en détail

ELABORER UN CURRICULUM DE FORMATION MEDICALE ADAPTE AUX BESOINS DE LA POPULATION / COMMUNAUTE

ELABORER UN CURRICULUM DE FORMATION MEDICALE ADAPTE AUX BESOINS DE LA POPULATION / COMMUNAUTE ELABORER UN CURRICULUM DE FORMATION MEDICALE ADAPTE AUX BESOINS DE LA POPULATION / COMMUNAUTE Texte élaboré après participation aux XIV e Journées Universitaires de Pédagogie Médicale de la CIDMEF, Ouagadougou,

Plus en détail

C. Cohen, Inf. M.Sc. Professeure HEdS La Source & Intervenante à l IUFRS

C. Cohen, Inf. M.Sc. Professeure HEdS La Source & Intervenante à l IUFRS 3ème Séminaire européen du SIDIIEF «Les maladies chroniques : Formation, recherche et leadership clinique en soins infirmiers» 26 mars 2015 Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV), Lausanne, Suisse

Plus en détail

Qui sont les infirmières et infirmiers cliniciens spécialisés?

Qui sont les infirmières et infirmiers cliniciens spécialisés? Série de Webinaires de l AIIC : Progrès de la pratique Qui sont les infirmières et infirmiers cliniciens spécialisés? Donna Cousineau Infirmière en pratique avancée Hôpital Carleton Queensway Le 12 décembre

Plus en détail

Le travail en équipe : une formule pédagogique mais pas une formule magique!

Le travail en équipe : une formule pédagogique mais pas une formule magique! Le travail en équipe : une formule pédagogique mais pas une formule magique! Par Stéphanie Fissette Atelier du 16 avril 2015 Comité de la pédagogie universitaire 1. Le travail collaboratif est-il une stratégie

Plus en détail

Marc Garneau, Acfas 2014 Lise Corriveau, Marc Garneau et Nancy Lauzon, professeurs, AIPU 2012 Gestion de l éducation et de la formation

Marc Garneau, Acfas 2014 Lise Corriveau, Marc Garneau et Nancy Lauzon, professeurs, AIPU 2012 Gestion de l éducation et de la formation Marc Garneau, Acfas 2014 Lise Corriveau, Marc Garneau et Nancy Lauzon, professeurs, AIPU 2012 Gestion de l éducation et de la formation 1 Plan de la communication Contexte et problématique de la recherche

Plus en détail

Formalisation d une collaboration de trois partenaires ayant des expertises à transférer au réseau de la santé et des services sociaux :

Formalisation d une collaboration de trois partenaires ayant des expertises à transférer au réseau de la santé et des services sociaux : Travaux de la Communauté de pratique-comité de pilotage interrégional pour pérenniser la pratique «Accompagner les équipes vers la collaboration interprofessionnelle» 1. Pratique innovante à transférer

Plus en détail

AMÉLIORER L ACCÈS AUX SOINS PRIMAIRES POUR LES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES DE SCARBOROUGH

AMÉLIORER L ACCÈS AUX SOINS PRIMAIRES POUR LES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES DE SCARBOROUGH AMÉLIORER L ACCÈS AUX SOINS PRIMAIRES POUR LES COMMUNAUTÉS FRANCOPHONES DE SCARBOROUGH RECOMMANDATION PRÉSENTÉE AU RLISS DU CENTRE-EST JUILLET 2015 1 LES BESOINS EN MATIÈRE DE SOINS DE SANTÉ DE LA POPULATION

Plus en détail

Enfants hospitalisés sujets à de nombreuses procédures douloureuses (Stevens et al., 2011)

Enfants hospitalisés sujets à de nombreuses procédures douloureuses (Stevens et al., 2011) Faculté des sciences infirmières Interventions infirmières pour la gestion de la douleur procédurale en milieu pédiatrique Paule Jubinville, inf. M.Sc. Sylvie Le May, inf. PhD Sylvie Charette, inf. M.Sc.

Plus en détail

Infirmière spécialiste clinique aux HUG : quelle vision en 2020?

Infirmière spécialiste clinique aux HUG : quelle vision en 2020? Infirmière spécialiste clinique aux HUG : quelle vision en 2020? Introduction ISC en 2020 : quel rôle? Quel objectif? Ce document présente la vision de la fonction d ISC aux HUG pour 2020. Il a été conçu

Plus en détail

Aperçu et raison d être du programme d études

Aperçu et raison d être du programme d études Section I Section I - Aperçu et raison d être du programme Aperçu et raison d être du programme d études Contexte Le cours Carrière et vie 2231 s inspire, du point de vue conceptuel, philosophique et pratique,

Plus en détail

Intégrer les technologies dans l enseignement et l apprentissage: la vision de l UNIL. > 26 mars 2012 <

Intégrer les technologies dans l enseignement et l apprentissage: la vision de l UNIL. > 26 mars 2012 < Intégrer les technologies dans l enseignement et l apprentissage: la vision de l UNIL > 26 mars 2012 < Table des matières Intégrer les technologies dans l enseignement et l apprentissage: la vision de

Plus en détail

Case management ou coordination des soins?

Case management ou coordination des soins? Pistes pour l intégration des soins pour les personnes âgées fragiles vivant au domicile Case management ou coordination des soins? THÉRÈSE VAN DURME JEAN MACQ INSTITUT DE RECHERCHE SANTÉ ET SOCIÉTÉ (IRSS

Plus en détail

Notre modèle d engagement

Notre modèle d engagement Notre modèle d engagement 1. EVALUER L évaluation des compétences que vous souhaitez améliorer implique un vrai échange entre nos deux équipes, et une étude plus approfondie des écarts et des actions préalablement

Plus en détail

Stéphane Beaulieu. L avenir de la formation universitaire en psychologie. Marie Girard-Hurtubise

Stéphane Beaulieu. L avenir de la formation universitaire en psychologie. Marie Girard-Hurtubise CHRONIQUE ENTREVUE Stéphane Beaulieu L avenir de la formation universitaire en psychologie Marie Girard-Hurtubise À l instar d autres universités québécoises, le département de psychologie de l Université

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Pratique informée par

Pratique informée par Evidence-based practice Évidences Preuves Faits Données probantes Résultats probants Pratique factuelle Pratique exemplaire Pratique basée sur Pratique fondée sur Pratique informée par Quelques définitions

Plus en détail

La Faculté de biologie et de médecine de l'université de Lausanne met au concours deux postes de :

La Faculté de biologie et de médecine de l'université de Lausanne met au concours deux postes de : La Faculté de biologie et de médecine de l'université de Lausanne met au concours deux postes de : Professeur e s en biologie synthétique Entrée en fonction envisagée: janvier 2016. Le Département de microbiologie

Plus en détail

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités

Stratégie de recherche axée sur le patient. Cadre de renforcement des capacités Stratégie de recherche axée sur le patient Cadre de renforcement des capacités 2015 Remerciements Les Instituts de recherche en santé du Canada tiennent à souligner la contribution des experts ayant siégé

Plus en détail

Équipe de Collaboration Interprofessionnelle

Équipe de Collaboration Interprofessionnelle Équipe de Collaboration Interprofessionnelle Juin 2012 Tazim Virani Rapport commandé par l Association des infirmières et infirmiers du Canada fcrss.ca Ce document est disponible à www.fcrss.ca. Le présent

Plus en détail

Modèle de profil de compétences en organisation communautaire en CSSS

Modèle de profil de compétences en organisation communautaire en CSSS Modèle de profil de compétences en organisation communautaire en CSSS Novembre 2010 La création d un profil de compétences en organisation communautaire en CSSS 1 s est imposée comme un des moyens pour

Plus en détail

Mesure du transfert des connaissances dans les pratiques cliniques suite à un e-learning douleur

Mesure du transfert des connaissances dans les pratiques cliniques suite à un e-learning douleur Congrès SIDIIEF 2015 Montréal Mesure du transfert des connaissances dans les pratiques cliniques suite à un e-learning douleur Yolande KOTTELAT, inf, ICL Jenny GENTIZON, inf, MScSI Martine ROESSLI, responsable

Plus en détail

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011

DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 DÉCLARATION DE PRINCIPES SUR LE SYSTÈME ONTARIEN DE TRANSFERT DES CRÉDITS 2011 VISION De nos jours, l éducation postsecondaire offre plus de choix et de possibilités qu auparavant. En outre, les besoins

Plus en détail

Contrat mutuel patient-professionnel : Les mots qui nous lient

Contrat mutuel patient-professionnel : Les mots qui nous lient Contrat mutuel patient-professionnel : Les mots qui nous lient Marie-Thérèse Lussier MD, MSc Claude Richard PhD 5 e rendez-vous de la gestion des maladies chroniques Montréal, 2 octobre 2014 Plan Introduction

Plus en détail

De meilleures données pour de meilleures décisions :

De meilleures données pour de meilleures décisions : De meilleures données pour de meilleures décisions : un appui pour des soins plus efficaces et appropriés Amélioration de l expérience client. Perfectionnement de la planification des programmes et capacité

Plus en détail

Stage obligatoire de médecine familiale à l externat

Stage obligatoire de médecine familiale à l externat Stage obligatoire de médecine familiale à l externat Cours MMD3507 Le stage obligatoire de médecine familiale à l externat n exige pas de stage préalable. Il peut donc prendre à chacune des périodes dans

Plus en détail

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont Développement d un site internet au centre d excellence en soins infirmiers : un autre levier pour l échange des savoirs et l avancement des pratiques infirmières Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe

Plus en détail

Profil de Compétences Professionnelles Ostéopathie

Profil de Compétences Professionnelles Ostéopathie ProfildeCompétencesProfessionnellesOstéopathie Document Documentdediscussionavecl intentiond obtenirunconsensus approuvée par la Chambre ostéopathie le 12-06-2012 (11 votes pour - pas de votes contre -

Plus en détail

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle

Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle ANNEXE 2006-CA505-09-R5077 Politique de soutien à la réussite aux études de 1 er cycle Décanat des études de premier cycle Février 2006 Énoncé de politique l Université s engage à soutenir l étudiant dans

Plus en détail

Certificate of. Advanced Studies. S o i n s palliatifs

Certificate of. Advanced Studies. S o i n s palliatifs Certificate of Advanced Studies HES-SO en S o i n s palliatifs Le certificat d études avancées (CAS) en soins palliatifs offert par la Haute école de santé Arc en partenariat avec le Centre hospitalier

Plus en détail

La formation des sages-femmes au Québec: compétence, autonomie et confiance. Raymonde Gagnon, SF, MSc. Emmanuelle Hébert, SF, MSc.

La formation des sages-femmes au Québec: compétence, autonomie et confiance. Raymonde Gagnon, SF, MSc. Emmanuelle Hébert, SF, MSc. La formation des sages-femmes au Québec: compétence, autonomie et confiance Raymonde Gagnon, SF, MSc. Emmanuelle Hébert, SF, MSc. Plan La profession sage-femme Le baccalauréat Duo stage et maïeutique Évaluation

Plus en détail

La télésanté clinique au Québec: un regard éthique par la CEST

La télésanté clinique au Québec: un regard éthique par la CEST La télésanté clinique au Québec: un regard éthique par la CEST Dominic Cliche Conseiller en éthique Commission de l éthique en science et en technologie 18 mars 2015 Midi conférence de l Institut d éthique

Plus en détail

CERTIFICATE OF ADVANCED STUDIES HES-SO UTILISATION DE LA SIMULATION DANS LE DOMAINE DE LA SANTÉ

CERTIFICATE OF ADVANCED STUDIES HES-SO UTILISATION DE LA SIMULATION DANS LE DOMAINE DE LA SANTÉ CERTIFICATE OF ADVANCED STUDIES HES-SO UTILISATION DE LA SIMULATION DANS LE DOMAINE DE LA SANTÉ MAI 2013 AVRIL 2014 03 04 05 05 06 06 06 07 07 08 09 Introduction & contexte Public cible et but de la formation

Plus en détail

La communication consciente : un savoir-être au service d un savoir-agir ensemble

La communication consciente : un savoir-être au service d un savoir-agir ensemble un savoir-être au service d un savoir-agir ensemble Anne-Claire Museux Étudiante à la maîtrise en service social (Université Laval) Auxiliaire de recherche pour le RCPI Tout seul, on va plus vite, ensemble

Plus en détail

L ÉDUCATION INTERPROFESSIONNELLE DANS LA FORMATION BACHELOR EN SOINS INFIRMIERS

L ÉDUCATION INTERPROFESSIONNELLE DANS LA FORMATION BACHELOR EN SOINS INFIRMIERS L ÉDUCATION INTERPROFESSIONNELLE DANS LA FORMATION BACHELOR EN SOINS INFIRMIERS FINE IXÈME EUROPEAN CONFERENCE OF NURSE EDUCATORS 5 OCTOBRE 2012 CARDIFF UK MIREILLE CLERC HESAV (LAUSANNE SUISSE) Groupe

Plus en détail

PROFIL DU POSTE. GESTIONNAIRE, Opérations des Jeux

PROFIL DU POSTE. GESTIONNAIRE, Opérations des Jeux PROFIL DU POSTE GESTIONNAIRE, Opérations des Jeux Objectifs associés au poste Le ou la gestionnaire, Opérations des Jeux, gérera les volets opérationnel et logistique des préparatifs des Jeux qui lui ont

Plus en détail

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA

Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA DESCRIPTION DU POSTE D INTERVENANT-PIVOT Association canadienne pour la santé mentale SECTION D OTTAWA Titre : Intervenant-pivotRelève du : Gestionnaire du programme Programme : Services de soutien communautaireapprouvé

Plus en détail

Apprendre en stage. Présentation aux référents 02.09.2010. C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY

Apprendre en stage. Présentation aux référents 02.09.2010. C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY Apprendre en stage Présentation aux référents 02.09.2010 C. MASIAS-VALDES Ch. BORALEY Et pour commencer De quoi un étudiant a-t-il besoin pour apprendre en stage? Contenu de la présentation Introduction

Plus en détail

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique?

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les sociétés savantes et organisations

Plus en détail

Acteurs des soins et du social dans la prise en charge des individus Les deux faces d une même pièce

Acteurs des soins et du social dans la prise en charge des individus Les deux faces d une même pièce Service des assurances sociales et de l hébergement (SASH) Acteurs des soins et du social dans la prise en charge des individus Les deux faces d une même pièce Fabrice Ghelfi, Chef du SASH Congrès intercantonal

Plus en détail

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 COLLOQUE ARY BORDES Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences infirmières

Plus en détail

Plan de formation proposé

Plan de formation proposé Plan de formation proposé Objectifs de l intervention : Développer certaines compétences ciblées pour les participants afin de leur permettre d être mieux outillés dans leur gestion quotidienne. Contribuer

Plus en détail

PARTENARIAT CANADIEN POUR LE PROGRÈS

PARTENARIAT CANADIEN POUR LE PROGRÈS PARTENARIAT CANADIEN POUR LE PROGRÈS DANS LES RESSOURCES HUMAINES EN SANTÉ SOMMAIRE DE LA CONFÉRENCE INAUGURALE TENUE LES 8 ET 9 OCTOBRE 2009 À OTTAWA Discussions en panel plénier sur l interprofessionnalisme

Plus en détail

Infirmière et infirmier autorisé prescripteur au Canada : Tracer la voie à suivre

Infirmière et infirmier autorisé prescripteur au Canada : Tracer la voie à suivre Infirmière et infirmier autorisé prescripteur au Canada : Tracer la voie à suivre Josette Roussel, inf. M.Sc.,M.Éd Infirmière-conseillère principale Association des infirmières et infirmiers du Canada

Plus en détail

Créons l enthousiasme!

Créons l enthousiasme! Créons l enthousiasme! Cabinet de Conseil en management, Coaching et Formation, depuis 2004 nous sommes partenaire de votre stratégie d entreprise pour tous vos défis à relever, l amélioration de la performance

Plus en détail

Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile

Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile Avril 2014 Table des matières 1. La Chaire Desjardins en soins infirmiers à la personne âgée

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION DES GESTIONNAIRES DE L UNIVERSITÉ LAVAL

PROGRAMME DE FORMATION DES GESTIONNAIRES DE L UNIVERSITÉ LAVAL PROGRAMME DE FORMATION DES GESTIONNAIRES DE L UNIVERSITÉ LAVAL Contenu VOUS TROUVEREZ DANS CE DOCUMENT Contexte Personnel visé Admissibilité au programme Orientation du programme Compétences clés de gestion

Plus en détail