Un film de A film by. AlAin ResnAis

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un film de A film by. AlAin ResnAis"

Transcription

1 emmanuelle RiVA eiji okada Un film de A film by AlAin ResnAis VeRsion RestAURee RestoRed VeRsion

2

3

4

5 Sommaire Table of content Introduction 5 6 Introduction Genèse 7 Genesis Anatole Dauman, producteur 8 9 Anatole Dauman, Producer Marguerite Duras, scénariste Marguerite Duras, Writer Le Tournage 13 The shoot Correspondance d Alain Resnais avec Marguerite Duras Les carnets de tournages de Sylvette Baudrot, scripte du film Photos de tournage d Emmanuelle Riva Le Film Alain Resnais letters to Marguerite Duras Sylvette Baudrot s film notebooks, script supervisor Photos taken by Emmanuelle Riva during the film shoot 35 The Film La sortie en The release in 1959 Hiroshima vu par 65 Hiroshima seen by La restauration 67 The restoration L équipe de restauration 73 The restoration team Fiche technique du film 77 Fact sheet Biographies 79 Biographies Contacts 87 Contacts Remerciements 88 Thanks

6

7 Introduction Restaurer Hiroshima mon amour. Restaurer un film est un acte singulier, qui consiste à redonner vie à une œuvre connue ou oubliée, sans pour autant trahir la volonté de l auteur. L exercice est difficile et passionnant, et il est avant tout une leçon d humilité. Il impose de s immiscer avec délicatesse dans la vie et le travail de l auteur pour tenter de saisir ses intentions et ses doutes, ses difficultés et ses satisfactions. Feuilleter ses carnets de tournage, ses notes, ses courriers, ses photos Tout un chemin pour comprendre le film, avant et pendant la restauration, bien identifier le montage original, réapprendre la lumière ou le grain de l époque, redécouvrir le son, ou encore mettre le doigt sur certaines imperfections. Avec la combinaison de travaux photochimiques et numériques, tout cela devient possible à condition de savoir s arrêter à temps, pour ne pas dénaturer l œuvre originale. Un long chemin avec une double finalité: restaurer pour montrer le film au plus grand nombre, et préserver les éléments originaux (avec un retour à la pellicule) pour leur assurer une conservation optimale dans un lieu adapté. Parce que ces originaux sont les seuls garants de la pérennité de l œuvre, au-delà des futurs progrès du numérique. C est pour toutes ces raisons qu une restauration est nécessairement le fruit d un travail collectif, qui permet de mettre en route un projet de longue haleine tout en assumant les doutes et les interrogations, qui font aussi toute la saveur de cette expérience. La version restaurée de Hiroshima mon amour est le résultat d une rencontre formidable entre la société de production du film, deux fondations agissant dans le domaine du patrimoine, une cinémathèque de renommée internationale, sans oublier un chef opérateur proche de l auteur pour veiller sur ce travail. Toute une aventure qui a permis d entrer dans l univers du premier long métrage d Alain Resnais, dans le but de redonner vie, pour longtemps, aux images abîmées par le temps. Hiroshima va pouvoir reprendre sa route dans le monde entier. Première étape à Cannes en mai 2013, puis au festival il Cinema Ritrovato à Bologne sur la Piazza Maggiore, au Festival de la Rochelle et bien d autres. Et aussi, capital dans un tel projet, la ressortie en salle dans de nombreux pays dont la France le 17 juillet et l Italie au deuxième semestre Car l idée est bien de faire redécouvrir Hiroshima à tous ceux qui l ont aimé mais aussi de faire venir de nouveaux spectateurs, vierges de cette expérience. Séverine Wemaere Déléguée générale Fondation Technicolor pour le Patrimoine du Cinéma Gilles Duval Délégué général Fondation Groupama Gan pour le Cinéma 5

8 Restoring Hiroshima mon amour Restoring a film is a unique process. It consists of bringing back to life a well-known or forgotten work without betraying the author s wishes. It is a difficult yet fascinating exercise, but most of all, a lesson in humility. It is essential to penetrate as delicately as possible into the author s life and work to try and seize his/her intentions and doubts, the difficulties and satisfactions. By looking through a director s notebooks, remarks, letters, photos Understanding the film before and during the restoration process is a journey in itself: in identifying the original editing decisions, relearning the lighting or the grain of the film s period, rediscovering the sound, or pinpointing certain imperfections. By combining photochemical and digital techniques, everything becomes possible providing one knows when to stop, so that the original work isn t altered. It s a long journey with a double purpose: to show the film to the largest possible audience and to preserve the original elements (striking new film master elements from the digital restoration) to ensure optimal conservation in an appropriate place. Those original elements are the only guaranty that the film will survive, beyond future digital progresses. It s for those reasons that a restoration is inevitably the fruit of team work, a joint effort that enables such a long-term project to get off the ground, while working through doubts and questions, that are also part of the experience s appeal. The restored version of Hiroshima mon amour is the result of a wonderful collaboration between the film s production company, two heritage foundations, an internationally renowned Cinematheque and Archives, not forgetting one of the director s chief cameramen who carefully watched over the whole process. It was an adventure that led us into the world of Alain Resnais first feature-length film, bringing images spoilt by the passing of time back to life, for a long time to come. Hiroshima can once again set off on its global journey. There is a first stop in Cannes in May 2013, followed by the Cinema Ritrovato Festival on the Piazza Maggiore in Bologna, then the Film Festival in La Rochelle among many others. And vital for such a project as this, it will be rereleased in countless cinemas all over the world, starting in France on July 17 th and in Italy later on in We hope that all those who have loved Hiroshima will discover it all over again, and that it will attract new audiences who have never lived the experience. Séverine Wemaere Managing Director Fondation Technicolor pour le Patrimoine du Cinéma Gilles Duval Managing Director Fondation Groupama Gan pour le Cinéma 6

9 Genèse Genesis Deux ans après l audacieuse aventure de Nuit et Brouillard, film très controversé à l époque, un projet de documentaire sur les horreurs de la guerre rapproche à nouveau Alain Resnais et Argos Films. Cette dernière, forte d un accord avec une société de production au Japon, propose au cinéaste de réaliser un film sur Hiroshima. Alain Resnais, hésitant tout d abord à traiter d une autre grande tragédie du XX e siècle, s attaque cependant au visionnage des nombreux documentaires produits jusqu alors sur cette catastrophe nucléaire. Il en déduit que la seule nouvelle approche possible serait d évoquer ce sujet sous un angle plus universel en tournant dans le monde entier, ce qui n etait aucunement envisageable par ses coproducteurs. Après quelques mois une nouvelle idée s impose, le projet de documentaire sur les désastres d Hiroshima deviendrait un long métrage de fiction. En quête de scénariste, le réalisateur, préconisant la plume des romanciers, propose Françoise Sagan (Otto Preminger venait de tourner Bonjour Tristesse). Celle-ci ne donnera pas suite. Alain Resnais rencontre Marguerite Duras (dont Moderato cantabile vient d être publié) qui connaîtra avec Hiroshima sa première expérience cinématographique. Two years after their daring collaboration on Nuit et Brouillard, a very controversial film at the time, it is again a documentary about the horrors of war which brings Alain Resnais and Argos Films back together. The latter, relying on financing from a production company in Japan, asks the director to consider directing a film about Hiroshima. Alain Resnais is at first reluctant to delve into yet another 20th century great tragedy but decides nonetheless to watch the numerous documentaries produced to date on that subject. These viewings lead him to the conclusion that the only new approach possible would be to extrapolate on the universality of the subject matter and shoot his film all over the world, a prospect his co-producers could not possibly consider. After several months, a new idea arises, the documentary project about Hiroshima s disasters would take the form of a feature-length fiction film. In search of a screenwriter, the director, seeking the collaboration of novelists, suggests Francoise Sagan (Otto Preminger s Bonjour Tristesse had recently been released). She did not show up for the first meeting, thus the screenwriting task befell Marguerite Duras, who had just published Moderato cantabile and whom Resnais had just met. This was to become her first film experience 7

10 Anatole Dauman ( ), producteur d Hiroshima mon amour Producteur, distributeur, exportateur de films. Anatole Dauman fonde à 24 ans la société Argos Films qui produira tout d abord des courts métrages et des documentaires dont les plus célèbres demeurent Nuit et brouillard et La Jetée. Avec ses longs métrages de Rouch, Marker, Resnais, Bresson, Godard, Oshima, Schlöndorff, Tarkovski et Wenders, Argos Films représente l une des plus importantes collections indépendantes de films de patrimoine. Extraits de la biographie d Anatole Dauman, Souvenir-Ecran, Jacques Gerber -Editions Centre Georges Pompidou,

11 Anatole Dauman ( ), producer of Hiroshima mon amour Producer and distributor. Anatole Dauman starts his company Argos Films at age 24. Beginning with shorts and documentaries, among which Night and Fog and La Jetee. Argos Films will continue with daring features by directors such as Rouch, Marker, Resnais, Bresson, Godard, Oshima, Schlöndorff, Tarkovski and Wenders. One day, in 1957, Resnais found a way to making feature-length films via an unusual detour. I had suggested making a film to Mr Nagata, the president of DAIEI, a powerful Japanese film company with a subsidiary office in France, Pathé Overseas. The project was an official coproduction for a documentary about the Hiroshima bomb. The original title summed up the subject in one word: Pikadon (Japanese for the flash of a nuclear explosion). Months went by and Resnais was still uninspired. We started to have second thoughts about the scale of the adventure, when suddenly he got the idea to show Japan through the eyes of a woman. A fictional work submerged the Pikadon project. Contracts were signed. All that was left to do was to write the screenplay. But by whom? I thought of a newcomer to the world of literature and cinema: Marguerite Duras. We soon reached an agreement, and as she looked at her triumphant signature at the bottom of the page, Marguerite quipped: It might not be an absolute fortune but it s a fortune to me. I have my freedom! She wrote the screenplay and dialogue in just two months. Then the time came for Alain Resnais to fly to Japan, alone, leaving the script supervisor and his lead actress, Emmanuelle Riva, behind. I can still see myself standing by the plane at Orly airport. With a firm handshake as he embarked, Resnais confided: I m going there to find out that this is an impossible film to make, simply impossible. In Japan, both on location and in the studio, Alain Resnais authority took everyone by surprise. Even though he couldn t speak the language, he managed to communicate down to the last detail everything he wanted to convey to the Japanese actors and crew. It was a miracle of courtesy! When she heard the good news, Marguerite Duras clapped her hands and swept me into a much welcome sense of elation. What kind of film had Resnais brought back from Japan? At that stage, I still had no idea as instead of looking at the rushes, I preferred to wait for that emotional experience when you see the rough cut. After the screening of the first release print, I mischievously whispered: We ve already seen that in Citizen Kane, a non-chronological film going back in time. He replied: Yes. But in my film, it s disorderly. And it s true that Hiroshima broke from the classic structure of cinematic narrative and subjected it to the play of affective memory, which François-Régis Bastide summed up: The past becomes the present indicative so as to better capture the future. From then on, cinema as we knew it had changed. Audiences all over the world were bowled over by this film. The text definitely had something to do with the general emotion. Resnais respected the screenwriter s work to such a point, he used a stopwatch to synchronise the tempo of his tracking shots to the moderato cantabile rhythm of the Durassian sentence. But I feel the film s strength basically derives from its mise en scene and its skilful editing. At the risk of offending his modesty, I declare that Alain Resnais is well and truly the real author of his films and that, although working with different screenplays and writers, he addresses us exclusively in his own unique style. Excerpts from Anatole Dauman s biography, Souvenir-Ecran, Jacques Gerber -Editions Centre Georges Pompidou,

12 Marguerite Duras ( ), scénariste du film 10

13 Marguerite Duras ( ), screenwriter of the film Resnais works like a novelist Marguerite Duras : We did two kinds of continuity for Hiroshima mon amour. One was the actual continuity of the film. The other was what we might call a subterranean continuity. Before the shoot, Resnais wanted to know everything about the story he was going to tell, but also the story he wouldn t tell: that of the characters. He wanted to know everything about them: their youth, their lives before the film and, to a certain point, their future after the film. So I wrote biographies for each character. And from those biographies, Resnais approached them with the camera as if translating in images the continuation of a film that already existed about their previous lives. Once that was done, once the characters social and psychological details were established, once the characters had been defined, both in their past and future, Resnais demanded that the interest we had in them be clearly established. That was another layer that came from the film s subterranean continuity. Filmmakers usually wonder whether the story they re going to tell will interest the audience. Not Resnais. Resnais wondered whether he himself would be interested in the story he was going to tell. We saw each other every day, and every day Resnais told me where he was up to, whether he was happy or not with the way the story was developing. Not once did I hear him talk about what might please or displease his film s future audience. Resnais knows exactly what he wants to do, and how and why. Before knowing and working with him, I couldn t imagine that a filmmaker could be so alone. Resnais works like a novelist. As well as imagining the characters social details, justifying the story, etc. Resnais also asked me to give him a sort of pre-commentary of the images that would illustrate the story. Tell me how she sees Nevers when she remembers it. Tell me how she sees the marble roll into the cellar, Resnais would say. So we imagined how she would remember Nevers from the other side of the world. And how the lost marble rolled into the cellar in that invented Nevers. The work I did on the film s subterranean continuity is at least as important as the work I did on the actual continuity. What is shown on the screen contains what isn t shown. Why? Because by showing only one aspect of something, out of a potential of hundred aspects, Resnais wanted to be aware of his shortcoming of only being able to show only one aspect. I think he has always referred to that trauma, it s obviously unavoidable Resnais knew what he wanted: he would provoke me and I would respond to him on his terms Source: Image et son n

14

15 Le Tournage The shoot Le tournage du film se déroule au Japon à partir de septembre 1958, à Hiroshima ainsi qu à Tokyo pour certaines parties en studio, puis en France à Nevers en décembre Alain Resnais se rend au Japon plusieurs semaines avant le début du tournage pour terminer les repérages et surtout le casting. Durant cette période, il correspond régulièrement avec Marguerite Duras. L actrice principale Emmanuelle Riva et la scripte Sylvette Baudrot font le voyage ensemble au Japon pour rejoindre Alain Resnais qui les accueille le 15 août à Tokyo. Elles y restent une quinzaine de jours pendant qu Alain Resnais termine ses repérages. C est là qu elles rencontrent pour la première fois l acteur japonais Eiji Okada. Toutes deux y achètent un appareil photo, Sylvette Baudrot un Mamiyaflex et Emmanuelle Riva un Ricohflex. Elles prendront chacune de leur côté des clichés tout au long de leur séjour au Japon, passionnant témoignage de ce tournage. On retrouve ces clichés dans les carnets de tournage de Sylvette Baudrot et ceux d Emmanuelle Riva dans un ouvrage qui paraîtra beaucoup plus tard, en Elles se rendent en train le 29 août à Hiroshima et rejoignent l équipe du film. Le tournage démarre le 8 septembre. The shoot began in Hiroshima, in Japan, during September 1958, with some scenes being shot in the studio in Tokyo. The scenes shot in Nevers, France, started in December Alain Resnais went to Japan several weeks before the beginning of the shoot to scout for locations, but especially for the casting. During that period, he corresponded regularly with Marguerite Duras. The lead actress, Emmanuelle Riva, and the script supervisor, Sylvette Baudrot, went together to Japan on the 15 th August to join Alain Resnais. They stayed there for a couple of weeks whilst Alain Resnais finished looking for film locations. That is when they first met the Japanese actor, Eiji Okada. Whilst in Japan, Sylvette Baudrot bought a Mamiyaflex camera and Emmanuelle Riva, a Ricohflex. During their stay, they both took photos, which have become a fascinating chronicle of the film. Sylvette Baudrot s photos were published in her carnets de tournage, a film shoot journal, and Emmanuelle Riva s came out in a book published in On the 29 th August, they took a train to Hiroshima to join the rest of the film crew. The shoot began on the 8 th September. 13

16 Alain Resnais à Marguerite Duras : Correspondance août 1958 (Extraits) Afin de commencer les repérages et choisir son acteur principal, Alain Resnais doit s envoler pour le Japon et ce, avant que le scénario ne soit achevé. Il écrit régulièrement à Marguerite Duras pour lui livrer ses impressions détaillées accompagnées de photos qu il prend au fur et à mesure de ses découvertes des lieux de tournage. En retour, elle lui fait parvenir ses propositions de continuité et quelques bandes magnétiques sur lesquelles elle a enregistré le moderato cantabile de la phrase durassienne. L intégralité des lettres d Alain Resnais, remises par Jean Mascolo à l I.M.E.C. (Institut Mémoire de l Edition Contemporaine) où elles sont conservées, ont été reproduites en fac-similé dans le livret du DVD de Hiroshima mon amour co-édité par Arte France Développement et Argos Films, et ont été publiées par les Editions Gallimard au sein de l ouvrage «Tu n as rien vu à Hiroshima». Nous vous en livrons quelques extraits qui témoignent de l étroite et amicale collaboration des deux auteurs. Dimanche 3 août. Aube (1958) Chère Margrot Dora, (comme écrit le «Japan Times) ( )Ce qui paraît le plus affoler les producteurs japonais, c est notre désir de tourner à Hiroshima même et dans des lieux réels. Cela pose il est vrai des problèmes particuliers : on ne peut tourner dans une gare car cela pourrait gêner les voyageurs. On ne peut tourner dans un hôtel car cela pourrait gêner les clients. On ne peut tourner dans les rues la nuit car cela dérange les gangsters. Ce qui ne veut pas dire qu on n y arrivera pas. Parmi toutes les choses qu on nous avait racontées, certaines sont vraies, d autres fausses, bien sûr. Ainsi : un Européen ne peut pas aimer la cuisine japonaise, laquelle d ailleurs ne vaut rien. Faux. Jamais je n ai été à pareille fête culinairement. Tokyo est très américanisé. Tout est bilingue. Faux. Il y a vingt pancartes de rues pour toute la ville et le plan du métro est entièrement en caractères japonais (ce qui rend son emploi incroyablement délicat). Il n y a pas de cafés au Japon. Particulièrement faux. Il n y a même que ça. Bien plus que de bistrots en France. La vie nocturne continue toute la nuit à Tokyo. Faux. Les boites de nuit ouvrent à six heures du soir et ferment à minuit. A une heure du matin tout le monde est couché. Tokyo est la capitale la plus bruyante du monde. Faux. Rome l est quatre fois plus. Tokyo est la capitale du néon. Vrai. L incroyable politesse japonaise dans les rapports commerciaux. Peut-être vrai, mais c est indiscernable pour moi. Dauman l est vingt fois plus (poli). Les femmes rient tout le temps, les hommes jamais. Vrai. J ai été à Hiroshima. Oui, je disais donc : j ai été à Hiroshima. J ai bien trouvé : l Hôtel. C est le «New Hiroshima Hotel». C est le seul où la Française peut habiter d une manière vraisemblable. Il donne à la fois sur le Musée, la place de le Paix, le Cénotaphe et au loin on voit le dôme du Palais de l Industrie. Les chambres du premier étage sont entourées à l extérieur d une espèce de plateforme en béton sur laquelle Riva peut prendre son café. Cette plateforme donne sur un parc un peu macabre, où des gens dorment la nuit et où passent de nombreux cyclistes (mais deux par deux, pas en essaim). Toujours de cette plateforme, on aperçoit le fleuve et un pont. L Hôtel ne comporte pas d ascenseur mais d admirables escaliers. Il y a aussi un bar mais qui ferme à dix heures du soir. Les chambres comportent deux ou un lit. Une salle de bain, mais tout à fait internationale qu elle est, la baignoire. Devant l Hôtel, c est calme. Il y a seulement des taxis qui viennent prendre les voyageurs. Mais rien ne nous empêche d inventer deux Japonais se poursuivant à scooter ou un hélicoptère très bruyant qui décolle et se pose sans arrêt sur la Place. (Je l ai vu et entendu pendant tout mon séjour.) J ai trouvé l Hôpital et ses malades. Et les cartes de souffrance. Et les ruines des temples sur la colline, et l herbe qui repousse mal et les boutiques aux souvenirs, et les gens qui se font photographier devant le Cénotaphe, et les pierres grillées, et une ombre (très vague) et le marché aux poissons, et une veuve directrice de restaurant, et trois ou quatre fourmis, et l autobus qui fait visiter la ville (mais c est une guide et il y a très peu de touristes) et la tasse de café le matin, et les ponts et les innombrables canaux. 14

17 Et puis encore, en plus, la fondation Moriss où se réunissent les rescapés. Et les arbres replantés qui paraissent ne pas pouvoir repousser. Et les pierres d un temple à côté de celui-ci reconstruit en ciment armé. Et des milliers de lotus qui ont remplacé les pièces d eau où vivaient des carpes géantes avant le 6 août. Et un orphelinat où grandissent une dizaine d enfants. Et une mairie à la façade brune, pelée. J arrête pour aller déjeuner. Un temps. Dès mon débarquement j ai demandé à voir un film d Okada. On m a déconseillé d aller voir celui qu on donnait à Tokyo car c était dans un cinéma trop éloigné et trop louche. Devant mon insistance après un voyage de près d une demi-heure en taxi (comme vous le savez, il n y a pas de noms de rue et le chauffeur est obligé toutes les cinq minutes de descendre faire une enquête pour savoir s il est dans la bonne direction) nous sommes arrivés dans un village où, dans une salle remplie à craquer (il y avait même un jeune garçon installé sur la scène, c est-à-dire dans l écran qui, de temps à autre, allait chatouiller le visage des comédiens de ses doigts sans que le public manifeste la moindre désapprobation) j ai pu enfin voir apparaître notre héros en civil. Depuis, je l ai vu dans deux autres productions. (Au Japon, paraît-il, on ne conserve pas les films. Il est donc très difficile de se faire projeter une production ancienne.) De cette triple expérience Okada me semble bien sortir vainqueur. Ouf! Défauts : il est petit, un peu trapu, les mains et la démarche sont sans beauté particulière. Qualités : le regard est intelligent, le jeu très varié et précis (un peu style John Garfield), le sourire, très sympa, il gifle très bien, sait embrasser «western-style». Il a énormément d intensité contenue et peut brusquement éclater. Il rit et se marre très bien. Il sait aussi avoir l air extrêmement tendre et pathétique. Les deux profils sont bons et il ne présente que rarement cette espèce de mollesse de la joue qui nous avait inquiétés à Paris. Autre bon point, c est un acteur qui fait surtout du théâtre. Dans les rues de Tokyo, j ai bien entendu, regardé tous les visages. Un seul m a paru convenir à votre personnage. Or il était du type Okada. J ai été voir jouer Mori Miki dont le visage vous avait séduite sur le calendrier la semaine dernière. Il est très beau, mais paraît avoir un jeu inexpérimenté [ ]. On ne l imagine guère poursuivant Riva avec un tel acharnement. Une nuit doit lui suffire. Physiquement il aurait été un parfait Joseph du «Barrage». J ai vu aussi Akutagawa, le fils du romancier qui se suicide. Il est fin mais a je ne sais quoi de malsain qui ne collerait pas non plus. J ai regardé une trentaine de photos d acteurs divers. Aucun ne me paraît convenir. Restent, bien sûr, les inconnus! Mais ça, ça me paraît trop dangereux étant donné le peu de temps autorisé pour le tournage. Détail marrant : on attaque hier dans le journal corporatif notre film sous prétexte que nous avons choisi Okada comme acteur, alors qu il est communiste notoire! Et que nous sommes tous des «reds». J ai rendez-vous avec Okada demain. J attends ce moment avec une curiosité manifeste. Pas vous? Adressez mon amical souvenir à Dyonis Mascolo. A Hiroshima, j ai trouvé la maison qui pourrait être celle d Okada. Elle est assez plaisante, car elle fait très villa de Neauphle. Et ne possède pas le moindre pittoresque. Pour la commémoration du 6 août, il n y a pas de défilé d aucune sorte. La population d Hiroshima se rassemble simplement sur la place de la Paix. Il y a des discours et des colombes. C est tout. Je vais donc voir avec un décorateur si on peut inventer avec les moyens du bord un faux défilé qui serait, soit inventé par les réalisateurs du film, soit un défilé folklorique d Hiroshima (il y a trois festivals à Hiroshima : au printemps, en août, en novembre). Réunir la figuration nécessaire pour ce défilé parait impossible. Manque de yens. Mais là encore je ne veux pas être pessimiste. Le 6 août les enfants n étaient pas à Hiroshima en général. Les bombardements répétés avaient contraints les écoles à se replier dans la campagne. Le café au bord du fleuve existe bien. Il y en a même deux. Les tables et les sièges correspondent exactement à la mise en scène que nous souhaitons. Pour des raisons de commodité, je tournerai sans doute la scène en studio. Pas vu de juke-box, mais comme il y en a paraît-il beaucoup au Japon on peut en ajouter un sans scrupules. De toutes façons, tous les bars sont équipés de pick-up avec petits haut-parleurs au-dessus des tables. On boit du café ou du thé glacé, plus rarement du saké (qui est devenu mon vin, alcool préféré), de la bière et du whisky. Il y a beaucoup de boîtes de nuit. Dont trois immenses. L une d elles «Le Casablanca» me paraît très bien convenir. Faux rochers, faux palmiers en alkathène, cascades, jets d eau, petites passerelles qui enjambent des cours d eau avec poissons rouges, etc. Mais deux problèmes. Le premier : il faudra payer une redevance aux «racketeers» du coin si l on veut tourner. Le second plus grave : comme toutes les boites, elle ferme à minuit. Donc impossible d y voir se lever l aube. C est dommage car son toit est en matière plastique transparente et l aspect du décor doit devenir absolument innommable-admirable au lever du jour. Je vais donc voir avec les Japonais si on peut faire une entorse à la vérité sur ce point. 15

18 La Gare porte en lettres au néon les mots «Hiroshima Station» qui se détachent très nettement sur le ciel. La salle d attente, le hall plus exactement, est tout à fait conforme à ce qu on pouvait souhaiter. Un peu plus animé que prévu, mais ce n est pas un mal. De nombreuses familles y passent la nuit à dormir (ainsi que sur la pelouse qui est devant la Gare). C est très éclairé, la buvette reste ouverte en permanence ainsi que les marchands de gâteaux et le kiosque à journaux. Le tout est assez cauchemardeux. Dommage qu on ne puisse pas y tourner vraiment. J espère trouver aussi bien près de Tokyo (dans une gare désaffectée). La place de la Gare à l aube avec ses enseignes au néon éteintes est proprement hallucinante. Une nuit, m identifiant consciencieusement à votre héroïne, je me suis levé à trois heures et demie du matin et j ai été de l Hôtel à la Gare en passant par le café, la place de la Paix, le quartier des boîtes, le Palais de l Industrie, etc. En errant ainsi, je n ai pu m empêcher de penser que «c était pas tous les jours». J ai noté beaucoup de bruits intéressants qui vont servir dans le film. Particulièrement l appel mélancolique (style un peu cornemuse) du marchand de nouilles. Avez-vous une idée sur la teinte du complet de Okada dans le film? A Hiroshima on peut aussi louer de petites barques et se laisser descendre vers le Pacifique. Mais je crois qu il y a avantage à ne pas quitter le café du fleuve pendant tout le IV afin d accentuer le côté théâtre. J ai vu le Musée à Hiroshima. Il y a tout un côté barreaux de prison qui est exploitable. Les mannequins ne sont pas en cire, mais en carton bouilli (ce sont des mannequins de grands magasins) et se trouvent placées dans des vitrines. Mais on doit pouvoir modifier un peu la phrase sur le touriste. J aimerais bien savoir ce qu ont donné vos entretiens avec Riva et Baudrot. Est-ce que Riva a commencé à apprendre son texte par cœur? On ne sait pas encore si Okada jouera en japonais. Certains disent qu il serait incapable d apprendre le texte français. Demain on saura. Riva pourrait-elle se maquiller elle-même, pour le film, dans la chambre d hôtel sans que ce soit invraisemblable? Ca aiderait bien la mise en place (encore que pas très neuf). Et puis ça pourrait donner une certaine dureté à ses «Non», ce qui ne serait pas mauvais. En analysant la continuité du 26 juillet, j ai trouvé un total de 357 plans à tourner ici! Hâte de connaître le résultat du devis. On m apporte une enveloppe de Paris. C est votre nouvelle continuité. Merci. J arrête donc brutalement cet essai de correspondance. Je vais me mettre au travail tout de suite. Donnez-moi beaucoup de nouvelles. Affectueusement : Alain P-S : Voici les premières photos prises par moi à Hiroshima Déjà Mercredi, déjà le 6 août! Comme vous pouvez le voir de vos propres yeux, j ai réellement rencontré Okada Eiji. Rassurez-vous, il ne ressemble pas du tout à cette image (pas plus que moi j espère!). Rien à ajouter à ce que je vous ai écrit Dimanche sur lui. Qualités et défauts sont bien ceux prévus. S il peut jouer le rôle avec les regards, les gestes, les rires et les jeux de physionomie qu il a utilisés au cours de notre entretien, c est gagné pour nous. Je peux ajouter qu il paraît d un commerce très agréable et dégage beaucoup de chaleur humaine. Il veut même essayer de prononcer le rôle en français. En tout cas ce sera dommage de le doubler car sa voix est très belle. Samedi, il nous donnera sa réponse après lecture du scénario. Comme dates de tournage il n y a pas de problèmes pour lui. Continuant à appliquer ma technique du désordre je passe brusquement, sans la moindre transition, sans le moindre enchainé (ON COUPE) au résultat de la lecture de votre continuité du «26 juillet». Je prends quand même le temps de vous féliciter de votre travail et du soin que vous avez apporté à fusiller les lièvres. Je crois qu il n en reste plus beaucoup à massacrer. Bon. «Starti» comme on dit ici. PREMIER ACTE Montrer Riva dans l hôpital et ailleurs peut nous coûter dans les yens. Je crois avantageux de transporter cet argent dans la scène du café du fleuve, par exemple, ou le défilé. Page 3. A Hiroshima, il y a peu de touristes, peu d acheteurs de souvenirs. Je vous propose donc de 16

19 jouer sur cette absence. Et d ajouter un adjectif ou une phrase là-dessus. Page 4. On ne peut toucher les mannequins puisqu ils sont dans des vitrines. Pourrait-elle dire soit qu on a mis ces mannequins sous verre pour empêcher les touristes de les toucher, soit «Certains font le geste de (veulent, essayent) toucher la cire»? Page 9. En août 1945, un Japonais était forcément mobilisé. Il doit donc répondre quelque chose dans le genre de «Je faisais la guerre. J étais soldat» ou «On m avait arrêté». De toute façon, ça enchaine plutôt mieux avec la réplique qui suit. Page 9 et 10. Je ne sais pas encore si je supprime là les allusions au film mais j aimerais bien avoir en réserve deux ou trois répliques dans le sens de : «J étais à Tokyo. Une tournée théâtrale. On cherchait une Européenne!» Depuis Dimanche on se bat pour essayer de sortir des mains de la douane votre voix sur «magnetic tape». Dieu sait pourtant que j ai hâte de l entendre, votre voix! J attends toujours de connaître le devis réel du film. Remarquez que les discussions entre les différents producteurs du film ne sont pas sans rapport avec les dialogues de Raymond Roussel. Ce qui explique bien des choses. On me dit aussi qu en japonais il n existe aucun mot pour dire oui ou non. DEUXIEME ACTE Page 17. Pourriez-vous ajouter quelque chose à «De la politique»? Dans le genre de : «De l architecture et puis surtout, de la politique.» Je suis certain désormais qu il n est pas ingénieur. Prêtre défroqué à la rigueur Page 18. Y aurait-il pas avantage à coller les répliques sur le film qu elle tourne avant celles sur la politique, de façon à les synchroniser avec le costume d infirmière ou le maquillage? Etes-vous d accord pour qu elle se maquille elle-même? Je crois que toute la dernière scène y gagnerait, y compris leur fou rire. Et puis si elle est maquillée elle peut, soit ne pas se laisser embrasser, soit laisser des traces de rouge sur son bras à lui, soit donner à son visage à elle quelque chose d un peu inquiétant. A tout hasard j aimerais bien avoir une réplique d Okada genre «Tu te maquilles toimême?» Riva «Oui. J aime mieux. Ca me..» Reste que la réplique sur la vie utile et inutile est encore trop lourde, trop longue. Pourtant, je voudrais bien garder celle de l arbre. Page 12. Je ne sais pas encore si des salles de bains japonaises existent mais je crois qu on pourrait leur faire prendre une douche ensemble. Ce serait peutêtre meilleur car moins «couleur locale», non? Page 22. Si on remplaçait «quinze jours» par «un mois» et «France» par «Paris»? QUATRIEME ACTE (Génial) Page 40. Je me demande si la répétition de «Nevers» quand elle boit («Nevers» au lieu de «là») n était pas une bonne chose. Vous? Page 45. Je trouve la tonte à la tondeuse de coiffeur peut être plus impressionnante comme image. Plus véridique sûrement. Mais là n est pas la question. Qu avez-vous su sur le rasoir et son emploi? Page 52. La réplique sur la France me paraît encore ambiguë. Ne pourrais-je en avoir une autre plus catégorique de rechange. Ce serait tout de même trop bête d être compris exactement dans l autre sens! Page 52. Commençant à dix-huit heures, la vie nocturne s arrête à vingt-trois heures au Japon. Il faudrait donc un peu modifier. Les enseignes au néon, elles, marchent presque toute la nuit. Certaines ne s éteignent qu à l aube. A un moment peut-être peut-elle dire une phrase dans le genre «J aime marcher la nuit dans les villes étrangères en suivant les lumières» ou sans préciser «J aime les villes où le soir tout le monde marche dans la rue». Il n y a pas de canots à moteur sur le fleuve, mais des espèces de péniches au moteur sourd et très lent. Très beau. CINQUIEME ACTE (Emouvant) ou (Bouleversant) Page 55. Ne serait-il pas possible de simplifier les cinq premières lignes (sur la durée du temps, etc.) au cas où Riva n arriverait pas à les dire bien? Reste la scène «optionable». Boîte de nuit, café de la Gare, ou bar de l Hôtel. Si nous utilisons un voyageur ou un patron du café ou le propriétaire de l Hôtel, il me faudrait un petit choix de répliques pour le dialogue anglais. Devant la Gare, il y a une pelouse où des gens dorment entassés, allongés sur de vieux journaux. Peut-être cela peut nourrir quelques phrases du monologue intérieur de Riva. Ou faire se dérouler là, la scène de la place de la Paix. 17

20 Pour ne pas manquer le départ du courrier, je ne vous parlerai pas dans cette enveloppe de l acte trois. Ce sera pour demain matin. Mercredi 20 août. Nuit. J ai achevé samedi dernier le découpage du film. J aboutis à 480 plans y compris les documents d actualité et Nevers. Une semaine juste pour établir un découpage c est, évidemment, parfaitement déraisonnable, pas moins sans doute d écrire un scénario en deux mois ou envisager de tourner la partie Hiroshima en un mois. Mais je me dis que c était ça ou rien. Alors L étroitesse du devis dans lequel nous devons vivre m a poussé à faire quelque chose de très simple et je me suis refusé à toute acrobatie technique. Je n oublierai pas ces étranges journées passées dans ma chambre en compagnie de votre voix et de deux poupées articulées en bois chargées de remplacer Riva et Okada. En un sens ça me rappelait un peu les jours que j ai passés autrefois dans un couvent de Dominicains. Pas d extase mystique dans les deux cas! Mais tout de même très ému par le quatrième acte. Puissent les spectateurs comme on dit. C était drôlement émouvant et impressionnant pour moi votre lettre magnétophonique. J ai décidé de me la jouer tous les soirs pendant le tournage. Je ne saurais pas vous dissimuler que j attends avec impatience votre réponse à mes deux dernières lettres. Okada est en train de tenter le tour de force d apprendre par cœur le texte en français afin de faciliter notre doublage. Tous les changements posent du coup pour lui d énormes difficultés. Donc, plus tôt vous me les enverrez Je ris en pensant que j arrive à vous gâcher vos vacances. D après la description de Sylvette Baudrot vous aviez pourtant l air bien rassurée. Page 14. Toujours pas satisfait (je suis casse-pieds hein?) de la réponse à «Qu est-ce que c était pour toi Hiroshima?». J aime bien le sens de «C était loin. Et puis, c étaient des Jaunes, etc.» mais sous cette forme ça fait trop démonstration. Sans doute faut-il développer, la nourrir plus. Page 45. Donnez-moi vite des précisions sur l emploi du rasoir ou de la tondeuse puisque certaines phrases du texte en dépendent. Je termine aujourd hui les répétitions avec Okada. Je le crois un très bon acteur. Si le problème qui consiste à passer par un interprète pour communiquer (ce qui enlève toute spontanéité à mes indications) n existait pas je serais tout à fait tranquille de ce côté-là. J avoue quand même que c est miraculeux d être tombé sur un comédien qui vous connaissait déjà de nom, qui a joué (au théâtre) Tchekhov, Strindberg, Maxwell Anderson, Saroyan, Tennessee Williams, Roger Vailland, et qui nous pose des colles sur les théories de Sartre sur le roman. Je ne sais pas encore si on va pouvoir utiliser sa véritable voix, mais il fait chaque jour de tels progrès que la question va sans doute se poser. Riva est ravie de l avoir pour partenaire. Mardi 26 août. Aujourd hui grand drame à la production. Le devis a été établi. Il dépasse du tiers la somme de yens dont nous devions disposer. Les propos amers que vous imaginez ont été comme il se doit échangés. Ca faisait très vrai film. Après avoir étudié le problème avec Baudrot on a décidé de commencer quand même. Même si on n arrive pas à tourner entièrement le film il vaut mieux en ramener le plus de morceaux possibles. Et peut-être avec un peu de chance Baudrot a établi un plan de travail qui va nous permettre de porter les «sacrifices» sur le défilé. J ai souvent dit qu il valait mieux tourner un sujet intéressant sans moyens plutôt qu un «policier» avec un temps de tournage normal. Me voilà obligé de pratiquer ma morale. Après tout, nous n avons pas fini le travail sur le scénario à Paris. Alors peut-être l ensemble aura-t-il le charme des esquisses (lesquelles, chacun le sait, valent toujours mieux que les tableaux achevés). D autant plus hâte d être au tournage pour vous voir [ ] A vous, comme à Gérard, je souhaite un beau «voyage au Portugal». Toute mon amitié Alain Resnais 18

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past!

Le passé composé. C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! > Le passé composé le passé composé C'est le passé! Tout ça c'est du passé! That's the past! All that's in the past! «Je suis vieux maintenant, et ma femme est vieille aussi. Nous n'avons pas eu d'enfants.

Plus en détail

THE JOHN LYON SCHOOL. MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011

THE JOHN LYON SCHOOL. MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011 THE JOHN LYON SCHOOL MODERN LANGUAGES DEPARTMENT 13+ ENTRANCE EXAMINATION January 2011 Section 1: Reading (20 mins) Section 2: Writing (25 mins) Important: Answer all the questions on the question paper

Plus en détail

C est quoi, Facebook?

C est quoi, Facebook? C est quoi, Facebook? aujourd hui l un des sites Internet les plus visités au monde. Si tu as plus de 13 ans, tu fais peut-être partie des 750 millions de personnes dans le monde qui ont une page Facebook?

Plus en détail

Dans une agence de location immobilière...

Dans une agence de location immobilière... > Dans une agence de location immobilière... In a property rental agency... dans, pour et depuis vocabulaire: «une location» et «une situation» Si vous voulez séjourner à Lyon, vous pouvez louer un appartement.

Plus en détail

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.

1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns. 1.The pronouns me, te, nous, and vous are object pronouns.! Marie t invite au théâtre?!! Oui, elle m invite au théâtre.! Elle te parle au téléphone?!! Oui, elle me parle au téléphone.! Le prof vous regarde?!!!

Plus en détail

Application Form/ Formulaire de demande

Application Form/ Formulaire de demande Application Form/ Formulaire de demande Ecosystem Approaches to Health: Summer Workshop and Field school Approches écosystémiques de la santé: Atelier intensif et stage d été Please submit your application

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

Stress and Difficulties at School / College

Stress and Difficulties at School / College Stress and Difficulties at School / College This article will deal with the pressures and problems that students face at school and college. It will also discuss the opposite - the positive aspects of

Plus en détail

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING

13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING ST GEORGE S COLLEGE LANGUAGES DEPARTMENT 13+ SCHOLARSHIP EXAMINATION IN FRENCH READING AND WRITING The examination is separated into two sections. You have this answer booklet with the questions for the

Plus en détail

Contents National 4 French Reading; Context: Employability

Contents National 4 French Reading; Context: Employability Contents National 4 French Reading; Context: Employability (questions extracted from General past papers) Question Topic Jobs (Philippe Fournet, lorry driver ) Page(s) Jobs (Alex, chef) 3 3 Work & Cvs

Plus en détail

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet?

Tammy: Something exceptional happened today. I met somebody legendary. Tex: Qui as-tu rencontré? Tex: Who did you meet? page: pro10 1. quelqu'un, quelque chose 2. chacun vs. aucun 3. more indefinite pronouns A pronoun replaces a noun which has been mentioned or is obvious from context. An indefinite pronoun refers to people

Plus en détail

PRESENT SIMPLE PRESENT PROGRESSIF

PRESENT SIMPLE PRESENT PROGRESSIF PRESENT SIMPLE PRESENT PROGRESSIF 1 Exercice 1 : Conjuguez les verbes suivants au présent simple et au Verbe Pronom Présent simple Présent Progressif Exemple : To fall They fall They are falling To think

Plus en détail

If you understand the roles nouns (and their accompanying baggage) play in a sentence...

If you understand the roles nouns (and their accompanying baggage) play in a sentence... If you understand the roles nouns (and their accompanying baggage) play in a sentence...... you can use pronouns with ease (words like lui, leur, le/la/les, eux and elles)...... understand complicated

Plus en détail

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT

MODERN LANGUAGES DEPARTMENT MODERN LANGUAGES DEPARTMENT Common Assessment Task 3 YEAR 9 Je m appelle Ma classe Mark 20 10 19 22 16 13 Total Effort Instructions For this extended piece of homework, you are going to learn and write

Plus en détail

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016 CHECKLIST FOR APPLICATIONS Please read the following instructions carefully as we will not be able to deal with incomplete applications. Please check that you have included all items. You need to send

Plus en détail

THE FRENCH EXPERIENCE 1

THE FRENCH EXPERIENCE 1 Euro Worksheet 1 Euro quiz Here s a quiz to help you get used to euro prices in France. Choose a or b to complete each item. 1 Le prix d une baguette de pain est de: a 0,66 euros. b 6,60 euros. 2 Une chambre

Plus en détail

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces

Utiliser une WebCam. Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Micro-ordinateurs, informations, idées, trucs et astuces Utiliser une WebCam Auteur : François CHAUSSON Date : 8 février 2008 Référence : utiliser une WebCam.doc Préambule Voici quelques informations utiles

Plus en détail

Fiche d Inscription / Entry Form

Fiche d Inscription / Entry Form Fiche d Inscription / Entry Form (A renvoyer avant le 15 octobre 2014 Deadline octobrer 15th 2014) Film Institutionnel / Corporate Film Film Marketing Produit / Marketing Product film Film Communication

Plus en détail

Lesson Plan Physical Descriptions. belle vieille grande petite grosse laide mignonne jolie. beau vieux grand petit gros laid mignon

Lesson Plan Physical Descriptions. belle vieille grande petite grosse laide mignonne jolie. beau vieux grand petit gros laid mignon Lesson Plan Physical Descriptions Objective: Students will comprehend and describe the physical appearance of others. Vocabulary: Elle est Il est Elle/Il est Elle/Il a les cheveux belle vieille grande

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

Tex: The book of which I'm the author is an historical novel.

Tex: The book of which I'm the author is an historical novel. page: pror3 1. dont, où, lequel 2. ce dont, ce + preposition + quoi A relative pronoun introduces a clause that explains or describes a previously mentioned noun. In instances where the relative pronoun

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION : 2014 Feuille 1/7 SUJET DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES Epreuve de Langue Vivante Etrangère : ANGLAIS SESSION 2014 Durée : 1 h 30 Coefficient : 1 Ce sujet comporte

Plus en détail

part de mon expérience.

part de mon expérience. Viviane JEAN, professeur d anglais TZR (2009) Niveau: A2/A2+ Programme: 4 ème Activité langagière: Production Orale en Interaction Scénario: Je discute avec un camarade de ses projets de vacances et lui

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on

that the child(ren) was/were in need of protection under Part III of the Child and Family Services Act, and the court made an order on ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Applicant(s) (In most cases, the applicant will be a children s aid society.) Full legal name & address for service street & number, municipality,

Plus en détail

Module Title: French 4

Module Title: French 4 CORK INSTITUTE OF TECHNOLOGY INSTITIÚID TEICNEOLAÍOCHTA CHORCAÍ Semester 2 Examinations 2010 Module Title: French 4 Module Code: LANG 6020 School: Business Programme Title: Bachelor of Business Stage 2

Plus en détail

Present Tense (1) masc = masculine fem = feminine sing = singular pl = plural

Present Tense (1) masc = masculine fem = feminine sing = singular pl = plural Present Tense (1) Each of the questions asks you to make a sentence in the present tense. In each case, you need to pick an appropriate subject ("je", tu" etc), pick the correct verb from the list to the

Plus en détail

A provincial general election is underway. I am writing you to ask for your help to ensure that Ontarians who are homeless are able to participate.

A provincial general election is underway. I am writing you to ask for your help to ensure that Ontarians who are homeless are able to participate. Dear Administrator, A provincial general election is underway. I am writing you to ask for your help to ensure that Ontarians who are homeless are able to participate. Meeting the identification requirements

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

FRENCH AP Language and Culture SUMMER ASSIGNMENT

FRENCH AP Language and Culture SUMMER ASSIGNMENT FRENCH AP Language and Culture SUMMER ASSIGNMENT Je suis contente de savoir que vous avez choisi de continuer avec vos études du français l année qui vient!! Le but (goal) cet été est de ne pas perdre

Plus en détail

PARIS ROISSY CHARLES DE GAULLE

PARIS ROISSY CHARLES DE GAULLE GPS 2 34 1 E 49 0 46 N GPS* 2 56 56 E 49 0 12 N Votre contact / Your contact: et / and: Accueil : Cabines téléphoniques publiques Reception: Public telephone kiosks Navette Shuttle AÉROPORT DE TT CAR TRANSIT

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES

DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES DIPLOME NATIONAL DU BREVET SESSION : 2015 Feuille 1/7 SUJET DIPLOME NATIONAL DU BREVET TOUTES SERIES Epreuve de Langue Vivante Etrangère : ANGLAIS SESSION 2015 Durée : 1 h 30 Coefficient : 1 Ce sujet comporte

Plus en détail

THE SUBJUNCTIVE MOOD. Twenty-nineth lesson Vingt-neuvième leçon

THE SUBJUNCTIVE MOOD. Twenty-nineth lesson Vingt-neuvième leçon THE SUBJUNCTIVE MOOD Twenty-nineth lesson Vingt-neuvième leçon SOMMAIRE 1) Definition 2) Uses 2.1) Common expressions of doubt 2.2) Common expressions of necessity 2.3) Common expressions of desirability

Plus en détail

Les temps du présent : simple - présent en ING - present perfect

Les temps du présent : simple - présent en ING - present perfect L1 S2 GRAMMAIRE V. Requeno Les temps du présent : simple - présent en ING - present perfect I- Présent simple 1) Valeur générique - Situation indéterminée ou vérité permanente Ex. The English drink tea

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Dis où ces gens vont d après les images / Tell where these people are going based on the pictures.

Dis où ces gens vont d après les images / Tell where these people are going based on the pictures. CHAPITRE 9 ALLONS EN VILLE! Prépare toi pour l examen Dis où ces gens vont d après les images / Tell where these people are going based on the pictures. 1. Phillipe et moi allons à la poste. 2. Tu vas

Plus en détail

Beat your dad! : GAME RULES FOR 1 AND 2 PLAYERS

Beat your dad! : GAME RULES FOR 1 AND 2 PLAYERS GB USA Beat your dad! : GAME RULES FOR 1 AND 2 PLAYERS CONTENTS: 10 Pentaminis, 6 Pentaminos, 1 game board, 2 separators to mark out the chosen playing area(s) for 1 or 2 players, 18 Penta cards (36 different

Plus en détail

OBJECT PRONOUNS. French III

OBJECT PRONOUNS. French III OBJECT PRONOUNS French III Les pronoms objets roulent!!! Complément d'objet direct (COD) SubjectS do the action, objects receive the action Direct objects are the people or things in a sentence which receive

Plus en détail

VOTRE NOTICE D ACCUEIL- YOUR INFORMATION LEAFLET

VOTRE NOTICE D ACCUEIL- YOUR INFORMATION LEAFLET CAMPUS FRAN S E P T E M B R E 2 0 1 5 / S E P T E M B E R 2 0 1 5 S E P T E M B R E 2 0 1 6 / S E P T E M B E R 2 0 1 6 VOTRE NOTICE D ACCUEIL- YOUR LEAFLET BIENVENUE WELCOME Campus France, chargé de vous

Plus en détail

Contents Windows 8.1... 2

Contents Windows 8.1... 2 Workaround: Installation of IRIS Devices on Windows 8 Contents Windows 8.1... 2 English Français Windows 8... 13 English Français Windows 8.1 1. English Before installing an I.R.I.S. Device, we need to

Plus en détail

Question from Gabriel Bernardino (Session I)

Question from Gabriel Bernardino (Session I) /06/204 Question from Gabriel Bernardino (Session I) Do you believe that harmonised EU regulation will indeed lead to less national regulatory details? Croyez-vous que l harmonisation des lois européennes

Plus en détail

CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF

CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF ==> Download: CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF CEST POUR MIEUX PLACER MES PDF - Are you searching for Cest Pour Mieux Placer Mes Books? Now, you will be happy that at this

Plus en détail

Quel temps fait-il chez toi?

Quel temps fait-il chez toi? Quel temps fait-il chez toi? -------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Teacher s note: We have prepared a teaching

Plus en détail

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE Nom de l entreprise Votre nom Date VALEUR PRINCIPALES/CROYANCES (Devrait/Devrait pas) RAISON (Pourquoi) OBJECTIFS (- AN) (Où) BUT ( AN) (Quoi)

Plus en détail

Gestion des prestations Volontaire

Gestion des prestations Volontaire Gestion des prestations Volontaire Qu estce que l Income Management (Gestion des prestations)? La gestion des prestations est un moyen de vous aider à gérer votre argent pour couvrir vos nécessités et

Plus en détail

Cork Institute of Technology. Bachelor of Business in Marketing Award. Bachelor of Business in Management - Award. Summer 2008 FRENCH.

Cork Institute of Technology. Bachelor of Business in Marketing Award. Bachelor of Business in Management - Award. Summer 2008 FRENCH. Cork Institute of Technology Bachelor of Business in Marketing Award Bachelor of Business in Management - Award (BMKTG_7_Y3)(BMNGT_7_Y3) Summer 2008 FRENCH (Time: 3 hours) Instructions: Answer all questions

Plus en détail

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction.

AccessLearn Community Group: Introductory Survey. Groupe communautaire AccessLearn : étude introductive. Introduction. AccessLearn Community Group: Introductory Survey Introduction The W3C Accessible Online Learning Community Group (aka AccessLearn) is a place to discuss issues relating to accessibility and online learning,

Plus en détail

Cette Leçon va remplir ces attentes spécifiques du curriculum :

Cette Leçon va remplir ces attentes spécifiques du curriculum : Dev4Plan1 Le Plan De Leçon 1. Information : Course : Français Cadre Niveau : Septième Année Unité : Mes Relations Interpersonnelles Thème du Leçon : Les Adjectifs Descriptifs Date : Temps : 55 minutes

Plus en détail

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53

COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION. Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 COUNCIL OF THE EUROPEAN UNION Brussels, 18 September 2008 (19.09) (OR. fr) 13156/08 LIMITE PI 53 WORKING DOCUMENT from : Presidency to : delegations No prev. doc.: 12621/08 PI 44 Subject : Revised draft

Plus en détail

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE :

MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : MELTING POTES, LA SECTION INTERNATIONALE DU BELLASSO (Association étudiante de lʼensaparis-belleville) PRESENTE : Housing system est un service gratuit, qui vous propose de vous mettre en relation avec

Plus en détail

POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4

POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4 POLICY: FREE MILK PROGRAM CODE: CS-4 Origin: Authority: Reference(s): Community Services Department Cafeteria Services and Nutrition Education Division Resolution #86-02-26-15B.1 POLICY STATEMENT All elementary

Plus en détail

How to Login to Career Page

How to Login to Career Page How to Login to Career Page BASF Canada July 2013 To view this instruction manual in French, please scroll down to page 16 1 Job Postings How to Login/Create your Profile/Sign Up for Job Posting Notifications

Plus en détail

SCHOLARSHIP EXEMPLAR

SCHOLARSHIP EXEMPLAR S SCHOLARSHIP EXEMPLAR New Zealand Scholarship French There are three questions. Time allowed: Three hours Total marks: 24 EXAMINATION BOOKLET Question ONE TWO THREE Mark Not Exemplified Not Exemplified

Plus en détail

Kathryn M Bailey Brevard High School, Transylvania County Schools Une amie et un ami French I French I. Chapter 1

Kathryn M Bailey Brevard High School, Transylvania County Schools Une amie et un ami French I French I. Chapter 1 Chapter 1 Objectifs In this chapter you will learn to: ask or tell what someone is like ask or tell where someone is from ask or tell who someone is describe yourself or someone else Standards: NL.CLL.1.3

Plus en détail

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire

APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire APSS Application Form/ Intermediate level Formulaire de candidature au PEASS/ Niveau intermédiaire This application form may be submitted by email at candidater.peass@egerabat.com or sent by mail to the

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

Using a Walker. 2. Move your injured or weak leg toward the walker first. If you have had surgery on both legs, use either leg to begin walking.

Using a Walker. 2. Move your injured or weak leg toward the walker first. If you have had surgery on both legs, use either leg to begin walking. Using a Walker Walking with a Walker 1. Lift the walker and place it at a comfortable distance in front of you with all four of its legs on the floor. This distance is often equal to an arm s length. 2.

Plus en détail

How to Deposit into Your PlayOLG Account

How to Deposit into Your PlayOLG Account How to Deposit into Your PlayOLG Account Option 1: Deposit with INTERAC Online Option 2: Deposit with a credit card Le texte français suit l'anglais. When you want to purchase lottery products or play

Plus en détail

Société de Banque et d Expansion

Société de Banque et d Expansion Société de Banque et d Expansion INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS AT NETSBE.FR FINDING YOUR WAY AROUND WWW.NETSBE.FR www.netsbe.fr INTERNET BANKING DEMO AND USER GUIDE FOR YOUR ACCOUNTS

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

Once the installation is complete, you can delete the temporary Zip files..

Once the installation is complete, you can delete the temporary Zip files.. Sommaire Installation... 2 After the download... 2 From a CD... 2 Access codes... 2 DirectX Compatibility... 2 Using the program... 2 Structure... 4 Lier une structure à une autre... 4 Personnaliser une

Plus en détail

Bien manger, c est bien grandir!

Bien manger, c est bien grandir! Bien manger, c est bien grandir! Comme tous les enfants, tu as besoin de manger quatre repas par jour. Tu vas alors bien grandir, être en bonne santé et ne pas grignoter toute la journée! Le petit déjeuner

Plus en détail

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5 RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS General Rules for Manner of Service Notices of Application and Other Documents 5.01 (1) A notice of application or other document may be served personally, or by an alternative

Plus en détail

UNIVERSITE DE YAOUNDE II

UNIVERSITE DE YAOUNDE II UNIVERSITE DE YAOUNDE II The UNIVERSITY OF YAOUNDE II INSTITUT DES RELATIONS INTERNATIONALES DU CAMEROUN INTERNATIONAL RELATIONS INSTITUTE OF CAMEROON B.P. 1637 YAOUNDE -CAMEROUN Tél. 22 31 03 05 Fax (237)

Plus en détail

Si clauses: si + present, future

Si clauses: si + present, future Si clauses Type 1: si + present, future Type 2: si + imperfect, conditional Type 3: si + pluperfect, past conditional Practice of all three Help: formation of the future tense formation of the imperfect

Plus en détail

Deadline(s): Assignment: in week 8 of block C Exam: in week 7 (oral exam) and in the exam week (written exam) of block D

Deadline(s): Assignment: in week 8 of block C Exam: in week 7 (oral exam) and in the exam week (written exam) of block D ICM STUDENT MANUAL French 2 JIC-FRE2.2V-12 Module Change Management and Media Research Study Year 2 1. Course overview Books: Français.com, niveau intermédiaire, livre d élève+ dvd- rom, 2ième édition,

Plus en détail

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32

AMENDMENT TO BILL 32 AMENDEMENT AU PROJET DE LOI 32 THAT the proposed clause 6(1), as set out in Clause 6(1) of the Bill, be replaced with the following: Trustee to respond promptly 6(1) A trustee shall respond to a request as promptly as required in the

Plus en détail

AUTUMN/WINTER 2013-2014 PARIS COLLECTION

AUTUMN/WINTER 2013-2014 PARIS COLLECTION AUTUMN/WINTER 2013-2014 PARIS COLLECTION RED CARPET/Realistic Style Collection Automne-Hiver 2013-2014 Rynshu, avec cette nouvelle collection, veut permettre à chacun de se révéler par un style qui lui

Plus en détail

French Extension. Written Examination. Centre Number. Student Number. Total marks 40

French Extension. Written Examination. Centre Number. Student Number. Total marks 40 Centre Number 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION Student Number French Extension Written Examination Total marks 40 General Instructions Reading time 10 minutes Working time 1 hour and 50 minutes

Plus en détail

Revision time. 1. I m cooking. 4. You re babysitting. 2. She s swimming. 5. They re working. 3. We re practising.

Revision time. 1. I m cooking. 4. You re babysitting. 2. She s swimming. 5. They re working. 3. We re practising. 1Lesson Souligne les noms au singulier en bleu, et les noms au pluriel en vert. Surligne be : en bleu au singulier et en vert au pluriel. Est-ce que tu l as correctement accordé avec le nom? Revision time

Plus en détail

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations Règlement sur les ordonnances alimentaires et les dispositions alimentaires (banques

Plus en détail

English Q&A #1 Braille Services Requirement PPTC 144918. Q1. Would you like our proposal to be shipped or do you prefer an electronic submission?

English Q&A #1 Braille Services Requirement PPTC 144918. Q1. Would you like our proposal to be shipped or do you prefer an electronic submission? English Q&A #1 Braille Services Requirement PPTC 144918 Q1. Would you like our proposal to be shipped or do you prefer an electronic submission? A1. Passport Canada requests that bidders provide their

Plus en détail

GAME CONTENTS CONTENU DU JEU OBJECT OF THE GAME BUT DU JEU

GAME CONTENTS CONTENU DU JEU OBJECT OF THE GAME BUT DU JEU GAME CONTENTS 3 wooden animals: an elephant, a Polar bear and an African lion 1 Playing Board with two tree stumps, one red and one blue 1 Command Board double sided for two game levels (Green for normal

Plus en détail

CHAPITRE 12 Nom: Date: 1

CHAPITRE 12 Nom: Date: 1 CHAPITRE 12 Nom: Date: 1 La routine quotidienne Vocabulaire Mots 1 1 Tous les jours Write a sentence telling what the person in each illustration is doing. 1 Marie se lave les cheveux. 2 Carole se brosse

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire 28/3/2011 ANNEXE 6 (Source: Electrabel) Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire Si nous vendons une bande d énergie nucléaire à certains clients, que nous garantissons

Plus en détail

MILL HILL SCHOOL. Specimen Paper for 13+ Entrance Examination from January 2010 FRENCH PAPER 1 READING

MILL HILL SCHOOL. Specimen Paper for 13+ Entrance Examination from January 2010 FRENCH PAPER 1 READING MILL HILL SCHOOL Specimen Paper for 13+ Entrance Examination from January 2010 FRENCH PAPER 1 READING 1. Read the following telephone conversation then tick the correct box to complete the sentence: Juliette:

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

A l'avenir, chacun aura son quart d'heure de célébrité.. Andy WAHROL

A l'avenir, chacun aura son quart d'heure de célébrité.. Andy WAHROL A l'avenir, chacun aura son quart d'heure de célébrité.. Andy WAHROL trough the In the " trough the mirror " work, the question of the value of a video image as reflection of reality arises and in this

Plus en détail

Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel. Call Centres Telemarketing Sales Regulation

Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel. Call Centres Telemarketing Sales Regulation THE CONSUMER PROTECTION ACT (C.C.S.M. c. C200) Call Centres Telemarketing Sales Regulation LOI SUR LA PROTECTION DU CONSOMMATEUR (c. C200 de la C.P.L.M.) Règlement sur le télémarketing et les centres d'appel

Plus en détail

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles

The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles The assessment of professional/vocational skills Le bilan de compétences professionnelles 03/06/13 WHAT? QUOI? Subject Sujet The assessment of professional/vocational skills (3 hours) Bilan de compétences

Plus en détail

Installation et compilation de gnurbs sous Windows

Installation et compilation de gnurbs sous Windows Installation et compilation de gnurbs sous Windows Installation de l environnement de développement Code::Blocks (Environnement de développement) 1. Télécharger l installateur de Code::Blocks (version

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

Le Présent: The Present Tense (Associated with Chapitre 1)

Le Présent: The Present Tense (Associated with Chapitre 1) Le Présent: The Present Tense (Associated with Chapitre 1) The present tense describes: current actions and situations, e.g. J écoute le prof: I listen/i am listening to the teacher. habitual actions,

Plus en détail

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com

Control your dog with your Smartphone. USER MANUAL www.pet-remote.com Control your dog with your Smartphone USER MANUAL www.pet-remote.com Pet-Remote Pet Training Pet-Remote offers a new and easy way to communicate with your dog! With the push of a single button on your

Plus en détail

Livret d accueil. Reception book. 10, rue de la gare, 14000 Caen Tél : +33 (0)2 31 52 16 99 Fax : +33 (0)2 31 83 23 16

Livret d accueil. Reception book. 10, rue de la gare, 14000 Caen Tél : +33 (0)2 31 52 16 99 Fax : +33 (0)2 31 83 23 16 Livret d accueil Reception book Bienvenue à L HÔTEL DE FRANCE Welcome to HOTEL DE FRANCE ACCUEIL 24H/24H 7j/7j RECEPTION IS OPEN 24H A DAY L HOTEL EST Climatisé Vous trouverez la notice d utilisation du

Plus en détail

accidents and repairs:

accidents and repairs: accidents and repairs: putting the pieces together accidents et réparations : réunir le tout nobody can repair your Toyota like Toyota Unfortunately, accidents do happen. And the best way to restore your

Plus en détail

ONTARIO Court File Number. Form 17E: Trial Management Conference Brief. Date of trial management conference. Name of party filing this brief

ONTARIO Court File Number. Form 17E: Trial Management Conference Brief. Date of trial management conference. Name of party filing this brief ONTARIO Court File Number at (Name of court) Court office address Form 17E: Trial Management Conference Brief Name of party filing this brief Date of trial management conference Applicant(s) Full legal

Plus en détail

Mode dʼemploi User guide

Mode dʼemploi User guide Mode dʼemploi User guide Urban Connexion Kit for Microsoft Surface Référence Urban Factory ICR32UF Introduction: Vous venez d acheter un kit de connexion Urban Factory pour Microsoft Surface, et nous vous

Plus en détail

Parce que, dans sa construction, le sujet est directement rattaché au verbe sans recours à un auxiliaire quelconque.

Parce que, dans sa construction, le sujet est directement rattaché au verbe sans recours à un auxiliaire quelconque. LE PRESENT SIMPLE 1. Valeur Pourquoi appeler ce temps présent simple? Parce que, dans sa construction, le sujet est directement rattaché au verbe sans recours à un auxiliaire quelconque. I speak English.

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

ŒNOVIDEO. Demande d inscription. Festival International des Films documentaires sur la vigne et le vin. Madame, Monsieur,

ŒNOVIDEO. Demande d inscription. Festival International des Films documentaires sur la vigne et le vin. Madame, Monsieur, Demande d inscription Madame, Monsieur, Vous envisagez de participer au 22 e Festival International des films documentaires sur la Vigne et le vin en présentant vos œuvres et nous nous en réjouissons.

Plus en détail

La Routine Quotidienne. Le docteur se lave les mains

La Routine Quotidienne. Le docteur se lave les mains La Routine Quotidienne Le docteur se lave les mains 1 Doing daily activities la routine prendre un bain prendre une douche se réveiller se lever se laver se brosser se raser se maquiller se peigner s'habiller

Plus en détail

Demande d inscription

Demande d inscription Demande d inscription Section Viti-Vini "Films Techniques & d'entreprise" du Festival international de films sur la vigne et le vin Oenovidéo Madame, Monsieur, Vous envisagez de participer à la Section

Plus en détail

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS

THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS THE EVOLUTION OF CONTENT CONSUMPTION ON MOBILE AND TABLETS OPPA investigated in March 2013 its members, in order to design a clear picture of the traffic on all devices, browsers and apps. One year later

Plus en détail

Afin de valider votre inscription merci de bien veiller à :

Afin de valider votre inscription merci de bien veiller à : b Afin de valider votre inscription merci de bien veiller à : 1. Prendre connaissance du règlement, des critères de sélection et des dates limites d inscription de la manifestation. 2. Dater et signer

Plus en détail

ANGLAIS PROFESSIONNEL DE L ENTREPRISE

ANGLAIS PROFESSIONNEL DE L ENTREPRISE P R O G R A M M E DE F O R M A T I O N P R O F E S S I O N N E L L E ANGLAIS PROFESSIONNEL DE L ENTREPRISE NIVEAU ELEMENTAIRE (A1) PUBLIC VISE PREREQUIS DUREE Tout public désirant apprendre les bases d

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

I. COORDONNÉES PERSONNELLES / PERSONAL DATA

I. COORDONNÉES PERSONNELLES / PERSONAL DATA DOSSIER DE CANDIDATUREAPPLICATION FORM 2012 Please tick the admission session of your choice FévrierFebruary SeptembreSeptember MASTER OF ART (Mention the subject) MASTER OF SCIENCE (Mention the subject)

Plus en détail