Avoir des enfants ne fait pas plus de vous des parents qu avoir un piano ne fait de vous un pianiste.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Avoir des enfants ne fait pas plus de vous des parents qu avoir un piano ne fait de vous un pianiste."

Transcription

1

2 TABLEDESMATIÈRESDESEXTRAITS PREMIÈREPARTIE QUESIGNIFIEÊTREPÈREOUMÈRE? DEUXIÈMEPARTIE CEQUIÉTABLITINTÉRIEUREMENTVOTRESTYLE D ÉDUCATION ETDERELATIONAVECVOSENFANTS TROISIÈMEPARTIE QUISONTVOSENFANTS? QUATRIÈMEPARTIE LESVALEURSETLESVERTUSDEL ÉDUCATION CINQUIÈMEPARTIE COMMENTAIDERSONENFANTÀTRIOMPHER CONCLUSION TABLEDESMATIÈRESDULIVRES

3 EXTRAITDELA

4 N importe quel couple en bonne santé et vivant dans un environnement adapté peut concevoir un nouvel être. Toutefois, être parents ne signifie pas simplement engendrer un enfant. De nombreux couples mettent au monde des enfants sans jamais devenir père et mère ; ils se transforment juste en procréateur. Vous pensez que le fait d avoir un enfant vous fasse automatiquement devenir des parents? J en doute. Michael Lavine Être parents signifie faire un pacte avec son enfant, en prenant la responsabilité de le préparer, de le guider et de l aider à être heureux et à s épanouir dans la société, mais surtout de l aimer et de le respecter en tant qu individu. Lorsque vous prenez l engagement de mettre au monde un enfant, vous avez le devoir de vous engager activement pour lui fournir tout ce dont il a besoin pour triompher dans la vie. Un vieux dicton récite : «Des parents valent plus que cent maîtres.» Savezvous pourquoi? Parce que le destin des enfants est entre les mains de leurs parents. C est pour cette raison qu être père ou mère est une mission sacrée. Le futur de nations entières a été déposé entre les mains des parents, puisque le futur dépend des enfants et du monde qu ils seront en mesure de construire sur les bases que leur auront transmises leurs parents. Toutefois, de nombreux pères et mères sont tellement pris par la routine quotidienne du travail et des engagements sociaux qu ils mettent leur responsabilité d éducateur au second plan en la confiant à d autres personnes ou, pire encore, à la télévision. Et trop souvent, ils ne prêtent attention à leurs enfants que lorsqu un problème se pose. On ne naît pas parents, mais on apprend à le devenir à travers un engagement quotidien qui se transforme peu à peu en vertu. La seule chose nécessaire pour devenir d excellents parents est que ce souhait se transforme en une priorité de vie. Avoir des enfants ne fait pas plus de vous des parents qu avoir un piano ne fait de vous un pianiste.

5 EXTRAITDELA

6 Styles d éducation D après la théorie d Alvin Toffler, les pays ont trois façons de s enrichir aux dépens des autres. Si tu apprends la juste voie à un enfant, il ne l abandonnera jamais, même lorsqu il sera vieux. Livre des Proverbes Premièrement, au moyen de la force avec laquelle on conquérait une nation en la dépossédant de ses richesses et en la privant de sa culture et de son pouvoir économique. C est ce qu on appelle la «force brute». Les peuples les plus sauvages, les plus féroces et les mieux armés étaient ceux qui parvenaient à soumettre d autres nations, comme le faisaient dans l Antiquité les Vikings ou les Romains. Mais conquérir de cette manière fait naître des sentiments de «rancœur». Certains parents utilisent la terreur comme système d éducation avec leurs enfants. Certaines mères l appliquent très bien lorsqu elles leur disent : «Quand ton père va arriver, tu vas voir!» Vous souvenez-vous lorsque vous étiez enfants? Qu éprouviez-vous lorsqu on vous menaçait de la sorte? Savoir que papa arrivait était merveilleux, n est-ce pas? Vous vous prépariez alors à recevoir une fessée. L avantage de la terreur, c est qu elle produit des résultats immédiats, mais elle fait aussi naître beaucoup de rancœur, et à la première occasion arrive la vengeance. La force brute, tôt ou tard, produit de la rancœur et un désir de revanche. En psychologie, on parle à ce sujet de «cercles ouverts» ou de «comptes en suspens» ; inconsciemment, les enfants se rebellent contre leurs parents par goût de revanche. L adolescente qui reste enceinte, le garçon dont les résultats scolaires ne sont pas bons ou les jeunes avec des problèmes de drogue ou d alcoolisme en constituent de bons exemples. Ce sont toutes-là des formes classiques de vengeance vis-à-vis des parents, et ce sont des comportements inconscients.

7 36 LA PNL AVEC LES ENFANTS Un vieil homme malade perdit sa femme. Ses trois enfants, pour ne pas le laisser seul, décidèrent de l accueillir à tour de rôle pendant un certain moment. Le premier concerné fut le benjamin, qui était marié et qui avait lui aussi trois enfants. Le temps passa, mais aucun des autres frères ne voulut prendre le père avec soi. Les problèmes provoqués par son grand âge et ses conditions de santé devinrent insupportables pour le couple, et le moment arriva où la femme menaça son mari en lui disant que si le vieillard ne s en allait pas, c est elle qui partirait. Lorsque le plus jeune des trois frères se plaignit auprès des deux autres, en leur rappelant que le pacte prévoyait de partager la responsabilité de s occuper du vieux père et en les informant du fait que son mariage était en danger, les frères alléguèrent un tas de prétextes. Ils décidèrent alors que la solution la meilleure était de chercher un hospice où mettre le vieux père et l oublier. Lorsque tout fut prêt pour le conduire à la maison de repos, le père demanda à son fils d aller lui prendre une couverture, car il pensait qu il allait en avoir besoin à l hospice. Arrivé à destination et au moment de prendre congé, une fois les formalités nécessaires effectuées, le père demanda à son plus jeune fils de lui donner la couverture qu il l avait envoyé chercher, mais à sa grande surprise, lorsqu il l ouvrit pour se la mettre sur les épaules, il vit qu elle était coupée et qu il en manquait la moitié. Le père, irrité, demanda qui l avait coupée, et son plus jeune fils répondit : «C est moi. Je l ai fait il y a très longtemps, et j ai conservé l autre moitié justement pour te la donner le jour où je t aurai emmené ici.» Nous récoltons exactement ce que nous semons. Et puis les parents se plaignent et ne comprennent pas la raison pour laquelle leurs enfants se comportent d une certaine façon avec eux. Alors je vous le demande : vous, qu avez-vous fait? Qu avez-vous fait pour que votre enfant adopte des valeurs importantes? Certains parents prennent leurs distances des erreurs de leurs enfants en affirmant qu ils ont tout fait pour leur inculquer des valeurs. Mais votre façon de vivre est-elle cohérente avec les valeurs que vous voulez transmettre à votre enfant? Il faut enseigner de façon cohérente, nous ne pouvons nous contenter de mots. D où le dicton : «Tes actions font tellement de bruit que je n entend pas ce que tu dis.» Mahatma Gandhi

8 EXTRAITDELA

9 142 LA PNL AVEC LES ENFANTS Comment se comporter avec un enfant vert? respectez l ordre, les règles, la hiérarchie et la forme ; acceptez ses activités routinières et ses rituels ; évitez d être personnel : aucune question directe ou indiscrète ; essayez de ne pas l agacer : il s énerve rarement, mais s il sent qu on le provoque, il peut avoir de soudaines réactions explosives. évitez de le stresser, il n aime pas se sentir sous pression et il a besoin de temps pour réfléchir avant de prendre une décision ; préparez-vous car il va vous soumettre des problèmes pleins de détails exaspérants, étant donné qu il est méticuleux et pointilleux, et qu il cherche souvent la petite bête ; donnez-lui du temps pour réfléchir ; valorisez son sens de l organisation et son talent d organisateur ; appréciez sa capacité d analyser les problèmes dans le détail avant de passer à l action. L enfant rouge. Le sentimental L enfant rouge est en général extraverti. Il a le don du contact humain ; il est toujours souriant, ouvert et de conversation facile ; il esssaie d établir des rapports simples et intimes ; il a le sens inné de la réconciliation car il craint le conflit. Il est généreux, spontané, humain, exceptionnel dans la communication ; il sait écouter et prendre en considération les désirs des autres. Son talon d Achille est qu il se laisse dominer par son affectivité, étant donné qu il est très émotif et sensible. Il se passionne pour la défense de ses valeurs et de son idéologie. Il n est ni calme, ni très patient. Il se sent complexé, et se met en retrait, lorsqu il rencontre quelqu un qui est plus intellectuel que lui ; il a l air effrayé et n ose pas admettre qu il n a pas compris. Il réagit mal aux reproches et aux criti- ques, car il place tout sur le plan personnel. Il est hyperactif et malin. Il est imbattable dans l expression des émotions et des sentiments. Il aime toucher et être touché. Il s amuse presque toujours beaucoup et il aime prendre du bon temps en jouant avec ses amis. C est un enfant très tendre et ses parents en sont enchantés, car il les étreint, les embrasse et répète combien il les aime. Il se fait des amis partout et sait attirer la sympathie des autres.

10 Qui sont vos enfants? 143 Style d apprentissage : le partage Il a besoin de partager ce qu il a écouté pour vérifier qu il a bien compris les informations qu on lui a transmises. Il établit un dialogue avec les personnes qui sont autour de lui. À l école, il pose souvent des questions à son professeur et interroge sans cesse ses camarades pour s assurer qu ils ont compris la même chose que lui. Il fait preuve de facilités pour étudier et faire ses devoirs en groupe. Attitudes et tendances professionnelles L enfant rouge a un penchant pour les activités relationnelles et celles où entrent en jeu les émotions et la sensibilité. Il est porté aux travaux qui permettent d interagir avec les autres. Ses penchants professionnels sont donc les relations publiques, la communication, la pédagogie, la psychologie, le sacerdoce, la gestion du personnel, la gestion des ressources humaines, le sport, la médecine ou la science vétérinaire. Comment se comporter avec un enfant rouge? si vous avez un enfant rouge, vous recevrez une description longue et détaillée de toutes les actions merveilleuses qu il accomplit pour le bien de tous, car il essaie toujours d obtenir l approbation et la gratitude des autres ; efforcez-vous de comprendre votre enfant rouge, même si vous avez l impression que c est souvent une perte de temps car les problèmes pourraient trouver une solution plus rapide s ils étaient affrontés directement ; soyez très affectueux et tendre. Donnez-lui des preuves physiques d affection par des caresses, des baisers et des étreintes. Il a aussi besoin de preuves verbales, répétez donc lui sans cesse que vous l aimez et combien il est important pour vous ; approchez-vous toujours de lui avec un sourire et une expression ouverte ; faites preuve d'une grande patience et soyez tolérants ; laissez-le s'exprimer et écoutez-le, même si vous devez revenir à plusieurs reprises sur l'argument ; soyez concret ; valorisez son intérêt et sa disponibilité pour les autres ; faites-lui sentir que vous l appréciez et que vous le trouvez très sympathique ; exprimez-lui votre gratitude pour tout ce qu il fait, pour sa capacité à animer les autres et à les écouter.

11 EXTRAITDELA

12 Les valeurs Le mot «valeur» dérive du verbe latin valere, qui signifie «être sain», «être fort», «avoir la capacité de» D où des termes comme «valable», «valant», «valeureux». Pour éduquer ses enfants de façon responsable, il est indispensable de développer en eux des valeurs. Ces dernières sont liées à l existence de toutes les personnes ; derrière chaque pensée, chaque sentiment et comportement, se trouve toujours quelque valeur. Elles nous donnent la conviction qu une chose est digne ou méprisable, importante ou inutile. Ces concepts sont directement liés à nos certitudes, attitudes et jugements quotidiens, et ils commencent à se former dès la plus tendre enfance, pour finir par devenir le moteur de l existence humaine. Dans notre esprit, les valeurs sont ordonnées selon une échelle propre à chacun, et déterminent ainsi notre identité. Nous nous comportons et réagissons d une certaine façon en fonction des valeurs qui orientent et régissent notre comportement. Dans une même situation, et selon leur échelle de valeurs, deux personnes peuvent réagir différemment. Au fur et à mesure que l enfant acquiert certaines valeurs, ces dernières se transforment en modèles comportementaux qui commencent à rendre ses actions et ses décisions intelligibles. Ce processus est étroitement lié à l évolution et la maturation de l individu. Au cours de la petite enfance, l enfant s adapte à une série de règles qu il respecte en raison de l autorité exercée par ses parents, ou des conséquences qui en découlent, et il évolue afin de se conformer de moins en Les mots sont des nains, les exemples des géants. Proverbe suisse allemand Le cœur a ses raisons que la raison ne connaît pas. Pascal moins aux règles extérieures, mais de plus en plus aux principes assimilés par la conscience. À chaque étape de son évolution, entre en jeu une série de valeurs qui, tout en étant susceptibles de modification en fonction des circonstances, constituent sa base de référence. Entre le moment où une valeur est pressentie par l enfant et l instant où elle est totalement assimilée,

13 154 LA PNL AVEC LES ENFANTS un processus intérieur a lieu. Ce processus de construction et d adoption des valeurs est rendu possible par les expériences significatives que les enfants partagent avec leurs parents et les autres personnes qui font partie de leur environnement. C est pour cette raison que le facteur cohérence est fondamental. Dans l éducation des enfants, il est essentiel que les parents ne soient pas inertes et n éduquent pas «au hasard», en se laissant déborder par les événements. Il faut au contraire que les parents sachent clairement quel type de vie ils désirent pour leurs enfants, afin de pouvoir planifier et choisir les valeurs fondamentales qu ils souhaitent leur transmettre. Voici quelques caractéristiques des valeurs : Instruments psychologiques (conscients ou inconscients) pour orienter la vie ; Réalités motrices qui dérivent de processus biochimiques générant des impulsions ou des risques ; Points de repère qui tracent des frontières, des contours et des cartes positives et/ou négatives ; Attitudes significatives qui deviennent le moteur de leur comportement.

14 CINQUIÈME PARTIE Comment aider son enfant à triompher

15 218 LA PNL AVEC LES ENFANTS Éduquer des enfants responsables Éduquer un enfant ne signifie pas le culpabiliser sans cesse, lui faire des reproches, le sermonner, lui faire la morale ou lui faire peur. Former ne signifie pas imposer, terroriser ou contrôler. Comme nous l avons vu tant de fois, pour éduquer un enfant, il faut le respecter, nourrir le souhait sincère de l aider et, évidemment, se conduire de façon exemplaire. L un des meilleurs instruments dans la formation d un enfant consiste à l aider à devenir une personne responsable. Qui que tu sois et quoi que tu fasses, si tu désires quelque chose avec fermeté, c est parce que ce désir est d abord né dans l âme de l Univers, et c est ta mission sur Terre. Paulo Coelho Qu est-ce que cela signifie? Pour devenir une personne responsable, il est nécessaire qu il reconnaisse ses erreurs et leurs causes comme quelque chose d absolument normal, et qu il manifeste l intention sincère de les corriger. Lorsqu un enfant prend une mauvaise note à l école, d habitude il dit : «L enseignant m a donné une mauvaise note.» C est-à-dire qu il n a aucune responsabilité et que l enseignant est quelqu un de méchant qui cherche juste à lui nuire. Si, en revanche, il prend une bonne note, il dit : «J ai pris une bonne note.» Dans le second cas, l enfant prend la responsabilité de ses actions car le résultat est positif. N est-ce pas illogique? Si ça se passe bien, tout le mérite revient à son intelligence ; si ça ne se passe pas bien, la faute n est pas la sienne et il la met sur le dos de quelqu un d autre. L enfant doit assumer ses responsabilités et apprendre à reconnaître ses erreurs. Il doit admettre qu il a pris une mauvaise note car il n a pas suffisamment travaillé. Si les enfants ne reconnaissent pas leurs erreurs, ils pourront difficilement les corriger. Lorsque vous découvrez une attitude de ce genre chez vos enfants, vous devez immédiatement les inviter à réfléchir et à leur faire comprendre que ce sont eux, et personne d autre, les seuls responsables de leurs actions. Les commentaires du genre «le verre est tombé», «le vase s est cassé» sont une autre tentative très commune de se soustraire à ses responsabilités. Connaissezvous des verres suicidaires qui tombent tout seul? Ou des vases qui s autodétruisent? Par ces phrases, l enfant nie sa participation à ce qui s est passé. Si votre enfant commet une erreur et l admet, évitez de vous mettre en colère et poussez-le simplement à corriger son erreur et à ne pas la répéter. L une des façons les plus simples pour gâcher la vie d un enfant consiste à réagir agressivement à l une de ses erreurs, jusqu à faire naître chez lui la peur d en commettre. Si ce que vous désirez est de transformer votre enfant en une personne sûre de soi, vous devez lui permettre de se tromper et lui enseigner à apprendre de ses erreurs.

16 Comment aider son enfant à triompher 219 La peur d être responsable donne des enfants qui accu- sent les autres pour tout. Lorsqu ils seront adultes, ils rejè- teront la faute sur l économie du pays s ils ont de maigres ressources, sur la bourse si leur situation financière est instable, sur la situation politique s ils sont au chômage, sur les patrons s ils ont perdu leur emploi, sur leur parte- naire si leur couple bat de l aile, sur la malchance s ils tombent malades et ainsi de suite. Une liste interminable d excuses qui fait de l automystification un style de vie. Évitez les reproches et efforcez-vous d enseigner aux enfants à se sentir responsables de leurs actions. Il existe des parents qui pensent que pour éduquer un enfant, il faut le faire plier au moyen de conditionnements et de menaces du genre «si tu ne te comportes pas bien, je le dirai à ton père!», «si tu ne te tais pas, je ne t achèterai pas ce jouet!», «mange comme il faut, sinon tu n iras pas jouer!», «refais-le une seule fois et tu prendras une fessée!». La liste est sans fin, mais la seule chose qu obtient ce type de parents est de nuire à leur enfant, car si nous ne corrigeons nos erreurs que par peur des représailles ou pour calmer l autre, cela signifie que nous ne reconnaissons pas notre erreur et que nous la répèterons sûrement ou que nous essaierons de prendre une revanche. L enfant doit apprendre dès son plus jeune âge à reconnaître, tranquillement et de façon rationnelle, que ses erreurs lui font du tort, que c est lui qui souffrira de ne pas avoir bien fait les choses (et pas les autres), et que c est lui qui ne s aime pas et ne se respecte pas s il corrige ses propres erreurs pour des raisons différentes de la volonté de s améliorer et de modifier positivement son comportement. Aimez-vous l idée que vos enfants soient des personnes responsables qui reconnaissent leurs erreurs et qui en tirent les leçons? Nous sommes certains que oui. Par conséquent, nous vous rappelons que la cohérence des comportements est un facteur fondamental. Qu est-ce que cela signifie? Qu il est indispensable, lorsque vous commettez une erreur, que vous sachiez la reconnaître. Parvenez- vous à imaginer l admiration, l affection et le respect qu éprouveront pour vous vos enfants si vous avez le courage de reconnaître vos erreurs devant eux? Pouvezvous imaginer l effet que ce comportement aura sur eux en termes d estime de soi? Supposons que vous Le prix de la avez eu une journée difficile et que vous explosiez grandeur est la sans raison valable suite à un geste de votre enfant. responsabilité. Rien n est plus beau que de lui demander pardon, d admettre que votre réaction était disproportionnée Winston Churchill et de le rassurer en lui disant qu il n est pas responsable de vos problèmes. Votre enfant l appréciera et

17 220 LA PNL AVEC LES ENFANTS sera frappé au point d apprendre à se comporter de la même façon. Nous énumérons ci-contre certains comportements permettant d alimenter le sentiment de responsabilité chez les enfants. Lorsqu un enfant sent qu il est libre de prendre la responsabilité de ses actions, pensées, sentiments et comportements, il commence à avoir la force de renoncer au rôle de victime. Si, en revanche, il n assume pas ses responsabilités, il devient victime de la situation, et il est typique de l entendre dire des phrases du genre «je n ai pas eu la moyenne car ma tête ne revient pas à l enseignant», «mes amis m ont empêché de faire mes devoirs» ou «personne ne me comprend». L enfant qui entre dans la peau de la victime fuit automatiquement ses responsabilités et ne pourra par conséquent jamais apprendre de ses erreurs. Si, en revanche, il sait qu il est responsable de sa vie et des conséquences de ses actions, il apprendra de ses erreurs, et il n est quasiment plus besoin de le punir. Pourquoi le punir, s il reconnaît lui-même ses erreurs et les corrige? Rendez vos enfants responsables de tout ce qui arrive dans leur environnement. Enseignez-leur à prendre des décisions qui influent sur leur façon de percevoir le monde, et vous en ferez des personnes responsables.

18 Comment aider son enfant à triompher 221 Évitez de fournir aux enfants des excuses pour fuir les responsabilités. Par exemple : «Tu es trop petit pour comprendre ; tu ne pouvais pas l éviter ; j aurais fait la même chose ; ce n est pas ta faute ; ta maîtresse ne te comprend pas ; effectivement, tu avais trop de devoirs.» Corrigez les enfants lorsqu ils utilisent des expressions comme «ce n est pas ma faute», «ne me gronde pas», «je n ai pas pu l éviter», et d autres du même genre. Cherchez des solutions au lieu de chercher des coupables. Faites en sorte que vos enfants disent toujours la vérité. Évitez de les punir pour avoir dit la vérité car ce comportement les pousse à penser que mentir et chercher des excuses est une alternative beaucoup plus efficace. Ne soyez jamais une personne qui se cache derrière de faux prétextes et qui rejette la faute sur les autres. Supprimez l expression «ce n est pas ma faute» de votre vocabulaire. Ne permettez pas que vos enfants se renvoient la balle lorsqu ils rencontrent des difficultés ou se querellent. Évitez de justifier vos enfants par des excuses générales du genre «tu es comme ton grand-père», «ta mère aussi n était pas bonne en mathématiques, tu as dû hériter d elle». Évitez de faire les devoirs à sa place. Ne répétez pas que dans la vie, la chose la plus importante est d avoir raison. Évitez d enseigner aux enfants, à travers votre exemple, à ne jamais admettre qu ils se sont trompés (parce que vous faites la même chose). Affrontez les situations difficiles, au lieu de les fuir. Indiquez tranquillement à vos enfants leurs erreurs et poussez-les à être responsables de leurs actions. Autorisez vos enfants à exprimer leur opinion et à défendre leurs points de vue. Renforcez chez vos enfants les attitudes qui facilitent la prise de responsabilités. Faites en sorte que votre figure soit un modèle de cohérence et de responsabilité.

19 EXTRAITDELA

20 Conclusion 243 Voilà des mots dont il faut se souvenir : La meilleure preuve d amour, c est la fidélité. Restons fidèles à nos convictions, rêves et souhaits. Si nous ne voulons pas être parents, ne mettons pas au monde des enfants. Être parents, plus qu une preuve d amour, est un état de la volonté. ö Ceci n est pas un livre sur la parentalité, c est le livre des parents. Et dans une société moderne comme la nôtre, où les grands-parents jouent un rôle quotidien dans la croissance de leurs petits-enfants, ce livre est aussi le leur.

21 Table des matières Dédicace Préface Introduction Pour commencer PREMIÈRE PARTIE Que signifie être père ou mère? Pourquoi se marie-t-on? Parents? Pour quelles raisons? Dans quel but? Statut social préférentiel DEUXIÈME PARTIE Ce qui établit intérieurement votre style d éducation et de relation avec vos enfants Styles d éducation Analyse transactionnelle L échelle P-A-E Questionnaire descriptif du comportement Intelligences perceptives Préférences cérébrales TROISIÈME PARTIE Qui sont vos enfants? Centres de contrôle Potentiel mental

22 Le cerveau humain Hémisphère gauche et hémisphère droit Intelligences multiples Intelligences perceptives Préférences cérébrales QUATRIÈME PARTIE Les valeurs et les vertus de l éducation Les valeurs L âge des règles L âge de l imitation L âge de l inspiration Conditions nécessaires pour transmettre des valeurs Les vertus CINQUIÈME PARTIE Comment aider son enfant à triompher Le meilleur héritage L effet Pygmalion et le pouvoir des attentes Traitez votre enfant comme un gagnant Alimentez chez votre enfant une image de soi positive et l estime de soi Programmation mentale L importance des caresses Éduquer des enfants responsables Le don de rêver et de désirer Ancrer l excellence Conclusion Informations et contacts

23 Du même auteur Eric de la Parra Paz Réveillez votre excellence Le pouvoir de la neuro-intelligence Chacun d entre nous possède assez de ressources pour améliorer sa vie. Mais, le plus souvent, nous ne savons pas comment les utiliser. L un des parcours les plus efficaces et les plus répandus dans le monde pour réveiller notre excellence est la programmation neurolinguistique. Cette technique, un maître aussi extraordinaire qu Eric de la Parra Paz l a affinée au point de la rendre, au fil du temps, encore plus concrète, pratique et facile à comprendre. Ce livre, qui recueille les précieux enseignements transmis par l auteur au cours de ses célèbres séminaires, illustre comment chacun peut réveiller l excellence de son inconscient, utiliser son intelligence perceptive et exploiter pleinement et consciemment les nombreuses potentialités de l être humain pour en tirer le meilleur parti. À travers des exercices dirigés, des réflexions, des exemples et des tableaux récapitulatifs, il devient facile de comprendre immédiatement nos différentes façons de communiquer, le rapport entre conscient et inconscient, la façon dont nous influençons les autres, la raison de nos élans amoureux, la manière de s approprier durablement de pensées, croyances et acquis positifs et de comprendre comment tout cela influence les résultats que nous pouvons obtenir dans tous les domaines de notre vie Macro Éditions

24 Aux lecteurs de Macro Éditions Ce livre est publié dans la collection «Développement Personnel» de Macro Éditions. Pour vous tous qui recherchez de nouvelles techniques pour mieux vivre votre vie et ressentir un bien-être plus profond Pour vous tous qui désirez réaliser vos rêves Pour vous tous qui êtes ouverts aux nouveautés, prêts à remettre en question vos convictions et à changer vos vieilles habitudes Macro Éditions publie des livres sur les thèmes les plus récents et les plus demandés du moment : la spiritualité, la transformation de soi, la santé du corps, de l âme et de l esprit, les nouvelles sciences et la sagesse antique, les nombreux arts de guérison Notre maison d édition se fait le porte-parole de ces sujets et de beaucoup d autres encore qu elle souhaiterait partager avec vous. Découvrez les nouveautés de Macro Éditions sur notre site internet ou bien écrivez à Visitez notre site internet pour vous tenir au courant de nos nouveautés : Fiche bibliographique La PNL avec les enfants / Cesena - Italie : Macro Éditions, p.; 24 cm (Développement Personnel) Titre original : Herencia de vida para tus hijos. Crescimiento integral con técnicas PNL, Eric de la Parra Paz Traduction de Marylène Di Stefano ISBN

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR?

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? Source: DUMONT, Nicole. Femmes d aujourd hui, Vol. 1 No. 8., janvier 1996. On dit de certaines personnes qu elles n ont pas de tête ou qu elles n ont pas de

Plus en détail

Conférence Les deuils situationnels

Conférence Les deuils situationnels Conférence Les deuils situationnels Sylvie Dufresne, psychothérapeute Les étapes de résolution du deuil Choc Négation déni Expression des émotions Prise en charge des tâches liées au deuil Découverte d

Plus en détail

SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT

SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT SEMAINE DE PRÉVENTION DE LA TOXICOMANIE ALCOOL / DROGUES / JEUX DE HASARD ET D ARGENT TU ES ACTIF SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX. MAIS CONNAIS-TU TON PROPRE RÉSEAU SOCIAL? QUELLES SONT LES PERSONNES DE TON ENTOURAGE

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Origines possibles et solutions

Origines possibles et solutions Ne plus avoir peur de vieillir «Prends soin de ton corps comme si tu allais vivre éternellement, Prends soin de ton âme comme si tu allais mourir demain.» Introduction Ce petit document est la résultante

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

UN TRAIT D UNION. Bulletin d information pour les parents et les jeunes Édition 15, volume 4, avril 2014

UN TRAIT D UNION. Bulletin d information pour les parents et les jeunes Édition 15, volume 4, avril 2014 UN TRAIT D UNION Bulletin d information pour les parents et les jeunes Édition 15, volume 4, avril 2014 La Toxicomanie manie! Les relations amoureuses! o La drogue et mon ado que faire? o Action Toxicomanie!

Plus en détail

Questionnaire pour les enseignant(e)s

Questionnaire pour les enseignant(e)s info@educatout123.fr www.educatout123.fr +31 614303399 L enfant qui bouge beaucoup! C est un fait, un enfant bouge beaucoup, il a besoin de se dépenser. Il arrive même parfois qu on n arrive plus à tenir

Plus en détail

Fit für die Schule. Fit für die Schule. Was kleine Kinder von ihren Eltern brauchen

Fit für die Schule. Fit für die Schule. Was kleine Kinder von ihren Eltern brauchen Was kleine Kinder von ihren Eltern brauchen Erziehungsberatung Erziehungsdirektion des Kanton Bern Sulgeneckstrasse 70 3005 Bern Telefon 031 633 85 11 www.erz.be.ch/fit-fuer-die-schule Chers parents Votre

Plus en détail

Trois cheveux pour épouser Philomène

Trois cheveux pour épouser Philomène Trois cheveux pour épouser Philomène Autrefois, il y avait un homme qui était Chef. Etant Chef, il avait mis au monde une fille. Cette fille était vraiment très belle. La fille avait grandi et on l avait

Plus en détail

Avoir de bons outils pour gérer son temps Comprendre et pratiquer ; désapprendre et remplacer

Avoir de bons outils pour gérer son temps Comprendre et pratiquer ; désapprendre et remplacer Béatrice MILLETRE, Docteur en Psychologie Avoir de bons outils pour gérer son temps Comprendre et pratiquer ; désapprendre et remplacer Au-delà de la théorie, qui nous permet de changer notre regard sur

Plus en détail

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Ecole d Application STURM Janvier-Février 2012 CM2 Salle 2 Mme DOUILLY DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Sujet proposé par les élèves et choisi par la majorité. 1 ère séance : définitions et explications Réflexion

Plus en détail

Liens entre les programmes

Liens entre les programmes Liens entre les programmes Accueillir la petite enfance du ministère de la Famille et des Ainés Éducation préscolaire du ministère de l Éducation Jocelyne Grenier Conseillère pédagogique à la petite enfance

Plus en détail

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle

Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle Chap 5 : Renforcer l efficacité relationnelle I. Communiquer avec efficacité A. Intégrer les processus d influence sociale 1. La personnalité Les métaprogrammes sont les traits de personnalité qui, gravés

Plus en détail

5 clés pour plus de confiance en soi

5 clés pour plus de confiance en soi ASSOCIATION JEUNESSE ET ENTREPRISES Club SEINE-ET- MARNE 5 clés pour plus de confiance en soi Extrait du guide : «Vie Explosive, Devenez l acteur de votre vie» de Charles Hutin Contact : Monsieur Jackie

Plus en détail

Pour s affirmer dans son bénévolat. Cahier d exercices. Préparé par Louise Gravel et Linda Mastrovito

Pour s affirmer dans son bénévolat. Cahier d exercices. Préparé par Louise Gravel et Linda Mastrovito Pour s affirmer dans son bénévolat Cahier d exercices Préparé par Louise Gravel et Linda Mastrovito EXERCICE 1 RÉALISATIONS ET RÊVES 1. Une réalisation dont je suis fièr(e) : 2. Un rêve que je souhaite

Plus en détail

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle CONTRE-VALEURS 7 octobre 2014 Les contre-valeurs représentent ce que l on cherche à fuir. Elles nous motivent négativement en ce sens où elles incarnent des situations que nous évitons ou que nous cherchons

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

«Tous les autres le font» L influence, les fréquentations et les consommations.

«Tous les autres le font» L influence, les fréquentations et les consommations. LA LETTRE AUX PARENTS N o 2 Cher-s Parent-s, «Tous les autres le font» L influence, les fréquentations et les consommations. L adolescence est une période de changement de contexte scolaire ou de formation

Plus en détail

AIM. L apprentissage par l objectif mental - ENTENDRE RÉFLÉCHIR AGIR. d Inki Sjösten POUR ÊTRE RÉCOMPENSÉ

AIM. L apprentissage par l objectif mental - ENTENDRE RÉFLÉCHIR AGIR. d Inki Sjösten POUR ÊTRE RÉCOMPENSÉ AIM L apprentissage par l objectif mental - ENTENDRE RÉFLÉCHIR AGIR POUR ÊTRE RÉCOMPENSÉ d Inki Sjösten 1 AIM - L entraînement par l objectif mental VUE D ENSEMBLE LA QUALITÉ DE LA RELATION : Une relation

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

La liberté de religion des enfants et des adolescents. Thomas, ses parents et leur religion

La liberté de religion des enfants et des adolescents. Thomas, ses parents et leur religion La liberté de religion des enfants et des adolescents Thomas, ses parents et leur religion Mise en situation Tu es un avocat qui travaille en droit familial depuis bientôt 15 ans. Tu participes également

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Mieux vaut seul que mal accompagné

Mieux vaut seul que mal accompagné Mieux vaut seul que mal accompagné C est là le plus souvent une formule que l on prononce en étant désolé et qui console assez mal les gens esseulés. L humanité a la plupart de temps considéré la solitude

Plus en détail

La Communication Intuitive appliquée aux chiens: et si nous parlions vraiment ensemble?

La Communication Intuitive appliquée aux chiens: et si nous parlions vraiment ensemble? La Communication Intuitive appliquée aux chiens: et si nous parlions vraiment ensemble? par Pauline Lalangue - 5 février 2015 publié sur www.guide-du-chien.com En tant qu amis des animaux, nous cherchons

Plus en détail

Le pouvoir de l Amour

Le pouvoir de l Amour Le pouvoir de l Amour Bonjour, Je vais aborder avec vous aujourd hui le plus grand des pouvoirs, celui de l Amour! En effet l Amour peut tout transformer, aider, guérir, soulager, éveiller et pardonner

Plus en détail

PASSEPORT pour tes droits Conseil de l Europe. pour tes droits

PASSEPORT pour tes droits Conseil de l Europe. pour tes droits Conseil de l Europe PA S S E P O R T pour tes droits 1 Conseil de l Europe PA S S E P O R T pour tes droits 2 3 Bienvenue à bord On t a certainement déjà dit qu il y a des choses que tu n as pas le droit

Plus en détail

INFORMATIONS AUX PARENTS SUR LA TOXICOMANIE

INFORMATIONS AUX PARENTS SUR LA TOXICOMANIE INFORMATIONS AUX PARENTS SUR LA TOXICOMANIE Définition de la toxicomanie : Habitude de consommer un ou plusieurs produits psychoactifs, susceptibles d'entraîner une dépendance psychique et parfois physique.

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi

Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Affirmation de soi, confiance en soi, estime de soi Estime de soi MOI Affirmation de soi AUTRES Confiance en soi ACTION Contexte Règles fondamentales de la communication 1) On ne peut pas décider, par

Plus en détail

Guide de Préparation

Guide de Préparation Guide de Préparation au Webinaire animé par Jean-Guy Perraud Découvrez la Pyramide du Leadership du Dr. Thomas D. Zweifel Jean-Guy Perraud & Thomas D. Zweifel Webinaire Leadership 1 3 VERTUS FONDAMENTALES

Plus en détail

Illustrations Aurélie Blard-Quintard

Illustrations Aurélie Blard-Quintard Devenir parent Groupe de travail et auteurs Sylvie COMPANYO (directrice de l École des Parents et des Éducateurs de la Région Toulousaine*) Nathalie COULON (maître de conférences en psychologie à l université

Plus en détail

02/12/2014. Institut Jean-Pierre Lallemand. Historique. Historique. Théorie de la communication

02/12/2014. Institut Jean-Pierre Lallemand. Historique. Historique. Théorie de la communication Institut Jean-Pierre Lallemand Théorie de la communication Chapitre 6 PNL (30 périodes) Bachelier Educateur spécialisé Niveau I Approche conceptuelle I Année académique 2010-2011 Cours de Daniel Cornelis

Plus en détail

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine

Comment atteindre ses objectifs de façon certaine Ressources & Actualisation Le partenaire de votre bien-être et de votre accomplissement Comment atteindre ses objectifs de façon certaine À l attention du lecteur, Ce présent document est protégé par la

Plus en détail

Petit Hector et la triche

Petit Hector et la triche Petit Hector et la triche En plus de la vie avec ses parents, Petit Hector en avait au moins trois autres : deux vies à l école, avec les maîtres et avec les copains, et puis la vie des vacances, où il

Plus en détail

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B2 : en bref Thème : la jeunesse face à la justice Après avoir fait connaissance avec les personnages du film, les apprenants analyseront

Plus en détail

Printemps 2015, n o 6

Printemps 2015, n o 6 Printemps 2015, n o 6 La présence des grands-parents au sein d une famille est importante pour transmette les valeurs humaines et chrétiennes aux petits enfants. Plus encore : «Les enfants et les personnes

Plus en détail

justice dans les affaires impliquant les enfants victimes et témoins Lignes directrices de l Organisation des Nations Unies en matière de

justice dans les affaires impliquant les enfants victimes et témoins Lignes directrices de l Organisation des Nations Unies en matière de Lignes directrices de l Organisation des Nations Unies en matière de justice dans les affaires impliquant les enfants victimes et témoins d actes criminels VERSION POUR ENFANTS Table des matières Commençons

Plus en détail

Mardi de la parentalité le 2 juin 2015 St Jean de la porte. Paroles et gestes au quotidien

Mardi de la parentalité le 2 juin 2015 St Jean de la porte. Paroles et gestes au quotidien Mardi de la parentalité le 2 juin 2015 St Jean de la porte Paroles et gestes au quotidien Intervenante : Marilyne TEXIER : Educatrice de jeune enfant. Formatrice à L Ecole des Parents 74 + Médiatrice familiale.

Plus en détail

Séance d éducation aux médias dans un chapitre sur le conte traditionnel (en classe de 6 ème )

Séance d éducation aux médias dans un chapitre sur le conte traditionnel (en classe de 6 ème ) Séance d éducation aux médias dans un chapitre sur le conte traditionnel (en classe de 6 ème ) Titre : Comme le Petit Chaperon Rouge de Perrault, apprenons à nous méfier des apparences... Pré requis de

Plus en détail

Comment résoudre les sept problèmes les plus courants concernant les devoirs?

Comment résoudre les sept problèmes les plus courants concernant les devoirs? Comment résoudre les sept problèmes les plus courants concernant les devoirs? Problème No 1 : Votre enfant ne fait pas de son mieux Les enfants qui manquent de motivation ne fournissent qu un minimum d

Plus en détail

Parinet Formation Pour Humaniser les Relations

Parinet Formation Pour Humaniser les Relations Parinet Formation Pour Humaniser les Relations Stages de développement personnel Formation à la relation d aide & Consultations individuelles Adultes, adolescents, enfants, couples Programme 2012-2013

Plus en détail

A vertissement de l auteur

A vertissement de l auteur A vertissement de l auteur Attention, ce livre n est pas à mettre entre toutes mains ; il est strictement déconseillé aux parents sensibles. Merci à Madame Jeanne Van den Brouck 1 qui m a donné l idée

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

Influencer avec intégrité

Influencer avec intégrité Influencer avec intégrité 1 Les objectifs généraux d une communication. Aider (conseils, directives) Apprendre (acquérir habiletés, connaissance de soi et du monde) Créer des liens (amitiés, formation

Plus en détail

Séminaire «Répondre au téléphone et tenue du bureau»

Séminaire «Répondre au téléphone et tenue du bureau» LE TELEPHONE Répondre au téléphone réunit plusieurs paramètres: Un contexte Un message Une relation 1 Le contexte Pouvoir entendre son interlocuteur endroit calme, silencieux. Le téléphone sonne alors

Plus en détail

Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres,

Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres, Prières de confession et assurance du pardon Pour toutes les fois où nous étions trop occupés pour nous soucier des autres, Pour toutes les fois où nous étions trop fatigués pour nous préoccuper de nos

Plus en détail

Tu as des droits.. Document original d Annie Simard TES

Tu as des droits.. Document original d Annie Simard TES Pourquoi dire non? Savoir dire non est indispensable pour me protéger, poser mes limites face aux autres et éviter de me laisser envahir par des demandes abusives. Quand les autres envahissent mon territoire

Plus en détail

INTRODUCTION. L importance d un toucher conscient et intentionné. Pourquoi l automassage? Pourquoi le massage?

INTRODUCTION. L importance d un toucher conscient et intentionné. Pourquoi l automassage? Pourquoi le massage? INTRODUCTION L importance d un toucher conscient et intentionné Pourquoi le massage? Tout notre être a besoin de ressentir le toucher pour bien se développer. C est une nourriture vitale au même titre

Plus en détail

LE SYNDROME L ENFANT TÉFLON (Travail individuel) Pour. Daniel Lambert. Développement humain 1 : L enfance (350-183 SH) Par.

LE SYNDROME L ENFANT TÉFLON (Travail individuel) Pour. Daniel Lambert. Développement humain 1 : L enfance (350-183 SH) Par. LE SYNDROME L ENFANT TÉFLON (Travail individuel) Pour Daniel Lambert Développement humain 1 : L enfance (350-183 SH) Par Kim Dupuy Soins infirmiers (groupe 1115) Collège de Sherbrooke 12 mars 2004 Histoire

Plus en détail

Vers 2 ans et 6 moins

Vers 2 ans et 6 moins Le développement de l enfant Quelques repères De la naissance à 18 mois : - réagit aux bruits à la naissance - comprend des petites phrases vers 8 mois - - gazouille vers 3 mois - rit aux éclats vers 4

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

Le coaching vise à aider les gens à donner. le meilleur d eux-mêmes. Les bons coachs. sont toujours désireux de rehausser les

Le coaching vise à aider les gens à donner. le meilleur d eux-mêmes. Les bons coachs. sont toujours désireux de rehausser les LE COACHING PERFORMANT : UNE VUE D'ENSEMBLE Le coaching vise à aider les gens à donner le meilleur d eux-mêmes. Les bons coachs sont toujours désireux de rehausser les qualités des gens qu ils encadrent

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

DE LA TROUSSE DE PROMOTION DE LA LECTURE AUX TOUT-PETITS

DE LA TROUSSE DE PROMOTION DE LA LECTURE AUX TOUT-PETITS DE LA TROUSSE DE PROMOTION DE LA LECTURE AUX TOUT-PETITS 9 NOTIONS INTÉRESSANTES SUR LA LECTURE À SAVOIR ET À PROMOUVOIR LA PROMOTION DE LA LECTURE AUX TOUT-PETITS VOUS CONCERNE? CETTE LISTE VOUS INTÉRESSERA

Plus en détail

CAPSULE DE VULGARISATION

CAPSULE DE VULGARISATION CAPSULE DE VULGARISATION Les déterminants de la persévérance scolaire retenus par R 2 Rédaction : Frédérick Tremblay, CRÉPAS Supervision : Mireille Jetté, R 2 DÉTERMINANTS DE LA PERSÉVÉRANCE SCOLAIRE Il

Plus en détail

Dix valeurs pour les soins infirmiers

Dix valeurs pour les soins infirmiers Dix valeurs pour les soins infirmiers La valeur n attendant pas le nombre des années, deux étudiantes en soins infirmiers se sont interrogées sur les valeurs dont l infirmière a besoin pour mieux adapter

Plus en détail

L ouvrage que vous avez entre les mains n est pas un manuel de vente. Ce que nous vous proposons plutôt est une aventure au pays de l excellence

L ouvrage que vous avez entre les mains n est pas un manuel de vente. Ce que nous vous proposons plutôt est une aventure au pays de l excellence «Vivre c est vendre. Parce que vendre c est vivre intensément. Nous sommes tous des vendeurs, car nous passons notre temps à vendre quelque chose : à nous-mêmes d abord, à nos proches, à nos clients. Vendre

Plus en détail

L art de la reconnaissance en gestion

L art de la reconnaissance en gestion L art de la reconnaissance en gestion Sophie Tremblay Coach & Stratège Dans votre parcours professionnel, quelle est la personne qui vous a offert la reconnaissance qui vous a le plus marqué? Quelles sont

Plus en détail

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres Développement personnel La programmation neurolinguistique (P.N.L.) Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres. Historique et postulats de la

Plus en détail

ACADEMIE INTERNATIONALE D APPRENTISSAGE PAR LA PRATIQUE No. 142204-LLP-1-2008-1-LT-GRUNDTVIG-GMP

ACADEMIE INTERNATIONALE D APPRENTISSAGE PAR LA PRATIQUE No. 142204-LLP-1-2008-1-LT-GRUNDTVIG-GMP ACADEMIE INTERNATIONALE D APPRENTISSAGE PAR LA PRATIQUE No. 142204-LLP-1-2008-1-LT-GRUNDTVIG-GMP Ce projet est financé avec l aide de la Commission européenne. Le matériel de formation ne reflète que les

Plus en détail

Chapitre 15. La vie au camp

Chapitre 15. La vie au camp Chapitre 15. La vie au camp Chapitre 15. La vie au camp 227 1. Intensité de la vie du camp 230 2. Loin de la maison 230 A. Sentiment de sécurité 230 B. Les coups de cafard de l enfant 231 227 Un camp,

Plus en détail

SE LIBERER DU SURENDETTEMENT

SE LIBERER DU SURENDETTEMENT SE LIBERER DU SURENDETTEMENT L endettement et le surendettement sont des problèmes de plus en plus présents et importants dans nos sociétés industrialisées. Le dangereux, bien qu attrayant cocktail composé

Plus en détail

Fiche de lecture de l ouvrage: «Transitions de vie» -Comment s adapter aux tournants de notre existence-

Fiche de lecture de l ouvrage: «Transitions de vie» -Comment s adapter aux tournants de notre existence- Fiche de lecture de l ouvrage: «Transitions de vie» -Comment s adapter aux tournants de notre existence- Ecrit par William Bridges, un consultant américain dans le domaine du développement personnel, cet

Plus en détail

Des messages clairs pour prévenir les conflits

Des messages clairs pour prévenir les conflits Apprentissage de la communication : Fiche n 15 Des messages clairs pour prévenir les conflits Objectifs : - Apprendre à exprimer un message qui exprime ce qu un comportement donné éveille comme sentiment

Plus en détail

Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle

Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle Fiches pédagogiques 2 e cycle Contenu de la trousse pédagogique 2 e cycle Fiche A* Animation du livre Fiche 2.1 Compréhension de texte Fiche 2.1 CORRIGÉ Fiche 2.2 Fiche «Éthique et culture religieuse»

Plus en détail

Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui»

Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui» Jean-Michel Longneaux : «L exercice de l autorité aujourd hui» Conférence-débat dans le cadre de la plate-forme «Ecole Lien». Aquascope-Virelles, le 23 mai 2013 Le point de départ : un constat. Aujourd

Plus en détail

UTILISER LES LANGUES POUR APPRENDRE, APPRENDRE EN UTILISANT LES LANGUES

UTILISER LES LANGUES POUR APPRENDRE, APPRENDRE EN UTILISANT LES LANGUES UTILISER LES LANGUES POUR APPRENDRE, APPRENDRE EN UTILISANT LES LANGUES Patricia Bertaux L avenir est entre nos mains : à nous de lui donner la forme que nous voulons. 2 L EMILE présenté aux parents et

Plus en détail

Techniques d accueil clients

Techniques d accueil clients Techniques d accueil clients L accueil est une des phases capitales lors d un entretien de vente. On se rend tout à fait compte qu un mauvais accueil du client va automatiquement engendrer un état d esprit

Plus en détail

CONFERENCE du 12 AVRIL 2012 par JOHANNE LEMIEUX «L ENFANT ADOPTÉ ET L ÉCOLE : 12 CONSEILS POUR UN VÉCU SCOLAIRE RÉUSSI»

CONFERENCE du 12 AVRIL 2012 par JOHANNE LEMIEUX «L ENFANT ADOPTÉ ET L ÉCOLE : 12 CONSEILS POUR UN VÉCU SCOLAIRE RÉUSSI» CONFERENCE du 12 AVRIL 2012 par JOHANNE LEMIEUX «L ENFANT ADOPTÉ ET L ÉCOLE : 12 CONSEILS POUR UN VÉCU SCOLAIRE RÉUSSI» 1. Qu est ce que la normalité adoptive? a. Discrimination Il est nécessaire de les

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE

COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE COMMENT FAIRE FACE À DIFFÉRENTES SITUATIONS VÉCUES EN STAGE Comment réagir si vous Comment réagir si vous Comment réagir si vous Comment réagir si vous ne savez pas quelque chose en stage éprouvez des

Plus en détail

Document d'accompagnement pour une mise en œuvre des ateliers individuels de manipulation à l'école maternelle.

Document d'accompagnement pour une mise en œuvre des ateliers individuels de manipulation à l'école maternelle. Document d'accompagnement pour une mise en œuvre des ateliers individuels de manipulation à l'école maternelle. 1 Des ateliers individuels de manipulation pour agir, comprendre, apprendre et devenir élève.

Plus en détail

Production du cycle 3 / Recherche des styles cognitifs des élèves

Production du cycle 3 / Recherche des styles cognitifs des élèves Production du cycle 3 / Recherche des styles cognitifs des élèves Nous avons repris les termes proposés par M.GIRERD pour une définition des types d'apprentissages ou des styles cognitifs. Dans le " questionnaire

Plus en détail

Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement

Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement Transition du 1 er au 2 e cycle du secondaire : Une période de changement Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : B 9.11 V 9.1 V 9.6

Plus en détail

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère

Poèmes. Même si tu perds, persévère. Par Maude-Lanui Baillargeon 2 e secondaire. Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Poèmes École : Polyvalente de Normandin Commission scolaire : Du Pays des Bleuets Même si tu perds, persévère Par Maude-Lanui Baillargeon Même si tu perds Tu n es pas un perdant pour autant Persévère Ne

Plus en détail

Questionnaire pour le Jumeau B Second né

Questionnaire pour le Jumeau B Second né ETUDE SUR LA QUALITE DES RELATIONS GEMELLAIRES D ENFANTS DE 3 A 5 ANS ET PRATIQUES EDUCATIVES PARENTALES Questionnaire pour le Jumeau B Second né Thèse réalisée dans le cadre d un Doctorat de Psychologie

Plus en détail

MyFrenchFilmFestival.com

MyFrenchFilmFestival.com Fiche d activités pour la classe MyFrenchFilmFestival.com Parcours niveau B1 : en bref Thème : La vie en banlieue parisienne Après une mise en route sur le début du film, les apprenants découvriront l

Plus en détail

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E

La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E La discipline avec la méthode E-S-T-I-M-E Pour qu un enfant se «laisse» encadrer ou discipliner, il faut d abord que ses besoins affectifs soient satisfaits : Mon enfant est-il sécurisé par quelques règles

Plus en détail

Guide Confiance en soi

Guide Confiance en soi Guide Confiance en soi Phase Être en relation avec soi Guide.Confiance-juillet 2014.doc 27-07-14 Ce document, créé par ÉCOUTE TON CORPS, est destiné pour votre usage personnel seulement. Seuls nos diplômés

Plus en détail

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1

ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 ACCOMPAGNTRICE MODÉRATRICE Application du tome 1 J ai le goût de partager avec vous mes expériences de vie qui en 2003 ont créé un précédent incontestable lors de la parution de mon livre : Changez votre

Plus en détail

ÉCOLE PUBLIQUE DE LA SALLE - CENTRE DE DOUANCE

ÉCOLE PUBLIQUE DE LA SALLE - CENTRE DE DOUANCE ÉCOLE PUBLIQUE DE LA SALLE - CENTRE DE DOUANCE QUESTIONNAIRE À COMPLÉTER PAR L ENSEIGNANT.E DE L ÉLÈVE* (GRILLE DE RENZULLI/HARTMAN) Nom de l élève : École : Date de naissance de l élève : Niveau : Nom

Plus en détail

Le Métier de survivre Le Métier Roman de survivre

Le Métier de survivre Le Métier Roman de survivre Marcelo Mariano Damiani Siskind Marcelo Damiani Marcelo Damiani Comme Le on Métier part, de comme survivre on reste Le Métier de survivre Le Métier Roman de survivre Roman Roman Traduit de l espagnol (Argentine)

Plus en détail

Le Petit Prince et le renard

Le Petit Prince et le renard LISEZ CE TEXTE ET FAITES LES ACTIVITÉS SUIVANTES. Le Petit Prince et le renard [ ] C est alors qu apparut le renard. - Bonjour, dit le renard. - Bonjour, répondit poliment le Petit Prince, qui se retourna

Plus en détail

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE

Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE Le plus court chemin vers la Réussite... SOMMAIRE! EN ROUTE POUR L AVENTURE Partie 1/2 3 - Réussir à atteindre vos buts est un voyage que vous devez préparer à l avance.! 4 - Est-ce que vous pensez que

Plus en détail

6. Comment mieux apprendre? Quels sont les moyens qui peuvent t aider à mieux apprendre?

6. Comment mieux apprendre? Quels sont les moyens qui peuvent t aider à mieux apprendre? 6. Comment mieux apprendre? Quels sont les moyens qui peuvent t aider à mieux apprendre? Avoir une bonne méthode de travail nécessite plusieurs étapes qu il ne faut pas négliger : - D abord, pendant le

Plus en détail

Mon boss ne délègue pas

Mon boss ne délègue pas Situation 3 Mon boss ne délègue pas L importance d une rhétorique soignée Les situations de pur rapport de force Autonomie et contrôle La délégation Explication/justification La situation Pierre, notre

Plus en détail

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore.

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. «Tu seras aimée le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l autre s en serve pour affirmer sa force.» Cesare PAVESE.

Plus en détail

CAHIER D ACCOMPAGNEMENT ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE

CAHIER D ACCOMPAGNEMENT ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE CAHIER D ACCOMPAGNEMENT ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE J accompagne mon enfant Chers parents, Le présent cahier de renseignements sur le programme d éducation préscolaire vous est particulièrement destiné à titre

Plus en détail

L anxiété à l école. Présentation au colloque des TES 31 mai 2013

L anxiété à l école. Présentation au colloque des TES 31 mai 2013 L anxiété à l école Présentation au colloque des TES 31 mai 2013 Par Jacinthe Beaulieu Conseillère pédagogique en adaptation scolaire Commission scolaire des Samares Objectifs de la rencontre Comprendre

Plus en détail

Conduire le changement avec succès

Conduire le changement avec succès Conduire le changement avec succès Lynn M.Levo, CSJ Occasional Papers Eté 2012 Le changement est inévitable et selon la nature du changement, il peut aussi être un défi. Les responsables d aujourd hui

Plus en détail

Guide pour adolescents

Guide pour adolescents Guide pour adolescents Guide pour adolescents Nous remercions le ministère de la Justice du Canada pour sa contribution financière. Nous remercions également Public Legal Education Association Saskatchewan

Plus en détail

mettre en avant le fait que fumer est mauvais

mettre en avant le fait que fumer est mauvais Cher-s Parent-s, L alcool et le tabac sont présents dans votre vie de tous les jours et dans celle de votre enfant. Il/elle observe dans quelles situations vous ou d autres adultes consommez de l alcool

Plus en détail

LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION. Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation

LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION. Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation LES POUVOIRS DE LA MÉDITATION Anita Rossier Thérapeute & Guide de méditation Biographie Formation de base en sciences appliquées, biologie médicale et moléculaire, diplôme d ingénieure chimiste Expérience

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

Accorder des libertés, fixer des limites

Accorder des libertés, fixer des limites LA LETTRE AUX PARENTS N o 5 Cher-s Parent-s, Accorder des libertés, fixer des limites «L autorité, c est d abord donner des autorisations, avant de donner des interdits» Daniel Marcelli A l adolescence,

Plus en détail

01-812-01. www.msss.gouv.qc.ca

01-812-01. www.msss.gouv.qc.ca LesJeuneS e t l'alcool 01-812-01 www.msss.gouv.qc.ca L alcool... On recherche tous le plaisir. Le plaisir d être avec des amis, de s amuser, d avoir des projets, de faire de nouvelles expériences. Édition

Plus en détail

de l instruction publique estime que je vais donner des idées aux enfants lorsque je vais dans les écoles et nous devons nous battre pour aller dans

de l instruction publique estime que je vais donner des idées aux enfants lorsque je vais dans les écoles et nous devons nous battre pour aller dans Gavin COCKS, fondateur de l Association GASP/Afrique du Sud («des jeux auxquels les enfants ne devraient pas jouer»). Actions de prévention en Afrique du Sud. Bonjour à tous et merci beaucoup à Françoise

Plus en détail

FORCE DE VENTE : une approche commerciale efficace

FORCE DE VENTE : une approche commerciale efficace Les formations standardisées voulant mettre le commercial dans un «moule» et formater une personne en appliquant des techniques à la lettre sont bien différentes de ce que nous vous proposons chez Semaphorus.

Plus en détail