IHDOSOC IHDOSOC. Message final du Séminaire de recherche. Ethique sociale et l engagement politique du chrétien en Haïti

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "IHDOSOC IHDOSOC. Message final du Séminaire de recherche. Ethique sociale et l engagement politique du chrétien en Haïti"

Transcription

1 IHDOSOC Institut Haïtien de la Doctrine Sociale Chrétienne IHDOSOC Message final du Séminaire de recherche Ethique sociale et l engagement politique du chrétien en Haïti 1. IHDOSOC, Institut Haïtien de la Doctrine Sociale Chrétienne, a organisé du 3 au 5 juillet 2015 un séminaire de recherche sur le thème «Ethique sociale et l engagement politique du chrétien en Haïti». Comme participants à cet événement, il y avait les étudiants de l IHDOSOC, des représentants des organisations de la pastorale sociale de l Eglise, et quelques participants du monde politique. Le Père Gédéon Jn Robin, sdb, et Mme Edmonde Supplice Beauzile, nous ont guidés pendant ces 3 jours de réflexion. 2. Au cours du séminaire nous avons approfondi l importance de la politique comme construction de la vie en communauté. Dans ce sens fondamental et large, chaque personne y est engagée ou fait de la politique. A l Etat incombe la grande responsabilité d organiser la société et de créer les conditions sociales, politiques et économiques pour que chaque personne et chaque groupe puisse se réaliser dans le respect mutuel des autres. L ensemble de ces conditions constituent «le bien commun». Sa réalisation est la raison d être de l Etat. Les partis politiques partagent cette responsabilité de promouvoir le bien commun par leur participation directe au pouvoir politique. 3. La politique ne peut se pratiquer sans des valeurs solides qui la guident. Ces valeurs politiques ou d éthique sociale trouvent leur appui dans l enseignement social des églises chrétiennes. Elles sont très souvent absentes de notre système et nos pratiques politiques. Mentionnons : a. Le sens de responsabilité et une réelle motivation politique ; b. Le respect de soi et de la parole donnée ; c. La tolérance, le respect de l autre et de l adversaire politique ; d. L intégrité morale, la loyauté, l honnêteté et le respect des principes ; 1

2 e. La conscience éthique et professionnelle, la compétence et la volonté de bien faire ; f. L humilité, la sensibilité et la compassion pour les plus pauvres, l esprit de service et la solidarité. La légitime fierté et estime de soi, de sa culture et savoir faire exige un engagement sérieux pour réaliser la souveraineté économique, politique et culturelle comme peuple et comme nation. La dépendance, l imitation aveugle de ce qui vient d ailleurs (ou assimilation culturelle) et la mendicité sont des sources de la perte de nos valeurs ; elles encouragent la corruption qui envahit nos pratiques politiques et sociales. Nous comptons sur les familles, les Eglises, les écoles et les média pour une vraie éducation civique, promotrice des valeurs, des droits et des devoirs de chacun et de chacune. 4. Notre pays, comme toute personne qui lutte pour des changements surtout dans le domaine politique, se trouve en face des défis énormes. Suite à une histoire douloureuse mais héroïque tracée par notre peuple, et après tant d années de laisser-aller interne comme de domination physique et mentale de l extérieur, notre pays et notre peuple sont confrontés aujourd hui à un nombre de défis particuliers qui doivent interpeller ceux et celles qui s engagent dans la politique. Voici quelques défis retenus par le séminaire IHDOSOC. a. Les relations de notre pays avec ses voisins, tout comme les rapports avec la communauté internationale, sont sources d inquiétudes pour demain. Les rapports tendus en ces derniers temps entre Haïti et la République Dominicaine en témoignent. b. La question de l écologie est une question de vie ou de mort. Sommesnous engagés dans un chemin de «suicide écologique»? c. L économie, la lutte contre le chômage et pour le travail, la question des salaires justes, autant de défis pour les politiciens hommes et femmes qui aspirent au pouvoir. d. Haïti semble bien une société sans crédibilité, sans valeurs éthiques claires, ce qui oriente négativement l action politique des dirigeants : corruption, népotisme, clientélisme, impunité. Aucune sanction, aucune justice ne sanctionne les assassinats et les atteintes à la vie et à la sécurité. Le souci du bien commun, de la paix et du bien vivre ensemble semble bien loin. 2

3 e. L éducation et la formation civique des citoyens et citoyennes sont autant de défis pour les politiciens, qui doivent interpeller également les Eglises et l Etat. Le résultat de l éducation ne devrait être une société polarisée et divisée. f. La conscience chrétienne est certes interpellée par des questions qui demandent des actions concrètes : la protection réelle et légale des familles, cellules et fondement de la société ; l accompagnement des nombreuses familles en difficulté. Le Code de la famille promis depuis 1987 et le débat sur la relation des enfants mineurs et leurs parents restent des questions d actualité. Le débat sur la révision du Code pénal et le respect absolu de la dignité de la vie humaine dans toutes les étapes de son développement méritent une attention très spéciale. 5. le séminaire a cherché des chemins et des propositions pour promouvoir l action politique des chrétiens et fidèles chrétiennes. Comme suivi de ce séminaire, nous avons décidé de faire parvenir ce message à la CEH, à toutes les paroisses, aux communautés religieuses, aux prêtres et à la presse. L objectif de cette diffusion large est de partager notre conviction que l éthique sociale, basée sur l enseignement sociale de l Eglise, doit dynamiser les pratiques politiques des chrétiens et des politiciens en général ; nous sommes tous responsables pour la diffuser et faire pénétrer le corps social. Dans la perspective des élections qui sont proches, un groupe de travail va élaborer un document sur les grands défis qui - d après nous - attendent les futurs décideurs politiques ; ces défis sont à éclairer par une éthique sociale qui met en évidence les valeurs humains et chrétiennes qui sont en jeu. Ce document sera soumis à tous les candidats aux différents niveaux dans la prochaine joute électorale. A plus long terme nous souhaitons : Que l IHDOSOC puisse étendre son action dans différents diocèses comme centre de formation d enseignement social chrétien. En ce sens, l expérience faite dans le diocèse des Nippes est prometteuse. Que l IHDOSOC puisse devenir pour les chrétiens et les autorités politiques un centre de formation, de documentation, de recherche et de publication sur les réalités politiques du pays à la lumière de l enseignement social de l Eglise. A cette fin, l IHDOSOC doit se doter des ressources humaines et économiques nécessaires. 3

4 Que la formation dans l enseignement social de l Eglise prenne toute son importance dans la formation des prêtres et entre dans le curriculum des séminaires, tout comme dans les programmes de formation permanente des prêtres en fonction. Que la formation en enseignement social de l Eglise trouve sa place dans les écoles et centres d éducation, les universités et paroisses. Puisse cette formation porter ses fruits dans les familles, les communautés et l ensemble de la société. Nous mêmes, qui bénéficions de cette formation, nous nous engageons à la diffuser dans les institutions de pastorale sociale du pays. Elle servira à enrichir nos rencontres avec les groupes, les leaders politiques, sociaux et religieux locaux. 6. Conclusions a. Nous attendons de nos Evêques et prêtres qu ils encouragent et soutiennent de façon active et explicite la pastorale sociale menée dans différents domaines (comme le développement, le service de la charité, de la justice et du respect de la dignité et des droits des personnes) au nom de l Eglise ; b. Nous demandons aux secteurs de la pastorale sociale de l Eglise d affirmer davantage que la Parole de Dieu et l enseignement social de l Eglise sont leurs sources d inspiration ; c. Nous attendons des politiciens chrétiens, hommes et femmes, qu ils affirment avec fierté et conviction leur identité chrétienne. Pour finir, nous reprenons cette conviction maintes fois exprimée par les responsables de l Eglise : que l enseignement social de l Eglise tout comme le combat réel pour la justice fassent partie intégrante de la prédication de l Evangile et de l évangélisation (JM, CA, CV). La Parole de Dieu qui nous est adressée à travers l enseignement social de l Eglise est une parole prophétique qui peut relever notre société. Port-au-Prince, ce 15 juillet

5 5

6 6

Conseil Justice et Paix Compendium de la Doctrine Sociale de l Église

Conseil Justice et Paix Compendium de la Doctrine Sociale de l Église INTRODUCTION UN HUMANISME INTEGRAL ET SOLIDAIRE a) Á l aube du troisième millénaire b) la signification de ce document c) au service de l entière vérité de l homme d) sous le signe de la solidarité, du

Plus en détail

Exemple de progression pour l Enseignement Moral et Civique au collège

Exemple de progression pour l Enseignement Moral et Civique au collège Exemple de progression pour l au collège Cette progression est le fruit d'une lecture et réflexion sur les programmes d'enseignement moral et civique. Il s'agit un exemple de progression possible et non

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT SPIRITUEL

ACCOMPAGNEMENT SPIRITUEL ACCOMPAGNEMENT SPIRITUEL : - Priorité pour tous les groupes -Souci de la prière et de la lecture de la Parole pour puiser la force d aller vers. -Support des documents, revues pour la méditation. - Globalement

Plus en détail

Synthèse cogitation insoumise n 3. I. Traduire l esprit citoyen et populaire de notre mouvement

Synthèse cogitation insoumise n 3. I. Traduire l esprit citoyen et populaire de notre mouvement Synthèse cogitation insoumise n 3 La cogitation insoumise concernant les législatives a suscité de nombreuses réponses, toutes très intéressantes, qui dessinent dans l ensemble un projet national cohérent

Plus en détail

L'éthique en travail social, définition de la FITS

L'éthique en travail social, définition de la FITS L'éthique en travail social, définition de la FITS Voici la définition internationale de l'éthique en travail social donnée par l'ifsw ( FITS), la Fédération Internationale des Travailleurs Sociaux : L

Plus en détail

CM1 CM2 6e Transversale au 3 thèmes. Des valeurs humaines

CM1 CM2 6e Transversale au 3 thèmes. Des valeurs humaines EMC cycle 3 : Des valeurs humaines Etre et devenir un CM1 CM2 6e Transversale au 3 thèmes La fraternité (solidarité/tolérance). Coopérer.» Savoir Respecter autrui et accepter les travailler en respectant

Plus en détail

Consultation diocésaine en vue du Synode sur la famille d octobre «Les défis pastoraux de la famille dans le contexte de l évangélisation»

Consultation diocésaine en vue du Synode sur la famille d octobre «Les défis pastoraux de la famille dans le contexte de l évangélisation» Consultation diocésaine en vue du Synode sur la famille d octobre 2015 «Les défis pastoraux de la famille dans le contexte de l évangélisation» Février 2015 Produit par le bureau du vicaire général du

Plus en détail

LA CHARTE DES VALEURS DU SIDIIEF

LA CHARTE DES VALEURS DU SIDIIEF LA CHARTE DES VALEURS DU SIDIIEF LE SIDIIEF Le Secrétariat international des infirmières et infirmiers de l espace francophone (SIDIIEF) est une organisation internationale non gouvernementale dotée du

Plus en détail

LE BAPTÊME EN 4 ÉTAPES

LE BAPTÊME EN 4 ÉTAPES LE BAPTÊME EN 4 ÉTAPES 4 Célébrer le baptême 1 Être accueilli dans sa demande 3 Vivre un chemin de conversion 2 Découvrir Jésus Christ 1 Être accueilli dans sa demande «Il importe cependant que l Église

Plus en détail

Repères didactiques EDUCATION MORALE ET CIVIQUE Cycle 2 Cycle 3

Repères didactiques EDUCATION MORALE ET CIVIQUE Cycle 2 Cycle 3 Repères didactiques EDUCATION MORALE ET CIVIQUE Cycle 2 Cycle 3 LA SENSIBILITE : SOI ET LES AUTRES - Identifier et exprimer en les régulant ses émotions et ses sentiments - S estimer et être capable d

Plus en détail

FORUM international de DAKAR sur la RSE. 4ème EDITION 02 & 03 NOVEMBRE Présentation du Code de Gouvernance des entreprises du Sénégal

FORUM international de DAKAR sur la RSE. 4ème EDITION 02 & 03 NOVEMBRE Présentation du Code de Gouvernance des entreprises du Sénégal FORUM international de DAKAR sur la RSE 4ème EDITION 02 & 03 NOVEMBRE 2012 Présentation du Code de Gouvernance des entreprises du Sénégal 1 Sommaire Présentation de l Institut Sénégalais des Administrateurs

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS - HAÏTI (MENJS)

MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS - HAÏTI (MENJS) 1 MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS - HAÏTI (MENJS) Rapport présenté au Séminaire sous-régional sur le développement des programmes d études pour ,

Plus en détail

Conseil de pastorale paroissiale

Conseil de pastorale paroissiale Conseil de pastorale paroissiale (CPP) Avant de parler du conseil de pastorale paroissiale, il est important de se rappeler la mission de l Église Conseil de pastorale paroissiale Diocèse d'edmundston

Plus en détail

Va, je t envoie. Thème de la SMM 2015, du Mois ou de la Journée Missionnaire Mondiale

Va, je t envoie. Thème de la SMM 2015, du Mois ou de la Journée Missionnaire Mondiale Va, je t envoie Thème de la SMM 2015, du Mois ou de la Journée Missionnaire Mondiale Va, je t envoie Introduction 1. La dynamique de l envoi dans l Ecriture sainte 2. La dynamique missionnaire dans Ad

Plus en détail

PROJET PASTORAL UNITÉ PASTORALE SAINT-LAURENT RIVIÈRES DU CHÊNE. Tous pour le Christ, le Christ pour tous : devenir Église communauté missionnaire.

PROJET PASTORAL UNITÉ PASTORALE SAINT-LAURENT RIVIÈRES DU CHÊNE. Tous pour le Christ, le Christ pour tous : devenir Église communauté missionnaire. PROJET PASTORAL UNITÉ PASTORALE SAINT-LAURENT RIVIÈRES DU CHÊNE Tous pour le Christ, le Christ pour tous : devenir Église communauté missionnaire. INTRODUCTION Vous avez aujourd hui entre les mains le

Plus en détail

Comité du laïcat Assemblée des évêques catholiques du Québec. Novembre 2008

Comité du laïcat Assemblée des évêques catholiques du Québec. Novembre 2008 Comité du laïcat Assemblée des évêques catholiques du Québec Novembre 2008 Depuis le concile Vatican II différentes associations de laïques, sous forme de mouvements, de groupes de prière, de partage de

Plus en détail

EDUCATION À LA CITOYENNETÉ

EDUCATION À LA CITOYENNETÉ EDUCATION À LA CITOYENNETÉ DANS LA RÉGION ARABE LE CAS DE LA TUNISIE Dr. BERRACHED Mohamed Directeur à l inspection générale / Ministère de l Education - Tunisie Mohamed.ber@gmail.com / (216 98681144)

Plus en détail

LE BAPTÊME EN 4 ETAPES

LE BAPTÊME EN 4 ETAPES LE BAPTÊME EN 4 ETAPES 4 Célébrer le baptême 1 Être accueilli dans sa demande 3 Vivre un chemin de conversion 2 Découvrir Jésus Christ 1 Être accueilli dans sa demande «Il importe cependant que l Église

Plus en détail

CHARTE POUR LE JUMELAGE

CHARTE POUR LE JUMELAGE DIOCÈSE DE PERPIGNAN- ELNE DIOCÈSE DE KANKAN CHARTE POUR LE JUMELAGE PRÉAMBULE Genèse de notre jumelage Le Synode que le diocèse de Perpignan-Elne a célébré en 2008 appelait de ses vœux la création et

Plus en détail

CHARTE DE LA TRANSITION

CHARTE DE LA TRANSITION CHARTE DE LA TRANSITION PREAMBULE Nous, représentants des partis politiques, des organisations de la société civile, des forces de défense et de sécurité, des autorités religieuses et coutumières du Burkina

Plus en détail

Conférence nationale sur le système éducatif haïtien 1

Conférence nationale sur le système éducatif haïtien 1 Conférence nationale sur le système éducatif haïtien 1 Konbit edikasyon '2012 Document préliminaire Version du 11 Juillet 2011 1 Cette conférence est initiée par le Groupe de réflexion et d action pour

Plus en détail

Politique institutionnelle de l éthique sur la recherche avec des êtres humains

Politique institutionnelle de l éthique sur la recherche avec des êtres humains Politique institutionnelle de l éthique sur la recherche avec des êtres humains L application de cette politique est sous la responsabilité du conseil d administration qui en délègue la gestion à la Direction

Plus en détail

Charte Paysanne Electorale

Charte Paysanne Electorale COMITE NATIONAL DE LA RDC POUR LA PROMOTION DE L AGRICULTURE FAMILIALE (CNPAF-RDC) Charte Paysanne Electorale Produit de la table ronde nationale des Organisations des petits producteurs agricoles du Congo

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE LOMÉ. Hôtel Acropolis, Lomé, Togo. Colloque Régional Ouest Africain sur la Prévention des Conflits et la Promotion de la Paix P R I C A

COMMUNIQUÉ DE LOMÉ. Hôtel Acropolis, Lomé, Togo. Colloque Régional Ouest Africain sur la Prévention des Conflits et la Promotion de la Paix P R I C A PROCMURA P R I C A COMMUNIQUÉ DE LOMÉ Colloque Régional Ouest Africain sur la Prévention des Conflits et la Promotion de la Paix Hôtel Acropolis, Lomé, Togo du 24 au 27 Août 2015 1 Nous, Leaders religieux

Plus en détail

LE ROLE DU PARLEMENT BENINOIS

LE ROLE DU PARLEMENT BENINOIS REPUBLIQUE DU BENIN ---------------------------------- ASSEMBLEE NATIONALE -------------------------------------- SIXIEME LEGISLATURE ------------------- @@@@@@@ ---------------------- ALLOCUTION DE SON

Plus en détail

DEUXIÈME PARTIE : ÉDUCATION CIVIQUE CORRECTION

DEUXIÈME PARTIE : ÉDUCATION CIVIQUE CORRECTION DEUXIÈME PARTIE : ÉDUCATION CIVIQUE CORRECTION Remarque : Un corrigé de sujet de Brevet est à la fois un exemple proposé et un complément au cours. Il est indispensable de bien le relire et de le travailler.

Plus en détail

Finalités et mise en œuvre de l enseignement moral civique aux cycles 2 et 3 Transmettre des valeurs fondées sur la morale civique

Finalités et mise en œuvre de l enseignement moral civique aux cycles 2 et 3 Transmettre des valeurs fondées sur la morale civique Finalités et mise en œuvre de l enseignement moral civique aux cycles 2 et 3 Transmettre des valeurs fondées sur la morale civique Liberté, égalité, fraternité, laïcité, solidarité, justice, respect, absence

Plus en détail

MÉDIAS ET CRISE POLITIQUE EN HAÏTI

MÉDIAS ET CRISE POLITIQUE EN HAÏTI 1 1 DEVOIR DE MÉMOIRE MÉDIAS ET CRISE POLITIQUE EN HAÏTI Actualité de la pensée politique de Karl Lévêque 1937-1986 A. Quelques éléments biographiques de Karl Lévêque 2 10 janvier Naissance au Cap Haïtien

Plus en détail

Dossier de presse. Village alternatiba OCTOBRE 2015 France Volontaires Haiti / Groupe d Action Francophone pour l Environnement

Dossier de presse. Village alternatiba OCTOBRE 2015 France Volontaires Haiti / Groupe d Action Francophone pour l Environnement Dossier de presse Village alternatiba 16-17 OCTOBRE 2015 France Volontaires Haiti / Groupe d Action Francophone pour l Environnement Contacts : (+509) 46 44 26 23 ///// 36 03 18 94 ev.haiti@france-volontaires.org

Plus en détail

PLAN STRATÉGIQUE OUI Approuvé par l Assemblée générale de l OUI

PLAN STRATÉGIQUE OUI Approuvé par l Assemblée générale de l OUI PLAN STRATÉGIQUE OUI 2017 2022 Approuvé par l Assemblée générale de l OUI 25 novembre 2016 INSPIRATION DE L OUI "Je désire établir, au-delà et libre de toute frontière, qu elle soit politique, géographique,

Plus en détail

Service diocésain de la Pastorale Familiale

Service diocésain de la Pastorale Familiale Service diocésain de la Pastorale Familiale Projet pastoral Le service diocésain de la pastorale familiale a pour mission de promouvoir et de soutenir la vie familiale dans le diocèse. Son action veut

Plus en détail

ASSOCIATION INTERNATIONALE DES JURISTES DEMOCRATES ( AIJD ) *********

ASSOCIATION INTERNATIONALE DES JURISTES DEMOCRATES ( AIJD ) ********* ASSOCIATION INTERNATIONALE DES JURISTES DEMOCRATES ( AIJD ) PREPARATION DU RAPPORT A MI-PARCOURS DE LA DECENNIE INTERNATIONALE DE LA PROMOTION D UNE CULTURE DE LA NON-VIOLENCE ET DE LA PAIX AU PROFIT DES

Plus en détail

Allocution du Pr Salim Daccache s.j., Recteur de l Université Saint-Joseph à l inauguration de la «Chaire de l Éducation à l Eco-Citoyenneté et au

Allocution du Pr Salim Daccache s.j., Recteur de l Université Saint-Joseph à l inauguration de la «Chaire de l Éducation à l Eco-Citoyenneté et au Allocution du Pr Salim Daccache s.j., Recteur de l Université Saint-Joseph à l inauguration de la «Chaire de l Éducation à l Eco-Citoyenneté et au Développement Durable (CEECDD)» de la «fondation diane»

Plus en détail

Charte de la Diversité Locale Technowest Discrimination : employons nous à changer

Charte de la Diversité Locale Technowest Discrimination : employons nous à changer Charte de la Diversité Locale Technowest Discrimination : employons nous à changer La Lutte contre les Discriminations est un enjeu de société majeur. Sont considérées contraires au principe de non-discrimination

Plus en détail

Ethique et politique La société en questions Pierre Després et Annie-Claude Thériault. Les éditions CEC, Québec, Canada, 2008 ANALYSE

Ethique et politique La société en questions Pierre Després et Annie-Claude Thériault. Les éditions CEC, Québec, Canada, 2008 ANALYSE Ethique et politique La société en questions Pierre Després et Annie-Claude Thériault. Les éditions CEC, Québec, Canada, 2008 ANALYSE Il s agit d un manuel destiné aux étudiants et qui expose des thèmes

Plus en détail

Charte de la laïcité à l École. Les mots clés de la charte et les programmes d enseignement

Charte de la laïcité à l École. Les mots clés de la charte et les programmes d enseignement Charte de la laïcité à l École Les mots clés de la charte et les programmes d enseignement Afin que la Charte de la laïcité à l École prenne tout son sens aux yeux des élèves, les valeurs, les principes

Plus en détail

Grande mobilisation de l école pour les valeurs de la République

Grande mobilisation de l école pour les valeurs de la République LE PARCOURS CITOYEN Lycée Saint-Exupéry de Brazzaville et Lycée Programmation des actions menées Grande mobilisation de l école pour les valeurs de la République Actions et projets Niveau Intervenants

Plus en détail

SERVICE DE LA VIE SCOLAIRE

SERVICE DE LA VIE SCOLAIRE Collège Jacques Prévert Mimizan SERVICE DE LA VIE SCOLAIRE 2013-2014 Mme DUPORT SOMMAIRE Préambule et principes fondateurs de la vie scolaire 3 L organisation du service 4 L accompagnement citoyen 5 L

Plus en détail

Vision Terre Nouvelle

Vision Terre Nouvelle Vision Terre Nouvelle Conférence des Eglises réformées romandes Terre Nouvelle, pourquoi? Pour la joie de la rencontre et du partage Pour la dimension d Eglise universelle et de communion Pour contribuer

Plus en détail

ENTRETIENS PÉRIODIQUES D ACCOMPAGNEMENT ET DE SOUTIEN A L INTENTION DES AGENTS PASTORAUX (PRÊTRES, DIACRES ET AGENTS PASTORAUX LAÏCS) PREAMBULE

ENTRETIENS PÉRIODIQUES D ACCOMPAGNEMENT ET DE SOUTIEN A L INTENTION DES AGENTS PASTORAUX (PRÊTRES, DIACRES ET AGENTS PASTORAUX LAÏCS) PREAMBULE DIOCESE DE SION Partie francophone ENTRETIENS PÉRIODIQUES D ACCOMPAGNEMENT ET DE SOUTIEN A L INTENTION DES AGENTS PASTORAUX (PRÊTRES, DIACRES ET AGENTS PASTORAUX LAÏCS) PREAMBULE 1. Objectifs et finalités

Plus en détail

CHARTE ÉTHIQUE GROUPE CRÉDIT AGRICOLE #1

CHARTE ÉTHIQUE GROUPE CRÉDIT AGRICOLE #1 CHARTE ÉTHIQUE GROUPE CRÉDIT AGRICOLE #1 NOS ENGAGEMENTS #2 CHARTE ÉTHIQUE GROUPE CRÉDIT AGRICOLE Le Groupe Crédit Agricole exprime au travers de cette nouvelle Charte Ethique ses engagements pour un comportement

Plus en détail

CHEMIN DE VIE DES LAICS ASSOMPTIONNISTES

CHEMIN DE VIE DES LAICS ASSOMPTIONNISTES CHEMIN DE VIE DES LAICS ASSOMPTIONNISTES PRESENTATION Pour répondre à la demande du Chapitre général de 2011 des Augustins de l Assomption 1 et aux souhaits exprimés par des nombreux laïcs à travers le

Plus en détail

MIEUX VIVRE ENSEMBLE DANS UN MONDE EN CRISE

MIEUX VIVRE ENSEMBLE DANS UN MONDE EN CRISE TANGUY MARIE POULIQUEN MIEUX VIVRE ENSEMBLE DANS UN MONDE EN CRISE Précis de Doctrine sociale catholique Préface de Mgr Robert Le Gall Postface de frère Samuel Rouvillois Éditions des Béatitudes «L homme,

Plus en détail

UDAF DES ALPES-MARITIMES

UDAF DES ALPES-MARITIMES PROJET ASSOCIATIF UDAF DES ALPES-MARITIMES SIÈGE SOCIAL / Nice Europe - Bât. C - 15, rue Alberti - 06047 Nice cedex 1 - www.udaf06.fr PROJET ASSOCIATIF POUR L UDAF 06 L IMPORTANCE DU PROJET ASSOCIATIF

Plus en détail

Madame la Présidente de la Coalition mondiale contre la peine de mort, Je suis très honoré de participer à cet événement destiné à célébrer le

Madame la Présidente de la Coalition mondiale contre la peine de mort, Je suis très honoré de participer à cet événement destiné à célébrer le Monsieur le Maire de Genève, Monsieur le Président du comité des droits de l Homme, Madame la Présidente de la Coalition mondiale contre la peine de mort, Excellences, Mesdames et Messieurs, Je suis très

Plus en détail

LA JEUNE CHAMBRE ÉCONOMIQUE FRANÇAISE

LA JEUNE CHAMBRE ÉCONOMIQUE FRANÇAISE LA JEUNE CHAMBRE ÉCONOMIQUE FRANÇAISE 1 2 SOMMAIRE Édito p 4 La JCEF - présentation p 5 ses valeurs p 8 ses actions p 9 projets et thèmes nationaux p 10 Les réflexions actuelles p 12 2016, faire RÉSONANCE

Plus en détail

MARIAGE ENTRE CATHOLIQUE ET NON-BAPTISE

MARIAGE ENTRE CATHOLIQUE ET NON-BAPTISE DOC. XI. MARIAGE ENTRE CATHOLIQUE ET NON-BAPTISE Date du mariage: En l église paroissiale: A: (numéro postal, localité, commune) Diocèse de: I. IDENTITE Partie catholique Partie non-baptisée 1. Nom 1.

Plus en détail

Ressources pédagogiques. Politique d intégration scolaire des élèves non francophones, d éducation interculturelle et d éducation à la citoyenneté

Ressources pédagogiques. Politique d intégration scolaire des élèves non francophones, d éducation interculturelle et d éducation à la citoyenneté Ressources pédagogiques Politique d intégration scolaire des élèves non francophones, d éducation interculturelle et d éducation à la citoyenneté 7 juin 1999 TABLE DES MATIÈRES Préambule.. 2 1. Objectifs

Plus en détail

L ENTRAIDE AU CŒUR DE L EGLISE

L ENTRAIDE AU CŒUR DE L EGLISE L ENTRAIDE AU CŒUR DE L EGLISE L Église vit par le service aux autres! Que faire pour que les engagements diaconaux impliquent toute la paroisse et pas seulement les fidèles d une association loi 1901?

Plus en détail

I- DEFINITIONS L ETAT DE DROIT EST «UN SYSTEME INSTITUTIONNEL DANS LEQUEL LA PUISSANCE PUBLIQUE EST SOUMISE AU DROIT».

I- DEFINITIONS L ETAT DE DROIT EST «UN SYSTEME INSTITUTIONNEL DANS LEQUEL LA PUISSANCE PUBLIQUE EST SOUMISE AU DROIT». A- ETAT DE DROIT I- DEFINITIONS L ETAT DE DROIT EST «UN SYSTEME INSTITUTIONNEL DANS LEQUEL LA PUISSANCE PUBLIQUE EST SOUMISE AU DROIT». CETTE NOTION, A ETE REDEFINIE AU DEBUT DU VINGTIEME SIECLE PAR LE

Plus en détail

DIOCÈSE DE NICOLET. «déposant son vêtement, il noua un linge à sa ceinture et commença à laver les pieds de ses disciples.

DIOCÈSE DE NICOLET. «déposant son vêtement, il noua un linge à sa ceinture et commença à laver les pieds de ses disciples. Le diaconat permanent DIOCÈSE DE NICOLET «déposant son vêtement, il noua un linge à sa ceinture et commença à laver les pieds de ses disciples.» Jean 13,5 En quoi consiste le ministère diaconal? Le ministère

Plus en détail

364 La foi à l épreuve

364 La foi à l épreuve TABLE DES MATIÈRES Avant-Propos...9 Table alphabétique des livres de la Bible et de leurs abréviations...11 Transcription des mots arabes...13 Introduction. De l ignorance mutuelle au vrai dialogue...15

Plus en détail

Fonctionnement des partis politiques au Bénin

Fonctionnement des partis politiques au Bénin Fonctionnement des partis politiques au Bénin Conférence organisées par NIMD, AWEPA & l Assemblée nationale du Bénin dans le cadre du projet de renforcement des capacités des partis politiques et de l

Plus en détail

Chapitre 7 Le rôle des médias en contexte de crise humanitaire et sanitaire

Chapitre 7 Le rôle des médias en contexte de crise humanitaire et sanitaire Chapitre 7 Le rôle des médias en contexte de crise humanitaire et sanitaire 1. Constat général Chaque année, 250 millions d individus sont victimes de désastres humanitaires, qu il s agisse d épidémies,

Plus en détail

Genre et gouvernance Locale

Genre et gouvernance Locale Genre gouvernance Locale Par Marie Antointe Saya Conseillère en genre UAP/RDC- février 2006 Marie Antointe Saya *-genre* Plan Bref rappel notions genre Gouvernance : origine définitions État du genre Pourquoi

Plus en détail

ANNEXE 1 : De l instruction/ éducation civique à l enseignement moral et civique au collège. Nouveau CYCLE 3 : objectifs de formation

ANNEXE 1 : De l instruction/ éducation civique à l enseignement moral et civique au collège. Nouveau CYCLE 3 : objectifs de formation ANNEXE 1 : De l instruction/ éducation civique à l enseignement moral et civique au collège Instruction/Education civique CYCLE 3 2014/15 1. L estime de soi, le respect de l intégrité des personnes, y

Plus en détail

FONDATION L ENFANT C EST LA VIE CHARTE

FONDATION L ENFANT C EST LA VIE CHARTE FONDATION L ENFANT C EST LA VIE CHARTE JANVIER 2003 PRÉAMBULE La charte est un document à destination interne et externe. Son élaboration et sa diffusion permettent de situer l identité, les missions et

Plus en détail

Charte. d éthique et des valeurs

Charte. d éthique et des valeurs Charte d éthique et des valeurs Réseau Gesat 2011 Présentation Valeurs partagées, éthique respectée : en tant que Membres du Réseau Gesat, nous nous engageons. Cette Charte exprime les grands enjeux qui

Plus en détail

POLITIQUE CULTURELLE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS SECTEUR JEUNES

POLITIQUE CULTURELLE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS SECTEUR JEUNES POLITIQUE N o 13-06-06-05 CAHIER DE GESTION POLITIQUE CULTURELLE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS SECTEUR JEUNES Responsabilité Entrée en vigueur Direction générale 2006-07-01 Service du secrétariat

Plus en détail

Démarche de discernement spirituel pour l élaboration du projet pastoral

Démarche de discernement spirituel pour l élaboration du projet pastoral Démarche de discernement spirituel pour l élaboration du projet pastoral Après un important temps pour VOIR le milieu et écouter les personnes membres de nos communautés chrétiennes, c est maintenant le

Plus en détail

La déclaration de Namur

La déclaration de Namur La déclaration de Namur Nous, jeunes Européens qui nous sommes rassemblés à Namur pour le projet «From You to E.U.», sommes parvenus à un accord, à travers des discussions, des échanges et des négociations,

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE. AMENDEMENT (n 1) Présenté par M. Jean-Frédéric Poisson ARTICLE UNIQUE EXPOSE SOMMAIRE

ASSEMBLÉE NATIONALE. AMENDEMENT (n 1) Présenté par M. Jean-Frédéric Poisson ARTICLE UNIQUE EXPOSE SOMMAIRE AMENDEMENT (n 1) Alinéa 2 Après les mots : «ne peut être entreprise» supprimer la fin de cet alinéa. En cohérence, les alinéas 3 à 13 sont supprimés. L objet de cet amendement est non seulement de supprimer

Plus en détail

Collection Mémoires des autres. Spiritualités. Maurice Barth. Où va mon Église? Réflexions crépusculaires. sur

Collection Mémoires des autres. Spiritualités. Maurice Barth. Où va mon Église? Réflexions crépusculaires. sur Spiritualités Collection Mémoires des autres Maurice Barth Où va mon Église? Réflexions crépusculaires 1 sur Où va mon Église? Réflexions crépusculaires Maurice Barth Dans ce livret testament, Maurice

Plus en détail

Éthique et déontologie du fonctionnaire exerçant dans l École de la République. D après Jean-Pierre Véran, IA-IPR EVS Intervenant ESEN

Éthique et déontologie du fonctionnaire exerçant dans l École de la République. D après Jean-Pierre Véran, IA-IPR EVS Intervenant ESEN Éthique et déontologie du fonctionnaire exerçant dans l École de la République D après Jean-Pierre Véran, IA-IPR EVS Intervenant ESEN Sommaire Éthique institutionnelle et déontologie du fonctionnaire servant

Plus en détail

Cérémonie interreligieuse du 2 février 2015 Prière sur la tolérance et le respect

Cérémonie interreligieuse du 2 février 2015 Prière sur la tolérance et le respect Cérémonie interreligieuse du 2 février 2015 Prière sur la tolérance et le respect Madame Catherine de GUIBERT Aujourd hui nous sommes unis dans la prière, afin les familles des défunts, victimes des événements

Plus en détail

- Diversité des expressions des sentiments et des émotions dans différentes œuvres (textes, œuvres musicales, plastiques...)

- Diversité des expressions des sentiments et des émotions dans différentes œuvres (textes, œuvres musicales, plastiques...) Cycle 3 La sensibilité : soi et les autres 1. Identifier et exprimer en les régulant ses émotions et ses sentiments. 2. S'estimer et être capable d'écoute et d'empathie. 3. Se sentir membre d'une collectivité.

Plus en détail

Révisé le 21 août 2014 L usage du masculin a pour but d alléger le texte.

Révisé le 21 août 2014 L usage du masculin a pour but d alléger le texte. Révisé le 21 août 2014 L usage du masculin a pour but d alléger le texte. Le contexte 3 En 2011, le Comité d orientation de l éducation catholique de langue française (COREC) s est donné comme priorité

Plus en détail

AUJOURD HUI PLUS QUE JAMAIS

AUJOURD HUI PLUS QUE JAMAIS AUJOURD HUI PLUS QUE JAMAIS Les joies et les espoirs, les tristesses t et les angoisses des hommes de ce temps, des pauvres surtout et de tous ceux qui souffrent, sont aussi les joies et les espoirs,

Plus en détail

FORMATION CIVIQUE ET CITOYENNE RÉFÉRENTIEL DES THÈMES

FORMATION CIVIQUE ET CITOYENNE RÉFÉRENTIEL DES THÈMES FORMATION CIVIQUE ET CITOYENNE RÉFÉRENTIEL DES THÈMES L organisation, la programmation et le déroulement des journées consacrées à la formation civique et citoyenne des volontaires du Service Civique doivent

Plus en détail

DIRECTIVES DIOCÉSAINES AU SUJET DE LA PASTORALE DU BAPTÊME DES ENFANTS DIOCÈSE D EDMUNDSTON MARS 2011

DIRECTIVES DIOCÉSAINES AU SUJET DE LA PASTORALE DU BAPTÊME DES ENFANTS DIOCÈSE D EDMUNDSTON MARS 2011 2 DIRECTIVES DIOCÉSAINES AU SUJET DE LA PASTORALE DU BAPTÊME DES ENFANTS DIOCÈSE D EDMUNDSTON MARS 2011 3 1. Le Code de droit canonique de l Église consacre plusieurs articles au sujet du baptême. Le Guide

Plus en détail

PROJET D ÉVANGÉLISATION POUR AUJOURD HUI ET DEMAIN M E M B R E S D E S U N I T É S P A S T O R A L E S

PROJET D ÉVANGÉLISATION POUR AUJOURD HUI ET DEMAIN M E M B R E S D E S U N I T É S P A S T O R A L E S PROJET D ÉVANGÉLISATION POUR AUJOURD HUI ET DEMAIN R E N C O N T R E D I N F O R M A T I O N E T D E S E N S I B I L I S A T I O N À L I N T E N T I O N D E S M E M B R E S D E S U N I T É S P A S T O

Plus en détail

HOMÉLIE DE RAYMOND GRAVEL

HOMÉLIE DE RAYMOND GRAVEL Pâques 4 (B) : 29 avril 2012 Quatrième Dimanche de Pâques : 29 avril 2012 Titre : La vocation : un appel à la dignité! Référence Biblique : 2è Lecture : Jean (1 Jn 3,1-2) Mes bien-aimés, 1 voyez comme

Plus en détail

PARTIE 3 - PEDAGOGIE DES DROITS HUMAINS. Les droits de l Homme en général

PARTIE 3 - PEDAGOGIE DES DROITS HUMAINS. Les droits de l Homme en général PARTIE 3 - PEDAGOGIE DES DROITS HUMAINS 2. Jeux pédagogiques Les droits de l Homme en général Article premier de la DUDH Tous les êtres humains naissent libres et égaux en dignité et en droits. Ils sont

Plus en détail

AVENT 2013-Année A-saint Matthieu Thème : Marchons à la lumière du Seigneur

AVENT 2013-Année A-saint Matthieu Thème : Marchons à la lumière du Seigneur C est sous le thème Marchons à la lumière du Seigneur que la revue Vie liturgique nous invite à nous préparer à la fête de Noël. Entre la venue historique de Jésus et son retour glorieux annoncé à la Parousie,

Plus en détail

Les défis politiques de la réforme de la justice en Haïti et expériences Latino américaines

Les défis politiques de la réforme de la justice en Haïti et expériences Latino américaines Les défis politiques de la réforme de la justice en Haïti et expériences Latino américaines 23-24 Juin 2009 École de la Magistrature Port-au-Prince L objectif de cette conférence est d analyser comment

Plus en détail

Repositionnement de l Institut africain de développement économique et de planification face aux défis du vingt-et-unième siècle

Repositionnement de l Institut africain de développement économique et de planification face aux défis du vingt-et-unième siècle Distr.: GÉNÉRALE NATIONS UNIES CONSEIL ÉCONOMIQUE ET SOCIAL E/ECA/COE/28/14 Date: 26 mai 2009 FRANÇAIS Original: ANGLAIS Vingt-huitième réunion du Comité d experts COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L AFRIQUE

Plus en détail

4 e dimanche de Pâques : 21 avril 2013 (Dimanche des vocations) À la suite du Bon Pasteur

4 e dimanche de Pâques : 21 avril 2013 (Dimanche des vocations) À la suite du Bon Pasteur 4 e dimanche de Pâques : 21 avril 2013 (Dimanche des vocations) À la suite du Bon Pasteur Il faut y croire Croire que la prière constante et profonde fait croître la foi de la communauté chrétienne, dans

Plus en détail

AEDOM. A ssociation Éducative

AEDOM. A ssociation Éducative AEDOM A ssociation Éducative Dominicaine À l école de saint dominique 2 3 Une Histoire Vous êtes nouvel élève, Nos établissements sont des fondations : leur histoire nous précède, nous porte dans la préparation

Plus en détail

Projet éducatif et pédagogique

Projet éducatif et pédagogique Projet éducatif et pédagogique Collège d Alzon rue de Han, 1 6927 Bure (Tellin) T. 084/36.02.80 F. 084/36.62.49 administration@dalzon.be www.dalzon.be Dernière révision : 5 février 2011 1 Une tradition

Plus en détail

Un nouveau temps de conversion

Un nouveau temps de conversion Diocèse d Odienné Mgr Antoine KONE Un nouveau temps de conversion Lettre pastorale A tempore conversione A l occasion de Carême 2013 03 février 2013 Lettre pastorale A L OCCASION DE CAREME 2013 A TEMPORE

Plus en détail

Norme 1 : Valeurs. Ensemble de valeurs organisationnelles traduites en indonésien pour l accueil du personnel de l ONG à Aceh, Indonésie

Norme 1 : Valeurs. Ensemble de valeurs organisationnelles traduites en indonésien pour l accueil du personnel de l ONG à Aceh, Indonésie Notre engagement : Nous nous engageons à appliquer, grâce à notre personnel, nos valeurs fondamentales dans les relations avec les personnes qui participent au projet et celles avec qui nous interagissons.

Plus en détail

Liturgie de consécration au ministère pastoral et au ministère diaconal, de reconnaissance de ministère des catéchètes professionnels

Liturgie de consécration au ministère pastoral et au ministère diaconal, de reconnaissance de ministère des catéchètes professionnels 1 Liturgie de consécration au ministère pastoral et au ministère diaconal, de reconnaissance de ministère des catéchètes professionnels Introduction La consécration et la reconnaissance de ministère sont

Plus en détail

Mécanisme Africain d Evaluation

Mécanisme Africain d Evaluation Mécanisme Africain d Evaluation par les Pairs (MAEP) COMMISSION NATIONALE MAEP DU BENIN SUJET 1 : LA MISE EN ŒUVRE DU MAEP AU TOGO RAPPORT DE REFERENCE EN VUE DE LA PREPARATION D UNE CONFERENCE SOUS REGIONALE

Plus en détail

Young Women s Knowledge and Leadership Institute Burundi YOWLI BURUNDI

Young Women s Knowledge and Leadership Institute Burundi YOWLI BURUNDI Young Women s Knowledge and Leadership Institute Burundi YOWLI BURUNDI Association sans but lucratif créée en 2010 et agréée par Ordonnance Ministérielle numéro 530/828 du 14 juillet 2011 RAPPORT DU PROJET

Plus en détail

Projet Pastoral de l Ecole Sainte Marie

Projet Pastoral de l Ecole Sainte Marie Projet Pastoral de l Ecole Sainte Marie L Enseignement Catholique puise sa raison d être et son souci de développement dans la mission même de l Eglise à savoir «un projet éducatif dans lequel fusionnent

Plus en détail

ORIENTATIONS DIOCÉSAINES pour la PRÉPARATION au SACREMENT de MARIAGE

ORIENTATIONS DIOCÉSAINES pour la PRÉPARATION au SACREMENT de MARIAGE ORIENTATIONS DIOCÉSAINES pour la PRÉPARATION au SACREMENT de MARIAGE "Les grandes valeurs du mariage et de la famille chrétienne correspondent à la recherche qui traverse l'existence humaine" Pape François,

Plus en détail

Référen el des thèmes de la forma on civique et citoyenne

Référen el des thèmes de la forma on civique et citoyenne Référen el des thèmes de la forma on civique et citoyenne L organisationr la programmation et le déroulement des journées consacrées à la formation civique et citoyenne des volontaires du Service Civique

Plus en détail

Seul le prononcé fait foi

Seul le prononcé fait foi INTERVENTION DE M. FRANCOIS FILLON CLOTURE DU COLLOQUE DE L OSCE «LE RACISME ET L ANTISÉMITISME SUR L INTERNET» PARIS 17 JUIN 2004 Seul le prononcé fait foi Mesdames et Messieurs, Je suis heureux d être

Plus en détail

FORMATION BIENTRAITANCE 2 jours

FORMATION BIENTRAITANCE 2 jours FORMATION BIENTRAITANCE 2 jours Jean-Claude DAUBIGNEY CONTEXTE DE l OFFRE DE FORMATION «L amélioration des pratiques de bientraitance dans les établissements et services sociaux et médico-sociaux constitue

Plus en détail

DECISION No 536 ORDRE DU JOUR, CALENDRIER ET AUTRES MODALITES D ORGANISATION DU SEMINAIRE DE 2003 SUR LA DIMENSION HUMAINE

DECISION No 536 ORDRE DU JOUR, CALENDRIER ET AUTRES MODALITES D ORGANISATION DU SEMINAIRE DE 2003 SUR LA DIMENSION HUMAINE PC.DEC/536 Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe Conseil permanent FRANÇAIS Original : ANGLAIS 443ème séance plénière PC Journal No 443, point 3 de l ordre du jour DECISION No 536 ORDRE

Plus en détail

L APPEL DE NANTES. par les associations et réseaux du spectacle vivant

L APPEL DE NANTES. par les associations et réseaux du spectacle vivant L APPEL DE NANTES par les associations et réseaux du spectacle vivant 21 JANVIER 2016 Les 20 associations et réseaux signataires du présent texte : Association des Centres chorégraphiques nationaux (ACCN)

Plus en détail

MARIAGE MIXTE ENTRE BAPTISES

MARIAGE MIXTE ENTRE BAPTISES DOC. X. MARIAGE MIXTE ENTRE BAPTISES Date du mariage, En l église paroissiale: A (numéro postal, localité, commune) Diocèse de: I. IDENTITE Partie catholique Partie non-catholique 1. Nom: 1. Nom: Prénoms:

Plus en détail

SEVILLE Favoriser l'accroissement du centre comme communauté chrétienne en vivant l'identité laïque salésienne.

SEVILLE Favoriser l'accroissement du centre comme communauté chrétienne en vivant l'identité laïque salésienne. SEVILLE 2000 Séville 2000 - défi n 1 Approfondir, assumer et vivre la relation existant entre le sens personnel de la vocation du Coopérateur salésien et le sens d'appartenance à l'association 1. En élaborant

Plus en détail

La conscience, la morale et l éthique

La conscience, la morale et l éthique La conscience, la morale et l éthique La conscience et la liberté La conscience est là: pour conseiller ou ordonner pour permettre ou interdire pour blâmer ou encourager La conscience chrétienne La conscience

Plus en détail

Une étude en ligne auprès de 2 générations de femmes: 400 jeunes femmes, de ans. 400 mères de jeunes femmes de ans

Une étude en ligne auprès de 2 générations de femmes: 400 jeunes femmes, de ans. 400 mères de jeunes femmes de ans Fiche technique Une étude en ligne auprès de 2 générations de femmes: 400 jeunes femmes, de 18-25 ans 400 mères de jeunes femmes de 18-25 ans Toutes ayant au moins le brevet, échantillons représentatifs

Plus en détail

Rencontre pour le soutien à l initiative NEPAD «Pour une politique continentale des infrastructures» Agence française de développement, 6-7 mars 2003

Rencontre pour le soutien à l initiative NEPAD «Pour une politique continentale des infrastructures» Agence française de développement, 6-7 mars 2003 Rencontre pour le soutien à l initiative NEPAD «Pour une politique continentale des infrastructures» Agence française de développement, 6-7 mars 2003 Intervention prononcée par le Ministre délégué à la

Plus en détail

PROJET DE STATUT DU PARAJURISTE. Préambule

PROJET DE STATUT DU PARAJURISTE. Préambule PROJET DE STATUT DU PARAJURISTE Préambule Le Droit, étant l ensemble des règles qui organisent la société, n est pas statique ; il évolue avec la société ; il peut servir à des changements, à des progrès,

Plus en détail

Liturgie de la Parole

Liturgie de la Parole Voici des suggestions pour souligner le Dimanche de la catéchèse dans le cadre d une liturgie de la Parole ou d une ADACE (Assemblée dominicale en attente de célébration eucharistique) 1. Convocation Dans

Plus en détail

Annexe C Énoncé de valeurs éthiques

Annexe C Énoncé de valeurs éthiques Annexe C Énoncé de valeurs éthiques Tel qu adopté par le conseil d administration le 31 octobre 2011 28/07/15 Les valeurs de l ÉNH L École nationale de l humour a procédé à l énonciation de valeurs éthiques

Plus en détail