Les lutins Québec-Nord affectionnent toujours autant vos photos de Noël

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les lutins Québec-Nord affectionnent toujours autant vos photos de Noël"

Transcription

1 Chers(ères) collègues, Les membres du conseil d administration se sont réunis le 4 décembre dernier pour une dernière fois en Ils ont d abord été informés de notre situation financière qui révèle, à la période 7 (au 20 octobre 2012), un déficit de $. Toutefois et à moins d imprévus, nous prévoyons terminer l année en équilibre budgétaire. Les membres ont également accepté que l établissement utilise une partie de son avoir-propre afin de procéder au réaménagement des locaux de nos deux centrales de retraitement des dispositifs médicaux (stérilisation), et ce, afin de les rendre conformes aux normes de pratique en vigueur. Les membres ont également adopté la politique de gestion intégrée de santé et de sécurité du travail qui se veut être l assise de la «Semaine de la santé et sécurité du travail», qui se tiendra à compter du 4 février Je vous invite d ailleurs à surveiller les prochaines publications de l Info- Nord pour davantage de détails quant à cette semaine thématique. La politique inhérente à la vérification des antécédents judiciaires a également été adoptée. Cette politique a pour objectifs d édicter des principes directeurs et des modalités quant à la vérification des antécédents judiciaires de toute personne désirant exercer des fonctions ou qui exerce des fonctions au sein de l établissement. Je profite de l occasion pour vous remercier chaleureusement pour la grande générosité dont vous avez fait preuve à l occasion de la campagne Centraide. Un merci particulier à tous nos solliciteurs qui ne ménagent pas leurs efforts pour aider les gens dans le besoin. Je vous souhaite une belle période des Fêtes, avec votre famille et vos amis. Profitons de ce moment spécial de l année pour dire à ceux qui nous entourent combien nous les aimons. Lucie Lacroix Consultez l INFO-NORD, cahier spécial Gala Everest dans l intranet ou le site Web! Les lutins Québec-Nord affectionnent toujours autant vos photos de Noël Ayant pris goût à la féerie de Noël qui envahit les différents sites du CSSS de Québec-Nord à chaque année, les lutins sont de retour! Ils savent que plusieurs équipes décorent de façon originale leur milieu de travail pour le temps des Fêtes! Les lutins aiment toujours autant les «partys de Noël». Ils nous ont donc demandé de partager à nouveau cette frénésie tous ensemble. Pour ce faire, nous vous invitons à nous faire parvenir une photo de votre équipe, prise dans votre décor de Noël et/ou à votre party de Noël, par courriel, à l'adresse suivante : et ce, avant le mercredi 9 janvier Veuillez SVP indiquer le nom des membres de l'équipe qui sont sur la photo, et le site où la photo a été prise. Les photos reçues avant le mercredi 9 janvier 2013 seront publiées dans l'info-nord du mois de janvier Joyeuses Fêtes! La Direction des affaires juridiques et des communications Ligne INFO-NORD : Composez le NORD (6673)

2 Page 3 Projet d amélioration de la stabilité des ressources humaines à la Direction de l hébergement (infirmières et infirmières auxiliaires de l hébergement et des UTRF) Depuis quelques années, le personnel de l hébergement vit les contraintes associées à la pénurie de main-d œuvre dans le domaine de la santé. Soucieux d améliorer les conditions de travail de son personnel et d assurer la qualité des soins et services aux résidents, la Direction de l hébergement a pris la décision d être proactif dans cette situation afin de pallier aux effets négatifs qu engendre l instabilité des ressources sur les unités. Pour cette raison, la Direction de l hébergement a débuté un projet d amélioration de la stabilité des ressources humaines auprès des infirmières et infirmières auxiliaires de l hébergement et des UTRF du CSSS de Québec-Nord. Le site pilote choisi par le comité directeur est l Hôpital Sainte-Anne-de-Beaupré. Ce projet, fait en collaboration et en partenariat avec le syndicat SPSQ, vise l aménagement du temps de travail du personnel infirmier. Son mode participatif invite les infirmières et les infirmières auxiliaires, le syndicat et la direction à réfléchir ensemble à l intérieur de comités afin de trouver des solutions novatrices et réalistes pour contrer les problématiques reliées à la pénurie de main-d œuvre. À ce jour, un scénario avec une diminution d effectif de fin de semaine et des quarts de travail de 12 heures uniquement la fin de semaine de travail est envisagé. Dans la même formule de comité, l organisation du travail est revue afin que l application du scénario choisi se déroule dans les meilleures conditions possible. Lorsque l ensemble des travaux des deux comités de travail sera satisfaisant, et que toutes les conditions en matière de convention collective et règles organisationnelles nécessaires à l application du scénario choisi seront réunies, le projet se réalisera pour une période d essai d un an. L objectif réaliste d une implantation est prévu avant la fin de l année financière, soit avant la fin mars Par la suite, suivront les démarches pour l implantation dans un autre secteur. Les infirmières et infirmières auxiliaires de l Hôpital Sainte-Annede-Beaupré mettent toute leur énergie et leur imagination à profit afin de concevoir un projet réaliste et qui leur ressemble. Nous les remercions grandement pour leur participation et leur collaboration. Notre engagement est de vous tenir informés de l évolution de ce projet, parce que notre souci est que nous ayons tous la même information en lien avec l avancement des travaux. Stéphane Bussières Directeur de l hébergement Mot du commissaire local aux plaintes et à la qualité des services Une éthique de la responsabilité Un intervenant dans le domaine de la santé et des services sociaux détient un pouvoir et une sérieuse influence sur la personne qui bénéficie d un service. Nous pouvons toujours affirmer que nous traitons autrui comme notre égal, mais ce ne sera jamais entièrement le cas. Le soignant possède un savoir, il démontre des habiletés et une compétence. De plus, il dispense des soins. L autre personne, quant à elle, profite des bienfaits des services qui lui sont offerts pour combler un besoin. La démonstration du pouvoir de l intervenant est, dans ces circonstances, très flagrante et incontestable. Cette autorité, octroyée par les fonctions d aidant, amène par le fait même des obligations. Ces dernières sont d ordre légal, moral, éthique et déontologique. L un de ces devoirs est la responsabilité. L intervenant devient responsable du malade vulnérable, de l enfant sans défense ou de la personne âgée qui ne peut s exprimer. Dans ce contexte, comment devrions-nous agir lorsque nous sommes témoins d un collègue qui n assume pas ses fonctions en offrant des soins de qualité ou qui néglige de dispenser les services requis? J enseigne à mes enfants que la dénonciation n est pas un comportement recherché et désiré au sein de notre famille. En premier lieu, parce que ce n est pas utile. En second lieu, parce que mes enfants ne se feront pas d amis en les traitant ainsi. Cependant, lorsque mon aîné vient me prévenir que sa jeune sœur se fait une limonade avec du «Mr. Net» ou que ma fille vient m aviser que son frère pratique un numéro de jonglerie avec des couteaux de cuisine, ils ne font pas de délation; ils protègent leur fratrie, ils prennent soin de l autre qui se trouve dans une situation compromettante. Une éthique de la Suite de l article à la page suivante

3 Page 4 responsabilité implique que l intervenant agisse pour le bienêtre d autrui et sa protection, même si ses décisions vont à l encontre du principe de fidélité envers un collègue. Je ne fais pas un appel à la dénonciation, mais bien un appel au souci de prendre soin d une personne qui manque de moyens pour s exprimer, expliquer son malaise ou faire valoir ses droits. Je n ai pas le désir d une culture où les membres du personnel sont surveillés et épiés. Je souhaite plutôt œuvrer dans un établissement qui prend les moyens pour que nos actions soient imprégnées d écoute, de chaleur et de compréhension, car en tant qu intervenant, je suis responsable! Éthiquement vôtre, Sylvain Tremblay Commissaire local aux plaintes et à la qualité des services Capsule Info-travaux Un deuxième ascenseur au Centre d hébergement Du Fargy Notre projet de construction d un deuxième ascenseur au Centre d hébergement Du Fargy est enfin en cours de construction. Pour la sécurité de notre clientèle et celle de notre personnel, nous avions soumis à l Agence un projet de construction d un deuxième ascenseur qui a finalement été accepté. L ascenseur en place en était à sa fin de vie utile et présentait des problèmes de plus en plus fréquents. Comme vous pouvez le voir sur les photos, nous avons installé la cage d ascenseur à l extérieur de la bâtisse du côté ouest avec vue sur le fleuve. En tenant compte du solarium, nous avons estimé que c était la proposition la plus esthétique en plus de nous faire gagner de l espace. Les travaux qui ont débuté en août dernier vont bon train et nous profiterons de l occasion pour réaménager la terrasse et restaurer l ancien ascenseur dans un souci de fonctionnalité. Si les travaux se poursuivent à ce rythme, nous prévoyons livrer le projet d ici Noël. Toute l équipe des services techniques vous remercie de votre collaboration lors des travaux de construction dans tous nos chantiers et vous souhaite d excellentes fêtes! Voici les 10 recommandations pour passer un «Joyeux ÉchoNoël» : 1. N installez pas vos décorations de Noël trop tôt. Vous vivrez plus intensément les moments précédents immédiatement le 25 décembre et contribuerez à une baisse substantielle de la demande en électricité. Louis Laberge Adjoint au directeur Immobilisations et services techniques Capsule de votre comité Vert l avenir 2. Utilisez un système d éclairage de Noël composé d ampoules à DEL. Elles utilisent jusqu à 90 % moins d énergie, sont beaucoup plus durables et créent une ambiance plus chaleureuse. Il existe même maintenant des systèmes d éclairage solaire. 3. Installez une minuterie sur votre système d éclairage de Noël. Réglez l activation de vos lumières à 17 h et pour s éteindre à minuit. Les décorations de Noël représentent une surcharge de 500 mégawatts sur le réseau électrique. 4. Évitez les ensembles lumineux comprenant un nombre important d ampoules conventionnelles, consommant beaucoup d énergie et créant une importante source lumineuse. N oubliez pas qu une source lumineuse trop grande est également une source de pollution. Les décorations utilisant une soufflerie consomment également beaucoup d énergie. Suite de l article à la page suivante

4 Page 5 5. L emballage des cadeaux nécessite une quantité importante de papier. Gardez les plus beaux papiers que vous recevrez cette année. Ils pourront être réutilisés pour vos prochains cadeaux. L utilisation de ce que nous avons sous la main est aussi une possibilité; nous sommes bombardés de publicité papier que nous pouvons également réutiliser pour emballer les cadeaux. De nombreux magazines offrent également une panoplie de merveilleuses images prêtes à être utilisées pour emballer et rendre uniques vos cadeaux. 6. Utilisez de la vaisselle réutilisable pour vos célébrations. Les assiettes, verres et ustensiles jetables sont une autre grande source de déchets et sont non biodégradables. 7. Encouragez les artisans locaux pour vos cadeaux. Le Québec regorge d artisans créateurs dans tous les domaines. L utilisation de combustible pour le transport des marchandises constitue une part importante de nos émissions de gaz à effet de serre. D un point de vue économique, il va s en dire que le principe d acheter localement a déjà fait ses preuves plus d une fois. 8. Pensez à acheter des cadeaux pratiques, responsables et durables. Trop de cadeaux ne seront à peu près pas utilisés et se retrouverons au dépotoir. Il est important de prendre conscience de la surconsommation durant la période des Fêtes. 9. Les nombreuses activités du temps des Fêtes demandent un nombre de déplacements accrus. N hésitez pas à utiliser le covoiturage pour vos partys de bureau et célébrations diverses. Si votre municipalité vous le permet, utilisez le transport en commun ou encore mieux marchez! 10. L utilisation d un arbre de Noël reste un élément critique. Dois-je utiliser un arbre artificiel ou un arbre naturel? Chacun de ces deux choix a sa part de points négatifs. L achat d un arbre naturel implique la culture de celui-ci sur des terres pouvant être utilisées à une agriculture beaucoup plus importante. L arbre de Noël naturel prend plusieurs années avant d atteindre sa maturité et une fois coupé, il n est utilisé que pour quelques semaines. Il est quand même vrai d affirmer que durant sa croissance, l arbre de Noël produit avec engrais de synthèse et pesticides, absorbe et transforme les gaz à effet de serre. Notez qu aucun producteur d arbres de Noël québécois n offre un produit FSC (Forest Stewardship Council). Selon l association des producteurs d arbres de Noël du Québec, leur production est de l ordre de l agriculture et non, de l exploitation forestière. Notez que la Suisse offre depuis quelques années des arbres certifiés, pour contrer la culture du sapin de Noël. Soyez alors vigilants dans votre choix et soyez imaginatifs : plusieurs d entre vous ont déjà des arbres intérieurs pouvant agréablement remplacer l arbre de Noël traditionnel. Il existe aussi des alternatives comme l arbre en carton recyclé vendu par la compagnie Cascades. Vous pouvez également créer votre propre arbre original à l aide de matériaux divers et ce dernier saura, croyez-moi, égayer votre réveillon. Le choix d avoir un arbre qui peut être replanté à l extérieur au printemps est même une solution qui sera profitable à court comme à long terme. Le comité Vert l avenir vous souhaite de Joyeuses Fêtes! Référence : Le comité Vert l avenir du CSSS de Québec-Nord Un rabais pour vos résolutions du Jour de l An! Certains adorent l hiver et les sports pratiqués durant cette saison. D autres prennent plaisir à garder la forme en demeurant bien au chaud. Si c est votre cas, saviez-vous que notre CSSS a négocié des ententes pour des rabais corporatifs auprès de plusieurs centres de conditionnement physique? Curves, Énergie Cardio, Gym Profil, Nautilus, Swann et même le PEPS de l Université Laval offrent des rabais de 10 % à 25 % sur l abonnement annuel à tous les employés. Pour plusieurs d entre eux, les conjoints peuvent également bénéficier de ces aubaines et certains centres offrent un essai gratuit. Consultez et imprimez ces coupons rabais dans l intranet, section Directions/Direction des ressources humaines/abonnements corporatifs. Cathy Savard, intervenante au Programme Combinaison Prévention

5 Page 6 INFOrmatique LA SÉCURITÉ DE L INFORMATION ET LE POINT SUR LES BACS BLEUS OU GRIS Ce n est pas la première fois que nous en parlons, mais beaucoup se questionnent encore sur la sécurité des documents placés dans les bacs de récupération. Voici donc un rappel du processus de récupération. Le contenu des bacs bleus ou gris avec couvercles munis d une fente et cadenassés est ramassé régulièrement dans nos sites par le fournisseur responsable. Le contenu est alors déchiqueté et recyclé. Nous atteignons du même coup deux objectifs, soit la garantie que tous les documents confidentiels à l intérieur des bacs sont manipulés et détruits de façon sécuritaire et recyclés conformément à notre volonté de protéger l environnement. C est pourquoi nous vous recommandons d utiliser les bacs bleus ou gris avec cadenas pour tout ce qui est papier et carton à jeter, et ce, même s il ne s agit pas de documents confidentiels. Le déchiquetage à grand volume étant peu dispendieux, fait en sorte que cette formule nous coûte moins cher que d avoir deux systèmes de récupération. Plusieurs personnes utilisent un petit bac bleu à leur poste de travail, mais ce système n est pas sécuritaire pour les documents confidentiels, car les bacs sont ouverts et le contenu peut trop facilement être pris ou consulté. Donc, si vous avez un document confidentiel à détruire, nous vous invitons à aller le porter directement dans les gros bacs munis d un cadenas. Bien sûr, vous pouvez utiliser votre petit bac bleu pour le recyclage de tous les autres papiers. Nous tenons à remercier toutes les personnes qui les utilisent, car c est la contribution que nous vous demandons pour la sauvegarde de l environnement puisque les employés de l entretien ménager ne sont pas tenus de vider les bacs de recyclage. P.S. : Manipulez-vous en tout temps vos documents de travail comme si c était vos informations personnelles? Bruno Landry, directeur des ressources financières, matérielles et informationnelles Service de documentation du CSSS de Québec-Nord Un petit rappel des services offerts par le CIGI, votre bibliothèque! La recherche documentaire : Le CIGI effectue pour vous des recherches sur un sujet qui vous intéresse dans le cadre de votre travail. Vous téléphonez ou envoyez un courriel aux personnes ressources du CIGI dans lequel vous décrivez votre sujet d intérêt ou votre problématique, et par la suite, une bibliographie de documents et d articles repérés dans les bases de données vous sera retournée par courriel. Vous n avez qu à choisir ce qui vous intéresse et le CIGI vous fera parvenir les articles sélectionnés. L acheminement d articles : Lors de la réception d une table des matières d une revue d intérêt pour votre groupe de professionnel, vous localisez un article particulièrement intéressant pour vous. Il suffit de le commander au CIGI qui vous l acheminera le plus rapidement possible. Le prêt de documents : Le CIGI détient en rayons plus de 4000 monographies spécialisées en réadaptation et ouvrages de référence que vous pouvez emprunter pendant 4 semaines renouvelables. Voici les coordonnées du CIGI : Adresse courriel : Téléphone : , poste 6352 ou 6724 Site Internet : Comme à l habitude, voici un résumé des dernières recherches effectuées par le CIGI à la demande de leurs partenaires, incluant le CSSS de Québec-Nord : Neurosarcoïdose - Infos générales Amantadine et TCC ADHD Adultes - évaluation et traitement Acquisition de la marche - Port ou non de la chaussure Déficit d'attention et ballons de stabilité en classe Articles de Réjean Hébert, ministre de la santé sur caisse d'assurance et autonomie Grands brûlés et physiothérapie TDAH, ses impacts physiques et moteurs Cerebrolysine - Effets - TCC / AVC AVC - Effets de la stimulation magnétique transcrânienne Rôle du psychologue au sein d une équipe interdisciplinaire en douleur chronique, Traitement de la douleur chronique et psychologie; Suite de l article à la page suivante

6 Page Hyperlexie chez les enfants d'âge préscolaire Ergothérapie et déficit d'attention chez les enfants, Rôle de l'infirmière en réadaptation; Orthèses plantaires chez les enfants 2007 à sept Syndrome de Marfan Les nouveautés maintenant : Brain injury medicine : principles and practice / Zasler, Nathan D., 1958-;. Demos Medical, La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe : un éclairage pour le déploiement national : les grands enseignements : tome 1 : monographies : tome 2 / Martin, Pascale;. Agence nationale d'appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux, Cornea / Rapuano, Christopher J.. Lippincott Williams & Wilkins, p. Pediatric ophthalmology / Nelson, Leonard B.. Lippincott Williams & Wilkins, Guide des outils de mesure et d'évaluation en médecine physique et de réadaptation / Bethoux, François; Frison-Roche, Au fil des caresses : livre de bord pour parents d'un tout petit bébé atteint de déficience auditive : approche audio-phonatoire / Delaroche, Monique. Ortho-Édition, L', Occupational therapy practice guidelines for children and adolescents with challenges in sensory processing and sensory integration / AOTA; Watling, Renee, Guide pratique de neuro-ophtalmologie / Pane, Anthony;. Medcom Press, Les exercices qui vous soignent : arthrose, bursite, entorse, ostéoporose, tendinite / Drouin, J. Éd de l'homme, Practical guide to chronic pain syndromes / Jay, Gary W.. Informa Healthcare, Orthopedic rehabilitation : clinical advisor / Sueki, Derrick; Mosby Elsevier, 2010 La sécheresse oculaire : de la clinique au traitement / Doan, Serge. Medcom Press, Ophthalmology clinical case studies : oral board exam review / Mauger, T. F.. Anadem Pub, 2007 La compilation de toutes les recherches et nouveautés effectuées par le CIGI se retrouve dans l intranet. N hésitez pas à consulter ces listes et demander les titres qui vous intéressent. À cet effet, nous avons ajouté une identification rapide du CIGI dans l intranet (voir image à la colonne suivante). Vous n avez qu à cliquer sur ce raccourci et vous vous retrouvez immédiatement dans la portion CIGI de l intranet! C est facile! Bonne visite dans les rayons de votre bibliothèque! La coordination de l enseignement et de la recherche Capsule prévention Décoration des environnements de travail pour le temps des fêtes Le temps des fêtes approche à grands pas et déjà l esprit de Noël commence à nous atteindre! Vous serez sans doute nombreux à vouloir décorer vos environnements de travail et nous vous encourageons vivement à le faire afin de créer une ambiance festive qui réjouira autant vos collègues de travail que notre clientèle! Cependant, pour que cette période des fêtes demeure une période de réjouissances, vous devrez prendre en considération quelques consignes de sécurité. Ainsi, toutes vos décorations doivent être ignifuges (non combustibles) et sécuritaires. Nous vous demandons donc de ne pas installer d arbres naturels, de branches de conifères, d objets cassants, etc. De plus, il est déconseillé d installer des rallonges électriques sur le sol ou d autres objets qui pourraient nuire à la sécurité de notre clientèle et du personnel. Il faut aussi vous assurer qu aucune décoration ne risque de nuire aux déplacements ou d obstruer les voies de circulation et d évacuation. Nous comptons sur votre collaboration habituelle pour installer des décorations sécuritaires dans l intérêt de tous et nous vous souhaitons de très joyeuses fêtes! Si vous avez des interrogations ou si vous souhaitez obtenir nos conseils, sachez que l équipe des services techniques est toujours à votre disposition et que nous nous ferons un plaisir de répondre à toutes vos questions. Alexandre Jobin, technicien en prévention , poste 4647

7 Page 8 Fondation Centre de santé Haute Saint-Charles/Jacques-Cartier Tirage d un montant de 500 $et prix surprises! Hôpital Chauveau Jeudi 20 décembre h, à l entrée du Bistro Cette année, notre formule consistera en un tirage d un montant de 500 $ accompagné de prix surprises. Les billets seront en vente à compter du début de décembre au prix de 3 $ du billet au bureau de la Fondation. Les profits iront à notre clientèle hébergée. La Fondation a besoin de vous! Merci au nom des membres du conseil d administration pour votre générosité habituelle. Pour de plus amples renseignements, nous contacter au , poste Hélène Douville et Ellen Cullen, responsables Fondation de l Hôpital Sainte-Anne Anne-de de-beaupré À la suite de nombreuses questions, nous tenons à vous informer que le stationnement de l Hôpital Sainte-Anne-de- Beaupré n est pas administré par la Fondation de l hôpital, mais bien par le CSSS de Québec-Nord. Toutefois, le CSSS de Québec- Nord nous fait don du retour des taxes. Merci de votre compréhension et n hésitez pas à transmettre l information. La direction générale de la Fondation de l Hôpital Sainte- Anne-de-Beaupré RÉDACTION DU JOURNAL INFO-NORD Direction des affaires juridiques et des communications , poste 4344 Joyeux Noël et Bonne Année 2013! DATES À RETENIR DATE DE TOMBÉE DU PROCHAIN NUMÉRO : 7 janvier 2013 PARUTION : dans la semaine du 14 janvier 2013 PROCHAINE SÉANCE DU CONSEIL D ADMINISTRATION : Le 12 février 2013, 19 h, salle Québec-Nord Centre administratif (Mont d Youville)

GUIDE DE MISE EN PLACE D UNE POLITIQUE D ACHAT RESPONSABLE

GUIDE DE MISE EN PLACE D UNE POLITIQUE D ACHAT RESPONSABLE GUIDE DE MISE EN PLACE D UNE POLITIQUE D ACHAT RESPONSABLE 1 Recherche et rédaction : Isabelle Coulombe (FTQ) Martine Joyal (CISO) André Marcoux (AREQ) Marie-Noëlle Roy (CISO-CQCAM) Anne Sarrasin (CISO)

Plus en détail

GUIDE SOUTENIR LE RETOUR AU TRAVAIL ET FAVORISER LE MAINTIEN EN EMPLOI UNE DÉMARCHE FACILE À SUIVRE. DES CAPSULES ViDÉO INFORMATIVES

GUIDE SOUTENIR LE RETOUR AU TRAVAIL ET FAVORISER LE MAINTIEN EN EMPLOI UNE DÉMARCHE FACILE À SUIVRE. DES CAPSULES ViDÉO INFORMATIVES LOUISE ST-ARNAUD et MARIÈVE PELLETIER Université Laval GUIDE SOUTENIR LE RETOUR AU TRAVAIL ET FAVORISER LE MAINTIEN EN EMPLOI Faciliter le retour au travail d un employé à la suite d une absence liée à

Plus en détail

CAP vers la RSE. Faire de la responsabilité sociétale de l entreprise un levier de performance. Pratique

CAP vers la RSE. Faire de la responsabilité sociétale de l entreprise un levier de performance. Pratique CAP vers la RSE Faire de la responsabilité sociétale de l entreprise un levier de performance Pratique Le MEDEF remercie les personnes qui ont contribué par leur expertise à la rédaction de ce guide :

Plus en détail

VOUS avez DES DROITS, PRENEZ votre PLACE!

VOUS avez DES DROITS, PRENEZ votre PLACE! Juriguide pour les aînés VOUS avez DES DROITS, PRENEZ votre PLACE! Mise en garde : Ce document se veut une source d information générale et ne constitue pas une opinion ou un avis juridique. L exactitude,

Plus en détail

Pour bien communiquer avec les aînés. Faits, conseils et idées

Pour bien communiquer avec les aînés. Faits, conseils et idées Pour bien communiquer avec les aînés Faits, conseils et idées Promouvoir et protéger la santé des Canadiens grâce au leadership, aux partenariats, à l innovation et aux interventions en matière de santé

Plus en détail

Être partie prenante du parcours scolaire de votre enfant. Guide d accompagnement à l intention des parents d un enfant ayant des besoins particuliers

Être partie prenante du parcours scolaire de votre enfant. Guide d accompagnement à l intention des parents d un enfant ayant des besoins particuliers Être partie prenante du parcours scolaire de votre enfant Guide d accompagnement à l intention des parents d un enfant ayant des besoins particuliers CRÉDITS Direction du projet Fédération des comités

Plus en détail

Guide pour réaliser son. jardin alimentaire sur le toit. Publié par Alternatives / projet Des jardins sur les toits

Guide pour réaliser son. jardin alimentaire sur le toit. Publié par Alternatives / projet Des jardins sur les toits Guide pour réaliser son jardin alimentaire sur le toit Publié par Alternatives / projet Des jardins sur les toits Guide pour réaliser son jardin alimentaire sur le toit Publié par Alternatives / projet

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA FAMILLE. COORDINATION DES TRAVAUX DE RÉDACTION Véronique Martin, Direction du développement des enfants, ministère de la Famille

MINISTÈRE DE LA FAMILLE. COORDINATION DES TRAVAUX DE RÉDACTION Véronique Martin, Direction du développement des enfants, ministère de la Famille GAZELLE ET POTIRON CADRE DE RÉFÉRENCE Pour créer des environnements favorables à la saine alimentation, au jeu actif et au développement moteur en services de garde éducatifs à l enfance GAZELLE ET POTIRON

Plus en détail

accueillir une résidence réflexions & propositions

accueillir une résidence réflexions & propositions accueillir une résidence réflexions & propositions I n t r o d u c t i o n... 5 Qu est-ce qu une résidence?... 7 Les partenaires concernés Les différents types de résidence Pourquoi s engager dans une

Plus en détail

Se rétablir en travaillant : Guide du leader

Se rétablir en travaillant : Guide du leader Se rétablir en travaillant : Guide du leader mooddisorders.on.ca mentalhealthworks.ca TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1 Orienter les personnes vers la ressource Se rétablir en travaillant... 2 Éducation

Plus en détail

Guide de référence des pratiques en transport adapté au Québec

Guide de référence des pratiques en transport adapté au Québec Guide de référence des pratiques en transport adapté au Québec Un document initié par Le document avait été mis à jour en 2006 et le Code de pratique en transport adapté de la région Est-de-la-Montérégie

Plus en détail

VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE GUIDE À DESTINATION DES TUTEURS

VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE GUIDE À DESTINATION DES TUTEURS VOLONTAIRES EN SERVICE CIVIQUE GUIDE À DESTINATION DES TUTEURS WWW.SERVICE-CIVIQUE.GOUV.FR Préambule Seule personne auprès du volontaire nommément désignée dans le contrat d engagement de Service Civique,

Plus en détail

GUIDE DE LA GESTION DU RETOUR AU TRAVAIL

GUIDE DE LA GESTION DU RETOUR AU TRAVAIL GUIDE DE LA GESTION DU RETOUR AU TRAVAIL Comment joindre la Commission canadienne des droits de la personne Pour tous renseignements ou pour commander d autres publications, n hésitez pas à communiquer

Plus en détail

Se sentir comme chez soi. Favoriser un milieu de soutien respectueux dans les établissements de soins de longue durée

Se sentir comme chez soi. Favoriser un milieu de soutien respectueux dans les établissements de soins de longue durée Se sentir comme chez soi Favoriser un milieu de soutien respectueux dans les établissements de soins de longue durée Se sentir comme chez soi Favoriser un milieu de soutien respectueux dans les établissements

Plus en détail

Guide : COMMENT ACHETER UNE PME

Guide : COMMENT ACHETER UNE PME Guide : COMMENT ACHETER UNE PME HEC Montréal et Desjardins vous autorisent à reproduire, distribuer et communiquer le présent guide pour des fins non commerciales à la condition de respecter l intégralité

Plus en détail

Guide du retour social sur investissement (SROI)

Guide du retour social sur investissement (SROI) Guide du retour social sur investissement (SROI) Les Cahiers de l Institut de l Innovation et de l Entrepreneuriat Social IIES Traduction et adaptation en français par l ESSEC IIES de «A Guide to Social

Plus en détail

G u i d e d a n i m a t i o n e t d a m é n a g e m e n t

G u i d e d a n i m a t i o n e t d a m é n a g e m e n t G u i d e d a n i m a t i o n e t d a m é n a g e m e n t M i e u x v i v r e e n s e m b l e d a n s l a c o u r d é c o l e Rédaction : Benoit Laberge, Diane Boudreault et Édith Dumont Conseillers Kino-Québec

Plus en détail

LE SENS DES SOUS POUR RÉSOUDRE LA PAUVRETÉ

LE SENS DES SOUS POUR RÉSOUDRE LA PAUVRETÉ Rapports du conseil national du bien-être social LE SENS DES SOUS POUR RÉSOUDRE LA PAUVRETÉ AUTOMNE 2011 VOLUME N o 130 On peut obtenir des exemplaires du présent rapport au : Conseil national du bien

Plus en détail

«Ne doutez jamais qu un petit groupe d individus. et engagés puisse changer. En fait, c est la seule chose qui l ait jamais changé.

«Ne doutez jamais qu un petit groupe d individus. et engagés puisse changer. En fait, c est la seule chose qui l ait jamais changé. RAPPORT ANNUEL 2011-2012 «Ne doutez jamais qu un petit groupe d individus conscients et engagés puisse changer le monde. En fait, c est la seule chose qui l ait jamais changé.» Margaret Mead Les citations

Plus en détail

Une école adaptée à tous ses élèves

Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS Une école adaptée à tous ses élèves POLITIQUE DE L'ADAPTATION SCOLAIRE Québec Ministère de l'éducation Une école adaptée à tous ses élèves PRENDRE LE VIRAGE DU SUCCÈS POLITIQUE

Plus en détail

MESA MON ENFANT, SON AVENIR VOLUME 1 GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR SOUTENIR VOTRE ENFANT DANS SA DÉMARCHE DE CHOIX DE CARRIÈRE

MESA MON ENFANT, SON AVENIR VOLUME 1 GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR SOUTENIR VOTRE ENFANT DANS SA DÉMARCHE DE CHOIX DE CARRIÈRE MESA VOLUME 1 MON ENFANT, SON AVENIR GUIDE D ACCOMPAGNEMENT POUR SOUTENIR VOTRE ENFANT DANS SA DÉMARCHE DE CHOIX DE CARRIÈRE À l intention des parents d élèves de 5 e -6 e année et de 1 re -2 e secondaire

Plus en détail

DEVENIR UN GMF. Le groupe de médecine de famille : Guide d accompagnement. un atout pour le patient et son médecin. www.msss.gouv.qc.

DEVENIR UN GMF. Le groupe de médecine de famille : Guide d accompagnement. un atout pour le patient et son médecin. www.msss.gouv.qc. DEVENIR UN GMF Guide d accompagnement Le groupe de médecine de famille : un atout pour le patient et son médecin www.msss.gouv.qc.ca Édition produite par : La Direction générale des affaires médicales

Plus en détail

LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES

LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES Guide de prévention pour votre organisme, votre personnel, vos bénévoles et votre clientèle en prévision de la grippe saisonnière ou pandémique

Plus en détail

MIEUX-ÊTRE COMMUNAUTAIRE

MIEUX-ÊTRE COMMUNAUTAIRE 2 0 0 9 STRATÉGIE DU MIEUX-ÊTRE COMMUNAUTAIRE EN FRANÇAIS AU NOUVEAU-BRUNSWICK Réseau-action Communautaire de la Société Santé et Mieux-être en français du Nouveau-Brunswick STRATÉGIE DU MIEUX-ÊTRE COMMUNAUTAIRE

Plus en détail

ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER

ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER Guide pratique apprentissage dans la fonction publique hospitalière ASSOCIATION NATIONALE POUR LA FORMATION PERMANENTE DU PERSONNEL HOSPITALIER Guide pratique de l apprentissage dans la fonction hospitalière

Plus en détail

FONDS DE SUBVENTIONS D ÉDUCATION FINANCIÈRE TD

FONDS DE SUBVENTIONS D ÉDUCATION FINANCIÈRE TD 4 TD FINANCIAL LITERACY GRANT FUND FONDS DE SUBVENTIONS D ÉDUCATION FINANCIÈRE TD Ce projet est soutenu financièrement par le Fonds de subventions d éducation financière TD. Commanditaires fondateurs La

Plus en détail

Il suffit de demander! Guide pour le recrutement de nouveaux membres pour les clubs

Il suffit de demander! Guide pour le recrutement de nouveaux membres pour les clubs Il suffit de demander! Guide pour le recrutement de nouveaux membres pour les clubs Il suffit de demander! Guide pour le recrutement de nouveaux membres pour les clubs INTRODUCTION Il suffit de demander!

Plus en détail

ENSEMBLE POUR LE DON D'ORGANE POUR LA VIE 1 DÉCEMBRE 2014 LE LABEXPERT LA REVUE DES TECHNOLOGISTES MÉDICAUX DU QUÉBEC

ENSEMBLE POUR LE DON D'ORGANE POUR LA VIE 1 DÉCEMBRE 2014 LE LABEXPERT LA REVUE DES TECHNOLOGISTES MÉDICAUX DU QUÉBEC À IN PREMIÈRE VIVO VUE LA REVUE DES TECHNOLOGISTES MÉDICAUX DU QUÉBEC Numéro de convention de la Poste-publication 40012566 ENSEMBLE POUR LE DON D'ORGANE POUR LA VIE 1 DÉCEMBRE 2014 LE LABEXPERT DÉCEMBRE

Plus en détail

collaborateurs Question Retraite Révision linguistique Réalisation graphique Production Julien Michaud (Autorité des marchés financiers)

collaborateurs Question Retraite Révision linguistique Réalisation graphique Production Julien Michaud (Autorité des marchés financiers) 1 collaborateurs Julien Michaud (Autorité des marchés financiers) David Bouchard (Chaire Groupe Investors en planification financière de l Université Laval) Renaud Bourget (Régie des rentes du Québec)

Plus en détail

GUIDE D INTERVENTION ET D ACTIVITÉS POUR PRÉVENIR L ABANDON SCOLAIRE : LES PETITS PAS. Pierre Potvin Ph.D. ps.éd

GUIDE D INTERVENTION ET D ACTIVITÉS POUR PRÉVENIR L ABANDON SCOLAIRE : LES PETITS PAS. Pierre Potvin Ph.D. ps.éd GUIDE D INTERVENTION ET D ACTIVITÉS POUR PRÉVENIR L ABANDON SCOLAIRE : LES PETITS PAS Pierre Potvin Ph.D. ps.éd Professeur titulaire, associé Département de psychoéducation Université du Québec à Trois-Rivières

Plus en détail