RÉFECTION D UN PANSEMENT SUR PLAIE ASEPTIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RÉFECTION D UN PANSEMENT SUR PLAIE ASEPTIQUE"

Transcription

1 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE RÉFECTION D UN PANSEMENT SUR PLAIE ASEPTIQUE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Le pansement a pour objectif de maintenir un milieu humide favorable à la cicatrisation sans provoquer une macération. Préserver la couche cornée de l épiderme du pourtour de plaie. Prévenir l infection ou la colonisation critique. Ensuite prévenir la douleur induite occasionnée par la plaie ou le pansement. Et enfin éviter les frottements et les appuis tout au long de la cicatrisation. Plaie chirurgicale, traumatique simple et sans présence de signe infectieux. Contre-indication

2 1. PREPARER LE SOIN TACHES ET OPERATIONS 1.1. PRENDRE CONNAISSANCE DE LA PRESCRIPTION MEDICALE Prescription signée par le médecin Les coordonnées personnelles du patient et ses éventuelles allergies du patient 1.2. CONNAITRE LE BUT ET LES PRINCIPES DU SOIN Le type de plaie et particularités Effets des produits utilisés 1.3. PREPARER LE MATERIEL ADEQUAT Mode d administration Désinfectant pour les mains Champ stérile Set à pansement (pinces, tampons, compresses) Alèze ou protection absorbante en fonction des besoins Chariot Poubelle Gants jetable Compresses stériles Tampons stériles MEFIX ou pansement stérile adapté à la plaie Ciseaux pour couper le MEFIX NaCl et/ou antiseptique (selon prescription) Allumer la présence Fermer les fenêtres 1.4. INFORMER LE PATIENT DE FAÇON ADEQUATE SUR LA RAISON, LE DEROULEMENT ET LA COLLABORATION ATTENDUE Vérifier le nom et le prénom du patient à son lit, l informer sur le soin, le traitement, son but et sur les éventuels effets secondaires

3 1.5. INSTALLER LE PATIENT CONFORTABLEMENT ET DE MANIERE FONCTIONNELLE EN RESPECTANT L INTIMITE Demandez au patient de s'installer confortablement, de se coucher si nécessaire Pensez au respect de l'intimité du patient Administrer un analgésique au besoin et en temps utile afin que l effet maximal soit atteint pendant le soin de la plaie Veillez à l ergonomie Organiser le set à pansement selon le principe STERILE-PROPRE-SALE- PATIENT 1) Stérile 2) Propre 3) Sale 4) Lit

4 2. EFFECTUER LE SOIN TACHES ET OPERATIONS 2.1. EXECUTER LE SOIN AVEC DES GESTES SURS, RAPIDES ET LOGIQUES Remarque : Durant le soin de la plaie, ne parlez pas directement au-dessus du matériel stérile ou de la plaie. En cas de refroidissement, portez un masque buccal pour éviter la transmission des germes Protéger le lit et le patient Mettre les gants jetables et retirer le pansement souillé Examinez les souillures de l ancien pansement (quantité, type, odeur, couleur) Jeter les gants et l ancien pansement Se désinfecter les mains Nettoyer et/ou désinfecter la plaie en ne passant qu une seule fois sur la zone à traiter en effectuant un mouvement de rotation (de l intérieur vers l extérieur) en répétant 3 fois l action Sécher le NaCl 0.9% mais pas l antiseptique Refermer le pansement selon le protocole Observer et évaluer la plaie, prendre note des éventuels changements

5 TACHES ET OPERATIONS 2.2. OBSERVER LES SIGNES ET SYMPTOMES EN LIEN AVEC L EVOLUTION DE L ETAT PATHOLOGIQUE ET L EFFICACITE DU TRAITEMENT Observer si des signes d infection sont présents 2.3. ETRE A L ECOUTE DU PATIENT Questionner de manière ciblée (douleurs, sensations, picotement, démangeaisons, etc.)

6 3. RANGER LE MATERIEL ET FAIRE LES TRANSMISSIONS TACHES ET OPERATIONS 3.1. RESPECTER LES MESURES D HYGIENE ET LA PROCEDURE D ELIMINATION DES DECHETS Le matériel non utilisé reste dans la chambre Ranger le matériel selon le protocole de l'institution Fermer la poubelle en chambre après y avoir déposé tout le matériel usagé Ranger le matériel Au vidoir, décontaminer le chariot 3.2. TRANSMETTRE PAR ECRIT ET PAR ORAL LES INFORMATIONS NECESSAIRES A UNE BONNE CONTINUITE DES SOINS DANS UN LANGAGE PROFESSIONNEL Informer ou écrire dans le dossier du patient tous les détails en lien avec le soin : réactions du patient ainsi que les observations relatives à l évolution de la plaie Transmettre les observations faites durant le soin à l infirmière diplômée

RÉFECTION D UN PANSEMENT SUR PLAIE SEPTIQUE

RÉFECTION D UN PANSEMENT SUR PLAIE SEPTIQUE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE RÉFECTION D UN PANSEMENT SUR PLAIE SEPTIQUE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Contre-indication Protection adhésive pour aseptiser

Plus en détail

ABLATION DES FILS ET DES AGRAFES

ABLATION DES FILS ET DES AGRAFES CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE ABLATION DES FILS ET DES AGRAFES FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Méthode consistant a enlever les sutures cutanées sur une plaie

Plus en détail

SURVEILLANCES DE DRAINAGE POST OPÉRATOIRE

SURVEILLANCES DE DRAINAGE POST OPÉRATOIRE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE SURVEILLANCES DE DRAINAGE POST OPÉRATOIRE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Observer les signes et symptômes locaux et généraux en lien avec

Plus en détail

SOINS DE BOUCHE ET DENTAIRES

SOINS DE BOUCHE ET DENTAIRES CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE SOINS DE BOUCHE ET DENTAIRES FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Le soin de bouche est un soin permettant d'assurer une hygiène buccale adéquate

Plus en détail

TOILETTE INTIME AU PORTEUR DE SONDE VÉSICALE À DEMEURE

TOILETTE INTIME AU PORTEUR DE SONDE VÉSICALE À DEMEURE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE TOILETTE INTIME AU PORTEUR DE SONDE VÉSICALE À DEMEURE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Soin de confort et de protection pour maintenir

Plus en détail

CHANGEMENT D UNE POCHE DE STOMIE (COLOSTOMIE/UROSTOMIE)

CHANGEMENT D UNE POCHE DE STOMIE (COLOSTOMIE/UROSTOMIE) CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE CHANGEMENT D UNE POCHE DE STOMIE (COLOSTOMIE/UROSTOMIE) FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Le changement de poche de stomie consiste

Plus en détail

ADMINISTRATION D UNE INJECTION SOUS- CUTANEE

ADMINISTRATION D UNE INJECTION SOUS- CUTANEE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE ADMINISTRATION D UNE INJECTION SOUS- CUTANEE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Contre-indications Introduction d une substance médicamenteuse

Plus en détail

MESURE DE LA TEMPÉRATURE

MESURE DE LA TEMPÉRATURE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE MESURE DE LA TEMPÉRATURE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition La mesure régulière de la température permet d identifier des changements physiques. But

Plus en détail

HGT, PRISE DE SANG CAPILLAIRE

HGT, PRISE DE SANG CAPILLAIRE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE HGT, PRISE DE SANG CAPILLAIRE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition Prélèvement de sang capillaire But Indication Dépister un trouble biologique. Surveiller

Plus en détail

BANDAGE DE CONTENTION OU DE COMPRESSION DES MEMBRES INFÉRIEURS

BANDAGE DE CONTENTION OU DE COMPRESSION DES MEMBRES INFÉRIEURS CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE BANDAGE DE CONTENTION OU DE COMPRESSION DES MEMBRES INFÉRIEURS FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Contre-indication Le bandage de contention,

Plus en détail

INJECTION D'INSULINE AU MOYEN DE STYLO

INJECTION D'INSULINE AU MOYEN DE STYLO CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE INJECTION D'INSULINE AU MOYEN DE STYLO FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition Introduction d insuline dans les tissus sous-cutanés au moyen d un stylo

Plus en détail

ANALYSE DE SELLES FICHE TECHNIQUE DE SOINS

ANALYSE DE SELLES FICHE TECHNIQUE DE SOINS CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE ANALYSE DE SELLES FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Inspection d échantillons de selles (volume, consistance, couleur), de recherche

Plus en détail

Introduction d'une sonde dans la vessie par l'urètre. Présence d une prothèse endo-urétrale. Problème prostatique. Infection urogénitale.

Introduction d'une sonde dans la vessie par l'urètre. Présence d une prothèse endo-urétrale. Problème prostatique. Infection urogénitale. CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE SONDAGE VÉSICAL FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indications Risques Contre-indications Précaution Introduction d'une sonde dans la vessie par

Plus en détail

ANALYSE D URINES PAR BANDELETTES / PRELEVEMENT SIMPLE D URINES /CULTURE D URINES

ANALYSE D URINES PAR BANDELETTES / PRELEVEMENT SIMPLE D URINES /CULTURE D URINES CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE ANALYSE D URINES PAR BANDELETTES / PRELEVEMENT SIMPLE D URINES /CULTURE D URINES FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Analyse de l urine

Plus en détail

INJECTION INTRA-MUSCULAIRE

INJECTION INTRA-MUSCULAIRE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE INJECTION INTRA-MUSCULAIRE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Contre-indications Introduction sous pression d'une substance médicamenteuse

Plus en détail

PETIT LAVEMENT ÉVACUATEUR

PETIT LAVEMENT ÉVACUATEUR CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE PETIT LAVEMENT ÉVACUATEUR FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Contre-indication Instillation d une solution dans le rectum, le côlon

Plus en détail

AÉROSOL AVEC ADJONCTION DE MÉDICAMENTS (PRÉPARATION, ADMINISTRATION, SURVEILLANCE)

AÉROSOL AVEC ADJONCTION DE MÉDICAMENTS (PRÉPARATION, ADMINISTRATION, SURVEILLANCE) CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE AÉROSOL AVEC ADJONCTION DE MÉDICAMENTS (PRÉPARATION, ADMINISTRATION, SURVEILLANCE) FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Contre-indication

Plus en détail

MANUCURE, PÉDICURE (PÉDILUVE)

MANUCURE, PÉDICURE (PÉDILUVE) CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE MANUCURE, PÉDICURE (PÉDILUVE) FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition Soins des pieds et des mains (laver et couper les ongles, soins de bienêtre et d

Plus en détail

SOINS ET SURVEILLANCE D UNE SONDE NASO-GASTRIQUE ET ALIMENTATION

SOINS ET SURVEILLANCE D UNE SONDE NASO-GASTRIQUE ET ALIMENTATION CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE SOINS ET SURVEILLANCE D UNE SONDE NASO-GASTRIQUE ET ALIMENTATION FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indication Sonde au niveau du tube digestif

Plus en détail

Absorption par inspiration d un médicament et/ou de vapeur d eau dans les voies respiratoires.

Absorption par inspiration d un médicament et/ou de vapeur d eau dans les voies respiratoires. CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE INHALATION FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition But Indications Contre-indication Absorption par inspiration d un médicament et/ou de vapeur d eau dans

Plus en détail

Prélèvement d un échantillon de sang veineux afin d effectuer des examens biologiques.

Prélèvement d un échantillon de sang veineux afin d effectuer des examens biologiques. PONCTION VEINEUSE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition Prélèvement d un échantillon de sang veineux afin d effectuer des examens biologiques. But Diagnostics ou thérapeutiques : Dépister des troubles (avant

Plus en détail

POSE D UNE PERFUSION SOUS-CUTANÉE

POSE D UNE PERFUSION SOUS-CUTANÉE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE POSE D UNE PERFUSION SOUS-CUTANÉE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition La réhydratation par voie sous-cutanée (SC) consiste en l administration par

Plus en détail

INJECTION INTRAVEINEUSE

INJECTION INTRAVEINEUSE CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE INJECTION INTRAVEINEUSE FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition Introduction dans un vaisseau sanguin d une substance médicamenteuse fluide au moyen d'une

Plus en détail

TOILETTE COMPLÈTE AU LAVABO

TOILETTE COMPLÈTE AU LAVABO CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE TOILETTE COMPLÈTE AU LAVABO FICHE TECHNIQUE DE SOINS Définition Soin qui permet d assurer la propreté du corps et des téguments et d en préserver l

Plus en détail

Définitions : Pansement : ensemble du matériel utilisé pour couvrir, protéger et favoriser la guérison d une plaie.

Définitions : Pansement : ensemble du matériel utilisé pour couvrir, protéger et favoriser la guérison d une plaie. Réalisation d un pansement Référence N 124 Date d application Version Nombre d annexes 20/12/2011 01 2 Date Nom Fonction Rédaction 26/05/2011 Groupe de travail FAQ n 65 / Annexe n 1 Vérification 21/07/2011

Plus en détail

Indice Date Modifications 0 Création

Indice Date Modifications 0 Création Page : 1/7 Mots clés : Pratique d'hygiène pour les de plaie aiguë DESTINATAIRES - Cadres de Santé - Direction Qualité et Gestion des Risques - Pharmacie Centrale - Tous les médecins (par mail) - Service

Plus en détail

LES PANSEMENTS STÉRILES

LES PANSEMENTS STÉRILES 24.03.09 Mme Dicchi Soins Infirmiers II LES PANSEMENTS STÉRILES INTRODUCTION I)3 types de plaies aiguës A)Plaie aiguë à faibles risques infectieux 2)Matériel pour soins de plaies aiguës à faibles risques

Plus en détail

REFECTION DES PANSEMENTS

REFECTION DES PANSEMENTS REFECTION DES PANSEMENTS Annie BRENET & Isabelle PONCET JUIN 2014 SOMMAIRE Objectifs Matériel Technique Recommandations MAI 2013 2 Objectifs Réaliser un pansement est un acte de soin qui consiste à appliquer

Plus en détail

PANSEMENT TECHNIQUE DE RÉFECTION

PANSEMENT TECHNIQUE DE RÉFECTION PANSEMENT TECHNIQUE DE RÉFECTION PLAN INTRODUCTION MATÉRIEL TECHNIQUE BIBLIOGRAPHIE INTRODUCTION Définition : Ensemble d actes qui assurent le traitement des plaies Objectifs du pansement : Protège des

Plus en détail

MISE EN PLACE, GESTION ET RETRAIT D UN CATHETER VEINEUX PERIPHERIQUE

MISE EN PLACE, GESTION ET RETRAIT D UN CATHETER VEINEUX PERIPHERIQUE MISE EN PLACE, GESTION ET RETRAIT D UN CATHETER VEINEUX PERIPHERIQUE I OBJET et DOMAINE D APPLICATION Prévenir les infections liées aux cathéters veineux périphériques courts. Le mode opératoire concerne

Plus en détail

Rédaction Vérification Validation Version 2. Date : Fev Liliane HENRY Benoit LE HASIF Odile VIAUD. Dr France BORGEY RRH.

Rédaction Vérification Validation Version 2. Date : Fev Liliane HENRY Benoit LE HASIF Odile VIAUD. Dr France BORGEY RRH. ARLIN - Normandie Procédures (Cathéter central à insertion périphérique) Page : 1 / 5 Document réalisé par l ARLIN- de Normandie,, utilisable par tout professionnel de santé sous réserve de notifier la

Plus en détail

POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE

POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE DEFINITION SOINS INFIRMIERS PERMETTANT D ASSURER LA POSE ET L ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE DANS DES CONDITIONS D HYGIENE ET D ASEPSIE OPTIMALES

Plus en détail

Désinfection d un chariot de soins

Désinfection d un chariot de soins Désinfection d un chariot de soins UE 4.1 S.1 SOINS DE CONFORT ET DE BIEN ETRE IFSI DE ST DENIS PROMOTION 2011-2014 1 1 Généralités PLAN Définition Les différents types de chariots Le chariot le plus simple

Plus en détail

LES PLAIES CHRONIQUES du sujet âgé. Règles d hygiène. Prévention du risque infectieux lors des soins de plaies chroniques

LES PLAIES CHRONIQUES du sujet âgé. Règles d hygiène. Prévention du risque infectieux lors des soins de plaies chroniques LES PLAIES CHRONIQUES du sujet âgé Règles d hygiène Prévention du risque infectieux lors des soins de plaies chroniques Objectifs du soin Appliquer les bonnes pratiques afin de réduire le risque infectieux

Plus en détail

Aspiration trachéale et soins de trachéotomie

Aspiration trachéale et soins de trachéotomie Source: Internet Aspiration trachéale et soins de trachéotomie D après exposé de M. Coppin, Ph. Halloin, F. Porzycki Infirmiers en chef AM. Chevalier, V. Schamroth Infirmières en Hygiène Hospitalière 2013

Plus en détail

REDACTION VERIFICATION APPROBATION. C. BOUCHET-EHRET C. BOUCHET-EHRET Sophie GEAY. Responsable qualité Pour la cellule Hygiène

REDACTION VERIFICATION APPROBATION. C. BOUCHET-EHRET C. BOUCHET-EHRET Sophie GEAY. Responsable qualité Pour la cellule Hygiène 1- OBJET : Décrire l ensemble des recommandations et pratiques d hygiène à respecter pour : - assurer la qualité des soins dispensés - améliorer la sécurité des patients et des soignants - diminuer le

Plus en détail

Hémodialyse chronique - Accès vasculaire sur cathéter BRANCHEMENT SUR CATHÉTER

Hémodialyse chronique - Accès vasculaire sur cathéter BRANCHEMENT SUR CATHÉTER Fiche Technique MATÉRIEL Matériel de protection BRANCHEMENT SUR CATHÉTER Masque de soins et lunettes de protection ou masque à visière Masque de soins pour le patient Gants à usage unique stériles Gants

Plus en détail

PROTOCOLE DE SOINS I. SOINS ET CHANGEMENT DE CANULE CHEZ UN PATIENT PORTEUR DE

PROTOCOLE DE SOINS I. SOINS ET CHANGEMENT DE CANULE CHEZ UN PATIENT PORTEUR DE PROTOCOLE DE SOINS I. SOINS ET CHANGEMENT DE CANULE CHEZ UN PATIENT PORTEUR DE TRACHEOTOMIE 1. Objet Soins, surveillance et technique de changement de canule chez un patient porteur d une trachéotomie.

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE LA PERSONNE DECEDEE

PRISE EN CHARGE DE LA PERSONNE DECEDEE PRISE EN CHARGE DE LA PERSONNE DECEDEE LA TOILETTE MORTUAIRE «Laver le corps mort, plus qu un simple geste d hygiène, c est physiquement et de façon émotionnelle prendre acte de la réalité de la mort»

Plus en détail

2, Boulevard du 19 Mars 1962 BP GONESSE CEDEX

2, Boulevard du 19 Mars 1962 BP GONESSE CEDEX Formation d Aide Soignant La rentrée a lieu la première semaine du mois de septembre. La durée de la formation est de 41 semaines soit 1435 heures d enseignement théorique et clinique en institut de formation

Plus en détail

Plan. La flore cutanée La transmission manuportée Les conditions préalables à l hygiène des mains Les techniques d hygiène des mains

Plan. La flore cutanée La transmission manuportée Les conditions préalables à l hygiène des mains Les techniques d hygiène des mains Hygiène des mains 2 Plan La flore cutanée La transmission manuportée Les conditions préalables à l hygiène des mains Les techniques d hygiène des mains Le lavage simple Le lavage hygiénique ou antiseptique

Plus en détail

Exemples de fiche de réalisation du pansement selon le risque infectieux

Exemples de fiche de réalisation du pansement selon le risque infectieux Exemples de fiche de réalisation du pansement selon le risque infectieux 83 Hygiène des plaies et pansements - C.CLIN-Ouest 2004 Avertissement Les fiches présentées à partir de ce point sont proposées

Plus en détail

LES BONNES PRATIQUES SUR CHAMBRE IMPLANTABLE

LES BONNES PRATIQUES SUR CHAMBRE IMPLANTABLE LES BONNES PRATIQUES SUR CHAMBRE IMPLANTABLE MÉMO E-UNIVERSITÉ HOMEPERF 2012 HYGIÈNE DES MAINS LES «INCONTOURNABLES» DE L HYGIÈNE DES MAINS > Manches courtes ou relevées > Mains et poignets sans bijoux

Plus en détail

Rédaction Vérification Validation Version 2. Date : Fev Liliane HENRY Benoit LE HASIF Odile VIAUD. Dr France BORGEY RRH.

Rédaction Vérification Validation Version 2. Date : Fev Liliane HENRY Benoit LE HASIF Odile VIAUD. Dr France BORGEY RRH. ARLIN - de Normandie Procédures (Cathéter central à insertion périphérique) Page : 1 / 7 Document réalisé par l ARLIN- Normandie, utilisable par tout professionnel de santé sous réserve de notifier la

Plus en détail

J - SOINS ET SURVEILLANCES AUX BENEFICIAIRES DE SOINS TRACHEOTOMISES OU TRACHEOSTOMISES

J - SOINS ET SURVEILLANCES AUX BENEFICIAIRES DE SOINS TRACHEOTOMISES OU TRACHEOSTOMISES trachéostomisés - 1- J - SOINS ET SURVEILLANCES AUX BENEFICIAIRES DE SOINS TRACHEOTOMISES OU TRACHEOSTOMISES DEFINITION 1 a) Trachéotomie C'est l'ouverture chirurgicale temporaire ou définitive de la face

Plus en détail

Compétence 4 UE 4.4. S2

Compétence 4 UE 4.4. S2 Compétence 4 UE 4.4. S2 HEMOCULTURE SITUATION: Vous êtes en stage en pneumologie, vous prenez en charge Mme H, 75ans entrée pour pneumopathie. Vous prenez sa température, elle a 39 5, la patiente vous

Plus en détail

Après l'injection: comprimer la veine et essuyer la goutte

Après l'injection: comprimer la veine et essuyer la goutte Notices illustrées I Injection les mains. Préparer une surface propre Utiliser toujours son propre matériel d'injection : seringue, canule, récipient, eau, cuillère, filtre, acide ascorbique (= mieux que

Plus en détail

TECHNIQUE DE POSE DE PERFUSION OU D INJECTION ET DE PRELEVEMENT SANGUIN SUR CHAMBRE IMPLANTABLE. Date de validation : 06/09/2006 Visa Dr G.

TECHNIQUE DE POSE DE PERFUSION OU D INJECTION ET DE PRELEVEMENT SANGUIN SUR CHAMBRE IMPLANTABLE. Date de validation : 06/09/2006 Visa Dr G. Page 1/6 I. OBJECTIFS Assurer un soin infirmier efficace et efficient dans le respect des règles d hygiène et d asepsie. Assurer la sécurité, le confort et le soutien psychologique des malades. II. DOMAINE

Plus en détail

Désobstruction d un site veineux implantable

Désobstruction d un site veineux implantable Oncologie-Hématologie Pédiatrique CHRU de Caen Fiche technique 6 Désobstruction d un site veineux implantable 1- Principe de soin Il s agit de rendre perméable un cathéter central ou un site veineux implantable,

Plus en détail

LES PLAIES CHRONIQUES du sujet âgé. Les pansements d escarres en soins palliatifs

LES PLAIES CHRONIQUES du sujet âgé. Les pansements d escarres en soins palliatifs LES PLAIES CHRONIQUES du sujet âgé Les pansements d escarres en soins palliatifs Sommaire 1. Évaluer l état général du patient 2. Prise en soins globale 3. Définir l objectif de la prise en soins 4. Stratégies

Plus en détail

Utilisation d'un cathéter veineux central de type «Picc Line»

Utilisation d'un cathéter veineux central de type «Picc Line» Référence BM : Ref. Service : Utilisation d'un cathéter veineux central de type «Picc Line» Version : 0 Centre Hospitalier de Hyères SERVICE HYGIENE Nombre de pages : 5 1. OBJET Cette procédure à pour

Plus en détail

LES PREALABLES AUX SOINS INFIRMIERS. Doris Orlut

LES PREALABLES AUX SOINS INFIRMIERS. Doris Orlut LES PREALABLES AUX SOINS INFIRMIERS 1 Doris Orlut PLAN Intention pédagogique et objectifs Contexte réglementaire de l exercice infirmier Définition de la qualité Les préalables aux soins Conclusion INTENTION

Plus en détail

POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE EN PEDIATRIE

POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE EN PEDIATRIE POSE ET ENTRETIEN D UNE VOIE VEINEUSE PERIPHERIQUE EN PEDIATRIE VERSION N 1 Page 1/7 Date de validation : 20/03/2007 I. Définition Soins infirmiers techniques permettant d assurer la pose et l entretien

Plus en détail

Isolements : mesures générales et mesures spécifiques pour chaque type d'isolement et exemple de germe

Isolements : mesures générales et mesures spécifiques pour chaque type d'isolement et exemple de germe QUESTIONS HYGIENE Isolements : mesures générales et mesures spécifiques pour chaque type d'isolement et exemple de germe Question 10: Dans un service un patient est porteur de la gale, des précautions

Plus en détail

PROTOCOLE PREPARATION ET POSE D UNE VOIE. SOUS CUTANEE Créé le : 01/02/2008

PROTOCOLE PREPARATION ET POSE D UNE VOIE. SOUS CUTANEE Créé le : 01/02/2008 Page : 1 MISE A JOUR N version : OBJET DE LA REVISION ET NATURE DES MODIFICATIONS Annule et remplace le protocole préparation et pose de perfusion section pose sous cutanée OBJET Décrire la technique de

Plus en détail

L hygiène des mains. CPias Normandie. Procédures. Page : 1 / 7. Rédaction Mise à jour Validation Version 3. Date : Sept 2017.

L hygiène des mains. CPias Normandie. Procédures. Page : 1 / 7. Rédaction Mise à jour Validation Version 3. Date : Sept 2017. Procédures Page : 1 / 7 Document réalisé par le, utilisable par tout professionnel santé sous réserve notifier la source. PROTOCOLES Objet Décrire les différentes méthos d'hygiène s mains selon les objectifs

Plus en détail

Hôpital Intercommunal Soultz-Issenheim. Protocole Pose et entretien d un cathéter veineux périphérique SERVICES DESTINATAIRES

Hôpital Intercommunal Soultz-Issenheim. Protocole Pose et entretien d un cathéter veineux périphérique SERVICES DESTINATAIRES Hôpital Intercommunal Soultz-Issenheim N S PT.S.040.1 Protocole Pose et entretien d un cathéter veineux périphérique SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 5 : CLASSEUR

Plus en détail

31/01/2017. Les circuits du linge: ET LES CHARIOTS DE SOINS. 1.Législation: 2.Étude de cas: Sommaire:

31/01/2017. Les circuits du linge: ET LES CHARIOTS DE SOINS. 1.Législation: 2.Étude de cas: Sommaire: Sommaire: Les circuits du linge: ET LES CHARIOTS DE SOINS IFAS 2017. Module 6 CIDC Cadre formateur 1.Législation 2.Étude de cas Circuit du linge propre et 3.Le linge propre a. Stockage b. Du bon usage

Plus en détail

Diplôme professionnel aide-soignant Référentiel d activités

Diplôme professionnel aide-soignant Référentiel d activités Annexe IV à l arrêté du 25 janvier 2005 relatif aux modalités d organisation de la validation des acquis de l expérience pour l obtention du diplôme professionnel d aide-soignant Diplôme professionnel

Plus en détail

Visite de risque infectieux en hémodialyse. Observation Branchement/débranchement fistule artério veineuse (FAV)

Visite de risque infectieux en hémodialyse. Observation Branchement/débranchement fistule artério veineuse (FAV) Visite de risque infectieux en hémodialyse Observation Branchement/débranchement fistule artério veineuse (FAV) s possibles 1. Absence de bijou chez l opérateur et l aide (si présente) 2. Ongles courts

Plus en détail

LES PRECAUTIONS STANDARD PREVENTION DES AES

LES PRECAUTIONS STANDARD PREVENTION DES AES LES PRECAUTIONS STANDARD PREVENTION DES AES PRECAUTIONS STANDARD C est un ensemble de recommandations : Hygiène des mains Port de gants Tenue de protection : surblouse ou tablier, masques, lunettes Surfaces

Plus en détail

Antisepsie et asepsie

Antisepsie et asepsie Niveau 6 e Niveau 5 e Intervenants établissement Enseignant de SVT, infirmière. Niveau 4 e Niveau 3 e Socle commun PILIER 6- Les élèves doivent connaître les gestes de premiers secours. Problème Comment

Plus en détail

ORGANISATION DES SOINS ET DES URGENCES DANS LES ECOLES. (Références du B.O. n 1 du ) PREAMBULE

ORGANISATION DES SOINS ET DES URGENCES DANS LES ECOLES. (Références du B.O. n 1 du ) PREAMBULE H - 81 ORGANISATION DES SOINS ET DES URGENCES DANS LES ECOLES (Références du B.O. n 1 du 06.01.2000) PREAMBULE L organisation des soins et des urgences, définie en début d année, inscrite au règlement

Plus en détail

BIO NETTOYAGE LORS D UN ISOLEMENT SEPTIQUE OU PROTECTEUR

BIO NETTOYAGE LORS D UN ISOLEMENT SEPTIQUE OU PROTECTEUR Page : 1 de 6 MISE A JOUR N version : 1 OBJET DE LA REVISION ET NATURE DES MODIFICATIONS RELECTURE ET MISE A JOUR LE 6 AOUT 2012 OBJET Décrire la technique de réalisation du bio nettoyage appliquée dans

Plus en détail

Les précautions standard. Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine

Les précautions standard. Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine Les précautions standard Formation Prévention des infections associées aux soins Dr POIRIER Émilie ARLIN Lorraine Cadre réglementaire r et Recommandations Décret 4 mai 1994 (protection des travailleurs)

Plus en détail

Objectifs HYGIÈNE SECOURISME - AMBULANCE 28/10/2012. Prévenir la transmission de maladies infectieuses(vih, Hépatite B, C, Tuberculose,..

Objectifs HYGIÈNE SECOURISME - AMBULANCE 28/10/2012. Prévenir la transmission de maladies infectieuses(vih, Hépatite B, C, Tuberculose,.. 1 HYGIÈNE SECOURISME - AMBULANCE Dr Zouari Abdelaziz CESU 01 SAMU du Nord-Est Objectifs 2 Prévenir la transmission de maladies infectieuses(vih, Hépatite B, C, Tuberculose,..) Travailler en toute sécurité

Plus en détail

Fédération Nationale des Infirmiers

Fédération Nationale des Infirmiers N. REF. : TP/CB N 141 Paris, le 23 avril 2010 Madame la Ministre, Madame Roselyne BACHELOT Ministre de la Santé et des Sports 14, avenue Duquesne 75350 PARIS 07 SP Nous avons pris connaissance du «projet

Plus en détail

L hygiène des véhicules sanitaires des sapeurs pompiers

L hygiène des véhicules sanitaires des sapeurs pompiers L hygiène des véhicules sanitaires des sapeurs pompiers SOMMAIRE La désinfection simplifiée La désinfection courante La désinfection approfondie L hygiène des mains L antisepsie des mains Le matériel /

Plus en détail

FEDERATION REGIONALE DES PEDIATRES NEONATOLOGUES RESPECT DES PRECAUTIONS STANDARD TENUE DES PROFESSIONNELS, DES FAMILLES EN NEONATALOGIE

FEDERATION REGIONALE DES PEDIATRES NEONATOLOGUES RESPECT DES PRECAUTIONS STANDARD TENUE DES PROFESSIONNELS, DES FAMILLES EN NEONATALOGIE FEDERATION REGIONALE DES PEDIATRES NEONATOLOGUES RESPECT DES PRECAUTIONS STANDARD TENUE DES PROFESSIONNELS, DES FAMILLES EN NEONATALOGIE 1 Objet Décrire les bonnes pratiques sur l utilisation de la tenue

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL AIDE SOIGNANT RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS

REFERENTIEL PROFESSIONNEL AIDE SOIGNANT RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS REFERENTIEL PROFESSIONNEL AIDE SOIGNANT RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS L aide soignant exerce son activité sous la responsabilité de l infirmier, dans le cadre du rôle qui relève de l initiative de celui-ci,

Plus en détail

Référentiel Métier. Infirmier en centre de santé Version 3 MAJ Février Nom : Prénom : Date : Ce document est la propriété exclusive de la C3SI

Référentiel Métier. Infirmier en centre de santé Version 3 MAJ Février Nom : Prénom : Date : Ce document est la propriété exclusive de la C3SI Référentiel Métier Infirmier en centre de santé Version 3 MAJ Février 2014 Nom : Prénom : Date : DEFINITION DE L EMPLOI-METIER : L infirmier répond à la demande de soins, organise et dispense les soins

Plus en détail

BONNES PRATIQUES D HYGIENE [Cuisine de production]

BONNES PRATIQUES D HYGIENE [Cuisine de production] DISP LILLE BONNES PRATIQUES D HYGIENE [Cuisine de production] Circuit du personnel AU VESTIAIRE 1. Retirer l ensemble des accessoires sur les mains, les poignets et le visage 2. S habiller en tenue de

Plus en détail

Rappel des fondamentaux

Rappel des fondamentaux Rappel des fondamentaux 08/09/09 Mme Tur Hygiène I. Introduction II. Réponses aux questions d hygiène I. Introduction Chaque année 10 000 personnes meurent des suites d une infection nosocomiale contractée

Plus en détail

C1.2 Communiquer avec l équipe, les autres professionnels, les services, les partenaires. C 2.1 Organiser le travail en équipe professionnelle

C1.2 Communiquer avec l équipe, les autres professionnels, les services, les partenaires. C 2.1 Organiser le travail en équipe professionnelle Acquis Non Acquis GRILLE CCF EPREUVE E31 : Soins d hygiène et de confort, de services à la personne en structure En PFMP BAC PRO ACCOMPAGNEMENT, SOINS ET SERVICES A LA PERSONNE SESSION : 20.. Coefficient

Plus en détail

Travailler ensemble pour la sécurité des patients: Conseils pour les patients et les familles

Travailler ensemble pour la sécurité des patients: Conseils pour les patients et les familles Travailler ensemble pour la sécurité des patients: Conseils pour les patients et les familles Unité de soins palliatifs Centre universitaire de santé McGill Maintenir les patients à l aise et en sécurité

Plus en détail

Utilisation des Chambres à Cathéter Implantable (CCI)

Utilisation des Chambres à Cathéter Implantable (CCI) Évaluation des Pratiques Professionnelles Utilisation des Chambres à Cathéter Implantable (CCI) Equipe Opérationnelle d Hygiène Service Qualité & Gestion des Risques Clinique La Casamance Aubagne Présentation

Plus en détail

PRECAUTIONS COMPLEMENTAIRES CONTACT

PRECAUTIONS COMPLEMENTAIRES CONTACT PRECAUTIONS COMPLEMENTAIRES CONTACT Ne s appliquent pas aux BMR responsables de traitements antibiotiques difficiles (ERG, C.Difficile, Staph aureus GISA/VISA ) pour lesquelles des recommandations spécifiques

Plus en détail

Infections associées aux soins IRA-GEA MESURES DE PREVENTION GESTION DES EPISODES EPIDEMIQUES en collectivité de personnes fragiles (EHPAD)

Infections associées aux soins IRA-GEA MESURES DE PREVENTION GESTION DES EPISODES EPIDEMIQUES en collectivité de personnes fragiles (EHPAD) Infections associées aux soins IRA-GEA MESURES DE PREVENTION GESTION DES EPISODES EPIDEMIQUES en collectivité de personnes fragiles (EHPAD) Anne BETTINGER, CSH, ARLIN Alsace, Strasbourg Dr Olivier MEUNIER,

Plus en détail

TROUSSE DE PREMIERS SECOURS - CONTENU

TROUSSE DE PREMIERS SECOURS - CONTENU TROUSSE DE PREMIERS SECOURS - CONTENU 5 morceaux de sucre 1 paire de ciseaux à bouts ronds 10 compresses de gaz stériles 40 x 40 1 produit désinfectant type Biseptine 10 à 20 pansements adhésifs prédécoupés

Plus en détail

Mesures administratives Test noté - RÉPONSES

Mesures administratives Test noté - RÉPONSES C est un test coté. Ce test comprend cinq questions. La note de passage est 100 %. Si vous obtenez une note de 100 % à la fin de ce test, vous pourrez imprimer un certificat. Pour obtenir la note de passage,

Plus en détail

INITIATION A LA CLINIQUE PRESENTATION DU SERVICE D ODONTOLOGIE DU CHU DE NANCY

INITIATION A LA CLINIQUE PRESENTATION DU SERVICE D ODONTOLOGIE DU CHU DE NANCY INITIATION A LA CLINIQUE PRESENTATION DU SERVICE D ODONTOLOGIE DU CHU DE NANCY LE PERSONNEL ET SES MISSIONS Un Cadre de Santé : - Management des équipes gestion des plannings collaboration avec les praticiens

Plus en détail

PROCEDURE ANNEXE PLAN BLANC

PROCEDURE ANNEXE PLAN BLANC Page : 1 de 5 CREATION OBJET DE LA REVISION ET NATURE DES MODIFICATIONS OBJET Conduite à tenir en cas de suspicion ou cas possible : Du virus émergent respiratoire DOMAINE D APPLICATION Personnel concerné

Plus en détail

PRÉPARATION PARATION DU MATÉRIEL ET POSE D UNE D VEINEUSE

PRÉPARATION PARATION DU MATÉRIEL ET POSE D UNE D VEINEUSE PRÉPARATION PARATION DU MATÉRIEL ET POSE D UNE D VOIE VEINEUSE PÉRIPHÉRIQUERIQUE Rémi Buchaniec Forcomed 2008 SOMMAIRE Préparation du matériel Pose d une d voie veineuse périphp riphériquerique Retrait

Plus en détail

REFECTION DU PANSEMENT DU PICC LINE

REFECTION DU PANSEMENT DU PICC LINE REFECTION DU PANSEMENT DU PICC LINE Les différentes étapes! RAPPEL : Tout pansement souillé ou non occlusif doit être changé sans délai LE MATERIEL NECESSAIRE! Habillage : Avant tout soin : Friction Hydro-alcoolique

Plus en détail

XV èmes Rencontres internationales francophones des infirmier(e)s en hygiène et prévention de l infection

XV èmes Rencontres internationales francophones des infirmier(e)s en hygiène et prévention de l infection XV èmes Rencontres internationales francophones des infirmier(e)s en hygiène et prévention de l infection Isabelle Federli Hanachi, Experte en prévention des infections associées aux soins, SMPH, CHUV,

Plus en détail

Hygiène pratique dans les structures d accueil, d hébergement et de soins pour les personnes âgées

Hygiène pratique dans les structures d accueil, d hébergement et de soins pour les personnes âgées Hygiène pratique dans les structures d accueil, d hébergement et de soins pour les personnes âgées Quelle tenue pour faire quoi? 5 ème rencontre départementale de lutte contre les infections nosocomiales

Plus en détail

La glycémie capillaire

La glycémie capillaire La glycémie capillaire UE 4.4 S2 THERAPEUTIQUES ET CONTRIBUTION AU DIAGNOSTIC MEDICAL C. REVAUX, G. PASCHER, L.NEROVIQUE, A.PAPAS, I..JUIF, N.COUGNOUX Promotion 2014-2017 1 Plan 1- Définition 2- Indications

Plus en détail

Liste des compétences prévalentes au sein du service, en lien avec le référentiel

Liste des compétences prévalentes au sein du service, en lien avec le référentiel Liste des compétences prévalentes au sein du service, en lien avec le référentiel 1- Observation et recueil de données cliniques Observation de l état de santé d une personne Examen clinique de la personne

Plus en détail

PR SPI 07 Page 1 sur 5

PR SPI 07 Page 1 sur 5 PR SPI 07 Page 1 sur 5 Indice de révision 03 PRECAUTIONS STANDARD et prévention de la transmission manuportée des micro-organismes Date d application : 8 octobre 2012 Objet de la procédure Structures concernées

Plus en détail

Les systèmes de drainage

Les systèmes de drainage Chirurgie digestive Les systèmes de drainage Grégory GUILLAN Formateur I.F.S.I. Charles Foix Janvier 2011 Définition et indications C est un système qui, placé dans des cavités naturelles ou opératoires,

Plus en détail

Les précautions standard

Les précautions standard Ce quizz vous est proposé par L Équipe Opérationnelle d Hygiène Les précautions standard 1- C est vrai! «La désinfection des mains par friction est significativement plus efficace sur le plan microbiologique

Plus en détail

Visite de risque infectieux en hémodialyse. Observation Branchement/débranchement cathéter veineux central (CVC)

Visite de risque infectieux en hémodialyse. Observation Branchement/débranchement cathéter veineux central (CVC) Visite de risque infectieux en hémodialyse Observation Branchement/débranchement cathéter veineux central (CVC) s possibles 1. Absence de bijou chez l opérateur et l aide 2. Ongles courts et sans vernis

Plus en détail

Hygiène hospitalière Précautions standards en unité de soins. KOUAKOU K. Bertin IPCI/DVE/HYGIENE&BIOSECURITE

Hygiène hospitalière Précautions standards en unité de soins. KOUAKOU K. Bertin IPCI/DVE/HYGIENE&BIOSECURITE Hygiène hospitalière Précautions standards en unité de soins KOUAKOU K. Bertin IPCI/DVE/HYGIENE&BIOSECURITE bertinkouakou@yahoo.fr 1 Plan Introduction Prévention technique Hygiène des mains Tenue standard

Plus en détail

Dispositifs intravasculaires de longue durée (DIVLD) ANTENNE RÉGIONALE MIDI-PYRÉNÉES CCLIN SUD-OUEST 2014

Dispositifs intravasculaires de longue durée (DIVLD) ANTENNE RÉGIONALE MIDI-PYRÉNÉES CCLIN SUD-OUEST 2014 Dispositifs intravasculaires de longue durée (DIVLD) ANTENNE RÉGIONALE MIDI-PYRÉNÉES CCLIN SUD-OUEST 2014 Dispositifs intravasculaires En établissement de santé En HAD Fréquence d exposition Prévalence

Plus en détail

Les principes de Cicatrisation Les Dispositifs Médicaux Les principes généraux

Les principes de Cicatrisation Les Dispositifs Médicaux Les principes généraux Les principes de Cicatrisation Les Dispositifs Médicaux Les principes généraux : Détersion Bourgeonnement Epidermisation Ce n est pas un médicament C est un dispositif médical Le pansement idéal Il doit

Plus en détail

Module 1 - L'accompagnement d'un enfant dans les activités de la vie quotidienne

Module 1 - L'accompagnement d'un enfant dans les activités de la vie quotidienne Module 1 - L'accompagnement d'un enfant dans les activités de la vie quotidienne (5 semaines) Développement de l enfant : psychomoteur, psychologique, social Place du jeu dans le développement de l enfant

Plus en détail

Protocole Sondage urinaire clos stérile chez la femme

Protocole Sondage urinaire clos stérile chez la femme Hôpital de Soultz N S PT.S.035.1 Protocole Sondage urinaire clos stérile chez la femme SERVICES DESTINATAIRES CLASSEUR 2 : CLASSEUR 3 : CLASSEUR 4 : CLASSEUR 5 : CLASSEUR 6 : CLASSEUR 7 : SERVICE DE SOINS

Plus en détail

Protocole d utilisation des patchs de QUTENZA

Protocole d utilisation des patchs de QUTENZA Comité de lutte contre la douleur Protocole d utilisation des patchs de QUTENZA Référence : CLUD 43 Version : V3 Date de diffusion Intranet : 2016 Objet Ce protocole a pour objet de retracer les indications

Plus en détail