Stratégie Régionale d Innovation et de Spécialisation Intelligente

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Stratégie Régionale d Innovation et de Spécialisation Intelligente"

Transcription

1 Directin du Dévelppement Ecnmique et de l Empli Stratégie Réginale d Innvatin et de Spécialisatin Intelligente Cmpte-rendu du séminaire «Spécialisatin Intelligente» n 1 : Cntenus et applicatins numériques Etabli par : Jérôme Fraysse (DEFI3S), Marie- Claire Besançn (Algé), Cédric Blliet (Algé) Date : 30 mai 2013 Objet du séminaire : Séminaire SRI-SI Destinataires : invités du séminaire Etaient présents : Nm : Françis SILLON Mhan-Saïd Hacid Christphe BATIER A. Lavigntte Vincent Schmidt Eric Burdier Fabrice Lacrix Dminique Thmas Sylvain Iafrate Marie-Nëlie Desage Isabelle Van der Scht Sylviane Descharmes Thierry Alvergnat David Gal Regniez Tanguy Sel Jean Chabbal Philippe Wieckzreck Linel Pinst Yves-Armel Martin Frédéric Helin Pascal Auclair Dminique PARET André Mntaud Structure : INRIA LIRIS Univ Lyn 1 ICAP Univ Lyn1 Télécm St-Etienne Cnici Visiativ Antidt ST Micrelectrnics Gd Lyn Régin 2D2E DIRECCTE R-A CCIR Cluster Rhône-Alpes EDIT PdC Imaginve PdC Imaginve PdC Minalgic PdC Minalgic ENE ERASME ARDI Cluster Réflex St-Etienne Métrple Thésame

2 Directin du Dévelppement Ecnmique et de l Empli Isabelle Verilhac Clin Lemaitre Fabien Sler Arnaud Lulna CODESIGN Culture et cpératin Numélink Numélink Animateurs Jérôme Fraysse Marie-Claire Besançn Cédric Blliet RRA, DEFI3S Algé Algé Ordre du jur du séminaire TSI «Cntenus et applicatins numériques» Accueil et tur de table La démarche SRI-SI Les attendus de la Cmmissin eurpéenne La spécialisatin intelligente et ses enjeux L architecture de la SRI-SI en Rhône-Alpes et sa méthdlgie Les dnnées de cadrage Rappel des enjeux Hrizn 2020 Repères et dnnées chiffrées en Rhône-Alpes (Algé et TKM) Synthèse des feuilles de rute de pôles (Minalgic, Imaginve) La visin cllective sur la TSI Echanges sur les applicatins cibles pur RA Cnclusins et prchaines étapes de travail Cmpte-rendu de la visin cllective sur la Thématique de Spécialisatin Intelligente (TSI) «Cntenus et applicatins numériques» - Rappels méthdlgiques - Le travail cllectif de définitin des applicatins cibles au sein de la TSI «Cntenus et applicatins numériques» a permis de faire émerger une visin partagée des éventuelles applicatins priritaires au regard du niveau de maîtrise rhônalpin et du ptentiel de crissance des applicatins cnsidérées. Les TSI s inscrivent au crisement des enjeux sciétaux définis par Hrizn 2020, les atuts technlgiques de la régin Rhône-Alpes (atuts académiques et industriels) et le ptentiel de crissance des marchés applicatifs de la TSI. Les secteurs émergents sernt aussi à valriser, même s ils se traduisent par une masse critique limitée par rapprt à des secteurs beaucup plus matures en Rhône- Alpes. 2

3 Directin du Dévelppement Ecnmique et de l Empli Les séminaires TSI nt vcatin à cnfrter les pints frts et à faire émerger les relais de crissance, qui sernt chisis dans le cadre de l élabratin de la Stratégie Réginale d Innvatin Spécialisatin Intelligente -, visant à créer les cnditins d une crissance «intelligente, durable et inclusive». Ce travail est demandé à tutes les Régins et représente une cnditin ex-ante des financements structurels eurpéens. Il repse sur une pririsatin et une cncentratin des ressurces dédiées aux plitiques d innvatin, vers un nmbre limité de dmaines d activités u secteurs technlgiques dans lesquels Rhône-Alpes dispse d avantages cmparatifs et d atuts différenciants. Cette visin cllective à travers l identificatin d applicatins stratégiques et à frt ptentiel est un des champs d élabratin de la brique «spécialisatin intelligente» de la Stratégie Réginale d Innvatin. Le psitinnement de la Régin Rhône-Alpes sur un certain nmbre d apprches transversales à l innvatin (Ingénierie financière et crissance des PME et ETI / Innvatin sciale / Innvatin par les usages / Entreprenariat et créatin d entreprises / Transitin énergétique de l écnmie / Achat public innvant) permet de prendre en cmpte l innvatin au sens large, au-delà de la dimensin sectrielle. Ce psitinnement a été étayé par un diagnstic des frces en présence précis, une prise en cmpte des défis sciétaux d Hrizn 2020 et une analyse de benchmarks eurpéens. - Présentatin de la feuille de rute stratégique (FDRS) du pôle de cmpétitivité MINALOGIC Philippe Wieczrek, respnsable du DAS lgiciel au sein du Pôle Minalgic, a intrduit la feuille de rute du Pôle en insistant sur les actins renfrcées en directin de l usine à prduits avec l enjeu pur le Pôle sur l inter-clustering en adressant avec ses technlgies diffusantes de nuveaux secteurs intégrateurs. Le psitinnement du Pôle sur les axes micrélectrnique et lgiciel permet de renfrcer le cœur technlgique du Pôle d une part et d abrder des sujets beaucup plus transverses d autre part tels que le bâtiment intelligent, l e-santé, l imagerie numérique, etc. 3

4 Directin du Dévelppement Ecnmique et de l Empli Le Pôle MINALOGIC a chisi d élargir un de ses deux dmaines d activités à l ensemble du lgiciel (initialement restreint au lgiciel embarqué). L imbricatin du lgiciel et du matériel est éclairée par le schéma suivant, qui démntre les ptentiels de dévelppement du territire rhônalpin (illustré ici par l écsystème grenblis) sur les bjets cnnectés u le M2M. Cette animatin de la filière lgiciel et le renfrcement des applicatins cibles autur de la gestin de la ville de demain, passera par des actins directes du Pôle et en partenariat avec d autres acteurs cmme le cluster EDIT avec des crisements identifiés par les 2 acteurs prtant sur : IHM Intercnnexin Capteurs/lgiciels piltage industriel Big Data Lgiciels apprenants. - Présentatin de la feuille de rute stratégique du pôle de cmpétitivité IMAGINOVE Tanguy Sel, directeur du pôle Imaginve, a présenté les fndamentaux et principaux résultats du Pôle histriquement cnstruit sur l audivisuel et le jeu vidé. Les aléas du secteur assez malmené en Eurpe nt fait cnsidérablement évlué le Pôle qui s rganise aujurd hui autur des industries créatives avec en perspective de nuveaux marchés cmme la rbtique de services et les bjets cmmunicants, la santé et les services à la persnne (serius game), la ville intelligente (gestin des flux divers et intermdalité), etc. décrits dans le supprt prjeté en séance, ci-après : 4

5 Directin du Dévelppement Ecnmique et de l Empli La diffusin des cmpétences numériques et de la micrélectrnique sur un très grand nmbre d applicatins a été travaillée dans le cadre du prjet Media Valley qui réunit les pôles Imaginve et Minalgic, LUTB avec les clusters de Rhône-Alpes, EDIT, I-Care. Media Valley traduit les enjeux Hrizn 2020 pur identifier les axes frts de la régin Rhône-Alpes à partir de filières de plus en plus étritement liées pur adresser de futures applicatins cibles : substrat, capteurs, micrprcesseur, lgiciel, cntenus - Présentatin de l identificatin d applicatins cibles Le travail effectué avec les participants de l atelier cnsistait à identifier 3 applicatins cibles par participant, en crisant 2 critères d analyse : le niveau de maîtrise de la Régin (technlgies clefs, masse critique, leadership ) et le ptentiel de crissance des applicatins cnsidérées. 5

6 Directin du Dévelppement Ecnmique et de l Empli Matrice cntenus et applicatins numérique Technlgies Marchés applicatifs Internet mbile Clud Cmputing Internet des bjets Imagerie Rbtique Santé Energie / Envirnnement Mbilité Manufacturing Technlgies Marchés applicatifs Lisirs & Lisirs médias Matrice cntenus et applicatins numérique Internet mbile Clud Cmputing Internet des bjets Imagerie Rbtique Le schéma ci-cntre présente le premier travail de réflexin des invités présents lrs de ce séminaire n 1. Sciété inclusive et sûre E-educatin Deux remarques snt à mentinner cncernant ce schéma : Il a été cnstruit sur la base des prpsitins faites en séance et d une première synthèse avec le regrupement de prpsitins sus un même dmaine d activité. 1) Les technlgies (axes verticaux) snt très étritement liées les unes aux autres (cnfirmées par la présentatin de la feuille de rute 3.0 des pôles Minalgic et Imaginve) et nt été plutôt cnsidérées par les participants cmme des «grands marchés» en tant que tels pur les industriels (c est le cas par exemple de la micrélectrnique qui peut être cnsidérée cmme un grand marché, dnt les prduits snt génériques et très peu adaptés aux attentes des secteurs de l écnmie qui vnt les utiliser) ; 2) Les thématiques qui ressrtent sernt cnfrntées avec celles issues des autres séminaires «Santé, Envirnnement, Energie, Mbilité et Sprts/Lisirs». En effet, 6

7 Directin du Dévelppement Ecnmique et de l Empli cmme il a été suligné, les technlgies cncernées snt très diffusantes et juent un effet de levier incnturnable pur le dévelppement des futurs TSI de Rhône-Alpes dans les dmaines de la santé, de la mbilité u de l énergie/envirnnement. C est pur cette raisn que le séminaire numérique n 2 visera à appr fndir des TSI nn encre évquées dans les autres séminaires en identifiant de nuvelles applicatins cibles cmme la rbtique de service, le 3D printing u les industries créatives digitales. Le Clud et Big Data renvie à des enjeux technlgiques à l rigine de nmbreux services et applicatins basés sur Internet qu il apparait également clé d étudier dans cet atelier, en tant que «missing KET» et au vu des cmpétences de la régin dans le dmaine et des enjeux qui se prfilent, sulignés par le Pôle MINALOGIC «le vlume de dnnées prduit depuis 2004 est plus imprtant que celui généré par l Humanité depuis sn existence». Matrice de synthèse du séminaire n 1 : Légende: Applicatins identifiées et traitées dans d autres séminaires TSI Axe de dévelppement lié à la rbtique de service Briques techns et besins industriels Applicatins et secteurs intégrateurs Santé 2 Internet des Internet bjets mbile Technlgies Clud/ big data / 1 data management Objets bienveillants Capteurs, traitement du signal, actuateurs Traitement de dnnées Interfaces haptiques Lgiciels embarqués IHM Cgnitin Rbtique de service Assistance à la persnne Imagerie 3D Mdèles écnmiques / explitatin de dnnées et cntenus Dispsitifs médicaux augmentés Systèmes de cntrôle en milieu uvert Archivage, stckage, cntenus partagés (e-santé) Calculs intensifs Hexa scale Envirnnement Habitat intelligent Drne Métrlgie, qualité de l air, de l eau Maîtrise énergétique, efficacité énergétique du Bâtiment Gestin des risques Traçabilité de l infrmatin Mbilité Véhicule autnme Smart city (platefrme de dnnées / apps mbilles) Manufacturing M2M Fab lab 3D printing 4 Smart manufacturing Plug&Play Factry Smart manufacturing (PME) Services dmestiques Dmtique intelligente, maisn bienveillante Télésurveillance Turisme / lisirs Industries créatives 3 numériques E - Educatin Systèmes et interfaces apprenantes E-learning, Apps éducatives Gamificatin, jeux sérieux Strytelling Espaces immersifs & réalité augmentée Livres numériques, platefrmes de diffusin enrichies Cartgraphie cmmunautaire Archivage, stckage, cntenus partagés (biblithèque, musées ) MOOC, DOOC, COOC 7

8 Directin du Dévelppement Ecnmique et de l Empli Les pints clés qui snt ressrtis des échanges mettent en avant quatre grands dmaines d activités sus la thématique «Cntenus et applicatins numériques» en Rhône-Alpes : - Un axe de dévelppement prte sur les technlgies clud, le big data et le management avancé des dnnées. Les participants nt mis en exergue 4 applicatins cibles sur des dmaines très différents, ce qui permet de valider la capacité de diffusin et la largeur du spectre d applicatin de cet axe. Les systèmes de cntrôle en milieux uverts qui s appliquent aussi bien à des rutines, des prcess de traitements, d intercnnexin u à de dnnées en masse. Les terrains d applicatin les plus pertinents snt des envirnnements incmplets, incertains, imparfaits et évlutifs ; Les systèmes de calculs intensifs de type Exascale qui permettent de démultiplier les capacités traitements et d pératins (au-delà du Petaflp). Ces systèmes nécessitent de mbiliser une filière élargie pur travailler sur des architectures renfrcées autur des micrprcesseurs de nuvelle génératin. Les labratires Rhône-Alpins et les industriels du territire ccupent une place prépndérante aujurd hui sur ces sujets ; Les envirnnements de type «clud» de gestin de cntenus, pur lesquels l enjeu est de mettre de l intelligence à distance, pur «prcesser» plus d pératins, sécuriser les cntenus et dispser d une capacité prédictive nuvelles seln les usages et les prfils d utilisateurs (jeux en-ligne ntamment) ; - La rbtique de service cnstitue un axe frt de la régin (1 ère régin française avec un écsystème de près de 1500 entreprises), avec des terrains applicatifs très larges de la santé au militaire. La rbtique présente l pprtunité d être à la fis appréhendable sus l angle de technlgies spécifiques (lgiciels et hardware) mais aussi d un marché en frt dévelppement. Les participants nt identifié 5 types d applicatins en lien avec la rbtique de service : 8

9 Directin du Dévelppement Ecnmique et de l Empli Les interfaces haptiques avec des applicatins principalement turnées vers le mnde de la santé pur accmpagner les praticiens dans l exercice de leurs cmpétences mais aussi directement les patients suffrant ntamment d un handicap (malvyants, persnnes à mbilité réduite ) ; L habitat intelligent avec une rbtique directement intégrée dans le bâti pur mesurer et ptimiser les perfrmances énergétiques mai aussi une rbtique permettant d amélirer le cnfrt de vie et les usages au sein des lgements (infrmatin et actin à distance ) ; Les systèmes applicatifs avec des interfaces ad hc qui nt vcatin à s intégrer directement sur les systèmes d explitatin dédiés à la rbtique (ROS pur le principal) ; Les drnes et véhicules sans pilte à haute technlgie qui peuvent évluer dans des envirnnements à frtes cntraintes pur des pératins directement u indirectement au service d usagers (assistance au statinnement, thermgraphie, systèmes de securs ) ; L assistance à la persnne au sens large (éducatin, lisirs, assistance dmestique ) qui reste un marché faiblement dévelppé par rapprt à la rbtique industrielle mais qui cnnait une crissance imprtante. Les enjeux présentés étant principalement de faire baisser les cûts pur élargir les marchés cibles en émergences. - Le smart manufacturing représente un axe essentiel au sein d une régin u l excellence industrielle reste un atut majeur. 3 grandes applicatins nt pu être identifiées : Le machine t machine qui permet la cmmunicatin et l interactin entre différents types de machines et de systèmes parfis virtuels. Le M2M présente un ptentiel imprtant en s intégrant aussi bien dans un cadre purement industriel que dans des cntextes de services aux utilisateurs (mbilité, habitat ). Les évlutins technlgiques avec ntamment la miniaturisatin u la frugalité énergétique permettent d identifier de nmbreux nuveaux marchés autur ntamment en lien avec l internet des bjets ; Les Fab Labs et l impressin 3D snt des applicatins qui cherchent leur maturité et qui permettent aujurd hui aux industriels aussi bien de mener des expérimentatins nuvelles que de travailler sur des marchés de niches (séries curtes ). Le dévelppement vers le plus grand public représente un réservir de crissance imprtant de ces technlgies ; Le smart manufacturing au sens large permet d envisager des recmpsitins des mdèles industriels aussi bien au niveau des prcessus, des chaines de prductin, de la lgistique, qu au niveau des usines plus perfrmantes, plus adaptables et recnfigurables. 9

10 Directin du Dévelppement Ecnmique et de l Empli - Les industries créatives digitales représentent enfin un 4 ème axe d enjeux et de dévelppement essentiel pur la Régin Rhône-Alpes avec un tissu d entreprises diversifié qui permet d abrder des marchés à frt ptentiel sus l angle aussi bien technlgique, des cntenus u encre des usages. Les applicatins marchés qui snt frtement ressrties cncernent : Le jeu vidé, qu il sit en-ligne, sérieux u sus la frme d applicatins mbiles représentent des pprtunités de dévelppement imprtantes sur des marchés en mutatin. Les savir-faire essentiels en matière de technlgies immersives, d IHM, de scénarisatin et plus glbalement de cnvergence média snt des atuts prteurs à renfrcer ; L -educatin et l e-learning, avec l appui des technlgies clud, de l internet mbile et d architectures technlgiques de plus en plus cmplexes ; Les e-bk et les platefrmes de distributin qui intègrent des dimensins services de plus en imprtantes, cmbinées avec de nuveaux standards de prtabilité / interpérabilité ; Les envirnnements immersifs virtuels u hybrides (scéngraphies ) qui repsent sur des technlgies 3D de captatin et de diffusin, mais aussi sur la réalité augmentée u encre le traitement de l image. Des technlgies et cmpétences imprtantes en Rhône-Alpes qui adresse les marchés du lisir mais s rientent de plus en plus vers des marchés relais de crissance tels que la santé u la ville intelligent entre autres. NB : La micr-électrnique sera traitée dans le cadre d une TSI à part entière par la Régin-Alpes à la suite de l ensemble de grupes thématiques, afin de prendre en cmpte sa dimensin transversale et les atuts incnturnables du territire. Prchaines échéances de travail : Prchain séminaire relatif à la TSI «Cntenus et applicatins numériques» : le 18 juin 2013 à 9 h 30, à Lyn (RRA/Cnfluence). Ce secnd séminaire aura vcatin à prpser une synthèse des cntenus du premier séminaire. Cette synthèse sera étayée d un travail plus apprfndi de TKM sur le pids écnmique des axes cncernés, du recueil de la visin des experts mbilisés lrs de ce séminaire. L bjectif final de ce secnd séminaire sera de prpser une pririsatin des TSI pur la Régin Rhône-Alpes, à travers une visin cllective et partagée. V0 de la SRI-SI avec 1 er rendu P.O (fin juin) Séminaire de capitalisatin sur les prirités (8 juillet) 10

11 Déclinaisn en dispsitifs plicy mix (juillet aût) Directin du Dévelppement Ecnmique et de l Empli Versin finale de la SRI-SI (fin septembre) Présentatin réginale (7 ctbre) 11

Stratégie Régionale d Innovation et de Spécialisation Intelligente. Compte-rendu du séminaire «Spécialisation Intelligente» n 1 : Mobilité

Stratégie Régionale d Innovation et de Spécialisation Intelligente. Compte-rendu du séminaire «Spécialisation Intelligente» n 1 : Mobilité Stratégie Réginale d Innvatin et de Spécialisatin Intelligente Cmpte-rendu du séminaire «Spécialisatin Intelligente» n 1 : Mbilité Etabli par : Christine Picard (2D2E), Philippe Furnand (Algé), Laure Piquemal

Plus en détail

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS

Consultation : Soutien à la réalisation du plan de communication du Pôle PASS Cnsultatin : Sutien à la réalisatin du plan de cmmunicatin du Pôle PASS Page 1 1 > INTRODUCTION 1.1 > PRESENTATION DES ACTEURS Le Pôle de cmpétitivité Parfums Arômes Senteurs Saveurs (PASS) représente

Plus en détail

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1

GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1 GUIDE D ENTRETIEN POUR LA PHASE 1 DE DESCRIPTION DE L EXISTANT Avant-prps : Le terme «infrastructure» cuvre les vlets suivants : 1. Vlet applicatif, bases de dnnées, plates-frmes infrmatiques 2. Vlets

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

Développer les PME & ETI françaises grâce au Numérique Syntec informatique s engage

Développer les PME & ETI françaises grâce au Numérique Syntec informatique s engage Nvembre 2009 Etats Généraux de l Industrie Dévelpper les PME & ETI françaises grâce au Numérique Syntec infrmatique s engage Les Technlgies de l Infrmatin et de la Cmmunicatin (TIC) et l Ecnmie Numérique

Plus en détail

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement

Plans d action et contrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Plans d actin et cntrôles supplémentaires engagés depuis le début de l'année 2008 dans la banque de financement et d investissement Dès la décuverte de la fraude en janvier 2008, Sciété Générale a immédiatement

Plus en détail

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS

POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS POLITIQUE DE SELECTION ET D EVALUATION DES BROKERS Date de créatin : 1 er nvembre 2007 Date de dernière mise à jur : 19 nvembre 2012 Services Impliqués : Départements gestin, Directin générale, DCCI Objet

Plus en détail

Fiche de projet pour les institutions publiques

Fiche de projet pour les institutions publiques Fiche de prjet pur les institutins publiques Infrmatins pratiques Nm de l institutin publique ayant intrduit le prjet: SPF Technlgie de l'infrmatin et de la Cmmunicatin (Fedict). Nm du prjet : egv Mnitr

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

CAHIER DES CHARGES I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX CAHIER DES CHARGES OBJET : PRESTATION DE CONSEIL EN ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE DANS LE CADRE DE LA RECONFIGURATION DE LA PHARMACIE A USAGE INTERIEUR DE L HOPITAL FOCH I. ELEMENTS DE CONTEXTE GENERAUX

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

Proposition de Veille Internet Campagnes Electorales 2012

Proposition de Veille Internet Campagnes Electorales 2012 Prpsitin de Veille Internet Campagnes Electrales 2012 Pur tut savir sur ce que les respnsables plitiques, candidats à l électin Présidentielle, candidats aux électins législatives disent de vus et sur

Plus en détail

1 er Concours Créateurs/jeunes entreprises. Dossier de Presse. Pépinière d entreprises de Cœur d Estuaire

1 er Concours Créateurs/jeunes entreprises. Dossier de Presse. Pépinière d entreprises de Cœur d Estuaire Pépinière d entreprises de Cœur d Estuaire 1 er Cncurs Créateurs/jeunes entreprises Dssier de Presse A l ccasin du premier anniversaire de la Pépinière d entreprises de Cœur d Estuaire, la Cmmunauté de

Plus en détail

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées

INC Retraite 6 mai 2015. Actualités des Missions Réseau Déléguées INC Retraite 6 mai 2015 Actualités des Missins Réseau Déléguées Enjeux: Les missins réseau déléguées : un nuveau levier pur ptimiser Amélirer la maîtrise des acticités Maintenir la cntinuité de service,

Plus en détail

Pilotage et agilité du SI

Pilotage et agilité du SI Piltage et agilité du SI Hrizn 2015 quelles grandes tendances pur l IT Urbanisatin : un util du DSI pur gagner en agilité? Ratinalisatin : virtualiser et/u externaliser? 12h15 12h45 DSI Sympsium IDC du

Plus en détail

Présentation du dispositif. Appels à projets ICN-NUI

Présentation du dispositif. Appels à projets ICN-NUI Présentatin du dispsitif Appels à prjets ICN-NUI Industries des Cntenus Numériques Nuveaux Usages et Innvatin En faveur du dévelppement de l innvatin des usages et des technlgies des entreprises des cntenus

Plus en détail

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale

Sociétés Non Financières - taux endettement - % PIB, valeur nominale T1 1999 T4 1999 T3 2000 T2 2001 T1 2002 T4 2002 T3 2003 T2 2004 T1 2005 T4 2005 T3 2006 T2 2007 T1 2008 T4 2008 T3 2009 T2 2010 T1 2011 T4 2011 T3 2012 T2 2013 Accmpagner le muvement de désintermédiatin

Plus en détail

OUTILS DE FINANCEMENT CITOYENS POUR LES

OUTILS DE FINANCEMENT CITOYENS POUR LES INTERREG ----- OUTILS DE FINANCEMENT CITOYENS POUR LES PROJETS DE DEVELOPPEMENT TERRITORIAL ----- Dépôt début Mars 2013 Validatin Sept 2013 DECEMBRE 2012 1 LE CONTEXTE GENERAL Les entreprises de l Ecnmie

Plus en détail

Parc urs. Séminaire d accueil (0,5 jour) Gestion des organisations. Management et communication. Gestion de production. Amélioration continue QSE

Parc urs. Séminaire d accueil (0,5 jour) Gestion des organisations. Management et communication. Gestion de production. Amélioration continue QSE MANAGER INTERMEDIAIRE GESTION DE PROJET GESTION DES ORGANISATIONS RH ET DROIT SOCIAL QSE MANAGEMENT ET COMMUNICATION AMELIORATION CONTINUE GESTION DE PRODUCTION Séminaire d accueil (0,5 jur) Gestin des

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES

- 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES. Outils de gestion prévisionnelle, d'analyse financière et du contrôle de gestion. TABLE DES MATIERES - 07 - LE TABLEAU DE BORD REMONTEE DES COMPTES Objectif(s) : Pré requis : Mdalités : Présentatin du tableau de brd, Principes de la remntée des cmptes. Outils de gestin prévisinnelle, d'analyse financière

Plus en détail

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires)

Le dispositif de qualification OPQIBI pour les audits énergétiques (réglementaires) Le dispsitif de qualificatin OPQIBI pur les audits énergétiques (réglementaires) (01/12/14) 1. Rappel du cntexte réglementaire Depuis le 1 er juillet 2014, cnfrmément à la Li n 2013-619 du 16 juillet 2013

Plus en détail

Gestion de la rémunération et de la masse salariale

Gestion de la rémunération et de la masse salariale Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ Gestin de la rémunératin et de la masse salariale Cpyright 2009 CXP. 1 All rights reserved. Reprductin r distributin f this dcument, in any frm, is expressly prhibited

Plus en détail

APPEL A PROJETS. «Soutien aux structures d aide à la maturation de projets innovants en vue de la création d entreprises»

APPEL A PROJETS. «Soutien aux structures d aide à la maturation de projets innovants en vue de la création d entreprises» APPEL A PROJETS «Sutien aux structures d aide à la maturatin de prjets innvants en vue de la créatin d entreprises» Date d uverture : 7 mars 2014 Date limite de dépôt : 12 mai 2014 16h00 Validatin des

Plus en détail

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes :

Coefficient 4. L ACRC est validé par le contrôle des compétences suivantes : BTS MUC CCF Finalités et bjectifs E5 ANALYSE ET CONDUITE DE LA RELATION COMMERCIALE Cefficient 4 Cette épreuve permet d évaluer les aptitudes du candidat à prendre en respnsabilité des activités curantes

Plus en détail

Utilisation de RAMSIS dans la conception automobile Lisa Denninger Apports et Limites des Mannequins Virtuels 18 Novembre 2014

Utilisation de RAMSIS dans la conception automobile Lisa Denninger Apports et Limites des Mannequins Virtuels 18 Novembre 2014 Utilisatin de RAMSIS dans la cnceptin autmbile Lisa Denninger Apprts et Limites des Mannequins Virtuels 18 Nvembre 2014 Préambule Prise en cmpte de l ergnmie dans la cnceptin autmbile Les marques Peuget,

Plus en détail

Consultant, PMP Associé gérant de Ruby Consulting philippe.gallet@rubyconsulting.fr +33 (0)6 09 53 53 56. http://www.linkedin.com/in/philippegallet

Consultant, PMP Associé gérant de Ruby Consulting philippe.gallet@rubyconsulting.fr +33 (0)6 09 53 53 56. http://www.linkedin.com/in/philippegallet Philippe GALLET Cnsultant, PMP Asscié gérant de Ruby Cnsulting philippe.gallet@rubycnsulting.fr +33 (0)6 09 53 53 56 AGILITY IN IT PROJECTS AND GOVERNANCE http://www.linkedin.cm/in/philippegallet Ruby

Plus en détail

Centre de santé René-Laborie Audiens

Centre de santé René-Laborie Audiens Centre de santé René-Labrie Audiens CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre d un nuveau cncept Cahier des charges : Mise en œuvre d un nuveau cncept Smmaire 1 Cntexte 3 2 Descriptin de l existant 3 Descriptin

Plus en détail

Démarche d'observation de la société de l'information en région Provence Alpes Côte d'azur. Atelier thématique n 1 :

Démarche d'observation de la société de l'information en région Provence Alpes Côte d'azur. Atelier thématique n 1 : Observatire Réginal de la sciété de l infrmatin Démarche d'bservatin de la sciété de l'infrmatin en régin Prvence Alpes Côte d'azur Atelier thématique n 1 : Les PME de la Régin Prvence-Alpes-Côte d'azur

Plus en détail

Demande d Information : Solution de messagerie et outils collaboratifs pour l État

Demande d Information : Solution de messagerie et outils collaboratifs pour l État La Directin Interministérielle des Systèmes d Infrmatin et de Cmmunicatin en cllabratin avec le Service des Achats de l État Demande d Infrmatin : Slutin de messagerie et utils cllabratifs pur l État 1

Plus en détail

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique?

ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service informatique ou service technique? ORGANISATION POUR LA MISE EN PLACE D UN SIG Exemple de la ville de Nanterre Service infrmatique u service technique? Lrs de la mise en place d un système d infrmatin gégraphique, une questin se pse suvent

Plus en détail

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs

Dossier de Presse. 1 ier guide Interactif pour créateurs et entrepreneurs Dssier de Presse 1 ier guide Interactif pur créateurs et entrepreneurs «Une applicatin innvante accmpagnée par les leaders du marché» www.e-parcurs.fr (Micrsft, Gan Assurances, Cegid, Accr Services France,

Plus en détail

Chap I : Economie d'entreprises

Chap I : Economie d'entreprises Chap I : Ecnmie d'entreprises Au sens large, le terme entreprise s'utilise pur des prjets uniques mais d'apparence risquée u difficile (par exemple, un grand vyage u une recherche scientifique), car il

Plus en détail

Le coworking - Présentation générale L exemple du Transfo. Séminaire Innovation collaborative IAE Jeudi 25 septembre 2014 14h00

Le coworking - Présentation générale L exemple du Transfo. Séminaire Innovation collaborative IAE Jeudi 25 septembre 2014 14h00 Le cwrking - Présentatin générale L exemple du Transf Séminaire Innvatin cllabrative IAE Jeudi 25 septembre 2014 14h00 Le cwrking vecteur d innvatin et de dévelppement durable Histrique les rigines l ampleur

Plus en détail

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse Fiche prgramme Bureau Aquitaine Eurpe Le prgramme Jeunesse en actin 2007 2013 Jeunesse Le prgramme eurpéen Jeunesse en Actin sutient des prjets à but nn lucratif à l intentin de jeunes âgés de 15 à 28

Plus en détail

Réforme de la politique de la ville «quartiers, engageons le changement»

Réforme de la politique de la ville «quartiers, engageons le changement» Réfrme de la plitique de la ville «quartiers, engagens le changement» Prpsitins pur une plitique glbale et ambitieuse de slidarité territriale - Janvier 2013 - Page 1 Analyse cntextuelle C est dans les

Plus en détail

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste

Programme Eau, Climat et Développement pour l'afrique. Termes de référence pour le recrutement d un Expert Socio/agro-économiste Prgramme Eau, Climat et Dévelppement pur l'afrique Termes de référence pur le recrutement d un Expert Sci/agr-écnmiste Dans le cadre de l élabratin de l étude sur l intégratin des impacts du changement

Plus en détail

FOCUS : LES SYSTÈMES D INFORMATION

FOCUS : LES SYSTÈMES D INFORMATION Une autre apprche pur un enjeu stratégique Les systèmes d infrmatin, qui innervent l entreprise et qui impactent de manière sensible sn fnctinnement, cnstituent encre suvent un dmaine «réservé aux experts»,

Plus en détail

INTELLIGENCE ECONOMIQUE.

INTELLIGENCE ECONOMIQUE. INTELLIGENCE ECONOMIQUE. AU SERVICE DE LA DETECTION DES OPPORTUNITÉS MARCHE THEO PEROZ BU Manager Pôle Market Intelligence ARGUS DE LA PRESSE 2 Juin 2015 1 SOMMAIRE 1 - SOURCES D OPPORTUNITES : TYPOLOGIE

Plus en détail

PURE DIGITAL. Catalogue de formations 100% Digitales. Programme 2013. Nous contacter : fred@lamoulie.com

PURE DIGITAL. Catalogue de formations 100% Digitales. Programme 2013. Nous contacter : fred@lamoulie.com PURE DIGITAL Catalgue de frmatins 100% Digitales Prgramme 2013 Nus cntacter : fred@lamulie.cm Fred Lamulie \ ingénieur digital marketing \ DIGITAL T G Cabinet Cnseil en Digital Marketing 9, rue Biscarra,

Plus en détail

Solutions de pilotage énergétique pour les bâtiments d activité professionnelle

Solutions de pilotage énergétique pour les bâtiments d activité professionnelle Slutins de piltage énergétique pur les bâtiments d activité prfessinnelle Efficiency Builder CONFIDENTIEL - Prpriété de Bnext Energy BNEXT ENERGY: HISTORIQUE ET CHIFFRES CLÉS Entrée à l incubateur Midi

Plus en détail

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES

B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES B.T.S. MANAGEMENT DES UNITÉS COMMERCIALES A) CHAMP D'ACTIVITÉ Le titulaire du BTS Management des unités cmmerciales a pur perspective de prendre la respnsabilité de tut u partie d'une unité cmmerciale

Plus en détail

Compte rendu Commission Communication du 7 juillet 2010 Brasserie Flo

Compte rendu Commission Communication du 7 juillet 2010 Brasserie Flo Cmpte rendu Cmmissin Cmmunicatin du 7 juillet 2010 Brasserie Fl Persnnes présentes - Gérard Simnin - Yves Bncur - Hubert Gign - Patrick Beaujard - Frédéric Berruet - Linel Valdan - Christine Herzg - Ingrid

Plus en détail

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE

CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE Décembre 2014 1 SOMMAIRE CE QU IL FAUT RETENIR DE HITECHPROS LE MARCHE UNE OPPORTUNITE POUR LES ACTEURS DU SECTEUR UN OBSERVATEUR PRIVILEGIE DU MARCHE UNE DEMARCHE STRATEGIQUE INSCRITE DANS LA DUREE LE

Plus en détail

DIRECTION DES PROJETS ET DE L ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES JuiLLET 2015 TITRE DE L ACTION :

DIRECTION DES PROJETS ET DE L ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES JuiLLET 2015 TITRE DE L ACTION : PROJET DE GESTION LOCATIVE de bureaux a usage prfessinnel DE LA MAISON DE L ENTREPRISE DIRECTION DES PROJETS ET DE L ACCOMPAGNEMENT AU DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES JuiLLET 2015 TITRE DE L ACTION : «EXPLOITATION

Plus en détail

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0

PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 PLATEFORME GREETERCITY.COM 2.0 FICHE TECHNIQUE DECEMBRE 2010. LE CONTEXTE Les utils de cmmunicatin et de gestin dévelppés par les rganisatins de greeters de par le mnde snt assez cmparables : Chaque rganisatin

Plus en détail

Synthèse des travaux de l association Pasc@line. Réflexions sur les bonnes pratiques en matière de Pédagogie et TIC

Synthèse des travaux de l association Pasc@line. Réflexions sur les bonnes pratiques en matière de Pédagogie et TIC Avril 2012 Synthèse des travaux de l assciatin Pasc@line Réflexins sur les bnnes pratiques en matière de Pédaggie et TIC A. Préambule Le travail mené par la Cmmissin Pédaggie et TIC de lpasc@line avait

Plus en détail

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer Maisn pur l Autnmie et l Intégratin des malades d Alzheimer «L enjeu est de mettre fin au désarri des familles qui ne savent à qui s adresser et qui snt perdues dans de nmbreux dispsitifs mal articulés

Plus en détail

Démarche Coaching Individuel

Démarche Coaching Individuel anma RECRUITMENT Tél. : 01 47 25 94 75 cntact@anma-recruitment.cm www.anma-recruitment.cm Démarche Caching Individuel 1 Ntre Visin du Caching LE COACHING est un accmpagnement sur mesure rienté résultats

Plus en détail

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL

ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 1 ANADEF CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL Charte des grupes de travail 2 CHARTE DES GROUPES DE TRAVAIL SOMMAIRE PREAMBULE OBJET DES GROUPES DE TRAVAIL CREATION ET DISSOLUTION

Plus en détail

MISSIONS COMMERCIALES

MISSIONS COMMERCIALES DEVELOPPEMENT ET OBJECTIFS MISSIONS COMMERCIALES Prcédure et bjectifs Le but d'une missin cmmerciale est de distribuer et prmuvir les prduits u services d'une entreprise. Les démarches à suivre snt les

Plus en détail

Cartographie des métiers de l Observatoire des métiers des télécommunications. Version à jour au 1 er juin 2014

Cartographie des métiers de l Observatoire des métiers des télécommunications. Version à jour au 1 er juin 2014 Cartgraphie des métiers de l Observatire des métiers des télécmmunicatins Versin à jur au 1 er juin 2014 1 Cartgraphie des métiers, table des matières INTRODUCTION 7 DOMAINE INNOVATION 9 STRATEGIE ET DEVELOPPEMENT

Plus en détail

OO : Développer le secteur de la transformation alimentaire durable

OO : Développer le secteur de la transformation alimentaire durable Enjeux OO : Dévelpper le secteur de la transfrmatin alimentaire Envirnnementaux - Prpser des aliments s transfrmés aux cnsmmateurs : augmenter l ffre pur diminuer l impact envirnnemental de la cnsmmatin

Plus en détail

Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecole Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur Manager Entrepreneur)

Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecole Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur Manager Entrepreneur) Répertire Natinal des Certificatins Prfessinnelles Résumé descriptif de la certificatin Intitulé Ingénieur diplômé de l Ecle Centrale de Lille, spécialité Génie Industriel et Entrepreneurial (Ingénieur

Plus en détail

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale

Chap 10 : L évaluation et la valorisation du potentiel de l équipe commerciale Chap 10 : L évaluatin et la valrisatin du ptentiel de l équipe cmmerciale I. L évaluatin du ptentiel de l équipe A. Les enjeux de l évaluatin Les enjeux : Pur l évaluateur : Faire le bilan de l année :

Plus en détail

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC

IDENTIFICATION DU POSTE. N de l emploi : Contractuel. Intitulé du poste : Chargé de mission FC DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES 34, Avenue Carnt - B.P. 185-63006 CLERMONT-FERRAND CEDEX 1 FICHE DE POSTE IDENTIFICATION DU POSTE N de l empli : Cntractuel Intitulé du pste : Chargé de missin FC FILIERE

Plus en détail

Appel à projets 2015. Gestion et animation des Cyber-bases de l agglomération TPM

Appel à projets 2015. Gestion et animation des Cyber-bases de l agglomération TPM Appel à prjets 2015 Gestin et animatin des Cyber-bases de l agglmératin TPM Cntexte La Cmmunauté d Agglmératin Tuln Prvence Méditerranée a délibéré le 16 décembre 2004 pur apprter sn sutien «aux actins

Plus en détail

APPEL A PROJETS TOURISTIQUES INNOVANTS 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE

APPEL A PROJETS TOURISTIQUES INNOVANTS 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE APPEL A PROJETS TOURISTIQUES INNOVANTS 2015 DOSSIER DE CANDIDATURE I. Intitulé de vtre prjet II. Infrmatins sur le prteur de prjet Structure : Nm u dénminatin sciale : Frme juridique : Date de créatin

Plus en détail

VERSION au 09 01 2014. Projet du CNOSF pour le sport français. Une ambition : «Passer d une nation de sportifs à une nation sportive»

VERSION au 09 01 2014. Projet du CNOSF pour le sport français. Une ambition : «Passer d une nation de sportifs à une nation sportive» VERSION au 09 01 2014 Prjet du CNOSF pur le sprt français Une ambitin : «Passer d une natin de sprtifs à une natin sprtive» Une clé : «Rénver le mdèle sprtif français» Faire du sprt un élément central

Plus en détail

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI

DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU ROYAUME-UNI AIGUISEZ VOTRE APPROCHE DU E-COMMERCE ET DE LA DISTRIBUTION MULTICANAL AU Vus êtes: ROYAUME-UNI A LONDRES LE JEUDI 3 DECEMBRE 2009 - Distributeur - E-cmmerçant - Respnsable e-cmmerce - Respnsable d agence

Plus en détail

Les intentions 2008 des PME françaises sur le CRM

Les intentions 2008 des PME françaises sur le CRM EXECUTIVE BRIEF IDC France : 124, Bureaux de la Clline, 92213 Saint-Clud Cedex. Téléphne : 33.1.55.39.61.00 Fax : 33.1.55.39.61.01 Les intentins 2008 des PME françaises sur le CRM En partenariat avec Janvier

Plus en détail

DEFINIR UN PLAN D ACTION E-MARKETING

DEFINIR UN PLAN D ACTION E-MARKETING DEFINIR UN PLAN D ACTION E-MARKETING L OBJECTIF DE LA FORMATION : Définir un plan d actin marketing sur le digital Maîtriser la phase d audit et de définitin des bjectifs Mettre en place un plan de visibilité

Plus en détail

Dossier Spécial. Les 5 étapes pour vendre ACT! Apprendre à détecter un besoin en Gestion de Contacts

Dossier Spécial. Les 5 étapes pour vendre ACT! Apprendre à détecter un besoin en Gestion de Contacts Dssier Spécial Les 5 étapes pur vendre ACT! Apprendre à détecter un besin en Gestin de Cntacts Ce dssier à pur bjectif de vus aider à cmmercialiser ACT! auprès de vs clients et prspects. Nus allns vus

Plus en détail

SAP Financial Innovation Day 18 Mars 2014 Genève Amélioration du Planning financier : un processus simplifié pour une meilleure qualité de données

SAP Financial Innovation Day 18 Mars 2014 Genève Amélioration du Planning financier : un processus simplifié pour une meilleure qualité de données SAP Financial Innvatin Day 18 Mars 2014 Genève Améliratin du Planning financier : un prcessus simplifié pur une meilleure qualité de dnnées Orange Cmmunicatins SA Smmaire Présentatin des sciétés Prblématique

Plus en détail

Plan d action 2015 de la FedEpl approuvé par le Bureau du 17 décembre 2014

Plan d action 2015 de la FedEpl approuvé par le Bureau du 17 décembre 2014 1 Plan d actin 2015 de la FedEpl appruvé par le Bureau du 17 décembre 2014 Ce plan d actin traduit la mise en œuvre pératinnelle pur la 3 ème année des rientatins de la nuvelle stratégie de la FedEpl adptée

Plus en détail

Secteur Public Comment faire face aux réductions budgétaires?

Secteur Public Comment faire face aux réductions budgétaires? Secteur Public Cmment faire face aux réductins budgétaires? 2 Smmaire Intrductin..Page 3 Méthdlgie de l enquête Page 3 Synthèse des résultats...page 4 Des respnsables infrmatiques lucides Page 4 La qualité

Plus en détail

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31)

Marché public de prestations intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE DANS LE CADRE DE LA CONSTRUCTION D UNE DECHETERIE A PLAISANCE DU TOUCH (31) Syndicat Mixte DECOSET 6 bis avenue des Pyrénées BP 39 31242 L Unin Cedex Tel : 05.62.89.03.41 Fax : 05.62.89.03.40 Curriel : cntact@decset.fr Marché public de prestatins intellectuelles ETUDE PRELIMINAIRE

Plus en détail

Banque commerciale et Assurance Olivier Klein Directeur général Banque commerciale et Assurance, membre du directoire

Banque commerciale et Assurance Olivier Klein Directeur général Banque commerciale et Assurance, membre du directoire 17 juin 2011 Jurnée Investisseurs Crédit Banque cmmerciale et Assurance Olivier Klein Directeur général Banque cmmerciale et Assurance, membre du directire Avertissement Cette présentatin peut cmprter

Plus en détail

Cloud Computing et mobilité : vers l entreprise nouvelle génération

Cloud Computing et mobilité : vers l entreprise nouvelle génération Clud Cmputing et mbilité : vers l entreprise nuvelle génératin STAND n 30 Entrez dans l ère du Numérique Très Haut Débit Clud Cmputing et mbilité : vers l entreprise nuvelle génératin 1 Fiche d Identité

Plus en détail

ALL Arts, Lettres, Langues. Information Communication Culture

ALL Arts, Lettres, Langues. Information Communication Culture Niveau : MASTER année Dmaine : Mentin : ALL Arts, Lettres, Langues Infrmatin Cmmunicatin Culture M2 Spécialité : Master 2 Recherche, «Cmmunicatin et médiatins» 120 ES Vlume hraire étudiant : 100 h 38 h

Plus en détail

I.5. 12 I.6. 12 AXE II : 14 II.1. L

I.5. 12 I.6. 12 AXE II : 14 II.1. L 1 Table des matières Table des matières... 2 Intrductin... 5 AXE I : Faire du capital humain un atut... 8 I.1. Valriser l alternance cmme dispsitif permettant l accès au marché du travail u le retur à

Plus en détail

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements

ITIL V3. Exploitation des services : La gestion des événements ITIL V3 Explitatin des services : La gestin des événements Créatin : janvier 2008 Mise à jur : aût 2009 A prps A prps du dcument Ce dcument de référence sur le référentiel ITIL V3 a été réalisé en se basant

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES "COOPÉRATIVES CITOYENNES"

RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES COOPÉRATIVES CITOYENNES RÈGLEMENT DE PARTICIPATION DES BOURSES "COOPÉRATIVES CITOYENNES" L'Agence pur l'entreprise et l'innvatin (AEI) met en œuvre un nuveau dispsitif de sutien aux prjets de cpératives cityennes. Dès septembre

Plus en détail

Appel à projets régional. «100 rénovations de logements basse énergie 2009 2010» MODALITES

Appel à projets régional. «100 rénovations de logements basse énergie 2009 2010» MODALITES 1/ Cntexte et bjectif Appel à prjets réginal «100 rénvatins de lgements basse énergie 2009 2010» MODALITES En matière de lgement, le gisement d écnmies d énergies étant principalement dans l habitat existant,

Plus en détail

BANQUES ET DEVELOPPEMENT DURABLE

BANQUES ET DEVELOPPEMENT DURABLE 1 BANQUES ET DEVELOPPEMENT DURABLE Panrama des utils de piltage et de reprting RSE Etude du cabinet Ailancy Avril 2012 SOMMAIRE 2 1. Quelques mts sur Ailancy 2. Démarche et bjectifs de l étude 3. Panrama

Plus en détail

1 M-02 Le matériel de transport

1 M-02 Le matériel de transport 1 Objectif Ce qu il faut retenir Cette fiche décrit les cntraintes qui prtent sur le matériel rulant pur les transprts, qu il s agisse des véhicules prpres aux établissements u des véhicules utilisés par

Plus en détail

Recommandations de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain au gouvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016

Recommandations de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain au gouvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016 Recmmandatins de la Chambre de cmmerce du Mntréal métrplitain au guvernement du Canada en vue du budget fédéral 2016 Juillet 2015 1 Préambule La Chambre de cmmerce du Mntréal métrplitain (la Chambre) cmpte

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Infrmatique Business & High Technlgy Chapitre 7 : Supply Chain Management (SCM) Smmaire Intrductin... 1 Finalités de SCM... 1 Les

Plus en détail

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel

Terrain de jeu Analogie au sport professionnel Terrain de jeu Analgie au sprt prfessinnel USO : US Oynnax Rugby : management dans le sprt Le 9 décembre 2009, Olivier Nier, entraîneur de l USO, Pr D2 de rugby, réalisait dans le cadre d une cnférence

Plus en détail

Retour à la rentabilité opérationnelle et résultat net de 4,4 M

Retour à la rentabilité opérationnelle et résultat net de 4,4 M Retur à la rentabilité pératinnelle et résultat net de 4,4 M 28-02-2007 Retur à la rentabilité pératinnelle et résultat net de 4,4 M Chiffre d affaires : 36,3 M en hausse de 71% Résultat net de 12% du

Plus en détail

L'avenir de l'internet : vers une nouvelle ère?

L'avenir de l'internet : vers une nouvelle ère? L'avenir de l'internet : vers une nuvelle ère? Opprtuni6es and challenges f the future Internet The future f Web Mbile Alex Crenthin, Chair ISOC Senegal Chapter W3C, Senegal Bureau Explsin du Téléphne

Plus en détail

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES

FICHE DE POSTE Fonction : Chef de Division Ressources Humaines FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES Fnctin : Chef de Divisin Ressurces Humaines Versin : FONCTION : CHEF DE DIVISION RESSOURCES HUMAINES DÉPARTEMENT : Département Ressurces DIVISION : Divisin Ressurces Humaines SERVICE : / RESPONSABLE HIÉRARCHIQUE

Plus en détail

LA FONCTION ET SON CONTEXTE

LA FONCTION ET SON CONTEXTE Prfil de fnctin : Analyste-prgrammeur LA FONCTION ET SON CONTEXTE Intitulé de la fnctin Analyste-prgrammeur Grade : analyste-prgrammeur Rang : 100/4i Département auquel se rattache la fnctin : Dévelppement

Plus en détail

Pour l étude d un logiciel documentaire : o Mener une réflexion technique sur les ressources d un logiciel documentaire : Caractériser le logiciel

Pour l étude d un logiciel documentaire : o Mener une réflexion technique sur les ressources d un logiciel documentaire : Caractériser le logiciel IDENTIFICATION Intitulé de l Unité de frmatin : Biblithécaire - Frmatin Niveau d études : C & D technique et prfessinnelle Intitulé du curs : Infrmatique Réseaux Gestin Nmbre de crédits ECTS : dcumentaire

Plus en détail

Étude portant sur l évaluation des systèmes productifs locaux

Étude portant sur l évaluation des systèmes productifs locaux Étude prtant sur l évaluatin des systèmes prductifs lcaux Mars 2008 Isabelle Vibert Jean Baptiste Dupnt 89, rue du Fauburg Saint Antine - 75011 PARIS Tel 33 (0)1 53 02 15 00 - Fax 33 (0)1 53 02 15 15 E-mail

Plus en détail

FORMATION SUR «CLOUD COMPUTING : CONCEPTS, TECHNOLOGIES ET APPROCHES DE MIGRATION»

FORMATION SUR «CLOUD COMPUTING : CONCEPTS, TECHNOLOGIES ET APPROCHES DE MIGRATION» FORMATION SUR «CLOUD COMPUTING : CONCEPTS, TECHNOLOGIES ET APPROCHES DE MIGRATION» DU 18 AU 23 MAI 2015 TUNIS (TUNISIE) CLOUD COMPUTING : CONCEPTS, TECHNOLOGIES ET APPROCHES DE MIGRATION Les bjectifs de

Plus en détail

POLITIQUE DE REMUNERATION

POLITIQUE DE REMUNERATION ASSET MANAGEMENT POLITIQUE DE REMUNERATION (UCITS ET AIF) INTRODUCTION En applicatin avec les textes suivants : En tant que sciété de gestin de fnds UCITS Règlement CSSF 10-4 prtant transpsitin de la directive

Plus en détail

Les prix de l électricité en France : évolutions passées et perspectives

Les prix de l électricité en France : évolutions passées et perspectives Les prix de l électricité en France : évlutins passées et perspectives A l heure ù la Cmmissin Eurpéenne vient de publier un rapprt cmplet sur les prix de l énergie en Eurpe, présentant leur évlutin sur

Plus en détail

P r o f i l E c o n o m i q u e e t F i n a n c i e r. Vos Contacts

P r o f i l E c o n o m i q u e e t F i n a n c i e r. Vos Contacts Vs Cntacts Slucm Kaparca Finance Tur Franklin 8, rue de Saintnge 100-101, terrasse Bieldieu 75003 PARIS La Défense 8 92042 Paris La Défense Cedex Tél : +33 (0)1 49 03 25 00 Tél : +33 (0)1 72 74 82 24 Fax

Plus en détail

APPEL À PROJETS A.S.T.R.E. 2015 Action de Soutien à la Technologie et à la Recherche en Essonne PROJETS DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT

APPEL À PROJETS A.S.T.R.E. 2015 Action de Soutien à la Technologie et à la Recherche en Essonne PROJETS DE RECHERCHE ET DEVELOPPEMENT CONSEIL GÉNÉRAL DE L ESSONNE Directin de l innvatin et du dévelppement des territires APPEL À PROJETS A.S.T.R.E. 2015 Actin de Sutien à la Technlgie et à la Recherche en Essnne PROJETS DE RECHERCHE ET

Plus en détail

PREVENTION DE L UTILISATION DU SYSTEME FINANCIER AUX FINS DU BLANCHIMENT DE CAPITAUX ET DU FINANCEMENT DU TERRORISME REPONSE DE BNP PARIBAS.

PREVENTION DE L UTILISATION DU SYSTEME FINANCIER AUX FINS DU BLANCHIMENT DE CAPITAUX ET DU FINANCEMENT DU TERRORISME REPONSE DE BNP PARIBAS. 13 juin 2012 Register f Interest Representatives: 78787381113-69 PREVENTION DE L UTILISATION DU SYSTEME FINANCIER AUX FINS DU BLANCHIMENT DE CAPITAUX ET DU FINANCEMENT DU TERRORISME REPONSE DE BNP PARIBAS

Plus en détail

Project Portfolio Management

Project Portfolio Management Revue Cmparative des Référentiels en Prtfli Management PMI & MP Tls&Tip Frum 15 28 Janvier Mars 2013 Kickff 2013 - Management de prjet 3D Prject Prtfli Management Prject Prtfli Management Revue Cmparative

Plus en détail

Formation Référencement / SEO e-commerce

Formation Référencement / SEO e-commerce Page 1 sur 5 28 bd Pissnnière 75009 Paris T. +33 (0) 1 45 63 19 89 cntact@ecmmerce-academy.fr http://www.ecmmerce-academy.fr/ Frmatin Référencement / SEO e-cmmerce Optimisez et amélirer vtre visibilité

Plus en détail

Etude de l impact du numérique sur les métiers bancaires Comité de Pilotage AFB Présentation de l étude

Etude de l impact du numérique sur les métiers bancaires Comité de Pilotage AFB Présentation de l étude Paris, le 20 mars 2014 Etude de l impact du numérique sur les métiers bancaires Cmité de Piltage AFB Présentatin de l étude Vs interlcuteurs Serge Assayag Asscié Serge.assayag@weave.eu +33 (0)6 64 78 09

Plus en détail

La direction de l Évaluation, études et prospectives

La direction de l Évaluation, études et prospectives Inspectin générale Directeur général adjint : Denis IMHOFF Adjintes : Agnès BACHELOT-JOURNET, directrice de l audit interne et Dcteur Claude DUCOS-MIERAL, directrice Évaluatins, études et prspectives Adresse

Plus en détail

La Stratégie Régionale d Innovation en Bourgogne

La Stratégie Régionale d Innovation en Bourgogne La Stratégie Réginale d Innvatin en Burggne Vers une spécialisatin intelligente Si vus vulez vus faire des ennemis, essayez de changer les chses. (Wdrw WILSON) Page 1 sur 140 TABLE DES MATIERES PREFACE...

Plus en détail

AXE 3 : Agir pour l environnement et le développement durable de la région. Action 1 : Développement des énergies renouvelables

AXE 3 : Agir pour l environnement et le développement durable de la région. Action 1 : Développement des énergies renouvelables PREFET DE LA REGION D ILE-DE-FRANCE AXE 3 : Agir pur l envirnnement et le dévelppement durable de la régin Actin 1 : Dévelppement des énergies renuvelables Thèmes priritaires (earmarking): 40 - Energies

Plus en détail

GROUPE DE TRAVAIL SOCIO-ECONOMIQUE ATELIER TECHNIQUE «ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT» R2 REUNION DU 10 MAI 2012

GROUPE DE TRAVAIL SOCIO-ECONOMIQUE ATELIER TECHNIQUE «ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT» R2 REUNION DU 10 MAI 2012 GROUPE DE TRAVAIL SOCIO-ECONOMIQUE ATELIER TECHNIQUE «ETABLISSEMENTS D ENSEIGNEMENT» R2 REUNION DU 10 MAI 2012 DATE DE REUNION 10/05/2012 Lieu de réunin GIP ATGeRi Affaire suivie par : Philippe LORIOT

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie

COMMUNIQUE DE LANCEMENT. Sage 100 Trésorerie COMMUNIQUE DE LANCEMENT Sage 100 Trésrerie Sage 100 Trésrerie Ce qu il faut retenir Sage présente Sage 100 Trésrerie, sn nuveau mdule de gestin de trésrerie dispnible à la vente à partir du 15 janvier

Plus en détail

«Enrichir l Organisation par les Hommes» CYCLE «LE MANAGEMENT DE PROJET ; SAVOIRS FAIRE ET SAVOIR ETRE»

«Enrichir l Organisation par les Hommes» CYCLE «LE MANAGEMENT DE PROJET ; SAVOIRS FAIRE ET SAVOIR ETRE» «Enrichir l Organisatin par les Hmmes» CYCLE CYCLE : Le management de prjet «LE MANAGEMENT DE PROJET ; SAVOIRS FAIRE ET SAVOIR ETRE» METHODOLOGIE ET OUTILS PRATIQUES EN GESTION DE PROJET Du 27 juin au

Plus en détail