Résidences intergénérationnelles : elles rajeunissent l habitat! Lumière sur les économies d énergie. Un concept innovant qui favorise le lien social

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résidences intergénérationnelles : elles rajeunissent l habitat! Lumière sur les économies d énergie. Un concept innovant qui favorise le lien social"

Transcription

1 Votre journal d informations n 27 Hiver 2008/2009 NOTRE DOSSIER p 4 & 5 Résidences intergénérationnelles : elles rajeunissent l habitat! Un concept innovant qui favorise le lien social ZOOM SUR L ANRU p 7 Des logements neufs intégrés dans l environnement conseils pratiques p 6 Lumière sur les économies d énergie

2 en ce moment EN CLAIR en bref 2 dito Dès 2020, notre pays devrait compter 17 millions de personnes de plus de 60 ans, 4 millions d octogénaires et quelques dizaines de milliers de centenaires. Cette situation impose de trouver des solutions nouvelles en matière de logements. Logévie, depuis 2005, propose des résidences «intergénérationnelles» qui accueillent à la fois des personnes âgées et/ou à mobilité réduite et des locataires plus jeunes. Cette cohabitation, facteur de lien social et de lutte contre l exclusion, donne des résultats probants. Notre dossier est consacré à ce sujet. Dans ce nouveau numéro, vous trouverez également de nombreuses informations concrètes et pratiques : actualités sur les logements en cours de construction et les livraisons, explications sur le calcul des charges, conseils pour réduire votre facture énergétique En ces temps difficiles, comme vous pouvez le constater, nos équipes sont plus que jamais mobilisées pour faciliter votre vie et offrir toujours plus de logements de qualité à ceux qui en ont besoin. Elles se joignent à moi pour vous souhaiter de joyeuses fêtes et une bonne année Hervé BONNAN Directeur Général En construction Des résidences de grande qualité Logévie vient de lancer la construction de plusieurs résidences qui se caractérisent par une architecture locale, à taille humaine et conviviale, avec des logements bénéficiant du label Qualitel. Le Clos de la Noria à Lesparre Début des travaux septembre Livraison prévue fin du 3e trimestre logements individuels : 7 T2, 11 T3, 8 T4 et 2 T5, dont 9 logements de plainpied en rez-de-chaussée avec jardinet, réservés aux personnes âgées ou à mobilité réduite. Les Camélias à Cestas Gazinet Début des travaux septembre Livraison prévue octobre logements collectifs en R + 1 (un seul étage) : 4 T1, 10 T2 et 2 T3, dont 8 logements de plain-pied avec jardinet, En livraison réservés aux personnes âgées ou à mobilité réduite. Ces logements répondent aux critères du Conseil Général de la Gironde en matière d équipements spécifiques : douche de plain-pied, volets électriques, wc adaptés Plaisance à Saint-Louisde-Montferrand Début des travaux octobre Livraison prévue fin décembre logements dont 15 T2 et 3 T3. Des maisons mitoyennes, par lots de trois, réservées à des personnes âgées ou à mobilité réduite. Des logements pour les personnes âgées et les familles Logévie poursuit la livraison de nouvelles résidences, synonymes pour de nombreuses personnes et familles d un accès à un logement neuf. Sur le dernier trimestre de 2008, 41 logements et maisons de ville flambants neufs ont été livrés. La Villa Gallo-Romaine à Macau Située en centre-bourg, à côté d un parc public. Livraison effectuée le 9 octobre logements semi-collectifs «intergénérationnels» * dont 14 T2 en RDC, 3 T3 et 4 T4. Les appartements au rez-de-chaussée sont réservés principalement aux personnes âgées et à mobilité réduite. Le Clos de l Opéra à Mérignac Située dans le quartier Beaudésert. Livraison effectuée le 1er octobre Constituée de maisons de ville de type R+ 1 (un étage) avec abri de voiture et jardinet, cette résidence s adresse aux familles. Elle compte 20 logements, dont 4 T3, 12 T4, 4 T5. * lire aussi notre dossier sur cette question pages 4 et 5 Charges locatives : le compte est bon! Les charges viennent s ajouter au montant de votre loyer*. Il est donc légitime de comprendre comment elles sont calculées. À quoi correspondent les charges locatives? Ce sont les dépenses qui incombent au locataire pour : Le chauffage collectif (énergie et prestation d entretien de la chaufferie) Les contrats d entretien des robinetteries, des chaudières individuelles, des antennes, des compteurs d eau, des ventilations mécaniques Les consommations en électricité ainsi que les frais d entretien des parties communes : espaces verts, ménage Les consommations personnelles en eau. Les règles applicables en matière de charges locatives sont contenues dans l article 23 de la loi du 6 juillet Qu est-ce qu une provision sur charge? Ces charges locatives sont payées d avance sous forme d une provision mensuelle, en même temps que votre loyer. Elles sont régularisées en fin d année (cf. encadré ci-dessous), à l issue d un bilan réalisé au 31 décembre. Un décompte précis et individuel de ces charges vous est adressé entre les mois d avril et de juin de l année suivante. Comment se calcule la répartition des charges entre les locataires? Pour les charges collectives, le calcul se fait proportionnellement à la surface du logement. En toute logique, les charges d un 50 m 2 sont donc inférieures à celles d un 80 m 2. * Pour les logements familiaux et les résidences pour personnes âgées non conventionnées. COMMENT LIRE VOTRE DECOMPTE? Voici les informations figurant sur le décompte que vous recevrez au printemps : Le montant total des dépenses relatives à votre résidence pour la période du 1 er janvier au 31 décembre. Le mode de répartition des dépenses (à la surface habitable). Le montant des charges que vous avez payé au cours de l année (A). Votre quote-part de charges dues pour cette période et liées à votre logement (B). Le solde de cette régularisation. C est la différence entre le total des sommes que vous avez versées chaque mois (A) et la part des dépenses qui vous reviennent (B). UN SUJET d ACTUALITÉ : le logement pour personnes âgées Une Exposition- Conférence sur le thème «Adapter le domicile à l âge» s est tenue le jeudi 5 juin 2008 à Cap Sciences. Logévie a été choisie pour participer à cet événement en raison de sa forte implication dans ce domaine. Un stand présentait le concept «du logement adaptable» en matière d handicap et de vieillissement (favorisant le maintien à domicile des personnes à l arrivée de la dépendance) ainsi que l aménagement du parc locatif existant. Olivier Rousseau, monteur d opérations chez Logévie, a participé à la table ronde «Prise en compte du vieillissement dans l adaptation de l habitat : constats, réflexions et expérimentations», au côté de la CRAMA, de la MSA et d opérateurs du logement. *A l initiative du Comité Régional Aquitain de Coordination de l Action Sociale des Institutions de Retraite Complémentaire agirc-arrco. MÊME SI VOUS N ETES PAS IMPOSABLE, RETOURNEZ VOTRE DECLARATION DE REVENUS La déclaration de ressources CAF disparaît. Désormais, la déclaration de revenus que vous faites au service des Impôts suffit pour calculer automatiquement vos droits aux prestations familiales. A part votre déclaration aux Impôts, vous n avez donc rien à faire, la Caisse d Allocations Familiales s occupe de tout! Plus d informations sur En chiffre 129 Le 1 er janvier 2008, L HABITATION ECONOMIQUE devenait LOGEVIE. Entre juin et septembre, sur toute la Gironde, 129 nouveaux panneaux situés à l entrée des résidences ont remplacé l ancienne signalétique. 3

3 Notre dossier Ces résidences d un nouveau genre accueillent des personnes âgées ou à mobilité réduite dans des logements adaptés ainsi que des locataires plus jeunes dans des logements traditionnels. Cette cohabitation est un excellent facteur de lien social. L année 2005 sera à marquer d une pierre blanche. Logévie a livré la première résidence intergénérationnelle de son histoire. Une petite révolution dans le monde du logement, comme l explique Patrick Courjaud, Gestionnaire de Patrimoine à Logévie. «Cet habitat repose sur un concept innovant. Il s agit de regrouper au sein d une même résidence des personnes âgées ou à mobilité réduite autonomes et des personnes actives, favorisant ainsi les occasions de rencontres entre elles. C est le chaînon manquant entre les résidences traditionnelles d un côté et les résidences pour personnes âgées de l autre». Concrètement, le rezde-chaussée de ces résidences a été conçu et adapté pour des seniors (lire encadré «des logements adaptables»), alors que le premier étage est attribué à des locataires, seuls, en couple ou en famille. La cohabitation fonctionne bien, comme nous avons pu le constater lors de notre reportage à la résidence Résidences intergénérationnelles : elles rajeunissent l habitat! Michel de Montaigne à Parempuyre (lire ci-dessous). Des critères très étudiés Les projets intergénérationnels répondent à des critères bien précis. Le premier porte sur l implantation géographique de la résidence. Celle-ci doit, idéalement, se situer près d un centre-bourg ou à proximité des commerces et services. Le second concerne la dimension de la résidence, toujours de petite taille, pour faciliter les liens de voisinage. «Plus une résidence est à dimension humaine, plus elle est rassurante, facilitant également les bonnes relations entre locataires» remarque Patrick Courjaud, soulignant que le conflit des générations date d une autre époque. «Les personnes dites âgées qui, jadis, fuyaient le monde, ont formidablement évolué. Elles refusent l isolement et recherchent le contact avec les familles et les enfants qui, en retour, les apprécient également». >> A ce jour, Logévie a réalisé plusieurs résidences intergénérationnelles à Parempuyre, Cestas, Macau, Coimères et Quinsac. Enfin, l architecture de ces résidences a été pensée pour faciliter au maximum les lieux de rencontre, tout en respectant l intimité de chacun. Des atouts appréciés par les mairies et les partenaires institutionnels de Logévie qui voient dans les résidences intergénérationnelles le moyen d apprendre à toutes les générations à vivre ensemble, un enjeu pour les années à venir. «Elles créent du lien social» Béatrice de François met en exergue l apport social de la construction de deux résidences intergénérationnelles sur sa commune, ville rurbaine de habitants, en bord de Garonne rive gauche. «La question du lien social entre les générations est au cœur de mes préoccupations municipales. Je suis donc naturellement favorable à ce type de résidences qui favorisent les rencontres et les échanges de service. Les personnes âgées bénéficient d une présence rassurante près de chez elles, dans une ambiance très familiale. Dans le même temps, il n est pas rare de les voir jouer un rôle de «papi» ou de «mamie» vis-à-vis des enfants de la résidence, à la grande satisfaction des parents. Ce type d habitat contribue donc à faire vivre ensemble DES LOGEMENTS adaptables Les logements pour personnes âgées ou à mobilité réduite autonomes dans les résidences intergénérationnelles sont conçus pour faciliter la vie des locataires et accompagner, le cas échéant, les premiers signes de dépendance. Selon les résidences, ils bénéficient d une douche de plain-pied, de volets roulants électriques, de seuils sans ressauts (sans hauteur) pour accéder aux balcons ou de parcours lumineux entre la chambre et les toilettes. Facilement aménageables, ces logements prévoient également la pose ultérieure de barres d appui, de siège de douche, d adaptateurs pour meuble sous évier A l extérieur, les cheminements entre le bâtiment et l espace public sont étudiés pour des déplacements aisés et sécurisés. La résidence comprend également des espaces communs de rencontres et d échanges, qui peuvent prendre la forme par exemple d un patio avec des bancs. BEATRICE DE FRANCOIS Maire de Parempuyre des personnes de tous les âges, dans le respect de l intimité de chacun. Les logements construits par Logévie ont été bien étudiés et ils sont implantés non loin du centre-ville pour faciliter l accès aux commerces. Le bilan des résidences intergénérationnelles sur Parempuyre est donc très positif et j envisage d ailleurs de poursuivre leur construction. J en parle d ailleurs aux autres maires que je côtoie, car j estime que c est une des solutions pour rompre l isolement des personnes âgées et répondre au vieillissement croissant de la population». TÉMOIGNAGES Ces locataires ont emménagé dans la résidence Michel de Montaigne à Parempuyre, au moment de sa livraison en juillet ISABELLE 74 ans, retraitée très active! Surnommée Isa par ses deux petits-enfants, cette dame était contrôleuse de chaussures avant sa retraite. D un pas alerte, elle navigue entre ses différentes activités : aide aux devoirs, soutien scolaire, bénévole à la Maison de la Porte du Médoc (association de seniors) et au Centre Communal d Action Sociale de Parempuyre. «Mon fils dit que mon emploi du temps est pire que celui d un ministre!» confie-t-elle avec un grand sourire, s empressant de rajouter : «A mon arrivée ici, c était un peu comme une deuxième jeunesse!». Isabelle trouve aussi le temps de coudre et de bichonner son jardinet «bien assez grand comme ça» et son appartement qu elle trouve «très joli, très clair et très propre». «D ailleurs, j ai dit à M. Courjaud* que j ai envie de rester ici jusqu à cent ans!». A l écouter s exprimer sur la résidence, Logévie a réussi son pari : «Etant senior, c est réconfortant d être entourée de jeunes. J oserais frapper à la porte en cas de besoin. Quand les petits du dessus me croisent, ils me disent bonjour voisine! Ils sont tellement mignons», avant de préciser avec de la douceur dans la voix : «J aime me rendre utile et j adore les enfants». A l évidence, Isabelle aime véritablement la vie! * Patrick Courjaud, Gestionnaire de Patrimoine à Logévie, témoigne dans l article ci-dessus. STEPHANIE ET CEDRIC, ALEXIA ET ELINA 35 et 33 ans, 5 ans et 16 mois Non loin du logement de plain-pied d Isabelle, il y a le T4 de 100 m² avec terrasse, situé à l étage. C est l appartement plein de vie d une petite famille qui s est agrandie. Stéphanie (comptable) et Cédric (chimiste) apprécient la localisation de la résidence : «les commerces sont situés à trois minutes et l école est à côté. C est très pratique!». Quand on leur demande ce qu ils pensent du concept de ces résidences qui mêlent des locataires de tout âge, le couple parle d emblée avec tendresse de France, leur voisine retraitée la plus proche. C est une mamie adorable. A Pâques, elle offre des chocolats aux filles et aux petites voisines». Quand aux relations entre les locataires, ils précisent un point qui leur tient à coeur : «Ces dames retraitées tiennent à leur autonomie et ne nous sollicitent pas mais nous espérons qu elles n hésiteront pas à venir nous voir si elles ont un problème. La résidence est très conviviale et il y a des apéros avec les voisins. On prévoit de faire un repas de quartier» qu il conviendrait donc de baptiser repas de résidence! 4 5

4 vie PRATIQUE zoom sur Pour un hiver économique, lumière sur les économies d énergie. Voici des gestes simples qui diminueront votre facture tout en gagnant en confort. Eclairage : les bons choix et le bon réflexe En hiver, on allume plus souvent et plus longtemps les luminaires. Si ce n est déjà fait, c est donc le moment d opter pour des ampoules basse consommation. Certes plus chères à l achat, leur durée de vie est bien plus importante (environ 5 fois plus). Si vous avez des ampoules traditionnelles, vérifiez que la puissance soit raisonnable. Dépoussiérez-les régulièrement pour gagner en efficacité (40% de flux lumineux en plus). Evidemment, on éclaire une pièce dans laquelle on se trouve, sinon on éteint! Chauffage : adoptez une saine et économique attitude Profitez des radiateurs équipés de thermostat pour régler la température. Baissez-la de quelques degrés et gardez votre pull au lieu d être en tee-shirt! Une température de 16 ou 17 C dans la chambre, c est meilleur pour le sommeil. En fermant les rideaux et les volets ou les portes qui donnent sur l entrée, des pertes de chaleur sont évitées (même si le logement est bien isolé). Dépoussiérez régulièrement les radiateurs. N y posez pas de linge à sécher. Les circuits d aération des logements sont indispensables au renouvellement de l air, à la qualité du chauffage et à une bonne ventilation. Obstruer les bouches d aération ou la VMC en croyant faire des économies est une très mauvaise idée. LE SAVIEZ-VOUS? 1 degré de moins = 7% de consommation énergétique en moins. C est de saison! Protégez-vous du froid et des intempéries Précautions contre le gel L entretien du compteur d eau est placé sous la responsabilité du locataire. Pour le protéger du gel, isolez-le en l entourant de laine de verre ou d un sac plastique rempli de billes en polystyrène. Faites de même avec les robinets extérieurs. Si vous vous absentez plusieurs jours, ne coupez jamais le chauffage. Réglezle à la température minimum ou en position hors gel pour les radiateurs électriques. A propos de ventilation Il ne faut jamais obstruer les entrées d air qui se trouvent dans les menuiseries des fenêtres, ni rajouter de joints (lire ci-contre les informations sur le chauffage). Si le temps est pluvieux, reportez l ouverture des fenêtres pour aérer car c est la porte ouverte à l humidité. Avis de tempête? Vérifiez que les volets soient bien attachés et fermez-les en cas de gros coup de vent. Au quotidien, prenez d ailleurs l habitude de plaquer les volets contre les murs avec les taquets prévus à cet effet. S il y a du vent, vous éviterez les dégâts et vos voisins ne seront pas incommodés par le bruit! Ne montez jamais sur le toit, même pour remettre des tuiles en place. Si l orage gronde? Débranchez les appareils électriques ainsi que l antenne pour les téléviseurs. Il est préférable de reporter vos appels téléphoniques à plus tard. «Rénovation urbaine : des logements neufs intégrés dans l environnement De nombreux quartiers font l objet d un programme de rénovation urbaine, destiné à améliorer les conditions de vie des habitants. Logévie participe concrètement à plusieurs opérations, dont celles de Floirac et Lormont. Logévie est le premier des quatre constructeurs à intervenir sur le quartier qui devrait à terme se doter de 220 logements neufs». Cette information, parue dans le journal Sud Ouest*, concerne l opération de renouvellement urbain du Bas Floirac, piloté par l Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (lire encadré). «Ce dispositif a pour principe d agir fortement sur des sites à redynamiser. Cela passe généralement par la démolition de logements vétustes et par la reconstruction de résidences neuves, intégrées dans un projet d urbanisme à l échelle d un quartier» explique Isabelle Foret-Pougnet, monteur d opérations à Logévie. Un scénario qui se vérifie sur le site des Étangs à Floirac, dont l ancienne résidence datait de Celle-ci a été déconstruite pour laisser la place à 16 logements collectifs et 13 logements individuels, signés Logévie. La livraison est prévue pour juin Toutes les familles ont bien évidemment été relogées provisoirement dans le patrimoine de Logévie. Elles seront prioritaires pour revenir dans ces logements individuels neufs. «Un programme de renouvellement urbain accorde une place importante à l habitant et à son environnement. Cette opération, qui exige un travail de conception conséquent, bénéficie du label Qualitel Habitat et Environnement. Ce label intègre des critères architecturaux mais aussi paysagers, dans une logique de développement durable» précise Isabelle Foret-Pougnet, dont sa formation d urbaniste colle parfaitement à ce type de projets. Favoriser la mixité Ces programmes de rénovation urbaine ont aussi pour objectif de faire cohabiter des populations différentes afin de favoriser la mixité sociale. C est le cas à Lormont Génicart, avec la construction par Logévie de 20 logements collectifs pour personnes âgées autonomes sur le site d un foyer de jeunes travailleurs. La résidence Néouvielle, dont la livraison est prévue pour avril 2009, a été conçue pour faciliter la vie des seniors selon les principes des résidences intergénérationnelles dont Logévie s est fait une spécialité (lire notre dossier pages 4 et 5). Située dans un quartier vivant près du tramway avec commerces et médecins à proximité, elle contribue à rompre l isolement des personnes à la retraite. Un projet de construction ou de réhabilitation de logements dans le cadre d une rénovation urbaine est plus complexe à gérer sur le plan technique et administratif qu une construction classique. En revanche, comme le souligne Isabelle Foret-Pougnet en guise de conclusion, «il est très enthousiasmant car il s intègre dans un partenariat fort avec les collectivités locales et les financeurs et contribue fortement à aider les habitants à mieux vivre en ville». * Edition du 28 mai Qu est-ce que l ANRU et la rénovation urbaine? L Agence Nationale pour la Rénovation Urbaine (ANRU) met en oeuvre un grand programme national de rénovation des villes, instauré par la loi du 1er août A l horizon 2013, 530 quartiers répartis dans la France entière regroupant 4 millions de personnes seront rénovés. Les travaux concernent l amélioration des espaces urbains, le développement des équipements publics, la réhabilitation de logements locatifs sociaux, la démolition de logements pour cause de vétusté, une meilleure organisation urbaine de l habitat ou le développement d une nouvelle offre de logements. 6 7 À qui s adresser en cas d urgence? Si les dégâts nécessitent une intervention d urgence (suite à une inondation, un incendie ou si un arrêt d alimentation d eau, de gaz ou d électricité s ensuit), contactez le : , service accessible 24h/24 et 7 jours/7. Même si les dégâts n entraînent pas de désagrément, il faut les signaler rapidement en contactant votre Gestionnaire de Patrimoine. Paraboles, précautions d usage Avant toute installation, demandez une autorisation à Logévie. Pour garantir une pose aux normes, celle-ci devra être réalisée par un professionnel. Une assurance responsabilité civile est obligatoire. N hésitez pas à contacter votre Gestionnaire de Patrimoine.

5 8 QUESTIONS / RÉPONSES En quoi consiste votre métier? Je supervise l ensemble des chantiers neufs. Mon rôle est de coordonner les différents prestataires : maître d œuvre, bureaux d études, entreprises... Le monteur d opérations en charge de la conception du projet, me donne une partition et c est à moi de diriger l orchestre! Quelles sont vos missions? Dans le cadre d un budget et des délais impartis, je veille au respect de la qualité. Notre exigence en la matière est même plus poussée que d autres constructeurs car, en plus de notre devoir de satisfaire les locataires, nous gérons les biens dans la durée. Comment se passe «la livraison» de l appartement? Trois mois avant, le Gestionnaire de Patrimoine informe les locataires de la date de disponibilité du logement et nous nous engageons à la respecter. Par rapport à un parc privé, nous livrons un produit entièrement fini : électricité, gaz, téléphone, espaces extérieurs Le jour de la livraison proprement dite, notre présence est indispensable pour assister le Gestionnaire de Patrimoine. Nous avons un rôle d information technique (localisation des robinets d arrêt, explications sur la chaudière ). Le chef d orchestre des constructions neuves Technicien depuis douze ans chez Logévie, Jean-Michel Lherbier est aussi responsable travaux neufs depuis deux ans. L augmentation du nombre de constructions neuves (120 logements neufs par an en 2007, 160 en 2008 et 200 pour 2009) a nécessité la création de ce poste. Pourquoi est-ce un moment clé? J assiste au bonheur des jeunes couples dont c est le premier logement. L émotion est très forte aussi pour les personnes âgées qui viennent d un logement vétuste pour investir un logement confortable. Pour moi, comme pour Logévie, le but est d imaginer, de réaliser et de proposer un habitat agréable à vivre, répondant aux souhaits de gens qui n ont pas la possibilité de construire. La satisfaction de mon métier, c est de partir d un projet conceptuel pour parvenir à quelque chose de réel et de vivant. A quel moment s arrête votre mission? Dans l année qui suit la livraison, nous restons attentifs à l évolution des résidences sur le plan technique. Les locataires sont parfois confrontés à des désagréments dus aux dysfonctionnements propres aux logements neufs. Nous en sommes conscients et travaillons à des axes d amélioration. Les locataires ne doivent pas hésiter à nous contacter pour signaler un problème technique, de manière à tout mettre en œuvre pour intervenir. L équipe du service technique compte un Directeur Maîtrise d Ouvrage et Patrimoine, 3 monteurs d opérations, 1 responsable travaux neufs, 3 techniciens et 5 assistantes. Directeur de la publication : Hervé Bonnan - Comité de rédaction : Anne Baggio, Aurélie Bernabeu, Alexandre Cousin, Céline Eydelie, Denis Gache, Gaëlle Peyrondet, Fabienne Réal, Olivier Véniard - Rédaction : Laurence Saulais, Jean-Michel Le Calvez (Person Alizé) - Crédit photos : Gunther Vicente, Person Alizé, Fotolia.com : Jake Hellbach, Shocky, Emmi, Igor Sinitsyn, PCmi, Matthias Krüttgen - Dépôt légal à parution : ISSN Maquette : RC2C - Impression : Mingot - Tirage : exemplaires - Imprimé sur papier recyclé. A LA RECHERCHE D UN PARKING ENTRE LES CHARTRONS ET BACALAN? Le parking de la résidence Delord a été réhabilité en collaboration avec une association et une entreprise d insertion. Des jeunes du quartier et notamment des enfants de locataires ont participé à ce chantier. Ce parking de 65 places et 10 box fermés, sécurisé avec télésurveillance, est accessible aux locataires comme aux habitants du quartier. Parlez-en aux amis qui habitent le secteur! QUOI DE NEUF SUR INTERNET? Début 2009, les photos de 70 résidences seront mises en ligne sur le site de Logévie. Découvrez l ensemble des logements familiaux en quelques clics! Des informations pratiques sur la vie quotidienne, sur le calcul du loyer, des charges et de l APL, sur les résidences en vente et les démarches pour devenir propriétaire voilà tout ce que vous trouverez en vous connectant sur le site de Logévie. Vous n avez pas accès à Internet? Nos conseillers sont à votre écoute : rue Chantecrit - BP Bordeaux cedex Tél. : Fax : Accueil du public : du lundi au jeudi : de 8 h 30 à 12 h 30 et de 13 h 30 à 18 h. Vendredi, fermeture à 17 h.

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter

Profitez au mieux de votre logement économe en énergie. Bâtiment basse consommation. Ce qu il faut savoir et comment vous adapter CONSEILS AUX PARTICULIERS Bâtiment basse consommation Profitez au mieux de votre logement économe en énergie Ce qu il faut savoir et comment vous adapter Que vous apporte un bâtiment économe en énergie?

Plus en détail

dans votre résidence...

dans votre résidence... Coopération et Famille 17, rue de Richelieu 75038 Paris cedex 01 Conception & Réalisation : - Crédit-photos : Getty Images - Fotolia DE VOTRE COPROPRIÉTÉ BienvenueLES CLÉS dans votre résidence... Votre

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN QU EST-CE QUE LE CHAUFFAGE URBAIN? Tout simplement un chauffage central, mais à l échelle d un quartier! La chaufferie urbaine de Nemours assure la production et la

Plus en détail

héma Une solution pour tous les Sarthois

héma Une solution pour tous les Sarthois S u p p l é m e n t g r a t u i t d e LA SARTHE Le magazine du Conseil général héma S A R T H E Une solution pour tous les Sarthois Avec ses 14 000 logements, Sarthe Habitat, qui défend les valeurs de

Plus en détail

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie

AVEC LAMBALLE CO. Pourquoi rénover? BIEN. Comment acheter? LOGER. Quelles aides? habitat - énergie AVEC LAMBALLE CO BIEN Pourquoi rénover? SE Comment acheter? LOGER Quelles aides? habitat - énergie Le Programme Local de l Habitat, un dispositif pour bien construire votre projet logement. Accueillir

Plus en détail

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement?

ENTRETIEN & RÉPARATIONS. Qui paie quoi dans votre logement? ENTRETIEN & RÉPARATIONS Qui paie quoi dans votre logement? Qui paie quoi dans votre logement? Peinture, papier peint sur murs et plafonds Peinture sur les portes palières et huisseries L entrée Un évier

Plus en détail

L OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT (OPAH) Revitalisation Rurale du Pays du Ternois

L OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT (OPAH) Revitalisation Rurale du Pays du Ternois L OPERATION PROGRAMMEE D AMELIORATION DE L HABITAT (OPAH) Revitalisation Rurale du Pays du Ternois L OPAH RR du Pays du Ternois est un dispositif d aides financières ouvert aux propriétaires privés occupants

Plus en détail

Prévention habitation. 20 trucs et astuces pour encore plus de sécurité

Prévention habitation. 20 trucs et astuces pour encore plus de sécurité Prévention habitation 20 trucs et astuces pour encore plus de sécurité 20 trucs et astuces pour encore plus de sécurité! Votre habitation fait évidemment partie des biens que vous souhaitez protéger le

Plus en détail

ET LA DOMOTIQUE VOUS SIMPLIFIE LA VIE

ET LA DOMOTIQUE VOUS SIMPLIFIE LA VIE ET LA DOMOTIQUE VOUS SIMPLIFIE LA VIE PILOTAGE À DISTANCE Je commande mes volets, mes éclairages, mon alarme et mon chauffage à distance PILOTAGE CHAUFFAGE Je fais des économies sur le poste chauffage

Plus en détail

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Dossier de presse Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Introduction Le vendredi 26 avril 2013 à 17h à Bobigny Pose de la première pierre du nouveau siège de l Oph 93

Plus en détail

Synthèse - Étude de satisfaction Label Promotelec Performance niveau BBC-Effinergie

Synthèse - Étude de satisfaction Label Promotelec Performance niveau BBC-Effinergie Synthèse - Étude de satisfaction Label Promotelec Performance niveau BBC-Effinergie Étude de satisfaction Label Promotelec Performance niveau BBC-Effinergie Des clients très majoritairement propriétaires

Plus en détail

«Facile la vie à la maison!» www.myesmart.com. Un écran tactile mural vous permet de gérer la maison d un simple clic, de chez vous ou à distance.

«Facile la vie à la maison!» www.myesmart.com. Un écran tactile mural vous permet de gérer la maison d un simple clic, de chez vous ou à distance. www.myesmart.com Un écran tactile mural vous permet de gérer la maison d un simple clic, de chez vous ou à distance. «Facile la vie à la maison!» Pour un habitat durable et connecté Et si votre habitat

Plus en détail

LQCM. Enquête sur la qualité d usage des logements. Expérimentation «Didier DAURAT» Le Polygone à Valence (Drôme)

LQCM. Enquête sur la qualité d usage des logements. Expérimentation «Didier DAURAT» Le Polygone à Valence (Drôme) LQCM logement à qualité et coût maîtrisés Plan urbanisme construction architecture Enquête sur la qualité d usage des logements Expérimentation «Didier DAURAT» Le Polygone à Valence (Drôme) Centre d'études

Plus en détail

La résidence Anne de Bretagne

La résidence Anne de Bretagne v o u s a c c u e i l l e ASSOCIATION RÉSIDENCES ET FOYERS Résidence Anne de Bretagne 1, allée de Bretagne 78130 Les Mureaux Téléphone : 01 30 22 80 00 Fax : 01 30 22 80 10 annedebretagne@arefo.com www.arefo-arpad.com

Plus en détail

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur / Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur / Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la règlementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL

UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL UNE ÉQUIPE D ARTISANS LOCAUX & EXPÉRIMENTÉS CONSTRUCTION & EXTENSION RÉNOVATION & AMÉNAGEMENT CONSEIL UNE EXTENSION UNE RÉNOVATION UNE CONSTRUCTION? MAISON COMTEMPORAINE MAISON TRADITIONNELLE Qu il s agisse

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - 12 JANVIER 2012. Bilan et Perspectives 2012

DOSSIER DE PRESSE - 12 JANVIER 2012. Bilan et Perspectives 2012 DOSSIER DE PRESSE - 12 JANVIER 2012 Bilan et Perspectives 2012 BILAN ET PERSPECTIVES 2012 #1 COMMUNIQUÉ Logiparc est dans l action, et tient ses engagements malgré la crise Dans un environnement difficile

Plus en détail

Eco campus Pasteur-lille

Eco campus Pasteur-lille Eco campus Pasteur-lille Mobilisons ensemble nos énergies pour un environnement amélioré et durable Choisissons les éco-gestes : 4 au travail 4 à la maison INSTITUT PASTEUR DE LILLE Fondation reconnue

Plus en détail

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ

POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ POUR BIEN VIEILLIR CHEZ MOI, MON DOMICILE EN TOUTE SÉCURITÉ Ce livret est offert par la Carsat Nord-Picardie à : Nom, prénom :... Adresse :......... Pour bien vieillir chez moi, mon domicile en toute

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE LE GRAND CEDRE à DÉVILLE-LÈS-ROUEN. Mardi 03 décembre 2013 à 10h30

DOSSIER DE PRESSE. INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE LE GRAND CEDRE à DÉVILLE-LÈS-ROUEN. Mardi 03 décembre 2013 à 10h30 DOSSIER DE PRESSE INAUGURATION DE LA RÉSIDENCE SOCIALE LE GRAND CEDRE à DÉVILLE-LÈS-ROUEN Mardi 03 décembre 2013 à 10h30 Adoma - Résidence sociale «Le Grand Cèdre» 114, rue Joseph Hue, 76250, DÉVILLE-LÈS-ROUEN

Plus en détail

" Bienvenue chez vous "

 Bienvenue chez vous " Bienvenue chez vous " Un doute, une question, un problème? JE CONTACTE LE SIRES Guide du locataire entretien du logement Organisme affilié à la Fédération Nationale HABITAT & DEVELOPPEMENT http://www.habitatdeveloppement.fr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis.

DOSSIER DE PRESSE. Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON. www.aquitanis. DOSSIER DE PRESSE Architecte : Agence BDM Architectes (Bordeaux) Centre d hébergement et de réinsertion sociale (CHRS) pour l accueil de femmes en difficulté CENON www.aquitanis.fr Office public de l habitat

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

Guide. Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement

Guide. Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement Guide Qui fait Quoi dans mon logement? L entretien de mon logement L entretien de votre logement Qui fait quoi? Un évier bouché, une chaudière en panne... Que dois je faire? A qui m adresser? Pièce par

Plus en détail

MAMI SENIORS Livret d accueil

MAMI SENIORS Livret d accueil MAMI SENIORS Livret d accueil Maison «Mami seniors» : Un espace d accueil de jour non médicalisé. C est un lieu de rencontres, d échanges et d animation au cœur de Toulon. Soucieux de cultiver le lien

Plus en détail

Isolation... d une maison ancienne

Isolation... d une maison ancienne Photo F.Chevallereau Isolation...... d une maison ancienne comment s y prendre? L État : RT 2012? mais on est en 2014? Mes amis : Y a qu à mettre de la laine de verre! Mon voisin : Le polystyrène c est

Plus en détail

Chaleur et confort sans gaspillage

Chaleur et confort sans gaspillage Chaleur et confort sans gaspillage ++ Régulation et programmation pilotent le chauffage. Sous leur contrôle, celui-ci fournit la bonne température quand il faut et où il faut, de façon constante et sans

Plus en détail

Bien comprendre votre décompte de charges

Bien comprendre votre décompte de charges Bien comprendre votre décompte de charges Les charges locatives L utilisation de votre logement nécessite un certain nombre de dépenses pour la fourniture de services (eau, électricité, chauffage, ) et

Plus en détail

Wiser WISER, ma maison. ET JE FAIS DES ÉCONOMIES! Système de gestion de l énergie pour l habitat. et pilote simplement AVEC MON APPLICATION

Wiser WISER, ma maison. ET JE FAIS DES ÉCONOMIES! Système de gestion de l énergie pour l habitat. et pilote simplement AVEC MON APPLICATION Wiser Système de gestion de l énergie pour l habitat Je me sens zen ET JE FAIS DES ÉCONOMIES! je mesure mes consommations énergétiques et pilote simplement ma maison. AVEC MON APPLICATION WISER, > Connaissez-vous

Plus en détail

Devenir propriétaire de son logement

Devenir propriétaire de son logement GUIDE PRATIQUE DES NOUVELLES MESURES Devenir propriétaire de son logement Photos Patrick Modé www.logement.gouv.fr www.cohesionsociale.gouv.fr www.anah.fr Accession à la propriété. Les règles ont changé.

Plus en détail

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée

Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Le réseau francilien de lutte contre les précarités énergétiques Fiche Action Des Murs aux toits, dispositif d auto-réhabilitation accompagnée Territoire concerné >> Ville des Mureaux (78) Date de mise

Plus en détail

Le Projet de Rénovation Urbaine 2009 2016

Le Projet de Rénovation Urbaine 2009 2016 Le Projet de Rénovation Urbaine 2009 2016 C est un projet de réhabilitation à l échelle du quartier Pierre Loti, avec Construction, réhabilitation, démolition, renforcement des liaisons entre quartiers,

Plus en détail

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau

Habiter ma ville. Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau Habiter ma ville Résumé de la politique d habitation de la Ville de Gatineau L habitation constitue une composante essentielle à la qualité de vie des citoyens et une préoccupation constante dans l ensemble

Plus en détail

L ACCÈS AU LOGEMENT À L USAGE DU PUBLIC GUIDE PRATIQUE

L ACCÈS AU LOGEMENT À L USAGE DU PUBLIC GUIDE PRATIQUE À L USAGE DU PUBLIC GUIDE PRATIQUE Pôle sanitaire social Ce livret a été élaboré afin de vous guider dans les démarches liées au logement. Vous pouvez vous y référer lors de l intervention. Vous trouverez

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

EN CAS DE DÉFAUT DE CONSTRUCTION, CONTACTER D ABORD LE CONSTRUCTEUR L ASSURANCE DOMMAGE-OUVRAGE NE REMPLACE PAS LE SERVICE APRÈS-VENTE DU CONSTRUCTEUR

EN CAS DE DÉFAUT DE CONSTRUCTION, CONTACTER D ABORD LE CONSTRUCTEUR L ASSURANCE DOMMAGE-OUVRAGE NE REMPLACE PAS LE SERVICE APRÈS-VENTE DU CONSTRUCTEUR La garanties Dommage-Ouvrage qu est ce que c est? Vous êtes propriétaire d une maison que vous avez fait construire depuis moins de 10 ans. Un désordre lié à la construction apparaît. Vous avez souscrit

Plus en détail

Les services. à Anglet. Centre Communal d Action Sociale

Les services. à Anglet. Centre Communal d Action Sociale Les services de l aide maintien à domicile à domicile à Anglet Centre Communal d Action Sociale LE CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE VOUS PROPOSE SES SERVICES Sommaire Service prestataire page 2 Service

Plus en détail

Comportement de LA MAISON PASSIVE. Etude menée d octobre 2012 à septembre 2013 sur la Maison Passive située à Arcangues

Comportement de LA MAISON PASSIVE. Etude menée d octobre 2012 à septembre 2013 sur la Maison Passive située à Arcangues Comportement de LA MAISON PASSIVE Etude menée d octobre 2012 à septembre 2013 sur la Maison Passive située à Arcangues Sommaire Le contexte..... p.2 Consommations d énergies au cours d une année... p.3

Plus en détail

16 IDEA 04 07 TRANSFORMATION D UNE ANCIENNE FERME À PRAZ/VULLY FR. Ferme lumineuse

16 IDEA 04 07 TRANSFORMATION D UNE ANCIENNE FERME À PRAZ/VULLY FR. Ferme lumineuse 16 IDEA 04 07 Ferme lumineuse Avec la rénovation de cette ancienne ferme située dans la région des Trois lacs de Morat, Neuchâtel et Bienne, l architecte Christophe Pulver voulait atteindre trois buts:

Plus en détail

Les conseils utiles pour votre logement

Les conseils utiles pour votre logement Les conseils utiles pour votre logement Habitat Nord Deux-Sèvres 7 rue Claude Debussy - 79 100 THOUARS w w w. h a b i t a t - n o r d 7 9. f r Aujourd hui, vous prenez possession de votre nouvelle habitation.

Plus en détail

J ai trouvé un logement : quelles formalités, quel budget? J emménage : les démarches, pas de temps à perdre!

J ai trouvé un logement : quelles formalités, quel budget? J emménage : les démarches, pas de temps à perdre! J ai trouvé un logement : quelles formalités, quel budget? J emménage : les démarches, pas de temps à perdre! Mon loyer : combien ça coûte? J occupe mon logement : les obligations et leurs importances!

Plus en détail

VOTRE PARCOURS RÉSIDENTIEL avec le GROUPE SNI

VOTRE PARCOURS RÉSIDENTIEL avec le GROUPE SNI VOTRE PARCOURS RÉSIDENTIEL avec le GROUPE SNI SOMMAIRE P. 4 SE RELOGER AVEC LE GROUPE SNI P. 6 VOTRE DÉMÉNAGEMENT EN SEPT ÉTAPES P. 8 VOS QUESTIONS SUR LE PARCOURS RÉSIDENTIEL P.11 UNE OFFRE LOCATIVE DIVERSIFIÉE

Plus en détail

BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK

BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK 1 BILAN ÉNERGÉTIQUE DE LOGEMENTS DANS UN QUARTIER PILOTE DE SCHAERBEEK Les problématiques environnementales dues à une trop grande consommation d énergie ne peuvent plus être négligées aujourd hui. La

Plus en détail

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013

PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais. Réunion Publique du 27/06/2013 PIG Programme d Intérêt Général Communauté de Communes Les Hauts du Lyonnais Réunion Publique du 27/06/2013 1 Sa durée est de 3 ans de Juin 2013 à Mai 2016. Le périmètre de l opération concerne les 10

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N :... 14/IMO/0338 Valable jusqu au :... 15/10/2024 Type de bâtiment :... Habitation (en maison individuelle) Année de construction :.. Avant 1948 Surface habitable :... environ 124.57 m² Adresse :...

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUES AUTORISATION TRAVAUX. avez-vous le permis?

GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUES AUTORISATION TRAVAUX. avez-vous le permis? GUIDE PRATIQUES GUIDE PRATIQUE AUTORISATION TRAVAUX avez-vous le permis? Vous envisagez de faire réaliser des travaux? Attention, de la construction d une maison à la rénovation des combles en passant

Plus en détail

CHARTE QUALITÉ. 4 engagements. pour garantir la qualité de nos services au quotidien

CHARTE QUALITÉ. 4 engagements. pour garantir la qualité de nos services au quotidien CHARTE QUALITÉ 4 engagements pour garantir la qualité de nos services au quotidien Pourquoi cette charte? Depuis plus de 50 ans, nous construisons et gérons des logements sociaux, au service de toutes

Plus en détail

Bailleur /Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement

Bailleur /Locataire. Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement Bailleur /Locataire Qui fait quoi? Entretien et réparations de votre logement En matière d entretien des logements, la réglementation fixe quelles sont les interventions à la charge du bailleur et celles

Plus en détail

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE

BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE 26 FEVRIER 2013 BLEU CIEL D EDF, L EXPERTISE D EDF AU SERVICE DES ÉCONOMIES D ÉNERGIE Contact presse : Colette Génin Tél : 01 44 82 48 84 e-mail : edf-presse@consultants.publicis.fr www.edf.fr EDF SA au

Plus en détail

LE GUIDE DU COPROPRIÉTAIRE

LE GUIDE DU COPROPRIÉTAIRE LE GUIDE DU COPROPRIÉTAIRE Avant-propos Cher copropriétaire, Vous venez d acquérir un logement dans un immeuble en copropriété. Nous sommes heureux de vous accueillir et nous vous souhaitons d y vivre

Plus en détail

Comment bien utiliser votre assurance «Dommages-Ouvrage»

Comment bien utiliser votre assurance «Dommages-Ouvrage» Comment bien utiliser votre assurance «Dommages-Ouvrage» Ce document est édité par l Agence Qualité Construction, association dont la mission est d améliorer la qualité des constructions. Il a été rédigé

Plus en détail

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton 1 Maison BBC en béton : 2 grands principes, 5 règles d or Une conception pensée en amont Une conception «bioclimatique»

Plus en détail

Lyon, la ville mouvements

Lyon, la ville mouvements * OnlyOne M o n t c h at * Cet immeuble fera l objet d une demande de label bâtiment basse consommation énergétique, BBC - auprès de l organisme certificateur Cerqual. Parc George Bazin Lyon, la ville

Plus en détail

5, avenue des Quarante Journaux CS 50037-33070 Bordeaux Cedex Tel : 05 56 112 112 Fax : 05 56 112 110 www.jardinsdecybele.

5, avenue des Quarante Journaux CS 50037-33070 Bordeaux Cedex Tel : 05 56 112 112 Fax : 05 56 112 110 www.jardinsdecybele. 5, avenue des Quarante Journaux CS 50037-33070 Bordeaux Cedex Tel : 05 56 112 112 Fax : 05 56 112 110 www.jardinsdecybele.com Le 15/06/2011 Dossier de Presse Sommaire 1. Présentation du groupe..page 3

Plus en détail

EMMENAGEZ EN TOUTE GUIDE DU PROPRIÉTAIRE

EMMENAGEZ EN TOUTE GUIDE DU PROPRIÉTAIRE GUIDE DU PROPRIÉTAIRE EMMENAGEZ EN TOUTE SERENITE AVEC la vefa Félicitations! Vous êtes propriétaire de votre logement neuf. Vous avez fait le nécessaire auprès de votre assureur et des fournisseurs gérants

Plus en détail

Le déroulement de l'enquête

Le déroulement de l'enquête Le déroulement de l'enquête Nous vous remercions de participer à notre enquête sur les charges de copropriété, dont nous publierons les résultats, dans notre mensuel et sur notre site, fin 2010, dès que

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

SÉCHAGE L ÉLECTROMÉNAGER CE QU IL FAUT SAVOIR

SÉCHAGE L ÉLECTROMÉNAGER CE QU IL FAUT SAVOIR Suivez le guide! CE QU IL FAUT SAVOIR Votre facture d éléctricité n est pas votre facture de chauffage! Voici comment se répartit votre facture d éléctricité Attention plus vous consommez plus votre facture

Plus en détail

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE?

QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? QU EST-CE QU UN CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE? > Le chauffe-eau thermodynamique est un appareil de production d eau chaude sanitaire. Il se compose d une pompe à chaleur et d une cuve disposant d une isolation

Plus en détail

Assistance à maîtrise d ouvrage renforcée dans le cadre de la perte d autonomie et du maintien à domicile. www.pact-habitat.org

Assistance à maîtrise d ouvrage renforcée dans le cadre de la perte d autonomie et du maintien à domicile. www.pact-habitat.org Assistance à maîtrise d ouvrage renforcée dans le cadre de la perte d autonomie et du maintien à domicile 1 LES CHAMPS D INTERVENTION DU PACT DE L YONNE L appui à la réhabilitation et à l adaptation du

Plus en détail

ÉNERGIE-CHAUFFAGE. Référentiel. des supports de communication existants. énergie

ÉNERGIE-CHAUFFAGE. Référentiel. des supports de communication existants. énergie ÉNERGIE-CHAUFFAGE Référentiel des supports de communication existants énergie Le présent document recense l ensemble des outils de communication existants et disponibles, ainsi que les matériels disponibles

Plus en détail

PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT (PLH 2010-2015) OBSERVATOIRE : Amélioration de l Habitat

PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT (PLH 2010-2015) OBSERVATOIRE : Amélioration de l Habitat PROGRAMME LOCAL DE L HABITAT (PLH 2010-2015) OBSERVATOIRE : Amélioration de l Habitat «Comprendre et qualifier la situation et l évolution du marché dans toutes ses compoanah N 5 Septembre 2015 Observatoire

Plus en détail

Communauté de Communes des 4B Sud-Charente

Communauté de Communes des 4B Sud-Charente Communauté de Communes des 4B Sud-Charente Suivi-animation du PIG Intervention auprès des artisans 10 décembre 2013 SOMMAIRE 1. Qui est URBANiS et quel est son rôle? 2. Qu est-ce qu un PIG? 3. Les types

Plus en détail

Check-list «Déménagement» 1

Check-list «Déménagement» 1 Check-list «Déménagement» 1 1 Sur le modèle de la Checkliste "Umzug" de Schweizerischer Mieterinnen- und Mieterverband Le plus tôt possible Examiner le nouveau contrat de location, éventuellement le faire

Plus en détail

DEVENEZ PROPRIÉTAIRE!

DEVENEZ PROPRIÉTAIRE! BAGNEUX (92) La résidence est localisée à Bagneux, commune très attractive de part son implantation, proche de Paris et à côté de Bourg-la-Reine, Sceaux et Montrouge. Située dans un secteur pavillonnaire,

Plus en détail

Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier

Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier Samedi 19 janvier 2008 Communiqué de presse Grand atelier éco-citoyen le samedi 19 janvier La Ville de Bordeaux a adopté, fin janvier 2007, une charte d écologie urbaine et de développement durable. Elle

Plus en détail

L efficacité énergétique des bâtiments à l épreuve de l usage Mardi 22 mars 2011 - VAULX EN VELIN

L efficacité énergétique des bâtiments à l épreuve de l usage Mardi 22 mars 2011 - VAULX EN VELIN La perception de leur environnement par les salariés du tertiaire. L exemple du HQE Nadine Roudil CSTB - DESH LSPI L efficacité énergétique des bâtiments à l épreuve de l usage Mardi 22 mars 2011 - VAULX

Plus en détail

1 Concevoir son projet et construire

1 Concevoir son projet et construire Se loger avec l économie sociale et solidaire avec l économie sociale et solidaire 1 Concevoir son projet et construire Soutien à la conception de votre projet de construction ou de rénovation, Assistance

Plus en détail

Le Petit Mag de l IMMO N 9 NOVEMBRE 2014

Le Petit Mag de l IMMO N 9 NOVEMBRE 2014 Le Petit Mag de l IMMO N 9 NOVEMBRE 204 INFORMATIONS PRATIQUES Le M.A.G. : Mandat d Assistance à la Gestion Chers/Chères propriétaires, Parce que la législation change et se complexifie chaque année, la

Plus en détail

Maisons 2020. les cinq projets

Maisons 2020. les cinq projets D O S S I E R d e p r e s s e Maisons 2020 les cinq projets P L U R I A L L E F F O R T R É M O I S S E P R O J E T T E E N 2 0 2 0 Toujours soucieux d anticiper les évolutions à venir, Plurial L Effort

Plus en détail

La téléassistance en questions

La téléassistance en questions 8 La téléassistance en questions Il y a une coupure de courant, qu est-ce que je fais? Vous ne faites rien. Une batterie de secours de plusieurs heures est incluse dans le transmetteur. Vous pouvez éventuellement

Plus en détail

Top Habitation. Assurances

Top Habitation. Assurances Top Habitation Assurances Top Habitation, plus qu une simple assurance incendie Top Habitation Votre habitation est plus qu un toit qui vous protège des intempéries. En plus de la garantie de base, des

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUE. Guide Travaux Le guide pour réussir ses travaux

GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUE. Guide Travaux Le guide pour réussir ses travaux GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUE Guide Travaux Le guide pour réussir ses travaux SOMMAIRE 1. Obtenir des devis pour les travaux souhaités 1.1 Le devis travaux : définition et contenu du devis 1.2 Les différents

Plus en détail

Retraités du Régime Agricole

Retraités du Régime Agricole Retraités du Régime Agricole Des aides pour vivre à domicile 2015 www.msa49.fr Favoriser le maintien à domicile des personnes retraitées C est : Aider, à leur domicile, en foyer logement ou en MARPA *,

Plus en détail

COMMUNE DE HAZEBROUCK Résidence Jean FERRAT - Rue Verlyck. Une opération qui conjugue mixité sociale, Services de proximité et environnement.

COMMUNE DE HAZEBROUCK Résidence Jean FERRAT - Rue Verlyck. Une opération qui conjugue mixité sociale, Services de proximité et environnement. COMMUNE DE HAZEBROUCK Résidence Jean FERRAT - Rue Verlyck Une opération qui conjugue mixité sociale, Services de proximité et environnement. PRESENTATION GENERALE DE L OPERATION Construction d un centre

Plus en détail

OPAH MODE D EMPLOI BOUCHES-DU-RHÔNE

OPAH MODE D EMPLOI BOUCHES-DU-RHÔNE OPAH MODE D EMPLOI BOUCHES-DU-RHÔNE Une OPAH? Qu est ce que c est? O.P.A.H = Opération Programmée d Amélioration de l Habitat. Il s'agit d'une action menée par Ouest Provence et les communes membres en

Plus en détail

POLITIQUE DE L HABITAT DE LA CCSB. Guide des aides : réhabilitation de l habitat ancien. Mai2014

POLITIQUE DE L HABITAT DE LA CCSB. Guide des aides : réhabilitation de l habitat ancien. Mai2014 POLITIQUE DE L HABITAT DE LA CCSB Guide des aides : réhabilitation de l habitat ancien Mai2014 Carte de la CCSB au 1 er janvier 2014 Nouvelle intercommunalité issue des fusions des communautés : CCBVS

Plus en détail

Préavis n 15/14 au Conseil communal

Préavis n 15/14 au Conseil communal COMMUNE D AUBONNE Municipalité Préavis n 15/14 au Conseil communal Travaux de mise à jour des bâtiments rue de l'industrie 8 et 10 Délégué municipal : - M. Michel Crottaz, municipal Aubonne, le 21 octobre

Plus en détail

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS

D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS mountee: Energy efficient and sustainable building in European municipalities in mountain regions IEE/11/007/SI2.615937 D 4.5 : MONITORING AND EVALUATION REPORT FOR MOUNTEE PILOTS Nom du projet-pilote

Plus en détail

Le SQUARE DES AGES, un nouveau concept d habitat sénior

Le SQUARE DES AGES, un nouveau concept d habitat sénior Un habitat adapté, évolutif et intégrant les technologies de l information et de la communication pour l autonomie tout au long de la vie. Espace d accueil, d information et de conseils en aides techniques

Plus en détail

Maison AA Natura DOSSIER. de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous

Maison AA Natura DOSSIER. de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous SEPTEMBRE 2011 DOSSIER de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous Maison AA Natura Inscrite dans une démarche de développement

Plus en détail

Sarthe Habitat. Emménagez. en location-accession en toute sérénité. Étape 3. Félicitations! Vous entrez aujourd hui dans votre nouveau logement.

Sarthe Habitat. Emménagez. en location-accession en toute sérénité. Étape 3. Félicitations! Vous entrez aujourd hui dans votre nouveau logement. Sarthe Habitat Étape 3 Emménager dans son logement Emménagez en location-accession en toute sérénité Félicitations! Vous entrez aujourd hui dans votre nouveau logement. Jusqu à la levée d option, vous

Plus en détail

Bien régler la température de chauffage

Bien régler la température de chauffage Température de chauffage Baisser la température en cas absence Bien régler la température de chauffage Ne pas gêner la diffusion de chaleur Fermer les volets / rideaux la nuit De même, ne pas mettre de

Plus en détail

Vertuoz Habitat : l offre d individualisation des charges de gaz naturel en collectif

Vertuoz Habitat : l offre d individualisation des charges de gaz naturel en collectif Vertuoz Habitat : l offre d individualisation des charges de gaz naturel en collectif Conforme RT 2012 Découvrez la nouvelle offre «Vertuoz Habitat» de GDF SUEZ, une offre qui distingue et valorise votre

Plus en détail

Energie : mieux comprendre pour mieux maîtriser

Energie : mieux comprendre pour mieux maîtriser Energie : mieux comprendre pour mieux maîtriser PLAN Séquence 1 : comprendre les mots et concepts Séquence 2 : appréhender les enjeux Séquence 3 : maîtriser sa consommation SEQUENCE 1 : où on définit les

Plus en détail

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère.

40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. «Consommer moins en consommant mieux» 40 ECO-CONSEILS 7 fiches pour une consommation annuelle d énergie plus légère. Maîtriser notre consommation en électricité, c est nous engager à adopter des gestes

Plus en détail

> GUIDE DU BAILLEUR. Votre locataire, la Caf et vous

> GUIDE DU BAILLEUR. Votre locataire, la Caf et vous > GUIDE DU BAILLEUR Votre locataire, la Caf et vous 1 Préambule Propriétaires, bailleurs, vous louez un ou plusieurs logements à des personnes allocataires d une Caf. Savez-vous que les Caf aident près

Plus en détail

Guide d élaboration d un projet. Créer une Maison d Assistants. Maternels

Guide d élaboration d un projet. Créer une Maison d Assistants. Maternels Guide d élaboration d un projet Créer une Maison d Assistants Maternels 2 Créer une Maison d Assistants Maternels - Guide d élaboration d un projet Sommaire Les principales dispositions de la loi......................................

Plus en détail

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier Domaine du Moulin à Bayonne Une nouvelle vie pour un nouveau quartier ** * Ceci n est pas un label. Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC-effinergie, Bâtiment Basse Consommation, auprès

Plus en détail

Pose de la première pierre de la Villa Mariposa sur le secteur de la Cité Blanche à Toulouse

Pose de la première pierre de la Villa Mariposa sur le secteur de la Cité Blanche à Toulouse Pose de la première pierre de la Villa Mariposa sur le secteur de la Cité Blanche à Toulouse La première étape de la reconstruction du quartier des zards / Trois Cocus Toulouse, le 1 er juillet 2013 Vue

Plus en détail

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées

Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Fiche pratique Personnes âgées Travaux d adaptation du logement pour les personnes âgées Accéder à son logement - utiliser les escaliers - prendre l ascenseur - accéder aux équipements Profiter de son

Plus en détail

LE PRÊT AGRI-TRAVAUX

LE PRÊT AGRI-TRAVAUX SECTEUR AGRICOLE LE PRÊT AGRI-TRAVAUX Le prêt agri-travaux, c est quoi? Le prêt agri-travaux est un prêt délivré par Action logement, qui finance les travaux d'installation ou d'amélioration dans votre

Plus en détail

Des formules innovantes de logement pour bien vivre sa retraite

Des formules innovantes de logement pour bien vivre sa retraite Des formules innovantes de logement pour bien vivre sa retraite Sommaire Un logement adapté à vos besoins Les différentes formules existantes Le logement-foyer Les petites unités de vie, dont les Marpa

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! sommaire Entrée et cuisine... p.- Pièce à vivre... p.- Salle de bain, wc... p.- Immeuble collectif... p. Maison individuelle...

Plus en détail

UN HABITAT CONTEMPORAIN FAIT DE SÉDUCTION ET D ÉLÉGANCE!

UN HABITAT CONTEMPORAIN FAIT DE SÉDUCTION ET D ÉLÉGANCE! Petite résidence de 4 étages plus attique, l ensemble architectural est conçu pour préserver les espaces verts existants et créer une ambiance végétale jusqu aux logements situés en rez-de-chaussée. Les

Plus en détail

Guide. de la copropriété

Guide. de la copropriété Guide de la copropriété 3F acteur majeur de l'habitat social 3F construit et gère des logements sociaux. Son parc s élève à près de 190 000 logements dont plus de 100 000 en Île-de-France. 3F est composé

Plus en détail

Arrêté du XXXX. relatif au contenu et aux modalités de réalisation d un audit énergétique NOR :

Arrêté du XXXX. relatif au contenu et aux modalités de réalisation d un audit énergétique NOR : RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement Arrêté du XXXX relatif au contenu et aux modalités de réalisation d un audit énergétique NOR : La ministre

Plus en détail

Bilan thermique et social simplifié

Bilan thermique et social simplifié Bilan thermique et social simplifié Fiche descriptive logement 34 Maître d Ouvrage d Insertion : Pact Métropole Nord 25 rue de Lille 59 057 Roubaix Adresse logement : 32 quai de Rouen 59 100 ROUBAIX Informations

Plus en détail

D i a g n o s t i q u e u r I m m o b i l i e r Tél. 04 94 19 18 39 Port. 06 60 96 06 83 Fax 04 94 19 22 50

D i a g n o s t i q u e u r I m m o b i l i e r Tél. 04 94 19 18 39 Port. 06 60 96 06 83 Fax 04 94 19 22 50 A DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Logement (6.2) Décret n 2006-1114 du 5 septembre 2006, Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006, Arrêtés du 15 septembre 2006 INFORMATIONS GENERALES N de rapport

Plus en détail

Bienvenue dans votre logement de Plaine Commune Habitat

Bienvenue dans votre logement de Plaine Commune Habitat Fiche n 1 Bienvenue dans votre logement de Plaine Commune Habitat Vous allez découvrir dans ce guide du locataire : une série de fiches pratiques sur les règles et les conseils indispensables au «bien

Plus en détail