BILAN ANNUEL D ACTIVITES ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET SPANC - ANNEE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BILAN ANNUEL D ACTIVITES ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET SPANC - ANNEE 2011 -"

Transcription

1 C O M M U N A U T E D E C O M M U N E S BILAN ANNUEL D ACTIVITES ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET SPANC - ANNEE Compte rendu annuel sur le prix et la qualité du service assainissement Page 1

2 SOMMAIRE p2 CARACTERISTIQUES GENERALES P4 Identité administrative Agglomération d assainissement Communes raccordées Zones industrielles et artisanales raccordées p4 p4 p5 p5 Identité technique p5 - des stations d épuration p5 - des12 postes de relevage p6 Identité hydrographique Compétences et personnels Evènements marquants et actions de la CCM en 2011 ASSAINISSEMENT COLLECTIF Données générales Réseaux d'assainissement privés et publics Effluents non domestiques Gros consommateurs AEP RESEAU DE COLLECTE Suppression et déplacement du poste de le Bretonnière Mise en service de la station d épuration, du poste général de refoulement et du bassin tampon Renouvellement et réhabilitation des réseaux SIG : Numérisation des réseaux d'assainissement Bilan des contrôles de branchements sur le réseau de collecte Création de branchements Bilan des interventions sur le réseau de collecte STATION D'EPURATION Bilan hydraulique Bilan des charges entrantes Bilan des rendements épuratoires Consommation électrique Sous produits de dégrillage Bilan de la production de boues Consommation de polymère p7 p7 p7 p8 p8 p8 p8 p8 p9 p10 p10 p10 p11 p12 p13 p13 p16 p16 p17 p18 p18 p19 p19 p19 Compte rendu annuel sur le prix et la qualité du service assainissement Page 2

3 BUDGET DU SERVICE ASSAINISSEMENT COLLECTIF Compte administratif Etat de la dette Les tarifs de l'assainissement ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Fonctionnement du SPANC Compétences du SPANC Procédures du SPANC Les contrôles de conception et de réalisation Le contrôle périodique de bon fonctionnement Synthèse des contrôles ANC à l échelle communautaire Compte administratif du SPANC Les redevances du SPANC INDICATEURS DE PERFORMANCE DES SERVICES Service public d assainissement collectif Service public d assainissement non collectif p20 p20 p21 p21 p23 p23 p23 p25 p26 p27 p28 p29 p31 p32 p32 p33 Compte rendu annuel sur le prix et la qualité du service assainissement Page 3

4 CARACTERISTIQUES GENERALES Objectif du rapport annuel sur le prix et la qualité du service Le rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l assainissement est destiné à l information du public et des élus. Il répond à l obligation de transparence prévue par l article 73 de la loi n du 2 février 1995 relative au renforcement de la protection de l environnement (dite loi Barnier). Il précise Le rapport et l avis du conseil municipal ou de l assemblée délibérante sont mis à la disposition du public dans les conditions prévues à l article L du code des communes. Le Maire présente à son conseil municipal, ou le Président de l établissement public de coopération intercommunale présente à son assemblée délibérante un rapport annuel sur le prix et la qualité du service public de l assainissement, destiné notamment à l information des usagers. Présenté au bureau communautaire lors de sa séance du 27 juin 2012, ce rapport fera ensuite l objet d une communication par le Maire de chacune des communes membres de la Communauté de communes Terres de Montaigu à son conseil municipal, et mis à disposition des usagers. IDENTITE ADMINISTRATIVE Pays Région Département FRANCE PAYS DE LOIRE VENDEE Service administratif Communauté de Communes Terres de Montaigu 35 avenue Villebois Mareuil MONTAIGU tel : fax : Statut juridique EPCI Code APE 900A (collecte et traitement des eaux usées) Code SIRET Code SANDRE Station d épuration Rue Gaillard (hors service le ) S0001 Code SANDRE Station d épuration La Marionnière(en service le ) S0004 (Secrétariat d Administration National des Données Relatives à l Eau) Agglomération d assainissement Nom de l agglomération Périmètre d assainissement de Montaigu Numéro de l arrêté d agglomération n 04-DDAF-795 Date de l arrêté d agglomération 30/11/2004 Compte rendu annuel sur le prix et la qualité du service assainissement Page 4

5 Communes raccordées Communes INSEE Branchements d eaux usées actifs en 2010 Nombre d'habitants (INSEE 2009) Population Part calculé et/ou estimé sur le périmètre d assainissement MONTAIGU BOUFFERE SAINT HILAIRE DE LOULAY SAINT GEORGES DE MONTAIGU * * LA GUYONNIERE * TOTAL * Pour la partie comprise dans le périmètre d agglomération L analyse du fichier consommation AEP a permis de déterminer l existence de 3090 branchements (+3%) d eaux usées actifs pour l année Pour information, il existe 167 contrats résiliés sans successeur qui représente des immeubles non occupés ou vacants. Le périmètre d assainissement de Montaigu comptabilise donc au total branchements d eaux usées. Zones industrielles et artisanales raccordées - ZI Nord Montaigu / Saint Hilaire de Loulay - ZA La Bretonnière / Boufféré - ZA La Marionnière / Saint Hilaire de Loulay - ZA de Bellevue / Boufféré - ZI Chassereau/ Saint Georges de Montaigu - Planty / La Guyonnière IDENTITES TECHNIQUES DES STATIONS D EPURATION Station d épuration Rue Joseph Gaillard - Montaigu Station d épuration Rue St Exupéry St Hilaire de L. Mise en service 1964 puis extension en 1975 le 8 septembre 2011 Mise hors service le 8 septembre Constructeur DEGREMONT OTV Nature de l effluent Urbain Urbain Capacité Equivalent Habitants Equivalent Habitants Type de traitement Décantation digestion, Lit bactérien Boues activées Débit moyen journalier 1680 m 3 /j m 3 /j Capacité en DBO5 680 kg/j 891 kg/j Capacité en MES 1026 kg/j 988 kg/j Capacité en NTK 170 kg/j 217 kg/j Capacité en Phosphore total 46 kg/j 51 kg/j DBO5 :20mg/l, rdt mini 90% Niveau de traitement DCO : 90mg/l, rdt mini 75% pas de normes MES : 30mg/l, rdt mini 80% N global : 10mg/l, rdt mini 70% P total : 1mg/l, rdt mini 80% Traitement des boues Filtre bandes, stockage plateforme, épandage agricole Centrifugeuse, stockage casiers à boues, épandage agricole Compte rendu annuel sur le prix et la qualité du service assainissement Page 5

6 IDENTITES TECHNIQUES DES 11 POSTES DE RELEVAGE Postes mise en service Charge véhiculée Débitmètre Trop plein télésurveillance Postes de relevage existants en 2011 La Bretonnière (système DIP) à 600 kg DBO 5 /j Oui Non Oui La Tour à 600 kg DBO 5 /j Oui Oui Détecteur de surverse Oui La Maine 2004 < 12 kg DBO 5 /j Oui Non Oui Mirville 1999 < 12 kg DBO 5 /j Oui Non Oui Villebois Mareuil 1997 < 12 kg DBO 5 /j Non Non Non L Anglais 1995 < 12 kg DBO 5 /j Non Oui Non Le Planty 2008 < 12 kg DBO 5 /j Oui Non Oui La Bougonnière 1984 < 12 kg DBO 5 /j Non Oui Oui Le Pont neuf à 120 kg DBO 5 /j Oui Oui Oui PR général Bassin tampon 2011 > 600 kg DBO 5 /j Oui Oui -zone de surverse Mesure de débit en canal ouvert Oui + supervision La Marionnière 2012 < 12 kg DBO 5 /j Oui Oui Vers poste toutes eaux STEP Oui + supervision Compte rendu annuel sur le prix et la qualité du service assainissement Page 6

7 IDENTITE HYDROGRAPHIQUE Bassin versant Masse d eau Type de milieu récepteur Lieu de rejet MAINE La Maine eau douce cours d eau COMPETENCES ET PERSONNELS Le service assainissement de la communauté de communes intervient sur le périmètre d Agglomération de Montaigu. Il a compétence en matière de collecte, de transport et de dépollution des eaux usées. Le service est exploité en régie directe. La compétence assainissement non collectif a également été transférée à l EPCI par l ensemble des communes membres de la communauté de communes. Le périmètre d intervention du SPANC est donc l ensemble du territoire communautaire. Personnel affecté au service : - 1 ingénieur - chef du service technique et de l assainissement collectif et du SPANC - 1 technicien supérieur affecté au SPANC - 1 technicien supérieur - 2 adjoints techniques sur l assainissement collectif - 1 Adjoint administratif assure le secrétariat TOTAL : 4,6 Equivalents Temps Plein. EVENEMENTS MARQUANTS ET ACTIONS DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE MONTAIGU EN 2011 EN MATIERE D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF : - Mise en service du nouveau poste de la Bretonnière le 17 mars Mise en service de la nouvelle station d épuration & du bassin tampon le 08 septembre - Réception des travaux du bassin tampon le 30 septembre - Évacuation des boues des digesteurs et pompage des eaux des clarificateurs de l ancienne station, avant démolition programmée pour Programme assainissement Réalisation en 2011 : o Rue du Colonel Taylor o Rue du 8 mai 1945 o Rue de l Océan, rue de l Avenir et rue des mimosas o Petite rue Saint Jean (extension) - Démarrage des contrôles de bon fonctionnement des installations d assainissement non collectif sur le territoire communautaire (classes 1 & 2). - Le SPANC a mis en place un dispositif appelé certificat d engagement, qui permet, aux usagers concernés par une visite périodique et devant faire des travaux dans l année (CLASSE 1 exclusivement), de surseoir au paiement de la redevance correspondant à la visite, sous réserve d enclencher le processus de remise aux normes dans un délai de 3 mois suivant la visite de bon fonctionnement (remise d un dossier d étude de filière). Compte rendu annuel sur le prix et la qualité du service assainissement Page 7

8 ASSAINISSEMENT COLLECTIF DONNEES GENERALES Nombre d'usagers à l'assainissement: branchements en service SAUR Volume d eaux usées facturé dans le périmètre : m 3 (-2% / 2010) Volume collecté à l'entrée des stations d'épuration: m m 3 Volume traité par les stations d'épuration: m m 3 = m 3 = m 3 Volume by passé en tête de station: m 3 (dont m 3 sur l ancienne STEP) Taux de raccordement dans la zone d assainissement collectif : ~94 % Indice d'eaux parasites à l'entrée du système d'assainissement : 31 % Pluviométrie 2011 : 632 mm La consommation moyenne est de 102 m 3 /an et par branchement. RESEAUX D'ASSAINISSEMENT PRIVES ET PUBLICS Longueur gravitaire séparatif 52,4 kilomètres (y compris branchements) Longueur gravitaire unitaire 4.5 kilomètres (y compris branchements) Longueur refoulement 3,5 kilomètres Type Séparatif à 92 %, unitaire 8 % Nombre de postes de relèvement 11 Part du linéaire privé par rapport au linéaire total: 12 % Part du linéaire public par rapport au linéaire total: 88 % EFFLUENTS NON DOMESTIQUES Les effluents non domestiques issus de l'activité industrielle ou commerciale déversés dans le réseau d assainissement collectif, doivent faire l'objet d'une autorisation préalable par la collectivité à laquelle appartiennent les ouvrages qui sont empruntés par ces eaux usées en application et conformément aux dispositions de l article L du Code de la Santé Publique. Le service assainissement a autorisé via des conventions spéciales de déversement, le traitement d effluents extra domestiques des établissements suivants : - Laboratoire d analyses médicales BONNICI-POUGET, place du champ de foire à Montaigu. - Laiterie de Montaigu, Zone industrielle du Planty à Saint Georges de Montaigu. GROS CONSOMMATEURS AEP Une convention spécifique de facturation a été établie en 2008 avec le groupe SODEB O pour l ensemble de ses rejets d eaux usées domestiques. Elle tient compte notamment du nombre d employés dans la société (donnée 2011 : employés, soit 6 629,7 m 3 ). Compte rendu annuel sur le prix et la qualité du service assainissement Page 8

9 RESEAU DE COLLECTE DEBITS ANNUELS PAR BASSIN VERSANT ET ZONES DE COLLECTE Compte rendu annuel sur le prix et la qualité du service assainissement Page 9

10 SUPPRESSION ET DEPLACEMENT DU POSTE DE LA BRETONNIERE Le poste de relevage de la Bretonnière, situé à proximité du pont de la rue Gaillard/Alfred de Vigny, était un ouvrage ancien profond de 9 m qui disposait d un génie civil non étanche et d un trop plein vers la Maine. Les arrivées importantes d eaux parasites en période hivernale (proximité de la Maine) provoquaient le fonctionnement continu des pompes immergées. A l occasion de la construction du bassin tampon et du poste général de refoulement, il a été choisi de supprimer le poste existant de la Bretonnière pour construire un ouvrage neuf (à proximité du bassin tampon). Pour des raisons hydrauliques et pour la sécurité/hygiène des intervenants, il a été choisi d installer un poste en cale sèche équipé d un groupe de pompage en ligne (DIP) qui offre l avantage d un fonctionnement auto adaptatif aux arrivées de l effluent. Cette technologie nécessite la mise en place de variateurs de fréquence, qui participe au programme d économie d énergie. MISE EN SERVICE DE LA NOUVELLE STATION D EPURATION, DU POSTE GENERAL DE REFOULEMENT ET DU BASSIN TAMPON La mise en service du poste général de refoulement, du bassin tampon et de la station d épuration a été réalisée le 8 septembre Il a été choisi de ne pas ensemencer les bassins biologiques d aération et laisser se développer une biomasse. Le respect des normes de rejet sur les paramètres «azote total», «MES», «DCO» et DBO5» était atteint fin octobre Concernant le phosphore total, la dépollution biologique a été complétée par une injection de chlorure ferrique à compter de novembre Le réglage optimum des pompes doseuses a permis d atteindre la norme de rejet à 1mg/l à compter de mi janvier RENOUVELLEMENT ET REHABILITATION DES RESEAUX Le programme de travaux prévu en 2010 a été lancé en fin d année 2010 et s est étalé tout au long du 1 er semestre Il se compose pour partie de travaux conjoints avec la commune de Boufféré sur les rues de l Océan et de l Avenir. Ces travaux font suite aux campagnes d investigations par caméra effectuées dans le cadre du suivi régulier du fonctionnement des réseaux de collecte. Nature des travaux: - Renouvellement des réseaux EU rue de l Avenir et rue de l Océan à Boufféré : mise en séparatif et remplacement du busage béton par un réseau neuf en PVC

11 - Remplacement du réseau en buse béton sur une partie de la rue du Colonel Taylor à Montaigu suite à constatations de plusieurs cassures et débuts d effondrement des buses. - Remplacement du réseau en buse béton sur une partie de la rue du 8 mai 1945 à Montaigu suite à constatations de plusieurs cassures et débuts d effondrement des buses. - Extension du réseau pour raccordement salon esthétique rue de l Océan, par le square des moulins. - Extension du réseau d assainissement Petite Rue Saint Jean. - Corrections d anomalies de branchements EU sur la place de la république / rue Colonel Taylor Détails : PVC Ø200 sur 950 m PVC Ø125 sur 550 m Construction de 23 regards de visite Reprise de 79 branchements EU Montant total estimatif des travaux : HT, non subventionnés. SIG : NUMERISATION DES RESEAUX D'ASSAINISSEMENT Depuis novembre 2005, Il est possible de consulter l'implantation des réseaux d'assainissement sur un Système d Informations Géographiques (S.I.G.). Au 31 décembre 2011, l ensemble du réseau d assainissement est localisé. Il reste néanmoins à intégrer les réseaux récents relatifs à la construction de la nouvelle station d épuration (gravitaire jusqu au poste général de refoulement, refoulement jusqu à la station ). Cette intégration est prévue pour Les regards de visite sont quasiment tous identifiés sur le réseau de collecte. Les branchements sont intégrés au SIG au fur et à mesure des travaux engagés ainsi que des investigations de terrain. Un gros travail reste à faire sur l intégration du réseau pluvial et de ses ouvrages annexes (avaloirs, grilles, ). Données intégrées : Longueur réseau (mètres) Longueur branchements (mètres) Nombre de branchements (unités) Nombre de regards de visite (unités) UNITAIRE EAU USEE EAU PLUVIALE REFOULEMENT TOTAL EU/UNI TOTAL GENERAL Ce travail, qui nécessite de nombreuses campagnes de vérifications sur le terrain, permettra à terme de garantir la fiabilité et l'exhaustivité des données dont dispose la communauté de communes sur l'emplacement, l'âge, le matériau, le diamètre... de ses réseaux d'assainissement. Il est envisagé de créer en 2012 un atlas au 1/2500 eme qui permettra aux agents d apporter des modifications/précisions sur l état des réseaux. Les travaux de construction ou de réhabilitation de réseaux d assainissement et de pluviales sont systématiquement intégrés dans le SIG à partir des plans de récolement des entreprises de travaux

12 BILAN DES CONTROLES DE BRANCHEMENTS SUR LE RESEAU DE COLLECTE Communes Branchement neuf MONTAIGU 4 Types de contrôle Contrôles ponctuels 17 «rue des Lilas» Contre visite Vente immobilière Par commune TOTAL % communal au sein de la CDC BOUFFERE SAINT HILAIRE DE LOULAY SAINT GEORGES DE MONTAIGU 2 48 «la Marionnière» LA GUYONNIERE CONTROLES 2011 TOTAL depuis contrôles en contrôles de réalisés Evolution des contrôles réalisés par le service depuis Les années 2006 et 2007 représentent des années durant lesquelles les ventes immobilières ont nécessité de nombreux contrôles du service assainissement. Cette dynamique s est atténuée par la suite. Sur les 3257 branchements EU connus (fichier SAUR), 5 % des branchements ont été contrôlés en 2011 sur le territoire communautaire, dans le cadre d une visite sur installation existante ou dans le cadre de contrôles des branchements neufs. Depuis 2004, année de prise de compétence de l'assainissement collectif par la communauté de communes, il a été contrôlé 893 immeubles, soit 27,5 % des branchements d eaux usées. Il n y a pas eu de non-conformité observée sur les branchements neufs. Sur les 98 contrôles effectués à l occasion d une vente immobilière, il a été observé 22 non conformités, soit 22%. Au 31 décembre 2011, 4 de ces installations n avaient pas été remises en conformité. L arrêté communautaire du 11 janvier 2011 relatif aux contrôles d assainissement lors des ventes immobilières indiquent que les travaux de mise en conformité des installations nonconformes doivent avoir été effectués sous un délai de 1 an à compter de la date de l acte de vente notarié (adaptation à la réglementation propre aux contrôles SPANC imposés par la loi Grenelle II)

13 CREATION DE BRANCHEMENTS Le service assainissement a été sollicité pour la construction de branchements neufs, ou travaux, sur le réseau public d'assainissement. 16 branchements ont été créés ou réhabilités : Nom adresse Commune nombre branchements AUGEREAU 6, rue de l Océan BOUFFERE 1 GUILLET 10, rue de l Océan BOUFFERE 1 ALTUNDAG 15bis, rue del Aurore MONTAIGU 1 GOURAUD 9, rue du Vieux Moulin MONTAIGU 1 LARDIERE 25bis, av. Villebois Mareuil MONTAIGU 1 FONTENEAU Rue de Tiffauges MONTAIGU 1 HARNAY Rue du 8 mai 1945 MONTAIGU 1 DAVID Impasse du Haut Bois MONTAIGU 2 GRATON 31, rue Barbecane MONTAIGU 1 PRIOU rue des Abreuvoirs MONTAIGU 1 HEUVELIN rue des Abreuvoirs MONTAIGU 1 BONNIN Rue du Pont Neuf MONTAIGU 1 MONNIER Rue Descartes BOUFFERE 1 MA CAMPAGNE Rue des Lilas MONTAIGU 1 BROHAN 66, rue St Jacques, par rue de la Maine MONTAIGU 1 BILAN DES INTERVENTIONS SUR LE RESEAU DE COLLECTE 1 - Intervention interne Les interventions de débouchage ou de curage interviennent de manière ponctuelle, à l'occasion de bouchages des branchements particuliers, ou d'investigations de terrain. 10 interventions ont eu lieu en 2011, correspondant à une durée d intervention de l ordre de 11 heures. La maintenance et l entretien des réseaux participent à la diminution conséquente (80%) du temps passé par les agents aux interventions de débouchage. Date Adresse Type d'intervention Collecteur ou branchement Rue du Petit SAbot Débouchage Collecteur et branchement Rue du Petit Sabot Débouchage Collecteur et branchement Rue du Petit Sabot Débouchage Collecteur et branchement , bd Alex Auvinet Débouchage Branchement Rue des Remparts Débouchage Collecteur et branchement Rue de l Aurore déversoir d orage Débouchage Collecteur Rue Raymond Parpaillon Débouchage Branchement Siphon sous la Maine Débouchage Collecteur , bd Alex Auvinet Débouchage Branchement Proximité Station d épuration Débouchage Collecteur

14 2 - Intervention externe prestation de service (SAUR) Le personnel intercommunal intervient du lundi au vendredi de 8H30 à 17H00. En dehors des jours et des heures ouvrables du service assainissement, les interventions en domaine public sont réalisées par la SAUR (marché du 01/11/2009 jusqu au 01/11/2011), avec laquelle la communauté de communes a passé un contrat de prestations de service. Dans le cadre de ce marché, ils interviennent : Sur Les Réseaux : Hydrocurage préventif : 990 ml de réseau ont été hydrocurés en 2011 Cette intervention est assurée par l intervention d un camion hydrocureur 26 tonnes ou 16 tonnes, selon l accessibilité des réseaux. Curage des réseaux longueur de réseaux curés Rue Molière Sem 13 Sem 15 Sem 30 Rue de l'aurore (etitv) Sem 40 & 41 Réseau de l'asson (derrière leclerc) Hydrocurage siphon sous Maine amont PR pont neuf Rue de l'aurore Rue St Jacques Rue de l'egault Branchement rue Barbecane Rue Colonel Taylor (rte de Clisson) Longueur totale hydrocurée Débouchage collecteur et branchement : 2 interventions de débouchage ont été réalisées par le prestataire en Seule l intervention de débouchage du collecteur de l Asson s est déroulée durant les astreintes du soir et week-end. En effet, un incident de bouchage d un siphon sous ruisseau a conduit à un déversement d eaux usées (~100 m3) dans le ruisseau de l Asson, via un piquage d ancien collecteur non condamné. Celui-ci a été supprimé purement et simplement Date d'intervention Adresse Observations Total 4&5/06/2011 Réseau de l Asson en domaine privé Débouchage du siphon 1 21/09/ , esplanade de Verdun Débouchage d un branchement d eaux usées 1 Total 2 Inspection télévisée du réseau : La prestation de service comprend le passage caméra selon besoins du service lorsque des suspicions de défauts structurels sur les réseaux sont à confirmer. Date d'intervention Adresse Total Unité Sem.11 Rue de l Aurore 120 ml Sem. 15 Rue de l Asson (derrière Brico Leclerc) 120 ml Total 240 ml

15 L inspection du réseau de l Asson a permis d identifier une anomalie (ancien piquage d un collecteur EU) qui a été supprimé en juillet Dératisation : Concerne les réseaux eaux usées de la Communauté de communes de Montaigu (+ réseau d eaux pluviales de la communauté de communes de Montaigu concernant les zones industrielles du Planty et de Mirville, ainsi que la zone artisanale de la Marionnière) : 1 er passage : semaine 20, 2 ème passage : semaine 40. Sur Les Ouvrages : Hydrocurage : 16 nettoyages de poste ont été réalisés par camion hydrocureur. Cette intervention est assurée par l intervention d un camion hydrocureur 26 tonnes ou 16 tonnes (dans les secteurs difficiles d accès PR La Tour et La Maine). Curage des Postes Nombre de curages Sem 13 Sem 15 Sem 19 Sem 41 PR langlais PR Mirville PR la Bougonnière 0 PR Les Rochettes 1 1 PR la Bretonnière PR la Tour PR la maine PR le pont neuf PR entrée STEP 0 PR Planty curages postes 16 Intervention sur les postes de relevage : le prestataire de service est intervenu 2 fois en 2011, dans le cadre de l astreinte, sur les postes de relevage de la Maine (défaut tension) et de la Bougonnière (défaut de communication). Date d'intervention Adresse Intervention Total 28/06/2011 PR LA MAINE Défaut tension 1 28/06/2011 PR LA BOUGONNIERE Défaut de communication 1 Total 2 Intervention sur la station d épuration Joseph Gaillard : le prestataire de service est intervenu 2 fois en 2011, à la demande de l exploitant, pour le dépannage d équipements à la station d épuration. Date d'intervention Adresse Intervention Total 07/07/2011 Rue Joseph Gaillard Réparation sur presse à boue 1 28/06/2011 Rue Joseph Gaillard Réparation pompe EI 1 Total

16 Contrôle électromécanique : l ensemble des postes de relèvement a été vérifié en Ce bilan eléctro-mécanique permet de réaliser les tâches suivantes : - sur les pompes : intensité, isolement, rotation, niveau d huile, débit des pompes non équipés de débitmètre - sur l armoire électrique : tests, automates, protections électriques - sur les régulateurs de niveau. Des observations sont annotées par le technicien à l issue de la visite sur chacun des postes. Ces remarques permettent à l exploitant de prévoir les travaux à entreprendre pour l année suivante. BILAN HYDRAULIQUE STATION D'EPURATION En raison de la nature encore unitaire de certains collecteurs, le débit reçu à la station d'épuration est directement proportionnel à la pluviométrie mais également du niveau des nappes. La station d épuration a reçu m 3 en 2011 contre m 3 en 2010 (soit -20 %), pour une pluviométrie annuelle de 632 mm en 2011 contre 767 mm en 2010 (soit -17 %). Une corrélation évidente existe entre la pluviométrie et l arrivée d effluent en tête de station d épuration. Seuls des travaux sur la mise en séparatif des réseaux unitaires de la collectivité permettront de diminuer fortement les arrivées d eaux parasites. Le tableau ci-dessous récapitule les débits mensuels mesurés à la station d'épuration: DEBIT ENTREE [m 3 /mois] DEBIT SORTIE [m 3 /mois] PLUVIOMETRIE (en mm) janvier février mars avril mai juin juillet août septembre octobre novembre décembre TOTAL ANNUEL

17 Le volume by passé a été de m3 en 2011, en baisse de 23 % par rapport à l année Ce chiffre témoigne du besoin et de l efficacité du bassin tampon qui a été mis en service à compter de septembre Il a ainsi permis de contenir des arrivées d effluents, dont le débit était supérieur à 330 m 3 /h, pour les stocker dans le bassin d un volume de 800 m 3. Le débit sanitaire théorique d'eaux usées traité à la station d'épuration est estimé à 911 m 3 /j. Les eaux parasites ont représenté environ m 3 en 2010, représentant 30 % de l ensemble des effluents reçus à la station d épuration. Une baisse significative d arrivée d eaux parasites de m 3 a été enregistrée en comparaison à l année 2010, ce qui se justifie par : - une faible pluviométrie, - le remplacement du poste de la Bretonnière, - des travaux de réhabilitation des réseaux EU dans différents secteurs de la collectivité (rue de l avenir, rue de l Océan, rue des Mimosas et rue de l Aurore). Le tableau ci-dessous montre la répartition journalière des débits reçus effectivement à la station depuis 2006 : Années Débit < 1000 m 3 /j 1000<débit< 2000 m 3 /j Débit > 2000 m 3 /j Pluvio annuelle en mm Nombre jours pluie jours 226 jours 35 jours * jours 214 jours 70 jours jours 192 jours 55 jours jours 201 jours 42 jours jours 206 jours 60 jours jours 234 jours 58 jours L année 2011 est représentative d un nombre faible de journées présentant des débits «entrée de station» supérieurs à 2000 m 3 /j. BILAN DES CHARGES ENTRANTES Les valeurs ci-dessous sont issues des 19 analyses d autosurveillance basées sur des bilans 24 heures. PARAMETRES M.E.S. DBO5 DCO NTK P total Débit CHARGE EN EQUIVALENT HABITANTS La charge organique moyenne reçue sur la station d'épuration en 2011 représente environ 5500 EH, soit : - 48 % de la capacité nominale de l ancienne station (rue Joseph Gaillard), - 36 % de la capacité nominale de la nouvelle station (La Marionnière), D'un point de vue hydraulique, la charge entrante représente : - 71 % de la capacité nominale de l ancienne station (rue Joseph Gaillard), - 54 % de la capacité nominale de la nouvelle station (La Marionnière),

18 BILAN DES RENDEMENTS EPURATOIRES Les valeurs indiqués ci-dessous tiennent compte uniquement des données d autosurveillance de la station d épuration rue Joseph Gaillard, en service jusqu au 8 septembre. En effet, seules 2 analyses complètes (bilan 2) ont été réalisés en 2011 sur la nouvelle station afin d affiner le réglage de fonctionnement des équipements. Les rendements épuratoires sur l ensemble des paramètres physico-chimiques se sont maintenus cette année 2011 à des valeurs satisfaisantes, compte tenu de la technologie sommaire employée. PARAMETRES Rendements 2007 Rendements 2008 Rendements 2009 Rendements 2010 Rendements 2011 MES 84 % 84 % 79 % 84 % 86 % DBO5 90 % 91 % 90 % 89 % 91 % DCO 79 % 78 % 76 % 75 % 79 % NTK 69 % 71 % 48 % 66 % 66 % PT 24 % 23 % 23 % 12 % 19 % Concernant le démarrage de la nouvelle station d épuration, il a été convenu avec le Conseil Général de la Vendée de ne pas faire d autosurveillance durant la mise en service (2 mois), considérant l ensemencement naturel des bassins d aération. Seules 2 analyses complètes (bilan 2) ont été réalisés en 2011 sur la nouvelle station, dont les rendements épuratoire figurent cidessous : PARAMETRES Rendements Ancienne STEP Rendements Nouvelle STEP Rendement épuratoire minimum (arrêté préfectorale) MES 86 % 96 % 80 % DBO5 91 % 97 % 90 % DCO 79 % 91 % 75 % Azote Global 66 % 96 % 70 % PT 19 % 69 % 80 % La déphosphatation physico-chimique par ajout de chlorure ferrique permet, en 2012, d atteindre les normes de rejet en phosphore total (en rendement et en concentration). CONSOMMATION ELECTRIQUE Conso station Ratio KW / m 3 Conso PR Conso autres TOTAL ANNUEL Années KWh/an traité la Tour KWh/an postes KWh/an KWh/an , , , Dont pour le poste de refoulement général et bassin tampon La mise en service des 2 tarifs jaunes pour le poste général de refoulement (le ) et la station d épuration ( ) sont à l origine d une augmentation de 40% de l énergie consommée. Chaque abonnement (tarifs bleu et jaune) fait l objet d un examen attentif du service assainissement permettant d ajuster les puissances souscrites aux besoins réels des installations

19 SOUS PRODUITS DE DEGRILLAGE En 2011, la totalité des refus de dégrillage issus des postes de relèvement a été évacuée vers la déchetterie de la Motte à Boufféré. La quantité annuelle de sous-produits évacués représente kg. Les sous produits issus du dégrilleur du poste général de refoulement (Rotoscreen 6 mm) et des tamis rotatifs (2mm) de la station d'épuration sont stockés dans des containers 120, 180 et 240 litres pour ensuite être ramassés par le service des ordures ménagères. BILAN DE LA PRODUCTION DE BOUES La quantité de boues produites sur les 2 stations d épuration pour 2011 s élève à 62,9 tonnes de matières sèches, comprenant : Traitement des boues : o Ancienne station : 35,5 Tonnes de MS (17% de siccité) ont été valorisées en épandage agricole. o Nouvelle station : ~5 Tonnes de MS (19% de siccité) ont été produites en décembre 2011 pour ensuite être chaulées (28,5% de siccité). Un total de 7,5 tonnes de boues chaulées a été stocké dans des casiers pour un épandage prévu en juillet Evacuation boues liquides de digestion : à compter de la mise en service de la nouvelle station d épuration, il a été évacué les boues liquides des digesteur et des clarificateurs de l ancienne station. Un volume total de 528 m3 de boues liquides a été valorisé en épandage agricole, soit 22,4 tonnes de MS. Le suivi de la valorisation agricole des boues résiduaires de la station d épuration a été assuré, en 2011, par la SAUR centre Vendée. 237,04, tonnes de boues brutes ont été épandues selon une dose moyenne de 9,73 tonnes à l'hectare sur des parcelles agricoles de M. PRUVOT, agriculteur à Saint André Treize Voies et Vieillevigne. Concernant l épandage des boues liquide (528 m 3 ) il a été appliqué une dosse de 44,3 m 3 /ha. Les boues font l'objet d'un suivi analytique régulier, dont les résultats montrent la conformité aux prescriptions de la réglementation pour une valorisation agricole. Un chaulage des terrains a également été réalisé, à hauteur de 2 tonnes de chaux par hectare. Les caractéristiques agronomiques, les teneurs en éléments traces métalliques et composés organiques des boues digérées valorisées en agriculture figurent dans la synthèse du registre d épandage CONSOMMATION DE POLYMERE 1 - Ancienne station d épuration Presse à boues Il a été utilisé 7 sacs soit 175 kg de polymère (Ciba, en poudre et ZETAG 7567) nécessaire pour la déshydratation des boues sur la presse, soit un taux de 4,9 kg polymère par de matière sèche. 2 nouvelle station d épuration STEP Centrifugeuse Le polymère utilisé pour le fonctionnement de la centrifugeuse est le ZETAG 9068FS. Il est livré en container de 1000 kg. La consommation de polymère est de 10kg de matière active par tonne de matière sèche, soit 20 kg de matière commerciale ZETAG 9068FS par tonne de matière sèche

20 BUDGET DU SERVICE ASSAINISSEMENT COLLECTIF COMPTE ADMINISTRATIF Les services publics d assainissement sont financièrement gérés comme des services à caractère industriel et commercial (art. L du Code général des collectivités territoriales). En conséquence, la charge doit être répartie sur les usagers et toute prise en charge du coût du service, de même que tout subventionnement par la communauté de Communes, est, sauf cas exceptionnels, prohibé. Le budget du service de l assainissement est établi selon les principes posés par la nomenclature dite " M49 ". Il est assujetti à la TVA. Les charges du service se sont élevées, en 2011, à HT. Celles-ci se décomposent de la manière suivante : Dépense de fonctionnement - Exercice % 21% 3% 21% 31% 9% frais communs frais de personnel attenuations de produits opération de transfert entre sections autres charges de gestion courante charges financières charges exceptionnelles Fonctionnement : ,00 Investissement : ,00 Les dépenses d investissement sont essentiellement dues au règlement des travaux de construction de la station d épuration et du poste général de refoulement

AVEC VOUS pour un assainissement autonome de qualité

AVEC VOUS pour un assainissement autonome de qualité AVEC VOUS pour un assainissement autonome de qualité Intervenants Communes : Mr ou Mme le Maire de la commune Communauté de communes: Mr le Président : M. DURET Chargée de mission : Mme BEAL Entreprises

Plus en détail

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012 VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012 ETABLI EN APPLICATION : - DE LA LOI DU 2 FEVRIER 1995 RELATIVE AU RENFORCEMENT

Plus en détail

ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL

ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL ETUDE COMPARATIVE DES SOLUTIONS D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ET NON COLLECTIF POUR LE BOURG D ANDREZEL Bureau d Etudes TEST INGENIERIE 14, rue Gambetta 77 400 THORIGNY Tél. : 01.60 07 07 07 www.testingenierie.fr

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 410 Z

ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 410 Z REGIE DES EAUX DE VENELLES ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 410 Z Service de l Assainissement Année 2007

Plus en détail

Le SPANC. Communauté de communes des Versants d Aime

Le SPANC. Communauté de communes des Versants d Aime Le SPANC Communauté de communes des Versants d Aime Créé en 2012, le Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) de la communauté de communes des Versants d Aime est un service industriel et

Plus en détail

LA RÉGLEMENTATION. Code des Collectivités Territoriales (articles L2224-8 et suivants)

LA RÉGLEMENTATION. Code des Collectivités Territoriales (articles L2224-8 et suivants) Conseils et gestes éco citoyens à appliquer Une installation défectueuse ou mal entretenue peut présenter un risque pour la santé et l environnement. LA RÉGLEMENTATION Code de la Santé Publique (articles

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU 1

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU 1 REGIE DES EAUX DE VENELLES Service de l Eau Potable Année 2006 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU 1 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU Etabli par Max

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DU GAPEAU. COMMUNE DE.. (à préciser)

COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA VALLEE DU GAPEAU. COMMUNE DE.. (à préciser) Page : 1/8 COMMUNE DE.. (à préciser) Date de la demande :../../.. Date de demande de permis de construire :../../.. Nom Prénom et adresse du pétitionnaire :.. Numéro de permis de construire si attribué

Plus en détail

Pierre Bousseau. assainissement individuel. les contrôles. Recueil à l usage des propriétaires ACE ARCONCE

Pierre Bousseau. assainissement individuel. les contrôles. Recueil à l usage des propriétaires ACE ARCONCE Pierre Bousseau assainissement individuel les contrôles Recueil à l usage des propriétaires ACE ARCONCE 1 PREAMBULE L assainissement collectif n'est pas adapté aux zones rurales et périurbaines où l'habitat

Plus en détail

Dossier de contrôle d implantation, de conception RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR

Dossier de contrôle d implantation, de conception RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR Dossier de contrôle d implantation, de conception RENSEIGNEMENTS RELATIFS AU DEMANDEUR *Nom, prénom du demandeur : *Adresse actuelle : *Code Postal : Localité : *Numéro de téléphone : *Adresse électronique

Plus en détail

Communauté de Communes Gisors Epte Lévrière CONVENTION N.. Nom / Prénom : Commune :.

Communauté de Communes Gisors Epte Lévrière CONVENTION N.. Nom / Prénom : Commune :. COMMUNAUTÉ DE COMMUNES GISORS EPTE LEVRIERE 5, Rue Albert Leroy BP 39 27140 GISORS Téléphone : 02.32.27.89.50 - Fax : 02.32.27.89.49 Site : www.cdc-gisors.fr CONVENTION RELATIVE A L ENTRETIEN / VIDANGE

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE FICHE DÉCLARATIVE Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous devez obtenir l accord du SPANC. COMMUNAUTE DE COMMUNES DE BERNAY ET DES ENVIRONS 299,

Plus en détail

Syndicat Intercommunal d Adduction d Eau Potable de la région de Questembert

Syndicat Intercommunal d Adduction d Eau Potable de la région de Questembert Syndicat Intercommunal d Adduction d Eau Potable de la région de Questembert RAPPORT DU PRÉSIDENT SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE D ASSAINISSEMENT ANNÉE 2012 Douglas ZENI STRATORIAL FINANCES 28, rue

Plus en détail

Comptes rendus d Activités Techniques et Financières du Service de l Eau Potable Année 2004

Comptes rendus d Activités Techniques et Financières du Service de l Eau Potable Année 2004 Service de l Eau Potable Année 2004 1 Ville de VENELLES Comptes rendus d activités Techniques et financières du Service de l Eau Potable Destinataire : Monsieur le Maire de la commune de VENELLES (13770)

Plus en détail

ASPECTS JURIDIQUES DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

ASPECTS JURIDIQUES DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ASPECTS JURIDIQUES DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Bases juridiques et dernières évolutions règlementaires Séminaire des animateurs territoriaux, le 26 juin 2012 Ludiana KORTH, chargée d étude juridique

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010 La SEVESC assure les services de l eau et de l assainissement de collectivités des départements

Plus en détail

Recommandation pour la Numérisation de l assainissement collectif et non collectif

Recommandation pour la Numérisation de l assainissement collectif et non collectif Recommandation pour la Numérisation de l assainissement collectif et non collectif 1/ Recommandations techniques Afin d intégrer les données de l assainissement collectif et non collectif dans le SIGil,

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION OU DE REHABILITATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D INSTALLATION OU DE REHABILITATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D INSTALLATION OU DE REHABILITATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous devez obtenir

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION Service Pubic d Assaiisseet Cectif Cuaut de Cues des Prtes du aie rad Le Bourg 72610 CHERISAY Tél : 02.33.32.86.82 EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DONT

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 3600 Z

ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 3600 Z REGIE DES EAUX DE VENELLES ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 3600 Z Service de l Eau Potable Année 2013 Elaboré

Plus en détail

Hôtel d Agglomération SPANC 19 rue Georges Braque CS 70854 76085 LE HAVRE Cedex Tél : 02.35.22.25.23 Port : 07.86.10.32.80 Fax : 02.35.22.25.

Hôtel d Agglomération SPANC 19 rue Georges Braque CS 70854 76085 LE HAVRE Cedex Tél : 02.35.22.25.23 Port : 07.86.10.32.80 Fax : 02.35.22.25. FICHE DECLARATIVE Examen préalable de la conception d une installation d assainissement non collectif dont la charge brute de pollution organique est inférieure ou égale à 1,2 kg/j de DBO5 Demande d avis

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FICHE DÉCLARATIVE Date d arrivée : N de dossier: Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FICHE DÉCLARATIVE Les renseignements demandés dans ce document permettront au Service Public d assainissement Non Collectif

Plus en détail

58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05

58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05 Informations Régie des Eaux Renseignements Accueil Téléphonique ipale des eaux siège de la Régie munic et de l Assainissement 58 74 21 35 tél. 05 58 90 97 97 - Fax 05 8h00 à 12h30 vendredi de Bureau ouvert

Plus en détail

Le Service Public de l Assainissement Non Collectif (SPANC)

Le Service Public de l Assainissement Non Collectif (SPANC) Le Service Public de l Assainissement Non Collectif (SPANC) Etat d avancement et présentation des conclusions après 3 années de contrôles. Conseil Communautaire du 11 mai 2010 Déroulement de la présentation

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) DES EAUX USEES DOMESTIQUES

REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) DES EAUX USEES DOMESTIQUES Ain Angillon Malvaux REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) DES EAUX USEES DOMESTIQUES REGISSANT LES PRESTATIONS DE CONTROLE ET D ENTRETIEN DES INSTALLATIONS (arrété du 6 mai

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Communauté de Communes de la Vallée de la Gorre Service Public d Assainissement Non Collectif 2, Place de l'église 87310 Saint-Laurent-sur-Gorre 05 55 48 19 20 / spanc.vallee.gorre@orange.fr DEMANDE D

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE (Notice explicative)

FORMULAIRE DE DEMANDE (Notice explicative) SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FORMULAIRE DE DEMANDE (Notice explicative) Ce document doit être complété par tout demandeur d'un document d'urbanisme Il est à renseigner par le propriétaire

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Formulaire à retourner dûment complété en trois exemplaires au :

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Formulaire à retourner dûment complété en trois exemplaires au : Dossier ANC Commune :.. N dossier : DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Formulaire à retourner dûment complété en trois exemplaires au : Demandeur SPANC (Service Public

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 410 Z

ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 410 Z REGIE DES EAUX DE VENELLES ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 410 Z Service de l Eau Potable Année 2007 RAPPORT

Plus en détail

spanc@gde-guadeloupe.com Téléphone: 0590 89 46 25

spanc@gde-guadeloupe.com Téléphone: 0590 89 46 25 Informations générales Fiche déclarative pour examen préalable de la conception d une installation d assainissement non collective Service Public de l Assainissement Collectif spanc@gde-guadeloupe.com

Plus en détail

SPANC. Règlement du service d assainissement non collectif

SPANC. Règlement du service d assainissement non collectif SPANC Règlement du service d assainissement non collectif SPANC Locminé Communauté Zone de Kerjean 56500 Locminé Tél. : 02 97 44 22 58 Fax : 02 97 44 29 68 spanc@pays-locmine.com Chapitre I : Dispositions

Plus en détail

Caractérisation technique du service

Caractérisation technique du service rapport sur le prix et la qualité du service public de l assainissement non collectif 2012 3 Caractérisation technique du service Présentation du territoire desservi Le service est géré au niveau communal

Plus en détail

Demande d installation d un système d assainissement non collectif

Demande d installation d un système d assainissement non collectif Tél : 05.61.04.09.40 Bureaux ouverts : 8h à 12h et 13h30 à 18h DIRECTION du DEVELOPPEMENT Service Aménagement / Assainissement Non Collectif Demande d installation d un système d assainissement non collectif

Plus en détail

SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif

SPANC. Service Public d Assainissement Non Collectif SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif sommaire 1) Pourquoi assainir? 2) Les lois et les obligations. 3) Technique de l ANC. 4) Déroulement de la visite. 1) Pourquoi assainir? Pour restituer

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SAINT SULPICE LA FORET Séance du 12 décembre 2013

EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL DE LA COMMUNE DE SAINT SULPICE LA FORET Séance du 12 décembre 2013 Étaient présents :, J-L. CORRE, M. LE BER, G. BRUNEL J-M. BELOT, G. LESCOAT a donné pouvoir à N 13-12-12/01 COMMERCE / LOCATION-GÉRANCE / BAIL / LOYER / TARIFS / RENOUVELLEMENT Par délibération n 12-04-24/01

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Assistance à maîtrise d'ouvrage pour la mise en place d'une délégation du service d'assainissement de la commune de LA BRUFFIERE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

Assainissement Non Collectif DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF

Assainissement Non Collectif DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF Assainissement Non Collectif DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFONTAINE-VERCEL COMMUNAUTE DE COMMUNES DES PREMIERS SAPINS 20, grande rue 25800 Valdahon Tél

Plus en détail

Communauté de Communes du Canton d Etrépagny

Communauté de Communes du Canton d Etrépagny Communauté de Communes du Canton d Etrépagny COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU CANTON D ETREPAGNY 3 rue Maison de Vatimesnil 27150 ETREPAGNY Téléphone : 02.32.27.04.36 - ax : 02.32.55.71.73 Mail : spanc@cccetrepagny.fr

Plus en détail

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement Conjuguer croissance et environnement www.sicoval.fr Sicoval Assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation

Plus en détail

63210 ROCHEFORT-MONTAGNE 63400 CHAMALIERES Tél. : 04.73.65.87.63 Tél. : 04.73.36.96.05. Pièces à fournir par le propriétaire

63210 ROCHEFORT-MONTAGNE 63400 CHAMALIERES Tél. : 04.73.65.87.63 Tél. : 04.73.36.96.05. Pièces à fournir par le propriétaire SERVICE PUBLIC D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (S.P.A.N.C.) Communauté de Communes de Rochefort-Montagne Rte de Clermont BP15 41 avenue des Thermes 63210 ROCHEFORT-MONTAGNE 63400 CHAMALIERES 04.73.65.87.63

Plus en détail

Guide Pratique Assainissement Non Collectif

Guide Pratique Assainissement Non Collectif Guide Pratique Assainissement Non Collectif 1 L assainissement non collectif Les immeubles, habitations ne pouvant être raccordés au réseau collectif d assainissement existant (tout à l égout) doivent

Plus en détail

Communauté de Communes du Canton d Etrépagny

Communauté de Communes du Canton d Etrépagny Communauté de Communes du Canton d Etrépagny COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DU CANTON D ETREPAGNY 3 rue Maison de Vatimesnil 27150 ETREPAGNY Téléphone : 02.32.27.04.36 - Fax : 02.32.55.71.73 Mail : spanc.cccetrepagny@yahoo.fr

Plus en détail

Constitution du dossier de demande d installation d un système d assainissement non collectif

Constitution du dossier de demande d installation d un système d assainissement non collectif Constitution du dossier de demande d installation d un système d assainissement non collectif Le présent dossier dûment rempli est à remettre en Mairie du lieu d implantation du dispositif. Se renseigner

Plus en détail

Service Public d Assainissement Non Collectif

Service Public d Assainissement Non Collectif Service Public d Assainissement Non Collectif DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Toute installation d un dispositif d assainissement non collectif doit faire l objet

Plus en détail

1 LA STATION DE DEPOLLUTION DU SIARE

1 LA STATION DE DEPOLLUTION DU SIARE 1 LA STATION DE DEPOLLUTION DU SIARE La station d épuration du SIARE (Syndicat Intercommunal d Assainissement de la Région d Etampes), inaugurée en 003, s intègre parfaitement dans le paysage de la vallée

Plus en détail

Mon installation d assainissement non collectif PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU ET RESPECTER LES MILIEUX AQUATIQUES. Guide.

Mon installation d assainissement non collectif PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU ET RESPECTER LES MILIEUX AQUATIQUES. Guide. Mon installation d assainissement non collectif PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU ET RESPECTER LES MILIEUX AQUATIQUES Guide d entretien Aillevans - Athesans Etroitefontaine - Autrey Le Vay - Beveuge - Bonnal

Plus en détail

DEMANDE DE DIAGNOSTIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DANS LE CADRE D UNE TRANSACTION IMMOBILIERE

DEMANDE DE DIAGNOSTIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DANS LE CADRE D UNE TRANSACTION IMMOBILIERE DEMANDE DE DIAGNOSTIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DANS LE CADRE D UNE TRANSACTION IMMOBILIERE Communauté de Communes du Canton de Hucqueliers et Environs Service Public d Assainissement Non Collectif

Plus en détail

la mise en place du Service Public d Assainissement Non Collectif : le SPANC

la mise en place du Service Public d Assainissement Non Collectif : le SPANC la mise en place du Service Public d Assainissement Non Collectif : le SPANC sommaire Informations réglementaires préalables Les questions que vous vous posez Organisation générale des contrôles Exemples

Plus en détail

Service Public d Assainissement Non Collectif

Service Public d Assainissement Non Collectif Service Public d Assainissement Non Collectif SIAEPA de SAINT SELVE 1 place de l Eglise - 33650 SAINT MORILLON Tel : 05 56 78 65 88 Fax : 05 56 78 48 55 Mail : siaepa-st-selve.spanc@orange.fr CONVENTION

Plus en détail

Communauté de Communes Sud Pays Basque - Rue Leku-Eder BP 10350 64703 HENDAYE Cedex Tél : 05 59 48 30 85 Fax : 05 59 48 34 0 N SIRET 200 000 990 000

Communauté de Communes Sud Pays Basque - Rue Leku-Eder BP 10350 64703 HENDAYE Cedex Tél : 05 59 48 30 85 Fax : 05 59 48 34 0 N SIRET 200 000 990 000 Communauté de Communes Sud Pays Basque - Rue Leku-Eder BP 10350 64703 HENDAYE Cedex Tél : 05 59 48 30 85 Fax : 05 59 48 34 0 N SIRET 200 000 990 000 16 N SIREN 200 000 990 Code APE 751 Administration publique

Plus en détail

CONTRôLES DE RéCEPTION DES TRAVAUX DE RéALISATION DE LA PARTIE PRIVATIVE DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS

CONTRôLES DE RéCEPTION DES TRAVAUX DE RéALISATION DE LA PARTIE PRIVATIVE DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS L agence de l eau Seine-Normandie est un établissement public du Ministère de l Ecologie, de l Energie et du Développement durable et de la mer. Sa mission est de financer les ouvrages et les actions qui

Plus en détail

CONVENTION POUR LE RACCORDEMENT DES INDUSTRIELS DE SAINT-BRIEUC AU RESEAU D'ASSAINISSEMENT. Mesdames, Messieurs,

CONVENTION POUR LE RACCORDEMENT DES INDUSTRIELS DE SAINT-BRIEUC AU RESEAU D'ASSAINISSEMENT. Mesdames, Messieurs, Ville de SAINT-BRIEUC ------------------------------- Conseil Municipal ---------------------- Séance du 8 décembre 2000 ----------------- Rapporteur : M. MANGOLD ----------------- N 10 CONVENTION POUR

Plus en détail

DEMANDE DE CONTROLE DE BONNE EXECUTION D UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE DE CONTROLE DE BONNE EXECUTION D UN DISPOSITIF D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC) ZAC des Terrasses de la Sarre 3, Terrasse Normandie BP 50157 57403 SARREBOURG CEDEX Téléphone 03 87 03 05 16 Télécopie 03 87 03 83 49 DEMANDE DE CONTROLE

Plus en détail

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC.

LES EAUX USÉES. L évacuation des eaux usées. Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. L évacuation des eaux usées Les eaux vannes (EV) : eaux provenant des cuvettes de WC. Les eaux ménagères (EM) : eaux provenant de la cuisine (évier, lave-vaisselle) et de la salle de bains (lavabo, baignoire,

Plus en détail

ETUDE DES BRANCHEMENTS AU RESEAU COLLECTIF. Syndicat Intercommunal d' Assainissement du Haut des Rangs (S.I.A.H.R.)

ETUDE DES BRANCHEMENTS AU RESEAU COLLECTIF. Syndicat Intercommunal d' Assainissement du Haut des Rangs (S.I.A.H.R.) ETUDE DES BRANCHEMENTS AU RESEAU COLLECTIF Syndicat Intercommunal d' Assainissement du Haut des Rangs (S.I.A.H.R.) PROGRAMME DE LA REUNION Objectifs de cette étude Moyens mis en œuvre Programme Coûts Et

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE CORMEILLES SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FORMULAIRE D INSTRUCTION DU CONTROLE DE CONCEPTION

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE CORMEILLES SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FORMULAIRE D INSTRUCTION DU CONTROLE DE CONCEPTION COMMUNAUTE DE COMMUNES DU CANTON DE CORMEILLES SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FORMULAIRE D INSTRUCTION DU CONTROLE DE CONCEPTION CONSTRUCTION OU REHABLILITATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Obligations des propriétaires. Dispositions générales

REGLEMENT DU SERVICE DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Obligations des propriétaires. Dispositions générales REGLEMENT DU SERVICE DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Les cases grisées de commentaires sont à supprimer avant toute diffusion Le règlement du service, délibéré et voté par l'assemblée délibérante dans

Plus en détail

RAPPORT DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTE

RAPPORT DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTE RAPPORT DIAGNOSTIC DE L INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXISTANTE Diagnostic réalisé sur la commune de : SECHILIENNE Contrôle pour transaction N de dossier : 38478 E031501 Date de la visite

Plus en détail

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Communauté de Communes du Castelbriantais Commune de MOISDON LA RIVIERE 17 04 2012 1 Déroulement de la réunion publique I Introduction 1) La loi 2) Le SPANC II Les contrôles

Plus en détail

Règlement du Service Public d assainissement non collectif (SPANC)

Règlement du Service Public d assainissement non collectif (SPANC) Règlement du Service Public d assainissement non collectif (SPANC) Adopté par le Conseil de Communauté le 11 juillet 2005 et révisé le 12 septembre 2011 TABLES DES MATIÈRES Chapitre I Dispositions générales

Plus en détail

MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX

MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX . MAINTENANCE PREVENTIVE ET CORRECTIVE DES INSTALLATIONS D EAUX USEES ET PLUVIALES ET DES INSTALLATIONS ATTENANTES DU CENTRE HOSPITALIER DE MEAUX NOMENCLATURE : 81-17 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

Convention relative à l utilisation du Service de Vidange du SPANC

Convention relative à l utilisation du Service de Vidange du SPANC Convention relative à l utilisation du Service de Vidange du SPANC Merci de signer le document et de le retourner à la Communauté de Communes Si vous souhaitez utiliser ce service ENTRE D UNE PART, M.,Mme

Plus en détail

PROJET D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

PROJET D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF PROJET D'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Contrôle de conception et d'exécution Le contrôle de conception et d'implantation a pour but de vérifier que le projet d'assainissement non collectif est conforme

Plus en détail

Règlement du SPANC. Chapitre 1 er : Dispositions Générales

Règlement du SPANC. Chapitre 1 er : Dispositions Générales 1 REGLEMENT DU SPANC (Service Public d Assainissement Non Collectif) Sommaire Chapitre 1 er : Dispositions Générales Article 1 er : Assainissement non collectif : Article 2 : Objet du règlement : Article

Plus en détail

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF N Dossier SPANC : Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) Dossier de Mme/M. : Commune : DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Contrôle de Conception et d implantation

Plus en détail

RÈGLEM ENT DU S.P.A.N.C. SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEM ENT NON COLLECTIF COMMUNAUTÉ DE COMMUNES JURA SUD

RÈGLEM ENT DU S.P.A.N.C. SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEM ENT NON COLLECTIF COMMUNAUTÉ DE COMMUNES JURA SUD RÈGLEM ENT DU S.P.A.N.C. SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEM ENT NON COLLECTIF COMMUNAUTÉ DE COMMUNES JURA SUD 87 Avenue de Saint Claude - 39260 Moirans-en-Montagne - Tél. : 03.84.42.61.20 Fax : 03.84.42.38.03

Plus en détail

Cadre réservé au service Déposé le :

Cadre réservé au service Déposé le : Formulaire de demande D installation d un dispositif d assainissement non collectif Cadre réservé au service Déposé le : N du dossier :. Service Public d Assainissement non Collectif Communauté d Agglomération

Plus en détail

Caractéristiques du projet Installateur (si connu)

Caractéristiques du projet Installateur (si connu) Communauté de Communes de la Côte des Isles Service Public d Assainissement Non Collectif 15 rue de Becqueret 50270 BARNEVILLE CARTERET Tél : 02 33 95 96 70 ; Fax : 02 33 95 96 71 site internet : www.cotedesisles.com

Plus en détail

REGLEMENT DU SERVICE DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. ❶ Dispositions générales

REGLEMENT DU SERVICE DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. ❶ Dispositions générales REGLEMENT DU SERVICE DE L'ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Le règlement du service définit les obligations mutuelles entre le service public de l'assainissement non collectif (SPANC) et ses usagers qui sont

Plus en détail

22/06/2015 IMP50PO5-2

22/06/2015 IMP50PO5-2 22/06/2015 REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF (SPANC-SATESE 37) SATESE 37 Z.A du Papillon 3 Rue de l Aviation 37210 PARÇAY-MESLAY Tél : 02 47 29 47 37 / Fax : 02 47 29 47 38 Internet

Plus en détail

La vidange est d ailleurs prévue par la loi (Code de la Santé Publique, article 1331-1), et doit être effectuée en moyenne tous les 4 ans.

La vidange est d ailleurs prévue par la loi (Code de la Santé Publique, article 1331-1), et doit être effectuée en moyenne tous les 4 ans. Objet : entretien assainissement individuel Madame, Monsieur, Votre habitation est équipée d un système d assainissement non collectif pour le traitement de vos eaux usées. Le bon fonctionnement de cet

Plus en détail

Demande d autorisation d installation d un dispositif D assainissement non collectif Neuf ou réhabilitation.

Demande d autorisation d installation d un dispositif D assainissement non collectif Neuf ou réhabilitation. Cadre réservé à la mairie du lieu du projet La présente demande a été reçue à la mairie Le Cachet de la mairie Demande d autorisation d installation d un dispositif D assainissement non collectif Neuf

Plus en détail

p. 4-5 p. 6-7 p. 8-9 p. 10-11

p. 4-5 p. 6-7 p. 8-9 p. 10-11 L eau est une ressource essentielle partagée par tous. Elle est indispensable à l équilibre des écosystèmes, au développement durable et à notre survie même. L eau fait partie des préoccupations prioritaires

Plus en détail

ANALYSE ECONOMIQUE SUR L EAU EN MARTINIQUE LA RECUPERATION DES COUTS SYNTHESE

ANALYSE ECONOMIQUE SUR L EAU EN MARTINIQUE LA RECUPERATION DES COUTS SYNTHESE ANALYSE ECONOMIQUE SUR L EAU EN MARTINIQUE LA RECUPERATION DES COUTS SYNTHESE 30 septembre 2013 ODE - Martinique SOMMAIRE 1. PREAMBULE... 4 2. LE RECOUVREMENT DES COUTS DES SERVICES LIES A L EAU... 4 2.1

Plus en détail

RÈGLEMENT DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

RÈGLEMENT DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RÈGLEMENT DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF 1 SOMMAIRE CHAPITRE I - DISPOSITIONS GENERALES... 3 ARTICLE 1 - OBJET DU REGLEMENT... 3 ARTICLE 2 - CHAMP D APPLICATION... 3 ARTICLE 3 - DEFINITIONS...

Plus en détail

Assainissement des campings. - 11 janvier 2011

Assainissement des campings. - 11 janvier 2011 Assainissement des campings - 11 janvier 2011 Etat des lieux de l assainissement non collectif (ANC) en Finistère Caractéristiques des eaux usées des campings Contexte et cadre réglementaire Les chiffres

Plus en détail

CONVENTION DE DEVERSEMENT DES EAUX USEES DE LA COMMUNE DE SAINT AVE DANS LE SYSTEME D ASSAINISSEMENT DE LA VILLE DE VANNES

CONVENTION DE DEVERSEMENT DES EAUX USEES DE LA COMMUNE DE SAINT AVE DANS LE SYSTEME D ASSAINISSEMENT DE LA VILLE DE VANNES CONVENTION DE DEVERSEMENT DES EAUX USEES DE LA COMMUNE DE SAINT AVE DANS LE SYSTEME D ASSAINISSEMENT DE LA VILLE DE VANNES Entre les soussignés Monsieur David ROBO, Maire de Vannes, agissant en cette qualité

Plus en détail

EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE LYON

EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE LYON REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DU RHONE EXTRAIT DU REGISTRE DES ARRETES DU PRESIDENT DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE LYON ARRETE N 2013-07-15-R-0287 commune(s) : Villeurbanne objet : Autorisation de déversement

Plus en détail

BRANCHEMENT AUX RÉSEAUX COLLECTIFS

BRANCHEMENT AUX RÉSEAUX COLLECTIFS BRANCHEMENT AUX RÉSEAUX COLLECTIFS Ou comment raccorder son habitation pour traiter les eaux usées et évacuer les eaux pluviales. www.grandtoulouse.fr Grand Toulouse - Direction Assainissement 1, place

Plus en détail

Microstation AQUAMÉRIS

Microstation AQUAMÉRIS Microstation AQUAMÉRIS à culture fixée gamme de 5 à 21 Équivalents Habitants AGRÉMENT MINISTÉRIEL 2012-030 Modèles 5, 8 et 10 Équivalents Habitants Les microstations sont conformes à la norme CE 12566-3

Plus en détail

Commune de : Il est indispensable de concevoir le système d assainissement avant même le projet de construction.

Commune de : Il est indispensable de concevoir le système d assainissement avant même le projet de construction. Commune de : DEMANDE D INSTALLATION D UN ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ❶ Collecte ❷ Traitement Vous allez construire ou améliorer un logement : traiter et évacuer vos eaux usées est une obligation. Si votre

Plus en détail

Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) Règlement de service

Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) Règlement de service Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) Règlement de service Communauté de Communes du Pays de Pontchâteau/Saint-Gildas-des-Bois 2 rue des Châtaigniers 44 160 Pontchâteau : 02.40.45.05.30

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER

GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER Mars 2011 GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER 2/10 SOMMAIRE I. PRÉAMBULE...3 II. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT ET COMPOSITION

Plus en détail

Courriers et informations

Courriers et informations Questions Pourquoi le courrier a-t-il été envoyé en recommandé avec avis de réception? CCCB/ SPANC Courriers et informations Réponses La CCCB doit s'assurer de la remise des courriers pour deux raisons

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DU SERVICE

CONDITIONS GENERALES DU SERVICE MODE D EMPLOI DU SERVICE «VIDANGES GROUPÉES» Remplissez le bon de commande en précisant les prestations nécessaires, vos coordonnées, les difficultés d accès, etc. Pour une micro-station, indiquez le type

Plus en détail

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration... 1 Sommaire INTRODUCTION... 2 1/ Le contexte général de la commune...3 2/ L état des réseaux...3 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...3 4/ Les solutions retenues par la commune...5 CONCLUSION Carte

Plus en détail

Communauté de Communes REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

Communauté de Communes REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Communauté de Communes REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF CHAPITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1.1 - Objet du règlement Le présent règlement a pour objet de déterminer les

Plus en détail

Communauté de Communes du Pays Houdanais

Communauté de Communes du Pays Houdanais CC Pays Houdanais Communauté de Communes du Pays Houdanais SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF REGLEMENT DU SERVICE Edition n 3 CC Pays Houdanais Règlement du Service Public d Assainissement

Plus en détail

CONVENTION POUR L ENTRETIEN D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

CONVENTION POUR L ENTRETIEN D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF CONVENTION POUR L ENTRETIEN D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Entre : - La COMMUNAUTÉ DES COMMUNES GIENNOISES, propriétaire des ouvrages d'assainissement, représentée par son Président

Plus en détail

Eau et agriculture : «Gestion des effluents fermiers : présent, avenir»

Eau et agriculture : «Gestion des effluents fermiers : présent, avenir» Eau et agriculture : «Gestion des effluents fermiers : présent, avenir» La gestion future : dispositifs en expérimentation Plateforme technologique PFT GH 2 0 4 ème Semaine de l eau - Journée Technique

Plus en détail

Page 1. Date du contrôle : / /

Page 1. Date du contrôle : / / Page 1 Date du contrôle : / / Date de la demande : / / Date de la demande de permis de construire (sauf pour réhabilitation) : / / Adresse de l'immeuble : Code postal : Commune : Section et numéro du cadastre

Plus en détail

Règlement d Assainissement Non Collectif. CHAPITRE I Dispositions générales

Règlement d Assainissement Non Collectif. CHAPITRE I Dispositions générales Règlement d Assainissement Non Collectif Article 1 : Objet du règlement CHAPITRE I Dispositions générales Le présent règlement a pour objet de définir les conditions et les modalités auxquelles sont soumises

Plus en détail

COMMUNE DE OBJET : CONVENTION D ENTRETIEN DES OUVRAGES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Entre : ET :

COMMUNE DE OBJET : CONVENTION D ENTRETIEN DES OUVRAGES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Entre : ET : COMMUNE DE OBJET : CONVENTION D ENTRETIEN DES OUVRAGES D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF M Demeurant Entre : Téléphone : Désigné ci-après par l appellation : «l usager», ET : La Communauté de Communes du

Plus en détail

Assainissement Non Collectif Demande d installation d un dispositif neuf ou réhabilité

Assainissement Non Collectif Demande d installation d un dispositif neuf ou réhabilité I. Informations Générales 1- Habitation Occupant Nom : Téléphone : Prénom :. E-mail :.. Complément d adresse :.. N : Voie : Code postal : Commune :.. Référence cadastrale : N plan :. Section :.. N :..

Plus en détail

L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Guide Technique

L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF. Guide Technique L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Guide Technique L Assainissement non collectif Aujourd hui, du fait de l obligation d arriver à un bon état écologique des masses d eau en 2015, il faut impérativement que

Plus en détail

L assainissement autonome des habitations individuelles

L assainissement autonome des habitations individuelles L assainissement autonome des habitations individuelles Communauté de Communes de la Région de Blain 1 avenue de la gare 44130 BLAIN - Tél : 02 40 79 96 78 Fax : 02 40 79 96 71 Mail : spanc@cc-regionblain.fr

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme - AEU

Plan Local d Urbanisme - AEU Plan Local d Urbanisme - AEU Maître d ouvrage Ville de Dieppe Parc Jehan Ango - BP 226 76203 DIEPPE Cedex 7.1 - Les annexes sanitaires Arrêté le : 23 mai 2013 Approuvé le : Elaboration du PLU de la ville

Plus en détail

CONVENTION POUR L ENTRETIEN D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

CONVENTION POUR L ENTRETIEN D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF CONVENTION POUR L ENTRETIEN D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Partie à conserver La Communauté de Communes du Val d'ardoux propose aux usagers du SPANC, la possibilité de faire appel à

Plus en détail

Photo : Michel JAMONEAU. Schéma directeur et étude diagnostique d'assainissement des eaux. Principes et points de vigilance

Photo : Michel JAMONEAU. Schéma directeur et étude diagnostique d'assainissement des eaux. Principes et points de vigilance Photo : Michel JAMONEAU Schéma directeur et étude diagnostique d'assainissement des eaux Principes et points de vigilance schéma directeur et étude diagnostique d assainissement des eaux usées SCHéMA DIRECTEUR

Plus en détail