DIAGNOSTIC DU RESEAU D ALIMENTATION EN EAU POTABLE SCHEMA DIRECTEUR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DIAGNOSTIC DU RESEAU D ALIMENTATION EN EAU POTABLE SCHEMA DIRECTEUR"

Transcription

1 COMMUNE DE LA VALLA EN GIER Le Bourg La Valla-en-Gier DIAGNOSTIC DU RESEAU D ALIMENTATION EN EAU POTABLE SCHEMA DIRECTEUR Rapport de Phase III Juin 2012 ICA ENVIRONNEMENT 6 Rue Emile Noirot Roanne Tél : Fax :

2 Sommaire INTRODUCTION BILAN BESOIN/RESSOURCE Besoins actuels et futurs Ressources Bilan en situation actuelle et future PROPOSITION DE TRAVAUX Travaux de mise en conformité réglementaire Périmètres de protection des captages Qualité de l eau Amélioration du fonctionnement des ouvrages Zones de pression insuffisante Zones de fortes pressions Zone de vitesse excessive Réduction des temps de séjour Amélioration de la qualité bactériologique de l eau Réhabilitation des ouvrages Extension des réseaux Fonctionnement du réseau en situation future Sécurisation de l alimentation Renouvellement des réseaux Amélioration de la gestion technique du service d eau potable Pose de compteurs sur branchement Télégestion et télésurveillance PHASAGE DES TRAVAUX Page 1

3 INTRODUCTION La commune de La Valla en Gier a engagé en 2009 la réalisation d une étude diagnostic et schéma directeur d eau potable. Les 2 premières phases de l étude ont été présentées et validées par le comité de pilotage. La suite de l étude consiste en la proposition des scénarios permettant de remédier aux problèmes décelés grâce au diagnostic. Outre la description des travaux chiffrés, ce rapport de 3 ème phase comprend le programme des travaux hiérarchisés en fonction des priorités de la commune. Compte tenu des opérations récemment effectuées (Choméol, Les Biais), et du Plan d urbanisme que la commune fait établir actuellement, le comité de pilotage a décidé de compléter l étude par la réalisation d un plan de zonage d alimentation d eau potable. Le zonage permet, en effet, de définir les zones desservies et à desservir en eau potable. Ce document constitue le troisième et dernier rapport d étape de l étude diagnostic, il comprend 4 volets : Bilan Besoin Ressources actualisé Propositions de travaux Programme de travaux Zonage d alimentation en eau Page 2

4 1. BILAN BESOIN/RESSOURCE Le bilan Besoins-Ressources est un comparatif entre les besoins en eau et les capacités de la ressource en période d étiage. Le Bilan Besoins-Ressources a pour but de s assurer que les ressources, en période d étiage, sont suffisantes pour satisfaire les besoins de pointe de la commune Besoins actuels et futurs Le besoin en eau correspond à l ensemble des volumes d eau nécessaires pour assurer l alimentation des usagers (domestiques, municipaux, industriels), il comprend aussi l eau utilisée pour les besoins du service et les fuites dans les réseaux. Cette valeur est équivalente au volume mis en distribution. Le besoin de pointe journalier correspond au volume journalier maximal distribué par le réseau, sur une année. Il sera calculé à partir des bases suivantes : - La consommation annuelle correspond à la moyenne des volumes consommés entre 2004 et La consommation moyenne journalière correspond à la consommation annuelle divisée par Le rendement du réseau est de 70% - Le coefficient de pointe est celui déterminé pendant la campagne de mesures (1.54) En effectuant les calculs nécessaires, on obtient les valeurs suivantes : Besoin en eau actuel Consommation annuelle (moyenne 2004/2010) : Consommation moyenne : 61 m3/j m3/an Consommation de pointe : 94 m3/j Pertes : 26 m3/j Pertes : 26 m3/j Besoin moyen : 87 m3/j Besoin de pointe : 120 m3/j Page 3

5 Situation future Le besoin d eau en situation future tient compte des extensions de réseaux ainsi que des possibilités de constructions nouvelles. Sur la commune de La Valla en Gier, les abonnés concernés par les extensions de réseaux prévues par la municipalité et le potentiel des constructions nouvelles sont récapitulées sur le tableau ci-dessous, nous indiquons également l estimation des consommations supplémentaires : Consommations futures Localisation Abonnés Consommation Observations hameaux "La Jeanne", "La Boirie", "Le Gât", Les Fonds", "Le Chassaind", "La Serchette" 4,4 m3/j Alimentés par le nouveau captage de Biais hameau "choméol" 10 abonnés 2 m3/j Extension de réseau Le Bourg 30 abonnés 6 m3/j Possibilités de constructions nouvelles TOTAL 12,4 m3/j Le besoin d eau en situation future sera estimé à partir des hypothèses suivantes : - le rendement du réseau est de 75% - le coefficient de pointe est de 1.54 Besoin de pointe futur Consommation moyenne actuelle : Consommation supplémentaire : Consommation future : Pertes : Consommation de pointe : Besoin moyen futur : Besoin de pointe futur : 61 m3/j 12 m3/j 73 m3/j 24,5 m3/j 113 m3/j 97,5 m3/j 137,5 m3/j D après les calculs précédents, nous avons : besoin de pointe en situation actuelle : 120 m3/j besoin de pointe en situation future : 137,5 m3/j Page 4

6 1.2. Ressources Les ressources correspondent aux débits d étiage des captages. Ces débits ont été déterminés en phase 1. On rappelle, pour mémoire, les débits d étiage des sources du Bourg et de Luzernod. Sources Bourg Sources Luzernod Les Combes 0,30 l/s La Galetière 0,01 l/s Flurieux 1 0,03 l/s Citrey haut 1 0,01 l/s Flurieux 2 0,02 l/s Citrey haut 2 0,00 l/s Flurieux 3 0,10 l/s Citrey bas 0,004 l/s Les Mines 0,40 l/s Trois Heures 0,15 l/s TOTAL 0,85 l/s 0,174 l/s Soit au total pour les sources du Bourg et Luzernod : 1,024 l/s, soit 88,5 m3/j. Source de Biais Le captage de Biais a été mis en service récemment, le débit mesuré par jaugeage de cette nouvelle ressource (septembre 2011) est de 64 m3/j. Les hameaux "La Jeanne", "La Boirie", "Le Gât", "Les Fonds", "Le Chassaind", "La Serchette" sont alimentés par ce captage. Avec ce captage les ressources totales de la commune s élèvent à 152,5 m3/j Bilan en situation actuelle et future A partir des valeurs calculées précédemment, le bilan Besoins Ressources s établit de la manière suivante : SITUATION ACTUELLE Secteur Besoin de pointe Ressource Excédent/Déficit Bourg/Luzernod 120 m3/j 88 m3/j - 32 m3/j SITUATION FUTURE Secteur Besoin de pointe Ressource Excédent/Déficit Bourg/Luzernod/secteur Biais et extensions futures 137,5 m3/j 152,5 m3/j +15 m3/j On constate sur le tableau que la nouvelle ressource permet de combler le déficit de la situation actuelle, mais également les besoins de pointe de la situation future. Page 5

7 2. PROPOSITION DE TRAVAUX Compte tenu des résultats des étapes précédentes (diagnostic, modélisation ) et du contexte particulier, des souhaits de développement urbain de la commune, les propositions de travaux ont été définies en fonction de 6 aspects : Aspect réglementaire Amélioration du fonctionnement des ouvrages Extension des réseaux Sécurisation de l alimentation Renouvellement des canalisations Gestion technique du service d eau potable 2.1. Travaux de mise en conformité réglementaire Périmètres de protection des captages Conformément au Code de l Environnement et au Code de la Santé Publique, l établissement des périmètres de protection, qui vise à garantir la préservation de la qualité des eaux pour la consommation humaine, est obligatoire. Afin de suivre les prescriptions réglementaires qui lui sont imposées, la commune mène actuellement une procédure pour la protection des captages. Dans le cadre de la procédure, les travaux nécessaires à la protection des captages ont été précisés par l hydrogéologue agréé. Le montant des travaux a été estimé par le bureau d études désigné par la commune pour assurer la maîtrise d œuvre. Page 6

8 Qualité de l eau Actuellement l eau distribuée sur la commune de La Valla en Gier présente un caractère agressif et ne se situe pas à l équilibre calco-carbonique. Afin de respecter les nouvelles normes définies à l Arrêté du 11 janvier 2007 relatif aux limites et références de qualité des eaux brutes et des eaux destinées à la consommation humaine, la collectivité doit engager des travaux de mise à l équilibre calco-carbonique. La proposition de travaux pour la mise en conformité réglementaire consiste en la réalisation d un traitement de reminéralisation par injection de CO2 puis filtration sur un matériau filtrant (calcaire terrestre) pour mettre l eau à l équilibre calco-carbonique. L installation est dimensionnée pour traiter le débit de pointe journalier en situation future : Besoin total de pointe du réseau = 137,5 m3/j A déduire besoin des abonnés des secteurs alimentés par la station de traitement des Fonds soit 4,4 m3/j Débit de pointe journalier à traiter = 131,1 m3/j, soit 6,6 m3/h sur 20 heures. Afin de limiter le nombre d installations de traitement, nous avons étudié la possibilité de regrouper les sources sur un site de traitement unique. Après discussion avec le comité de pilotage trois scénarios ont été retenus pour l implantation de la future installation de reminéralisation : 1) Scénario n 1 : implantation de la station de traitement en amont du hameau de Luzernod (parcelle n 47) 2) Scénario n 2 : implantation de la station de traitement au réservoir des Pissords 3) Scénario n 3 : implantation de la station de traitement au réservoir des Fougères Chaque scénario a été étudié et chiffré. Les avantages et inconvénients de chacun sont également précisés. Page 7

9 Scénario n 1 : implantation de la station de traitement en amont du hameau de Luzernod (parcelle n 47) Les sources de Flurieux, les Mines et les Combes seront raccordées à l installation de traitement à partir de la conduite d adduction en amont du bourg, grâce à une canalisation en Ø90 PEHD implantée sous un chemin d exploitation. Les sources de Trois Heures, Galetière et Citrey seront raccordées à l installation de traitement par prolongement de la canalisation d adduction du réservoir de Pissords jusqu au site de traitement. La station de reminéralisation (filière injection CO2 et filtration sur matériau calcaire) sera dimensionnée pour un débit nominal de 6,6 m3/h (besoin de pointe 132 m3/j). Un traitement de désinfection (injection de chlore gazeux) assurera le maintien de la qualité bactériologique de l eau. Page 8

10 Un réservoir de stockage d eau traitée de 50 m3 permettra de faciliter la gestion de l usine de traitement (phase de lavage des filtres, lissage des débits). Le réseau de distribution du bourg sera alimenté gravitairement à partir de l installation de traitement par une canalisation en Fonte Ø125 mm posée à travers les prés entre le réservoir d eau traitée et le réservoir des Fougères. Afin d améliorer les pressions de service, le réseau du lotissement des Fougères pourra être alimenté directement à partir de la nouvelle canalisation (pression de service donnée par le réservoir d eau traitée) ; le réservoir de 75 m3 du bourg sera abandonné, le réseau du bourg étant alimenté par le réservoir des Fougères. Le réseau de Luzernod restera alimenté par le réservoir de Pissords. Cela nécessite la réalisation d une installation de pompage au niveau de la station de traitement qui permettra le refoulement de l eau depuis le réservoir d eau traitée jusqu au réservoir de Pissords. Le montant des travaux est estimé à , conformément à la décomposition cidessous : Localisation des travaux Aménagements préconisés Quantité Coût unitaire ( HT) Coût total Luzernod Liaison adduction Combes- Flurieux/Station de traitement Pose 560 ml PVC Ø90 mm Luzernod Liaison adduction Pissords/Station de traitement Pose 900 ml PVC Ø90 mm et 900 ml PVC Ø63 mm en tranchée commune Pompes de refoulement (Q=0,9l/s HMT 87 mce) Armoire électrique et GC Luzernod Station de traitement de reminéralisation 6,6 m3/h Réservoir 50 m3 Raccordement électrique (contribution de la commune) Luzernod Forfait Forfait Forfait Forfait Liaison Station de traitement/les Fougères Pose de 260 ml Fonte Ø125 mm TOTAL HT Page 9

11 Commune de la Valla en Gier Etude diagnostique du réseau d eau potable Rapport Phase Scénario n 2 : implantation de la station de traitement au réservoir des Pissords Les sources de Flurieux, les Mines et les Combes ne peuvent pas être raccordées gravitairement au réservoir des Pissords. Il est nécessaire d installer une station de reprise au niveau du hameau de Luzernod. Comme pour le scénario n 1, la conduite d adduction gravitaire sera prolongée par une canalisation en Ø90 PEHD implantée sous un chemin d exploitation, jusqu à l amont de Luzernod. En suite les eaux seront refoulées par une installation de pompage équipée d une bâche, jusqu à la station de traitement installée au réservoir des Pissords par une canalisation en PVC Ø 63 mm. La station de reminéralisation (filière injection CO2 et filtration sur matériau calcaire) sera dimensionnée pour un débit nominal de 6,6 m3/h (besoin de pointe 132 m3/j). Un traitement de désinfection (injection de chlore gazeux) assurera le maintien de la qualité bactériologique de l eau. Page 10

12 Les réseaux de distribution du bourg et de Luzernod seront alimentés à partir du réservoir d eau traitée des Pissords, par une conduite de distribution en fonte Ø 125 mm posée en tranchée commune avec le refoulement. A partir de Luzernod, la canalisation en Fonte Ø125 mm sera prolongée à travers les prés entre jusqu au réservoir des Fougères. Afin d améliorer les pressions de service, le réseau du lotissement des Fougères pourra être alimenté directement à partir de la nouvelle canalisation (pression de service donnée par le réservoir d eau traitée) ; le réservoir de 75 m3 du bourg sera abandonné, le réseau du bourg étant alimenté par le réservoir des Fougères. Le montant des travaux est estimé à HT, conformément à la décomposition ci-dessous : Localisation des travaux Aménagements préconisés Quantité Luzernod Liaison adduction Combes- Flurieux/Station de pompage Pose 560 ml PVC Ø90 mm Génie civil Station de pompage et bâche de reprise Pompes de refoulement (Q=3 l/s HMT 87 mce) Armoire électrique et GC Raccordement électrique (contribution de la commune) Luzernod Liaison station de pompage/station de traitement Pose 900 ml PVC Ø63 mm et 900 ml Fonte Ø125 mm en tranchée commune Pissord Station de traitement de reminéralisation 6,6 m3/h Raccordement électrique (contribution de la commune) Aménagement chemin d accès Luzernod 560 Forfait 2 Forfait Forfait Coût unitaire ( HT) Coût total Forfait Forfait Forfait Liaison Station de traitement/les Fougères Pose de 260 ml Fonte Ø125 mm TOTAL HT Page 11

13 Commune de la Valla en Gier Etude diagnostique du réseau d eau potable Rapport Phase Scénario n 3 : implantation de la station de traitement au réservoir des Fougères Les sources de Flurieux, les Mines et les Combes sont raccordées gravitairement à la station de traitement au réservoir des Fougères. Seuls des travaux localisés pour le raccordement sont nécessaires au niveau de la station de traitement. Les sources de Trois Heures, Galetière et Citrey seront raccordées à l installation de traitement par prolongement de la canalisation d adduction du réservoir de Pissords jusqu au site de traitement. La station de reminéralisation (filière injection CO2 et filtration sur matériau calcaire) sera dimensionnée pour un débit nominal de 6,6 m3/h (besoin de pointe 132 m3/j), elle est implantée sur le terrain du réservoir des Fougères en contrebas de la Route Départementale. Un traitement de désinfection (injection de chlore gazeux) assurera le maintien de la qualité bactériologique de l eau. Page 12

14 Le réseau de distribution du bourg restera alimenté directement par le réservoir des Fougères, le réservoir de 75 m3 du bourg sera abandonné. Afin d améliorer les pressions de service du lotissement des Fougères, il est nécessaire de créer un réseau surpressé. Le réseau de Luzernod restera alimenté par le réservoir de Pissords. Cela nécessite la réalisation d une installation de pompage au niveau de la station du réservoir des Fougères qui permettra le refoulement de l eau depuis le réservoir des Fougères jusqu au réservoir des Pissords. Le montant des travaux est estimé à HT, conformément à la décomposition ci-dessous : Localisation des travaux Aménagements préconisés Quantité Fougères Liaison Réservoir des Fougères/Réservoir des Pissords Pose de ml PVC Ø90 mm et ml Fonte Ø60 mm en tranchée commune Pompes de refoulement (Q=1 l/s HMT 150 mce) Armoire électrique et GC Pissord Station de traitement de reminéralisation 6,6 m3/h Raccordement électrique (contribution de la commune) Forfait Forfait Forfait Coût unitaire ( HT) Coût total TOTAL HT Page 13

15 Synthèse des scénarios Scénario Coût Avantages Inconvénients Scénario n 1 : implantation de la station de traitement en amont du hameau de Luzernod (parcelle n 47 Scénario n 2 : implantation de la station de traitement au réservoir des Pissords Scénario n 3 : implantation de la station de traitement au réservoir des Fougères Coût du projet - Accès facile à la station - Amélioration de la pression au lotissement des Fougères - Pas de réservoir eau traitée à construire - Amélioration de la pression au lotissement des Fougères - Réduction du temps de séjour dans le réservoir - Pas de réservoir eau traitée à construire - Achat de terrain nécessaire - Construction d un réservoir - Coût du projet - Solution nécessitant plus d équipement électromécanique mécanique par rapport à la première solution - Coût du projet - Accès (direct par la RD) - Terrain en pente - Ne permet pas l amélioration de la pression de service du lotissement des Fougères Les scénarios n 1 et n 2 solutionnent également le problème de basse pression au niveau du lotissement des Fougères. Cependant, la solution n 2 est plus onéreuse que la première solution et techniquement plus complexe car plus d équipement électromécanique. La solution n 1 est donc la plus intéressante. Page 14

16 2.2. Amélioration du fonctionnement des ouvrages Le présent chapitre traite des améliorations pouvant être apportées au fonctionnement du réseau pour corriger les insuffisances constatées avec le modèle mathématique (pressions, vitesses, temps de séjour) ou pour améliorer la qualité de l eau. Tous les projets de traitements et de modifications des unités de distribution devront faire l objet d un dossier de demande d autorisation. Nous abordons également les travaux de réhabilitation des ouvrages résultant du diagnostic visuel de la première phase Zones de pression insuffisante Secteur du Bourg Lotissement des Fougères Du fait de sa situation topographique par rapport au réservoir, certaines maisons du lotissement des Fougères ont une pression de service inférieure à 2 bars. Une solution pour remédier à ce problème de pression insuffisante consisterait à installer un surpresseur pour cette antenne. Cependant, compte tenu des scénarios étudiés dans le chapitre précédent concernant la qualité de l eau (ils permettent également d augmenter la pression sur ce secteur), le problème de pression insuffisante au lotissement des Fougères sera traité dans le cadre de l amélioration de la qualité des eaux distribuées (cf chapitre «Qualité de l eau») Secteur du Bourg Rue de Luzernod Les premières maisons de la rue de Luzernod à l aval immédiat du réservoir du bourg ont une pression de service légèrement inférieure à 2 bars. Compte tenu de la configuration du réseau, l amélioration de la pression peut se faire en supprimant ce réservoir, le secteur du bourg étant alors alimenté directement par le réservoir des Fougères, et en posant à sa place un stabilisateur de pression. Cette solution présente l avantage d améliorer la pression de service, mais en contrepartie, la capacité de stockage est diminuée de 75 m3. Il faut cependant noter que la capacité globale de stockage du secteur Bourg/Fougères resterait de 300 m3 pour une consommation journalière de pointe estimée à 136 m3/j. Ce stockage est largement suffisant. Page 15

17 Zones de fortes pressions Sur la commune de la Valla en Gier, il n y a pas de secteur où la pression de service est supérieure à 10 bars. Ceci s explique par la présence sur le réseau de réducteurs de pression Zone de vitesse excessive En situation de tirage de pointe, on n observe pas de tronçon de conduite où la vitesse de l eau est supérieure à 1 m/s Réduction des temps de séjour Mis à part le réservoir du bourg, le temps de séjour de l eau dans les autres réservoirs est toujours supérieur à 2 jours ce qui est excessif pour maintenir la bonne qualité bactériologique de l eau. Réservoir Les Pissords Les Fougères Rossillol Temps de séjour 6 jours 3,2 jours 2,8 jours Afin de réduire le temps de séjour dans ces réservoirs, nous préconisons les aménagements suivants : Réservoir de Pissords : pose d un robinet altimétrique sur la canalisation de remplissage. Ce dispositif permet de régler l ouverture ou la fermeture du remplissage en fonction du niveau de l eau dans le réservoir. On force ainsi le marnage du réservoir et par conséquent le renouvellement de l eau. Réservoir des Fougères : pose d un robinet altimétrique sur la canalisation de remplissage Réservoir de Rossillol : le remplissage du réservoir est assuré par le pompage depuis la station de la Rive, piloté par la hauteur d eau dans le réservoir. On peut aisément modifier la position des poires de niveau pour augmenter la hauteur de marnage du réservoir. Notons également que le raccordement du hameau de Choméol sur le réseau de Rossillol aura pour conséquence l augmentation des consommations d eau du secteur. Page 16

18 Le coût des travaux des aménagements préconisés est synthétisé dans le tableau suivant : Localisation des travaux Aménagements préconisés Coût des travaux Réservoir des Pissords Robinet altimétrique 6000 HT Réservoir des Fougères Robinet altimétrique 6000 HT Rossillol Modification hauteur poire de niveau Amélioration de la qualité bactériologique de l eau Au niveau des deux réservoirs de tête des réseaux (réservoirs des Fougères et réservoir des Pissords), l eau est désinfectée sommairement par utilisation de pain de chlore. Il conviendrait d améliorer le système de désinfection par l installation de poste d injection d eau de javel asservi au débit mesuré par le compteur de distribution. Ces dispositifs peuvent être alimentés en énergie par panneau solaire. Le coût des travaux de ces aménagements proposés est décomposé comme suit : Localisation des travaux Aménagements préconisés Coût des travaux Réservoir des Pissords Poste d injection d eau de 9000 HT javel type Chloropack et panneau solaire Réservoir des Fougères Poste d injection d eau de javel type Chloropack et panneau solaire 9000 HT Réhabilitation des ouvrages Les travaux de réhabilitation des ouvrages résultent de l examen visuel effectué en première phase. La liste ci-dessous récapitule les aménagements proposés. Localisation des travaux Aménagements préconisés Coût des travaux Réfection des enduits en façade HT Réservoir des Pissords Pose d une clôture 2000 HT Page 17

19 Commune de la Valla en Gier Etude diagnostique du réseau d eau potable Rapport Phase Extension des réseaux La commune souhaite pouvoir alimenter les hameaux suivants : - Maisonnettes et Laval, soit environ 35 abonnés à terme (y compris les abonnés de Choméol, dont l extension vient d être terminée). L alimentation de ces hameaux se fera à partir du réseau de Rossillol par la pose d une canalisation en PEHD de diamètre 50mm et d un accélérateur au départ de cette antenne. Les caractéristiques techniques de l accélérateur sont les suivantes : Q = 2,2 l/s HMT 87 m. Extension Rossillol/Chomiol LEGENDE Posée en 2012 Moyen terme Long terme Extension Chomiol/Maisonnettes Extension Maisonnettes/Laval Page 18

20 Fonctionnement du réseau en situation future Ce chapitre a pour objet d étudier le fonctionnement du réseau dans sa configuration actuelle et sous conditions futures. Dans un premier temps l analyse est quantitative, il s agit de vérifier si avec la configuration actuelle du réseau les besoins futurs peuvent être satisfaits. Pour ce faire, on prendra les valeurs issues du bilan besoins/ressources effectué au chapitre 1 du présent rapport. Dans un deuxième temps, l analyse porte sur le fonctionnement hydraulique du réseau en situation future afin d identifier les insuffisances éventuelles (pressions, vitesses ). Pour cela nous avons utilisé le modèle mathématique élaboré en deuxième phase, dans lequel les consommations futures ont été injectées Besoins Ressources en situation future Le bilan besoins ressources a été établi dans la première partie de ce document (cf. 1.3), ce bilan intègre le nouveau captage des Biais mis en service récemment. Le tableau ci-dessous reprend la synthèse du bilan besoins/ressources en situation future : Secteurs Ressource Besoin de pointe Excédent/Déficit futur Bourg - Luzernod 88,5 m3/j 129,0 m3/j - 40,5 m3/j Biais 64,0 m3/j 8,5 m3/j + 55,5 m3/j TOTAL 152,5 m3/j 137,5 m3/j + 15 m3/j Bien que globalement les ressources soient suffisantes pour satisfaire les besoins de pointe futurs, la configuration actuelle du réseau ne permet pas de satisfaire les besoins de pointe, car il existerait des secteurs déficitaires. Il est donc nécessaire de réaliser des aménagements permettant de sécuriser l alimentation sur ces secteurs déficitaires. Cette question sera traitée au chapitre suivant «sécurisation de l alimentation» Fonctionnement hydraulique en situation future Pour cette analyse nous avons utilisé le modèle mathématique élaboré en deuxième phase, dans lequel les consommations futures ont été injectées. Les hypothèses que nous avons prises sont les suivantes : - Les ressources sont suffisantes pour couvrir les besoins futurs de pointe - Le rendement du réseau en situation future est de 75% - Le besoin futur de pointe est de 137,5 m3/j Page 19

21 En intégrant ces besoins dans le modèle informatique, la simulation ne met pas en évidence d autres insuffisances que celles déjà constaté en situation actuelle. Il n y a pas de vitesses excessives dans les canalisations (V > 1m/s), les zones de faibles ou fortes pressions sont strictement identiques à celles identifiées dans la simulation du réseau en situation actuelle Sécurisation de l alimentation La récente mise en service du captage de Biais (en 2012) permettra de couvrir les besoins futurs de pointe de la commune de la Valla en Gier. Afin d équilibrer hydrauliquement les réseaux, il est indispensable que l excédent de production du captage des Biais puisse alimenter le réseau du bourg. Cette sécurisation du réseau nécessite la pose d une canalisation d interconnexion en PEHD Ø90 mm entre le réseau alimenté par le nouveau réservoir des Fonds et le réseau d adduction des captages des Combes et de Flurieux au lieu dit Combernaud. Un stabilisateur de pression aval sera installé sur cette liaison (réglage : 6,8 bars). Interconnexion des réseaux Page 20

22 Commune de la Valla en Gier Etude diagnostique du réseau d eau potable Rapport Phase Renouvellement des réseaux Le programme de renouvellement proposé prend en compte la vétusté des réseaux lesquels sont montrés dans le plan suivant. Le tableau ci après présente une synthèse des opérations de renouvellement proposées, l estimation des travaux est indiqué au chapitre suivant. Renouvellement La Rive Renouvellement Bourg/la Rive Renouvellement Luzernod/Le Piney N opération 1 Situation Bourg / La Rive 2 La Rive 3 Luzernod / Le Piney 4 Réservoir Pissords / Luzernod Nature de l opération Renouvellement 610 ml de la canalisation Fonte Ø 100 mm par une conduite PVC 110mm Remplacement 550 ml de la canalisation Fonte Ø 100 mm par une conduite PVC Ø110 mm Remplacement ml de la canalisation Fonte Ø 60 mm par une conduite PVC Ø63 mm Renouvellement 760 ml de la canalisation PVC Ø 90 mm par une conduite PVC Ø90 mm Commentaire Vétusté - fuites Vétusté Vétusté En tranchée commune avec alimentation/refoulement station de traitement Page 21

23 2.6. Amélioration de la gestion technique du service d eau potable Pose de compteurs sur branchement Certains bâtiments communaux ne possèdent pas de compteur permettant de mesurer leur consommation d eau. Le volume annuel estimé de ces consommations est de 800 m3. Compte tenu des objectifs de rendement de réseau, il est indispensable de mesurer précisément tous les usages de l eau. Aussi nous préconisons la pose de compteur individuel sur les branchements des bâtiments qui n en seraient pas équipés, à savoir : Bâtiment ou équipement municipal Coût estimé Mairie : 300 Salle polyvalente et dépôt voirie : 300 Bibliothèque et amicale : 300 Lavoir : 1600 Eglise : 300 Toilettes publiques : 1000 Fontaine 1 : 1600 Fontaine 2 : Soit un total de 8 compteurs représentant un coût de Télégestion et télésurveillance La complexification des installations (station de reminéralisation ), les objectifs de rendement demandent une connaissance quasi permanente du réseau. La télégestion permet à distance d'automatiser, surveiller et gérer les installations techniques. La télégestion se compose de satellites installés sur les sites qui assurent l acquisition automatique et la transmission des données mesurées (index compteur, volume journalier, hauteur d eau, défaut d installation ). Des alarmes peuvent également être programmées, comme par exemple niveau bas d un réservoir, afin d enclencher une intervention dans les meilleurs délais. Page 22

24 Nous préconisons d équiper progressivement les ouvrages du réseau d installation de télégestion, et notamment dans un premier temps : Réservoir des Fougères : niveau d eau, compteurs, défaut fonctionnement pompe injection de javel Réservoir des Pissords : niveau d eau, compteurs, défaut fonctionnement pompe injection de javel Compteur de distribution du bourg Le montant des travaux est le suivant : Localisation des travaux Réservoir des Pissords Réservoir des Fougères Compteur de distribution du bourg Coût des travaux 6000 HT 6000 HT 1800 HT Page 23

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES

ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES ALIMENTATION EN EAU POTABLE DES COMMUNES RURALES NATURE DES OPERATIONS - Infrastructures liées à la protection de la ressource, au traitement et à la distribution de l eau potable. BENEFICIAIRES Communes

Plus en détail

SCHEMA DIRECTEUR DE L ALIMENTATION EN EAU POTABLE

SCHEMA DIRECTEUR DE L ALIMENTATION EN EAU POTABLE DEPARTEMENT DE LA SAVOIE COMMUNE DE SAINT BON-COURCHEVEL SCHEMA DIRECTEUR DE L ALIMENTATION EN EAU POTABLE ETUDE TECHNICO-ECONOMIQUE SOMMAIRE I Adéquation entre les besoins futurs et les ressources disponibles

Plus en détail

Le service de L eau potable à CARHAIX PLOUGUER

Le service de L eau potable à CARHAIX PLOUGUER Le service de L eau potable à CARHAIX PLOUGUER Achat, distribution d eau potable, gestion clientele Note pour une mission d assistance à maîtrise d ouvrage pour l étude des modes de gestion du service

Plus en détail

Comptes rendus d Activités Techniques et Financières du Service de l Eau Potable Année 2004

Comptes rendus d Activités Techniques et Financières du Service de l Eau Potable Année 2004 Service de l Eau Potable Année 2004 1 Ville de VENELLES Comptes rendus d activités Techniques et financières du Service de l Eau Potable Destinataire : Monsieur le Maire de la commune de VENELLES (13770)

Plus en détail

DISTRIBUTION D EAU POTABLE

DISTRIBUTION D EAU POTABLE Département du LOT SYNDICAT D ADDUCTION D EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT DE SARRAZAC CRESSENSAC S/Préfecture de GOURDON Mairie de SARRAZAC 466OO DISTRIBUTION D EAU POTABLE RAPPORT ANNUEL PRIX QUALITE TRANSPARENCE

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU 1

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU 1 REGIE DES EAUX DE VENELLES Service de l Eau Potable Année 2006 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU 1 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE DE L EAU Etabli par Max

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DU MAIRE SUR LE SERVICE PUBLIC DE L EAU POTABLE ET DE L ASSAINISSEMENT

RAPPORT ANNUEL DU MAIRE SUR LE SERVICE PUBLIC DE L EAU POTABLE ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT ANNUEL DU MAIRE SUR LE SERVICE PUBLIC DE L EAU POTABLE ET DE L ASSAINISSEMENT ANNEE 2010 1 PIECES ANNEXES 1/ Rapport. 2/ Délégués auprès du SIAEP. 3/ Comparatif Consommation Eau achetée/vendue.

Plus en détail

Service de distribution publique d Eau Potable Rapport Annuel sur le prix et la qualité de l eau

Service de distribution publique d Eau Potable Rapport Annuel sur le prix et la qualité de l eau COMMUNE DE CARNOULES Eau Potable - 201 Service de distribution publique d Eau Potable Rapport Annuel sur le prix et la qualité de l eau (Application de la Loi n 95-101 du 2 février 1995 et du décret n

Plus en détail

Commune de Vovray en Bornes. Schéma Directeur de la Défense Incendie de la Commune

Commune de Vovray en Bornes. Schéma Directeur de la Défense Incendie de la Commune . Commune de Vovray en Bornes. Schéma Directeur de la Défense Incendie de la Commune Octobre 2011. Régie Départementale d Assistance. 1 Rue du 30 ème Régiment d Infanterie. BP 2444. 74041 Annecy Cedex.

Plus en détail

PARTICIPATIONS FINANCIERES H.T. DES ADHERENTS POUR L ANNEE 2010 ADOPTEES PAR LE COMITE SYNDICAL DU 19 FEVRIER

PARTICIPATIONS FINANCIERES H.T. DES ADHERENTS POUR L ANNEE 2010 ADOPTEES PAR LE COMITE SYNDICAL DU 19 FEVRIER ANNEXE COMPETENCES A LA CARTE DE LA BRANCHE EAU PARTICIPATIONS FINANCIERES H.T. DES ADHERENTS POUR L ANNEE 2010 ADOPTEES PAR LE COMITE SYNDICAL DU 19 FEVRIER 2010 Page 1 /14 26/02/2010 OPTION MAINTENANCE

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE - Département de l'isère - Commune de AMBEL Mairie Le village 38970 AMBEL 5 rue du portail rouge 38450 VIF SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE Phase 1 : Diagnostic de la situation actuelle Diagnostic

Plus en détail

SYTEPOL Syndicat de Transport d Eau Potable de l Ouest de Limoges

SYTEPOL Syndicat de Transport d Eau Potable de l Ouest de Limoges SYTEPOL Syndicat de Transport d Eau Potable de l Ouest de Limoges Origine du projet et création du SYTEPOL Face à des difficultés d approvisionnement en eau potable constatées sur le Sud- Ouest du Département

Plus en détail

Etude de faisabilité sur le transfert des communes d Auzouville l Esneval et Saint-Martin-aux-Arbres vers la station d épuration de Yerville

Etude de faisabilité sur le transfert des communes d Auzouville l Esneval et Saint-Martin-aux-Arbres vers la station d épuration de Yerville SIAEPA de la Région de Yerville Etude de faisabilité sur le transfert des communes d Auzouville l Esneval et Saint-Martin-aux-Arbres Rapport d étude FEVRIER 2014 Informations qualité Informations qualité

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 410 Z

ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 410 Z REGIE DES EAUX DE VENELLES ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 410 Z Service de l Eau Potable Année 2007 RAPPORT

Plus en détail

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...

Sommaire INTRODUCTION... 2. 1/ Le contexte général de la commune...3. 2/ L état des réseaux...3. 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration... 1 Sommaire INTRODUCTION... 2 1/ Le contexte général de la commune...3 2/ L état des réseaux...3 3/ Le diagnostic des ouvrages d épuration...3 4/ Les solutions retenues par la commune...5 CONCLUSION Carte

Plus en détail

Alimentation en eau potable et assainissement

Alimentation en eau potable et assainissement Qualité et cadre de vie Environnement Alimentation en eau potable et assainissement Alimentation en eau potable : Cf : tableau page suivante Assainissement Cf : tableau page suivante Contact Les dossiers

Plus en détail

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012

VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012 VILLE DE FIGEAC SERVICE MUNICIPAL DE L EAU ET DE L ASSAINISSEMENT RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE SUR L EXERCICE 2012 ETABLI EN APPLICATION : - DE LA LOI DU 2 FEVRIER 1995 RELATIVE AU RENFORCEMENT

Plus en détail

DISPOSITIONS EAU POTABLE ASSAINISSEMENT ANNÉE 2010

DISPOSITIONS EAU POTABLE ASSAINISSEMENT ANNÉE 2010 DISPOSITIONS EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT ANNÉE 2010 4 SOMMAIRE EAU POTABLE 1. CONTEXTE GENERAL ET OBJECTIFS : NATURE DES ETUDES ET TRAVAUX ELIGIBLES...7 1.1. LES ETUDES...7 1.1.1. Les études diagnostics

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 3600 Z

ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 3600 Z REGIE DES EAUX DE VENELLES ETABLISSEMENT PUBLIC A CARACTERE INDUSTRIEL ET COMMERCIAL Rue Félix CHABAUD 13770 VENELLES N SIRET : 493 587 471 00019 Code APE : 3600 Z Service de l Eau Potable Année 2013 Elaboré

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME DÉPARTEMENT DU FINISTÈRE COMMUNE DE RIEC-SUR-BELON PLAN LOCAL D URBANISME 5-A ANNEXES SANITAIRES Vu pour être annexé à notre délibération du 17 décembre 2013 approuvant le P.L.U. Le Maire, Sébastien MIOSSEC

Plus en détail

COMMUNE DE ANDELOT EN MONTAGNE

COMMUNE DE ANDELOT EN MONTAGNE COMMUNE DE ANDELOT EN MONTAGNE PLAN LOCAL D'URBANISME XIII NOTE TECHNIQUE ANNEXES SANITAIRES Révision prescrite le 21/04/1999 Projet arrêté le 18/04/2007 Mis à l'enquête publique du 27/10/08 au 27/11/08

Plus en détail

Deux méthodes différentes de dimensionnement ont été appliquées :

Deux méthodes différentes de dimensionnement ont été appliquées : 1. INTRODUCTION Dans le cadre du réaménagement général de l assainissement sur le bassin versant de l Aussonnelle, qui conduira à la suppression de l ensemble des rejets d eaux usées dans la rivière, notre

Plus en détail

Délégation du Service Public de l Eau Potable

Délégation du Service Public de l Eau Potable DEPARTEMENT DU RHONE Délégation du Service Public de l Eau Potable Dossier de Consultation des Entreprises Pièce n 2 Mémoire Explicatif 1 PRESENTATION DU SERVICE 1.1 Les ressources 1.1.1 Origine de l eau

Plus en détail

La gestion patrimoniale du système d alimentation en eau potable

La gestion patrimoniale du système d alimentation en eau potable La gestion patrimoniale du système d alimentation en eau potable présenté par Sébastien Coudert, G2C environnement G2C environnement Ingénierie et conseil aux collectivités Vision systémique et complémentaire

Plus en détail

Télégestion et logiciels, des auxiliaires pour une gestion patrimoniale performante

Télégestion et logiciels, des auxiliaires pour une gestion patrimoniale performante Programme Rencontre Technique ASCOMADE Télégestion et logiciels, des auxiliaires pour une gestion patrimoniale performante Présentation du logiciel de modélisation EPANET 1 Présentation du Logiciel Rôle

Plus en détail

A C. RIPAMONTI L. MARTIN 09/10/13 Etablissement B C. RIPAMONTI L. MARTIN 23/01/14 Modifications suite à la réunion du 23/01/14

A C. RIPAMONTI L. MARTIN 09/10/13 Etablissement B C. RIPAMONTI L. MARTIN 23/01/14 Modifications suite à la réunion du 23/01/14 Département du Loiret COMMUNE DE LA CHAPELLE SAINT MESMIN MISE EN PLACE DES PERIMETRES DE PROTECTION DES CAPTAGES DOSSIER DE REGULARISATION DES FORAGES AUX TITRES DU CODE DE LA SANTE PUBLIQUE ET DE L ENVIRONNEMENT

Plus en détail

GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LES PROJETS D AMENAGEMENT : GUIDE A L ATTENTION DU SERVICE URBANISME

GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LES PROJETS D AMENAGEMENT : GUIDE A L ATTENTION DU SERVICE URBANISME COMMUNE D AVEIZIEUX GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS LES PROJETS D AMENAGEMENT : GUIDE A L ATTENTION DU SERVICE URBANISME Annexe 5 du rapport de diagnostic et de zonage pluvial Affaire A-11.143 Janvier

Plus en détail

STATION DE PRODUCTION D EAU POTABLE DE LA BOISSONNADE

STATION DE PRODUCTION D EAU POTABLE DE LA BOISSONNADE STATION DE PRODUCTION D EAU POTABLE DE LA BOISSONNADE L usine de la Boissonnade assure la production d eau potable pour la Ville de Rodez. Créée dès 1938, elle a par la suite connu plusieurs modernisations

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010

RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010 RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DES SERVICES DE L EAU ET L ASSAINISSEMENT AU TITRE DE L ANNEE 2010 La SEVESC assure les services de l eau et de l assainissement de collectivités des départements

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE - Département de l'isère - Commune de MENS Place de la mairie 38710 MENS 5 rue du portail rouge 38450 VIF SCHÉMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE Phase 2 : Propositions d amélioration Mémoire explicatif

Plus en détail

Assainissement collectif des eaux usées

Assainissement collectif des eaux usées Assainissement collectif des eaux usées Point travaux 2013 Collecteur principal Renouvellement du collecteur principal au droit de la cheminée d équilibre Audenge Objectif : renouvellement du collecteur

Plus en détail

GMP Standard GROUPE DE MAINTIEN DE PRESSION. Groupe de Maintien de Pression GMP Standard GMP Eau-surchauffée Vacuopress Maxipress - Minipress

GMP Standard GROUPE DE MAINTIEN DE PRESSION. Groupe de Maintien de Pression GMP Standard GMP Eau-surchauffée Vacuopress Maxipress - Minipress GMP Standard GROUPE DE MAINTIEN DE PRESSION Groupe de Maintien de Pression GMP Standard GMP Eau-surchauffée Vacuopress Maxipress - Minipress LES AVANTAGES La directive européenne des équipements sous pression

Plus en détail

Adduction de distribution

Adduction de distribution Adduction de distribution Didier Gallard * Juillet 2000 Objectif: Enjeux: Connaître la démarche à suivre pour concevoir une adduction de distribution. Eviter les dysfonctionnements hydrauliques Assurer

Plus en détail

Maîtrise d œuvre pour la réhabilitation du système d assainissement COMMUNE D AGOS-VIDALOS. 22, avenue du Lavedan 65400 AGOS-VIDALOS

Maîtrise d œuvre pour la réhabilitation du système d assainissement COMMUNE D AGOS-VIDALOS. 22, avenue du Lavedan 65400 AGOS-VIDALOS COMMUNE D AGOS-VIDALOS 22, avenue du Lavedan 65400 AGOS-VIDALOS Maitrise d œuvre Notice explicative Objet de la consultation : Prestations de maîtrise d œuvre pour la réhabilitation du système d assainissement

Plus en détail

C est en Côte d Or (21), dans la commune de Nesle-et-Massoult, que SALMSON vient de réaliser son premier réseau ramifié sous pression en France.

C est en Côte d Or (21), dans la commune de Nesle-et-Massoult, que SALMSON vient de réaliser son premier réseau ramifié sous pression en France. SALMSON ÉQUIPE LA COMMUNE DE NESLE ET MASSOULT EN RÉSEAU RAMIFIÉ SOUS PRESSION. Mars 2007. C est en Côte d Or (21), dans la commune de Nesle-et-Massoult, que SALMSON vient de réaliser son premier réseau

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL PRIX ET QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF

RAPPORT ANNUEL PRIX ET QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF L union de Coteba et Sogreah Coteba & Sogreah, same team, enhanced expertise COMMUNE DE CLOHARS-CARNOET PRIX ET QUALITE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF EXERCICE 2012 Rapport annuel relatif

Plus en détail

Groupe d échanges n 2

Groupe d échanges n 2 Réseau régional des collectivités à compétence Eau Potable Groupe d échanges n 2 13 octobre 2015, Besançon 1 Déroulement de la rencontre 1. Accueil et tour de table 2. Réhabilitation des réseaux d alimentation

Plus en détail

INTEGRER LA GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS UN PROJET D URBANISATION

INTEGRER LA GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS UN PROJET D URBANISATION INTEGRER LA GESTION DES EAUX PLUVIALES DANS UN PROJET D URBANISATION Opérations de superficie supérieure ou égale à 1 ha et opérations de superficie inférieure à 1 ha mais comprenant au moins 3 lots Dossiers

Plus en détail

Schéma Directeur d Alimentation en Eau Potable

Schéma Directeur d Alimentation en Eau Potable Commune de LE THOLONET 1 Commune de LE THOLONET Schéma Directeur d Alimentation en Eau Potable Rapport Intermédiaire N d étude Version Date Rédigé par Validé par Modifications 1 08/02/2012 TL JT HY13.B.0018

Plus en détail

Périmètre de Rosenwiller

Périmètre de Rosenwiller Espace Européen de l Entreprise - 1 rue de Rome BP 10020 - SCHILTIGHEIM 67013 STRASBOURG Cedex Téléphone : 03.88.19.29.19 - Télécopie : 03.88.81.18.91 SD/337.420 Périmètre de Rosenwiller Etude diagnostique

Plus en détail

FICHE DECLARATIVE PREALABLE AU CONTROLE DE CONCEPTION

FICHE DECLARATIVE PREALABLE AU CONTROLE DE CONCEPTION FICHE DECLARATIVE PREALABLE AU CONTROLE DE CONCEPTION Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous devez obtenir l accord du SPANC Service Public d

Plus en détail

Ville de Clermont-Ferrand. Gestion de la ressource en eau potable. Journée technique 02.02.2012

Ville de Clermont-Ferrand. Gestion de la ressource en eau potable. Journée technique 02.02.2012 Ville de Clermont-Ferrand Gestion de la ressource en eau potable Journée technique 02.02.2012 Plan Le circuit de l eau à Clermont-Ferrand Ouvrages de production d eau Sources et réservoirs L Usine Elévatoire

Plus en détail

DISTRIBUTION D EAU POTABLE RAPPORT ANNUEL Prix Qualité Transparence 2010 1 Le présent rapport a pour objet de Présenter les différents éléments techniques et financiers relatif au prix et à la qualité

Plus en détail

5.4.1. ANNEXES SANITAIRES - NOTICE

5.4.1. ANNEXES SANITAIRES - NOTICE 5.4.1. ANNEXES SANITAIRES - NOTICE La présente note a pour but de décrire et justifier les dispositions générales à adopter en matière d assainissement eaux usées - eaux pluviales, d eau potable et d ordures

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Commune de SOTTA RESEAU D ASSAINISSEMENT SECTEUR DICCIPPOLO Bordereau des s Désignation du OBJET DU MARCHE Le présent C.C.T.P est relatif aux travaux d extension du réseau d

Plus en détail

Collecteur principal

Collecteur principal Assainissement collectif des eaux usées Point travaux / janvier 2013 Collecteur principal Renforcement du collecteur général au droit de la gare Audenge Objectif : améliorer la capacité du réseau Le SIBA

Plus en détail

2.1 Tarifs... 6 2.2 Délibérations... 7 2.3 Facture d eau type pour une consommation de 120 m³... 7 2.4 Recettes d exploitation...

2.1 Tarifs... 6 2.2 Délibérations... 7 2.3 Facture d eau type pour une consommation de 120 m³... 7 2.4 Recettes d exploitation... Exercice 2012 Rapport annuel sur le Prix et la Qualité du Service Public de l Eau potable Eau du robinet : source de minéraux Des contrôles pour une eau sûre L exigence de qualité Syndicat des Eaux de

Plus en détail

Eau potable : l'agglo s'implique du sous-sol à votre verre!

Eau potable : l'agglo s'implique du sous-sol à votre verre! Communiqué de presse www.perpignanmediterranee.com Eau potable : l'agglo s'implique du sous-sol à votre verre! Fournir à chaque abonné de l'eau en quantité suffisante et en qualité irréprochable : c'est

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme

Plan Local d Urbanisme COMMUNE DE TRAINOU DEPARTEMENT DU LOIRET Pièce n 8 Plan Local d Urbanisme ANNEXES SANITAIRES - Notice technique Dossier d enquête publique Vu pour authentification pour être annexé à la délibération du

Plus en détail

ETUDE DE DEFINITION DE LA FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF CAHIER DES CHARGES

ETUDE DE DEFINITION DE LA FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF CAHIER DES CHARGES Service : Contact Courriel: Objet Assainissement Non Collectif Sophie Ramette Vincent Brébant Cahier des charges étude de définition (D3) ETUDE DE DEFINITION DE LA FILIERE D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

Plus en détail

Renforcement et sécurisation AEP Nantes Métropole _ Carene _ Cap Atlantique convention/financement travaux Page1/18

Renforcement et sécurisation AEP Nantes Métropole _ Carene _ Cap Atlantique convention/financement travaux Page1/18 Convention relative au financement des travaux et missions connexes liés à la réalisation des ouvrages d alimentation en eau depuis la Loire en vue de la sécurisation du Nord-Ouest du Département. Convention

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service. Service de l assainissement. Exercice 2014. Commune de Lapoutroie

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service. Service de l assainissement. Exercice 2014. Commune de Lapoutroie Commune de Lapoutroie Service de l assainissement Rapport annuel sur le prix et la qualité du service Exercice 2014 Rapport relatif au prix et à la qualité du service public d assainissement pour l exercice

Plus en détail

Assainissement du Plateau de Lancy Avenue du Petit-Lancy

Assainissement du Plateau de Lancy Avenue du Petit-Lancy Assainissement du Plateau de Lancy Avenue du Petit-Lancy Séance d information 10 mars 2014 2 Message de bienvenue par M. Renevey, Conseiller administratif Présentation du futur concept d assainissement

Plus en détail

Cours :HYDROGEOCHIMIE, EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT LIQUIDE

Cours :HYDROGEOCHIMIE, EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT LIQUIDE Cours :HYDROGEOCHIMIE, EAU POTABLE ET ASSAINISSEMENT LIQUIDE STU 6 -MODULE OPTIONNEL 4 (MOP4 2014-2015 ) Chapitre I- Introduction à l'alimentation en eau potable (AEP) Chapitre II- Evaluation des besoins

Plus en détail

Plan de l intervention

Plan de l intervention Récupération de l eau de pluie : Quels rôles pour la collectivité? 1. Suivi & contrôle des installations privatives, 1.1. Les prescriptions techniques, Plan de l intervention 1.2. Le contrôle des installations

Plus en détail

Service de distribution de l eau à Rennes. Stratégie de renouvellement du réseau

Service de distribution de l eau à Rennes. Stratégie de renouvellement du réseau Service de distribution de l eau à Rennes Stratégie de renouvellement du réseau David Clausse Syndicat Mixte de Production d eau potable du Bassin Rennais Rencontres de l'eau en Loire Bretagne Gestion

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES ARNON BOISCHAUT CHER PRIX & QUALITE DU SERVICE ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN REGIE

COMMUNAUTE DE COMMUNES ARNON BOISCHAUT CHER PRIX & QUALITE DU SERVICE ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN REGIE COMMUNAUTE DE COMMUNES ARNON BOISCHAUT CHER PRIX & QUALITE DU SERVICE ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN REGIE RAPPORT ANNUEL 2012 Page 2 RAPPORT 2012 Caractérisation technique du service Organisation administrative

Plus en détail

Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l'eau en Ile-de-France

Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l'eau en Ile-de-France Présentation des solutions mises en œuvre pour la gestion de l'eau en Ile-de-France programme de renouvellement Journée SIG Eau Sommaire Le Contexte Présentation générale du SEDIF Le SIG au SEDIF Renouvellement

Plus en détail

Annexe 3. Scenarii Zones urbanisables

Annexe 3. Scenarii Zones urbanisables Annexe 3 Scenarii Zones urbanisables Etude IRH 2012 ZI de Keranna I - Assainissement collectif 1) Analyse technique Pourquoi proposer de l'assainissement collectif? - Proximité du réseau EU - PR ZA de

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Vous allez construire ou améliorer un habitat : traiter et évacuer vos eaux usées est une obligation. Si votre terrain

Plus en détail

Le polyéthylène : un matériau de choix pour les réseaux d adduction d eau

Le polyéthylène : un matériau de choix pour les réseaux d adduction d eau Le polyéthylène : un matériau de choix pour les réseaux d adduction d eau L eau : source de vie L eau est au centre des préoccupations de notre nouveau millénaire. La raréfaction des sources d eau potable

Plus en détail

GUIDE D'AIDE A L ÉTABLISSEMENT D'UN DESCRIPTIF DÉTAILLÉ DES RÉSEAUX D'EAU POTABLE

GUIDE D'AIDE A L ÉTABLISSEMENT D'UN DESCRIPTIF DÉTAILLÉ DES RÉSEAUX D'EAU POTABLE GUIDE D'AIDE A L ÉTABLISSEMENT D'UN DESCRIPTIF DÉTAILLÉ DES RÉSEAUX D'EAU POTABLE Groupe de travail : Gestion patrimoniale Evènement : Web conférence Date : novembre 2014 www.astee.org Les maitres d œuvre

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Adour-Garonne Bassin Adour-Garonne : 116 000 km² (21% du territoire national métropolitain) Population concernée : 7 millions d habitants Les grands axes du programme

Plus en détail

2. Les indicateurs de performance traduisant les pertes

2. Les indicateurs de performance traduisant les pertes La lutte contre les pertes du réseau d eau potable Le point au 1 er juin 2010 1. La lutte contre les pertes, en enjeu d actualité Le thème des pertes des réseaux d eau potable est un sujet d actualité.

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER)

Programmes Opérationnels Européens 2007-2013 CADRE D INTERVENTION (FONDS FEDER) Page 1 Mesure Axe 3 : La compétitivité du territoire : organiser le territoire sur de nouveaux paramètres de performance Service instructeur Direction de l Agriculture, de l Alimentation et de la Forêt

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE FICHE DÉCLARATIVE Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous devez obtenir l accord du SPANC. COMMUNAUTE DE COMMUNES DE BERNAY ET DES ENVIRONS 299,

Plus en détail

Reconversion des unités de traitement de neutralisation / reminéralisation de l eau potable par filtration sur calcaire terrestre.

Reconversion des unités de traitement de neutralisation / reminéralisation de l eau potable par filtration sur calcaire terrestre. Reconversion des unités de traitement de neutralisation / reminéralisation de l eau potable par filtration sur calcaire terrestre. Agnès CHEVREL journée de l'eau potable du 14 février 2013 - Hôtel du Département

Plus en détail

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne

10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne 10 ème programme 2013-2018 Agence de l eau Loire-Bretagne Bassin Loire-Bretagne : 155 000 km² (28% du territoire national métropolitain) Population concernée : 12,4 millions d habitants Les grands axes

Plus en détail

SERVICE DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF COMPTE-RENDU ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE EXERCICE 2014

SERVICE DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF COMPTE-RENDU ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE EXERCICE 2014 SERVICE DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF COMPTE-RENDU ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE EXERCICE 2014 Voici les principales informations et commentaires qui concernent le service de l assainissement

Plus en détail

Formation au code EPANET. Water & Soils Training Dr. Robert WOUMENI Version 2014.

Formation au code EPANET. Water & Soils Training Dr. Robert WOUMENI Version 2014. Water & Soils Training Dr. Robert WOUMENI Version 2014. SOMMAIRE 1) Introduction. 2) Application de base 3) Consommation moyenne et Pompage 4) Les profils de modulation de la consommation 5) La gestion

Plus en détail

GÉOTHERMIE CAHIER DES CHARGES TYPE D UNE ÉTUDE DE FAISABILITÉ (CAS D'UNE OPÉRATION AVEC RÉSEAU DE CHALEUR)

GÉOTHERMIE CAHIER DES CHARGES TYPE D UNE ÉTUDE DE FAISABILITÉ (CAS D'UNE OPÉRATION AVEC RÉSEAU DE CHALEUR) GÉOTHERMIE CAHIER DES CHARGES TYPE D UNE ÉTUDE DE FAISABILITÉ (CAS D'UNE OPÉRATION AVEC RÉSEAU DE CHALEUR) 1 RENSEIGNEMENTS SUR LE COMMANDITAIRE DE L ETUDE - Raison sociale du demandeur et statut juridique,

Plus en détail

CHAPITRE II : DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N

CHAPITRE II : DISPOSITIONS APPLICABLES A LA ZONE N CHAPITRE II : APPLICABLES A LA ZONE N Caractère de la zone : Il s agit d une zone naturelle et forestière protégée en raison soit de la qualité des sites, des milieux naturels, des paysages et de leur

Plus en détail

Commune de PLOURHAN. Maître d ouvrage. Réf. : A15-05 Version 1 Août 2015

Commune de PLOURHAN. Maître d ouvrage. Réf. : A15-05 Version 1 Août 2015 Maître d ouvrage MISE A JOUR DU ZONAGE D ASSAINISSEMENT VILLAGES DE PONT ES MARAIS, LA VILLE SAULT ET LE CLOS VIEUX VY Réf. : A15-05 Version 1 Août 2015 Rapport pour la mise à jour du zonage d assainissement

Plus en détail

ZONAGE DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF / NON COLLECTIF

ZONAGE DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF / NON COLLECTIF Localisation : Département : Département de l ISERE Commune : Commune de LAFFREY Commanditaire : COMMUNE de LAFFREY Nature de l étude : ZONAGE DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF / NON COLLECTIF Date : Décembre

Plus en détail

Du bon dimensionnement des canalisations

Du bon dimensionnement des canalisations LE THÈME DU MOIS POMPES - VANNES - CANALISATIONS Du bon dimensionnement des canalisations Cédric Masson, GLS Cet article a pour objet la détermination des diamètres des canalisations constituant les différents

Plus en détail

Le Plan Départemental de l Eau

Le Plan Départemental de l Eau de l Eau CG1/PIADDT/DAE/MD-LS-9/05/009 de l Eau Son organisation schématique va s appuyer sur : 1. Les infrastructures existantes d intérêt départemental,. Les schémas directeurs territoriaux, 3. Des maillages

Plus en détail

Notre expertise au service des clients Mardi 7 octobre 2014

Notre expertise au service des clients Mardi 7 octobre 2014 N o t r e e x p e r t i s e a u s e r v i c e d e s c l i e n t s 1 Notre expertise au service des clients Mardi 7 octobre 2014 N o t r e e N x o t p r e r e t x ip s e r e t i s e a u a u s s e r v i

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION Service Pubic d Assaiisseet Cectif Cuaut de Cues des Prtes du aie rad Le Bourg 72610 CHERISAY Tél : 02.33.32.86.82 EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DONT

Plus en détail

SCHEMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

SCHEMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE Département de l Isère COMMUNE DU CHEYLAS SCHEMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE RAPPORT DE PHASE 3 PROPOSITIONS D AMENAGEMENTS Mémoire explicatif E 42-12 189, chemin du Bac à Traille 69 300 CALUIRE

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES DEPARTEMENT de LOIR-ET-CHER SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ADDUCTION D EAU POTABLE (SIAEP) DU PLESSIS ETUDES DE CONNAISSANCE ET DE GESTION PATRIMONIALE DES RESEAUX D EAU POTABLE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

Rencontre n 3 : Télégestion et logiciels, des auxiliaires pour une gestion patrimoniale performante

Rencontre n 3 : Télégestion et logiciels, des auxiliaires pour une gestion patrimoniale performante Cycle de rencontres techniques : Gestion patrimoniale AEP Rencontre n 3 : Télégestion et logiciels, des auxiliaires pour une gestion patrimoniale performante 26 Mai 2011 Besançon 1 Déroulement de la rencontre

Plus en détail

Traitement de l eau Electricité Automatisme. Pompage Hydraulique. Telegestion Supervision Services

Traitement de l eau Electricité Automatisme. Pompage Hydraulique. Telegestion Supervision Services Marteau, au fil de l eau Traitement de l eau Electricité Automatisme Pompage Hydraulique Telegestion Supervision Services H ydraulique, pompage, traitement de l eau, électricité, automatisme, télégestion,

Plus en détail

REVISION DE L ETUDE DE ZONAGE D ASSAINISSEMENT

REVISION DE L ETUDE DE ZONAGE D ASSAINISSEMENT Maître d'ouvrage Commune de MALVILLE Hôtel de Ville Rue Merlerie 44260 MALVILLE REVISION DE L ETUDE DE ZONAGE D ASSAINISSEMENT NOTE DE SYNTHESE Janvier 2014 EF Etudes 4, rue Galilée BP 4114, 44341 BOUGUENAIS

Plus en détail

FICHE DÉCLARATIVE EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

FICHE DÉCLARATIVE EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FICHE DÉCLARATIVE Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement non collectif, vous

Plus en détail

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes.

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes. Préambule et domaine d'application Le présent document a été créé dans le but pour permettre le dimensionnement des installations de plomberie sanitaire. C'est un document de synthèse, Il reprend partiellement

Plus en détail

LE CONTRÔLE DE FUITES, GRÂCE À L HÉLIUM

LE CONTRÔLE DE FUITES, GRÂCE À L HÉLIUM SOMMAIRE LE CONTRÔLE DE FUITES, GRÂCE À L HÉLIUM DETECTION DE FUITES SUR RÉSEAU ENTERRÉ RECHERCHE DE FUITES SUR RÉSEAU DE CHALEUR INSPECTION DE SPRINKLERS ET RÉSEAUX DE PROTECTION INCENDIE VERIFICATION

Plus en détail

Commune de Senonches CURAGE ET INSPECTIONS TELEVISEES DU RESEAU D ASSAINISSEMENT. Marché public à procédure adaptée

Commune de Senonches CURAGE ET INSPECTIONS TELEVISEES DU RESEAU D ASSAINISSEMENT. Marché public à procédure adaptée Commune de Senonches Curage et inspection télévisée du réseau d assainissement de Senonches - CCTP 1 Commune de Senonches CURAGE ET INSPECTIONS TELEVISEES DU RESEAU D ASSAINISSEMENT Marché public à procédure

Plus en détail

Demande d installation d un système d assainissement non collectif

Demande d installation d un système d assainissement non collectif Tél : 05.61.04.09.40 Bureaux ouverts : 8h à 12h et 13h30 à 18h DIRECTION du DEVELOPPEMENT Service Aménagement / Assainissement Non Collectif Demande d installation d un système d assainissement non collectif

Plus en détail

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire

Sommaire. Règles de calcul des installations de plomberie sanitaire Sommaire 1. Généralités 7 2. Réseaux d alimentation d eau dans les bâtiments 8 2.1 Généralités 8 2.2 Dimensionnement du réseau d alimentation - Méthode générale 8 2.2.1 Principes généraux 8 2.2.2 Données

Plus en détail

EN EAU POTABLE ANNEXES SANITAIRES

EN EAU POTABLE ANNEXES SANITAIRES COMMUNE DE NERNIER Révision du Plan Local d Urbanisme ALIMENTATION EN EAU POTABLE ANNEXES SANITAIRES Edition Mai 2012 Page 1 sur 5 SOMMAIRE 1 - GENERALITES 2 - LE SYNDICAT INTERCOMMUNAL DES EAUX DES MOISES

Plus en détail

SCHEMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE

SCHEMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE Département de la Savoie COMMUNE DE BOURDEAU SCHEMA DIRECTEUR D ALIMENTATION EN EAU POTABLE RAPPORT DE PHASE 1 DIAGNOSTIC DU SYSTEME D ALIMENTATION EN EAU POTABLE Mémoire explicatif E72-08 Août 2008 7,

Plus en détail

Raccordement au réseau d assainissement collectif de la CAVAM

Raccordement au réseau d assainissement collectif de la CAVAM REGLEMENT COMMUNAUTAIRE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT COLLECTIF Raccordement au réseau d assainissement collectif de la CAVAM Modalités administratives de raccordement et instructions techniques

Plus en détail

REGLAGE ET DEPANNAGE DES CHAUDIERES DOMESTIQUES GAZ

REGLAGE ET DEPANNAGE DES CHAUDIERES DOMESTIQUES GAZ REGLAGE ET DEPANNAGE DES CHAUDIERES DOMESTIQUES GAZ DUREE : 2 x 2 JOURS PROGRAMME : Les gaz combustibles - Rappels sur les unités - Classification des gaz distribués La combustion - Principe Le pouvoir

Plus en détail

Assainissement Non Collectif Demande d installation d un dispositif neuf ou réhabilité

Assainissement Non Collectif Demande d installation d un dispositif neuf ou réhabilité I. Informations Générales 1- Habitation Occupant Nom : Téléphone : Prénom :. E-mail :.. Complément d adresse :.. N : Voie : Code postal : Commune :.. Référence cadastrale : N plan :. Section :.. N :..

Plus en détail

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement

non collectif non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement Conjuguer croissance et environnement www.sicoval.fr Sicoval Assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation d assainissement non collectif Guide pour la réalisation d une installation

Plus en détail

spanc@gde-guadeloupe.com Téléphone: 0590 89 46 25

spanc@gde-guadeloupe.com Téléphone: 0590 89 46 25 Informations générales Fiche déclarative pour examen préalable de la conception d une installation d assainissement non collective Service Public de l Assainissement Collectif spanc@gde-guadeloupe.com

Plus en détail

Amélioration du rendement du réseau d eau potable de la Ville de Fès

Amélioration du rendement du réseau d eau potable de la Ville de Fès Amélioration du rendement du réseau d eau potable de la Ville de Fès Najib Lahlou- Mimi Directeur Général NRW reduction in urban water utilities Center for Mediteranean Integration Marseille January 22-23,

Plus en détail

Création d une nouvelle canalisation de distribution d eau potable

Création d une nouvelle canalisation de distribution d eau potable Marché public de maîtrise d œuvre Création d une nouvelle canalisation de distribution d eau potable Programme d intervention 1 1. CONTEXTE DE L OPERATION Le Syndicat de Warmeriville regroupe 4 communes

Plus en détail

POUR TOUTE INFORMATION

POUR TOUTE INFORMATION Installation d Assainissement Non Collectif Fiche de renseignements Mairie de PLOUGOURVEST Bourg 29400 PLOUGOURVEST Téléphone : 02 98 68 53 49 Télécopie : 02 98 68 55 89 mairie.plougourvest@wanadoo.fr

Plus en détail

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION

EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION EXAMEN PRÉALABLE DE LA CONCEPTION D UNE INSTALLATION D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF FICHE DÉCLARATIVE Date d arrivée : N de dossier: Vous envisagez de réaliser des travaux sur votre installation d assainissement

Plus en détail