COMPETENCE VOIRIE. C est au 1 er janvier 2006 que la CCPRO s est dotée de la Compétence Voirie.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPETENCE VOIRIE. C est au 1 er janvier 2006 que la CCPRO s est dotée de la Compétence Voirie."

Transcription

1 COMPETENCE VOIRIE En juin 2005 le Bureau des maires a décidé de procéder au transfert de la compétence voirie. Un travail d audit et d analyse auprès de chaque commune a été entrepris. Des réunions auprès de chaque conseil municipal ont eu lieu. La a défini l organisation du service ainsi que les modalités administratives et financières. Les différentes commissions des communes et de la ont validé le principe de fonctionnement. C est au 1 er janvier 2006 que la s est dotée de la Compétence Voirie aura été la Septième année d exercice de la compétence voirie Identification des voiries Pour l ensemble des communes de la le patrimoine représente un linéaire de 500 km répartit comme suit. VOIRIES DEPARTEMENTALES Elles représentent environ 90 km sur la. Compte tenu de la volonté du Conseil Général de Vaucluse de déclassés il est important d en avoir la connaissance. Ces voies sont structurantes pour la. ATTENTION! Une partie de ces voies sont périurbaines d autres sont entièrement urbaines (Ex RD950 à Jonquières RD17 à Sorgues etc.) C est à dire que si la collectivité veut aménager la traversée de la zone urbaine le coût sera beaucoup plus élevé qu une simple remise en état de la couche de roulement VOIRIES DE ZONES D ACTIVITES Pas de problème sur les voiries de zones d activité. Les périmètres sont connus. Si la création se fait dans le cadre d un budget annexe de zone, l entretient s inscrit dans le cadre du budget principal voirie. La Zone du Fournalet a Sorgues nécessitant une réfection complète

2 VOIES STRUCTURANTES Il s agit dans la majorité des cas de voirie départementale déclassée qui continuent de supporter un fort trafic routier de véhicules légers mais surtout de poids lourds de desserte locale ou de transit compte tenu du fait que les déviations pour délester ces axes n ont pas été réalisés par le Conseil Général ou que le balisage ou le cheminement de ces axes n a pas été revu par le CG. Boulevard périurbain - Voiries d entrée ou de liaison de ville à ville Traitement : Corps de chaussée structurée dimensionné en fonction du cas de charge. Les aménagements latéraux seront fonction de la localisation de la voie : Boulevard périurbain (chaussée bandes multi fonctionnelles accotements - arbres d alignement traitement du pluvial par fossés) Boulevard urbain (chaussée trottoirs bandes ou pistes cyclables-traversée urbaine VOIRIES COMMERCIALES OU TOURISTIQUES Il s agit dans ce cas de voiries supportant essentiellement un trafic VL de desserte locale ou de VL dans le cadre d une activité touristique ou culturelle. Zone 50 km/h ou 30 km/h. Dans ce cas il s agit de voie de type centre-ville exemple le village de Châteauneuf du Pape et des voiries de type Avenue du 11 novembre à Sorgues pouvant bénéficier d un traitement urbanistique particulier. VOIRIES HYPER CENTRE Il s agit dans ce cas de voiries supportant essentiellement un trafic VL de desserte locale ruelles sans connotation touristique bénéficiant d un traitement moins sophistiqué. VOIRIES DE ZONES URBANISEES Il s agit de voies de dessertes locales de zone d habitat intégrant outre la chaussée, du stationnement, des aménagements de surface voir des aménagements paysagers légers Quartier dans les villes et lotissement A l exception de Sorgues et Chateauneuf du Pape toutes les communes ont intégré les lotissements. VOIRIES STRUCTUREES DE CAMPAGNE Voirie légère de type chemin vicinal avec corps de chaussée et revêtement de surface de type bicouche ou béton bitumineux mince. Avec fossés et petits ouvrages hydrauliques. LE FINANCEMENT La majorité des communes demande que la règle du jeu concernant le financement des travaux soit la même quelle que soit la nature de la voie, à l'exception des zones d'activité. Pour les dépenses d investissements préfinancement (CLETC) Pour le fonctionnement (petit entretien) Évaluation de la charge transférée (CLETC)

3 L ORGANISATION TERRITORIALE L ancrage des agents intervenants sur la voirie est resté local Une organisation sectorisée de la voirie a permis à une majorité d agents d une collectivité de rester dans leur secteur d origine L affectation sectorielle a disparu avec les nouvelles embauches Les agents affectés à 100% à la voirie sont transférés Les agents polyvalents feront l objet d une convention entre la commune et la communauté La résidence administrative de la collectivité est Bédarrides NOUVEAUX STATUTS Sont d intérêt communautaire : CONCLUSION La création, l aménagement et l entretien De l ensemble des chemins ruraux De l ensemble des chemins communaux De l ensemble des places et parkings ouverts à la circulation publique De tous les ouvrages intégrés au domaine routier communal Des arbres d alignements De l assainissement pluvial des voies De l éclairage public De la signalisation routière Des débroussaillages du domaine public routier De la propreté urbaine Du mobilier urbain Des tentatives pour Une définition précise des limites de la compétence : difficile en raison d absence de pouvoir de police à la L'établissement de conventions «partenaires» : difficile en raison en 2011 de risque de modification de la carte intercommunale D une charte ou autre règlement de voirie : impossible compte tenu des gestions différenciées pour les six communes

4 Le Patrimoine BEDARRIDES CADEROUSSE CHATEAUNEUF DU PAPE COURTHEZON JONQUIERES SORGUES TOTAL Lg / a sa commune Lg / a sa commune Lg / a sa commune Lg / a sa commune Lg / a sa commune Lg / a sa commune Voies Structurantes % % % % % % Voiries Commerciales et Touristiques Voies Zones Urbanisées % % % % % % % % % % % % Voirie Hyper Centre % 0 0% 0 0% 0 0% 994 2% % Voiries Structurées de Campagne % % % % % % Route Départementale % % % % % % Voiries de Zones d'activités % 0 0% 0 0% % 0 0% % TOTAL Typologie des Voies Arbres D alignement Chaussée Fossés Voiries structurantes ex RD déclassés hors agglo Piste Cyclable Trottoirs Boulevard Urbain ex Entrée de ville Pluvial BOULANGERIE Voiries Commerciales et Touristiques

5 Typologie des Voies Chaussée Voiries Hyper Centre Centres Anciens Pluvial Voiries Zones Urbanisées Lotissements - Quartiers Voiries Structurées de Campagnes REPARTITION GENERAL DES VOIRIES DANS LA SORGUES 24% BEDARRIDES 14% JONQUIERES 13% CADEROUSSE 17% COURTHEZON 21% CHATEAUNEUF DU PAPE 11% BEDARRIDES CADEROUSSE CHATEAUNEUF DU PAPE COURTHEZON JONQUIERES SORGUES

6 LA REGIE VOIRIE 1. ANALYSE DE L ACTIVITE ACTIVITE PAR COMMUNES ET PAR CORPS DE METIER Nombre de bons de travail Bédarrides Caderousse Châteauneuf Courthézononquiére Eclairage Public Faucardage Tractopelle Signalisation Voirie TOTAL habitants Courthézon Jonquiéres Sorgues Eclairage Public Faucardage Tractopelle ,086 Signalisation Voirie TOTAL Zones activités S/Total Eclairage Public Faucardage Tractopelle Signalisation Voirie TOTAL ANALYSE DES INTERVENTIONS TOUS CORPS DE METIERS Nombre Habitants Nombre Interventions Ratio Nbr Interventions par Habitants Bédarrides ,14 Caderousse ,15 Châteauneuf ,14 Courthézon ,10 Jonquiéres ,10 Sorgues ,09 Moyenne 6419,33 671,00 0,12

7 Ratio Interventions / habitants 12% 20% Bédarrides 14% Caderousse 13% 22% Châteauneuf Courthézon 19% Jonquiéres Sorgues ECLAIRAGE PUBLIC Nombre Lampes 2006 Nombre Lampes 2012 Nombre Interventions Bédarrides Caderousse Châteauneuf Courthézon Jonquiéres Sorgues Moyenne

8 Ratio interventions / lampes 15% 18% Bédarrides Caderousse 16% 19% Châteauneuf Courthézon Jonquiéres 12% 20% Sorgues Evolution du nombre de lampes Sorgues Jonquiéres Courthézon Châteauneuf Nombre Lampes 2012 Nombre Lampes 2006 Caderousse Bédarrides

9 3. REPARTITION DU NOMBRE D INTERVENTIONS PAR CORPS DE METIER ET PAR COMMUNE 3.1 ECLAIRAGE PUBLIC Répartition des interventions d'éclairage public Bédarrides % Caderousse 70 8% Sorgues % Châteauneuf 73 8% Courthézon 96 11% Jonquiéres 99 11% Répartition des interventions d'éclairage public en fonction du nombre de foyers lumineux Nombre de lampes Interventions Sorgues Jonquiéres Courthézon Châteauneuf Caderousse Bédarrides

10 3.2 FAUCARDAGE Répartition des interventions de faucardage par communes Sorgues % Bédarrides % Jonquiéres % Caderousse % Châteauneuf 86 9% Courthézon % 3.3 SIGNALISATION Répartition des interventions de signalisation par communes Bédarrides 70 11% Caderousse 62 10% Sorgues % Châteauneuf 64 10% Courthézon 65 11% Jonquiéres 76 12%

11 3.4 TRACTOPELLE Répartition des interventions de tractopelle par communes Bédarrides 5 9% Sorgues 17 32% Caderousse 7 13% Châteauneuf 3 6% Jonquiéres 3 6% Courthézon 18 34% 3.5 VOIRIE Répartition des interventions de voirie par communes Bédarrides % Sorgues % Caderousse 29 2% Châteauneuf 77 6% Jonquiéres 51 4% Courthézon 71 6%

12 4. REPARTION DU TEMPS PASSE PAR INTERVENTION ET PAR COMMUNE 4.1 ECLAIRAGE PUBLIC Répartition des temps passés par commune Eclairage Public Bédarrides 428 h soit 11% Caderousse 231 h soit 6% Châteauneuf 263 h soit 7% Sorgues 2280 h soit 59% Courthézon 358 h soit 9% Jonquiéres 315 h soit 8% 4.2 FAUCARDAGE Répartition des temps passés par commune Faucardage Sorgues 550 h soit 20% Bédarrides 351 h soit 13% Caderousse 447 h soit 17% Jonquiéres 475 h soit 18% Châteauneuf 139 h soit 5% Courthézon 733 h soit 27%

13 4.3 SIGNALISATION Répartition des temps passés par commune Signalisation Bédarrides 229 h soit 10% Sorgues 713 h soit 32% Caderousse 326 h soit 15% Châteauneuf 253 h soit 12% Jonquiéres 429 h soit 19% Courthézon 275 h soit 12% 4.4 VOIRIE Répartition des temps passés par commune Voirie Bédarrides 3648 h soit 26% Sorgues 8193 h soit 59% Caderousse 452 h soit 3% Châteauneuf 606 h soit 4% Courthézon 556 h soit 4% Jonquiéres 493 h soit 4%

14 5. REPARTITION DES INTERVENTIONS PAR COMMUNE 5.1 BEDARRIDES Répartition des interventions Ville de BEDARRIDES Eclairage Public % Voirie % Faucardage % Signalisation 70 9% Tractopelle 5 1% 5.2 CADEROUSSE Répartion des interventions Ville de CADEROUSSE Nettoiement 68 16% Eclairage Public 70 16% Voirie 29 7% Signalisation 62 14% Tractopelle 7 2% Faucardage %

15 5.3 CHATEAUNEUF DU PAPE Répartition des interventions Ville de CHATEAUNEUF du PAPE Voirie 77 26% Eclairage Public 73 24% Signalisation 64 21% Faucardage 86 28% Tractopelle 3 1% 5.4 COURTHEZON Répartition des interventions Ville de COURTHEZON Nettoiement 78 15% Eclairage Public 96 18% Voirie 71 14% Signalisation 65 12% Faucardage % Tractopelle 18 4%

16 5.5 JONQUIERES Répartition des interventions Ville de JONQUIERES Nettoiement 63 14% Eclairage Public 99 21% Voirie 51 11% Signalisation 76 16% Tractopelle 3 1% Faucardage % 5.6 SORGUES Répartition des interventions Ville de SORGUES Eclairage Public % Voirie % Faucardage % Signalisation % Tractopelle 17 1%

17 6. ANALYSE DES DELAIS D INTERVENTION PAR CORPS DE METIERS 6.1 ECLAIRAGE PUBLIC Analyse délais d'intervention Eclairage Public 100% % 80% % % Nombre de BT > à 30 jou 50% 40% Nombre de BT 16 à 30 jo Nombre de BT de 4 à 15 Nombre de bt de 1 à 3 j Nombre de BT le jour m 9 30% % 10% % 6.2 FAUCARDAGE Analyse délais d'intervention Faucardage 100% % 80% % % 3 Nombre de BT > à 30 jours 50% Nombre de BT 16 à 30 jours Nombre de BT de 4 à 15 jours 40% 30% Nombre de bt de 1 à 3 jours Nombre de BT le jour même 20% 3 10% 6.3 TRACTOPELLE % 0

18 Analyse délais d'intervention Tractopelle 100% 90% 80% % % 0 Nombre de BT > à 30 jours Nombre de BT 16 à 30 jours 50% Nombre de BT de 4 à 15 jours Nombre de bt de 1 à 3 jours 40% Nombre de BT le jour même 30% 20% % 1 1 0% SIGNALISATION Analyse délais d'intervention Signalisation 100% % 80% 70% % Nombre de BT > à 30 jours Nombre de BT 16 à 30 jours 50% Nombre de BT de 4 à 15 jours 40% Nombre de bt de 1 à 3 jours Nombre de BT le jour même 30% % 10% 7 0% 6.5 VOIRIE

19 Analyse délais d'intervention Voirie 100% % 80% % % 50% 40% Nombre de BT > à 30 jours Nombre de BT 16 à 30 jours Nombre de BT de 4 à 15 jours Nombre de bt de 1 à 3 jours Nombre de BT le jour même 30% 20% 10% % 6.6 ENSEMBLE DU SERVICE 100% 90% Analyse délais d'intervention tous corps de métiers confondus % 70% 60% Nombre de BT exptionnels (> 60 jours) 50% 40% Nombre de BT longue durée (> à 10 jours) Nombre de BT courants (de 3 à 10 jours) Nombre de BT de courte durée (<à 3jours) Analyse des durées d'intervention 30% 20% 10% 0% Janvier Février Mars Avril Mai Juin Juillet Août Septembre Octobre Novembre Décembre

20 7. ANALYSE DES TEMPS PASSES EN HEURES PAR CORPS DE METIERS SUR 4 ANS 7.1 BEDARRIDES 4000 Evolution des temps passés en heures par corps de métiers CADEROUSSE Eclairage Public Faucardage Signalisation Tractopelle Voirie 3000 Evolution des temps passés en heures par corps de métiers Eclairage Public Faucardage Tractopelle Signalisation Voirie Nettoiement

21 7.3 CHATEAUNEUF DU PAPE 900 Evolution des temps passés en heures par corps de métiers Eclairage Public Faucardage Tractopelle Signalisation Voirie 7.4 COURTHEZON 4000 Evolution des temps passés en heures par corps de métiers Eclairage Public Faucardage Tractopelle Signalisation Voirie Nettoiement

22 7.5 JONQUIERES Evolution des temps passés en heures par corps de métiers Eclairage Public Faucardage Tractopelle Signalisation Voirie Nettoiement 7.6 SORGUES Evolution des temps passés en heures par corps de métiers Eclairage Public Faucardage Tractopelle Signalisation Voirie

23 BILAN DE L ACTIVITE VOIRIE INVESTISSEMENT ET AU TRAVERS DE LA GESTION DE MAINTENANCE ASSISTEE PAR ORDINATEUR - GMAO MONTANTS ISSUS DE LA GESTION ANALYTIQUE BILAN VOIRIE 2012 BEDARRIDES BT en INTERNE BT en EXTERNE NB BT MO COUT MO COUT STOCK COUT ACHAT NB BT COUT ENGAGE COUT PAYE INTER EP , , ,07 0,00 INTER SIGNALETIQUE , , ,65 0, , ,13 INTER HYDRAULIQUE INTER VOIRIE , ,50 362,68 0, , ,95 INTER FAUCARDAGE , ,50 0,00 taux horaire de 76 TTC (20 agent + 56 machine) INTER D'URGENCE INTER MANIFESTATION 6 51, ,00 0,00 0,00 INTER HYDRAUCURAGE , ,88 COUT INTER RADAR GESTION DE TRAFIC ELAGAGE ARBRE ALIGNEMENT , ,78 LUTTE CONTRE LES INONDATIONS , ,50 0,00 0, , ,85 ACHATS FOURNITURES 2 136,11 136,11 FRAIS ELECTRICITE , ,14 ADMINISTRATION GENERAL TOTAL , , ,40 0, , , ,04 COMPARATIF , , ,03 0, , ,42 COMPARATIF , , ,38 0, , ,73 COMPARATIF , , , , , ,40 COMPARATIF , , , , , ,27 COMPARATIF , , ,69 0, , ,07 CADEROUSSE BT en INTERNE BT en EXTERNE NB BT MO COUT MO COUT STOCK COUT ACHAT NB BT COUT ENGAGE COUT PAYE INTER EP , , ,78 0,00 INTER SIGNALETIQUE 10 54, ,50 299,89 0,00 INTER HYDRAULIQUE INTER VOIRIE , , ,21 0, , ,84 INTER FAUCARDAGE , ,00 0,00 taux horaire de 76 TTC (20 agent + 56 machine) INTER D'URGENCE INTER MANIFESTATION 2 28,00 868,00 0,00 0,00 INTER HYDRAUCURAGE , ,84 COUT INTER RADAR GESTION DE TRAFIC ELAGAGE ARBRE ALIGNEMENT , ,33 LUTTE CONTRE LES INONDATIONS , ,71 ACHATS FOURNITURES , ,15 FRAIS ELECTRICITE , ,05 ADMINISTRATION GENERAL TOTAL , , ,88 0, , , ,68 COMPARATIF , , ,15 0, , ,98 COMPARATIF , , ,29 0, , ,90 COMPARATIF , , ,19 0, , ,42 COMPARATIF , , ,60 0, , ,52 COMPARATIF , , ,71 0, , ,81

24 CHATEAUNEUF BT en INTERNE BT en EXTERNE NB BT MO COUT MO COUT STOCK COUT ACHAT NB BT COUT ENGAGE COUT PAYE INTER EP , , ,32 0,00 INTER SIGNALETIQUE 2 1,00 31,00 0,00 0, , ,63 INTER HYDRAULIQUE INTER VOIRIE , , ,92 0, , ,82 INTER FAUCARDAGE , ,00 0,00 taux horaire de 76 TTC (20 agent + 56 machine) INTER D'URGENCE 2 34, ,00 22,48 0,00 INTER MANIFESTATION 8 65, ,00 0,00 0,00 INTER HYDRAUCURAGE , ,84 COUT INTER RADAR GESTION DE TRAFIC ELAGAGE ARBRE ALIGNEMENT , ,98 LUTTE CONTRE LES INONDATIONS 1 3,00 93,00 0,00 0,00 ACHATS FOURNITURES 1 242,07 242,07 FRAIS ELECTRICITE , ,90 ADMINISTRATION GENERAL TOTAL , , ,72 0, , , ,00 COMPARATIF , , ,75 0, , ,22 COMPARATIF , , ,34 0, , ,67 COMPARATIF , , ,52 0, , ,47 COMPARATIF , , ,82 0, , ,71 COMPARATIF , , ,29 0, , ,16 COURTHEZON BT en INTERNE BT en EXTERNE NB BT MO COUT MO COUT STOCK COUT ACHAT NB BT COUT ENGAGE COUT PAYE INTER EP , , ,92 0,00 INTER SIGNALETIQUE 9 40, ,00 696,19 0,00 INTER HYDRAULIQUE 2 4,00 133,00 0,00 0,00 INTER VOIRIE , , ,00 0, , ,72 INTER FAUCARDAGE , ,00 0,00 taux horaire de 76 TTC (20 agent + 56 machine) INTER D'URGENCE INTER MANIFESTATION 10 44, ,00 0,00 0,00 INTER HYDRAUCURAGE , ,62 COUT INTER RADAR GESTION DE TRAFIC ELAGAGE ARBRE ALIGNEMENT 1 1,00 40,00 0,00 0, , ,44 LUTTE CONTRE LES INONDATIONS ACHATS FOURNITURES 1 484,38 648,51 FRAIS ELECTRICITE , ,98 ADMINISTRATION GENERAL TOTAL , , ,11 0, , , ,18 COMPARATIF , , ,92 0, , ,01 COMPARATIF , , ,43 0, , ,63 COMPARATIF , , ,13 0, , ,63 COMPARATIF , , ,00 0, , ,25 COMPARATIF , , ,39 0, , ,42

25 JONQUIERES BT en INTERNE BT en EXTERNE NB BT MO COUT MO COUT STOCK COUT ACHAT NB BT COUT ENGAGE COUT PAYE INTER EP , , ,51 0,00 INTER SIGNALETIQUE 10 32, ,00 318,18 0,00 INTER HYDRAULIQUE 2 0,00 0,00 0,00 0,00 INTER VOIRIE , , ,36 0, , ,84 INTER FAUCARDAGE , ,00 0,00 taux horaire de 76 TTC (20 agent + 56 machine) INTER D'URGENCE INTER MANIFESTATION 2 8,00 248,00 0,00 0,00 INTER HYDRAUCURAGE , ,92 COUT INTER RADAR GESTION DE TRAFIC ELAGAGE ARBRE ALIGNEMENT , ,24 LUTTE CONTRE LES INONDATIONS ACHATS FOURNITURES 1 763,05 0,00 FRAIS ELECTRICITE , ,92 ADMINISTRATION GENERAL TOTAL , , ,05 0, , , ,46 COMPARATIF , , ,33 0, , ,36 COMPARATIF , , ,14 0, , ,82 COMPARATIF , , ,70 0, , ,44 COMPARATIF , , ,25 490, , ,74 COMPARATIF , , ,53 0, , ,03 SORGUES BT en INTERNE BT en EXTERNE NB BT MO COUT MO COUT STOCK COUT ACHAT NB BT COUT ENGAGE COUT PAYE INTER EP , , ,94 0,00 INTER SIGNALETIQUE 66 97, , ,45 0, , ,28 INTER HYDRAULIQUE , , ,77 0,00 INTER VOIRIE , , ,60 0, , ,45 INTER FAUCARDAGE , ,50 0,00 taux horaire de 76 TTC (20 agent + 56 machine) INTER D'URGENCE 4 72, ,50 0,00 0,00 INTER MANIFESTATION 16 49, ,00 156,38 0,00 INTER HYDRAUCURAGE , ,50 COUT INTER RADAR GESTION DE TRAFIC ELAGAGE ARBRE ALIGNEMENT 2 1,00 40,00 0,00 0, , ,53 LUTTE CONTRE LES INONDATIONS 2 39, ,00 0,00 0, , ,49 ACHATS FOURNITURES , ,79 FRAIS ELECTRICITE , ,61 ADMINISTRATION GENERAL 1 595,84 0,00 TOTAL , , ,14 0, , , ,21 COMPARATIF , , ,05 0, , ,77 COMPARATIF , , ,83 0, , ,92 COMPARATIF , , ,24 0, , ,36 COMPARATIF , , ,18 0, , ,91 COMPARATIF , , ,67 510, , ,58

26 TOTAL VOIRIE BT en INTERNE BT en EXTERNE NB BT MO COUT MO COUT STOCK COUT ACHAT NB BT COUT ENGAGE COUT PAYE INTER EP INTER SIGNALETIQUE INTER HYDRAULIQUE INTER VOIRIE INTER FAUCARDAGE taux horaire de 76 TTC (20 agent + 56 machine) INTER D'URGENCE ,00 INTER MANIFESTATION ,00 INTER HYDRAUCURAGE INTER RADAR GESTION DE TRAFIC ,00 ELAGAGE ARBRE ALIGNEMENT , LUTTE CONTRE LES INONDATIONS , ACHATS FOURNITURES FRAIS ELECTRICITE ADMINISTRATION GENERAL COUT TOTAL , , ,30 0, , , ,57 COMPARATIF , , ,23 0, , ,76 COMPARATIF , , ,41 0, , ,67 COMPARATIF , , , , , ,72 COMPARATIF , , , , , ,40 COMPARATIF , , ,28 510, , ,07

27 BILAN VOIRIE INVESTISSEMENT 2012 CADEROUSSE BT en EXTERNE NB BT COUT ENGAGE COUT PAYE INTER EP , ,22 INTER SIGNALETIQUE 1 570,46 570,46 INTER HYDRAULIQUE INTER VOIRIE , ,06 INTER FAUCARDAGE INTER D'URGENCE INTER MANIFESTATION INTER HYDRAUCURAGE INTER RADAR GESTION DE TRAFIC INTER BATIMENTS ELAGAGE ARBRE ALIGNEMENT ,08 0,00 LUTTE CONTRE LES INONDATIONS ACHATS FOURNITURES , ,18 FRAIS ELECTRICITE TOTAL , ,92 COMPARATIF ,92 COMPARATIF ,56 COMPARATIF ,97 COMPARATIF ,76 COMPARATIF ,44 BEDARRIDES BT en EXTERNE NB BT COUT ENGAGE COUT PAYE INTER EP , ,85 INTER SIGNALETIQUE , ,26 INTER HYDRAULIQUE INTER VOIRIE , ,09 INTER FAUCARDAGE INTER D'URGENCE INTER MANIFESTATION INTER HYDRAUCURAGE INTER RADAR GESTION DE TRAFIC INTER BATIMENTS ELAGAGE ARBRE ALIGNEMENT LUTTE CONTRE LES INONDATIONS , ,15 ACHATS FOURNITURES , ,21 FRAIS ELECTRICITE TOTAL , ,56 COMPARATIF ,51 COMPARATIF ,73 COMPARATIF ,64 COMPARATIF ,24 COMPARATIF ,18

28 CHATEAUNEUF BT en EXTERNE NB BT COUT ENGAGE COUT PAYE INTER EP INTER SIGNALETIQUE ,08 466,44 INTER HYDRAULIQUE INTER VOIRIE , ,07 INTER FAUCARDAGE INTER D'URGENCE INTER MANIFESTATION INTER HYDRAUCURAGE INTER RADAR GESTION DE TRAFIC INTER BATIMENTS ELAGAGE ARBRE ALIGNEMENT LUTTE CONTRE LES INONDATIONS , ,86 ACHATS FOURNITURES , ,64 FRAIS ELECTRICITE TOTAL , ,01 COMPARATIF ,35 COMPARATIF ,81 COMPARATIF ,63 COMPARATIF ,57 COMPARATIF ,00 JONQUIERES BT en EXTERNE NB BT COUT ENGAGE COUT PAYE INTER EP INTER SIGNALETIQUE , ,40 INTER HYDRAULIQUE INTER VOIRIE , ,22 INTER FAUCARDAGE INTER D'URGENCE INTER MANIFESTATION INTER HYDRAUCURAGE INTER RADAR GESTION DE TRAFIC INTER BATIMENTS ELAGAGE ARBRE ALIGNEMENT ,40 0,00 LUTTE CONTRE LES INONDATIONS , ,12 ACHATS FOURNITURES ,93 626,35 FRAIS ELECTRICITE TOTAL , ,09 COMPARATIF ,86 COMPARATIF ,06 COMPARATIF ,08 COMPARATIF ,79 COMPARATIF ,81

29 SORGUES BT en EXTERNE NB BT COUT ENGAGE COUT PAYE INTER EP , ,30 INTER SIGNALETIQUE , ,33 INTER HYDRAULIQUE , ,00 INTER VOIRIE , ,27 INTER FAUCARDAGE INTER D'URGENCE INTER MANIFESTATION INTER HYDRAUCURAGE INTER RADAR GESTION DE TRAFIC INTER BATIMENTS ELAGAGE ARBRE ALIGNEMENT LUTTE CONTRE LES INONDATIONS , ,55 ACHATS FOURNITURES , ,72 FRAIS ELECTRICITE TOTAL , ,17 COMPARATIF ,54 COMPARATIF ,13 COMPARATIF ,99 COMPARATIF ,15 COMPARATIF ,64 TOTAL VOIRIE BT en EXTERNE NB BT COUT ENGAGE COUT PAYE INTER EP , ,37 INTER SIGNALETIQUE , ,93 INTER HYDRAULIQUE , ,00 INTER VOIRIE , ,45 INTER FAUCARDAGE INTER D'URGENCE INTER MANIFESTATION INTER HYDRAUCURAGE INTER RADAR GESTION DE TRAFIC INTER BATIMENTS ELAGAGE ARBRE ALIGNEMENT ,48 0,00 LUTTE CONTRE LES INONDATIONS , ,35 ACHATS FOURNITURES , ,14 FRAIS ELECTRICITE TOTAL , ,24 COMPARATIF ,90 COMPARATIF ,70 COMPARATIF ,82 COMPARATIF ,65 COMPARATIF ,30

30 GESTION DU PARC AUTOMOBILE (72 véhicules tous services confondus)

31

32

33

34 PREDICT En 2012 la à souscris un abonnement auprès de PREDICT. Ce service nous a permis de mettre en place une organisation qui permet d éviter l improvisation et la panique, et qui réduit considérablement les risques. PENDANT Dès les premiers signes d événement à risque, nous sommes contactés par anticipation. Nous sommes informés directement par téléphone, et recevont des avertissements par internet. A tout moment, sur le site PREDICT et WIKIPREDICT, avec nos codes d accès, nous pouvons visualiser et suivre, l évolution de la situation, et des consignes à respecter sur notre Territoire. Une équipe d astreinte, mobilisée 24h sur 24h en PC de crise, répond en temps réel, nous aide à prendre les bonnes décisions et à mettre en œuvre les Plans Communaux de Sauvegarde (PCS) à bon escient. APRES Un débriefing, est organisé afin d évaluer les points qui peuvent nécessiter des améliorations. Et un rapport est émis Au moins une fois par an, une mise à jour du plan d actions est réalisée.

35 DENEIGEMENT Bien que le déneigement reste de la compétence de la police du Maire, il ne s agit pas d un défaut d entretien de la voirie, la assiste les communes dans l action d urgence que représente le déneigement. Ci-après, pour information, l action telle qu elle a eu lieu lors des fortes chutes de neige de Suite aux importantes chutes de neige de janvier 2010 En 2012, des moyens mécaniques et une procédure d action ont été mis en place.

Service des Systèmes d Informations

Service des Systèmes d Informations Service des Systèmes d Informations Les systèmes d informations représentent les moyens logiciels, matériels, et humains pour permettre aux utilisateurs d'utiliser les ressources informatiques dans le

Plus en détail

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015

PLAN DE PRÉVENTION Modèle de Plan de prévention proposé par le CDG41 Service Prévention Version 1 janvier 2015 PLAN DE PRÉVENTION PLAN DE PREVENTION Qu est-ce qu un plan de prévention? C est un document dans lequel sont notifiées les mesures de coordination générales prises pour prévenir les risques liés à l interférence

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES BUGEAT SORNAC MILLEVACHES AU COEUR

COMMUNAUTE DE COMMUNES BUGEAT SORNAC MILLEVACHES AU COEUR COMMUNAUTE DE COMMUNES BUGEAT SORNAC MILLEVACHES AU COEUR REAMENAGEMENT DE L'ANCIENNE MAIRIE DE SORNAC EN ACCUEIL DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT PROGRAMME DE L'OPERATION OPERATION La Communauté de Communes

Plus en détail

CHARGES COMMUNAUTE OU COMMUNE Proposition validée par la Commission scolaire du 16-6-14

CHARGES COMMUNAUTE OU COMMUNE Proposition validée par la Commission scolaire du 16-6-14 Obligations du locataire et du propriétaire COMMUNE CCVA Tiers Observations Extérieur Entretien des allées, balayage de la cour Taille, arbres et arbustes taille d'entretien exclusivement Abattage - Elagage,

Plus en détail

Technicien de réseau VEOLIA COMPÉTENCES. > Les atouts du métier. > Ses missions. > Les spécificités du métier. > Les compétences

Technicien de réseau VEOLIA COMPÉTENCES. > Les atouts du métier. > Ses missions. > Les spécificités du métier. > Les compétences Diversité des missions, relation client, autonomie Le technicien réseau assure la surveillance et les interventions sur le réseau ainsi que toutes les démarches de nature technique nécessitant une ouverture

Plus en détail

Gestion du patrimoine d infrastructures. Direction des Routes Conseil Général de l Ain

Gestion du patrimoine d infrastructures. Direction des Routes Conseil Général de l Ain Gestion du patrimoine d infrastructures Direction des Routes Conseil Général de l Ain COTITA Gestion du patrimoine d infrastructures - CG 01-19 juin 2012 Le Département de l AIN Un département industriel,

Plus en détail

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr

LES GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMBLE. QUI FAIT QUOI DANS LE LOGEMENT? Point par point. www.ophmontreuillois.fr S GUIDES DU BIEN VIVRE ENSEMB QUI FAIT QUOI DANS LOGEMENT? Point par point www.ophmontreuillois.fr Les installations de chauffage en détail Les installations de plomberie en détail Convecteur électrique

Plus en détail

Aséo. 2, rue Jean Perrin 14460-Colombelles. www.aseo.fr. Tél : 02 31 35 74 20-Fax : 02 31 35 74 22

Aséo. 2, rue Jean Perrin 14460-Colombelles. www.aseo.fr. Tél : 02 31 35 74 20-Fax : 02 31 35 74 22 FACILITY MANAGEMENT Aséo 2, rue Jean Perrin 14460-Colombelles Tél : 02 31 35 74 20-Fax : 02 31 35 74 22 www.aseo.fr SOMMAIRE PRESENTATION DE LA SOCIETE ASEO... 3 PRESTATIONS FACILITY MANAGEMENT... 4 1.1

Plus en détail

Compétence éclairage public

Compétence éclairage public Compétence éclairage public Réunion d information Compétence éclairage public Les communes concernées Transfert global de la compétence éclairage : Travaux Maintenance Mise à jour de la base de données

Plus en détail

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir!

guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! guide pratique Entretien et réparations dans votre logement tout ce qu il faut savoir! sommaire Entrée et cuisine... p.- Pièce à vivre... p.- Salle de bain, wc... p.- Immeuble collectif... p. Maison individuelle...

Plus en détail

LOCATION MURS BATIMENT IDEAL ACTIVITE LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 5 390 M 2 SUR TERRAIN 2,39 Ha (Construction extension possible)

LOCATION MURS BATIMENT IDEAL ACTIVITE LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 5 390 M 2 SUR TERRAIN 2,39 Ha (Construction extension possible) LOCATION MURS BATIMENT IDEAL ACTIVITE LOGISTIQUE ET TRANSPORT 5 390 M 2 SUR TERRAIN 2,39 Ha (Construction extension possible) Route de Marolles FOSSE 41330 Situation géographique et environnement p.4 Description

Plus en détail

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC

NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC NOTICE DESCRIPTIVE DE SECURITE ETABLISSEMENT RECEVANT DU PUBLIC (Code de la construction et de l habitation Art. R123 à R123.55 arrêté du 22 juin 1990) S agissant d une opération en site existant, en application

Plus en détail

Tout savoir sur les réparations locatives. www.reims-habitat.fr

Tout savoir sur les réparations locatives. www.reims-habitat.fr Tout savoir sur les réparations locatives www.reims-habitat.fr L'entrée 0 Placards : graissage, réparation des roulettes Tableau électrique : remplacement Fusibles : remplacement Coupe-circuit : remplacement

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 24 février 2011 PRESSE

CONSEIL MUNICIPAL Séance du 24 février 2011 PRESSE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 24 février 2011 PRESSE Traverse du bourg : travaux d alimentation en eau potable Il y a lieu de procéder à des travaux en matière d eau potable pour remplacer des canalisations

Plus en détail

Nom Société 678-1002 WORMHOUT - Groupe Scolaire Roger Salengro Adresse 2 Code Postal - Ville Pays. LOT 09 Electricité Courant Fort et Faible

Nom Société 678-1002 WORMHOUT - Groupe Scolaire Roger Salengro Adresse 2 Code Postal - Ville Pays. LOT 09 Electricité Courant Fort et Faible Nom Société 678-1002 Adresse 1 WORMHOT - Groupe Scolaire Roger Salengro Adresse 2 Code Postal - Ville Pays Code Désignation nité Quantité P.. P.T. CORANT FORT 1 GÉNÉRALITÉS 1.1 Objet de la consultation

Plus en détail

Alimentation en eau potable et assainissement

Alimentation en eau potable et assainissement Qualité et cadre de vie Environnement Alimentation en eau potable et assainissement Alimentation en eau potable : Cf : tableau page suivante Assainissement Cf : tableau page suivante Contact Les dossiers

Plus en détail

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011

COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 COMMUNE DE CHAMBORÊT COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 18 NOVEMBRE 2011 Objet : Demande de subvention Chaufferie bois Conseil Régional du Limousin FEDER DETR Le Maire expose au Conseil Municipal qu'il

Plus en détail

Réhabilitation du domaine Melchior Philibert à CHARLY (69390) - Phase 2 : Pôle économique ELECTRICITE. INTITULE U Qtité

Réhabilitation du domaine Melchior Philibert à CHARLY (69390) - Phase 2 : Pôle économique ELECTRICITE. INTITULE U Qtité LOT 10 ELECTRICITE INTITULE U Qtité 10.1. DEPOSE 10.1.1. Consignation des installations électriques 10.1.2. Dépose de l'ensemble des installations électriques 10.2. PREPARATION DE CHANTIER 10.2.1. Installation

Plus en détail

AGENT DE VOIRIE POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS

AGENT DE VOIRIE POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE MISSIONS Direction des Ressources humaines AGENT DE VOIRIE DANS UN CENTRE D EXPLOITATION DÉPARTEMENTAL POSITIONNEMENT DU POSTE DANS LA STRUCTURE Direction : Direction des Routes Service : Centre Technique Départemental

Plus en détail

REGLEMENT. Dossier de modification Pièce n 2

REGLEMENT. Dossier de modification Pièce n 2 MODIFICATION DU PLAN LOCAL D URBANISME GENTILLY [DÉPARTEMENT DU VAL DE MARNE] REGLEMENT Dossier de modification Pièce n 2 Pour approbation par délibération du Conseil Municipal TITRE I DISPOSITIONS GENERALES

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE EXTENSION DU SIEGE ADMINISTRATIF (Modification de l existant et extension) CADRE DE BORDEREAU DE DECOMPOSITION

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire ou au

Plus en détail

A l extérieur du logement

A l extérieur du logement Travaux et entretien du logement Locataire bailleur, qui fait quoi Locataire / bailleur, qui fait quoi? octobre 00 Fiche n sept. 00 Fiche n A l extérieur du logement 6 3 4 7 5 Fiche n Travaux et entretien

Plus en détail

NOTICE D ACCESSIBILITE

NOTICE D ACCESSIBILITE PREFECTURE DE L ILLE ET VILAINE Direction Départementale des Territoires et de la Mer Le Morgat 12, rue Maurice Fabre 35031 RENNES CEDEX ----------------- Accessibilité des personnes handicapées et à mobilité

Plus en détail

LES ASL : UN MODE D APPROPRIATION DE SON QUARTIER ET UN

LES ASL : UN MODE D APPROPRIATION DE SON QUARTIER ET UN LES ASL : UN MODE D APPROPRIATION DE SON QUARTIER ET UN ENJEU POUR L URBANISATION MAITRISEE DE BUSSY SAINT- GEORGES Un enjeu politique Le contrôle et la gestion des espaces urbanisés sont des enjeux de

Plus en détail

Mél : Nom de l ACMO : Mél ACMO :

Mél : Nom de l ACMO : Mél ACMO : Etat des lieux en hygiène et sécurité dans un établissement scolaire Rectorat Inspection en Hygiène et sécurité Dossier suivi par M. Gilbert ROUSSEAU Téléphone 05 57 57 39 82 Fax 05 57 57 87 40 Mél: Gilbert.rousseau@acbordeaux.fr

Plus en détail

Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES. 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames

Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES. 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames Département de Seine-et-Marne VILLE DE COUILLY PONT-AUX-DAMES 46 rue Eugène Léger 77860 Couilly Pont-aux-Dames R E Q U A L I F I C A T I O N E T A G R A N D I S S E M E N T D E L A M A I R I E D E C O

Plus en détail

PROGRAMME : RENOVATION, RESTRUCTURATION ET CONSTRUCTION D UNE EXTENSION DANS LES LOCAUX DE POITIERS

PROGRAMME : RENOVATION, RESTRUCTURATION ET CONSTRUCTION D UNE EXTENSION DANS LES LOCAUX DE POITIERS PROGRAMME : RENOVATION, RESTRUCTURATION ET CONSTRUCTION D UNE EXTENSION DANS LES LOCAUX DE POITIERS L ONEMA, établissement public, projette la rénovation et la restructuration des locaux de sa Délégation

Plus en détail

> Opérations de construction ou d acquisition, suivies ou non de travaux d amélioration, ou d amélioration de logements locatifs ;

> Opérations de construction ou d acquisition, suivies ou non de travaux d amélioration, ou d amélioration de logements locatifs ; Mise à jour au 1 er avril 2011 Aides aux personnes morales - Bailleur Personnes morales Bénéficiaires > Toute personne morale. Opérations finançables > Opérations de construction ou d acquisition, suivies

Plus en détail

L exploitation du service est assurée sur l ensemble du territoire du SIRATROM de La Guerche-sur-l'Aubois selon les fréquences énoncées ci-après :

L exploitation du service est assurée sur l ensemble du territoire du SIRATROM de La Guerche-sur-l'Aubois selon les fréquences énoncées ci-après : Délibération n 2 Convention de prestation de service avec le SIRATROM CONVENTION DE PRESTATIONS DE SERVICE Entre : le SMIRTOM du Saint-Amandois, domicilié Avenue Gérard Morel 18200 DREVANT, représenté

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE. BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION

MAITRE D OUVRAGE. BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION MAITRE D OUVRAGE BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION DESENFUMAGE DES CIRCULATIONS HORIZONTALES MISE A L AIR LIBRE DE LA CAGE D ESCALIER

Plus en détail

ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ( E.R.P )

ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ( E.R.P ) ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC ( E.R.P ) 1 1 1 I. DEFINITION D UN E R P Article R123-2 du C.C.H (décret 2007-1327 du11.09.2007) Constitue un établissement recevant du public tout bâtiment,

Plus en détail

GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ

GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ 16 A GESTION DE LA CO- ACTIVITÉ Plan de prévention - Protocole de sécurité pour le chargement ou le déchargement de véhicule Permis de feu - Dossier des plans de prévention, protocoles de sécurité pour

Plus en détail

DETAIL ESTIMATIF CABINET ARCHITECTURE AMENAGEMENT BOUBAD SAID AGENCE DE TAROUDANNT. Prix unitaires en hors T.V.A.

DETAIL ESTIMATIF CABINET ARCHITECTURE AMENAGEMENT BOUBAD SAID AGENCE DE TAROUDANNT. Prix unitaires en hors T.V.A. AGENCE DE TAROUDANNT DETAIL ESTIMATIF N Désignations des prestations U Quant 100- GROS ŒUVRE 100.01 Démolution des ouvrages existants Forfait F 1 100.02 Cloisons en briques creuses de 6 trous le métre

Plus en détail

Règlement du Service d Assainissement Collectif

Règlement du Service d Assainissement Collectif Règlement du Service d Assainissement Collectif Article 1. Objet du règlement Le présent règlement a pour objet de présenter les modalités et les conditions d utilisation et de gestion du réseau d assainissement

Plus en détail

30 MAI 1 er JUIN 2011 PARIS

30 MAI 1 er JUIN 2011 PARIS 4 th EUROPEAN CONFERENCE ON HEALTHCARE ENGINEERING 51 è JOURNEES D ETUDES ET DE FORMATION IFH 30 MAI 1 er JUIN 2011 PARIS Peut-on externaliser la maintenance des bâtiments et infrastructures techniques

Plus en détail

Raccordements électriques : les conséquences de la réforme du code de l urbanisme et de la loi électricité par les lois SRU UH

Raccordements électriques : les conséquences de la réforme du code de l urbanisme et de la loi électricité par les lois SRU UH Raccordements électriques : les conséquences de la réforme du code de l urbanisme et de la loi électricité par les lois SRU UH Le contexte politique Le législateur cherche la cohérence entre le droit de

Plus en détail

EQUIPEMENT ET ENVIRONNEMENT

EQUIPEMENT ET ENVIRONNEMENT ASSAINISSEMENT COLLECTIF FICHE N 4 Favoriser l équipement en dispositif d assainissement des collectivités et maîtres d ouvrages publics Vauclusiens au travers du contrat Départemental d Assainissement.

Plus en détail

ÉQUIPEMENTS ET PRESTATIONS ELIGIBLES

ÉQUIPEMENTS ET PRESTATIONS ELIGIBLES ÉQUIPEMENTS ET PRESTATIONS ELIGIBLES AU TAUX REDUIT DE 5,5 % Les travaux d'amélioration de la qualité énergétique portent sur la pose, l'installation, l'entretien et la fourniture des matériaux, appareils

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire ou au

Plus en détail

LE PROTOCOLE DE SECURITE

LE PROTOCOLE DE SECURITE Fiche outil n 7 LE PROTOCOLE DE SECURITE Dans le cadre des opérations de chargement et de déchargement La présente fiche outil est constituée des éléments suivants : - Une fiche explicative concernant

Plus en détail

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Offre de service : ASSISTANCE ET CONSEIL EN URBANISME REGLEMENTAIRE

PLATEFORME D INGENIERIE TERRITORIALE PHASE EXPERIMENTATION. Offre de service : ASSISTANCE ET CONSEIL EN URBANISME REGLEMENTAIRE Offre de service : ASSISTANCE ET CONSEIL EN URBANISME REGLEMENTAIRE Assistance et conseil technique et administratif aux collectivités en urbanisme réglementaire Toute collectivité maître d ouvrage de

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Marché de nettoyage des locaux du Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Bas-Rhin

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Marché de nettoyage des locaux du Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Bas-Rhin CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Marché de nettoyage des locaux du Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Bas-Rhin 2/10 SOMMAIRE I DISPOSITIONS COMMUNES A TOUS LES LOTS :

Plus en détail

LOT N 5 ELECTRICITE COURANTS FORTS et COURANTS FAI BLES DESIGNATION U Qté UNITAIRE HT TOTAL HT 1 DEPOSE 1-TOTAL DEPOSE H.T.

LOT N 5 ELECTRICITE COURANTS FORTS et COURANTS FAI BLES DESIGNATION U Qté UNITAIRE HT TOTAL HT 1 DEPOSE 1-TOTAL DEPOSE H.T. 1 DEPOSE Neutralisation et dépose de l'installation électrique existante Ens 1 1-TOTAL DEPOSE H.T. 2 INSTALLATION DE CHANTIER mise en place d'un branchement provisoire 400V 3P+N+T nécessaire pour l'ensemble

Plus en détail

RAPPORT N 11.475 CP DIRECTION GENERALE DES SERVICES POLE AMENAGEMENT DU TERRITOIRE. Direction : Eau

RAPPORT N 11.475 CP DIRECTION GENERALE DES SERVICES POLE AMENAGEMENT DU TERRITOIRE. Direction : Eau RAPPORT N 11.475 CP AUTORISATION DE SIGNATURE DE L'AVENANT N 2 AU MARCHE DE MAITRISE D'OEUVRE POUR L'AMENAGEMENT DES BERGES DE SEINE ET DES ESPACES PUBLICS ATTENANTS DU PONT DE SEVRES A PARIS DIRECTION

Plus en détail

DEMOLITION DE LA SALLE DES FETES

DEMOLITION DE LA SALLE DES FETES NATURE DES TRAVAUX: Démolition de la salle des fêtes Affaire N : 1129 Maître d'ouvrage : Mairie de Sainte-Marie-de-Ré 32, rue de la République 17740 Sainte-Marie-de-Ré SALLE D'ANTIOCHE DEMOLITION DE LA

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

PNO/PNE/IMMEUBLE. Rapport de vérification

PNO/PNE/IMMEUBLE. Rapport de vérification PNO/PNE/IMMEUBLE Rapport de vérification Souscripteur N de suspens / N de contrat : Nom, prénom : Raison sociale : Adresse : Qualité : Propriétaire unique Syndic de coporopriété Code postal : Ville : Tel

Plus en détail

1/ Le patrimoine de l Entreprise :

1/ Le patrimoine de l Entreprise : Le directeur du service maintenance assume plusieurs responsabilités à savoir : - Une responsabilité technique du patrimoine qui lui est confié. A ce titre, il a : - Une connaissance approfondie des équipements

Plus en détail

www.habitatoulouse.fr

www.habitatoulouse.fr G U I D E P R A T I Q U E www.habitatoulouse.fr menues réparations ainsi que l ensemble des réparations locatives définies par décret au Conseil d Etat, sauf si elles sont occasionnées par vétusté, malfaçon,

Plus en détail

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre Communauté Rurale des Monts de Flandre Réhabilitation d une travée de bâtiment industriel en bureau D P G F Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES Maître d Ouvrage Maîtrise d Œuvre V1.1 - Avril 2011 Communauté Rurale

Plus en détail

TARIFS COMPLETS TRAVAUX DE VOIRIE, MOBILIER URBAIN, SIGNALISATION

TARIFS COMPLETS TRAVAUX DE VOIRIE, MOBILIER URBAIN, SIGNALISATION TARIFS COMPLETS TRAVAUX DE VOIRIE, MOBILIER URBAIN, SIGNALISATION > Création d'entrée charretière légère : accès véhicules légers quel que soit le revêtement ENTREES CHARRETIERES Prix forfaitaire : dépose,

Plus en détail

HOTEL D ENTREPRISES DU CHAMP DE L ABESSE EQUIPEMENT PROVISOIRE COMMUNS EXTERIEURS ATELIERS

HOTEL D ENTREPRISES DU CHAMP DE L ABESSE EQUIPEMENT PROVISOIRE COMMUNS EXTERIEURS ATELIERS COMMUNS EXTERIEURS Portails portails coulissants motorisés, hauteur 2m - boucles magnétiques encastrées dans la chaussée - lecteur de cartes programmables Eclairage 1 crépusculaire + horloge 16 projecteurs

Plus en détail

Audit, Conseil et Assistance

Audit, Conseil et Assistance Audit, Conseil et Assistance Experto Risk vous apporte son expertise pour vous accompagner dans le domaine de la sécurité Vous vous interrogez sur vos obligations en matière de sécurité. Vous souhaitez

Plus en détail

Ville de Vieille-Chapelle Aménagement des trottoirs de la rue du Moulin DQE. N Désignation des ouvrages Unité Quantité P.U H.T en P.T H.

Ville de Vieille-Chapelle Aménagement des trottoirs de la rue du Moulin DQE. N Désignation des ouvrages Unité Quantité P.U H.T en P.T H. 0 Installation de chantier - études 0.1 0.2 0.3 Dépenses communes l'installation générale de chantier comprenant l'aménagement des locaux sanitaires conformément à la réglementation en vigueur, panneaux

Plus en détail

APRES AVOIR EXPOSE CE QUI SUIT

APRES AVOIR EXPOSE CE QUI SUIT CONVENTION ENTRE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE LA REGION DE NOZAY ET LA SELA POUR LA GESTION DE LA COPROPRIETE DU BATIMENT SITUE TERRASSES DE LA CHESNAIE 44170 NOZAY 1 /7 ENTRE LES SOUSSIGNEES : La Communauté

Plus en détail

Aménagement des traverses de petites agglomérations

Aménagement des traverses de petites agglomérations Aménagement des traverses de petites agglomérations GUIDE METHOLOGIQUE A L ATTENTION DES COLLECTIVITES Interlocuteur Traverses d agglomérations CG24: DRPP- Pôle Pilotage et Maîtrise d ouvrage Service Ordonnancement

Plus en détail

3 avril 2015 Préfecture49/Secrétariat de la Commission départementale d'aménagement Commercial

3 avril 2015 Préfecture49/Secrétariat de la Commission départementale d'aménagement Commercial Composition du dossier de demande d'autorisation d'exploitation commerciale dans le cadre du permis de construire valant autorisation d'exploitation commerciale (Article R752-6 du Code de Commerce) 1 -

Plus en détail

Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments. Présentation aux CHSCT Septembre 2014

Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments. Présentation aux CHSCT Septembre 2014 Guide de prévention du risque amiante dans la gestion des bâtiments Présentation aux CHSCT Septembre 2014 PLAN I - HISTORIQUE II - GESTION COURANTE DES BÂTIMENTS III - GESTION DES OPERATIONS DE TRAVAUX

Plus en détail

Conseil Municipal du 30 Juin 2015. Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70.

Conseil Municipal du 30 Juin 2015. Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70. Conseil Municipal du 30 Juin 2015 DCM N 2015/64 * Marché de travaux : renouvellement du réseau AEP rue de Verdun Monsieur le Maire rappelle que la commune a adhéré à Ingénierie 70. Monsieur le Maire rappelle

Plus en détail

Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P. 1

Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P. 1 Agent de sécurité incendie S.S.I.A.P. 1 OBJECTIFS Assurer la sécurité des personnes et la sécurité incendie des biens. PUBLIC / PRE REQUIS Postulants agents de sécurité incendie en établissement recevant

Plus en détail

CAP de Couvreur. RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES

CAP de Couvreur. RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES . PRÉSENTATION DES FONCTIONS ET DES TACHES FONCTIONS 1- ORGANISATION 2-3- RÉCEPTION ET CONTRÔLE DU CHANTIER TACHES 1) Recenser les moyens nécessaires pour réaliser le chantier (matériaux et matériels).

Plus en détail

1 COURANTS FORTS 1.1 INSTALLATION DE CHANTIER TOTAL INSTALLATION DE CHANTIER 1.2 ORIGINE DES INSTALLATIONS

1 COURANTS FORTS 1.1 INSTALLATION DE CHANTIER TOTAL INSTALLATION DE CHANTIER 1.2 ORIGINE DES INSTALLATIONS Folio n : 1 1 COURANTS FORTS 1.1 INSTALLATION DE CHANTIER Coffret d'étage et cablage depuis armoire de chantier Ens 2,00 Dépose de l'installation en fin de chantier Ens Ligne téléphonique Ens Vérification

Plus en détail

CHARGES RECUPERABLES

CHARGES RECUPERABLES CHARGES RECUPERABLES I. - ASCENSEURS ET MONTE-CHARGE 1. Dépenses d électricité 2. Dépenses d exploitation, d entretien courant, de menues réparations a) Exploitation - visite périodique, nettoyage et graissage

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES DE LA VILLE DE SCEAUX ET DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE SCEAUX

CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES DE LA VILLE DE SCEAUX ET DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE SCEAUX CONVENTION CONSTITUTIVE DU GROUPEMENT DE COMMANDES DE LA VILLE DE SCEAUX ET DU CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE DE SCEAUX La présente convention est établie entre : La ville de Sceaux 122, rue Houdan 92331

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 4 Électricité Maître d'ouvrage Mairie

Plus en détail

Caractérisation technique du service

Caractérisation technique du service rapport sur le prix et la qualité du service public de l assainissement non collectif 2012 3 Caractérisation technique du service Présentation du territoire desservi Le service est géré au niveau communal

Plus en détail

LES RÉPARATIONS. locatives. Le petit mémo pour y voir plus clair

LES RÉPARATIONS. locatives. Le petit mémo pour y voir plus clair LES RÉPARATIONS locatives Le petit mémo pour y voir plus clair En matière de réparations locatives, les obligations du bailleur et celles du propriétaire sont définies par le Décret du 26 aôut 1987 et

Plus en détail

«Les plans de prévention : quel minimum commun y intégrer pour être efficace?»

«Les plans de prévention : quel minimum commun y intégrer pour être efficace?» «Les plans de prévention : quel minimum commun y intégrer pour être efficace?» Synthèse des réunions d échanges d expérience 20 et 27 juin 2013 Ordre du jour: 14h00 : Accueil des participants 14h15 : Présentation

Plus en détail

CONSULTATION PROPRETE DES LOCAUX

CONSULTATION PROPRETE DES LOCAUX CONSULTATION PROPRETE DES LOCAUX Exécution de prestations de nettoyage de locaux administratifs situés : - site n 1 : 24 rue des Ingrains 36022 CHATEAUROUX - site n 2 : 10 rue d Olmor 36400 LA CHATRE Critères

Plus en détail

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIERS

LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE CHANTIERS Service Hygiène et sécurité VOIRIE Fiche 1 CHANTIERS Janvier 2009 LA SIGNALISATION TEMPORAIRE DE De nombreux travaux ou interventions réalisés au sein de la collectivité (élagage des arbres, réseaux d

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (CCP)

CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (CCP) CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (CCP) Maître de l ouvrage Communauté de communes du Val Drouette (CCVD) Objet du marché Maintenance du réseau de vidéo protection de la CCVD Date et heures limites de remise

Plus en détail

Guide. d entretien. logement. de votre

Guide. d entretien. logement. de votre Guide d entretien de votre logement Entrée et cuisine Salon, salle à manger et chambre Salle de bain et WC Extérieur Les travaux d entretien et de remise en état incombent, selon leur nature, au locataire

Plus en détail

Comité de pilotage de la Gestion Urbaine de Proximité. Mairie de Mantes-la-Ville Le 17 décembre 2013

Comité de pilotage de la Gestion Urbaine de Proximité. Mairie de Mantes-la-Ville Le 17 décembre 2013 Comité de pilotage de la Gestion Urbaine de Proximité Mairie de Mantes-la-Ville Le 17 décembre 2013 Sommaire - Préambule. - 1/. Domaine de la Vallée. - 2/. Brouets-Meuniers. - 3/. Merisiers-Plaisances.

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE. BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION

MAITRE D OUVRAGE. BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION MAITRE D OUVRAGE BENET IMMOBILIER Syndic Copropriété Sumène (15) Le Lioran 20 bis, Rue des Frères 15000 AURILLAC OPERATION DESENFUMAGE DES CIRCULATIONS HORIZONTALES MISE A L AIR LIBRE DE LA CAGE D ESCALIER

Plus en détail

La sécurité au CIARUS

La sécurité au CIARUS La sécurité au CIARUS Les contrôles légaux Les organes de sécurité L entretien sécurité Formation du personnel La sécurité au quotidien La restauration La santé Le contrat d assurance Divers P2 P3 P3 P4

Plus en détail

COMMUNE DE VIRIAT. Procédure adaptée REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS D EAUX USEES ET PLUVIALES. Cahier des Clauses Particulières

COMMUNE DE VIRIAT. Procédure adaptée REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS D EAUX USEES ET PLUVIALES. Cahier des Clauses Particulières COMMUNE DE VIRIAT Procédure adaptée REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS D EAUX USEES ET PLUVIALES Cahier des Clauses Particulières Maître d Ouvrage : Commune de VIRIAT (Ain) Maître d œuvre : Services

Plus en détail

AVIS DE PRE-INFORMATION

AVIS DE PRE-INFORMATION AVIS DE PRE-INFORMATION SECTION I : POUVOIR ADJUDICATEUR 1.1 : Nom, adresses et point(s) de contact Nom officiel : UNION IMMOBILIERE DES ORGANISMES DE S2CURITE SOCIAL 68 Adresse : 26 avenue Robert Schuman

Plus en détail

Dépose du plafond des habillages muraux partie commerciale, de la cloison réserve, Du mobilier central et latéral, Vaut 3.900.00

Dépose du plafond des habillages muraux partie commerciale, de la cloison réserve, Du mobilier central et latéral, Vaut 3.900.00 les collines d ugernum 5, impasse du ciste blanc 30300- BEAUCAIRE Tél : 04.66.03.84.28- Fax : 04.66.03.84.31 E-mail : magfinitions@orange.fr - www.mag-finitions.com PANDORA 16, rue du Faubourg Montmartre

Plus en détail

Localisation générale : Parc d activité Loirécopark Desserte routière Desserte ferroviaire Aéroports

Localisation générale : Parc d activité Loirécopark Desserte routière Desserte ferroviaire Aéroports ATELIERS RELAIS Localisation générale : Parc d activité Loirécopark Commune d implantation : VAAS Villes les plus proches du site et populations respectives : - Château du Loir : 6 000 hab ; - Le Mans

Plus en détail

Entretien et maintenance des installations techniques de Numerica 1 et 2 ZAC des Portes du Jura. Prestations Menuiseries intérieures.

Entretien et maintenance des installations techniques de Numerica 1 et 2 ZAC des Portes du Jura. Prestations Menuiseries intérieures. Entretien et maintenance des installations techniques de Numerica 1 et 2 ZAC des Portes du Jura Prestations Menuiseries intérieures Sommaire 1. OBJET ET ÉTENDUE... 2 1.1 Nature des prestations... 2 1.1.1

Plus en détail

2ème partie: Les démolitions

2ème partie: Les démolitions 2ème partie: Les démolitions 211 démolitions sont prévues entre 2009 et 2011 Le bâtiment J situé au 11, 13, 15 rue D.Papin Le bâtiment K situé au 2,4,6,8,10 rue C. Ader Le bâtiment H situé au 7,9,11 rue

Plus en détail

Lotissement Bastide Immobilier

Lotissement Bastide Immobilier Lotissement Bastide Immobilier Ville de VILLENEUVE D ASCQ REGLEMENT DE CONSTRUCTION PREAMBULE - OBJET DU LOTISSEMENT Le présent règlement a pour objet les règles et servitudes d intérêt général devant

Plus en détail

Les documents de planification des déplacements ; dernières évolutions Jacques Legaignoux, CETE Méditerranée

Les documents de planification des déplacements ; dernières évolutions Jacques Legaignoux, CETE Méditerranée Les documents de planification des déplacements ; dernières évolutions Jacques Legaignoux, CETE Méditerranée Réseau Scientifique et Technique du MEEDDM Centre d'études Techniques de l'équipement Méditerranée

Plus en détail

opération MAISON BAGGIONI : AMENAGEMENT D UN PLATEAU DE BUREAUX SUR LA COMMUNE DE SOTTA

opération MAISON BAGGIONI : AMENAGEMENT D UN PLATEAU DE BUREAUX SUR LA COMMUNE DE SOTTA opération MAISON BAGGIONI : AMENAGEMENT D UN PLATEAU DE BUREAUX maître d'ouvrage COMMUNE DE SOTTA 20100 - SOTTA architecte Nicolas GIANNI- Architecte DPLG Lieu dit Ferrulaghjola 20144 SAINTE LUCIE DE PORTO

Plus en détail

1. Présentation générale : les inondations à Nîmes. 2. Le Programme CADEREAU. 3. Le système d alerte ESPADA. 4. ESPADA en pleine modernisation

1. Présentation générale : les inondations à Nîmes. 2. Le Programme CADEREAU. 3. Le système d alerte ESPADA. 4. ESPADA en pleine modernisation 1. Présentation générale : les inondations à Nîmes 2. Le Programme CADEREAU 3. Le système d alerte ESPADA 4. ESPADA en pleine modernisation 1. Présentation générale Les inondations à Nîmes Un réseau hydrographique

Plus en détail

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL

AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL VILLE DE BAGNEUX (Hauts-de-Seine) ------- Exécution de l'article 56 de la Loi du 05 avril 1884 AVIS DE REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL Le Conseil Municipal légalement convoqué le : VENDREDI 4 DECEMBRE 2015

Plus en détail

CONFORMITE DE L OPERATION AVEC LES REGLES DE SECURITE

CONFORMITE DE L OPERATION AVEC LES REGLES DE SECURITE CONFORMITE DE L OPERATION AVEC LES REGLES DE SECURITE Maître d ouvrage : SIVU DE LA CRECHE INTERCOMMUNALE THOIRY 3 place de la Fontaine 78 770 THOIRY Adresse des travaux : Rue de la Mare Agrad 78 770 THOIRY

Plus en détail

Rôles et devoirs du maître d ouvrage

Rôles et devoirs du maître d ouvrage Rôles et devoirs du maître d ouvrage L Organisme professionnel de prévention du bâtiment et des travaux publics CDG 74 5ème rencontres départementales de la santé au travail Seynod, 18 Avril 2013 1 OPPBTP

Plus en détail

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification

Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification CQP Technicien d intervention ouvrages gaz Référentiels d activités et de compétences Référentiel de certification Désignation du métier ou des fonctions en lien avec la qualification Le CQP est en lien

Plus en détail

Réseau départemental de bornes de recharges électriques. Comité de Pilotage du 7 juin 2014

Réseau départemental de bornes de recharges électriques. Comité de Pilotage du 7 juin 2014 Comité de Pilotage du 7 juin 204 SDE65 juin204 Comité de Pilotage du 7 juin 204 présentation du projet. Rappel sur l organisation du projet (SDE - B. Rouch) 2. Quelques repères sur la mobilité électrique

Plus en détail

Dossier n 1409 MAITRE D OUVRAGE : MAIRIE DE MURVIEL-LES-BEZIERS. Architecte ; M. SAMPER Gérard. BET Structure BET GRIF INGENIERIE

Dossier n 1409 MAITRE D OUVRAGE : MAIRIE DE MURVIEL-LES-BEZIERS. Architecte ; M. SAMPER Gérard. BET Structure BET GRIF INGENIERIE Phase DEPARTEMENT DE L HERAULT COMMUNE DE MURVIEL-LES-BEZIERS D.C.E. D.P.G.F. LOT N 7. ELECTRICITE LUSTRERIE CHAUFFAGE ELECTRIQUE N : Echelle : Date : 28.05.2015. MAITRE D OUVRAGE : MAIRIE DE MURVIEL-LES-BEZIERS

Plus en détail

LOT 1 VOIRIE RESEAU EP ESPACES VERTS

LOT 1 VOIRIE RESEAU EP ESPACES VERTS S E R I Forum Ville Active 32 rue Mallet Stevens Bât D 30900 NIMES Tél :04.66.28.04.91 Fax : 04.66.28.12.79 Email : seri30@beseri.fr 6.1 DEVIS QUANTITATIF ESTIMATIF LOT 1 VOIRIE RESEAU EP ESPACES VERTS

Plus en détail

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013

SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013 SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF RAPPORT SUR LE PRIX ET LA QUALITE DU SERVICE ANNEE 2013 1 1. PRESENTATION DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF ET EVOLUTION DE SON MODE DE GESTION

Plus en détail

MAINTENANCE DES SYSTEMES INCENDIE ET DETECTION INTRUSION

MAINTENANCE DES SYSTEMES INCENDIE ET DETECTION INTRUSION REGLEMENT DE CONSULTATION CAHIER DES CHARGES N 10/2009 MAINTENANCE DES SYSTEMES INCENDIE ET DETECTION INTRUSION Art 1 : Organisme qui passe le marché: lycée de l Atlantique Service gestion- marchés publics

Plus en détail

La fiche de poste. Réunions d'information - Octobre 2011 1

La fiche de poste. Réunions d'information - Octobre 2011 1 La fiche de poste PLAN : 1) Un outil dans la gestion quotidienne du personnel ; 2) Les étapes de l élaboration d une fiche de poste ; 3 ) La révision de la fiche de poste. Réunions d'information - Octobre

Plus en détail

Réunion d information locataires du 02/04/2015. Réhabilitation et aménagements des espaces extérieurs de la résidence LA SOUDE

Réunion d information locataires du 02/04/2015. Réhabilitation et aménagements des espaces extérieurs de la résidence LA SOUDE Réunion d information locataires du 02/04/2015 Réhabilitation et aménagements des espaces extérieurs de la résidence LA SOUDE > Les acteurs de la réhabilitation Maîtrise d ouvrage 13 HABITAT Architectes

Plus en détail

Construction d un pôle intergénérationnel CABANNES. Commune de CABANNES Hôtel de Ville 13440 CABANNES Tél. : 04.90.90.40.40 / Fax : 04.90.95.33.

Construction d un pôle intergénérationnel CABANNES. Commune de CABANNES Hôtel de Ville 13440 CABANNES Tél. : 04.90.90.40.40 / Fax : 04.90.95.33. Construction d un pôle intergénérationnel CABANNES Commune de CABANNES Hôtel de Ville 13440 CABANNES Tél. : 04.90.90.40.40 / Fax : 04.90.95.33.41 Phase DCE DECOMPOSITION DU PRIX GLOBAL ET FORFAITAIRE DPGF

Plus en détail

Économie. 1 Wysiwig à Besançon 2 CG Tec à Frasne 3 Charm ossature à Etalans 161

Économie. 1 Wysiwig à Besançon 2 CG Tec à Frasne 3 Charm ossature à Etalans 161 Économie 1 2 3 1 Wysiwig à Besançon 2 CG Tec à Frasne 3 Charm ossature à Etalans 161 1 6Aménagement de terrains à vocation industrielle (FDAVE)* Aide à l aménagement de terrains destinés à l accueil d

Plus en détail

HOTEL D ENTREPRISES. 6 ATELIERS (de 246 m² à 497 m²) 8 BUREAUX (de 35 m² à 113 m²) A LOUER

HOTEL D ENTREPRISES. 6 ATELIERS (de 246 m² à 497 m²) 8 BUREAUX (de 35 m² à 113 m²) A LOUER HOTEL D ENTREPRISES 6 ATELIERS (de 246 m² à 497 m²) ET 8 BUREAUX (de 35 m² à 113 m²) A LOUER PARC D ACTIVITES DES 6 MARIANNE ESCAUDAIN (59) Zone Franche Urbaine Permis de construire obtenu le 10 avril

Plus en détail