COMPTE RENDU ANALYTIQUE Conseil de Communauté Séance du 16 novembre 2006

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPTE RENDU ANALYTIQUE Conseil de Communauté Séance du 16 novembre 2006"

Transcription

1 COMPTE RENDU ANALYTIQUE Conseil de Communauté Séance du 16 novembre MENTIONS PRESCRITES par la CIRCULAIRE de M. le PREFET de la MANCHE en date du 3 juin 1885 Nombre de conseillers en exercice Nombre de conseillers présents à la séance Date de l'avis de la convocation, de son affichage et de la mention qui en a été faite au registre... 9 novembre 2006 Date de l'affichage du procès-verbal novembre 2006 CERTIFIE EXACT Le Président, Bernard CAUVIN EXTRAIT du REGISTRE des DELIBERATIONS du CONSEIL de COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG. L'an deux mil six, le seize novembre, le Conseil de Communauté Urbaine de Cherbourg s'est réuni en l'hôtel de la Communauté Urbaine, salle du Conseil, en séance plénière, sur convocation faite avec l'accomplissement des formalités déterminées par la loi. ETAIENT PRESENTS : M. CAUVIN, Président - MM. CAZENEUVE (arrivée 16h38) - ROUXEL (arrivée 16h41) - LEBOURGEOIS - LAGARDE - BOSQUET (arrivée 17h00) - Mme LECRES - MM. LAMACHE - CIVILISE - BERNARD - LEMARCHAND - LEGER - Mme GOSSELIN - M. LEONARD, Vice-Présidents, MM. BAUDRY - BAUPIN - Mme BOUILLON-FOUCAULT - MM. CARRER - CHENINA - CORBIN - DELESTRE - HARANT - Mmes HELIE - JOZEAU MARIGNE - MM. LE BOURGEOIS - LEMIEUX - MAGALHAES - MAGHE - NOEL - Mmes PAUMARD - ROLLAN (départ 17h13) - MM. ROULLAND - VIGNET, conseillers communautaires. ABSENTS EXCUSES : M. GRIMAL (mandataire : M. MAGHE) - M. ARRIVE (mandataire : M. LAGARDE) - Mme BIEGNON - Mme BOUDARD (mandataire : M. LAMACHE) - Mme COUESPEL (mandataire : M. ROULLAND) - M. ESTEVE (mandataire : M. CORBIN) - M. FORAFO (mandataire : M. DELESTRE) - M. GERVES (mandataire : M. MAGALHAES) - Mme GODEFROY (mandataire : M. BAUDRY) - Mme GUILLOT - M. HELIE (mandataire : Mme JOZEAU-MARIGNE) - M. LELOY (mandataire : M. LEONARD) - M. LESDOS (mandataire : M. LEMARCHAND) - Mme LEVAVASSEUR (mandataire : M. BERNARD) - M. LOUISET (mandataire : M. CARRER) - Mme MADANI (mandataire : M. LEGER) - M. PINEL (mandataire : M. HARANT) - Mme ROLLAN (mandataire : M. CIVILISE dès son départ).

2 La séance est publique, Mme JOZEAU-MARIGNE est secrétaire de séance 1 - COMMUNICATIONS DIVERSES 2 - Compte rendu des décisions du Président du 12 septembre au 25 octobre 2006 Le Président rend compte des décisions du Président du 12 septembre au 25 octobre 2006 prises en application des dispositions de l'article L du Code Général des Collectivités Territoriales. 2 - Compte rendu des décisions des bureaux des 16 octobre et 6 novembre 2006 Le Président rend compte des décisions des bureaux des 16 octobre et 6 novembre 2006 prises en application des dispositions de l'article L du Code Général des Collectivités Territoriales. M. CAUVIN /237 DESIGNATION de REPRESENTANTS de la COMMUNAUTE URBAINE aux DIFFERENTS ORGANISMES INTERNES et EXTERNES liés à l'administration COMMUNAUTAIRE Suite à la démission de Mme MESPLE Danielle, le conseil a désigné ses représentants au sein des entités déclinées ci-dessous :

3 dénominations organismes désignation antérieure nouvelle désignation - Syndicat mixte du Cotentin Mme MESPLE (S) M. LEBOURGEOIS - Pays du Cotentin. Conseil de Développement Mme MESPLE M. LEBOURGEOIS - Lycée Victor Grignard. Conseil d'administration Mme MESPLE (S) M. MAGALHAES - Conseil d'exploitation de la régie du service public d'alimentation en eau potable et du service public d'assainissement collectif et non collectif Mme MESPLE (S) M. ESTEVE /234 - PERSONNEL - MODIFICATION DE L'ORGANIGRAMME M. LEBOURGEOIS Le conseil donne son accord sur la modification de l'organigramme ainsi qu'il suit : Direction de la propreté - Service collecte POLE OPERATIONS et SERVICES TECHNIQUES Création de 3 postes d'agent de salubrité entraînant la suppression d'un poste d'agent technique qualifié et de deux postes d'agent technique principal, en vue d'assurer le remplacement d'agents ayant cessé leur activité. Direction de la voirie et des déplacements urbains - Service voirie Création d'un poste d'agent des services techniques entraînant la suppression d'un poste d'agent technique principal en vue d'assurer le remplacement d'un agent ayant accepté une mobilité interne à la direction de la mécanique. Direction Urbanisme/Foncier Création d'un poste d'agent non titulaire en application de l'article 3 - alinéa 2 de la loi du 26 janvier 1984 modifiée, rémunéré sur la base du 1er échelon de rédacteur, sur une période de 3 mois renouvelable une fois, pour faire face à un besoin occasionnel dans le cadre du plan local d'urbanisme (PLU).

4 M. LEBOURGEOIS /213 - Fourniture de pneumatiques pour les véhicules, engins et matériels communautaires Appel d'offres ouvert - Marché à bons de commande Une procédure d'appel d'offres européen a été lancée pour la fourniture de pneumatiques des véhicules, engins et matériels communautaires. Le dossier de consultation comprenait quatre lots séparés : - lot 1 : pneus neufs "été & hiver" pour véhicules de tourisme, véhicules utilitaires et 4x4 - lot 2 : pneus neufs pour poids lourds, engins manutention, génie civil et matériel agricole - lot 3 : pneus rechapés pour poids lourds, engins manutention, génie civil et matériel agricole - lot 4 : fourniture, pose et services de pneumatiques neufs et rechapés pour chargeuses. Le cahier des clauses administratives et techniques particulières prévoit que les montants annuels de commandes pour les lots 1 à 3 pourront varier entre les minima et les maxima suivants : - lot 1 : à H.T. - lot 2 : à H.T. - lot 3 : à H.T. - lot 4 : sans minimum ni maximum. Deux sociétés ont fait parvenir une offre régulière. La commission d'appel d'offres, réunie le 31 octobre 2006, a décidé d'attribuer les marchés comme suit : - lots 1, 3 et 4 : SAS ALENCON Pneus - lot 2 : EUROMASTER France Aussi, le conseil autorise le Président à signer les marchés susvisés. La dépense sera d'imputation multiple. M. CIVILISE /231 - SA d'hlm Les Cités Cherbourgeoises Réaménagement d'un prêt Crédit Local de France capital refinancé de ,70 Garantie de la communauté urbaine La Communauté urbaine de Cherbourg renouvelle sa garantie au refinancement du prêt de ,70 contracté par la SA d'hlm "Les Cités Cherbourgeoises" auprès du Crédit Local de France.

5 7-2006/220 - Marché pour la gestion des aires communautaires d'accueil des gens du voyage - Communes de Cherbourg-Octeville et Tourlaville Autorisation de signer le marché M. CIVILISE Une procédure d'appel d'offres ouvert a été lancée pour la passation d'un marché de prestations de services pour la gestion des aires communautaires d'accueil des gens du voyage. La commission d appel d offres a attribué le marché à l Association ARIM des Pays Normands, avec l option d astreinte administrative pour un montant global annuel de ,03 euros nets de taxe. Ce marché est passé pour une durée d une année à compter de la date de sa notification. Il pourra être renouvelé chaque année par expresse reconduction. Sa durée totale ne pourra excéder 4 ans. Il convient de préciser que des recettes en matière de droits d usage et de consommation des fluides seront perçues par le gestionnaire pour le compte de la Communauté Urbaine. Par ailleurs, la CAF versera à la Communauté Urbaine une allocation de logement temporaire (A.L.T.) qui s élève forfaitairement à euros par an. Aussi, le conseil autorise le Président à signer avec l Association ARIM des Pays Normands, le marché susvisé. La dépense en résultant sera imputée sur l enveloppe imputation I004 ; Les recettes en résultant seront portées aux comptes : I004 env I004 env I004 env (1 abstention : M. LE BOURGEOIS Roger) Mme GOSSELIN /221 - FOURNITURE ET MISE EN OEUVRE DE PROGICIELS DE GESTION FINANCIERE ET DE RESSOURCES HUMAINES AUTORISATION DE SIGNER LE MARCHE Une procédure d'appel d'offres ouvert a été lancée pour la fourniture et la mise en oeuvre de progiciels de gestion financière et de ressources humaines.

6 Trois entreprises ont remis une offre. La commission d'appel d'offres a décidé d'attribuer le marché à la Société GFI Progiciels pour un montant global du marché de ,27 TTC se décomposant ainsi : ,42 TTC => acquisitions progiciels/prestations/formations ,85 TTC => maintenance sur 5 ans (Prix fermes pour la première période d'un an du contrat et ensuite révisables annuellement selon l'indice syntec). Aussi, le conseil autorise le Président à intervenir à la signature du marché susvisé. La dépense sera imputée : - au compte K - env pour la partie acquisition progiciels/ prestations / formations. - et au compte C002 - env pour la partie maintenance /238 - Prestations de surveillance et de télésurveillance des sites de la communauté urbaine de Cherbourg - Avenant 2 M. LAMACHE Le conseil autorise la passation de l'avenant n 2 en moins-value au marché souscrit avec les sociétés SPGO côte normande et SPGO High-tec pour la réalisation de prestations de surveillance et de télésurveillance des bâtiments communautaires. Le coût annuel de cet avenant s'élève à 600 HT. Le marché sera ainsi ramené de ,93 HT à ,93 HT. M. LAMACHE /225 - SITE DE LA POLLE - GROSSES REPARATIONS DE BATIMENTS AVENANTS AUX MARCHES Le conseil autorise la passation d'avenants en plus-value aux marchés souscrits pour les lots n 2, 4 et 6. Le montant total de ces avenants s'élève à 2 548,61 TTC ce qui porte le montant total de l'opération de ,85 TTC à , 46 TTC.

7 La dépense sera prélevée sur les crédits inscrits au budget compte L env env. 620 et env /226 - EXTENSION DU POLE DEVELOPPEMENT ET SOLIDARITE - 7/9/11/13/15 RUE TOUR CARREE A CHERBOURG-OCTEVILLE - AVENANTS AUX MARCHES M. LAMACHE Le conseil autorise la passation d'avenants en plus et moins-value aux marchés souscrits pour les lots n 1, 7 et 9. Le montant total de ces avenants s'élève à 1 354,32 TTC ce qui porte le coût global de l'opération de ,43 TTC à ,75 TTC. La dépense sera imputée au budget principal, compte F, env /227 - CONTRAT D'AGGLOMERATION CONSTRUCTION D UN HALL DE TECHNOLOGIE SUR LE SITE UNIVERSITAIRE DE CHERBOURG - OCTEVILLE- AUTORISATION DE SIGNER LES MARCHES M. LAMACHE Par délibération du 26 mai 2005, le conseil communautaire a retenu la SHEMA comme mandataire de maîtrise d ouvrage pour la réalisation de plusieurs bâtiments sur le pôle universitaire de Cherbourg Octeville. Par délibération du 24 novembre 2005, le conseil de la Communauté Urbaine a autorisé la SHEMA à signer le marché de maîtrise d œuvre avec l équipe de maîtrise d œuvre représentée par la SARL ENIA. La SHEMA a lancé l appel d offres ouvert en lots séparés pour les marchés de travaux en septembre Trente sept entreprises se sont portées candidates. La commission d'appel d'offres a décidé d attribuer les lots comme suit : N de lot Intitulé Entreprises Montant TTC 2 Pierres agrafées Rocamat Etanchéité Corbet Menuiseries extérieures Les Vitrages Saint Gobain Normandie

8 6 Menuiseries AMC Folliot intérieures 8 Faux plafonds Confort isolation Electricité générale Leveque Plomberie sanitaire SA CAPS Chauffage traitement SA CAPS d air 12 Fluides spéciaux Linde GAS Sols souples Le barbanchon Carrelage faïence SAS Martin Grégoire peinture Lebouvier Ascenseur Thyssen Krupp TOTAL DES 13 LOTS Les lots N 1 «Gros Œuvre», N 3 «ravalement» et N 7 «Plâtrerie sèche» ont été déclarés infructueux par la commission d appel d offres, ils ont été relancés en procédure adaptée. Aussi, le conseil autorise Monsieur A. KENDIRGl Directeur Général de la SHEMA, à signer les marchés de travaux pour les lots 2, 4, 5, 6, 8, 9, 10, 11, 12, 13, 14, 15, 16, conformément au tableau ci-dessus exposé, pour un montant total de , 91 TTC. M. CAUVIN /232 - DEBAT D ORIENTATION BUDGETAIRE 2007 Le conseil a adopté ses orientations budgétaires pour l'exercice Le Président appelle l'attention sur la diminution de l'épargne nette qui poursuit sa dégradation déjà constatée en Le Président explique cette faiblesse de l'épargne par la faiblesse globale des ressources locales ainsi que le visualise un tableau comparatif des ressources des EPCI entre et habitants. Le Président met en exergue le revenu moyen des ménages de la CUC qui est inférieure de 18,43 % au revenu moyen des ménages d'agglomérations équivalentes. Face à cette situation, le Président constate l'évolution incertaine des ressources et la volonté de l'etat de restreindre la progression des ressources des Communautés urbaines. Le Président exprime son désaccord sur le traitement différencié opéré par l'etat selon les catégories de groupement : ainsi les Communautés de communes sont privilégiées par rapport aux Communautés urbaines. Il en résulte pour l'établissement public communautaire une variation de la DGF au taux de 1,26 %, ce qui ne permet pas le maintien du pouvoir d'achat de la CUC

9 Le Président intervient également sur l'encadrement strict du pouvoir fiscal par l'etat qui a instauré de façon unilatérale un plafonnement à 3,5 % de la valeur ajoutée des cotisations de taxe professionnelle versée par les entreprises. Intervention de M. DELESTRE qui fait une déclaration (voir annexe I) Intervention de M. BAUPIN qui constate que les proposiitons faites par le Président pour redresser la situation face à une évolution qui n'est pas favorable à la CUC ne vont pas dans le bon sens. Il constate qu'il n'y a pas de réduction des dépenses et aucune émergence de projets qui permettraient par une autre organisation de diminuer la masse salariale. Par ailleurs, M. BAUPIN met l'accent sur des équipements dont la gestion devrait être confiée à des partenaires privés dont c'est le métier. Il met en avant l'effort de l'etat pour diminuer la dette publique et sur la nécessité pour les collectivités locales d'aller dans le même sens en réduisant leurs dépenses publiques. M. BAUPIN informe qu'il votera contre les orientations budgétaires proposées considérant qu'elles ne sont pas adaptées. ADOPTE à la MAJORITE (1 contre : M. BAUPIN - 8 abstentions : M. CORBIN - M. ESTEVE - M. ROULLAND - Mme COUESPEL - M. MAGHE - M. GRIMAL - M. LEMARCHAND - M. LESDOS) M. LEGER /216 - TRANSPORTS PUBLICS URBAINS ELECTION DE LA COMMISSION D'OUVERTURE DES PLIS CONDITIONS DE DEPOTS DES LISTES Le contrat d'exploitation qui lie la communauté urbaine à la société KEOLIS pour la gestion des transports publics urbains arrive à son terme au 31 décembre Votre conseil lors de sa séance du 20 décembre 2006 sera amené à se positionner sur le choix d'un mode de gestion pour les années à venir. Sans préjuger de ce choix et dans l'hypothèse où votre conseil opte pour une gestion déléguée, il convient compte tenu des délais nécessaires pour conduire une procédure de délégation de service public de définir dès maintenant les conditions d'élection de la commission d'ouverture des plis. L'article 3 du décret n du 21 octobre 1993 relatif à l'élection des membres de la commission d'ouverture des plis stipule que l'assemblée délibérante fixe les conditions de dépôt des listes. Aussi, le conseil décide que les listes soient adressées à la Communauté urbaine par courrier, le dépôt des listes devant avoir lieu au plus tard le 15 décembre Il sera procédé à l'élection des membres de la commission lors du conseil de communauté du 20 décembre 2006, à la représentation proportionnelle avec application de la règle du plus fort reste.

10 /215 - Contrats d'assurances - Passation d'avenants aux contrats responsabilité civile générale et personnelle, dommage aux biens et flotte automobile M. LAGARDE Le conseil autorise la passation d'avenants aux contrats responsabilité civile générale et personnelle, dommage aux biens et flotte automobile qui se déclinent ainsi qu'il suit : contrats AVIVA Contrats Dommage aux biens Responsabilité civile générale Primes 2007 TTC taux = /m² taux = % Responsabilité civile Protection juridique des agents des agents /agent contrats AXA Contrat flotte automobile Cotisation 2007 pour 236 véhicules Prime en Les dépenses seront imputées au compte 616, 6161 et 6162, budgets et enveloppes multiples /223 - EXERCICE 2006 DECISION MODIFICATIVE N 5 BUDGET PRINCIPAL DECISION MODIFICATIVE N 3 BUDGETS ANNEXES DE L EAU et de l ASSAINISSEMENT DECISION MODIFICATIVE N 1 BUDGET ANNEXE BATIMENTS D ACTIVITES M. LAGARDE Le conseil adopte : - la décision modificative n 5 du budget principal - la décision modificative n 3 des budgets annexes de l'eau et de l'assainissement - la décision modificative n 1 du budget bâtiments d'activité et autorise le versement des subventions aux attributaires concernés.

11 /236 - DOTATION DE SOLIDARITE COMMUNAUTAIRE 2006 M. LAGARDE Afin d'assurer la péréquation de la ressource fiscale au niveau intercommunal, le législateur a institué, dans le cadre de la loi du 12 juillet 1999 dite "loi Chevènement", une dotation de solidarité communautaire (D.S.C.). Le montant de cette dotation est fixé à chaque exercice par l'assemblée délibérante à la majorité simple avec des critères de répartition identiques pour la globalité des montants alloués aux communes membres. La détermination du montant de D.S.C. pour 2006 En séance du 13 septembre 2004, le bureau de communauté a décidé de relever substantiellement l'enveloppe de la DSC à d'euros dès 2004 et à euros en 2005 et les années suivantes afin d'amplifier la solidarité financière de la communauté urbaine envers ses communes membres, ceci dans un environnement budgétaire et fiscal constant. Ainsi, l'application de cette décision du bureau porte le montant global de la D.S.C ( ) à 7.03% du produit fiscal attendu soit euros ( Etat fiscal rectificatif Ctés pour 2006). Le solde de euros, relatif au critère exceptionnel de compensation du F.D.P.T.P concerne plus particulièrement les communes de Tourlaville et d Equeurdreville-Hainneville comprenant des zones d activité soumises à la T.P.Z. Aussi, le conseil approuve le montant global de D.S.C. à verser aux communes pour 2006 soit selon la répartition suivante : Cherbourg-Octeville Equeurdreville-Hainneville La Glacerie Querqueville Tourlaville Ces dotations seront mandatées aux communes avant le 31 décembre 2006 et seront prélevées sur le budget principal au compte , enveloppe n 8539.

12 M. LAGARDE /218 - NOMENCLATURES M49 ET M14 DETERMINATION DES CATEGORIES DE BIENS ET DE LEURS DUREES D AMORTISSEMENT REAJUSTEMENT DES DUREES ET CATEGORIES Les instructions comptables M49 et M14 disposent que les collectivités locales doivent procéder à l amortissement des biens acquis ou des constructions réalisées, lorsque ces dernières répondent à des critères déterminés. Après analyse des biens et des grilles qui s y rattachent, le conseil décide de procéder à une actualisation, prenant en compte les éléments suivants : durée d amortissement - à compter du 1er janvier 2007 Budget annexe de l assainissement, prise en compte de la durabilité des ouvrages : - Réseau d assainissement 60 ans au lieu de 50 ans - Stations d épuration (ouvrages de génie civil). ouvrages lourds (agglomérations importantes) 60 ans au lieu de 50 ans Budgets annexes du cycle de l eau : - Bâtiments durables en fonction du type de construction 60 ans au lieu de 50 ans - à compter du 1er janvier 2006 Suite à la modernisation de la M14, prise en compte des appellations suivantes : - Subventions d équipement versées aux personnes de droit privé 5 ans - Subventions d équipement versées aux organismes publics 10 ans M. LAGARDE /217 - CYCLE DE L EAU BUDGET ANNEXE DE L ASSAINISSEMENT ASSUJETTISSEMENT A LA TVA A COMPTER DU 1ER JANVIER 2007 Les dispositions générales relatives à la comptabilité des organismes publics sont fixées par le décret du 29 décembre 1962 portant règlement général sur la comptabilité publique qui concerne à la fois l Etat et les collectivités territoriales. La réforme comptable contenue dans le plan comptable de 1982 (PCG) s est progressivement appliquée au secteur public et a conduit successivement à la refonte des instructions comptables applicables aux différents secteurs locaux, avec notamment la publication suivant arrêté du 12 août 1991 des comptes de la M49 applicable aux services publics d assainissement et de distribution d eau potable. Conjointement à cette refonte, la fourniture d eau par les communes d au moins habitants ou par les établissements publics de coopération intercommunale dont le champ d action s exerce sur un territoire d au moins habitants a été obligatoirement assujettie à la TVA, et ce en vertu de l article 256 B du Code Général des Impôts (CGI).

13 La communauté urbaine Cherbourg entre donc dans le champ obligatoire en ce qui concerne le budget annexe de l eau, les activités liées à l assainissement pouvant quant à elles être assujetties par option en application de l article 260 A du CGI. Depuis le 1er janvier 2005, l ensemble des activités liées au cycle de l eau (production et distribution de l eau potable et assainissement) est intégralement assuré par la communauté urbaine de Cherbourg. Ceci s est traduit par la création de la régie du service public d alimentation en eau potable et du service public d assainissement collectif dotée de la seule autonomie financière (RéSEAU). Conformément aux dispositions de la loi sur l eau du 3 janvier 1992, la communauté urbaine a créé un Service Public d Assainissement Non Collectif (SPANC) par délibération en date du 22 décembre Il apparaît souhaitable qu une gestion harmonisée de la comptabilisation de la TVA puisse être appliquée à l ensemble des services concourrant aux opérations du cycle de l eau. En effet, l'assujettissement du service de l assainissement, permettrait d imputer la TVA déductible, notamment en ce qui concerne les investissements, dès l année de réalisation, donc sans attendre le reversement du Fonds de Compensation de la TVA, celui-ci intervenant la pénultième année suivant la réalisation. Les recettes d exploitation donnent lieu à reversement de la TVA encaissée, la plupart au taux de 5.5 %, les dépenses d exploitation génèrent de la TVA déductible le plus souvent au taux de %. Afin de ne pas faire supporter ce changement de régime fiscal aux usagers, la TVA collectée se fera à l intérieur du prix public, soit «en dedans», donc sans incidence sur les facturations émises auprès des tiers. Aussi, le conseil autorise M. le Président à déposer auprès de l administration fiscale :. une demande d option à l assujettissement du service de l assainissement collectif et non collectif en application de l article 260 A du Code Général des Impôts ;. une déclaration d existence en matière de TVA /230 - Convention pour l'exploitation du réseau privé d'alimentation en eau potable du lotissement "Les Monts" à Equeurdreville-Hainneville M. BOSQUET Le conseil autorise M. le Président à signer avec M. PIQUOT Nicolas, représentant la société MORIA et aménageur du lotissement "Les Monts" à Equeurdreville-Hainneville une convention définissant le raccordement au réseau public d'adduction d'eau potable, les conditions d'exploitation du réseau privé et les participations financières de l'aménageur.

14 M. BOSQUET /229 - Travaux de construction de branchements d'immeubles, de réparations et d'extensions jusqu'à une longueur de 150 ml sur les réseaux communautaires d'eau potable et d'assainissement Le conseil autorise le lancement de la procédure d'appel d'offres ouvert pour la réalisation des travaux de branchements, réparations et extensions sur les réseaux communautaires d'eau potable et d'assainissement. Ce marché sera passé sous la forme d'un marché à bons de commande pour l'année 2007 avec reconductions expresses en 2008, 2009 et Les dépenses seront imputées sur les différents budgets en fonction des interventions réalisées. M. BOSQUET /228 - TOURLAVILLE Rue du Haut Mesnil Travaux d'assainissement et d'eau potable. Avenant n 1 Le conseil autorise la passation de l'avenant N 1 en plus-value souscrit avec la société SOGEA pour la réalisation de travaux d'assainissement et d'eau potable. Le montant de cet avenant s'élève à 2 711,26 TTC ce qui porte le montant du marché de ,63 TTC à ,89 TTC. La dépense sera imputée : * au budget principal K - env * au budget assainissement C - env. 402 * au budget eau L - env M. BOSQUET /233 - RACCORDEMENT DES EAUX USEES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DE SAIRE Le conseil autorise le renouvellement de la convention qui fixe les conditions techniques et financières des eaux usées provenant de la Communauté de Communes de Saire. Elle prendra effet à compter du 1er janvier 2007 avec les précisions suivantes :

15 - le nombre d'équivalents habitants raccordés est limité à les zones d'activité sont toujours exclues. - la communauté de communes s'engage à construire un déversoir d'orage avant le 31 décembre 2007 pour délester ses réseaux des eaux pluviales parasites, ceci afin de ne pas surcharger les réseaux de la communauté urbaine. - les heures autorisées de pompage sont élargies de 22 h. à 7 h. mais avec un maximum de débit fixé à 40 m3/h. - la participation de la communauté de Saire n'est plus forfaitaire mais assise sur les volumes réellement rejetés pour le prix de 0,427 /m3 H.T. (base 01/01/2006) actualisable au 1er janvier de chaque année. Par ailleurs, le conseil autorise la signature d'un protocole d'accord conclu entre les deux collectivités pour fixer la participation financière de la Communauté de communes de Saire au transport des eaux usées. Son montant a été fixé forfaitairement à net de taxes. Intervention de M. ROUXEL pour signifier qu'il s'abstiendra sur cette délibération. Il précise qu'il n'est pas contre le raccordement des eaux usées de la Communauté de communes de la Saire d'autant que cette coopération va bénéficier à certains secteurs de Tourlaville qui seront raccordés sur les réseaux mis en place par la Communauté de communes. M. ROUXEL fait savoir qu'il souhaite rester cohérent par rapport aux riverains de la station d'épuration Est tant que le problème des odeurs n'aura pas été réglé. M. BOSQUET fait savoir que suite à l'intervention d'un expert national de la société DEGREMONT, l'origine des odeurs a été identifiée, il s'agirait de la présence d'acides gras propioniques, éléments bloquant la digestion des boues et l'allumage des gaz dans le digesteur. Il semblerait que cela provienne de la présence des graisses qui auparavant étaient stockées au centre de tri et envoyées en décharge. Le conseil de l'expert est de remélanger les boues qui ne seraient pas passées par le traitement des graisses mais cela conduit à un nouveau délai, difficile à mesurer. Intervention du Président pour regretter la façon dont le dossier a été traité. Il demande de la transparence et exige une réunion sur ce point. Afin d'éviter d'avoir de la suspicion de la part des administrés sur les conventions souscrites avec les Communautés de communes extérieures, il demande la création d'une commission qui aura à contrôler le respect intégral de la convention. Intervention de M. BOSQUET pour informer que ce travail est fait et que la commission demandée existe puisque fonctionnant depuis la création de la régie un conseil d'exploitation (9 abstentions : M. ROUXEL - M. LAMACHE - M. LEONARD - Mme BOUDARD - M. HARANT - M. LEMIEUX - M. NOEL - M. PINEL - M. VIGNET)

16 M. BERNARD /235 - TOURLAVILLE CHASSE A EAUX RENFORCEMENT DE L'OUVRAGE DE FRANCHISSEMENT DU TROTTEBECQ Le conseil autorise M. le Président à signer une convention avec l'etat fixant les conditions de participation financière de la DDE au renforcement de l'ouvrage de franchissement du Trottebecq à hauteur de 50 % dans la limite maximum de d'un coût global de M. BERNARD /222 - TOURLAVILLE - IMPASSE BAGATELLE AMENAGEMENT DE VOIRIE AUTORISATION DE SIGNER LE MARCHE Lors de la séance du 29 juin 2006, le conseil de communauté a autorisé le lancement d'une procédure d'appel d'offres pour la réalisation de travaux de voirie impasse Bagatelle à Tourlaville estimés à TTC. La commission d'appel d'offres réunie le 31 octobre 2006 a attribué le marché à la Sté MASTELLOTTO pour un montant TTC de ce qui représente par rapport à l'estimation un dépassement de Le conseil autorise le Président à intervenir à la signature du marché avec la Sté MASTELLOTTO La dépense sera imputée au budget C env 502. M. LAGARDE /219 - ACQUISITION D'UN VEHICULE DE COLLECTE A ORDURES MENAGERES AUTORISATION DE SIGNER LE MARCHE Une procédure d'appel d'offres ouvert européen a été lancée selon les dispositions en vue de l'acquisition d'un véhicule de collecte à ordures ménagères. Le cahier des charges prévoyait 3 lots séparés : - lot 1 : 1 châssis pour benne de 12 à 15 m3 - lot 2 : 1 benne de 12 à 15 m3

17 - lot 3 : 1 lève-conteneur pour benne de 12 à 15 m3 Trois entreprises ont répondu au lot 1, trois au lot 2 et quatre au lot 3. La commission d'appel d'offres, réunie le 17 octobre 2006, a décidé d'attribuer les trois lots à la société DENNIS EAGLE pour les montants TTC ci-après : - lot 1 : ,38 - lot 2 : ,93 - lot 3 : ,00 Aussi, le conseil autorise le Président à signer le marché susvisé pour un montant total de ,31 TTC avec reprise du matériel pour un montant de La dépense sera imputée au compte A du budget (env.619) /224 - Tourlaville - Lotissement " Les jardins de Tourlaville" Classement dans le domaine public communautaire M. LEMARCHAND Le conseil autorise le classement dans le domaine public communautaire de la rue des Pins, la rue des Bruyères et la rue des Troenes dont les caractéristiques sont les suivantes : Nom de la voirie N de Longueur à l axe Largeur d emprise voirie rue des Bruyères rue des Troënes rue des Pins

18 /214 - EDUCATION A L'ENVIRONNEMENT "SOUTENIR LES PROJETS DE DECOUVERTE DE L'ENVIRONNEMENT POUR LES JEUNES" M. LEONARD Dans le cadre de son programme de soutien aux projets pédagogiques sur l'environnement, le conseil autorise le versement d'une subvention détaillée ci-dessous : Ecole Classes Thème Montant retenu Lycée Alexis de Tocqueville CAP 2 année Projet environnement 110,40 assistant science ou éco-citoyenneté technique en milieu familiaux La dépense sera imputée au budget compte H env La séance est levée à 17 h 49. Le Président, Bernard CAUVIN

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 19 décembre 2013 Délibération n 2013/267 REDEVANCES DE L'EAU ET DE L'ASSAINISSEMENT TARIFS 2014 MM., Les budgets annexes de l'eau et de l'assainissement

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 16 octobre 2008 Délibération n 2008/145 FOURNITURE DE DEUX VEHICULES DE COLLECTE A ORDURES MENAGERES AUTORISATION DE TRANSFERT DE MARCHE

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 30 septembre 2010 Délibération n 2010/185 DELEGATION DE SERVICE PUBLIC (DSP DSP) RELATIVE A LA GESTION DES LOCAUX D'ACTIVITE COMMUNAUTAIRES

Plus en détail

COMPTE RENDU DU Conseil de communauté Séance du 9 février 2006

COMPTE RENDU DU Conseil de communauté Séance du 9 février 2006 COMPTE RENDU DU Conseil de communauté Séance du 9 février 2006 ---------- MENTIONS PRESCRITES par la CIRCULAIRE de M. le PREFET de la MANCHE en date du 3 juin 1885 Nombre de conseillers en exercice...

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 19 Décembre 2008 Délibération n 2008/253 CONTRAT D'AGGLOMERATION - REALISATION D UNE BIBLIOTHEQUE UNIVERSITAIRE MAISON DE L ETUDIANT- LOCAUX

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 19 décembre 2013 Délibération n 2013/280 DELEGATION DE SERVICE PUBLIC RELATIVE A LA GESTION DES LOCAUX D'ACTIVITE 2006-2012 2012 - AVENANT

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 16 octobre 2008 Délibération n 2008 /193 Renouvellement des marchés d'assurances de la Communauté Urbaine de Cherbourg MM., Les marchés d'assurances

Plus en détail

COMPTE RENDU ANALYTIQUE du Conseil de communauté du 10 avril 2008

COMPTE RENDU ANALYTIQUE du Conseil de communauté du 10 avril 2008 COMPTE RENDU ANALYTIQUE du Conseil de communauté du 10 avril 2008 ---------- MENTIONS PRESCRITES par la CIRCULAIRE de M. le PREFET de la MANCHE en date du 3 juin 1885 Nombre de conseillers en exercice...

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 25 novembre 2011 Délibération n 2011/236 DELEGATION DES AIDES A LA PIERRE - CREDITS COMPLEMENTAIRES ANAH 2011 - AVENANT N 2 A LA CONVENTION

Plus en détail

Perspectives d évolution des systèmes d enregistrement des demandes de logement locatif social dans le département de la Manche

Perspectives d évolution des systèmes d enregistrement des demandes de logement locatif social dans le département de la Manche COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 4 octobre 2012 Délibération n 2012/174 Perspectives d évolution des systèmes d enregistrement des demandes de logement locatif social dans

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 26 mars 2010 Délibération n 2010/037 RENOVATION D'ATELIERS CENTRE D'ACTIVITE LOUIS LUMIERE- BATIMENT A 4/6 RUE LOUIS LUMIERE A CHERBOURG-OCTEVILLE

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 25 Juin 2010 Délibération n 2010/133 Convention pour le raccordement des eaux usées de la communauté de communes de Douve et Divette sur

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 30 mars 2012 Délibération n 2012/009 ABATTOIR PUBLIC COMMUNAUTAIRE CONVENTIONS DE PRESTATION DE MISE A DISPOSITION DE LOCAUX Avenants n 1

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 30 juin 2008 Délibération n 2008 /061 RENOUVELLEMENT DE LA CONVENTION ENTRE LA COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG ET PRESQU'ILE HABITAT CONCERNANT

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 20 février 2014 Délibération n 2014/012 CONCESSION D'AMENAGEMENT ZAC DU TOT SUD MARGANNES A EQUEURDREVILLE-HAINNEVILLE CONVENTION D'AVANCE

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 30 septembre 2010 Délibération n 2010/188 PARTICIPATION AU FINANCEMENT D'UNE ETUDE MENEE PAR LA CHAMBRE DE COMMERCE ET D'INDUSTRIE DE CHERBOURG

Plus en détail

Validation du Document Unique

Validation du Document Unique COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 30 juin 2008 Délibération n 2008 /067 Validation du Document Unique MM., Le décret n 2001-1016 du 5 novembre impose la créa tion d'un document

Plus en détail

Durée distribution d énergie électrique

Durée distribution d énergie électrique DIRECTION DE L ENVIRONNEMENT ET DE L ENERGIE RAPPORTEUR : M. BAUDIN DÉLIBÉRATION D_2015_193 SÉANCE DU 23 NOVEMBRE 2015 AVENANT AUX CONTRATS DE CONCESSION POUR LE SERVICE PUBLIC DE DISTRIBUTION D ENERGIE

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 13 octobre 2014 Délibération n 2014/204 CONTRAT DE PROJET ETAT-REGION - EXTENSION DU HALL TECHNOLOGIQUE SUR LE SITE UNIVERSITAIRE DE CHERBOURG-OCTEVILLE

Plus en détail

CONTRAT D'AGGLOMERATION - ORU Entre terre et mer - ZAC des Bassins. Approbation du Compte-rendu annuel à la Collectivité (C.R.A.C.

CONTRAT D'AGGLOMERATION - ORU Entre terre et mer - ZAC des Bassins. Approbation du Compte-rendu annuel à la Collectivité (C.R.A.C. COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 03 octobre 2013 Délibération n 2013/151 CONTRAT D'AGGLOMERATION - ORU Entre terre et mer - ZAC des Bassins Approbation du Compte-rendu annuel

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 13 octobre 2013 Délibération n 2014/234 PLH 2013/2018 2018 - POLITIQUE D'AIDES D AU LOGEMENT SOCIAL ET A L 'ACCESSION SOCIALE A LA PROPRIETE

Plus en détail

SA HLM DU COTENTIN CONSTRUCTION DE 6 LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX RUE DU GENERAL LECLERC A QUERQUEVILLE

SA HLM DU COTENTIN CONSTRUCTION DE 6 LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX RUE DU GENERAL LECLERC A QUERQUEVILLE DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN RAPPORTEUR : M. LINCHENEAU DÉLIBÉRATION D_2015_040 SÉANCE DU 30 MARS 2015 SA HLM DU COTENTIN CONSTRUCTION DE 6 LOGEMENTS LOCATIFS SOCIAUX RUE DU GENERAL LECLERC

Plus en détail

SA HLM DU COTENTIN TRAVAUX DE REHABILITATION DE 107 LOGEMENTS LOCATIFS SITUES SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG

SA HLM DU COTENTIN TRAVAUX DE REHABILITATION DE 107 LOGEMENTS LOCATIFS SITUES SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNAUTE URBAINE DE CHERBOURG DIRECTION DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN RAPPORTEUR : M. LINCHENEAU DÉLIBÉRATION D_2015_043 SÉANCE DU 30 MARS 2015 SA HLM DU COTENTIN TRAVAUX DE REHABILITATION DE 107 LOGEMENTS LOCATIFS SITUES SUR LE TERRITOIRE

Plus en détail

Au niveau du département, ce programme est découpé en trois phases de cinq ans chacune, dont la première est actuellement programmée.

Au niveau du département, ce programme est découpé en trois phases de cinq ans chacune, dont la première est actuellement programmée. COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 22 décembre 2014 Délibération n 2014/304 DEVELOPPEMENT DU NUMERIQUE : RESEAU TRES HAUT DEBIT FIBRE OPTIQUE MM., Le Schéma Directeur d Aménagement

Plus en détail

Conseil de communauté COMPTE- RENDU DU 13 octobre 2005

Conseil de communauté COMPTE- RENDU DU 13 octobre 2005 Conseil de communauté COMPTE- RENDU DU 13 octobre 2005 ---------- MENTIONS PRESCRITES par la CIRCULAIRE de M. le PREFET de la MANCHE en date du 3 juin 1885 CERTIFIE EXACT Nombre de conseillers en exercice...

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 28 novembre 2013 Délibération n 2013/231 ADHESION A L AGENCE FRANCE LOCALE La capacité des collectivités territoriales à accéder au crédit

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 13 octobre 2014 Délibération n 2014/233 CONSTRUCTION D'UNE GENDARMERIE A LA GLACERIE GARANTIE D'EMPRUNT ACCORDEE A PRESQU'ILE HABITAT POUR

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 30 septembre 2011 Délibération n 2011/181 CREATION D'UN ESPACE D'INCUBATION AU SEIN DU BATIMENT DU CENTRE D'INNOVATION TECHNOLOGIQUE - CONVENTION

Plus en détail

PROGRAMME D'ACTION FONCIERE - RACHAT DE TERRAINS A L'EPF-NORMANDIE

PROGRAMME D'ACTION FONCIERE - RACHAT DE TERRAINS A L'EPF-NORMANDIE DIRECTION : Urbanisme RAPPORTEUR : Mme GOSSELIN-FLEURY DÉLIBÉRATION D-2015-026 SÉANCE DU 30 MARS 2015 PROGRAMME D'ACTION FONCIERE - RACHAT DE TERRAINS A L'EPF-NORMANDIE La CUC et l'établissement public

Plus en détail

Compte rendu de la séance du jeudi 14 mars 2013

Compte rendu de la séance du jeudi 14 mars 2013 Compte rendu de la séance du jeudi 14 mars 2013 Président : GIBERT Alain Secrétaire : BELLELLE Nelly Présents : Monsieur Alain GIBERT, Madame Nelly BELLELLE, Monsieur Christophe WISSER, Monsieur Jean-Pierre

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 26 juin 2009 Délibération n 2009/111 Abattoir communautaire Convention de prestation et de mise à disposition de l atelier de découpe et

Plus en détail

Réunion du Conseil Municipal de Lipsheim du 11 avril 2011

Réunion du Conseil Municipal de Lipsheim du 11 avril 2011 Réunion du Conseil Municipal de Lipsheim du 11 avril 2011 Nombre de Membres dont le conseil doit être composé : 19 Nombre de Conseillers en exercice : 19 Nombre de Conseillers présents : 11 + 4 procurations

Plus en détail

PROJET D EXTENSION ET DE RENOVATION DU GROUPE SCOLAIRE SUZANNE BRES

PROJET D EXTENSION ET DE RENOVATION DU GROUPE SCOLAIRE SUZANNE BRES DIRECTION DE L ECONOMIE ET DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR RAPPORTEUR : M. LEPOITTEVIN DÉLIBÉRATION D_2015_079 SÉANCE DU 18 MAI 2015 PROJET D EXTENSION ET DE RENOVATION DU GROUPE SCOLAIRE SUZANNE BRES ATTRIBUTION

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 25 juin 2010 Délibération n 2010/123 Fibre optique Hébergement de locaux techniques "NRO" - Fixation des tarifs - Conventions d occupation

Plus en détail

Consolidation des auvents du Boulevard Schuman - Fonds de concours à Presqu'Île Habitat

Consolidation des auvents du Boulevard Schuman - Fonds de concours à Presqu'Île Habitat COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTÉ Séance du 30 juin 2014 Délibération 2014/160 Consolidation des auvents du Boulevard Schuman - Fonds de concours à Presqu'Île Habitat MM., Les auvents

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 17 décembre 2010 Délibération n 2010/269 OFFICE DE TOURISME - BUDGET 2010 et 2011 MM., Le conseil a autorisé en 2009 la création d un nouvel

Plus en détail

EXTRAIT du REGISTRE des DELIBERATIONS de la COMMISSION PERMANENTE

EXTRAIT du REGISTRE des DELIBERATIONS de la COMMISSION PERMANENTE CONSEIL GENERAL DE TARN-ET-GARONNE EXTRAIT du REGISTRE des DELIBERATIONS de la COMMISSION PERMANENTE Séance du 22 février 2010 CP 10/02-10 L'an deux mil dix, le 22 février à 17 H 00, les membres de la

Plus en détail

COMPTE RENDU de la REUNION du CONSEIL MUNICIPAL du 28 FEVRIER 2011

COMPTE RENDU de la REUNION du CONSEIL MUNICIPAL du 28 FEVRIER 2011 République Française Région Provence-Alpes-Côte d'azur Département du Var - Arrondissement de Draguignan Mairie de Bagnols-en-Forêt AFFICHE LE 9 MARS 2011 COMPTE RENDU de la REUNION du CONSEIL MUNICIPAL

Plus en détail

Commune de Longjumeau. Annexe 12 : Projet de convention pour le recouvrement de la redevance Assainissement

Commune de Longjumeau. Annexe 12 : Projet de convention pour le recouvrement de la redevance Assainissement Commune de Longjumeau Annexe 12 : Projet de convention pour le recouvrement de la redevance Assainissement PROJET DEPARTEMENT DE L'ESSONNE *** COMMUNAUTE D AGGLOMERATION EUROP ESSONNE CONVENTION pour le

Plus en détail

Publication au JORF du 17 janvier 1992 Décret n 92-45 du 15 janvier 1992

Publication au JORF du 17 janvier 1992 Décret n 92-45 du 15 janvier 1992 Publication au JORF du 17 janvier 1992 Décret n 92-45 du 15 janvier 1992 Décret portant organisation de la bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg et relatif aux services de la documentation

Plus en détail

BUREAU COMMUNAUTAIRE LUNDI 15 AVRIL 2013 ORDRE DU JOUR

BUREAU COMMUNAUTAIRE LUNDI 15 AVRIL 2013 ORDRE DU JOUR BUREAU COMMUNAUTAIRE LUNDI 15 AVRIL 2013 ORDRE DU JOUR Délibérations D1. Curage, désobstruction et inspection des réseaux d assainissement communautaires - Réseaux eaux usées, eaux pluviales, unitaires

Plus en détail

Article 6 PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE Les pièces constitutives du marché comprennent, par ordre de priorité décroissant :

Article 6 PIECES CONSTITUTIVES DU MARCHE Les pièces constitutives du marché comprennent, par ordre de priorité décroissant : ACTE D'ENGAGEMENT Article 1 - OBJET du MARCHE Le présent marché prend la forme d un contrat d assurance Responsabilité Civile Générale dont les conditions sont la reprise du cahier des charges avec ou

Plus en détail

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4

LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 Décembre 2003 Département Finances Développement Économique LES MODIFICATIONS DE L INSTRUCTION M 14 ET M 4 APPLICABLES A COMPTER DU 1 ER JANVIER 2004 Le Comité de Finances Locales, lors de sa séance du

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 29 juin 2012 Délibération n 212/115 CONSTRUCTION DU HALL TECHNOLOGIQUE SUR LE SITE UNIVERSITAIRE AVANT PROJET DEFINITIF (APD) ET AVENANT

Plus en détail

Délibération n 40 du 22 mars 2007 Portant règlement comptable et financier de l Agence française de lutte contre le dopage

Délibération n 40 du 22 mars 2007 Portant règlement comptable et financier de l Agence française de lutte contre le dopage Délibération n 40 du 22 mars 2007 Portant règlement comptable et financier de l Agence française de lutte contre le dopage L Agence française de lutte contre le dopage, Vu la loi n 2006-405 du 5 avril

Plus en détail

Compte rendu de la séance du lundi 25 février 2013

Compte rendu de la séance du lundi 25 février 2013 Compte rendu de la séance du lundi 25 février 2013 Secrétaire(s) de la séance: Madame Jocelyne CARJUZAA Ordre du jour: - Approbation du compte de gestion 2012 - Présentation et vote du compte administratif

Plus en détail

1 CHAMP D APPLICATION

1 CHAMP D APPLICATION INVESTISSEMENTS D AVENIR REGLEMENT RELATIF AUX MODALITES D ATTRIBUTION DES AIDES AU TITRE DES APPELS «Valorisation Instituts Carnot» 1 CHAMP D APPLICATION Le présent règlement concerne les aides accordées

Plus en détail

Accusé de réception - Ministère de l'intérieur

Accusé de réception - Ministère de l'intérieur Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 029-242900694-20130221-2013-016ccpq-DE COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE Accusé QUIMPERLE certifié exécutoire Réception par le préfet : 25/02/2013 Publication

Plus en détail

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 6 DECEMBRE 2012

COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 6 DECEMBRE 2012 MAIRIE DE DAMBENOIS COMPTE-RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 6 DECEMBRE 2012 Tous les Conseillers municipaux sont présents sauf : Absents excusés : MM. Michel PAGE, Laurent JOLIVET donne pouvoir à Philippe

Plus en détail

Les degrés de délégations de service public. Typologie des modes de délégation du service public

Les degrés de délégations de service public. Typologie des modes de délégation du service public Il n'existe pas de définition légale ou réglementaire explicite des modes de délégation de service public que représentent la concession, l'affermage, la régie intéressée ou la gérance (Circulaire du 7

Plus en détail

A Clermont-Ferrand, le 1er décembre 2003. La Présidente. Monsieur le Président du Centre. départemental de gestion. de la fonction publique du Cantal

A Clermont-Ferrand, le 1er décembre 2003. La Présidente. Monsieur le Président du Centre. départemental de gestion. de la fonction publique du Cantal A Clermont-Ferrand, le 1er décembre 2003 La Présidente à Monsieur le Président du Centre départemental de gestion de la fonction publique du Cantal Monsieur le Président, Le rapport d'observations arrêté

Plus en détail

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 7 NOVEMBRE 2011

COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 7 NOVEMBRE 2011 ² COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL DU 7 NOVEMBRE 2011 L an deux mil onze, le sept novembre, à vingt heures trente, le conseil municipal, légalement convoqué, s est réuni dans la salle de

Plus en détail

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble

BUDGET PRIMITIF 2014. Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble BUDGET PRIMITIF 2014 Communauté de Communes de la Vallée du Lot et du Vignoble 2 Dans le cadre de la continuité de certains dossiers, le budget primitif 2014 ne contiendra aucune action nouvelle engageant

Plus en détail

ÉNERGIE. - Groupement de commandes. - Formules

ÉNERGIE. - Groupement de commandes. - Formules Litec Formulaire des Maires Cote : 02,2012 Date de fraîcheur : 10 Juillet 2012 Fasc. 293-30 : ÉNERGIE. - Groupement de commandes. - Formules Sommaire analytique FORM. 1. - Délibération du conseil municipal

Plus en détail

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013

COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 COMPTE RENDU DU CONSEIL MUNICIPAL DU 05 DECEMBRE 2013 L an deux mille treize, le cinq décembre à vingt heures, le Conseil municipal de la commune de Saint Pierre Quiberon (Morbihan) dûment convoqué, s

Plus en détail

CHAPITRE 5 LA RECUPERATION DES COUTS DES SERVICES LIES A L UTILISATION DE L EAU

CHAPITRE 5 LA RECUPERATION DES COUTS DES SERVICES LIES A L UTILISATION DE L EAU CHAPITRE 5 LA RECUPERATION DES COUTS DES SERVICES LIES A L UTILISATION DE L EAU 213 214 CHAPITRE 5 : LA RECUPERATION DES COUTS DES SERVICES LIES A L UTILISATION DE L EAU 5.1. TARIFICATION : FACTURATION

Plus en détail

31 décembre 2002 MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE LA SECURITE INTERIEURE ET DES LIBERTES LOCALES

31 décembre 2002 MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE LA SECURITE INTERIEURE ET DES LIBERTES LOCALES 31 décembre 2002 MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE Direction Générale de la Comptabilité Publique Bureau 6C MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE LA SECURITE INTERIEURE ET DES LIBERTES LOCALES

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFORT Tél. : 04.71.23.69.25 Fax : 04.71.23.39.87 *******

COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFORT Tél. : 04.71.23.69.25 Fax : 04.71.23.39.87 ******* DC8 COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE PIERREFORT Tél. : 04.71.23.69.25 Fax : 04.71.23.39.87 ******* Consultation Pour l Aménagement de la Maison des Services Rue du Plomb du Cantal 15230 PIERREFORT ACTE

Plus en détail

Commune de Cernay-la-Ville Séance du Conseil Municipal du 13 octobre 2014 **************

Commune de Cernay-la-Ville Séance du Conseil Municipal du 13 octobre 2014 ************** Commune de Cernay-la-Ville Séance du Conseil Municipal du 13 octobre 2014 ************** Date de convocation : 6 octobre 2014 Date d affichage de la convocation : 6 octobre 2014 Date d affichage des délibérations

Plus en détail

FICHE N 10 DISPOSITIONS CONCERNANT LES ELUS COMMUNAUX

FICHE N 10 DISPOSITIONS CONCERNANT LES ELUS COMMUNAUX PREFECTURE DE LA HAUTE-VIENNE Direction des Collectivités et de l Environnement BCLI - Mars 2014 FICHE N 10 DISPOSITIONS CONCERNANT LES ELUS COMMUNAUX 1 - Indemnités En vertu de l'article L. 2123-17 du

Plus en détail

SEANCE du 19 DECEMBRE 2012

SEANCE du 19 DECEMBRE 2012 SEANCE du 19 DECEMBRE 2012 Nombre de membres afférents au Conseil Municipal : 15 En exercice : 15 Ayant pris part à la délibération : 15 Date de la convocation : 11 décembre 2012 Date affichage : 14 décembre

Plus en détail

M. Robert COMTE, doyen d âge des membres du Conseil de Communauté a présidé la suite de cette séance en vue de l élection du Président.

M. Robert COMTE, doyen d âge des membres du Conseil de Communauté a présidé la suite de cette séance en vue de l élection du Président. REPUBLIQUE FRANCAISE Département du Bas-Rhin Arrondissement de STRASBOURG-CAMPAGNE Nombre de membres Séance du 11 avril 2008 Elus : 16 Date de la convocation Président de séance : A. SCHALL En fonction

Plus en détail

Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE

Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif PREAMBULE Exercice 2013 Rapport d'activités des services exploités en régie Service de l Assainissement Non Collectif Ce rapport annuel constitue une obligation légale pour le maire qui doit le présenter chaque

Plus en détail

Le SIEM est l'autorité organisatrice de la distribution publique d'électricité sur le territoire de ses communes et EPCI membres.

Le SIEM est l'autorité organisatrice de la distribution publique d'électricité sur le territoire de ses communes et EPCI membres. Si m Syndicat Inurutm ARTICLE 1 - Constitution du syndicat Le Syndicat Intercommunal d'electricité de la Marne a été créé par arrêté préfectoral du 24 décembre 1948. Ses statuts ont fait l'objet de modifications

Plus en détail

NOR : DEV O 08 1 5 9 0 7 C

NOR : DEV O 08 1 5 9 0 7 C REPUBLIQUE FRANCAISE MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DIRECTION DE L'EAU Sous-Direction de l'action territoriale, De la directive cadre

Plus en détail

La Lettre de l Et@t en Dordogne 10 juillet 2015

La Lettre de l Et@t en Dordogne 10 juillet 2015 10 juillet 2015 Edito Cette nouvelle lettre de l Etat est spécifique et a pour thème : La Commune Nouvelle. Elle a pour objectif d expliquer ce qu est cette entité territoriale, de vous présenter les modalités

Plus en détail

à 09 heures 30, Le Comité Syndical du Syndicat, régulièrement convoqué, s est réuni au nombre 14 délibération

à 09 heures 30, Le Comité Syndical du Syndicat, régulièrement convoqué, s est réuni au nombre 14 délibération REPUBLIQUE FRANCAISE DEPARTEMENT DES ARDENNES EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU COMITE SYNDICAL SYNDICAT D EAU ET D ASSAINISSEMENT DU SUD EST DES ARDENNES NOMBRE DE MEMBRES SEANCE DU 13 MARS 214

Plus en détail

EXTRAIT du REGISTRE des DELIBERATIONS de la COMMISSION PERMANENTE

EXTRAIT du REGISTRE des DELIBERATIONS de la COMMISSION PERMANENTE CONSEIL GENERAL DE TARNETGARONNE EXTRAIT du REGISTRE des DELIBERATIONS de la COMMISSION PERMANENTE Séance du 15 décembre 2014 CP2014_12_4 id. 1387 L'an deux mille quatorze le quinze décembre, les membres

Plus en détail

Séance ordinaire du 17 décembre 2007

Séance ordinaire du 17 décembre 2007 Séance ordinaire du 17 décembre 2007 L an deux mil sept, le dix sept décembre à 21 heures, le Conseil municipal de la Commune de Lestelle-Bétharram, s est réuni en session ordinaire à la Mairie, sous la

Plus en détail

Absents : Mélanie LOCHON, Isabelle DELISLE- MARTIN, Paul NICOLLE, Le précédent compte rendu du 22 Novembre 2010 n appelle aucune observation.

Absents : Mélanie LOCHON, Isabelle DELISLE- MARTIN, Paul NICOLLE, Le précédent compte rendu du 22 Novembre 2010 n appelle aucune observation. CONVOCATIONS DU 06 DECEMBRE 2010 REUNION DU 13 DECEMBRE 2010 Le Conseil Municipal, légalement convoqué le 06 Décembre 2010, s est réuni à la Mairie le 13 Décembre 2010 à 20 heures 30, sous la présidence

Plus en détail

2013-29-02 Modification de la représentation des communes au sein du conseil de communauté du Sicoval Le Conseil,

2013-29-02 Modification de la représentation des communes au sein du conseil de communauté du Sicoval Le Conseil, H a u t e - G a r o n n e République Française Liberté - Égalité - Fraternité EXTRAIT DU REGISTRE DES DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL N 2013-29 du Jeudi 27 juin 2013 à 20h30 2013-29-01a Correction des

Plus en détail

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS SYNDICAT INTERCOMMUNAL D ASSAINISSEMENT DE MARNE-LA-VALLÉE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS ANNÉE 2012 AVRIL À JUIN Page 1 sur 18 SOMMAIRE PREMIÈRE PARTIE DÉLIBÉRATIONS DU COMITÉ SYNDICAL Page 3 Comité

Plus en détail

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE

MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE MODELE DE STATUTS D UN ETABLISSEMENT PUBLIC DE COOPERATION CULTURELLE GERANT UNE ACTIVITE PATRIMONIALE Vu le code général des collectivités territoriales et notamment ses articles L.1431-1 à L. 1431-9

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 19 décembre 2013 Délibération n 2013/258 DELEGATION DES AIDES A LA PIERRE - ANAH - PROGRAMME "HABITER MIEUX" - SIGNATURE DU PROTOCOLE THEMATIQUE

Plus en détail

Règlement du Service de L Assainissement Collectif

Règlement du Service de L Assainissement Collectif Règlement du Service de L Assainissement Collectif Préambule La commune de Saint Lyé La Forêt assure, outre l approvisionnement de son territoire en eau potable, la collecte des eaux usées et leur traitement

Plus en détail

Convention constitutive du groupement de commandes pour les assurances IARD

Convention constitutive du groupement de commandes pour les assurances IARD Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France Convention constitutive du groupement de commandes pour les assurances IARD (Incendie, Accidents et Risques Divers)

Plus en détail

STATUTS PRÉVOYANCE ET RETRAITE DES AGENTS GÉNÉRAUX D ASSURANCE PRAGA ASSOCIATION PRAGA

STATUTS PRÉVOYANCE ET RETRAITE DES AGENTS GÉNÉRAUX D ASSURANCE PRAGA ASSOCIATION PRAGA STATUTS PRÉVOYANCE ET RETRAITE DES AGENTS GÉNÉRAUX D ASSURANCE PRAGA ASSOCIATION PRAGA STATUTS DE L'ASSOCIATION PRÉVOYANCE ET RETRAITE DES AGENTS GÉNÉRAUX D'ASSURANCES (PRAGA) signés le 8 décembre 1994

Plus en détail

Entretien du patrimoine, électricité générale MARCHES DE TRAVAUX. NOISY-LE-SEC-HABITAT 9 RUE SAINT-JUST 93 130 NOISY LE - SEC LOT N 2

Entretien du patrimoine, électricité générale MARCHES DE TRAVAUX. NOISY-LE-SEC-HABITAT 9 RUE SAINT-JUST 93 130 NOISY LE - SEC LOT N 2 MARCHES DE TRAVAUX. NOISY-LE-SEC-HABITAT 9 RUE SAINT-JUST 93 130 NOISY LE - SEC LOT N 2 MARCHE DE TRAVAUX ENTRETIEN DU PATRIMOINE ET REPARATION LOCATIVE, ELECTRICITE. MARCHE À BON DE COMMANDE Acte d Engagement

Plus en détail

2010 (m3) 2011 (m3) Variation. 526 781 551 154 4,42% 2010 2011 Variation 286 549 312 591 8,33% 277 322 206 051-34,59% 275 500 205 501-34,06%

2010 (m3) 2011 (m3) Variation. 526 781 551 154 4,42% 2010 2011 Variation 286 549 312 591 8,33% 277 322 206 051-34,59% 275 500 205 501-34,06% Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité des Services Publics de l'eau potable & de l'assainissement COMMUNE DE TOULOUGES L ' A r c h i p e l d e s 3 6 C o m m u n e s... Caractéristiques Techniques du

Plus en détail

Note d information. Régime TVA applicable aux services de gestion des déchets

Note d information. Régime TVA applicable aux services de gestion des déchets Note d information Régime TVA applicable aux services de gestion des déchets PRINCIPES GENERAUX CONCERNANT LA TVA La TVA est un impôt sur la consommation (consommation de biens ou de services) qui doit

Plus en détail

SYNDICAT MIXTE D ELECTRICITE DE LA MARTINIQUE

SYNDICAT MIXTE D ELECTRICITE DE LA MARTINIQUE SYNDICAT MIXTE D ELECTRICITE DE LA MARTINIQUE Centre d Affaires AGORA 2-4 ème étage Avenue de l Etang Z Abricots 97200 Fort de France Adresse postale : CS 30528-97206 Fort de France Cedex Tél: 05.96.48

Plus en détail

DOCUMENT D'AIDE A L'ETABLISSEMENT D'UN DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOCUMENT D'AIDE A L'ETABLISSEMENT D'UN DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOCUMENT D'AIDE A L'ETABLISSEMENT D'UN DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION La Région a inscrit dans ses priorités le soutien aux associations de Provence-Alpes-Côte d'azur. Les différents volets d'interventions

Plus en détail

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE

COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE COMMUNAUTE URBAINE de CHERBOURG CONSEIL de COMMUNAUTE Séance du 16 décembre 2011 Délibération n 2011/242 CPER 2011-2013 - RENFORCEMENT DE L'ATTRACTIVITE DU CENTRE-VILLE HISTORIQUE DE CHERBOURG - REALISATION

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 1170

BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 1170 BULLETIN OFFICIEL DE LA COMMUNE DE BESANÇON 1170 Syndicat Intercommunal de Besançon-Thise-Chalezeule - Modification des statuts - Contributions des communes membres - Abandon de la compétence Urbanisme

Plus en détail

L'abonnement ou les charges de chaleur doivent correspondre à la résidence principale du foyer.

L'abonnement ou les charges de chaleur doivent correspondre à la résidence principale du foyer. Annexe 1 : détail des critères d'éligibilité aux fonds de solidarité Chauffage Urbain La première facture de chaleur (chauffage et/ou eau chaude sanitaire) ou le premier décompte de charge ne peut pas

Plus en détail

Nomenclature Economique du Budget de l Etat. 0 : Dépenses non ventilées

Nomenclature Economique du Budget de l Etat. 0 : Dépenses non ventilées Nomenclature Economique du Budget de l Etat 0 Dépenses non_ventilées 1 Frais de personnel 2 Impôts et taxes 3 Biens de consommation 4 Services 5 Subventions d'exploitation et transferts courants 6 Frais

Plus en détail

Compte rendu du Conseil Municipal réuni le 10 avril 2015. sous la présidence du Maire, Pierre LORTET

Compte rendu du Conseil Municipal réuni le 10 avril 2015. sous la présidence du Maire, Pierre LORTET Compte rendu du Conseil Municipal réuni le 10 avril 2015 sous la présidence du Maire, Pierre LORTET Présents : Isabelle BESANÇON, Marc BRENEY, Martine BUFFET, Christine CARLE, Isabelle CASTAGNO, Michel

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE SEINE ET MARNE ARRONDISSEMENT DE TORCY COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL DE COMMUNAUTE DU 30 MARS 2015

DÉPARTEMENT DE SEINE ET MARNE ARRONDISSEMENT DE TORCY COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL DE COMMUNAUTE DU 30 MARS 2015 ! DÉPARTEMENT DE SEINE ET MARNE ARRONDISSEMENT DE TORCY COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL DE COMMUNAUTE DU 30 MARS 2015 Date de convocation : 24 mars 2015 Date de publication : 24 mars 2015 L'an deux

Plus en détail

POUR AFFICHAGE ET DIFFUSION AUX CONSEILLERS MUNICIPAUX LE 30/11/2009

POUR AFFICHAGE ET DIFFUSION AUX CONSEILLERS MUNICIPAUX LE 30/11/2009 POUR AFFICHAGE ET DIFFUSION AUX CONSEILLERS MUNICIPAUX LE 30/11/2009 Le mardi vingt-quatre novembre deux mille neuf, à vingt heures trente, le Conseil municipal régulièrement convoqué, s'est réuni sous

Plus en détail

SEANCE DU 07-10-2008 DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL

SEANCE DU 07-10-2008 DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL SEANCE DU 07-10-2008 DELIBERATIONS DU CONSEIL MUNICIPAL L an deux mil huit et le sept octobre à vingt heures et trente minutes, le Conseil Municipal de la Commune de Bellecombe en Bauges, régulièrement

Plus en détail

Compte rendu des décisions prises lors de la 10e réunion plénière du Conseil Municipal du 30 mars 2015

Compte rendu des décisions prises lors de la 10e réunion plénière du Conseil Municipal du 30 mars 2015 Compte rendu des décisions prises lors de la 10e réunion plénière du Conseil Municipal du 30 mars 2015 Le Conseil Municipal : 1 2 3 4 5 6 Approuve Approbation du compte rendu de la 8ème séance du Conseil

Plus en détail

Nbr de membres en exercice : 53 Quorum : 27 Date de la convocation : 19/06/2014 Affichée le : 03/07/2014

Nbr de membres en exercice : 53 Quorum : 27 Date de la convocation : 19/06/2014 Affichée le : 03/07/2014 En vertu de l'article L.2131-1 du CGCT, le Maire de Poitiers atteste que le présent acte a été affiché, transmis en Préfecture le.. et/ou notifié le.. et qu'il est donc exécutoire. Pour le Maire, Par délégation

Plus en détail

BUREAU COMMUNAUTAIRE LUNDI 14 OCTOBRE 2013 ORDRE DU JOUR

BUREAU COMMUNAUTAIRE LUNDI 14 OCTOBRE 2013 ORDRE DU JOUR BUREAU COMMUNAUTAIRE LUNDI 14 OCTOBRE 2013 ORDRE DU JOUR Délibération D1. Avenant n 2 au marché n 2011-026 passé avec le groupement conjoint avec mandataire solidaire Atelier 208/Saunier et associés/vanguard/accord

Plus en détail

RAPPORT 2.9 FINANCES Rapporteur : Michel SAINTPIERRE REGLEMENTATION FINANCIERE ET BUDGETAIRE REGLEMENT FINANCIER ET BUDGETAIRE Suite à l élaboration de son Plan Pluriannuel d Investissement et selon le

Plus en détail

Conseil Municipal de Saint Jean Brévelay Compte-rendu du lundi 28 avril 2014

Conseil Municipal de Saint Jean Brévelay Compte-rendu du lundi 28 avril 2014 Conseil Municipal de Saint Jean Brévelay Compte-rendu du lundi 28 avril 2014 L an deux mille quatorze, le 28 avril à vingt heures, le Conseil municipal, dûment convoqué, s est réuni en session ordinaire,

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Assistance à maîtrise d'ouvrage pour la mise en place d'une délégation du service d'assainissement de la commune de LA BRUFFIERE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail