EXCEL. Isabelle Langlois

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "EXCEL. Isabelle Langlois"

Transcription

1 EXCEL FONCTIONS SPÉCIALISÉES Isabelle Langlois

2

3 EXCEL FONCTIONS SPÉCIALISÉES Service de l informatique et des télécommunications Université Laval

4 Remerciements Relecture du français par Louise Carbonneau-Grégoire Relecture technique par Louis-René Rheault Collaboration spéciale Marc Couture Avertissement Le présent document est un aide à l apprentissage qui doit idéalement être utilisé dans le cadre d une formation structurée. Il ne s agit pas d un manuel d auto-apprentissage ni d un ouvrage de référence faisant état de toutes les possibilités du produit. Toute reproduction de ce document ou d une partie de ce document, sous quelque forme que ce soit, n est autorisée que pour les membres de l Université Laval et à la conditon d indiquer clairement son origine.

5 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... V CONVENTION TYPOGRAPHIQUE...IX CHAPITRE 1 : PARAMÈTRES DE CONFIGURATION SYMBOLE DÉCIMAL SÉPARATEUR DE LISTES... 1 Notes personnelles SYMBOLE MONÉTAIRE POSITION DU SYMBOLE MONÉTAIRE... 2 Notes personnelles FORMAT DE DATE DE SAISIE RÉPERTOIRE PAR DÉFAUT POLICE PAR DÉFAUT OUVERTURE D UN CLASSEUR AU DÉMARRAGE OUVERTURE D UN MODÈLE... 3 Notes personnelles... 4 CHAPITRE 2 : FONCTIONS AVANCÉES FONCTIONS MATH ET TRIGO... 5 a) arrondi(nombre;no_chiffres)... 5 b) tronque(nombre;no_chiffres)... 6 c) alea( ) FONCTIONS DATE ET HEURE... 7 a) aujourdhui( )... 7 b) maintenant( )... 7 c) annee(numéro_de_série) FONCTIONS LOGIQUES... 8 a) si(test_logique;valeur_si_vrai;valeur_si_faux)... 8 b) et(valeur_logique1;valeur_logique2;...) Notes personnelles FONCTIONS STATISTIQUES a) grande.valeur(matrice;k) b) rang(nombre;référence;ordre) c) somme.si(plage;critère;somme_plage) d) frequence(tableau_données;matrice_intervalles) d) nb(valeur1;valeur2;...) e) nbval(valeur1;valeur2;...) v

6 5. FONCTIONS DE RECHERCHE ET DE MATRICES a) recherchev(valeur_cherchée;table_matrice;no_index_col;valeur_proche) b) produitmat(matrice1;matrice2) c) choisir(no_index;valeur1;valeur2; ) d) index(tableau;no_ligne;no_col) FONCTIONS TEXTES a) droite(texte;no_caractères) b) stxt(texte;no_départ;no_car) c) concatener(texte1;texte2;...) d) nbcar(texte) e) rept(texte;no_fois) FONCTIONS DE BASE DE DONNÉES a) bdsomme(base de données;champ;critères) b) bdecartype(base de données;champ;critères) c) bdecartypep(base de données;champ;critères) d) bdlire(base de données;champ;critères) e) bdmax(base de données;champ;critères) f) bdmin(base de données;champ;critères) g) bdmoyenne(base de données;champ;critères) h) bdnb(base de données;champ;critères) i) bdnbval(base de données;champ;critères) j) bdproduit(base de données;champ;critères) k) bdvar(base de données;champ;critères) l) bdvarp(base de données;champ;critères) Notion de critères FONCTIONS D INFORMATION a) estvide(valeur) b) type(valeur) Notes personnelles CHAPITRE 3 : LES MACROS-FONCTIONS a) Dans une feuille macro-commande Excel b) Dans le Visual Basic (Excel 5.0 et +) Notes personnelles CHAPITRE 4 : LES FILTRES FILTRE AUTOMATIQUE FILTRE ÉLABORÉ Notes personnelles Notes personnelles vi

7 CHAPITRE 5 : LA GRILLE DÉFINITIONS DES PRINCIPAUX ÉLÉMENTS Notes personnelles CHAPITRE 6 : LES TABLEAUX CROISÉS SPÉCIFICATION DU TYPE DE DONNÉES SOURCE SPÉCIFICATION DE L EMPLACEMENT DES DONNÉES SOURCE SÉLECTION DES OPTIONS DE DESTINATION ET D AFFICHAGE (FEUILLE DE CALCUL) PRÉSENTATION DU TABLEAU CROISÉ DYNAMIQUE Notes personnelles CHAPITRE 7 : LES TABLES TABLE À ENTRÉE SIMPLE TABLE À DOUBLE ENTRÉE Notes personnelles CHAPITRE 8 : LE MODE PLAN a) Création automatique d un plan b) Création manuelle d un plan c) Suppression d'un plan Notes personnelles CHAPITRE 9 : LE SOUS-TOTAL SUPRESSION DES SOUS-TOTAUX SYNTHÈSES MULTIPLES Notes personnelles CHAPITRE 10 : TRUCS ET ASTUCES CALCUL BASÉ SUR LA PRÉCISION DE L'AFFICHAGE DES NOMBRES FORMAT NUMÉRIQUE POUR LES DÉCIMALES, ESPACES, COULEURS ET CONDITIONS Séparateurs décimaux et chiffres significatifs Séparateur des milliers Notes personnelles ANNEXE 1 : EXERCICES Exercice 1 : Salaire Notes personnelles Exercice 2 : Liste d étudiants Notes personnelles Exercice 3 : Les cotes Notes personnelles Exercice 4 : La composition d un code Notes personnelles Exercice 5 : Vendeurs par région (base de données) Notes personnelles vii

8 Exercice 6 : Macro-fonction Notes personnelles Exercice 7 : Les filtres Notes personnelles Exercice 8 : Tableau croisé dynamique Notes personnelles Exercice 9 : Les tables Notes personnelles Exercice 10 : Le mode plan et le sous-total ANNEXE 2 : SOLUTIONS AUX EXERCICES Solution exercice 1 : Salaire Solution exercice 2 : Liste d étudiants Solution exercice 3 : Les cotes Solution exercice 4 : La composition d un code Solution exercice 5 : Vendeurs par région Solution exercice 6 : Macro-fonction Solution exercice 7 : Les filtres Solution exercice 8 : Tableau croisé dynamique Solution exercice 9 : Les tables Solution exercice 10 : Le mode plan et le sous-total Notes personnelles viii

9 CONVENTION TYPOGRAPHIQUE Propose des trucs pratiques Ajoute des informations supplémentaires relatives au sujet traité Exercices ix

10

11 CHAPITRE 1 : PARAMÈTRES DE CONFIGURATION Cette partie traitera des possibilités de configuration de Microsoft Excel. La définition des paramètres, par défaut, qui concerne le format des données et la définition d'un symbole se font à partir de l'icône Paramètres régionaux du Panneau de configuration accessible à partir du menu Démarrer Paramètres. Voici les principaux paramètres que nous pouvons configurer. 1. SYMBOLE DÉCIMAL Dans l'onglet Nombre, vis-à-vis Symbole décimale, remplacer le point «.» par une virgule «,» ou vice-versa. Le point peut être plus utile si l'on saisit les nombres à partir du clavier numérique. Voir à la Figure 1 : Onglet «Nombre». 2. SÉPARATEUR DE LISTES Dans l'onglet Nombre, vis-à-vis Séparateur de listes, remplacez la virgule «,» par le point-virgule «;» ou vice-versa. Le séparateur de listes est le caractère utilisé dans les formules (exemple : =SOMME(A1:A5;C1:C5)). Voir à la Figure 1 : Onglet «Nombre». NOTES PERSONNELLES Figure 1 : Onglet «Nombre»

12 2 Paramètres de configuration 3. SYMBOLE MONÉTAIRE Dans l'onglet Symbole monétaire, vis-à-vis Symbole monétaire, remplacez les francs point «F» par le dollar «$». Voir à la Figure 2 : Onglet «Symbole monétaire». 4. POSITION DU SYMBOLE MONÉTAIRE Dans l'onglet Symbole monétaire, positionnez le symbole monétaire soit avant ou après dans la case position du symbole monétaire. Voir à la Figure 2 : Onglet «Symbole monétaire». NOTES PERSONNELLES Figure 2 : Onglet «Symbole monétaire»

13 Paramètres de configuration 3 5. FORMAT DE DATE DE SAISIE Dans l'onglet Date, choisissez, dans la case Style de date courte, le format de date qui sera privilégié lors de la saisie (exemple : aa-mm-jj). Voir à la Figure 3 : Onglet «Date». 6. RÉPERTOIRE PAR DÉFAUT Figure 3 : Onglet «Date» Le répertoire par défaut se spécifie à partir du menu Outils Options Cliquez sur l'onglet Général et entrez le chemin du répertoire dans la case Dossier par défaut. Voir à la Figure 4 : Options Onglet «Général». 7. POLICE PAR DÉFAUT La police par défaut se spécifie à partir du menu Outils Options Cliquez sur l'onglet Général et choisissez la police par défaut dans la case Police standard. Voir à la Figure 4 : Options Onglet «Général». 8. OUVERTURE D UN CLASSEUR AU DÉMARRAGE Pour ouvrir un classeur automatiquement au démarrage de Microsoft Excel, il faut sauvegarder ou déplacer le classeur dans le répertoire XLOuvrir. Généralement, lors d'une installation standard de Microsoft Excel, ce répertoire se trouve au niveau C:\Program Files\Microsoft Office\Office\XLOuvrir. Voir à la Figure 4 : Options Onglet «Général». 9. OUVERTURE D UN MODÈLE Pour pouvoir ouvrir un modèle personnalisé de classeur ou de feuille de calcul, il faut d'abord le sauvegarder dans le répertoire XLOuvrir sous le nom CLASS.XLT (classeur) ou

14 4 Paramètres de configuration FEUILLE.XLT (feuille de calcul). Les nouveaux modèles sont accessibles à l'aide du menu Fichier Nouveau. Voir à la Figure 4 : Options Onglet «Général». NOTES PERSONNELLES Figure 4 : Options Onglet «Général»

15 CHAPITRE 2 : FONCTIONS AVANCÉES Dans cette partie, nous explorerons quelques fonctions utiles de Microsoft Excel. Les fonctions sont classées par catégorie. 1. FONCTIONS MATH ET TRIGO a) arrondi(nombre;no_chiffres) nombre no_chiffres représente le nombre à arrondir. spécifie le nombre de chiffres auquel vous voulez arrondir nombre. Si no_chiffres est supérieur à 0 (zéro), nombre est arrondi au nombre de décimales indiqué. Si no_chiffres est égal à 0, nombre est arrondi au nombre entier le plus proche. Si no_chiffres est inférieur à 0, nombre est arrondi à gauche de la virgule. Exemples : =ARRONDI(2,15; 1) égale 2,2 =ARRONDI(12736;-1) égale =ARRONDI(12736;-3) égale Voir aussi ARRONDI.INF( ), ARRONDI.SUP( ).

16 6 Fonctions avancées b) tronque(nombre;no_chiffres) Tronque un nombre en supprimant la partie décimale de ce nombre de sorte que la valeur renvoyée par défaut soit un nombre entier. nombre no_chiffres représente le nombre à tronquer. représente le nombre de décimales apparaissant à droite de la virgule après que le chiffre ait été tronqué. La valeur par défaut de no_chiffres est 0 (zéro). Exemples : =TRONQUE(8,9) égale 8 =TRONQUE(-8,9) égale 8 =TRONQUE (3,149;2) égale à 3,14 Voir aussi ENT( ). c) alea( ) Renvoie un nombre aléatoire supérieur ou égal à 0 et inférieur à 1. Un nouveau nombre aléatoire est renvoyé chaque fois que la feuille de calcul est recalculée. Pour générer un nombre réel aléatoire compris entre a et b, utilisez : =ALEA( )*(b-a)+a

17 Fonctions avancées 7 Exemple : Pour générer un nombre aléatoire supérieur ou égal à 0 mais inférieur à 100. =ALEA( )*100 Pour générer un nombre aléatoire supérieur ou égal à 0 mais inférieur à =ALEA( )*1000 Si vous voulez utiliser ALEA pour générer un nombre aléatoire qui ne change pas chaque fois que la cellule est recalculée, vous pouvez taper =ALEA() dans la barre de formule, puis appuyer sur F9 pour transformer la formule en nombre aléatoire. 2. FONCTIONS DATE ET HEURE a) aujourdhui( ) Renvoie le numéro de série de la date du jour. Le numéro de série est le code de date et d'heure utilisé par Microsoft Excel pour les calculs de date et d'heure. Exemple : =AUJOURDHUI( ) égale Cette dernière date sera remise à jour à chaque fois que vous retournez dans ce document. On peut utiliser les touches «CTRL + ;» pour obtenir la date du jour dans une cellule. Cette dernière date ne changera pas au fil des jours. b) maintenant( ) Microsoft Excel pour Windows et Microsoft Excel pour le Macintosh utilisent des systèmes de date par défaut différents. Microsoft Excel pour Windows utilise le calendrier depuis 1900, dans lequel les numéros de série correspondent aux dates comprises entre le 1 er janvier 1900 et le 31 décembre 9999.

18 8 Fonctions avancées Microsoft Excel pour le Macintosh utilise le calendrier depuis 1904, dans lequel les numéros de série correspondent aux dates comprises entre le 1 er janvier 1904 et le 31 décembre Vous pouvez changer le système de date en activant ou en désactivant la case à cocher «Calendrier depuis 1904». Cette case à option est dans le menu «Outils Options» sous l'onglet Calcul. Le système de date est automatiquement modifié lorsque vous ouvrez un document à partir d'une autre plate-forme. Par exemple, si vous travaillez sous Microsoft Excel pour Windows et que vous y ouvrez un document créé sous Microsoft Excel pour le Macintosh, la case à cocher «Calendrier depuis 1904» est automatiquement activée. Exemple : =MAINTENANT( ) égale :33 c) annee(numéro_de_série) Renvoie l'année correspondant à une date. L'année est donnée sous la forme d'un nombre entier dans la plage numéro_de_série représente le code de date et d'heure utilisé par Microsoft Excel pour les calculs de date et d'heure. Vous pouvez taper numéro_de_série sous forme de texte, par exemple, «13-fev-2001» ou « », plutôt que sous la forme d'un nombre. Le texte est automatiquement converti en un numéro de série. Exemples : =ANNEE("01/02/13") égale 2001 =ANNEE("00/11/14") égale 2000 =ANNEE(0,007) égale 1900 Si vous utilisez des données provenant d un système Macintosh, vous devez utiliser «Calendrier depuis 1904» que vous retrouvez dans le menu Outils Options. Voir aussi JOUR( ), MOIS( ), SECONDE( ), MINUTE( ), HEURE( ). 3. FONCTIONS LOGIQUES a) si(test_logique;valeur_si_vrai;valeur_si_faux)

19 Fonctions avancées 9 test_logique valeur_si_vrai valeur_si_faux Exemples : est toute valeur ou expression dont le résultat peut être VRAI ou FAUX. est la valeur qui est renvoyée si le test logique est VRAI. Si l'argument test_logique est VRAI et que l'argument valeur_si_vrai est omis, la fonction renvoie la valeur VRAI. L'argument valeur_si_vrai peut être une autre formule. est la valeur qui est renvoyée si le test logique est FAUX. Si l'argument test_logique est FAUX et que l'argument valeur_si_faux est omis, la fonction renvoie la valeur FAUX. L'argument valeur_si_faux peut être une autre formule. =SI(A1>10;"Bravo";"Échec") si A1=15 le résultat est "Bravo" si A1=5 le résultat est "Échec" =SI(A1>70;SI(A1<80;"B";"A"),"C") ou =SI(A1>70;SI(A1>80; "A";"B");"C") si A1=55 le résultat est "C" si A1=75 le résultat est "B" si A1=85 le résulat est "A"

20 10 Fonctions avancées b) et(valeur_logique1;valeur_logique2;...) valeur_logique1;valeur_logique2;... représentent les 1 à 30 conditions que vous souhaitez tester et qui peuvent être soit VRAI, soit FAUX. Renvoie VRAI si tous les arguments sont VRAI. Renvoie FAUX si au moins l'un des arguments est FAUX. Exemples : =ET(2+2=4; 2+3=5) égale VRAI Si B4 contient un nombre compris entre 1 et 100 =ET(1<B4; B4<100) égale VRAI =SI(ET(A1>70;A1<80);"B";"AUTRE")

21 Fonctions avancées 11 si A1=75 le résultat est "B" si A1=65 le résultat est "AUTRE" si A1=85 le résulat est "AUTRE" Exercice 1 : Salaire (Voir annexe page : 67) NOTES PERSONNELLES

22 12 Fonctions avancées 4. FONCTIONS STATISTIQUES a) grande.valeur(matrice;k) Renvoie la k ième plus grande valeur d'une série de données. Vous pouvez utiliser cette fonction pour sélectionner une valeur en fonction de son rang. matrice k représente la matrice ou la plage de données dans laquelle vous recherchez la k ième plus grande valeur. représente, dans la matrice ou la plage de cellules, le rang de la donnée à renvoyer, déterminé à partir de la valeur la plus grande. Exemple : Si A1 à A10 contient les nombres 3, 4, 5, 2, 3, 4, 5, 6, 4, 7 =GRANDE.VALEUR(A1:A10; 3) égale 5 Voir aussi PETITE.VALEUR( ).

23 Fonctions avancées 13 b) rang(nombre;référence;ordre) Renvoie le rang d'un nombre dans une liste d'arguments. Le rang d'un nombre est donné par sa taille comparée aux autres valeurs de la liste. Si vous deviez trier la liste, le rang d'un nombre serait sa position. nombre référence ordre est le nombre dont vous voulez connaître le rang. est une matrice, ou une référence à une liste de nombres. Les valeurs non numériques dans référence sont ignorées. est un numéro qui spécifie comment déterminer le rang de l'argument nombre. La fonction RANG attribue le même rang aux nombres en double. Cependant, la présence de nombres en double affecte le rang des nombres suivants. Exemples : Si A1:A5 contient les nombres 7 3,5 3,5 1 et 2 respectivement : =RANG(A2;A1:A5;1) égale 3 Si A1:A5 contient les nombres 7 3,5 3,5 1 et 2 respectivement : =RANG(A1;A1:A5) égale 1 (voir exemple ci-dessous) Les valeurs en double sont comptées. Si ordre = 0 ou si cet argument est omis, Microsoft Excel calcule le rang d'un nombre comme si la liste définie par l'argument référence était triée par ordre décroissant. Si ordre <> 0, Microsoft Excel calcule le rang d'un nombre comme si la liste définie par l'argument référence était triée par ordre croissant.

24 14 Fonctions avancées c) somme.si(plage;critère;somme_plage) Additionne des cellules spécifiées si elles répondent à un critère donné. plage critère somme_plage Exemple : représente la plage de cellules. représente le critère, sous forme de nombre, d'expression ou de texte, définissant les cellules à additionner. L argument critère peut être exprimé sous une des formes suivantes : «32», «>32», «pommes». représente les cellules à additionner. Les cellules comprises dans l'argument somme_plage sont additionnées si et seulement si les cellules correspondantes situées dans l'argument plage répondent au critère. Si l'argument somme_plage est omis, ce sont les cellules de l'argument plage qui sont additionnées. Si A1:A4 contient les nombres 100, 200, 300 et 400 respectivement. La plage B1:B4 contient les commissions sur ventes suivantes correspondant à ces valeurs immobilières : 7, 14, 21 et 28. =SOMME.SI(A1:A4;">160";B1:B4) égale 63

25 Fonctions avancées 15 d) frequence(tableau_données;matrice_intervalles) Calcule la fréquence d'apparition des valeurs dans une plage de valeurs, puis renvoie des nombres sous forme de matrice verticale. tableau_données matrice_intervalles représente une matrice de valeurs ou une référence à la série de valeurs dont vous souhaitez calculer les fréquences. Si l'argument tableau_données ne contient aucune valeur, la fonction FREQUENCE renvoie une matrice de zéros. représente une matrice d'intervalles ou une référence aux intervalles dans lesquels vous voulez regrouper les valeurs de l'argument tableau_données. La fonction FREQUENCE est tapée sous forme matricielle, c'est-à-dire qu'elle doit être terminée par les touches CTRL+MAJ+RETOUR après que vous ayez sélectionné la plage de cellules adjacentes dans laquelle vous voulez faire apparaître la distribution renvoyée. Le nombre d'éléments de la matrice renvoyée est égal au nombre d'éléments de l'argument matrice_intervalles plus 1.

26 16 Fonctions avancées Exemple : Soit les résultats suivants d'un test : 79, 85, 78, 85, 83, 81, 95, 88 et 97. Tapée sous forme matricielle, la fonction FREQUENCE vous permet de recenser le nombre de résultats entrant dans chaque plage de niveau de notation : 0-70, 71-79, et La formule suivante est tapée sous forme matricielle après que vous ayez sélectionné quatre cellules verticales (C1:C4) adjacentes à vos données. =FREQUENCE(A1:A9;B1:B3) égale {0;2;5;2} Sélection de 4 cellules matrice_intervalles + 1 Le résultat que vous obtenez à l écran est le suivant, tout en omettant pas les touches CTRL+MAJ+RETOUR. Vous remarquerez, dans votre barre de formules, vient s inscrire automatiquement avant et après la dite formule, les accolades «{ }» indiquant ainsi que ceci est une formule matricielle. Modifier une formule matricielle 1. Cliquez sur une cellule de la plage matricielle. 2. Cliquez sur la barre de formule. Lorsque la barre de formule est active, les accolades ( { } ) n'apparaissent pas dans la formule matricielle. 3. Modifiez la formule matricielle. 4. Appuyez sur CTRL+MAJ+ENTRÉE.

27 Fonctions avancées 17 d) nb(valeur1;valeur2;...) Détermine le nombre de cellules contenant des nombres et combien sont compris dans la liste des arguments. Utilisez NB pour obtenir le nombre d'entrées numériques d'une plage ou d'une matrice de nombres. valeur1;valeur2; représentent les 1 à 30 arguments qui peuvent contenir ou référer à différents types de données, mais seuls les nombres sont comptés. Exemple : Si A1:A4 contient les données 100, Bonjour et 400 respectivement. =NB(A1:A4) égale 2 e) nbval(valeur1;valeur2;...) Compte le nombre de cellules qui ne sont pas vides et les valeurs comprises dans la liste des arguments. Utilisez NBVAL pour compter le nombre de cellules contenant des données dans une plage ou une matrice. valeur1;valeur2; représentent les 1 à 30 arguments correspondant aux valeurs à compter. Dans ce cas, une valeur correspond à tout type d'information, y compris du texte vide (""), la seule exception étant les cellules vides. Exemple : Si A1:A4 contient les données 100, Bonjour,,et 400 respectivement. =NBVAL(A1:A4) égale 3 Exercice 2 : Liste d étudiants (voir annexe page : 68) 5. FONCTIONS DE RECHERCHE ET DE MATRICES a) recherchev(valeur_cherchée;table_matrice;no_index_col;valeur_proche) Cherche une valeur donnée dans la colonne située à l'extrême gauche d'une matrice et renvoie une valeur dans la même ligne d'une colonne que vous spécifiez dans la matrice. Utilisez la fonction RECHERCHEV plutôt que la fonction RECHERCHEH lorsque vos valeurs de comparaison se trouvent dans une colonne située à gauche des données à trouver. valeur_cherchée est la valeur à trouver dans la première colonne de la matrice. L argument valeur_cherchée peut être une valeur, une référence ou une chaîne de texte.

28 18 Fonctions avancées table_matrice no_index_col valeur_proche est la table de données dans laquelle est exécutée la recherche de la valeur. Utilisez une référence à une plage ou un nom de plage, par exemple Base de données ou Liste. est le numéro de la colonne de l'argument table_matrice dont la valeur correspondante doit être renvoyée. Si l argument no_index_col est égal à 1, la fonction renvoie la valeur dans la première colonne de l argument table_matrice; si l argument no_index_col est égal à 2, la valeur est renvoyée dans la deuxième colonne de l argument table_matrice, et ainsi de suite. représente une valeur logique indiquant si vous souhaitez que la fonction RECHERCHEV recherche une valeur exacte ou voisine de celle que vous avez spécifiée. Si cet argument est VRAI ou omis, une donnée proche est renvoyée. En d'autres termes, si aucune valeur exacte n'est trouvée, la valeur immédiatement inférieure à valeur_cherchée est renvoyée. Si valeur_proche est FAUX, la fonction RECHERCHEV renvoie exactement la valeur recherchée. Si aucune valeur ne correspond, la valeur d'erreur #N/A est renvoyée. Si l argument valeur_proche est VRAI, les valeurs de la première colonne de l argument table_matrice doivent être placées en ordre croissant :, -2, -1, 0, 1, 2, A-Z, FAUX, VRAI. Sinon, la fonction RECHERCHEV peut donner une valeur incorrecte. Si l argument valeur_proche est FAUX, les éléments de la table ne doivent pas nécessairement être classés. Les valeurs de la première colonne de l argument table_matrice peuvent être du texte, des nombres ou des valeurs logiques. La fonction ne fait pas de distinction entre les majuscules et les minuscules. Vous pouvez placer les valeurs en ordre croissant en choisissant dans le menu Données la commande Trier et en sélectionnant l option Croissant. Exemple : Donnez la région en fonction du code.

29 Fonctions avancées 19 =RECHERCHEV(B2;$E$2:$F$5;2) b) produitmat(matrice1;matrice2) Calcule le produit de deux matrices. Le résultat est une matrice comportant le même nombre de lignes que matrice1 et le même nombre de colonnes que matrice2. matrice1; matrice2; représentent les matrices dont vous souhaitez obtenir le produit. Le nombre de colonnes de l'argument matrice1 doit être identique au nombre de lignes de l'argument matrice2. Les deux matrices ne doivent contenir que des nombres. La «matrice a» résultant du produit matriciel de deux matrices (b et c) est donnée par la formule : ij n a = b k = 1 jk c kj i est le numéro de lignes et j, le numéro de colonnes.

30 20 Fonctions avancées Exemple : matrice1 1 2 matrice Calculons, maintenant, le produit matriciel de ces deux matrices comme nous le ferions sans le logiciel Excel. La règle pour un tel calcul est la suivante : (1 ère ligne X l ère colonne) + (2 è ligne X 1 ère colonne) = (1 X 2) + (2 X 1) 4 = (3 X 2) + (4 X 1) 10 Nous désirons obtenir un résultat matriciel d où l importance de se rappeler les touches : CTRL + MAJ + RETOUR.. =PRODUITMAT(A1:B2;C1:C2) c) choisir(no_index;valeur1;valeur2; ) Utilise l'argument no_index pour renvoyer une des valeurs de la liste des arguments valeur. Utilisez la fonction CHOISIR pour sélectionner l'une des 29 valeurs possibles à partir du rang donné par l'argument no_index. no_index spécifie quel argument valeur doit être sélectionné. L'argument no_index doit être un nombre compris entre 1 et 29 ou une formule ou une référence à une cellule contenant un nombre compris entre 1 et 29. Si la valeur de l'argument no_index est égale à 1, la fonction CHOISIR renvoie l'argument valeur1, si elle est égale à 2, la fonction CHOISIR renvoie l'argument valeur2, et ainsi de suite.

31 Fonctions avancées 21 Exemples : =CHOISIR(2;"1er";"2e";"3e";"Fini") égale "2e" d) index(tableau;no_ligne;no_col) =SOMME(A1:CHOISIR(3;A10;A20;A30)) égale SOMME(A1 :A30) Renvoie la valeur d'un élément d'une matrice ou d'un tableau, sélectionné à partir des indices de numéro de ligne et de colonne. tableau no_ligne no_col est une plage de cellules ou une constante de matrice. sélectionne la ligne de la matrice dont une valeur doit être renvoyée. Si l'argument no_ligne est omis, l'argument no_col est obligatoire. sélectionne la colonne de la matrice dont une valeur doit être renvoyée. Si l'argument no_col est omis, l'argument no_ligne est obligatoire. Si les arguments no_ligne et no_col sont tous deux utilisés, la fonction INDEX renvoie la valeur de la cellule située à l'intersection des arguments no_ligne et no_col. Si l'argument tableau comporte plus d'une ligne et plus d'une colonne et que seul l'argument no_ligne ou no_col est utilisé, la fonction INDEX renvoie une matrice des valeurs de la ligne ou de la colonne entière de l'argument matrice. Exemples : Soit la plage A1=1, B1=2, A2=3, B2=4 =INDEX(A1:B2;2;2) égale 4 =INDEX(A1:B2;0;2) égale {2,4} Exercice 3 : Les cotes (voir annexe page : 69)

32 22 Fonctions avancées 6. FONCTIONS TEXTES a) droite(texte;no_caractères) Renvoie le(s) dernier(s) caractère(s) à l'extrême droite d'une chaîne de texte. texte no_caractères représente la chaîne de texte contenant les caractères à extraire. spécifie le nombre de caractères à extraire. Exemple : =DROITE("Prix de vente"; 5) égale «vente» b) stxt(texte;no_départ;no_car) Renvoie un nombre donné de caractères extraits d'une chaîne de texte à partir de la position que vous avez spécifiée, en fonction du nombre de caractères spécifiés. texte no_départ no_car représente la chaîne de texte contenant les caractères à extraire. représente la position dans le texte du premier caractère à extraire. Le premier caractère de texte a un no_départ égal à 1, et ainsi de suite. indique le nombre de caractères à extraire de texte. Exemple : =STXT("Mon nom est Marc";5;3) égale «nom» c) concatener(texte1;texte2;...) Assemble plusieurs chaînes de caractères de façon à n'en former qu'une seule. texte1;texte2;... représentent les 1 à 30 éléments de texte à assembler en un élément de texte unique. L'opérateur «&» peut être utilisé à la place de la fonction. Exemples : =CONCATENER("Total ";"Valeur") égale «Total Valeur» =CONCATENER("Total";"Valeur") égale «TotalValeur» =CONCATENER("Total";" Valeur") égale «Total Valeur» ="Total"&" "&"Valeur" égale Total Valeur ="Total"&"Valeur" égale TotalValeur

33 Fonctions avancées 23 d) nbcar(texte) Donne la longueur d'une chaîne de caractères. texte représente le texte dont vous souhaitez connaître la longueur. Les espaces sont comptés comme étant des caractères. Exemple : =NBCAR("Paris, France") égale 13 e) rept(texte;no_fois) Répète un texte un certain nombre de fois. texte no_fois représente le texte à répéter. représente un nombre positif indiquant le nombre de fois que le texte doit être répété. Si no_fois est égal à 0 (zéro), la fonction REPT renvoie un texte vide (""). Si no_fois n'est pas un nombre entier, il est tronqué. Le résultat de la fonction REPT ne peut pas dépasser 255 caractères. Exemple : =REPT("*-"; 3) égale «*-*-*-» Exercice 4 : La composition d un code (voir annexe page : 70) 7. FONCTIONS DE BASE DE DONNÉES Microsoft Excel fournit douze fonctions de feuille de calcul pour analyser des données stockées dans des listes ou des bases de données. Chacune de ces fonctions, regroupées sous l'appellation fonctions de base de données, utilise trois arguments : base de données, champ et critères. Ces arguments font référence aux plages de feuille de calcul utilisées par la fonction. a) bdsomme(base de données;champ;critères) Additionne les valeurs contenues dans la colonne d'une liste ou d'une base de données qui répondent aux conditions spécifiées. base de données représente la plage de cellules qui constitue la base de données. Une base de données est une liste de données liées dans laquelle les lignes d'informations liées sont des enregistrements et les colonnes de données sont des champs. La première ligne de la liste contient les étiquettes de chaque colonne.

34 24 Fonctions avancées champ critères indique la colonne utilisée dans la fonction. Vous pouvez spécifier l'argument champ sous forme de texte en mettant l'étiquette de colonne entre guillemets, par exemple, dans "Age" ou "Rendement", ou sous forme d'un nombre représentant la position de la colonne dans la liste : 1 pour la première colonne, 2 pour la deuxième colonne et ainsi de suite. représente la plage de cellules qui contient les conditions spécifiées. Vous pouvez utiliser n'importe quelle plage comme argument critères, à condition toutefois qu'elle comprenne au moins une étiquette de colonne et au moins une cellule située sous l'étiquette de colonne pour spécifier la condition. Les onze autres fonctions disponibles pour le «bloc» base de données sont les suivantes. Nous ne ferons pas d exemples concrets pour chacune de ces fonctions mais nous y ajouterons la définition de chacunes d elles de façon à pouvoir mieux reconnaître les fonctions de base de données. b) bdecartype(base de données;champ;critères) Calcule l'écart-type d'une population sur la base d'un échantillon, en utilisant les valeurs contenues dans la colonne d'une liste ou d'une base de données qui répondent aux conditions spécifiées. c) bdecartypep(base de données;champ;critères) Calcule l'écart-type d'une population en prenant en compte toute la population et en utilisant les valeurs contenues dans la colonne d'une liste ou d'une base de données qui répondent aux conditions spécifiées. d) bdlire(base de données;champ;critères) Extrait une seule valeur répondant aux conditions spécifiées à partir d'une colonne d'une liste ou d'une base de données. e) bdmax(base de données;champ;critères) Renvoie le plus grand nombre de valeurs de la colonne d'une liste ou d'une base de données qui répondent aux conditions spécifiées. f) bdmin(base de données;champ;critères) Renvoie le plus petit nombre de valeurs d'une colonne d'une liste ou d'une base de données qui répondent aux conditions spécifiées. g) bdmoyenne(base de données;champ;critères)

Calc 2 Avancé. OpenOffice.org. Guide de formation avec exercices et cas pratiques. Philippe Moreau

Calc 2 Avancé. OpenOffice.org. Guide de formation avec exercices et cas pratiques. Philippe Moreau OpenOffice.org Calc 2 Avancé Guide de formation avec exercices et cas pratiques Philippe Moreau Tsoft et Groupe Eyrolles, 2007, ISBN : 2-212-12036-2, ISBN 13 : 978-2-212-12036-3 4 - Plages de données 4

Plus en détail

Résumé Du Cours Excel

Résumé Du Cours Excel St Laurent de Mure le 8 mars 2005 Page1/10 Résumé Du Cours Excel Résumé de la note : Cette note rassemble des extraits de la doc Excel, sur les sujets abordés en cours. Sommaire 1. Thèmes abordés 2 2.

Plus en détail

UFR STAPS Informatique de Gestion 2007/2008. Support de cours

UFR STAPS Informatique de Gestion 2007/2008. Support de cours UFR STAPS Informatique de Gestion 2007/2008 Support de cours Farah Benamara-Zitoune benamara@irit.fr Tel: 0561557705 SOMMAIRE Fenêtre principale du tableur Excel... 3 Mise en forme des données... 3 Validation

Plus en détail

Excel par ADM - Fonction Si() - Volair - Conseils

Excel par ADM - Fonction Si() - Volair - Conseils Excel par ADM - Fonction Si() - Volair - Conseils Page 1 sur 1 La Fonction Logique "Si()" La fonction SI() est composée de 3 arguments : 1/ le test 2/ ce qui apparaîtra dans la cellule où l'on construit

Plus en détail

Open Office Calc Tableau Croisé Dynamique avec le Pilote de données

Open Office Calc Tableau Croisé Dynamique avec le Pilote de données zi Open Office Calc Tableau Croisé Dynamique avec le Pilote de données 1 Introduction Les Tables de Pilote de données (comme les tableaux croisés dynamiques de Microsoft Excel) sont des outils d'analyse

Plus en détail

Combien de vendredi, samedis et dimanches contenus entre deux dates.

Combien de vendredi, samedis et dimanches contenus entre deux dates. Combien de vendredi, samedis et dimanches contenus entre deux dates. Problème. On veut connaître le nombre de vendredis, samedis et dimanches contenus entre deux dates, On veut également que la méthode

Plus en détail

EXCEL PERFECTIONNEMENT CALCULS AVANCES

EXCEL PERFECTIONNEMENT CALCULS AVANCES TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 1 CONVENTIONS UTILISÉES... 2 FORMATS... 3 Formats personnalisés... 3 ADRESSAGE DE CELLULES... 4 relatif & absolu Rappel... 4 FONCTIONS SI-ET-OU... 5 LA FONCTION

Plus en détail

I. FONCTIONS RECHERCHEV & RECHERCHEH

I. FONCTIONS RECHERCHEV & RECHERCHEH Chapitre VI : I. Fonctions RechercheV & rechercheh...1 I.1. La fonction RechercheV...1 I.2. La fonction RechercheH...2 II. Macros...3 II.1. la sécurité des macros...3 II.2. Créer une macros...4 II.3. Exécuter

Plus en détail

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE

ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE 1 Environnement Lancement du logiciel : ESPACE MULTIMEDIA DU CANTON DE ROCHESERVIERE Atelier «pour approfondir» Le tableur OpenOffice Calc o Menu Démarrer > Tous les programmes > OpenOffice.org > OpenOffice.org

Plus en détail

Blerta Kokollari [INFORMATIQUE] Informatique Excel... 2. Les «Dollar» dans une formule... 2. Arrondir... 2. Graphique... 2. Formule...

Blerta Kokollari [INFORMATIQUE] Informatique Excel... 2. Les «Dollar» dans une formule... 2. Arrondir... 2. Graphique... 2. Formule... Informatique Excel... 2 Les «Dollar» dans une formule... 2 Arrondir... 2 Graphique... 2 Formule... 3 Formule dates... 4 Fonction Texte... 5 Fonction Recherche... 5 Rabais... 6 Validation... 7 Alerte d

Plus en détail

Pas-à-pas. Gérer un budget de décors pour un film

Pas-à-pas. Gérer un budget de décors pour un film Pas-à-pas Gérer un budget de décors pour un film Objectif : gérer avec un minimum de risque d erreur le budget de décors d un film en tenant compte des notes de frais à rembourser. Pouvoir établir le détail

Plus en détail

LibreOffice Calc : introduction aux tableaux croisés dynamiques

LibreOffice Calc : introduction aux tableaux croisés dynamiques Fiche logiciel LibreOffice Calc 3.x Tableur Niveau LibreOffice Calc : introduction aux tableaux croisés dynamiques Un tableau croisé dynamique (appelé Pilote de données dans LibreOffice) est un tableau

Plus en détail

Excel 2002 Initiation

Excel 2002 Initiation Excel 2002 Initiation Guide de formation avec exercices et cas pratiques Patrick Morié, Bernard Boyer Tsoft et Groupe Eyrolles, 2003 ISBN : 2-212-11237-8 4 - CRÉER UNE FORMULE CRÉATION DE FORMULE 1 - SOMME

Plus en détail

4. Créer des compteurs, des curseurs ou des bandes déroulantes : a) Création des objets. b) Affectation à une cellule et réglage du pas.

4. Créer des compteurs, des curseurs ou des bandes déroulantes : a) Création des objets. b) Affectation à une cellule et réglage du pas. Logiciel Excel version Office 2007. Voici une liste non exhaustive de fonctions de ce logiciel en relation avec le stage. Au sommaire : 1. Créer des boutons de raccourci dans une barre d outils: a) Sélection

Plus en détail

Guide d utilisation. www.mssig.com

Guide d utilisation. www.mssig.com Guide d utilisation www.mssig.com TABLE DES MATIÈRES 1. PRÉSENTATION DE SIG BI... 3 1.1. OBJECTIFS... 3 1.2. PRINCIPE... 3 2. PARAMÈTRES INITIAUX... 4 2.1. CONFIGURATION REQUISE... 4 2.2. UTILISATION...

Plus en détail

Excel. Formules avec opérateur simple

Excel. Formules avec opérateur simple Formules avec opérateur simple Dans l'exemple ci-contre la cellule C8 contient le résultat de l'addition des cellules C5 et C6 moins le contenu de la cellule C7. Saisir une formule Cliquer sur la cellule

Plus en détail

EXCEL PERFECTIONNEMENT CALCULS AVANCES

EXCEL PERFECTIONNEMENT CALCULS AVANCES TABLE DES MATIÈRES FORMATS... 2 Formats personnalisés... 2 ADRESSAGE DE CELLULES... 3 relatif & absolu Rappel... 3 Adressage par nom... 4 Valider avec la touche Entrée... 4 FONCTIONS SI-ET-OU... 6 LA FONCTION

Plus en détail

Découverte de l ordinateur. Explorer l ordinateur et gérer ses fichiers

Découverte de l ordinateur. Explorer l ordinateur et gérer ses fichiers Découverte de l ordinateur Explorer l ordinateur et gérer ses fichiers SOMMAIRE I L ORDINATEUR ET L EXPLORATEUR... 3 1.1 : PRESENTATION ET GENERALITES... 3 1.2 : CONNAÎTRE LES PROPRIETES D UN ELEMENT...

Plus en détail

Le cas «BOURSE» annexe

Le cas «BOURSE» annexe Le cas «BOURSE» Le cas BOURSE sera réalisé en liaison avec les fiches ressources n 1 à n 5. Objectifs pédagogiques : - se familiariser en douceur avec les manipulations de base (utilisation des icônes,

Plus en détail

RECHERCHE ET REMPLACER. Rechercher ou remplacer du texte ou des nombres dans une feuille de calcul

RECHERCHE ET REMPLACER. Rechercher ou remplacer du texte ou des nombres dans une feuille de calcul EXCEL 2007 RECHERCHE ET REMPLACER Rechercher ou remplacer du texte ou des nombres dans une feuille de calcul 1. Dans une feuille de calcul, cliquez sur une cellule quelconque. 2. Sous l'onglet Accueil,

Plus en détail

MANIPULER LES DONNÉES

MANIPULER LES DONNÉES MANIPULER LES DONNÉES Saisir les données Le tableur Calc permet de manipuler toutes sortes de données : des mots, des nombres, des devises, des dates, des pourcentages, etc. Selon le type de données, il

Plus en détail

Excel 2010 Préparation à l examen Microsoft Office Specialist (77-882)

Excel 2010 Préparation à l examen Microsoft Office Specialist (77-882) Editions ENI Excel 2010 Préparation à l examen Microsot Oice Specialist (77-882) Collection Microsot Oice Specialist Extrait Excel 2010 - Examen 77-882 Les données/les calculs Chapitre 2.5 - Calculs Excel

Plus en détail

PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT Pratiquons

PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT Pratiquons Pratiquons ensemble PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT Pratiquons ensemble PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT Pratiquons ensemble PC & Windows Livret d exercices Laurent DUPRAT

Plus en détail

EXCEL 1 - PRISE EN MAIN

EXCEL 1 - PRISE EN MAIN EXCEL 1 - PRISE EN MAIN I - Qu est-ce qu un tableur? Excel est un logiciel permettant d élaborer des feuilles de calculs automatiques présentées la plupart du temps sur de grandes feuilles quadrillées.

Plus en détail

Le cas «BOURSE» annexe

Le cas «BOURSE» annexe Le cas «BOURSE» Le cas BOURSE sera réalisé en liaison avec les fiches ressources n 1 à n 5. Objectifs pédagogiques : - se familiariser en douceur avec les manipulations de base (utilisation des icônes,

Plus en détail

TABLEURS Exemples de produits

TABLEURS Exemples de produits TABLEURS Exemples de produits Excel de MicroSoft, 1-2-3 de Lotus, SuperCalc de Computer Associates, VisiCalc de VisiCorp, Multiplan de MicroSoft, Quattro de Borland, ViewSheet de Acorn, Improve de Lotus,

Plus en détail

Formation tableur niveau 4 (Excel 2013)

Formation tableur niveau 4 (Excel 2013) Formation tableur niveau 4 (Excel 2013) L objectif de cette formation est d utiliser des outils de manipulation du texte, des fonctions pour comparer des listes et des outils statistiques. Sommaire 1.

Plus en détail

Initiation WORD. Module 6 : Les tableaux.

Initiation WORD. Module 6 : Les tableaux. Initiation WORD. Module 6 : Les tableaux. Système d exploitation utilisé : Windows XP Service Pack 2 Créé par Xavier CABANAT Version 1.0 Document créé par Xavier CABANAT Page 1 sur 13 Avant propos. Tout

Plus en détail

Référence : Emplacement des commandes Excel 2003 dans Excel 2007

Référence : Emplacement des commandes Excel 2003 dans Excel 2007 Référence : Emplacement des commandes Excel 2003 dans Excel 2007 Astuces d'utilisation de ce classeur 1. L'ordre des feuilles correspond à celui de l'interface utilisateur par défaut. Si vous le souhaitez,

Plus en détail

Nous allons détailler dans cette documentation les fonctionnalités pour créer un objet colonne.

Nous allons détailler dans cette documentation les fonctionnalités pour créer un objet colonne. Généralités Dans le générateur d états des logiciels Ciel pour Macintosh vous avez la possibilité de créer différents types d éléments (texte, rubrique, liste, graphiques, tableau, etc). Nous allons détailler

Plus en détail

Avec votre tableur, réalisez un planning soigné et facile à mettre à jour.

Avec votre tableur, réalisez un planning soigné et facile à mettre à jour. Bureautique Open Office Calc Je crée un planning. Avec votre tableur, réalisez un planning soigné et facile à mettre à jour. 1. Répertoriez cours et salles. A chaque rentrée scolaire, avec la multiplication

Plus en détail

La Clé informatique. Formation Access XP Aide-mémoire

La Clé informatique. Formation Access XP Aide-mémoire La Clé informatique Formation Access XP Aide-mémoire Septembre 2003 Définitions de termes Base de données : Se compare à un énorme classeur ayant plusieurs tiroirs où chacun d eux contient des informations

Plus en détail

Niveau : Découverte Pré-requis : Connaître les fonctionnalités de base de Word2007

Niveau : Découverte Pré-requis : Connaître les fonctionnalités de base de Word2007 EXCEL 2007 Niveau : Découverte Pré-requis : Connaître les fonctionnalités de base de Word2007 Table des matières L ENVIRONNEMENT DU LOGICIEL... 3 1. La fenêtre EXCEL 2007... 4 A. Ce qui ne change pas par

Plus en détail

Utiliser un tableau de données

Utiliser un tableau de données Utiliser un tableau de données OBJECTIFS : - Définir une Base de Données. - Présentation : tableau de données. - Création d un tableau de données - Gestion d un tableau de données. - Trier et Filtrer des

Plus en détail

PERFECTIONNEMENT EXCEL

PERFECTIONNEMENT EXCEL PERFECTIONNEMENT EXCEL Par Lionel COSTE ABSALON Formations absalon@ifrance.com 2 SOMMAIRE Concepts généraux 4 L écran de travail 4 Description générale des menus 4 Classeurs et feuilles de calcul 6 Déplacement

Plus en détail

Fonctions complexes. l'assistant fonction. COURS EXCEL 2ème PARTIE. est représenté dans la barre d'outils standard par l'icône (Coller une fonction)

Fonctions complexes. l'assistant fonction. COURS EXCEL 2ème PARTIE. est représenté dans la barre d'outils standard par l'icône (Coller une fonction) COURS EXCEL 2ème PARTIE Fonctions complexes l'assistant fonction est représenté dans la barre d'outils standard par l'icône (Coller une fonction) Il affiche la liste des fonctions ainsi que leurs formats,

Plus en détail

PREMIERS PAS SUR EXCEL Module de formation pour débutants 5 séances de 3 heures

PREMIERS PAS SUR EXCEL Module de formation pour débutants 5 séances de 3 heures PREMIERS PAS SUR EXCEL Module de formation pour débutants 5 séances de 3 heures 1 Qu est-ce qu un tableur? 2 Réaliser un tableau 3 Mettre en forme 4 Modifier un tableau 5 Choisir le mode d impression 6

Plus en détail

Tableur - L'interface d'excel

Tableur - L'interface d'excel Tableur - L'interface d'excel Qu'est-ce qu'un tableur? - Une définition: un tableur est un outil informatique qui permet de traiter des données, d'effectuer des calculs de façon automatique. Ces calculs,

Plus en détail

Utiliser les formules de calculs basiques sur Excel Partie 2/2 - Si, somme.si, max, min, nb.si et arrondi

Utiliser les formules de calculs basiques sur Excel Partie 2/2 - Si, somme.si, max, min, nb.si et arrondi - le 09/04/2013 Utiliser les formules de calculs basiques sur Excel Partie 2/2 - Si, somme.si, max, min, nb.si et arrondi Ce tutoriel est la dernière partie sur les formules de calculs basiques d Excel

Plus en détail

D'un tableur. Regardez >>> Colonne (A)

D'un tableur. Regardez >>> Colonne (A) Quel(s) logiciel(s) utiliser? Open Office Calc ou Microsoft Excel. Dans les deux cas, les informations liées au format des cellules ainsi qu'aux formules contenues dans ce document sont réalisables. Les

Plus en détail

Parcours FOAD Formation ACCESS 2010

Parcours FOAD Formation ACCESS 2010 Parcours FOAD Formation ACCESS 2010 PLATE-FORME E-LEARNING DELTA ANNEE SCOLAIRE 2013/2014 Pôle national de compétences FOAD Formation Ouverte et A Distance https://foad.orion.education.fr Livret de formation

Plus en détail

Structure conditionnelle

Structure conditionnelle EXCEL 2002 Structure conditionnelle SOMMAIRE Notions préalables 3 A) Opérateurs de comparaison 3 B) Comparaison de valeurs 3 C) Fonctions logiques ET / OU 3 Mise en forme conditionnelle 4 A) Faire une

Plus en détail

Format des données : On peut insérer du texte, mais aussi des nombres de différents formats

Format des données : On peut insérer du texte, mais aussi des nombres de différents formats 1 Introduction En seconde BAC pro nous allons voir ou revoir les bases du fonctionnement d'un tableur pour exploiter progressivement des fonctions plus complexes. 1 touché A B C D 2 2 5 11 3 coulé Se repérer

Plus en détail

FORMATION EXCEL 2003 LIVRET 6 LES FILTRES DANS EXCEL

FORMATION EXCEL 2003 LIVRET 6 LES FILTRES DANS EXCEL FORMATION EXCEL 2003 LIVRET 6 LES FILTRES DANS EXCEL AUTEUR : THIERRY TILLIER Ceci est un extrait du cours original disponible sur http://www.coursdinfo.fr 2/19 Les filtres Copyright 2005 Thierry TILLIER

Plus en détail

Formation tableur niveau 2 (LibreOffice Calc 4)

Formation tableur niveau 2 (LibreOffice Calc 4) Formation tableur niveau 2 (LibreOffice Calc 4) L objectif général de cette formation est de vous permettre d améliorer votre confort de travail et de découvrir quelques fonctions avancées de LibreOffice

Plus en détail

Une macro. Que représente une macro? Enregistrer une macro

Une macro. Que représente une macro? Enregistrer une macro 1 Une macro Que représente une macro? Une macro est une suite d instructions écrites l une après l autre. Lors de son exécution, Excel interprète les lignes de code de votre macro dans l ordre où vous

Plus en détail

Je suis mes comptes avec Excel.

Je suis mes comptes avec Excel. Bureautique Je suis mes comptes pour Excel. Cette fiche de rappel va vous permettre de recréer chez vous, pas à pas, le classeur de compte que nous avons conçu ensemble lors de l atelier «Je suis mes comptes

Plus en détail

TABLEAU CROISE DYNAMIQUE

TABLEAU CROISE DYNAMIQUE EXCEL NIVEAU III Mireille DUCELLIER MARS 2003 BASE DE DONNEES RAPPEL Une base de données est une plage de cellules contiguës située sur une la feuille 1. Elle commence en A1. On parle alors de champs,

Plus en détail

Le tableur de la suite Open Office

Le tableur de la suite Open Office Le tableur de la suite Open Office Open Office est une suite bureautique qui comporte traitement de texte, tableur, Présentation Assistée par Ordinateur (PréAO), dessin et édition de pages Web au format

Plus en détail

Pratiquons ensemble Excel 2003 de notes Laurent DUPRAT Pratiquons ensemble

Pratiquons ensemble Excel 2003 de notes Laurent DUPRAT Pratiquons ensemble Pratiquons ensemble Excel 2003 Support de notes Laurent DUPRAT Pratiquons ensemble notes Laurent Pratiquons DUPRAT ensemble Excel ensemble 2003 Support de notes Laurent DUPRAT notes Laurent Support DUPRAT

Plus en détail

EXCEL Personnaliser le classeur, formater les cellules et mettre en page

EXCEL Personnaliser le classeur, formater les cellules et mettre en page Médiathèque de Bussy Saint-Georges Afficher / Masquer Formater les cellules Mettre en page Imprimer EXCEL Personnaliser le classeur, formater les cellules et mettre en page Personnaliser le classeur, formater

Plus en détail

Partie 1 : principes de bases

Partie 1 : principes de bases Partie 1 : principes de bases Fiche n 1 : Présentation générale du tableur...2 Fiche n 2 : Les formules...6 Fiche n 3 : Mise en forme et impression...9 Fiche n 4 : Copie incrémentée, Références Absolues

Plus en détail

CREATION D UN QUESTIONNAIRE AVEC QUESTION-REPONSE

CREATION D UN QUESTIONNAIRE AVEC QUESTION-REPONSE CREATION D UN QUESTIONNAIRE AVEC QUESTION-REPONSE ETAPE 1 : CREATION DU QUESTIONNAIRE SIMPLE Nous allons concevoir un questionnaire sur les moyens de communications. Pour créer un formulaire, cliquez sur

Plus en détail

Excel Compléments (saisie, mise en forme, impression) [xx]

Excel Compléments (saisie, mise en forme, impression) [xx] Excel Compléments (saisie, mise en forme, impression) [xx] K. Zampieri, Version 6 février 2014 Table des matières 1 Saisie de données 3 1.1 Saisie de données............................... 3 1.2 Listes

Plus en détail

PERFECTIONNEMENT EXCEL

PERFECTIONNEMENT EXCEL PERFECTIONNEMENT EXCEL Par Lionel COSTE ABSALON Formations Mars 2007 1 LES FONCTIONS I. Principe Excel vous aide dans l'établissement de certaines formules, en effet il contient déjà des formules prédéfinies,

Plus en détail

3 - Salaires. Il va falloir compléter une succession de fenêtres pour arriver au graphique final.

3 - Salaires. Il va falloir compléter une succession de fenêtres pour arriver au graphique final. 3 - Objectif : Traiter les statistiques descriptives à l'aide du tableur Excel. Partie 1 : Représentations graphiques 1.1 Histogrammes Les données brutes sont placées dans les deux premières colonnes 1

Plus en détail

Guide d'utilisation. OpenOffice Calc. AUTEUR INITIAL : VINCENT MEUNIER Publié sous licence Creative Commons

Guide d'utilisation. OpenOffice Calc. AUTEUR INITIAL : VINCENT MEUNIER Publié sous licence Creative Commons Guide d'utilisation OpenOffice Calc AUTEUR INITIAL : VINCENT MEUNIER Publié sous licence Creative Commons 1 Table des matières Fiche 1 : Présentation de l'interface...3 Fiche 2 : Créer un nouveau classeur...4

Plus en détail

Pour créer une feuille, accédez à votre Drive, cliquez sur le bouton rouge Créer, puis sélectionnez Feuille de calcul dans le menu déroulant.

Pour créer une feuille, accédez à votre Drive, cliquez sur le bouton rouge Créer, puis sélectionnez Feuille de calcul dans le menu déroulant. 1 2 Grâce aux feuilles de calcul Google, vous pouvez en toute simplicité créer, partager et modifier des feuilles de calcul en ligne. Vous pouvez notamment : importer et convertir des données.xls,.csv,.txt

Plus en détail

OPENOFFICE 1.0 : Le tableur

OPENOFFICE 1.0 : Le tableur OPENOFFICE 1.0 : Le tableur Un tableur permet de créer des feuilles de calcul électroniques. Une feuille de calcul est un ensemble de lignes et de colonnes qui contient du texte ou des chiffres. Chaque

Plus en détail

Utilisation de Microsoft Excel

Utilisation de Microsoft Excel Maria ZIMINA Systèmes linguistiques, énonciation et discursivité (SYLED - EA 2290) Utilisation de Microsoft Excel Un aperçu des outils permettant de créer et de gérer des chiffres sous forme de tableaux

Plus en détail

EXCEL PERFECTIONNEMENT SERVICE INFORMATIQUE. Version 1.0 30/11/05

EXCEL PERFECTIONNEMENT SERVICE INFORMATIQUE. Version 1.0 30/11/05 EXCEL PERFECTIONNEMENT Version 1.0 30/11/05 SERVICE INFORMATIQUE TABLE DES MATIERES 1RAPPELS...3 1.1RACCOURCIS CLAVIER & SOURIS... 3 1.2NAVIGUER DANS UNE FEUILLE ET UN CLASSEUR... 3 1.3PERSONNALISER LA

Plus en détail

Manuel d utilisation de FormXL Pro

Manuel d utilisation de FormXL Pro Manuel d utilisation de FormXL Pro Gaëtan Mourmant & Quoc Pham Contact@polykromy.com www.xlerateur.com FormXL Pro- Manuel d utilisation Page 1 Table des matières Introduction... 3 Liste des fonctionnalités...

Plus en détail

Guide de formation avec cas pratiques. Excel 2013. avancé. Philippe Moreau. TSoft et Groupe Eyrolles, 2013, ISBN : 978-2-212-13812-2

Guide de formation avec cas pratiques. Excel 2013. avancé. Philippe Moreau. TSoft et Groupe Eyrolles, 2013, ISBN : 978-2-212-13812-2 Guide de formation avec cas pratiques Excel 2013 avancé Philippe Moreau TSoft et Groupe Eyrolles, 2013, ISBN : 978-2-212-13812-2 CALCULS ET SIMULATIONS 1 CALCULER SUR DES DATES PARAMÉTRER LE CHANGEMENT

Plus en détail

Leçon N 2C Fonctions de calcul

Leçon N 2C Fonctions de calcul Leçon N 2C Fonctions de calcul Cette deuxième leçon concerne les fonctions de calcul dans les tableurs. 1 Structure des formules de calcul Que vous utilisiez EXCEL ou que vous utilisiez CALC, la méthode

Plus en détail

Voici les quatre phases qui vous permettront d effectuer votre transfert d adresses.

Voici les quatre phases qui vous permettront d effectuer votre transfert d adresses. Instructions pour la conversion de votre carnet d adresses de destinataires du logiciel FedEx Ship pour Windows dans le logiciel FedEx Ship Manager pour Windows Voici les quatre phases qui vous permettront

Plus en détail

Excel-2000. 4 Se déplacer dans un classeur Page 14

Excel-2000. 4 Se déplacer dans un classeur Page 14 1 Introduction 1-1 : INTRODUCTION Page 6 1-2 : LANCER L APPLICATION EXCEL 2000 Page 6 1-3 : FAISONS CONNAISSANCE AVEC L ECRAN D EXCEL 2000 Page 6 1-4 : CREER UN CLASSEUR Page 7 1-5 : ENREGISTRER UN CLASSEUR

Plus en détail

ETAPE 8 (60 minutes)

ETAPE 8 (60 minutes) ETAPE 8 (60 minutes) La fonction Recherche Savoir-faire développés dans cette étape - Utiliser l Assistant fonction - Programmer une recherche automatique dans une table à l aide d une fonction Recherche

Plus en détail

12 Tableaux croisés dynamiques

12 Tableaux croisés dynamiques 12 Le tableau croisé dynamique est l un des meilleurs outils de synthèse que propose Excel. Ne vous laissez pas intimidé par ce nom barbare et surtout, oubliez les inconvénients et les lourdeurs des précédentes

Plus en détail

Cours Excel : les bases (bases, texte)

Cours Excel : les bases (bases, texte) Cours Excel : les bases (bases, texte) La leçon 1 est une leçon de base qui vous permettra de débuter avec Excel, elle sera fort utile pour les prochaines leçons. Remarque : à chaque fois qu il est demandé

Plus en détail

FORMATION EXCEL 2003 LIVRET 4 CALCULS ENTRE FEUILLES ET ENTRE CLASSEURS

FORMATION EXCEL 2003 LIVRET 4 CALCULS ENTRE FEUILLES ET ENTRE CLASSEURS FORMATION EXCEL 2003 LIVRET 4 CALCULS ENTRE FEUILLES ET ENTRE CLASSEURS AUTEUR : THIERRY TILLIER Ceci est un extrait du cours disponible sur http://www.coursdinfo.fr 2/21 Calculs entre feuilles et entre

Plus en détail

Fiche n 29 19/05/2002. WORD : les tableaux

Fiche n 29 19/05/2002. WORD : les tableaux Service informatique Enseignement Recherche Fiche n 29 19/05/2002 WORD : les tableaux Présentation des tableaux Un tableau se compose de lignes et de colonnes de cellules que vous remplissez de texte et

Plus en détail

TECHNOLOGIE DE L INFORMATION

TECHNOLOGIE DE L INFORMATION Les FICHES-GUIDE du tableur-grapheur WORKS 4.5 pour WINDOWS TECHNOLOGIE DE L INFORMATION PRÉSENTATION de L ÉCRAN du TABLEUR de WORKS 4.5 pour WINDOWS Barre de titre Cellule sélectionnée ou cellule active

Plus en détail

SOMMAIRE AIDE À LA CRÉATION D UN INDEX SOUS WORD. Service général des publications Université Lumière Lyon 2 Janvier 2007

SOMMAIRE AIDE À LA CRÉATION D UN INDEX SOUS WORD. Service général des publications Université Lumière Lyon 2 Janvier 2007 SOMMAIRE 1) CRÉATION D UN INDEX SIMPLE 3 a) Étape 1 : Marquage des entrées d index (à l aide d un fichier de concordance) 3 Procédure d insertion du tableau 4 Saisie des entrées d index 5 Marquage automatique

Plus en détail

Aller plus loin avec le tableur : réaliser un suivi du budget du ménage

Aller plus loin avec le tableur : réaliser un suivi du budget du ménage 26 février 2013 p 1 Aller plus loin avec le tableur : réaliser un suivi du budget du ménage Pour permettre au plus grand nombre de réaliser cet exercice, nous utiliserons le logiciel libre Libre Office

Plus en détail

1. Trier une liste sur une seule clé

1. Trier une liste sur une seule clé 7. TRI ET FILTRES Niveau de difficulté : intermédiaire En plus de leurs fonctions de calcul, les tableurs disposent de quelques outils habituellement réservés aux systèmes de gestion de bases de données[ensemble

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 4 Travail avec plusieurs classeurs Ouverture de plusieurs classeurs 70

Table des matières. Chapitre 4 Travail avec plusieurs classeurs Ouverture de plusieurs classeurs 70 Table des matières v iii Table des matières Chapitre 1 Personnalisation du logiciel Personnalisation de l environnement Excel 2 Modification des options de l onglet Général 2 Modification des options de

Plus en détail

Cliquer sur «Yes» Puis cliquer sur Parcourir, Sélectionner ensuite le dossier d installation des fichiers (bureau windows par exemple),

Cliquer sur «Yes» Puis cliquer sur Parcourir, Sélectionner ensuite le dossier d installation des fichiers (bureau windows par exemple), BILAN SOCIAL 2009 NOTICE D UTILISATION DU MODULE DE SAISIE AGREGE «BS2009» PREAMBULE Le module de saisie du Rapport sur l Etat des Collectivités (BS2009.xls) est un classeur au format Microsoft Excel 2000.

Plus en détail

Guide d'utilisation. De Kompozer. AUTEUR INITIAL : S. LOIZEL Collège Saint Joseph Caudan (56)

Guide d'utilisation. De Kompozer. AUTEUR INITIAL : S. LOIZEL Collège Saint Joseph Caudan (56) Guide d'utilisation De Kompozer AUTEUR INITIAL : S. LOIZEL Collège Saint Joseph Caudan (56) Table des matières Fiche1 : Créer, nommer et sauvegarder une page...2 Fiche2 : Modifier les couleurs et le fond

Plus en détail

Premières macros. 2010 Pearson Education France Excel & VBA Mikaël Bidault

Premières macros. 2010 Pearson Education France Excel & VBA Mikaël Bidault 2 Premières macros Au sommaire de ce chapitre Créer une macro GrasItalique Différentes méthodes d enregistrement Écrire la macro Créer une macro Titre_WordArt Stocker des macros 36 Excel et VBA L enregistrement

Plus en détail

Aide-mémoire: outil d'évaluation en ligne NET-Metrix-Profile

Aide-mémoire: outil d'évaluation en ligne NET-Metrix-Profile Avant-colonne Aide-mémoire: outil d'évaluation en ligne NET-Metrix-Profile Module d'évaluation Tabulation Cet aide-mémoire présente brièvement les différentes possibilités d évaluation proposées pour le

Plus en détail

CRÉER UN FORMULAIRE EN LIGNE SUR GOOGLE

CRÉER UN FORMULAIRE EN LIGNE SUR GOOGLE CRÉER UN FORMULAIRE EN LIGNE SUR GOOGLE Google vous permet de réaliser différents travaux en ligne, notamment des formulaires. Afficher la page Google Cliquer sur Plus Cliquer sur Documents Il faut avoir

Plus en détail

Publier des données sur le Web

Publier des données sur le Web Publier des données sur le Web Introduction Microsoft Excel fournit les outils dont vous avez besoin pour créer et enregistrer votre classeur sous forme d une page web et le publier sur le Web. La commande

Plus en détail

Tobii Communicator 4. Guide de démarrage

Tobii Communicator 4. Guide de démarrage Tobii Communicator 4 Guide de démarrage BIENVENUE DANS TOBII COMMUNICATOR 4 Tobii Communicator 4 permet aux personnes souffrant de handicaps physiques ou de communication d'utiliser un ordinateur ou un

Plus en détail

L.O. Writer Création de tableaux

L.O. Writer Création de tableaux L.O. Writer Création de tableaux Parmi les nombreuses fonctionnalités de LibreOffice Writer (ou Texte), une concerne la possibilité de créer des tableaux dans un document. Dans cette fiche, il est non

Plus en détail

Excel 2000 Calculs et formules : encodage, correction, conception et audit

Excel 2000 Calculs et formules : encodage, correction, conception et audit Excel 2000 Calculs et formules : encodage, correction, conception et audit Excel 2000 FR sur Windows 2000 UK Chambre des représentants, BXL 2006 Par PASCAL CAMBIER http://pascal.cambier.eu 1 Table des

Plus en détail

Les fonctions. Argument. Page 14

Les fonctions. Argument. Page 14 Page 14 Les fonctions Les fonctions sont des programmes se chargeant de divers calculs à votre place. Excel propose plus de 200 fonctions dans différents domaines (statistiques, financières, date et heure,

Plus en détail

Accéder au carnet de contacts

Accéder au carnet de contacts Pour vous faciliter le travail et ne pas avoir, chaque fois, à rechercher l'adresse d'un correspondant habituel, enregistrez vos destinataires courants dans un carnet de contacts. Lorsque vous enverrez

Plus en détail

Copyright Marc REYNAUD messagerie@formenligne.org. Copyright Marc REYNAUD www.formenligne.org Page 1

Copyright Marc REYNAUD messagerie@formenligne.org. Copyright Marc REYNAUD www.formenligne.org Page 1 0 Cette série d ouvrages numériques et destinée soit : - aux enseignants et formateurs qui cherchent des supports de cours pour leurs classes et les groupes d adultes en formation. - aux particuliers qui

Plus en détail

Documentation Euromatic Expense 1.2 EUROMATIC EXPENSE. Version 1.2 Mai 2006 2006 Jean-Marie BARONE Tous droits réservés

Documentation Euromatic Expense 1.2 EUROMATIC EXPENSE. Version 1.2 Mai 2006 2006 Jean-Marie BARONE Tous droits réservés EUROMATIC EXPENSE Version 1.2 Mai 2006 2006 Jean-Marie BARONE Tous droits réservés A. PRESENTATION DU PROGRAMME Entièrement paramétrable, Euromatic Expense vous permet une gestion complète et simplifiée

Plus en détail

Cours BOXI R3 Infoview

Cours BOXI R3 Infoview DIRECTION DE LA FORMATION ORGANISATION ET GESTION INFORMATIQUE DE LA FORMATION EPFL-VPAA-DAF-OGIF Bâtiment BP Station 16 CH 1015 Lausanne Tél. : E-mail : Site web: +4121 693.48.08 statistiques.formation@epfl.ch

Plus en détail

Partie 1. Fonctions plus complexes dans Excel. Fonctions Si(), Et(), Ou() et fonctions imbriquées. Opérateurs logiques. I.1.

Partie 1. Fonctions plus complexes dans Excel. Fonctions Si(), Et(), Ou() et fonctions imbriquées. Opérateurs logiques. I.1. Présentation Excel 7 Fonctions plus complexes dans Excel Partie 1 Sandra Michelet Département Informatique Pédagogique Université Stendhal, Grenoble III Fonctions Si(), Et(), Ou() et fonctions imbriquées

Plus en détail

Explorateur Windows EXPLORATEUR WINDOWS...1 INTRODUCTION...2 LANCEMENT DE L'EXPLORATEUR WINDOWS...3 PRÉSENTATION PHYSIQUE...3 RECHERCHER...

Explorateur Windows EXPLORATEUR WINDOWS...1 INTRODUCTION...2 LANCEMENT DE L'EXPLORATEUR WINDOWS...3 PRÉSENTATION PHYSIQUE...3 RECHERCHER... EXPLORATEUR WINDOWS SOMMAIRE EXPLORATEUR WINDOWS...1 INTRODUCTION...2 LANCEMENT DE L'EXPLORATEUR WINDOWS...3 PRÉSENTATION PHYSIQUE...3 RECHERCHER...6 ORGANISATION DE SES DOSSIERS...7 CRÉER UN DOSSIER...7

Plus en détail

TD3 - Facturation avec archivage automatisé

TD3 - Facturation avec archivage automatisé TD3 - Facturation avec archivage automatisé Objectifs Insérer les formules nécessaires aux calculs d une facture. Créer une macro- commande avec l enregistreur de macros et l affecter à un bouton. Utiliser

Plus en détail

OpenOffice.org. Le Tableur : Calc. La Piscine

OpenOffice.org. Le Tableur : Calc. La Piscine Le : Calc La Piscine 1 /18 Table des matières Format des nombres...3 Appliquer les formats monétaire, pourcentage, décimal...3 Appliquer les autres formats...3 Saisir les données présentées dans les illustrations

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE L ISU SEPTEMBRE 2013 GUIDE D UTILISATION DU NAVIGATEUR UIS.STAT (VERSION BÊTA)

GUIDE D UTILISATION DE L ISU SEPTEMBRE 2013 GUIDE D UTILISATION DU NAVIGATEUR UIS.STAT (VERSION BÊTA) GUIDE D UTILISATION DE L ISU SEPTEMBRE 2013 GUIDE D UTILISATION DU NAVIGATEUR UIS.STAT (VERSION BÊTA) Publié en 2013 par : Institut de statistiques de l UNESCO C.P. 6128, Succursale Centre-Ville Montréal,

Plus en détail

André Guindon Technicien en formation Téléphone : 4815 Courriel : andre.guindon@umontreal.ca. Kathleen Abbott Courriel : abbottk@courrier.umontreal.

André Guindon Technicien en formation Téléphone : 4815 Courriel : andre.guindon@umontreal.ca. Kathleen Abbott Courriel : abbottk@courrier.umontreal. Université de Montréal Direction des ressources humaines Développement individuel et organisationnel Excel 2000 Intermédiaire André Guindon Technicien en formation Téléphone : 4815 Courriel : andre.guindon@umontreal.ca

Plus en détail

Tableur Généralités. Définition Utilité. Feuille de calcul - Cellules

Tableur Généralités. Définition Utilité. Feuille de calcul - Cellules Tableur Généralités Définition Utilité Un tableur * est un logiciel qui permet de construire et de visualiser des tableaux, contenant des données et surtout des formules de calcul. On peut utiliser un

Plus en détail

Tsoft et Groupe Eyrolles, 2004, ISBN : 2-212-11416-8

Tsoft et Groupe Eyrolles, 2004, ISBN : 2-212-11416-8 Tsoft et Groupe Eyrolles, 2004, ISBN : 2-212-11416-8 3 - FONCTIONS PROPRES AUX DOCUMENTS LONGS HOMOGÉNÉISER LES MISES EN FORME Quand vous mettez en forme du texte, Word mémorise ces mises en forme et les

Plus en détail

Pas-à-pas Excel 2000 et suivants

Pas-à-pas Excel 2000 et suivants Pas-à-pas Excel 2000 et suivants calculer automatiquement un date d échéance Objectif : calculer une date d échéance tenant compte de la durée variable d un contrat, faire apparaître automatiquement les

Plus en détail

Excel avancé. Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr

Excel avancé. Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr Excel avancé Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr LACL, bâtiment P2 du CMC, bureau 221 Université de Paris XII Val-de-Marne 61 avenue du Général de Gaulle 94010 Créteil cedex Rappels et compléments

Plus en détail