Petit-déjeuner de Noël de l IPPP

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Petit-déjeuner de Noël de l IPPP"

Transcription

1 Petit-déjeuner de Noël de l IPPP Conférencier invité : Christian Bordeleau, PhDc. Cet événement est une présentation de la

2 Présentation du Programme IGO, de l Attestation IGO URBIS SENSIBLE, de la certification IGO Privatis et IGO PPP Petit déjeuner - IPPP (19 décembre 2012)

3 Les actifs intangibles Les scandales affectent les actifs intangibles 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% Actifs (intangibles) Actifs (tangibles) 0% Firme 1 Firme 2

4 Présentation du Programme IGO Le Programme de certifications IGO en bonne gouvernance vise l excellence et va au-delà des dispositions minimalement reconnues par la Banque Mondiale, l OCDE, le FMI et les gouvernements du Canada et du Québec, ainsi que celles de la littérature scientifique pertinente en administration publique et management public.

5 Conseil scientifique Le Programme de certifications IGO est supervisé par un Conseil scientifique composé de huit experts chevronnés dans les questions de bonne gouvernance et d éthique. Toutes les certifications sont approuvées par le Conseil. De plus, ce dernier agit comme un groupe d experts conseillant le gestionnaire du Programme lors de l application de ce dernier. Les membres Conseil scientifique ne sont pas rémunérés pour leurs services ce qui garantie leur indépendance.

6 Membres du Conseil scientifique Leslie Alexander Pal Président.,PhD, expert de l OCDE, directeur du Center for Governance and Public Management et professeur chancelier à la School of Public Policy and Administration. Christopher Stoney PhD, directeur du Center for Local Governance, professeur à l Université Carleton. Robert Shepherd PhD, ex-sous-ministre associé du Gouvernement du Canada et professeur à la School of Public Policy and Administration. Marc-André Gagnon PhD, «Research Fellow» au Edmond J. Safra Ethics Center de l Université Harvard. Éric Champagne PhD, professeur adjoint à l Université d Ottawa membre directeur du Center for Governance et ex-directeur de la réforme des institutions publiques à la Banque Mondiale Denis Saint-Martin PhD, Ancien directeur du Centre d excellence sur l Union européenne et professeur titulaire au Département de science politique de l Université de Montréal James lain Gow PhD, Professeur émérite au département de science politique de l'université de Montréal Christian Bordeleau PhDc., Président et fondateur du Programme IGO et du Cabinet indépendant Intangible Gouvernance gestionnaire du programme IGO.

7 L Attestation IGO URBIS SENSIBLE MC Cette attestation a pour but de sensibiliser les dirigeants d organisations privées en faveur des meilleures pratiques de gouvernance. Grâce à une plus grande sensibilisation aux réalités du secteur public, les organisations privées pourront de par leurs interactions aider à rétablir leur lien de confiance entre le secteur public, le privé et la société à titre de citoyen corporatif responsable. L Attestation IGO URBIS SENSIBLE MC est basée sur le protocole de certification IGO URBIS MC qui est le fruit d années d études et d observations de l évolution du champ de l administration publique.

8 Modalités d attribution de l Attestation 1/2 1. Un engagement formel de la part du conseil d administration : Une organisation privée souhaitant entreprendre l Attestation IGO URBIS SENSIBLE doit prendre une résolution en ce sens en conseil d administration. Une telle modalité de décision assure une portée symbolique optimale dans l engagement formel en faveur de la bonne gouvernance et de l éthique de l organisation privée. 2. Une prise en main par les hauts dirigeants : Les destinataires prioritaires de l Attestation sont le dirigeant de premier niveau et au moins un dirigeant de deuxième niveau de l organisation privée. Ceux-ci doivent recevoir une formation touchant les enjeux de la bonne gouvernance et de l éthique. Évidemment, l organisation privée peut convier d autres employés à la formation, mais seule la participation des dirigeants de premier et de deuxième niveau est obligatoire à l obtention de l Attestation.

9 Modalités d attribution de l Attestation 2/2 3. La dispense d une formation étoffée et réaliste : Le programme de formation de l Attestation IGO URBIS SENSIBLE touche 7 thématiques primordiales de la bonne gouvernance et de l éthique dans les municipalités. Elle s étend sur un espace temporel de 7 heures et peut être dispensée en bloc, suivant les besoins de l organisation désirant obtenir l Attestation. Les thématiques de formation sont les suivantes: - L éthique publique; - La corruption et le manque d intégrité; - Le devoir public et les rôles de l élu et du fonctionnaire; - Les conflits d intérêts; - Le lobbyisme; - L utilisation des ressources publiques; - La personne spécialisée en conflits éthiques et les mécanismes d alertes professionnelles. 4. Conformité : Afin de rester conformes aux obligations de l Attestation IGO URBIS SENSIBLE, une inspection est tenue à chaque période de 12 mois. Si un changement de dirigeant est constaté, l entreprise doit faire former les nouveaux dirigeants à l intérieur d une période de 4 mois.

10 Pourquoi une entreprise voudrait recevoir l Attestation Attestations - Certification IGO URBIS:2012 IGO URBIS SENSIBLE? Une attestation au service des organisations privées : Une rigueur et une crédibilité assurées par un conseil scientifique de haut niveau : Une certification bâtie sur des normes existantes et internationalement reconnues : Une réponse réaliste aux enjeux de bonne gouvernance actuels, un signal fort envoyé aux actionnaires et à la population : Un réel avantage concurrentiel : Une flexibilité propre aux réalités des organisations privées.

11 Protection IGO IGO permet d augmenter et préserver les actifs intangibles 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% IGO (assurance externe) Actifs (intangibles) Actifs (tangibles) 0% Firme 1 Firme 2

12 Présentation du gestionnaire du Programme IGO Le cabinet Intangible Gouvernance est le spécialiste dans le domaine de la bonne gouvernance des administrations publiques au Québec. Il est spécialisé dans les domaines de la bonne gouvernance, de l éthique publique, des arrangements institutionnels et de la conduite des politiques publiques. Il s est vu délégué par le Conseil scientifique IGO la gestion du Programme IGO, son développement et l assurance de la qualité. Nos activités se déclinent en 3 axes: a)la certification; b)la formation; c)l expertise-conseil.

13 Prix et distinctions Le cabinet Intangible Gouvernance, notamment pour le Programme de certifications IGO, est déjà récipiendaire de plusieurs prix: Lauréat de la Fondation du Maire pour la période automne 2011 Prix KPMG en service-conseils; Lauréat Concours Québécois en entreprenariat 2012, Montréal-Centre, catégorie «Services aux entreprises», Lauréat Concours Québécois en entreprenariat 2012, Région de Montréal, catégorie «Services aux entreprises», Lauréat Concours Québécois en entreprenariat 2012, Région de Montréal, «Grand Prix Druide toutes catégories», Lauréat Concours Québécois en entreprenariat 2012, National, «Grand prix du public Gaz métro propulsé par Rogers», Prix d excellence du syndicat des chargés de cours de l Université de Montréal.

14 Prix et distinctions Le fondateur d Intangible Gouvernance, notamment pour le Programme de certifications IGO, est déjà récipiendaire de plusieurs reconnaissances, dont: Le prix d excellence du Canadian Association of Program in Public Administration Le titre de Leader Éclairé de l Institut d Administration Publique du Canada Le médaillé de la 64 e conférence annuelle de l IPAC. Invité à titre d expert à faire partie du bassin d expertise de l International Anti-Corruption Academy Jamais une initiative, dans l histoire de la Fondation du Maire ou du CQE n a remporté autant de prix et distinction en moins d un an!

15 Fin! Travaillons, sans plus tarder, à adopter les meilleures pratiques! Des questions?

Avocat Médiateur Arbitre. jhgagnon@jeanhgagnon.com. www.jeanhgagnon.com NOTES BIOGRAPHIQUES

Avocat Médiateur Arbitre. jhgagnon@jeanhgagnon.com. www.jeanhgagnon.com NOTES BIOGRAPHIQUES Avocat Médiateur Arbitre jhgagnon@jeanhgagnon.com www.jeanhgagnon.com NOTES BIOGRAPHIQUES DISTINCTIONS, HOMMAGES ET PRIX Récipiendaire de la distinction «Advocatus Emeritus (Ad. E.)» décernée par le Barreau

Plus en détail

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice

GROUPE GIROUX MÉNARD. Roger Giroux, CPA, CA Associé fondateur. Éric Laprés, CPA, CA Associé fondateur. Josée Charbonneau, CPA, CA Associée fondatrice GROUPE GIROUX MÉNARD Le Groupe Giroux Ménard vous offre des services en certification, en fiscalité et en financement ainsi que des services-conseils. La firme peut également vous conseiller en matière

Plus en détail

Plan d action d Équiterre 2015

Plan d action d Équiterre 2015 Plan d action d Équiterre 2015 (présenté au Conseil d administration le 25 novembre 2014) (adopté le 15 janvier 2015) Version du 25 novembre 2014 LA MISSION L énoncé de mission d une organisation définit

Plus en détail

Séminaire sur le statut du personnel administratif : état de la situation et enjeux dans les parlements francophones. Paris, 3-4 septembre 2013

Séminaire sur le statut du personnel administratif : état de la situation et enjeux dans les parlements francophones. Paris, 3-4 septembre 2013 Séminaire sur le statut du personnel administratif : état de la situation et enjeux dans les parlements francophones Paris, 3-4 septembre 2013 Synthèse thématique Préparé par le service de la recherche

Plus en détail

www.groupetrigone.com

www.groupetrigone.com TRIGONE 2001, rue Université, bureau 1700, Montréal (Québec) H3A 2A6 T 514 670-5140 C 514 893-7171 iris@groupetrigone.com Montréal Québec Saguenay Alma Vancouver Kitimat Saint-Jean-de-Maurienne (France)

Plus en détail

L APPORT DE L AUDIT INTERNE AU SECTEUR PUBLIC: GESTION PAR LA PERFORMANCE

L APPORT DE L AUDIT INTERNE AU SECTEUR PUBLIC: GESTION PAR LA PERFORMANCE L APPORT DE L AUDIT INTERNE AU SECTEUR PUBLIC: GESTION PAR LA PERFORMANCE CONFÉRENCE INTERNATIONALE FRANCOPHONE DE L UFAI ESTHER STERN, CONSEILLÈRE INTERRÉGIONALE, GESTION DES FINANCES PUBLIQUES NATIONS

Plus en détail

CONFÉRENCE MANAGÉRIALE PAR EXCELLENCE. L'interface managériale par excellence

CONFÉRENCE MANAGÉRIALE PAR EXCELLENCE. L'interface managériale par excellence TITRE L INTERFACE DE LA CONFÉRENCE MANAGÉRIALE PAR EXCELLENCE Hugues Boisvert L. Sc. comm., HEC Montréal M. Page Sc. (Operations vierge Research), pour Stanford; insérer un graphique, un tableau ou une

Plus en détail

Bourses d excellence FRQNT CRSNG VANIER. Concours 2013 École Polytechnique de Montréal 30 août 2012

Bourses d excellence FRQNT CRSNG VANIER. Concours 2013 École Polytechnique de Montréal 30 août 2012 Bourses d excellence FRQNT VANIER CRSNG Concours 2013 École Polytechnique de Montréal 30 août 2012 Déroulement de la rencontre Présentation générale des programmes de bourses Chantal Madame Noël Chantal

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D ÉVALUATION DES RISQUES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL

CHARTE DU COMITÉ D ÉVALUATION DES RISQUES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Approuvé par le Conseil d administration le 29 octobre 2013 CHARTE DU COMITÉ D ÉVALUATION DES RISQUES DE LA BANQUE DE MONTRÉAL Le Comité d évaluation des risques est chargé d aider le Conseil d administration

Plus en détail

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU COMITÉ DE RISQUE ET DE VÉRIFICATION

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU COMITÉ DE RISQUE ET DE VÉRIFICATION CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU COMITÉ DE RISQUE ET DE VÉRIFICATION 1. Généralités Le conseil d administration de la société (le «conseil») a formé un

Plus en détail

PME ÉVALUATEURS D ENTREPRISES

PME ÉVALUATEURS D ENTREPRISES PME ÉVALUATEURS D ENTREPRISES Division Évaluation d entreprises Division Stratégie et développement Valeur > Performance > Croissance 1 Un nouveau service! L évaluation d entreprise donne un instantané

Plus en détail

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux ADARUQ - Novembre 2013 RRI : Un aperçu «Habiliter, faciliter, créer des liens» Habiliter les

Plus en détail

Que savons-nous sur le partage des connaissances?

Que savons-nous sur le partage des connaissances? Programme in Policy en élaboration Decision-Making des décisions McMaster Université University McMaster 9 juillet 2013 Que savons-nous sur le partage des connaissances? Atelier SPARK Création de liens

Plus en détail

Séminaire de formation

Séminaire de formation Séminaire de formation Méthodes appliquées d audit et contrôle des comptes publics Fairmont Le Reine Elizabeth de Montréal du 18 au 22 avril 2011 5475 suite 253 Paré Ville Mont-Royal, Québec) H4P 1P7 Canada

Plus en détail

FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES STATUTS

FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES STATUTS FEDERATION EUROPEENNE DE FINANCES ET BANQUES ETHIQUES et ALTERNATIVES Association Internationale Sans But Lucratif STATUTS Approuvé par l Assemblée Générale du 16/06/2015 Dénomination, but et objectif

Plus en détail

Aperçu du programme d agrément CPA

Aperçu du programme d agrément CPA Aperçu du programme d agrément CPA Comité de direction CPA et ses groupes de travail consultatifs Formé de professionnels de la formation en comptabilité, le Comité de direction CPA travaille à la conception

Plus en détail

Faculté des sciences infirmières

Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences Le Baccalauréat en sciences est offert selon divers parcours en fonction des études antérieures : Le programme 1-630-1-1 : un parcours à l intention des titulaires d un DEC en formation

Plus en détail

POLITIQUE DES ADMINISTRATEURS MAI 2014

POLITIQUE DES ADMINISTRATEURS MAI 2014 MISE EN CONTEXTE Le conseil d administration de l association des joueuses et joueurs d'ultimate de Québec (AJJUQ) comporte neuf postes d administrateur. Selon l article 21 des règlements généraux de l

Plus en détail

PROGRAMME DE BOURSES D EXCELLENCE

PROGRAMME DE BOURSES D EXCELLENCE PROGRAMME DE BOURSES D EXCELLENCE Guide de présentation d une demande de bourse 1 Table des matières Introduction 2 Le programme de bourses d excellence 3 Les conditions d admissibilité 3 Les critères

Plus en détail

Organisme de certification de personnes et d entreprises. Certification en technologies de l information et monétique. www.it-cert.

Organisme de certification de personnes et d entreprises. Certification en technologies de l information et monétique. www.it-cert. Organisme de certification de personnes et d entreprises Certification en technologies de l information et monétique www.it-cert.eu Eric LILLO Directeur Général d IT CERT Fort de plus de vingt ans d expérience

Plus en détail

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing Création d un programme de Préparé par Hana Cherif, professeure, Département de stratégie des affaires Danielle Maisonneuve, professeure, Département de communication sociale et publique Francine Charest,

Plus en détail

ENTREPRISES MULTINATIONALES MATIÈRE D EMPLOI

ENTREPRISES MULTINATIONALES MATIÈRE D EMPLOI LES PRATIQUES des ENTREPRISES MULTINATIONALES en MATIÈRE D EMPLOI au CANADA : développer les capacités organisationnelles et les institutions pour favoriser l innovation Jacques Bélanger, Pierre-Antoine

Plus en détail

Une rencontre internationale pour la culture et le patrimoine en ligne. 9 au 12 avril 2008 - Montréal, Québec, Canada

Une rencontre internationale pour la culture et le patrimoine en ligne. 9 au 12 avril 2008 - Montréal, Québec, Canada Museums and the Web 2008 Une rencontre internationale pour la culture et le patrimoine en ligne 9 au 12 avril 2008 - Montréal, Québec, Canada Sommaire du programme Museums and the Web 2008 9 au 12 avril

Plus en détail

L Union bancaire européenne Une réforme à la hauteur des enjeux? Dominique Plihon Attac France ESU Paris 20 août, 2014

L Union bancaire européenne Une réforme à la hauteur des enjeux? Dominique Plihon Attac France ESU Paris 20 août, 2014 L Union bancaire européenne Une réforme à la hauteur des enjeux? Dominique Plihon Attac France ESU Paris 20 août, 2014 Introduction Union bancaire européenne (UBE) : décision du conseil européen de décembre

Plus en détail

T 450.651.3630 F 450.651.8520 E info@agencepid.com agencepid.com

T 450.651.3630 F 450.651.8520 E info@agencepid.com agencepid.com T 450.651.3630 F 450.651.8520 E info@ T R O U S S E M E D I A 2 0 1 6 Reconnu pour son expertise dans la promotion du design depuis 30 ans, l Agence PID offre plusieurs véhicules de prestige : Un Salon

Plus en détail

Le Conseil des Arts du Canada. Politique de gouvernance

Le Conseil des Arts du Canada. Politique de gouvernance Le Conseil des Arts du Canada Politique de gouvernance Juin 2011 Politique de gouvernance (adoptée en mars 2001, modifiée en janvier 2003, modifiée en décembre 2009, modifiée en juin 2011.) Table des matières

Plus en détail

Calendrier du Programme de formation automne 2015

Calendrier du Programme de formation automne 2015 Calendrier du Programme de formation automne 2015 Atelier Série sur le leadership (présidents) Le rôle du président dans la planification stratégique un atelier interactif La responsabilité des administrateurs

Plus en détail

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE

CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE 1 CENTRE FORMATION CONTINUE PANTHEON-SORBONNE MASTER 2 «A.C.M.P.» «AUDIT CONTRÔLE ET MANAGEMENT PUBLIC» DIRECTEUR : Dr Farouk HEMICI E MAIL : farouk.hemici@univ-paris1.fr Madame Ilona GOBJILA Gestionnaire

Plus en détail

Modèle d évaluation des pratiques sociales des festivals et événements

Modèle d évaluation des pratiques sociales des festivals et événements Modèle d évaluation des pratiques sociales des festivals et événements Conférence annuelle du loisir municipal 9 octobre 2014 Luce Proulx, Coordonnatrice Recherche Qui sommes-nous SATQ-FEQ Regroupement

Plus en détail

BIOGRAPHIE. Yvon Boudreauu. graduées en. recherche en. conduisant. rapatriement au. Québec des à la

BIOGRAPHIE. Yvon Boudreauu. graduées en. recherche en. conduisant. rapatriement au. Québec des à la BIOGRAPHIE DES FORMATEURS Pascal Bédard, M.Sc. Cours : Comprendre l économie régionale M. Bédard a complété un baccalauréat avec spécialisation en mathématiques pour ensuite travaillerr plusieurs années

Plus en détail

IDENTIFICATION. NOM DU STAGIAIRE : N o d étudiant : Adresse complète de la résidence :

IDENTIFICATION. NOM DU STAGIAIRE : N o d étudiant : Adresse complète de la résidence : STAGIAIRE - DEMANDE D INSCRIPTION AU STAGE AVOCAT - DEMANDE D AUTORISATION D AGIR COMME MAÎTRE DE STAGE Articles 26, 27, 28 et 29 du Règlement sur la formation professionnelle des avocats Ce formulaire

Plus en détail

CONFERENCE SUR LA COMMUNICATION JURIDIQUE ET JUDICIAIRE. Vendredi 23 mai 2014. Bibliothèque de l ordre des avocats

CONFERENCE SUR LA COMMUNICATION JURIDIQUE ET JUDICIAIRE. Vendredi 23 mai 2014. Bibliothèque de l ordre des avocats CONFERENCE SUR LA COMMUNICATION JURIDIQUE ET JUDICIAIRE Vendredi 23 mai 2014 Bibliothèque de l ordre des avocats La communication joue un rôle essentiel dans les stratégies des entreprises à l égard du

Plus en détail

DOCUMENT DE GESTION DES BANQUES DE DONNÉES CONSTITUÉES OU UTILISÉES POUR DES FINS DE RECHERCHE. 20 janvier 2006

DOCUMENT DE GESTION DES BANQUES DE DONNÉES CONSTITUÉES OU UTILISÉES POUR DES FINS DE RECHERCHE. 20 janvier 2006 DOCUMENT DE GESTION DES BANQUES DE DONNÉES CONSTITUÉES OU UTILISÉES POUR DES FINS DE RECHERCHE 20 janvier 2006 Approuvé par le Conseil de l Université de Montréal le 30 janvier 2006 Table des matières

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE Section I : Dispositions générales 1. But La Ville de Kirkland établit par la présente politique des règles en matière de gestion contractuelle afin de favoriser la transparence,

Plus en détail

GOVERNANCE ACADEMY ADMINISTRATRICES D ENTREPRISES. Cible. Le rôle des femmes dans les conseils d administration se renforce au jour le jour.

GOVERNANCE ACADEMY ADMINISTRATRICES D ENTREPRISES. Cible. Le rôle des femmes dans les conseils d administration se renforce au jour le jour. GOVERNANCE ACADEMY ADMINISTRATRICES D ENTREPRISES Cible Le rôle des femmes dans les conseils d administration se renforce au jour le jour. Pour mieux nous outiller face à ces responsabilités, la Governance

Plus en détail

Argumentaire économique pour un régime public universel d assurance médicaments

Argumentaire économique pour un régime public universel d assurance médicaments Argumentaire économique pour un régime public universel d assurance médicaments Journée d étude de l Union des consommateurs sur le contrôle du coût des médicaments, UQAM, 21 octobre 2010. Par Marc-André

Plus en détail

La production des savoirs scientifiques et les espaces linguistiques

La production des savoirs scientifiques et les espaces linguistiques Le 8 mai 2012 Palais des Congrès 1001, place Jean-Paul-Riopelle, Montréal Salle 513 A La production scientifique s inscrit de plus en plus dans un espace de communication des savoirs où les frontières

Plus en détail

En concertation avec les différents acteurs concernés Partie 6.3: Gouvernance locale: Gestion communautaire et participative

En concertation avec les différents acteurs concernés Partie 6.3: Gouvernance locale: Gestion communautaire et participative 4. Chapitre Les solutions 6: Gouvernance du projet Partie 6.3: Gouvernance locale: Gestion communautaire et participative Comité scientifique-iepf Colloque francophone de Lyon Nathalie Rizzotti 4. Structure

Plus en détail

Politique initialement approuvée par les membres du CRIE en mai 2010, modifiée en février 2012 par le Comité des bourses CRIE-APECS

Politique initialement approuvée par les membres du CRIE en mai 2010, modifiée en février 2012 par le Comité des bourses CRIE-APECS POLITIQUE D ATTRIBUTION 2012 DE LA BOURSE GÉRARD-RAYMOND ROY Politique initialement approuvée par les membres du CRIE en mai 2010, modifiée en février 2012 par le Comité des bourses CRIE-APECS s adressant

Plus en détail

Management. et administration

Management. et administration Université de La Rochelle Droit, Économie, Gestion MASTER Management et administration des entreprises Alternance Objectifs de la formation Formation également accessible en alternance. Le master 2 est

Plus en détail

COMMENT DÉVELOPPER UNE STRATÉGIE WEB INTÉGRÉE QUI VA DU MOBILE AUX MÉDIAS SOCIAUX

COMMENT DÉVELOPPER UNE STRATÉGIE WEB INTÉGRÉE QUI VA DU MOBILE AUX MÉDIAS SOCIAUX COMMENT DÉVELOPPER UNE STRATÉGIE WEB INTÉGRÉE QUI VA DU MOBILE AUX MÉDIAS SOCIAUX Programme unique au Québec offert par le HEC Montréal! Une exclusivité en Chaudière-Appalaches et Capitale-Nationale! L

Plus en détail

Règlement sur l immigration à Montréal

Règlement sur l immigration à Montréal Projet de règlement Règlement sur l immigration à Montréal Présenté par Luis Nobre Jeune Conseil de Montréal 2013 Projet de règlement numéro 2 Règlement sur l immigration à Montréal PRÉSENTATION Présenté

Plus en détail

On a changé de. de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX. Édition 2015

On a changé de. de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX. Édition 2015 On a changé de Programme de Bourse Émérite de l Association des MBA du Québec RÈGLEMENTS DE SÉLECTION DES LAURÉATS ET D OCTROI DU PRIX Édition 2015 Ces informations sont également disponibles sur le site

Plus en détail

CADRE D AGRÉMENT APPROCHE STANDARD DU RISQUE OPÉRATIONNEL

CADRE D AGRÉMENT APPROCHE STANDARD DU RISQUE OPÉRATIONNEL CADRE D AGRÉMENT APPROCHE STANDARD DU RISQUE OPÉRATIONNEL Coopératives de services financiers Publication initiale : Décembre 2007 Mise à jour : TABLE DES MATIÈRES 1. Introduction... 3 2. Principes généraux...

Plus en détail

PROCESSUS RÉGISSANT L UTILISATION DE LA LIGNE ÉTHIQUE DU BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL DE LA VILLE DE MONTRÉAL

PROCESSUS RÉGISSANT L UTILISATION DE LA LIGNE ÉTHIQUE DU BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL DE LA VILLE DE MONTRÉAL PRÉAMBULE OBJECTIFS PROCESSUS RÉGISSANT L UTILISATION DE LA LIGNE ÉTHIQUE DU BUREAU DE L INSPECTEUR GÉNÉRAL DE LA VILLE DE MONTRÉAL PRÉAMBULE Considérant la reconnaissance par la Ville de Montréal (ci-après

Plus en détail

LES ÉTUDES EUROPÉENNES AUJOURD HUI : ENJEUX, OBJECTIFS, MOYENS PROGRAMME

LES ÉTUDES EUROPÉENNES AUJOURD HUI : ENJEUX, OBJECTIFS, MOYENS PROGRAMME LES ÉTUDES EUROPÉENNES AUJOURD HUI : ENJEUX, OBJECTIFS, MOYENS COLLOQUE INTERNATIONAL ORGANISÉ PAR L INSTITUT D ÉTUDES EUROPÉENNES DE L UNIVERSITÉ PARIS 8 EN COOPÉRATION ET AVEC LE SOUTIEN DE : L UNIVERSITÉ

Plus en détail

PROCÉDURE VISANT LA CERTIFICATION ÉTHIQUE DES TRAVAUX

PROCÉDURE VISANT LA CERTIFICATION ÉTHIQUE DES TRAVAUX PROCÉDURE VISANT LA CERTIFICATION ÉTHIQUE DES TRAVAUX DE RECHERCHE IMPLIQUANT DES ANIMAUX ADOPTÉE PAR L ASSEMBLÉE DE DIRECTION LE 20 DÉCEMBRE 2005 MODIFIÉE PAR L ASSEMBLÉE DE DIRECTION LE 3 JUIN 2008 ET

Plus en détail

Politique de gestion des chaires. Adoptée par le Conseil pédagogique le 19 mai 2004

Politique de gestion des chaires. Adoptée par le Conseil pédagogique le 19 mai 2004 Politique de gestion des chaires Adoptée par le Conseil pédagogique le 19 mai 2004 Mises à jour : 16 février 2005, 11 septembre 2013 POLITIQUE DE GESTION DES CHAIRES À HEC MONTRÉAL 1. LA CRÉATION D UNE

Plus en détail

Répertoire culturel. Comité arts et culture d Eastman (CACE) Municipalité d Eastman 01/03/2015

Répertoire culturel. Comité arts et culture d Eastman (CACE) Municipalité d Eastman 01/03/2015 2015 Répertoire culturel Comité arts et culture d Eastman (CACE) Municipalité d Eastman 01/03/2015 La culture, un art de vivre à Eastman Nul doute que la notoriété d Eastman comme village de culture n

Plus en détail

ATTENDU qu il y a lieu de déterminer les personnes autorisées à effectuer et à approuver ce type d opérations ;

ATTENDU qu il y a lieu de déterminer les personnes autorisées à effectuer et à approuver ce type d opérations ; CODIFICATION ADMINISTRATIVE DU RÈGLEMENT R-139 (tel que modifié par le R-139-2) RÈGLEMENT DÉLÉGUANT À CERTAINS EMPLOYÉS LE POUVOIR D EFFECTUER DES OPÉRATIONS DE TRÉSORERIE ET DE SIGNER TOUT DOCUMENT REQUIS

Plus en détail

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni.

Ghana, de l Inde, de la Jordanie, du Kenya, du Mexique, de New Zélande, du Portugal, de Serbie et du Royaume Uni. Principes de Belgrade sur la relation entre les Institutions nationales des droits de l Homme et les Parlements (Belgrade, Serbie, les 22-23 février 2012) Le séminaire international de février 2012 sur

Plus en détail

Présentation de notre offre de services. www.fondationmf.ca

Présentation de notre offre de services. www.fondationmf.ca Présentation de notre offre de services Une Fondation bien active en 2013-2014! - Formation - Outils pédagogiques - Activités de financement à revenus partagés - Programme d aide financière www.fondationmf.ca

Plus en détail

Un concours d envergure nationale

Un concours d envergure nationale Mission Développer la culture entrepreneuriale au Québec par le déploiement et la reconnaissance de nouvelles entreprises et de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire. Un concours d envergure nationale

Plus en détail

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN

CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN CHARTE DE L EXPERT DU COMITE FRANÇAIS DE L UICN (approuvée par le 8 ème congrès français de la nature 26 mai 2008) L Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN) est le plus important

Plus en détail

École de comptabilité Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince, bureau 3612 Université Laval Québec (Québec) G1K 7P4 CANADA

École de comptabilité Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince, bureau 3612 Université Laval Québec (Québec) G1K 7P4 CANADA C URRICULUM V ITAE M A R C J O U R N E A U L T, C M A, M B A École de comptabilité Faculté des sciences de l'administration Pavillon Palasis-Prince, bureau 3612 Université Laval Québec (Québec) G1K 7P4

Plus en détail

Samedi 22 novembre 2014

Samedi 22 novembre 2014 JOURNÉE DE FORMATION POUR LES BÉNÉVOLES Samedi 22 novembre 2014 De 8 h 15 à 17 h au Campus de l UdeM à Laval PIERRE BRUNEAU conférencier invité Homme de cœur et de défis, Pierre Bruneau partage son temps

Plus en détail

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct 01 Au service des investisseurs canadiens depuis plus de 25 ans Filiale d une des plus grandes institutions financières au pays, offre aux investisseurs

Plus en détail

Le «quadrilogue», outil de concertation multiacteurs pour une gouvernance durable des services de base

Le «quadrilogue», outil de concertation multiacteurs pour une gouvernance durable des services de base Le «quadrilogue», outil de concertation multiacteurs pour une gouvernance durable des services de base Rencontre entre acteurs financés sur le programme thématique ANE/AL de l'ue: «Décentralisation et

Plus en détail

Faculté des sciences infirmières

Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences Le Baccalauréat en sciences est offert selon divers parcours en fonction des études antérieures. Certains programmes sont également offerts au campus de l UdeM à Laval : Le programme

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET LA BANQUE DE NOUVELLE ÉCOSSE POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET PROCÉDURES Y AFFÉRENTES Supplément au Code d éthique Octobre 2015 BANQUE SCOTIA Table des matières SECTION 1 INTRODUCTION... 3 SECTION 2 RAISON

Plus en détail

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT

POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT POLITIQUE DE RECONNAISSANCE ET DE SOUTIEN AUX ORGANISMES DE LOISIRS DE LA VILLE DE BROMONT 1. MISSION ET PHILOSOPHIE D INTERVENTION DU SLCVC En vue de l amélioration de la qualité de vie de tous les Bromontois

Plus en détail

Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf

Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf This project is funded by The European Union Annexe 1 L Agenda politique d Istikshaf This project is funded by The European Union Istikshaf: explorer la mobilité Agenda politique régional pour la mobilité

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2012-2015

Plan d action de développement durable 2012-2015 Plan d action de développement durable 2012-2015 1 contexte Avec l adoption de sa Politique de développement durable par le Conseil d administration le 15 mai 2008, l École de technologie supérieure (ÉTS)

Plus en détail

Charte de gouvernement d entreprise du Crédit Coopératif

Charte de gouvernement d entreprise du Crédit Coopératif Charte de gouvernement d entreprise du Crédit Coopératif Adoptée par le Conseil d administration du 15 septembre 2005 1 PREAMBULE Le Groupe CREDIT COOPERATIF constitue une branche spécialisée de la coopération

Plus en détail

ROWING CANADA AVIRON Directeur* Programme de dépistage et de développement de talents

ROWING CANADA AVIRON Directeur* Programme de dépistage et de développement de talents ROWING CANADA AVIRON Directeur* Programme de dépistage et de développement de talents 1.0 DESCRIPTION 1.1 ORGANISATION : Association canadienne d aviron amateur (Rowing Canada Aviron ou RCA) 1.2 TITRE

Plus en détail

Plan financier à long terme

Plan financier à long terme Plan financier à long terme Notes biographiques Les membres du Comité sur le plan financier à long terme sont : Melina Spadafora, directrice principale, Affaires bancaires, gouvernements et secteur public,

Plus en détail

Politique d acquisition des archives privées

Politique d acquisition des archives privées Politique d acquisition des archives privées 3 TABLE DES MATIÈRES 1. Introduction 3 2. Objectifs 3 3. Définitions 3 4. Principes directeurs 4 5. Champs d application 5 6. Mécanismes d acquisition 5 7.

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION DES GESTIONNAIRES DE L UNIVERSITÉ LAVAL

PROGRAMME DE FORMATION DES GESTIONNAIRES DE L UNIVERSITÉ LAVAL PROGRAMME DE FORMATION DES GESTIONNAIRES DE L UNIVERSITÉ LAVAL Contenu VOUS TROUVEREZ DANS CE DOCUMENT Contexte Personnel visé Admissibilité au programme Orientation du programme Compétences clés de gestion

Plus en détail

CONFERENCE ANNUELLE. Dossier de presse. Groupe de Travail International des Banques Centrales pour la Gestion des Risques Opérationnels

CONFERENCE ANNUELLE. Dossier de presse. Groupe de Travail International des Banques Centrales pour la Gestion des Risques Opérationnels Groupe de Travail International des Banques Centrales pour la Gestion des Risques Opérationnels Dossier de presse 24-26 Avril 2013 Rabat - MAROC COMMUNIQUE DE PRESSE Bank Al-Maghrib organise la huitième

Plus en détail

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015

APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 INSTITUT DE FORMATION SUPERIEURE DES CADRES DIRIGEANTS RESEAU DE CHERCHEURS DE L INSTITUT DE FORMATION SUPERIEUR DES CADRES DIRIGEANTS APPEL A PROJETS DE RECHERCHE 2015 La Fédération des Etablissements

Plus en détail

Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises

Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises Adéquation entre formation et emploi : le rôle des universités québécoises 27 mai 2011 CREPUQ ADÉQUATION ENTRE FORMATION ET EMPLOI : LE RÔLE DES UNIVERSITÉS QUÉBÉCOISES TABLE DES MATIÈRES Introduction...

Plus en détail

Nous sommes un réseau syndical international pour le dialogue et l action en matière d investissement responsable du capital des travailleurs

Nous sommes un réseau syndical international pour le dialogue et l action en matière d investissement responsable du capital des travailleurs Nous sommes un réseau syndical international pour le dialogue et l action en matière d investissement responsable du capital des travailleurs à propos du cwc Notre méthodologie de travail Le CWC a été

Plus en détail

Planification stratégique 2012 2015

Planification stratégique 2012 2015 Faculté de médecine Département de chirurgie Planification stratégique 2012 2015 Luc Valiquette MD Directeur du département Travail de L. Conrad Pelletier MD, MBA Conseiller en gestion 22 octobre2012 Introduction

Plus en détail

POLITIQUE MUNICIPALE

POLITIQUE MUNICIPALE POLITIQUE MUNICIPALE POLITIQUE NUMÉRO : OBJET : POLITIQUE DE COMMUNICATION DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : RÉS. N O : DATE DE RÉVISION : RÉS. N O : SERVICE : Communications 1. ORIENTATIONS ET PRINCIPES DE LA

Plus en détail

Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM. 1- Objectifs

Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM. 1- Objectifs Règlement du Programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM 1- Objectifs Le programme de bourse de démarrage de cabinet de l AJBM a pour but de promouvoir l entreprenariat chez les jeunes avocats

Plus en détail

Blain,Joyal,Charbonneau S.E.N.C.R.L. c o m p t a b l e s a g r é é s. Le sens du partenariat

Blain,Joyal,Charbonneau S.E.N.C.R.L. c o m p t a b l e s a g r é é s. Le sens du partenariat Blain,Joyal,Charbonneau S.E.N.C.R.L. c o m p t a b l e s a g r é é s Le sens du partenariat Notre mission En plus d aider nos clients à prendre des décisions, nous les guidons dans leurs projets et démarches

Plus en détail

Programmes de bourses de maîtrise 2015-2016

Programmes de bourses de maîtrise 2015-2016 1 Programmes de bourses de maîtrise 2015-2016 Joanny Bélair et Jérôme Brun-Picard Direction du programme de M.Sc. www. hec.ca/msc/bourses www. hec.ca/repertoire_bourses www. hec.ca/17500 2 3 WOW! Saviez-vous

Plus en détail

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIRECTION DES AFFAIRES CORPORATIVES

CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIRECTION DES AFFAIRES CORPORATIVES CHARTE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIRECTION DES AFFAIRES CORPORATIVES Conseil d administration Approbation initiale : 26 mai 2011 CONSEIL D ADMINISTRATION CHARTE I- MANDAT Conformément à la Loi constituant

Plus en détail

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») 1. Généralités CHARTE DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité la gouvernance

Plus en détail

Master 120 en Sciences de Gestion Nouveau track «Financial Management» Programme membre du «CFA University Recognition Program»

Master 120 en Sciences de Gestion Nouveau track «Financial Management» Programme membre du «CFA University Recognition Program» Année académique 2014-2015 Master 120 en Sciences de Gestion Nouveau track «Financial Management» Programme membre du «CFA University Recognition Program» I. OBJECTIF Le monde de la finance connaît une

Plus en détail

~ ~ Superviser la gestion des risques de la Banque ~ ~

~ ~ Superviser la gestion des risques de la Banque ~ ~ CHARTE DU COMITÉ DU RISQUE DU CONSEIL D ADMINISTRATION DE LA BANQUE TORONTO-DOMINION ~ ~ Superviser la gestion des risques de la Banque ~ ~ Principales responsabilités Approuver le cadre de gestion des

Plus en détail

IGF, résolument tourné vers l avenir

IGF, résolument tourné vers l avenir IGF, résolument tourné vers l avenir Au nom des membres du conseil d administration d IGF-Québec et en mon nom personnel, permettez-moi de vous présenter la nouvelle programmation 2015-2016. Cette année

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP)

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) OMPI CDIP/5/5 Corr. ORIGINAL : anglais DATE : 21 juillet 2010 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) Cinquième session

Plus en détail

RÉPERTOIRE DES BOURSES

RÉPERTOIRE DES BOURSES RÉPERTOIRE DES BOURSES décernées par La Fondation du Cégep de La Pocatière et Le Cégep de La Pocatière Dernière mise à jour : 13 janvier 2015 Table des matières Bourses d accueil... 2 Bourses du Gouverneur

Plus en détail

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition

Fiche d information. Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Fiche d information Action du G8 concernant le Partenariat de Deauville avec les pays arabes en transition Un an après le début des événements historiques qui ont marqué l Afrique du Nord et le Moyen-

Plus en détail

concernant l attribution du statut de professeur associé à madame Jeanne Dorle

concernant l attribution du statut de professeur associé à madame Jeanne Dorle RÉSOLUTION 301-CA-4456 concernant l attribution du statut de professeur associé à madame Jeanne Dorle ATTENDU la convention collective intervenue entre l Université du Québec en Outaouais et le Syndicat

Plus en détail

La diversité à la Banque Nationale : une richesse incontournable

La diversité à la Banque Nationale : une richesse incontournable La diversité à la Banque Nationale : une richesse incontournable Atelier : Les employeurs et la diversité ethnoculturelle 11 ième Conférence Internationale Métropolis 4 octobre 2006 Lisbonne, Portugal

Plus en détail

La Société dispose d un pouvoir d enquête sur toute matière qui relève de sa compétence.

La Société dispose d un pouvoir d enquête sur toute matière qui relève de sa compétence. 1 CHAMP D APPLICATION La Société dispose d un pouvoir d enquête sur toute matière qui relève de sa compétence. La présente directive s applique à l ensemble du personnel du Fonds d assurance dans l exercice

Plus en détail

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie

Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Le volleyball est notre sport, notre passion, notre communauté nous inspirons les Canadiens à embrasser le volleyball pour la vie Révision du plan stratégique de Volleyball Canada février 2009 Table des

Plus en détail

ERASMUS+ 2014-2020. ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation. 12 février 2015 UM5 Rabat

ERASMUS+ 2014-2020. ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation. 12 février 2015 UM5 Rabat ERASMUS+ 2014-2020 ACTION CLE 1: Mobilité des individus à des fins d éducation et de formation 12 février 2015 UM5 Rabat INTRODUCTION Le programme Erasmus + soutient les EES afin de réaliser des projets

Plus en détail

Démocratie Participative

Démocratie Participative Conférences à destination des Conseils de Quartier Ville de Lyon Présentation de l organisation institutionnelle de la Ville et du Grand Lyon 26 Juin 2010 / 9h-12h0 Présentation de la Ville de Lyon Budget

Plus en détail

Licence Fondamentale en Comptabilité

Licence Fondamentale en Comptabilité Ministère de l Enseignement et Supérieur de la Recherche Scientifique L Ecole Supérieure des Technologies d et de Management Licence Fondamentale en Comptabilité Domaine de formation: Economie Gestion

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DES FINANCES ET DE L INDUSTRIE INDUSTRIE, ÉNERGIE ET ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Décret n o 2012-279 du 28 février 2012 relatif à l Institut

Plus en détail

FORMULAIRE DEMANDE DE DON

FORMULAIRE DEMANDE DE DON FORMULAIRE DEMANDE DE DON Section 1 : Informations sur le Demandeur Dénomination de l association/organisme : Indiquer le type (Association, Hôpital, Fondation, etc.) : S agit-il d une Association de Patients?

Plus en détail

INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHE SUR LES MINORITÉS LINGUISTIQUES/ CANADIAN INSTITUTE FOR RESEARCH ON LINGUISTIC MINORITIES. Politique de recherche

INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHE SUR LES MINORITÉS LINGUISTIQUES/ CANADIAN INSTITUTE FOR RESEARCH ON LINGUISTIC MINORITIES. Politique de recherche INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHE SUR LES MINORITÉS LINGUISTIQUES/ CANADIAN INSTITUTE FOR RESEARCH ON LINGUISTIC MINORITIES Politique de recherche Janvier 2004 Institut canadien de recherche sur les minorités

Plus en détail

Programme de coopération du Conseil de l Europe pour le renforcement de l Etat de Droit

Programme de coopération du Conseil de l Europe pour le renforcement de l Etat de Droit Strasbourg, le 24 novembre 2005 Programme de coopération du Conseil de l Europe pour le renforcement de l Etat de Droit CONCLUSIONS DE LA 7 ème REUNION PLENIERE DU RESEAU EUROPEEN D ECHANGE D INFORMATIONS

Plus en détail

DECRET Décret n 2009-1789 du 30 décembre 2009 relatif au diplôme d expertise comptable NOR: ESRS0905375D

DECRET Décret n 2009-1789 du 30 décembre 2009 relatif au diplôme d expertise comptable NOR: ESRS0905375D DECRET Décret n 2009-1789 du 30 décembre 2009 relatif au diplôme d expertise comptable NOR: ESRS0905375D Le Premier ministre, Sur le rapport de la ministre de l enseignement supérieur et de la recherche,

Plus en détail

VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE ÉTABLISSEMENT RECONNU PAR L ÉTAT, DIPLÔME VISÉ BAC+5, DÉLIVRANT LE GRADE DE MASTER

VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE ÉTABLISSEMENT RECONNU PAR L ÉTAT, DIPLÔME VISÉ BAC+5, DÉLIVRANT LE GRADE DE MASTER LE GUIDE de la VAE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE ÉTABLISSEMENT RECONNU PAR L ÉTAT, DIPLÔME VISÉ BAC+5, DÉLIVRANT LE GRADE DE MASTER Dans un contexte économique en perpétuelle mutation, La formation

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE

RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE RAPPORT ANNUEL DE TRANSPARENCE DECEMBRE 2014 Etabli en application des dispositions de l article R. 823-21 du Code de commerce 1 Préambule Le présent rapport établi par la Société Thierry MOREL & Associés

Plus en détail

Jean H. Gagnon, Ad.E., F. Adm. A. Avocat Médiateur

Jean H. Gagnon, Ad.E., F. Adm. A. Avocat Médiateur Jean H. Gagnon, Ad.E., F. Adm. A. Avocat Médiateur jhgagnon@jeanhgagnon.com www.jeanhgagnon.com NOTES BIOGRAPHIQUES DISTINCTIONS, HOMMAGES ET PRIX Récipiendaire de la distinction «Advocatus Emeritus (Ad.

Plus en détail