Dr Julie Dauphin, Ph.D. Psychologue clinicienne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dr Julie Dauphin, Ph.D. Psychologue clinicienne"

Transcription

1 CHAMPS D EXPERTISE Dr Julie Dauphin, Ph.D. Psychologue clinicienne Hôpital Louis- H. Lafontaine Institut Universitaire en santé mentale Programme des troubles psychotiques - Clinique Sherbrooke 7401 Hochelaga (Bureau LA ) Montréal (QC) Canada, H1N 3M5 Téléphone : (514) p.2203 Cellulaire : (514) Courriel : - Évaluation de dommages (séquelles psychologiques / invalidité) (dépression, anxiété, traumatisme) - Psychopathologie sévère : - Troubles psychotiques - Troubles de la personnalité AFFILIATIONS - Membre de l Ordre des psychologues du Québec (no ) - Membre régulier de l American Psychological Association (APA) - Membre de la Society for Personality Assessment (SPA) - Membre du comité scientifique développant le logiciel d analyse Rorschach Plus FORMATION UNIVERSITAIRE En cours Diplôme d Études Supérieures Spécialisées (D.E.S.S.) Médecine d assurance et d expertise en sciences de la santé Université de Montréal 2009 Ph.D. Recherche/Intervention (option psychologie clinique) Université de Montréal (Obtenu avec mention) 2007 Maîtrise en psychologie clinique (M.Ps.) Université de Montréal 2001 B.Sc. en psychologie Université de Montréal (Obtenu avec mention) FORMATIONS SPÉCIALISÉES EN ÉVALUATION PSYCHOLOGIQUE 2012 Rorschach Training Program, Inc. (35 heures) Formation accréditée SPA (Society for Personality Assessment) Formation tenue à la Hartford University (Connecticut) Juin 2012 Formateurs : Barry Ritzler, Ph.D. et Anthony Sciara, Ph.D. 1

2 2012 Évaluation de la gestion du risque (HCR- 20) (15 heures) Hôpital Louis- H. Lafontaine Institut Universitaire en santé mentale (Montréal) Formateur : Gilles Côté, Ph.D. (Institut Philippe Pinel) 2001 Administration et cotation de tests pour la recherche clinique (30 heures) Rorschach et Structured Clinical Interview for DSM- IV Disorders (SCID 1 et 2) Université de Montréal, Département de psychologie Formateur : Serge Lecours, Ph.D. EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE Psychologue clinicienne / consultante Hôpital Louis- H. Lafontaine / Institut Universitaire en santé mentale (Université de Montréal) Programme des troubles psychotiques - Évaluation psychologique de cas complexes (par ex. diagnostics incertains, échec du traitement) - Consultation Équipe Pivot (Équipe surspécialisée troubles psychotiques) - Évaluations régionales de patients susceptibles d être admis en réadaptation intensive - Suivis de patients présentant un trouble psychotique chronique (depuis plus de 5 ans) Psychologue clinicienne CLSC d Ahuntsic (CSSS d Ahuntsic et Montréal- Nord) Programme de santé mentale adulte - Évaluation et suivi psychologique à court terme et moyen terme d une clientèle adulte présentant des psychopathologies variées (troubles de la personnalité, stress post- traumatique, dépression, anxiété, troubles psychotiques, etc.) - Consultante en évaluation auprès d autres professionnels de l équipe (diagnostics différentiels de cas complexes) - Consultante au guichet d accès en santé mentale (orientation des cas complexes) - Supervision d une interne au doctorat en psychologie (2011) Psychologue clinicienne Pratique privée Clinique Universitaire de Psychologie (Université de Montréal) - Évaluation et suivis à moyen et long terme d une clientèle adulte présentant des problématiques diverses (troubles de la personnalité, dépression, anxiété, traumatisme) Chercheure consultante en évaluation de programme Corporation Autonomie Jeunes Familles (Fondation Chagnon & Ministère de l emploi et de la solidarité sociale) - Responsable des analyses quantitatives des effets de certains volets (par ex. évaluation psychologique des parents) du programme d intervention et de prévention du Centre Premier Berceau. Tâches principales : Détermination du protocole et des stratégies d analyses, analyses statistiques et production des rapports de recherche Psychologue clinicienne - OSBL La Traversée - Évaluation et intervention auprès de femmes et d enfants victimes d abus sexuels Psychothérapeute - Pratique privée Soutient thérapeutique d adultes présentant des problématiques variées (dépression, anxiété). 2

3 BÉNÉVOLAT Intervention téléphonique de crise et supervision (250 heures) Suicide- Action- Montréal, Montréal (QC) 1) Intervention auprès des personnes en crise suicidaire et de leur entourage 2) Supervision et évaluation des nouveaux intervenants ( ) ENSEIGNEMENT UNIVERSITAIRE Chargée de cours Université de Montréal Département de psychologie 1) Cours enseignés au troisième cycle : - Évaluation des adultes par les tests (2008) - Évaluation adulte (2007) - Psychopathologie adulte (2006 et 2007) 2) Cours enseignés au premier cycle : - Psychopathologie II (2005, 2008) - Psychologie de la personnalité II (2007, 2008, 2009, 2010, 2011) - Psychopathologie : Introduction (2010) - Stage d initiation à la psychologie (2011) Auxiliaire d enseignement (premier et troisième cycles) Université de Montréal, Département de psychologie - Psychopathologie II (premier cycle) (2002) - Psychopathologie adulte (troisième cycle) (2002, 2003, 2004) - Méthodes et techniques d entrevues (premier cycle) (2003) - Psychologie de la personnalité II (premier cycle) (2004) - Organisation professionnelle et éthique (troisième cycle) (2005) BOURSES ET SUBVENTIONS OBTENUES 2006 Fonds de Québécois de Recherche sur la Société et la Culture (FQRSC) Bourse de doctorat en recherche (33.000$ CDN) 2004 International Psychoanalytic Association (Research Advisory Board) Subvention de recherche pour le projet de thèse de doctorat (8.000$ USD) 2003 Faculté des études supérieures, Université de Montréal Bourse de doctorat en recherche (6.000$ CDN) 3

4 PUBLICATIONS Dauphin, J., Lecomte, C., Bouchard, M.- A., Cyr, J. & David, P. (2013). Mentalization and Autobiographical Memory as Clinical Components of the Self and Identity. Article accepté pour publication, Psihologija. Bouchard, M.A. & Dauphin, J. (2006). Neuropsychologie des systèmes multiples de la mémoire et psychologie clinique, en (re)passant par Freud. Revue Québécoise de Psychologie, 27, Dauphin, J. & Gendreau, P.L. (2004). Grossesse et tabac : Pourquoi et comment faut- il intervenir? Revue de psychoéducation, 33, Gendreau, P.L., Vitaro, F., Dauphin, J. & Tremblay, R.E. (2003, septembre). Maternal Smoking During Pregnancy, parental monitoring, and the emergence of substance use in male offspring : Results from a Canadian longitudinal sample. Affiche présentée à la XI ème Conférence européenne de psychologie développementale, Milan (Italie). Dauphin, J. & Gendreau, P.L. (2002, septembre). Efficacité des interventions visant le tabagisme prénatal. Affiche présentée à la I ère Conférence Internationale Francophone sur le Contrôle du Tabac, Montréal. Gendreau, P.L. & Dauphin, J. (2002, septembre). L insoutenable légèreté des cigarettes légères. Affiche présentée à la I ère Conférence Internationale Francophone sur le Contrôle du Tabac, Montréal. Dauphin, J. (1995, octobre). Surprotection maternelle et délinquance juvénile. Affiche présentée au XVIII e congrès annuel de la Société Québécoise pour la Recherche en Psychologie, Ottawa. FORMATIONS ET CONFÉRENCES DONNÉES Dauphin, J. (26-27 janvier & 2-3 février 2013). Le Rorschach : Formation de base au Système Intégré. Formation accréditée par l Ordre des psychologues du Québec (no. RA ). Formation continue des psychologues (programme de 28 heures). Dauphin, J. (2011, octobre). Le trouble de personnalité limite. Présentation effectuée dans le cadre du groupe de soutien pour les proches d une personne atteinte d un TPL, Organisme «La Parentrie» en collaboration avec le CSSS d Ahuntsic et Montréal- Nord. Dauphin, J. (2010, novembre). La strucutre pré- psychotique de la personnalité : Une structure à part entière? Présentation au séminaire en évaluation des psychologues du CSSS d Ahuntsic et Montréal- Nord. Dauphin, J. (2011, avril). Le MMPI- 2. Présentation au séminaire en évaluation des psychologues du CSSS d Ahuntsic et Montréal- Nord. Dauphin, J. (2010, avril). Contribution des éléments de personnalité et des ressources psychologiques à l éclosion et au maintien de la psychopathologie. Colloque annuel de la Société Québécoise de Méthodes Projectives (SQMP). Dauphin, J. (2010, avril). Exploration du lien entre la mentalisation et la mémoire autobiographique. Présentation aux équipes de troubles relationnels et des troubles de la personnalité, Hôpital Louis- H. Lafontaine. 4

5 Dauphin, J. (octobre 2009). Le trouble schizoïde de la personnalité : Entre structure et tempérament. Conférence clinique présentée au Département de psychologie de l Université de Montréal. Dauphin, J. (mai 2008). Le DSM sous la loupe : Avatars, limites et fonctions cliniques. Journée de perfectionnement offerte aux psychologues. Association des Psychologues du Québec (APQ), Montréal. Dauphin, J. (novembre 2006). Self, mémoire et mentalisation : Modèle intégratif. Conférence présentée à la Clinique Cormier- Lafontaine (Hôpital Louis- H. Lafontaine/Centre Dollard- Cormier). Dauphin, J. (décembre 2006). Self, mémoire et mentalisation : Discussion de cas cliniques. Conférence présentée à la Clinique Cormier- Lafontaine (Hôpital Louis- H. Lafontaine/Centre Dollard- Cormier). Dauphin, J. (2005, novembre). Représentation de soi, mémoire et mentalisation : Implications théorico- cliniques. Conférence présentée au département de psychologie de l Hôpital Louis- H. Lafontaine. 5

AEU de Thérapies Comportementales et Cognitives (Niveau 1)

AEU de Thérapies Comportementales et Cognitives (Niveau 1) AEU de Thérapies Comportementales et Cognitives (Niveau 1) Responsables scientifiques et pédagogiques : Jérôme Palazzolo et Galina Iakimova Jérôme Palazzolo Psychiatre - Psychothérapeute (MD, PhD, HDR)

Plus en détail

Nom et coordonnées des personnes qui fourniront des lettres de recommandations :

Nom et coordonnées des personnes qui fourniront des lettres de recommandations : FORMULAIRE D INSCRIPTION À L INTERNAT EN PSYCHOLOGIE POUR LES MILIEUX DE LA RÉGION DE QUÉBEC Prénom Nom de famille Adresse Téléphone (1 seul numéro)* Courriel (1 seule adresse)* *Coordonnées pour vous

Plus en détail

Karine Côté, Ph.D. Professeure adjointe

Karine Côté, Ph.D. Professeure adjointe Karine Côté, Ph.D. Professeure adjointe FORMATION 1999-2002 Post-doctorat, Law and Mental Health Program, Centre for Addiction and Mental Health et Université de Toronto. 1999 Ph.D. Psychologie - Recherche

Plus en détail

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC

INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN LE 6 MAI 2015 PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? INFIRMIÈRES DE L UQAC INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QU EN EST-IL? PRÉSENTÉ AU COLLOQUE EN SCIENCES INFIRMIÈRES DE L UQAC LE 6 MAI 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Quel type de formation une IPSPL doit-elle suivre?

Plus en détail

INTRODUCTION 1. DESCRIPTION DU MILIEU

INTRODUCTION 1. DESCRIPTION DU MILIEU Recueil d internats en psychologie clinique (oriientatiion clliiniique et neuropsychollogiie) Édition 2013-2014 CSSS Allphonse-Desjjardiins,, centtre hospiittalliier uniiversiittaiire de Léviis 2 Table

Plus en détail

Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée?

Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée? Doit-on craindre les impacts du rapport Trudeau sur la fonction de technicienne ou technicien en éducation spécialisée? Hélène Le Brun, conseillère septembre 2007 D-11815 Centrale des syndicats du Québec

Plus en détail

Collectif pour l accès à la psychothérapie. La psychothérapie : un meilleur accès pour tous par des services assurés

Collectif pour l accès à la psychothérapie. La psychothérapie : un meilleur accès pour tous par des services assurés Collectif pour l accès à la psychothérapie La psychothérapie : un meilleur accès pour tous par des services assurés 2015 Table des matières Préambule... 3 1. Introduction... 4 2. L intérêt pour le Collectif

Plus en détail

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation

Fiche métier. Assistant socio-éducatif. Formation. Domaine de compétence. Activités. Au sein des Maisons du Rhône du secteur d habitation Assistant socio-éducatif 4 diplôme d état d assistant de service social 4 formation diplômante sur 3 ans dont 12 mois de stages pratiques 4 accueil, écoute, évaluation, information, orientation des personnes

Plus en détail

Cadre participant au comité du programme d amélioration continue de la qualité. Cadre participant au comité intranet-internet de l établissement.

Cadre participant au comité du programme d amélioration continue de la qualité. Cadre participant au comité intranet-internet de l établissement. Curriculum vitae Charles Demers 160 Boulevard de l Hôpital, suite 301 Gatineau (Québec) J8T 8J1 Téléphone : 819 776-8044 (travail) 819 246-9193 (bureau) Études universitaires Université Laval de Québec

Plus en détail

Programme d aide aux employés. Par Denis GOBEILLE

Programme d aide aux employés. Par Denis GOBEILLE Programme d aide aux employés Par Denis GOBEILLE Les difficultés des employés Santé mentale au Canada 1 Canadien sur 10 souffre de l'une ou l'autre des affections suivantes D une dépression; De manies;

Plus en détail

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 COLLOQUE ARY BORDES Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences infirmières

Plus en détail

Le retour au travail après une absence prolongée en

Le retour au travail après une absence prolongée en Le retour au travail après une absence prolongée en raison de trouble mental transitoire: des pistes d'encadrement de la démarche. Marie-José Durand, PhD, Professeure titulaire, Directrice du CAPRIT Les

Plus en détail

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI de Québec) 7843, rue des Santolines Québec (Québec) G1G 0G3 Téléphone : 418 683-2511 Télécopieur : 418 683-9735 www.crdiq.qc.ca Fiche

Plus en détail

Un puissant réseau de recherche universitaire pour la santé dans la grande région de Québec

Un puissant réseau de recherche universitaire pour la santé dans la grande région de Québec Un puissant réseau de recherche universitaire pour la santé dans la grande région de Québec Michel J. Tremblay Vice-doyen, recherche et études supérieures Faculté de médecine ESPÉRANCE DE VIE AU QUÉBEC

Plus en détail

ATELIER 2: Les «bénéfices psychologiques» de l ETP: psychothérapie, thérapie cognitivocomportementale. quels équilibres?

ATELIER 2: Les «bénéfices psychologiques» de l ETP: psychothérapie, thérapie cognitivocomportementale. quels équilibres? 12èmes Journées Régionales d échanges en Education du Patient EDUCATION DU PATIENT : «Entre bénéfices possibles et attendus.vers de nouveaux équilibres» jeudi 29 et vendredi 30 novembre 2012 ATELIER 2:

Plus en détail

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier

7 octobre 2014 Entretiens Jacques Cartier Le projet de formation «Partenaires, jusqu à la fin» Déterminer avec le patient et ses proches les objectifs de ses soins en contexte de maladie grave et de fin de vie 7 octobre 2014 Entretiens Jacques

Plus en détail

LES COOPÉRATIVES JEUNESSE

LES COOPÉRATIVES JEUNESSE LES COOPÉRATIVES JEUNESSE DE SERVICES : APPRENTISSAGE MULTIDIMENSIONNEL, IMPACT ÉDUCATIF ET COMPLÉMENTARITÉ À L ENVIRONNEMENT SCOLAIRE PAR Jean-Marc Fontan Marie Bouchard No 0997-085 La Chaire de coopération

Plus en détail

«Les suivis systématiques : du processus clinique à son informatisation et à son utilisation»

«Les suivis systématiques : du processus clinique à son informatisation et à son utilisation» «Les suivis systématiques : du processus clinique à son informatisation et à son utilisation» 26 et 27 avril 2007 Best Western Hôtel Universel Drummondville. Ce colloque est organisé avec l appui financier

Plus en détail

Ensemble pour soutenir les femmes atteintes et leurs proches

Ensemble pour soutenir les femmes atteintes et leurs proches Ensemble pour soutenir les femmes atteintes et leurs proches Sara Vaillancourt, travailleuse sociale en oncologie CHU de Québec Centre des maladies du sein Deschênes-Fabia Cancer du sein - Mise à jour

Plus en détail

Le traitement Comment procéder?

Le traitement Comment procéder? Regroupement des intervenants en matière d agression sexuelle et Groupe de recherche sur les agresseurs sexuels Le traitement Comment procéder? 16, 17 et 18 juin 2010 Manoir St-Castin 99, Ch. Tour du Lac

Plus en détail

Formation Professionnelle. Orienté Solution

Formation Professionnelle. Orienté Solution UNIQUE EN EUROPE Formation Professionnelle de Thérapeute Orienté Solution (PNL, Hypnose Ericksonienne, Thérapie Brève Solutionniste) Certificat international de «NLP, Brief Therapy and Hypnosis Therapist»

Plus en détail

Denis Pelletier, physiothérapeute, M. Sc.

Denis Pelletier, physiothérapeute, M. Sc. Denis Pelletier, physiothérapeute, M. Sc. Formation M. Sc. en kinanthropologie (2011) B. Sc. Physiothérapie, Université d'ottawa (1987-91) avec mention honorable «MAGNUM CUM LAUDE» Certificat de perfectionnement

Plus en détail

Projet de loi n o 21 (2009, chapitre 28)

Projet de loi n o 21 (2009, chapitre 28) PREMIÈRE SESSION TRENTE-NEUVIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 21 (2009, chapitre 28) Loi modifiant le Code des professions et d autres dispositions législatives dans le domaine de la santé mentale et

Plus en détail

Hommes Femmes. Taux pour 100 000 personnes 26,7 24,7 9,0 7,2

Hommes Femmes. Taux pour 100 000 personnes 26,7 24,7 9,0 7,2 Quel est le profil d utilisation de services de santé par les jeunes qui se sont suicidés? Johanne Renaud M.D. M.Sc. FRCPC Université McGill, Groupe McGill d études sur le suicide Directrice médicale Programme

Plus en détail

Demande de règlement invalidité Demande de prolongation

Demande de règlement invalidité Demande de prolongation www.inalco.com Demande de règlement invalidité À L INDUSTRIELLE ALLIANCE, CE QUI COMPTE C EST VOUS! Veuillez transmettre le formulaire dûment rempli au bureau de votre région : Québec Ontario et provinces

Plus en détail

DESCRIPTION DE FONCTIONS AGENT D INTERVENTION SOCIO-PROFESSIONNEL

DESCRIPTION DE FONCTIONS AGENT D INTERVENTION SOCIO-PROFESSIONNEL DESCRIPTION DE FONCTIONS AGENT D INTERVENTION SOCIO-PROFESSIONNEL Description sommaire Sous l encadrement clinique de la chef d équipe SI et dans un contexte interdisciplinaire, la titulaire du poste assume

Plus en détail

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir.

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. 1 er Forum sur le médicament Jacques Turgeon, B.Pharm., Ph.D., Membre Académie canadienne des sciences de la santé, Membre

Plus en détail

La recherche universitaire en sécurité routière

La recherche universitaire en sécurité routière La recherche universitaire en sécurité routière François Bellavance, PhD Professeur, HEC Montréal Directeur Laboratoire sur la sécurité des transports Centre de recherche sur les transports (CRT) Centre

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

L impact sur la santé des populations vulnérables des services d'insertion en emploi

L impact sur la santé des populations vulnérables des services d'insertion en emploi L impact sur la santé des populations vulnérables des services d'insertion en emploi Deena White Mariana Sotelo-Rico Université de Montréal Colloque international des programmes locaux et régionaux en

Plus en détail

CERTIFICAT EN TOXICOMANIE. 8 avril 2015

CERTIFICAT EN TOXICOMANIE. 8 avril 2015 Dîner d information Programmes d études en toxicomanie CERTIFICAT EN TOXICOMANIE 8 avril 2015 Programmes de formation créditée en toxicomanie Offert dans différentes villes du Québec Certificat en toxicomanie

Plus en détail

La psychothérapie. Se poser les bonnes questions

La psychothérapie. Se poser les bonnes questions La psychothérapie Se poser les bonnes questions? LA PSYCHOTHÉRAPIE Au Québec, la psychothérapie est une activité réservée par la loi * depuis juin 2012, ce qui signifie que seules les personnes autorisées,

Plus en détail

MUTUELLES ET COOPÉRATIVES D ÉPARGNE ET DE CRÉDIT EN AFRIQUE FRANCOPHONE : EXAMEN COMPARATIF DE DEUX MODÈLES : COOPEC ET CVECA PAR

MUTUELLES ET COOPÉRATIVES D ÉPARGNE ET DE CRÉDIT EN AFRIQUE FRANCOPHONE : EXAMEN COMPARATIF DE DEUX MODÈLES : COOPEC ET CVECA PAR MUTUELLES ET COOPÉRATIVES D ÉPARGNE ET DE CRÉDIT EN AFRIQUE FRANCOPHONE : EXAMEN COMPARATIF DE DEUX MODÈLES : COOPEC ET CVECA PAR Mauro-F. Malservisi Max N. tereraho No 1097-090 La Chaire de coopération

Plus en détail

ismart, une application mobile pour réduire le stress chronique

ismart, une application mobile pour réduire le stress chronique ismart, une application mobile pour réduire le stress chronique Pierrich Plusquellec, PhD Sonia Lupien, PhD, Valérie Tourjman, MD Centre de recherche de l Institut universitaire en santé mentale de Montréal

Plus en détail

Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG)

Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG) Unité Hospitalière de Psychiatrie de la Personne Âgée (UHPG) Filière : SANTE MENTALE Carte d'identité Nom de l'institution : FONDATION DE NANT- SECTEUR PSYCHIATRIQUE DE L EST VAUDOIS Nom du service : UNITE

Plus en détail

L INTÉGRATION DE PAIRS AIDANTS DANS DES ÉQUIPES DE SUIVI ET DE SOUTIEN DANS LA COMMUNAUTÉ: POINTS DE VUE DE DIVERS ACTEURS

L INTÉGRATION DE PAIRS AIDANTS DANS DES ÉQUIPES DE SUIVI ET DE SOUTIEN DANS LA COMMUNAUTÉ: POINTS DE VUE DE DIVERS ACTEURS L INTÉGRATION DE PAIRS AIDANTS DANS DES ÉQUIPES DE SUIVI ET DE SOUTIEN DANS LA COMMUNAUTÉ: POINTS DE VUE DE DIVERS ACTEURS Synthèse des résultats de l étude Hélène Provencher, PhD, Université Laval, Québec

Plus en détail

Présentation 2007. pour. Observatoire Vieillissement et Société

Présentation 2007. pour. Observatoire Vieillissement et Société Présentation 2007 pour Observatoire Vieillissement et Société Stéphane Tremblay Directeur de Territoire Région de l Est Qu est-ce que Lifeline? Argus? Philips? Lifeline est un service de télésurveillance

Plus en détail

Un poste à votre mesure!

Un poste à votre mesure! Titre du poste : INFIRMIÈRE PRATICIENNE EN SOINS DE PREMIÈRE LIGNE (IPSPL) Direction : Direction des soins infirmiers Statut : Temps complet - 35 heures/semaine Quart : Jour LIBELLÉ DU TITRE D EMPLOI Personne

Plus en détail

Le programme de maîtrise avec stage

Le programme de maîtrise avec stage Le programme de maîtrise avec stage Le programme de maîtrise avec stage comporte 45 crédits, répartis comme suit : - 15 crédits de cours - 12 crédits de stage - 18 crédits pour la rédaction d'un rapport

Plus en détail

Recherche intervention évaluative visant l optimisation de l environnement psychosocial et organisationnel du travail du personnel soignant

Recherche intervention évaluative visant l optimisation de l environnement psychosocial et organisationnel du travail du personnel soignant Recherche intervention évaluative visant l optimisation de l environnement psychosocial et organisationnel du travail du personnel soignant Décembre 2004 Renée Bourbonnais, PhD Michel Vézina, PhD Pierre

Plus en détail

Favoriser l'attachement sécurisant chez les bébés et les jeunes enfants : Le Cercle de sécurité

Favoriser l'attachement sécurisant chez les bébés et les jeunes enfants : Le Cercle de sécurité Favoriser l'attachement sécurisant chez les bébés et les jeunes enfants : Le Cercle de sécurité Congrès Enfanter le monde 26 novembre 2010 Claud Bisaillon, Ph.D. Psychologue, professeure Plan de la présentation

Plus en détail

paration à la vie autonome en centres jeunesse

paration à la vie autonome en centres jeunesse La préparation paration à la vie autonome en centres jeunesse Martin Goyette, PhD,, professeur Marie Noële Royer, Msc,, professionnelle de recherche ENAP université du Québec Les bailleurs de fonds Ph.D

Plus en détail

Pour en finir avec un mythe! Gilles Delisle, Ph.D.

Pour en finir avec un mythe! Gilles Delisle, Ph.D. P R I N T E M P S 2 0 1 4 Réflexions Pour en finir avec un mythe! Depuis le temps qu on en parle, qu on écrit là-dessus, on aurait pu croire qu il soit inutile de revenir sur la question. Quelle question?

Plus en détail

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite Guide à l intention des familles AU COEUR du trouble de personnalité limite À propos du trouble de personnalité limite Ce document a été élaboré en 2001 par madame France Boucher, infirmière bachelière,

Plus en détail

PRÉSENTATION du SEMESTRE 2

PRÉSENTATION du SEMESTRE 2 PRÉSENTATION du SEMESTRE 2 INTRODUCTION Dans la poursuite de la pédagogie proposée dès le semestre 1, nous vous proposons, pour le semestre 2, de renforcer l apprentissage des savoirs et vous permettre

Plus en détail

CURRICULUM VITAE. Expérience d'avocat

CURRICULUM VITAE. Expérience d'avocat 1 CURRICULUM VITAE Pierre Boulanger, avocat 790 38 e avenue tél. bureau : (514) 845-5171 Lachine (Québec) H8T 2C1 tél. domicile : (514) 637-9489 courriel: pboulanger@procassur.com Expérience d'avocat Depuis

Plus en détail

Annexe...10 Fonction du psychologue clinicien / de la psychologue clinicienne...10

Annexe...10 Fonction du psychologue clinicien / de la psychologue clinicienne...10 Cursus de formation continue postgraduée en psychologie clinique Schweizerische Vereinigung der Klinischen Psychologinnen und Psychologen (SVKP) Organisme responsable : Association Suisse de Psychologues

Plus en détail

NVivo: du projet à la publication. Claude Julie Bourque, Ph.D. Université de Sherbrooke, Québec, Canada

NVivo: du projet à la publication. Claude Julie Bourque, Ph.D. Université de Sherbrooke, Québec, Canada NVivo: du projet à la publication Claude Julie Bourque, Ph.D. Université de Sherbrooke, Québec, Canada Du projet à la publication Cette présentation décrit brièvement comment la recherche de Claude Julie

Plus en détail

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Ligne provinciale d intervention téléphonique en prévention du suicide 1 866 APPELLE Octobre 2014 Table des matières Contexte...

Plus en détail

La réadaptation professionnelle des travailleurs lombalgiques : Présentation d'un modèle canadien

La réadaptation professionnelle des travailleurs lombalgiques : Présentation d'un modèle canadien Hôpital Cochin Samedi 1 er avril 2006 Forum Saint Jacques La réadaptation professionnelle des travailleurs lombalgiques : Présentation d'un modèle canadien Dr Jean-Baptiste Fassier 1,2 Centre d Etude et

Plus en détail

GUIDE DE L'UTILISATEUR

GUIDE DE L'UTILISATEUR GUIDE DE L'UTILISATEUR LE PLAN D AUTOGESTION DU DÉVELOPPEMENT PROFESSIONNEL CONTINU EN CINQ ÉTAPES Pour pouvoir donner des soins de qualité aux patients tout au long de sa carrière professionnelle, le

Plus en détail

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme

2013-2014. psychologie. UFR des Sciences de l Homme 2013-2014 DU LYCÉE À L UNIVERSITÉ psychologie UFR des Sciences de l Homme OBJECTIFS de la formation Vous êtes intéressé par les études de psychologie? A l Université Bordeaux Segalen, cette formation s

Plus en détail

«Tout le monde devrait faire une psychothérapie.»

«Tout le monde devrait faire une psychothérapie.» «Tout le monde devrait faire une psychothérapie.» Moins je me connais, mieux je me porte. Clément Rosset, Loin de moi, 1999 Faut-il tout «psychiatriser»? Tout événement de vie difficile tel qu une rupture

Plus en détail

Cyberlettre de la Bibliothèque Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval

Cyberlettre de la Bibliothèque Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval Danielle Rose/CSSS Laval/Reg13/SSSS 2015-09-01 07:55 A Danielle Rose/CSSS Laval/Reg13/SSSS@SSSS cc ccc Josée Noël/CSSS Laval/Reg13/SSSS Objet Cyberlettre Septembre 2015 Septembre 2015 Cyberlettre de la

Plus en détail

CHANTALLE TREMBLAY Travailleuse sociale, psychothérapeute

CHANTALLE TREMBLAY Travailleuse sociale, psychothérapeute CHANTALLE TREMBLAY Travailleuse sociale, psychothérapeute 3710, rue Du Foulon Jonquière (Québec) G7X 9Y7 Téléphone : (418) 542-6800 chantalletr@videotron.ca Langues : français et anglais fonctionnel Qualifications

Plus en détail

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Natalie Rinfret, Ph.D. Colloque de l Association des directeurs généraux des services

Plus en détail

Société en commandite Gaz Métropolitain Cause tarifaire 2004, R-3510-2003 CURRICULUM VITAE PAGES TÉMOINS

Société en commandite Gaz Métropolitain Cause tarifaire 2004, R-3510-2003 CURRICULUM VITAE PAGES TÉMOINS TÉMOINS PAGES SYLVAIN AUDETTE 2 NICOLE BESSETTE 4 YVES D AMOUR 5 PIERRE DESPARS 6 FRÉDÉRIC GAUVIN 7 GREG MAYNARD 8 LYNE MERCIER 9 FRÉDÉRIC MOREL 10 ERIC NADEAU 11 JEAN-PIERRE NOËL 12 Page 1 de 12 EXPÉRIENCE

Plus en détail

Utilisation d outils d soutenir le repérage, rage, la détection et le diagnostic

Utilisation d outils d soutenir le repérage, rage, la détection et le diagnostic Utilisation d outils d pour soutenir le repérage, rage, la détection et le diagnostic Martine Habra, PhD Agente de planification, programmation et recherche Institut universitaire en santé mentale Douglas

Plus en détail

M me Florence Chanut. «Injection : Comment articuler prévention, éducation et réduction des risques?»

M me Florence Chanut. «Injection : Comment articuler prévention, éducation et réduction des risques?» M me Florence Chanut Psychiatre Responsable du programme de psychiatrie des toxicomanies du Centre Hospitalier Universitaire de Montréal (CHUM) Professeur adjoint de clinique au département de psychiatrie

Plus en détail

JEAN-PAUL JALBERT, A.V.C., Pl. Fin. jalbertjp@videotron.ca né le 10 juillet 1946

JEAN-PAUL JALBERT, A.V.C., Pl. Fin. jalbertjp@videotron.ca né le 10 juillet 1946 jalbertjp@videotron.ca né le 10 juillet 1946 546, Rue du Sous-bois Tél. domicile : (418) 836-2273 Lévis, Québec Cellulaire : (418) 657-0416 G7A 1C8 Télécopieur : (418) 836-3054 PROFIL DE CARRIÈRE Planificateur

Plus en détail

DIRECTION QUÉBÉCOISE DE CANCÉROLOGIE. Programme de formation en ligne pour les infirmières pivots en oncologie. Devis pédagogique 2013-2014

DIRECTION QUÉBÉCOISE DE CANCÉROLOGIE. Programme de formation en ligne pour les infirmières pivots en oncologie. Devis pédagogique 2013-2014 DIRECTION QUÉBÉCOISE DE CANCÉROLOGIE Programme de formation pour les infirmières pivots en oncologie Devis pédagogique 2013-2014 Édition : La Direction des communications du ministère de la Santé et des

Plus en détail

Journée e dialogue al chef de file en santé mentale

Journée e dialogue al chef de file en santé mentale Journée e dialogue Le réseau r de l Est l de Montréal al chef de file en santé mentale UN PROCESSUS DE TRANSFERT DE LA CLIENTÈLE ENTRE LES ÉTABLISSEMENTS DE L EST DE MONTRÉAL POUR ASSURER LA CONTINUITÉ

Plus en détail

Un métier en évolution.

Un métier en évolution. Intégré à une équipe de soins, l'aide-soignant assiste l'infirmier dans les activités quotidiennes de soins. Il contribue au bien-être des malades, en les accompagnant dans tous les gestes de la vie quotidienne

Plus en détail

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC

LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC LES SERVICES DE SAGE-FEMME AU QUÉBEC UNE PRIORITÉ DE LA POLITIQUE DE PÉRINATALITÉ (2008-2018) Mémoire présenté aux membres de la commission parlementaire de la santé et des services sociaux Préparé par

Plus en détail

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles

FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS. Volet 2 - Les options résidentielles FICHE D INFORMATION À L INTENTION DES PARENTS Volet 2 - Les options résidentielles LES OPTIONS RÉSIDENTIELLE La Fiche d information à l intention des parents porte sur différents sujets susceptibles d

Plus en détail

PROGRAMME D INTERNAT en psychologie et neuropsychologie

PROGRAMME D INTERNAT en psychologie et neuropsychologie Doctorat en psychologie PROGRAMME D INTERNAT en psychologie et neuropsychologie DONNER L ESPOIR, INSPIRER L EXCELLENCE TABLE DES MATIÈRES ACCUEIL ET RENSEIGNEMENTS 1 Introduction 2 Mission 2 Programmes

Plus en détail

PROGRAMME DE BOURSES D ÉTUDES ET DE FORMATION CONTINUE 2015

PROGRAMME DE BOURSES D ÉTUDES ET DE FORMATION CONTINUE 2015 PROGRAMME DE BOURSES D ÉTUDES ET DE FORMATION CONTINUE 2015 Avec une bourse, je pourrais améliorer mes connaissances La subvention TD pour l excellence dans le domaine médical est destinée au personnel

Plus en détail

Centre Régional de soins Psychiatriques «Les Marronniers» MSP

Centre Régional de soins Psychiatriques «Les Marronniers» MSP Centre Régional de soins Psychiatriques «Les Marronniers» EDS CHS MSP MSP «La Traversée» Anémones 1 - Anémones 2-45 lits 30 lits Chênes - 45 lits Dont - Circuits de soins internés 25 lits - Circuit de

Plus en détail

Démarche d évaluation médicale et histoire professionnelle

Démarche d évaluation médicale et histoire professionnelle révention Comment évaluer les troubles musculosquelettiques (TMS) reliés au travail? L histoire professionnelle est le meilleur outil pour dépister les TMS et les prévenir Ce questionnaire de dépistage

Plus en détail

Commission infirmière régionale (CIR) COMPTE RENDU. Date : 11 octobre 2011 Heure : 16h30 Lieu : Agence de la santé et des services sociaux

Commission infirmière régionale (CIR) COMPTE RENDU. Date : 11 octobre 2011 Heure : 16h30 Lieu : Agence de la santé et des services sociaux Commission infirmière régionale (CIR) COMPTE RENDU Date : 11 octobre 2011 Heure : 16h30 Lieu : Agence de la santé et des services sociaux Présences : Denyse April, Collège Héritage Gilles Coulombe, CSSS

Plus en détail

Offre d une bourse postdoctorale de 32 000$ Juin 2015 Juin 2016 Date de clôture du concours : 15 mai 2015 à 16h

Offre d une bourse postdoctorale de 32 000$ Juin 2015 Juin 2016 Date de clôture du concours : 15 mai 2015 à 16h www.arimarecherche.ca Offre d une bourse postdoctorale de 32 000$ Juin 2015 Juin 2016 Date de clôture du concours : 15 mai 2015 à 16h Le partenariat ARIMA réunit un ensemble de chercheurs universitaires,

Plus en détail

CURRICULUM VITAE SOPHIE LAPLANTE M.D. FRCPC

CURRICULUM VITAE SOPHIE LAPLANTE M.D. FRCPC CURRICULUM VITAE Nom: SOPHIE LAPLANTE M.D. FRCPC Langues: Anglais, écrit et parlé Français, écrit et parlé Espagnol, limité ÉDUCATION Pré-Universitaires 1982 DEC en Sciences de la Santé Collège Marguerite

Plus en détail

Continuité des soins aux traumatisés majeurs dans un système intégré et régionalisé

Continuité des soins aux traumatisés majeurs dans un système intégré et régionalisé Continuité des soins aux traumatisés majeurs dans un système intégré et régionalisé Octobre 2002 André Lavoie, Ph.D. Natalie LeSage, M.D., M.Sc. John S. Sampalis, Ph.D. Partenaire décideur : Dr. Pierre

Plus en détail

Futurs étudiants 1 er Cycle

Futurs étudiants 1 er Cycle Futurs étudiants 1 er Cycle A d m i s s i o n P r o g r a m m e, c h e m i n e m e n t e t s t r u c t u r e P e r s p e c t i v e s p r o f e s s i o n n e l l e s, b o u r s e s e t e m p l o i s F o

Plus en détail

Planification stratégique 2012-2015

Planification stratégique 2012-2015 DE CHAUDIÈRE-APPALACHES Planification stratégique 2012-2015 Reprendre du pouvoir sur sa vie. 23681_CRDCA_Planification 2012.indd 1 Description de la démarche La démarche de planification stratégique du

Plus en détail

LA SANTÉ MENTALE EN ONTARIO

LA SANTÉ MENTALE EN ONTARIO LA SANTÉ MENTALE EN ONTARIO Document d orientation pour l engagement des partenaires francophones en vue de valider les priorités en santé mentale et lutte contre les dépendances en Ontario Réseau franco-santé

Plus en détail

"Formation et évaluation de la compétence du pharmacien clinicien expérience suisse"

Formation et évaluation de la compétence du pharmacien clinicien expérience suisse "Formation et évaluation de la compétence du pharmacien clinicien expérience suisse" Journées Franco-Suisses de Pharmacie Hospitalière 23 avril 2015, Mâcon Dr Vera Jordan-von Gunten Pharmacien d hôpital,

Plus en détail

Internet, jeux vidéo, téléphone portable: frontière entre utilisation intensive et dépendance comportementale

Internet, jeux vidéo, téléphone portable: frontière entre utilisation intensive et dépendance comportementale Internet, jeux vidéo, téléphone portable: frontière entre utilisation intensive et dépendance comportementale Derniers résultats de la recherche Gregor Waller, MSc Berne, le 7 mars 2013 Forum national

Plus en détail

programme de bourses d'études Formulaire de demande à compléter

programme de bourses d'études Formulaire de demande à compléter programme de bourses d'études Formulaire de demande à compléter Critères d'admissibilité pour le programme de bourses d'études Pour que les membres du comité de sélection procèdent à l analyse d un dossier,

Plus en détail

QUEL MEILLEUR INVESTISSEMENT D AVENIR QU UNE ÉTUDE SUR LA SANTÉ DES JEUNES ADULTES?

QUEL MEILLEUR INVESTISSEMENT D AVENIR QU UNE ÉTUDE SUR LA SANTÉ DES JEUNES ADULTES? QUEL MEILLEUR INVESTISSEMENT D AVENIR QU UNE ÉTUDE SUR LA SANTÉ DES JEUNES ADULTES? I-SHARE SUIVRA L ÉTAT DE SANTÉ DE 30 000 JEUNES PENDANT 10 ANS «Les grandes cohortes doivent contribuer à éclairer les

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015

PLAN D AFFAIRES. Personnes en perte d autonomie 2010-2015 C1_PAuton-CSSS2M_Layout 1 11-04-19 11:35 Page 1 PLAN D AFFAIRES Personnes en perte d autonomie 2010-2015 Ce document a été produit à la suite des rencontres du comité de pilotage du Plan d affaires de

Plus en détail

ACCÈS AUX SOINS. La santé mentale. dans le 5 e a Lyon

ACCÈS AUX SOINS. La santé mentale. dans le 5 e a Lyon ACCÈS AUX SOINS La santé mentale dans le 5 e a Lyon décembre 2010 ACCÈS AUX SOINS Le Conseil Local de Santé Mentale du 5 e arrondissement : qu est-ce que c est? Le Conseil Local de Santé Mentale du 5 e

Plus en détail

Une échelle d évaluation semistructurée. B. Gravier

Une échelle d évaluation semistructurée. B. Gravier Une échelle d évaluation semistructurée : la HCR-20 B. Gravier Exemple de jugement clinique structuré: The Historical Clinical Risk Management 20 item scale HCR - 20 Echelle utilisée par les cliniciens

Plus en détail

Curriculum vitae. 2010 Vice-président en cours AADM (Association des avocats en défense de Montréal, Canada) Conseiller (2009-2010)

Curriculum vitae. 2010 Vice-président en cours AADM (Association des avocats en défense de Montréal, Canada) Conseiller (2009-2010) Curriculum vitae Me Alexandre Bergevin BERGEVIN ET ASSOCIÉS, s 338, rue Saint-Antoine Est Montréal (Québec) H2Y 1A3 (T) 514-759-6862 (F) 514-866-2929 Courriel: abergevin@aadm.ca Site Web: http://www.droit-criminel.com/

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...3 1. OBJET ET PRINCIPES FONDAMENTAUX...5 LIBERTÉ ET AUTONOMIE INTELLECTUELLE...6 BIENFAISANCE...

CODE D ÉTHIQUE TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...3 1. OBJET ET PRINCIPES FONDAMENTAUX...5 LIBERTÉ ET AUTONOMIE INTELLECTUELLE...6 BIENFAISANCE... Faculté de médecine Bureau de l éthique clinique CODE D ÉTHIQUE TABLE DES MATIÈRES PRÉAMBULE...3 1. OBJET ET PRINCIPES FONDAMENTAUX...5 LIBERTÉ ET AUTONOMIE INTELLECTUELLE...6 BIENFAISANCE...6 JUSTICE

Plus en détail

Bourses d admission. Donateurs et Faculté de droit

Bourses d admission. Donateurs et Faculté de droit Bourses d admission Donateurs et Faculté de droit Mise à jour : Mars 2015 1 Table des matières Bourse d admission 1er cycle... 3 Bourse d admission à la maîtrise... 3 Bourse d admission (période d octroi

Plus en détail

MASTER 2 BIOLOGIE SANTE SPÉCIALITÉ METIERS DE LA SANTE ASSOCIES A LA RECHERCHE CLINIQUE

MASTER 2 BIOLOGIE SANTE SPÉCIALITÉ METIERS DE LA SANTE ASSOCIES A LA RECHERCHE CLINIQUE MASTER 2 BIOLOGIE SANTE SPÉCIALITÉ METIERS DE LA SANTE ASSOCIES A LA RECHERCHE CLINIQUE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Présentation

Plus en détail

Ministère de la Santé et des Services sociaux

Ministère de la Santé et des Services sociaux Ministère de la Santé et des Services sociaux Projet de loi modifiant l organisation et la gouvernance du réseau de la santé et des services sociaux notamment par l abolition des agences régionales Contexte

Plus en détail

Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015

Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015 Première journée scientifique des boursiers et chercheurs cliniciens Unité SOUTIEN SRAP-QUÉBEC 15 juin 2015 PARTENAIRES PRINCIPAUX Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC) Ministère de la Santé

Plus en détail

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION

AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) DOCUMENT DE PRÉSENTATION NOVEMBRE 2010 PRÉAMBULE L agrément des programmes constitue un exercice important qui permet non

Plus en détail

Les stagiaires, au nombre de 12 maximum, disposent de tables de travail et de chaises.

Les stagiaires, au nombre de 12 maximum, disposent de tables de travail et de chaises. Créé en 2005, l Institut Mots pour Maux est une association d accompagnement et d aide à la personne. Son objectif est de favoriser et de développer l amélioration de la condition de l être humain et son

Plus en détail

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue

L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue L infirmière praticienne spécialisée en soins de première ligne (IPSPL) : Portrait des pratiques en UMF sur le territoire Abitibi-Témiscamingue Marie-Christine Lemieux, M.Sc. Inf., IPSPL 2 e Symposium

Plus en détail

Période d'affichage du : 23 novembre 2012 au 5 décembre 2012

Période d'affichage du : 23 novembre 2012 au 5 décembre 2012 Période d'affichage du : LISTE DES POSTES DISPONIBLE PAR DIRECTION LÉGENDE : Direction : 31 - DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS Nbr. sem. Nbr. sem. FDS 1: 15 et 16 décembre 2012 Expérience d'au moins 5 ans

Plus en détail

LA PACIFICATION OU L ART D ACCOMPAGNER L AUTRE DANS LA CRISE

LA PACIFICATION OU L ART D ACCOMPAGNER L AUTRE DANS LA CRISE LA PACIFICATION OU L ART D ACCOMPAGNER L AUTRE DANS LA CRISE PLAN DE LA PRÉSENTATION Introduction Historique La pacification et sa méthode Un exemple Votre contexte Conclusion DÉCLARATION Je n ai aucun

Plus en détail

La traduction médicale à l université

La traduction médicale à l université La traduction médicale à l université Journée de la traduction médicale Groupe Traduction (Rx&D) - Université de Montréal Sylvie Vandaele Département de linguistique et de traduction Université de Montréal

Plus en détail

À retenir... 1. Ce qu en disent les acteurs communautaires

À retenir... 1. Ce qu en disent les acteurs communautaires 1 Volet 4 : Ainé-e-s Table des matières À retenir... 1 Ce qu en disent les acteurs communautaires... 1 1. Un portrait des aîné e s du quartier... 2 1.1 Répartition des personnes âgées de 65 ans et plus...

Plus en détail

PROGRAMME DES TROUBLES PSYCHOTIQUES CATÉGORIE : STAGE OPTIONNEL (SÉLECTIF) NIVEAU : SENIORAT (R-IV, R-V) DURÉE : 2 À 6 PÉRIODES

PROGRAMME DES TROUBLES PSYCHOTIQUES CATÉGORIE : STAGE OPTIONNEL (SÉLECTIF) NIVEAU : SENIORAT (R-IV, R-V) DURÉE : 2 À 6 PÉRIODES Stage de psychiatrie des toxicomanies PROGRAMME DES TROUBLES PSYCHOTIQUES CATÉGORIE : STAGE OPTIONNEL (SÉLECTIF) NIVEAU : SENIORAT (R-IV, R-V) DURÉE : 2 À 6 PÉRIODES Milieux de stage Toxicomanie et santé

Plus en détail

Les Migraines et les céphalées. Dr G.Hinzelin Migraines et Céphalées Migraines et Céphalées La migraine représente entre 5 à 18% de la population française selon le sexe et en fonction des études. Est

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. Prix Cardozo-Coderre 2014

COMMUNIQUÉ. Prix Cardozo-Coderre 2014 COMMUNIQUÉ L OOAQ décerne près de 45 000 $ en prix et subventions de recherche en soutien aux orthophonistes et aux audiologistes pour des soins de qualité à la population. MONTRÉAL, le 16 juin 2015 Dans

Plus en détail

Recueil des règles de conservation des documents des établissements universitaires québécois LISTE DES RÈGLES

Recueil des règles de conservation des documents des établissements universitaires québécois LISTE DES RÈGLES LISTE DES RÈGLES 01 - ADMINISTRATION ADMINISTRATION - GÉNÉRALITÉS 01.01 Document définitif - Fichier informatique 01.02 Document mis à jour - Fichier informatique 01.03 Document préparatoire, document

Plus en détail