Dossier de synthèse. Enquête par questionnaire. Existe-t-il un secteur solidaire?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier de synthèse. Enquête par questionnaire. Existe-t-il un secteur solidaire?"

Transcription

1 Dossier de synthèse Enquête par questionnaire Existe-t-il un secteur solidaire?

2 Modalités Personnes interrogées : Le questionnaire a été administré à 50 personnes par entretien téléphonique. En termes de représentativité, différentes structures ont été interrogées : - ONG, - entreprises, - associations, - médias, - collectifs, - organisations internationales, - collectivités locales, - écoles, - fondations. Objet des questions : Il comprend 12 questions et est organisé selon les catégories suivantes : - définitions, - secteurs d activité, - domaines, - critères de sélection ou d exclusion, - acteurs, - emplois du secteur solidaire. Équipe : Le questionnaire a été élaboré par Océane Plockyn, chargée de projet Portail de la Solidarité, L enquête téléphonique a été administrée par Maya Thomas, stagiaire à Bioforce, Le dossier de synthèse a été réalisé par Mady Chanrion, chargée de mission Portail de la Solidarité.

3 La solidarité en quelques mots En trois mots, qu évoque pour vous le mot solidarité? (mot cité en premier par les personnes interrogées en nombre de fois) don de soi partage responsabilité engagement lien Série1 échange humain / humanité soutien aide / entraide / aider

4 Sér La solidarité en quelques mots En trois mots, qu évoque pour vous le mot solidarité? aide / entraide soutien humain / humanité échange lien engagement responsabilité partage don de soi international Etat / société / collectivité fraternité accompagnement proximité projet écoute respect union / collectif / communauté quotidien 9

5 Domaines Ces domaines d activités peuvent-ils faire partie du secteur solidaire? (en pourcentage de ) 120% 100% 80% 60% 40% 20% 0% Série2 environnement mécénat coopération décentralisée fundraising tourisme solidaire plaidoyer humanitaire microfinance économie sociale et solidaire chantiers internationaux commerce équitable

6 Acteurs Ces acteurs font-ils partie du secteur solidaire? Structures financeurs fondations Collectivités locales Institutions internationales Etat entreprises d'insertion Instituts de formation / universités économie sociale et solidaire associations de solidarité ONG 0% 20% 40% 60% 80% 100% 120%

7 Critères de sélection Au-delà du statut de la structure, d autres critères pourraient être retenus pour qualifier un acteur solidaire. Quels sont ceux qui vous semblent primordiaux? L humain comme visée des activités hum ain visée Une activité à but lucratif lucratif indispensable 57.1% indispensable 6.1% important 38.8% 57.1% 4.1% important 40.8% 6.1% 42.9% peu important 4.1% peu important 42.9% pas de tout important 0.0% 38.8% pas du tout important 10.2% 40.8% 10.2% Une activité dans le respect du droit respect du droit La prise en compte de l environnement environnem ent indipensable 51.0% indipensable 26.5% important 46.9% 51.0% important 63.3% 26.5% 10.2% peu important peu important 10.2% pas du tout important 0.0% 46.9% pas du tout important 0.0% 63.3%

8 Critères de sélection Une mission d intérêt général intéret général La -discrimination à l embauche dis crim ination indispensable 16.3% indispensable 24.5% important 71.4% 16.3% 10.2% important 63.3% 24.5% 10.2% peu important 10.2% peu important 10.2% pas du tout important 71.4% pas du tout important 63.3% Le respect de la mixité sociale m ixité sociale La cohérence entre les activités de la structure cohére nce activité s indipensable 16.3% indispensable 20.4% important 55.1% 16.3% 24.5% important 53.1% 20.4% 24.5% peu important 24.5% peu important 24.5% pas du tout important 4.1% 55.1% 4.1% pas du tout important 53.1% La présence de bénévoles au sein de la structure béné voles indispensable 0.0% important 38.8% 55.1% peu important 55.1% pas du tout important 6.1% 38.8% 6.1% Une politique RH reflétant l engagement pour la solidarité politique RH indispensable 16.3% important 71.4% 16.3% 12.2% peu important 12.2% pas du tout important 0.0% 71.4%

9 Critères de sélection La transparence financière et la gestion rigoureuse des fonds trans pare nce L efficacité et la pertinence des actions efficacité et pertinence indispensable 85.7% indispensable 59.2% important 14.3% 85.7% important 38.8% 59.2% peu important 0.0% peu important pas du tout important 0.0% 14.3% pas du tout important 0.0% 38.8% La provenance des financements des projets de solidarité financem ent La prise en compte des besoins des bénéficiaires besoins bénéficiaires indispensable 16.3% indispensable 75.5% important 53.1% 16.3% 26.5% important 24.5% 75.5% peu important 26.5% peu important 0.0% pas du tout important 4.1% 53.1% 4.1% pas du tout important 0.0% 24.5% L ouverture et le respect des autres ouverture et respect indispensable 63.3% important 34.7% 63.3% peu important pas du tout important 0.0% 34.7%

10 Emplois Considérez-vous que les emplois suivants sont des emplois solidaires? Un volontaire volontair sur le terrain e 18.8% 81.3% Un bénévole régulier d une fondation bénévole fondation 38.8% 61.2% Un enseignant d une formation spécifique enseignant à la solidarité 46.9% 53.1% Un médecin salarié de MSF travaillant en Afrique m édecin MSF 16.3% 83.7% Une personne investie sur un chantier de solidarité chantier solidarité 14.3% 85.7% L organisateur d un festival à visée caritative organisateur festival 42.9% 57.1% Le directeur financier d une association directeur de solidarité financier 40.8% 59.2% La standardiste d Handicap International standardiste HI 46.9% 53.1% bénévole écoute té lé phonique Le bénévole d un service d écoute téléphonique 31.3% 68.8%

11 Emplois La directrice d une entreprise travaillant avec des personnes en voie d insertion dire ctrice entrepris e inse rtion 46.9% 53.1% Le responsable d une entreprise responsable de l économie ie sociale et solidaire 30.6% 69.4% L adjoint au Maire délégué à la solidarité adjoint au m aire 43.8% 56.3% La secrétaire d État chargée des secrétaire Droits de l Homme d'état DDH 16.3% 83.7% Le chargé de communication de chargé Greenpeace de com m unication 44.9% 55.1% Le chargé de mécénat au sein d une chargé entreprise de mpétrolière écénat 22.4% 77.6% La psychologue d un CMP à Lyon psychologue CMP 37.5% 62.5% L avocat spécialisé en droits de l Homme d un Tribunal Pénal International avocat DDH 34.7% 65.3%

12 Secteurs existants Pensez-vous que votre secteur d activités est : Homogène? Visible? Dynamique / En expansion? 70,00% 60,00% 50,00% 40,00% 30,00% 20,00% 10,00% 0,00% Série1 60,00% 50,00% 40,00% 30,00% 20,00% 10,00% 0,00% Série1 100,00% 90,00% 80,00% 70,00% 60,00% 50,00% 40,00% 30,00% 20,00% 10,00% 0,00% Spécifique? Reconnu? 70,00% 60,00% 50,00% 40,00% 30,00% 20,00% 10,00% 0,00% Série1 90,00% 80,00% 70,00% 60,00% 50,00% 40,00% 30,00% 20,00% 10,00% 0,00% Série1

13 Un secteur solidaire Rassembler l ensemble des actions solidaires dans un même secteur pourrait être utile pour : Plus de visibilité vis ibilité Une connaissance du poids effectif de la solidarité poids effectif 85.7% 14.3% entre les deux 0.0% 85.7% 14.3% 0.0% 75.5% 22.4% entre les deux 75.5% 22.4% Élargir son réseau réseau Améliorer sa communication com m unication 85.7% 12.2% entre les deux 85.7% 12.2% 85.7% 14.3% entre les deux 0.0% 85.7% 14.3% 0.0%

14 Un secteur solidaire Seriez-vous favorable à la constitution d un secteur solidaire unifié? un secteur solidaire unifié ne sait pas 63.3% 20.4% ne sait pas 16.3%

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60 Le Mouvement Associatif Novembre 2014 1 Présentation de l enquête Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain Enquête en miroir : 501 jeunes représentatif des personnes âgées de 18 à 24 ans

Plus en détail

BIPESS 2.0 format pdf - 2014

BIPESS 2.0 format pdf - 2014 1. Fiche d identité du référent BIPESS et du groupe évaluateur Le statut du référent BIPESS (1 personne) de votre structure : Veuillez choisir toutes les réponses qui conviennent : Salarié Dirigeant Administrateur

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire

L Economie Sociale et Solidaire 1 L Economie Sociale et Solidaire L ESS EST UNE ÉCONOMIE QUI SE VEUT ÊTRE DIFFÉRENTE DE L ÉCONOMIE CLASSIQUE. DES PRINCIPES FONDAMENTAUX ONT ÉTÉ DÉFINIS ET CONSTITUENT LES PILIERS DE CE SECTEUR. 2 LES

Plus en détail

Observatoire Régional R Enseignements Supérieurs en Bretagne (ORESB) Quelques chiffres clefs sur l insertion professionnelle

Observatoire Régional R Enseignements Supérieurs en Bretagne (ORESB) Quelques chiffres clefs sur l insertion professionnelle Observatoire Régional R des Enseignements Supérieurs en Bretagne (ORESB) Quelques chiffres clefs sur l insertion professionnelle La méthodologie d enquête Travail commun sur les questionnaires de Licence

Plus en détail

Associatif, humanitaire, ONG

Associatif, humanitaire, ONG Profession Militaire/Marin d'etat/logistique Comédien Chargée de Communication chef de vente piano Décoratrice Chargé de mission Responsable de la communication externe consultante informatique chef de

Plus en détail

Responsable mécénat/ partenariats entreprises

Responsable mécénat/ partenariats entreprises N 4 - RESPONSABLE MÉCÉNAT/ PARTENARIATS ENTREPRISES RESPONSABLE MÉCÉNAT (DÉNOMINATION DAVANTAGE UTILISÉE DANS LA CULTURE), RESPONSABLE PARTENARIATS ENTREPRISES Le responsable Mécénat/partenariats entreprises

Plus en détail

POUR MIEUX SE DÉPLACER ENSEMBLE

POUR MIEUX SE DÉPLACER ENSEMBLE POUR MIEUX SE DÉPLACER ENSEMBLE La mobilité sociale est notre priorité FONDATION CRÉÉE EN 2002, SOUS L ÉGIDE DE LA FONDATION DE FRANCE Grégoire Maisonneuve La Fondation Transdev apporte un soutien financier

Plus en détail

Communication. Séance Plénière du 20 Juin 2014. L économie sociale et solidaire, une reconnaissance par la loi 19/06/2014 1

Communication. Séance Plénière du 20 Juin 2014. L économie sociale et solidaire, une reconnaissance par la loi 19/06/2014 1 Communication L économie sociale et solidaire, une reconnaissance par la loi Séance Plénière du 20 Juin 2014 19/06/2014 1 Comment définir l ESS? Le préambule de la loi sur L Economie Sociale et Solidaire

Plus en détail

La Fondation Société Générale pour la solidarité

La Fondation Société Générale pour la solidarité La Fondation Société Générale pour la solidarité F O N D A T I O N P O U R L A S O L I D A R I T É La Fondation d entreprise Société Générale pour la Solidarité Elle intervient en faveur de l insertion

Plus en détail

Exemples de démarches d évaluation de l utilité sociale

Exemples de démarches d évaluation de l utilité sociale Exemples de démarches d évaluation de l utilité sociale Hélène Duclos Trans-Formation 1 er février 2013 - Brest Auto-évaluation de l utilité sociale d une structure Auto-évaluation dans le cadre d un accompagnement

Plus en détail

Master "Droit international, droit européen et droits étrangers" Répertoire des emplois occupés au 1er décembre 2011 par les diplômés 2008/2009

Master Droit international, droit européen et droits étrangers Répertoire des emplois occupés au 1er décembre 2011 par les diplômés 2008/2009 Master ", droit européen et droits étrangers" Spécialité Intitulé de Missions dans Contrat de travail Niveau de Référente Juridique en centre d'accueil de demandeurs d'asile (CADA) Suivi juridique des

Plus en détail

forum de l emploi en Rhône-Alpes samedi 17 novembre 2012 - Hôtel de Région - Lyon Guide du participant

forum de l emploi en Rhône-Alpes samedi 17 novembre 2012 - Hôtel de Région - Lyon Guide du participant forum de l emploi en Rhône-Alpes samedi 17 novembre 2012 - Hôtel de Région - Lyon Guide du participant L ESS, c est 10 % des emplois en Rhône-Alpes et en France 243 000 Rhônalpins travaillent dans l ESS

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

Trouver un emploi. dans l économie sociale et solidaire. Grenoble et agglomération - Rhône-Alpes. 3é édition 2011-2012

Trouver un emploi. dans l économie sociale et solidaire. Grenoble et agglomération - Rhône-Alpes. 3é édition 2011-2012 Trouver un emploi dans l économie sociale et solidaire 3é édition 2011-2012 Grenoble et agglomération - Rhône-Alpes L économie sociale et solidaire, c est : 12 % des emplois dans l agglomération grenobloise

Plus en détail

DEVENIR UNE ONG PARTENAIRE OFFICIEL DE L UNESCO

DEVENIR UNE ONG PARTENAIRE OFFICIEL DE L UNESCO DEVENIR UNE ONG PARTENAIRE OFFICIEL DE L UNESCO L'UNESCO s'appuie sur un éventail aussi large que diversifié de relations de collaboration et de partenariats dans toutes les régions du monde pour s acquitter

Plus en détail

ANGERS Le 12 novembre 2009. L'économie et les finances solidaires. - le réseau des CIGALES - les finances solidaires - à quoi sert mon épargne?

ANGERS Le 12 novembre 2009. L'économie et les finances solidaires. - le réseau des CIGALES - les finances solidaires - à quoi sert mon épargne? ANGERS Le 12 novembre 2009 L'économie et - le réseau des CIGALES - - à quoi sert mon épargne? - Aujourd'hui, est-ce que je sais à quoi sert mon épargne? Me produire des intérêts (réponse factuelle) Financer

Plus en détail

Veuillez recevoir, Monsieur, l expression de ma considération distinguée.

Veuillez recevoir, Monsieur, l expression de ma considération distinguée. Son Excellence Ban Ki-Moon Secrétaire Général L'Organisation des Nations Unies 1 United Nations Plaza New York, New York 10017-3515 Etats Unis Paris, le 22 mai 2012 Objet : Renouvellement d adhésion au

Plus en détail

PERSONIA : ENSEIGNE CREE A L INITIATIVE DE L ADMR D AG2R ET DU CREDIT MUTUEL

PERSONIA : ENSEIGNE CREE A L INITIATIVE DE L ADMR D AG2R ET DU CREDIT MUTUEL PERSONIA DOSSIER DE PRESSE Paris, le mardi 14 février 2006 PERSONIA : ENSEIGNE CREE A L INITIATIVE DE L ADMR D AG2R ET DU CREDIT MUTUEL PERSONIA propose, depuis le début du mois, une gamme de services

Plus en détail

Panorama des missions de bénévolat

Panorama des missions de bénévolat Panorama des missions de bénévolat de compétences Bénévolat de Compétences et Solidarité (BCS) MicroFinance Sans Frontières (MFSF) Février 2015 CONTACTS contact@microfinancesansfrontieres.org bcs@bnpparibas.com

Plus en détail

Mutualisation des compétences

Mutualisation des compétences Premières Rencontres richesses humaines associatives 2 & 3 décembre 2014 ATELIER PROSPECTIF Mutualisation des compétences DEFINITIONS Mutualisation La mutualisation se définit comme la synergie entre deux

Plus en détail

CIVISPHERE.ORG PRO BONO ON DEMAND

CIVISPHERE.ORG PRO BONO ON DEMAND CIVISPHERE.ORG PRO BONO ON DEMAND RESUME Civisphere.org est une application web open-source qui permet aux volontaires, aux associations et aux mécènes de créer, de gérer et d évaluer leurs propres projets

Plus en détail

«Donnons du crédit DES SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR ACCOMPAGNER VOS PROJETS ASSOCIATIONS ET ENTREPRISES SOLIDAIRES.

«Donnons du crédit DES SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR ACCOMPAGNER VOS PROJETS ASSOCIATIONS ET ENTREPRISES SOLIDAIRES. ASSOCIATIONS ET ENTREPRISES SOLIDAIRES DES SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE POUR ACCOMPAGNER VOS PROJETS «Donnons du crédit à l emploi» Avec le soutien de >> QUI EST FRANCE ACTIVE? Association créée

Plus en détail

Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social

Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social Entreprendre autrement: Introduction à l économie sociale et solidaire et à l Entrepreneuriat social Université de Caen - Master 2 : Entrepreneuriat UFR - Sciences Economiques et de Gestion Février 2009

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE - Mercredi 9 Décembre 2009 Pour aider les donateurs : une démarche, un label, un site web

DOSSIER DE PRESSE - Mercredi 9 Décembre 2009 Pour aider les donateurs : une démarche, un label, un site web DOSSIER DE PRESSE - Mercredi 9 Décembre 2009 Pour aider les donateurs : une démarche, un label, un site web 1 PRESENTATION GENERALE D IDEAS IDEAS est une association reconnue d intérêt général à but non

Plus en détail

Dossier de sponsor. Le Volontariat par le service. Soutenez les actions de notre association! Le Groupement pour l éducation et l investissement

Dossier de sponsor. Le Volontariat par le service. Soutenez les actions de notre association! Le Groupement pour l éducation et l investissement Dossier de sponsor Soutenez les actions de notre association! Le Groupement pour l éducation et l investissement Le changement commence maintenant et avec vous The better education and citizen participation

Plus en détail

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE

ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique. Michel Boudol Responsable Atelier DEEE ASSOCIATION et Chantiers d Insertion par l Activité Economique Michel Boudol Responsable Atelier DEEE 1 Créée en 1985 Implantée dans une ZUS de l agglomération Grenobloise Action Sociale, Environnementale

Plus en détail

Forum des associations de Calais. Les responsables associatifs face à la loi 1901

Forum des associations de Calais. Les responsables associatifs face à la loi 1901 Forum des associations de Calais Les responsables associatifs face à la loi 1901 Rémi MANIER, association Galilée Objet : soutenir les initiatives sociales et solidaires Accompagnement Economie sociale

Plus en détail

Qu est ce que l Economie Sociale?

Qu est ce que l Economie Sociale? Fiche n 2 Les entreprises : Qu est ce que l Economie Sociale? Les de toutes natures (salariés, usagers, ), les mutuelles (assurance ou prévoyance santé), les associations et les fondations constituent

Plus en détail

Territoire. Territoire. Parc d activités économiques. Quartier populaire

Territoire. Territoire. Parc d activités économiques. Quartier populaire rural Centre-ville Quartier populaire Parc d activités économiques Problématique Problématique enclavé Banlieue pavillonnaire Problematique Problematique Insertion Petite enfance Problématique Problématique

Plus en détail

Politique de communication de l A.R.F.P.

Politique de communication de l A.R.F.P. 27 septembre 2001 AL/GC Politique de communication de l A.R.F.P. 1. Ses raisons d être La communication est un des moyens qui contribue à la réalisation de notre projet associatif. Celui-ci affirme dans

Plus en détail

l économie sociale et solidaire, c est

l économie sociale et solidaire, c est l économie sociale et solidaire, c est 10 % des emplois en Rhône-Alpes et en France une grande diversité de secteurs professionnels et de métiers un champ sous-estimé de débouchés une autre façon de travailler

Plus en détail

CULTURES SOLIDAIRES TOUS BÉNÉVOLES! tour d horizon des parcours de l engagement. le bénévolat de compétences. Pour un diplôme solidaire

CULTURES SOLIDAIRES TOUS BÉNÉVOLES! tour d horizon des parcours de l engagement. le bénévolat de compétences. Pour un diplôme solidaire ENVIRONNEMENT DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE DROITS DE L HOMME PLAIDOYER ÉDUCATION AU DÉVELOPPE- MENT NUTRITION SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE SOCIAL MÉDICO-SOCIAL DÉVELOPPE- MENT

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat Promotion / Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat Objectif de cette licence professionnelle : Former des cadres intermédiaires du

Plus en détail

Forum ATUGE 2011 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DE QUOI S AGIT-IL?

Forum ATUGE 2011 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DE QUOI S AGIT-IL? Forum ATUGE 2011 L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DE QUOI S AGIT-IL? L ESS: un patchwork en quête d identité [1] Avec des appellations fluctuantes... - économie sociale - économie solidaire - économie sociale

Plus en détail

Bulletin d adhésion. Adhésion 2015

Bulletin d adhésion. Adhésion 2015 Bulletin d adhésion Adhérer à l'association Française des Fundraisers, c'est se doter d'un espace privilégié pour échanger avec vos pairs, pour vous former et pour vous informer. C est aussi partager des

Plus en détail

Accenture / GRET Mécénat de compétences

Accenture / GRET Mécénat de compétences Accenture / GRET Mécénat de compétences Micro-Assurance santé au Cambodge Frédérique Hagège-Ubaldi Fondation Accenture Aurore Duffau GRET Xavier de Corson Accenture 6 septembre 2008 Un contexte favorable

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE Définitions Un peu d histoire Quelques chiffres, les acteurs La finance solidaire Définitions L économie sociale et solidaire (ESS) rassemble deux concepts, rappelé dans

Plus en détail

Programme. Modératrice de la matinée Sylvie Braibant, rédactrice en chef à TV5 Monde

Programme. Modératrice de la matinée Sylvie Braibant, rédactrice en chef à TV5 Monde Programme 9h30-10h00 Accueil Marie-José Chombart de Lauwe, présidente de la Fondation pour la Mémoire de la Déportation et directrice de recherche honoraire au CNRS Représentant de la Conférence internationale

Plus en détail

au service de chacun!

au service de chacun! Les associations sanitaires et sociales : au service de chacun! Petite enfance Handicap Jeunes en danger Santé Personnes âgées Pauvreté, Exclusion * «L association est la convention par laquelle deux ou

Plus en détail

Question avec des mots clés. La réponse de ResEnTer. Entreprises. Simplifier les relations. Monter en maturité/thémathique

Question avec des mots clés. La réponse de ResEnTer. Entreprises. Simplifier les relations. Monter en maturité/thémathique La communauté au service de l intêret général Question avec des mots clés La réponse de ResEnTer Favoriser les circuits courts Evaluer impact socio-économiques Mettre en relation les acteurs Entreprises

Plus en détail

«Il faut donner à chacun la possibilité de devenir entrepreneur» Muhammad YUNUS

«Il faut donner à chacun la possibilité de devenir entrepreneur» Muhammad YUNUS . «Il faut donner à chacun la possibilité de devenir entrepreneur» Muhammad YUNUS 22 rue Mérigonde 81100 CASTRES - les-ateliers@hotmail.fr - 06 73 69 10 88 Un porteur de projet Un constat commun Une association

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire -

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire - DOSSIER DE PRESSE Relations Presse : Abrasive Karine Michaud Tel : 04 26 00 25 16 E-mail : contact@abrasive.fr Communiqué de presse 17 octobre 2014 Forum de l emploi solidaire : une journée pour découvrir

Plus en détail

Sommaire Les Défis Mecenova 2014... 3 Programme de la semaine des Défis Mecenova... 4 Nos partenaires de l édition 2014... 11 Contacts...

Sommaire Les Défis Mecenova 2014... 3 Programme de la semaine des Défis Mecenova... 4 Nos partenaires de l édition 2014... 11 Contacts... DOSSIER DE PRESSE 1 Sommaire Les Défis Mecenova 2014... 3 Programme de la semaine des Défis Mecenova... 4 Nos partenaires de l édition 2014... 11 Contacts... 12 2 Les Défis Mecenova 2014 Les salariés s

Plus en détail

1 er Pôle d Economie Sociale et Solidaire de Midi-Pyrénées «Il faut donner à chacun la possibilité de devenir entrepreneur» M.

1 er Pôle d Economie Sociale et Solidaire de Midi-Pyrénées «Il faut donner à chacun la possibilité de devenir entrepreneur» M. 09/02/2012. 1 er Pôle d Economie Sociale et Solidaire de Midi-Pyrénées «Il faut donner à chacun la possibilité de devenir entrepreneur» M. YUNUS 22 rue Mérigonde 81100 CASTRES - les-ateliers@hotmail.fr

Plus en détail

Concours étudiant de l invention humanitaire. Dossier SoLink AIR. Tous concernés! Tous solidaires!

Concours étudiant de l invention humanitaire. Dossier SoLink AIR. Tous concernés! Tous solidaires! Concours étudiant de l invention humanitaire Dossier SoLink AIR Tous concernés! Tous solidaires! SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE ACTUEL... 3 2. LA SOLUTION DE SOLINK AIR... 3 3. LES OBJECTIFS... 5 4. LA STRATEGIE

Plus en détail

Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires. Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010

Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires. Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010 Le financement de la microfinance à travers les fonds solidaires Forum des Innovations Financières pour le Développement 4 mars 2010 Sommaire 1. Définition des «fonds solidaires» et des entreprises solidaires

Plus en détail

Réunion des partenaires du Pays Ruthénois Projet d auto-école sociale itinérante. COMPTE-RENDU de la réunion du 20 mai 2011 Salle Brameloup 09h30

Réunion des partenaires du Pays Ruthénois Projet d auto-école sociale itinérante. COMPTE-RENDU de la réunion du 20 mai 2011 Salle Brameloup 09h30 Réunion des partenaires du Pays Ruthénois Projet d auto-école sociale itinérante COMPTE-RENDU de la réunion du 20 mai 2011 Salle Brameloup 09h30 Présents : - Alain CENRAUD Service Accueil Spécialisé -

Plus en détail

Associatif, humanitaire, ONG

Associatif, humanitaire, ONG Secteur d'activité Aéronautique Aéronautique Agriculture, agroalimentaire Automobile Automobile Automobile Autres Profession Militaire/Marin d'etat/logistique Comédien Chargée de Communication chef de

Plus en détail

Comment aider vos donateurs à optimiser leur don sur le plan fiscal. Nathalie Sauvanet BNP Paribas Wealth Management

Comment aider vos donateurs à optimiser leur don sur le plan fiscal. Nathalie Sauvanet BNP Paribas Wealth Management Comment aider vos donateurs à optimiser leur don sur le plan fiscal Nathalie Sauvanet BNP Paribas Wealth Management Qu est ce que la Philanthropie? Sens général La philanthropie est tout acte de générosité

Plus en détail

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 :

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : BTS BANQUE L épargne solidaire 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : Fondée sur un principe de responsabilité et de fraternité, l épargne solidaire se caractérise par le choix de l épargnant

Plus en détail

Offre(s) d emploi / stages / service civique : Dernière mise à jour le 3 juillet 2015 (4 annonces)

Offre(s) d emploi / stages / service civique : Dernière mise à jour le 3 juillet 2015 (4 annonces) Offre(s) d emploi / stages / service civique : Dernière mise à jour le 3 juillet 2015 (4 annonces) 03/07/2015 1/16 CONTRATS A DUREE INDETERMINEE 03/07/2015 2/16 LE FOYER NOTRE-DAME DES SANS-ABRI recrute,

Plus en détail

Introduction : reconnaître et développer

Introduction : reconnaître et développer Introduction : reconnaître et développer l Économie sociale et solidaire Qu est-ce que l ESS? chiffres clés z 200000 structures z 2,4 milions de salariés z + 23 % d emplois créés depuis 10 ans Coopératives

Plus en détail

Observatoire des politiques publiques :

Observatoire des politiques publiques : Observatoire des politiques publiques : Les Français et l économie sociale et solidaire Sondage Ifop pour Acteurs Publics Contact Ifop : Damien Philippot Directeur des Etudes Politiques Département Opinion

Plus en détail

L Auberge des Légendes Dossier de Presse

L Auberge des Légendes Dossier de Presse OSSIER DE PRESSE L Auberge des Légendes Dossier de Presse O M M A I R E Sommaire Inauguration # 01 Programme #02 & 03 Parcours et histoire #04 & 05 Fiches Partenaires # 06 & 07 Liens et contacts # 08 Le

Plus en détail

DROITS DE L HOMME. En Chine, les salariés relèvent de la «Labor Law» effective depuis le 1er janvier 2008.

DROITS DE L HOMME. En Chine, les salariés relèvent de la «Labor Law» effective depuis le 1er janvier 2008. DROITS DE L HOMME Devoir de vigilance Le groupe CNP Assurances respecte les Droits de l Homme et du Citoyen tels que définis dans la Déclaration Universelle des droits de l homme ainsi que la réglementation

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

Analyse et synthèses des réponses au questionnaire. L initiative Philanthropique Jerôme KOHLER

Analyse et synthèses des réponses au questionnaire. L initiative Philanthropique Jerôme KOHLER Analyse et synthèses des réponses au questionnaire L initiative Philanthropique Jerôme KOHLER Quelques éléments préalables 47 réponses pour 93 questionnaires envoyés Base de réponse de 50% Les principaux

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

Notoriété et perception de l IAE

Notoriété et perception de l IAE Sondage grand public Notoriété et perception de l IAE Avril 2009 Sondage AVISE réalisé par Opinionway pour le compte de la Caisse des dépôts, le CNAR IAE, le CNIAE et la DGEFP. Méthodologie L échantillon

Plus en détail

La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux. une enquête en Alsace et en Lorraine

La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux. une enquête en Alsace et en Lorraine La qualité de l emploi dans l économie sociale et solidaire: analyse et enjeux Les associations et la question de la qualité de l emploi: une enquête en Alsace et en Lorraine Etude réalisée pour la DIIESES

Plus en détail

Les Français et les outils financiers responsables : notoriété, perception et intérêt

Les Français et les outils financiers responsables : notoriété, perception et intérêt Les Français et les outils financiers responsables : notoriété, perception et intérêt Pour : Arnaud de Bresson / Vanessa Mendez De : Jennifer Fuks / Charles-Henri d Auvigny chdauvigny@opinion-way.com Tél

Plus en détail

Les dirigeants face à l innovation

Les dirigeants face à l innovation Les dirigeants face à l innovation Vague 2 FACD N 111164 Contact Ifop : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d'entreprise flore-aline.colmet-daage@ifop.com Mai

Plus en détail

Paribas dans les régions d Amérique latine, d Asie et d Europe de l Est. 1. Les initiatives microfinance des banques représentées

Paribas dans les régions d Amérique latine, d Asie et d Europe de l Est. 1. Les initiatives microfinance des banques représentées Microfinance à l international et les banques : Engagement sociétal ou pur Business? Evènement co-organisé par le Groupe Solidarité d HEC Alumni et le Club Microfinance Paris Rappel du thème : L Engagement

Plus en détail

COUR DES COMPTES. Synthèse. du rapport sur les organismes faisant appel à la générosité publique

COUR DES COMPTES. Synthèse. du rapport sur les organismes faisant appel à la générosité publique COUR DES COMPTES Synthèse du rapport sur les organismes faisant appel à la générosité publique Janvier 2011 L emploi des fonds collectés par les associations en faveur des victimes du Tsunami du 26 décembre

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

solidaire Agissons ensemble pour un monde en Rhône-Alpes «Si tu veux marcher vite, marche seul, mais si tu veux marcher loin, marche avec les autres.

solidaire Agissons ensemble pour un monde en Rhône-Alpes «Si tu veux marcher vite, marche seul, mais si tu veux marcher loin, marche avec les autres. Agissons ensemble en Rhône-Alpes pour un monde solidaire «Si tu veux marcher vite, marche seul, mais si tu veux marcher loin, marche avec les autres.» proverbe africain Collectif des Associations de Développement

Plus en détail

3 e rendez-vous de l Eco-exemplarité. 1 er rendez-vous de l archivage exemplaire? 10 juin 2015 Saint-Saulge

3 e rendez-vous de l Eco-exemplarité. 1 er rendez-vous de l archivage exemplaire? 10 juin 2015 Saint-Saulge 3 e rendez-vous de l Eco-exemplarité 1 er rendez-vous de l archivage exemplaire? 10 juin 2015 Saint-Saulge Conserver les archives : pourquoi faire? La conservation des archives répond à un triple intérêt

Plus en détail

GUIDE DU BENEVOLE. Mai 2011

GUIDE DU BENEVOLE. Mai 2011 Mai 2011 GUIDE DU BENEVOLE Le présent document précise les engagements de tout adhérent 1 à Electriciens sans frontières. Ces engagements déclinent de manière opérationnelle les valeurs et principes énoncées

Plus en détail

Séminaire AFD-DevCom 15-16 décembre 2009

Séminaire AFD-DevCom 15-16 décembre 2009 Séminaire AFD-DevCom 15-16 décembre 2009 Session 5 : Outils de redevabilité innovants, communiquer sur les résultats Michel Soublin Président, Comité de la Charte du Don en confiance 1 Le Comité de la

Plus en détail

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre 25 MARS 2010 Fonction RH du cadre 1 une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la première agglomération

Plus en détail

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié

N 15 - juillet 2012. Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane. Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié Pages économiques et sociales des Antilles-Guyane N 15 - juillet 2012 Panorama de l économie sociale et solidaire en Guyane Un secteur jeune et féminisé et 8 % de l emploi salarié En 2009, en Guyane, 3

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Le fonds de dotation, quelle utilité pour les associations et fondations faisant appel à la générosité du public? Paris, le 28 avril 2009

Le fonds de dotation, quelle utilité pour les associations et fondations faisant appel à la générosité du public? Paris, le 28 avril 2009 Le fonds de dotation, quelle utilité pour les associations et fondations faisant appel à la générosité du public? Paris, le 28 avril 2009 Introduction André HOCHBERG, Président de France générosités Restitution

Plus en détail

Guide d utilisateur AmplifyChange #2: Démystifier le suivi des projets pour AmplifyChange

Guide d utilisateur AmplifyChange #2: Démystifier le suivi des projets pour AmplifyChange Guide d utilisateur AmplifyChange #2: Démystifier des projets pour AmplifyChange Narratrice : Rolla Khadduri Directrice adjointe du Fonds (technique), AmplifyChange Le suivi : les bases 1. Qu est-ce que?

Plus en détail

L EXPERIENCE DE LA NEGOCIATION EUROPEENNE CHEZ TOTAL

L EXPERIENCE DE LA NEGOCIATION EUROPEENNE CHEZ TOTAL L EXPERIENCE DE LA NEGOCIATION EUROPEENNE CHEZ TOTAL Plan : Introduction I.- Le Dialogue Social européen et son cadre La négociation européenne : - pour l entreprise - pour les partenaires sociaux Les

Plus en détail

Fiche «emploi» Conseil Régional Nord Pas de Calais MESURE 3 : LE CONTRAT DE CREATION. Les dispositifs régionaux d aide à l emploi

Fiche «emploi» Conseil Régional Nord Pas de Calais MESURE 3 : LE CONTRAT DE CREATION. Les dispositifs régionaux d aide à l emploi Janvier 2015 Les dispositifs régionaux d aide à l emploi Conseil Régional Nord Pas de Calais Création et développement d activités Quoi? Ce dispositif est une politique générale pour les structures de

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Ressources humaines et communication Finalité : Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir des diplômés

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques La loi ESS, enjeux et opportunités (Dossier réalisé par Michèle Lorillon, In Extenso) La loi relative à l Economie Sociale et Solidaire (ESS), qui était tant attendue par

Plus en détail

L autodiagnostic stratégique

L autodiagnostic stratégique PÔLE DE COOPERATION R H Ô N E - A L P E S LA COOPÉRATION ENTRE LES ASSOCIATIONS SANITAIRES ET SOCIALES L autodiagnostic stratégique Cadre d analyse des Etablissements & Services GUIDE PRATIQUE DE LA COOPERATION

Plus en détail

VILLE AMIE DES ENFANTS TABLEAU DE BORD

VILLE AMIE DES ENFANTS TABLEAU DE BORD VILLE AMIE DES FANTS Être ou devenir Ville amie des enfants suppose que la collectivité connaît les enfants et les adolescents qui vivent sur son territoire. Ce tableau de bord est un outil de diagnostic

Plus en détail

ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12

ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12 ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12 Conception et réalisation : direction de la Communication de la Ville de Saint-Étienne pour

Plus en détail

L étude. SIO/SIP BAIP MESR/ Enquête nationale 2012 sur Diplômés 2010

L étude. SIO/SIP BAIP MESR/ Enquête nationale 2012 sur Diplômés 2010 RÉPERTOIRE DES MÉTIERS OCCUPÉS PAR LES DIPLÔMÉS 2010 SITUATION EN DÉCEMBRE 2012 OFFRE DE FORMATION F.D.E.G MASTERS 2010 1 L étude La Direction Générale pour l Enseignement Supérieur et l Insertion Professionnelle

Plus en détail

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013

REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 REGLEMENT APPEL A PROJETS D ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE EN SEINE-SAINT-DENIS ANNEE 2013 ARTICLE 1 : CONTEXTE Dans le prolongement de son Agenda 21 qui s intègre dans une logique de développement durable,

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT NOVEMBRE 2013 2 Le mot de la direction Lorsque nous avons fondé NEXEO, nous avions déjà une expérience significative du métier de la prestation intellectuelle

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

ENQUÊTE DE SATISFACTION SUR LE RÉSEAU UNIVERSITAIRE ET PROFESSIONNEL DE L'UCP

ENQUÊTE DE SATISFACTION SUR LE RÉSEAU UNIVERSITAIRE ET PROFESSIONNEL DE L'UCP OBSERVATOIRE DE LA VIE ÉTUDIANTE ENQUÊTE DE SATISFACTION SUR LE RÉSEAU UNIVERSITAIRE ET PROFESSIONNEL DE L'UCP Étudiants et entreprises ANNÉE 2008 PLAN GÉNÉRAL INTRODUCTION p. 2 I. Étudiants p. 3 A. Statistiques

Plus en détail

L'association pionnière du mécénat de produits fête ses 5ans!

L'association pionnière du mécénat de produits fête ses 5ans! DOSSIER DE PRESSE OCTOBRE 2009 L'association pionnière du mécénat de produits fête ses 5ans! Contacts presse Dons Solidaires 13 rue de Temara 78100 St Germain en laye Responsable Communication Danièle

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant)

LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant) LIGNES DIRECTRICES RECOPE (Réseau Communautaire Protection de l Enfant) Ce document a pour objectif d harmoniser le mandat et le cadre d action des RECOPE ; d orienter et harmoniser l approche des ONG

Plus en détail

Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites

Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites ÉPARGNE SALARIALE SOLIDAIRE Les grandes réalisations sont la somme de toutes les petites BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT / ÉPARGNE / SERVICES FINANCIERS SPÉCIALISÉS Avec un encours de 3,15 milliards

Plus en détail

Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014

Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014 FM 14/08/14 Modifications du Code du travail par la loi N 2014-873 du 4 août 2014 Article L1153-5 L employeur prend toutes dispositions nécessaires en vue de prévenir les faits de harcèlement sexuel, d

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS

LE DEVENIR DES DIPLOMÉS LE DEVENIR DES DIPLOMÉS Master Aménagement urbanisme développement et prospective Finalité : Professionnelle Situation professionnelle deux ans après l obtention d un master 2 Les enquêtes sur le devenir

Plus en détail

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent

Un profil singulier. écoute, performance et innovation, Des réponses adaptées. Un peu d histoire pour éclairer le présent Profondément humain Un peu d histoire pour éclairer le présent Créée depuis 1999 en région Rhône-Alpes par des mutuelles interprofessionnelles partageant les mêmes valeurs mutualistes de solidarité, de

Plus en détail

Suggestion d ordre du jour de Janvier

Suggestion d ordre du jour de Janvier Suggestion d ordre du jour de Janvier Entreprise de moins de 300 salariés * Commandes, situation financière et exécution des programmes de production Information trimestrielle portant sur : - l évolution

Plus en détail

Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat

Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat Projet de parc éolien en mer de Fécamp Réunion d information du samedi 13 juin 2015 à Etretat ************************* OUVERTURE DE LA REUNION Plus d une vingtaine de personnes étaient réunies le samedi

Plus en détail

Précisez à quelle situation est confrontée la société Trans Azur.

Précisez à quelle situation est confrontée la société Trans Azur. Nouvelle embauche chez Trans Azur LE RECRutEMEnt L a société Trans Azur assure le transport de marchandises en France et en Europe. Désireux de s équiper d un nouveau système de géolocalisation des véhicules

Plus en détail

CENTRE MAURITANIEN D ANALYSE DE POLITIQUES (CMAP)

CENTRE MAURITANIEN D ANALYSE DE POLITIQUES (CMAP) CENTRE MAURITANIEN D ANALYSE DE POLITIQUES (CMAP) Appel à candidatures pour la sélection d un consultant «concepteur de contenus» (Guide du coach et livret du bénéficiaire) pour une session de coaching

Plus en détail

Comment surmonter le plafond de verre dans la fonction publique?

Comment surmonter le plafond de verre dans la fonction publique? Premier ministre Ministère des Droits des Femmes Ministère de la Réforme de l État, de la Décentralisation et de la Fonction publique Parcours au féminin Comment surmonter le plafond de verre dans la fonction

Plus en détail