Guide d exploitation Septembre. Gamme Magelis Graphique XBT-F / TXBT-F

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Guide d exploitation Septembre. Gamme Magelis Graphique XBT-F / TXBT-F"

Transcription

1 Guide d exploitation Septembre 2003 Gamme Magelis Graphique XBT-F / TXBT-F

2

3 Sommaire Général Vous ne connaissez pas le dialogue homme/machine avec un terminal Magelis graphique. Présentation A Vous voulez connaître la mise en œuvre d'une application Magelis graphique et les fonctionnalités d'xbt-l1000. Développement d'applications B Vous souhaitez connaître le dialogue Automate/Magelis graphique. Dialogue Automate/ Terminal C Vous voulez connaître le fonctionnement des terminaux Magelis graphique. Exploitation du terminal D Vous voulez mettre en œuvre une application Magelis graphique par un exemple. Exemple d une application E Pour des informations complémentaires (caractéristiques des terminaux, messages systèmes). Annexes F Vous cherchez un mot particulier. Index I Mise en service M Vous voulez faire une application réussie 10 Règles d Or Magelis graphique

4 Magelis graphique

5 A Chapitre A Présentation Magelis graphique A - 1

6 A - 2 Magelis graphique

7 Sommaire Le présent chapitre traite des sujets suivants : 1. Dialogue Homme/Machine avec les terminaux Magelis graphique 5 Les terminaux à clavier 5 Les terminaux tactiles 7 Les terminaux à touches tactiles 9 Les terminaux TXBT Structure des applications 15 Création des pages et de leur contenu 17 Types de pages Pages d'application 20 Constitution des pages d'application 20 Accès aux pages d'application 23 Accès à la liste d alarmes 24 Accès à l'aide 24 Pages recettes Pages d'alarme 26 Signalisation des alarmes 26 Constitution des pages d'alarme 27 Avantages des pages d'alarme 28 Groupe d alarmes Pages d'aide 30 La zone applicative 30 La ligne de service 30 Le bandeau d'alarme 30 Hard copies d écran Pages formulaires 31 A 7. Commande de l'automatisme Les touches fonctions statiques et dynamiques 33 Touches fonctions statiques 33 Touches fonctions dynamiques Réglage des variables 35 Sur le TXBT 35 Sur le XBT Dialogue entre le (ou les) automate(s) et le terminal 36 Les données associées aux champs 36 Principe des échanges "commande et état" du terminal 37 Magelis graphique A - 3

8 11. Chargement de tâches d'extension lors du transfert de l'application Base de réalisation d une application 40 Matériel de développement 40 Logiciel de développement 40 Base matériel d exploitation 40 A - 4 Magelis graphique

9 A 1. Dialogue Homme/Machine avec les terminaux Magelis graphique Les terminaux à clavier Ces terminaux ont pour fonctions principales de : - Visualiser des données issues de l'automatisme, - Modifier des paramètres de l'automatisme, - Commander l'automatisme par des commandes Tout ou Rien. A Différents terminaux sont proposés : XBT-F 5" Terminaux avec écran LCD 320*240 pixels. STN Monochrome 16 niveaux de gris. 10 touches fonctions statiques. 8 touches fonctions dynamiques. Touches système et alphanumériques. Protocoles téléchargeables. Liaison imprimante. XBT-F 10" Terminaux avec écran LCD 640*480 pixels. TFT couleur (écran 10.4") 256 couleurs. STN monochrome (écran 9.5"). 12 touches fonctions statiques. 10 touches fonctions dynamiques. Touches système et alphanumériques. Protocoles téléchargeables. Liaison imprimante. Magelis graphique A - 5

10 1. Dialogue Homme/Machine avec les terminaux Magelis graphique Visualisation des données issues de l'automatisme Signalisation des défauts de l'automatisme Voyant de contrôle de communication Voyant prise en compte des appuis touches Touches fonctions dynamiques pour : - naviguer dans les différentes pages de dialogue, - commander l'automatisme. Carte PCMCIA amovible contenant toutes les informations nécessaires au fonctionnement du terminal Touches fonctions statiques pour : - commander l'automatisme, - appel de pages. Enregistrement de l'apparition des défauts de l'automatisme avec horodatage (alarmes, groupes d'alarmes) Modification des paramètres de l'automatisme Programmation du terminal avec XBT-L1000 Impression des alarmes, des références du terminal et de formulaires d'impression. Communiquer avec l'automatisme : Automates Schneider, Allen Bradley, Modicon, Omron, Siemens,... A - 6 Magelis graphique

11 1. Dialogue Homme/Machine avec les terminaux Magelis graphique Les terminaux tactiles Ces terminaux ont pour fonctions principales de : - Visualiser des données issues de l'automatisme, - Modifier des paramètres de l'automatisme, - Commander l'automatisme par des commandes Tout ou Rien. A Différents terminaux sont proposés : XBT-F 5" tactile Dalle tactile résistive matricielle 6x8 zones tactiles. Terminaux avec écran LCD. STN couleur 256 couleurs, 320*240 pixels. Protocoles téléchargeables. Liaison imprimante. XBT-F 10" tactile Dalle tactile résistive matricielle 10x13 zones tactiles. Terminaux avec écran LCD. TFT couleur 256 couleurs (écran 10.4") 640*480 pixels. Protocoles téléchargeables. Liaison imprimante. Magelis graphique A - 7

12 1. Dialogue Homme/Machine avec les terminaux Magelis graphique Visualisation des données issues de l'automatisme Signalisation des défauts de l'automatisme Voyant de contrôle de communication Voyant d'indication d'appui sur la dalle tactile Zone tactiles pour : - naviguer dans les différentes pages de dialogue, - commander l'automatisme. Carte PCMCIA amovible contenant toutes les informations nécessaires au fonctionnement du terminal Voyant d'alarme Enregistrement de l'apparition des défauts de l'automatisme avec horodatage (alarmes, groupes d'alarmes) Modification des paramètres de l'automatisme Programmation du terminal avec XBT-L1000 Impression des alarmes, des références du terminal et de formulaires d'impression. Communiquer avec l'automatisme : Automates Schneider, Allen Bradley, Modicon, Omron, Siemens,... A - 8 Magelis graphique

13 1. Dialogue Homme/Machine avec les terminaux Magelis graphique Les terminaux à touches tactiles Ces terminaux ont pour fonctions principales de : - Visualiser des données issues de l'automatisme, - Modifier des paramètres de l'automatisme, - Commander l'automatisme par des commandes Tout ou Rien. A Différents terminaux sont proposés : XBT-FC 5" tactile 1 ligne de touches Dalle tactile résistive matricielle 4x8 zones tactiles. 4 touches tactiles sur 1 ligne en bas d écran. Terminaux avec écran LCD. STN couleur 256 couleurs, 320*240 pixels. Protocoles téléchargeables. Liaison imprimante. XBT-FC 10" tactile 1 ligne de touches Dalle tactile résistive matricielle. 8x13 zones tactiles. 8 touches tactiles sur 1 ligne en bas d écran. Terminaux avec écran LCD. TFT couleur 256 couleurs (écran 10.4") 640*480 pixels. Protocoles téléchargeables. Liaison imprimante. Magelis graphique A - 9

14 1. Dialogue Homme/Machine avec les terminaux Magelis graphique XBT-FC 10" tactile 2 lignes de touches Dalle tactile résistive matricielle 6x13 zones tactiles. 2x8 touches tactiles sur 2 lignes en bas d écran. Terminaux avec écran LCD. TFT couleur 256 couleurs (écran 10.4"), 640*480 pixels. Protocoles téléchargeables. Liaison imprimante. XBT-FC 10" tactile 2 colonnes de touches Dalle tactile résistive matricielle 10x9 zones tactiles. 2x6 touches tactiles sur 2 colonnes. Terminaux avec écran LCD. TFT couleur 256 couleurs (écran 10.4") 640*480 pixels. Protocoles téléchargeables. Liaison imprimante. A - 10 Magelis graphique

15 1. Dialogue Homme/Machine avec les terminaux Magelis graphique Visualisation des données issues de l'automatisme Signalisation des défauts de l'automatisme Voyant de contrôle de communication Voyant d'indication d'appui sur la dalle tactile Zone tactiles pour : - naviguer dans les différentes pages de dialogue, - commander l'automatisme. Carte PCMCIA amovible contenant toutes les informations nécessaires au fonctionnement du terminal A Voyant d'alarme Enregistrement de l'apparition des défauts de l'automatisme avec horodatage (alarmes, groupes d'alarmes) Impression des alarmes, des références du terminal et de formulaires d'impression. Modification des paramètres de l'automatisme Touches pour : - naviguer dans les différentes pages de dialogue, - commander l automatisme. Programmation du terminal avec XBT-L1000 Communiquer avec l'automatisme : Automates Schneider, Allen Bradley, Modicon, Omron, Siemens,... Magelis graphique A - 11

16 1. Dialogue Homme/Machine avec les terminaux Magelis graphique Les terminaux TXBT Terminaux avec écran (640*480 pixels) LCD couleur (écran 10.4" : TXBT-F024). Disque dur de 1,6 Go minimum. Windows touches fonctions statiques. 10 touches fonctions dynamiques. Touches système et alphanumériques. Dispositif de pointage. Protocoles téléchargeables. Liaison imprimante. Raccordement clavier externe. Emplacement pour 2 cartes bus ISA (sur TXBT-F02.410). Ecran d'accueil de l'application Les fonctions réalisables à partir de l'écran d'accueil (à partir des touches dynamiques) sont : - lancement de l'application Magelis graphique, - accès à Windows 95, - fermeture de l'écran d'accueil, - setup : paramètrage du terminal. Pour plus d'informations, se référer à la documentation TXBT. A - 12 Magelis graphique

17 1. Dialogue Homme/Machine avec les terminaux Magelis graphique Visualisation des données issues de l'automatisme. Signalisation des défauts de l'automatisme Voyant de contrôle de communication Voyant prise en compte des appuis touches Touches fonctions dynamiques pour : - naviguer dans les différentes pages de dialogue, - lancer des applications Windows 95, - commander l'automatisme. Carte PCMCIA amovible A Touches fonctions statiques pour : - commander l'automatisme, - appel de pages. Dalle tactile et clicdroit / clic-gauche souris Enregistrement de l'apparition des défauts de l'automatisme avec horodatage (alarmes, groupes d'alarmes) - Modification des paramètres de l'automatisme - Accès aux fonctions Windows 95 Programmation du terminal avec XBT-L1000 Impression des pages, des références du terminal et de formulaires d'impression. Communiquer avec les automates SCHNEIDER Magelis graphique A - 13

18 1. Dialogue Homme/Machine avec les terminaux Magelis graphique Les applications associées à Magelis graphique peuvent être : Ex. Exemple : Suivi de production R1 R3 R5 R7 Marche automatique Fin montée manipulateur Marche groupe Rotation droite hydraulique pince R2 R4 R6 R8 Ex. Exemple : Maintenance préventive R1 R3 R5 R7 Comptage avec signalisation de dépassement de seuil : Nombre de perçages : 3137 Changement d outil à 4000 R2 R4 R6 R8 Exemple : Commande du procédé Ex. R1 R3 R5 Commandes Mise En Pression MEP Départ Cycle DC Modification paramètres Niveau 1 : 556 Limite n12 : 725 R4 R6 R7 A - 14 Magelis graphique

19 2. Structure des applications Une application est l ensemble du dialogue entre l exploitant et le procédé automatisé. Sa réalisation est basée sur différents critères : - les critères liés à l'automatisme : - commande de l'automatisme, - suivi de production, - maintenance corrective, les critères liés aux utilisateurs : - ergonomie, - niveau d intervention (protection de certaines informations), les critères de réalisation de l application automate : - structure du programme, - structure des données, - mise au point, -évolution. Ces caractéristiques nécessitent de structurer votre application. Une application sera composée d'un ensemble de pages, pouvant être organisées en menus telle que le montre la figure suivante : A Ex. R1 Marche automatique Marche automatique R3 Marche groupe hydraulique R5 Fin montée manipulateur L'application est organisée en menu et sous menus. Marche groupe hydraulique Fin montée manipulateur Magelis graphique A - 15

20 2. Structure des applications Chaque page peut comporter les éléments suivants : - des textes alphanumériques statiques / dynamiques - des champs variables permettant : - soit d'afficher des valeurs reflétant l'état de l'automatisme : état d'un bit, d'un mot simple ou double, d'un mot flottant, d'une chaîne ASCII, - soit de saisir des paramètres permettant la conduite de l'automatisme : modification de bits, mots simples ou doubles, mots flottants, d'une chaîne ASCII. Le format d'affichage peut être binaire, décimal, hexadécimal, alphanumérique. - des objets graphiques statiques / dynamiques - des objets touches fonctions dynamiques donnant la possibilité à l'opérateur, d'afficher directement d'autres pages ou de commander l'automatisme ou de lancer une application Windows 95 dans le cas du TXBT. - Chaque page est identifiée par un numéro et éventuellement un nom. - La navigation d'une page à une autre s'effectue par appui sur : - une touche de fonction physique dans le cas des terminaux à clavier, - une touche de fonction "virtuelle" appelée zone tactile dans le cas des terminaux à écran tactile, - une touche de fonction "virtuelle" appelée zone tactile ou touche tactile dans le cas des terminaux à touches tactiles (XBT-FC). - La navigation au sein d'une page est réalisée soit par les touches flèches d'un terminal à clavier, soit par sélection directe sur un terminal à écran tactile. - L'accès à chaque page peut être protégé par un mot de passe. A - 16 Magelis graphique

21 2. Structure des applications Création des pages et de leur contenu Les différents éléments des pages sont définis au moyen du logiciel de conception XBT-L1000, puis transférées dans le terminal. La taille de la fenêtre de conception d'une page sous XBT-L1000 est proportionnelle à la taille de l'écran du terminal. La disposition et la forme des objets graphiques est conservée lors de leur apparition à l'écran du terminal. Comptage avec signalisation de dépassement de seuil : Nombre de perçages : 3137 Changement d outil à 4000 Page affichée par XBT-L1000 sur le PC de développement A Comptage avec signalisation de dépassement de seuil : Nombre de perçages : 3137 Changement Magelis graphique A - 17

22 2. Structure des applications Types de pages En phase opérationnelle, un terminal utilise des pages dites système et des pages définies pour l'application. Les pages système, prédéfinies par le constructeur du terminal permettent : - l'accès à la liste des pages, des alarmes, des recettes, des formulaires, - l'accès à l'historique des alarmes, - la configuration des mots de passe, - la définition des paramètres du terminal, - la visualisation des paramètres du protocole, - la visualisation des paramètres de l'imprimante, - l'arrêt de l'impression en cours, - l'accès à la fonction Réglage du terminal, - la visualisation d'impression de la liste des références du terminal. Une application peut comporter différents types de pages : Les pages d'application, permettant de visualiser, contrôler, commander l'automatisme, modifier des paramètres de l'automatisme, créer et mettre en œuvre des recettes (voir 3. Pages d'application, Page 20), Les pages d'alarme, permettant de décrire des défauts de l'automatisme et des actions correctives associées (voir 4. Pages d'alarme, Page 26), Les pages d'aide, associées aux pages d'application ou aux pages d'alarme (voir 5. Pages d'aide, Page 30), NOTA Les pages formulaires, permettant d'imprimer des formulaires d'impression (voir 6. Pages formulaires, Page 31), Ces pages ne sont pas visualisables sur le terminal. Elles ne servent qu'à l'impression. Ces quatre derniers types de pages sont crées avec le logiciel XBT- L1000 ; les pages d'application, d'alarme et d'aide peuvent être basées sur des fonds de plans appelés pages modèles. A - 18 Magelis graphique

23 2. Structure des applications Les pages modèles Trois familles de pages modèles sont définies : - les modèles pour réaliser des pages d'application et de recette, - les modèles pour réaliser des pages d'alarme, - les modèles pour réaliser des pages d'aide, A A partir des modèles de base, le développeur d'application peut créer de nouveaux modèles. Les modèles servent alors de fond à la conception des pages de l'application. NOTA Un modèle peut être utilisé par plusieurs pages, évitant au concepteur de l application d avoir à créer plusieurs fois des objets communs à ces pages, une application de dialogue peut contenir plusieurs modèles, à chaque page est associé un modèle et un seul, les modèles peuvent contenir les mêmes types d'objets que les pages associées (exemple : une page modèle application peut contenir les mêmes types d'objets qu'une page application), il n'y a pas de modèles de pages formulaire. Magelis graphique A - 19

24 3. Pages d'application Les pages d'application constituent l'architecture de base du dialogue. Elles ont pour objet : - d'assurer un suivi de l'automatisme, - d'intervenir sur l'automatisme, - de maintenir l'automatisme. Structuration de l'ensemble des pages Il est conseillé de structurer l'ensemble des pages d'application de manière à refléter les étapes du cycle de la machine. Le logiciel XBT- L1000 permet cette structuration. Constitution des pages d'application Une page d'application est constituée de 3 parties : - une zone applicative, - un bandeau d'alarme, - une ligne de service. Exemple : page sur un terminal XBT-F à clavier Ex. Zone applicative Bandeau d'alarme Ligne de service A - 20 Magelis graphique

25 3. Pages d'application La zone applicative Elle peut comporter les éléments suivants : - les textes alphanumériques statiques, - les champs variables, - les objets graphiques statiques, - les objets graphiques dynamiques, - les touches fonctions dynamiques, ou zones tactiles suivant le type de terminal. A Précisions sur les champs variables et les objets graphiques dynamiques : Lors de la création de l'application avec XBT-L1000, des variables automates sont associées aux champs variables et aux objets graphiques dynamiques. Pour les XBT Les variables accessibles sont les mots simples, les mots doubles, les mots flottants, les bits de mots, des chaînes ASCII. NOTA Pour les protocoles MODBUS et MODBUS PLUS, d autres types de variables sont gérés, consulter l instruction de service relative à ces protocoles. Pour les TXBT Dans le cas des protocoles XWAY, les variables accessibles sont les: - mots internes, - mots constants, - bit de mots internes, - doubles mots internes, - bit internes, - mots simples, mots doubles, mots flottants, bits de mots, - bit d entrée/sortie en local ou distant, - bit système, - bit d étape, - bit de Macro étape, - bit étape d entrée de macro étape, - bit étape de sortie de macro étape. Dans le cas de protocoles autres que XWAY, les variables accessibles sont les mots simples, les mots doubles, les mots flottants, les bits de mots, les chaînes ASCII, les mots constants, les bits simples. Magelis graphique A - 21

26 3. Pages d'application La ligne de service Cette ligne de service apparaît par défaut dans le modèle de la page. Elle peut être déplacée ou supprimée. Elle offre des informations contextuelles et des repères à l utilisateur. Niveau de protection Type et n de page Message d'information système Date et heure Le bandeau d'alarme Ce bandeau apparaît par défaut dans le modèle de la page. Il peut être déplacé ou supprimé. Il affiche notamment le libellé de la dernière alarme apparue non acquitté par l opérateur. Nom de l'alarme Date et heure d'apparition N du bit ayant déclenché l'alarme Rappel position ligne de service Code pour apparition (ON), Acquittement (ACK), Disparition sans acquittement (OFF) Absent : pas d alarme Jaune fixe : alarme dans l état ON et acquittée (ACK) Vert fixe : alarme dans l'état OFF (Doit être acquitté si cette alarme à été configuré avec acquittement) Rouge clignotant : alarme dans l'état ON A - 22 Magelis graphique

27 3. Pages d'application Accès aux pages d'application L'accès aux pages d'applications peut se faire par : - appui sur les touches fonction dynamique, - appui sur les touches fonction statique, - appui sur une touche virtuelle représentée sur l écran d un terminal tactile, - appui sur une touche virtuelle représentée sur l écran ou appui sur une touche dans le cas d un terminal à touches tactiles, - sélection dans la liste des pages, - saisie du numéro de page dans la liste des pages, - commande issue de l'automate (via la table de dialogue). A Selon la configuration choisie, certaines pages application ne sont accessibles que si un mot de passe a été préalablement renseigné (mode confidentiel). Ex. Zone tactile (pour terminal tactile ou à touches tactiles) Touches (pour terminal à touches tactiles) Touche fonction statique (pour terminal à clavier) Page d'application Touche fonction dynamique (pour terminal à clavier) Page 12 Liste des pages d'application ou saisie du numéro de page (accès par menu) Commande automate Magelis graphique A - 23

28 3. Pages d'application Accès à la liste d alarmes Il est possible d'accéder à partir d'une page d'application à la liste des alarmes actives. Accès sur les terminaux à clavier Un voyant et le logo alarme dans la ligne de service indiquent la possibilité d accéder à la liste d alarmes. Un appui sur la touche ALARM (SHIFT+ENTER) affiche la liste d'alarmes. Accès sur les terminaux tactiles L'appui sur cette zone tactile de la ligne de service affiche la liste d'alarmes. Accès à l'aide L accès à l aide est signalé par le voyant de la touche "?" sur les produits clavier. La page d aide apparaît après un appui sur cette touche. La touche ESC (ou un nouvel appui sur la touche?) ou une temporisation d'une minute permet de sortir de la page d aide et de revenir à la page associée. Sur les terminaux tactiles, l'accès à l'aide est réalisé par appui sur la zone tactile de service, puis par sélection de l'icône d'appel de la page d'aide. Des pages d'aide peuvent être associées aux pages d'application ou aux pages d'alarme. A - 24 Magelis graphique

29 3. Pages d'application Pages recettes Une page recette est une page développée à partir d'un modèle de page d'application spécifique. Elle permet principalement : - d'effectuer une "photo" de l'état d'un process à un instant donné, - de régler manuellement les paramètres de consigne, - de mémoriser localement sur le terminal ces valeurs, - de transférer dans l automate toutes les valeurs en une seule opération. A L'intérêt de la fonction recette réside dans sa capacité à mémoriser jusqu'à valeurs de variables : - dans 1 à 125 enregistrements dans le cas des XBT-F, - dans un nombre d enregistrements limité par la capacité de la carte PCMCIA, ou le disque dur dans le cas du TXBT. La fonction recette évite à l'utilisateur des saisies répétitives. Magelis graphique A - 25

30 4. Pages d'alarme Une page d'alarme a pour fonction d'indiquer les défauts de l'automatisme et éventuellement d'indiquer les actions pour y remédier. L'intérêt d'une page d'alarme réside dans son affichage événementiel. A chaque page d'alarme sont associés : - un libellé de 32 caractères maximum, - un ou plusieurs bit(s) de mot(s) de l'automatisme. Si un de ces bits de mots est à 1, l'alarme est signalée. Pour les TXBT, des bits de l'automatisme peuvent être associés. Ex. Un capteur passe en défaut. Le bit associé au défaut du capteur est mis à 1 dans l'automatisme. Défaut capteur DEFAUT VANNE EVACUATION Signalisation des alarmes Sur les pages d'application Le bandeau d'alarme indique le libellé de l'alarme active la plus récente (voir chapitre D "Description de la liste des alarmes", Page 46). (clavier) ALARM (tactile) Voyant "Alarme" Le voyant "Alarme" informe en permanence l'opérateur sur l'état de la liste d'alarmes : - Eteint : la liste d'alarmes en cours est vide. - Allumé : la liste d alarmes contient des alarmes déjà visualisées. - Clignotant : la liste d'alarmes contient des alarmes nouvelles depuis la dernière visualisation de la liste d'alarmes par l'opérateur. A - 26 Magelis graphique

31 4. Pages d'alarme Constitution des pages d'alarme Une page d'alarme est constituée de 3 parties : - une zone applicative, - un bandeau d'alarme, - une ligne de service. A La zone applicative Elle peut comporter les mêmes objets qu'une page d'application excepté l'accès par touches fonctions dynamiques. Exemple de page d'alarme Défaut Vanne Evacuation Vérifier Vanne Evacuation Ex. NOTA Le terminal n assure pas la gestion des alarmes, seule la programmation de l automate permet cette gestion. Magelis graphique A - 27

32 4. Pages d'alarme Le logiciel XBT-L1000 permet de définir les propriétés des pages d'alarme Bandeau d'alarme Il est identique à celui qui apparaît dans les pages d'application (voir 3. Pages d'application, Page 20). La ligne de service Elle est identique à celle qui apparaît dans les pages d'application (voir 3. Pages d'application, Page 20). Avantages des pages d'alarme - Il est possible d'affecter une priorité à une page d'alarme (1 à 16). - Il est possible d'effectuer un enregistrement (historique) des libellés d alarmes pour faciliter la recherche de panne de l'automatisme. - Les alarmes sont horodatées. - Il est possible d'imposer à l'opérateur de prendre en compte les alarmes pour que celles-ci puissent disparaître de la liste des alarmes actives ; ceci est utile lorsque l'alarme est fugitive. - Les terminaux disposent d'une sortie relais dont le contact peut être fermé lors de l'apparition d'une alarme. Cette fonction est paramétrable pour chaque page d'alarme. A - 28 Magelis graphique

33 4. Pages d'alarme Groupe d alarmes Un groupe d alarmes est un ensemble d alarmes identifiées par des attributs de couleur différentes par groupe pour les états d apparition, disparition et prise en compte. Il y a 16 groupes d'alarmes. Chaque groupe est repéré par un nom de 8 caractères permettant une identification rapide par l opérateur. A Appel de l'aide S'effectue de la même façon qu'à partir des pages application (voir "Accès à l'aide", Page 24). Impression Sur les terminaux à clavier, à partir de la page liste des alarmes ou historique des alarmes, l accès à la fonction d impression est réalisé par la touche PRINT (SHIFT + MOD). Puis Sur les terminaux tactiles, à partir de la page liste des alarmes ou historique des alarmes, l'accès à la fonction d'impression est réalisé par appui sur la zone tactile de service, puis par sélection de l'icône d'impression. Quelle que soit la page affichée, une commande automate permet d imprimer la liste des alarmes et l historique d alarmes. (voir chapitre B, 4. Table de dialogue, Page 13). Magelis graphique A - 29

34 5. Pages d'aide Une page d'aide peut être associée à une page d'application ou à une page d'alarme. L'objectif d'une page d'aide associée à une page d'application peut être : - de clarifier la signification d'un élément de la page, - de donner des informations concernant la conduite de la machine. L'objectif d'une page d'aide associée à une page d'alarme est de donner des informations à l'opérateur relatives à la procédure de traitement et de correction de l'alarme. Une page d'aide est constituée de 3 parties : - une zone applicative, - un bandeau d'alarme, - une ligne de service. La zone applicative Elle peut comporter les éléments suivants : - des textes alphanumériques statiques, - des objets graphiques statiques. La ligne de service Elle est identique à celle qui apparait dans les pages d'application (voir 3. Pages d'application, Page 20). Le bandeau d'alarme Il est identique à celui qui apparait dans les pages d'application (voir 3. Pages d'application, Page 20). Hard copies d écran Les touches SHIFT+PRINT permettent d effectuer des hard copies d écran. Cette fonction n est active que sur les stations TXBT. A - 30 Magelis graphique

35 6. Pages formulaires Les pages formulaires sont des pages uniquement destinées à être imprimées. Elles permettent de concevoir des rapports de mesure, de suivi de production, des étiquettes, etc. Une page formulaire peut comporter : - des textes, - des variables alphanumériques, - des cadres pour réaliser des tableaux, - des codes de contrôle spécifiques à l'imprimante utilisée (passage en impression code à barres, passage en caractères gras, etc.). A L impression des pages formulaires est réalisée par : - initiative opérateur à partir du menu formulaire, - une commande automate. Magelis graphique A - 31

36 7. Commande de l'automatisme Les terminaux permettent de commander l'automatisme grâce aux fonctions suivantes : - commande impulsionnelle d'un bit (voir chapitre D "Commande impulsionnelle", Page 50), - commande "pousser-pousser" d'un bit (voir chapitre D "7. Commandes du procédé par touches fonctions", Page 50), - écriture d'une valeur numérique (voir chapitre D "Saisie d'un champ", Page 33), - incrémentation/décrémentation d'une valeur numérique (voir chapitre D "Particularités des champs", Page 34), A - 32 Magelis graphique

37 8. Les touches fonctions statiques et dynamiques Touches fonctions statiques Les touches fonctions statiques sont définies pour l'ensemble de l'application. Elle peuvent avoir les fonctionnalités suivantes : - accès à une page, - commande d'un bit (via la table de dialogue). A Touches fonctions dynamiques Les touches fonctions dynamiques sont associées à une page. Leur rôle peut donc changer d'une page à une autre. Les touches fonctions dynamiques peuvent avoir les fonctionnalités suivantes : - accès à une page, - commande d'un bit, - écriture directe de valeurs, - positionnement sur un champ de saisie, - lancement d'une application Windows 95 (TXBT seulement). Le rôle des touches fonctions est défini à l'aide du logiciel XBT-L1000, il n est pas modifiable en exploitation. Magelis graphique A - 33

38 8. Les touches fonctions statiques et dynamiques Sur les terminaux tactiles, les touches sont remplacées par des zones tactiles. Elles sont définies sous XBT-L1000 de la même façon que les touches de fonction. Elles ont les mêmes fonctions que les touches de fonctions dynamiques : - accès à une page, - commande d'un bit, - positionnement sur un champ de saisie, - écriture directe de valeurs. A - 34 Magelis graphique

39 9. Réglage des variables Sur le TXBT Le réglage permet de visualiser et de modifier des variables de l'automatisme connecté à la station TXBT. Le réglage est disponible pour les protocoles de communication suivants : - UniTelway - Fipway - EthWay - Fipio - Modbus - Modbus+ A Sur le XBT Pour plus de précision, voir chapitre D, 12. Réglage des variables sur le TXBT, Page 68. Le réglage permet de visualiser et de modifier des variables de l'automatisme connecté sans déclaration préalable des variables dans XBT-L1000. La page est directement créée sur le terminal en sélectionnant les variables voulues. Une fois créée, la page est rafraîchie cycliquement. La page est stockée localement sur la carte PCMCIA et peut donc être réutilisée, même après une mise hors tension du terminal. Le réglage est disponible pour tous les protocoles de communication. Pour plus de précision, voir chapitre D, 13. Réglage des variables sur le XBT, Page 72. Magelis graphique A - 35

40 10. Dialogue entre le (ou les) automate(s) et le terminal Différents types de données peuvent être échangés entre le terminal et un ou plusieurs automates : Données associées aux champs AUTOMATE Commandes émises par l'automate et à destination du terminal TERMINAL GRAPHIQUE Compte-rendus émis par le terminal et à destination de l'automate NOTA Si les communications entre l XBT et l automate sont coupées, l opérateur perd le contrôle de la machine partiellement ou complètement. Une bonne technique consiste à afficher le mot Wn+3 de la table de dialogue sur le terminal. Les données associées aux champs Le principe d'échanges des données associées aux champs dépend du protocole choisi en fonction du type d'automate. A - 36 Magelis graphique

41 10. Dialogue entre le (ou les) automate(s) et le terminal Principe des échanges "commande et état" du terminal Pour une simplification du dialogue, les données sont regroupées dans une seule zone mémoire : la table de dialogue implantée dans un seul automate. Composée de n mots consécutifs (mots de 16 bits), cette table comprend 2 parties. A Table d'état Etat émis par le terminal et à destination de l'automate Table de commande Commandes émises par l'automate et à destination du terminal Le nombre de mots de la table dépend du choix des états et des commandes que vous souhaitez traiter lors du dialogue. Le logiciel XBT- L1000 permet de faire ce choix: Magelis graphique A - 37

42 10. Dialogue entre le (ou les) automate(s) et le terminal Le nombre de mots de la table dépend du choix des états et des commandes que vous souhaitez traiter lors du dialogue. Le logiciel XBT- L1000 permet de faire ce choix: NOTA La zone mémoire de l automate allouée pour la table de dialogue de l XBT ne doit pas être utilisée pour autre chose.. A - 38 Magelis graphique

43 11. Chargement de tâches d'extension lors du transfert de l'application Il est possible sur un terminal TXBT d'ajouter des fonctionnalités supplémentaires par rapport aux fonctionnalités de base d'un XBT-F ; ces fonctionnalités supplémentaires sont intitulées Tâches d'extension. Les tâches d'extension fournies en standard pour le paramétrage d'un TXBT sont les suivantes : - le serveur OLE Automation (se reporter au manuel TXBT), - le module Réglage des variables. - le module Diagnostic et visualisation dynamique de programme. A Magelis graphique A - 39

44 12. Base de réalisation d une application Matériel de développement - 1 XBT-F 5", 9.5" ou 10.4", TXBT 9.5" ou 10.4". - 1 port série fonctionnant à bauds (vitesse imposée lors du transfert). - 1 cordon XBT-Z915 et un adaptateur XBT-Z962 pour les échanges XBT/PC. - une imprimante, si nécessaire Pour plus d informations, voir note sur l évolution du logiciel XBT-L1000 V3.4x livrée avec le logiciel. Logiciel de développement Pour plus d informations, voir note sur l évolution du logiciel XBT-L1000 V3.4x livrée avec le logiciel. Le ou les protocoles en fonction du type d automate : - Pour les automates Télémécanique, April, Modicon, AEG, les protocoles sont inclus dans le CD-ROM XBT-L1003 V3.x. - Pour les autres automates, les protocoles sont inclus dans les kits de configuration XBT-L1004 ou peuvent être commandés séparément. Consulter notre catalogue. Base matériel d exploitation - 1 cordon Magelis/Automate ou point de raccordement à un réseau. - Se reporter à l instruction de service du protocole correspondant ou au catalogue. - 1 cordon XBT-Z915 pour les impressions. - Eventuellement 1 imprimante. - 1 cordon T CCX CB pour les TXBT (fourni). A - 40 Magelis graphique

45 B Chapitre B Développement d'applications avec XBT-L1000 Magelis graphique B - 1

46 B - 2 Magelis graphique

47 Sommaire Ce chapitre a pour objet de présenter une méthode de développement d'une application ainsi que les principales étapes de configuration sur le logiciel XBT-L1000. Pour des informations complémentaires, consulter l'aide en ligne sur XBT-L1000. Ce chapitre comporte les éléments suivants : 1. Cahier des charges de l'application 5 2. Méthodologie de développement 6 Phase 0 : Architecture d automatisme 6 Phase 1 : Commandes du terminal sur l automatisme 6 Phase 2 : Commandes de l automatisme sur le terminal 6 Phase 3 : Conception des pages 6 Phase 4 : Table de dialogue 6 Phase 5 : Pages modèles 7 Phase 6 : Définition des pages d application 7 Phase 7 : Définition des pages d alarme 8 Phase 8 : Définition des aides 8 Phase 9 : Traductions 8 3. Création de l'application et des équipements 9 Création de l'application 9 Création de la liste des équipements 10 Configuration des propriétés d affichages des alarmes 10 Chargement du fichier des symboles PL7, Concept ou Unity Pro Table de dialogue 13 Adresse de base 13 Composition table 13 Cycle 13 Sécurité de la table de dialogue 13 Table d alarmes Création des pages 14 Présentation de l'éditeur 14 Positionnement, alignement et grille magnétique 16 Texte 18 Création de graphiques 19 Importation d images 20 Champ de variable alphanumérique 21 Barre-graphe 23 Vumètre 25 Potentiomètres 25 Sélecteurs 26 B Magelis graphique B - 3

48 Boîte à images 27 Courbe 28 Caractéristiques des champs variables 30 Objet touche fonction 33 Pages modèles 37 Pages application/alarme/aide/recette 38 Pages formulaires 48 Contrôle de l'arborescence 50 Fenêtre d informations de champ Traduction de l'application Import/Export 54 Import/export de textes 54 Import/export de listes énumérées Configuration des paramètres du terminal 56 Numéro de la page affichée par défaut à la mise sous tension 56 Mots de passe 57 Langue par défaut 57 Format de date et heure à utiliser 57 Paramètres de l imprimante 57 Paramètres de la veille d écran Sauvegarde de l'application Simulation de l'application 59 Fenêtre de simulation du terminal 60 Fenêtre de simulation de l'automate Chargement de l'application et du protocole dans le terminal 62 Transfert local 62 Transfert distant 62 Réalisation de l'exportation Chargement de l'application et du protocole sur une carte PCMCIA 64 Dossier d'import/export Mise à jour de l'application 65 B - 4 Magelis graphique

49 B 1. Cahier des charges de l'application Le cahier des charges est le point de départ de la réalisation de l'application de dialogue homme-machine. Il doit intégrer tous les besoins de l'utilisateur. Pour cela, il est souhaitable de découper ces besoins selon différents critères : - les critères liés aux utilisateurs -profil, - ergonomie, - niveau d intervention, les critères liés à l'automatisme - suivi de production, - commande de l'automatisme, - maintenance préventive, - maintenance corrective, les critères de réalisation de l application automate - structure du programme, - structure des données, - mise au point, -évolution. B Le cahier des charges doit préciser : - l'architecture du dialogue vue par l'utilisateur final (navigation...), - le volume des données à échanger entre l'automate et le terminal, - le type de données, - l'architecture réseau terminal/automates. Le cahier des charges servira à valider la réalisation. Magelis graphique B - 5

50 2. Méthodologie de développement Phase 0 : Architecture d automatisme A partir de l architecture d automatisme, définir : - le protocole de communication utilisé par le terminal, - Ia liste des équipements auxquels le terminal devra avoir accès. Phase 1 : Commandes du terminal sur l automatisme Définir pour chaque commande du terminal vers l automatisme, le mode d action de l opérateur : - touche de fonction statique, - touche de fonction dynamique (définir la page d application associée). Phase 2 : Commandes de l automatisme sur le terminal Définir l ensemble des actions de l automatisme sur le terminal : - appel de page par l automate, - affichage des LED, - verrouillage de touches, - déclenchement des tracés de courbes, etc. Phase 3 : Conception des pages A partir du cahier des charges, concevoir toutes les pages en précisant pour chacune : - I objectif, - Ie type (application, recette, alarme, aide, formulaires d impression), - Ies données à traiter. Phase 4 : Table de dialogue Les phases 0 à 3 permettent de déterminer tous les mots nécessaires (et seulement ceux nécessaires) à la table de dialogue. B - 6 Magelis graphique

51 2. Méthodologie de développement Il est recommandé de faire cette opération avant de commencer le programme automate. En effet, I ajout ou la suppression d un mot dans la table de dialogue modifie sa structure. Phase 5 : Pages modèles Identifier pour chaque type de page application, aide et alarme les informations identiques. Ces informations peuvent être : B - du texte, des cadres, des logos, des dessins, etc., - des variables (représentées sous forme alphanumérique et/ou graphique), - Ia ligne de service et/ou le bandeau d alarme (présents par défaut). Il est recommandé d utiliser les modèles de pages dans le but : - de simplifier et de rendre plus clair le développement, - de clarifier l ergonomie de l application en créant des "environnements" semblables, - de rationaliser la place occupée dans la mémoire du terminal. Phase 6 : Définition des pages d application Créer les pages d application, puis définir la navigation. Elle peut se faire par : - touche de fonction dynamique : pour une navigation structurée en menus, - touche de fonction statique : pour un accès direct à une page de l architecture. Prévoir les contrôles d accès des pages et des variables accessibles en saisie (voir chapitre D, "Mode confidentiel, gestion des mots de passe", Page 18 pour tous les détails). Les zones protégées par mot de passe peuvent être configurées dans des menus spécifiques. NOTA Les pages systèmes liées avec XBT-L1000 peuvent être protégées par un mot de passe, comme les pages application. Magelis graphique B - 7

52 2. Méthodologie de développement Phase 7 : Définition des pages d alarme - Définir les équipements de l architecture d automatisme qui seront la source possible du déclenchement des alarmes. - Dimensionner les tables d alarme dans ces équipements. Une table contient au minimum 1 mot de 16 bits, soit 16 alarmes. Définir autant de mots que nécessaire. - Répartir les pages d alarme en groupes selon l architecture de l automatisme, les technologies en cause, etc. Pour tous les détails, voir chapitre D, "Groupe d alarmes", Page Hiérarchiser les différentes alarmes et affecter une priorité pour chacune (1 à 16). - Définir pour chacune si elle doit : - être imprimée (pour garder une trace papier des défauts au fur et à mesure qu ils apparaissent), - être mémorisée dans l historique (pour une analyse séquentielle des défauts : apparition, disparition), - être affichée (certaines pages peuvent être "invisibles" à l opérateur), - être obligatoirement prise en compte par l opérateur (ACK) avant de poursuivre l exploitation de l application, - déclencher la fermeture d un relais associé à un klaxon, une colonne lumineuse, etc. Phase 8 : Définition des aides - Définir les pages d aide. Si nécessaire, une même page d aide peut être associée à plusieurs pages d application ou d alarme. - Définir les fenêtres d aide pour des variables nécessitant un commentaire, un conseil, une explication, etc. Phase 9 : Traductions Déclarer les langues de l application (3 maximum) et effectuer la traduction des objets textes. (voir 6. Traduction de l'application, Page 52, et voir 7. Import/Export, Page 54.) B - 8 Magelis graphique

53 3. Création de l'application et des équipements Création de l'application Sous XBT-L1000, sélectionner le menu Fichier/Nouveau : B Depuis la fenêtre Configuration/Type de terminal, Indiquer le type de terminal : Indiquer le type de protocole et le paramétrer (vitesse, format...) : voir instruction de service du protocole correspondant. Lors de la création de l'application celle-ci comporte par défaut : - une page application vide (1 : Page application 1), - un modèle de page application par défaut (1 : Modèle application 1), - un modèle de page recette (2 : Modèle recette 2), - un modèle de page alarme par défaut (1 : Modèle alarme 1), - un modèle de page d aide par défaut (1 : Modèle aide 1), - une liste de pages système dans la langue d installation de XBT- L1000. NOTA Par la suite, l appel du menu "Configuration/Type de terminal" permet de changer de terminal et de protocole. Les terminaux proposés seront compatibles avec le terminal pour lequel l application a été développée. En cas d utilisation d équipements "Unity", indiquer le type de support "Unity" (Premium, Quantum) pour bénéficier de la syntaxe des variables "Unity" et des liens avec les fichiers de symbole "Unity". Magelis graphique B - 9

54 3. Création de l'application et des équipements Création de la liste des équipements Sélectionner le menu Configuration/Symboles Equipements. Définir la liste des équipements auxquels doit s'adresser le terminal et leur adresse. L adresse réseau de chaque équipement dépend du protocole de l automate sélectionné. Configuration des propriétés d affichages des alarmes Sélectionner le menu Configuration/Groupes d alarmes. NOTA Il est possible de renommer chacun des 16 groupes. B - 10 Magelis graphique

55 3. Création de l'application et des équipements Chargement du fichier des symboles PL7, Concept ou Unity Pro (cas particulier des automates Modicon TSX Micro, Premium et Quantum) : Pour créer un fichier des symboles sous PL7 : 1. Ouvrir l éditeur de variables. 2. Sélectionner la commande Fichier/Exporter. 3. Sélectionner le disque et/ou répertoire où le fichier doit être stocké. 4. Saisir un nom de fichier : exemple Appli.SCY. 5. Sélectionner le mode d export "tous types" et valider. B Pour créer un fichier des symboles sous Concept : 1. Sélectionner la commande Fichier/Exporter. 2. Choisir le format du fichier cible. Variables : Texte délimité. 3. Choisir le délimiteur (par défaut : ", "). 4. Sélectionner le disque et/ou répertoire où le fichier doit être stocké. 5. Saisir un nom de fichier : exemple Appli.TXT et valider. Pour créer un fichier des symboles sous Unity Pro : 1. Sélectionner le dossier "Variables" depuis le navigateur. 2. Sélectionner la commande Fichier/Exporter ou effectuer uun clic droit sur le dossier "Variables" : menu contextuel "Export". 3. Sélectionner le disque et/ou le répertoire où le fichier doit être stocké. 4. Saisir un nom de fichier, exemple : Appli.XSY et valider. Utilisation du fichier des symboles PL7, Concept ou Unity Pro sous XBT-L Sélectionner la commande Configuration/Symboles Equipements. 2. Choisir l équipement correspondant au fichier des variables. 3. Cliquer sur le bouton "Avancé >>". 4. Cliquer sur "Ajouter fichier". 5. Sélectionner le répertoire où le fichier des symboles est stocké, puis valider. Pour un fichier PL7, Concept ou Unity Pro, choisir la même extension que celle définie sous le logiciel de conception. Magelis graphique B - 11

56 3. Création de l'application et des équipements NOTA A chaque évolution du fichier de symboles à prendre en compte, il est nécessaire de mettre à jour l'application de dialogue dans XBT- L1000. Pour cela, répéter les opérations 1 à 3, sélectionner la commande Fichier de variable/modifier fichier, puis répéter l opération 5. Ne concerne pas les TXBT : L installation de l option XBT-L1003+ permet la mise à jour automatique des symboles des variables PL7, Concept ou Unity Pro en cas d évolution du fichier de symboles. L utilisation d un fichier de symboles Unity Pro nécessite d avoir sélectionné "Support Unity..." depuis la fenêtre "Configuration / type terminal". L association avec un fichier des symboles peu être pilotée par repère ou par symbole. B - 12 Magelis graphique

57 4. Table de dialogue Sélectionner le menu Configuration/Table de dialogue. Cocher la zone "utiliser table de dialogue" B Adresse de base Indiquer l'adresse de début de table (adresse du 1er mot de la table de dialogue). Composition table Ajouter ou supprimer les différents éléments de la table. Pour plus d'informations sur les différents composants de la table de dialogue, consulter le chapitre C. Cycle Période de lecture/écriture par le terminal de la table de dialogue et destinée à optimiser le trafic de communication entre le terminal et l'automatisme (voir chapitre C, 3. Cycle du dialogue automate/ terminal, Page 30). Sécurité de la table de dialogue Un mot peut être utilisé dans la table pour la sécurité : le mot "Autorisation". L'utilisation de ce mot est une sécurité pour le dialogue automate/terminal. Lorsque ce mot n'est pas à la bonne valeur, le terminal ne peut écrire spontanément aucun mot dans l'automate et n'exécute aucune commande. Table d alarmes Voir chapitre D, 5. Alarmes, Page 38, pour l'explication de la table d'alarmes. Magelis graphique B - 13

58 5. Création des pages Présentation de l'éditeur La fenêtre principale permet de réaliser les différentes pages. Barre d outils Palette d outils La barre d outils La barre d outils permet de réaliser différentes fonctions. Exemple : - Création de pages. - Couper/Copier/Coller des objets. - Mise au premier plan/mise en arrière plan des objets. - Alignement d'objets. B - 14 Magelis graphique

59 5. Création des pages Impression du dossier Sélectionner la commande Fichier/Imprimer B Cette fenêtre permet de réaliser : - l'impression complète ou partielle du dossier, - l'impression de la page sélectionnée. Magelis graphique B - 15

60 5. Création des pages Positionnement, alignement et grille magnétique Fonction punaise : Cette fonction permet de verrouiller la position des objets dans la fenêtre tout en permettant l accès aux propriétés des objets. Alignement d objets : Les objets peuvent être alignés: - à gauche, à droite, - en haut, en bas, en prenant pour référence celle du premier objet sélectionné. Grille magnétique: Pour faciliter le positionnement des objets à l écran, la grille magnétique peut être activée à partir du menu "Affichage/Grille". Sur la fenêtre de configuration de la grille magnétique, il est possible de masquer et désactiver la grille. Les dimensions par défaut de la grille sont celles des zones tactiles des terminaux à touches tactiles. B - 16 Magelis graphique

61 5. Création des pages Touches de raccourci : Flèches : déplacement des objets en utilisant la grille magnétique. ALT+Flèches : déplacement des objets en désactivant la grille magnétique. SHIFT+Flèches : dimensionnement des objets en utilisant la grille magnétique. ALT+SHIFT+Flèches : dimensionnement des objets en désactivant la grille magnétique. Animation d'objet B Certains objets statiques (comme du texte par exemple) peuvent être animés. L animation consiste à faire changer les attributs de couleurs d un objet en fonction de la valeur d une variable automate associée. NOTA Cas des terminaux à touches tactiles (XBT-FC) : - Ne placer qu un seul objet modifiable sous chaque touche tactile pour avoir l assurance de la sélection de l objet. - Ne pas déplacer la zone grisée symbolisant la position des touches tactiles (perte de la référence), - Si vous souhaitez positionner un objet sous une touche tactile, désactivez la grille magnétique (sélectionner grille dans le menu affichage). La palette d'outils La palette d outils présente les icônes permettant de manipuler les objets. Pour utiliser un outil, il suffit de le sélectionner dans la palette et de le positionner sur la page (se reporter à l'aide en ligne d'xbt-l1000 pour plus d'informations). Pour définir les propriétés d'un objet, effectuer un double clic sur celui ci. Les pages suivantes présentent les différents objets: - S : objet statique - A : objet animé. - D : objet dynamique qui montre l'évolution d'une variable sous une forme alphanumérique ou graphique. - M : objet dynamique qui permet la modification d une variable à partir d une forme alphanumérique ou graphique. Magelis graphique B - 17

62 5. Création des pages Texte Texte (S, A) Donner une information qualitative (une bibliothèque de symboles est disponible en utilisant la police de caractères XBTSYM1). Ex. MAINTENANCE 1. Sélectionner le bouton d'outil Texte, 2. A l'aide de la souris, cliquer à l'emplacement désiré, 3. Saisir le texte, 4. Valider par ENTREE, 5. Sélectionner le menu "Edition/Propriété Texte" (ou clic droit souris ou ALT ENTREE), 6. Définir les propriétés du texte (police grande taille, gras, couleur du texte) et valider par OK NOTA En cliquant sur la case Fond Opaque, il est possible de configurer la couleur de fond du texte. B - 18 Magelis graphique

63 5. Création des pages Création de graphiques Ligne (S, A) Réaliser un graphique dans l application. Rectangle (S, A) Ellipse (S, A) Ex. B 1. Sélectionner bouton d'outil (ligne, rectangle ou ellipse), 2. A l'aide de la souris, définir la taille de l'objet, 3. Sélectionner le menu "Edition/ Propriété" (ou clic droit souris ou double clic), Propriété générale Ellipse Propriété couleurs Ellipse Magelis graphique B - 19

64 5. Création des pages Importation d images Ex. Bitmap (S) Insérer des images de fichiers de différents formats pour une représentation graphique de l'application : exemple BMP, PCX, WMF (une bibliothèque de symboles est disponible sous le répertoire \XBT-L1000\SYMBOLS). 1. Sélectionner le bouton d'outil BITMAP, 2. A l'aide de la souris, créer une zone de placement du dessin, la fenêtre Insertion image est affichée, 3. Sélectionner image existante et valider par OUVRIR, 4. Si l image n existe pas et doit être créée, cliquer sur le bouton "Nouvelle image". 5. Sélectionner le programme pour créer l image. 6. Sous XBT-L1000, le programme sélectionné est exécuté (par exemple EXCEL,...), cliquer en dehors de la fenêtre pour l exécution du programme. B - 20 Magelis graphique

65 5. Création des pages Champ de variable alphanumérique Champ variable alphanumérique (D,M) Afficher des valeurs reflétant l'état de l'automatisme. Saisir des paramètres permettant la conduite de l'automatisme. 4 seuils permettent de filtrer la saisie opérateur (seuils Min et Max) et de visualiser les dépassements du process (changement de couleur). B Ex. TEMP: 455 C Liste énumérée Afficher les lignes de texte relatives à l état de l automatisme. Saisir ou sélectionner des lignes de texte définissant les paramètres nécessaires à la conduite de l automatisme. Chaque ligne est assignée à une valeur du champ variable. Sélectionner la longueur, en nombre de caractères, et cliquer sur le bouton "LISTE" pour entrer chaque ligne et sa valeur associée. 255 lignes maximum peuvent être associées au champ variable. Magelis graphique B - 21

66 5. Création des pages Pour modifier les couleurs du champ alphanumérique : Ouvrir la fenêtre Propriétés Champ Alphanumérique et cocher la case Fond Opaque. Sélectionner l onglet seuils. Pour chacun des intervalles de seuils définis, cliquer sur le bouton "Couleurs". Dans la fenêtre Couleurs, sélectionner la couleur du texte et du fond de texte du champ alphanumérique. Il est possible de modifier la couleur du texte et de l arrière plan en faisant un clic droit sur le champ puis en sélectionnant "Couleurs". B - 22 Magelis graphique

67 5. Création des pages Barre-graphe Barre-graphe (D) Représenter graphiquement des données de l'automatisme (exemple : niveau d'une cuve). Caractéristiques : - Vertical, - Horizontal, - Seuils minimum, maximum, haut et bas. Ex. B 1. Sélectionner bouton d'outil barre-graphe, 2. A l'aide de la souris, définir la taille de l'objet, 3. Sélectionner le menu "Edition/Propriété" (ou clic droit souris ou double clic), Sélectionner le type de barre graphe (exemple : vertical, grande et petite graduation) Cliquer sur Option et mettre l'objet en lecture cyclique. Magelis graphique B - 23

68 5. Création des pages Cliquer sur Seuil pour définir un seuil haut (H) à 520 et un seuil bas (L) à 290 et cliquer sur Couleur pour définir les couleurs. Dans l exemple, la variable doit varier entre 290 et 520. Si elle est hors de ces limites l'affichage passera en rouge. Couleur rouge: seuil haut Couleur rouge: seuil bas Valider par OK le barre graphe est affiché mais les graduation ne sont pas identifiées. A l'aide de l'outil Texte, saisir les valeurs pour permettre à l'opérateur d'identifier les différentes positions. B - 24 Magelis graphique

69 5. Création des pages Vumètre Vumètre (D) Représenter graphiquement des données de l'automatisme (exemple : contrôle de tension d'alimentation). - Seuils minimum, maximum, haut et bas. Ex. 1. Sélectionner bouton d'outil vumètre, 2. A l'aide de la souris, définir la taille de l'objet, 3. Sélectionner le menu "Edition/Propriété" (ou clic droit souris ou double clic), B Sélectionner le type de vumètre. Potentiomètres Potentiomètre linéaire Potentiomètre rotatif (D,M) Modifier graphiquement des données de l'automatisme (exemple : réglage d'un seuil). - Seuils minimum, maximum, haut et bas. Ex. 1. Sélectionner bouton d'outil potentiomètre, 2. A l'aide de la souris, définir la taille de l'objet, 3. Sélectionner le menu "Edition/Propriété" (ou clic droit souris ou double clic), Sélectionner le type de potentiomètre. Magelis graphique B - 25

70 5. Création des pages Sélecteurs Sélecteur linéaire Sélecteur rotatif (rotacteur)(d,m) Modifier graphiquement des données de l'automatisme (exemple : choix d'un type de production à l'aide du sélecteur rotatif). Ex. Rotacteur, 1. Sélectionner le bouton d'outil Rotacteur, 2. A l'aide de la souris, définir la taille de l'objet, 3. Sélectionner le menu "Edition/ Propriété" (ou clic droit souris ou double clic) Affecter le mot %MW34 à l'objet à l'aide du bouton Modifier, ce mot contiendra la valeur sélectionnée à l'aide du rotacteur. Cliquer sur Liste et définir à l'aide des boutons Supprimer ou Ajouter le nombre de positions du rotacteur et la valeur à affecter dans le mot. A l'aide du bouton Couleur, définir la couleur des graduations et de l'arrière plan. Valider par OK le rotacteur est affiché mais les graduation ne sont pas identifiées. A l'aide de l'outil Texte, saisir les valeurs pour permettre à l'opérateur d'identifier les différentes positions. B - 26 Magelis graphique

71 5. Création des pages Boîte à images Boîte à images (D,M) Afficher les images relatives à l état de l automatisme. Sélectionner les images définissant les paramètres nécessaires à la conduite de l automatisme. Chaque image est assignée à une valeur du champ de variable en cliquant sur le bouton "LISTE". Ex. 1. Sélectionner bouton d'outil boîte à image, 2. A l'aide de la souris, définir la taille de l'objet, 3. Sélectionner le menu Edition/Propriété (ou clic droit souris ou double clic), B 16 images peuvent être associées au champ de variable. NOTA Si la valeur de la variable de l automatisme associée au champ n a pas d image assignée, l objet devient alors invisible et transparant. Magelis graphique B - 27

72 5. Création des pages Courbe Courbe (D) Contrôler l'évolution d'une donnée de l'automatisme en temps réel (exemple : suivi d'une grandeur analogique) Ex. 1. Sélectionner bouton d'outil courbe, 2. A l'aide de la souris, définir la taille de l'objet, 3. Sélectionner le menu "Edition/Propriété" (ou clic droit souris ou double clic), Sélectionner le type de courbe. B - 28 Magelis graphique

73 5. Création des pages Caractéristiques principales des objets courbe : Un objet courbe peut afficher jusqu'à 4 tracés de courbes différents. Ces tracés sont appelés stylets. Si l'adresse de l'objet est %MWn (syntaxe IEC) : - l'adresse du premier stylet est %MWn - l'adresse du deuxième stylet est %MWn+1 - l'adresse du troisième stylet est %MWn+2 - l'adresse du quatrième stylet est %MWn+3 L'affichage d'un nouveau point de la courbe intervient : - périodiquement toutes les 5, 10 ou 30 secondes ou 1, 5 ou 10 minutes, - sur la montée d'un bit dans la table de dialogue (Voir chapitre C, 2. Contenu de la table de dialogue, Page 9, les mots "Déclenchement de tracé de courbe" et "Tracé des courbes effectué" ). B Temps d affichage : Le temps d affichage de la fenêtre de courbe dépend de deux paramètres : - le nombres de points sélectionné (onglet général), - le temps sélectionné pour afficher un nouveau point de courbe (périodiquement ou entré dans la boite de dialogue). L'écriture des courbes commence au choix : - à droite : chaque nouvel échantillonnage déplace les anciennes valeurs vers la gauche, - à gauche : chaque nouvel échantillonnage déplace les anciennes valeurs vers la droite. Les objets courbes peuvent être rafraîchis (onglet Options) : - de façon cyclique : à la période d'échantillonnage définie, mais seulement à l'apparition de la page qui contient la courbe (la courbe est toujours "vierge" de tracé lorsqu'elle apparaît). A chaque changement de page la courbe est réinitialisée. - de façon permanente : à la période d'échantillonnage, y compris lorsque l'objet n'est pas affiché. Le terminal rafraîchit en permanence la courbe quelque soit la page affichée, les changement de page n'ont pas d'incidence. - Que ce soit en mode cyclique ou en mode permanent les informations concernent les courbes sont stockées en mémoire vive et ne sont pas sauvegardées en cas de coupure secteur. Cette option génère un trafic de données permanent avec l'automate et peut éventuellement pénaliser les temps de réponse. Voir chapitre C, "Optimisation pour la communication", Page 31 Magelis graphique B - 29

74 5. Création des pages Caractéristiques des champs variables Protection des champs Selon la configuration choisie, certains champs de la page application ne peuvent être accessibles en saisie que dans le mode confidentiel. La gestion de l accès en saisie à un champ variable se fait par un système à plusieurs niveaux de protection (Voir chapitre D, Mode confidentiel, gestion des mots de passe, Page 18). Limites de variable. La valeur d une variable peut se trouver dans 5 zones de valeur possibles. -Valeur > Max -H < Valeur Max -L Valeur H -Min Valeur < L - Valeur < Min Pour chacune de ces zones, une couleur particulière peut être affectée à l objet, en fonction de ce qui a été défini sous XBT-L1000 : couleur du texte pour les objets alphanumériques, couleur du cadran pour les Vu-mètres, etc. Il est également possible de cacher entièrement le champ pour chacune de ces zones ("Caché") Pour plus d informations, voir chapitre D, "Particularités des champs", Page 34 B - 30 Magelis graphique

75 5. Création des pages Variable automate Sélectionner le champ sur le XBT-L1000, appuyer sur "ALT+ENTREE" ou sélectionner "Propriétés de champ" dans le menu "Edition", choisir ensuite "Général" puis "Modifier le Bouton" pour assigner la variable automate au champ. Cliquer sur "Modifier" pour définir la variable automate représentant le contenu du champ et valider l'ensemble par OK. B Accès à l automate Il est possible d accéder aux variables de l automate à partir des champs du terminal en : - Lecture : l opérateur ne peut pas modifier la valeur, - Ecriture : l opérateur peut modifier la valeur, mais cela n est pas affiché à l écran, - Lecture/Ecriture : Voir points ci-dessus. Magelis graphique B - 31

76 5. Création des pages Ecriture immédiate Choisir l'onglet Option/Accès : Ce mode de saisie permet à l'opérateur de modifier de manière continue la valeur du champ dans le but : - d'éviter les sauts brusques d'une valeur à une autre, - de suivre "en direct" l'effet d'une action (réglage, positionnement, etc.). Voir chapitre D, "Ecriture immédiate", Page 37 B - 32 Magelis graphique

77 5. Création des pages Objet touche fonction Touches fonctions statiques Les touches fonctions statiques sont définies pour l'ensemble de l'application. Elles n'agissent que sur des bits de la table de dialogue. Elle peuvent avoir les fonctionnalités suivantes : - Commande impulsionnelle, - Commande pousser/pousser, - Accès à une page. Touches fonctions dynamiques Les touches fonctions dynamiques sont associées à une ou plusieurs pages. Les touches de fonctions dynamiques peuvent avoir les fonctionnalités suivantes : - Commande impulsionnelle. - Commande pousser/pousser. - Ecriture valeur. - Accès à une page. - Positionnement sur un champ de saisie, - Lancement d'un exécutable Windows 95 (TXBT seulement). Dans leur fonction de commande (impulsionnelle ou pousser/pousser) les touches de fonction dynamique agissent sur n'importe quel bit de n'importe quel équipement de l'architecture d'automatisme. B Zones tactiles et touches tactiles Dans le cas des terminaux tactiles les touches de fonction statiques et dynamiques n'existent pas. Elles sont remplacées par des zones tactiles qui permettent les mêmes actions et ont les mêmes propriétés que les touches de fonction dynamiques sur les produits à clavier. NOTA Configuration - cliquer sur le bouton, - cliquer + glisser sur la plage pour définir l'emplacement et la taille de la zone tactile, la grille par défaut permet de créer des zones tactiles avec le pas adapté au découpage physique de la dalle tactile, - double-cliquer sur cette zone et renseigner les paramètres de configuration de la même façon que pour une touche de fonction dynamiques sur un produit à clavier. Les touches fonction statiques et dynamiques sont aussi configurées par le menu "Configuration/Touches fonction". Magelis graphique B - 33

78 5. Création des pages Paramètres à définir Type d'action Pour touche fonction statique (terminaux à clavier seulement) : - accès page : sélectionner une page application, - commande impulsionnelle ou pousser/pousser : affectation d'un bit de commande dans la table de dialogue (voir chapitre C), - lancement d'une application Windows 95 sur un terminal (TXBT seulement ; définition du chemin de l'exécutable). Touche fonction dynamique (terminaux à clavier) Zone tactile (terminaux tactiles) Touche et zone tactile (terminaux à touches tactiles) - accès page : sélectionner une page application, - commande impulsionnelle ou pousser/pousser ou écriture valeur : affectation d'un bit dans l automate. - accès champ de saisie : sélection du champ dans la page en cours. - lancement d'une application Windows 95 sur un terminal (TXBT seulement ; définition du chemin de l'exécutable). - écriture de la valeur : transfert de la valeur d une variable ou d une constante dans une autre variable. (voir chapitre D, "Ecriture directe de valeur", Page 52) NOTA Il est possible d associer un mot de passe aux actions Ecriture valeur, Commandes impulsionnelle et Commandes pousser/ pousser. En sélectionnant l une de ces actions, cliquer sur la touche pour appeler la fenêtre Protection touche. B - 34 Magelis graphique

79 5. Création des pages Conseils sur l'utilisation des touches fonctions : - Les bits de mot des touches fonctions dynamiques peuvent être répartis dans tous les équipements de l installation - Les bits de mot des touches fonctions statiques sont regroupés au sein de la table de dialogue. Ainsi, le dialogue entre le terminal et les équipements sera plus performant si vous utilisez des commandes par touches fonctions statiques. NOTA Il est conseillé de privilégier les touches fonctions statiques pour les fonctions de commande, et les touches fonctions dynamiques pour la navigation dans les pages et la saisie. Une touche fonction statique ou dynamique déjà configurée est affichée par le logiciel en vidéo inverse lors de la configuration de nouvelles touches fonctions. Label : Permet d'associer un label à la touche de fonction: - accès page : 1 label unique, - commande impulsionnelle ou pousser/pousser, écriture valeur ou accès champ de saisie : un label pour chaque état du bit associé, - accès à un champ variable, B Lancement d'une application Windows 95 sur un terminal TXBT Le terminal TXBT permet d'exécuter les applications Windows 95 installées sur le terminal (exemple : la calculatrice). Si l'application Magelis est lancée, elle continue à fonctionner en arrière plan, les pages sont rafraîchies, les alarmes sont surveillées. Chemin de l'exécutable C'est le chemin (disque, répertoire/sous répertoires) sur le terminal TXBT et non le chemin sur le PC équipé de XBT-L1000. Si l'emplacement de l'exécutable sur le TXBT est modifié, son lancement ne fonctionnera pas. (Exemple: D:\WINDOWS95\CALC.EXE). Une fois l'exécutable lancé, l'application Magelis n'a pas le contrôle de ce dernier. Magelis graphique B - 35

80 5. Création des pages Impression des étiquettes des touches fonction statiques Cette fonctionnalité permet d imprimer des feuilles d étiquettes réutilisables pour les touches fonction statiques. Sélectionner "Touches fonction" dans le menu "Configuration" ou la palette spécifique des outils de touches, appuyer ensuite sur "Création d étiquettes". Ensuite, un fichier existant, "*.doc" peut être ouvert ou bien un nouveau fichier peut être crée. Dans ce cas, XBT-L1000 ouvrira WORD avec les feuilles d étiquettes correspondant au terminal utilisé défini dans le XBT-L1000. NOTA Chaque imprimante ayant sa propre configuration de marges, il est recommandé de faire un essai d impression sur une feuille blanche avant d utiliser une feuille d étiquettes. De nouvelles feuilles d étiquettes peuvent être créées en utilisant les modèles de WORD (*.doc) fournis avec le logiciel du XBT-L1000. Les feuilles d étiquettes imprimées ne sont jamais associées à l application XBT-L1000 courante, en conséquence la fenêtre "Configuration touches fonction" n est pas mise à jour en fonction des étiquettes définies. B - 36 Magelis graphique

81 5. Création des pages Pages modèles Le concepteur dispose de modèles de pages. Il s'agit de fonds de page contenant du texte et des objets graphiques statiques, animés, dynamiques et utilisables pour plusieurs pages d'application, d'aide ou d'alarme. Caractéristiques : - une application de dialogue peut contenir plusieurs modèles, - à toute page est associée un modèle et un seul. Sélectionner Page/Nouveau modèle. Choisir le type de modèle Application/Alarme ou Aide. Configurer le modèle à l'aide des outils de l'éditeur. B NOTA Les pages modèles peuvent être verrouillées par l'icône "VERROU" pour protéger les pages de modifications involontaires. En effet, toute modification sur la page modèle est répercutée sur les pages d application, d aide ou d alarme associées. Concernant les XBT-FC, il est fortement déconseillé de modifier et de déplacer la "trame grisée" symbolisant les touches tactiles. Ne placer qu un seul objet modifiable sous chaque touche tactile pour avoir l assurance de la sélection de l objet. Magelis graphique B - 37

82 5. Création des pages A partir d'une page il est possible de changer son modèle en doublecliquant sur l'onglet "Page d'application" (par exemple) ou en choisissant le menu Page/Propriétés. Un objet ou une sélection d'objets dans une page peut être déplacé : - dans le modèle associé à la page (à condition que celui-ci ne soit pas verrouillé), - dans un nouveau modèle à créer. Procéder de la façon suivante : - sélectionner le ou les objets, - faire un clic-droit de la souris ou choisir le menu Edition/Déplacer. Pages application/alarme/aide/recette Le menu Page/Nouvelle page permet de créer les différentes pages. Boutons de la barre d outils : Raccourcis clavier : F7 ( Maj + F7 ( Ctrl + F7 ( Page d'application) Page d'alarme) Page d'aide) Ctrl + Maj + F7 ( Page formulaire) NOTA Il est possible de créer une nouvelle page à partir de la fenêtre "Arborescence Pages" (voir "Contrôle de l'arborescence", Page 50). B - 38 Magelis graphique

83 5. Création des pages Page d'application B Sélectionner Page/Nouvelle Page/Application Indiquer : - le nom et/ou le numéro de la nouvelle page, - le modèle de page, - le niveau de protection si nécessaire. Les pages d'application représentent le dialogue homme-machine "normal" lors de l'exploitation courante du terminal. Magelis graphique B - 39

84 5. Création des pages Page d'alarme Sélectionner Page/Nouvelle Page/Alarme Indiquer : - le nom et/ou le numéro de la nouvelle page (le nom de la page d'alarme est le texte qui sera affiché de façon événementielle dans le bandeau d'alarme) - le modèle de page. Le bouton Ajouter permet d'affecter un ou plusieurs bits à la page d'alarme. Un bit d'alarme associé à une alarme est un bit de mot : exemple %MW100: X3. Cette association est réalisée avec XBT-L1000. B - 40 Magelis graphique

85 5. Création des pages NOTA Pour déclencher les alarmes à partir de l automate, la table de dialogue (disponible depuis "Configuration/Table de dialogue") doit être active et le texte "Table d alarme" doit également être sélectionné sur la table de dialogue (Voir chapitre C, 2. Contenu de la table de dialogue, Page 9) B Table d alarme Le terminal peut accéder aux alarmes de tous les équipements enregistrés dans la liste des équipements (Menu Configuration/ Symboles équipements). Pour cela, il faut : - Sélectionner l'équipement, et ajouter la table de l'équipement (Utiliser les zones de liste en haut de fenêtre de la table de dialogue). Magelis graphique B - 41

86 5. Création des pages Sur les XBT ces mots d'alarme sont consécutifs et constituent une table d'alarme. En cas d'alarme, le rang du bit de mot dans la table ayant déclenché l'alarme est affiché dans le bandeau d'alarme (Voir chapitre D, 5. Alarmes, Page 38). Sur les TXBT ce même principe existe mais il est également possible d'affecter des bits quelconques (bit interne, bit de mot...). - Dans le cas d'utilisation d'un bit quelconque comme bit d'alarme le champ affecté au "rang du bit" dans le bandeau d'alarme prend la valeur 1. - Dans les échanges automate/ terminal, le bit est traité comme un champ numérique. - Les 2 types de fonctionnement peuvent êtres utilisés dans une même application. Pour plus de détails sur les alarmes basses traités par le terminal, voir chapitre D, 5. Alarmes, Page 38. Le bouton Extensions permet de saisir les caractéristiques propres à une page alarme (Voir chapitre D, 5. Alarmes, Page 38) : - priorité de la page alarme, - affectation à un groupe d'alarmes, - action relais d'alarme et acquittement opérateur obligatoire, - type d apparition de la page d'alarme. B - 42 Magelis graphique

87 5. Création des pages Génération rapide d alarme Un nouveau groupe d alarmes peut être facilement et rapidement crée en sélectionnant le menu "Page/Nouvelles pages d alarme". Toutes les nouvelles alarmes appartiennent au même équipement, même groupe et ont le même modèle d alarme. Paramètres à définir : - Adresse du bit de la table de dialogue qui va déclencher la première alarme. - Nombre de nouvelles pages d alarme à créer (Elles seront toutes consécutives en ayant pour référence la première) - Un filtre peut être réalisé par symbole d automate (voir "Chargement du fichier des symboles PL7, Concept ou Unity Pro", Page 11). B Magelis graphique B - 43

88 5. Création des pages Page d'aide Sélectionner Page/Nouvelle Page/Aide Indiquer : - le nom et/ou le numéro de la nouvelle page, - le modèle de page. Association d'une page d aide à une page : Sélectionner le menu Page/Associer Page d Aide... ou cliquer sur l'icône correspondant. Ce menu permet : - d'associer une page d aide existante à la page sélectionnée, - d'associer une nouvelle page d aide à la page sélectionnée, - de changer la page d aide associée à la page sélectionnée. Le bouton Nouvelle permet la création d une nouvelle page d aide. B - 44 Magelis graphique

89 5. Création des pages Page recette Un modèle particulier de page application permet de concevoir des pages dites "recette". Pour créer une "recette", créer une nouvelle page d application et y associer le "Modèle de recette" B Une page recette représente une sorte de dossier regroupant différents enregistrements des paramètres de consignes de l'automatisme ou variables pour réaliser un type d'action. Par exemple, une boulangerie industrielle peut fabriquer : - des viennoiseries : pains au chocolat, croissants, brioches, - du pain : pain de campagne, pain complet, pain de seigle, baguette, - des tartes : tarte aux fraises, tarte au citron. Fabriquer du pain correspond à choisir une recette. Faire du pain de seigle correspond à choisir un enregistrement de la recette. Cela signifie que, en suivant l exemple ci-avant, il n y a que 3 recettes (3 pages d application avec un modèle de recette associé à chaque page). Pour la première recette appelée "Viennoiseries", il y a 3 enregistrements de champs de variables différents relatifs à la première page de recette. Pour la seconde recette appelée "Pain", il y a 4 enregistrements des valeurs de champs de variables relatifs à cette page de recette. Enfin, il y a 2 enregistrements pour la 3ième recette appelée "Tartes". Magelis graphique B - 45

90 5. Création des pages Recette 1 Pain au chocolat : Enregistrement1 Croissants : Enregistrement 2 Brioches : Enregistrement 3 Recette 2 Pain de campagne:enregistrement 1 Pain complet : Enregistrement 2 Pain de seigle : Enregistrement 3 Baguette : Enregistrement 4 B - 46 Magelis graphique

91 5. Création des pages Recette 3 Tarte fraise : Enregistrement 1 Tarte citron : Enregistrement 2 B Le modèle des pages recette dispose par défaut des quatre touches de fonctions dynamiques ou zones tactiles suivantes : une touche qui permet de geler/dégeler l'affichage sur le terminal, une touche qui permet de stocker l'enregistrement affiché sur l'écran dans la PCMCIA, une touche qui permet de récupérer et d'afficher des enregistrements précédemment sauvegardés sur la PCMCIA, une touche de transfert de l'enregistrement affiché vers l'automatisme. Tous les objets des pages application sont utilisables dans les pages recette. Pour plus de détails sur le processus d enregistrement, d appel d enregistrement, d appel de différentes pages de recette, les limites d utilisations et le nombre maximum d enregistrement, voir chapitre D, 14. Utilisation des pages recettes, Page 76. Magelis graphique B - 47

92 5. Création des pages Pages formulaires Sélectionner Page/Nouvelle Page/Formulaire. Indiquer le nom et/ou le numéro de la nouvelle page. Les pages formulaires peuvent contenir les éléments suivants : - des objets textes, - des codes de contrôle d'imprimante. - des caractères semi-graphiques, Les objets textes sont des textes statiques et des champs variables alphanumériques. Ces éléments sont uniquement destinés à être imprimés (voir chapitre C, 2. Contenu de la table de dialogue, Page 9, mot "Commande d'impression".) Les caractères semi-graphiques permettent de réaliser des cadres simples ou doubles pour mettre en valeur les données imprimées (tableaux de valeurs, etc.). Ils sont insérés après avoir sélectionné l icone et s être positionné à l écran. Le caractère semi-graphique est ensuite placé en cliquant sur son icone. B - 48 Magelis graphique

93 5. Création des pages Les codes de contrôle de l'imprimante {a} (ex : {1}, {2}, etc.) permettent de définir des séquences de commande de l'imprimante (passage en impression code à barres, en caractères gras, changement de couleurs, etc.). Ils sont insérés après avoir sélectionné l icone et s être positionné à l écran. Les codes de contrôle imprimés ({1}, {2}, etc) sont ensuite placés en cliquant sur son icone. B Pour configurer chaque code de contrôle, sélectionné "Configuration/Paramètres du terminal/imprimante". Les codes de contrôle sont indiqués au format hexadécimal conformément à la documentation fournie avec l imprimante. Magelis graphique B - 49

94 5. Création des pages Contrôle de l'arborescence Le Menu : Fenêtre/Arborescence pages du logiciel XBT-L1000 permet d afficher dans une fenêtre la structure de l application. Les pages racines sont listées par ordre croissant de numéro de page. Les pages Application et Système présentent une structure arborescente. Les pages d'alarme, d'aide et formulaire ont une structure "à plat". Les pages types sont représentées par plusieurs icones. Quand le pointeur de la souris est placé sur une icone, un message apparaît indiquant le type de page et ses caractéristiques. Ex. Exemples de symboles de la fenêtre d'arborescence de pages : Page application non protégée, avec une page d aide associée. Page application protégée par mot de passe, avec une page d aide associée. Page alarme avec une page d aide associée. Page système non protégée. Page alias : Représentation d une page d application protégée existante ayant des liens avec d autres pages. NOTA Un clic droit sur une page de l arborescence permet de créer une nouvelle page du même type que la page sélectionnée. B - 50 Magelis graphique

95 5. Création des pages Fenêtre d informations de champ Le logiciel permet d afficher les informations relatives aux caractéristiques principales de : - Champs de variables - Touches de fonctions dynamiques - Zones tactiles de la page affichée. B Cette fenêtre est accessible en sélectionnant "Fenêtre/Information champs". En cliquant sur chaque variable des champs de la fenêtre d information : - La variable, la touche ou la zone tactile est sélectionnée dans l éditeur, - Un clic dans la colonne équipement permet de modifier l équipement du champ sélectionné parmi la liste proposée, - La fenêtre de propriétés du champ, de la touche ou de la fenêtre de configuration de la zone tactile peut être ouverte par double clic ou en passant par un clic droit, - La fenêtre de modification de la variable peut être ouverte directement par double clic sur la variable, - Un clic sur l intitulé de chaque colonne réalise une alternance de tris croissants ou décroissants par rapport aux valeurs de la colonne. On peut voir le symbole et le commentaire de chaque champ importé depuis PL7, Concept ou Unity Pro (voir "Chargement du fichier des symboles PL7, Concept ou Unity Pro", Page 11). Magelis graphique B - 51

96 6. Traduction de l'application Menu Configuration/Langues de l'application. Ajouter, supprimer ou modifier les langues applicatives (3 maximum). Pour chacune des langues (3 maximum), associer une des 5 langues systèmes disponibles (voir chapitre F, 1. Caractéristiques des terminaux, Page 4) et appuyer sur Fermer. Pour traduire l'application, sélectionner la langue voulue dans la liste déroulante "langue" située en haut de la fenêtre. Ensuite, double-cliquer sur chacun des objets texte et champs alphanumériques que vous voulez traduire. Cette dernière opération est à répéter pour tous les champs des pages à traduire. NOTA Cas d'une traduction en "Cyrillique": Il est nécessaire de sélectionner la police Cyrillique à partir de la fenêtre des propriétés de la zone de texte (Clic droit sur la zone de texte puis sélection de l'option "propriétés texte" avant d'effectuer la modification du texte). B - 52 Magelis graphique

97 6. Traduction de l'application NOTA Si la langue de l'application sélectionnée n'est pas la langue de référence (Langue utilisée lors de la création de l'application) il n'est pas possible d'ajouter de nouvelles valeurs aux listes énumérées. Il faut que la langue de référence soit la langue en cours d'utilisation pour pouvoir ajouter de nouvelles valeurs. Lors de la traduction de l'application, la longueur des textes n'est pas limitée par la longueur des textes définis dans la langue de référence (Langue utilisée lors de la création de l'application). Il est possible de traduire les textes des pages systèmes dans une langue autre que l'une des 5 langues disponibles dans le XBT-L1000. B Pour ce faire, il faut effectuer un double-clic sur chaque zone de texte présente dans les pages système afin de modifier le texte. Une autre possibilité consiste à exporter le texte, y compris les pages systèmes, et à effectuer la modification depuis un tableur (voir 7. Import/Export, Page 54). Magelis graphique B - 53

98 7. Import/Export Import/export de textes Cette fonction permet de réaliser plus rapidement la traduction de l'application. Les textes pouvant être importés ou exportés sont : - Les textes statiques, - Les listes énumérées, - Le nom des pages (application, alarme, aide et formulaire) à l'exception des modèles de pages, - Les textes des pages systèmes (option sélectionnable pendant l'exportation), - Les fenêtres d'aide, - Les groupes d'alarmes. Procédure (Cette fonction nécessite l'utilisation d'un tableur) 1. Depuis l'application XBT L Une fois l'application créée dans la langue de référence (Langue utilisée lors de la création de l'application), il faut ajouter la ou les autres langues avant de réaliser l'exportation (voir 6. Traduction de l'application, Page 52). - Choisir "Exporter texte" depuis le menu "Fichier". - Cocher l'option "Pages systèmes" pour exporter le texte des pages système si nécessaire (traduction dans une langue non présente dans la liste de base (traduction en Cyrillique par exemple). - Enregistrer le fichier sous le nom désiré (Trad.txt par exemple). 2. Depuis le tableur - Ouvrir le fichier exporté depuis XBT L1000 (Trad.txt) - Dans le cas d'une traduction en cyrillique : Sélectionner la colonne contenant le texte à traduire (colonne B ou C) et affecter aux cellules la police True Type Cyrillique (livrée avec XBT-L1000). Les caractères accentués ou spéciaux (partie haute de la police) des textes de la colonne B sont remplacés par des caractères cyrilliques. - Réaliser les traductions des textes (colonne B ou C). - Dans le cas d'une traduction en cyrillique: Utiliser un utilitaire du type "On screen Keyboard" (livré avec Windows 2000) ou bien l'accessoire "Table de caractère" de Windows 95,98 ou NT. - Enregistrer le fichier (Trad.txt) au format "TXT". B - 54 Magelis graphique

99 7. Import/Export 3. Depuis l'application XBT-L Dans le cas d'une traduction en cyrillique : Changer de police pour chaque texte, chaque champ "liste énumérée", et les textes des pages système de l'application (Ce changement de police se fait à partir des propriétés de chaque champ). - Choisir "Importer traductions" depuis le menu "Fichier". - Sélectionner le fichier et cliquer sur "Ouvrir". - Configurer les paramètres du terminal pour que l'application utilise la langue par défaut qui a été traduite. B Import/export de listes énumérées Une liste énumérée peut être importée et exportée directement par une opération unique à partir de sa fenêtre de propriétés. NOTA Le fichier ".txt" contenant les textes de la liste énumérée peut être ouvert sous un tableur. La première colonne contient la valeur du champ variable. Les colonnes suivantes contiennent chacune les textes d une langue. Une nouvelle valeur de champ variable et son texte associé peuvent être ajoutés à la liste. Après traduction et/ou ajout de valeurs / textes, la liste énumérée est mise à jour par un clic sur "Importer Liste". Magelis graphique B - 55

100 8. Configuration des paramètres du terminal Sélectionner le menu Configuration/Paramètres terminal, et configurer les paramètres du terminal.. Numéro de la page affichée par défaut à la mise sous tension Les 2 possibilités sont : - une page application, - une page système d accueil (page menu). Voir chapitre D, "Affichage à la mise sous tension", Page 22. B - 56 Magelis graphique

101 8. Configuration des paramètres du terminal Mots de passe Voir chapitre D, "Mode confidentiel, gestion des mots de passe", Page 18 La sortie du mode confidentiel peut être manuelle ou automatique : - manuelle : l'utilisateur demande explicitement de sortir du mode confidentiel, - automatique : une minuterie paramétrée entre 1 min et 60 min permet au terminal de quitter automatiquement le mode confidentiel. B Pour les terminaux 5" à touches tactiles, le mot de passe doit être de type décimal. Langue par défaut Choisir la langue applicative qui apparaîtra à la mise sous tension. Format de date et heure à utiliser Sélectionner le format souhaité. Paramètres de l imprimante Voir chapitre D, 10. Impression, Page 57. Paramètres de la veille d écran - Interdire ou autoriser la mise en veille, - Définir le délai d attente avant la mise en veille. Magelis graphique B - 57

102 9. Sauvegarde de l'application Sélectionner le menu Fichier/Enregistrer ou Fichier/Enregistrer sous. B - 58 Magelis graphique

103 10. Simulation de l'application La simulation permet au concepteur d'application XBT-L1000 de tester l'effet réel de son application sans mettre en œuvre une configuration matérielle complète. Cette fonction est accessible par le menu Simulation Application. NOTA Eléments simulés : - pages d'application d'aide et d'alarme, - enchaînement des pages, - saisies de variables (avec seuils, etc...), - table de dialogue et tables d'alarmes. Les LEDs clavier, les impressions, le relais d'alarme, le lancement d'applicatifs externes (TXBT-F) les touches recette et la fonction réglage ne sont pas simulés. Les terminaux à écrans monochromes sont simulés avec la palette courante de couleurs. Le démarrage de la simulation ouvre 2 fenêtres : - la fenêtre de simulation du terminal, - la fenêtre de simulation de l'automate. B TERMINAL AUTOMATE La fenêtre de simulation du terminal simule les informations présentées à l'écran du terminal. Lorsque cette fenêtre est active, le clavier du PC simule le clavier du terminal. NOTA Un clic souris remplace l'appui sur la dalle tactile pour les simulations sur terminaux tactiles. Magelis graphique B - 59

104 10. Simulation de l'application Fenêtre de simulation du terminal Equivalences des touches clavier : Terminal PC R1... F1... F1... SHIFT F1... HOME HOME ESC ESC SYST PAGE UP MENU PAGE DOWN MOD INSERT ALARM END ENTER ENTER Flèche gauche/droite/haut/bas Left, Right, Up, Down +1 SHIFT + UP -1 SHIFT + DOWN DEL DEL Clavier alphanumérique Clavier alphanumérique?? shift + shift + +/- + B - 60 Magelis graphique

105 10. Simulation de l'application Fenêtre de simulation de l'automate Trois onglets sont présents dans la fenêtre de simulation de l'automate : - les variables de la page affichée (au départ, une valeur aléatoire est affichée). En sélectionnant chaque champ de variables, sa valeur peut être modifiée avec la clavier du PC, comme si elle avait été modifiée par l automate. - les tables d'alarmes. En cliquant 2 fois sur chaque bit d alarme, sons état passe de 0 à 1 et vice versa. B - la table de dialogue. Il est possible de bloquer le rafraîchissement de cette fenêtre pour permettre de saisir un changement de page, etc. La modification des variables de table de dialogue est effectuée de manière identique à celle des pages de variables affichées. Magelis graphique B - 61

106 11. Chargement de l'application et du protocole dans le terminal Transfert local Le chargement de l'application sur le terminal peut se faire soit par transfert local (liaison directe par câble entre l'ordinateur et le terminal), soit par transfert distant (liaison via un réseau Unitelway ou Fipway entre l'ordinateur et le terminal). 1. Installer le terminal selon les recommandations de l'instruction de service. 2. Connecter le terminal au PC selon les indications de l'instruction de service (câble XBT-Z915 et adaptateur XBT-Z962). 3. Mettre le terminal sous tension. 4. Ouvrir l'application à charger. 5. Dans XBT-L1000 sélectionner le menu Transfert/Export vers terminal. XBT-F XBT-Z962 PC XBT-Z915 (V2.2) Transfert distant Condition préalable au transfert distant sur XBT-F et TXBT Pour qu'un transfert distant puisse être effectué, il est indispensable : - Que le terminal soit déjà configuré avec une application valide en Unitelway ou Fipway. Ceci signifie qu'il faut avoir au préalable chargé le terminal avec une application en utilisant l'une des méthodes suivantes : - Transfert local. - Insertion d'une carte PCMCIA contenant une telle application. - D avoir installé une carte de communication Fipway sur l'ordinateur dans le cas de l'utilisation de ce protocole sur le terminal. L'installation des logiciels (bibliothèques, drivers, ) associés aux cartes n'est pas prise en compte par XBT-L1000 et doit être réalisée préalablement. - D avoir configuré à l'identique l'adresse du terminal dans XBT-L1000 (menu transfert / adresse distante). Il faut avoir coché la case "transfert distant" pour accéder aux paramètres de l'adresse. B - 62 Magelis graphique

107 11. Chargement de l'application et du protocole dans le terminal Saisie de l'adresse distante - Sélectionner le menu Transfert/Adresse distante. - Saisir l adresse XWAY du terminal (5 niveaux). B Réalisation de l'exportation Sélectionner "Export" puis "vers terminal" à partir du menu " transfert". XBT-L1000 vérifie que l'application que vous voulez exporter est compatible avec le terminal XBT auquel votre PC est connecté. XBT- L1000 vérifie également que vous avez installé un protocole compatible avec le terminal connecté. XBT-L1000 contrôle le transfert, de ce fait, aucune opération particulière n'est à réaliser au niveau du terminal. XBT-L1000 signale que le transfert est terminé par l'affichage d'une boîte de dialogue. NOTA Le transfert distant est moins rapide qu un transfert local, notamment dans le cas de l utilisation du protocole Unitelway. Son avantage est de pouvoir modifier l application de dialogue en laissant le terminal en conditions d exploitation. Magelis graphique B - 63

108 12. Chargement de l'application et du protocole sur une carte PCMCIA Dossier d'import/export Si le PC équipé de XBT-L1000 dispose d'un lecteur - enregistreur de carte PCMCIA, l'application peut être directement écrite sur la carte destinée au terminal. Le Menu Transfert/Dossier d'import/export permet de sélectionner le nom de l'unité PCMCIA. Avant de réaliser une exportation vers une carte PCMCIA, il est nécessaire de préciser l emplacement du dossier d import/export (menu "Transfert/Dossier d import/export"). L application doit être exportée vers la carte PCMCIA à l intérieur d un répertoire appelé "Appli". Si ce répertoire n existe pas, le logiciel XBT- L1000 créera ce répertoire après avoir exécuté l action "Transfert/ Dossier d Import/Export". Le nom de la carte PCMCIA assimilée à un disque dur est donné automatiquement par le système d exploitation du PC (Windows 95, 98, Windows NT) Dans les autres cas (par exemple vers un disque dur), le nom du dossier peut être différent ainsi que son emplacement. Exportation XBT-L1000 -> PCMCIA Pour exporter l'application, sélectionner le menu "Transfert/Export/vers dossier d'import/export". Il suffit ensuite de prendre la PCMCIA et de la mettre dans l'emplacement prévu sur le terminal. Importation PCMCIA -> XBT-L1000 Pour importer l'application, placer la PCMCIA dans le lecteur du PC puis sélectionner le menu "Transfert/Import/ du dossier d'import/export". Auparavant, utiliser la fonction "Export/vers dossier d'import/export" pour sélectionner le disque dur de destination de l application importée. B - 64 Magelis graphique

109 13. Mise à jour de l'application Lorsqu'une application sauvegardée sous une version n d'xbt-l1000 est ouverte avec une version m > n, XBT-L1000 propose une mise à jour de l'application. Celle-ci actualise des nouveaux formats des pages systèmes et permet au concepteur d'intégrer dans son application existante les fonctionnalités apportées par la nouvelle version. Il est donc fortement recommandé d'effectuer cette mise à jour. NOTA Les pages modèles des pages d'application, d'alarme et d'aide ne sont pas mises à jour de façon automatique. En effet, le bandeau d'alarme et la ligne de service auront pu être changés de place, supprimés, ou modifiés par le concepteur. Pour faire une mise à jour des modèles : 1. Effectuer la mise à jour proposée par XBT-L Créer un nouveau modèle pour chaque type de page (application, alarme, aide). 3. Supprimer les éléments souhaités (bandeau d'alarme, ligne de service) des modèles existants. 4. Copier/Coller les éléments souhaités des nouveaux modèles vers ceux existants. Après la mise à jour, il n est plus possible d ouvrir l application avec la version d XBT-L1000 ayant servi à la création (version n). B Magelis graphique B - 65

110 B - 66 Magelis graphique

111 C Chapitre C Dialogue Automate/Terminal Magelis graphique C - 1

112 C - 2 Magelis graphique

113 Sommaire Le présent chapitre traite des sujets suivants : 1. Principe du dialogue automate/terminal 4 Les données échangées 4 Principe d'échange des données associées aux champs 6 Principe de la table de dialogue 7 2. Contenu de la table de dialogue 9 Convention de notation pour la description de la table 9 Description détaillée Cycle du dialogue automate/terminal 30 Traitements effectués par le terminal 30 Optimisation pour la communication 31 Communication optimisée 32 Communication non optimisée 32 C Magelis graphique C - 3

114 C 1. Principe du dialogue automate/terminal Le dialogue homme/machine entre le terminal et l'automatisme consiste en un échange de données entre un ou plusieurs équipements. Dans tout problème de communication il convient de définir : - les données à échanger, - le protocole de communication. Les données échangées Différents types de données peuvent être échangés : Données associées aux champs AUTOMATE Données de commandes émises par l'automate et à destination du terminal TERMINAL Données d'état émises par le terminal et à destination de l'automate C - 4 Magelis graphique

115 1. Principe du dialogue automate/terminal Les données associées aux champs Il s'agit des variables qui peuvent être : - visualisées sur le terminal, - saisies ou modifiées à partir du terminal. Les données de commandes émises par l'automate et à destination du terminal Il s'agit des commandes suivantes : - affichage d'une page d'application ou système, - affichage des pages d'alarmes, - verrouillage des touches, - demande de saisie d'un champ variable, - commande d'impression, - commande des voyants associés aux touches fonction, - commande d'effacement de l'historique, - commande de mise à l'heure de l'horodateur, - commande de tracé de courbes, - etc. C Les données d'état émises par le terminal et à destination de l'automate Il s'agit des états suivants : - le statut du terminal mode confidentiel, mode configuration du terminal, validation d'une saisie par la touche ENTER, abandon d'une saisie par la touche ESC, abandon d'une saisie après une temporisation, défaut d'impression, - le numéro de la page affichée, - le numéro du dernier champ en saisie, - l'image des touches du clavier, - l'état horodateur (date et heure), - le taux d'occupation de l'historique en pourcentage, - la surveillance de la communication, - le numéro de la dernière alarme prise en compte, - la signature de l'application, - etc. Magelis graphique C - 5

116 1. Principe du dialogue automate/terminal Principe d'échange des données associées aux champs Le principe d'échange des données associées aux champs dépend du protocole choisi en fonction du type d'automate. Les variables lues ou écrites sont des bits, des mots simples, des double-mots et des bits de mots. Le terminal peut être maître ou esclave sur le bus, mais il est toujours client et le(s) automate(s) serveur(s). Cela signifie que le terminal prend toujours l'initiative des échanges : - rafraîchissement des champs (lecture des valeurs dans l'automate), - saisie et modification de champs (écriture des valeurs dans l'automate). NOTA Il n'y a aucun programme automate lié à la communication à écrire. La zone mémoire de l automate allouée pour la table de dialogue de l XBT ne doit pas être utilisée pour autre chose. C - 6 Magelis graphique

117 1. Principe du dialogue automate/terminal Principe de la table de dialogue Pour une simplification du dialogue, l'ensemble des données est regroupé dans une table : la table de dialogue. Située dans un des automates de l'architecture, elle est composée de n mots consécutifs (mots de 16 bits). Elle comprend 2 parties : Table d'état Etat émis par le terminal et à destination de l'automate Table de commande Commandes émises par l'automate et à destination du terminal C Le nombre de mots de la table dépend du choix des états et des commandes que vous souhaitez traiter lors du dialogue. Le logiciel XBT- L1000 permet de configurer la table de dialogue. NOTA Les mots de la table d'état du terminal doivent seulement être lus par l'automate. Il est fortement déconseillé de venir écrire dans cette zone. Magelis graphique C - 7

118 1. Principe du dialogue automate/terminal Lors du paramétrage, il faut définir l'adresse de début (adresse de base) de la table de dialogue. La table de dialogue est dans un automate. Le terminal lit et écrit périodiquement la table dans l'automate. AUTOMATE TERMINAL Table de dialogue Lecture des données de commandes Ecriture des données d états NOTA Sécurité dans l'utilisation de la table de dialogue Un mot est utilisé dans la table pour la sécurité : le mot "Autorisation table de dialogue". L'utilisation de ce mot est une sécurité pour le dialogue automate/ terminal. En effet, lorsque ce mot n'est pas à la bonne valeur dans l'automate, le terminal n'écrit aucun mot dans la table de dialogue et n'exécute aucune commande. Cette valeur est indiquée par XBT-L1000. Le programme automate devra affecter cette valeur au mot "Autorisation table de dialogue" pour que la table de dialogue soit traitée par le terminal. C - 8 Magelis graphique

119 2. Contenu de la table de dialogue Le nombre de mots de la table dépend du choix des états et des commandes que vous souhaitez traiter lors du dialogue. Convention de notation pour la description de la table %MWn mot de 16 bits d'adresse n %MWn:Xi : bit i du mot n L'adresse n est prise comme adresse de début de table. La table comprend au maximum 135 mots. La description ci-après donne le contenu des différents mots de la table de dialogue ; reportez-vous à l'aide en ligne du logiciel XBT-L1000 pour plus d'informations sur les différents mots. NOTA Ex. Le numéro de mot est adapté en fonction des mots de la table de dialogue utilisés; les mots sont adressés dans l ordre établi dans la liste "fonctions disponibles C API <-- XBT : le terminal vient écrire le(s) mot(s) correspondant(s) dans l'automate. API --> XBT : le terminal vient lire le(s) mot(s) correspondant(s) dans l'automate. API <--> XBT : le terminal et l'automate peuvent modifier le(s) mot(s) correspondant(s) dans l'automate. Magelis graphique C - 9

120 2. Contenu de la table de dialogue Sélectionner le menu Configuration/Table de dialogue. Sélectionner l'option Utiliser Table de dialogue. Cliquer sur Modifier pour modifier l'adresse de début de la table %MW100 Dans la liste Fonctions sélectionnées supprimer ou ajouter les fonctions nécessaires à l'application à l'aide des boutons Ajouter Fonctions ou Supprimer Fonctions pour obtenir la liste suivante La création est terminée, sauvegarder l'application à l'aide du menu Fichiers/Enregistrer. C - 10 Magelis graphique

121 2. Contenu de la table de dialogue Mot Fonctions Echange Page %MWn+0 Image des touches fonctions statiques API <- XBT C13 %MWn+1 Image des touches système API <- XBT C13 %MWn+2 Image des touches numériques API <- XBT C13 %MWn+3 Contrôle de la communication API <- XBT C14 %MWn+4 à %MWn+7 Mise à l'heure de l'automate API <- XBT C14 %MWn+8 Numéro de la page affichée API <- XBT C15 %MWn+9 Numéro du dernier champ saisi API <- XBT C15 C %MWn+10 Numéro dernière alarme prise en compte API <- XBT C15 %MWn+11 Derniers groupes d'alarmes pris en compte API <- XBT C15 %MWn+12 Compte rendu API <- XBT C17 %MWn+13 Taux de remplissage historique API <- XBT C17 %MWn+14 Tracés des courbes effectués (1 bit par courbe) API <- XBT C17 %MWn+15 Signature d'application API <- XBT C17 %MWn+16 Numéro de la page à traiter API<->XBT C18 %MWn+17 Numéro du champ à saisir API<->XBT C21 %MWn+18 Commande d'impression API<->XBT C23 %MWn+19 Déclenchement des tracés de courbes (1 bit par courbe) API -> XBT C24 %MWn+20 Autorisation d'écriture de la table API -> XBT C24 %MWn+21 Interdiction de transfert de la recette API -> XBT C25 %MWn+22 Effacement de l'historique API -> XBT C25 Magelis graphique C - 11

122 2. Contenu de la table de dialogue Mot Fonctions Echange Page %MWn+23 Commandes d'allumage des voyants des touches fonctions statiques API -> XBT C26 %MWn+24 Commandes de clignotement des voyants des touches fonctions statiques API -> XBT C26 %MWn+25 Commandes d'allumage des voyants des touches fonctions dynamiques API -> XBT C26 %MWn+26 Commandes de clignotement des voyants des touches fonctions dynamiques API -> XBT C26 %MWn+27 Verrouillage des touches fonctions statiques API -> XBT C26 %MWn+28 Verrouillage des touches système API -> XBT C27 %MWn+29 Verrouillage des touches numériques API -> XBT C27 %MWn+30 à %MWn+90 Table des alarmes API -> XBT C28 %MWn+91 à %MWn+94 Mise à l'heure du terminal API -> XBT C29 %MWn+95 à Table d'impression en format libre (40 mots %MWn+134 maximum) API -> XBT C29 C - 12 Magelis graphique

123 2. Contenu de la table de dialogue Description détaillée %MWn+0 : Image des touches fonctions statiques Images des touches à destination de l'automate. Bit à 1 = touche appuyée. Bit 11 Bit 0 %MWn+0 F12 F1 %MWn+1 : Image des touches système %MWn+2 : Image des touches numériques %MWn+1 : touches système %MWn+2 : touches numériques Bit 0 : Flèche haute Bit 0 : 0 Bit 1 : Flèche basse Bit 1 : 1 Bit 2 : Flèche droite Bit 2 : 2 Bit 3 : Flèche gauche Bit 3 : 3 Bit 4 : MOD Bit 4 : 4 Bit 5 : PRINT Bit 5 : 5 Bit 6 : MENU Bit 6 : 6 Bit 7 : SYST Bit 7 : 7 Bit 8 : ALARM Bit 8 : 8 Bit 9 : ESC Bit 9 : 9 Bit 10 : HOME Bit 10 :. Bit 11 : +1 Bit 11 : +/- Bit 12 : -1 Bit 12 : DEL Bit 13 : ENTER Bit 13 :? Bit 14 : Réservé Bit 14 : Ctrl (1) Bit 15 : Action sur dalle tactile/ Bit 15 : Alt (1) clavier (2) C NOTA Il n'y a pas d'image des touches fonctions dynamiques et alphanumériques. Voir chapitre F, 1. Caractéristiques des terminaux, Page 4, où les différentes touches sont décrites. (1) : uniquement pour les terminaux TXBT (2) : Si le clavier ou la dalle tactile sont verrouillés, ce bit est quand même renseigné. Magelis graphique C - 13

124 2. Contenu de la table de dialogue Ex. Indication à l'automate de l'appui sur la touche F1 AUTOMATE Table de dialogue TERMINAL %MWn:X0 (Bit 0 du mot Wn) 1 (2) (1) Appui sur la touche F1 NOTA Si les communications entre l XBT et l automate sont coupées, l opérateur perd le contrôle de la machine partiellement ou complètement. Une bonne technique consiste à utiliser le mot Wn+3 (Contrôle de la communication) de la table de dialogue pour contrôler la communication. %MWn+3 : Contrôle de la communication Mot incrémenté de 1 à chaque cycle de traitement et permettant de surveiller le bon fonctionnement du terminal par l'application automate. %MWn+4 à %MWn+7 : Mise à l'heure de l'automate Rang du bit %MWn+4 Secondes Jour de la semaine %MWn+5 Heures Minutes %MWn+6 Mois Jour du mois %MWn+7 Siècle Année C - 14 Magelis graphique

125 2. Contenu de la table de dialogue Le terminal écrit l'heure et la date dans l'automate à chaque cycle de la table de dialogue. Deux formats de codage possibles : hexadécimal ou BCD (choix sélectionné avec XBT-L1000). Jour de la semaine : Lundi = 1... Dimanche = 7 %MWn+8 : Numéro de la page affichée Voir aussi %MWn+16 : Numéro de la page à traiter. Ce mot contient le numéro de la page affichée sur le terminal. Lorsque le terminal affiche une page système, le mot "numéro de la page affichée" contient : - en décimal signé : N - en décimal non signé : N - en hexadécimal : H'FFFO' - N N : numéro de la page système que l on trouve dans l arborescence des pages sous XBT-L1000. C %MWn+9 : Numéro du dernier champ saisi Voir aussi %MWn+17 : Numéro du champ à saisir. Ce mot contient le numéro du dernier champ qui a été saisi sur le terminal à destination de l'automate. Il est renseigné suivant la logique suivante : Poids fort numéro du champ dans la page modèle Poids faible numéro du champ dans la page application Le numéro des champs est fourni par XBT-L1000 : menu Affichage/ Numéro Champs. %MWn+10 : Numéro dernière alarme prise en compte %MWn+11 : Derniers groupes d'alarmes pris en compte Voir aussi : %MWn+30 à %MWn+90, table d'alarmes. Ces deux mots sont écrits ensemble par le terminal, quand l opérateur effectue la prise en compte : - d une alarme unique, - d un groupe d alarmes, - de toutes les alarmes actives. Magelis graphique C - 15

126 2. Contenu de la table de dialogue %MWn+10 : Numéro de la dernière alarme prise en compte, codé de 1 à %MWn+11 : Derniers groupes d'alarmes pris en compte avec 1 bit par groupe d alarmes (bit 0 = groupe 1...). Rang du bit Bit 15 Bit 1 Bit 0 G16 G2 G1 Une même alarme peut être déclenchée par plusieurs bits pouvant appartenir à des automates (équipements) différents (voir chapitre D, 7. Commandes du procédé par touches fonctions, Page 50 et voir chapitre B, "Table d alarme", Page 41). Le terminal mémorise l origine de l alarme pour savoir à qui envoyer les informations de prise en compte de l alarme par l opérateur. En fonction du type de prise en compte, le terminal écrit au cycle suivant les valeurs ci-après : Prise en compte d'une alarme unique : ENTER ou l'icône ACK pour les Terminaux tactiles. %MWn+10 : Numéro de la dernière alarme prise en compte = N de 1 à %MWn+11 : Dernier groupes d'alarmes pris en compte avec 1 bit par groupes d'alarmes = H'FFFF' exemple : Prise en compte alarme 5 : %MWn+10 = 5 %mwn+11 = H'FFFF' Prise en compte d'un groupe d'alarme : ACKALL. %MWn+10 : Numéro de la dernière alarme prise en compte = H'FFFF' Un seul groupe d'alarmes étant sélectionné dans la liste d'alarmes. %MWn+11 : Dernier groupes d'alarmes pris en compte avec 1 bit par groupes d'alarmes = le bit correspondant au groupe d'alarme pris en compte est à 0. exemple : Prise en compte groupe d'alrmes 2 : %MWn+10 =H'FFFF' %mwn+11 = H'FFFD' C - 16 Magelis graphique

127 2. Contenu de la table de dialogue NOTA Pour augmenter les performances, toutes les alarmes actives d'un groupe doivent être déclenchées par le même automate. Prise en compte de toutes les alarmes actives : ACKALL. Tous les groupes d'alarmes étant sélectionnés dans la liste des alarmes. %MWN+10 : Numéro de la dernière alarme prise en compte = H'FFFF' Un seul groupe d'alarmes étant sélectionné dans la liste d'alarmes. %MWN+11 : Dernier groupes d'alarmes pris en compte avec 1 bit par groupes d'alarmes = H'0000' %MWn+12 : Compte rendu Bit 0 : Mode confidentiel (mot de passe sélectionné A et/ou B et/ou C) Bit 1 : Réservé Bit 2 : ENTER sur saisie Bit 3 : ESC sur saisie Bit 4 : Fin de saisie sur temporisation (1 mn) Bit 5 : En impression Bit 6 : Défaut d'impression Bit 7 : Arrêt impression Bit 8 : Transfert de recette en cours Bit 9 : Erreur de transfert de recette Bit 10 : Terminal en veille Bits 11 à 15 : Réservés C %MWn+13 : Taux de remplissage historique Voir aussi %MWn+22 : Effacement de l'historique. Taux de remplissage de l'historique des alarmes sur le terminal en % et à destination de l'automate. %MWn+14 : Tracés des courbes effectués Voir le mot %MWn+19 : Déclenchement des tracés de courbes. %MWn+15 : Signature d'application Le mot contient une somme de contrôle calculée sur l'application de dialogue et qui en caractérise la version de façon unique. Magelis graphique C - 17

128 2. Contenu de la table de dialogue %MWn+16 : Numéro de la page à traiter Voir aussi %MWn+8 : Numéro de la page affichée. Le mot %MWn+16 a deux fonctions : - Affichage de pages, - Commande spéciale. Affichage de page Lorsque l'automate veut afficher une page, il indique son numéro dans le mot %MWn+16 : Numéro de la page à traiter selon les conventions suivantes : - Page application : de 1 à 64999, - Page système : l'une des valeurs suivantes : -. en décimal signé : N -. en décimal non signé : N -. en hexadécimal : H' FFF0' - N N : numéro de la page système que l on trouve dans l arborescence des pages sous XBT-L1000. Lorsque la commande d'affichage est exécutée : - %MWn+16 = H'FFFF, - %MWn+8 : contient le numéro de la page affichée selon les conventions ci-avant. NOTA L'application automate doit contrôler le contenu du mot %MWn+16 (valeur H'FFFF') pour vérifier que la commande a été traitée, et le numéro de la page affichée pour vérifier que la commande s'est bien passée. C - 18 Magelis graphique

129 2. Contenu de la table de dialogue Particularité : pilotage de la veille du terminal Le mot permet à l automate de mettre ou de sortir le terminal du mode veille: - Pour la mise en veille, il faut appeler la page système 520 soit dans le mot numéro de page à traiter. - Pour la sortie de la veille, il faut appeler la page système 0 soit dans le mot numéro de page à traiter. Cette action à pour effet de sortir le terminal du mode veille et afficher la page qui était à l écran au moment de la mise en veille. Commande spéciale Si l on met les valeurs suivantes dans le mot %MWn+16, on obtient le résultat ci-dessous : C Valeur %MWn+16 Fonction FDE passage en mode veille FFF sortie mode veille FFF luminosité maximum FFF luminosité minimum Magelis graphique C - 19

130 2. Contenu de la table de dialogue Affichage de la page 25 par l'automate Ex. AUTOMATE TERMINAL Programme Afficher page 25 (1) Table de dialogue %MWn (2) Lecture de la table par le terminal 25 %MWn+8 (5) (4) H'FFFF' (3) Affichage page 25 L'automate vient écrire dans la table de dialogue le n de la page à afficher : 25 (1). Le terminal vient lire périodiquement dans la table de dialogue dans l'automate (2) et affiche la page souhaitée (3). Une fois la commande traitée, le terminal écrit H'FFFF' dans le mot "Numéro de la page a traiter" (4) et le numéro de la page affichée (5) dans le mot "Numéro de la page affichée". C - 20 Magelis graphique

131 2. Contenu de la table de dialogue %MWn+17 : Numéro du champ à saisir Voir aussi %MWn+9 "Numéro du dernier champ saisi", %MWn + 12 (compte-rendu). La gestion des champs de saisie est réalisée à l'aide de 3 mots permettant de renseigner l'application sur les actions de l'opérateur : - %MWn+9 : Numéro du dernier champ saisi, - %MWn+12 : Compte-rendu, - %MWn+17 : Numéro du champ à saisir. Poids fort Poids faible numéro du champ dans la page modèle numéro du champ dans la page application Le numéro des champs est fourni par XBT-L1000 : menu Affichage/ Numéro Champs. C Demande de saisie automate Lorsque l automate demande la saisie d'un champ, il indique le numéro de ce champ dans le mot %MWn+17 : Numéro du champ à saisir. Le terminal indique la réception de la demande de saisie par mise à zéro des bits 2, 3, 4 du mot de compte rendu (%MWn+12). Si le champ saisi existe, la fin de saisie est signalée par %MWn+17 : Numéro du champ à saisir = H FFFF. - Quand la saisie est validée par ENTER, %MWn+9 : Numéro du dernier champ saisi contient le numéro du champ qui vient d'être saisi. - Quand la saisie est abandonnée par appui sur la touche ESC ou sur "temporisation", aucune modification n'est effectuée. Le terminal positionne l'un des 3 bits du compte-rendu selon le type de fin de saisie (temporisation, ESC, ENTER). Si le champ demandé ne peut être saisi (champ inconnu...), la fin de saisie est donnée par ces 3 informations : - %MWn+17 : Numéro du champ à saisir = H FFFF, - les 3 bits compte-rendu (temporisation, ESC, ENTER) restent à zéro, - le numéro du dernier champ saisi est mis à 0. NOTA Le programme automate doit s'assurer que la page affichée est correcte avant de demander une saisie. Magelis graphique C - 21

132 2. Contenu de la table de dialogue Demande de saisie par l'opérateur Les mots "compte-rendu" et "numéro du dernier champ saisi" sont mis à jour dans le cas d'une demande opérateur. Ex. Demande par l'automate d'une quantité à produire. La valeur est saisie dans le champ n 25 AUTOMATE Programme Demander la quantité à produire : saisie du champ n 25 TERMINAL (1) %MWn+9 Table de dialogue 25 (4) Ecriture du n de champ saisie %MWn (5) H'FFFF' (2) Lecture de la table 25 (3) Passage du champ 25 en saisie L'automate vient écrire dans la table de dialogue le n du champ à saisir (1). Le terminal lit périodiquement la table de dialogue dans l'automate (2) et positionne en saisie le champ souhaité (3). Une fois la saisie validée par l'opérateur, le numéro du champ saisi est transmis à l'automate (4) et les mots "Champ à saisir" et "Compte-rendu" sont mis à jour (5). C - 22 Magelis graphique

133 2. Contenu de la table de dialogue %MWn+18 : Commande d'impression Code d impression Longueur de la table d impression Le mot "commande d'impression" est écrit par l'automate. Un code est associé à chaque type d'impression possible (poids fort) : - impression au format libre : H'01xx' (xx = longueur de la table en hexa), - impression de l'historique : H'02xx' (xx : non significatif), - impression de formulaire : H'04xx'. Pour l'impression de formulaires, xx représente le numéro du formulaire à imprimer. L impression au format libre consiste à envoyer à l'initiative de l'automate, les données contenues dans la table d impression au format libre, située à la fin de la table de dialogue (%MWn+95 et suivants). L'automate indique dans l'octet de poids faible, la longueur en octets des informations à imprimer (80 octets maximum). C Le mot %MWn+18 "Commande d'impression" est écrit à H'FFFF' par le terminal, pour indiquer la fin de commande d'impression (voir %MWn+12 "Compte-rendu", bits 5, 6, 7). Ex. %MWn+18 : H'010A' impression de 10 octets situés dans la table d'impression. Magelis graphique C - 23

134 2. Contenu de la table de dialogue %MWn+19 : Déclenchement des tracés de courbes Voir aussi %MWn+14 : Tracés des courbes effectués. Les terminaux permettent de contrôler l'évolution d'une donnée de l'automatisme en temps réel (exemple suivi d'une grandeur analogique). Une courbe possède de 1 à 4 stylets de couleurs différentes. L automate peut déclencher l'enregistrement des valeurs et les 4 tracés d'une courbe simultanément sur front montant d'un bit du mot %MWn+19. L'utilisateur affecte au choix l'un des 16 bits du mot %MWn+19 à une courbe. Il peut donc déclencher 16 courbes (1 mot = 16 bits). Le bit de même rang du mot %MWn+14 (tracé des courbes effectués) passe à 1 lorsque la courbe est tracée (1 à 4 stylets). Le mot %MWn+14 (Tracés des courbes effectués) sert à informer l'automate du résultat de la commande (une courbe = 1 bit de mot). %MWn+20 : Autorisation d'écriture de la table Ce mot est une sécurité pour le dialogue automate/terminal ; lorsque ce mot n'est pas à la bonne valeur, le terminal ne peut écrire aucun mot dans la table de dialogue et n'exécute aucune commande. Ce n est pas le cas avec les pages de réglage car les variables du PLC peuvent être toujours lues et écrites. Rang du bit Nombre de mots de H A5 la table de dialogue La valeur du mot "autorisation" est donnée en hexadécimal dans la fenêtre de configuration de la table de dialogue. Ex. Pour une table d'une longueur de 20 mots, l'automate doit écrire dans le mot autorisation H'A514'. A5 = autorisation, 14 = nombre de mots de la table de dialogue (en hexadécimal). C - 24 Magelis graphique

135 2. Contenu de la table de dialogue %MWn+21 : Interdiction de transfert de la recette Voir aussi %MWn+8 : Numéro de la page affichée et %MWn+12 : Compte-rendu. Le transfert de paramètres de configuration du terminal vers le process est une opération sensible qui ne doit être effectuée que lorsque l'automate est prêt à recevoir ces paramètres. Lorsque le mot %MWn+21 "Interdiction de transfert de recette" est à 0 dans la table de dialogue, le transfert de recette est autorisé. S'il est à 1, le transfert est interdit. NOTA Un transfert en cours ne peut pas être interrompu par un changement d'état du mot %MWn+21 "Interdiction de transfert de recette". Pendant un transfert, la page recette est affichée sur l'écran du terminal. Le mot %MWn+8 permet donc à l'automate de connaître la recette en cours de transfert. Les bits 8 "Transfert de recette en cours" à 9 "Erreur de transfert de recette" du mot %MWn+12 "Compte-rendu" indiquent à l'automate que le transfert est en cours. L'automate peut alors se synchroniser sur la fin du transfert (passage à 0 du bit 8 "Transfert de recette en cours") pour relancer le process avec les nouveaux paramètres. Le bit 9 "Erreur de transfert de recette" du mot %MWn+12 "Compterendu" indiquent une erreur lors du transfert. %MWn+22 : Effacement de l'historique Voir aussi %MWn+13 : Taux de remplissage historique. L'automate doit écrire H'00FF' dans le mot %MWn+22 pour effacer l'historique : - le terminal efface l'historique et met le mot taux d'occupation de l'historique" %MWn+13 à zéro, - l'automate doit alors remettre à zéro la commande d'effacement %MWn+22. C Magelis graphique C - 25

136 2. Contenu de la table de dialogue %MWn+23 : Commandes d'allumage des voyants des touches fonctions statiques Bit 11 Bit 0 %MWn+23 F12 F1 %MWn+24 : Commandes de clignotement des voyants des touches fonctions statiques Bit 11 Bit 0 %MWn+24 F12 F1 %MWn+25 : Commandes d'allumage des voyants des touches fonctions dynamiques Bit 9 Bit 0 %MWn+25 R10 R1 %MWn+26 : Commandes de clignotement des voyants des touches fonctions dynamiques Bit 9 Bit 0 %MWn+26 R10 R1 Si pour un même voyant, le bit allumage et clignotement sont à 1, le voyant clignote. %MWn+27 : Verrouillage des touches fonctions statiques Bit 11 Bit 0 %MWn+27 F12 F1 C - 26 Magelis graphique

137 2. Contenu de la table de dialogue %MWn+28 : Verrouillage des touches système %MWn+29 : Verrouillage des touches numériques %MWn+28 : touches système Bit 0 : Flèche haute Bit 0 : 0 Bit 1 : Flèche basse Bit 1 : 1 Bit 2 : Flèche droite Bit 2 : 2 Bit 3 : Flèche gauche Bit 3 : 3 Bit 4 : MOD Bit 4 : 4 Bit 5 : PRINT Bit 5 : 5 Bit 6 : MENU Bit 6 : 6 Bit 7 : SYST Bit 7 : 7 Bit 8 : ALARM Bit 8 : 8 Bit 9 : ESC Bit 9 : 9 Bit 10 : HOME Bit 10 :. Bit 11 : +1 Bit 11 : +/- Bit 12 : -1 %MWn+29 : touches numériques Bit 12 : DEL Bit 13 : ENTER Bit 13 :? Bit 14 : Réservé Bit 15 : Verrouillage global dalle tactile/clavier C NOTA Si l automate verrouille les touches flèches le terminal éteint automatiquement les voyants sur ces touches pour signaler qu elles ne sont plus actives. Il n'y a pas de verrouillage des touches fonctions dynamiques et alphanumériques. Magelis graphique C - 27

138 2. Contenu de la table de dialogue %MWn+30 à %MWn+90 : Table des alarmes Voir aussi %MWn+10 : Numéro dernière alarme prise en compte (32 mots maximum sur XBT, 64 mots maximum sur TXBT). %MWn+11 : Derniers groupes d'alarmes pris en compte. L'affichage des alarmes est commandé par l'automate par mise à 1 d'un bit de mot. Bit 15 Bit 0 %MWn+30 AL16 AL1 %MWn+31 AL17 Activation de l'alarme numéro 3 Ex. AUTOMATE TERMINAL Programme (1) Afficher alarme 3 Table de dialogue %MWn (2) Lecture de la table par le terminal Le programme automate vient mettre à 1 le bit 2 du mot %MWn+30 (1) dans la table de dialogue. Le terminal lit périodiquement la table de dialogue dans l'automate (2) et signale l'alarme (3). (3) Signalisation de l'alarme 3 dans le bandeau d'alarme Voir chapitre B, Table d alarme, Page 41. C - 28 Magelis graphique

139 2. Contenu de la table de dialogue %MWn+91 à %MWn+94 : Mise à l'heure du terminal Rang du bit %MWn+91 Secondes Jour de la semaine %MWn+92 Heures Minutes %MWn+93 Mois Jour du mois %MWn+94 Siècle Année A chaque modification de l'un de ces mots, le terminal se met à la date et à l'heure données dans cette table. Deux formats de codage possibles : hexadécimal ou BCD (choix sélectionné avec XBT-L1000). Jour de la semaine : Lundi = 1... Dimanche = 7. %MWn+95 à %MWn+134 : Table d'impression en format libre (40 mots maximum) C Voir %MWn+18 : Commande d'impression. Cette table permet à l'automate de transférer à l'équipement connecté au terminal (imprimante, etc.) une chaîne de caractères (80 maximum). Magelis graphique C - 29

140 3. Cycle du dialogue automate/terminal Traitements effectués par le terminal Cinq types de transactions sont effectuées par le terminal sous forme de traitement cyclique ou instantané : Cycle de la table de dialogue Il comprend la lecture et l écriture par le terminal des mots sélectionnés dans la table de dialogue, y compris la table d alarmes (éventuellement dans plusieurs équipements), à la période spécifiée dans XBT-L1000. (sélectionner table de dialogue dans le menu de configuration). Cycle de rafraîchissement des variables permanentes, à la période spécifiée dans XBT-L1000. C est le cas des objets courbe, selon le rafraîchissement configuré (voir chapitre B, "Courbe", Page 28). Cycle de rafraîchissement des variables de la page affichée. Lecture unique de variables à l appel d une nouvelle page. Ecriture immédiate de variables, sur appui de touche fonction ou saisie de valeur. C - 30 Magelis graphique

141 3. Cycle du dialogue automate/terminal Optimisation pour la communication Les recommandations suivantes permettent d optimiser la communication terminal/automate, et donc les temps de réponse du dialogue opérateur. Elles s appliquent quel que soit le protocole de communication utilisé. - Affecter judicieusement les variables en lecture unique, cyclique, ou permanente, selon leur utilisation par le terminal. - Utiliser des adresses contiguës pour les variables à lecture cyclique d une page. - Utiliser des adresses contiguës pour les variables à lecture unique d une page. - Ne pas surcharger la table de dialogue avec des mots inutiles à l application, C - Régler la période de la table de dialogue en fonction du trafic généré par l'application de dialogue et celui généré par les autres équipements de l'architecture d'automatisme. Il est important de rappeler que les actions de l'opérateur sont traitées immédiatement, quelle que soit la période de la table de dialogue. Un cycle de dialogue très court peut ralentir : - le rafraîchissement des variables, - l affichage d une nouvelle page. De façon générale, seuls les mots utiles à l'application doivent être sélectionnés pour optimiser la communication. Magelis graphique C - 31

142 3. Cycle du dialogue automate/terminal Communication optimisée Modification variable T C1 C2 P1 T C1 C2 E T C1 C2 T C1 C2 P1 Période table de dialogue Période de rafraichissement d'une variable à l'écran Communication non optimisée (période table de dialogue trop courte ; variables trop dispersées pour l animation de la page). Modification variable T C1 C2 T C3 C4 P1 T C1 C2 E T C3 C4 T C1 C2 P1 Période table de dialogue Période de rafraichissement d'une variable à l'écran Légende : T lecture/écriture de la table de dialogue Ci Pi E lecture cyclique de n variables consécutives pour l animation de la page affichée lecture permanente de n variables consécutives pour l enregistrement d une courbe écriture immédiate d une variable C - 32 Magelis graphique

143 Chapitre D Exploitation du terminal D Magelis graphique D - 1

144 D - 2 Magelis graphique

145 Sommaire Ce chapitre donne toutes les informations qui concernent l'exploitation des applications. Il comporte les éléments suivants : 1. Touches et voyants 5 Terminaux tactiles 6 2. Principe de fonctionnement 12 Principe de base 12 Transfert d'application 14 Mode exploitation 15 Mode confidentiel, gestion des mots de passe Affichage de pages 22 Affichage à la mise sous tension 22 Affichage de pages à partir de la liste des pages 25 Affichage de page par son numéro 26 Affichage d'une page par touche fonction dynamique ou zone tactile ou touche tactile 26 Affichage d'une page par touche fonction statique 27 Affichage d'une page à l'initiative de l'automate 28 Affichage d'une page système par écriture dans une variable publique Champs variables 30 Pour les XBT-F 30 Pour les TXBT 30 Accès à un champ 31 Saisie d'un champ 33 Particularités des champs Alarmes 38 Principe de fonctionnement 38 Paramètres d'une page d'alarme 39 Groupe d alarmes 41 Priorité d'affichage dans la liste d'alarmes 42 Prise en compte des alarmes 44 Commande du relais d'alarme 45 Description de la liste des alarmes 46 Affichage des alarmes par l'automate Historique des alarmes 48 Principe 48 Visualisation de l'historique 49 Effacement de l'historique Commandes du procédé par touches fonctions 50 D Magelis graphique D - 3

146 Impression de l'historique 50 Commande impulsionnelle 50 Commande pousser pousser 51 Ecriture directe de valeur Lancement d'applications Windows 95 sur le TXBT 54 Lancement à partir de commandes Windows Lancement à partir des touches fonctions dynamiques Rx Verrouillage des touches par l'automate Impression 57 Généralités 57 Configuration de l'impression 57 Arrêt de l'impression 58 Impression des alarmes au "fil de l'eau" 59 Impression de la liste des alarmes actives 60 Impression d'une page formulaire 61 Impression de l'historique 61 Impression au format libre 63 Impression des références produit Configuration du terminal 64 Paramètres terminal 65 Paramètres de la ligne Exploitation 66 Paramètres de la ligne Imprimante Réglage des variables sur le TXBT 68 Principe 68 Objets accessibles 68 Chargement du fichier des symboles de PL7 69 Accès au réglage 69 Mode opératoire Réglage des variables sur le XBT 72 Principe 72 Objets accessibles 72 Accès au réglage 72 Création ou modification de la page Réglage Utilisation des pages recettes Page système "Automates connectés" Chargement de tâches d'extension lors du transfert de l'application Chargement de fichiers supplémentaires lors du transfert de l'application 80 D - 4 Magelis graphique

147 D 1. Touches et voyants Ce paragraphe décrit le rôle des différentes touches du terminal. Dans les paragraphes suivants chaque procédure est décrite avec indication des touches correspondantes. NOTA Certaines fonctions (exemple : SYST) sont accessibles en appuyant simultanément sur la touche SHIFT et sur la touche associée (exemple : SHIFT + MENU => SYST) XBT D TXBT Magelis graphique D - 5

148 1. Touches et voyants Terminaux tactiles Les terminaux tactiles ne possèdent pas de touches. Concernant les terminaux à touches tactiles, les touches fonctionnent de façon similaire à la zone tactile. Ces touches permettent d avoir une "sensation mécanique" que l on ne ressent pas sur la zone tactile (manipulation avec des gants). Pour chaque touche des terminaux à clavier sera présenté son équivalent pour les terminaux tactiles. L'appui sur cette zone tactile appelée zone tactile de service donne accès à un "clavier" contextuel. En fonction de la présence ou non de certaines fonctions, le "clavier" présentera certains "boutons" ou non. Touches et voyants Fonctions des touches et voyants ENTER : Valider un choix ou une saisie, acquitter une alarme. Pour les terminaux tactiles : appui sur la zone tactile ENTER. Acquitter une alarme sur les terminaux tactiles. MOD : Passage en saisie sur tous les champs ou objets graphiques permettant la saisie. Fonction inexistante sur les terminaux tactiles puisque l'accès se fait par appui sur la zone tactile à modifier. ESC : Annuler une saisie, ou suspendre, ou arrêter une action en cours. Réafficher successivement les pages précédentes. Sortir de l'affichage d'alarmes. Pour les terminaux tactiles : appui sur la zone tactile de service puis sur ESC. SHIFT : Donne accès à la fonction en double marquage sur les touches. Pas d'équivalence sur les terminaux tactiles. MENU : Donne accès à un menu qui contient les fonctions d'exploitation qui ne sont pas directement accessibles par touche directe : - la sélection des pages application, - les fonctions d'exploitation "secondaires". Pour les terminaux tactiles:appui sur la zone tactile de service puis sur MENU. D - 6 Magelis graphique

149 1. Touches et voyants Touches et voyants Fonctions des touches et voyants HOME : Permet de revenir à la page affichée automatiquement à la mise sous tension. Pour les terminaux tactiles : appui sur la zone tactile de service, puis sur HOME. SYST : Donne l'accès aux pages système qui contiennent les fonctions de configuration de maintenance. Etat des voyants associés à la touche SYST : - Eteint : le terminal est en mode exploitation. - Allumé : le terminal est dans le mode confidentiel. - Clignt : transfert PC <-> XBT en cours ou pas d'application dans le terminal. Pour les terminaux tactiles : appui sur la zone tactile de service puis sur SYST. ALARM : Consultation des alarmes. Etat du voyant associé à la touche : - Eteint : la liste d'alarmes en cours est vide. - Allumé : la liste contient des alarmes déjà visualisées. - Clignt : la liste d'alarmes contient des alarmes nouvelles. Pour les terminaux tactiles : appui sur la zone tactile de service, puis sur ALARM. D PRINT : Commande d'impression. Etat des voyants associés à chaque touche : - Eteint : pas d'impression possible. - Allumé : impression possible (liste des alarmes...). - Clignt : impression en défaut. Pour les terminaux tactiles : appui sur la zone tactile de service, puis sur PRINT. Magelis graphique D - 7

150 1. Touches et voyants Touches et voyants Fonctions des touches et voyants - Sélectionner un objet dans une page. - Déplacement pendant une saisie dans un champ alphanumérique. - Changer la position du curseur d'un sélecteur ou d'un potentiomètre. Etat des voyants associés à chaque touche : - Eteint : touche inactive. - Allumé : indique la possibilité de se déplacer dans une page de champ en champ. - Clignt : indique la possibilité de se déplacer dans le champ variable alphanumérique sélectionné ou de modifier la position d'un curseur. - Se déplacer dans une page. - Sélectionner une valeur dans une liste de choix. - Changer la position du curseur d'un sélecteur ou d'un potentiomètre. Etat des voyants associés à chaque touche : - Eteint : touche inactive. - Allumé : indique la possibilité de se déplacer dans une page de champ en champ. - Clignt : indique la possibilité de se déplacer dans le champ variable alphanumérique sélectionné, de modifier la position d'un curseur ou de sélectionner une valeur dans une liste. Pour les terminaux tactiles, la sélection d'un objet dans une page se fait par appui sur la zone tactile de l'objet. Si une saisie ou un déplacement de curseur est valide pour l'objet, un ensemble des zones tactiles s'affiche conforme au contexte de l'objet (exemple : un pavé numérique pour saisir une valeur numérique, des flèches d'incrémentation/ décrémentation pour un potentiomètre, etc.). Voyant communication - Voyant allumé : pas de câble ou câblage incorrect. - Voyant éteint : câble correct, pas d'échange avec l'automate. - Voyant clignt : échanges avec l'automate. Voyant clavier - Eteint : pas d'appui sur le clavier ou sur la dalle tactile. - Allumé en vert : lors de l'appui sur une touche quelconque ou sur une zone tactile. - Allumé en rouge : le terminal est en veille. Pour sortir de ce mode, appuyer sur une touche ou sur la dalle tactile. D - 8 Magelis graphique

151 1. Touches et voyants Touches et voyants Fonctions des touches et voyants Saisie des différents champs Combinées avec la touche SHIFT, permettent d'incrémenter ou de décrémenter la valeur d'un champ variable. Si le paramètre "accès" de l'objet saisi a été configuré en écriture immédiate (ou lecture/écriture immédiate), la valeur est écrite dans l'automatisme à chaque action sur SHIFT flèche montante/ descendante. Etat des voyants associés à chaque touche : - Eteint : touche inactive. - Clignt : indique la possibilité de modifier la valeur de chaque digit. Effacement du caractère situé à gauche du curseur Touches alphanumériques de saisie Inverse le signe du champ variable en cours de saisie Point décimal. D Combinées avec les touches alphanumériques, ces touches donnent accès au caractère majuscule situé à gauche, au milieu, ou à droite du marquage alphabétique. Combinées avec SHIFT et avec les touches alphanumériques, ces touches donnent accès au caractère minuscule situé à gauche, au milieu, ou à droite du marquage alphabétique. Les voyants indiquent si la saisie des lettres est possible. Magelis graphique D - 9

152 1. Touches et voyants Touches et voyants Réglage contraste et luminosité. Fonctions des touches et voyants Réglage contraste : appuyer sur la touche de réglage et tout en maintenant cette touche, utiliser les touches flèches haute et basse pour effectuer le réglage. NOTA : le réglage du contraste n'est pas possible sur les terminaux XBT-F 10" couleur et TXBT 10" couleur. Réglage luminosité : appuyer sur la touche SHIFT et la touche de réglage et tout en maintenant ces 2 touches, utiliser les touches flèches haute et basse pour effectuer le réglage. Pour les terminaux tactiles, ces réglages ne sont disponibles que dans la page système "Paramètres du terminal". Touches fonctions statiques (voir chapitre A, 7. Commande de l'automatisme, Page 32.) Touches fonctions dynamiques (voir chapitre A, 7. Commande de l'automatisme, Page 32). Touches supplémentaires pour TXBT Accès aux touches fonctions Windows 95 Un clavier PC équipé de base pour Windows 95 comporte deux touches supplémentaires : les touches START et MENU. Pour accéder aux mêmes fonctions sur le TXBT, les équivalents sont les suivants : - Touche Start : obtenue par Ctrl + Esc sur le TXBT, permet de démarrer une application. -Touche Menu : obtenue par le clic droit de la souris sur le TXBT, permet d'accéder aux fonctions les plus courantes associées à un icône. Fonction "Souris" avec dalle tactile et boutons clic-droit clic-gauche. Permet de sélectionner un champ, un élément dans une liste (exemple : liste des pages). Ne permet pas de modifier un champ variable graphique. Permet d'accéder aux fonctions Windows 95. D - 10 Magelis graphique

153 1. Touches et voyants Clavier externe TXBT Un clavier externe peut être installé sur la prise DIN 8 du TXBT. Les 2 claviers restent actifs. La face avant du TXBT est configurée en mode QWERTY. Il est donc préférable que le clavier externe soit aussi en QWERTY. Equivalence clavier TXBT et clavier externe Touches clavier TXBT Touches clavier Externe Rx Fx Fx ALT + CTRL + Fx? DEL SUPPR, DEL HOME HOME, ESC ESC, ECHAP +1 SHIFT + flèche haute SYST SYST MENU PageDown PRINT ALT + IMPR ECRAN MOD INSER SHIFT SHIFT -1 SHIFT + flèche basse ALARM SHIFT + ENTER ou FIN ENTER ENTER, ENTREE CTRL CTRL ALT ALT D Magelis graphique D - 11

154 2. Principe de fonctionnement Principe de base Transfert d'application : Ce mode permet les échanges entre le logiciel XBT-L1000 et le terminal (Transfert XBT-L1000 <-> XBT : application et protocole). Cas des XBT : transfert local XBT-L1000 <-> XBT : Cas des TXBT : transfert local XBT-L1000 <-> TXBT ou transfert distant au travers du réseau automate (Unitelway, Fipway, ou ISAway) XBT-L1000 NOTA Connecter le câble série et le câble imprimante à l XBT lorsque celuici est éteint. D - 12 Magelis graphique

155 2. Principe de fonctionnement Mode exploitation : Ce mode permet en connexion avec l'automatisme le pilotage de ce dernier. - Conduite de l automatisme. - Visualisation d informations, de variables, d alarmes. - Saisie de valeurs. - Commande tout ou rien. - Fonctions d impression, de consultation d historique. ou XBT-L1000 D Mode confidentiel : Ce mode permet l'accès aux fonctions du mode exploitation, et par saisie de mots de passe : - l'accès à des pages protégées en mode exploitation, - l'accès à des champs de saisie protégé en mode exploitation (voir "Mode confidentiel, gestion des mots de passe", Page 18). Mode exploitation Mot de passe Mode confidentiel Dans les pages systèmes "Mot de passe (avancé)", il est possible de configurer la sortie automatique après avoir saisi un temps limite (1 à 60 minutes). Magelis graphique D - 13

156 2. Principe de fonctionnement Transfert d'application Dans ce mode, 2 types d'échanges sont possibles : EXPORT : chargement dans le terminal de l'application de dialogue Homme/ Machine et du protocole de communication avec l'automatisme. Liaison série RS232 ou réseau automate (cas des TXBT) PC équipé du logiciel XBT-L1000 IMPORT : transfert dans le PC équipé du logiciel XBT-L1000 d'une application présente dans le terminal. Voyant SYST : le voyant SYST clignote pendant le transfert. Procédure de transfert de XBT-L1000/Terminal Voir chapitre B, 11. Chargement de l'application et du protocole dans le terminal, Page 62. Câblage : se reporter à l'instruction de service du terminal dans le cas des XBT ou au manuel TXBT. Voir chapitre B, 12. Chargement de l'application et du protocole sur une carte PCMCIA, Page 64. D - 14 Magelis graphique

157 2. Principe de fonctionnement Mode exploitation Le mode exploitation permet la conduite de l'automatisme : - Affichage de pages. - Saisie/Modification des valeurs des paramètres du procédé. - Commande du procédé (TOR - Tout Ou Rien). - Impression de pages formulaires. - Consultation et prise en compte d'alarmes. - Consultation de l'historique des alarmes. - Accès à la configuration du terminal (imprimante, horodateur, liaison avec l'automatisme, langues). - Accès aux fonctions d'autotests du terminal (clavier, afficheur ) (TXBT seulement). NOTA NOTA Puisque toutes les alarmes ont des informations d heure et de date et que le programme de contrôle peut être relié à l horloge de l XBT, il est important de régler ou vérifier la date et l heure après chaque installation, réparation, démontage, transport ou changement de batterie du terminal. Câblage : se reporter à l'instruction de service du terminal XBT ou au manuel TXBT et à l'instruction de service du protocole de communication utilisé. D NOTA En appuyant sur la touche MENU, l opérateur inexpérimenté peut accidentellement afficher les mauvaises pages, modifier la configuration du terminal ou perdre les messages et les alarmes à l écran. Cela peut mener à la confusion, à la panique et en conséquence à la perte de contrôle de la machine. Il est fortement recommandé de programmer le verrouillage de la touche MENU ainsi que les autres touches à ne pas utiliser. Magelis graphique D - 15

158 2. Principe de fonctionnement Configuration d'exploitation Ex. Exploitation sur prise console type RS 485 d'un automate. Terminaux avec protocole UNITELWAY. Automate : automate TELEMECANIQUE disposant d'une interface prise console de type RS485 (type TSX07, TSX17, TSX37, TSX57...). Type de liaison : RS485 monopoint. Protocole : UNITELWAY. RS485 Ex. Exploitation sur un réseau de communication de l'automate Automate : (supportant le protocole de communication du terminal). Type de liaison multipoint : - RS422, RS485, - carte PCMCIA (protocole FIPIO, FIPWAY, MODBUS Plus, etc.) Protocole : protocole multipoint UNITELWAY, FIPWAY. RS485 Autre équipement D - 16 Magelis graphique

159 2. Principe de fonctionnement Ex. Exploitation avec liaison directe point à point sur l'automatisme L'automatisme désigne dans ce cas un système qui peut être autre qu'un automate. Type de liaison multipoint : - RS422 ou RS485, RS carte PCMCIA (protocole FIPIO, FIPWAY, MODBUS Plus, etc.) Protocole : fonction de l'automatisme.. RS422/RS485 RS232 Automatisme Exploitation avec un automate utilisant Modbus Plus : Automate : N importe-quel automate supportant Modbus Plus Type de liaison: Modbus Plus Protocole: Modbus Plus D. Modbus Plus Automate Automate Automate Magelis graphique D - 17

160 2. Principe de fonctionnement Mode confidentiel, gestion des mots de passe Pour réserver la lecture et l écriture d informations à des personnes autorisées, il est possible de protéger l accès à des pages ou la modification de champs par mots de passe. Si le(s) mot(s) de passe ne sont pas saisis, cette protection permet : - d interdire l accès à des pages application ou système. Les pages protégées ne sont plus accessibles par touche de fonction statique ou dynamique (les labels associés aux touches de fonction dynamiques n apparaissent plus à l écran du terminal). Les pages protégées n apparaissent plus dans la liste des pages, - d interdire l écriture de champs variables dynamiques : champ variable alphanumérique, potentiomètre linéaire/rotatif, sélecteur linéaire/rotatif, boîtes à images. Les champs protégés se comportent comme s'ils étaient configurés en lecture seule. Les labels associés aux touches de fonction dynamiques permettant l'accès à de tels champs n'apparaissent plus à l'écran du terminal. NOTA Lorsqu'une page est protégée, tous les champs de cette page sont en accès non protégé. Les éventuelles protections définies dans XBT-L1000 sont ignorées. L XBT doit être installé et utilisé uniquement par les personnes autorisés ayant reçues de l administrateur les mots de passe appropriés. Il existe 3 mots de passe différents : A, B et C. La valeur de ces mots de passe est définie sous XBT-L1000, menu Configuration/Paramètres terminal/mots de passe. C est une suite de 4 caractères alphanumériques (valeur par défaut 1111). Voir chapitre B, 8. Configuration des paramètres du terminal, Page 56. D - 18 Magelis graphique

161 2. Principe de fonctionnement La sortie du mode confidentiel peut être manuelle ou automatique : - manuelle : l'utilisateur demande explicitement de sortir du mode confidentiel, - automatique : une minuterie paramétrée entre 1 min et 60 min permet au terminal de quitter automatiquement le mode confidentiel. La configuration des paramètres de sortie automatique du mode confidentiel est accessible par la page système "Mots de passe/ Propriétés avancées" du terminal ou sous XBT-L1000, menu configuration/paramètres terminal/mots de passe. Lors d'un export d'application vers un terminal, les propriétés sont mises aux valeurs suivantes : sortie automatique du mode confidentiel : NON. NOTA pour conserver la confidentialité des mots de passe, il n y a aucune possibilité de consulter leur valeur à partir du terminal Magelis. La seule solution pour récupérer la valeur d un mot de passe qui aurait été perdu ou oublié est de consulter l application originale sous XBT-L1000 ou d'importer l'application du terminal dans XBT-L1000. Principe de fonctionnement D Une page ou un champ peuvent être protégés par le mot de passe A ou/ et B ou/et C. Selon que l utilisateur aura renseigné sur le terminal les mots de passe A, B ou C, il aura accès aux pages et aux champs correspondants. Ex. Protection définie sous XBT- Numéro de page ou de champ L aucune 2 A 3 B 4 A, B 5 A, C 6 A, B, C - Si A a été saisi, l utilisateur aura accès aux pages ou aux champs 1, 2, 4, 5 et 6. - Si B a été saisi, l utilisateur aura accès aux pages ou aux champs 1, 3, 4 et 6. - Si C a été saisi l'utilisateur aura accès aux pages ou aux champs 1, 5 et 6. Magelis graphique D - 19

162 2. Principe de fonctionnement Ce principe de fonctionnement permet de définir des périmètres de protection de façon totalement libre. C A B A B B C A C La ligne de service, indique à l utilisateur les mots de passe saisis (voir chapitre A, 3. Pages d'application, Page 20). Saisie des mots de passe Appuyer sur la touche MENU ou SYST pour afficher la page système sur les terminaux à clavier et sur la zone tactile de service puis MENU ou SYST pour les terminaux tactiles. D - 20 Magelis graphique

163 2. Principe de fonctionnement Appuyer sur la touche dynamique (ou la zone tactile) associée à l'icône Mot de Passe pour afficher la page système Mot de passe. Appuyer sur la touche dynamique associée à l'icône Mot de Passe ou sur la zone tactile correspondante sur les terminaux tactiles. D Saisir le mot de passe à l'aide des touches alphanumériques puis valider par la touche ENTER. Le niveau de mot de passe est signalé dans le bandeau inférieur. Le voyant SYST s'allume. Pour le terminal à touches tactile 5", on ne dispose que de touches numériques pour la saisie du mot de passe. Désactivation manuelle du mot de passe - Se positionner sur la page système mot de passe. - Appuyer sur la touche dynamique associée au verrouillage / déverrouillage du mode de protection (clef barrée). Le voyant SYST s'éteint. NOTA Même si la sortie automatique du mode confidentiel est configurée, la désactivation manuelle du mot de passe reste disponible. Magelis graphique D - 21

164 3. Affichage de pages Affichage à la mise sous tension Pour les XBT Dès la mise sous tension, le terminal affiche automatiquement différentes informations : - référence et version du logiciel embarqué, - référence du logiciel téléchargé par XBT-L1000. Ensuite, suivant la configuration choisie lors de la création de l'application avec XBT-L1000 le terminal affiche, soit : - une page d'application, sélectionnable avec XBT-L1000 (voir ciaprès). - la page d accueil MENU. Cette page, affichée à la mise sous tension sera ensuite accessible en utilisant la touche HOME. D - 22 Magelis graphique

165 3. Affichage de pages Pour les TXBT A la mise sous tension un écran d'accueil est affiché, si le terminal ne contient pas d'application Magelis graphique. D Fond d'écran de l'écran d'accueil Le fond d'écran peut être remplacé, il suffit pour cela de remplacer le fichier TXBT.BMP dans le répertoire C:\TXBT\TOOLS. Le fichier doit être en définition 640*480, 256 couleurs. Les fonctions réalisables à partir de l'écran d'accueil sont lancées par touches dynamiques. Lancement de l'application Magelis graphique R2 Le passage en exploitation de l'application Magelis graphique est réalisé à l'aide de la touche R2. Suivant la configuration choisie lors de la création de l'application avec XBT-L1000 le terminal affiche, soit: - une page d'application, - une page système d'accueil. Magelis graphique D - 23

166 3. Affichage de pages Accès à Windows 95, lancement d'une application Les touches CTRL + ESC permettent de démarrer une application. Fermeture de l'écran d'accueil L'écran d'accueil ne peut être mis en icône, les touches ALT + R4 permettent de fermer cet écran. Setup L'écran d'accueil indique le type de transfert, ce dernier est paramétrable : voir Manuel TXBT. Sélection de la page à afficher par défaut avec XBT-L1000 : Voir chapitre B, 8. Configuration des paramètres du terminal, Page 56. D - 24 Magelis graphique

167 3. Affichage de pages Affichage de pages à partir de la liste des pages Afficher la page système Menu à l'aide de la touche MENU ou de la zone tactile de service, puis la zone MENU sur les terminaux tactiles. Appuyer sur la touche dynamique (ou zone tactile) associée à l'icône Liste des pages. Sélectionner la page désirée par les touches flèches haute et basse. D Valider l'accès à la page par la touche flèche droite. Magelis graphique D - 25

168 3. Affichage de pages Affichage de page par son numéro Se positionner sur la liste des pages (voir "Affichage de pages à partir de la liste des pages", Page 25). Appuyer sur la touche dynamique associée au texte Atteindre ou sélectionner la zone tactile sur les terminaux tactiles. Saisir le n de page et valider par ENTER. Affichage d'une page par touche fonction dynamique ou zone tactile ou touche tactile NOTA Les touches fonctions dynamiques (Rx) sont configurables pour chaque page. Leur rôle peut donc être de permettre un changement de page d'une page à l'autre. Leur fonction est définie à l'aide du logiciel XBT-L1000. Maintenance niveau 1 Maintenance niveau 2 RX Ex. Maintenance niveau 3 Maintenance niveau 2 Dans le cas des terminaux tactiles, la sélection d'une page s'effectue par appui direct sur une zone tactile associée à cette page. Dans le cas des terminaux à touches tactiles, ces dernières permettent aussi la sélection de page. D - 26 Magelis graphique

169 3. Affichage de pages Affichage d'une page par touche fonction statique Les touches fonctions statiques (Fx) sont définies pour l'ensemble des pages de l'application. Leur fonction est définie à l'aide du logiciel XBT-L1000. Elles peuvent être même utilisées pour afficher directement une page. Ex. Maintenance niveau 1 Maintenance niveau 2 D Magelis graphique D - 27

170 3. Affichage de pages Affichage d'une page à l'initiative de l'automate Il est possible d'afficher une page application ou une page système sur ordre de l'automate (exemple affichage d'une procédure). Le numéro de la page à afficher doit être indiqué dans la table de dialogue. Dans cette table, le mot "numéro page à traiter" est réservé dans lequel le programme vient écrire le numéro de la page à afficher. Pour le codage de ce mot, voir chapitre C, 2. Contenu de la table de dialogue, Page 9. Affichage par l'automate de la page "Maintenance" (page d'application n 25). Le terminal vient lire périodiquement la table de dialogue dans l'automate et affiche la page souhaitée ; il n'y a aucun programme à écrire dans l'automate pour gérer la communication. Ex. Programme Si l'entrée %100 est à 1, afficher page Maintenance (page n 25) Maintenance Contrôler capteur n 20 Reset vanne Mot "Numéro page à traiter" Table de dialogue D - 28 Magelis graphique

171 3. Affichage de pages Affichage d'une page système par écriture dans une variable publique Une variable publique, c est une variable interne de l XBT, accessible par la fenêtre de définition d une variable : - Equipement XBT, - Liste des symboles : thème, accès page système, etc. Il est possible d afficher une page système en écrivant dans la variable publique "Accès page système" le numéro de page système désiré. Il est possible de créer, dans une page quelconque un accès direct à une page système en définissant une touche fonction dynamique, une zone tactile ou touche tactile dont les caractéristiques sont les suivantes : - Action : Ecriture valeur - Sur variable : XBT:5064-Accès page système - Valeur : Constante=Numéro de la page système à afficher - Label : Le bitmap souhaité D Magelis graphique D - 29

172 4. Champs variables Voir aussi : Réglage de variables sur le TXBT. Les champs variables sont des zones permettant : - soit d'afficher des valeurs reflétant l'état de l'automatisme :état d'un bit de mot, d'un mot simple ou double, d'un mot flottant, d'une chaîne de caractères, - soit de saisir des paramètres permettant la conduite de l'automatisme: modification de bits de mot, de mots simples, doubles ou flottants, d'une chaîne de caractères. Le format d'affichage peut être binaire, décimal, hexadécimal, liste énumérée ou chaîne de caractères ASCII. Ex. Température = Champ Pour les XBT-F Pour les TXBT Lors de la création de l'application avec XBT-L1000, des variables automates sont associées aux champs variables et aux objets graphiques dynamiques. Les variables accessibles sont les mots simples, les mots doubles, les mots flottants, les bits de mots. Pour les protocoles MODBUS, MODBUS Plus et TCP/IP MODBUS, d autres types de variables sont également disponibles, consulter l Instruction de Service de ces protocoles. Dans le cas des protocoles XWAY, les variables accessibles sont : - les mots simples, les mots doubles, les mots flottants, les bits de mots, - mot interne, - mot constant, - bit de mot interne, - double mot interne, - bit interne, - bit d entrée/sortie local et distant, - bit système, - bit d étape, - bit de macro étape, - bit étape d entrée de macro étape, - bit étape de sortie de macro étape, D - 30 Magelis graphique

173 4. Champs variables Dans le cas de protocoles autres que XWAY, les variables accessibles sont les mots simples, les mots doubles, les mots flottants, les bits de mots. Le logiciel XBT-L1000 permet de définir les différentes propriétés du champ (Voir chapitre B, "Caractéristiques des champs variables", Page 30). Accès à un champ Accès par l'opérateur La touche MOD permet de se positionner sur : - le premier champ de la page, - ou le dernier champ saisi (il s'agit du dernier champ dont la saisie a été validée par ENTER). Le champ sélectionné est entouré d un cadre en pointillé. NOTA l'ordre dans lequel les champs d'une page passent en mode saisie dépend de l'alignement des objets sous XBT-L1000. D NOTA Les touches flèches permettent de naviguer de champ en champ. Une fois positionné sur le champ désiré, appuyer sur la touche MOD pour passer en saisie. Le curseur apparaît dans la zone variable. Sur les terminaux tactiles, l'accès aux champs est direct par appui sur la zone tactile du champ choisi. Pour les terminaux à touches tactiles, ces dernières peuvent aussi permettre d accéder à un champ. Lors de la configuration des zones tactiles sous XBT-L1000, il faut aligner les objets sur la grille par défaut d'xbt-l1000, sans quoi certains objets risquent d'être difficiles ou impossibles à sélectionner par l'opérateur. Si au bout d'une minute, aucune valeur n'a été saisie, le champ sort du mode saisie. Magelis graphique D - 31

174 4. Champs variables Accès par touches de fonctions dynamiques, zone tactile ou touches tactiles Il est possible de sélectionner un champ d'une page, en appuyant sur une touche de fonction dynamique (Rx) avec le paramètre action : Accès champ de saisie. Accès par la souris du TXBT Il est possible de sélectionner un champ par la souris du TXBT en positionnant le pointeur sur ce champ et en cliquant dessus. Demande de saisie à l'initiative de l'automate L automate a la possibilité de demander la saisie d un champ variable d'une page (exemple : demande d'une valeur de consigne). Dans la table de dialogue, le mot "Numéro champ à saisir" est réservé dans lequel le programme vient écrire le numéro du champ à saisir. Ce numéro est fourni par XBT-L1000 Menu Affichage/Numéro champ. Pour le codage de ce mot, voir chapitre C, %MWn+21 : Interdiction de transfert de la recette, Page 25. NOTA Chaque champ est numéroté automatiquement par XBT-L1000. Pour chaque page, la numérotation commence par le numéro 1. Le programme automate devra donc s'assurer du numéro de la page affichée avant de demander la saisie d'un champ. D - 32 Magelis graphique

175 4. Champs variables Saisie d'un champ Saisie des champs alphanumériques La saisie est réalisée à l'aide des touches 0 à 9, A à Z et +/-. La validation de la saisie du champ se fait par la touche ENTER. Les touches flèches horizontales permettent de se déplacer sur les différents digits du champ. L autorépétition est valide sur toutes les touches alphanumériques et flèches. Effacement de caractères La touche DEL efface le caractère à gauche du curseur. Abandon de la saisie La touche ESC permet d'abandonner la saisie en cours ; aucune modification du champ n'est effectuée. Particularité des terminaux à touches tactiles 5" (XBT-FC) La saisie de champs alphanumériques se fait selon le principe de la roue codeuse (limitation de la place pour visualisation du clavier). La saisie se fait de la façon suivante : D - Choix du digit à modifier. - Sélection de la valeur pour le digit. - Validation de l ensemble des digits modifiés. Magelis graphique D - 33

176 4. Champs variables Saisie des champs graphiques Une fois positionné sur l'objet désiré, appuyer sur la touche MOD pour passer en saisie, ou appuyer sur la zone tactile de l'objet. Les touches flèches verticales ou horizontales (dont les Leds clignotent), permettent de modifier la valeur du champ. La validation de la saisie du champ se fait par la touche ENTER. Particularités des champs Champs protégés Pour configurer le mot de passe d accès à un champ variable, voir chapitre B, 8. Configuration des paramètres du terminal, Page 56. Pour savoir comment le terminal gère le mot de passe d accès, voir "Mode confidentiel, gestion des mots de passe", Page 18. Seuils 4 seuils peuvent être configurés pour un champ variable : Min (Minimum), L (Low), H (High) et Max (Maximum). La valeur de ces seuils peut être : - constante, - variable : la valeur est lue lors de l'affichage de la page (lecture unique). Min et Max sont les limites absolues de visualisation de la variable, L et H sont des seuils intermédiaires pour cette variable (pré-alarme, etc.). Dans le cas où l opérateur saisit une valeur > Max ou < Min, elle n est pas transmise à l automate. Un message d avertissement est affiché. D - 34 Magelis graphique

177 4. Champs variables Règles d'affichage des variables alphanumériques - Une valeur non affichable est représentée par des caractères # (valeur en débordement). - Une valeur non renseignée par l'automate est représentée par des caractères?. - Une variable en écriture seule est représentée par des caractères *. Liste énumérée le logiciel XBT-L1000 permet d'affecter un texte à chaque valeur de la variable associée au champ. D XBT charge la valeur 0 dans la variable associée au champ par le XBT-L1000 Touches de sélection des textes de la liste Magelis graphique D - 35

178 4. Champs variables NOTA La liste des textes, dans la ou les langues configurées, peut-être importée ou exportée au format EXCEL (1 fichier.xls par liste énumérée). Voir chapitre B, 7. Import/Export, Page 54. Ex. Soit un champ (%MW10) pouvant avoir 2 valeurs avec 2 textes associés (0 : CLOSE 4 : OPEN). Si l'utilisateur se positionne sur OPEN avec les touches flèches et valide par ENTER, le mot %MW10 prendra la valeur 4 dans l'automate. Inversement, si l'automate écrit la valeur 4 dans %MW10 le texte OPEN est affiché. Si le mot %MW10 ne vaut ni 0 ni 4, aucun texte ne sera affiché. Le champ devient invisible. Type de données Bits de mot, mots simples, mots doubles, mots flottants, chaînes de caractères. Format d'affichage alphanumérique Binaire, entier, décimal (5 chiffres maximum après la virgule), hexadécimal, ASCII, liste énumérée de textes. D - 36 Magelis graphique

179 4. Champs variables Ecriture immédiate L'écriture immédiate d'un champ consiste à incrémenter ou décrémenter la valeur du champ. Elle est réalisée par l'appui sur les touches shift + "flèche en haut" ou shift + "flèche en bas" sur les produits à clavier et par l'appui sur les zones tactiles + 1 et - 1 sur les terminaux tactiles. Si dans XBT-L1000, l accès à bien été configuré en "écriture immédiate" ou "lecture/écriture immédiate", à chaque action sur la touche, la valeur est transmise à l'automate et sans obligation d appuyer sur la touche "Entrée" ou sur la zone tactile "Entrée" du terminal. NOTA Saisie par roue codeuse (terminaux XBT-FC): La saisie immédiate est accessible par un appui préalable sur la zone tactile SHIFT. D Pour configurer les variables sous XBT-L1000, voir chapitre B, "Caractéristiques des champs variables", Page 30. Ce mode de saisie permet à l'opérateur de modifier de manière continue la valeur du champ dans le but : - d'éviter les sauts brusques d'une valeur à une autre, - de suivre "en direct" l'effet d'une action (réglage, positionnement, etc.). Magelis graphique D - 37

180 5. Alarmes Principe de fonctionnement Les alarmes sont déclenchées puis affichées sur présence d un bit de mot dans l'automatisme. Plusieurs alarmes peuvent être actives simultanément, elles sont mémorisées par le terminal, dans la liste d'alarmes. Ex. Exemple d'affichage Pour la description détaillée de la liste d'alarmes, voir "Description de la liste des alarmes", Page 46. NOTA Le terminal n assure pas la gestion des alarmes, seule la programmation de l automate permet cette gestion. Signalisation des alarmes ALARM sur tactiles Voyant "Alarme" Le voyant "Alarme" informe en permanence l'opérateur sur l'état de la liste d'alarmes : - Eteint : la liste d'alarmes en cours est vide. - Allumé : la liste contient des alarmes déjà consultées,. - Clignt : la liste d'alarmes contient des alarmes nouvelles, c'est-à-dire qui n'étaient pas présentes à l affichage précédent de cette liste. Sur les pages Le concepteur peut placer dans ses pages application d'alarme ou d'aide un bandeau d alarme correspondant. Ce bandeau indique le libellé de l'alarme active (ON) : 1. la plus récente. 2. la plus prioritaire. D - 38 Magelis graphique

181 5. Alarmes Nom de l'alarme Date et heure d'apparition N du bit ayant déclenché l'alarme Rappel position Code pour apparition (ON), Acquittement (ACK), ligne de service Disparition sans acquittement (OFF) Absent : pas d alarme Jaune fixe : alarme dans l état ON et acquittée (ACK) Vert fixe : alarme dans l'état OFF (Doit être acquitté si cette alarme à été configuré avec acquittement) Rouge clignotant : alarme dans l'état ON L'affichage direct de l'alarme indiquée dans le bandeau (sans passer par la liste d'alarmes) s'effectue en appuyant sur les touches ci-contre. Sur les terminaux tactiles, appuyer directement sur le bandeau d'alarme. - Impression au fil de l'eau : voir "Impression des alarmes au "fil de l'eau"", Page Bit d'alarme : voir chapitre B, "Pages application/alarme/aide/recette", Page Relais d'alarme : voir "Commande du relais d'alarme", Page 45. D Paramètres d'une page d'alarme NOTA Ex. Les pages d'alarmes comportent différents paramètres : - un libellé de 32 caractères maximum. Celui-ci sera affiché dans le bandeau d'alarme, dans la liste d'alarmes et dans l'historique et sera imprimé, - texte, champs variables, objets graphiques statiques ayant pour objet d'indiquer le défaut et les actions pour remédier au défaut. Défaut convoyeur Mettre hors tension Retirer la pièce Relancer le convoyeur Si le concepteur de l'application le souhaite, la page d'alarme peut rester vide. La gestion d'alarmes s'effectue alors exclusivement par les libellés. - une priorité, - une obligation d'acquittement, - une commande du relais d'alarme, Magelis graphique D - 39

182 5. Alarmes - une affectation à un groupe d'alarmes, - un type d action à l'apparition de l'alarme (affichage, impression, stockage) dans l historique. Table des alarmes - A chaque alarme est associé un ou plusieurs bit(s) de mot. L'ensemble de ces mots constitue la table d'alarmes. - Un terminal peut traiter les alarmes de plusieurs automates. - La table des alarmes peut être répartie dans plusieurs automates du procédé automatisé. Pour chaque automate, la répartition des bits d alarmes est réalisée par paquet de 16 alarmes, soit n mots de 16 bits par automate. La limite des mots acceptés par le terminal est de 32 mots sur XBT et 64 mots sur TXBT. Ex. Table de dialogue de l'automate pilote contenant 5 mots d'alarme. Table d'alarmes de l'automate 1 contenant 3 mots d'alarme et les 2 mots de prise en compte associés (*1). Table d'alarmes de l'automate 2 contenant 4 mots d'alarme et les 2 mots de prise en compte associés (*1). * 1 : mots "N dernière alarme prise en compte" et "Derniers groupes d'alarmes pris en compte" (voir chapitre C, 2. Contenu de la table de dialogue, Page 9). Une même alarme peut être déclenchée par différents bits pouvant appartenir à des automates différents. Voir chapitre B, "Table d alarme", Page 41. D - 40 Magelis graphique

183 5. Alarmes Groupe d alarmes Des groupes d alarmes peuvent être configurés afin de regrouper des pages alarmes en modules. Un groupe d alarmes est un ensemble d alarmes identifiées par des attributs de couleurs différentes par groupe pour les états d apparition (ON), disparition (OFF) et prise en compte (ACK). Il y a 16 groupes. Chaque groupe est repéré par un nom modifiable de 8 caractères permettant une identification rapide par l opérateur d une partie de la machine ou de l installation. Ex. Groupe 1 : cracker1 couleurs définies : - apparition : rouge clignt - disparition : vert fixe - acquittement : cyan clignt Groupe2 : convoy.4 couleurs définies : - apparition : jaune fixe - disparition : magenta clignt - acquittement : bleu clignt Suivant les couleurs, l'utilisateur identifie rapidement l'unité de l'automatisme sur laquelle porte le défaut (exemple craker1) D Dans la liste d alarmes, il est possible de sélectionner : - l affichage des alarmes d un seul groupe parmi les 16, - l affichage des alarmes des 16 groupes. La touche dynamique ou la zone tactile associée à l'icône ACK ALL permet d acquitter les alarmes du (ou des) groupe(s) présent(s) à l écran (voir "Description de la liste des alarmes", Page 46). Magelis graphique D - 41

184 5. Alarmes Priorité d'affichage dans la liste d'alarmes A chaque page d'alarme peut être associée avec le logiciel XBT-L1000 une priorité. Les pages d'alarmes peuvent avoir des priorités différentes. 16 niveaux de priorité sont possibles : 1 à 16, la priorité d'affichage la plus faible étant le N de priorité 16. Principe de stockage dans la liste d'alarmes 1. Les alarmes non consultées sont affichées en tête de la liste. En dessous, sont affichées les alarmes déjà consultées identifiées par un marqueur sur la droite. 2. Priorité de l'alarme (1 en tête, 16 à la fin). 3. A priorité égale, elles sont stockées de sorte que la plus ancienne soit affichée en premier. Ceci permet d'identifier rapidement la cause d'une cascade de défauts. Les alarmes affichées en haut de la fenêtre sont les alarmes non consultées (nouvelles), déclenchées durant l affichage de n importe quelle autre page (critère n 1). D - 42 Magelis graphique

185 5. Alarmes Après déclenchement et consultation, les alarmes sont classées par priorité ou par durée (critères n 2 ou 3). La liste d'alarmes est affichée après un appui sur les touches SHIFT + ENTER ou sur la zone tactile de service puis sur ALARM pour les terminaux tactiles. La dernière alarme apparue et non acquittée est affichée dans le bandeau "dernière alarme apparue". D Nombre d alarmes dans la page "Liste d alarmes" (1) Terminal tactile Terminal à clavier Avec touches Sans touche Ligne Colonne 5" " (1) : = 512 alarmes classiques alarmes diagnostic (les alarmes diagnostic sont disponibles avec l option XBT-L1003+) Principe d'affichage d'une alarme Sur apparition d'une alarme : Le voyant ALARM clignote. L'alarme est stockée dans la liste d'alarmes. L'alarme peut être acquittée par l'opérateur directement sur la page application par appui sur la touche ENTER ou sur pour les terminaux tactiles. Le relais d'alarme est fermé (si cette fonction est sélectionnée). Le bandeau d'alarme est mis à jour. Magelis graphique D - 43

186 5. Alarmes Prise en compte des alarmes Lors de la conception des pages, il est possible de définir si la page d'alarme doit obligatoirement être acquittée ou non. La gestion de ces 2 types d'alarmes est la suivante : Les alarmes à acquittement obligatoire Une alarme à acquittement obligatoire reste dans la liste d'alarmes tant qu'elle n'a pas été acquittée par l'opérateur, même si la cause du défaut a disparu (le bit d'alarme est retombé à 0). Son état est alors OFF. Intérêt : piéger des défauts fugitifs (exemple : instabilité d'un capteur T.O.R). Etat bit PLC (table dialogue - bits alarmes) Les alarmes à acquittement facultatif Une alarme à acquittement facultatif disparaît de la liste d'alarmes dès que la cause du défaut a disparu (le bit d'alarme est retombé à 0), que l'alarme ait été acquittée ou non. Intérêt : ne pas monopoliser l'écran avec des affichages de défauts jugés mineurs pour l'application. ACK obligatoire et facultatif 1 0 Appui ACK 1 0 ACK facultatif ON ACK Disparait ON Disparait ACK obligatoire ON ACK Disparait ON OFF Disparait D - 44 Magelis graphique

187 5. Alarmes Acquittement des alarmes à partir du bandeau d'alarme La prise en compte de l'alarme affichée dans le bandeau d'alarme se fait sur le terminal par la touche ENTER ou sur la zone tactile des terminaux tactiles. Le message d'alarme passe dans l'état ACK. Attention! Le bandeau d'alarme peut être présent dans des pages d'alarme. L'acquittement se fera sur l'alarme du bandeau, et non sur celle affichée. Acquittement des alarmes à partir de la liste d'alarmes La prise en compte de l'alarme sélectionnée dans la liste se fait sur le terminal par la touche ENTER. Le message d'alarme passe dans l'état ACK. La touche dynamique ou la zone tactile associée à l'icône ACK ALL permet d acquitter les alarmes du (ou des) groupe(s) présent(s) à l écran. Commande du relais d'alarme L'option relais d'alarme est rattachée à chaque alarme. Le relais d'alarme est fermé dès qu'une alarme définie avec l'option "relais d'alarme" est active. Le relais est ouvert dès que toutes les alarmes actives définies avec l'option "relais d'alarme" ont été prises en compte par l'opérateur (ACK), ou ont disparu. D NOTA Sur coupure d'alimentation du terminal, le relais d'alarme s'ouvre. Magelis graphique D - 45

188 5. Alarmes Description de la liste des alarmes La liste d'alarmes présente : - les alarmes actives présentes non prises en compte par l opérateur (ON), - les alarmes actives prises en compte par l opérateur (ACK), - les alarmes à acquittement obligatoire, non prises en compte, mais dont la cause a disparu (OFF). La liste d'alarmes est rafraîchie à chaque apparition ou disparition d alarme. La liste d'alarmes reste affichée dans l attente d une action utilisateur Cas de la dernière alarme apparue La dernière alarme apparue est présentée de façon différente : Equipement déclencheur Groupe d appartenance de l alarme N du bit ayant déclenché l'alarme (voir Principe de fonctionnement, page 38) Nom de l'alarme Date et heure d'apparition Code pour apparition (ON), Acquittement (ACK), Disparition sans acquittement (OFF) Cas des autres alarmes. N du bit ayant déclenché l'alarme(voir "Principe de fonctionnement", Page 38) Nom de l'alarme Date et heure d'apparition Code pour apparition (ON), Acquittement (ACK), Disparition sans acquittement (OFF) La touche associée à l'icône "groupe" permet de sélectionner un groupe d'alarmes ou toutes les alarmes. La ligne de service indique le groupe d'alarmes et l'équipement connecté (automate) ayant déclenché l'alarme sélectionnée dans la liste. D - 46 Magelis graphique

189 5. Alarmes Actions possibles dans la liste d'alarmes ENTER : acquitte une alarme, l'état de l alarme devient ACK en status. ACK ALL : permet l'acquittement global de toutes les alarmes ou celles du groupe sélectionné. Flèches haute et basse : navigation dans la liste alarme. SHIFT + Flèche haute et basse ou doubles flèches montantes/ descendantes sur les terminaux tactiles : page précédente/page suivante. Flèche droite : affichage de la page d'alarme correspondante à l alarme sélectionnée. PRINT : impression de la liste d'alarmes. D Affichage des alarmes par l'automate La table de dialogue permet le dialogue entre l'automate et le terminal. Dans cette table, des mots sont réservés à l'affichage des alarmes. Pour le codage de ces mots, voir chapitre C, 2. Contenu de la table de dialogue, Page 9. Magelis graphique D - 47

190 6. Historique des alarmes Principe Les terminaux peuvent gérer un historique des alarmes. Il mémorise les libellés d alarmes ainsi que les données : équipement état des alarmes, dates et heures, groupe d'alarmes. Les alarmes sont stockées séquentiellement à la suite les unes des autres, une fois l'historique plein, les alarmes les plus récentes écrasent les plus anciennes. La capacité de l'historique est de 500 évènements. Chaque événement : - apparition, - acquittement, - disparition, d'une alarme est enregistré et horodaté. Les fonctions suivantes peuvent être effectuées : - à l'initiative de l'automate : - impression de l'historique, - effacement de l'historique. - à l'initiative de l'opérateur - impression de l'historique, - visualisation de l'historique, - effacement de l'historique. - visualisation de la page d alarme sélectionnée. L'intérêt de l'historique est de permettre l'analyse de la séquence des évènements ayant conduit à un état donné de la machine. D - 48 Magelis graphique

191 6. Historique des alarmes Visualisation de l'historique Les alarmes sont présentées dans l'ordre d'apparition des évènements, l'alarme la plus récente en premier. Les évènements de chaque alarme sont Apparition, Acquittement, Disparition. MENU : accès à l'historique. Flèches haute et basse : navigation dans l'historique. SHIFT + Flèche haute et basse ou doubles flèches montantes/ descendantes sur les terminaux tactiles : page précédente/page suivante. Flèches droite : affichage de la page d alarme correspondante à l alarme sélectionnée. PRINT : impression de l'historique. Nombre d alarmes dans la page "Historique des alarmes" Terminal tactile Terminal à clavier Avec touches Sans touche Ligne Colonne 5" " D Effacement de l'historique A l'initiative de l'opérateur 1 - Visualiser l'historique au préalable. 2 - Appuyer sur la touche ou la zone tactile Effacer l'historique. 3 - Confirmer l'effacement de l'historique : l historique est effacé entièrement. NOTA L'effacement de l'historique peut être réservé au mode confidentiel. Il suffit pour cela de protéger par un mot de passe la page système "Effacer l'historique". A l'initiative automate L'effacement de l'historique s'effectue à l'aide du mot de commande d effacement de l'historique dans la table de dialogue (voir chapitre C, 2. Contenu de la table de dialogue, Page 9). Magelis graphique D - 49

192 7. Commandes du procédé par touches fonctions Impression de l'historique voir "Impression de l'historique", Page 61. Les terminaux permettent : - de commander l'automatisme (commande impulsionnelle ou pousser/pousser), - l écriture directe de valeur constante ou variable, à partir : - des touches fonctions statiques (Fx) ou dynamiques (Rx) dans le cas des terminaux à clavier, - des zones tactiles pour les terminaux tactiles, - des zones tactiles et des touches pour les terminaux à touches tactiles. Commande impulsionnelle Par appui sur la touche fonction, la zone tactile ou la touche d un terminal à touches tactiles, on agit sur l'automatisme en mettant en route une action. Si on relâche la touche, ou la zone tactile, l'action s'arrête. Commande d'un moteur Ex MOTEUR "1" "1" D - 50 Magelis graphique

193 7. Commandes du procédé par touches fonctions Commande pousser pousser Par appui sur la touche fonction, la zone tactile ou la touche d un terminal à touches tactiles, on met en route une action. Si on appuie à nouveau sur la touche fonction, la zone tactile ou la touche, l'action sur l'automatisme s'arrête. Commande d'avance d'un tapis roulant. Ex "1" "1" Le logiciel XBT-L1000 permet d'affecter à chaque touche fonction, ou zone tactile, le type de commande désiré. Commande par touches de fonctions statiques (Fx) A chaque touche de fonction statique de type pousser-pousser ou impulsionnelle est associée un bit de mot défini dans la table de dialogue. (mot "Image des touches fonction statiques"). Voir chapitre C, %MWn+21 : Interdiction de transfert de la recette, Page 25. D Commande par touches fonctions dynamiques (Rx), zones Tactiles ou touches A chaque touche de fonction dynamique de type pousser-pousser ou impulsionnelle sont associées, lors de la création de l application : - 1 label comprenant 1 ou 2 graphiques, - un bit de mot dont l'adresse automate doit être déclarée lors du paramétrage avec XBT-L1000. Commande à l'aide de la souris du TXBT Il est possible de commander les touches fonctions dynamiques en positionnant le pointeur sur le label de la touche correspondante et en cliquant dessus. Magelis graphique D - 51

194 7. Commandes du procédé par touches fonctions Ecriture directe de valeur Par appui sur une touche fonction, une zone tactile ou une touche tactile d un terminal XBT, l utilisateur va pouvoir écrire une variable automate ou une constante dans une autre variable automate. Exemple : Sélection d une durée de malaxage R1 1 mn 5 mn R2 Ex. R3 R5 10 mn 15 mn R4 R6 R7 R8 Mais l utilisateur peut aussi agir directement sur des variables de l automate ou du terminal. On peut par exemple dans le cas de l automate incrémenter/ décrémenter à pas fixe une variable. On peut par exemple dans le cas du terminal : - changer la langue d exploitation : - Action : Ecriture valeur - Sur variable : XBT:5062-Langue - Valeur : Constante=0,1,2 (1,2,ou 3ième langue programmée) - Label : Le bitmap souhaité - contrôler directement la luminosité de l écran (gestion de la fonction jour/nuit par exemple) : - Action : Ecriture valeur - Sur variable : XBT:5063-Luminosité - Valeur : Constante=0 à 100 (pourcentage de luminosité) - Label : Le bitmap souhaité - appeler directement une page système (voir "Affichage d'une page système par écriture dans une variable publique", Page 29). D - 52 Magelis graphique

195 7. Commandes du procédé par touches fonctions Ex. D Magelis graphique D - 53

196 8. Lancement d'applications Windows 95 sur le TXBT Le terminal TXBT permet d'exécuter les applications Windows 95 installées sur le terminal (exemple la calculatrice). Si l'application Magelis est lancée, elle continue à fonctionner en arrière plan, les pages sont rafraîchies, les alarmes sont surveillées. Le logiciel peut être lancé de 2 manières : Lancement à partir de commandes Windows 95 Démarrage d'un programme - Cliquez sur le bouton "Démarrer" (ou utiliser les touches CTRL + ESC), puis sélectionner "Programme". - Sélectionner le programme à exécuter. Démarrage d'un programme à l'aide de la commande Exécuter - Cliquez sur le bouton "Démarrer" (ou utiliser les touches CTRL + ESC), puis sur "Exécuter." - Dans la zone "Ouvrir", tapez l'emplacement et le nom du programme que vous voulez démarrer. Si vous avez oublié l'emplacement ou le nom du fichier programme, cliquez sur "Parcourir". D - 54 Magelis graphique

197 8. Lancement d'applications Windows 95 sur le TXBT Lancement à partir des touches fonctions dynamiques Rx Le lancement d'un programme exécutable peut être réalisé par appui sur une touche Rx (exemple la calculatrice). Configuration avec XBT-L1000 Ex. Lancement de la calculatrice par la touche R4 dès que la mesure est affichée. - Sélectionner la page où doit être configurée la touche R4. - Sélectionner le menu Configuration/Touches fonctions, la face avant du terminal est affichée. - Cliquer (double clic) sur la touche fonction dynamique à affecter. L'écran de configuration est affiché. - Sélectionner Exécution Application. - Saisir le chemin de l'exécutable dans le champ d'édition "Ouvrir". D:\WINDOWS95\CALC.EXE Chemin de l'exécutable C'est le chemin (Disque, répertoire/sous répertoires) sur le terminal TXBT et non le chemin sur le PC équipé de XBT-L1000. Si l'emplacement de l'exécutable sur le TXBT est modifié, le lancement de l'exécutable ne fonctionnera pas. D Magelis graphique D - 55

198 9. Verrouillage des touches par l'automate Afin d'interdire certaines manipulations de l'opérateur en fonction de l'état de l'automatisme, il est possible de verrouiller les touches du terminal sur commande de l'automate. Dans la table de dialogue, 3 mots sont réservés pour permettre le verrouillage du clavier : - touches fonctions statiques, - touches systèmes, - touches numériques. A chaque touche est associé un bit : bit à 1 = touche verrouillée. Voir chapitre C, 2. Contenu de la table de dialogue, Page 9, pour le codage de ces mots. Le mot concernant les touches systèmes contient également un bit permettant le verrouillage global du clavier ou de la dalle tactile. Ce verrouillage global concerne également les touches d un terminal à touches tactiles. Voir chapitre C, 2. Contenu de la table de dialogue, Page 9, pour le bit de mot verrouillage global dalle tactile/clavier. NOTA En appuyant sur la touche MENU, l opérateur inexpérimenté peut accidentellement afficher les mauvaises pages, modifier la configuration du terminal ou perdre les messages et les alarmes à l écran. Cela peut mener à la confusion, à la panique et en conséquence à la perte de contrôle de la machine. Il est fortement recommandé de programmer le verrouillage de la touche MENU ainsi que les autres touches à ne pas utiliser. D - 56 Magelis graphique

199 10. Impression Généralités Les informations suivantes peuvent être imprimées : Impression à l'initiative de l'opérateur : - Historique des alarmes. - Listes des alarmes actives. - Pages de formulaires. - Hard-copy d'écran (TXBT seulement). - Références du terminal. La commande est réalisée par la touche PRINT. - Capture de la fenêtre active (TXBT seulement). La commande est réalisée par les touches SHIFT + ALT + PRINT. Impression à l'initiative de l'automate - Historique des alarmes. - Impression en format libre. - Impression des alarmes au fil de l'eau. - Impression des pages formulaires. D Voir chapitre C, 2. Contenu de la table de dialogue, Page 9, pour le codage du mot "Commande impression". NOTA Pour les fonctions "Impression historique alarmes" "Impression alarmes au fil de l'eau" " Impression liste d'alarmes", le format d'imprimante préconisé est 132 colonnes. Sur une imprimante 80 colonnes les informations "groupe d'alarmes" et "équipement" ne sont pas imprimées. Configuration de l'impression Cas des terminaux XBT Sélection de l'imprimante L'imprimante utilisée doit être une imprimante série, il n'y a pas de déclaration à faire dans XBT-L1000. Pour le raccordement, se reporter à l'instruction de service. Magelis graphique D - 57

200 10. Impression Paramétrage de l'imprimante Le paramétrage est réalisé avec XBT-L1000 ou localement dans le terminal. Le menu Système permet de consulter les paramètres de l'imprimante. Les formats d'impression sont déclarés sous XBT-L1000 à l'aide du menu Configuration/Paramètres du terminal/imprimante. NOTA Dans le cas où l'imprimante a été configurée avec un nombre de colonnes inférieur au format demandé pour l'impression, le résultat est tronqué. Les caractères dont le code ASCII est > 125 et < 32 sont remplacés par des '.' à l'impression. Sauf pour le cas de l'impression au format libre et des formulaires. Cas des terminaux TXBT Sélection de l'imprimante L'imprimante utilisée doit être une imprimante parallèle. 1. Sélectionner le menu Démarrer (les touches CTRL + ESC permettent de lancer le menu Démarrer). 2. Sélectionner la commande Paramètres/Imprimante. 3. Cliquer sur l'icône Ajout d'imprimante. 4. Exécuter les procédures Windows 95 et choisir comme port d'imprimante : LPT1. Pour le raccordement, se reporter au manuel TXBT. Paramétrage de l'imprimante Sur TXBT, la configuration de l'impression est celle de Windows 95. L'écran de configuration de l'impression peut être accédé : - soit directement par Windows (menu Démarrer...), - soit sous l'application Magelis, par le "menu Système" (SHIFT- MENU), puis "Paramètres de l'imprimante" (R5). Arrêt de l'impression Cette fonction est accessible à partir de la page MENU du terminal. Toute impression en cours (Historique, fil de l'eau ) même si l'imprimante est en défaut, est arrêtée sans demande de confirmation, le buffer d'impression est effacé ainsi que toutes les demandes encore en attente. D - 58 Magelis graphique

201 10. Impression Impression des alarmes au "fil de l'eau" L'option doit être choisie au moment de la création de la page avec XBT-L1000 en cochant l'option "impression". A chaque cycle de lecture de la table de dialogue, les alarmes dites "imprimables", sont imprimées avec le nom de la page d'alarme. Un en-tête est imprimé contenant : le numéro, le nom de la page, la date et l'heure d'impression ALARM!ON (Valid)!ACK!OFF (Invalid)!EQUIPMENT!GROUP /07/97 12:01: :Texte d une alarme.! :00:00! -! -!MASTER!CONVEYOR 1024:Texte d une alarme.! -! :01:00! -!MASTER!CONVEYOR 1024:Texte d une alarme.! -! -! :04:00!MASTER!CONVEYOR D Magelis graphique D - 59

202 10. Impression Impression de la liste des alarmes actives La page "Liste des alarmes" étant affichée, appuyer sur la touche "Print" ou la zone tactile PRINT. La liste d alarmes est imprimée telle qu elle est affichée au moment où l impression demandée par l opérateur est traitée. Si des alarmes arrivent pendant que l impression a lieu, elles n apparaîtront pas à l impression ALARM LIST!ON (Valid)!ACK!OFF (Invalid)!EQUIPMENT!GROUP /07/ :Texte d une alarme.! :00:00! -! -!MASTER!CONVEYOR 1031:Texte d une alarme.! :01:00! -! -!MASTER!CONVEYOR 1025:Texte d une alarme.! :04:00! -! -!MASTER!CONVEYOR D - 60 Magelis graphique

203 10. Impression Impression d'une page formulaire A l initiative de l opérateur, par les pages système Appeler la page MENU, puis liste des formulaires. Sélectionner un formulaire dans la liste, préciser le nombre de copies, et appuyer sur A l initiative de l opérateur, par une touche fonction ou une zone tactile Configurer la touche fonction ou zone tactile pour écrire le numéro de formulaire dans le mot commande d impression de la table de dialogue (voir 4. Champs variables, page 30). A l initiative de l automate L impression d un formulaire s effectue à l aide du mot commande d impression de la table de dialogue (voir 4. Champs variables, Page 30). D Impression de l'historique A l'initiative de l'opérateur Appuyer sur la touche ou la zone tactile PRINT. A l'initiative de l'automate L'impression de l'historique s'effectue à l'aide du mot de commande d'impression dans la table de dialogue (Voir chapitre C, 2. Contenu de la table de dialogue, Page 9). L'historique est imprimé sous forme séquentielle, l'alarme la plus récente étant présentée en premier. Configuration de l'imprimante : voir 11. Configuration du terminal, Page 64. Magelis graphique D - 61

204 10. Impression ALARM HISTORIC!ON (Valid)!ACK!OFF (Invalid)!EQUIPMENT!GROUP /07/ :Texte d une alarme.! :00:00! -! -!MASTER!CONVEYOR 1024:Texte d une alarme.! :01:00! :01:00! -!MASTER!CONVEYOR 1024:Texte d une alarme.! :04:00! -! :05:00!MASTER!CONVEYOR Pour chaque alarme, est imprimé : - le numéro et le nom de la page, - la date et l'heure d'apparition (ON), d'acquittement (ACK), de disparition (OFF), - le groupe d'alarmes, - l'équipement ayant déclenché l'alarme Le caractère *étoile en début de ligne signale que des informations ont été perdues depuis la ligne précédente. Ceci a lieu lors de la saturation de l historique, où les évènements les plus anciens sont écrasés pour être remplacés par les plus récents. D - 62 Magelis graphique

205 10. Impression Impression au format libre L impression au format libre consiste à envoyer : - sur le port imprimante du terminal, - à l'initiative de l'automate, les données contenues dans la table d impression au format libre, située à la fin de la table de dialogue (voir chapitre C, 2. Contenu de la table de dialogue, Page 9). Voir chapitre C, 2. Contenu de la table de dialogue, Page 9, pour le codage du mot "Commande impression". Impression des références produit Il est possible d imprimer les références du terminal. Ces références correspondent à celles affichées dans la page système "Références du produit". D Magelis graphique D - 63

206 11. Configuration du terminal Les paramètres de configuration du terminal peuvent être modifiés directement sur le terminal. Ils sont alors sauvegardés dans la carte PCMCIA sans avoir recours à XBT-L1000. Toutefois toute modification effectuée dans le terminal n'est pas récupérable par XBT-L1000 lors d'un import d'application. La fonction de configuration du terminal, accessible à partir du menu système, permet de consulter ou de modifier les paramètres suivants : - la date et l'heure du terminal ainsi que leurs formats, - la langue, - les références du produit, - les paramètres de l'imprimante, - les paramètres de la ligne Imprimante <-> Terminal (protocole), - la luminosité de l écran et sa mise en veille, - la sortie automatique du mode confidentiel. Appuyer sur la touche SYST ou sur la zone tactile de service, puis SYST pour les terminaux tactiles pour afficher le menu système. Si l'accès est protégé par un mot de passe le saisir (voir "Mode confidentiel, gestion des mots de passe", Page 18). D - 64 Magelis graphique

207 11. Configuration du terminal Principe de modification des paramètres - Se positionner sur le paramètre par les touches fonctions dynamiques ou par appui sur les zones tactiles. - La modification se fait suivant le type de paramètre par : - les touches numériques, - les touches flèches (cas de liste de paramètres), - les claviers contextuels qui apparaissent sur les terminaux tactiles. - Valider la modification par la touche ENTER. NOTA Puisque toutes les alarmes ont des informations d heure et de date et que le programme de contrôle peut être relié à l horloge de l XBT, il est important de régler ou vérifier la date et l heure après chaque installation, réparation, démontage, transport ou changement de batterie du terminal. Paramètres terminal D Date et heure du terminal Format heure : 24:mm:ss ou 12:mm:ss, Format date : JJ/MM/AAAA ou MM/JJ/AAAA ou AAAA/MM/JJ. Attention! La date et l'heure sont perdues après une mise hors tension du terminal. Langue Pour changer la langue : choisir la langue par les touches "flèche haute" et "flèche basse" et valider le choix par ENTER. Ecran Le paramètre de luminosité de l'écran peut être réglé. Sur les terminaux tactiles, ce paramètre permet le réglage de la luminosité et du contraste (selon la technologie de l'écran). Magelis graphique D - 65

208 11. Configuration du terminal Nettoyage de l'écran Sur les terminaux tactiles une page de nettoyage est prévue afin de désactiver la dalle tactile pour nettoyer la surface de l'écran. Il faut appuyer simultanément sur les deux zones tactiles opposées pour réactiver la dalle et sortir de la page de nettoyage. Imprimante Les paramètres de configuration de l'imprimante, à l'exception des codes de contrôle d'imprimante utilisés par les formulaires, peuvent être modifiés. Veille Les écrans sont sujets au marquage si une image fixe est affichée pendant une longue durée. Il est donc conseillé de sélectionner dans la page système "Paramètres du terminal" : - Mise en veille : OUI. - Attente : 60 minutes. Paramètres de la ligne Exploitation Cas du terminal XBT Les paramètres affichés sont fonction du protocole ; selon le protocole, certains paramètres peuvent êtres modifiables ou non. Ex. Cas du protocole UNI-TELWAY : Vitesse en bauds : 9600 Bds Parité : impaire Adresse : 4 Nombre d'adresses sur le bus : 2 Compteur d'erreur n 1 : 0 Compteur d'erreur n 2 : 0 Compteur d'erreur n 3 : 0 Compteur d'erreur n 4 : 0 Remise à zéro des compteurs par touche fonction dynamique. D - 66 Magelis graphique

209 11. Configuration du terminal Cas du terminal TXBT Paramètres protocole Les paramètres suivants sont affichées: - Nom du protocole, - Nom et adresse des automates (15 max), et état de la communication avec eux (si possible), - Adresse locale du TXBT, - 4 compteurs d erreur, - Dernière erreur de communication apparue, - Remise à zéro des compteurs par touche fonction dynamique. Paramètres Application Les paramètres suivants sont affichées: - Référence de l'application et protocole utilisé. - Chemin de l application en cours d exploitation: l'application peut être sur disque dans ce répertoire C:\TXBT\APPLI (répertoire par défaut et pouvant être modifié) ou sur la carte mémoire PCMCIA. - Taille de la carte mémoire PCMCIA (si elle est présente). - Le libellé de la dernière erreur apparue (hors erreur de communication) D Mot de passe Déclaration du mot de passe A, B ou C. Paramètres de la ligne Imprimante Les paramètres affichés par défaut sont les suivants : - Imprimante - Nombre de Colonnes : Saut de ligne automatique: OUI - Alimentation automatique : NON - Ligne série XBT - Imprimante - Vitesse (Bauds) : Protocole xon/xoff : NON - Liaison : RS232 - Ligne : Half Duplex - Bits de stop : 1 Bit - Bits de données : 8 Bits - Parité : Impaire Magelis graphique D - 67

210 12. Réglage des variables sur le TXBT Principe Le réglage permet de modifier à partir d'un TXBT les variables des automates connectés. Le réglage est disponible pour les protocoles de communication suivants : - Unitelway - Fipway -IsaWay - Fipio - Modbus - Modbus+ Objets accessibles Protocoles XWAY -mot simple - mot double - mot flottant - bit de mot - mot interne - mot constant - bit de mot interne - double mot interne - bit interne - bit d entrée/sortie local - bit d entrée/sortie distant - bit système - bit d étape - bit de macro étape - bit étape d entrée de macro étape - bit étape de sortie de macro étape Modbus et Modbus+ Les objets accessibles au réglage sont les registres d entrée et de sortie, et les bits d entrée et de sortie, les bits extraits de registres. Le réglage peut se faire en symbolique si le fichier d association symbole/repère a été chargé depuis XBT-L1000 vers le TXBT. D - 68 Magelis graphique

211 12. Réglage des variables sur le TXBT Chargement du fichier des symboles de PL7 Création du fichier des symboles Pour créer un fichier des symboles avec PL7 : 1. Ouvrir l'éditeur de variables. 2. Sélectionner la commande Fichier/Exporter. 3. Sélectionner le disque et/ou répertoire où le fichier doit être stocké. 4. Saisir un nom de fichier : exemple Appli.SCY. 5. Sélectionner le mode d'export. NOTA Transfert du fichier des symboles dans le TXBT Le fichier des symbole ainsi obtenu (exemple : Appli.SCY) doit être placé sur le terminal TXBT, pour cela : 1. Sélectionner le menu Configuration/Pièces jointes..., puis sélectionner Fichiers. 2. Sélectionner le(s) fichier(s) (exemple : Appli.SCY) à charger sur le TXBT : le fichier fait maintenant partie de l'application Magelis, et sera exporté lors de chaque export. 3. Sélectionner le menu Transfert/Export. L'application est alors exportée, ainsi que le(s) fichier(s) sélectionné(s). Une modification de ce fichier ne sera pas automatiquement prise en compte. Il faut pour cela le supprimer et l'ajouter à nouveau. Le terminal ne contrôle pas la cohérence entre l'application automate et le fichier des symboles chargé. D Accès au réglage L'accès au réglage peut être réalisé par touches fonctions dynamiques de 2 manières : A partir de la page système Pour afficher cette page appuyer sur la touche Menu puis appuyer sur la touche fonction dynamique associée à l'item "Réglage". A partir d'une page application La fonction réglage peut être lancée depuis une page d'application en affectant à une touche fonction dynamique associée à cette page le lancement de l'outil réglage de variables. Magelis graphique D - 69

212 12. Réglage des variables sur le TXBT Pour configurer cette fonction avec XBT-L1000 : 1. Sélectionner la page liée à la touche dynamique dans la fenêtre "Arborescence page". 2. Sélectionner le menu Configuration/Touches fonctions, la face avant du terminal est affichée. 3. Cliquer (double clic) sur la touche fonction dynamique à affecter. 4. Sélectionner Exécution Application. 5. Cliquer sur Ouvrir et saisir REGLAGE.EXE. NOTA Le chemin complet du fichier est nécessaire si l'exécutable ne se trouve pas dans le répertoire APPLI. Mode opératoire 1. Sélectionner l'équipement. 2. Saisir une variable (New/Edit R1). 3. Lancer le rafraîchissement continu (Refresh R6). Modification d'une valeur 1. Sélectionner la cellule à modifier. 2. Saisir la nouvelle valeur. 3. Valider la saisie (Modify R3). D - 70 Magelis graphique

213 12. Réglage des variables sur le TXBT Suppression d'une variable 1. Sélectionner la ligne. 2. Supprimer la ligne (Delete R10). Format d affichage Les données lues dans l automate peuvent être affichées sous forme de: - Entiers décimaux signés. - Valeurs hexadécimales (0 à 0xFFFFFFFF). - Chaîne de bits. - Format flottant simple précision. - Chaîne de caractères ASCII. Elle contient 1 à 4 caractères. Les caractères non ASCII sont représentés par des.. Liste des variables La liste des variables visualisées peut être sauvegardée à l'aide de la touche R4 dans un fichier.als puis rappelée à l'aide de la touche R2. La liste rappelée écrase la liste en cours. D NOTA 1. L'affichage de "???" indique que la variable n'a pas pu être accédée. Il suffit d une seule variable non accessible pour avoir des "???" pour toutes les variables. 2. ESC permet de retourner à la page précédente de l'application Magelis. Le réglage n'est pas arrêté, mais sa fenêtre passe en arrière plan. Alt-R4 (ou clic sur X) arrête le réglage. Magelis graphique D - 71

214 13. Réglage des variables sur le XBT Principe Le réglage permet de modifier à partir d'un XBT les variables des automates connectés. Objets accessibles bits (avec les protocoles MODBUS, MODBUS PLUS et TCP/IP MODBUS), mots double mots bits de mots mots flottants Accès au réglage La fonction réglage est accessible à partir des pages systèmes. Une page réglage permet d'afficher : Nombre de variables affichables Terminal tactile Terminal à clavier Avec touches Sans touche Ligne Colonne 5" " Il est possible de définir jusqu'à 16 pages de Réglages soit 416/448 variables maximum pour un 10" (tactile/clavier) et 80/96 variables maximum pour un 5" (tactile/clavier). D - 72 Magelis graphique

215 13. Réglage des variables sur le XBT Ex. Page de réglage sur produit 10". D Ex. Page de réglage produit 5". Magelis graphique D - 73

216 13. Réglage des variables sur le XBT Création ou modification de la page Réglage Lorsque la page Réglage est affichée, l'opérateur peut : 1. Sélectionner dans la liste la variable à modifier, ou ajouter dans cette page une nouvelle variable, ou supprimer dans cette page une variable. 2. A partir du bandeau de saisie, modifier les caractéristiques de la variable sélectionnée de la liste, c'est-à-dire : - son type parmi ceux autorisés par le protocole et qui définit indirectement le format de la variable, - sa syntaxe parmi les syntaxes proposées par le protocole, - l'adresse de la variable comprise entre : - [Min..Max] pour les variables du mot, double mot, bit de mot, flottant. Les bornes minimum et maximum dépendent du protocole. - [0..15] pour le numéro du bit de mot. - son équipement parmi ceux de la liste des équipements de l'application courante. NOTA Les variables de l'équipement XBT ne sont pas accessibles. Le format d'affichage parmi ceux autorisés selon le type de la variable : variable bit de mot : affichage possible en binaire seulement, variable flottante : affichage possible sous forme décimale seulement, variable chaîne : affichage possible an ASCII seulement, variable double mot : affichages possibles décimal, hexadécimal et ascii seulement, variable mot : tous les types d'affichages sont possibles. Pour le type chaîne de caractères un autre paramètre permet de fixer la longueur de la chaîne. Par défaut, la longueur est de 16 caractères qui est la longueur maximum possible. D - 74 Magelis graphique

217 13. Réglage des variables sur le XBT Enregistrement d'un réglage Une page réglage n'est enregistrable que sur la PCMCIA et ne peut être importée dans XBT-L1000. Chargement d'une page réglage Une page réglage choisie doit être sélectionnée dans la liste des pages réglage à l'aide des flèches. D Magelis graphique D - 75

218 14. Utilisation des pages recettes Gel de l'affichage Cette icône permet de geler l'affichage dans l'état courant. Ceci permet à l'opérateur d'effectuer des saisies ou des modifications sur les valeurs affichées, et aussi, lorsque la communication avec l automate est gelé, lui permet d enregistrement les valeurs affichées. Enregistrement des paramètres Cette icône permet de stocker l'enregistrement des valeurs affichées à l'écran dans la PCMCIA sous un nom choisi par l'opérateur. NOTA Il est possible de stocker jusqu à 5000 valeurs de variables réparties dans 125 enregistrements maximum. Ex. Comment arrive-t-on aux enregistrements sur le produit? Enregistrement 1 -> X valeurs de variables Enregistrement 2 -> X valeurs de variables Enregistrement n -> X valeurs de variables 125 Maxi 5000 Maxi Récupération d'un enregistrement Cette icône permet d'accéder à la liste des enregistrements. Sélectionner l'enregistrement voulu à l'aide des touches flèches. Transfert de l'enregistrement vers l'automatisme Les valeurs de l'enregistrement sont transférées vers l'automatisme en respectant les règles de transfert (voir chapitre C, "%MWn+21 : Interdiction de transfert de la recette", Page 25). Voir chapitre B, "Page recette", Page 45. D - 76 Magelis graphique

219 14. Utilisation des pages recettes D Appuyer sur la zone tactile ou sur une touche de fonction dynamique pour sélectionner une recette parmi les pages de recette programmées dans le XBT-L1000. Ensuite, sélectionner un des enregistrements déjà stocké de la page de recette précédemment sélectionnée (voir chapitre B, "Page recette", Page 45). NOTA Les recettes sont enregistrées et appelées par un numéro et non par un nom alphanumérique. Magelis graphique D - 77

220 15. Page système "Automates connectés" Vous disposez également d'une page système "Automates connectés" qui regroupe des informations synthétiques sur l ensemble des équipements configurés dans l application : - Nom de l équipement. - Etat de la communication entre le terminal et l équipement. - Etat de la gestion de la table de dialogue (d alarme ou réflexe) de l équipement. - Etat de la gestion du buffer de diagnostic de l équipement. - Valeur du mot "Autorisation" de la table de dialogue incorrecte. Terminaux 10 Pouces Si la valeur du mot "Autorisation est incorrecte, il est possible de corriger la valeur depuis la page système. Terminaux 5 Pouces D - 78 Magelis graphique

221 16. Chargement de tâches d'extension lors du transfert de l'application Il est possible sur un terminal TXBT d'ajouter des fonctionnalités supplémentaires par rapport aux fonctionnalités de base d'un XBT-F ; ces fonctionnalités supplémentaires sont intitulées Tâches d'extension (se reporter au Manuel TXBT). D Magelis graphique D - 79

222 17. Chargement de fichiers supplémentaires lors du transfert de l'application Il est possible sur un terminal TXBT, lors du transfert PC -> TXBT, de charger des fichiers supplémentaires dans le TXBT (se reporter au Manuel TXBT). D - 80 Magelis graphique

223 Chapitre E Exemple d une application E Magelis graphique E - 1

224 E - 2 Magelis graphique

225 Sommaire Lors de la réalisation de l'exemple, vous êtes guidé, l'objectif étant de réaliser rapidement une première application. Les chapitres C, D et l'annexe donneront respectivement toutes les informations sur la méthodologie de mise en oeuvre, l'exploitation du terminal et les différentes manipulations. 1. Cahier des charges 4 La production des pains comprend deux opérations 4 Maintenance de l'installation 5 Gestion de production 5 Informations complémentaires 6 Navigation entre les différents écrans 6 Commande du procédé 7 Maintenance 7 Verrouillage de la touche Mise en/hors service malaxeur 7 2. Analyse du cahier des charges 8 Arborescence de l'application 8 Bilan de l'arborescence de l'application 9 Page application Menu principal 9 Page application Menu Production 10 Page d'application Préparation pâte 10 Page d'application cuisson pâte 12 Page maintenance 13 Touches fonctions statiques 14 Données associées à l'application Création de l'application 15 Sélection du terminal et du protocole 15 Création du modèle des pages 16 Création des différentes pages 19 Création de la navigation entre les pages d'application 21 Création du contenu des pages 23 Affectation des touches fonction statiques 26 Verrouillage des touches fonctions statiques 27 Création de la table de dialogue 28 Traitement de l'alarme Chargement de l'application dans le terminal 31 E 5. Exploitation de l'application 32 Abandon de la saisie 32 Magelis graphique E - 3

226 E 1. Cahier des charges NOTA Si vous souhaitez utiliser cet exemple pour faire fonctionner une machine, veuillez vérifier que les effets causés par les modifications des registres de l automate sont parfaitement identifiés avant de lancer l application. La société Boulangerie du Midi prépare différentes sortes de pain. La production des pains comprend deux opérations 1) Préparation de la pâte : L'opération consiste à mélanger de l'eau, de la farine et de la levure dans un malaxeur. En fonction de la quantité de pâte à produire l'opérateur doit indiquer : les quantités d eau, de farine et de levure nécessaires. Le poids de la pâte ainsi obtenu devra être indiqué à l'opérateur L opérateur devra être assisté sur la saisie des quantités d eau, de farine et de levure à utiliser suivant le type de pâte à produire. 2) Cuisson de la pâte : L opérateur sélectionne la température de cuisson. Un contrôle de la plage de température de cuisson sera affiché. En cas d anomalie (température de cuisson trop haute ou trop basse) une alarme sera déclenchée et les opérations à effectuer dans ce cas seront indiquées à l'opérateur. Synoptique de l'application E - 4 Magelis graphique

227 1. Cahier des charges En dehors des opérations de production, deux autres opérations sont prévues : Maintenance de l'installation Afin de garantir la qualité du produit, des contrôles journaliers doivent être effectués par le service de maintenance. Cette opération est réalisée par du personnel autorisé (opérateur de maintenance), consiste à contrôler le malaxeur (Marche et Arrêt). Les opérateurs de production ne sont pas autorisés à effectuer ce type d'opération. Gestion de production Le client ne veut saisir qu'une seule fois les quantités d'eau, de farine, de sel et de levure par type de pain (archivage de ces paramètres pour réutilisation). L'application sera organisée de la façon suivante : Autorisation d accès Maintenance Menu Principal * Production * Maintenance Préparation pâte Aide à l'utilisation des recettes E Menu Production * Préparation * Cuisson Cuisson pâte Magelis graphique E - 5

228 1. Cahier des charges En cas d anomalie lors de la cuisson (température de cuisson trop haute ou trop basse) : - l'opérateur doit être informé à tout instant du défaut quelque soit l'écran ou il se trouve - il doit pouvoir également accéder à des informations indiquant les opérations à effectuer dans ce cas. Informations complémentaires La société souhaite que son nom et son logo apparaissent sur les écrans: - Préparation pâte, - Cuisson pâte - Maintenance. Navigation entre les différents écrans La société souhaite que la navigation entre les écrans : - menu principal - maintenance - menu production - Préparation pâte, - Cuisson pâte soit indiquée à l'opérateur par des icônes qui seront associés à des touches fonctions dynamiques du terminal. Accès au menu principal Accès au menu production E - 6 Magelis graphique

229 1. Cahier des charges Accès à l'écran Maintenance Accès à l'écran Préparation pâte Accès à l'écran Cuisson pâte Commande du procédé La touche fonction statique F1 commande la mise en route du procédé. Par appui sur cette touche, on met en route le procédé, si on appuie à nouveau, le procédé s'arrête. Maintenance Pour les opérations de maintenance il faut: 1. Mettre le malaxeur en position hors service en appuyant sur la touche fonction F2. 2. Contrôler les différents éléments du malaxeur 3. Remettre le malaxeur en position en service en appuyant à nouveau sur la touche fonction F2. L'accès a l'écran Maintenance est protégé par un mot de passe: PW01. E Verrouillage de la touche Mise en/hors service malaxeur La touche fonction statique F2 est verrouillée sur affichage des pages: - Menu, - Préparation pâte et aide au choix à la préparation, - Cuisson pâte et aide au choix à la cuisson. Elle est déverrouillée sur affichage de la page Maintenance. Magelis graphique E - 7

230 2. Analyse du cahier des charges Arborescence de l'application L'analyse du cahier des charges permet de structurer l'application en différents types de pages : Page application Autorisation d accès Maintenance Modèle page application Menu Principal * Production * Maintenance Page application recette Préparation pâte Page aide Aide à l'utilisation des recettes Page application Menu Production * Préparation * Cuisson Page application Cuisson pâte Page alarme Alarmes Afin que le nom et le logo de la société apparaissent sur les pages d'application (Préparation pâte, Cuisson pâte, Maintenance) une page Modèle page d'application sera utilisée. Navigation entre les pages d'application Elle sera réalisée par touches fonctions dynamiques associées aux icônes correspondants. E - 8 Magelis graphique

231 2. Analyse du cahier des charges Bilan de l'arborescence de l'application L'application comprendra : - 5 pages applications : - Menu principal - Menu production - Maintenance - Préparation pâte - Cuisson pâte - 1 page alarme - 1 page d'aide : - Aide au choix de la préparation Page application Menu principal On applique sur cette page application le modèle application 1, dans lequel on retrouve le nom de la société et son logo. R4 R8 Accès à l'écran Menu production Accès à l'écran Maintenance E Magelis graphique E - 9

232 2. Analyse du cahier des charges Page application Menu Production On applique sur cette page application le modèle application 1, dans lequel on saisit le nom de la société et son logo. R4 R6 R8 Accès à l'écran Préparation pâte Accès à l'écran Cuisson pâte Accès à l'écran Menu Principal Page d'application Préparation pâte On applique sur cette page application le modèle recette, dans lequel on saisit le nom de la société et son logo. Sur ce modèle spécifique, on trouve les quatre icônes pour la gestion des enregistrements (voir page ci-après). E - 10 Magelis graphique

233 2. Analyse du cahier des charges Accès à l'écran Menu production par touche dynamique R1 associée à l'icône R1 Accès à l'écran de contrôle cuisson par touche dynamique R6 associée à l'icône R6 Accès à la page d'aide associé à la page d'application Préparation pâte par touche? du clavier E Préparation pâte Enregistrement des Gel de l'affichage paramètres Transfert de l'enregistrement Récupération d'un vers l'automatisme enregistrement Saisie quantité Entrer les quantités de farine, levure et eau désirées. Pour enregistrer ces quantités appuyer sur la touche "Enregistrement des paramètres (R8). Saisir le nom de l'enregistrement (nom du type de pain). Procéder de la même façon pour les autre types de pain. Pour la récupération d'un enregistrement, appuyer su la touche "Récupération d'un enregistrement" (R10). Choisir dans la liste des enregistrements, à l'aide des flèches. Valider votre choix. Transférer les paramètres à l'aide de la touche " Transfert de l'enregistrement" (R9). Magelis graphique E - 11

234 2. Analyse du cahier des charges Page d'application cuisson pâte Accès à l'écran Menu Production par touche dynamique R1 associée à l'icône R1 R6 Accès à l'écran de Préparation pâte par touche dynamique R6 associée à l'icône E - 12 Magelis graphique

235 2. Analyse du cahier des charges Page maintenance R4 R8 Mot de passe : PW01 Boulangerie du midi Maintenance Maintenance malaxeur Pour cette opération le malaxeur doit être vide 1. Mettre le malaxeur en position hors service : F2 2. Contrôler les différents éléments du malaxeur 3. Remettre le malaxeur en position en service : F2 E Magelis graphique E - 13

236 2. Analyse du cahier des charges Touches fonctions statiques Commande du procédé F1 : commande pousser/pousser. Maintenance (mise en hors service malaxeur) F2: commande pousser/pousser Les touches fonctions statiques F1 et F2 sont verrouillées sur affichage des pages ; - Menu principal, - Menu production, - Préparation pâte et aide au choix préparation, - Cuisson pâte, et sont déverrouillées sur affichage de la page maintenance. Données associées à l'application Données associées aux champs alphanumériques et graphiques Quantité de farine : %MW30 Quantité d'eau : %MW31 Quantité de levure : %MW32 Quantité de pâte produite: %MW33 (Cette donnée est une information en provenance de l'automatisme). Température sélectionné sur le rotacteur : %MW34 Température surveillée sur le barre graphe : %MW35 Données de la table de dialogue L'adresse de début de la table de dialogue est %MW100. %MW100 : mot contenant les bits associés aux touches fonctions statiques. %MW101 : mot contenant le numéro de la page affichée. %MW102 : mot contenant la commande de verrouillage des touches fonctions statiques. %MW103 : mot contenant le bit d'alarme. La fonction des mots sera expliquée dans la suite de l'exemple. E - 14 Magelis graphique

237 3. Création de l'application Le logiciel XBT-L1000 ainsi que les protocoles doivent être installés sur le PC. Se reporter aux instruction de service correspondantes. Sélection du terminal et du protocole 1. Lancer le logiciel XBT-L1000. Si une application est déjà affichée, sélectionner le menu Fichier/Nouveau. 2. Sélectionner le type d XBT Sélectionner le protocole (exemple : Unitelway ) et valider par OK, la page par défaut est affichée. E Magelis graphique E - 15

238 3. Création de l'application Enregistrer l'application à l'aide du menu Fichier/Enregistrer sous le nom Boulangerie.DOP; ce nom est alors mis dans la barre de titre. Création du modèle des pages Par défaut, il existe deux pages modèles à l'ouverture d'une nouvelle application: l'un pour les pages applications standards, l'autre pour les pages recettes. Le concepteur peut les modifier a volonté et en créer de nouveaux. Modèle page d'application Rappel : la société désire que toutes les pages d'application aient le même fond de page. Sélectionner Modèle de page application dans la fenêtre arborescence. E - 16 Magelis graphique

239 3. Création de l'application Sélectionner le menu Page/ Propriété Indiquer le nom du modèle (Modèle MDM1) et décocher l'option Verrouillé. Saisie d'un texte Pour entrer le texte "Boulangerie du midi", voir chapitre B, "Texte", Page 18. Importation d'un dessin Pour sélectionner le logo de l entreprise, fichier de type *.BMP par exemple, voir chapitre B, "Création de graphiques", Page 19. Nous avons maintenant à l écran : E La page modèle étant créée, nous allons créer les différentes pages. Remarque : la page modèle créée apparaîtra en grisé en fond de page sur XBT-L1000, mais bien en couleur sur le terminal. Magelis graphique E - 17

240 3. Création de l'application Modèle page recette Les modèles page recette ont les mêmes propriétés que les pages modèles applications. Ces derniers ont en plus les quatre icônes pour la gestion des enregistrements " recettes". E - 18 Magelis graphique

241 3. Création de l'application Création des différentes pages Page d'application 1. Sélectionner le type page application dans la fenêtre Arborescence Pages, une page existe par défaut intitulé Page application 1 avec en fond d'écran, la page modèle en grisée. 2. Sélectionner le menu Page/Propriétés (ou clic droit souris), La première page à créer dans l'exemple est intitulée: MENU 3. Saisir le nom de la page, cliquer sur protection et décocher si nécessaire la case Accès par mot de passe et valider par OK. La page menu est créée. 4.Sélectionner le menu Page/Nouvelle Page ou cliquer sur l'icône nouvelle page puis procéder comme au point 3 pour créer la page "Préparation pâte" et créer de même la page "Cuisson Pâte". 5. Créer la page Maintenance. L'accès à cette page est protégé par un mot de passe; pour le déclarer, cliquer sur protection, cocher la case "A", saisir le mot de passe (exemple PW01) et valider par OK. E Page d'aide Créer les pages d'aide (Préparation et Cuisson) en sélectionnant le menu Page/Nouvelle page/aide Magelis graphique E - 19

242 3. Création de l'application Pour associer une page d'aide à une page d'application : 1. Sélectionner la page d'application dans la fenêtre Arborescence page (exemple page d'application Préparation pâte), 2. Sélectionner le menu Page/ Associer page d'aide ou cliquer sur l'icône correspondant. 3. Sélectionner la page d'aide à associer (exemple Préparation) et valider par OK. Associer également la page d'aide Cuisson. Page d'alarme Créer de la même manière que les pages d'application, les pages d'alarme (Défaut cuisson) en sélectionnant le menu Page/Nouvelle page/ Alarme ou cliquer sur l'icône correspondant. Saisir le nom de la page d'alarme (Défaut cuisson) et valider par OK. Pour le traitement complet de l'alarme, voir "Traitement de l'alarme", Page 29. L'architecture des pages est affichée dans la fenêtre arborescence. E - 20 Magelis graphique

243 3. Création de l'application Création de la navigation entre les pages d'application La navigation entre les pages d'application est réalisée par touches fonctions dynamiques (exemple page Menu Principal) R4 R8 Accès à l'écran de Production par touche dynamique R4 associée à l'icône Accès à l'écran de Maintenance par touche dynamique R8 associée à l'icône E Magelis graphique E - 21

244 3. Création de l'application Cliquer (double clic) sur la touche fonction dynamique à affecter Exemple: R4 Sélectionner Action/Accès page, la page destinataire (Préparation pâte), cliquer sur Image et insérer l'image associée à la touche R4 (voir "Création du modèle des pages", Page 16) Créer la navigation entre toutes les pages d'application de la même manière (voir 2. Analyse du cahier des charges, Page 8). La fenêtre Arborescence présente l'architecture de navigation ainsi créée. NOTA Un clic droit sur une page de l arborescence permet de créer une nouvelle page du même type que la page sélectionnée. E - 22 Magelis graphique

Mise en œuvre du logiciel de programmation d automates : PL7 Micro v4.4

Mise en œuvre du logiciel de programmation d automates : PL7 Micro v4.4 Mise en œuvre du logiciel de programmation d automates : PL7 Micro v4.4 Sommaire 1. Installation du logiciel PL7...2 2. Présentation du logiciel de programmation PL7...6 2.1. Présentation générale...6

Plus en détail

Création du projet : 1 sur 13

Création du projet : 1 sur 13 Prise en main rapide de Vijéo Designer 5.0 Configuration de la communication API et pupitre sur Ethernet page1 API et pupitre sur Série page3 XBTGT1130 avec liaison ETHERNET API et PC Création du projet

Plus en détail

Documentation. Présentation (simplifiée) de PL7 PRO

Documentation. Présentation (simplifiée) de PL7 PRO Documentation Présentation (simplifiée) de PL7 PRO L objectif de cette documentation technique est de présenter le logiciel PL7 Pro distribué par Schneider Automation en vue de la conception et de la réalisation

Plus en détail

DOSSIER DE GUIDANCE POUR LE LOGICIEL XBT. L1000 V4.20

DOSSIER DE GUIDANCE POUR LE LOGICIEL XBT. L1000 V4.20 DOSSIER DE GUIDANCE POUR LE LOGICIEL XBT. L1000 V4.20 Page 1 SOMMAIRE 1 ) Exemple de mise en œuvre complète d une application sous XBT-L1000 et TSX Micro Page 3 2 ) Application sur un système mécanique

Plus en détail

Section Technicien Supérieur Maintenance TSMI

Section Technicien Supérieur Maintenance TSMI LYCEE COLBERT DE TORCY Section Technicien Supérieur Maintenance TSMI S6 Dossier d aide SABLE sur SARTHE - - - - - ACADEMIE DE NANTES I. Démarrer avec PL7...2 I.1. Ouverture ou Création d une application...

Plus en détail

HelpAndManual_unregistered_evaluation_copy GESTIONNAIRE D'ALARMES CENTRALISE OPTIM'ALARM. Manuel d'utilisation

HelpAndManual_unregistered_evaluation_copy GESTIONNAIRE D'ALARMES CENTRALISE OPTIM'ALARM. Manuel d'utilisation HelpAndManual_unregistered_evaluation_copy GESTIONNAIRE D'ALARMES CENTRALISE OPTIM'ALARM Manuel d'utilisation OPTIMALOG 2008 Table des matières I Table des matières Part I Gestionnaire d'alarmes Optim'Alarm

Plus en détail

IMPLANTATION D UNE BASE DE DONNEES SOUS MS-ACCESS 97

IMPLANTATION D UNE BASE DE DONNEES SOUS MS-ACCESS 97 Stage STT050 - Novembre 2000 Page 1 IMPLANTATION D UNE BASE DE DONNEES SOUS MS-ACCESS 97 GENERALITES SUR MS-ACCESS Fonctionnalités de MS-ACCESS Access 97 est un produit Microsoft de type SGBDR (Système

Plus en détail

Le générateur de tableaux de bord

Le générateur de tableaux de bord Le générateur de tableaux de bord 11, rue de Cambrai - 75917 Paris Cédex 19 Tél. 01.55.26.33.00 - Fax. 01.55.26.40.33 Site internet : http://www.ciel.com Sommaire Introduction... 1 Définition... 1 La liste

Plus en détail

IUT BREST UN LOGICIEL SCADA : PC VUE 2010 DEP.GMP

IUT BREST UN LOGICIEL SCADA : PC VUE 2010 DEP.GMP IUT BREST DEP.GMP UN LOGICIEL SCADA : PC VUE 2010 Table des matières 1. Introduction à la supervision- logiciel SCADA... 4 1.A. Définition d un logiciel SCADA /Supervision... 4 1.B. Ou trouve-t-on des

Plus en détail

Guide d'installation et de démarrage du Driver X-WAY sur TCP/IP

Guide d'installation et de démarrage du Driver X-WAY sur TCP/IP Guide d'installation et de démarrage du Driver X-WAY sur TCP/IP Sommaire Chapitre Page 1 Mise en oeuvre 1/1 1.1 Généralités 1/1 1.1-1 Architecture documentaire 1/1 1.1-2 Compatibilités 1/1 1.2 Installation

Plus en détail

Editeur d écrans d exploitation Manuel Utilisateur. TLX DS EEXP 40F frev4.0

Editeur d écrans d exploitation Manuel Utilisateur. TLX DS EEXP 40F frev4.0 Editeur d écrans d exploitation Manuel Utilisateur TLX DS EEXP 40F frev4.0 35002776 00 2 Table des matières A propos de ce manuel................................7 Chapitre 1 Généralités..........................................9

Plus en détail

SOMMAIRE. Autres paramètres du logiciel... 6. Le cas des secteurs géographiques et d'activités... 6

SOMMAIRE. Autres paramètres du logiciel... 6. Le cas des secteurs géographiques et d'activités... 6 SOMMAIRE INSTALLATION DU LOGICIEL... 2 ENREGISTREMENT DU LOGICIEL... 2 PRÉSENTATION DU LOGICIEL... 3 CONVENTION D'UTILISATION... 4 INITIALISATION DU LOGICIEL... 5 Autres paramètres du logiciel... 6 Le

Plus en détail

Logiciel de télégestion

Logiciel de télégestion 5 640 Logiciel de télégestion ACS7 Logiciel de gestion, de réception d'alarme, de service et d'appels automatiques pour les installations exploitées avec les centrales OCI600, OCI611, OZW10 et OZW111.

Plus en détail

Mise en page et impression

Mise en page et impression Mise en page et impression avec Excel Mise en page Impression Mise en page Excel dispose d un onglet «Mise en page» qui dispose de nombreuses possibilités. 1-Les thèmes o Choix du thème: Vous devez avoir

Plus en détail

10 Etats rapides. Introduction

10 Etats rapides. Introduction 10 Etats rapides Introduction La génération d états récapitulatifs est l une des tâches les plus courantes et les plus élémentaires en matière de gestion de données. L éditeur d états rapides est l un

Plus en détail

Guide de l interface utilisateur d Optymo

Guide de l interface utilisateur d Optymo Guide de l interface utilisateur d Optymo Notes de lecture : dans ce document, les textes soulignés font référence à des libellés des fenêtres ou aux libellés associés à des boutons d Optymo. Les textes

Plus en détail

Aide Datalogger Graph Software

Aide Datalogger Graph Software Aide Datalogger Graph Software Version 2.0, 7 août 2007 Pour plus d'informations consulter le guide de l'utilisateur inclus sur le disque du programme fourni. TABLE DES MATIÈRES Logiciel graphique Installation.

Plus en détail

MEGA Architecture. Guide de démarrage

MEGA Architecture. Guide de démarrage MEGA Architecture Guide de démarrage MEGA 2009 SP5 1ère édition (mars 2011) Les informations contenues dans ce document pourront faire l objet de modifications sans préavis et ne sauraient en aucune manière

Plus en détail

PROGRAMMER SOUS UNITY PRO UN MODICON M340 L.P Germain SOMMEILLER FERROUDJI Tahar

PROGRAMMER SOUS UNITY PRO UN MODICON M340 L.P Germain SOMMEILLER FERROUDJI Tahar PROGRAMMER SOUS UNITY PRO UN MODICON M340 L.P Germain SOMMEILLER FERROUDJI Tahar SOMMAIRE 1 ) Introduction...1 2 ) Lancement de Unity Pro...2 3 ) Création d une nouvelle application...3 4 ) Configuration

Plus en détail

Explorateur Windows EXPLORATEUR WINDOWS...1 INTRODUCTION...2 LANCEMENT DE L'EXPLORATEUR WINDOWS...3 PRÉSENTATION PHYSIQUE...3 RECHERCHER...

Explorateur Windows EXPLORATEUR WINDOWS...1 INTRODUCTION...2 LANCEMENT DE L'EXPLORATEUR WINDOWS...3 PRÉSENTATION PHYSIQUE...3 RECHERCHER... EXPLORATEUR WINDOWS SOMMAIRE EXPLORATEUR WINDOWS...1 INTRODUCTION...2 LANCEMENT DE L'EXPLORATEUR WINDOWS...3 PRÉSENTATION PHYSIQUE...3 RECHERCHER...6 ORGANISATION DE SES DOSSIERS...7 CRÉER UN DOSSIER...7

Plus en détail

Impression de Cartes avec Net2

Impression de Cartes avec Net2 Impression de Cartes avec Impression de Carte - Quelle méthode? Deux logiciels d'impression de carte sont utilisés avec. Un format basique qui fait partie du package logiciel depuis 2003 (V3.16) et un

Plus en détail

Guide de l'utilisateur DS150E pour Vista. Dangerfield August 2008V1.2 Delphi PSS

Guide de l'utilisateur DS150E pour Vista. Dangerfield August 2008V1.2 Delphi PSS Guide de l'utilisateur DS150E pour Vista 1 TABLE DES MATIÈRES Principaux composants.... 3 Instructions d'installation.... 5 Paramétrage de communication Bluetooth...28 Réglage des paramètres (OBD).....69

Plus en détail

Les versions du logiciel : Pour 8 points de mesure et 1 appareil, jeu de fonction limité

Les versions du logiciel : Pour 8 points de mesure et 1 appareil, jeu de fonction limité WIN-Control SW5500WC0/1/2/3 Description du logiciel: Le programme AMR WinControl est développé spécialement pour l'acquisition et la valorisation de mesures avec les appareils des gammes THERM, ALMEMO

Plus en détail

5.3 Comment déplacer le repère?...27 5.4 Comment décaler le repère?...28 5.5 Comment centrer le repère?...28 5.6 Comment masquer ou afficher le

5.3 Comment déplacer le repère?...27 5.4 Comment décaler le repère?...28 5.5 Comment centrer le repère?...28 5.6 Comment masquer ou afficher le Table des matières 1 Présentation...6 1.1 À qui s'adresse le logiciel?...6 1.2 Quelle est la configuration requise?...6 2 Mes premiers pas...7 2.1 Comment se procurer la documentation et le logiciel?...7

Plus en détail

La Clé informatique. Formation Powerpoint XP Aide-mémoire

La Clé informatique. Formation Powerpoint XP Aide-mémoire La Clé informatique Formation Powerpoint XP Aide-mémoire Septembre 2003 Contenu de la formation Powerpoint XP Leçon 1 : Introduction à PowerPoint Démarrage de PowerPoint Leçon 2 : Environnement Powerpoint

Plus en détail

Le programme utilise la librairie FOX Toolkit (http://www.fox-toolkit.org) pour son interface

Le programme utilise la librairie FOX Toolkit (http://www.fox-toolkit.org) pour son interface 1 EditHexa permet l'affichage d'un fichier en mode hexadécimal, il est en outre possible d'y apporter des modifications. Dans cette nouvelle version du programme, l affichage de plusieurs documents en

Plus en détail

Documentation Tableur OpenOffice 2

Documentation Tableur OpenOffice 2 Documentation Tableur OpenOffice 2 1. Environnement de travail Nom du Nom du logiciel Barre de Zone de nom elle affiche l'adresse du champ sélectionné Cellule active Zone d'édition : elle affiche le contenu

Plus en détail

Création d'un diaporama

Création d'un diaporama S JOLLY décembre2010 - v3 Création d'un diaporama avec IMPRESS 3.0 Création d'un diaporama - Utilisation du logiciel IMPRESS / Open Office 3.0 - page 1 Sommaire 1 PRÉSENTATION...3 2 DÉMARRER IMPRESS...4

Plus en détail

Maison domotique Présentation générale de la maison domotique

Maison domotique Présentation générale de la maison domotique Maison domotique Présentation générale de la maison domotique Les caractéristiques techniques : Maison générale : Les différentes pièces : Le salon La cuisine La chambre La salle de bain Le tableau éléctrique

Plus en détail

Navigation PLANNER Guide de démarrage Instructions d installation incluses. Décembre 2010 Future Data International Ltd Pitman

Navigation PLANNER Guide de démarrage Instructions d installation incluses. Décembre 2010 Future Data International Ltd Pitman Navigation PLANNER Guide de démarrage Instructions d installation incluses Décembre 2010 Future Data International Ltd Pitman Sommaire PRISE EN MAIN - (instructions au verso de la pochette CD)... 3 Installation...

Plus en détail

Parcours FOAD Formation ACCESS 2010

Parcours FOAD Formation ACCESS 2010 Parcours FOAD Formation ACCESS 2010 PLATE-FORME E-LEARNING DELTA ANNEE SCOLAIRE 2013/2014 Pôle national de compétences FOAD Formation Ouverte et A Distance https://foad.orion.education.fr Livret de formation

Plus en détail

Cours de base SeeTec 5. Mode archives - 1 -

Cours de base SeeTec 5. Mode archives - 1 - Cours de base SeeTec 5 Mode archives - 1 - Table des matières Aperçu de caméra...3 Aperçu des alarmes / Détails d'alarme...4 Lecteur Général...6 Lecteur Commentaires...6 Lecteur Fonctionnalités...7 Vues

Plus en détail

PowerPoint 2003. Création d une présentation avec. Suzanne Harvey. Pour Windows

PowerPoint 2003. Création d une présentation avec. Suzanne Harvey. Pour Windows Création d une présentation avec PowerPoint 2003 Pour Windows Suzanne Harvey Conseillère pédagogique Service local du RÉCIT Commission scolaire de Saint-Hyacinthe suzanne.harvey@prologue.qc.ca Janvier

Plus en détail

LOGICIEL ALARM MONITORING

LOGICIEL ALARM MONITORING LOGICIEL ALARM MONITORING Superviseur des centrales Galaxy - 1 - APPLICATIONS 4 Application locale sur le site 4 Application à distance 4 RACCORDEMENTS 4 CARACTERISTIQUES MATERIELLES 5 Centrale Galaxy

Plus en détail

Avant-propos FICHES PRATIQUES EXERCICES DE PRISE EN MAIN CAS PRATIQUES

Avant-propos FICHES PRATIQUES EXERCICES DE PRISE EN MAIN CAS PRATIQUES Avant-propos Conçu par des pédagogues expérimentés, son originalité est d être à la fois un manuel de formation et un manuel de référence complet présentant les bonnes pratiques d utilisation. FICHES PRATIQUES

Plus en détail

Master Pro ASE «Sytèmes d Information pour l Industrie»

Master Pro ASE «Sytèmes d Information pour l Industrie» Master Pro ASE «Sytèmes d Information pour l Industrie» SUPERVISION Superviseur Pierre BONNET 1 Pierre BONNET Superviseur Pierre BONNET 2 Variables Panorama Serveur Gesvar Le gestionnaire de variable Gesvar

Plus en détail

Table des matières ENVIRONNEMENT

Table des matières ENVIRONNEMENT ENVIRONNEMENT Présentation de Windows 7.................13 Démarrer Windows 7......................15 Quitter.................................15 Les fenêtres..............................16 Généralités............................17

Plus en détail

Initiation à L Informatique. - Cours sur Windows - La notion du SE

Initiation à L Informatique. - Cours sur Windows - La notion du SE Initiation à L Informatique - Cours sur Windows - 1 Le système d'exploitation est un ensemble d'outils logiciels permettant à l'ordinateur de gérer : - la communication entre les différents composants

Plus en détail

Client Citrix ICA Windows CE Carte de référence rapide

Client Citrix ICA Windows CE Carte de référence rapide Client Citrix ICA Windows CE Carte de référence rapide Exigences Pour exécuter le client ICA Windows CE, vous devez disposer des éléments suivants : Un périphérique Windows CE Une carte d'interface réseau

Plus en détail

INITIATION AU SYSTEME D EXPLOITATION WINDOWS 2000

INITIATION AU SYSTEME D EXPLOITATION WINDOWS 2000 INITIATION AU SYSTEME D EXPLOITATION WINDOWS 2000 Introduction : Initiation à la Micro- Informatique 1. Matériel 2. Périphériques a) Le clavier b) La souris c) L écran d) L unité centrale e) L imprimante

Plus en détail

Microsoft Word barres d outils. Par : Patrick Kenny

Microsoft Word barres d outils. Par : Patrick Kenny Microsoft Word barres d outils Par : Patrick Kenny 17 novembre 2004 Table des matières Mode affichage :... 3 Barre d outils Standard :... 4-5 Barre d outils Mise en forme :... 6-7 Activation de la barre

Plus en détail

Initiation WORD. Module 9 : Les graphismes.

Initiation WORD. Module 9 : Les graphismes. Initiation WORD. Module 9 : Les graphismes. Système d exploitation utilisé : Windows XP Service Pack 2 Créé par Xavier CABANAT Version 1.0 Document créé par Xavier CABANAT Page 1 sur 14 Avant propos. Tout

Plus en détail

RESUME DES FONCTIONS DE BASE DU LOGICIEL

RESUME DES FONCTIONS DE BASE DU LOGICIEL CIEL Comptabilité - RESUME DES FONCTIONS DE BASE DU LOGICIEL (pour une saisie, sans imputation analytique, sans gestion budgétaire, sans gestion des échéances, sans gestion de la TVA sur encaissements/décaissements)

Plus en détail

Fiche n 4 Utilisation de Kompozer Table des matières

Fiche n 4 Utilisation de Kompozer Table des matières Fiche n 4 Utilisation de Kompozer Table des matières 1-Travail préparatoire...1 1.1-Contraintes sur les noms de fichier...1 1.2-Préparation du dossier de stockage...1 1.3-Barre d'outils...1 1.4-Création

Plus en détail

Une étape d'utilisation par la saisie des fiches de contrôle et la synchronisation serveur / poste nomade.

Une étape d'utilisation par la saisie des fiches de contrôle et la synchronisation serveur / poste nomade. Module Qualité dans QuadraPROPRETE Sommaire 1. PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT... 2 2. MISE EN PLACE DE LA TOPOGRAPHIE DES LOCAUX A CONTROLER... 2 2.1. Les éléments... 2 2.2. Les sous familles d'éléments...

Plus en détail

1 AU DEMARRAGE...2 2 LE MENU DEMARRER...3

1 AU DEMARRAGE...2 2 LE MENU DEMARRER...3 Sommaire 1 AU DEMARRAGE...2 2 LE MENU DEMARRER...3 3 POUR DEMARRER UN PROGRAMME...4 4 POSITION ET DIMENSION DES FENETRES...5 POSITION...5 DIMENSION...5 UTILISER LES BARRES DE DEFILEMENT...7 POUR AFFICHER

Plus en détail

NiceData Guide D'utilisateur

NiceData Guide D'utilisateur NiceData Guide D'utilisateur Edition Française Rev-1112 2012 Euro Plus d.o.o. All rights reserved. Euro Plus d.o.o. Poslovna cona A 2 SI-4208 Šenčur, Slovenia tel.: +386 4 280 50 00 fax: +386 4 233 11

Plus en détail

Documentation Utilisateur. ADKiosk

Documentation Utilisateur. ADKiosk Documentation Utilisateur ADKiosk DU_ADKioskV36.odt 27/10/11 16:59:29 Page 1/18 Suivi du Document Version Date Auteur Objet 0.1 06/05/2008 O. LAZZAROTTO Rédaction initiale 1.0 02/06/2008 V. MONTAGNON Relecture

Plus en détail

sur la touche du clavier (sans la Effectuer un double-clic 2 Il en est de même pour les lettres soulignées Effectuer un double-clic sur l'icône ferme

sur la touche du clavier (sans la Effectuer un double-clic 2 Il en est de même pour les lettres soulignées Effectuer un double-clic sur l'icône ferme Windows 95-98-Millenium 1. Les s : 1. Barre de titre 2. Titre de la 3. Icône de la 4. Barre de menus 5. Bord de la 6. Bouton de défilement 8. Bouton de réduction 9. Bouton de restauration ou d'agrandissement

Plus en détail

Les nouveautés de Ciel Comptes personnels

Les nouveautés de Ciel Comptes personnels Les nouveautés de Ciel Comptes personnels Chère Cliente, Cher Client, Vous trouverez ci-joint le guide des mises à jour de votre logiciel Ciel. Nous vous remercions de votre confiance et vous souhaitons

Plus en détail

Mode de surveillance / Aperçu en direct

Mode de surveillance / Aperçu en direct Cours de base SeeTec 5 Mode de surveillance / Aperçu en direct - 1 - Table des matières Général...3 Aperçu de caméra...4 Zone de visualisation / Vues...7 Plan de localisation...8 MPEG Audio...9 Boutons...10

Plus en détail

MS PowerPoint (2000) Sommaire

MS PowerPoint (2000) Sommaire MS PowerPoint (2000) Sommaire Introduction... 2 Lancer PowerPoint... 2 L espace de travail... 3 1. Créer une présentation Créer une présentation vierge... 4 Ajouter une nouvelle diapositive... 5 Dupliquer

Plus en détail

Numérisation. Copieur-imprimante WorkCentre C2424

Numérisation. Copieur-imprimante WorkCentre C2424 Numérisation Ce chapitre contient : «Numérisation de base», page 4-2 «Installation du pilote du scanner», page 4-4 «Réglage des options de numérisation», page 4-5 «Récupération des images», page 4-11 «Gestion

Plus en détail

Tri-CATALOG 7 Manuel d utilisation

Tri-CATALOG 7 Manuel d utilisation Tri-CATALOG 7 Manuel d utilisation Votre numéro de série :..................................... Tri-CATALOG 7 - Manuel d utilisation! 1 / 20 Droits d auteur Ce logiciel est Copyright 1994-2012 TED et TRI-EDRE.

Plus en détail

Fiche pratique. Les outils systèmes. Maintenance, défragmenter, planifier, sauvegarder

Fiche pratique. Les outils systèmes. Maintenance, défragmenter, planifier, sauvegarder 1 Fiche pratique Les outils systèmes Maintenance, défragmenter, planifier, sauvegarder Les outils système Proposés dans Windows Vista vous permettent de défragmenter, nettoyer, sauvegarder, restaurer...

Plus en détail

Word: versions d'un document, suivi des modifications

Word: versions d'un document, suivi des modifications Word: versions d'un document, suivi des modifications A. Version d'un document Pour suivre l'évolution d'un document, il est possible de l'enregistrer sous différentes versions. Exemple: Imaginons que

Plus en détail

Sélectionner les cellules à copier Cliquer sur copier Cliquer dans la première cellule de destination Menu Edition / Collage spécial

Sélectionner les cellules à copier Cliquer sur copier Cliquer dans la première cellule de destination Menu Edition / Collage spécial Collage spécial Sélectionner les cellules à copier Cliquer sur copier Cliquer dans la première cellule de destination Menu Edition / Collage spécial Définir le type de collage à réaliser Transposé : inverse

Plus en détail

Pratiquons ensemble Excel 2003 de notes Laurent DUPRAT Pratiquons ensemble

Pratiquons ensemble Excel 2003 de notes Laurent DUPRAT Pratiquons ensemble Pratiquons ensemble Excel 2003 Support de notes Laurent DUPRAT Pratiquons ensemble notes Laurent Pratiquons DUPRAT ensemble Excel ensemble 2003 Support de notes Laurent DUPRAT notes Laurent Support DUPRAT

Plus en détail

Annexes. 11, rue de Cambrai - 75917 PARIS Cedex 19 Tél. 01.55.26.33.00 - Fax. 01.55.26.40.33 Site internet : http://www.ciel.com

Annexes. 11, rue de Cambrai - 75917 PARIS Cedex 19 Tél. 01.55.26.33.00 - Fax. 01.55.26.40.33 Site internet : http://www.ciel.com Annexes 11, rue de Cambrai - 75917 PARIS Cedex 19 Tél. 01.55.26.33.00 - Fax. 01.55.26.40.33 Site internet : http://www.ciel.com Sommaire Annexe 1 : La barre de navigation...1 Introduction... 2 Utilisation...

Plus en détail

Table des matières ENVIRONNEMENT

Table des matières ENVIRONNEMENT ENVIRONNEMENT Présentation de Windows 8..................9 Démarrer Windows 8......................11 Quitter.................................11 Deux interfaces..........................12 Généralités.............................13

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION. Description du logiciel ScribeDico

MANUEL D UTILISATION. Description du logiciel ScribeDico MANUEL D UTILISATION Description du logiciel ScribeDico 1 ScribeDico est un logiciel de prédiction de mots ( suggestion d'une liste de mots à partir des premiers caractères saisis ) multilingue ( français,anglais,espagnol,italien,

Plus en détail

Access 2007 FF Access FR FR Base

Access 2007 FF Access FR FR Base ACCESS Basic Albertlaan 88 Avenue Albert Brussel B-1190 Bruxelles T +32 2 340 05 70 F +32 2 340 05 75 E-mail info@keyjob-training.com Website www.keyjob-training.com BTW TVA BE 0425 439 228 Access 2007

Plus en détail

Logiciel de télégestion ACS série 700

Logiciel de télégestion ACS série 700 5 640 Logiciel de télégestion ACS série 700 Il intègre différents modules logiciels : un logiciel de gestion, un logiciel graphique, un logiciel d'alarme, un logiciel d'appels automatiques et un logiciel

Plus en détail

Initiation Publisher. Karine PEREIRA

Initiation Publisher. Karine PEREIRA BUREAU de WINDOWS Lorsque vous allumez votre ordinateur, vous arrivez directement sur le bureau de WINDOWS. Ce bureau, qui occupe la surface entière de l écran, est différent d un utilisateur à l autre,

Plus en détail

SnagIt Studio 1. Options de propriétés par défaut des outils...17. fr.techsmith.com i

SnagIt Studio 1. Options de propriétés par défaut des outils...17. fr.techsmith.com i Manuel 1 Se familiariser avec l'écran de...2 Outils des barres d'outils de...3 Outils de dessin de...5 Utilisation des outils de dessin de Studio...6 Catalogue...7 Modification des objets Studio...7 Options

Plus en détail

Création d une présentation avec. PowerPoint 2004. Pour Mac OS X

Création d une présentation avec. PowerPoint 2004. Pour Mac OS X Création d une présentation avec PowerPoint 2004 Pour Mac OS X Service local du RÉCIT Commission scolaire de Saint-Hyacinthe http://recit.cssh.qc.ca Création d'une présentation avec PowerPoint 2004 Table

Plus en détail

WebShare v0.6.2 UTILISATION

WebShare v0.6.2 UTILISATION WebShare v0.6.2 UTILISATION Version française Utilisation du logiciel Entrez vos identifiants (login et mot de passe correspondants à ceux entrés dans l'administration) pour vous connecter. En cas d'erreur,

Plus en détail

Documentation de l'application de gestion de courrier évolutive (G.E.D.) pour la Mairie de Voreppe

Documentation de l'application de gestion de courrier évolutive (G.E.D.) pour la Mairie de Voreppe Documentation de l'application de gestion de courrier évolutive (G.E.D.) pour la Mairie de Voreppe Tony Galmiche le 28 février 2011 (modifiée alb) Sommaire 1 - Accès au portail de l'application GED...3

Plus en détail

GESTION DES BONS DE COMMANDE

GESTION DES BONS DE COMMANDE GESTION DES BONS DE COMMANDE P1 P2 Table des Matières LA GESTION DES BONS DE COMMANDE 4 PREMIERE EXECUTION DU LOGICIEL 5 DEFINITION DES PARAMETRES 8 Services 9 Comptes Utilisateurs 10 Adresse de livraison

Plus en détail

Windows 7 : l'environnement

Windows 7 : l'environnement Windows 7 : l'environnement Niveau débutant Niveau intermédiaire Niveau confirmé Présentation de l'environnement de Windows 7 : le bureau le menu démarrer les fenêtres les documents les dossiers l'explorateur

Plus en détail

Scolasite.net, le créateur de site web au service des enseignants. Guide d'administration du site Internet. Page 1

Scolasite.net, le créateur de site web au service des enseignants. Guide d'administration du site Internet. Page 1 Guide d'administration du site Internet Page 1 Scolasite permet de créer rapidement un site Internet, sans connaissances techniques particulières. Spécialement destiné aux établissements scolaires, son

Plus en détail

Mode d emploi Logiciel PC pour Flipbox

Mode d emploi Logiciel PC pour Flipbox Mode d emploi Logiciel PC pour Flipbox Hot Line : 0899 158 132-1,35 l'appel - 0,34 TTC/mn FLIP TECHNOLOGY FLIPBOX 11/09 Page 1 sur 31 Sommaire : 1 : Installation du logiciel page 3 2 : Nom d utilisateur

Plus en détail

N 01 - Prise en main de l'ordinateur

N 01 - Prise en main de l'ordinateur N 01 - Prise en main de l'ordinateur Le matériel Un ordinateur se compose : - d'un écran - d'une unité centrale - d'un clavier - d'un dispositif de pointage (souris, trackpad). L'unité centrale rassemble

Plus en détail

Guide d'utilisation des applications dédiées pour Open Videopresence. Guide utilisateur

Guide d'utilisation des applications dédiées pour Open Videopresence. Guide utilisateur Guide d'utilisation des applications dédiées pour Open Videopresence Guide utilisateur Copyright Orange Business Services 1 Edition: Novembre 2012 SOMMAIRE 1. UTILISATION SOUS PC... 4 1.1. LANCEMENT 1ERE

Plus en détail

Utilisation du logiciel GALAAD

Utilisation du logiciel GALAAD 1 Sommaire: Présentation du logiciel GALAAD 1. Démarrer le programme........ 2. Présentation de l écran du logiciel....... Les barres d'outils, sauvegarder... 3. Créer un nouveau fichier........ 4. Préparer

Plus en détail

Sommaire : tutorial Powerpoint 2003

Sommaire : tutorial Powerpoint 2003 Sommaire : tutorial Powerpoint 2003 Ouvrir le logiciel PowerPoint 2003...2 Affichage «mode normal» : mode de travail...3 Ajouter un modèle de conception existant...4 Insertion d une nouvelle diapositive

Plus en détail

a. Créer et renseigner un tableau (listes, données chiffrées)

a. Créer et renseigner un tableau (listes, données chiffrées) Page 1 / 7 a. Créer et renseigner un tableau (listes, données chiffrées) b. Effectuer des manipulations simples (sommes, tris par colonne) c. Mettre en page un tableau pour son impression a. Créer et renseigner

Plus en détail

www.conseils-web.fr - contact@conseils-web.fr

www.conseils-web.fr - contact@conseils-web.fr PersoApps Adresses est un petit logiciel totalement gratuit permettant à un particulier ou une petite association de gérer des carnets d adresses. Il vous permettra de consulter, trier, rechercher et imprimer

Plus en détail

TECHNOLOGIE DE L INFORMATION

TECHNOLOGIE DE L INFORMATION Les FICH E S - GUIDE du ta b l e u r- gr a p h e u r Ope noffic e p o u r WINDOWS TECHNOLOGIE DE L INFORMATION PRÉSENTATION de L ÉCRAN du TABLEUR de OpenOffice pour WINDOWS Barre de titre Barre de menus

Plus en détail

Photofiltre : premières retouches d'images

Photofiltre : premières retouches d'images Photofiltre : premières retouches d'images Niveau débutant Niveau intermédiaire Niveau confirmé PhotoFiltre est un logiciel de retouche d images, libre et gratuit, très complet. Il permet d effectuer des

Plus en détail

Créer un dessin avec Word

Créer un dessin avec Word Créer un dessin avec Word Introduction Introduction Deux écoles, pour la création du dessin La réalisation du dessin Dessin à partir d une image Afficher les dessins Dans le menu, choisir : Outils Option

Plus en détail

1. INSTALLATION DE PARVEX MOTION EXPLORER 2 2. PANNEAU DE COMMANDE PARVEX 4

1. INSTALLATION DE PARVEX MOTION EXPLORER 2 2. PANNEAU DE COMMANDE PARVEX 4 Table des matières 1. INSTALLATION DE PARVEX MOTION EXPLORER 2 1.1 Configuration matérielle et logicielle 2 1.2 Licence d'utilisation 2 1.3 Installation - Mode opératoire 3 2. PANNEAU DE COMMANDE PARVEX

Plus en détail

Afin d accéder à votre messagerie personnelle, vous devez vous identifier par votre adresse mail et votre mot de passe :

Afin d accéder à votre messagerie personnelle, vous devez vous identifier par votre adresse mail et votre mot de passe : 1 CONNEXION A LA MESSAGERIE ZIMBRA PAR LE WEBMAIL Ecran de connexion à la messagerie Rendez vous dans un premier temps sur la page correspondant à votre espace webmail : http://webmailn.%votrenomdedomaine%

Plus en détail

Elle supporte entièrement la gestion de réseau sans fil sous Windows 98SE/ME/2000/XP.

Elle supporte entièrement la gestion de réseau sans fil sous Windows 98SE/ME/2000/XP. SAGEM Wi-Fi 11g USB ADAPTER Guide de mise en route rapide But de ce guide Ce guide décrit la méthode d'installation et de configuration de votre SAGEM Wi-Fi 11g USB ADAPTER pour réseau sans fil. Lisez-le

Plus en détail

Le logiciel de création de site internet IZISPOT est un outil très puissant et qui est assez simple après quelques temps d utilisation.

Le logiciel de création de site internet IZISPOT est un outil très puissant et qui est assez simple après quelques temps d utilisation. 1 Le logiciel de création de site internet IZISPOT est un outil très puissant et qui est assez simple après quelques temps d utilisation. Voici un mode opératoire qui vous guidera dans l utilisation de

Plus en détail

DÉCOUVERTE DE L ORDINATEUR

DÉCOUVERTE DE L ORDINATEUR UNIVERSITÉ D AUVERGNE FORMATION EN INFORMATIQUE CERTIFICAT INFORMATIQUE ET INTERNET DÉCOUVERTE DE L ORDINATEUR 1. ENVIRONNEMENT ET PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT DE WINDOWS Un système d exploitation est un

Plus en détail

L accès à distance du serveur

L accès à distance du serveur Chapitre 11 L accès à distance du serveur Accéder à votre serveur et aux ordinateurs de votre réseau depuis Internet, permettre à vos amis ou à votre famille de regarder vos dernières photos, écouter vos

Plus en détail

Guide d exploitation Décembre. Telemecanique Afficheurs Compacts Magelis XBT N

Guide d exploitation Décembre. Telemecanique Afficheurs Compacts Magelis XBT N Guide d exploitation Décembre 2003 Telemecanique Afficheurs Compacts Magelis XBT N Guide d exploitation Décembre 2003 Telemecanique Afficheurs Compacts Magelis XBT N Guide d exploitation Décembre 2003

Plus en détail

CamTrace vidéosurveillance

CamTrace vidéosurveillance CamTrace vidéosurveillance Manuel Client Camtrace v 1.3.0 01/09/2014 Pour tous renseignements complémentaires : www.camtrace.com Tous droits réservés. Copyright 2010-2020 par Camtrace SAS Camtrace SAS,

Plus en détail

GescoJMB v5. Le Sommaire :... 2 Page d accueil :... 2 Les Références :... 3 Les Textes :... 3 Les Paramètres :... 4 Les Outils :...

GescoJMB v5. Le Sommaire :... 2 Page d accueil :... 2 Les Références :... 3 Les Textes :... 3 Les Paramètres :... 4 Les Outils :... GescoJMB v5 Le Sommaire :............ 2 Page d accueil :............ 2 Les Références :............ 3 Les Textes :............ 3 Les Paramètres :............ 4 Les Outils :............ 5 Les Articles :............

Plus en détail

Bureau de Windows et raccourcis

Bureau de Windows et raccourcis Bureau de Windows et raccourcis Présentation de Windows 1 Le Bureau de Windows Le Poste de travail Contenu du disque dur Les icônes principales du Bureau Les raccourcis - créer un raccourci d'un fichier

Plus en détail

Alfresco Guide Utilisateur

Alfresco Guide Utilisateur Alfresco Guide Utilisateur ATELIER TECHNIQUE DES ESPACES NATURELS - 1 Table des matières Alfresco Guide Utilisateur...1 Accéder à la GED de l'aten...3 Via un client FTP...3 Onglet Général...3 Onglet Avancé...3

Plus en détail

Collège Lionel-Groulx Service du soutien à l enseignement. PowerPoint 2007. Note de formation

Collège Lionel-Groulx Service du soutien à l enseignement. PowerPoint 2007. Note de formation Collège Lionel-Groulx Service du soutien à l enseignement PowerPoint 2007 Note de formation Johanne Raymond Automne 2009 Table des matières Interface... 1 Éléments de l interface graphique... 2 Bouton

Plus en détail

RECOPLUS LOGICIEL DE GESTION DES RECOMMANDES NOTICE D UTILISATION DE RECOPLUS RESEAU. N de série

RECOPLUS LOGICIEL DE GESTION DES RECOMMANDES NOTICE D UTILISATION DE RECOPLUS RESEAU. N de série RECOPLUS LOGICIEL DE GESTION DES RECOMMANDES NOTICE D UTILISATION DE RECOPLUS RESEAU N de série Siège social 107, rue Henri Barbusse BP305-92111 CLICHY Cedex 1 Sommaire Description 1. Installation 2. Mise

Plus en détail

À LA DÉCOUVERTE d Excel 2010

À LA DÉCOUVERTE d Excel 2010 Vous venez d installer Excel 2010 sur votre ordinateur et vous avez eu raison de le faire car vous disposez maintenant d un outil d une puissance redoutable. Avec cette dernière version du tableur, vous

Plus en détail

Lisez-Moi Version 14.1.2

Lisez-Moi Version 14.1.2 Lisez-Moi Version 14.1.2 Version 14.1.2 Version 14.1.1 Version 14.1.0 Version 14.0.0 Version 14.1.2 (01/12/2014) Corrections... Zones dynamiques : la modification des paramètres de présentation pouvait

Plus en détail

Les règles du contrôleur de domaine

Les règles du contrôleur de domaine Les règles du contrôleur de domaine Menu démarrer et barre des taches Supprimer le dossier des utilisateurs du menu Démarrer Désactiver et supprimer les liens vers Windows Update Supprimer le groupe de

Plus en détail

Chapitre 4 Les tableaux

Chapitre 4 Les tableaux Chapitre 4 Les tableaux A. Introduction AutoCAD 2010 permet la création automatisée d objets tableaux. Ceci vous évite de concevoir des tableaux à partir de lignes individuelles, textes, et blocs. Après

Plus en détail

Création d'un petit réseau

Création d'un petit réseau Création d'un petit réseau PLAN I. Installer la carte réseau (NIC) II. Configuration de la carte réseau (NIC) III. Configuration d'un PC pour utilisation réseau IV. Configuration du réseau V. Utilisation

Plus en détail

Le Sphinx. Module opérateur. Manuel de référence Version 4

Le Sphinx. Module opérateur. Manuel de référence Version 4 Le Sphinx Module opérateur Manuel de référence Version 4 Copyright Sphinx Développement 1986 2002. Tous droits réservés Module opérateur Imprimé le 18/03/2003 Le Sphinx Développement Parc Altaïs 74650

Plus en détail