P ro jet U E B «O ptim is e»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "P ro jet U E B «O ptim is e»"

Transcription

1 P ro jet U E B «O ptim is e» Contributions : Ch. Person, C. Quendo : 14/04/2010

2 Waveguides Mm-Wave Antennas Lens Design features Hybrid tech (LTCC+Si) Gain SiP SoC Integration

3 S O U S P R O J E T 3 : H ybrida tion des tec hniques de s ynthès e et d o ptim is a tio n s ur la ba s e de tec hnolo g ies 3-D nouvelles Coordinateur : Lab-STICC Objectifs et description du travail Définition et identification de structures innovantes d antennes Validation expérimentale des outils logiciels développés en SP2 Nouvelle méthode d hybridation entre techniques de synthèse de filtres & d optimisation d antennes Conception d antennes filtrantes Fonctionnalités filtrage & rayonnement co-maîtrisées/optimisées Moyens : Plates formes Fabrication 3D - Lab-STICC Caractérisation mm IETR

4 Mm-Waves Antennas Design features Wideband Relatively «High gain» High Efficiency. loss? Low Cost.. Integration Miniaturization Equivalent Area Technology Interconnexion

5 A N T E N N E S M M -W A V E : S O L U T I O N S PLA N A IR E S Technologie Mousse Usinage en 3D Pressage à chaud Propriétés électriques / mécaniques Permittivité proche de l air (ε r=1,05-1,07) Tan δ faible (# 10-3 jusqu en mm) Faible poids (densité 0,05 g/cm3) Faible coût Procédés de conformation Usinage 3D Technique de Pressage à chaud, moulage par injection Procédés de métallisation Bains électrochimiques Dépôts sous vide Peintures Pressage à chaud de plaques métalliques Peinture Ag. Spraylat % Ag. solide = 47% du poids Résistivité : < 0.015Ω / (Epaisseur 12.5µm) Spray painting Spray painting

6 Technologies & Opportunities Substrate Experimental characterization Foam plate Foam material Quasi-optical test bench Mmwave focussing horn 0 db 1,1 0 db ,08-0,002 1,06 Rohacell Tan δ # Thickness : 20µm to 100mm Density, robustness 92 Rohacell S12 ε r # ,004 S11 1,04 S22 S21-0,006 Tan δ r # at 40GHz εr # (σ =0.001) εr # (tgδ= ) 1,02 ε r # ,008 1dB 1-50dB ,01 Fréq GHZ Fréq GHZ 112

7 Technologies & Opportunities Substrate Foam material Rohacell ε r # 1.07 Tan δ # Thickness : 20µm to 100mm Density, robustness Foam Substrate for Planar Antennas

8 Technologies & Opportunities Process Moulded or milled structures Overlapping and 3D assembling possibilities Spray painting

9 Technologies & Opportunities 3D Antennas Multi-axial milling machine

10 C irc ula r H orn Diam mm Diam. 8.0 mm Module en db W aveguidew R 28 WaveguideWR A n g le

11 Technologies & Opportunities 3D mm antenna designs Antenna with reflector Lens antenna Conformal antennas Conformal antennas

12 Technologies & Opportunities 3D mm antenna designs 3D Antenna PCB z Si Passive modules A b a L Actives devices

13 Technologies & Opportunities Interconnexions SMD transition Thevenard et al IMS2005 Vertical transition EM coupling

14 Réalisation de filtres / interfaces Cornet + transition mousse pleine Cornet en mousse pleine et évidée Séparateur OMT et transition associée Cornet + transition aluminium Cornet + transition mousse évidée

15 Integrated C o nic a l H o rn A ntenna Idea Supporting PCB R4003 Metallized painted or sprayed Foam Conical horn Supporting PCB Transition

16 Réalisation d interfaces Pièce métallisée Double transition en matière Plastique Pièce reportée

17 Réalisation de filtres / interfaces Filtre avec double transition Application bande VSAT [ ]GHz 0-10 Amplitude (db) S11 simulé S21 simulé -40 S11 mesuré S21 mesuré Fréque nce (GHz) 31 32

18 Réalisation de filtres / interfaces Intégration de filtres Transitions / interfaces Multi-technologies Synthèse dédiée Optimisation

19 W a veg uide to M ic ro s trip line tra ns itio n

20 Integrated Conical Horn Antenna Metallised foam module Vias holes for ground Assembling screws Microstrip line Ground plane aperture 800 um R mm Dielectric support 800 um Foam Dielectric support Backside cavity

21 33 mm Layout Assembling holes GPPO Connector 12 mm Backside cavity delimitation Microstrip feeder TE11 mode excitation Annular ring with vias holes Vias holes for ground plane continuity Circular horn diameter

22 M ic ro m a c hined Fo a m H o rn A ntenna Fed by a M ic ro s tripline Building blocs Printed circuit board with annular ring interface Micromachined horn antenna Back-side cavity

23 M ic ro m a c hined Fo a m H o rn A ntenna Fed by a M ic ro s trip line Assembled structure Cross section

24 S I M U L A T I O N R E S U L T S (H FS S ) Return Loss & Bandwidth 16.3 dbi 60 GHz (17.2 dbi for a conventional metallic circular waveguide) Radiation Patterns

25 E X PE R IM E N TA L R E S U LTS Return Loss & Bandwidth Radiation Patterns HEplane plane 16.3 dbi 60 GHz 20.45% relative bandwidth

26 I nc idenc e o f the fo a m ex terna l m eta lliza tio n a nd s ha pe o n ra dia tio n perfo rm a nc es Comparative analysis Foam Inside Foam Outside

27 I nves tig a tions Enhanced Bandwidth Co-design with filter FR4 R4003 FR4

28 I nves tig a tions

29 Vers une miniaturisation des systèmes: intégration de sous-ensembles actifs et passifs

30 TECHNOLOGIES 3D Composants Boîtier Amplificateur MMIC Filtre microruban Antenne conformée - support Mousse

31 0 db(s11) bande passante 7% (ROS=2) Gain = 5 dbi -50 db 0 db 0.0 SOLUTION D INTEGRATION SUR SUBSTRAT COMPOSITE CERAMIQUE - MOUSSE M1 = -39 db F = 10.2 GHz co-polarisation cross-polarisation antenne patch microruban freq GHz -50 db 5.0 GHz 0 db Plan H εr=1 εr= co-polarisation cross-polarisation accès CPW et plan de masse microruban Plan E

32 LA TECHNOLOGIE COUCHES EPAISSES fente coplanaire coplanaire multi-niveaux dépôts de couches sérigraphiées: -diélectriques (10 µm / couche) -conductrices (3 à 8 µm / couche) -résistives Précision d alignement # 20 µm Résolution # 80 µm sérigravure: -niveaux conducteurs Précision d alignement # 2 µm Résolution # 20 µm TFMS fente enterrée exemple d intégration en technologie couches épaisses procédé technologique: faible coût (moyennes séries) reproductible de grande précision

33 MINIATURISATION DES SYSTEMES Technologies multicouches : Technologies multicouches : NEL Interconnexion Interconnexion3D 3Ddes desfonctions fonctions performances des circuits Modules Modulesmultifonctions multifonctions Adopter une démarche de synthèse purement 3D

34 APPROCHE D INTEGRATION GLOBALE Principe: Analyse des besoins: - suppression des éléments redondants (DC-Blocks, etc ) - choix d impédances de charge autres que 50 Ω Αssociation de fonctions: - synthèse simultanée de plusieurs fonctions - compacité - diminution des pertes en ligne - compacité - diminution des pertes en ligne - maîtrise de la bande passante

35 PRINCIPES D UNE SYNTHESE MULTIFONCTIONS r u e pl u co Éléments localisés circuits d adapta tion filtre passe bande ne n e ant lignes quart d onde éléments localisés résonateurs Synthèse de filtres

36 Synthèse globale d un module passif antenne / filtre

37 EXEMPLE D APPLICATION : ASSOCIATION FILTRE-ANTENNE stubs COλg/2 résonateur 1 résonateur 2 (shunt) (series) Ζ1 résonateur 3 (antenne=rlc) 50 Ω Ζ2 Zc1 Zc2 résonateur 1 résonateur 2 (series) (shunt) CONTRAINTES TECHNOLOGIQUES MULTIPLES Modèle équivalent Antenne

38 APPLICATION A UN MODULE FILTRE / ANTENNE (PATCH A COUPLAGE ELECTOMAGNETIQUE) Antenne: Patch excité par CPW. Filtre filtre de Tchebyscheff n=3 0.1 db d ondulation stubs et inverseurs quart d onde Ra=46Ω La=4.5nH Ca=44 ff pf Détermination des Zc des différentes lignes Bande passante du filtre substrat alumine Ra. g3 BP = (Hz) 2.π. La Zi = 2π. Z pi. BP 4. fo. gi ( Ω) Zci = Z pi 1. Z pi ( Ω)

39 EXEMPLE DE SYNTHESE 5.5 Ω 5.5 Ω Ra. g3 BP = 2.π. La Zi = 50 Ω 48 Ω Bande passante ripple Z1 Z db db db % 18% 23% 2π. Z pi. BP 4. fo. gi ( Ω) contrôle de la bande contraintes technologiques 3D

40 ANTENNE-FILTRE 3D Face avant Substrat Alumine Stub TFMS TFMS Plan de masse CPW Substrat Mousse Vias de connexion CPW ALUMINE MOUSSE FENTE Antenne Patch Microruban Face arrière

41 0 db db(s11) db(s21) db(s11) -50 db 0 0 ANTENNE-FILTRE 3D : CARACTERISATION FREQ 14.5 GHz 9.5 GHz_ simulation mesure Adaptation du module antenne-filtre FREQ_ 14.5 GHz_ Port 1 0 Port 2 Mesure en transmission Bande passante 20 % (ROS = 2) Gain = 3.5 dbi Découplage réseau alimentation / éléments rayonnants Plan H 0 db 9.5 GHz co-polarisation cross-polarisation -50 db co-polarisation cross-polarisation Plan E

42 ANTENNE-FILTRE 3D : EXTENSION DU PRINCIPE A UNE MISE EN RESEAU D ANTENNES méthodologie Contrôle des: Caractérisation des éléments rayonnants bandes passantes diagrammes de rayonnement Choix d une topologie d alimentation: - série (dépointage) - parallèle Choix de la nature des résonateurs: - lignes couplées - stubs Détermination des grandeurs électriques: (impédances caractéristiques)

43 RESEAU D ANTENNES-FILTRE 3D : ARCHITECTURE a n te n n e antenne L= 4.0V= m veff m L= 4.0V= m veff m W1= w1 um W1= w1 um S= s1 um Lignes couplées TFMS S= s1 um W1= w1 um W1= w1 um S= s1 um_ S= s1 um résonateur 1 (stub λ g/2 en CO) TFMS enterrée PORT Ω CPW 3D

44 8.0 GHz FREQ 12.0 GHz P la n E db(s 11) /DIV 10/DIV db(s 11) Face arrière Filtre de distribution Diagrammes plan E / H db(s 11) Réseau db(s 21) Face avant 0.0 Paramètres [S] 0.0 APPROCHE HYBRIDE 3D ETENDUE A DES MODULES ANTENNE-FILTRE RESEAU Plan H

45 Intégration 3D d un système radioélectrique complet IF BPSK OL IF down-converter

46 DEVELOPPEMENT DE MODULES RF HYBRIDES 3D COMPLET 50.8 mm x 30 mm filtre passe-bas sortie F.I. résistance sérigraphiée oscillateur résonateur CO-série multicouches té de polarisation filtre / antenne transition coplanaire/fente anneau fente plots de report des diodes

47 LIAISON RADIOFREQUENCE COMPLETE : PERFORMANCES Module RF Fonctionnement dual Liaison à 2 Mbits/s porteuse 10GHz s ign a l d ém odu lé 10 m V/d iv s ign a l m od u la n t (50 0 m V/d iv) Emission : Modulateur BPSK Réception : Mélangeur équilibré 500 n s /d iv

48 Q ue fa ire da ns O P T I M I S E idées Synthèse / optimisation Filtre & antenne imbriqués 3D Antenne = résonateur : Synthèse et optimisation EM Résonateur = cavité = source : Optimisation EM Filtre rayonnant / Cavité SIW à pertes Plan de masse limité / filtre distribué & couplage lentille : Optimisation Filtre SIW/3D et substrats «stackés» faisant office de «lentille distribuée» Bande passante et couplages Source / antenne Objectif «large bande» - Couplages Objectif source filtrante angulairement/ correction de phase a priori Excitation multi-sources Coque = Filtre spatial/fréquentiel Optimisation de forme et masquage Application Beamforming/Dosimétrie Lentille plate et filtrage distribué /Cornets coniques et lentille Apport et contraintes d optimisation Insert diélectrique/métallique Problèmes inverses Lentille fixe et optimisation de la source ponctuelle/spatiale

Ligne de Goubau planaire faibles pertes sur Silicium haute résistivité à 60GHz

Ligne de Goubau planaire faibles pertes sur Silicium haute résistivité à 60GHz Equipe Systèmes de Communication Ligne de Goubau planaire faibles pertes sur Silicium haute résistivité à 60GHz Julien Emond, Marjorie Grzeskowiak, Stéphane Protat, Gaëlle Lissorgues, Frédérique Deshours,

Plus en détail

Orientation Infotronic s. Diplôme 2009. ffiæs"s ffiffiffi'êe. Rte du Rav;yl 47-19SO Sion 2. antennafur GPS and Bluetooth applications.

Orientation Infotronic s. Diplôme 2009. ffiæss ffiffiffi'êe. Rte du Rav;yl 47-19SO Sion 2. antennafur GPS and Bluetooth applications. aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa - /l/l \r^l ^lc aaaaaaaaaaaaaaaaaaataaaaaaaa!ataaaaaaaaaaaoaaaaaaaaaaaa...o..oo...o... A G,.

Plus en détail

Séance No. 5 Découplages de circuits électroniques 1 novembre 2010 (CSYEI)

Séance No. 5 Découplages de circuits électroniques 1 novembre 2010 (CSYEI) Séance No. 5 Découplages de circuits électroniques 1 novembre 2010 (CSYEI) 1 Programme du jour 1. Découplage des IC 2. Choix des composants de découplage. 3. Règles de routage des PCB 4. Phénomène de diaphonie

Plus en détail

Quelques techniques de conception en hyperfréquence Matthieu CABELLIC F4BUC f4buc@orange.fr

Quelques techniques de conception en hyperfréquence Matthieu CABELLIC F4BUC f4buc@orange.fr Quelques techniques de conception en hyperfréquence Matthieu CABELLIC F4BUC f4buc@orange.fr Voici quelques règles et techniques qui s appliquent à la conception de circuits hyperfréquences, en particulier

Plus en détail

RADAR DOPPLER HYPERFREQUENCES POUR DETECTION DE VITESSE

RADAR DOPPLER HYPERFREQUENCES POUR DETECTION DE VITESSE RADAR DOPPLER HYPERFREQUENCES POUR DETECTION DE VITESSE Fabien Ferrero (1), Cyril Luxey (2), Gregory Sauder (1), Philippe Lorenzini (1), Gilles Jacquemod (1) (1) Ecole Polytechnique Universitaire l Université

Plus en détail

Superstrat tout Dielectrique Pour le Contrôle de l Ouverture Angulaire d'une Antenne à Double Polarisation

Superstrat tout Dielectrique Pour le Contrôle de l Ouverture Angulaire d'une Antenne à Double Polarisation URSI-France Journées scientifiques 26/27 mars 2013 Superstrat tout Dielectrique Pour le Contrôle de l Ouverture Angulaire d'une Antenne à Double Polarisation All Dielectric Superstrate to Control the Half-Power-BeamWidth

Plus en détail

Conception d antennes de tags RFID UHF, application à la réalisation par jet

Conception d antennes de tags RFID UHF, application à la réalisation par jet Le 26 Novembre 2008 Conception d antennes de tags RFID UHF, application à la réalisation par jet de matière Par : Anthony GHIOTTO Directeur : Pr. Tan-Phu VUONG Co-directeur : Pr. Smail TEDJINI 1/49 Contexte

Plus en détail

GELE5222 Chapitre 9 : Antennes microruban

GELE5222 Chapitre 9 : Antennes microruban GELE5222 Chapitre 9 : Antennes microruban Gabriel Cormier, Ph.D., ing. Université de Moncton Hiver 2012 Gabriel Cormier (UdeM) GELE5222 Chapitre 9 Hiver 2012 1 / 51 Introduction Gabriel Cormier (UdeM)

Plus en détail

Antennes intégrées et microstructurées

Antennes intégrées et microstructurées Antennes intégrées et microstructurées 1/40 Plan du cours Planning 2008 # 11 janvier : AS Poynting, Q, ondes spheriques, réduction de taille # 18 janvier : AS antennes large bande, multibandes et UWB #

Plus en détail

HAUTES PERFORMANCES DES LIGNES PLANAIRES MICRO-USINEES SUR MEMBRANE : APPLICATION A LA CONCEPTION DES FILTRES MILLIMETRIQUES

HAUTES PERFORMANCES DES LIGNES PLANAIRES MICRO-USINEES SUR MEMBRANE : APPLICATION A LA CONCEPTION DES FILTRES MILLIMETRIQUES HAUTES PERFORMANCES DES LIGNES PLANAIRES MICRO-USINEES SUR MEMBRANE : APPLICATION A LA CONCEPTION DES FILTRES MILLIMETRIQUES S. DALI, M. FEHAM, N. BENAHMED, M. MELIANI, K. NOURI Département d Electronique,

Plus en détail

L'apport de la simulation numérique 3D pour la CEM : méthodologie & perspectives. Benoît MARTIN Dept. Formation & Ingénierie be.martin@emitech.

L'apport de la simulation numérique 3D pour la CEM : méthodologie & perspectives. Benoît MARTIN Dept. Formation & Ingénierie be.martin@emitech. L'apport de la simulation numérique 3D pour la CEM : méthodologie & perspectives Benoît MARTIN Dept. Formation & Ingénierie be.martin@emitech.fr Cycle en V de développement d un produit Couts Délais Qualité

Plus en détail

Solutions d encapsulation et d interconnexion de MEM S et MOEM S

Solutions d encapsulation et d interconnexion de MEM S et MOEM S Solutions d encapsulation et d interconnexion de MEM S et MOEM S Gilles Poupon CEA Grenoble LETI, 17 Rue des Martyrs 38054 Grenoble Cedex 9 Sommaire Les évolutions : - Microélectronique - Contexte - Packaging

Plus en détail

Règles de Conception

Règles de Conception Telecom Bretagne Règles de Conception Technologie LTCC Khodor RIDA avec l aide de Guy CHUITON, Pascal COANT, Jean-Philippe COUPEZ, Camilla KÄRNFELT Alain PÉDEN, et Cristina ARENAS BUENDIA Version 1 : 03/02/2013

Plus en détail

Conception et Réalisation de filtres RF passe-bas à structures périodiques et filtres Ultra Large Bande, semi-localisés en technologie planaire

Conception et Réalisation de filtres RF passe-bas à structures périodiques et filtres Ultra Large Bande, semi-localisés en technologie planaire Conception et Réalisation de filtres RF passe-bas à structures périodiques et filtres Ultra Large Bande, semi-localisés en technologie planaire Darine Kaddour To cite this version: Darine Kaddour. Conception

Plus en détail

TP Hyperfréquences - Manipulations pratiques. - Applications de l analyseur de réseau

TP Hyperfréquences - Manipulations pratiques. - Applications de l analyseur de réseau épartement lectronique - ème année Olivier PIGGIO TP Hyperfréquences - anipulations pratiques - pplications de l analyseur de réseau objectif de ce TP est la présentation et l utilisation d un nalyseur

Plus en détail

NET-EMC. NEtwork Tool for ElectroMagnetic Compatibility. Prédiction des Interférences EM dans les Systèmes Aéronautiques par la Méthode de Kron

NET-EMC. NEtwork Tool for ElectroMagnetic Compatibility. Prédiction des Interférences EM dans les Systèmes Aéronautiques par la Méthode de Kron NET-EMC NEtwork Tool for ElectroMagnetic Compatibility Prédiction des Interférences EM dans les Systèmes Aéronautiques par la Méthode de Kron PCB / Equipements / Systèmes NET-EMC 10/04/2013 1 PLAN Contexte

Plus en détail

Circuits intégrés micro-ondes

Circuits intégrés micro-ondes Chapitre 7 Circuits intégrés micro-ondes Ce chapitre sert d introduction aux circuits intégrés micro-ondes. On y présentera les éléments de base (résistance, capacitance, inductance), ainsi que les transistors

Plus en détail

Filtres passe-bas. On utilise les filtres passe-bas pour réduire l amplitude des composantes de fréquences supérieures à la celle de la coupure.

Filtres passe-bas. On utilise les filtres passe-bas pour réduire l amplitude des composantes de fréquences supérieures à la celle de la coupure. Filtres passe-bas Ce court document expose les principes des filtres passe-bas, leurs caractéristiques en fréquence et leurs principales topologies. Les éléments de contenu sont : Définition du filtre

Plus en détail

Intégration de lentilles métalliques dans des capteurs d'images silicium CMOS

Intégration de lentilles métalliques dans des capteurs d'images silicium CMOS Atelier Plasmonique du 5 février 2015, LAAS-CNRS, Toulouse Intégration de lentilles métalliques dans des capteurs d'images silicium CMOS Thomas Lopez 1, Sébastien Massenot 1, Magali Estribeau 1, Pierre

Plus en détail

Logiciel de simulation EM FEKO. Il existe de nombreux autres logiciels commerciaux pour la simulation EM (http://emclab.mst.

Logiciel de simulation EM FEKO. Il existe de nombreux autres logiciels commerciaux pour la simulation EM (http://emclab.mst. Simulation électromagnétique d'antennes : manipulations avec le logiciel FEKO (EMSS) Formation continue 19-20 mai 2014 Francois.LePennec@telecom-bretagne.eu Institut Mines-Télécom Simulation EM Objectifs

Plus en détail

Air Systems Division. Cas pratiques de calcul thermique

Air Systems Division. Cas pratiques de calcul thermique Cas pratiques de calcul thermique Thermal transfer in via holes On Printed Circuit Boards, thermal path is usually made through via holes. 1 Component cooling example One component dissipates 2 W The footprint

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Recommandations générales de conception pour la conformité CEM

Recommandations générales de conception pour la conformité CEM Recommandations générales de conception pour la conformité CEM Par Paul Lee, Directeur De l Ingénierie, Murata Power Solutions Les réglementations de compatibilité électromagnétique (CEM) affectent de

Plus en détail

Quelque soit l environnement Nous vous accompagnons

Quelque soit l environnement Nous vous accompagnons Quelque soit l environnement Nous vous accompagnons Email: customer@xxilab.comm Tel: +33 (0)6 72 39 08 09 Web: http//ww.xxilab.com XXI-Lab XXI-Lab est une société d'ingénierie et d'études techniques spécialiste

Plus en détail

TEPZZ 7 ZZ64A_T EP 2 720 064 A1 (19) (11) EP 2 720 064 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN

TEPZZ 7 ZZ64A_T EP 2 720 064 A1 (19) (11) EP 2 720 064 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (19) TEPZZ 7 ZZ64A_T (11) EP 2 720 064 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 16.04.2014 Bulletin 2014/16 (21) Numéro de dépôt: 13188241.7 (1) Int Cl.: G01S 1/22 (2006.01) H04B 7/18

Plus en détail

CALCUL ET APPLICATIONS DES LIGNES MICROSTRIP

CALCUL ET APPLICATIONS DES LIGNES MICROSTRIP CALCUL ET APPLICATIONS DES LIGNES MICROSTRIP Joël Redoutey - F6CSX Une ligne microstrip est constituée d'un ruban conducteur placé sur une face d'un matériau diélectrique dont l'autre face constitue un

Plus en détail

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K =

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K = Exercice : réponse harmonique de circuits passifs d'ordre Déterminer la fonction de transfert H(j) U 2 /U et tracer les asymptotes des diagrammes de Bode des circuits ci-dessous.! 60 nf 0 kω 50 nf U U

Plus en détail

EMETTEUR ULB. Architectures & circuits. Ecole ULB GDRO ESISAR - Valence 23-27/10/2006. David MARCHALAND STMicroelectronics 26/10/2006

EMETTEUR ULB. Architectures & circuits. Ecole ULB GDRO ESISAR - Valence 23-27/10/2006. David MARCHALAND STMicroelectronics 26/10/2006 EMETTEUR ULB Architectures & circuits David MARCHALAND STMicroelectronics 26/10/2006 Ecole ULB GDRO ESISAR - Valence 23-27/10/2006 Introduction Emergence des applications de type LR-WPAN : Dispositif communicant

Plus en détail

TP N 4 MESURES D ANTENNES

TP N 4 MESURES D ANTENNES Polytech'Nice, Dép. Elec 4 ème Année TP Electronique TP N 4 MESURES D ANTENNES 1. Présentation 1.1. Analyseur de réseau L'analyseur de réseau est un appareil qui permet la mesure de la réponse harmonique

Plus en détail

Plan. électronique de puissance. l intégration. 1) Le contexte 2) Axe intégration fonctionnelle en

Plan. électronique de puissance. l intégration. 1) Le contexte 2) Axe intégration fonctionnelle en INTÉGRATION DE PUISSANCE ET CEM 20/11/2013 Eric Labouré 2 Plan 1) Le contexte 2) Axe intégration fonctionnelle en électronique de puissance 3) Axe matériaux pour l intégration 4) Axe architectures de convertisseurs

Plus en détail

42 GHz mm WAVE PMP. F.MAGNE Chief Scientist 11 AVRIL MICROWAVE-RF ARCHITECTURE PRODUITS TECHNOLOGIE

42 GHz mm WAVE PMP. F.MAGNE Chief Scientist 11 AVRIL MICROWAVE-RF ARCHITECTURE PRODUITS TECHNOLOGIE 42 GHz mm WAVE PMP F.MAGNE Chief Scientist 11 AVRIL MICROWAVE-RF ARCHITECTURE PRODUITS TECHNOLOGIE AGENDA 1. Principe architecture et performances 2. Produits 3. Technologies 4. Perspectives 5. Synthèse

Plus en détail

Boitier plastique hyperfréquence : du simple produit commercial au satellite. P. SIN Microwave & RF -1er Avril 2015

Boitier plastique hyperfréquence : du simple produit commercial au satellite. P. SIN Microwave & RF -1er Avril 2015 Boitier plastique hyperfréquence : du simple produit commercial au satellite P. SIN Microwave & RF -1er Avril 2015 Plan Principales applications de l électronique hyperfréquence Le boitier plastique: un

Plus en détail

PICTIC l électronique imprimée

PICTIC l électronique imprimée PICTIC Plate-forme de recherche technologique dédiée à l électronique imprimée I Chartier C Serbutoviez Réunion AFELIM Commission plateforme techno 29 Oct 2012 Bordeaux PAGE 1 L ELECTRONIQUE IMPRIMÉE AU

Plus en détail

DAL A/B. High density embedded devices. High reliability embedded systems. High definition

DAL A/B. High density embedded devices. High reliability embedded systems. High definition Assurez, dés la conception, un bon rendement industriel de PCB et FPC robustes en les étudiant dans un cadre IPC pour une interprétation commerciale internationale Optimisez les décisions prises en Design

Plus en détail

Formation 2013 Bâtiment Durable

Formation 2013 Bâtiment Durable Formation 2013 Bâtiment Durable ACOUSTIQUE Bruxelles Environnement INDICE D AFFAIBLISSEMENT ACOUSTIQUE DES MATÉRIAUX Sophie MERSCH, Ir arch. CENTRE URBAIN 25 avril 2013 Formation mise en œuvre par le Centre

Plus en détail

Laser combiné à l eau pour un usinage sans dommage. Delphine Perrottet Synova SA, Ecublens, Suisse

Laser combiné à l eau pour un usinage sans dommage. Delphine Perrottet Synova SA, Ecublens, Suisse Laser combiné à l eau pour un usinage sans dommage Delphine Perrottet Synova SA, Ecublens, Suisse Principe du laser guidé par jet d eau Laser Avantages: Lentille de focalisation Le jet d eau agit comme

Plus en détail

20 e Journée de l'afphb

20 e Journée de l'afphb «La Pharmacie Hospitalière : quels projets pour le futur?» L Arrêté Royal du 4 mars 1991, 20 ans après C h â te a u d u L a c, G e n v a l - 7 m a rs 2 0 0 9 COMMENT UTILISER VOTRE BOÎTIER? Utilisez les

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

Electrothermie industrielle

Electrothermie industrielle Electrothermie industrielle K. Van Reusel 1/102 I. Chauffage par résistances 1. Des fours à résistances 2. Chauffage par conduction 3. Chauffage par rayonnement infrarouge II. Techniques électromagnétiques

Plus en détail

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010

E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie. A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 E x plo ra tio n de l a ptitude a éro bie A nne-l a ure L a prérie 16/12/2010 M éta bo lis m es énerg étiques C o ntra c tio n m us c ula ire M u s cle s s t r ié s s q u e le t t iq u e s = 40 % m a s

Plus en détail

(51) Int Cl.: B23P 19/00 (2006.01) B23P 19/04 (2006.01) F01L 1/053 (2006.01)

(51) Int Cl.: B23P 19/00 (2006.01) B23P 19/04 (2006.01) F01L 1/053 (2006.01) (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 886 760 A1 (43) Date de publication: 13.02.2008 Bulletin 2008/07 (21) Numéro de dépôt: 0711197.6 (1) Int Cl.: B23P 19/00 (2006.01) B23P 19/04 (2006.01) F01L

Plus en détail

CEM dans les circuits électroniques

CEM dans les circuits électroniques Compatibilité électromagnétique Eté 2004 Notes de cours CEM dans les circuits électroniques F. Rachidi École Polytechnique Fédérale de Lausanne EPFL-DE-LRE CH-1015 Lausanne Farhad.Rachidi@epfl.ch - 1 -

Plus en détail

S. CALVEZ. Travail réalisé au laboratoire GTL-CNRS Telecom / LOPMD Doctorat commun avec le Georgia Institute of Technology (Atlanta)

S. CALVEZ. Travail réalisé au laboratoire GTL-CNRS Telecom / LOPMD Doctorat commun avec le Georgia Institute of Technology (Atlanta) Laser à fibre pour les télécommunications multiplexées en longueur d onde : Etude de l accordabilité en longueur d onde et de la génération de trains d impulsions multi-longueurs d onde par voie électro-optique

Plus en détail

Conception des Systèmes Numériques et Mixtes

Conception des Systèmes Numériques et Mixtes Conception des Systèmes Numériques et Mixtes Daniela Dragomirescu 1,2, Michael Kraemer 1,2, Marie-Line Boy 3, Philippe Bourdeau d Aguerre 3 1 - Université de Toulouse : INSA Toulouse, 135 Av. de Rangueil

Plus en détail

La technologie SiP (System in a Package). Comment réaliser de très PETITS objets sécurisés communicants en optimisant l intégration électronique

La technologie SiP (System in a Package). Comment réaliser de très PETITS objets sécurisés communicants en optimisant l intégration électronique GDR ONDES GT4 Antennes & Circuits Paris ENST 3 Novembre 2005 PETITS OBJETS COMMUNICANTS SECURISES (SSCO) QUELS DEFIS TECHNOLOGIQUES ET APPLICATIONS POUR L AVENIR La technologie SiP (System in a Package).

Plus en détail

Effet de la composition chimique de la solution interstitielle d un béton jeune sur la passivation d un acier doux C15

Effet de la composition chimique de la solution interstitielle d un béton jeune sur la passivation d un acier doux C15 SEPOLBE Effet de la composition chimique de la solution interstitielle d un béton jeune sur la passivation d un acier doux C15 S. CHAKRI, I. FRATEUR, E. SUTTER, B. TRIBOLLET, V. VIVIER CNRS, UMR 8235,

Plus en détail

Simulation et caractérisation d'antenne de type cornet

Simulation et caractérisation d'antenne de type cornet 1 Simulation et caractérisation d'antenne de type cornet 1 2 Remerciements Nous tenons à remercier M. Laurent Le Coq pour nous avoir encadré pendant ce projet, ainsi que pour le temps qu il nous a consacré.

Plus en détail

ECOLE DOCTORALE SCIENCES ET INGENIERIE. de l Université de Cergy-Pontoise THESE

ECOLE DOCTORALE SCIENCES ET INGENIERIE. de l Université de Cergy-Pontoise THESE ECOLE DOCTORALE SCIENCES ET INGENIERIE de l Université de Cergy-Pontoise THESE présentée pour obtenir le grade de docteur de l université de Cergy-Pontoise Spécialité : STIC Discipline : Electronique Caractérisation

Plus en détail

Physique appliquée. Les antennes. fonctionnement et propriétés les différents modèles. Edwin H. Armstrong. jean-philippe muller.

Physique appliquée. Les antennes. fonctionnement et propriétés les différents modèles. Edwin H. Armstrong. jean-philippe muller. Physique appliquée fonctionnement et propriétés les différents modèles Edwin H. Armstrong Sommaire Première partie : fonctionnement et propriétés Deuxième partie : les différents modèles 1- Le rôle de

Plus en détail

Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp)

Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp) LSM 2 - Mesures physiques - Instrumentation Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp) Les circuits étudiés jusqu'ici sont des circuits passifs constitués de résistances, condensateurs inductances

Plus en détail

EP 1 862 841 A1 (19) (11) EP 1 862 841 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 05.12.2007 Bulletin 2007/49

EP 1 862 841 A1 (19) (11) EP 1 862 841 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 05.12.2007 Bulletin 2007/49 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 862 841 A1 (43) Date de publication: 05.12.2007 Bulletin 2007/49 (51) Int Cl.: G02B 27/01 (2006.01) G02B 5/32 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 06290909.8 (22)

Plus en détail

EXCELLENCE INNOVATION QUALITÉ SERVICE OUVERTURE

EXCELLENCE INNOVATION QUALITÉ SERVICE OUVERTURE FR www.exxelia.com «Fabricant de produits spécifiques de haute technicité, nous nous engageons à mettre au service de nos clients notre savoir-faire unique et nos solutions innovantes. La qualité et le

Plus en détail

Cours CEM Formation FEE 2008-2009. Bonjour! BsrCEM120040420.ppt

Cours CEM Formation FEE 2008-2009. Bonjour! BsrCEM120040420.ppt Bonjour! 1 Au programme aujourd hui Terres et masses Terre définitions, raccordement d installations à la terre Masse définitions, raccordements de masse 2 Définitions pour éviter les confusions Terre

Plus en détail

Mesures de temps de propagation de groupe sur convertisseurs de fréquence sans accès aux OL

Mesures de temps de propagation de groupe sur convertisseurs de fréquence sans accès aux OL Mesures de temps de propagation de groupe sur convertisseurs de fréquence sans accès aux Comment mesurer le temps de propagation de groupe sur des convertisseurs de fréquence dans lesquels le ou les oscillateurs

Plus en détail

Module ELECTRONICS - fonctionnalités

Module ELECTRONICS - fonctionnalités Module ELECTRONICS - fonctionnalités Effet JOULE Two-Resistor Components (2R-Model) Caloducs Circuits imprimés (PCBs) Librairies étendues Fonctionnalités ventilateurs améliorées Résistances de contact*

Plus en détail

1 Utilisation d un pont réflectomètre et d un analyseur de spectre à balayage

1 Utilisation d un pont réflectomètre et d un analyseur de spectre à balayage Caractérisation haute fréquences de composants passifs JULIEN FLAMANT julien.flamant@ens-cachan.fr SIMON SELLEM simon.sellem@ens-cachan.fr Motivation Le domaine des «hautes fréquences» est le domaine privilégié

Plus en détail

Réalisation d un circuit imprimé avec PROTEL DXP

Réalisation d un circuit imprimé avec PROTEL DXP Réalisation d un circuit imprimé avec PROTEL DXP 1: Création d un nouveau circuit imprimé Afin de bénéficier de la pré-configuration des règles de conception exposées dans la parties "règles de conception",

Plus en détail

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010

La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 La fiction américaine dans les audiences des grands pays européens en 2010 1 Objectifs de travail L objet de ce document est d expertiser la place occupée, en 2010, par les fictions américaines dans les

Plus en détail

Contribution au Développement de Méthodologies de Modélisation des Couplages Distribués dans les Technologies de Report

Contribution au Développement de Méthodologies de Modélisation des Couplages Distribués dans les Technologies de Report THÈSE En vue de l'obtention du DOCTORAT DE L UNIVERSITÉ DE TOULOUSE Délivré par : l'université Toulouse III - Paul Sabatier Spécialité : Micro-Ondes et Électromagnétisme Présentée et soutenue par Thibaut

Plus en détail

Propagation d ondes. Chapitre 1. 1.1 Ligne de transmission. 1.1.1 Types de lignes de transmission

Propagation d ondes. Chapitre 1. 1.1 Ligne de transmission. 1.1.1 Types de lignes de transmission Chapitre 1 Propagation d ondes Ce premier chapitre permet de réviser les concepts de base de la propagation d ondes. On verra en détails les concepts de ligne de transmission, un concept fondamental pour

Plus en détail

TEPZZ 7 6_77A_T EP 2 736 177 A1 (19) (11) EP 2 736 177 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: H04B 3/56 (2006.01)

TEPZZ 7 6_77A_T EP 2 736 177 A1 (19) (11) EP 2 736 177 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: H04B 3/56 (2006.01) (19) TEPZZ 7 6_77A_T (11) EP 2 736 177 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 28.05.2014 Bulletin 2014/22 (51) Int Cl.: H04B 3/56 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 13190678.6 (22) Date

Plus en détail

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi Produits 2015-2016 GYROSCANFIELD Le Gyroscanfield permet de mesurer et de visualiser en 3D et en temps réel le rayonnement électromagnétique d un objet sous test de manière simple et rapide. Il est fabriqué

Plus en détail

CEM des cartes et des PCB (Print Card Board) Jean-Claude Boudenot (Thales Research & Technology)

CEM des cartes et des PCB (Print Card Board) Jean-Claude Boudenot (Thales Research & Technology) CEM des cartes et des PCB (Print Card Board) Jean-Claude Boudenot (Thales Research & Technology) Plan Les six types de couplage en CEM La CEM des cartes : problématique Règles de conception Diaphonie Alimentation

Plus en détail

Vérin pneumatique, alésage-ø 160, 200, 250 et 320 mm Double effet avec piston magnétique selon DIN ISO 15552

Vérin pneumatique, alésage-ø 160, 200, 250 et 320 mm Double effet avec piston magnétique selon DIN ISO 15552 Vérin pneumatique, alésage-ø 160, 200, 250 et 320 mm Double effet avec piston magnétique selon DIN ISO 15552 Caractéristiques techniques de la série XG 000, 050 400, 450 100, 150 500, 550 Codification

Plus en détail

DIXO 1000 EMAT - PIEZO

DIXO 1000 EMAT - PIEZO DIXO 1000 EMAT - PIEZO Système de contrôle par ultrasons haut de gamme, extrêmement compact : Dimensions : 224 188 37 mm ; Poids : 1,3 Kg ; 8 heures d autonomie de fonctionnement. Cet équipement a été

Plus en détail

Etude d une Antenne Agile à Base de Cavité de Pérot- Fabry

Etude d une Antenne Agile à Base de Cavité de Pérot- Fabry SETIT 7 4 th International Conference: Sciences of Electronic, Technologies of Information and Telecommunications March 5-9, 7 TUNISIA Etude d une Antenne Agile à Base de Cavité de Pérot- Fabry Fehim Sahbani

Plus en détail

Champ électromagnétique?

Champ électromagnétique? Qu est-ce qu un Champ électromagnétique? Alain Azoulay Consultant, www.radiocem.com 3 décembre 2013. 1 Définition trouvée à l article 2 de la Directive «champs électromagnétiques» : des champs électriques

Plus en détail

Techniques d optimisation de formes d antennes lentilles intégrées

Techniques d optimisation de formes d antennes lentilles intégrées CANUM 2006, Guidel INSTITUT D ÉLECTRONIQUE ET DE TÉLÉCOMMUNICATIONS DE RENNES Techniques d optimisation de formes d antennes lentilles intégrées Ronan Sauleau (En collaboration avec B. Barès, G. Godi,

Plus en détail

High Speed/HDI PCB et FPC

High Speed/HDI PCB et FPC High Speed/HDI PCB et FPC (Haute fréquence pour des Circuits Imprimés, Flex et Flex rigide de haute densité) Industrialisation des signaux pour les cartes haut débit et haute densité Gestion des alimentations

Plus en détail

COMPATIBILITÉ ÉLECTROMAGNETIQUE DES SYSTÈMES COMPLEXES DE PUISSANCE. Etat de l art & Projets associés

COMPATIBILITÉ ÉLECTROMAGNETIQUE DES SYSTÈMES COMPLEXES DE PUISSANCE. Etat de l art & Projets associés COMPATIBILITÉ ÉLECTROMAGNETIQUE DES SYSTÈMES COMPLEXES DE PUISSANCE Etat de l art & Projets associés B. Revol Maître de Conférences Ecole Normale Supérieure de Cachan UMR 8029 - SATIE Les principaux acteurs

Plus en détail

Module STOM : Examen du 28 mai 2003

Module STOM : Examen du 28 mai 2003 Module STM : Examen du 8 mai 3 Durée : 3 heures. Aucun document n'est autorisé. Les réponses aux questions doivent toujours être justifiées. Les parties A et B doivent être rendues sur des copies séparées.

Plus en détail

Présentation du projet de ressourcement DEAR. Christophe MULLER christophe.muller@im2np.fr

Présentation du projet de ressourcement DEAR. Christophe MULLER christophe.muller@im2np.fr www.ics star.fr Présentation du projet de ressourcement DEAR Christophe MULLER christophe.muller@im2np.fr www.ics star.fr Quelques mots sur l Institut Carnot STAR Institut Carnot STAR Périmètre scientifique

Plus en détail

Radiocommunications mobiles terrestres. - Simulation des réseaux radio utilisant le logiciel Radio Mobile -

Radiocommunications mobiles terrestres. - Simulation des réseaux radio utilisant le logiciel Radio Mobile - Année 2009-2010 Radiocommunications mobiles terrestres - Simulation des réseaux radio utilisant le logiciel Radio Mobile - Alexandru Takacs Daniela Dragomirescu Reyna Simulation de la couverture radio

Plus en détail

Sonde détectrice HF.

Sonde détectrice HF. Sonde détectrice HF. Une sonde détectrice HF permet de convertir un multimètre classique en voltmètre HF. On l utilise essentiellement pour effectuer des mesures relatives de signaux haute fréquence mais

Plus en détail

f m 280 Hz 0,30x1,0.10

f m 280 Hz 0,30x1,0.10 CORRECTION DU TP PHYSIQUE N 12 SPECIALITE TS 1/5 LA RECEPTION RADIO Correction du TP de physique N 12 La réception radio Activité préparatoire Les stations radios : nécessité d un dispositif récepteur

Plus en détail

IntCl.3: G 01 J 5/52 G 01 M 11/00. Demandeur: N.V. Philips' Gloeilampenfabrieken Groenewoudseweg 1 NL-5621 BA Eindhoven(NL) DE GB IT NL

IntCl.3: G 01 J 5/52 G 01 M 11/00. Demandeur: N.V. Philips' Gloeilampenfabrieken Groenewoudseweg 1 NL-5621 BA Eindhoven(NL) DE GB IT NL à Europàisches Patentamt European Patent Office Office européen des brevets Numéro de publication: 0 114 431 A2 DEMANDE DE BREVET EUROPEEN Numéro de dépôt: 83201771.9 @ Date de dépôt: 14.12.83 IntCl.3:

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL ÉTUDE ET RÉALISATION DE MATRICES À COMMUTATION DE FAISCEAUX EN TECHNOLOGIE GUIDE D ONDES INTEGRÉ AU SUBSTRAT TAREK DJERAFI

UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL ÉTUDE ET RÉALISATION DE MATRICES À COMMUTATION DE FAISCEAUX EN TECHNOLOGIE GUIDE D ONDES INTEGRÉ AU SUBSTRAT TAREK DJERAFI UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL ÉTUDE ET RÉALISATION DE MATRICES À COMMUTATION DE FAISCEAUX EN TECHNOLOGIE GUIDE D ONDES INTEGRÉ AU SUBSTRAT TAREK DJERAFI DÉPARTEMENT DE GÉNIE ÉLECTRIQUE ÉCOLE POLYTECHNIQUE DE

Plus en détail

3D-IDEAS 3D Integration and DEsign technology for imager Applications and Systems

3D-IDEAS 3D Integration and DEsign technology for imager Applications and Systems 3D-IDEAS 3D Integration and DEsign technology for imager Applications and Systems I. O Connor (INL) J. Charbonnier (CEA) B. Flechet (IMEP-LAHC) L. Hébrard (InESS) P. Coudrain (STMicroelectronics) ANR-08-NANO-038

Plus en détail

Promold study. Reduce weight of material with the simulation. Consulting Services. Customer

Promold study. Reduce weight of material with the simulation. Consulting Services. Customer Promold study Consulting Services Customer Reduce weight of material with the simulation By Dr. LUYE jean- François (Imug Presentation) www.promold.fr 1 Goal Reduce cost of material Minimal weight =? Initial

Plus en détail

Laboratoire Ampère Unité Mixte de Recherche CNRS Génie Électrique, Électromagnétisme, Automatique, Microbiologie Environnementale et Applications

Laboratoire Ampère Unité Mixte de Recherche CNRS Génie Électrique, Électromagnétisme, Automatique, Microbiologie Environnementale et Applications Laboratoire Ampère Unité Mixte de Recherche CNRS Génie Électrique, Électromagnétisme, Automatique, Microbiologie Environnementale et Applications Optimisation de la récupération d énergie dans les systèmes

Plus en détail

Avec vous, du début à la fin

Avec vous, du début à la fin www.cmrsummit.com Technologies se spécialise en fournissant à ses clients les idées, les produits et services dont ils ont besoin pour maintenir un avantage concurrentiel de grande valeur. Avec vous, du

Plus en détail

Comment aborder en pédagogie l aspect «système» d une chaîne télécom?

Comment aborder en pédagogie l aspect «système» d une chaîne télécom? Comment aborder en pédagogie l aspect «système» d une chaîne télécom? Introduction : Guillaume Ducournau, Christophe Gaquière, Thierry Flamen guillaume.ducournau@polytech-lille.fr Plate-forme PolyCOM,

Plus en détail

Simulation déterministe du canal de propagation UWB et Radio Cognitive

Simulation déterministe du canal de propagation UWB et Radio Cognitive Journées scientifiques CNFRS URSI Vers des radiocommunications reconfigurables et cognitives 28 et 29 mars 2006 Simulation déterministe du canal de propagation UWB et Radio Cognitive B. Uguen, F. Tchoffo

Plus en détail

Correcteur vidéo Mise à jour du 2 janvier 2011 «ravive les couleurs et les détails!» F5RCT Jean-Matthieu STRICKER

Correcteur vidéo Mise à jour du 2 janvier 2011 «ravive les couleurs et les détails!» F5RCT Jean-Matthieu STRICKER Correcteur vidéo Mise à jour du 2 janvier 2011 «ravive les couleurs et les détails!» F5RCT Jean-Matthieu STRICKER En télévision d amateur, il est parfois nécessaire de corriger le signal vidéo tant à l

Plus en détail

Manipulation N 6 : La Transposition de fréquence : Mélangeur micro-ondes

Manipulation N 6 : La Transposition de fréquence : Mélangeur micro-ondes Manipulation N 6 : La Transposition de fréquence : Mélangeur micro-ondes Avant Propos : Le sujet comporte deux parties : une partie théorique, jalonnée de questions (dans les cadres), qui doit être préparée

Plus en détail

RAPPORT D ESSAI N 111111-621092 page 2

RAPPORT D ESSAI N 111111-621092 page 2 RAPPORT D ESSAI N 111111-621092 page 2 1 - PROGRAMME DES ESSAIS Les essais ont été effectués selon les spécifications des normes suivantes : Norme émission EN 55014-1 de décembre 2006 et amendement A1

Plus en détail

EP 1 931 091 A1 (19) (11) EP 1 931 091 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 11.06.2008 Bulletin 2008/24

EP 1 931 091 A1 (19) (11) EP 1 931 091 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 11.06.2008 Bulletin 2008/24 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 1 931 091 A1 (43) Date de publication: 11.06.2008 Bulletin 2008/24 (51) Int Cl.: H04L 12/58 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 07291423.7 (22) Date de dépôt: 29.11.2007

Plus en détail

Doc. CC-0008. 10 500 V 22 100 000 µf Ø 25. 40 mm - 55 C / + 85 C / 56 jours / days L.L. 2 outlines

Doc. CC-0008. 10 500 V 22 100 000 µf Ø 25. 40 mm - 55 C / + 85 C / 56 jours / days L.L. 2 outlines CI - FRS 0 500 V 00 000 µf Ø 5. 40 mm - 55 C / + 85 C / 56 jours / days L.L. Spécifications applicables CECC 0 00 - Longue durée DIN 4 40 - Classe d'utilisation FPD CEI 60 84.4 longue durée Essai d'endurance

Plus en détail

Les chemins des perturbations ou couplage. département GEii-1

Les chemins des perturbations ou couplage. département GEii-1 Les chemins des perturbations ou couplage IUT-1 département GEii-1 Couplage par impédance commune. C'est un des modes de couplage le plus fréquent, qui intervient en basse ou en haute fréquence. Plusieurs

Plus en détail

LES PROBLÈMES POSÉS PAR L'APPLICATION DE LA NORME ISO 7235 POUR LA MESURE DES SILENCIEUX DANS LES BASSES FRÉQUENCES

LES PROBLÈMES POSÉS PAR L'APPLICATION DE LA NORME ISO 7235 POUR LA MESURE DES SILENCIEUX DANS LES BASSES FRÉQUENCES LES PROBLÈMES POSÉS PAR L'APPLICATION DE LA NORME ISO 7235 POUR LA MESURE DES SILENCIEUX DANS LES BASSES FRÉQUENCES François Fohr, Damien ParmenFer Centre Transfert de Technologie du Mans 20, rue Thales

Plus en détail

Module : propagation sur les lignes

Module : propagation sur les lignes BS2EL - Physique appliquée Module : propagation sur les lignes Diaporama : la propagation sur les lignes Résumé de cours 1- Les supports de la propagation guidée : la ligne 2- Modèle électrique d une ligne

Plus en détail

Aiguilleurs de courant intégrés monolithiquement sur silicium et leurs associations pour des applications de conversion d'énergie

Aiguilleurs de courant intégrés monolithiquement sur silicium et leurs associations pour des applications de conversion d'énergie Aiguilleurs de courant intégrés monolithiquement sur silicium et leurs associations pour des applications de conversion d'énergie ABDELILAH EL KHADIRY ABDELHAKIM BOURENNANE MARIE BREIL DUPUY FRÉDÉRIC RICHARDEAU

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ 1/5. En rotation : W = M.q. M = F.r. P = W t. eo. Q S W = VAB. Q VA - VB AB. I = Q t W = U. Q. P = U. I I : intensité ( ampère )

ÉLECTRICITÉ 1/5. En rotation : W = M.q. M = F.r. P = W t. eo. Q S W = VAB. Q VA - VB AB. I = Q t W = U. Q. P = U. I I : intensité ( ampère ) ÉLECTRICITÉ / Travail ( W ) en joule En translation : W = F.d Puissance mécanique ( P ) en watt Champ électrique uniforme ( e ) en volt/mètre Travail de la force électrique ( W ) en joule Champ et potentiel

Plus en détail

A. N(p) B + C p. + D p2

A. N(p) B + C p. + D p2 Polytech Nice ELEC3 T.P. d'electronique TP N 7 S ACTIFS DU SECOND ORDRE 1 - INTRODUCTION Un quadripôle est dit avoir une fonction de transfert en tension, du second ordre, lorsque le rapport tension de

Plus en détail

Emmanuel.rousseau@institutoptique.fr

Emmanuel.rousseau@institutoptique.fr E. Rousseau, J-J Greffet Institut d optique Graduate School S. Volz LIMMS, UMI CNRS University of Tokyo, EM2C A. Siria, J. Chevrier Institut Néel-CNRS Grenoble F. Comin ESRF Grenoble Emmanuel.rousseau@institutoptique.fr

Plus en détail

TP HF Manipulation 3 ANALYSEUR DE RESEAUX VECTORIELS

TP HF Manipulation 3 ANALYSEUR DE RESEAUX VECTORIELS TP HF Manipulation 3 ANALYSEUR DE RESEAUX VECTORIELS I. Introduction En hyperfréquence, la caractérisation des dispositifs passifs ou actifs est assez différentes des techniques utilisées en basse fréquence.

Plus en détail

La Cible Sommaire F o c u s

La Cible Sommaire F o c u s La Cible Sommaire F o c u s F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N

Plus en détail

EP 2 207 131 A1 (19) (11) EP 2 207 131 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 14.07.2010 Bulletin 2010/28

EP 2 207 131 A1 (19) (11) EP 2 207 131 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 14.07.2010 Bulletin 2010/28 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 2 207 131 A1 (43) Date de publication: 14.07.2010 Bulletin 2010/28 (1) Int Cl.: G06K 19/07 (2006.01) (21) Numéro de dépôt: 0930031.8 (22) Date de dépôt: 13.01.2009

Plus en détail

AREMIF. «Conception d une capacité variable MEMS originale fonctionnant en rotation»

AREMIF. «Conception d une capacité variable MEMS originale fonctionnant en rotation» www.thalesgroup.com AREMIF «Conception d une capacité variable MEMS originale fonctionnant en rotation» Thales Systèmes Aéroportés OHTA Pierre Nicole (encadrant de thèse) ESYCOM ESIEE Paris Gaëlle Lissorgues

Plus en détail

Analyse de la vibration. Analyse de la vibration. Analyse de la vibration. Analyse de la vibration

Analyse de la vibration. Analyse de la vibration. Analyse de la vibration. Analyse de la vibration Définitions Ce qui cause la vibration Vibration: Résultat du mouvement d une masse de part et d autre d un point central. Une oscillation complète (aller-retour) correspond à un CYCLE. y +A R A ω y = A

Plus en détail