Réforme de la politique de la ville «quartiers, engageons le changement»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Réforme de la politique de la ville «quartiers, engageons le changement»"

Transcription

1 Réfrme de la plitique de la ville «quartiers, engagens le changement» Prpsitins pur une plitique glbale et ambitieuse de slidarité territriale - Janvier Page 1

2 Analyse cntextuelle C est dans les années 70 que snt psés les premiers jalns de la plitique de la ville. Depuis, de nmbreux plans se snt succédés sans que la situatin des quartiers défavrisés ne se sit amélirée cmme le mntrent les mesures effectuées par l Observatire natinal des znes urbaines sensibles (l ONZUS). Glbalement, la pauvreté et le chômage demeurent dans les quartiers sensibles à des niveaux élevés, en particulier chez les jeunes actifs. Un récent rapprt de la Cur des cmptes «La Plitique de la ville, une décennie de réfrmes», rendu public en juillet 2012, analyse les causes de ce mauvais résultat. Dans les dmaines de l empli et du dévelppement écnmique, le rapprt précise que les actins menées se situent principalement en amnt de l accès à l empli, alrs que les prjets cnsacrés à la frmatin, à l intermédiatin avec l entreprise et au sutien aux créateurs d entreprise, au dévelppement écnmique et à ses ptentialités en termes d empli, aux besins des entreprises, snt très peu financés. Le réseau CCI est engagé depuis le début des années 1990 dans la plitique de la ville. Il s appuie aujurd hui sur une expertise cnstruite à partir d actins sur le terrain et de relatins établies avec les services de l État, les cllectivités lcales et les petites et myennes entreprises implantées dans les quartiers en difficulté. Les CCI assurent des missins variées pur impulser une dynamique urbaine, écnmique et sciale sur ces sites : - appui aux chefs d entreprise (infrmatin sur les mesures fiscales, structuratin de réseaux d entreprises ), - accmpagnement des prteurs de prjet de créatin d entreprises issus des quartiers, - aide à l accès à l empli (interface entre les entreprises et les structures d accueil de demandeurs d empli, rientatin, infrmatin, sutien à la créatin d entreprises d insertin, actins visant la lutte cntre la discriminatin à l embauche), - favriser l insertin sciale et prfessinnelle des jeunes : dans les écles supérieures de management gérées par les chambres, lycéens de znes sensibles snt accmpagnés chaque année par les étudiants et 25 % d étudiants bursiers snt intégrés. Par ailleurs les chambres s impliquent depuis l rigine dans la mise en œuvre des écles de la 2nde chance pur les jeunes de 18 à 26 ans, srtis du système sclaire sans diplôme ni qualificatin. La CCI de Clermnt-Ferrand accueille l Ecle de la 2ème Chance dans les lcaux de l Ecle Supérieure de Cmmerce et de Management, dnnant ainsi une image extrêmement valrisante à l E2C, - sutien aux pératins de restructuratin des équipements, aux créatins de lcaux d'activités sur ces sites (appui technique, pératinnel, suivi des cmmercialisatins et gestin cmmerciale) u aux pératins d'aménagement urbain. Les CCI s impliquent ntamment aux ctés de l Epareca pur le maintien u le dévelppement du cmmerce de prximité dans ces quartiers. Au niveau natinal un partenariat glbal a été nué dès 1997 entre la tête de réseau des CCI et le Ministère en charge de la plitique de la ville afin de favriser la mise en œuvre de dispsitifs publics. Il a depuis été renuvelé par la signature en 2008 de cnventins avec l Assciatin Jeunesse Entreprise (AJE), l assciatin « entrepreneurs» et le réseau des Ecles de la Deuxième Chance (E2C). Il s agit pur les chambres de renfrcer les liens de cpératin et de mener des actins de sensibilisatin des jeunes au mnde de l entreprise. Page 2

3 C est frt de ces expériences que le réseau cnsulaire participe à la cncertatin natinale «quartiers, engagens le changement» et a suhaité élabrer cette cntributin. CCI France précnise que des mesures cncrètes puissent être présentées début 2013 en cmité interministériel des villes sur les pints suivants : - Expérimenter la mise en œuvre d une mbilisatin renfrcée des plitiques de drit cmmun ; - Rénver la cntractualisatin, pur une nuvelle génératin de cntrat plus glbal (repsitinner à leur juste place les enjeux et les myens à accrder au dévelppement écnmique, à l empli et à la frmatin) ; - Repenser la gégraphie priritaire et les dispsitifs dédiés aux entreprises ; - Accmpagner les territires et les entreprises «en srtie» de plitique de la ville. Enfin, CCI France rappelle qu une slidarité natinale et territriale, ntamment financière, devrait pleinement s exprimer. Les prpsitins de CCI France 1. Expérimenter la mise en œuvre d une mbilisatin renfrcée des plitiques de drit cmmun Les plitiques de drit cmmun de l Etat, cmme l éducatin, la justice, la plice, le sutien de l accès à l empli et au dévelppement écnmique, divent puvir nn seulement s exprimer pleinement dans ces quartiers, mais aussi s exprimer plus frtement qu ailleurs afin de répndre au déséquilibre prfnd et pérenne que cnnaissent ces territires. Cette ntin de mbilisatin renfrcée des plitiques de drit cmmun, u de «drit cmmun renfrcé», renvie à l expressin du caractère interministériel de la plitique de la ville. Elle nécessite un engagement frt de l Etat. Pur le réseau des CCI, établissements publics de l Etat, qui n aurait a priri pas vcatin à renfrcer ses interventins auprès de publics u de territires particuliers, cet engagement purrait uvrir la vie à de nuvelles pératins. Une attentin particulière purrait ntamment être prtée sur les jeunes des quartiers de la plitique de la ville et leurs relatins avec le mnde de l entreprise afin d uvrir le champ des pssibles. Prpsitin Amélirer l infrmatin des jeunes et de leur famille sur la diversité des métiers et sur l apprentissage : Dévelpper pur les élèves des cllèges l accès aux stages dans les entreprises pendant les vacances sclaires (mini-stages de décuverte prfessinnelle) ; Dans le cadre de la lutte cntre le décrchage sclaire, renfrcer l infrmatin sur les «mercredis de l apprentissage» et sur les dispsitifs d initiatin aux métiers de l alternance ; Dévelpper l ffre au niveau des entreprises grâce à la mbilisatin des dévelppeurs de l apprentissage vers ces publics cibles ; Favriser les rencntres entre les jeunes candidats à l alternance et les entreprises dans le cadre des nuits de l rientatin, et en faisant mieux faire cnnaître la burse de l alternance prtée par les CCI (platefrme natinale territriale permettant le dépôt et la cnsultatin de tutes les ffres et demandes de cntrats en alternance). Page 3

4 A l heure ù les tensins budgétaires snt imprtantes, CCI France précnise d expérimenter sur quelques territires cette nuvelle stratégie d interventin publique avant éventuellement de la généraliser. Enfin, ces plitiques de drit cmmun renfrcé de l Etat purraient être crrélées avec des plitiques de drit cmmun renfrcé des cllectivités afin de cncentrer les effrts sur ces quartiers. Le financement des écles de la 2ème chance reste ainsi fragile, alrs qu il s agit d un dispsitif efficace, à caractère symblique frt. Il purrait faire l bjet d un sutien par engagement financier plus imprtant des cllectivités. 2. Rénver la cntractualisatin sur les quartiers de la plitique de la ville CCI France partage les rientatins du grupe chargé de travailler sur la rénvatin de la cntractualisatin mis en place dans le cadre de la cncertatin natinale et suhaite apprter les précisins suivantes : - La nuvelle cntractualisatin sur les quartiers de la plitique de la ville dit être adssée à un prjet de territire, élabré par le maire de la cmmune et le président de la cmmunauté, en assciatin avec les persnnes publiques cncernées ntamment cnsulaires, et pleinement crrélé avec la plitique de dévelppement de la cmmunauté. Il s agirait d en faire une cnditin bligatire avant tute cntractualisatin. - Le cntrat déclinant de ce prjet de territire dit être pératinnel, sur plusieurs vlets : urbain - envirnnemental, scial, dévelppement écnmique - empli et aussi frmatin. - Afin de distinguer cette nuvelle génératin des cntrats précédents, le terme «cntrat urbain de chésin sciale», CUCS, ne dit pas être réemplyé. CCI France prpse le terme de «cntrat urbain de chésin écnmique et sciale», CUCES. - Cncernant les signataires de ces cntrats, CCI France précnise de distinguer d une part les prteurs de la stratégie territriale sur ces quartiers (le maire de la cmmune, le président de l intercmmunalité et le représentant de l Etat) et d autre part les acteurs assciés à l élabratin du prjet de territire qui snt pérateurs de tut u partie de sa mise en œuvre : autres cllectivités (cnseil réginal, cnseil général ntamment), cnsulaires, services de l Etat - Les cntrats de nuvelle génératin divent permettre de crdnner les actins des pérateurs. D après le rapprt de la Cur des Cmptes, dans les dmaines de l empli et du dévelppement écnmique ntamment, la multiplicité des intervenants se traduit par une accumulatin inefficace de l ffre de services. Vingt et un dispsitifs différents de recherche d empli auraient ainsi été recensés dans une cmmune en CUCS. - Le vlet urbain de ces cntrats, dédié ntamment aux pératins de rénvatin, dit faire cnverger les pératins de l ANRU avec celles de l EPARECA. Il s agirait de prévir systématiquement un vlet écnmique dans les études préalables à l élabratin d pératin de renuvellement urbain. Le cas spécifique de la métrple du Grand Paris Cette cntractualisatin rénvée dit truver les myens de sn expressin dans les territires du Grand Paris alrs même que sa faible cuverture intercmmunale purrait rendre sa mise en œuvre difficile. La CCI de Paris précnise dans sn cahier d acteur de décembre 2012 «Pur une démarche unifiée de la plitique de la ville et du dévelppement écnmique du Grand Paris» de : - Placer le dévelppement écnmique au cœur des prjets de territire pur favriser les cnditins d exercice et d expansin des activités dans les quartiers. Il s agit de rendre l envirnnement urbain attractif et sécurisé et de faciliter l installatin des entreprises (lcaux adaptés, parcurs immbiliers, etc.). Page 4

5 - Relever le défi de l empli en prmuvant des apprches nvatrices et ciblées en termes d rientatin, de frmatin et d entreprenariat. Enjeu primrdial pur l avenir, le taux de chômage des jeunes atteint des niveaux rarement cnnus. Plus glbalement, la questin de l emplyabilité des habitants dit être prise à bras le crps à travers tute la chaîne, depuis la sclarité jusqu à l embauche, en passant par l rientatin, la frmatin et l insertin. - Articuler l échelle métrplitaine avec le niveau idine de prximité. La CCIP incite à repenser un nuveau cadre de chérence métrplitaine en intégrant la dimensin plitique de la Ville dans la réflexin sur le rôle des métrples (acte III de la décentralisatin), en inscrivant réslument la plitique de la Ville dans les prjets de Cntrats de Dévelppement Territriaux, et en recherchant de nuveaux mécanismes de péréquatin : sur ce pint, un regard devra être prté sur la plitique de la Ville dans les réflexins en curs u à venir autur du Fnds de slidarité des cmmunes de la régin Ile-de-France (FSRIF) et des travaux cnduits par Paris Métrple. - Privilégier la cntractualisatin à la gégraphie priritaire. Il s agit de permettre l émergence de véritables cntrats d bjectifs, impulsés par l Etat et les cllectivités, mis en œuvre par les acteurs ntamment écnmiques, et accmpagnés d une réelle évaluatin. 3. Repenser la gégraphie priritaire et les dispsitifs dédiés aux entreprises Au-delà d une réflexin sur les critères permettant de délimiter les différents znages de la gégraphie priritaire, CCI France rappelle que le dispsitif ZFU a permis d intrduire l écnmie dans des territires qui en étaient dépurvus, d y créer et d y maintenir de l empli. Il s agit d un util de rééquilibrage territrial cmme le rappelle l assciatin Entreprises et Territires d Avenir (ex FNAE-ZUS). Pur CCI France : - Les inégalités territriales snt une réalité dans ntre pays, certains territires nt des difficultés pur dévelpper une activité écnmique pérenne et dynamique. Il revient aux puvirs publics de favriser le dévelppement écnmique de ces territires. Cette réalité vaut autant pur les znes urbaines difficiles que pur les territires ruraux les plus défavrisés ; - Les dispsitifs dédiés aux entreprises divent être pérennes. Or, frce est de cnstater que les mdificatins du dispsitif ZFU intrduites dès 2009 en terme de durée, de déplafnnement du mntant de la rémunératin éligible, sur la clause d embauche nt engendré un affaiblissement du dispsitif alrs même que la crise écnmique impactait les entrepreneurs. Le cas spécifique de l Outre-Mer Les CCI des départements et cllectivités des Outre-Mer français, réunies en assciatin, l ACCIOM, nt élabré en mars 2012 un dcument de «Prpsitins en vue d un dévelppement écnmique pérenne des Outre-Mer». L ACCIOM demande que sient réaffirmés tris principes : la recnnaissance indiscutable de l appartenance de l Outre-Mer à la cmmunauté natinale ; la recnnaissance de handicaps structurels en matière écnmique qui impactent de façn déterminante la cmpétitivité des entreprise ; et la recnnaissance du rôle central de l entreprise privée en tant que créatrice de valeur ajutée et d empli. Sur ces bases, et étant dnné que les Etats généraux des Outre-mer nt mis en exergue que certaines prblématiques se retruvaient dans tus les DOM/COM et méritaient d'être traitées par des instruments cmmuns, l ACCIOM précnise qu un statut de l entreprise ultra marine sit créé : Page 5

6 - Dté d une structuratin juridique, sciale et fiscale adaptée au cntexte ultra marin et stabilisé par les dispsitifs prescrits par l article 349 du traité de Lisbnne ; - De dnner à ce statut les garanties de la pérennité, y cmpris dans le dmaine de la défiscalisatin ; - De cnditinner ce statut à la dmiciliatin effective de l activité en territire ultra marin et impser les réinvestissements sur place d une partie des bénéfices En parallèle de ce statut spécifique pur les entreprises ultra marines, les CCI précnisent de renfrcer et de dévelpper les znes franches d activité sur des secteurs stratégiques, et de faciliter l accès au fncier pur les entreprises afin de ne pas cmprmettre leurs capacités de dévelppement. Lrs des cnclusins du CIOM, l'etat s'est engagé à céder du fncier à l'eur symblique aux cmmunes et à leurs cmmunautés pur mettre en chantier des pératins de prmtins immbilières. Cette dispsitin mérite d'être étendue aux CCI, seln un cahier des charges précis, afin que les chambres puissent prpser du fncier adapté aux besins des entreprises. 4. Accmpagner les territires et les entreprises «en srtie» de plitique de la ville La réfrme de la gégraphie priritaire ayant pur bjectif également de cncentrer les interventins publiques sur les territires qui en nt le plus besin, en métrple et dans les utremers, CCI France précnise d accmpagner les territires et les entreprises qui srtiraient des dispsitifs de la plitique de la ville, ntamment : - En permettant aux cmmunes et à leurs cmmunautés de puvir élabrer un prjet de territire sur leurs quartiers difficiles dnnant lieu à une cntractualisatin reprenant tut u partir des cntrats de la plitique de la ville, dès lrs que le tur de table ntamment financier et pératinnel aurait été réalisé ; - De sutenir la créatin et l accmpagnement de réseaux de znes d entreprises, cmme l expérimente aujurd hui la CCI de Marseille. Rednner aux représentants des entreprises des myens d expressin au sein des différentes instances de la plitique de la ville Les dernières réfrmes de la plitique de la ville avaient dnné pririté à la rénvatin du cadre de vie et à la mixité urbaine et sciale. Face à l ambitin du guvernement de repsitinner la plitique de la ville dans une stratégie glbale, qui s exprime ntamment dans la Circulaire du 30 nvembre 2012 relative à l élabratin de cnventins d bjectifs pur les quartiers ppulaires entre le ministre de la ville et les ministres cncernés par la plitique de la ville, CCI France demande à puvir dispser d un siège au sein des instances de la plitique de la ville, et ntamment du Cnseil Natinal des Villes, lieu de réflexin et d analyse sur la plitique de la ville et espace de relais entre les acteurs de terrain et le guvernement. Page 6

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris

Réunion de concertation du Fonds social européen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Réunin de cncertatin du Fnds scial eurpéen 2014-2020 27 septembre 2013 - Paris Atelier 3 «Prmuvir l inclusin sciale et lutter cntre la pauvreté» 1. Cntexte général a. Les rientatins cmmunautaires La crise

Plus en détail

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1)

Compte rendu groupes de travail sur émergence des questions évaluatives (Atelier qualification collective 1) Cmpte rendu grupes de travail sur émergence des questins évaluatives (Atelier qualificatin cllective 1) Objectifs : Identificatin des questins évaluatives (tris au maximum) et les myens qui divent être

Plus en détail

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE

NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE NEGOCIATION NATIONALE INTERPROFESSIONNELLE LA FORMATION PROFESSIONNELLE POUR LA SECURISATION DES PERSONNES ET LA COMPETITIVITE DES ENTREPRISES 8 Juillet 2013 Les participants à la grande cnférence sciale

Plus en détail

Intitulé du projet : Portail découverte des métiers et bourse de l alternance

Intitulé du projet : Portail découverte des métiers et bourse de l alternance Directin de la jeunesse, de l éducatin ppulaire et de la vie assciative Missin d animatin du Fnds d expérimentatins pur la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EXPERIMENTATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE PAR «FACULTE

Plus en détail

PLAN REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE SCOLAIRE ET LES SORTIES SANS QUALIFICATION

PLAN REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE SCOLAIRE ET LES SORTIES SANS QUALIFICATION CONSEIL REGIONAL RHONE-ALPES Délibératin n 08.01.106 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL PLAN REGIONAL DE LUTTE CONTRE LE DECROCHAGE SCOLAIRE ET LES SORTIES SANS QUALIFICATION Le Cnseil réginal en sa réunin

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 10 avril 2014

DOSSIER DE PRESSE. Jeudi 10 avril 2014 DOSSIER DE PRESSE Jeudi 10 avril 2014 Perspectives d évlutin du réseau cnsulaire Nrd de France : un établissement public unique avec des délégatins territriales frtes et respnsables. Plan de cpératin 2014-2020

Plus en détail

PRESENTATION DU DISPOSITIF DE SOUTIEN REGIONAL AUX MUSIQUES ACTUELLES ET AMPLIFIEES N 45-11 ADOPTE EN SEANCE DU CONSEIL REGIONAL DU 8 AVRIL 2011

PRESENTATION DU DISPOSITIF DE SOUTIEN REGIONAL AUX MUSIQUES ACTUELLES ET AMPLIFIEES N 45-11 ADOPTE EN SEANCE DU CONSEIL REGIONAL DU 8 AVRIL 2011 PRESENTATION DU DISPOSITIF DE SOUTIEN REGIONAL AUX MUSIQUES ACTUELLES ET AMPLIFIEES N 45-11 ADOPTE EN SEANCE DU CONSEIL REGIONAL DU 8 AVRIL 2011 Définitin du champ des musiques actuelles et amplifiées

Plus en détail

territoire où les EC sont où les EC sont «sous représentés» Dont nb adhérents +10 1440 517 44

territoire où les EC sont où les EC sont «sous représentés» Dont nb adhérents +10 1440 517 44 Assistance à maitrise d uvrage (AMO) du «Prjet expérimental de sécurisatin des parcurs prfessinnels pur les métiers de la cmptabilité» Cahier des charges PRESENTATION DU PROJET Le cntexte du prjet Le prjet

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif

CAHIER DES CHARGES Consultation expert en investissement participatif CAHIER DES CHARGES Cnsultatin expert en investissement participatif Date de publicatin : 06/04/2014 Date de reprt des candidatures : 10/01/2014 à 13h00 Le présent cahier des charges a pur bjet une missin

Plus en détail

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges

Diagnostic des stratégies et outils de communication des territoires du Val d Adour et d Armagnac Cahier des charges Prjet de Cpératin : Renfrcer les démarches participatives au service du dévelppement durable» Diagnstic des stratégies et utils de cmmunicatin des territires du Val d Adur et d Armagnac Cahier des charges

Plus en détail

Bilan des Journées Terrain

Bilan des Journées Terrain Bilan des Jurnées Terrain N 8 Eygalières et Saint-Rémy de Prvence : 8 avril 2014 N 9 Eyragues, Gravesn et Maillane : 11 juin 2004 Synthèse des Jurnées Terrain 1) Réunin des présidents d assciatin... page

Plus en détail

Fiche action N 7 : Le logement des personnes défavorisées

Fiche action N 7 : Le logement des personnes défavorisées Prgramme lcal de l habitat de la Cmmunauté de Cmmunes des Pays de Rhône et Ouvèze Fiche actin N 7 : Le lgement des persnnes défavrisées ENJEUX - Fluidifier les parcurs résidentiels des persnnes défavrisées

Plus en détail

Direction de la ville et de la cohésion urbaine Mise en place et suivi d un PRE

Direction de la ville et de la cohésion urbaine Mise en place et suivi d un PRE Directin de la ville et de la chésin urbaine Mise en place et suivi d un PRE Le présent dcument a pur bjectif de dnner des repères aux acteurs mettant en œuvre un prjet lcal de réussite éducative (PRE)

Plus en détail

Coopération interdépartementale Haut-Rhin/Bas-Rhin Les exécutifs des deux Conseils Généraux examinent le projet du 3 e rapport commun

Coopération interdépartementale Haut-Rhin/Bas-Rhin Les exécutifs des deux Conseils Généraux examinent le projet du 3 e rapport commun Dssier de Presse Cpératin interdépartementale Haut-Rhin/Bas-Rhin Les exécutifs des deux Cnseils Généraux examinent le prjet du 3 e rapprt cmmun Lundi 17 septembre 2007 de 14 h 30 à 16 h salle de l Assemblée

Plus en détail

Cadre de référence des Contrats de quartier

Cadre de référence des Contrats de quartier Cadre de référence des Cntrats de quartier Validé par le Cnseil administratif lrs de sa séance du 12 février 2014 Dcument élabré par la directin du Département de la chésin sciale et de la slidarité, sus

Plus en détail

11 / 2012 La Charte et les Missions du LCGB

11 / 2012 La Charte et les Missions du LCGB 11 / 2012 La Charte et les Missins du LCGB UNE PUBLICATION DU LCGB I 11 RUE DU COMMERCE, BP 1208 L-1012 LUXEMBOURG I TEL: 49 94 24-1 I INFO@LCGB.LU I WWW.LCGB.LU I BLOG.LCGB.LU CHARTE DU LCGB Le LCGB est

Plus en détail

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES

MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES. Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES MARCHE DE PRESTATIONS INTELLECTUELLES Marché n 2011-002 CAHIER DES CHARGES Midi-Pyrénées Innvatin Agence réginale de l innvatin 31685 Tuluse Cedex Objet de la cnsultatin : Accmpagnement dans l élabratin

Plus en détail

ACTION DE SOUTIEN SCOLAIRE DE REINSERTION

ACTION DE SOUTIEN SCOLAIRE DE REINSERTION ) ) Éducititn l'ahanait Eeselremeni suphieler gecherctie W NORD MEUSIEN ))) LA FORMATION CONTINUE. PROJET DE FORMATION ACTION DE SOUTIEN SCOLAIRE ET D'AIDE A L'ELABORATION D'UN PROJET DE REINSERTION CER

Plus en détail

Appel A Projets du C2TR Note de présentation

Appel A Projets du C2TR Note de présentation Appel A Prjets du C2TR Nte de présentatin PREAMBULE Le prjet C2TR est né de la vlnté de la Régin Picardie et de l Etat de créer, à partir des besins exprimés par un industriel, AEROLIA, une plate-frme

Plus en détail

Souligné que les réformes peuvent bénéficier de consultations et d un dialogue ouvert avec la société civile et le secteur privé.

Souligné que les réformes peuvent bénéficier de consultations et d un dialogue ouvert avec la société civile et le secteur privé. Réunin du Cmité de piltage, 22 nvembre 2012 Initiative MENA-OCDE pur la guvernance et l investissement à l appui du dévelppement Prjet de cnclusins La première réunin du Cmité de piltage de l'initiative

Plus en détail

COMPTE RENDU ATELIER DU NOUVEAU MARKETING DU RECRUTEMENT

COMPTE RENDU ATELIER DU NOUVEAU MARKETING DU RECRUTEMENT COMPTE RENDU ATELIER DU NOUVEAU MARKETING DU RECRUTEMENT Intrductin Seln Philippe Laurent, Président- chef d entreprise d Auvergne Nuveau Mnde, l bjet premier de l assciatin est d amélirer la perceptin

Plus en détail

OUTILS DE FINANCEMENT CITOYENS POUR LES

OUTILS DE FINANCEMENT CITOYENS POUR LES INTERREG ----- OUTILS DE FINANCEMENT CITOYENS POUR LES PROJETS DE DEVELOPPEMENT TERRITORIAL ----- Dépôt début Mars 2013 Validatin Sept 2013 DECEMBRE 2012 1 LE CONTEXTE GENERAL Les entreprises de l Ecnmie

Plus en détail

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu

Réunions de territoires Parentalité Juin 2014 Compte rendu Le Cmité de piltage du Réseau Parentalité Reaap de la Drôme, cmpsé de la directin départementale de la chésin sciale, la Caf, le Cnseil général, la Msa et l Udaf, a rganisé, en cmplémentarité des rencntres

Plus en détail

PAYS DES LANDES DE GASCOGNE

PAYS DES LANDES DE GASCOGNE Michelle KLEIN Cnsultants SYNTHESE Réf : SYNT_LANDES DE GASCOGNE GTEC Versin : V1.1 Date : 05 nvembre 2010 PAYS DES LANDES DE GASCOGNE Etude sur les ressurces humaines sur le territire du Pays des Landes

Plus en détail

LA LOI SUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DU 31 JUILLET 2014

LA LOI SUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DU 31 JUILLET 2014 LA LOI SUR L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE DU 31 JUILLET 2014 Service juridique 30 ctbre 2014 LA LOI SUR L ESS DU 31 JUILLET 2014 SOMMAIRE I. ELEMENTS DE CONTEXTE II. LES DISPOSITIONS DE LA LOI COMMUNES

Plus en détail

Actions d insertion 2012/2013

Actions d insertion 2012/2013 Cmmissin Eurpéenne Fnds Scial Eurpéen Actins d insertin 2012/2013 Le Département de Seine-Maritime suhaite sutenir les actins d insertin sciale et prfessinnelle en faveur des bénéficiaires du RSA dmiciliés

Plus en détail

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016

APPEL À COMMUNICATIONS Colloque international sur la mesure des produits culturels numériques. 9 au 11 mai 2016 APPEL À COMMUNICATIONS Cllque internatinal sur la mesure des prduits culturels numériques 9 au 11 mai 2016 Date limite de sumissin : 29 ctbre 2015 Cntexte La transfrmatin numérique des mdes de créatin,

Plus en détail

2. L application territoriale de ce principe de neutralité carbone

2. L application territoriale de ce principe de neutralité carbone PREMIER MINISTRE MINISTERE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE SECRETARIAT D ETAT A L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE DÉLÉGATION INTERMINISTÉRIELLE À L AMÉNAGEMENT

Plus en détail

Règlement CORDEE TPE 2011-2013 du Pays Sud Charente

Règlement CORDEE TPE 2011-2013 du Pays Sud Charente Règlement CORDEE TPE 2011-2013 du Pays Sud Charente Objectifs Sutenir un prjet territrial cllectif sur le territire Sud Charente favrisant le maintien et le dévelppement de services marchands de prximité

Plus en détail

DR IDF CSP Service Partenariats 21/08/2012 Si vous avez des questions, merci d écrire à : csppartenaria.75980@pole-emploi.fr

DR IDF CSP Service Partenariats 21/08/2012 Si vous avez des questions, merci d écrire à : csppartenaria.75980@pole-emploi.fr LA PROCEDURE D AGREMENT - FAQ SOMMAIRE DEFINITION... 2 Qu est ce que l agrément?... 2 DELIVRANCE DE L AGREMENT... 2 Qui délivre l agrément?... 2 PUBLIC... 2 Pur quel public?... 2 SIAE ET AGREMENT... 2

Plus en détail

Déclaration d intention commune «Grand Paris et PME»

Déclaration d intention commune «Grand Paris et PME» Déclaratin d intentin cmmune «Grand Paris et PME» État et CCI Paris Île de France Le Grand Paris vise à faire de Paris et de la régin capitale une métrple mndiale, dynamique, mderne et slidaire, qui juera

Plus en détail

Appel aux projets - 2015-16

Appel aux projets - 2015-16 Appel aux prjets - 2015-16 LA MISSION DE L ESC RENNES «Préparer, par l enseignement et la recherche, des managers respnsables et innvants à agir efficacement dans un envirnnement glbalisé» La missin vise

Plus en détail

Charte des missions artistiques et territoriales des scènes publiques (hors label)

Charte des missions artistiques et territoriales des scènes publiques (hors label) Charte des missins artistiques et territriales des scènes publiques (hrs label) Fédératin Natinale des Cllectivités Territriales pur la Culture Syndicat Natinal des Scènes Publiques France Festivals Avignn

Plus en détail

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T.

MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. MISSION TICE AISNE ESPACE NUMERIQUE DE TRAVAIL E.N.T. Mdifié en juillet 2014, ce dcument prpse des pssibilités de travail avec Icnit. Fichier surce : http://dsden02.ac-amiens.fr/tnp/tnp_internet/dssiers_tnp/activites_classe_mbile/ent/missin_tuic_02_ent_2012.pdf

Plus en détail

DEDELIBERATION N CR 06-15

DEDELIBERATION N CR 06-15 1 CR 06-15 DEDELIBERATION N CR 06-15 DU 13 FEVRIER 2015 Plitique culturelle Evlutin du sutien réginal à la restauratin du patrimine bâti. LE CONSEIL REGIONAL D ILE-DE-FRANCE VU le règlement (UE) n 651/2014

Plus en détail

Cercle pour la Culture du Leadership dans le Sanguié

Cercle pour la Culture du Leadership dans le Sanguié Burkina Fas Unité-Prgrès-Justice REGION DU CENTRE OUEST PROVINCE DU SANGUIE Cercle pur la Culture du Leadership dans le Sanguié DEUXIEME FORUM DES LEADERS DU SANGUIE Les 04 et 05 aût 2012 à Ténad et Kyn

Plus en détail

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer

Maison pour l Autonomie et l Intégration des malades d Alzheimer Maisn pur l Autnmie et l Intégratin des malades d Alzheimer «L enjeu est de mettre fin au désarri des familles qui ne savent à qui s adresser et qui snt perdues dans de nmbreux dispsitifs mal articulés

Plus en détail

VERSION au 09 01 2014. Projet du CNOSF pour le sport français. Une ambition : «Passer d une nation de sportifs à une nation sportive»

VERSION au 09 01 2014. Projet du CNOSF pour le sport français. Une ambition : «Passer d une nation de sportifs à une nation sportive» VERSION au 09 01 2014 Prjet du CNOSF pur le sprt français Une ambitin : «Passer d une natin de sprtifs à une natin sprtive» Une clé : «Rénver le mdèle sprtif français» Faire du sprt un élément central

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Organisation d une Soirée business N 1 : Avril 2014

CAHIER DES CHARGES Organisation d une Soirée business N 1 : Avril 2014 CAHIER DES CHARGES Organisatin d une Sirée business N 1 : Avril 2014 Date de publicatin : le 07 avril 2014 Date limite de la réceptin des candidatures : le 22 avril 2014 à 12h00 Le présent cahier des charges

Plus en détail

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB)

Charte de l Association Suisse de Portage des Bébés (ASPB) Charte de l Assciatin Suisse de Prtage des Bébés (ASPB) 1. Rôle et missin L ASPB est une assciatin à but nn lucratif et indépendante de tutes marques,qui suhaite prmuvir un prtage respectueux du dévelppement

Plus en détail

ANNEXE I DÉCLARATION DE PARIS

ANNEXE I DÉCLARATION DE PARIS UNEP(DEPI)/MED IG.20/CRP.. xxxx Page 1 ANNEXE I DÉCLARATION DE PARIS Nus, Chefs de délégatin des 22 Parties cntractantes à la Cnventin de Barcelne sur la prtectin du milieu marin et du littral de la Méditerranée

Plus en détail

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1

DSP compétences professionnelles région NPC Groupe de travail n 1 DSP cmpétences prfessinnelles régin NPC Grupe de travail n 1 Identificatin des mdalités de mise en œuvre pératinnelle par les pérateurs futurs délégataires Questin : Eléments de répnse Exemples : 2 Faciliter

Plus en détail

Assistant technique international en appui institutionnel dans le secteur de l hydraulique SENEGAL

Assistant technique international en appui institutionnel dans le secteur de l hydraulique SENEGAL Agence belge de dévelppement, la CTB mbilise ses ressurces et sn expertise pur éliminer la pauvreté dans le mnde. Cntribuant aux effrts de la Cmmunauté internatinale, la CTB agit pur une sciété qui dnne

Plus en détail

CASNAV d Orléans-Tours

CASNAV d Orléans-Tours CASNAV d Orléans-Turs Dispsitif d accmpagnement des élèves issus de familles itinérantes et de vyageurs en âge d aller au cllège et sclarisés par crrespndance mis en œuvre depuis l autmne 2011 à Orléans.

Plus en détail

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes:

Pour répondre au besoin de sécurité juridique et de prévisibilité, la Loi type devrait traiter des questions suivantes: Descriptin de la prpsitin du Canada cncernant l élabratin d une Li type sur les règles de cmpétence et de cnflits de lis en matière de cntrats de cnsmmatin dans le cadre de la CIDIP-VII Dans le cadre de

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE

RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE RÉFÉRENTIEL CQP ANIMATEUR PÉRISCOLAIRE CQP Animateur Périsclaire Versin au 11/07/2013 Rappel : Extrait annexe IV: Cnventin cllective Mdalités de créatin d'un CQP, cntenu du cahier des charges : le titre

Plus en détail

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse

Fiche programme Bureau Aquitaine Europe. Le programme Jeunesse en action 2007 2013. Jeunesse Fiche prgramme Bureau Aquitaine Eurpe Le prgramme Jeunesse en actin 2007 2013 Jeunesse Le prgramme eurpéen Jeunesse en Actin sutient des prjets à but nn lucratif à l intentin de jeunes âgés de 15 à 28

Plus en détail

Présentation des modalités de mobilisation des crédits spécifiques de l État en matière de politique de la ville pour l année 2016

Présentation des modalités de mobilisation des crédits spécifiques de l État en matière de politique de la ville pour l année 2016 Présentatin des mdalités de mbilisatin des crédits spécifiques de l État en matière de plitique de la ville pur l année 2016 Les prjets dépsés divent être en cnfrmité avec les prirités de chaque cntrat

Plus en détail

Elaboration d une stratégie relations médias pour développer la notoriété du département de l Aube

Elaboration d une stratégie relations médias pour développer la notoriété du département de l Aube MISE EN CONCURRENCE Elabratin d une stratégie relatins médias pur dévelpper la ntriété du département de l Aube AUBE EN CHAMPAGNE TOURISME & CONGRES Aube en Champagne Turisme & Cngrès 34 quai Dampierre

Plus en détail

CHARTE DE QUALITE POUR L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES RECRUTES EN CONTRATS AIDES DE L EDUCATION NATIONALE

CHARTE DE QUALITE POUR L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES RECRUTES EN CONTRATS AIDES DE L EDUCATION NATIONALE Directin Départementale du Travail, de l Empli et de la Frmatin Prfessinnelle de l ARIEGE CHARTE DE QUALITE POUR L ACCOMPAGNEMENT DES SALARIES RECRUTES EN CONTRATS AIDES DE L EDUCATION NATIONALE La présente

Plus en détail

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education

MINISTERE DE L EDUCATION. Institut National des Sciences de l Education 1 MINISTERE DE L EDUCATION Institut Natinal des Sciences de l Educatin Prjet de cpératin relatif au dévelppement des stratégies visant à réduire le taux d échecs et d abandns dans l enseignement de base

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE

COMMUNIQUE DE PRESSE Cessin de matériel infrmatique réfrmé à titre gracieux aux enfants cnfiés au Département Depuis 2006, la cmmissin permanente a appruvé une décisin cédant à titre gracieux aux cmmunes de mins de 1500 habitants

Plus en détail

Contrat de Destination Voyage dans les Alpes Volet 2 / Comité Technique 17 Avril 2015

Contrat de Destination Voyage dans les Alpes Volet 2 / Comité Technique 17 Avril 2015 Cmpte-rendu Cntrat de Destinatin Vyage dans les Alpes Vlet 2 / Cmité Technique 17 Avril 2015 Participants : - Grande Traversée des Alpes : Muriel FAURE, Directrice Carline RIVA, Respnsable du Pôle Hébergements

Plus en détail

CONTRIBUTION INTERORGANISMES à l élaboration des contrats de ville de Toulouse Métropole et du Grand Auch - Sites préfigurateurs -

CONTRIBUTION INTERORGANISMES à l élaboration des contrats de ville de Toulouse Métropole et du Grand Auch - Sites préfigurateurs - de Tuluse Métrple et du Grand Auch - Sites préfigurateurs - Une nuvelle étape de la plitique de la ville fera sn apparitin en 2014 et la Cmmunauté urbaine du Grand Tuluse et la Cmmunauté d agglmératin

Plus en détail

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015

FICHE DE POSTE CONTEXTE ET DEFINITION. Bordeaux, le 13 avril 2015 Brdeaux, le 13 avril 2015 FICHE DE POSTE Empli repère CCN : Intitulé de pste : CONSEILLER NIVEAU II Référent Garantie Jeunes CONTEXTE ET DEFINITION La Garantie Jeunes est une des mesures nuvelles issues

Plus en détail

Cahier des charges Initiative Ile-de-France Agence de relations presse

Cahier des charges Initiative Ile-de-France Agence de relations presse Cahier des charges Initiative Ile-de-France Agence de relatins presse Nadège Hammudi Adjinte au Délégué Général Tél. : 01 44 90 87 02 nadege.hammudi@initiative-iledefrance.fr 18/12/2015 Smmaire I) Présentatin

Plus en détail

Développement Sans Frontières

Développement Sans Frontières Dévelppement Sans Frntières Favriser les Initiatives de Slidarité internatinale Assciatin li 1901 recnnue d intérêt général Cncept qui prévit la cntributin tripartite entre : le salarié de l'entreprise

Plus en détail

LES DIFFERENTS TYPES DE CONTRATS DE TRAVAIL

LES DIFFERENTS TYPES DE CONTRATS DE TRAVAIL FICHE OUTILS LES DIFFERENTS TYPES DE CONTRATS DE TRAVAIL Rédigé par Maïlis Massn (ASSOCIATION ARCHIMENE) 1. Le CDD 2. Le CDI 3. Le CDI Intermittent 4. Le Cntrat d Apprentissage 5. Le Cntrat de Prfessinnalisatin

Plus en détail

Guide des MOOC à l UL

Guide des MOOC à l UL Guide des MOOC à l UL Infrmatins pur les enseignants Page SOMMAIRE Qu est-ce qu un MOOC? Quelle différence entre un MOOC et un curs en ligne? Sur quelle platefrme héberger sn MOOC? J ai un prjet de MOOC

Plus en détail

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI

développer Mes capacités SécuriSer mon avenir professionnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI dévelpper Mes capacités SécuriSer mn avenir prfessinnel 1 ER RÉSEAU D EXPERTS POUR LA FORMATION ET L EMPLOI Savir évluer dans sn empli u rebndir pur en retruver un Les réalités bservées auprès de nmbreux

Plus en détail

Création d un accueil de loisirs périscolaire dans le cadre du projet éducatif territorial (PEDT)

Création d un accueil de loisirs périscolaire dans le cadre du projet éducatif territorial (PEDT) Créatin d un accueil de lisirs périsclaire dans le cadre du prjet éducatif territrial (PEDT) Préambule La créatin d un accueil de lisirs périsclaire dans chaque écle élémentaire et/u maternelle est une

Plus en détail

HAUTE BORNE DEVELOPPEMENT

HAUTE BORNE DEVELOPPEMENT HAUTE BORNE DEVELOPPEMENT SAEM Haute Brne PLAN D ACTIONS 2011 Plan d actins Haute Brne Dévelppement - Technple Lille Métrple 2011 1 SOMMAIRE A - CONTEXTE... 3 B - ACTIONS... 4 Axe 1 : Favriser la créatin

Plus en détail

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions :

Fiche conseil LA FRANCHISE. Ce qu il faut savoir? Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : LA FRANCHISE Ce qu il faut savir? Fiche cnseil Ns fiches cnseils nt pur bjectif de vus aider à mieux appréhender les ntins : Certifié ISO 9001 Cmptables Fiscales Juridiques, Sciales, de Gestin Réf. : DEV/O/FC/065/11-11/VBU

Plus en détail

Canada stratégie d investissement 1

Canada stratégie d investissement 1 Canada stratégie d investissement 1 A. Stratégie d investissement glbale Aperçu général Le guvernement du Canada placera un accent renuvelé sur l écnmie, surtut en ce qui cncerne l investissement dans

Plus en détail

AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL

AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL AIDE EMPLOI POUR L ENTREPRENARIAT SOCIAL REFERENCES JURIDIQUES : - Règlement (CE) N 1998/2006 de la cmmissin eurpéenne en date du 15 décembre 2006 cncernant les aides de minimis - Règlement (CE) n 1535/2007

Plus en détail

Programme prévisionnel d actions 2015

Programme prévisionnel d actions 2015 Des ressurces pur l actin Prgramme prévisinnel d actins 2015 L applicatin de la réfrme de la Plitique de la ville se cncrétise en 2015 à travers les nuveaux Cntrats de ville. Le Centre de ressurces cnfrmément

Plus en détail

Contribution au groupe de travail Rénovation des logements : du diagnostic à l usage. Créons ensemble la «carte vitale du logement»

Contribution au groupe de travail Rénovation des logements : du diagnostic à l usage. Créons ensemble la «carte vitale du logement» Siège scial 12, rue des Crdelières 75013 PARIS T: 01 53 91 03 03 F: 01 53 91 04 44 citemetrie@citemetrie.fr S.A.R.L. au capital de 14 300 Siret n 350 662 862 00043 Cde NAF 7112B Cntributin au grupe de

Plus en détail

Orientations générales de la Formation Professionnelle

Orientations générales de la Formation Professionnelle Orientatins générales de la Frmatin Prfessinnelle Année 2015 Branche Banque Ppulaire 1 Cmmissin Paritaire Natinale à l Empli 10 juillet 2014 Préambule Les rientatins générales de la frmatin prfessinnelle

Plus en détail

SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES

SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES SYNTHESE ET RECOMMANDATIONS DE LA 3 ème CONFERENCE FORMATION DU SECTEUR DE L ENERGIE ET DES MINES 1. SYNTHESE : Au terme de la 3 ème cnférence frmatin tenue à Alger les 12 et 13 décembre 2006, les pratiques

Plus en détail

WEBSEMINAIRE. LOI NOTRe et Offices de Tourisme. Mercredi 29 juillet 2015

WEBSEMINAIRE. LOI NOTRe et Offices de Tourisme. Mercredi 29 juillet 2015 WEBSEMINAIRE LOI NOTRe et Offices de Turisme Mercredi 29 juillet 2015 Yannick BERTOLUCCI Chargé des Relatins institutinnelles Offices de Turisme de France Fédératin Natinale Li NOTRe Au prgramme La li

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES «Développement d une ingénierie sur les métiers du numérique et les référentiels de formation correspondants»

CAHIER DES CHARGES «Développement d une ingénierie sur les métiers du numérique et les référentiels de formation correspondants» CAHIER DES CHARGES 1 «Dévelppement d une ingénierie sur les métiers du numérique et les référentiels de frmatin crrespndants» 1ère étape du prjet «GPEC filière numérique» sur le bassin de Caen A. LE CONTEXTE

Plus en détail

k2638 Evaluation partenariale de la politique de lutte contre le décrochage scolaire

k2638 Evaluation partenariale de la politique de lutte contre le décrochage scolaire k2638 RAPPORT FINAL Nvembre 2014 1 REMERCIEMENTS Je mesure la respnsabilité du ministère de l Educatin Natinale, de l Enseignement Supérieur et de la Recherche dans le prcessus qui cnduit au décrchage

Plus en détail

CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Loire

CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Loire CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Lire Enquête auprès des publics du SPRO Synthèse Décembre 2014 CARIF-OREF Bretagne, Centre et Pays de la Lire Enquête auprès des publics du SPRO 6, rue Gurvand

Plus en détail

VERS UN ECO-QUARTIER : CHARTE DE DEVELOPPEMENT DURABLE ET GRILLE D EVALUATION DES PROJETS POUR L ECO-QUARTIER BAUDENS A BOURGES

VERS UN ECO-QUARTIER : CHARTE DE DEVELOPPEMENT DURABLE ET GRILLE D EVALUATION DES PROJETS POUR L ECO-QUARTIER BAUDENS A BOURGES VERS UN ECO-QUARTIER : CHARTE DE DEVELOPPEMENT DURABLE ET GRILLE D EVALUATION DES PROJETS POUR L ECO-QUARTIER BAUDENS A BOURGES PIERRE BALLAIRE, CONSEIL GENERAL DU CHER, CATHERINE CHARLOT-VALDIEU, ASSOCIATION

Plus en détail

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014

APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 DOCUMENT DE CONSULTATION 04 JUILLET 2014 APPEL D OFFRES PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT DSI 2014 163 PAP Bpifrance PRESTATION INTEGRATION FINANCEMENT 1 TYPE DE PROCEDURE Marché privé, passé en appel

Plus en détail

Les jeunes et la politique

Les jeunes et la politique Les jeunes et la plitique Cnseil de dévelppement du Pays du Centre Bretagne, 2014 Page1 Le Cnseil de dévelppement a chisi de travailler sur la thématique «Liens jeunes et institutins publiques» suite à

Plus en détail

2014-2015 DÉLÉGATION ACADÉMIQUE AUX RELATIONS EUROPÉENNES, INTERNATIONALES ET À LA COOPÉRATION

2014-2015 DÉLÉGATION ACADÉMIQUE AUX RELATIONS EUROPÉENNES, INTERNATIONALES ET À LA COOPÉRATION Bilan annuel de l uverture internatinale de l académie Orléans-Turs 2014-2015 DÉLÉGATION ACADÉMIQUE AUX RELATIONS EUROPÉENNES, INTERNATIONALES ET À LA COOPÉRATION L OUVERTURE À L INTERNATIONAL La li d

Plus en détail

«TANDEM : Dispositif de tutorat individualisé» Académie d Aix-Marseille

«TANDEM : Dispositif de tutorat individualisé» Académie d Aix-Marseille «TANDEM : Dispsitif de tutrat individualisé» Académie d Aix-Marseille NOTE DE RESTITUTION FINALE DU PORTEUR DE PROJET Ministère des Sprts, de la Jeunesse, de l Educatin Ppulaire et de la Vie Assciative

Plus en détail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail

Lutter contre la précarité sur le marché du travail Sécurisatin de l empli Dcument de travail pur la 2 ème séance de négciatin du 12 ctbre Lutter cntre la précarité sur le marché du travail Il existe déjà beaucup de flexibilité en France, et à côté des

Plus en détail

PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012

PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012 PLAN DE TRAVAIL DU RÉSEAU DES FEMMES PARLEMENTAIRES DES AMÉRIQUES 2010 2012 Suivant les bjectifs du Réseau des femmes parlementaires des Amériques, les prirités d actin de la présidente du Réseau et les

Plus en détail

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE

ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE ALTERNANCE CHARGE(E) DES SERVICES GENERAUX ET LOGISTIQUE HUMANITAIRE Une frmatin au métier de Lgisticien de Santé 2014/2015 PRESENTATION DE L INSTITUT ET DE LA FORMATION L ALTERNANCE COTE RESSOURCES HUMAINES

Plus en détail

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle.

Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude portant sur l analyse de la négociation d entreprise sur l égalité professionnelle. Cahiers des Clauses Particulières relative à l achat d une étude prtant sur l analyse de la négciatin d entreprise sur l égalité prfessinnelle. Directin Réginale des entreprises, de la cncurrence, de la

Plus en détail

Centre de santé René-Laborie Audiens

Centre de santé René-Laborie Audiens Centre de santé René-Labrie Audiens CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre d un nuveau cncept Cahier des charges : Mise en œuvre d un nuveau cncept Smmaire 1 Cntexte 3 2 Descriptin de l existant 3 Descriptin

Plus en détail

COMMUNAUTE HOSPITALIERE DE TERRITOIRE

COMMUNAUTE HOSPITALIERE DE TERRITOIRE COMMUNAUTE HOSPITALIERE DE TERRITOIRE Cmmunauté Hspitalière de Territire Le persnnel en danger Les représentants du persnnel nt enfin pu avir cnnaissance du cntenu de la cnventin de CHT entre Hyères, Brignles

Plus en détail

MASTER 2 MENTION SCIENCE POLITIQUE, PARCOURS MÉTIERS DES ÉTUDES ET DU CONSEIL

MASTER 2 MENTION SCIENCE POLITIQUE, PARCOURS MÉTIERS DES ÉTUDES ET DU CONSEIL MASTER 2 MENTION SCIENCE POLITIQUE, PARCOURS MÉTIERS DES ÉTUDES ET DU CONSEIL RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Dmaine ministériel : Drit, Ecnmie, Gestin Mentin : Science plitique Spécialité

Plus en détail

FICHE DE BONNE PRATIQUE

FICHE DE BONNE PRATIQUE FICHE DE BONNE PRATIQUE Prgramme d actins pur amélirer la préventin des vilences faites aux femmes, des vilences intrafamiliales, et l aide aux victimes TÉLÉPHONE PORTABLE D ALERTE POUR FEMMES VICTIMES

Plus en détail

CHARTE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE. de la FÉDÉRATION des CLUBS de la DÉFENSE

CHARTE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE. de la FÉDÉRATION des CLUBS de la DÉFENSE CHARTE DU DÉVELOPPEMENT DURABLE de la FÉDÉRATION des CLUBS de la DÉFENSE 139 140 PRÉAMBULE Suhaitant dnner plus de frce aux principes éthiques qui guident l ensemble de ses décisins, tut en s inscrivant

Plus en détail

Prochaine réunion du groupe jeunesse : lundi 14 novembre, salle polyvalente de Remenoville.

Prochaine réunion du groupe jeunesse : lundi 14 novembre, salle polyvalente de Remenoville. Cmpte-rendu GROUPE JEUNESSE Mardi 13 septembre 2011 à la mairie de Fraimbis Etaient présents : Mme LECLERC, M. TSCHENS et Marie-France LOPPION (Fraimbis), M. BURGAIN (Magnières), M. LOPPION (Vathiménil),

Plus en détail

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte

Evaluation d impact: Passer des promesses à l acte Evaluatin d impact: Passer des prmesses à l acte Fnds Natinal pur la Prmtin de la Jeunesse (FNPJ) au Senegal Le cas des Tut Petits Credits (TPC) Cheikh Diaw, Aminata Diuf, Drew Gardiner, Antine Legrand,

Plus en détail

RAPPORT FINAL. Étude pour mieux connaître les Zones Urbaines Sensibles de la Vallée de l Huveaune

RAPPORT FINAL. Étude pour mieux connaître les Zones Urbaines Sensibles de la Vallée de l Huveaune Maisn de l Empli de Marseille - Etude sur les ZUS de la Vallée de l Huveaune Maisn de l Empli de Marseille Cnfidentiel RAPPORT FINAL Étude pur mieux cnnaître les Znes Urbaines Sensibles de la Vallée de

Plus en détail

Réunion du 20 juin 2013 Echanges conservatoires (PACA, RA et LR) et Fédération des conservatoires

Réunion du 20 juin 2013 Echanges conservatoires (PACA, RA et LR) et Fédération des conservatoires Réunin du 20 juin 2013 Echanges cnservatires (PACA, RA et LR) et Fédératin des cnservatires - Perspectives d actins et d implicatins 1. Bilan des actins prtées par les cnservatires dans le premier Plan

Plus en détail

Compte-rendu de l Atelier de travail Du 10 avril 2012 de 14h00 à 17h00

Compte-rendu de l Atelier de travail Du 10 avril 2012 de 14h00 à 17h00 Grupe de Réflexin et d Actin sur l Adaptatin au Changement Climatique (GRAACC) Cmpte-rendu de l Atelier de travail Du 10 avril 2012 de 14h00 à 17h00 A l hôtel Campanile 4 rue Mrtier, Lyn 3 ème Dans le

Plus en détail

1. EXPOSE DE LA SITUATION STRATEGIQUE

1. EXPOSE DE LA SITUATION STRATEGIQUE 1. EXPOSE DE LA SITUATION STRATEGIQUE FIDUCIAIRE SUISSE VA DE L AVANT - Organisatin clarifiée - Bases mdernes: frmatin et perfectinnement prfessinnel - Centres de cmpétences: instituts, OAR, Cmité central

Plus en détail

Locallife Leader de l édition d annuaires locaux en ligne, Présent en France depuis octobre 2008

Locallife Leader de l édition d annuaires locaux en ligne, Présent en France depuis octobre 2008 Paris, Nvembre 2008 Lcallife Leader de l éditin d annuaires lcaux en ligne, Présent en France depuis ctbre 2008 Dssier de Presse Lcallife en bref La recherche d infrmatins lcales et le référencement naturel

Plus en détail

NOTE DE CADRAGE APPEL A PROJET AUX ASSOCIATIONS : MISE EN PLACE DU DISPOSITIF CITESLAB. SUR LES 14 QUARTIERS PRIORITAIRES DE FORT-DE-France

NOTE DE CADRAGE APPEL A PROJET AUX ASSOCIATIONS : MISE EN PLACE DU DISPOSITIF CITESLAB. SUR LES 14 QUARTIERS PRIORITAIRES DE FORT-DE-France 1 NOTE DE CADRAGE APPEL A PROJET AUX ASSOCIATIONS : MISE EN PLACE DU DISPOSITIF CITESLAB SUR LES 14 QUARTIERS PRIORITAIRES DE FORT-DE-France Date limite de dépôts des dssiers : 24 juillet 2013 à 12h00

Plus en détail

UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE POUR REUSSIR SA CLASSE DE

UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE POUR REUSSIR SA CLASSE DE Fnds d incitatin académique Académie de Brdeaux UN ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE POUR REUSSIR SA CLASSE DE SECONDE Lycée Bernard Palissy Agen (47) DESCRIPTION DU PROJET Ce prjet, au cœur du prjet d établissement,

Plus en détail

CONTRIBUTION DES CENTRES DE FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL D ALSACE AU CONTRAT DE PLAN REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONTRIBUTION DES CENTRES DE FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL D ALSACE AU CONTRAT DE PLAN REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES CONTRIBUTION DES CENTRES DE FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL D ALSACE AU CONTRAT DE PLAN REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES MAI 211 SOMMAIRE I. LES CENTRES DE FORMATION EN TRAVAIL SOCIAL

Plus en détail

Élections européennes 2014. Quel logement social dans l UE en 2020?

Élections européennes 2014. Quel logement social dans l UE en 2020? Électins eurpéennes 2014 Quel lgement scial dans l UE en 2020? Mai 2014 Lgement scial Un investissement intelligent pur l Eurpe, une plus-value pur la chésin de ses territires Manifeste de l Unin sciale

Plus en détail

ÉTUDIANTS EN SITUATION DE

ÉTUDIANTS EN SITUATION DE ANNEXE 10 ÉTUDIANTS EN SITUATION DE HANDICAP EN STAGE Exemple de frmatin adressée aux enseignants du cllégial. Présentatin par le centre cllégial de sutien à l intégratin de l Est du Québec ccsi@cegep-ste-fy.qc.ca

Plus en détail