Atelier ETP. Journée romande d oncologie 4 Septembre Véronique Urbaniak Spécialiste Clinique Neuchatel

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Atelier ETP. Journée romande d oncologie 4 Septembre Véronique Urbaniak Spécialiste Clinique Neuchatel"

Transcription

1 Atelier ETP Journée romande d oncologie 4 Septembre 2015

2 Définition par l OMS 1998 «L éducation thérapeutique du patient doit permettre aux patients d acquérir et de conserver les compétences les aidant à vivre de manière optimale avec leur maladie. Il s agit d un processus permanent, intégré dans les soins et centré sur le patient..

3 Suite.L éducation implique des activités organisées de sensibilisation, d information, d apprentissage de l autogestion et de soutien psychologique, concernant la maladie et le traitement prescrit, les soins, le cadre hospitalier et de soins, les informations organisationnelles et les comportements de santé et de maladie.

4 Finalité.L éducation thérapeutique vise à aider les patients et leur famille à comprendre la maladie et le traitement, à coopérer avec les soignants, à vivre plus sainement et à maintenir ou améliorer leur qualité de vie.»

5 Principe : Une relation de qualité centrée sur la personne. Des principes pédagogiques avec construction du savoir. Un transfert de compétences : notion de soignant facilitateur. Rendre le patient autonome.

6 Quatre étapes Identification des besoins et des attentes du patient(diagnostic éducatif ou bilan partagé) Evaluer et convenir ensemble(soignant et patient) de priorité et d objectifs. Mobilisation du savoir et apport théorique. Evaluation du processus

7 L alliance thérapeutique Notion d un engagement mutuel. Comment développer une attitude favorisant la création du lien thérapeutique? Quel est le premier moment du lien?

8 L'accueil Moment privilégie 1 er Impression déterminante Coconstruction avec le patient

9 «La maladie est un événement qui atteint un corps vivant, habité par un sujet, mais aussi un corps social, un organisme marqué par l échange et la communication» Marco Vanotti

10 PATIENT Prendre en main son traitement

11 Acceptation ou résignation Résultat de deux processus différents face à la maladie Annonce du diagnostic Incrédulité passagère Choc (stupeur) Angoisse Processus d intégration Révolte (accusation) Confrontation Capacité dépressive (tristesse) Acceptation (coping+) Stratégies A.Lacroix 2002 education thérapeutique des patients Maloine Paris Neuchâtel Évitement Déni / Refus (banalisation) (honte) Résignation (Dépression) Processus de distanciation

12 Faire s exprimer le patient Par rapport à son vécu avec la maladie. Ses expériences de traitement. Son besoin en soins actuel. Les problématiques rencontrées.

13 Le PRISM

14 Buts Autonomisation du patient en lui permettant : D acquérir ou de conserver les compétences, l aidant à mener à bien son projet de vie. De comprendre le traitement et de se l approprier. D intégrer le traitement dans son quotidien

15 Principes pédagogiques Faire ressortir les croyances et les représentations du patient par rapport à sa maladie et son traitement. Comment les faire émerger pour mieux cibler les besoins et les ressources. Diagnostic éducatif, carte sémantique, etc.

16 But : La quête des représentations des patients (registre cognitif), leur offre la possibilité d exprimer leur point de vue, de prendre du recul. C est une pratique préliminaire à toute démarche pédagogique car dans une approche constructiviste, les nouvelles connaissances s appuie sur les représentations mentales

17 Les questions du guide Elles permettent d aborder les thèmes suivant : La découverte de la maladie Le vécu émotionnel Les changements engendrés par cette maladie La dynamique familiale

18 Les apports du guide Permet de structurer l entretien : Mise en place d un cadre Gestion du temps Moins de débordements

19 «Quand la personne se sent écoutée, cela lui permet de relâcher les tensions. Elle devient capable de percevoir d un œil nouveau son monde intérieur et d aller de l avant». Liberté pour apprendre Carl Rogers

20 Objectifs Qu elle se sente soutenue et reconnue. Qu elle exprime son ressenti face à la maladie. Qu elle reçoive les infos nécessaires à la gestion. Qu elle puisse prendre conscience de l'impact du traitement au quotidien. Qu elle puisse se sentir capable de repérer les signes d alerte, analyser et interpréter les mesures.

21 L erreur serait de: Penser que le patient ne sait rien, n a rien fait, n a rien expérimenté. Sous-estimer ce qu il a entendu. Plaquer des solutions toutes faites. Sous-estimer les autres partenaires.

22 «De soignant, puis conseiller le professionnelle de santé devient facilitateur de l appropriation de la thérapeutique par le patient» C est Carl Rogers qui parle de co-construction et coresponsabilité, c est l approche systémique pour amener: «le patient à être autrement le même»

23 Se rencontrer et chercher Se rencontrer et chercher Evaluation Acquis et processus Problèmes et besoins en ETP Cheminer ensemble S accorder Contenu et méthode adaptée Compétences à acquérir S accorder La roue de l ETP Aline Lasserre -Moutet HUG Genève

24 C EST UN VERITABLE PARTENARIAT

25 Le malade et son soignant: un tandem. Mais qui conduit?

26 Chaque soignant sera confronté à son impuissance: attention au risque d épuisement Il devra : faire preuve de créativité favoriser un climat de confiance être attentif à son non-verbal non jugement

27 2- ACCOMPAGNER LE PATIENT Aller à son rythme Instaurer un climat de confiance

28 Question pour un soignant? «Comment est-ce que je vivrais, moi, les exigences de vie que je propose?» La réponse du soignant à cette question améliorerait probablement le dialogue entre le soignant et le patient. Dr Paul ROESCH: Praticien Hospitalier, spécialiste en Endocrinologie- Diabétologie, créateur du site DiabSurf, Centre Hospitalier de Mulhouse

29 Le traitement des plaies chroniques continue à représenter un défi pour les professionnels de la santé.

30 A méditer «et s il s agissait simplement d aider la personne malade à prendre soin d elle-même l aider à prendre du pouvoir. et pour nous soignants, d adopter une manière de travailler qui favorise l implication du patient dans les décisions et les actions relatives à sa santé» Brigitte Sandrin Berton Neuchâtel

31 Véronique Urbanisas Spécialiste Clinique Neuchâtel Merci de votre attention

L éducation thérapeutique du patient (ETP): pourquoi? Comment l organiser? L exemple du diabète. Dr Bénédicte Frémy Jeudi 7 novembre 2013 Agen

L éducation thérapeutique du patient (ETP): pourquoi? Comment l organiser? L exemple du diabète. Dr Bénédicte Frémy Jeudi 7 novembre 2013 Agen L éducation thérapeutique du patient (ETP): pourquoi? Comment l organiser? L exemple du diabète. Dr Bénédicte Frémy Jeudi 7 novembre 2013 Agen Définition de l OMS (1998) L ETP est un processus continu,

Plus en détail

Education thérapeutique Repères pratiques. Isabelle BERTHON Cadre supérieur de santé CHR METZ-THIONVILLE

Education thérapeutique Repères pratiques. Isabelle BERTHON Cadre supérieur de santé CHR METZ-THIONVILLE Education thérapeutique Repères pratiques Isabelle BERTHON Cadre supérieur de santé CHR METZ-THIONVILLE 26 septembre 2009 1 ère partie: au fil des étapes de l ETP 2 ème partie: au carrefour du soin et

Plus en détail

RÉTABLISSEMENT ET PLEINE CITOYENNETÉ

RÉTABLISSEMENT ET PLEINE CITOYENNETÉ Mot de bienvenue et présentation des formatrices RÉTABLISSEMENT ET PLEINE CITOYENNETÉ 2014-12-05 AQRP 1 Association québécoise pour la réadaptation psychosociale DÉCOUVRIR L AQRP 2014-12-05 AQRP 2 MISSION

Plus en détail

Bases théoriques de la relation d aide

Bases théoriques de la relation d aide Bases théoriques de la relation d aide UE 4.2 S3 Soins relationnels Promotion 2012-2015 mercredi 18 septembre 13 1 1. La relation d aide: origine et développement 2. Définition de la relation d aide 3.

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION. Formation de base à l éducation thérapeutique du patient vivant avec une pathologie chronique dans un ACT

PROGRAMME DE FORMATION. Formation de base à l éducation thérapeutique du patient vivant avec une pathologie chronique dans un ACT PROGRAMME DE FORMATION Formation de base à l éducation thérapeutique du patient vivant avec une pathologie chronique dans un ACT Formation en 2 temps (total de 6 jours) 1 er session (3 jours) : 26-27-28

Plus en détail

Education Thérapeutique. Catherine Tourette-Turgis,MCU

Education Thérapeutique. Catherine Tourette-Turgis,MCU Education Thérapeutique Catherine Tourette-Turgis,MCU Pourquoi l ETP aujourd hui? Organiser l ETP une nécessité face : Accroissement du nombre de malades chroniques Efficience des thérapeutiques diminuée

Plus en détail

La relation soignant-soigné

La relation soignant-soigné La relation soignant-soigné UE 1.1 S1 Octobre 2010 C. DEBERGÉ PLAN 1. Intention pédagogique 2. Référentiel de compétences 3. Définition et réflexions 4. Une nécessaire relation pour rester humain 5. Une

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS

CATALOGUE DE FORMATIONS Développer les compétences relationnelles des professionnels de santé CATALOGUE DE FORMATIONS Sommaire Présentation 1 Première partie : Le soignant, premier outil de communication 3 1. Gérer ses émotions

Plus en détail

Catalogue. Formation

Catalogue. Formation Catalogue de Formation Pôle régional de compétences en éducation et Promotion de la Santé En Limousin Notre mission Soutenir les acteurs de terrain dans la mise en oeuvre de projets et de programmes en

Plus en détail

Education thérapeutique du patient

Education thérapeutique du patient Présentation du dispositif de réhabilitation Rhône Alpes Centre 2 juin 2016 Education thérapeutique du patient S.MANGIN (IDE) Dr M.BONAÏTI Département de réhabilitation psychosociale Définitions - Objectifs

Plus en détail

projet institutionnel : développer un outil d évaluation commun pour les intervenants diplômés des CMS lausannois

projet institutionnel : développer un outil d évaluation commun pour les intervenants diplômés des CMS lausannois projet institutionnel : développer un outil d évaluation commun pour les intervenants diplômés des CMS lausannois 26 août 2015 1 Quand l éducation thérapeutique devient une philosophie de prise en soins.

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION «EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT» Niveau 1 (40h) PREVART FORMATION. Commanditaire : Organisme Formateur : PREVART FORMATION

PROGRAMME DE FORMATION «EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT» Niveau 1 (40h) PREVART FORMATION. Commanditaire : Organisme Formateur : PREVART FORMATION PROGRAMME DE FORMATION «EDUCATION THERAPEUTIQUE DU PATIENT» Niveau 1 (40h) Commanditaire : Organisme Formateur : PREVART FORMATION Formateur : Dr Guillaume DERVAUX PREVART FORMATION CONTEXTE Le rapport

Plus en détail

Vivre avec une maladie chronique

Vivre avec une maladie chronique Vivre avec une maladie chronique «L éducation thérapeutique des patients» A. LACROIX, JPH ASSAI En France 15 millions de personnes soit 20 % de la population souffre de maladies chroniques. Maladie chronique

Plus en détail

A propos des questions posées en atelier

A propos des questions posées en atelier Diabète éducation de langue française L éducation thérapeutique : pourquoi, avec qui, comment? Rennes, 9 juin 2010 A propos des questions posées en atelier Dr Brigitte Sandrin-Berthon 1- Education thérapeutique

Plus en détail

L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe»

L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe» L école de la facilitation - Bordeaux Formation certifiante de «Facilitateur du travail d équipe» La Manufacture des équipes, accompagne les groupes et les organisations pour développer le travail coopératif,

Plus en détail

Annonce du diagnostic. Daphnée SCHOTT psychologue Dr Dominique RIEMENS, MG libéral et coordonateur REUCARE

Annonce du diagnostic. Daphnée SCHOTT psychologue Dr Dominique RIEMENS, MG libéral et coordonateur REUCARE Annonce du diagnostic Daphnée SCHOTT psychologue Dr Dominique RIEMENS, MG libéral et coordonateur REUCARE Annonce de diagnostic : le cadre légal Article 35 du code de déontologie médicale (article R.4127-35

Plus en détail

Programme de Formation Professionnelle certifiante (40heures) en Education Thérapeutique

Programme de Formation Professionnelle certifiante (40heures) en Education Thérapeutique Programme de Formation Professionnelle certifiante (40heures) en Education Thérapeutique Ce programme s appuie sur le référentiel de compétences du 31 Mai 2013 modifiant l arrêté du 2 août 2010 relatif

Plus en détail

Education Thérapeutique en Psychiatrie : Représentations des soignants, des patients et des familles

Education Thérapeutique en Psychiatrie : Représentations des soignants, des patients et des familles Education Thérapeutique en Psychiatrie : Représentations des soignants, des patients et des familles Delphine VIARD PLAN INTRODUCTION METHODE RESULTATS Représentations des soignants Représentations des

Plus en détail

Et si on parlait d autre chose?

Et si on parlait d autre chose? Des concepts en psychologie de la santé à la création d un outil pédagogique visant le renforcement des stratégies de coping actif des patients atteints de maladie chronique Et si on parlait d autre chose?

Plus en détail

Approche concrète des démences et de la maladie d Alzheimer pour les activités du quotidien

Approche concrète des démences et de la maladie d Alzheimer pour les activités du quotidien Impression à partir du site https://offredeformation.npdcp.fr le 30/12/2016. Fiche formation Approche concrète des démences et de la maladie d Alzheimer pour les activités du quotidien - N : 17770 - Mise

Plus en détail

MA PALETTE DE COULEURS

MA PALETTE DE COULEURS DURÉE : 60 MINUTES Cet exercice permet à l élève de porter un regard critique sur son estime de soi et à son niveau de confiance selon les différents contextes de la vie. Le partage d informations personnelles

Plus en détail

Education thérapeutique sur une cohorte de patients atteints de cancer du sein et colorectal avec chimiothérapie adjuvante

Education thérapeutique sur une cohorte de patients atteints de cancer du sein et colorectal avec chimiothérapie adjuvante Education thérapeutique sur une cohorte de patients atteints de cancer du sein et colorectal avec chimiothérapie adjuvante Dr Caroline BUREAU LENOIR Polyclinique Bordeaux Nord Aquitaine HISTORIQUE (1)

Plus en détail

Education thérapeutique de la personne obèse : quelle est la place de l entretien motivationnel? Prof. Alain Golay

Education thérapeutique de la personne obèse : quelle est la place de l entretien motivationnel? Prof. Alain Golay Education thérapeutique de la personne obèse : quelle est la place de l entretien motivationnel? Prof. Alain Golay Hôpitaux Universitaires de Genève Centre collaborateur de l OMS www.setmc.hug-ge.ch Alain.golay@hcuge.ch

Plus en détail

" Patients et/ou aidants experts : un changement de regard sur les maladies chroniques"

 Patients et/ou aidants experts : un changement de regard sur les maladies chroniques " Patients et/ou aidants experts : un changement de regard sur les maladies chroniques" Sylvie Pariel Département de Gériatrie Ambulatoire Hôpital Charles Foix Ivry sur seine L expert Personne apte à juger

Plus en détail

Fatigue et dépression chez le patient atteint d un cancer

Fatigue et dépression chez le patient atteint d un cancer Fatigue et dépression chez le patient atteint d un cancer Anne Brédart Unité de Psycho-Oncologie Institut Curie, Paris Régionales de Cancérologie, Paris, 24 novembre 2004 L expérience de la fatigue en

Plus en détail

Rôle de l infirmière en rhumatologie Et Education Thérapeutique du Patient (ETP)

Rôle de l infirmière en rhumatologie Et Education Thérapeutique du Patient (ETP) L ARTHRITE : QUELLE QUALITE DE VIE EN 2014 Approche interdisciplinaire de la polyarthrite rhumatoïde Rôle de l infirmière en rhumatologie Et Education Thérapeutique du Patient (ETP) Avramovska Aleksandra

Plus en détail

L Education Thérapeutique du Patient atteint de BPCO: Pourquoi? Quand? Réseau Insuffisance Respiratoire Lorraine

L Education Thérapeutique du Patient atteint de BPCO: Pourquoi? Quand? Réseau Insuffisance Respiratoire Lorraine L Education Thérapeutique du Patient atteint de BPCO: Pour qui? Pourquoi? Quand? Réseau Insuffisance Respiratoire Lorraine Anne GUILLAUMOT 26 Septembre 2009 L Education Thérapeutique du Patient atteint

Plus en détail

La démarche réflexive, un moyen pour accompagner le changement dans un établissement de soin...

La démarche réflexive, un moyen pour accompagner le changement dans un établissement de soin... La démarche réflexive, un moyen pour accompagner le établissement de soin... " La théorie sans la pratique est impuissante et la pratique sans la théorie est aveugle" Bergson Introduction Si l on part

Plus en détail

COMPETENCES DE L ELEVE : DEVENIR AUTONOME

COMPETENCES DE L ELEVE : DEVENIR AUTONOME Se construire une attitude d élève affective et relationnelle COMPETENCES DE L ELEVE : DEVENIR AUTONOME organisationnelle cognitive Se construire une attitude d élève Comprendre la fonction de l école

Plus en détail

Les rencontres autour de l Annonce Annoncer une mauvaise nouvelle

Les rencontres autour de l Annonce Annoncer une mauvaise nouvelle Les rencontres autour de l Annonce Annoncer une mauvaise nouvelle Aspects psychologiques et communication date Etablissement 1 Aspects psychologiques 2 Aspects psychologiques (1/2) Côté patient La sidération

Plus en détail

Formation soins palliatifs et qualité de vie

Formation soins palliatifs et qualité de vie Formation soins palliatifs et qualité de vie Le soutien aux proches durant la maladie: informer et soutenir Martine Hennuy Introduction La maladie grave = traumatisme, séisme pour le malade et les proches

Plus en détail

LA PREMIERE SEANCE DANS LE CADRE DES TROUBLES ALIMENTAIRES. Dr BRUNO DUBOS, Médecin psychiatre, thérapeute familial RENNES 2016

LA PREMIERE SEANCE DANS LE CADRE DES TROUBLES ALIMENTAIRES. Dr BRUNO DUBOS, Médecin psychiatre, thérapeute familial RENNES 2016 LA PREMIERE SEANCE DANS LE CADRE DES TROUBLES ALIMENTAIRES Dr BRUNO DUBOS, Médecin psychiatre, thérapeute familial RENNES 2016!1 1. OBJECTIFS Comme dans toute thérapie, la première séance conditionne une

Plus en détail

Grandir avec une maladie chronique : Etude descriptive des besoins des parents et réflexion sur le soin à apporter à la famille

Grandir avec une maladie chronique : Etude descriptive des besoins des parents et réflexion sur le soin à apporter à la famille Grandir avec une maladie chronique : Etude descriptive des besoins des parents et réflexion sur le soin à apporter à la famille 1 Plan de l intervention Introduction Mon expérience Pourquoi ce projet Ma

Plus en détail

Projets et Formations

Projets et Formations LE TRAVAIL DE NUIT EN INSTITUTION Projets et Formations Spécialiste Santé 1 Objectif Permettre aux personnels travaillant de nuit de mieux se situer dans l institution, au sein de l équipe soignante et

Plus en détail

PREMIERS PAS VERS UN MONDE DE SOINS ENERGETIQUES. Dr OLIVIER PRIAN, Médecin urgentiste RENNES 2016

PREMIERS PAS VERS UN MONDE DE SOINS ENERGETIQUES. Dr OLIVIER PRIAN, Médecin urgentiste RENNES 2016 PREMIERS PAS VERS UN MONDE DE SOINS ENERGETIQUES Dr OLIVIER PRIAN, Médecin urgentiste RENNES 2016!1 1. OBJECTIFS Au delà du verbal et du non-verbal, des mots et des postures ou mouvements, Olivier vous

Plus en détail

Education Thérapeutique du Patient et psychiatrie: le questionnement du Dr Sisyphe

Education Thérapeutique du Patient et psychiatrie: le questionnement du Dr Sisyphe Education Thérapeutique du Patient et psychiatrie: le questionnement du Dr Sisyphe 12 novembre 2010 Dre Rita Manghi service d addictologie Département de psychiatrie - HUG rita.manghi@hcuge.ch Education

Plus en détail

FORMATION. Accompagnateur en psychiatrie de l âge avancé. pour les aides et les détenteurs de CFC dans les soins*, l animation, et le secteur hôtelier

FORMATION. Accompagnateur en psychiatrie de l âge avancé. pour les aides et les détenteurs de CFC dans les soins*, l animation, et le secteur hôtelier Cours FAP 1 à 11 Programme 2009 FORMATION Accompagnateur en psychiatrie de l âge avancé pour les aides et les détenteurs de CFC dans les soins*, l animation, et le secteur hôtelier VOUS soignez ou accompagnez,

Plus en détail

Exemples de questions ouvertes pour l auto-évaluation d un programme d ETP

Exemples de questions ouvertes pour l auto-évaluation d un programme d ETP Exemples de questions ouvertes pour l auto-évaluation d un programme d ETP Cette fiche propose des exemples de questions qui sont adaptables et modifiables par chaque équipe dans sa démarche d auto-évaluation.

Plus en détail

SANTE PUBLIQUE ET EDUCATION POUR LA SANTE

SANTE PUBLIQUE ET EDUCATION POUR LA SANTE A. SANTE PUBLIQUE ET EDUCATION POUR LA SANTE 09/06/09 Mme Roustan Sté publique I. Définition de la santé II. Concepts et définitions A. Santé : une évolution dans les définitions 1. Une définition négative

Plus en détail

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE Comité régional aquitain d'éducation pour la santé A Q U I T A I N E - G I R O N D E 2008 EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE Catalogue Formations - Méthodologie de projet - Outils pédagogiques - Formations

Plus en détail

Pratiques de l éducation thérapeutique en psychiatrie. Etats des lieux et perspectives 15 novembre 2016

Pratiques de l éducation thérapeutique en psychiatrie. Etats des lieux et perspectives 15 novembre 2016 Pratiques de l éducation thérapeutique en psychiatrie Etats des lieux et perspectives 15 novembre 2016 La pédagogie en éducation thérapeutique Mélanie Seillier, Responsable du Cerfep de la Carsat Nord-Picardie

Plus en détail

fiche d accompagnement pédagogique

fiche d accompagnement pédagogique fiche d accompagnement pédagogique Les compétences développées par la pratique des ateliers philosophiques en maternelle PS/MS/GS Fiche écrite par Jean-Charles Pettier, docteur en sciences de l éducation

Plus en détail

Les stratégies d intervention et les résonnances du soignant face au patient obèse et à sa famille

Les stratégies d intervention et les résonnances du soignant face au patient obèse et à sa famille Symposium de la Division d Endocrinologie, Diabétologie et Obésité pédiatrique DMCP CHUV 2 octobre 2014 Les stratégies d intervention et les résonnances du soignant face au patient obèse et à sa famille

Plus en détail

Objectifs de la séquence Contenus de la séquence Méthode d accompagnement pédagogique Matériels, ressources, outils - Présentation des

Objectifs de la séquence Contenus de la séquence Méthode d accompagnement pédagogique Matériels, ressources, outils - Présentation des Nom de l organisme : AXE PRO FORMATION Intitulé de la formation : La fin de vie, le deuil Réf : PAAD Nbre d heures : 20 Nom du (des) intervenant(s) : BARBERO Elodie Horaires proposés : 8h30/12h30 13h30/17h30

Plus en détail

PATIENTS PARTENAIRES DE L EDUCATION THERAPEUTIQUE : L EXEMPLE D UNE ASSOCIATION FRANÇAISE DE PATIENTS HEMOPHILES

PATIENTS PARTENAIRES DE L EDUCATION THERAPEUTIQUE : L EXEMPLE D UNE ASSOCIATION FRANÇAISE DE PATIENTS HEMOPHILES PATIENTS PARTENAIRES DE L EDUCATION THERAPEUTIQUE : L EXEMPLE D UNE ASSOCIATION FRANÇAISE DE PATIENTS HEMOPHILES XVI ème Journée de l IPCEM 25 novembre 2008 Thomas Sannié Lydie Wintz Claude Guérois 1.

Plus en détail

10 principes pour une éducation thérapeutique au plus proche des patients

10 principes pour une éducation thérapeutique au plus proche des patients 10 principes pour une éducation thérapeutique au plus proche des patients Association française des hémophiles 6 rue Alexandre Cabanel 75739 Paris cedex 15 Téléphone 01 45 67 77 67 info@afh.asso.fr pour

Plus en détail

Apports de l expression corporelle et de l art-thérapie pour les patients atteints de maladies chroniques

Apports de l expression corporelle et de l art-thérapie pour les patients atteints de maladies chroniques Apports de l expression corporelle et de l art-thérapie pour les patients atteints de maladies chroniques Prof. Alain Golay, C.Anzules,S Muller Hôpitaux Universitaires de Genève Alain.Golay@hcuge.ch www.hug-ge.ch/setmc

Plus en détail

Description du programme «Mieux vivre avec une BPCO» Traitement non médicamenteux Education à l autogestion

Description du programme «Mieux vivre avec une BPCO» Traitement non médicamenteux Education à l autogestion Description du programme «Mieux vivre avec une BPCO» Traitement non médicamenteux Education à l autogestion 1 Plan Le matériel d éducation «Mieux vivre avec une BPCO» Processus d adaptation pour la Suisse

Plus en détail

Projets et Formations

Projets et Formations Accompagnement de fin de vie Prise en charge non médicamenteuse De la douleur Projets et Formations Spécialiste Santé Projets & Formations Propose des formations concrètes, parfaitement adaptées au contexte

Plus en détail

1. INTRODUCTION 2. LEGISLATION 3. DEFINITION 4. CATEGORISATION DES ENTRETIENS 5. LE CADRE DE L ENTRETIEN 6. LES PHASES DE L ENTRETIEN

1. INTRODUCTION 2. LEGISLATION 3. DEFINITION 4. CATEGORISATION DES ENTRETIENS 5. LE CADRE DE L ENTRETIEN 6. LES PHASES DE L ENTRETIEN 1. INTRODUCTION 2. LEGISLATION 3. DEFINITION 4. CATEGORISATION DES ENTRETIENS 5. LE CADRE DE L ENTRETIEN 6. LES PHASES DE L ENTRETIEN 1.LEGISLATION n Dans le cadre du rôle propre infirmier n Dans le domaine

Plus en détail

Recrutement d un Coordinateur en ETP

Recrutement d un Coordinateur en ETP ! 2012 : Souhait de développer une culture éducative commune à tous les professionnels de la santé afin de permettre à tout patient du territoire un accès au soin éducatif " «L Educ attitude» au quotidien

Plus en détail

Expérience de tutorat VAE AS Colloque GERACFAS St Etienne 23 juin 2009

Expérience de tutorat VAE AS Colloque GERACFAS St Etienne 23 juin 2009 Expérience de tutorat VAE AS Colloque GERACFAS St Etienne 23 juin 2009 CH sud Léman Valserine ST julien en genevois (74) Isabelle Filoche Directrice des soins Reforme de la formation professionnelle Depuis

Plus en détail

Les «Psys»en cancérologie

Les «Psys»en cancérologie Les «Psys»en cancérologie Quel travail de liaison? FlorenceNore Psychologue -Centre Jean Perrin / CHU «J ai envie de tuer quelqu un. J aurai dûen parler àmon psy, finalement j ai préféréme confier àmon

Plus en détail

LIVRET POUR LES STAGES de M1 et M2 DU MASTER DE THERAPIES COMPORTEMENTALES ET COGNITIVES

LIVRET POUR LES STAGES de M1 et M2 DU MASTER DE THERAPIES COMPORTEMENTALES ET COGNITIVES LIVRET POUR LES STAGES de M1 et M2 DU MASTER DE THERAPIES COMPORTEMENTALES ET COGNITIVES NOM et prénom de l étudiant : Master de Thérapies Comportementales et Cognitives Faculté de Psychologie, 12 rue

Plus en détail

Plan d Intervention Interdisciplinaire Individualisé (PIII)

Plan d Intervention Interdisciplinaire Individualisé (PIII) Plan d Intervention Interdisciplinaire Individualisé (PIII) P.MASSON - Centre Hospitalier de la Tour Blanche, BP 190, 36105 ISSOUDUN - 2007 Maison de la Mutualité Le Plan d Intervention Interdisciplinaire

Plus en détail

Formation «Dispenser l Education thérapeutique»

Formation «Dispenser l Education thérapeutique» INSTITUT REGIONAL DE FORMATION SANITAIRE ET SOCIALE PACA & CORSE CENTRE REGIONAL DE FORMATION PROFESSIONNELLE Nos Sites : AIX I AVIGNON I MARSEILLE I NICE I OLLIOULES I SAINT RAPHAEL S ITE DE N ICE : 17

Plus en détail

Les fonctions du superviseur

Les fonctions du superviseur Partir du bon pied pour un superviseur implique tout d abord de connaitre certains des principes de base et de s entendre sur une terminologie commune quant aux différentes composantes inhérentes à la

Plus en détail

Éducation Thérapeutique en Cancérologie

Éducation Thérapeutique en Cancérologie Éducation Thérapeutique en Cancérologie I. ETP /Généralités 1 ) Définition 2 ) Législation 3 ) Différentes étapes en Education Thérapeutique 4 ) Modèle D Ivernois/Gagnayre 5 ) Spécificités de l ETP en

Plus en détail

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE

EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE Comité régional aquitain d'éducation pour la santé A Q U I T A I N E - G I R O N D E 2010 EDUCATION ET PROMOTION DE LA SANTE FORMATIONS «REPÈRES» o Concevoir et animer une séance de prévention autour d

Plus en détail

ATELIER EDUCATION THERAPEUTIQUE

ATELIER EDUCATION THERAPEUTIQUE ATELIER EDUCATION THERAPEUTIQUE Groupe de réflexion Co-piloté par :. Sandrine BONNEHON (Ide Clinique BDC). Armelle RUFFIN (IDE D Education au CEDD) Synthèse présentée par : Sandrine BONNEHON et Armelle

Plus en détail

Refonder l'école première

Refonder l'école première Refonder l'école première Denis Ouin Inspecteur de l Éducation nationale Conseiller technique maternelle Synthèse 1, avril 2015 Apprendre : acquérir une compétence d adaptation Capacité des organismes

Plus en détail

LA GROSSESSE ET L ACCOUCHEMENT : APPORTS DE L HYPNOSE ET DES THERAPIES BREVES. M. YVES HALFON, Psychologue clinicien RENNES 2016

LA GROSSESSE ET L ACCOUCHEMENT : APPORTS DE L HYPNOSE ET DES THERAPIES BREVES. M. YVES HALFON, Psychologue clinicien RENNES 2016 LA GROSSESSE ET L ACCOUCHEMENT : APPORTS DE L HYPNOSE ET DES THERAPIES BREVES M. YVES HALFON, Psychologue clinicien RENNES 2016!1 1. OBJECTIFS La femme enceinte vit une période d une grande plasticité

Plus en détail

EMOTIONS, TEMPS ET SYNCHRONICITE COMME VECTEURS DE CHANGEMENT

EMOTIONS, TEMPS ET SYNCHRONICITE COMME VECTEURS DE CHANGEMENT EMOTIONS, TEMPS ET SYNCHRONICITE COMME VECTEURS DE CHANGEMENT Mme STEPHANIE DESANNEAUX-GUILLOU, Infirmière, & Dr FRANCK GARDEN-BRECHE, Médecin urgentiste, thérapeute RENNES 2016!1 1. OBJECTIFS Lors de

Plus en détail

L Education Thérapeutique du Patient-ETP : une opportunité pour le kinésithérapeute-physiothérapeute, en 2014

L Education Thérapeutique du Patient-ETP : une opportunité pour le kinésithérapeute-physiothérapeute, en 2014 L Education Thérapeutique du Patient-ETP : une opportunité pour le kinésithérapeute-physiothérapeute, en 2014 L éducation thérapeutique-etp n est pas une nouveauté, loin de là! Les kinésithérapeutes ont

Plus en détail

Prévention des risques psychosociaux en établissement de soin

Prévention des risques psychosociaux en établissement de soin Prévention des risques psychosociaux en établissement de soin Entreprise labellisée Parcours d accompagnement 1 Le contexte hospitalier Ø Contraintes v Santé et sécurité des salariés (RPS, v Re-structuration

Plus en détail

L éducation du patient diabétique au CHRSO. Paulette LION Marie-Hélène OLIVE

L éducation du patient diabétique au CHRSO. Paulette LION Marie-Hélène OLIVE L éducation du patient diabétique au CHRSO Paulette LION Marie-Hélène OLIVE En hospitalisation L infirmière d éducation intervient: Dans le service de médecine interne et d HPDD Dans le service de gynéco-obstétrique

Plus en détail

KARTA BRETAGNE. Des projets pour grandir!

KARTA BRETAGNE. Des projets pour grandir! KARTA BRETAGNE Des projets pour grandir! Enseignante en lycée professionnel pendant plus de 20 ans, j ai observé que les situations de souffrance et donc de violence se sont développées au fil des ans.

Plus en détail

Engagement de Pairs aidants? 20 avril 2016, EESP Lausanne

Engagement de Pairs aidants? 20 avril 2016, EESP Lausanne Engagement de Pairs aidants? 20 avril 2016, EESP Lausanne L expérience au CAPPI des HUG à Genève Andrea EHRETSMANN Cadre institutionnel Innovation au sein d un centre ambulatoire du Département de santé

Plus en détail

Formation. «Faire rimer épanouissement personnel et efficacité collective» CATALOGUE DES FORMATIONS

Formation. «Faire rimer épanouissement personnel et efficacité collective» CATALOGUE DES FORMATIONS Formation «Faire rimer épanouissement personnel et efficacité collective» CATALOGUE DES FORMATIONS PREAMBULE AYOA conçoit et réalise des formations sur mesure en développement personnel, communication

Plus en détail

Thèmes de formations à destination des personnels OGEC

Thèmes de formations à destination des personnels OGEC Thèmes de formations à destination des personnels OGEC Public visé : ASEM, AVS, EVS et tout salarié OGEC AVS / EVS / ASEM : Positionnement et adaptation au poste (programme détaillé en pages suivantes)

Plus en détail

LE DOCTEUR-TRACEUR EN HOSPITALISATION TEMPS PLEIN CLINIQUE BELLE-RIVE - VILLENEUVE-LES-AVIGNON

LE DOCTEUR-TRACEUR EN HOSPITALISATION TEMPS PLEIN CLINIQUE BELLE-RIVE - VILLENEUVE-LES-AVIGNON LE DOCTEUR-TRACEUR EN HOSPITALISATION TEMPS PLEIN CLINIQUE BELLE-RIVE - VILLENEUVE-LES-AVIGNON TOULOUSE Mme Isabelle BORDAT Dr Emmanuel GRANIER Quelle expérience? 2 Depuis 2012, Un projet d établissement

Plus en détail

Nos expert Premium Spécialistes, consultants opérationnels reconnus dans leur domaine

Nos expert Premium Spécialistes, consultants opérationnels reconnus dans leur domaine Développement personnel... Comme mieux se connaître... Comme facilitateur de bien vivre dans son quotidien professionnel et personnel... Comme mobiliser ses compétences et son potentiel... Comme être soi

Plus en détail

L éducation thérapeutique. accompagnement. Prof. Alain Golay

L éducation thérapeutique. accompagnement. Prof. Alain Golay L éducation thérapeutique aujourd hui : un tissage entre apprentissage et accompagnement Prof. Alain Golay Hôpitaux Universitaires de Genève Hôpitaux Universitaires de Genève Alain.golay@hcuge.ch http://setmc.hug-ge.ch

Plus en détail

TRAVAILLER AVEC LES FAMILLES EN INSTITUTION. Journées CRFTC 2-4 avril 2012 Patricia de COLLASSON Psychologue clinicienne

TRAVAILLER AVEC LES FAMILLES EN INSTITUTION. Journées CRFTC 2-4 avril 2012 Patricia de COLLASSON Psychologue clinicienne TRAVAILLER AVEC LES FAMILLES EN INSTITUTION Journées CRFTC 2-4 avril 2012 Patricia de COLLASSON Psychologue clinicienne Pourquoi travailler avec les familles? «Plus personne ne prétend soigner le patient

Plus en détail

Consultant-Formateur Chargé d Enseignement Université de Genève

Consultant-Formateur Chargé d Enseignement Université de Genève Objectifs de l'éducation thérapeutique: autonomie & autocontrôle Stéphane Jacquemet Consultant-Formateur Chargé d Enseignement Université de Genève 20 ANS D'EDUCATION THERAPEUTIQUE L'éducation comme «conséquence»

Plus en détail

METIERS DU COACHING REFERENTIEL DES COMPETENCES

METIERS DU COACHING REFERENTIEL DES COMPETENCES METIERS DU COACHING REFERENTIEL DES COMPETENCES Deuxième degré technique (T2) Objectif du référentiel : 1. Donner les repères pour évaluer les compétences du coach, 2. Savoir se positionner dans le rôle

Plus en détail

Le Catastrophisme. J. Renault Coordinateur Hypnothérapeute Praticien en Relaxation Psychothérapique Centre d Etude et de Traitement de la Douleur

Le Catastrophisme. J. Renault Coordinateur Hypnothérapeute Praticien en Relaxation Psychothérapique Centre d Etude et de Traitement de la Douleur Le Catastrophisme J. Renault Coordinateur Hypnothérapeute Praticien en Relaxation Psychothérapique Centre d Etude et de Traitement de la Douleur Notre jugement peut souvent se trouver trompé par lesdéformations

Plus en détail

L infirmière au cœur du parcours de soin du patient douloureux chronique.

L infirmière au cœur du parcours de soin du patient douloureux chronique. L infirmière au cœur du parcours de soin du patient douloureux chronique. Christine BERLEMONT Infirmière Ressource Douleur Unité d Evaluation et Traitement de la Douleur Centre Hospitalier de Meaux France

Plus en détail

HYPNOSE ET TRAUMA. Dr LEONARD AMETEPE, Médecin psychiatre RENNES 2016

HYPNOSE ET TRAUMA. Dr LEONARD AMETEPE, Médecin psychiatre RENNES 2016 HYPNOSE ET TRAUMA Dr LEONARD AMETEPE, Médecin psychiatre RENNES 2016!1 1. OBJECTIFS Il existe de nombreux arguments qui valident l hypothèse de l efficacité de l hypnose dans le trauma tels que certains

Plus en détail

Accompagner et soutenir les proches (écouter, comprendre la souffrance et les demandes; développer une relation partenariale)

Accompagner et soutenir les proches (écouter, comprendre la souffrance et les demandes; développer une relation partenariale) Accompagner et soutenir les proches (écouter, comprendre la souffrance et les demandes; développer une relation partenariale) Sabine Henry Présidente de la Ligue Alzheimer ASBL Présidente de la Ligue Nationale

Plus en détail

INTERVENTION PEDAGOGIQUE DU 5/03/2015. Spécificités en soins palliatifs par profession

INTERVENTION PEDAGOGIQUE DU 5/03/2015. Spécificités en soins palliatifs par profession 1 INTERVENTION PEDAGOGIQUE DU 5/03/2015 Spécificités en soins palliatifs par profession OBJECTIFS : Appréhender la spécificité en fonction de l exercice professionnel et le lieu (en Institution, en EMSP,

Plus en détail

Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution

Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution et soins des enfants et des adolescents Les souffrances des adolescents sont réelles et conséquentes, dans une période du développement de la personne, empreinte de bouleversements. La spécificité de la

Plus en détail

EDUCATION THERAPEUTIQUE EN PEDIATRIE : QUELLE APPROCHE DE L ENFANT?

EDUCATION THERAPEUTIQUE EN PEDIATRIE : QUELLE APPROCHE DE L ENFANT? EDUCATION THERAPEUTIQUE EN PEDIATRIE : QUELLE APPROCHE DE L ENFANT? Dr Béatrice Jouret, Dr Claire Le Tallec*, Hélène Desjardins, Karine Barre* Endocrinologie pédiatrique, Pôle Enfants CHU Toulouse * Diabétologie

Plus en détail

La Communication CARL ROGERS. Mercredi le 16/02/

La Communication CARL ROGERS. Mercredi le 16/02/ La Communication CARL ROGERS Mercredi le 16/02/2011-1- Sommaire 1)Carl ROGERS Qui est Carl ROGERS L approche ROGERS Les dimensions rogériennes Ouvrages de Carl Rogers Carl Rogers et la créativité 2) Conclusion.

Plus en détail

La Parentalité bousculée

La Parentalité bousculée La Parentalité bousculée Effets de l annonce du handicap Accueillir un enfant, accueillir ses parents Judicaëlle Brioir Une souris verte - 2011 La Parentalité 1. La parentalité : une construction identitaire

Plus en détail

Mener un diagnostic éducatif Préparer et animer une séance éducative de groupe

Mener un diagnostic éducatif Préparer et animer une séance éducative de groupe Mener un diagnostic éducatif Préparer et animer une séance éducative de groupe DU Education thérapeutique du Patient Université Bordeaux II 21-22 février 2012 A. Communier F. Martin-Dupont D. Couralet

Plus en détail

Projets et Formations

Projets et Formations Management pour cadres de santé et dirigeants Projets et Formations Spécialiste Santé Projets & Formations Propose des formations concrètes, parfaitement adaptées au contexte de l institution et en adéquation

Plus en détail

LES GLISSEMENTS DE L ETAT, VIVRE ET FAIRE VIVRE UNE APPROCHE QUANTIQUE DE L HYPNOSE. M. THIERRY ZALIC, Psychologue clinicien RENNES 2016

LES GLISSEMENTS DE L ETAT, VIVRE ET FAIRE VIVRE UNE APPROCHE QUANTIQUE DE L HYPNOSE. M. THIERRY ZALIC, Psychologue clinicien RENNES 2016 LES GLISSEMENTS DE L ETAT, VIVRE ET FAIRE VIVRE UNE APPROCHE QUANTIQUE DE L HYPNOSE M. THIERRY ZALIC, Psychologue clinicien RENNES 2016!1 1. OBJECTIFS Bien au-delà d une première approche de la physique

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION METHODOLOGIQUE A L EDUCATION THERAPEUTIQUE DE L ENFANT HEMOPHILE

CYCLE DE FORMATION METHODOLOGIQUE A L EDUCATION THERAPEUTIQUE DE L ENFANT HEMOPHILE CYCLE DE FORMATION METHODOLOGIQUE A L EDUCATION THERAPEUTIQUE DE L ENFANT HEMOPHILE Ce cycle de formation est composé de trois forums comprenant respectivement trois jours, deux jours et deux jours chacun.

Plus en détail

Formations Professionnelles

Formations Professionnelles 2016 Formations Professionnelles 40 rue du Rempart Saint-Étienne BP 40401 31004 TOULOUSE CEDEX 6 Tél : 05 61 12 43 43 E-mail : asp.toulouse@free.fr Association Loi 1901 à but non lucratif N SIRET 345 382

Plus en détail

Promouvoir le BIEN-ÊTRE et la réussite scolaire. Service Communautaire de Promotion de la Santé Ecole de santé publique Université de Liège

Promouvoir le BIEN-ÊTRE et la réussite scolaire. Service Communautaire de Promotion de la Santé Ecole de santé publique Université de Liège Promouvoir le BIEN-ÊTRE et la réussite scolaire Chantal Vandoorne APES-ULg Service Communautaire de Promotion de la Santé Ecole de santé publique Université de Liège Plan L APES-Ulg, entre promotion de

Plus en détail

Retour du patient insuffisant cardiaque à domicile : rôles des aides soignants

Retour du patient insuffisant cardiaque à domicile : rôles des aides soignants Retour du patient insuffisant cardiaque à domicile : rôles des aides soignants Céline GUILLAUD Unité de cardiologie Soins Intensifs et consultation XXIII èmes Journées Européennes de la Société Française

Plus en détail

Acteur de transformation positive. Développer ses pouvoirs de «transform acteur»

Acteur de transformation positive. Développer ses pouvoirs de «transform acteur» Acteur de transformation positive Développer ses pouvoirs de «transform acteur» «Parce que la transformation des entreprises passe par la transformation individuelle, chacun à sa mesure et à son niveau

Plus en détail

Formation-action de 40 heures : Elaborer et participer à un programme d'education Thérapeutique du Patient

Formation-action de 40 heures : Elaborer et participer à un programme d'education Thérapeutique du Patient Formation-action de 40 heures : Elaborer et participer à un programme d'education Thérapeutique du Patient Porteur du programme : l IREPS Aquitaine Organisme de formation professionnelle continue agréé,

Plus en détail

Education Therapeutique des Patients en dialyse

Education Therapeutique des Patients en dialyse Education Therapeutique des Patients en dialyse Dr Marc Giovannini La Providence Neuchâtel Journée romande des centres de dialyse, 20.09.12, Neuchâtel Mon ambition Vous interpeler! Plan De quoi parle-t'on?

Plus en détail

travail S.FEHRI Institut de santé et de sécurité au

travail S.FEHRI Institut de santé et de sécurité au PROMOTION DE LA SANTE EN MILIEU DE TRAVAIL «La prévention du diabète» Promouvoir la santé globale des travailleurs au cours de l exercice de la médecine du travail S.FEHRI Institut de santé et de sécurité

Plus en détail

L ENTRETIEN MOTIVATIONNEL

L ENTRETIEN MOTIVATIONNEL L ENTRETIEN MOTIVATIONNEL L ENTRETIEN MOTIVATIONNEL S INSCRIT DANS LE DIAGNOSTIC ÉDUCATIF: CONNAISSANCE DU PATIENT BILAN DES COMPÉTENCES ENTRETIEN MOTIVATIONNEL une technique, L EM c est quoi? un style

Plus en détail

Comment faire pire en croyant faire bien?

Comment faire pire en croyant faire bien? Comment faire pire en croyant faire bien? Par Katryn DRIFFIELD Psychologue Clinicienne 47è journées d Études de l A.F.D.N Reims, le Vendredi 5 juin 2009 Un peu d humour pour commencer Le poids des mots

Plus en détail

PÉDAGOGIE de PROJET. Qu'est-ce un projet? > une aventure un défi un engagement. > un travail avec plusieurs partenaires

PÉDAGOGIE de PROJET. Qu'est-ce un projet? > une aventure un défi un engagement. > un travail avec plusieurs partenaires PÉDAGOGIE de PROJET Qu'est-ce un projet? > une aventure un défi un engagement > un travail avec plusieurs partenaires > une nouvelle façon de travailler (pour les élèves et les enseignants) La démarche

Plus en détail

CONSULTATION INFIRMIERE EN DOULEUR Etat des lieux et perspectives

CONSULTATION INFIRMIERE EN DOULEUR Etat des lieux et perspectives CONSULTATION INFIRMIERE EN DOULEUR Etat des lieux et perspectives Jean Michel GAUTIER Infirmier anesthésiste Cadre de santé Centre Hospitalier Régional Universitaire de Montpellier Montpellier, France

Plus en détail