CONSEILS PRATIQUES PRÉVENTION. Pour poursuivre votre route en toute confiance, Groupama est à vos côtés ASSOCIATIONS VÉHICULES TERRESTRES À MOTEUR

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONSEILS PRATIQUES PRÉVENTION. Pour poursuivre votre route en toute confiance, Groupama est à vos côtés ASSOCIATIONS VÉHICULES TERRESTRES À MOTEUR"

Transcription

1 ASSOCIATIONS VÉHICULES TERRESTRES À MOTEUR Pour poursuivre votre route en toute confiance, Groupama est à vos côtés CONSEILS PRATIQUES PRÉVENTION

2 1 L assurances des véhicules utilisés par l association Toute association est responsable des dommages qui peuvent être occasionnés du fait de ses activités habituelles ou ponctuelles, a fortiori lors de l utilisation de véhicules terrestres à moteur. La loi impose une obligation d assu rance des véhicules terrestres à moteur et érige une réglementation stricte des transports collectifs, particulièrement lorsqu il s agit de mineurs. L association organisatrice de manifestations avec participation de véhicules terrestres à moteur ne saurait occulter l impératif de sécurité qui lui incombe ni les responsabilités qui en découlent. L association est propriétaire de véhicules terrestres à moteur L association qui possède des voitures ou des deux roues doit obligatoirement souscrire des contrats d assurance automobile destinés à garantir sa responsabilité civile. S il s agit de véhicules neufs, la formule «tous risques» doit indiscutablement être retenue. En présence de véhicules achetés d occasion cette formule d assurance reste valable lorsque la valeur vénale des véhicules le justifie. Location de véhicules Si vous louez occasionnellement un véhicule pour les besoins de vos activités, prenez soin : d interroger le loueur de voitures pour connaître les garanties soucrites,

3 de demander des extensions de garanties, si celles-ci sont insuffisantes, de vous renseigner sur le montant des franchises applicables en cas de sinistre, de vérifier que les capitaux Décès/ Invalidité du conducteur sont suffisants. Véhicules prêtés à l association L association qui emprunte un véhicule doit se renseigner sur les garanties souscrites par le propriétaire et demander si nécessaire des extensions de garanties. Véhicules personnels des membres de l association Pour transporter des personnes, les mem bres d associations utilisent fréquemment leur voiture personnelle. Les responsables d association doivent donc inviter leurs membres à vérifier l étendue de leur propre garantie en fonction de l usage déclaré de leur véhicule auprès de leur assureur. En effet, le fait d utiliser sa voiture personnelle dans le cadre des activités d une association classe cette utilisation dans l usage «professionnel» ou «affaires». L usage «promenade trajet» ne suffit pas.

4 2 Le transport des personnes à mobilité réduite Le texte de base relatif à l aménagement, au confort et à l encadrement des véhicules reste l arrêté ministériel du 2 juillet 1982, modifié. Le terme «personnes à mobilité réduite» désigne toutes les personnes ayant des difficultés pour utiliser les transports publics, telles que, par exemple, les personnes handicapées (y compris les personnes souffrant de handicaps sensoriels et intellectuels et les personnes en fauteuil roulant), les personnes handicapées des membres, les personnes de petite taille, les personnes transportant des bagages lourds, les personnes âgées, les femmes enceintes, les personnes ayant un Caddie et les personnes avec enfants (y compris enfants en poussette) (article 2 de cet arrêté). Réglementation relative aux véhicules aménagés pour le transport de personnes à mobilité réduite : Domaine d application Les véhicules spécialement aménagés pour le transport de personnes à mobilité réduite en fauteuil roulant doivent répondre aux dispositions de la circulaire du 12 avril Cette circulaire s applique aux camionnettes et aux voitures particulières transformées et aménagées en vue du transport d un ou plusieurs passagers handicapés en fauteuil roulant, à l exception des véhicules destinés à permettre à un handicapé de conduire. Mentions spéciales à porter sur les documents administratifs Les véhicules réceptionnés sont immatriculés, selon le cas, dans le genre véhicule automoteur spécialisé (VASP) ou voiture particulière (VP) carrosserie «HANDICAP». Les certificats de conformité ou, le cas échéant, les procès-verbaux de réception (cas d une réception à titre isolé) doivent comporter la mention de l usage auquel ces véhicules sont destinés, avec indication du nombre maximum de fauteuils roulants qui peuvent être utilisés. Conditions de circulation Le signal de détresse installé sur les véhicules doit être utilisé à l arrêt du véhicule lors de la montée ou descente des voyageurs.

5 Le maintien sur le fauteuil des passagers lors des incidents normaux de circulation (freinage d urgence par exemple) doit être assuré par le moyen d une ceinture liée au fauteuil ou d un système équivalent. Règles d aménagement applicables aux véhicules affectés au transport de passagers handicapés en fauteuil roulant En l espèce, les véhicules retenus dans le cadre de cette étude sont des camionnettes permettant de transporter au maximum 9 personnes (y compris le conducteur), dont un ou plusieurs handicapés sur leur fauteuil roulant. L accessibilité des véhicules LES PORTES Le nombre des portes donnant accès au compartiment où se tiennent les handicapés ne doit pas être inférieur à deux, une à l avant du compartiment, l autre à l arrière, sans pouvoir être toutes situées sur la même face du véhicule. Les portes doivent disposer d une commande intérieure et d une commande extérieure. Deux portes au moins doivent permettre le passage d une personne assise dans un fauteuil roulant, et pour cela, présenter un passage libre d au moins 0,80 mètre de large. Toutefois, dans le cas où le véhicule est aménagé pour le transport d au maximum deux handicapés en fauteuil roulant, il pourra être admis qu une seule des deux portes présente un passage libre d au moins 0,80 mètre. Les autres portes donnant accès au compartiment où se tiennent les handicapés doivent présenter un passage libre d au moins 0,60 mètre de large. L une au moins des portes permettant le passage d une personne en fauteuil doit être manoeuvrable de l intérieur par une personne assise dans un fauteuil roulant ; en particulier, la commande doit être située à une hauteur comprise entre 0,55 mètre et 1,30 mètre du plancher. L une au moins des portes doit être équipée d un moyen d accès pour les handicapés manoeuvrable au moins de l extérieur par un tiers : rampe d accès, plate-forme élévatrice ou dispositif équivalent. Si une des portes est équipée d une plateforme élévatrice, et sauf dans le cas où le véhicule est aménagé pour transporter au maximum deux handicapés en fauteuil, une autre doit être équipée d une rampe d accès. RAMPES D ACCÈS Toute rampe d accès doit être munie d un revêtement antidérapant, sauf éventuellement dans le cas où elle se compose de deux chemins de roulement pour le fauteuil, tandis que la personne assurant la manœuvre du fauteuil prend appui sur le sol. Les rampes d accès doivent avoir une pente maximale n excédant pas 25 %, à l exception des rampes latérales prenant appui sur le trottoir, dont la pente maximale ne doit pas excéder 35 %. PLATES-FORMES ÉLÉVATRICES La surface d une plate-forme élévatrice doit être suffisante pour recevoir dans de bonnes conditions de stabilité une personne handicapée en fauteuil roulant. Pour cela toute plate-forme élévatrice doit être munie d un rebord empêchant la chute du fauteuil roulant transporté (ou d une protection équivalente) et avoir des dimensions d au moins 0,80 mètre sur 1,30 mètre.

6 La commande de la manœuvre doit pouvoir être actionnée par une personne assise dans un fauteuil roulant utilisant la plate-forme. La manœuvre doit pouvoir être interrompue par un tiers en cas d urgence à tout instant de la montée ou de la descente. Stabilité des fauteuils roulants Le dispositif d arrimage des fauteuils roulants doit permettre d assurer la stabilité d un fauteuil lesté d une masse de 150 kg (le lest occupant sensiblement la place du passager) lorsque le véhicule lancé à une vitesse d au moins 50 kilomètres par heure est soumis à une décélération égale ou supérieure à 5m/s. La commande assurant le verrouillage et le déverrouillage du dispositif d arrimage doit être de couleur rouge et son mode d action doit être clairement indiqué sur la commande elle-même ou à proximité, de façon à faciliter l évacuation des fauteuils par un tiers en cas d urgence. La commande du dispositif d arrimage doit être conçue de manière à réduire le risque d utilisation incorrecte. Cela signifie, notamment, qu elle ne doit pas pouvoir demeurer en position semi-fermée. Confort offert aux personnes transportées Si le véhicule est dérivé d un autre véhicule qui n est pas initialement destiné au transport de personnes il doit répondre aux conditions suivantes : les parois intérieures, le plafond et le plancher doivent être munis d un revêtement isolant thermique et phonique, le véhicule doit être équipé de dispositif assurant la ventilation et le chauffage de la partie où se tiennent les personnes transportées, le véhicule doit posséder au moins une baie vitrée transparente sur chaque paroi de façon à ce que tous les handicapés aient de leur fauteuil une vision extérieure. La partie vitrée sur chaque face latérale doit avoir une surface d au moins 0,4 m 2 par groupe de deux handicapés en fauteuil, la suspension doit assurer un confort normal aux personnes transportées. Il convient donc de s assurer (par exemple en exigeant une attestation du constructeur, de l importateur ou du transformateur) que la suspension a été modifiée dans le but de l adapter au transport de personnes, les aménagements intérieurs ne doivent présenter aucune saillie susceptible d aggraver les conséquences d un accident de la circulation, la partie du véhicule où séjournent les personnes transportées doit communiquer directement avec le poste de conduite. Cela interdit en particulier toute cloison totale.

7 3 Les transports d enfants Les transports scolaires L association titulaire d une délégation conventionnelle pour l exécution du service de transport scolaire est soumise par principe à une mise en concurrence et à un encadrement précis pour sa mise en œuvre. LE CONTENU DES CONVENTIONS Si votre association organise un service de transport scolaire, les conventions établies entre les parties doivent préciser certains éléments (Code de l éducation, article R.213-4) : les établissements scolaires et les points d arrêt à desservir, l itinéraire à suivre et le kilométrage quotidien, le nombre de jours pendant lesquels le service est assuré, le nombre d élèves prévus, les fréquences et les horaires à observer, les responsabilités respectives des parties au contrat dans les mesures à prendre pour assurer la garde des élèves, les conditions de transport des personnes n ayant pas la qualité d élève. CONSEILS ET RECOMMANDATIONS À RAPPELER AUX ÉLÈVES POUR PRENDRE L AUTOBUS EN TOUTE SÉCURITÉ À l arrivée de l autobus, avant de monter : attendre calmement que l autobus soit complètement immobilisé avant de s en approcher, attendre patiemment que le conducteur ouvre la porte,

8 monter tranquillement en tenant la rampe et en évitant les bousculades. Dans l autobus : se diriger vers une place et ranger son cartable ou le sac sous le siège pour ne pas encombrer l allée centrale, s asseoir immédiatement, attacher sa ceinture de sécurité et demeurer assis pendant la durée du trajet. À la descente de l autobus attendre l arrêt complet de l autobus avant de quitter son siège, s intercaler dans l allée centrale sans se bousculer et descendre calmement en tenant la rampe, s écarter du car et attendre qu il se soit éloigné avant de traverser, regarder à droite et à gauche avant de s engager sur la chaussée, traverser dans les passages piétons protégés de préférence par des feux tricolores, se méfier car un véhicule peut en cacher un autre, connaître les éléments de sécurité du car, s entraîner à participer aux exercices d évacuation rapide. Les déplacements en car Le terme «transport en commun de personnes» désigne le transport dans un véhicule automobile, de plus de 9 personnes, y compris le conducteur. Par transport en commun d enfants, on entend le transport à titre principal de personnes de moins de 18 ans, quel que soit le motif ou le déplacement (arrêté du 2 juillet 1982, modifié). L ATTESTATON D AMÉNAGEMENT (Code de la route, article R , et arrêté du 2 juillet 1982, article 85) Tout professionnel organisant des transports en commun d enfants doit être en possession de ce document. LES RÈGLES RELATIVES AU VÉHICULE (Arrêté du 2 juillet 1982, modifié) Chaque autocar doit être doté des équipements suivants : lampe autonome (arrêté précité, article 68), coupe circuit électrique (arrêté précité, article 13), extincteurs (arrêté précité, article 64), boîte médicale pour les premiers secours (arrêté précité, article 65), dispositifs anti-dérapant en hiver : chaînes, pneumatiques cramponnés (arrêté précité, article 70). Le logo «transports d enfants» doit figurer à l avant et à l ar rière du véhicule (arrêté précité, article 76). LES RÈGLES RELATIVES À LA CONDUITE (Code de la route, article R ) La vitesse des véhicules de transport en commun est limitée à : 80 km/heure hors d une agglomération,

9 110 km/heure sur les autoroutes, 100 km/heure sur une route à deux fois deux voies séparées par un terre-plein central. Rappelons que ces vitesses maximales sont abaissées à 50 km/heure en cas de visibilité inférieure à 50 mètres (Code de la route, article R.413-4). LES RÈGLES RELATIVES AUX PRÉPARATIFS DU VOYAGE (circulaire Jeunesse et Sports 83-20B du 25 janvier 1983 et note de service Jeunesse et Sports n 8565/B du 2 mai 1985) Avant chaque voyage les dispositions suivantes doivent être respectées : signature d un contrat de transport entre l association et le transporteur (contrat type annexé au décret n du 22 août 2008 pour les transports publics de personnes), désignation d un responsable par autocar (circulaire Jeunesse et Sports 83-20B du 25 janvier 1983 et note de service Jeunesse et Sports n 8565/B du 2 mai 1985), nomination d un responsable de convoi, s il y a plusieurs véhicules (circulaire Jeunesse et Sports 83-20B du 25 janvier 1983 et note de service Jeunesse et Sports n 8565/B du 2 mai 1985), établissement en 3 exemplaires d une liste des enfants et du personnel montés dans le car (arrêté du 2 juillet 1982, article 60 ter) : le 1 er exemplaire reste en possession du responsable du car et sert à pointer les passagers, le 2 e exemplaire est conservé par l organisateur du voyage présent au départ, le 3 e exemplaire est destiné au responsable de la structure d accueil, mise en place d un encadrement suffisant pour la prise en charge des enfants, la règle étant la présence obligatoire (Code de l action sociale et des familles, article R ) : d un animateur pour 8 enfants de moins de 6 ans, d un animateur pour 12 enfants de plus de 6 ans, rappel des consignes de sécurité en cas d accident ou d incendie, s assurer que la date prévue ne fait pas l objet d une interdiction (un arrêté interministériel interdit chaque année la circulation des autocars transportant les enfants en colonie de vacances les jours de grands départs). LES RÈGLES PENDANT LE VOYAGE Pendant le déroulement du voyage, les précautions suivantes doivent être prises : les enfants doivent être transportés assis et aucun passager ne doit stationner sur les plates formes donnant accès aux portes (arrêté du 2 juillet 1982, article 77), les animateurs doivent se placer près de chaque porte à issue de secours, en cas de voyage de nuit, une veille permanente doit être assurée par au moins un des accompagnateurs, le signal de détresse (warning) doit être utilisé à l arrêt du véhicule, lors de la descente et de la montée des enfants (arrêté du 2 juillet 1982, article 75), après chaque arrêt, le responsable du car doit procéder à un recomptage des enfants, le chauffeur doit respecter la législation relative au temps de conduite et de travail des conducteurs (règlement CE n 561/2006 du 15 mars 2006).

10 4 Les déplacements en voiture Toute personne qui utilise son véhicule personnel dans le cadre des activités développées par une association, doit au préalable en informer son assureur pour prendre en compte cet usage. Permis de conduire Quelle que soit la situation (véhicule loué, prêté ou dont l association est propriétaire), il est important de vérifier que le conducteur possède le permis de conduire approprié et en état de validité. En cas d accident, si le conducteur n a pas l âge requis ni le permis approprié, l assureur aura le droit de réclamer à l association les sommes versées aux victimes, et les garanties facultatives peuvent ne pas jouer. Ceinture de sécurité Depuis le 1 er janvier 2008, le principe d une seule personne par place équipée d une ceinture de sécurité est généralisé à tous les véhicules légers, interdisant l installation de deux enfants de moins de dix ans sur une seule place arrière équipée de ceinture de sécurité. Si le nombre de personnes que vous êtes amenés à transporter est supérieur au nombre de places dont est équipé votre véhicule, vous devrez soit en utiliser un d une capacité supérieure, soit en utiliser deux.

11 QUE DIT LA RÉGLEMENTATION? Le port de la ceinture (ou un dispositif de retenue pour les enfants) est obligatoire à l avant comme à l arrière (Code de la route, article R.412-1). Tout conducteur qui ne porte pas sa ceinture s expose à une contravention de 135 et à un retrait de 3 points de permis. Ainsi, les conducteurs novices qui omettraient de la porter peuvent perdre la moitié des points sur leur permis probatoire. Les passagers non ceinturés encourent également une contravention de 135. Dans le cas où le passager est mineur, c est le conducteur qui est responsable de la sécurité à bord et qui sera redevable de l amende. COMMENT BIEN UTILISER LA CEINTURE DE SÉCURITÉ? Pour bien maintenir le corps solidaire du siège, ne distendez pas votre ceinture avec une épingle ou une pince, et ajustez-la à plat contre le corps. Passez la sangle haute sur l épaule (pas trop près du cou) pour bien maintenir le haut du corps et la partie basse sur les os du bassin. Le bassin est en effet la partie du corps la plus résistante : il est capable de supporter des pressions de 800 à 1000 kg alors que l abdomen, partie fragile, ne peut résister à des pressions supérieures à 300 kg sans entraîner des lésions internes. LA SÉCURITÉ DES ENFANTS À BORD Depuis 1992, l utilisation de dispositifs homologués et adaptés à la morphologie ainsi qu au poids de l enfant est obligatoire pour le transport des passagers de moins de 10 ans. À CHAQUE ÂGE SON DISPOSITIF DE RETENUE Reportez-vous aux consignes techniques de la notice du siège et respectez scrupuleusement les conseils d installation et d utilisation du fabricant. Rappelez-vous qu il n existe pas de système unique capable d assurer une protection de la naissance à 10 ans : chaque groupe répond à des critères spécifiques. conservez la position «dos à la route» le plus longtemps possible (tant que la taille de bébé le permet) : à l arrière, c est l idéal ou à l avant en ayant désactivé l airbag passager. Même si la loi en France permet l installation d un enfant de 10 ans à la place avant, ne précipitez pas ce moment : une taille inférieure à 1,45 m ou encore un siège trop bas peuvent rendre dangereux le transport d un petit passager à l avant. Ne posez pas sur la plage arrière ou dans l habitacle du véhicule d objets lourds ou tranchants : en cas de freinage brutal, un simple parapluie se transformera en projectile risquant de blesser les passagers.

12 5 Les concentrations et les manifestations comportant Le régime juridique applicable aux concentrations et manifestations comportant la participation de véhicules terrestres à moteur n a été réformé que récemment avec l adoption du décret n du 16 mai 2006, lequel, codifié aux articles R à R du code du sport, envisage désormais l ensemble des manifestations faisant appel à des véhicules terrestres à moteur, que celles-ci se déroulent sur la voie publique ou sur circuit fermé. Les concentrations Est définie comme concentration tout rassemblement comportant la participation de véhicules terrestres à moteur, qui se déroule sur la voie publique dans le respect du Code de la route, qui impose aux participants un ou plusieurs points de rassemblement ou de passage et qui est dépourvu de tout classement (Code du sport, article ). DISPOSITIONS PARTICULIÈRES Les concentrations de véhicules terrestres sont soumises à une simple déclaration dès lors qu elles comptent moins de 200 véhicules automobiles ou moins de 400 véhicules à moteur de deux à quatre roues y compris les

13 la participation de véhicules terrestres à moteur (VTM) véhicules d accompagnement (Code du sport, article R ). Les concentrations à partir de 200 véhicules automobiles et de 400 véhicules à moteur de deux à quatre roues, véhicules d accompagnement inclus et les manifestations sont soumises à autorisation (Code du sport, article R ). Attention Dès lors qu une concentration comporte un chronométrage, elle doit être regardée comme une manifestation. COMMENT FAIRE POUR ORGANISER UNE CONCENTRATION (DÉFILÉS DE CHARS, RALLYE TOURISTIQUE, DÉFILÉ DE VOITURES ANCIENNES, ETC )? Prenez contact avec les services de la Préfecture pour obtenir le dossier de déclaration d une concentration (Code du sport, article A ). Rassemblez les informations nécessaires pour préparer votre dossier administratif : la date et les horaires auxquels se déroule la concentration, les modalités d organisation de la concentration, un plan des voies empruntées sur lequel figurent les points de rassemblement préalablement définis, le nombre maximum de véhicules qui participent à cette concentration ainsi que le nombre de véhicules d accompagnement, le nombre maximal de spectateurs attendus, le recensement des dispositions assurant la sécurité et la protection des participants et des tiers, une attestation de police d assurance souscrite par l organisateur de ladite concentration. Sachez que vous devez impérativement remplir et déposer votre dossier de déclaration au plus tard 2 mois avant la date de l évènement (Code du sport, article R ). Les manifestations Est définie comme manifestation tout regroupement de véhicules terrestres à moteur et d un ou de plusieurs pilotes ou pratiquants visant à présenter, de façon organisée pour les spectateurs, un sport mécanique sous ses différentes formes (Code du sport, article R ). COMMENT FAIRE POUR ORGANISER UNE MANIFESTATION SUR UN CIRCUIT ET/OU SUR LA VOIE PUBLIQUE Prenez contact avec les services de la Préfecture pour obtenir le dossier de demande d autorisation d une manifestation (Code du sport, article A ). Rassemblez les informations nécessaires pour préparer votre dossier administratif : La date et les horaires auxquels se déroule la manifestation accompagnée d un document spécifique en précisant ses modalités et ses caractéristiques. Un plan détaillé des voies et des parcours empruntés et un plan masse dès lors qu il

14 s agit d une manifestation se déroulant sur un circuit. Le nombre maximum de véhicules qui participent à cette manifestation. Le règlement particulier applicable à ladite manifestation Le nombre maximal de spectateurs attendus à cette manifestation. Le recensement des dispositions assurant la sécurité et la protection des participants et des tiers. Les nom et qualités de la personne désignée comme «organisateur technique» par l organisateur de la manifestation. Une attestation de police d assurance souscrite par l organisateur de la manifestation qui couvre sa responsabilité civile, celle des participants à la manifestation et de toute personne nommément désignée par l organisateur qui prête son concours à l organisation de celle-ci. Sachez que vous devez impérativement remplir et déposer votre dossier de demande d autorisation 3 mois avant la date de l évènement, ou seulement 2 mois avant la date de l évènement, si la manifestation a lieu sur un circuit homologué (Code du sport, article R ). Sachez que vous avez la possibilité de présenter à l autorité administrative votre attestation d assurance en tant qu organisateur au plus tard 6 jours francs avant le début de la manifestation (Code du sport, article A ).

15 Qu il s agisse d une concentration ou d une manifestation, prévenez le plus rapidement possible votre assureur et adressez lui une copie complète du dossier déposé auprès des services de la Préfecture. Réclamez aux concurrents et prestataires extérieurs : la copie des attestations d assurance Responsabilité Civile Automobile de tous les propriétaires des véhicules participant à l évènement mentionnant le rachat de l exclusion du fait des dommages survenus au cours d épreuves, courses, compétitions ou leurs essais soumis par la réglementation en vigueur à l autorisation préalable des Pouvoirs Publics, la copie des attestations d assurance Responsabilité Civile Professionnelle des prestataires extérieurs qui réalisent les animations (cascades, acrobaties, etc ).

16 à voir aussi Les fiches distinctes : la réglementation des feux d artifice, la réglementation des chapiteaux. Pour toute information, contactez votre conseiller Groupama Code référence Document non contractuel - S puissance 3 - Photo : Groupama / Jean-François Labat ; Matton ; Gootshoot ; Getty Images ; Hemera ; PhotoAlto. Groupama participe à la protection de l environnement en utilisant un site imprim vert et des papiers issus de forêts gérées durablement et en finançant le recyclage des imprimés par la taxe Ecofolio. Caisse Régionale d Assurances Mutuelles Agricoles Entreprise régie par le Code des assurances

Référence : code de la route articles R412-36 et R412-42

Référence : code de la route articles R412-36 et R412-42 1/ Lorsque nous marchons le long d une route avec un groupe d enfants, devons-nous le faire à gauche ou à droite de la chaussée? Quelles précautions particulières devons-nous prendre lors des déplacements

Plus en détail

CEINTURE DE SÉCURITÉ ET SIÈGE AUTO

CEINTURE DE SÉCURITÉ ET SIÈGE AUTO CEINTURE DE SÉCURITÉ ET SIÈGE AUTO C O N S E I L S P R É V E N T I O N Adoptez les bons réflexes pour protéger votre famille www.groupama.fr SOMMAIRE 1 La ceinture : votre atout sécurité En chiffres p.

Plus en détail

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012

BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 16 mai 2012 J. 121300 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 16 mai 2012 Question 1 Le fait pour un conducteur

Plus en détail

Tél. : 03.21.16.18.00 Fax.: 03.21.16.18.01 Mail : centrescolaire@bscv.fr PC/MR/2008/15

Tél. : 03.21.16.18.00 Fax.: 03.21.16.18.01 Mail : centrescolaire@bscv.fr PC/MR/2008/15 Tél. : 03.21.16.18.00 Fax.: 03.21.16.18.01 Mail : centrescolaire@bscv.fr PC/MR/2008/15 SOMMAIRE Les mises en cause : la faute personnelle...page 04 Assurance Responsabilité Civile des Parents...page 05

Plus en détail

MODIFICATION REGLEMENTATION MANIFESTATIONS SPORTIVES NE COMPORTANT PAS LA PARTICIPATION DE VEHICULES A MOTEUR

MODIFICATION REGLEMENTATION MANIFESTATIONS SPORTIVES NE COMPORTANT PAS LA PARTICIPATION DE VEHICULES A MOTEUR MODIFICATION REGLEMENTATION MANIFESTATIONS SPORTIVES NE COMPORTANT PAS LA PARTICIPATION DE VEHICULES A MOTEUR ET QUI SE DEROULENT EN TOTALITE OU PARTIELLEMENT SUR UNE VOIE PUBLIQUE OU OUVERTE A LA CIRCULATION

Plus en détail

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE

CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE CHARTE D UTILISATION DU VEHICULE 1 A. MODALITÉS DE MISE A DISPOSITION DU VÉHICULE RESERVATION 1) Faire la demande auprès du CDH53, définir la date à laquelle vous viendrez chercher le véhicule (hors samedi

Plus en détail

QUESTIONS / REPONSES Foire aux questions les plus fréquemment posées en matière de voyages scolaires éducatifs

QUESTIONS / REPONSES Foire aux questions les plus fréquemment posées en matière de voyages scolaires éducatifs QUESTIONS / REPONSES Foire aux questions les plus fréquemment posées en matière de voyages scolaires éducatifs Est il vrai que l on peut asseoir trois enfants sur deux places? (Règle du 3 pour 2) En vertu

Plus en détail

PER I TURISTI STRANIERI: GUIDARE IN ITALIA. Documents normalement demandés pour conduire une voiture de location en Italie:

PER I TURISTI STRANIERI: GUIDARE IN ITALIA. Documents normalement demandés pour conduire une voiture de location en Italie: Location de voitures Documents normalement demandés pour conduire une voiture de location en Italie: - Permis de conduire en cours de validité, obtenu depuis au moins 1 an, donnant l'autorisation de conduire

Plus en détail

Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités

Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités Conducteurs et passagers: à chacun ses responsabilités La sécurité du passager dépend pour une grande part du conducteur, mais il a aussi sa part de responsabilité. Des règles spécifiques en fonction du

Plus en détail

Le ministre de l'intérieur. La ministre des sports, de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative

Le ministre de l'intérieur. La ministre des sports, de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative MINISTERE DE L INTERIEUR MINISTERE DES SPORTS, DE LA JEUNESSE, DE L EDUCATION POPULAIRE ET DE LA VIE ASSOCIATIVE SECRETARIAT GENERAL DIRECTION DE LA MODERNISATION ET DE L ACTION TERRITORIALE SOUS-DIRECTION

Plus en détail

ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème

ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE (ASSR) - NIVEAU 1 5 ème Au collège, les élèves doivent obtenir La partie théorique du BSR (Brevet de Sécurité Routière). Il est important de bien préparer cet

Plus en détail

POLICE VOITURE CBC. Cette police assure les risques spécifiques qui découlent de l utilisation d une voiture.

POLICE VOITURE CBC. Cette police assure les risques spécifiques qui découlent de l utilisation d une voiture. POLICE VOITURE CBC Cette police assure les risques spécifiques qui découlent de l utilisation d une voiture. Tout propriétaire ou preneur de leasing (financier) d une voiture. Assurances Quelles couvertures

Plus en détail

Fiche de produit Police Voiture. Cette police assure les risques spécifiques qui découlent de l utilisation d une voiture.

Fiche de produit Police Voiture. Cette police assure les risques spécifiques qui découlent de l utilisation d une voiture. POLICE VOITURE juin 2014 Fiche de produit Cette police assure les risques spécifiques qui découlent de l utilisation d une voiture. Tout propriétaire ou preneur de leasing (financier) d une voiture. Assurances

Plus en détail

Fiche réalisée par l ANATEEP (Association nationale pour les transports éducatifs de l enseignement public).

Fiche réalisée par l ANATEEP (Association nationale pour les transports éducatifs de l enseignement public). Fiche réalisée par l ANATEEP (Association nationale pour les transports éducatifs de l enseignement public). Bref historique A partir de 1959 (ordonnance et décret du 6 janvier), développement réel des

Plus en détail

1 : Réglementation d épreuves de type randonnées sur la voie publique. 3: Déclaration d organisation pour Randonnée (Cerfa n 13447.

1 : Réglementation d épreuves de type randonnées sur la voie publique. 3: Déclaration d organisation pour Randonnée (Cerfa n 13447. FEDERATION SPORTIVE ET GYMNIQUE DU TRAVAIL Comité Départemental du Finistère Espace Sportif de Kérinou - 31 Rue Commandant Drogou 29200 BREST 02-98-47-07-07 Fax 02-98-47-18-18 E-mail : comite@sportfsgt29.asso.fr

Plus en détail

EXTRAIT DU CODE DU SPORT ARTICLES R.

EXTRAIT DU CODE DU SPORT ARTICLES R. Septembre 2012 EXTRAIT DU CODE DU SPORT ARTICLES R. 331-18 à R. 331-45 et A. 331-23 et A. 331-32 Article R331-18 En savoir plus sur cet article... Les concentrations de véhicules terrestres à moteur se

Plus en détail

CONVENTION D'ASSISTANCE

CONVENTION D'ASSISTANCE CONVENTION D'ASSISTANCE CAR ASSURE ASSISTANCE AUTOMOBILE CONVENTION D ASSISTANCE N 000001827 v. 02-2012 1 sur 9 COMMENT CONTACTER GARANTIE ASSISTANCE Téléphone depuis la France : 01 70 36 06 75 Téléphone

Plus en détail

La mobilité en toute sécurité.

La mobilité en toute sécurité. La mobilité en toute sécurité. Mobilité, rapidité, confort et sécurité. Les CFF transportent environ un million de passagers, jour après jour. Car le train est fiable. Car voyager en train, c est pratique

Plus en détail

Conditions tarifaires

Conditions tarifaires Conditions tarifaires 1 : Prix des prestations 2 : Assurances 2.1 Assurances véhicules à 4 roues 2.1.1 Couverture a) Responsabilité civile, protection juridique, PAI Responsabilité civile conformément

Plus en détail

Choisir son VÉHICULE TPMR

Choisir son VÉHICULE TPMR Guide Pratique Choisir son VÉHICULE TPMR (Transport de Personnes à Mobilité Réduite) TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION... 4 2. GENERALITES... 5 2.1. PERMIS DE CONDUIRE ET VISITE MEDICALE...5 2.2. LES

Plus en détail

AUTO HAUT DE GAMME ASSURANCE ET GESTION CONDITIONS DE SOUSCRIPTION. Assureur Assisteur

AUTO HAUT DE GAMME ASSURANCE ET GESTION CONDITIONS DE SOUSCRIPTION. Assureur Assisteur ASSURANCE ET GESTION Assureur Assisteur Références contractuelles AXA EUROP ASSISTANCE Dispositions Générales AUTO AXA n 180209 Convention d assistance AUTO ref. W60 ou Q06 CONDITIONS DE SOUSCRIPTION Véhicule

Plus en détail

Guide auto. Et si votre boîte à gants pouvait contenir toutes les

Guide auto. Et si votre boîte à gants pouvait contenir toutes les Guide auto Et si votre boîte à gants pouvait contenir toutes les informations utiles sur la route? AFMA vous offre ce guide Auto pour répondre à toutes vos questions sur votre assurance Auto et sur les

Plus en détail

la sécurité en voiture. Les trois phases complémentaires de la sécurité :

la sécurité en voiture. Les trois phases complémentaires de la sécurité : la sécurité en voiture. Pour exercer la sécurité automobile on doit prendre en compte non seulement le véhicule et le comportement du conducteur au volant mais également l'environnement routier (infrastructures,

Plus en détail

les groupes de systèmes de sièges enfants

les groupes de systèmes de sièges enfants les groupes de systèmes de sièges enfants La norme européenne distingue cinq groupes de sièges adaptés au poids de l enfant. Certains sièges sont homologués pour plusieurs groupes : Les sièges multi groupe.

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012

CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012 N IDENTIFICATION : CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012 AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES DES TRAVAUX PUBLICS DE L'ETAT spécialité «routes, bases

Plus en détail

TOUT OU PRESQUE SUR L ASSURANCE DES SPORTS TERRESTRES MOTORISES

TOUT OU PRESQUE SUR L ASSURANCE DES SPORTS TERRESTRES MOTORISES APAC ASSURANCES TOUT OU PRESQUE SUR L ASSURANCE DES SPORTS TERRESTRES MOTORISES I - LES GARANTIES RESPONSABILITE CIVILE DES ACTIVITES MOTORISEES DE RISQUE R3 1) QUELLES GARANTIES PROCURE LA LICENCE DANS

Plus en détail

Note d information. L assurance est une relation de confiance. LDA Classic Car

Note d information. L assurance est une relation de confiance. LDA Classic Car LDA Classic Car L assurance est une relation de confiance Note d information Rédigée conjointement par Lucien-François Bernard, Directeur de LDA Classic Car / Aon et Maître Grégoire Marchac, avocat associé,

Plus en détail

CONVENTION D'ASSISTANCE

CONVENTION D'ASSISTANCE CONVENTION D'ASSISTANCE CONTRAT COLLECTIF D ASSISTANCE N 000001827 AVENANT 001 CAR ASSURE ASSISTANCE AUTOMOBILE v. 02-2012 ST le 27/10/2011 1 sur 6 COMMENT CONTACTER GARANTIE ASSISTANCE Téléphone depuis

Plus en détail

CODE DE LA ROUTE. Points particuliers à savoir / à retenir :

CODE DE LA ROUTE. Points particuliers à savoir / à retenir : CODE DE LA ROUTE Points particuliers à savoir / à retenir : - Distance écart avec un cycliste ou un piéton que l on double : 1,5 m en campagne, 1 m en ville. - Les lampes bleues dans un tunnel sont des

Plus en détail

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45

cyclomoteur Non autorisé En général non autorisé sinon 45 45 45 L ATTESTATION SCOLAIRE DE SECURITE ROUTIERE NIVEAU 3 L attestation scolaire de sécurité routière comporte : - une attestation scolaire de sécurité routière (ASSR) de premier niveau qui se passe en 5 e

Plus en détail

Charte d utilisation des véhicules de service CMA76

Charte d utilisation des véhicules de service CMA76 Charte d utilisation des véhicules de service CMA76 Préambule La Direction de la CMA76 met à votre disposition cette charte d utilisation de ces véhicules. Elle permet de préciser le cadre de la politique

Plus en détail

PERMIS À POINTS. Préservez votre capital points L S C O N P R É V E N I O N. www.groupama.fr

PERMIS À POINTS. Préservez votre capital points L S C O N P R É V E N I O N. www.groupama.fr PERMIS À POINTS C O N S E I L S P R É V E N T I O N Préservez votre capital points www.groupama.fr SOMMAIRE 1 Le principe du permis p. 4 2 Le permis probatoire en quelques points p. 4 3 Comment fonctionne

Plus en détail

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement?

Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? 1 Concerne : Abords d école limitation 30Km/h Gilet rétro réfléchissant Camions Nouvelles cartes de stationnement - Motards Abords d école : limitation à 30km/h à certaines heures seulement? Arrêté Royal

Plus en détail

Mode d emploi du Service Pam75

Mode d emploi du Service Pam75 Pam75 est un service de transport à la demande permettant aux personnes en situation de handicap résidant sur le territoire de Paris de se déplacer. Pour plus de mobilité, le Service Pam75 est accessible

Plus en détail

> Une garantie obligatoire

> Une garantie obligatoire R 414 Juillet 2007 Centre de documentation et d information de l assurance La voiture et l assurance > Une garantie obligatoire La garantie responsabilité civile Seule assurance obligatoire en automobile,

Plus en détail

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route

L ASSR. Le BSR. Les accidents de la route L ASSR L'ASSR de premier niveau est obligatoire pour pouvoir conduire un cyclomoteur. Pour conduire un cyclomoteur, il faut en effet avoir quatorze ans et posséder le brevet de sécurité routière (BSR).

Plus en détail

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0

480 tests. Code de la route. Codoroute - Tendance & Repères. Jean-Luc Millard. Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 480 tests Code de la route Jean-Luc Millard Groupe Eyrolles 2005, ISBN 2-212-11664-0 Codoroute - Tendance & Repères S é r i e N 1 À la sortie de ce carrefour, je vais emprunter la rue la plus à gauche,

Plus en détail

Inscription Décharge de responsabilité

Inscription Décharge de responsabilité Inscription Décharge de responsabilité Circuit de Lurcy-Lévis Samedi 27 avril 2013 Pour vous inscrire, il est nécessaire de : 1. Remplir la fiche d inscription ci-dessous 2. Dater et signer dans la zone

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR 2009

REGLEMENT INTERIEUR 2009 CIRCUIT DU MAS DU CLOS LES PUIDS 23200 SAINT AVIT DE TARDES- AUBUSSON REGLEMENT INTERIEUR 2009 L utilisation de la piste et des infrastructures du Circuit du Mas du Clos entraîne automatiquement l acceptation

Plus en détail

MONTEE HISTORIQUE DE CHAMROUSSE

MONTEE HISTORIQUE DE CHAMROUSSE MONTEE HISTORIQUE DE CHAMROUSSE DIMANCHE 13 SEPTEMBRE 2015 REGLEMENT DE MONTEE HISTORIQUE DE DEMONSTRATION Article 1 GENERALITES 1.1 Organisation L Association ASPROMECA domicilié 250 D Chemin Saint Claude

Plus en détail

ARRETE NOR: EQUS0100026A. Version consolidée au 27 mars 2015

ARRETE NOR: EQUS0100026A. Version consolidée au 27 mars 2015 ARRETE Arrêté du 8 janvier 2001 relatif à l exploitation des établissements d enseignement, à titre onéreux, de la conduite des véhicules à moteur et de la sécurité routière. NOR: EQUS0100026A Version

Plus en détail

CONTRÔLE TECHNIQUE. Ayez le geste sécurité pour vous et les vôtres! L S C O N P R É V E N I O N. www.groupama.fr

CONTRÔLE TECHNIQUE. Ayez le geste sécurité pour vous et les vôtres! L S C O N P R É V E N I O N. www.groupama.fr CONTRÔLE TECHNIQUE C O N S E I L S P R É V E N T I O N Ayez le geste sécurité pour vous et les vôtres! www.groupama.fr SOMMAIRE 1 Le contrôle obligatoire En quoi consiste-t-il? p. 4 Quelques chiffres significatifs

Plus en détail

LA SECURITE ROUTIERE et l ASSR

LA SECURITE ROUTIERE et l ASSR LA SECURITE ROUTIERE et l ASSR Introduction: - Les accidents de la route constituent la première cause de mortalité chez les jeunes de 15 à 24 ans. - C'est entre 14 et 18 ans qu'il y a le plus de cyclomotoristes

Plus en détail

Transports d écoliers

Transports d écoliers Information du bpa 2.055.02 04.2010 Transports d écoliers Vue d ensemble sous considération des modifications au 1 er avril 2010 Auteurs: Berne, 2010 Regula Stöcklin, Nathalie Clausen, Simone Studer bpa

Plus en détail

>Collectivités. Conditions générales Rachat de franchise

>Collectivités. Conditions générales Rachat de franchise >Collectivités Conditions générales Rachat de franchise SOMMAIRE préambule 3 ART. 1 - Définitions 3 ART. 2 - Territorialité 4 ART. 3 - Objet du contrat 4 ART. 4 - Conditions de la garantie 4 ART. 5 -

Plus en détail

UN SEUL CONTRAT POUR ASSURER VOTRE FLOTTE EN TOUTE. Gan Parc Auto. www.ganassurances.fr

UN SEUL CONTRAT POUR ASSURER VOTRE FLOTTE EN TOUTE. Gan Parc Auto. www.ganassurances.fr UN SEUL CONTRAT POUR ASSURER VOTRE FLOTTE AUTOMOBILE EN TOUTE SIMPLICITÉ Gan Parc Auto Assuré d avancer www.ganassurances.fr GAN PARC AUTO : ASSUREZ TOUS VOS VÉHICULES PROFESSIONNELS EN UN SEUL CONTRAT.

Plus en détail

Les usagers sont civilement responsables des dommages qu ils causent aux biens et aux personnes dans le véhicule.

Les usagers sont civilement responsables des dommages qu ils causent aux biens et aux personnes dans le véhicule. 1 Article 1. Conditions d accès Le Transport de Proximité Tedibus est un service organisé par la Communauté de Communes du Grand Couronné. Il est accessible à tous les habitants du Grand Couronné, sous

Plus en détail

BEPECASER EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

BEPECASER EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES MINISTERE CHARGÉ DES TRANSPORTS J. 8 000990 BEPECASER EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 03 SEPTEMBRE 2008 Question 1 Tout véhicule doit subir un contrôle technique pour être mis en circulation à l

Plus en détail

REGIME JURIDIQUE DE MANIFESTATIONS SPORTIVES SUR LA VOIE PUBLIQUE

REGIME JURIDIQUE DE MANIFESTATIONS SPORTIVES SUR LA VOIE PUBLIQUE REGIME JURIDIQUE DE S SPORTIVES SUR LA VOIE PUBLIQUE S SPORTIVES QUI NE SONT SOUMISES NI A AUTORISATION, NI A DECLARATION : Il résulte des dispositions de l'article R 331-6 du code du sport que ne rentrent

Plus en détail

FICHE 1 LA CONNAISSANCE DU VEHICULE

FICHE 1 LA CONNAISSANCE DU VEHICULE FICHE 1 LA CONNAISSANCE DU VEHICULE I LA SECURITE ACTIVE / PASSIVE ET LES AIDES A LA CONDUITE 1 Définitions * Sécurité active : ensemble des éléments liés au véhicule ainsi qu'aux gens et à l'environnement

Plus en détail

PRÉFÈTE DES HAUTES-PYRÉNÉES

PRÉFÈTE DES HAUTES-PYRÉNÉES Direction des Libertés Publiques et des Collectivités Territoriales PRÉFÈTE DES HAUTES-PYRÉNÉES Bureau des Elections et des Professions Réglementées Epreuves sportives Dossier reçu le : DEMANDE D'AUTORISATION

Plus en détail

Adjonction de side-car non conformément à un agrément de prototype national français

Adjonction de side-car non conformément à un agrément de prototype national français version du 20.06.2011 Fiche de constitution d un dossier de Réception à Titre Isolé de véhicule en application du Code de la Route RTI02.9 Adjonction de side-car non conformément à un agrément de prototype

Plus en détail

POLITIQUE. Délivrance des permis et obtention des classes et des mentions OBJECTIF PRÉALABLE MODALITÉS D APPLICATION

POLITIQUE. Délivrance des permis et obtention des classes et des mentions OBJECTIF PRÉALABLE MODALITÉS D APPLICATION POLITIQUE Délivrance des permis et obtention des classes et des mentions OBJECTIF Cette politique a pour objectifs de : définir les différents types de permis et les conditions générales d obtention et

Plus en détail

Transports d écoliers

Transports d écoliers 2.055.02-05.2010 Information du bpa Transports d écoliers Vue d ensemble des aspects juridiques sous considération des modifications au 1 er avril 2010 Auteurs: Berne, 2010 Regula Stöcklin, Nathalie Clausen,

Plus en détail

REGLEMENT DE LA MANIFESTATION. Rétrospective Raymond Sommer. Samedi 2 et Dimanche 3 juillet 2011

REGLEMENT DE LA MANIFESTATION. Rétrospective Raymond Sommer. Samedi 2 et Dimanche 3 juillet 2011 ASSOCIATION POUR LA PROMOTION DU CIRCUIT AUTOMOBILE DE CADOURS-LAREOLE. REGLEMENT DE LA MANIFESTATION I DEFINITION Rétrospective Raymond Sommer Samedi 2 et Dimanche 3 juillet 2011 C.A.C.L. : ASSOCIATION

Plus en détail

CYCLISTES, ROULEZ BIEN ASSURÉS! Pratique, écologique et économique, le vélo est aujourd hui un mode de déplacement en plein essor.

CYCLISTES, ROULEZ BIEN ASSURÉS! Pratique, écologique et économique, le vélo est aujourd hui un mode de déplacement en plein essor. CYCLISTES, ROULEZ BIEN ASSURÉS! Pratique, écologique et économique, le vélo est aujourd hui un mode de déplacement en plein essor. S assurer en tant que cycliste et/ou assurer son vélo, comment s y retrouver?

Plus en détail

EPREUVE DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 7 septembre 2011

EPREUVE DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 7 septembre 2011 J. 11 1203 MINISTERE DE L INTERIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITES TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION BEPECASER EPREUVE DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 7 septembre 2011 Question 1 Dans le cadre de l apprentissage

Plus en détail

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute

- Les équipements. Route à accès réglementé. Autoroute SECURITE ROUTIERE : QUELQUES ELEMENTS A RETENIR Pour réviser, vous pouvez vous entrainez sur le site : http://eduscol.education.fr/cid46889/preparation-auxepreuves-securite-routiere.html L ASSR est l attestation

Plus en détail

Prendre le bus. Un outil pédagogique pour utiliser le bus à destination des personnes âgées

Prendre le bus. Un outil pédagogique pour utiliser le bus à destination des personnes âgées Prendre le bus Un outil pédagogique pour utiliser le bus à destination des personnes âgées Les étapes de votre parcours 1 Vous préparez votre voyage 4 Vous montez dans le bus 2 Vous repèrez votre point

Plus en détail

Fiche n 1 : Quelques conseils avant le départ

Fiche n 1 : Quelques conseils avant le départ Fiche n 1 : Quelques conseils avant le départ Les conditions de sécurité à l étranger sont très variables d un pays à l autre et peuvent être très éloignées de celles rencontrées en France. Il est donc

Plus en détail

E/ECE/324/Rev.1/Add.12/Rev.7/Amend.4 E/ECE/TRANS/505/Rev.1/Add.12/Rev.7/Amend.4

E/ECE/324/Rev.1/Add.12/Rev.7/Amend.4 E/ECE/TRANS/505/Rev.1/Add.12/Rev.7/Amend.4 6 décembre 2012 Accord Concernant l adoption de prescriptions techniques uniformes applicables aux véhicules à roues, aux équipements et aux pièces susceptibles d être montés ou utilisés sur un véhicule

Plus en détail

LES CARNETS DE BORD DE L ACDA L ASSURANCE CIRCUIT

LES CARNETS DE BORD DE L ACDA L ASSURANCE CIRCUIT LES CARNETS DE BORD DE L ACDA L ASSURANCE CIRCUIT Me TEISSEDRE - Administrateur ACDA La pratique d un sport automobile n est pas sans risque, tant au niveau physique que pécuniaire, et ses conséquences

Plus en détail

Sièges d auto pour enfants

Sièges d auto pour enfants ! Sièges d auto pour enfants Du siège de nouveau-né à la ceinture de sécurité, tout ce que vous devez savoir pour que votre enfant soit en sécurité! C est la loi En auto, les enfants qui mesurent moins

Plus en détail

Savoir-vivre. Accessibilité. Conseils. pour bien. Sécurité. Respect. Voyager. Confort

Savoir-vivre. Accessibilité. Conseils. pour bien. Sécurité. Respect. Voyager. Confort Respect Savoir-vivre Conseils Confort 4 pour bien Accessibilité Voyager Sécurité! A l arrêt de bus A l arrêt, faites signe au conducteur pour qu il s arrête. Les passagers sont priés de faire l appoint

Plus en détail

B.E.P.E.C.A.S.E.R. EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 7 Septembre 2005

B.E.P.E.C.A.S.E.R. EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES. 7 Septembre 2005 MINISTERE CHARGÉ DES TRANSPORTS B.E.P.E.C.A.S.E.R. EPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES 7 Septembre 2005 Question n 1 Les panneaux d entrée et de sortie d agglomération définissent les limites à l intérieur

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES LOCATION LONGUE DUREE DE VEHICULES NEUFS AVEC PRESTATIONS ASSOCIEES Direction des achats 1 S O M M AIRE ARTICLE 1 : OBJET DU MARCHE... 3 ARTICLE 2 : DISPOSITIONS

Plus en détail

CAS VENDEUR. Vous avez pris rendez vous avec Monsieur ou Madame Martin, gérant de la société «TOUT PROPRE» dont l objet social est le nettoyage.

CAS VENDEUR. Vous avez pris rendez vous avec Monsieur ou Madame Martin, gérant de la société «TOUT PROPRE» dont l objet social est le nettoyage. 17 ème Challenge de Négociation Commerciale LES NEGOCIALES CAS VENDEUR Vous avez pris rendez vous avec Monsieur ou Madame Martin, gérant de la société «TOUT PROPRE» dont l objet social est le nettoyage.

Plus en détail

TITRE 1 : ACCES AUX VEHICULES, QUAIS ET SITES

TITRE 1 : ACCES AUX VEHICULES, QUAIS ET SITES ARTICLE 1 Les présentes dispositions sont applicables à l ensemble des lignes, y compris les lignes affrétées, constituant le réseau de transport public en commun de voyageurs de l agglomération orléanaise

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT ET DE L AMÉNAGEMENT DURABLES Arrêté du 3 août 2007 modifiant l arrêté du 2 juillet 1982 relatif aux transports en

Plus en détail

Votre conduite est un exemple pensez-y!

Votre conduite est un exemple pensez-y! Sur la route en famille Votre conduite est un exemple pensez-y! Au volant aussi vous êtes chef de famille! Parents, vous êtes aussi des acteurs de l éducation routière Comme pour beaucoup d autres apprentissages,

Plus en détail

Charte du covoiturage

Charte du covoiturage Charte du covoiturage Orangina Suntory France s engage pour le développement durable et met à votre disposition une plateforme de covoiturage, en partenariat avec Blablacar. Afin d assurer son bon fonctionnement

Plus en détail

CONSEILS PRATIQUES PRÉVENTION. Le patrimoine communal est le bien de tous : le protéger est de votre responsabilité ASSOCIATIONS BÂTIMENTS COMMUNAUX

CONSEILS PRATIQUES PRÉVENTION. Le patrimoine communal est le bien de tous : le protéger est de votre responsabilité ASSOCIATIONS BÂTIMENTS COMMUNAUX ASSOCIATIONS BÂTIMENTS COMMUNAUX Le patrimoine communal est le bien de tous : le protéger est de votre responsabilité CONSEILS PRATIQUES PRÉVENTION www.groupama.fr 1 Responsabilité des occupants en incendie

Plus en détail

PRE-REGLEMENT 2014 REGLEMENT DE LA MANIFESTATION. Rétrospective Raymond Sommer. Samedi 6 et Dimanche 7 septembre 2014

PRE-REGLEMENT 2014 REGLEMENT DE LA MANIFESTATION. Rétrospective Raymond Sommer. Samedi 6 et Dimanche 7 septembre 2014 ASSOCIATION POUR LA PROMOTION DU CIRCUIT AUTOMOBILE DE CADOURS-LAREOLE. PRE-REGLEMENT 2014 Rétrospective Raymond Sommer Samedi 6 et Dimanche 7 septembre 2014 C.A.C.L. : ASSOCIATION LOI 1901 N 10847 BP

Plus en détail

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes

> Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes La signalisation /20 > Mettre une croix dans les cases correspondantes Répondre aux deux consignes A / Accès interdit aux cyclistes... B / Débouché de cyclistes venant de gauche ou de droite... C / Piste

Plus en détail

PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 5 12

PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 5 12 PARTIE 1: PERMIS DE CONDUIRE 9 1.1 Types de permis 10 Classe 1 10 Classe 2 10. Classe 3 11 Classe 4 12 Classe 5 12 Classe 6 13 Classe 7 Permis progressif (Niveau I et II) 13 Classe 8 14 Classe 9 15 1.2

Plus en détail

ASSURANCE AUTOMOBILE

ASSURANCE AUTOMOBILE Police Flotte N 53 368 215 EFFET : 1 ER JANVIER 2014 ASSURANCE AUTOMOBILE DISPOSITIONS PARTICULIERES CONTRAT à effet du 1 er janvier 2014 ENTRE : SAS VOITURELIB 7 Impasse Charles Petit 75011 PARIS ci-après

Plus en détail

Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels. Centre de documentation et d information de l assurance

Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels. Centre de documentation et d information de l assurance 3/03/06 17:07 Page 9 DEP 428 FEV. 2006 DEP 428-4 volets Accident de la circulation : l indemnisation des dommages matériels Centre de documentation et d information de l assurance FEV. 26, bd Haussmann

Plus en détail

BEPECASER. Mercredi 13 mai 2015

BEPECASER. Mercredi 13 mai 2015 MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR BEPECASER ÉPREUVE DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Mercredi 13 mai 2015 Question 1 A Tout dépassement est interdit aux traversées de voies ferrées non munies de barrières ou de demi-barrières.

Plus en détail

Voyager en toute sécurité avec votre enfant en voiture. Guide conseil Bébé Confort

Voyager en toute sécurité avec votre enfant en voiture. Guide conseil Bébé Confort Bébé Confort au cœur de la prévention. Bébé Confort s engage dans une campagne de sensibilisation et devient partenaire de l association Prévention Routière. C est en informant les futurs et jeunes parents

Plus en détail

MENDE AUTO PASSION. 12 Rue Albert CAMUS 48000 MENDE

MENDE AUTO PASSION. 12 Rue Albert CAMUS 48000 MENDE MENDE AUTO PASSION 12 Rue Albert CAMUS 48000 MENDE 2 ème Montée Historique de Mende ARTICLE 1 GENERALITES 1.1 L Association Mende Auto Passion organise la 2 ème Montée Historique de Mende. Elle aura lieu

Plus en détail

Règlement départemental du transport interurbain

Règlement départemental du transport interurbain Règlement départemental du transport interurbain Pour tout savoir sur le transport par car en Ille-et-Vilaine Ille-et-Vilaine, la vie à taille humaine Règlement départemental du transport interurbain

Plus en détail

Evénements qui donnent droit à une intervention de KBC Autolease Assistance

Evénements qui donnent droit à une intervention de KBC Autolease Assistance Domaine d application A. Silver Belux L assistance Silver Belux est d application en Belgique et au Luxembourg B. Euro Silver L assistance Euro Silver est garantie en combinaison avec Silver Belux dans

Plus en détail

TAP-PAR. Test d aptitudes physiques pour paramédics. Description du test

TAP-PAR. Test d aptitudes physiques pour paramédics. Description du test TAP-PAR Test d aptitudes physiques pour paramédics Description du test INTRODUCTION Le travail de paramédic nécessite une capacité physique supérieure à celle de la population moyenne. En effet, ceux-ci

Plus en détail

La circulation agricole

La circulation agricole La circulation agricole Immatriculation Signalisation Conduite de tracteur Formation des conducteurs de poids lourds Règles de transport des animaux vivants Chambre d Agriculture de l Allier Service Juridique

Plus en détail

DOSSIER sur le transport des élèves à l UNSS

DOSSIER sur le transport des élèves à l UNSS 1) Le texte de référence DOSSIER sur le transport des élèves à l UNSS N.B. : ce texte sera toujours mentionné dans les diverses réponses des pages suivantes. UTILISATION DES VEHICULES PERSONNELS DES ENSEIGNANTS

Plus en détail

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité

RESPONSABILITÉ, SANCTION Introduction: Être responsable de ses actes ET ASSURANCE. Il existe deux types de responsabilité Introduction: Être responsable de ses actes Vivre en société exige l existence et le respect de règles visant à garantir la liberté des individus qui la composent, 2 mais aussi à les protéger sur les plans

Plus en détail

L assurance de vos passions DEVIS IMMÉDIAT 01 42 46 52 52. www.iccassurances.fr

L assurance de vos passions DEVIS IMMÉDIAT 01 42 46 52 52. www.iccassurances.fr Shutterstock Référence L assurance de vos passions DEVIS IMMÉDIAT 01 42 46 52 52 Assurance autos, motos, cyclos, véhicules militaires, tracteurs Tarifs dégressifs flottes www.iccassurances.fr PARIS - LYON

Plus en détail

Réduire le risque routier Une stratégie pour un utilitaire plus sûr

Réduire le risque routier Une stratégie pour un utilitaire plus sûr DOSSIER DE PRESSE 28 avril 2011 * Réduire le risque routier Une stratégie pour un utilitaire plus sûr Contact presse : L Assurance Maladie Risques Professionnels Marie-Eva PLANCHARD 01 72 60 22 88 marie-eva.planchard@cnamts.fr

Plus en détail

ASSURANCE AUTOMOBILE Les accidents matériels

ASSURANCE AUTOMOBILE Les accidents matériels Maison de la Consommation et de l Environnement ASSURANCE AUTOMOBILE Les accidents matériels Introduction générale ASSURANCE AUTOMOBILE Les accidents matériels Sommaire I - L indemnisation 1 - L indemnisation

Plus en détail

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte des déchets

LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ. Agents réalisant la collecte des déchets LIVRET DE CONSIGNES DE SÉCURITÉ Agents réalisant la collecte des déchets Sommaire 1- Enjeux et objectifs de ce livret... 3 2- Au départ (Avant la collecte)... 4 2.1 Les équipements de protection individuelle

Plus en détail

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr www.permisdeconduire.gouv.fr

En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr www.permisdeconduire.gouv.fr En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr www.permisdeconduire.gouv.fr Délégation à la sécurité et à la circulation routières Place des Degrés Tour Pascal B 92055 LA Défense Cedex Délégation à la sécurité

Plus en détail

4ème RONDE MUSSIDANAISE Ballade touristique pour véhicules historiques

4ème RONDE MUSSIDANAISE Ballade touristique pour véhicules historiques 1-ENGAGEMENTS Article 1-1 4ème RONDE MUSSIDANAISE Ballade touristique pour véhicules historiques REGLEMENT Le St Médard club 4x4 de St Médard de Mussidan (Dordogne) organise le 21 Septembre 2013, une balade

Plus en détail

Tempo, Lancement officiel des navettes PMR

Tempo, Lancement officiel des navettes PMR Tempo, Lancement officiel des navettes PMR 4 octobre 2013 O 0ptez pour les Bus de l Agglo! Rappel du contenu du nouveau réseau Tempo bus et Tempo vélos de l Agglo Le 29 Mars 2013, le réseau «Tempo, les

Plus en détail

Epreuve Sportive ou Manifestation sur voie publique -

Epreuve Sportive ou Manifestation sur voie publique - Préfet du Haut-Rhin Epreuve Sportive ou Manifestation sur voie publique - Pour être recevable, le dossier doit être intégralement complété, signé et adressé avant le délai réglementaire requis.. Le dossier

Plus en détail

Règlement d utilisation de TaxiBus Table des matières

Règlement d utilisation de TaxiBus Table des matières Règlement d utilisation de TaxiBus Table des matières Table des matières... 0 Préambule... 1 Article 1 : Objet... 1 Article 2 : Modalités d accès au service... 2 2.1 - Personnes autorisées... 2 2.2 - Inscription

Plus en détail

Règlement public et conditions générales d utilisation du service de Vélo en Libre Service, V Lille, implanté sur le territoire de Lille Métropole

Règlement public et conditions générales d utilisation du service de Vélo en Libre Service, V Lille, implanté sur le territoire de Lille Métropole Règlement public et conditions générales d utilisation du service de Vélo en Libre Service, V Lille, implanté sur le territoire de Lille Métropole Article 1 Champ d application 1.1 Le présent règlement

Plus en détail

Quels sont les bons réflexes que je dois adopter en cas d accident de la route?

Quels sont les bons réflexes que je dois adopter en cas d accident de la route? Auto Quels sont les bons réflexes que je dois adopter en cas d accident de la route? Le guide pratique du constat amiable Pour trouver toutes les démarches en cas d accident Ce guide vous sera utile en

Plus en détail

QUESTIONS / REPONSES ASSOCIATION UFOLEP

QUESTIONS / REPONSES ASSOCIATION UFOLEP QUESTIONS / REPONSES ASSOCIATION UFOLEP 1. EN QUOI CONSISTE L ASSURANCE DE RESPONSABILITE CIVILE? L assurance de responsabilité civile couvre les dommages matériels ou corporels causés aux tiers lorsque

Plus en détail

Bilan des actions août 2015

Bilan des actions août 2015 Ministère de l Intérieur Le 13 août 2015 Sécurité routière : 26 mesures pour une nouvelle mobilisation Présentées le 26 janvier 2015 par Bernard CAZENEUVE, ministre de l Intérieur. Bilan des actions août

Plus en détail

Vers un monde accessible GAMME PARTICULIERS PROFESSIONNELS DE SANTÉ

Vers un monde accessible GAMME PARTICULIERS PROFESSIONNELS DE SANTÉ Vers un monde accessible GAMME PARTICULIERS PROFESSIONNELS DE SANTÉ AXSOL importe et distribue des solutions alternatives d accessibilité et de sécurité et intervient auprès des commerces, collectivités,

Plus en détail