L'ÉQUIPE «L ENTREPRISE LES SERVICES MÉNAGERS LE COUP DE CŒUR DU GALA DE RECONNAISSANCE EN ENVIRONNEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE DE MONTRÉAL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L'ÉQUIPE «L ENTREPRISE LES SERVICES MÉNAGERS LE COUP DE CŒUR DU GALA DE RECONNAISSANCE EN ENVIRONNEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE DE MONTRÉAL"

Transcription

1 L'ÉQUIPE PRINTEMPS 2010 LE COUP DE CŒUR DU GALA DE RECONNAISSANCE EN ENVIRONNEMENT ET DÉVELOPPEMENT DURABLE DE MONTRÉAL «L ENTREPRISE LES SERVICES MÉNAGERS ROY, SPÉCIALISÉE DANS L'ENTRETIEN D'IMMEUBLES, CONSTITUE UNE RÉFÉRENCE EN OFFRANT DES SERVICES DE QUALITÉ TOUT EN RESPECTANT L'ENVIRONNEMENT.» PROFESSIONNELS DE L'ENTRETIEN

2 Julie Roy Vice-présidente exécutive Le Groupe SMR LE GROUPE SMR DE PLUS EN PLUS RECONNU! 2 La 13 avril dernier, trois ans après avoir été reconnus par la Fédération des Chambres de commerce du Québec qui nous avait octroyé un trophée Mercure pour le développement durable et la responsabilité sociale, voilà que nous recevions à nouveau, cette fois du Conseil régional du développement durable de Montréal, de la Conférence des Élus de Montréal, de la Ville de Montréal et de la Chambre de Commerce de Montréal, une reconnaissance : le trophée Coup de cœur 2010 pour nos projets innovateurs qui allient le développement économique et la protection de l environnement. Vous savez, nos produits verts, on les connaît bien, nous les utilisons à chaque jour. On en vient à oublier à quel point il est remarquable que nous ayons réussi à utiliser des produits écologiques et que ça marche. La communauté des affaires le reconnaît, tant mieux! Mais n oublions pas qu à la base, respecter l environnement en tant qu entreprise ou individu, c est accepter une responsabilité sociale et croire à la différence que nous pouvons faire dans la société. Pour notre part, on s implique à fond. Voici quelques statistiques : à Montréal seulement, en plus de nos employés qui ne respirent plus et ne manipulent plus quotidiennement des produits chimiques, ce sont indirectement usagers des bâtisses que nous entretenons qui profitent d un environnement sain. C est plus de litres de produits chimiques qui, annuellement, ne sont plus déversés dans l environnement et c est Olivier Girard, conseiller relations de travail, Les Services Ménagers Roy Ronald Racicot, directeur général, Services Après-Sinistre Roy Julie Roy, vice-présidente exécutive, Le Groupe SMR Jean-François Northrup, directeur général & associé, G.T.I. Roy aussi 60 % moins de plastique et 30 % moins de carton qu avant, compte tenu du fait que les produits que nous utilisons sont très concentrés et qu ils sont dilués une fois rendus sur les lieux de travail. Le développement durable pour nous, ce n est pas seulement une question d environnement, mais aussi une implication sociale. C est pourquoi qu en plus d être très impliqués dans la Fondation Jean Lapointe et dans de nombreuses fondations du milieu scolaire, nous avons décidé de soutenir la Fondation CHU Sainte-Justine. J ai en effet joint cette année le Cercle des jeunes Leaders de cette fondation en participant notamment à l organisation du Triathlon d hiver, un événement qui a permis d amasser au total $. Nous avions également formé une équipe pour représenter le Groupe SMR qui nous a fait très bien paraître tant au niveau de la performance sur neige que monétaire! Nous avons en effet fait très bonne figure en nous hissant au 4 e rang des donateurs de l événement. Merci à toute notre équipe du Groupe SMR. Donc encore cette année, nous pouvons dire «mission accomplie», mais attention, il faudra encore persévérer dans ce qui nous passionne et toujours nous renouveler. De toute façon, l innovation, ça fait partie de nous et l environnement reste, au quotidien, notre préoccupation!

3 Jean-Yves Roy Président Le Groupe SMR L IMAGE DE L ENTREPRISE IL FAUT FAIRE UN BON TRAVAIL ET IL FAUT LE FAIRE AVEC CLASSE. QU EST-CE QUE LA «CLASSE»? Nous avons été proactifs, étant les premiers à nous distinguer au niveau du développement durable. Nous sommes une référence dans les édifices à bureaux du centre-ville de Montréal grâce à l excellence des travaux que nous exécutons dans les mandats qui nous sont confiés, tout en utilisant des produits verts. De plus, nous avons relevé avec panache le défi de la crise occasionnée par l apparition de la grippe A(H1N1). Nous avions développé un plan d intervention en cas de pandémie afin de bien conseiller nos clients et de pouvoir exécuter les travaux adéquats et au moindre coût possible. Nous aurons bientôt l honneur d être des pionniers dans notre industrie par l obtention d une certification ISO 14001:2004 qui englobe le management environnemental. Nous travaillerons aussi avec le Bureau de normalisation du Québec sur un projet pilote surnommé «BNQ 21000» pour établir de nouvelles pratiques dans le développement durable. Pour maintenir cette image gagnante, il nous faut continuer d avoir une attitude positive et plaisante avec notre clientèle (sourire, fiabilité, bon comportement, promptitude, uniforme propre, etc.) et aussi continuer à bien faire notre travail. MERCI DE FAIRE VOTRE PART POUR LE MAINTIEN DE CETTE IMAGE SI IMPORTANTE POUR LA PÉRENNITÉ DE L ENTREPRISE. NOS VALEURS Je tiens à vous rappeler les valeurs que nous préconisons dans l entreprise : LE RESPECT DES INDIVIDUS LE RESPECT DE L ENVIRONNEMENT L HONNÊTETÉ ET LA TRANSPARENCE LA PERFORMANCE L OUVERTURE SUR LES AUTRES

4 Gilles Lépine Vice-président développement Le Groupe SMR FÊTE DE NOËL L année 2009 a marqué un changement pour la fête de Noël du Groupe SMR. Dans le but d innover et de mieux satisfaire ses employés, M. Jean-Yves Roy, notre président, a mis sur pied un comité qui avait pour mandat de sonder le personnel et d adapter la fête de Noël en fonction des attentes manifestées par les employés. À la suite du sondage, le comité a donc décidé de changer la formule du dépouillement de l arbre de Noël qui rejoignait environ 550 personnes, dont 175 employés du Groupe SMR. La formule retenue a été un dîner chaud servi dans une salle de réception où tout un chacun pouvait rencontrer la direction de la compagnie et partager de bons moments avec ses collègues de travail. Cette nouvelle formule a permis à plus de 310 employés de participer aux festivités et d avoir la chance de gagner un des 100 prix de présence qui furent tirés, dont 2 téléviseurs ACL ainsi que 2 prix donnant accès à une Mustang décapotable pour une fin de semaine! Les commentaires recueillis auprès des participants étaient tous positifs et, à la demande de la majorité, cette formule sera reconduite encore cette année! 4 Monsieur Jean-Yves Roy profite de l occasion pour remercier tous ceux qui ont travaillé à l organisation de cette fête et vous invite à participer en grand nombre le samedi 11 décembre prochain. Ce sera un plaisir de tous se revoir!

5 Marie-Élise Caouette Coordonnatrice au recrutement Les Services Ménagers Roy UNE CULTURE DE RECONNAISSANCE Lors de la fête de Noël du 12 décembre dernier, M. Jean-Yves Roy et M me Julie Roy ont remis les cadeaux de reconnaissance aux employés ayant atteint, en 2009, 5, 10, 15, 20, 25, 30 et 35 ans d ancienneté au sein de l entreprise. Le Groupe SMR est fier d avoir à son emploi des employés fidèles à l organisation et tente d année en année de s améliorer afin de garder ses employés le plus longtemps possible. Actuellement, dans plusieurs secteurs d activités, les entreprises doivent faire face à la pénurie de la main-d œuvre. Avec le départ des «baby boomers» à la retraite, le vieillissement de la population et l arrivée de nouvelles générations sur le marché du travail, les entreprises comme Le Groupe SMR doivent être stratégiques et innovatrices afin d attirer et de retenir leurs employés. Le défi est grand pour les organisations, mais aussi pour les ressources humaines qui doivent comprendre et connaître les besoins ainsi que les aspirations de leurs employés afin d y arrimer les meilleures pratiques de ressources humaines. Selon plusieurs études, les facteurs qui contribuent à l engagement des employés au sein d une entreprise sont nombreux : la réputation de l entreprise, la direction, la clarté des rôles, le climat de travail, la rémunération, la reconnaissance, etc. La reconnaissance est un facteur d influence très important face à la rétention de la main-d œuvre. Elle ne se résume pas à organiser annuellement une fête de Noël, à offrir un salaire acceptable ou à remettre des cadeaux de reconnaissance. Elle doit se refléter dans les gestes et les paroles du quotidien. Le Groupe SMR l a bien compris et agit en ce sens en instaurant une culture de reconnaissance. Pour l entreprise, il est important de souligner les bons coups (lettres de félicitations personnalisées, remerciements dans le journal mensuel Info flash, évaluation annuelle, etc.) et elle encourage fortement ses chefs d équipe, contremaîtres, superviseurs de district, directeurs et vice-présidents à le faire. En effet, malgré la conviction de la direction et des ressources humaines quant à l importance de la reconnaissance, elles doivent compter sur l engagement de tous pour faire vivre cette culture. Évidemment, la reconnaissance devrait être vécue au quotidien, car elle encourage, motive et informe les employés par rapport à leur performance et à leur appréciation au travail. Par contre, avec les facteurs de stress, de charge de travail élevée et de rendement élevé, la reconnaissance est vite oubliée. Pourtant, elle est aussi vitale pour une compagnie que l eau l est pour le corps humain. Dans une entreprise de service comme Le Groupe SMR, les employés sont la clé du succès de l entreprise, il faut les reconnaître. Enfin, il ne faut surtout pas douter des impacts positifs de la reconnaissance, que ce soit par une simple salutation à chaque employé au début de la journée, par un sourire, un commentaire positif sur le travail effectué : l importance accordée aux employés par ces gestes et paroles peut faire toute une différence! 5

6 Lyne Vachon Adjointe aux ressources humaines Les Services Ménagers Roy UN DE NOS EMPLOYÉS SE DÉMARQUE! M. Jean-Philippe Brière, employé des Services Ménagers Roy ltée depuis juillet 2005, a toujours rêvé de travailler dans l industrie du cinéma, que ce soit comme acteur, scénariste ou directeur de casting. Il a travaillé fort durant ses études secondaires afin de s assurer une place au Collège Lionel-Groulx en cinéma. Grâce à ses excellents résultats, il a poursuivi ses études à l Université du Québec à Montréal en scénarisation cinématographique où il a obtenu un certificat. De plus, il a écrit plusieurs films et en a réalisé deux. 6

7 Tous les étudiants en cinéma à travers le monde connaissent la USC (The University of Southern California). C est LA meilleure école en la matière. La USC organise des soirées avec des réalisateurs et des agents d artistes afin que les étudiants puissent avoir de bons contacts à leur sortie de l école. Jean-Philippe s intéresse particulièrement au cours «Creating an Original TV Series», mais ce dernier n est pas offert au Québec et coûte plus de 2 800,00 $ pour 6 semaines. Il décide donc de se retrousser les manches et de travailler à temps plein, 7 jours sur 7, afin d amasser l argent nécessaire. Au mois de novembre 2009, lors de la période d inscription à la USC, il rédige un texte de 250 mots sur lui, sa formation académique, ses expériences en cinéma, ses attentes envers le cours, etc. L IMPLICATION DU GROUPE SMR En plus de s être impliqué dans le Défi Pierre Boivin qui a eu lieu le 5 février 2010 où Le Groupe SMR participait au Triathlon d hiver afin d amasser des fonds pour la Fondation CHU Sainte- Justine, Le Groupe SMR s est aussi investi pour venir en aide aux gens frappés par le désastre en Haïti. Plusieurs de nos employés ont été touchés directement par le séisme en Haïti. Désirant manifester un message de sympathie et de solidarité avec la communauté haïtienne et, aussi, offrir un support aux victimes du désastre, la direction du Groupe SMR a fait parvenir un don en argent à la Croix-Rouge canadienne. Sur le plan du développement durable, Le Groupe SMR s implique encore d avantage en participant à un projet pilote avec Alcoa Canada à titre de fournisseur responsable. Ce projet nommé, BNQ 21000, débutera à l automne 2010 et se fera sous l égide du Bureau de normalisation du Québec. AUTRES PETITS GESTES POUR L ENVIRONNEMENT : Nos produits étant beaucoup plus concentrés, nos approvisionnements sur nos contrats sont moins fréquents et cela diminue par conséquent nos transports. Certains de nos contenants peuvent aussi être réutilisés pendant 10 ans avant d être recyclés. À la veille de son 21 e anniversaire de naissance, il reçoit un courriel lui annonçant qu il est l une des 12 personnes au monde à être acceptée au «Summer Program 2010» de la USC. Jean-Philippe poursuivra donc, au mois de mai 2010, son rêve d étudier à Los Angeles en cinéma. Les Services Ménagers Roy ltée sont fiers de compter dans leur équipe un tel employé aussi persévérant et talentueux et lui souhaitent la meilleure des chances! 7

8 HEURES Franchisés : Services après-sinistre du Suroîtinc. Lavage de murs, planchers, plafonds, mobilier Nettoyage de meubles et électroménagers Séchage et déshumidification Traitement de fumigation Traitement à l'ozone Nettoyage à l'ultrason Entreposage de biens 9000, rue de l'innovation Anjou (QC) H1J 2X9 T , rue Saint-Louis Salaberry-de-Valleyfield (QC) J6T 1M6 T , rue Chicoine, local 7 Vaudreuil-Dorion (QC) J7V 8P2 T

9 MICHEL LAMOUREUX Personne très connue et respectée dans son milieu, M. Michel Lamoureux a à son actif plus de 43 ans d expérience dans le nettoyage résidentiel, commercial, industriel et institutionnel. En 1996, il crée sa compagnie de nettoyage après sinistre et devient un des premiers partenaires du Groupe Urgence Sinistre (GUS), le plus grand réseau de l après-sinistre au Québec. M. Lamoureux a reçu une formation spécifique dans la restauration après sinistre de sorte qu il a obtenu une certification de l Institute of Inspection, Cleaning and Restoration Certification. Il peut donc intervenir quel que soit le type de sinistre : feu, eau, neutralisation d odeurs, etc. En 2000, afin de mieux répondre à sa clientèle, M. Lamoureux a fait l acquisition d une bâtisse de pi 2 située au 50, rue Saint-Louis à Salaberry-de-Valleyfield. Il a aménagé cet espace en trois sections : une pour le nettoyage de meubles, une pour l entreposage et une autre pour les bureaux administratifs et le service à la clientèle. En septembre 2009, M. Lamoureux, fier propriétaire d une entreprise qui ne cesse de grandir depuis ses débuts, a décidé de joindre les rangs du Groupe SMR. Conscient de la force du Groupe SMR, M. Lamoureux voit là l occasion de faire progresser son entreprise et de devenir encore plus compétitif sur l île de Montréal et dans sa région immédiate. Heureux de son rôle au sein du Groupe SMR, M. Lamoureux incite les Services Après-Sinistre du Suroît, dont il est maintenant le directeur général, à ouvrir un nouvel emplacement au 1801, rue Chicoine à Vaudreuil-Dorion. Cette nouvelle succursale offre à la population de cette région des services après sinistre plus près de chez eux. M. Lamoureux a encore beaucoup d autres idées pour développer les Services Après-Sinistre du Suroît. Enfin, M. Lamoureux désire profiter de l occasion afin de remercier toute son équipe qui l a toujours supporté dans ses projets. FÉLICITATIONS À MICHEL LAMOUREUX ET À TOUTE SON ÉQUIPE! Gilles Lépine Vice-président développement Le Groupe SMR 9

10 piché nettoyeurs & buandiers Le spécialiste après sinistre PICHÉ NETTOYEURS & BUANDIERS UNE ENTREPRISE À LA POURSUITE DE LA PERFECTION QUI S ASSOCIE AU GROUPE SMR. Piché Nettoyeurs & Buandiers existe depuis 1929 et c est la famille Piché qui en a été propriétaire jusqu au début des années Par la suite, la compagnie a été vendue à un homme d affaires de Valleyfield. C est la famille Laganière qui en fait l acquisition en octobre Nous sommes une entreprise familiale composée des membres suivants : il y a Pierre Laganière (père), 45 ans d expérience, Lyse Laganière (mère), 15 ans d expérience, Sophie Laganière (moi), 25 ans d expérience, Donald Hudon (mon mari), 10 ans d expérience et le petit dernier, Alexandre Laganière (mon fils), 5 ans d expérience. Quand je vous dis familiale, nous le sommes à 100 %! De plus, nous sommes entourés d une belle équipe de plus de 10 employés qui ont tous l expérience nécessaire afin de bien répondre aux demandes de nos clients. Piché Nettoyeurs & Buandiers est une entreprise dynamique et qui ne cesse de prendre de l expansion. Au cours des dernières années, elle a grandi en ouvrant une seconde place d affaires située à Montréal afin de mieux servir ses clients. En novembre 2009, nous nous sommes aussi associés au Groupe SMR pour compléter la gamme de services offerts à la clientèle de celui-ci. Nous sommes fiers de faire partie de cette équipe, car cela augmente encore notre notoriété. Dans le nettoyage à sec, la plus large part de nos activités est concentrée dans le domaine du «nettoyage à sec après sinistre», une spécialité offerte depuis plus de 20 ans. Nous offrons également d autres services : buanderie institutionnelle pour les hôpitaux et cliniques, nettoyage des vêtements des résidents des CHSLD et nettoyage des habits de travail et des guenilles utilisés dans les garages. Il y a aussi notre dernier-né : le service de location de tapis d entrées. Comme vous pouvez le constater, nous sommes une entreprise qui offre plusieurs services. Avec notre dynamisme et notre compétence, nous sommes certains de pouvoir vous donner entière satisfaction. Sophie Laganière Présidente 10

11 UNE NOUVELLE MÉTHODE RÉVOLUTIONNAIRE POUR LAVER VOS TAPIS LAVAGE DE TAPIS À LA VAPEUR ÉCOLOGIQUE Les Services Ménagers Roy, en collaboration avec une firme spécialisée italienne, ont développé un système de lavage des tapis à la vapeur haute performance. Cela leur permet de laver vos tapis avec une petite quantité d eau froide et sans détergent. Le mobilier est replacé immédiatement après le lavage. Les séchoirs et l énergie que les méthodes traditionnelles nécessitaient ne sont plus requis. Le fait qu on n utilise aucune brosse ni détergent qui viennent abîmer ou user vos tapis augmente ainsi leur durée de vie. Cette méthode est éprouvée, car en 2009, nous avons lavé plus de 4 millions de pi 2 de tapis avec des résultats très satisfaisants : nos clients ne veulent plus revenir aux anciennes méthodes! Sans détergent Sans eau chaude Avec une consommation énergétique beaucoup moindre ÉCONOMIQUE Moins de consommation énergétique Moins d eau Moins de ventilation Moins de surveillance La propreté dure plus longtemps RAPIDE Moins de temps Moins de dérangement Le mobilier est replacé après le lavage Le résultat est visible immédiatement après le travail CE PROCÉDÉ AUGMENTE AUSSI LA DURÉE DE VIE DE VOS TAPIS! 11

12 Gaétan Laliberté Vice-président opérations Le Groupe SMR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE : UNE PRIORITÉ CHEZ LES SERVICES MÉNAGERS ROY LTÉE! Après plusieurs années de recherche et de développement, Les Services Ménagers Roy ont mis de l avant l élaboration d un système de management environnemental afin d assurer un programme d amélioration continue en développement durable. Un comité environnemental a été formé de personnes provenant de divers départements, dont ceux des ressources humaines, des achats, des opérations et de la direction. Nous nous sommes dotés d une politique environnementale dont nos employés ont déjà pris connaissance dans l Info flash. Sur les contrats, cette politique est affichée. L objectif de cette politique est de sensibiliser l ensemble de nos employés ainsi que notre clientèle actuelle et future à des comportements respectueux de l environnement par des informations et des activités appropriées. De plus, nous formons nos employés quant à l utilisation des produits écologiques et aux méthodes de travail contribuant au développement durable. Un développement qui répond aux besoins du présent tout en donnant la possibilité d amélioration avec les générations du futur. Des efforts importants sont consentis quant à la consommation des ressources et des matières résiduelles qui tiennent compte de la réduction à la source, ensuite du réemploi, du recyclage et finalement, de la valorisation (3RV). Une procédure de surveillance et de mesurage a été mise en place pour s assurer du suivi sur une base régulière afin que l utilisation et la dilution des produits soient conformes aux directives des Services Ménagers Roy. Dans le cas d une non-conformité, un processus d action corrective rétablira la situation. POUR TOUS NOS EMPLOYÉS ET NOS CLIENTS : SUR RENDEZ-VOUS, VOUS POUVEZ CONSULTER NOTRE MANUEL DU SYSTÈME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL. FÉLICITATIONS À TOUTE L'ÉQUIPE : LE 23 AVRIL 2010, LES SERVICES MÉNAGERS ROY LTÉE ONT OBTENU LA NOUVELLE CERTIFICATION ISO 9001:2008! 12

13 Gilles Lépine Vice-président développement Le Groupe SMR MICHEL COMTOIS CETTE CHRONIQUE A POUR BUT DE MIEUX FAIRE CONNAÎTRE UN DE NOS EMPLOYÉS OCCUPANT UN POSTE CLÉ DANS NOTRE ENTREPRISE. UNE CARRIÈRE AUX SERVICES MÉNAGERS ROY Michel Comtois a débuté sa carrière aux Services Ménagers Roy en août 1978 comme préposé à l entretien ménager de nuit au Stade olympique. Il fut ensuite nommé chef d équipe de nuit au Cégep Édouard-Montpetit où il passa 5 ans. Par la suite, il devint responsable de contrat au Collège Champlain à Saint-Lambert puis, aux travaux ponctuels et au Collège Jean-Eudes. Il fit un stage à titre de concierge résident à l Université de Montréal pour devenir, ensuite, responsable de contrat pendant 10 ans au Pensionnat d Outremont. Les fins de semaine, il travaillait aussi à la boulangerie Weston où il supervisait les employés d entretien ménager du client. Il a également été gestionnaire des employés d entretien de l Hippodrome de Montréal. C est en 2000 que Michel fut nommé superviseur de district. LA TÂCHE DE SUPERVISEUR DE DISTRICT qualités de gestionnaire et de leader sont nécessaires. Parmi les principales tâches qu un superviseur de district doit accomplir, celui-ci doit vérifier la qualité du travail à effectuer, donner de la formation et de l information aux responsables de contrat, appliquer les procédures ISO reliées à la production, participer aux renouvellements de contrats, offrir le service à la clientèle, vérifier et compléter tous les documents administratifs, s assurer de la bonne gestion des équipes de travail et encore bien d autres tâches. VISION DE SON RÔLE Michel se perçoit comme celui qui doit s assurer que les clients sont satisfaits et que les bâtisses sont propres. Il compte beaucoup sur ses équipes qui travaillent quotidiennement sur le terrain. «Le superviseur est aussi important que les contremaîtres, les chefs d équipe et les préposés.» dit-il. «Les relations de travail sont des éléments clés pour la réussite. Il faut savoir s adapter, car avec les années, les motivations des employés changent.» conclut-il. Être superviseur lui laisse beaucoup d autonomie et un horaire très flexible. Par ailleurs, c est un métier où il faut être disponible en tout temps afin de répondre aux exigences de la tâche. Être superviseur, c est être un mentor sur le terrain auprès de ses employés et être à l écoute de ses clients. Voilà le secret de la réussite! C est une tâche complexe qui demande, en plus de la connaissance de l entretien ménager (tâches à effectuer, techniques de travail, produits à utiliser, etc.), des connaissances administratives où les 13

14 Normand Charette Vice-président ventes et service à la clientèle Le Groupe SMR «À titre de vice-président ventes et service à la clientèle, je tiens à remercier Madame Christiane Proulx ainsi que Monsieur Michel Douville de leurs excellents commentaires.» LES TÉMOIGNAGES C H A B A N E L Par Gabriel Gaudreault, superviseur de district Madame Christiane Proulx, directrice immobilière chez Marcarko, nous a gentiment accordé une entrevue pour la préparation de cet article et nous tenons à la remercier. Madame Proulx se dit très satisfaite des services d entretien ménager fournis par notre entreprise, dont est responsable une équipe de 4 personnes sous la supervision de M. Serge Carrière. Un des avantages de faire affaire avec le Groupe SMR est qu elle peut avoir accès à toute une gamme de services avec le même fournisseur. Le 555 Chabanel est un édifice de pi 2 ayant des locataires multiples, soit 40 % de bureaux (Ville de Montréal, Banque Laurentienne, Aviva, Lyreco) et 60 % dans le domaine de la mode. Cet édifice est géré par Marcarko, une firme fondée en Depuis l arrivée de M me Proulx, une nouvelle perception du 555 Chabanel est en progression. En effet, comme beaucoup de locataires du milieu de la mode s en vont, on doit intéresser les locataires du centre-ville à s y loger. Les Services Ménagers Roy sont présents depuis l'ouverture en 2008 de l'hôtel Four Points by Sheraton Lévis ainsi que le Centre de Congrès et d'expositions de Lévis. Ils sont impliqués dans l'entretien ménager aux niveaux des chambres d'hôtel et des endroits publics ainsi que de la mise en place des salles au centre des congrès. Les services offerts par l'entreprise ont toujours répondu à nos demandes, même dans les situations les plus critiques. L'entreprise démontre beaucoup de professionnalisme de par leur savoir-faire et leur méthodologie de travail et ceci nous a permis de fournir un excellent service à notre clientèle qui est de plus en plus exigeante. La supervision et le suivi au niveau de leurs employés est effectuée en étroite collaboration avec l'hôtel et le Centre de Congrès. Les Services Ménagers Roy apportent beaucoup d'importance aux ressources humaines. Je termine en mentionnant que notre collaboration est très efficace et assure ainsi le succès de notre entreprise. Le 555 Chabanel est sensibilisé à débuter son virage vert. Des démarches sont en cours et les gestionnaires n hésiteront pas à faire appel à l expertise de BOMA et du Groupe SMR pour les y accompagner. Christiane Proulx Directrice immobilière Marcarko ltée Michel Douville Directeur Général Four Points by Sheraton Lévis-Centre de Congrès et d'expositions de Lévis 14

15 Jean-François Northrup Directeur général & associé G.T.I. Roy G.T.I. ROY INC. ET LA CERTIFICATION ENVIRONNEMENTALE BOMA BESt Au cours du mois d avril dernier, le Fonds de solidarité FTQ s est vu mériter la certification environnementale BOMA BESt niveau 3 pour son siège social, soit l Édifice Louis-Laberge. Dans le cadre de cette certification, Gestion Technique d Immeubles Roy inc. a agit à titre de consultant afin de coordonner, d encadrer et de supporter les différents intervenants du gestionnaire de l immeuble, tout comme nous l avions fait en 2009 lors de la certification environnementale la Clé verte (Green Key Global) pour un autre de nos clients, soit l hôtel Four Points by Sheraton Lévis. La certification BOMA BESt dont l acronyme signifie Building Environmental Standards constitue la nouvelle génération du programme Visez vert de BOMA Canada. Ce programme de normes environnementales est applicable à des immeubles et reflète la direction dans laquelle se dirige le domaine de l immobilier commercial au Canada. Rares sont les immeubles au Québec qui ont reçu une note supérieure à 80 %, correspondant au niveau 3 de cette certification. La certification de niveau 3 du programme BOMA BESt est décernée aux immeubles qui dépassent toutes les exigences des meilleures pratiques du programme Visez vert de BOMA et qui ont obtenu une note de 80 % à 89 % à la suite de l évaluation Visez vert Plus. L atteinte de ce niveau de certification démontre une performance supérieure et l excellence en gestion énergétique et environnementale. L Édifice Louis-Laberge a effectivement atteint plus de 80 % des exigences reliées aux critères suivants : audit énergétique, plan de gestion et de réduction de la consommation d énergie, audit pour l eau, programme de recyclage, gestion des matières dangereuses et de l environnement intérieur, communication avec les locataires, réduction des déchets, réduction des émissions atmosphériques, réduction des effluents et système de gestion environnementale. Gestion Technique d Immeubles Roy inc. est fière d avoir contribué à l obtention de cette certification environnementale et désire féliciter tous les intervenants qui ont été impliqués dans ce projet. Monsieur Northrup, Depuis quelque temps déjà, votre entreprise nous appuie en matière de main-d oeuvre spécialisée, notamment pour notre secteur Chaufferie. La présente est pour vous féliciter et vous remercier de la qualité du travail des mécaniciens de machinerie fixe que vous affectez à La Presse, ltée. La qualité de ce personnel est telle qu elle nous a permis de réaliser des économies d opérations importantes tout en ne faisant aucune concession sur la qualité et la sécurité des interventions pratiquées dans notre entreprise. De plus, l expertise de vos chargés de projets en matière de règlementation de l environnement nous fut aussi très utile, dans la récente mise aux normes de nos équipements de climatisation. Sachez, monsieur Northrup, que le professionnalisme de votre équipe est fort apprécié. Yvon Daneau, CCP, Eméritus, Adjoint au directeur des Finances, Approvisionnements, Recouvrement, Sécurité et Immeubles La Presse, ltée L'ÉQUIPE RÉDACTEUR EN CHEF : Gilles Lépine ADJOINTES : Nicole Bouchard Johanne Gaudreault Geneviève Poulin GRAPHISME : Vincent Lapierre Rocket-Design.ca IMPRIMERIE : Formextra COLLABORATEURS : Jean-Philippe Brière Marie-Élise Caouette Normand Charette Michel Comtois Yvon Daneau Michel Douville Gabriel Gaudreault Sophie Laganière Gaétan Laliberté Michel Lamoureux Jean-François Northrup Christiane Proulx Jean-Yves Roy Julie Roy Lyne Vachon L'utilisation du masculin est choisie pour des fins de lisibilité; il inclut le féminin et n'est pas discriminatoire. 15

16 Service de placement de mécaniciens de machinerie fixe, de technologues en mécanique du bâtiment et d'autre main-d oeuvre spécialisée en entretien d immeubles. MONTRÉAL I QUÉBEC I GATINEAU I G.T.I Roy inc. est la filiale technique du Groupe SMR. Le Groupe SMR compte plus de 1500 employés et propose une gamme complète de services intégrés d'entretien d'immeubles. 9000, rue de l'innovation, Anjou (Québec) H1J 2X9 Tel. : Fax :

L'ÉQUIPE LA CERTIFICATION ISO 14001: 2004 FÉLICITATIONS À TOUTE L ÉQUIPE! LES SERVICES MÉNAGERS ROY OBTIENNENT PRINTEMPS 2011

L'ÉQUIPE LA CERTIFICATION ISO 14001: 2004 FÉLICITATIONS À TOUTE L ÉQUIPE! LES SERVICES MÉNAGERS ROY OBTIENNENT PRINTEMPS 2011 L'ÉQUIPE PRINTEMPS 2011 LES SERVICES MÉNAGERS ROY OBTIENNENT LA CERTIFICATION ISO 14001: 2004 FÉLICITATIONS À TOUTE L ÉQUIPE! PROFESSIONNELS DE L'ENTRETIEN Jean-Yves Roy Président NOUVELLE CONVENTION COLLECTIVE

Plus en détail

Norme de gestion environnementale BOMA BESt

Norme de gestion environnementale BOMA BESt Norme de gestion environnementale BOMA BESt Steve Poulin, ing. président, comité environnement BOMA-Québec Directeur immobilier, Société immobilière du Québec BOMA L Association des propriétaires et administrateurs

Plus en détail

Un partenaire de confiance

Un partenaire de confiance GESTION TECHNIQUE D IMMEUBLES ROY INC. Immeubles commerciaux et institutionnels Possédant une expertise à la fine pointe de la technologie, l équipe multidisciplinaire de G.T.I. Roy offre une gamme complète

Plus en détail

Mobiliser son équipe! reconnaissance!

Mobiliser son équipe! reconnaissance! Mobiliser son équipe! Un outil indispensable, la reconnaissance! Agenda La mobilisation Pourquoi s intéresser à la reconnaissance? Les composantes de la reconnaissance Les intervenants Les phrases qui

Plus en détail

L'ÉQUIPE PLACE À LA RELÈVE PRINTEMPS 2012 PROFESSIONNELS DE L'ENTRETIEN

L'ÉQUIPE PLACE À LA RELÈVE PRINTEMPS 2012 PROFESSIONNELS DE L'ENTRETIEN L'ÉQUIPE PRINTEMPS 2012 PLACE À LA RELÈVE PROFESSIONNELS DE L'ENTRETIEN Rangée avant, de gauche à droite : Gilles Lépine, vice-président développement; Jean-Yves Roy, président; Julie Roy, vice-présidente

Plus en détail

L'ÉQUIPE TOUJOURS À L'AVANT-GARDE. été 2009 PROFESSIONNELS DE L'ENTRETIEN

L'ÉQUIPE TOUJOURS À L'AVANT-GARDE. été 2009 PROFESSIONNELS DE L'ENTRETIEN L'ÉQUIPE été 2009 PROFESSIONNELS DE L'ENTRETIEN TOUJOURS À L'AVANT-GARDE Julie Roy Vice-présidente exécutive NOTRE MARQUE DE COMMERCE : LA QUALITÉ Le 20 avril dernier, nous apprenions avec joie que notre

Plus en détail

UNE INDUSTRIE QUI VALORISE LES COMPÉTENCES POUR RÉPONDRE À DES NORMES ÉLEVÉES

UNE INDUSTRIE QUI VALORISE LES COMPÉTENCES POUR RÉPONDRE À DES NORMES ÉLEVÉES DOSSIER ENTRETIEN D ÉDIFICES UNE INDUSTRIE QUI VALORISE LES COMPÉTENCES POUR RÉPONDRE À DES NORMES ÉLEVÉES PHOTO : SHUTTERSTOCK PAR DIEGO CERVO Par Charles Allain LE POINT DE VUE DE JEAN-YVES ROY, PRÉSIDENT

Plus en détail

Spécialiste de réinstallation au Canada

Spécialiste de réinstallation au Canada Spécialiste de réinstallation au Canada Toujours offrir un service exceptionnel aux clients. Voilà notre mission. Et qui disait que rédiger un énoncé de mission serait compliqué? dadarelo.ca Toujours offrir

Plus en détail

SPARTIATES FOOTBALL. TOURNOI DE GOLF 8 juin 2013 CLUB DE GOLF BELLE VUE PARCOURS WOODLAND 880, BOUL. DE LÉRY VILLE DE LÉRY, QUÉBEC J6N 1B7

SPARTIATES FOOTBALL. TOURNOI DE GOLF 8 juin 2013 CLUB DE GOLF BELLE VUE PARCOURS WOODLAND 880, BOUL. DE LÉRY VILLE DE LÉRY, QUÉBEC J6N 1B7 SPARTIATES FOOTBALL TOURNOI DE GOLF 8 juin 2013 CLUB DE GOLF BELLE VUE PARCOURS WOODLAND 880, BOUL. DE LÉRY VILLE DE LÉRY, QUÉBEC J6N 1B7 MOT DU PRÉSIDENT D HONNEUR C est avec grand plaisir que je m associe

Plus en détail

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017 Un milieu de vie, une réussite LE CÉGEP ET LA RÉUSSITE Tributaire d une longue histoire éducative, le Cégep 1, depuis sa création, se distingue par la qualité de sa formation

Plus en détail

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct 01 Au service des investisseurs canadiens depuis plus de 25 ans Filiale d une des plus grandes institutions financières au pays, offre aux investisseurs

Plus en détail

Pier Bouchard et Mylène Savoie

Pier Bouchard et Mylène Savoie GROUPE DE RECHERCHE ET D INNOVATION SUR GROUPE DE RECHERCHE ET D INNOVATION L ORGANISATION DES SERVICES DE SANTÉ SUR L ORGANISATION DES SERVICES DE SANTÉ Pratiques et innovations possibles en faveur de

Plus en détail

ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES

ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES LA GESTION RESPONSABLE D ÉVÉNEMENTS Le Bureau de normalisation du Québec a rendu publique, en juin 2010, une norme en gestion responsable d événements. La norme vient du besoin

Plus en détail

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Politique de Développement Durable Plan d action 2011-2014 Édifice Le Delta III certifié LEED-CS «Or», ville de Québec Mot DE LA DIRECTION Dessau est née d une volonté

Plus en détail

Cahier de mise en candidature

Cahier de mise en candidature Sous la présidence d honneur de Monsieur Jean-Paul Boillot Président et chef de la direction Le Groupe Servo-Robot Cahier de mise en candidature Samedi 10 novembre 2007 Centre Marcel-Dulude, Saint-Bruno

Plus en détail

Assurer une plus grande protection du public par une industrie compétente, saine et durable

Assurer une plus grande protection du public par une industrie compétente, saine et durable Assurer une plus grande protection du public par une industrie compétente, saine et durable Mémoire présenté au Ministère des Finances du Québec Dans le cadre de la consultation sur le Rapport sur l application

Plus en détail

L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE pour de meilleurs soins

L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE pour de meilleurs soins L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE pour de meilleurs soins Antonin Bouchard, ing., D.E.S.S. Directeur associé, exploitation & redéploiement 10 avril 2008 Colloque San-Tech Collaboration: M. Vincent Lacouline OBJECTIFS

Plus en détail

L APPROCHE DE DOLLARAMA EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L ENTREPRISE

L APPROCHE DE DOLLARAMA EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L ENTREPRISE L APPROCHE DE DOLLARAMA EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L ENTREPRISE TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... 2 L APPROCHE DE DOLLARAMA EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE DE L ENTREPRISE... 3 RESPONSABILITÉ

Plus en détail

Solutions d implantation Norme Entreprise en Santé

Solutions d implantation Norme Entreprise en Santé Solutions d implantation Norme Entreprise en Santé TABLE DES MATIÈRES PORTRAIT DE L ENTREPRISE 1 PREMIÈRE «ENTREPRISE EN SANTÉ ÉLITE»! 2 PRIX ET DISTINCTIONS 4 AVANTAGES DE LA NORME 5 SOLUTIONS D IMPLANTATION

Plus en détail

générateur propulseur accélérateur d entrepreneurs Le SAJE en bref 2014-2015 SAJE accompagnateur d entrepreneurs

générateur propulseur accélérateur d entrepreneurs Le SAJE en bref 2014-2015 SAJE accompagnateur d entrepreneurs générateur propulseur accélérateur d entrepreneurs Le SAJE en bref 2014-2015 1 générateur propulseur accélérateur d entrepreneurs Le SAJE en chiffres pour l année 2014.15 10 624 personnes ont démarré 859entrepreneurs

Plus en détail

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires,

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires, Édition du printemps 2012 Bulletin d information pour les partenaires de La Personnelle Chers partenaires, Comme annoncé en novembre dernier, notre équipe de la commercialisation a travaillé, au cours

Plus en détail

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable À PROPOS DU PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC Le programme Électricité durable MC est

Plus en détail

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES, des communications et secrétariat général Novembre 2004 Révisé le 23 octobre 2006 Adopté au comité de direction du 25 octobre 2006

Plus en détail

Étude 2013 sur la. reconnaissance des bénévoles. Contenu. Comment les bénévoles canadiens souhaitent-ils que leurs contributions soient reconnues?

Étude 2013 sur la. reconnaissance des bénévoles. Contenu. Comment les bénévoles canadiens souhaitent-ils que leurs contributions soient reconnues? Étude 2013 sur la reconnaissance des bénévoles Contenu Objectifs et méthodologie de la 2 recherche 3 Principaux résultats 4 Engagement bénévole Reconnaissance des bénévoles 6 Comment les bénévoles canadiens

Plus en détail

Guide pour programme de portefeuille BOMA BEST : Certification continue pour les immeubles industriels légers et les commerces de détail en plein air

Guide pour programme de portefeuille BOMA BEST : Certification continue pour les immeubles industriels légers et les commerces de détail en plein air Guide pour programme de portefeuille BOMA BEST : Certification continue pour les immeubles industriels légers et les commerces de détail en plein air Table des matières 1. À propos de BOMA BEST... 3 2.

Plus en détail

Desjardins et le développement durable

Desjardins et le développement durable Desjardins et le développement durable Congrès ACE Association of Cooperative Educators 31 juillet 2008 patrice.camus@desjardins.com Rôle de l Éco-conseiller Acteur de changement / Mobilisateur Planificateur

Plus en détail

SPORTSQUÉBEC est heureux de

SPORTSQUÉBEC est heureux de Club médaille d or Fondation Nordiques SPORTSQUÉBEC est heureux de vous présenter le programme d assistance financière pour les athlètes des catégories «Excellence, Élite, Relève et Espoir». Ce programme

Plus en détail

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 1 er avril 2014 au 31 mars 2015

PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES 1 er avril 2014 au 31 mars 2015 DES PERSONNES HANDICAPÉES 1 er avril 2014 au 31 mars 2015 Vice-présidence principale aux ressources humaines et à l administration TABLE DES MATIÈRES MISE EN CONTEXTE... 4 DÉFINITION... 4 PORTRAIT DE

Plus en détail

2008-2009. SURVOL des ACTIVITÉS

2008-2009. SURVOL des ACTIVITÉS SURVOL des ACTIVITÉS 2008-2009 Apporter un soutien direct à l élève qui vit une période de crise financière ou de diff icultés personnelles et encourager l élève à poursuivre ses études jusqu à l obtention

Plus en détail

Joignez vous à une équipe professionnelle et engagée qui est au service de ses membres!

Joignez vous à une équipe professionnelle et engagée qui est au service de ses membres! Message de l équipe Chers franchisés, Chers clients, Technika jet d encre est fière de l intérêt que vous portez à son entreprise et vous remercie à l avance de votre participation et de votre contribution

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 18 mars 2009 1 OBJET Prescriptions des principes relatifs à la protection de l environnement et au développement durable. 2 BUT La Société du Centre des congrès de Québec

Plus en détail

PROPOSITION DE LA FONDATION CHRISTIAN VACHON

PROPOSITION DE LA FONDATION CHRISTIAN VACHON PROPOSITION DE LA FONDATION CHRISTIAN VACHON Christian Vachon 819 571-3493 Courriel : relaisfcv@gmail.com Site Web : www.fondationchristianvachon.com T AB LE DES M ATIÈRES 1. S O M M A I R E 2. C O N F

Plus en détail

PLAN D'ACTION 2009-2010

PLAN D'ACTION 2009-2010 PLAN D'ACTION 2009-2010 Adopté par le conseil d administration, le 21 septembre 2009 - 2 - INTRODUCTION En 2009-2010, une des actions à mener en priorité sera de poursuivre la sollicitation des entreprises

Plus en détail

Services intégrés de gestion et d investissements immobiliers

Services intégrés de gestion et d investissements immobiliers 1440 rue Ste-Catherine Ouest, Bureau 220 Montréal (Québec) H3G 1R8 Tél.: (514) 874-0808 Téléc. : (514) 874-1919 info@sidev.com Services intégrés de gestion et d investissements immobiliers Gestion SIDEV,

Plus en détail

LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN

LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN LA RECONNAISSANCE AU TRAVAIL: DES PRATIQUES À VISAGE HUMAIN JEAN-PIERRE BRUN PROFESSEUR CHAIRE EN GESTION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL UNIVERSITÉ LAVAL http://cgsst.fsa.ulaval.ca Dans quatre

Plus en détail

Politique de communication citoyenne

Politique de communication citoyenne Politique de communication citoyenne Service des relations avec le milieu Décembre 2011 Table des matières Préambule... 3 Définitions... 3 1. Raisons d être de la politique... 4 2. Définition de la communication

Plus en détail

Appel de mises en candidature et d inscriptions

Appel de mises en candidature et d inscriptions www.csae.com Prix Leadership 2013 Appel de mises en candidature et d inscriptions Prix Pinnacle Prix Griner Prix de membre honoraire à vie Prix Donna Mary Shaw Prix «Les associations, sources d un Canada

Plus en détail

Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM

Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM Plan de la présentation Partie 1 : Répondre au besoin d une relève pour une main-d œuvre qualifiée dans les URDM

Plus en détail

Cercle Finance du Québec Le 8 décembre 2015

Cercle Finance du Québec Le 8 décembre 2015 Cercle Finance du Québec Le 8 décembre 2015 Présentation Origine et mission L assurance, un puissant moteur économique pour la région Québec-Lévis La face cachée des membres de Puissance Onze PUISSANCEONZE.CA

Plus en détail

BOURSES OFFERTES PAR LA FONDATION HÔPITAL PIERRE-BOUCHER

BOURSES OFFERTES PAR LA FONDATION HÔPITAL PIERRE-BOUCHER BOURSES OFFERTES PAR LA FONDATION HÔPITAL PIERRE-BOUCHER Pour donner suite au défi On bouge vers le sommet et pour vous encourager à continuer de bouger, un nouveau projet a été lancé. L appel de projets

Plus en détail

Opportunité d affaires. Projet d entreprise BOULANGERIE-SANDWICHERIE

Opportunité d affaires. Projet d entreprise BOULANGERIE-SANDWICHERIE Opportunité d affaires Projet d entreprise BOULANGERIE-SANDWICHERIE Index Portrait de l entreprise La qualité des produits et du service Portrait du restaurateur-propriétaire L opportunité d affaires Profil

Plus en détail

GROUPE CGI INC. ÉTUDE DE CAS

GROUPE CGI INC. ÉTUDE DE CAS ÉTUDE DE CAS GROUPE CGI INC. Fondé en 1976, le Groupe CGI inc. est l une des plus grandes firmes internationales indépendantes à œuvrer dans le secteur des technologies de l information et des processus

Plus en détail

PROPRETÉ & NETTOYAGE. Tél : 09 51 55 12 18-108, rue de Bellevue -92100 Boulogne - Billancourt contact@lionservices.fr - www.lionservices.fr L.S.G.

PROPRETÉ & NETTOYAGE. Tél : 09 51 55 12 18-108, rue de Bellevue -92100 Boulogne - Billancourt contact@lionservices.fr - www.lionservices.fr L.S.G. PROPRETÉ & NETTOYAGE Tél : 09 51 55 12 18-108, rue de Bellevue -92100 Boulogne - Billancourt contact@lionservices.fr - www.lionservices.fr L.S.G. Présentation Depuis ses débuts. Lion Services Group est

Plus en détail

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines

NTRODUCTION. Guide de gestion des ressources humaines NTRODUCTION La rémunération est une activité ayant un impact important sur la performance de l entreprise. Une gestion efficace de la rémunération permet de contrôler les coûts liés à la main-d œuvre,

Plus en détail

Politique de développement durable

Politique de développement durable Politique de développement durable Responsabilité de gestion : Direction générale Date d approbation : 1996.06.06 C.A. C.E. Direction générale Direction Date d'entrée en vigueur : 1996.06.06 Référence

Plus en détail

Adopté à l automne 2006

Adopté à l automne 2006 Adopté à l automne 2006 PRÉAMBULE Un code d éthique pour l AQEM Notre mission Mise en perspectives Nos principales valeurs Application du code d éthique Chapitre 1 : Deux valeurs fondatrices de l AQEM

Plus en détail

Introduction à la responsabilité sociale des entreprises pour les petites et moyennes entreprises

Introduction à la responsabilité sociale des entreprises pour les petites et moyennes entreprises Introduction à la responsabilité sociale des entreprises pour les petites et moyennes entreprises Ce guide fait partie de la campagne paneuropéenne de sensibilisation sur la RSE menée à l initiative de

Plus en détail

La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001.

La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001. La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001. Décollez avec l ISO 50001 et BSI. Notre expertise peut transformer votre organisation. Depuis

Plus en détail

Sommaire exécutif. Étude de marché pour une desserte aérienne Développement Chibougamau & Corporation de développement économique de Chapais

Sommaire exécutif. Étude de marché pour une desserte aérienne Développement Chibougamau & Corporation de développement économique de Chapais Sommaire exécutif Étude de marché pour une desserte aérienne Développement Chibougamau & Corporation de développement économique de Chapais Janvier 2013 1 Pour nous joindre : Explorer Solutions Nathalie

Plus en détail

EMPLOYEUR. Vous êtes un employeur et aimeriez faire reconnaitre les compétences d un ou de plusieurs de vos employés?

EMPLOYEUR. Vous êtes un employeur et aimeriez faire reconnaitre les compétences d un ou de plusieurs de vos employés? La reconnaissance des compétences en milieu de travail est un processus officiel de l industrie par lequel on identifie, évalue et confirme les compétences acquises à travers l expérience professionnelle

Plus en détail

ENGAGEMENTS ÉVÉNEMENTS MARQUANTS

ENGAGEMENTS ÉVÉNEMENTS MARQUANTS Lors des Jeux olympiques de à Los Angeles, Sylvie Bernier a remporté la première médaille d or du Canada en plongeon au tremplin de 3m. À ce jour, elle est toujours la seule championne olympique cette

Plus en détail

La bonne place pour faire carrière

La bonne place pour faire carrière La bonne place pour faire carrière Chez SSQ Groupe financier, nous partageons les mêmes valeurs et soutenons la croissance et les réalisations de nos employés. Joindre nos rangs, c'est s'associer à un

Plus en détail

L'ÉQUIPE 60 ANS! LES SERVICES MÉNAGERS ROY FÊTENT LEURS PRINTEMPS 2014

L'ÉQUIPE 60 ANS! LES SERVICES MÉNAGERS ROY FÊTENT LEURS PRINTEMPS 2014 L'ÉQUIPE PRINTEMPS 2014 LES SERVICES MÉNAGERS ROY FÊTENT LEURS 60 ANS! LA COMPAGNIE FÊTE SES 60 ANS J ai des souvenirs sur l ensemble de l histoire de la compagnie. J avais 4 ans lorsque mon père a démarré

Plus en détail

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins Être un employeur distinctif ASDEQ Mai 2010 La mission de Desjardins Contribuer au mieux-être économique et social des personnes et des collectivités

Plus en détail

Année 10. Numéro 36. Octobre 2014. Message du président

Année 10. Numéro 36. Octobre 2014. Message du président Année 10 Numéro 36 Octobre 2014 Message du président Fernand Gaudet, président La semaine de la coopération (3 e semaine d octobre) fut une belle occasion pour le mouvement coopératif de démontrer à l

Plus en détail

www.sacwich.com Y en a pas de meilleur!

www.sacwich.com Y en a pas de meilleur! MC Y en a pas de meilleur! L entreprise et le concept L idée de l'entreprise a toujours été un de mes rêves, depuis ma plus tendre enfance. Le fait d avoir mon père comme mentor dans l industrie alimentaire

Plus en détail

Le rétablissement de la pleine citoyenneté par la recherche-action participative

Le rétablissement de la pleine citoyenneté par la recherche-action participative Le rétablissement de la pleine citoyenneté par la recherche-action participative BULLETINS DU PIRAP Volume 1, numéro 11 : Février 2013 Programme d'aide et d'accompagnement social : Le PIRAP comme PAAS-

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL DE L AJBL ANNÉE 2013-2014 CETTE ANNÉE, S IMPLIQUER C EST INNOVER!!

RAPPORT ANNUEL DE L AJBL ANNÉE 2013-2014 CETTE ANNÉE, S IMPLIQUER C EST INNOVER!! RAPPORT ANNUEL DE L AJBL ANNÉE 2013-2014 CETTE ANNÉE, S IMPLIQUER C EST INNOVER!! Membres du conseil Me Karina Cloutier est membre du Barreau du Québec depuis 2008 et elle est titulaire d un Baccalauréat

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE Croix Bleue du Québec CanAssistance 550, rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H3A 3S3 Tél. : 514 286-8329 www.croixbleue.

DESCRIPTION DE POSTE Croix Bleue du Québec CanAssistance 550, rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H3A 3S3 Tél. : 514 286-8329 www.croixbleue. , bureau 2000 DESCRIPTION DE POSTE Croix Bleue du Québec CanAssistance 550, rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H3A 3S3 Tél. : 514 286-8329 www.croixbleue.ca Titre du poste Lieu du poste Supérieur immédiat

Plus en détail

Créateur d opportunités

Créateur d opportunités Créateur d opportunités Climat, énergie & ressources naturelles Agriculture & développement rural Marchés de l emploi & développement du secteur privé Systèmes financiers Commerce & intégration régionale

Plus en détail

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture

Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières. Discours d ouverture Réception de Montréal Secteur des valeurs mobilières Discours d ouverture Andrew J. Kriegler Président et chef de la direction Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières 25

Plus en détail

Politique relative à l environnement et au développement durable

Politique relative à l environnement et au développement durable Politique relative à l environnement et au développement durable Adoptée par le Conseil d administration le 19 février 2008 Version modifiée adoptée par le Conseil d administration le 17 juin 2014 Résolution

Plus en détail

Développement durable, responsabilité sociétale et planification stratégique

Développement durable, responsabilité sociétale et planification stratégique Développement durable, responsabilité sociétale et planification stratégique présenté par René Hamel, Président-directeur général Développement durable et responsabilité sociétale Présenté par René Hamel

Plus en détail

Politique numéro 28 portant sur L ÉVALUATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DU CÉGEP MARIE-VICTORIN

Politique numéro 28 portant sur L ÉVALUATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DU CÉGEP MARIE-VICTORIN COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL MARIE-VICTORIN Politique numéro 28 portant sur L ÉVALUATION DU PERSONNEL DE SOUTIEN DU CÉGEP MARIE-VICTORIN Adoptée le 25 juin 2002 CA-2002-87-736 Révisée

Plus en détail

Suivez le courant, branchez- vous sur les codes!

Suivez le courant, branchez- vous sur les codes! Séminaire technique ACAI/CFAA 2013 section Québec Suivez le courant, branchez- vous sur les codes! L Association Canadienne d Alarme Incendie ////////////////////////////////////////////// //////////////////////////////////////////

Plus en détail

GUIDE D IMPLANTATION D UN PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL (PAMT)

GUIDE D IMPLANTATION D UN PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL (PAMT) GUIDE D IMPLANTATION D UN PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL (PAMT) MARS 2011 Conseil québécois des ressources humaines en tourisme 1 AVANT-PROPOS Ce guide d implantation s adresse spécifiquement

Plus en détail

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services Click here for the English version Partie à l intention des participants potentiels

Plus en détail

Vers une prévention durable

Vers une prévention durable Vers une prévention durable Commission de la santé et de la sécurité du travail Mise à jour 2013 Plan d action de développement durable 2008-2015 Parce que le Québec a besoin de tous ses travailleurs www.csst.qc.ca

Plus en détail

L ADMISSION AU CÉGEP ET À LA FORMATION PROFESSIONNELLE

L ADMISSION AU CÉGEP ET À LA FORMATION PROFESSIONNELLE L ADMISSION AU CÉGEP ET À LA FORMATION PROFESSIONNELLE Soirée d information à l intention des parents des élèves de 5 e secondaire 2 décembre 2014 CONDITIONS D OBTENTION DU D.E.S. Accumuler 54 unités de

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

Direction de la propreté et du déneigement. Programme de la propreté 2011-2015

Direction de la propreté et du déneigement. Programme de la propreté 2011-2015 Direction de la propreté et du déneigement Programme de la propreté 2011-2015 Table des matières Introduction... 1 Les moyens d intervention... 2 Le comportement des citoyens... 2 L organisation du travail...

Plus en détail

ACTIVITÉS ET SERVICES PRÊTS POUR L AVENIR. Plan d action 2014-2016 de WSP au Canada pour le développement durable

ACTIVITÉS ET SERVICES PRÊTS POUR L AVENIR. Plan d action 2014-2016 de WSP au Canada pour le développement durable ACTIVITÉS ET SERVICES PRÊTS POUR L AVENIR Plan d action 2014-2016 de WSP au Canada pour le développement durable Nous avons le grand honneur de présenter le Plan d action 2014-2016 de WSP au Canada pour

Plus en détail

Opter pour un agréé de l AQVE, c est choisir la compétence

Opter pour un agréé de l AQVE, c est choisir la compétence Opter pour un agréé de l AQVE, c est choisir la compétence Vérification environnementale Association Québécoise de Vérification Environnementale CONTEXTE ET ENJEU La préservation de l environnement devient

Plus en détail

LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE

LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE LA CONCILIATION TRAVAIL-FAMILLE Cette fi che est un outil d introduction au concept de la conciliation travail-famille. Elle est destinée aux gestionnaires de PME afi n

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2012-2015

Plan d action de développement durable 2012-2015 Plan d action de développement durable 2012-2015 1 contexte Avec l adoption de sa Politique de développement durable par le Conseil d administration le 15 mai 2008, l École de technologie supérieure (ÉTS)

Plus en détail

L impact du programme de mentorat international sur les entrepreneurs Enablis Février 2015

L impact du programme de mentorat international sur les entrepreneurs Enablis Février 2015 L impact du programme de mentorat international sur les entrepreneurs Enablis Février 2015 Chers mentors, La Fondation Enablis est très fière de publier pour la première fois les résultats d une étude

Plus en détail

Préparation d un Plan de mesures d urgence

Préparation d un Plan de mesures d urgence Préparation d un Plan de mesures d urgence Guide Pour les organismes humanitaires et communautaires Élaboré par: Regroupement des organismes humanitaires et communautaires pour les mesures d urgence à

Plus en détail

COMMUNICATION EFFICACE

COMMUNICATION EFFICACE COMMUNICATION EFFICACE Avoir un message clair Exprimer clairement, dans un langage simple, ses idées et ses propos. Attention, on prend souvent pour acquis que l autre a compris clairement le message.

Plus en détail

(Telle que présentée dans un mémoire de consultation, adressé le 17 novembre 2005 au ministère de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine)

(Telle que présentée dans un mémoire de consultation, adressé le 17 novembre 2005 au ministère de la Famille, des Aînés et de la Condition féminine) Position de la Fédération des cégeps sur la révision des règles administratives concernant la classification et la rémunération du personnel salarié des services de garde (Telle que présentée dans un mémoire

Plus en détail

Aide à domicile pour personnes âgées

Aide à domicile pour personnes âgées à domicile pour personnes âgées Pour que rester chez soi... soit toujours un plaisir LES SERVICES VITALLIANCE «Un grand choix de services qui s adaptent à vos besoins et envies» Vitalliance propose une

Plus en détail

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents?

Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? > pour un meilleur rendement des organisations et des personnes Vos stratégies d attraction et de rétention vous permettent-elles d attirer et de fidéliser les meilleurs talents? L optimisation du capital

Plus en détail

»»»»»»»» » ACTES DU RENDEZ-VOUS. le 4 mai 2010. Alma, Rendez-vous des leaders économiques du Lac-Saint-Jean sur les besoins de main-d œuvre

»»»»»»»» » ACTES DU RENDEZ-VOUS. le 4 mai 2010. Alma, Rendez-vous des leaders économiques du Lac-Saint-Jean sur les besoins de main-d œuvre des leaders économiques du Lac-Saint-Jean sur les besoins de main-d œuvre Organisé par la Chambre de commerce et d industrie Lac-Saint-Jean-Est en partenariat avec la Fédération des chambres de commerce

Plus en détail

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services

La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services La Puissance des métiers (Power of Trades) FAQ À l intention des participants potentiels et des fournisseurs de services Partie à l intention des participants potentiels : Qu est-ce que la Puissance des

Plus en détail

Les Vivats 2015 Document de présentation TOUS ENSEMBLE POUR UN CONGRÈS TOUJOURS PLUS VERT! En collaboration avec

Les Vivats 2015 Document de présentation TOUS ENSEMBLE POUR UN CONGRÈS TOUJOURS PLUS VERT! En collaboration avec TOUS ENSEMBLE POUR UN CONGRÈS TOUJOURS PLUS VERT! En collaboration avec Camille Bernard- Gravel, Rosace à lumières hybrides, 2014 bouteilles de plastique et de verre, bois, eau, encre, m étal, DELs Les

Plus en détail

Éco-conception et stratégie d entreprise

Éco-conception et stratégie d entreprise Éco-conception et stratégie d entreprise Association des économistes québécois 32 e congrès annuel 2007 pauline.damboise@desjardins.com Jim Collins¹ nous dit : «À l opposé des théories enseignées dans

Plus en détail

Consultation sur le projet de Stratégie gouvernementale de développement durable

Consultation sur le projet de Stratégie gouvernementale de développement durable Consultation sur le projet de Stratégie gouvernementale de développement durable Consultation en ligne MÉMOIRE DU BUREAU DE NORMALISATION DU QUĒBEC (BNQ) Jacques Girard, ing., directeur En collaboration

Plus en détail

Une carrière. à la hauteur de vos talents. Optez pour une carrière en assurance de dommages Prosdelassurance.ca

Une carrière. à la hauteur de vos talents. Optez pour une carrière en assurance de dommages Prosdelassurance.ca Une carrière à la hauteur de vos talents. Optez pour une carrière en assurance de dommages Prosdelassurance.ca Explorez toutes les possibilités L ASSURANCE DE DOMMAGES, C EST... Assurance automobile Assurance

Plus en détail

Service-conseil à la clientèle en équipement motorisé

Service-conseil à la clientèle en équipement motorisé DEP 5258 Service-conseil à la clientèle en équipement motorisé STAGE DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN MILIEU DE TRAVAIL 359-147 GUIDE DE PRÉPARATION AVANT LE STAGE Tables des matières Introduction...3 Mon

Plus en détail

Service-conseil à la clientèle en équipement motorisé

Service-conseil à la clientèle en équipement motorisé DEP 5258 Service-conseil à la clientèle en équipement motorisé STAGE DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN MILIEU DE TRAVAIL 359-147 GUIDE DE PRÉPARATION AVANT LE STAGE Tables des matières Introduction...3 Mon

Plus en détail

PLAN D ACTION 2015 À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION 2015 À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES PLAN D ACTION À L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES INTRODUCTION En vertu de l article 61.1 de la Loi assurant l exercice des droits des personnes, en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et

Plus en détail

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers

Consultation sur le référencement entre assureurs de dommages et carrossiers. Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers entre assureurs de dommages et carrossiers Commentaires présentés à L Autorité des marchés financiers Novembre 2006 entre assureurs de dommages et carrossiers 2 PRÉAMBULE Le Groupement des assureurs automobiles

Plus en détail

Analyse des pratiques d évaluation de la formation et de son rendement dans des entreprises performantes

Analyse des pratiques d évaluation de la formation et de son rendement dans des entreprises performantes Analyse des pratiques d évaluation de la formation et de son rendement dans des entreprises performantes L ENTREPRISE CG-1 Alain Dunberry Maryse Larivière CIRDEP Table des matières Résumé... 2 1. Le portrait

Plus en détail

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document :

Cahier de gestion CODE : TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES. Date d adoption : Le 13 juin 2007. Nature du document : Cahier de gestion TITRE : POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES CODE : Nature du document : Règlement X Politique Directive administrative Procédure Date d adoption : Le 13 juin 2007 X C.A. C.E.

Plus en détail

SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT

SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT SERVICES FINANCIERS SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT DIDIER BERT COLLABORATION SPÉCIALE Tarik Haned est planificateur financier à la Caisse Desjardins des Versants du mont Royal, à Outremont. Il répond à nos

Plus en détail

Notes pour l allocution de M. Luc Boulanger Directeur exécutif Association québécoise des consommateurs industriels d électricité (AQCIE)

Notes pour l allocution de M. Luc Boulanger Directeur exécutif Association québécoise des consommateurs industriels d électricité (AQCIE) Notes pour l allocution de M. Luc Boulanger Directeur exécutif Association québécoise des consommateurs industriels d électricité (AQCIE) (Le texte lu fait foi) Montréal 18 octobre 2007 Salutations d usage,

Plus en détail

Le programme BOMA BESt :

Le programme BOMA BESt : Le programme BOMA BESt : Une introduction GUIDE D'ACCOMPAGNEMENT Version 2 du programme BOMA BESt (révision Juillet 2013) Page 3 Au sujet de BOMA BESt BOMA BESt (Building Environmental Standards) est le

Plus en détail

BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC

BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC GUIDE À L INTENTION DES COMMANDITAIRES BATIRENSEMBLE.ca UNE INITIATIVE DES SMCC @cbtu_women facebook.com/buildtogether.ca LE PROGRAMME «BÂTIR ENSEMBLE» INCLUT DES STRATÉGIES QUI ONT ÉTÉ ADAPTÉES POUR RECRUTER

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET AU DÉVELOPPEMENT DURABLE *

POLITIQUE RELATIVE À LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET AU DÉVELOPPEMENT DURABLE * POLITIQUE RELATIVE À LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET AU DÉVELOPPEMENT DURABLE * 2011 Adoptée par le conseil d administration le 11 juin 2007, dernières modifications en 2011. PRÉAMBULE Le Cégep de

Plus en détail

profil d entreprise www.smgp.ca NOUVEAU

profil d entreprise www.smgp.ca NOUVEAU profil d entreprise Ayant mené à bien plusieurs projets d importance et étant expérimenté dans la construction commerciale, après-sinistre, résidentielle, alimentaire et pétrolière, M. Sylvain Michaud

Plus en détail