L actualisation du potentiel des membres de l entourage : un concept à intégrer!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L actualisation du potentiel des membres de l entourage : un concept à intégrer!"

Transcription

1 L actualisation du potentiel des membres de l entourage : un concept à intégrer! 21e Congrès de la FFAPAMM [5, 6 et 7 juin 2014] [Hôtel Clarion à Québec]

2 TABLE DES MATIÈRES MOT DU COMITÉ ORGANISATEUR 4 5 JUIN Accueil des participants 5 FORMATIONS Le travail et les études, oui c est possible! L accompagnement, une clé pour la réussite. 5 Au-delà de mes perceptions de perte et de gain 6 INTERVENANTS (INT) Les interventions basées sur la pleine conscience : un atelier expérientiel 5 ADMINISTRATEURS ET GESTIONNAIRES (ADM, GES) Le rôle des gestionnaires et des administrateurs dans l application du modèle CAP 5 Médias sociaux : comment les utiliser dans un contexte organisationnel (communautaire) 6 TABLE DES PRÉSIDENTS 6 6 JUIN ACCUEIL DES PARTICIPANTS 7 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DE LA FFAPAMM 7 ATELIERS POUR LES Les relations difficiles : source de stress ou bénédiction? 7 Les troubles psychotiques et les dépendances 7 La lutte contre la stigmatisation : il faut en parler mais dois-je en parler? 7 Veiller sur ses petits-enfants tout en gardant le cap sur soi! 7 DÎNER 8 OUVERTURE OFFICIELLE 8 PRÉSERVER SON ÉQUILIBRE, ÇA SE PEUT! (MINI-CONFERENCES) 8 Une alliance essentielle pour le rétablissement - Yolande Champoux, T.S. Le rétablissement : un concept destiné aux personnes atteintes et aux membres de l entourage - Dre Joanne Dumoulin, psychiatre Amoureux fous! - Nathalie Lagueux et Sylvain d'auteuil Comment actualiser mon potentiel dans le processus de rétablissement de mon proche - Christiane Trudel, présidente de la FFAPAMM 1

3 COCKTAIL DE RÉSEAUTAGE 9 SOUPER 9 PRIX GRUMAN-POIRIER PRIX HOMMAGE À L INITIATIVE SOIRÉE DANSANTE AVEC LE GROUPE GOOD GENERATION 10 7 JUIN DÉJEUNER DES ADMINISTRATEURS 11 8 H 30 ATELIERS DE FORMATION [3 H] 11 TOUS Le concept du rétablissement : pour passer du rêve à la réalité. 11 Formation Apprendre à se rapprocher sans agressivité 11 Les services résidentiels et le soutien au logement 12 Prendre soin de soi/prendre soin de la relation : l apport de la communication consciente 12 GESTIONNAIRES ET ADMINISTRATEURS (GES, ADM) Les principes de gouvernance stratégique efficaces et des règles éthiques : pour anticiper les enjeux de demain 12 8 H 30 ATELIERS D INFORMATION [1 H 1/2] TOUS L espoir, un leurre ou un facteur essentiel 13 De l impuissance au pouvoir d agir : les outils 13 Consultation des familles sur leur vision du rétablissement 13 Comment aider un proche qui pense au suicide? 13 GESTIONNAIRES ET INTERVENANTS (GES, INT) Bon trip-bad trip : trousse d animation sur la consommation et la psychose H 30 ATELIERS D INFORMATION [1 H 1/2] TOUS Présentation de deux types de groupes psychoéducatifs - La famille au cœur du rétablissement et le groupe psychoéducatif pour les parents de jeunes adultes psychotiques 14 Le SPVQ et les défis de la santé mentale 14 Guérir les blessures émotionnelles par les mouvements oculaires 15 2

4 Stratégies d'autocompassion afin de s aider à mener une vie plus porteuse et riche de sens malgré pertes, deuils, colère, angoisse et culpabilité 15 GESTIONNAIRES ET INTERVENANTS (GES, INT) Thérapie cognitive et pleine conscience : une avenue prometteuse pour les membres de l entourage 15 DÎNER-CONFÉRENCE AVEC ALAIN SAMSON, CONFÉRENCIER, FORMATOUT INC. «LES 10 CLÉS DE LA RÉSILIENCE» 15 RÉSUMÉ DE LA PROGRAMMATION 16 DÉTAILS TECHNIQUES 18 FORMULAIRE D INSCRIPTION 19 3

5 MOT DU COMITÉ 3 L objectif principal des membres du comité organisateur du congrès 2014 s est révélé, somme toute, assez rapidement. En effet, nous avons découvert en quelques semaines que nous avions toutes à cœur de mettre en valeur les forces et le courage dont font preuve les membres de l entourage! Notre réflexion s est amorcée sur la notion du rétablissement qui nous a conduits vers l application du modèle CAP promu au sein de la FFAPAMM. C est donc à partir de ces concepts interreliés que nous vous invitons à ce grand rassemblement sous le thème «L actualisation du potentiel des membres de l entourage : un concept à intégrer!». Un congrès qui saura mettre à l honneur ce plein potentiel des membres de l entourage. Et quoi de mieux pour actualiser ce plein potentiel que de faire connaître aux membres de l entourage en quoi consiste le mouvement de rétablissement qui se manifeste ici et là dans le réseau de la santé mentale à l intention de leur proche! Ne sommes-nous pas mieux outillés, à titre d accompagnateur et de partenaire notamment, lorsque nous comprenons les tendances qui régissent les soins de santé? Par ailleurs, résolu à faire en sorte que cette 21 e édition du congrès de notre Fédération, la FFAPAMM, soit à la hauteur de ses membres, le comité a eu le souci d y intégrer à la fois du contenu éprouvé et des nouveautés, voire des innovations, et d aller au-devant des besoins de chacun des publics cibles. Vous y trouverez, par conséquent, un contenu extrêmement riche et diversifié. En plus des incontournables (le Prix Gruman-Poirier, le cocktail de réseautage et la conférence de clôture), le Prix Hommage à l initiative sera au rendez-vous pour une deuxième année. Ainsi, durant le souper-spectacle, une mention d honneur sera remise pour chacune des quatre initiatives les plus prometteuses signalées par nos associations et belle reprise! pour le «coup de cœur» des congressistes. Nous souhaitons que ce congrès soit pour vous un beau moment d échanges et d apprentissages qui vous aideront à vous réaliser pleinement. Votre comité organisateur 2014 Christiane Germain, La Parentrie Danielle Lefebvre, L Apogée Claudine Tremblay, Les amis de la santé mentale/friends for mental health Marie-Claude Turgeon, Le Cercle Polaire Le congrès est ouvert uniquement aux associations membres de la FFAPAMM et à leurs membres. Pour vous inscrire, veuillez communiquer avec un représentant de votre association. 4

6 Précongrès 5 JUIN H 30 À 8 H 30 ACCUEIL DES PARTICIPANTS 9 H À 12 H FORMATIONS (PAUSE SANTÉ DE 10 H À 10 H 30) A. Le travail et les études, oui c est possible! L accompagnement, une clé pour la réussite. Formatrices : Julie Trudel, agente d intégration aux études et Pénélope Daigle, conseillère en orientation, Pavois de Québec Cet atelier vise à explorer les stratégies d accompagnement et les facteurs favorables qui facilitent le parcours scolaire et professionnel des personnes en rétablissement d un problème de santé mentale. En première partie, nous démystifierons les enjeux que peuvent rencontrer les personnes dans leur trajectoire professionnelle et les pistes d intervention possibles. Par la suite, nous expliquerons l ensemble des services et des programmes disponibles, tant au niveau des études que du travail, qui permettront de soutenir et d épauler les projets de vos proches. INTERVENANTS (INT) B. Les interventions basées sur la pleine conscience : un atelier expérientiel (Première partie) Formateur: Maxime Bourgault, doctorant en psychologie & intervenant au Cercle Polaire. Le Cercle Polaire est fier de partager avec vous son programme Transformation des pensées et pleine conscience. À travers la présentation du contenu des rencontres, vous découvrirez comment la thérapie cognitive et la thérapie basée sur la pleine conscience ont été agencées pour créer cette série novatrice d ateliers. Vous constaterez aussi l impact positif qu un tel programme peut avoir sur les membres de l entourage d une personne atteinte d un trouble de santé mentale. ADMINISTRATEURS ET GESTIONNAIRES (ADM, GES) C. Rôle des gestionnaires et des administrateurs dans l application du modèle CAP Conférenciers : Renée La Haye, présidente de La Boussole, Hélène Lévesque, directrice de La Boussole, Hélène Fradet, directrice de la FFAPAMM.. En 2003, la direction générale de la Fédération a eu le privilège de siéger sur le comité d experts chargé d établir les balises du premier plan d action en santé mentale. Dès lors, il devenait essentiel de bien articuler la réalité des membres de l entourage. Comment décrire leur statut pour s assurer que les services allaient répondre à leur détresse? Comment exprimer leur rôle afin qu ils soient réellement considérés par les équipes traitantes? Quel vocable utiliser pour leur assurer un espace décisionnel à l égard de l organisation des services? Un atelier qui démontre que le modèle CAP développé à l échelle provinciale s applique au quotidien dans la vie associative des membres de la FFAPAMM. 5

7 12 H À 13 H 30 DÎNER LIBRE 13 H 30 À 16 H 30 FORMATIONS (PAUSE SANTÉ DE 14 H 45 À 15 H 15) D. Au-delà de mes perceptions de perte et de gain Formatrice : France Pérodeau, conférencière/consultante en mieux-être et croissance personnelle. Qu elles soient liées à la santé, à la carrière, à la famille ou à toute autre sphère de la vie, les pertes peuvent être source de grands désarrois. De même, un gain auquel on aspire désespérément pourra entraîner des sentiments tels que la déception, la frustration ou le découragement. Au cours de cet atelier-conférence, les participants seront invités à revoir leurs perceptions de perte et de gain à l'aide de la Loi de la conservation de l'énergie. Ils seront initiés au Collapse de perte et gain, un exercice relativement simple et très efficace, basé sur cette même loi. Un atelier-conférence à ne pas manquer pour tous ceux et celles qui désirent apprendre à se libérer des émotions difficiles liées aux perceptions de manque, à mieux apprécier la nature changeante des choses et à reconnaître toutes les richesses et la perfection du moment présent. INTERVENANTS (INT) B.. Les interventions basées sur la pleine conscience : un atelier expérientiel. (Deuxième partie) Formateur : Maxime Bourgault, doctorant en psychologie & intervenant au Cercle Polaire. Le Cercle Polaire est fier de partager avec vous son programme Transformation des pensées et pleine conscience. À travers la présentation du contenu des rencontres, vous découvrirez comment la thérapie cognitive et la thérapie basée sur la pleine conscience ont été agencées pour créer cette série novatrice d ateliers. Vous constaterez aussi l impact positif qu un tel programme peut avoir sur les membres de l entourage d une personne atteinte d un trouble de santé mentale. ADMINISTRATEURS ET GESTIONNAIRES (ADM, GES) retraite a sonnée (lol). E. Médias sociaux : comment les utiliser dans un contexte organisationnel (communautaire) Formateur : Patrice Machabée, directeur d ALPABEM. Tic-tac-Tic-tac Vous aviez jusqu en 2006 pour doter votre organisation d un site web. Si vous n avez toujours pas de site web en 2014, je vous annonce que votre organisation est au moyen âge du marketing social. Aujourd hui, l utilisation des médias sociaux est devenue incontournable pour nos organisations si vous pensez le contraire, c est que l heure de la J ai suivi comme vous des formations sur les médias sociaux, mais à chaque fois, je suis ressorti de ces formations avec plus de questions et souvent pas nécessairement convaincu de leur utilité. Après plusieurs tentatives infructueuses, j ai finalement commencé à utiliser les médias sociaux efficacement il y a de cela trois ans. En l espace de 3 h, vous serez convaincu(e) de l utilité des médias sociaux et vous saurez comment les utiliser pour votre organisation. D ici là, suivezmoi sur * Pour public averti, oreilles chastes s abstenir et assurez-vous d avoir un ordinateur portable. TABLE DES PRÉSIDENTS À l usage exclusif des présidentes et présidents des conseils d administration de nos associations membres, la Table est un lieu de rencontre informel et convivial. Vous avez des questions quant à votre rôle? Des problèmes spécifiques à soumettre à l avis de vos pairs? Des solutions à proposer? Joignez-vous à nous. 6

8 6 JUIN H 30 H À 8 H 45 ACCUEIL DES PARTICIPANTS 9 À 11 H 30 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE (PAUSE SANTÉ DE 10 H À 10 H 30) 9 H À 11 H 30 ATELIERS (PAUSE SANTÉ DE 10 H À 10 H 30) 1. Les relations difficiles : source de stress ou bénédiction? Conférencière : France Pérodeau, conférencière/consultante en mieux-être et croissance personnelle. Les relations conflictuelles représentent un défi, peu importe quelles surviennent avec notre conjoint, notre enfant, nos amis ou avec tout autre membre de notre entourage. William James est connu pour la citation suivante : «Les êtres humains, en changeant les attitudes intérieures de leur esprit, peuvent transformer les aspects extérieurs de leur vie.» Cet atelier-conférence propose une façon différente de faire face aux relations difficiles et d'en découvrir le sens à partir du Quantum Collapse Process, un outil puissant de croissance et de transformation personnelle. Un atelier-conférence à ne pas manquer pour ceux et celles qui désirent mieux se connaître et travailler sur l'unique facteur de transformation : soi-même! 2. Les troubles psychotiques et les dépendances Conférencier : Marc-André Roy, MD, FRCP, professeur agrégé, département de Psychiatrie, Université Laval, directeur, Axe de neurosciences cliniques et cognitives, CRULRG, psychiatre-clinicien, Clinique Notre-Dame-des- Victoires et chef de services, programme troubles psychotiques, IUSMQ. À partir d exemples concrets et dans une perspective d outiller les membres de l entourage dans leur rôle d accompagnateur, il sera question de différentes catégories de diagnostics inclus dans les troubles psychotiques incluant les signes et symptômes annonciateurs de troubles psychotiques. Il sera aussi question des troubles concomitants avec les troubles de l anxiété, de l humeur et de dépendances à l alcool ou aux drogues. Enfin, nous aborderons les différents types de traitements axés sur une approche intégrée et motivationnelle. 3. La lutte contre la stigmatisation : il faut en parler mais dois-je en parler? Conférencière : Esther Samson, coordonnatrice du colloque/chargée de projet, GPS-SM, éditrice de la revue LE PARTENAIRE. Il est de plus en plus reconnu que de parler ouvertement des problèmes de santé mentale que l on vit, ou de ceux d un membre de son entourage, contribue à réduire la stigmatisation et les préjugés. Cet atelier aborde quelques notions de base sur la stigmatisation et les enjeux entourant une «sortie du placard», une décision toute personnelle. Quels en sont les pour et les contre? Quelles en sont les motivations? Avec qui partager mon vécu, celui de mon proche et de ma famille? Quelles expériences sont pertinentes, ou non, à révéler? Ces enjeux seront abordés sous forme d exercices et de discussions de groupe. 4. Veiller sur ses petits-enfants tout en gardant le cap sur soi! Conférencière : Nathalie Parent, psychologue et auteure. Les grands-parents occupent une place privilégiée auprès de leurs petits-enfants. Encore plus lorsque l enfant ou l adolescent est en présence d un parent aux prises avec un problème de santé mentale. Alors, comment veiller sur ses petits-enfants tout en continuant à prendre soin de soi dans tout ça? Et lorsque le rôle de grands-parents va au-delà et obtient la garde, comment trouver sa place? Cet atelier se déroulera en petit groupe dans lequel nous partirons du vécu des grands-parents pour aborder ces questions et trouver les réponses les plus appropriées à chaque participant. C est en continuité des conférences données aux congrès de 2012 et de

9 11 H 45 À 13 H DÎNER 13 H À 13 H 30 OUVERTURE OFFICIELLE 13 H 30 À 16 H 30 MINI-CONFÉRENCES (PAUSE SANTÉ DE 15 H À 15 H 30) PRÉSERVER SON ÉQUILIBRE, ÇA SE PEUT! Une alliance essentielle pour le rétablissement Yolande Champoux, travailleuse sociale et coauteure du livre Je suis une personne, pas une maladie. Elle n'est pas si lointaine l'époque où l'on croyait que la famille était la principale responsable de la maladie mentale d'une personne. Cette croyance a planté ses racines profondément dans la culture de nos institutions psychiatriques. On considérait les membres de l entourage non comme des alliés mais comme «partie du problème à résoudre». Heureusement, les mentalités et les pratiques ont lentement évoluées au cours des années. L'approche du rétablissement vise à redonner à la personne atteinte le pouvoir d'agir sur sa maladie, sur sa vie et à régénérer l'espoir d'un mieux-être. Ce rétablissement ne peut se réaliser sans la coopération de tous les membres de l entourage impliqués auprès de la personne. Comment est-ce possible pour les membres de l entourage d'occuper leur place d accompagnateur dans ce processus? Le rétablissement : un concept destiné aux personnes atteintes et aux membres de l entourage Dre Joanne Dumoulin, psychiatre, service des troubles psychotiques, Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke. Le rétablissement est un processus qui amène l individu à un meilleur contrôle des ses symptômes, mais aussi à vouloir mener une vie pleine et satisfaisante. C est une démarche qui concerne directement les membres de l entourage, car ils peuvent jouer un rôle central dans le rétablissement de leur proche. Mais ils peuvent aussi avoir besoin de se rétablir eux-mêmes. Le concept de rétablissement leur donne alors les outils pour le faire. Lors de cette conférence, nous définirons le concept de rétablissement et préciserons à quel point il concerne à la fois la personne atteinte et les membres de l entourage. Puis, nous fournirons des outils aux membres de l entourage pour à la fois favoriser le rétablissement de leur proche ainsi que le leur. Amoureux fous! Nathalie Lagueux et Sylvain d'auteuil. Deux voix fortes du milieu de la santé mentale s'unissent pour la première fois afin de raconter leur histoire commune de rétablissement, faite de passion, de résilience et d'espoir. Est-ce possible de vivre au jour le jour tout en étant engagés sans condition, sans attente? Est-ce possible d'accompagner avec empathie, sans sombrer dans le puit noir de l'autre, sans filet de sécurité ni cape de super héros? Est-ce possible de craquer pour toi, mon amour, sans craquer à mon tour? Photoroman d'un couple d'amoureux fous. Comment actualiser mon potentiel dans le processus de rétablissement de mon proche. Christiane Trudel, présidente de la FFAPAMM Travailleuse sociale de formation et œuvrant en soins palliatifs, c est en 1997 que ma vie a basculée. La maladie mentale s est sournoisement invitée dans ma vie de famille. À vrai dire, malgré mes connaissances, j étais totalement perdue. Un seul constat se dressait devant moi. Si je voulais préserver mon équilibre, je devais aller chercher de l aide. Ainsi, au fil des jours, des mois et des années, j ai appris à m écouter, à m outiller, à mieux me situer dans mon rôle de mère et maintenant je veux contribuer à faire changer les choses. Aujourd hui, je sais que c est possible de préserver son équilibre. J ai la conviction qu à titre d accompagnateur on peut faire une grande différence dans le processus de rétablissement de notre proche, mais encore faut-il que l on nous accepte. Quelle place sommes-nous prêts à prendre à titre d accompagnateur et de partenaire? Quelle place sont-ils prêts à nous donner? Voilà toute la question! 8

10 17 H 30 COCKTAIL RÉSEAUTAGE Fidèle à ses traditions, le comité organisateur est heureux de vous inviter à un petit moment de détente. Le cocktail réseautage est l activité par excellence pour échanger et discuter avec des gens en provenance des différentes associations du Québec. Vous pourrez en profiter pour rencontrer les représentants des associations en liste pour l obtention du Prix Hommage à l initiative. Ils se feront assurément un plaisir de partager avec vous leur expérience. Durant le cocktail, vous serez invités à voter pour le projet qui vous interpelle le plus, parmi les projets qui ont été soumis par les associations au Prix Hommage à l initiative. Le prix «Coup de cœur» du public sera remis en soirée suite au décompte des votes recueillis lors du cocktail. 19 H BANQUET PRIX GRUMAN-POIRIER 2014 DÉVOILEMENT DES GAGNANTS DU PRIX HOMMAGE À L INITIATIVE Le Prix Gruman-Poirier 2014 Le Prix Gruman-Poirier a été nommé ainsi en hommage à deux personnes importantes du mouvement des familles. Mme May Gruman a été une pionnière du mouvement d entraide anglophone. Elle a grandement contribué à faire tomber le mur du silence et, de ce fait, elle a encouragé le développement des associations de familles au Québec. M. Paul-Émile Poirier fut le premier président et fondateur de la FFAPAMM. Il a toujours défendu les associations ainsi que les droits des familles et amis avec une profonde conviction; rien ne l'a jamais arrêté, rien ne l'a jamais découragé. Pour la 14 e année, c est toujours avec un plaisir renouvelé que la FFAPAMM souligne l engagement de nombreux bénévoles au sein des associations-membres. Nous profitons de la grande soirée du vendredi pour vous présenter des personnes qui se sont distinguées par leur implication et leur dynamisme. Le Prix Gruman-Poirier 2014 sera attribué par tirage au sort parmi les candidats présentés par les associations. Bonne chance à tous les bénévoles et bravo pour votre implication! Le Prix Hommage à l initiative Le Prix Hommage à l initiative vise à souligner les nombreux efforts déployés, jour après jour, par les associationsmembres de la FFAPAMM pour mettre en place des projets novateurs d une très grande qualité. Pour cette deuxième édition, nous sommes heureux de présenter 10 projets reçus en provenance de 10 associations membres. Le prix «Coup de cœur» du public sera attribué par les participants présents au congrès. Chaque congressiste sera invité à voter sur place pour le projet de son choix. Cet hommage à l initiative met en lumière l esprit de coopération et de solidarité des associations de familles et le dynamisme des associations. Bravo et merci aux associations membres qui ont soumis des projets. 9

11 21 H SOIRÉE DANSANTE AVEC LE GROUPE GOOD GENERATION Mémoire d'une Génération Les souvenirs musicaux ont la vie longue, c'est une souvenance que célèbre le groupe Good Generation. Formé de vétérans issus de combos qui ont fait les beaux jours des salles de danse de la Capitale québécoise, Good Generation vise à recréer et faire découvrir aux plus jeunes le répertoire des années Faisant le pont entre les succès dits à gogo tels «Good Lovin'» ou «Gloria» et des pièces plus élaborées, comme «Love Me Two Times» (The Doors), «Hey You» (de Bachman- Turner Overdrive). Les neuf musiciens d'expérience offrent un spectacle qui bouge, tout en cherchant à recréer intégralement les sonorités et les arrangements vocaux d origine. Sur un fond de scène animé de projections d images d époque et d effets psychédéliques, le groupe projette une ambiance sonore et visuelle propre à satisfaire autant les mélomanes qui préfèrent écouter que ceux qui veulent danser. Words & Mellow Composé de deux voix une guitare, Words & Melow est un duo acoustique à saveur folk/pop. Accompagnés de percussions, les deux voix mélodieuses s'harmonisent et se complètent à merveille. Partageant leur passion et leurs inspirations, le duo offre un voyage unique à travers la musique des années 60 et 70 en citant également certains titres plus actuels. Dans un univers intime et chaleureux, ils sauront vous captiver et vous charmer en passant par de grands artistes tel que The Beatles, Simon and Garfunkel, Janis Joplin, Harmonium, Beau Dommage, Norah Jones, Jack Johnson et plusieurs autres VIA RAIL CANADA VOUS INVITE À VOUS RENDRE AU CONGRÈS EN TRAIN! Profitez du tarif spécial qui vous est offert par VIA Rail Canada, transporteur officiel de la FFAPAMM. Obtenez 10% du meilleur tarif disponible en classe Économie, Économie Plus, Affaires, Affaires Plus, Voitures-lits et Voitures-lits Plus.* Ce tarif est valide du 2 au 9 juin 2014 et s applique à un maximum de deux voyageurs par réservation. Un arrêt en route est permis, sans frais supplémentaires. Pour tous les plans tarifaires de la classe Affaires, le premier arrêt en route est permis sans frais supplémentaires, en autant que cet arrêt ait lieu à Toronto, Montréal ou Ottawa seulement. Pour bénéficier de cette offre spéciale, il vous suffit de suivre la procédure suivante : 1. Effectuez votre réservation directement chez VIA Rail ( ) en vous identifiant comme participant au congrès de la FFAPAMM et mentionnez le code de convention VIA pour l événement Allez chercher vos billets! VIA Rail vous offre la possibilité de réserver au Ouvrez une session avec votre profil de réservation, ou créez-en un avant d effectuer votre réservation. À l écran «information sur le(s) voyageur(s)», sélectionnez «Tarif de congrès» dans le menu déroulant «Types de rabais», et entrez le code de convention VIA dans le champ «code de rabais». Le tarif pour conférence apparaîtra alors à la page suivante. * Exception : Le rabais n est pas valide pour les tarifs Économie évasion. 10

12 7 JUIN H 45 DÉJEUNER DES ADMINISTRATEURS 7 H 30 H À 8 H 15 ACCUEIL DES PARTICIPANTS (ME) (GES) (ADM) (INT) Tous (TS) CONSIGNES IMPORTANTES À CONSIDÉRER LORS DE VOS CHOIX D ATELIERS Que ce soit pour les formations, les ateliers d information ou de formation, un code de couleur est associé à chaque thème selon le groupe cible : membres de l entourage (ME), intervenants (INT), gestionnaires (GES) et administrateurs (ADM). Les conférenciers ont été invités à adapter le contenu de leur présentation selon le public cible identifié. Nous vous demandons de bien vouloir tenir compte de la légende et de choisir vos ateliers en fonction de VOTRE catégorie de participant. Les membres de l entourage qui occupent des postes d administrateurs au sein des associations membres ont accès aux ateliers présentés dans les catégories (ME) et (ADM). À noter que les ateliers indiqués TOUS sont ouverts à tous les participants sans égard aux groupes cibles. 8 H 30 ATELIERS DE FORMATION [3 H] TOUS (TS) 5. Le concept du rétablissement pour passer du rêve à la réalité Conférencière : Marie Gagné, chargée de projet et formatrice, AQRP. Depuis quelques années, on entend parler du rétablissement en termes d un concept souvent vide de sens pour ceux et celles qui côtoient au quotidien la personne souvent envahie par les symptômes de la maladie. Le point de départ consiste à dépasser cette notion de concept du rétablissement et de le transposer dans sa réalité préalable d un processus de changement. Cet atelier réflexif et interactif se veut un lieu de discussion sur ces préoccupations! Nous discuterons ensemble de pistes possibles pour actualiser la partie saine de la personne vivant avec un problème de santé mentale au quotidien. Les 5 étapes du rétablissement inspirées de Larry Davidson seront au cœur des discussions. 6. Formation Apprendre à se rapprocher sans agressivité Conférenciers : Jean-Pierre Bonin, Gabrielle Chicoine, Suzanne Letarte, Lisette Arel, Pierre Lefrançois, etc. Apprendre à se rapprocher sans agressivité est une formation qui vient en aide aux membres de l entourage vivant de l agressivité de la part de leur proche atteint de troubles mentaux. Elle a été développée par et pour des parents qui sont ou ont été dans la même situation et permet à ces parents de mieux faire face aux comportements agressifs de leur proche. À l été 2012, 14 parents se sont inspirés de la formation Oméga, mais aussi de leur vécu en tant qu accompagnateur d'un proche atteint de troubles mentaux, pour adapter et créer la formation. Maintenant, 23 parents formateurs offrent la formation sur l'ensemble du territoire québécois dans divers organismes communautaires œuvrant auprès des parents ayant un proche atteint de maladie mentale et près de 300 personnes ont pu en profiter. Cet atelier comporte une description du projet, la façon dont le projet a pris racine et a pris forme, des mises en situation illustrant le contenu de la formation et la présentation de résultats scientifiques et expérientiels. Enfin, lors d une période de discussions et de questions, l auditoire sera invité à partager avec les présentateurs ses impressions face à ce projet novateur. 11

13 7. Les services résidentiels et le soutien au logement Conférenciers : Mario Bousquet, coordonnateur de Clés en main, Benoit Côté, directeur général de PECH, une personne du milieu de l habitation (OMH ou SHQ). Il est reconnu que pour la majorité des personnes atteintes d un problème de santé mentale, l accès à un «chez-soi» est au cœur des préoccupations. Or, l accès à un logement n est pas simple. Outre la précarité financière, de nombreux obstacles s y ajoutent : discrimination, préjugés, absence d antécédent de crédit, crise du logement à Québec... Et pourtant, des études montrent que choisir son propre logement a un impact positif sur le rétablissement (Housing First). De même, une étude menée au Québec en 2011 démontre que le logement est un déterminant fondamental qui favorise le pouvoir d agir des personnes. Ainsi, la stabilité résidentielle se trouve être la clé qui ouvre la porte au rétablissement et à l autonomie des personnes. Nous vous présenterons l offre de services actuels au Québec, les différents types de soutien existants et les expériences novatrices. 8. Prendre soin de soi/prendre soin de la relation : l apport de la communication consciente Conférencière : Anne-Claire Museux, formatrice en communication consciente. Dans notre vie quotidienne, nos besoins et ceux de notre entourage nous apparaissent parfois en contradiction. Comment prendre soin de soi, tout en prenant soin des relations qui nous sont chères représente parfois un défi de taille. La communication consciente, également désignée par le terme de Communication Non Violente (CNV) est une démarche concrète, accessible à tous qui offre des repères afin que nos relations gagnent en qualité et en authenticité, dans notre vie personnelle et familiale. L atelier offert vous propose de découvrir les propositions de cette approche afin de contribuer à notre mieux-être et au mieux-être de l autre. GESTIONNAIRES ET ADMINISTRATEURS (GES, ADM) 9. Les principes de gouvernance stratégique efficace et des règles éthiques : pour anticiper les enjeux de demain Marco Baron, BAA, consultant en gouvernance /Gouvernance Stratégique, Société de conseil osbl plus inc. L objectif de cet atelier est de permettre aux administrateurs et gestionnaires de situer le dynamisme de leur conseil d administration et de présenter un concept de gestion adapté spécifiquement aux organisations sans but lucratif. Il sera question des outils pour identifier les forces et les faiblesses de la gouvernance de votre organisation. Nous aborderons aussi les bonnes pratiques et les méthodes de travail efficaces. Vous découvriez les 8 rôles d un conseil, les 5 principes qui doivent guider les administrateurs et gestionnaires ainsi que les 18 pratiques des conseils d administration performants incluant entre autres leurs responsabilités en vertu de leurs obligations. Nous vous rappelons que les périodes d accueil pour la remise des documents de participation au congrès sont les suivantes : Jeudi 5 juin de 7 h 30 à 8 h 30 et de 19 h à 20 h et Vendredi, 6 juin de 7 h à 8 h 30. Par ailleurs, des représentants de la FFAPAMM seront disponibles en permanence à la table d accueil située dans le hall de l hôtel afin de vous guider et répondre à vos questions. 12

14 8 H 30 ATELIERS D INFORMATION [1 H 1/2] TOUS (TS) 10. L espoir, un leurre ou un facteur essentiel Conférencière : Cécile Cormier, T.S., professeure invitée UQAR. L espoir est considéré comme l un des moteurs du rétablissement des personnes ayant des troubles mentaux graves. Mais quels sont les sources d espoir, les obstacles qui le dissipe, les outils pour s y rattacher? Et, comment la famille et les membres de l entourage peuvent y contribuer? Y-a-t-il danger de créer de «faux-espoirs»? Cécile Cormier est une travailleuse sociale qui a réalisé un mémoire de maîtrise à propos de l espoir d un mieux-être malgré la maladie. Elle apporte des nuances, des pistes de réflexion et d intervention et ce, à partir de témoignages de personnes atteintes. Actuellement professeure invitée à l UQAR en travail social, elle est aussi coauteure du livre Je suis une personne, pas une maladie mais surtout, elle connaît «de l intérieur» le vécu d une famille où un de ses membres est atteint par la maladie mentale. 11. De l impuissance au pouvoir d agir : les outils Conférencière : Danielle Lefebvre, présidente de L Apogée. L idée du présent atelier est issue en droite ligne des mini-conférences en plénière de la veille, qui portaient sur le rétablissement des proches atteints et l actualisation du potentiel des membres de l entourage. Il s agit non pas d une conférence complémentaire sur le sujet, mais d un atelier d échange et d entraide destiné aux membres de l entourage et animé par un membre de l entourage. Au cours de cet atelier, les participants passeront en revue les outils qui leur ont permis de passer de l impuissance au pouvoir d agir, d actualiser leur potentiel, bref de prendre ou reprendre les rênes de leur vie. En guise de conclusion, une période d une vingtaine de minutes consacrée à la relaxation permettra aux participants de faire l expérience de techniques applicables en un temps record qui se sont révélées efficaces pour des membres de L Apogée. 12. Consultation des familles sur leur vision du rétablissement Animateur : Sylvain d Auteuil. En partenariat avec Les Porte-voix du Rétablissement (Ass. québécoise des personnes vivant un trouble mental), la Commission canadienne de la santé mentale (CMSC) tient ici un atelier consultatif dans le cadre de son Initiative Pancanadienne sur le Rétablissement. Amener les familles et les membres de l entourage sur le terrain du rétablissement, c est bien, mieux connaître vos besoins en la matière en premier lieu, c est mieux Les fruits de la consultation serviront dans la rédaction prochaine des premières lignes directrices nationales en matière de rétablissement en santé mentale. MEMBRES DE L ENTOURAGE 13. Comment aider un proche qui pense au suicide? Conférencier : Nom à confirmer, CPS de Québec. Quand un proche pense au suicide, il est normal de vivre de l impuissance. Afin de mieux composer avec ces périodes suicidaires, quelques notions sont importantes à connaître. Parler de suicide ouvertement ne donnera pas l idée de le faire. Le meilleur moment pour mettre en place un filet de sécurité, c est avant même que les idées suicidaires surviennent. La personne qui pense au suicide ne recherche pas la mort, mais un moyen d arrêter de souffrir. Ainsi, il est possible, en tant que proche, d aborder cette question sensible si l on est inquiet et de l encourager à utiliser des moyens qui l aideront à diminuer cette détresse. Pour ce faire, il est possible de prévoir ces périodes et nous vous proposerons, entres autres outils, des pistes de discussion à voir avec votre proche afin de mieux l accompagner dans sa recherche d aide et de solutions. 13

15 GESTIONNAIRES ET INTERVENANTS (GES, INT) 14. Bon trip-bad trip : trousse d animation sur la consommation et la psychose Conférencière : Chantal Cloutier, ergothérapeute et coordonnatrice professionnelle à la Clinique des premiers épisodes psychotiques de l Institut universitaire en santé mentale de Montréal. Comment sensibiliser les personnes présentant un problème psychotique aux impacts de leur consommation de drogues et/ou d alcool sur leur maladie? Sensibiliser sans être moralisateur, informer sans culpabiliser : voilà le défi que se propose de relever la trousse d animation Bon trip-bad trip. Développée par des ergothérapeutes, des pharmaciennes et une neuropsychologue de l Institut universitaire en santé mentale de Montréal, cette trousse est destinée à un public d intervenants en santé mentale du réseau francophone. Elle propose une approche pédagogique participative basée sur le partage d expériences et la prise de conscience graduelle des participants dans un climat respectueux et de non-confrontation. 10 H 30 ATELIERS D INFORMATION [1 H 1/2] TOUS (TS) 15. Présentation de deux types de groupes psychoéducatifs : La famille au cœur du rétablissement et le groupe psychoéducatif pour les parents de jeunes adultes psychotiques Annie Goudreau, psychologue, APPAMM-ESTRIE, Sylvie Lanthier, infirmière en santé mentale, CHUS Hôtel-Dieu et Sylvie Prévost, agente de modification du comportement, Institut universitaire en santé mentale Douglas. Avec comme outil essentiel la résolution de problèmes, La famille au cœur du rétablissement vise à réunir pendant deux ans des intervenants de l Institut Douglas, des familles toutes différentes et leur proche vivant un problème de santé mentale. Quel beau défi! Nous désirons partager cette expérience avec vous, de l implantation de ces groupes jusqu aux actions prises pour favoriser les changements, dont la réappropriation du pouvoir et ce, pour tous les membres de la famille. Nous ferons une brève description du modèle et nous nous pencherons sur l impact de ces groupes pour les familles. Un court témoignage sera présenté. Le groupe psychoéducatif pour les parents de jeunes adultes psychotiques a été élaboré à partir du cahier «Famille & psychose» de la Clinique Notre-Dame des Victoires de l Institut universitaire en santé mentale de Québec. Ce programme, offert en concertation entre le département de psychiatrie du CHUS et l APPAMM-Estrie, vise à augmenter les connaissances des familles sur la maladie, ainsi qu'à les outiller afin de mieux composer avec leur rôle d accompagnateur auprès de leur proche psychotique. Au cours de cet atelier, nous discuterons des modalités du groupe, des thèmes abordés avec les participants au fil des rencontres, les réactions des participants à l'égard de ce service, de même que les avantages d'une telle collaboration entre le département de psychiatrie et l'appamm-estrie. 16. Le SPVQ et les défis de la santé mentale Conférenciers : Jean Minguy, agent de liaison de la SPVQ, Hélène Lévesque, directrice générale de La Boussole. À l instar de l ensemble des services policiers canadiens, le SPVQ se doit de parfaire ses méthodes de travail afin de relever le défi que représentent les fréquentes interventions auprès de personnes atteintes de troubles mentaux. L agent de liaison en santé mentale pour le SPVQ, Jean Minguy, dressera un portrait de la situation, en plus d expliquer son rôle au sein du service policier. Il s entretiendra notamment de la formation dispensée à l ensemble des policiers et des ententes de partenariat avec différents organismes en santé mentale dont La Boussole. 14

16 17. Guérir les blessures émotionnelles par les mouvements oculaires Conférencier : Stéphane Migneault, psychologue. Qui ne connaît pas une personne qui a vécu un traumatisme tel que la perte subite d un être cher, du harcèlement psychologique, un accident grave, une agression physique ou sexuelle? En 1989, une technique avant-gardiste permettant de traiter les souvenirs traumatiques a fait son entrée dans le monde de la psychothérapie. Le nom de cette thérapie : l intégration par les mouvements oculaires (IMO). Qu est-ce que l IMO? Comment a-t-elle été découverte? Dans quels cas est-elle indiquée? Comment se déroule une séance? En quoi cette technique se distingue-t-elle de l EMDR? Voilà un aperçu des thèmes au programme et une invitation à venir assister à cette conférence. 18. Stratégies d'autocompassion afin de s aider à mener une vie plus porteuse et riche de sens malgré pertes, deuils, colère, angoisse et culpabilité Conférencier : Francis Lemay, candidat au doctorat en psychologie et interne à l Institut universitaire en santé mentale de Québec. Le fait de côtoyer une personne souffrant d une problématique en santé mentale s accompagne d épreuves diverses. Celles-ci peuvent entraîner chez les membres de l entourage fatigue et épuisement, mais également incompréhension, culpabilité, irritation, colère et découragement. À l aide de ses connaissances, tirées d approches de psychothérapie validées par des études scientifiques récentes, de son expérience clinique et de sa vie personnelle, le présentateur partagera avec vous quelques stratégies applicables dans la vie quotidienne. Celles-ci ont pour but d aider le participant, par le biais de la compassion pour soi, à apprivoiser certaines émotions, à vivre davantage dans le moment présent, à se connecter plus profondément à ses valeurs et à se mettre en marche vers une vie plus riche et porteuse de sens. GESTIONNAIRES ET INTERVENANTS (GES, INT) 19. Thérapie cognitive et pleine conscience : une avenue prometteuse pour les membres de l entourage Formateur : Maxime Bourgault, doctorant en psychologie & intervenant au Cercle Polaire. Le Cercle Polaire est fier de partager avec vous son programme Transformation des pensées et pleine conscience. À travers la présentation du contenu des rencontres, vous découvrirez comment la thérapie cognitive et la thérapie basée sur la pleine conscience ont été agencées pour créer cette série d ateliers novateurs. Vous constaterez aussi l impact positif qu un tel programme peut avoir sur les membres de l entourage d une personne atteinte d un trouble de santé mentale. 12 H 30 DÎNER-CONFÉRENCE Les 10 clés de la résilience Alain Samson, conférencier, Formatout inc. Êtes-vous résilient? Comment réagissez-vous aux mauvais coups de la vie? Comment se fait-il que, lors d'un drame, certaines personnes rebondissent tandis que d'autres se laissent sombrer? On a, par exemple, tenté de comprendre pourquoi certaines personnes qui ont tout pour elles (physique agréable, milieu aisé, etc.) sombrent dans la dépression tandis que d'autres ayant grandi dans des milieux défavorisés et souffrant d'un handicap important démontrent un goût certain de la vie et éprouvent du plaisir chaque jour. Ce qui est ressorti de ces études est surprenant : les personnes résilientes ne sont pas spéciales. Elles ne possèdent pas un gène unique. Elles ne sont pas plus intelligentes ni plus appuyées par leur milieu que les personnes qui s'effondrent aux premiers caprices du destin. Elles ont simplement décidé de ne pas se voir comme des victimes et elles ont développé des habitudes qui leur permettent de tirer le maximum des situations qu'elles vivent, aussi désagréables ou aussi agréables qu'elles soient. 15

17 RÉSUMÉ DE LA PROGRAMMATION 5 JUIN h 30 à 8 h 30 Accueil des participants 9 H À 12 H FORMATIONS (PAUSE SANTÉ DE 10 H À 10 H 30) Le travail et les études, oui c est possible! L accompagnement une clé pour la réussite. Au-delà de mes perceptions de perte et de gain INTERVENANTS (INT) Les interventions basées sur la pleine conscience : un atelier expérientiel ADMINISTRATEURS ET GESTIONNAIRES (ADM, GES) Le rôle des gestionnaires et des administrateurs dans l application du modèle CAP Médias sociaux : comment les utiliser dans un contexte organisationnel (communautaire) TABLE DES PRÉSIDENTS 6 JUIN h 30 à 8 h 45 Accueil des participants 9 H À 11 H 30 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE DE LA FFAPAMM 9 H À 11 H 30 ATELIERS POUR LES Les relations difficiles : source de stress ou bénédiction? Les troubles psychotiques et les dépendances La lutte contre la stigmatisation : il faut en parler mais dois-je en parler? Veiller sur ses petits-enfants tout en gardant le cap sur soi! 11 H 45 À 13 H DÎNER 13 H À 13 H 30 OUVERTURE OFFICIELLE 13 H 30 À 16 H 30 PRÉSERVER SON ÉQUILIBRE, ÇA SE PEUT! (MINI-CONFERENCES) Une alliance essentielle pour le rétablissement - Yolande Champoux Le rétablissement : un concept destiné aux personnes atteintes et aux membres de l entourage - Dre Joanne Dumoulin Amoureux fous! - Nathalie Lagueux et Sylvain d'auteuil Comment actualiser mon potentiel dans le processus de rétablissement de mon proche Christiane Trudel, présidente de la FFAPAMM 17 H 30 COCKTAIL DE RÉSEAUTAGE 19 H SOUPER (PRIX GRUMAN-POIRIER 2014 & PRIX HOMMAGE À L INITIATIVE) 21 H SOIRÉE DANSANTE AVEC LE GROUPE GOOD GENERATION 16

18 7 JUIN H 45 DÉJEUNER DES ADMINISTRATEURS 8 H 30 ATELIERS DE FORMATION [3 H] TOUS Le concept du rétablissement pour passer du rêve à la réalité Formation Apprendre à se rapprocher sans agressivité Les services résidentiels et le soutien au logement Prendre soin de soi/prendre soin de la relation : l apport de la communication consciente GESTIONNAIRES ET ADMINISTRATEURS (GES, ADM) Les principes de gouvernance stratégique efficace et des règles éthiques : pour anticiper les enjeux de demain 8 H 30 ATELIERS D INFORMATION [1 H 1/2] TOUS L espoir, un leurre ou un facteur essentiel De l impuissance au pouvoir d agir : les outils Consultation des familles sur leur vision du rétablissement Comment aider un proche qui pense au suicide? GESTIONNAIRES ET INTERVENANTS (GES, INT) Bon trip-bad trip : trousse d animation sur la consommation et la psychose 10 H 30 ATELIERS D INFORMATION [1 H 1/2] TOUS Présentation de deux types de groupes psychoéducatifs : la famille au cœur du rétablissement et le groupe psychoéducatif pour les parents de jeunes adultes psychotiques Le SPVQ et les défis de la santé mentale Guérir les blessures émotionnelles par les mouvements oculaires Stratégies d'autocompassion afin de s aider à mener une vie plus porteuse et riche de sens malgré pertes, deuils, colère, angoisse et culpabilité GESTIONNAIRES ET INTERVENANTS (GES, INT) Thérapie cognitive et pleine conscience : une avenue prometteuse pour les membres de l entourage 12 H 30 DÎNER-CONFÉRENCE AVEC ALAIN SAMSON, CONFÉRENCIER, FORMATOUT INC. «LES 10 CLÉS DE LA RÉSILIENCE» 17

19 DETAILS TECHNIQUES LE CONGRÈS EST OUVERT UNIQUEMENT AUX ASSOCIATONS MEMBRES DE LA FFAPAMM ET À LEURS MEMBRES. DATES IMPORTANTES ET LIEU PRÉCONGRÈS : 5 JUIN 2014 CONGRÈS : 6 ET 7 JUIN 2014 LIEU Hôtel Clarion Québec 3125, boulevard Hochelaga (Québec) G1V 4A8 Hébergement : 109$ / nuitée en occupation simple ou double. Un bloc de chambres a été réservé au nom de la FFAPAMM. Lors de vos réservations à l hôtel, identifiez-vous comme participant au congrès de la FFAPAMM. Le bloc de chambres est garanti jusqu au 15 mai Après cette date, les réservations seront acceptées selon les disponibilités. Pour vos réservations : Télécopieur : (418) Courrier électronique : Site Internet : PRÉCONGRÈS : 50 $ Formation destinée aux membres de l entourage, administrateurs, gestionnaires et intervenants (incluant les pauses santé et le matériel pédagogique). Table des présidents (gratuit). Des frais de 15 $ seront retenus pour chaque annulation. Aucun remboursement ne sera consenti après le 30 mai CONGRÈS : 150 $ Ce montant inclut les pauses santé, le dîner du vendredi et du samedi, le petit déjeuner du samedi et le matériel pédagogique). Des frais de 50 $ seront retenus pour chaque annulation. Aucun remboursement ne sera consenti après le 30 mai SOUPER SPECTACLE : 55 $ Des frais de 15 $ seront retenus pour chaque annulation. Aucun remboursement ne sera consenti après le 30 mai FORFAITS SPÉCIAUX Formule repas / cocktail pour les conjoints qui ne participent pas au congrès (les coupons seront remis dans la pochette du conjoint qui participe au congrès) : 110 $. Cela inclut le dîner du vendredi, le cocktail, le petit déjeuner du samedi et le dîner-conférence. Congrès un jour seulement : Vendredi / 75 $ (dîner, cocktail et ateliers) Samedi / 100 $ (ateliers et dîner-conférence) COMMANDITAIRES ET PARTENAIRES

Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement

Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement Dans cet atelier, nous verrons plusieurs façons d intervenir en tant que pair aidant. Anne-Marie Benoit présentera son travail

Plus en détail

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite

Guide à l intention des familles AU COEUR. du trouble de personnalité limite Guide à l intention des familles AU COEUR du trouble de personnalité limite À propos du trouble de personnalité limite Ce document a été élaboré en 2001 par madame France Boucher, infirmière bachelière,

Plus en détail

Partenariat patient-pair aidant-équipe soignante, un trio gagnant favorisant l espoir du rétablissement.

Partenariat patient-pair aidant-équipe soignante, un trio gagnant favorisant l espoir du rétablissement. Partenariat patient-pair aidant-équipe soignante, un trio gagnant favorisant l espoir du rétablissement. Automne 2014 MOT DE BIENVENUE ET PRÉSENTATION DES FORMATRICES Réjeanne Bouchard Guylaine Cloutier

Plus en détail

9h à 16h Séminaire d une journée avec Luc Jetté. Nouvelle formule cette année!

9h à 16h Séminaire d une journée avec Luc Jetté. Nouvelle formule cette année! Québec, le 3 mars 2011 Liste préliminaire des conférenciers et des sujets traités Colloque 2011 de l APAPI 24, 25, 26 et 27 mai 2011 Afin de débuter vos demandes de libération pour le colloque 2011 avant

Plus en détail

Une collaboration: Institut universitaire en santé mentale Douglas & AMI-Quebec

Une collaboration: Institut universitaire en santé mentale Douglas & AMI-Quebec Le soutien par les pairs-familles à l urgence: Un partenariat novateur Sophie Desfossés,Chef clinico-administrative de l Urgence, Institut Douglas Sylvie Bouchard, Pair aidante aux familles à l Urgence

Plus en détail

Congrès 2015 AgiRHumain...ement

Congrès 2015 AgiRHumain...ement Congrès 2015 AgiRHumain...ement hôtel levesque / rivière-du-loup / 10 au 12 juin 2015 HORAIRE du CONGRÈS Mardi 9 juin 2015 17h00 Ouverture de la suite hospitalité Salon des Îles 18h00 Souper optionnel

Plus en détail

Québec et Clara roulent pour la cause Ensemble, réduisons la stigmatisation de la maladie mentale

Québec et Clara roulent pour la cause Ensemble, réduisons la stigmatisation de la maladie mentale Québec et Clara roulent pour la cause Ensemble, réduisons la stigmatisation de la maladie mentale À Québec le 31 mars 2014 Un défi de spinning pour la santé mentale. Qu est-ce que le Grand Tour de Clara?

Plus en détail

Soutenir et Accompagner une Personne Âgée qui Parle de la Mort et du Suicide

Soutenir et Accompagner une Personne Âgée qui Parle de la Mort et du Suicide Soutenir et Accompagner une Personne Âgée qui Parle de la Mort et du Suicide Journée Régionale sur le Suicide et les Aînés de Laval Jeudi 6 Février 2014 Atelier de Sensibilisation offert en partenariat

Plus en détail

CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION POUR LES ORGANISMES ÉDUCATION POPULAIRE CREP

CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION POUR LES ORGANISMES ÉDUCATION POPULAIRE CREP CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION POUR LES ORGANISMES ÉDUCATION POPULAIRE CREP 1 CATALOGUE DES ACTIVITÉS DE FORMATION pour les organismes ÉDUCATION POPULAIRE Le catalogue des activités de formation

Plus en détail

L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif

L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif L utilisation de l approche systémique dans la prévention et le traitement du jeu compulsif Isabelle Cyr, B.sc. Psychologie. B.sc. Service social. T.s. Thérapeute Josée Dostie, B.A. Psychologie. Thérapeute

Plus en détail

S ENGAGER DANS UN PROCESSUS DE

S ENGAGER DANS UN PROCESSUS DE Service de psychologie et d orientation S ENGAGER DANS UN PROCESSUS DE CONSULTATION PSYCHOLOGIQUE Ce feuillet a pour but de vous renseigner sur le processus d aide que vous allez entreprendre au Service

Plus en détail

Vieillir en. bonne santé. mentale 2015-2016. Programmation de conférences pour les intervenants et bénévoles

Vieillir en. bonne santé. mentale 2015-2016. Programmation de conférences pour les intervenants et bénévoles Vieillir en bonne santé mentale 2015-2016 Programmation de conférences pour les intervenants et bénévoles Mis sur pied en 2005, le programme Vieillir en bonne santé mentale s est donné comme mandat de

Plus en détail

Vieillir en. bonne santé. mentale 201 1-2012. Programmation de conférences pour les intervenants et bénévoles

Vieillir en. bonne santé. mentale 201 1-2012. Programmation de conférences pour les intervenants et bénévoles Vieillir en bonne santé mentale 201 1-2012 Programmation de conférences pour les intervenants et bénévoles Mis sur pied en 2005, le programme Vieillir en bonne santé mentale bénéficie de l appui d un comité

Plus en détail

Prévention et paritarisme : une excellente tablée! Colloque annuel de l ASSTSAS 29 et 30 avril 2015

Prévention et paritarisme : une excellente tablée! Colloque annuel de l ASSTSAS 29 et 30 avril 2015 Prévention de la violence Julie Bastien, conseillère cadre clinique Sophie Bernard, psychoéducatrice et formatrice Oméga Nathalie Parent, éducatrice et formatrice Oméga Hôpital Rivière des Prairies Dans

Plus en détail

Vous et votre famille PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES

Vous et votre famille PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES PROGRAMME D AIDE AUX MEMBRES www.forces.gc.ca/assistance VOTRE QUALITÉ DE VIE EST IMPORTANTE! Évidemment, vous désirez profiter d une bonne qualité de vie. Et vous avez parfaitement raison! Toutefois,

Plus en détail

AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec

AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec AVIS de l Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec EN RÉACTION AU DOCUMENT DE CONSULTATION SUR LE PLAN D ACTION EN SANTÉ MENTALE 2014-2020 Déposé dans le cadre du Forum national

Plus en détail

Prenez note que l horaire est maintenant de 8 h 30 à 16 h

Prenez note que l horaire est maintenant de 8 h 30 à 16 h LES JEUDIS DE L INSTITUT (Jeudis CDC-IUD) PROGRAMMATION 2013-2014 Formation, consultation et enseignement INITIATION AUX CONCEPTS DE BASE EN DÉPENDANCE 26 septembre 2013 SENSIBILISATION À L APPROCHE MOTIVATIONNELLE

Plus en détail

Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile

Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile Avril 2014 Table des matières 1. La Chaire Desjardins en soins infirmiers à la personne âgée

Plus en détail

Envisager la vie en résidence: quand réflexions et émotions orientent notre choix

Envisager la vie en résidence: quand réflexions et émotions orientent notre choix Envisager la vie en résidence: quand réflexions et émotions orientent notre choix Contenu 03 04 06 08 13 Introduction: Est-ce le moment? Un contexte propice à la discussion Une amorce positive à la discussion

Plus en détail

Les sources de la violence: le défi de la complexité

Les sources de la violence: le défi de la complexité Les sources de la violence : le défi de la complexité Les sources de la violence: le défi de la complexité Les aspects développementaux des violences intimes Colloque soulignant le 30 e anniversaire de

Plus en détail

Cultiver le goût d entreprendre à l école

Cultiver le goût d entreprendre à l école DÉFI DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE OFFRE DE SERVICE Cultiver le goût d entreprendre à l école Le Carrefour jeunesse-emploi de Shawinigan vous présente son Guide d ateliers pédagogiques pour les élèves

Plus en détail

De la détresse émotionnelle à l actualisation du potentiel des membres de l entourage. La vision familiale. Série 1, numéro 1

De la détresse émotionnelle à l actualisation du potentiel des membres de l entourage. La vision familiale. Série 1, numéro 1 De la détresse émotionnelle à l actualisation du potentiel des membres de l entourage La vision familiale Série 1, numéro 1 En l espace de 25 ans, le profil de la famille québécoise s est transformé de

Plus en détail

Cours COUPLE-COMPLICE

Cours COUPLE-COMPLICE Formation Cours COUPLE-COMPLICE L importance de la relation! Les Formations COMMEUNIQUE INC. FORMATION COMMEUNIQUE COUPLE-COMPLICE Niveau 1 : Le retour vers l intérieur Une formation dynamique et interactive.

Plus en détail

Formations. Gestionnaires

Formations. Gestionnaires Formations Gestionnaires 2015 Cette édition de notre catalogue d activités pour les gestionnaires inclut plusieurs nouveautés. De nouveaux thèmes de formation ont été élaborés et une nouvelle section présente

Plus en détail

Pour un continuum de services intégrés

Pour un continuum de services intégrés Trois applications Trois niveaux d interventions différents 2 e partie de l atelier 3-VS4 Des moyens pour faire face à la complexité (suite ) Pour un continuum de services intégrés 1 3e Congrès Biennal

Plus en détail

Séminaire d intégration

Séminaire d intégration Séminaire d intégration Le processus de transition, d un milieu de vie à un autre, chez la personne âgée. Présenté par : Joanie Dufour Marc-André Fleurent Audrey Hébert-Semco Audrey Lanoie Marie-Pier Martel

Plus en détail

En route vers FORMATIONS RAPTCCQ 2015

En route vers FORMATIONS RAPTCCQ 2015 En route vers Lac-Delage FORMATIONS RAPTCCQ 2015 23 AU 25 SEPTEMBRE 2015 Manoir du Lac Delage 40, avenue du Lac, Lac Delage, Québec G3C 5C4 418-848-2551 FORMATIONS RAPTCCQ 2015 DU 23 AU 25 SEPTEMBRE Manoir

Plus en détail

La supervision des stagiaires. Dans le cadre du programme de stage du baccalauréat spécialisé et de la maîtrise en criminologie.

La supervision des stagiaires. Dans le cadre du programme de stage du baccalauréat spécialisé et de la maîtrise en criminologie. La supervision des stagiaires Dans le cadre du programme de stage du baccalauréat spécialisé et de la maîtrise en criminologie. Coordonnatrices de stage Joanne Cardinal 120 Université/University(14002)

Plus en détail

Car la santé LGBTQ, ça compte. Prospectus de commandite

Car la santé LGBTQ, ça compte. Prospectus de commandite Prospectus de commandite de Santé arc-en-ciel Ontario Survol de la conférence La conférence biennale de Santé arc-en-ciel Ontario (SAO) est la seule au Canada à se consacrer à la santé et au bien-être

Plus en détail

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile Conseils Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile www.douglas.qc.ca Le retour Le retour Votre proche a eu des gestes ou des propos agressifs. Vous êtes inquiet pour lui et

Plus en détail

9 e CONFÉRENCE PROVINCIALE FRANCOPHONE EN ÉDUCATION À L ENFANCE

9 e CONFÉRENCE PROVINCIALE FRANCOPHONE EN ÉDUCATION À L ENFANCE 9 e CONFÉRENCE PROVINCIALE FRANCOPHONE EN ÉDUCATION À L ENFANCE Le 18 octobre 2014 Lise Perron Coordonnatrice administrative - AAACCC Carole Gallant Chef de département, Éducation à l enfance Yvan LeBlond

Plus en détail

Formation. Coach de vie intérieure. Devenir mon propre. Le retour vers L INTÉRIEUR. Les Formations COMMEUNIQUE INC.

Formation. Coach de vie intérieure. Devenir mon propre. Le retour vers L INTÉRIEUR. Les Formations COMMEUNIQUE INC. Formation Devenir mon propre Coach de vie intérieure Le retour vers L INTÉRIEUR «Formation qui change à jamais notre vie. Les outils permettent une véritable transformation intérieure. J ai aimé l ensemble

Plus en détail

DÉFICIENCE INTELLECTUELLE

DÉFICIENCE INTELLECTUELLE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE DÉFICIENCE INTELLECTUELLE La personne ayant une déficience intellectuelle rencontre des défis au niveau cognitif, psychomoteur ou social qui limitent souvent son développement

Plus en détail

La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques

La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques Nature du projet Mise en place d un Carrefour de formation, de

Plus en détail

UNE BOÎTE À OUTILS POUR FAIRE FACE À LA DEPRESSION

UNE BOÎTE À OUTILS POUR FAIRE FACE À LA DEPRESSION UNE BOÎTE À OUTILS POUR FAIRE FACE À LA DEPRESSION PRÉSENTATION: M. KOFFI AGBEMADON, INTERVENANT EN RELATION D AIDE M. LAURENT QUINT, INTERVENANT EN RELATION D AIDE CONFÉRENCE DU 14 JUIN 2011 1 PLAN 1.

Plus en détail

Dans ce numéro. Aux membres de Contrevent 2. Nouveau Coffre à outils sur le «Guide d information et de soutien...» 11

Dans ce numéro. Aux membres de Contrevent 2. Nouveau Coffre à outils sur le «Guide d information et de soutien...» 11 Journal La Brise Date de parution : Août 2012 Pour l entourage d une personne ayant un trouble majeur de santé mentale LE CONTREVENT 190, rue St-Joseph, Lévis G6V 1C9 418 835-1967 ou 1 888 835-1967 contrevent@videotron.ca

Plus en détail

5-6 JUIN 2015 À DRUMMONDVILLE

5-6 JUIN 2015 À DRUMMONDVILLE 27 e Gala du badminton québécois et Congrès provincial 5-6 JUIN 2015 À DRUMMONDVILLE Mot du Président, M. Claude Tessier Chers passionnés de badminton, C est avec grand plaisir que Badminton Québec, en

Plus en détail

Le bonheur au travail

Le bonheur au travail Programme d aide aux employés Jacques Lamarre et associés Le bonheur au travail Présenté par Anne Gauvin et Marie-Véronique Matte «Le plus beau destin que puisse connaître un être humain, c est d être

Plus en détail

L art de cultiver des savoirs des expériences des compétences et des talents CALENDRIER

L art de cultiver des savoirs des expériences des compétences et des talents CALENDRIER Centre d expertise des gestionnaires Programme de formation des gestionnaires des établissements de santé et de services sociaux de la Région de la Capitale-Nationale CALENDRIER 2014 2015 L art de cultiver

Plus en détail

accompagner Alzheimer Pourquoi et comment février 9 h à 17 h Hôtel Delta

accompagner Alzheimer Pourquoi et comment février 9 h à 17 h Hôtel Delta 12 février 9 h à 17 h Hôtel Delta Trois-Rivières Alzheimer Pourquoi et comment accompagner Programme officiel Joignez-vous à des experts québécois et français et découvrez l approche Carpe Diem à travers

Plus en détail

CALENDRIER 2014-2015 CONFÉRENCES MENSUELLES EN SANTÉ MENTALE

CALENDRIER 2014-2015 CONFÉRENCES MENSUELLES EN SANTÉ MENTALE CALENDRIER 2014-2015 CONFÉRENCES MENSUELLES EN SANTÉ MENTALE CONFÉRENCES MENSUELLES EN SANTÉ MENTALE Auditorium Réal-Dubord Hôpital de la Cité-de-la-Santé 1755, boul. René-Laennec Laval, Québec H7M 3S7

Plus en détail

La santé psychologique au travail : PAS UN LUXE, MAIS UNE NÉCESSITÉ!

La santé psychologique au travail : PAS UN LUXE, MAIS UNE NÉCESSITÉ! AQHSST La santé psychologique au travail : PAS UN LUXE MAIS UNE NÉCESSITÉ! Une couleur qui fait la différence INNOVATION COMPLICITÉ SUR-MESURE PLAN DE LA CONFÉRENCE Le CONTEXTE actuel du travail et la

Plus en détail

Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie

Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie Volume 2, numéro 5 Décembre 2008 Adoption du Plan pluriannuel 2008-2011 du réseau de la santé et des services sociaux de l Estrie Le conseil d administration de l Agence de la santé et des services sociaux

Plus en détail

Une. expertise. à partager

Une. expertise. à partager Une expertise à partager Programmation 2012-2013 Table des matières 27 novembre 2012 Le trouble du comportement chez l adulte présentant une déficience physique : notions de base 13 et 14 décembre 2012

Plus en détail

CŒUR ÉNERGÉTIQUE Core Energetics. Modalités de paiement et engagement

CŒUR ÉNERGÉTIQUE Core Energetics. Modalités de paiement et engagement CŒUR ÉNERGÉTIQUE Core Energetics Modalités de paiement et engagement Programme de transformation personnelle et de développement professionnel 2015-2016 1 CŒUR ÉNERGÉTIQUE «CORE ENERGETICS» Programme de

Plus en détail

Une perspective de changement de pratiques en violence conjugale et familiale

Une perspective de changement de pratiques en violence conjugale et familiale Une perspective de changement de pratiques en violence conjugale et familiale François Lepage travailleur social, Option, Montréal Annie Simard travailleuse sociale, Option, Montréal OP+ION «Une alternative

Plus en détail

Mon portrait Renseignements généraux Les renseignements généraux font état des principales caractéristiques du jeune. On y trouve quand, où et avec

Mon portrait Renseignements généraux Les renseignements généraux font état des principales caractéristiques du jeune. On y trouve quand, où et avec MON PORTRAIT Ce portrait, obtenu à partir du questionnaire en ligne, permet de structurer l échange avec le jeune en vue de planifier les actions à entreprendre. Il procure à celui-ci un bilan de ses réponses

Plus en détail

Me Johanne Denis, Me Annie Gaudreault, Mme Sylvie Thibaudeau, Mme Suzanne Drolet. 36 e Congrès de la Société de criminologie du Québec Novembre 2013

Me Johanne Denis, Me Annie Gaudreault, Mme Sylvie Thibaudeau, Mme Suzanne Drolet. 36 e Congrès de la Société de criminologie du Québec Novembre 2013 Me Johanne Denis, Me Annie Gaudreault, Mme Sylvie Thibaudeau, Mme Suzanne Drolet 36 e Congrès de la Société de criminologie du Québec Novembre 2013 1 VILLE DE QUÉBEC Cour municipale de la Ville de Québec

Plus en détail

Michelle Boucher Technique de soins infirmiers Groupe 1115. L anxiété chez l enfant

Michelle Boucher Technique de soins infirmiers Groupe 1115. L anxiété chez l enfant Michelle Boucher Technique de soins infirmiers Groupe 1115 L anxiété chez l enfant Extraits du travail de session Daniel Lambert Développement de l humain 1 Département de psychologie Collège de Sherbrooke

Plus en détail

2014 Congrès vétérinaire québécois

2014 Congrès vétérinaire québécois 2014 Congrès vétérinaire québécois 30 octobre au 1 er novembre 2014 Centre des de Québec une richesse à partager! Offre de commandite Ne manquez pas ce rendez-vous! Mot du PRÉSIDENT Cher partenaire, C

Plus en détail

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC GUIDE À L USAGE DE L EMPLOYEUR LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC un partenaire incontournable dans l intégration réussie de votre main-d œuvre immigrante Visitez-nous au desjardins.com/caissedequebec Être

Plus en détail

Les préjugés n ont aucune emprise sur moi J élève ma voix!

Les préjugés n ont aucune emprise sur moi J élève ma voix! Les préjugés n ont aucune emprise sur moi J élève ma voix! 22 e Congrès de la FFAPAMM Depuis quelques années, moult organisations, dont la FFAPAMM, s efforcent de lutter contre la stigmatisation et la

Plus en détail

Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile

Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile Formation Programme psychoéducatif de gestion du stress destiné aux proches aidants d un parent âgé à domicile Février 2015 Table des matières 1. La Chaire Desjardins en soins infirmiers à la personne

Plus en détail

Formation à destination des personnels Et gestionnaires d E.H.P.A.D. PLOUGASTEL-DAOULAS 10 ET 11 JUIN 2013

Formation à destination des personnels Et gestionnaires d E.H.P.A.D. PLOUGASTEL-DAOULAS 10 ET 11 JUIN 2013 Formation à destination des personnels Et gestionnaires d E.H.P.A.D. PLOUGASTEL-DAOULAS 10 ET 11 JUIN 2013 Carpe Diem : un regard différent, une approche différente Janvier 2013 Nicole POIRIER / Eric PIRIOU

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAITEMENT DE L ALCOOLISME ET DE LA TOXICOMANIE

PROGRAMME DE TRAITEMENT DE L ALCOOLISME ET DE LA TOXICOMANIE PROGRAMME DE TRAITEMENT DE L ALCOOLISME ET DE LA TOXICOMANIE Vous êtes-vous déjà questionné sur votre consommation d alcool ou de drogue? Votre consommation a-t-elle affecté votre santé, vos relations

Plus en détail

Élections 2015. Élection via OMNIVOX. Assemblée d information Mercredi midi 8 avril 2015 local A-1760. Cahier des candidatures

Élections 2015. Élection via OMNIVOX. Assemblée d information Mercredi midi 8 avril 2015 local A-1760. Cahier des candidatures Élections 2015 Cahier des candidatures Assemblée d information Mercredi midi 8 avril 2015 local A-1760 Élection via OMNIVOX De 9 h le 15 avril à 15 h le 16 avril 2015 Personnes candidates aux élections

Plus en détail

Contenu du Guide du parent

Contenu du Guide du parent Guide des parents Contenu du Guide du parent Introduction du Guide du parent... 3 Les activités avec les parents.... 4 Rencontres personnelles avec le coach... 4 Petites rencontres entre parents et coach....

Plus en détail

2015, ET SURTOUT : BONNE RÉUSSITE!

2015, ET SURTOUT : BONNE RÉUSSITE! 0 0 1 NOTRE PROJET ÉDUCATIF Le projet éducatif du Cégep Gérald-Godin place l étudiant et sa réussite scolaire et personnelle au centre de ses activités de formation. Son axe principal vise à T AMENER À

Plus en détail

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Programme Transit Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Développé par l Association des personnes handicapées de la rive-sud

Plus en détail

Programmation. Hiver-Printemps 2015. www.autismemonteregie.org

Programmation. Hiver-Printemps 2015. www.autismemonteregie.org Programmation Hiver-Printemps 2015 www.autismemonteregie.org Mission Autisme Montérégie est la seule association spécialisée en troubles du spectre de l autisme mandatée par l Agence de la santé et des

Plus en détail

Pourquoi moi? Pleins feux sur les croyances entourant le cancer. Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ

Pourquoi moi? Pleins feux sur les croyances entourant le cancer. Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ Pourquoi moi? Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ Pleins feux sur les croyances entourant le cancer Équipe d oncologie psychosociale et spirituelle du CHUQ 2 1 Vous venez d apprendre

Plus en détail

Tendances et meilleures pratiques. Présenté par

Tendances et meilleures pratiques. Présenté par Tendances et meilleures pratiques Présenté par Mot de la présidente Chers participants, Bienvenue à cette troisième édition du Colloque Gestion et Ressources Humaines! Depuis ses tout débuts, Colloquium

Plus en détail

Le Réseau Conseil Interdisciplinaire du Québec. Formations offertes 14 en établissement

Le Réseau Conseil Interdisciplinaire du Québec. Formations offertes 14 en établissement Le Réseau Conseil Interdisciplinaire du Québec Formations offertes 14 en établissement Le Réseau conseil Interdisciplinaire du Québec Le Réseau conseil a été créé en 1994. Il se distingue des firmes habituelles

Plus en détail

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience

Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Standards d accès, de continuité, de qualité, d efficacité et d efficience Ligne provinciale d intervention téléphonique en prévention du suicide 1 866 APPELLE Octobre 2014 Table des matières Contexte...

Plus en détail

ENTREPRISES. Offres de services de formation et d accompagnement

ENTREPRISES. Offres de services de formation et d accompagnement ENTREPRISES Offres de services de formation et d accompagnement spécialisé en relations et ressources humaines www.executive-ressource.com RELIER PERFORMANCE ET MIEUX ÊTRE LES FORMATIONS PERSONNALISÉES

Plus en détail

Le seul colloque spécialisé pour le commerce de détail!

Le seul colloque spécialisé pour le commerce de détail! Présenté par Mercredi 22 septembre 2010 Holiday Inn Montréal Centre-ville Le seul colloque spécialisé pour le commerce de détail! À l heure où la reprise économique s amorce, tous les gestionnaires du

Plus en détail

CRÉA BAS-SAINT-LAURENT

CRÉA BAS-SAINT-LAURENT CRÉA BAS-SAINT-LAURENT Présenté par : Julie Pelletier, conseillère en transfert Collaboratrice: Antonine Rodrigue, directrice et conseillère en transfert On n a pas voté pour travailler plus. Je pensais

Plus en détail

TÉMOIGNER PAR L EXEMPLE OFFRIR DES MODÈLES PROVENANT DU MILIEU. entrepreneur. en classe! GUIDE. à l intention des entrepreneurs

TÉMOIGNER PAR L EXEMPLE OFFRIR DES MODÈLES PROVENANT DU MILIEU. entrepreneur. en classe! GUIDE. à l intention des entrepreneurs TÉMOIGNER PAR L EXEMPLE OFFRIR DES MODÈLES PROVENANT DU MILIEU entrepreneur Un en classe! GUIDE à l intention des entrepreneurs COORDINATION : Daniel Thouin Secrétariat à la jeunesse Ministère du Conseil

Plus en détail

Relation entre la mission et les valeurs:

Relation entre la mission et les valeurs: Le respect de la dignité des personnes et la recherche de relations justes et humaines L'esprit d'intégration et la synergie Le souci de l'intégrité de la Maison Vivre Relation entre la mission et les

Plus en détail

AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION

AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION AVIS DE LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L AUTISME DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE SUR LA LUTTE CONTRE L INTIMIDATION NOVEMBRE 2014 La Fédération québécoise de l'autisme (FQA) est un regroupement

Plus en détail

AGM 125 AGA MONTRÉAL, QUÉBEC JUNE 27-30, 2012 27-30 JUIN 2012

AGM 125 AGA MONTRÉAL, QUÉBEC JUNE 27-30, 2012 27-30 JUIN 2012 JUNE 27-30, 2012 MONTRÉAL, QUÉBEC 27-30 JUIN 2012 TABLE DES MATIÈRES Trousse d information AGA... 2 Obligations des membres... 3 Information sur la réservation d hôtel... 4 Transport... 6 Réception de

Plus en détail

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant

La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge d un trouble dépressif récurrent ou persistant Vivre avec un trouble dépressif Septembre 2010 Pourquoi ce guide? Votre médecin

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

Leading by Example Harnessing the Expertise of Lived Experience via Employment within Mental Health Services The South West London (UK) Experience

Leading by Example Harnessing the Expertise of Lived Experience via Employment within Mental Health Services The South West London (UK) Experience Résumé de la conférence du Dre Rachel Perkins Leading by Example Harnessing the Expertise of Lived Experience via Employment within Mental Health Services The South West London (UK) Experience Prêcher

Plus en détail

STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION

STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION Responsable: Dr Pierre Landry, professeur agrégé de clinique Membres de l équipe professorale Dr Pierre Landry, professeur agrégé de clinique Autres

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution

ACCOMPAGNEMENT ET SOINS DES ENFANTS ET DES ADOLESCENTS EN INSTITUTION. Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Accompagnement et soins des enfants et des adolescents en institution Les souffrances des adolescents sont réelles et conséquentes, dans une période du développement de la personne, empreinte de bouleversements.

Plus en détail

Samedi 22 novembre 2014

Samedi 22 novembre 2014 JOURNÉE DE FORMATION POUR LES BÉNÉVOLES Samedi 22 novembre 2014 De 8 h 15 à 17 h au Campus de l UdeM à Laval PIERRE BRUNEAU conférencier invité Homme de cœur et de défis, Pierre Bruneau partage son temps

Plus en détail

troubles alimentaires 2015

troubles alimentaires 2015 Activités à faire avec les jeunes pour la Semaine nationale de sensibilisation aux troubles alimentaires 2015 Voici quelques idées d activités pour les intervenants, professionnels de la santé ou parents

Plus en détail

Association Vivre Sa Vie 78 www.vivresavie.org

Association Vivre Sa Vie 78 www.vivresavie.org L association : Association Vivre Sa Vie 78 L association Vivre Sa Vie 78 a pour but le développement personnel et professionnel, le mieux être, une meilleure connaissance de soi et l amélioration de la

Plus en détail

GUIDE D IMPLANTATION D UN PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL (PAMT)

GUIDE D IMPLANTATION D UN PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL (PAMT) GUIDE D IMPLANTATION D UN PROGRAMME D APPRENTISSAGE EN MILIEU DE TRAVAIL (PAMT) MARS 2011 Conseil québécois des ressources humaines en tourisme 1 AVANT-PROPOS Ce guide d implantation s adresse spécifiquement

Plus en détail

Projet : Lutter contre les discriminations des personnes concernées par un troubles psychiques auprès d un public jeune

Projet : Lutter contre les discriminations des personnes concernées par un troubles psychiques auprès d un public jeune Projet : Lutter contre les discriminations des personnes concernées par un troubles psychiques auprès d un public jeune L objet du projet Pourquoi lutter contre la stigmatisation des personnes concernées

Plus en détail

Aide à l autonomie et parcours de vie

Aide à l autonomie et parcours de vie Aide à l autonomie et parcours de vie Accompagnement des proches aidants: des modalités et des approches ajustées à leur longue trajectoire de soutien Francine Ducharme, Ph.D. Centre de recherche, Institut

Plus en détail

La santé mentale au travail

La santé mentale au travail La santé mentale au travail La vie est plus radieuse sous le soleil En 2011, 78 % des demandes de règlement ICD et 67 % des demandes ILD étaient liées à des problèmes de santé mentale Créer des milieux

Plus en détail

Une expérience de codéveloppement au Service de police de la ville de Montréal

Une expérience de codéveloppement au Service de police de la ville de Montréal Une expérience de codéveloppement au Service de police de la ville de Montréal Vincent Arseneau, M.A.P. Chef de la formation au SPVM vincent.arseneau@spcum.qc.ca RÉSUMÉ Ce texte rend compte d une expérience

Plus en détail

Le rétablissement de la pleine citoyenneté par la recherche-action participative

Le rétablissement de la pleine citoyenneté par la recherche-action participative Le rétablissement de la pleine citoyenneté par la recherche-action participative BULLETINS DU PIRAP Volume 1, numéro 11 : Février 2013 Programme d'aide et d'accompagnement social : Le PIRAP comme PAAS-

Plus en détail

en ligne La FEO en lien Joignez-nous sur et joignez la FEO PP en pratique

en ligne La FEO en lien Joignez-nous sur et joignez la FEO PP en pratique PP en pratique en ligne Volume 3, No. 1 Automne 2013 La FEO en lien réunir les membres du personnel enseignant pour inspirer, apprendre et échanger La Fédération des enseignantes et des enseignants de

Plus en détail

Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant. Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures!

Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant. Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures! Sous le signe de l engagement pour un Québec apprenant Suivi de la démarche de consultation et de l événement 24 heures! Adopté à l assemblée annuelle des membres Le 10 octobre 2013 La version finale,

Plus en détail

Témoignages de Anne-Marie Benoit et Martine Boudreault. Première partie

Témoignages de Anne-Marie Benoit et Martine Boudreault. Première partie Témoignages de Anne-Marie Benoit et Martine Boudreault Première partie Pour débuter et afin de vous mettre en contexte je vais vous expliquer comment la maladie mentale et l Islam se sont installés dans

Plus en détail

Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail

Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail Agent de prospection et de marketing, Milieux de travail Supérieur hiérarchique : Type d emploi Emplacement : Clôture de l affichage : Directrice, Initiatives de prévention et de promotion Permanent, temps

Plus en détail

FORUM SUR L ENTRAIDE DE MONTRÉAL 2012. Espoir dans la cité. Les groupes d entraide et de soutien

FORUM SUR L ENTRAIDE DE MONTRÉAL 2012. Espoir dans la cité. Les groupes d entraide et de soutien TÉMOIGNAGE FORUM SUR L ENTRAIDE DE MONTRÉAL 2012 Espoir dans la cité Les groupes d entraide et de soutien C est avec enthousiasme et fébrilité que je viens témoigner de ma pratique et de ma passion pour

Plus en détail

2014-2015. Programme régional de formation

2014-2015. Programme régional de formation 2014-2015 Programme régional de formation L E C A D R E, U N G E S T I O N N A I R E D E P E R S O N N E S D A N S U N C O N T E X T E D E R É S E A U X D E S E R V I C E S À L A P O P U L A T I O N À

Plus en détail

LIEU ET HORAIRE DE NOS FORMATIONS

LIEU ET HORAIRE DE NOS FORMATIONS LES JEUDIS DE L INST IT UT PROGRAMMAT ION 2015-201 6 Inscription en ligne dependancemontreal.ca Centre de réadaptation en dépendance de Montréal - Institut universitaire LIEU ET HORAIRE DE NOS FORMATIONS

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2015 modifié le 19 juin 2013. Commission des services juridiques

Plan d action de développement durable 2009-2015 modifié le 19 juin 2013. Commission des services juridiques Plan d action de développement durable 2009-2015 modifié le 19 juin 2013 Commission des services juridiques Mot du Président Au nom du personnel et de la direction de la Commission des services juridiques,

Plus en détail

Guide pour votre campagne de financement

Guide pour votre campagne de financement Guide pour votre campagne de financement Dans cette liste il y a 10 conseils et 8 outils pour vous aider à réussir dans vos activités: Conseil #1: le Les campagnes de financements ne doivent pas être compliqués,

Plus en détail

SE RECONSTRUIRE SUITE À UNE PERTE D EMPLOI

SE RECONSTRUIRE SUITE À UNE PERTE D EMPLOI SE RECONSTRUIRE SUITE À UNE PERTE D EMPLOI Jane Prudhomme, étudiante à la maîtrise en carriérologie (UQÀM) OBJECTIFS Objectif général : Aider une personne ayant vécu une mise à pied à réinsérer le marché

Plus en détail

Prenez note que l horaire est maintenant de 8 h 30 à 16 h

Prenez note que l horaire est maintenant de 8 h 30 à 16 h LES JEUDIS DE L INSTITUT (Jeudis CDC- IUD) Formation, consultation et enseignement PROGRAMMATION 2013-2014 INITIATION AUX CONCEPTS DE BASE EN DÉPENDANCE 26 septembre 2013 SENSIBILISATION À L APPROCHE MOTIVATIONNELLE

Plus en détail

La Fondation des maladies mentales

La Fondation des maladies mentales La Fondation des maladies mentales Fondée en 1980 par Dr Yves Lamontagne, psychiatre Mission: la prévention des maladies mentales Programmes de sensibilisation et de prévention Pour les jeunes des écoles

Plus en détail

Le M.B.A. professionnel

Le M.B.A. professionnel Le M.B.A. professionnel Un M.B.A. à temps partiel pour les professionnels qui travaillent un programme unique Le nouveau M.B.A. professionnel de la Faculté de gestion Desautels de l Université McGill est

Plus en détail

ADOS. Produit par le réseau québécois de l ACSM

ADOS. Produit par le réseau québécois de l ACSM ADOS Produit par le réseau québécois de l ACSM Bas-du-Fleuve Chaudière-Appalaches Côte-Nord Haut-Richelieu Lac-Saint-Jean Montréal Québec Rive-Sud de Montréal Saguenay Sorel/Saint-Joseph/Tracy L important

Plus en détail

Un apprentissage de la Communication NonViolente

Un apprentissage de la Communication NonViolente Un apprentissage de la Communication NonViolente De quoi s agit-il? Un outil soutenant une démarche pédagogique pour : développer un savoir-faire en communication au service d un savoir-être en relation

Plus en détail