FASCICULE DES 10 ESPECES D'ARBRES URBAINS ENIGME V - A LA DECOUVERTE DE LA NATURE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FASCICULE DES 10 ESPECES D'ARBRES URBAINS ENIGME V - A LA DECOUVERTE DE LA NATURE"

Transcription

1 FASCICULE DES 10 ESPECES D'ARBRES URBAINS ENIGME V - A LA DECOUVERTE DE LA NATURE

2 INTRODUCTION La nature est incroyablement diversifiée. Elle regroupe la Terre avec ses zones aquatiques telles que les océans ou les lacs et ses zones émergées avec les montagnes, les plaines, les continents encore plein d'autres milieux. Elle regroupe aussi tous les êtres vivants sur cette planète ; les végétaux, les insectes, les crustacés, les mammifères et les oiseaux, les champignons ou encore les bactéries. Le tout est relié formant une immense toile d'araignée. Chaque partie dépend des autres parties pour sa survie. Ainsi, les oiseaux ne peuvent pas vivre sans les insectes, qui ne peuvent pas vivre sans les forêts, elles-mêmes dépendantes d'autres facteurs. La nature détient son propre système très complexe mais très bien organisé. Elle évolue par un équilibre dynamique qui a permis et permet encore à l'être humain, un mammifère, de vivre sur cette planète. L'Homme fait partie de cette nature et dépend de celle-ci. Cependant, il la met à mal sans lui demander son avis et l'affaiblit. Avec son mode de vie, l être humain déséquilibre le système naturel. Nous allons le découvrir avec la fluctuation de l espérance de vie d un arbre en milieu naturel et d un arbre urbain. Quand on est dans une ville, le paysage nous semble banal. Mais n'oublions pas qu'elle a complètement été créé par l'homme et n existait pas initialement. La ville n'est pas un produit fait par la nature mais bien par l'être humain. D'ailleurs sans nature dans une ville, la cité n'est tout simplement pas viable! Les arbres et les oiseaux offrent une bouffée d'air frais à la ville ainsi que de belles couleurs toute l'année. Il faut apprendre à réapprécier ces beautés! Dans cette énigme, nous allons nous intéresser aux problèmes que rencontrent les arbres en milieu urbain, illustrant bien la vulnérabilité et la pression de l'homme sur la nature. L'arbre a besoin d'eau et de soleil pour grandir et vivre. Cependant, l'arbre urbain est entouré de béton rendant le sol imperméable à l'eau et il souffre alors de ce manque d'eau. Il est entouré de trafic et de pollution, l'empêchant de bien respirer. Les conséquences sont désastreuses ; les arbres urbains voient leur durée de vie diminuer drastiquement! Pour mieux comprendre le fonctionnement d'un arbre, nous allons d'abord apprendre à identifier les principaux arbres urbains. Tu trouveras dans ce fascicule 10 espèces d'arbres typiques de la Ville de Genève. Tu pourras estimer l'âge d'un arbre d'après sa dimension et être plus attentif à la vulnérabilité des végétaux dans les milieux citadins. 1

3 Avant de regarder les pages suivantes, il y a quelques notions à comprendre. Chaque espèce détient un ou plusieurs noms communs mais un seul nom latin. Le nom latin ne permet aucun doute et reste le même dans toutes les langues. Il peut détenir des informations sur l'origine ou la découverte de l'espèce. Ainsi, le premier mot définit le genre de l'arbre et le deuxième mot définit l'espèce. Dans le genre, il y a plusieurs arbres qui réunissent les mêmes caractéristiques générales. Quand on parle d'espèce, on parle de particularités spécifiques liées à certains arbres similaires. Par exemple, le Chêne pédonculé se dit Quercus robur en latin. Le Chêne est le genre (Quercus) et a comme caractéristique générale son fruit, le gland. Le Chêne pédonculé (Quercus robur) se distingue des autres espèces de Quercus par la forme ondulée de ses feuilles (robur). La durée de vie définit le temps de vie moyenne d'un arbre dans la nature, sans pressions liée à un environnement urbain. Cette durée de vie peut varier de centaines d années dans un environnement sain à une décennie en ville pour la même espèce! Dans ce fascicule, il y a 10 genres d arbres différents. Tu sauras donc, après avoir utilisé ce manuel, reconnaître un chêne, un noyer, un frêne, un platane, un saule, un noisetier, un bouleau, un marronnier, un pin et un tilleul. Souviens-toi qu'il y a des centaines d'arbres différents dans la nature, et que cette liste sert d'introduction à un sujet aussi vaste qu'est la nature! 2

4 LE CHÊNE PEDONCULÉ Quercus robur Autres noms communs du Chêne pédonculé : Chêne commun, Gravelin, Chêne à grappes, Chêne blanc, Chêne femelle, Châgne Autres exemples d'espèces de chêne : Chêne rouvre, Chêne rouge, Chêne des marais, Chêne vert, Chêne chevelu, Chene-liège, Chêne pubescent, Chêne écarlate Origine : Europe Dimension : de 25 à 30 mètres, Durée de vie : de 500 à 1000 ans et plus Particularité: La noix de galle, excroissance provoquée sur les feuilles de chêne par les piqûres d'un insecte, servait à fabriquer de l'encre. FRUITS (le gland) 3

5 LE NOYER CENDRÉ Juglans cinerea Autres noms communs du Noyer cendré: Noyer blanc, Noyer à beurre Autres exemples d'espèces de noyer: Noyer Commun, Noyer noir d'amérique, Noyer hybride Origine : Amérique du Nord Dimension : jusqu'à 30 mètres de haut et 80 centimètres de diamètre pour le tronc Durée de vie : généralement entre 60 et 70 ans Particularité: Les racines des noyers contiennent une substance toxique qui fait périr les arbres placés à proximité, c'est pourquoi le noyer est souvent isolé! FRUITS (la noix) 4

6 LE FRÊNE COMMUN Fraxinus excelsior Autre nom commun du Frêne commun: frêne élevé Autres exemples d'espèces de frêne : frêne à fleurs, frêne blanc Origine : Europe Dimension : jusqu'à 40 mètres de hauteur et 1 mètre de diamètre Durée de vie : 200 ans Particularité: Troisième arbre forestier le plus abondant! FRUITS 5

7 LE PLATANE COMMUN Platanus x hispanica Autres noms communs du Platane commun: Platane d'espagne, Platane à feuilles d'erable Autres exemples d'espèces de platane : Platane d'occident, Platane d'orient Origine : hybride entre le Platane d'occident et le Platane d'orient Dimension : 30 à 35 mètres de hauteur Durée de vie : estimée à 1000 ans au maximum Particularité: Les feuilles ressemblent à celles de l'érable mais l'écorce est très spécifique aux platanes ECORCE FRUITS 6

8 LE SAULE BLANC Salix alba Autres noms communs du Saule blanc: Saule commun, Osier blanc, Saule vivier Autres exemples d'espèces de saule : Saule à trois étamines, Saule pleureur, Saule cendré, Saule glabre, Saule bicolore Origine : Hémisphère Nord Dimension : peut atteindre 25 mètres de haut Durée de vie : 120 ans Particularités: Ainsi nommé car les dessous des feuilles sont blanches. Les saules se trouvent en zone humide car ils ont un grand besoin en eau FRUITS 7

9 LE NOISETIER COMMUN Corylus avellana Autre nom commun du Noisetier commun: coudrier, avelinier Autres exemples d'espèces de noisetier : Noisetier de Byzance, Noisetier d'amérique, Noisetier du Japon, Noisetier du Tibet Origine : Europe Dimension : 5 à 7 mètres de haut Durée de vie : jusqu'à 60 ans Particularité: Le nom de coudrier provient du grec "corus" qui signifie casque et qui rappelle le chapeau qui coiffe son fruit FRUITS (la noisette) 8

10 LE BOULEAU BLAN_ Betula pendula Autres noms communs du Bouleau blanc : Bouleau verruqueux, bouleau pendant Autres exemples d'espèces de bouleau : Bouleau lacinié, Bouleau pourpre, Bouleau pleureur Origine : Europe et Asie Dimension : Arbre pouvant atteindre 25 mètres Durée de vie : 100 ans Particularité: Ecorce noir-blanche très typique du bouleau ECORCE FRUITS 9

11 LE MARRONNIER BLANC Aesculus h_ppocastanum Autres noms communs du Marronnier blanc : Marronnier d'inde, Marronnier blanc, Marronnier commun, Marronnier faux-châtaignier Autres exemples d'espèces de marronnier : Marronnier rouge, Marronnier jaune, Marronnier de l'himalaya Origine : Nord de la Grèce Dimension : 25 à 30 mètres de hauteur Durée de vie : plus de 200 ans Particularité: Le premier bourgeon du marronnier sur la promenade de la Treille indique l'arrivée du printemps à Genève! FRUITS 10

12 LE PIN SYLVEST_E Pinus sylvestris Autres noms communs du Pin sylvestre : Pin commun, pin du nord Autres exemples d'espèces de pin : Pin noir, Pin mugo, Pin parasol, Arolle Origine : Europe, Asie Dimension : peut atteindre 35 mètres de haut Durée de vie : jusqu à 300 ans Particularité: Les feuilles sont des épines et le fruit est appelé un cône EPINES () CONES () FRUITS 11

13 LE TILLEUL À PETITES Tilia _ordata Autres noms communs du Tilleul à petites feuilles : Tilleul des bois, Tilleul à feuilles en coeur Autres exemples d'espèces de tilleul : Tilleul argenté, Tilleul à grandes feuilles Origine : Europe Dimension : 20 à 30 mètres de haut Durée de vie : jusqu'à 500 ans Particularités: L'écorce interne du tilleul était utilisée pour fabriquer de la ficelle et de la corde d'une grande qualité. Regarde l'asymétrie de la forme de la feuille, elle forme un coeur déformé qui est typique des tilleuls! FRUITS 12

14 BIBLIOGRAPHIE Références principales: Marronnier de la Treille Photos : chêne pédonculé p?/2721/category/459, Platane commun noisetier commun Noyer commun https://gobotany.newenglandwild.org/species/salix/alba/, Saule blanc Pin sylvestre https://www.kuleuven-kulak.be/kulakbiocampus/images/bomenheesters/tilia%20cordata%20-%20winterlinde/, Tilleul à petites feuilles Pour plus d'informations sur l'effet de la ville sur les arbres urbains : rbain Pour plus d'informations sur l'effet des arbres urbains sur la santé humaine : Pour chercher toi-même les arbres dans la ville de Genève! et ayerindexes={catalogue:[306]} ayerindexes={catalogue:[278]} pour les nouveaux arbres plantés depuis 3 ans au plus : ayerindexes={catalogue:[89]} 13

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes.

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. La vie de la ruche Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. public, l'animateur, les circonstances et les demandes spécifiques des accompagnateurs. Durée

Plus en détail

Oseille sauvage 11 0 - Plantain 9 0 + Sureau 9 0 - 48 0 - TOTAUX POLLENS 515 4 -

Oseille sauvage 11 0 - Plantain 9 0 + Sureau 9 0 - 48 0 - TOTAUX POLLENS 515 4 - BULLETIN ALLERGO-POLLINIQUE METZ le 3 juin 2014 Période du 26 mai au 1 er juin2014 Taxon dominant : Graminées 438 4 + Oseille sauvage 11 0 - Plantain 9 0 + Sureau 9 0 - (Pin, érable, tilleul ) 48 0 - TOTAUX

Plus en détail

Choix des essences + protection des arbres

Choix des essences + protection des arbres Gestion de l arbre en milieu urbain 27 mars 2014 Choix des essences + protection des arbres Yves FRIQUET Conseil Général du Haut-Rhin Mission technique Arbres Unité Nature et Patrimoine arboré/sea/devi

Plus en détail

Allergies respiratoires et environnement extérieur 1 français sur 4 souffre d allergies respiratoires.

Allergies respiratoires et environnement extérieur 1 français sur 4 souffre d allergies respiratoires. 1 français sur 4 souffre d allergies respiratoires. Un document réalisé par le Comité Français d'observation des Allergies. Introduction Définition de l allergie L allergie correspond à une réponse anormale

Plus en détail

Comment choisir sa haie de clôture?

Comment choisir sa haie de clôture? VILLE DE VISE Comment choisir sa haie de clôture? 0. Introduction.. 2 I. Les avantages de la haie indigène.... 3 A. Les cinq principes B. Les apports supplémentaires de la haie indigène II. Comment planter

Plus en détail

Michel Thibaudon Samuel Monnier Charlotte Sindt Nadine Dupuy Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), Brussieu, France

Michel Thibaudon Samuel Monnier Charlotte Sindt Nadine Dupuy Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), Brussieu, France Michel Thibaudon Samuel Monnier Charlotte Sindt Nadine Dupuy Réseau National de Surveillance Aérobiologique (RNSA), Brussieu, France Sommaire 1. Etat des lieux 2. Metrologie des pollens 3. Potentiel allergisant

Plus en détail

On estime que 15 à 25 % de la population

On estime que 15 à 25 % de la population 4 DOSSIER Développement d un indicateur du changement climatique sur la biodiversité : exemple des pollens MICHEL THIBAUDON, SAMUEL MONNIER Réseau National de Surveillance Aérobiologique On estime que

Plus en détail

Dossier pédagogique Sentier pieds nus

Dossier pédagogique Sentier pieds nus Dossier pédagogique Sentier pieds nus Forêt vasion Sentier pieds nus Dossier pédagogique cycle 3 1 Cycle 3 CE2 CM1 CM2 Forêt vasion Sentier pieds nus Dossier pédagogique cycle 3 2 Partie 1 : Les cinq sens

Plus en détail

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions

SOMMAIRE CYCLE 1. Des jeux tout prêts. Des activités à préparer. Les solutions CYCLE 1 SOMMAIRE Des jeux tout prêts Colorie les animaux Le pelage des animaux Mères et petits Les modes de locomotion Animaux mélangés Plumes, poils et écailles Ranger les familles par ordre de taille

Plus en détail

150 arbres. à découvrir

150 arbres. à découvrir 150 arbres à découvrir Editorial Promenez-vous et découvrez 150 arbres! Sommaire La ville de Genève fête le 150 ème anniversaire de ses parcs et vous propose de (re)découvrir la nature dans la ville. Le

Plus en détail

Règlement type relatif à l abattage d arbres

Règlement type relatif à l abattage d arbres Règlement type relatif à l abattage d arbres INTRODUCTION «Une municipalité ou une MRC peut régir ou restreindre la plantation ou l'abattage d'arbres afin d'assurer la protection du couvert forestier et

Plus en détail

Edit. resp : Echevinat des Travaux

Edit. resp : Echevinat des Travaux Les arbres de nos jardins Edit. resp : Echevinat des Travaux PRÉAMBULE : A la sainte Catherine, tout arbre prend racines!, dicton très bien connu des amoureux des jardins comme des autres. C est d ailleurs

Plus en détail

Les frelons. De la même famille que les guêpes

Les frelons. De la même famille que les guêpes Les frelons De la même famille que les guêpes Les frelons font partie de la même famille d'insectes que les guêpes et les abeilles, les Hyménoptères. Ils sont les plus grands insectes de cette famille,

Plus en détail

Faire connaissance avec l arbre

Faire connaissance avec l arbre Parcours d interprétation de l Arboretum Faire connaissance avec l arbre Depuis bientôt 40 ans, les arbres de collection du Jardin botanique ont pris racine dans un lieu qui autrefois n aurait fait l envie

Plus en détail

L arbre près de chez moi

L arbre près de chez moi L arbre près de chez moi Module 3 Les arbres et le stress Résumé du module 3 Les élèves découvrent l influence de l environnement sur le développement de l arbre et les maladies qui peuvent l affecter.

Plus en détail

Le bouleau. Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique au pollen de bouleau

Le bouleau. Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique au pollen de bouleau Le bouleau Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique au pollen de bouleau EN BREF Le bouleau fait partie de la famille des bétulacées. Très répandu en France, il domine dans le nord du pays.

Plus en détail

VEGETATION EN VILLE : EXPOSITION ET IMPACT SANITAIRE DES POLLENS. Plat du Pin, Brussieu, France, rnsa@rnsa.fr

VEGETATION EN VILLE : EXPOSITION ET IMPACT SANITAIRE DES POLLENS. Plat du Pin, Brussieu, France, rnsa@rnsa.fr AFPP 3 e CONFÉRENCE SUR L ENTRETIEN DES ESPACES VERTS, JARDINS, GAZONS, FORÊTS, ZONES AQUATIQUES ET AUTRES ZONES NON AGRICOLES TOULOUSE 15, 16 ET 17 OCTOBRE 2013 VEGETATION EN VILLE : EXPOSITION ET IMPACT

Plus en détail

Calendriers Polliniques. Un document réalisé par le Comité Français d'observation des Allergies.

Calendriers Polliniques. Un document réalisé par le Comité Français d'observation des Allergies. Calendriers Polliniques Un document réalisé par le Comité Français d'observation des Allergies. Connaître mon allergie Les saisons polliniques 1. JANVIER À MAI Saison des arbres L année commence par la

Plus en détail

ne définition de l arbre.

ne définition de l arbre. LA PHYSIOLOGIE DES ARBRES. U ne définition de l arbre. L es arbres sont des êtres vivants qui occupent une place à part dans le monde végétal. Ils sont indispensables à la vie sur terre et ils ont largement

Plus en détail

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce

Sommaire. Séquence 6. Séance 1. Séance 2 L Homme, par son action sur la reproduction sexuée, peut agir sur le devenir d une espèce Sommaire Tu viens de voir que la reproduction sexuée est un phénomène que l on retrouve dans la majeure partie du monde vivant. Cette reproduction a pour but de permettre aux espèces de se maintenir et

Plus en détail

Activités Bureau des Guides

Activités Bureau des Guides Activités Bureau des Guides au départ du CENTRE DE DEPAYSEMENT ET DE PLEIN AIR DE MARBEHAN 1 Table des Matières Introduction I. Faune II. Habitats III. Wildcraft & Orientation IV. Coin des Artistes V.

Plus en détail

aux arbres? La désensibilisation Je m informe 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : Les clés de l efficacité :

aux arbres? La désensibilisation Je m informe 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : Les clés de l efficacité : La désensibilisation 4 bénéfices essentiels pour une qualité de vie retrouvée : 1. Diminue voire supprime les symptômes à terme Allergique aux arbres? 2. Diminue la consommation des traitements symptomatiques

Plus en détail

HENNÉ de SHIRAZ. La beauté du cheveu au naturel 100% La coloration végétale. Hennés purs et plantes tinctoriales POT DE 150 G.

HENNÉ de SHIRAZ. La beauté du cheveu au naturel 100% La coloration végétale. Hennés purs et plantes tinctoriales POT DE 150 G. La beauté du cheveu au naturel Les nuances exceptionnelles de la nature. Préparations végétales élaborées à base de Hennés purs, mélangés à des plantes tinctoriales pour obtenir des nuances naturelles

Plus en détail

Le ver luisant. Antonin

Le ver luisant. Antonin L'éphémère Amélie L'éphémère est un petit insecte qui a de courtes antennes et un corps très fin. Il possède deux ailes transparentes et ne peut vivre que quelques heures. Le ver luisant Le ver luisant

Plus en détail

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE...

SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... SAVAIS-TU QUE DANS MA COUR D ÉCOLE... Éditions Mariko Francoeur Miguel Hortega IL Y A DES ANIMAUX? 1 Mon école est à Montréal, rue Berri. C est une belle école primaire toute faite de briques. En temps

Plus en détail

Il était une fois Une forêt mystérieuse!!! Parcourez cette forêt, explorez la Franche-Comté, partez à la rencontre de ses paysages et de ses

Il était une fois Une forêt mystérieuse!!! Parcourez cette forêt, explorez la Franche-Comté, partez à la rencontre de ses paysages et de ses Il était une fois Une forêt mystérieuse!!! Parcourez cette forêt, explorez la Franche-Comté, partez à la rencontre de ses paysages et de ses richesses. Du massif Vosgien aux plateaux du Jura, en passant

Plus en détail

Arbres Remarquables des Deux-Sèvres

Arbres Remarquables des Deux-Sèvres Arbres Remarquables des Deux-Sèvres Arbres Remarquables des Deux-Sèvres Qu'est-ce qu'un Arbre Remarquable? Un arbre hors du commun : - par sa taille, - sa forme, - son âge, - son esthétique, - sa rareté,

Plus en détail

Décembre 2008. Programme Régional Santé Environnement. Pollen et Pollinoses Réduire le risque allergique par la diversification des espèces plantées

Décembre 2008. Programme Régional Santé Environnement. Pollen et Pollinoses Réduire le risque allergique par la diversification des espèces plantées Décembre 2008 Programme Régional Santé Environnement Pollen et Pollinoses Réduire le risque allergique par la diversification des espèces plantées Sommaire L Allergie... Le Pollen... Pollinose ou rhinite...

Plus en détail

On la trouve partout!

On la trouve partout! On la trouve partout! Elle colonise les lieux où la terre nue permet sa germination : terrains défrichés, chantiers de construction, parcelles agricoles, etc. RHÔNE AIN HAUTE-SAVOIE LOIRE SAVOIE ISÈRE

Plus en détail

Bulletin n 6 LA MALADIE DU ROND

Bulletin n 6 LA MALADIE DU ROND MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE ADMINISTRATION DES EAUX ET FORETS COMMISSION D'ÉTUDES DES ENNEMIS DES ARBRES, DES BOIS ABATTUS ET DES BOIS MIS EN ŒUVRE Bulletin n 6 LA MALADIE DU ROND On appelle «maladie du

Plus en détail

Calopteryx vierge Mâle et femelle ne se ressemblent pas. Le mâle du Calopteryx vierge a des ailes brun noir foncé veinées de bleu. Ce redoutable prédateur reste perché sur des plantes de la berge ou sur

Plus en détail

Introduction. «Les Dossiers de l Étrange» renferme nombre d énigmes,

Introduction. «Les Dossiers de l Étrange» renferme nombre d énigmes, Introduction «Les Dossiers de l Étrange» renferme nombre d énigmes, d histoires insolites et de mystères inexplicables. Elle vous entrainera dans un chaos thématique prédéterminé afin de vous plonger dans

Plus en détail

L'ARBRE, CITOYEN RENANAIS

L'ARBRE, CITOYEN RENANAIS L'ARBRE, CITOYEN RENANAIS CONCEPT D'ENTRETIEN ET DE REMPLACEMENT DES ARBRES D'AVENUES L'arbre en ville est porteur de messages. Tout d'abord en tant que symbole de la vie dans un paysage artificiel de

Plus en détail

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR

PLAN GÉNÉRAL D AMÉNAGEMENT FORESTIER SEIGNEURIE DE PERTHUIS RÉSUMÉ NOTE AU LECTEUR NOTE AU LECTEUR Dans le cadre de notre certification forestière à la norme du Forest Stewardship Council de la Seigneurie de Perthuis, nous vous présentons un résumé du plan général d aménagement forestier

Plus en détail

Projet mare. La faune des mares

Projet mare. La faune des mares Projet mare La faune des mares CET EXPOSE VOUS EST PRESENTE PAR: Aurélie F. Kelly C. Charly G. Les larves de moustiques Les larves de moustiques sont très nombreuses dans les mares car il y a peu de prédateurs

Plus en détail

COLLEGE 10 CLASSE DE 3ème B TITRE DE LA NOUVELLE : «Un stylo, une vie»

COLLEGE 10 CLASSE DE 3ème B TITRE DE LA NOUVELLE : «Un stylo, une vie» COLLEGE 10 CLASSE DE 3ème B TITRE DE LA NOUVELLE : «Un stylo, une vie» J'ai cinquante-quatre ans, je me prénomme Will et je suis un passionné d'écriture. Je suis un écrivain. Aujourd'hui, si j'essayais

Plus en détail

Nous recensons ci-dessous, de la manière la plus exhaustive possible, l ensemble des éléments qui ont ou vont nécessiter une intervention :

Nous recensons ci-dessous, de la manière la plus exhaustive possible, l ensemble des éléments qui ont ou vont nécessiter une intervention : Monsieur le Président, Mesdames et Messieurs les Conseillers, L année 2013, pas encore terminée, nous a déjà réservé son lot de surprises : froid, humidité constante, pluies abondantes suivies, dans le

Plus en détail

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS

ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS ÉVALUATION DU TYPE DE DOMMAGE CAUSÉ PAR LA PUNAISE PENTATOMIDE VERTE, ACROSTERNUM HILARE (SAY) SELON LE DÉVELOPPEMENT DES FRUITS CAROLINE PROVOST, MANON LAROCHE, MAUD LEMAY LES OBJECTIFS Objectif principal:

Plus en détail

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres. ZONAGE Page 188

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres. ZONAGE Page 188 CHAPITRE 13 Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres Page 188 CHAPITRE 13 DISPOSITIONS RELATIVES À L'ABATTAGE ET À LA PLANTATION D'ARBRES Sauf lorsque spécifiquement stipulé, tout

Plus en détail

Les Français et la nature

Les Français et la nature Les Français et la nature Contact Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 fmicheau@opinion-way.com http://www.opinion-way.com Mars 2015 1 Méthodologie

Plus en détail

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis

Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis Petit conservatoire dans un jardin des Collines du Paradis L espace d un an suffit pour constater la richesse et la diversité des populations d insectes qui prospectent dans le moindre carré de jardin.

Plus en détail

1 3 Le brassage. Conseil. Astuce. La mise en route du composteur. L approvisionnement en déchets. L arrosage

1 3 Le brassage. Conseil. Astuce. La mise en route du composteur. L approvisionnement en déchets. L arrosage Qu est-ce que le compostage? Le compostage est la transformation des matières organiques avec la complicité de divers organismes vivants depuis la bactérie et le champignon jusqu aux vers de terre et aux

Plus en détail

ALLERGIQUE AUX ARBRES?

ALLERGIQUE AUX ARBRES? ALLERGIQUE AUX ARBRES? Connaître mon allergie Définition L année commence par la saison des pollens d arbres. On peut différencier les arbres sans châton (cyprès, frêne, platane, chêne, olivier), présents

Plus en détail

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres

CHAPITRE 13. Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres CHAPITRE 13 Dispositions relatives à l'abattage et à la plantation d'arbres CHAPITRE 13 DISPOSITIONS RELATIVES À L'ABATTAGE ET À LA PLANTATION D'ARBRES À l'intérieur des zones RV-1, RV-2, RV-9, RV-10,

Plus en détail

Les sols, terreau fertile pour l EDD Fiche activité 3 Que contient un sol?

Les sols, terreau fertile pour l EDD Fiche activité 3 Que contient un sol? Les sols, terreau fertile pour l EDD Fiche activité 3 Que contient un sol? Introduction La vie végétale et animale, telle que nous la connaissons, n'existerait pas sans la terre fertile qui forme à la

Plus en détail

Surveillance et suivi d un émergent en Alsace Anoplophora glabripennis

Surveillance et suivi d un émergent en Alsace Anoplophora glabripennis Surveillance et suivi d un émergent en Alsace Anoplophora glabripennis Asian longhorned beetle (ALB) Longicorne asiatique Photo LNPV DRAAF - SRAL ALSACE Surveillance et suivi d un émergent en Alsace Anoplophora

Plus en détail

Une nouvelle écologie des parcs et des jardins

Une nouvelle écologie des parcs et des jardins Une nouvelle écologie des parcs et des jardins Une nouvelle écologie des parcs et des jardins Patrimoine vert bordelais et politique de développement et de gestion Ecologie : grands principes et applications

Plus en détail

Guide suisse des pollens

Guide suisse des pollens Guide suisse des pollens Sommaire L avis du médecin : Page 6 Ne gâchez pas votre printemps P r Arthur Helbling, médecin Les bons conseils : Page 9 Conseils préventifs Les douze règles d or L avis d une

Plus en détail

PARC DU MONT-ROYAL REAMÉNAGEMENT DU SECTEUR DE L ENTRÉE PEEL

PARC DU MONT-ROYAL REAMÉNAGEMENT DU SECTEUR DE L ENTRÉE PEEL Parc du Mont-Royal Réaménagement du secteur de l entrée Peel Rapport d inventaire forestier Automne 26 Service du développement culturel, de la qualité du milieu de vie et de la diversité ethnoculturelle,

Plus en détail

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les deuxièmes plus grands consommateurs d eau potable, juste

Plus en détail

ESTIMATION DE LA TAILLE DES POPULATIONS D ANOURES DE LA FORET DE FONTAINEBLEAU (SEINE ET MARNE)

ESTIMATION DE LA TAILLE DES POPULATIONS D ANOURES DE LA FORET DE FONTAINEBLEAU (SEINE ET MARNE) ESTIMATION DE LA TAILLE DES POPULATIONS D ANOURES DE LA FORET DE FONTAINEBLEAU (SEINE ET MARNE) Philippe LUSTRAT 33 rue de la garenne 77760 VILLIERS SOUS GREZ Lustrat P. (1999) - Estimation de la taille

Plus en détail

27 PRUNELLIER Prunus spinosa

27 PRUNELLIER Prunus spinosa 23 LIQUIDAMBAR Liquidambar styraciflua 24 CEDRE DU LIBAN Cedrus libani >Tronc dressé, à port pyramidal (jeune) >Ecorce d abord lisse et grisâtre, puis rapidement brune épaisse, crevassée comme celle d

Plus en détail

Le réchauffement climatique, c'est quoi?

Le réchauffement climatique, c'est quoi? LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE Le réchauffement climatique, c'est quoi? Le réchauffement climatique est l augmentation de la température moyenne à la surface de la planète. Il est dû aux g az à effet de serre

Plus en détail

Figure 1 : Graphique de l évolution des températures en France sur 100 ans Source : Météo France

Figure 1 : Graphique de l évolution des températures en France sur 100 ans Source : Météo France 1) Le changement climatique Le changement climatique qui est maintenant prouvé scientifiquement est connu de tous. Il a une influence sur nous, sur la végétation, mais aussi sur la pollinisation. Les changements

Plus en détail

Les allergies des beaux jours Pollens Guêpes

Les allergies des beaux jours Pollens Guêpes Les allergies des beaux jours Pollens Guêpes Document non contractuel / Mod 3344/04.2012/ Imprimerie B.F.I - 03.28.52.69.42 Le partenaire santé qui vous change la vie Prévention Le printemps arrive et

Plus en détail

>Si j ai réussi, je suis capable de

>Si j ai réussi, je suis capable de Fiche 10 Rechercher des informations sur Internet La plupart des informations disponibles sur Internet sont gratuites à la consultation. Elles sont présentées par des personnes ou des organisations qui

Plus en détail

LE FRELON ASIATIQUE. Vespa velutina nigrithorax

LE FRELON ASIATIQUE. Vespa velutina nigrithorax LE FRELON ASIATIQUE Vespa velutina nigrithorax Origine V. velutina nigrithorax vit au nord de l Inde, en Chine et dans les montagnes d Indonésie (Sumatra, Sulawesi). En Asie continentale, elle se développe

Plus en détail

Site >> Site de Palmont CARTE D IDENTITÉ DU SITE N D IDENTIFICATION UE : FR8302017 DÉPARTEMENT(S) CONCERNÉ(S) :

Site >> Site de Palmont CARTE D IDENTITÉ DU SITE N D IDENTIFICATION UE : FR8302017 DÉPARTEMENT(S) CONCERNÉ(S) : Site >> Site de Palmont CARTE D IDENTITÉ DU SITE DIRECTIVE : Habitats N D IDENTIFICATION UE : FR8302017 DÉPARTEMENT(S) CONCERNÉ(S) : Cantal COMMUNE(S) CONCERNÉE(S) : Fontanges, Saint-Martin-Valmeroux,

Plus en détail

CORRIGES Plan de la séance

CORRIGES Plan de la séance CORRIGES Plan de la séance 1. Corriges Compréhension écrite 2. Corriges Compréhension orale 3. Corriges Syntaxe 4. Corriges Vocabulaire 5. Corriges Conjugaison 6. Corriges Lecture d'élargissement 7. Corriges

Plus en détail

Prendre les empreintes des chapeaux de champignons ou comment faire une sporée

Prendre les empreintes des chapeaux de champignons ou comment faire une sporée Prendre les empreintes des chapeaux de champignons ou comment faire une sporée Choisir les champignons Figure 1 Dès l'arrivée du printemps et jusqu'à l'automne, les champignons font partie de notre environnement,

Plus en détail

Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques

Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques I N F O R M A T I O N A L A P R E S S E Campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques La Ville de Niort lance sa campagne 2011 de lutte contre les frelons asiatiques, espèce invasive qui s attaque

Plus en détail

J'Ai TELLEMENT FAiM QUE JE POURRAiS MANGER UN ARBRE!

J'Ai TELLEMENT FAiM QUE JE POURRAiS MANGER UN ARBRE! J'Ai TELLEMENT FAiM QUE JE POURRAiS MANGER UN ARBRE! Les liens hypertextes vers d'autres sites de l'internet ne signifient nullement que l'organisation approuve officiellement les opinions, idées, données

Plus en détail

La rigole d Hilvern, encore plus belle

La rigole d Hilvern, encore plus belle DÉVELOPPEMENT CÔTES D ARMOR D Randonnée et Espaces naturels La rigole d Hilvern, encore plus belle Le détail de 5 ans de chantier Votre Conseil général le développement, favoriser l essor de tous 1 2 1

Plus en détail

Ce qu'il faut retenir

Ce qu'il faut retenir N 10 5 juin 2015 Ce qu'il faut retenir Balanin : des balanins sont présents en verger et d'après les dissections de femelles et de mâles, les accouplements devraient commencer dans les prochains jours.

Plus en détail

Bilan d activité 2013 de la surveillance des pollens en Poitou-Charentes

Bilan d activité 2013 de la surveillance des pollens en Poitou-Charentes ATMO Poitou-Charentes, centre régional de surveillance de la qualité de l air Bilan d activité 2013 de la surveillance des pollens en Poitou-Charentes Crédit-photo : Gérard Sulmont (RNSA) Référence : POLN_EXT_12_193

Plus en détail

Aliwen Tree Manager ou0l informa0que pour la mise en place du développement durable de la ville

Aliwen Tree Manager ou0l informa0que pour la mise en place du développement durable de la ville Aliwen Tree Manager ou0l informa0que pour la mise en place du développement durable de la ville Pôle Wallon de ges0on différenciée Liège le 19 01 2011 Aliwen sa Avenue Georges Lemaître 54 6041 Gosselies

Plus en détail

Mise en place d un réseau d Arboretums pour une valorisation coordonnée des ressources ligneuses ex situ

Mise en place d un réseau d Arboretums pour une valorisation coordonnée des ressources ligneuses ex situ ENGREF. Mise en place d un réseau d Arboretums pour une valorisation coordonnée des ressources ligneuses ex situ Stéphanie BRACHET Chargée des missions scientifiques ENGREF - Arboretum national des Barres

Plus en détail

TROU n 1. TROU n 2. Golf Club Mazamet La Barouge CARNET DE PARCOURS. Club House 10 P PAR 4 HCP : 5 PAR 4 HCP : 11. Les conseils du Pro

TROU n 1. TROU n 2. Golf Club Mazamet La Barouge CARNET DE PARCOURS. Club House 10 P PAR 4 HCP : 5 PAR 4 HCP : 11. Les conseils du Pro CARNET DE PARCOURS Golf Club Mazamet La Barouge 15 16 14 13 6 7 5 3 4 N 12 17 100 m 2 18 8 1 11 9 Golf Club de Mazamet La Barouge 81660 Pont de l'arn Tél : 05.63.61.06.72 - Fax : 05.63.61.13.03 10 P Club

Plus en détail

Les Jardins Butchart Promenade et Découvertes (6-7e Annee)

Les Jardins Butchart Promenade et Découvertes (6-7e Annee) Les Jardins Butchart Promenade et Découvertes (6-7e Annee) Cherche la pancarte qui dit Start Here (=Commencez ici) et continue de marcher jusqu à ce que ce que tu vois la pancarte Upsteps to Sunken Garden

Plus en détail

Une empreinte réparatrice L abri à chauve-souris, un exemple

Une empreinte réparatrice L abri à chauve-souris, un exemple Une empreinte réparatrice L abri à chauve-souris, un exemple Problèmes environnementaux auxquels l empreinte apporte des solutions : Les chauvessouris sont essentielles pour l écosystème puisqu elles se

Plus en détail

Parc Navazza: A la découverte de ses richesses naturelles

Parc Navazza: A la découverte de ses richesses naturelles Parc Navazza: A la découverte de ses richesses naturelles Festival du développement durable juin 2009 Le parc Navazza et ses richesses naturelles Localisation de la visite Le parc Navazza peut grossièrement

Plus en détail

BIODIVERSITE - Fiche activité 1. La biodiversité : un monde d interactions

BIODIVERSITE - Fiche activité 1. La biodiversité : un monde d interactions La biodiversité : un monde d interactions Dans un même lieu de vie, toutes les espèces sont liées entre elles. Ces liens sont de différentes natures, et plus ou moins vitaux. Tous les organismes vivants

Plus en détail

Sommaire du dossier d exploitation «Le Palais des 5 sens»

Sommaire du dossier d exploitation «Le Palais des 5 sens» Sommaire du dossier d exploitation «Le Palais des 5 sens» Page 1 : Page de garde Page 2 : Sommaire du dossier Page 3 : Nos organes de sens Page 4 : Les 5 sens Page 5 : Nos 5 sens Page 6 : Le vocabulaire

Plus en détail

ACCORD DES ADJECTIFS DE COULEUR Exercice d introduction

ACCORD DES ADJECTIFS DE COULEUR Exercice d introduction Exercice d introduction Testons tes connaissances. Sylvain le smiley nous décrit la voiture de ses rêves mais il semble éprouver quelques difficultés à l écrit. Entoure les adjectifs de couleur (il y en

Plus en détail

LUMERA living colors PURE BALANCE FANTASTIC LANDSCAPE BASIC

LUMERA living colors PURE BALANCE FANTASTIC LANDSCAPE BASIC LUMERA living colors PURE BALANCE FANTASTIC LANDSCAPE BASIC Découvrez un tissu pour toile à store de qualité révolutionnaire: LUMERA Cette toile à store Premium, tissée avec la fibre CBA, fibre récemment

Plus en détail

GRAND CAPRICORNE Cerambyx cerdo L.

GRAND CAPRICORNE Cerambyx cerdo L. Service des forêts, de la faune et de la nature Inspection cantonale des forêts GRAND CAPRICORNE Cerambyx cerdo L. Fiche no 15 Photo : Sylvie Barbalat Description générale Le grand capricorne est l un

Plus en détail

LIVRET DE RESTITUTION

LIVRET DE RESTITUTION LIVRET DE RESTITUTION ESPACE TRUILLOT...... IMAGINONS UNE PROMENADE PLANTÉE Atelier de sensibilisation à la ville et à l architecture 2012 CAUE de Paris 2 L architecture et le paysage urbain composent

Plus en détail

UN GUIDE DIGITAL GPS

UN GUIDE DIGITAL GPS UN GUIDE DIGITAL GPS 200 espèces de conifères et de feuillus 450 spécimens Un parc de 8 hectares Un outil d apprentissage et de reconnaissance des végétaux sur tablette tactile DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE

Plus en détail

Compléments et commentaires liés à l outil d initiation à la biodiversité à destination du secteur privé

Compléments et commentaires liés à l outil d initiation à la biodiversité à destination du secteur privé Compléments et commentaires liés à l outil d initiation à la biodiversité à destination du secteur privé Afin de parfaire la présentation «Initiation à la biodiversité à destination du secteur privé»,

Plus en détail

Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H

Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H Page 1 DES CONFERENCES QUI ENRICHISSENT LES PROGRAMMES SCOLAIRES : Objectifs principaux : Acquérir et approfondir des

Plus en détail

NAVIGATION SUR INTERNET EXPLORER

NAVIGATION SUR INTERNET EXPLORER Centres d accès communautaire Internet des Îles NAVIGATION SUR INTERNET EXPLORER Table des matières Introduction 1- Les barres d outils 1.1 La barre d adresse 2 5 min. 1.2. Les boutons de navigation 2

Plus en détail

Maison de l Enfant et des Découvertes 4 avenue Aristide Briand 27000 Evreux.

Maison de l Enfant et des Découvertes 4 avenue Aristide Briand 27000 Evreux. Maison de l Enfant et des Découvertes 4 avenue Aristide Briand 27000 Evreux. Heures d ouverture pour le public : Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 17h Téléphone Fax 02 32 33 47 39 02 32 33 71

Plus en détail

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution.

Trait et ligne. La ligne avance, Elle indique une direction, Elle déroule une histoire, Le haut ou le bas, la gauche et la droite Une évolution. Trait et ligne I La ligne me fascine. Le trait qui relie ou qui sépare Qui déchire le néant et marque une trace Qui me fait entrer dans l univers des signes. La ligne avance, Elle indique une direction,

Plus en détail

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Objectifs Matériel Matériel Découvrir Connaître les la différentes signification sources du mot d énergie.. Fiche image 1

Plus en détail

Le Feuillard. Note du président. Vente de bois de chauffage. Assemblée générale annuelle des Amis de l Arboretum Morgan (AAM) 514 398-7811

Le Feuillard. Note du président. Vente de bois de chauffage. Assemblée générale annuelle des Amis de l Arboretum Morgan (AAM) 514 398-7811 Le Feuillard Bulletin de l Arboretum Morgan «Tout est feuille» - Goethe Nos pics-bois 2 Note du président Voir la vie diffé remment Sorties à l Arbo Des arbres pour votre jardin Automne 2010 Vente de bois

Plus en détail

L arbre. et ses racines : mythes et réalités

L arbre. et ses racines : mythes et réalités L arbre et ses racines : mythes et réalités MYTHE NO 1 : Les racines sont continuellement attirées vers les tuyaux d égout et peuvent les perforer. MYTHE NO 2 : En grossissant chaque année, les racines

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION de stockage de matériaux inertes

DEMANDE D AUTORISATION de stockage de matériaux inertes Le demandeur : Le Barrot 85240 PUY DE SERRE DEMANDE D AUTORISATION de stockage de matériaux inertes Commune de PUY DE SERRE (85) Lieu dit l' Aurière RAPPORT D ETUDE Février 2014 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2

Plus en détail

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc

Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc Présentation par Hayat MESBAH Haut Commissariat aux Eaux et Forêts et à la Lutte Contre la Désertification Maroc LA CONVENTION DE BERNE AU MAROC Le Maroc est Partie contractante à la Convention de Berne

Plus en détail

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi...

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi... Faire son compost chez soi... Le compostage individuel Pourquoi? Moins de déchets dans nos poubelles : Détourner les déchets verts et de la collecte et du traitement Limiter les nuisances liées à la gestion

Plus en détail

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes

Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Annexe 3 Enjeux environnementaux prioritaires des forêts de Poitou-Charentes Cette annexe présente les enjeux environnementaux ayant été définis comme prioritaires en Poitou-Charentes. Une série de cartes

Plus en détail

VILLE de SEVRAN (93) Prestations d expertise arboricole

VILLE de SEVRAN (93) Prestations d expertise arboricole VILLE de SEVRAN (93) Services Techniques Prestations d expertise arboricole RAPPORT D EXPERTISE Dressé par le Cabinet Aäpa Ingénierie Végétale RAPPORT D EXPERTISE NUMERO A0001-02032012 CC/SV Ville de :

Plus en détail

TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 -

TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 - TU VAS VISITER : Pour toi, qu est ce qu une ferme? - 1 - LA FERME Qui travaille sur la ferme? le facteur l agriculteur le crémier Nommes les 4 saisons, et dessine un arbre pour chacune d elle. Qu est-ce

Plus en détail

Quelques données : Domaines & Patrimoine. Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise. Membre de l ASFFOR.

Quelques données : Domaines & Patrimoine. Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise. Membre de l ASFFOR. 1 2 Quelques données : Domaines & Patrimoine Membre de Adhérent à : l ASFFOR Membre de l ASFFOR Accord de partenariat avec le Groupe LAFORET Franchise 10 11 salariés 7000 8 500 ha ha gérés 12 13 groupements

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

AIDES AUX INVESTISSEMENTS EN FAVEUR D ALTERNATIVES POUR LA

AIDES AUX INVESTISSEMENTS EN FAVEUR D ALTERNATIVES POUR LA N En cours AIDES AUX INVESTISSEMENTS EN FAVEUR D ALTERNATIVES POUR LA REDUCTION DES INTRANTS NOTICE Sous-mesure 4.1 C du Programme de Développement Rural de la Région Franche-Comté Avant de remplir cette

Plus en détail

Equipements conseillés pour accueillir le cavalier en étape Annexe

Equipements conseillés pour accueillir le cavalier en étape Annexe Equipements conseillés pour accueillir le cavalier en étape Annexe Le souci majeur du cavalier est d attacher son cheval et de pouvoir l abreuver. Noter qu un cheval cherche toujours à brouter et que certaines

Plus en détail

Quel Sont les 7 couleurs de l arc en ciel?

Quel Sont les 7 couleurs de l arc en ciel? Quel Sont les 7 couleurs de l arc en ciel? Rouge, orange, jaune, vert, bleu, indigo et violet Pourquoi a on défini 7 couleurs pour l arc an ciel A cause de l'analogie entre la lumière et le son, la gamme

Plus en détail

UN NOUVEAU CADRE DE VIE...

UN NOUVEAU CADRE DE VIE... UN NOUVEAU CADRE DE VIE... Résider sur la rive d un parc Située au cœur du nouveau quartier résidentiel Rives de Seine, la résidence Rive de Parc est une réalisation exceptionnelle à plusieurs titres.

Plus en détail

des arbres et des écorces

des arbres et des écorces La visite autoguidée des arbres et des écorces >>MS, GS, CP, CE1 >>4/7 ans Durée 5 arbres >> 30 minutes 7-8 arbres >> 45 minutes 10 arbres >> 60 minutes. Période : toute saison. Effectif conseillé : groupe

Plus en détail