Déterminer une concentration par dosage

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Déterminer une concentration par dosage"

Transcription

1 Déterminer une concentration par dosage PLAN 1 Dosage par étalonnage A) Je connais le principe d un dosage par étalonnage Un dosage par étalonnage permet de déterminer la concentration d une espèce chimique en solution : Comme on ne peut pas compter les molécules à l oeil nu, on mesure une grandeur physique dépendant de la concentration (par exemple l absorbance) pour la solution à doser. Puis on compare sa valeur à celles mesurées pour des solutions étalons contenant la même espèce chimique de concentration connue. B) Je connais les grandeurs mesurables dépendant de la concentration, les mesurer et les calculer l absorbance pour des espèces colorées, mesurée à l aide d un spectrophotomètre loi de Beer-Lambert (relation entre absorbance et concentration) : A = avec A l absorbance sans unité i=n i i i=1 k C k le coefficient de proportionnalité de l espèce i en L.mol i C la concentration de l espèce i en mol.l la conductivité pour des espèces chargées, mesurée à l aide d un conductimètre loi de Kolrausch (relation entre conductivité et concentration) : σ = avec i σ la conductivité de la solution en S.m (Siemens par mètre) i=n i i i=1 λ C λ le conductivité molaire ionique en S.mol.m i -2

2 C la concentration de l espèce i en mol.m i -3 2 Dosage par titrage A) Je connais le principe d un dosage par titrage Le dosage par titrage permet de déterminer le nombre de moles d un échantillon d une espèce chimique en la faisant réagir totalement avec une quantité connue d une autre espèce chimique. Connaissant le volume de l échantillon à doser, on peut calculer la concentration de la solution. L espèce dont on cherche la quantité de matière est le réactif titré. L espèce ajoutée pour réaliser la transformation est le réactif titrant. B) Je sais établir l équation de la réaction support du titrage L équation de réaction support du titrage suit les lois de conservation des atomes et des charges : réaction acido-basique : échange de proton(s) réaction d oxydoréduction : échange d électron(s) réaction de précipitation ou de complexation : l équation est fournie par l énoncé C) Je connais la définition de l équivalence À l équivalence, les réactifs sont introduits dans les proportions stœchiométriques. relation entre les quantités de matière à l équivalence : pour aa bb cc dd, na nb a = b avec A et B le réactif titrant et le réactif titré C et D les produits de la réaction a, b, c et d les nombres stœchiométriques pour chaque espèce chimique n B la quantité de matière introduite initialement pour le réactif titré en mol

3 n A la quantité de matière introduite à l équivalence pour le réactif titrant en mol 3 Repérer l équivalence dans un dosage par titrage A) Je sais exploiter un titrage par suivi colorimétrique La réaction support de titrage met en jeu des espèces chimiques colorées : Soit le réactif titrant ou le réactif titré est coloré. Soit on ajoute un indicateur coloré permettant de mettre en évidence le réactif titrant ou le réactif titré. On repère l équivalence par un changement de couleur du milieu réactionnel. B) Je sais exploiter un titrage par suivi ph-métrique La réaction support de titrage met en jeu un acide et une base : C est alors une réaction acido-basique. Un proton H est échangé entre l acide et la base On mesure le ph du milieu réactionnel en fonction du volume ajouté de l espèce titrante. On repère l équivalence par un saut de ph. C) Je sais exploiter un titrage par suivi conductimétrique et interpréter l allure de la courbe La réaction de support de titrage met en jeu des espèces ioniques : on mesure la conductivité du milieu réactionnel en fonction du volume ajouté de l espèce titrante. On repère l équivalence par une rupture de pente.

4 Déterminer une concentration par dosage " EN PRATIQUE 1 Dosage par étalonnage JE SAIS Réaliser une dilution pour faire une gamme de solutions étalons Protocole TP Bac : dilution par Verse la solution mère dans un bécher. 2. Prélève la solution mère à l aide d une pipette jaugée de 10 ml (pipette verticale posée sur le bécher à 45 ). 3. Introduis le volume prélevé dans une fiole jaugée de 100 ml (pipette verticale posée sur le bord de la fiole à 45 ) Complète au avec de l eau distillée. Bouche et agite pour homogénéiser. 5. Complète jusqu au trait de jauge, le bas du ménisque doit être au niveau du trait. 6. Bouche et agite pour homogénéiser. Remarques : Pour une dilution par 10, on prélève une volume 10 fois plus petit que le volume de la fiole. Pour une dilution par 5, on prélève un volume 5 fois plus petit que le volume de la fiole, ici 20 ml. On ne prélève jamais une solution avec une pipette directement dans un flacon JE SAIS Réaliser une dissolution pour faire une solution mère

5 3 Protocole TP Bac : dissolution 1. Prélève une quantité connue de solide à l aide d une balance, préalablement tarée. 2. Introduis cette quantité dans une fiole jaugée à l aide d un entonnoir. 3. Rince l entonnoir et la coupelle de pesée avec de l eau distillée pour que tout le solide prélevé soit bien introduit dans la fiole. 4. Complète aux avec l eau distillée Bouche et agite jusqu à dissolution complète du solide. 6. Complète jusqu au trait de jauge, le bas du ménisque doit être au niveau du trait. 7. Bouche et agite pour homogénéiser. JE SAIS Exploiter une courbe d étalonnage Il faut toujours que tu indiques sur ta courbe la lecture que tu as faite. Par exemple, laisse les traits en pointillés qui t ont permis de lire la concentration. 2 Dosage par titrage JE SAIS Réaliser un montage pour un titrage

6 Généralement on place la solution titrée dans le bécher et la solution titrante dans la burette. Vérifie l absence de bulles d air dans la burette. Pour un dosage colorimétrique, n oublie pas d introduire, en faible quantité, l indicateur coloré si nécessaire et de déposer un morceau de papier blanc sous le bécher, pour bien apprécier le changement de couleur. Pour un dosage ph-métrique, introduis la sonde ph-métrique et un peu d eau distillée pour immerger la sonde. Pour un dosage conductimétrique, utilise un grand bécher, plonge la sonde conductimétrique et ajoute 100 à 200 ml pour négliger la dilution et obtenir ainsi des portions de droites. N oublie pas de réaliser, tout au long du titrage, une agitation continue et suffisante. JE SAIS Équilibrer une réaction chimique 2 Prenons le cas particulier de l équation d oxydoréduction. Ex. : réaction entre Fe et 4 MnO. Les couples d oxydoréduction mis en jeu sont : 3 2 Fe /Fe 2 MnO 4 /Mn

7 Équilibre les demi-équations : 1. les éléments autres que H et O 2. les O en ajoutant des H2O 3. les H en ajoutant des H 4. les charges en ajoutant des électrons e Ex. : pour le couple MnO 4 /Mn 1MnO = 1Mn 1MnO 4 = 1Mn 4H2O 1MnO 4 8H = 1Mn 4H2O 1MnO 4 8H 5e = 1Mn 4H2O 3 2 Ex. : pour le couple Fe /Fe 3 2 1Fe 1e = 1Fe Place les deux demi-équations l une sous l autre avec les réactifs à gauche : 2 Les réactifs sont Fe et MnO MnO 4 8H 5e = 1Mn 4H2O 2 3 1Fe = 1Fe 1e Multiplie les demi-équations par des nombres entiers pour que le nombre d électrons échangés soit identique : 2 4 1MnO 8H 5e = 1Mn 4H2O (1Fe = 1Fe 1e ) Somme les demi-équations et simplifie les électrons, l eau H O et les protons H : 2 2 1MnO 4 8H 5Fe 1Mn 4H2O 5Fe Remarque : si la réaction est totale, on utilise une flèche comme symbole si la réaction est équilibrée, on utilise une double flèche qui va dans les deux sens. 2 2 JE SAIS Retrouver la relation entre les quantités de matières à l équivalence

8 JE SAIS Déterminer la concentration à l aide de la relation à l équivalence Remarque : Sans l équation pour la réaction support du dosage, le calcul n a pas de sens et risque d être faux Attention aux nombres stoechiométriques V A est le volume prélevé de la solution à titrer grâce à la pipette V E est le volume ajouté de B à l équivalence, lu sur la burette 3 Repérer l équivalence dans un dosage par titrage JE SAIS Repérer l équivalence pour un titrage ph métrique

9 Méthode des tangentes : Trace D tangente à la courbe en un point quelconque de la courbe. Trace D tangente à la courbe et parallèle à D en un autre point situé de l autre coté de V E. Trace D parallèle à D, à égale distance de D et D Le volume équivalent est l abscisse du point d intersection entre D et la courbe. En TP : Pour bien immerger la sonde phmétrique, rajoute de l eau distillée. Cela ne change pas la valeur du volume équivalent, juste la valeur du ph. Autour du volume équivalent, mesure plus de points, pour un meilleur tracé. Méthode de la dérivée : Le volume équivalent est l abscisse d un extremum de la dérivée du ph par rapport au volume en fonction du volume. Remarque : à l équivalence, si on dose un acide par une base, on a une augmentation brusque de ph, et donc un maximum pour la dérivée ; si on dose une base par un acide, on a une diminution brusque de ph et donc un minimum pour la dérivée. 3 JE SAIS Repérer l équivalence pour un titrage conductimétrique

10 Trace la droite D et la droite D. 1 2 Le volume équivalent est l abscisse du point d intersection de ces deux droites. Remarque : les droites D et D ne passent 1 2 pas nécessairement par le volume équivalent. En TP : Pour pouvoir modéliser les deux portions de courbes par des droites, il faut pouvoir négliger la dilution. C est pourquoi il faut penser à rajouter ml d eau distillée dans le bécher. En revanche, il n est pas nécessaire de mesurer plus de points autour de l équivalence. JE SAIS Interpréter le changement de pente pour la courbe σ = f(v ) dans un titrage par suivi conductimétrique Pour comprendre l évolution de la conductivité dans un titrage par suivi conductimétrique, il faut faire l inventaire des ions présents à chaque instant du dosage, en tenant aussi compte des ions spectateurs (dont on connait les conductivités ioniques). Exemple : on dose les ions argent, contenus dans une solution de nitrate d argent, par les ions chlorure, contenus dans une solution de chlorure de sodium. La réaction support de dosage est : Ag Cl AgCl.

11 La conductivité est donnée par l expression : σ = λ C λ C λ C λ C Ag Ag NO3 NO3 Na Na Cl Cl 1. Avant l équivalence : les ions Ag sont progressivement consommés pour former AgCl et remplacés un à un par des ions spectateurs Na. Il y a toujours autant d ions en solution mais en regardant les tables de données, on constate que la conductivité des ions Na est moins bonne (λ < λ ), la conductivité diminue. Ainsi la pente de σ = f(v ) est négative. 2. À l équivalence : la conductivité de la solution est due à la seule présence des ions spectateurs en solution Na et 3 NO. Na Ag 3. Après l équivalence : les ions Cl et les ions Na sont petit à petit ajoutés au milieu réactionnel. Comme il n y a plus d ion Ag, Cl reste en solution et comme Na est spectateur, la concentration des deux ions augmente et la conductivité aussi. Ainsi la pente de σ = f(v ) est positive. Remarque : pour chaque dosage, la réaction support change, il faut alors refaire le raisonnement en analysant bien la présence de chaque ion et l évolution de sa concentration à chaque instant du dosage.

12 Déterminer une concentration par dosage FORMULES Loi de Beer-Lambert (relation entre absorbance et concentration) A l absorbance sans unité k i le coefficient de proportionnalité de l espèce i en L.mol C i la concentration de l espèce i en mol.l A = i=n k i Ci i=1 Loi de Kolrausch (relation entre conductivité et concentration) σ la conductivité de la solution en S.m λ i le conductivité molaire ionique en S.mol.m C i la concentration de l espèce i en mol.m -2-3 σ = i=n λ i Ci i=1 Relation entre les concentrations et les volumes pour une dilution (conservation de la matière) n la quantité de matière prélevée en mol C m è re la concentration de l espèce dans la solution mère en mol.l V mère le volume de solution mère prélevé en L n = C mè re V mè re = C fille V fille C fille la concentration de l espèce dans la solution fille en mol.l V fille le volume de solution fille à préparer en L

13 Relation entre les quantités de matière à l équivalence (réactifs en proportions stœchiométriques) A et B le réactif titrant et le réactif titré C et D les produits de la réaction a, b, c et d les nombres stœchiométriques pour chaque espèce chimique n B la quantité de matière introduite initialement pour le réactif titré en mol n A la quantité de matière introduite à l équivalence pour le réactif titrant en mol aa bb cc dd na nb a = b Relation entre la quantité de matière, la masse et la masse molaire n la quantité de matière de l échantillon en mol m la masse de l échantillon en g M la masse molaire en g.mol n = m M Relation entre la quantité de matière, le volume et la concentration n la quantité de matière de soluté dans la solution en mol V le volume de la solution en L C la concentration mol.l C = n V Relation entre la quantité de matière, le volume et la concentration massique m la masse de soluté dans la solution en mol V le volume de la solution en L C la concentration mol.l m m C m = V

14

15 Déterminer une concentration par dosage DÉFINITIONS Concentration en soluté dissous C en mol.l Quantité de matière de soluté apporté par unité de volume de solution. Concentration molaire effective en B [B] en mol.l Quantité de matière de B présente par unité de volume de solution. La conductivité σ en S.m Mesure la capacité d une solution à faire passer le courant électrique, elle dépend de la concentration en ion et de la nature des ions. -2 La conductivité molaire ionique λ en S.mol.m Mesure la capacité d un ion à conduire le courant électrique. La quantité de matière n en mol Nombre de paquets contenant 6, entités. 23 Le ph sans unité C est une grandeur représentant la concentration en ion oxonium ph = log([h3o ]). Le volume équivalent V E en L

16 Le volume de solution titrante, pour lequel les réactifs titrant et titré sont introduits dans les proportions stœchiométriques. C est-à-dire que le réactif titrant et le réactif titré ont été entièrement consommés. L absorbance A sans unité Mesure la capacité d un milieu à atténuer l intensité de certaines radiations lumineuse qui le traversent.

T.P.10. Correction. DOSAGES PAR TITRAGE DIRECTS

T.P.10. Correction. DOSAGES PAR TITRAGE DIRECTS TP10. Correction. Dosage phmétrique de l aspirine Ch.18. Contrôle de qualité par dosage Dosages directs. T.P.10. Correction. DOSAGES PAR TITRAGE DIRECTS I. DOSAGE PHMETRIQUE DE L ASPIRINE 1) L aspirine

Plus en détail

K = 0,010 m 0,004. On mesure alors l absorbance à la longueur d onde λ 0 des solutions étalons de chlorure de nickel. 0,002

K = 0,010 m 0,004. On mesure alors l absorbance à la longueur d onde λ 0 des solutions étalons de chlorure de nickel. 0,002 a. En observant le spectre d absorption d une solution de chlorure de nickel, déterminer la longueur d onde idéale pour effectuer un dosage spectrophotométrique par étalonnage. A, Figure 1 : Absorbance

Plus en détail

CH 3 CO 2 H (aq) + HO (aq) CH 3 CO 2

CH 3 CO 2 H (aq) + HO (aq) CH 3 CO 2 TP B2 : Titrage conductimétrique : un sacré détartrant! Comment réaliser un dosage par conductimétrie? Bactéricide, antiseptique, et surtout économique, le vinaigre blanc à bien des avantages pour lui.

Plus en détail

2- (aq), a pour équation I 2 (aq) + 2 S 2 O 3

2- (aq), a pour équation I 2 (aq) + 2 S 2 O 3 Chimie. Dosages par titrage direct. Ch. 18 p : 1/6 Ch. 18. DOSAGES PAR TITRAGE DIRECT. Contrôle de la qualité par dosage : On réalise des dosages dans les domaines tels que la santé, l'environnement ou

Plus en détail

DETERMINATION DU DEGRE D'ACIDITE D'UN VINAIGRE

DETERMINATION DU DEGRE D'ACIDITE D'UN VINAIGRE DETERMINATION DU DEGRE D'ACIDITE D'UN VINAIGRE Problématique : Le vinaigre contient principalement de l acide éthanoïque CH3COOH (ou acide acétique). En dosant une solution S, par une solution d hydroxyde

Plus en détail

n Fe n MnO : la quantité de matière d acide ascorbique n qui a été dosé représente le dixième du volume V

n Fe n MnO : la quantité de matière d acide ascorbique n qui a été dosé représente le dixième du volume V Terminale S Réforme. Le réactif titrant est le permanganate de potassium (concentration connue), le réactif titré est l ion fer II présent dans la solution de l ampoule.. La réaction support de dosage

Plus en détail

INTRODUCTION AU DOSAGE PAR TITRAGE DIRECT

INTRODUCTION AU DOSAGE PAR TITRAGE DIRECT TPC1 SUIVI PH-METRIQUE ET CONDUCTIMETRIQUE D UNE REACTION ACIDO-BASIQUE INTRODUCTION AU DOSAGE PAR TITRAGE DIRECT CONTEXTE Le Destop est un déboucheur de canalisation à base d hydroxyde de sodium (Na +

Plus en détail

Titrage direct de l acide éthanoïque contenu dans du vinaigre blanc

Titrage direct de l acide éthanoïque contenu dans du vinaigre blanc I TP Terminale 16 Titrage direct de l acide éthanoïque contenu dans du vinaigre blanc Objectifs : - Comprendre les notions de titrage (ou de dosage) et d équivalence. - Utiliser un -mètre et un tableur

Plus en détail

T SVSI CHIMIE TROISIÈME PARTIE : «TRANSFORMATIONS CHIMIQUES DE LA MATIÈRE» 2016 / 2017 COURS TP SUR LE CHAPITRE 7 «TRANSFORMATIONS ACIDO-BASIQUES»

T SVSI CHIMIE TROISIÈME PARTIE : «TRANSFORMATIONS CHIMIQUES DE LA MATIÈRE» 2016 / 2017 COURS TP SUR LE CHAPITRE 7 «TRANSFORMATIONS ACIDO-BASIQUES» T SVSI CHIMIE TROISIÈME PARTIE : «TRANSFORMATIONS CHIMIQUES DE LA MATIÈRE» 2016 / 2017 COURS TP SUR LE CHAPITRE 7 «TRANSFORMATIONS ACIDO-BASIQUES» COMPÉTENCES EXIGIBLES OFFICIELLES Établir l équation de

Plus en détail

Chapitre 8 : Titrages acido-basiques

Chapitre 8 : Titrages acido-basiques Pré requis : Chapitre 8 : Titrages acido-basiques Réactions acido-basiques vues en 1ère S et au chapitre 5 Dosages et indicateurs colorés vus en 1ère S Connaissances et savoir-faire exigibles (surtout

Plus en détail

Exercice n 2 : ÉTUDE DE L ACIDE ASCORBIQUE (10 points) 1. La molécule d acide ascorbique 1.1. Rappel : Un carbone asymétrique est un atome * *

Exercice n 2 : ÉTUDE DE L ACIDE ASCORBIQUE (10 points) 1. La molécule d acide ascorbique 1.1. Rappel : Un carbone asymétrique est un atome * * Bac S ntilles 2014 Correction http://labolycee.org Exercice n 2 : ÉTUDE DE L CIDE SCORBIQUE (10 points) 1. La molécule d acide ascorbique 1.1. Rappel : Un carbone asymétrique est un atome * * de carbone

Plus en détail

CONTROLER LA QUALITE PAR DOSAGE

CONTROLER LA QUALITE PAR DOSAGE , Chapitre 2 CONTROLER LA QUALITE PAR DOSAGE Terminale S Dans le domaine de la santé, de l'environnement ou de l'agroalimentaire, le contrôle de la qualité des produits est effectué par des chimistes qui

Plus en détail

LE CONTRÔLE DE LA QUALITÉ

LE CONTRÔLE DE LA QUALITÉ Partie 5 LES SCIENCES PHYSIQUES AU SERVICE DE LA SANTÉ ET DE L'ENVIRONNEMENT Chapitre 1 LE CONTRÔLE DE LA QUALITÉ sciences physiques et chimiques - Terminale S http://cedric.despax.free.fr/physique.chimie/

Plus en détail

Fiche technique expérimentale 8. Titrage acido-basique

Fiche technique expérimentale 8. Titrage acido-basique Fiche technique expérimentale 8 Titrage acido-basique D.Malka MPSI 2015-2016 Lycée Saint-Exupéry 1 Généralités sur les titrages 1.1 Qu est-ce qu un titrage? Un titrage est la détermination via une transformation

Plus en détail

Travaux Pratiques de M 1201 Bases de chimie générale et organique. Protocoles des manipulations

Travaux Pratiques de M 1201 Bases de chimie générale et organique. Protocoles des manipulations 1 Travaux Pratiques de M 1201 Bases de chimie générale et organique Protocoles des manipulations 1. Préparation et étalonnage d une solution d hydroxyde de sodium... 2 2. ph-métrie... 4 3. Oxydoréductions

Plus en détail

On se propose de déterminer les masses en ions chlorure et en acide lactique présents dans un lait.

On se propose de déterminer les masses en ions chlorure et en acide lactique présents dans un lait. ntilles 26 Exercice n 2 : NLYE D UN LIT (6,5 points) Les parties 1. et 2. de cet exercice sont indépendantes et peuvent être traitées séparément. On se propose de déterminer les masses en ions chlorure

Plus en détail

TP-cours : dosages acido-basiques

TP-cours : dosages acido-basiques I) Qu est-ce qu un dosage? 1. Définition : TP-cours : dosages acido-basiques Critères pour qu une réaction serve de support à un titrage : Rappel : 2. Equivalence : Ex : pour la réaction suivante (qui

Plus en détail

TP TS- SPE PAGE 1 / 5

TP TS- SPE PAGE 1 / 5 TP TS- SPE THÈME EAU/EAU ET ENVIRONNEMENT LA SALINITÉ D'UNE EAU D'UNE LAGUNE SALICOLE PAGE 1 / 5 Document 1 : Qu'est- ce que la salinité? La salinité d une eau de mer, masse d espèces solides dissoutes

Plus en détail

PCSI Brizeux TP N 11 - PC Altmayer-Henzien

PCSI Brizeux TP N 11 - PC Altmayer-Henzien TP N 11-PC : TITRAGES En chimie analytique, le dosage est l'action qui consiste à déterminer la quantité d'une substance présente dans un mélange. Il existe de nombreux domaines dans lesquels on cherche

Plus en détail

I. 1 ) Les réactions acido-basiques

I. 1 ) Les réactions acido-basiques I. 1 ) Les réactions acido-basiques Définition : Chapitre Chimie N 4 : Les dosages ph-métriques Méthode pour écrire une réaction acido-basique Considérons 2 couples Acide/ Base noté Acide1 / Base 1 et

Plus en détail

TP-cours : dosages acido-basiques

TP-cours : dosages acido-basiques I) Qu est-ce qu un dosage? 1. Définition : TP-cours : dosages acido-basiques Critères pour qu une réaction serve de support à un titrage : Rappel : 2. Equivalence : Ex : pour la réaction suivante : A l

Plus en détail

TP 1 SI : TITRAGES ACIDO- BASIQUES PARTIE A : MONOACIDES, MONOBASES

TP 1 SI : TITRAGES ACIDO- BASIQUES PARTIE A : MONOACIDES, MONOBASES TP 1 SI : TITRAGES ACIDO- BASIQUES PARTIE A : MONOACIDES, MONOBASES Objectif : - Vérifier ou déterminer la composition d une solution par titrage. - Mettre en œuvre différentes techniques pour repérer

Plus en détail

par l ion permanganate MnO 4 en milieu acide selon la réaction d oxydoréduction (1) d équation : 5 C 6H 5CH 2OH + 4 MnO 4

par l ion permanganate MnO 4 en milieu acide selon la réaction d oxydoréduction (1) d équation : 5 C 6H 5CH 2OH + 4 MnO 4 08 décembre 2014 1 ère partie : synthèse de l acide benzoïque Une réaction chimique est mise en œuvre afin d obtenir de l acide benzoïque C 6H 5COOH : On oxyde l alcool benzylique C 6H 5CH 2OH par l ion

Plus en détail

DM16 Mélange d acides et dosages

DM16 Mélange d acides et dosages DM16 Mélange d acides et dosages I Dosage ph-métrique On veut réaliser le dosage ph-métrique d un mélange d acide fort, l acide chlorhydrique, de concentration C 1 et d acide éthanoïque (K a = 10 4,8 1,6.10

Plus en détail

Nº : LE TALENT C EST D AVOIR ENVIE. Thème : équilibre chimique et évolution d un système chimique ; Acidobasicité.

Nº : LE TALENT C EST D AVOIR ENVIE. Thème : équilibre chimique et évolution d un système chimique ; Acidobasicité. Thème : équilibre chimique et évolution d un système chimique ; Acidobasicité Fiche 3 : Titrage Plan de la fiche I - Définitions II - Méthodologie I - Définitions Opération qui consiste à déterminer la

Plus en détail

Correction des exercices TS Chapitre 6 Contrôles de qualité

Correction des exercices TS Chapitre 6 Contrôles de qualité Correction des exercices TS 013 Chapitre 6 Contrôles de qualité Exercice n o 11 p. 79 Dosage par titrage ph-métrique 1. Pour ce schéma légendé, il ne faut pas oublier le phmètre ni même l agitateur magnétique

Plus en détail

COB8 (Banque 2006) Sujet : Comparaison de différentes méthodes de détermination d un point d équivalence

COB8 (Banque 2006) Sujet : Comparaison de différentes méthodes de détermination d un point d équivalence COB8 (Banque 2006) Fiche n : DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS Démarche Compétences évaluées Dans ce sujet on demande au candidat : - de préparer une solution ; - de titrer la solution simultanément

Plus en détail

ENONCE DESTINE A L ELEVE

ENONCE DESTINE A L ELEVE ENONCE DESTINE A L ELEVE NOM : Prénom : Ce sujet comporte 4 feuilles individuelles sur lesquelles l élève doit consigner ses réponses. L élève doit restituer ce document avant de sortir de la salle de

Plus en détail

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC STAV

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC STAV NOM et Prénom de l élève : COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC STAV ACTIVITÉS 1 CONDUCTIVITÉ D UNE SOLUTION 2 DISSOCIATION IONIQUE DE L EAU 3 NOTION DE ph ACIDE OU BASE? 4 ACIDE OU BASE SELON BRÖNSTED

Plus en détail

DOSAGES ACIDE-BASE. Chapitre 3

DOSAGES ACIDE-BASE. Chapitre 3 DOSAGES ACIDE-BASE Quelles Sont les Idées Clés? Un dosage d un acide fort par une base forte est une réaction au cours de laquelle on neutralise totalement un acide de concentration inconnue par ajout

Plus en détail

DETERMINATION DU POURCENTAGE MASSIQUE DE CHLORURE DE SODIUM DANS LE SERUM PHYSIOLOGIQUE - Dosage par étalonnage conductimétrique Objectifs :

DETERMINATION DU POURCENTAGE MASSIQUE DE CHLORURE DE SODIUM DANS LE SERUM PHYSIOLOGIQUE - Dosage par étalonnage conductimétrique Objectifs : Terminale S DETERMINATION DU POURCENTAGE MASSIQUE DE CHLORURE DE SODIUM DANS LE SERUM PHYSIOLOGIQUE - Dosage par étalonnage conductimétrique Objectifs : - Déterminer un pourcentage massique à l aide d

Plus en détail

Chap 2 : Suivi temporel d une réaction chimique - Exercices

Chap 2 : Suivi temporel d une réaction chimique - Exercices Terminale S Chimie Chapitre 2 : Suivi temporel d une réaction chimique Ex. Page 1 sur 8 Chap 2 : Suivi temporel d une réaction chimique - Exercices Exercice n 2 p59 1. Pour réaliser un dosage il faut se

Plus en détail

TITRAGE DES IONS CHLORURE DANS

TITRAGE DES IONS CHLORURE DANS T.P-cours de Chimie n 8 Objectifs : TITRAGE DES IONS CHLORURE DANS L EAU DE VICHY - ST YORRE Réinvestir les notions de conductivité, puis de quotient de réaction ; Réaliser et interpréter un titrage ;

Plus en détail

TP Spectrophotométrie

TP Spectrophotométrie TP Spectrophotométrie dosage par étalonnage Suivi cinétique d une réaction d oxydoreduction 1. Objectifs Se familiariser avec l utilisation d un spectrophotomètre Retrouver la loi de Beer. Utiliser la

Plus en détail

D.S. N 4 de Physique Chimie Spécialité L usage de la calculatrice est autorisé

D.S. N 4 de Physique Chimie Spécialité L usage de la calculatrice est autorisé D.S. N 4 de Physique Chimie Spécialité L usage de la calculatrice est autorisé Exercice de Physique Des élèves de terminale S doivent mettre en œuvre un montage permettant de simuler une modulation d amplitude.

Plus en détail

TP cours : Conductimétrie 1s M.Boulant

TP cours : Conductimétrie 1s M.Boulant TP cours : Conductimétrie 1s M.Boulant Par paillasse Un conductimètre 250mL de NaCl à 0,01 mol.l -1 (flacon possible) 100mL de NaOH à 0,01 mol.l -1 (flacon possible) 100mL de HCl à 0,01 mol.l -1 (flacon

Plus en détail

Détermination de la formule d un complexe Spectrophotométrie, Potentiométrie, Conductimétrie

Détermination de la formule d un complexe Spectrophotométrie, Potentiométrie, Conductimétrie TP Géné 2 Détermination de la formule d un complexe Spectrophotométrie, Potentiométrie, Conductimétrie La blouse et les lunettes de protection seront portées pendant toute la durée de la séance. 1. Problématique

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2012 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LABORATOIRE Spécialité : Chimie de Laboratoire et de Procédés industriels Épreuve Techniques de laboratoire Durée : 4 heures Coefficient

Plus en détail

Fiche pédagogique enseignant CHIMIE

Fiche pédagogique enseignant CHIMIE Pays Cadre Niveaux Discipline Programme Thème du programme Sujet Roumanie Lycées à section bilingue francophone Classes de XIIe Chimie Curriculum spécifique aux sections bilingues http://www.vizavi-edu.ro/fr/ressources/baccalaureat/textes-officielsprogrammes/74.html

Plus en détail

SECONDE / PHYSIQUE-CHIMIE

SECONDE / PHYSIQUE-CHIMIE SECONDE / PHYSIQUE-CHIMIE LA SANTE Chapitre 6 : Solutions et concentration massique I. Solutions 1. Définition Une solution est un liquide contenant une ou plusieurs espèces chimiques dissoutes (qui peuvent

Plus en détail

TEMPS, MOUVEMENT ET EVOLUTION 1 CHAPITRE 9 CINETIQUE ET CATALYSE ACTIVITE 1

TEMPS, MOUVEMENT ET EVOLUTION 1 CHAPITRE 9 CINETIQUE ET CATALYSE ACTIVITE 1 TEMPS, MOUVEMENT ET EVOLUTION 1 CHAPITRE 9 CINETIQUE ET CATALYSE ACTIVITE 1 COMPRENDRE CHAPITRE 9 TEMPS ET EVOLUTION CHIMIQUE : CINETIQUE ET CATALYSE EXERCICE 1: A 5 C, une solution contenant des ions

Plus en détail

L altération des roches - Correction. Dosage des ions hydrogénocarbonate dans une eau minérale

L altération des roches - Correction. Dosage des ions hydrogénocarbonate dans une eau minérale L altération des roches - Correction Mots-clefs : Erosion ; dissolution ; concrétion. ACTIVITE EXPERIMENTALE Dosage des ions hydrogénocarbonate dans une eau minérale Objectifs Savoir réaliser un dosage

Plus en détail

Collège des Saints-Cœurs Examen-1 décembre 2011 Classes : TSM, TSV Durée : 90 min.

Collège des Saints-Cœurs Examen-1 décembre 2011 Classes : TSM, TSV Durée : 90 min. Collège des Saints-Cœurs Examen-1 décembre 2011 Sioufi Classes : TSM, TSV Durée : 90 min. Chimie Attention! L usage d une calculatrice NON PROGRAMMABLE est autorisé La présentation est de rigueur La composition

Plus en détail

Documents de Physique-Chimie M. MORIN

Documents de Physique-Chimie M. MORIN 1 Thème : Lois et modèles Partie : Structure et transformation de la matière TP15 : Réflexion sur les choix expérimentaux pour effectuer un titrage (d après un TP de Michel Lagouge) Un dosage se définit

Plus en détail

TP 8 : TITRAGES PARTIE A : MONOACIDES, MONOBASES

TP 8 : TITRAGES PARTIE A : MONOACIDES, MONOBASES NOM TP 8 : TITRAGES PARTIE A : MONOAIDES, MONOBASES Objectif : Vérifier la composition de produits courants par titrage. Mettre en œuvre différentes techniques pour repérer l équivalence d un titrage.

Plus en détail

Sciences Physiques 1S S. Zayyani. Fiche de Cours

Sciences Physiques 1S S. Zayyani. Fiche de Cours Sciences Physiques 1S S. Zayyani Fiche de Cours Unité : Observer Chapitre: Chapitre 4 Chimie des couleurs Couleurs Nous sommes, dans la vie quotidienne, entourés de couleurs différentes. On les utilise

Plus en détail

TP 7-ECE : contrôle qualité par dosage d'un produit commercial- Correction

TP 7-ECE : contrôle qualité par dosage d'un produit commercial- Correction TP 7-ECE : contrôle qualité par dosage d'un produit commercial- Correction Rappels de sécurité: le port de la blouse correctement attachée est obligatoire au laboratoire de chimie. le port de lunettes

Plus en détail

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC PRO

COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC PRO NOM et Prénom de l élève : COURS DE SCIENCES PHYSIQUES Classe de BAC PRO ACTIVITÉS 1 CONDUCTIVITÉ D UNE SOLUTION 2 DISSOCIATION IONIQUE DE L EAU 3 NOTION DE Ph ACIDE ET BASE 4 ACIDE ET BASE SELON BRONSTED

Plus en détail

BTS CHIMISTE Session EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7

BTS CHIMISTE Session EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 BTS CHIMISTE Session 2011 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 SUJET N 2 FICHE DE CHOIX (à rendre) LISTE DE MATERIEL ET DE PRODUITS NECESSAIRES A LA MISE

Plus en détail

Chapitre C4 : Les réactions acido-basiques

Chapitre C4 : Les réactions acido-basiques Chapitre C4 : Les réactions acidobasiques I) Qu estce qu une réaction acidobasique? 1) Mise en évidence des réactions acidobasiques : Voir TP n 6 Acides et bases Les couleurs rose et bleue des hortensias

Plus en détail

Thermodynamique chimique Chapitre 4 : Étude des titrages acido-basiques

Thermodynamique chimique Chapitre 4 : Étude des titrages acido-basiques Thermodynamique chimique Chapitre 4 : Étude des titrages acido-basiques I. Généralités 1. Définitions générales 2. Critères des réactions de titrage 3. Notion d équivalence 4. Comment repérer l équivalence

Plus en détail

DETERMINATION DE LA CONCENTRATION MOLAIRE EN SOLUTE APPORTE D UN ACIDE ÉNONCÉ DESTINÉ AU CANDIDAT

DETERMINATION DE LA CONCENTRATION MOLAIRE EN SOLUTE APPORTE D UN ACIDE ÉNONCÉ DESTINÉ AU CANDIDAT ÉNONCÉ DESTINÉ AU CANDIDAT NOM : Prénom : Ce sujet comporte 4 feuilles individuelles sur lesquelles le candidat doit consigner ses réponses. Le candidat doit restituer ce document avant de sortir de la

Plus en détail

Exercices sur les titrages directs

Exercices sur les titrages directs Exercices sur les titrages directs Exercice 1 L'AOSEPT était commercialisé il y a quelques années chez les opticiens et les pharmaciens pour le nettoyage et la décontamination des lentilles de contact.

Plus en détail

Chap 6 : Titrage ph-métrique Exercices

Chap 6 : Titrage ph-métrique Exercices Terminale S Chimie Chapitre 6 : Titrage ph-métrique Page 1 sur 9 Chap 6 : Titrage ph-métrique Exercices Exercice n 4 p179 1 Le réactif titrant est l hydroxyde de sodium : il est placé dans le bécher Le

Plus en détail

M3 Sérum physiologique

M3 Sérum physiologique FICHE 1 Fiche à destination des enseignants M3 Type d'activité Activités expérimentales, éventuellement évaluées Notions et contenus Compétences attendues Solution : solvant, soluté, dissolution d une

Plus en détail

CHAPITRE 7 : CONCENTRATION ET QUANTITE DE MATIERE.

CHAPITRE 7 : CONCENTRATION ET QUANTITE DE MATIERE. CHAPITRE 7 : CONCENTRATION ET QUANTITE DE MATIERE. I-LA FACON DE COMPTER DES CHIMISTES 1- De la concentration massique au nombre de molécules : Situation problème : Pour obtenir des performances optimales,

Plus en détail

Prérequis - Compétences attendues en début de formation. Quantité de matière, concentration, étalonnage

Prérequis - Compétences attendues en début de formation. Quantité de matière, concentration, étalonnage Prérequis - Compétences attendues en début de formation Quantité de matière, concentration, étalonnage Etablir une équation bilan connaissant les réactifs et les produits formés. A partir de l équation

Plus en détail

Sciences physiques CH13 Les solutions. II- Concentration d une solution. 2)- Concentration molaire. 5)- Calcul d une concentration. IV- Applications.

Sciences physiques CH13 Les solutions. II- Concentration d une solution. 2)- Concentration molaire. 5)- Calcul d une concentration. IV- Applications. CH 13 Les Solutions. I- Dissolution d une espèce chimique. 1)- Définitions. 2)- Exemple. 3)- Solution saturée. 4)- Propriétés des solutions. II- Concentration d une solution. 1)- Concentration massique

Plus en détail

Act.2: TP : DETERMINATION EXPERIMENTALE DE LA CMC DU DODECYLSULFATE DE SODIUM. Comment déterminer la CMC du SDS?

Act.2: TP : DETERMINATION EXPERIMENTALE DE LA CMC DU DODECYLSULFATE DE SODIUM. Comment déterminer la CMC du SDS? Act.2: TP : DETERMINATION EXPERIMENTALE DE LA CMC DU DODECYLSULFATE DE SODIUM Le dodécylsulfate de sodium (SDS) (de masse molaire M = 288,0 g/mol) est un tensioactif anionique couramment utilisé dans les

Plus en détail

Le TP se déroule en 4 étapes. Documents fournis

Le TP se déroule en 4 étapes. Documents fournis Olympiades de la chimie Détermination de la teneur en ions nitrate dans de l eau. page 1/9 La législation interdit de consommer une eau lorsque la teneur en ion nitrate y est supérieure à 50 mg.l -1. Les

Plus en détail

TP C4 Titrages ph-métriques

TP C4 Titrages ph-métriques TP C4 Titrages -métriques I. Qu'est-ce qu'un titrage? rappels de 1èreS: à lire avant le TP Titrer une solution, c'est déterminer la concentration c A d'une espèce chimique A qu'elle contient. Pour cela,

Plus en détail

TP : Dosage des constituants d un fil en laiton

TP : Dosage des constituants d un fil en laiton TP : Dosage des constituants d un fil en laiton Préparer les questions Q1, Q2, Q3, Q4, Q11, Q12 et Q14. Le laiton est un alliage de zinc et de cuivre. On cherche dans cette manipulation à déterminer la

Plus en détail

A- Documents mis à disposition. Matériel mis à disposition : Rappel : B- Travail demandé

A- Documents mis à disposition. Matériel mis à disposition : Rappel : B- Travail demandé 4- Couleur et quantité de matière TP : Loi de Beer-Lambert Dosage spectrophotométrique Objectif : Utiliser la lumière pour déterminer la concentration d'une solution colorée. A- Documents mis à disposition

Plus en détail

Cours : Antiseptique et désinfectant

Cours : Antiseptique et désinfectant Cours : Antiseptique et désinfectant BO STI2D Première : Santé - Prévention et soin Notions et contenus Antiseptiques et désinfectants Réactions d oxydo-réduction et transferts d électrons Concentrations

Plus en détail

Feuille I Ex 1 Dissolution du chlorure de baryum. Ex 2 Dissolution du phosphate de fer(ii) Ex3 Solution de sulfate de sodium.

Feuille I Ex 1 Dissolution du chlorure de baryum. Ex 2 Dissolution du phosphate de fer(ii) Ex3 Solution de sulfate de sodium. Feuille I Ex 1 Dissolution du chlorure de baryum Ex 2 Dissolution du phosphate de fer(ii) Ex3 Solution de sulfate de sodium. Ex 4 Solution de sulfate de zinc. Feuille I-2 Ex 5 Solution de sulfate de cuivre.

Plus en détail

La mole : unité de quantité de matière

La mole : unité de quantité de matière La mole : unité de quantité de matière Historique En 1827, Brown observe le mouvement erratique des grains de pollen à la surface de l'eau. Il pense tout d'abord que ce mouvement est dû à la vie, mais

Plus en détail

DM n o 4 TS Suivi cinétique par spectrophotométrie. 1 Suivi spectrophotométrique de la transformation chimique

DM n o 4 TS Suivi cinétique par spectrophotométrie. 1 Suivi spectrophotométrique de la transformation chimique DM n o TS1 011 Suivi cinétique par spectrophotométrie Les ions iodure I (aq) réagissent avec les ions peroxodisulfate S O 8 (aq). L équation associée à cette réaction s écrit : I (aq) S O 8 (aq) I (aq)

Plus en détail

CORRECTION DS n 5 Un peu de chimie avec le lait. PARTIE A : Le lait, une source importante d acides aminés

CORRECTION DS n 5 Un peu de chimie avec le lait. PARTIE A : Le lait, une source importante d acides aminés CORRECTION DS n 5 Un peu de chimie avec le lait La calculatrice N EST PAS autorisée PARTIE A : Le lait, une source importante d acides aminés 1. La leucine présente à la fois une fonction acide carboxylique

Plus en détail

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale BTS CHIMISTE Session 2004 NOM du candidat :... Prénom :... N d'inscription :... EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale SUJET N 3 Durée : 6 heures Coef. : 7 Après avoir lu le texte du sujet,

Plus en détail

Acides forts et bases fortes

Acides forts et bases fortes Chapitre 5 Sciences Physiques - BTS Acides forts et bases fortes 1. Définitions. 1.1. Théorie de Bronsted et Lowry ( 1923). Un acide libère des protons H + pour former des ions oxonium ( ou hydronium)

Plus en détail

Examen du 15 janvier heures Calculatrice type «collège» autorisée - Documents interdits Préciser votre année sur votre copie.

Examen du 15 janvier heures Calculatrice type «collège» autorisée - Documents interdits Préciser votre année sur votre copie. Examen du 15 janvier 2008 2 heures Calculatrice type «collège» autorisée - Documents interdits Préciser votre année sur votre copie. U.E. LC102 Année 2007-08 1 er Semestre I/ Oxydo-réduction : le cuivre

Plus en détail

Analyse : définitions

Analyse : définitions Analyse : définitions Analyse qualitative -Détermination de la nature des composés présents Analyse quantitative détermination de la concentration des différents composés recherchés dosage Les méthodes

Plus en détail

RAPPORT CM12 MANIPULATION IV. Détermination de la dureté de l eau PARTIE I. Par ANDRE Delvine SEFFAR Mohamed Le 22 septembre 2010

RAPPORT CM12 MANIPULATION IV. Détermination de la dureté de l eau PARTIE I. Par ANDRE Delvine SEFFAR Mohamed Le 22 septembre 2010 RAPPORT CM12 MANIPULATION IV Détermination de la dureté de l eau PARTIE I Par ANDRE Delvine SEFFAR Mohamed Le 22 septembre 2010 Objectifs de la manipulation : - Détermination de la dureté totale de l eau

Plus en détail

Le candidat doit restituer ce document avant de sortir de la salle d examen.

Le candidat doit restituer ce document avant de sortir de la salle d examen. Sujet : Détermination du degré d un vinaigre par titrage Fiche n o 3 : ÉNONCÉ DESTINÉ AU CANDIDAT Ce sujet est accompagné d une feuille individuelle de réponses sur laquelle vous devez consignez vos résultats.

Plus en détail

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 BTS CHIMISTE Session 2001 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 SUJET N 3 FICHE DE CHOIX LISTE DE MATERIEL ET DE PRODUITS NECESSAIRES A LA MISE EN ŒUVRE DU

Plus en détail

TP Chapitre 16 Contrôle de la qualité : Dosages par étalonnage

TP Chapitre 16 Contrôle de la qualité : Dosages par étalonnage TP Chapitre 16 Contrôle de la qualité : Dosages par étalonnage Savoirs-faire exigibles : Savoir distinguer un dosage par étalonnage d un dosage par titrage d après le protocole expérimental. Savoir exploiter

Plus en détail

Séance de Spécialité n o 11 Salinité & surveillance des océans. 1 Origine de la salinité des mers

Séance de Spécialité n o 11 Salinité & surveillance des océans. 1 Origine de la salinité des mers Séance de Spécialité n o 11 Salinité & surveillance des océans Mots-clefs «mers, océans» et «climat». 1 Origine de la salinité des mers Les mers et les océans constituent de vastes étendues d eau de différentes

Plus en détail

Thème : La pratique du sport Sous-thème : Les besoins et les réponses de l organisme lors d une pratique sportive Cours : LA CONCENTRATION MOLAIRE

Thème : La pratique du sport Sous-thème : Les besoins et les réponses de l organisme lors d une pratique sportive Cours : LA CONCENTRATION MOLAIRE Thème : La pratique du sport Sous-thème : Les besoins et les réponses de l organisme lors d une pratique sportive Cours : LA CONCENTRATION MOLAIRE I. MOLE ET CONCENTRATION MOLAIRE : La concentration molaire

Plus en détail

CHIMIE Chapitre 1 Correction des exercices du manuel

CHIMIE Chapitre 1 Correction des exercices du manuel CHIMIE du manuel Exercice p. 8. équivalence de ce titrage se déft comme l instant où les réactifs sont introduits dans les proportions stoechiométriques, c est-à-dire n HO n H O éq, versé. Dans le cas

Plus en détail

Série chimie : La mesure d une quantité de matière Sc. Info

Série chimie : La mesure d une quantité de matière Sc. Info Attention : Donner les résultats sous forme littérales avant de passer aux applications numériques. Exercice N 1 En milieu fortement acidifié, l ion permanganate réagit avec les ions fer II. 1 Ecrire les

Plus en détail

TD VIII/ Les réactions acido-basiques.

TD VIII/ Les réactions acido-basiques. Daniel bécassis. nnée universitaire 009/00 CHIMIE Exercice. TD VIII/ Les réactions acido-basiques.. Une solution d un acide H de concentration molaire 5,0.0 mol / L a un ph égal à,. S agit-il d un acide

Plus en détail

ÉPREUVE PRATIQUE DU CONCOURS RÉGIONAL

ÉPREUVE PRATIQUE DU CONCOURS RÉGIONAL Académie de Nantes ÉPREUVE PRATIQUE DU CONCOURS RÉGIONAL On appelle cosmétique une substance, non médicamenteuse (savon parfum, démaquillant, produit solaire ) destinée à améliorer l apparence de la peau,

Plus en détail

Evaluation de TP Dosage par étalonnage

Evaluation de TP Dosage par étalonnage TP Chimie n 4 Remarque : Evaluation de TP Dosage par étalonnage ere S5 2008-2009 Les manipulations proposées permettent d évaluer les savoir-faire expérimentaux suivants : Savoir utiliser une pipette jaugée,

Plus en détail

Paramètres influençant la couleur d une substance

Paramètres influençant la couleur d une substance TP C6 1S Paramètres influençant la couleur d une substance Noms : Matières colorées Classe : Chapitre 6 pages 103, 104 ; Essentiel page 105 ; Chapitre 8 p128 I. Influence du solvant : signifie peut être

Plus en détail

Constante d'équilibre et titrage d'une solution

Constante d'équilibre et titrage d'une solution Constante d'uilibre et titrage d'une solution Exercice de révision, chimie chapitres 3, et 5 D'après bac, Polynésie juin 2005 Aide au calcul : 0,6 1 1 6,3 0,16 L'ammoniac, NH 3, est un gaz qui, dissous

Plus en détail

Transformations associées à des réactions acido-basiques en solution aqueuse

Transformations associées à des réactions acido-basiques en solution aqueuse Transformations associées à des réactions acido-basiques en solution aqueuse I. Autoprotolyse de l eau. 1. ph de l eau pure. A 25 C ph = 7 alors [H 3 O ] = 10 -ph = 1,0 10-7 mol.l -1 2. Autoprotolyse de

Plus en détail

1 Introduction ÉTUDE D UNE EAU MINÉRALISÉE. Concours Centrale-Supélec

1 Introduction ÉTUDE D UNE EAU MINÉRALISÉE. Concours Centrale-Supélec Exemple de sujet de travaux pratiques de chimie proposé au concours Centrale-Supélec. La colonne de gauche donne le texte tel qu il est soumis au candidat. En regard, à droite, figurent les savoir-faire

Plus en détail

ph - MÉTRIE I ) Autoprotolyse de l eau - Produit ionique II) Notion de ph (potentiel Hydrogène) 2 H 2 O = H 3 O + + OH -

ph - MÉTRIE I ) Autoprotolyse de l eau - Produit ionique II) Notion de ph (potentiel Hydrogène) 2 H 2 O = H 3 O + + OH - p MÉTRIE I ) Autoprotolyse de l eau Produit ionique L eau pure subit une très légère ionisation selon l équilibre : 2 2 O = O O Les ions O sont appelés ions hydronium (ou oxonium). Ces ions sont le résultat

Plus en détail

EXEMPLES D ELECTROLYSE

EXEMPLES D ELECTROLYSE Eau et énergie Séances 1et 2 EXEMPLES D ELECTROLYSE Séance1 : Affinage du cuivre par électrolyse : La plupart des métaux, obtenus à partir de minerais, sont trop impurs pour certains usages. Il faut donc

Plus en détail

Chap 3 : Transformations associées à des réactions acido-basiques en solution aqueuse.

Chap 3 : Transformations associées à des réactions acido-basiques en solution aqueuse. Chimie. Partie 2 : La transformation d'un système chimique est-elle toujours totale? I ) Autoprotolyse de l'eau : Chap 3 : Transformations associées à des réactions acido-basiques en solution aqueuse.

Plus en détail

Les titrages ph-métriques

Les titrages ph-métriques Nom : Prénom : Classe : Date : Contrôle Contrôle de leçon Note : T le S Durée : 15 min Q1. (2,5 pts) Légender le schéma ci-dessous : Les titrages ph-métriques /10 Q2. (1 pt) On réalise le dosage d une

Plus en détail

TP de Chimie des solutions. Philippe Ribière

TP de Chimie des solutions. Philippe Ribière TP de Chimie des solutions. Philippe Ribière 2011/2012 Ph. Ribière MPSI 2 Chapitre 1 Introduction au titrage en chimie des solutions. Dans ce chapitre qui est un complément important de cours, nous utiliserons

Plus en détail

TP 2 : PEUT- ON SE FIER AUX ETIQUETTES? PRELIMINAIRES. Rappel. TP Chimie - Lefèvre

TP 2 : PEUT- ON SE FIER AUX ETIQUETTES? PRELIMINAIRES. Rappel. TP Chimie - Lefèvre NOM TP 2 : PEUT- ON SE FIER AUX ETIQUETTES? Objectif : Mettre en œuvre un titrage pour vérifier l indication d une étiquette. Proposer un protocole pour évaluer la taille d une goutte. Evaluer l incertitude

Plus en détail

transformation lente et rapide : Activités Qu est ce qu une réaction d oxydoréduction?

transformation lente et rapide : Activités Qu est ce qu une réaction d oxydoréduction? transformation lente et rapide : Activités Qu est ce qu une réaction d oxydoréduction? Activité 1 : Les ions argents Ag + réagissent sur le métal cuivre pour donner des arborescences d argent métallique

Plus en détail

Acides et Bases en solution aqueuse

Acides et Bases en solution aqueuse Acides et Bases en solution aqueuse I- Rappel : Concentration d'une solution La concentration molaire d'une solution est le quotient de la quantité de matière dissoute par le volume de solution obtenue

Plus en détail

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 BTS CHIMISTE (CHEXP-P02) Session 2007 NOM du candidat :. Prénom : N d'inscription : EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - Durée : 6 heures Coef. : 7 SUJET N 2 FICHE DE CHOIX (à rendre)

Plus en détail

CHAPITRE 2. Cinétique chimique

CHAPITRE 2. Cinétique chimique I. Facteurs cinétiques CHAPITRE Cinétique chimique 1) Définition Définition d un facteur cinétique On appelle facteur cinétique tout paramètre influant sur la durée d une réaction chimique. Ex : température,

Plus en détail

CHAPITRE 01 INTRODUCTION À LA CINETIQUE CHIMIQUE

CHAPITRE 01 INTRODUCTION À LA CINETIQUE CHIMIQUE PARTIE A CINETIQUE CHIMIQUE CHAPITRE 1 INTRODUCTION À LA CINETIQUE CHIMIQUE I. DE QUOI ON PARLE On a vu jusqu ici au lycée des transformations chimiques «instantanées», i.e. dont la durée entre les états

Plus en détail

Chapitre 3. allal Mahdade

Chapitre 3. allal Mahdade Chapitre 3 Groupe scolaire La Sagesse Lycée qualifiante 13 novembre 2016 1 (2016-2017) 2ème Bac SM Sommaire 1 2 3 4 2 (2016-2017) 2ème Bac SM Sommaire 1 2 3 4 2 (2016-2017) 2ème Bac SM Sommaire 1 2 3 4

Plus en détail

Le but de cette épreuve est de vérifier la quantité de soude dans un déboucheur de canalisation annoncé à une teneur de 20% en masse.

Le but de cette épreuve est de vérifier la quantité de soude dans un déboucheur de canalisation annoncé à une teneur de 20% en masse. I. ÉNONCÉ DESTINÉ AU CANDIDAT NOM : Prénom : Centre d examen : N d inscription : Ce sujet comporte 4 feuilles individuelles différenciées sur lesquelles le candidat doit consigner ses réponses Le candidat

Plus en détail