Evaluation des diplômes de l École Supérieure d art et de design de Reims

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Evaluation des diplômes de l École Supérieure d art et de design de Reims"

Transcription

1 Section des Formations et des diplômes Evaluation des diplômes de l École Supérieure d art et de design de Reims DNSEP Option: Design DNSEP Option: Art Juillet 2010

2 Section des Formations et des diplômes Évaluation des diplômes de l École Supérieure d art et de design de Reims DNSEP Option: Design DNSEP Option: Art Juillet 2010

3 Présentation de l option Design L Ecole supérieure d art et de design de Reims est une école de Beaux Arts territoriale et existe depuis Rebaptisée Ecole supérieure d Art et de Design (ESAD) en 1992, elle affiche depuis deux options «Art» et «Design», dont l interaction donne sa couleur à l enseignement de chaque discipline. L ESAD prend place dans le pôle de développement régional et européen du Grand Est. Cette perspective permet de dessiner une image de l école dans un paysage en mutation, dans lequel la philosophie de l établissement, fondée sur l affirmation de la création et du projet personnel, doit également être consolidée. L école forme des «artistes et des designers dans une stratégie d auteur, à l articulation de l art et du design». La situation géographique de l ESAD, en particulier sa proximité avec Paris, offre des avantages comme celui de pouvoir s appuyer sur un large réseau de créateurs aisément mobilisables comme enseignants ou intervenants ponctuels. Il en est de même en ce qui concerne les entreprises qui travaillent régulièrement avec des designers ou qui ont ce potentiel. Le souhait de l ESAD est d aborder le design de façon large: objet, mobilier, espace, graphisme et multimédia et de se positionner sur des secteurs spécifiés tels le design culinaire que l école est une des premières à avoir introduit dans un cursus pédagogique supérieur ; de même pour le design végétal, enseigné depuis trois ans. Les multiples développements du design ont petit à petit relégué l option Art au second plan sans l éteindre tout à fait mais, en 2006, en accord avec le Ministère de la Culture, le second cycle en art a été suspendu et n'a été conservé que le premier cycle. Le projet de l ESAD est de réouvrir les années supérieures. Appréciation générale Le projet de l ESAD de Reims repose sur une bonne connaissance (en particulier) du champ des arts graphiques que renforce la vision d auteur. La formation de l étudiant s appuie sur les savoirs faire et le projet personnel ouvert sur le monde extérieur (stages). La dimension internationale est encouragée. Elle pourrait être mieux formalisée dans ses stratégies de recherche. La connaissance du terrain local permet de projeter l école vers des réseaux élargis à la fois au plan national et international. Cette évaluation des potentialités locales et le caractère expérimental des ateliers «design culinaire» et «design végétal» a permis de proposer à venir deux spécialisations, projets phares de l école. Pour autant, si le levier vers la reconnaissance des diplômes au grade n est pas utopique, il reste que la formation doit être repensée en fonction de cette perspective. Le dispositif actuel est encore très centré sur les fondamentaux et n intègre pas assez l adossement à la recherche dans les champs pressentis. Par ailleurs l équipe enseignante devrait être aussi consolidée pour valider l ouverture internationale du diplôme. Points forts : Les acquis antérieurs dans les fondamentaux graphiques, savoir-faire dans le champ de la création et du projet personnel. La connaissance du terrain local et l ouverture sur des collaborations interrégionales et internationales. Les potentialités de l équipe enseignante. La volonté d éviter que l école ne devienne entièrement professionnelle en rééquilibrant la dimension Art. L appréhension du design dans une acception large et ouverte. La pertinence de vouloir développer des spécificités au sein d un ensemble plus vaste, du général au particulier. L insertion professionnelle des étudiants. Une approche juste de ce qu est la pratique du design aujourd hui 3

4 Points faibles : L absence d argumentaire sur la place de la recherche avec une confusion possible entre «valorisation» de la recherche et «communication». Des contenus pédagogiques encore insuffisants sur le plan théorique malgré des dispositifs diversifiés, (conférences, worshops). NOTATION GLOBALE (A+, A, B ou C) : B Avis par spécialité Design objet-espace Avis : La formation s appuie sur une expertise déjà reconnue. La cohérence du projet global s inscrit dans un champ déjà bien défini. Le projet de formation met en perspective le profil d un designer généraliste capable de s intégrer dans une équipe et de comprendre les enjeux d un projet de création. La vision interdisciplinaire nécessite une ouverture que le projet permet de concrétiser dans sa complexité pratique et sémantique. Les techniques mises à disposition de l étudiant l assurent dans cet apprentissage des média indispensables à la communication. Points forts : Les acquis techniques et de création qui fondent l histoire de l école. La notion d atelier de création La question de l espace, traitée de façon ouverte et dans ses interactions Points faibles : Une vision trop étroite de la recherche centrée essentiellement sur le projet de création. L équipe de recherche enseignante est à renforcer et les questions méthodologiques trop peu abordées. NOTATION (A+, A, B ou C) : B Design graphisme multimédia Avis : Le projet de formation met en perspective le profil d un designer qui ne sera pas limité au multimédia. Celui-ci interrogera les notions de design (services, interfaces, pratiques de manipulation dématérialisées etc.) Ce designer s inscrira dans un paysage communicationnel qui sollicite autant la création que le marketing ou le management, les sciences humaines, les sciences de l art, ou les sciences cognitives. Le designer graphisme multimédia issu de l ESAD de Reims devra trouver sa place dans un paysage professionnel ouvert et réactif. L ESAD occupe semble-t-il une place stratégique dans le futur Grand Est, qu elle devra affirmer au regard des mobilités désormais indispensables. La dimension prospective de la formation doit être validée. Points forts : Les acquis techniques et de création qui fondent l histoire de l école. La notion d atelier de création expérimental. la sensibilité aux nouvelles formes de design graphique et numérique et son nécessaire ancrage dans un enemble élargi. Points faibles : Une vision trop étroite de la recherche centrée essentiellement sur le projet de création. L équipe de recherche enseignante à renforcer. NOTATION (A+, A, B ou C) : B 4

5 Présentation de l option Art L option «Art» (à ce jour seulement déployée sur un premier cycle) de l ESAD de Reims coexiste avec la richesse de l établissement en design. Cette singularité impose d'équilibrer l'offre de formation en art et en design. Si l'art dialogue avec le design, il souhaite naturellement affirmer son indépendance et son émancipation au travers d'une dimension expérimentale qui lui est propre. Autrement dit, au- delà du dialogue particulièrement fécond entre les deux disciplines au sein de l'établissement et l élaboration d une réflexion pratique et théorique sur les formes d interrelation de l objet et de l espace dans le champ de l art et du design, le pôle art de l ESAD doit retrouver un plein développement. La question des dispositifs de monstration réfléchie au cœur de cette option «Art» l'inscrit parfaitement dans les enjeux de la création actuelle. Appréciation générale La mise en place d'un diplôme option «Art» à Reims est un facteur réel d'équilibre, indispensable à l établissement dans son ensemble. Si la réalité du fonctionnement de celui-ci n'est pas encore pleinement évaluable du fait de sa construction en cours, la consultation du projet global de l école, de ses projets transversaux à l ensemble des options, des projets programmés pour les années à venir, sont autant de points très positifs à l'endroit de sa validation. De même, la volonté forte de la direction et de l équipe pédagogique, mise au service de la construction du projet, avec des compétences d enseignements adaptées aux nouvelles exigences d'un diplôme valant grade de master, engage le projet vers son aboutissement et ceci avec le soutien de la ville de Reims et de sa région qui permet le recrutement de trois enseignants pour la rentrée Les projets déjà engagés pour les deux années à venir sont remarquables et doivent permettre aux étudiants concernés par ces activités de recherche en art d acquérir des compétences notoires dans le champ de l art actuel. Points forts : Le soutien des collectivités locales à la création de cette option «Art» pour le Grand Est. L engagement professionnel de qualité, de la part de la direction et de l équipe pédagogique. L originalité des enseignements transversaux à toutes les sections de l école. Points faibles : Le dossier n'est évaluable uniquement qu'à partir du projet de mise en place du DNSEP option «Art»et non de son effectivité. La diversification de l origine des étudiants, les flux extérieurs entrants, l internationalisation des étudiants ne peuvent être informés à ce jour. NOTATION GLOBALE (A+, A, B ou C) : B Recommandations éventuelles pour l établissement Il serait nécessaire de renforcer la visibilité de l école dans le paysage national et international. Ceci afin de valider la pertinence du projet d établissement. Si le «design culinaire» et le «design végétal» proposent des ouvertures sur des formations dynamiques, il reste que leur positionnement, d une part dans le champ du design et d autre part sur l échiquier des enseignements nationaux et internationaux doit être précisé. En quoi notamment le champ des arts permet-il de mettre en perspective ces formations professionnalisantes? Que recouvre le «design culinaire», et que peut apporter le champ de recherche du «design végétal» dans une réflexion (par exemple) 5

6 relative à l écologie urbaine et patrimoniale dans les pays émergents? Soutenir la faisabilité du projet implique une réflexion plus interdisciplinaire sur la prospective de la formation. En vue de l habilitation d'un diplôme valant grade de master, il serait souhaitable de structurer l équipe enseignante vers la recherche sans perdre les acquis d une recherche professionnalisante déjà présente. De même, il serait pertinent de ne pas installer des spécificités uniquement dans le domaine objet (culinaire) ou espace (végétal) bien que les distinctions ne soient pas aussi nettes- mais aussi de dégager un ou deux axes forts de création et de recherche dans ceux du numérique et des process de communication. De façon générale, la remise en équilibre des options Design et Art est une opportunité exceptionnelle dont l école doit se saisir. Les points forts relevés sont des leviers possibles pour les deux options et susceptibles de permettre de véritables synergies. Les relations entre art et design offrent aujourd hui un champ de création et de recherche ayant peu d équivalents et permettent d introduire ou de réinterroger un ensemble de disciplines profitables aux deux à condition d être totalement réinterrogés et repositionnés : économie, droit, technique, anthropologie, artisanat, etc. Pour cela un effort important de méthodologie doit être produit ainsi qu un enrichissement des sciences humaines et sociales, une exigence des recherches (mémoire, valorisation) et un ancrage international fort. Avis détaillé de l'option Design 1 OBJECTIFS (scientifiques, artistiques et professionnels) : L ESAD de Reims a choisi d inscrire son projet dans l histoire de l établissement. Cette position se justifie dans la mesure où elle bénéficie d une bonne connaissance des savoir-faire techniques et artistiques nécessaires au développement, notamment des multimédias. L ouverture de nouvelles formations en design repose sur une opportunité novatrice (design culinaire) mise en perspective dans un projet régional et européen. Cette vision permettrait de positionner l école dans un schéma de développement politique du Grand Est et ainsi de l inscrire dans un territoire universitaire qui se recompose. La notion d auteur déjà présente est toujours au centre du projet personnel de l étudiant. Elle renforce l articulation entre la professionnalisation et la création. Le dispositif pédagogique s appuie sur des praticiens de renommée internationale et des théoriciens dont le nombre devrait être renforcé. 2 CONTEXTE (positionnement, adossement recherche, adossement aux milieux socioprofessionnels, liens pédagogiques avec d autres écoles et instituts, ouverture internationale) : L analyse du projet global montre des potentialités qui demandent à être concrétisées en particulier sur l international mais également à l échelon national. Les liens institutionnels avec les entreprises ou les structures sont déjà là, mais ne sont pas assez mis en lumière dans la perspective d un développement réactif. De ce fait, les partenariats déjà existants devraient à terme être mieux explicités. L école bénéficiant déjà d'une reconnaissance et d'une expertise dans le domaine graphique, le décentrement vers les deux nouvelles spécialisations devrait être plus explicite. La place de l image comme espace de réflexion théorique pourrait être plus affirmée et permettrait selon toute vraisemblance de créer des liens avec des laboratoires universitaires (sémiologie, sciences de l art, anthropologie de l image). La place de la recherche, qu il s agisse de recherche dite fondamentale et/ou plus appliquée n est pas assez explicite. Le glissement entre recherche personnelle (projet) et recherche scientifique peut créer la confusion sur les objectifs. Les liens avec des structures habilitées manquent de solidité théorique. Pour autant, on reconnaît à l ESAD de Reims un savoir-faire, des compétences dans le champ des arts graphiques, une visibilité professionnelle, des collaborations positives qui permettent aux étudiants une circulation active et nécessaire. L école n est pas repliée sur elle-même. À terme, la forte position artistique revendiquée pourrait constituer un atout (sous réserve d une analyse critique de cette posture) dans le paysage professionnel au devenir international. L ouverture sur le management (accord avec une business school) laisse présager d une réflexion à l interface de la création et des pratiques de mercatique. 6

7 3 ORGANISATION GLOBALE DE L OPTION (structure de la formation et de son organisation pédagogique, politique des stages, mutualisation et co-habilitations, pilotage de la formation) : Le dispositif pédagogique est clair et bien construit. La partie théorique et critique devrait être renforcée et les interfaces avec d autres structures encouragées. La pluridisciplinarité dans le projet implique des transversalités «Art» et «Design», qui ne doivent pas occulter le décentrement vers le champ du design qui affaiblit l option «Art». La mise en place des ateliers «design culinaire» et «design végétal», renforce le déséquilibre mentionné dans le dossier de l'établissement. L articulation «Art» et «Design» demande une construction pédagogique qui s appuie certes sur les fondamentaux, mais également sur la recherche dont les modalités de mise en œuvre restent encore ténues. Les acquis dans le domaine graphique sont attestés et servent de levier pertinent à la filière «Communication et multimédia». On voit aussi le bénéfice que peuvent tirer les étudiants d un apprentissage fort et professionnel dans la pratique graphique et la réflexion sur l image. 4 BILAN DE FONCTIONNEMENT (origines géographiques constatées des étudiants, flux, taux de réussite, auto-évaluation, analyse à 2 ans du devenir des diplômés, bilan prévisionnel pour la prochaine période) : On observe une mobilité des étudiants étrangers et/ou français. Elle devrait être encouragée. La montée en puissance des effectifs gagnerait à être accompagnée par une équipe enseignante et de gestion internationale renforcée. Le recrutement d un responsable des relations internationales est positif. Avis détaillé de l option Art 1 OBJECTIFS (scientifiques, artistiques et professionnels) : Il est difficile de mener une évaluation sur un projet en devenir. Le second cycle a été suspendu en , car jugé peu satisfaisant (malgré le taux de réussite au diplôme) en termes d équipe pédagogique, d effectifs étudiants, de capacité administrative à apporter des ouvertures dans le champ de l art contemporain. Le nouveau projet compense ce qui paraissait être de sérieux manques et cherche à répondre au mieux aux exigences liées à l obtention d'un diplôme en option art valant grade de master. L'école rappelle dans son dossier que le nombre de recrutements de nouveaux enseignants, administratifs ou techniciens, témoigne de la forte volonté de l établissement et de ses financeurs pour placer cette réouverture dans les meilleures conditions. Le recrutement d un responsable de la recherche et des deux diplômes de second cycle, qui soit titulaire d un doctorat, en plus du coordinateur des études, atteste du volontarisme de la démarche. C est un effort financier tout à fait exceptionnel dans le contexte économique actuel. L objectif de l'option est d amener les étudiants à trouver une place singulière dans le monde de l'art et ce avec un esprit d ouverture. Elle compte y arriver en s appuyant notablement sur l expérimentation déjà existante avec des partenariats institutionnels dans le secteur culturel riche de la Champagne-Ardenne et de Reims, ainsi que dans la transversalité avec le design. Si l'équipe pédagogique a beaucoup progressé ces derniers mois sur cette approche, seule la mise en œuvre du projet, effectif à partir de la rentrée prochaine, permettra d'évaluer sa capacité à mener à bien cette refondation. On peut certes difficilement évaluer un projet en cours d élaboration, mais il faut noter que les orientations esquissées dans le dossier de l école sont cohérentes et dynamiques : le projet de recherche autour d une personnalité importante, critique et commissaire d exposition et la perspective de l'exposition intitulée l Encyclopédie des Guerres en est un exemple et relève typiquement du genre d entreprise susceptible de générer des réflexions et des appropriations de la part d étudiants en second cycle d'option «Art», autant du côté artistique que du côté méthodologique (archive, inventaire, mise en perspective, mise en espace). Ces objectifs revendiqués se construisent à partir d'un enseignement ouvert sur le champ de l art contemporain. Le savoir-être acquis dans une formation artistique est aussi déterminant que le savoir-faire. 7

8 Les compétences acquises par les étudiants sont celles d'une pratique plastique de haut niveau, des connaissances des réseaux professionnels de l art et du monde culturel en général, une capacité à déployer un univers personnel conscient de l environnement dans lequel il s inscrit. Le savoir-être est effectivement fondateur de toute entreprise artistique individuelle, un diplôme de second cycle en art ne peut se construire sans l idée qu un jeune artiste produira son propre espace d être au monde, après avoir traversé dans l établissement, les champs des possibles et les domaines d activités contemporaines de l art. Il faut noter que l écriture du projet actuel va dans ce sens. 2 CONTEXTE (positionnement, adossement recherche, adossement aux milieux socioprofessionnels, liens pédagogiques avec d autres écoles et instituts, ouverture internationale) : L'option «Art» ayant été suspendue depuis deux ans, l'évaluation ne peut porter que sur la potentialité de l'école à mettre en œuvre le projet de restauration et de développement de cette option. L'option s'inscrit tout d'abord dans la prolongation logique d un premier cycle. Ce projet de diplôme est nécessaire à l établissement, afin de pouvoir offrir aux étudiants deux différentes orientations. Cette option serait donc la seule option «Art» de Champagne-Ardenne et Picardie à l'exception de l'université ; cette implication régionale motive en grande partie le développement prévu. L'école est en capacité de s investir dans des dynamiques de recherches transversales comme en témoigne le développement du projet «Transtopie» engagé depuis deux ans et validée par le conseil de la recherche du Ministère de la Culture. Au plan interrégional, l option vient renforcer une offre «Grand Est» avec d autres spécificités (exposition, spectacle vivant, design). Une volonté de construire avec l'école de Reims un établissement phare dans le «Grand Est» est évidente de la part des élus et de la direction. La recherche s'est donc déjà expérimentée dans sa complexité et ses problématiques depuis deux ans avec Transtopie : c est un souci permanent de l option «Art». La question des statuts des artistes enseignants et de la relation art/recherche, la place du pédagogique dans la recherche, le partenariat avec des structures universitaires sont par exemple perçus différemment depuis cette expérience. La recherche est un point fort en devenir avec les recrutements en cours qui devraient être effectifs pour la rentrée prochaine. L adossement au secteur socioculturel est indissociable de la formation. L esprit d ouverture est particulièrement poussé à l ESAD de Reims, des partenariats existent dès la deuxième année en art et l'option dans la mise en place de son deuxième cycle devrait trouver des modes originaux d association aux milieux socioprofessionnels. L exposition prévue avec le centre national de l'art contemporain (CNAC) de la Villa Arson en 2012 est un exemple du niveau d excellence visé. 3 ORGANISATION GLOBALE DE L OPTION (structure de la formation et de son organisation pédagogique, politique des stages, mutualisation et co-habilitations, pilotage de la formation) : A ce jour, l'équipe pédagogique étant en cours de recrutement, il est très difficile d'évaluer l'organisation globale de l'option même si les propositions sont en conformité avec la nature d'un DNSEP option «Art». Le projet prévoit par ailleurs de construire son offre en respectant le cahier des charges d'un diplôme valant grade. 4 BILAN DE FONCTIONNEMENT (origines géographiques constatées des étudiants, flux, taux de réussite, auto-évaluation, analyse à 2 ans du devenir des diplômés, bilan prévisionnel pour la prochaine période) : Pour des raisons évidentes, celles de la refondation du second cycle en art, l'établissement n'a pas été en mesure de fournir les éléments qui auraient permis l'évaluation du fonctionnement de l'option. 8

9 Observations de la directrice

10 OBSERVATIONS SUR LE RAPPORT D EVALUATION DES DIPLOMES DE L ESAD DE REIMS Remarques préliminaires Conscients du chemin qui reste à faire pour donner la pleine mesure de l ESAD de Reims au plan notamment de la recherche et de l implication internationale, le rapport de l AERES confirme les mesures de développement prises par l Ecole et ses tutelles. Comme le signalent nos évaluateurs, les potentialités sont là, concrétisées ou en passe de l être. Face à l importance de la mutation que nous avons entreprise, pour répondre au cahier des charges de l obtention du grade de master, chaque année scolaire marque un seuil. Ainsi en 2010/11, la recherche et l implication internationale, la transversalité art-design auront totalement changé, du fait de projets mis en œuvre cette année, et qui n ont pas pu être rapportés assez clairement dans le dossier d évaluation remis. Quelques éléments complémentaires vous sont apportés ci-dessous. Par ailleurs, si nous reconnaissons globalement la pertinence des remarques apportées sur les options design graphique-multimédia et art, nous nous étonnons fortement de la minimisation de l option design d objet-espace dans ce rapport, et de l extrême sévérité de la notation concernant cette option au regard de ses résultats. Il s agit de l option phare de l établissement, pour laquelle 95% des candidats entrants postulent. Nous vous demandons donc solennellement la reconsidération de la note attribuée au DNSEP design objet-espace, et espérons pouvoir vous apporter ci-dessous les éléments qui favoriseront cette décision. DNSEP DESIGN Les points faibles suivants ont été relevés, ou mentionnés comme devant être traités au fil des remarques et recommandation : - L inscription internationale de l établissement qui «pourrait être mieux formalisée dans ses stratégies de recherche» et une mobilité «qui devrait être encouragée» ; - Un déficit pédagogique au plan de la méthodologie et des enseignements théoriques en général ; - La recherche : - «Une vision trop étroite de la recherche centrée sur le projet de création» ; - «L absence d argumentaire sur la place de la recherche avec une confusion possible entre valorisation de la recherche et communication» ; - La place problématique du design culinaire et du design végétal - L articulation «art-design», au sein de la recherche et la revendication d une position artistique qui «pourrait constituer un atout (sous réserve d une analyse critique de la posture) dans le paysage professionnel au devenir international» ; - le défaut de «visibilité nationale et internationale pour valider la pertinence du projet d établissement».

11 1/ L inscription internationale Dans le cadre de l augmentation des effectifs de l ESAD, d ici 2012, l objectif d internationalisation du recrutement des étudiants est bien l une des priorités. Le recrutement pour le post-diplôme en design culinaire qui ouvre en octobre 2010 a essentiellement porté à l international (presse et écoles étrangères, publication en anglais uniquement). Le dispositif international à l ESAD de Reims est relativement récent (un administratif chargé de l international depuis 2005), mais a signé des conventions bilatérales avec 33 établissements, en Europe et dans le monde (dont les écoles les plus prestigieuses au titre du design d objet : la Design Academy de Eindhoven, l Ecole Cantonale d Art de Lausanne, le Polytechnico de Milan, la Cambre à Bruxelles, le National Institut de Design de Ahmedabad ). Tous les élèves de 4 e année sont en mobilité pour six mois, (stage ou université). Plusieurs designers étrangers ont accueilli nos étudiants et en sont très satisfaits : Todd Bradcher à New York, Adrien Rovero à Lausanne, ou David Trubridge en Nouvelle Zélande, qui reçoit un élève de 4 e année chaque année depuis quatre ans. Les designers ou artistes étrangers sont présents pour les workshops : Julia Lohmann (RU) en 2009, et pour le prochain semestre : Wieki Somers et Kris Kabel (NL), Adrien Rovero (CH), Davide Bertocci (I), Gabriela Albergaria (P) sont attendus pour une semaine de workshops inscrite dans le programme «Reims Scène d Europe» et donc totalement européenne. Par ailleurs, le réseau Grand Est a porté une exposition collective des Ecoles Supérieures d Art à Berlin (Magali Wehrung, design objet représentait l ESAD de Reims). L engagement de l ESAD dans des échanges extra-européens (Chine, Inde, Mexique ces trois dernières années) débouchera, nous l espérons, sur des accords de coopération suivis avec les écoles accueillantes. Cela constitue un des points importants de notre implication dans un exercice professionnel mondialisé. Nous sommes tout à fait conscients de la nécessité d inscrire la dimension internationale dans les stratégies de recherche. L atelier de projet en design culinaire a pour l instant été l entrée sur des partenariats académiques avec la Design Academy de Eindhoven et l Université d Agronomie HAS Den Bosch (NL) en 2007, avec l ESAD de Caldas Da Rainha (P) en 2009 et Les collaborations avec cette école portugaise s inscrivent dans la durée et une formalisation contractuelle est en cours. 2/ l organisation pédagogique : méthodologie et théorie Au-delà de la diversité du dispositif mentionnée dans le rapport (conférences, workshops théorique), l augmentation des effectifs pédagogiques sera réelle à la rentrée avec le passage à temps complet (deux jours au lieu d un) de Laurence Mauderli, théoricienne du design, attachée exclusivement à la rédaction des mémoires de 5 e année depuis trois ans où elle effectue un cours de méthodologie, (un jour hebdo/15 à 18 élèves). Elle consacrera ce jour supplémentaire aux 4 e année, en alternance avec Rozenn Canevet, doctorante en histoire de l art, («Laboratoire EA4010, Arts des images & art contemporain», EDESTA, Université Paris 8 et membre du Réseau International Ambiances, UMR CNRS 1563 Ambiances Architecturales et Urbaines. Cresson, Ecole Nationale Supérieure d Architecture, Grenoble). Ce dispositif permettra d affecter à nouveau un jour enseignant hebdo/15 à

12 18 élèves. Patricia Ribaud, docteur en sciences de l art, responsable de la recherche et des masters à partir de septembre 2010, effectuera également des interventions en 4 e et 5 e année. Les mémoires de DNSEP produits par les élèves de l ESAD sont toujours salués par les jurys de diplôme (cf. : Claire Brunet, maître de Conférence à l ENS Cachan, juin 2010). On peut mentionner également une élève titulaire du DNSEP en juin 2009, Laure Manach, admise à l agrégation d arts plastiques en juin Il est à noter que cette année un cours de méthodologie a été mené par Rozenn Canevet en 3 e année, et a permis la rédaction d un mémoire par chaque étudiant dès juin Les trois nouveaux enseignants sont recrutés à mi-temps en 2010/2011 sont affectés aux années 4 et 5 des deux options (art et design) : Laurence Mauderli (théorie 4e), Frédérique Bastien (design objet), Guillaume Leblon (art). Au plan statistique, cela produira donc, pour l enseignement théorique, un ratio de 16h/hebdo pour 35 élèves, soit un dispositif proche du cours particulier (30 mn/sem./élève). Et au plan de l ensemble des enseignants affectés aux 4e et 5e années, 7 jours-enseignants/35 élèves, soit 1 jour/enseignant pour 5 étudiants. A cela il faut ajouter les directeurs de recherche 5 e année, les intervenants ponctuels en théorie, les workshops et conférences. 3/ La recherche Nous sommes conscients que la recherche doit encore se déployer, et mieux imprégner les années 4 et 5. Pour se mettre à la hauteur de cet enjeu, l ESAD de Reims recrute à partir de septembre 2010 une responsable de la recherche et des masters : Patricia Ribaud, docteur en art et sciences de l art (Université Paris I, Panthéon Sorbonne, sous la direction de Pierre-Damien Huygue) et actuellement résidente à l Institut de Recherche et Innovation du Centre Pompidou en partenariat avec le Laboratoire d Esthétique et Théorie Appliquée et le Centre de Recherche Esthétique Design Environnement, ParisI. Sa mission : structurer et développer la recherche en design et en art, formaliser les relations avec les partenaires universitaires actuels et nouveaux, créer une ou plusieurs équipes de recherche sur les axes «art et design» de l école. Cette embauche constitue un effort financier important, et elle sera décisive dans la construction du volet recherche de l établissement. Pour tenter de compenser ce qui a été signalé comme un «défaut d argumentaire» je souhaite pointer ici la complexité du rapport recherche et création, et notre volonté permanente d associer recherche pratique et recherche théorique. Le design porte en soi une double ouverture de la création : sur les sciences humaines et sur la production industrielle ou de services. Nous pensons donc la recherche en articulation avec ces deux domaines. A la différence d autres disciplines dont les contours et les contenus demeurent relativement stables, la recherche en art ou en design ne peut être soumise à un programme préexistant. Elle ne peut se contenter d être une application de la méthodologie de la recherche scientifique à la création. Elle demande une réévaluation constante des paramètres matériels, sociaux, culturels, identitaires qui la sous-tendent. Les formes, et démarches ne peuvent être préétablies, les concepts prédéfinis puisqu ils trouvent leur forme opératoire dans la pratique elle-même. Chaque projet, chaque nouvelle proposition demande la mise en place de nouveaux champs d expérimentation. En tant qu implication théorique, la recherche sur la création ou l approche critique du design peut faire écho et nourrir la recherche artistique, l accompagner ou la prolonger, mais jamais la remplacer. L ESAD oriente en premier lieu ses

13 activités de recherche vers la réalisation de projets artistiques, et vers la mise en place de laboratoires de recherche expérimentale. Le développement des ateliers de projet que sont le design culinaire et le design végétal vont dans ce sens (voir ci-dessous). Le "design de services" est un domaine qui germe à l'articulation des champs abordés en design à l ESAD : "objet/espace/multimédia/interactivité" notamment. Cela positionne le design, et la recherche en design, dans une contemporanéité et un développement qui relèvent du positionnement de l'europe comme actrice mondiale du secteur «tertiaire». L évaluation reconnait les acquis d une «recherche professionnalisante» à l ESAD de Reims, soit d un adossement de la création au monde socioprofessionnel dans le champ du design d objet. Cet adossement est permis par les réseaux d une équipe enseignante de grande qualité, formée à l ENSCI (David Dubois, Gaelle Gabillet, Renaud Thiry), à l ENSAD (Laurent Mezsaros, Olaf Avenati, Christian Porri), et en Ecoles Supérieures d art (Véronique Maire). Des résultats récents permettent de l appréhender dans toute son étendue : des projets de création menés avec le partenariat d entreprises ou en atelier, aboutissent cette année à quatre éditions : édition d accessoires culinaires par Tefal (suite au workshop 2009/10), édition en présérie de deux lampes (sujet : design modeste, chez Cat- Berro, Paris), et boite (atelier de prototypage) réalisée en série limitée pour Vilmorin. On peut également mentionner que les travaux de diplômes permettent parfois une inscription immédiate dans le champ social, et que plusieurs élèves ont pu pousser ces recherches de fin de cycle dans une réalisation concrète (édition de mobilier, projet d aménagement de site, etc.). Cette «efficience» de la formation démontre qu elle appuie sur une connaissance des contextes sociaux et de production, et sous-entend le rapport distancé de l élève à son propre travail, position nécessaire à sa transmission. Au plan de l implication des sciences humaines dans les projets, de nombreuses actions sont déjà en place, ou verront le jour en 2010/11 : - Les journées «Flash théorie» associent des praticiens et des théoriciens, deux fois par an (depuis 2008). Pour rappeler un exemple du haut niveau théorique des présentations, la journée d études sur le déchet, en mars 2008, a confronté les points de vue de : - Bernard Lecoeur, psychanalyste «les destins du déchet» - Stéphane Shankland artiste, «pour une approche plastique de la post-consommation» - Bénédicte Ramade, historienne de l art «pratiques artistiques du déchet» - Michel Zaegel, ingénieur «la gestion des déchets dans l agglomération de Reims» - Fabien Bouton, designer «l éco-conception comme approche pluridisciplinaire - systémique». Les actes de ce colloque ont été publiés dans l annuel 2007/08. On se référera de même à l Annuel 2008/09 pour la journée sur «le travail», qui a réuni théoriciens, -dont des universitaires-, et des artistes. - L implication d enseignants de l ESAD dans des dispositifs de réflexion, tels que le colloque «Making Sense, théorie esthétique et praxis artistique», qui aura lieu à Paris les 19 et 20 octobre 2010 et aura pour invité principal le philosophe Bernard Stiegler. La participation de Rozenn Canevet au Laboratoire Cresson, mentionné plus haut. - Le colloque «cuisine, geste et représentation» qui associe théoriciens et praticiens le 15 octobre 2010 à Reims, organisé et sous la direction scientifique de l ESAD et du Manège (scène nationale) avec les intervenants : - Diane Bisson (Maître de Conférences/HDR en design à l Université de Montréal),

14 - Armando Menicacci, (directeur du laboratoire Médiadanse à l Université Paris 8), - Patrick Rambourg, historien de l alimentation, (Université Paris VII) - Anne Xiradakis (Villa Médicis hors les murs au Japon), - Alok Nandi (designer indo-belge), - Fabrice Lextrait, sociologue - Alexandre Belaolla, cuisinier (franco-camerounais) - La rédaction en cours d accords avec l Institut des Arts d Amiens, et notamment l implication du doyen Serge Bismuth, Maître de conférences/hdr qui interviendra à l ESAD (réseau Alfa), l Université de Montpellier III (laboratoire d anthropologie), l URCA (UFR Lettres et Sciences Humaines), la Reims Management School, et le nouveau campus franco-américain de Sciences Politiques Paris décentralisé à Reims à partir d octobre 2010, et avec lequel nous collaborerons sur certains enseignements en histoire et sociologie. 4/ Le design culinaire et le design végétal «Que recouvre le design culinaire? Et que peut apporter le design végétal dans une réflexion (par exemple) relative à l écologie urbaine et patrimoniale dans les pays émergents?» (rapport p 5) Ces deux ateliers de projet thématiques font partie de la stratégie de développement de l ESAD visant à répondre au mieux au cahier des charges pour l obtention du grade de master. Ils sont bien ces «opportunités novatrices» pointées par le rapport : - D une part, ils définissent un espace de création spécifique, permettant à l école de se positionner dans le concert européen, et sont fondés sur la dynamique interne de l équipe pédagogique : Marc Brétillot, designer culinaire de renommée internationale (une monographie de 180 pages est parue en mai 2010 aux éditions Alternatives) et Patrick Nadeau, architecte, (catalogue de l exposition «nature individuelle» chez Saabz, juin 2008). - D autre part, le design culinaire est envisagé comme espace de recherche, et se développe dans un post-diplôme à partir de la rentrée 2010, accompagné de bourses pour les jeunes en post-diplôme, et d un dispositif pédagogique nouveau dans l établissement (voir maquette dans le dossier). Cette première expérience sera suivie, si elle est validée par les premières années d exercice, de l ouverture d un post-diplôme en design végétal. En effet, il a semblé intéressant de ne pas développer une recherche généraliste en design d objet mais une recherche spécifiée par son champ. On note ainsi que la Design Academy de Eindhoven organise sa pédagogie de projet autour de la question des loisirs, ou de la mobilité, que l Ecole Cantonale d Art de Lausanne a un master «luxe» etc. Le «positionnement dans le champ du design et dans l échiquier des enseignements nationaux et internationaux» souhaité par le rapport est corrélatif à la singularité du projet. Le design culinaire se définit ainsi par l application des problématiques du design au domaine alimentaire. Si le matériau est l alimentation, ses outils, son environnement, le design culinaire pose également des questions sociologiques, psychologique, anthropologiques, historiques, industrielles très importantes. Il offre donc cette double ouverture sur les sciences humaines et sur la production industrielle qui caractérisent le design, et peuvent alimenter un programme de recherche en design. Au plan des sciences humaines, les partenariats devront être consolidés et développés avec nos partenaires universitaires déjà cités : les professeurs d Université : Jacques Gleyze, Université

15 Montpellier 3, Patrick Rambourg, historien de l alimentation, enseignant à Paris7-Denis Diderot, Marc de la Ferrière Le Vayer, Professeur à l'université François-Rabelais de Tours, Président de l'iehca (Institut Européen d'histoire et des Cultures de l'alimentation cf. projet de classement de la gastronomie française au patrimoine mondial de l Unesco) sont très impliqués au plan personnel, et des accords institutionnels seront signés. Au plan de la recherche et développement dans l alimentation, nos partenariats passés et présents avec les agro-industries ou les filières alimentaires (SIAL, Danone, Quick, le CNIEL, Vilmorin, Servair ), avec les chefs (Thierry Marx, Pierre Gagnaire, Philippe Mille) témoignent de la dynamique d innovation apportée par cette approche. Des partenariats académiques sont en cours de constitution avec l Ecole de Haute Cuisine Française Grégoire Ferrandi (Paris). Nous avons également été sollicités pour mettre en place une formation de formateurs dans le cadre du pôle ressources «arts du goût» de l Education Nationale en 2011/12. Le recrutement en cours pour le post-diplôme montre l implication internationale sur ce sujet. Le design végétal est un atelier de projet défini par son champ, le végétal, qui amène les étudiants à travailler avec une matière vivante, et dans toutes les échelles, de l objet domestique au jardin public. Là encore, la dimension recherche et développement est importante. L implication en tant que recherche associant les sciences humaines est à consolider, au-delà des conférenciers et intervenants ponctuels. La relation à l écologie urbaine est au centre des projets et des sujets qui y sont menés (cf. : concours Jardins Jardin 2009 sur les haies urbaines- l ESAD de Reims ayant eu le projet lauréat -, mobilier urbain végétalisé ). Un partenariat important avec le pôle agro-ressources et biomatériaux de la Région Champagne Ardenne et Picardie, apparait comme une piste sérieuse de développement. Elle mettra quelques mois à se formaliser. De ce point de vue, nous contestons l idée d un décentrement du projet de l ESAD qui serait produite par la création du post-diplôme, et le développement de ces ateliers de projet, mais nous revendiquons au contraire le renforcement de ses points forts, dans un souci de recherche et d innovation, comme de visibilité internationale. Ce développement ne se fera pas au détriment du design graphique et multimédia, qui doit encore consolider son recrutement étudiant (ex : DNSEP 2010 : 14 designers objet pour 2 designers graphique). 5/ L articulation art-design «A terme, la forte position artistique revendiquée pourrait constituer un atout (sous réserve d une analyse critique de cette posture) dans le paysage professionnel au devenir international». (rapport p 6) «L articulation art-design demande une construction pédagogique qui s appuie certes sur les fondamentaux, mais également sur la recherche dont les modalités de mise en œuvre restent encore ténues». (rapport p 7). Il nous semble que la forte position artistique revendiquée pour le design objet à Reims est déjà un atout effectif, au plan de la culture de l art contemporain chez les étudiants designers, par exemple, comme au plan d une diversité des champs d intervention du designer et de l artiste dans le monde artistique contemporain (cf. : ouverture au design de la Foire Internationale de l Art Contemporain,

16 depuis plusieurs années, expositions régulières de design contemporain à la galerie Emmanuel Perrotin ). On sait en outre que ce «savoir-être fondateur de toute entreprise artistique individuelle» qui fait «qu un jeune artiste produira son propre espace d être au monde après avoir traversé dans l établissement les champs des possibles» (rapport p 8) est également une position défendue par l ESAD pour les élèves en design. Leur devenir professionnel en témoigne. Les éléments de transversalité art/design qui ont appuyé le dossier pour l option art doivent également être versés au crédit de l option design objet-espace. Ainsi l intervention 2010/2012 de Jean-Yves Jouannais, pour «la mise en exposition de l Encyclopédie des Guerres», destinée au CNAC Villa Arson en mai 2012 est un projet de recherche transversal art/design objet-espace/design graphique-multimédia. Le rapport souligne sa valeur autant artistique que méthodologique (rapport p 7). A défaut de pouvoir énoncer aujourd hui précisément l'axe et le sujet des recherches qui seront mises en œuvre par la chargée de recherche à partir de septembre 2010, nous réaffirmons notre volonté de créer des pôles de recherche fondamentale qui allient les deux disciplines. L approche transversale artdesign, déjà présente dans la collaboration avec Jean-Yves Jouannais (recherche sur les archives, l'image et convocation de différents champs des sciences humaines) sera le socle des nouveaux axes à développer. 6/ la question de la visibilité nationale et internationale «Il serait nécessaire de renforcer la visibilité de l Ecole dans le paysage national et international. Ceci afin de valider la pertinence du projet d établissement» (rapport p 5). La question de la visibilité n a pas encore été posée en tant que telle, et constitue effectivement un sujet intéressant. Resterait à définir le point de vue selon lequel on se place, car de nombreuses informations nous renseignent aujourd hui sur notre place dans le paysage national. Une étude sera faite sur les voies par lesquelles les candidats en 1 e année ou en commission d équivalence ont eu connaissance de l ESAD. Les statistiques font valoir déjà néanmoins une forte inscription nationale au plan de l ensemble de l établissement : 2007/ / /2010 Nombre d élèves Nombre Nombre d élèves Origine d élèves Commune de Reims Autres communes du département Autres départements de CA Autres régions Autres Pays (Chine, Corée, Brésil ) TOTAL

17 Dans un état centralisé comme la France, la présence des travaux de l ESAD sur les grandes manifestations nationales, souvent parisiennes, ne doit pas être uniquement versé au bénéfice géographique. Quelques exemples pris dans les années récentes : - En 2007/08 : sélection de trois jardins réalisés au Festival International des Jardins de Chaumont sur Loire. - En 2008/09 : six lauréats de l ESAD de Reims au concours du Comité Colbert (c est l école la plus représentée). - Designers Days juin 2010 : l ESAD est la seule «école de province» présentant des travaux dans le programme officiel. - Jardins Jardin 2010, Parc des Tuileries, seule Ecole Supérieure d Art représentée. (Projet lauréat du concours national l année précédente). - Via des Ecoles : exposition de projets chaque année, en juillet avenue Daumesnil ; - Salon International de l Alimentation, Paris Villepinte : présentation de travaux de design en 2004, 2006, 2008 et Seule Ecole Supérieure d Art publique représentée. La richesse de l adossement socioprofessionnel, et des partenariats, qui rappelons-le interviennent dès la 2 e année en art comme en design, ne saurait se justifier toujours par la simple proximité géographique d avec les sièges sociaux parisiens. Ainsi, Tefal accessoires culinaires- est venu de Rumilly (Haute-Savoie) et non de Paris pour nous solliciter. Claire Peillod Directrice de l ESAD

Rapport d évaluation en vue du renouvellement de l autorisation à délivrer des diplômes valant grade de master

Rapport d évaluation en vue du renouvellement de l autorisation à délivrer des diplômes valant grade de master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation en vue du renouvellement de l autorisation à délivrer des diplômes valant grade de master Diplôme national supérieur d expression plastique (DNSEP)

Plus en détail

Rapport d'évaluation Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master

Rapport d'évaluation Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master Formations et diplômes Rapport d'évaluation Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master Diplôme national supérieur d expression plastique (DNSEP) option design Ecole nationale supérieure

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Évaluation des diplômes de l institut d'arts visuels, école supérieure d'art et de design d'orléans

Évaluation des diplômes de l institut d'arts visuels, école supérieure d'art et de design d'orléans Section des Formations et des diplômes Évaluation des diplômes de l institut d'arts visuels, école supérieure d'art et de design d'orléans DNSEP Option : Design DNSEP Option : Communication visuelle Septembre

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO)

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) Former des urbanistes Le master Urbanisme : stratégie, projets, maîtrise d ouvrage (USPMO) s appuie sur

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ecologie humaine : enjeux environnementaux des activités de production et de consommation

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ecologie humaine : enjeux environnementaux des activités de production et de consommation www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Ecologie humaine : enjeux environnementaux des activités de production et de consommation La production et la consommation responsables au cœur des enjeux sociétaux

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire, patrimoine et technologies numériques de l Ecole Nationale des Chartes Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international général de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

Evaluation des diplômes de l École Supérieure d art et design de Saint-Étienne

Evaluation des diplômes de l École Supérieure d art et design de Saint-Étienne Section des Formations et des diplômes Evaluation des diplômes de l École Supérieure d art et design de Saint-Étienne DNSEP Option : Art DNSEP Option : Design Juillet 2010 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport d'évaluation Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master

Rapport d'évaluation Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master Formations et diplômes Rapport d'évaluation Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master Diplôme national supérieur d expression plastique (DNSEP) option design École supérieure d art

Plus en détail

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial

cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial cycle supérieur de management de L inet master 2 management public territorial INSTITUT NATIONAL DES ÉTUDES TERRITORIALES Conçu pour des cadres expérimentés, le cycle supérieur de management (CSM) vise

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Cinéma, documentaire, médias de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle

Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Audiovisuel, communication et arts du spectacle Université Toulouse II - Jean Jaurès - UT2J Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire - métiers de la culture, des archives et du document (MECADOC) de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Licence Sciences de l éducation

Licence Sciences de l éducation Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Sciences de l éducation Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

!"##""" $%$ &"'$# 1. Modéliser et qualifier la relation entre les tuteurs et les formateurs

!## $%$ &'$# 1. Modéliser et qualifier la relation entre les tuteurs et les formateurs !"##""" $%$ &"'$# F.S.E. Demandé F.S.E. Accordé 1. CONTEXTE Le projet collectif relation / Entreprises par l approche compétences vise à donner une suite et créer de nouveaux liens transversaux entre les

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire de l Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Information et communication de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Enseignement supérieur Recherche

Enseignement supérieur Recherche Enseignement supérieur Recherche Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 61 CADRE DE DIRECTION EN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE Code : RCH01 Cadre de direction

Plus en détail

Publié par: Université Paris 8. 2 Rue de Liberté, 93526 Saint-Denis. www.idefi-creatic.net

Publié par: Université Paris 8. 2 Rue de Liberté, 93526 Saint-Denis. www.idefi-creatic.net Publié par: Université Paris 8 2 Rue de Liberté, 93526 Saint-Denis www.idefi-creatic.net IDEFI CREATIC -Septembre 2015 LE MOT DE LA DIRECTRICE GHISLAINE AZEMARD, professeure des universités Cette année,

Plus en détail

Arts plastiques LICENCE

Arts plastiques LICENCE Arts plastiques LICENCE Objectifs de la formation Présentant un équilibre entre enseignements pratiques et cours théoriques, la formation en Arts plastiques a pour visée principale la maîtrise par l étudiant

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Education, travail et formation de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

INSTITUT. d'archi DESIGN. et de. à CAEN! www.imad-caen.com

INSTITUT. d'archi DESIGN. et de. à CAEN! www.imad-caen.com INSTITUT et de d'archi www.imad-caen.com à CAEN! ARCHI L IMAD est un Institut de formation spécialisé dans les métiers de l Architecture, de l Aménagement de l Espace et du Design. Il a été créé par l

Plus en détail

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION La valeur ajoutée de cette formation de haut niveau réside dans son caractère

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Gestion territoriale du développement durable

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Gestion territoriale du développement durable www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Gestion territoriale du développement durable Former des cadres à la conception et la gestion de projets sur le territoire Le master intégre les critères de durabilité

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Expertise internationale de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT PUBLIC

MASTER MANAGEMENT PUBLIC MASTER MANAGEMENT PUBLIC - MASTER 1 : Management public environnemental - MASTER 2 : anagement euro-méditerranéen et développement durable couvmasters_a5_01.indd 1 17/01/12 10:08 Le Management Public et

Plus en détail

Penser son projet professionnel dès la fin du master

Penser son projet professionnel dès la fin du master 1 Penser son projet professionnel dès la fin du master Réaliser une thèse c est s engager durant 3 ans dans une recherche afin d apporter une connaissance nouvelle sur un sujet spécifique. Au-delà de l

Plus en détail

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé

Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation des masters réservés aux établissements habilités à délivrer le titre d'ingénieur diplômé Grenoble INP ENSE Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Cinéma : pratique et esthétique de l Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Tourisme. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Tourisme. Université Lumière - Lyon 2. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Tourisme Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président En vertu

Plus en détail

Licence Sciences de gestion

Licence Sciences de gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Sciences de gestion Université Jean Monnet Saint-Etienne - UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Science politique de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Licence Science politique

Licence Science politique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Science politique Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Génie électrique et informatique industrielle de l Université d Artois Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ocean indien : géographie et histoire de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

d'archi DESIGN à CAEN! INSTITUT et de PRÉPA ARCHITECTURE BTS AGENCEMENT DE l ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL PRÉPA ART-DESIGN BTS DESIGN D'ESPACE

d'archi DESIGN à CAEN! INSTITUT et de PRÉPA ARCHITECTURE BTS AGENCEMENT DE l ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL PRÉPA ART-DESIGN BTS DESIGN D'ESPACE et de INSTITUT d'archi DESIGN www.imad-caen.com à CAEN! PRÉPA ARCHITECTURE BTS AGENCEMENT DE l ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL PRÉPA ART-DESIGN BTS DESIGN D'ESPACE ARCHI DESIGN L IMAD est un Institut de formation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Sciences de gestion de l Université Panthéon-Assas Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Master Management public Spécialité : MANAGEMENT DE LA QUALITE ET GESTION DES SERVICES PUBLICS www.managementpublic.univ-cezanne.fr Marseille :

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Genre, pensées des differences, rapports de sexe de l Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation

Plus en détail

Licence professionnelle Logistique globale

Licence professionnelle Logistique globale Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Logistique globale Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

métiers de la communication

métiers de la communication université sciences humaines et sociales - lille 3 année universitaire 2014-2015 master métiers de la communication Communication Interne et Externe master 1 - master 2 objectifs de la formation Vous souhaitez

Plus en détail

INSTITUT. d'archi DESIGN. et de. à CAEN! www.imad-caen.com

INSTITUT. d'archi DESIGN. et de. à CAEN! www.imad-caen.com et de INSTITUT d'archi DESIGN à CAEN! www.imad-caen.com L IMAD est un Institut de formation spécialisé dans les métiers de l Architecture, de l Aménagement de l Espace et du Design. Il a été créé par l

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Finance de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes Evaluation

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Cinéma de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Évaluation des diplômes de l École supérieure des beaux arts du Mans

Évaluation des diplômes de l École supérieure des beaux arts du Mans Section des Formations et des diplômes Évaluation des diplômes de l École supérieure des beaux arts du Mans DNSEP Option : Art DNSEP Option : Design Septembre 2010 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Philosophie de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales Charles de Gaulle Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

PRECONISATIONS PEDAGOGIQUES PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS ET GRILLES DE CREDITS

PRECONISATIONS PEDAGOGIQUES PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS ET GRILLES DE CREDITS PRECONISATIONS PEDAGOGIQUES PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS ET GRILLES DE CREDITS Considérations liminaires sur la répartition et l attribution des crédits ECTS Les grilles nationales de crédits ECTS, exposées

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Information et communication de l Université des Antilles et de la Guyane Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Métiers de l'international de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Etudes européennes et relations internationales de l Université de Cergy-Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Master Science politique

Master Science politique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Science politique Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Master Sciences cognitives

Master Sciences cognitives Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences cognitives Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Licence Arts plastiques - arts appliqués

Licence Arts plastiques - arts appliqués Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Arts plastiques - arts appliqués Université Toulouse II - Jean Jaurès - UT2J Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit et gestion de la santé de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Évaluation du diplôme de l École régionale des beaux-arts de Rouen

Évaluation du diplôme de l École régionale des beaux-arts de Rouen Section des Formations et des diplômes Évaluation du diplôme de l École régionale des beaux-arts de Rouen DNSEP Option : Art Septembre 2010 Section des Formations et des diplômes Évaluation du diplôme

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Psychologie de l Université de Nîmes Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes En

Plus en détail

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Master Management public Spécialité : DROIT ET MANAGEMENT DES COLLECTIVITES TERRITORIALES (Parcours Management Public) www.managementpublic.univ-cezanne.fr

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Cinéma et audiovisuel Réalisation de documentaires et valorisation des archives De l écriture à la réalisation d un film documentaire Ce master professionnel, qui

Plus en détail

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Master Management public Spécialité : MANAGEMENT EURO-MEDITERRANEEN : DEVELOPPEMENT DURABLE www.managementpublic.univ-cezanne.fr Marseille : 110,

Plus en détail

MASTER 2 Espaces publics: design, architecture, pratiques (MEP) Année universitaire 2011-2012

MASTER 2 Espaces publics: design, architecture, pratiques (MEP) Année universitaire 2011-2012 MASTER Espaces publics: design, architecture, pratiques (MEP) Année universitaire 011-01 «L espace public doit demeurer l espace de l hospitalité, de la pluralité des usages et des perspectives» La formation

Plus en détail

INNOVATION & DESIGN THINKING

INNOVATION & DESIGN THINKING 1 INNOVATION & DESIGN THINKING @kedgeds facebook.com/kedgeds DESIGN OUR FUTURES. INVENTER NOS FUTURS. INNOVATION & DESIGN THINKING 3 KEDGE DESIGN SCHOOL LES + DU PARCOURS KEDGE Design School est une École

Plus en détail

Rapport d'évaluation Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master

Rapport d'évaluation Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master Formations et diplômes Rapport d'évaluation Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master Diplôme national supérieur d expression plastique option communication Institut supérieur des

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

BILAN DES ADMISSIONS 2014

BILAN DES ADMISSIONS 2014 BILAN DES ADMISSIONS «LE BILAN DES ADMISSIONS MONTRE BIEN QU AUJOURD HUI SCIENCES PO RECRUTE SUR TOUS LES TERRITOIRES.» FRÉDÉRIC MION, DIRECTEUR DE SCIENCES PO EDITO Institution singulière dans le paysage

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Stratégies et produits de communication Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des

Plus en détail

INSTITUT. d'archi DESIGN. et de. à CAEN! www.imad-caen.com

INSTITUT. d'archi DESIGN. et de. à CAEN! www.imad-caen.com INSTITUT et de d'archi DESIGN à CAEN! L IMAD est un Institut de formation spécialisé dans les métiers de l Architecture, de l Aménagement de l Espace et du Design. Il a été créé par l AIFCC, organisme

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit social de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Licence professionnelle Métiers de l administration territoriale

Licence professionnelle Métiers de l administration territoriale Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Métiers de l administration territoriale Université Toulouse II - Jean Jaurès UT2J Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Licence Humanités, Culture humaniste et scientifique

Licence Humanités, Culture humaniste et scientifique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Humanités, Culture humaniste et scientifique Université Bordeaux Montaigne (déposant) Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Electronique, informatique et communication embarquées appliquées aux transports de l Université de Valenciennes

Plus en détail

Licence professionnelle Transactions et gestion immobilière

Licence professionnelle Transactions et gestion immobilière Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Transactions et gestion immobilière Université Savoie Mont Blanc - USMB Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Licence Lettres appliquées

Licence Lettres appliquées Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Lettres appliquées Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Diploma of Advanced Studies / REALisation - Céramique & Polymères

Diploma of Advanced Studies / REALisation - Céramique & Polymères Diploma of Advanced Studies / REALisation - Céramique & Polymères Andy Storchenegger, 2015, Hunting the wild, céramique, fourrure HEAD Genève, Raphaëlle Muller Formation continue REAL Le CERCCO est le

Plus en détail

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Master Management public Spécialité : MANAGEMENT DES ORGANISATIONS ET MANIFESTATIONS CULTURELLES www.managementpublic.univ-cezanne.fr Aix-en-Provence

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université Paul Cézanne Aix-Marseille 3

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des masters de l Université Paul Cézanne Aix-Marseille 3 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l Université Paul Cézanne Aix-Marseille 3 2011 Section des Formations et des diplômes Evaluation des masters de l'université Paul Cézanne

Plus en détail

admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer

admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer admissions Bachelor 2010 Devenir artiste devenir designer Devenir artiste / Devenir Designer Engager une aventure de création dans l art ou le design contemporains. Bénéficier d une solide formation théorique

Plus en détail

L ECOLE PRESQU ILE est spécialisée dans les formations aux métiers des arts appliqués, de la communication visuelle et du design d espace.

L ECOLE PRESQU ILE est spécialisée dans les formations aux métiers des arts appliqués, de la communication visuelle et du design d espace. Permettre aux étudiants désireux de se lancer dans une carrière créative et artistique, tel est le but de l École Presqu Île. Avec un enseignement axé sur l acquisition des bases plastiques et graphiques,

Plus en détail

Master Information communication

Master Information communication Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Information communication Université Bordeaux Montaigne Vague A 2016-2020 Campagne d évaluation 2014-2015 Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Finance. Université Toulouse 1 Capitole UT1. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Finance Université Toulouse 1 Capitole UT1 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Information et communication de l Université Panthéon-Assas Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences de l'éducation de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication des organisations Expertise, audit et conseil Un peu d histoire Depuis 1988 à l université Bordeaux 3, la spécialité Communication des organisations

Plus en détail

Evaluation des diplômes de l École nationale des Beaux- arts de Lyon

Evaluation des diplômes de l École nationale des Beaux- arts de Lyon Section des Formations et des diplômes Evaluation des diplômes de l École nationale des Beaux- arts de Lyon DNSEP Option : Art DNSEP Option : Design Juillet 2010 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Licence professionnelle Coloriste/infographiste

Licence professionnelle Coloriste/infographiste Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Coloriste/infographiste Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Psychologie de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Licence professionnelle Bibliothécaire

Licence professionnelle Bibliothécaire Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Bibliothécaire Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation

Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation Mastère Spécialisé Économie circulaire : les outils de l Écologie industrielle et de l Éco-conception Bac +6 Élargissez vos compétences en intégrant une formation Bac +6 répondant aux enjeux de l'éco-innovation

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L ETUDIANT 2015-2016

GUIDE PRATIQUE DE L ETUDIANT 2015-2016 A T R I QUE P E D I DE U G L ETUDIANT 2015-2016 LE MOT DE LA DIRECTRICE GHISLAINE AZEMARD, PROFESSEURE des universites L IDEFI-CréaTIC est un programme d excellence qui vise à définir un nouveau modèle

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Management public de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sociologie Université de Bordeaux Sciences Po Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sociologie Université de Bordeaux Sciences Po Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sociologie Université de Bordeaux Sciences Po Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication et générations

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication et générations www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Communication et générations Une formation en communication spécialisée sur les publics Le master Communication et générations propose une spécialisation originale

Plus en détail

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A)

Formations et diplômes. Rapport d'évaluation. Master Management. Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM. Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Management Université Jean Monnet Saint-Etienne UJM Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Politique - action publique de l Université Lille 2 Droit et santé Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail