L architecture de la ville ALDO ROSSI

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L architecture de la ville ALDO ROSSI"

Transcription

1 L imagination du scientifique et la rigueur du poète L architecture de la ville ALDO ROSSI Une trajectoire singulière de transferts culturels de part et d autre de l Atlantique.

2 Aldo Rossi ( ) Théoricien, philosophe, artiste, enseignant et architecte milanais qui professait à l Université d Harvard Aldo Rossi, né à le 3 mai 1931à Milan, est considéré comme le plus grand théoricien de l architecture de la deuxième moitié du 20ème siècle. En 1959, il est diplômé de l Ecole polytechnique de Milan. Dès 1955, il collabore à Casabella Continuita, revue critique dont il est rédacteur jusqu'en Son traité théorique l Architecture de la ville (l Architettura della città) publié en 1966 devient rapidement une référence internationale. Ce traité théorique invite à considérer la ville comme une œuvre d'art, un artefact chargé de valeurs symboliques, le lieu d'une mémoire collective. En 1970, il remporte le concours pour la chaire de Caractères des édifices à Palerme et il obtient la chaire de Composition architecturale à l'ecole polytechnique de Milan. En 1971, il remporte le 1er prix du concours pour le Cimetière de San Cataldo à Modena (avec Gianni Braghieri). De 1972 à 1975, il est professeur de design à l'ecole polytechnique fédérale de Zurich. En 1975, il enseigne la Composition architecturale à l'iuav (Institut universitaire d'architecture de Venise).

3 Aldo Rossi ( ) Théoricien, philosophe, artiste, enseignant et architecte milanais qui professait à l Université d Harvard En 1976, il commence à enseigner aux États-Unis, d'abord à la Cornell University d'ithaca et ensuite à la Cooper Union de New York. Il donne de nombreux cours dans les principales universités américaines. En 1980, il est invité comme professeur de design à la Yale University et il donne un cycle de conférences en Amérique latine. Son autobiographie scientifique est publiée au MIT Press en A partir de1983, il est professeur à Harvard. Aldo Rossi remporte le Pritzker Price en En 1991, il remporte l'aia Honor Award (The American Institute of Architects). En 1992, il remporte «The Thomas Jefferson Foundation Medal in Architecture». En 1996, il est nommé membre honoraire de l'american Academy of Arts and Letters (AAAL) de New York. Le 4 septembre 1997, il meurt à Milan, suite à un accident de la route. L esprit de l enseignement du Maître reste vivant aujourd hui à travers le travail poursuivi au sein de l atelier d architecture de Milan par ses quatre collaborateurs, Marco Brandolisio, Giovanni da Pozzo, Massimo Scheurer et Michele Tadini : Studio di Architettura ARAssociati.

4 L architecture, cette " création humaine " qui donne une réalisation à la ville, une forme poétique au réel. Pier Paolo Pasolini La première langue des hommes est l'action de l'homme dans la réalité. Les hommes font des petits poèmes d'action. Et tous ces poèmes modifient un peu la réalité. La réalité physique de ce qui nous entoure, l'architecture, est la mémoire construite de l'action humaine. L'édifice est l'élément premier sur lequel se greffe la vie. Aldo Rossi Une œuvre qui dialogue avec le théâtre, la littérature, le cinéma, et qui s inscrit pleinement dans son époque.

5 Les années 1970 : Pasolini e La Forma della città Pasolini La Forme de la cité Auteur-réalisateur : Pier Paolo Pasolini, Paolo Brunatto mm - Couleur - Italie - VO - 15' Image : Pier Paolo Pasolini Avec : Pier Paolo Pasolini, Ninetto Davoli Production : RAI Cette route que nous parcourons, avec cette chaussée disjointe et antique, ce n est presque rien, c est une humble chose, on ne peut certes pas la comparer aux grandes œuvres d art du patrimoine italien ; pourtant, à mon avis, cette route de rien du tout, si humble, il faut la défendre avec le même acharnement, la même bonne volonté, la même rigueur avec laquelle on défend les plus grandes œuvres d art, tout comme le patrimoine de la poésie populaire, anonyme, devrait être défendu au même titre qu une poésie de Pétrarque ou de Dante, idem pour la fin de cette route, l antique porte de la ville de Orte, ça aussi ce n est presque rien, tu vois ce sont de simples murs, des bastions aux couleurs grises, en réalité, personne ne serait prêt à défendre cette chose, la rage au ventre, et c est justement ce que j ai choisi de défendre, quand je dis que j ai choisi de faire une émission sur la forme d une ville, la structure d une ville, le profil d une ville, c est justement ça que j entendais, je veux défendre quelque chose qui n est pas sanctionné, qui n est pas codifié, que personne ne défend, quelque chose qui est l œuvre pour ainsi dire du peuple, de toute l histoire du peuple d une ville, d une infinité d hommes sans nom, qui ont œuvré à l intérieur d une époque, quelque chose qui a ensuite trouvé son aboutissement le plus absolu dans les œuvres d art d auteurs, et c est cette sensibilité qui fait défaut, quand tout le monde est d accord pour défendre une œuvre d art, un monument, la façade d une église, un campanile, un pont, des ruines dont la valeur est à présent établie, mais personne ne se rend compte en revanche que ce qu il faut défendre, c est justement ce passé anonyme, ce passé sans nom, ce passé populaire.

6 Les années 1970 : LA TENDENZA Aldo Rossi est le chef de file d un groupe d architectes italiens, La Tendenza. Ce mouvement est une critique du fonctionnalisme du Mouvement Moderne, et en particulier du point de vue exclusivement esthétique incarné par le Style International. Cette critique rejette la notion canonique de «la forme suit la fonction», en faisant appel à la raison pour avancer des propositions différentes sur le caractère du projet et sur l étude de la forme. La Tendenza développe l idée qu il existe une spécificité de l architecture qui lui permettrait d être considérée comme une discipline autonome. Elle se tourne vers la complexité du phénomène urbain et tente de comprendre la manière dont les formes architecturales ont répondu aux changements à l'intérieur d' événements historiques. Ces problématiques sont contemporaines de celles développées en France par des philosophes qui investissent des champs disciplinaires tels que l histoire, la psychanalyse, le politique ; des philosophes qui analysent les conditions de production des savoirs et les pratiques qu ils mettent en acte ; des philosophes dont la singularité est de construire des concepts au contact de l art plutôt que de l université.

7 Les années 1980 : LES POSTMODERNES Les postmodernes retiennent l idée que la manière dont les hommes disposent des choses ou organisent la société s explique par la façon dont ils les conçoivent. Toutes les œuvres humaines sont le fruit d une activité mentale. Il existe donc une actualisation des idées dans la réalité, inscrite dans une tradition historique, et dans laquelle s ancrent des pratiques collectives. Les années 2000 : LA FRENCH THEORY Pendant qu en France, cette pensée transversale des années 80 est mise hors jeu par le cloisonnement des disciplines, cette même pensée connaît un élan et une vitalité extraordinaire en Amérique, et c est aujourd hui sous le nom de " French Theory " qu elle fait retour sur le lieu même de sa création. Cette réception nord-américaine, qui s'intéresse à la richesse et la diversité des cultures, fait ainsi retour sur l œuvre d Aldo Rossi en révélant la radicalité et l intelligence de son regard sur la ville.

8 LES TRANSFERTS A propos des constructions d Aldo Rossi aux USA, les Américains ont écrit qu ils avaient dû attendre un Italien pour comprendre la grandeur de l Amérique. A propos de la construction des concepts de la philosophie française, nous avons dû attendre les Américains pour en comprendre la vitalité. Durant le printemps 2007, Michael Hays dirige une séminaire intitulé The Architectural Imaginary : Experimental Architecture of the 1970s C est à travers la French theory saisie par les Américains que l œuvre d Aldo Rossi est vue de manière neuve et éclairante : une lecture des faits urbains générative d un processus dynamique de production de formes, un acte langagier structuré et porté par une tradition.

9 LA FRENCH THEORY Jacques Derrida - Roland Barthes Jacques Lacan Michel Foucault - Gilles Deleuze - Jean-François Lyotard

10 LES PERSONNAGES CONCEPTUELS Le concept clef de ce moment philosophique, c'est la notion d'image de la pensée. Foucault : Les formations historiques La question n est plus celle du composé humain, mais celle des forces composantes de l homme, qui sont celles de la vie, du travail et du langage. Deleuze : Le désir comme force positive créatrice Le désir est un processus de création, qui construit un agencement et produit du réel. Lacan : Le langage et les chaînes signifiantes L inconscient est structuré comme un langage. Derrida : L écriture comme fonction Par la grâce du trait, la vérité s ordonne, conformément à la loi et à la logique. Barthes : Le style s élève à partir d un souvenir enfermé dans le corps de l écrivain. Ses références sont au niveau d une biographie personnelle, et non d une Histoire. Lyotard : Le figural, le mode esthétique de la pensée pour accéder à la visibilité de l objet du discours. Il n y a pas de lieu unique pour la pensée, ce qu affirmait déjà Nicolas de Cues en 1440 dans De docta ignorantia (de la docte ignorance).

11 Ces concepts opèrent un déplacement au niveau de l homologie entre langage et architecture : Du verbe à l'acte. LE LANGAGE ARCHITECTURAL L'architecture, comme un tout, est structurée comme un langage. Le modèle linguistique de l'énonciation analyse une œuvre en terme de vocabulaire architectural, comme l'expression d'un individu. La sémiotique s attache à montrer comment les codes et les conventions de l architecture permettent aux objets de produire une signification dans un espace commun. Cette dimension du langage, comme activité symbolique qui cimente la réalité, est présente dans l'architecture, qui est constitutive de l'humanité au même titre que le langage.

12 LA MEMOIRE ET L' HISTOIRE La structure est le dépôt d'une durée. L histoire est la mémoire collective de la ville. Un voyage à travers une histoire collective, qui engage des pratiques linguistiques, corporelles et sociales, c'est différent d'une histoire qui valorise des individualités et des discours du savoir. Tous les objets dont nous faisons l expérience sont des trajectoires historiques. L architecture, c'est ce qui nous enracine et permet à nos institutions de s'inscrire dans le temps et la durée. Les monuments ne sont plus des objets de dévotion archéologique, mais ils deviennent moteurs de la dynamique de la ville et de sa morphologie en tant qu éléments permanents constitutifs de l architecture de la ville. Ce sont eux qui donnent une signification à la vie de la ville.

13 LA LOGIQUE DU DESIR " L'outil architectural devient le véhicule qui favorise un événement que nous souhaitons, indépendamment du fait qu'il survienne ou non ; et dans ce désir de l'événement, il y a quelque chose de progressif. " Comme nous le rappelle Françoise Choay dans son livre intitulé Alberti Humaniste, architecte paru en 2007, l architecte est le passeur du désir d un individu ou d une communauté. Il œuvre dans le cadre d une discipline et d une pratique, qui s'inscrit dans une tradition : le désir du projet d'autonomie de l'architecture comme discipline scientifique, car la science est un moyen d'agir sur la réalité. L' INTENTION ESTHETIQUE La valeur de l'architecture la plus profonde est celle d'une "chose humaine", qui donne forme à la réalité et transforme la matière en fonction d'une conception esthétique. Cette force de l'imagination est une fonction entre le corps et l'esprit, et c'est une relation entre l'analyse et la créativité : apprendre à regarder la ville, et traduire cette expérience ordinaire. La ville est une écriture : c'est la transformation des souvenirs sous forme d'images, l'image du moment vécu.

14 QUAND LA LIGNE DEVIENT ÉCRITURE : UNE PENSÉE DES FORMES Voir la réalité comme une fiction qui, en retour, devient l'outil avec lequel se construisent de nouvelles réalités. «Chaque dessin évoque un souvenir, une discussion, une situation particulière, chaque dessin a constitué, et constitue, une grande leçon d architecture, chaque dessin représente une heure, un jour de ces splendides années, et referme une multitudes de souvenirs.» Giovanni da Pozzo, Une ville heureuse

15 LA SCÈNE FIXE DES VICISSITUDES HUMAINES La ville est vécue et rêvée, c'est un paysage à la fois réel et imaginaire. L'émotion esthétique est indissociable du travail de la mémoire fondé sur les lieux et les images. Pour Aldo Rossi, observer est un faire, et percevoir signifie créer une unité, saisir une multiplicité de détails dans l unité d une image. Toutes ses problématiques sont traversées par la question de l image urbaine, de son architecture. Cette image se charge de valeurs de tout le territoire vécu et construit par l homme. «Dans beaucoup de projets, nous voyons concrétisé l un de ses concepts les plus poétiques : Les distances invisibles sont pour nous l architecture du passé et du présent ; mais surtout du futur... J ai justement sous les yeux un dessin de la Schützenstrasse, et je souris en revoyant Aldo en train de colorier en bleu intense ce ciel, qui s étale sur le dessin et domine Berlin, ce ciel...parcouru par des anges.» Massimo Scheurer, Anges et architecture

16 UN PARCOURS SCIENTIFIQUE " Sans doute, l'observation des choses a-t-elle constitué l'essentiel de mon éducation formelle ; puis, l'observation s'est transformée en mémoire des choses, choses observées disposées comme des outils bien rangés. Un inventaire entre imagination et mémoire, qui participe à leur déformation ou, d'une certaine manière, à leur évolution. "

17 L ARCHITECTURE, SCIENCE AUTONOME L'enseignement Le projet représente le moment fondateur de toute architecture. Il est le moment du faire, et il est un début de certitude pour ce que nous sommes en train de faire... Sans le désir, il se peut qu'il n'y ait plus de certitude, et que l'imagination elle-même devienne une marchandise. Les œuvres L architecture est inhérente à la formation de la civilisation. Elle constitue un phénomène permanent, universel et nécessaire dont les critères stables sont la création d un environnement plus propice à la vie et l intention esthétique. Les principes de la discipline, en tant que fondateurs, n ont pas d histoire, ils sont fixes et immuables ; mais les solutions concrètes aux problèmes concrets, sont constamment différents.

18 " Les plus grands produits de l'architecture sont moins des œuvres individuelles que des œuvres sociales; plutôt l'enfantement des peuples en travail que le jet des hommes de génie; le dépôt que laisse une nation; les entassements que font les siècles; le résidu des évaporations successives de la société humaine; en un mot, des espèces de formations." Victor Hugo - Notre-Dame de Paris cité par Aldo Rossi dans l'architecture de la ville.

19 L'écriture d'aldo Rossi puise ses fondements dans la culture française. - René Daumal et Le Mont Analogue. - Raymond Roussel et Comment j'ai écrit certains de mes livres. - Claude Lévi-Strauss et la pensée structuraliste. - Paul Vidal de la Blache et l'école française de géographie. - Etienne-Louis Boullée, architecte visionnaire des Lumières et l'architecture parlante. - Quatremère de Quincy et l'idée de Type. L'approche nord-américaine de Rossi : On ne lit pas une œuvre, on la pratique.

20 LE LITTERAIRE ET L' ESTHETIQUE DE L' ECRITURE SOUS CONTRAINTE Comment j ai écrit certains de mes livres Raymond Roussel 1935 Le mont analogue René Daumal 1952

21 LE LITTERAIRE ET L' ESTHETIQUE DE L' ECRITURE SOUS CONTRAINTE La littérature est un processus et non pas un but, une production et non pas une expression. C'est au croisement de la littérature et des mathématiques que Rossi va trouver son processus d'écriture formelle, chez des écrivains qui utilisent des structures et contraintes mathématiques sous l'angle des opérations et non des contenus. Le recours aux opérations mathématiques dans une poétique ouvre un champ de possibilités qui possède sa propre structure. Topologie et analogie dans Le mont analogue : Roman d'aventures alpines, non euclidiennes et symboliquement authentiques. Processus et mécanismes d'écriture dans Comment j'ai écrit certains de mes livres.

22 CLAUDE LÉVI-STRAUSS ET LA PENSÉE STRUCTURALISTE

23 CLAUDE LÉVI-STRAUSS ET LA PENSÉE STRUCTURALISTE La ville comme œuvre d'art Claude Lévi-Strauss remarque que la ville a ceci de plus que les autres œuvres d'art, qu'elle s'inscrit entre l'élément naturel et l'élément artificiel. Elle est à la fois objet de nature et sujet de culture, la "chose humaine" par excellence. C'est à travers une conception de la nature des faits collectifs que la question de la ville comme œuvre d'art a été posée de façon claire et scientifique. Il s'agit de ramener l'étude d'une culture à ses invariants de structure : la permanence des faits urbains. La ville comme horizon des instincts sociaux de notre humanité La civilisation vient de la richesse des diversités qui se croisent et co-existent. "Chose humaine" par excellence, la ville et sa région sont un "immense réceptacle de labeur". Cette approche géographique, Aldo Rossi la tient de l'école de géographie française, fondée par Paul Vidal de la Blache. S'y retrouve le désir du projet de l'autonomie de la géographie comme discipline scientifique.

24 L' ÉCOLE FRANÇAISE DE GÉOGRAPHIE : GÉNIE DU LIEU ET ŒUVRE HUMAINE

25 L' ÉCOLE FRANÇAISE DE GÉOGRAPHIE : GÉNIE DU LIEU ET ŒUVRE HUMAINE Paul Vidal de la Blache ( ) fonde la géographie humaine comme science, en cherchant à la doter de méthodes (en particulier l observation sur le terrain) et de problématiques propres. Pour écrire son " Tableau de la Géographie française " il parcourt tout le pays, note tout ce qu il observe dans des carnets. Il s'intéresse aux aspects humains et politiques, à la géologie, aux transports et à l histoire. Il est le premier à relier tous ces domaines dans une approche plutôt qualitative, essentiellement narrative voire descriptive, celle des paysages.

26 L' ÉCOLE FRANÇAISE DE GÉOGRAPHIE : GÉNIE DU LIEU ET ŒUVRE HUMAINE La notion de "génie du lieu" : elle est toujours liée à un lieu précis, c'est-à-dire à un lieu, un événement et une forme dans la ville. Qui plus est, l'héritage vidalien qu'est sa géographie humaine repose sur une symbiose originale : l'homme comme être social agissant dans des milieux, évoluant dans des genres de vie et fabriquant des paysages. Paul Vidal de La Blache réussit ainsi à combiner matière et esprit. Cette convergence de données pluridisciplinaire, Aldo Rossi l'applique à son étude des faits urbains concrets situés dans leur contexte géographique : Analyse de cas, monographie de villes et "géographie de sa propre expérience".

27 L'ARCHITECTURE VISIONNAIRE DU SIÈCLE DES LUMIÈRES ETIENNE-LOUIS BOULLÉE ( ) ANTOINE CHRYSOSTOME QUATREMÈRE DE QUINCY ( )

28 ETIENNE-LOUIS BOULLÉE ET LE PROJET THEORIQUE En 1967, Aldo Rossi traduit " Architecture, Essai sur l'art " de Etienne-Louis Boullée. Dans son introduction, Rossi nous donne une nouvelle définition du mot RATIONALISME : "Boullée est un architecte rationaliste, dit Aldo Rossi, au sens où, ayant construit un système logique d'architecture, il se propose de vérifier continuellement avec ses divers projets les principales assertions, et la rationalité du projet consiste à adhérer à un tel système." Boullée, contrairement à ses contemporains, ne considère plus l'architecte comme un bâtisseur. Pour établir l'architecture comme art et lui donner son autonomie, Boullée va travailler sur sa nature profonde, et poser l'architecture comme un "art de concevoir", élaborant son propre corpus doctrinal.

29 ETIENNE-LOUIS BOULLÉE ET L'ARCHITECTURE PARLANTE Comme Etienne-Louis Boullée, Aldo Rossi fut longtemps classé dans la catégorie "peintre architecte". En effet, ce sont des œuvres qui bouleversent les idées reçues, les catégories historiques et les références courantes. Et lorsqu'il s'agit d'écouter une œuvre d'art, d'en saisir la beauté et la poésie, le commentaire historique autant qu'universitaire s'en trouve débordé. Boullée fait de son architecture une parole adressée au citoyen, ses monuments expriment des relations civiques et collectives, il place l'homme dans un espace qui a une fonction d éducation dans la cité. Il invente l'architecture parlante, à travers les œuvres construites et dessinées. Chez lui, la notion de monument se charge d'une pensée collective, et son esthétique est celle du langage architectural.

30 ETIENNE-LOUIS BOULLÉE ET L'ARCHITECTURE PARLANTE Boullée enregistre ses sensations pour les transformer en événements formels. Une architecture qui mélange formes et sensations, une architecture dans laquelle les ombres et la lumière deviennent matériaux de construction.

31 L'ARCHITECTURE PARLANTE et la question de l'enseignement : dessiner une leçon à partir de l'expérience. «Je me souviens de l enthousiasme avec lequel nous commencions l étude d un projet après avoir vu le dessin, de la recherche, à l intérieur de celui-ci, de tous les éléments qui pouvaient permettre la compréhension de l idée architecturale dans le but de garantir, à travers la réalisation technique, l idée du Maître.» Michele Tadini, Dessins et souvenirs

32 ANTOINE CHRYSOSTOME QUATREMÈRE DE QUINCY Antoine Quatremère de Quincy ( ) Critique d'art, archéologue, philosophe, académicien et homme politique français. Quatremère de Quincy est à l'origine des concepts fondamentaux de la théorie moderne de l'architecture comme langage. Il découvre les relations fondamentales entre des traditions culturelles différentes et établit une théorie universelle valide capable de produire une grande diversité de formes et un développement social et collectif : typologie et morphologie. Quatremère de Quincy par David

33 L' IDÉE DE TYPE Une définition magistrale du type et du modèle : " Le mot type présente moins l'image d'une chose à copier où à imiter parfaitement, que l'idée d'un élément qui doit lui-même servir de règle au modèle (...). Le modèle, entendu dans l exécution pratique de l art est un objet qu on doit répéter tel qu il est; le type est au contraire un objet d après lequel chacun peut concevoir les ouvrages qui ne se ressembleraient pas entre eux... Aussi voyons nous que toutes les inventions humaines, en dépit des changements postérieurs, ont conservé toujours visible, toujours sensible au sentiment et à la raison, leur principe élémentaire. C est comme une sorte de noyau autour duquel se sont agrégés, et auquel se sont coordonnés par la suite les développements et les variations dont l objet était susceptible. " Une définition de la forme : " J entends la forme comme un signe précis qui se place dans la réalité et constitue la mesure d un processus de transformation dans le temps. Dans ce sens, la forme architecturale est quelque chose de clos et d achevé, encore une fois étroitement liée à un énoncé logique. "

34 L universalité du type et le caractère singulier d une variété locale. La maison de lumière : The Lighthouse Le Saint-Laurent Le Maine Toronto Galveston Vassivière Alcabre Breda Camminghaburen Rotterdam...

35 La maison de lumière : Théâtre et Monument Toronto, Lac Ontario : Lighthouse Theatre, Galveston, Texas : Arche Monumentale,

36 QUATREMÈRE ET L' INSTRUMENTALISATION DU MUSÉE Steven Adams, chercheur à l'université de Hertfordshire, dans un article publié en 2004, nous donne une nouvelle lecture des : Lettres à Miranda sur le déplacement des monuments de l'art de l'italie. Il s'agit du célèbre essai publié anonymement par Quatremère de Quincy au milieu de l'été 1796 pendant qu'il est en fuite, et qui intervient dans le débat sur l'enlèvement des objets d'art en Italie par les armées napoléoniennes. Les sept lettres sont adressées au général Francesco de Miranda et correspondent probablement à un échange de courrier réel mais dont la partie rédigée par Miranda n'a pu être retrouvée. Le général Francisco de Miranda ( ) Révolutionnaire vénézuélien, rencontra Thomas Jefferson en Amérique, la grande Catherine en Russie, participa à la Révolution française, vécut à Londres et combattit pour l'indépendance des colonies espagnoles en Amérique latine. Francisco de Miranda en prison à Cádiz en 1816 par Arturo Michelena ( )

37 L' INSTRUMENTALISATION DU MUSÉE Dans ses lettres à Miranda, Quatremère livre ses craintes quand à l'instrumentalisation du musée. Quatremère nous rappelle que l'art est la marque de la sensibilité culturelle, sociale et géographique qui lui a donné naissance. Les œuvres doivent être vues dans le contexte dans lequel elles ont été originellement produites, et qui leur donne toute leur signification et leur valeur. Les arts, insiste-t-il, doivent être guidés par un but social. En arrachant les œuvres d'art de leur contexte d'origine pour les exposer dans un musée, elles perdent leur "partie morale". Elles sont remplacées par la fétichisation de l'artiste et la conception de l'objet d'art moderne, esthétique et inaccessible, dont la seule "valeur" est le prix. La capacité de l'art à incarner la "connaissance humaine", cette notion de "totalité", Quatremère la retrouve dans le monde antique, monde dans lequel les arts existaient dans un état de plénitude sociale, esthétique et culturelle. Situées dans leur contexte originel, les œuvres conservent ce qu'il qualifie de "fécondité" et de "force magique".

38 " J'ai toujours un rêve de grande architecture civile ; non la concordance des discordes, mais la ville qui est belle en raison de la richesse et de la variété qu'elle contient. Je crois en la ville du futur pour cette raison. C'est le lieu où les fragments de quelque chose autrefois brisé sont recomposés. " Aldo Rossi

39 Aldo Rossi Sommaire Une œuvre qui dialogue avec le théâtre, la littérature, le cinéma, et qui s'inscrit pleinement dans son époque. Les années 1970 : Les années 1970 : Les années 1980 : Les années 2000 : Pasolini e La Forma della città LA TENDENZA LES POSTMODERNES LA FRENCH THEORY LES TRANSFERTS LES PERSONNAGES CONCEPTUELS LA MEMOIRE ET L' HISTOIRE LA LOGIQUE DU DESIR L' INTENTION ESTHETIQUE L'architecture, cette "création humaine" qui donne une réalisation à la ville, une forme poétique au réel. QUAND LA LIGNE DEVIENT ECRITURE : UNE PENSEE DES FORMES LA SCENE FIXE DES VICISSITUDES HUMAINES UN PARCOURS SCIENTIFIQUE L ARCHITECTURE, SCIENCE AUTONOME L' écriture d'aldo Rossi puise ses fondements dans la culture française. - LE LITTERAIRE ET L' ESTHETIQUE DE L' ECRITURE SOUS CONTRAINTE - CLAUDE LÉVI-STRAUSS ET LA PENSÉE STRUCTURALISTE - L' ÉCOLE FRANÇAISE DE GÉOGRAPHIE : GÉNIE DU LIEU ET ŒUVRE HUMAINE - L' ARCHITECTURE VISIONNAIRE DU SIÈCLE DES LUMIÈRES ETIENNE-LOUIS BOULLÉE ( ) : LE PROJET THEORIQUE L' ARCHITECTURE PARLANTE ANTOINE CHRYSOSTOME QUATREMÈRE DE QUINCY ( ) : L' IDÉE DE TYPE L' INSTRUMENTALISATION DU MUSÉE L'approche nord-américaine d' Aldo Rossi : on ne lit pas une œuvre, on la pratique.

40 Aldo Rossi Drawings and Paintings Teatrino, mano del santo e ombre 1978 Sezioni urbane 1984 The Modena Cemetery 1971 Aldo Rossi : inediti la cupola 1988 Modena con pesce 1982 Teatro 1979 Dicatum Carolo 1989 Lighthouses &Towers N.Y La speranza teatrino scientifico 1979 Teatro Del Mondo Composition 1979 Costruzioni nell'acqua 1981 Teatrino scientifico con Gallaratese e altri edifici 1978 Bonnefanten Museum Maastricht 1991 Untitled 1981

41 Aldo Rossi Bibliographie Ecrits : Aldo Rossi Une architecture pour les musées Traduit de l'italien par Catherine Peyre. Ce texte, inédit en français, a été rédigé dans le cadre du séminaire de théorie du projet architectural tenu à l'institut d'architecture de Venise en , et publié dans "teoria della progettazione architectonica" par Dedalo, Bari, L'architecture d'aujourd'hui- spécial Aldo Rossi - Paris, juin 1989 Aldo Rossi L'architecture de la ville Traduction par Françoise Brun 1981 L'Equerre, Paris, pour la version française. L architettura della città, Marsilio, Padova 1966 Aldo Rossi Introduzione a E.-L. Boullée, Architettura: saggio sull arte Marsilio, Padova 1967 Aldo Rossi autobiographie scientifique Traduit de l'italien par Catherine Peyre Parenthèses, Marseille, 1988 Autobiografia scientifica, Pratiche, Parma 1990 A Scientific Autobiography Translated by Lawrence Venuti Cambridge :The MIT Press 1981 Catalogue : Aldo Rossi in America: 1976 to 1979 Preface by Peter Eisenman Introduction by Aldo Rossi Published by the Institute for Architectural and Urban Studies New-York, 1979 Monographies : Aldo Rossi Buildings and Projects Compiled and Edited by Peter Arnell and Ted Bickford Introduction by Vincent Scully Postscript by Rafael Moneo Project Descriptions by Mason Andrews Rizzoli, New York 1985 Aldo Rossi Drawings and Paintings Edited by Morris Adjmi and Giovanni Bertolotto Essay by Carter Ratcliff with Texts by Morris Adjmin, Giovanni Bertolotto and Stefanie Lew Princeton Architectural Press, New York 1993 Aldo Rossi : dessins Les dessins d'aldo Rossi "Chère architecture!" - Paolo Portoghesi dessins Textes de Marco Brandolisio Une Ville heureuse - Giovanni da Pozzo Anges et architecture - Massimo Scheurer Dessins et souvenirs - Michele Tadini ACTES SUD \ MOTTA 1999 Aldo Rossi The Life and Works of an Architect The material presented in this book was collected and organized by Sissi Castellano with the assistance of Marco Brandolisio, Giovanni da Pozzo, Massimo Scheurer, Michele Tadini and Elisabetta Annovi from Studio Aldo Rossi. A few profound things - Arduino Cantàfora Autobiographical notes on my training,etc. - Aldo Rossi edited by Alberto Ferlenga Könemann, Cologne 2001

42 Aldo Rossi Bibliographie en ligne This work is a reconfigured and condensed version of my 2002 master s thesis: Meaning Building: Aldo Rossi and the Practice of Memory. by Jeremy John Beaudry, BFA Thesis Presented to the Faculty of the Graduate School of The University of Texas at Austin in Partial Fulfillment of the Requirements for the Degree of Master of Science in Architectural Studies The University of Texas at Austin - December Aldo Rossi Pritzker Architecture Prize Laureat 1990 Contents of this Page:...about Aldo Rossi Photo Gallery Citation from the Pritzker Jury Aldo Rossi's Acceptance Speech Aldo Rossi's Architecture of Recollection: The Silence of Things Repeated or Stated for Eternity by Kurt W. Forster. Harvard University - Graduate School of Design K. Michael Hays : The Architectural Imaginary: Experimental Architecture of the 1970s Harvard Design School: Spring 2007 Analogue_Notes.pdf Rafael Moneo translated by Angela Giral "Aldo Rossi: The Idea of Architecture and the Modena Cemetery". Oppositions, nº 5, 1976, and in S.D. (Japanese magazine), March "La Idea de Arquitectra en Rossi y el Cementerio de Módena". Monografía nº 4, E.T.S.A. de Barcelona, Oppositions, the journal of the New York-based Institute for Architecture and Urban Studies (IAUS). The Architectural Imaginary: Experimental Architecture of the 1970s Harvard Design School: 3305 Spring 2007 Moneo_Modena_Cemetery.pdf Kenneth Powell Aldo Rossi: Recomposing the Past in Cities of the Future The World & I Online, Washington THE ARTS Issue Date : 4 / 1988 Kenneth Powell is an architecture writer for the London Daily Telegraph. The World & I Online 3600 New York Ave. NE Washington, DC 20002

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la

André Vanasse. romancier, essayiste, critique. Ses romans se présentent sous le même signe de la André Vanasse Naïm Kattan André Vanasse est un homme multiple. Ecrivain, professeur, éditeur, directeur de revue. Toutes ses activités sont, certes, consacrées à la littérature. Ecrivain, il est romancier,

Plus en détail

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts»

«Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» «Le parcours artistique et culturel de l'enfant à l'école en lien avec l'histoire des arts» Objectifs généraux : - favoriser les liens entre la connaissance et la sensibilité - développer le dialogue entre

Plus en détail

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE

PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE PATRIMOINE MONDIAL DE L UNESCO SALINE ROYALE ARC ET SENANS CENTRE CULTUREL DE RENCONTRE La 1ère architecture industrielle distinguée par l UNESCO Inscrite au Patrimoine Mondial par l UNESCO depuis 1982,

Plus en détail

L Histoire des Arts en cours de mathématiques

L Histoire des Arts en cours de mathématiques L Histoire des Arts en cours de mathématiques 1 BO n 32 du 28 août 2008 L'enseignement de l'histoire des arts est obligatoire pour tous les élèves de l'école primaire, du collège et du lycée (voies générale,

Plus en détail

INITIATION A LA RECHERCHE

INITIATION A LA RECHERCHE INITIATION A LA RECHERCHE Ecole Nationale Supérieure d Architecture de Nancy - Parcours Architecture Théorie Critique Master 1 ère année, 1 er semestre Horaires : Lundi 10h30-12h30 CM, et 14h00-17h00 TD

Plus en détail

Le séminaire de français de Chicago

Le séminaire de français de Chicago Alliance Française de Chicago Consulat général de France à Chicago Service culturel Le séminaire de français de Chicago Session de formation intensive pour les étudiants en langue et culture françaises

Plus en détail

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Descriptif de la Bourse: Ce programme autrefois appelé «Fulbright

Plus en détail

MASTER LETTRES PARCOURS METIERS DE L ECRITURE ET DE LA CREATION LITTERAIRE ET RECHERCHE EN CREATION LITTERAIRE

MASTER LETTRES PARCOURS METIERS DE L ECRITURE ET DE LA CREATION LITTERAIRE ET RECHERCHE EN CREATION LITTERAIRE MASTER LETTRES PARCOURS METIERS DE L ECRITURE ET DE LA CREATION LITTERAIRE ET RECHERCHE EN CREATION LITTERAIRE Domaine ministériel : Arts, Ltres, Langues Présentation Présentation Dès la rentrée d octobre

Plus en détail

Théorie de Communication et Culture

Théorie de Communication et Culture Théorie de Communication et Culture # public #modernité #EspacePublic #culture #EcoleDeFrancfort #critique Publicité > Psychanalyse Médias > Ecole de Francfort > Théorie classique > Théorie critique La

Plus en détail

Le carnet culturel n est pas. Comment le mettre en place et le faire vivre en classe?

Le carnet culturel n est pas. Comment le mettre en place et le faire vivre en classe? Année 2012-2013 Circonscription de Tours Centre Le carnet culturel Comment le mettre en place et le faire vivre en classe? Proposition des formateurs à compléter par les observations des enseignants Le

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la production de projets audiovisuels Le master «Création, Production, Images» du département de l ISIC - Institut des

Plus en détail

Initiation et réalisation BD. Création d univers et dialogué. Réalisation d un récit de A à Z. Découpage et storyboard. Mise en couleur numérique

Initiation et réalisation BD. Création d univers et dialogué. Réalisation d un récit de A à Z. Découpage et storyboard. Mise en couleur numérique Initiation bande dessinée La semaine du 21 au 25 avril 2014 De 9h30 à 16h30 Module Scénario BD du 7 et 8 décembre 2013 du 11 et 12 janvier 2013 Tous les mardis du 21 janvier au 8 avril 2014 Module Dessin

Plus en détail

Nous avons besoin de passeurs

Nous avons besoin de passeurs 1 Nous avons besoin de passeurs «Lier pratiques culturelles et artistiques, formation tout au long de la vie et citoyenneté» François Vercoutère Du point de vue où je parle, militant d éducation populaire

Plus en détail

OPTION CREATION D INTERIEURS

OPTION CREATION D INTERIEURS BACHELIER EN ARTS PLASTIQUES, VISUELS ET DE L ESPACE OPTION CREATION D INTERIEURS Les cours de «bachelor en arts plastiques, visuels et de l espace option création d intérieurs» sont susceptibles de se

Plus en détail

BTS DESIGN D'ESPACE LYCÉE RIVE-GAUCHE TOULOUSE C A T A L O G U E D E S C O U R S

BTS DESIGN D'ESPACE LYCÉE RIVE-GAUCHE TOULOUSE C A T A L O G U E D E S C O U R S BTS DESIGN D'ESPACE LYCÉE RIVE-GAUCHE TOULOUSE C A T A L O G U E D E S C O U R S PRESENTATION DU DESIGN D'ESPACE Le BTS DESIGN D ESPACE met en interaction la richesse des contenus relatifs à plusieurs

Plus en détail

Carnet de littérature

Carnet de littérature Carnet de littérature Instruction officielle 2002 «On peut aussi encourager les élèves à se doter d un carnet de littérature qu ils utilisent très librement pour conserver en mémoire les titres des œuvres

Plus en détail

Antoine de Margerie. dossier de presse. Les horizons sensibles

Antoine de Margerie. dossier de presse. Les horizons sensibles dossier de presse Antoine de Margerie Les horizons sensibles Hôtel Estrine 8, rue Estrine 13210 Saint-Rémy-de-Provence Tél. 04 90 92 34 72 www.musee-estrine.fr 6 septembre - 29 novembre 2015 Antoine de

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire de l art Recherche et valorisation de la recherche

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire de l art Recherche et valorisation de la recherche www.u-bordeaux3.fr Master recherche Histoire de l art Recherche et valorisation de la recherche Acquérir des compétences scientifiques en histoire de l art et apprendre à les valoriser Le master recherche,

Plus en détail

G R E C A U Rapport sur le mémoire de thèse de doctorat ENSA de Toulouse, INSA, école doctorale MEGeP, Spécialité Génie Civil, En co-tutelle avec l'université de Laval, Québec, Canada présenté par Catherine

Plus en détail

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand

OFFRES D OPTIONS. DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand OFFRES D OPTIONS DP3 Découverte Professionnelle 3h Langues anciennes SEA Section Européenne Anglais SED Section Européenne Allemand Option DP3 Qu est-ce que la DP3? La DP3 est une option de Découverte

Plus en détail

Par alliance : Armando Perez

Par alliance : Armando Perez Par alliance : Armando Perez Thèmes France, francophonie et langue française Concept D origine cubaine, Armando Perez nous emmène dans les lieux qu il fréquente à Miami pour nous parler de lui-même, de

Plus en détail

L, une filière d excellence

L, une filière d excellence lycée Marcelin Berthelot L, une filière d excellence «Je voudrais faire «Sciences Po», des études de droit, une école de commerce, ai-je intérêt à faire une 1 ère L?» La voie littéraire permet aujourd

Plus en détail

QUESTIONS DE GENRES? Une expérience de l interculturalité en acro-danse

QUESTIONS DE GENRES? Une expérience de l interculturalité en acro-danse «Plus on partage, plus on possède. Voilà le miracle.» Léonard Nimoy QUESTIONS DE GENRES? Avant propos La persistance de stéréotypes liés à la place des femmes et des hommes dans la société se concrétise

Plus en détail

Taxe d apprentissage 2015

Taxe d apprentissage 2015 Taxe d apprentissage 2015 Investir pour l égalité des chances En versant à l université Paris 8 la taxe d apprentissage, vous formez vos futurs collaborateurs, vous investissez dans l innovation pédagogique

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Anglais CAHIER- PROGRAMME

Anglais CAHIER- PROGRAMME Anglais CAHIER- PROGRAMME Dans le présent document, le masculin est utilisé sans aucune discrimination et uniquement dans le but d alléger le texte. NOTE : Tous les renseignements contenus dans ce document

Plus en détail

Notes de lecture : Dan SPERBER & Deirdre WILSON, La pertinence

Notes de lecture : Dan SPERBER & Deirdre WILSON, La pertinence Notes de lecture : Dan SPERBER & Deirdre WILSON, La pertinence Gwenole Fortin To cite this version: Gwenole Fortin. Notes de lecture : Dan SPERBER & Deirdre WILSON, La pertinence. 2006.

Plus en détail

Travaux de recherche en histoire de l'art et archéologie - TRHAA. Guide d utilisation

Travaux de recherche en histoire de l'art et archéologie - TRHAA. Guide d utilisation Présentation Travaux de recherche en histoire de l'art et archéologie - TRHAA Guide d utilisation La base des "Travaux de recherche en histoire de l'art et archéologie (TRHAA)" recense l'ensemble des travaux

Plus en détail

Rem Koolhass (Remment Lucas Koolhaas)

Rem Koolhass (Remment Lucas Koolhaas) Dans Elements Rem Koolhass rassemble les fondamentaux de l architecture, parmis lesquels certains existent depuis plus de cinq mille ans et d autres plus modernes ont su s intégrer à sa reflexion. Ces

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE. L École d art du Calaisis recrute des artistes pour intervenir en Classe Préparatoire aux écoles supérieures d art.

APPEL A CANDIDATURE. L École d art du Calaisis recrute des artistes pour intervenir en Classe Préparatoire aux écoles supérieures d art. APPEL A CANDIDATURE L École d art du Calaisis recrute des artistes pour intervenir en Classe Préparatoire aux écoles supérieures d art. La communauté d agglomération Cap Calaisis, en charge de la gestion

Plus en détail

PROGRAMME DE COURS. Pouvoir organisateur : Ville de Verviers. Etablissement : Académie des Beaux-Arts

PROGRAMME DE COURS. Pouvoir organisateur : Ville de Verviers. Etablissement : Académie des Beaux-Arts PROGRAMME DE COURS Pouvoir organisateur : Ville de Verviers Etablissement : Académie des Beaux-Arts Domaine des arts plastiques, visuels et d l espace Cours : Formation pluridisciplinaire Filière : formation

Plus en détail

Analyse du paysage. Université de Liège - LEMA

Analyse du paysage. Université de Liège - LEMA Analyse du paysage 1. Etat du paysage 2. Analyse du noyau urbain : croissance 3. Analyse du noyau urbain : trames, morphologie, voiries 4. Typologie de l habitat Université de Liège - LEMA Typologie de

Plus en détail

Multiplicité Homme-Machine

Multiplicité Homme-Machine Multiplicité Homme-Machine Composer avec l ordinateur Septième saison du Séminaire MaMuX-IRCAM, Première séance, 6 octobre 2007: Mathématiques/Musique et Composition Assistée par Ordinateur Arturo Fuentes

Plus en détail

Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.

Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg. Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/ 1 Projet départemental «EAU» le Site http://cpd67.site2.ac-strasbourg.fr/

Plus en détail

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Aimé Diaka Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire Enseignement : INTRODUCTION A LA SOCIOLOGIE 2 : CONCEPTS, METHODES, ET ENJEU ACTUELS Excellent Bon Moyen Insuffisant Comment évaluez-vous la préparation et l'organisation des séances? 6 (30%) 11 (55%)

Plus en détail

mention : Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation / second degré (MEEF) parcours : Lettres Modernes (CAPES)

mention : Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation / second degré (MEEF) parcours : Lettres Modernes (CAPES) mention : Métiers de l Enseignement, de l Éducation et de la Formation / second degré (MEEF) parcours : Lettres Modernes (CAPES) responsable : Jean-Marc Vercruysse - SEMESTRE 1 - ECU 1 : Questions de littérature

Plus en détail

un Film de DAVID PUJOL Antoni Pitxot - Montse Aguer - Salvador Dalí

un Film de DAVID PUJOL Antoni Pitxot - Montse Aguer - Salvador Dalí un Film de DAVID PUJOL Antoni Pitxot - Montse Aguer - Salvador Dalí Production IVAN CARRERO Scénario MONTSE AGUER et DAVID PUJOL Photographie IVAN CARRERO Édition et son JORDI MUÑOZ Documentation LUCIA

Plus en détail

STAGE ASDIFLE : EXTRAIT de MASTER 2

STAGE ASDIFLE : EXTRAIT de MASTER 2 STAGE ASDIFLE : EXTRAIT de MASTER 2 «Évolution du concept de formation à travers l analyse de Cahiers de l Asdifle» C est dans le cadre d un partenariat entre l Asdifle et l Université Paris VII que j

Plus en détail

BACCARAT HOTEL NEW YORK : LES VITRINES HARCOURT PAR BARDULA

BACCARAT HOTEL NEW YORK : LES VITRINES HARCOURT PAR BARDULA BACCARAT HOTEL NEW YORK : LES VITRINES HARCOURT PAR BARDULA Communiqué de presse Paris Mai 2015 Le projet des Vitrines Harcourt de BARDULA a été réalisé pour l Hôtel Baccarat à New York. Il se situe sur

Plus en détail

Le programme éducatif «Graffitis cacher l histoire?» s adresse aux élèves du deuxième et troisième cycle du primaire (3 e, 4 e, 5 e et 6 e années).

Le programme éducatif «Graffitis cacher l histoire?» s adresse aux élèves du deuxième et troisième cycle du primaire (3 e, 4 e, 5 e et 6 e années). Graffitis Cacher l histoire? Créé par Mélissa Duquette, chargée de projet à l animation au Musée de société des Deux-Rives, en lien avec le Programme du ministère de l Éducation du Québec. PRÉSENTATION

Plus en détail

MAURO CARBONE Professeur d Esthétique Faculté de Philosophie Université Jean-Moulin Lyon 3

MAURO CARBONE Professeur d Esthétique Faculté de Philosophie Université Jean-Moulin Lyon 3 MAURO CARBONE Professeur d Esthétique Faculté de Philosophie Université Jean-Moulin Lyon 3 Bibliographies des cours du 2 nd semestre de l'a.u. 2011-2012 ESTHETIQUE (M2 Ens / Hist Philo) TITRE DU COURS

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE POMPIDOU-METZ

CAHIER DES CHARGES POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE POMPIDOU-METZ CAHIER DES CHARGES POUR LE RECRUTEMENT DU DIRECTEUR DU CENTRE POMPIDOU-METZ 1- PRESENTATION DE L INSTITUTION Inauguré le 10 mai 2010, le Centre Pompidou-Metz, première décentralisation d un établissement

Plus en détail

Curriculum vitae. Cursus : Les stages :

Curriculum vitae. Cursus : Les stages : Curriculum vitae Nom : OUERTANI Prénom : Ines Profession : Architecte enseignante à l I.S.T. Tunis. Grade : Assistante Adresse : 11 rue Khortoum, cité Najet, Oued Ellil, c.p. 2021 Numéro de téléphone :

Plus en détail

La méthode de travail efficace. Apprendre les leçons par la rédaction de fiche de travail

La méthode de travail efficace. Apprendre les leçons par la rédaction de fiche de travail La méthode de travail efficace Pour réussir ses études, il faut avant tout une bonne stratégie d apprentissage en organisant très méthodiquement sa façon d apprendre. Organiser un planning de travail La

Plus en détail

Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier

Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier Alltech Young Scientist Conseils pour rédiger un papier Chers étudiants, De nombreux étudiants nous ont demandé, les années passées, si nous pouvions vous communiquer un article-type, ce qui est difficile,

Plus en détail

Page 1 sur 5. JESUS DANS LES TEXTES DE L'ANCIEN TESTAMENT JÉSUS TOUT-PUISSANT DOSSIER n 1

Page 1 sur 5. JESUS DANS LES TEXTES DE L'ANCIEN TESTAMENT JÉSUS TOUT-PUISSANT DOSSIER n 1 Page 1 sur 5 JÉSUS, TOUT-PUISSANT "Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre." (Genèse 1.1) I. L'emploi du mot "Elohim" pour désigner Dieu : Dans le premier verset de la Bible (cf. le texte original),

Plus en détail

La publicité dans les programmes scolaires

La publicité dans les programmes scolaires Rectorat de Lyon Délégation Académique au Numérique Éducatif - DANE La publicité dans les programmes scolaires Edwige Jamin CLEMI / DANE de Lyon Janvier 2015 La publicité dans les programmes du collège

Plus en détail

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh

Académie de Créteil. Projet présenté autour de l album «Trois souris peintres» d Ellen Stoll Walsh Projet académique 2013-2014 «Des boîtes à histoires» Comment créer un outil au service de la mise en mémoire et de la compréhension des textes littéraires Académie de Créteil Projet présenté autour de

Plus en détail

CHAMP SOCIAL ÉDITIONS

CHAMP SOCIAL ÉDITIONS Les textes logiques de C. S. Peirce du Dictionnaire de J. M. Baldwin CHAMP SOCIAL ÉDITIONS Introduction générale Au cours des années quatre-vingt Gérard Deledalle a conçu l idée de mettre à la disposition

Plus en détail

Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au Lycée Pierre LAGOURGUE. Le nouveau lycée d enseignement général et technologique

Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au Lycée Pierre LAGOURGUE. Le nouveau lycée d enseignement général et technologique Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au Lycée Pierre LAGOURGUE 1 Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au lycée Pierre LAGOURGUE ENSEIGNEMENTS OBLIGATOIRES

Plus en détail

Problématique / Problématiser / Problématisation / Problème

Problématique / Problématiser / Problématisation / Problème Problématique / Problématiser / Problématisation / PROBLÉMATIQUE : UN GROUPEMENT DE DÉFINITIONS. «Art, science de poser les problèmes. Voir questionnement. Ensemble de problèmes dont les éléments sont

Plus en détail

Tony GARNIER. Son projet de «Cité industrielle» révolutionne l urbanisme et l architecture

Tony GARNIER. Son projet de «Cité industrielle» révolutionne l urbanisme et l architecture Architecte urbaniste, ce Lyonnais visionnaire conçoit, dès 1917, les bases de l urbanisme actuel et à ce titre, influence durablement l architecture contemporaine. Tony GARNIER Né le 13 août 1869 à 10

Plus en détail

Master Histoire, histoire de l'art spécialité Grandes mutations culturelles et artistiques

Master Histoire, histoire de l'art spécialité Grandes mutations culturelles et artistiques 11/03/2016 http://www.univ-fcomte.fr Master Histoire, histoire de l'art spécialité Grandes mutations culturelles et artistiques UFR Sciences du langage, de l'homme et de la société http://slhs.univ-fcomte.fr/

Plus en détail

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE

FICHES DE REVISIONS LITTERATURE Fiche n 1 : Les 4 types de texte Fiche n 2 : La situation d énonciation 1- Le texte narratif qui sert à raconter 2- Le texte descriptif qui sert à faire voir 3- Le texte explicatif qui sert à faire comprendre

Plus en détail

Domaines professionnels

Domaines professionnels Anglais LICENCE 2 Objectifs de la formation La licence d anglais LLCE de l université Bordeaux Montaigne se caractérise par la grande pluridisciplinarité, la richesse et la variété de ses contenus, ainsi

Plus en détail

Directeur, chargé de la mission dialogue citoyen Mission Dialogue Citoyen Administrateur

Directeur, chargé de la mission dialogue citoyen Mission Dialogue Citoyen Administrateur Annexe 1 Cadre d emploi de recrutement Directeur, chargé de la mission dialogue citoyen Mission Dialogue Citoyen Administrateur Le pôle «politiques publiques et prospective» a en charge l accompagnement

Plus en détail

Des rencontres avec Des séances réservées. et les professionnels. Un accueil personnalisé. Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics

Des rencontres avec Des séances réservées. et les professionnels. Un accueil personnalisé. Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics Enseignants, élèves, étudiants et nouveaux publics Un accueil personnalisé. Des rencontres avec Des séances les cinéastes réservées. et les professionnels. Du 7 au 15 avril 2015 au Cinéma Luminor-Hôtel

Plus en détail

Témoignage de Rita SOUSSIGNAN, Professeur d Histoire antique, participante au projet Landmarks du programme COST

Témoignage de Rita SOUSSIGNAN, Professeur d Histoire antique, participante au projet Landmarks du programme COST Témoignage de Rita SOUSSIGNAN, Professeur d Histoire antique, participante au projet Landmarks du programme COST Janvier - Février 2009 Par Anne-Laure ALLAIN Rita Soussignan est directeur-adjoint du CESAM,

Plus en détail

Art Vidéo Lecture d œuvres vidéo

Art Vidéo Lecture d œuvres vidéo Art Vidéo Lecture d œuvres vidéo Démarche Démarche globale Identifier et qualifier Les composants plastiques de la vidéo Les impressions et les sensations subjectives Coordonner les deux types d informations

Plus en détail

FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS

FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS L ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE L ACADÉMIE DE LYON FORMATIONS ET ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE À L ESPÉ DE LYON TROIS DISPOSITIFS ESPACE DE STRUCTURATION DES PRATIQUES ARTISTIQUES

Plus en détail

Bibliothèque nationale de France

Bibliothèque nationale de France Bourse de recherche Prix de la BnF 2010-2011 Date limite de dépôt de dossier de candidature : le 30 mars 2010 Pour toutes informations complémentaires et sujets proposés : www.bnf.fr ou appelachercheurs

Plus en détail

) ' *! +, ' **!'* -.' /! +*( &01*/' 234*5 )6 7 '#! 8(9 / ( '/ 8! 1 : # * ; 8 *! *!!0!9 ;2*!!* '

) ' *! +, ' **!'* -.' /! +*( &01*/' 234*5 )6 7 '#! 8(9 / ( '/ 8! 1 : # * ; 8 *! *!!0!9 ;2*!!* ' ! " #$% Après avoir exposé la «Seconde Ecole de Paris» en 2011, le Musée du Touquet-Paris-Plage souhaitant s ouvrir résolument vers la création contemporaine, va accueillir cette année un des plus importants

Plus en détail

POUR ÉVITER LE PLAGIAT Quelques principes et règles pour éviter le plagiat :

POUR ÉVITER LE PLAGIAT Quelques principes et règles pour éviter le plagiat : QU EST-CE QUE LE PLAGIAT? Le plagiat est l action de «Piller les œuvres d autrui en donnant pour siennes les parties copiées» Le Petit Larousse 2013. C est une faute morale, civile, commerciale et/ou pénale

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008

Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008 Inspection Académique des Pyrénées-Atlantiques Mission pour l'éducation artistique et l'action culturelle Bilan des projets culturels 2007-2008 Titre du projet : Nom de l'école : Classe concernée : Nom

Plus en détail

SEMINAIRE. Sociologies post-occidentales et nouveaux cosmopolitismes. co-organisé par LIA-Triangle et l IMU (theme 6) Jeudi 27 juin de 14h à 17h30

SEMINAIRE. Sociologies post-occidentales et nouveaux cosmopolitismes. co-organisé par LIA-Triangle et l IMU (theme 6) Jeudi 27 juin de 14h à 17h30 SEMINAIRE Sociologies post-occidentales et nouveaux cosmopolitismes co-organisé par LIA-Triangle et l IMU (theme 6) Jeudi 27 juin de 14h à 17h30 Salle 2 Institut Français d Education ENS Lyon 15 parvis

Plus en détail

Maître de conférences en Études cinématographiques Université Charles de Gaulle- Lille 3 UFR Humanités, Département Arts

Maître de conférences en Études cinématographiques Université Charles de Gaulle- Lille 3 UFR Humanités, Département Arts Jessie Martin Maître de conférences en Études cinématographiques Université Charles de Gaulle- Lille 3 UFR Humanités, Département Arts Email : jessie.martin@univ-lille3.fr DIPLOMES 2007 Doctorat en Études

Plus en détail

Stage de «Communication NonViolente et Coaching»

Stage de «Communication NonViolente et Coaching» La Communication NonViolente (CNV) est un processus de communication très simple et surtout concret, qui permet de se relier à ce qui est essentiel pour nous, à ce qui nous anime. A partir du langage et

Plus en détail

Proposition de cours pour les étudiants d'échange (liste non exhaustive) Licence

Proposition de cours pour les étudiants d'échange (liste non exhaustive) Licence Explications Proposition de cours pour les étudiants d'échange (liste non exhaustive) S1 1er semestre 1ère année de licence S3 1er semestre 2ème année de licence S5 1er semestre 3ème année de licence S7

Plus en détail

Communication Concepts/ Méthodes/Outils

Communication Concepts/ Méthodes/Outils Mohammed DAOUDI Communication MASTER RESSOURCES HUMAINES ET COMMUNICATION Communication Concepts/ Méthodes/Outils Enseignant responsable de la matière Mohammed DAOUDI Maitre-assistant assistant «A» Année

Plus en détail

Pour le concours «Itinéraires Humanistes», nous avons jugé nécessaire de récompenser un second projet qui nous a marqué par son originalité.

Pour le concours «Itinéraires Humanistes», nous avons jugé nécessaire de récompenser un second projet qui nous a marqué par son originalité. Pour le concours «Itinéraires Humanistes», nous avons jugé nécessaire de récompenser un second projet qui nous a marqué par son originalité. Le projet intitulé «Dire le monde, dire mon monde : émotions

Plus en détail

Guide d utilisation de la base de données

Guide d utilisation de la base de données Guide d utilisation de la base de données Introduction Ce guide a pour objet de présenter le contenu de la base de données relatives aux traductions de textes économiques disponibles sur le site Web EE-T

Plus en détail

Prix Duo@Work. 2 ème édition. Excellence partagée entre architecte et industriel. Appel à candidature

Prix Duo@Work. 2 ème édition. Excellence partagée entre architecte et industriel. Appel à candidature Duo@Work 2 ème édition 1 Excellence partagée entre architecte et industriel Appel à candidature Un prix créé par l Unsfa Ile-de-France, en partenariat avec ARCHITECT@WORK Paris Excellence partagée entre

Plus en détail

La recherche en train de se faire: les cahiers de recherche en ligne. Aboubekeur ZINEDDINE

La recherche en train de se faire: les cahiers de recherche en ligne. Aboubekeur ZINEDDINE Table Ronde : L'ACTIVITÉ DE PUBLICATION DU JEUNE CHERCHEUR La recherche en train de se faire: les cahiers de recherche en ligne 13 décembre 2013 Bibliothèque de Paris MINES ParisTech Aboubekeur ZINEDDINE

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS. 1 er semestre

PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS. 1 er semestre PROGRAMME DETAILLÉ DES ENSEIGNEMENTS 1 er semestre Culture du documentaire, connaissance du milieu, initiation aux techniques et aux savoir-faire professionnels UE.1 Histoire des courants et des formes

Plus en détail

EXPLORER LE MONDE. Programmes maternelle 2015 SCIENCES EDD 27

EXPLORER LE MONDE. Programmes maternelle 2015 SCIENCES EDD 27 EXPLORER LE MONDE Programmes maternelle 2015 SCIENCES EDD 27 Programmes 2015 Explorer le monde du vivant, des objets, de la matière Explorer le monde Se repérer dans le temps et l espace l espace Découvrir

Plus en détail

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan

INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES. Efficacité énergétique et ville durable : leçons de l atelier d Abidjan Université d été : Bâtiments, Villes et Territoires durables face aux défis du changement climatique INITIATIVE DE LA FRANCOPHONIE POUR DES VILLES DURABLES Efficacité énergétique et ville durable : leçons

Plus en détail

Parcours. Année scolaire 2006-2007. Programme de DANSE (506.A0)

Parcours. Année scolaire 2006-2007. Programme de DANSE (506.A0) Année scolaire 2006-2007 Parcours Programme de DANSE (506.A0) Marlène Parent, conseillère pédagogique Local 1001-4, poste tél. 243 (Courriel : parentm@cdrummond.qc.ca) Département de Danse, local 1908,

Plus en détail

Qu est-ce que l Inventaire?

Qu est-ce que l Inventaire? Qu est-ce que l Inventaire? L I.P.I.C. (ou Inventaire du Patrimoine Immobilier Culturel) est la dénomination désignant l Inventaire du patrimoine architectural de Wallonie. Depuis 2011, il fait suite à

Plus en détail

MASTER (M2) MENTION SCIENCE POLITIQUE - SPÉCIALITÉ SOCIOLOGIE POLITIQUE DES REPRÉSENTATIONS" ET "EXPERTISES CULTURELLES"

MASTER (M2) MENTION SCIENCE POLITIQUE - SPÉCIALITÉ SOCIOLOGIE POLITIQUE DES REPRÉSENTATIONS ET EXPERTISES CULTURELLES MASTER (M2) MENTION SCIENCE POLITIQUE - SPÉCIALITÉ SOCIOLOGIE POLITIQUE DES REPRÉSENTATIONS" ET "EXPERTISES CULTURELLES" RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine :, Objectifs Voie

Plus en détail

Le Culte moderne des monuments

Le Culte moderne des monuments Le Culte moderne des monuments aloïs riegl La Culte moderne des monuments sa nature et ses origines Traduit de l allemand par mat thieu dumont & arthur lochmann Éditions allia 16, rue charlemagne, paris

Plus en détail

Faut-il brûler les humanités et les Sciences humaines et sociales?

Faut-il brûler les humanités et les Sciences humaines et sociales? Faut-il brûler les humanités et les Sciences humaines et sociales? Cette formule n est pas pure provocation. Confronté à l emprise croissante de l idéologie «économiste» sur nos sociétés logique comptable,

Plus en détail

Nouveau plan d enseignement du lycée,2010

Nouveau plan d enseignement du lycée,2010 1 PROGRESSION CONSEILLEE 1 ère année 2 ème année 3 ème année Obligatoires 3, 4, 1 2, 5 6 Optionnels 11, 12 7, 8, 13 9, 10, 14 D approfondissement 15, 16, 17, 18, 19 FRA 1: La société et le monde qui nous

Plus en détail

SYLLABUS ISIT. OPTION 2 : Traduction 2. Module 1 : Traduction. Traduction générale vers A. Nombre de crédits

SYLLABUS ISIT. OPTION 2 : Traduction 2. Module 1 : Traduction. Traduction générale vers A. Nombre de crédits Traduction générale vers A Module 1 : Traduction 5 ECTS généraux : Acquérir la méthodologie et les techniques de la traduction Approfondir la connaissance de la langue source. spécifiques : Parfaire la

Plus en détail

LICENCE LANGUES, LITTÉRATURES ET CIVILISATIONS ETRANGÈRES, SP. ESPAGNOL

LICENCE LANGUES, LITTÉRATURES ET CIVILISATIONS ETRANGÈRES, SP. ESPAGNOL LICENCE LANGUES, LITTÉRATURES ET CIVILISATIONS ETRANGÈRES, SP. ESPAGNOL Domaine ministériel : ARTS, LETTRES, LANGUES Mention : LANGUES, LITTÉRATURES ET CIVILISATIONS ÉTRANGÈRES Présentation La licence

Plus en détail

Master 1 T2M. Instructions pour la rédaction des notes de stage

Master 1 T2M. Instructions pour la rédaction des notes de stage Master 1 T2M Instructions pour la rédaction des notes de stage I Dispositions générales Selon le pays où vous êtes en stage, un enseignant de la langue concernée sera chargé de suivre votre stage et la

Plus en détail

PROPOSE Un séminaire. de réflexion sur le thème. Jeudi 8 novembre de 9h à 13h à rodez

PROPOSE Un séminaire. de réflexion sur le thème. Jeudi 8 novembre de 9h à 13h à rodez LA mission départementale de la culture DE l AVEYRON en partenariat avec l OBSERVATOIRE DES POLITIQUES CULTURELLES PROPOSE Un séminaire de réflexion sur le thème LA PARTICIPATION À LA VIE ARTISTIQUE ET

Plus en détail

La création artistique : outil de construction et de développement personnel des individus.

La création artistique : outil de construction et de développement personnel des individus. Association Loi 1901 Siret n 399 056 050 00046 APE n 900 1Z 13 rue Etienne Marcel 93500 PANTIN Tél : 01 49 42 10 52 Mail : association.latribu@free.fr Site : www.latribudepantin.com TEAM BUILDING Dynamisation

Plus en détail

Text Types and Purposes

Text Types and Purposes Text Types and Purposes College and Career Readiness (CCR) Anchor Standard 1: Ecrire une composition avec une idée principale, claire, explicite ou implicite en utilisant des éléments et des arguments

Plus en détail

Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002

Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002 Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002 I Christian Gattinoni : travail personnel A Travail plastique L œuvre créatrice de Christian Gattinoni se voit dirigée vers

Plus en détail

Projet pédagogique Du Cours Molière

Projet pédagogique Du Cours Molière Projet pédagogique Du Cours Molière 2015-2016 «La culture ce qui fait de l homme autre chose qu un accident de l univers.» André Malraux S'ouvrir au monde Faire des choix S'ouvrir à la culture La réussite

Plus en détail

LES NOTES EN BAS DE PAGE

LES NOTES EN BAS DE PAGE LES NOTES EN BAS DE PAGE 2 Les notes en bas de page Les notes en bas de page, références de citations, constituent le casse-tête des étudiant-e-s. Par souci d uniformisation et de simplification, il convient

Plus en détail

Le travail de l Atelier Jade

Le travail de l Atelier Jade Le travail de l Atelier Jade Jacques Devillers Graphiste de l invisible Jacques Devillers naît le 4 septembre 1921 à Amiens dans une famille d architectes. Après une formation en philosophie et un passage

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures

FRANÇAIS Langage oral. Lecture - écriture. Vocabulaire. Grammaire. Orthographe. MATHÉMATIQUES Nombres et calcul. Géométrie. Grandeurs et mesures FRANÇAIS Langage oral Demander des explications. Écouter et comprendre les textes lus par l enseignant. Restituer les principales idées d un texte lu par l enseignant. Dire un texte court appris par cœur,

Plus en détail

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND

Guide du petit visiteur. Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND Guide du petit visiteur Exposition HAÏKU CONVERSATIONS AUTOUR DU PAYSAGE JEAN-FRANÇOIS VAN HAELMEERSCH, NATHALIE AMAND, PAUL ROLAND DU 13 AVRIL AU 10 MAI Arrêt59, Centre Culturel de Péruwelz Petits jeux

Plus en détail

La documentation créative : Réflexion, analyse et aspect philosophique sur le travail documentaire.

La documentation créative : Réflexion, analyse et aspect philosophique sur le travail documentaire. La documentation créative : Réflexion, analyse et aspect philosophique sur le travail documentaire. Pour une documentation créative. L'apport de la philosophie de Raymond Ruyer. Éd. ADBS, 2006. Exposé

Plus en détail