Bilan des actions E3D

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan des actions E3D 2012-2013"

Transcription

1 Action en cours Action réalisée Action abandonnée Bilan des actions E3D -

2 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 L ENERGIE 2 CHAPITRE 2 L EAU 6 CHAPITRE 3 LES DECHETS 10 CHAPITRE 4 LA BIODIVERSITE 16 CHAPITRE 5 LA SOLIDARITE 20 CHAPITRE 6 L ALIMENTATION 22 CHAPITRE 7 LES BATIMENTS 23 CHAPITRE 8 LE BRUIT 24 CHAPITRE 9 LES DEPLACEMENTS 25 CHAPITRE 10 LA QUALITE DE VIE 26 CHAPITRE 11 LES RISQUES 27 1

3 L ENERGIE Intitulé de l action Objectif/Descriptif Acteurs du projet objectif résultat En cours Pérenne Comité ok Montage d'un kit Pantone (système eau Economie de carburant sur un moteur de tracteur hydrogène) sur un tracteur MF 3050 puis analyse de la puissance et de consommation en M. Riviere + -30% -25% carburant Lutter contre les pertes calorifiques Faire des économies de chauffage en fermant un passage entre 2 ateliers avec des lames de caoutchouc M.Silliard + gestion -1% X Visite d'un parc éolien dans le cadre de la semaine de l'énergie Visite du parc éolien de Manneville-lès-plains. Découverte du fonctionnement et de la maintenance d'une éolienne M.Vaubn + M.Thomas 2 groupes de % 1 an Lutter contre les pertes calorifiques faire des économies de chauffage en complétant le dispositif groumes-portes + butées Diagnostic sur le lycée M.Silliard +Mme Dragée + + gestion 100 % Des portes concernées 100% X X 2

4 Réunion à prévoir Lutte contre le gaspillage électrique Programmer une heure de coupure sur les ordinateurs du lycée qui sont installés en réseau Mme Reboulleau + M.Bouchen- 100% des ordis 80 % 1 an RESTE SDP touf Mise en place d une signalétique incitant au économies Mettre en place dans les lieu de vie une signalétique pour inciter à faire des économies d énergie. Mise en place en AP Mme Dragée M. Navarro 100 % des salles janv 2014 M.Lage M.Chaplain Plan de gestion des énergies Etablir un diagnostic des consommations de chauffage du lycée et mettre en place une gestion raisonnée du chauffage. L équipe pédagogique M.Lerou Démonstration de matériels électriques de Parcs et Jardins Des professionnels eposent et réalisent des démonstrations de leurs matériels (robots de tonte, tronçonneuses électriques etc.). Diminution de la pollution atmosphérique. Prévoir repas pour les professionnels M. Chaplain Mme Diesnis M.Colin, M.Orange, A refai re en 2014 M.Silliard 3

5 A confirmer Désignation de deu pilotes relais Chargés d animer et de relayer les actions sur le thème de l énergie M. Creton M.Navarro 2 actions 3 actions M. Chaplain Mme Diesnis Gestion différentiée des espaces verts du lycée Ne plus tondre certains endroits afin de réduire les coûts d entretien du parc. Réduction de la pollution atmosphérique L équipe pédagogique horticole Les -10% de surface soit m² X Les agents Participer au défi des économies d énergie entre lycées (lycée pilote) Changer nos habitudes par des éco-gestes et mesurer les consommations électriques avec un wattmètre. Organisation pour l AP M.Silliard Mme Dragée L AREHN La région A définir X Elèves 4

6 Rassembler les denrées alimentaires lors des périodes de vacances pour limiter l utilisation des Economie d électricité sur les chambres froides chambres froides et réduire la consommation électrique. Un réfrigérateur combiné de 290 litres classe A qui consomme 349kwh par an à 0,121 euros par heure coûte 42 euros par an soit 420 euros sur 10 ans. M.Duhamel /an Mise en place de détecteurs de présence afin de réduire la consommation électrique des luminaires -30% soit Eclairage etérieur du lycée L'éclairage public constitue environ 20% de la facture globale d'énergie M.Orange Mme Diesnis 12 /point lumineu X Le coût annuel au point lumineu est de 40 à 70 euros. Dans le cadre de l AP, les relèvent les points Sensibiliser les au dépenses énergétiques liées au salles de classe et au écogestes de dépenses énergétiques de plusieurs salles de l établissement. Ils calculent ensuite le coût énergétique de la salle pour une année scolaire et le coût pour un oubli d etinction des lumières. Ils réalisent ensuite des affiches à coller dans les salles avec des slogans incitant à éteindre les lumières M Navarro Mme Dragée 2 classes 2 classes 5

7 Mme Dragée Mme Diesnis Minuteurs sur l éclairage des couloirs Repérer et comptabiliser les zones concernées. Faire devis. M.Navarro 100% des couloirs En cours X M. Silliard 6

8 L EAU Intitulé de l action Objectif/Descriptif Acteurs du projet objectif résultat En cou rs Pérenne Comité ok Agir en consommateur responsable face à sa consommation d'eau Responsabiliser et éduquer les par rapport à leur consommation d'eau M. Djimtemadji Mme Foulon + 100% des 100% des Automatisation de l arrosage Investissement régional sur un système d automatisation de l arrosage entraînant une baisse de la consommation d eau Mme Diesnis Mme Poteau La région M.Lage Constat Baisse de la consommation d'eau dans les serres. Améliorer la gestion de l'eau dans les serres en rationalisant les cultures (volumes, types, périodes) M.Chaplain Equipe pédagogique horticole à faire à postériori..li tres 7

9 Désignation de deu pilotes relais Chargés d animer et de relayer les actions sur le thème de l eau Mme Launay Mme Mahchemel 2 actions 3 actions Diagnostic des consommations par secteur Diagnostiquer les consommations d'eau dans le lycée afin de mieu cibler les aes d'amélioration à mener Pose d un compteur avant alim Horti Agent chef + gestionnaire+ M. Chaplain Sept 2014 : litres Mettre en place une campagne de communication sur Participation à un défi lycées sur la protection des océans avec la fondation Maud Fontenoy le thème : Je m engage pour protéger les océans! Sensibiliser les à l importance des océans dans notre alimentation, au rôle que jouent les espèces marines dans la chaîne alimentaire, ou encore à la richesse culturelle qu elles représentent pour nos littorau Mme Yazid Mme Dragée 1 classe 30 1 classe 30 M. Silliard Poser des économiseurs d'eau sur les robinets et des boutons poussoirs Ce type de système permet de réduire la consommation d'eau courante Mme Dragée Intendance -5 % En cours M.Navarro Récupération d'eau de pluie pour arroser les serres Faire une économie de consommation d'eau courante Intendance + région -20% de la consommation totale En cours 8

10 Achat d un produit spécifique en fleuristerie pour diminuer la consommation d eau Baisse de la consommation d eau des fleurs Demander au CA Mme Machemehl 50% En cours Réalisation d un bassin avec traitement de l eau par lagunage Pour finalité pédagogiques Etudier avec les la technique de traitement de l eau biologique par lagunage Réaliser un système de pompage et filtration Avec des M.Abraham + M. Vauboin Les classes d horticulture + MEI Les classes d horticulture + MEI Etanchéification d un bassin de rétention d eau pour le développement de la biodiversité Permettre au bassin de rester toujours en eau afin de favoriser la biodiversité M.Abraham Bassin de 100 m² Bassin de 100 m² Agir en consommateur responsable face à sa consommation d'eau Responsabiliser et éduquer les par rapport à leur consommation d'eau M. Djimtemadji Mme Foulon + 100% des 100% des 2014 Mise en place d une classe d eau Avec l aide de l académie monter une classe d eau Mme Sterlin M.Abraham 2 classes Pas encore 9

11 LES DECHETS Intitulé de l action Objectif/Descriptif Acteurs du projet objectif Indicate ur résultat En cours Pérenne Comité ok Chasse au hydrocarbures Chasse au hydrocarbures : recyclage des chiffons tissus gras, des filtres à huile, et produits de nettoyage M.Orange + Equipe pédagogique maintenance+ Intendance 100% triés Compostage des déchets végétau Recycler les déchets verts horticoles et de cuisine Mise en place de composteurs Baisser l'utilisation des produits phyto Mme Petit, MmeDuval M.Chaplain + Equipe Péda 100% des déchets biodégrada-bles 100% des déchets biodégrad a-bles M.Silliard Mettre des gobelets recyclables sur la machine à café Changer la matière des gobelets afin qu ils soient recyclables Ent. Selecta Pas possible 10

12 Récupérer les déchets phytosanitaires M. Abraham Installation de phytobacs Prendre conscience du risque de pollution par les produits phytosanitaires Après neutralisation des produits chimiques (utilisés par les pour epériences) par les professeurs de sciences, déversement dans les phytobacs M.Orange Equipe pédagogique Horticole P.Chaplain Equipe péda de sciences 100% des déchets phytos Repérage des zones de tri par les primo-arrivants lors de la journée interactive de prérentrée Mise en place d un jeu de découverte des zones de tri pour les de seconde M.Navarro 100% des 2014 Communication sur le tri Proposer une nouvelle communication plus efficace sur le tri auprès de tous les publics du lycée Mme Dragée M.Lage M.Silliard Mme Machemelh Toucher 100% des Internes et DP 2014 Recycler les débris végétau et Préserver la qualité de l'eau des nappes phréatiques Diminuer l'utilisation des herbicides en utilisant du broyage de végétau Recycler les débris végétau Interdiction de traiter en présence et avec l aide des M.Chaplain Equipe pédagogique horticole -60 % des herbicides En

13 Mme Petit / Récupérer et valoriser les cartouches d'encre, le papier, le carton Récupérer et valoriser les cartouches d'encre, le papier, le carton et diminuer les déchets ultimes et la pollution Communiquer sur les endroits de collecte M.Lerou Les agents Les profs 100% des déchets recyclables 100% des déchets recycla bles Les Tri du plastique en Horticulture Récupérer le plastique et le mettre dans la poubelle grise de déchets ultimes de la communauté de communes si non recyclables Supprimer à terme la benne tous déchets (1200 /an) Mme Petit M.Chaplain L équipe péda horticole 1200 d économies /an 1200 d écono mies éleves Trier et valoriser le métal des ateliers et les boîtes de conserves de la cantine Mme Petit +M. Creton Valorisation du métal Mise en place d un bidon récupérateur de visserie dans l atelier MA et TP + M. Bouchentouf 100 % 100% Visite d'une usine de traitement des déchets ultimes Faire découvrir au le traitement des déchets produits durant la semaine de l énergie + semaine du DD M. Helluin +M. Silliard +Mme Hanotel

14 Dématérialisation lors des conseils de classe Réduire le nombre de photocopies lors des conseils de classe M. Lage -95 % de feuilles -95 % de feuilles Dématérialisation des infos à destination des profs grâce au boîtes mail Réduction du nombre de photocopies Mme Poteau + M. Lage + Mme Bodin -90 %de feuilles -90 %de feuilles Ramassage des déchets autour du lycée Diminuer la pollution autour du lycée Par des actions ponctuelles (Leclerc) et régulières CPE + en TIG Mme Blondel + M.Silliard Tous les mercredi 3 fois par an ok 1 fois Recyclage de papiers brllons pour réaliser des carnets de brllon pour les Découpage de feuilles de brllons dans le but de les relier et de réaliser des carnets de brllon Mme Hanotel Faire du terreau en recyclant les déchets alimentaires Réalisation d un lombricompost Mme Hanotel Construction d un compacteur de canettes Réduire le volume des déchets de la poubelle jaune M. Bouchentouf A fier Pas encore Désignation de deu pilotes relais Chargés d animer et de relayer les actions sur le thème de l eau M. Orange M.Duhamel 2 actions 3 actions 13

15 Accompagnement personnalisé : Classes de seconde Etape 1 : Recherche documentaire sur les déchets. Rédaction sur le blog journal ou sur le blog développement durable d articles sur le circuit des déchets Etape 2 : Donnons une seconde vie à nos déchets Recherche d objets à réaliser Mme Dragée Actions pédagogiques autour des déchets Récupération des déchets Réalisation d objets nouveau à partir des déchets Vente des objets réalisés à l occasion de la porte ouverte du lycée. Etape3 : Pendant la semaine du développement durable Mise en place de l eposition des travau réalisés par les Vente des objets Etape 4 : Social : Récolte de denrées pour les restaurants du cœur. Actions pédagogiques autour des déchets 1 BATP : Le recyclage des déchets verts et l aménagement d espaces liés au recyclage Mme Dragée

16 2014 Actions pédagogiques autour des déchets AP :1batp/fl : Réalisation d hérissons et d objets de bureau à partir de livres usagés. Mise en vente des objets lors de la porte ouverte de l établissement. Mme Dragée+ Mme Yazid M.Lage Projet de méthanisation des déchets Construction d une maquette pédagogique avec les professeurs de sciences L équipe pédagogique de sciences En cours I Récupération et traitement des déchets chimiques des classes de sciences Récupérer les déchets chimiques suite au epériences réalisées par les et les faire traiter par une entreprise spécialisée Mme Sterlin M.Rios 100% des déchets Professeur de Construction de zones de stockage grillagées et couvertes pour les cartons Aménagement par les de métallerie de zones de stockage pour les cartons métallerie Mme Petit Achat de 4 grosses boîtes pour stockage des cartons Fabrication par une structure spécialisée pour les travailleurs handicapés. Mme Petit M.Creton 4 boîtes 4 boîtes Demi-journée banalisée pour les d horticulture sur les risques liés au pesticides Organisation d une conférence impliquant professeurs et d horticulture. Interventions de spécialistes type cancérologue, juriste. M.Lage M.Chaplain

17 Automatisation de l arrosage Investissement régional sur un système d automatisation de l arrosage entraînant une baisse de l utilisation des pesticides et engrais chimiques Mme Diesnis Mme Poteau La Région En cours LA BIODIVERSITE Intitulé de l action Objectif/Descriptif Acteurs du projet objectif résultat En cours Pérenne Comité ok Conférence sur la pratique du DD par la ville de Dieppe Faire connaître au la pratique du DD par la ville de Dieppe M.Chaplain + M. Abraham an Oui Diminuer l'utilisation des produits phytosanitaires Sensibiliser les apprenants au respect de l'environnement Coller au pratiques professionnelles M.Chaplain Equipe pédagogique -60 % -60 % (paillage, broyage, pièges à phéromones) horticole M. Abraham Réhabilitation de la mare Réparer la mare afin d'avoir un point d'eau naturel dans le parc du lycée Mme Dragée 2 classes 2 classes 16

18 Animation d un club Connaître et Protéger la Nature (CPN) pour ados Pratique active des activités nature en milieu scolaire A.Reboulleau B.Silliard Mme Fabrication de nichoirs Fabrication de nichoirs à oiseau par les dans le cadre du CPN Reboulleau + M.Silliard+ 15 /an 10 Mme Fabrication de mini-hôtels à Reboulleau 2014 insectes pour les particuliers par le club CPN Fabrication de mini-hôtels à insectes Elèves 10/an 5 M.Silliard M. Chaplain Gestion différentiée des espaces verts du lycée Favoriser le développement de la biodiversité L équipe pédagogique horticole -20% En cours Les Les agents Préserver la biodiversité 1 BAFL : La lutte biologique : Les auiliaires de cultures, les plantes amies : OBJECTIF limiter la lutte chimique. Mme Dragée

19 Préserver la biodiversité T BAFL Réalisation d une plaquette sur la lutte biologique à distribuer lors de la journée portes ouvertes. Réalisation d une eposition sur les principau auiliaires de culture. Mme Dragée Étanchéification d un bassin de rétention d eau pour le développement de la biodiversité Permettre au bassin de rester toujours en eau afin de favoriser la biodiversité. Projet en partenariat avec la commune d Offranville Mme Bienstman + M. Abraham 100 m² d eau 100 m² d eau Mme Bienstman + Curage d une mare et aménagements En partenariat avec la commune d Offranville et le CAUE, curage d une mare mise à disposition du lycée avec aménagement paysager. Installation de nichoirs et hôtels à insectes par le club nature. L équipe pédagogique horticole + Mme Reboulleau (CPN)+ Poser 4 Nichoirs+ 2 Hôtels insectes M.Silliard (CPN) Replanter des arbres à la place des grands fûts abattus en Nov Renouveler les arbres malades Equipe pédagogique horticole + M. Chaplain 30 arbres 18

20 Partenariat Gestion différentiée Convention signée entre le lycée, la commune d Offranville et une association de pomologie pour la plantation de pommiers + greffons par la suite réalisés par les de CAP pépinières Equipe pédagogique horticole + M. Chaplain 20 pommiers 2014 Partenariat avec la commune pour créer un arboretum sur une pépinière Faire une liste des arbres + proposer au conseil municipal Aménager le terrain communal en arboretum En cours Mme Bienstman X espèces 2014 Partenariat avec la commune d Offranville pour créer 1 grand hôtel à insectes Les construisent un hôtel à insectes avec des matériau financés par la commune d Offranville dans le cadre du CPN le mercredi après-midi Mme Launay Mme Bienstman + M.Silliard 1 hôtel 1 hôtel Partenariat avec la commune de Les construisent un hôtel à insectes Dieppe et le lycée pour créer 2 grands hôtels à insectes avec des matériau financés par la commune de Dieppe + 1 pour le lycée M.Abraham 2 hôtels 2 hôtels 19

21 LA SOLIDARITE Intitulé de l action Objectif/Descriptif Acteurs du projet objectif résultat En cours Pérenne Comité ok Mme Yazid + Collecte d'aliments pour les restos du cœur Sensibiliser les à la solidarité M.Letourneur + Mme Bodin + élève Don du sang Faire un acte solidaire sauvant des vies Faire un don de soi Mme Blondel Mme Leclerc 50 personnes 80 personnes Egalité des genres Sensibiliser les à l égalité homme/femme Mme Foulon Tous les Tous les Sensibilisation au dons d organes, de sang, de moelle osseuse Encourager les à posséder une carte de donneur Mme Reboulleau 3 classes 3 classes Mettre du café venant du commerce équitable dans la machine à café Mieu rémunérer les petits producteurs M.Silliard Ent.Selecta 100 % des cafés 20

22 Mme Yazid + Collecte d'aliments pour les restos du cœur Sensibiliser les à la solidarité M.Letourneur + Mme Bodin 40 dons 19 dons + élève M. Deletoille Mme Relancer la commission menus Proposer des menus équilibrés Reboulleau + CVL 1 fois /trim 1 fois /trim + M.Dekindt M. Lage Adhérer à un groupement d achats de producteurs locau Réduire l empreinte carbone Soutenir les producteurs locau Mme Diesnis + la Région?? 21

23 L ALIMENTATION Intitulé de l action Objectif/Descriptif Acteurs du projet objectif résultat En cours Pérenne Comité ok 22

24 LE BRUIT Intitulé de l action Objectif/Descriptif Acteurs du projet objectif résultat En cours Pérenne Comité ok Gestion différenciée des espaces verts du lycée Réduire le bruit lié à l utilisation des tondeuses pendant le mois de juin notamment (période d eamens) M. Chaplain L équipe pédagogique horticole -100% 23

25 LES DEPLACEMENTS Intitulé de l action Objectif/Descriptif Acteurs du projet objectif résultat En cours Pérenne Comité ok 24

26 LES BATIMENTS Intitulé de l action Objectif/Descriptif Acteurs du projet objectif résultat En cours Pérenne Comité ok 25

27 LA QUALITE DE VIE Intitulé de l action Objectif/Descriptif Acteurs du projet objectif résultat En cours Pérenne Comité ok 26

28 LES RISQUES Intitulé de l action Objectif/Descriptif Acteurs du projet objectif résultat En cours Pérenne Comité ok 27

CHARTE DEVELOPPEMENT DURABLE ECO-BIVOUAC

CHARTE DEVELOPPEMENT DURABLE ECO-BIVOUAC CHARTE DEVELOPPEMENT DURABLE ECO-BIVOUAC Fondée sur : Les exigences de la norme ISO 26000 : 2010 Les critères de l écolabel européen Sommaire 1. Volet environnemental... 3 1.1 Prévention des pollutions...

Plus en détail

Synthèse du Programme Local de Prévention des Déchets de Chartres Métropole

Synthèse du Programme Local de Prévention des Déchets de Chartres Métropole Synthèse du Programme Local de Prévention des Déchets de Chartres Métropole Il n y a pas de petits gestes, si nous sommes 125 000 à les faire! PRÉAMBULE "La prévention de la production de déchets est l

Plus en détail

Collecte et tri des différents déchets réalisés par l activité électrique des ateliers ;

Collecte et tri des différents déchets réalisés par l activité électrique des ateliers ; Actions et projets d'edd en lien avec la démarche E3D - 2013/2014 LYCEE POLYVALENT CHARLES DE GAULLE Téléphone : 05.61.51.84.84 Courriel : 0312822z@ac-toulouse.fr Action N 1 Titre : UTILISER NOS COMPETENCES

Plus en détail

Développement durable et Agenda 21 local

Développement durable et Agenda 21 local Développement durable et Agenda 21 local La notion de développement durable est apparue en 1992 lors du Sommet de la Terre de Rio de Janeiro. «Le développement durable est un développement qui répond aux

Plus en détail

B/ PRESENTATION DU PROJET (ANNEXE 2)

B/ PRESENTATION DU PROJET (ANNEXE 2) B/ PRESENTATION DU PROJET (ANNEXE 2) Consulter le site Internet du lycée () : rubrique «Vie au lycée» > «Agenda 21 Développement Durable». 1) Votre contexte et vos enjeux Contexte/ constat : - Production

Plus en détail

- Tri et recyclage - Compostage - Déchets dangereux - Gaspillage alimentaire - Consommation et gestes du quotidien

- Tri et recyclage - Compostage - Déchets dangereux - Gaspillage alimentaire - Consommation et gestes du quotidien Le cadre du «VESD» Les établissements scolaires sont producteurs de déchets, ils ont la possibilité d être accompagnés par CALITOM dans une optique de réduction et de meilleure gestion des déchets. Les

Plus en détail

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois,

ÉDITO. Méthodologie. Chères Clermontoises, Chers Clermontois, ÉDITO Chères Clermontoises, Chers Clermontois, La municipalité de Clermont a fait le choix d accorder une place importante à la préservation de l environnement et du cadre de vie des Clermontois en maintenant

Plus en détail

Pépinières du Val d'erdre

Pépinières du Val d'erdre Page1 : Les Places 44850 Saint Mars du désert : 02 40 77 48 63 : 02 40 77 48 64 Pépinières du Val d'erdre Contact Jean-Marc Auray Gérant : www.pepinieresvalderdre.fr info@pepinieresvalderdre.fr Effectif

Plus en détail

Nos spécificités. Collège Jules Verne LE MAYET DE MONTAGNE (Allier) de Vichy, Classé ZEP, Effectif : environ 250 élèves.

Nos spécificités. Collège Jules Verne LE MAYET DE MONTAGNE (Allier) de Vichy, Classé ZEP, Effectif : environ 250 élèves. Collège Jules Verne LE MAYET DE MONTAGNE (Allier) Nos spécificités - Collège rural (zone montagne) du Réseau de Réussite scolaire du Bassin de Vichy, Classé ZEP, Effectif : environ 250 élèves. - Un des

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

Avril 2013: bilan des actions Eco-Ecole au collège Jean D'Esme.

Avril 2013: bilan des actions Eco-Ecole au collège Jean D'Esme. Avril 2013: bilan des actions Eco-Ecole au collège Jean D'Esme. P. Grankoff, coordonnateur du projet éco-école au collège Jean D'Esme. Intitulé du projet : «Participer au projet éco-école et développer

Plus en détail

Bilan des actions de développement durable Période 2005-2012

Bilan des actions de développement durable Période 2005-2012 Bilan des actions de développement durable Période 2005-2012 1. Contexte général L ambition de l Ecole Centrale de Lyon est d inculquer à ses élèves, futurs décideurs, le réflexe du «développement durable»

Plus en détail

LE COMPOSTAGE. Un jeu d enfant! Guide pratique du compostage domestique

LE COMPOSTAGE. Un jeu d enfant! Guide pratique du compostage domestique LE COMPOSTAGE Un jeu d enfant! Guide pratique du compostage domestique POURQUOI COMPOSTER? Je réduis ma poubelle 40 à 70 kg de déchets en moins par habitant chaque année. Ma poubelle est 30% plus petite.

Plus en détail

Accueil des personnes en situation de handicap

Accueil des personnes en situation de handicap Livret de sensibilisation des collaborateurs des hébergements touristiques Contribuez à l engagement et à la qualité de service de l entreprise! Accueil des personnes en situation de handicap Les bonnes

Plus en détail

Notre usage quotidien de l eau. L eau est une ressource essentielle à la vie et au maintien des écosystèmes

Notre usage quotidien de l eau. L eau est une ressource essentielle à la vie et au maintien des écosystèmes Notre usage quotidien de l eau L eau est une ressource essentielle à la vie et au maintien des écosystèmes En France, en 2009, chacun d entre nous a consommé en moyenne 165 litres d eau par jour, tous

Plus en détail

Enquête centre d exploitation et subdivision (nom).

Enquête centre d exploitation et subdivision (nom). Enquête centre d exploitation et subdivision (nom). *Service = centre d exploitation ou subdivision Nom de la personne ayant répondu au questionnaire Adresse mail Téléphone Consultez vous régulièrement

Plus en détail

Plan d actions sport et developpement durable

Plan d actions sport et developpement durable Plan d actions sport et developpement durable Les actions page 2 page 3 à 5 page 6 page 8 Les principes du plan d actions : pourquoi, pour qui, quel intérêt Le principe d éco-conditionnalité des aides

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

www.journeesnature.midipyrenees.fr

www.journeesnature.midipyrenees.fr Initiatrice des Assises nationales du développement durable, la Région Midi-Pyrénées poursuit son engagement concret pour la sauvegarde de l environnement avec l organisation les 3 et 4 juin 2006 des premières

Plus en détail

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons?

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? LYCEE FENELON : démarche Qualycée en cours Quels sont les efforts réalisés à Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? 16/03/2015 tri sélectif à Fénelon

Plus en détail

PREAMBULE CPIE Pays gersois propose Apprendre à mieux respecter notre milieu de vie.

PREAMBULE CPIE Pays gersois propose Apprendre à mieux respecter notre milieu de vie. PREAMBULE Le CPIE Pays gersois propose aux classes de primaire un projet pédagogique en 3 phases. L objectif général est : Apprendre à mieux respecter notre milieu de vie. A l intérieur de chaque phase,

Plus en détail

Ecologie au bureau. Pour tous

Ecologie au bureau. Pour tous EAU 80% de papier dans les poubelles; des ordinateurs, imprimantes, fax, machine à café, qui fonctionnent en permanence,... Sensible aux conséquences écologiques de votre activité professionnelle, vous

Plus en détail

Compte rendu de la première réunion de travail - 9 octobre 2012 -

Compte rendu de la première réunion de travail - 9 octobre 2012 - Compte rendu de la première réunion de travail - 9 octobre 2012 - ATELIER 3 : Préserver la Biodiversité et les ressources naturelles L atelier se déroule à la Ludothèque Bernard Tronchet Biodiversité,

Plus en détail

Soyez. Pour un logement

Soyez. Pour un logement Soyez Pour un logement Sommaire LE CHAUFFAGE 2 LA VENTILATION 2 LES EQUIPEMENTS MENAGES 3 L ECLAIRAGE ET L ELECTRICITE 4 L EAU 4 TRIE DES DECHETS 5 LA CONSOMMATION DURABLE 6 LE TRANSPORT 7 Ce guide va

Plus en détail

Modèles de documents pour le projet de gestion de déchets. Sommaire. Vers le Sommaire général

Modèles de documents pour le projet de gestion de déchets. Sommaire. Vers le Sommaire général pour le projet de gestion de Sommaire Modèle de Questionnaire Diagnostic.......................... 2 Modèle de Projet (contenu et présentation du plan d actions)............ 6 Fiche d évaluation des actions

Plus en détail

ORGANISER UN ÉVÉNEMENT ÉCO RESPONSABLE?

ORGANISER UN ÉVÉNEMENT ÉCO RESPONSABLE? 1 ORGANISER UN ÉVÉNEMENT ÉCO RESPONSABLE? Comment faire concrètement dans le Haut-Jura ORGANISATION DE NOTRE SÉANCE Présentation de l éco-responsablité Les étapes clés Les secteurs sur lesquels on peut

Plus en détail

BONNES PRATIQUES DECHETS ET POINTS D ATTENTION

BONNES PRATIQUES DECHETS ET POINTS D ATTENTION BONNES PRATIQUES DECHETS ET POINTS D ATTENTION Constats partagés : - Les déchets de chantier et de maintenance sont plutôt bien traités et suivis. - Les déchets de bureaux sont bien suivis sur les gros

Plus en détail

L EAU : UNE RESSOURCE VITALE ET PRECIEUSE, COMMENT LA PRESERVER ET L ECONOMISER? LA SOLUTION : LES ECO-GESTES!

L EAU : UNE RESSOURCE VITALE ET PRECIEUSE, COMMENT LA PRESERVER ET L ECONOMISER? LA SOLUTION : LES ECO-GESTES! L EAU : UNE RESSOURCE VITALE ET PRECIEUSE, COMMENT LA PRESERVER ET L ECONOMISER? LA SOLUTION : LES ECO-GESTES! 1 En moyenne, une personne gaspille 20 à 30% d'eau tous les jours, soit par inadvertance,

Plus en détail

3 DÉCHETS. Introduction. Rédacteur de la fiche : Agents d entretien. Roselyne BURGUNDER. Fonction :AENES.

3 DÉCHETS. Introduction. Rédacteur de la fiche : Agents d entretien. Roselyne BURGUNDER. Fonction :AENES. 3 DÉCHETS Lycée : EDGAR FAURE Rédacteur de la fiche : Agents d entretien. Roselyne BURGUNDER Ville : MORTEAU Fonction :AENES. Dernière mise à jour : vendredi 22 janvier 2010vendredi 8 janvier 2010 Introduction

Plus en détail

Passeport du Développement Durable. Mode d emploi

Passeport du Développement Durable. Mode d emploi 2014-2015 Passeport du Développement Durable Mode d emploi Qu est-ce que le Passeport DD? Le Passeport DD est un support pédagogique mis à disposition des enseignants pour sensibiliser les enfants dans

Plus en détail

Animation compostage en maternelle

Animation compostage en maternelle Fiche d animation 2 MAJ 25/07/2013 Fiche d animation 2 MAJ 25/07/2013 Animation compostage en maternelle À la suite d un jeu de questions-réponses les enfants retracent le cycle de la fabrication du compost.

Plus en détail

PRISE DE CONSCIENCE DE LA QUALITE DE L EAU ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE, A TRAVERS LE CHEMIN D UNE GOUTTE D EAU, A PARTIR DE LA TRAXENNE

PRISE DE CONSCIENCE DE LA QUALITE DE L EAU ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE, A TRAVERS LE CHEMIN D UNE GOUTTE D EAU, A PARTIR DE LA TRAXENNE PRISE DE CONSCIENCE DE LA QUALITE DE L EAU ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE, A TRAVERS LE CHEMIN D UNE GOUTTE D EAU, A PARTIR DE LA TRAXENNE QU EST-CE QUE LE PARLEMENT DES JEUNES POUR L EAU? Le Parlement des

Plus en détail

JOURS VERTS du 27 avril au 7 mai 2015

JOURS VERTS du 27 avril au 7 mai 2015 10 ème édition JOURS VERTS du 27 avril au 7 mai 2015 DANS MA NATURE Communauté de Communes du Sud-Est du Pays Manceau Brette-les-Pins Challes Changé Parigné-l Évêque Saint-Mars-d Outillé Depuis 2006, la

Plus en détail

Ville éco-responsable

Ville éco-responsable E 2 FAVORISER UN DEVELOPPEMENT RESPONSABLE La Ville souhaite, par son exemplarité, encourager la mise en place d un développement plus durable sur son territoire. Déjà investie sur plusieurs problématiques

Plus en détail

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE»

PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» PROJET D ANIMATIONS SCIENTIFIQUES «PREVENTION ET GESTION DES RISQUES LIÉS A L EAU ET AUX ALIMENTS POUR LA SANTE HUMAINE» A l attention des professeurs de SVT, Physique- Chimie et Histoire Géographie. Ecocène

Plus en détail

Réduisons nos déchets :

Réduisons nos déchets : Réduisons nos : 1 kg de produit par habitant et par jour! Les quantités de produits en France augmentent de 1% chaque année. 2005 Les des ménages représentent 22 % de la totalité des produits. 1960 160

Plus en détail

compostage individuel

compostage individuel 1 Le guide du compostage individuel ENSEMBLE VALORISONS NOS DECHETS 2 Des avantages tout terrain Epluchures de légumes, marc de café, coquilles d oeufs ou fleurs fânées,..., les déchets biodégradables

Plus en détail

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes Déchets > 1 tonne de verre recyclé = 660 kg de sable + 100 kg de fioul économisé > 1 tonne de plastique recyclé = entre 600 et 800 kg de pétrole brut économisé > 670 canettes valorisées = 1 vélo > 19 000

Plus en détail

Pourquoi et comment recycler, à quoi ça sert? Les gestes du tri malin en

Pourquoi et comment recycler, à quoi ça sert? Les gestes du tri malin en Réduisons la quantité de nos déchets! Pourquoi et comment recycler, à quoi ça sert? Les gestes du tri malin en COMMENT ET POURQUOI Pour recevoir votre équipement, téléphonez au TRIER SES DÉCHETS? LE TRI

Plus en détail

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques,

Indications de contenus, commentaires, recommandations pédagogiques, Document d accompagnement du référentiel de formation Inspection de l'enseignement Agricole Diplôme : Certificat d'aptitude Professionnelle agricole «Jardinier paysagiste» Module : MP4- Travaux d'entretiens

Plus en détail

Ces trente dernières années, on a dilapidé 30% des ressources naturelles du globe.

Ces trente dernières années, on a dilapidé 30% des ressources naturelles du globe. Pourquoi trier? Le geste de tri permet de réaliser un coup double : réaliser des économies d énergie considérables et par la même occasion, préserver des ressources naturelles précieuses. Effet de serre,

Plus en détail

Responsabilité sociale des entreprises: actions pour l environnement

Responsabilité sociale des entreprises: actions pour l environnement Responsabilité sociale des entreprises: actions pour l environnement Bettina Ferdman Guerrier Directrice & Fondatrice Forum ARPEA - La Maison de la Rivière, 1 er octobre 2014 www.philias.org Philias c

Plus en détail

Document SODEXO Réservé à un usage pédagogique. Réduire la consommation d'eau LE CONTEXTE. Règlementaire. Le Better Tomorrow Plan

Document SODEXO Réservé à un usage pédagogique. Réduire la consommation d'eau LE CONTEXTE. Règlementaire. Le Better Tomorrow Plan Consommation d'eau Réduire la consommation d'eau LE CONTEXTE Règlementaire La gestion de l'eau en France est réglementée par deux grandes lois, respectivement votées en 1964 et en 1992. La loi du 16 décembre

Plus en détail

Le Contrat Environnemental avec les Berruyers. L Agenda 21 de la Ville de Bourges

Le Contrat Environnemental avec les Berruyers. L Agenda 21 de la Ville de Bourges Le Contrat Environnemental avec les Berruyers L Agenda 21 de la Ville de Bourges Orléans 3 Juillet 2008 De la prise en compte de l environnement à celle du développement durable 1995 : élection de l équipe

Plus en détail

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Favoriser les déplacements alternatifs à la voiture Mettre en place un pédibus Sensibiliser les habitants sur la thématique

Plus en détail

Bilan de l action 2013-2014

Bilan de l action 2013-2014 Bailleurs sociaux - entretien des espaces ouverts au public Opération de soutien technique des bailleurs sociaux de la région Auvergne sur l amélioration et la réduction de leur utilisation de produits

Plus en détail

Charte. de l Éco-partenaire. Concours de l éco-exposant. Composition du comité du jury. Cette charte a été établie en partenariat avec EDF

Charte. de l Éco-partenaire. Concours de l éco-exposant. Composition du comité du jury. Cette charte a été établie en partenariat avec EDF Composition du comité du jury Charte de l Éco-partenaire Cette charte a été établie en partenariat avec EDF Concours de l éco-exposant Préambule Le Décastar 2015 organisé par l ADEM s est engagé, comme

Plus en détail

Système de Gestion de l Environnement & Bonnes Pratiques en matière de Durabilité à la Socapalm(Cameroun)

Système de Gestion de l Environnement & Bonnes Pratiques en matière de Durabilité à la Socapalm(Cameroun) Système de Gestion de l Environnement & Bonnes Pratiques en matière de Durabilité à la Socapalm(Cameroun) Second Palm Oil AFRICA 17 Octobre 2013, Libreville (Gabon) Présenté par Ir Pierre Bois d Enghien

Plus en détail

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Favoriser les déplacements alternatifs à la voiture Mettre en place un pédibus Informer les habitants sur les modes de transports

Plus en détail

Projet : Une gestion durable des déchets

Projet : Une gestion durable des déchets Collège Louis Anquetin Rue Lavoisier. 27150 Etrépagny Tel: 02 32 55 81 24 Fax: 02 32 27 16 94 Projet : Une gestion durable des déchets 2009-2010 Classes de 6 eme Projet 2009/2010. Gestion des déchets,

Plus en détail

Ä Les entreprises sont invitåes Ç appliquer l approche de pråcaution face aux problñmes touchant l environnement Ö.

Ä Les entreprises sont invitåes Ç appliquer l approche de pråcaution face aux problñmes touchant l environnement Ö. ENTREPRISE : SWAN SA TITRE : L Imprimerie SWAN veut sensibiliser son personnel sur le dåveloppement durable PRINCIPE DU GLOBAL COMPACT PRIS EN COMPTE : 7 Ä Les entreprises sont invitåes Ç appliquer l approche

Plus en détail

Nature Environnement Patrimoine. Développement durable en Aveyron

Nature Environnement Patrimoine. Développement durable en Aveyron Nature Environnement Patrimoine Développement durable en Aveyron De la Grande Section Au Primaire Animations pédagogiques en milieu scolaire Construisez un projet pédagogique pour la nature, l environnement

Plus en détail

Proximité Ethique Responsabilité

Proximité Ethique Responsabilité Qu est-ce que le développement durable à l échelle de ma TPE-PME? Proximité Ethique Responsabilité cgpme-idf@wanadoo.fr-tel: 01 56 89 09 30 www.cgpme-idf.fr Salon Entreprise Durable 20 octobre 2009 Qu

Plus en détail

COLLECTE MUTUALISEE DE PAPIER SUR LE

COLLECTE MUTUALISEE DE PAPIER SUR LE COLLECTE MUTUALISEE DE PAPIER SUR LE TECHNOPOLE La démarche de la Commission Développement Durable Constats - 80% des entreprises de la zone sont dans le tertiaire produisant essentiellement des déchets

Plus en détail

DEFI «MISE EN VEILLE»

DEFI «MISE EN VEILLE» DEFI «MISE EN VEILLE» La consommation de nuit et de week end dépasse souvent 25% de la facture électrique de l école Quel gaspillage énergétique, écologique et financier! Le défi à relever est de découvrir

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

PRESERVER LA BIODIVERSITE : «OUVRIR UN HOTEL A INSECTES»

PRESERVER LA BIODIVERSITE : «OUVRIR UN HOTEL A INSECTES» PROJET PLURIDISCIPLINAIRE A CARACTERE PROFESSIONNEL DOCUMENT DESCRIPTIF TITRE DU PROJET : PRESERVER LA BIODIVERSITE : «OUVRIR UN HOTEL A INSECTES» Introduction : Les insectes occupent une place essentielle

Plus en détail

Défi 7/7 Mission Ecogestes

Défi 7/7 Mission Ecogestes Défi 7/7 Mission Ecogestes - 202 851 habitants (au 1er janvier 2011) Les hommes commencent à se regrouper dans des villes. Les déchets sont jetés dans les rues entraînant de nombreuses épidémies meurtrières

Plus en détail

Livret d animations Sarthe Nature Environnement

Livret d animations Sarthe Nature Environnement Livret d animations Sarthe Nature Environnement La fédération d associations Sarthe Nature Environnement vous présente les animations pouvant être proposées par l animatrice et les bénévoles. Activités

Plus en détail

SAUVER LA TERRE J APPRENDS À LE FAIRE!

SAUVER LA TERRE J APPRENDS À LE FAIRE! NOM DE L ÉLÈVE NIVEAU: NOM DU TITULAIRE DE CLASE Message destiné aux élèves et à leurs parents Dans le cadre du thème du projet-école, Sauver la terre j apprends à le faire, nous vous invitons, tes parents

Plus en détail

SAVOIR ET APPRENDRE LA SOCIÉTÉ À 2000 W «L ÉNERGIE» LES ÉNERGIES FOSSILES: UN HÉRITAGE DÉVALISÉ. www.forum1203.ch

SAVOIR ET APPRENDRE LA SOCIÉTÉ À 2000 W «L ÉNERGIE» LES ÉNERGIES FOSSILES: UN HÉRITAGE DÉVALISÉ. www.forum1203.ch LA SOCIÉTÉ À 2000 W LES ÉNERGIES FOSSILES: UN HÉRITAGE DÉVALISÉ «L ÉNERGIE» Réalisé grâce au soutien de l État de Genève, Département du territoire LA SOCIÉTÉ À 2000 W LE TEMPS DU RENOUVELABLE EST ENTRE

Plus en détail

Initiation à l'éco-construction M 0.6 La démarche Négawatt

Initiation à l'éco-construction M 0.6 La démarche Négawatt Initiation à l'éco-construction M 0.6 La démarche Négawatt La démarche NégaWatt Sobriété = Moins Efficacité = Mieux Renouvelable = Autrement Source : www.negawatt.org Rappels : schéma général Ressources

Plus en détail

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi...

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi... Faire son compost chez soi... Le compostage individuel Pourquoi? Moins de déchets dans nos poubelles : Détourner les déchets verts et de la collecte et du traitement Limiter les nuisances liées à la gestion

Plus en détail

GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl

GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl facteurs de reussite DES ENJEUX... DES ACTIONS ACTIONS DE COMMUNICATION AUTO EVALUATION DD-GUID-005 indice 1 GUIDES POUR UNE COMMUNICATION RESPONSABLE Charte Petzl pour une communication

Plus en détail

Un chantier vert, c est un chantier plus respectueux de l environnement

Un chantier vert, c est un chantier plus respectueux de l environnement Un chantier vert, c est un chantier plus respectueux de l environnement Son objectif : diminuer les nuisances causées par les activités du chantier : bruit, pollutions des milieux naturels, consommation

Plus en détail

Action 14 : Recenser et valoriser le patrimoine naturel

Action 14 : Recenser et valoriser le patrimoine naturel Objectif 3.1 Renforcer la connaissance du patrimoine naturel et historique pour mieux le protéger, le valoriser et faire de la pédagogie sur les richesses communales Pilote de l'action Direction des Affaires

Plus en détail

le guide du tri 2015 Comment mieux gérer mes déchets? Pour tout renseignement 03 89 77 50 32 ou sur www.cc-vallee-munster.fr

le guide du tri 2015 Comment mieux gérer mes déchets? Pour tout renseignement 03 89 77 50 32 ou sur www.cc-vallee-munster.fr PLUS BELLE A VALLÉE AVEC LE TRI le guide du tri 2015 Comment mieux gérer mes déchets? Pour tout renseignement 03 89 77 50 32 ou sur www.cc-vallee-munster.fr Les consignes de tri Dans la poubelle Dans le

Plus en détail

on agit sur L ENERGIE DÉFI WATT COLLÈGE édition 2014/2015 est engagé dans la réduction des consommations d énergie

on agit sur L ENERGIE DÉFI WATT COLLÈGE édition 2014/2015 est engagé dans la réduction des consommations d énergie on agit sur L ENERGIE WATT DÉFI COLLÈGE édition 2014/2015 est engagé dans la réduction des consommations d énergie EDITO «L évolution du climat et l augmentation des consommations d énergie et des émissions

Plus en détail

LE Guide. de l administration

LE Guide. de l administration LE Guide d eco-exemplarite de l administration les déchets organiques les déchets alimentaires le troc & le réemploi les ine J installe des robinets poussoirs, infrarouges ou «brise-jets». J équipe les

Plus en détail

De la conception à l exploitation d un Bâtiment Basse Consommation Des outils de suivi de l efficacité énergétique et HQE

De la conception à l exploitation d un Bâtiment Basse Consommation Des outils de suivi de l efficacité énergétique et HQE De la conception à l exploitation d un Bâtiment Basse Consommation Des outils de suivi de l efficacité énergétique et HQE AV- COFUHAT 2011 1 Des besoins d une construction à l utilisation: l ensemble des

Plus en détail

OBSERVATION D UN ECO-EVENEMENT

OBSERVATION D UN ECO-EVENEMENT OBSERVATION D UN ECO-EVENEMENT Ensemble, contribuons à préserver l environnement! 1 1. INFORMATIONS SUR L ASSOCIATION TYPE D ORGANISME / ENTITE ORGANISATRICE ASSOCIATION COLLECTIVITE AUTRE, PRECISER :.

Plus en détail

SECTEUR S3 74330 EPAGNY CHARTE CHANTIER PROPRE

SECTEUR S3 74330 EPAGNY CHARTE CHANTIER PROPRE SECTEUR S3 74330 EPAGNY CHARTE CHANTIER PROPRE 1 Pour son nouveau programme immobilier «JARDINS REPUBLIQUE», SOGIMM s est engagée dans une démarche développement durable et dans le processus de labellisation

Plus en détail

Établissement Public Local d Enseignement Agricole. Agricampus - Hyères. Comité de Pilotage

Établissement Public Local d Enseignement Agricole. Agricampus - Hyères. Comité de Pilotage Établissement Public Local d Enseignement Agricole - Hyères Comité de Pilotage Partenaire privé SITTOMAT SICA RACINE TOPGREEN SA Kit Grimpe Keur Gou Mac Coop la Crau Pépinière Rey Partenaire associatif

Plus en détail

Cahier des charges. Totem signalétique de collecte de déchets sur les évènements

Cahier des charges. Totem signalétique de collecte de déchets sur les évènements Toulouse, le mercredi 13 janvier 2010 Cahier des charges Totem signalétique de collecte de déchets sur les évènements Contacts ARPE Midi-Pyrénées : Nathalie RAYNAL raynal.n@arpe-mip.com Régis EDART edart.r@arpe-mip.com

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2013. Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour

Plan d action de développement durable 2009-2013. Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour Plan d action de développement durable 2009-2013 Favoriser une meilleure concertation des industries du territoire Octobre 2009 Avant propos La Société

Plus en détail

Ce qu il faut savoir pour faire une bonne gestion des matières résiduelles dans les ICI de la Mauricie

Ce qu il faut savoir pour faire une bonne gestion des matières résiduelles dans les ICI de la Mauricie Ce qu il faut savoir pour faire une bonne gestion des matières résiduelles dans les ICI de la Mauricie Les objectifs d ici 2015 : Ramener à 700 kg par habitant la quantité de matières résiduelles éliminées

Plus en détail

EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80

EPLEFPA LES SARDIERES 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Maître d'ouvrage : EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Objet : Récupération des eaux pluviales pour le jardin partagé des Sardières CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

Tourisme durable et Cévéo, une vraie démarche terrain. d en juger! Mai 2008

Tourisme durable et Cévéo, une vraie démarche terrain. d en juger! Mai 2008 Tourisme durable et Cévéo, une vraie démarche terrain. À vous d en juger! Dossier de presse Mai 2008 Service relations presse Agence Canopée : Valérie Barbas - 0 820 821 144 - rp@canopee-net.com Mars 2008

Plus en détail

Chambre. Chambre. Dans ma chambre je règle le radiateur sur : Pour jouer j utilise : Des jeux en bois. Des jeux en plastique

Chambre. Chambre. Dans ma chambre je règle le radiateur sur : Pour jouer j utilise : Des jeux en bois. Des jeux en plastique Chambre Chambre Dans ma chambre je règle le radiateur sur : Pour jouer j utilise : Des jeux en bois Des jeux en plastique Chambre Chambre J achète plutôt des vêtements : Pour mes jouets électriques j utilise

Plus en détail

Note de cadrage du projet technologique STI2D

Note de cadrage du projet technologique STI2D Année: 2012-2013 Classe concernée: TSTI2D1 - EE Nombre total d élèves: 29 Établissement: Lycée Pierre Paul RIQUET SAINT-ORENS DE GAMEVILLE responsables: Discipline: Nom: Prénom: Nombre de groupes pour

Plus en détail

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou Le Guide de l éco-agent Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou «L'écologie est aussi et surtout un problème culturel. Le respect de l'environnement passe par un grand nombre de changements comportementaux.»

Plus en détail

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique?

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? LES PLASTIQUES EN DEBAT 3 ODP3 LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? 1 Les premières matières plastiques ont fait leur apparition autour de 1860. A l époque les premières

Plus en détail

COMMUNAUTé DU SOISSONNAIS

COMMUNAUTé DU SOISSONNAIS guide du tri ( NE PAS ) JETER COMMUNAUTé DU SOISSONNAIS www.agglo-soissonnais.com Les équipements pour mes déchets A mon domicile BAC VERT Pots en verre Bouteilles et canettes en verre Bocaux en verre

Plus en détail

Tes 12 défis. Dis STOP. au réchauffement de la planète!

Tes 12 défis. Dis STOP. au réchauffement de la planète! Tes 12 défis Dis STOP au réchauffement de la planète! Tes 12 défis mode d emploi Et si les 500 000 lecteurs d Images Doc s y mettent? Ce livret te propose 12 gestes simples à réaliser dans ta vie quotidienne

Plus en détail

Collecte des déchets : des changements à venir à partir de janvier 2010

Collecte des déchets : des changements à venir à partir de janvier 2010 Collecte des déchets : des changements à venir à partir de janvier 2010 POURQUOI? Parce qu aujourd'hui 50 % des habitants ne sortent leur bac de déchets ménagers non recyclés qu une fois par semaine :

Plus en détail

Le CPE, acteur du développement durable.

Le CPE, acteur du développement durable. Le CPE, acteur du développement durable. Introduction En 1992, le sommet de RIO dresse un constat alarmant de l état de la planète et des inégalités entre les peuples. Les gouvernements adoptent un plan

Plus en détail

Objectifs: Réduire les apports en déchèterie Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile

Objectifs: Réduire les apports en déchèterie Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile déchets 2015 Appui au déploiement de broyeur "groupés" ACTION N 57 : Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile Favoriser le paillage Stabiliser le flux de déchets verts 115 3 Les habitants

Plus en détail

eco-agent elb sa n o pser-océtneg l a ed l e u nam it tep

eco-agent elb sa n o pser-océtneg l a ed l e u nam it tep eco-agent éco-responsable l agent Petit manuel de La stratégie nationale du développement durable (ou éco-responsabilité) se décline en 6 objectifs dont "l'information, la sensibilisation et la formation

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas.

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Édito Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Depuis janvier 2011, le Syndicat Emeraude s est engagé résolument dans un programme local de prévention. Ne nous limitons pas à l objectif

Plus en détail

Réunion Publique Opération Compostage Individuel

Réunion Publique Opération Compostage Individuel Réunion Publique Opération Compostage Individuel Introduction : 1) mettre nos déchets dans le composteur et non à la poubelle? 2) transformer nos déchets en compost? 3) utiliser le compost? 4) Le paillage,

Plus en détail

Compte rendu de la journée de Formation Académique du jeudi 19 Mars 2009

Compte rendu de la journée de Formation Académique du jeudi 19 Mars 2009 Compte rendu de la journée de Formation Académique du jeudi 19 Mars 2009 Thème : La Démarche Qualité Environnementale et Eco label au sein du Groupe ACCOR «La terre nous accueille, nous accueillons le

Plus en détail

Superficie : 542 hectares (dont 267 hectares agricoles) Démographie : 1572 habitants. Budget communal : 1 975 000

Superficie : 542 hectares (dont 267 hectares agricoles) Démographie : 1572 habitants. Budget communal : 1 975 000 AGENDA 21 Le SÉQUESTRE Présentation de la commune Superficie : 542 hectares (dont 267 hectares agricoles) Démographie : 1572 habitants Budget communal : 1 975 000 LE SEQUESTRE (Budget Agenda 21 : 35 000

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

Présentation du travail effectué et objectif

Présentation du travail effectué et objectif Présentation du travail effectué et objectif Ce travail a été réalisé par un groupe constitué d'animateurs, de directeurs et coordonnateurs C.E.L. ariégeois des 4 pays d'ariège Pyrénées qui ont bien voulu

Plus en détail

CONTACT de LA PORTE D ALSACE

CONTACT de LA PORTE D ALSACE CALENDRIER DE TRI ZONE C Les consignes de tri et les dates de collecte de vos produits résiduels DANNEMARIE GOMMERSDORF CONTACT de LA PORTE D ALSACE Communauté de communes de la région de Dannemarie ;

Plus en détail

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord)

«La ville jardin» Grande-Synthe (Nord) Valorisation des patrimoines bâti et naturel > Gestion différenciée des espaces verts Zones naturelles en périphérie de la ville : la gestion consiste en un fauchage une à deux fois par an avec enlèvement

Plus en détail

Annexe 1 : Emissions directes de GES (périmètre 1) quantifiées séparément par poste et pour chaque GES en tonnes. Tableau

Annexe 1 : Emissions directes de GES (périmètre 1) quantifiées séparément par poste et pour chaque GES en tonnes. Tableau Annexe 1 : Emissions directes de GES (périmètre 1) quantifiées séparément par poste et pour chaque GES en tonnes Tableau Annexe 2 : Emissions directes de GES (périmètre 1) quantifiées séparément par poste

Plus en détail

Mais que deviennent nos bennes de déchets?

Mais que deviennent nos bennes de déchets? Mais que deviennent nos bennes de déchets? Aujourd'hui, rien qu'en France, chaque habitant génère plus d'un kilo de déchets par jour, soit environ 420 kg par an. Deux fois plus qu'en 1960. Pour enrayer

Plus en détail

Rentabilisez vos. déchets verts! tontes de pelouses, tailles de haies... 5 techniques. à la portée de tous. www.isere.fr

Rentabilisez vos. déchets verts! tontes de pelouses, tailles de haies... 5 techniques. à la portée de tous. www.isere.fr Rentabilisez vos déchets verts! tontes de pelouses, tailles de haies... 5 techniques à la portée de tous www.isere.fr Rentabilisez vos déchets verts! en les recyclant chez vous simplement Et faites des

Plus en détail