Bilan des actions E3D

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Bilan des actions E3D 2012-2013"

Transcription

1 Action en cours Action réalisée Action abandonnée Bilan des actions E3D -

2 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 L ENERGIE 2 CHAPITRE 2 L EAU 6 CHAPITRE 3 LES DECHETS 10 CHAPITRE 4 LA BIODIVERSITE 16 CHAPITRE 5 LA SOLIDARITE 20 CHAPITRE 6 L ALIMENTATION 22 CHAPITRE 7 LES BATIMENTS 23 CHAPITRE 8 LE BRUIT 24 CHAPITRE 9 LES DEPLACEMENTS 25 CHAPITRE 10 LA QUALITE DE VIE 26 CHAPITRE 11 LES RISQUES 27 1

3 L ENERGIE Intitulé de l action Objectif/Descriptif Acteurs du projet objectif résultat En cours Pérenne Comité ok Montage d'un kit Pantone (système eau Economie de carburant sur un moteur de tracteur hydrogène) sur un tracteur MF 3050 puis analyse de la puissance et de consommation en M. Riviere + -30% -25% carburant Lutter contre les pertes calorifiques Faire des économies de chauffage en fermant un passage entre 2 ateliers avec des lames de caoutchouc M.Silliard + gestion -1% X Visite d'un parc éolien dans le cadre de la semaine de l'énergie Visite du parc éolien de Manneville-lès-plains. Découverte du fonctionnement et de la maintenance d'une éolienne M.Vaubn + M.Thomas 2 groupes de % 1 an Lutter contre les pertes calorifiques faire des économies de chauffage en complétant le dispositif groumes-portes + butées Diagnostic sur le lycée M.Silliard +Mme Dragée + + gestion 100 % Des portes concernées 100% X X 2

4 Réunion à prévoir Lutte contre le gaspillage électrique Programmer une heure de coupure sur les ordinateurs du lycée qui sont installés en réseau Mme Reboulleau + M.Bouchen- 100% des ordis 80 % 1 an RESTE SDP touf Mise en place d une signalétique incitant au économies Mettre en place dans les lieu de vie une signalétique pour inciter à faire des économies d énergie. Mise en place en AP Mme Dragée M. Navarro 100 % des salles janv 2014 M.Lage M.Chaplain Plan de gestion des énergies Etablir un diagnostic des consommations de chauffage du lycée et mettre en place une gestion raisonnée du chauffage. L équipe pédagogique M.Lerou Démonstration de matériels électriques de Parcs et Jardins Des professionnels eposent et réalisent des démonstrations de leurs matériels (robots de tonte, tronçonneuses électriques etc.). Diminution de la pollution atmosphérique. Prévoir repas pour les professionnels M. Chaplain Mme Diesnis M.Colin, M.Orange, A refai re en 2014 M.Silliard 3

5 A confirmer Désignation de deu pilotes relais Chargés d animer et de relayer les actions sur le thème de l énergie M. Creton M.Navarro 2 actions 3 actions M. Chaplain Mme Diesnis Gestion différentiée des espaces verts du lycée Ne plus tondre certains endroits afin de réduire les coûts d entretien du parc. Réduction de la pollution atmosphérique L équipe pédagogique horticole Les -10% de surface soit m² X Les agents Participer au défi des économies d énergie entre lycées (lycée pilote) Changer nos habitudes par des éco-gestes et mesurer les consommations électriques avec un wattmètre. Organisation pour l AP M.Silliard Mme Dragée L AREHN La région A définir X Elèves 4

6 Rassembler les denrées alimentaires lors des périodes de vacances pour limiter l utilisation des Economie d électricité sur les chambres froides chambres froides et réduire la consommation électrique. Un réfrigérateur combiné de 290 litres classe A qui consomme 349kwh par an à 0,121 euros par heure coûte 42 euros par an soit 420 euros sur 10 ans. M.Duhamel /an Mise en place de détecteurs de présence afin de réduire la consommation électrique des luminaires -30% soit Eclairage etérieur du lycée L'éclairage public constitue environ 20% de la facture globale d'énergie M.Orange Mme Diesnis 12 /point lumineu X Le coût annuel au point lumineu est de 40 à 70 euros. Dans le cadre de l AP, les relèvent les points Sensibiliser les au dépenses énergétiques liées au salles de classe et au écogestes de dépenses énergétiques de plusieurs salles de l établissement. Ils calculent ensuite le coût énergétique de la salle pour une année scolaire et le coût pour un oubli d etinction des lumières. Ils réalisent ensuite des affiches à coller dans les salles avec des slogans incitant à éteindre les lumières M Navarro Mme Dragée 2 classes 2 classes 5

7 Mme Dragée Mme Diesnis Minuteurs sur l éclairage des couloirs Repérer et comptabiliser les zones concernées. Faire devis. M.Navarro 100% des couloirs En cours X M. Silliard 6

8 L EAU Intitulé de l action Objectif/Descriptif Acteurs du projet objectif résultat En cou rs Pérenne Comité ok Agir en consommateur responsable face à sa consommation d'eau Responsabiliser et éduquer les par rapport à leur consommation d'eau M. Djimtemadji Mme Foulon + 100% des 100% des Automatisation de l arrosage Investissement régional sur un système d automatisation de l arrosage entraînant une baisse de la consommation d eau Mme Diesnis Mme Poteau La région M.Lage Constat Baisse de la consommation d'eau dans les serres. Améliorer la gestion de l'eau dans les serres en rationalisant les cultures (volumes, types, périodes) M.Chaplain Equipe pédagogique horticole à faire à postériori..li tres 7

9 Désignation de deu pilotes relais Chargés d animer et de relayer les actions sur le thème de l eau Mme Launay Mme Mahchemel 2 actions 3 actions Diagnostic des consommations par secteur Diagnostiquer les consommations d'eau dans le lycée afin de mieu cibler les aes d'amélioration à mener Pose d un compteur avant alim Horti Agent chef + gestionnaire+ M. Chaplain Sept 2014 : litres Mettre en place une campagne de communication sur Participation à un défi lycées sur la protection des océans avec la fondation Maud Fontenoy le thème : Je m engage pour protéger les océans! Sensibiliser les à l importance des océans dans notre alimentation, au rôle que jouent les espèces marines dans la chaîne alimentaire, ou encore à la richesse culturelle qu elles représentent pour nos littorau Mme Yazid Mme Dragée 1 classe 30 1 classe 30 M. Silliard Poser des économiseurs d'eau sur les robinets et des boutons poussoirs Ce type de système permet de réduire la consommation d'eau courante Mme Dragée Intendance -5 % En cours M.Navarro Récupération d'eau de pluie pour arroser les serres Faire une économie de consommation d'eau courante Intendance + région -20% de la consommation totale En cours 8

10 Achat d un produit spécifique en fleuristerie pour diminuer la consommation d eau Baisse de la consommation d eau des fleurs Demander au CA Mme Machemehl 50% En cours Réalisation d un bassin avec traitement de l eau par lagunage Pour finalité pédagogiques Etudier avec les la technique de traitement de l eau biologique par lagunage Réaliser un système de pompage et filtration Avec des M.Abraham + M. Vauboin Les classes d horticulture + MEI Les classes d horticulture + MEI Etanchéification d un bassin de rétention d eau pour le développement de la biodiversité Permettre au bassin de rester toujours en eau afin de favoriser la biodiversité M.Abraham Bassin de 100 m² Bassin de 100 m² Agir en consommateur responsable face à sa consommation d'eau Responsabiliser et éduquer les par rapport à leur consommation d'eau M. Djimtemadji Mme Foulon + 100% des 100% des 2014 Mise en place d une classe d eau Avec l aide de l académie monter une classe d eau Mme Sterlin M.Abraham 2 classes Pas encore 9

11 LES DECHETS Intitulé de l action Objectif/Descriptif Acteurs du projet objectif Indicate ur résultat En cours Pérenne Comité ok Chasse au hydrocarbures Chasse au hydrocarbures : recyclage des chiffons tissus gras, des filtres à huile, et produits de nettoyage M.Orange + Equipe pédagogique maintenance+ Intendance 100% triés Compostage des déchets végétau Recycler les déchets verts horticoles et de cuisine Mise en place de composteurs Baisser l'utilisation des produits phyto Mme Petit, MmeDuval M.Chaplain + Equipe Péda 100% des déchets biodégrada-bles 100% des déchets biodégrad a-bles M.Silliard Mettre des gobelets recyclables sur la machine à café Changer la matière des gobelets afin qu ils soient recyclables Ent. Selecta Pas possible 10

12 Récupérer les déchets phytosanitaires M. Abraham Installation de phytobacs Prendre conscience du risque de pollution par les produits phytosanitaires Après neutralisation des produits chimiques (utilisés par les pour epériences) par les professeurs de sciences, déversement dans les phytobacs M.Orange Equipe pédagogique Horticole P.Chaplain Equipe péda de sciences 100% des déchets phytos Repérage des zones de tri par les primo-arrivants lors de la journée interactive de prérentrée Mise en place d un jeu de découverte des zones de tri pour les de seconde M.Navarro 100% des 2014 Communication sur le tri Proposer une nouvelle communication plus efficace sur le tri auprès de tous les publics du lycée Mme Dragée M.Lage M.Silliard Mme Machemelh Toucher 100% des Internes et DP 2014 Recycler les débris végétau et Préserver la qualité de l'eau des nappes phréatiques Diminuer l'utilisation des herbicides en utilisant du broyage de végétau Recycler les débris végétau Interdiction de traiter en présence et avec l aide des M.Chaplain Equipe pédagogique horticole -60 % des herbicides En

13 Mme Petit / Récupérer et valoriser les cartouches d'encre, le papier, le carton Récupérer et valoriser les cartouches d'encre, le papier, le carton et diminuer les déchets ultimes et la pollution Communiquer sur les endroits de collecte M.Lerou Les agents Les profs 100% des déchets recyclables 100% des déchets recycla bles Les Tri du plastique en Horticulture Récupérer le plastique et le mettre dans la poubelle grise de déchets ultimes de la communauté de communes si non recyclables Supprimer à terme la benne tous déchets (1200 /an) Mme Petit M.Chaplain L équipe péda horticole 1200 d économies /an 1200 d écono mies éleves Trier et valoriser le métal des ateliers et les boîtes de conserves de la cantine Mme Petit +M. Creton Valorisation du métal Mise en place d un bidon récupérateur de visserie dans l atelier MA et TP + M. Bouchentouf 100 % 100% Visite d'une usine de traitement des déchets ultimes Faire découvrir au le traitement des déchets produits durant la semaine de l énergie + semaine du DD M. Helluin +M. Silliard +Mme Hanotel

14 Dématérialisation lors des conseils de classe Réduire le nombre de photocopies lors des conseils de classe M. Lage -95 % de feuilles -95 % de feuilles Dématérialisation des infos à destination des profs grâce au boîtes mail Réduction du nombre de photocopies Mme Poteau + M. Lage + Mme Bodin -90 %de feuilles -90 %de feuilles Ramassage des déchets autour du lycée Diminuer la pollution autour du lycée Par des actions ponctuelles (Leclerc) et régulières CPE + en TIG Mme Blondel + M.Silliard Tous les mercredi 3 fois par an ok 1 fois Recyclage de papiers brllons pour réaliser des carnets de brllon pour les Découpage de feuilles de brllons dans le but de les relier et de réaliser des carnets de brllon Mme Hanotel Faire du terreau en recyclant les déchets alimentaires Réalisation d un lombricompost Mme Hanotel Construction d un compacteur de canettes Réduire le volume des déchets de la poubelle jaune M. Bouchentouf A fier Pas encore Désignation de deu pilotes relais Chargés d animer et de relayer les actions sur le thème de l eau M. Orange M.Duhamel 2 actions 3 actions 13

15 Accompagnement personnalisé : Classes de seconde Etape 1 : Recherche documentaire sur les déchets. Rédaction sur le blog journal ou sur le blog développement durable d articles sur le circuit des déchets Etape 2 : Donnons une seconde vie à nos déchets Recherche d objets à réaliser Mme Dragée Actions pédagogiques autour des déchets Récupération des déchets Réalisation d objets nouveau à partir des déchets Vente des objets réalisés à l occasion de la porte ouverte du lycée. Etape3 : Pendant la semaine du développement durable Mise en place de l eposition des travau réalisés par les Vente des objets Etape 4 : Social : Récolte de denrées pour les restaurants du cœur. Actions pédagogiques autour des déchets 1 BATP : Le recyclage des déchets verts et l aménagement d espaces liés au recyclage Mme Dragée

16 2014 Actions pédagogiques autour des déchets AP :1batp/fl : Réalisation d hérissons et d objets de bureau à partir de livres usagés. Mise en vente des objets lors de la porte ouverte de l établissement. Mme Dragée+ Mme Yazid M.Lage Projet de méthanisation des déchets Construction d une maquette pédagogique avec les professeurs de sciences L équipe pédagogique de sciences En cours I Récupération et traitement des déchets chimiques des classes de sciences Récupérer les déchets chimiques suite au epériences réalisées par les et les faire traiter par une entreprise spécialisée Mme Sterlin M.Rios 100% des déchets Professeur de Construction de zones de stockage grillagées et couvertes pour les cartons Aménagement par les de métallerie de zones de stockage pour les cartons métallerie Mme Petit Achat de 4 grosses boîtes pour stockage des cartons Fabrication par une structure spécialisée pour les travailleurs handicapés. Mme Petit M.Creton 4 boîtes 4 boîtes Demi-journée banalisée pour les d horticulture sur les risques liés au pesticides Organisation d une conférence impliquant professeurs et d horticulture. Interventions de spécialistes type cancérologue, juriste. M.Lage M.Chaplain

17 Automatisation de l arrosage Investissement régional sur un système d automatisation de l arrosage entraînant une baisse de l utilisation des pesticides et engrais chimiques Mme Diesnis Mme Poteau La Région En cours LA BIODIVERSITE Intitulé de l action Objectif/Descriptif Acteurs du projet objectif résultat En cours Pérenne Comité ok Conférence sur la pratique du DD par la ville de Dieppe Faire connaître au la pratique du DD par la ville de Dieppe M.Chaplain + M. Abraham an Oui Diminuer l'utilisation des produits phytosanitaires Sensibiliser les apprenants au respect de l'environnement Coller au pratiques professionnelles M.Chaplain Equipe pédagogique -60 % -60 % (paillage, broyage, pièges à phéromones) horticole M. Abraham Réhabilitation de la mare Réparer la mare afin d'avoir un point d'eau naturel dans le parc du lycée Mme Dragée 2 classes 2 classes 16

18 Animation d un club Connaître et Protéger la Nature (CPN) pour ados Pratique active des activités nature en milieu scolaire A.Reboulleau B.Silliard Mme Fabrication de nichoirs Fabrication de nichoirs à oiseau par les dans le cadre du CPN Reboulleau + M.Silliard+ 15 /an 10 Mme Fabrication de mini-hôtels à Reboulleau 2014 insectes pour les particuliers par le club CPN Fabrication de mini-hôtels à insectes Elèves 10/an 5 M.Silliard M. Chaplain Gestion différentiée des espaces verts du lycée Favoriser le développement de la biodiversité L équipe pédagogique horticole -20% En cours Les Les agents Préserver la biodiversité 1 BAFL : La lutte biologique : Les auiliaires de cultures, les plantes amies : OBJECTIF limiter la lutte chimique. Mme Dragée

19 Préserver la biodiversité T BAFL Réalisation d une plaquette sur la lutte biologique à distribuer lors de la journée portes ouvertes. Réalisation d une eposition sur les principau auiliaires de culture. Mme Dragée Étanchéification d un bassin de rétention d eau pour le développement de la biodiversité Permettre au bassin de rester toujours en eau afin de favoriser la biodiversité. Projet en partenariat avec la commune d Offranville Mme Bienstman + M. Abraham 100 m² d eau 100 m² d eau Mme Bienstman + Curage d une mare et aménagements En partenariat avec la commune d Offranville et le CAUE, curage d une mare mise à disposition du lycée avec aménagement paysager. Installation de nichoirs et hôtels à insectes par le club nature. L équipe pédagogique horticole + Mme Reboulleau (CPN)+ Poser 4 Nichoirs+ 2 Hôtels insectes M.Silliard (CPN) Replanter des arbres à la place des grands fûts abattus en Nov Renouveler les arbres malades Equipe pédagogique horticole + M. Chaplain 30 arbres 18

20 Partenariat Gestion différentiée Convention signée entre le lycée, la commune d Offranville et une association de pomologie pour la plantation de pommiers + greffons par la suite réalisés par les de CAP pépinières Equipe pédagogique horticole + M. Chaplain 20 pommiers 2014 Partenariat avec la commune pour créer un arboretum sur une pépinière Faire une liste des arbres + proposer au conseil municipal Aménager le terrain communal en arboretum En cours Mme Bienstman X espèces 2014 Partenariat avec la commune d Offranville pour créer 1 grand hôtel à insectes Les construisent un hôtel à insectes avec des matériau financés par la commune d Offranville dans le cadre du CPN le mercredi après-midi Mme Launay Mme Bienstman + M.Silliard 1 hôtel 1 hôtel Partenariat avec la commune de Les construisent un hôtel à insectes Dieppe et le lycée pour créer 2 grands hôtels à insectes avec des matériau financés par la commune de Dieppe + 1 pour le lycée M.Abraham 2 hôtels 2 hôtels 19

21 LA SOLIDARITE Intitulé de l action Objectif/Descriptif Acteurs du projet objectif résultat En cours Pérenne Comité ok Mme Yazid + Collecte d'aliments pour les restos du cœur Sensibiliser les à la solidarité M.Letourneur + Mme Bodin + élève Don du sang Faire un acte solidaire sauvant des vies Faire un don de soi Mme Blondel Mme Leclerc 50 personnes 80 personnes Egalité des genres Sensibiliser les à l égalité homme/femme Mme Foulon Tous les Tous les Sensibilisation au dons d organes, de sang, de moelle osseuse Encourager les à posséder une carte de donneur Mme Reboulleau 3 classes 3 classes Mettre du café venant du commerce équitable dans la machine à café Mieu rémunérer les petits producteurs M.Silliard Ent.Selecta 100 % des cafés 20

22 Mme Yazid + Collecte d'aliments pour les restos du cœur Sensibiliser les à la solidarité M.Letourneur + Mme Bodin 40 dons 19 dons + élève M. Deletoille Mme Relancer la commission menus Proposer des menus équilibrés Reboulleau + CVL 1 fois /trim 1 fois /trim + M.Dekindt M. Lage Adhérer à un groupement d achats de producteurs locau Réduire l empreinte carbone Soutenir les producteurs locau Mme Diesnis + la Région?? 21

23 L ALIMENTATION Intitulé de l action Objectif/Descriptif Acteurs du projet objectif résultat En cours Pérenne Comité ok 22

24 LE BRUIT Intitulé de l action Objectif/Descriptif Acteurs du projet objectif résultat En cours Pérenne Comité ok Gestion différenciée des espaces verts du lycée Réduire le bruit lié à l utilisation des tondeuses pendant le mois de juin notamment (période d eamens) M. Chaplain L équipe pédagogique horticole -100% 23

25 LES DEPLACEMENTS Intitulé de l action Objectif/Descriptif Acteurs du projet objectif résultat En cours Pérenne Comité ok 24

26 LES BATIMENTS Intitulé de l action Objectif/Descriptif Acteurs du projet objectif résultat En cours Pérenne Comité ok 25

27 LA QUALITE DE VIE Intitulé de l action Objectif/Descriptif Acteurs du projet objectif résultat En cours Pérenne Comité ok 26

28 LES RISQUES Intitulé de l action Objectif/Descriptif Acteurs du projet objectif résultat En cours Pérenne Comité ok 27

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons?

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? LYCEE FENELON : démarche Qualycée en cours Quels sont les efforts réalisés à Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? 16/03/2015 tri sélectif à Fénelon

Plus en détail

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1

RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE RÉUNION D INFORMATION : COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 RÉUNION D INFORMATION COMPOSTAGE DOMESTIQUE 1 LE TERRITOIRE 40 communes adhérentes 223 000 habitants Compétence collecte et traitement des déchets 2 LA PRÉVENTION DES DECHETS TRIER C EST BIEN, PRODUIRE

Plus en détail

GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl

GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl GUIDE ECO-EVENEMENT Petzl facteurs de reussite DES ENJEUX... DES ACTIONS ACTIONS DE COMMUNICATION AUTO EVALUATION DD-GUID-005 indice 1 GUIDES POUR UNE COMMUNICATION RESPONSABLE Charte Petzl pour une communication

Plus en détail

Soyez. Pour un logement

Soyez. Pour un logement Soyez Pour un logement Sommaire LE CHAUFFAGE 2 LA VENTILATION 2 LES EQUIPEMENTS MENAGES 3 L ECLAIRAGE ET L ELECTRICITE 4 L EAU 4 TRIE DES DECHETS 5 LA CONSOMMATION DURABLE 6 LE TRANSPORT 7 Ce guide va

Plus en détail

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Favoriser les déplacements alternatifs à la voiture Mettre en place un pédibus Sensibiliser les habitants sur la thématique

Plus en détail

LE Guide. de l administration

LE Guide. de l administration LE Guide d eco-exemplarite de l administration les déchets organiques les déchets alimentaires le troc & le réemploi les ine J installe des robinets poussoirs, infrarouges ou «brise-jets». J équipe les

Plus en détail

BONNES PRATIQUES DECHETS ET POINTS D ATTENTION

BONNES PRATIQUES DECHETS ET POINTS D ATTENTION BONNES PRATIQUES DECHETS ET POINTS D ATTENTION Constats partagés : - Les déchets de chantier et de maintenance sont plutôt bien traités et suivis. - Les déchets de bureaux sont bien suivis sur les gros

Plus en détail

Livret d animations Sarthe Nature Environnement

Livret d animations Sarthe Nature Environnement Livret d animations Sarthe Nature Environnement La fédération d associations Sarthe Nature Environnement vous présente les animations pouvant être proposées par l animatrice et les bénévoles. Activités

Plus en détail

Ministère de l Agriculture et de la Pêche

Ministère de l Agriculture et de la Pêche Ministère de l Agriculture et de la Pêche Lycée d Enseignement Général et Technologique Agricole d Hyères les Palmiers 83408 Hyères Cedex - Tel : 04 94 01.35.55 - Fax : 04 94 01 35.56 émail : legta.hyeres@educagri..fr

Plus en détail

JOURS VERTS du 27 avril au 7 mai 2015

JOURS VERTS du 27 avril au 7 mai 2015 10 ème édition JOURS VERTS du 27 avril au 7 mai 2015 DANS MA NATURE Communauté de Communes du Sud-Est du Pays Manceau Brette-les-Pins Challes Changé Parigné-l Évêque Saint-Mars-d Outillé Depuis 2006, la

Plus en détail

Défi 7/7 Mission Ecogestes

Défi 7/7 Mission Ecogestes Défi 7/7 Mission Ecogestes - 202 851 habitants (au 1er janvier 2011) Les hommes commencent à se regrouper dans des villes. Les déchets sont jetés dans les rues entraînant de nombreuses épidémies meurtrières

Plus en détail

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes Déchets > 1 tonne de verre recyclé = 660 kg de sable + 100 kg de fioul économisé > 1 tonne de plastique recyclé = entre 600 et 800 kg de pétrole brut économisé > 670 canettes valorisées = 1 vélo > 19 000

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi...

VILLE DE SAINTRY SUR SEINE. Faire son compost chez soi... Faire son compost chez soi... Le compostage individuel Pourquoi? Moins de déchets dans nos poubelles : Détourner les déchets verts et de la collecte et du traitement Limiter les nuisances liées à la gestion

Plus en détail

Proximité Ethique Responsabilité

Proximité Ethique Responsabilité Qu est-ce que le développement durable à l échelle de ma TPE-PME? Proximité Ethique Responsabilité cgpme-idf@wanadoo.fr-tel: 01 56 89 09 30 www.cgpme-idf.fr Salon Entreprise Durable 20 octobre 2009 Qu

Plus en détail

Le plan départemental de prévention des déchets d Eure et Loir

Le plan départemental de prévention des déchets d Eure et Loir Le plan départemental de prévention des déchets d Eure et Loir Le contexte Le nouveau PEDMA, approuvé en avril 2011, définit plusieurs priorités aux horizons 2015 et 2020, dont la réduction de la production

Plus en détail

Réalisation 1. Réalisation 2. Réalisation 3. Réalisation 4. 3 formations internes. visites chez les locataires

Réalisation 1. Réalisation 2. Réalisation 3. Réalisation 4. 3 formations internes. visites chez les locataires L évaluation des actions Agenda 21 Mardi 22 mai 2012 Définition des indicateurs d évaluation «Indicateur de suivi» - «Indicateur de Réalisation» : vérifier si les actions sont réalisées, et dans quelle

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

CREDIT COOPERATIF. Le Crédit Coopératif BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management COOPERATIVE

CREDIT COOPERATIF. Le Crédit Coopératif BONNES PRATIQUES. 1- Eco-management COOPERATIVE COOPERATIVE CREDIT COOPERATIF Crédit Coopératif NPdC 2 Bis, rue de Tenremonde BP 565 59023 LILLE Cedex Tél : 03 20 12 36 30 Fax : 03 20 30 77 66 Site : www.credit-cooperatif.fr Email : lille@coopanet.com

Plus en détail

Objectifs: Réduire les apports en déchèterie Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile

Objectifs: Réduire les apports en déchèterie Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile déchets 2015 Appui au déploiement de broyeur "groupés" ACTION N 57 : Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile Favoriser le paillage Stabiliser le flux de déchets verts 115 3 Les habitants

Plus en détail

Les principaux thèmes liés à cette cause sont :

Les principaux thèmes liés à cette cause sont : S engager pour l environnement Les hommes sont dépendants de leur environnement : c est leur lieu de vie. C est pourquoi lutter contre la pollution et le gaspillage est important. La défense de l environnement,

Plus en détail

Nos engagements Développement Durable

Nos engagements Développement Durable 1. Montpellier Events s'est engagé à PROTEGER L'ENVIRONNEMENT PRODUCTION D'ENERGIE VERTE La Park&Suites Arena vend sa production d'électricité "verte" au réseau EDF depuis le 2 Décembre 2010, grâce au

Plus en détail

USAGES ET COMPORTEMENT

USAGES ET COMPORTEMENT LES FICHES SRCAE HN Juin 2013 USAGES ET COMPORTEMENT Contexte et enjeux Des comportements à faire évoluer L atteinte des objectifs du SRCAE nécessite des modifications de comportement de la part de tous

Plus en détail

EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80

EPLEFPA LES SARDIERES 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Maître d'ouvrage : EPLEFPA "LES SARDIERES" 79 AVENUE DE JASSERON 01 000 BOURG EN BRESSE Tel : 04.74.45.50.80 Objet : Récupération des eaux pluviales pour le jardin partagé des Sardières CAHIER DES CHARGES

Plus en détail

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas.

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Édito Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Depuis janvier 2011, le Syndicat Emeraude s est engagé résolument dans un programme local de prévention. Ne nous limitons pas à l objectif

Plus en détail

eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com

eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com eat recovery system Metos Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste La solution compacte à vos dechets! www.metos.com Traitement de Déchets Solus Eco Flex Waste De plus en plus, le traitement des biodéchets

Plus en détail

Plan de désherbage, plan de gestion différenciée : objectifs et mise en œuvre concrète, quelles sont les actions à mettre en place par les communes?

Plan de désherbage, plan de gestion différenciée : objectifs et mise en œuvre concrète, quelles sont les actions à mettre en place par les communes? 11 décembre Arles Plan de désherbage, plan de gestion différenciée : objectifs et mise en œuvre concrète, quelles sont les actions à mettre en place par les communes? Claire LAFON Benoit DUPUY Introduction

Plus en détail

Réunion Publique Opération Compostage Individuel

Réunion Publique Opération Compostage Individuel Réunion Publique Opération Compostage Individuel Introduction : 1) mettre nos déchets dans le composteur et non à la poubelle? 2) transformer nos déchets en compost? 3) utiliser le compost? 4) Le paillage,

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2013. Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour

Plan d action de développement durable 2009-2013. Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour Plan d action de développement durable 2009-2013 Favoriser une meilleure concertation des industries du territoire Octobre 2009 Avant propos La Société

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS. L exemple de l agence 13/84. Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84

ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS. L exemple de l agence 13/84. Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84 ENGAGEMENTS ISO 14001 ET GESTION DES DECHETS L exemple de l agence 13/84 Service Hygiène et Sécurité Agence 13/84 Présentation Rappel de l engagement ISO 14001 de l ONF Quelques généralités sur la gestion

Plus en détail

MONTELIMAR ENERGIE POSITIVE

MONTELIMAR ENERGIE POSITIVE STRATEGIE DEVELOPPEMENT DURABLE 2014/2020 document interne MONTELIMAR ENERGIE POSITIVE p.1/11 BIODIVERSITE & ENERGIE 2 ATOUTS FORTS POUR REPONDRE AUX ATTENTES DES MONTILIENS EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire Coordination Régionale LPO Pays de la Loire COMITE 21 27 Avril 2010 Campagne «Tous agissons pour la nature!» Une campagne d actions concrètes pour la protection de la nature ordinaire, la nature de proximité

Plus en détail

Quelques gestes simples en faveur du développement durable

Quelques gestes simples en faveur du développement durable Quelques gestes simples en faveur du développement durable INDEX CONSOMMATION Déchets Emballages Médicaments Peinture Piles Publicité EAU (L ) Déboucher Économiseurs d'eau Hygiène Lessive Vaisselle WC

Plus en détail

handyjob )))) multi-services Un regard différent sur le monde je suis handycapable

handyjob )))) multi-services Un regard différent sur le monde je suis handycapable Un regard différent sur le monde je suis handycapable Avec 80% de travailleurs handicapés, notre spécificité est d'être une entreprise solidaire et citoyenne en proposant un service d'une grande exigence

Plus en détail

Tri et réduction des déchets

Tri et réduction des déchets Tri et réduction des déchets dans les locaux sociaux de son établissement # 1 - Organiser le tri dans les locaux sociaux # 2 - Valoriser les déchets en organisant la collecte des poubelles # 3 - Communiquer

Plus en détail

DEFI «MISE EN VEILLE»

DEFI «MISE EN VEILLE» DEFI «MISE EN VEILLE» La consommation de nuit et de week end dépasse souvent 25% de la facture électrique de l école Quel gaspillage énergétique, écologique et financier! Le défi à relever est de découvrir

Plus en détail

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes.

La vie de la ruche. Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. La vie de la ruche Animation proposée aux scolaires (Cycle 1 et 2), aux centres aérés, aux groupes d'adultes. public, l'animateur, les circonstances et les demandes spécifiques des accompagnateurs. Durée

Plus en détail

Quelques infos pour commencer

Quelques infos pour commencer Le mode d emploi des appareils de mesure Quelques infos pour commencer Cette lettre d information est le mode d emploi des différents appareils de mesures mis à disposition dans le cadre du défi. Votre

Plus en détail

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou Le Guide de l éco-agent Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou «L'écologie est aussi et surtout un problème culturel. Le respect de l'environnement passe par un grand nombre de changements comportementaux.»

Plus en détail

Guide pratique du compostage

Guide pratique du compostage Guide pratique du compostage sommaire Le compostage un processus naturel et économique 3 Les modes de compostage 4 Réaliser son compost 6 Bien réussir son compost 8 3 Le compostage un processus naturel

Plus en détail

Lettre info environnement

Lettre info environnement S O M M A I R E : 1-Edito du Président 2-Equipement des Professionnels et Particuliers en containers ordures ménagères 3-Les Permanences en Mairie et au bâtiment technique 4 Les Modalités de distribution

Plus en détail

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00

TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 TOULOUSE : ZAC de Garonne - Chemin de Chantelle - 31200 - Tél : 05 34 51 12 00 L entreprise Professionnel dans la collecte, le traitement et la valorisation de déchets industriels depuis plus de 80 ans

Plus en détail

déchets ménagers Collecte en apport aux colonnes Tél. 02 43 94 86 50 www.syndicatvaldeloir.fr

déchets ménagers Collecte en apport aux colonnes Tél. 02 43 94 86 50 www.syndicatvaldeloir.fr info service + Organisation de la collecte Demandez l autocollant «Stop pub»! Si vous ne souhaitez pas recevoir de publicités dans votre boîte à lettres, une seule solution : l autocollant «Stop pub»!

Plus en détail

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC

3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC 3. Gestion des matières résiduelles dans les ICI et assistance de RECYC-QUÉBEC Principe des 3RV Privilégier dans l ordre : La réduction à la source Le réemploi Le recyclage La valorisation (biologique

Plus en détail

Guide «Organisation d une manifestation éco-responsable»

Guide «Organisation d une manifestation éco-responsable» Guide «Organisation d une manifestation éco-responsable» L éco-responsabilité va dans le sens du développement durable, «le développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

CHECKLIST MANIFESTATION DURABLE

CHECKLIST MANIFESTATION DURABLE CHECKLIST MANIFESTATION DURABLE 1. Préserver les ressources Déchets Réduire la production de déchets Utiliser de la vaisselle réutilisable (gobelets, assiettes, couverts) Consigner le PET (ex. demander

Plus en détail

D E V O T E A M S E N G A G E E N F A V E U R D U D E V E L O P P E M E N T D U R A B L E

D E V O T E A M S E N G A G E E N F A V E U R D U D E V E L O P P E M E N T D U R A B L E GreenGuide DEVOTEAM S ENGAGE EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DURABLE Le groupe Devoteam est un acteur économique et social qui se doit d être responsable. C est la raison pour laquelle nous avons décidé d engager

Plus en détail

DIRECTION DE L ÉTABLISSEMENT Directeur / Gérant

DIRECTION DE L ÉTABLISSEMENT Directeur / Gérant DIRECTION DE L ÉTABLISSEMENT Directeur / Gérant J anticipe la réglementation, je gère de façon proactive. Les bonnes questions, oui, mais lesquelles? 1 J éco-conçois La construction de mon établissement

Plus en détail

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS

LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS LE GUIDE DU COMPOSTAGE EN TAS Le compostage est un processus de dégradation biologique maîtrisé de matières organiques en présence d air. Il aboutit à la production d un produit stable : le compost, utilisable

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

LE GRAND LARGE S ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE

LE GRAND LARGE S ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE LE GRAND LARGE S ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE Contact : LE GRAND LARGE 02.99.20.60.20 contact@legrandlarge-congres.com SOMMAIRE LE DEVELOPPEMENT DURABLE AU GRAND LARGE Pages 1 à 7 ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Une nouvelle écologie des parcs et des jardins

Une nouvelle écologie des parcs et des jardins Une nouvelle écologie des parcs et des jardins Une nouvelle écologie des parcs et des jardins Patrimoine vert bordelais et politique de développement et de gestion Ecologie : grands principes et applications

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE : LA RÉCUPÉRATION D EAU DE PLUIE

GUIDE TECHNIQUE : LA RÉCUPÉRATION D EAU DE PLUIE GUIDE TECHNIQUE : LA RÉCUPÉRATION D EAU DE PLUIE Préface p. 3 1. Le cadre réglementaire p. 4 2. Le champ d application p. 5 3. Les avantages p. 5 4. Le principe de conception p. 6 5. Le dimensionnement

Plus en détail

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE SUR L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE SUR L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE COLLÈGE D'ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL BEAUCE-APPALACHES POLITIQUE SUR L ENVIRONNEMENT ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE 1055, 116 e Rue Ville Saint-Georges (Québec) G5Y 3G1 La présente politique a

Plus en détail

Le compost. Un petit écosystème au jardin

Le compost. Un petit écosystème au jardin Le compost Un petit écosystème au jardin En utilisant du compost au jardin, nous rendons les matières organiques produites par le jardin ou par notre alimentation, à l écosystème naturel. Ainsi l écosystème

Plus en détail

Groupe de travail «Dynamiser la prévention»

Groupe de travail «Dynamiser la prévention» Plan départemental de prévention et de gestion des déchets non dangereux Groupe de travail «Dynamiser la prévention» 15 octobre 2014 Réunion du 15 octobre Déroulement de la réunion : - Don alimentaire

Plus en détail

L établissement s engage dans le développement durable

L établissement s engage dans le développement durable L établissement s engage dans le Charte d engagement et programme pluriannuel Agir pour un hôpital durable et responsable 1 bd Chanoine Kir BP 23314 21033 DIJON Cedex Tél. : 03 80 42 48 48 Le mot de la

Plus en détail

POLITIQUE EN VACANCES C EST POSSIBLE!

POLITIQUE EN VACANCES C EST POSSIBLE! Nos engagements POLITIQUE EN VACANCES C EST POSSIBLE! SOMMAIRE NOTRE POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE L environnement au cœur des préoccupations de chacun. Nos actions réalisées. Nos actions en cours de réalisation

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Construire un plan de nettoyage et de désinfection

Construire un plan de nettoyage et de désinfection Construire un plan de nettoyage et de désinfection Docteur Régine POTIÉ-RIGO Médecin du Travail Mlle Laetitia DAVEZAT IPRP Ingénieur Hygiène/Sécurité Mme Laetitia MARCHE Technicienne des services généraux

Plus en détail

Tél : 03 90 64 25 50 Site : www.cc-basse-zorn.fr

Tél : 03 90 64 25 50 Site : www.cc-basse-zorn.fr Communauté de Communes de la Basse-Zorn 34, rue de La Wantzenau - 67720 Hoerdt Tél : 03 90 64 25 50 Site : www.cc-basse-zorn.fr NOUVEAU SYSTEME DE COLLECTE DES DÉCHETS MÉNAGERS Weitbruch Gries Kurtzenhouse

Plus en détail

Document d orientation sur le Standard Fairtrade pour le cacao Fairtrade pour les Organisations de Petits Producteurs

Document d orientation sur le Standard Fairtrade pour le cacao Fairtrade pour les Organisations de Petits Producteurs Document d orientation sur le Standard Fairtrade pour le cacao Fairtrade pour les Organisations de Petits Producteurs Amélioration de la productivité et de la qualité Publication juin 2013 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les

L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les L EAU POTABLE : COMMENT LA PRÉSERVER Bien que l eau soit une ressource renouvelable, il ne faut pas pour autant la gaspiller. Les Québécois sont les deuxièmes plus grands consommateurs d eau potable, juste

Plus en détail

Ingénieur patrimoine immobilier et logistique

Ingénieur patrimoine immobilier et logistique Ingénieur patrimoine immobilier et logistique G1X21 Patrimoine : travaux et maintenance immobilière / Logistique et service - IR L ingénieur du patrimoine immobilier et logistique conduit : Le management

Plus en détail

En avant pour les chantiers!

En avant pour les chantiers! En avant pour les chantiers! Mise en place des Groupes de Préparation des Chantiers - 30 octobre 2012 Ils sont 11 un parcours à travers les différentes étapes de ces 3 jours : ouvrir le regard, ouvrir

Plus en détail

Comment Eco Responsabiliser son événement?

Comment Eco Responsabiliser son événement? Comment Eco Responsabiliser son événement? Consommation Fiche 1 Quel que soit le type d évènement que vous organisez, un festival artistique, un concert ou une sortie plein air, celui-ci aura un impact

Plus en détail

«Agir rend heureux» POUR DES ACHATS RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT, DES FEMMES ET DES HOMMES, GOODPLANET VOUS INFORME ET CASINO VOUS DONNE LE CHOIX!

«Agir rend heureux» POUR DES ACHATS RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT, DES FEMMES ET DES HOMMES, GOODPLANET VOUS INFORME ET CASINO VOUS DONNE LE CHOIX! «Agir rend heureux» Yann Arthus-Bertrand FONDATEUR DE LA FONDATION GOODPLANET POUR DES ACHATS RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT, DES FEMMES ET DES HOMMES, GOODPLANET VOUS INFORME ET CASINO VOUS DONNE LE CHOIX!

Plus en détail

PARTIE III LE PLAN DE DESHERBAGE

PARTIE III LE PLAN DE DESHERBAGE PARTIE III LE PLAN DE DESHERBAGE III.1 / LES OBJECTIFS DU PLAN DE DESHERBAGE : La contamination des eaux par les pesticides s'effectue essentiellement par ruissellement. Les études menées dans le cadre

Plus en détail

Guide pratique pour la mise en place du TRI des biodéchets en restauration collective

Guide pratique pour la mise en place du TRI des biodéchets en restauration collective Guide pratique pour la mise en place du TRI des biodéchets en restauration collective Pourquoi ce guide? Ce document va vous permettre de quantifier les déchets alimentaires au sein de votre structure,

Plus en détail

1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU. THEMATIQUE 4: Epuration

1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU. THEMATIQUE 4: Epuration 1 ère ORIENTATION GESTION DE L EAU THEMATIQUE 4: Epuration Fiche action n 1.4.1 RECUPERATION DE CHALEUR DANS LES EAUX USEES 1. OBJECTIFS STRATEGIQUES La dépendance de notre alimentation énergétique vis-à-vis

Plus en détail

PRESENTATION DU PROJET

PRESENTATION DU PROJET PRESENTATION DU PROJET Ecole maternelle Jean FEIDT Avenue des Leuques 54200 TOUL Tel : 03.83.43.19.30 Mail : ce.05418332y@ac-nancy-metz.fr Ecole en ZEP, 60 élèves répartis sur 3 classes : toute petite,

Plus en détail

GUIDE DES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES

GUIDE DES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES GUIDE DES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES Ville de Saint-Laurent d Aigouze [ [ Le mot du Maire Le développement durable est un enjeu de société majeur, et bien plus qu un effet de mode. Les changements

Plus en détail

marrant n 10 Dossier spécial Noël Des idées pour moins jeter Novembre 2013 La Semaine Européenne de Réduction des Déchets

marrant n 10 Dossier spécial Noël Des idées pour moins jeter Novembre 2013 La Semaine Européenne de Réduction des Déchets Le Concarneau Elliant Melgven tri Névez Pont-Aven Rosporden Saint-Yvi Tourc h Trégunc Lettre info déchets marrant et prévention Jardiner au naturel, c est tout bête! Les coccinelles remplacent naturellement

Plus en détail

SOMMAIRE SOMMAIRE. Politique Education de la Région Développement Durable Collecte des déchets dans les lycées DEEE

SOMMAIRE SOMMAIRE. Politique Education de la Région Développement Durable Collecte des déchets dans les lycées DEEE 52 000 lycéens 65 lycées publics (1,2 millions de m² de locaux) 39 lycées privés 1 Les priorités comtoises en matière d éducation par de nouvelles politiques L accès pour tous à l éducation Gratuité des

Plus en détail

Gamme de produits écologiques certifiés, distribuée par Multifonction. produits certifiés

Gamme de produits écologiques certifiés, distribuée par Multifonction. produits certifiés Gamme de produits écologiques certifiés, distribuée par Multifonction produits certifiés Une nouvelle marque de produits éco-conçus et responsables Fabrication 100% française Une vraie fabrication française

Plus en détail

Protection de la ressource et Métiers de l Automobile. Intervention du 12 octobre 2009

Protection de la ressource et Métiers de l Automobile. Intervention du 12 octobre 2009 Protection de la ressource et Métiers de l Automobile Intervention du 12 octobre 2009 Intervention 1. Le CNPA et le Défi de l Environnement 2. Environnement et Métiers de l Automobile 3. Le parcours du

Plus en détail

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE

1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Chantier d Emmaus International sur le DEVELOPPEMENT DURABLE Lisbonne du 10 au 18 octobre 2008 1-Thème du chantier : LE DEVELOPPEMENT DURABLE Le thème du développement durable a été choisi étant un vecteur

Plus en détail

La solidarité, notre force!

La solidarité, notre force! E N T R E P R I S E D E N T R E T I E N E T D E N E T T O YA G E N E T T O YA G E LOCAUX La solidarité, notre force! E S PA C E S VERTS VOIRIE www.creno-services.fr Une entreprise doublement engagée à

Plus en détail

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7

eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 eedd LA PLANETE N EST PAS UNE POUBELLE 1/7 I- ETUDE D UNE PHOTOGRAPHIE DE YANN ARTHUS-BERTRAND : Stockage d ordures dans la périphérie de Saint-Domingue en République dominicaine au cœur des Caraïbes Légende

Plus en détail

Notre Alimentation Notre Climat. Notre Monde. environnement. changement climatique. Prenons soin de notre environnement

Notre Alimentation Notre Climat. Notre Monde. environnement. changement climatique. Prenons soin de notre environnement Notre Climat RÉALISEZ LA PREMIÈRE OU LA SECONDE ACTIVITÉ DE CETTE SECTION EN FONCTION DE VOTRE TRANCHE D ÂGE. PUIS CHOISISSEZ TROIS ACTIVITÉS SUPPLÉMENTAIRES SUR LA LISTE CI-APRÈS. Prenons soin de notre

Plus en détail

Les événements éco-responsables l expérience de Desjardins

Les événements éco-responsables l expérience de Desjardins Les événements éco-responsables l expérience de Desjardins Déjeuner-causerie sur les évènements éco-responsable/compensation carbone Mercredi 12 septembre 2007 Natacha Liébart Éco-conseillère diplomée

Plus en détail

5-DECHETS INDUSTRIELS BANALS (DIB)

5-DECHETS INDUSTRIELS BANALS (DIB) 5-DECHETS INDUSTRIELS BANALS (DIB) Les DIB regroupent l'ensemble des pouvant être générés par les activités courantes d'un établissement d'enseignement supérieur, à l'exclusion des présentant un risque

Plus en détail

verger biodiversité arbre & forêt eau animations scolaires maternelle 3 secondaire

verger biodiversité arbre & forêt eau animations scolaires maternelle 3 secondaire verger biodiversité eau arbre & forêt animations scolaires maternelle 3 secondaire Le CRIE vous propose ses animations en projet ainsi que toute une série d activités d 1 journée ou d 1/2 journée Découvrez-les

Plus en détail

SIEEOM Grisolles-Verdun

SIEEOM Grisolles-Verdun SIEEOM Grisolles-Verdun Actions visant la réduction des déchets Intervenante : Elodie Botti Présentation du SIEEOM Grisolles-Verdun Le syndicat regroupe 16 communes soit 20 968 habitants (population INSEE

Plus en détail

Notice d utilisation Cafetère isotherme programmable CL-ISPR12X - 938896 FR-1. Version 2013.08.27

Notice d utilisation Cafetère isotherme programmable CL-ISPR12X - 938896 FR-1. Version 2013.08.27 Notice d utilisation Cafetère isotherme programmable CL-ISPR12X - 938896 FR-1 Version 2013.08.27 INSTRUCTIONS DE SÉCURITÉ Cet appareil peut être utilisé par des enfants à partir de 8 ans et par des personnes

Plus en détail

DOMAINE «ENVIRONNEMENT EXTERNE»

DOMAINE «ENVIRONNEMENT EXTERNE» DOMAINE «ENVIRONNEMENT» DOMAINE : ENVIRONNEMENT EMPLOI-REPERE : EMPLOYE(E) D ENTRETIEN ET PETITS TRAVAUX (A) HOMME-FEMME TOUTES MAINS (A) Les conditions de réalisation de l intervention (lieu, équipements,

Plus en détail

LE COMPOST. ou l art d utiliser les restes. Sommaire. Trier mieux Recycler plus

LE COMPOST. ou l art d utiliser les restes. Sommaire. Trier mieux Recycler plus LE COMPOST ou l art d utiliser les restes Nos modes de vie nous amènent à produire de plus en plus de déchets, ils sont même devenus un des enjeux du 21e siècle. Nous sommes en effet passés d une production

Plus en détail

Le guide du tri. J habite Châtillon, je trie

Le guide du tri. J habite Châtillon, je trie Le guide du tri J habite Châtillon, je trie EDITO La collecte et le traitement des déchets ménagers jouent un rôle primordial dans la qualité de notre environnement. Ce guide du tri regroupe l ensemble

Plus en détail

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas»

«L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» Énergie «L énergie la moins chère et la moins polluante est celle qu on ne consomme pas» La première fonction de l agriculture est la valorisation de l énergie solaire en énergie alimentaire par la photosynthèse.

Plus en détail

Notre organisation. Ils nous font confiance. Contrôle Qualité. Marchés au Bénéfice des collectivités territoriales.

Notre organisation. Ils nous font confiance. Contrôle Qualité. Marchés au Bénéfice des collectivités territoriales. Notre organisation Notre organisation vous permet d avoir un suivi des prestations et une réactivité optimum de notre part. Conseil d Administration / Président Psychologue CRENO Entreprise d Insertion

Plus en détail

La politique environnementale de Computershare

La politique environnementale de Computershare La politique environnementale de Computershare Computershare est un chef de file mondial en matière de transfert de titres, de régimes d employés à base d actions, de sollicitation de procurations et d

Plus en détail

2 exemples de Reverse Logistics chez Nespresso France SITL 2011 30 MARS 2011

2 exemples de Reverse Logistics chez Nespresso France SITL 2011 30 MARS 2011 2 exemples de Reverse Logistics chez Nespresso France SITL 2011 30 MARS 2011 Nespresso en quelques mots Un succès qui repose sur une trilogie: La Meilleure qualité de café en tasse Des Machines ingénieuses

Plus en détail

FICHE ACTIONS Impact et Environnement

FICHE ACTIONS Impact et Environnement FICHE ACTIONS Impact et Environnement ACTIONS GLOBALES Organisation autour des lignes directrices de la norme ISO 26000 Démarche de progrès continu validée par une évaluation AFAQ 26000 (obtention du niveau

Plus en détail

1 3 Le brassage. Conseil. Astuce. La mise en route du composteur. L approvisionnement en déchets. L arrosage

1 3 Le brassage. Conseil. Astuce. La mise en route du composteur. L approvisionnement en déchets. L arrosage Qu est-ce que le compostage? Le compostage est la transformation des matières organiques avec la complicité de divers organismes vivants depuis la bactérie et le champignon jusqu aux vers de terre et aux

Plus en détail

INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411

INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411 Annexe au dossier de demande d aide pour les investissements productifs Nombre de points attendus pour le projet présenté pour les différents critères : Critère Définition INVESTISSEMENT PRODUCTIF - 411

Plus en détail