N 05. Le magazine de l actualité boursière. fiche pédagogique. Nov - Dec Bientôt sur vos écrans

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N 05. Le magazine de l actualité boursière. fiche pédagogique. Nov - Dec 2013. Bientôt sur vos écrans"

Transcription

1 Le magazine de l actualité boursière N 05 ACUTALITĒ Bientôt sur vos écrans fiche pédagogique TURBOS INFINIS BEST : dynamiser ses investissements sans limite de temps(1) sur les grands indices européens

2 Sommaire 03 ÉDITO 04 agenda 07 analyses Analyse stratégie 09 AnAlyse MAcRO-ÉcOnOMie 11 ACTUALITĒ 12 recommandations 14 FICHE PÉDAGOGIQUE 16 AVERTISSEMENT

3 03 Edito Tous pareils? Rédigé le 29 octobre 2013 Bertrand Alfandari Les indices boursiers n en finissent pas de progresser, atteignant même de nouveaux sommets aux Etats-Unis et en Allemagne. Le CAC 40 quant à lui s est adjugé près de 300 points depuis début septembre. Il faut remonter à septembre 2008 pour retrouver ces mêmes niveaux (4300 points) sur l indice phare français. Même si les marchés restent suspendus aux prochains discours et décisions des banquiers centraux ainsi qu aux publications de résultats à venir, ceux-ci semblent résister à la nervosité avec des niveaux de volatilité historiquement bas : pour exemple, la volatilité implicite du CAC 40 est proche de 12%, niveau atteint pour la dernière fois fin 2006 Les investisseurs ne s y trompent pas et reviennent activement sur les produits de bourse depuis la rentrée, conscients des opportunités liées à la baisse du risque sur les actions. Ils privilégient aussi bien les Turbos, qui proposent des leviers important sur de nombreux indices et actions, que les Warrants qui pourraient profiter en outre d une hausse de la volatilité implicite. Nous apportons un soin particulier aux échanges que nous pouvons avoir avec vous et sommes friands de vos suggestions ou demandes spécifiques. Un exemple concret d évolution récente est le développement important de notre gamme de Turbos Infinis BEST sur vos sous-jacents préférés : le CAC 40, l AEX et l Euro Stoxx 50. N hésitez pas à aller consulter ces nouveaux produits grâce à la Turbo Map que nous avons créée il y a peu de temps pour faciliter vos choix. Si tous les émetteurs peuvent se ressembler au premier coup d œil, nous sommes persuadés que nous ne sommes pas tous pareils Nous avons à cœur de nous démarquer en développant des valeurs orientées vers le service et l investisseur: la proximité, la simplicité, la créativité et la réactivité. Nous espérons que ces éléments de différenciation font de BNP Paribas un émetteur en produits de Bourse pas comme les autres. Les différentes publications que nous avons mises en ligne sur notre site et auxquelles vous pouvez vous abonner gratuitement vous permettront d avoir un condensé d informations sur les thématiques et valeurs qui font l actualité. Nous faisons intervenir des spécialistes dans leur domaine respectif pour vous donner de nouvelles clés afin de réussir vos investissements. Je vous souhaite une excellente lecture et navigation au sein de votre magazine. Mode d emploi POur lire le PdF interactif

4 Agenda 1 er NOVEMBRE Chine : PMI manufacturier à 02h00. USA : Taux de chômage à 13h30. Dépenses de construction et ISM Manufacturier à 15h00. 4 NOVEMBRE Europe : Sentix confiance des investisseurs à 10h30. USA : commandes industrielles à 16h. 5 NOVEMBRE USA : Balance commerciale à 14h30. ISM non manufacturier composite à 16h00. 6 NOVEMBRE France : PMI des services à 09h50. Allemagne : PMI des services à 09h55. Europe : PMI des services et PMI composite à 10h00. USA : MBA demandes de prêts hypothécaires à 13h00. 7 NOVEMBRE Europe : Annonce des taux d intérêt de la BCE à 13h45. USA : Demandes continues et Nouvelles demandes d allocations chômage à 14h30. 8 NOVEMBRE Chine : Balance commerciale. France : Balance commerciale et Production industrielle à 08h45. Allemagne : Balance commerciale 08h00. 9 NOVEMBRE Chine : Indice des prix à la consommation à 02h30. Production industrielle à 06h NOVEMBRE France : Indice des prix à la consommation à 08h00. Allemagne : Bdf Sentiment des affaires à 08h NOVEMBRE USA : MBA demandes de prêts hypothécaires à 13h NOVEMBRE France : PIB à 07h30 et Indice des prix à la consommation à 08h45. USA : Demandes continues et nouvelles demandes d allocations chômage à 14h30. Stocks d entreprises à 16h00. CERTIFICATS : dernier jour de cotation pour les Turbos, Cappés + et Floorés + sur le CAC 40 arrivant à échéance le 15 Novembre WARRANTS : dernier jour de cotation pour les Warrants sur le CAC 40 arrivant à échéance le 15 Novembre NOVEMBRE Europe : Indice des prix à la consommation à 11h. USA : Indice des prix à la consommation et Indice Empire Manufacturing à 14h30. Utilisation des capacités à 15h NOVEMBRE USA : Mise en chantier et Permis de construire à 14h NOVEMBRE USA : MBA demandes de prêts hypothécaires à 13h00. Ventes de logements existants à 16h NOVEMBRE Europe : PMI composite et PMI des services à 10h00. Allemagne : PMI des services à 09h30. USA : Demandes continues et nouvelles demandes d allocations chômage à 14h NOVEMBRE France : PMI des services à 09h NOVEMBRE USA : Activité manufacturière de la Fed de Dallas à 16h30. 04

5 Agenda 26 NOVEMBRE USA : Consommation de base des ménages à 14h30. Indice manufacturier de la Fed de Richmond à 16h NOVEMBRE USA : MBA demandes de prêts hypothécaires à 13h00. Commandes de biens durables, Consommation des ménages et Revenu personnel à 14h30. Indice des Directeurs d achats de Chicago à 15h45. Ventes de logements neufs à 16h NOVEMBRE France : Demandeurs d emploi à 18h00. Europe : Indicateur du climat des affaires à 11h00. Allemagne : Taux de chômage à 09h55. Indice des prix à la consommation à 14h00. USA : Nouvelles demandes d allocations chômage et Demandes continues à 14h NOVEMBRE Europe : Taux de chômage à 11h00. 1 er Décembre Chine : PMI manufacturier à 02h00. 2 Décembre USA : Dépenses de construction et ISM Manufacturier à 16h00. 4 Décembre France : PMI des services à 09h50. Allemagne : PMI des services à 09h55. Europe : PMI composite et PMI des services à 10h00. USA : MBA demandes de prêts hypothécaires à 13h00. ADP variation de l emploi à 14h15. Balance Commerciale à 14h30. ISM non manufacturier composite à 16h00. 5 Décembre Europe : Annonce des taux d intérêt de la BCE à 13h45. USA : Demandes continues et nouvelles demandes d allocations chômage à 14h30. Commandes industrielles à 16h00. 6 Décembre Chine : Balance Commerciale. USA : Taux de chômage à 14h30. 8 Décembre USA : balance commerciale à 14h30. 9 Décembre Chine : Indice des prix à la consommation à 02h30. France : Bdf Sentiment dans les affaires. Allemagne : Balance commerciale à 08h00. Europe : Sentix confiance des investisseurs à 10h Décembre Chine : Production Industrielle à 06h30. France : Production Industrielle à 08h Décembre Allemagne : Indice des prix à la consommation à 08h00. USA : MBA demandes de prêts hypothécaires à 13h Décembre France : Indice des prix à la consommation à 08h45. USA : Demandes continues et nouvelles demandes d allocations chômage à 14h30. Stocks d entreprises à 16h00. WARRANTS : dernier jour de cotation pour les Warrants sur le Nikkei 225 arrivant à échéance le 13 Décembre Décembre France : PMI des services à 09h Décembre USA : Indice Empire Manufacturing à 14h30. Utilisation des capacités à 15h15. 05

6 Agenda 17 Décembre Europe : Indice des prix à la consommation à 11h00. USA : Indice des prix à la consommation à 14h Décembre USA : MBA demandes de prêts hypothécaires à 13h00. Mises en chantier et permis de construire à 14h Décembre Demandes continues, nouvelles demandes d allocations chômage à 14h30. Ventes de logements existants à 16h00 20 Décembre Allemagne : PMI des services. Europe : PMI composite et PMI des services. USA : Consommation de base des ménages à 14h Décembre USA : MBA demandes de prêts hypothécaires à 13h Décembre France : Demandeurs d emplois à 18h00. USA : Demandes continues et nouvelles demandes d allocations chômage à 14h Décembre USA : Activité manufacturière de la Fed de Dallas à 16h Décembre USA : Indice des Directeurs d Achats de Chicago à 15h45. CERTIFICATS : dernier jour de cotation pour les Bonus, Bonus Cappés, Bonus Cappés Last Minute, Turbos, Cappés / Cappés + et Floorés / Floorés + sur le CAC 40 arrivant à échéance le 20 Décembre WARRANTS : dernier jour de cotation pour les Warrants sur le CAC 40 et sur actions arrivant à échéance le 20 Décembre Décembre USA : Consommation des ménages et revenu personnel à 14h Décembre France : PIB à 08h45. USA : Commandes de biens durables à 14h30. Indice manufacturier de la Fed de Richmond et ventes de logements neufs à 16h00. 06

7 07 Analyse stratégie «Pas de grandes tendances sur les classes d actifs, mais de la sélectivité» Rédigé le 21 octobre 2013 Nathalie Benatia Stratégiste chez BNP Paribas Investment Partners Depuis la publication le 14 août d un PIB en hausse de 0,3 % entre les premier et deuxième trimestres 2013, les indicateurs économiques sont venus confirmer la sortie de récession de la zone euro (après un an et demi de contraction de l activité). Selon l enquête auprès des directeurs d achats, l indice PMI composite (manufacturier et services) a atteint 52,2 en septembre après six mois de hausse. Le niveau moyen de cet indicateur de juillet à septembre laisse présager une légère progression du PIB au 3e trimestre et d autres enquêtes d activité envoient le même message. Cette embellie conjoncturelle n a pas empêché la BCE d adopter un discours très prudent, son Président indiquant même qu il ne «partageait pas l enthousiasme» à propos de la reprise. La combinaison d une politique monétaire qui restera accommodante et d un redressement progressif de l activité paraît idéale par rapport aux autres marchés développés. Par ailleurs, la région apparaît très attractive avec un PE ajusté du cycle de x16,3, soit une décote de 22 % vis-à-vis des États-Unis. Enfin, l amélioration de la dynamique économique de court terme et de la demande mondiale devrait se transmettre aux résultats des entreprises alors que les dernières années ont été caractérisées par des déceptions en la matière. Autant de raisons pour des investisseurs qui sont pour l instant restés à l écart de l Europe de se repositionner sur ces marchés. L Amérique inquiète, la Fed rassure Aux États-Unis, la croissance devrait se maintenir entre 2 % et 2,5 % pendant les prochains trimestres, portée par l investissement productif comme résidentiel. Les incertitudes sont politiques et même si un accord permettant le fonctionnement du gouvernement fédéral et le respect des engagements du Trésor américain jusqu en début d année prochaine a finalement pu être trouvé, les conséquences de ce fonctionnement pour le moins chaotique du Congrès risquent d être plus durables. Depuis le début de la reprise, les indicateurs de confiance ne parviennent pas à retrouver leurs niveaux passés. C est le cas pour les ménages et les petites entreprises, plus sensibles à la visibilité de la politique budgétaire. La Réserve fédérale apparaît comme le seul point d ancrage et la nomination de Janet Yellen pour succéder à Ben Bernanke en janvier assure la continuité de l analyse et de l engagement pour le maintien d une politique monétaire très accommodante. Manifestement, la Fed entend maintenir

8 Analyse stratégie ses taux directeurs très bas et ne souhaite pas de fortes tensions sur les taux longs mais l évolution récente du rendement du T-note à 10 ans (de 1,63 % le 1er mai à 3 % le 5 septembre) montre la nervosité des investisseurs. Les marchés financiers vont devoir vivre avec une épée de Damoclès au-dessus d eux (la réduction graduelle des achats de titres qui interviendra dans quelques mois) et risquent d oublier l engagement de la Fed de ne pas remonter ses taux directeurs avant Une politique budgétaire «hasardeuse», une politique monétaire parfois mal comprise et le lien toujours manquant de l emploi à plein régime devraient se traduire par une certaine prudence des investisseurs envers les actifs américains, d autant plus que les actions sont surévaluées après les niveaux historiques atteints par les grands indices. Situations contrastées dans les émergents Malgré les efforts de communication de la Fed, la perspective de la normalisation de la politique monétaire (c est-à-dire l abandon progressif des mesures quantitatives pour revenir à une politique traditionnelle de taux directeurs) risque d entraîner une remontée de la volatilité sur les actifs financiers, en particulier sur les émergents par crainte de sorties de capitaux. Ce phénomène s est produit au cours de l été mais il est remarquable que les désengagements aient été «sélectifs» : ce sont les devises de pays présentant des déséquilibres économiques majeurs comme l Inde et le Brésil qui ont le plus souffert en août avant de se réorienter à la hausse suite aux interventions des Banques centrales concernées et à la décision de la Fed de reporter le début de la normalisation du QE. Alors que le consensus sur les émergents reste très pessimiste, cette sélectivité est encourageante et devrait permettre à certains marchés émergents de tirer leur épingle du jeu. En effet, les valorisations des actions restent très déprimées et les indicateurs économiques se font plus encourageants (reprise des exportations notamment). L amélioration des fondamentaux (et de la notation moyenne de l univers EMBI) devraient soutenir la dette émergente qui reste attractive par rapport au crédit américain et européen. >> PE : «Price earning ratio» ou ratio de cours/ bénéfices. >> EMBI : indice de référence des rendements des obligations souveraines émergentes. 08

9 09 Analyse Macro-Économie «L ajustement des comptes publics en Europe doit continuer» Rédigé le 18 octobre 2013 Philippe d Arvisenet Directeur des études économiques BNP Paribas Au cours des derniers mois, les résultats des enquêtes conjoncturelles ont continué à se redresser dans la zone euro, confirmant la sortie de récession. Toutefois, le recul de la production industrielle, de 1,5% en juillet, ne plaide pas pour une accélération du rythme de croissance (0,3% au 2ème trimestre). Le jeu de facteurs qui ont pu temporairement soutenir l activité (fin du déstockage, désinflation) n est pas extrapolable. Si le rythme de la consolidation budgétaire s est modéré, la nécessité de poursuivre l ajustement des comptes publics demeure, les ratios d endettement continuent à augmenter. Enfin, le ralentissement de la croissance dans nombre de grands pays émergents est de nature à freiner l essor des exportations. La montée des mauvaises créances dans les économies de la périphérie, les exigences réglementaires en matière de capital et de liquidité, la perspective de l Asset Quality Review de la BCE et des stress tests de l European Banking Authority sont autant de facteurs qui renforcent la sélectivité dans la distribution du crédit. Dans ces conditions, et avec une inflation à 1,1% qui s inscrit bien en deçà de l objectif de la BCE, le biais accommodant de la politique monétaire est appelé à persister. La BCE conserve sa «forward guidance» afin de convaincre qu il n y a aucune raison, compte tenu de la conjoncture, que les taux longs européens soient affectés la hausse des rendements américains liée à la perspective du freinage des achats de titres par la Fed. Si des signes d essoufflement de la reprise devaient se manifester, une baisse des taux directeurs ne serait pas exclue. Par ailleurs, le 25.0 Roupie (Inde) Real (Brésil) 20.0 Rupiah (Indonésie) 15.0 Livre (Turquie) Rand (Afrique du Sud) Peso (Mexique) 10.0 Baht (Thaïlande) Peso (Philippines) 5.0 Won (Corée du Sud) sources: Thomson Reuters, FMI Balance courante (% du PIB, 2012) Cours de change pour 1 USD (variation entre le 22/05/2013 et le 30/08/2013, %) - 5.0

10 Analyse Macro-Économie remboursement des prêts à long terme de la BCE (les LTRO) pourrait, via la réduction de la liquidité qui en résulte, déboucher sur une hausse de l EONIA, c està-dire un resserrement des conditions monétaires. C est pour cette raison que le lancement d une nouvelle opération d injection de liquidité à long terme est aujourd hui envisageable. Aux États-Unis, les premiers indicateurs disponibles pour le 3ème trimestre conduisent à écarter l idée d une accélération de la croissance. Les répercussions du blocage des autorisations budgétaires du 1er au 17 octobre (le shutdown) n arrangeront rien, pas plus que l attentisme qui résulte des incertitudes persistantes : l accord pour le financement des dépenses est limité à l horizon du 15 janvier et celui portant sur le relèvement du plafond de la dette jusqu au 7 février. L absence d accord aurait conduit à éliminer un déficit estimé à 3,4 points de PIB, ce qui aurait impliqué un recul de plus de 40% des dépenses discrétionnaires. Dans les prochains trimestres, la croissance devrait au mieux s inscrire en ligne avec le profil observé au 1er semestre (1,8% en rythme annualisé). Le 18 septembre, la Fed, contrairement aux anticipations, a renoncé à modérer le rythme de ses achats de titres (le «tapering»). Ceux-ci ont été maintenus à 85 milliards de dollars chaque mois. Les marchés avaient sur-interprété les propos de Ben Bernanke quant à l horizon d une telle mesure et avaient considéré le «tapering» comme annonciateur d une hausse des taux plus rapide. Le tapering ne devrait se matérialiser au plus tôt qu en fin d année. Le rythme de la reprise déçoit, tout comme les conditions du marché du travail ( emplois créés en moyenne mensuelle de décembre à février, de juin à août). L inflation s est modérée pour s inscrire bien en deçà de l objectif et les anticipations demeurent bien ancrées. La hausse des taux longs consécutive à l annonce de la perspective du «tapering» en mai, a conduit à un net recul de la demande de prêts hypothécaires et à une chute de deux tiers de la demande de refinancements. Si les indicateurs conjoncturels relatifs à la Chine ont rassuré en permettant d écarter le spectre d un très fort ralentissement de la croissance, les économies émergentes caractérisées par un fort déficit courant ont vu leur change se déprécier fortement suite à d importantes sorties de capitaux (voir graphique). Sans doute la perspective du «tapering» accompagnée d une remontée des taux longs américains a-t-elle joué, mais les marchés ont discriminé entre pays, ceux qui présentaient un déficit extérieur élevé ayant subi une plus forte dépréciation de leur monnaie. Sans doute cela peutil être considéré comme favorable à terme du fait de la stimulation des exportations qui en résulte. Dans l immédiat, cela accroît l inflation importée, diminue les revenus réels et freine l activité. Pour autant, il est difficile de faire le parallèle avec la crise de la deuxième moitié des années >> shutdown : blocage budgétaire paralysant l administration américaine. >> stress tests : test de résistance sur les bilans des banques en conditions extrêmes 10

11 11 ACTUALITE Bientôt sur vos écrans Toutes les initiatives, les innovations et les lancements de nouveaux produits BNP Paribas Produits de Bourse de cet automne passés en revue. Les Turbos Infinis BEST sur indices Européens C est l innovation du mois d octobre : de nouveaux Turbos Infinis BEST sans maturité sont introduits pour vous permettre de disposer d investissements à levier sans limite de temps pour investir sur les principaux marchés européens. Les Turbos Infinis Best sont des produits de levier émis sans date d échéance. Ainsi, l investisseur peut rester positionné sur le produit aussi longtemps qu il le souhaite avec un levier généralement supérieur aux Turbos Infinis. Attention, si la barrière désactivante est franchie, le montant investi est perdu et le Turbo Infini BEST est radié par anticipation. èè 40 nouveaux Turbos Infinis BEST sur indices européens (AEX, Eurostoxx50 et CAC 40 ) èè Un vaste éventail de leviers disponible : de x2 à x40. èè Découvrir la brochure Turbos Infinis Best Des nouveaux Cappés+100/Floorés+100 sur le CAC 40 Autre innovation du mois d octobre. Les nouveaux certificats Cappés+100 et Floorés+100 permettent de prendre position à la hausse (ou à la baisse) sur l indice CAC 40 avec des maturités de court termes (novembre 2013). Leur fonctionnement est identique à celui des Cappés+/Floorés+ classiques, mais avec 100 points d écart uniquement entre les deux bornes (au lieu de 200 points). Une nouvelle manière de dynamisez vos investissements à court terme sur le CAC 40 avec 6 nouveaux produits sur la maturité de Novembre èè Découvrez les nouveaux Cappés+/Floorés+ 100 points. Toujours plus de Warrants et de Turbos pour servir vos convictions Plus de nouveaux produits de levier ont été émis depuis la rentrée de septembre avec : è è Le lancement dès le mois d octobre de la maturité mars 2014 pour les Turbos sur actions et sur indice CAC 40. è è De nouveaux sous-jacents comme Plastic Omnium, Atos Origin, Dassault Systèmes et Eramet ajoutés à l offre existante. èet è de nombreux sous-jacents français et étrangers supplémentaires prévus cet automne Enfin, les Turbos CAC 40 BNP Paribas restent toujours les plus adaptés pour un investissement particulièrement réactif grâce au système unique des «Turbos à venir», émis en avance afin d être prêts à coter dès que le cours du sous-jacent entre dans une fenêtre d activation prédéfinie à l émission Le E-salon des marchés financiers Un rendez-vous à ne pas manquer BNP Paribas Produits de Bourse participe au «E-salon des marchés financiers» qui aura lieu du 18 novembre au 1er décembre : un salon en ligne dédié à la bourse et aux marchés financiers, unique en France. Vous pourrez retrouver le stand virtuel de BNP Paribas Produits de Bourse avec des conférences en lignes pour mieux comprendre les produits de Bourse, des vidéos pédagogiques etc Ces instruments s adressent aux investisseurs expérimentés qui ont une connaissance suffisante pour évaluer, au regard de leur situation financière, les avantages et les risques à investir dans ces instruments complexes et qui acceptent un risque de perte en capital.

12 Recommandations RECO CAC40 Rédigé le 18 octobre 2013 Type : ligne journalier Traits verts : objectifs Trait bleu : stop-loss Trait rouge : objectifs alternatifs Courbe bleue : moyenne mobile à 100 jours Courbe rouge : moyenne mobile à 50 jours Analyse fondamentale En route vers les points? A l image des marchés américains très résistants face au «mélodrame budgétaire» outre-atlantique, le CAC40 n aura pas vraiment pris ombrage de la cacophonie financière du mois d octobre aux États-Unis, ni même des quelques gros «warning» (avertissements) lancés par certains groupes comme Ubisoft ou Dassault Systèmes, la place parisienne rejoignant ses meilleurs niveaux depuis cinq ans à la faveur du retour des investisseurs sur le marché actions, qui se confirme mois après mois. Un potentiel de hausse semble d ailleurs encore subsister, grâce à cet appétit retrouvé pour le risque dans un environnement de taux d intérêt toujours aussi bas. A en croire la présence de certains gros fonds d investissements, ainsi que le retour de grandes introductions en Bourse oubliées depuis le début de la crise il y a cinq ans (Numéricable, Tarkett, Blue Solutions...), le chemin vers les points pourrait bien s ouvrir aux plus optimistes, qui veulent voir plus loin que la reprise de l activité toujours aussi poussive en France. Analyse technique Biais haussier D un point de vue graphique, la configuration de l indice parisien plaide pour une poursuite de la hausse. Ainsi, la séance du 10 octobre a permis la validation d une figure de continuation haussière en drapeau. De plus, la base de cette figure s est développée sur le seuil pivot des points. «Pivot» car ce seuil a servi de résistance lors du mois d août 2013 avant de jouer un rôle de support fin septembre/début octobre dernier. Par ailleurs, la moyenne mobile 50 jours ascendante permet aussi de rester optimiste. En sus, les cours sont soutenus par une ligne de tendance haussière, testée trois fois et tracée à partir de juin Enfin, l indicateur RSI évolue au-dessus de sa zone de neutralité sans avoir atteint son territoire de surachat pour autant. Nous anticipons donc une poursuite du mouvement mesuré ascendant engagé début septembre. Les cibles se situent à et points. Ce scénario restera valide tant que le support à points sera intact. A l inverse, une cassure des points remettrait en cause notre scénario, l indice viserait alors points. Stratégie LEVIER : Le Cappé+ «H770B» peut servir vos anticipations haussières sur le CAC 40. Le Flooré + «H777B» constitue, lui, une protection adéquate pour couvrir son portefeuille contre une baisse de l indice parisien, tant qui il ne franchit pas les points. WARRANT Sélection de Produits de Bourse (Cours du CAC 40 au 24 octobre 2013 : points) Type Mnémo Prix d'exercice Cours Elasticité Échéance Call M452B ,83 12,34% 21 mars 2014 Put K426B ,90 10,43% 21 mars 2014 Cappé (+) Flooré (+) Type Mnémo Borne Basse Borne Haute Cours Échéance Cappé + H770B ,40 21 mars 2014 Cappé + H769B ,00 21 mars 2014 Flooré + H776B ,20 21 mars 2014 Flooré + H777B ,10 21 mars 2014 Sélection effectuée par BNP Paribas. Les recommandations sur actions ont été rédigées par Boursier.com. Les analyses graphiques et techniques ont été réalisées par Chart s. La responsabilité de BNP Paribas ne saurait être recherchée ou engagée du fait des prises de position, sous quelque forme que ce soit, des analystes financiers de Boursier.com et de Chart s, leurs prises de position n engageant qu eux. 12

13 Recommandations RECO S&P 500 Rédigé le 17 octobre 2013 Type : ligne journalier Trait vert : objectifs Trait bleu : stop Traits rouges : objectifs alternatifs Courbe rouge : moyenne mobile à 50 jours Courbe bleue: moyenne mobile à 100 jours Analyse fondamentale En attendant un nouvel accord L indice S&P500 n aura pas souffert longtemps de l impasse budgétaire dans laquelle étaient plongés les États-Unis au mois d octobre. Le marché a vite rejoint ses records une fois un accord trouvé entre Républicains et Démocrates. Notons au passage qu à plus de points, l indice a regagné plus de 50% depuis ses points bas de l été Pourtant, après avoir frôlé le défaut de paiement et avoir été privés de services publics pendant 16 jours, les États-Unis sont sortis de leur impasse budgétaire par la petite porte. Le compromis voté in extremis au Congrès n offre en effet qu une solution temporaire, puisqu il autorise le Trésor à emprunter jusqu au 15 janvier et relève le plafond de la dette de l État fédéral jusqu au 7 février. Or, si d ici là, aucun accord de long terme n est conclu sur les moyens de réduire la dette publique, qui dépasse les 100% du PIB, le pays sera confronté à un nouveau blocage politique susceptible de chahuter les places financières. En attendant, les boursiers comptent sur la Fed pour continuer d alimenter le marché en liquidités et sur quelques dossiers médiatiques pour assurer le spectacle, comme le très attendu site de microblogging Twitter. Analyse technique Soutenu par une droite de tendance ascendante D un point de vue graphique, l indice le plus représentatif du marché boursier américain, le S&P500, se maintient dans une configuration haussière à moyen terme. En effet, selon la théorie de Dow, une tendance haussière est caractérisée par une succession de sommets de plus en plus hauts et de creux de plus en plus hauts. Du coté des indicateurs techniques, la moyenne mobile à 100 jours actuellement autour des points continue de jouer son rôle de support. Finalement, l indicateur de vitesse RSI est bien orienté et se situe au-dessus de sa zone de neutralité. En conclusion, le biais reste haussier en direction des points, voire des points en extension. Seule une clôture sous les points validerait un retournement de tendance en direction des points et des points. StratégieS LEVIER : Amplifiez les évolutions de l indice américain à la hausse et à la baisse avec le Warrant Call «M738B» et le Warrant Put «N469B». Sélection de Produits de Bourse (Cours du S&P 500 au 24 octobre 2013 : points) Type Mnémo Prix d'exercice Cours Elasticité Échéance WARRANT Call M738B ,50 12,40 % 21 mars 2014 Put N469B ,32 12,25 % 21 mars 2014 Sélection effectuée par BNP Paribas. Les recommandations sur actions ont été rédigées par Boursier.com. Les analyses graphiques et techniques ont été réalisées par Chart s. La responsabilité de BNP Paribas ne saurait être recherchée ou engagée du fait des prises de position, sous quelque forme que ce soit, des analystes financiers de Boursier.com et de Chart s, leurs prises de position n engageant qu eux. 13

14 14 Fiche Pédagogique TURBOS INFINIS BEST : dynamiser ses investissements sans limite de temps (1) sur les grands indices européens Produits présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Choisissez des produits à échéance ouverte (1) et offrant un effet de levier élevé à très élevé avec les Turbos Infinis BEST. De nouveaux sous-jacents sont désormais disponibles dans la gamme Turbos Infinis BEST proposée par BNP Paribas : le CAC 40, l indice néerlandais AEX, et l Euro Stoxx 50, l indice européen composé des plus grosses capitalisations boursières européennes (Banco Santander, Siemens, Iberdrola, France Télécom ). Comment fonctionnent les Turbos Infinis BEST? Les Turbos Infinis BEST sont émis sans date d échéance (1) : l investisseur peut rester positionné sur le produit aussi longtemps qu il le souhaite (2). En effet, contrairement aux Turbos («classiques»), ils ne possèdent pas de date de maturité prédéterminée. Ils sont dotés à l émission d un Prix d Exercice et d une Barrière Désactivante, fixés par l émetteur et qui sont de niveau égal. Le Terme «BEST» signifie en effet «Barrier Equal STrike» (ou «Barrière égale au Prix d Exercice» en français) Le Prix d Exercice est la caractéristique principale d un Turbo Infini BEST. Il permet de déterminer le prix du Produit. Le Prix d Exercice et la Barrière Désactivante sont ajustés chaque jour par BNP Paribas en fonction d un coût de financement. Lorsque le sous-jacent atteint ou franchit la Barrière Désactivante, le Turbo Infini BEST expire et a une valeur de remboursement nulle. L investisseur perd alors le montant initialement investi. Quels sont les différents sous-jacents disponibles? Indices : CAC 40, AEX, EURO STOXX 50 Matières premières : Argent, Or, Brent Devises : EUR/USD BARRIÈRE DÉSACTIVANTE = PRIX D EXERCICE Nouveau! (1) Il existe une possibilité de remboursement anticipé au gré de l émetteur sous réserve d un préavis de 10 jours. (2) Tant que la Barrière Désactivante n a pas été touchée.

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie!

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie! LES TURBOS INFINIS Investir avec un levier adapté à votre stratégie! Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance

Plus en détail

Certificats TURBO. Bénéficiez d un effet de levier en investissant sur l indice CAC 40! Produits non garantis en capital.

Certificats TURBO. Bénéficiez d un effet de levier en investissant sur l indice CAC 40! Produits non garantis en capital. Certificats TURBO Bénéficiez d un effet de levier en investissant sur l indice CAC 40! Produits non garantis en capital. www.produitsdebourse.bnpparibas.com Les Certificats Turbo Le Certificat Turbo est

Plus en détail

LES TURBOS. Investir avec du levier sur les indices et les actions!

LES TURBOS. Investir avec du levier sur les indices et les actions! LES TURBOS Investir avec du levier sur les indices et les actions! Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V.

Plus en détail

Certificats Cappés (+) et Floorés (+)

Certificats Cappés (+) et Floorés (+) Certificats Cappés (+) et Floorés (+) Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Pour investir avec du Levier sur les indices CAC 40 ou DAX Même dans un contexte

Plus en détail

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie!

LES TURBOS INFINIS. Investir avec un levier adapté à votre stratégie! LES TURBOS INFINIS Investir avec un levier adapté à votre stratégie! Produits présentant un risque de perte en capital à destination d investisseurs avertis. Émetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V.

Plus en détail

Certificats BONUS CAPPÉS

Certificats BONUS CAPPÉS Certificats BONUS CAPPÉS Investissez différemment sur les actions, les indices et les matières premières! Produits non garantis en capital, non éligibles au PEA www.produitsdebourse.bnpparibas.com Les

Plus en détail

TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300!

TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300! TURBOS Jour TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 jusqu à x300! PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRéSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL Société Générale propose une nouvelle génération de Turbos,

Plus en détail

g e gamme 2 Les Turbos d investissements in mme d investissements intellig d i ti t i t lli t Que sont les Turbos?

g e gamme 2 Les Turbos d investissements in mme d investissements intellig d i ti t i t lli t Que sont les Turbos? Equity First une gamme d invest First une gamme d investisseme une gamme d investissements in ga d investissements intelligents Eq intelligents Equity First une gam Equity First une gamme d invest First

Plus en détail

CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004

CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 CERTIFICATS TURBOS INFINIS BEST Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 Emetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V. Garant du remboursement : BNP Paribas S.A. POURQUOI

Plus en détail

«Les marchés financiers, tirer les enseignements d une crise profonde».

«Les marchés financiers, tirer les enseignements d une crise profonde». «Les marchés financiers, tirer les enseignements d une crise profonde». Un contexte toujours difficile Conséquences pour les placements Conséquences pour la gestion des CARPA Reste-t-il des opportunités?

Plus en détail

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions

PARAMETRE DE MARCHE. Rapport au 30 mars 2012. Paramètres de marché au 30 mars 2012. 1 Marchés Actions PARAMETRE DE MARCHE Rapport au 30 mars 2012 Paramètres de marché au 30 mars 2012 Le premier trimestre de l année 2012 a été marqué par l apaisement des tensions sur les dettes souveraines et une nette

Plus en détail

Certificats Cappés (+) et Floorés (+)

Certificats Cappés (+) et Floorés (+) Certificats Cappés (+) et Floorés (+) Produits présentant un risque de perte en capital, à destination d investisseurs avertis. Pour investir avec du Levier sur l indice CAC 40 Même dans un contexte de

Plus en détail

Les TURBOS. Division (12pt)

Les TURBOS. Division (12pt) Les TURBOS Division (12pt) Le prospectus d émission des certificats TURBOS a été approuvé par la Bafin, régulateur Allemand, en date du 3 mai 2010. Ce document à caractère promotionnel est établi sous

Plus en détail

WEBINAIRE SG-ING : OPPORTUNITÉS D INVESTISSEMENT EN 2015

WEBINAIRE SG-ING : OPPORTUNITÉS D INVESTISSEMENT EN 2015 WEBINAIRE SG-ING : OPPORTUNITÉS D INVESTISSEMENT EN 2015 Les intervenants : Florent Dimitriou ING Direct Responsable produit Bourse et Fonds Sébastien David Société Générale Responsable Relations Investisseurs

Plus en détail

Bonus Cappés et Reverse Bonus Cappés

Bonus Cappés et Reverse Bonus Cappés Bonus Cappés et Reverse Bonus Cappés Le prospectus d émission des certificats Bonus a été approuvé par la Bafin, régulateur Allemand, en date du 9 octobre 2009. Ce document à caractère promotionnel est

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Huit premiers mois de 2015) Banque Centrale de Tunisie Août 2015 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL - Les statistiques préliminaires de la croissance dans les principaux

Plus en détail

Newsletter Aoû t 2013

Newsletter Aoû t 2013 Newsletter Aoû t 2013 Table des matières Introduction... 2 Performances... 3 SIF Structured Product Sicav... 3 Eurinvest Flexible Opportunities... 4 Procès-verbal du Comité de Placement du 22 août 2013...

Plus en détail

STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014

STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014 STRATEGIE D INVESTISSEMENT 4ème trimestre 2014 Allocations d actifs Conseil en Investissements Financiers ORIAS 07 006 343 CIF E001949 1 Conjoncture déprimée en Europe, mais soutenue dans les zones US

Plus en détail

CERTIFICATS TURBOS INFINIS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004

CERTIFICATS TURBOS INFINIS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 CERTIFICATS TURBOS INFINIS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 Emetteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V. Garant du remboursement : BNP Paribas S.A. POURQUOI

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier semestre 215) Banque Centrale de Tunisie Juillet 215 1- ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL 1-1. Croissance Economique - La Banque Mondiale a révisé, au mois de

Plus en détail

TURBOS JOUR PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL. TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 JUSQU À x300!

TURBOS JOUR PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL. TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 JUSQU À x300! TURBOS JOUR PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL TURBOS JOUR : DES EFFETS DE LEVIER DE x20, x50, x100 JUSQU À x300! Société Générale propose une nouvelle génération de Turbos,

Plus en détail

Certificats BONUS. Investissez différemment sur les actions, les indices et les matières premières! www.produitsdebourse.bnpparibas.

Certificats BONUS. Investissez différemment sur les actions, les indices et les matières premières! www.produitsdebourse.bnpparibas. Certificats BONUS Investissez différemment sur les actions, les indices et les matières premières! Produits non garantis en capital, non éligibles au PEA www.produitsdebourse.bnpparibas.com Les Certificats

Plus en détail

Les rendez-vous économiques et financiers

Les rendez-vous économiques et financiers Les rendez-vous économiques et financiers Les banques centrales au pilotage de l économie?... ou l Art du «Policy-mix» Novembre 2014 Prévisions 2014 & 2015 d Amundi 2014 2015 0,8% 1,3% 7,4% 7,1% Une Croissance

Plus en détail

CERTIFICATS TURBOS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004

CERTIFICATS TURBOS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 CERTIFICATS TURBOS Instruments dérivés au sens du Règlement Européen 809/2004 du 29 avril 2004 Emétteur : BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V. Garant du remboursement : BNP Paribas S.A. POURQUOI INVESTIR

Plus en détail

NEWSLETTER 1 er SEMESTRE 2014

NEWSLETTER 1 er SEMESTRE 2014 NEWSLETTER 1 er SEMESTRE 2014 ACTUALITE ECONOMIQUE L activité mondiale devrait poursuivre son affermissement. L impulsion est donnée par les pays avancés, bien que leurs redressements restent inégaux.

Plus en détail

BILLET D HUMEUR BOURSIERE PAR JEAN-MARC DIEHL

BILLET D HUMEUR BOURSIERE PAR JEAN-MARC DIEHL BILLET D HUMEUR BOURSIERE PAR JEAN-MARC DIEHL LES PERFORMANCES L année 2013 va sans doute s achever par une performance boursière de l indice CAC 40 d environ 17,90% après un plus haut à 4356,28 pts et

Plus en détail

CAHIERS GRAPHIQUE MACROBOND WS/BSI

CAHIERS GRAPHIQUE MACROBOND WS/BSI UNE APPROCHE PEDAGOGIQUE DE L EVOLUTION DES AGREGATS MACROECONOMIQUES ET FINANCIERS Page 2. Le Risque de change dans les pays émergents Page 3. Les Rôles des Taux d Intérêts des Banques Centrales Page

Plus en détail

Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? 3 juin 2014 KBC Groupe

Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? 3 juin 2014 KBC Groupe Faible croissance! Faible taux! Faible rendement? juin KBC Groupe CONJONCTURE : situation internationale Retour de la confiance dans les pays développés, hésitations en Chine Indice de confiance de l industrie

Plus en détail

N 02. Le magazine de l actualité boursière Mai - Juin 2013. analyse macro-économie. fiche pédagogique. Repli de l activité attendu dans la zone euro

N 02. Le magazine de l actualité boursière Mai - Juin 2013. analyse macro-économie. fiche pédagogique. Repli de l activité attendu dans la zone euro Le magazine de l actualité boursière N 02 analyse macro-économie Repli de l activité attendu dans la zone euro fiche pédagogique Horaires de négociation élargis sur les Produits... 2 Sommaire 03 04 ÉDITO

Plus en détail

Développements. Internationaux

Développements. Internationaux Développements Internationaux Pétrole et matières premières Le cours de l or noir a baissé à nouveau Au quatrième trimestre 2015, le cours du Brent a fluctué autour de 45 $ par baril en moyenne. L offre

Plus en détail

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE

NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE NOTE SUR LA POLITIQUE MONETAIRE Septembre 2014 Note sur la Politique Monétaire Quatrième trimestre 2014 0 www.brh.net Avant-propos La Note sur la Politique Monétaire analyse les développements récents

Plus en détail

COMPRENDRE LA BOURSE

COMPRENDRE LA BOURSE COMPRENDRE LA BOURSE Les options Ce document pédagogique n est pas un document de conseils pour investir en bourse. Les informations données dans ce document sont à titre informatif. Vous êtes seul responsable

Plus en détail

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE

PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA BCE Encadré PROJECTIONS MACROÉCONOMIQUES POUR LA ZONE EURO ÉTABLIES PAR LES SERVICES DE LA Sur la base des informations disponibles au 23 août 2013, les services de la ont réalisé des projections concernant

Plus en détail

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite)

Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite) Pétrole, euro, BCE : de bonnes nouvelles pour relancer la croissance (suite) 2 ème partie : La baisse de l euro Nous avons fréquemment souligné sur ce blog (encore dernièrement le 29 septembre 2014) l

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015

Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 2015 Evolution de la Conjoncture Economique Au cours du premier trimestre 215 Banque Centrale de Tunisie Mars 215 1- ENVIRONMENT INTERNATIONAL - L environnement économique international a été marquée, ces derniers

Plus en détail

Rapport semestriel au 30 juin 2015

Rapport semestriel au 30 juin 2015 A nthologie Rapport semestriel au 30 juin 2015 Le fonds 1. L environnement économique et financier 2015 Au premier semestre 2015, l économie mondiale a globalement évolué à des niveaux légèrement inférieurs

Plus en détail

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 5 octobre 2015. Semaine 40. Du 05/10/15 au 11/10/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique

MYPROPTRADING.COM. Analyse de Marchés. 5 octobre 2015. Semaine 40. Du 05/10/15 au 11/10/15. 1/ Analyse Contextuelle et Graphique 5 octobre 2015 fff Semaine 40 Bilan de la semaine précédente : Performance* Depuis le 01/12/14 Depuis le 01/01/15 MyPropTrading +45.42% +41.32% CAC 40 +1.56% +4.36% Variation hebdo Cours* CAC 40-0.49%

Plus en détail

Les produits de Bourse UniCredit sur le CAC Ext (Étendu).

Les produits de Bourse UniCredit sur le CAC Ext (Étendu). EXCLUSIVITÉ UNICREDIT! Les produits de Bourse UniCredit sur le CAC Ext (Étendu). De 8h00 à 18h30, le potentiel des prix et de la liquidité*. CES PRODUITS SONT DESTINÉS À DES INVESTISSEURS AVERTIS. PRODUITS

Plus en détail

Les Warrants ABN AMRO

Les Warrants ABN AMRO Les Warrants ABN AMRO Donner de nouveaux horizons à ses stratégies * le meilleur du possible Making more possible* Gagner en performance avec les Warrants Les Warrants permettent de développer de multiples

Plus en détail

la force d un placement la certitude d un coupon élevé

la force d un placement la certitude d un coupon élevé placements la force d un placement la certitude d un élevé optinote multiwin brut de durant 5 ans protection du capital liée à l période de souscription du 9 mai 2011 au 8 juillet 2011 clôture anticipée

Plus en détail

Le financement de l économie est le cœur de métier des banques françaises

Le financement de l économie est le cœur de métier des banques françaises Le financement de l économie est le cœur de métier des banques françaises Dans un contexte difficile depuis le début de la crise de 2008, les encours de crédits accordés par les banques françaises ont

Plus en détail

Trimestro Europe 2015

Trimestro Europe 2015 Trimestro Europe 2015 Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Produit de placement risqué alternatif à un investissement dynamique risqué de type «actions»

Plus en détail

Commerzbank AG Certificats Factors

Commerzbank AG Certificats Factors Commerzbank AG Certificats Factors Corporates & Markets Produits présentant un risque de perte en capital. Les instruments dérivés présentés sont soumis à des risques (voir les facteurs de risque sur la

Plus en détail

ING Turbos Infinis. Avantages des Turbos Infinis Potentiel de rendement élevé. Pas d impact de la volatilité. La transparence du prix

ING Turbos Infinis. Avantages des Turbos Infinis Potentiel de rendement élevé. Pas d impact de la volatilité. La transparence du prix ING Turbos Infinis Produit présentant un risque de perte en capital et à effet de levier. Les Turbos sont émis par ING Bank N.V. et sont soumis au risque de défaut de l émetteur. ING Turbos Infinis Les

Plus en détail

Les produits structurés après la crise. Commerzbank Partners, vos solutions d investissement

Les produits structurés après la crise. Commerzbank Partners, vos solutions d investissement Les produits structurés après la crise Commerzbank Partners, vos solutions d investissement Sommaire Introduction Besoins en placement: un peu d histoire Les produits structurés Fonctionnement Le zéro

Plus en détail

Comprendre les produits structurés

Comprendre les produits structurés Comprendre les produits structurés Sommaire Page 3 Introduction Page 4 Qu est-ce qu un produit structuré? Quels sont les avantages des produits structurés? Comment est construit un produit structuré? Page

Plus en détail

Reverse Convertibles

Reverse Convertibles Reverse Convertibles Le prospectus d émission du titre de créance complexe a été approuvé par la Bafin, régulateur Allemand, en date du 24 Novembre 2010. Ce document à caractère promotionnel est établi

Plus en détail

Guidés par les politiques monétaires expansionnistes, l année 2013 est marquée par une reprise modeste de la croissance.

Guidés par les politiques monétaires expansionnistes, l année 2013 est marquée par une reprise modeste de la croissance. PARAMETRES DE MARCHE Rapport au 31 décembre 2013 Paramètres de marché au 31 décembre 2013 Guidés par les politiques monétaires expansionnistes, l année 2013 est marquée par une reprise modeste de la croissance.

Plus en détail

PARAMETRES DE MARCHE. Rapport au 30 Juin 2014. Paramètres de marché au 30 juin 2014

PARAMETRES DE MARCHE. Rapport au 30 Juin 2014. Paramètres de marché au 30 juin 2014 PARAMETRES DE MARCHE Rapport au 30 Juin 2014 Paramètres de marché au 30 juin 2014 Malgré la publication de chiffres de croissance du 1 er trimestre décevants en zone euro et, plus encore, aux Etats-Unis,

Plus en détail

PUISSANCE 8 ASAC-FAPES. Titre de créance à capital intégralement remboursé à l échéance

PUISSANCE 8 ASAC-FAPES. Titre de créance à capital intégralement remboursé à l échéance ASAC-FAPES PUISSANCE 8 Titre de créance à capital intégralement remboursé à l échéance L investisseur supporte le risque de crédit de l émetteur BNP Paribas Arbitrage Issuance B.V. et du garant BNP Paribas

Plus en détail

L évolution du marché des OPCVM à fin novembre

L évolution du marché des OPCVM à fin novembre L évolution du marché des OPCVM à fin novembre Après avoir enregistré une belle progression en octobre, le marché des fonds de droit français voit son encours se replier de -0,2%, l équivalent de 1,6 milliard

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

Disponible du 26 mai au 16 septembre 2014 (dans la limite de l enveloppe disponible, soit 5 millions d euros)

Disponible du 26 mai au 16 septembre 2014 (dans la limite de l enveloppe disponible, soit 5 millions d euros) Aréalys Support présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Un objectif de gain de 6 % (nets de frais de gestion annuels)* par année écoulée grâce à l indice CAC 40 À l échéance

Plus en détail

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 TENDANCES MONETAIRES ET FINANCIERES AU COURS DU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 Mars 2015 1/12 D ANS une conjoncture internationale marquée par une reprise globale fragile, une divergence accrue de croissance

Plus en détail

Crise des marchés : 5 choses que les investisseurs semblent ignorer

Crise des marchés : 5 choses que les investisseurs semblent ignorer janvier 8 - N Patrick ARTUS patrick.artus@natixis.com Crise des marchés : choses que les investisseurs semblent ignorer La chute des marchés (crédit, actions) au début de 8 est justifiée dans certains

Plus en détail

BAYARD FINANCE Les cycles économiques au service de votre patrimoine. Argumentaire d investissement sur les minières Or

BAYARD FINANCE Les cycles économiques au service de votre patrimoine. Argumentaire d investissement sur les minières Or Argumentaire d investissement sur les minières Or I/ Situation du marché de l or Physique 1/ Evolution sur les trois dernières années. Après avoir profité d une situation de stress importante sur l économie

Plus en détail

ING Turbos. Faible impact de la volatilité. Evolution simple du prix

ING Turbos. Faible impact de la volatilité. Evolution simple du prix ING Turbos Produit présentant un risque de perte en capital et à effet de levier. Les Turbos sont émis par ING Bank N.V. et sont soumis au risque de défaut de l émetteur. ING Turbos ING a lancé les Turbos

Plus en détail

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS

INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS INSTRUMENTS FINANCIERS ET RISQUES ENCOURUS L objet de ce document est de vous présenter un panorama des principaux instruments financiers utilisés par CPR AM dans le cadre de la fourniture d un service

Plus en détail

PRIVALTO OPPORTUNITÉ ALLEMAGNE Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance

PRIVALTO OPPORTUNITÉ ALLEMAGNE Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance PRIVALTO OPPORTUNITÉ ALLEMAGNE Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Produit de placement alternatif à un investissement dynamique risqué de type «actions»

Plus en détail

METAL ARGENT (Millions onces)

METAL ARGENT (Millions onces) R2D2 - Concours d'analyse matières premières 30 Avril 2013 ANALYSE FONDAMENTALE LA PART DE L'ARGENT INDUSTRIEL L industrie absorbe une part substantielle de la production du métal argent; 1200 1000 800

Plus en détail

TURBOCAC INVESTISSEZ SUR LE CAC40

TURBOCAC INVESTISSEZ SUR LE CAC40 TURBOCAC INVESTISSEZ SUR LE CAC40 Avertissements : Cette méthode d investissement repose sur de l analyse technique des probacktests, de cotations passées, les résultats passés ne préjugent pas des résultats

Plus en détail

2014-2015. Perspectives économiques

2014-2015. Perspectives économiques 2014-2015 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 17/11/14 AU 23/11/14

ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 17/11/14 AU 23/11/14 ANALYSE DE MARCHÉS SEMAINE DU 17/11/14 AU 23/11/14 1/ Contexte : En Europe, les marchés actions sont toujours aussi peu directionnels. L économie européenne et les risques géopolitiques soulèvent quelques

Plus en détail

Performance creates trust

Performance creates trust Performance creates trust Vontobel Mini Futures Futures Investissement minimum, rendement maximum Vontobel Investment Banking Vontobel Mini Futures Investir un minimum pour un maximum de rendement Avec

Plus en détail

La vie est faite de hauts et de bas. Nous sommes là dans les deux cas. 2587GS4_210x210BrochureTurbo-FR@1-8.indd 1. Bienvenue chez

La vie est faite de hauts et de bas. Nous sommes là dans les deux cas. 2587GS4_210x210BrochureTurbo-FR@1-8.indd 1. Bienvenue chez La vie est faite de hauts et de bas. Nous sommes là dans les deux cas. 2587GS4_210x210BrochureTurbo-FR@1-8.indd 1 Bienvenue chez 13/11/14 15:43 LES TURBOS DE UNICREDIT Investir avec les Certificats Turbos

Plus en détail

Cornèr Banque (Luxembourg) S.A. Risques associés aux profils de gestion

Cornèr Banque (Luxembourg) S.A. Risques associés aux profils de gestion Cornèr Banque (Luxembourg) S.A. Risques associés aux profils de gestion 1 Introduction Gestion patrimoniale mobilière Gestion patrimoniale fonds d investissement Gestion en placements alternatifs Gestion

Plus en détail

Crise financière et perspectives économiques

Crise financière et perspectives économiques Crise financière et perspectives économiques Genval, le 26 janvier 2009 Guy QUADEN Gouverneur de la Banque nationale de Belgique 2/ 19 La crise financière en bref Première phase (jusque septembre 2008)

Plus en détail

LA LETTRE ÉPARGNE SALARIALE. Le site www.regardbtp.com s est enrichi en 2015 d une rubrique

LA LETTRE ÉPARGNE SALARIALE. Le site www.regardbtp.com s est enrichi en 2015 d une rubrique LA LETTRE ÉPARGNE SALARIALE JANVIER 2016 www.probtp.com PARTICULIERS RBTP 0001 V5 01/2016 Document non contractuel Édito Découvrez dans cette lettre annuelle, les nouveautés de l épargne salariale du BTP.

Plus en détail

Les Turbos. Guide Pédagogique. Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits présentant un risque de perte en capital

Les Turbos. Guide Pédagogique. Produits à effet de levier avec barrière désactivante. Produits présentant un risque de perte en capital Les Turbos Guide Pédagogique Produits à effet de levier avec barrière désactivante Produits présentant un risque de perte en capital Les Turbos 2 Sommaire Introduction : Que sont les Turbos? 1. Les caractéristiques

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement QUÉBEC : 2013 2018 De façon générale, l investissement dans le secteur de la construction au Québec demeurera stable au cours des prochaines

Plus en détail

Mardi 23 octobre 2007. Séminaire. Schumann-bourse

Mardi 23 octobre 2007. Séminaire. Schumann-bourse Mardi 23 octobre 2007 Séminaire Schumann-bourse La Bourse : environnement économique et monétaire Définition de la bourse et de son rôle dans l'économie Influence des taux d'intérêts Déterminer les cycles

Plus en détail

ING Turbos. Profitez de la hausse ou de la baisse des cours avec un effet de levier encore plus important!

ING Turbos. Profitez de la hausse ou de la baisse des cours avec un effet de levier encore plus important! ING Turbos 2 Profitez de la hausse ou de la baisse des cours avec un effet de levier encore plus important! @ ING Turbos ING a lancé les Turbos Infinis en France en Janvier 2011. Ceux-ci permettent de

Plus en détail

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014

LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie. DONNÉES au 30 juin 2014 LE Fonds EN EUROS DE Cardif assurance vie DONNÉES au 30 juin 2014 La garantie d un groupe solide AEP - Assurance épargne Pension AEP - Assurance épargne Pension, marque commerciale de BNP Paribas Cardif,

Plus en détail

Produit de placement risqué alternatif à un investissement risqué de type «actions»

Produit de placement risqué alternatif à un investissement risqué de type «actions» TOTAL RENDEMENT 2014 Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Produit de placement risqué alternatif à un investissement risqué de type «actions» Émetteur

Plus en détail

L actualité en 12 graphiques

L actualité en 12 graphiques Point de conjoncture de la Région Ile-de-France L actualité en 12 graphiques Unité La croissance de la zone euro devrait accélérer progressivement en 2015 et s affermir en 2016 sous l effet de la baisse

Plus en détail

Après la reprise de 2010 et le ralentissement de 2011 et 2012,

Après la reprise de 2010 et le ralentissement de 2011 et 2012, FICHE PAYS AMÉRIQUE LATINE : EN QUÊTE D UN NOUVEAU SOUFFLE Département analyse et prévision Après la reprise de 2010 et le ralentissement de 2011 et 2012, la croissance repart depuis quelques trimestres,

Plus en détail

CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL

CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL CHAPITRE I : ENVIRONNEMENT INTERNATIONAL L activité économique mondiale en 2013 s est caractérisée par une reprise progressive dans les pays avancés, bien qu à des degrés variables selon les pays. Dans

Plus en détail

Un placement adapté pour les investisseurs cherchant...

Un placement adapté pour les investisseurs cherchant... Eurostoxx Autocall 0 stratégie P. Si les Bourses européennes montent à court ou moyen terme, vous pourrez tabler sur cet élément via ce nouvel investissement. si, après an, l indice Eurostoxx50 a augmenté

Plus en détail

Bienvenue dans votre FIBENligne

Bienvenue dans votre FIBENligne Bienvenue dans votre FIBENligne Retrouvez dans votre FIBENligne toutes les nouveautés FIBEN et l ensemble des services que la Banque de France met à votre disposition pour vous aider dans votre maîtrise

Plus en détail

Privalto Privilège Sérénité

Privalto Privilège Sérénité Privalto Privilège Sérénité Titre de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance Produit de placement risqué alternatif à un investissement dynamique risqué de type

Plus en détail

Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel

Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel Obligations Le crédit investment grade : les opportunités d investissement dans le contexte de marché actuel AUTEUR : LAETITIA TALAVERA-DAUSSE Tout au long de l année en Europe, plusieurs événements ont

Plus en détail

POLITIQUES DE SORTIE DE CRISE : L ALLEMAGNE ET LA FRANCE. Patrick ARTUS (*)

POLITIQUES DE SORTIE DE CRISE : L ALLEMAGNE ET LA FRANCE. Patrick ARTUS (*) POLITIQUES DE SORTIE DE CRISE : L ALLEMAGNE ET LA FRANCE par Patrick ARTUS (*) Incertitudes sur la croissance future, cependant plus de crise aussi violente qu en 2009 On ne peut pas dire aujourd hui que

Plus en détail

Aviva Zénith Sécurité

Aviva Zénith Sécurité Aviva Zénith Sécurité Titre de créance de droit français à capital intégralement remboursé à l échéance soit le 3 novembre 2021 Commercialisation du 21 janvier 2013 au 12 avril 2013 (1) Émetteur : BNP

Plus en détail

Certificats Leverage & Short

Certificats Leverage & Short Certificats Leverage & Short Produit présentant un risque de perte en capital et à effet de levier. Produit émis par ING Bank N.V. et soumis au risque de défaut de l émetteur. Les Certificats ING Leverage

Plus en détail

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes?

Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? 1 Numéro 200, juin 2013 Détention des crédits : que nous enseignent les évolutions récentes? I) Un taux de détention en baisse La détention au plus bas historique A la fin de l année 2012, seulement 48,6%

Plus en détail

Direction des Etudes et des Prévisions Financières N 04/08- avril 2008 DENI/SCI. Tableau de bord. ( variations en % sauf indication contraire)

Direction des Etudes et des Prévisions Financières N 04/08- avril 2008 DENI/SCI. Tableau de bord. ( variations en % sauf indication contraire) Royaume du Maroc N 04/08- avril 2008 DENI/SCI Synthèse En matière de politique monétaire, la Fed, a baissé son taux directeur de 75 pb pour le ramener à 2,25%, lors de sa réunion du 18 mars 2008, dans

Plus en détail

Les Web Conférences Cortal Consors

Les Web Conférences Cortal Consors Les Web Conférences Cortal Consors Des formations gratuites! Échangez en direct avec des experts un large choix de formations accessibles et interactives tout au long de l'année Comment diversifier ses

Plus en détail

L ère post-lehman : les interventions des banques centrales reloaded?

L ère post-lehman : les interventions des banques centrales reloaded? 16 Septembre 211 6A, rue Goethe, L-1637 Luxembourg, Tel.: (+352) 26 895-1, Fax: (+352) 26 895-24 e-mail: secretariat@bcee-am.lu, www.bcee-assetmanagement.lu 14 Europe: indice du secteur bancaire européen

Plus en détail

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014

internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 Regards sur la conjoncture internationale, nationale et vendéenne Petit-déjeuner de l OESTV - Vendredi 11 juillet 2014 CONJONCTURE INTERNATIONALE & NATIONALE Reprise lente en ZONE EURO et à rythmes variables

Plus en détail

Les certificats Leverage et Short

Les certificats Leverage et Short Les certificats Leverage et Short Produits présentant des risques de perte en capital Le prospectus d'émission des certificats Leverage et Short a été approuvé par la Bafin, régulateur Allemand. Les titres

Plus en détail

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015

Conjoncture économique et marchés financiers. Octobre 2015 Conjoncture économique et marchés financiers Octobre 215 Page 1 l 6/1/215 Une croissance mondiale pénalisée par les émergents Prévisions de croissance mondiale du FMI de 3,3% en 215 et 3,8% en 216 La croissance

Plus en détail

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Chapitre 5 Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Introduction (1/3) Dans le chapitre 4, on a étudié les aspects tactiques de la politique monétaire Comment la BC utilise les instruments

Plus en détail

Turbos & Turbos infinis

Turbos & Turbos infinis & Turbos infinis L effet de levier en toute simplicité PRODUITS À EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL Avertissement : «PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL»

Plus en détail

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ mai 2014 COMMENTAIRE DE MARCHÉ SOMMAIRE Introduction 2 En bref 3 INTRODUCTION L heure semble au découplage entre les Etats-Unis et l Europe. Alors que de l autre côté de l Atlantique, certains plaident

Plus en détail

Jan Fév 2014 ACTUALITÉ. NOUVEAU : dynamisez vos investissements sur les actions américaines! Dossier Central. Le match mid-caps contre large-caps

Jan Fév 2014 ACTUALITÉ. NOUVEAU : dynamisez vos investissements sur les actions américaines! Dossier Central. Le match mid-caps contre large-caps ACTUALITÉ NOUVEAU : dynamisez vos investissements sur les actions américaines! Dossier Central Le match mid-caps contre large-caps Sommaire 03 Édito 04 Agenda 07 ANALYSES Analyse stratégie 10 Analyse macro-économie

Plus en détail

N 04. Le magazine de l actualité boursière Septembre - Octobre 2013 DOSSIER CENTRAL ACTUALITÉS

N 04. Le magazine de l actualité boursière Septembre - Octobre 2013 DOSSIER CENTRAL ACTUALITÉS Le magazine de l actualité boursière N 04 DOSSIER CENTRAL Dix règles d or pour bien investir sur les produits de Bourse ACTUALITÉS Imprimantes 3D : une véritable révolution industrielle 02 Sommaire 03

Plus en détail

SG ISSUER (LU) TURBOS BEST L EFFET DE LEVIER EN TOUTE SIMPLICITÉ INSTRUMENTS DÉRIVÉS À EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL

SG ISSUER (LU) TURBOS BEST L EFFET DE LEVIER EN TOUTE SIMPLICITÉ INSTRUMENTS DÉRIVÉS À EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL SG ISSUER (LU) TURBOS BEST L EFFET DE LEVIER EN TOUTE SIMPLICITÉ INSTRUMENTS DÉRIVÉS À EFFET DE LEVIER PRÉSENTANT UN RISQUE DE PERTE DU CAPITAL Instruments dérivés de droit français présentant un risque

Plus en détail

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL

I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL I. ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE INTERNATIONAL En dépit d un léger ralentissement de l activité en rapport principalement avec le renchérissement du pétrole et la survenue de catastrophes naturelles, la croissance

Plus en détail

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT

GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT GESTION SOUS MANDAT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT NOS SOLUTIONS DE GESTION EN FONDS D INVESTISSEMENT La Banque de Luxembourg met à votre service son expertise en matière de gestion

Plus en détail