D re Francine Borduas, médecin de famille, Québec D r Richard Blanchet, médecin de famille, expert en médecine du sport, Québec D r David Dixon,

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "D re Francine Borduas, médecin de famille, Québec D r Richard Blanchet, médecin de famille, expert en médecine du sport, Québec D r David Dixon,"

Transcription

1

2 Conflits d intérêts

3 Comité d élaboration D re Francine Borduas, médecin de famille, Québec D r Richard Blanchet, médecin de famille, expert en médecine du sport, Québec D r David Dixon, médecin de famille, Ontario D re Lisa Fischer, médecin de famille, experte en médecine du sport, Ontario

4 Lésions courantes chez les sportifs du dimanche L ÉPAULE LE GENOU

5 Lésions courantes chez les sportifs du dimanche L ÉPAULE

6 Objectifs d apprentissage A la fin de cette activité, le participant p sera en mesure : de recueillir l anamnèse et de pratiquer un examen physique axé sur la douleur à l épaule; l d utiliser l imagerie diagnostique de façon appropriée; p et d émettre les recommandations appropriées quant à la médication et au traitement.

7 Un bon questionnaire et un examen rapide et ciblé de l épaule vous guideront vers un bon diagnostic. Voici comment faire

8 Questionnaire Douleur à l épaule Où est la douleur? Quel a été l élément déclencheur? Quel mouvement provoque ou intensifie la douleur? Quand vous bougez l épaule, avez-vous mal? Est-ce que la douleur est reproduite par les mouvements du cou?

9 Éléments clés à identifier Localisation / irradiation Élément déclencheur Confirmer que la douleur origine bien de l épaule

10 Douleur à l épaule Origines Origines possibles de la douleur irradiant à l épaule

11 Localisation de la douleur et irradiation Où est la douleur? Douleur sur la face externe Syndrome d accrochage Tendinite de la coiffe des rotateurs Douleur face postérieure Face postérieure ou omoplate, avec ou sans irradiation au-delà du coude, suggérant une origine cervicale Image de

12 Localisation de la douleur et irradiation (suite) Où est la douleur? Douleur antérieure Tendinite de la longue portion du biceps Atteinte acromioclaviculaire Instabilité antérieure Douleur profonde Instabilité Labrum (bourrelet glénoïdien) Polyarthrite rhumatoïde Ath Arthrose Image de

13 Anatomie Acromion Ligament coraco-acromial Tendon supra-épineux (coupé) Ligament coraco-huméral Tubercules majeur et mineur de l humérus Clavicule Ligament trapézoïde Et ligament conoïde, quifont partie du ligament coraco-claviculaire Ligament transverse supérieur de la scapula et incisure supra-scapulaire Processus coracoïde Gaine synoviale intertuberculaire (communicant avec la cavité synoviale) Tendon subscapulaire (coupé) Tendon biceps brachial a (chef long) Ligaments capsulaires Communications de la bourse subtendineuse du muscle subscapulaire Le pointillé indique la position de la bourse subtendineuse du muscle subscapulaire

14 Anatomie vue en plongée Ligament coraco-claviculaire Ligament conoïde Processus Tendon Ligament trapézoïde coracoïde Tendon supra-épineux subscapulaire Tendon infra-épineux Tendon petit rond Acromion Clavicule Muscle subscapulaire Muscle supra-épineux Muscle infra-épineux Ligament coraco-acromial Épine de la scapula Bord supérieur de la scapula

15 Comment faire un examen rapide et ciblé de l épaule? C est ce que nous allons tenter de vous démontrer.

16 Examen rapide et ciblé de l épaule Résumé 1. Inspection Atrophie, position de l omoplate, etc. 2. Colonne cervicale Mouvements, examen neurovasculaire 3. Manœuvres d accrochage Arc douloureux Neer Hawkins Yocum 4. Mouvements passifs Rotation externe (patron capsulaire) Abduction (mouvement scapulothoracique) Rotation interne (main derrière le dos)

17 Examen rapide et ciblé de l épaule Résumé (suite) 5. Intégrité de la coiffe des rotateurs : Sus-épineux : Jobe (cannette vide) Sous-épineux : rotation externe résistée (45 o ) Sous-scapulaire scapulaire : lift-off test (Gerber) et bear hug test 6. Longue portion du biceps : Palpation Speed (palm test) 7. Articulation acromioclaviculaire : Palpation Test du foulard Test pour stabilité

18 Examen rapide et ciblé de l épaule Résumé (suite) 8. Instabilité Appréhension Relocalisation 9. Test pour labrum O Brien

19 Sensibilité et spécificité des Examen rapide et ciblé de l épaule Résumé (suite) Dans un court laps de temps, un médecin de famille est en mesure de faire un examen ciblé de l épaule qui oriente le diagnostic. Des manœuvres/tests complémentaires peuvent être faits pour augmenter la sensibilité et la spécificité de l examen.

20 Sensibilité et spécificité Sus-épineux Sousépineux Sous-scapulaire Jobe (empty can) Full can Sousépineux rotation externe (45 ) Lift-off (Gerber) Lift-off résisté Bear hug Sensibilité 44 %¹ 42 %¹ 100 %² 18 %¹ 60 %¹ Spécificité 90 %¹ 90 %¹ 100 %² 100 %¹ 92 %¹ EMG X X X 1 = rupture partielle 2 = rupture complète EMG = électromyogramme

21 Choix de cas Tendinite de la coiffe des rotateurs et rupture Capsulite Atteinte acromioclaviculaire Arthrose de la colonne cervicale Examen de l épaule en 2 minutes

22 Le cas de M. Champion

23 Le cas de M. Champion 54 ans Douleur sur la face externe de l épaule droite depuis 3 jours Apparue après avoir joué au tennis La douleur se manifeste surtout quand il fait son service au tennis. Douleur la nuit lorsqu il bouge l épaule Incapable de placer son bras sous l oreiller Pas d antécédent particulier 1 er épisode Fait du sport à l occasion

24 Que vous attendez-vous à trouver à l examen de l épaule et du cou?

25 Examen de M. Champion 1. Inspection : normale 2. Colonne cervicale : 3. Manœuvres d accrochage : + (Neer, arc) 4. Mouvements passifs : Rotation externe de l épaule : normale Abduction : complète avec mouvement scapulothoracique normal Rotation interne : faible douleur Vidéo sur

26 Examen de M. Champion 5. Intégrité de la coiffe des rotateurs : Jobe : douloureux (cannette vide) mais aucune faiblesse Rotation externe résistée é : normale Lift-off test (bear hug) : 6. Longue portion du biceps : normale (palpation et Speed) 7. Acromioclaviculaire : normale (palpation et foulard) Vidéo sur

27 Quel est votre diagnostic?

28 Recommandations et plan de traitement Choix investigation/ traitement AINS/analgésiques Posture/exercices Imagerie/ Radiographie Physiothérapie Infiltration Détails Oui? Non? Combien de temps? Lesquels? Cesser en présence de douleur? Quand? Pourquoi? Quel type? Quand? Combien de temps? Quand? Précautions? Recommandations

29 Recommandations pour M. Champion AINS/coxib : Courte durée Déterminer si facteurs de risque GI Antécédent d ulcère compliqué 13,5 Multiples AINS 9,0 Fortes doses d AINS Anticoagulant Antécédent d ulcère non compliqué Âge > 70 ans 7,0 64 6,4 6,1 5,6 ISRS 3,6 Stéroïdes 2, Rapport de cotes (odds ratio) pour le risque ISRS = inhibiteur sélectif du recaptage de la sérotonine de complications ulcéreuses

30 Lignes directrices pour l emploi des AINS/coxibs Pas d AAS Avec AAS Pas de risque GI élevé AINS non sélectif seul* Coxib + IPP AINS non sélectif plus IPP** Risque GI élevé Coxib AINS non sélectif + IPP Coxib + IPP AINS non sélectif + IPP** * Une personne de plus de 65 ans serait classée parmi les personnes à risque élevé d effets GI. ** Du point de vue pharmacoéconomique, un AINS non sélectif et un IPP génériques sont à privilégier. AINS : anti-inflammatoire non stéroïdien GI : gastro-intestinal AAS : acide acétylsalicylique IPP : inhibiteur de la pompe à protons

31 Recommandations pour M. Champion Postures : Éviter d élever les bras au-dessus de la tête (p. ex., se coucher le bras sous l oreiller) Exercices : Étirements à l aide d un élastique pour abaisser la tête humérale et renforcer la musculature Imagerie : Radiographie de l épaule ( et vue en Y ) si douleur persistante Rechercher calcifications, acromion en crochet, espace acromiohuméral 6 mm si rupture chronique de la coiffe des rotateurs t

32 Retour à la Anatomie vue en Y Acromion Tendon supra-épineux (adhérent à la capsule) Bourse subdeltoïdienne Tendon infra-épineux (adhérent à la capsule) Cavité glénoïdale (cartilage) Tendon petit rond (adhérent à la capsule) Membrane synoviale (coupée) Ouvertures de la bourse subtendineuse du muscle subscapulaire Ligament coraco-acromial Processus coracoïde Ligament coraco-huméral Tendon du biceps brachial (chef long) Ligament gléno-huméral supérieur Tendon subscapulaire (adhérent à la capsule) Ligament gléno-huméral moyen Ligament gléno-huméral inférieur

33 Radiographie et calcifications De 3 à 20 % des épaules asymptomatiques présentent des calcifications Symptômes si > 1,5 cm Durée des symptômes aigus 3 semaines (phase de résorption) Les symptômes de douleur chronique disparaissent spontanément en quelques mois ou années (jusqu à 15 ans!)

34 Radiographie et calcifications Traitement : Conservateur 70 % OK à 49 mois 82 % des calcifications disparaissent à 104 mois. Acétaminophène AINS/coxib (courte durée) Lavage et (ou) cortisone Thérapie par ondes de choc à faible degré d énergie

35 Recommandations pour M. Champion Physiothérapie Courte durée : actif, exercices fonctionnels c. modalités seulement Stabilisation scapulaire, coiffe des rotateurs Infiltration (injection sous-acromiale c. intra-articulaire) : Option si évolution non favorable Précaution en présence de diabète Précaution avec prise de warfarine

36 Résumé pour tendinite Traumatisme identifiable Manœuvres d accrochage positives Mouvements complets ou presque Tests d intégrité de la coiffe, douleur sans faiblesse Radiographie (et vue en Y) si nécessaire Traitement ate e tconservateur

37 Et si

38 Et si... il avait rupture de la coiffe, comment la reconnaître et la superviser se correctement? e t

39 Rupture de la coiffe des rotateurs Histoire et évolution clinique : Rechercher des antécédents de traumatisme (c. âge) Considérer une rupture de la coiffe si mauvaise réponse au traitement conservateur Première luxation de l épaule chez un patient âgé de plus de 40 ans incidence élevée de rupture de la coiffe

40 Rupture de la coiffe des rotateurs (suite) Examen physique : Les manœuvres de la coiffe contre résistance sont anormales Jobe pour le sus-épineux Rotation externe résistée pour le sous-épineux Lift-off test (bear hug) pour le sous-scapulaire scapulaire

41 Rupture de la coiffe des rotateurs Imagerie Radiologie : Un espace acromiohumérale 6 mm indique une rupture chronique de la coiffe Échographie : Aussi fiable que la résonnance magnétique mais dépend fortement du radiologiste Résonnance magnétique : Outil diagnostique à la fine pointe (os et tissus) Tendinose jusqu à rupture complète Labrum arthro-irm IRM et arthro-irm limitées à cause des coûts et de l accessibilité

42 Rupture de la coiffe des rotateurs Traitement Référence en orthopédie : Sportif (ou autre) avec rupture aigüe de la coiffe avec degré de fonctionnement antérieur adéquat (< 3 mois) Échec au traitement conservateur

43 Retour au choix Résumé pour la rupture de la coiffe des rotateurs Traumatisme aigu c. chronique Faiblesse plus fiable que la douleur lors des tests pour l intégrité de la coiffe Manœuvres d accrochage positives Radiographie (chronique) Orthopédie au besoin

44 Cas de M. Raideur

45 CasdeM M. Raideur M. Raideur, 57 ans, vous dit qu il a une douleur à l épaule depuis plusieurs mois et qu il lui est de plus en plus difficile de bouger son épaule; qu il ressent de plus en plus de douleur et tde raideur; qu il est incapable de faire un service au tennis; et qu il arrive à frapper la balle par en dessous.

46 Que vous attendez-vous à trouver à l examen de l épaule et du cou?

47 Examen physique de l épaule et du cou de M. Raideur 1. Inspection : normale 2. Colonne cervicale : normale ou extension diminuée 3. Manoeuvres d accrochage Neer : flexion Arc : abduction Vidéo sur

48 Examen physique de l épaule et du cou de M. Raideur 1. Mouvements passifs Rotation externe : à 0 Mouvement scapulothoracique : perturbé Tests d intégrité de la coiffe Jobe : + (douleur) Rotation externe résistée : douleur Lift-off (bear hug) : douleur Vidéo sur

49 Quel est votre diagnostic?

50 Comment traitez-vous la capsulite?

51 Capsulite Traitement : Ordonnance : analgésique aucune influence sur l évolution (acétaminophène, AINS/coxib, opioïdes) Plus efficace : physiothérapie + infiltration intraarticulaire sous scopie Traiter les causes sous-jacentes, si indiqué (diabète)

52 Recommandations pour M. Raideur AINS/coxib: Courte durée Déterminer si facteurs de risque GI Antécédent d ulcère compliqué 13,5 Multiples AINS 9,0 Fortes doses d AINS Anticoagulant Antécédent d ulcère non compliqué Âge > 70 ans 7,0 64 6,4 6,1 5,6 ISRS 3,6 Stéroïdes 2, Rapport de cotes (odds ratio) pour le risque ISRS = inhibiteur sélectif du recaptage de la sérotonine de complications ulcéreuses

53 Lignes directrices pour l emploi des AINS/coxibs Pas d AAS Avec AAS Pas de risque GI élevé AINS non sélectif seul* Coxib + IPP AINS non sélectif plus IPP** Risque GI élevé Coxib AINS non sélectif + IPP Coxib + IPP AINS non sélectif + IPP** * Une personne de plus de 65 ans serait classée parmi les personnes à risque élevé d effets GI. ** Du point de vue pharmacoéconomique, un AINS non sélectif et un IPP génériques sont à privilégier. AINS : anti-inflammatoire non stéroïdien GI : gastro-intestinal AAS : acide acétylsalicylique IPP : inhibiteur de la pompe à protons

54 Retour au choix Résumé pour la capsulite Douleur diffuse (semaines à mois) Insidieuse, nocturne et diurne La mobilité diminue progressivement Patron capsulaire (rotation externe, abduction, rotation interne) Médication : analgésiques Physiothérapie ysot éapeetet infiltration tato intra-articulaire taatcua sous scopie

55 Le cas de M. Patin

56 Histoire de M. Patin 32 ans Douleur à la face antéro-supérieure de l épaule droite S est heurté à la bande de la patinoire, l épaule en premier, lors d une chute durant un match de hockey il y a deux jours A continué à jouer à la suite de ce traumatisme

57 Que vous attendez-vous à trouver à l examen de l épaule et du cou?

58 Examen physique du cou et de l épaule de M. Patin Inspection : petit gonflement antéro-supérieur Colonne cervicale : normale Manœuvres d accrochage Neer : douloureux Arc douloureux : normal Mouvements passifs : normaux (rotation externe, abduction, rotation ti interne) Tests d intégrité de la coiffe des rotateurs : normaux (Jobe, rotation externe résistée, lift-off, bear hug) Articulation acromioclaviculaire : Douleur à la palpation Test du foulard : positif Vidéo sur

59 Quel est votre diagnostic?

60 Recommandations et plan de traitement Choix investigation/ traitement AINS / analgésiques Posture/exercices Imagerie/radiographie Physiothérapie Infiltration Détails Oui? Non? Combien de temps? Lesquels? Cesser en présence de douleur? Quand? Pourquoi? Quel type? Quand? Combien de temps Quand? Précautions Recommandations

61 Recommandations pour M. Patin (suite) Glace, acétaminophène, AINS/coxib courte durée Déterminer les risques de complications di ti ( t t ti à é l ) digestives (gastroprotection à évaluer) Écharpe pour confort Physiothérapie i Retour au jeu dans 1 à 4 semaines (grade 1 et 2), selon la douleur Taping par le physiothérapeute

62 Facteurs de risque de complications GI associées aux AINS Antécédent d ulcère compliqué 13,5 Multiples AINS 9,0 Fortes doses d AINS Anticoagulant Antécédent d ulcère non compliqué Âge > 70 ans 7,0 6,4 6,1 5,6 ISRS 3,6 Stéroïdes 2,2 ISRS = inhibiteur sélectif du recaptage de la sérotonine Rapport de cotes (odds ratio) pour le risque 15 de complications ulcéreuses

63 Lignes directrices pour l emploi des AINS/coxibs Pas d AAS Avec AAS Pas de risque GI élevé AINS non sélectif seul* Coxib + IPP AINS non sélectif plus IPP** Risque GI élevé Coxib AINS non sélectif + IPP Coxib + IPP AINS non sélectif + IPP** * Une personne de plus de 65 ans serait classée parmi les personnes à risque élevé d effets GI. ** Du point de vue pharmacoéconomique, un AINS non sélectif et un IPP génériques sont à privilégier. AINS : anti-inflammatoire non stéroïdien GI : gastro-intestinal AAS : acide acétylsalicylique IPP : inhibiteur de la pompe à protons

64 Grade radiologique de l entorse acromioclaviculaire Grade I : douleur localisée, aucun déplacement Grade II : douleur localisée, déplacement < 50 % Grade III : douleur localisée, déplacement >50% diriger i vers un orthopédiste t Grade IV, V et VI : déplacement +++, peau étirée diriger vers un orthopédiste

65 Retour au choix Résumé pour entorse acromioclaviculaire Traumatisme aigu ou chronique Trauma sur la face latérale de l épaule Douleur à la palpation de l AC lac Test du foulard positif Mouvements peu limités

66 Le cas de M. Gaston

67 Histoire de M. Gaston 74 ans,,golfeur Douleur à la face postérieure de l épaule droite apparue après une partie de golf il y a quelques jours Aucune irradiation Raideur matinale pendant 30 minutes Douleur intensifiée lorsqu il joue au golf Le patient prend une statine et de l AAS pour sa protection cardiovasculaire

68 Que vous attendez-vous à trouver à l examen de l épaule et du cou?

69 Examen physique du cou et de l épaule de M. Gaston Inspection : cyphose dorsale Colonne cervicale : La rotation à droite reproduit la douleur (postérieure et proximale). Diminution de l extension Manœuvres d accrochage : (Neer, arc) Vidéo sur

70 Examen physique du cou et de l épaule de M. Gaston (suite) Mouvements passifs : complets avec mouvements scapulothoraciques normaux Intégrité de la coiffe des rotateurs : normaux (Jobe, rotation externe, lift-off) Articulation acromioclaviculaire : normale Examen neurologique des membres supérieurs : normal Vidéo sur

71 Quel est votre diagnostic?

72 Recommandations et plan de traitement Choix investigation/ traitement AINS / analgésiques Posture/exercices Imagerie/radiographie Physiothérapie Infiltration Détails Oui? Non? Combien de temps? Lesquels? Cesser en présence de douleur? Quand? Pourquoi? Quel type? Quand? Combien de temps Quand? Précautions Recommandations

73 Recommandations pour M. Gaston Chaleur locale, acétaminophène AINS/coxib : courte durée Vérifier la tension artérielle Vérifier les risques de complications digestives (association avec un IPP à évaluer) Respecter la douleur Physiothérapie

74 Recommandations pour M. Gaston Imagerie : radiographie de la colonne cervicale si douleur persistante ou signes périphériques Infiltration : non indiquée

75 Facteurs de risque de complications GI associées aux AINS Antécédent d ulcère compliqué 13,5 Multiples AINS 9,0 Fortes doses d AINS Anticoagulant Antécédent d ulcère non compliqué Âge > 70 ans 7,0 6,4 6,1 5,6 ISRS 3,6 Stéroïdes 2,2 ISRS = inhibiteur sélectif du recaptage de la sérotonine Rapport de cotes (odds ratio) pour le risque 15 de complications ulcéreuses

76 Lignes directrices pour l emploi des AINS/coxibs Pas d AAS Avec AAS Pas de risque GI élevé AINS non sélectif seul* Coxib + IPP AINS non sélectif plus IPP** Risque GI élevé Coxib AINS non sélectif + IPP Coxib + IPP AINS non sélectif + IPP** * Une personne de plus de 65 ans serait classée parmi les personnes à risque élevé d effets GI. ** Du point de vue pharmacoéconomique, un AINS non sélectif et un IPP génériques sont à privilégier. AINS : anti-inflammatoire non stéroïdien GI : gastro-intestinal AAS : acide acétylsalicylique

77 Retour au choix Résumé pour l arthrose de la colonne cervicale La colonne cervicale reproduit la douleur (postérieure et proximale) Manœuvres d accrochage, mouvements passifs et tests de l intégrité de la coiffe des rotateurs : normaux Imagerie : radiographie de la colonne cervicale si douleur persistante ou signes périphériquesp é Traitement conservateur

78 Examen rapide et ciblé de l épaule en 2 minutes 2 min 35 s. Retour au choix

79 Fin du module Veuillez remplir le formulaire d évaluation! Merci

80 Examen rapide et ciblé de l épaule Résumé vidéos 1. Inspection 2. Colonne cervicale 3. Manœuvres d accrochage Arc douloureux Neer Hawkins Yocum 4. Mouvements passifs Rotation externe Abduction Rotation interne 5. Intégrité de la coiffe des rotateurs t Jobe (cannette vide) Rotation externe résistée Lift-off test (Gerber) Bear hug test 6. Longue portion du biceps Palpation Speed test (palm test) 7. Articulation acromioclaviculaire Palpation Test du foulard 8. Instabilité Appréhension Relocalisation 9. Test pour labrum O Brien 10. Examen complet 2 minutes Retour M. Champion Retour M. Patin

81 Retour a l introduction Retour au résumé Inspection

82 Retour a l introduction Retour à Colonne cervicale

83 Retour a l introduction Retour à Mouvements passifs Rotation externe

84 Retour a l introduction Retour à Mouvements passifs Abduction

85 Retour a l introduction Retour à Mouvements passifs Rotation interne

86 Retour a l introduction Retour à Manœuvres d accrochage Arc douloureux

87 Retour a l introduction Retour à Manœuvres d accrochage Neer

88 Retour a l introduction Retour à Manœuvres d accrochage Hawkins

89 Retour a l introduction Retour à Intégrité de la coiffe des rotateurs Jobe cannette vide (sus-épineux)

90 Retour a l introduction Retour à Intégrité de la coiffe des rotateurs Rotation externe résistée (sous-épineux)

91 Retour a l introduction Retour à Intégrité de la coiffe des rotateurs Lift-off test Gerber (sous-scapulaire)

92 Retour a l introduction Retour à Intégrité de la coiffe des rotateurs Bear hug test (sous-scapulaire)

93 Retour a l introduction Retour à Longue portion du biceps Palpation

94 Retour a l introduction Retour à Longue portion du biceps Speed test (palm test)

95 Retour a l introduction Retour à Longue portion du biceps Yergason

96 Retour a l introduction Retour à Articulation acromioclaviculaire Palpation

97 Retour a l introduction Retour à Articulation acromioclaviculaire Test du foulard

98 Retour a l introduction Retour à Instabilité

99 Retour a l introduction Retour à Test pour le labrum O Brien

100 Retour à la Retour à Exercices

101 Lésions courantes chez les sportifs du dimanche LE GENOU

102 Objectifs d apprentissage A la fin de cette activité, le participant p sera en mesure : de recueillir l anamnèse et de pratiquer un examen physique axé sur la douleur au genou; d utiliser l imagerie diagnostique de façon appropriée; p et d émettre les recommandations appropriées quant à la médication et au traitement.

103 Un bon questionnaire et un examen rapide et ciblé du genou vous guideront vers un bon diagnostic. Voici comment faire

104 Questionnaire Douleur au genou Où est la douleur? Interne Ligament collatéral interne (LCI) Ménisque Arthrose du compartiment interne Patte d oie doie Antérieure Syndrome rotulien Arthrose sous-rotulienne Bursite Osgood-Schlatter

105 Questionnaire Douleur au genou (suite) Où est la douleur? Externe Bandelette ilio-tibiale (BIT) +++ Ménisque externe Ligament collatéral externe (LCE) Postérieure Gonflement surtout Kyste de Baker Diffuse : Arthrose Synovite

106 Anatomie vue médiale Muscle vaste médial Tendon du quadriceps fémoral Épicondyle médial du fémur Patella Rétinaculum patellaire médial Muscle sartorius Muscle gracile Tendon du muscle semi-tendineux Tendon et muscle semi-membraneux Tendon du grand adducteur Fibres parallèles Fibres obliques Ligament collatéral tibial Bourse semi-membraneuse Capsule articulaire Ligament patellaire Tubérosité tibiale Bourse ansérine sous les tendons du semi-tendineux, du gracile et du sartorius Muscle gastrocnémien Muscle soléaire Patte d oie

107 Anatomie vue antérieure Fémur Muscle vaste intermédiaire Muscle articulaire du genou Muscla vaste latéral Muscle vaste médial Tractus ilio-tibial Rétinaculum patellaire latéral Tendon du quadriceps fémoral Épicondyle latéral du fémur Patella Ligament collatéral fibulaire et sa bourse Épicondyle médial du fémur Tendon du biceps fémoral et sa bourse Rétinaculum patellaire médial subtendineuse inférieure Ligne en pointillé indiquant la Ligament collatéral tibial bourse sous le tractus ilio-tibial Insertion du tractus ilio-tibial sur le tubercule infra-condylaire (de Gerdy) et la ligne oblique du tibia Nerf fibulaire commun (péronier) Tête de la fibula Muscle long fibulaire (péronier) Muscle long extenseur des orteils Muscle tibial antérieur Tendons du semi-tendineux, du gracile et du sartorius Bourse ansérine Patte d oie Condyle médial du tibia Ligament patellaire Tubérosité tibiale Muscle gastrocnémien

108 Anatomie vue latérale Muscle vaste latéral l Tractus ilio-tibial Muscle biceps fémoral Chef long Chef court Tendon du quadriceps fémoral Bourse sous-jacente au tractus ilio-tibial Ligament collatéral fibulaire et bourse sous-jacente Muscle plantaire Tendon du biceps fémoral et sa bourse inférieure Nerf fibulaire commun (péronier) Tête de la fibula Muscle gastrocnémien Patella Rétinaculum patellaire latéral Capsule articulaire du genou Ligament patellaire Tubérosité tibiale Muscle soléaire Muscle long fibulaire (péronier) Muscle tibial antérieur

109 Anatomie ligaments et ménisques Ligament croisé antérieur Condyle latéral du fémur (surface articulaire) Tendon du poplité Ligament collatéral fibulaire Ménisque latéral Ligament transverse du genou Tête de la fibula Tubercule infra-condylaire (de Gerdy) Tubercule de l adducteur sur l épicondyle médial du fémur Condyle médial du fémur (surface articulaire) Ménisque médial Ligament collatéral tibial Condyle médial du tibia Ligament croisé postérieur Condyle médial du fémur (surface articulaire) i Ménisque médial Ligament collatéral tibial Condyle médial du tibia Tubérosité tibiale Genou droit en extension : vue postérieure Ligament croisé postérieur Ligament croisé antérieur Ligament ménisco-fémoral postérieur Condyle latéral du fémur (surface articulaire) Tendon du poplité Ligament collatéral fibulaire Ménisque latéral Tête de la fibula

110 Anatomie vue postérieure Fémur (face poplitée) Tendon du grand adducteur Chef médial du muscle gastrocnémien et bourse subtendineuse Ligament collatéral tibial Tendon du semi-membraneux Ligament poplité oblique (expansion tendineuse du muscle semi-membraneux) Bourse semi-membraneuse sousjacente au tendon (ligne en pointillé) Muscle poplité Insertion de la capsule articulaire Muscle plantaire Chef latéral du muscle gastrocnémien et bourse sous-jacente Ligament collatéral fibulaire et bourse sous-jacente Tendon du biceps fémoral et bourse sous-jacente Ligament poplité arqué (bord arciforme de la capsule recouvrant le muscle poplité) Tête de la fibula Ligament postérieur de la tête fibulaire Insertion de la capsule articulaire Membrane interosseuse Tibia

111 Questionnaire Douleur au genou (suite) Facteur déclenchant? Trauma identifiable? Bruit lors du trauma? Arrêt immédiat de l activité? Nouvelle activité? récente du degré d activité physique? Raideur matinale? Blocage? Dérobement?

112 Questionnaire Douleur au genou (suite) Gonflement? Rapide, < 2 heures : Ligament croisé antérieur (LCA) Fracture Luxation de la rotule Lendemain : Ménisque, arthrose Intermittent : Ménisque Arthrose Syndrome fémoro-rotulienne

113 Questionnaire Douleur au genou (suite) Chirurgie ancienne ou malformation? Méniscectomie interne arthrose du compartiment interne (10 ans) Blessure ancienne : Fracture Ligament croisé antérieur (LCA) Chirurgie Autre Douleur à la hanche? Douleur au dos? Irradiation?

114 Signaux d alarme Fracture Néoplasie Infection Douleur progressive malgré un traitement optimal Patient jeune Arthralgie et fièvre Sudation et douleurs nocturnes Perte de poids et d appétit Période post-opératoire qui dégénère

115 Examen du genou Inspection : Boiterie Poids (excès ou non) Genu varum ou valgum Gonflement, atrophie, rougeur Montrez-moi où est votre douleur? Position accroupie

116 Genu valgum Genu varum

117 Examen du genou (suite) Gonflement : Flot Glaçon Palpation : Interligne Ligaments collatéraux (interne et externe) Rotule et pourtours Bandelette ilio-tibiale l (BIT) Os tubérosité tibiale antérieure Tendon rotulien et tendon du quadriceps

118 Examen du genou (suite) Patron capsulaire (passif) Mouvements résistés (flexion et extension) Même un genou très douloureux peut être évalué. À30d é d fl i té À 30 degrés de flexion, supporté ou non par un oreiller

119 Examen du genou (suite) Manœuvres particulières : Ligaments collatéraux Ligament collatéral interne (LCI) laxité en valgus Ligament collatéral externe (LCE) laxité en varus Ligament croisé antérieur (LCA) tiroir antérieur, Lachman Ligament croisé postérieur (LCP) tiroir postérieur Ménisques MM McMurray, Thessaly Bandelette ilio-tibiale (BIT) Noble Test d appréhension

120 Kyste de Baker Choix de cas Arthrose du genou Ménisque Ligament croisé antérieur Syndrome fémoro-patellaire

121 Le cas de M. Mollo

122 Le cas de M. Mollo 62 ans Douleur au genou depuis 1 semaine Gonflement? Boiterie intermittente Il y a 1 semaine : randonnée en forêt de 2 heures, 2 jours de suite Marcheur, de 3 à 4 fois par semaine e

123 M. Mollo Examen physique Surplus pondéral Genou sec Douleur diffuse Sans particularité Que voulez-vous vous savoir de plus?

124 M. Mollo Où est la douleur?

125 M. Mollo Questionnaire ciblé Où est la douleur? Diffuse en interne Facteur déclenchant : Marche en forêt, 2 heures, 2 jours de suite Raideur matinale qui disparaît en 30 minutes Gonflement : Pas cette fois-ci, mais survient si le patient bouge davantage; pas de blocage ni de dérobement Chirurgie ancienne ou malformation : Ligament croisé antérieur à 32 ans

126 M. Mollo Qu allez-vous rechercher à l examen physique?

127 M. Mollo Examen ciblé Inspection : Légère boiterie Surplus de poids Genu varum léger Pas de gonflement, ni d atrophie, ni de rougeur M. Mollo localise sa douleur avec toute sa main sur la face interne de son genou Position accroupie : flexion incomplète du côté atteint

128 M. Mollo Examen ciblé (suite) Examen de la hanche : normal Gonflement : Flot : Glaçon : Donc : genou sec Vidéo sur

129 M. Mollo Examen ciblé (suite) Palpation : Interligne interne douloureuse, aucune autre douleur Ligaments collatéraux (interne et externe) Rotule et pourtours Bandelette ilio-tibiale (BIT) Patron capsulaire li : Flexion légèrement diminuée Flexion incomplète du côté atteint Extension normale Mouvements résistés : Ne s appliquent pas Vidéo sur

130 M. Mollo Examen ciblé (suite) Manœuvres particulières : Ligament collatéral interne normal Ménisque McMurray : Thessaly : Ligament croisé antérieur Tiroir antérieur : Lachman a : Bandelette ilio-tibiale Noble : Vidéo sur

131 Quel est votre diagnostic? Quelle investigation effectuerez-vous?

132 M. Mollo Investigation Radiographie : standard et debout Les symptômes ne sont pas toujours proportionnels à la gravité observée sur l image radiologique (arthrose) IRM non indiquée

133

134 Arthrose Traitement Non pharmacologique gq : Chaleur ou glace locale ACTIVITÉ PHYSIQUE PROGRESSIVE EN RESPECTANT LA DOULEUR Activité que le patient choisit et qu il aime un peu! Contrôle du poids Physiothérapie Orthèses plantaires et du genou

Sémiologie de l épaule. Patrick Boyer Service d orthopédie, hôpital Bichat

Sémiologie de l épaule. Patrick Boyer Service d orthopédie, hôpital Bichat Sémiologie de l épaule Patrick Boyer Service d orthopédie, hôpital Bichat Articulation scapulo-humérale Enarthrose: segments de sphères articulées Rappel anatomique La glène est plate, sa concavité est

Plus en détail

5) L humérus A) La coulisse bicipitale débute entre les 2 tubercules sur la face antérieure de l os B) Unique os du bras

5) L humérus A) La coulisse bicipitale débute entre les 2 tubercules sur la face antérieure de l os B) Unique os du bras ANNEE UNIVERSITAIRE 2010-2011 LICENCE 1 2 ème SESSION 2 ème SEMESTRE Juin 2011 UNITE 7 ANATOMIE DUREE : 30 mn COEFFICIENT : 3 Sujet proposé par V. ARSAC : 1) La scapula : A) Est un os plat et triangulaire

Plus en détail

EXAMEN DU GENOU. Méthodologie clinique à travers l anatomie et la bio-mécanique

EXAMEN DU GENOU. Méthodologie clinique à travers l anatomie et la bio-mécanique EXAMEN DU GENOU Méthodologie clinique à travers l anatomie et la bio-mécanique Pr Gilbert VERSIER Service de chirurgie orthopédique HIA Begin 94160 St-Mandé L iconographie est notamment issue des ouvrages

Plus en détail

PLAN INTRODUCTION L ÉCHOGRAPHIE COMME OUTIL DIAGNOSTIC: ÉPAULE ET HANCHE. Introduction. Avantages et limites de l échographie Démonstration sujet sain

PLAN INTRODUCTION L ÉCHOGRAPHIE COMME OUTIL DIAGNOSTIC: ÉPAULE ET HANCHE. Introduction. Avantages et limites de l échographie Démonstration sujet sain L ÉCHOGRAPHIE COMME OUTIL DIAGNOSTIC: ÉPAULE ET HANCHE Martin Lamontagne, physiatre CHUM, HÔPITAL NOTRE-DAME et CLINIQUE DE PHYSIATRIE ET MÉDECINE DU SPORT DE MONTRÉAL Introduction PLAN Avantages et limites

Plus en détail

Pathologie de l épaule

Pathologie de l épaule Centre d Enseignement et de Centre d Enseignement et de Développement de l Homéopathie Développement de l Homéopathie 2 ème Rencontres Régionales de Méditerranée Pathologie de l épaule Aix-en-Provence

Plus en détail

Région du genou 1. Observation statique et dynamique 2. Palpation

Région du genou 1. Observation statique et dynamique 2. Palpation Région du genou 1. Observation statique et dynamique 2. Palpation 1. a) Observation statique a) Debout, plans frontal, sagittal et horizontal Attitude antalgique une douleur dans la région du genou induit

Plus en détail

Examen clinique de l épaule douloureuse chronique (306b) Docteur Hervé PICHON Mars 2003

Examen clinique de l épaule douloureuse chronique (306b) Docteur Hervé PICHON Mars 2003 Pré-Requis : Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Examen clinique de l épaule douloureuse chronique (306b) Docteur Hervé PICHON Mars 2003 Principe de base de l examen clinique Anatomie fonctionnelle

Plus en détail

Epaule douloureuse non traumatique. Dre Anne Zaninetti-Schaerer Atelier pratique Jeudi 5 novembre 2015

Epaule douloureuse non traumatique. Dre Anne Zaninetti-Schaerer Atelier pratique Jeudi 5 novembre 2015 Epaule douloureuse non traumatique Dre Anne Zaninetti-Schaerer Atelier pratique Jeudi 5 novembre 2015 Muscles de la ceinture scapulaire 1) Coiffe des rotateurs Supraspinatus Infraspinatus Teres Minor Subscapularis

Plus en détail

Palpation épaule. Kamina, 2002

Palpation épaule. Kamina, 2002 Palpation épaule 1. Les principaux repères osseux de la région de l épaule Le sujet est assis sur une chaise, avant-bras reposant sur la table de traitement ; l examinateur est debout derrière le sujet

Plus en détail

Les pathologies de la coiffe des rotateurs

Les pathologies de la coiffe des rotateurs Les tendinopathies de l épaule : un éventail de pathologies Frédéric Balg, MD, FRCSC Mise à Présenté dans le cadre de la conférence : L appareil locomoteur, Université de Sherbrooke, septembre 2006. j

Plus en détail

L épaule douloureuse chronique sans instabilité de l adulte

L épaule douloureuse chronique sans instabilité de l adulte L épaule douloureuse chronique sans instabilité de l adulte = Tendinopathies dégénératives et calcifiantes chroniques de la coiffe des rotateurs de l épaule Sans ou avec rupture, transfixiante ou non Chronique

Plus en détail

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Les blessures communes au baseball Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Objectifs Présentation de 3 types de blessures fréquemment rencontrées au baseball Épaule Coude Dos Savoir reconnaître les signes

Plus en détail

Qu est ce qu une rupture de la coiffe des rotateurs?

Qu est ce qu une rupture de la coiffe des rotateurs? Qu est ce qu une rupture de la coiffe des rotateurs? La rupture des tendons de la coiffe des rotateurs est une déchirure des tendons au niveau de leur insertion sur l humérus. Il s agit le plus souvent

Plus en détail

La pathologie méniscale

La pathologie méniscale Dr. KABBACHE Morhaf Chirurgie Orthopédique 39 1 01260 6 00 3 30 1 41 Membre de la Société Française de Chirurgie Orthopédie et traumatologie Tél. 0384798062 La pathologie méniscale Les ménisques, au nombre

Plus en détail

L examen complémentaire de l épaule

L examen complémentaire de l épaule L E M O N D E F A S C I N A N T D E L É P A U L E L examen complémentaire de l épaule par Sylvain Boutet L examen sommaire précédent vous amène à soupçonner une tendinopathie avec conflit sousacromial

Plus en détail

L épaule. Rappel anatomo-clinique et principales pathologies. G. Lotito

L épaule. Rappel anatomo-clinique et principales pathologies. G. Lotito L épaule Rappel anatomo-clinique et principales pathologies G. Lotito L. Bensoussan, JM. Coudreuse, JM. Viton, A. Delarque Pôle intersite de Médecine Physique et de Réadaptation et de Médecine et Traumatologie

Plus en détail

Pathologie de l épaule.

Pathologie de l épaule. Pathologie de l épaule. 99 % de la population fera une tendinite du sus épineux dans sa vie. C est une tendinite quasi-inévitable et anatomique. Certains ont une tendinite chronique qui peut durer des

Plus en détail

LE LIGAMENT CROISE ANTERIEUR

LE LIGAMENT CROISE ANTERIEUR LE LIGAMENT CROISE ANTERIEUR Sommaire : Quel est le rôle du Ligament Croisé Antérieur? Quelles sont les conséquences de la rupture du ligament croisé antérieur? Comment se fait on une entorse du ligament

Plus en détail

Chapitre II. L épaule. Diagnostic différentiel 35. Anatomie pratique 37. Histoire et examen 39. Examens radiologiques 43

Chapitre II. L épaule. Diagnostic différentiel 35. Anatomie pratique 37. Histoire et examen 39. Examens radiologiques 43 Chapitre II L épaule Diagnostic différentiel 35 Anatomie pratique 37 Histoire et examen 39 Examens radiologiques 43 Blessures de la coiffe des rotateurs 44 Problèmes de l articulation glénohumérale 48

Plus en détail

Table des matières. Hanche. Généralités. Chapitre 3 Anatomie fonctionnelle 27. Chapitre 1 Rappels et généralités 3

Table des matières. Hanche. Généralités. Chapitre 3 Anatomie fonctionnelle 27. Chapitre 1 Rappels et généralités 3 Table des matières Introduction 1 Généralités Chapitre 1 Rappels et généralités 3 Brefs rappels sur la nouvelle approche manipulative........................ 3 Ni structurel, ni fonctionnel (3). Notre

Plus en détail

Prise en charge post interventionnelle de la chirurgie de l épaule. Dr. Jean Aouston

Prise en charge post interventionnelle de la chirurgie de l épaule. Dr. Jean Aouston Prise en charge post interventionnelle de la chirurgie de l épaule Dr. Jean Aouston Les grands principes de la rééducation 0 Introduction 1 Pathologie et traitement 2 RRF de l épaule opérée 3 Cas clinique

Plus en détail

Problème rotulien. Les problèmes rotuliens sont dominés par 3 pathologies :

Problème rotulien. Les problèmes rotuliens sont dominés par 3 pathologies : Problème rotulien Les problèmes rotuliens sont dominés par 3 pathologies : Le syndrôme rotulien. L instabilité de la rotule (luxation). L arthrose de la rotule. 1. Le syndrôme rotulien : C est l ensemble

Plus en détail

Rendre plus simple l interprétation d une IRM de l'épaule

Rendre plus simple l interprétation d une IRM de l'épaule Rendre plus simple l interprétation d une IRM de l'épaule S. Hajouz, M. Mahi, T. Amil, S. Chaouir Service d imagerie médicale Hôpital militaire d instruction Mohammed V - Rabat - Maroc Comment interpréter

Plus en détail

Anatomie fonctionnelle de l épaule. Exemple de l abduction

Anatomie fonctionnelle de l épaule. Exemple de l abduction Anatomie fonctionnelle de l épaule. Exemple de l abduction 1 Introduction L épaule est l articulation proximale du membre supérieur permettant de diriger l ensemble du membre dans toutes les directions

Plus en détail

Votre médecin et ou votre chirurgien par l analyse de vos symptômes et un examen médical précis (tests de conflit) évoqueront le diagnostic.

Votre médecin et ou votre chirurgien par l analyse de vos symptômes et un examen médical précis (tests de conflit) évoqueront le diagnostic. LE CONFLIT SOUS ACROMIAL a) Fonction Lors des mouvements du membre supérieur, les tendons de la coiffe des rotateurs passent sous un élément osseux et ligamentaire (arche) composé de la face inférieure

Plus en détail

Traitement de l Épaule douloureuse

Traitement de l Épaule douloureuse Traitement de l Épaule douloureuse Docteur Dominique F. GAZIELLY Membre de l Académie de Chirurgie Groupe de l Épaule de «l Institut de la Main» T. DUBERT, C. DUMONTIER, P. GAUDIN, DF. GAZIELLY, E. LENOBLE

Plus en détail

WIECZOREK Valérie Le 18 juin 2011 - Oignies AMPR Nord-Picardie

WIECZOREK Valérie Le 18 juin 2011 - Oignies AMPR Nord-Picardie L EPAULE DU DU SPORTIF WIECZOREK Valérie Le 18 juin 2011 - Oignies AMPR Nord-Picardie GENERALITES 0 Epaule = mobilité + stabilité 0 3 articulations : Gléno-humérale, acromio et sternoclaviculaire 0 2 plans

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

Les ruptures de la coiffe des rotateurs Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les ruptures de la coiffe des rotateurs Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Les ruptures de la coiffe des rotateurs Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 anatomie descriptive et fonctionnelle de l épaule imagerie

Plus en détail

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012

- Gymnase de Mont Saint Aignan - Vendredi 13 janvier 2012 - Les formations du CREF - - Préparation physique - PREVENTION DES MEMBRES SUPERIEURS (POIGNET, EPAULE) DANS LES ACTIVITES GYMNIQUES Vendredi 13 janvier 2012 - Gymnase de Mont Saint Aignan - La pratique

Plus en détail

EXAMEN PALPATOIRE DE L EPAULE

EXAMEN PALPATOIRE DE L EPAULE EXAMEN PALPATOIRE DE L EPAULE INSPECTION ET REPERES FACE ANTERIEURE REPERES OSSEUX ET MUSCULAIRES DEROULEMENT DE L EXAMEN FACE POSTERIEURE REPERES OSSEUX ET MUSCULAIRES DEROULEMENT DE L EXAMEN EXAMEN DIT

Plus en détail

Au programme. Les blessures fréquentes chez les coureurs de fond

Au programme. Les blessures fréquentes chez les coureurs de fond Au programme Les blessures fréquentes chez les coureurs de fond Club La Foulée 5 août 2004 Dre Mireille Belzile La lombo-sciatalgie Inflammation du périoste au site d insertion des muscles du mollet Erreur

Plus en détail

Sémiologie articulaire du membre inférieur. Module bio clinique Appareil locomoteur

Sémiologie articulaire du membre inférieur. Module bio clinique Appareil locomoteur Sémiologie articulaire du membre inférieur Module bio clinique Appareil locomoteur Hanche Sémiologie de la hanche Articulation profonde Mobilité complexe flexion/extension rotations abduction/adduction

Plus en détail

Guide de prise en charge de la clientèle orthopédique de l Outaouais

Guide de prise en charge de la clientèle orthopédique de l Outaouais 1 Guide de prise en charge de la clientèle orthopédique de l Outaouais ENTRÉE EN VIGUEUR DU GUIDE DE PRISE EN HARGE : 11 AOÛT 2014 Mise à jour : juillet 2014 linique externe d orthopédie du SSS de Gatineau

Plus en détail

Le genou de l enfant sportif Dr J. Knörr Chirurgie Orthopédique Pédiatrique. Hôpital des Enfants. CHU-Toulouse

Le genou de l enfant sportif Dr J. Knörr Chirurgie Orthopédique Pédiatrique. Hôpital des Enfants. CHU-Toulouse Le genou de l enfant sportif Dr J. Knörr Chirurgie Orthopédique Pédiatrique. Hôpital des Enfants. CHU-Toulouse Différences enfant-adulte Croissance, développement, physiologie Les variables physiologiques

Plus en détail

La luxation médiale de la rotule chez le chien. Matthieu Gatineau, DMV, IPSAV, MSc, Dipl. ACVS-ECVS, ACVSMR Juin 2013. Traitements.

La luxation médiale de la rotule chez le chien. Matthieu Gatineau, DMV, IPSAV, MSc, Dipl. ACVS-ECVS, ACVSMR Juin 2013. Traitements. La luxation médiale de la rotule chez le chien Matthieu Gatineau, DMV, IPSAV, MSc, Dipl. ACVS-ECVS, ACVSMR Juin 2013 Symptômes Diagnostic Page 1-3 Traitements Pronostic Page 4-5 Convalescence Page 6 Introduction

Plus en détail

LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS

LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS LA TRAUMATOLOGIE DU JOUEUR DE TENNIS Dr Guillaume LEVAVASSEUR Institut régional de médecine du sport Le tennis Sport complet Force Endurance Souplesse Traumatologie Préventive Curative Le coude lien avec

Plus en détail

PATHOLOGIE DE LA COIFFE DES ROTATEURS Professeur J.F. Kempf, CCOM Avenue Baumann 67400 ILLKIRCH

PATHOLOGIE DE LA COIFFE DES ROTATEURS Professeur J.F. Kempf, CCOM Avenue Baumann 67400 ILLKIRCH PATHOLOGIE DE LA COIFFE DES ROTATEURS Professeur J.F. Kempf, CCOM Avenue Baumann 67400 ILLKIRCH I. L EXAMEN CLINIQUE PROGRAMMÉ DE L ÉPAULE L inspection Elle recherchera une déformation du moignon de l

Plus en détail

Genou non traumatique

Genou non traumatique Epidémiologie Genou non traumatique Laure Brulhart (Paola Chevallier) 25 37% des patients >50 ans souffrent de gonalgie 50% restriction dans les AVQ 33% consultent leur généraliste Facteurs associés avec

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES

LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES LES TROUBLES MUSCULO- SQUELETTIQUES DE L EPAULE CHEZ DES TECHNICIENNES DE LABORATOIRE L. MERIGOT, F. MARTIN, Avec la participation des Drs G. DALIVOUST, G. GAZAZIAN 26 Janvier 2010 1 SOMMAIRE 1. Introduction

Plus en détail

Les lésions traumatiques des ménisques du genou (257b) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003

Les lésions traumatiques des ménisques du genou (257b) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Les lésions traumatiques des ménisques du genou (257b) Professeur Dominique SARAGAGLIA Mars 2003 Pré-Requis : anatomie du genou imagerie du genou examen clinique du genou Résumé : La lésion méniscale est

Plus en détail

L épaule, une articulation

L épaule, une articulation L épaule, une articulation complexe simplifiée. Forum de Médecine Familiale Université Laval 20-21 mai 2010 MICHEL BERNIER Professeur de clinique MD, CMFC Diplômé en Médecine du Sport Objectifs Au terme

Plus en détail

Table des matières. Partie 1 Théorie. Avant-propos...

Table des matières. Partie 1 Théorie. Avant-propos... Table des matières Avant-propos... V Partie 1 Théorie 1 Définition... 2 2 Classification des points gâchettes... 3 Points gâchettes actifs et latents... 3 Symptômes... 3 Facteurs favorisants... 4 3 Physiopathologie

Plus en détail

CERM Aquitaine Poitou Charente 31 janvier 2009. Dr François-Xavier ROCH BAYONNE

CERM Aquitaine Poitou Charente 31 janvier 2009. Dr François-Xavier ROCH BAYONNE Cas cliniques / épaule CERM Aquitaine Poitou Charente 31 janvier 2009 1 Cas cliniques/épaule Patientèle Douleur Examen clinique Examens Para-cliniques Diagnostics / douleurs projetées Traitements t / Mésothérapie

Plus en détail

LE COUDE DU SPORTIF. G Saillant. Saint Tropez- 2005

LE COUDE DU SPORTIF. G Saillant. Saint Tropez- 2005 LE COUDE DU SPORTIF G Saillant Saint Tropez- 2005 Le coude du sportif! Sports spécifiques (force, mobilité, stabilité du coude)! Gestes stéréotypés et répétés (amplitude, vitesse, force)! Facteurs extrinsèques

Plus en détail

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Genou 203 I. Exercices pour le syndrome fémoro-patellaire, la gonalgie chronique ou le syndrome d Osgood-Schlatter Une surcharge pondérale peut précipiter ou aggraver un problème articulaire au genou.

Plus en détail

L EPAULE INSTABLE D. ANDREU, B. MONDE

L EPAULE INSTABLE D. ANDREU, B. MONDE L EPAULE INSTABLE D. ANDREU, B. MONDE 1 LES MECANISMES ACTIFS DE PROTECTION ARTICULAIRE Phénomène d anticipation.prog neuromoteur postural, gestuel acquis, augmente la raideur active des M resp de protection

Plus en détail

Imagerie de l épaule douloureuse démêler la coiffe avant tout!

Imagerie de l épaule douloureuse démêler la coiffe avant tout! La radiologie Imagerie de l épaule douloureuse 4 démêler la coiffe avant tout! Thomas Moser et Mélanie Deslandes Quand faut-il soupçonner un conflit sous-acromial, une tendinobursopathie calcifiante, une

Plus en détail

Prise en charge d uned rupture de la coiffe chez le sportif vétéranv

Prise en charge d uned rupture de la coiffe chez le sportif vétéranv Prise en charge d uned rupture de la coiffe chez le sportif vétéranv Anatomie et physiologie Coiffe = Nappe tendineuse avec 5 tendons -Sous-Scapulaire -Long Biceps -Sus-Epineux -Sous-Epineux et Petit Rond

Plus en détail

Usage strictement personnel uniquement. www.lbinder.fr Cours de technologie manuelle

Usage strictement personnel uniquement. www.lbinder.fr Cours de technologie manuelle Usage strictement personnel uniquement www.lbinder.fr Cours de technologie manuelle bibliographie Masso kinésithérapie et thérapie manuelle pratique, Michel DUFOUR, édition MASSON, 2009 La morpho-palpation,

Plus en détail

plantaire La fasciite plantaire atteint Un pied de nez à la fasciite 10 % de la population. Comment s y prendre? Le pied de monsieur Plante

plantaire La fasciite plantaire atteint Un pied de nez à la fasciite 10 % de la population. Comment s y prendre? Le pied de monsieur Plante Un pied de nez à la fasciite Q et R plantaire François Vézina, résident IV, et Éric Anctil, MD, FRCSC Présenté par l Université de Sherbrooke dans le cadre de la réunion de l Association d orthopédie du

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE

EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE EXAMEN CLINIQUE DE LA HANCHE RAKOTOMALALA Hoby Nomena RALANDISON Stéphane La Rhumatologie au Quotidien, mars 2014 Association des Praticiens en Rhumatologie à Madagascar (APR) 1 Introduction Hanche: ceinture

Plus en détail

32 Syndrome du tunnel cubital

32 Syndrome du tunnel cubital 32. Syndrome du tunnel cubital 201 32 Syndrome du tunnel cubital SYNDROME CLINIQUE Le syndrome du tunnel cubital est une cause rare de douleur et de faiblesse de la partie latérale de l avant-bras qui

Plus en détail

> Pathologie du pied. Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique

> Pathologie du pied. Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique > Pathologie du pied Fractures du calcanéum Fractures des métatarsiens Stratégies de prise en charge : aspect médico-économique > Fracture du calcanéus Anatomie Thalamus Sustentaculum tali Tubérosité Corps

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE DE LA CHEVILLE. J. Rodineau

EXAMEN CLINIQUE DE LA CHEVILLE. J. Rodineau EXAMEN CLINIQUE DE LA CHEVILLE J. Rodineau La cheville traumatique Entorse récente r de la cheville La nécessitn cessité absolue Un diagnostic précis dans un contexte de traumatisme de la cheville : =

Plus en détail

Echographie de l épaule

Echographie de l épaule Echographie de l épaule GH JL Brasseur Pitié-Salpêtrière Journées de Bichat; l épaule du sportif Paris 12 Mars 2015 But d une imagerie de l épaule Prévalence +++ des images anormales asymptomatiques rupture

Plus en détail

PRISE EN CHARGE D UNE EPAULE DOULOUREUSE

PRISE EN CHARGE D UNE EPAULE DOULOUREUSE PRISE EN CHARGE D UNE EPAULE DOULOUREUSE TABLEAUX CLINIQUES AVANT 40 ANS = atteinte de la stabilité : os/complexe capsulo-labral APRES 40 ANS = atteinte musculo-tendineuse = atteinte cartilagineuse : omarthrose

Plus en détail

Les lésions de la Coiffe des Rotateurs chez le Sportif de la quarantaine et +

Les lésions de la Coiffe des Rotateurs chez le Sportif de la quarantaine et + Les lésions de la Coiffe des Rotateurs chez le Sportif de la quarantaine et + - Le point de vue du Chirurgien - Didier FONTÈS Institut Main, Epaule et Sport Paris Espace Médical Vauban (Paris 7) Lésions

Plus en détail

Les entorses de genou aux urgences. Dr F. Carlier CHU St Pierre Symposium des urgences 09/12/2014. seminaires iris

Les entorses de genou aux urgences. Dr F. Carlier CHU St Pierre Symposium des urgences 09/12/2014. seminaires iris Les entorses de genou aux urgences Dr F. Carlier CHU St Pierre Symposium des urgences 09/12/2014 Généralités Lésions fréquentes liées aux pratiques sportives 85% (sport avec mvt de pivot et sauts) Lésions

Plus en détail

La rupture du ligament croisé crânial chez le chien. Traitements. Pronostic. Page 4-5

La rupture du ligament croisé crânial chez le chien. Traitements. Pronostic. Page 4-5 La rupture du ligament croisé crânial chez le chien Matthieu Gatineau, DMV, IPSAV, MSc, Dipl. ACVS-ECVS, ACVSMR Juin 2013 Symptômes Diagnostic Page 1-3 Traitements Pronostic Page 4-5 Convalescence Page

Plus en détail

Echographie et Ceinture Pelvienne

Echographie et Ceinture Pelvienne Echographie et Ceinture Pelvienne Centre d imagerie ostéo-articulaire Clinique du sport de Mérignac Philippe MEYER avril 2005 Echographie et Ceinture Pelvienne En complément du bilan radiographique Bilatérale

Plus en détail

Pour un retour au jeu sans risque! L entorse de la cheville

Pour un retour au jeu sans risque! L entorse de la cheville Pour un retour au jeu sans risque! L entorse de la cheville Suzanne Leclerc MD, Ph.D., Diplômée Médecine du Sport (ACMS) et France Brunet Pht. Présenté dans le cadre de la conférence : Mise à jour annuelle

Plus en détail

LE TAPING LE TAPING 59. 1. Les principes généraux. 2. Les éléments techniques Les types de montage Les schémas de pose

LE TAPING LE TAPING 59. 1. Les principes généraux. 2. Les éléments techniques Les types de montage Les schémas de pose LE TAPING 1. Les principes généraux 2. Les éléments techniques Les types de montage Les schémas de pose 3. Le matériel Caractéristiques - Dimensions - Théorie des couleurs - Sens de pose des bandes - La

Plus en détail

Contenu de formation kinésithérapie Collège des Masso-Kinésithérapeutes du Québec

Contenu de formation kinésithérapie Collège des Masso-Kinésithérapeutes du Québec 1. Système Crânio-sacrée 1.1 Théorie 1.2 Structure et anatomie 1.3 Mouvement du MRP 1.4 Phase du MRP 1.5 Rôle du MRP 1.6 Perturbation du MRP 1.7 Cause 1.8 Traitement clinique 1.9 Bio-mécanique Contenu

Plus en détail

L appareil locomoteur :

L appareil locomoteur : L appareil locomoteur : Constitué du squelette (les os), des muscles squelettiques permettant la locomotion et tous les mouvements La fonction locomotrice : - Intervient dans le maintien de la posture

Plus en détail

Conduite à tenir devant un kyste poplité

Conduite à tenir devant un kyste poplité Conduite à tenir devant un kyste poplité Emmanuel Hoppé Service de rhumatologie Journée de FMC du 30.01.2014 Kyste de Baker (XIXè ) Kyste de nature synoviale liquide synovial + synoviocytes Mécanisme Hernie

Plus en détail

Fiche d une pathologie de genou Bilan, proposition de traitement et tests

Fiche d une pathologie de genou Bilan, proposition de traitement et tests Fiche d une pathologie de genou Bilan, proposition de traitement et tests Robillard Nicolas 19/01 2010 Monsieur Y, 38 ans, a consulté pour une douleur à la face postéro-médiale de son genou droit. La douleur

Plus en détail

Gonarthrose prise en charge. Dr M.Baba aissa Rhumatologue Paris EL MENIAA 2009

Gonarthrose prise en charge. Dr M.Baba aissa Rhumatologue Paris EL MENIAA 2009 Gonarthrose prise en charge Dr M.Baba aissa Rhumatologue Paris EL MENIAA 2009 Définition La gonarthrose est une maladie articulaire chronique du genou caractérisée par une dégradation cartilage. Primitive:

Plus en détail

Guide pratique de traumatologie du sport, acanthe-masson, 1999 ENTORSE

Guide pratique de traumatologie du sport, acanthe-masson, 1999 ENTORSE Guide pratique de traumatologie du sport, acanthe-masson, 1999 ENTORSE Définition Entorse : étirement ou une déchirure - des ligaments, - des bandes dures de tissu fibreux qui relient les os entre eux

Plus en détail

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions

LES ABDOMINAUX. Le grand droit. Le grand droit: partie haute et basse. Exercices proposés. schémas. Les différents muscles et leurs actions LES ABDOMINAUX schémas Le grand droit: partie haute et basse Le grand droit A. Crunch Origine du muscle : 5, 6, 7e côtes et apophyse xiphoïde jusqu à l épine pubis. Action: abaisseur des côtes, fléchisseurs

Plus en détail

PRINCIPES DE TRAITEMENT. Traitement médical

PRINCIPES DE TRAITEMENT. Traitement médical PRINCIPES DE TRAITEMENT Traitement médical ARGUMENTS EN FAVEUR DU T FONCTIONNEL. fréquence des lésions de la CDR lors des dissections cadavériques varie de 5 à 50% et augmente avec l age. Etude IRM: ep

Plus en détail

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon

Traumatologie du Membre Inférieur. Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Traumatologie du Membre Inférieur Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique CHU Dijon Fractures du col du fémur Fractures du col de fémur Fracture très fréquente chez le sujet âgé Ostéoporose

Plus en détail

REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE

REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE REEDUCATION APRES RUPTURE DU LIGAMENT CROISE ANTERIEUR OPERE Eric HALLARD, Kinésithérapeute La rupture du LCAE est de plus en plus fréquente

Plus en détail

Lesblessuresdu trailer. MAROUD Gwendoline WE entraînement 8 et 9 mai 2015

Lesblessuresdu trailer. MAROUD Gwendoline WE entraînement 8 et 9 mai 2015 Lesblessuresdu trailer MAROUD Gwendoline WE entraînement 8 et 9 mai 2015 Les BLESSURES du TRAILER Problèmes AIGUS (survenue BRUTALE) Lésions musculaires Entorses de cheville Problèmes CHRONIQUES (début

Plus en détail

LE NERF SUPRA SCAPULAIRE

LE NERF SUPRA SCAPULAIRE LE NERF SUPRA SCAPULAIRE G. DAUBINET Médecine physique et rééducation Traumatologie du sport - Arthroscopie Institut Nollet 23 rue Brochant 75017 Paris gdaubinet@hotmail.com L épaule des sports d armé

Plus en détail

Les entorses de la cheville

Les entorses de la cheville Les entorses de la cheville François Bonnomet Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Rappels anatomiques Tubercule de Tillaux Ligament tibio fibulaire antérieur Malléole latérale Malléole médiale Ligament

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION

LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION LES ORTHESES DE COMPRESSION CONTENTION Parfois sous estimées, les orthèses de compression contention augmentent le niveau de vigilance par leur mécanisme de «rappel à l ordre», préviennent les récidives

Plus en détail

Arthrite rhumatoïde de l'articulation glénohumérale

Arthrite rhumatoïde de l'articulation glénohumérale CHPITRE 88 rthrite rhumatoïde de l'articulation glénohumérale DÉFINITION rthrite inflammatoire symétrique caractérisée par une synovite, un pincement articulaire, des épanchements, des érosions osseuses

Plus en détail

Traitement conservateur et chirurgical des talalgies et aponévrosites plantaires

Traitement conservateur et chirurgical des talalgies et aponévrosites plantaires Traitement conservateur et chirurgical des talalgies et aponévrosites plantaires Dr. Marino Delmi Clinique des Grangettes / Genève Suisse Médecin associé consultant Clinique Universitaire d Orthop d Orthopédie

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

1-Revoir la physiopathologie de la tendinopathieet de la bursite irritative. des tendinopathies et des bursites

1-Revoir la physiopathologie de la tendinopathieet de la bursite irritative. des tendinopathies et des bursites Tendinopathie, bursite et infiltrations cortisonées { Papadopoulos, Papadopoulos, Platon MD FRCSC, CSPQ Chirurgie orthopédique 30 mars 2011 Objectifs 1-Revoir la physiopathologie de la tendinopathieet

Plus en détail

Activités qui imposent des stress importants aux chevilles

Activités qui imposent des stress importants aux chevilles Activités qui imposent des stress importants aux chevilles Anatomie du pied Tirée de Gosling et Al. Anatomie humaine 1986. 008 Figure 132 : Anatomie du pied Tirée de : Wirhed, Rolf. (1998), Anatomie et

Plus en détail

Petit fessier. Moyen fessier

Petit fessier. Moyen fessier Muscles des membres inférieurs Petit fessier Définition : Muscle péri articulaire de la hanche Monoarticulaire Situation : Il est tendu de la fosse iliaque externe au grand trochanter : Dans la fosse iliaque

Plus en détail

Le genou douloureux sans antécédents de traumatisme

Le genou douloureux sans antécédents de traumatisme L E G E N O U: D E L É V A L U A T I O N À L A R É A D A P T A T I O N Le genou douloureux sans antécédents de traumatisme 3 par Pierre Frémont et François Desmeules Une femme de 37 ans vous consulte à

Plus en détail

Podologie du Sport. Arnaud PERRIER

Podologie du Sport. Arnaud PERRIER Podologie du Sport Arnaud PERRIER 1 Les soins liés s au sport Pathologies les plus fréquentes en pédicurie du sport : 1- Les hyperkératoses 2- Les phlyctènes 3- Les hématomes sous unguéaux 4- Les échauffements

Plus en détail

Que faire quand on a mal au coude?

Que faire quand on a mal au coude? Que faire quand on a mal au coude? 7 étapes sont proposées dans un ordre croissant de perturbations (du moins perturbant au plus perturbant). FAIRE DES ETIREMENTS REGULIEREMENT On parle trop souvent de

Plus en détail

Les muscles de la coiffe des rotateurs

Les muscles de la coiffe des rotateurs UNIVERSITE DE NANTES FACULTE DE MEDECINE MASTER I SCIENCES BIOLOGIQUES ET MEDICALES UNITE D ENSEIGNEMENT OPTIONNEL MEMOIRE REALISE dans le cadre du CERTIFICAT d ANATOMIE, d IMAGERIE et de MORPHOGENESE

Plus en détail

LESIONS PERI- ARTICULAIRES ET LIGAMENTAIRES DU GENOU, DE LA CHEVILLE ET DE L'EPAULE

LESIONS PERI- ARTICULAIRES ET LIGAMENTAIRES DU GENOU, DE LA CHEVILLE ET DE L'EPAULE LESIONS PERI- ARTICULAIRES ET LIGAMENTAIRES DU GENOU, DE LA CHEVILLE ET DE L'EPAULE Question Dr Romain ROUSSEAU Service de Chirurgie Orthopédique et Traumatologique Hôpital de la Pitié Salpétrière APHP

Plus en détail

Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble

Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Conduite à tenir devant une épaule douloureuse (306a) Professeur Philippe GAUDIN, Docteur Laurence PITTET-BARBIER Juillet 2003 (Mise à jour juillet 2005) Pré-Requis : Anatomie fonctionnelle de l épaule

Plus en détail

GUIDE D INTERPRÉTATION D UNE LÉSION DU LABRUM GLÉNOIDIEN SUPÉRIEUR EN IMAGERIE AVEC CONTRASTE INTRA-ARTICULAIRE

GUIDE D INTERPRÉTATION D UNE LÉSION DU LABRUM GLÉNOIDIEN SUPÉRIEUR EN IMAGERIE AVEC CONTRASTE INTRA-ARTICULAIRE GUIDE D INTERPRÉTATION D UNE LÉSION DU LABRUM GLÉNOIDIEN SUPÉRIEUR EN IMAGERIE AVEC CONTRASTE INTRA-ARTICULAIRE L.MEZITI,JL.DRAPE, A.MIRAT,E.PESSIS, C. ANDREUX, H.GUERINI, S.MALAN, A.CHEVROT SERVICE DE

Plus en détail

Fiche pathologie n 1 : Tendinopathie

Fiche pathologie n 1 : Tendinopathie Fiche pathologie n 1 : Tendinopathie Fiches pathologies du danseur Inflammation d un tendon ou des structures avoisinantes résultant d une surcharge de travail ou d une contrainte anormale. 4 stades (du

Plus en détail

RUPTURE DE LA COIFFE DES ROTATEURS

RUPTURE DE LA COIFFE DES ROTATEURS RUPTURE DE LA COIFFE DES ROTATEURS Solution de continuité partielle ou totale d un ou de plusieurs tendons de la coiffe Origine traumatique, micro traumatique ou dégénérative INTERET Fréquence Causes multifactorielles

Plus en détail

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise.

Cette intervention aura donc été décidée par votre chirurgien pour une indication bien précise. Qu est-ce qu une arthroscopie? Il s agit d une intervention chirurgicale mini-invasive dont le but est d explorer l articulation du genou et de traiter la lésion observée dans le même temps. Comment se

Plus en détail

Epidémiologie et diagnostic des arthroses Dr. YOUNES Mohamed

Epidémiologie et diagnostic des arthroses Dr. YOUNES Mohamed Epidémiologie et diagnostic des arthroses Dr. YOUNES Mohamed Service de Rhumatologie EPS Tahar Sfar de Mahdia JSBM 2013 Introduction Maladie dégénérative de l articulation due à une dégradation progressive

Plus en détail

http://www.orthopedie-et et- readaptation.com/ L'épaule du sportif - Dr Philippe Collin, chirurgien orthopédiste

http://www.orthopedie-et et- readaptation.com/ L'épaule du sportif - Dr Philippe Collin, chirurgien orthopédiste http://www.orthopedie-et et- readaptation.com/ L'épaule du sportif - Dr Philippe Collin, chirurgien orthopédiste 1. La luxation récidivante de l'épaule L instabilité de l épaule est une pathologie fréquente

Plus en détail

BLESSURES DE SURUTILISATION

BLESSURES DE SURUTILISATION INTRODUCTION Monsieur Sansouci est un fervent amateur de course à pied et de natation. Voulant participer à une course de 10 km dans quelques semaines, il a augmenté son volume d entraînement. Par contre,

Plus en détail

L articulation acromio-claviculaire

L articulation acromio-claviculaire L articulation acromio-claviculaire P. Gaudin C. Dumontier Groupe de l Epaule l clinique Jouvenet Merci à M. Soubeyrand,, G.Nourissat Plan - Anatomie fonctionnelle et descriptive - Examen clinique et radiologique

Plus en détail

Pathologie de la cheville et tendinites

Pathologie de la cheville et tendinites Pathologie de la cheville et tendinites Chapitre I : Pathologie de la cheville 1) Anatomie : L articulation de la cheville (articulation talo-crurale) est une articulation synoviale à un degré de liberté.

Plus en détail

LE TRICEPS BRACHIAL (face postérieure du bras)

LE TRICEPS BRACHIAL (face postérieure du bras) LE TRICEPS BRACHIAL (face postérieure du bras) Origine : la longue portion : tubercule sous-glénoïdien de l omoplate. Le vaste externe : partie supérieure de la face postérieure de l humérus. Le vaste

Plus en détail