DANS LA MARGE. JUSQU AU COU! Slogan créé par l ACEF Amiante-Beauce-Etchemins TROUSSE DE PREMIERS SOINS BUDGÉTAIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DANS LA MARGE. JUSQU AU COU! Slogan créé par l ACEF Amiante-Beauce-Etchemins TROUSSE DE PREMIERS SOINS BUDGÉTAIRE"

Transcription

1 DANS LA MARGE JUSQU AU COU! Slogan créé par l ACEF Amiante-Beauce-Etchemins TROUSSE DE PREMIERS SOINS BUDGÉTAIRE

2 INTRODUCTION Depuis 10 ans déjà, la Coalition des associations de consommateurs du Québec (CACQ), en collaboration avec les associations de consommateurs du Québec, met de l avant la vaste campagne provinciale d éducation et de sensibilisation au crédit et à l endettement «Dans la marge jusqu au cou!» Le taux d endettement des consommateurs ayant passé de 115 % lors de la première édition de la campagne à 165,5 % aujourd hui, force est de constater que la situation ne s améliore pas. Plus encore, l utilisation excessive du crédit est en constante augmentation. C est pourquoi les associations de consommateurs d un peu partout au Québec s unissent pour mettre au défi une fois de plus les citoyens d user de façon responsable et modérée du crédit. En réalisation de multiples engagements et en prenant part à de nombreuses activités dans le cadre de la campagne annuelle, la population bénéficiera de bons remèdes pour combattre cette fièvre montante du crédit. Les participants bénéficieront de trucs et conseils pour gérer leurs finances dans les règles de l art, recevront une trousse de premiers soins budgétaire et surtout courront la chance de gagner différents prix de participation! Suivant le succès de la première édition, où près de 2000 citoyens ont pris part au Défi crédit, c est sous le thème «Combattez la fièvre du crédit» la campagne propose à nouveau au grand public de réfléchir à ses motivations et comportements en matière de crédit. Elle offre également aux consommateurs une foule d activités thématiques du 25 au 30 novembre Deux moments forts de la semaine sont à ne pas manquer, soit la Journée sans achat et la Journée sans crédit, respectivement les 29 et 30 novembre prochains. LES DETTES VOUS RENDENT MALADE? PARTICIPEZ AU DÉFI CRÉDIT! EFFET SECONDAIRE DU DÉFI CRÉDIT: RÉDUCTION SIGNIFICATIVE DES SYMPTÔMES DE STRESS ET DE FATIGUE

3 ÊTES-VOUS ALLERGIQUE AU BUDGET? Êtes-vous de ceux et celles qui en entendant parler de budget familial, s imaginent de longues soirées à passer en compagnie de votre calculatrice ou votre ordinateur, à additionner et soustraire jusqu à l épuisement? Peut-être que pour vous, le mot budget est synonyme de privation et qu il n apporte en soi rien d intéressant pour justifier l effort investi. Pourtant, la planification de votre budget personnel ou familial devrait vous apporter bien d autres choses. Plusieurs personnes, qui ont décidé un jour de planifier leur budget, réus- Si vous croyez que faire son budget se résume à griffonner quotidiennement des chiffres dans un petit cahier, détrompez-vous! Voici quelques bonnes raisons de faire un budget : Avoir de l argent pour payer ses comptes Savoir où va son argent et établir ses priorités Réaliser ses projets et se donner une marge de manoeuvre Réduire son stress et éviter de s endetter Bref se donner du contrôle sur ses finances. QU EST-CE QU UN BUDGET? Le budget est une méthode qui permet de prévoir vos revenus et vos dépenses pour une période (mensuelle, annuelle, par session, etc). Faire un budget, c est faire des choix. Le budget se discute en famille. Il nécessite parfois des compromis. Le budget vous donne l occasion d exercer un contrôle sur vos dépenses et de créer des habitudes d épargne. Un budget n est pas quelque chose de rigide. Il est important de le réviser et de le réajuster périodiquement en fonction de vos objectifs. Le budget vous permet aussi d évaluer si votre situation financière est bonne ou mauvaise. Elle est bonne : si votre budget est équilibré et que vous arrivez à payer toutes vos dépenses avec vos revenus, incluant l épargne pour vos projets. Elle est difficile : si vous constatez que le remboursement de vos dettes représente une grande partie de vos dépenses. Une association de consommateurs pourrait vous aider à redresser votre situation. Elle est mauvaise : si vous avez atteint toutes vos limites de crédit et devez emprunter pour payer vos dettes. Vous devriez réagir rapidement en consultant des spécialistes du budget dans les associations de consommateurs.

4 ÉVALUER MES BESOINS ET MES OBJECTIFS Avant même de commencer à faire un budget, il est essentiel de prendre le temps de réfléchir à vos besoins et à vos objectifs et de vous questionner sur vos habitudes de consommation. Suis-je de type dépensier ou économe? Quelle est ma relation avec l argent? Quels sont mes points les plus sensibles comme consommateur? L idée, c est d apprendre à se connaître pour faire un budget réaliste. QUELS SONT MES BESOINS? Afin d être branché sur vos besoins réels et pour mieux vous connaître dans vos habitudes de consommation, nous vous suggérons de faire l évaluation de vos besoins à l aide du fichier Excel «Évaluation de mes besoins». Prévoir les imprévus! Votre budget allait bien, vos paiements de dettes étaient faits à temps, il vous restait même un petit surplus pour de belles vacances cet été Mais, vous aviez oublié de prévoir le renouvellement de l immatriculation de l auto et, comble de malheur, votre vieille laveuse choisit ce mois-ci pour tomber en panne! EFFET SECONDAIRE DU DÉFI CRÉDIT: RÉAPPROPRIATION DES HEURES DE SOMMEIL RÉGULIÈRES QUELS SONT MES OBJECTIFS ET MES PROJETS? Faire et respecter son budget est parfois exigeant; pour vous aider, vous devez vous trouver une motivation personnelle, quelque chose qui est important pour vous et qui va maintenir votre motivation même devant les décisions difficiles. Votre projet peut être simple, comme payer mes dettes, ou ambitieux, mais il doit demeurer réaliste par rapport à vos moyens. Vous pouvez avoir plus d un objectif : un à court, moyen et à long terme. Objectif numéro un, le déficit zéro Pour avoir un budget équilibré, il faut gagner au moins autant qu on dépense. Quand on gagne plus d argent qu on en dépense, on fait de l épargne. Quand on gagne moins d argent qu on en dépense, on s endette. C est la base du budget personnel.

5 LE CRÉDIT ET L ENDETTEMENT CONTRATS DE CRÉDIT COURANTS Nous entendons par contrats de crédit courants les ententes conclues avec des institutions financières et des concessionnaires automobiles reconnus qui sont soumis à des règles très strictes. Prêt d argent ou prêt personnel : Le prêteur verse un montant d argent à l emprunteur qui l utilise comme il veut. Contrat de vente à tempérament : Un commerçant vend un bien à crédit et accepte que l emprunteur paie en plusieurs versements d argent. L emprunteur ne deviendra propriétaire du bien que lorsqu il aura remboursé le prêt au complet. Attention! Le commerçant peut reprendre le bien si vous oubliez de faire un paiement. Contrat de crédit variable : Carte de crédit d une institution financière : Crédit accordé avec un délai de grâce de 21 jours, donc si vous payez la totalité du solde avant la date d échéance, il n y a pas de frais sur les achats. Attention sur les avances de fonds, il y a toujours des intérêts calculés à partir de la date de la transaction. Les taux d intérêt se situent autour de 18 % ou 19 %. Carte de crédit de magasin : même fonctionnement qu une carte de crédit d une institution financière, mais limitée à une chaîne de commerce. Les taux d intérêt sont plus élevés (approximativement 28,8 %). Marge de crédit : un montant de crédit fixé à l avance, qui peut être utilisé en tout ou en partie et en tout temps, jusqu à la limite consentie. Il en existe différents types. Habituellement, les frais d intérêts sont payables à tous les mois et le remboursement du capital est laissé au libre choix du consommateur (approximativement 11,5 %). Contrat de location à long terme : Très utilisé par les concessionnaires d automobiles. Il s agit d un bail entre un locateur et un locataire. Le locataire s engage à payer un loyer pour pouvoir utiliser le bien.

6 CRÉDIT PARALLÈLE - CRÉDIT COUTEUX Il s adresse particulièrement à des consommateurs qui n ont pas accès au crédit des institutions financières. C est du crédit qui coûte très cher. Achetez maintenant, payez plus tard : Permet à l emprunteur de se procurer un bien et d en différer le paiement. Forme de crédit très utilisée par les marchands de meubles et d équipements électroniques. Les taux d intérêt sont très élevés Louer pour acheter : Contrat par lequel le commerçant loue un bien pour une période déterminée, au bout de laquelle le locataire deviendra propriétaire du bien. Prêt sur gages : Prêt d argent garanti par un bien laissé en dépôt. Le prêteur consent un prêt basé sur une partie de la valeur du bien (ex. : un prêt de 100 $ pour une télé dont la valeur est de 500 $). Crédit 2 e chance : Le prêteur consent un prêt d argent pour l acquisition d un bien à un emprunteur peu solvable (faibles revenus, mauvais dossier de crédit). Très utilisé dans la vente des véhicules d occasion. Attention! Les taux d intérêt sont très élevés. Prêt usuraire : Prêt d argent consenti par un particulier ou une organisation criminelle pour une courte période de temps et sans modalité de remboursement (shylocks, prêt sur salaire). EFFET SECONDAIRE DU DÉFI CRÉDIT: AUGMENTATION DE LA CAPACITÉ À SE CONCENTRER LES SOLUTIONS AUX DETTES On peut dire que tout crédit est une dette. Que ce soit un prêt d argent, une carte de crédit, une location d auto, un prêt étudiant, ce sont des obligations financières auxquelles on est lié par un contrat. Les retards de paiements (loyer, électricité, téléphone, etc.) comme les contraventions sont aussi des dettes. Lorsque l on a plusieurs dettes à rencontrer, il est bon d en faire la liste et de les coter par degré de priorité. Bien sûr, la première des priorités est de s assurer que nos besoins de base sont comblés. Ensuite, c est d identifier les dettes sur lesquelles nous avons le plus de pouvoir ou qui ont un impact moins important sur notre santé financière. En priorisant certaines dettes, on arrive à s organiser pour reprendre le dessus, étape par étape, sans perdre trop de plumes. On s élabore un plan de match!

7 Quoi faire quand on ne peut plus effectuer ses paiements? Lorsque l on constate qu on ne peut plus assurer ses paiements, il faut réagir avant que la situation ne s aggrave et qu on perde nos possibilités d action. Quand on a un retard de paiements, le créancier a plusieurs possibilités pour recouvrer les montants en souffrance. Il peut : Appeler et envoyer des avis de retard; Faire inscrire une mauvaise note au dossier de crédit; Interrompre le service, geler le compte bancaire, reprendre le bien ou vous évincer du logement; Engager une agence de recouvrement; Prendre des procédures légales : jugement de saisie de salaire ou de biens. Trois étapes pour reprendre son pouvoir : Revoir son budget et établir des priorités (budget d urgence); Faire au moins des paiements partiels; Communiquer avec le créancier et lui faire une proposition d entente. COMMENT NÉGOCIER SES DETTES? Prêt d argent ou prêt personnel : On peut négocier avec le créancier le prolongement de la période de remboursement dans le but de diminuer le paiement mensuel. Contrat de vente à tempérament : On peut demander de rallonger la période de remboursement en négociant un nouveau contrat ou de reporter des paiements à la fin du contrat. Contrat de crédit variable : Si on est en difficulté temporaire (un ou deux mois), on peut négocier avec le prêteur de suspendre et reporter les paiements dus. Il est préférable d envoyer un avis écrit par courrier recommandé. Contrat de location à long terme : Il est possible de faire des arrangements avec ces prêteurs. On peut demander de rallonger la période de remboursement ou de reporter un ou des paiements à la fin du contrat. Achetez maintenant, payez plus tard : Si on ne peut pas rembourser le solde au complet à l échéance du contrat, on peut demander au prêteur de faire des paiements mensuels, mais les frais d intérêts sont très élevés (souvent 28%). Louer pour acheter : On peut remettre les biens ou une partie des biens loués en tout temps et sans frais supplémentaires. Prêt sur gages : On peut repousser d une courte période de temps le paiement dû. Le prêteur doit conserver le bien pendant une période de 21 jours après l échéance avant d en avoir la propriété et de pouvoir le vendre.

8 COMMENT NÉGOCIER SES DETTES? (SUITE) Crédit 2e chance : Si on a un retard de paiement, on peut proposer un plan de redressement pour rattraper le retard au plus tôt. Il faut tenir compte que les contrats de crédit de ces compagnies sont bourrés de frais de pénalité en cas de défaut de paiement. Prêt usuraire : ATTENTION! Ces dettes sont à prioriser parmi toutes les autres parce que le prêteur peut faire de l intimidation auprès de vous, de vos proches ou de l employeur. Retard de loyer : Il est très important de faire une proposition de règlement écrite, par courrier recommandé ou certifié, à votre propriétaire. Si le propriétaire refuse la proposition et vous amène devant la Régie, vous aurez cette proposition comme preuve de votre bonne foi. Retard dans les services publics : Hydro-Québec offre des ententes de paiement. Les compagnies de télécommunication, de gaz ou d huile négocient beaucoup moins. Il faut respecter sa capacité de remboursement lorsqu on négocie une entente avec elles. Dettes aux gouvernements : Dès qu on reçoit un avis de réclamation, il faut communiquer avec le service concerné. Si nous ne sommes pas d accord avec cette décision, il existe des mécanismes de contestation et des organismes de défense des droits pour nous aider à nous défendre. Les contraventions et les dettes issues de fraude : Ces dettes ne peuvent pas être inclues dans une solution légale comme la faillite. Elles doivent être remboursées d une façon ou d une autre. Pour les contraventions, les municipalités sont très ouvertes à négocier des ententes. Les frais se multiplient et les procédures légales se font rapidement. Il faut agir vite. LA PYRAMIDE DES SOLUTIONS AUX DETTES 7. Faillite 6. Proposition de consommateur 5. Dépôt volontaire 4. Vente d actif 3. Consolidation de dettes 2. Négociation avec les créanciers 1. Réaménagement budgétaire

9 PRODUITS FINANCIERS LE REER ET LE CELI Le REER (Régime enregistré d épargne-retraite) ou le CELI (Compte d épargne libre d impôt) sont deux instruments d épargne qui permettent de garder ses économies à l abri de l impôt. Ils comportent chacun leurs particularités. Que l on choisisse l un ou l autre de ces régimes ou les deux, une cotisation périodique à la semaine ou au mois peut être prévue au budget. LE REER, EN RÉSUMÉ On peut contribuer chaque année dans un REER jusqu à 18% de son revenu gagné de l année précédente, et ce, jusqu à un maximum de $ en De ce montant, il faut retrancher la valeur du facteur d équivalence lorsqu on a contribué à un régime de retraite de l employeur. Le facteur d équivalence apparaît sur le relevé d emploi. Ces sommes peuvent servir à réduire les impôts à payer. Par contre, elles ne constituent qu un report d impôt puisque lorsqu elles seront retirées, elles s ajouteront aux autres revenus et seront donc imposables. On a l obligation de le transformer en FERR (Fonds enregistré de revenu de retraite) à l âge de 71 ans. Il faut mentionner que les personnes qui seront admissibles au Supplément de revenu garanti (SRG) versé par le fédéral risquent d être fortement pénalisées lorsqu ils retireront leur REER. Dans certains cas, le REER pourra servir à l achat d une maison (Régime d accession à la propriété-rap) ou permettra de retourner aux études (Régime d encou-ragement à l éducation permanente-reep). Lorsqu il y a retrait du REER pour profiter du RAP ou du REEP, il faut rembourser le régime (selon le barème établi), sinon les sommes non remboursées seront rajoutées aux revenus et deviendront imposables. EFFET SECONDAIRE DU DÉFI CRÉDIT: MEILLEURE HUMEUR ET SAINES RELATIONS INTERPERSONNELLES

10 LE CELI, EN RÉSUMÉ Depuis 2009, il est permis de contribuer 5000$ par année dans un CELI. Les droits de cotisation sont cumulatifs de sorte qu en 2011, une personne qui n a jamais contribué à un CELI pourrait souscrire $ (3 ans x 5 000$ /an).tous les revenus générés dans ce compte sont à l abri de l impôt. Contrairement au REER, cette contribution n étant pas déductible du revenu, les sommes retirées du régime ne sont pas imposables. Les sommes retirées ainsi que les revenus accumulés peuvent être remis dans le CELI l année suivant le retrait. Les droits de cotisation ne sont pas perdus. Le CELI peut être avantageux pour réaliser des projets à court ou à moyen terme. Quant au plus long terme, le CELI pourrait être votre choix si Vous avez contribué le maximum à un REER; Vous êtes un retraité de 71 ans ou plus qui ne peut plus cotiser à son REER; Vous prévoyez un taux d imposition plus élevé lorsque vous retirerez votre REER que lorsque vous avez cotisé; De quelqu un qui réussit à épargner malgré de faibles revenus, surtout la personne ayant droit au Supplément de revenu garanti (SRG); Vous prévoyez avoir des revenus dépassant $ à 65 ans. Vous commencez alors à rembourser la Pension de la sécurité de la vieillesse (PSV). En résumé, il faut bien connaître sa situation afin de choisir le régime qui nous convient. Le REER et le CELI pourront être utilisés en complémentarité pour répondre à des besoins différents. EFFET SECONDAIRE DU DÉFI CRÉDIT: POSSIBILITÉ DE SE FIXER DE NOUVEAUX OBJECTIFS

11 REER CELI Maximum annuel autorisé 18% du revenu gagné de l année précédente (22 450$ en 2011) 5 000$ en 2011 (peu importe le revenu) Déduction d impôt Oui Non Imposition des revenus Non Non Imposition des retraits Oui Non Report des droits inutilisés Annuellement Annuellement Création de nouveaux droits de cotisation, si retrait Non Oui, à partie de l année suivante (équivalent au montant retiré) Impact sur les programmes sociaux lors du retrait (PSV, SRG) Oui Non Échéance du régime Au 71 e anniversaire Aucune Possibilité de cotiser au compte du conjoint Oui Non (mais il est permis de lui transférer les fonds nécessaires à sa contribution) Possibilité de donner en garantie Non Oui Retrait minimum obligatoire Oui (après le 71 e anniversaire) Non

12 VOS FINANCES VOUS PRÉOCCUPENT? CONSULTEZ L ASSOCIATION DE CONSOMMATEURS DE VOTRE RÉGION! 01 - BAS SAINT-LAURENT ACEF DE LA PÉNINSULE Matane ACEF DU GRAND PORTAGE Rivière-du-Loup ACEF RIMOUSKI-NEIGETTE ET MITIS Rimouski SAGUENAY LAC-SAINT-JEAN CENTRE POPULAIRE DE ROBERVAL Roberval SERVICE BUDGÉTAIRE LAC-SAINT-JEAN-EST Alma SERVICE BUDGÉTAIRE ET COMMUNAUTAIRE DE CHICOUTIMI Chicoutimi SERVICE BUDGÉTAIRE ET COMMUNAUTAIRE DE JONQUIÈRE Jonquière SERVICE BUDGÉTAIRE ET COMMUNAUTAIRE DE LA MRC MARIA-CHAPDELAINE Dolbeau-Mistassini SERVICE BUDGÉTAIRE POPULAIRE DE LA BAIE/BAS SAGUENAY La Baie SERVICE BUDGÉTAIRE POPULAIRE DE SAINT-FÉLICIEN Saint-Félicien CAPITALE NATIONALE ACEF DE QUÉBEC Québec Portneuf #4928 CIRCCO Baie-Saint-Paul GRAPE Charlesbourg SAAB DE CHARLEVOIX-EST La Malbaie MAURICIE CIBES DE LA MAURICIE Trois-Rivières FONDS COMMUNAUTAIRE DES CHENAUX Sainte-Geneviève-de-Batiscan (819) SERVICE D AIDE AU CONSOMMATEUR DE SHAWINIGAN Shawinigan ESTRIE ACEF DE L ESTRIE Sherbrooke SERVICE BUDGÉTAIRE POPULAIRE DES SOURCES Asbestos SOLUTIONS BUDGET PLUS Sherbrooke MONTRÉAL ACEF DE L EST DE MONTRÉAL Montréal ACEF DU NORD DE MONTRÉAL Montréal ACEF DU SUD-OUEST DE MONTRÉAL Montréal OPTION CONSOMMATEURS Montréal / OUTAOUAIS ACEF DE L OUTAOUAIS Gatineau ABITIBI-TÉMISCAMINGUE ACEF DE L ABITIBI-TÉMISCAMINGUE Rouyn-Noranda CÔTE-NORD APIC CÔTE-NORD Baie Comeau CRIC DE PORT-CARTIER Port-Cartier CHAUDIÈRE-APPALACHES ACEF AMIANTE-BEAUCE-ETCHEMINS Thetford Mines / ACEF RIVE-SUD DE QUÉBEC Lévis / LAVAL ACEF DE L ILE JÉSUS Laval LANAUDIÈRE ACEF DE LANAUDIÈRE Joliette / LAURENTIDES ACEF DES BASSES-LAURENTIDES Sainte-Thérèse MONTÉRÉGIE ACEF MONTÉRÉGIE-EST Granby ACEF DU HAUT-SAINT-LAURENT Salaberry-de-Valleyfield ACEF RIVE-SUD DE MONTRÉAL Longueuil / CENTRE DU QUÉBEC ACEF DES BOIS-FRANCS Victoriaville CARREFOUR D ENTRAIDE DRUMMOND Drummondville

ATTENTION AUX REQUINS!

ATTENTION AUX REQUINS! Produit par: L Association ion coopérative opér d économie omie familiale iale (ACEF) de la Rive Sud de Montréal 2010 ch. de Chambly, Longueuil (Québec) J4J 3Y2 Tél.: 450 677-6394 Sans frais : 1 877 677-6394

Plus en détail

ATTENTION AUX REQUINS!

ATTENTION AUX REQUINS! BESOIN D ARGENT? ATTENTION AUX REQUINS! GUIDE SUR LES INTERMÉDIAIRES FINANCIERS VOUS NE POUVEZ PLUS PAYER VOS DETTES? Vous êtes tenté d aller vers un service qui annonce des solutions miracles? Attention

Plus en détail

La Coalition des associations de consommateurs du Québec

La Coalition des associations de consommateurs du Québec La Coalition des associations de consommateurs du Québec Lauréate du prix 2009 de l Office de la protection du consommateur pour sa campagne de sensibilisation au crédit et à l endettement «Dans la marge

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

ALMA Pour information : Service budgétaire et communautaire d Alma (418) 668-2148.

ALMA Pour information : Service budgétaire et communautaire d Alma (418) 668-2148. Vous voulez savoir si une activité est organisée dans votre région? Rendez-vous à la ville la plus près de chez-vous. ALMA Pour information : Service budgétaire et communautaire d Alma (418) 668-2148.

Plus en détail

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier : une vision à modifier Prenons un pas de recul sur le but des mécanismes de retraite; Le besoin des gens: Besoins financiers pour arrêter de travailler à un certain âge; Ce besoin sera différent si :

Plus en détail

Le portrait budgétaire

Le portrait budgétaire ACEF du Haut-Saint-Laurent 340 boul. du Havre, bur. 203 Salaberry-de-Valleyfield, Québec J6S 1S6 Téléphone : 450-371-3470 Courriel : acefhsl@hotmail.com Page web : www.acefhsl.org Les bureaux de l ACEF

Plus en détail

marge jusqu au cou» Pour éviter d être «Dans la Rédigé par le comité déréglementation Avril 2010

marge jusqu au cou» Pour éviter d être «Dans la Rédigé par le comité déréglementation Avril 2010 Associations membres : ACEF de la Péninsule ACEF de l'outaouais ACEF de Québec ACEF des Basses-Laurentides Pour éviter d être «Dans la marge jusqu au cou» ACEF des Bois-Francs ACEF du Haut-St-Laurent ACEF

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Bulletin fiscal Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Les versements à un REER effectués au plus tard le 1 er mars 2011 sont déductibles en 2010.

Plus en détail

Q1 Quel est votre sexe?

Q1 Quel est votre sexe? Q1 Quel est votre sexe? Répondues : 458 Ignorées : 0 Homme Femme Homme Femme 18,56% 85 81,44% 373 Total 458 1 / 11 Q2 Quel est votre âge? Répondues : 458 Ignorées : 0 18-24 ans 25-34 ans 35-44 ans 45-54

Plus en détail

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Novembre 2007 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

lautorite.qc.ca Comment faire le point sur vos finances personnelles?

lautorite.qc.ca Comment faire le point sur vos finances personnelles? lautorite.qc.ca Comment faire le point sur vos finances personnelles? Qui sommes-nous? L Autorité des marchés financiers est l organisme de réglementation et d encadrement du secteur financier au Québec.

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2012

Bulletin fiscal. Novembre 2012 Bulletin fiscal Novembre 2012 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l

Plus en détail

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière

conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Prenez vos finances en main DIX conseils de gestion budgétaire tout simples pour vous aider à améliorer votre situation financière Si vous vous sentez dépassé à l idée de prendre vos finances en main pour

Plus en détail

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013

BULLETIN FISCAL 2013-131. Novembre 2013 BULLETIN FISCAL 2013-131 Novembre 2013 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés

Plus en détail

Actions de la FTQ et du Fondaction

Actions de la FTQ et du Fondaction Photo : SuperStock Quels sont les différents moyens de réduire les revenus que l on déclare? Quels abris fiscaux sont particulièrement avantageux? De quelles déductions peut-on profiter? La fiscaliste

Plus en détail

Gérer son crédit. Introduction. Clientèle cible : Élèves des niveaux postsecondaires. Objectifs :

Gérer son crédit. Introduction. Clientèle cible : Élèves des niveaux postsecondaires. Objectifs : Introduction Auteure : Nicole Racette (Équipe de production) Gérer son crédit Objectifs : Atteindre une santé financière afin d avoir une meilleure qualité de vie; Considérer l épargne comme une solution

Plus en détail

La dure réalité! SE PRÉPARER FINANCIÈREMENT À LA RETRAITE Un article qui valait 1,00 $ en 1972, coûte maintenant 3,78 $ En tenant compte d un taux d inflation moyen, le prix présentement payé pour un article

Plus en détail

Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite

Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Quand arrive la retraite La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également

Plus en détail

Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Votre guide 2015 Régime enregistré d épargne-retraite (REER) en termes simples Présenté par ept notions simples pour mieux comprendre le REER : 1 2 3 4 5 6 7 Qu est-ce qu un REER? Combien pouvez-vous verser

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LES ACTIVITÉS DE TRANSFORMATION DANS LES RÉGIONS RESSOURCES

CRÉDIT D IMPÔT POUR LES ACTIVITÉS DE TRANSFORMATION DANS LES RÉGIONS RESSOURCES CRÉDIT D IMPÔT POUR LES ACTIVITÉS DE TRANSFORMATION DANS LES RÉGIONS RESSOURCES Le crédit d impôt pour les activités de transformation est prolongé jusqu au 31 décembre pour les régions ressources éloignées

Plus en détail

Pour mieux connaître le CRI et le FRV

Pour mieux connaître le CRI et le FRV Pour mieux connaître le CRI et le FRV Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre site Web. Consultez-le pour obtenir la mise à jour de l information et

Plus en détail

MAINTENIR SON ÉPARGNE MALGRÉ UNE HAUSSE DE LOYER

MAINTENIR SON ÉPARGNE MALGRÉ UNE HAUSSE DE LOYER MAINTENIR SON ÉPARGNE MALGRÉ UNE HAUSSE DE LOYER MÉLISSA PROULXCOLLABORATION SPÉCIALE «J ai toujours été économe, mais jusqu à récemment, je n avais jamais élaboré de budget et je n avais rien de prévu

Plus en détail

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Le gouvernement du Canada a annoncé la création du compte d épargne libre d impôt (CELI) à l occasion de son budget de 2008, puis a procédé à son

Plus en détail

Guide du Compte d épargne libre d impôt

Guide du Compte d épargne libre d impôt PLACEMENTS Compte d épargne libre d impôt Guide du Compte d épargne libre d impôt L épargne est un élément important de tout plan financier. L atteinte de vos objectifs en dépend, qu il s agisse d objectifs

Plus en détail

Laissez le REER travailler pour votre retraite

Laissez le REER travailler pour votre retraite Fonds de placement garanti RBC Laissez le REER travailler pour votre retraite Get an RRSP working for your retirement La retraite est une perspective agréable pour nombre d entre nous, mais il est difficile

Plus en détail

Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014. Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité

Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014. Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014 Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité 1 Bilan Budget Sources de revenus à la retraite Revenus de sources publiques Revenus de sources privées Revenus

Plus en détail

Lumière sur le dossier de crédit

Lumière sur le dossier de crédit 752371475796195784410514425034919229125966691403 731357165987887390517388525458146660281582692990 476305115530580849601916633892027886521971369998 056438566201480982709642757557742937993251169491 138256991401648917557143532396695127816459553153

Plus en détail

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt

Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Stratégies relatives au compte d épargne libre d impôt Le gouvernement du Canada a annoncé la création du compte d épargne libre d impôt (CELI) à l occasion de son budget de 2008, puis a procédé à son

Plus en détail

Comprendre (pour mieux choisir entre) les RÉR et les CÉLI

Comprendre (pour mieux choisir entre) les RÉR et les CÉLI Guides de Tangerine sur les finances personnelles Comprendre (pour mieux choisir entre) les RÉR et les CÉLI Guide pour les Canadiens Les RÉR existent depuis longtemps, mais les CÉLI sont relativement nouveaux,

Plus en détail

ALMA BAIE COMEAU. Mardi, 30 novembre, de 13 h à 16 h Au Carrefour jeunesse emploi, 859, Bossé, Baie Comeau Atelier sur le crédit et l endettement

ALMA BAIE COMEAU. Mardi, 30 novembre, de 13 h à 16 h Au Carrefour jeunesse emploi, 859, Bossé, Baie Comeau Atelier sur le crédit et l endettement Vous voulez savoir si une activité est organisée dans votre région? Rendez-vous à la ville la plus près de chez-vous. ALMA Pour information : Service budgétaire et communautaire d Alma, tél. : (418) 668-2148

Plus en détail

numéro Parlonsaffaires Dans ce

numéro Parlonsaffaires Dans ce Bulletin électronique pour les chefs d entreprises Mars 2013 Parlonsaffaires Une initiative du Centre financier aux entreprises Québec-Portneuf et des caisses participantes Dans ce numéro 1 Planification

Plus en détail

Difficultés financières?

Difficultés financières? Difficultés financières? Vous avez droit aux meilleures solutions. Nous sommes là pour vous aider. Parlons-en. ginsberg-gingras.com Syndics de faillite Votre situation Le saviez-vous? Au Canada, plus de

Plus en détail

Annexe 4 LES LOYERS MÉDIANS DU MARCHÉ (2015) ET LA NOTION DE REVENU MODESTE POUR LES PROJETS EN COURS DE RÉALISATION

Annexe 4 LES LOYERS MÉDIANS DU MARCHÉ (2015) ET LA NOTION DE REVENU MODESTE POUR LES PROJETS EN COURS DE RÉALISATION Annexe 4 LES LOYERS MÉDIANS DU MARCHÉ (2015) ET LA NOTION DE REVENU MODESTE Octobre 2015 1. LES LOYERS MÉDIANS DU MARCHÉ DE 2015 Les loyers médians du marché (LMM) présentés ci-après sont ceux reconnus

Plus en détail

Quand arrive la retraite

Quand arrive la retraite Quand arrive la retraite Régime de rentes du Québec La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Ce document n a pas force de loi. En cas de conflit

Plus en détail

Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper!

Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper! Vous achetez une première habitation? Sachez RAPer sans déraper! Recherche et rédaction Julien Michaud (Autorité des marchés financiers) Collaborateurs Vincent Ardouin (Cégep Marie-Victorin) Marylaine

Plus en détail

Les principaux crédits et les pièges à éviter

Les principaux crédits et les pièges à éviter Chapitre 1 Les principaux crédits et les pièges à éviter 1. Le crédit revolving Le crédit revolving (ou crédit permanent) est souvent vendu comme une réserve d argent permettant de financer des envies

Plus en détail

La trousse financière pour les nouveaux arrivants. Feuilles de travail

La trousse financière pour les nouveaux arrivants. Feuilles de travail La trousse financière pour les nouveaux arrivants Investissements Feuilles de travail Ottawa Community Loan Fund Fonds d emprunt Communautaire d Ottawa 22 O Meara St., Causeway Work Centre, Ottawa, ON

Plus en détail

LE COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT

LE COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT LE COMPTE D ÉPARGNE LIBRE D IMPÔT LA LECTURE DE CE DOCUMENT VOUS PERMETTRA : De connaître les différentes caractéristiques du CELI; De maîtriser les différences entre une contribution au REER ou au CELI;

Plus en détail

1 À noter... 3. 2 Demande de prêt REER... 3. 3 But du produit... 4. 4 Le produit en bref... 5. 5 Les principaux avantages... 6

1 À noter... 3. 2 Demande de prêt REER... 3. 3 But du produit... 4. 4 Le produit en bref... 5. 5 Les principaux avantages... 6 Table des matières 1 À noter... 3 2 Demande de prêt REER... 3 3 But du produit... 4 4 Le produit en bref... 5 5 Les principaux avantages... 6 6 Utilisation du prêt REER... 6 6.1 Taux d intérêt... 6 7 Modalités

Plus en détail

FERR RRQ CRÉDITS D IMPÔT

FERR RRQ CRÉDITS D IMPÔT FERR Fonds enregistré de revenu de retraite RRQ Régime de rentes du Québec SV Programme fédéral de la Sécurité de la vieillesse CRÉDITS D IMPÔT FERR. Page 03 RRQ....Page 06 SV...Page 13 Crédits d impôts..

Plus en détail

Stratégie d assurance retraite

Stratégie d assurance retraite Stratégie d assurance retraite Département de Formation INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 1 Table des matières : Stratégie d assurance retraite Introduction et situation actuelle page 3 Fiscalité de la police

Plus en détail

PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE

PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Décembre 2013 présence locale portée mondiale PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Comme l année tire à sa fin, les contribuables devraient envisager les stratégies de planification disponibles afin d

Plus en détail

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER?

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Version fin mai 2012 Ce document est destiné aux personnes participantes du Régime et vise à les aider à déterminer si le rachat d une rente pour service

Plus en détail

Nouvel achat. Résumé. Table des matières. - Pré-autorisation. - Pour se qualifier

Nouvel achat. Résumé. Table des matières. - Pré-autorisation. - Pour se qualifier Nouvel achat Résumé Table des matières - Pour se qualifier - Confirmation des revenus - Salariés - Travailleurs autonomes - Travailleurs à commissions - Travailleurs saisonniers - Autres revenus - Familles

Plus en détail

L accompagnement des étudiants dans la gestion de leur budget. Colloque des services aux étudiants. Université du Québec 28 mai 2014

L accompagnement des étudiants dans la gestion de leur budget. Colloque des services aux étudiants. Université du Québec 28 mai 2014 L accompagnement des étudiants dans la gestion de leur budget Colloque des services aux étudiants Université du Québec 28 mai 2014 Une présence provinciale d associations de consommateur Coalition des

Plus en détail

LES CLÉS D UNE RETRAITE PLUS SÛRE

LES CLÉS D UNE RETRAITE PLUS SÛRE LES CLÉS D UNE RETRAITE PLUS SÛRE CFA Institute est à l avant-garde du comportement éthique dans les marchés d investissement et une source de connaissances respectée au sein de la communauté financière

Plus en détail

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti Fonds enregistrés de revenu de retraite Fonds enregistréss de revenu de retraite La plupart des Canadiens connaissent le régime enregistré d épargne-retraite (REER). Ils sont nombreux à s en servir pendant

Plus en détail

Présentation par Andrea Poole. Un séminaire parrainé par Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada)

Présentation par Andrea Poole. Un séminaire parrainé par Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada) Présentation par Andrea Poole Un séminaire parrainé par Comptables professionnels agréés du Canada (CPA Canada) Ordre du jour Introduction Qu est-ce que la littératie financière? Pourquoi la littératie

Plus en détail

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER?

Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Document de réflexion - RACHETER OU NE PAS RACHETER? Version janvier 2015 Ce document est destiné aux personnes participantes du Régime et vise à les aider à déterminer si le rachat d une rente pour service

Plus en détail

Les avantages du CELI Franklin Templeton

Les avantages du CELI Franklin Templeton INVESTIR SANS JAMAIS PAYER D IMPÔTS Qu est-ce que le CELI? Le compte d épargne libre d impôts (CELI), qui sera ouvert au public à compter du 2 janvier 2009, est un nouveau type de compte d épargne enregistré

Plus en détail

Faire face. à une diminution de revenus. p.1. Votre portrait budgétaire Un budget d urgence Des trucs pour économiser Si vous avez des dettes...

Faire face. à une diminution de revenus. p.1. Votre portrait budgétaire Un budget d urgence Des trucs pour économiser Si vous avez des dettes... Votre portrait budgétaire Un budget d urgence Des trucs pour économiser Si vous avez des dettes... Faire face à une diminution de revenus Association coopérative d économie familiale des Basses-Laurentides

Plus en détail

L achat d une première résidence

L achat d une première résidence L achat d une première résidence Pascal Poirier B.A.A Spécialiste en planification hypothécaire POUR DIFFUSION INTERNE SEULEMENT Ordre du jour Hypothèque, buts Principes de base Mise de fonds et frais

Plus en détail

Finances personnelles pour les 50 ans et plus. Présenté par : Les services financiers Carole Couture inc. www.carole-couture.com

Finances personnelles pour les 50 ans et plus. Présenté par : Les services financiers Carole Couture inc. www.carole-couture.com Finances personnelles pour les 50 ans et plus Présenté par : Les services financiers Carole Couture inc. www.carole-couture.com Vous : année de naissance : Revenu annuel BRUT : $ Cot.REER personnel annuel

Plus en détail

Guide à l usage des curateurs et des tuteurs au majeur qui doivent fournir un rapport annuel

Guide à l usage des curateurs et des tuteurs au majeur qui doivent fournir un rapport annuel Guide à l usage des curateurs et des tuteurs au majeur qui doivent fournir un rapport annuel Ce guide est conçu pour vous accompagner dans la production de votre rapport annuel à titre de tuteur ou de

Plus en détail

DAVID SOLOMON, CA, PAIR - SYNDIC DE FAILLITE 514-482-3773

DAVID SOLOMON, CA, PAIR - SYNDIC DE FAILLITE 514-482-3773 DAVID SOLOMON, CA, PAIR - SYNDIC DE FAILLITE 514-482-3773 FORMULAIRE CONFIDENTIEL Veuillez répondre au meilleur de votre connaissance. Pour toute question, appelez-nous. Lorsque vous aurez complété, appelez-nous

Plus en détail

Compte d épargne libre d impôt (CELI)

Compte d épargne libre d impôt (CELI) Compte d épargne libre d impôt (CELI) MD Marque déposée de L Empire, Compagnie d Assurance-Vie. Les polices sont établies par L Empire, Compagnie d Assurance-Vie. Compte d'épargne libre d'impôt «Les Canadiens

Plus en détail

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE

FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE (Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien, L.N.-B. 2002, c.i-12.05, art.5(2)e), 9(1)b)(ii), 23(2)f) et 27(1)b)(ii)) Je suis le demandeur

Plus en détail

Plan d affaires. 102, rue Nadeau, case postale 5030 Carleton-sur-Mer (secteur Saint-Omer) (Québec) G0C 2Z0 - Tél. : 418 364-2000

Plan d affaires. 102, rue Nadeau, case postale 5030 Carleton-sur-Mer (secteur Saint-Omer) (Québec) G0C 2Z0 - Tél. : 418 364-2000 Plan d affaires 102, rue Nadeau, case postale 5030 Carleton-sur-Mer (secteur Saint-Omer) (Québec) G0C 2Z0 - Tél. : 418 364-2000 info@cldavignon.com - www.cldavignon.com Ce document est disponible en version

Plus en détail

Faire le bon choix SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes

Faire le bon choix SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes Faire le bon choix Aide-mémoire à l intention des employeurs Solutions d épargne-retraite collective Appuyés

Plus en détail

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI)

Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) PLANIFICATION FISCALE Foire aux questions sur le compte d épargne libre d impôt (CELI) Le compte d épargne libre d impôt (CELI) est un instrument d épargne lancé en 2009 permettant aux résidents canadiens

Plus en détail

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions

Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Chapitre 9 Les instruments d une bonne gestion financière: budget et prévisions Savoir utiliser son argent est un art et un art qui paie. Comme toutes les ressources, l argent peut être utilisé à bon ou

Plus en détail

Parce que la retraite ça se prépare!

Parce que la retraite ça se prépare! RREGOP RREGOP Parce que la retraite ça se prépare! Parce que la retraite, ça se prépare! Octobre 2012 Session de formation RREGOP Sécurité sociale, CSQ-Québec Janvier 2013 Mise en garde Lorsque l on pense

Plus en détail

Épargnez-vous bien des formalités

Épargnez-vous bien des formalités -------------------------------------------------------- --------------------------------------- ----------------------------------------------------------------- ------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

FINANCES PERSONNELLES: LE CRÉDIT

FINANCES PERSONNELLES: LE CRÉDIT FINANCES PERSONNELLES: LE CRÉDIT Services financiers aux étudiants Vrai ou faux? Le fait de payer votre facture de carte de crédit deux ou trois jours après la date d échéance n aura aucun effet sur votre

Plus en détail

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher

Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Votre propriété de vacances aux États-Unis pourrait vous coûter cher Auteur : Jamie Golombek Juin 2015 Il semble que de plus en plus de Canadiens font l achat de propriétés de vacances aux États-Unis.

Plus en détail

Faire le bon choix. Desjardins & Cie SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes

Faire le bon choix. Desjardins & Cie SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes SOLUTIONS D ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE Laissez-vous simplement guider par nos spécialistes Desjardins & Cie Faire le bon choix Aide-mémoire à l intention des employeurs Produits d épargne-retraite collective

Plus en détail

Un seul compte pour votre retraite. M a n u v i e u n

Un seul compte pour votre retraite. M a n u v i e u n Un seul compte pour votre retraite M a n u v i e u n Avant de prendre leur retraite, la plupart des Canadiens prennent les mesures qui s imposent pour se garantir un revenu mensuel stable. Ils peuvent

Plus en détail

Calculez la somme à épargner en vue de votre retraite

Calculez la somme à épargner en vue de votre retraite Calculez la somme à épargner en vue de votre retraite Ce sont vos projets de retraite qui vous permettront d établir le montant à épargner. Les calculs suivants vous aideront à déterminer la somme à mettre

Plus en détail

Plan de la présentation

Plan de la présentation Maryse Mc Mahon CA, CMA, Pl. fin., M. Fisc. SCF Fédération de l UPA du Centre-du-Québec Plan de la présentation Introduction Situation financière Situation fiscale Situation à la retraite Situation au

Plus en détail

Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11

Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11 Loi sur l établissement et l exécution réciproque des ordonnances de soutien (LEEROS) FORMULE 11 DÉCLARATION FINANCIÈRE Je suis le demandeur / requérant / défendeur de cette demande pour l obtention ou

Plus en détail

Trousse des nouveaux arrivants. Impôt sur le revenu. Feuilles de travail

Trousse des nouveaux arrivants. Impôt sur le revenu. Feuilles de travail Trousse des nouveaux arrivants Impôt sur le revenu Feuilles de travail Ottawa Community Loan Fund Fonds d emprunt Communautaire d Ottawa 22 O Meara St., Causeway Work Centre, Ottawa, ON K1Y 4N6 Tel: 613-594-3535

Plus en détail

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 13 MARS 2014

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 13 MARS 2014 PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE Marie Bouvier 13 MARS 2014 PLAN DE LA PRÉSENTATION Taux de remplacement du revenu Sources de revenus à la retraite Régimes publics Pension de la sécurité de la vieillesse

Plus en détail

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent

Guide pratique : Les coûts d emprunt d argent QUESTION Guide pratique : Les coûts d emprunt Commanditaire fondateur ABC Alpha pour la vie Canada Guide pratique Question : Les coûts d emprunt Faire l épicerie coûte de l argent. Les vêtements coûtent

Plus en détail

Module 5 - L épargne Document 5-7

Module 5 - L épargne Document 5-7 Document 5-7 Outils d épargne (notions détaillées) Compte d épargne à intérêt élevé Il s agit d un type de compte de dépôt, sur lequel la banque vous verse un intérêt. Ce taux d intérêt, qui est variable,

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière 101 Rembourser ses dettes pour se donner une plus grande marge de manœuvre Si vous voulez réaliser des objectifs financiers précis, vous pourriez y arriver plus rapidement en vous

Plus en détail

Un petit retour sur l année qui se termine

Un petit retour sur l année qui se termine Parution de juillet 2011 Un petit retour sur l année qui se termine Bien sûr, résumer le travail d une année en une page est en soi impossible, alors nous nous attarderons aux grandes lignes que nous a

Plus en détail

F-201. Portant la note : (Mise à jour : Janvier 2010) «IMPRESSION : DÉCEMBRE 2007»

F-201. Portant la note : (Mise à jour : Janvier 2010) «IMPRESSION : DÉCEMBRE 2007» F-201 Portant la note : «IMPRESSION : DÉCEMBRE 2007» (Mise à jour : Janvier 2010) Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel

Plus en détail

abri fiscal placement ou autre mécanisme financier qui vous permet de protéger une partie de vos gains de l impôt pendant une certaine période

abri fiscal placement ou autre mécanisme financier qui vous permet de protéger une partie de vos gains de l impôt pendant une certaine période Voici les définitions de quelques mots clés utilisés dans le cadre du programme Connaissances financières de base. Ces mots peuvent avoir des sens différents ou refléter des notions distinctes dans d autres

Plus en détail

LA FAILLITE. revenuquebec.ca

LA FAILLITE. revenuquebec.ca LA FAILLITE revenuquebec.ca La faillite entraîne un processus à la suite duquel une personne est libérée du paiement de la plupart de ses dettes en vertu de la Loi sur la faillite et l insolvabilité. Cependant,

Plus en détail

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité.

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Les montants pour conjoint et pour

Plus en détail

Rapport sur les résidences pour Personnes âgées Québec

Rapport sur les résidences pour Personnes âgées Québec l e m a r c h é d e l h a b i t a t i o n Rapport sur les résidences pour Personnes âgées S o c i é t é c a n a d i e n n e d h y p o t h è q u e s e t d e l o g e m e n t Date de diffusion : Table des

Plus en détail

J ai des valeurs j investis où ça compte!

J ai des valeurs j investis où ça compte! J ai des valeurs j investis où ça compte! L ÉPARGNE ENTREPRENANTE Avec Fondaction, un fonds de travailleurs socialement responsable, je profite d avantages fiscaux intéressants et je peux épargner plus

Plus en détail

QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE

QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE QUESTIONNAIRE N O 1 1 QUESTIONNAIRE N O I PROFIL DE LA SITUATION PERSONNELLE ET FAMILIALE 1. Renseignements généraux Nom(s) et prénom(s) État civil Date de naissance (âge) Occupation(s) Adresse Résidence

Plus en détail

GUIDE REER. Faites fructifier votre argent selon vos conditions grâce aux placements REER

GUIDE REER. Faites fructifier votre argent selon vos conditions grâce aux placements REER GUIDE REER Faites fructifier votre argent selon vos conditions grâce aux placements REER Sommaire Équilibre entre dépenses et épargne...3 REER...4 Foire aux questions...5 Votre liste de vérification REER...7

Plus en détail

Protéger les familles. Protéger les personnes.

Protéger les familles. Protéger les personnes. Solutions de placement Protéger les familles. Protéger les personnes. Amorcez dès maintenant votre planification à long terme; n attendez pas à demain Une approche stratégique de placement pour l avenir

Plus en détail

Régie des rentes du Québec Régimes complémentaires de re trai te 2006 Pour mieux

Régie des rentes du Québec Régimes complémentaires de re trai te 2006 Pour mieux Régie des rentes du Québec Régimes complémentaires de re trai te 2006 Pour mieux le CRI le FRV Ce document d information n a pas force de loi. En cas de conflit d interprétation, il faut s en remettre

Plus en détail

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 9. REEE Plus seulement pour les enfants

SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 9. REEE Plus seulement pour les enfants SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 9 REEE Plus seulement pour les enfants Pour la majorité des gens, un régime enregistré d épargne-études (REEE)

Plus en détail

VOTRE RÉGIME DE RETRAITE

VOTRE RÉGIME DE RETRAITE Unité Ministères et Emplois L Église Unie du Canada VOTRE RÉGIME DE RETRAITE Résumé du régime de retraite de l Église Unie Révision 2013 Table des matières Introduction... 3 Participation des employeurs

Plus en détail

Revenus de retraite. Produits de décaissement Rentes, FERR et FRV

Revenus de retraite. Produits de décaissement Rentes, FERR et FRV Revenus de retraite Produits de décaissement Rentes, FERR et FRV Produits de décaissement Profiter pleinement de votre nouveau mode de vie sans inquiétude financière Depuis des années, vous épargnez pour

Plus en détail

Document d information n o 6 sur les pensions

Document d information n o 6 sur les pensions Document d information n o 6 sur les pensions Régimes de pension des milieux Partie 6 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Le compte d épargne libre d impôt Essentiel pour atteindre vos objectifs financiers

Le compte d épargne libre d impôt Essentiel pour atteindre vos objectifs financiers Le compte d épargne libre d impôt Essentiel pour atteindre vos objectifs financiers L abri fiscal le plus souple qui soit Pour la retraite ou bien avant. Le compte d épargne libre d impôt, ou CELI, est

Plus en détail

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 19 janvier 2015

PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE. Marie Bouvier 19 janvier 2015 PLANIFICATION FINANCIÈRE DE LA RETRAITE Marie Bouvier 19 janvier 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Taux de remplacement du revenu Sources de revenus à la retraite Régimes publics Pension de la sécurité de la

Plus en détail

L importance de l épargne et des investissements hors ferme pour favoriser le transfert des entreprises agricoles

L importance de l épargne et des investissements hors ferme pour favoriser le transfert des entreprises agricoles Colloque gestion et établissement Succombez à la tentation de gérer! 2 et 3 novembre 2009 L importance de l épargne et des investissements hors ferme pour favoriser le transfert des entreprises agricoles

Plus en détail

Préparez la retraite que vous voulez

Préparez la retraite que vous voulez Préparez la retraite que vous voulez Vous méritez une retraite agréable La retraite est l un des événements les plus importants de votre vie. Elle marque le passage vers une nouvelle étape merveilleuse

Plus en détail

Régime d accession à la propriété (RAP)

Régime d accession à la propriété (RAP) Régime d accession à la propriété (RAP) Introduction Les fonds retirés d un REER sont habituellement imposables l année du retrait. Toutefois, dans le cadre de certains programmes, le retrait n entraîne

Plus en détail