Enquête INCA Graphiques et tableaux

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enquête INCA Graphiques et tableaux"

Transcription

1 Enquête INCA Graphiques et tableaux Avec qui se prend le repas? Le lieu des repas des adultes (hors non réponses) Les déjeuners pris hors domicile pour les adultes (base : 89 repas) Les dîners pris hors domicile pour les adultes (base : repas) Le lieu des repas des enfants (enfants, hors non réponses) Les déjeuners pris hors domicile pour les enfants (base : repas) Groupes de produits dont la consommation augmente le plus Groupes de produits dont la consommation diminue Taux de consommateurs sur une semaine (en %) et quantités d aliments consommés par les adultes normoévaluants (en g/jour/personne) Quantités de boissons consommées par les adultes (normo-évaluants, en g/jour/personne) Quantités d aliments consommées par les adultes selon le sexe (normo-évaluants, en g/jour/personne) Consommations alimentaires moyennes des adultes selon l âge (en g/j) Taux de consommateurs sur une semaine (en %) et quantités d aliments consommées par les enfants (en g/jour/enfant) Quantités de boissons consommées par les enfants (en g/jour/enfant) Quantités d aliments consommés selon le sexe de l enfant (en g/jour/enfant) Consommations alimentaires moyennes des enfants selon l âge (en g/j) Consommations alimentaires moyennes des adultes selon les occasions de consommation (en g/personne/jour) Consommations alimentaires moyennes des adultes à domicile et hors domicile (en %) Consommations alimentaires moyennes des enfants selon les occasions de consommation (enfants de 3-14 ans, en g/personne/jour) Consommations alimentaires moyennes des enfants à domicile et hors domicile (enfants de 3-14 ans, en %) 1

2 «Avec qui se prend le repas?» (adultes, hors non réponses) Petit-déjeuner 49% 48% 3% Déjeuner 0% 65% 15% Dîner 14% 77% 9% Goûter 44% 43% 13% Seul En famille Avec des amis

3 Le lieu des repas des adultes (hors non réponses) Petit-déjeuner 96% 4% Déjeuner 75% 5% Dîner 88% 1% Goûter 77% 3% Domicile Hors foyer Source :AFSSA/CRÉDOC/DGAL, Enquête INCA

4 Les déjeuners pris hors domicile pour les adultes (base : 89 repas) Autres 0% Sur le lieu de travail 5% Dans un café, cafétéria 8% Chez des amis 1% Au restaurant, pizzeria 11% Au fast food 3% A la cantine 1% 4

5 Les dîners pris hors domicile pour les adultes (base : repas) Chez des amis 38% A la cantine % Au fast food 5% Sur le lieu de travail 6% Au restaurant, pizzeria 18% Autres 7% Dans un café, cafétéria 4% 5

6 Le lieu des repas des enfants (enfants, hors non réponses) Petit-déjeuner 96% 4% Déjeuner 70% 30% Dîner 91% 9% Goûter 77% 3% Domicile Hors foyer 6

7 Les déjeuners pris hors domicile pour les enfants (base : repas) Chez des amis 9% Autres 8% A la cantine 63% 7

8 Groupes de produits dont la consommation augmente le plus Groupe de produits Évolution INSEE Évolution ASPCC-INCA Adultes Évolution ASPCC-INCA Enfants Évolution Sécodip Pâtisseries et viennoiseries Pizzas, quiches et sandwiches Crème fraîche Thé (achats) Jus de fruits Eaux minérales et de source Confiserie de sucre Desserts lactés frais Sodas et boissons gazeuses Biscuits et pains d épices Pâtes alimentaires Poissons (frais, surgelés et fumés) + 45% + 38% + 33% + 8% + 4% + 0% + 19% + 1% + 1% + 90% + 87% + 4% + 15% B + 17% 0% C + 4% D + 3% + 84% + 80% + 17% 3% B + 17% + 4% C + 3% D + 4% + 116% A + 6% F + 36% n.d. + 71% + 13% + 16% B + 31% + 14% E + 15% + 7% A Pâtisseries industrielles fraîches ou surgelées seulement B Yaourts et desserts lactés C Biscuits sucrés seulement D Pâtes et riz E Biscuits salés et sucrés F Pizzas fraîches et surgelées, hors restauration hors foyer Sources : INSEE Annuaire statistique de la France 000, Panel consommateur Sécodip traitement OCA/AFSSA, Enquêtes individuelles ASPCC 1994 et INCA

9 Groupes de produits dont la consommation diminue Groupe de produits Évolution INSEE Évolution ASPCC-INCA Adultes Évolution ASPCC-INCA Enfants Évolution Sécodip Viande de cheval Sucre Triperie Bœuf Veau Mouton, agneau - 5% - 1% - 17% - 13% - 1% - % Sucre et produits sucrés 8% Abats 5% Viandes (y c. plats) 4% Sucre et produits sucrés 37% Abats 33% Viandes (y c. plats) + 8% - 4% Sucre + % Abats : - 15% n. s. 9

10 Taux de consommateurs sur une semaine (en %) et quantités d aliments consommés par les adultes normo-évaluants (en g/jour/personne) Graisses et huiles Légumes Pain, biscottes et autres céréales Condiments et sauces Viandes Pommes de terre Charcuterie Pâtes et riz Fromages Produits laitiers hors lait Fruits et compotes Sucre pur Pâtisserie et viennoiseries Volailles et gibiers Poissons Plats composés Pizzas, quiches et sandwiches Lait Œufs et dérivés Chocolats, confiserie et autres produits sucrés Biscuits secs sucrés Jus de fruits Sodas Crustacés et mollusques Biscuits salés, amandes et noix Légumes secs Abats Taux de consommateurs (%) Quantités (g/jour/pers.) Source :AFSSA/CRÉDOC/DGAL, Enquête INCA 1999.

11 Quantités de boissons consommées par les adultes (normo-évaluants, en g/jour/personne) Eaux minérales, eaux de source 88 Eau du robinet 71 Café 01 Vins et champagne 111 Soupes 86 Autres boissons chaudes 73 Bières 8 Autres alcools 17 Cidre 4 11

12 Quantités d aliments consommées par les adultes selon le sexe (normo-évaluants, en g/jour/personne) Eaux Boissons alcoolisées Café Pain, biscottes Fruits Légumes (hors pommes de terre) Lait BRSA Plats composés Soupes Pommes de terre et apparenté Viandes Ultra frais laitier Charcuterie Thé et boissons chaudes Fromages Volailles et gibiers Pâtes Pâtisserie Poissons Sucres et dérivés Entremets Pizzas, quiches et pâtisseries salées Riz et semoule Oeufs et dérivés Sandwiches, casse-croûte Viennoiseries Beurre Biscuits Légumes secs Compotes et fruits cuits Entrées Condiments et sauces Glaces Céréales pour petit déjeuner Crustacés et mollusques Margarine Abats Chocolat Fruits secs et graines oléagineuses Huiles Autres céréales Autres graisses0 Boissons de l'effort et substitut de repas Hommes Femmes 1

13 Consommations alimentaires moyennes des adultes selon l âge (en g/j) Produit 15-4 ans 5-44 ans ans 65 ans et plus Ensemble Pain biscottes 83,7 119,0 138,3 146,5 1,6 Pâtes 45,1 37,3 34,7 6,0 36,1 Riz et semoule 4,0 4,3 18,9 1,0 0,8 Viennoiseries 4,3 1,6 11,0 9,9 17,3 Biscuits 19, 15,3,6,1 13,9 Pâtisseries 33,8 33,9 40,8 34,8 35,8 Lait 146,7 14, 96,1 117,0 119,5 Ultra frais laitier 76, 78,5 70,7 75,3 75,5 Fromages 6,0 40,1 44,7 4,3 39,3 Œufs et dérivés 15,9 16, 3,4 17,8 18,3 Beurre 11,1 13,8 14,3 14,7 13,6 Viandes 61,3 60,0 63,3 50,8 59,6 Volailles et gibiers 31,1 37,4 43,8 31,1 37,0 Charcuterie 3,9 41,3 41,1 3,9 38,4 Poissons 3,0 6,9 34,6 34,7 9,5 Légumes (hors pommes de terre) 93,9 116,4 146,4 18,5 1,5 Pommes de terre et dérivés 68,6 60,1 63,4 64,8 63, Légumes secs 8,1,7 1,4 8,,3 Fruits 77,3 8,8 164, 06,0 134, Sucres et dérivés 18,6 30,1 30,1 9,0 7,9 Eaux 570, 574, 541,5 56,0 556,9 Jus de fruits et sodas 00, 6,8 53,7 5, 99,8 Boissons alcoolisées 49,7 158,1 9,6 167,7 159,9 Café 66,1 8,5 54, 188,5 00,7 Thé et boissons chaudes 34,6 65,7 8,1 76,6 73,3 Pizzas, quiches et tartes salées 36,1 7,8 16,6 11,4 3,6 Sandwiches 19,9 0, 7,8 1,7 13,8 Soupes 44,1 56,6 1,9 16,3 86,4 Plats composés 88,9 93,8 67,1 56,0 79,6 Entremets 31, 8,1 17,5 19,8 4,5 Compotes et fruits cuits 8,5, 1,0 1,4,7 13

14 Taux de consommateurs sur une semaine (en %) et quantités d aliments consommées par les enfants (en g/jour/enfant) Graisses et huiles Légumes Pommes de terre Pâtes et riz Pain, biscottes et autres céréales Produits laitiers hors lait Viandes Charcuterie Lait Condiments et sauces Pâtisserie et viennoiseries Fromages Chocolat, confiserie et autres produits sucrés Plats composés Fruits Pizzas, quiches et sandwiches Volailles et gibiers Sucre pur Biscuits sucrés Poissons Jus de fruits Sodas-BNA froides Œufs et dérivés Légumes secs et féculents Biscuits salés, amandes et noix Crustacés et mollusques Abats Taux de consommateurs (%) Quantités (g/jour/pers.) 14

15 Quantités de boissons consommées par les enfants (en g/jour/enfant) Eau du robinet 61 Eaux minérales, eau de source 17 Soupes 4 Autres boissons chaudes 0 Café 11 Boissons alcoolisées 15

16 Quantités d aliments consommés selon le sexe de l enfant (en g/jour/enfant) Eaux Lait BRSA Fruits Ultra frais laitier Légumes (hors pommes de terre) Plats composés Pommes de terre et apparenté Pain, biscottes Viandes Soupes Pâtes Pâtisserie Entremets Biscuits Charcuterie Volailles et gibiers Fromages Boissons chaudes Riz et semoule Viennoiseries Poissons Sucres et dérivés Céréales pour petit déjeuner Pizzas, quiches et pâtisseries salées Compotes et fruits cuits Oeufs et dérivés Beurre Sandwiches, casse-croûte Café Glaces Légumes secs Condiments et sauces Chocolat Entrées Margarine Fruits secs et graines oléagineuses Autres céréales Crustacés et mollusques Abats Boissons alcoolisées Huiles Boissons de l'effort et substitut de repas Autres graisses Garçons Filles 16

17 Consommations alimentaires moyennes des enfants selon l âge (en g/j) Produit 3 à 5 ans 6 à 8 ans 9 à 11 ans 1 à 14 ans Ensemble Pain biscottes 35,1 57,9 63,4 87,5 61,5 Céréales petit déjeuner 15,4 0,5 1,1 17,3 18,6 Pâtes 6, ,8 44,7 37,0 Riz et semoule 16,5 18,6 3,1 6,7 1,3 Viennoiseries 19,3 4,4 5,3 7,7 4,3 Biscuits 30,4 3,7 6,3 7,8 9,3 Pâtisseries,6 3,4 34,9 38,8 3,3 Lait 47,1 3 01,3 196, 19,0 Ultra frais laitier 89,6 86, 67,3 63,4 76,6 Fromages 18,3 1,6 3,7 5,3,3 Œufs et dérivés 9,4 11,8 13,4 11,5 11,5 Beurre 7,6,3,8 11,8, Viandes 34, 41,7 51,1 59, 46,7 Volailles et gibiers 17,5 3,5 31,5 9,9 5,6 Charcuterie 3,6 7, 6,4 3,8 7,6 Poissons 17,8 1,1 1,1 1, 0,3 Légumes (hors pommes de terre) 57,8 7,6 8,6 84,4 74,5 Pommes de terre et dérivés 44,4 56, ,3 Fruits 71, 87, 95,7 80, 83,5 Sucres et dérivés 15, ,8 1,8 18,4 Eaux 401,1 496,8 467,4 537,1 477,7 Jus de fruits et sodas 180,3 173,6 198,5 36,8 197,7 Café,3 6,4 14,3 18,4,5 Thé et boissons chaudes 16,7 17,9 4,1 19,9 19,6 Pizzas, quiches et tartes salées 11, 15,6 0, 4,3 17,9 Sandwiches 5,6 8,1 11,5 15,5, Soupes 35,4 46, 43,4 4,3 4,0 Plats composés 49 6, 78, ,0 Entremets 36, 30, 36,3 8,1 3,5 Compotes et fruits cuits,8 1,6,7 8,9,8 17

18 Consommations alimentaires moyennes des adultes selon les occasions de consommation (en g/personne/jour) Groupe de produits Petit déjeuner Déjeuner Dîner Goûter Encas Ensemble Pain biscottes 40,1 39,1 39,1,4 1,9 1,6 Pâtes 0, ,1 Riz et semoule 0,1 11,9 8, ,8 Viennoiseries 13,7 0, 0,3 1,9 1,3 17,3 Biscuits 4,1, 3,9 1,7 13,9 Pâtisseries, 14,1 1 4,8,8 35,8 Lait 0,8 3,7 7,1 5,9 119,5 Ultra frais laitier 8,3 7,6 35,6,1 1,9 75,5 Fromages 1,1 17,1 0 0,3 0,8 39,3 Œufs et dérivés 0,3 5,7 1, 0, 0,1 18,3 Beurre 5,8 4,4 3, 0, 0,1 13,6 Viandes 0, ,4 0 0,1 59,6 Volailles et gibiers 0,1 4,3 1, Charcuterie 0,7 17,7 19 0, 0,8 38,4 Poissons 0,1 18, ,1 9,5 Légumes (hors pommes de terre) 0,3 71,5 50,5 0,1 0,1 1,5 Pommes de terre et dérivés 0, ,1 0, 63, Légumes secs 0,1 6,5 3,7 0 0,3 Fruits 8, 59,6 50,9 6,3 9,3 134, Sucres et dérivés 19,3,8 1,7 1,6,6 7,9 Eaux 30,6 4,7 18,1 1, ,9 Jus de fruits et sodas 33,6,3 3,1 6, ,8 Boissons alcoolisées 1 67,1 71 3, ,9 Café 14,9 33,8 9,5,5 00,7 Thé et boissons chaudes 40,5 4,3 5,3 11,6 11,6 73,3 Pizzas, quiches et tartes salées 0 6,7 16,5 0,1 0,3 3,6 Sandwiches, casse-croûte 0, 7, 4,7 0,3 1,5 13,8 Soupes 0,6 8,4 76,9 0 0,5 86,4 Plats composés 0, 41,5 37,8 0,1 0 79,6 Entremets 0,,8 11,3 1,3 0,9 4,5 Compotes et fruits cuits 0,8 5 4,4 0,5 0,1,7 Base : 1474 adultes 18

19 Consommations alimentaires moyennes des adultes à domicile et hors domicile (en %) Groupe de produits A domicile Hors domicile Sandwiches, casse-croûte 33% 67% Glaces 61% 39% Pâtisserie 65% 35% Boissons alcoolisées 69% 31% Pizzas, quiches et pâtisseries salées 7% 8% Chocolat 73% 7% Crustacés et mollusques 76% 4% Biscuits 77% 3% Jus de fruits et sodas 78% % Légumes (hors pommes de terre) 83% 17% Fruits 85% 15% Ultra frais laitier 87% 13% Pain, biscottes 87% 13% Lait 95% 5% Base : 1474 adultes Sources : AFSSA/CRÉDOC/DGAL, Enquêtes ASPCC 1994 et INCA

20 Consommations alimentaires moyennes des enfants selon les occasions de consommation (enfants de 3-14 ans, en g/personne/jour) Groupe de produits Petit déjeuner Déjeuner Dîner Goûter Encas Total Pain, biscottes 17,8 17,1 17,3 8,0 1,3 61,5 Céréales pour petit déjeuner 15,1 0,3 0,7,0 0,4 18,6 Pâtes 0,1 18,8 18,1 0,0 0,0 37,0 Riz et semoule 0,0 1,5 8,8 0,0 0,0 1,3 Viennoiseries 13, 0,1 0,3 9,1 1,5 4,3 Biscuits 6,,0,0 15,3 3,9 9,3 Pâtisserie,7 8,3 9,,4 1,7 3,3 Lait 176,0 1,8 6,4 8,0 6,8 19,0 Ultra frais laitier 4,4 30,8 35,1 5, 1,0 76,6 Fromages 0,5 9,7,9 0,8 0,4,3 Oeufs et dérivés 0,1 3,9 7,5 0,0 0,0 11,5 Beurre,96 3,80,81 0,5 0,06,15 Viandes 0,1 3,3 14,3 0,1 0,0 46,7 Volailles et gibiers 0,0 16,3 9,3 0,0 0,0 5,6 Charcuterie 0,1 1,9 14,1 0, 0,3 7,6 Poissons 0,1 1,3 7,8 0,0 0,0 0,3 Légumes (hors pommes de terre) 0,1 44,7 9,6 0,0 0, 74,5 Pommes de terre et apparenté 0, 36,3 3,3 0,1 0,3 60,3 Fruits 4, 35,6 8,0,8 4,9 83,5 Sucres et dérivés 6,9 1,5, 4,9,9 18,4 Eaux 14,5 07,8 00,7 33,5 1, 477,7 Jus de fruits et sodas 49,3 40,7 40,7 48,9 18,1 197,7 Café 8,5 0,4 0,3 0,7 0,7,5 Thé et boissons chaudes 15,8 0, 0,7 1,9 1,0 19,6 Pizzas, quiches et pâtisseries salées 0,0 5,6 1,1 0, 0,0 17,9 Sandwiches, casse-croûte 0,1 4,5 4,8 0,4 0,4, Soupes 0,0 4,9 37,0 0,0 0,0 4,0 Plats composés 0, 34,4 34, 0, 0,0 69,0 Entremets 1, 13,4 13,5 3,7 0,7 3,5 Compotes et fruits cuits 0,4 4,9 4, 1,1 0,,8 Base : 18 enfants de 3 à 14 ans 0

21 Consommations alimentaires moyennes des enfants à domicile et hors domicile (enfants de 3-14 ans, en %) Groupe de produits A domicile Hors domicile Sandwiches, casse-croûte 53% 47% Glaces 64% 36% Pâtisserie 71% 9% Chocolat 71% 9% Biscuits 7% 8% Poissons 76% 4% Pommes de terre et apparenté 76% 4% Riz et semoule 76% 4% Légumes (hors pommes de terre) 77% 3% Viandes 77% 3% Fruits 78% % Volailles et gibiers 79% 1% Jus de fruits et sodas 79% 1% Pizzas, quiches et pâtisseries salées 83% 17% Viennoiseries 83% 17% Ultra frais laitier 85% 15% Pain, biscottes 86% 14% Soupes 90% % Thé et boissons chaudes 9% 8% Café 9% 8% Lait 94% 6% Céréales pour petit déjeuner 96% 4% Base : 18 enfants de 3 à 14 ans 1

La consommation alimentaire des adultes de ans en France, en

La consommation alimentaire des adultes de ans en France, en La consommation alimentaire des adultes de 18-79 ans en France, en 2006-07 Carine DUBUISSON Sandrine LIORET, Ariane DUFOUR, Gloria CALAMASSI-TRAN, Lionel LAFAY Afssa / DERNS / PASER / Observatoire des

Plus en détail

Estimation des apports en acides gras trans dans la population française en 2008 à partir des données de l étude INCA2

Estimation des apports en acides gras trans dans la population française en 2008 à partir des données de l étude INCA2 Estimation des apports en acides gras trans dans la population française en 2008 à partir des données de l étude INCA2 Ariane Dufour - Laure Du Chaffaut AFSSA/DERNS/PASER Présentation au GT DGAL Lipides,

Plus en détail

Programme en souscription. Evolution de l importance et de la composition du petit déjeuner en France chez les enfants

Programme en souscription. Evolution de l importance et de la composition du petit déjeuner en France chez les enfants Programme en souscription Evolution de l importance et de la composition du petit déjeuner en France chez les enfants Pôle Consommation et Entreprises Pascale HEBEL hebel@credoc.fr 06 42 02 77 94 Aurée

Plus en détail

Oqali Observatoire de la qualité de l alimentation

Oqali Observatoire de la qualité de l alimentation Oqali Observatoire de la qualité de l alimentation Etude de l impact potentiel chartes d engagements volontaires de progrès nutritionnels sur les nutriments de la population française Colloque «Qualité

Plus en détail

LES GROUPES ALIMENTAIRES

LES GROUPES ALIMENTAIRES LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 16 HERBANEWS SOMMAIRE LES GROUPES ALIMENTAIRES chiffres clefs Présentation de chaque groupe conseils dans le cadre d'un contrôle de poids Contexte A retenir

Plus en détail

Alimentation 2 4 Ans. Dr Decline

Alimentation 2 4 Ans. Dr Decline Alimentation 2 4 Ans Dr Decline 14/12/2016 Répartition des repas chez l'enfant de 1 à 3 ans Répartition de la Valeur Energétique 30% 15% 408 Kcal 204 Kcal 340 Kcal 408 Kcal 25% 30% Petit Déjeuner Déjeuner

Plus en détail

L ALIMENTATION POST GREFFE

L ALIMENTATION POST GREFFE L ALIMENTATION POST GREFFE Conseils d hygiène alimentaire Lavez-vous soigneusement les mains avant chaque préparation et essuyez-vous de préférence avec des essuiemains à usage unique. Lavez la vaisselle

Plus en détail

Code Famille Code Sous famille Code Segment 10 FRUITS ET LEGUMES 10 FRUITS 10 FRUITS ET LEGUMES 20 LEGUMES 15 PATISSERIE / BOULANGERIE 10 BOULANGERIE

Code Famille Code Sous famille Code Segment 10 FRUITS ET LEGUMES 10 FRUITS 10 FRUITS ET LEGUMES 20 LEGUMES 15 PATISSERIE / BOULANGERIE 10 BOULANGERIE Code Famille Code Sous famille Code Segment 10 FRUITS ET LEGUMES 10 FRUITS 10 FRUITS ET LEGUMES 20 LEGUMES 15 PATISSERIE / BOULANGERIE 10 BOULANGERIE 15 PATISSERIE / BOULANGERIE 20 VIENNOISERIE/PATISSERIE

Plus en détail

VIN Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda

VIN Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda VIN Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda THE Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda JUS D ORANGE Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda CAFE Boissons vin - thé

Plus en détail

Les évolutions des comportements des consommateurs Intervention de Pascale Hébel

Les évolutions des comportements des consommateurs Intervention de Pascale Hébel Les évolutions des comportements des consommateurs Intervention de Pascale Hébel 17 décembre 2013 CCAF - Méthodologie Partie Comportement & opinions - Questionnaire en face à face - à la ménagère (questionnaire

Plus en détail

Régimes dans Les Maladies Inflammatoires Chroniques de l intestin (MICI)

Régimes dans Les Maladies Inflammatoires Chroniques de l intestin (MICI) Régimes dans Les Maladies Inflammatoires Chroniques de l intestin (MICI) Sandrine CATTO Diététicienne Hôpital Robert Debré Paris LE REGIME PAUVRE EN FIBRES C est à vous d adapter la régime de votre enfant

Plus en détail

Analyse des apports nutritionnels en acides gras De la population française A partir des données INCA 2

Analyse des apports nutritionnels en acides gras De la population française A partir des données INCA 2 Analyse des apports nutritionnels en acides gras De la population française A partir des données INCA 2 Auteurs du rapport : Jessica Tressou-Cosmao, Stéphane Pasteau, Céline Le Guillou, Noémie Simon Février

Plus en détail

ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS

ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS ALIMENTATION DU JEUNE JOUEUR DE TENNIS LES ENFANTS QUI FONT DU SPORT ET SONT EN PÉRIODE DE CROISSANCE ONT-ILS DES BESOINS NUTRITIONNELS PARTICULIERS? Croissance + Sport = Besoins énergétiques Besoins en

Plus en détail

Observatoire de la consommation alimentaire

Observatoire de la consommation alimentaire Observatoire de la consommation alimentaire Unité d'economie et Développement rural Unité de Statistique et Informatique DOSSIERS THEMATIQUES Evolution des dépenses alimentaires des ménages : plus de plats

Plus en détail

Centre Inter Services de Santé au Travail GIE regroupant les 5 services de Santé au Travail de la Métropole Lilloise

Centre Inter Services de Santé au Travail GIE regroupant les 5 services de Santé au Travail de la Métropole Lilloise nutrijeu Centre Inter Services de Santé au Travail GIE regroupant les 5 services de Santé au Travail de la Métropole Lilloise Selon le temps dont vous disposez et des consignes qui vous seront proposées,

Plus en détail

«La Suggestion Equilibre du jour»

«La Suggestion Equilibre du jour» «La Suggestion Equilibre du jour» L équilibre alimentaire Les principes de base Ce document est conforme au Mise à jour Février 2008 www.sodexho.com www.sodexo.com SOMMAIRE 1 La composition des aliments

Plus en détail

LES 7 GROUPES ALIMENTAIRES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation

LES 7 GROUPES ALIMENTAIRES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation LES 7 GROUPES ALIMENTAIRES Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation Les groupes d'aliments Aucun aliment n est complet aucun des aliments que nous mangeons ne nous apporte

Plus en détail

Évaluer les consommations alimentaires

Évaluer les consommations alimentaires Lien avec le PNNS Le PNNS, dans ses deux phases successives, a fixé des objectifs nutritionnels prioritaires pour la population générale, dont plusieurs concernent directement les s alimentaires : augmenter

Plus en détail

Fin de vie et alimentation. Diététique

Fin de vie et alimentation. Diététique Fin de vie et alimentation Diététique Ne plus parler de régimes : Pour les personnes en fin de vie, il n y a aucune raison de prendre en compte les régimes hypolipémiants, hyposodés, hypocaloriques, Pour

Plus en détail

P1: Préférences alimentaires actuelles

P1: Préférences alimentaires actuelles Questionnaire 10 préférences et habitudes alimentaires - Séance 2 Code sujet : Date: Heure : Enquêteur : P1: Préférences alimentaires actuelles P1_1Nous allons vous proposer un menu à choisir pour un déjeuner

Plus en détail

-> Point de repère : Le programme national nutrition santé (PNNS) recommande de consommer 5 fruits et légumes par jour.

-> Point de repère : Le programme national nutrition santé (PNNS) recommande de consommer 5 fruits et légumes par jour. I OUI! Riz, pâtes, pommes de terre, pain, légumes secs, les féculents sont la base de notre alimentation et sont nécessaires à chaque repas, en quantités adaptées à l âge et de l appétit de chacun des

Plus en détail

ANNEXE A LA CHARTE LIVRAISONS DU CENTRE VILLE (DELIBERATION DU 6 JUILLET 2012)

ANNEXE A LA CHARTE LIVRAISONS DU CENTRE VILLE (DELIBERATION DU 6 JUILLET 2012) ANNEXE A LA CHARTE LIVRAISONS DU CENTRE VILLE (DELIBERATION DU 6 JUILLET 2012) CONDITIONS ET MODALITES D ACCES AU STATUT D AYANT DROIT POUR LES LIVRAISONS SUR CRENEAUX HORAIRES AUTORISES La charte livraison,

Plus en détail

La composition des menus

La composition des menus La composition des menus Guide pratique de la restauration collective dans les lycées www.iledefrance.fr Sommaire La structure des repas 4 L élaboration des menus 8 Le contrôle 11 Ce guide pratique a été

Plus en détail

Les conseils de René SCHAUBER pour la course en relais. du dimanche 25 septembre Fiche conseils n 4 juin 2016

Les conseils de René SCHAUBER pour la course en relais. du dimanche 25 septembre Fiche conseils n 4 juin 2016 Les conseils de René SCHAUBER pour la course en relais du dimanche 25 septembre 2016 Fiche conseils n 4 juin 2016 Pour le mois de mai je vous avais proposé l objectif suivant : «prendre conscience des

Plus en détail

Synthèse : ENTRETIEN DE SANTE Le Cholestérol

Synthèse : ENTRETIEN DE SANTE Le Cholestérol Synthèse : ENTRETIEN DE SANTE Le Cholestérol POSTULAT DE BASE : toute l équipe communique sur la rencontre cholestérol et peut réaliser les entretiens alimentaires le pharmacien réalise le dépistage. LES

Plus en détail

L ALIMENTATION 1. 1, D où viennent nos aliments?

L ALIMENTATION 1. 1, D où viennent nos aliments? 1 1, D où viennent nos aliments? 1 1, D où viennent nos aliments? 2 1, D où viennent nos aliments? Les aliments que nous mangeons sont soit d origine: -. : la viande, le poisson, les œufs, le lait. - :

Plus en détail

L ALIMENTATION 1, D où viennent nos aliments?

L ALIMENTATION 1, D où viennent nos aliments? 1 1, D où viennent nos aliments? 1 1, D où viennent nos aliments? 1, D où viennent nos aliments? 2 Les aliments que nous mangeons sont soit d origine: -. : la viande, le poisson, les œufs, le lait. - :

Plus en détail

Groupe cardiaque INFORMATION AUX PATIENTS. Les clés d une bonne alimentation

Groupe cardiaque INFORMATION AUX PATIENTS. Les clés d une bonne alimentation Groupe cardiaque INFORMATION AUX PATIENTS Les clés d une bonne alimentation Pour mieux choisir son alimentation, il est rassurant de savoir qu aucun aliment, ni aucune famille d'aliments, ne réalise à

Plus en détail

Au restaurant. } Pensez aussi que les plats à base de poissons ou de fruits de mer sont souvent les plus sains.

Au restaurant. } Pensez aussi que les plats à base de poissons ou de fruits de mer sont souvent les plus sains. Cuisine française, exotique, pizzeria, crêperie, cafétéria... Vous vous demandez comment concilier, en ces lieux de restauration, plaisir et santé. Manger au restaurant n est pas incompatible avec un mode

Plus en détail

CARNET ALIMENTAIRE. A tenir pendant au moins 3 jours de semaine consécutifs et 1 jour de week-end.

CARNET ALIMENTAIRE. A tenir pendant au moins 3 jours de semaine consécutifs et 1 jour de week-end. CARNET ALIMENTAIRE Ce carnet alimentaire permet à votre diététicienne de cerner vos habitudes alimentaires afin de repérer les points positifs et les erreurs à corriger. C est le point de départ de votre

Plus en détail

LISTE DES ALIMENTS RECOMMANDÉS

LISTE DES ALIMENTS RECOMMANDÉS LISTE DES ALIMENTS RECOMMANDÉS jambon maigre blanc de poulet, blanc de dinde volaille sans la peau gibier blanc d'œuf lait écrémé, yaourt maigre fromage maigre/fromage blanc lait de soja flocons d'avoine,

Plus en détail

L ALIMENTATION EXERCICE

L ALIMENTATION EXERCICE L ALIMENTATION EXERCICE 1 Lis les mots à voix haute. Valeur nutritive Alimentation saine Aliment Consommation Groupes alimentaires Guide alimentaire Protéines Vitamines Poissons Minéraux Lait Produits

Plus en détail

THE Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda

THE Boissons vin - thé jus d orange - café - eau - soda VIN THE JUS D ORANGE CAFE EAU SODA OEUF JAMBON POISSON POULET COTELETTE STEAK TOMATE CAROTTE POIREAU FRAISE BANANE RAISIN HUILE BEURRE MAYONNAISE MARGARINE HUILE D OLIVE GRAS DE JAMBON MIEL CONFITURE SUCRE

Plus en détail

Numéro Installation ou activité Classe EIE

Numéro Installation ou activité Classe EIE 15 INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE Numéro Installation ou activité Classe EIE Pour les rubriques de la division des industries agroalimentaires, la capacité de production journalière s entend comme la capacité

Plus en détail

PETITE ENFANCE. Une alimentation équilibrée dans les crèches de Nice. Pour de bonnes habitudes alimentaires favorables à la santé des enfants

PETITE ENFANCE. Une alimentation équilibrée dans les crèches de Nice. Pour de bonnes habitudes alimentaires favorables à la santé des enfants PETITE ENFANCE Une alimentation équilibrée dans les crèches de Nice Pour de bonnes habitudes alimentaires favorables à la santé des enfants Une politique nutritionnelle volontariste pour la santé de vos

Plus en détail

Consommations alimentaires en Ile-de-France

Consommations alimentaires en Ile-de-France 28 Consommations alimentaires en Les habitudes alimentaires se sont profondément modifiées au cours des dernières décennies accompagnant les transformations économiques, sociologiques et culturelles de

Plus en détail

CADRE DE REPONSES ET DE DECOMPOSITION DES PRIX

CADRE DE REPONSES ET DE DECOMPOSITION DES PRIX CADRE DE REPONSES ET DE DECOMPOSITION DES PRIX (à remplir obligatoirement et à joindre en annexe à l Acte d Engagement) OBJET DE LA CONSULTATION Fourniture de prestations de restauration pour les besoins

Plus en détail

L ALIMENTATION DU FOOTBALLEUR. Docteur Stéphane CASCUA Médecine et Nutrition du sport

L ALIMENTATION DU FOOTBALLEUR. Docteur Stéphane CASCUA Médecine et Nutrition du sport L ALIMENTATION DU FOOTBALLEUR Docteur Stéphane CASCUA Médecine et Nutrition du sport LA PYRAMIDE ALIMENTAIRE LES FECULENTS Pour courir plus vite, mangez des «vrais sucres lents» Pourquoi «lents»? Pourquoi

Plus en détail

Observatoire ECR du taux de service au consommateur

Observatoire ECR du taux de service au consommateur Observatoire ECR du taux de service au consommateur Premiers résultats du baromètre national ECR-IRI Olivier LABASSE ECR France ECRResponse Efficient Consumer Response Olivier GERADON de VERA L agenda

Plus en détail

Comptoir-lunch Le comptoir doit offrir minimalement les choix suivants

Comptoir-lunch Le comptoir doit offrir minimalement les choix suivants Comptoir-lunch Le comptoir doit offrir minimalement les choix suivants METS OU BOISSONS Soupe SPÉCIFICATIONS QUANTITÉ FRÉQUENCE Bouillon dégraissé de viande ou de légumes incluant des pâtes alimentaires

Plus en détail

JUILLET 2009 version III

JUILLET 2009 version III Politique alimentaire COLLÈGE JEAN DE BRÉBEUF JUILLET 2009 version III 1. PRÉSENTATION 2. OBJECTIF La présente politique vise à encadrer les modalités des services offerts en matière de nutrition au sein

Plus en détail

Intervention Clermont Foot Mercredi 25 février Fanny OLLIER Diététicienne_Professeur APA

Intervention Clermont Foot Mercredi 25 février Fanny OLLIER Diététicienne_Professeur APA Intervention Clermont Foot Mercredi 25 février 2016 Fanny OLLIER Diététicienne_Professeur APA Aliments essentiels PROTEINES MUSCLE (récupération) -Viande -Poisson -Œuf -Laitages -Légumes secs OS, CONTRACTION

Plus en détail

Après l épreuve sportive. Si l épreuve se déroule l après midi. Bonne compétition!

Après l épreuve sportive. Si l épreuve se déroule l après midi. Bonne compétition! Si l épreuve se déroule l après midi Le repas doit être terminé 3 heures avant l épreuve - crudités ou cuidités + huile de colza et olive - 150 à 200g de viande ou poisson grillé ou papillote - 150 à 200g

Plus en détail

L assiette du Belge en chiffres

L assiette du Belge en chiffres Tournai, Maison de l Entreprise, le 23 octobre 2007 L assiette du Belge en chiffres Dr Brigitte Duquesne Observatoire de la Consommation Alimentaire L évolution de la consommation alimentaire en Belgique

Plus en détail

- Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier

- Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier AM@llier - Votre lettre d information n 24 - Juillet 2014 Caisse primaire d Assurance Maladie de l Allier U ne alimentation variée et équilibrée, associée à une activité physique régulière, aide à rester

Plus en détail

ANNEXE 1 BORDEREAU DES PRIX

ANNEXE 1 BORDEREAU DES PRIX ANNEXE 1 BORDEREAU DES PRIX SOLUTION DE BASE COUT EN PAR REPAS Midi COUT EN PAR REPAS Soir 1 2 3 4 5 Denrées alimentaires Frais de main d'oeuvre sur cuisine centrale Frais généraux Rémunération Prix unitaire

Plus en détail

APPROCHE DIETETIQUE. 1. Les glucides ou hydrates de carbones ou sucres lents

APPROCHE DIETETIQUE. 1. Les glucides ou hydrates de carbones ou sucres lents APPROCHE DIETETIQUE L équilibre alimentaire au quotidien fait partie des règles de base de la pratique d un sport. Il est important d avoir une alimentation naturelle, équilibrée, et variée. Le poids doit

Plus en détail

Consommations alimentaires en Picardie

Consommations alimentaires en Picardie Baromètre santé nutrition 28 Consommations alimentaires en Sous le titre générique «consommations alimentaires» sont abordés dans ce document les aspects nutritionnels à travers l analyse de la consommation

Plus en détail

Les Repères de consommation

Les Repères de consommation GEMRCN et NUTRITION Les Repères de consommation Lait et produits laitiers (fromages, yaourts) A chaque repas 3 à 4 fois par jour Les Produits sucrés Limiter la consommation Les Matières grasses Limiter

Plus en détail

2-Vrai ou faux? 9. Il faut boire de l eau réparti pendant toute la journée. 10. C est bien de manger du fromage tous les jours.

2-Vrai ou faux? 9. Il faut boire de l eau réparti pendant toute la journée. 10. C est bien de manger du fromage tous les jours. 1-Écoutez cette émission télé qui vous propose dix conseils de bien-être, puis répondez aux questions cidessous. 2-Vrai ou faux? VRAI FAUX 1. Il ne faut pas varier les fruits. 2. Il faut manger des produits

Plus en détail

Marché 50: Produits alimentaires Produits de luxe Boissons

Marché 50: Produits alimentaires Produits de luxe Boissons 02478 Denrées alimentaires, denrées alimentaires de 21 089 14 112 5 752 1 225 14 810 6 279 21 079 10 luxe et boissons en général avec critères d entreprises 02478 - fi liales 3 196 2 427 618 151 02478

Plus en détail

L alimentation, l alliée du jeune rugbyman

L alimentation, l alliée du jeune rugbyman L alimentation, l alliée du jeune rugbyman Sommaire Quelques conseils pour bien t alimenter avant et pendant la compétition La semaine qui précède la compétition Le repas de la veille de la compétition

Plus en détail

Le régime hyposodé. Le régime hyposodé consiste donc en un choix d aliments naturellement pauvres en sodium et en l absence d ajout de sel.

Le régime hyposodé. Le régime hyposodé consiste donc en un choix d aliments naturellement pauvres en sodium et en l absence d ajout de sel. Le régime hyposodé 1. Définition Le régime hyposodé vise à réduire l apport en sodium de la ration alimentaire journalière. La teneur en sodium prescrite pour le régime dépend de la pathologie. On peut

Plus en détail

EFFETS DU MOIS DE RAMADAN SUR LES PRIX A LA CONSOMMATION: CAS DU SENEGAL ET DU MAROC

EFFETS DU MOIS DE RAMADAN SUR LES PRIX A LA CONSOMMATION: CAS DU SENEGAL ET DU MAROC République du Sénégal ---------------- MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DUPLAN ---------- Royaume du Maroc ---------------- HAUT COMMISSARIAT AU PLAN ---------- EFFETS DU MOIS DE RAMADAN SUR LES

Plus en détail

Notions De Base En Nutrition. Dr Decline

Notions De Base En Nutrition. Dr Decline Notions De Base En Nutrition Dr Decline 14/12/2016 Composition Du Repas Répartitions Lipides : 25 à 30 % Glucides : 50 à 55 % Protides : 25 a 30 % Répartition des principaux Nutriments Lipides Glucides

Plus en détail

Annexe 11 Questionnaire alimentaire ANNEXE 11a Questionnaire alimentaire

Annexe 11 Questionnaire alimentaire ANNEXE 11a Questionnaire alimentaire Annexe 11 Questionnaire alimentaire ANNEXE 11a Questionnaire alimentaire Institut de veille sanitaire Étude d imprégnation par les dioxines des populations vivant à proximité d usines d incinération d

Plus en détail

Au moins 5 par jour. A chaque repas selon l appétit. 3 par jour. 1 à 2 fois par jour

Au moins 5 par jour. A chaque repas selon l appétit. 3 par jour. 1 à 2 fois par jour UNE ALIMENTATION EQUILIBREE ET DIVERSIFIEE POUR LES INSUFFISANTS RENAUX CHRONIQUES DEFINITI ION Une alimentation équilibrée consiste à privilégier les aliments permettant de couvrir les besoins nutritionnels

Plus en détail

ENQUÊTE ALIMENTAIRE. Si non : Retraité Invalide Sans profession Autres : Si oui : Quelle est votre profession? Quelles sont vos horaires?

ENQUÊTE ALIMENTAIRE. Si non : Retraité Invalide Sans profession Autres : Si oui : Quelle est votre profession? Quelles sont vos horaires? ENQUÊTE ALIMENTAIRE Date: IDENTIFICATION: NOM et prénom : Date de naissance : Adresse : Téléphone : Mail : Comment m avez-vous connu? Pourquoi faites-vous appel à moi : Programme choisi : ACTIVITÉS SOCIOPROFESSIONNELLES

Plus en détail

Mode d emploi et légende du plan alimentaire

Mode d emploi et légende du plan alimentaire Mode d emploi et légende du plan alimentaire Un plan alimentaire est un outil, un tableau de planification des menus, qui a pour but d équilibrer et de varier les repas. Il propose des familles d aliments

Plus en détail

L ALIMENTATION DU SPORTIF EN COMPÉTITION

L ALIMENTATION DU SPORTIF EN COMPÉTITION L ALIMENTATION DU SPORTIF EN COMPÉTITION La compétition pour un sportif est l aboutissement de nombreux efforts. C est pourquoi il est important d avoir une alimentation appropriée afin de mette toutes

Plus en détail

COMMENT CHOISIR SES PLATS AFIN DE RESPECTER UN EQUILIBRE ALIMENTAIRE A CHAQUE REPAS IL FAUT : crudités (entrée) légumes (plat chaud) fruits frais

COMMENT CHOISIR SES PLATS AFIN DE RESPECTER UN EQUILIBRE ALIMENTAIRE A CHAQUE REPAS IL FAUT : crudités (entrée) légumes (plat chaud) fruits frais Dans un menu équilibré il doit y avoir des féculents, de la viande ou du poisson ou des œufs, des fruits et légumes frais, des produits laitiers, un peu de matières grasses et de sucre. De l eau ou boisson

Plus en détail

Les fiches pratiques de la Maison. «Comment alléger son budget sans alléger son caddie?»

Les fiches pratiques de la Maison. «Comment alléger son budget sans alléger son caddie?» Les fiches pratiques de la Maison «Comment alléger son budget sans alléger son caddie?» Dans chaque famille d aliments, certains produits alimentaires ont une bonne qualité nutritionnelle et un prix d

Plus en détail

Combler les besoins nutritionnels des enfants en CPE

Combler les besoins nutritionnels des enfants en CPE Combler les besoins nutritionnels des enfants en CPE Vs trvez difficile de déterminer les quantités d aliments pr vos recettes pr vs assurer de combler les besoins nutritionnels des enfants de votre service

Plus en détail

Les besoins essentiels pour notre corps et notre bien être

Les besoins essentiels pour notre corps et notre bien être Les besoins essentiels pour notre corps et notre bien être Herman Julie Diététicienne VIVALIA - Clinique St Joseph Arlon Le 18 Mars 2014 1 Besoins nutritionnels Le besoin énergétique d'un individu correspond

Plus en détail

2. BIEN S ALIMENTER AVANT, PENDANT ET APRÈS UN EFFORT

2. BIEN S ALIMENTER AVANT, PENDANT ET APRÈS UN EFFORT 2. BIEN S ALIMENTER AVANT, PENDANT ET APRÈS UN EFFORT 2.1 Ce qui prime le jour de la compétition En vue d une compétition, on vise principalement à s assurer que l athlète est bien hydraté(e) et qu il

Plus en détail

QAF de Janine Martin - 28/03/2017

QAF de Janine Martin - 28/03/2017 QAF de Janine Martin - 28/03/2017 Protection Cellulaire 9.5 / 12 Communication Cellulaire 8.5 / 12 Interface Digestive 9 / 12 Fonction Cerveau 7.5 / 12 Cardio-Métabolique 9 / 12 Score total : 43.5 / 60

Plus en détail

Formulaire d inscription 2017 Page 1 sur 10 PRODUITS NOUVEAUX OU AMÉLIORÉS

Formulaire d inscription 2017 Page 1 sur 10 PRODUITS NOUVEAUX OU AMÉLIORÉS PARTENAIRES Formulaire d inscription 2017 PRODUITS NOUVEAUX OU AMÉLIORÉS Nom de l entreprise : Adresse : (numéro) (rue/route) (bureau) (ville) (province) (code postal) COÛT D INSCRIPTION (veuillez cocher

Plus en détail

Branche Produits nutritifs et stimulants Objectifs évaluateurs, connaissances spécifiques à la branche

Branche Produits nutritifs et stimulants Objectifs évaluateurs, connaissances spécifiques à la branche Gestionnaire du commerce de détail Assistante du commerce de détail/assistant du commerce de détail Branche Produits nutritifs et stimulants Objectifs évaluateurs, connaissances spécifiques à la branche

Plus en détail

FORMULAIRE D INSCRIPTION 2016 PRODUITS NOUVEAUX OU AMÉLIORÉS

FORMULAIRE D INSCRIPTION 2016 PRODUITS NOUVEAUX OU AMÉLIORÉS Nos partenaires MAJEUR Nos partenaires FORMULAIRE D INSCRIPTION 2016 PRODUITS NOUVEAUX OU AMÉLIORÉS Nom de l entreprise : Adresse : (numéro) (rue/route) (bureau) (ville) (province) (code postal) COÛT D

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 47 SOMMAIRE Les femmes actives Les chiffres clés Les habitudes alimentaires des femmes Les recommandations Les alternatives Herbalife Les compléments Herbalife

Plus en détail

Jeunes sportifs : les repas malins au ski

Jeunes sportifs : les repas malins au ski Jeunes sportifs : les repas malins au ski Fiche enseignant alimentation CPC Grenoble - 38 1 2009 Le repas de la veille au soir Ce repas permet de stocker de l'énergie pour l'activité physique du lendemain.

Plus en détail

Consommations alimentaires en Champagne-Ardenne

Consommations alimentaires en Champagne-Ardenne Baromètre santé nutrition 29 Consommations alimentaires en Champagne-Ardenne Les pratiques et consommations alimentaires ont connu au cours des dernières décennies des mutations profondes, concomitantes

Plus en détail

ANNEXE B SYSTÈME DE CLASSIFICATION DES ALIMENTS POUR LA NORME GENERALE POUR LES ADDITIFS ALIMENTAIRES (NGAA)

ANNEXE B SYSTÈME DE CLASSIFICATION DES ALIMENTS POUR LA NORME GENERALE POUR LES ADDITIFS ALIMENTAIRES (NGAA) - 1 - ANNEXE B SYSTÈME DE CLASSIFICATION DES ALIMENTS POUR LA NORME GENERALE POUR LES ADDITIFS ALIMENTAIRES (NGAA) 01.0 Produits laitiers, à l'exception des produits de la catégorie 02.0 01.1 Lait et boissons

Plus en détail

Oú? Je mange... À la maison. Je prépare à manger pour ma famille. L entrée. Le plat principal. Le dessert

Oú? Je mange... À la maison. Je prépare à manger pour ma famille. L entrée. Le plat principal. Le dessert Je prépare à manger pour ma famille L entrée } Privilégiez les entrées de légumes, crus ou cuits... ou de fruits ; il n y a pas de raisons scientifiques à ce que les fruits soient consommés uniquement

Plus en détail

COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES

COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES PROCÉDURES CONTENU : 1. EXIGENCES RELATIVES AUX ALIMENTS (EXCLUSIONS) 2. EXIGENCES QUANTITATIVES ET QUALITATIVES POUR LES METS OF- FERTS DANS LES SERVICES ALIMENTAIRES 3.

Plus en détail

Vous pouvez aussi le modifier pour l adapter à vos gouts. Vous trouverez la liste de courses complètes à la fin de ce document.

Vous pouvez aussi le modifier pour l adapter à vos gouts. Vous trouverez la liste de courses complètes à la fin de ce document. Beaucoup de gens me contactent car ils ne savent pas comment commencer un régime sans gluten. J ai écrit ce guide pour répondre à ce besoin. Ce guide va vous permettre de vivre une semaine complète sans

Plus en détail

Consommations alimentaires en Provence-Alpes-Côte d Azur

Consommations alimentaires en Provence-Alpes-Côte d Azur Baromètre santé nutrition 28 Consommations alimentaires en Provence-Alpes-Côte d Azur Les pratiques et consommations alimentaires ont connu au cours des dernières décennies des mutations profondes, concomitantes

Plus en détail

BOPI 04/35 - VOL. I Publication des demandes d enregistrement 313. N National : N National : N National :

BOPI 04/35 - VOL. I Publication des demandes d enregistrement 313. N National : N National : N National : BOPI 04/35 - VOL. I Publication des demandes d enregistrement 313 Produits ou services désignés : Viande, poisson, volaille et gibier, extraits de viande. Fruits et légumes conservés séchés et cuits. Gelées

Plus en détail

Traitement des obésites en pratique

Traitement des obésites en pratique Traitement des obésites en pratique Dr A.H. Brahimi Médecin acupuncteur nutritionniste @: brahimihamid@yahoo.fr ASA TCM-Kongress. Solothurn 1-3 Dec 2016 Acupuncture Protocole de points standard: VE 20

Plus en détail

PORTRAIT ET ÉVOLUTION DES DIX DERNIÈRES ANNÉES

PORTRAIT ET ÉVOLUTION DES DIX DERNIÈRES ANNÉES BioClips+ Février 2014 Volume 16, numéro 1 REGARD SUR L INDUSTRIE AGROALIMENTAIRE Le panier d épicerie des Québécois PORTRAIT ET ÉVOLUTION DES DIX DERNIÈRES ANNÉES FÉLICIEN HITAYEZU ET KARIM KESRI Direction

Plus en détail

Le régime hypoénergétique

Le régime hypoénergétique Le régime hypoénergétique 1. Indications Ce régime est recommandé à tous les patients qui doivent perdre du poids : - Personnes en surpoids (Indice de Masse Corporel supérieur à 24 pour les femmes et 25

Plus en détail

Viande bovine: quelle place dans l assiette des Belges?

Viande bovine: quelle place dans l assiette des Belges? Fleurus, 18 février 2008 Viande bovine: quelle place dans l assiette des Belges? Dr Brigitte DUQUESNE Observatoire de la Consommation Alimentaire Le «mangeur» du XXIéme siècle: Paradoxe de l abondance!

Plus en détail

Coup d œil sur l alimentation de la personne atteinte de diabète

Coup d œil sur l alimentation de la personne atteinte de diabète Coup d œil sur l alimentation de la personne atteinte de diabète ᐊᐅᒃᑯᑦ ᐱᑕᑦᓴᖃᓗᐊᕐᑌᓕᒪᓂᕐᒧᑦ ᐱᓇᓱᐊᕋᑦᓴᖅ Diabetes Program/Programme diabète En présence du diabète, votre corps utilise mal l énergie qui circule

Plus en détail

Mon guide nutritionnel pour un cœur en santé. La formation et la recherche pour

Mon guide nutritionnel pour un cœur en santé. La formation et la recherche pour pour un cœur en santé La formation et la recherche pour Pour un cœur en santé 02 Mon plan de soins nutritionnels pour améliorer : Mes stratégies gagnantes sont : pages Ma boîte à outils : 25 Stratégies

Plus en détail

être étudiant-e et manger sainement, c est possible!

être étudiant-e et manger sainement, c est possible! être étudiant-e et manger sainement, c est possible! Santé et alimentation 2 «Que ta nourriture soit ton médicament et que ton médicament soit ta nourriture» HIPPOCRATE Par manque de temps et/ou d argent,

Plus en détail

Les grammages par typologies de convives

Les grammages par typologies de convives Les grammages par typologies de convives ANNEXE 2 du GEMRCN (n J5 07 mis àjour le 10 octobre 2011). Les grammages qui suivent sont adaptés à chaque d âge. Ils sont nécessaires mais aussi suffisants, et

Plus en détail

BIEN MANGER. Jocelyne DORE Diététicienne Hôpital DUPUYTREN 15 MAI 2008 LINUT

BIEN MANGER. Jocelyne DORE Diététicienne Hôpital DUPUYTREN 15 MAI 2008 LINUT BIEN MANGER AVEC PEU DE SEL Jocelyne DORE Diététicienne Hôpital DUPUYTREN 15 MAI 2008 LINUT Le régime sans sel est une prescription médicale Les prescriptions les plus courantes : 1 - Le régime à 800 mg

Plus en détail

Annexe 2.2 : Populations en métropole, grammages des portions d aliments pour les enfants scolarisés, adolescents et adultes REPAS PRINCIPAUX

Annexe 2.2 : Populations en métropole, grammages des portions d aliments pour les enfants scolarisés, adolescents et adultes REPAS PRINCIPAUX Annexe 2.2 : Populations en métropole, grammages des portions d aliments pour les enfants scolarisés, adolescents et Les grammages qui suivent sont adaptés à chaque classe d âge. Ils sont nécessaires mais

Plus en détail

Le petit déjeuner. Le Brunch

Le petit déjeuner. Le Brunch Le petit déjeuner Café, thé, infusion, jus de fruits, Assortiment de viennoiserie, kougelhopf Plateau de charcuterie (supplément 3 /pers) 4.00 /pers Le Brunch A partir de 15 personnes Café, thé, infusion,

Plus en détail

BOOK ÉVÈNEMENT. La Petite Cour. 57 rue Nain ROUBAIX

BOOK ÉVÈNEMENT. La Petite Cour. 57 rue Nain ROUBAIX BOOK ÉVÈNEMENT La Petite Cour 57 rue Nain 59100 ROUBAIX 03 20 25 06 55 Présentation de notre restaurant Offrez-vous une escale dans notre restaurant : des saveurs traditionnelles, des produits locaux,

Plus en détail

Menu type du sportif

Menu type du sportif Menu type du sportif On ne mange pas de la même façon en période d entraînement, avant l effort, pendant l effort, ou même après. tous les jours et lors de l entraînement Petit déjeuner Un produit laitier

Plus en détail

LE CONSEIL NUTRITIONNEL

LE CONSEIL NUTRITIONNEL LE CONSEIL NUTRITIONNEL LES GRANDS PRINCIPES DE L EDUCATION NUTRITIONNELLE Savoir équilibrer son alimentation Modifier son comportement alimentaire Restructurer ses croyances et ses représentations EQUILIBRER

Plus en détail

AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail

AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail Saisine n 2012-SA-0052 Le directeur général Maisons-Alfort, le 15 octobre 2012 AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail relatif au suivi des

Plus en détail

BIEN ACCUEILLIR LA CLIENTÈLE ALLEMANDE

BIEN ACCUEILLIR LA CLIENTÈLE ALLEMANDE LA CLIENTÈLE ALLEMANDE Version copieuse : grande variété de pains (blanc et noir), charcuteries, fromages, oeufs à la coque, croissants garnis, café. Repas principal : une viande accompagnée de pommes

Plus en détail

LE PLOMB ET LE SATURNISME

LE PLOMB ET LE SATURNISME LE PLOMB ET LE SATURNISME De la recherche aux actions de réduction des expositions 29 Janvier 20, Paris 29 Janvier 20, Paris Plomb dans les aliments Résultats de l Etude de l Alimentation Totale 2 Sébastien

Plus en détail

Observatoire de la consommation alimentaire

Observatoire de la consommation alimentaire Observatoire de la consommation alimentaire Unité d'economie et Développement rural Unité de Statistique et Informatique Rapport 2005 Filière Grandes Cultures Dr B.Duquesne duquesne.b@fsagx.ac.be Passage

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 28 SOMMAIRE Les collations Evolution du comportement alimentaire Définitions Intérêts d une collation Comment lutter contre le grignotage? Cas pratiques A

Plus en détail

NUTRITION EN RESTAURATION SCOLAIRE EXIGENCES REGLEMENTAIRES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation

NUTRITION EN RESTAURATION SCOLAIRE EXIGENCES REGLEMENTAIRES. Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation NUTRITION EN RESTAURATION SCOLAIRE EXIGENCES REGLEMENTAIRES Nicole MINATCHY - Frédérique STEIN DAAF de la Réunion / Service Alimentation EXIGENCES REGLEMENTAIRES EN RESTAURATION SCOLAIRE Décret n 2011-1227

Plus en détail

Le diabétique aura une ration alimentaire qui va dépendre de plusieurs facteurs :

Le diabétique aura une ration alimentaire qui va dépendre de plusieurs facteurs : Le diabétique aura une ration alimentaire qui va dépendre de plusieurs facteurs : De son poids : en cas de surpoids il aura une alimentation hypocalorique S il n a pas de surpoids l alimentation sera normocalorique

Plus en détail