Lecture du thème 1 (cycle 4): La planète terre, l environnement et l ac:on humaine Forma:on disciplinaire mai 2016 J1. Sous- :tre

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Lecture du thème 1 (cycle 4): La planète terre, l environnement et l ac:on humaine Forma:on disciplinaire mai 2016 J1. Sous- :tre"

Transcription

1 Lecture du thème 1 (cycle 4): La planète terre, l environnement et l ac:on humaine Forma:on disciplinaire mai 2016 J1 Sous- :tre

2 Les adendus de fin de cycle 4 (AFC) Explorer et expliquer certains phénomènes géologiques liés au fonc5onnement de la Terre Explorer et expliquer certains éléments de météorologie et de climatologie. Iden:fier les principaux impacts de l ac:on humaine, bénéfices et risques, à la surface de la planète Terre. Envisager ou jus:fier des comportements responsables face à l environnement et à la préserva5on des ressources limitées de la planète.

3 Fil directeur : Ce thème vise à l éduca5on à la responsabilité citoyenne des élèves en ma5ère de ges5on des risques naturels, de développement durable et de santé. Approche systémique : - Phénomènes géologiques, météorologiques ou clima5ques Ges5on des risques et les enjeux en ma5ère de développement durable Approche citoyenne : éduca:on au choix- comportements responsables - esprit cri:que- bien fondé scien:fique des décisions et des réglementa:ons

4 Parcours citoyen Connaître les risques et être capable de porter un jugement éclairé sur la ges:on poli:que de ces derniers afin d adopter un comportement responsable. Être capable de porter un jugement éclairé sur la mobilisa:on et la ges:on poli:que de ressources naturelles et des écosystèmes

5 Lien avec le programme EMC cycle 4 arrêté du J.O. du L'engagement : agir individuellement et collec5vement Objec5f de forma5on : 2. Prendre en charge des aspects de la vie collec5ve et de l'environnement et développer une conscience citoyenne, sociale et écologique. 2/a - Expliquer le sens et l'importance de l'engagement individuel ou collec:f des citoyens dans une démocra:e. Les citoyens face aux risques naturels : à par5r d'exemples de séismes, mener un travail sur les parts respec5ves des aléas naturels, des contextes sociaux et poli5ques, des responsabilités individuelles et collec5ves.

6

7 L esprit du thème Expliquer certains phénomènes géologiques à par:r du contexte géodynamique global Iden:fier et caractériser un risque naturel Expliquer quelques phénomènes météorologiques et clima5ques Expliquer comment une ac5vité humaine peut modifier l organisa:on et le fonc:onnement des écosystèmes en lien avec quelques ques:ons environnementales globales. Iden:fier les principaux impacts de l ac:on humaine, bénéfices et risques, à la surface de la planète Terre ; Relier les connaissances scien:fiques sur les risques naturels et ceux liés aux ac:vités humaines aux mesures de préven:on, de protec:on, d adapta:on ou d adénua:on Expliquer ces mesures et argumenter des choix de comportements individuel et collec:f responsables en ma5ère de risque naturel et de protec5on environnementale Adopter un comportement citoyen responsable Caractériser quelques- uns des principaux enjeux de l exploita5on d une ressource naturelle par l être humain, en lien avec quelques grandes ques5ons de société Relier l exploita5on des ressources naturelles (gisement- ges:on- renouvellement ou pas) et ses impacts à différentes échelles. Envisager ou jus:fier des comportements responsables face à l environnement et à la préserva:on des ressources limitées de la planète.

8 Construire une progressivité entre les cycles dans les «adendus de fin de cycle» : Iden5fier un changement d état de l eau dans un phénomène de la vie quo:dienne Iden5fier des représenta:ons globales de la Terre et du monde. Situer les espaces étudies sur une carte ou un globe. Savoir que la Terre fait par:e d un univers très vaste compose de différents types d astres Situer la Terre dans le système solaire et caractériser les condi:ons de la vie terrestre. Iden5fier des enjeux liés à l environnement Explorer et expliquer certains phénomènes géologiques liés au fonc:onnement de la Terre. Explorer et expliquer certains éléments de météorologie et de climatologie. Iden5fier les principaux impacts de l ac:on humaine, bénéfices et risques, à la surface de la planète Terre. Envisager ou jus5fier des comportements responsables face à l environnement et à la préserva:on des ressources limitées de la planète

9 Cycle 2 Terre la Terre et les astres (la Lune, le Soleil ). Identifier des représent ations globales de la Terre et du monde

10 Cycle 2 Terre la Terre et les astres (la Lune, le Soleil ). Identifier des représent ations globales de la Terre et du monde

11 Cycle 2 la Terre et les astres (la Lune, le Soleil ). Cycle 3 Le Soleil, les planètes. Les mouvements de la Terre sur elle-même et autour du Soleil Position de la Terre dans le système solaire Terre Identifier des représent ations globales de la Terre et du monde Histoire de la Terre et développement de la vie Phénomènes géologiques traduisant l'activité interne de la Terre (volcanisme, séismes, ). Phénomènes traduisant l activité externe de la Terre : phénomènes météorologiques et climatiques ; Évènements extrêmes (tempêtes, cyclones, inondations et sècheresses ).

12 la Terre et les astres (la Lune, le Soleil ). Cycl Cycl Terre et e 2 e 3 Identifier des représent ations globales de la du monde Le Soleil, les planètes. Les mouvements de la Terre sur elle-même et autour du Soleil Position de la Terre dans le système solaire Histoire de la Terre et développement de la vie Phénomènes géologiques traduisant l'activité interne de la Terre (volcanisme, séismes, ). Phénomènes traduisant l activité externe de la Terre : phénomènes météorologiques et climatiques ; Cycle 4 Terre Évènements extrêmes (tempêtes, cyclones, inondations et sècheresses ).

13

14 Se repérer Iden:fier Expliquer Situer Situer Relier Savoir Décrire Caractériser Observer Repérer Comprendre Iden:fier Relier Proposer des argumenta:ons

15 Ar5culer compétences et connaissances Compétences Pour que l élève soit capable en contexte de Expliquer ce que la Terre a de spécifique et ce qu elle partage avec les autres objets du système solaire - Expliquer le rôle majeur du soleil sur les caractéris:ques des planètes gazeuses et telluriques - Ar:culer la no:on d ères géologiques avec les différents évènements biologiques et géologiques survenus sur Terre Connaissances Il doit avoir construit en savoir - Le système solaire, les planètes telluriques, les planètes gazeuses : caractéris:ques communes ou singulières - le globe terrestre (forme et rota:on) - Eres géologiques Le soleil = objet majeur du SS (flux d énergie - effets sur l organisa:on du système et les condi:ons physiques qui règnent sur les planètes) Etude de l ac:vité externe est l occasion d établir que l érosion est à l origine de la forma:on des roches sédimentaires, mémoires de la biodiversité passée sur les varia:ons de laquelle est fondé le découpage en ères géologiques Par:e à lier à la géodynamique interne ou aux phénomènes clima:ques et météorologiques

16 medre en rela:on les mouvements des plaques de lithosphère sur l asthénosphère, avec séismes et érup:ons volcaniques ; - associer faille- séisme- mouvements de blocs rocheux et accumula:on de tensions liées au mouvement des plaques lithosphériques ; - associer le volcanisme, essen:ellement explosif aux zones de convergence lithosphérique et le volcanisme, essen:ellement effusif aux zones de divergence - relier la tectonique des plaques à la dissipa:on de l énergie thermique d origine interne. L objec:f est de medre en rela:on aléas conséquen:els de l ac:vité interne du globe et enjeux afin d iden:fier et caractériser un risque pour l être humain.

17 - dis:nguer phénomène météorologique et phénomène clima:que ; - associer à l échelle globale mouvements des masses (d air et d eau) et inégale distribu:on du rayonnement solaire à la surface de la planète ; - iden:fier le couplage entre les vents et les courants océaniques et ses effets sur les climats ; - repérer au moins un changement clima:que passé et ses origines possibles - expliquer le réchauffement clima:que actuel (influence des ac:vités humaines) et en envisager les effets à long terme.. L objec:f est de medre en rela:on aléas résultant de l ac:vité externe du globe et enjeux afin d iden:fier et de caractériser un risque pour l être humain.

18 - medre en rela:on un phénomène naturel (aléa) avec les enjeux présents sur une zone géographique déterminée, leur vulnérabilité et ainsi iden:fier et caractériser un risque - iden:fier des mesures de préven:on, de protec:on, d adapta:on ou d adénua:on en rela:on avec un risque ; - expliquer ces mesures et argumenter des choix de comportements individuel et collec:f responsables en ma:ère de risque naturel L objec:f est de relier les connaissances scien:fiques sur les risques naturels aux mesures de préven:on, de protec:on ou d adénua:on.

19 - caractériser quelques grands enjeux (aux niveaux régional et mondial) de l exploita:on de ressources naturelles renouvelables et non renouvelables en lien avec les besoins en nourriture et les ac:vités humaines ; - relier la forma:on de ressources naturelles et différentes manifesta:ons de l ac:vité du globe ; - relier la vitesse de la produc:on de biomasse et/ou de la forma:on des gisements à leur exploita:on raisonnée ; - expliquer les conflits d usage ou d exploita:on pour quelques exemples de ressources naturelles. L objec:f est de montrer que la ges:on des ressources naturelles doit être raisonnée pour tenir compte des besoins des êtres humains et des ressources limitées.

20 - iden:fier et caractériser des modifica:ons, au cours du temps, de l organisa:on et du fonc:onnement de quelques écosystèmes en lien avec certaines ac:ons humaines ; - medre en rela:on certaines ac:vités humaines avec la biodiversité des écosystèmes et leurs dynamiques - évaluer quelques effets des ac:vités humaines en termes de bénéfices- risques pour les écosystèmes et pour les êtres humains ; - relier le fonc:onnement des écosystèmes à des mesures de d adénua:on, de préven:on ou de réhabilita:on ; - expliquer ces mesures et argumenter des choix de comportements responsables en ma:ère de protec:on environnementale Evaluer les impacts posi:fs et néga:fs, générés par l ac:vité humaine dans un environnement (sur la biodiversité et la dynamique des écosystèmes) Comprendre les mesures de protec:on de d adénua:on, de préven:on ou de réhabilita:on Envisager des comportements responsables en ma:ère de protec:on environnementale

21 Exemples: Relier: construire des rela:ons entre les par:es du thème - MeDre en rela:on les aléas conséquen:els de l ac:vité interne du globe et les enjeux afin d iden:fier et caractériser un risque - MeDre en rela:on les connaissances scien:fiques sur les risques naturels aux mesures de préven:on, de protec:on ou d adénua:on. - MeDre en rela:on des phénomènes géologiques et leurs impacts sur la biodiversité - MeDre en rela:on effet de serre- conséquences clima:ques fréquences des aléas météorologiques - MeDre en rela:on l érosion abordée au cours de l étude de phénomènes externes ac:vité avec l origine de la forma:on des roches sédimentaires, mémoires de la biodiversité passée sur les varia:ons de laquelle est fondé le découpage en ères géologiques

22 Expliquer quelques phénomènes Liens avec les autres thèmes Les ères géologiques conséquences sur la biodiversité Le vivant et son évolu:on les modifica:ons environnementales conséquen:elles de l ac:vité interne ou externe du globe ac:on humaine sur l environnement exploita:on des la poli:que de ges:on ressources des risques d exploita:on et de ges:on des ressources naturelles Le corps humain et la santé

23 Conclusion : Le thème 1 a pour finalités de permedre à l élève de : Connaitre les risques géologiques et clima5ques pour s en prévenir Comprendre la nécessité de la ges5on raisonnée des ressources Développer une conscience citoyenne, sociale et écologique Viser l éduca5on au développement durable Comprendre les impacts de l ac5vité humaine sur l environnement et sur la biodiversité

Mise en œuvre des nouveaux programmes Sciences/SVT. Académie de La Martinique - Anée scolaire

Mise en œuvre des nouveaux programmes Sciences/SVT. Académie de La Martinique - Anée scolaire Mise en œuvre des nouveaux programmes Sciences/SVT Académie de La Martinique - Anée scolaire 2015-2016 Le point sur les nouveaux cycles rentrée 2014 rentrée 2016 Cycle 1 Apprentissages premiers École maternelle

Plus en détail

Terre. repérer au moins un changement climatique passé (temps géologique) et ses origines possibles.

Terre. repérer au moins un changement climatique passé (temps géologique) et ses origines possibles. CA du 27 juin 2016. Progression SVT Cycle 4 Collège Yves Montand (à compter de l année scolaire 2016-2017). F. Baldacci, J.P. Bertazzon et J.L. Martini. Thème 1 : La planète Terre, l environnement et l

Plus en détail

SCIENCES ET TECHNOLOGIE

SCIENCES ET TECHNOLOGIE SCIENCES ET TECHNOLOGIE Physique - Chimie : Matière, mouvement, énergie, information Décrire les états et la constitution de la matière à l échelle macroscopique Mettre en œuvre des observations et des

Plus en détail

Matière, mouvement, énergie, information

Matière, mouvement, énergie, information Matière, mouvement, énergie, information Décrire les états et la constitution de la matière à l échelle macroscopique Diversité de la matière : métaux, minéraux, verres, plastiques, matière organique sous

Plus en détail

Matière, mouvement, énergie, information : 73h (dont 3h de sujets communs)

Matière, mouvement, énergie, information : 73h (dont 3h de sujets communs) Matière, mouvement, énergie, information : 73h (dont 3h de sujets communs) CM : 41h Décrire les états et la constitution de la matière à l échelle macroscopique Mettre en œuvre des observations et des

Plus en détail

Sciences de la vie et de la Terre

Sciences de la vie et de la Terre Informer et accompagner les professionnels de l éducation Cycles 2 3 Sciences de la vie et de la Terre Inscrire son enseignement dans une logique de cycle Les idées-clés pour enseigner Thème 1 : la planète

Plus en détail

Matière, mouvement, énergie, information : 73h (dont 3h de sujets communs)

Matière, mouvement, énergie, information : 73h (dont 3h de sujets communs) Matière, mouvement, énergie, information : 73h (dont 3h de sujets communs) CM : 41h Décrire les états et la constitution de la matière à l échelle macroscopique Mettre en œuvre des observations et des

Plus en détail

Proposition de programmation de transition Niveau 4 ème - 3 ème UNIQUEMENT VALABLE POUR Les NIVEAUX 4 ème en et 3 ème en

Proposition de programmation de transition Niveau 4 ème - 3 ème UNIQUEMENT VALABLE POUR Les NIVEAUX 4 ème en et 3 ème en Proposition de programmation de transition Niveau 4 ème - 3 ème UNIQUEMENT VALABLE POUR Les NIVEAUX 4 ème en 2016-2017 et 3 ème en 2017-2018 La planète Terre, l environnement et l action humaine La Terre

Plus en détail

Programme cycle 3 : Sciences et technologie

Programme cycle 3 : Sciences et technologie Programme cycle 3 : Sciences et technologie Compétences CM 6ème SVT Technologie Décrire les états et la constitution de la matière à l échelle macroscopique Observer et décrire différents types de mouvements

Plus en détail

Progressions Sciences cycle 3

Progressions Sciences cycle 3 Progressions Sciences cycle 3 Matière, mouvement, énergie, information Mettre en œuvre des observations et des expériences pour caractériser un échantillon de matière. Décrire les états et la constitution

Plus en détail

ECOLE RASPAIL PROGRESSIONS LE HAVRE NORD. Année 1 Année 2 6ème. Identifier différentes sources et connaître quelques conversions d énergie

ECOLE RASPAIL PROGRESSIONS LE HAVRE NORD. Année 1 Année 2 6ème. Identifier différentes sources et connaître quelques conversions d énergie Matière, mouvement, énergie, information Observer et décrire différents types de mouvements Décrire un mouvement et identifier les différences entre mouvements circulaire ou rectiligne. Mouvement d un

Plus en détail

Partie 1 L'ACTIVITE INTERNE DU GLOBE

Partie 1 L'ACTIVITE INTERNE DU GLOBE Partie 1 L'ACTIVITE INTERNE DU GLOBE Se questionner Qu'est-ce qui te permet de dire que la Terre est une planète active? Partie 1 Chapitre 3 STRUCTURE ET DYNAMIQUE DU GLOBE TERRESTRE Introduction : Les

Plus en détail

Proposition de programmation de transition Niveau 3 ème Valable uniquement sur l année

Proposition de programmation de transition Niveau 3 ème Valable uniquement sur l année Proposition de programmation de transition Niveau 3 ème Valable uniquement sur l année 2016-2017 La planète Terre, l environnement et l action humaine (20 % à titre indicatif) La Terre dans le système

Plus en détail

Compétences travaillées : CYCLE 2 CYCLE 3 CYCLE 4 Questionner le monde : Sciences et technologie :

Compétences travaillées : CYCLE 2 CYCLE 3 CYCLE 4 Questionner le monde : Sciences et technologie : QUESTIONNER LE MONDE (Questionner le monde du vivant, de la matière et des objets) - cycle 2 / SCIENCES ET TECHNOLOGIE - cycle 3 / PHYSIQUE-CHIMIE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE ET TECHNOLOGIE - cycle

Plus en détail

Contextualisation ressources pour l élève La Terre dans le système solaire.

Contextualisation ressources pour l élève La Terre dans le système solaire. Annexe 3 - Sciences de la vie et de la Terre Adaptation pour la Réunion et Mayotte La planète Terre, l environnement et l action humaine Attendus de fin de cycle Explorer et expliquer certains phénomènes

Plus en détail

CYCLE 3 SCIENCES ET TECHNOLOGIE

CYCLE 3 SCIENCES ET TECHNOLOGIE Connaissances et compétences Disciplines Proposition d objectifs à atteindre en fin de CM2 ou L horaire de sciences correspond à 4h/semaine en et 2h/semaine aux CM Décrire les états et la constitution

Plus en détail

Colloque Développement durable, Changement climatique et Éducation. Des exemples d action au sein de l Éducation nationale

Colloque Développement durable, Changement climatique et Éducation. Des exemples d action au sein de l Éducation nationale Colloque Développement durable, Changement climatique et Éducation. Des exemples d action au sein de l Éducation nationale Météorologie/Climatologie et Education Ê Des relations très anciennes, d abord

Plus en détail

Comment concilier le développement des énergies renouvelables et la préservation des continuités écologiques?

Comment concilier le développement des énergies renouvelables et la préservation des continuités écologiques? Comment concilier le développement des énergies renouvelables et la préservation des continuités écologiques? Approche sur les écosystèmes, impacts potentiels et conciliation Marion PEGUIN Chargée de programme

Plus en détail

Pour relever le défi de la sécurité alimentaire mondiale, créer les condi;ons du développement des agricultures paysannes agroécologiques

Pour relever le défi de la sécurité alimentaire mondiale, créer les condi;ons du développement des agricultures paysannes agroécologiques Pour relever le défi de la sécurité alimentaire mondiale, créer les condi;ons du développement des agricultures paysannes agroécologiques Lundi 23 février 2015 154 Organisa;ons de Solidarité Interna;onale,

Plus en détail

Partie 1 : matière, mouvement, énergie, information

Partie 1 : matière, mouvement, énergie, information Circonscription Saint-Valery-en-Caux année scolaire 2015/2016 Programmation cycle 3 : Sciences et Technologie Collège Jehan Le Povremoyne Réunion du 03 mars 2016 17H15 à 19H15 Professeurs présents Professeurs

Plus en détail

Analyses Territoriales en Environnement et Santé

Analyses Territoriales en Environnement et Santé Analyses Territoriales en Environnement et Santé DEPARTEMENT de GEOGRAPHIE, AMENAGEMENT, ENVIRONNEMENT Le campus de LeIres et Sciences Humaines à Mont St Aignan Une forma1on unique orientée vers les probléma1ques

Plus en détail

4e [31 cours] 3e [32 cours] THÈME «LA PLANÈTE TERRE, L'ENVIRONNEMENT ET L'ACTION HUMAINE»

4e [31 cours] 3e [32 cours] THÈME «LA PLANÈTE TERRE, L'ENVIRONNEMENT ET L'ACTION HUMAINE» Programmation cycle 4 en SVT. Sources du ministère de l'éducation nationale http://www.education.gouv.fr/pid285/bulletin_officiel.html?cid_bo=94717 Attention : les thèmes 1, 2 et 3 seront traités dans

Plus en détail

Eau Bien Commun Domaine d exper:se des jeunes

Eau Bien Commun Domaine d exper:se des jeunes Eau Bien Commun Domaine d exper:se des jeunes Atelier Réalisa,on d un WEB DOCUMENTAIRE Partenariat stratégique dans le domaine de la jeunesse (CERA- France, CeVI- Italie et Ormax- Moldova) autour de l

Plus en détail

Progression Sciences et Technologie Cycle 3

Progression Sciences et Technologie Cycle 3 Progression Sciences et Technologie Cycle 3 Dans la colonne "compétences", les numéros renvoient aux compétences identifiées dans le programme de cycle 3 (voir pages 9 et 10). Thème 1 : Matière, Mouvement

Plus en détail

Projet technologique accompagné et ETLV

Projet technologique accompagné et ETLV Projet technologique accompagné et ETLV Plan de la présenta:on Ø Textes de référence Ø Les différents temps du projet : organisa:on et mise en œuvre de chacune des 3 par:es de l épreuve. Ø Posi0onnement

Plus en détail

REFORME DU COLLEGE. Nouveaux programmes. Découvrez notre découpage annuel à partir des programmes de cycle officiels. Cycle 3.

REFORME DU COLLEGE. Nouveaux programmes. Découvrez notre découpage annuel à partir des programmes de cycle officiels. Cycle 3. Numéro exceptionnel à l attention des professeurs Avril 2016 REFORME DU COLLEGE Nouveaux programmes Le SNALC vous aide! Découvrez notre découpage annuel à partir des programmes de cycle officiels Français

Plus en détail

Sciences et technologie au cycle 3 Contribution des SVT au programme du cycle 3 Repères pour la mise en œuvre

Sciences et technologie au cycle 3 Contribution des SVT au programme du cycle 3 Repères pour la mise en œuvre Sciences et technologie au cycle 3 Contribution des SVT au programme du cycle 3 Repères pour la mise en œuvre Gaël GLANDIERES IA-IPR SVT Académie de Limoges Cycle 3 : objectifs de formation en Sciences

Plus en détail

Progression sciences IO Janvier 2012

Progression sciences IO Janvier 2012 2) Eléments de connaissances et de compétences sur le ciel et la Terre Vocabulaire : planète gazeuse / rocheuse. Vocabulaire : nouvelle lune, pleine lune, premier / dernier quartier. 2) Eléments de connaissances

Plus en détail

PROGRAMME DU CAPES SVT Session 2014

PROGRAMME DU CAPES SVT Session 2014 PROGRAMME DU CAPES SVT Session 2014 Extrait du texte de cadrage officiel 1 (Arrêté du 19 avril 2013 fixant les modalités d'organisation des concours du certificat d'aptitude au professorat du second degré,

Plus en détail

AP # 1 : Habitabilité & singularités terrestres

AP # 1 : Habitabilité & singularités terrestres Thème 1 Chapitre 1 AP # 1 : Habitabilité & singularités terrestres C25 C33 C18 C12 mise en rela*on de sources d informa*ons Organiser une réponse Réaliser un schéma U*liser une applica*on internet banque

Plus en détail

Cycle de consolidation Programme 2016 sciences et technologie

Cycle de consolidation Programme 2016 sciences et technologie Matière, mouvement, énergie, information Cycle de consolidation Programme 2016 sciences et technologie Attendus de fin de cycle Décrire les états et la constitution de la matière à l échelle macroscopique.

Plus en détail

Apprendre en géographie

Apprendre en géographie Apprendre en géographie Classe de 5 ème thème 1 La ques:on démographique et l inégal développement Deux proposi:ons différentes pour me@re en œuvre le programme (prise en charge des possibilités de volume

Plus en détail

Le vivant, sa diversité et les fonctions qui le caractérisent

Le vivant, sa diversité et les fonctions qui le caractérisent Le vivant, sa diversité et les fonctions qui le caractérisent Attendus de fin de cycle Classer les organismes, exploiter les liens de parenté pour comprendre et expliquer l évolution des organismes. Expliquer

Plus en détail

POUR UNE INNOVATION DURABLE

POUR UNE INNOVATION DURABLE POUR UNE INNOVATION DURABLE Mario Jolicoeur Professeur de génie chimique École Polytechnique de Montréal L acvité industrielle : produire des biens, énergies, etc. Eugène Bracht (1905) Cycle de vie général

Plus en détail

L histoire-géographie et sa contribu4on à la construc4on du socle commun de connaissances, de compétences et de culture

L histoire-géographie et sa contribu4on à la construc4on du socle commun de connaissances, de compétences et de culture L histoire-géographie et sa contribu4on à la construc4on du socle commun de connaissances, de compétences et de culture Académie de Nantes, Inspec4on pédagogique régionale d histoiregéographie, mise en

Plus en détail

Ville de Montréal : Vers une stratégie d adapta0on aux changements clima0ques

Ville de Montréal : Vers une stratégie d adapta0on aux changements clima0ques ÎLOTS DE FRAICHEUR VERDISSEMENT EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE TRANSPORT ACTIF CHANGEMENTS CLIMATIQUES ÉNERGIE RENOUVELABLE APPAREILS ÉCOÉNERGÉTIQUE Ville de Montréal : Vers une stratégie d adapta0on aux changements

Plus en détail

Sciences et technologie, socle et cycles

Sciences et technologie, socle et cycles Accompagnement des nouveaux programmes en sciences et technologie cycles 2, 3, 4 Sciences et technologie, socle et cycles Un double défi interdisciplinaire et interdegré D. PETRELLA IA-IPR STI Versailles

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Établir un lien entre failles et sismicité en Provence. Compétences travaillées

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Établir un lien entre failles et sismicité en Provence. Compétences travaillées Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES 2 3 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Mettre en œuvre son enseignement Établir un lien entre failles et sismicité en Provence Compétences

Plus en détail

Écologie 4. Structure de la biosphère

Écologie 4. Structure de la biosphère Cycle pluridisciplinaire d études supérieures, L2 Écologie 4. Structure de la biosphère Enseignant : David Claessen Centre de forma4on s sur l'environnement et la société (CERES) et Ins4tut de Biologie

Plus en détail

Stratégie des acteurs de la sélec/on bovine et marchés émergents à l ère de la génomique. Jeudi 27 février 2014

Stratégie des acteurs de la sélec/on bovine et marchés émergents à l ère de la génomique. Jeudi 27 février 2014 Stratégie des acteurs de la sélec/on bovine et marchés émergents à l ère de la génomique Jeudi 27 février 2014 La tragédie des communs ü Ressources biologiques Difficile de limiter l accès à la ressource

Plus en détail

Conseil de cycle disciplinaire

Conseil de cycle disciplinaire Conseil de cycle disciplinaire Sciences et Technologie Cycle 3 Le mardi 9 février 2016 (16h30-18 h 30) La mise en œuvre du cycle 3 impose une lecture globale des nouveaux programmes et la construction

Plus en détail

T2 CHAPITRE 5 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE

T2 CHAPITRE 5 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE T2 CHAPITRE 5 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE Source du Par (82 c) : la source la plus chaude d Europe continentale Premier plan : corps cellulaire d un neurone. 2 semaines Cours Approche

Plus en détail

THEME 1B : LA TECTONIQUE DES PLAQUES HISTOIRE D UN MODELE. Lycée Jean Jaurès 8 juin 2011

THEME 1B : LA TECTONIQUE DES PLAQUES HISTOIRE D UN MODELE. Lycée Jean Jaurès 8 juin 2011 THEME 1B : LA TECTONIQUE DES PLAQUES HISTOIRE D UN MODELE Lycée Jean Jaurès 8 juin 2011 En quoi le nouveau programme de 1 ère reprend des idées des anciens programmes? En quoi en diffère-t-il? Quelles

Plus en détail

Systèmes de Surveillance et de MNV Na5onaux avec une approche Régionale pour les Pays du Bassin du Congo

Systèmes de Surveillance et de MNV Na5onaux avec une approche Régionale pour les Pays du Bassin du Congo Stock Carbone et Climat Energie et Nourriture Systèmes de Surveillance et de MNV Na5onaux avec une approche Régionale pour les Pays du Bassin du Congo Comment intégrer le genre de façon transversale? Cleto

Plus en détail

Année A Thème Séquences Séances

Année A Thème Séquences Séances Année A Thème Séquences Séances dans le système solaire (dossier 24) La rotation de la Terre sur elle-même (dossier 25) La révolution de la Terre autour du Soleil (dossier 26) Unité et diversité des êtres

Plus en détail

Écologie. Enseignant : David Claessen

Écologie. Enseignant : David Claessen Cycle pluridisciplinaire d études supérieures, L2 Écologie Enseignant : David Claessen Centre de forma4on s sur l'environnement et la société (CERES) et Ins4tut de Biologie de l ENS (IBENS) École normale

Plus en détail

Typologie et répartition

Typologie et répartition D. Mouralis Oct. 2009 LGO39AB1 Les risques «environnementaux» : Typologie et répartition Quels types de risque? Quels processus? Quels sont les espaces des risques naturels? Les risques «environnementaux»

Plus en détail

Lancement de SAFE Cluster. 18 décembre 2015 Palais des Festivals et des Congrès de Cannes

Lancement de SAFE Cluster. 18 décembre 2015 Palais des Festivals et des Congrès de Cannes Lancement de SAFE Cluster 18 décembre 2015 Palais des Festivals et des Congrès de Cannes Lancement de SAFE Cluster : une belle mobilisa+on et un cadre excep+onnel Près de 300 personnes ont par+cipé au

Plus en détail

Chapitre Les Etats dans le commerce interna/onal. 1.1 Le débat libre échange protec.onnisme 1.2 Le champ des poli.

Chapitre Les Etats dans le commerce interna/onal. 1.1 Le débat libre échange protec.onnisme 1.2 Le champ des poli. Chapitre 3 Les poli/ques commerciales Ch.3 - les poli.ques commerciales - diapo 1 1 1. Les Etats dans le commerce interna/onal 1.1 Le débat libre échange protec.onnisme 1.2 Le champ des poli.ques commerciales

Plus en détail

THEME 1 - LE VIVANT, SA DIVERSITE ET LES FONCTIONS QUI LE CARACTERISENT. Reconnaitre une cellule La cellule, unité structurelle du vivant.

THEME 1 - LE VIVANT, SA DIVERSITE ET LES FONCTIONS QUI LE CARACTERISENT. Reconnaitre une cellule La cellule, unité structurelle du vivant. Lycée International Balzac Année académique 2016-2017 www.mrsedansvt.com Progression cycle 3 6 ème THEME 1 - LE VIVANT, SA DIVERSITE ET LES FONCTIONS QUI LE CARACTERISENT Compétences Notions Idées clés

Plus en détail

Distribu(on : les circuits courts, vecteurs de proximités?

Distribu(on : les circuits courts, vecteurs de proximités? Distribu(on : les circuits courts, vecteurs de proximités? Yuna Chiffoleau Chercheur INRA, sociologue Chef de file du groupe «Agriculture et alimenta;on» du Réseau rural français (2009-2011), Coordinatrice

Plus en détail

Fiche pra*que 3. Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP

Fiche pra*que 3. Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP Fiche pra*que 3 Renforcement du rôle d informa*on et de consulta*on des IRP La loi vise à favoriser la négocia2on collec2ve et l informa2on des instances représenta2ves du personnel (IRP) sur la forma2on

Plus en détail

Economie de lʼenvironnement et des ressources naturelles Séance 1 15 Novembre 2012

Economie de lʼenvironnement et des ressources naturelles Séance 1 15 Novembre 2012 ENVI F - 409 Economie de lʼenvironnement et des ressources naturelles Séance 1 15 Novembre 2012 Tom Bauler tbauler@ulb.ac.be Supports de cours : http://tbauler.pbworks.com Objec&fs du cours Intégra(on

Plus en détail

PROCESSUS D APPRENTISSAGE? COURS UE 15 F2F Intelligibilité des situations d enseignement et d apprentissage dans le cadre de la formation des adultes

PROCESSUS D APPRENTISSAGE? COURS UE 15 F2F Intelligibilité des situations d enseignement et d apprentissage dans le cadre de la formation des adultes PROCESSUS D APPRENTISSAGE? + JEU DE LA LETTRE EN POLONAIS! Cours n 2 COURS UE 15 F2F Intelligibilité des situations d enseignement et d apprentissage dans le cadre de la formation des adultes Expérimentation

Plus en détail

Géographie Régionale (GEOG- F- 313) Consignes pour les 3 ème et 4 ème travaux. J.- M. Decroly, C. Kesteloot, G. Van Hamme et Eléonore Wolff

Géographie Régionale (GEOG- F- 313) Consignes pour les 3 ème et 4 ème travaux. J.- M. Decroly, C. Kesteloot, G. Van Hamme et Eléonore Wolff Géographie Régionale (GEOG- F- 313) Consignes pour les 3 ème et 4 ème travaux. J.- M. Decroly, C. Kesteloot, G. Van Hamme et Eléonore Wolff Objec&f Objec&f général : mener une analyse compara&ve de la

Plus en détail

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET»

«COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» «COMMUNICATION ET PRÉSENTATION DE PROJET» Chefs de projet ou toute personne ayant à communiquer en publique Comprendre et u,liser la communica,on non verbale Comprendre et u,liser le communica,on verbale

Plus en détail

Au sujet du Cycle 3- (EPI) Formations disciplinaires SVT

Au sujet du Cycle 3- (EPI) Formations disciplinaires SVT Au sujet du Cycle 3- (EPI) Formations disciplinaires SVT 1 Cycle 3- SVT «Toutes les disciplines scientifiques et la technologie concourent à la construction d une première représentation globale, rationnelle

Plus en détail

Stage Ini*ateur Club L enseignement de la plongée

Stage Ini*ateur Club L enseignement de la plongée Stage Ini*ateur Club L enseignement de la plongée SOMMAIRE Introduc*on : de plongeur à ini*ateur Les par*es prenantes les tenants et les abou*ssants de la démarche pédagogique A chaque fonc*on son vocabulaire

Plus en détail

Chap. III : LA STRUCTURE INTERNE DU GLOBE ET LES MOUVEMENTS ASSOCIÉS

Chap. III : LA STRUCTURE INTERNE DU GLOBE ET LES MOUVEMENTS ASSOCIÉS Chap. III : LA STRUCTURE INTERNE DU GLOBE ET LES MOUVEMENTS ASSOCIÉS Activité 1 (Situation d entrée) : comparer la carte des séismes et du volcanisme. 1) Comparer la répartition des séismes et des volcans.

Plus en détail

Séismes et volcanisme sur notre bonne vieille Terre!

Séismes et volcanisme sur notre bonne vieille Terre! Séismes et volcanisme sur notre bonne vieille Terre! Notre planète Terre est apparue il y a environ 4,5 milliards d années pendant la formation de notre système solaire. C est une planète rocheuse dite

Plus en détail

Présenta)on des TPE. 1 ère ES1. Mme Galy (SES) / M Sevrin (Histoire- Géographie)

Présenta)on des TPE. 1 ère ES1. Mme Galy (SES) / M Sevrin (Histoire- Géographie) Présenta)on des TPE 1 ère ES1 Mme Galy (SES) / M Sevrin (Histoire- Géographie) Qu est- ce qu un TPE? TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS Des travaux de recherche documentaire, peut- être des enquêtes, des interviews,

Plus en détail

Historique des observa*ons clima*ques

Historique des observa*ons clima*ques - 3000 Historique des observa*ons clima*ques L observa*on de l atmosphère de l an*quité au XIXème siècle «Les signes du temps», premier ouvrage prévisionnel l Oxygène, l Azote et le gaz carbonique en Europe

Plus en détail

Didac&que des sciences. Damien Grenier

Didac&que des sciences. Damien Grenier Didac&que des sciences Damien Grenier 1 Objec&fs Vous apprendre à transme:re des connaissances scien&fiques. Se rendre compte qu expliquer n est pas suffisant : encore faut- il que l apprenant comprenne Se

Plus en détail

Le Diagnos+c Financier

Le Diagnos+c Financier Le Diagnos+c Financier MAE Full Time 2013-2014 1 Nota+on * Examen de 2 heures avec mise en situa+on professionnelle. 2 INTRODUCTION DU COURS 3 Ce qu est l analyse financière 1) Un outil plus qu une théorie.

Plus en détail

Mesure de l importance d un séisme Utilisation de 2 échelles : Echelle de Richter Echelle de MSK (Medvedev, Sponheuer et Karnik).

Mesure de l importance d un séisme Utilisation de 2 échelles : Echelle de Richter Echelle de MSK (Medvedev, Sponheuer et Karnik). ACTIVITES DU GLOBE Volcanisme et seismes / plaques lithospheriques et leurs mouvements. Les Séismes THEME 1 : VOLCANISME ET SEISMES Définition : un séisme ou tremblement de terre correspond à une secousse

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. Le gradient et le flux géothermiques internes de la Terre

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. Le gradient et le flux géothermiques internes de la Terre Géothermie et propriétés thermiques de la Terre! PLAN 1 Le gradient et le flux géothermiques internes de la Terre A) Mesurer et calculer le gradient et le flux géothermiques mesurer le gradient de la croûte

Plus en détail

Pra$ques agricoles et décisions : caractériser et comprendre la diversité des systèmes de culture à différentes échelles spa$ales

Pra$ques agricoles et décisions : caractériser et comprendre la diversité des systèmes de culture à différentes échelles spa$ales Pra$ques agricoles et décisions : caractériser et comprendre la diversité des systèmes de culture à différentes échelles spa$ales Tunis - Ecole Hiver 2015 Anne Biarnès UMR Lisah 1 Plan q I"néraire technique

Plus en détail

Réseau sur les Politiques de pêche en Afrique de l Ouest (REPAO) Quelles stratégies d adapta0on de la pêche au changement clima0que?

Réseau sur les Politiques de pêche en Afrique de l Ouest (REPAO) Quelles stratégies d adapta0on de la pêche au changement clima0que? Réseau sur les Politiques de pêche en Afrique de l Ouest (REPAO) Quelles stratégies d adapta0on de la pêche au changement clima0que? Papa Gora NDIAYE Plan 1. Généralité sur la pêche en Afrique de l Ouest

Plus en détail

La convergence lithosphérique et la subduction

La convergence lithosphérique et la subduction La convergence lithosphérique et la subduction L expansion de la lithosphère océanique à partir des dorsales s accompagne de sa destruction au niveau des zones de convergence des plaques lithosphériques.

Plus en détail

Les 7 grandes compétences travaillées en sciences et technologie en lien avec le socle commun de connaissances et de compétences

Les 7 grandes compétences travaillées en sciences et technologie en lien avec le socle commun de connaissances et de compétences Les 7 grandes compétences travaillées en sciences et technologie en lien avec le socle commun de connaissances et de compétences Pratiquer des démarches scientifiques et technologiques : (Domaine du socle

Plus en détail

Première réunion de la Commission Vie de Campus (3 Décembre 2016) 30 personnes inscrites

Première réunion de la Commission Vie de Campus (3 Décembre 2016) 30 personnes inscrites La notion de «Vie de Campus» est nouvelle (2013 dans le code de l éducation). Elle couvre tous les domaines de la vie d un étudiant, allant de la première prise de contact (installa>on, formalités administra>ves)

Plus en détail

Handicap et société : évolu2on des concepts bilan à 10 ans de la loi dite loi handicap de Pr B Perrouin-Verbe

Handicap et société : évolu2on des concepts bilan à 10 ans de la loi dite loi handicap de Pr B Perrouin-Verbe Handicap et société : évolu2on des concepts bilan à 10 ans de la loi dite loi handicap de 2005 Pr B Perrouin-Verbe Socio-historique de handicap De l exclusion En passant par la charité, l assistance et

Plus en détail

Contrôle de SVT n 1 : La planète Terre dans le système solaire CORRECTION

Contrôle de SVT n 1 : La planète Terre dans le système solaire CORRECTION Contrôle de SVT n 1 : La planète Terre dans le système solaire CORRECTION Durée : 50 minutes. Vous pouvez faire les exercices dans l ordre de votre choix. Bon courage! Exercice n 1 : La formation et l

Plus en détail

QCM. Niveau Seconde QUESTION N 1. Les planètes telluriques sont :

QCM. Niveau Seconde QUESTION N 1. Les planètes telluriques sont : QCM Niveau Seconde Thème 1 : La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant : une planète habitée. Les conditions de la vie : une particularité de la Terre? Pour chaque question, il vous est

Plus en détail

Cynthia CAROUPANAPOULLE, Resp Environnement & chargée de la Formation - CAUE Guadeloupe. Lycée de Baimbridge, 24 février 2010

Cynthia CAROUPANAPOULLE, Resp Environnement & chargée de la Formation - CAUE Guadeloupe. Lycée de Baimbridge, 24 février 2010 Construction parasismique & Education au Développement Durable: - Quelles articulations? - Que faut il que des jeunes de tous horizons sachent et pourquoi? Cynthia CAROUPANAPOULLE, Resp Environnement &

Plus en détail

HABITAT ETUDIANT : QUELLE GOUVERNANCE POUR QUELS PROJETS? Le logement étudiant dans les PLH AdCF

HABITAT ETUDIANT : QUELLE GOUVERNANCE POUR QUELS PROJETS? Le logement étudiant dans les PLH AdCF HABITAT ETUDIANT : QUELLE GOUVERNANCE POUR QUELS PROJETS? Mercredi 3 février 2015, Assemblée Nationale - 126 Rue de l Universite, à Paris Le logement étudiant dans les PLH AdCF c.delpech@adcf.asso.fr Quelques

Plus en détail

On cherche à comprendre l origine de la localisation des sites géothermiques en France et dans le monde.

On cherche à comprendre l origine de la localisation des sites géothermiques en France et dans le monde. TP n 25 Géothermie et contexte géodynamique Thème 2-A En 1992, lors de la conférence de Rio sur l'environnement, les dirigeants de toutes les nations témoignaient de leur prise de conscience d'une dégradation

Plus en détail

Chapitre 3 : La tectonique des plaques

Chapitre 3 : La tectonique des plaques Chapitre 3 : La tectonique des plaques Volcanisme & séismes phénomènes naturels ponctuels qui peuvent être catastrophiques Problèmes du chapitre : Où ont lieu les séismes et les éruptions volcaniques dans

Plus en détail

Les programmes Les domaines d ac.vité Les repères de progressivité pour organiser la progressivité des appren.ssages à l école maternelle

Les programmes Les domaines d ac.vité Les repères de progressivité pour organiser la progressivité des appren.ssages à l école maternelle Les programmes 2008 Les domaines d ac.vité Les repères de progressivité pour organiser la progressivité des appren.ssages à l école maternelle Les domaines d ac3vité S approprier le langage Découvrir l

Plus en détail

Designer un projet innovant. Guide opéra3onnel. Isabelle Macquart. Pour élaborer une stratégie en phase avec les a9entes terrain.

Designer un projet innovant. Guide opéra3onnel. Isabelle Macquart. Pour élaborer une stratégie en phase avec les a9entes terrain. Isabelle Macquart Designer un projet innovant Guide opéra3onnel Pour élaborer une stratégie en phase avec les a9entes terrain HODEA édi3ons Designer un projet innovant par Isabelle Macquart Copyright Hodea

Plus en détail

Systèmes Enr. Hybrides: Ecléo Power Solution. L alliance de l énergie renouvelable et de l énergie fossile..

Systèmes Enr. Hybrides: Ecléo Power Solution. L alliance de l énergie renouvelable et de l énergie fossile.. Systèmes Enr. Hybrides: Ecléo Power Solution L alliance de l énergie renouvelable et de l énergie fossile.. Qu est ce qu un système de production d énergie hybride? Un Système d Energie Hybride (SEH) permet

Plus en détail

STI 2D Sciences et technologies de l'industrie et du développement durable

STI 2D Sciences et technologies de l'industrie et du développement durable D après Lycée VAUVENARGUES STI 2D Sciences et technologies de l'industrie et du développement durable STI 2D 1 baccalauréat 4 spécialités Tronc commun (Ens. Général) Enseignement transversal Enseignement

Plus en détail

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves

1ères Rencontres richesses humaines associa1ves 1ères Rencontres richesses humaines associa1ves Entretien annuel professionnel Paris, 2 et 3 décembre 2014 En partenariat avec : Programme GPEC Contexte d élaboration des outils Une démarche sur mesure

Plus en détail

PUY DE DÔME, GRAND SITE DE FRANCE

PUY DE DÔME, GRAND SITE DE FRANCE AMéNAGEMENT ET GESTION DURABLE DU SITE Niveau : cycle 3 ou cycle 4 Durée : 1 heure Le jour de la sortie, veiller aux bonnes conditions météorologiques. Pour réaliser cette activité il est nécessaire d

Plus en détail

Atelier 1. Sylvie Moussay et Luc Ria

Atelier 1. Sylvie Moussay et Luc Ria Atelier 1 Conduire des entre,ens d autoconfronta,on pour analyser le travail enseignant à par,r de traces de leurs ac,vités (vidéo, photos) Sylvie Moussay et Luc Ria Chaire Unesco Colloque 26-27 mars 2015

Plus en détail

Evolution de la notion de Trames Vertes

Evolution de la notion de Trames Vertes Présentation Fédération PNR Juillet 2011 Evolution de la notion de Trames Vertes Laure Cormier Département Paysage, AGROCAMPUS OUEST centre d Angers Introduc/on Concept largement u/lisé chez les aménageurs

Plus en détail

Géographie 3 e année Lycée Mater Dei M. Perger LA TECTONIQUE DES PLAQUES

Géographie 3 e année Lycée Mater Dei M. Perger LA TECTONIQUE DES PLAQUES Géographie 3 e année Lycée Mater Dei M. Perger LA TECTONIQUE DES PLAQUES I. Introduction 1. Analysons quelques articles des presse Séisme au Japon : le bilan s alourdit à 58 morts Publié le 20 avril 2016

Plus en détail

MOODLE/Classe inversée

MOODLE/Classe inversée MOODLE/Classe inversée Qu est ce que Moodle? = Par=e pédagogique de Entea : - Espace fermé et sur lequel les élèves sont authen=fiés - Espace de dépôt de ressources (url, fichiers, pages ) - Espace d ac=vités

Plus en détail

Séismes et volcans. Enregistrement des ondes sismique à l aide d un sismographe. Les tracés obtenus sont appelés sismogrammes.

Séismes et volcans. Enregistrement des ondes sismique à l aide d un sismographe. Les tracés obtenus sont appelés sismogrammes. Séismes et volcans I- Les séismes Un séisme (ou tremblement de terre) correspond à une secousse ou une série de secousses plus ou moins violentes du sol. Il peut durer entre quelques secondes et quelques

Plus en détail

GROUPES PARTENAIRES ET BAILLEUR DE FONDS! Annie Rochette Département des sciences juridiques

GROUPES PARTENAIRES ET BAILLEUR DE FONDS! Annie Rochette Département des sciences juridiques GROUPES PARTENAIRES ET BAILLEUR DE FONDS! Annie Rochette Département des sciences juridiques RÉSEAU DES FEMMES EN ENVIRONNEMENT Depuis plus de 15 ans : propose des solutions durables pour améliorer l'environnement

Plus en détail

La gouvernance des systèmes d information pour une meilleure gouvernance des universités. Beyrouth, 13th May 2015

La gouvernance des systèmes d information pour une meilleure gouvernance des universités. Beyrouth, 13th May 2015 La gouvernance des systèmes d information pour une meilleure gouvernance des universités Beyrouth, 13th May 2015 Plan 1. Introduc/on 2. L enseignement supérieur aujourd hui 2.1. Etat des lieux 2.2. Les

Plus en détail

La Martinique, du fait de sa position géographique et

La Martinique, du fait de sa position géographique et 4 - Risques naturels : de nombreux habitants exposés La Martinique, du fait de sa position géographique et de son contexte géologique, est l un des départements français les plus exposés aux phénomènes

Plus en détail

L'océan Atlantique et ses marges 1ère S - TS

L'océan Atlantique et ses marges 1ère S - TS Trois leçons de même type : L océan Atlantique et ses marges 1ère S - TS L océan Pacifique et ses marges 1ère S - TS L'océan indien et ses marges 1ère S TS Proposition de corrigé L'océan Atlantique et

Plus en détail

LES PRINCIPALES NOUVEAUTÉS

LES PRINCIPALES NOUVEAUTÉS LES PRINCIPALES NOUVEAUTÉS 1. L évalua*on du Socle Commun entre dans les calcul des points pour l obten?on du brevet. 2. La Physique-Chimie, la SVT et la Technologie sont évaluées lors d une épreuve terminale

Plus en détail

Vendredi 16 mai Le serious game : un outil pour la planification urbaine? Mario COOLS, ULg ArGEnCo / Transports et mobilité

Vendredi 16 mai Le serious game : un outil pour la planification urbaine? Mario COOLS, ULg ArGEnCo / Transports et mobilité Vendredi 16 mai Le serious game : un outil pour la planification urbaine? Mario COOLS, ULg ArGEnCo / Transports et mobilité Avec le soutien de : Le serious game: un ou.l pour la planifica.on urbaine? Liège

Plus en détail

Seconde générale Mouvements des masses atmosphériques. Mise en évidence des circulations atmosphérique stratosphérique et troposphérique

Seconde générale Mouvements des masses atmosphériques. Mise en évidence des circulations atmosphérique stratosphérique et troposphérique 2 nd DEGRÉ : lycée Géographie Sciences de la vie et de la terre Autres disciplines Points de Programme Idées de séquence Points de Programme Idées de séquence Points de Programme Idées de séquence Seconde

Plus en détail

Planète. Notre. Sciences 3 e cycle. Document. de l enseignant

Planète. Notre. Sciences 3 e cycle. Document. de l enseignant Notre Sciences 3 e cycle Planète - Les couches de l atmosphère - Les couches de la Terre - La révolution et la rotation - La Terre dans le système solaire. Ce cahier appartient à Document de l enseignant

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Réunion Pédagogique n 2-11 «SVT en SEGPA» 23 novembre 2006 Collège Lassagne. Caluire Nov. 2006 Ch. BEAUVARLET. CPC ASH 1 ENSEMBLE DES DISCIPLINES SCIENTIFIQUES INTRODUCTION COMMUNE À L ENSEMBLE DES DISCIPLINES

Plus en détail

Éduca&on à la sexualité en milieu scolaire

Éduca&on à la sexualité en milieu scolaire Éduca&on à la sexualité en milieu scolaire Véronique Gasté Cheffe du bureau de la santé, de l ac8on sociale et de la sécurité DGESCO / bureau de la santé, de l ac8on sociale et de la sécurité 10 juin 2015

Plus en détail