Faillites et créations d entreprises arrêtées au mois d août 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Faillites et créations d entreprises arrêtées au mois d août 2012"

Transcription

1 Étude sur les faillites et les créations d entreprises Editeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse Urdorf Téléphone Faillites et créations d entreprises arrêtées au mois d août 2012 Les faillites d entreprises grimpent de 6% 23.7 % des entreprises suisses sont des SARL. Ces dernières représentent cependant 42.7 % des procédures d insolvabilité une part fortement disproportionnée. Au cours des huit premiers mois de l année, 4268 entreprises ont fait faillite en Suisse de ces faillites ont été déclarées suite à des procédures d insolvabilité. Les entreprises concernées ont également fait faillite. Par rapport à l année précédente, le nombre de procédures d insolvabilité a augmenté de 6%. La région lémanique où les faillites d entreprises ont atteint pas moins de 24% est particulièrement touchée. D&B a analysé dans quelle proportion les trois formes juridiques que sont l entreprise individuelle, la SARL et la SA sont concernées par les problèmes d insolvabilité. Il s est avéré que les SARL sont fortement touchées, et ce, de manière très disproportionnée. Qualifiée de «SA au rabais», la SARL nécessite peu de capitaux lors de sa création, et en cas de faillite, le patrimoine personnel du propriétaire reste intact. Cela accroît ainsi la propension à déclarer une entreprise en faillite, et à laisser par la même occasion les factures impayées. Une légère baisse a été enregistrée dans le cadre des nouvelles créations d entreprises: soit 1% de baisse pour les entreprises nouvellement inscrites au registre du commerce par rapport à la même période de l année dernière. Le canton du Tessin a connu un véritable boom en matière de création d entreprises avec une augmentation de 26% de nouvelles inscriptions. Copyright Dun & Bradstreet (Schweiz) AG 1

2 Faillites dans les grandes régions Par rapport à l année dernière, les faillites ont augmenté de 6% au cours des 8 premiers mois de l année Dans l Espace Mittelland, on a observé une baisse de 5% des procédures d insolvabilité. Mais dans toutes les autres grandes régions, le nombre de faillites a augmenté. Comparativement, la croissance a été moindre dans la région de Zurich (+1%), en Suisse du Nord-Ouest et dans le canton du Tessin (+2%), en Suisse orientale (+3%) ainsi qu en Suisse centrale (+5%). La région lémanique a connu une forte hausse des faillites: on y a enregistré par moins de 24% de procédures d insolvabilité. SUISSE DU NORD-OUEST +2 % ZURICH +1 % ESPACE MITTELLAND -5 % SUISSE CENTRALE +5 % SUISSE ORIENTALE +3 % RÉGION LÉMANIQUE +24% TESSIN +2 % Insolvabilités Comparaison en % Janvier à août 2011 et janvier à août 2012 Copyright Dun & Bradstreet (Schweiz) AG 2

3 Vue d ensemble des faillites d entreprise (janvier à août 2012) Vue d ensemble des Faillites d entreprises jan-août 2012 Faillites d entreprises jan-août 2011 Changement en % faillites d entreprises Insolvabilité 731b CO Total Insolvabilité 731b CO Total Insolvabilité 731b CO Total BE % +49 % -5 % FR % -43 % -13 % JU % -75 % -3 % NE % -15 % SO % +6 % +9 % Espace Mittelland % -10 % -6 % AG % -10 % +5 % BL % -69 % -38 % BS % % +152 % Suisse du Nord-Ouest % +105 % +23 % LU % -18 % -2 % NW % -78 % +41 % OW % -33 % -5 % SZ % +38 % +21 % UR % -75 % -54 % ZG % -22 % -15 % Suisse centrale % -13 % -4 % ZH % -53 % -18 % Zurich % -53 % -18 % AI % +350 % AR % 0 % -18 % GL % +27 % GR % +280 % +66 % SG % -20 % -3 % SH % +3 % TG % -3 % Suisse orientale % +28 % +9 % GE % +346 % +67 % VD % -45 % -1 % VS % +15 % +27 % Région lémanique % +36 % +27 % TI % -12 % -4 % Tessin % -12 % -4 % TOTAL % 0 % +4 % De janvier à août 2012, le nombre total de faillites a augmenté de 4%. Durant cette période, les procédures d insolvabilité ont grimpé de 6% par rapport à l année précédente. Dans 8 cantons, le nombre de faillites a baissé, alors qu il est resté pareillement élevé dans un canton et qu il était à la hausse dans 16 autres cantons. Copyright Dun & Bradstreet (Schweiz) AG 3

4 Faillites d entreprises en août 2012 Vue d ensemble des Faillites d entreprises en août 2012 Faillites d entreprises en août 2011 Changement en % faillites d entreprises Insolvabilité 731b CO Total Insolvabilité 731b CO Total Insolvabilité 731b CO Total TOTAL % -14 % +12 % Au mois d août, 434 entreprises ont fait faillite pour cause d insolvabilité. Cela représente une augmentation de 24% par rapport au même mois de l année précédente. Le plus souvent, les créances restent impayées en cas d insolvabilité. Pour éviter des pertes, D&B recommande une surveillance continue de tous les clients qui sont livrés sur facture. Un examen de la solvabilité permet d évaluer la probabilité de faillite des entreprises si bien que les fournisseurs peuvent éventuellement adapter leurs conditions de livraison au risque. Procédures d insolvabilité versus 731b du CO: faillites pour défaut d organisation La procédure de faillite sans ouverture de faillite ( 731b du Code suisse des obligations) est en vigueur depuis le début de l année Elle règle la procédure en cas de défaut d organisation d une entreprise. Si un organe nécessaire manque dans une entreprise ou si les organes ne sont pas composés conformément à la loi, un actionnaire, un créancier ou le préposé au registre du commerce peut demander au juge de prendre des mesures. Une des mesures possibles est la liquidation conformément aux prescriptions relatives à la faillite. Dans ce contexte, la dissolution des entreprises a lieu conformément à la procédure de faillite sans qu elle ne soit touchée par une incapacité de paiement. Il est donc possible d observer des faillites pour défaut d organisation en plus des faillites par insolvabilité. D&B analyse les faillites en fonction des deux causes dans la mesure où la consultation des publications relatives aux faillites permet de s en rendre compte (cf. tableau «Vue d ensemble globale des faillites d entreprises»). Au cours des huit premiers mois de l année 2012, 4268 entreprises ont fait faillite en Suisse en tout. Parmi elles, 2898 cas résultent d une insolvabilité et 1370 cas de l application du 731b du CO. Les ouvertures de procédures de faillite pour manque d organisation ont donc représenté un taux de 33% du nombre total de faillites. Comparé à la même période de l année dernière, le nombre de faillites selon le 731b du CO est resté le même Faillites d entreprise et liquidation selon les règles de la faillite selon 731b CO dans les années 2007 jusqu à Jan-Août 2012 Insolvabilités 731b CO Copyright Dun & Bradstreet (Schweiz) AG 4

5 Risque de faillite dans les différentes branches D&B a analysé le risque d insolvabilité dans différentes branches Dans ce but, les procédures d insolvabilité ouvertes au cours du premier semestre 2012 ont été considérées par rapport au nombre d entreprises existant dans la branche respective. La valeur 100 correspond au risque moyen de faillite de toutes les faillites par insolvabilité saisies en Suisse. Une valeur supérieure à 100 correspond donc à un risque de faillite supérieur à la moyenne. Le plus grand risque d insolvabilité existe dans l hôtellerie et la restauration: les entreprises gastronomiques ont un risque de faillite moyen 2,2 fois supérieur à la moyenne. Cependant, le bâtiment, l artisanat et les entreprises du domaine des transports sont également des branches présentant un risque d insolvabilité supérieur à la moyenne. Indicateur Insolvabilités Nombre de dossier jan-août 2012 d insolvabilité jan-août 2012 (Ø CH = 100) Hôtellerie & restauration Transports terrestres & logistique Bâtiment Artisanat Industrie textile & de l habillement Instruments de précision & horlogerie Autres prestations d entreprises Placement de personnel Commerce de gros Commerce de détail Industrie chimique & pharmaceutique Imprimerie & édition Construction mécanique Secteur de l automobile Finance & assurance Prestations informatiques Conseil en gestion & conseil fiscal Bureaux d architecture Industrie du bois & de l ameublement Holdings & sociétés d investissement Agents & gestion immobilière Copyright Dun & Bradstreet (Schweiz) AG 5

6 Sujet principal: nombre et insolvabilité des différentes formes juridiques D&B a examiné la répartition des formes juridiques des entreprises actives inscrites au registre du commerce. 88.2% de toutes les entreprises sont inscrites sous l une de trois formes juridiques les plus populaires : SA (Société par action), EI (Entreprise individuelle) et SARL (Société à responsabilité limitée). Les SA sont la forme juridique la plus populaire avec une part de 34.9%, suivies par les entreprises individuelles avec 29.6% et les SARL qui représentent 23.7% de toutes les entreprises enregistrées. Part des formes juridiques les plus courantes parmi les sociétés recensées Forme juridique Part Société anonyme 34.9% Entreprise individuelle 29.6% Société à responsabilité limitée 23.7% Fondation 3.3% Société en nom collectif 2.4% Autres formes juridiques 6.1% Total 100.0% Part des faillites parmi les principales formes juridiques 50% 45% 40% 35% 30% 25% 20% 15% 10% 5% 0% 44.5% 28.5% 23.0% 42.7% 26.8% 28.1% Jan-Août Société anonyme Entreprise individuelle Société à responsabilité limitée L étude des faillites en fonction de la forme juridique révèle que les SARL sont fortement surreprésentées par rapport aux sociétés recensées. De janvier à août 2012, 42.7% de l ensemble des faillites concerne les SARL, lesquelles ne représentent que 23.7% des sociétés recensées. Les entreprises individuelles qui constituent 29.6% des sociétés existant donnent lieu à 26.8% des faillites. Avec une part de 34.9% des sociétés recensées, les SA représentent 28.10% des faillites. Par rapport aux sociétés existant, l insolvabilité des entreprises individuelles et des SA est moins importante. Si l on considère les procédures d insolvabilité en fonction de la forme juridique au cours des dix dernières années, il apparaît que les SARL ont donné lieu à de plus en plus de faillites, dépassant ainsi les entreprises individuelles et les SA. En 2002, les SARL ont été à l origine de 23% de l ensemble des faillites alors qu elles représentent aujourd hui 42.7%. Concernant les SA, l évolution va exactement dans le sens opposé. En 2002, ces dernières représentaient 44.5% des faillites, alors qu elles n atteignaient que 18.1% pour les 8 premiers mois de l année Le taux élevé de faillites des SARL s explique par leur statut de «SA au rabais». Dans le cadre des entreprises individuelles, le propriétaire est responsable de manière personnelle et illimitée. L entrepreneur individuel supporte également seul l entière responsabilité des risques relatifs à son activité commerciale. Ce qui signifie qu en cas d insolvabilité de l entreprise, le propriétaire fait également automatiquement faillite avec toutes les conséquences négatives que cela implique. Dans le cadre des sociétés de capitaux, la responsabilité se limite au patrimoine de l entreprise. En cas d insolvabilité, le patrimoine personnel du sociétaire reste intact. Tandis que la SA nécessite un capital social de francs suisses, la SARL n en demande que Les fonds requis pour la création d une SARL sont donc beaucoup moins importants, ce qui permet également aux personnes disposant de peu de réserves financières de fonder une société de capitaux. Depuis le 1er janvier 2008, la forme juridique de la SARL est devenue encore plus intéressante pour le créateur d entreprise, car depuis cette date une personne seule est en mesure de créer une SARL. Auparavant, il fallait au moins deux partenaires. D&B en déduit donc que les SARL sont encore fortement soumises aux risques d insolvabilité. Pour éviter une baisse des paiements ou des livraisons, les nouveaux partenaires commerciaux ainsi que les clients et fournisseurs existant devraient systématiquement vérifier la solvabilité de ces derniers par le biais d un examen de solvabilité. Vous trouverez l exemple d un rapport de solvabilité de D&B à l adresse suivante: Executive-Report-Schweiz.pdf Copyright Dun & Bradstreet (Schweiz) AG 6

7 Créations d entreprises dans les grandes régions Dans le Tessin, le nombre des créations d entreprise a augmenté de 26% au cours des 8 premiers mois par rapport à l année dernière, alors qu il n a que légèrement augmenté en Suisse centrale (+1%) et qu il a stagné en Suisse du Nord- Ouest. Dans toutes les autres régions, les créations d entreprise ont baissé. En Suisse orientale, ces chiffres n ont que légèrement baissé (-1%), et ils sont encore un peu plus marqués dans l Espace Mittelland et dans la région lémanique (-3%). C est à Zurich que les nouvelles inscriptions d entreprises ont enregistré la plus forte baisse (-6%). SUISSE DU NORD-OUEST 0 % ZURICH -6 % ESPACE MITTELLAND -3 % SUISSE CENTRALE +1 % SUISSE ORIENTALE -1 % RÉGION LÉMANIQUE -3 % TESSIN +26 % Créations d entreprises Comparaison en % Janvier à août 2011 et janvier à août 2012 Copyright Dun & Bradstreet (Schweiz) AG 7

8 Vue d ensemble globale des créations d entreprises de janvier à août 2012 Créations d entreprise au registre du commerce et des sociétés Créations d entreprises jan-août 2012 Créations d entreprises jan-août 2011 Écart en % BE % FR % JU % NE % SO % Espace Mittelland % AG % BL % BS % Suisse du Nord-Ouest % LU % NW % OW % SZ % UR % ZG % Suisse centrale % ZH % Zurich % AI % AR % GL % GR % SG % SH % TG % Suisse orientale % GE % VD % VS % Région lémanique % TI % Tessin % TOTAL % Au cours des 8 premiers mois de l année 2012, nouvelles entreprises ont été enregistrées au registre du commerce suisse. Cela représente une baisse de 1% par rapport à la même période de l année dernière. Dans 14 cantons, les nouveaux enregistrements ont augmenté tandis qu ils ont baissé dans 11 autres cantons. Nouvelles inscriptions au mois d août Inscriptions d entreprises au registre du commerce Août 2012 Août 2011 Écart en % TOTAL % Au mois de juin 2012, 2591 entreprises ont été créées en Suisse. Ce sont 4% de moins que pendant le même mois de l année dernière. Intensité de création dans certaines branches C est sur la base des inscriptions d entreprises au registre du commerce pendant les six premiers mois de 2012 que D&B a analysé l intensité de création dans différentes branches. Dans ce contexte, les créations ont été considérées par rapport au nombre d entreprises existant dans la branche respective. Cela permet d évaluer le nombre relatif de créations d entreprises par branche. Le commerce de gros, l hôtellerie et la restauration ainsi que les prestataires d entreprise ont révélé un pourcentage particulièrement élevé de créations. Nombre de créations d entreprise Indicateur de créations jan-août 2012 Créations jan-août 2012 (Ø CH = 100) Commerce de gros Hôtellerie & restauration Autres prestations d entreprises Bâtiment Industrie textile & de l habillement Holdings & sociétés d investissement Industrie chimique & pharmaceutique Prestations informatiques Placement de personnel Conseil en gestion & conseil fiscal Bureaux d architecture Artisanat Transports terrestres & logistique Instruments de précision & horlogerie Agents & gestion immobilière Construction mécanique Secteur de l automobile Commerce de détail Finance & assurance Industrie du bois & de l ameublement Imprimerie & édition Copyright Dun & Bradstreet (Schweiz) AG 8

9 Veuillez citer Dun & Bradstreet (D&B) en tant que service d informations économiques. Vous trouverez des informations sur la méthode de collecte des données à l adresse Sur notre page consacrée à la presse sur Internet, vous trouverez toutes les études et statistiques publiées par D&B: Nous faisons volontiers parvenir des informations préparées individuellement sur les différentes régions, cantons ou branches aux représentants des médias. N hésitez pas à nous en parler. Parlons de D&B Dun & Bradstreet (Schweiz) AG D&B est le service d informations économiques leader en Suisse et dans le monde entier. Les entreprises mettent D&B à profit pour vérifier la solvabilité de leurs clients et les identifier. La base utilisée pour cela est la banque de données de D&B avec plus d un million d entreprises suisses et plus de 200 millions d entreprises dans le monde entier. L éthique de paiement des entreprises entre aussi en ligne de compte dans l évaluation de leur solvabilité. Dans ce but, D&B analyse rien qu en Suisse plus de 20 millions de factures par an. D&B Schweiz fait partie du groupe suédois Bisnode. Son siège est à Urdorf (ZH), elle emploie environ 110 collaborateurs. Contact de presse Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Christian Wanner, Public Relations Manager Grossmattstrasse 9, 8902 Urdorf M T F Plus d informations sur Suivez-nous sur Twitter : twitter.com/dnb_schweiz L entreprise en images : Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9, 8902 Urdorf T F Worldwide Network Copyright Dun & Bradstreet (Schweiz) AG 9

Faillites et créations d entreprise

Faillites et créations d entreprise Chiffres par 31 mars 2010 28. 4. 2010 Editeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 8902 Urdorf Téléphone 044 735 61 11 www.dnb.ch/presse La vague de faillites continue à déferler en cette

Plus en détail

Bisnode. au mois de Mai 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013

Bisnode. au mois de Mai 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013 Bisnode Faillites et créations arrêtées au mois de Mai 2013 Étude sur les faillites et créations d entreprises 25.6.2013 731b du CO: dissolutions d entreprises aux dépens de la collectivité. Entre janvier

Plus en détail

Bisnode. EN Juillet 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 30.8.2013. Hausse des faillites de cinq pour cent

Bisnode. EN Juillet 2013. Étude sur les faillites et créations d entreprises 30.8.2013. Hausse des faillites de cinq pour cent Bisnode Faillites et créations d Entreprise EN Juillet Étude sur les faillites et créations d entreprises.8. Hausse des faillites de cinq pour cent 8 faillites et 888 créations d entreprise en juillet

Plus en détail

Faillites et créations d entreprise. Les faillites d entreprises continuent d augmenter Faillites et créations d entreprises au 31 mai 2010

Faillites et créations d entreprise. Les faillites d entreprises continuent d augmenter Faillites et créations d entreprises au 31 mai 2010 Chiffres par 31 mai 2010 22. 6. 2010 Editeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 8902 Urdorf Téléphone 044 735 61 11 www.dnb.ch/presse Les faillites d entreprises continuent d augmenter Faillites

Plus en détail

Faillites de sociétés et créations en avril 2011

Faillites de sociétés et créations en avril 2011 Étude Faillites et créations d entreprises 24. 5. 2011 Editeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 8902 Urdorf Téléphone 044 735 61 11 www.dnb.ch/lapresse Faillites de sociétés et créations

Plus en détail

La vague de faillites continue à déferler en cette nouvelle année: plus de 6000 entreprises se battent pour survivre

La vague de faillites continue à déferler en cette nouvelle année: plus de 6000 entreprises se battent pour survivre Chiffres par 31 janvier 2010 19. 2. 2010 Editeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 8902 Urdorf Téléphone 044 735 61 11 www.dnbswitzerland.ch/presse La vague de faillites continue à déferler

Plus en détail

Communiqué de presse. 6 Industrie et services N '478 nouvelles entreprises en Nouvelles entreprises 2014

Communiqué de presse. 6 Industrie et services N '478 nouvelles entreprises en Nouvelles entreprises 2014 Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 10.10.2016, 9:15 6 Industrie et services N 0351-1610-00 2014 42'478 nouvelles entreprises en 2014

Plus en détail

Calcul des coûts complets de la formation professionnelle cantonale en 2007

Calcul des coûts complets de la formation professionnelle cantonale en 2007 Calcul des coûts complets de la formation professionnelle cantonale en 2007 Novembre 2008 Sommaire Récapitulatif des coûts (page 3) Coûts nets des cantons (page 4) Différences des coûts nets par rapport

Plus en détail

Statistique de l aide sociale

Statistique de l aide sociale Statistique de l aide sociale 2005-2014 Résultats du canton de Fribourg 12 novembre 2015 Sommaire 1. Evolution d indicateurs choisis 2005-2014 2. Réformes CSIAS 3. Conclusion et échanges 2 1. Evolution

Plus en détail

Aides financières à l accueil extra-familial pour enfants : bilan après treize années (état au 1 er février 2016)

Aides financières à l accueil extra-familial pour enfants : bilan après treize années (état au 1 er février 2016) Département fédéral de l'intérieur Office fédéral des assurances sociales (OFAS) Aides financières à l accueil extra-familial pour enfants : bilan après treize années (état au 1 er février 2016) Les aides

Plus en détail

Statistique fiscale Diagrammes et cartes

Statistique fiscale Diagrammes et cartes Statistique fiscale 2013 - Diagrammes et cartes Explications Les cartes et diagrammes suivants illustrent des données de la période fiscale 2013 et complètent la statistique de l'impôt fédéral direct 2013,

Plus en détail

Arrêté du Conseil fédéral constatant le résultat de la votation populaire du 11 mars 2012

Arrêté du Conseil fédéral constatant le résultat de la votation populaire du 11 mars 2012 Arrêté du Conseil fédéral constatant le résultat de la votation populaire du 11 mars 2012 (Initiative populaire «Pour en finir avec les constructions envahissantes de résidences secondaires»; arrêté fédéral

Plus en détail

Campagne de contrôle OIP 2014: "boutiques/offres en ligne" Résultats

Campagne de contrôle OIP 2014: boutiques/offres en ligne Résultats Campagne de contrôle OIP 2014: "boutiques/offres en ligne" Résultats Campagne OIP 2014: Branches contrôlées articles de sport mode, habillement articles ménagers appareils électroniques meubles, éléments

Plus en détail

Aides financières à l accueil extra-familial pour enfants : bilan après douze années (état au 1 er février 2015)

Aides financières à l accueil extra-familial pour enfants : bilan après douze années (état au 1 er février 2015) Aides financières à l accueil extra-familial pour enfants : bilan après douze années (état au 1 er février 2015) Depuis l entrée en vigueur de la loi fédérale il y a 12 ans, 2 676 demandes ont été approuvées.

Plus en détail

L indice suisse des prix de la construction

L indice suisse des prix de la construction 05 Prix 677-1600 L indice suisse des prix de la construction Indices de l évolution des prix dans le secteur de la construction Publié semestriellement depuis avril 1999 Neuchâtel 2016 L indice en 9 réponses

Plus en détail

L indice suisse des prix de la construction

L indice suisse des prix de la construction L indice suisse des prix de la construction Indices de l évolution des prix dans le secteur de la construction Publié tous les 6 mois depuis avril 1999 Neuchâtel, 2005 L indice en 8 réponses 1. Qu est-ce

Plus en détail

BIO SUISSE 2010/11 CHIFFRES ET DONNEES A VUE D ENSEMBLE DU NOMBRE D ENTREPRISES ET DES SURFACES

BIO SUISSE 2010/11 CHIFFRES ET DONNEES A VUE D ENSEMBLE DU NOMBRE D ENTREPRISES ET DES SURFACES BIO SUISSE 2010/11 CHIFFRES ET DONNEES A VUE D ENSEMBLE DU NOMBRE D ENTREPRISES ET DES SURFACES 1 Bio Suisse Conférence de presse annuelle 30 mars 2011 10,9% des entreprises agricoles suisses sont des

Plus en détail

Enquête suisse sur la structure des salaires 2006

Enquête suisse sur la structure des salaires 2006 Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Actualités OFS Embargo: 13. novembre 2007, 11:00 3 Vie active et rémunération du travail Neuchâtel, novembre 2007 Enquête suisse

Plus en détail

Ordonnance du DFI sur l ordre de priorité dans le domaine des aides financières à l accueil extra-familial pour enfants

Ordonnance du DFI sur l ordre de priorité dans le domaine des aides financières à l accueil extra-familial pour enfants Ordonnance du DFI sur l ordre de priorité dans le domaine des aides financières à l accueil extra-familial pour enfants du 22 décembre 2016 Le Département fédéral de l intérieur (DFI), vu l art. 4, al.

Plus en détail

Statistiques agricoles et commerciales

Statistiques agricoles et commerciales Statistiques agricoles et commerciales Contact: Sabine Lubow, Responsable Relations publiques Peter Merian-Strasse 34 4052 Basel Tél. 061 204 66 25 sabine.lubow@bio-suisse.ch Bio Suisse est la principale

Plus en détail

L USM et ses branches en chiffres

L USM et ses branches en chiffres 4 / 16 L USM et ses branches en chiffres CONSTRUCTION MÉTALLIQUE TECHNIQUE AGRICOLE MARÉCHAUX-FERRANTS Les chiffres suivants représentent d une part la situation actuelle de notre association et de ses

Plus en détail

infn coordination intervention suisse drog Eigerplatz 5 CH-3000 Bern 14 T +41(31)

infn coordination intervention suisse drog Eigerplatz 5 CH-3000 Bern 14 T +41(31) infn coordination intervention suisse drog Eigerplatz 5 CH-3 Bern 14 T +41(31)-376 4 1 www.infodrog.ch office@infodrog.ch Impressum Editeur INFODROG Centrale nationale de coordination des addictions Rédaction

Plus en détail

Le financement de l'énergie solaire - photovoltaïque (PV) et thermique -

Le financement de l'énergie solaire - photovoltaïque (PV) et thermique - Le financement de l'énergie solaire - photovoltaïque (PV) et thermique - Martial Bujard Agence Swissolar romande Association suisse des professionnels de l énergie solaire Nos domaines d activités: le

Plus en détail

Une légère embellie pour la morale de paiement les entreprises règlent leurs factures avec un retard de 18.1 jours en moyenne

Une légère embellie pour la morale de paiement les entreprises règlent leurs factures avec un retard de 18.1 jours en moyenne Statistiques relatives au comportement de paiement: voici comment paient les entreprises en Suisse Éditeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 8902 Urdorf Téléphone 044 735 61 11 www.dnb.ch/presse

Plus en détail

Aides financières à l accueil extra-familial pour enfants : bilan après six années

Aides financières à l accueil extra-familial pour enfants : bilan après six années Aides financières à l accueil extra-familial pour enfants : bilan après six années Les aides financières à l accueil extra-familial pour enfants répondent toujours à un grand besoin : l année dernière,

Plus en détail

Le carrefour d'affaires au cœur de l'europe

Le carrefour d'affaires au cœur de l'europe More for less. St.GallenBodenseeArea, Suisse Le carrefour d'affaires au cœur de l'europe 22. mars 2016 1 La St.GallenBodenseeArea Un des plus grands espaces économiques de la Suisse (bassin d'env. 1.9

Plus en détail

Institutions de formation

Institutions de formation 15 Education et science 1557-1600 Institutions de formation Edition 2016 Neuchâtel 2016 Editeur: Renseignements: Rédaction: Contenu: Série: Domaine: Langue du texte original: Mise en page: Graphiques:

Plus en détail

Edition 2014 STATISTIQUE ÉTABLISSEMENTS MÉDICO-SOCIAUX

Edition 2014 STATISTIQUE ÉTABLISSEMENTS MÉDICO-SOCIAUX Edition 2014 STATISTIQUE ÉTABLISSEMENTS MÉDICO-SOCIAUX STATISTIQUE ÉTABLISSEMENTS MÉDICO-SOCIAUX SOMMAIRE Personnes âgées 6 Population résidante permanente, par canton 6 Population résidante permanente,

Plus en détail

Rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Statistiques des inscriptions. Etat: 01 Juillet Auteur: Hans-Heiri Frei / Nicola Ruch

Rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Statistiques des inscriptions. Etat: 01 Juillet Auteur: Hans-Heiri Frei / Nicola Ruch Page 1 / 8 Rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Statistiques des inscriptions Etat: 01 Juillet 2015 Auteur: Hans-Heiri Frei / Nicola Ruch Page 2 / 8 Table des matières 1 Remarques préliminaires

Plus en détail

Tarif des primes. valable à partir du 1 er janvier 2014 MINICA MINICA-OPTIMA HOPITAL MAXICA CASH CASH-IV RISK

Tarif des primes. valable à partir du 1 er janvier 2014 MINICA MINICA-OPTIMA HOPITAL MAXICA CASH CASH-IV RISK Tarif des primes Tous les prix s entendent en primes mensuelles et en francs suisses MINICA MINICA-OPTIMA HOPITAL MAXICA CASH CASH-IV RISK GALENOS Militärstrasse 36, case postale, CH-8021 Zurich Téléphone

Plus en détail

Le crédit fournisseur est plus populaire que jamais Les entreprises paient leurs factures avec un retard moyen de 19,5 jours

Le crédit fournisseur est plus populaire que jamais Les entreprises paient leurs factures avec un retard moyen de 19,5 jours Statistiques relatives aux pratiques de paiement: Statistiques relatives aux pratiques Les de paiement: performances Les performances des des Éditeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 892

Plus en détail

Conférence de presse du 26 septembre 2017

Conférence de presse du 26 septembre 2017 Conférence de presse du 26 septembre 2017 Évolution des coûts de la santé dans l assurance obligatoire des soins (AOS) Projekt: MK Evolution des coûts 2017 Datum: 26.09.2017 Folie 1 Table des matières

Plus en détail

CSIAS 11 mars 2015 Aide sociale de longue durée

CSIAS 11 mars 2015 Aide sociale de longue durée CSIAS 11 mars 2015 Aide sociale de longue durée Aide sociale de longue durée - Préambule Groupes de personnes à risque (étude OFS 2011 et statistiques genevoises ) Les familles monoparentales (environ

Plus en détail

Test d'aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2011

Test d'aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2011 UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ ZENTRUM FÜR TESTENTWICKLUNG UND DIAGNOSTIK AM DEPARTEMENT FÜR PSYCHOLOGIE CENTRE POUR LE DEVELOPPEMENT DE TESTS ET LE DIAGNOSTIC AU DEPARTEMENT

Plus en détail

Education et science Edition Institutions de formation. Neuchâtel 2015

Education et science Edition Institutions de formation. Neuchâtel 2015 15 Education et science 1557-1500 Edition 2015 Institutions de formation Neuchâtel 2015 Complément Statistique des institutions de formation: d information: schulstat@bfs.admin.ch. Graphisme/ Layout: Traduction:

Plus en détail

contrat-type Union Suisse des chorales Schweizerische Chorvereinigung

contrat-type Union Suisse des chorales Schweizerische Chorvereinigung contrat-type Union Suisse des chorales Schweizerische Chorvereinigung Contrat d'engagement pour chefs de chœur Entre (Chœur) Et (chef de chœur) 1. Madame / Monsieur assure la direction musicale de /du

Plus en détail

La publicité des registres d impôt

La publicité des registres d impôt A Indications générales Registres d impôt Février 2014 La publicité des registres d impôt (Etat de la législation : 1 er janvier 2014) Division Etudes et supports / AFC Berne, 2014 A Indications générales

Plus en détail

Test d'aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2012

Test d'aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2012 UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ ZENTRUM FÜR TESTENTWICKLUNG UND DIAGNOSTIK AM DEPARTEMENT FÜR PSYCHOLOGIE CENTRE POUR LE DÉVELOPPEMENT DE TESTS ET LE DIAGNOSTIC AU DEPARTEMENT

Plus en détail

Monitoring des institutions de thérapie résidentielle des addictions : nombre de places à disposition et taux d occupation en Suisse en 2015

Monitoring des institutions de thérapie résidentielle des addictions : nombre de places à disposition et taux d occupation en Suisse en 2015 Monitoring des institutions de thérapie résidentielle des addictions : nombre de places à disposition et taux d occupation en Suisse en 2015 Berne, novembre 2016 Eigerplatz 5 CH-3000 Berne 14 T +41(31)-376

Plus en détail

RADAR 2015 L ENDETTEMENT EN SUISSE

RADAR 2015 L ENDETTEMENT EN SUISSE RADAR L ENDETTEMENT EN SUISSE PEU DE VARIATIONS DANS LE NIVEAU D ENDETTEMENT Cette année, outre le niveau d endettement général le Radar présente l évolution de l endettement chez les jeunes. Il révèle

Plus en détail

5.02 Prestations complémentaires Votre droit aux prestations complémentaires à l AVS et à l AI

5.02 Prestations complémentaires Votre droit aux prestations complémentaires à l AVS et à l AI 5.02 Prestations complémentaires Votre droit aux prestations complémentaires à l AVS et à l AI Etat au 1 er janvier 2016 En bref Les prestations complémentaires (PC) à l AVS et à l AI sont accordées lorsque

Plus en détail

Votre droit aux prestations complémentaires à l AVS et à l AI

Votre droit aux prestations complémentaires à l AVS et à l AI 5.02 Etat au 1 er janvier 2010 Votre droit aux prestations complémentaires à l AVS et à l AI Comment effectuer un calcul approximatif 1 Les prestations complémentaires à l AVS et à l AI sont accordées

Plus en détail

Test d aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2016

Test d aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) - Rapport statistique pour la session Suisse 2016 UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ ZENTRUM FÜR TESTENTWICKLUNG UND DIAGNOSTIK AM DEPARTEMENT FÜR PSYCHOLOGIE CENTRE POUR LE DEVELOPPEMENT DE TESTS ET LE DIAGNOSTIC AU DEPARTEMENT

Plus en détail

Ordonnance concernant les contingents de camions de 40 tonnes et de véhicules circulant à vide ou chargés de produits légers

Ordonnance concernant les contingents de camions de 40 tonnes et de véhicules circulant à vide ou chargés de produits légers Ordonnance concernant les contingents de camions de 40 tonnes et de véhicules circulant à vide ou chargés de produits légers (Ordonnance sur les contingents relatifs aux courses de camions) du 1 er novembre

Plus en détail

Adecco Swiss Job Market Index

Adecco Swiss Job Market Index Adecco Swiss Job Market Index Quarterly Report Q4/213 Q4/213 L économie suisse tourne à plein régime tant et si bien que l offre d emploi ne subit même pas le ralentissement hivernal habituel. C est ce

Plus en détail

Structures de jour Mise en œuvre : des réponses diverses

Structures de jour Mise en œuvre : des réponses diverses Structures de jour : des réponses diverses Informations de l enquête IDES auprès des cantons Année scolaire 2014 2015 Dominique Chételat / Chef de l Unité de coordination Scolarité obligatoire Conférence

Plus en détail

Chiffres-clés des institutions médico-sociales 2011, valeurs médianes par canton Type d'établissements: Institutions pour handicapés

Chiffres-clés des institutions médico-sociales 2011, valeurs médianes par canton Type d'établissements: Institutions pour handicapés Type d'établissements: Institutions pour handicapés ZH BE LU UR SZ OW NW GL ZG FR SO BS BL SH AR AI SG GR AG TG TI VD VS NE GE JU CH Nombre d'établissements 94 119 12 2 3 1 1 4 4 25 22 19 29 3 6 1 23 16

Plus en détail

<> Décembre 2012

<<Sondage sur l image des cantons 2012: aperçu des principaux résultats>> Décembre 2012 Décembre 202 «Table des matières» Méthode Canton Image Monitor Résultats - 6 campaignfit Sàrl Dr. Tobias Heilmann + 6 7 20 + 76

Plus en détail

Facturation électronique au sein de l'administration fédérale

Facturation électronique au sein de l'administration fédérale Facturation électronique au sein de l'administration fédérale Simon Zbinden Contenu L administration fédérale Obligation de recourir à la facturation électronique La facturation électronique dans les cantons

Plus en détail

Motivation, calendrier et moyens d aide alloués pour les travaux d introduction

Motivation, calendrier et moyens d aide alloués pour les travaux d introduction Motivation, calendrier et moyens d aide alloués pour les travaux d introduction 27 octobre 2015 Christoph Käser Sommaire 1. Motivation 2. Calendrier 3. Moyens d aide 2 1 Le système cadastral suisse Le

Plus en détail

Communiqué de presse. 10 Tourisme N F. Les nuitées ont augmenté de 4,4% au 1 er semestre 2017

Communiqué de presse. 10 Tourisme N F. Les nuitées ont augmenté de 4,4% au 1 er semestre 2017 Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 07.08.2017, 9:15 10 Tourisme N 2017-0152-F Hébergement touristique au premier semestre 2017 Les

Plus en détail

Indice de l'exploitation du potentiel fiscal 2013

Indice de l'exploitation du potentiel fiscal 2013 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des finances AFF Documentation de base Date: 4 décembre 2012 Indice de l'exploitation du potentiel fiscal 2013 L'indice en bref L'indice de

Plus en détail

Indice 2014 de l exploitation du potentiel fiscal

Indice 2014 de l exploitation du potentiel fiscal Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des finances AFF Documentation de base Date: 5 décembre 2013 Indice 2014 de l exploitation du potentiel fiscal L indice de l exploitation du

Plus en détail

Revenus des médecins indépendants de Suisse en 2002 (réévaluation) et 2003 (nouveau)

Revenus des médecins indépendants de Suisse en 2002 (réévaluation) et 2003 (nouveau) Pour la première fois depuis 27 ans: nette baisse nominale et réelle du revenu des médecins entre 2002 et 2003. Recensement complet en juin 2006* Revenus des médecins indépendants de Suisse en 2002 (réévaluation)

Plus en détail

Protection des animaux procédures pénales 2011 communiquées par les cantons à l OVF

Protection des animaux procédures pénales 2011 communiquées par les cantons à l OVF Département fédéral de l économie DFE Office vétérinaire fédéral OVF Service juridique 21.06.2012 (2) Protection des animaux procédures pénales 2011 communiquées par les cantons à l OVF L OVF publie une

Plus en détail

Jacques Chavaz jch-consult SICHH FORUM «FOOD TECH» 27 JANVIER 2015

Jacques Chavaz jch-consult SICHH FORUM «FOOD TECH» 27 JANVIER 2015 Jacques Chavaz jch-consult SICHH FORUM «FOOD TECH» 27 JANVIER 2015 PÔLE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE SWISS PLASTICS CLUSTER CLUSTER IT VALLEY CLUSTER ÉNERGIE & BÂTIMENT 90 60 90 CLUSTER FOOD & NUTRITION

Plus en détail

Les entreprises paient avec un retard de 19,3 jours la morale de paiement en berne à cause de l effet domino

Les entreprises paient avec un retard de 19,3 jours la morale de paiement en berne à cause de l effet domino Statistiques des comportements de paiement: le comporte Statistiques des comportements ment de paiement: de paiement le comportement des de entreprises en Suisse 4 ème trimestre et perspectives 2009 Editeur:

Plus en détail

Taux d aide sociale au même niveau qu il y a dix ans

Taux d aide sociale au même niveau qu il y a dix ans Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 04.04.2016, 11:00 13 Protection sociale N 0351-1603-30 Les 10 ans de la statistique suisse de l

Plus en détail

Test d aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) Rapport statistique de la session 2017

Test d aptitudes pour les études de médecine en Suisse (AMS) Rapport statistique de la session 2017 UNIVERSITÉ DE FRIBOURG SUISSE UNIVERSITÄT FREIBURG SCHWEIZ ZENTRUM FÜR TESTENTWICKLUNG UND DIAGNOSTIK AM DEPARTEMENT FÜR PSYCHOLOGIE CENTRE POUR LE DEVELOPPEMENT DE TESTS ET LE DIAGNOSTIC AU DEPARTEMENT

Plus en détail

Impôts, transferts et revenus en Suisse

Impôts, transferts et revenus en Suisse Actualisation et élargissement de l étude Couverture du minimum vital dans le fédéralisme en Suisse Impôts, transferts et revenus en Suisse Caroline Knupfer, CSIAS, Berne Oliver Bieri, Interface Politikstudien,

Plus en détail

Résultats choisis et perspectives

Résultats choisis et perspectives Conférence commune TR EP - CSFP, 18 septembre 2014 Evaluation de l'aptitude aux études HES des porteurs d une maturité professionnelle Résultats choisis et perspectives Dr Dora Fitzli, Dr Max Grütter,

Plus en détail

Comparaison intercantonale des coûts et du recours au système de santé

Comparaison intercantonale des coûts et du recours au système de santé Comparaison intercantonale des coûts et du recours Alberto Holly Professeur honoraire Institut d économie et management de la santé (IEMS) Université de Lausanne 11 ème Journée de travail de la Politique

Plus en détail

Adecco Swiss Job Market Index

Adecco Swiss Job Market Index Adecco Swiss Job Market Index Quarterly Report Q2/215 Q2/215 Depuis mars dernier, le nombre d offres d emploi publiées n a certes guère évolué, mais, si l on compare les chiffres avec ceux de l année précédente,

Plus en détail

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail pour la branche privée de la sécurité

Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail pour la branche privée de la sécurité Arrêté du Conseil fédéral étendant le champ d application de la convention collective de travail pour la branche privée de la sécurité Modification du 2 avril 2013 Le Conseil fédéral suisse arrête: I Le

Plus en détail

Adecco Swiss Job Market Index

Adecco Swiss Job Market Index Adecco Swiss Job Market Index Quarterly Report Q2/213 Q2/213 Bien que la reprise de l économie mondiale repose sur des pieds d argile et que la crise de l euro continue de couver, les entreprises suisses

Plus en détail

Conférence de presse Réforme de l imposition des entreprises III Stratégie du Gouvernement

Conférence de presse Réforme de l imposition des entreprises III Stratégie du Gouvernement Conférence de presse Réforme de l imposition des entreprises III Stratégie du Gouvernement Monsieur le Ministre Charles Juillard, Ministre des finances Monsieur François Froidevaux, Chef du Service des

Plus en détail

Les étrangers dans les cantons suisses

Les étrangers dans les cantons suisses Office cantonal de la statistique OCSTAT - GENÈVE Les étrangers dans les cantons suisses Le but de cette note est de montrer, à l'aide des dernières statistiques exhaustives disponibles à l'échelon du

Plus en détail

Etude thématique B1: Comparaison de l espace urbain et de l espace rural. Le monitoring de l espace urbain suisse

Etude thématique B1: Comparaison de l espace urbain et de l espace rural. Le monitoring de l espace urbain suisse DETEC Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication Bundesamt für Raumentwicklung Office fédéral du développement territorial Ufficio federale dello sviluppo

Plus en détail

Offre jours fériés 2017

Offre jours fériés 2017 Offre jours fériés 2017 Valable à partir du 01.01.2017 Contenu 1. Domaine de validité de l offre relative aux jours fériés 2017 2 2. Jours fériés importants dans les pays 2 3. Mars 2017 jours fériés régionaux

Plus en détail

bonus.ch : décomptes de primes maladie pour 2014, des hausses jusqu'à 34.7% et 806 francs par an

bonus.ch : décomptes de primes maladie pour 2014, des hausses jusqu'à 34.7% et 806 francs par an bonus.ch : décomptes de primes maladie pour 2014, des hausses jusqu'à 34.7% et 806 francs par an Les assurés reçoivent ou ont déjà reçu fin octobre leur décompte de primes maladie pour 2014. En dépit de

Plus en détail

Caisse-maladie 2013 : le modèle «médecin de famille» a le vent en poupe

Caisse-maladie 2013 : le modèle «médecin de famille» a le vent en poupe Caisse-maladie 2013 : le modèle «médecin de famille» a le vent en poupe Pour leur assurance-maladie, les Suisses choisissent de plus en plus volontiers le modèle «médecin de famille». C est ce que démontre

Plus en détail

La difficile conquête du mandat de députée

La difficile conquête du mandat de députée Les femmes et les élections, 999 2003 La difficile conquête du mandat de députée Eidg. Büro für die Gleichstellung von Frau und Mann Bureau fédéral de l égalité entre femmes et hommes Ufficio federale

Plus en détail

Message accompagnant le projet de loi d adhésion à l accord intercantonal harmonisant la terminologie dans le domaine de la construction (AIHC)

Message accompagnant le projet de loi d adhésion à l accord intercantonal harmonisant la terminologie dans le domaine de la construction (AIHC) Message accompagnant le projet de loi d adhésion à l accord intercantonal harmonisant la terminologie dans le domaine de la construction (AIHC) 1. Introduction A titre préliminaire, il est essentiel de

Plus en détail

Nouvelle réglementation du financement des soins par canton. état en janvier 2011

Nouvelle réglementation du financement des soins par canton. état en janvier 2011 Nouvelle réglementation du financement des soins par canton état en janvier 2011 santésuisse No A1 A2 A3 A4 A5 A6 A7 A8 A9 Votre association a-t-elle conclu un contrat avec santésuisse? Si oui, quelle

Plus en détail

Augmentation de l'allocation de naissance dans le canton suivant: Neuchâtel

Augmentation de l'allocation de naissance dans le canton suivant: Neuchâtel Centrale pour les questions familiales Genres et montants des allocations familiales Etat au 1 er janvier 2005 Régimes cantonaux d'allocations familiales Augmentation des allocations pour enfant, respectivement

Plus en détail

Observatoire des SARL à libre capital à Paris

Observatoire des SARL à libre capital à Paris Observatoire des SARL à libre capital à Paris Bilan de mai 2005 Depuis août 2003, le greffe suit et analyse mensuellement l évolution des SARL à libre capital. Cet Observatoire, créé au lendemain de la

Plus en détail

La Conférence suisse des directrices et des directeurs cantonaux de la santé (CDS) décide:

La Conférence suisse des directrices et des directeurs cantonaux de la santé (CDS) décide: Convention sur les contributions des cantons aux hôpitaux relative au financement de la formation médicale postgrade et sur la compensation intercantonale des charges (Convention sur le financement de

Plus en détail

Adecco Swiss Job Market Index

Adecco Swiss Job Market Index Adecco Swiss Job Market Index Quarterly Report Q1/ Q1/ Les entreprises suisses se portent très bien: le recul des offres d emploi au cours du dernier trimestre était en fait une exception saisonnière et

Plus en détail

Indice de l'exploitation du potentiel fiscal 2012

Indice de l'exploitation du potentiel fiscal 2012 Département fédéral des finances DFF Administration fédérale des finances AFF Documentation de base Date: 1er décembre 2011 Indice de l'exploitation du potentiel fiscal 2012 Conception et valeur informative

Plus en détail

Version corrigée, tableau T3.a, page 17: modifications en italique (mars 2011)

Version corrigée, tableau T3.a, page 17: modifications en italique (mars 2011) Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Version corrigée, tableau T3.a, page 17: modifications en italique (mars 2011) Actualités OFS 20 Situation économique et sociale

Plus en détail

Quatre personnes sur dix développent un cancer

Quatre personnes sur dix développent un cancer Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 07.02.2011, 9:15 14 Santé N 0351-1101-20 Le cancer en Suisse de 1983 à Quatre personnes sur dix

Plus en détail

Genres et montants des allocations familiales. Etat au 1 er janvier Régimes cantonaux d'allocations familiales

Genres et montants des allocations familiales. Etat au 1 er janvier Régimes cantonaux d'allocations familiales Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral des assurances sociales OFAS Famille, générations et société Genres et montants des allocations familiales Etat au 1 er janvier 2007 Régimes cantonaux

Plus en détail

L Assemblée fédérale Le Parlement Suisse

L Assemblée fédérale Le Parlement Suisse L Assemblée fédérale Le Parlement Suisse Conseil national Conseil national Chambre du Parlement représentant le peuple, dite Chambre basse, par opposition à la Chambre haute, à savoir le Conseil des Etats,

Plus en détail

BIO SUISSE 2008/09 ILLUSTRATIONS A NOMBRE DES ENTREPRISES AGRICOLES SELON LE NOMBRE ET LA SURFACE EN 2008

BIO SUISSE 2008/09 ILLUSTRATIONS A NOMBRE DES ENTREPRISES AGRICOLES SELON LE NOMBRE ET LA SURFACE EN 2008 1 Bio Suisse FACTS & TRENDS 2009 BIO SUISSE 2008/09 ILLUSTRATIONS A NOMBRE DES ENTREPRISES AGRICOLES SELON LE NOMBRE ET LA SURFACE EN 2008 2 Bio Suisse FACTS & TRENDS 2009 11,9% de toutes les entreprises

Plus en détail

01 Population. Scénarios de l'évolution de la population des cantons Neuchâtel 2016

01 Population. Scénarios de l'évolution de la population des cantons Neuchâtel 2016 01 Population 870-1500-03 Scénarios de l'évolution de la population des cantons 2015 2045 Neuchâtel 2016 Table des matières L'essentiel en bref 2 Evolution passée 3 Evolution future 6 Comparaisons avec

Plus en détail

EXIT A.D.M.D. Suisse romande

EXIT A.D.M.D. Suisse romande Cantons Membres EXIT A.D.M.D. Suisse romande VD GE 767 536 Nombre de membres au 3.2.2 : 6 594 NE VS 46 24 8 VD GE FR BE 76 536 7 NE VS JU TI 234 57 6 FR ZH 2 5 BE JU Cantons Membres 4 TI ZH BS BL 5 3 BS

Plus en détail

Maladies transmissibles La légionellose en Suisse: cas recensés de 2004 à 2008 (31 juillet 2008)

Maladies transmissibles La légionellose en Suisse: cas recensés de 2004 à 2008 (31 juillet 2008) Maladies transmissibles La légionellose en Suisse: cas recensés de 2004 à 2008 (31 juillet 2008) La légionellose est une infection pulmonaire due à une bactérie du genre Legionella. C est une maladie à

Plus en détail

bonus.ch sur l'assurance maladie : près de 20% des Suisses souhaitent changer de caisse-maladie suite à la prévision des hausses de primes pour 2018.

bonus.ch sur l'assurance maladie : près de 20% des Suisses souhaitent changer de caisse-maladie suite à la prévision des hausses de primes pour 2018. bonus.ch sur l'assurance maladie : près de 20% des Suisses souhaitent changer de caisse-maladie suite à la prévision des hausses de primes pour 2018. Près de 20% des Suisses seraient prêts à changer d'assurance

Plus en détail

Conférence de presse OFSP CDS AMCS du Dr Annalis Marty-Nussbaumer, MPH Médecin cantonal Lucerne, présidente AMCS

Conférence de presse OFSP CDS AMCS du Dr Annalis Marty-Nussbaumer, MPH Médecin cantonal Lucerne, présidente AMCS VKS AMCS Vereinigung der Kantonsärztinnen und Kantonsärzte der Schweiz Association des médecins cantonaux de Suisse Associazione dei medici cantonali della Svizzera Associaziun dals medis chantunals da

Plus en détail

Observatoire des SARL «Initiative économique» Bilan de l année 2005

Observatoire des SARL «Initiative économique» Bilan de l année 2005 Observatoire des SARL «Initiative économique» Bilan de l année 2005 Deux ans et demi après la mise en application de la Loi pour l Initiative économique (1 er août 2003), l on constate que les SARL dotées

Plus en détail

Statistique suisse de la superficie

Statistique suisse de la superficie 02 Espace et environnement 898-1500 Statistique suisse de la superficie Relevé de l utilisation et de la couverture du sol Edition 2015/16 Neuchâtel 2015 Monitorage du développement territorial Le paysage

Plus en détail

Protection des animaux procédures pénales 2014 communiquées par les cantons à l OSAV

Protection des animaux procédures pénales 2014 communiquées par les cantons à l OSAV Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires OSAV Division Droit Protection des animaux procédures pénales 2014 communiquées par les cantons

Plus en détail

Masterplan formation professionnelle supérieure (FPS)

Masterplan formation professionnelle supérieure (FPS) Masterplan formation professionnelle supérieure (FPS) Resultats du GT en Février 2009 AdA Plattformtagung du 4 mai 2009 Martin Stalder, BBT Contenu Groupe de travail Masterplan FPS Constat I: Diplômes

Plus en détail

kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de jour de l enfant Statuts

kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de jour de l enfant Statuts kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de jour de l enfant Statuts Fondements Nom et forme juridique Principe But Tâches Art. Sous le nom de kibesuisse Fédération suisse pour l accueil de jour de

Plus en détail

Construction et logement Neuchâtel 2015

Construction et logement Neuchâtel 2015 9 Construction et logement 99- Construction et logement Neuchâtel La série «Statistique de la Suisse» publiée par l Office fédéral de la statistique (OFS) couvre les domaines suivants: Bases statistiques

Plus en détail

Lucerne : les prix des appartements en hausse de 82 % sur dix ans

Lucerne : les prix des appartements en hausse de 82 % sur dix ans Communiqué de presse Rapport immobilier 2017 de l EPF de Zurich et comparis.ch Lucerne : les prix des appartements en hausse de 82 % sur dix ans Lucerne est la ville suisse qui affiche la plus forte envolée

Plus en détail

Le cancer en Suisse. Santé Neuchâtel, 2011

Le cancer en Suisse. Santé Neuchâtel, 2011 4 Santé 8-000 Le cancer en Suisse Swiss Childhood Cancer Registry (SCCR) Schweizer Kinderkrebsregister (SKKR) Registre Suisse du Cancer de l Enfant (RSCE) Registro Svizzero dei Tumori Pediatrici (RSTP)

Plus en détail

EXIT A.D.M.D. Suisse romande

EXIT A.D.M.D. Suisse romande Canton VD Membres 763 Nombre de membres au 3.. : 7 69 GE NE VS 37 8 7 6 3 VD GE NE VS FR BE JU TI FR BE JU TI ZH BS SZ SO 8 66 6 9 6 Membres ZH BS SZ SO AG AG BL LU TG SG 3 Secrétariat d EXIT A.D.M.D.

Plus en détail

Test de fitness pour le recrutement (TFR)

Test de fitness pour le recrutement (TFR) Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS Office fédéral du sport OFSPO Haute école fédérale de sport de Macolin HEFSM Dr. Thomas Wyss, Dr. Urs Mäder,col EMG

Plus en détail

La croissance du parc des véhicules se poursuit: engouement pour le diesel et la traction intégrale

La croissance du parc des véhicules se poursuit: engouement pour le diesel et la traction intégrale Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la statistique OFS Communiqué de presse Embargo: 04.02.2014, 9:15 11 Mobilité et transports N 0351-1400-70 Véhicules routiers en 2013 La croissance

Plus en détail