Olympiades de chimie : chimie et habitat

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Olympiades de chimie 2005-2006 : chimie et habitat"

Transcription

1 Académie de Rennes lympiades de chimie : chimie et habitat Concours régional NM : Prénom : Lycée : Durée 2h30 NB le sujet s inspire des différents TP et de la conférence. Les questions sont indépendantes. Les réponses (pas de calculs sur la copie) doivent exclusivement être données dans les emplacements prévus à cet effet sans trop de développements. 1 ère partie : l eau A -DURETE DE L EAU L eau du robinet est souvent dure à cause du sous sol calcaire. n trouve dans le Nord une eau dont la dureté est la plus importante de France. La dureté d'une eau est égale à la somme des concentrations en ions Mg 2+ et Ca 2+ exprimée en mol.l -1. En France, cette dureté est donnée par le titre hydrotimétrique (TH) : TH = 10 4 x C (où C est la somme des concentrations en ions Mg 2+ et Ca 2+ exprimée en mol.l -1 ). Une eau est qualifiée de «douce» si son TH est inférieur à 12 ; elle est dite «dure» si son TH est supérieur à 12, voire «très dure» s il est supérieur à 35. La dureté d une eau est déterminée par dosage avec une solution de sel disodique de l EDTA en milieu tamponné de ph = 10 en présence de noir ériochrome T (NET). n notera M 2+ indifféremment les ions Ca 2+ ou Mg 2+ L EDTA est un tétracide que nous noterons H 4 Y. Les pka des 4 couples acido-basiques de l EDTA sont : pka 1 =2,0 ; pka 2 =2,7 ; pka 3 =6,2 ; pka 4 =10,3. Le noir ériochrome T est aussi un polyacide que nous noterons H 3 In dont la forme prépondérante dépend du ph de la solution : H 3 In H 2 In - HIn 2- rouge bleu orangé 2,0 6,3 11,6 In 3- ph Le NET complexe les cations M 2+ pour donner l espèce MIn - de couleur rouge-violet, stable quel que soit le ph. Ce complexe ne peut être détruit que par un complexant plus fort, l EDTA, lorsqu il n y a plus d ions M 2+ libres. 1. Sur un axe horizontal gradué en ph, représenter les domaines de prédominance des 5 espèces sous lesquelles on peut trouver l EDTA. Entourer l espèce prédominante au ph auquel est effectué le dosage. 2 2.,7 6,2 10,3 HY 3- H 4 Y H 3 Y - H 2 Y 2- HY 3- Y 4- ph 2. Ecrire l équation de la réaction de titrage à ph =10 M 2+ + HY 3- = MY 2- + H

2 n dose de l eau du robinet (volume V = 10,00 ml) en présence de traces de NET et de 20 ml de solution tampon à ph = 10 par une solution d EDTA de concentration C = 2, mol.l -1. Il y a équivalence pour un volume d EDTA V E = 21,0 ml. 3. Quelle est la couleur de la solution avant l équivalence? A quelle espèce est-elle due? Expliquer en donnant l équation de la réaction de complexation de M 2+ par l espèce prédominante du NET au ph du dosage. Avant l équivalence la couleur est rouge-violet. C est la couleur de MIn -. HIn 2- + M 2+ = MIn - + H + Bleu rouge 4. Quelle est la couleur de la solution après l équivalence? A quelle espèce est-elle due? Expliquer en écrivant l équation de la réaction responsable du changement de couleur. Après l équivalence la solution est bleue C est la couleur de l indicateur seul HIn 2- à ph = 10 A l équivalence, l EDTA qui forme un complexe très stable avec M 2+ détruit le complexe MIn - MIn - + HY 3- = MY 2- + HIn 2- rouge +stable bleu selon 5. Pourquoi est-il nécessaire de tamponner le milieu? La réaction de dosage libère des H + (voir 2.) Si le milieu n est pas tamponné ces H + libérés font baisser le ph Si le ph devient inférieur à 6,3 l indicateur coloré libre est sous la forme H 2 In - rouge et on ne perçoit plus de changement entre la couleur de MIn - et celle de H 2 In - ; d autre part les complexes sont instables en milieu trop acide ( on forme H 4 Y). En milieu trop basique, on forme les hydroxydes des cations M(H) 2 6. Déterminer la concentration totale C en ions calcium et magnésium de l eau analysée : A l équivalence du dosage la quantité d EDTA introduite est égale à la quantité d ion M 2+ initialement présents : C.V E = C.V C = 4, mol.l Déterminer le titre hydrotimétrique ( TH) de l eau. Conclusion? TH = C.10 4 = 42 n a affaire à une eau très dure Une eau dure ne présente aucun danger pour la santé et peut donc être consommée en tant qu eau de boisson mais elle entraîne l entartrage des appareils dans lesquels elle est chauffée (bouilloire, cafetière électrique, lavelinge, lave-vaisselle ) ou la formation de traces blanchâtres sur les surfaces lavées (verres, lavabos, robinetterie). L entartrage des installations présente de nombreux inconvénients : le rendement des appareils électroménagers se trouve ainsi réduit de manière importante (surconsommation d énergie car les résistances entartrées sont de moins bons conducteurs thermiques), il est nécessaire d éliminer le tartre ou de changer fréquemment les résistances chauffantes. Le lavage du linge nécessite également de plus grandes quantités de détergent. B - SURCE DU DEPT DE TARTRE DANS LES APPAREILS DMESTIQUES 1. Les eaux naturelles, en traversant des couches riches en carbonate de calcium, en dissolvent une très faible quantité. Donner l équation chimique associée à cette transformation. CaC 3 (s) = Ca2+ (d) + C3 2- (d) (notation (d) pour dissous non exigée) 2. Les eaux naturelles dissolvent également de petites quantités le dioxyde de carbone dissous sous forme d acide carbonique H 2 C 3 (H 2 +C 2 ). Quelle réaction acido-basique observera-t-on dans une eau naturelle? pka(c 2 /HC 3 - )= 6,4 et pka(hc 3-2- /C3 ) = 10,3-2 -

3 C 2 + C H 2 = 2 HC 3-3. Les eaux dures sont à l'origine d'inconvénients majeurs, tels que l'entartrage des canalisations. A quel(s) composé(s) chimique(s) est dû l'entartrage? Ecrire l équation de formation du dépôt. Carbonate de calcium (CaC 3 ) et éventuellement carbonate de magnésium (MgC 3 ) Ca 2+ (aq)+ C 3 2- (aq)= CaC 3(s) 4.«Le lavage du linge nécessite également de plus grandes quantités de détergent.» Les pains de savons sont un mélange de carboxylates de sodium. L ion carboxylate est le principe actif de l eau savonneuse, il permet l action détergente. Pourquoi l eau dure diminue-t-elle l action détergente des savons? Les ions calcium ou magnésium d une eau dure précipitent avec les ions carboxylates et diminuent ainsi la concentration en détergent dans l eau de lavage, donc l efficacité du lavage DETARTRAGE D UNE CAFETIERE ELECTRIQUE Pour détartrer une cafetière électrique on peut utiliser des produits détartrants du commerce : solution d acide phosphorique, poudre d acide sulfamique ou tout simplement du vinaigre. 5. Ecrire la réaction qui se produit entre un détartrant et le «tartre» de la cafetière électrique. L acide détartrant sera noté AH. Quel est l acide carboxylique présent dans le vinaigre? Quelle est la nature de cette réaction? n observe une effervescence : quelle est l espèce produite? Le détartrant est un acide AH. Il se produit une réaction acide base : 2 HA (aq) + CaC 3(s) = 2 A - (aq) + C 2(g) + H 2 + Ca 2+ (aq) Acide du vinaigre = acide éthanoïque ou n observe une effervescence due au dégagement de C 2 gazeux. Une poudre détartrante du commerce contient de l acide sulfamique. Pour déterminer si l acide sulfamique est pur on réalise un dosage de la poudre. La formule de l acide sulfamique est H 2 N-S 3 H mais il est totalement dissocié dans l eau càd qu il est transformé en H 3 +. Sa masse molaire est M = 97,1g.mol -1. La solution S à doser est préparée en dissolvant 2,00 g de détartrant pour obtenir 250 ml de solution et en diluant ensuite la solution obtenue 10 fois. n ajoute 150 ml d eau distillée à un prélèvement de 10,0 ml de la solution S de détartrant. n réalise un titrage acido-basique par une solution d hydroxyde de sodium de concentration molaire C B = 1, mol.l -1. Le suivi se fait par conductimétrie et on détermine l équivalence pour V BE = 7,1 ml. Données : Conductivités molaires ioniques λ(h 3 + ) = 35, S.m 2.mol -1 λ(na + ) = 5, S.m 2.mol -1 λ(h - ) = 19, S.m 2.mol -1 titrag e d 'u n e so lu tio n d e d étartran t 175 conductivité (en microsiemens/cm) volum e de soude versée (en m L) - 3 -

4 6. Ecrire l équation de la réaction de dosage : H H - = 2 H 2 (ou H + + H - = H 2 ) 7. Justifier la décroissance de la conductivité avant l équivalence : Lorsqu on introduit par la burette des ions Na + et H -, les ions H - réagissent avec autant de H 3 + Conséquence : des ions H 3 + se trouvent «remplacés» par la même quantité d ions Na + de conductivité molaire inférieure : la conductivité de la solution diminue. 8. Justifier l augmentation de conductivité après l équivalence : n ajoute des ions Na + et H - qui ne sont pas consommés Comme le nombre d ions augmente sans que le volume augmente sensiblement (il y a beaucoup d eau), la conductivité de la solution augmente. 9. Déterminer la quantité de matière de soude, puis la quantité, exprimée en mole, d acide sulfamique dosé ds les 10 ml de solution: A l équivalence la quantité de H - introduite est égale à la quantité de H 3 + initialement présente et donc à la quantité de HA dissoute Donc n(ha) = C B.V B = 7, , = 7, mol 10. En déduire la masse d acide sulfamique dans la poudre dissoute. Conclusion? Masse d acide sulfamique dans le bécher m(ha) = M(HA).n(HA) = 6, g Masse d acide sulfamique dans l échantillon dissous = (m(ha)/10*10-3 )*10*250*10-3 = 1,7 g Conclusion : l acide sulfamique n est pas le seul constituant de la poudre de détartrant analysée ETUDE D UN ADUCISSEUR D EAU DMESTIQUE Principe de fonctionnement L adoucissement d une eau consiste à remplacer ses cations Ca 2+ et Mg 2+ par des ions sodium Na + car les ions sodium, contrairement aux ions calcium et magnésium, ne provoquent pas l entartrage des canalisations. 11. Pourquoi n y a-t-il pas le même phénomène d entartrage avec les ions sodium? Le carbonate de sodium est très soluble dans l eau alors que les carbonates de calcium et de magnésium sont moins solubles. De nombreux adoucisseurs contiennent des résines échangeuses d ions, et plus précisément des résines échangeuses de cations. Une résine échangeuse d ions est un solide insoluble qui, au contact d une solution, peut échanger les ions qu il contient avec d autres ions de même signe provenant de la solution. Ce phénomène est réversible.. Ecrire les équations des réactions d échange d ions réalisés au cours de l adoucissement d une eau dure. La formule initiale de la résine est (RS 3 -, Na + ). 2(RS 3 -, Na + ) + M 2+ = (2 RS 3 -, M 2+ ) +2Na

5 QUESTINS GENERALES SUR L EAU 1. Une eau dite potable doit posséder une faible dureté, une faible teneur en sels minéraux, ne pas présenter de concentrations en substances toxiques ou indésirables supérieures aux normes qui ont été déterminées en tenant compte de la toxicité connue du produit, enfin une pureté bactériologique. Ecrire les formules chimiques ou symboles des espèces suivantes toxiques ou indésirables dans l eau de consommation : ion nitrate, ion nitrite, ion phosphate, le mercure, le plomb N 3 -, N 2 -, P 4 3-, Hg, Pb 2. Les eaux naturelles peuvent être polluées par les engrais. Quelle est la teneur en ion nitrate à ne pas dépasser, exprimée en mg.l -1 : 80? 50? 20? 0,2? 50mg.L Les ions nitrate peuvent être transformés en ions nitrite. Ecrire l équation de la demi-réaction correspondant à ce couple oxydant/réducteur, préciser quel est l oxydant du couple (xydant) N H + +2 e- = N 2 - +H 2 (Réducteur) 4. Une eau trop riche en ions nitrate ou nitrite est dangereuse. Elle est responsable de la méthémoglobinémie, maladie (difficulté à respirer et vertiges) due à une hémoglobine dont le fer ferreux a été oxydé en fer ferrique, ce qui la rend impropre au transport de l oxygène des poumons aux muscles ; le taux en ions nitrate peut être diminué par des processus mettant en jeu des bactéries anaérobies. Que signifie anaérobie? Vivant en l absence d air Les ions nitrate peuvent être transformés en diazote, ce qui est utilisé dans le traitement des eaux usées S agit-il d une réaction de réduction ou d oxydation? 2 N H + +10e- = N 2 + 3H 2 Réduction (le N passe de 5 à 0) 2è partie : les polymères a) Attribuer son nom à chaque polymère Motif Nom -(CH 2 -CHPh)- -(CH 2 -CHCl)- -(CH 2 -CH 2 )- -(CH 2 -CH=C(CH 3 )-CH 2 )- -(C-(CH 2 ) 4 CNH(CH 2 ) 6 NH)- -(SiR 2 )- polystyrène polychlorure de vinyle polyéthylène polyisoprène Polyamide polysiloxane n donne : Noms : 1- polyéthylène ; 2- polychlorure de vinyle ; 3- polyamide (nylon 6,6) ; 4- polystyrène ; 5- polyisoprène (caoutchouc) ; 6- polysiloxane (silicone) - 5 -

6 b) Définir un matériau thermoplastique et un matériau thermodurcissable Lequel peut être recyclé plus facilement? Un matériau thermoplastique ramollit à la chaleur alors qu un thermodurcissable durcit Il est plus facile de recycler les thermoplastiques c) Quelle est la différence entre une réaction de polyaddition et une réaction de polycondensation? Donner un exemple polymère formé par chaque type de réaction Polymérisation = addition càd qu on part d un composé possédant une double liaison Ex polyéthylène Polycondensation = réaction avec élimination d une petite molécule Ex polyesters 2. Applications a) Masse molaire, degré de polymérisation et formule 1-Soit un échantillon de polymère dont la masse molaire est égale à 20 kg/mol,donner sa formule et son motif sachant que son degré de polymérisation n de cet échantillon est 322 et qu il contient 56 % de chlore et 39 % de carbone en masse( le reste étant de l hydrogène). 2-Quel est son nom usuel et son abréviation? 3- Quel est le monomère nécessaire à sa synthèse (nom officiel et formule chimique) 4- Quelle est la couleur caractéristique de la flamme obtenue en brûlant ce polymère? 5- Ce polymère est-il dangereux pour l environnement et pourquoi? (Masses molaires en g/mol : H : 1 ; C : 12 ; Cl : 35) M(mono) = 20000/322 = 62 donc n seul atome de Cl, 2 atomes de C et 3 d H 1-Polymère = (CH 2 -CHCl) 2- polychlorure de vinyle PVC 3- CH 2 =CHCl chloroéthène 4- flamme orangée bordée de vert (présence de Chlore) 5- Dangereux car dégagement de composés chlorés (HCl) b) Les polyamides c.1 Définir la fonction amide. Comment peut-on la former à partir de composés organiques simples En déduire les produits nécessaires à la fabrication du nylon 6-6 Amide = -CNH- Amine +acide (ou chlorure d acyle) RNH 2 + RCH RNHCR+ H 2 Cf TP hexaméthylène diamine : : H 2 N-(CH 2 ) 6 NH 2 Acide adipique ou hexanedioïque HC-(CH 2 ) 4 CH c) synthèse d un matériau polymère transparent - 6 -

7 Les pictogrammes précédents sont présent sur la bouteille de méthacrylate de méthyle nécessaire à la formation du polymère. Donner leur signification et les précautions à prendre. n ajoute un produit au monomère avant de chauffer le mélange dans un tube à essai. Quel est-il et à quoi sert-il? Le polymère obtenu est un matériau utilisé pour favriquer des vitres incassables Donner son nom chimique (officiel) et son nom commercial Irritant (manipuler sous une hotte) Inflammable (éviter toute flamme) n ajoute du peroxyde de benzoyle initiateur qui permet d amorcer la réaction en chaîne Polyméthacrylate de méthyle ou plexi-glass d) Les peintures communément appelées laques glycérophtaliques utilisent des composés résultant de la polymérisation entre l anhydride phtalique et le glycérol. La 1 ère étape est décrite ci-dessous : H H + H H H H De quelle famille de polymères le composé obtenu fait-il partie? pourquoi a-t-on un polymère tridimensionnel? Citer des produits de consommation courante faisant partie de cette famille. Polyesters. Tridimensionnel car triol Textiles (fibres = polyesters linéaires) e) additifs n ajoute aux composés des adjuvants comme des ignifugeants ou des plastifiants Expliquer leurs rôles respectifs Ignifugeant = rend ininflammable Plastifiant = rend plus plastique (moulage) 3 ème partie : peintures et vernis a)le plomb a été utilisé pour fabriquer les canalisations destinées à véhiculer l eau. Celles-ci dégradent l eau distribuée qui peut alors présenter un risque pour la santé. Au XIX ème siècle et au début du XX ème siècle, le plomb a été couramment utilisé dans la fabrication des peintures parce qu il offrait une bonne protection des supports et une bonne tenue des peintures. Au-delà d un certain seuil, l ingestion ou l inhalation de plomb est toxique. Elle provoque des troubles réversibles (anémie, troubles digestifs, ) ou irréversibles (atteinte du système nerveux). Quel nom attribue-t-on aux intoxications par le plomb saturnisme - 7 -

8 b) Les teintes sont obtenues grâce à des pigments. A chaque pigment, associer sa couleur parmi les suivantes : blanc, bleu, jaune, rouge, vert. Pigment Chromate de plomb xyde de fer (III) Aluminate de Cobalt xyde de zinc xyde de chrome (III) Couleur jaune rouge bleu blanc vert c) L oxyde de zinc est un oxyde amphotère. Que signifie amphotère? Donner un autre exemple de composé amphotère Caractère à la fois acide et basique H 2 ou HC 3 - d) LES PEINTURES QCM : entourer la ou les réponses correctes. 1. La tempera, liant utilisé dès l antiquité, est une détrempe à base : A) d huile de lin. B) d œuf. C) de poudre d os. D) de jus d oignon. 2. Les huiles utilisées comme liant des peintures sont principalement constituées : A) d'esters d acides gras. B) d acides gras libres. C) de protéines. D) de glycérol libre. 3. Que signifie C..V. : A) Carbone, xyde, Vanadium B) Composé organique visqueux C) Composé organique volatil D) Composé organique vitreux 4. Parmi les caractéristiques citées, choisir celles qui peuvent s appliquer à un pigment? (plusieurs réponses possibles) A) composé organique soluble B) corps gras C) composé minéral D) inerte chimiquement E) poudre fine insoluble - 8 -

9 5. Quelles sont les composants interdits dans la peinture grand public? (plusieurs réponses) A) Aluminium B) Benzène C) Zinc D) Plomb e) Estérification à partir d un acide au four à micro onde. n fait réagir l acide éthanoïque avec le 3-méthylbutan-1-ol qui produit l éthanoate de 3-méthylbutyle à forte odeur fruitée. Il faut que l ester synthétisé soit à longue chaîne de manière à ce que les températures d ébullition de l acide, de l alcool et de l ester formé soient supérieures à celle de l eau. Ainsi au cours du chauffage, seules les molécules d eau vont s évaporer, ce qui déplace l équilibre d estérification jusqu à pouvoir obtenir un rendement proche de 100%. n rappelle en effet que lors du chauffage par micro onde, seules les molécules d eau sont mises en jeu, et que c est leur passage à l état de vapeur qui chauffe l aliment (et donc souvent le dessèche). n donne les caractéristiques suivantes des réactifs et des produits : Molécules Masse molaire (g.mol -1 ) Densité Température d ébullition. Acide éthanoïque 60 1, C 3-méthylbutan-1-ol 88 0, C Ethanoate de 3-méthylbutyle 130 0, C Placer dans un erlenmeyer 9 ml d acide éthanoïque glacial et 18 ml d alcool. Ajouter 5 ou 6 gouttes d acide sulfurique concentré (mettre les lunettes et les gants).placer le tout dans un four micro onde pendant 3 à 4 mn (puissance 500 W). uvrir le four et vérifier l odeur caractéristique de l ester formé. Après purification on obtient 7g de produit pur caractérisé par sa température d ébullition questions -Ecrire l équation de l estérification. -Calculez les quantités d acide et d alcool introduites? Quel réactif a été introduit en excès? Pourquoi? -Quelle quantité d ester peut être théoriquement obtenue? -Quel est le rendement de l estérification? CH 3 CH+HCH 2 CH 2 CH(CH 3 ) 2 H 2 + CH 3 CCH 2 CH 2 CH(CH 3 ) 2 n(acide) = 0,1575 mol n(alcool) = 0,1657 L alcool est en léger excès ce qui déplace l équilibre vers la droite n max (ester) = mol soit 20,48g rendement = 7/20,48 soit 34% - 9 -

10 4è partie : les Bétons et les ciments Quels sont les 2 matériaux naturels à la base de la fabrication du ciment? argile et calcaire Quels sont les 4 composants d'un béton? quels sont les 3 principaux éléments chimiques présents? Qu est ce que du béton armé Eau ciment sable et gravier Ca, Si et Béton renforcé par de l acier Qu'est-ce qu'un liant hydraulique? C est un matériau minéral finement moulu qui, mélangé avec de l'eau, forme une pâte qui fait prise et durcit par suite de réactions et de processus d'hydratation. Apres durcissement, il conserve sa résistance et sa stabilité même sous l'eau Qu'est ce que la surface spécifique d'une poudre? (donner la définition ) La calculer pour un cube de côté 10cm et de masse 5 kg puis pour 1000 petits cubes de 1cm de côté. Conclure surface de contact/ masse 1 cube S= 600cm 2 donc S/m = 120 cm 2 /kg 1000 cubes S =6000 cm 2 donc S/m = 1200 cm 2 /kg n augmente la surface spécifique en divisant la matière (en général plutôt billes sphériques) Quelles sont les évolutions futures les plus probables du matériau béton? plus fluide, moins de ciment et ajout de fibres naturels ou artificiels FIN

On cherche à contrôler une eau minérale afin de vérifier qu'elle correspond bien aux informations figurant sur l'étiquette.

On cherche à contrôler une eau minérale afin de vérifier qu'elle correspond bien aux informations figurant sur l'étiquette. CONTROLE D'UNE EAU On cherche à contrôler une eau minérale afin de vérifier qu'elle correspond bien aux informations figurant sur l'étiquette. Données : couleur des complexes : Ca-NET : rouge ; Mg-NET

Plus en détail

TP 11: Réaction d estérification - Correction

TP 11: Réaction d estérification - Correction TP 11: Réaction d estérification - Correction Objectifs : Le but de ce TP est de mettre en évidence les principales caractéristiques de l'estérification et de l'hydrolyse (réaction inverse). I ) Principe

Plus en détail

EPREUVE PRATIQUE QUESTIONS-REPONSES

EPREUVE PRATIQUE QUESTIONS-REPONSES Epreuve Régionale des Olympiades de la chimie 00 Académie de Nantes (Lycée Clemenceau, Nantes) EPREUVE PRATIQUE QUESTIONS-REPONSES Durée de l épreuve : h NOM : PRENOM : ELEVE EN CLASSE DE TERMINALE : DU

Plus en détail

Exercice I: solution tampon (7 points)

Exercice I: solution tampon (7 points) Classes : SG Année scolaire : 2010/2011 Matière : Chimie Cette épreuve est constituée de trois exercices. Elle comporte trois pages numérotées de 1 à 3. L usage d une calculatrice non programmable est

Plus en détail

Qui de Monsieur EAUCLAIR ou de son ami a raison?

Qui de Monsieur EAUCLAIR ou de son ami a raison? CME 5.3 Pourquoi adoucir l eau? Monsieur EAUCLAIR emménage dans une nouvelle région. Il constate que sa cafetière s est entartrée au bout de deux mois. Un de ses amis lui dit que : «ton eau n est pas claire

Plus en détail

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons Les définitions d acidité et de basicité ont beaucoup évoluées depuis leur apparition. Aujourd hui, on retient deux définitions valables. Celle donnée

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA DURETE D UNE EAU? COMMENT PEUT-ON LA MESURER?

QU EST-CE QUE LA DURETE D UNE EAU? COMMENT PEUT-ON LA MESURER? Nom :.. Coéquipier :.. QU EST-CE QUE LA DURETE D UNE EAU? CMMENT PEUT-N LA MESURER? bjectif : n se propose d étudier la dureté d une eau. n étudiera une eau minérale (Evian ou Vittel ou Contrexéville)

Plus en détail

Tableau d avancement

Tableau d avancement Terminale S - AP SPC 6 Tableau d avancement Objectifs : Savoir réaliser un bilan de matière initial, intermédiaire ou final grâce à un tableau d avancement. Une transformation chimique est l évolution

Plus en détail

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques.

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques. OLYMPIADES DE LA CHIMIE 005 EPREUVE PRATIQUE DES ELIMINATOIRES REGIONALES POITOU-CHARENTES le février 005 Traitement de déchets minéraux "D'après la préparation aux olympiades de l'académie de Nancy-Metz

Plus en détail

TP : Mesure de la dureté de l eau

TP : Mesure de la dureté de l eau TP : Mesure de la dureté de l eau Mots-clés : Production d eau potable / Traitement des eaux Document 1 : Les conséquences de la dureté de l eau Une eau alimentaire ne doit pas être trop douce car l Homme

Plus en détail

BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE. - Pratique expérimentale -

BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE. - Pratique expérimentale - BTS CHIMISTE Session 2015 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE Durée : 6 heures Coef. : 7 Poste n : SUJET n 1 - Pratique expérimentale - DOSAGES D UNE EAU MINÉRALE D HÉPAR Fiche de choix (à rendre avec la copie)

Plus en détail

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points)

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) Bac S 2015 Antilles Guyane http://labolycee.org EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) La benzocaïne (4-aminobenzoate d éthyle) est utilisée en médecine comme anesthésique local

Plus en détail

Potassium K + Sulfate SO 4. b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette.

Potassium K + Sulfate SO 4. b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette. 1L : Alimentation et environnement Chapitre.1 : Les eaux naturelles I. Eaux de source et eaux minérales Activité.1 : Lire le texte et répondre aux questions. Selon la définition adoptée par la Communauté

Plus en détail

Synthèse et propriétés des savons.

Synthèse et propriétés des savons. Synthèse et propriétés des savons. Objectifs: Réaliser la synthèse d'un savon mise en évidence de quelques propriétés des savons. I Introduction: 1. Présentation des savons: a) Composition des savons.

Plus en détail

C5 Synthè sès èn chimiè organiquè

C5 Synthè sès èn chimiè organiquè Synthè sès èn chimiè organiquè Une synthèse chimique est un enchaînement de réactions chimiques mis en œuvre pour l obtention d un ou plusieurs produits finaux. Ce processus en chimie va permettre de créer

Plus en détail

CHIMIE. À propos du chrome

CHIMIE. À propos du chrome CHIMIE Les calculatrices sont autorisées. À propos du chrome Du grec khrôma ou du latin chroma (couleur). Il a été découvert par Louis Vauquelin en 1797. Il est présent dans la croûte terrestre ( 003,

Plus en détail

Annexe 1: Comment fonctionne un adoucisseur d eau domestique?

Annexe 1: Comment fonctionne un adoucisseur d eau domestique? Annexe 1: Comment fonctionne un adoucisseur d eau domestique? Pourquoi adoucir l eau? Une eau dure est une eau riche en ions calcium (Ca 2+ ) et / ou magnésium (Mg 2+ ). Elle ne présente aucun danger pour

Plus en détail

PARTIE 1 : DETERMINATION DE LA DURETE DE L HEPAR

PARTIE 1 : DETERMINATION DE LA DURETE DE L HEPAR TP 11 : RESINES ECHANGEUSES D IONS OU COMMENT ADOUCIR L EAU? Objectif : Déterminer la composition d une eau par titrage complexométrique. Utiliser une résine échangeuse d ions. PARTIE 1 : DETERMINATION

Plus en détail

Suivi d une réaction lente par chromatographie

Suivi d une réaction lente par chromatographie TS Activité Chapitre 8 Cinétique chimique Suivi d une réaction lente par chromatographie Objectifs : Analyser un protocole expérimental de synthèse chimique Analyser un chromatogramme pour mettre en évidence

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Session 2014 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE ST2S SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA SANTÉ ET DU SOCIAL ÉPREUVE DE SCIENCES PHYSIQUES ET CHIMIQUES Durée de l épreuve : 2 heures Coefficient : 3 L usage de

Plus en détail

Acides et Bases en solution aqueuse. Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1

Acides et Bases en solution aqueuse. Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1 Acides et Bases en solution aqueuse Acides Exercice 1 Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1 Exercice 2 L acide nitrique est un acide fort. On dissout dans un

Plus en détail

ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT CHAPITRE 1 : LES EAUX NATURELLES

ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT CHAPITRE 1 : LES EAUX NATURELLES Première L NOM : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT CHAPITRE 1 : LES EAUX NATURELLES 1- COMPOSITION D EAUX MINERALES 1-1 Les eaux minérales ont-elles le même goût et donc la même composition? Un écrivain francais

Plus en détail

TD : Les eaux naturelles et leurs propriétés

TD : Les eaux naturelles et leurs propriétés TD : Les eaux naturelles et leurs propriétés Omniprésente sur Terre, l eau est l une des espèces chimiques indispensables à la vie. I. L eau sur Terre dans tous ses états La molécule d eau est formée d

Plus en détail

Dureté de l eau et son traitement

Dureté de l eau et son traitement I - Introduction : Dureté de l eau et son traitement L eau bien que sans danger n est pas chimiquement pure. Après son évaporation, il reste des sels minéraux dont certains rendent l eau dure. Ces sels

Plus en détail

DST de sciences physiques

DST de sciences physiques Terminales S DST de sciences physiques (5 pages) Exercice n 1 (7 points) Acide et base faible Toutes les solutions aqueuses sont à 25 C. 1. On dispose d'une solution S a d'acide éthanoïque CH 3 COOH de

Plus en détail

Sulfate SO 4. Potassium K + b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette.

Sulfate SO 4. Potassium K + b) Indiquer pour chacune des eaux minérales la masse de son résidu à sec, indiquée sur son étiquette. 2 nde : Sciences et laboratoires (SL) Activité : Etude qualitative d une eau minérale Objectif : Comparer les résultats expérimentaux observés avec les valeurs données sur les étiquettes de quelques eaux

Plus en détail

Injections alcalinisantes

Injections alcalinisantes Injections alcalinisantes Des solutions d'hydrogénocarbonate de sodium ou de lactate de sodium sont utilisées en injection par les médecins pour leurs propriétés alcalinisantes (traitement de l'excès d'acidité)

Plus en détail

Chapitre C1 : Les eaux de consommation

Chapitre C1 : Les eaux de consommation Chapitre C1 : Les eaux de consommation I) Une eau minérale est-elle de l eau pure? Activité expérimentale : 1- Peser un bécher de 150 ml à l aide de la balance. 2- Introduire 100 ml d eau minérale Hépar

Plus en détail

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution :

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution : SP. 3 Concentration molaire exercices Savoir son cours Concentrations : Calculer les concentrations molaires en soluté apporté des solutions désinfectantes suivantes : a) Une solution de 2,0 L contenant

Plus en détail

1) L ion borate est une base, écrire la demi-équation acido-basique correspondante : BO 2

1) L ion borate est une base, écrire la demi-équation acido-basique correspondante : BO 2 Chimie : Séance n 2 I. Réaction entre l acide acétique et l ion borate : On mélange 25,0 ml d une solution d acide acétique de concentration 2,50.10 2.L 1 et 75,0 ml d une solution de borate de sodium

Plus en détail

c(mol.l -1 ) 1,0.10-2 1,0.10-3 1,0.10-4 σ(s.i) 9,00.10-2 2,185.10-2 3,567.10-3

c(mol.l -1 ) 1,0.10-2 1,0.10-3 1,0.10-4 σ(s.i) 9,00.10-2 2,185.10-2 3,567.10-3 Chimie TC 1 Correction On détermine la conductivité de solutions d acide fluorhydrique de diverses concentrations c. Les résultats sont consignés dans le tableau ci-dessous : c(mol.l -1 ) 1,0.10-2 1,0.10-3

Plus en détail

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS QUELQUES EAUX POTABLES OU NON POTABLES

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS QUELQUES EAUX POTABLES OU NON POTABLES OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS THEORIE REGION DE PICARDIE NOTE NOM PRENOM LYCEE Que signifie l adjectif potable? Peutêtre bu sans danger QUELQUES EAUX POTABLES

Plus en détail

Emploi-type : Technicien en sciences des matériaux/caractérisation. Aucun document n est autorisé ainsi que le téléphone et l ordinateur portable ;

Emploi-type : Technicien en sciences des matériaux/caractérisation. Aucun document n est autorisé ainsi que le téléphone et l ordinateur portable ; CONCOURS EXTERNES IT 2012 EPREUVE TECHNIQUE D ADMISSION Durée : 01 heures 30 Coefficient : 2 CONCOURS N 208 Corps : Techniciens de la recherche BAP : B Sciences chimiques et sciences des matériaux Emploi-type

Plus en détail

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = =

la matièr cuivre (II) Donner la 2) Déterminer et Cu 2+ + Correction : ions chlorure. 1) Chlorure de cuivre neutralité CuCl 2. = = 1) Chlorure de cuivre Le chlorure de cuivre (II) est un composé ionique constitué d'ions chlorure Cl - et d'ions cuivre (II) Cu 2+. Donner la formule statistique de ce composé. Écrire l'équation de sa

Plus en détail

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques CORRIGE Objectifs : Mettre en évidence l'influence des

Plus en détail

CHIMIE-RESUME DE LA DEUXIEME PARTIE DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES

CHIMIE-RESUME DE LA DEUXIEME PARTIE DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES CHAPITRE 4 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Rappels [H 3 O + ] = 10 -ph ou ph = - log [H 3 O + ] (Le ph d une solution dépend

Plus en détail

OLYMPIADES REGIONALES de LA CHIMIE - XX ème édition PROTOCOLE EXPERIMENTAL

OLYMPIADES REGIONALES de LA CHIMIE - XX ème édition PROTOCOLE EXPERIMENTAL UNIVERSITE DE CAEN 2004-03-03 LYMPIADES REGINALES de LA CHIMIE - XX ème édition PRTCLE EXPERIMENTAL Durée 2 h Au début du XX ème siècle, l industrie des produits cosmétiques connaît un développement exponentiel.

Plus en détail

Constante d acidité d un couple acide/base

Constante d acidité d un couple acide/base ACTIVITE-COURS CHIMIE N 3 TS 1/6 CONSTANTE D ACIDITE D UN COUPLE ACIDE/ABASE Objectifs de l'activité Activité-cours de chimie N 3 Constante d acidité d un couple acide/base Connaître la réaction d autoprotolyse

Plus en détail

EUROPEAN UNION SCIENCE OLYMPIAD. Livret réponses TEST 1. AVRIL 13 th, 2010. pays: BELGIUM

EUROPEAN UNION SCIENCE OLYMPIAD. Livret réponses TEST 1. AVRIL 13 th, 2010. pays: BELGIUM EUROPEAN UNION SCIENCE OLYMPIAD Livret réponses TEST 1 AVRIL 13 th, 2010 pays: BELGIUM Team: _B Noms et signatures 1 Tache 1 humidité relative de l air 1.1: Le point de rosée ( condesation) est à (indiquer

Plus en détail

PROTOCOLE OLYMPIADES Février 2007 - ACADEMIE DE CAEN

PROTOCOLE OLYMPIADES Février 2007 - ACADEMIE DE CAEN PROTOCOLE OLYMPIADES Février 2007 - ACADEMIE DE CAEN Afin de pallier la raréfaction donc la hausse du coût des combustibles d origine fossile, le gouvernement et le secteur automobile se sont lancés depuis

Plus en détail

Activité expérimentale : Les produits d entretien dans l habitat

Activité expérimentale : Les produits d entretien dans l habitat Activité expérimentale : Les produits d entretien dans l habitat Matériel : ph-mètre + papier indicateur de ph Solutions tampon ph = 4 et ph = 7. Produits d entretien Balance, coupelle, verre de montre

Plus en détail

I - LES EAUX DE CONSOMMATION

I - LES EAUX DE CONSOMMATION THEME N 2 : ALIMENTATION ET ENVIRONNEMENT Ce thème est une approche à la fois individuelle et globale des problèmes de l'alimentation des hommes sur la planète. Ce thème doit permettre de poser scientifiquement

Plus en détail

Physique Chimie. Réaliser les tests de reconnaissance des ions Cl -,

Physique Chimie. Réaliser les tests de reconnaissance des ions Cl -, Document du professeur 1/5 Niveau 3 ème Physique Chimie Programme A - La chimie, science de la transformation de la matière Connaissances Capacités Exemples d'activités Comment reconnaître la présence

Plus en détail

1 Activité documentaire : L érosion (25 min)

1 Activité documentaire : L érosion (25 min) Séance de Spécialité n o 13 Érosion & eaux minérales Mots-clefs «dissolution», «érosion» et «eau potable». 1 Activité documentaire : L érosion (25 min) Paysage érodé de Cappadoce en Turquie. 1.1 L érosion

Plus en détail

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie.

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. J0 Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. Exercice : Ecriture d équation de réaction. Ecrire les équation de réaction

Plus en détail

2 nd 1 Enseignement d exploration 2 nd 2. Thème 2. Utilisation des ressources naturelles. L eau

2 nd 1 Enseignement d exploration 2 nd 2. Thème 2. Utilisation des ressources naturelles. L eau 2 nd 1 Enseignement d exploration 2 nd 2 Thème 2 Utilisation des ressources naturelles L eau Problématique générale: Des millions d hommes, dans les pays défavorisés, meurent encore chaque année pour avoir

Plus en détail

COURS DE CHI35 THEME EXPOSE:DETERMINATION DE LE DURETE DE L EAU. (Equilibres des carbonates)

COURS DE CHI35 THEME EXPOSE:DETERMINATION DE LE DURETE DE L EAU. (Equilibres des carbonates) UNIVERSITE DE DSCHANG FACULTE DES SCIENCES DEPARTEMENT DE CHIMIE UNIVERSITY OF DSCHANG FACULTY OF SCIENCES DEPARTMENT OF CHEMISTRY COURS DE CHI35 THEME EXPOSE:DETERMINATION DE LE DURETE DE L EAU (Equilibres

Plus en détail

XIX èmes OLYMPIADES DE LA CHIMIE

XIX èmes OLYMPIADES DE LA CHIMIE XIX èmes LYMPIADES DE LA CIMIE Chimie et Beauté ACADEMIE D AIX-MARSEILLE Mercredi 5 Février 2003 PRTCLE Ne pas inscrire de Nom sur les feuilles mais le numéro d anonymat. XIXe lympiades de la Chimie, année

Plus en détail

Le ciment. CaCO 3 (s) = CaO (s) + CO 2 (g) 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques

Le ciment. CaCO 3 (s) = CaO (s) + CO 2 (g) 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques Le ciment 1. Fabrication du ciment 2. Emissions de dioxyde de carbone 3. Exemples d exploitations pédagogiques 1. Fabrication du ciment Le ciment est obtenu à partir du calcaire (CaCO 3 ) et de l argile

Plus en détail

LES EAUX DE CONSOMMATION

LES EAUX DE CONSOMMATION 1L TP COURS Partie 2 N 1 LES EAUX DE CONSOMMATION A. LES DIFFERENTS TYPES D EAUX Existetil plusieurs types d eaux de consommation? Il existe deux types d eaux de consommation : l eau minérale et l eau

Plus en détail

«Une eau, trois possibilités!»

«Une eau, trois possibilités!» «Une eau, trois possibilités!» Edith ANTONOT (edith.antonot@ac-nancy-metz.fr) Cette séance de travaux pratiques a été réalisée avec des étudiants de BTS chimie première année en décembre 2013. Elle fait

Plus en détail

XXXIIèmes Olympiades régionales de la chimie 27/01/2016 Corrigé

XXXIIèmes Olympiades régionales de la chimie 27/01/2016 Corrigé XXXIIèmes Olympiades régionales de la chimie 7/0/06 Corrigé A.. Expression littérale de la constante d équilibre: (OH) 4 (aq) = (OH) 3(s) + HO (aq ) équation () HO ( aq) K = éq ( OH ) 4( aq ) éq A.. Expression

Plus en détail

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - SUJET N 5 Durée : 6 heures Coef. : 7

EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - SUJET N 5 Durée : 6 heures Coef. : 7 BTS CHIMISTE Session 2004 NOM du candidat :... Prénom :... N d'inscription :... EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE - Pratique expérimentale - SUJET N 5 Durée : 6 heures Coef. : 7 Après avoir lu le texte du

Plus en détail

ACIDES BASES. Chap.5 SPIESS

ACIDES BASES. Chap.5 SPIESS ACIDES BASES «Je ne crois pas que l on me conteste que l acide n ait des pointes Il ne faut que le goûter pour tomber dans ce sentiment car il fait des picotements sur la langue.» Notion d activité et

Plus en détail

Exercices sur le thème II : Les savons

Exercices sur le thème II : Les savons Fiche d'exercices Elève pour la classe de Terminale SMS page 1 Exercices sur le thème : Les savons EXERCICE 1. 1. L oléine, composé le plus important de l huile d olive, est le triglycéride de l acide

Plus en détail

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION 1. ECHELLE DE Sur les étiquettes d minérales, on peut lire suivi d une valeur voisine

Plus en détail

Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie

Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie P a g e 1 TS Chimie Enoncé Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie Exercice résolu La première utilisation d'un indicateur coloré pour les titrages acido-basiques remonte à 1767 par

Plus en détail

Contenu. Compétences

Contenu. Compétences Séance 2 Correction Contenu Composition chimique d une eau de consommation Compétences Analyse qualitative d une eau Exercice I Les différentes eaux L eau minérale naturelle possède des propriétés favorables

Plus en détail

1 ère S L alcootest Chimie Mesure

1 ère S L alcootest Chimie Mesure Page 1 sur 5 1 ère S Chimie Mesure - Enoncé - A. Première partie : la formule de Widmark Monsieur Bacchus, de masse M = 80 kg, consomme de l alcool au cours d un repas : il boit 3 verres de vin (1 verre

Plus en détail

Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier?

Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier? Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier? Les solutions techniques Principes et critères de choix Par Sébastien LIBOZ - Hydrogéologue Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier?

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS (Classes de Terminales STL - CLPI) PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE Deux méthodes de dosage d une solution de dichromate

Plus en détail

Les nitrates fiche guide

Les nitrates fiche guide Les nitrates fiche guide Notions abordées Chimie Sciences Mathématiques - Réactions chimiques - Concentration - Filtration - Rôle de l azote - Etude d un écosystème - Proportionnalité Objectifs d apprentissage

Plus en détail

BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE

BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 h 30 L usage d'une calculatrice EST autorisé Ce sujet comporte trois exercices (l exercice de spécialité figurant sur une feuille séparée). Chaque

Plus en détail

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet A Introduction : ) Définitions : Titre Alcalimétrique (T.A.) : F m / L T.A. T.A.C. Définition : C'est le volume d'acide (exprimé en ml) à 0,0 mol.l

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

Activité expérimentale La dureté de l eau

Activité expérimentale La dureté de l eau Activité expérimentale La dureté de l eau mots clés : érosion, concrétion, dissolution. Bordas page 16 A. Principe La légère acidité de l eau de pluie due à la dissolution du dioxyde de carbone dans l

Plus en détail

Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique»

Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique» Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique» Objectifs : Décrire un système chimique et son évolution. Identifier un réactif limitant. Ecrire l équation-bilan de réaction. Document 1 : Présentation

Plus en détail

PHYSIQUE-CHIMIE DANS LA CUISINE Chapitre 3 : Chimie et lavage

PHYSIQUE-CHIMIE DANS LA CUISINE Chapitre 3 : Chimie et lavage PHYSIQUE-CHIMIE DANS LA CUISINE Chapitre 3 : Chimie et lavage I) Qu'est-ce qu'un savon et comment le fabrique-t-on? D'après épreuve BAC Liban 2005 Physique-Chimie dans la cuisine Chapitre 3 1/6 1- En vous

Plus en détail

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Nom : Prénom: n groupe: TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Consignes de sécurité de base: Porter une blouse en coton, pas de nu-pieds Porter des lunettes, des gants (en fonction des espèces

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

A B C Eau Eau savonneuse Eau + détergent

A B C Eau Eau savonneuse Eau + détergent 1L : Physique et chimie dans la cuisine Chapitre.3 : Chimie et lavage I. Les savons et les détergents synthétiques 1. Propriétés détergentes des savons Le savon est un détergent naturel, les détergents

Plus en détail

Devoir de Sciences Physiques n 5.

Devoir de Sciences Physiques n 5. Devoir de Sciences Physiques n 5. EXERCICE I. LES INDICATEURS COLORÉS NATURELS DE LA CUISINE À LA CHIMIE La première utilisation d'un indicateur coloré pour les titrages acidobasiques remonte à 1767 par

Plus en détail

LV1 Module Molécules de la Vie Travaux Dirigés n 2

LV1 Module Molécules de la Vie Travaux Dirigés n 2 LV1 Module Molécules de la Vie Travaux Dirigés n 2 Equilibre acide-base, préparation de tampons asamuel@unice.fr Objectif : Assimiler les relations acide-base en sachant écrire les équations de dissociation

Plus en détail

DS n 8 Physique & Chimie

DS n 8 Physique & Chimie DS n 8 Physique & Chimie CONTROLE DE QUALITE D UN LAIT D APRES PONDICHERY 2014 (+ LIBAN 2014) [7 PTS] Le lait de vache est un liquide biologique de densité 1,03. Il est constitué de 87 % d'eau, 4,7 % de

Plus en détail

Les matières plastiques

Les matières plastiques Les matières plastiques Analyse et synthèse de documents : La vie des plastiques Mots-clefs : Vieillissement, recyclage, élimination Contexte du sujet : Recherchés pour leurs propriétés remarquables (légèreté,

Plus en détail

LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions

LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions LABORATOIRES DE CHIMIE Préparation des solutions La préparation des solutions est un des actes majeurs de la chimie. Une solution se prépare toujours dans une fiole jaugée. Tout prélèvement se fait avec

Plus en détail

Chapitre 2. Réactions acido-basiques

Chapitre 2. Réactions acido-basiques Chapitre 2. Réactions acido-basiques Exemples de réactions acido- basiques : o Le contrôle de l acidité du sang par l organisme est basé sur des réactions acido- basiques ( toute variation peut provoquer

Plus en détail

Produits chimiques posant des risques excessifs

Produits chimiques posant des risques excessifs A n n e x e G Produits chimiques posant des risques excessifs Produits chimiques Acide chromique solution (chrome (VI) solution d oxyde) CrO 3(aq) Acide fluorhydrique - solution HF (aq) Acide perchlorique

Plus en détail

GRAVIMETRIE + NO. 1 - Principe de la gravimétrie. a - Quelques exemples. b - Facteurs influençant la solubilité

GRAVIMETRIE + NO. 1 - Principe de la gravimétrie. a - Quelques exemples. b - Facteurs influençant la solubilité GRAVIMETRIE 1 - Principe de la gravimétrie Cette méthode d analyse quantitative a pour but d obtenir une séparation quantitative (c'est-àdire totale) d'un cation ou d'un anion (en solution aqueuse) par

Plus en détail

OLYMPIADES REGIONALES DE CHIMIE 2004 SUD FRANCHE-COMTE. 1) Du fait de la présence de dioxyde de carbone une eau distillée présente :

OLYMPIADES REGIONALES DE CHIMIE 2004 SUD FRANCHE-COMTE. 1) Du fait de la présence de dioxyde de carbone une eau distillée présente : Partie 1 (sur 15 points) OLYMPIADES REGIONALES DE CHIMIE 2004 SUD FRANCHE-COMTE N d anonymat 1/4 Etude d un démaquillant pour les yeux 1) Du fait de la présence de dioxyde de carbone une eau distillée

Plus en détail

COMP.2 Cohésion des solides et Solvatation exercices. Savoir son cours QCM :

COMP.2 Cohésion des solides et Solvatation exercices. Savoir son cours QCM : COMP.2 Cohésion des solides et Solvatation exercices Savoir son cours QCM : Paires d ions : Trouver la proportion d anions et de cations dans les solides constitués des paires d ions suivantes : [K + ]

Plus en détail

MPS : Eaux de consommation

MPS : Eaux de consommation Activité expérimentale n 1 M. Suet 2nd Compétences travaillées Compétences S approprier : Réaliser : Mobiliser et Exploiter ses connaissances : Mettre en œuvre une démarche expérimentale : Valider : Communiquer

Plus en détail

1/6. Cycle de vie des matériaux: élimination-recyclage

1/6. Cycle de vie des matériaux: élimination-recyclage 1/6 Les matériaux Un matériau est une matière que l homme façonne pour en faire des objets. L usage des matériaux est extrêmement diversifié : construction, textile, objets techniques, décoration, emballages...

Plus en détail

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates

Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Laboratoire #3 : Dosage des carbonates Au cours de cette expérience, vous allez obtenir de façon simple du dioxyde de carbone, caractériser quelques unes de ses propriétés et effectuer quelques réactions

Plus en détail

I) Les solvants hydrophiles A) Eaux

I) Les solvants hydrophiles A) Eaux Les solvants UE 11:Pharmacotechnie et pharmacie galénique Semaine : n 10 (du 09/11/15 au 13/11/15) Date : 13/11/2015 Heure : de 8h00 à 9h00 Professeur : Pr. Gayot Binôme : n 75 Correcteur : n 74 PLAN DU

Plus en détail

PREPARATION DE LA BENZOCAINE

PREPARATION DE LA BENZOCAINE GBVS(2) 7 EPREUVE FONDAMENTALE DE CHIMIE Durée: 6 heures Coef: 7 SUJET N 2 Toutes les calculatrices de poche, y compris les calculatrices programmables et alphanumériques, dont la surface de hase ne dépasse

Plus en détail

Changement de réactif pour la formation d un ester

Changement de réactif pour la formation d un ester HAPITRE 11 NTRÔLE DE L ÉVLUTIN DES SYSTÈMES HIMIQUES hangement de réactif pour la formation d un ester 1. Pourquoi changer de réactif? Les réactions d estérification et hydrolyse sont lentes, inverses

Plus en détail

Exercice I: Préparation du savon (6 points)

Exercice I: Préparation du savon (6 points) Année scolaire : 10/11 Classes : SV Matière : Chimie Cette épreuve est constituée de trois exercices. Elle comporte quatre pages numérotées de 1 à 4. L usage d une calculatrice non programmable est autorisé.

Plus en détail

Des solutions en chimie

Des solutions en chimie AP Seconde www.lycees- genevoix- signoret.fr/sciences- physiques Des solutions en chimie Dans les exercices qui suivent, on utilisera les masses molaires atomiques suivantes : M(H)=1 g/mol, M(C)=12 g/mol,

Plus en détail

CHIMIE Durée : 3 heures

CHIMIE Durée : 3 heures SESSIN 009 CNCURS GE CHIMIE Durée : 3 heures Les calculatrices programmables et alphanumériques sont autorisées. L usage de tout ouvrage de référence et de tout document est strictement interdit. Si, au

Plus en détail

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE - 2005. Chimie et habitat

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE - 2005. Chimie et habitat OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE - 2005 Chimie et habitat Une science au service de l innovation Questionnaire relatif à la conférence «Des abris préhistoriques offerts par la nature aux gratte-ciel

Plus en détail

Collège des Saints-Cœurs Examen 2- Avril 2012 Classes : TSM, TSV Durée : 90 min.

Collège des Saints-Cœurs Examen 2- Avril 2012 Classes : TSM, TSV Durée : 90 min. Collège des Saints-Cœurs Examen 2- Avril 2012 Sioufi Classes : TSM, TSV Durée : 90 min. Chimie Attention! L usage d une calculatrice NN PRGRAMMABLE est autorisé La présentation est de rigueur L épreuve

Plus en détail

Concours externe à dominante scientifique

Concours externe à dominante scientifique CONCOURS DE CONTRÔLEUR DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATION ET DE LA RÉPRESSION DES FRAUDES DES 10 ET 11 MARS 2009 Concours externe à dominante scientifique ÉPREUVE N 3 : à options durée 3 heures - coefficient

Plus en détail

Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage.

Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage. Expérience : Extraction de la caféine dans des sodas et dosage. On propose dans ce fichier de doser la caféine contenue dans une boisson. La première étape consiste à extraire la caféine d une à l aide

Plus en détail

Qualité de l eau. I. Analyse qualitative d une eau. 1. Test de mises en évidences de quelques ions :

Qualité de l eau. I. Analyse qualitative d une eau. 1. Test de mises en évidences de quelques ions : 1 Qualité de l eau L eau potable est le produit alimentaire le plus surveillé. Les normes de qualité de l eau potable définies par le ministère de la Santé et le Parlement Européen sont très rigoureuses.

Plus en détail

CCP Chimie MP 2011 Énoncé 1/5 6(66,21 03&+ (35(89(63(&,),48(),/,(5(03 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz &+,0,( 'XUpHKHXUHV zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz

CCP Chimie MP 2011 Énoncé 1/5 6(66,21 03&+ (35(89(63(&,),48(),/,(5(03 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz &+,0,( 'XUpHKHXUHV zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz CCP Chimie MP 20 Énoncé /5 6(66,2 03&+ C O N C O U R S C O M M U N S P O LY T E C H N I Q U E S (35(89(63(&,),48(),/,(5(03 zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz &+,0,( 'XUpHKHXUHV zzzzzzzzzzzzzzzzzzzz %/HFDQGLGDWDWWDFKHUDODSOXVJUDQGHLPSRUWDQFHjODFODUWpjODSUpFLVLRQHWjODFRQFLVLRQGH

Plus en détail

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE 1. RAPPEL: L ATOME CONSTITUANT DE LA MATIERE Toute la matière de l univers, toute substance, vivante ou inerte, est constituée à partir de particules

Plus en détail

obs.4 Couleur et quantité de matière exercices

obs.4 Couleur et quantité de matière exercices obs.4 Couleur et quantité de matière exercices Savoir son cours Mots manquants Une solution colorée se comporte comme un filtre coloré. La grandeur permettant d évaluer l intensité de la lumière absorbée

Plus en détail

Examen en chimie générale II (CHICO 1160B), septembre 2006. Partie A : Introduction à la chimie inorganique

Examen en chimie générale II (CHICO 1160B), septembre 2006. Partie A : Introduction à la chimie inorganique Examen en chimie générale II (CHICO 1160B), septembre 2006 Partie A : Introduction à la chimie inorganique Svp, veuillez utiliser ces feuilles d examen pour répondre aux questions. Vous pouvez employer

Plus en détail

Pâte de «flammekueche»

Pâte de «flammekueche» REMPLACEMENT 2012 France métropolitaine - Antilles - Guyane - Réunion Série : STAV BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE ÉPREUVE E 8 SCIENCES DE LA MATIÈRE Durée : 2 heures Matériel(s) et document(s) autorisé(s)

Plus en détail