LA FILIERE COURTE. Définition :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA FILIERE COURTE. Définition :"

Transcription

1 LA FILIERE COURTE Envie de manger plus frais, plus goûteux, de consommer local, de connaître l origine des aliments et la façon dont ils sont produits, de se réapproprier son alimentation... Nombreuses sont les raisons qui poussent les consommateurs à chercher de nouvelles façons d acheter, ainsi que les producteurs qui cherchent à valoriser leur production et à diversifier leurs circuits de vente afin de dégager des compléments. Définition : Les circuits courts alimentaires sont définis comme les circuits de distribution impliquant 0 ou 1 intermédiaire entre le producteur agricole et le consommateur. Les circuits courts font partie de la problématique de la révision des modes de production et de consommation, qui est l'un des enjeux du développement durable. On évoque assez souvent les circuits courts pour les produits agricoles, mais on voit apparaitre cette notion pour la fabrication et la distribution de matériaux (terre, chanvre, ardoise, chaux, carrières locales et.) en particulier pour la restauration du patrimoine bâti. Le circuit court est considéré comme un mode de commercialisation des produits agricoles qui s exerce soit par la vente directe du producteur au consommateur, soit par la vente indirecte, à condition qu'il n'y ait qu'un seul intermédiaire. Les circuits courts sont aujourd hui en pleine effervescence dans le secteur agricole et agroalimentaire

2 Les pratiques des agriculteurs en circuits courts recèlent une grande richesse. Différents types de circuits courts En vente directe : La vente directe à la ferme. C est un espace d accueil et de commerce tenu par les producteurs eux-mêmes. Le marché paysan. Dans ce marché, les fermiers vendent directement le fruit de leur récolte. Les magasins collectifs et producteurs. Ensemble, les agriculteurs vendent leurs produits en commun. L AMAP. C est une organisation d une dizaine de consommateurs qui achètent de façon régulière et groupée les produits d une même ferme, avec un contrat et une organisation collective et engagée. Le panier à domicile ou à retirer à la ferme. Le producteur s engage à fournir au consommateur un panier hebdomadaire contenant une quantité déterminée de produits (souvent fruits ou légumes) La foire locale. Ces manifestations publiques permettent aux producteurs locaux d exposer, de faire déguster et de vendre leurs produits. L e-commerce. Ce mode de commercialisation est assez peu développé mais qui présente des coûts d investissements très faibles et permet d atteindre des publics difficiles d accès en raison de la position géographique du consommateur ou du producteur. Le distributeur automatique. Cela reste marginal, il en existe principalement pour la distribution de lait. Le distributeur se trouve chez l agriculteur, qui l alimente directement. Souvent en extérieur, il est accessible à toute heure (il en existe un pour le lait à la Roche sur Yon) La récolte directe à la ferme. L envie et le besoin de retourner à la terre ont généré cette nouvelle forme de vent où le consommateur achète les produits qu il a lui-même récolté dans les champs, chez le producteur. vente sur Internet

3 En vente indirecte : à la restauration (restauration traditionnelle, restauration collective) ; à un commerçant ; à un non-commerçant ; à des artisans du bâtiment. les nombreux avantages de la filière courte : Pour le consommateur : La connaissance des conditions d élaboration du produit permettant une alimentation de qualité la filière courte, par définition, réduit la possibilité de contamination des aliments le long de la chaine alimentaire et facilite le contrôle de la traçabilité des produits

4 Des produits frais et sains, au rythme des saisons, sans intermédiaires, sans frais d emballages, de conservation, de transport Un prix transparent et raisonnable, sans surplus par les intermédiaires Un lien social Une démarche cohérente par rapport à la protection de l environnement La possibilité pour les citadins de redécouvrir peu à peu les rythmes de la nature, les techniques de travail des agriculteurs et des productions oubliées Pour le producteur : un retour direct sur son produit Un relationnel gratifiant Un prix rémunérateur Un paiement direct Une réduction de ses coûts de transport Une possibilité de création d emploi sur l exploitation

5 L environnement apprécie : moins de consommation d énergie et une préservation des traditions : Moins d emballages, moins de transport. Réduction des déchets, du trafic et de la pollution Les produits locaux sont au cœur des circuits courts. Les variétés d espèces, les goûts des terroirs, les recettes et les traditions y sont fortement valorisées Le respect de la saisonnalité et de la fraicheur des aliments sont la garantie d un produit de meilleure qualité

6 On associe souvent circuits courts et développement durable, qu en est-il réellement : Les circuits courts sont effectivement fréquemment présentés comme plus «durables» que les circuits longs. Si sur certains aspects (augmentation de la biodiversité cultivée, éventuelle «écologisation» des pratiques), c est, sous réserve d inventaire, probablement le cas, les circuits courts n ont pas que des avantages en termes d impacts environnementaux. En particulier, la proximité géographique entre producteur et consommateur n est paradoxalement pas toujours synonyme de faible quantités d énergie dépensée. Au contraire même : les études récentes, faites notamment en Allemagne, comparant pour différents produits (viande d agneau ou de bœuf, jus de pommes, vin ), les bilans énergétiques entre filières courtes et longues, montrent l avantage fréquent de ces dernières, du fait de l organisation logistique optimisée depuis des décennies en filières longues (en transport maritime notamment). Des travaux sont réalisés pour calculer des indicateurs environnementaux des aliments vendus en circuits courts, mais la marge de manœuvre dans ces circuits est grande en termes d organisation logistique.

7 Produits vendus en circuits courts : Les produits les plus vendus en circuits courts sont 5 : les fruits et légumes ; l'horticulture ; les volailles ; les palmipèdes gras ; les produits laitiers ; la viande et la charcuterie ; le vin ; le miel ; les œufs ; les matériaux de construction. et local / Source : bio INRAT

Panorama des circuits courts dans le Rhône

Panorama des circuits courts dans le Rhône Panorama des circuits courts dans le Rhône Chambre d Agriculture du Rhône Anne-Marie SCHMUTZ-POUSSINEAU Domaine appui économique aux filières Mai 2017 SOMMAIRE 1. Définition des circuits courts 2. Le contexte

Plus en détail

ETUDE DE LA CONSOMMATION DE PRODUITS ALIMENTAIRES LOCAUX AU PAYS BASQUE

ETUDE DE LA CONSOMMATION DE PRODUITS ALIMENTAIRES LOCAUX AU PAYS BASQUE ETUDE DE LA CONSOMMATION DE PRODUITS ALIMENTAIRES LOCAUX AU PAYS BASQUE Dates Mai à Juin 2016 Mode de recueil Echantillon Questionnaire en face à face dans les centres villes de 12 communes du Pays Basque

Plus en détail

Le savez-vous? *Des kilos de CO 2 cachés dans nos assiettes

Le savez-vous? *Des kilos de CO 2 cachés dans nos assiettes Pourquoi manger local? *Pour être en bonne santé : Votre alimentation doit avant tout être saine et variée *Pour me faire plaisir : Ce défi doit rester un plaisir *Pour partager et découvrir nos patrimoines

Plus en détail

Diversification et circuits courts en Nord Pas de Calais. Quelles sont les logiques individuelles, comment se construisent les projets collectifs?

Diversification et circuits courts en Nord Pas de Calais. Quelles sont les logiques individuelles, comment se construisent les projets collectifs? Diversification et circuits courts en Nord Pas de Calais Quelles sont les logiques individuelles, comment se construisent les projets collectifs? La diversification de l exploitation Un prolongement de

Plus en détail

Les exploitations agricoles en circuit court : quelles réalités régionales en Basse-Normandie? Une approche par le Recensement agricole 2010

Les exploitations agricoles en circuit court : quelles réalités régionales en Basse-Normandie? Une approche par le Recensement agricole 2010 Les exploitations agricoles en circuit court : quelles réalités régionales en Basse-Normandie? Une approche par le Recensement agricole 2010 Michaël Bermond Maître de conférences en géographie Laboratoire

Plus en détail

Le développement des circuits courts sur le bassin versant de la Nonette

Le développement des circuits courts sur le bassin versant de la Nonette Le développement des circuits courts sur le bassin versant de la Nonette La valorisation des initiatives agricoles pour la protection de la ressource en eau. Présentation de l Association du Clos de la

Plus en détail

LE MARCHÉ BIO EN FRANCE ELISABETH MERCIER. 14 février 2013

LE MARCHÉ BIO EN FRANCE ELISABETH MERCIER. 14 février 2013 LE MARCHÉ BIO EN FRANCE ELISABETH MERCIER 14 février 2013 DE PLUS EN PLUS D OPÉRATEURS BIO, ET DE PRODUCTIONS BIO DE PROXIMITÉ 18 500 exploitants conventionnels ont déclaré être intéressés pour convertir

Plus en détail

Groupe de travail. Projet alimentaire de territoire. Réunion du 14 septembre 2015 Compte-rendu

Groupe de travail. Projet alimentaire de territoire. Réunion du 14 septembre 2015 Compte-rendu Circuits Alimentaires en Lien avec le Territoire Presqu île, Brière, Estuaires Groupe de travail Projet alimentaire de territoire Réunion du 14 septembre 2015 Compte-rendu Le groupe de travail «Projet

Plus en détail

CHARTE des AMAP. Mai PHILOSOPHIE GÉNÉRALE...2 2DÉFINITION GÉNÉRALE DES AMAP...2 3LES PRINCIPES GÉNÉRAUX À RESPECTER...3

CHARTE des AMAP. Mai PHILOSOPHIE GÉNÉRALE...2 2DÉFINITION GÉNÉRALE DES AMAP...2 3LES PRINCIPES GÉNÉRAUX À RESPECTER...3 CHARTE des AMAP Mai 2003 1PHILOSOPHIE GÉNÉRALE...2 2DÉFINITION GÉNÉRALE DES AMAP...2 3LES PRINCIPES GÉNÉRAUX À RESPECTER...3 4LA CRÉATION D UNE AMAP...4 5PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT D UNE AMAP...4 5.1STRUCTURATION

Plus en détail

Isère : La Département de l Isère et sa politique agricole

Isère : La Département de l Isère et sa politique agricole La Département de l Isère et sa politique agricole Isère : Superficie : 7 431 km² Population : 1,225 millions d habitants Agriculture : 6300 exploitations agricoles ; SAU = 241000 ha 2000 agriculteurs

Plus en détail

Description des différentes formes de circuits courts

Description des différentes formes de circuits courts Description des différentes formes de circuits courts BP REA 2015-2016 Commercialisation T. Audic Vente directe Vente par le producteur lui-même Circuits courts Vente à un intermédiaire et/ou absence du

Plus en détail

CHARTE des AMAP. 1 Philosophie générale. 2 Définition générale des AMAP. 3 Les principes généraux à respecter

CHARTE des AMAP. 1 Philosophie générale. 2 Définition générale des AMAP. 3 Les principes généraux à respecter 1 Philosophie générale CHARTE des AMAP L association ALLIANCE Paysans Ecologistes Consommateurs pour objectif principal de développer et animer le réseau des Associations de Maintien de l Agriculture Paysanne

Plus en détail

MOTIVATION DE L ACTION

MOTIVATION DE L ACTION Fiche Action 5 : Consommer localement ce qui est produit localement Référence à l objectif du Contrat Unique : Axe 2 «Les filières d excellence, présentes ou en devenir du Pays source d emploi durable»

Plus en détail

LES VIANDES BIOLOGIQUES EN MAGASINS ETAT DES LIEUX ET ATTENTES DES SPÉCIALISÉS : CONSOMMATEURS. Myriam Loloum Agence Bio 27/01/2013

LES VIANDES BIOLOGIQUES EN MAGASINS ETAT DES LIEUX ET ATTENTES DES SPÉCIALISÉS : CONSOMMATEURS. Myriam Loloum Agence Bio 27/01/2013 LES VIANDES BIOLOGIQUES EN MAGASINS SPÉCIALISÉS : ETAT DES LIEUX ET ATTENTES DES CONSOMMATEURS Myriam Loloum Agence Bio 27/01/2013 1 LES VIANDES BIOLOGIQUES EN MAGASINS SPÉCIALISÉS : LES ATTENTES DES CONSOMMATEURS

Plus en détail

Consommation des produits fermiers en Normandie et circuits courts de commercialisation

Consommation des produits fermiers en Normandie et circuits courts de commercialisation Consommation des produits fermiers en Normandie et circuits courts de commercialisation Qui consomme des produits fermiers en Normandie? Quand? Quoi? Où? Pourquoi? Pourquoi pas? Mai août 2014 Méthodologie

Plus en détail

agir étudier Dossier de Presse

agir étudier Dossier de Presse 3 e Fête des légumes anciens Picardie Nature soutient les producteurs bio 10 Octobre 2015 - Rocourt-St-Martin (02) étudier agir sensibiliser Dossier de Presse Contact Presse >> Catherine Lawnizack Chargée

Plus en détail

Testez votre compréhension

Testez votre compréhension French Voices, Episode 12 Organic Farm Food : Putting Local Producers and Families in Touch Testez votre compréhension [05 min 38 sec] Part 1 Question 1: Ecoutez et complétez le texte : «C est une association

Plus en détail

Circuit court : du miel et des légumes

Circuit court : du miel et des légumes - - n 40 Agreste n 40 - mai 2012 Picardie Circuit court : du miel et des légumes En 2010, 1180 exploitations picardes commercialisent en circuit court. Les productions commercialisées ne sont pas les grandes

Plus en détail

Pense. global, choisis. local! NOS ACTIONS Produits locaux

Pense. global, choisis. local! NOS ACTIONS Produits locaux Pense global, choisis local! NOS ACTIONS Produits locaux «LE PLAISIR DE BIEN MANGER» UN SLOGAN QUI PARLE! «Nous pensons global, nous achetons local!» Restopolis est un service gouvernemental de la restauration

Plus en détail

1. Les Amap, c est «du bio»? 2. Pourquoi être en partenariat avec un maraîcher? 3. Consommer bio et local : bien plus qu une mode?

1. Les Amap, c est «du bio»? 2. Pourquoi être en partenariat avec un maraîcher? 3. Consommer bio et local : bien plus qu une mode? 10 1. Les Amap, c est «du bio»? Les produits susceptibles d êtres proposés en Amap doivent avoir la certification bio ou en être proches, et ils sont toujours de saison. Dans une Amap, vous êtes en contact

Plus en détail

Les circuits courts : définition et approche quantitative au niveau wallon. 7 juin 2016 Stéphane Winandy

Les circuits courts : définition et approche quantitative au niveau wallon. 7 juin 2016 Stéphane Winandy Les circuits courts : définition et approche quantitative au niveau wallon 7 juin 2016 Stéphane Winandy est une association de compétences ayant pour but d accompagner les agriculteurs-transformateurs

Plus en détail

Appréhender les enjeux des circuits de distribution dans le secteur alimentaire

Appréhender les enjeux des circuits de distribution dans le secteur alimentaire Appréhender les enjeux des circuits de distribution dans le secteur alimentaire I- Le circuit de distribution : Le circuit de distribution est constitué par l ensemble des canaux (= chemin commercial)

Plus en détail

Baromètre AGENCE BIO / CSA * : près d 1 Français sur 2 consomme régulièrement bio

Baromètre AGENCE BIO / CSA * : près d 1 Français sur 2 consomme régulièrement bio près d 1 Français sur 2 consomme régulièrement bio *Source : 11 ème édition du baromètre AGENCE BIO / CSA 2014 qui s appuie sur deux mesures : - Etude quantitative, réalisée en face à face à domicile,

Plus en détail

Baromètre Agence BIO 2008 Produits BIO : Solides face à la crise, les indicateurs de consommation restent au vert!

Baromètre Agence BIO 2008 Produits BIO : Solides face à la crise, les indicateurs de consommation restent au vert! DOSSIER DE PRESSE Baromètre Agence BIO 2008 Produits BIO : Solides face à la crise, les indicateurs de consommation restent au vert! Dans un contexte économique difficile, le Baromètre annuel de l Agence

Plus en détail

CIRCUITS COURTS LES ALTERNATIVES POUR RAPPROCHER PRODUCTEURS ET CONSOMMATEURS

CIRCUITS COURTS LES ALTERNATIVES POUR RAPPROCHER PRODUCTEURS ET CONSOMMATEURS CIRCUITS COURTS LES ALTERNATIVES POUR RAPPROCHER PRODUCTEURS ET CONSOMMATEURS Recueil de bonnes pratiques Sens et Autonomie (France) CIGL Esch-Sur-Alzette, Kalendula (Luxembourg) CRIE d Anlier (Belgique)

Plus en détail

L économie de proximité en Dordogne

L économie de proximité en Dordogne L économie de proximité en Dordogne LE CONTEXTE DEPARTEMENTAL Date L environnement Grand département rural d intérieur Aucune grande ville : Bordeaux à 1H30, Toulouse à 2H30 Plus de 550 communes Un potentiel

Plus en détail

La diversification d activité agricole

La diversification d activité agricole La diversification d activité agricole Les circuits courts de commercialisation Jeudi 18 octobre 2012 Communauté de Communes du Pays du Coquelicot Albert En partenariat avec Cette action est cofinancée

Plus en détail

COLLOQUE LES RENDEZ-VOUS DE LA DIVERSIFICATION 1 ER FÉVRIER GEMBLOUX

COLLOQUE LES RENDEZ-VOUS DE LA DIVERSIFICATION 1 ER FÉVRIER GEMBLOUX COLLOQUE LES RENDEZ-VOUS DE LA DIVERSIFICATION 1 ER FÉVRIER 2017 - GEMBLOUX Enquête sur le Gaspillage alimentaire Valérie OP DE BEECK Collège des producteurs Maryvonne CARLIER DiversiFerm - Pôle Economique

Plus en détail

Baromètre AGENCE BIO / CSA * : régulièrement bio

Baromètre AGENCE BIO / CSA * : régulièrement bio régulièrement bio *Source : 11 ème appuie sur deux mesures : - Etude quantitative, réalisée en face à face à domicile, du 19 au 25 nov de 1019 personnes, représentatif de la population française (en termes

Plus en détail

Nom: Gaspillage alimentaire

Nom: Gaspillage alimentaire Nom: En Suisse, quelque 300 kilos de denrées alimentaires en parfait état sont jetés à la poubelle par personne et par an. Pour l ensemble de la population, cela représente 2,3 millions de tonnes de nourriture.

Plus en détail

Mangeons Local en Ile de France Itinéraire d une démarche collective en mouvement

Mangeons Local en Ile de France Itinéraire d une démarche collective en mouvement Mangeons Local en Ile de France Itinéraire d une démarche collective en mouvement Le CERVIA Paris Ile-de-France Créé en 2007, le Centre Régional de Valorisation et d Innovation Agricole et Alimentaire

Plus en détail

Bonnes pratiques en mise en marché de proximité. Sarah Lepage, conseillère en agrotourisme et mise en marché de proximité

Bonnes pratiques en mise en marché de proximité. Sarah Lepage, conseillère en agrotourisme et mise en marché de proximité Bonnes pratiques en mise en marché de proximité Sarah Lepage, conseillère en agrotourisme et mise en marché de proximité Sans prétention Je sais que vous savez mais le faites-vous vraiment? Présentation

Plus en détail

Circuits courts en Europe : Opportunités commerciales et dialogue avec la société

Circuits courts en Europe : Opportunités commerciales et dialogue avec la société Le CIVAM Centre d Initiatives pour Valoriser l Agriculture et le Milieu rural de l Hurepoix et Le Projet CODIA Circuits courts en Europe : Opportunités commerciales et dialogue avec la société Le CIVAM

Plus en détail

Le système alimentaire de l aire métropolitaine Lyon - St-Etienne. Université populaire de Saint-Etienne - 23 mars 2017

Le système alimentaire de l aire métropolitaine Lyon - St-Etienne. Université populaire de Saint-Etienne - 23 mars 2017 Le système alimentaire de l aire métropolitaine Lyon - St-Etienne Université populaire de Saint-Etienne - 23 mars 2017 Qu est-ce qu une Agence d urbanisme? Une structure partenariale d aide à la décision

Plus en détail

Pôle Agroalimentaire Loire CONTRIBUTION SRDEII 2016

Pôle Agroalimentaire Loire CONTRIBUTION SRDEII 2016 Pôle Agroalimentaire Loire CONTRIBUTION SRDEII 2016 NOTRE RAISON D ETRE, PROMOUVOIR LA FILIERE ET METTRE EN RELATION LES ACTEURS : Du consommateur à l agriculteur en passant par les transformateurs et

Plus en détail

Projet d Observatoire des alternatives citoyennes franciliennes. Cycle ALIMENTATION. Réunion de co-construction du 11 février 2016 DOCUMENT DE TRAVAIL

Projet d Observatoire des alternatives citoyennes franciliennes. Cycle ALIMENTATION. Réunion de co-construction du 11 février 2016 DOCUMENT DE TRAVAIL Projet d Observatoire des alternatives citoyennes franciliennes Cycle ALIMENTATION Réunion de co-construction du 11 février 2016 DOCUMENT DE TRAVAIL En réunissant lors de cette première réunion de co-construction,

Plus en détail

Etat des lieux du commerce non sédentaire et des comportements d achat des ménages

Etat des lieux du commerce non sédentaire et des comportements d achat des ménages Etat des lieux du commerce non sédentaire et des comportements d achat des ménages mercredi 11 juin 2014 Faits et chiffres clés Un potentiel global de consommation pour les commerces non sédentaires estimé

Plus en détail

1 PANORAMA DU PAYS...

1 PANORAMA DU PAYS... Sommaire 1 PANORAMA DU PAYS... 9 1.1 UNE ÉCONOMIE PERFORMANTE... 9 1.1.1 Le PIB... 9 1.1.2 Les investissements directs étranger (IDE)... 9 1.1.3 Les finances publiques... 10 1.1.4 La fiscalité Charges

Plus en détail

dossier de presse tous les produits fermiers bio bretons sur une carte interactive en ligne

dossier de presse  tous les produits fermiers bio bretons sur une carte interactive en ligne www.bonplanbio.fr tous les produits fermiers bio bretons sur une carte interactive en ligne #Mon bon plan bio a d beaux oeufs tu sais! dossier de presse Un outil interactif innovant La spécificité de cette

Plus en détail

GASPILLAGE ALIMENTAIRE : de bonnes et mauvaises pratiques!

GASPILLAGE ALIMENTAIRE : de bonnes et mauvaises pratiques! de bonnes et mauvaises pratiques! LE POINT DE VUE DE L UFC QUE CHOISIR Conférence Gaspillage alimentaire - 13 février 2014 : Hervé LE BORGNE, président de l UFC QUE CHOISIR de NANTES de bonnes et mauvaises

Plus en détail

Table ronde régionale. «Manger local & Manger français en restauration collective»

Table ronde régionale. «Manger local & Manger français en restauration collective» Table ronde régionale «Manger local & Manger français en restauration collective» en présence de Stéphane Le Foll ministre de l'agriculture, de l'agroalimentaire et de la Forêt, Porte Parole du Gouvernement

Plus en détail

Un magasin qui s engage, ca c est

Un magasin qui s engage, ca c est Un magasin qui s engage, ca c est - Nous privilégions les produits frais, français et de saison grâce à nos filières qualité bi1. Leur traçabilité est rigoureuse, leur prix le plus juste et leur goût inimitable!

Plus en détail

QU EST-CE Q UNE A.M.A.P?

QU EST-CE Q UNE A.M.A.P? QU EST-CE Q UNE A.M.A.P? Le fonctionnement Une AMAP (Association pour le Maintien de l Agriculture Paysanne) naît en général de la rencontre d'un groupe de consommateurs et d'un producteur prêts à entrer

Plus en détail

Circuits courts alimentaires et approvisionnement local en restauration collective. 20 juin CNFPT

Circuits courts alimentaires et approvisionnement local en restauration collective. 20 juin CNFPT Circuits courts alimentaires et approvisionnement local en restauration collective 20 juin 2013 - CNFPT Plan : -De l opération «Manger bio et autrement» dans les collèges à une politique alimentaire départementale

Plus en détail

Quelles pistes pour maintenir un abattage de proximité pour nos éleveurs en circuit court? Propositions issues de rencontres citoyennes

Quelles pistes pour maintenir un abattage de proximité pour nos éleveurs en circuit court? Propositions issues de rencontres citoyennes Quelles pistes pour maintenir un abattage de proximité pour nos éleveurs en circuit court? Propositions issues de rencontres citoyennes Sylvie La Spina Nature & Progrès Plan Présentation du contexte :

Plus en détail

Le sais-tu? Pour rester en bonne santé, les diététiciens nous conseillent de manger au moins 5 fruits et légumes par jour!

Le sais-tu? Pour rester en bonne santé, les diététiciens nous conseillent de manger au moins 5 fruits et légumes par jour! Le sais-tu? En France, 320 baguettes de pain sont consommées chaque seconde. En tout, c est plus de 6 milliards de baguettes qui sont fabriquées chaque année! Il t arrive sans doute d aller acheter du

Plus en détail

Riche en produits du terroir, la Communauté de Communes de la Région de Condrieu vous invite à favoriser l agriculture locale

Riche en produits du terroir, la Communauté de Communes de la Région de Condrieu vous invite à favoriser l agriculture locale Riche en produits du terroir, la Communauté de Communes de la Région de Condrieu vous invite à favoriser l agriculture locale Des marchés hebdomadaires ont lieu dans différentes communes de la Région de

Plus en détail

L avenir de vente directe en horticulture?

L avenir de vente directe en horticulture? L avenir de vente directe en horticulture? Association des anciens élèves de Lullier Nicolas Bezençon 1 Préambule Je ne suis pas un spécialiste de la fleur coupée ni de la pépinière Je travaille beacoup

Plus en détail

Synthèse et commentaires des enquêtes qualitatives : Pays de Figeac. Stéphane Gouin

Synthèse et commentaires des enquêtes qualitatives : Pays de Figeac. Stéphane Gouin Synthèse et commentaires des enquêtes qualitatives : Pays de Figeac Stéphane Gouin PLAN Introduction : contexte Principaux résultats des enquêtes Conclusion : synthèse générale Contexte Contexte : Le Pays

Plus en détail

Préambule. Pour plus de facilité, vous trouverez dans ces fiches les noms des personnes que vous pouvez contacter pour répondre à vos questions.

Préambule. Pour plus de facilité, vous trouverez dans ces fiches les noms des personnes que vous pouvez contacter pour répondre à vos questions. Préambule Ce document est mis à votre disposition par la Chambre d Agriculture des Hautes-Alpes, en partenariat avec la DDCSPP (Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations).

Plus en détail

1. CHIFFRER LES GASPILLAGES

1. CHIFFRER LES GASPILLAGES Gaspillage alimentaire et insécurité alimentaire; Pistes de solutions pour lutter contre deux problèmes majeurs par Éric Ménard, M. Env. Conseiller en gestion des matières résiduelles 1. CHIFFRER LES GASPILLAGES

Plus en détail

Typologie Circuits courts

Typologie Circuits courts Typologie Circuits courts Typologie Circuits courts Juin 2010 Etude réalisée avec le soutien de la Région wallonne Agenda Objectifs Méthodologie Typologie Conclusions 2 Objectifs Evaluer la perception

Plus en détail

MANGER BIO&LOCAL, LABELS ET TERROIR STOP LES CIRCUITS COURTS DANS LA RESTAURATION COLLECTIVE STOP STOP STO STOP AUX IDEES RECUES,!

MANGER BIO&LOCAL, LABELS ET TERROIR STOP LES CIRCUITS COURTS DANS LA RESTAURATION COLLECTIVE STOP STOP STO STOP AUX IDEES RECUES,! TOP TOP MANGER BIO&LOCAL, LABELS ET TERROIR LES CIRCUITS COURTS DANS LA RESTAURATION COLLECTIVE AUX IDEES RECUES,!, STO IDÉE REÇUE N 1 Si je mets du bio et du local dans ma cantine JE VAIS EXPLOSER MON

Plus en détail

Un magasin de vente collectif

Un magasin de vente collectif Un magasin de vente collectif L ETAL des PAYSANS Avril 2016 Dans le Sud-Est de la France, sur la commune de Peipin dans le département des Alpes de Haute Provence Un bassin de consommation évalué à 30

Plus en détail

L agriculture Biologique. Le marché des produits bio L évolution de la consommation et caractérisation du consommateur

L agriculture Biologique. Le marché des produits bio L évolution de la consommation et caractérisation du consommateur L agriculture Biologique Le marché des produits bio L évolution de la consommation et caractérisation du consommateur Le marché des produits bio Part de la consommation des produits bio en Europe Marché

Plus en détail

du Parfait Volailler

du Parfait Volailler Mémo du Parfait Volailler 3 Bienvenue dans l univers de la volaille! Toute l équipe Marie Hot est heureuse de mettre à votre disposition ce Mémo du Parfait volailler. Retrouvez-nous sur www.marie-hot.com

Plus en détail

Les circuits courts, quelles perspectives pour les éleveurs de Rhône-Alpes?

Les circuits courts, quelles perspectives pour les éleveurs de Rhône-Alpes? Les circuits courts, quelles perspectives pour les éleveurs de Rhône-Alpes? L agriculture en Rhône-Alpes Le contexte régional Démographie : Population en développement depuis 1990. 6,1 millions d habitants

Plus en détail

Agriculture et circuits courts. à Rennes Métropole

Agriculture et circuits courts. à Rennes Métropole Agriculture et circuits courts à Rennes Métropole Une organisation de l espace en ville archipel La ville archipel : alternance ville-campagne centralité rayonnement proximité Le SCoT : une place stratégique

Plus en détail

Ferme de l Abbé Rozier

Ferme de l Abbé Rozier Ferme de l Abbé Rozier Ateliers de la graine à l assiette Ferme de l Abbé Rozier / CFPH de Lyon Ecully: 13 avenue de verdun 69 130 Ecully 04 78 33 46 12 alain.grenet@educagri.fr ADN Service : 24 rue JoannesMasset

Plus en détail

Des produits biologiques ou locaux dans leurs paniers? Analyse des consommateurs en fonction de leur choix entre différentes offres

Des produits biologiques ou locaux dans leurs paniers? Analyse des consommateurs en fonction de leur choix entre différentes offres Des produits biologiques ou locaux dans leurs paniers? Analyse des consommateurs en fonction de leur choix entre différentes offres Carole Chazoule et Vincent Payet, ISARA Lyon CONTEXTE ET ENJEUX Issu

Plus en détail

Le Marché du Biscuit sucré Bio en France. Etude Janvier Elaborée par Laurie PARDIN, Maximilien RIVAL et Kévin THOMAS

Le Marché du Biscuit sucré Bio en France. Etude Janvier Elaborée par Laurie PARDIN, Maximilien RIVAL et Kévin THOMAS Le Marché du Biscuit sucré Bio en France Etude Janvier 2010 - Elaborée par Laurie PARDIN, Maximilien RIVAL et Kévin THOMAS Problème marketing: Est-il intéressant d investir sur le marché des biscuits sucrés

Plus en détail

Les circuits courts en Alsace. Enseignements du recensement agricole 2010

Les circuits courts en Alsace. Enseignements du recensement agricole 2010 Les circuits courts en Alsace Enseignements du recensement agricole 2010 Sommaire 1. Méthodologie 2. Nombre d exploitations concernées 2. Dimension économique des exploitations 3. Analyse par produits

Plus en détail

AFIDOL. Référentiel des coûts de revient de la filière huile d olive de France. Présentation du 25 mars 2010

AFIDOL. Référentiel des coûts de revient de la filière huile d olive de France. Présentation du 25 mars 2010 AFIDOL Référentiel des coûts de revient de la filière huile d olive de France Présentation du 5 mars 00 Etudes financées par l Union Européenne, France Agrimer et l Association Française Interprofessionnelle

Plus en détail

SOMMAIRE LE MARCHE ITALIEN 9 1 L ITALIE, L AUTRE PAYS DE LA GASTRONOMIE LA CONSOMMATION ALIMENTAIRE ITALIENNE... 15

SOMMAIRE LE MARCHE ITALIEN 9 1 L ITALIE, L AUTRE PAYS DE LA GASTRONOMIE LA CONSOMMATION ALIMENTAIRE ITALIENNE... 15 Page 7 SOMMAIRE LE MARCHE ITALIEN 9 1 L ITALIE, L AUTRE PAYS DE LA GASTRONOMIE... 11 1.1 LA PRODUCTION ALIMENTAIRE EN ITALIE...11 1.2 LA STRUCTURE DU SECTEUR...12 1.3 LA MISE EN AVANT DE LA «TYPICITÉ»,

Plus en détail

Lait UHT de Nos Prairies. Développement d une filière courte en partenariat avec la grande distribution

Lait UHT de Nos Prairies. Développement d une filière courte en partenariat avec la grande distribution Lait UHT de Nos Prairies Développement d une filière courte en partenariat avec la grande distribution Initiative de 3 acteurs TFT: The Forest Trust (www.tft-earth.org/) organisation à but non lucratif

Plus en détail

Consommation locale et

Consommation locale et Consommation locale et circuits courts Midi-Savoirs Eybens, 12 avril Aurélie MERLE Grenoble Ecole Management Marie POISSON Université St Etienne Coactis LiProCo : 3 syllabes pour 4 axes! Lien Producteurs

Plus en détail

Les Potages C o l l e c t i o n A u t o m n e - H i v e r D o s s i e r d e P r e s s e / O c t o b r e 2 013

Les Potages C o l l e c t i o n A u t o m n e - H i v e r D o s s i e r d e P r e s s e / O c t o b r e 2 013 Les Potages C o l l e c t i o n A u t o m n e - H i v e r 2 013-2 014 D o s s i e r d e P r e s s e / O c t o b r e 2 013 Dossier de Presse /1er octobre 2013 - p2 Les Soupes & Potages DES FERMES DE GALLY

Plus en détail

9 et 10 octobre 2013 Rencontres nationales des ateliers de transformation collectifs et de l'agroalimentaire paysan

9 et 10 octobre 2013 Rencontres nationales des ateliers de transformation collectifs et de l'agroalimentaire paysan 9 et 10 octobre 2013 Rencontres nationales des ateliers de transformation collectifs et de l'agroalimentaire paysan Lancer une plate forme d approvisionnement en circuit de proximité pour la restauration

Plus en détail

La filière légumes bio en Poitou-Charentes. Agrobio Poitou-Charentes Octobre 2012

La filière légumes bio en Poitou-Charentes. Agrobio Poitou-Charentes Octobre 2012 La filière légumes bio en Poitou-Charentes Agrobio Poitou-Charentes Octobre 2012 LA FILIERE LEGUMES BIO EN FRANCE Contexte national Contexte Contexte général une augmentation... de la production à la consommation

Plus en détail

Nord-Pas de Calais. Données Numéro 3 - Novembre Circuits courts. Circuit court : un mode de commercialisation bien représenté dans la région

Nord-Pas de Calais. Données Numéro 3 - Novembre Circuits courts. Circuit court : un mode de commercialisation bien représenté dans la région - N 3 - Nov. 211 Données Numéro 3 - Novembre 211 Agreste Circuits courts La région est très densément peuplée. C est un bassin de consommation qui connaît une forte dynamique périurbaine. Par ailleurs,

Plus en détail

Accès à la terre. Les intermédiaires Les points de vente. Contexte économique & social. Changement climatique

Accès à la terre. Les intermédiaires Les points de vente. Contexte économique & social. Changement climatique Accès à la terre Les producteurs Les intermédiaires Les points de vente Contexte économique & social Les consommateurs Changement climatique Besoin de résilience, Diversifier sa production, ses revenus

Plus en détail

écologie énergies énergies renouvelables renouvelables

écologie énergies énergies renouvelables renouvelables GUIDE des aides régionales écologie énergies énergies renouvelables renouvelables LA RÉUNION AU PATRIMOINE MONDIAL DE L HUMANITÉ CIRQUES, PITONS ET REMPARTS la réunion que nous construisons la réunion,

Plus en détail

Développer l approvisionnement en produits régionaux et en produits bio locaux dans la restauration collective

Développer l approvisionnement en produits régionaux et en produits bio locaux dans la restauration collective Développer l approvisionnement en produits régionaux et en produits bio locaux dans la restauration collective Anne-Hélène Bunod Chambre Régionale d Agriculture Franche-Comté Enjeux Rendre accessible une

Plus en détail

«agriculture biologique» 22 juin 2012

«agriculture biologique» 22 juin 2012 Conférence régionale r «agriculture biologique» 22 juin 2012 1 Focus Thématique «La Bio et l innovation, de l amont à l aval, en Rhône-Alpes» en terme de transmission Transmission des savoirs 2 réseau

Plus en détail

Le goût au quotidien

Le goût au quotidien Le goût au quotidien Dans le cadre de la semaine du Goût, 15 magasins de producteurs membres du réseau Terre d envies proposent SAMEDI 19 OCTOBRE des animations pour petits et grands, aux quatre coins

Plus en détail

Développement de l approvisionnement local & local AB en Restauration Collective. C est possible!

Développement de l approvisionnement local & local AB en Restauration Collective. C est possible! Développement de l approvisionnement local & local AB en Restauration Collective C est possible! Des références pour identifier l intérêt/les enjeux et évaluer/fixer ses objectifs d approvisionnement Des

Plus en détail

État des lieux des circuits courts et de la restauration collective dans l Orne et enjeux d un ancrage territorial

État des lieux des circuits courts et de la restauration collective dans l Orne et enjeux d un ancrage territorial État des lieux des circuits courts et de la restauration collective dans l Orne et enjeux d un ancrage territorial Par : Farid KIKANI, stagiaire à la DDT de l Orne 20 Octobre 2016 État des lieux des circuits

Plus en détail

Plus de local dans la restauration collective : leviers et solutions. 4 février 2016

Plus de local dans la restauration collective : leviers et solutions. 4 février 2016 Plus de local dans la restauration collective : leviers et solutions 4 février 2016 Introduction professionnelle Jean Pierre Le Fur, AMF Laurent Kerlir, Chambre d agriculture du Morbihan FDSEA Ordre du

Plus en détail

CHARTE des AMAPs Association pour le Maintien de l'agriculture Paysanne Alliance Provence Contrats Locaux Producteurs - Consommateurs

CHARTE des AMAPs Association pour le Maintien de l'agriculture Paysanne Alliance Provence Contrats Locaux Producteurs - Consommateurs CHARTE des AMAPs Association pour le Maintien de l'agriculture Paysanne Alliance Provence Contrats Locaux Producteurs - Consommateurs mai 2003 1. Philosophie générale La Charte d'alliance Provence sur

Plus en détail

Un rendez-vous privilégié d échanges et d information pour tout connaître sur la Bio, une agriculture et une alimentation citoyennes

Un rendez-vous privilégié d échanges et d information pour tout connaître sur la Bio, une agriculture et une alimentation citoyennes L agriculture biologique au salon international de l agriculture 2016 : Un rendez-vous privilégié d échanges et d information pour tout connaître sur la Bio, une agriculture et une alimentation citoyennes

Plus en détail

Prise en compte de la problématique du «BIO» des métiers de l alimentation - BOEN n 23 du 9 juin 2016

Prise en compte de la problématique du «BIO» des métiers de l alimentation - BOEN n 23 du 9 juin 2016 Prise en compte de la problématique du «BIO» des métiers de l alimentation - BOEN n 23 du 9 juin 2016 Certificats d'aptitude professionnelle, brevets d'études professionnelles et mentions complémentaires

Plus en détail

Quels goûters pour nos enfants, avec nos productions locales, dans les écoles maternelles et primaires et accueils périscolaires.

Quels goûters pour nos enfants, avec nos productions locales, dans les écoles maternelles et primaires et accueils périscolaires. Quels goûters pour nos enfants, avec nos productions locales, dans les écoles maternelles et primaires et accueils périscolaires. 5 février 2013 L avènement du consom acteur Une prise de conscience Celle

Plus en détail

Projet de développement des filières SAFRAN et PALMIER DATTIER dans la région Souss-Massa-Drâa

Projet de développement des filières SAFRAN et PALMIER DATTIER dans la région Souss-Massa-Drâa Projet de développement des filières SAFRAN et PALMIER DATTIER dans la région Souss-Massa-Drâa AU COEUR DE NOTRE PROJET: Des milliers de productrices et producteurs Une centaine de coopératives Une dizaine

Plus en détail

3 ème Baromètre CSA Agence BIO près d 1 Français sur 2 consomme des produits bio

3 ème Baromètre CSA Agence BIO près d 1 Français sur 2 consomme des produits bio 3 ème Baromètre CSA Agence BIO près d 1 Français sur 2 consomme des produits bio Fruits et légumes, œufs et produits laitiers figurent en tête des produits les plus consommés. 1 Baromètre CSA-Agence BIO

Plus en détail

Gaspillage alimentaire : Survol d'un problème majeur et des pistes de solutions ici et ailleurs

Gaspillage alimentaire : Survol d'un problème majeur et des pistes de solutions ici et ailleurs Gaspillage alimentaire : Survol d'un problème majeur et des pistes de solutions ici et ailleurs par Éric Ménard, M. Env. Spécialiste en gaspillage alimentaire En 2011, rapport de la FAO a révélé que 1,3

Plus en détail

La restauration collective et le rôle de la commande publique dans le développement des stratégies alimentaires. Saint Etienne, le 12 mai 2009

La restauration collective et le rôle de la commande publique dans le développement des stratégies alimentaires. Saint Etienne, le 12 mai 2009 La restauration collective et le rôle de la commande publique dans le développement des stratégies alimentaires Saint Etienne, le 12 mai 2009 Les chiffres et le contexte de la restauration collective,

Plus en détail

La filière caprine des deux Savoie. Printemps des Chèvres 2012 Faverges rencontres ethnozootechnie caprine

La filière caprine des deux Savoie. Printemps des Chèvres 2012 Faverges rencontres ethnozootechnie caprine La filière caprine des deux Savoie Ce Ce que que nous nous savions savions de de la la filière filière caprine caprine des des Savoie Savoie :: En SAVOIE et HAUTE SAVOIE : - 240 détenteurs de chèvres de

Plus en détail

AGRICULTEURS BIO LOGIQUE!!

AGRICULTEURS BIO LOGIQUE!! AGRICULTEURS BIO LOGIQUE!! 1 Déroulement Historique Choix de la mise en marché Pourquoi l agriculture biologique Métier d agriculteur 2 Michel Massuard Monique Laroche Le Vallon des Sources Production

Plus en détail

septembre rendez-vous avec les acteurs de la bio près de chez vous du 16 au 24 programme seine-maritime

septembre rendez-vous avec les acteurs de la bio près de chez vous  du 16 au 24 programme seine-maritime union europeenne fonds europeen agricole pour le developpement durable l europe investit dans les zones durables du 16 au 24 septembre 2017 programme seine-maritime rendez-vous avec les acteurs de la bio

Plus en détail

A.M.A.P. Association pour le Maintien d une Agriculture Paysanne

A.M.A.P. Association pour le Maintien d une Agriculture Paysanne A.M.A.P. Association pour le Maintien d une Agriculture Paysanne «Je cultive, tu manges, nous partageons» L AMAP, c est un système de panier de produits frais et locaux, oui mais pas seulement!!! L éthique

Plus en détail

Répondre aux enjeux territoriaux par une reconception des systèmes alimentaires et agricoles Rencontres de Biovallée 19 novembre 2014

Répondre aux enjeux territoriaux par une reconception des systèmes alimentaires et agricoles Rencontres de Biovallée 19 novembre 2014 Répondre aux enjeux territoriaux par une reconception des systèmes alimentaires et agricoles Rencontres de Biovallée 19 novembre 2014 Philippe Pointereau SOLAGRO 1 1 Les enjeux territoriaux de la transition

Plus en détail

Dossier de presse. légumerie centralisée du Grand Cahors. Présentation du projet de

Dossier de presse. légumerie centralisée du Grand Cahors. Présentation du projet de Dossier de presse Présentation du projet de légumerie centralisée du Grand Cahors Lundi 12 septembre - 16h à l ancien site de production culinaire de Pradines SOMMAIRE Des fruits et légumes frais tous

Plus en détail

Guide Eco-conception de produits AgroAlimentaire

Guide Eco-conception de produits AgroAlimentaire Mars 2016 Guide Eco-conception de produits AgroAlimentaire Loïs MOREIRA, Ingénieur Conseil éco-conception Éco-conception? Définition : l éco-conception consiste à intégrer l environnement dès la conception

Plus en détail

L histoire d un entrepreneur engagé p.4 Alexis Fiorucci 39 ans Fondateur et PDG de lepanierpaysan.com

L histoire d un entrepreneur engagé p.4 Alexis Fiorucci 39 ans Fondateur et PDG de lepanierpaysan.com DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE Un concept novateur : la campagne livrée à domicile p.3 Une solution alimentaire saine, simple et engagée Les paniers paysans : une palette de saveurs locales Un engagement en

Plus en détail

FORMULAIRE DE RÉFÉRENCEMENT

FORMULAIRE DE RÉFÉRENCEMENT FORMULAIRE DE RÉFÉRENCEMENT EXPLOITATION AGRICOLE 1. CONDITIONS D ENGAGEMENTS (à lire attentivement) A. Objet Les Chambres d agriculture des Pays de la Loire 1 ont mis en place un site internet destiné

Plus en détail

EQUILIBRE, SANTE, DEVELOPPEMENT DURABLE. GUIMARAES 28 Juin 2017

EQUILIBRE, SANTE, DEVELOPPEMENT DURABLE. GUIMARAES 28 Juin 2017 EQUILIBRE, SANTE, DEVELOPPEMENT DURABLE GUIMARAES 28 Juin 2017 Une ambition de service public Offrir aux dijonnais une restauration collective de qualité, saine et sûre, équilibrée, et respectueuse de

Plus en détail

2 Comment aider les producteurs à rentabiliser leur exploitation

2 Comment aider les producteurs à rentabiliser leur exploitation 2 Comment aider les producteurs à rentabiliser leur exploitation Principaux points du chapitre 2 10 LES FACTEURS QUI AFFECTENT LA RENTABILITÉ PRIX ET BÉNÉFICES LES NÉGOCIANTS JOUENT UN RÔLE VITAL FACTEURS

Plus en détail

Document SODEXO Réservé à un usage pédagogique LE CONTEXTE. Choisir des produits de saison. Une question de société. Le Better Tomorrow Plan

Document SODEXO Réservé à un usage pédagogique LE CONTEXTE. Choisir des produits de saison. Une question de société. Le Better Tomorrow Plan Achats Durables Choisir des produits de saison LE CONTEXTE Une question de société Ces dernières décennies, le développement des transports, de la conservation par le froid et de la grande distribution

Plus en détail

consommateur Sol et climat méditerranéen favorables à un goût intense Fraîcheur, produit de proximité, plaisir, exotisme

consommateur Sol et climat méditerranéen favorables à un goût intense Fraîcheur, produit de proximité, plaisir, exotisme MARQUE VALAIS Cahier type PRODUIT OU GROUPE DE PRODUIT : JUS, NECTARS ET VINAIGRES DE FRUITS a) Jus de pommes du Valais b) Jus de poires du Valais c) Nectar de fraises du Valais d) Nectar d abricots du

Plus en détail

La Filière Viande Bio en Restauration Collective. Octobre 2015

La Filière Viande Bio en Restauration Collective. Octobre 2015 La Filière Viande Bio en Restauration Collective Octobre 2015 Ordre du jour Présentation d EBIO et UNEBIO Le Comptoir des Viandes Bio La viande bio en Restauration Hors Domicile Un peu d histoire 1995

Plus en détail