Métiers 94 Bulletin officiel de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Val-de-Marne -

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Métiers 94 Bulletin officiel de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Val-de-Marne - www.cma94.com"

Transcription

1 n septembre 2013 Métiers 94 Bulletin officiel de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Val-de-Marne - APPRENTISSAGE FORMER UN APPRENTI, POURQUOI PAS VOUS? p.4 RETROUVEZ NOS ACTUALITÉS RÉGIONALES P. 14 PRIX STARS & MÉTIERS Trois entreprises val-de-marnaises pleines de vitalité p.8 FORMATIONS Développez vos compétences et celles de vos salariés pour l avenir de votre entreprise p.26

2 Artisan débordé ch. mutuelle pro compétitive et efficace. Mutuelle partenaire de votre Chambre de Métiers propose réponse personnalisée. Mutuelle Bleue, partenaire historique des Professionnels Indépendants vous accompagne pour la mise en place d une protection sociale complète et de qualité : La gestion de votre Régime Obligatoire (artisans et commerçants). Une offre globale en santé et prévoyance dans le cadre de la loi Madelin. Des garanties avantageuses pour votre entreprise et vos salariés. Pour tous renseignements, rendez-vous dans l une de nos agences du Val-de-Marne. Permanence dans votre Chambre de Métiers le vendredi de 9h à 11h. Mutuelle régie par le Livre II du Code de la mutualité immatriculée au répertoire Sirène sous le n Val-de-Marne-1211_195x125.indd 1 14/11/ :56:39

3 Métiers 94 Le Magazine des entreprises artisanales du Val-de-Marne n 161 Septembre 2013 S OMMAIRE 4 ACTUALITÉS Former un apprenti, pourquoi pas vous? ApprentiStars, que sont-ils devenus? Walter Armanno, médaille d or en ÉVÉNEMENT Prix Stars & Métiers CRÉATION D ENTREPRISE La Société par Action Simplifiée 15 e édition de la Journée de l entrepreneuriat 12 DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE Atout pour l entreprise : le Crédit d impôt pour la compétitivité et l emploi (CICE) Vos prochains rendezvous métiers d art 14 ACTUALITÉS RÉGIONALES Signature de la convention de coopération avec l union des Chambres de Métiers de Saxe (Allemagne) Votre CMA à vos côtés dans vos démarches 16 CAHIER DE LA TRANSMISSION-REPRISE L Haÿ-les-Roses, Fresnes, Chevilly-Larue, Rungis, Thiais, Choisy-le-Roi, Orly, Villeneuve-le-Roi, Villeneuve-Saint- Georges, Ablon-sur-Seine, Vitry-sur-Seine, Cachan, Villejuif, Le Kremlin-Bicêtre, Gentilly, Alfortville, Maisons-Alfort, Ivry-sur-Seine, Arcueil : artisans, vous avez plus de 50 ans et envisagez de transmettre votre entreprise dans une de ces communes? Les annonces de transmission-reprise 21 EMPLOI/FORMATION Artisans du bâtiment : une formation pour profiter des aides à l insonorisation pour les riverains des aéroports franciliens Bilan de compétences/vae Formations diplômantes 24 APPRENTISSAGE Signature du contrat d objectifs et de moyens territorial pour le développement de l apprentissage dans le Val-de- Marne La coiffure à l honneur au CFA94 25 FORMATIONS RENTRÉE 2013 INFO DE DERNIÈRE MINUTE : Stéphane Lajoie, 2 e secrétaire adjoint au bureau de la CMA94, et Bruno Léger, administrateur de la CMA94, ont été élus respectivement Président et Vice-président du Bueau du Syndicat de la Boucherie et des Métiers de la Viande du Val-de-Marne. É DITO Mesdames, Messieurs Chers collègues, Le premier mot que je souhaite vous dire est MERCI! Merci à toutes celles et ceux qui se sont mobilisés à nos côtés en signant la pétition en ligne sur : demandant la réforme du régime de l auto-entrepreneur. Merci pour les mots d encouragement et de soutien qui me sont parvenus à cette occasion. Vous l avez bien compris, nous ne sommes pas contre le régime de l auto-entrepreneur en tant que tel, mais contre ce régime dans le secteur de l Artisanat. La Chambre de Métiers et de l Artisanat encourage la liberté d entreprendre, soutient la création d entreprise mais dans le cadre d une concurrence loyale favorisant notre économie et l emploi. Or, le régime de l auto-entrepreneur fragilise nos artisans en modifiant l univers concurrentiel, car il donne à certains des avantages refusés à d autres. Notre mission est de défendre les intérêts de s entreprises artisanales et nous ne pouvions rester sans réaction sur cette question. Mais je n oublie pas le poids des charges qui est incontestablement la problématique principale de notre secteur. Notre pays s est fait une spécialité de taxer nos entreprises par tous les moyens : impôts, taxes, cotisation foncière des entreprises, cotisations sociales patronales et cela est devenu tout simplement insupportable. Cette politique pénalise l emploi, l investissement et le développement de nos entreprises et fragilise nos trésoreries dans un contexte économique difficile. La baisse des charges doit être «la» priorité et je m efforce de relayer ce message lors de chaque rencontre avec des élus et des représentants de l État. J ai eu l occasion de rappeler cette position lors de l Assemblée Générale de notre CMA du mois de juin en présence de Monsieur le Préfet mais aussi lors d une réunion relative à la présentation du Crédit d impôt compétitivité emploi qui s est déroulée à la Préfecture le 23 avril dernier, en présence de nombreuses entreprises et représentants de l État : ce crédit d impôt, qui est calculé en fonction de la masse salariale des entreprises, ne profitera pas ou très peu à l artisanat. Cette mesure, dont le fonctionnement vous est présenté page 12, ne répond pas aux attentes des artisans et à la priorité de notre secteur qui est de faire baisser de manière significative les prélèvements obligatoires! Il est urgent d agir en ce sens. Vous pouvez compter sur ma persévérance pour continuer à relayer et à appuyer ce message! JEAN-LOUIS MAITRE, PRÉSIDENT DE LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU VAL-DE-MARNE Chambre de Métiers et de l Artisanat du Val-de-Marne. 27 avenue Raspail Saint-Maur-des-Fossés cedex. Tél. : Fax : Directeur de la publication : Jean-Louis MAITRE. Rédactrice en chef : Dorothée ROMBAUX. Coordinatrice rédaction-publicité : Laëtitia DELAFOSSE. Éditeur : ATC-Edimétiers. Conception : Pixel Image. photos : CMA94 sauf mention contraire. Imprimeur : Socos print Épinal (88) certifié PEFC CTP/ Numéro diffusé à exemplaires. Dépôt légal : août ISSN : MÉTIERS 94 SEPTEMBRE

4 A CTUALITÉS Merci pour la taxe! La CMA94 tient à remercier les entreprises qui lui ont fait confiance dans la gestion de leur taxe d apprentissage. Cette taxe est essentielle à la formation de nos jeunes et à l embauche de personnel qualifié par les entreprises. Former un apprenti, pourquoi pas vous? VOIE DE FORMATION PAR EXCELLENCE, L APPRENTISSAGE EST AUJOURD HUI ENCENSÉ PAR TOUS. GRÂCE À L APPRENTISSAGE, L ENTREPRISE ASSURE LA TRANSMISSION DE SON SAVOIR-FAIRE, DE SA CULTURE ET FORME LES TALENTS DE DEMAIN! L apprentissage dans le Val-de-Marne et au CFA94 Créé en 1991, le Centre de Formation d Apprentis accueille et forme chaque année près de jeunes qui ont signé un contrat avec un maître d apprentissage. En plus de 20 ans, des milliers d apprentis ont été formés par notre établissement. Le CFA94, c est six formations en alternance : Taux de réussite aux examens en 2013 : CAP Coiffure, 86 % de réussite CAP Esthétique, 89 % - CAP Électricité, 96 % CAP Vente, 100 % - CAP Plomberie, 97 % CAP Fleurs, 100 % BP Coiffure, 69 % (deux mentions comprises) - BP Esthétique, 63 % BP Fleuriste, 92 % - BP Plomberie, 45 % BP Électricité, 100 % Bac Pro Commerce, 100 % Coiffure (8,42 % des effectifs), esthétique (32,64 %), vente/commerce (13,82 %), fleuriste décorateur (12,37 %), plomberie (23,65 %), électricité (9,25 %), du CAP au Bac +2, pour des jeunes âgés de 15 à 25 ans. Le CFA94 met en œuvre depuis plusieurs années, une pédagogie prenant en compte les spécificités des jeunes en formation et une politique de partenariat avec l entreprise. Trois axes illustrent cet engagement : L individualisation de l offre de formation pour adapter le parcours au projet professionnel du jeune. Le renforcement des relations CFA/ Entreprise au travers de rencontres sur site et de formations à l attention des maîtres d apprentissage. L engagement européen : des partenariats sont aujourd hui solidement noués pour donner aux apprentis la possibilité de découvrir l organisation du travail dans les entreprises européennes. Les missions du CFA94 sont également : Accompagner les entreprises dans la mise en place du contrat d apprentissage et suivi dans toutes les évolutions possibles (avenant, rupture, etc.). Être l interlocuteur privilégié des apprentis et des entreprises. Être responsable de la pédagogie en alternance. Assurer la formation et le suivi régulier de l apprenti, en partenariat avec l entreprise d accueil du jeune. Promouvoir les actions de formation par apprentissage. Pour tout renseignement sur le CFA, l apprentissage, la signature d un contrat, la recherche d apprenti(s) Contactez-nous au ou Recruter un apprenti? Le CFA94 vous accompagne! 1 Pour faciliter le recrutement de vos futurs apprentis, vous pouvez : vous adresser au Centre d Aide à la Décision (CAD). Il recueille l ensemble des offres du département, les communique aux candidats en formation et met en relation candidats et employeurs en fonction des besoins de chacun. ou mettre votre annonce en ligne directement par Internet sur notre «Bourse de l apprentissage» à l adresse suivante 2 Vous êtes inscrit à la CMA? Vous vous interrogez sur les formalités liées au contrat d apprentissage? Vous souhaitez que votre entreprise soit accompagnée et sécurisée par une assistance tout au long de la durée du contrat? Effectuer les formalités par téléphone, par mail ou en face-à-face? Contactez un conseiller du Pôle Apprentissage de la CMA94 qui vous propose une aide individuelle (coût 40 euros) pour : vous faire bénéficier d une information complète sur le contrat d apprentissage, vous informer sur la réglementation, les modalités pratiques et les aides financières, faire le point sur la capacité, pour vous ou vos salariés, à être maître d apprentissage, gérer des demandes de dérogations (machines dangereuses, etc.) rédiger le contrat ou les avenants et recueillir le visa du CFA. Pour rappel : le contrôle et l enregistrement de votre contrat (fourni par vos soins, dûment rempli, complet et finalisé) sont une procédure gratuite. Lydie, coiffeuse à Saint-Maur : «Pour tous les contrats d apprentissage, j ai fait appel aux services de la CMA94 et j en ai toujours été très satisfaite! C est rapide et concret! À tel point que j ai opté pour l assistante personnalisée à 40 euros. Dès que je rencontre un souci, je fais appel à la CMA. C est important pour moi de former des jeunes au métier de coiffeur, donc je souhaite que tout soit fait dans les règles.» Steven, apprenti plombier : «Sorti de 3 e, je cherchais des réponses à mes questions pour le choix de mon futur métier mais aussi une aide pour trouver une entreprise prête à m accueillir. J ai donc pris rendez-vous avec le CAD qui m a conforté dans mon choix de la filière plomberie. Ils m ont également transmis les coordonnées d une entreprise qui était à la recherche d un apprenti en CAP. Après un entretien avec mon (futur) maître d apprentissage, j ai décroché mon contrat. Je suis ensuite retourné au CFA pour finaliser et éditer le contrat. J ai vraiment apprécié l écoute des conseillers et leur aide, car sans eux j en serais peut-être encore à chercher des réponses à mes questions sur mon orientation.» 4 MÉTIERS 94 SEPTEMBRE 2013

5 Le vrai/faux des idées reçues sur l apprentissage Idée reçue : l apprentissage est une voie de garage destinée aux mauvais élèves FAUX. Les formations en apprentissage ont malheureusement, longtemps eu cette image de formations «au rabais», de voie de garage pour mauvais élèves. En réalité, l apprentissage s adresse à des jeunes motivés, attirés par le monde de l entreprise et prêts à s investir à 100 % car il faut s attendre à travailler beaucoup, autant dans leur entreprise qu en cours. Idée reçue : l apprentissage est réservé aux hommes FAUX. Les filles restent minoritaires, représentant pour l heure seulement 25 % des apprentis mais leur place va grandissant dans des métiers considérés jusqu à aujourd hui comme exclusivement masculins. De même, plus on monte dans le niveau des diplômes préparés, plus la parité se rétablit. Idée reçue : une formation en alternance, ça ne coûte rien à l apprenti VRAI ET FAUX. Les frais de scolarité sont entièrement pris en charge par l employeur et l État. Contrairement aux bourses, tous les jeunes sont ici concernés. Tous les apprentis disposent d une «carte d apprenti», similaire à la carte d étudiant, qui offre les mêmes avantages que celle des jeunes en filière classique. Par contre, le matériel nécessaire à certaines formations, comme la coiffure, l électricité, l esthétique, etc., est à la charge des jeunes et la facture peut parfois être élevée dans certaines professions. Idée reçue : le rythme est difficile à tenir VRAI. Aux périodes passées en CFA, succèdent celles en entreprise : de 30 à 35 heures de cours par semaine en CFA et pas moins de 35 heures hebdomadaires chez le maître d apprentissage. Quand le CFA ferme ses portes, le travail en entreprise prend le relais. Tenir le rythme sur la durée n est pas évident pour tous : se remettre à ses devoirs après une journée de travail est parfois difficile! Idée reçue : en apprentissage, on est mal payé VRAI ET FAUX. Le contrat d apprentissage, comme tout contrat de travail, donne droit à une rémunération. Celle-ci est calculée en pourcentage du Smic et est progressive selon l âge du jeune et la durée du contrat. Tickets-restaurant, primes, 13 e mois, etc., peuvent aussi être versés s ils sont pratiqués dans l entreprise. Idée reçue : on n a pas de vacances FAUX. Des congés sont accordés jusqu à 21 ans sans condition d ancienneté. Passé cet âge, il faudra un an d ancienneté dans l entreprise pour bénéficier de congés payés. LASSEDESIGNEN - FOTOLIA.COM TATJANA BALZER - FOTOLIA.COM L apprentissage, pour qui? Comment? Pour devenir apprenti, il faut avoir entre 16 et 25 ans (ou bien avoir 15 ans à la signature du contrat et sortir de 3 e de collège). Considéré comme un salarié, le jeune est rémunéré en fonction d une grille qui prend en compte son âge, son niveau d études et le métier auquel il souhaite se former. Ce salaire est ensuite calculé en pourcentage du Smic et peut ainsi aller de 25 % à 78 %. Les aides disponibles Outre un crédit d impôt pouvant aller de à par apprenti, l entreprise bénéficie d exonérations des cotisations patronales (sauf celles dues au titre des accidents du travail et des maladies professionnelles) et salariales. L exonération de cotisations patronales s appliquant jusqu à l échéance du contrat. Le Conseil régional d Île-de-France a également mis en place plusieurs aides : prime de /an/apprenti, avec une majoration de 500 /an pour les TPE et l artisanat, une majoration de 500 /an également pour les collectivités de moins de habitants, une majoration de 500 /an pour l embauche d un apprenti visant un niveau V (CAP) ou IV (BP, Bac Pro). Les salaires versés aux apprentis sont exonérés d impôt sur le revenu dans la limite du montant annuel du Smic. Et si vous embauchiez un apprenti? Collaborateur supplémentaire au sein de votre entreprise, il renforce votre équipe et vous le formez à vos méthodes et à vos valeurs. Former un jeune, c est assurer la pérennité de votre métier car il pourrait devenir plus tard un ouvrier qualifié et peut-être le repreneur de votre entreprise! Souvenez-vous : un chef d entreprise sur deux est un ancien apprenti! Marche à suivre Le maître d apprentissage peut être le chef d entreprise, un salarié ou un associé, voire le conjoint-collaborateur ou encore une équipe tutorale composée de plusieurs salariés et au sein de laquelle sera désigné un maître d apprentissage référent qui assurera la coordination de l équipe et la liaison avec le CFA. Le maître d apprentissage, indiqué sur le contrat d apprentissage, est directement responsable de la formation de l apprenti et doit être présent durant le temps de formation du jeune au sein de l entreprise. Les conditions sont les suivantes : être majeur, posséder un diplôme de niveau équivalent ou supérieur à celui préparé par l apprenti justifier de trois années d expérience professionnelle (cinq ans sur avis favorable sans titre ou diplôme équivalent). Ensuite il vous suffit de conclure un contrat d apprentissage et de l enregistrer auprès de la CMA94. Nicole Richard Coiffeuse, 1 re Secrétaire-adjoint de la CMA94 et Présidente de la Commission Formation professionnelle «Apprentie à 16 ans, j ai eu un parcours classique. J ai obtenu mon CAP en une année, ai passé mon BP dans la foulée et ai décroché un CDI dans l entreprise qui m avait prise en alternance. En 2000, je rachète l entreprise de mon employeur de l époque qui prend sa retraite. Cela fait 32 ans que je travaille dans ce salon et sur les conseils de mon ancien patron j ai décidé de m investir auprès de la CMA94 et me suis présentée comme administrateur. Depuis la nouvelle mandature (mise en place en novembre 2010), j ai accepté d être membre du bureau et de présider la Commission Formation professionnelle. Cette fonction me tient particulièrement à cœur. Transmettre son savoir par la voie de l alternance est une méthode d enseignement qui a fait plus que ses preuves dans les métiers de l artisanat et j invite fortement les professionnels à le pratiquer dans leurs entreprises. Et je suis également convaincue que la formation est indispensable pour les artisans et leurs salariés durant toute leur vie professionnelle.» MÉTIERS 94 SEPTEMBRE

6 A CTUALITÉS APPRENTISTARS, QUE SONT-ILS DEVENUS? Walter Armanno, ancien apprenti filière Coiffure, médaille d or en 2009 À 20 ans, un bac scientifique en poche, Walter Armanno quitte son Italie natale pour poursuivre ses études de chimie en France. «Je n avais pas un niveau suffisant de français pour m inscrire à la fac, j ai donc d abord passé un an à prendre des cours de langue à l Alliance française», raconte Walter. Rien ne le prédestinait alors à la coiffure. Sur les conseils de sa sœur, il décide, parallèlement à ses cours de français, de s essayer à la coiffure grâce à un stage dans un salon de banlieue : «Depuis mes 14 ans, je coiffais ma sœur et mes amis le samedi soir avant de sortir, mais je ne croyais pas du tout à ce métier, cela ne faisait pas partie de ma culture familiale.» En une semaine, il y prend goût au point de s inscrire en CAP de coiffure au sein du CFA94. «J étais bien plus âgé que les autres et ça m inquiétait. Mais, finalement, cette différence est devenue une motivation pour aller vite! En une semaine, le salon m a embauché en alternance Je n y croyais pas! Tout s est enchaîné très vite!» En 2009, il remporte le concours Apprentistars, interne au CFA94, avec un projet de création d un salon de coiffure, proposant des «pièces de coiffure» faites sur mesure et personnalisables sur chaque cliente. «L expérience Apprentistars m a apporté le goût pour les concours et le plaisir de préparer mon projet. Gagner Réalisations de Walter pour les Hairdressing Awards ce concours est une bonne carte de visite sur mon CV, dans mon parcours d apprentissage», explique-t-il. À la fin de cette même année, il obtient son Brevet Professionnel et intègre la célèbre enseigne Toni&Guy en tant que top styliste et formateur. «Cette enseigne correspond pleinement à mon style, j ai besoin de jouer avec la matière, de m amuser. Toni&Guy est une usine à guerriers, c est une expérience qui permet de tester ses propres limites en coupe, en géométrie, en avant-garde, en édito C est dur car il faut être à 200 %, mais ça motive!» Pas question pour autant de se reposer sur ses lauriers Walter participe chaque année aux Hairdressing Awards. «Ce concours est vraiment génial, il permet d évoluer, de se frotter à la photo» En 2011, il y gagne le prix dans la catégorie «Avant-Garde». Puis, en novembre de la même année, c est la consécration : suite à plusieurs parutions dans la presse sur lui, une maison de produits le contacte pour lui proposer de faire un show devant un parterre de coiffeurs mondiaux, à Bogota! But de l événement : mettre en avant un jeune talent de la coiffure française. Septembre 2012, c est donc l envol pour la Colombie pour y vivre une expérience incroyable. Il remporte un franc succès. «Ils m ont entièrement laissé carte blanche sur tout ce que je voulais faire sur scène», s enthousiasme-t-il. Walter revient en France. Tout en continuant de former des coiffeurs pour Toni&Guy, il intègre, en 2012, l agence Calliste pour assister les coiffeurs reconnus, sur les tournages de spots publicitaires (Elsève, Garnier, L Oréal Paris, etc.) et travailler pour la Fashion Week. Aujourd hui, il aspire à la construction de sa propre identité visuelle : ses envies et son ambition l amènent à prendre part à de nombreux projets, toujours dans le souci de mettre en valeur son travail et sa touche personnelle. Il s imagine toujours ouvrir son salon un jour «Je vois mon avenir positivement, dans le monde de la coiffurestudio pour les éditos des magazines, des spots publicitaires télévisés ou backstages de Fashion Week. Actuellement, mon responsable Patrick Lagre (ndrl : gérant de Toni&Guy France) m offre la possibilité d assister un grand coiffeur studio afin que je puisse faire mes armes. Toni&Guy est très sensible au travail studio et chaque coiffeur est également "éduqué" à ça. J espère plus tard avoir, notamment, un agent personnel qui s occupe de moi ainsi que de mes clients. Et pourquoi pas une association avec mon actuel patron pour ouvrir un salon et garder un pied dans le monde de la réalité» Des perspectives d avenir prometteuses pour ce jeune italien, arrivé en France il y a seulement huit ans, et qui n avait au départ jamais envisagé de travailler dans la coiffure! Nous lui souhaitons encore beaucoup de succès et de réussite! monsite.php?p=2 6 MÉTIERS 94 SEPTEMBRE 2013

7 Histoires d entrepreneurs En étant plus proche, on est plus efficace. EDF SA au capital de RCS Paris Siège social : 22-30, avenue de Wagram Paris Cedex 08 Cruschiform Pour bien vous conseiller, c est mieux d être à vos côtés. Nos conseillers et nos experts se rapprochent de vous et sont tous présents dans votre région. Leur métier : vous accompagner dans les moments clés de votre activité et identifier des pistes d économies d énergie concrètes et utiles à votre compétitivité. EDF Entreprises s engage pour votre compétitivité Plus d histoires d entrepreneurs sur edfentreprises.fr L énergie est notre avenir, économisons-la!

8 É VÉNEMENT PRIX STARS & MÉTIERS ÉDITIONS RÉGIONALES Des entreprises val-de-marnaises pleines de vitalité LE PRIX STARS & MÉTIERS RÉCOMPENSE LES CHEFS D'ENTREPRISES ARTISANALES POUR LEUR SAVOIR-FAIRE ET LEUR RÉUSSITE EN MATIÈRE D'INNOVATION* TECHNOLOGIQUE, MANAGÉRIALE, COMMERCIALE ET STRATÉGIQUE. PROCHAINEMENT DANS NOS LOCAUX Des permanences de l'institut National de la Propriété Industrielle (INPI) Vous êtes une entreprise ou un porteur de projet? L'innovation occupe une place centrale dans la stratégie de votre entreprise? Vous vous posez des questions en matière de protection de vos créations, inventions, noms de produits ou commerciaux? Vous ne savez pas comment déposer un brevet, une marque ou vous souhaitez en savoir plus sur le dépôt d'un dessin, un modèle? Des permanences INPI seront très prochainement organisées à la CMA94. Vous pourrez rencontrer un expert de l'inpi qui répondra à vos questions en matière de propriété industrielle, afin de vous donner un premier niveau d'information. Ces permanences sont gratuites et sur inscription. Alors inscrivez-vous dès maintenant! Prenez contact avec le secrétariat du Département développement économique au ou La Banque Populaire Rives de Paris, la Socama Rives de Paris, le 10 juin dernier ; puis la Bred Banque Populaire, la Socama Bred, le jeudi 20 juin, en partenariat avec les Chambres de Métiers et de l'artisanat, ont organisé leur traditionnelle remise régionale de Prix Stars & Métiers. Ce prix récompense les entreprises artisanales de la région selon quatre catégories : Stratégie globale d'innovation. Innovation technologique. Dynamique commerciale. Dynamique de gestion des ressources humaines. L'objectif du concours est de faire découvrir des métiers trop souvent méconnus du grand public. Cette année, trois entreprises artisanales de notre département ont été mises à l'honneur dans deux catégories différentes. Lundi 10 juin Remise du Prix Stars & Métiers régional par la Banque Populaire Rives de Paris et la Socama Rives de Paris Cette première remise de prix a eu lieu le 10 juin dernier dans les salons de l'aéro- Club de France à Paris. 16 lauréats venus de six départements de la région parisienne et de l'oise ont été primés pour leur audace, leur créativité, l'amour du métier et la passion de le transmettre Pour le Valde-Marne, deux entreprises ont été mises à l'honneur 1 er Prix Départemental, catégorie stratégie globale d'innovation, décerné à SARL Maison de Saint-Lager, Philippe et Guillaume de Saint-Lager - Fabrication d'articles et accessoires de mode (chapeaux, coiffes, bijoux de tête ) à Ivry-sur-Seine. La Maison de Saint-Lager, c'est d'abord une histoire de famille! Formée par une modiste de chez Madame Paulette, grande dame du chapeau des années 1950, Hélène de Saint-Lager crée sa propre marque en 1979 et hisse haut ses couleurs dans le petit monde des modistes, notamment grâce à ses techniques particulières. Rapidement, de grandes marques font appel à elle : Valentino, Motsch-Hermès pour des collections de chapeaux en «carré Hermès», Veuve Clicquot, Clarins, etc. Tous sont unanimes quant au talent créatif d'hélène de Saint-Lager. Ses apparitions très remarquées et celles de ses clientes aux différents prix de Diane-Hermès, Ascott ou de l'arc de Triomphe, ont fini de la consacrer au rang des grands modistes français : fleurs CHRISTOPHE FILLEUL Guillaume de St Lager accompagné de Laure Demichelli, aux côtés du Président Maître. géantes aux couleurs du Brésil, tricorne de corsaire recouvert de dentelle et de plumes d'autruche son imagination est sans limite! Pour les trente ans de l entreprise en janvier 2009, ses fils, Guillaume et Philippe de Saint-Lager, ainsi que Laure Demichelli, décident de donner une nouvelle impulsion à la marque. Tout a été remis à plat et repensé (techniques de fabrication et matières utilisées, développement du personnel et formation, nouveaux moyens de promotion, développement de nouvelles gammes de produits et de partenariats, ouverture d'un showroom sur Paris, réagencement de l'atelier) pour la faire connaître, la développer sur le marché français mais aussi à l'export et commercialiser le plus largement les produits proposés tout en restant dans le produit haut de gamme. Le chiffre d'affaires double chaque année depuis Maison Saint-Lager dispose d'une production 100 % française avec, 8 MÉTIERS 94 SEPTEMBRE 2013

9 en interne, trois modistes qu'elle a formés. Depuis quatre saisons maintenant, la Maison fait également appel aux plus grands artisans français, fournisseurs de matières, plumassiers ou encore formiers sur bois (à l'exception de quelques rares fournisseurs en Italie pour des matières très spécifiques) etc. En 2011, la Maison Saint-Lager remporte le Concours International du chapeau décerné par le Cercle du luxe et de la création. Aujourd'hui, cette maison de chapeaux reste une des seules en France à conserver un savoir-faire et une tradition artisanale haut de gamme qui consiste à mouler l'ensemble des modèles sur bois. Prix départemental, catégorie dynamique commerciale, décerné à SARL Oko, David Beddok et Philippe Zeitoun - Fabrication de lunettes à Ivry-sur-Seine. La SARL Oko a été créée en 1999 par deux opticiens passionnés et obsédés par une seule idée : produire le meilleur équipement optique possible. Pour tous. Quatorze ans plus tard, l'entreprise est devenue forte et reconnue dans l'industrie optique. Plus fort encore, elle est reconnue et appréciée par ses clients et prescripteurs directs, les opticiens. C'est aujourd'hui une entreprise avec une liberté et un grain de folie dans son approche de l'optique, ses produits, ses designs et ses combinaisons de couleurs. C'est ce qui mène les deux dirigeants de la société, Philippe Zeitoun et David Beddok, à une quête sans fin vers des modèles toujours plus créatifs, toujours plus innovants, toujours plus originaux et toujours plus Oko. ou Jeudi 20 juin Remise du Prix Stars & Métiers régional par la Bred et la Socama Bred Pour le territoire de la Bred, les lauréats ont été récompensés lors d'une soirée organisée dans les locaux de la CMA du Val-de- Marne. Une entreprise val-de-marnaise a été récompensée MEET INNOV Le rendez-vous de l'innovation La 9 e édition de la convention d'affaires Meet Innov se tiendra le 19 novembre 2013 au Pavillon Baltard à Nogent-sur- Marne. Meet Innov, convention d'affaires internationale dédiée à l'innovation et ouverte à toutes les filières, réunit des start-up, PME innovantes, grands groupes, laboratoires de recherche, investisseurs et tous les acteurs de soutien à l'innovation. Organisée par l'agence de développement du Val-de- Marne et ses nombreux partenaires, Meet Innov a réuni 763 participants autour de rendez-vous d'affaires en Au programme de cette nouvelle édition : rendez-vous B to B, conférences, workshops, espace exposants, convention de financement Inscriptions et informations sur Prix départemental, catégorie dynamique de gestion des RH, et mention spéciale «Coup de cœur du jury» décernés à SARL Le Petit Duc, M. et M me Boileau - Boulangerie, pâtisserie, traiteur à St-Maur-des-Fossés Installés depuis cinq générations à Saint- Maur comme boulangers pâtissiers, M. et M me Boileau ont repris à leur nom l'entreprise familiale. Le Petit Duc est une histoire de famille : M. Boileau a commencé a travaillé avec son beau-père et sa femme et, aujourd'hui, les deux filles du couple travaillent également dans l'entreprise familiale, mais ils ont également su, en 35 ans, transmettre leur passion et insuffler auprès de toute leur équipe un vrai esprit d'entreprise familiale. Ils ont aujourd'hui deux boutiques sur Saint- Maur, emploient près de 45 personnes et, chaque année, ce sont une dizaine d'apprentis en boulangerie et pâtisserie qui sont formés afin de promouvoir cette profession artisanale. Les époux Boileau offrent la possibilité à leurs employés de se former à d'autres spécialités de la boulangerie-pâtisserie que la leur, afin de parfaire leurs connaissances, voire d'en acquérir de nouvelles et pouvoir ainsi évoluer dans l'entreprise. Ils ont mis en place une organisation basée sur le travail d'équipe, la complémentarité mais aussi la polyvalence des responsables et «ouvriers», qui gagnent ainsi en compétence et autonomie. Une marge d action importante est laissée aux apprentis qui peuvent, par exemple, participer à des concours ou qui ont libre cours pour soumettre des nouveautés à présenter en boutique. Certains de leurs apprentis sont devenus salariés, puis responsables. «Depuis quelques années, le métier de boulanger-pâtissier est "en vogue" et beaucoup de jeunes sont attirés par ce savoir-faire. Nous avons beaucoup de demandes d'apprentissage, ce qui nous permet de sélectionner ceux qui ont un réel attachement à ce métier entièrement artisanal, pour ainsi leur permettre d'évoluer dans ce métier avec notre passion de l'artisanat et de la qualité, nous explique Serge Boileau. C'est pourquoi nous embauchons à 95 % nos propres apprentis». ou * L'innovation est considérée ici dans son approche la plus globale et non exclusivement liée au développement technologique de produits ou de procédés nouveaux. Philippe Zeitoun est venu recevoir le Prix pour la SARL Oko. CHRISTOPHE FILLEUL Les époux Boileau accueillent leur récompense avec bonheur. PHILIPPE MATSAS MÉTIERS 94 SEPTEMBRE

10 C RÉATION D ENTREPRISE EXPLICATIONS La Société par Action Simplifiée LA SOCIÉTÉ PAR ACTION SIMPLIFIÉE (SAS) EST LA FORME DE SOCIÉTÉ HISTORIQUEMENT LA PLUS RÉCENTE. ELLE EST LA SOCIÉTÉ QUI LAISSE AUJOURD HUI LE PLUS DE LIBERTÉS AUX ASSOCIÉS POUR DÉTERMINER LES RÈGLES D ORGANISATION ET DE FONCTIONNEMENT DE L ENTREPRISE. Ces mesures ont suscité un réel intérêt pour cette forme de société, plus couramment adoptée par les créateurs d entreprises artisanales. Les principaux avantages Souplesse contractuelle : liberté accordée aux actionnaires pour déterminer les règles de fonctionnement et de transmission des actions mais aussi la nomination-révocation du président ou des directeurs généraux. Dirigeants : liberté statutaire, au minimum, un président. Régime social des dirigeants : le président et directeur général sont considérés comme des assimilés-salariés (relèvent du régime général). La fiscalité : la SAS, dont les bénéfices sont normalement imposés à l impôt sur les sociétés, pourra dans certains cas poser une option pour l imposition des bénéfices à l impôt sur le revenu. Inconvénients Obligation d être très rigoureux dans la rédaction des statuts en ayant recours à un professionnel du droit Liberté statutaire dans la prise de décisions ; les règles ne sont pas prédéfinies. Les dirigeants de SAS sont des assimilés salariés. Pour mieux comprendre l intérêt d une création d entreprise sous forme de SAS, procédons à une comparaison entre la SAS et la SARL (cf. tableau). Nombre d associés Montant du capital SARL Minimum 2 associés, maximum 100 (personne physique ou morale) Pas de minimum. Possible de ne libérer les apports en numéraire que pour 1/5 de leur montant lors de la constitution (solde dans les 5 ans) SAS Minimum 1 associé (personne physique ou morale) Capital social librement fixé par le ou les actionnaires (1/2 versée lors de la constitution et le solde dans les 5 ans) Dirigeants Gérant(s) : obligatoirement personne physique, associé(s) ou un tiers Liberté statutaire : au minimum, un président, personne physique ou morale, associé ou non Responsabilité des associés et des dirigeants Révocation des dirigeants Limitée aux apports, sauf engagement personnel pris par l associé En AGO* (motif légitime) Majorité simple = 50 % + 1 voix sauf majorité plus forte prévue dans les statuts IS Possibilité d opter pour l IR Limitée aux apports, sauf engagement personnel pris par l actionnaire Liberté statutaire Régime fiscal Gérant minoritaire : Trait. et salaires. IS Possibilité d opter pour l IR (3) Qui prend les décisions Transmission Gérant majoritaire : Trait. et salaires. Gestion courante : gérant, AGO pour les décisions dépassant les pouvoirs du gérant, AGE décisions modifiant les statuts Cessions de parts libres entre associés, ascendants, descendants et conjoints (sauf clause d agrément prévue dans les statuts). Cession à un 1/3 agrément obligatoire. Liberté statutaire Cessions libres. Les statuts peuvent prévoir certaines clauses (ex : inaliénabilité, agrément préalable de cession) Pour plus de renseignements : Pôle Création-Transmission au MÉTIERS 94 SEPTEMBRE 2013

11 JEUDI 28 NOVEMBRE, CENTRE DE CONFÉRENCES, AÉROPORT D ORLY SUD 15 e édition de la Journée de l entrepreneuriat LA CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU VAL-DE-MARNE, LA CCIP VAL-DE-MARNE, LE CONSEIL GÉNÉRAL DU VAL-DE-MARNE ET L UNIVERSITÉ PARIS EST CRÉTEIL VAL-DE-MARNE ORGANISENT, LE JEUDI 28 NOVEMBRE PROCHAIN, LA JOURNÉE DE L ENTREPRENEURIAT, GRAND RENDEZ-VOUS VAL-DE-MARNAIS DÉDIÉ À LA CRÉATION, À LA REPRISE ET AU DÉVELOPPEMENT DE LA JEUNE ENTREPRISE. Destinée aux futurs créateurs, repreneurs, dirigeants de jeunes entreprises, cette initiative a pour but de répondre aux besoins d accompagnement des entrepreneurs du département. 50 exposants, professionnels de la création et de la reprise d entreprise, et plus de visiteurs sont attendus. L une des raisons de cette réussite : la possibilité de rencontrer, en un même lieu et sur une journée, tous les acteurs-clés de la création et du développement de la jeune entreprise. Au programme de la Journée de l entrepreneuriat : Trois villages d exposants Accompagnement Financement Développement des entreprises Des conférences et des ateliers sur des thématiques comme : Business plan et prévisionnel financier Choix juridiques et répercussions sociales et fiscales Réaliser une étude de marché Jeune entreprise : comment financer vos premiers développements? Protection sociale : artisans, commerçants Le fil rouge de cette 15 e édition sera dédié à l Économie sociale et solidaire et aux jeunes et l entrepreneuriat. Entrée gratuite. Programme et inscriptions sur CRÉATEURS D ENTREPRISES, CHEFS D ENTREPRISE ARTISANALE DE MOINS DE TROIS ANS Multipliez vos chances de succès avec le Pack Créateur! Qui est concerné? Les créateurs d entreprises et les jeunes entreprises de moins de trois ans. Quels sont les objectifs? Avec le Pack Créateur, un conseiller dédié vous accompagne jusqu au démarrage de votre entreprise. Vous réalisez votre business plan et trouvez les financements pour mener à bien votre projet. Pour les entreprises de moins de trois ans, le dirigeant peut être accompagné pour effectuer une demande de financement dans le cadre du développement de son entreprise, il peut également être suivi dans le diagnostic de son entreprise et définir avec son conseiller les actions correctrices à mettre en œuvre. Quel est le contenu du Pack Créateur? Ce plan d action sur mesure est rythmé par des rendez-vous individuels avec votre conseiller tout au long de votre projet : + Conseil et méthodologie dans la réalisation de votre plan d affaires et/ou diagnostic de votre entreprise + Élaboration d un prévisionnel financier + Étude statistique de votre marché + Mise en relation avec nos partenaires financiers (banques, plateforme pour les prêts sans intérêt) Vous êtes intéressé par le Pack Créateur, plusieurs formules et tarifs existent Merci de prendre contact avec le Pôle Création-Transmission pour un premier rendez-vous de diagnostic. Nos packs s adaptent à vos besoins! Contact : Pôle Création d entreprise au ou VOUS ÊTES UNE JEUNE ENTREPRISE ARTISANALE, VOUS SOUHAITEZ VOUS DÉVELOPPER OU SIMPLEMENT OBTENIR DES INFORMATIONS D ORDRE FISCAL, COMPTABLE OU SOCIAL? Nous vous proposons d assister aux Ateliers de la jeune entreprise! Une jeune entreprise accompagnée dans sa phase de démarrage optimise ses chances de réussite. C est pourquoi nous vous proposons un accompagnement gratuit permettant de consolider vos connaissances et votre entreprise et en préparer le développement en bénéficiant d informations régulières et ciblées. Planning prévisionnel Dépasser l autoentrepreneuriat et faire évoluer votre statut : Le vendredi 13 sept. à 9h Le vendredi 27 sept. à 9h Le vendredi 11 oct. à 9h Le vendredi 25 oct. à 9h Le vendredi 8 nov. à 9h Le vendredi 22 nov. à 9h Le vendredi 6 déc. à 9h Le vendredi 20 déc. à 9h Appréhender les principes de base de la comptabilité Le mardi 17 septembre de 9h à 16h La protection sociale obligatoire Le mercredi 25 septembre 17h-19h Le mercredi 27 novembre 17h-19h Contacts et inscription : Monique Daviet au ou MÉTIERS 94 SEPTEMBRE

12 D ÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI CICE : un atout pour l entreprise LE CICE EST UN CRÉDIT D IMPÔT POUR LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI. C EST UN AVANTAGE FISCAL DESTINÉ AUX ENTREPRISES AYANT DES SALARIÉS OU DES APPRENTIS ET PERMETTANT UNE BAISSE DE LEURS COTISATIONS SOCIALES. FOTOLIA.COM SERVICE DE LA CMA94 Visite gratuite en entreprise Vous avez besoin de conseils, vous rencontrez des difficultés dans la gestion de l entreprise, vous hésitez à vous former, vous voulez dynamiser votre démarche commerciale, embaucher des apprentis? Votre Chambre de Métiers et de l Artisanat vous propose de rencontrer gratuitement un conseiller dans votre entreprise pour vous accompagner au mieux dans votre développement. Merci de nous retourner le coupon-réponse ci-dessous ou de prendre contact avec Patrick Bonnet au ou COUPON-RÉPONSE Le CICE est la mesure emblématique du Pacte pour la croissance, la compétitivité et l emploi. En vigueur depuis le 1 er janvier 2013, il équivaut à une baisse de cotisations sociales - sous la forme d une réduction de l impôt à acquitter en 2014 au titre de l exercice , et vise à redonner aux entreprises les moyens d investir, de recruter et de gagner des parts de marché. Toutes les entreprises employant des salariés et soumises à un régime réel d imposition (ce qui exclut les micro-entreprises et les auto-entrepreneurs) sont éligibles. quelles que soient les formes juridiques, quel que soit le secteur d activité, qu elle soit imposée sur le revenu ou sur les sociétés, quel que soit le contrat de travail, même spécifique (apprentissage ) ou aidés (CUI ). Quelle utilisation? Objectif : financer l amélioration de la compétitivité des entreprises grâce à des efforts en matière d investissement, d innovation, de formation, de recrutement, de prospection de nouveaux marchés, etc. L entreprise doit retracer dans ses comptes annuels l utilisation du crédit d impôt conformément à ces objectifs. Elle ne peut ni financer une hausse de la part des bénéfices distribués, ni augmenter les rémunérations de ses dirigeants. La rémunération prise en compte est celle qui sert au calcul des cotisations patronales de Sécurité sociale (salaires de base, primes, indemnités de congés payés, avantages en nature ). Elle inclut les heures complémentaires ou supplémentaires versées. Pour les salariés qui cotisent sur une base forfaitaire (pas employés à temps plein ou sur toute l année), c est la rémunération réelle qui est prise en compte. Les rémunérations prises en compte n excèdent pas 2,5 fois le SMIC calculé sur un an (soit toutes les rémunérations inférieures à 3 575,55 euros en 2013). Le taux du crédit d impôt est de 4 % pour les rémunérations versées en 2013 puis de 6 % à compter de Vous pouvez estimer votre situation sur le site puis en cliquant sur l onglet «Simulateur». Modalités de déclaration? La base de calcul, une fois calculée, doit être mentionnée sur les bordereaux mensuels ou trimestriels de déclaration de cotisations à l Urssaf. C est l administration fiscale qui notifiera par la suite le droit ouvert à l entreprise. Le préfinancement bancaire du CICE en 2013 Pour les entreprises qui connaissent des difficultés de trésorerie et qui souhaitent améliorer immédiatement la situation de leur trésorerie, il est possible de demander un préfinancement qui peut atteindre 85 % du montant. La demande doit être faite auprès de l établissement bancaire habituel de l entreprise, ou via Oséo qui a mis en place un système spécifique de saisie en ligne (dispositif Avance + Emploi) : Plus d infos sur ou contactez-nous ou COUPON À FAXER AU OU À RENVOYER À L ADRESSE : CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU VAL-DE-MARNE - PÔLE DÉVELOPPEMENT TERRITORIAL - 27 AVENUE RASPAIL SAINT-MAUR-DES FOSSÉS CEDEX Je souhaite la visite d un conseiller dans mon entreprise, merci de me contacter au numéro ci-dessous pour convenir d un rendez-vous. Nom/Prénom :... Entreprise :... Numéro SIREN :... Adresse :... Ville :... Téléphone (pour prise de RDV) :... Mail :...

13 Se développer en misant sur l éco-habitat LE SECTEUR DU BÂTIMENT N ÉCHAPPE PAS À LA RÉVOLUTION VERTE. CE CHANTIER N EN EST D AILLEURS QU À SES BALBUTIEMENTS, QUE CE SOIT EN TERMES DE RÉNOVATION, DE CONSTRUCTION OU ENCORE DE CHAUFFAGE. LE MARCHÉ EST LOIN D ÊTRE MATURE ET IL Y A DONC DES PLACES À PRENDRE POUR DE NOMBREUSES ENTREPRISES ARTISANALES. En ces temps difficiles certains chiffres sont agréables à lire. Selon l Association française des constructeurs bois (Afcobois), la maison en bois devrait détenir 15 % du marché de la construction en 2015, soit maisons. La demande dépasse l offre et les carnets de commandes sont pleins. En parallèle, les marchés liés à l amélioration de l efficacité thermique (travaux d isolation) et énergétique (modes de chauffage écologiques) dans le secteur résidentiel augmentent de 19 % par an et les professionnels du bâtiment chiffrent à 600 milliards d euros sur 40 ans le coût des travaux de rénovation sur les bâtiments existants. Bâtiments de plus en plus souvent chauffés grâce à des énergies «vertes». D ici à 2020, près de 4 millions d appareils de chauffage au bois seront remplacés par des appareils modernes, plus économes. Une réglementation favorable Le secteur de la construction offre de fait des alternatives intelligentes pour s inscrire dans les principes du développement durable et les artisans qui sauront y répondre les premiers de façon pertinente seront les premiers à récolter les fruits de leurs efforts. Les signaux sont au vert, appuyés par une réglementation qui accompagne ces mutations. Par exemple, sur les chaudières, depuis le 1 er janvier 2013, toute nouvelle construction de maison individuelle doit répondre aux normes BBC (Bâtiment Basse Consommation). L objectif est de multiplier par huit la production des installations chez les particuliers d ici à début 2020 pour atteindre deux millions de foyers équipés. Des chantiers sur lesquels l artisanat devra se positionner. La CMA du Val-de-Marne valorise votre engagement La Chambre de Métiers et de l Artisanat du Val-de-Marne permet aux entreprises du bâtiment qui se sont déjà lancées dans cette démarche de figurer gratuitement dans un annuaire en ligne sur le site Internet : Toute entreprise, collectivité locale ou particulier pourra obtenir les coordonnées des entreprises compétentes dans le domaine de l éco-construction sur le département. Si vous faites partie des entreprises qualifiées dans les domaines de l écoconstruction ou de l éco-rénovation, nous vous invitons donc à télécharger le formulaire sur le site internet ci-dessus, le renseigner et nous le faire parvenir. Plus d informations : Andréa Lecat au ou alecatma94.com Rendez votre commerce accessible aux personnes handicapées! Vous êtes propriétaire d un fonds artisanal ou commercial? Vous avez un atelier, un salon ou une boutique et vous recevez du public? Vous êtes désormais concerné par la Loi du 11 février 2005 relative à «l égalité des droits et des chances, à la citoyenneté des personnes handicapées». Dès 2015, votre offre de services devra être accessible aux personnes quel que soit leur handicap : mobilité réduite, déficience motrice, visuelle, auditive ou mentale. Les solutions sont variées : aménagement du lieu, moyens favorisant la compréhension, formation du personnel de vente. Concrètement, l accessibilité porte aussi bien sur les parties intérieures qu extérieures de l établissement : parking, accès à l établissement, entrée, accueil, signalisation, circulation, éclairage, exposition des produits, caisse Et si je ne peux pas tout aménager? Lorsque la mairie est destinataire d un dossier relatif à l aménagement d un bâtiment existant avec une ou plusieurs demandes de dérogation aux règles d accessibilité, la souscommission départementale d accessibilité, présidée par le Préfet, est sollicitée. L avis rendu par cette sous-commission permet d élaborer l arrêté statuant sur la (les) dérogation(s) qui sera transmis au maire de la commune où est implanté l ERP. À charge pour la commune de communiquer à l artisan-commerçant la décision concernant la demande d autorisation de créer, d aménager ou de modifier l ERP. Qui peut m aider? Pour vous accompagner dans la mise en accessibilité de votre établissement et la demande de dérogation si nécessaire, la CMA du Val-de-Marne vous propose un diagnostic de votre établissement afin de répondre à ces questions : Quels aménagements faut-il réaliser pour être aux normes? Combien faut-il investir pour les travaux d amélioration? Quelles sont les démarches administratives à suivre? Pour cela, vous bénéficiez de la visite d un expert dans votre entreprise (2h-4h) et, après l analyse de votre situation, un rapport vous sera restitué lors d un deuxième rendez-vous. Les tarifs varient en fonction de votre surface de vente : 280 HT pour moins de 10 m² 339 HT entre 10 et 40 m² 398 HT pour une superficie de plus de 40 m² Informations et prise de rendez-vous : ou MÉTIERS 94 SEPTEMBRE

14 Actions & Perspectives 15 mai 2013 Signature de la convention de coopération avec l union des Chambres de Métiers de Saxe (Allemagne) La Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat d Ile-de- France a signé une convention de coopération avec l Union des Chambres de Métiers de Saxe (Chemnitz, Dresde et Leipzig) le 15 mai Cette dernière porte sur cinq volets définis sur le territoire régional : Coopération en matière de politique de l Artisanat, Coordination des relations publiques, Soutien et conseil aux entreprises ressortissantes, Coopération sur la formation et la qualification des professionnels du secteur, Présence sur les salons. La signature s est déroulée dans un lieu d exception, la Chancellerie d État de Saxe à Dresde, en présence du Dr Johannes Beermann, ministre d État, en amont de la 21 e Rencontre franco-allemande des Chambres de Métiers et de l Artisanat. Une coopération historique avec la Saxe DR DR Six chambres connaissent déjà un jumelage florissant ou sont en cours de jumelage : La CMA de l Essonne est sur le point de se jumeler avec la Chambre de Métiers de Leipzig. La CMA de Seine-Saint-Denis est jumelée avec la Chambre de Métiers de Chemnitz. La CMA du Val-de-Marne est jumelée avec la Chambre de Métiers de Dresde. PARUTION DE LA NOTE DE CONJONCTURE DU SECOND SEMESTRE 2012 L Ile-de-France reste la première région artisanale avec ressortissants Les chiffres-clés de l artisanat francilien viennent de paraître. Ce document est le résultat d une enquête d opinion menée auprès de chefs d entreprises artisanales franciliennes sur l évolution des principaux indicateurs économiques et comprend des données départementales ainsi qu un focus sur les autoentrepreneurs. On dénombre désormais plus de entreprises artisanales en Ile-de- France réparties dans les secteurs du Bâtiment, de l Alimentation, des Services et de la Fabrication. 44 % d entre elles emploient au total plus de salariés. Les artisans franciliens n échappent pas à la tendance européenne et nationale de stagnation de la croissance. L étude met en évidence l écart qui se creuse entre les entreprises résistant à la crise et celles qui la subissent. En téléchargement gratuit sur 14 MÉTIERS 94 SEPTEMBRE 2013

15 Actions & Perspectives News SOUTIEN DES ENTREPRISES ARTISANALES AU DÉVELOPPEMENT INTERNATIONAL La CRMA IDF signe une convention avec la COFACE pour une offre de garanties publiques plus accessible Caroline Wood, Directeur régional de développement Garanties Publiques à la Coface* (Compagnie française d assurances pour le commerce extérieur), et Daniel Goupillat, président de la Chambre régionale de Métiers et de l Artisanat d Ile-de-France, ont signé, le 12 mars dernier, une convention ayant pour but d adapter les dispositifs publics aux besoins des entreprises artisanales. La convention a pour objet de soutenir la croissance à l international des entreprises artisanales d Ile-de-France en développant une ligne d accompagnement accrue et en accentuant la coopération entre la direction régionale de la Coface et le réseau francilien des Chambres de Métiers et de l Artisanat - CMAD IDF (conventions territoriales allant vers la labellisation). * En France, Coface gère des garanties publiques à l exportation pour le compte de l État. Plus d infos : Apprentissage Votre Chambre de Métiers et de l Artisanat à vos côtés dans vos démarches Entreprises, Maîtres d Apprentissage, enregistrez vos contrats en trois étapes! 1 Je remplis le contrat ou l avenant avec : la date ma signature et celle de mon apprenti(e) (ou de son représentant légal) le visa du CFA. DR 2 Je relis le contrat et vérifie que je dispose de tous les justificatifs obligatoires * Une question? Un conseil? Un seul interlocuteur pour faciliter et accompagner vos démarches : le service apprentissage de votre CMA! au /35/36 3 Que faire du contrat? Ce dernier comprend trois feuillets : J envoie un feuillet à ma CMA avant le début du contrat J en garde un pour mon entreprise J en remets un à mon apprenti(e) * Le Cerfa est obligatoire et doit être envoyé à votre CMA. Les autres pièces doivent être en votre possession et peuvent vous être réclamées par le service d enregistrement ou en cas de contrôle des services de l État. MÉTIERS 94 SEPTEMBRE

16 C AHIER DE LA TRANSMISSION-REPRISE L HAŸ-LES-ROSES, FRESNES, CHEVILLY-LARUE, RUNGIS, THIAIS, CHOISY- LE-ROI, ORLY, VILLENEUVE-LE-ROI, VILLENEUVE-SAINT-GEORGES, ABLON- SUR-SEINE, VITRY-SUR-SEINE, CACHAN, VILLEJUIF, LE KREMLIN-BICÊTRE, GENTILLY, ALFORTVILLE, MAISONS-ALFORT, IVRY-SUR-SEINE, ARCUEIL Artisans, vous avez plus de 50 ans et envisagez de transmettre votre entreprise dans une de ces communes? MON ENTREPRISE EST-ELLE VENDABLE? À QUEL PRIX? À QUI TRANSMETTRE? De la phase de réflexion à l évaluation de votre entreprise, de la recherche du repreneur au financement, à l obtention d aides financières, les conseillers de votre Chambre de Métiers et de l Artisanat du Val-de-Marne vous accompagnent gratuitement dans votre projet de cession. Visite de l entreprise Conseils pour préparer l entreprise à la vente Conseil juridique, fiscal, social, financier Informations sur le départ à la retraite Rédaction d un rapport d évaluation Établissement d un dossier de présentation de votre entreprise à communiquer aux repreneurs Publication de votre annonce de cession au niveau départemental, régional, national Recherche et présélection des repreneurs Mise en relation avec des repreneurs potentiels Préparation du cédant en vue de bien négocier Accompagnement de votre repreneur sur le financement et obtention d aides financières Un renseignement? Une question? Contactez-nous : Service transmission-reprise d entreprise au ou BÉNÉFICIEZ D UN ACCOMPAGNEMENT EN TOUTE CONFIDENTIALITÉ Et obtenez des aides financières pour votre repreneur COUPON-RÉPONSE Nom de l entreprise :... Activité exercée :... Nom du dirigeant :... Adresse :... Code postal :... Ville :... Téléphone :... Fax :... Mail :... Je souhaite bénéficier d un accompagnement Merci de retourner votre coupon à l attention de Guillaume Malvoisin par mail ou fax, ou encore courrier à l adresse suivante : Chambre de Métiers et de l Artisanat du Val-de-Marne, Service transmission-reprise d entreprise, 27 avenue Raspail Saint-Maur-des-Fossés Cedex

17 À saisir COIFFURE Référence : AD Ville : Vitry-sur-Seine. Activité : coiffure mixte. Vente : fonds de commerce. Chiffre d affaires : Effectif y compris le chef d entreprise : 3 dont une apprentie. Raison de la cession : retraite. Prix de cession : Échéance bail : 30/06/2014. Loyer mensuel : 667. Avantages de la cession : Salon de 58 m². Vitrine en angle droit : 7 m + 2,5 m 6 postes de coiffages dont 4 techniques, 5 bacs shampoing, 1 climason, 5 casques dont 1 suspendu et 4 fauteuils. Clientèle d habituée. Salon situé dans une avenue passante. Commerces de proximité (institut de beauté, boulangerie, restaurant, banque ) Proche transport en commun (RER + bus). Accompagnement du repreneur possible. Contact : Service transmissionreprise au DÉPÔT D UNE ANNONCE CESSION/REPRISE Vous êtes chef d entreprise, vous souhaitez transmettre votre entreprise? Faites paraître votre annonce dans le cahier cession du Bulletin Officiel sur le site Internet de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Val-de-Marne Remplissez le bulletin ci-dessous et retournez-le à : CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DU VAL-DE-MARNE À L ATTENTION DE CHRISTOPHE DENIAU OU LAURENCE MARTIN 27 AVENUE RASPAIL, SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS CEDEX DÉPÔT DES ANNONCES Je désire passer une annonce sur le site Internet et sur le cahier Transmission-Reprise (une publication) de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Val-de-Marne. Coût : 120 /an (règlement à adresser à l attention du Service Création Transmission). Référence : GM Coiffure Mixte Ville : Arcueil. Activité : coiffure mixte. Vente : fonds de commerce. Chiffre d affaires : Effectif y compris le chef d entreprise : 1. Raison de la cession : divers. Prix de cession : Échéance bail : 31/05/2013. Loyer mensuel : 950. Avantages de la cession : salon de coiffure de 57 m². Local refait à neuf en RDC 57 m²: 1 er étage : logement meublé de type F3. Sous-sol : entrepôt. Parking privé : 1 place réservée. Salon de coiffure avec 3 places de coiffage + 2 bacs à shampoing. Matériel en bon état de fonctionnement. Clientèle locale fidélisée. Quartier commerçant. Construction en cours de nouveaux commerces et immeubles. Augmentation de la population prévue. Réhabilitation du quartier en cours. Possibilité d exercer aussi l activité d esthétique : local agencé et équipé (une cabine de soins). Appartement meublé. Coordonnées dirigeant : Marques Gomes Lilia / Contact : Service transmission-reprise au Référence : AD Ville : Alfortville. Activité : coiffure mixte. Vente : fonds de commerce. Chiffre d affaires : N.C. Effectif y compris le chef d entreprise : 1. Raison de la cession : retraite. Prix de cession : Échéance bail : N.C. Loyer mensuel : Avantages de la cession : salon de 40 m². Laboratoire + WC. Portes sur rue et sur cour. Bail neuf pour le repreneur ou option possible de rachat des murs. 3 bacs shampoing, 8 postes de coiffages, 8 appareils sur bras muraux. Linge nécessaire à l activité. Bonne clientèle, aisée, très stable. Ville de habitants. En plein cœur de ville, emplacement n 1. Sur axe majeur, absolument tous les commerces sur place. À 100 m Monoprix, Picard. 2 marchés hebdomadaires, banque Arrêt de bus mairie église, RER D 6 minutes gare de Lyon. Places de stationnement. Possibilité de racheter les murs. Fonds de commerce : vente ou location-gérance. Transmission sans personnel. Excellent potentiel d évolution. Coordonnées dirigeant : M me Anne-Marie Anger, Contact : Service transmission-reprise au Référence : AD Ville : Champigny-sur- Marne. Activité : coiffure mixte. Vente : fonds de commerce. Chiffre d affaires : Effectif y compris le chef d entreprise : 3. Raison de la cession : retraite. Prix de cession : Échéance bail : N.C. Loyer mensuel : 920. Avantages de la cession : salon de 40 m². salon + vitrine refait à neuf en Vitrine de 3m50. 6 postes de coiffages, 3 bacs shampoing, 1 climason. Clientèle à la clé. Clientèle fidèle et régulière. Salon situé sur une grande avenue passante, en face d un feu. Transport en commun à proximité. Situé à proximité d un grand parc. Place de parking. Accompagnement du repreneur possible. Contact : Service transmission-reprise au VOS COORDONNÉES Société :... Nom :... Prénom :... Adresse :... Code postal :... Commune :... Tél. :... Fax : Portable :... Publication de coordonnées de l entreprise : oui non VOTRE ENTREPRISE Entreprise individuelle : SARL EURL Autre :... Activité :... Nombre de salariés :... Chiffre d affaires : en en en Résultat : en en en Type de clientèle : entreprises particuliers Publication de ces informations : oui non VOS LOCAUX Surface :... Loyer : Échéance du bail :... Vitrine : Parking : oui non Gratuit : oui non Description de l environnement : LA CESSION EN QUESTION Cause de la cession :... Date de cession souhaitée : Prix de cession :... Cession de : parts sociales fonds de commerce Possibilité d achat des murs : oui non Prix des murs :... Publication de ces informations : oui non COMMENTAIRE LIBRE : Signature : CONFORMÉMENT À LA LOI "INFORMATIQUE ET LIBERTÉS"DU 6 JANVIER 1978 (ART. 34), VOUS DISPOSEZ D UN DROIT D ACCÈS ET DE RECTIFICATION DE DONNÉES PERSONNELLES VOUS CONCERNANT. SI VOUS SOUHAITEZ EXERCER CE DROIT, MERCI DE CONTACTER LA CMA94. MÉTIERS 94 SEPTEMBRE

18 C AHIER DE LA TRANSMISSION-REPRISE À saisir Référence : AD Ville : Le Perreuxsur-Marne. Activité : coiffure mixte/parfumerie. Vente : fonds de commerce. Chiffre d affaires : Effectif y compris le chef d entreprise : 1. Raison de la cession : retraite. Prix de cession : Échéance bail : 30/06/2018. Loyer mensuel : 850. Avantages de la cession : salon de 35 m². Salon + cuisine + WC, cave de 15 m². Vitrine de 4m50. 5 places de coiffages, 3 casques, 2 bacs. bonne clientèle, fidèle. Situé en centre-ville, quartier très passant, commerces de proximité, marché 3 fois par semaine. Développement possible. Possibilité d accompagner le repreneur. Coordonnée dirigeant : M me Rolendi Nicole, Contact : Service transmissionreprise au FLEURISTE Référence : AD Ville : Vincennes. Activité : fleuriste. Vente : fonds de commerce. Chiffre d affaires : Effectif y compris le chef d entreprise : 2. Raison de la cession : retraite. Prix de cession : Échéance bail : N.C. Loyer mensuel : Avantages de la cession : Local de 50 m². Boutique de 29 m², réserve, chambre froide, toilette : 21 m². Vitrine : 6 m. Local en bon état. Matériel nécessaire à l activité. Clientèle : 80 % de particuliers, 20 % d entreprises, administrations. Boutique située en face sortie de métro, proche RER et bus. Places de stationnements, avenue commerçante : café, boulangerie, pharmacie, banque, opticien Bail neuf pour le repreneur. Accompagnement du repreneur possible. Pas de salarié pour la reprise. Contact : Service transmission-reprise au Référence : AD Ville : Choisy-le-Roi. Activité : Vente de fleurs, vente article funéraire, entretien de sépulture à l année, habilitation pompes funèbres, fabrication et pose de monuments funéraires. Vente : fonds de commerce. Chiffre d affaires : bon C.A., pour plus de renseignements voir avec le dirigeant. Effectif y compris le chef d entreprise : 1. Raison de la cession : retraite. Prix de cession : Échéance bail : 20/03/2019. Loyer mensuel : Avantages de la cession : local de 113 m². boutique de 50 m². Vitrine en angle : 3m80 + 3m70, coin bureau, cuisine aménagée, WC, climatisation réversible, storex4, enseigne lumineuse. Remise de 63 m². Grand trottoir devant le magasin : 20 m² d étalage extérieur. Tout le matériel nécessaire à l activité. Des clients dans toute la France (entretien sépulture). Local bien situé, face au cimetière. À 15 minutes à pied du RER, proche église et centre-ville. Commerces de proximités aux alentours. Local très bien agencé : aucuns travaux à prévoir, Accompagnement du repreneur possible. Contact : Service transmission-reprise au Référence : AD Ville : Villeneuve-le- Roi. Activité : Fleuriste, entretien de pierres tombales, magasin Interflora et Florajet Vente : fonds de commerce. Chiffre d affaires : Effectif y compris le chef d entreprise : 1. Raison de la cession : rapprochement familial. Prix de cession : Échéance bail : 01/01/2020. Loyer mensuel : 700. Avantages de la cession : Local de 56 m², comprend une cuisine de 15 m². Appartement de 30 m². Boutique climatisée. Chambre froide de 10 m². Matériel nécessaire à l activité. Clientèle de particuliers : 80 % Clientèle d entreprise : 20 % (possibilité de développement). Clientèle fidélisée et régulière. rue commerçante, proche RER et bus. À 10 minutes de Rungis. Accompagnement possible du repreneur. Contact : Service transmission-reprise au PLOMBERIE CHAUFFAGE PRESSING Référence AD Ville : Vitry-sur- Seine. Activité : plomberie chauffage, installation de cuisine. Vente : fonds de commerce. Chiffre d affaires : Effectif y compris le chef d entreprise : 3. Raison de la cession : retraite. Prix de cession : Pas de local. Avantages de la cession : 2 places de parking + 1 box en location. 2 camionnettes + outillage électroportatif. Prix établis avec logiciel spécialisé. Clientèle : 90 % de particuliers et 10 % d entreprises. Clientèle essentiellement parisienne. Accompagnement du repreneur (présentation à la clientèle). Possibilité de développement. Contact : Service transmission-reprise au Référence GM Plomberie chauffage Ville : Alfortville. Activité : Dépannage plomberie, installation chauffage, petite maçonnerie et carrelage Vente : parts sociales ou actions. Chiffre d affaires : Effectif y compris le chef d entreprise : 1. Raison de la cession : retraite. Prix de cession : Pas de local. Avantages de la cession : Exerce à domicile. Location d un box d une surface de 11 m² situé à Alfortville. Matériel à négocier. Clientèle de particuliers située essentiellement à Paris. Clientèle de syndic de copropriété. Entreprise située à Alfortville en centreville. Accompagnement du repreneur prévu par le cédant : présentation clientèle. Contact : Service transmission-reprise au Référence GM Plomberie chauffage sanitaire Ville : Charenton-le-Pont. Activité : plomberie chauffage sanitaire avec contrats d entretien. Vente : fonds de commerce. Chiffre d affaires : Effectif y compris le chef d entreprise : 5. Raison de la cession : retraite. Prix de cession : Échéance bail : 01/12/2021. Loyer mensuel : Avantages de la cession : Local de 60 m². Pièce principal avec vitrine, 1 pièce avec cuisine, 3 petites pièces sans fenêtre, couloir, WC. 3 véhicules utilitaires, chalumeaux, tronçonneuses, détartreuses, ordinateurs. Clientèle : particuliers, cabinets immobiliers, architectes. Situé sur axe principal de Charenton. 34 ans d existence et de savoir-faire artisanal. Bail neuf, renouvelé en décembre Contact : Service transmission-reprise au MENUISERIE Référence : AD Ville : Saint-Maurdes-Fossés. Activité : menuiserie, agencement, décoration. Vente : fonds de commerce. Chiffre d affaires : Effectif y compris le chef d entreprise : 2. Raison de la cession : retraite. Prix de cession : Échéance bail : Nouveau bail pour le repreneur. Loyer mensuel : Avantages de la cession : Atelier de 150 m². Bureau en mezzanine de 15 m². Nouveau bail pour le repreneur. Atelier équipé de machines, 1 camion Boxer + 1 Ford Courier. Clientèle de particulier : 50 %. Clientèle d entreprise : 50 %. Atelier situé en zone pavillonnaire, proche bus et RER. Accompagnement du repreneur possible. Contact : Service transmission-reprise au Référence GM Ville : Choisy-le-Roi. Activité : Menuiserie métallique. Vente : parts sociales ou actions. Chiffre d affaires : Effectif y compris le chef d entreprise : 4. Raison de la cession : retraite. Prix de cession : Échéance bail : 31/12/2007. Loyer mensuel : Avantages de la cession : Atelier de 100 m². Atelier, bureaux, entrepôt, vestiaire. 2 véhicules, machines en bon état Clientèle : 10 % de particuliers et 90 % de collectivités locales (marché à bon de commande). Zone pavillonnaire. Proche transport en commun Possibilité d accompagner le repreneur : à négocier. Contact : Service transmission-reprise au Référence : AD Ville : Charentonle-Pont. Activité : pressing. Vente : fonds de commerce. Chiffre d affaires : N.C. Effectif y compris le chef d entreprise : 1. Raison de la cession : santé. Prix de cession : Échéance bail : 01/09/2020. Loyer mensuel : Avantages de la cession : Local de 45 m², 2 caves. Matériel : 1 machine à laver Lagoon 18 kg, séchoir de 18 kg, 2 tables à repasser, une emballeuse murale, caisse enregistreuse. Clientèle régulière, de quartier et alentours. Avenue commerçante (boucher, pharmacien, boulangerie ), transport en commun (bus et métro). Vente pour activité ou dépôt pressing. Accompagnement du repreneur possible. Fonds de commerce : sans le matériel. Contact : Service transmission-reprise au Coordonnées du cédant : M me Bahri : / TOILETTAGE Référence : GM Ville : Villiers-sur- Marne. Activité : salon de toilettage canin. Vente : fonds de commerce. Chiffre d affaires : Effectif y compris le chef d entreprise : 1. Raison de la cession : retraite. Prix de cession : Échéance bail : N.C.. Loyer mensuel : 850. Avantages de la cession : Salon de 23 m². Locaux en cours de rénovation : peinture neuve. Matériel en bon état nécessaire à l exploitation de l activité de toilettage canin. Clientèle locale de particuliers fidélisée. Salon situé en cœur de centre-ville dans une allée piétonne. Un contrat de bail sera établi pour un montant de loyer mensuel de 850 /mois. Possibilité d accompagner le repreneur : présentation de clientèle. Contact : Service transmission-reprise au PROTHÉSISTE DENTAIRE Référence AD Ville : Choisy-le-Roi. Activité : Prothésiste dentaire. Vente : Fonds de commerce. Chiffre d affaires : Effectif y compris le chef d entreprise : 1. Raison de la cession : retraite. Prix de cession : Échéance bail : 01/04/2015. Loyer mensuel : 407. Avantages de la cession :Laboratoire de 35 m². Laboratoire en deux parties : 9 m² + 12 m². Bureau : 15 m². Une cave. tout le matériel nécessaire à l activité. Clientèle composée de cabinets dentaires. Laboratoire situé en centreville de Choisy-le-Roi, places de stationnement, proche RER et bus. Accompagnement du repreneur possible. Coordonnée du dirigeant : M. Leroy : / Contact : Service transmission-reprise au Consulter toutes les offres d entreprises sur : 18 MÉTIERS 94 SEPTEMBRE 2013

19 LA BANQUE POPULAIRE Banque de référence des PROFESSIONNELS du VAL de MARNE Pour le financement de la création reprise, Pour accompagner et sécuriser le développement de votre entreprise Pour construire et protéger votre patrimoine et votre famille PRêt SOcAMA transmission reprise d entreprise jusqu à E caution personnelle limitée La Banque Populaire, 1 ère banque des créateurs d entreprises, est à vos côtés pour vous aider à créer, reprendre ou transmettre votre entreprise. Une solution pour les cédants : le diagnostic PAtRIMONIAL. Une solution pour les repreneurs : le PRêt transmission REPRISE. VOS contacts BRED BanquE PoPuLaiRE & * BanquE PoPuLaiRE RivEs DE PaRis & * * Coût de l appel facturé au prix d une communication locale. BRED Banque Populaire - Société anonyme coopérative de banque populaire régie par les articles L et suivants du code monétaire et financier et l ensemble des textes relatifs aux banques populaires et aux établissements de crédit au capital de euros RCS Paris - Siège social : 18, quai de la Rapée Paris ; Courtier en assurance inscrit au registre de l ORIAS sous le numéro ASSURANCES BANQUE POPULAIRE IARD - Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de euros entièrement versé RCS Niort. Entreprise régie par le Code des assurances - Chauray - BP Niort Cedex. Banque Populaire Rives de Paris - Société anonyme coopérative de Banque Populaire à capital variable, régie par les articles L et suivants du Code monétaire et financier et l ensemble des textes relatifs aux Banques Populaires et aux établissements de crédit RCS Paris - Société immatriculée au Registre des Intermédiaires en Assurance sous le N , avenue de France Paris Cedex 13 Téléphone : Télécopie : Internet : -N d identification intracommunautaire FR Code APE 6419 Z. Crédit photos FOTOLIA.

20 E MPLOI FORMATION Formations diplômantes DÉVELOPPER DURABLEMENT SON ENTREPRISE NE PEUT S ENVISAGER SANS LES COMPÉTENCES MANAGÉRIALES ET TECHNIQUES INDISPENSABLES À SA CONDUITE. Grâce à ses formations diplômantes, la CMA94 vous permet d acquérir ou de renforcer l ensemble des aptitudes fondamentales que vous pourrez mettre en œuvre au sein de votre entreprise. ADEA - Assistant de Dirigeant d Entreprise Artisanale - Niveau Bac Une formation dynamique qui permet d acquérir l ensemble des compétences nécessaires pour organiser le fonctionnement administratif de l entreprise, suivre financièrement les clients, les fournisseurs, la banque et le comptable Contact : Caroline Ambert au BM - Brevet de Maîtrise Niveau Bac + 2 Formation permettant de diriger et gérer les moyens d une entreprise artisanale : humains, financiers, techniques Compléter l acquis d un savoir-faire technique et professionnel. Former des apprentis et accéder au titre de Maître Artisan. Contact : Marie Kersaudy au TEPE - Titre Professionnel Entrepreneur de la Petite Entreprise - Niveau Bac +2 Cette formation concerne toute personne qui souhaite créer ou reprendre une entreprise, développer un projet d activité nouvelle au sein d une entreprise artisanale. Contact : Christine Corrien au MÉTIERS 94 SEPTEMBRE 2013

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

Édition du 10 mars 2014

Édition du 10 mars 2014 1 Édition du 10 mars 2014 LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles sont les conditions relatives au jeune? 3 Quelles sont les caractéristiques

Plus en détail

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages

APPRENTISSAGE. Dossier de presse juillet 2014. L APPRENTISSAGE, que d avantages Dossier de presse juillet 2014 L APPRENTISSAGE, que d avantages Sommaire Introduction : l apprentissage 3 Quelques chiffres 3 Les enjeux 3 Un dispositif plus simple, plus sécurisé, mieux financé 3 1. Pourquoi

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30

DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 PREFET DU LANGUEDOC-ROUSSILLON DOSSIER DE PRESSE Le pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi le lundi 18 mars à 17h30 1. Point Presse Lundi 18 mars à 17h30 Amphi Philippe Lamour

Plus en détail

LIFI LES. For QUA. cap formations ANTES. spécial. Numéro. Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme.

LIFI LES. For QUA. cap formations ANTES. spécial. Numéro. Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme. cap formations Numéro spécial LES 2 è semestre 2014 For ma tions QUA LIFI ANTES Les formations de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Puy-de-Dôme Puy-de-Dôme LE TITRE D ASSISTANT(E) DE DIRIGEANT(E)

Plus en détail

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013

Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 Icam site de Paris Sénart Rencontre Entreprises 30 mai 2013 L Icam en Bref De 1898 à nos jours 1898 : création de l Institut Catholique des Arts et Métiers à Lille 1903 : création de la formation professionnelle

Plus en détail

Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE)

Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) Nos Experts vous informent Vos obligations déclaratives et vos avantages Un avantage fiscal Entré en vigueur janvier 2013, le crédit d'impôt pour

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale

1 - Innovation technologique 2 - Stratégie globale d innovation 3 Management des ressources humaines 4 Dynamique commerciale Cochez la catégorie dans laquelle vous souhaitez concourir (une seule catégorie possible), complétez la partie relative à la la présentation de l entreprise («l entreprise», «les hommes dans l entreprise»,

Plus en détail

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ')

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') Permettre à des jeunes de devenir apprentis, c est leur offrir une vraie chance de réussite professionnelle et c est apporter de la richesse à votre entreprise. La Chambre

Plus en détail

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes

Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes Entrez dans la 1 ère entreprise des Alpes - Maritimes PRESENTATION Activités : Fabrication Transformation Réparation Prestation de service CMA 06 & VOUS Bâtiment - 10 salariés à la création Alimentation

Plus en détail

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX L apprentissage est une forme d éducation alternée. Il a pour but de donner à des jeunes travailleurs ayant satisfait à l obligation scolaire une formation générale, théorique et pratique, en vue de l

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Le contrat d apprentissage Objectif du contrat d apprentissage Acquérir une formation générale à la fois théorique et pratique, reconnue par un diplôme ou un titre à finalité professionnelle enregistré

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2014 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 18 au 25 novembre 2011 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 18 au 25 novembre 2011

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier Pacte de responsabilité et de solidarité Réunions des 12, 17 et 19 juin 2014 Allier 1 2 Le Pacte : quels bénéficiaires? Les entreprises Toutes les entreprises, quelle que soit leur taille.. Petites et

Plus en détail

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Dossier de presse Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Contacts : Service interministériel de la communication des

Plus en détail

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE REPRISE - CREATION D ENTREPRISE Stage de préparation à l installation Une équipe de chargés de développement économique à votre écoute Vous souhaitez devenir chef d entreprise, la Chambre de Métiers et

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris.

offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris. offre de services tous les professionnels accompagnés par la chambre de métiers et de l artisanat de paris. powered by 1984 _ www.1x9x8x4.com Une bonne idée est une idee qui voit le jour. édito Avec son

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2013 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2015

FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2015 FORMATIONS 1 er SEMESTRE 2015 VALORISEZ ET DEVELOPPEZ VOS COMPETENCES POUR DEVELOPPER VOTRE ENTREPRISE FORMATIONS SUR LA JOURNEE de 9 h à 12 h et de 13 h 30 à 17 h INFORMATIQUE Documents simples et Tableaux

Plus en détail

3e année du contrat. Le contrat d apprentissage est sans limite d âge pour les travailleurs handicapés.

3e année du contrat. Le contrat d apprentissage est sans limite d âge pour les travailleurs handicapés. de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du contrat

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour!

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! SOLUTIONS ENTREPRENEUR La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! Sophie B. Commerçante prévoyance épargne retraite ARTISANS, COMMERÇANTS, PROFESSIONS LIBÉRALES, INDÉPENDANTS......

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. Christian LE LANN, Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de Paris, les membres élus, Fabrice JUGNET, Secrétaire général, directeur des services et l ensemble du personnel vous souhaitent

Plus en détail

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Action financée par le Conseil Régional d'ile-de-france - Retrouvez les dispositifs d aides

Plus en détail

Dossier 2 :La création d entreprise

Dossier 2 :La création d entreprise Dossier :La création d entreprise Corrigé Activité 1 : Les étapes de la création d entreprise 1. D après le document 1, par quelles étapes Philippe est-il passé pour créer son entreprise? Philippe est

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Construisons ensemble le nouveau modèle français La crise économique mondiale, d une ampleur sans précédent depuis 80 ans, ralentit la consommation,

Plus en détail

L Artisanat rhônalpin

L Artisanat rhônalpin L Artisanat rhônalpin Enquête de conjoncture Édito du Président Fort de plus de 119 42 entreprises en Rhône- Alpes, l Artisanat représente 1 entreprise sur 4 de la Région. Présent dans les secteurs de

Plus en détail

Chapitre 1 : Le choix d une STRUCTURE JURIDIQUE

Chapitre 1 : Le choix d une STRUCTURE JURIDIQUE Thème 2 : Les structures et les organisations DROIT Chapitre 1 : Le choix d une STRUCTURE JURIDIQUE Compétences : - Identifier les motivations du ou des créateur (s) - Justifier le choix d une structure

Plus en détail

CIFAM. www.cifam.fr FORMATEUR DE TALENTS. Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage. Je flashe sur les métiers du Tertiaire

CIFAM. www.cifam.fr FORMATEUR DE TALENTS. Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage. Je flashe sur les métiers du Tertiaire CIFAM FORMATEUR DE TALENTS Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage Comptable Gestionnaire Assistant de Gestion PME/PMI Je flashe sur les métiers du Tertiaire www.cifam.fr Sommaire Avec le CIFAM,

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION

DOSSIER D INFORMATION DOSSIER D INFORMATION PRÉSENTATION DU PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPÉTITIVITÉ ET L EMPLOI Mardi 5 mars 2013, à 9 heures 30 Préfecture de l Ardèche - Salle Jean Moulin CONTACTS PRESSE : Cabinet

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail

Disponible dans les 82 centres de PMI du Val-de-Marne.

Disponible dans les 82 centres de PMI du Val-de-Marne. Confier votre enfant à une assistante maternelle agréée Guide pratique 2 Vous cherchez un mode de garde? Le Conseil général du Val-de-Marne est fortement engagé dans leur développement. Les assistantes

Plus en détail

9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale

9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale 9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale Du 13 au 21 mars 2008 Sommaire 1. Programme du 9 ème Printemps de l Entreprise artisanale p. 2 2. «L artisanat, les métiers d une vie» p. 4 3. Le Centre d aide

Plus en détail

INFORMATION COLLECTIVE SUR LA CREATION ET REPRISE D ENTREPRISE

INFORMATION COLLECTIVE SUR LA CREATION ET REPRISE D ENTREPRISE INFORMATION COLLECTIVE SUR LA CREATION ET REPRISE D ENTREPRISE Bureaux 11-13 avenue de la Division Leclerc 94234 Cachan Cedex 01 49 84 85 85 contact@lafabrique-valdebievre.fr www.lafabrique-valdebievre.fr

Plus en détail

Established in Champagne since 1928 CFA. la formation par apprentissage

Established in Champagne since 1928 CFA. la formation par apprentissage Established in Champagne since 1928 CFA la formation par apprentissage sommaire Éditorial...p 3 Définition...p 4 Missions confiées à un apprenti...p 5 Procédure...p 6 Signature du contrat et statut...p

Plus en détail

Code de déontologie de l auto-entrepreneur

Code de déontologie de l auto-entrepreneur Code de déontologie de l auto-entrepreneur Ce code a été rédigé par Monsieur HABI Hacène, créateur de Habi Consultant International (HCI), pour offrir aux entrepreneurs et aux organismes un support de

Plus en détail

MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES.

MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES. MIEUX GÉRER ET DÉVELOPPER VOTRE ENTREPRISE, RENFORCER OU ACQUÉRIR DE NOUVELLES COMPÉTENCES. Dirigeants d entreprise artisanale, vos responsabilités vous imposent de faire preuve d une grande polyvalence

Plus en détail

Nouveautés légales Le CICE en 10 Questions

Nouveautés légales Le CICE en 10 Questions Nouveautés légales Le CICE en 10 Questions CICE : Ciel clarifie l opportunité légale qui s offre à vous Le gouvernement prend des mesures pour redynamiser les entreprises françaises, notamment au travers

Plus en détail

TRANSMISSION D ENTREPRISE La transmission de son entreprise est un processus long et complexe, juridiquement aussi bien que fiscalement. Comme tous les dirigeants d entreprise, combien de fois avez-vous

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 17/06/2014 Angoulême 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national: la reprise économique se dessine, mais le chômage frappe encore trop fort notre pays.

Plus en détail

Signature officielle d'un contrat aidé de type contrat initiative emploi (CIE) - starter

Signature officielle d'un contrat aidé de type contrat initiative emploi (CIE) - starter Signature officielle d'un contrat aidé de type contrat initiative emploi (CIE) - starter Mercredi 24 juin 2015 à 10h30 au salon de coiffure «Philippe Friaud Coiffure» (galerie marchande de Saint-Doulchard)

Plus en détail

FISAC DE BEAUCAIRE. Cahier des charges relatif à la rénovation des vitrines. Tranche 3

FISAC DE BEAUCAIRE. Cahier des charges relatif à la rénovation des vitrines. Tranche 3 FISAC DE BEAUCAIRE Tranche 3 Cahier des charges relatif à la rénovation des vitrines Ce document est le cahier des charges relatif à la fiche Acton N 1 de la tranche 3 du FISAC. Son objectif est de répondre

Plus en détail

Devenir chef d entreprise

Devenir chef d entreprise Devenir chef d entreprise CATALOGUE DE FORMATION pour les créateurs et repreneurs d entreprise Édito Opérateur Nacre 1 2 3 Prêter une oreille attentive à chaque idée, développer l esprit créatif, encourager

Plus en détail

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR 1 LE REGIME C est un nouveau régime plus simplifié pour exercer une activité indépendante Ce n est pas un nouveau statut juridique car un auto-entrepreneur

Plus en détail

Guide des prestations

Guide des prestations SOMMAIRE Guide des prestations Ensemble, construisons votre développement page 3 Créer, reprendre, une entreprise TRANSMETTRE UNE ENTREPRISE page 4 Connaître votre marché, VOtre territoire FORMER, GÉRER

Plus en détail

Coiffure à domicile GUIDE PRATIQUE DE L'ENTREPRISE

Coiffure à domicile GUIDE PRATIQUE DE L'ENTREPRISE Coiffure à domicile GUIDE PRATIQUE DE L'ENTREPRISE 2005 Coiffure à domicile GUIDE PRATIQUE DE L'ENTREPRISE 2005 Editions MCBG 2004-2005 ISBN 2-912929-03-2 Editions MCBG - BP 4171-34092 MONTPELLIER CEDEX

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT COMPÉTITIVITÉ ET EMPLOI (CICE) : BÉNÉFICIEZ D UN AVANTAGE EN TRÉSORERIE! BDO vous accompagne pour préfinancer votre CICE.

CRÉDIT D IMPÔT COMPÉTITIVITÉ ET EMPLOI (CICE) : BÉNÉFICIEZ D UN AVANTAGE EN TRÉSORERIE! BDO vous accompagne pour préfinancer votre CICE. CRÉDIT D IMPÔT COMPÉTITIVITÉ ET EMPLOI (CICE) : BÉNÉFICIEZ D UN AVANTAGE EN TRÉSORERIE! BDO vous accompagne pour préfinancer votre CICE. Tout ce que vous devez savoir sur le CICE et sur son dispositif

Plus en détail

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS

LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS LES PREMIÈRES ÉTAPES DU PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ EN SEINE-SAINT-DENIS Edition 2014 SOMMAIRE Editorial de Monsieur le préfet. 1 Le pacte est au service des entreprises et des ménages 2-3

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE)

Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Le Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (CICE) Le crédit d impôt compétitivité emploi (CICE) est la première mesure prévue par le Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Plus en détail

Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION. En partenariat avec

Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION. En partenariat avec Réunion d information collective sur la création - reprise d entreprise PASS CREATION En partenariat avec Objectifs de la réunion Vous donner les éléments pour décider si vous vous lancez dans votre projet

Plus en détail

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design NB : L objectif de ce document n est pas d être exhaustif mais de présenter les aides les plus adaptées

Plus en détail

Jacques MONTANO, Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Var

Jacques MONTANO, Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Var E dito --- Jacques MONTANO, Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat du Var Mesdames, Messieurs, Pour sa 2ème édition, cette offre de service présente 60 actions concrètes au service des artisans

Plus en détail

LE PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI

LE PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI LE PACTE NATIONAL POUR LA CROISSANCE, LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI L engagement du gouvernement est total en matière d amélioration de la compétitivité des entreprises et de l emploi. Le Pacte de croissance

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été mis à jour en septembre 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction

Plus en détail

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise»

Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence de presse Lancement des «Oséades de la création d entreprise» Mardi 9 octobre 2012 CONTACTS PRESSE : CG74 ALEXANDRA CARRAZ 04 50 33 50 02 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30

Plus en détail

PROMOTION, FINANCEMENT ET ACCOMPAGNEMENT DE L AUTO ENTREPREUNARIAT DES JEUNES A YAOUNDE, PAR LA CREATION D UNE PEPINIERE D ENTREPRISES

PROMOTION, FINANCEMENT ET ACCOMPAGNEMENT DE L AUTO ENTREPREUNARIAT DES JEUNES A YAOUNDE, PAR LA CREATION D UNE PEPINIERE D ENTREPRISES PROMOTION, FINANCEMENT ET ACCOMPAGNEMENT DE L AUTO ENTREPREUNARIAT DES JEUNES A YAOUNDE, PAR LA CREATION D UNE PEPINIERE D ENTREPRISES 1 Financement EUROPAID 21.03.01 282 Durée : 3 ans Début du projet

Plus en détail

CIFAM FORMATEUR DE TALENTS

CIFAM FORMATEUR DE TALENTS CIFAM FORMATEUR DE TALENTS Les Métiers du Tertiaire par l Apprentissage Comptable Gestionnaire Assistant de Gestion PME/PMI Retrouvez toutes nos formations sur www.cma-nantes.fr (espace CIFAM) Sommaire

Plus en détail

Catalogue formations

Catalogue formations Chambre de Métiers et de l Artisanat de Lot-et-Garonne Catalogue formations 2 nd semestre 2011! À LIRE attentivement Sommaire 1.INFORMATIQUE/INTERNET...p4-5 Word, Excel, power-point, ciel compta, création

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 1 : Présentation de votre projet 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet

Plus en détail

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal lors de l'assemblée générale de la Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL à Saint-Flour le jeudi 16 juin 2011 M. le

Plus en détail

CREATION D ENTREPRISE. Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON

CREATION D ENTREPRISE. Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON CREATION D ENTREPRISE Séminaire dirigé par M. Jean-Baptiste BESSON PLAN DU SEMINAIRE Partie 1 : Qu est-ce qu un entrepreneur? Qu est-ce qu entreprendre? Partie 2 : L'idée Partie 3 : Le projet personnel

Plus en détail

C EST ELLE! * Qui m accompagne dans toutes mes envies d entreprendre? CCI TOURAINE. * Ma CCI CRÉER REPRENDRE INTÉGRER PERFORMANCE ET DÉCIDER RECRUTER

C EST ELLE! * Qui m accompagne dans toutes mes envies d entreprendre? CCI TOURAINE. * Ma CCI CRÉER REPRENDRE INTÉGRER PERFORMANCE ET DÉCIDER RECRUTER produits & services Qui m accompagne dans toutes mes envies d entreprendre? C EST ELLE! * CRÉER REPRENDRE transmettre INTÉGRER UN RÉSEAU AMÉLIORER LA PERFORMANCE S INFORMER ET DÉCIDER RECRUTER ET SE FORMER

Plus en détail

La Société par Actions Simplifiée (SAS) : Un fonctionnement dicté par les statuts

La Société par Actions Simplifiée (SAS) : Un fonctionnement dicté par les statuts La Société par Actions Simplifiée (SAS) : Un fonctionnement dicté par les statuts CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR A l origine, la Société par Actions Simplifiée (SAS) a été créée (par la loi n 94-1 du 13 novembre

Plus en détail

STAGE PREALABLE A L INSTALLATION

STAGE PREALABLE A L INSTALLATION STAGE PREALABLE A L INSTALLATION Edition 2016 STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION (SPI) Public Tout porteur de projet de création ou de reprise d entreprise artisanale. Objectifs du Stage Identifier

Plus en détail

Créer une entreprise, ça se prépare!

Créer une entreprise, ça se prépare! PARCOURS N 3 Créer son entreprise Les étapes de votre réussite Entretien orientation Entretien conseil Stage de Préparation à l'installation Entretiens spécialisés : étude de faisabilité ou montage des

Plus en détail

POUR EVITER TOUT RETARD DANS LE TRAITEMENT DE VOTRE DOSSIER LIRE ATTENTIVEMENT

POUR EVITER TOUT RETARD DANS LE TRAITEMENT DE VOTRE DOSSIER LIRE ATTENTIVEMENT POUR EVITER TOUT RETARD DANS LE TRAITEMENT DE VOTRE DOSSIER LIRE ATTENTIVEMENT Le POINT Alternance Apprentissage de la CCI de la NIEVRE vous propose un accompagnement personnalisé pour la sécurisation

Plus en détail

Entretien orientation. Demi-journée d information. Stage de Préparation à l'installation Auto-Entreprise. Assistance aux formalités d'immatriculation

Entretien orientation. Demi-journée d information. Stage de Préparation à l'installation Auto-Entreprise. Assistance aux formalités d'immatriculation PARCOURS N 2 Devenir Auto Entrepreneur Prendre un bon départ! Entretien orientation Entretien conseil Demi-journée d information Entretien spécialisé : étude de faisabilité Stage de Préparation à l'installation

Plus en détail

Un seul et même secrétariat Immeuble Les Cyclades - 74 avenue d Andrézieux 42340 VEAUCHE

Un seul et même secrétariat Immeuble Les Cyclades - 74 avenue d Andrézieux 42340 VEAUCHE F22 Etablissement Privé d'enseignement Commercial Supérieur BTS Assistant de Gestion PME-PMI BTS Management des Unités Commerciales BTS Négociation et Relation Clientèle Assistant(e) Mercaticien(ne) Commercial(e)

Plus en détail

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi

Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi LE CREDIT D IMPOT POUR LA COMPETITIVITE ET L EMPLOI Les bénéficiaires Toutes les entreprises employant des salariés et imposées à l

Plus en détail

CONSTITUTION DE L ENTREPRISE

CONSTITUTION DE L ENTREPRISE CONSTITUTION DE L ENTREPRISE en Nom Collectif A Nombre d associés L entrepreneur seul. Au moins 2 associés. Tous commerçants. Un associé unique, personne physique ou personne morale (mais qui ne peut être

Plus en détail

CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR

CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR CFA RÉGIONAL DES MÉTIERS 2015 MÉTIERS DE L ENVIRONNEMENT & DU DÉVELOPPEMENT DURABLE EN RÉGION PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR Qui sommes nous? Le CFA Régional des Métiers de l Environnement et du Développement

Plus en détail

L apprentissage dans l enseignement supérieur. une ressource pour votre avenir

L apprentissage dans l enseignement supérieur. une ressource pour votre avenir L apprentissage dans l enseignement supérieur une ressource pour votre avenir qu est-ce que L apprentissage? quels avantages? L apprentissage est un dispositif de formation en alternance qui associe l

Plus en détail

Comprendre et profiter facilement du Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (C.I.C.E.)

Comprendre et profiter facilement du Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (C.I.C.E.) Comprendre et profiter facilement du Crédit d Impôt pour la Compétitivité et l Emploi (C.I.C.E.) Qu est-ce que le C.I.C.E.? Le pour la compétitivité et l emploi (C.I.C.E) est un avantage fiscal qui a pour

Plus en détail

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design

Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design Les principaux dispositifs de soutien aux PME/TPE des métiers de la création, de la mode et du design NB : L objectif de ce document n est pas d être exhaustif mais de présenter les aides les plus adaptées

Plus en détail

www.aldatu.org ALDATU un facteur clé de réussite au service des porteurs de projet, des entreprises et du territoire

www.aldatu.org ALDATU un facteur clé de réussite au service des porteurs de projet, des entreprises et du territoire ALDATU un facteur clé de réussite au service des porteurs de projet, des entreprises et du territoire Sommaire 1. Centre d Appui aux Entreprises ALDATU 1.1 Présentation 1.2 Structure 1.3 Carte d identité

Plus en détail

Les aides pour la création et reprise d entreprise

Les aides pour la création et reprise d entreprise Les aides pour la création et reprise d entreprise Pour créer sa boite, mieux vaut être accompagné Pourquoi SE FAIRE ACCOMPAGNER lors du lancement? Pour gagner du temps en ayant accès à des informations

Plus en détail

LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES

LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES UNITE DE FORMATION D APPRENTIS LYCEE PIERRE MENDES FRANCE 17, boulevard Arago - B.P. 815 85021 LA ROCHE SUR YON CEDEX 02.51.36.87.87-02.51.36.87.88 LE BTS MANAGEMENT DES UNITES COMMERCIALES FORMATION PAR

Plus en détail

Règlement de l appel à candidature. Téléchargeable sur le site http://www.iledefrance.fr/appels-a-projets/ Date limite de dépôt : 11 Octobre 2013

Règlement de l appel à candidature. Téléchargeable sur le site http://www.iledefrance.fr/appels-a-projets/ Date limite de dépôt : 11 Octobre 2013 Unité Développement Direction du Développement Economique et de l Innovation Sous-direction de l Innovation et des Partenariats Règlement de l appel à candidature Téléchargeable sur le site http://www.iledefrance.fr/appels-a-projets/

Plus en détail

Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA. Règlement du prix national 2016

Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA. Règlement du prix national 2016 Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA Règlement du prix national 2016 Article 1 - Objet Le prix «Maître d apprentissage» est organisé par l Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l Artisanat

Plus en détail

Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire

Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire Recruter un(e) apprenti(e) en Pays de la Loire Édition 2012 Directeur de la publication : Jacques Auxiette Co-directeur de la publication : Marc Farré Rédaction : Direction de l apprentissage Conception

Plus en détail

Le contrat d apprentissage mode d emploi

Le contrat d apprentissage mode d emploi Le contrat d apprentissage mode d emploi L alternance c est FORMATION INITIALE FORMATION CONTINUE Contrat d apprentissage Taxe d apprentissage Participation formation continue Apprentissage / Professionnalisation

Plus en détail

Forum de la Création Reprise d entreprise du Cher

Forum de la Création Reprise d entreprise du Cher La naissance de l idée Activité Bilan personnel Contraintes Etude de marché Le marché et la concurrence La politique commerciale Construire son projet Les moyens commerciaux Les moyens de production Les

Plus en détail

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS

EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS EOVI MANAGER À CHACUN SA PARTITION À CHACUN SES SOLUTIONS SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE la qui renouvelle la mutuelle Dirigeants et salariés de petites structures... Vous êtes déjà nombreux à nous

Plus en détail

Guide de l employeur 2015

Guide de l employeur 2015 Guide de l employeur 2015 Apprentissage : mode d emploi L apprentissage en CAP, BAC PRO, Mention Complémentaire, BTS, DCG en alternance avec l entreprise Vous avez choisi de vous engager dans la voie de

Plus en détail

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise

11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise 11 e Forum de la Création & Reprise d entreprise en Loir-et-Cher Vendredi 5 octobre 2012 de 9h à 18h Maison des Entreprises 16 rue de la Vallée Maillard à Blois Une opération organisée conjointement par

Plus en détail

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte», par un

Plus en détail

Offre de services. accompagner. Etre Accompagné dans son projet

Offre de services. accompagner. Etre Accompagné dans son projet Offre de services accompagner Etre Accompagné dans son projet sommaire Ayez le réflexe site internet www.cma-nantes.fr Création, Reprise 2 C-MA Prim Info Création...3 Points conseils...3 C-MA Prim Info

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

LETTRE FISCALE. Point de vue d experts AVRIL 2013

LETTRE FISCALE. Point de vue d experts AVRIL 2013 Point de vue d experts LETTRE FISCALE AVRIL 2013 Parmi les rares mesures favorables issues des dernières lois de finances, l instauration du CICE constitue une bouffée d oxygène appréciable pour les entreprises.

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION 2015

CATALOGUE DE FORMATION 2015 CATALOGUE DE FORMATION 2015 ARTISANS CONJOINTS COLLABORATEURS SALARIÉS COMPTABILITÉ ET GESTION INFORMATIQUE ET BUREAUTIQUE DÉVELOPPEMENT DE L ENTREPRISE PUBLICITÉ ET TRAITEMENT DE L IMAGE INTERNET COMMUNICATION

Plus en détail