CesMonégasquesqui réussissent àsingapour

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CesMonégasquesqui réussissent àsingapour"

Transcription

1

2 Samedi 8novembre 2014 CesMonégasquesqui réussissent àsingapour François, Raymond et Ruchdi ont quitté la Principauté pour tenter l aventure professionnelle à plus de km de chez eux, en Asie du Sud-Est. Pari gagné haut la main S ix couples originaires de la Principauté vivent et travaillent àsingapour. Parmi eux, deux Monégasques, François Dotta et Raymond Franzi, et un enfant du pays,ruchdi R. Hajjar.Des fils de personnalités du monde des affaires de Monaco. Ilsévoluent dans le monde de la banque et de la finance. Ils ont visiblement réussi. L un en créant son entreprise,l autreenacquérant d importantes responsabilités, le dernier en s illustrant dans sa spécialité. Ils aiment leur vieen Asie du Sud-Estmais souffrent de l éloignement de Monaco. Nous les avons rencontrés hier, dans leur entreprise et lors d un cocktail donné en présencedu princealbertii, dans le cadrede la mission économique menée àsingapour par la Chambrede développement économique de Monaco (CDE), du 4au 10 novembre. Portraits. ARNAULTCOHEN François Dotta, entrepreneur de pèreenfils «Chaque matin, je n ai pas l impression d aller au boulot, tellement ce que je fais me plaît.» A33ans, François Dotta est un homme heureux. Comblé, sur tous les plans par sa vie à Singapour.Côté professionnel, le fils du président de la Chambre dedéveloppement économique de Monaco s épanouit à la tête du groupe EuroFin Asia (EFA), société financière qu il codirige avec ses deux associés. Côté personnel, il est marié depuis un an à une Vietnamienne qui lui a donné un fils voici six mois. La belle aventure débute lorsque François Dotta, diplômé du Ceram décide d ajouter une ligne de plus àson CV en s inscrivant àl Asian Institute of Technology de Bangkok. «Je voulais étudier à l étranger. L Amérique du Sud, l Australie et l Asie me tentaient. J ai été reçu à Bangkok.» Et là, un choix s offreaujeune diplômé. Décrocher un job ou le créer. «J ai préféré l aventure entrepreneuriale, explique-t-il. Ma mère, mon père et mes grands-parents sont chefs d entreprise. C est dans nos gènes...» François s associe avec un Américain et un Suisse de quinze et vingt ans ses aînés. Tous trois créent le groupe EFA en Dix ans plus tard, la société a bien prospéré. «Nous sommes maintenant près de quarante personnes, avec des bureaux en Suisse, à Dubaï, en Afrique du Sud et en Turquie.» François Dotta l entrepreneur pense rester encore de longues années àsingapour.d autant que sa vie personnelle est pleinement épanouie en Asie du Sud-Est. Une femme, un petit Eurasien et plein François Dotta : «Singapour est un peu ma seconde maison.» (Photos A.C.) de copains qui lui font dire que cette cité-état asiatique «est un peu [sa] seconde maison». Pourtant, il l assure avec les mêmes mots que ses amis monégasques de Singapour : «Monaco me manque. La famille et le pays me manquent. Mais pour l instant, il est impossible d y retourner. Si un jour je reviens, ce sera pour mener une autre carrière. Il faudra tout recommencer àzéro.» Raymond Franzi : ici, on l appelleray Avec les deux mains, en inclinant légèrement la tête. Raymond Franzi nous tend sa carte de visite àlamanière singapourienne. Par habitude. Sous le nom de son employeur, Deutsche Bank, on découvre que le Monégasque est ici «Ray Franzi». Et qu il occupe la fonction de «Managing director». Le titre n a rien d honorifique. Ray Franzi, 40 ans, marié et père de trois enfants est responsable des ventes pour les entreprises sur les produits de marché en Asie. Il gèreune équipe de 120 personnes. Parler de brillante réussite pour ce Monégasque du bout du monde est un euphémisme. Avant d en arriver là, Raymond, lui-même fils de banquier,a roulé sa bosse. Une maîtrise de mathématiques et un diplôme de l Edhec en poche, il effectue un stage dans une banque italienne ànew York. Là, il décide de poursuivreses études et décroche un MBA àladuke Ray Franzi gère une équipe de 120 personnes et s occupe de douze pays. University, en Caroline du Nord. Sa carrière démarre à Londres. Il change plusieurs fois de banque avant d entrer à la Deutsche en Qui l envoie à Singapour «pour structurer l Asie». Neuf ans plus tard, il en agravi, des échelons, le Monégasque. Alors, facile ou pas de progresser dans ce pays d Asie du Sud-Est? «Oui parce que nous sommes peu d Européens en Asie. Non car il faut jongler avec des nationalités et des cultures différentes. Je m occupe de douze pays. Les façons de travailler son différentes, les sensibilités aussi.» Ray Franzi apprécie la vie à Singapour et aime voir ses copains de Monaco. «Onse voit souvent. Ça fait du bien de parler français et de foot. Je regarde tous les matches de l ASM en direct à4heures du matin.» Pour lui aussi, le retour en Principauté est dans les tablettes.«cela fait vingt ans que j ai quitté Monaco. J y reviendrai pour mener ma seconde carrière.» Ruchdi R. Hajjar, né pourêtrebanquier «Leplus dur sera de parler en français. Je vais essayer de ne pas faire du Jean-Claude Van Damme...» Ruchdi R. Hajjar, le fils du directeur général de l Automobile Club de Monaco, vit depuis cinq ans à Singapour.L anglais est devenu une seconde langue maternelle pour cet enfant du pays. Ruchdi R. Hajjar parle aussi couramment une troisième langue, celle de la finance. «Je baigne dans la banque privée depuis tout petit. J ai effectué mon premier stage, à16ans, à la Compagnie monégasque de banque. Et j ai grandi boulevard des Moulins, entouré de banques...» Après avoir décroché un bachelor en Business Administration, spécialité finances, à l Université internationale de Monaco, le jeune homme débute sa carrière àdubaï, puis New York, avant de revenir en Principauté. En 2007, il entre à la BSI. Deux ans plus tard, cette banque suisse l envoie àsingapour. «Au départ, je comptais acquérir de l expérience en Asie du Sud-Est et repartir pour la partager ailleurs, en particulier à Monaco. Mais j y suis resté.» A34ans, Ruchdi R. Hajjar afait son trou àla BSI de Singapour, qui rayonne dans toute l Asie du Sud-Est. Sa spécialité? La gestion Ruchdi Hajjar,dans ses locaux avec vue imprenable sur le Singapour des affaires : «Onpeut réussir ici, mais il faut respecter les règles et les cultures du pays». de patrimoine. Le cœur de métier de cette banque privée, l une des plus anciennes de Suisse. Pour autant, réussir à Singapour dans ce milieu-là n est pas forcément facile pour l enfant du pays. «Lacompétition est rude et tout est basé sur la méritocratie. Si on se donne les moyens, on peut réussir,mais il faut respecter les règles et les cultures du pays.» Aujourd hui, sa vie est à Singapour mais Monaco lui manque. Il yretourne au moins deux fois par an, avec sa compagne. Une jeune femme originairedes Philippines.

3 Lundi 10 novembre2014 Bienvenue dans un chantier navald exception àsingapour Les Monégasques connaissent plus ou moins bien la société SBM Offshore. Une poignée d entre eux aeulachance de visiter l un de ses chantiers àsingapour,enprésence du prince Albert II Le prince Albert II, la délégation de la CDE et les responsables de SBM Offshore etkeppel Shipyardavant la visite dutanker. (Photos DR) U nprivilège. Les membres de la délégation emmenée ces jours derniers àsingapour par la Chambrededéveloppement économique de Monaco (CDE) ont vécu un moment rare, samedi matin. Ils ont eu l opportunité de visiter un chantier naval d exception, piloté par l un des leaders mondiaux de la recherche de pétrole en eaux profondes, réalisé par un mastodonte de la construction navale, dans le deuxième plus important port de commerce du monde. Excusez du peu. Pour couronner le tout, ces entrepreneurs monégasques ont pu bomber le torse tout au long de la visite, ce chantier naval étant orchestré par une société de la Principauté, SBM Offshore (SBMO). Comme tout se mérite, la délégation de la CDE adûse plier àdes consignes de sécurité extrêmement strictes. Les chefs d entreprise ont laissé leurs costumes et tailleurs dans le placard pour revêtir une combinaison blanche, des chaussures de sécurité, gants et lunettes de protection, sans oublier le très seyant casque de chantier. Et c est en présence du prince AlbertII, qui s est plié aux mêmes contraintes vestimentaires, que les Monégasques, après un briefing sur les consignes de sécurité, ont commencé à grimper des marches et des marches pour atteindrelesommet d un gigantesque pétrolier. Questions à Bruno Chabas,président de SBM Offshore «Notre volonté est de pérenniser l activitéàmonaco» Un projet de 1à2 milliards de dollars Ce «tanker»est en cours de transformation. SBM Offshore coordonne ce gros chantier mené par Keppel Shipyard à Singapour pour faire de ce navire une plateforme mobile d extraction de pétrole en eaux profondes. Le cœur de métierdelasociété installée à Monaco depuis les années soixante-dix. Les chiffres donnent le tournis :entrel achat du pétrolier (50 millions de dollars) et les travaux d ingénierie, de conception, d achat d équipement et de construction, le projet se chiffre entre unet deux milliards de dollars. Il faudra 36 mois pour achever la transformation du «tanker» en FPSO, pour Flotting Protection and Storage Offshore, la fameuse plateforme mobile de forage en mer. Samedi, les entrepreneurs monégasques ont assisté à l aménagement des quartiers qui permettront d accueillir quelque 150 personnes à bord pendant la dizaine d années que pourrait durer l extraction du pétrole dans les profondeurs du golfe du Mexique dans le champ pétrolier de Stone, début 2016, pour le compte de Shell. Le chantier consiste aussi et surtout à démonter tout le sommet du pétrolier et aménager un très large trou dans la coque qui permettra d accueillir la «tourette», le produit phare de SBMO. Il s agit d un équipement de 5000 à tonnes, selon les modèles, qui permet d extraire le pétrole jusqu à 3000 mètres de fond. En cas de cyclone, la tourette est décrochée de la plateforme, pour être reconnectée plus tard, l aléa climatique passé. Dernière particularité de cette technologie de pointe, l or noir pompé par le FPSO bénéficie d un premier traitement sur place, au cours duquel une séparation entre le gaz, l eau, le sable et le pétrole brut est opérée, avant son exportation et son raffinage. «Une fierté pour la Principauté» Tout au long de la visite, Bruno Chabas, le PDG de SBM Offshore, aéclairé les visiteurs et volontiers répondu à leurs questions (lire par ailleurs).etnotamment àcelles du prince AlbertII, visiblement impressionné par ce chantier d envergure, mené par une société monégasque. Interrogé à la descente du «tanker», le souverain ne s en est d ailleurs pas caché : «C est la première fois que je visite un tel chantiernaval. Il m était arrivé de voir des paquebots, des yachts et des bâtiments de la marine en construction, mais jamais un tanker en cours de transformation en vue d une exploitation pétrolière. C est très impressionnant.» Le souverain retiendra notamment la complexité technique et la technologie nécessaire pour créer et faire fonctionner une telle plateforme. Et ne boudera pas son plaisir en soulignant que cette technologie est conçue et développée àmonaco. «SBM Offshore est une société extrêmement performante, qui possède une longue habitude et une tradition dans ce secteur de pointe. Il convient d applaudir ce niveau de technologie, dont une grande partie est élaborée à Monaco. C est une fierté pour la Principauté.» Tous les visiteurs monégasques du chantier naval àsingapour en sont désormais convaincus. DE SINGAPOUR: ARNAULTCOHEN Repères Salariés 30 au départ à Monaco; 1500 aujourd hui;plus de dans le monde. Combien de chantiers comme celui-ci menez-vous? Cinq FPSO [Flotting Protection and Storage Offshore, le navire de forage en mer] et trois tourettes en construction. Comment passe-t-on du pétrolier à la plateforme de forage en eaux profondes? Dans le cas présent, avec Shell, nous avons réalisé les études d ingénierie et répondu à l appel d offres pour exploiter un champ pétrolier dans le golfe du Mexique. Nous avons ensuiteachetéce tanker,pour environ 50 millions de dollars. Dès qu il sera transformé en FPSO,nous le louerons à Shell pendant dix ans,tout en assurant les opérations de maintenance, de production et de sécurité. Peut-on chiffrer un tel projet? Entreunetdeux milliards de dollars,entrel achatdupétrolier,les travaux d ingénierie,deconception, d achat d équipement ou encore de construction. Pour la location, nous cherchons un taux de retour sur investissement de 12 %. La sociétésbm Offshores est installée à Monaco dans les années soixante-dix. Le début d une incroyable success story Créée en Hollande en 1965, la société est arrivée à Monaco avec une trentaine de salariés. Aujourd hui, elle compte plus de salariés dans le monde, dont 1500 àmonaco. Nous sommes à la pointe dans le domaine du forage en grande profondeur.nous fabriquons les plus grosses tourettes du monde. La société est l une des plus importantes capitalisations boursières en Hollande. Comment sont organisées vos équipes àmonaco? En trois pôles. L ingénierie regroupée au Neptune travaille sur les projets de tourettes et de FPSO, sur la construction et le développement technologique de pointe des systèmes d ancrage. Le groupe «opération»s occupe des bateaux construits,que l on garde en opération en Angola, au Brésil, au Texas et en Malaisie.Ils sont pilotés depuis Monaco. Enfin, la direction générale du groupe est installée à l Aigue Marine. Quel est le chiffred affaires? Environ 4milliards de dollars. Lesdeux tiers proviennent de l activité construction et un tiers de la location-exploitation aux groupes pétroliers. Le potentiel de l exploitation de gisements de pétrole en eaux profondes,votre cœur de métier? Aujourd hui, 30 % de la production de pétrole est offshore:70 %en eaux peu profondes et 30 %en eaux profondes. Et 90 %de l exploitation en profondeur s effectue à partir de FPSO. La moitié des champs découverts sont offshore, et cettepartie continue à progresser,surtout en profondeur. Donc, oui, la tendance du marché est bonne,le potentiel est là, en dépit du creux actuel. Les industries ne sont pas au meilleur de leur forme actuellement àmonaco. Nous avons investi dans des locaux au Neptune,ce qui montre la volontédepérenniser notre activitéenprincipauté. PROPOS RECUEILLIS PARA.C. Nationalités 40 nationalités différentes dans les trois pôles du groupe à Monaco. Chiffred affaires 4milliards de dollars en mois La durée du chantier mené à Singapour tonnes Le poids de la tourette fabriquée à Singapour. Les plus grosses vont jusqu à tonnes. 40 millions de dollars La somme investie chaque année en recherche et développement.

4 Mardi 11 novembre2014 Leur mission :vendre l imagedelaprincipauté L Automobile club de Monaco et la Direction du tourisme et des congrès était du voyage àsingapour avec la CDE. Deux institutions aux allures de VRP de Monaco Q uand elle part en mission économique à l étranger, la Chambre dedéveloppement économique n emmène pas que des chefs d entreprise dans ses bagages. Il y a parfois des représentants d institutions monégasques qui ont un réel intérêt à nouer des contacts ou renforcerdes liens dans les pays visités. C est le cas àsingapour. L Automobile club de Monaco et la Direction du tourisme et des congrès en attestent. Depuis qu il a grandement contribué à la naissance du Grand Prix de Singapour en 2008, l ACM est toujours accueilli les bras ouverts par la Singaporemotorsportassociation et son président Leslie Chang. Ruchdi Hajjar, le directeur général de l ACM, est donc venu en ami. Pour sa part, Guillaume Rose, le directeur du Tourisme et des congrès,a fait le déplacement asiatique avec une idée bien précise derrièrelatête :ouvrir un bureau de la DTC à Singapour.C est quasi chose faite. Ces deux exemples montrent qu au-delà d aider les entreprises à faire du business dans les pays ciblés, la CDE permet à Monaco de rayonner à l étranger. ARNAULT COHEN Guillaume Rose n est pas venu pour rien. Le directeur du Tourisme et des congrès,comme cela luiarrive fréquemment, en tout casàchaque fois qu il y voit un intérêt touristique, faisait partie de la délégation conduitepar la CDE à Singapour. Le VRP du tourisme monégasque àl étranger arencontré ses homologues locaux afin de connaître avec précision les habitudes des Singapouriens et voir ce que Monacopouvait leur apporter. «Mieux les connaîtrepour mieux les attirer et les servir»,résume Guillaume Rose. C est Singapour et Monaco: une histoire d amour automobile Difficile pour Ruchdi Hajjar de ne pas faire partie de la délégation. Le directeur général de l Automobile club de Monaco ne pouvait pas fairel impasse sur la mission économique menée à Singapour par la CDE. Et pas seulement parce que son fils vit dans ce petit pays d Asie du Sud-Est (notre édition du 8novembre). Les liens sont forts, en effet, entre l ACM et son homologue locale, la Singapore motors association (SMA). «Depuis très longtemps, le président Boeri et moi-même, en tant que membres de la FIA, nous avons lié des liens d amitié avec le président de la SMA, explique Ruchdi Hajjar. Bien avant, d ailleurs, que le Grand Prix de Singapour ne voie le jour.» «Ils avaient besoin d apprendre» En 2006, une délégation singapourienne vient à Monaco pour visiter les infrastructures du Grand Prix, observer son déroulement. C est alors le seul à se dérouler en ville. Une autre revient l année suivante. Cette fois-ci, avec deux ministres (Transports et du Tourisme), des responsables de la sécurité et de la police de Singapour. «Ils avaient besoin d apprendre, de recueillir un maximum d informations sur la manière d organiser un Grand Prix urbain.» Une troisième visite aura lieu en mai 2008, juste avant le premier Grand Ruchdi Hajjar et Michel Dotta, respectivement directeur général et président de la commission «Médias»del ACM, devant les tribunes du circuit du Grand Prix de Singapour. ce qu il fait àchaque fois qu il est en déplacement. Mais en débarquant àsingapour,celui-ci avait une autreidée derrièrelatête. Celle d ouvrir un bureaude représentation de Monaco dans cetterégion du globe. Actuellement, la DTCen dispose de neuf dans le monde. Au 1 er janvier 2015, elle en compteradeux de plus,avecsao Paulo et Singapour.Ces derniers jours, Guillaume Rose,accompagné de Christophe Brico, chargé du marketing àla DTC, notamment pour l Asie,amultiplié les consultations. «Nous avions passé un appel d offres pour La Direction du tourisme ouvre un bureau à Singapour Guillaume Rose, VRP du tourisme monégasque à l étranger trouver une sociétéchargée de représentermonacoen Asie du Sud-Est, en Chine et àtaïwan. Je pense qu on l a trouvée.» Segment haut de gamme Cettesociétéserachargée de vendreladestination monégasque auprès des agents de voyage de ces pays asiatiques. Guillaume Rose est persuadé du potentiel de cetteclientèle pour la Principauté :«Actuellement, 5%de nos visiteurs viennentd Asie. Des payscomme Singapour sont sous-représentés. Or,ilya ici une clientèle haut de Prix de Singapour, en septembre de cette année-là. Durant ces trois années, l ACM a dégagé une équipe chargée de tout montrer aux Singapouriens. Les installations, le montage du circuit, les conditions de sécurité, la direction de course, l accueil du public et des VIP... Tout le savoir-fairedel ACM, en somme. La SMA s est largement inspirée de l expérience monégasque en matière de sécurité, le point essentiel, mais aussi de gestion des flux de spectateurs. Àcet égard, Singapour aconçu un système de circulation en souterrain. «Ils ont utilisé notre savoir-faire aérien en souterrain», résume le directeur général de l ACM. «Nous ne sommes pas exportables» Aujourd hui, le Grand Prix de Singapour est bien rodé. Grâce à l expertise offerte par l ACM. Gratuitement. Pourquoi? «Pour le bien du sport automobile et pour l image de la Principauté»,répond Ruchdi Hajjar.Pour que l on sache que le Grand Prix de Singapour s est inspiré du Grand Prix de Monaco. Les médias, àl époque, ont largement relayé le message. Michel Dotta, le président de la commission «Médias Grand Prix et Rallye», se souvient encore du titre d un journal de Singapour : «Onveut devenir le Monaco de l Asie.» Lors de la retransmission du premier Grand Prix de Singapour,toutes les télés avaient également salué l aide monégasque. Depuis, l ACM a reçu de nombreuses sollicitations de villes candidates àl organisation d un Grand Prix. La dernière date de cet été. Bakou, la capitale de l Azerbaïdjan, a sollicité l ACM. «Nous avons refusé parce qu ils souhaitaient que l on envoie nos commissaires sur place, indique Michel Dotta. Ce n est pas notre vocation. Nous sommes d accord pour livrer notre expertise, mais à Monaco. Nous ne sommes pas exportables.» gamme et voyageuse, qui a enviededécouvrir l Europe.» D où le choix d ouvrir un bureauàsingapour rayonnantdans toutelarégion, plutôt qu en Chine. «Nous ne recherchons pas le tourisme de masse, développe le patron de la DTC. Mais plutôt le segmenthaut de gamme. Singapour est un excellentrelais,trèsperformant, ycompris pour toucherlaclientèle chinoise aisée.» Le bilan de cette mission àsingapour est donc très positif pour la DTC. «C est un déplacementidéal au moment idéal.»

5 Rédaction : 41, rue Grimaldi Tél Eurosud publicité : 41, rue Grimaldi, Monaco - Tél La hautesociétéasiatique en voyage avec le princealbert Le quatrième dîner de gala organisé àsingapour au profit de la Fondation Prince Albert II a réuni, hier soir, quelque six cents convives. Il apermis de récolter euros D ans cette région du globe, c est probablement le rendez-vous mondain de l année. Il ne se produit d ailleurs qu une année sur deux. C est dire s il est attendu. Dans le grand salon du prestigieux hôtel Marina Bay Sands, six cents personnes venues de toute l Asie, notamment de Chine, Hong Kong, Thaïlande, Indonésie et, bien entendu, de Singapour, ont participé au dîner de gala organisé au profit de la Fondation Prince AlbertII. Le souverain était présent, comme àchaque fois depuis Mais cette année, en raison de sa grossesse, la princesse Charlène n a pas pu être duvoyage. Un invité d honneur était toutefois à ses côtés, en l occurrence Tommy E. Relmengesau Jr, le président de la Républiquedes Palaos, petit pays situé àl est des Philippines. Pas très loin de Singapour. Mais très proche dans le cœur du souverain monégasque. Tommy E.Relmengesau Jr, leprésident de la République des Palaos, était présent aux côtés dusouverain monégasque. (Photos A.C.) Parmi les invités également, la délégation d entrepreneurs de la Principauté, actuellement en mission économique à Singapour avec la CDE. A la baguette de cette soirée de gala, Jacky Deromedi (lire son entretien par ailleurs). La maîtresse de cérémonie a imaginé une mise en scène plutôt originale pour ses soirées de gala. Tout autour des tables des invités, des images sont projetées sur une toile tendue sur les murs de l immense pièce. Soit une surface de projection de 1800 m 2. Un thème est défini àchaque édition. En 2012, Jacky Deromedi avait voulu faire de son dîner de gala un événement mondain à l image de Monaco, une soirée reproduisant ici les bals de la Rose et de la Croix-Rouge, en projetant des images de la Principauté. Cette fois-ci, le thème du voyage aété retenu. De la carte d embarquement donnée à l entrée, à la ravissante jeune femme en robe longue, veste et casquette de pilote de ligne, ouvrant la soirée par un «Attachez vos ceintures!» elle chantera plus tard le culte «Voyage voyage» de Désireless, en passant par les quatremontgolfières suspendues sur la piste de danse, tout tournera autour du voyage. Ou plutôt des voyages, ceux que le prince Albert II a réalisés dans sa vie. «Tous ces endroits du monde où la Fondation Prince Albert II mène des actions, avec également des images des expéditions du prince»,commente Jacky Deromedi. Les images de ses expéditions accompagneront ainsi les convives tout au long de la soirée. Laquelle aura rapporté dollars singapouriens, soit un peu plus de euros. Un tiers de la somme servira à soutenir l airemarine protégée de la République des Palaos de son «ami»tommy E. Relmengesau. ARNAULTCOHEN Questions à Jacky Deromedi, ex-consul de Monaco à Singapour ««ReproduireàSingapour un gala à l image de Monaco» Hier soir,jacky Deromedi a organisé son quatrième événement mondain au profit de la Fondation Prince Albert II, dans le grand salon du Marina Bay Sands,l emblématique hôtel de Singapour,avec ses trois tours et sa piscine à débordement perchée au 57e étage. Jacky Deromedi est l ex-consul de MonacoàSingapour,fonction qu elle a dû abandonner en décrochant le mandat de sénatricedes Français de l étranger aux dernières sénatoriales. D où vous est venue l idée de créer ce dîner de gala? J ai eu envie de reproduire à Singapour un gala à l image de Monaco. Lesbals de la Rose et de la Croix-Rouge ont une immense notoriété ici.tout comme la Principauté. Parailleurs, la Fondation Prince Albert II développe beaucoup de projets, notamment dans cetterégion. Et comme il lui faut des fonds pour les nourrir,j ai décidé d organiser un premier dîner de gala. Quand a-t-il eu lieu? En Depuis,j en propose un tous les deux ans. Le princeest toujours présent. La dernière fois,le souverain était accompagné de la princesse Charlène. C est important pour les invités. Ils viennent de toute l Asie pour assister à ce rendezvous,sans douteleplus glamour de la région. Combien comptez-vous d invitésàchaque dîner et combien cela rapporte-t-il à la Fondation? La première année,nous avions 180 convives.puis 300. Et 600 en Nous nous limitons désormais àcenombre. La dernière édition a rapporté dollars singapouriens, soit environ euros. Vous vivez ici depuis vingt-cinq ans,dont dix à représenter Monaco. Vous êtes un peu devenue le relais du souverain dans la région... Effectivement. Le prince est très souvent invitéàparticiper àtous les événements qui touchent à l environnement, au climat. Il ne peut pas répondre à toutes les sollicitations. Dans ce cas, je le représente. Et vous continuerez,même si vous n êtes plus consul? Oui, je feraiaumieux pour agir à Singapour au profit de Monaco et de la fondation du prince. Je continuerai aussi à organiser un gala une année sur deux. PROPOS RECUEILLIS PARA.C. Le programme du Prince Le princealbert II est arrivé à Singapour vendredi pour une visite de deux jours.après une réunion de travail avectonytankengyam, le président de Singapour,le souverain arejoint la délégation de la Chambre de développement économique de Monaco, actuellement en mission dans ce pays.hier,avec la vingtaine d entrepreneurs monégasques,le princealbert II avisité l énorme chantier naval mené par la société monégasque SBM Offshore à Singapour,qui consiste à transformer un pétrolier en plateforme de forage en mer mobile,capable de pomper du pétrole à3000 mètres de profondeur (reportage dans notre prochaine édition). Hier,lesouverain avisité les locaux du Complexe mondial Interpol pour l innovation àsingapour, avant d assister au dîner de gala organisé au profit de sa fondation.

6 Mercredi 12 novembre 2014 Mission Singapour :unbon cru pourl économie monégasque Tant sur le plan du business que des visites et des à-côtés, le voyage organisé par la CDE à Singapour, du4au10novembre, restera un grand cru pour les entrepreneurs monégasques S ans eux, les missions économiques de la CDE n existeraient pas. Ils composent les délégations, gèrent les réservations d hôtel, d avion et de taxis, calent les rendez-vous pour les chefs d entreprise, organisent les rencontres, conférences et autres visites. Ils vérifient tout. Ces chevilles ouvrières s appellent Vincent Lozza, directeur général chargé notamment d organiser les missions économiques, sa collaboratrice Virginie Gianangeli et Dany Rubrecht, directrice de la communication. Nous avons décidé de dresser avec eux le bilan de cette mission de six jours àsingapour. Vingt-sept personnes représentant quinze entreprises ou institutionsdelaprincipauté étaient du voyage. La particularité de cette destination asiatique est que les visites d entreprises sont payantes. Environ 400 euros le rendez-vous. Craignant que cela ne freine les demandes des Monégasques, la CDE adécidé de prendre en charge la moitié de ces dépenses. Le nombre d entrevues «be to be» un entrepreneur monégasque avec un autre singapourien,organisées par le Chambre de développement économique avec la Chambre de commerce française de Singapour, du coup, n a pas été affecté. Cinq sociétés sont passées par la CDE, les autres ont utilisé leurs propres réseaux professionnels. C est notamment le cas de Martin Péronnet, le directeur général de Monaco Telecom, qui a multiplié les rencontres à Singapour, dans le but de concrétiser un projet d enverguredont il dévoilera la teneur dans quelques mois. Premier bilan : «Ils sont tous contents de leurs rendezvous», assure Vincent Lozza. «Tisser des réseaux» Les entrepreneurs monégasques, aujourd hui à Singapour comme avant au Gabon, àmoscou ou encore à Hong Kong, mettent aussi au crédit des missions économiques de la CDE «l intérêt de se rencontrer, de se connaître, de tisser des réseaux», explique Vincent Lozza. «Ilsecrée une osmose entre eux, ils ont un Le même jour, les membres de la délégation ont revêtu, le matin, une combinaison de sécurité pour visiter le chantier de SBM Offshore et, le soir, robes longues et smokings pour assister àundîner de gala auprofit de la Fondation Prince Albert II. (Photos DR) peu l impression de promouvoir ensemble Monaco», complète Dany Rubrecht. Certains patrons monégasques découvrent alors qu ils pourraient faire affaire. Exemple :Erminio Giraudi, le fondateur du groupe Giraudi (import-export de viande, restauration, mode, bijoux et accessoires pour Au service de Kate Winslet...entre autres «L Asie, c est un peu l usine du monde. Nous devons y être.» Alexandre Trueba codirige WES (World Express Services) avec Thierry Cognard. Leur société, spécialisée dans le transportàl international par avion, existe depuis quinze ans. Elle s est installée àmonaco l an dernier. Ces sympathiques entrepreneurs n ont pas hésité une seconde pour rejoindrelamission économique de la CDE àsingapour. «Jusqu en 2008, nous avions une stratégie sur l Asie avec une implantation àhong Kong, poursuit Thierry Cognard. La crise nous a un peu freinés. Aujourd hui, il nous faut revenir ici.» Durant quatre jours, ils ont rencontré des confrères transitaires de Singapour. Des résultats concrets? L avenir le dira. «Pour nous, ce déplacement est une réussite, estime Alexandre Trueba. Il va nous permettre de solidifier notre organisation.» Grosse livraison en plein Grand Prix Les missions économiques de la CDE sont aussi l occasion de découvrir des entreprises peu connues mais qui méritent de l être. Celle-ci en fait partie. Le métier de WES, on l a vu, est le transport àl international. Ce que l on sait moins, c est que sa vraie spécialité est le transport d objets d art, de luxe, de mode, de haute couture. La niche «très haut de gamme»des transitaires. Avec son lot d anecdotes. Les faits d armes de ces deux garçons ne manquent pas de sel. Il yatrois ans, àlaveille de la cérémonie des Oscars àlos Angeles, Kate Winslet, habillée de pied en cap par Yves Saint-Laurent, essaie des escarpins. Ils sont trop petits. La maison de haute couture fait appel à WES. Leur mission :récupérer à Venise une paire de chaussures à la bonne taille dans les quatre heures et les livrer à l hôtel de l actrice juste avant la cérémonie. Mission accomplie. Plus récemment, et plus localement, Thierry CognardetAlexandreTrueba ont réalisé, incognito, un petit exploit technique :livrer au Musée océanographique toutes les œuvres de l exposition «On sharks & humanity», et les installer avec l aide d une grue, le tout en plein Grand Prix de Monaco. «Nous avons travaillé de nuit pour pouvoir acheminer les huit conteneurs sur le parvis du musée», indique Alexandre Trueba. Cette spécialité dans le domaine du transport demarchandises à forte valeur ajoutée, la société monégasque entend maintenant la proposer sur le marché asiatique. «Voilà pourquoi nous avions besoin de rencontrer des confrères locaux qui nous ressemblent, capables de répondre, comme nous, àtoutes les demandes.» Même les plus extravagantes. téléphones mobiles),après avoir sympathisé avec les deux codirigeants de la société WES (lirepar ailleurs), a appelé sa secrétaire pour caler un rendez-vous dès leur retour àmonaco Deux autres patrons ne se connaissaient pas : «Jean- François Maechel, du groupe Naurex (assistance technique en milieu industriel, NDLR), et Bruno Chabas, de SBM Offshore, ont compris qu ils pouvaient travailler ensemble. Ils ont prévu de se revoir», ajoute Virginie Gianangeli. Moment rare avec le prince Et puis, dans toute mission Le saviez-vous?une petite entreprise monégasque, franchement pas très connue en Principauté, fait son trou en Asie. HRMS Consulting est une sociétéspécialisée dans les ressources humaines. Fondée voici18 ans,elle emploie 100 consultants dans 12 bureaux et travaille dans 40 pays. «Lapetiteboîtemonégasque adetrèsbelles référencesenasie du Sud-Est. À MonacoetenFrance, on doit se battre. Ici, on vientnous chercher»,savourehicham Moudden, son dirigeant, lors d une conférencequ il a animée afin d aider les entrepreneurs monégasques qui le souhaitent às installer en Asie. En fin connaisseur du marché asiatique,leconsultant, qui partage son temps entremonacoetsingapour,a livré, pays par pays,toutes les données dont les entrepreneurs ont besoin :PIB, économique de par la CDE, il yales à-côtés. Des visites, des cocktails, des soirées. De ce point de vue-là, àsingapour,lebilan est particulièrement éloquent. La délégation monégasque a profité de trois moments exceptionnels :la visite d un chantier naval hors normes mené par un fleuron monégasque (Monaco-Matin du 10 novembre), un dîner de gala au profit de la Fondation Prince Albert II(Monaco-Matin du 9 novembre) et un cocktail dînatoire offert par la CDE, vendredi soir,en présence du souverain. Ce dernier moment s est avéré très particulier. Intimiste. Le prince Albert est resté deux heures et demie, passant du temps à discuter librement avec les entrepreneurs monégasques. «C est une chance énorme, se réjouit Vincent Lozza.Le souverain a passé du temps avec nous, rien qu avec nous. Les membres de la délégation ont vraiment apprécié. Les retours sont dithyrambiques.» ARNAULT COHEN La PME monégasque qui s éclate en Asie régime politique,potentiel d embauche,langues parlées,niveaux de salaires, spécificités des ressources humaines. Aujourd hui, HRMS Consulting réalise les deux tiers de son chiffred affaires en Asie. Sa plus grosse filiale (40 personnes)est basée à Singapour. «Onvient d ailleurs de remporterle marché pour gérer tous les emplois du gouvernement de Singapour»,annoncefièrement Hicham Moudden. Il ajoutedans un grand sourire : «Singapour est un super payspour fairedu business.» De quoi donner des idées àcertains...

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT

SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT SERVICES FINANCIERS SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT DIDIER BERT COLLABORATION SPÉCIALE Tarik Haned est planificateur financier à la Caisse Desjardins des Versants du mont Royal, à Outremont. Il répond à nos

Plus en détail

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.»

Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Enthousiasme? «Helvetia un lieu pour travailler avec de l espace pour vivre.» Apprentissage de commerce. Pour bien démarrer dans la vie professionnelle. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche.

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche. Madame la Secrétaire Générale,.. Tester dans l Auxerrois, une invention d Alsace du Nord qui fonctionne depuis trois ans, était une excellente idée surtout quand je vous aurais dit que mon activité professionnelle

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012

Rapport d expérience. Julie Hammer Grenoble Ecole de Management. Stage 2012 Stage 2012 Grenoble Ecole de Management Stage 2012 I. Vie pratique Il y a six ans, Rotary International m a donné l opportunité d aller étudier un an à l étranger. Cette expérience a été la plus enrichissante

Plus en détail

Opération de promotion LONDON 29

Opération de promotion LONDON 29 Opération de promotion LONDON 29 29 Septembre 2010 Presse écrite : 3 articles Monaco drague les Britanniques Monaco veut conquérir le marché britannique. Le 29 septembre, la direction du tourisme (DTC)

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles

Etudiants et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles et jeunes diplômés : les aspirations professionnelles Sondage de l Institut CSA pour LinkedIn Février 203 Sommaire Fiche technique du sondage p 3 Des jeunes optimistes pour eux-mêmes malgré un contexte

Plus en détail

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens!

Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Le Programme virtuel MentorVirtuel contribue à créer de précieux liens! Daniel est un étudiant de quatrième année en génie minier à l Université de la Colombie-Britannique. Il aimerait travailler pour

Plus en détail

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013

Discours d ouverture de Michèle Bourque présidente et première dirigeante Société d assurance-dépôts du Canada Ottawa mercredi 6 février 2013 1 Première conférence du Comité régional de l AIAD (Association internationale des assureurs-dépôts) pour l Amérique du Nord sur les règlements transfrontières et les institutions-relais Discours d ouverture

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Recueil de témoignages de titulaires d un bac STG ou professionnel de comptabilité 12 rue Dessaignes 41016 BLOIS CEDEX bts-dessaignes.org Téléphone : 02 54

Plus en détail

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires

Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Le plan d actions pour passer aux prochains paliers 10 étapes pour développer vos revenus et vos résultats en affaires Si vous souhaitez développer votre audience, votre clientèle et vos revenus, voici

Plus en détail

Conseils pour votre recherche d entreprise

Conseils pour votre recherche d entreprise Conseils pour votre recherche d entreprise BPC-ESC Freyming BPC-ESC Metz 2 rue de Savoie 57800 FREYMING-MERLEBACH 03 87 94 54 98 06 19 73 07 63 www.bpc-esc.com contact@bpc-esc.fr Suivez notre page :Bpc-esc

Plus en détail

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco

Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco UNIVERSITE PIERRE MENDES FRANCE Rapport de fin de séjour Bourse Explora Sup Stage à San Francisco Du 2 mai au 8 juillet. 2 P a g e a) Vie pratique : Logement : A San Francisco, je logeais dans une résidence

Plus en détail

Dossier d expatriation

Dossier d expatriation 3 ème année IPAG Alexis Keuleyan Dossier d expatriation Expatriation réalisée dans l université d Huddersfield en Angleterre. Arrivant à la fin de mon premier semestre de 3 ème année à l IPAG, que j ai

Plus en détail

Emmanuel Cohen DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT DE VOYAGEURS DU MONDE. Bruno Billière DIRECTEUR GÉNÉRAL D EVENTEAM INTERVIEW CROISÉE.

Emmanuel Cohen DIRECTEUR GÉNÉRAL ADJOINT DE VOYAGEURS DU MONDE. Bruno Billière DIRECTEUR GÉNÉRAL D EVENTEAM INTERVIEW CROISÉE. POUR SE POSITIONNER SUR CE TYPE D ÉVÉNEMENTS DE CETTE AMPLEUR, IL FAUT ÊTRE CAPABLE D INVESTIR PRÈS DE 10 MILLIONS D EUROS, NOTAMMENT POUR L ACHAT DE LA BILLETTERIE ET DES STOCKS. LA PRESSION FINANCIÈRE

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

Est. 1978. un Entrepreneur. Rencontre avec. Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo

Est. 1978. un Entrepreneur. Rencontre avec. Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo Est. 1978 Rencontre avec un Entrepreneur Numéro 1 : De l utile à l indispensable, découverte de Souscritoo Rencontre avec P. De La Chevasnerie, fondateur de Souscritoo Philippe De La Chevasnerie, 25ans,

Plus en détail

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite Sommaire Tchip, un concept unique p 04 4 forfaits, un succès! Gaieté et visibilité Ambiance actuelle Des produits professionnels n 1 Une communication nationale et locale pour une identité forte Le Groupe

Plus en détail

Patrick VIDAL AU CHEVET DE FRANCE. OU COMMENT ESSAYER De LA soigner

Patrick VIDAL AU CHEVET DE FRANCE. OU COMMENT ESSAYER De LA soigner Patrick VIDAL AU CHEVET DE FRANCE OU COMMENT ESSAYER De LA soigner 1 Patrick VIDAL Au chevet de France Ou comment essayez de la soigner 2 Toute reproduction ou publication partielle, de cet ouvrage est

Plus en détail

XX IÈME EDITION. Bernard Ramanantsoa Directeur Général d HEC Paris

XX IÈME EDITION. Bernard Ramanantsoa Directeur Général d HEC Paris 3 En 2005, trois étudiants de l école lançaient sur le campus le premier Class Gift des Elèves, illustrant par leur action solidaire l entraide qui fait la force du réseau HEC. Jamais démenti depuis, cet

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec

Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Plateforme électorale Candidature à la présidence du Conseil national des cycles supérieurs Fédération étudiante universitaire du Québec Bruno Belzile Candidat au doctorat en génie mécanique, Polytechnique

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir contacté Activ Expertise Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir Vous allez comprendre à la lecture des pages suivantes pourquoi le métier formidable de diagnostiqueur immobilier

Plus en détail

Decouvrir. Une association unique en France

Decouvrir. Une association unique en France Decouvrir Une association unique en France Les Routes de la Soie est une association biculturelle rassemblant des étudiants des meilleures grandes écoles françaises et des plus prestigieuses universités

Plus en détail

elle devrait bientôt débarquer en Belgique.

elle devrait bientôt débarquer en Belgique. Vendue à bas prix, dès la fin de ce mois, la Way-C est la première tablette conçue sur le continent noir. Selon son concepteur congolais (Brazzaville), elle devrait bientôt débarquer en Belgique. C est

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution

Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution Les secteurs qui recrutent Finance, audit, conseil, industrie, grande consommation, distribution On trouve des diplômés des écoles de commerce dans tous les secteurs d activité. C est l avantage qu offrent

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

La réduction du temps de travail

La réduction du temps de travail Activité pour la classe : CFTH La réduction du temps de travail Cette fiche contient : un texte informatif sur la «RTT» des questions ouvertes sur ce texte une activité de compréhension et d expression

Plus en détail

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR

L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Sismographe L AMOUR EST UN SOUFFRE-BONHEUR Mon Petit Éditeur Retrouvez notre catalogue sur le site de Mon Petit Éditeur : http://www.monpetitediteur.com Ce texte publié par Mon Petit Éditeur est protégé

Plus en détail

Dans l'édition du soir. Budapest, capitale de la couronne low cost

Dans l'édition du soir. Budapest, capitale de la couronne low cost Dans l'édition du soir. Budapest, capitale de la couronne low cost France - 16 Avril 2014 Budapest, capitale de la couronne à bas prix Correspondance à Budapest, Hélène Bienvenu et Julien Descalles L'édition

Plus en détail

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage.

guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. guide du stagiaire Comment démarcher les entreprises, se présenter, décrocher un stage. Un stage en entreprise réussi, c est une vocation professionnelle qui prend vie. Ce petit guide pratique t accompagne

Plus en détail

INFRA 2013. Notes pour une allocution de M. Stéphane Bilodeau, ing. Vice-président aux affaires publiques de l Ordre des ingénieurs du Québec

INFRA 2013. Notes pour une allocution de M. Stéphane Bilodeau, ing. Vice-président aux affaires publiques de l Ordre des ingénieurs du Québec INFRA 2013 Notes pour une allocution de M. Stéphane Bilodeau, ing. Vice-président aux affaires publiques de l Ordre des ingénieurs du Québec Centre des congrès de Québec Mercredi le 4 décembre 2013 Mesdames

Plus en détail

Milieu résidentiel, milieu ouvert, deux manières différentes de concevoir l éducation? VINCENT Claude 1

Milieu résidentiel, milieu ouvert, deux manières différentes de concevoir l éducation? VINCENT Claude 1 Milieu résidentiel, milieu ouvert, deux manières différentes de concevoir l éducation? VINCENT Claude 1 Tout au long de ce récit, je vais essayer de vous faire part de quelques réflexions émanant de ma

Plus en détail

Enquête sur l innovation. wallonnes

Enquête sur l innovation. wallonnes Enquête sur l innovation chez les TPE/PME wallonnes 7 TPE/PME wallonnes sur 10 innovent Lorsqu elles innovent et qu elles se font aider pour cela, elles enregistrent une croissance de 27,5% de leurs marges

Plus en détail

L agence Style Révélation Centre de formation et Conseil en Image sur la métropole Lilloise DOSSIER DE PRESSE. Octobre 2012

L agence Style Révélation Centre de formation et Conseil en Image sur la métropole Lilloise DOSSIER DE PRESSE. Octobre 2012 L agence Style Révélation Centre de formation et Conseil en Image sur la métropole Lilloise DOSSIER DE PRESSE Octobre 2012 En résumé Stefania, directrice de l agence Style révélation décide après 17 ans

Plus en détail

Centre International de Développement et de Recherche

Centre International de Développement et de Recherche Centre International de Développement et de Recherche Principes de management collectif Publication UNGANA 1304 CIDR Tous droits de reproduction réservés SE Séquence 1: Les stades de développement d'une

Plus en détail

Après le bac, trouver sa voie

Après le bac, trouver sa voie novembre 2014 Après le bac, trouver sa voie Vous êtes au lycée et l on vous demande de faire des choix. Choix de bac, choix de filière Pas de panique. Avec un peu de méthode, on y arrive! S orienter c

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve

Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve Témoin : Julie Michalland pour l Association Une Rive, Un Rêve * Peux-tu nous expliquer en quoi a consisté l'association Une Rive, Un Rêve? Quel était votre projet? Avant tout amis depuis longtemps, nous

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. Christian LE LANN, Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de Paris, les membres élus, Fabrice JUGNET, Secrétaire général, directeur des services et l ensemble du personnel vous souhaitent

Plus en détail

II. Commerce des marchandise

II. Commerce des marchandise II. Commerce des marchandise En, le commerce des marchandises a augmenté de 14 pour cent en volume. Parmi les grands groupes recensés, ce sont les produits manufacturés qui affichent la croissance la plus

Plus en détail

Guangzhou, en Chine, du 11 au 14 novembre 2014. Préparé par Joe Lam

Guangzhou, en Chine, du 11 au 14 novembre 2014. Préparé par Joe Lam ITS China Guangzhou, en Chine, du 11 au 14 novembre 2014 Préparé par Joe Lam Résumé Mon voyage en Chine pour la participation réussite. Il a contribué à raffermir la relation entre STI Canada et ITS China

Plus en détail

Learning by Ear 2009 Droits des enfants 02 Le travail des enfants

Learning by Ear 2009 Droits des enfants 02 Le travail des enfants Learning by Ear 2009 Droits des enfants 02 Le travail des enfants Thème : Le travail des enfants Rédaction : Yann Durand Traduction : Femmes Hommes Age IN/OUTRO X indifférent Narrateur X Env. 25 ans Abdoulaye

Plus en détail

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE

LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE LES RÉSEAUX SOCIAUX ET L ENTREPRISE PAR MADAME CHRISTINE LEROY COMMUNITY MANAGER, AGENCE NETPUB Tout d abord, je voudrais remercier le Professeur Drouot de m avoir invitée à cette passionnante table ronde.

Plus en détail

French Beginners (Section I Listening)

French Beginners (Section I Listening) 2008 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE SPECIMEN EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Question 1 Les jeunes d aujourd hui deviennent de plus en plus obèses. Lorsqu ils rentrent chez eux

Plus en détail

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble

Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux. Faisons. bouger. le monde. ensemble Faisons bouger ensemble Employé(e) de commerce CFC Branche Logistique et Transports Internationaux le monde J assume depuis le début des responsabilités dans cet emploi. Mon travail est très apprécié dans

Plus en détail

La Chambre de Commerce Italienne pour la Suisse CCIS

La Chambre de Commerce Italienne pour la Suisse CCIS La Chambre de Commerce Italienne pour la Suisse CCIS La Chambre de Commerce Italienne - CCIS (Camera di Commercio Italiana per la Svizzera) a été fondée en 1909 à Genève et transférée à Zurich durant les

Plus en détail

Partie I L Allemagne

Partie I L Allemagne Partie I L Allemagne Avant-propos L Allemagne est le premier partenaire économique de la France, le plus grand marché de consommateurs en Europe et, selon la banque mondiale, c est le pays qui est actuellement

Plus en détail

Accueil dans l université

Accueil dans l université L université dans laquelle j ai effectuée mon échange universitaire en S5 est Kyung Hee University dans la ville de Séoul en Corée du Sud. J ai choisi cette université pour en premier lieu le pays qui

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail

SAMEDI DES METIERS Comment devenir gestionnaire de ferme ou Farm Manager? Par M. Urbain GBEOU

SAMEDI DES METIERS Comment devenir gestionnaire de ferme ou Farm Manager? Par M. Urbain GBEOU SAMEDI DES METIERS Comment devenir gestionnaire de ferme ou Farm Manager? Par M. Urbain GBEOU INTRODUCTION L environnement dans lequel nous vivons, dans lequel nous évoluons est justement ce qui détermine

Plus en détail

Discours de présentation du prix John-Leslie Dany Girard, B.A.A., FCGA Président du Conseil, CGA-Canada

Discours de présentation du prix John-Leslie Dany Girard, B.A.A., FCGA Président du Conseil, CGA-Canada Discours de présentation du prix John-Leslie Dany Girard, B.A.A., FCGA Président du Conseil, CGA-Canada Dîner des membres du Conseil d administration de CGA-Canada Hôtel Intercontinental Montréal Le vendredi

Plus en détail

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par

L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier. réalisée par L influence des medias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un partenaire financier Etude réalisée par Médias sociaux L influence des médias sociaux auprès des entreprises dans le choix d un

Plus en détail

Rapport de stage ANEMF

Rapport de stage ANEMF Rapport de stage ANEMF Introduction A l issue de ma 6ème année de médecine, j ai décidé de voir comment se passait la médecine ailleurs. Restait à choisir quelle destination, bien sur il était plus facile

Plus en détail

Parlement de la Communauté française

Parlement de la Communauté française Parlement de la Communauté française Question orale de Caroline Désir, Députée, à Jean-Marc Nollet, Ministre de la petite enfance sur «L'explosion démographique bruxelloise et l'accueil de la petite enfance»

Plus en détail

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous.

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous. 1 Sarah 1 Une jeune femme va vous parler de son travail. Lisez les questions suivantes, ensuite, écoutez l enregistrement et répondez en quatre mots au maximum. 1 Où est-ce que la jeune femme travaille?

Plus en détail

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen

GUIDE POUR AGIR. Comment FAIRE. des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES. Avec le soutien du Fonds social européen GUIDE POUR AGIR Comment FAIRE des candidatures SPONTANÉES JE DÉMARCHE LES ENTREPRISES Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi faire des candidatures spontanées? Tous les emplois créés, tous les

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE : ((LE GÉNIE POUR L INDUSTRIE))

L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE : ((LE GÉNIE POUR L INDUSTRIE)) L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE : ((LE GÉNIE POUR L INDUSTRIE)) Notes pour l allocution prononcée par M. Pierre Lucier, président de l université du Québec, lors de la collation des grades de l ÉCole

Plus en détail

SINGAPOUR & HONG KONG

SINGAPOUR & HONG KONG MISSION DE PROSPECTION COMMERCIALE HABITAT - DECORATION MOBILIER, LUMINAIRE, LINGE DE MAISON, JARDIN, 2 ND ŒUVRE DU BATIMENT Du 20 au 25 novembre 2011 OBJECTIFS DE LA MISSION Prospecter de nouveaux marchés

Plus en détail

Thèmes et situations : Personnel et législation sociale dans l entreprise. Fiche pédagogique

Thèmes et situations : Personnel et législation sociale dans l entreprise. Fiche pédagogique Ressources pour les enseignants et les formateurs en français des affaires Activité pour la classe : DFA1 Crédit : Joelle Bonenfant, Jean Lacroix Thèmes et situations : Personnel et législation sociale

Plus en détail

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 J ai fait mon stage dans une résidence de tourisme à la Rosière, en tant que réceptionniste. Mon rôle était d accueillir les clients et de

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

DELF 1 er degré - UNITÉ A4 - CORRIGÉ Session de mai 2004. ÉPREUVE ORALE (0h30)

DELF 1 er degré - UNITÉ A4 - CORRIGÉ Session de mai 2004. ÉPREUVE ORALE (0h30) DELF 1 er degré - UNITÉ A4 - CORRIGÉ Session de mai 2004 ÉPREUVE ORALE (0h30) EXERCICE 1 - IDENTIFICATION D ÉLÉMENTS SIGNIFICATIFS LIÉS À LA PRONONCIATION, À L INTONATION OU À L USAGE DES REGISTRES DE

Plus en détail

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine LIU Liya, Directrice de bureau à la NDRC (Commission nationale du

Plus en détail

Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova. Moscou 26 ami 2014

Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova. Moscou 26 ami 2014 Remise de l Ordre National du Mérite à Mmes Elena Vladimirovna Danilova et Natalia Vladimirovna Orlova Moscou 26 ami 2014 Discours de M. Jean-Maurice Ripert Ambassadeur de France en Russie Chère Elena

Plus en détail

Allocution de monsieur Ali HADDAD Président du Forum des Chefs d Entreprise

Allocution de monsieur Ali HADDAD Président du Forum des Chefs d Entreprise CONFERENCE SUR LES OPPORTUNITES D ECHANGES ET D INVESTISSEMENT ALGERIE USA Organisé par le Conseil d Affaires Algérie-USA (USABC) Et le Forum des Chefs d Entreprise (FCE) à Alger, le 2 Mars 2015 **********************************************

Plus en détail

Cursus scolaire avant le départ

Cursus scolaire avant le départ Depuis sa création en aout 2007, 326 participants sont partis dans le cadre du programme GO CAMPUS. CALVIN-THOMAS a effectué une enquête auprès des participants partis depuis au moins un an. Voici un compte-rendu

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

AUTOMNE 2011 ENQUÊTE SUR LE MÉTIER DE TRÉSORIER D ENTREPRISE. L échantillon 2011 :

AUTOMNE 2011 ENQUÊTE SUR LE MÉTIER DE TRÉSORIER D ENTREPRISE. L échantillon 2011 : LE TRÉSORIER D ENTREPRISE EN 2011 2 AUTOMNE 2011 ENQUÊTE SUR LE MÉTIER DE TRÉSORIER D ENTREPRISE Cette note de synthèse est le résultat de l enquête menée conjointement par Robert Half, spécialiste du

Plus en détail

NKUL BETI. econobeti

NKUL BETI. econobeti NKUL BETI econobeti Le réseau social d entraides pour la gestion des efforts et du génie ekang Paru le 08 Août 2010 Plateforme de communication Se préparer pour le Cameroun de Demain Sans une organisation

Plus en détail

De l objet au sujet d étude

De l objet au sujet d étude De l objet au sujet d étude 1 e étape : mon professeur me confie un objet d étude 1 - Les caractéristiques d un métier, les qualifications attendues et les formations correspondantes 2 - Les évolutions

Plus en détail

Le lycée pilote innovant de Poitiers

Le lycée pilote innovant de Poitiers Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (1998), «Le lycée pilote innovant de Poitiers : Futuroscope - 10 ans déjà», PEB Échanges, Programme pour la construction et l'équipement

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT

Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT Bac professionnel comptabilité E.U.R.L ALTITOIT SESSION 2009 SOMMAIRE I.Introduction 1 Pages II. Présentation de l entreprise 2 III. l organigramme de la société 3 IV. Description d un thème comptable

Plus en détail

The Hiring Process Report. Switzerland

The Hiring Process Report. Switzerland The Hiring Process Report Switzerland 2015 Le processus d embauche Les médias sociaux et les sites de carrières régulièrement mis à jour sont actuellement les moyens les plus populaires permettant de renforcer

Plus en détail

LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne

LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne LePhysionomiste.fr, la nouvelle adresse web des lieux incontournables de la nuit parisienne Difficile de trouver un outil qui répertorie à la fois les bars, clubs et autres établissements de nuit à Paris.

Plus en détail

Un salon BtoB fédérateur. Un carrefour pertinent pour la filière maritime européenne. 100% des exposants nous font confiance pour 2015

Un salon BtoB fédérateur. Un carrefour pertinent pour la filière maritime européenne. 100% des exposants nous font confiance pour 2015 C eux qui étaient là, si nombreux, s en souviennent. Alors que le rideau tombait sur la première édition d Euromaritime, nous parlions d émotion, de bonheur d être ensemble, de succès partagé. Car telle

Plus en détail

4 étapes pour lancer et réussir

4 étapes pour lancer et réussir 4 étapes pour lancer et réussir votre E-business au Cameroun. Ce document vous est offert gratuitement par le Cabinet Ebusiness Consulting Inc. Offrez le librement à vos clients et prospects imprimez le

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs,

Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, Inauguration du Master Sécurité Routière : Monsieur le Premier Ministre, Mesdames et Messieurs, C est toujours un grand plaisir de vous retrouver au Liban. Mais le plaisir se double aujourd hui d une grande

Plus en détail

23 è Salon de l'emploi et de la Création d'activités

23 è Salon de l'emploi et de la Création d'activités 23 è Salon de l'emploi et de la Création d'activités Présentation & Principaux résultats 2014 23 Salon de l'emploi ème et de la Création d'activités Un événement d envergure, unique en son genre. Au cours

Plus en détail

Check upon delivery. Discours. prononcé par. Monique Barbut, directrice générale et présidente. Fonds pour l environnement mondial

Check upon delivery. Discours. prononcé par. Monique Barbut, directrice générale et présidente. Fonds pour l environnement mondial Check upon delivery Fonds pour l environnement mondial Discours prononcé par Monique Barbut, directrice générale et présidente Fonds pour l environnement mondial Conférence africaine des ministres de l

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. ( Section I Listening) Transcript 2015 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners ( Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FE Chouette j ai anglais maintenant et après la récréation mes matières favorites. Vraiment

Plus en détail

Entrepreneurs d A s i e

Entrepreneurs d A s i e Entrepreneurs d A s i e A la rencontre des aventuriers des temps modernes Entreprendre Entreprendre Découvrir Découvrir Partager Partager Apprendre Apprendre Le Projet Trois Trois constats constats L Asie-Pacifique

Plus en détail

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur

> Présentation de l Association Petits Princes. > Dominique Bayle, une femme de coeur Dossier de Presse 2015 > Présentation de l Association Petits Princes > Bénévole à l Association Petits Princes : une aventure humaine exceptionnelle > Pour un même enfant, plusieurs rêves réalisés avec

Plus en détail

Mes grands-parents à La Havane en 1957

Mes grands-parents à La Havane en 1957 11 juin 2015 Mes grands-parents à La Havane en 1957 Mon histoire à Cuba commence avant ma naissance. Mon grand-père d origine québécoise et ingénieur à l époque pour la Ville de Montréal, a fait un séjour

Plus en détail

UN MOTEUR ÉCONOMIQUE DE PREMIER PLAN POUR LA COURONNE NORD

UN MOTEUR ÉCONOMIQUE DE PREMIER PLAN POUR LA COURONNE NORD GESTION BENOÎT DUMOULIN Dossier régional DEUX-MONTAGNES Benoît Dumoulin, président de GBD Construction UN MOTEUR ÉCONOMIQUE DE PREMIER PLAN POUR LA COURONNE NORD LAURÉATE DU PRIX LES GRANDS BÂTISSEURS

Plus en détail

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS

LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS LES CADRES ET LEUR CARRIÈRE : PROJETS ET CONSEILS Novembre 11 Plus de la moitié des cadres en poste envisage une mobilité professionnelle dans un avenir proche, que ce soit un changement de poste dans

Plus en détail