CesMonégasquesqui réussissent àsingapour

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CesMonégasquesqui réussissent àsingapour"

Transcription

1

2 Samedi 8novembre 2014 CesMonégasquesqui réussissent àsingapour François, Raymond et Ruchdi ont quitté la Principauté pour tenter l aventure professionnelle à plus de km de chez eux, en Asie du Sud-Est. Pari gagné haut la main S ix couples originaires de la Principauté vivent et travaillent àsingapour. Parmi eux, deux Monégasques, François Dotta et Raymond Franzi, et un enfant du pays,ruchdi R. Hajjar.Des fils de personnalités du monde des affaires de Monaco. Ilsévoluent dans le monde de la banque et de la finance. Ils ont visiblement réussi. L un en créant son entreprise,l autreenacquérant d importantes responsabilités, le dernier en s illustrant dans sa spécialité. Ils aiment leur vieen Asie du Sud-Estmais souffrent de l éloignement de Monaco. Nous les avons rencontrés hier, dans leur entreprise et lors d un cocktail donné en présencedu princealbertii, dans le cadrede la mission économique menée àsingapour par la Chambrede développement économique de Monaco (CDE), du 4au 10 novembre. Portraits. ARNAULTCOHEN François Dotta, entrepreneur de pèreenfils «Chaque matin, je n ai pas l impression d aller au boulot, tellement ce que je fais me plaît.» A33ans, François Dotta est un homme heureux. Comblé, sur tous les plans par sa vie à Singapour.Côté professionnel, le fils du président de la Chambre dedéveloppement économique de Monaco s épanouit à la tête du groupe EuroFin Asia (EFA), société financière qu il codirige avec ses deux associés. Côté personnel, il est marié depuis un an à une Vietnamienne qui lui a donné un fils voici six mois. La belle aventure débute lorsque François Dotta, diplômé du Ceram décide d ajouter une ligne de plus àson CV en s inscrivant àl Asian Institute of Technology de Bangkok. «Je voulais étudier à l étranger. L Amérique du Sud, l Australie et l Asie me tentaient. J ai été reçu à Bangkok.» Et là, un choix s offreaujeune diplômé. Décrocher un job ou le créer. «J ai préféré l aventure entrepreneuriale, explique-t-il. Ma mère, mon père et mes grands-parents sont chefs d entreprise. C est dans nos gènes...» François s associe avec un Américain et un Suisse de quinze et vingt ans ses aînés. Tous trois créent le groupe EFA en Dix ans plus tard, la société a bien prospéré. «Nous sommes maintenant près de quarante personnes, avec des bureaux en Suisse, à Dubaï, en Afrique du Sud et en Turquie.» François Dotta l entrepreneur pense rester encore de longues années àsingapour.d autant que sa vie personnelle est pleinement épanouie en Asie du Sud-Est. Une femme, un petit Eurasien et plein François Dotta : «Singapour est un peu ma seconde maison.» (Photos A.C.) de copains qui lui font dire que cette cité-état asiatique «est un peu [sa] seconde maison». Pourtant, il l assure avec les mêmes mots que ses amis monégasques de Singapour : «Monaco me manque. La famille et le pays me manquent. Mais pour l instant, il est impossible d y retourner. Si un jour je reviens, ce sera pour mener une autre carrière. Il faudra tout recommencer àzéro.» Raymond Franzi : ici, on l appelleray Avec les deux mains, en inclinant légèrement la tête. Raymond Franzi nous tend sa carte de visite àlamanière singapourienne. Par habitude. Sous le nom de son employeur, Deutsche Bank, on découvre que le Monégasque est ici «Ray Franzi». Et qu il occupe la fonction de «Managing director». Le titre n a rien d honorifique. Ray Franzi, 40 ans, marié et père de trois enfants est responsable des ventes pour les entreprises sur les produits de marché en Asie. Il gèreune équipe de 120 personnes. Parler de brillante réussite pour ce Monégasque du bout du monde est un euphémisme. Avant d en arriver là, Raymond, lui-même fils de banquier,a roulé sa bosse. Une maîtrise de mathématiques et un diplôme de l Edhec en poche, il effectue un stage dans une banque italienne ànew York. Là, il décide de poursuivreses études et décroche un MBA àladuke Ray Franzi gère une équipe de 120 personnes et s occupe de douze pays. University, en Caroline du Nord. Sa carrière démarre à Londres. Il change plusieurs fois de banque avant d entrer à la Deutsche en Qui l envoie à Singapour «pour structurer l Asie». Neuf ans plus tard, il en agravi, des échelons, le Monégasque. Alors, facile ou pas de progresser dans ce pays d Asie du Sud-Est? «Oui parce que nous sommes peu d Européens en Asie. Non car il faut jongler avec des nationalités et des cultures différentes. Je m occupe de douze pays. Les façons de travailler son différentes, les sensibilités aussi.» Ray Franzi apprécie la vie à Singapour et aime voir ses copains de Monaco. «Onse voit souvent. Ça fait du bien de parler français et de foot. Je regarde tous les matches de l ASM en direct à4heures du matin.» Pour lui aussi, le retour en Principauté est dans les tablettes.«cela fait vingt ans que j ai quitté Monaco. J y reviendrai pour mener ma seconde carrière.» Ruchdi R. Hajjar, né pourêtrebanquier «Leplus dur sera de parler en français. Je vais essayer de ne pas faire du Jean-Claude Van Damme...» Ruchdi R. Hajjar, le fils du directeur général de l Automobile Club de Monaco, vit depuis cinq ans à Singapour.L anglais est devenu une seconde langue maternelle pour cet enfant du pays. Ruchdi R. Hajjar parle aussi couramment une troisième langue, celle de la finance. «Je baigne dans la banque privée depuis tout petit. J ai effectué mon premier stage, à16ans, à la Compagnie monégasque de banque. Et j ai grandi boulevard des Moulins, entouré de banques...» Après avoir décroché un bachelor en Business Administration, spécialité finances, à l Université internationale de Monaco, le jeune homme débute sa carrière àdubaï, puis New York, avant de revenir en Principauté. En 2007, il entre à la BSI. Deux ans plus tard, cette banque suisse l envoie àsingapour. «Au départ, je comptais acquérir de l expérience en Asie du Sud-Est et repartir pour la partager ailleurs, en particulier à Monaco. Mais j y suis resté.» A34ans, Ruchdi R. Hajjar afait son trou àla BSI de Singapour, qui rayonne dans toute l Asie du Sud-Est. Sa spécialité? La gestion Ruchdi Hajjar,dans ses locaux avec vue imprenable sur le Singapour des affaires : «Onpeut réussir ici, mais il faut respecter les règles et les cultures du pays». de patrimoine. Le cœur de métier de cette banque privée, l une des plus anciennes de Suisse. Pour autant, réussir à Singapour dans ce milieu-là n est pas forcément facile pour l enfant du pays. «Lacompétition est rude et tout est basé sur la méritocratie. Si on se donne les moyens, on peut réussir,mais il faut respecter les règles et les cultures du pays.» Aujourd hui, sa vie est à Singapour mais Monaco lui manque. Il yretourne au moins deux fois par an, avec sa compagne. Une jeune femme originairedes Philippines.

3 Lundi 10 novembre2014 Bienvenue dans un chantier navald exception àsingapour Les Monégasques connaissent plus ou moins bien la société SBM Offshore. Une poignée d entre eux aeulachance de visiter l un de ses chantiers àsingapour,enprésence du prince Albert II Le prince Albert II, la délégation de la CDE et les responsables de SBM Offshore etkeppel Shipyardavant la visite dutanker. (Photos DR) U nprivilège. Les membres de la délégation emmenée ces jours derniers àsingapour par la Chambrededéveloppement économique de Monaco (CDE) ont vécu un moment rare, samedi matin. Ils ont eu l opportunité de visiter un chantier naval d exception, piloté par l un des leaders mondiaux de la recherche de pétrole en eaux profondes, réalisé par un mastodonte de la construction navale, dans le deuxième plus important port de commerce du monde. Excusez du peu. Pour couronner le tout, ces entrepreneurs monégasques ont pu bomber le torse tout au long de la visite, ce chantier naval étant orchestré par une société de la Principauté, SBM Offshore (SBMO). Comme tout se mérite, la délégation de la CDE adûse plier àdes consignes de sécurité extrêmement strictes. Les chefs d entreprise ont laissé leurs costumes et tailleurs dans le placard pour revêtir une combinaison blanche, des chaussures de sécurité, gants et lunettes de protection, sans oublier le très seyant casque de chantier. Et c est en présence du prince AlbertII, qui s est plié aux mêmes contraintes vestimentaires, que les Monégasques, après un briefing sur les consignes de sécurité, ont commencé à grimper des marches et des marches pour atteindrelesommet d un gigantesque pétrolier. Questions à Bruno Chabas,président de SBM Offshore «Notre volonté est de pérenniser l activitéàmonaco» Un projet de 1à2 milliards de dollars Ce «tanker»est en cours de transformation. SBM Offshore coordonne ce gros chantier mené par Keppel Shipyard à Singapour pour faire de ce navire une plateforme mobile d extraction de pétrole en eaux profondes. Le cœur de métierdelasociété installée à Monaco depuis les années soixante-dix. Les chiffres donnent le tournis :entrel achat du pétrolier (50 millions de dollars) et les travaux d ingénierie, de conception, d achat d équipement et de construction, le projet se chiffre entre unet deux milliards de dollars. Il faudra 36 mois pour achever la transformation du «tanker» en FPSO, pour Flotting Protection and Storage Offshore, la fameuse plateforme mobile de forage en mer. Samedi, les entrepreneurs monégasques ont assisté à l aménagement des quartiers qui permettront d accueillir quelque 150 personnes à bord pendant la dizaine d années que pourrait durer l extraction du pétrole dans les profondeurs du golfe du Mexique dans le champ pétrolier de Stone, début 2016, pour le compte de Shell. Le chantier consiste aussi et surtout à démonter tout le sommet du pétrolier et aménager un très large trou dans la coque qui permettra d accueillir la «tourette», le produit phare de SBMO. Il s agit d un équipement de 5000 à tonnes, selon les modèles, qui permet d extraire le pétrole jusqu à 3000 mètres de fond. En cas de cyclone, la tourette est décrochée de la plateforme, pour être reconnectée plus tard, l aléa climatique passé. Dernière particularité de cette technologie de pointe, l or noir pompé par le FPSO bénéficie d un premier traitement sur place, au cours duquel une séparation entre le gaz, l eau, le sable et le pétrole brut est opérée, avant son exportation et son raffinage. «Une fierté pour la Principauté» Tout au long de la visite, Bruno Chabas, le PDG de SBM Offshore, aéclairé les visiteurs et volontiers répondu à leurs questions (lire par ailleurs).etnotamment àcelles du prince AlbertII, visiblement impressionné par ce chantier d envergure, mené par une société monégasque. Interrogé à la descente du «tanker», le souverain ne s en est d ailleurs pas caché : «C est la première fois que je visite un tel chantiernaval. Il m était arrivé de voir des paquebots, des yachts et des bâtiments de la marine en construction, mais jamais un tanker en cours de transformation en vue d une exploitation pétrolière. C est très impressionnant.» Le souverain retiendra notamment la complexité technique et la technologie nécessaire pour créer et faire fonctionner une telle plateforme. Et ne boudera pas son plaisir en soulignant que cette technologie est conçue et développée àmonaco. «SBM Offshore est une société extrêmement performante, qui possède une longue habitude et une tradition dans ce secteur de pointe. Il convient d applaudir ce niveau de technologie, dont une grande partie est élaborée à Monaco. C est une fierté pour la Principauté.» Tous les visiteurs monégasques du chantier naval àsingapour en sont désormais convaincus. DE SINGAPOUR: ARNAULTCOHEN Repères Salariés 30 au départ à Monaco; 1500 aujourd hui;plus de dans le monde. Combien de chantiers comme celui-ci menez-vous? Cinq FPSO [Flotting Protection and Storage Offshore, le navire de forage en mer] et trois tourettes en construction. Comment passe-t-on du pétrolier à la plateforme de forage en eaux profondes? Dans le cas présent, avec Shell, nous avons réalisé les études d ingénierie et répondu à l appel d offres pour exploiter un champ pétrolier dans le golfe du Mexique. Nous avons ensuiteachetéce tanker,pour environ 50 millions de dollars. Dès qu il sera transformé en FPSO,nous le louerons à Shell pendant dix ans,tout en assurant les opérations de maintenance, de production et de sécurité. Peut-on chiffrer un tel projet? Entreunetdeux milliards de dollars,entrel achatdupétrolier,les travaux d ingénierie,deconception, d achat d équipement ou encore de construction. Pour la location, nous cherchons un taux de retour sur investissement de 12 %. La sociétésbm Offshores est installée à Monaco dans les années soixante-dix. Le début d une incroyable success story Créée en Hollande en 1965, la société est arrivée à Monaco avec une trentaine de salariés. Aujourd hui, elle compte plus de salariés dans le monde, dont 1500 àmonaco. Nous sommes à la pointe dans le domaine du forage en grande profondeur.nous fabriquons les plus grosses tourettes du monde. La société est l une des plus importantes capitalisations boursières en Hollande. Comment sont organisées vos équipes àmonaco? En trois pôles. L ingénierie regroupée au Neptune travaille sur les projets de tourettes et de FPSO, sur la construction et le développement technologique de pointe des systèmes d ancrage. Le groupe «opération»s occupe des bateaux construits,que l on garde en opération en Angola, au Brésil, au Texas et en Malaisie.Ils sont pilotés depuis Monaco. Enfin, la direction générale du groupe est installée à l Aigue Marine. Quel est le chiffred affaires? Environ 4milliards de dollars. Lesdeux tiers proviennent de l activité construction et un tiers de la location-exploitation aux groupes pétroliers. Le potentiel de l exploitation de gisements de pétrole en eaux profondes,votre cœur de métier? Aujourd hui, 30 % de la production de pétrole est offshore:70 %en eaux peu profondes et 30 %en eaux profondes. Et 90 %de l exploitation en profondeur s effectue à partir de FPSO. La moitié des champs découverts sont offshore, et cettepartie continue à progresser,surtout en profondeur. Donc, oui, la tendance du marché est bonne,le potentiel est là, en dépit du creux actuel. Les industries ne sont pas au meilleur de leur forme actuellement àmonaco. Nous avons investi dans des locaux au Neptune,ce qui montre la volontédepérenniser notre activitéenprincipauté. PROPOS RECUEILLIS PARA.C. Nationalités 40 nationalités différentes dans les trois pôles du groupe à Monaco. Chiffred affaires 4milliards de dollars en mois La durée du chantier mené à Singapour tonnes Le poids de la tourette fabriquée à Singapour. Les plus grosses vont jusqu à tonnes. 40 millions de dollars La somme investie chaque année en recherche et développement.

4 Mardi 11 novembre2014 Leur mission :vendre l imagedelaprincipauté L Automobile club de Monaco et la Direction du tourisme et des congrès était du voyage àsingapour avec la CDE. Deux institutions aux allures de VRP de Monaco Q uand elle part en mission économique à l étranger, la Chambre dedéveloppement économique n emmène pas que des chefs d entreprise dans ses bagages. Il y a parfois des représentants d institutions monégasques qui ont un réel intérêt à nouer des contacts ou renforcerdes liens dans les pays visités. C est le cas àsingapour. L Automobile club de Monaco et la Direction du tourisme et des congrès en attestent. Depuis qu il a grandement contribué à la naissance du Grand Prix de Singapour en 2008, l ACM est toujours accueilli les bras ouverts par la Singaporemotorsportassociation et son président Leslie Chang. Ruchdi Hajjar, le directeur général de l ACM, est donc venu en ami. Pour sa part, Guillaume Rose, le directeur du Tourisme et des congrès,a fait le déplacement asiatique avec une idée bien précise derrièrelatête :ouvrir un bureau de la DTC à Singapour.C est quasi chose faite. Ces deux exemples montrent qu au-delà d aider les entreprises à faire du business dans les pays ciblés, la CDE permet à Monaco de rayonner à l étranger. ARNAULT COHEN Guillaume Rose n est pas venu pour rien. Le directeur du Tourisme et des congrès,comme cela luiarrive fréquemment, en tout casàchaque fois qu il y voit un intérêt touristique, faisait partie de la délégation conduitepar la CDE à Singapour. Le VRP du tourisme monégasque àl étranger arencontré ses homologues locaux afin de connaître avec précision les habitudes des Singapouriens et voir ce que Monacopouvait leur apporter. «Mieux les connaîtrepour mieux les attirer et les servir»,résume Guillaume Rose. C est Singapour et Monaco: une histoire d amour automobile Difficile pour Ruchdi Hajjar de ne pas faire partie de la délégation. Le directeur général de l Automobile club de Monaco ne pouvait pas fairel impasse sur la mission économique menée à Singapour par la CDE. Et pas seulement parce que son fils vit dans ce petit pays d Asie du Sud-Est (notre édition du 8novembre). Les liens sont forts, en effet, entre l ACM et son homologue locale, la Singapore motors association (SMA). «Depuis très longtemps, le président Boeri et moi-même, en tant que membres de la FIA, nous avons lié des liens d amitié avec le président de la SMA, explique Ruchdi Hajjar. Bien avant, d ailleurs, que le Grand Prix de Singapour ne voie le jour.» «Ils avaient besoin d apprendre» En 2006, une délégation singapourienne vient à Monaco pour visiter les infrastructures du Grand Prix, observer son déroulement. C est alors le seul à se dérouler en ville. Une autre revient l année suivante. Cette fois-ci, avec deux ministres (Transports et du Tourisme), des responsables de la sécurité et de la police de Singapour. «Ils avaient besoin d apprendre, de recueillir un maximum d informations sur la manière d organiser un Grand Prix urbain.» Une troisième visite aura lieu en mai 2008, juste avant le premier Grand Ruchdi Hajjar et Michel Dotta, respectivement directeur général et président de la commission «Médias»del ACM, devant les tribunes du circuit du Grand Prix de Singapour. ce qu il fait àchaque fois qu il est en déplacement. Mais en débarquant àsingapour,celui-ci avait une autreidée derrièrelatête. Celle d ouvrir un bureaude représentation de Monaco dans cetterégion du globe. Actuellement, la DTCen dispose de neuf dans le monde. Au 1 er janvier 2015, elle en compteradeux de plus,avecsao Paulo et Singapour.Ces derniers jours, Guillaume Rose,accompagné de Christophe Brico, chargé du marketing àla DTC, notamment pour l Asie,amultiplié les consultations. «Nous avions passé un appel d offres pour La Direction du tourisme ouvre un bureau à Singapour Guillaume Rose, VRP du tourisme monégasque à l étranger trouver une sociétéchargée de représentermonacoen Asie du Sud-Est, en Chine et àtaïwan. Je pense qu on l a trouvée.» Segment haut de gamme Cettesociétéserachargée de vendreladestination monégasque auprès des agents de voyage de ces pays asiatiques. Guillaume Rose est persuadé du potentiel de cetteclientèle pour la Principauté :«Actuellement, 5%de nos visiteurs viennentd Asie. Des payscomme Singapour sont sous-représentés. Or,ilya ici une clientèle haut de Prix de Singapour, en septembre de cette année-là. Durant ces trois années, l ACM a dégagé une équipe chargée de tout montrer aux Singapouriens. Les installations, le montage du circuit, les conditions de sécurité, la direction de course, l accueil du public et des VIP... Tout le savoir-fairedel ACM, en somme. La SMA s est largement inspirée de l expérience monégasque en matière de sécurité, le point essentiel, mais aussi de gestion des flux de spectateurs. Àcet égard, Singapour aconçu un système de circulation en souterrain. «Ils ont utilisé notre savoir-faire aérien en souterrain», résume le directeur général de l ACM. «Nous ne sommes pas exportables» Aujourd hui, le Grand Prix de Singapour est bien rodé. Grâce à l expertise offerte par l ACM. Gratuitement. Pourquoi? «Pour le bien du sport automobile et pour l image de la Principauté»,répond Ruchdi Hajjar.Pour que l on sache que le Grand Prix de Singapour s est inspiré du Grand Prix de Monaco. Les médias, àl époque, ont largement relayé le message. Michel Dotta, le président de la commission «Médias Grand Prix et Rallye», se souvient encore du titre d un journal de Singapour : «Onveut devenir le Monaco de l Asie.» Lors de la retransmission du premier Grand Prix de Singapour,toutes les télés avaient également salué l aide monégasque. Depuis, l ACM a reçu de nombreuses sollicitations de villes candidates àl organisation d un Grand Prix. La dernière date de cet été. Bakou, la capitale de l Azerbaïdjan, a sollicité l ACM. «Nous avons refusé parce qu ils souhaitaient que l on envoie nos commissaires sur place, indique Michel Dotta. Ce n est pas notre vocation. Nous sommes d accord pour livrer notre expertise, mais à Monaco. Nous ne sommes pas exportables.» gamme et voyageuse, qui a enviededécouvrir l Europe.» D où le choix d ouvrir un bureauàsingapour rayonnantdans toutelarégion, plutôt qu en Chine. «Nous ne recherchons pas le tourisme de masse, développe le patron de la DTC. Mais plutôt le segmenthaut de gamme. Singapour est un excellentrelais,trèsperformant, ycompris pour toucherlaclientèle chinoise aisée.» Le bilan de cette mission àsingapour est donc très positif pour la DTC. «C est un déplacementidéal au moment idéal.»

5 Rédaction : 41, rue Grimaldi Tél Eurosud publicité : 41, rue Grimaldi, Monaco - Tél La hautesociétéasiatique en voyage avec le princealbert Le quatrième dîner de gala organisé àsingapour au profit de la Fondation Prince Albert II a réuni, hier soir, quelque six cents convives. Il apermis de récolter euros D ans cette région du globe, c est probablement le rendez-vous mondain de l année. Il ne se produit d ailleurs qu une année sur deux. C est dire s il est attendu. Dans le grand salon du prestigieux hôtel Marina Bay Sands, six cents personnes venues de toute l Asie, notamment de Chine, Hong Kong, Thaïlande, Indonésie et, bien entendu, de Singapour, ont participé au dîner de gala organisé au profit de la Fondation Prince AlbertII. Le souverain était présent, comme àchaque fois depuis Mais cette année, en raison de sa grossesse, la princesse Charlène n a pas pu être duvoyage. Un invité d honneur était toutefois à ses côtés, en l occurrence Tommy E. Relmengesau Jr, le président de la Républiquedes Palaos, petit pays situé àl est des Philippines. Pas très loin de Singapour. Mais très proche dans le cœur du souverain monégasque. Tommy E.Relmengesau Jr, leprésident de la République des Palaos, était présent aux côtés dusouverain monégasque. (Photos A.C.) Parmi les invités également, la délégation d entrepreneurs de la Principauté, actuellement en mission économique à Singapour avec la CDE. A la baguette de cette soirée de gala, Jacky Deromedi (lire son entretien par ailleurs). La maîtresse de cérémonie a imaginé une mise en scène plutôt originale pour ses soirées de gala. Tout autour des tables des invités, des images sont projetées sur une toile tendue sur les murs de l immense pièce. Soit une surface de projection de 1800 m 2. Un thème est défini àchaque édition. En 2012, Jacky Deromedi avait voulu faire de son dîner de gala un événement mondain à l image de Monaco, une soirée reproduisant ici les bals de la Rose et de la Croix-Rouge, en projetant des images de la Principauté. Cette fois-ci, le thème du voyage aété retenu. De la carte d embarquement donnée à l entrée, à la ravissante jeune femme en robe longue, veste et casquette de pilote de ligne, ouvrant la soirée par un «Attachez vos ceintures!» elle chantera plus tard le culte «Voyage voyage» de Désireless, en passant par les quatremontgolfières suspendues sur la piste de danse, tout tournera autour du voyage. Ou plutôt des voyages, ceux que le prince Albert II a réalisés dans sa vie. «Tous ces endroits du monde où la Fondation Prince Albert II mène des actions, avec également des images des expéditions du prince»,commente Jacky Deromedi. Les images de ses expéditions accompagneront ainsi les convives tout au long de la soirée. Laquelle aura rapporté dollars singapouriens, soit un peu plus de euros. Un tiers de la somme servira à soutenir l airemarine protégée de la République des Palaos de son «ami»tommy E. Relmengesau. ARNAULTCOHEN Questions à Jacky Deromedi, ex-consul de Monaco à Singapour ««ReproduireàSingapour un gala à l image de Monaco» Hier soir,jacky Deromedi a organisé son quatrième événement mondain au profit de la Fondation Prince Albert II, dans le grand salon du Marina Bay Sands,l emblématique hôtel de Singapour,avec ses trois tours et sa piscine à débordement perchée au 57e étage. Jacky Deromedi est l ex-consul de MonacoàSingapour,fonction qu elle a dû abandonner en décrochant le mandat de sénatricedes Français de l étranger aux dernières sénatoriales. D où vous est venue l idée de créer ce dîner de gala? J ai eu envie de reproduire à Singapour un gala à l image de Monaco. Lesbals de la Rose et de la Croix-Rouge ont une immense notoriété ici.tout comme la Principauté. Parailleurs, la Fondation Prince Albert II développe beaucoup de projets, notamment dans cetterégion. Et comme il lui faut des fonds pour les nourrir,j ai décidé d organiser un premier dîner de gala. Quand a-t-il eu lieu? En Depuis,j en propose un tous les deux ans. Le princeest toujours présent. La dernière fois,le souverain était accompagné de la princesse Charlène. C est important pour les invités. Ils viennent de toute l Asie pour assister à ce rendezvous,sans douteleplus glamour de la région. Combien comptez-vous d invitésàchaque dîner et combien cela rapporte-t-il à la Fondation? La première année,nous avions 180 convives.puis 300. Et 600 en Nous nous limitons désormais àcenombre. La dernière édition a rapporté dollars singapouriens, soit environ euros. Vous vivez ici depuis vingt-cinq ans,dont dix à représenter Monaco. Vous êtes un peu devenue le relais du souverain dans la région... Effectivement. Le prince est très souvent invitéàparticiper àtous les événements qui touchent à l environnement, au climat. Il ne peut pas répondre à toutes les sollicitations. Dans ce cas, je le représente. Et vous continuerez,même si vous n êtes plus consul? Oui, je feraiaumieux pour agir à Singapour au profit de Monaco et de la fondation du prince. Je continuerai aussi à organiser un gala une année sur deux. PROPOS RECUEILLIS PARA.C. Le programme du Prince Le princealbert II est arrivé à Singapour vendredi pour une visite de deux jours.après une réunion de travail avectonytankengyam, le président de Singapour,le souverain arejoint la délégation de la Chambre de développement économique de Monaco, actuellement en mission dans ce pays.hier,avec la vingtaine d entrepreneurs monégasques,le princealbert II avisité l énorme chantier naval mené par la société monégasque SBM Offshore à Singapour,qui consiste à transformer un pétrolier en plateforme de forage en mer mobile,capable de pomper du pétrole à3000 mètres de profondeur (reportage dans notre prochaine édition). Hier,lesouverain avisité les locaux du Complexe mondial Interpol pour l innovation àsingapour, avant d assister au dîner de gala organisé au profit de sa fondation.

6 Mercredi 12 novembre 2014 Mission Singapour :unbon cru pourl économie monégasque Tant sur le plan du business que des visites et des à-côtés, le voyage organisé par la CDE à Singapour, du4au10novembre, restera un grand cru pour les entrepreneurs monégasques S ans eux, les missions économiques de la CDE n existeraient pas. Ils composent les délégations, gèrent les réservations d hôtel, d avion et de taxis, calent les rendez-vous pour les chefs d entreprise, organisent les rencontres, conférences et autres visites. Ils vérifient tout. Ces chevilles ouvrières s appellent Vincent Lozza, directeur général chargé notamment d organiser les missions économiques, sa collaboratrice Virginie Gianangeli et Dany Rubrecht, directrice de la communication. Nous avons décidé de dresser avec eux le bilan de cette mission de six jours àsingapour. Vingt-sept personnes représentant quinze entreprises ou institutionsdelaprincipauté étaient du voyage. La particularité de cette destination asiatique est que les visites d entreprises sont payantes. Environ 400 euros le rendez-vous. Craignant que cela ne freine les demandes des Monégasques, la CDE adécidé de prendre en charge la moitié de ces dépenses. Le nombre d entrevues «be to be» un entrepreneur monégasque avec un autre singapourien,organisées par le Chambre de développement économique avec la Chambre de commerce française de Singapour, du coup, n a pas été affecté. Cinq sociétés sont passées par la CDE, les autres ont utilisé leurs propres réseaux professionnels. C est notamment le cas de Martin Péronnet, le directeur général de Monaco Telecom, qui a multiplié les rencontres à Singapour, dans le but de concrétiser un projet d enverguredont il dévoilera la teneur dans quelques mois. Premier bilan : «Ils sont tous contents de leurs rendezvous», assure Vincent Lozza. «Tisser des réseaux» Les entrepreneurs monégasques, aujourd hui à Singapour comme avant au Gabon, àmoscou ou encore à Hong Kong, mettent aussi au crédit des missions économiques de la CDE «l intérêt de se rencontrer, de se connaître, de tisser des réseaux», explique Vincent Lozza. «Ilsecrée une osmose entre eux, ils ont un Le même jour, les membres de la délégation ont revêtu, le matin, une combinaison de sécurité pour visiter le chantier de SBM Offshore et, le soir, robes longues et smokings pour assister àundîner de gala auprofit de la Fondation Prince Albert II. (Photos DR) peu l impression de promouvoir ensemble Monaco», complète Dany Rubrecht. Certains patrons monégasques découvrent alors qu ils pourraient faire affaire. Exemple :Erminio Giraudi, le fondateur du groupe Giraudi (import-export de viande, restauration, mode, bijoux et accessoires pour Au service de Kate Winslet...entre autres «L Asie, c est un peu l usine du monde. Nous devons y être.» Alexandre Trueba codirige WES (World Express Services) avec Thierry Cognard. Leur société, spécialisée dans le transportàl international par avion, existe depuis quinze ans. Elle s est installée àmonaco l an dernier. Ces sympathiques entrepreneurs n ont pas hésité une seconde pour rejoindrelamission économique de la CDE àsingapour. «Jusqu en 2008, nous avions une stratégie sur l Asie avec une implantation àhong Kong, poursuit Thierry Cognard. La crise nous a un peu freinés. Aujourd hui, il nous faut revenir ici.» Durant quatre jours, ils ont rencontré des confrères transitaires de Singapour. Des résultats concrets? L avenir le dira. «Pour nous, ce déplacement est une réussite, estime Alexandre Trueba. Il va nous permettre de solidifier notre organisation.» Grosse livraison en plein Grand Prix Les missions économiques de la CDE sont aussi l occasion de découvrir des entreprises peu connues mais qui méritent de l être. Celle-ci en fait partie. Le métier de WES, on l a vu, est le transport àl international. Ce que l on sait moins, c est que sa vraie spécialité est le transport d objets d art, de luxe, de mode, de haute couture. La niche «très haut de gamme»des transitaires. Avec son lot d anecdotes. Les faits d armes de ces deux garçons ne manquent pas de sel. Il yatrois ans, àlaveille de la cérémonie des Oscars àlos Angeles, Kate Winslet, habillée de pied en cap par Yves Saint-Laurent, essaie des escarpins. Ils sont trop petits. La maison de haute couture fait appel à WES. Leur mission :récupérer à Venise une paire de chaussures à la bonne taille dans les quatre heures et les livrer à l hôtel de l actrice juste avant la cérémonie. Mission accomplie. Plus récemment, et plus localement, Thierry CognardetAlexandreTrueba ont réalisé, incognito, un petit exploit technique :livrer au Musée océanographique toutes les œuvres de l exposition «On sharks & humanity», et les installer avec l aide d une grue, le tout en plein Grand Prix de Monaco. «Nous avons travaillé de nuit pour pouvoir acheminer les huit conteneurs sur le parvis du musée», indique Alexandre Trueba. Cette spécialité dans le domaine du transport demarchandises à forte valeur ajoutée, la société monégasque entend maintenant la proposer sur le marché asiatique. «Voilà pourquoi nous avions besoin de rencontrer des confrères locaux qui nous ressemblent, capables de répondre, comme nous, àtoutes les demandes.» Même les plus extravagantes. téléphones mobiles),après avoir sympathisé avec les deux codirigeants de la société WES (lirepar ailleurs), a appelé sa secrétaire pour caler un rendez-vous dès leur retour àmonaco Deux autres patrons ne se connaissaient pas : «Jean- François Maechel, du groupe Naurex (assistance technique en milieu industriel, NDLR), et Bruno Chabas, de SBM Offshore, ont compris qu ils pouvaient travailler ensemble. Ils ont prévu de se revoir», ajoute Virginie Gianangeli. Moment rare avec le prince Et puis, dans toute mission Le saviez-vous?une petite entreprise monégasque, franchement pas très connue en Principauté, fait son trou en Asie. HRMS Consulting est une sociétéspécialisée dans les ressources humaines. Fondée voici18 ans,elle emploie 100 consultants dans 12 bureaux et travaille dans 40 pays. «Lapetiteboîtemonégasque adetrèsbelles référencesenasie du Sud-Est. À MonacoetenFrance, on doit se battre. Ici, on vientnous chercher»,savourehicham Moudden, son dirigeant, lors d une conférencequ il a animée afin d aider les entrepreneurs monégasques qui le souhaitent às installer en Asie. En fin connaisseur du marché asiatique,leconsultant, qui partage son temps entremonacoetsingapour,a livré, pays par pays,toutes les données dont les entrepreneurs ont besoin :PIB, économique de par la CDE, il yales à-côtés. Des visites, des cocktails, des soirées. De ce point de vue-là, àsingapour,lebilan est particulièrement éloquent. La délégation monégasque a profité de trois moments exceptionnels :la visite d un chantier naval hors normes mené par un fleuron monégasque (Monaco-Matin du 10 novembre), un dîner de gala au profit de la Fondation Prince Albert II(Monaco-Matin du 9 novembre) et un cocktail dînatoire offert par la CDE, vendredi soir,en présence du souverain. Ce dernier moment s est avéré très particulier. Intimiste. Le prince Albert est resté deux heures et demie, passant du temps à discuter librement avec les entrepreneurs monégasques. «C est une chance énorme, se réjouit Vincent Lozza.Le souverain a passé du temps avec nous, rien qu avec nous. Les membres de la délégation ont vraiment apprécié. Les retours sont dithyrambiques.» ARNAULT COHEN La PME monégasque qui s éclate en Asie régime politique,potentiel d embauche,langues parlées,niveaux de salaires, spécificités des ressources humaines. Aujourd hui, HRMS Consulting réalise les deux tiers de son chiffred affaires en Asie. Sa plus grosse filiale (40 personnes)est basée à Singapour. «Onvient d ailleurs de remporterle marché pour gérer tous les emplois du gouvernement de Singapour»,annoncefièrement Hicham Moudden. Il ajoutedans un grand sourire : «Singapour est un super payspour fairedu business.» De quoi donner des idées àcertains...

DU JEUDI 23 MAI AU DIMANCHE 26 MAI 2013 M AGENCY. +33 612 258 368 info@m-agency-monaco.com I www.m-agency-monaco.com

DU JEUDI 23 MAI AU DIMANCHE 26 MAI 2013 M AGENCY. +33 612 258 368 info@m-agency-monaco.com I www.m-agency-monaco.com DU JEUDI 23 MAI AU DIMANCHE 26 MAI 2013 Connu dans le monde entier comme le joyau de la couronne F1 avec son tracé en pleine ville, ses vues exceptionnelles, son site chargé de deux mille ans d histoire,

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer!

Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer! Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer! www.forum-export.ca Palais des Congrès de Montréal Montréal (Québec) 12 et 13 novembre 2003 Un forum de mobilisation des exportateurs québécois Paul-Arthur

Plus en détail

TIM S.A., une aventure d Homme

TIM S.A., une aventure d Homme Comité d entreprise 1 Sommaire Edito de M. Hans-Jürgen Hellich, Directeur Général de Tim SA p. 9 Edito de Cyril Terrière, Secrétaire du Comité d Entreprise Tim SA p. 11 Itinéraires croisés d une entreprise

Plus en détail

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore.

À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. À toutes les femmes qui sont des princesses, mais qui ne le savent pas encore. «Tu seras aimée le jour où tu pourras montrer ta faiblesse, sans que l autre s en serve pour affirmer sa force.» Cesare PAVESE.

Plus en détail

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1

TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 TÂCHE 1 - INTERACTION FICHE Nº 1 Temps de préparation : 1 minute Intervention par couple : 4-5 minutes CANDIDAT A CADEAU D ANNIVERSAIRE Votre collègue et vous allez acheter un CADEAU D ANNIVERSAIRE pour

Plus en détail

BOURSE EXPLORA ENTREPRISE : NORA BURI STAGE EN THAILANDE DU 27/02/12 AU 13/07/12

BOURSE EXPLORA ENTREPRISE : NORA BURI STAGE EN THAILANDE DU 27/02/12 AU 13/07/12 ETUDIANT ESC SAINT ETIENNE FOUCAUT SEBASTIEN BOURSE EXPLORA ENTREPRISE : NORA BURI STAGE EN THAILANDE DU 27/02/12 AU 13/07/12 Suite à mon stage réalisé en Thaïlande sur l Ile de Koh Samui je vous fais

Plus en détail

la création d une compagnie maritime régionale

la création d une compagnie maritime régionale Intervention de M. Jean Claude de l Estrac, Secrétaire général de la Commission de l Océan Indien sur la création d une compagnie maritime régionale 10 11 septembre 2012, Hôtel Hennessy, Ebène, Ile Maurice

Plus en détail

Aux services secrets de sa majesté : l accompagnement personnalisé dans l implantation à l international 18 mars 2014

Aux services secrets de sa majesté : l accompagnement personnalisé dans l implantation à l international 18 mars 2014 Aux services secrets de sa majesté : l accompagnement personnalisé dans l implantation à l international 18 mars 2014 Groupe Crédit Agricole Une Banque Universelle de Proximité à votre service Métiers

Plus en détail

Mission économique de la Région Languedoc-Roussillon Tourisme LA CLIENTELE TOURISTIQUE AMERICAINE CIBLE PRIVILEGIEE DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

Mission économique de la Région Languedoc-Roussillon Tourisme LA CLIENTELE TOURISTIQUE AMERICAINE CIBLE PRIVILEGIEE DU LANGUEDOC-ROUSSILLON Mission économique de la Région Languedoc-Roussillon Tourisme LA CLIENTELE TOURISTIQUE AMERICAINE CIBLE PRIVILEGIEE DU LANGUEDOC-ROUSSILLON Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 /// 06 30 01 98 24 maurel.baptiste@cr-languedocroussillon.fr

Plus en détail

II. Commerce des marchandise

II. Commerce des marchandise II. Commerce des marchandise En, le commerce des marchandises a augmenté de 14 pour cent en volume. Parmi les grands groupes recensés, ce sont les produits manufacturés qui affichent la croissance la plus

Plus en détail

Madame l ambassadeur, Messieurs les conseillers de l assemblée des Français de l étranger, Chers compatriotes, Mesdames, Messieurs,

Madame l ambassadeur, Messieurs les conseillers de l assemblée des Français de l étranger, Chers compatriotes, Mesdames, Messieurs, 1 Discours de Madame Hélène Conway-Mouret ministre déléguée chargée des Français de l étranger devant la communauté française de Chine (Pékin) Ambassade de France en Chine Madame l ambassadeur, Messieurs

Plus en détail

GILBERT «Etre à l antenne le samedi et le dimanche, c est tout aussi valorisant que la semaine»

GILBERT «Etre à l antenne le samedi et le dimanche, c est tout aussi valorisant que la semaine» Bruno Gilbert évoque la radio comme une histoire d'amour. 40 ans de passion, d'amour. L'animateur de la matinale du week-end sur NOSTALGIE a accepté notre invitation pour parler de son métier, de ses souvenirs

Plus en détail

atouts action formation udace entrepren innovants Validation des Acquis de l Expérience (V.A.E) GROUPE SUP DE CO MONTPELLIER BUSINESS SCHOOL

atouts action formation udace entrepren innovants Validation des Acquis de l Expérience (V.A.E) GROUPE SUP DE CO MONTPELLIER BUSINESS SCHOOL autrement expertises formation innovants Validation des Acquis de l Expérience (V.A.E) entrepren atouts udace action GROUPE SUP DE CO MONTPELLIER BUSINESS SCHOOL www.supdeco-montpellier.com ement expertis

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer Découverte Complète la carte d identité du livre. Titre du livre Nom de l auteur Nom de l illustrateur Editeur Que voit- on sur la 1 ère page de couverture? C est l histoire q d un poisson q d une souris

Plus en détail

Défis du tourisme canadien et occasions à saisir

Défis du tourisme canadien et occasions à saisir Défis du tourisme canadien et occasions à saisir Présentation dans le cadre du Symposium sur les mesures de performance et les contributions économiques du tourisme Le 25 septembre 2012 Que signifie le

Plus en détail

9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale

9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale 9 ème Printemps de l Entreprise Artisanale Du 13 au 21 mars 2008 Sommaire 1. Programme du 9 ème Printemps de l Entreprise artisanale p. 2 2. «L artisanat, les métiers d une vie» p. 4 3. Le Centre d aide

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours. Le guide

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours. Le guide Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours à l Université de Cergy-Pontoise Le guide du SCUIO-IP Service commun universitaire d information, d orientation et d insertion professionnelle

Plus en détail

Les talents en France Tendances 2014. À quoi pensent les professionnels

Les talents en France Tendances 2014. À quoi pensent les professionnels Les talents en France Tendances 2014 À quoi pensent les professionnels Introduction Pour les professionnels qui souhaitent un changement de carrière, la période que nous traversons en France est intéressante.

Plus en détail

Communauté française d Abu Dhabi

Communauté française d Abu Dhabi Communauté française d Abu Dhabi Prononcé Mesdames, Monsieur les élus, Monsieur l ambassadeur, Mesdames, Messieurs les officiers, Mesdames, Messieurs, Chers amis, C est un grand plaisir d être parmi vous

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

Table des matières (cliquable)

Table des matières (cliquable) Table des matières (cliquable) De l importance de se créer des revenus passifs et alternatifs...4 Pourquoi investir dans une place de parking?..6 Qu est ce qui fait un bon emplacement de parking?...8 Gare

Plus en détail

POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET?

POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET? 61 POURQUOI CONNECTER UNE ÉCOLE À L INTERNET? L école de Pinay est connectée depuis deux ans et demi à l Internet. Cela laisse suffisamment de recul pour une réflexion sur cette pratique. Il convient pour

Plus en détail

Maison de l Emploi et de la Formation du Pays Compiégnois

Maison de l Emploi et de la Formation du Pays Compiégnois Maison de l Emploi et de la Formation du Pays Compiégnois Newsletter n 2 Edito : Chers lecteurs, Voici le deuxième numéro de notre newsletter sur les actions de la Maison de l Emploi et de la Formation

Plus en détail

Grand Prix de Monaco À bord de L'Azamara Quest Nice, Portofino, Saint-Tropez, Monte-Carlo, Monaco 3 nuits à Nice et 4 jours de croisière

Grand Prix de Monaco À bord de L'Azamara Quest Nice, Portofino, Saint-Tropez, Monte-Carlo, Monaco 3 nuits à Nice et 4 jours de croisière Grand Prix de Monaco À bord de L'Azamara Quest Nice, Portofino, Saint-Tropez, Monte-Carlo, Monaco 3 nuits à Nice et 4 jours de croisière 18 au 26 mai 2014 Découvrez les beautés de la France, de l Italie

Plus en détail

Prisca CHABROLIN Année 2010-2011

Prisca CHABROLIN Année 2010-2011 Prisca CHABROLIN Année 2010-2011 I- Présentation de l entreprise A. Fonction B. Caractéristiques C. Tuteurs du stage II- Carnet de bord A. Horaires B. Activités III-Travaux A. Fiches de crédits à marge

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

Quand le copilote devient pilote et vice-versa!

Quand le copilote devient pilote et vice-versa! L INTERVIEW JOEL GRAND / GAETAN LATHION Quand le copilote devient pilote et vice-versa! Jusqu à aujourd hui, Joël Grand était connu comme pilote en course de côte et en slalom. Il l était également comme

Plus en détail

Louise et Hugo ont choisi d être Iteemiens. Et vous? Département de l École Centrale de Lille co-dirigé par SKEMA Business School

Louise et Hugo ont choisi d être Iteemiens. Et vous? Département de l École Centrale de Lille co-dirigé par SKEMA Business School Louise et Hugo ont choisi d être Iteemiens Et vous? Département de l École Centrale de Lille co-dirigé par SKEMA Business School 2 Bienvenue à l Iteem! Vous êtes curieux, dynamique, ingénieux? Vous avez

Plus en détail

Jean-Pierre SOUTRIC Vice-Président Corporate and Travel Industry Sales, Europe Four Seasons Hotels and Resorts

Jean-Pierre SOUTRIC Vice-Président Corporate and Travel Industry Sales, Europe Four Seasons Hotels and Resorts L E S C O N F E R E N C E S D E L I R E S T CYCLE 2014-2015 L Institut de Recherche et d Etudes Supérieures du Tourisme (IREST) Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne a le plaisir de vous inviter à la conférence

Plus en détail

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC GUIDE À L USAGE DE L EMPLOYEUR LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC un partenaire incontournable dans l intégration réussie de votre main-d œuvre immigrante Visitez-nous au desjardins.com/caissedequebec Être

Plus en détail

Comme nous, deviens technicien de maintenance chez Exprimm!

Comme nous, deviens technicien de maintenance chez Exprimm! Envie d un métier qui bouge, besoin d autonomie et d être utile? Toujours prêt à satisfaire les clients? Partant pour évoluer dans ta carrière? Comme nous, deviens technicien de maintenance chez Exprimm!

Plus en détail

fonctionne quoi l entreprise ... comment? développement éveloppem qu u C est «%» 8l entreprise au cœur du? entreprise entrepris fonctionne qu une?

fonctionne quoi l entreprise ... comment? développement éveloppem qu u C est «%» 8l entreprise au cœur du? entreprise entrepris fonctionne qu une? Comment témoignages C est quoi uneentreprise... Comment 8 8l entreprise au cœur du développement durable le Medef témoignages comment avoir voyez-vous «%»... l entreprise % entreprise au cœur du 8 88 éveloppem

Plus en détail

23 è Salon de l'emploi et de la Création d'activités

23 è Salon de l'emploi et de la Création d'activités 23 è Salon de l'emploi et de la Création d'activités Présentation & Principaux résultats 2014 23 Salon de l'emploi ème et de la Création d'activités Un événement d envergure, unique en son genre. Au cours

Plus en détail

Le Port de Tanger Méditerranée

Le Port de Tanger Méditerranée Le Port de Tanger Méditerranée Présentation synthétique du projet Voyage de presse à Tanger 27 et 28 septembre 2005 Sommaire Le port de Tanger Méditerranée : «Doter le Maroc d un nouveau pôle économique»

Plus en détail

Les 10 Excuses qui vous Paralysent

Les 10 Excuses qui vous Paralysent Jérôme YVON Les 10 Excuses qui vous Paralysent Les réponses pour agir! Investisseur Immobilier Débutant.fr Les gagnants trouvent des moyens, les perdants des excuses F. D. Roosevelt Investisseur Immobilier

Plus en détail

Questions fréquentes au cours d un entretien d embauche

Questions fréquentes au cours d un entretien d embauche Questions fréquentes au cours d un entretien d embauche Voici donc un ensemble de questions piège posées par les recruteurs ainsi que nos conseils pour y répondre au mieux. Quelles sont vos principales

Plus en détail

Illustrations Aurélie Blard-Quintard

Illustrations Aurélie Blard-Quintard Devenir parent Groupe de travail et auteurs Sylvie COMPANYO (directrice de l École des Parents et des Éducateurs de la Région Toulousaine*) Nathalie COULON (maître de conférences en psychologie à l université

Plus en détail

être hôtesse de l air ou steward

être hôtesse de l air ou steward etre être hôtesse de l air ou steward Louis-Marie Barnier etre hôtesse de l air ou steward Après l embarquement, souhaiter la bienvenue à bord aux passagers. Avant tout rassurer. sommaire 8 Un métier mythique

Plus en détail

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES

VIVRE DE BELLES RÉUSSITES Mise en contexte : Dans le cadre d une activité de formation basée sur une analyse en groupe de récits exemplaires de pratiques d enseignants expérimentés, des futurs enseignants du préscolaire/primaire

Plus en détail

XX IÈME EDITION. Bernard Ramanantsoa Directeur Général d HEC Paris

XX IÈME EDITION. Bernard Ramanantsoa Directeur Général d HEC Paris 3 En 2005, trois étudiants de l école lançaient sur le campus le premier Class Gift des Elèves, illustrant par leur action solidaire l entraide qui fait la force du réseau HEC. Jamais démenti depuis, cet

Plus en détail

MISSION DE PROSPECTION MODE IN FRANCE VIETNAM / SINGAPOUR 21 25 MAI 2012

MISSION DE PROSPECTION MODE IN FRANCE VIETNAM / SINGAPOUR 21 25 MAI 2012 MISSION DE PROSPECTION MODE IN FRANCE VIETNAM / SINGAPOUR 21 25 MAI 2012 DOSSIER DE PARTICIPATION Date limite d inscription : vendredi 20 avril 2012 PRESENTATION Partenaire incontournable du développement

Plus en détail

Contrat à Las Vegas. A vous de jouer! Écrit et édité par Marie, Mélanie, Alexandre, Dany, Dylan, Matthias, Pierre, Rafaï et Steven.

Contrat à Las Vegas. A vous de jouer! Écrit et édité par Marie, Mélanie, Alexandre, Dany, Dylan, Matthias, Pierre, Rafaï et Steven. A vous de jouer! Écrit et édité par Marie, Mélanie, Alexandre, Dany, Dylan, Matthias, Pierre, Rafaï et Steven. Editions Végas Etats-Unis. «Non, on ne part pas pour travailler mais pour se reposer. Nous

Plus en détail

Rallye aïcha des gazelles

Rallye aïcha des gazelles sandrine et carole people C est reparti... La passion est une émotion puissante et continue qui domine la raison... Rallye aïcha des gazelles 23 ème Edition Du 16 au 30 Mars 2013 Terre d accueil: Le Maroc

Plus en détail

Guangzhou, en Chine, du 11 au 14 novembre 2014. Préparé par Joe Lam

Guangzhou, en Chine, du 11 au 14 novembre 2014. Préparé par Joe Lam ITS China Guangzhou, en Chine, du 11 au 14 novembre 2014 Préparé par Joe Lam Résumé Mon voyage en Chine pour la participation réussite. Il a contribué à raffermir la relation entre STI Canada et ITS China

Plus en détail

Lyon dévoile sa candidature pour le Tournoi de qualification olympique 2015!

Lyon dévoile sa candidature pour le Tournoi de qualification olympique 2015! Lyon dévoile sa candidature pour le Tournoi de qualification olympique 2015! A événement exceptionnel, annonces exceptionnelles! Profitant de la soirée de présentation de l étape du circuit européen de

Plus en détail

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada Congrès annuel de l Association des économistes québécois Glen Hodgson Premier vice-président et économiste en chef Conference Board

Plus en détail

Rapport de stage ANEMF

Rapport de stage ANEMF Rapport de stage ANEMF Introduction A l issue de ma 6ème année de médecine, j ai décidé de voir comment se passait la médecine ailleurs. Restait à choisir quelle destination, bien sur il était plus facile

Plus en détail

Monseigneur, Monsieur le recteur, chancelier des universités de Paris, Monsieur le ministre d Etat,

Monseigneur, Monsieur le recteur, chancelier des universités de Paris, Monsieur le ministre d Etat, Monseigneur, Monsieur le recteur, chancelier des universités de Paris, Monsieur le ministre d Etat, Excellences Mesdames et Messieurs les ambassadeurs, Madame la déléguée générale de la Cité, Madame la

Plus en détail

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours

Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours Mettez toutes les chances de votre côté pour réussir votre parcours à l Université de Cergy-Pontoise Le guide pour votre orientation et votre insertion professionnelle Service commun universitaire d information,

Plus en détail

M1 FINANCE-M1 MARKETING-M1 MANAGEMENT DE LA PERFORMANCE-M1 MANAGEMENT ET ORGANISATIONS DU STAGE AU RAPPORT

M1 FINANCE-M1 MARKETING-M1 MANAGEMENT DE LA PERFORMANCE-M1 MANAGEMENT ET ORGANISATIONS DU STAGE AU RAPPORT Place du Maréchal De Lattre de Tassigny 75775 PARIS CEDEX 16 DEPARTEMENT MSO Bureau des Stages M 1- Gestion- D 404 Tél. 01.44.05.46.09 Fax 01.44.05.46.61 M1 FINANCE-M1 MARKETING-M1 MANAGEMENT DE LA PERFORMANCE-M1

Plus en détail

kelly Global workforce index Développement de carrière et de compétences

kelly Global workforce index Développement de carrière et de compétences kelly Global workforce index Développement de carrière et de compétences UN OUTIL PROMOTIONNEL IDÉAL EMEA Améliorer ses connaissances et son savoir-faire participent aux nombreuses possibilités d évolution

Plus en détail

PARIS JANUARY 22-26, 2016 SINGAPORE MARCH 8-11, 2016 LET S CALL THE WORLD MAISON

PARIS JANUARY 22-26, 2016 SINGAPORE MARCH 8-11, 2016 LET S CALL THE WORLD MAISON MAISON&OBJET PARIS Découvrez le dernier film de M&O PARIS MAISON&OBJET est le rendez-vous majeur des professionnels de l art de vivre dans toute la richesse de ses expressions. Le salon de l art de vivre

Plus en détail

Dix signaux qui montrent que la transition est en marche

Dix signaux qui montrent que la transition est en marche Dix signaux qui montrent que la transition est en marche Pour comprendre le futur, il faut parfois se tourner vers le passé. Revenons en 1890. Le premier indice de la Bourse de New York, le fameux Dow

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. Christian LE LANN, Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de Paris, les membres élus, Fabrice JUGNET, Secrétaire général, directeur des services et l ensemble du personnel vous souhaitent

Plus en détail

SOCIETE GENERALE PRIVATE BANKING (MONACO) Monaco Développement

SOCIETE GENERALE PRIVATE BANKING (MONACO) Monaco Développement SOCIETE GENERALE PRIVATE BANKING (MONACO) Monaco Développement SOMMAIRE 01 Approche globale 02 Société Générale Private Banking (Monaco) 03 Solutions d ingénierie patrimoniale 04 Financement immobilier

Plus en détail

Allant encore plus loin, le président ajoute :

Allant encore plus loin, le président ajoute : Introduction La fin du communisme et du collectivisme a pu donner à penser que la loi du marché allait s imposer à l ensemble de l économie de la planète. Recherche de valeur pour l actionnaire, exigence

Plus en détail

«Source» - Elena PAROUCHEVA, installation monumentale, Amnéville-les-Thermes, Concours Européen Supélec Sciences et Technologies dans l'art Européen

«Source» - Elena PAROUCHEVA, installation monumentale, Amnéville-les-Thermes, Concours Européen Supélec Sciences et Technologies dans l'art Européen Concours Européen Supélec Sciences et Technologies dans l'art Européen «Source» - Elena PAROUCHEVA, installation monumentale, Amnéville-les-Thermes, présentée par Frédéric LESUR, Supélec 92 Illustrations

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

La petite poule qui voulait voir la mer

La petite poule qui voulait voir la mer La petite poule qui voulait voir la mer Ecris les mots suivants au bon endroit : le titre l auteur - l illustration - l illustrateur - l éditeur Exercices couverture Décris la première de couverture. Que

Plus en détail

PERSPECTIVES DE CROISSANCE DU TOURISME CONTEXTE

PERSPECTIVES DE CROISSANCE DU TOURISME CONTEXTE PERSPECTIVES DE CONTEXTE Le tourisme est un vaste secteur à croissance rapide qui a de profondes répercussions sur l économie nationale. Toutefois, le Canada ne tire pas le meilleur parti des perspectives

Plus en détail

Nos clients une réussite!

Nos clients une réussite! BULLETIN SARCA Commission scolaire des Premières-Seigneuries Volume 4, n o 3 Juin 2014 CONTENU Au babillard... 1 Nos clients une réussite!... 1 Retourner en classe Moi?.. 2 Démystifier la formation professionnelle...

Plus en détail

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Mesdames, Messieurs, Chers collègues, Je suis particulièrement heureux de vous compter aussi nombreux

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Université à l étranger: University of Malta Semestre/Année de séjour : 6eme semestre Domaine d études : Lettres Modernes QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT L accueil : Quelle impression avez-vous eu à votre

Plus en détail

- Madame Mathot, vous êtes ingénieur chez IBM. Quelles sont vos fonctions dans l entreprise?

- Madame Mathot, vous êtes ingénieur chez IBM. Quelles sont vos fonctions dans l entreprise? Entretien avec Dominique Mathot, ingénieure chez IBM France - Madame Mathot, vous êtes ingénieur chez IBM. Quelles sont vos fonctions dans l entreprise? - J exerce un métier d architecte en systèmes d

Plus en détail

OFFICIERE DE MARINE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» ENTRETIEN AVEC VALÉRIE, OFFICIÈRE DE MARINE DANS UNE COMPAGNIE DE NAVIGATION MARITIME À MARSEILLE

OFFICIERE DE MARINE FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» ENTRETIEN AVEC VALÉRIE, OFFICIÈRE DE MARINE DANS UNE COMPAGNIE DE NAVIGATION MARITIME À MARSEILLE Dossier n 12 FEMMES, «OSEZ LE METIER DE» OFFICIERE DE MARINE Regards, témoignages et présentation de métiers fortement sexués ENTRETIEN AVEC VALÉRIE, OFFICIÈRE DE MARINE DANS UNE COMPAGNIE DE NAVIGATION

Plus en détail

French Beginners (Section I Listening)

French Beginners (Section I Listening) 2008 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE SPECIMEN EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Question 1 Les jeunes d aujourd hui deviennent de plus en plus obèses. Lorsqu ils rentrent chez eux

Plus en détail

Dossier de Presse. 1ère plateforme internationale de troc de nuits entre particuliers.

Dossier de Presse. 1ère plateforme internationale de troc de nuits entre particuliers. Dossier de Presse 1ère plateforme internationale de troc de nuits entre particuliers. Qu est-ce que le NightSwapping? Le NightSwapping Traduisez «troc de nuits» en français, est une nouvelle façon de voyager.

Plus en détail

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE

FRÉQUENTATION TOURISTIQUE 12 Février 2014 FRÉQUENTATION TOURISTIQUE En février 2014, 12 410 touristes ont visité la Polynésie française, soit une hausse de 11 % par rapport à février 2013. Le nombre de touristes originaires d Asie

Plus en détail

Apprenez comment gagner un revenu avec votre passion!

Apprenez comment gagner un revenu avec votre passion! Apprenez comment gagner un revenu avec votre passion Il existe une économie, qu on appelle l immobilier du 21 e siècle, et très peu de gens sont conscient du potentiel ahurissant qu offre cette économie.

Plus en détail

Rallye Aïcha des Gazelles Du 17 au 31 mars 2012.

Rallye Aïcha des Gazelles Du 17 au 31 mars 2012. http://www.rallyeaichadesgazelles.com/fr/levenement/presentation Association «Rêve de désert» 11 rue des Lys 57500 SAINT-AVOLD Nadine : 06.29.44.94.21. Johanne : 06.21.28.29.74. - Facebook : Elles rêvent

Plus en détail

Directeur de la communication Philippe DEBONDUE Presse - Marion WAYSENSON F. 04 90 80 81 32

Directeur de la communication Philippe DEBONDUE Presse - Marion WAYSENSON F. 04 90 80 81 32 SUR LES SEJOURS LINGUISTIQUES DOSSIER DE PRESSE Mercredi 15 février de 13 h à 17 h Ancienne caserne des pompiers rue Carreterie Avignon Directeur de la communication Philippe DEBONDUE Presse - Marion WAYSENSON

Plus en détail

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche.

La rigueur alsacienne ne me laissait aucun doute sur la qualité du concept et sur la fiabilité de la démarche. Madame la Secrétaire Générale,.. Tester dans l Auxerrois, une invention d Alsace du Nord qui fonctionne depuis trois ans, était une excellente idée surtout quand je vous aurais dit que mon activité professionnelle

Plus en détail

Enquête 2013. Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français. http://www.myexpat.fr/

Enquête 2013. Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français. http://www.myexpat.fr/ Immobilier - santé - famille Les besoins en France des expatriés français http://www.myexpat.fr/ Sommaire My Expat... Résumé de l étude... Qui sont les Français de l étranger?... Où les Français partent-ils

Plus en détail

Barcelona World Race / Interview du skipper de Virbac-Paprec 3

Barcelona World Race / Interview du skipper de Virbac-Paprec 3 article Barcelona World Race / Interview du skipper de Virbac-Paprec 3 Jean-Pierre Dick : «Mon préparateur mental m apporte énormément» Par Didier Ravon Publié le : 17/01/2011 00:03 Sponsors, partenaires,

Plus en détail

Information presse 15 juin 2015

Information presse 15 juin 2015 Le vendredi 12 juin, le PEC a ouvert ses portes Inauguration officielle du Porsche Experience Center Le Mans (PEC) A la veille du départ de la 83 éme édition des 24 Heures du Mans, s est ouvert officiellement

Plus en détail

L INVESTISSEMENT SEREIN

L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr 1 L INVESTISSEMENT SEREIN Assurersonavenir.fr Ce livre est la propriété exclusive de son auteur : La loi du 11 mars 1957 interdit des copies ou reproductions destinées à une utilisation

Plus en détail

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz

SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com. Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SBM Offshore OIL & GAS* sdv.com Logistique. Imagination. *Pétrole et Gaz SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans 102 pays garantit un

Plus en détail

Newsletter presse n 27

Newsletter presse n 27 Direction des Relations avec les Médias N 26/DRM/2014 Newsletter presse n 27 Nos projets Leviers de développement économique Edition électronique Mars 2014 Manel AIT-MEKIDECHE Newsletter n 27 Mars 2014

Plus en détail

Mais ce n est intéressant que si tu passes à l action Cliquez ici pour aller plus loin

Mais ce n est intéressant que si tu passes à l action Cliquez ici pour aller plus loin C est cadeau! Mais ce n est intéressant que si tu passes à l action Cliquez ici pour aller plus loin Ma Hijra au Maroc : point d étape après 8 mois Je vous avais promis de vous parler de ma nouvelle vie

Plus en détail

Hôtel de Ville de Paris, Jeudi 26 mars 2015

Hôtel de Ville de Paris, Jeudi 26 mars 2015 Discours du Président de la République lors du Sommet des maires pour le climat Publié le 26 Mars 2015 Hôtel de Ville de Paris, Jeudi 26 mars 2015 Madame la Maire de Paris, chère Anne HILDALGO, Je voulais

Plus en détail

Cahier de mise en candidature

Cahier de mise en candidature Sous la présidence d honneur de Monsieur Jean-Paul Boillot Président et chef de la direction Le Groupe Servo-Robot Cahier de mise en candidature Samedi 10 novembre 2007 Centre Marcel-Dulude, Saint-Bruno

Plus en détail

Dans l'édition du soir. Budapest, capitale de la couronne low cost

Dans l'édition du soir. Budapest, capitale de la couronne low cost Dans l'édition du soir. Budapest, capitale de la couronne low cost France - 16 Avril 2014 Budapest, capitale de la couronne à bas prix Correspondance à Budapest, Hélène Bienvenu et Julien Descalles L'édition

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE. Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse COMMUNIQUE DE PRESSE 18 juin 2013 «La qualité de l accueil : un facteur clef de compétitivité pour la première destination touristique mondiale» Le Comité Régional du

Plus en détail

19-21 juin 2015 Jerez, Espagne PROMO CLUBS MOTOS

19-21 juin 2015 Jerez, Espagne PROMO CLUBS MOTOS 19-21 juin 2015 Jerez, Espagne PROMO CLUBS MOTOS 19-21 juin 2015 Jerez, Espagne Réunissant le plus grand nombre de Champions du Monde avec plus de titres mondiaux que nulle part ailleurs dans le monde,

Plus en détail

Discours de présentation du prix John-Leslie Dany Girard, B.A.A., FCGA Président du Conseil, CGA-Canada

Discours de présentation du prix John-Leslie Dany Girard, B.A.A., FCGA Président du Conseil, CGA-Canada Discours de présentation du prix John-Leslie Dany Girard, B.A.A., FCGA Président du Conseil, CGA-Canada Dîner des membres du Conseil d administration de CGA-Canada Hôtel Intercontinental Montréal Le vendredi

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse 1 «Le Perche souhaite accueillir de nouveaux arrivants et met en place une politique volontariste et des actions. La session d accueil s adresse à tous les porteurs de projet souhaitant créer ou reprendre

Plus en détail

Or, certains voient les marchés boursiers et les capitaux privés comme des opposés, comme s ils étaient concurrents.

Or, certains voient les marchés boursiers et les capitaux privés comme des opposés, comme s ils étaient concurrents. Conférence de l Association canadienne du capital de risque et d investissement Le 24 mai 2012 Allocution de Tom Kloet FINAL Seule la version livrée vaut Bon après-midi et merci beaucoup pour l accueil.

Plus en détail

Privateimmo.com. Privateimmo.com, Fête ses 1 an! le dossier de presse. 1er site de vente privée immobilière

Privateimmo.com. Privateimmo.com, Fête ses 1 an! le dossier de presse. 1er site de vente privée immobilière le dossier de presse 1 er site de vente privée immobilière sur internet Privateimmo.com, 1er site de vente privée immobilière Fête ses 1 an! Contact presse : Matthieu BOREL Tel : 04 78 42 01 09 E-Mail

Plus en détail

LES ÉTAPES DE LA RECHERCHE D EMPLOI

LES ÉTAPES DE LA RECHERCHE D EMPLOI CARREFOUR JEUNESSE-EMPLOI RIVIÈRE-DU-NORD LES ÉTAPES DE LA RECHERCHE D EMPLOI Carrefour jeunesse emploi Rivière-du-Nord 2011-2012 Page 1 420, rue du Marché Saint-Jérôme Québec, J7Z 2B2 T. 450 431-55253

Plus en détail

Une nouvelle ère pour le dragage dans l Est du Canada

Une nouvelle ère pour le dragage dans l Est du Canada Institut des biens immobiliers du Québec Atelier sur les infrastructures maritimes Une nouvelle ère pour le dragage dans l Est du Canada Thèmes abordés Définition du dragage Principales activités de dragage

Plus en détail

www.professions-construction.ch

www.professions-construction.ch Journal de stage en entreprise En suivant un stage en entreprise, tu pourras t informer en toute simplicité sur une profession de la construction en vivant la pratique au quotidien. Tu poses des questions,

Plus en détail

Département Informatique Antenne Universitaire de Blois

Département Informatique Antenne Universitaire de Blois Antenne Universitaire de Blois UFR Sciences & Techniques Université François Rabelais Tours www.info.univ-tours.fr Organisation Université UFR Sciences & Techniques Département Informatique Licence Informatique

Plus en détail

Intervention du Premier ministre, François FILLON. - Sauveterre-de-Guyenne, mardi 8 septembre 2009 -

Intervention du Premier ministre, François FILLON. - Sauveterre-de-Guyenne, mardi 8 septembre 2009 - PREMIER MINISTRE SERVICE DE PRESSE Intervention du Premier ministre, François FILLON - Sauveterre-de-Guyenne, mardi 8 septembre 2009 - Hôtel de Matignon 57, rue de Varenne 75007 PARIS Mesdames et messieurs

Plus en détail

RECRUTEMENT DU DIRECTEUR GENERAL D HEC CONTEXTE ET DEFINITION DU PROFIL RECHERCHE

RECRUTEMENT DU DIRECTEUR GENERAL D HEC CONTEXTE ET DEFINITION DU PROFIL RECHERCHE A PROPOS D HEC PARIS Créée en 1881 par la Chambre de commerce et d industrie de Paris, HEC Paris est une business school française de renommée internationale. Elle se distingue par la qualité de sa pédagogie

Plus en détail

Ministère des Affaires étrangères et européennes

Ministère des Affaires étrangères et européennes Ministère des Affaires étrangères et européennes Direction de la coopération culturelle et du français Regards VI, DVD 1 Portraits Réalisation Isabelle Barrière, Thomas Sorin (CAVILAM) Rédaction Marjolaine

Plus en détail

L'organisation d'un reportage photo de mariage dans le détail

L'organisation d'un reportage photo de mariage dans le détail L'organisation d'un reportage photo de mariage dans le détail Qualité professionnelle, présence de tous les instants, attention particulière à chaque moment fort de cette journée si particulière: vous

Plus en détail