Chez Technip, on fait bouger les talents! THIERRY PILENKO. 2 ème édition de la Semaine de l Industrie du 19 au 25 mars 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chez Technip, on fait bouger les talents! THIERRY PILENKO. 2 ème édition de la Semaine de l Industrie du 19 au 25 mars 2012"

Transcription

1 LE MAGAZINE N 1 ACTUALITÉS 2 ème édition de la Semaine de l Industrie du 19 au 25 mars 2012 DOSSIER Energie, Un long parcours vers un avenir durable INTERNATIONAL L Ordre des ingénieurs du Québec, l assurance qualité THIERRY PILENKO Président-Directeur Général de Technip Chez Technip, on fait bouger les talents! 1 JANVIER 2012

2 LA SNCF RECRUTE DES INGÉNIEURS H/F Crédit photo : Jean-Philippe Mesguen. 02 NOS INGÉNIEURS SAVENT PORTER LA VITESSE DE CROISIÈRE DES TGV DE 320 KM/H À 360 KM/H. ET VOUS, JUSQU OÙ IREZ-VOUS? «Assurer des prestations d ingénierie d essai pour garantir sécurité, résistance et confort des voyageurs, c est un des défis de mon métier, je suis ingénieur à la SNCF.» Marc, Ingénieur d Études À la SNCF, Marc et l ensemble de nos ingénieurs pratiquent l innovation au quotidien dans tous nos métiers. À travers la grande diversité des missions qu ils remplissent, les ingénieurs qui nous choisissent inventent les mobilités d une époque nouvelle. N attendez pas demain pour prendre de l avance, rejoignez-nous sur l espace emploi de sncf.com

3 1 JANVIER 2012 N 1 SOMMAIRE LA VIE DE LA FÉDÉRATION L actualité d IESF et de ses comités ASSOCIATIONS DE DIPLÔMÉS Mines ParisTech Alumni Association des Ingénieurs ESSTIN (Nancy) ACTUALITES / AGENDA 2 ème édition de la Semaine de l Industrie PAROLES D'EXPERT Compte rendu du dernier rapport du GIEC sur les évènements extrêmes par Michel Bruder (X 56), président du Comité Environnement au sein d IESF L INTERVIEW Thierry Pilenko (ENSGN 81 / ENSPM 82) PDG de Technip IESF EN RÉGION L URIS du Nord-Pas-de-Calais DOSSIER Energie : Quelles alternatives face à la pénurie annoncée de l or noir? PROMOTION DU MÉTIER Yann Gabé, professeur de technologie «Il faut favoriser les échanges entre l école et l entreprise» TRAJECTOIRES Marie-Hélène Therre Présidente de l'association Femmes Ingénieurs Claire Paponneau Directrice des opérations internationales d'orange Afrique de l'ouest et Centrale RADIOSCOPIE D ENTREPRISE Recrutement d ingénieurs EDF garde le cap ZOOM ASSOCIATION TECHNIQUE GEP-AFTP Innovation et expertise dans l industrie pétrolière et gazière INTERNATIONAL L Ordre des ingénieurs du Québec, une assurance qualité au service du public LE MAGAZINE N 1 ACTUALITÉS 2 ème édition de la Semaine de l Industrie du 19 au 25 mars 2012 DOSSIER Energie, Un long parcours vers un avenir durable CNISF - 7, rue Lamennais PARIS - Tél. : Fax : Directeur de la publication : Julien Roitman - Rédacteur en chef : Patrick Sarfati - Rédactrice en chef déléguée : Céline Jacquot Comité de rédaction : François Blin, Jean-Claude Charlot, Georges Dobias, Estelle Guérif, François Hascoët - Responsable technique : Aïda Pereira - Conception graphique et mise en page : Mandy Vu Van - Régie publicitaire et éditeur délégué : FFE - 15 rue des Sablons Paris Tél. : Publicité : David Sellam, Patrick Richard, Jacques Olivier, Fabien Chikli - Impression : Imprimerie de Champagne - Dépôt légal : A parution. Il est interdit de reproduire intégralement ou partiellement tout article du présent journal sans l autorisation du CNISF. Articles L122-4 et L122-5 du code de la Propriété Intellectuelle - Crédit photo couverture : Technip INTERNATIONAL L Ordre des ingénieurs du Québec, l assurance qualité THIERRY PILENKO Président-Directeur Général de Technip Chez Technip, on fait bouger les talents! 03

4 Ma différence n est pas un handicap... STMicroelectronics est engagé dans un programme de responsabilité sociétale depuis de nombreuses années. Parce que nous sommes convaincus que la diversité est un vecteur de réussites et source d innovation, notre groupe international cherche à aller toujours plus loin dans l insertion des jeunes, l emploi des seniors, l égalité entre les femmes et les hommes, l intégration des personnes en situation de handicap. Privilégier la diversité, c est donner à chacun une chance de croire en son avenir et reconnaître avant tout la compétence professionnelle. Connectez-vous à notre monde d opportunités sur : ou adressez votre candidature à nous vous proposerons un dispositif d intégration adapté. *Un monde grand ouvert TBWA\CORPORATE

5 ÉDITORIAL Julien Roitman Président du Conseil National des Ingénieurs et des Scientifiques de France Ingénieurs et scientifiques, artisans du futur Pour mieux faire entendre la voix d un corps social comptant plus d un million de membres, le Conseil National des Ingénieurs et des Scientifiques de France, organe représentatif de la profession reconnu d utilité publique depuis 1860, se devait de disposer d un nouveau moyen d expression. Le premier numéro de notre magazine paraît à l occasion de la Semaine de l Industrie dont IESF est partenaire officiel et actif avec des initiatives vers les entrepreneurs, le grand public et les élèves du secondaire. Cette volonté de contribuer au progrès de la Cité explique également le soutien que nous avons décidé d apporter aux jeunes diplômés de l université dans leur démarche de recherche d emploi, en devenant cette année partenaire officiel des Rencontres Universités Entreprises (RUE 2012). Ces initiatives vont de pair avec notre fierté d exercer un métier qui allie le sens des responsabilités avec celui de la rigueur. C est cette fierté qui a inspiré le thème du colloque «Ingénieurs et scientifiques, artisans du futur» que nous organisons le 22 juin prochain au Conseil économique, social et environnemental. Cette fierté est de même au cœur de la campagne nationale que nous allons lancer vers les Ingénieurs et les Scientifiques pour les encourager à se revendiquer comme tels, et à se regrouper autour de leur étendard en rejoignant leurs associations. Pour affronter la tempête il ne suffit pas en effet d un capitaine à la barre, un équipage déterminé et solidaire est tout aussi nécessaire. Les associations d ingénieurs et de scientifiques vont elles-mêmes devoir évoluer pour jouer pleinement leur rôle au sein de la France du XXI ème siècle dans les turbulences qu elle s apprête à traverser. Les 180 associations que fédère IESF sont des pépinières d experts et de leaders. Elles ont commencé à démontrer leur crédibilité au plan national par leur capacité à remiser au placard égoïsmes, baronnies et prérogatives pour ne considérer que le seul intérêt général. L ambition de ce magazine est de renforcer leurs liens mutuels et de devenir leur interprète commun vers l extérieur. Votre soutien sera son succès. L ambition de ce magazine est de renforcer les liens mutuels des 180 associations que fédère IESF et de devenir leur interprète commun vers l extérieur. 05

6 LA VIE DE LA FÉDÉRATION Evénement IESF sort son Livre Blanc Fin 2011, IESF organisait un petit-déjeuner de presse pour annoncer la sortie de son Livre Blanc : 40 propositions concrètes pour réindustrialiser la France. Jamais les entreprises et la réindustrialisation de la France n auront été autant au cœur d une campagne électorale. Or, qui dit industrie dit recherche, brevets, usines, énergie, sécurité, développement responsable, ingénieurs, scientifiques, formation. Le Livre Blanc d'iesf est la résultante d un travail de consultation de plus de 6 mois auprès de ce corps social qui compte près d un million de membres et dont l expertise couvre la plupart des secteurs d activité. Entouré de Claude Maury, Lionel de la Sayette, Georges Dobias et François Blin, le président d Ingénieurs et Scientifiques de France Julien Roitman a présenté les 7 thèmes du Livre Blanc déclinés en 40 propositions : Relancer l industrialisation de la France et l attractivité de ses territoires. Faire de nos entreprises l'outil de reconquête des marchés extérieurs Recherche, innovation et invention : clés de notre compétitivité à venir Améliorer les formations et les préparations aux métiers d'ingénieurs et de scientifiques Répondre aux défis énergétiques dans l'immédiat et dans la durée Développer une culture de prévention des risques et de sécurité dans un monde incertain Ingénieurs et scientifiques, acteurs engagés d'un développement responsable Le Livre Blanc remis par Julien Roitman, président d IESF, à Thierry Pilenko, PDG de Technip Restaurer une image attractive et concrète de la science et de la technologie. Un livre de chevet précieux pour nos présidentiables. Téléchargement à partir du site du CNISF : Pour toutes questions : Prix des Ingénieurs de l année Thierry Pilenko, récompensé pour sa carrière C est le 14 décembre dernier, au Pavillon Gabriel à Paris, que s est déroulé la 8 ème édition des prix des Ingénieurs de l année Neuf prix ont été décernés par un jury d experts de l innovation, présidé par Jacques Lewiner (l ingénieur de l année 2010) : Prix "carrière" à Thierry Pilenko - PDG de Technip (interview p. 14) Prix "début prometteur" à Jean-Baptiste Tuery (Mines Alès) pour sa gestion du projet de remplacement de fixations acier par des fixations titane chez Airbus Prix "innovation" à Edmond Abergel (MGI) pour sa technologie d impression jet d encre multi-support Prix "développement durable" à Alain Lunati (Centrale Marseille/SP3H) pour son système de contrôle de la qualité du carburant Prix "projet industriel" à Louis Bon (Mines ParisTech) pour le projet Pazflor (plateforme pétrolière) Prix "entrepreneur" à Eric Carreel (ESPCI) pour le lancement de 3 entreprises sur l internet des objets Prix "science" à Sébastien Heymann (UTC) pour la conception d un logiciel de visualisation et d analyse des données Prix "jeune" à Martial Buisson, élève ingénieur (INSA Rouen) pour la conception d un nouveau treuil pour engin de damage Et nouveauté 2011 : Le Prix spécial du jury à Jean- Vincent Hong élève ingénieur (ESIEE) pour sa contribution au projet des abeilles robotisées Informations sur : (onglet de gauche Prix des Ingénieurs/ PIA). 06

7 Le chiffre : c est le nombre d ingénieurs et de scientifiques enregistrés dans le répertoire d'iesf (en date du 5 mars 2012) Prix Chéreau-Lavet Bruno Guimbal, passionné d aéronefs Soutenu par IESF, le Prix de l'ingénieur-inventeur - Prix Chéreau-Lavet récompense depuis 11 ans des ingénieurs dont les innovations constituent une rupture technologique et commerciale. Lauréat du 11ème prix, remis le 17 janvier dernier à la CCIP, Bruno Guimbal (ENSAM 80 - ESTA 81) a toujours nourri une passion pour les aéronefs. Sa carrière chez Eurocopter est marquée par des inventions de rupture, la plupart brevetées. En 2000, il crée sa société Hélicoptères Guimbal. Sa dernière invention est un biplace super-léger, le Cabri G2. Très maniable, innovant notamment en termes de sécurité, il est vendu à un prix concurrentiel. Un atout sur un marché monopolisé par les américains. Pour plus d infos, aller sur : (onglet de gauche Prix des ingénieurs). Si vous êtes vous-même un ingénieur inventeur, n hésitez pas! L appel à candidatures pour le 12 ème Prix Chéreau-Lavet (doté de ) est lancé. Vous avez jusqu à fin juin 2012 pour vous inscrire sur le site Billet d humeur Humeur et responsabilité L humeur est comme le climat, sujette aux saisons. En 2012, la saison économique est à l hivernage : cumul de «rigueur», impliquant gel sinon coupes claires des crédits publics, et raréfaction concomitante des crédits bancaires, attrition des amortisseurs redistributifs, baisses de consommation, hausse du chômage et spirales récessives La crise est mondiale. Ses effets sur le moral des populations sont cependant très hétérogènes. Une étude conduite fin 2011 sur une trentaine de pays a mis en évidence d impressionnants écarts. A la question «pensez-vous que votre pays ira mieux dans 15 ans?», les Brésiliens se distinguent avec 59 % de réponses positives. Ils sont suivis par les Indiens, confiants dans la dynamique du sous-continent. Les Etats-Unis comptent encore 17 % d optimistes. L Europe est plus négative : les Hongrois sont avant-derniers avec 6 % d optimistes. Le dernier? La France qui ne compte plus que 2 % de sa population convaincue En bref... LA VIE DE LA FÉDÉRATION Jean-Yves ROSSI (ECP 83) Président de CANTON-Consulting que notre pays ira mieux dans 15 ans. Le berceau de la méthode Coué devrait se souvenir de la puissance auto-réalisatrice de telles «prévisions». Pour les ingénieurs que nous sommes, deux constats s imposent. Ce pessimisme défaitiste est nuisible, il doit être combattu au quotidien et contrebattu d arguments objectifs, rappelant le rôle que chacun doit jouer pour inverser la tendance. Et face aux besoins objectifs dans la «sphère réelle» et à l étendue des dégâts économiques prévisibles, la question de la responsabilité de telles imprévisions dans la sphère financière ne pourra être éludée indéfiniment, sauf à achever de désespérer ce qui reste d économie productive. L enquête «Ingénieurs 2012» est lancée! Vous avez jusqu au 10 avril, minuit, pour répondre à notre grande enquête «Ingénieurs 2012». Au-delà des thèmes habituels (emploi, rémunération et satisfaction professionnelle), nous couvrons cette année deux nouveaux sujets d'actualité : la formation en alternance par apprentissage et la génération Y (25-35 ans). Comme l an dernier, à la publication des résultats en juin, nous proposerons aux écoles d ingénieurs de remettre la brochure en même temps que le diplôme. Près de plaquettes ont été remises en 2011 et nous espérons connaître un succès au moins égal en Pour plus d informations : 07

8 LA VIE DE LA FÉDÉRATION Le tramway, à Bordeaux / Copyright : OTB Les perturbations concernent tous les grands réseaux urbains de transport et de déplacements ; quotidiennes en région Ile-de-France, elles surgissent également régulièrement dans les grands réseaux des métropoles régionales confrontés à des crises occasionnelles (météo, grèves, pannes techniques, accidents ). Leur fréquence et la complexité de leur gestion augmentent avec le développement des réseaux et des flux de voyageurs. Pour favoriser une prise de conscience collective sur ce système complexe à Comité Transports L information des voyageurs, une question-clé la fois technique, économique, social et institutionnel, le comité Transports d IESF a engagé en 2011 une réflexion commune avec l Union des Transports Publics et ferroviaires (UTP). Le sujet central restait la question de l information des voyageurs, insuffisamment prise en compte par les autorités publiques qui interviennent sur un même «territoire de mobilité quotidienne». Leur collaboration a permis de croiser l analyse prospective et systémique d ingénieurs couvrant tous les modes et services de transport avec les préoccupations des exploitants d infrastructures et de services de transport collectif qui sont en première ligne. Pendant quatre demi-journées, organisées de janvier à juin 2011, une soixantaine de professionnels et d experts en matière de mobilité et d exploitation des réseaux de transport ont échangé leurs expériences, et débattu sur les questions à résoudre, les difficultés rencontrées, les actions prioritaires à poursuivre ou à engager. Olivier Paul-Dubois-Taine, président du comité Transports Une synthèse de ces conférences sera publiée à l usage des décideurs, sous la double signature UTP-IESF et présentée au salon «Transports publics, le salon européen de la mobilité» le 7 juin puis sur le site d IESF : Comité Innovation et Recherche Les ingénieurs, acteurs centraux de l innovation Par leurs innovations, les ingénieurs sont au cœur de la pérennité et du développement des entreprises industrielles. Le comité Innovation et Recherche a engagé il y a six mois une réflexion sur les forces et les faiblesses de l ingénieur innovateur. La reconnaissance de l ingénieur inventeur est la première thématique à avoir été abordée. Essentielle, elle a trop souvent été évoquée sous le seul aspect polémique de la rémunération des inventions de salariés. Le comité a mené une analyse globale sur les enjeux et les difficultés observées afin de mettre en place de bonnes pratiques dans les entreprises, quels que soient leur taille et leur domaine d activité. Ce sujet a fait l objet d un cahier n 6, L innovation au cœur de la ré-industrialisation*. La prochaine thématique concernera l innovation collaborative. Que ce soit dans le cadre de coopération avec la recherche académique (écoles d ingénieurs, universités, organismes de recherche) ou entre entreprises industrielles, il s agit d une voie d avenir. Pourtant, les modèles d'organisation de travaux, de partenariats et de partage du fruit des collaborations et de la propriété industrielle restent largement à construire. Une attention particulière sera portée au programme «doctorat exécutif» engagé par PSA et l université Pierre et Marie Curie pour permettre à des ingénieurs d acquérir un doctorat tout en poursuivant leur activité professionnelle, et de nouer des relations soutenues entre leur département industriel et un laboratoire académique. Le comité invite tous les ingénieurs intéressés par ces thématiques à participer à ses travaux, directement ou par l apport d expériences et de recommandations (contact : Pierre Breese, président du comité Innovation et Recherche * Téléchargeable sur le site du CNISF (www.cnisf.org) dans l onglet de gauche : «Publications IESF/Les Cahiers». 08

9 Comité IES La sensibilisation des ingénieurs à l'intelligence économique IESF, à travers son comité Intelligence Économique et Stratégique (IES), soutient l'initiative du Ministère de l'enseignement Supérieur et de la Recherche qui, fin 2011, a défini un référentiel de sensibilisation et de formation aux notions d'intelligence économique, de défense et de sécurité globale, applicable à l'ensemble des étudiants de l'enseignement supérieur. Ce référentiel sera évalué sous forme d'unités d'enseignement Libre (UEL) pendant deux ans dans une trentaine d'établissements universitaires et d'écoles. Il a été présenté au public le 19 décembre dernier à l'université de Saint-Etienne, et est disponible sur le site internet du Ministère. IESF participera à sa promotion dans les régions. Jean-Pierre Vadet, président du comité IES Comité Génie civil et Bâtiment Le pont Paul Doumer (aujourd hui Long Bien) à Hanoï, construit en Photographie Jean-François Coste. Le patrimoine du génie civil français dans le monde Les entreprises françaises de génie civil et du bâtiment figurent aux premières places parmi les constructeurs mondiaux. Au 19 ème siècle déjà, certaines d entre elles effectuaient la majorité de leur chiffre d affaires à l étranger, notamment au sein de l empire colonial. Ces ouvrages, situés dans le monde entier, constituent un patrimoine de grande valeur historique et culturelle, mais aussi d usage puisque le transport, l exploitation et le tourisme leur conservent toute leur place. Afin de les mettre en valeur, le Comité génie civil et bâtiment a décidé d en faire l inventaire. Il a d abord procédé à une étude portant sur les ouvrages réalisés en France, consultable sur le site IESF (www.cnisf.org). Actuellement, il travaille sur les ouvrages construits hors de France. Cet inventaire est mené en partenariat avec Centrale-histoire, l Association Asco-tp et l Ecole des Ponts. Il concerne les ponts et les viaducs, les chemins de fer, les barrages, les tunnels, les bâtiments, les canaux, les plateformes pétrolières, les ports, les métros, etc. Georges Pilot, secrétaire du comité Génie civil et Bâtiment Une partie de ces travaux sera accessible sur le site d'iesf au printemps Un portail destiné à promouvoir ce patrimoine a également été lancé par l ensemble des partenaires : LA VIE DE LA FÉDÉRATION En bref... Publications La France et le transport de marchandises, cahier n 3. Réalisé par le comité Transports, en collaboration avec l association Transports, Développement, Intermodalité, Environnement (TDIE), ce dossier présente six enjeux stratégiques de la filière : de la chaîne logistique aux émissions de CO2. Conseils aux dirigeants de PME-PMI : comment protéger votre entreprise des fraudes, négligences ou malveillances? cahier n 4, réalisé par le comité Maîtrise de la Sécurité Industrielle. Quelques propositions pour la réindustrialisation, cahier n 5, publié par le comité Economie. Ces 3 publications sont téléchargeables sur le site du CNISF (www.cnisf.org) dans l onglet de gauche : «Publications IESF/Les Cahiers». Pour plus d informations : Civil Engineering Heritage in Europe - 18th 21 st century Rédigé en collaboration avec le comité Génie civil et Bâtiment, cet ouvrage présente un choix remarquables d ouvrages de génie civil européens. Pour se procurer ce livre édité en Hongrie, contacter M. Gorazd Humar à l adresse suivante : Prix : 27 euros (plus le coût de l expédition). 09

10 LA VIE DE LA FÉDÉRATION Comité Energie Énergies, horizons 2030 et 2050 En octobre 2011, le Gouvernement a mis en place la Commission Energies 2050 pour analyser les scénarios énergétiques envisageables d ici 2050 et les impacts des choix énergétiques à faire prochainement. Le comité Energie (Jean-Claude Boncorps et Bruno Wiltz) a participé à ces réflexions. Parmi les conclusions publiées en février 2012*, voici quelques idées forces : La réduction de la demande d énergie est insuffisamment étayée, alors que c est une priorité réaffirmée, quels que soient les choix énergétiques sur l offre. L impact du développement des énergies intermittentes sur les réseaux électriques est à préciser. Jusqu'en 2030, les technologies émergentes sont bien connues, mais pas au-delà. Cela a des conséquences sur la recherche relative aux technologies de rupture, en collaboration avec d'autres pays, et la R&D Le prix de l'énergie et donc aussi son coût de production doivent jouer un rôle majeur L'acceptabilité est une question essentielle, quelles que soient les énergies Il faut préserver les atouts français et conquérir une place sur les filières à haut potentiel de développement dans le monde La prolongation de la vie des réacteurs, après accord de l Autorité de sureté nucléaire, présente des atouts essentiels (maîtrise des coûts de l'électricité et des investissements, emploi direct et induit, évolution du PIB), mais aussi des faiblesses (acceptabilité, risque politique, démobilisation possible sur les énergies "vertes") *Rapport téléchargeable sur et synthèse sur (rubrique publications) 10

11 VOUS RÊVEZ DE TRAVAILLER AUX 4 COINS DU MONDE? NOUS VOUS EMMENONS À PARIS 13 e, HONG-KONG, JOHANNESBURG OU VERS 20 AUTRES DESTINATIONS Comme nous, vous pensez que l avenir est aux grands projets internationaux? Rejoignez le 5 e opérateur mondial de transport public. Participez au développement rapide d un groupe présent dans plus de 12 pays, au savoir-faire internationalement reconnu. Impliquez-vous dans des projets stimulants et évoluez rapidement au sein d une entreprise ouverte sur le monde. QUELLE QUE SOIT VOTRE PASSION, À LA RATP, IL Y A UN MÉTIER QUI LUI CORRESPOND. Découvrez tous nos métiers sur ratp.fr/carrieres

12 ACTUALITÉS AGENDA mars 2012 / Semaine de l Industrie Redonner de l élan à Ll industrie lin française La 2ème édition de la Semaine de l Industrie aura lieu du 19 au 25 mars Partenaire de l opération, IESF proposera des tables rondes dans les principales écoles d ingénieurs et universités ainsi que des interventions en classe de collège et lycée mars Rencontres Universités Entreprises mars 2012 Rencontres Universités Entreprises Édition 2011 Organisée par les ministères de l Industrie, du Travail, de l Education Nationale et de l Enseignement Supérieur et de la Recherche en association avec IESF et les organisations syndicales, avec l appui du monde économique, la Semaine de l industrie se décline dans tout l Hexagone et vise à donner une nouvelle impulsion à l industrie française en revalorisant l image du secteur et de ses métiers auprès du grand public et plus particulièrement des jeunes. La première édition, qui a eu lieu du 4 au 10 avril 2011, fut un succès avec près de 1500 évènements labellisés (journées portes ouvertes, conférences, classes en entreprises), plus de participants, et une très forte mobilisation des acteurs locaux. Partenaire de l évènement, IESF, à côté des CCI, À la découverte de l industrie du MEDEF, de Pôle Emploi et des Inspections Académiques, proposera des séances PMIS (Promotion des Métiers de l Ingénieur et du Scientifique) ainsi que des tables rondes, organisées au sein d établissements d Enseignement Supérieur. Ces manifestations s adressent à tous : élèves du secondaire et de l enseignement supérieur, enseignants des collèges et lycées, conseillers d orientation, cadres de Pôle Emploi, acteurs économiques. Pour des renseignements sur les manifestations organisées par IESF : contacter Bernard Vittrant : Pour toutes autres informations : IESF, partenaire officiel de la 5 ème édition des RUE Rendez-vous incontournable des professionnels de l enseignement supérieur, de la recherche et de l entreprise, les Rencontres Universités Entreprises (RUE) se dérouleront cette année les 15 et 16 mars au Palais des Congrès de Paris. Parmi les nouveautés 2012 : un forum élargi aux Masters 1 (stages, alternance) ; des ateliers d experts (dont ceux d IESF) directement au sein de l espace exposant ; une ouverture internationale. Pour plus de renseignements : 12

13 22 juin 2012 / Colloque annuel d'iesf ACTUALITÉS AGENDA Ingénieurs et scientifiques, artisans du futur Le colloque annuel d'iesf, organisé conjointement avec le Bureau National des Élèves Ingénieurs (BNEI), aura lieu le 22 juin prochain. Placé sous le Haut Patronage de Jean-Paul Delevoye, Président du Conseil Économique Social et Environnemental (CESE), il se déroulera au Palais d Iéna (siège du CESE), à Paris. Ce colloque traitera de la place des ingénieurs et des scientifiques dans les débats de société. Avec quelles exigences et dans quel cadre doivent-ils se positionner et agir? Palais d'iéna (siège du CESE) - Paris Quel impact ont leurs valeurs et leur éthique dans l interaction entre technique, économie, société et environnement? A travers deux tables rondes, les intervenants illustreront, par leur expérience, comment et pourquoi ils se sont engagés, et quelle place tient l éthique dans leur appréhension des responsabilités et de la prise modérée de risques, caractéristiques de l exercice du métier d ingénieur et inhérentes à sa formation. Ouverture des inscriptions à partir d'avril 2012 sur : 13

14 INTERVIEW Thierry Pilenko Thierry Pilenko PDG du groupe Chez Technip, on fait bouger les talents! Biographie Avant de rejoindre Technip en 2007, Thierry Pilenko a été PDG de Veritas DGC à Houston. Il a réalisé avec succès la fusion de celle-ci avec la Compagnie Générale de Géophysique. Auparavant, il a occupé plusieurs postes chez Schlumberger. Il y a acquis une vaste expérience internationale avant de devenir président de Schlumberger GeoQuest à Houston et par la suite DG de SchlumbergerSema à Paris jusqu en Thierry Pilenko est diplômé de l Ecole Nationale Supérieure de Géologie de Nancy et de l'ecole Nationale Supérieure du Pétrole et des Moteurs. 14

15 LLeader mondial du management de projets, de l ingénierie et de la construction pour l industrie de l énergie, Technip est présent sur trois segments d activité : les infrastructures sous-marines, les plates-formes en mer et les installations à terre. Ses équipes internationales comptent aujourd'hui près de personnes, principalement des ingénieurs. Le point avec Thierry Pilenko, PDG du groupe. INTERVIEW Quels sont les projets sur lesquels travaillent actuellement vos équipes et les grands défis à venir? Technip est présent sur trois segments d activité : les infrastructures sous-marines (Subsea), les plates-formes en mer (Offshore) et les installations à terre (Onshore). Un projet très emblématique mené en ce moment et faisant appel aux compétences combinées de ces trois segments est l unité flottante de gaz naturel liquéfié (FLNG) Prelude pour Shell. Cette unité, installée au large de l Australie, sera le plus grand objet flottant jamais construit, avec une longueur de 488 mètres. Je pourrais aussi vous citer la raffinerie d Alger pour Sonatrach, les conduites sous-marines «intelligentes» du champ Para Terra au Brésil pour Petrobras, ou la plate-forme Spar Lucius pour Anadarko dans le golfe du Mexique. Les grands défis à venir concernent justement ce type de projets à forte valeur ajoutée : très grandes profondeurs d eau (jusqu à mètres), premières technologiques Votre groupe est présent dans 48 pays. Comment sont perçus les ingénieurs français? Les ingénieurs français sont perçus comme très compétents, parmi les meilleurs au monde, en particulier d un point de vue technologique. Il leur reste cependant des progrès à faire dans le domaine commercial. Si par le passé l ingénieur français pouvait parfois manquer d humilité et éprouver quelques difficultés en anglais, j ai le sentiment que cette époque est quelque peu révolue et qu il a appris à sortir progressivement de sa zone de confort et n hésite plus à tenter de nouvelles expériences à l étranger et même à explorer de nouveaux métiers. Il est aussi particulièrement important dans notre métier de comprendre les attentes et les modes de pensée de nos clients, qu ils soient angolais, malaisiens, qataris ou américains. Vous êtes l un des plus gros employeurs français d ingénieurs. Avez-vous mis en place un dispositif RH particulier pour recruter les bons profils? Attirer et fidéliser les talents est un enjeu majeur pour nous. Nous avons effectivement mis en place différents dispositifs pour recruter les meilleurs profils, en France mais aussi dans tous les réservoirs de talents des zones majeures de notre activité (au Brésil, en Asie ). Attirer et fidéliser les talents est un enjeu majeur pour nous. 15

16 INTERVIEW Les ingénieurs français sont parmi les meilleurs au monde, en particulier d un point de vue technologique. Il leur reste cependant des progrès à faire dans le domaine commercial Nous allons par exemple lancer prochainement un portail de recrutement unique à partir de tous les portails de nos différentes entités, qui sera associé à notre site de mobilité interne. Nous travaillons également sur notre «marque employeur» pour augmenter l'attractivité de Technip et nous permettre de recruter efficacement, mais aussi de développer et de faire bouger les talents dans l entreprise. Avez-vous des ingénieurs issus de l université, et si oui avec quel genre de profil? Oui bien sûr. Nos ingénieurs viennent de l université comme d écoles d ingénieurs généralistes ou spécialisées, et ont des profils variés : métiers du projet, construction, process, et spécialistes (notamment en mécanique, chimie, tuyauterie et électricité). Que vaut-il mieux pour un élève ingénieur : compléter sa formation initiale par un cursus à l étranger, par une école d application ou par un passage dans une PME? Il n y a pas de voie unique pour bien démarrer sa carrière. Bien sûr, pour travailler dans un groupe comme Technip qui intervient sur tous les continents, l aspect international et l ouverture à d autres cultures sont très importants. Une fois chez Technip, notre ambition est de permettre à chacun de se développer au maximum de son potentiel, et notamment d aider nos ingénieurs à devenir de véritables «ingénieurs-managers». Le niveau de formation des ingénieurs français est-il adapté aux besoins des entreprises? Comme je le disais les ingénieurs français sont brillants dans les compétences académiques. L enseignement en France des matières scientifiques est très bon. Dans les matières non-scientifiques, comme les langues, la finance ou le marketing, je pense par contre qu il y a encore une marge de progression. D autres aspects comme le travail en équipe, la communication, l esprit pratique ou le multiculturalisme pourraient également être renforcés au niveau de l enseignement. Quelle est la durée moyenne d une carrière chez Technip? On fait carrière chez Technip. La pmoyenne dans le monde tourne autour de 10 ans, et nous avons beaucoup de beaux exemples de personnes ayant passé toute leur carrière chez nous. Notre activité de projets, parmi les plus grands et novateurs au monde, la richesse de nos métiers et les opportunités de mobilité font que rejoindre Technip et y rester est une aventure en perpétuel renouvellement! 16

17 Pour Céline, travailler dans une centrale, c est évoluer au cœur d un environnement technologique, garantir la sécurité de tous, prendre toujours plus de responsabilités et enrichir son expérience. 94% de nos jeunes ingénieurs recommandent EDF en tant qu employeur. EDF recrute des ingénieurs Grandes Écoles et Universités H/F sur edfrecrute.com EDF RCS PARIS, Paris Et si ses responsabilités passaient par ce fil L énergie est notre avenir, économisons-la!

18 DOSSIER Energie Un long parcours vers un avenir durable Face e à la pénurie annoncée de l or noir et à son coût croissant, les Etats s organisent. En France, à l heure où la question du nucléaire agite les présidentiables, l Etat continue de déployer sa politique du Grenelle de l Environnement. Au menu, économies d énergie, maîtrise des consommations et développement d une offre diversifiée et durable. Jean-Claude Boncorps (X 65) Michel Bruder (X 56) Georges Dobias (X 56) Bruno Wiltz (X 57) 30, 40, 50 ans Peu importe l échéance. Les réserves en pétrole s amenuisent de jour en jour et obligent les Etats à repenser dès maintenant leur politique énergétique pour faire face à une équation redoutable : maintenir la croissance tout en assurant le remplacement des énergies fossiles. Pour se développer, les pays n auront d autres choix que de recourir à des énergies alternatives. Mais les experts sont formels : lorsque le plafond de la production d or noir sera atteint, celles-ci ne seront pas encore de nature à répondre aux besoins de la demande mondiale. Aujourd hui, l urgence est donc à l économie et à la maîtrise de la demande énergétique. Le bâtiment, premier levier d économie d énergie «En France, 45% de la consommation d énergie provient du bâtiment», note Michel Bruder (X 56). «Il y a donc là un formidable levier sur lequel on peut agir». Dans le neuf, la limitation de la consommation énergétique a un nom : RT 2012 ou Réglementation Thermique Elle concerne tous les bâtiments neufs, résidentiels ou tertiaires. A compter de janvier 2013, presque toutes les constructions neuves sur le territoire devront présenter, en moyenne, une consommation d énergie primaire inférieure à 50 kwh/m²/an, contre 150 kwh/m²/an environ avec l actuelle RT Plus complexe à mettre en œuvre, la réhabilitation thermique du parc immobilier existant avec des technologies performantes en isolation, 18

19 Les sites à consulter : DOSSIER ventilation, chauffage, climatisation ou éclairage coûte également plus cher. Or c est au niveau du parc immobilier ancien que la consommation moyenne est la plus importante. «On l estime à 240 kwh/m2/an, contre 50 kwh/m2/an pour l immobilier neuf (règlement RT 2012)», souligne Jean-Claude Boncorps (X 65 - ENPC 70), président du Syndicat National de l'exploitation Climatique (SNEC). Dans le secteur du bâtiment, les logements privés - qui représentent 84 % du parc immobilier français, soit 28 millions de résidences principales (source : CEREN/INSEE) - forment le plus grand gisement d économie d énergie. Ils sont aussi les plus difficiles à traiter. Car malgré les mesures financières et fiscales déployées à l intention des particuliers (Eco-prêt taux zéro notamment), la rénovation thermique de ces logements repose avant tout sur l engagement volontaire des propriétaires. Et en période de crise, ce n est plus une priorité. «Le retour sur investissement pour les travaux de mise aux normes énergétiques réalisés sur l immobilier résidentiel est relativement long, de l ordre de 10 à 15 ans. C est beaucoup pour un investisseur privé», note ainsi Georges Dobias (X 56 - ENPC 61), président des comités sectoriels d'iesf de septembre 2009 à décembre Pour les logements sociaux, second secteur en importance, l Etat a débloqué une enveloppe de prêts (l éco-prêt logement social de la Caisse des Dépôts) de 1,2 milliard d euros pour la rénovation énergétique de logements HLM en 2009 et Près de 1,5 million de logements sociaux supplémentaires devraient encore être concernés par cette mesure selon le congrès HLM de Toulouse de septembre Favoriser la diversité et la flexibilité énergétiques Réduire la consommation d énergie est une urgence. Développer d autres sources d énergie en est une autre. Pour l Agence Internationale de l Energie (IAE), la recherche de sources non fossiles renouvelables, plus respectueuses de l environnement - énergies solaire, éolienne, marémotrice, géothermique, hydroélectrique, biomasse, etc. - doit aller de pair avec l utilisation propre et efficace des combustibles fossiles. Toujours selon l IAE, la sécurité énergétique à long terme des Etats dépend de leur capacité à diversifier leurs ressources énergétiques, mais aussi à en assurer la flexibilité. «Cette dernière notion est fondamentale, insiste Jean-Claude Boncorps. Aujourd hui, on doit réfl échir en termes de complémentarité. Il faut concevoir des 'bouquets' énergétiques capables de répondre simplement et avec souplesse à nos besoins. Il faut pouvoir passer d une énergie à une autre de manière facile. Enfi n, il faut raisonner en puissance disponible lors des pointes de consommation et non pas seulement en énergie produite». Pour la communauté des ingénieurs et scientifiques de France, la filière nucléaire (75% de la production électrique nationale) est un maillon essentiel de la sécurité d approvisionnement énergétique française. D autant que, pointentils, cette énergie n émet pas de dioxyde de carbone. L abandonner reviendrait à rendre la France encore plus dépendante de ressources extérieures. En 2011, notre pays a importé plus de 60 milliards d euros d énergie. Eradiquer le nucléaire est donc une décision lourde que les pouvoirs publics ne peuvent pas prendre sans en examiner toutes les conséquences. «On devrait en permanence La sécurité énergétique à long terme des Etats dépend de leur capacité à diversifier leurs ressources énergétiques 19

20 DOSSIER se poser la question de l impact économique des choix énergétiques», martèle Jean-Claude Boncorps. Or, un abandon du nucléaire en France aurait des conséquences dramatiques aussi bien pour le consommateur qui verrait sa facture énergétique exploser, que pour les finances publiques. Dans une interview au Figaro en septembre 2011, Bernard Bigot, le patron du Commissariat à l'energie Atomique (CEA), avance même la somme abyssale de 750 milliards d'euros! «Il ne faut pas abandonner la fi lière nucléaire, insiste Georges Dobias. Il faut même la développer pour qu elle soit toujours plus performante, plus sûre et avec moins de déchets». L innovation à tous les niveaux La centrale de Paluel / Copyright : EDF Les réseaux de chaleur en France Les 430 réseaux de chaleur français desservent immeubles. La production de chaleur est assurée à 31 % par des énergies renouvelables (géothermie, biomasse,..) ou de récupération (incinération des ordures, rejets industriels,..) et à 29 % par des cogénérations gaz. La biomasse est en très fort développement, tant dans les réseaux existants que dans ceux en création, avec une réduction importante des émissions de CO2. Le Grenelle de l Environnement prévoit un triplement des réseaux de chaleur à l horizon La diversité des énergies utilisées (88 % de la chaleur livrée par des réseaux multi-énergies) et la facilité à faire évoluer leur mix énergétique font des réseaux de chaleur un outil important de flexibilité énergétique : adaptation régulière en fonction de l évolution du prix des énergies, développement des énergies «vertueuses» et des technologies performantes. Jean-Claude Boncorps L enjeu est aujourd hui au développement de toutes les énergies et en particulier les nouvelles. Sur ce point beaucoup reste à faire pour atteindre l objectif ambitieux de la France, à savoir produire, d ici l horizon 2020, 23% de son énergie à partir de ressources renouvelables. Les domaines de recherche sont variés et comprennent les énergies renouvelables marines, le solaire thermodynamique, l éolien offshore, l hydrogène et les piles à combustibles, la chimie du végétal, la géothermie, ou encore les biocarburants. L innovation doit toucher toutes les ressources énergétiques, y compris fossiles. «Il reste encore beaucoup à faire au niveau de la ressource pétrolière, notamment en matière d extraction sur des sites diffi ciles, en Arctique par exemple ou dans les grandes profondeurs offshore», souligne Bruno Wiltz (X 57), conseiller scientifique et technique des IESF. «L extraction de gaz non conventionnels comme les gaz de schistes par fracturation hydraulique est une autre voie d exploration. Méconnus et interdits en France, ils sont déjà largement exploités aux Etats-Unis», ajoute-t-il. D autres pistes d innovation sont également en cours en matière de captage et de stockage du CO2. «Aujourd hui en France, des ingénieurs travaillent sur des programmes de récupération d émissions concentrées de CO2 en provenance d installations industrielles et stockées en sous-sol», explique Bruno Wiltz. C est déjà le cas depuis 20

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique

Atelier énergies. Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique CONGRÈS DES ECO-TECHNOLOGIES POUR LE FUTUR 2012 Atelier énergies Usage direct des énergies renouvelables : les enjeux sociétaux et environnementaux, moteurs de l innovation technologique 14 juin 2012 Lille

Plus en détail

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2 Initiative du CICM Proposition au Sommet de la GR "Green Deal en vue d une politique énergétique et climatique efficiente dans la GR en coopération avec les PME de l artisanat" L Artisanat de la Grande

Plus en détail

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires

ENJEUX ENERGETIQUES. Le Monde et la France. L énergie dans les territoires ENJEUX ENERGETIQUES Le Monde et la France L énergie dans les territoires * Bernard LAPONCHE (Données statistiques : Enerdata) 1 Monde : Consommation d énergie primaire (2008 : 12,2 milliards de tep) Energies

Plus en détail

LE SERVICE PAR L EXCELLENCE BOURBONOFFSHORE.COM

LE SERVICE PAR L EXCELLENCE BOURBONOFFSHORE.COM LE SERVICE PAR L EXCELLENCE BOURBONOFFSHORE.COM UNE PRÉSENCE GLOBALE, UNE EXPERTISE LOCALE EUROPE MEDITERRANEE MOYEN-ORIENT 83% d effectifs locaux AMERIQUES 89% d effectifs locaux ASIE 79% d effectifs

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO)

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO) MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GESSOCO) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : ENERGIE Spécialité : GESTION,

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

Guide sur les initiatives RSE sectorielles Fiche n 6 Engagements RSE dans le secteur des industries électriques, électroniques et de communication

Guide sur les initiatives RSE sectorielles Fiche n 6 Engagements RSE dans le secteur des industries électriques, électroniques et de communication MEDEF - ORSE octobre 2014 Guide sur les initiatives RSE sectorielles Fiche n 6 dans le secteur des industries électriques, électroniques et de communication Fédération des Industries Electriques, Electroniques

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité

Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité Guide méthodologique Evaluation des impacts économiques, sociaux et environnementaux globaux des projets des pôles de compétitivité Résumé : La cartographie des impacts économiques, sociaux et environnementaux

Plus en détail

3 ème édition. Dossier de présentation

3 ème édition. Dossier de présentation 3 ème édition Dossier de présentation Les trophées Cet événement national et annuel a pour objectif d accompagner les dirigeants de PME-PMI dont les innovations sont en adéquation avec les attentes sociétales

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

Contribution des industries chimiques

Contribution des industries chimiques Contribution des industries chimiques au débat national sur la transition énergétique Les entreprises de l industrie chimique sont des acteurs clés de la transition énergétique à double titre. D une part,

Plus en détail

En route vers la troisième révolution industrielle!

En route vers la troisième révolution industrielle! En route vers la troisième révolution industrielle! Transition énergétique, Smart Home, Smart Buildings, Smart Cities Quelle place, quel positionnement, quel avenir pour votre entreprise?... Les Spécialistes

Plus en détail

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous.

Gérard COLLOMB et ses équipes sont à l écoute de vos sollicitations et de vos demandes, car la Ville de demain se construit évidemment avec vous. Madame, Monsieur, Dans un courrier électronique en date du 10 février 2014, vous nous avez interrogés en matière de transition énergétique et de lutte contre le changement climatique. Nous vous prions

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

CANDIDATURE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR GENERAL DE L ENSAM

CANDIDATURE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR GENERAL DE L ENSAM CANDIDATURE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR GENERAL DE L ENSAM 1 ère partie Déclaration d intention JEAN-PAUL HAUTIER ADMINISTRATEUR PROVISOIRE ET DIRECTEUR DE LA RECHERCHE DE L ENSAM DIRECTEUR ES QUALITE DE

Plus en détail

Schneider Electric. Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie. Schneider Electric France mai 2014

Schneider Electric. Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie. Schneider Electric France mai 2014 Schneider Electric Le spécialiste mondial de la gestion de l énergie Un positionnement affirmé Production et transmission Eolienne Solaire Hydraulique Carburant bio Hydrocarbure Nucléaire Gestion de l

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

Partage sur une expérience professionnelle après une formation doctorale. Mars 2009

Partage sur une expérience professionnelle après une formation doctorale. Mars 2009 Partage sur une expérience professionnelle après une formation doctorale Dr. Mars Dominique 2009 DUMAY Mars 2009 0 CURSUS Universitaire L avant Doctorat Né en 1957 près de Verdun (enfant de la région)

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique FORUM NUCLEAIRE BELGE POSITION PAPER 24 JUIN 2015 L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique La demande en électricité ne cesse d augmenter. Entre 1965 et

Plus en détail

Stages de recherche dans les formations d'ingénieur. Víctor Gómez Frías. École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France

Stages de recherche dans les formations d'ingénieur. Víctor Gómez Frías. École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France Stages de recherche dans les formations d'ingénieur Víctor Gómez Frías École des Ponts ParisTech, Champs-sur-Marne, France victor.gomez-frias@enpc.fr Résumé Les méthodes de l ingénierie ont été généralement

Plus en détail

LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES. Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo

LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES. Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo LA FILIERE ENERGIES RENOUVELABLES Du 16 au 19 octobre 2012 Fiche mémo 1 Etat des lieux : les énergies renouvelables, une mine d activités en devenir Dans un contexte de lutte contre le changement climatique,

Plus en détail

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010

APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET (AMI) INVESTISSEMENTS D AVENIR EDITION 2010 Direction des Investissements d Avenir Direction Villes et Territoires Durables Service Bâtiment Direction Recherche et Prospective Service Recherche et Technologies avancées APPEL à MANIFESTATIONS D INTERET

Plus en détail

Considérations sur la crise et le marché intérieur 1

Considérations sur la crise et le marché intérieur 1 Considérations sur la crise et le marché intérieur 1 Auteurs : Jacques Potdevin : Président de la Fédération des Experts comptables Européens (FEE - Federation of European Accountants 2 ) de 2007 à 2008.

Plus en détail

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE

PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE PLACER LES ÉNERGIES RENOUVELABLES AU CŒUR DU BÂTIMENT ET COMBATTRE LA PRÉCARITE ÉNERGÉTIQUE Contribution du SER au Plan de performance énergétique des logements 2 ( ) «La rénovation thermique des logements

Plus en détail

La transmission et le renouvellement des compétences, priorité absolue pour le groupe EDF

La transmission et le renouvellement des compétences, priorité absolue pour le groupe EDF DOSSIER DE PRESSE MARS 2011 La transmission et le renouvellement des compétences, priorité absolue pour le groupe EDF L accord Défi Formation du 10 septembre 2010 Un geste simple pour l'environnement,

Plus en détail

lancent la Chaire SIRIUS :

lancent la Chaire SIRIUS : COMMUNIQUE DE PRESSE Toulouse, le 23 octobre 2013 Le CNES, Astrium, Thales Alenia Space, Toulouse Business School & l Université Toulouse I Capitole, lancent la Chaire SIRIUS : La première Chaire internationale

Plus en détail

Programme Bourses Diversité et Réussite

Programme Bourses Diversité et Réussite Donner à chacun les meilleures chances de réussir Programme Bourses Diversité et Réussite La Fondation INSA de Lyon Ensemble développons notre vocation L INSA de Lyon tire sa force de l intégration de

Plus en détail

A l occasion de la Journée nationale des Jeunes, Randstad ouvre les portes de son CFA, l IMC Alternance

A l occasion de la Journée nationale des Jeunes, Randstad ouvre les portes de son CFA, l IMC Alternance Communiqué de presse/invitation presse A l occasion de la Journée nationale des Jeunes, Randstad ouvre les portes de son CFA, l IMC Alternance Paris, le 26 novembre 2012 Le Groupe Randstad France s associe

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS

TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS TOUR DE FRANCE NOUVEAU DIALOGUE FORUM-DEBAT POITIERS Synthèse des débats rédigée par : 26 janvier 2012 Dans le cadre de son Tour de France du Dialogue, la CFE-CGC a organisé à Poitiers, le 26 janvier 2012,

Plus en détail

2PME P ÉPINIÈRE P ERPIGNAN M ÉDITERRANÉE E NTREPRISES

2PME P ÉPINIÈRE P ERPIGNAN M ÉDITERRANÉE E NTREPRISES > pépinières d entreprises : optimisez vos chances de réussite! 2PME P ÉPINIÈRE P ERPIGNAN M ÉDITERRANÉE E NTREPRISES Services à valeur ajoutée Perpignan Méditerranée Communauté d Agglomération est une

Plus en détail

Pacte électrique breton d après les dernières données institutionnelles?

Pacte électrique breton d après les dernières données institutionnelles? 1. Connaissez-vous le Collectif GASPARE? Oui 2. Êtes-vous pour ou contre le projet de CCCG - Centrale thermique à cycle combiné à gaz - à Landivisiau, où ailleurs? Je défends le pacte électrique breton

Plus en détail

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience

«Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience «Donnons envie aux entreprises de faire de la Formation continue à l Université!» (Stand D07) La formation continue à l Université Fiche expérience UNIVERSITE PARIS 8 ENTREPRISE FNAIM Monter les salariés

Plus en détail

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

«Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité» Fédération mondiale des travailleurs scientifiques World Federation of scientifique Workers 85ème session du Conseil exécutif Symposium «Résoudre les problèmes de l'énergie, une clé pour la survie de l'humanité»

Plus en détail

IFP School. www.ifp-school.com. S'ouvrir de nouveaux horizons. École d'application dans les domaines de l'énergie et des motorisations

IFP School. www.ifp-school.com. S'ouvrir de nouveaux horizons. École d'application dans les domaines de l'énergie et des motorisations IFP School S'ouvrir de nouveaux horizons École d'application dans les domaines de l'énergie et des motorisations www.ifp-school.com Transition énergétique demande énergétique mondiale : mieux utiliser

Plus en détail

LE TOUR DU MONDE DES ÉNERGIES

LE TOUR DU MONDE DES ÉNERGIES Blandine Antoine Élodie Renaud LE TOUR DU MONDE DES ÉNERGIES Sommaire Préface... 11 Introduction... 15 I. LA PRODUCTION D ÉNERGIE Introduction à la production d énergie... 31 Thème 1 Énergies Fossiles...

Plus en détail

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040

Les Perspectives Énergétiques à l horizon 2040 The Outlook for Energy: A View to 24 highlights Les Perspectives Énergétiques à l horizon 24 ExxonMobil vous présente dans ses Perspectives Énergétiques sa vision à long terme de notre avenir énergétique.

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

lancent la Chaire SIRIUS :

lancent la Chaire SIRIUS : COMMUNIQUE DE PRESSE Toulouse, le 21 octobre 2013 Le CNES, Astrium, Thales Alenia Space, Toulouse Business School, & l Université Toulouse I Capitole, lancent la Chaire SIRIUS : La première Chaire internationale

Plus en détail

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr

Université de La Rochelle. La Rochelle IAE. Ecole universitaire de management. iae.univ-larochelle.fr IAE La Rochelle Ecole universitaire de management iae.univ-larochelle.fr L EDITO Thierry Poulain-Rehm Directeur de l IAE La Rochelle Vincent Taveau Président du conseil de l IAE La Rochelle Avec un environnement

Plus en détail

>> Dossier de presse. Octobre 2014

>> Dossier de presse. Octobre 2014 Octobre 2014 >> Dossier de presse Contact : Estelle Barré, Chargée de communication I Angers Technopole Tel : 02.41.72.14.13 / 06.46.10.14.74 estelle.barre@angerstechnopole.com 2 Au programme 1. > Contexte

Plus en détail

Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM

Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM Portrait de Femme Meryem Benotmane SSM Etre un homme ou une femme ne fait pas grande différence au fond au regard du projet. Ce qui importe c est l investissement de chacun et la richesse des collaborations.

Plus en détail

concours ITA innov 2015 DOSSIER DE PARTENARIAT Associez votre image à l innovation et au progrès des filières agricoles ITA innov 2015.

concours ITA innov 2015 DOSSIER DE PARTENARIAT Associez votre image à l innovation et au progrès des filières agricoles ITA innov 2015. ITA innov 0. ère édition concours ITA innov 0 Associez votre image à l innovation et au progrès des filières agricoles DOSSIER DE PARTENARIAT www.acta-itainnov.com ITA innov 0. ère édition Découvertes,

Plus en détail

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60

Perception de l'emploi associatif. Le Mouvement Associatif. Novembre 2014. Perception de l'emploi associatif TNS 2014 48UK60 Le Mouvement Associatif Novembre 2014 1 Présentation de l enquête Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain Enquête en miroir : 501 jeunes représentatif des personnes âgées de 18 à 24 ans

Plus en détail

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises

Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Transition énergétique Les enjeux pour les entreprises Alain Grandjean Le 26 novembre 2014 Contact : alain.grandjean@carbone4.com Le menu du jour L énergie dans l économie : quelques rappels Les scénarios

Plus en détail

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE

UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE UN PROJET SCIENTIFIQUE ET CULTUREL POUR LA SOCIÉTÉ DE LA CONNAISSANCE Le regroupement du Palais de la découverte et de la Cité des sciences et de l industrie en un seul établissement apporte les atouts

Plus en détail

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr

Et si votre carrière s inventait avec. mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr Et si votre carrière s inventait avec mc 2 i Groupe? 5 RAISONS DE NOUS REJOINDRE - www.mc2i.fr mc 2 i Groupe Des missions de conseil en systèmes d information, à forte valeur ajoutée Depuis sa création

Plus en détail

Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux

Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux Veolia Transdev Pour une mobilité innovante, sûre et durable et des territoires plus harmonieux Engagés, à vos côtés, pour créer des solutions de mobilité sur mesure, inventives et performantes Le groupe

Plus en détail

Agence du patrimoine immatériel de l État

Agence du patrimoine immatériel de l État Agence du patrimoine immatériel de l État Les richesses de l immatériel sont les clés de la croissance future Rapport de la commission de l économie de l immatériel 2006 Le mot du directeur général L APIE

Plus en détail

Charte Développement Durable. Les 15 engagements du réseau C10

Charte Développement Durable. Les 15 engagements du réseau C10 Charte Développement Durable Les 15 engagements du réseau C10 2014 Charte Développement Durable Les 15 engagements du réseau C10 Né en 1996 de la volonté d entrepreneurs indépendants, le réseau C10 est

Plus en détail

Augmenter l impact économique de la recherche :

Augmenter l impact économique de la recherche : Augmenter l impact économique de la recherche : 15 mesures pour une nouvelle dynamique de transfert de la recherche publique, levier de croissance et de compétitivité Partout dans le monde, la recherche

Plus en détail

En partenariat avec N 172 - AVRIL 2014

En partenariat avec N 172 - AVRIL 2014 En partenariat avec N 172 - AVRIL 2014 En partenariat avec N 172 - AVRIL 2014 Editorial Editorial Par François PAULUS (1989), Président du Jury Quand vous lirez ces lignes nous serons en avril 2014, et

Plus en détail

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME

Audition ADEME. au Conseil d Orientation pour l Emploi. 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l ADEME udition DEME au Conseil d Orientation pour l Emploi 24 novembre 2009 *** Matthieu ORPHELIN Directeur de cabinet de la Présidence de l DEME Plan de la présentation Connaître et préparer l évolution des

Plus en détail

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011

Club de l automation. EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique. 31 mars 2011 Club de l automation EDF et les démarches d éco-efficacité-énergétique 31 mars 2011 Agenda Présentation synthétique du groupe EDF et l efficacité énergétique Le dispositif CEE Zoom sur Netseenergy 2 -

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture Plan d action de développement durable 2009-2015 Le développement durable, une question de culture Révisé en mars 2013 Note importante Le gouvernement du Québec a autorisé le 29 février 2013 par décret

Plus en détail

Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation

Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation DOSSIER DE PRESSE 30 janvier 2013 Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation Dossier de presse 30 janvier 2013 Une refondation accomplie. Depuis 2010, le Conseil

Plus en détail

Stratégie d investissement responsable

Stratégie d investissement responsable Stratégie d investissement responsable 2 Introduction Dès 2003, le Conseil de surveillance a requis un engagement fort du Fonds de Réserve pour les Retraites dans le domaine de l investissement responsable

Plus en détail

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE

LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE LE CONGÉ SOLIDAIRE DEUX SEMAINES POUR AGIR AU SERVICE DE LA SOLIDARITÉ INTERNATIONALE Renforcer l'autonomie des populations et la protection de leur environnement le partenariat continu pour apporter un

Plus en détail

Se raccorder à un réseau de chaleur

Se raccorder à un réseau de chaleur L habitat COMPRENDRE Se raccorder à un réseau de chaleur Le chauffage urbain peut-il être un moyen de diminuer la facture énergétique? Édition : décembre 2013 Pourquoi pas le raccordement À UN RÉSEAU DE

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES

FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES L ENVIRONNEMENT EN FRANCE 2 FACE AUX DÉFIS ÉCOLOGIQUES des initiatives locales et des actions de long terme VERS UN RAPPROCHEMENT DES ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES ET DE L ENVIRONNEMENT? INTRODUCTION L OBSERVATION

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

culture de sécurité industrielle pour une

culture de sécurité industrielle pour une culture de sécurité industrielle pour une Répondre à un enjeu de société es bassins industriels se sont développés autour d un double mouvement d industrialisation et d urbanisation créant un lien direct

Plus en détail

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013

Etude de marché de la gazéification en Languedoc Roussillon Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Présentation Séminaire BioénergieSud du 26 Novembre 2013 Document produit par ENEA Consulting I 89 rue Réaumur, 75002 Paris I +33 (0) 1 82 83 83 83 I www.enea-consulting.com Sommaire ENEA : qui sommes-nous?

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT

COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT COMMUNICATION SUR LE PROGRES GLOBAL COMPACT NOVEMBRE 2013 2 Le mot de la direction Lorsque nous avons fondé NEXEO, nous avions déjà une expérience significative du métier de la prestation intellectuelle

Plus en détail

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales

Les tendances du marché de. la production d électricité. dans le monde. participation d entreprises privées locales ou internationales Les tendances du marché de la production d électricité dans le monde Samir Allal La globalisation économique a favorisé une plus grande expression des mécanismes concurrentiels. Désormais la concurrence

Plus en détail

Une situation géographique proche de la capitale.

Une situation géographique proche de la capitale. Issy-les-Moulineaux, une ville innovante et attractive Une situation géographique proche de la capitale. Issy-les-Moulineaux accueille des sièges sociaux d entreprises prestigieuses : Microsoft, Bouygues

Plus en détail

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Compte rendu Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15 Compte rendu n 25 Audition, ouverte à la presse, de M. Patrice BÉGAY,

Plus en détail

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014

de bord l énergie Énergie renouvelables 95-val-d oise Électricité 75-paris kwh % 94-val-de-marne Agriculture édition 2014 DE TABLEAU de bord l énergie en île-de-france Énergies renouvelables Superficie Produits pétroliers Habitat 78-yvelines 95-val-d oise Électricité 92-hauts-de-seine m 2 93-seine-saint-denis Tep 75-paris

Plus en détail

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés

Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés Performance énergétique et environnementale un engagement à vos côtés L Ef f icacité Énergétique et Environnementale en action sommaire Pages 4-5 Vos enjeux Pages 6-7 Une offre globale Pages 8-9 Notre

Plus en détail

CentraleSupélec Option Energie Année universitaire 2015-2016 LE TRONC COMMUN

CentraleSupélec Option Energie Année universitaire 2015-2016 LE TRONC COMMUN OPTION ENERGIE http://www.option-energie.ecp.fr LE TRONC COMMUN Le cursus de l Option Energie se compose d un tronc commun de formation générale à la problématique énergétique dont l ambition est de sensibiliser

Plus en détail

SYNTEC NUMERIQUE 2013-2015 : PLAN STRATEGIQUE

SYNTEC NUMERIQUE 2013-2015 : PLAN STRATEGIQUE SYNTEC NUMERIQUE 2013-2015 : PLAN STRATEGIQUE Introduction Depuis plus de 30 ans, Syntec Numérique, première chambre syndicale des métiers du numérique, représente les entreprises de son secteur pour défendre

Plus en détail

7ème. Forum International de la Cybersécurité. 20 et 21 janvier 2015 Lille Grand Palais. Cybersécurité et Transformation Numérique

7ème. Forum International de la Cybersécurité. 20 et 21 janvier 2015 Lille Grand Palais. Cybersécurité et Transformation Numérique Cybersécurité et Transformation Numérique 20 et 21 janvier 2015 Lille Grand Palais 7ème Forum International de la Cybersécurité Sous le Haut Patronage de Monsieur François Hollande Président de la République

Plus en détail

Ateliers 2011. Energie et territoires Vers des réseaux intelligents?

Ateliers 2011. Energie et territoires Vers des réseaux intelligents? Ateliers 2011 Energie et territoires Vers des réseaux intelligents? ENERGIE ET TERRITOIRES : VERS DES RESEAUX INTELLIGENTS? Atelier Promotion 2011 - IHEDATE CONTEXTE : Dérèglements climatiques et énergie

Plus en détail

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange dossier de presse septembre 2013 Sylvie Duho Mylène Blin 01 44 44 93 93 service.presse@orange.com 1 la flotte automobile d Orange en chiffres

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013

DOSSIER DE PRESSE Mai 2013 La centrale thermique à flamme de Vitrysur-Seine Crédit photo : Yves Soulabaille N imprimez ce message que si vous en avez l utilité. EDF CPT Vitry-sur-Seine 18 rue des fusillés 94400 Vitry-sur-Seine www.edf.fr

Plus en détail

Clément ALBRIEUX (69)

Clément ALBRIEUX (69) Pratique 20 : Une nouvelle identité entrepreneuriale 287 Le témoin : Clément ALBRIEUX (69) 30 collaborateurs Comment est définie et gérée l innovation dans votre cabinet? Les collaborateurs du cabinet

Plus en détail

ACCOMPAGNER LA TRANSITION ENERGETIQUE

ACCOMPAGNER LA TRANSITION ENERGETIQUE Conséquence d une consommation d énergie croissante et d une augmentation des coûts, la facture énergétique de la France s est élevée à 2,4 % du PIB en 2011, contre 1 % en 1990. L enjeu de la transition

Plus en détail

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste

Appel à projets 5,2. Se déplacer Se nourrir Se loger Le reste Appel à projets " Plan Climat Régional» Soutien de l investissement participatif dans les énergies renouvelables et la maîtrise de l énergie au bénéfice des territoires 1 Contexte : Les grands objectifs

Plus en détail

1 Intitulé du diplôme

1 Intitulé du diplôme Répertoire National des Certifications Professionnelles Résumé descriptif de la certification (préparation de l'évaluation CTI 2010) 1 Intitulé du diplôme Ingénieur de l Institut Supérieur de l Automobile

Plus en détail

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE

TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : DE NOUVELLES DISPOSITIONS POUR DYNAMISER LE DÉVELOPPEMENT DU CHAUFFE-EAU SOLAIRE EN MARTINIQUE DOSSIER DE PRESSE LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE, UNE PRIORITÉ POUR LA MARTINIQUE La Martinique

Plus en détail

«Management et Direction de Projets»

«Management et Direction de Projets» Centrale Paris & Cegos Vos partenaires pour un nouvel élan dans votre carrière MASTERE SPECIALISE «Management et Direction de Projets» Bienvenue! René PALACIN Responsable pédagogique MS Management et Direction

Plus en détail

Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE. Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005. La Fondation d entreprise EADS

Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE. Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005. La Fondation d entreprise EADS Compte rendu de l intervention de Jean-Louis LACOMBE Rencontre européenne de la technologie du 23 mars 2005 La Fondation d entreprise EADS La fondation d entreprise créée par EADS est conçue comme une

Plus en détail

Management Opérationnel. Programme de Management Spécialisé

Management Opérationnel. Programme de Management Spécialisé Management Opérationnel Programme de Management Spécialisé ESSEC Business School Depuis sa création en 1907, l ESSEC cultive un modèle spécifique fondé sur une identité et des valeurs fortes : l innovation,

Plus en détail

Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer!

Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer! Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer! www.forum-export.ca Palais des Congrès de Montréal Montréal (Québec) 12 et 13 novembre 2003 Un forum de mobilisation des exportateurs québécois Paul-Arthur

Plus en détail

TOULOUSE TECH TRANSFER

TOULOUSE TECH TRANSFER CONFERENCE DE PRESSE TOULOUSE TECH TRANSFER BILAN ET PERSPECTIVES APRES DEUX ANNEES D OPERATIONS Mardi 15 avril 2014, à 17h Salle Capitulaire de l Université de Toulouse 15 rue des Lois Participants M.

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL

Pôle de compétitivité Aerospace Valley CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL Pôle de compétitivité Aerospace Valley Prestation de consultant Action Collective CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL Cahier des charges Accompagnement de PME à l international Réf. AV-2014-271 AEROSPACE VALLEY

Plus en détail

Année universitaire 2011-2012

Année universitaire 2011-2012 Executive MBA Paris Chicago - Moscou Année universitaire 2011-2012 Donnez-vous les moyens d exprimer votre potentiel et de faire vivre vos projets. Pris par vos responsabilités managériales et focalisés

Plus en détail

Nuclear trainees program

Nuclear trainees program engagement cohésion Nuclear trainees program audace exigence junior Obtenez en 1 an une formation de généraliste du nucléaire engagement GDF SUEZ / 2 nuclear trainees PROGRAM JUnIOR Vous êtes un jeune

Plus en détail

UN MBA POUR QUI, POURQUOI?

UN MBA POUR QUI, POURQUOI? PARTIE 1 UN MBA POUR QUI, POURQUOI? L e MBA est une formation connue et reconnue dans le monde entier. Cependant, l appellation MBA n est pas un label déposé. Conséquence : l univers des MBA est un monde

Plus en détail

étudié pour les étudiants!

étudié pour les étudiants! étudié pour les étudiants! Réussir, c est une question de volonté, c est aussi être accompagné. Un concept étudié pour les étudiants On ne réussit jamais par hasard. Qu il s agisse de ses études ou de

Plus en détail

EN UN CLIN D ŒIL L AGENCE EXPERTISES CONSEIL COMMUNICATION SOLUTIONS DIGITALES POUR

EN UN CLIN D ŒIL L AGENCE EXPERTISES CONSEIL COMMUNICATION SOLUTIONS DIGITALES POUR EN UN CLIN D ŒIL BEE Agency est une AGENCE DE COMMUNICATION spécialisée dans les SOLUTIONS DIGITALES, dans le DÉVELOPPEMENT DURABLE et la responsabilité sociale des entreprises (RSE). Elle est organisée

Plus en détail