Un spécialiste québécois de l offshore arrêté à New York

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Un spécialiste québécois de l offshore arrêté à New York"

Transcription

1 MONTRÉAL MARDI 24 JANVIER 2006 LA PRESSE lapresseaffairescom ARCELOR A LE CHAMP LIBRE POUR DOFASCO L'ALLEMANDE THYSSENKRUPP RENONCE À HAUSSER SON OFFRE PAGE 8 lllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll S&P/TSX 11733,37 127,70 (+1,10 %) TSX CROISSANCE Blanchiment de 1 milliard US 2459,55 36,43 (+1,50 %) Un spécialiste québécois de l offshore arrêté à New York QUÉBEC 30 DENIS ARCAND 1120,43 6,31 (+0,57%) Un banquier d affaires offshore installé aux Bahamas et originaire du Québec, Martin Tremblay, a été arrêté à New York par la police américaine et accusé hier d avoir blanchi un milliard de dollars américains en argent sale provenant notamment de fraudes boursières et du trafic de la drogue DOW JONES 10688,77 21,38 (+0,20%) DOLLAR 87,01 US Selon l acte d accusation obtenu par La Presse Affaires, M Tremblay a utilisé sa firme financière, Dominion Investments, ouverte en 1994 à Naussau, aux Bahamas, pour «participer de concert avec d autres personnes à un stratagème à long terme de blanchiment d argent» L opération policière d envergure a été menée par la Drug Enforcement Administration de concert avec d autres corps de police des ÉtatsUnis Elle a mené hier à des accusations pour une succession de crimes qui ont duré entre 1998 et décembre 2005, affirme l acte d accusation Meg Gaffney, porte-parole du département américain de la Justice, n a pu confirmer hier à La Presse Affaires que des corps policiers canadiens ont participé à l enquête Mais la GRC s est déjà intéressée à une affaire de trafic de drogue dans laquelle la firme Dominion Investments avait été utilisée par un trafiquant allégué Les policiers fédéraux canadiens avaient saisi de l argent dans des comptes bancaires ouverts par un réseau démantelé en 2002 par la GRC en collaboration avec la DEA américaine >Voir BLANCHIMENT en page 4 lllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll 026 LE COUPERET TOMBE La Caisse se rapproche du français AXA CHEZ FORD Les deux géants investiront 2,1 milliards en placements privés au cours des trois prochaines années BILL FORD, Chef de la direction de Ford > 14 usines seront fermées > Jusqu à emplois éliminés PAGE 4 > La moitié des Ford, Mercury et Lincoln offerts en hybride d ici 5 ans Le président de Transat inquiet pour le tourisme AU CANADA La saignée n'est pas terminée, dit Jean-Marc Eustache Il craint le manque de leadership > Environ 2300 emplois éliminés > Ouverture d une chaîne d assemblage flexible à Oakville pour 2007 PAGE 7 Source : Ford Motor Co, syndicat TCA, archives médias Jean-Marc Eustache La rentabilité en Amérique du Nord d ici deux ans Antirouille pour le portefeuille! MIRA OBERMAN La hausse du prix du zinc favorisera la société canadienne Teck Cominco DEARBORN Ford, deuxième constructeur automobile américain, troisième mondial, a annoncé hier jusqu à suppressions d emplois ouvriers en Amérique du Nord et une réduction des capacités PAGE 9 par deux en 2005, a gagné 5,3 %, à 8,32 $US hier Elle accentuait sa progression, dans la foulée de résultats trimestriels nettement supérieurs aux attentes «L emploi dans les usines sera réduit de à personnes sur la période , sans compter les réductions de person- >Voir RENTABILITÉ en page 4 AUTRES TEXTES La suite du dossier en page 3 lllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll Deux gros départs chez Transcontinental LE CHIFFRE DU JOUR 12,3% La construction résidentielle en octobre dernier était inférieure de 12,3% à son sommet de décembre 2004 Cette production a été en baisse pendant huit des 10 derniers mois ET PRESSE CANADIENNE Source : Institut de la statistique du Québec IIIIIIIIIIIIllllllllllllllllllllllllllllllllllllll FRANCHISE À VENDRE? COMPOSEZ MAINTENANT LE A d un quart pour s adapter à une demande en pleine évolution Les chiffres correspondent globalement à ce qui était attendu, d après des fuites dans la presse ces deux derniers mois, mais l annonce de la restructuration a été bien accueillie à Wall Street L action, qui a été presque divisée nels salariés (par opposition aux ouvriers payés à l heure) et dans les rangs des cadres dirigeants», a précisé le constructeur dans un communiqué Les nouvelles suppressions d emplois n incluent pas les 4000 postes salariés dont Ford avait annoncé la suppression l été dernier Ceux-ci doivent disparaître au premier trimestre de 2006 et, d ici à la fin de mars, le groupe aura aussi réduit de 12 % le nombre de ses cadres, a-t-il ajouté Remue-ménage à la direction de Transcontinental Le président de la division des médias, André Préfontaine, quitte l entreprise à la suite de divergences de vues avec la haute direction, tandis que le numéro 2 de l entreprise, Daniel Denault, prend la direction de Bombardier Produits récréatifs Chez Transcontinental, on ne cache pas que le départ de M Pré- * NOUVEAU* fontaine, 52 ans, est le résultat d opinions divergentes Il y a eu des frictions entre le président de Médias Transcontinental et le président et chef de la direction de Transcontinental, Luc Desjardins, depuis que celui-ci a pris la relève du fondateur, Rémi Marcoux, en mars 2004 André Préfontaine a quitté l entreprise au terme de discussions avec la haute direction qui ont duré de vendredi soir à dimanche «Il y avait des divergences d opi- nions avec André quant à la manière de gérer le secteur média, a reconnu le porte-parole de l entreprise, Jean Blouin Ceci est devenu très clair au cours des réunions de la fin de semaine» Selon M Blouin, les deux dirigeants avaient la même vision pour l entreprise, mais ils ne préconisaient pas la même approche Des sources indiquent que le virage technologique dans le secteur des médias est au coeur du différend Dans son plan de croissance d ici 2010, Médias Transcontinental a placé les nouvelles technologies au coeur de sa stratégie d affaires Le plan prévoit une plus forte intégration d Internet et le développement de la télévision, Les Affaires Télé, entre autres André Préfontaine approuvait ces priorités, mais il avait «des opinions différentes» sur la manière de les concrétiser >Voir DÉPARTS en page 4 POUR LES ABONNÉS SEULEMENT FILL35P Jusqu à 30 % de rabais sur les livres des Éditions La Presse et 10 % sur les abonnements aux magazines des Éditions Gesca Pour profiter des rabais CYBERPRESSECA/PRIVILEGES

2 2 LA PRESSE A FFAIRES LA PRESSE MONTRÉAL M ARDI 24 JANVIER 2006 REPÈRES DOLLAR CANADIEN 87,01 US VARIATION +0,26 0,7067 VARIATION -0,0084 SOMME REQUISE POUR ACHETER UN DOLLAR US 1,1493 $ UN EURO 1,4150 $ AUTRES DEVISES Australie dollar 0,8663 Chine renminbi 0,1425 Grande-Bretagne livre 2,0547 Hong Kong dollar 0,1482 Inde roupie 0,0260 Japon yen 0,0100 Mexique peso 0,1091 Norvège couronne 0,1758 Nouvelle-Zélande dollar 0,7867 Suède couronne 0,1531 Suisse franc 0,9148 PÉTROLE (WTI, contratterme rapproché) 67,86 $US VARIATION -0,50 $US LightSweetcrude NorthSeaBrent 68,26 $US 65,99 $US PHOTO ALASTAIR MILLER, BLOOMBERGNEWS Bruce Wasserstein,âgé de58ans,président delacélèbre banqued affaires Lazard, estdevenul un des plus grands noms dumilieufinancier OR (NY Gold) 558,30 $US VARIATION +4,80 $US L homme quidivise Wall Street LeprésidentdelabanqueLazardestdevenu l un des financiers les plus puissants aux États-Unis LE COLONEL EN SYRIE DAMAS Kentucky Fried Chicken (KFC) a ouvert son premier établissementce mois-ci àdamas, devenant la première chaîne américaine derestauration rapide às établir en Syrie Le représentant de KFC est un homme d affaires koweïtien, Nasser Khourafi, important investisseur en Syrie,quiconstruitnotammentl hôtel Sheraton àalep (Nord) Le menu classique du fameux poulet frit de KFC avec frites et boisson coûte environ cinq dollars américains (250SYP) Ramia Haddad, 23 ans, assure qu elle n a «aucun problème»pour manger dans cerestaurantaméricain «C est le peuple américain qui l a créé», mais en ce moment, elle ne serait pas prête àyaller, dit-elle, «à cause de lagrippe aviaire»qui sévit dans les pays voisins D autres grandes sociétés américaines sont représentées depuis quelques mois en Syrie, telle Pepsi- Colaqui aune usine en Syrie etcoca- Colaqui étaitreprésentée parlefils de l ancien vice-président syrien Abdel Halim Khaddam,en exil en France Tout récemment,l importation de vêtements de marque étrangère a aussi été autorisée alors qu elle était interdite par laloi afin de protéger l industrie textile syrienne AFP LES BOURSES DANS LE MONDE VARIATION FERMETURE NET EN % AMÉRIQUE DU NORD/SUD NASDAQ 2248,47 0,77 0,03 S&P 500 (NewYork) 1263,82 2,33 0,19 MexicoBolsa 18447,11 100,88 0,55 Brazil BovespaStock 36631,75-62,90-0,17 EUROPE/AFRIQUE DJ EuroStoxx 50P 3340,58-3,15-0,09 FTSE 100 (Angleterre) 5660,90-11,50-0,20 CAC 40 (France) 4751,99-21,49-0,45 DAX (Allemagne) 5348,72-0,30-0,01 IBEX 35 (Espagne) 10712,20-28,70-0,27 MilanMIB30 (Italie) 35908,00 131,00 0,37 AmsterdamExchanges 431,88-0,32-0,07 OMX (Stockholm) 935,14-0,73-0,08 Swiss Market (Suisse) 7702,66 5,13 0,07 ASIE/PACIFIQUE NIKKEI 225 (Japon) 15360,65-336,04-2,14 Hang Seng (Hong Kong) 15464,77-197,31-1,26 S&P/ASX 200 (Australie) 4812,10-42,30-0,87 ANDREW ROSS SORKIN THE NEWYORK TIMES «Voulez-vous un jus d ananas?» demande Bruce Wasserstein, tandis qu il se verse un verre dans son gigantesque bureau du 62 e étage du 30, Rockefeller Center, avec vue sur Central Park, à New York La scène se déroulaitil yaunmois M Wasserstein, négociateur d accords de grande expérience etprésident de la célèbre banque d affaires Lazard, apris place sur un vieux divan de cuir rouge Il aenvie de parler À titre de personnage le plus impénétrable et le plus suivi à la trace de Wall Street, il se sent incompris «Les gens ne savent tout simplement pas de quoi ils parlent», lance-t-il en faisant allusion àses critiques, qui s en sont pris récemment à son projet de démanteler Time Warner «Ils n ont aucune idée, ajoute-t-il Je veux dire, je n ai jamais rencontré la plupart de ces gens» Au cours des troisdernièresdécennies, il atravaillé àdes rachats qui ont fait les manchettes, y compris l acquisition de Getty Oil par Texaco et la bataille pour Paramount Communications M Wasserstein, 58 ans, est devenu l un des plus grandsnomsdumilieufinancier Est-il une figure de polarisation? Aux yeux de certains, c est un personnage arrogant, avide de publicité;pour d autres, c est un homme modeste Ses critiques, et ils sont légion, soutiennent qu il adavantage à coeur ses propres intérêts que ceux de ses clients ou de ses collègues, mais aucun nel avouera publiquement en raison de son énorme pouvoir dans l industrie Celleci scrute demanière maniaque ses décisionsetsesmotivations Rien d étonnant àcela, car sacarrière est digne d un drame de Sophocle Récemment, il a remporté une dure bataille pour le contrôle de Lazard aux dépens de son patriarche Michel David-Weill, et il a réussi, malgré ce qu en disaient les sceptiques, àtransformer en société publique cette banque d affaires réputée pour son goût du secret Il y adeux ans, il aorganisé une offre-surprise pour le rachat du magazine New Yorker, la publication qui a favorisé les carrières d écrivains tels que Tom Wolfe et Jimmy Breslin, et il araflé lamise àla dernière minute au nez de certains des plus gros milliardaires de New York Le mois dernier encore, il aannoncé qu il se lancerait dans la bataille pour Time Warner, son ancien client, en soutenant la campagne de Carl C Icahn à son encontre La décision de M Wasserstein asuscité tant de controverse que l un des administrateurs de Lazard, Robert C Clark, adémissionné parce qu il est aussi membre duconseil d administrationdetime Warner Action et controverse M Wasserstein semble adorer se retrouver au coeur de l action, et plus c est compliqué et controversé, mieux c est «Naturellement, les gens disent:eh bien!il aime les situations embrouillées, explique-til C est que, voyez-vous, pourquoi les gens setournent-ils vers nous? C est parce que vous êtes capable de penser quand ça compte, quand les choses sont compliquées» Il cite alors une liste de projets dans laquelle sa firme est engagée, y compris des réorganisations, des faillites et ce qu il appelle des déstructurations «Ce sont des choses comme ça, où être bon dans ce que l on fait constitue une différence, poursuit-il Si ça ne fait pas de différence, si c est de la routine de tous les jours, vous pouvez vous adresser à Big Bank Corp», faisant allusion, en dérision, aux supermarchés financiers tels que Citigroup et JP Morgan Chase «Notre firme en est une de relations et ce, depuis 150 ans Ce n est pas une entreprise émettrice de chèques, dit-il Si nous faisions cela, nous serions en faillite parce que nous n avons pas d argent Alors, la seule chose que nous faisons ici est de penser un petit peu» Si M Wasserstein adu talent pour quelque chose, c est bien pour penser, penser encore, douter de ses propres réflexions et penser encore plus C est un New-Yorkais typique issu d un moule àla Woody Allen Il est davantage un bosseur brillant qu un banquier mâle pensant Affalé dans son divan, il porte un costume marine quelque peu froissé et une cravate bourgogne bien simple Les lacets de ses souliers sont défaits «Il se débrouille grâce àson cerveau», indique Martin Lipton, avocat spécialiste des rachats et l un des fondateurs de Wachtell, Lipton, Rosen &Katz, firme qui alongtemps travaillé pour M Wasserstein «Rien de factice ici, dit-il Bruce est Bruce Il nefait pas semblant Je ne crois pas que ce soit l argent ou la gloire qui lemotive Je crois que ce qui le stimule, c est le défi intellectuel Il possède l un des esprits les plus inventifs qu il m a été donné de connaître» M Wasserstein, qui a grandi à Brooklyn avec ses trois soeurs, y compris Wendy, auteur de pièces de théâtre, s adonne àla gymnastique mentale depuis saplus tendre enfance Il s amuse à imaginer une multitude de permutations dans son esprit «Bruce était un génie Il est né la veille de Noël avec, selon ma mère, le potentiel d un messie», racontait Wendy Wasserstein dans le magazine New Yorker en 2002 (un an avant queson frèreachètelapublication) Elle aaussi décrit comment, étant enfants, ils vivaient des aventures dans les sentiers pédestres des Catskills «Au bout du sentier, Bruce plantait unbâton, proclamant l endroit Bruceania Ça ne m est jamais venu àl esprit de déclarer le nouveaumonde Wendyania» Les hypothèses en question M Wasserstein aime bien mettre en doute lasagesse conventionnelle, ce qu il appelle «remettre les hypothèses en question»c est une approche qu il afait sienne àla Harvard Law School et aussi lorsqu il a travaillé avec Ralph Nader, défenseur des droits des consommateurs, au début des années 70 M Wasserstein aparticipé àplusieurs projets à titre de «Nader s Raiders» avec son compagnon d études et ami Mark Green, le politicien démocrate qui allait devenir le défenseur du bien public de la Ville de New York Le travail effectué en Bruce Wasserstein aréussi, malgré ce qu en disaient les sceptiques, àtransformer en société publique la banque d affaires Lazard réputée pour son goût du secret compagnie de M Nader acompris la publication d un livre réclamant des lois antitrust plus sévères «On ne peut tout simplement pas tenir pour acquis que les choses sont comme elles sont et qu elles doivent être comme elles sont», dit-il en évoquant son obsession de tout remettre en question, tandis qu il passe subtilement et rapidement à la décision de se joindre àmicahn et d attaquertime Warner «La chose principale que les gens ne saisissent pas àpropos de Time Warner est de se demander: Qu est-ce qui se passe réellement De30 à300 millions! Bruce Wasserstein a toutes les raisons de se réjouir de la bonne fortune de son entreprise, la célèbre banque d affaires Lazard Depuis son arrivée dans l entreprise en 2002, il areconstruit la vénérable compagnie Et l an dernier, il asolidifié ce progrès en remportant une longue bataille contre les anciens associés pour rendre lacompagnie publique M Wasserstein apersuadé Michel David-Weill, l ancien président qui avait dirigé la compagnie pendant un quart de siècle, de procéder àun placement initial d actions et d utiliser le produit de la vente pour racheter la participation des anciens associés de la firme Mais l accord comprenait une sérieuse mise en garde :si M Wasserstein ne réussissait pas le placement initial au plus tard l automne dernier, il était contraint de démissionner Il aréussi letour de force Si, audépart, le placement initial asemblé quelque peu décevant (les actions de Lazard ont rapidement baissé sous le prix du placement initial), le titre a ici? Oubliez toutes les personnalités, tous les cris et les bruits Pourquoi Time Warner est-il organisé de la manière dont il est organisé?eh bien! c est une question d histoire Ce fut un accident historique»,ditil Mais ce n est pas par accident qu il a choisi de travailler avec Carl Icahn, celui-là même qui adéposé à la fin de 2005 une offre hostile d achat sur le groupe hôtelier torontois Fairmont Toutefois, cefut une décision qui asemé l affolement sur Wall Street parce que Lazard, firme de la bonne société, venait de commettre l innommable :elle s étaitassociée à un prédateur pour s attaquer à un ancien client de M Wasserstein Il soutient que ses intérêts correspondent àceux des actionnaires de Time Warner parce que le gros de l argent qu il obtiendra du groupe de M Icahn ne lui sera remis que si l action de Time Warner grimpe (Lazard touchera plus de 5 millions US pour chaque dollar, au-dessus de la barre des 18 $US, que l action de Time Warner gagnera Hier, le titre aclôturéà17,27 $US) «Poussons l action àla hausse ensemble, lance-t-il C est très simple: avec un minimum d efforts, ces gens peuvent avoir untitre valant beaucoup plus cher» Il fait alors allusion àrichard D Parsons, chef de la direction de Time Warner, et aux autres patrons de l entreprise «C est bon pour tout le monde, ajoute-t-il Et sidick Parsons dispose d une formule magique pour faire monter l action, eh bien! bravo!» fait fureur dernièrement, l entreprise ayant fait état de bénéfices meilleurs que prévu Ainsi, au dernier trimestre, Lazard atouché des bénéfices deux fois supérieurs àceux du trimestre précédent Depuis, l action aatteint un sommet, dépassant la barre de 35$US C est 10$US de plus que le prixduplacementinitial Ce placement s est avéré une véritable manne pour le portefeuille de M Wasserstein Son investissement dans la compagnie en 2002, d environ 30 millions US, s est transformé en plus de 300 millionsus Si son cercle intime aété généreusement récompensé, ce n est pas tout le monde au sein de la firme qui atouché le pactole En fait, des dirigeants ont été contraints d accepter une rémunération moindre, cequi aamené certains d entre eux à grommeler que M Wasserstein s était enrichi aux dépens des autres chez Lazard Le patron réplique en signalant que les banquiers de la firme disposent tous de mesures d encouragement maintenant, à titredepropriétaires

3 LA PRESSE MONTRÉAL MARDI 24 JANVIER TOYOTA DOMINE EN BOURSE 100 $ investis il y a 5 ans valent aujourd hui FORD : 28,21 $ GM : 37,30 $ TOYOTA : 155,38 $ * 160 TOYOTA GM FORD * Excluant les variations de taux de change et en date de vendredi Moyennes hebdomadaires 2300 emplois éliminés chez Ford Canada L Ontario s en tire mieux que les États-Unis MARTIN VALLIÈRES TORONTO Le plan de Ford Motor pour rentabiliser ses activités nord-américaines en éliminant près de emplois et fermant au moins 14 usines affectera ses activités au Canada, mais bien moins qu on ne le craignait au cours des derniers jours Car, pour le moment, la pire nouvelle se résume à l élimination de l un des deux quarts de travail à l usine d assemblage d automobiles de St Thomas, près de London en Ontario Cette baisse de production de près de moitié signifiera la mise à pied d environ 1100 salariés d ici deux ans Mais ce ralentissement n est pas vraiment inattendu, selon des analystes spécialisés comme Dennis Desrosiers L usine de St Thomas assemble les grosses voitures Grand Marquis et Crown Victoria, des modèles vieillissants dont le marché se concentre surtout parmi les parcs de véhicules : corps de police, taxis, agences de location Ces automobiles devraient perdurer jusqu en 2010, a indiqué Ford hier Néanmoins, elles seront bientôt remodelées, ce qui nécessitera 200 millions en investissement à l usine de St Thomas, au cours des prochains trimestres Cet investissement est de bon augure pour l avenir de cette usine D autant plus que Ford a aussi indiqué hier qu elle décidera d ici un an de la fermeture de deux autres usines d assemblage en Amérique du nord, en plus des sept annoncées hier parmi les 14 usines qui seront fermées en tout llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll Par ailleurs, toujours en Ontario, Ford poursuit son plus gros investissement depuis longtemps Il s agit d une nouvelle chaîne d assemblage flexible évaluée à un milliard de dollars à son complexe d Oakville, en périphérie ouest de Toronto On la dit «flexible» parce qu elle pourra assembler simultanément deux ou trois modèles de véhicules de taille comparable La mise en production de cette chaîne réputée beaucoup plus efficace, l an prochain, servira aussi de suite à la fin de l assemblage des fourgonnettes Freestar à l usine d Oakville, dont les ventes ont fortement faibli Cet investissement de Ford bénéficie d une aide financière de 200 millions du gouvernement de l Ontario et du fédéral, en échange du maintien d au moins 4000 emplois directs à Oakville D ailleurs, Ford a confirmé récem- ment que cette future usine flexible accueillerait notamment la production d un nouveau véhicule, nommé «Edge», qui sera un croisement de petit VUS et de mini-fourgonnette Et hier, en expliquant leur plan nord-américain, les dirigeants de Ford à Dearborn au Michigan ont mentionné que ce nouveau type d usines flexibles était l un des éléments-clés de leur stratégie manufacturière Fonderie fermée En contrepartie, Ford a aussi confirmé la fermeture d ici un an d une fonderie de pièces à Windsor, qui emploie environ 700 personnes Cette fermeture était toutefois attendue, ayant été négociée en septembre dernier avec le syndicat des Travailleurs canadiens de l automobile (TCA) lors du renouvellement de leur convention de trois ans Cet accord contractuel comprenait aussi l élimination d environ 400 autres emplois divers chez Ford au Canada, en usine et dans les bureaux de la région de Windsor En tout, donc, l annonce d hier de Ford doublera presque à 2300 le nombre d emplois directs qui seront éliminés dans ses activités au Canada d ici trois ans Ce nombre équivaut à environ 15 % de l effectif canadien de Ford En comparaison, aux États-Unis, les suppressions d emplois annoncées hier approcheront 25 % de son effectif américain d environ salariés En dépit de ces compressions moins pires que prévu au Canada, le président du syndicat des TCA, Buzz Hargrove, a réagi hier en plaidant une «situation de crise» dans l industrie automobile de ce côté-ci de la frontière Mais du point de vue d analystes, l industrie automobile au Canada, en Ontario surtout, se tire encore mieux d affaire que sa voisine aux États-Unis Car si les usines des trois constructeurs américains, surtout Ford et GM, se ressentent du recul de leur part de marché, les usines de leurs concurrents d origine asiatique fonctionnent à plein régime pour répondre à la demande En Ontario, cette situation a motivé le géant japonais Toyota à construire une deuxième usine d assemblage après le succès de celle de Cambridge, souvent primée pour sa qualité lllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll Les TCA-Québec sont inquiets PRESSE CANADIENNE Le président de la section Québec des Travailleurs canadiens de l automobile (TCA), Luc Desnoyers, craint les impacts importants qu auront les compressions du constructeur américain Ford sur les producteurs de pièces d automobiles du Québec M Desnoyers estime que emplois indirects seront menacés par la restructuration au Canada, mais il n est pas en mesure de préciser les impacts au Québec «Ça ne me surprend pas, a fait savoir M Desnoyers, en entrevue hier sur les ondes de NTR En même temps, ça a un impact majeur sur l industrie automobile au Canada, mais aussi sur l industrie des pièces, autant au Canada qu au Québec Je suis convaincu que nos fournisseurs subiront des impacts importants» Selon lui, la seule façon d y remédier serait d ouvrir le marché asiatique aux véhicules nord-américains Les manufacturiers japonais et coréens exportent en masse en Amérique du Nord, mais en contrepartie, les constructeurs américains n ont pas percé dans ces pays Les TCA réclament depuis des années un nouveau pacte automobile en référence au pacte conclu entre les États-Unis et le Canada dans les années 60 afin de mettre sur pied des échanges plus équitables entre les différents pays où on assemble des véhicules Il a ajouté que le seul avenir pour le Québec, dans le domaine de l automobile, réside dans le secteur des pièces, puisque l assemblage se concentre désormais en Ontario llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll Bill Ford rêve toujours aux hybrides DEARBORN À 48 ans, Bill Ford veut sortir de l ornière le groupe fondé en 1903 par son arrière grand-père, Henry Ford, au prix d importantes suppressions d emplois, tout en se donnant l image d un PDG «vert», soucieux de la protection de l environnement Signe de la pression qui pèse sur ses épaules, il fait cette semaine la couverture aux États-Unis de l hebdomadaire Time, sous le titre : «Achèteriez-vous une voiture neuve à cet homme?» Arrivé à la tête du groupe en 1999, il n en est pas à son coup d essai pour tenter de remonter la pente Un premier plan de restructuration, lancé en 2002, n est cependant pas arrivé à empêcher le deuxième présenté hier Si la situation du constructeur de Dearborn, au Michigan, n est pas jugée aussi grave que celle de son principal concurrent américain General Motors, l action du groupe a toutefois perdu près des deux tiers de sa valeur depuis l arrivée de Bill Ford aux commandes Ce dernier a grandi dans l univers de l automobile Né Ford par son père, et Firestone (les pneus) par sa mère, il a rejoint le groupe en 1979, tout frais émoulu de la prestigieuse Université Princeton Sa ligne directrice est de donner à Ford l image d un constructeur soucieux de l environnement Dans son esprit, les gros 4x4 doivent peu à peu faire place à des véhicules hybrides, fonctionnant à l essence et à l électricité Tout en étant l héritier de l une des plus grandes familles du capitalisme américain, Bill Ford n hésite pas à se tourner vers la puissance publique pour demander sa collaboration sous forme de crédits d impôt pour l achat de voitures propres et la diffusion de celles-ci dans les parcs des administrations fédérales PHOTO DANIEL LIPITT, BLOOMBERG NEWS Ford Motors, c est bien connu, a pris son envol au début du XX e siècle avec le montage à la chaîne du Modèle T, figure emblématique du «fordisme», doctrine socio-industrielle que l on attribue à Henry Ford Avec Ford naît le travail à la chaîne DEARBORN, Michigan Le constructeur automobile centenaire Ford, acculé à une lourde restructuration pour se sortir de la crise qu il traverse en Amérique du Nord, est un symbole de la voiture du XXe siècle et d un modèle de production emblématique des Temps modernes, le fordisme Fondé en 1903 par Henry Ford et une dizaine d associés, le groupe Ford Motor Company connaît un succès populaire en 1908 avec la sortie de la Ford T La vision du succès selon Henry Ford, qui voit l avenir de son groupe dans la production de voitures bon marché destinées aux masses, franchit une étapeclé avec la mise en place en 1913 d une nouvelle technique de travail dans ses usines : le travail à la chaîne Huit ans plus tard, Ford a vendu 15 millions de modèles T et incarne l un des premiers poids lourds industriels du XXe siècle, dont le modèle de production rationalisée fait des émules Les années 60 Parmi les principales évolutions du groupe figurent l entrée en Bourse en 1956 et l implantation en Europe en 1967 En 1971, Ford regroupe ses activités nord-américaines, réparties aux États-Unis, au Mexique et au Canada, en une seule entité, celle que Ford restructure aujourd hui Le groupe Ford, qui produit les marques Ford, Land Rover, Jaguar, Volvo, a procédé à différentes restructurations pour s adapter à l évolution du marché, la dernière remontant à 2002 Ford emploie, avant que sa nouvelle restructuration ne soit effective, personnes dans le monde dont en Amérique du Nord Ford a deux activités, l automobile et les services financiers, ces derniers alimentant la rentabilité du groupe depuis le début de la crise des activités automobiles nord-américaines Pour la seule année 2005, l ensemble du groupe a ainsi pu dégager un bénéfice net de 2 milliards de dollars américains, alors que la branche nord-américaine de la division automobile accuse une perte de 1,6 milliard, aggravée de 3 milliards par rapport à l année précédente Critiqués pour leur manque de rentabilité, les 43 emplacements du groupe en Amérique du Nord peuvent potentiellement produire 4,4 millions de véhicules par an, contre 3,3 millions effectifs en raison d un taux d utilisation des usines de 74 %, selon les chiffres du cabinet Global Insight En 2005, Ford a produit 6,8 millions de véhicules dans le monde

4 4 LA PRESSE A FFAIRES LA PRESSE MONTRÉAL MARDI 24 JANVIER 2006 DILBERT WALLY, OÙ EN ES-TU AVEC LE PROJET RDP? EST-CE QUE JE TRAVAILLE LÀ-DESSUS? ÇA FAIT UN AN QUE TU EN ES RESPONSABLE OH DANS CE CAS C'EST PRESQUE FINI LA MOITIÉ DU TRAVAIL DE GÉRANT C'EST DE SURVIVRE AU SENTIMENT D'ANXIÉTÉ ÀBIEN YPENSER «Lecourage,c estaffronter le feudel ennemi avechonneur» ErnestHemingway,auteur POUR NOUS JOINDRE La Presse Affaires,7,rueSaint-Jacques,Montréal(Québec)H2Y1K9 SUDOKU Niveau de difficulté :MOYEN Placez unchiffre de1à9dans chaque case vide Chaque ligne, chaque colonne etchaque boîte 3x3 délimitée par untrait plus épais doivent contenir tous les chiffres de 1à9 Chaque chiffre apparaît donc une seule fois dans une ligne, dans une colonne et dans une boîte 3x3 Solution dudernier sudoku Par Fabien Savary 0185 Ce jeu est une réalisation de Ludipresse Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site www les-morduscom ou écrivez-nous à com llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll La Caissededépôtse rapproche dufrançais AXA MICHEL DOLBEC PRESSE CANADIENNE PARIS La Caisse dedépôt et placement du Québec et le géant français de l assurance AXA investiront ensemble 1,5 milliard d euros (2,1 milliards CAN) en placements privés au cours des trois prochaines années Cette somme est au coeur d une entente que les deux sociétés ont signée hier àparis pour «renforcer leur partenariat»sur les marchés florissants du placement privé, les investissements non cotés en Bourse «C est un marché bouillonnant où il yaénormément d argent», a souligné Henri-Paul Rousseau, le grand patron de l institution québécoise, aucours d une conférence de presse aux côtés du président d AXA, Henri decastries, au siège parisien du groupe Les placements privés représentent plus de 10 %des activités de la Caisse de dépôt, soit 12 milliards En nouant cette nouvelle collaboration avec la filiale AXA Private Equity, la Caisse affiche sa volonté dediversifier ses activités, et de percer de nouveaux marchés, en Chine notamment Ce partenariat donnera aux deux groupes la «capacité d assembler des sommes importantes pour répondre rapidement aux besoins de financement des entreprises», a-t-on fait valoir «L argent circule très rapidement Ça va à une vitesse de fou Il faut avoir tous les atouts pour déployer rapidement le capital», aexpliqué M Rousseau, en rappelant que «c est lorsque levendeur est pressé qu on fait de bonne affaires» «S il faut faire un concours de beauté avec 12 autres candidats, c est moins intéressant», a-t-il résumé de manière très imagée Le tiers des sommes prévues par l entente iront dans unfonds exclusivement destiné àl Asie, que les Québécois et les Français financeront àparts égales àhauteur de 80 %, le reste provenant de «clients de longue date» «On sera capable àdeux d attaquer ce marché», aestimé Henri- Paul Rousseau, en parlant de la Chine Avec les sommes dont elles disposent, les deux institutions entendent aussi consolider leur position commune sur le marché de la moyenne entreprise eneurope (en investissements directs ou par l entremise de fonds de fonds ou un fonds de co-investissement) Elles veulent également «développer une structure d investissement» pour le «midcap» aux États-Unis, précise un communiqué, par l entremise d un fonds de fonds et d un fonds de co-investissement llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll André Préfontaine Debonnes nouvelles pourenergizer DÉPARTS suite de lapage 1 BLOOMBERG Energizer Holdings, deuxième fabricant de piles et de rasoirs au monde, afait état de bénéfices supérieurs aux prévisions des analystes en raison d une baisse des dépenses Le titre a bondi de 10 %, plus fort gain en un an Le bénéfice net a grimpé à 120,5 millions de dollars américains, ou 1,77 $US par action, a précisé hier dans un communiqué l entreprise dest Louis Energizer aréduit ses dépenses de publicité pour compenser la hausse des coûts de la matière première Les ventes de rasoirs ont chuté de 5,3%après que les détaillants eurent réduit leurs commandes alors que l augmentation des revenus tirés de la vente de piles aété ralentie par des rabais llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll Blanchimentde1milliardUS BLANCHIMENT suite de lapage 1 Dominion Investments avait d ailleurs envoyé une mise en demeure àla GRC, pour des motifs alors sous scellés Un appel chez Dominion Investments, hier, n a pas permis de parler àun représentant de la société Selon l acte d accusation américain contre M Tremblay, cedernier agissait en échange d une «commission substantielle» des sommes blanchies Selon les autorités américaines, M Tremblay autilisé des comptes chez Dominion Investments pour recevoir «des centaines de millions» de dollars provenant du trafic international de la drogue, de manipulations de titres boursiers, d évasions fiscales, de fraudes bancaires et d autres crimes «Tremblay blanchissait ensuite les fonds illicites en les transférant dans des comptes bancaires aux États-Unis et dans des comptes offshore au Canada, aux Bahamas et ailleurs dans le monde Pour dissimuler davantage la source etla nature deces fonds, Tremblay et ses coconspirateurs créaient des firmes coquilles et des entités fictives, en utilisant les mêmes prête-noms () pour blanchir ces fonds illégaux» Les sommes impliquées pouvaient être considérables :on parle d un transfert de 50 millions US lié àl évasion fiscale et àune fraude La police évoque des sommes totalisant unmilliard pour la période M Tremblay aété filmé àson insu, acceptant de blanchir de l argent lié au trafic de la drogue, allègue le procureur américain, et un transfert de $ aété fait et documenté M Tremblay risque 20 ans de prison s il est condamné llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll La rentabilitéenamérique du Nordd icideux ans RENTABILITÉ suite de lapage 1 Côté usines, les capacités de production seront réduites de 26 % d ici à 2008 La majorité des fermetures d usines (14 usines concernées, totalement ou partiellement, dont au moins deux au Canada) doit intervenir dans les deux ans àvenir Le retour à la rentabilité des activités automobiles en Amérique du Nord déficitaires de 1,6 milliard US avant impôts en 2005 doit se produire «pas plus tard qu en 2008»,ainsisté le groupe Le groupe Ford, né il yaplus de 100 ans dans les faubourgs de Detroit, berceau américain de l automobile, traverse une crise profonde sur ses propres terres Sa gamme très fournie en 4x4 et camionnettes les véhicules les plus rentables mais aussi les plus gourmands en carburant subit la concurrence croissante des petites berlines asiatiques, d autant plus prisées que l essence est chère «Big Six» Pour justifier cette nouvelle restructuration d ampleur la dernière en date remonte à 2002, le PDG, Bill Ford, a souligné que le marché nordaméricain devenait «rapidement aussi peuplé et fragmenté»que ceux des autres grandes régions du monde Une manière de reconnaître la percée des constructeurs asiatiques, au point que les experts parlent désormais des «Big Six» du marché américain, ajoutant les japonais Toyota, Honda et Nissan aux trois géants locaux General Motors (GM), Ford et Chrysler En 2005, la part cumulée des «Big Three»est tombée pour la première fois sous les 60%, sur un marché conservant toute sa vigueur àenviron 17 millions de véhicules écoulés Face àcette offensive japonaise «nous allons faire des sacrifices douloureux pour protéger l héritage de Ford et nous assurer un avenir», aajouté Bill Ford En présentant les résultats trimestriels, le PDG avait déjà salué les réductions de dépenses de couverture santé arrachées à la fin de 2005 aux employés très majoritairement syndiqués C est en partie ce qui apermis à Ford d augmenter son bénéfice net de 19 %sur un an au quatrième trimestre General Motors (GM), grand rival touché par les mêmes maux, avait annoncé également suppressions d emplois en novembre dernier, soit un sixième de ses effectifs nordaméricains Pour Ford, la proportion monte à un quart Le constructeur de Dearborn emploie environ personnes en Amérique du Nord (et près de dans le monde) Peter Morici, professeur d économie à l Université du Maryland, s est montré critique Il manque au plan derestructuration «des affirmations claires sur comment Ford va aligner ses coûts du travail et de conception (des véhicules) àceux de rivaux japonais», a-t-il estimé Le principal syndicat automobile américain (les Travailleurs unis de l auto) a pour sa part qualifié le plan detrès décevant, soulignant que d autres fermetures d usines pourraient être prochainement annoncées Deux gros départs cheztranscontinental C est Luc Desjardins lui-même qui assurera l intérim chez Médias Transcontinental, une division qui aura été dirigée, et bâtie en majeure partie, par André Préfontaine Il yapassé près de 10 ans, ayant notamment procédé à l acquisition des magazines de Telemedia et d Avid Media, et de journaux de CanWest et d Optipress, ainsi qu au lancement du magazine Elle Canada et de la version montréalaise du quotidien gratuit Métro M Préfontaine, l un des dirigeants les plus connus dans le domaine de l édition au Québec, a immédiatement remis sa démission àtitre deprésident du conseil d administration de l agence de presse Presse Canadienne Son mandat devait se terminer ce printemps Avant d entrer chez Transcontinental, il était vice-président aux quotidiens chez Quebecor Dès hier, il n était plus àson bureau, a dit M Blouin, soulignant que la fin d une association de près de 10 ans est «un choc» «Il prend le temps de digérer la nouvelle» Même si les deux annonces ont été faites en même temps, hier matin, il n y aaucun lien entre ce départ et la démission de Daniel Denault, vice-président et chef de la direction financière Il reste à son poste jusqu au 17 février, avant de prendre laposte dechef de la direction financière chez BRP Benoît Huard, trésorier de la société depuis 2002, assurera l intérim M Huard aoccupé plusieurs postes de haute direction touchant la gestion financière de sociétés ouvertes au cours de sa carrière 801 AVIS LÉGAUX SOYEZ AVISÉS qu à partir du 9 janvier 2006, Michael Stober, Avocat -Barrister & Solicitor exercera ses activités en société par actions sous le nom corporatif de Michael Stober, Avocat - Barrister & Solicitorinc Les membres du Barreau du Québec qui y exercent leurs activités professionnelles ne sont pas personnellement responsables des obligations de la société oud un autre professionnel, découlant des fautes ou négligences commises par ce dernier, son préposé ou son mandataire dans l exercice de leurs activités professionnelles au sein de la société Le lien et les ententes qui existent entre notre clientèle et notresociéténesontetne seront pas affectés par aucun deces changements Notre fierté est d offrir ànos clients le meilleur service et le plus haut degré de professionnalisme etd intégrité PHOTO RICHARDLAM, ARCHIVES PC Lourde perte Carl Boyard, analyste chez Valeurs mobilières Desjardins, a qualifié les deux départs de «lourde perte», mais il ne croit pas qu il s agit d une indication que laprésence dem Desjardins pose problème Il fait remarquer que M Denault quitte Transcontinental afin de relever un défi intéressant avec BRP, l année même où les trois propriétaires de l entreprise prévoient émettre des actions M Denault aura passé huit ans chez Transcontinental «Bombardier Produits récréatifs est une entreprise internationale, comparativement à Transcontinental qui est nord-américaine», a déclaré M Denault à LaPresseAffairescom Il ajoute que BRP l intéresse aussi àcause deson emplacement, à Valcourt, dans les Cantons-de-l Est, où setrouve sa famille «Je n ai absolument aucun désaccord avec Transcontinental, je ne peux dire que dubien de cette entreprise»,assure-t-il M Blouin, porte-parole de Transcontinental, afait savoir que l entreprise n a aucun candidat en tête pour succéder à André Préfontaine Le fondateur et président du conseil d administration, Rémi Marcoux, atoutefois clairement indiqué par le passé qu il voudrait que des membres de sa famille prennent la relève Son fils Pierre, 34 ans, arécemment été promu au poste dechef des publications d affaires tandis que sa fille Isabelle, 36 ans, est vice-présidente du développement corporatif Hier, l action de Transcontinental agagné 6cents àla Bourse de Toronto, pour terminer à19,15 $ Le titre areculé de plus de 17 % depuis unan 850 AVIS DE DISSOLUTION CHANGEMENTS DE NOM AVIS DE DISSOLUTION PRENEZ AVIS que la compagnie PRODUCTIONS YHP INC, demandera au Registraire des entreprises la permission de sedissoudre Lucille L Écuyer R850 PRENEZ AVIS que la compagnie LES TRICOTS SUPRÊME INC, demandera au Registraire des entreprises la permission de se dissoudre Montréal,le 20 janvier 2006 Michael Caporicci,prés R850

5 LA PRESSE MONTRÉAL M ARDI 24 JANVIER 2006 LA PRESSE A FFAIRES 5 LE 35 e FORUM DE DAVOS La Chine en vedettemalgré elle HÉLÈNE BARIL DAVOS L impact de la croissance fulgurante de l économie chinoise dans le monde moderne sera aucentre des discussions du Forum économique dedavos cette année, mais avant même le début de l événement, la Chine s affiche déjà en plein coeur du village, bien malgré elle Des opposants ont installé un petit campement au centre dedavos, avec des photos et des banderoles dénonçant le régime chinois «Ça arrive en Chine aujourd hui», peut-on lire sous des photos sanglantes de policiers en train de torturer des gens «Libérez la Chine, bye bye Parti communiste chinois», dit l affiche juste àcôté d une vieille dame qui distribue des tracts La manifestation n a pas semblé déranger du tout les skieurs qui, skis àl épaule et bottes aux pieds, déambulent dans le rue principale entre deux descentes Les sportifs constituent la majorité de la population de Davos, du moins jusqu à ceque les 2500 participants attendus au Forum déferlent sur les trottoirs Sécurité enplace Les dirigeants d entreprise et les chefs de gouvernement risquent de prêter un peu plus d attention au discours des opposants au régime chinois, à moins que les trouble-fête ne soient forcés de plier bagage avant leur arrivée Deux hauts dirigeants de la Chine sont les invités des organisateurs du Forum économique cette année, soit le vice-président du gouvernement, Zeng Peiyan, et le PHOTO ADRIANMOSER, BLOOMBERGNEWS La Suisse acommencé àdéployer environ 5500 soldats pour assurer la sécuritédela35 e réunion annuelle duforum économiquemondial àdavos président du conseil d administration de la China Petroleum and Chemical (Sinopec), Chen Tonghai Il n a pas été possible de savoir s ils sepromèneront dans les rues de Davos Hier, policiers et militaires suisses s affairaient àmettre enplace le système qui doit assurer la sécurité des vedettes du monde politique, économique, sportif et culturel qui sont attendues àpartir d aujourd hui Déjà, le centre des congrès où setiendra la plupart des conférences et des débats aété «sécurisé»,c est-à-dire interdit àtous ceux qui nefont pas partie de l organisation Même pacifique, la manifestation antichinoise détonne à Davos, où les opposants àquoi que ce soit ne sont généralement pas les bienvenus Les altermondialistes l ont appris àleurs dépens et organisent maintenant unsommet parallèle plutôt que de tenter d investir celui dedavos En fait, la seule manifestation permise àl occasion dusommet prend la forme de panneaux publicitaires, et leur nombre est restreint Il y a NASDAQ, la Bourse américaine des entreprises technologiques, qui s annonce à plusieurs endroits dans le village et aussi l Inde, qui se vante d être «la future économie globale» Peut-être pour ne pas être en reste, deux églises ont déroulé de grands panneaux sur leurs façades On peut ylire, en anglais et en allemand, «L économie doit être au service des gens» llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll Hugo Chavezseradu Forumsocialmondial REBECCA FRASQUET CARACAS, Venezuela Le Forum social mondial, rendez-vous des opposants àla mondialisation néo-libérale et pied de nez au Forum de Davos qui réunit l économie internationale, investira aujourd hui jusqu à dimanche la capitale vénézuélienne, offrant une tribune de choixau présidenthugo Chavez Organisé en 2006 sur trois continents, le FSM s est terminé hier pour sa partie africaine àbamako, capitale du Mali oùil s est centré du 19 au 23 janvier sur la dette, l immigration ou l accès à l eau, des questions cruciales pour l Afrique et ira àkarachi, au Pakistan,finmars À Caracas, quelque personnes venues de 170 pays donneront aujourd hui le coup d envoi du deuxième acte dufsm 2006 avec une marche festive, avant de débattre jusqu à dimanche d un «autre monde possible»dans quelque1800 ateliers Cette marche, qui aura un «ton anti-impérialiste, antiguerre»et «exaltera la vie», sera lllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll Les hôtels dedavos montrés dudoigt BLOOMBERG Davos, centre de ski en Suisse, pourrait perdre laréunion annuelle du Forum économique mondial en raison de la baisse de qualité de ses hôtels, selon le journal Sonntagszeitung, qui cite le directeur de l organisme établi àgenève «Si la qualité des hôtels n augmente pas de manière marquée au cours des prochaines années, nous allons songer àdéménager le Forum»,aprécisé André Schneider, selon des propos rapportés par l hebdomadaire suisse La qualité des hôtels quatre étoiles, où logent la plupart des participants au Forum, s est dégradée au cours de la dernière année, adit M Schneider au journal Seul leprix, d environ 600 francs suisses (465$US) la nuitée pour une chambre au cours de la réunion d une semaine, est demeuré constant, constate le Sonntagszeitung marquée par la présence de lamilitante antiguerre américaine Cindy Sheehan, mère d un soldat mort en Irak, adéclaré l un des organisateurs, Edgardo Lander, en conférence de presse La mouvance altermondialiste, qui réunit ONG, syndicats et associations dans le refus de la primauté dumarché sur les questions sociales, débattra du virage à gauche de l Amérique dusud, illustré par l élection de la socialiste Michelle Bachelet àla présidence du Chili ou par celle de l ancien syndicaliste EvoMoralesàlaprésidencebolivienne Le président vénézuélien Hugo Chavez, qui finance larencontre decaracas, sera l un des principaux orateurs de ce FSM Son homologue brésilien Luiz Inacio Lula da Silva, pressenti,sera absent M Chavez devrait àcette occasion s affirmer comme le porte-drapeau de la gauche latinoaméricaine et vanter sa«révolution socialiste du XXI e siècle», fondée sur le contrôle des moyens de production, la priorité aux sociétés d État et la participation des travailleurs au capitaldessociétésprivées Les Restaurants McDonald du Canada Limitée Louie Mele, président des Restaurants McDonald du Canada Limitée, est fier d annoncer la nomination de Jacques Mignault au poste de vice-président senior de la région de l est, responsable de tous les restaurants de franchisés du Québec, d Ottawa et des provinces Atlantiques M Mignault a commencé sa carrière chez McDonald s il y a 31 ans comme équipier à Montréal Après avoir gravi tous les échelons de la Jacques Mignault gestion de restaurant, il a occupé divers postes de direction régionaux dont le poste de directeur en chef du service del Exploitation et du Serviceaux franchisés En2000, M Mignault a été promu vice-président adjoint de l Exploitation au Québec, puis vice-président de la région de l est en 2001, poste qu il occupait jusqu à aujourd hui Redonner àla communauté atoujours été une priorité pour M Mignault Il consacre son temps à venir en aide aux organismes de bienfaisance de McDonald s, dont l Oeuvre des Manoirs Ronald McDonald et les Manoirs Ronald McDonald de Montréal et de Québec De plus, il est trésorier du Conseil de direction du Club des petits déjeuners du Québec En 2005, Sports Québec asouligné son appui au rayonnement du sport au Québec en l intronisant àl Ordre des Jeux du Québec McDonald s est le chef de file mondial de l industrie de la restauration àservice rapide Les Restaurants McDonald du Canada Limitée et ses franchisés canadiens détiennent plus de 1375 restaurants et emploient plus de Canadiens et Canadiennes d un océan àl autre A Illustration :JacquesLaplante LES REER D ÉPARGNE PLACEMENTS QUÉBEC VONT VOUS SURPRENDRE PLUS SÉCURITAIRES QUE VOUS NE L IMAGINEZ Capital garanti sans limitepar le gouvernement du Québec Taux garantis jusqu à 10 ans sur certains produits BONI DE 1 % la première année pour les nouveaux fonds REER* Obligations àtaux progressif Obligations àtaux fixe Obligations boursières Téléphonez-nous du lundi au vendredi, de 8 h à 20 h, ainsi que les samedis de février, de 10 h à 16 h Pour en savoir plus sur nos produits,visitez le wwwepqgouvqcca *Pour lesobligations boursières,leboni de 1%est applicable sur le capital investi

6 6 LA PRESSE A FFAIRES LA PRESSE MONTRÉAL M ARDI 24 JANVIER 2006 Desurpriseensurprise La relance de MountReal provoque des rebondissements en cour FRANCIS VAILLES Journée très colorée en Cour supérieure, hier, dans le dossier de Mount Real En particulier, le syndic André Allard aété bombardé de questions embarrassantes par l avocat de l administrateur du gouvernement,mason Poplaw Il ressort de l interrogatoire que le syndic connaît peu de choses du redresseur qu il propose, David Edwards Il n a pas vu son plan d affaires, n a pas pris connaissance de son financement ni ne connaît la structure d actionnariat de la nouvelle entreprise, ni même si elle est incorporée Or, André Allard a pour mandat de faciliter la relance demount Real et de présenter une proposition sérieuse aux investisseurs Avant la pause demidi, à13 h, André Allard n avait même jamais reçu de lettre d intention visant l achat des actifs de Mount Real Les intérêts de l homme d affaires américain sont pourtant connus depuis unmois Au retour de la pause, à14 h15, coup dethéâtre :le syndic André Allard venait tout juste de recevoir la fameuse lettre d intention de David Edwards Le document a été acheminé par télécopieur exactement 22 minutes avant le début des audiences de 14 h15 Le document, qui identifie l entreprise International Media Corporation (IMC) comme acheteur, est daté du20janvier, vendredi dernier Cette lettre d intention recèle d autres surprises D abord, David Edwards ne s engage pas àrembourser 100 %des sommes dues aux investisseurs d ici cinq ans, contrairement à ce qu affirme la proposition du 6janvier du syndic André Allard Il est plutôt question, pour l entreprise IMC de M Edwards, de «fournir une portion de son bénéfice net aux créanciers de Mount Real, en fonction du rendement des actifs achetés () L intention est de rembourser les détenteurs de billets dans une période de cinq ans Autre surprise :il n est pas certain que David Edwards verse un million de dollars pour acheter les Même le juge s est permis des commentaires «On essaie de déterminer le sérieux de l offre Or, ce qu on lit dans l offre laisse des doutes» restes de Mount Real, argent qui doit être remis aux investisseurs à court terme Selon la lettre, «le prix de base sera ajusté»pour refléter la variation des actifs entre le 10 novembre 2005 et le moment de la clôture delatransaction «Tout délai dans l approbation résultera en une baisse du montant à payer aux investisseurs», peut-on lire dans la lettre d intention Même le juge Jean-Yves Lalonde s est permis des commentaires «On essaie de déterminer le sérieux de l offre Or, ce qu on lit dans l offre laisse des doutes», a- t-il dit Pour expliquer ses procédures expéditives, André Allard arépété que l organisation est inactive depuis trois mois et qu il faut la relancer au plus vite afin de collecter les clients «On n a pas le luxe d attendre au mois d avril», a-t-il dit Àcesujet, l avocat Mason Poplaw a fait valoir que Mount Real est en fait inactive depuis novembre 2004, soit plus d un an, selon le rapport de son client, l administrateur Jean Robillard, nommé par le ministre des Finances Assemblée le 6mars Le juge Lalonde aretenu la proposition de l administrateur du gouvernement de repousser la date d assemblée des créanciers Cette assemblée, prévue le10février, aura lieu le lundi 6 mars En outre, les documents de l assemblée devront être expédiés aux investisseurs 21 jours avant la rencontre L envoi devra comprendre un rapport de l administrateur Jean Robillard, qui donnera son avis sur la viabilité dela proposition Pour que ce dernier puisse faire ce rapport, le juge aexigé que le syndic lui transmette une copie de l entente visant l achat des actifs ( Purchase Agreement )de Mount Real, MRACS, Real Vest et Real Insurance Le juge Lalonde considère que ces demandes de l administrateur sont dans l intérêt des investisseurs, à qui l organisation doit 110 millions selon le syndic, le double des 62 millions identifiés par l administrateur Dernière surprise : c est Jean Robillard qui aura le dernier mot dans cette affaire, pas les créanciers En effet, en vertu du mandat qui lui est octroyé par le ministre des Finances, Jean Robillard contrôle les actifs de Mount Real C est donc lui qui devra ultimement en approuver la vente à David Edwards Pas d approbation, pas de vente, pas de remboursement «L administrateur pourra toujours refuser la vente, mais il en portera l odieux», a dit André Allard, une remarque que n a pas du tout apprécié le juge Bref, l affaire n est pas dans le sac! lllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll Hausse dupib duquébec PRESSE CANADIENNE Leséditionslimitées Pour un temps limité Le produit intérieur brut (PIB) du Québec aaugmenté de0,2 %en octobre, la quatrième progression en cinq mois, afait savoir l Institut de la statistique du Québec (ISQ) hier La hausse est en majeure partie imputable au secteur manufacturier, particulièrement aux industries de fabrication de produits chimiques La production au Québec au cours des 10 premiers mois était supérieure de 2,3 %àcelle de la même période en 2004, peut-on lire, tandis que dans l ensemble du pays, la hausse du PIB atteignait 2,9 % Toujours en octobre, la construction résidentielle aencaissé un déclin de 1%,sa huitième baisse depuis le début de 2005 DATES D ASSEMBLÉE Données fournies par la société émettrice par l entremise de LA CAISSE CANADIENNE DE DÉPÔT DE VALEURS LTÉE *Modifications aux renseignements déja publiés A=annuelle; S=spéciale; G=générales; X=supplémentaire; E=extraordinaire % =ajournée Raison sociale Date Inscr Date d ass Type d ass Achieva Development Corp Fevr17 Mars24 AG Action Minerals Inc Fevr06 Mars17 AS Aeterna Zentaris Inc Mars10 Mai 03 AG AldeaVision Inc %Jan 18 Fevr17 S American Gold Capital Corp Fevr08 Mars10 A Boralex Inc Mars20 Mai 17 AS Canadian Baldwin Resources Ltd Jan 31 Mars03 AS CanWest Petroleum Corporation Fevr13 Mars22 AG Capital Regional & Coop Desj Fevr10 Mars24 AG Cenit Corporation Fevr06 Mars09 AGS Challenger development Corp Fevr13 Mars20 AG Cie-Nergy Ply Foil Canada Inc Jan 09 Fevr24 A Cirrus Energy Corporation Fevr10 Mars16 AS Colt Capital Corp Fevr13 Mars27 AGS COM DEV International Ltd Fevr10 Mars23 AS Delta Systems Inc Fevr08 Mars21 S Domtar Inc Mars14 Avr 27 A East Asia Minerals Corporation Fevr15 Mars22 AGS Ecopia Biosciences Inc Fevr17 Avr 11 AG Eiger Technology Inc Fevr14 Mars21 AGS Exploration Loubel Inc Jan 18 Fevr17 S Exploration Malartic-Sud Inc Fevr10 Avr 10 AG Flagship Industries Inc Fevr07 Mars16 A Fonds Revenu Boralex Energie Mars20 Mai 02 AS Fortis Inc Mars17 Mai 02 AS Golden Raven Resources Ltd *Jan 06 Mars06 AGS Gowest Amalgamated Resources Jan 30 Mars02 S Grandcru Resources Corporation Fevr17 Mars24 AGS Helijet International Inc Jan 16 Fevr21 AG Ignition Point Technologies Co Fevr20 Mars31 AGS Iron Lake Minerals Inc Fevr10 Mars15 AS Landmark Global Financial Corp Fevr06 Mars09 S Lebon Gold Mines Limited Fevr10 Mars14 AS Lemontonic Inc *Dec 30 Fevr08 S Les Industries Amisco Ltee Fevr13 Avr 05 AG Logibec GrInformatique Ltee Fevr09 Mars21 AG Luke Energy Ltd Fevr09 Mars15 S Methanex Corporation Mars13 Mai 09 AG Northgate Minerals Corporation Mars06 Mai 03 AG Oceanlake Commerce Inc Fevr17 Mars30 S Ordorado Resources Corp Jan 27 Mars20 AGS Perlite Canada Inc Fevr13 Avr 07 A Petrolia Inc Fevr08 Mars17 AG Petromin Resources Ltd Fevr03 Mars10 AG Phinder Technologies Inc *Fevr02 Mars13 AS Procyon Biopharma Inc Jan 24 Fevr24 S Qeva Group Inc Fevr08 Mars15 AG Ravencrest Resources Inc Fevr17 Mars24 AGS Rent-A-Wreck Capital Inc Fevr10 Mars16 AS Riverstone Resources Inc Fevr17 Mars24 AG Sasamat Capital Corporation *Fevr06 Mars09 S Semafo Inc Mars13 Mai 10 AG Source Life Sciences Inc Jan 25 Fevr27 S Sungold International Holdings Jan 24 Fevr24 AG Sustainable EnergyTechnologie Fevr09 Mars16 AG SAMSys Technologies Inc Fevr10 Mars27 A Taseko Mines Limited Fevr13 Mars22 AGS Technologies inc Fevr13 Mars16 A Tiverton Petroleums Limited *Jan 03 Fevr21 S Topper Resources Inc Jan 03 Fevr28 AGS Total Telcom Fevr10 Mars17 AG Transcontinental Inc Fevr15 Mars22 AG Trivalence Mining Corporation *Jan 05 Mars02 S TIR Systems Ltd *Dec 21 Fevr17 AS Uniterre Resources Ltd Fevr23 Mars31 AG Uranium Power Corp Fevr21 Mars23 AG Vena Resources Inc Fevr06 Mars09 AS Vivendi Universal Exchangeco Jan 30 Mars07 S Wi-Lan Inc *Fevr24 Avr 10 AS Xceed Mortgage Corporation Jan 30 Mars01 A 222 Pizza Express Corp Jan 25 Mars01 AGS A A Montréal BMW Canbec 4090, rue Jean-Talon Ouest (514) wwwbmwcanbeccom Banlieue Ouest Automobiles Jalbert , autoroute Transcanadienne Kirkland (514) (514) wwwjalbert-autoqcca PASSEZ LES ADMIRER AU SALON DE L AUTO 2006 Laval BMW Laval 2450, boul Chomedey (450) (514) wwwbmwlavalcom Rive-Sud Park Avenue BMW 8400, boul Taschereau Ouest Brossard (450) Montréal (514) wwwparkavenuebmwcom EXCLUSIVE La 325Ci Cabriolet édition Exclusive comprend des roues en alliage de 17 po, une chaîne audio Harman/Kardon, des phares adaptatifs, une pochette-skis et des sièges électriques avec mémoirecôtéconducteur Àpartir de seulement 729 $ * /mois pendant 36 mois MSPORT 599 $ * /mois pendant 36 mois 3,9 % Taux de location La 325Ci Coupé édition M Sport comprend le groupe aérodynamique M, le volant sport M gainé de cuir, des roues M en alliage de 17 po, une suspension sport, un système audio haute-fidélité incluant dix haut-parleurs, un toit ouvrant vitré et des sièges électriques sport avec mémoire côté conducteur Àpartir de seulement EXÉCUTIVE 749 $ * /mois pendant 36 mois 3,9 % Taux de location LeX5 édition Exécutive comprend des roues en alliage de 18 po, un intérieur en cuir Dakota, un toit ouvrant panoramique, un contrôle de distance en stationnement, des marchepieds en aluminium, une pochette-skis, des glaces teintées et des sièges électriques avec mémoire côté conducteur Àpartir de seulement Rive-Sud BMW Sainte-Julie 1633, boul Armand-Frappier (450) wwwbmwsaintejuliecom 3,9 % Taux de location BMW Éditions limitées wwwbmwca Le plaisir de conduire MD Les taux de location sont ceux offerts par Services Financiers BMW sur approbation de crédit uniquement quant au modèle BMW 325Ci Cabriolet édition Exclusive/ 325Ci Coupé édition M Sport / X5 édition Exécutive 2006 en stock Le PDSF pour le modèle BMW 325Ci Cabriolet édition Exclusive/ 325Ci Coupé édition M Sport / X5 édition Exécutive de base est de $/ $/ $ *Pour une location de 36 mois sur le modèle 325Ci Cabriolet édition Exclusive/ 325Ci Coupé édition M Sport /X5 édition Exécutive comportant une mensualité de 729$/ 599$/ 749$, un montant de 7 326$/ 7 047$/ 9 571$ est exigé à la signature du contrat de location (ces montants incluent le dépôt requis, les frais d administration du concessionnaire, les frais de transport et de préparation, un dépôt de sécurité, l enregistrement d une hypothèque mobilière ainsi que la première mensualité) Le taux de location applicable est de 3,9 % Le coût de l enregistrement du véhicule, les frais d immatriculation, les options, l assurance et les taxes applicables sur le dépôt et sur les mensualités sont en sus La valeur résiduelle du véhicule àl échéance du terme sur le modèle 325Ci Cabriolet édition Exclusive/ 325Ci Coupé édition M Sport / X5 édition Exécutive est de $/ $/ $ La mensualité varie selon le montant emprunté et le dépôt / la valeur de la reprise Le kilométrage annuel alloué est de km ; 0,15$ du kilomètre excédentaire pour le modèle 325Ci Cabriolet édition Exclusive/325Ci Coupé édition MSport et de 0,25 $dukilomètre excédentaire pour le modèle X5 édition Exécutive Des frais peuvent être exigés pour usure excessive Offre sujette à disponibilité Le véhicule doit être livré au plus tard le 31 mars 2006 Photos à titre indicatif seulement Imaginez votre carrière Lauréat d un Grand Prix québécois de la qualité 2004 avec deux fois plus de reconnaissance wwwcma-quebecorg ECMA Programme exécutif CMA-MBA École des sciences de la gestion de l UQAM Université du Québec en Outaouais (en français et en anglais) Programme exécutif CMA Université Concordia (en anglais)

7 LA PRESSE MONTRÉAL M ARDI 24 JANVIER 2006 LA PRESSE A FFAIRES 7 La saignée estloin d être terminée dans le tourisme LAURIER CLOUTIER La saignée est loin d être terminée pour le Canada et le Québec dans le tourisme international, et les décisions urgentes à prendre ne viendrontpas en 2006 C est ce qu a dit craindre hier le président et chef de la direction du groupe Transat AT, Jean-Marc Eustache, en conférence de presse Tous les décideurs, tant les gouvernements que les entreprises, devraient investir davantage dans les pôles d attraction et la promotion pour faire face àla nouvelle concurrence des pays émergents dans le tourisme,a-t-il dit L an dernier, le Canada a perdu 5% de ses touristes américains, selon les données préliminaires, par rapport à15,1 millions de visiteurs des États-Unis en 2004 «C est énorme», alancé Jean-Marc Eustache, conférencier du Cercle canadien de Montréal Les trois quarts des touristes étrangers au Canada proviennent normalement des États-Unis Après une PHOTO GUYPINARD, ARCHIVES LA PRESSE Les pertes de touristes américains touchent davantage l Ontario, mais aussi des destinations de villégiature comme Banff etblackcomb-whistler,dans l Ouest canadien Sur laphoto,une vuedes Rocheuses stagnation, cesegmentdiminue Cela préoccupe au plus haut point l industrie, adéclaré Jean-Marc Eustache Et d autant plus que les dépenses des touristes américains à l étranger sont en hausse, de 14,3% selon l Organisation mondiale du tourisme Mais ils ont opté pour d autrespays quelecanada «Ça va prendre des années avant de renverser la vapeur au Canada, a déclaré leprésident à La Presse Affaires Il yabeaucoup àfaire, car les pertes du Canada et du Québec dans le tourisme étranger ne se limitent pas aux Américains mais s étendent aux Britanniques et aux Français» Le Canada et surtout le Québec ont vule nombre de touristes français chuter en 10 ans de à337000, soit de 25%Il faudrait attirer les Sud-Coréens, les Mexicains, les Chinois, selon M Eustache «L Australie investit 200 millions dans sapromotion, mais le Canada ade la difficulté àdépasser 100 millions Le Québec fait des efforts mais ne considère pas le tourisme comme une industrie importante», aajouté M Eustache Le tourisme génère des retombées de 200 milliards au Canada, selon le World Travel &Tourism Council, dont 55 milliards venant des touristes étrangers «La Commission canadienne du tourisme (CCT) investit 90 millions et le Québec, 18 millions par année Le Canada et le Québec vont perdre du terrain pendant encore plusieurs années, avant de retourner la situation Il faut bouger dès aujourd hui»,ainsistéleprésident Les pertes de touristes américains touchent davantage l Ontario, mais aussi des destinations de villégiature comme Banff et Blackcomb- Whistler, dans l Ouest canadien «Ce n est pas la panique, mais ça s inquiète»,areconnumeustache Il manque de concertation dans les efforts pour réagir, adit M Eustache La CCT, présidée par Charles Lapointe, aformé un comité spécial mais on attend toujours son rapport, a-t-il ajouté «L industrie prend conscience des problèmes et fait des études, mais les entreprises touristiques ne parlent pas assez fort, a-t-il estimé Il yades millions de nuitées àl hôtel qui se perdent et on ne fait rien Il faut être plus créatif, comprimerlesmargesde profit» La situation de Transat demeure saine, aassuré Jean-Marc Eustache, même si ses profits ont chuté de 23,4%en 2005, à55,4 millions Le groupe adécidé d investir 300 millions en trois ans dans sacroissance, ycompris dans une étude du marché américain d ici lafin de 2006, pour une acquisition éventuelle lllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll L auto dope lesventes audétail LAURIER CLOUTIER Le taux de croissance desventes au détail apresque doublé en novembre par rapport au mois précédant, pour atteindre leniveaule plus élevé des quatre derniers mois Et c est une fois de plus la vente des véhicules neufs qui a surtout contribué àcegain Par rapport àoctobre, lesventesau détail ont augmenté en novembre de 1,1%,pour atteindre lesommet de 31,3 milliards, selon les données désaisonnalisées de StatistiqueCa- nada dévoilées hier Cela se compare àun total de29,7 milliards en novembre 2004 Sans l automobile, ycompris les véhicules d occasion et les pièces, les ventes au détail n ont progressé que de 0,1% en novembre,parrapport àoctobre Les ventes au détail réelles, non désaisonnalisées, ont augmenté de 6,2%parrapport ànovembre2004, grâce àla hausse de8%des ventes de véhicules, à 10,1 milliards; de 5,8% de celles de magasins de meubles et d appareils électroniques, à2,3 milliards;de 12,4%des centres de rénovation et des quincailleries, à 1,6 milliard; et de 9,8%de celles des magasins d articles de sports et de divertissement, Au bureau comme en déplacement, soyez productif à851 millions Les secteurs en baisse sur unan sont entre autres les magasins d ordinateurs grâce au réseau sans fil haute vitesse le plus rapide etde logiciels (-0,3%) et ceux des matériaux de construction spécialisésetde jardinage (-1,7%) Les économistes de Desjardins et Restez branché même en route de la Banque TD ont trouvéles résultats de Statistique Canada relativement Au moins 5fois plus rapide * que le réseau EDGE encourageants de Rogers MC Les ventes de véhicules devraient en outre égaler en 2006 le totalde Choisissez parmi une vaste gamme de dispositifs l an dernier, adéclaré à La Presse Affaires le président-directeur général Utilisez votre ANP pour brancher votre ordinateur de la Corporation des concessionnaires d automobiles du Québec, portatif àinternet Jacques Béchard Ce dernier prévoit environ transactions dans l automobile cette année au Québec, tout comme en 2005, par rapport à environ 1,58 million dans l ensemble du Canada Visitez Vos affaires en évolution MC à telusmobilitecom/affaires Cela s explique par une croissance économique relativement bonne, des taux d intérêt encore basetle renouvellement des contrats de location de véhicules en 2002, une année record, aajouté Jacques Béchard «Le renouvellement des baux de location de quatreetcinq ans aura un impact certain cette année» Les ventes de l automobile sont en hausse depuis 1996, après une année catastrophique en 1995 Les ventes avaient alors connu une chute de8,2% Par contre, en 2002, les ventes et, surtout, les locations de véhicules, ont bondi de 9%,à433 MD MD 626, a souligné Jacques Béchard C est ce segment duparc automobile qu il faut renouveler Ilnefaut pas en déduire pour autant que l industrie va multiplier les BOUTIQUES TELUS MOBILITÉ ET DÉTAILLANTS AUTORISÉS ouvertures de concessions et l embauche Solutions Affaires Action Télécom Inc Dollard-des-Ormeaux Saint-Laurent RIVE NORD Raytech Électronique Inc RIVE SUD de personnel, selonlepdg (514) Laval TELUS Mobilité 1531, rue Notre-Dame Ouest La Zone SCP D2 Technologie Inc 1451, boul des Laurentides 3343J, boul Des Sources 2119, boul Marcel-Laurin (450) Brossard Jacques Béchard retient plutôt que centresolutionsd Communications MOBILENET Inc (514) (514) Laval Est (Autoroute 440/Sortie 19) SRAD Communications Inc Proxi Telecom Inc MONTRÉAL 5165, ch Queen-Mary, local GR-2 Saint-Léonard PCPage Communications Inc Contact Com DL Communications 2995, boul Dagenais, local D 7591, boul Tachereau Ouest les fermetures de concessions ont (514) Montréal Communications Métropolitaine 3832, boul Côte-Vertu 1521, autoroute 440 Ouest (450) (450) été moins nombreuses que prévu Instant Page 5554, av demonkland 5580, boul Métropolitain Est (514) (450) l an dernier Le réseau de concessionnaires demeure stable depuis 4202, rue Saint-Denis (450) , av Mont-Royal Est 950, rue Sainte-Catherine Ouest (514) Digital Radio Communication Inc (514) , aut Chomedey Ouest quelques années déjà, àcause d un Service offert avec certains dispositifs àl intérieur des zones de couverture EVDO de TELUS Mobilité là où la technologie le permet * Selon une comparaison entre notre vitesse descendante de pointe pouvant atteindre 2,4 Mbps et celle des réseaux EDGE pouvant atteindre 0,4736 Mbps La largeur long cycle favorable de bande peut varier en fonction de plusieurs facteurs dont l emplacement de l utilisateur, laconfiguration du réseau, l environnement et la configuration du type de dispositif de l utilisateur Rogers est une marque de commerce de Rogers Communications Inc 2006 TELUS Mobilité A La haute vitesse àemporter MC

8 8 LA PRESSE MONTRÉAL MARDI 24 JANVIER 2006 DofascopasseàArcelor ThyssenKrupp refuse de surenchérir SOPHIE ESTIENNE BERLIN Après deux mois de surenchères, le numéro un allemand del acier, ThyssenKrupp, a renoncé hier àrelever son offre d achat sur lesidérurgiste canadien Dofasco, ce qui laisse le champ libre àson concurrent européen Arcelor A 16 et 17 février 2006 «ThyssenKrupp n augmentera pas son offre de 68 $CAN l action», a-t-il indiqué dans un communiqué «Une offre de plus de 68 $ l action ne serait plus rentable», s est justifié le groupe allemand, qui rappelle que son offre actuelle court jusqu au 26janvier Il renonce ainsi às aligner ou à surenchérir sur l offre dunuméro deux mondial de l acier, le franco-hispano-luxembourgeois Arcelor Ce dernier propose depuis lundi delasemaine dernière 71 $CAN l action du sidérurgiste canadien, cequi levalorise à5,7 milliards CAN Dofasco, numéro un canadien de l acier, est considéré comme l un des sidérurgistes les plus rentables d Amérique du Nord Il dispose demines de fer, notamment Québec Cartier Mining, dont les réserves sont estimées à 10 ans, un argument important vula hausse des coûts des matières premières En lerachetant, Arcelor comme ThyssenKrupp espéraient augmenter leur part de marché auprès des constructeurs et équipementiers automobiles implantés en Amérique du Nord Aussi, les deux groupes se livrent-ils depuis deux mois à une surenchère Surenchère Le premier, Arcelor, avait lancé, àla fin de novembre, une offre hostile à 56 $CAN l action ThyssenKrupp était ensuite venu jouer les chevaliers blancs en proposant 61,50 $ Depuis, à tour de rôle, chacun des deux groupes a relevé son offre à deux reprises Dofasco avait toutefois semblé MARCHÉ, FINANCEMENT ET ÉCONOMIE DES TI Changements à court et à long terme pour les marchés dominants en TI -Enjeux relatifs au financement des entreprises en technologies infléchir saposition la semaine dernière où, pour la première fois, il n avait pas rejeté lanouvelle offre d Arcelor, constatant même qu elle était «supérieure» à celle de ThyssenKrupp Avant d entamer les discussions avec le groupe européen, Dofasco avait toutefois laissé au groupe allemand jusqu à aujourd hui pour revoir son offre Maigre consolation pour ThyssenKrupp :Dofasco s est engagé àlui verser une pénalité de215 Dofasco, numéro un canadien de l acier, est considéré comme l un des sidérurgistes les plus rentables d Amérique du Nord Il dispose de mines de fer, notamment Québec Cartier Mining, dont les réserves sont estimées à10 ans ÉVOLUTION DES TECHNOLOGIES Points de vue sur l évolution des technologies -Changements à prévoir dans les organisations locales et au gouvernement fédéral Alan Kay Président de Viewpoints Research Institute Fondateur du Laboratoire PARC de Xerox -Considéré comme l un des pionniers de l informatique GESTION ET BONNES PRATIQUES Enjeux liés aux bonnes pratiques dans la gestion des TI -Échanges entre gestionnaires représentant des postes clés d une organisation (finances, marketing, informatique, opérations) SUJET SPÉCIAL SÉCURITÉ INFORMATIQUE 600 décideurs en technologies de l information au Palais des congrès de Montréal Michel Kabay Professeur associé, Université Norwich Expert de la sécurité et de l espionnage industriel, reconnu mondialement Présentation de cas d espionnage industriel Parmi les autres conférenciers invités : René Vézina, Robert Charpentier, Alain Abran, Robert Garigue, Jacques Viau wwwcrimca (514) millions CAN si le mariage ne se faisait pas En renonçant àsurenchérir, le groupe allemand va aussi rassurer les analystes qui craignaient de le voir surpayer le groupe canadien L agence de notation Standard and Poor s avait même menacé derétrograder Thyssen- Krupp dans la catégorie des émetteurs d obligations de pacotille, les obligations pourries Ce soulagement s est déjà manifesté hier à la Bourse de Francfort Alors que le groupe allemand faisait durer le suspense, le marché acommencé à anticiper son renoncement àune offre améliorée L action de ThyssenKrupp a fini en hausse de 0,54 %, à 18,72 euros, dans un marché quasi stable D autres scénarios ThyssenKrupp, qui espérait en se mariant avec Dofasco se hisser de la dixième à la sixième place mondiale du secteur de l acier, n a malgré tout pas renoncé àcroître dans cette activité «Outre l achat de Dofasco, il y a les scénarios alternatifs des nouvelles constructions (d usines) ou des coopérations Après l abandon de l option Dofasco, ThyssenKrupp va continuer à suivre ces alternatives», a-t-il assuré dans son communiqué Il apar exemple déjà prévu de construire au Brésil avec la société Companhia Vale do Rio Doce une aciérie d une valeur de 1,5 milliard d euros (2,13 milliards CAN), dont la production devrait démarrer en 2008 llllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll BLACKBERRY AUX ÉTATS-UNIS Autre reverspourrim WASHINGTON La Cour suprême des États-Unis arejeté hier une requête ducanadien Research inmotion (RIM) qui souhaitait voir suspendu unprocès intenté contre lui pour violation de brevets utilisés dans le BlackBerry, un agenda-téléphone électronique très populaire aux États-Unis «RIM doit maintenant soit résoudre le conflit sur le brevet, soit proposer un outil modifié qui contourne le procédé breveté, car un juge fédéral envisage d ordonner la cessation de toutes les ventes et des services des BlackBerry aux États- Unis»,selon desexperts juridiques Cette décision fait suite àun premier rejet en octobre delamême requête par le président de la Cour quis étaitprononcéenurgence La crainte de RIM est de se voir interdire devendre aux États-Unis son populaire BlackBerry, un marché qui représente 70 % de son chiffred affaires La société américaine NTP a porté plainte en 2002 contre RIM, estimant que ce dernier avait utilisé indûment plusieurs de ses brevets pour la conception de son BlackBerry Réagissant àla décision de la Cour suprême, RIM estime dans un communiqué qu une interdiction de fournir des services BlackBerry et de les vendre aux États-Unis, ce que réclame NTP, serait «inappropriée» RIM cite comme raisons sa «capacité àcompenser entièrement NTP»et«les inquiétudes»dupublic «face àune suspension ouune interruption potentielle des services BlackBerry aux États-Unis» «Ces facteurs devraient avoir un poids significatif dans toute décision», mais «ce sera en dernierressort aux tribunaux de décider sur ces sujets, et dans tout litige, il ne peut jamais y avoir d assurance d une issue favorable», fait valoir RIM Le groupe travaille ainsi sur des services «qui seront mis en place si nécessaire pour maintenir les opérations des services Blackberry aux États-Unis»,précise-t-il La bataille entre RIM et NTP, qui s était soldée par un premier jugement en 2004, a rebondi ces derniers mois Un accord àl amiable avait été annulé en juin, l office américain des brevets ayant annulé deux des cinq brevets de NTP évoqués dans l affaire En novembre, un juge américain avait rejeté une requête de RIM demandant la validation de cet accord à l amiable avec NTP qui lui aurait permis de continuer à utiliser sa technologie sous brevet RIM envisageait de verser en échange àntp 450millions de dollars américains Hier, le titre de RIM, qui avait franchi les 105 $CAN à Toronto au milieu de 2005, afini la séance en baissede3$,(3,9%),à73,50$ EN BREF LePDG denike démissionne William Perez, le PDG de Nike, numéro un mondial des chaussures de sport, adémissionné après seulement un peu plus d un an enposte àla suite de divergences de vue avec le fondateur du groupe, Philip Knight, aannoncé hier la société M Perez aété remplacé àla tête del équipementier sportif par Mark Parker, 50 ans, coprésident jusqu ici de la marque Nike, groupe américain pour lequel il travaille depuis 1979, a-t-elle précisé dans uncommuniqué «Le conseil d administration et M Perez ont convenu d un commun accord demettre fin à ses fonctions en raison de divergences entre M Perez et Philip Knight sur la manière de diriger»l entreprise, souligne le texte, sans plus de détail M Perez avait rejoint Nike en décembre 2004, après avoir longtemps travaillé pour le fabricant d insecticides et de produits d entretien SC Johnson Agence France-Presse Premier vol du Challenger 605 Le vol inaugural de l avion Challenger 605 debombardier s est déroulé dimanche sans problème Ce biréacteur d affaires de dernière génération à large fuselage a quitté les installations de Bombardier de l Aéroport international Pierre- Elliott-Trudeau de Montréal par temps clair à12h40et est revenu à16h03 Ce vol déterminant était consacré aux essais des fonctionnalités des systèmes de base etàl évaluation de la maniabilité et des qualités de vol de l appareil Le premier certificat de navigabilité devrait être délivré au quatrième trimestre de cette année L avion pouvant transporter jusqu à 12 passagers devrait entrer en service au troisième trimestre de 2007 Le titre debombardier (BBD/ SV/B) apris 3cents, à2,99 $ hier,àlaboursedetoronto Presse Canadienne Starbucks dans le MP3 Starbucks Corp, qui cherche à assurer l essor de sa division du divertissement dans un contexte de«chaos»au sein de l industrie de la musique, prévoit aller au-delà de la vente dedisques compacts et de gravures de CD et permettre à ses clients de transférer des chansons sur leurs lecteurs portables de musique sous format MP3 Starbucks, plus importante chaîne américaine de cafés, n a pas encore déterminé de date pour son incursion dans le monde du MP3 et elle est encore enpourparlers avec différentes compagnies pour discuter de technologie La compagnie compte plus de cafésdansle monde Bloomberg A Paris cethiver ı 5vols par semaine au départ demontréal-trudeau avec Air Transat ı Vols aller-retour Partez en janvier, février ou mars Partez en Classe à partir de à partir de 649 $ 1149 $ Forfait Plus vol ı hôtel ı transfert ı et plus Hôtel Bleu Marine Montparnasse3 1/2 Petit déjeuner buffet américain 3nuits àpartir de 749 $ Communiquez avec votreagent de voyages dès aujourd hui! Europe Été 2006 Réservez avant le 13 février et épargnez 150 $* par personne A A Prix par personne incluant les taxes, rabais et frais de dossiers du grossiste VOLS : prix valides pour des dates spécifiques en jan/fév/mars Classe Club : départs du 30 janvier au 9 février 2006 FORFAIT PLUS : départs du 1, 8, 22 février 2006, en occupation double *Économie valide sur les vols et les Forfaits PlusNouvelles réservations seulement Sujet àladisponibilité au moment de la réservationvols exploités par Air TransatAir Transat et Vacances Transat sont membres de Transat ATinc Détenteurs d un permis du Québec Prix excluant le 3,50 $ par tranche de 1000 $ des services achetés au Fonds d indemnisation des clients des agents de voyages

9 LA PRESSE MONTRÉAL M ARDI 24 JANVIER 2006 LA PRESSE A FFAIRES 9 INVESTIR Antirouille pourleportefeuille FIN DE SÉANCE Le prix du zinc un métal utilisé pour prévenir la corrosion de l acier devrait atteindre un nouveau sommet historique en 2006, soulevé par lademande croissante de lachine et la baisse des stocks mondiaux, affirmentdes analystes La firme japonaise Daiwa Securities yvamême de cette prédiction audacieuse :le cours du zinc bondirait de 41 %par rapport àson prix moyen en 2005 pour atteindre 88 cents US la livre, selon l analyste Mark Pervan Les firmes américaines Morgan Stanley et Merrill Lynch viennent également de faire des recommandations favorables au sujet du zinc, même si elles s attendent à des hausses de prix plus modestes Dans ce contexte, plusieurs analystes recommandent d acheter l action du canadien Teck Cominco, plus important producteur de zinc au monde La société de Vancouver produit également plusieurs autres métaux, dont le cuivre, le charbon etl or Hier, Greg Barnes, de TD Newcrest, augmentait son prix cible pour le titre de Teck Cominco à 80 $ sur un horizon d un an (comparativement à un consensus de 66,17 $ pour l ensemble des analystes) L action de Teck aclôturé en hausse de4cents, à68,30 $hier, à laboursedetoronto «La croissance de la production est insuffisante et les acteurs de l industrie n investissent pas assez (dans l exploration)», affirme M Pervan dans une récente entrevue avec l agence Bloomberg Selon lui, la demande pour le zinc est alimentée par la construction et la forte production d automobiles en Chine principalement Si bien que, d après Daiwa Securities, la demande mondiale est appelée àcroître de 5,7%cette année, surpassant l augmentation prévue de 4,2%delaproduction La Banque Scotia, pour sa part, a récemment fait du zinc, de l uranium et l or ses trois premiers choix parmi les métaux susceptibles d afficher des prix plus élevés cette année Aussi depuis un an, l action de Teck Cominco vogue derecord en record, ayant bondi de près de 100 % pour atteindre la semaine dernièreun sommet de 69,37 $ Ian Howat, de la Financière Banque Nationale, estime que Teck Cominco aréalisé un profit de 5,10$ par action (avant charges extraordinaires) en2005 ense basant sur un prix moyen du zinc de 62 cents US la livre Les résultats définitifs serontannoncésdans quelquesjours Or, en misant sur un cours du métal de80 cents US la livre cette année, il évalue que lacompagnie enregistrera un bénéfice de6,05$ par actionpour l exercice2006 Teck exploite deux gros gisements de zinc en Amérique dunord, soit les mines Red Dog (Alaska) etpend Oreille (État de Washington) Elle détient aussi une participation de 22,5% dans la mine Antamina, au Pérou Le secteur du zinc (production et affinage) agénéré 37 %des revenus de la compagnie au cours desneufpremiers mois de 2005 Teck Cominco dispose aussi degénéreuses liquidités (2,5 milliards de dollars à la fin de septembre), ce qui lui permettrait de faire des acquisitions, notent aussi des analystes D autres, àl inverse, placent la société parmi les cibles dans le cadre d un mouvement mondial de consolidation du secteur minier Avec un flair certain, la direction de Teck Cominco aen outre fait une incursion dans le secteur «chaud» des sables bitumineux dans l Ouest canadien La compagnie vient de conclure un accord avec UTS Energy pour mettre en valeur une propriété située àl ouest de la rivière Athabasca Soulignons que Teckparticipe déjà avec Petro-Canada à l important projet de sables bitumineux Forts Hills,égalementen Alberta Les analystes préviennent cependant que les résultats de Teck sont vulnérables àune correction imprévue des prix du zinc La remontée du dollar canadien risque également de gruger samarge bénéficiaire REVUE BOURSIÈRE Toronto établitun nouveau record MALCOLM MORRISON PRESSE CANADIENNE TORONTO La Bourse detoronto aprogressé de127 points et aétabli un autre record à la clôture, hier, propulsée par les marchés financiers et de l énergie Le prix du pétrole est pour sa part demeuré stable, autour de 68 $US le baril Les investisseurs gardaient aussi l oeil sur les sondages indiquant un retour probable du Parti conservateur au pouvoir ÀNew York, les indices boursiers ont augmenté grâce aux plans de restructuration de Ford, mais des résultats décevants dans le secteur financier au chapitre des bénéfices ont fait en sorte que les gains effectués sont demeurés minimes «Je pense que les analystes avaient placé labarre plus haut en ce qui concerne les bénéfices estimés, a déclaré Tobias Crabtree, gestionnaire de portefeuille chez Leeb Capital Management Les bénéfices ont été si importants ces derniers trimestres, alors qu on a assisté à des hausses de plus de 10%, qu il fallait s attendre à ce que lemarché régresse un peu» L indice boursier à Toronto s est arrêté à11 733,37, une hausse de 127,70 points La Bourse de croissance TSX a clôturé à 2459,55, une augmentation de 36,43 points Le dollar canadien aprogressé de 0,26 cent pour s établir à 87,01 cents US et il pourrait fluctuer de façon importante, aujourd hui, selon les résultats des élections fédérales ÀNew York, le Dow Jones aaugmenté de21,38 points, à10688,77 lllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll lllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll lllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllllll Letitre de La Baie plonge BLOOMBERG L action dela Baie achuté hier d une proportion qui a atteint presque 6%, sur fond de conjectures voulant que l offre de rachat du détaillant canadien par Onex Corp serait inférieure à la proposition non sollicitée de 1,03 milliard CAN du financier américain Jerry Zucker À 11 h34, le titre de La Baie avait cédé 69 cents, à14,70 $, à la Bourse de Toronto, soit un prix inférieur à l offre de 14,75 $ de M Zucker Plus tôt dans la matinée, l action avait baissé à14,60 $ L action aclôturé la séance en baisse de 5,78 %,à14,50 $ Une offre moins généreuse Onex, plus importante firme canadienne de rachat, asoumis une offre moins généreuse que celle de M Zucker et comportant moins de conditions, écrivait hier le Globe and Mail, qui citait des personnes ayant requis l anonymat Récemment, le titre de La Baie s échangeait à un prix supérieur àl offre dem Zucker après que lejournal torontois eut rapporté lasemaine dernière qu Onex pourrait présenter une offre, cequi adonné LES MÉTAUX MARCHÉ DE LONDRES PRIX EN DOLLARS US PAR TONNE MÉTRIQUE FERMETURE CUIVRE (catégorie-a-) CUIVRE (catégorie-a-) Comptant 4706,0 4706,5 3mois 4578,5 4579,0 15 mois 3955,0 3965,0 PLOMB PLOMB comptant 1300,0 1300,5 3mois 1269,5 1270,0 15 mois 1178,0 1183,0 ALUMINIUM ALUMINIUM comptant 2374,0 2375,0 3mois 2389,0 2390,0 15 mois 2278,0 2283,0 NICKEL (dollars ) NICKEL (DOLLARS) comptant 14530, ,0 3mois 14675, ,0 15 mois 14275, ,0 ÉTAIN ÉTAIN LAPRESSEAFFAIRESCOM Les 10 titres les plus consultés par les internautes hier 1 Victhom Human Bionics ( VHB) 2 DiagnoCure ( CUR) 3 Industrial Alliance Insurance ( IAG) 4 Ford Motor ( F ) 5 Bombardier ( BBDSVB ) 6 Groupe Jean Coutu ( PJCSVA ) 7 TSO3 ( TOS) 8 Google ( GOOG) 9 Therathecnologies ( TH) 10 Labopharm ( DDS) comptant 7060,0 7070,0 3mois 7100,0 7110,0 15 mois 6980,0 7030,0 ZINC (qualitésupérieure) ZINC (qualitésupérieure) comptant 2160,0 2162,0 3mois 2172,0 2172,5 15 mois 2045,0 2050,0 à penser que les investisseurs s attendaient à une offre plus généreuse L offre dem Zucker comporte une condition selon laquelle il doit recevoir 90 %des actions et débentures de La Baie qui peuvent être converties en actions Si l offre dem Zucker n aboutit pas, le titre dudétaillant canadien pourrait chuter à 10 $ en l absence d une autre offre, estime David Brodie, analyste de Research Capital Transaction de piètre qualité Pour sa part, Ronald Mayers, chef de la division des nouvelles stratégies de Desjardins Securities, soutient que «s il y a une autre offre, elle ne sera pas faramineuse Dans une transaction de piètre qualité comme celle-ci, ajoute-t-il, lorsque vous avez undollar assuré que vous pouvez prendre, vous le prenez et vous partez avec» Le 20 janvier dernier, M Mayers aprécisé au cours d une entrevue qu il avait vendu ses actions de La Baie du 18 au 20 janvier lorsque le Globe and Mail a écrit qu Onex avait du mal à ficeler une offre avec son partenaire First Pro Shopping Centres, une entreprise detoronto L ARGENT Les courtiers londoniens ont haussé, lundi, le prix de l argent de ($ ) cents américains par rapport à l ouverturedelaveille Lundi:$ MONTREAL Handy &Harman évaluait, lundi, le prix de l argent canadien à($ ) ($-0102) l once troy NEW YORK Handy &Harman évaluait, lundi, le prix de l argentaméricainà($ 8 980)($-0005) l once troy RÉSULTATS FINANCIERS Lebénéficenetd American Express recule de 17% NEW YORK Le groupe financier américain American Express aenregistré au quatrième trimestre un bénéfice net de 745 millions de dollars américains, en baisse de16,9% par rapport àla même période l année précédente Hors éléments exceptionnels, le bénéfice ressort à 59 cents US par action, soit précisément ce à quoi s attendaient les analystes financiers Le montant des dépenses par les porteurs des cartes de crédit American Express aatteint unniveau record audernier trimestre de 2005 d après le consensus de l agence FirstCall Sur l ensemble de l année 2005, le bénéfice net est de 3,734 milliards US, en hausse de8,4%lebénéfice net par action s affiche à2,56$us (+22,5%) Hors éléments et changements comptables, il remonte à 2,97$US (+10,8%) Le chiffre d affaires aatteint sur le trimestre 6,437 milliards US (+9,1%) et, sur l année, 24,267 milliardsus (+10,5%) American Express arappelé avoir cédé certains services de conseils financiers (Ameriprise) lors du trimestre sous considération Àpérimètre constant, le bénéfice net a atteint 751 millions US, en hausse de 12,2% Le groupe financier a souligné que le montant des dépenses par les porteurs de ses cartes de crédit aatteint unniveau record au dernier trimestre de 2005 grâce à REVENUS (000 $) BÉNÉFICE NET (000 $) BÉN/ACTION Cour Andern Var% Cour Andern Var% Cour Andern BuhlerIndustries( BUI /TSX) 31déc-1 er trim Automobile,Manitoba Source:CNW Grp L ENTREPRISE EN CHIFFRES TECK COMINCO Symbole boursier : TEKSVB (Bourse de Toronto) Siège social : Vancouver Nombre d employés :environ 6700 RÉSULTATS FINANCIERS (en millions de dollars, sauf le bénéfice par action) Revenus Profits nets (pertes) Profits (pertes)/action 3,18 0,71 0,06 INDICATEURS FINANCIERS Principaux métaux: %des revenus de lacompagnie Zinc 37% Cuivre 26% Charbon 25% Molybdenum 9% Or 3% Fonds de roulement : 1,4 milliard Actif total : 6,1 milliards Dettes àlongterme : 627 millions Avoirdes actionnaires : 3,2 milliards J F M A M J J A S O N D 2005 Inscrivez-vousausite wwwlapresseaffairescom etdécouvrezune foule d informations surles entreprises inscrites en bourse Fermeture 68,30 $ Enhausse4 +0,06 % DONALD LINDSAY président et chef de la direction de Teck Cominco PLUS: Les analystes prévoient une autre poussée des prix du zinc en 2006 MOINS : La hausse des coûts de production etla valeur élevée du dollar canadien PHOTOREUTERS une progression de 15 %par rapport àla même période l année précédente Le retour sur capital a atteint 25,4%, comparativement à 22 % un an auparavant À périmètre constant,ceratio est de 31,5% «Les résultats à périmètre constant sur le quatrième trimestre ont dépassé nos objectifs àlong terme pour le bénéfice, le chiffre d affaires et le retour sur capital De plus fortes dépenses par nos clients les plus riches, les petites et moyennes entreprises et les porteurs de cartes professionnelles ont plus que compensé une hausse des mises en faillite personnelles avant l entrée en vigueur de la nouvelle législation en octobre dernier», a souligné Kenneth- Chenault,PDG du groupe Par principaux secteurs d activité, les cartes de crédit aux États-Unis ont vu leur bénéfice net progresser de 13%sur le trimestre, à 411 millions US, et de 21%sur l année,à1,8milliardus Àl international, les cartes de crédit on vu leur bénéfice net bondir de 30 %, à241 millions US, sur le trimestre, et progresser de 19 %, à 934millions US, sur l année Les services aux entreprises ont dégagé un bénéfice net de 159 millions US (+19 %) sur le trimestre et de 564 millions US (-2%) sur l année Pour les activités liées au fonctionnement du groupe, les dépenses ont atteint 60millions US, comparativement à 12 millions US à la même période l an passé Pour l ensemble de 2005, elles ont été de 111 millions US comparées à 187 millionsus en 2004 Le titre d American Express agagné 4cents US, à51,44 $US hier, à laboursedenewyork POUR SE FAIRE UNE IDÉE Tous lesjours dans TEXAS INSTRUMENTS Hausse de33%du bénéficenet DALLAS Le fabricant de semiconducteurs et d appareilsélectroniques Texas Instruments aannoncé hier unbénéfice net et des résultats globalement conformes àses prévisions pour le quatrième trimestre, réalisant de solides performances dans lessemi-conducteurs Au cours de la période sous revue, le bénéfice net s est établi à 655 millions US, en hausse de 33 %par rapport aux 490 millions réalisés unanplus tôt Par action, cebénéfice revient à40 cents US, mais en excluant 3 cents US de charges exceptionnelles liées àun programme d options d achat d actions plan que le groupe a entamé au troisième trimestre,le bénéfice ressort à 43 cents US comparativement à 28 cents US un an plus tôt Les attentes du marché étaient de 42 cents US, selon les analystes interrogés par le cabinet FirstCall Habituellement, le marché exclut les éléments exceptionnels, mais Texas Instruments ayant averti de cet charge en décembre, les analystes ont remonté entre temps leurs prévisionsde 41 à42cents US Au début de décembre, Texas Instruments avait indiqué viser un bénéfice par action compris entre 38 et 40 cents US, en incluant une charge exceptionnelle pour ses options d achat d actions, et unchiffre d affaires compris entre 3,425 et 3,715 milliardsus Le chiffre d affaires est ressorti en hausse de 14%, à 3,59 milliards US, en deçà des 3,64 milliards US attendus parle marché Pour le premier trimestre de 2006, le groupe vise un bénéfice net par action de 29 à33 cents US, en incluant 4cents US liés au programme d options d achat d actions Le bénéfice sera aussi impacté par 3 cents US liés à une fiscalité plus lourde qu au premier trimestre de 2004, le groupe ayant depuis rapatrié quelque 1,3 milliard US de bénéfices réalisés àl étranger, dans le cadre d une loi américaine incitant àces rapatriements

10 10 LA PRESSE MONTRÉAL MARDI 24 JANVIER 2006 INVESTIR En tout temps, consultez les cotes boursières en direct sur lapresseaffairescom LPA 50 La Presse Affaires présente une sélection de 50 titres qui suscitent un grand intérêt chez les lecteurs FERMETURE CHANGEMENT VAR CETTE VAL BOUR 52 SEMAINES IQ 30 ($) NET % ANNÉE (%) (M $) HAUT BAS Abitibi-Consolidated ( A ) 4,59-0,06-1,29-1, ,23 3,48 ACE Aviation ( ACERV) 36,50 0,25 0,69-3, ,03 30,25 Addenda Capital (ADV) 30,14-0,61-1,98-4, ,00 25,10 Aeterna ( AEZ) 7,06 0,03 0,43 19, ,64 4,85 Alcan (AL) 49,50 0,95 1,96 3, ,87 34,86 Alimentation Couche-Tard (ATDSVB ) 23,70 0,50 2,16 1, ,23 15,91 Astral Media ( ACMNVA ) 32,10 0,05 0,16 4, ,09 29,38 Axcan Pharma ( AXP) 21,49 0,54 2,58 21, ,86 13,97 Banque de Montréal (BMO) 68,60 1,17 1,74 5, ,24 53,05 Banque Laurentienne du Canada ( LB) 35,48 0,56 1,60 4, ,06 23,42 Banque Nationale du Canada ( NA) 61,55 0,65 1,07 2, ,00 48,06 Banque Royale du Canada ( RY) 89,65 0,31 0,35-1, ,00 62,50 BCE ( BCE) 27,35-0,21-0,76-1, ,00 26,45 Bombardier ( BBDSVB ) 2,99 0,03 1,01 8, ,66 2,21 Cambior ( CBJ) 3,65 0,26 7,67 12, ,66 1,94 Cascades ( CAS) 10,00-0,11-1,09-0, ,95 7,35 CN ( CNR) 94,44 1,77 1,91 1, ,71 68,08 Cogeco (CGOSV) 25,75 0,31 1,23 7, ,85 21,01 Conjuchem ( CJC) 1,20 0,00 0,00 10, ,20 0,51 Corporation Financière Power ( PWF) 32,79 0,29 0,89-1, ,50 30,26 Domtar ( DTC) 6,62 0,05 0,76-1, ,00 4,70 Emergis ( EME) 4,20-0,11-2,55 2, ,68 2,52 Garda ( GW) 15,27 0,37 2,48 0, ,76 7,08 Groupe CGI ( GIBSVA ) 9,35-0,08-0,85 0, ,94 6,59 Groupe Canam ( CAM/SV/A ) 7,49-0,01-0,13 6, ,60 5,10 FERMETURE CHANGEMENT VAR CETTE VAL BOUR 52 SEMAINES IQ 30 ($) NET % ANNÉE (%) (M $) HAUT BAS Groupe SNC-Lavalin ( SNC) 77,10 0,01 0,01 1, ,50 56,55 Groupe TVA ( TVANVB ) 15,99 0,11 0,69-0, ,00 15,20 Labopharm (DDS) 9,10 0,15 1,68 30, ,41 2,50 Le Groupe Jean Coutu (PJC) (PJCSVA ) 14,40 0,00 0,00 2, ,36 11,61 Les Industries Dorel ( DIISV) 30,32 0,61 2,05 9, ,79 26,51 Les Vêtements de Sports Gildan ( GIL) 51,99 0,39 0,76 3, ,28 21,73 L Industrielle-Alliance (IAG) 29,70-0,05-0,17 2, ,00 26,55 Mega Bloks ( MB) 25,64 0,19 0,75-7, ,05 17,50 Metro (MRUSVA ) 30,60 0,55 1,83 0, ,00 23,95 Molson Coors ( TAPNV) 73,89-1,05-1,40-5, ,28 71,05 Neurochem ( NRM) 17,16-0,69-3,87 3, ,50 8,50 Nortel ( NT) 3,38-0,08-2,31-4, ,22 2,85 Novelis ( NVL) 22,80 0,44 1,97-6, ,88 18,57 Petro-Canada ( PCA) 53,18 1,46 2,82 14, ,50 31,18 Power Corp du Canada (POWSV) 31,13 0,05 0,16-1, ,82 28,22 Quebecor ( QBRSVB ) 28,00 0,24 0,87 9, ,10 24,28 Quebecor World ( IQWSV) 13,76-0,17-1,22-12, ,20 13,55 Reitmans ( RETNVA ) 17,50-0,08-0,46 2, ,50 13,00 Rona ( RON) 20,17-0,04-0,20-5, ,10 19,86 Saputo ( SAP) 34,15 0,05 0,15 0, ,75 33,11 Tembec Inc (TBC) 0,97 0,00 0,00-22, ,40 0,91 Transat AT ( TRZB ) 20,30-0,03-0,15 7, ,70 15,90 Transcontinental ( TCLSVA ) 19,15 0,06 0,31 0, ,07 18,52 Uni-Select ( UNS) 29,00-0,25-0,86-3, ,50 27,25 Van Houtte ( VHSV) 20,75 0,00 0,00-1, ,48 18,49 Indique un titre qui a gagné ou perdu 1%et plus de sa valeur par rapport à la fermeture de la séance précédente / Caractère gras Indique une société dont l action a atteint un haut ou un bas de 52 semaines en cours de séance / IQ 30 Le crochet ( ) dans cette colonne identifie les titres qui font partie de l indice Québec 30 La valeur de l indice est présentée chaque jour à la UNE de La Presse Affaires / M$ Millions de dollars US /La liste des titres est sujette à une révision périodique BOURSE OURSE DE DE TORONTO TORONTO S&P /TSX > 12 mois HIER 24-févr 20-avri 14-juin 9-août 3-octo 25- NEW EW YORK YORK DOW JONES > INDUSTRIEL > 12 mois ASDAQ NASDAQ NASDAQ > 12 mois > 5 derniers jours 25-févr 20-avri 15-juin 9-août 3-octo févr 21-avri 15-juin 9-août 3-octo OUVERTURE HAUT BAS FERMETURE VAR 1 J VAR 1AN , , , ,37 1,10% 29,13% ACTIONS NÉGOCIÉES 1735 GAINS 838 PERTES 693 INCHANGÉES semaines HAUT BAS Volume HIER JOUR PRÉCÉDENT , ,40 (millions) SOUS-INDICES Services financiers Matériaux de base Énergie Produits industriels Tech de l information FERMETURE VARIATION FERMETURE VARIATION 187,35 0,98 Prod consom discré 103,53 0,44 201,38 2,37 Services de télécom 78,08 0,34 360,27 9,29 Prod consom de base 185,86 0,85 88,88 0,98 Service publics 206,88 0,35 26,94-0,43 Soins de santé 55,04 0,14 AUTRES INDICES CANADIENS FERMETURE VAR VAR (%) FERMETURE VAR VAR (%) S&P / TSX ,99 7,38 1,13 S&P / TSX Moyen Cap 819,40 9,17 1,13 S&P / TSX Petites cap 714,61 6,31 0,89 DJ Can Titans (40) 1697,05 19,02 1,12 LES10 PLUS ACTIFS VOLUME CLÔT ($) VAR ($) VOLUME CLÔT ($) VAR ($) PLACER DOME INC ,68-0,57 CONNACHER OIL ,97 0,49 BARRICK GOLD CORP ,53-0,17 UTS ENERGY CORP ,96 0,24 NORTELNETWORKS ,38-0,08 KINROSS GOLD CORP ,35 0,23 BEMA GOLD CORP ,35 0,28 DOFASCO INC ,90-0,80 ELDORADO GOLD COR ,36 0,10 ROYAL BANK OF CAN ,65 0,31 TITRES GAGNANTS EN % TITRES GAGNANTS EN $ VOLUME CLÔT ($) VAR (%) VOLUME CLÔT ($) VAR ($) METHYLGENE INC ,75 17,02 TALISMAN ENERGY I ,25 4,20 REKOINTERGRP ,10 12,32 MELCOR ,00 4,00 MOUNTAIN PROVINCE ,31 11,95 IPSCO INC ,60 3,30 CONNACHER OIL ,97 10,94 NEXEN INC ,20 3,25 TEAL EXPLORATION ,76 10,40 CANADIAN NATRES ,01 3,01 TITRES PERDANTS EN % TITRES PERDANTS EN $ VOLUME CLÔT ($) VAR (%) VOLUME CLÔT ($) VAR ($) WORLDPOINT TERM ,20-12,73 FAIRFAX FINANCIAL ,00-4,00 DALSACORPORATION ,30-10,28 MANULIFE FINANC ,60-3,40 SMTC MANUF CORP ,10-8,70 ROYAL GOLD INC ,40-3,37 OPTA MINERALS INC ,00-7,41 RESEARCH IN MOTIO ,50-3,00 ROYAL GOLD INC ,40-7,36 DALSACORPORATION ,30-1,41 BOURSE OURSEDEDE CROISSANCE CROISSANCE TSX TSX TSX CROISSANCE > 12 mois HIER 24-févr 20-avri 14-juin 9-août 3-octo 25-nove OUVERTURE HAUT BAS FERMETURE VAR 1 J VAR 1AN 2415, , , ,55 1,50% 35,96% ACTIONS NÉGOCIÉES 1364 GAINS 533 PERTES 551 INCHANGÉES semaines HAUT BAS Volume HIER JOUR PRÉCÉDENT 2459, ,51 (millions) HIER > 5 derniers jours M M J V L > 5 derniers jours M M J V L OUVERTURE HAUT BAS FERMETURE VAR 1 J VAR 1AN , , , ,77 0,20% 2,85% ACTIONS NÉGOCIÉES 3505 GAINS 2144 PERTES 1204 INCHANGÉES semaines HAUT BAS Volume HIER JOUR PRÉCÉDENT , ,46 (millions) HIER > 5 derniers jours M M J V L > 5 derniers jours M M J V L OUVERTURE HAUT BAS FERMETURE VAR 1 J VAR 1AN 2254, , , ,47 0,03% 10,53% ACTIONS NÉGOCIÉES 3251 GAINS 1646 PERTES 1367 INCHANGÉES semaines HAUT BAS Volume HIER JOUR PRÉCÉDENT 2332, ,83 (millions) TSX CROISSANCE LES QUÉBÉCOISES FERMETURE CHANGEMENT VAR CETTE ($) NET % VOLUME ANNÉE (%) Abcourt Mines Inc -Cl B( ABI) 0,32 0,01 3, ,36 Abitex Resources Inc ( ABE) 0,25-0,02-7, ,00 Advitech Inc ( AVI) 0,10 0,01 11, ,00 Afri-Can Marine Minerals Crp ( AFA) 0,11-0,01-8, ,22 Aldeavision Inc ( ALD) 0,06 0,00 0, ,43 Amadeus International Inc ( AML) 0,19 0,00 0, ,73 Andromed Inc ( AD) 0,10 0,00 0, ,00 Antoro Resources Inc ( ORE) 0,07 0,00 0, ,18 Appalaches Resources Inc ( APP) 0,08-0,01-6, ,39 Artquest Internatl Alliances ( AQ/SV/B ) 0,02 0,00 0,00 0 0,00 Azimut Exploration Inc ( AZM) 1,50-0,03-1, ,74 Bell Canada International (BI/H ) 6,18 0,05 0, ,32 Big Red Diamond Corp (DIA) 0,16-0,01-3, ,00 Bioenvelop Technologies Corp (BIE) 0,15-0,02-11, ,08 Biophage Pharma Inc ( BUG) 0,11-0,01-8, ,79 Biosyntech Inc ( BSY) 0,50-0,02-3, ,85 Bioxel Pharma Inc ( BIP) 0,38 0,03 8, ,92 Branchez-Vous Inc ( BZV) 0,18-0,02-7, ,00 Canadian Royalties Inc ( CZZ) 1,27 0,02 1, ,79 Capital Pro-Egaux Inc ( CPE) nd nd nd nd nd Ced-Or Corp (COQ) 0,05 0,00 0, ,57 Clemex Tech Inc- A Shrs (CXG/A ) 0,27 0,02 8, ,90 Co2 Solution Inc ( CST) 0,59 0,04 7, ,67 Conporec Inc ( CNP) 0,30 0,02 7, ,11 Cpl Technologies Inc ( CCY) 0,08-0,02-16, ,25 D Arianne Resources Inc ( DAR) 0,22-0,01-2, ,28 D-Box Technologies Inc ( DBO/A ) 0,20-0,02-9, ,00 Deq Systems Corp ( DEQ) 0,65-0,15-18, ,73 Dia Bras Exploration Inc ( DIB) 0,41 0,00 0, ,83 Diagnos Inc ( ADK) 0,20 0,01 5, ,11 Dianor Resources Inc ( DOR) 0,74 0,02 2, ,59 Dios Exploration Inc ( DOS) 0,30-0,05-14, ,00 Ditem Explorations Inc ( DIT) 0,14-0,03-17, ,56 Divcom Lighting Inc ( DVQ) 0,39-0,01-2, ,00 Dynacor Mines Inc ( DYN) 0,32 0,00 0, ,17 Dynasty Gaming Inc ( DNY) 0,48-0,04-7, ,27 Ecu Silver Mining Inc ( ECU) 0,59-0,02-3, ,09 Exeltech Aerospace Inc ( XLT) 0,25-0,02-7, ,00 Exploration Orbite Vspa Inc ( ORT/A ) 0,08-0,01-6, ,14 Fieldex Exploration Inc ( FLX) 0,90 0,05 5, ,00 Forest Gate Resources Inc ( FGT) 0,39-0,01-1, ,02 Fortsum Business Solutions ( FRT) 0,45-0,05-10, ,64 Freewest Resources Canada ( FWR) 0,21-0,01-2, ,13 Frv Media Inc-Cl A( FRV) 0,24 0,02 6, ,08 Genomics One Corporation ( GNX) 0,13-0,03-16, ,00 Gold Hawk Resources Inc ( CGK) 0,24 0,02 6, ,63 Golden Goose Resources Inc ( GGR) 0,43 0,00 0, ,50 Golden Tag Resources ( GOG) 0,14 0,00 0,00 0-6,67 Golden Valley Mines Ltd (GZZ) 0,31 0,01 3, ,71 H20 Innovation (2000) Inc (HOI) 0,09-0,01-10, ,05 Hinterland Metals Inc ( HMI) 0,13 0,01 8, ,33 Honeybee Technology Inc ( HBT) 0,16 0,01 6, ,00 Imaflex Inc ( IFX/A ) 1,10 0,00 0, ,00 ÉTATS-UNIS LES 100 GÉANTS VALEUR FERMETURE CHANGEMENT 52 SEMAINES BOUR ($) NET % HAUT BAS (MM $)* Abbott Labs ( ABT) 40,51 0,16 0,40 50,00 37,50 62,8 Alcoa Inc ( AA) 29,18 0,38 1,32 32,29 22,28 25,4 Allstate Corp (ALL) 52,35 0,14 0,27 63,22 49,66 34,0 Altria Group Inc ( MO) 74,72-0,12-0,16 78,68 61,34 155,6 Amer Intl Group ( AIG) 66,61-0,10-0,15 73,46 49,91 172,9 American Express ( AXP) 51,44 0,04 0,08 53,99 43,34 63,9 Amgen Inc ( AMGN) 74,90-0,78-1,03 86,92 56,19 92,5 Anheuser Busch (BUD) 41,39 0,07 0,17 50,10 40,15 32,1 Apple Computer ( AAPL) 77,67 1,58 2,08 86,40 33,11 65,5 Applied Material (AMAT) 18,98-0,09-0,47 21,06 14,33 30,5 At&T Inc ( T ) 24,45-0,26-1,05 25,60 21,75 95,7 Automatic Data ( ADP) 45,39 0,08 0,18 48,11 40,37 26,2 Bank Of America ( BAC) 43,96-0,23-0,52 47,44 41,13 204,2 Bellsouth Corp (BLS) 26,81 0,23 0,87 28,29 24,32 49,0 Berkshire Hath-B ( BRK/B ) 2 939,50-2,50-0, , ,00 137,2 Boeing Co (BA) 67,02 0,52 0,78 72,40 49,52 51,5 Boston Scientifc ( BSX) 23,34-0,25-1,06 35,26 22,80 19,1 Bristol-Myer Sqb ( BMY) 22,10-0,23-1,03 26,60 20,70 43,2 Carnival Corp (CCL) 53,64 0,09 0,17 57,70 45,78 34,2 Caterpillar Inc ( CAT) 61,04 0,26 0,43 63,15 41,31 41,5 Chevron Corp (CVX) 62,21 1,09 1,78 65,98 49,81 139,7 Cisco Systems ( CSCO) 18,16-0,35-1,89 20,25 16,83 111,5 Citigroup Inc ( C ) 46,00 0,31 0,68 49,99 42,91 229,1 Coca-Cola Co (KO) 40,50 0,41 1,02 45,26 39,36 96,4 Colgate-Palmoliv ( CL) 53,92 0,22 0,41 57,15 48,25 27,9 Comcast Corp-A ( CMCSA) 27,49-0,27-0,97 34,50 25,35 60,3 Conocophillips ( COP) 64,91 0,26 0,40 71,48 43,96 90,1 Dell Inc ( DELL) 30,22 0,26 0,87 41,99 28,62 71,1 Disney (Walt) Co (DIS) 25,52-0,20-0,78 29,99 22,89 49,1 Dow Chemical ( DOW) 42,43 0,56 1,34 56,75 40,18 41,0 Du Pont (Ei) (DD) 39,55 0,03 0,08 54,90 37,60 36,4 Duke Energy Corp ( DUK) 28,46 0,06 0,21 30,55 25,05 26,4 Ebay Inc ( EBAY) 43,70-1,27-2,82 47,86 30,78 60,9 Eli Lilly & Co (LLY) 57,21 0,31 0,55 60,98 49,47 65,0 Emc Corp/Mass ( EMC) 13,26 0,02 0,15 14,88 11,10 31,7 Emerson Elec Co (EMR) 76,88-0,69-0,89 79,77 60,69 31,6 Exelon Corp (EXC) 58,55 0,56 0,97 58,68 42,26 39,1 Exxon Mobil Corp (XOM) 61,20 0,67 1,11 65,96 50,91 380,8 Fannie Mae (FNM) 53,06-0,15-0,28 66,50 41,34 51,4 Fedex Corp ( FDX) 100,26 0,31 0,31 105,82 76,81 30,4 First Data Corp (FDC) 42,34 0,53 1,27 45,00 36,50 32,4 Freddie Mac ( FRE) 65,53-0,38-0,58 67,99 54,50 45,3 Genentech Inc ( DNA) 85,62-1,55-1,78 100,20 43,90 90,3 General Electric ( GE) 33,29-0,08-0,24 37,34 32,67 351,7 Goldman Sachs Gp (GS) 132,87 1,43 1,09 134,99 94,75 61,7 Google Inc-Cl A( GOOG) 427,50 28,04 7,02 475,11 172,57 126,4 Halliburton Co (HAL) 77,01 1,51 2,00 77,35 39,50 39,5 Hewlett-Packard (HPQ) 31,34-0,40-1,26 32,48 18,89 88,9 Home Depot Inc ( HD) 39,69-0,48-1,20 43,98 34,56 84,3 Honeywell Intl (HON) 36,05 0,21 0,59 39,50 32,68 30,4 Isacsoft Inc-A ( ISF) 0,12-0,01-4, ,00 Junex Inc ( JNX) 1,05 0,00 0, ,94 Kwg Resources Inc ( KWG) 0,08-0,01-6, ,67 Kangaroo Media Inc ( KTV) 1,02-0,03-2, ,00 Loubel Exploration Inc ( LBX) 0,03 0,01 20, ,00 Louvem Mines Inc ( LOV) 0,50 0,00 0, ,28 Lyrtech Inc Cl A( LYT) 0,26-0,01-3, ,18 Matamec Explorations Inc ( MAT) 0,12 0,00 0, ,00 Melkior Resources Inc ( MKR) 0,16 0,02 14, ,33 Metanor Resources Inc ( MTO) 0,60 0,00 0, ,45 Metco Resources Inc ( MKO) 0,11-0,01-4, ,00 Mirabel Resources Inc ( RMB) 0,21-0,02-6, ,53 Mistral Pharma Inc ( MIP) 0,05 0,00 0, ,57 Medical Intelligence Technol ( MIZ) 0,70-0,02-2, ,94 Mty Food Group Inc ( MTY) 4,08 0,12 3, ,97 Murgor Resources Inc ( MUG) 0,16 0,02 10, ,52 Namex Exploration Inc ( NME) 0,38 0,00 0, ,60 Neptune Tech&Bioressources I ( NTB) 1,05 0,01 0, ,50 Normabec Mining Res Ltd (NMB) 0,15-0,02-9, ,33 Noveko International Inc ( EKO) 0,42 0,04 10, ,33 Nstein Technologies Inc ( EIN) 0,12-0,01-8, ,86 Nti Newmerical Inc ( CFD) 0,07 0,00 0,00 0 0,00 Omnitech Consultant Group In (GCO) 0,45 0,00 0, ,18 Orex Exploration Inc ( OX) 0,34 0,02 4, ,56 Orthosoft Inc ( OSH) 0,47 0,00 0, ,51 Osisko Exploration Ltd (OSK) 1,80-0,10-5, ,13 Perlite Canada Inc ( PCI) 0,21 0,00 0, ,00 Pershimco Resources Inc ( PRO) 0,22 0,02 7, ,33 Petrolia Inc ( PEA) 0,35 0,01 2, ,48 Plexmar Resources Inc ( PLE) 0,13 0,02 13, ,27 Pro-Or Mining Resources Inc ( POI) 0,55 0,00 0, ,70 Pro-Veinor Resources Inc ( PRV) 0,05 0,01 12, ,00 Puma Exploration Inc ( PUM) 0,20 0,00 0, ,11 Radisson Mining Resources ( RDS) 0,27 0,00 0, ,00 Raymor Industries Inc ( RAR) 0,52 0,01 1, ,12 Ressources Majescor Inc ( MAJ) 0,17-0,01-2, ,00 Robex Resources Inc ( RBX) 0,31 0,03 8, ,78 Roctest Ltd (RTT) 2,36 0,00 0,00 0 0,43 Rolland Virtual Business Sys ( VBS) 0,42 0,00 0, ,25 Searchgold Resources Inc ( RSG) 0,08 0,00 0, ,67 Sirios Resources Inc ( SOI) 0,23 0,01 2, ,05 Sonomax Hearing Healthcare (SHH) 0,22 0,00 0,00 0-2,22 South-Malartic Exploration ( MSU) 0,26 0,01 2, ,71 Sportscene Restrnts Inc-Cl A( SPS/MV/A ) 12,50 0,00 0, ,05 Strateco Resources Inc ( RSC) 0,37-0,01-2, ,00 Syscan International Inc ( SYA) 0,43 0,02 4, ,98 Tom Exploration Inc ( TUM) 0,32 0,02 6, ,28 Torr Canada Inc ( TOR) 0,62 0,02 3, ,77 Typhoon Exploration Inc ( TOO) 0,50 0,00 0, ,57 Vantex Resources Ltd ( VTX) 0,20 0,00 0, ,00 Vigil Locating Systems Corp (VIG) 0,04 0,00 0, ,00 Vior Exploration Inc ( VIO) 0,25 0,04 19, ,00 Wesdome Gold Mines Inc ( WDG) 2,46 0,06 2, ,75 VALEUR FERMETURE CHANGEMENT 52 SEMAINES BOUR ($) NET % HAUT BAS (MM $)* Ibm (IBM) 81,41 0,05 0,06 94,97 71,85 128,6 Illinois Tool Wo (ITW) 87,58 1,12 1,30 94,64 78,50 25,0 Intel Corp (INTC) 21,35-0,41-1,88 28,84 21,10 128,7 Johnson&Johnson ( JNJ) 61,19 0,39 0,64 69,99 59,76 182,0 Jpmorgan Chase ( JPM) 38,27 0,22 0,58 40,87 32,92 133,4 Kimberly-Clark (KMB) 59,71-0,13-0,22 68,29 55,60 27,9 Kraft Foods Inc ( KFT) 28,68-0,08-0,28 34,30 27,44 48,2 Lehman Bros Hldg ( LEH) 136,55 1,76 1,31 138,44 85,92 37,1 Liberty Media-A ( L ) 8,09-0,01-0,12 9,11 7,59 22,7 Lockheed Martin ( LMT) 65,40 0,52 0,80 66,49 54,24 28,5 Lowe S Cos Inc ( LOW) 63,26 0,13 0,21 69,70 50,72 49,5 Mbna Corp (KRB) nd nd nd 27,71 18,28 #VALEUR! Mcdonalds Corp (MCD) 35,71-0,15-0,42 36,09 27,36 44,9 Medtronic Inc ( MDT) 59,04 0,22 0,37 59,87 49,96 71,4 Merck & Co (MRK) 32,83-0,42-1,26 35,36 25,50 71,8 Merrill Lynch ( MER) 72,10 1,30 1,84 72,28 52,00 66,3 Metlife Inc ( MET) 48,56 0,42 0,87 52,57 37,29 36,8 Microsoft Corp (MSFT) 26,35-0,06-0,23 28,25 23,82 280,5 Morgan Stanley (MWD) 59,38 0,00 0,00 nd nd #VALEUR! Motorola Inc ( MOT) 22,18-0,30-1,34 24,99 14,48 55,2 News Corp-B ( NWS) 16,98-0,02-0,12 18,63 14,76 53,2 Occidental Pete (OXY) 91,30 0,30 0,33 93,20 56,73 36,7 Oracle Corp (ORCL) 12,30 0,01 0,08 14,51 11,25 63,5 Pepsico Inc ( PEP) 57,50 0,22 0,38 60,34 51,75 95,4 Pfizer Inc ( PFE) 24,89 0,18 0,73 29,21 20,27 183,5 Procter & Gamble (PG) 57,64-0,20-0,35 59,70 51,16 198,0 Prudentl Finl ( PRU) 74,43 1,24 1,69 78,62 53,04 37,7 Qualcomm Inc ( QCOM) 46,92-0,04-0,09 49,45 32,08 77,1 Schering-Plough ( SGP) 19,71-0,18-0,91 22,53 17,67 29,1 Schlumberger Ltd ( SLB) 126,00 3,75 3,07 126,87 64,62 74,2 Sprint Nextel Co (S ) 22,94-0,04-0,17 27,20 21,57 67,8 Target Corp ( TGT) 52,75-0,83-1,55 60,00 45,55 46,4 Texas Instrument ( TXN) 31,70 0,04 0,13 34,95 20,70 51,3 Time Warner Inc ( TWX) 17,09 0,02 0,12 19,00 16,10 79,7 Tyco Intl Ltd (TYC) 26,56 0,09 0,34 36,24 25,66 53,5 United Parcel-B ( UPS) 75,21-0,03-0,04 79,97 66,10 83,0 United Tech Corp (UTX) 54,47-0,54-0,98 58,89 48,43 55,5 Unitedhealth Grp (UNH) 57,99-1,49-2,51 64,61 43,33 79,2 Us Bancorp (USB) 29,16 0,13 0,45 31,21 26,80 53,0 Verizon Communic ( VZ) 31,00 0,06 0,19 37,40 29,13 90,7 Viacom Inc-B ( VIA/B ) 43,15 0,70 1,65 44,95 38,65 33,3 Wachovia Corp (WB) 51,47 0,38 0,74 56,28 46,30 80,0 Walgreen Co (WAG) 42,42-0,71-1,65 49,01 40,98 42,9 Wal-Mart Stores ( WMT) 45,25 0,25 0,56 53,74 42,31 188,4 Wash Mutual Inc ( WM) 42,27-0,31-0,73 45,60 36,64 42,0 Wellpoint Inc ( WLP) 71,66-1,57-2,14 80,40 58,19 47,6 Wells Fargo & Co (WFC) 61,61 0,11 0,18 64,70 57,62 103,4 Wyeth ( WYE) 46,96 0,19 0,41 48,67 38,48 63,0 Yahoo! Inc (YHOO) 34,17 0,43 1,27 43,66 30,30 48,5 3M Co (MMM) 75,70 0,46 0,61 87,45 69,71 57,5 Liste des 100 sociétés inscrites sur les marchés américains ayant la plus forte valeur boursière La liste est révisée à chaque trimestre / MM$ Milliards de dollars US FERMETURE CHANGEMENT VAR CETTE ($) NET % VOLUME ANNÉE (%)

11 LA PRESSE MONTRÉAL M ARDI 24 JANVIER 2006 LA PRESSE A FFAIRES 11 BOURSE DE TORONTO ommentlirelescotesfinancières es titres sont énumérés par ordre alphaétique euls apparaissent les titres transigés au ours de la journée La valeur des titres st exprimée en dollars Seules les deux remièresdécimalesapparaissent ociété (symb) : Nom de l entreprise et ymbole boursierentre parenthèses iv :Dividende par action sur une base nnuelle olume (100): En centaines, et calculé à aclôtureofficielle Ferm : Cours àl arrêtdestransactions hnet :Variation par rapport au cours e fermeture de laséance précédente 2 sem /Haut : Sommet atteint au cours es52dernièressemaines 2sem /Bas: Plancher atteint au cours es52dernièressemaines aractères gras: Indiquent une société ont l action aatteint un haut ou un bas e 52semainesencours de séance Volume ch 52sem Société Div (100)Ferm Net Haut Bas Volume ch 52sem Société Div (100)Ferm Net Haut Bas Volume ch 52sem Société Div (100)Ferm Net Haut Bas Volume ch 52sem Société Div (100)Ferm Net Haut Bas Volume ch 52sem Société Div (100)Ferm Net Haut Bas Volume ch 52sem Société Div (100)Ferm Net Haut Bas 5banc (FBSA) banc (FBSPRA) Solutn (SVN) A-B AastraT(AAH) Aber dm (ABZ) Aberdeen (FAP) Abitibi C (A) Absolute Sftwr (ABT) AccreteEngy (GZ) Acdsys (ASA) ACE Aviation (ACEB) ACE Aviation (ACERV) Adaltis (ADS) AdastraMnrls (AAA) ADB Sys (ADY) AddendaCap (ADV) Adeptron (ATQ) ADF Gr (DRXSV) Adherex (AHX) AdsInc (AALMVA) Advantx (ADX) Aecon Gr (ARE) AeternaZentar (AEZ) African Cp PLC (ACU) AfriOre (AFO) Agf (AGFNV) Agnico-Eagle M (AEM) Agricrutd (AULV) Agrium (AGU) AIC Dive (ADCPRA) AIC Diver (ADC) AIC Global (ASC) AIC Global (ASCPRA) Ainsworth (ANS) Airboss (BOS) AirlQ (IQ) Akita (AKTNVA) AlamosGld (AGI) AlarmF (AF) AlbertaClippr (ACN) Alcan (AL) Alcan (ALPRF) AlgomaSt (AGA) Aliant (AIT) Aliant (AITPRA) Alimenta (ATDMVA) Alimenta (ATDSVB) All Atl (AACA) All Atl (AACNVB) Allbanc (ABKA) Allen-Vanguard (VRS) Almaden (AMM) AltaGasUtilit (AUI) American Bonan (BZA) Amerigo (ARG) Amica (ACC) Amisco (IAC) AMR Tech (AMR) Amvescap (AVZ) Anatolia (ANO) Anderson Enrg (AXL) Andrs W (ADWNVA) Angiotec (ANP) AnorMed (AOM) Anthony (ACL) Antrim ene (AEN) Anvil Mining (AVM) Apollo Gld (APG) Aquiline Res (AQI) Arbec (ABRSVA) Arbor (ABOA) Argus (ARPRB) ArsenalEnrg (AEI) Art adv (ARA) Asbestos (AB) Ascalade Com (ACG) Ashton (ACA) Asia (APQ) Aspen (ASR) AsprevaPhar (ASV) Astral (ACMNVA) Atco (ACOPRA) Atcol(ACONVX) AtcoI (ACOY) ATI tech (ATY) Atlantic (ATPUN) AtlantisSy (AIQ) Atlas (AED) Atna (ATN) AtriumBio (ATBSV) ATS Auto (ATA) Aur Res (AUR) Aurizon (ARZ) Automodu (AM) Avcorp (AVP) Axcan (AXP) AxiaNet (AXX) AzcarTec (AZZ) AzureDynamics (AZD) BSplitII (BXN) Ballard (BLD) Band-Ore (BAN) Bankers Pete (BNKWT) Bankers Petrlm (BNK) BanroCorp (BAA) Barclays (BDSPRA) Barrick (ABX) Barrick (HCX) BCE (BCE) BCEInc (BCEPRA) BCE Inc (BCEPRC) BCE Inc (BCEPRR) BCEInc (BCEPRS) BCE Inc (BCEPRZ) Bcxspl (BCXA) Bcxspl (BCXPRA) BearRidge (BER) Bell C (BCPRB) Bell C (BCPRC) Belzberg (BLZ) BemaGl (BGO) BemaGl (BGOWT) Bennet (BEV) Berens Energy (BEN) Bestar (BES) Big (BIGA) Big (BIGPRA) Biomira (BRA) BiomsM (MS) Bioniche (BNC) Bioscrypt (BYT) Biovail C (BVF) Birchcliff Eng (BIR) Birim (BGI) Bk Mtl (BMO) Bk Mtl (BMOPRG) Bk Mtl (BMOPRH) Bk Mtl (BMOPRI) BkNovaSc (BNS) BkNovaSc (BNSPRJ) BkNovaSc (BNSPRK) BlkRock (BVI) BlueMountain (GAS) Blue Pearl Mng (BLE) Blue Pearl Mng (BLEWT) BMONT (BMT) BMONT (BMTPRA) BMTC (GBTSVA) BNN Invst (BNB) BNN Sp (BNAPRB) Bnsspl (BSN) Bnsspl (BSNPRA) BNS Split II (BSC) BNS Split II (BSCPRA) BocenorGr (GBO) Boliden (BLS) Bolivar (BGC) Bolivar (BGCWT) Bombdr (BBDMVA) Bombdr (BBDPRB) Bombdr (BBDPRC) Bombdr (BBDSVB) BoralexIA (BLXA) BowValley (BVX) BPO Ppt (BPP) Brainhuntr (BH) Brascan (BSDPRA) Brazil D (BDY) BrazMin (BZM) Breakwater (BWR) Breakwater (BWRWT) BridgesTransi (BIT) Brik Brw (BRB) Brmptn (BBLSVA) Brompton (BE) Brompton Cl (SBC) Brmptn Sp (SBCPRA) Brkfld Ass (BAMLVA) Brkfld Ass (BAMPRB) Brkfld Ass (BAMPRC) Brkfld Ass (BAMPRG) Brkfld Ass (BAMPRH) Brkfld Ass (BAMPRI) Brkfld Ass (BAMPRJ) Brkfld Ass (BAMPRK) Brkfld Ass (BAMPRS) Brkfld Ass (BAMPRT) Brookfld (BPO) Brookfld (BPOPRF) Brookfld (BPOPRH) Brookfld (BPOPRI) Brookfld (BPOPRJ) Brookfld (BPOPRK) Buhler (BUI) Bulldog Res (BD) Burmis (BME) Burntsand (BRT) C Chydro (KHD) CSuperior (SNG) CUtil (CUX) C1ENGY (CTT) Cable Sat (CSQSVA) CAE (CAE) Caldwell (CWLNVA) Caledonia (CAL) Calfrac Well (CFW) Caliantech (CTY) Calvalley Pete (CVIA) Cambior (CBJ) Cambior (CBJWTC) Cambior (CBJWTD) Cameco (CCO) Camp Res (CCH) CanBread (CBY) Can life (CLPRB) CanaccordCap (CCI) Canadex (CDX) CanadianRoyal (CZZ) Canam (CAMSVA) Canarc (CCM) CanCap (CACRA) Cancor (CR) CandaxEng (CAX) CandaxEng (CAXWT) Candente (DNT) Canfor (CFP) Cangene (CNJ) Canico (CNI) Canwest (CGSNV) Canwest (CGSSV) Cap Gain (CGQ) Cap Gain (CGQE) Capstone Gld (CSG) Cardiom (COM) Cars4u (CFU) Cascades (CAS) CaspianEngy (CEK) Catalyst Paper (CTL) CCL (CCLNVB) Ccrtech (CRL) Cdn Gold (CGH) Cdn Imp (CMPRG) Cdn Imp (CMPRH) Cdn Life (LFE) Cdn Life (LFEPRA) Cdn Nat Res (CNQ) Cdn Sat Radio (XSRSV) Cdn Tire (CTR) Cdn Tire (CTRNV) Cdn WsBk (CWB) Cdn Z (CZN) CE Frankl (CFT) Celest (CLSSV) Celtic (CLT) CenterraGld (CG) Centry ii (CH) Centurion (CUX) Ceramic Protec (CEP) Certicom (CIC) Cervus Fincl (CFG) CFund (CEFNVA) CG Inv (CGI) CG Inv (CGIPRA) CGI (GIBSVA) Chamaelo (CXN) Chariot (CHD) Chariot (CHDWT) Chartersouse (PFDPRA) Chartwell (CWH) Chateau (CTUSVA) CHC H (FLYSVA) Chemokine (CTI) CHUM (CHM) CHUM (CHMNVB) Churchill (CUQ) CI Bk Com (CM) CI Financial (CIX) CIBC (CMPRA) CIBC (CMPRB) CIBC (CMPRC) CIBC (CMPRD) CIBC (CMPRE) CIBC (CMPRP) CIBC (CMPRR) CinchEngy (CNH) Cinram (CRW) CipherPh (DND) Circa (CTO) Citadel Divers (CTDRT) Clairvest (CVG) Clarke (CKI) Claude R (CRJ) Clear engy (CEN) Cline Mining (CMK) Clublink (LNK) CN Rail (CNR) CoOper (CCSPRA) Coastal (DIVPRA) Coeur d Alene (CDM) Cogeco (CGOSV) Cogeco Cab (CCASV) Cognos (CSN) Collicutt (COH) Com Dev (CDV) Comaplx (CMF) Commercial Sol (CSA) Comnetix (CXI) Comp Mdl (CMG) Compton (CMT) Conjuch (CJC) Connacher (CLL) Constell (CCU) Contact (CO) Coolbrnd (COBSVA) Corby (CDLA) Corby (CDLNVB) CorderoEngy (COR) CoronaG(CRG) Corriente (CTQ) Corus (CJRNVB) Cossette (KOSSV) Cott (BCB) Counsel (CXS) CP Holdrs (HCH) CP Rail (CP) CrewEngy (CR) CrewGld (CRU) CrosLke (CRN) Crosof (OFF) Cryocath (CYT) Cryptolog (CRY) Crystalx (KRY) CS Pete (CSW) CSI wrlss (CSY) Cumberl (CLG) Cusac Gld (CQC) CUtil (CUNV) CUtil (CUPRV) CUtil (CUPRA) CVTechGrp (CVT) Cyberplx (CX) CycSplt (CYCPRA) Cygnal (CYN) Cymat (CYM) CyriesEnergy (CYS) D-F Dalsa (DSA) DanierL(DLSV) Datec (DGL) DefiantRes (DFR) Delphi Engy (DEE) Denison (DEN) Denison (DENWT) Denning (DEH) Descarte (DSG) Desert Sun (DSM) Desert Sun (DSMWT) DestinyR (DSC) Dexit (DXT) Diagnocur (CUR) Diamond F (DFI) Diamond Tree (DT) Diaz Res (DZR) Divers (DCCPRA) Dividend (DFN) Dividend (DFNPRA) Dofasco (DFS) Domtar (DTC) Dorel (DIIMV) Dorel (DIISV) Draxis (DAX) DualExplorati (DLX) Duke En (DX) Dundee (DBCSVA) DundeePre (DPM) Dundee We (DW) Duvernay (DDV) Dynatec (DY) Dynetek (DNK) E-LFin (ELF) E-LFin (ELFPRF) EasternPlatin (ELR) EasternPlatin (ELRWT) Eastmain (ER) Easyhme (EH) Econ Inv (EVT) Ecopia (EIA) EGI Financial (EFH) EigerTec (AXA) Elctrvy (EFL) Eldorado (ELD) Ember Res (EBR) Emera (EMA) Emergis (EME) Empire (EMPNVA) Enbridge (ENB) Enbridge (ENBPRA) Enbridge (ENBPRD) Encana (ECA) Endeavr (EDV) Endeavr (EDVWT) Endev (ENE) Enerchem (ECH) Enerflex (EFX) Energem Res (ENM) EnergyS(EN) EnergyS(ENPRA) Energy S (ES) EnergyS (ESPRA) Energy S Plus R (EPFRT) Enghouse (ESL) Ensign Engy (ESI) EnvirM (EMS) Envoy Com (ECG) EnvoyCom (ECGWT) Epcor (EPEPRA) EpicData (EKD) Equinox (EQN) Erdene Gold In (ERD) Etruscan (EET) European (EPMWTA) EuropeanGld (EGU) EuroZincminin (EZM) Eurppean (EPM) Evld Dgtl (EVD) Exall (EXL) ExAltaEngy (EXA) ExcoTec (XTC) Exfo elec (EXFSV) Extendi (EXEMV) Extendi (EXESV) Extreme (EXC) FCalgary (FCP) FCapital (FCR) FQuant (FM) FSeason (FSHSV) FSilver (FSR) Faircourt (FCNPRA) Faircrt S (FCFPRA) Fairfax (FFHSV) Fairmont (FHR) FairquestEngy (FQE) FairwayInv (FGFUN) FairWest Engy (FEC) Falcnbr (FALLV) Falcnbr (FALPRA) FalcnbrF(FALPRF) FalcnbrG (FALPRG) Falcnbr H (FALPRH) Farallon (FAN) Finan (STR) Finan (STRE) Finan15 (FFN) Finan15 (FFNPRA) Find Egy (FE) Finning (FTT) Firan Tech Grp (FTG) First Nickel (FNI) FlintEngy (FES) FMF Capital (FMFUN) Fncl (FTN) Fncl (FTNPRA) Fnxmini (FNX) Forbes (FMI) Formatn (FCO) Fortis (FTS) Fortis (FTSPRC) FortisInc (FTSPRE) FortunMo (FT) Forzani (FGL) FPI Ltd (FPL) FraserPapers (FPS) Freegld (ITF) Frontera (FCC) Frontera (FCCWT) Frontr (FRG) Ftservice (FSVSV) FUN Techs (FUN) G GResrv (GRZ) GStar (GSC) GWLife (GWO) GWLife (GWOPRE) GWLife (GWOPRF) GWLife (GWOPRG) GWLife (GWOPRH) GWLife (GWOPRX) Gabriel (GBU) Gabriel Res (GBUWT) Galleon Engry (GOA) Gammon (GAM) GardaWld (GW) Garneau (GAR) GastarExp (YGA) GatewayGld (GTQ) Geac Comp (GAC) Gemcom (GCM) Gemini (GNI) Gen Mnrl (GNM) Genesislnd (GDC) Gennum (GND) Gentry (GNY) GeocanEn (GCA) Gerdau (GNA) GildanActive (GIL) Gitennes (GIT) GL &V(GLVMVB) GL &V(GLVSVA) GlQueen (GQM) GlacierVn (GVC) Glamis (GLG) Glencairn (GGG) Glencairn (GGGWT) Glendale (GIN) Glentel (GLN) Global (GFV) GlobalCrdt (GPAPRA) GlobalRes (GSX) GlobalRes (GSXPRA) Globalrwy (GBI) GlobalT (GTA) GlobalT (GTPRA) Globex (GMX) GLR Res (GRS) Goldcorp (G) Goldcorp (GWT) Goldcorp (GWTA) Goldcorp (GWTB) Goldcorp (GWTC) Goldstak (GXP) Goodfello (GDL) Grande Cache (GCE) GreatCdn (GCD) Great Plains (GPX) GreyWolf (GWE) Greystar (GSL) Groupe LesAil (MOD) Gryphon Gold (GGN) GtBasin (GBG) GuardCA (GCGNV) GuinorGold (GNR) Gulf Intl (GIM) GuyanaGld (GUY) H-J HBayCo (HBC) Haemacure (HAE) Hamond (HMMSVA) Hamond (HPSSVA) Hanfeng Evergr (HF) HarrisSteel (HSG) Hart store (HIS) Hartco Corpora (HCIUN) HelixBio (HBP) Hemosol (HML) Heritage Oil (HOC) Heroux (HRX) High Inc (PAY) High inco (HPFPRB) High Plain Ura (HPU) High river (HRG) HighpineCl (HPX) Hillsboro (HLB) HMZ Metals (HMZ) Hollingr (HLGC) HomburgInv (HIIMVB) HomburgInv (HIISVA) Home Capital (HCG) Hsbc (HSBPRC) HSBC Cl 1 Pr D (HSBPRD) Hubintl (HBG) HudBay (HBM) HudBay (HBMWT) Humbird (HUM) Husky (HSE) HuskyInj (HKY) Hydrogen (HYG) IDatacas (IDC) IMineral (IMZ) IUranim (IUC) Iamgold (IMG) IBEX T (IBT) IForest (IFPSVA) IGM Fincl (IGM) IGM Fincl (IGMPRA) Imaging Dynmic (IDL) Imax (IMX) Imp Metal (III) Imperial Oil (IMO) Inco (N) Inco (NWT) Inco&Gro (FIGPRA) Income S (STQ) Income S (STQE) Ind Allianc (IAG) Indigo Bk (IDG) InexPh (IEX) Inflazyme (IZP) Infowave (IW) Infowave (IWWTC) INGCanada (IICLV) InmetMg (IMN) Innicor (IST) InnovaExplr (IXL) Int l Royalty (IRC) IntermapTech (IMP) InterOil (IOL) Intertape (ITP) IntlSovere (ISR) Intll WexPhar (WXI) Intrawest (ITW) Intrepid Mnrls (IAU) Intrinsyc (ICS) Ipsco (IPS) IRoad (IRD) IShares COMEX (IGT) Isotechnik (ISA) Isotis (ISO) Iteration Enrg (ITX) iunits (XIU) iunits Cdn (XBB) iunits Composi (XIC) iunits Dividen (XDV) iunits EIF (XEG) iunits FIF (XFN) iunits GIF (XGD) iunits Income (XTR) iunits ITI (XIT) iunits Materia (XMA) iunits MSCI (XIN) iunits Real Re (XRB) iunits REIT (XRE) Iunits S&P (XSP) iunits Short (XSB) iunits SP (XMD) Ivanhoe (IE) Ivanhoe M (IVN) IverniaInc (IVW) JaguarMng (JAG) JaguarMng (JAGWT) JaguarN (JNI) JDS Uni (JDU) JeanCoutu (PJCSVA) K-M Kasten Ch (KCA) KelmanTc (KTI) KerecoEngy (KCO) Keystone (KNAUN) Kick En (KEC) Killam (KMP) KimberRes (KBR) Kingsway (KFS) Kingsway (KIH) Kinross Gld (K) Kinross Gld (KWT) Kirkland (KGI) La Senza (LSZSV) Lab Intl (LAB) Labophar (DDS) LafrgCa (LCIPRE) Lake Shore Gld (LSG) Lassonde (LASSVA) Laur Bk (LB) Laur Bk (LBPRD) Laur Bk (LBPRE) Legg Mas (LMI) LeonsFrn (LNF) Lifeco (LSC) Linamar (LNR) LinearGol (LRR) LionsGat (LGF) Liponex (LPX) Liquidatn (LQW) LMS Medical (LMZ) LoblawCo (L) Logstec (LGTSVB) Lorus T (LOR) LuminaRes (LUR) Lundin Mng (LUN) Luxell Tc (LUX) MDrilling (MDI) MLFood (MFI) MadCatz (MCZ) MadacyEnt (MEGUN) Madison (MPC) Magellan (MAL) Magna (MECSVA) Magna (MGMVB) Magna (MGSVA) Magnotta (MGN) Mahalo Engy (CBM) Mainfrme (MFE) Mainstr (MEQ) Manitoba T (MBT) Manufact (MICPRA) Manulife (MFC) Manulife (MFCPRA) Manulife (MFCPRB) Manulife Fin S (MFCPRC) MarchNetworks (MN) Marsulex (MLX) Martinrea (MRE) Masters En (MSY) Matrikon (MTK) MavrixFund (MVX) Maxim Power (MXG) Maxmzer (MAX) MCAP (MKP) McCoy (MCB) Mcdonald (MDA) McGrawH (MHR) MCM (MUHA) MCM (MUHPRA) MDC (MDZSVA) MDS (MDS) Medcoms (MSF) Mediagrif (MDF) MedicalF (DRUN) Medicure (MPH) Medisolu (MSH) Medisystem (MDY) Mega (MB) Melcor (MRD) Mercator Mnrls (ML) Merge Cedara (MRG) MeridianG (MNG) Merrill L (MLC) MetalRes (MR) MetalRes (MRWT) MetallicV(MVG) Metalore (ET) Methanex (MX) MethylGene (MYG) Metro (MRUSVA) Midevel (MIMSVA) Microbx (MBX) Midlefld (MBN) MidnightOil (MOX) Migenx (MGI) Milgro (MIG) Millenium (MBC) MinacsW (MXW) Minco (MMM) MincoSilver (MSV) Mindrdy (MNY) Minefind (MFL) MinesMgmt (MGT) MinierNr (MDN) Miramar (MAE) MirandaTechs (MT) MissnOil &Ga (MSO) MitecTele (MTM) MKS (MKX) Molson Coors (TAPLVA) Molson Coors (TAPNV) Molson Coors (TPXNV) Moneta (ME) Morguard (MRC) Mosaid tec (MSD) MotoGold (MGL) Moydow (MOY) MTI Global (MTI) MtnProv (MPV) MultiSelect (MSTPRA) Mulvihill (SPLB) MundoroM (MUN) N-Q NA Palldm (PDL) Napier env (NIR) NatBk (NA) NatBk (NAPRK) NatBk (NAPRL) Neuroch (NRM) Nevsun (NSU) NewGold (NGD) Newmont (NMC) Nexen (NXY) Nfl Cap (NCCSVA) Niko (NKO) NorFinan (NFC) NorOrion (NNO) NorOrion (NNOWT) NorOrion (NNOWTA) Norbord (NBD) Norsat (NII) Nortel (NT) Nortel (NTLPRF) Nortel (NTLPRG) NorthAtl (NAC) NorthernPeru (NOC) Northgate (NGX) Northgate (NGXWTA) NovaCh (NCX) NovadaqTech (NDQ) Novagold (NG) Novagold (NGWT) Novagold (NGWTA) Novelis (NVL) Novicourt (NOV) NQL Energy (NQL) NrthbrFin (NB) NS Pwr (NSIPRC) NS Pwr (NSIPRD) Nthstr Aer (NAS) Nuinsco (NWI) Nurun (NUR) Nuvista (NVA) Nuvo Research (NRI) O1 Comun (ONE) Occulogix (RHE) Offshore (OSI) Oilexco (OIL) Oncolytic (ONC) Ondine (OBP) OnexC (OCXSV) OnXent (ON) Opawica (OPW) Open Range Eng (ONR) Open Tex (OTC) Opmedic Group (OMG) Oppnhmr (OPYNV) OptaMinerals (OPM) OptiCanada (OPC) Opti Canada (OPCPRC) Orbus (ORB) Orezone (OZN) Oriel Resplc (ORL) Orvana (ORV) OxbowEq (XBO) Pac Insight (PIH) Pac Nth (PNGPRA) Pac NW (PFN) Pac Rim (PMU) Pac Wst (PWC) PacificNort (PNG) Pacrim (PCN) Paladin (PLB) Paladin Res (PDN) PanAmer (PAA) PanAmer (PAAWT) Pan-ocean (POCSVB) Pareto (PTO) Parkbridge (PRK) ParmntR (POU) Pason Sys (PSI) Patheon (PTI) Pebercn (PBC) Pelangio Mines (PLG) Peregrine (PEG) Peru Cop (PCR) Peru Cop (PCRWT) PetValu (PVC) Petaquilla (PTQ) Petro-Can (PCA) Petrobk (PBG) Petrofal (PFC) Petrolifera (PDP) Petrolifera Pe (PDPWT) PFB Corp (PFB) Pine Valley (PVM) Pinetree (PNP) PionerM (PSM) PlacerDm (PDG) PlatinumGrp (PTM) Point North En (PNY) Points Intl (PTS) Polaris Mnrls (PLS) Polyair (PPK) Potash (POT) PowerC (POWPRA) PowerC (POWPRB) PowerC (POWPRC) PowerC (POWSV) Power corp 50 (POWPRD) PowerFi (PWF) PowerFi (PWFPRD) PowerFi (PWFPRE) PowerFi (PWFPRF) PowerFi (PWFPRH) PowerFi (PWFPRI) PowerFi (PWFPRJ) Power Fin 495 (PWFPRK) Prairie Schoon (PSL) Precisn (PDT) Prem (PICA) Prem (PICPRA) PreMD (PMD) Primary Eng (PRIUN) Prime Dvdnd (PDVPRA) Prime Dvdnd Cl (PDV) Prime Rate (PPLPRA) Prime RatePlu (PPL) Printera (PAC) Procyn (PBP) Producers (POS) ProExEnergy (PXE) Promatek (PMK) PrometLo (PLISV) Proprietr (PPI) ProspExRes (PSX) Pulse (PSD) PureGld (PUG) Pure Gold A (PUGWTA) Q9Networks (Q) QGX (QGX) QLT (QLT) QuadraMining (QUA) QuebecW(IQWPRB) QuebecW(IQWPRC) QuebecW(IQWPRD) QuebecW(IQWSV) Quebecor (QBRMVA) Quebecor (QBRSVB) Queenstak (QRL) QuenstnM (QMI) Quest Capital (QC) QuestAir (QAR) Questerre (QEC) R-S RSplitII (RBT) RSplitII (RBTPRA) RRDonnel (RRD) RailpowerT (P) Rally Energy (RAL) Rand atech (RND) RealRes (RER) Red Back (RBI) Redcorp (RDV) RegalitoCop (RLO) Reitman (RET) Reitman (RETNVA) RekoIntl (REK) Rentcash (RCS) Research (RIM) ResilentRes (RRL) Resin Systems (RS) Resverlogix (RVX) Revenue (RPC) Revett Mnrls (RVM) RexDia (RXD) Richelieu (RCH) Richmont (RIC) Rider (RRZ) Ridley (RCL) Rio Narcea (RNG) Rio Narcea (RNGWT) RiverGld (RIV) RNC Gold (RNC) RocPref (PRFPRA) RocPrefII (RPAPRA) RockEngy (RE) Rockwtr (RCC) RockyviewEng (RVE) Rocref III (RPBPRA) Rogers C (RCIMVA) Rogers C (RCINVB) Rona (RON) Rothman (ROC) RoyalBk (RY) Royal Bk (RYPRK) Royal Bk (RYPRS) Royal Bk (RYPRW) RoyalGld (RGL) RoyalGrT (RYG) RoyalLaser (RLC) Royster-Clrk (ROYUN) Rubicon (RMX) Russel M (RUS) Rutter (RUT) SAMSys Techs (SMY) Samuel MT(SMT) SaputoGr (SAP) SaskWheatPoo (SWP) Savan Egy (SVY) Savaria (SIS) Saxon Egy (SES) Saxon Fin (SFI) Scep Inv (SZ) Score Media (SCRSV) Seamark (SM) Sears Can (SCC) Semafo (SMF) Senvest (SEC) Sftchoice (SO) Shaw Co (SJRNVB) Shaw Co (SJRPRA) ShawCor (SCLSVA) Shell Can (SHC) Shellbrdg (SHB) Shermag (SMG) Sherritt I (S) Shire acq (SHQ) ShopprDrg (SC) ShoreGold (SGF) Shore Gold (SGFWT) Sico (SIC) Sierra (SW) SierraS(SSG) SignalEnergy (SGI) SilverStd (SSO) Silver Wheato (SLWWTB) SilverWhtn (SLW) Silver Whtn (SLWWT) SilverWhtn (SLWWTA) Silvercorp Met (SVM) Sino-Forest (TRE) Sirit (SI) Sixty Spl (SXT) Sleeman (ALE) Smtc (SMX) SNC Lavln (SNC) Sobeys (SBY) Solectron (SCT) Solitario (SLR) Southrn (SDMWT) Southrnera (SDM) Southwst (SWG) SpectraP(SPDSV) Spectral (SDI) Spectrum (SSY) Split Yld (YLD) Split Yld (YLDPRA) SR Telcom (SRX) SR Telecom (SRXWT) StAndrw (SAS) Stantec (STN) Steeplejak (SID) Stelco (STEA) Stelco (STEB) Stellajones (SJ) Sterlite (SGD) SthAmer (SAG) SthCross (SXR) StLCem (STSVA) Storm (SEO) Stornoway (SWY) StrataInco (STWPRA) StrataGold (SGV) Stratgc (SVI) StratosGl (SGB) Stressgen (SSB) Stressgen (SSBWT) Strongco (SQPUN) StudTrans (STBUN) Stylus Energy (STY) Sulliden (SUE) SunLife (SLF) SunLife (SLFPRA) SunLife (SLFPRB) Sun Life Ser (SLFPRC) Sun Rype (SRF) Suncor (SU) Sunopt (SOY) Synenco Egy Cl (SYN) SynexIntl (SXI) Systems (SXC) T-Z TD Bank Ser (TDPRO) TaheraDiamnd (TAH) Talisman (TLM) TanRnge (TNX) Tax Opt (TOA) TD Bk (TD) TD Bk (TDPRM) TD Bk (TDPRN) TD Sel Grwt (TAG) TD SelVal (TAV) TD SplitCl (TDSB) TD SPTSX Ca (TCF) TD SPTSX Co (TTF) TEAL Expl &Mn (TL) Technicoil (TEC) TeckCom (TEKMVA) Teck Com (TEKSVB) Tecsys (TCS) Teknion (TKNSV) Telus (T) Telus (TNV) Tembec (TBC) Tenergy (TGY) Tenke Mng (TNK) Tesco (TEO) Thd CGInv (THD) Theratech (TH) Thirty Fi (TFS) Thirty Fi (TFSPRA) ThomCo (TOC) Thundrm (THR) Tiberon (TBR) Timinco (TIM) Tiomin (TIO) TIR Systems (TIR) TitanExplr (TTNA) Tiverton (TIV) TlcV(TLC) TmBio (TMC) Top 10 Split (TXTPRA) Toromont (TIH) Torstar (TSNVB) TrAlta (TA) TrAlta (TAPRC) TransatAT (TRZB) Transcon (TCLMVB) Transcon (TCLSVA) Transition The (TTH) Tranzeo Wirele (TZT) TrCanP (TCAPRY) TrCanP (TRP) TrGlob (TGL) TriVison (TVL) TriantHolding (TNT) TricanWell (TCW) Trimac Inc (TMAUN) TriStar Oil (TOGWT) TriStarOil & (TOG) TrizecCan (TZCSV) TrP1st (TCAPRX) Tso3 (TOS) Tsx Grp (X) Tucows (TC) Tudor (TDR) TundraS(TUN) Turbo (TGN) TurnkeyE&P (TKY) TUSK Energy (TSK) TVA Gr (TVANVB) TVI Pac (TVI) Twin Mng (TWG) UexC (UEX) Un Corp (UNC) UNI selct (UNS) Ur-Energy Inc (URE) UraniumPat (U) UraniumPat (UWT) US Fncl (FTU) US Fncl (FTUPRA) Utility C (UTCC) Uts Energy (UTS) ValiantEnrg (VLE) VanHoutte (VHSV) Vasogen (VAS) VCom (VCM) Vector (RNO) Velan (VLNSV) VerenexEngy (VNX) VeroEnergy (VRO) VeteranRes (VTI) VFC (VFC) VHom (VHLSVA) Viceroy Expl (VYE) Victhom H (VHB) Vincor (VN) VIRexx Med (VIR) Virginia (VIA) Virtek vis (VRK) VistaGld (VGZ) Vitran (VTN) Vivendi (VUE) Voicemobi (VMY) VSM Med (VSM) Walbrdg (WM) Warnex (WNX) WCoast (WPRH) WCoast (WPRJ) Wedabay (WDA) Welton Enrg (WLT) Wescst (WCSSVA) West (WXX) WestEnergy (WTL) Westaim (WED) WesternCdn (WTN) WesternCdn (WTNWT) WesternF (WES) WesternForst (WEF) Western L (WLE) WesternS (WTC) Westjet Air (WJA) Westjet Air (WJARV) Weston (WN) Weston (WNPRA) Weston (WNPRB) Weston (WNPRC) Weston (WNPRD) Westport (WPT) Westport (WPTWT) Weyerhae (WYL) WFI ind (WFI) Wgi Heavy (WG) WhiteFire (WF) Wi-Lan (WIN) Winpak (WPK) Wireless (WRX) Wolfden (WLF) Workbrain (WB) World Fin (WFS) World Fin (WFSPRA) World Hrt (WHT) World Pt (WPO) Wst Frasr (WFT) Wstrnoil (WTO) XCal (XCL) Xantrex (XTX) XceedMortg (XMC) Xenos Gr (XNS) Xerox (XERPRA) Xillix (XLX) Xplore tec (XPL) Yamanagld (YRI) YGC Res (YGC) YmBio (YM) YMG Cap (YMG) Yorbeau (YRBA) Zargon Oil (ZOGB) Zarlink S (ZL) ZCL Comp (ZCL) ZenasEnrg (ZNS) Zenon Env (ZEN) Zenon Env (ZENNVA) Zi Corp (ZIC) PARTS DE FIDUCIE 180Connect (NCTU) A&W Rev (AWUN) Aberdeen (SCOUN) Aberdn (GSVUN) Acs (AYPUN) ActivEnergy (AEUUN) Acuity All (AAIUN) Acuity Fo (AFUUN) Acuity Gr (AIGUN) Acurity Multi (AR- TUN) Adjustable (ADJUN) AdvFiber (AFTUN) Advanta (AVNUN) Aeroplan (AERUN) Ag Growth (AFNUN) Agnico-Eagle (AEMWTU) AlexisN (ANUN) Algonq P (APFUN) AllianceSplt (ASIUN) Allied P (APUN) AltaGas (ALAUN) AmInc (USAUN) Amalga (AIUN) Amtele (AMTUN) ARC En (AETUN) Arctic (AGUN) ArmtecInf (ARFUN) Arriscraft (AINUN) Art Motion (AIMUN) Associat (ABFUN) ATI Tech (ATYU) AtlasC (FZRUN) ATS Andlauer (AT- SUN) Avenir Dvrs (AVFUN) BadgerIn (BADUN) Barclay (BACUN) Barclay (BAEUN) Barclay (BAIUN) Barclays (BDSUN) Barclays (BTHUN) Barrick (ABXU) Bayshore (BIFUN) Baytex (BTEUN) Bell Nord (BNQUN) Benvest (BCIUN) Bfi C (BFCUN) Big Rck (BRUN) Bk Mtl (BMOPRV) Blumnt (BSPUN) Boardwalk (BEIUN) Bonavst (BNPUN) Bonnett s Engy (BTUN) Bonterr (BNEUN) Boralex P (BPTUN) Boston P (BPFUN) Boyd (BYDUN) BP plc (BPU) BrasSvst (BSIUN) Brascan (BSDUN) Brascan (BSFUN) Brascan (BSTUN) Brascan Adj (BAOUN) Bromptn (BSRUN) Bromptn (EWIUN) Bromptn (VIPUN) Brompton (OGFUN) Brompton Adv (AO- GUN) Brompton T (BTFUN) Brookfld (BPOPRU) Builders Un (BETUN) Bus Dv (BDBNTH) Bus Dv (BDBNTJ) Bus Dv (BDBNTK) Bus Dv (BDBNTM) Bus Dv (BDBNTR) Bus Dv (BDBNTS) Bus Trst (BWIUN) CAptmnt (CARUN) CTrust (CNNUN) Calloway (CWTUN) Calpine (CFUN) Canetic Res (CNEUN) Canexus Inco (CUSUN) CanWel (CWXUN) CanWest Media (CWMUN) CarfincoInco (CFNUN) Cargojet (CJTUN) Cariben (CUPU) Cathdrlu (CETUN) Ccs (CCRUN) Cdn Fin (FIEUN) Cdn helicopter (CHLUN) Cdn Hotel (HOTUN) Cdn Res (RTUUN) Centerplate (CVPUN) Central Gold (GTUU) CentrlG (GTUUN) Chartwl (CSHUN) Chemtr (CHEUN) CI Glo (BOIUN) CIBC (CMNTA) Citadel (CHFUN) Citadel (CIFUN) Citadel (CMSUN) Citadel (CRTUN) Citadel (CTDUN) Citadel (SDLUN) Citadel Stb (CSRUN) Clarington (DIFUN) CleanPw (CLEUN) Clearwtr (CLRUN) CML Health (CLCUN) CN Nat (CNQU) Cndn Fundament (RFIUN) Cnplx (CGXUN) CnvYld (CNVUN) Coast Who (CWAUN) COil Snd (COSUN) Colabor (CLBUN) Com Ind (COIUN) Cominar (CUFUN) Compass (CMZUN) ConnorCL (CCKUN) ConnorCL (RRBUN) ConnorClark (CCQUN) Connors (CBFUN) Consumr (CWIUN) Contrns (CSSUN) CoreInco (COZUN) Country (COUUN) CR estate (REFUN) Crescent (CPGUN) Creststreet (CRSUN) Criterion (CBTUN) Criterion (CDJUN) Crown Hill (PBKUN) Custom (CDIUN) Davis H (DHFUN) Daylight (DAYUN) DDJ High Yld (HY- BUN) DirectCash (DCIUN) Divers (DGTUN) Divers ii (DTTUN) Diversif (DPSUN) DiversiTr (DTNUN) DiversiTr (DTPUN) diversiyield (DYIUN) Divtrst (DTFUN) Dominion Citru (DO- MUN) Duke Energy In (DETUN) Dundee R (DUN) Dvtrst Stb (DTSUN) EDSmith (JAMUN) Enbrdg (ENFUN) EnerPlus (EPFUN) Energy S (SIFUN) Enervst (EITUN) Enrpls (ERFUN) Enterra (ENTUN) Entrnmnt (EOFUN) Epcor Pwr (EPUN) Esprit Engy (EEEUN) Eveready Incm (EI- SUN) FPremi (FPIUN) FairbrnEU(FELUN) Faircourt (FCNUN) FairwayD (FDTUN) Falcnbr (FALPRY) Firm Cap (FCUN) First As (EWPUN) First As (RITUN) First Asset (FASUN) First Asset-Bl (BDAUN) First Nat (FNAUN) First Tr-Highl (FHMUN) First Tr-Highl (FHTUN) Flaherty (FACUN) Flaherty (FFIUN) Focus (FETUN) Focused (FIFUN) Fording (FDGUN) Foremost Incom (FMOUN) FpNews (FPUN) FPrmo(FPGUN) Freehold (FRUUN) Front St (FLSUN) FrontStreet (FPFUN) FrontStreet (FSPUN) FrontStreetL(FLHUN) Futuremed Heal (FMDUN) Gateway (GCIUN) Gen don (GDIUN) GienowWindows (GIFUN) Gl Carbn (GLCUN) GL Hydro (GLHUN) GlblDivrs (DGUN) Glo Alu (GLAU) Global (GPTUN) GlobalBk (GBPUN) GlobalD (DSTUN) GlobalPls (GIPUN) GlobeDivrs (GIIUN) Gmap Cap (GMPUN) Gollf Town (GLFUN) Granby (GBYUN) H&R (HRUN) Halterm (HALUN) Hardwoods (HWDUN) Harvst E (HTEUN) High Artic (HWOUN) High Yield (HYMUN) Home Eq (HEQUN) Hot House (VEGUN) IAT Air (ACFUN) IBI Income (IBGUN) Inco&Equ (IEPUN) Inco&Gro (FIGUN) Incom FP (INZUN) Income Fn (INCUN) Indexpls (IDXUN) Indxpls (IDTUN) Innrgx (IEFUN) Innvest (INNUN) IntlFinIncm (FITUN) IPC (IURUN) IPC us (IURU) K-Bro Linen (KBLUN) Kcp I (KCPUN) Keg Ryl (KEGUN) Ketch Res (KERUN) Keyera (KEYUN) Kingsway (KSPUN) Kinross Gld (KU) Labrador (LIFUN) Lakeport (TFRUN) Lawrence (LPUUN) LegacyH (LGYUN) LiquorStores (LIQUN) LvngsnI (LIVUN) MACCs (MYTUN) Macquarie (MPTUN) Manulife (MFTM) MatrixIncm (MTZUN) MavrixB (BGUUN) Maxin (MXZUN) MBS Adj (MTFUN) Medisys H (MHGUN) MenuF (MEWUN) Middlefield Eq (ES- FUN) Montrusco (MBLUN) Morguard (MRTUN) Morneau Sobeco (MSIUN) Mortgage (MFUN) Movie Dst (FLMUN) Mrtgage (MFU) MSP Max (MXTUN) MullenGrp (MTLUN) MultiFnd (MFUUN) MultiSelect (MSTUN) Mulvhil (PRUU) Mulvihill (PRCUN) MydasFn (MYFUN) NAL Oil (NAEUN) NatBk (NANTJ) NatBk (NANTK) NavEngy (NVGUN) New Flyer (NFIUN) NewMill (NMTUN) Newalta (NALUN) Newport (NPFUN) NorI(NIFUN) Nor Ppty (NPRUN) Norcast (NCFUN) North W (NWFUN) Northland (NPIUN) Northwater (NTPUN) Northwater (NYFUN) Northwtr (NMNUN) NuvSev (FSLUN) Oceanex (OAXUN) OFI Inco (OFBUN) Oilsands (OSTUN) OpenSky (OMPUN) OspreyMed (OSPUN) Otelco (OTTUN) PanAmer (PAAU) Parklnd (PKIUN) Parmnt (PMTUN) PDM Royal (PDMUN) PeakEnergy (PESUN) Pembina (PIFUN) Penn Wst (PWTUN) Percision Trus (PDUN) PetroC (PCAU) Petrobk (PBGNTA) Peyto (PEYUN) PhoenixTec (PHXUN) PizzaRoy (PZAUN) Pngwth (PGFA) Pngwth (PGFB) Pollard Bnk (PBLUN) Precision D (PDU) Preferred (PFSUN) Preferred (PLDU) Preferred (PLDUN) PremierVal (PVNUN) Premium (PBIUN) Primaris (PMZUN) Prime R (EATUN) Primwst (PWIUN) Priszm (QSRUN) Pro-ams (PAMUN) Pro-ams tr (PRUN) Pro-Vest (PRGUN) Progress (PGXUN) Provident (PVEUN) PRT For (PRTUN) Pthfndr (PAZUN) Ptr Egy (PTFUN) Rainmkr (RNKUN) Rbc tr (RYTNTP) Rbc trst (RYTNTM) Retirmnt (RRRUN) Retrocom (RMMUN) Richards (RPIUN) RioCan (REIUN) Rogers C (RSIUN) Royal Bk (RYNTD) Royal Bk (RYNTP) RoyalBk (RYNTR) Royal Bk (RYNTS) Royal Bk D10 N (RYNTB) RoyalHost (RYLUN) Ry Lepag (RSFUN) Saxon Div (SDFUN) Sceptre Hgh (SZHUN) SceptreIn (SZGUN) SCI (SMNUN) Sciti (CITUN) Sciti (SINUN) ScitiRocs (SCIUN) ScotiaMt (SMCM) Scott s REIT (SRQUN) Second Cup (SCUUN) Sel 50 IT (SDEUN) Sel 50IT (SONUN) Sentry BC (SITUN) Sentry C (SSJUN) Sentry D (SDTUN) Sentry FIDAC (SSFUN) Sentry G (SGTUN) Sentry SF (SFGUN) Sentry Slct (MGSUN) SequoiaOil (SQEUN) Ser s(srcun) Sfk Pulp (SFKUN) Shininbk (SHNUN) SIR Royal (SRVUN) Sixty Spl (SIXUN) Skylon (SIAUN) Skylon (SKAUN) Skylon (SKGUN) Skylon (SLNUN) Sleep C (ZUN) SNP Cap (SNPPRU) SNP Cap (SNPU) SNP H (SNHPRU) SNP H (SNHU) Somerset (SOMUN) Spclty F (HAMUN) SpinriteInco (SNFUN) STaRS (STZUN) Stephenson s (RNTUN) Sterling (SSIUN) StoneTotal (SGUN) Stoneham (SDGUN) StrataInco (STWUN) Strategic (SEFUN) Summit (SMUUN) SunGro (GROUN) Suncor (SUU) Sunrise (SZRUN) Superior (SPFUN) Sustainable (SPUUN) Swiss W (SWSUN) TaigaBldg (TBLUN) Talisman (TLMU) Tax Opt (TOUN) TD Mtg hy (TDBM) TerraVest (TIUN) TgsNrth (NARU) TgsNrth (NARUN) The Brick (BRKUN) The DataG(DGIUN) ThunderEngy (THYUN) Timbrstp (TWFUN) Top10Cdn (TCTUN) Top 10 Split (TXTUN) TotalEngy (TOTUN) TrAtlant (TNPU) Tree Isl (TILUN) Tremont (TTUN) Triax (TRHUN) Triax (TXKUN) Triax (TXRUN) Triax (TXZUN) Trilogy Engy (TETUN) Trinid (TDGUN) Trnsforc (TIFUN) TrueEngy (TUIUN) UBS Global (GATUN) UBS Total (UTRUN) UE Waterh (UWHUN) VaultEngy (VNGUN) VectorEngy (VEUN) Vermilion (VETUN) Versacld (ICEUN) Vicwest (VICUN) Viking (VKRUN) Voxcom (VOXUN) Wajax (WJXUN) Wellco u (WLLUN) Westshor (WTEUN) XS Cargo (XSCUN) Years tr (YTUUN) Yellw Pgs (YLOUN) Yield Adv (YOUUN) Yieldplus (YPUN) Zargon (ZARUN) SOCIÉTÉS EN COMMANDITE AGF Mstr (AFPUN) CI Master (CIPUN) FChicago (FCEUN) Fidelity (FZPUN) GazMtro (GZMUN) Inter P (IPLUN) McknzM (MKZUN) MultiMng (MMNUN) PublicSt (PUB) Taylor ngl (TAYUN) TrAltaP(TPWUN) Triax (TRFUN) Triax (TXLUN) LES OBLIGATIONS GOUVERNEMENT DU CANADA Émetteur Coupon Échéance Prix Rend Var Canada 700 1Déc Canada 725 1Juin Canada 600 1Juin Canada 550 1Juin Canada 950 1Juin Canada 900 1Mars Canada 600 1Juin Canada Mars Canada 975 1Jn Canaa 800 1Juin Canada 800 1Juin Canada 575 1Juin PROVINCIAL BCMu Fin Mars HydroQué Août Manitoba Déc NBrunswic 570 2Juin NBrunswic Déc Nwfndlnd Avril Ontario Août HydroOnt Mars HydroOnt Mai HydroOnt Juin PEI 600 3Oct PEI Oct Québec 650 1Oct Québec 600 1Oct CORPORATIONS BkScotia Juil 13/ Bell Can Sept Bombardier Déc Cdn Occ Pet 630 2Juin ConsGas Mai Gtaa 595 3Déc Gtaa 645 3Déc InvestGr Déc NavCanada 660 1Déc NavCanada 740 1Juin PocoPetrol Sept RoyalBkOf 675 4Juin 12/ Sears Can 655 5Nov Suncor Inc Août Thomson C 650 9Juil WCoast En Avril WCoast En Déc Volume ch 52sem ociété Div (100)Ferm Net Haut Bas

12 12 LA PRESSE MONTRÉAL MARDI 24 JANVIER 2006 Le PDG de Livedoor arrêté pour fraude YURI KAGEYAMA ASSOCIATED PRESS TOKYO Le PDG du portail Internet Livedoor, Takafumi Horie, a été interpellé hier pour fraude financière, a-t-on appris de source judiciaire Cette arrestation fait suite au scandale qui avait secoué la Bourse de Tokyo la semaine dernière Le bureau du procureur de Tokyo a précisé que Horie était inculpé pour infraction à la législation boursière La justice japonaise est autorisée à détenir un suspect pendant trois semaines sans aucune inculpation Trois autres responsables de Livedoor, Ryoji Miyauchi, Fumito Okamoto et Osanari Nakamura, ont été interpellés pour manipulation de cours La semaine dernière, dans le cadre de l enquête sur le portail Livedoor, la police avait effectué des perquisitions dans plusieurs entreprises, dont la société de placement HS Securities Les dirigeants sont soupçonnés d avoir violé la législation sur la Bourse en divulguant de fausses informations Une perquisition avait été menée lundi dernier au domicile du PDG de cette nouvelle entreprise Selon les médias japonais, Livedoor aurait également dissimulé des pertes financières Ce scandale présumé avait secoué la Bourse de Tokyo mercredi dernier Le Nikkeï avait plongé de 2,9 %, sa plus forte chute depuis mai 2004, au cours d une séance écourtée de 20 minutes en raison d une brusque augmentation des transactions Les cours ont une nouvelle fois plongé hier L indice a reculé de 2,14 %, à ,65 points, à la clôture, soit une baisse de 6,7 % en une semaine Les actions de Livedoor ont clôturé à 256 yens (2,20 $US), alors qu elles s échangeaient à 696 yens (6,03 $US) une semaine auparavant Takafumi Horie a toujours démenti s être livré à des activités illégales Ce «golden boy» de 33 ans est célèbre dans l archipel nippon pour ses très nombreuses apparitions à la télévision «Je n ai aucun souvenir de ces allégations», a-t-il écrit sur son blogue ce week-end L enquête sur Livedoor s est éten- due à la scène politique, plusieurs dirigeants politiques ayant tancé le premier ministre, Junichiro Koizumi, sur son soutien au jeune PDG Son parti avait en effet soutenu la candidature du jeune entrepreneur lors des élections de septembre dernier Même s il se présentait en tant qu indépendant, il avait bénéficié de soutiens de poids au sein du Parti libéral-démocrate (PLD), ce qui n avait pas empêché sa défaite Lors d une session parlementaire antérieure à l arrestation de Takafumi Horie, Seiji Maehara, chef du Parti démocrate (opposition), avait accusé le PLD d avoir exploité sa célébrité «Le premier ministre et le parti au pouvoir ne peuvent pas ignorer les questions éthiques Le premier ministre doit s excuser auprès de la population», a-t-il lancé Le premier ministre a rappelé que l enquête était toujours en cours Reste que ce scandale présumé a déjà fait une victime Jeudi dernier, le vice-président de HS Securities a été retrouvé mort dans une chambre d hôtel Hideaki Noguchi, 38 ans, se serait apparemment suicidé Ville : 10,0 L/100 km Route : 6,4 L/100 km PHOTO HARUYOSHI YAMAGUCHI, BLOOMBERG NEWS Takafumi Horie, le PDG du portail Internet Livedoor, a toujours démenti s être livré à des activités illégales CAMRY $ PAR MOIS /LOCATION 48 MOIS u TRANSPORT ET PRÉPARATION INCLUS COMPTANT DE $ OPTION 0 $ COMPTANT ÉGALEMENT DISPONIBLE À L ACHAT à partir de * $ Boîte automatique 5 vitesses AM/FM/CD avec commandes sur le volant Climatiseur Régulateur de vitesse Phares automatiques jour/nuit Système d accueil sans clé avec commande d ouverture du coffre 2 MENSUALITÉS GRATUITES À LA LOCATIONu OU REMISE ÉQUIVALENTE À L ACHATuu 0 $ DÉPÔT DE SÉCURITÉ À LA LOCATIONu SUR TOUS LES AVALON, CAMRY, HIGHLANDER, SEQUOIA, SIENNA, SOLARA, TACOMA, TUNDRA ET 4RUNNER 2006 SIENNA 2006 PAR MOIS /LOCATION 48 MOIS u TRANSPORT ET PRÉPARATION INCLUS COMPTANT DE $ OPTION 0 $ COMPTANT ÉGALEMENT DISPONIBLE 349 $ À L ACHAT à partir de $* Moteur V6 de 3,3 L et 215 ch Freins ABS et répartiteur électronique de force de freinage AM/FM/CD et MP3 avec commandes sur le volant Climatiseur jumelé Porte-bagages de toit 8 coussins gonflables Traction intégrale disponible en option Ville : 12,4 L/100 km Route : 8,2 L/100 km Une expérience d achat tellement plus sympa A Votre nouvelle Toyota part toujours avec le plein d essence, l assistance routière et des tapis protecteurs Votre concessionnaire wwwaccestoyotaca Programmes de location au détail et de financement à l achat de Toyota Canada inc Sur approbation de crédit par Toyota Services Financiers u Offres de location au détail valables sur les modèles Camry LE 2006 (BE32KA AA) et Sienna CE 2006 (ZA30CP AA) neufs en stock Première et deuxième mensualités de 0 $ et offre de 0 $ dépôt de sécurité sur tous les modèles Avalon, Camry, Highlander (à l exception du Highlander hybride), Sienna, Solara, Tacoma, Tundra, Sequoia et 4Runner 2006 neufs en stock, pour un terme de location de 48 mois Dans l éventualité où un client désire avoir un terme de location moindre que 48 mois, un rabais représentant le coût de deux mensualités basées sur un terme de 48 mois sera accordé (taxes incluses) Franchise annuelle de km Frais de 10 (Camry et Sienna) du kilomètre excédentaire Immatriculation, assurances et taxes en sus Le montant total exigé avant le début de la période de location est de 2 964,39 $ pour la Camry LE 2006 (BE32KA AA) et de 5 096,34 $ pour la Sienna CE 2006 (ZA30CP AA), taxes incluses uu Remise à l achat équivalant à deux mensualités de location basées sur un terme de 48 mois (taxes incluses), applicable au financement à l achat des modèles Avalon, Camry, Highlander (à l exception du Highlander hybride), Sienna, Solara, Tacoma, Tundra, Sequoia et 4Runner 2006 neufs en stock * PDSF pour les modèles Camry LE 2006 (BE32KA AA) et Sienna CE 2006 (ZA30CP AA) neufs en stock L immatriculation, les frais de transport, la préparation, l assurance et les taxes sont en sus Composez le Toyota-8 ou visitez wwwaccestoyotaca Cotes de consommation (ville/route) basées sur l année-modèle 2006 pour une transmission automatique pour le moteur du modèle indiqué Le concessionnaire peut louer ou vendre à prix moindre Photos à titre indicatif seulement Les offres se terminent le 31 janvier 2006 et sont établies par les concessionnaires Accès Toyota pour les concessionnaires participants de la grande région de Montréal Détails chez votre concessionnaire Toyota participant

PRINCIPALES NOUVELLES

PRINCIPALES NOUVELLES Semaine clôturée le vendredi 16 octobre 2015 PRINCIPALES NOUVELLES : Les marchés boursiers mondiaux ont clôturé la semaine en hausse, parce que les faibles statistiques économiques en provenance de la

Plus en détail

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient

Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues à moins que les tensions financières s amplifient PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Association des économistes québécois de l Outaouais 5 à 7 sur la conjoncture économique 3 avril Les difficultés économiques actuelles devraient demeurer contenues

Plus en détail

Histoire de la GM du Canada. Histoire de la. GM du Canada

Histoire de la GM du Canada. Histoire de la. GM du Canada L aventure épique de la General Motors du Canada (milieu des années 1800-1918) Au milieu du 19e siècle, un jeune homme de Tyrone, en Ontario, vit sur une terre qu il a déboisée avec la hache qu il a lui-même

Plus en détail

Market Flash. 3 décembre 2010. Banque et Caisse d Epargne de l Etat, Luxembourg. Lux-Investment Advisors

Market Flash. 3 décembre 2010. Banque et Caisse d Epargne de l Etat, Luxembourg. Lux-Investment Advisors Market Flash 3 décembre 2010 Banque et Caisse d Epargne de l Etat, Luxembourg Lux-Investment Advisors Market Flash : La BCE en route vers un programme «Quantitative Easing» à l américaine? Depuis la crise

Plus en détail

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien 9 septembre 2014 Équipe de répartition de l actif et des devises Vincent Lépine Vice-président, Répartition de l'actif et gestion des devises

Plus en détail

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes

Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes N o 11 626 X au catalogue N o 26 ISSN 1927-548 ISBN 978--66-2984-5 Document analytique Aperçus économiques Tendances récentes dans les industries automobiles canadiennes par André Bernard Direction des

Plus en détail

Points saillants. T3 2014 Octobre 2014. Titres à revenu fixe canadiens et américains. Actions canadiennes. Actions américaines

Points saillants. T3 2014 Octobre 2014. Titres à revenu fixe canadiens et américains. Actions canadiennes. Actions américaines Octobre 2014 Points saillants Titres à revenu fixe canadiens et américains Les marchés des titres à revenu fixe nord-américains ont inscrit de solides rendements au troisième trimestre de 2014, soutenus

Plus en détail

Le premier trimestre 2015 a été marqué par plusieurs faits saillants importants :

Le premier trimestre 2015 a été marqué par plusieurs faits saillants importants : Groupe Ouellet Bolduc CONSEILLERS EN PLACEMENT LE RAPPORTEUR LE RAPPORTEUR PREMIER TRIMESTRE DE 2015 Le premier trimestre 2015 a été marqué par plusieurs faits saillants importants : Des variations rapides

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE COMMENTAIRE Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE Faits saillants Les ventes de véhicules au Canada ont atteint un sommet

Plus en détail

Voyages en provenance des États-Unis et d outre-mer à destination du Canada

Voyages en provenance des États-Unis et d outre-mer à destination du Canada Voyages en provenance des États-Unis et d outre-mer à destination du Canada Perspectives sur la concurrence à court terme Troisième trimestre de 2011 À l intention de la Commission canadienne du tourisme

Plus en détail

CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 FOOTSIE NASDAQ

CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 FOOTSIE NASDAQ EUR/USD USD/JPY GBP/USD USD/CHF GOLD OIL CAC 40 DAX 30 DOW S&P 500 FOOTSIE NASDAQ Analyses du Mardi 29 Septembre 2015 Devises Les actions européennes devraient ouvrir en baisse, dans le sillage des Bourses

Plus en détail

Le traitement des questions économiques dans les médias. Le point de vue de Marie-Agnès Thellier, MBA Directrice Affaires Le Journal de Montréal

Le traitement des questions économiques dans les médias. Le point de vue de Marie-Agnès Thellier, MBA Directrice Affaires Le Journal de Montréal Le traitement des questions économiques dans les médias Le point de vue de Marie-Agnès Thellier, MBA Directrice Affaires Le Journal de Montréal Notes pour une participation à un panel au 30 e Congrès de

Plus en détail

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Quatrième trimestre 2013. ÉCONOMIE // Finance.

Courtage de détail. en valeurs mobilières au Québec INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC. Quatrième trimestre 2013. ÉCONOMIE // Finance. ÉCONOMIE // Finance INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC Courtage de détail en valeurs mobilières au Québec Mars 14 Quatrième trimestre 13 L Enquête sur le courtage de détail en valeurs mobilières au Québec

Plus en détail

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS

NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NE PAS DISTRIBUER LE PRÉSENT COMMUNIQUÉ AUX AGENCES DE TRANSMISSION AMÉRICAINES ET NE PAS LE DIFFUSER AUX ÉTATS-UNIS NEUF DES PLUS GRANDES INSTITUTIONS FINANCIÈRES ET CAISSES DE RETRAITE CANADIENNES PRÉSENTENT

Plus en détail

UN REVIREMENT IMPORTANT EN SEULEMENT SIX MOIS

UN REVIREMENT IMPORTANT EN SEULEMENT SIX MOIS Octobre 2009 Vol. 9 n o 3 Pascale Cantin, Pl. fin. pascale-cantin@lafond.ca Reneaud Cantin, C.A. reneaud-cantin@lafond.ca À LIRE DANS CE NUMÉRO : Un revirement important en seulement six mois Page 1 Le

Plus en détail

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct 01 Au service des investisseurs canadiens depuis plus de 25 ans Filiale d une des plus grandes institutions financières au pays, offre aux investisseurs

Plus en détail

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION

RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION RÉGIMES DE RETRAITE DANS LE SECTEUR BÉNÉVOLE ET COMMUNAUTAIRE NOTIONS DE BASE AUX FINS DE DISCUSSION Contexte L accès à une prestation de retraite ou de pension pour les employés des organismes du secteur

Plus en détail

«Selon les chiffres de la BNS, l évasion fiscale prospère»

«Selon les chiffres de la BNS, l évasion fiscale prospère» «Selon les chiffres de la BNS, l évasion fiscale prospère» * Précision apportée par l auteur, publiée le 26 novembre. Voir en fin d'article Gabriel Zucman vient de publier un livre, «La Richesse cachée

Plus en détail

Sections communautaires d Unifor

Sections communautaires d Unifor Sections communautaires d Unifor Guide des membres potentiels Unifor offre une nouvelle manière d aider les travailleuses et travailleurs à améliorer leur vie par l action collective. Sections communautaires

Plus en détail

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire génère presque 1% du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse; il représente ainsi une branche essentielle de

Plus en détail

Stratégie d assurance retraite

Stratégie d assurance retraite Stratégie d assurance retraite Département de Formation INDUSTRIELLE ALLIANCE Page 1 Table des matières : Stratégie d assurance retraite Introduction et situation actuelle page 3 Fiscalité de la police

Plus en détail

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada

Bienvenue chez desjardins. le premier groupe financier coopératif au canada Bienvenue chez desjardins le premier groupe financier coopératif au canada 04 Vous accueillir. Vous accompagner. Vous simplifier la vie. desjardins souhaite faciliter votre intégration au pays. dans cette

Plus en détail

Après avoir légèrement diminuées en

Après avoir légèrement diminuées en INDUSTRIE CANADA Le marché des maisons préfabriquées Volume 5 / 2e Édition Été 1999 Les diminuent Les aux États-Unis continuent sur leur lancée Les au Japon et vers l Asie-Pacifique baissent de plus en

Plus en détail

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013

10% Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance. Croissance des exportations de services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services enregistrent une forte croissance 9% services financiers en 2013 Presque tous les secteurs de services ont progressé en 2013. Les services financiers, qui avaient

Plus en détail

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Mesdames, Messieurs, Chers collègues, Je suis particulièrement heureux de vous compter aussi nombreux

Plus en détail

Défis du tourisme canadien et occasions à saisir

Défis du tourisme canadien et occasions à saisir Défis du tourisme canadien et occasions à saisir Présentation dans le cadre du Symposium sur les mesures de performance et les contributions économiques du tourisme Le 25 septembre 2012 Que signifie le

Plus en détail

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue?

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? 28 avril 2015 Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? Beaucoup d espoir repose sur les entreprises du centre du pays pour permettre à la croissance économique de

Plus en détail

Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux

Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux Symposium international sur les services bancaires postaux John Anderson 613-290-0016 andersjs1@gmail.com «Ils sont des millions à ne pas avoir

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LA CONSTRUCTION AUTOMOBILE REDÉMARRE AU CANADA, MAIS MANQUERA-T-ELLE BIENTÔT DE CARBURANT?

COMMENTAIRE. Services économiques TD LA CONSTRUCTION AUTOMOBILE REDÉMARRE AU CANADA, MAIS MANQUERA-T-ELLE BIENTÔT DE CARBURANT? COMMENTAIRE Services économiques TD LA CONSTRUCTION AUTOMOBILE REDÉMARRE AU CANADA, MAIS MANQUERA-T-ELLE BIENTÔT DE CARBURANT? Faits saillants La reprise des ventes d automobiles aux États-Unis s est traduite

Plus en détail

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement

Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement POUR PUBLICATION IMMÉDIATE Le 6 décembre 2011 #dettes #hypothèque Les Canadiens continuent de négliger des moyens simples de régler leurs dettes personnelles plus rapidement Waterloo Les résultats du plus

Plus en détail

DOSSIERS TRANSMIS EN LIEN AVEC LA CORRUPTION

DOSSIERS TRANSMIS EN LIEN AVEC LA CORRUPTION Cellule de Traitement des Informations Financières Avenue de la Toison d Or 55 boîte 1 1060 Bruxelles Tél. : +32 2 533 72 11 Fax : +32 2 533 72 00 E-mail : info@ctif-cfi.be NLcorruption version5 Janvier

Plus en détail

GE Capital. Principaux faits nouveaux. Perspectives sectorielles. Survol des tendances de l industrie : Automobile

GE Capital. Principaux faits nouveaux. Perspectives sectorielles. Survol des tendances de l industrie : Automobile Principal indicateur de la rentabilité du secteur Survol des tendances de l industrie : Automobile Principaux faits nouveaux En février, les ventes de véhicules légers au Canada ont été fortes, soit 18

Plus en détail

LUNETTERIE NEW LOOK INC. Régime de réinvestissement des dividendes

LUNETTERIE NEW LOOK INC. Régime de réinvestissement des dividendes LUNETTERIE NEW LOOK INC. Régime de réinvestissement des dividendes 19 mars 2014 RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES Table des matières Introduction... 2 Vue d ensemble... 3 Définitions... 3 Questions

Plus en détail

5 prévisions pour 2015

5 prévisions pour 2015 Mars 2015 Wim Meulemeester Expert placements L année 2014 a été une année surprenante en termes de placements. Même si un taux faible correspondait aux attentes, de nombreux experts ont été étonnés de

Plus en détail

POLITIQUE ANTI-CORRUPTION

POLITIQUE ANTI-CORRUPTION POLITIQUE ANTI-CORRUPTION 1. ÉNONCÉ ET OBJECTIF DE LA POLITIQUE Le CN croit qu une entreprise «honnête» est une entreprise durable, et il est déterminé à n utiliser que des pratiques commerciales qui sont

Plus en détail

Perspectives économiques 2013-2014

Perspectives économiques 2013-2014 Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2013-2014 L amélioration de l économie atténuée par l incertitude politique Prix du pétrole:

Plus en détail

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Crise économique mondiale et impacts réels sur les entreprises manufacturières québécoises et canadiennes EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Agenda I Crises et conséquences

Plus en détail

Manuel de référence Options sur devises

Manuel de référence Options sur devises Manuel de référence Options sur devises Groupe TMX Actions Bourse de Toronto Bourse de croissance TSX TMX Select Equicom Produits dérivés Bourse de Montréal CDCC Marché climatique de Montréal Titres à

Plus en détail

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS?

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL L électricité est appelée à jouer un rôle de plus en plus important dans les transports collectifs et

Plus en détail

INDICES BOURSIERS Clôture % var. semaine % var. ÀCJ INDICES BOURSIERS Clôture % var. semaine % var. ÀCJ

INDICES BOURSIERS Clôture % var. semaine % var. ÀCJ INDICES BOURSIERS Clôture % var. semaine % var. ÀCJ Semaine clôturée le vendredi 8 août 2014 PRINCIPALES NOUVELLES : Les marchés ont obtenu des résultats divergents parce que les statistiques économiques américaines plus encourageantes que prévu ont été

Plus en détail

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES

TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES TABLE RONDE N 3 COOPÉRATION DES INSTITUTIONS EN MATIÈRE D ASSURANCE PENSION LA COORDINATION ET LES ENTREPRISES Claude MULSANT, Directrice adjointe du réseau MAGELLAN INTERNATIONAL J ai donc la lourde responsabilité

Plus en détail

VALENER INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES

VALENER INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES VALENER INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE... I APERÇU... 1 DÉFINITIONS... 1 ADMISSIBILITÉ... 2 ADHÉSION... 2 RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES... 3 ACTIONS... 4 FRAIS...

Plus en détail

L impératif des gains de productivité

L impératif des gains de productivité COLLOQUE ANNUEL DE L ASDEQ MONTRÉAL Plan de présentation Montréal, 9 décembre 9 L impératif des gains de productivité Partie L importance de rehausser notre productivité La diminution du bassin de main-d

Plus en détail

Septième Tradition. «Tous les groupes devraient subvenir entièrement à leurs besoins et refuser les contributions de l extérieur.»

Septième Tradition. «Tous les groupes devraient subvenir entièrement à leurs besoins et refuser les contributions de l extérieur.» Septième Tradition «Tous les groupes devraient subvenir entièrement à leurs besoins et refuser les contributions de l extérieur.» Des alcooliques qui subviennent à leurs besoins? A-t-on jamais entendu

Plus en détail

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise

Tourisme en bref. Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires. Juin 2010 Volume 6, numéro 6. www.canada.travel/entreprise Tourisme en bref Les marchés clés de la CCT et de ses partenaires www.canada.travel/entreprise Juin Volume 6, numéro 6 Points saillants Grâce à une croissance économique soutenue, le nombre de voyageurs

Plus en détail

Sous la direction de Laurent Faibis avec la collaboration de Jean-Michel Quatrepoint. Actes du Colloque Xerfi

Sous la direction de Laurent Faibis avec la collaboration de Jean-Michel Quatrepoint. Actes du Colloque Xerfi Sous la direction de Laurent Faibis avec la collaboration de Jean-Michel Quatrepoint Finance emploi relocalisations Actes du Colloque Xerfi Michel Aglietta Eric Bourdais de Charbonnière Jérôme Cazes Louis

Plus en détail

L impact du choc démographique sur l économie du Québec. Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à venir

L impact du choc démographique sur l économie du Québec. Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à venir SÉMINAIRE DE LA RÉGIE DES RENTES DU QUÉBEC Québec, 27 novembre 2009 L impact du choc démographique sur l économie du Québec Il faudra rehausser notre productivité afin d atténuer les bouleversements à

Plus en détail

Rendement des entreprises et appartenance

Rendement des entreprises et appartenance Rendement des entreprises et appartenance 22 Les données sur le rendement des entreprises exploitées au Canada confirment la forte baisse des résultats concrets au dernier trimestre de 2008 et les années

Plus en détail

Dynamique des exportations de biens et de services du Québec sur les marchés extérieurs

Dynamique des exportations de biens et de services du Québec sur les marchés extérieurs Dynamique des exportations de biens et de services du Québec sur les marchés extérieurs Table des matières En bref 1 Une stagnation des exportations au cours des années 2000 1 Un recul majeur sur le marché

Plus en détail

2. Tendances d activité à fin septembre. 3. Sensibilités et opportunités actuelles. 1. Premier semestre 1998. Chiffres clés

2. Tendances d activité à fin septembre. 3. Sensibilités et opportunités actuelles. 1. Premier semestre 1998. Chiffres clés 1. Résultats semestriels 1998 2. Tendances d activité à fin septembre 3. Sensibilités et opportunités actuelles Perspectives 1998 4. Actions stratégiques en cours 1 1. Premier semestre 1998 Chiffres clés

Plus en détail

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités)

États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre 2012 et 2011 (non audités) États financiers consolidés résumés du GROUPE CGI INC. (non audités) États consolidés résumés du résultat Pour les périodes de trois mois closes les 31 décembre (en milliers de dollars canadiens, sauf

Plus en détail

La baisse du prix du pétrole améliore les perspectives de croissance mondiale

La baisse du prix du pétrole améliore les perspectives de croissance mondiale La baisse du prix du pétrole améliore les perspectives de croissance mondiale L année 2015, qui s'est amorcée deux semaines auparavant, s avère déjà mouvementée. Le pétrole a poursuivi sa chute brusque

Plus en détail

M09/3/BUSMT/SP2/FRE/TZ0/XX. COMMERCE ET Gestion Niveau MOYEN. Vendredi 22 mai 2009 (matin) 1 heure 45 minutes

M09/3/BUSMT/SP2/FRE/TZ0/XX. COMMERCE ET Gestion Niveau MOYEN. Vendredi 22 mai 2009 (matin) 1 heure 45 minutes 22095026 COMMERCE ET Gestion Niveau MOYEN ÉPREUVE 2 Vendredi 22 mai 2009 (matin) 1 heure 45 minutes Instructions destinées aux candidats N ouvrez pas cette épreuve avant d'y être autorisé(e). Section A

Plus en détail

LA COMPTABILITÉ DU SECTEUR PRIVÉ EN PLEINE TRANSITION

LA COMPTABILITÉ DU SECTEUR PRIVÉ EN PLEINE TRANSITION Incidences du passage aux IFRS sur la comptabilité du secteur public PAR JIM KEATES, DIRECTEUR DE PROJETS, CONSEIL SUR LA COMPTABILITÉ DANS LE SECTEUR PUBLIC, L INSTITUT CANADIEN DES COMPTABLES AGRÉÉS

Plus en détail

Le prospectus provisoire modifié révèle aussi qu un dividende trimestriel de 3 cents par action sera initialement versé aux actionnaires.

Le prospectus provisoire modifié révèle aussi qu un dividende trimestriel de 3 cents par action sera initialement versé aux actionnaires. Le fournisseur montréalais de services musicaux Stingray prévoit récolter jusqu à 156 millions de dollars en vendant des actions dans le cadre de son premier appel public à l épargne. L entreprise dirigée

Plus en détail

Le Fonds de solidarité FTQ : trente ans plus tard, une innovation sociale toujours aussi pertinente

Le Fonds de solidarité FTQ : trente ans plus tard, une innovation sociale toujours aussi pertinente Page1 Volume 4, numéro 3 Le Fonds de solidarité FTQ : trente ans plus tard, une innovation sociale toujours aussi pertinente Mario Tremblay, Vice-président aux affaires publiques et corporatives, et secrétaire

Plus en détail

Dix signaux qui montrent que la transition est en marche

Dix signaux qui montrent que la transition est en marche Dix signaux qui montrent que la transition est en marche Pour comprendre le futur, il faut parfois se tourner vers le passé. Revenons en 1890. Le premier indice de la Bourse de New York, le fameux Dow

Plus en détail

INDICES BOURSIERS Clôture % var. semaine % var. ÀCJ INDICES BOURSIERS Clôture % var. semaine % var. ÀCJ

INDICES BOURSIERS Clôture % var. semaine % var. ÀCJ INDICES BOURSIERS Clôture % var. semaine % var. ÀCJ Semaine clôturée le vendredi 17 octobre 2014 PRINCIPALES NOUVELLES : Les marchés mondiaux se sont fortement repliés pendant la semaine, mais ont réussi à se stabiliser et à se redresser à la fin de la

Plus en détail

S initier aux options... pour ses clients initiés

S initier aux options... pour ses clients initiés Les options sont des outils financiers admissibles à un REER. On les présente également comme étant des instruments de protection et de couverture. Pourtant, le recours aux options dans les portefeuilles

Plus en détail

commentaires trimestriels

commentaires trimestriels commentaires trimestriels Sécuritaire boursier L Europe s est encore retrouvée à l avant plan de la scène économique et financière durant le dernier trimestre de 2011. Les problèmes reliés à la perte de

Plus en détail

Industrie du Tourisme de l Ontario Faits et Chiffres

Industrie du Tourisme de l Ontario Faits et Chiffres Hiver 26 Vol. 5, Nº 4 Dans ce numéro Perspectives économiques Canada et Ontario Statistiques sur le tourisme Compte des voyages Mouvements transfrontaliers Hébergement Indice des prix des voyages Demandes

Plus en détail

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LAISSEZ VOTRE VIE GUIDER VOS CHOIX, PAS L IMPÔT Parce que la vie vous réserve encore bien des surprises, votre situation personnelle sera appelée à changer au fil du

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate COMMUNIQUÉ DE PRESSE Pour diffusion immédiate Transat A.T. inc. Résultats de l exercice 2011 Les conditions de marché érodent les marges Mise en place d un plan d action pour revenir à la profitabilité

Plus en détail

Market Flash. 11 novembre 2010. Banque et Caisse d Epargne de l Etat, Luxembourg. Lux-Investment Advisors

Market Flash. 11 novembre 2010. Banque et Caisse d Epargne de l Etat, Luxembourg. Lux-Investment Advisors Market Flash 11 novembre 2010 Banque et Caisse d Epargne de l Etat, Luxembourg Lux-Investment Advisors Market Flash : Les marchés financiers : entre attentes et réalités Ce soir le 5ème sommet des pays

Plus en détail

TYPES D ENTREPRISES SECTION C DE LA PUBLICATION FAIRE DES AFFAIRES AU CANADA DE STIKEMAN ELLIOTT. STIKEMAN ELLIOTT S.E.N.C.R.L., s.r.l.

TYPES D ENTREPRISES SECTION C DE LA PUBLICATION FAIRE DES AFFAIRES AU CANADA DE STIKEMAN ELLIOTT. STIKEMAN ELLIOTT S.E.N.C.R.L., s.r.l. TYPES D ENTREPRISES SECTION C DE LA PUBLICATION FAIRE DES AFFAIRES AU CANADA DE STIKEMAN ELLIOTT Stikeman Elliott S.E.N.C.R.L., s.r.l. Droit des affaires canadien. Partout dans le monde. Stikeman Elliott

Plus en détail

BUDGET du QUÉBEC 2015

BUDGET du QUÉBEC 2015 BUDGET du QUÉBEC 2015 Services économiques TD BUDGET 2015 DU QUÉBEC : LE GOUVERNEMENT MAINTIENT LE CAP FISCAL Faits saillants Le gouvernement du Québec a déposé son deuxième budget depuis son arrivée au

Plus en détail

Le Québec en quête de croissance

Le Québec en quête de croissance ASDEQ Conjoncture et perspectives économiques 2014 Le Québec en quête de croissance Montréal 29 novembre 2013 Yves St-Maurice Directeur principal et économiste en chef adjoint Mouvement Desjardins Contexte

Plus en détail

CELLULE DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS FINANCIERES Avenue de la Toison d Or 55 boîte 1-1060 BRUXELLES Tél.: 02/533 72 11

CELLULE DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS FINANCIERES Avenue de la Toison d Or 55 boîte 1-1060 BRUXELLES Tél.: 02/533 72 11 CELLULE DE TRAITEMENT DES INFORMATIONS FINANCIERES Avenue de la Toison d Or 55 boîte 1-1060 BRUXELLES Tél.: 02/533 72 11 Fax: 02/533 72 00 E-mail: info@ctif-cfi.be NL1156c La lutte contre le blanchiment

Plus en détail

Tendances de l insolvabilité au Canada

Tendances de l insolvabilité au Canada Tendances de l insolvabilité au Canada Ginette Trahan Directeur général, Services des relations externes Bureau du surintendant des faillites Le 16 novembre 2011 Association canadienne de la gestion de

Plus en détail

«Les marchés «libres» de quoi et pour qui?»

«Les marchés «libres» de quoi et pour qui?» «Les marchés «libres» de quoi et pour qui?» Yvan Allaire, Ph. D. (MIT), MSRC Président du conseil Institut sur la gouvernance d organisations privées et publiques (HEC-Concordia) Mihaela Firsirotu, Ph.

Plus en détail

LES DISPENSES DE PROSPECTUS

LES DISPENSES DE PROSPECTUS LES DISPENSES DE PROSPECTUS 1 2 Qu est-ce qu une dispense de prospectus? 4 Pourquoi se prévaloir d une dispense? 4 7 Les conditions qu un émetteur doit remplir pour se prévaloir d une dispense de prospectus

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

La croissance de l emploi et des salaires ravive les possibilités d une hausse des taux de la Réserve fédérale

La croissance de l emploi et des salaires ravive les possibilités d une hausse des taux de la Réserve fédérale 19 novembre 2015 La croissance de l emploi et des salaires ravive les possibilités d une hausse des taux de la Réserve fédérale Faits saillants Aux États Unis, la croissance du PIB réel a été de 1,5 %

Plus en détail

Le Mois en Bref. Dans cette édition. Les Conservateurs proposent. une bonification volontaire du RPC Actualités géopolitiques

Le Mois en Bref. Dans cette édition. Les Conservateurs proposent. une bonification volontaire du RPC Actualités géopolitiques Aon Hewitt Le Mois en Bref Mai 2015 Dans cette édition Les Conservateurs proposent une bonification volontaire du RPC 1 Actualités géopolitiques 2 Actualités économiques 2 Actualités financières 2 Marchés

Plus en détail

Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC. allocutions de

Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC. allocutions de 1 Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC allocutions de Bryan P. Davies Président du conseil d administration Société d assurance-dépôts du Canada et Michèle Bourque Présidente

Plus en détail

SECTEUR AUTOMOBILE SUR UNE NOUVELLE VOIE

SECTEUR AUTOMOBILE SUR UNE NOUVELLE VOIE PRODUCTIVITÉ RESPONSABLE ENVIRONNEMENT AUTOMOBILES SECTEUR AUTOMOBILE SUR UNE NOUVELLE VOIE PAR MARK CARDWELL PHOTOS ATLAS COPCO/ISTOCKPHOTO/GEELY Àl heure où les économies mondiales se relèvent de la

Plus en détail

Janvier 2012. La notion de blanchiment

Janvier 2012. La notion de blanchiment Cellule de Traitement des Informations Financières Avenue de la Toison d Or 55 boîte 1 1060 Bruxelles Tél. : +32 2 533 72 11 Fax : +32 2 533 72 00 E-mail : info@ctif-cfi.be NL1156d La lutte contre le blanchiment

Plus en détail

DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2015 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS

DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2015 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2015 COMMUNIQUÉ PORTANT SUR LES RÉSULTATS LA BANQUE ROYALE DU CANADA DÉCLARE SES RÉSULTATS POUR LE DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2015 Sauf indication contraire, tous les montants sont libellés

Plus en détail

PROBLÈMES STRUCTURELS DES ÉCONOMIES OCCIDENTALES: LE CAS DES ÉTATS-UNIS

PROBLÈMES STRUCTURELS DES ÉCONOMIES OCCIDENTALES: LE CAS DES ÉTATS-UNIS PROBLÈMES STRUCTURELS DES ÉCONOMIES OCCIDENTALES: LE CAS DES ÉTATS-UNIS CONFÉRENCE À L'ASSOCIATION DES ÉCONOMISTES QUÉBÉCOIS COLLOQUE SUR LA CONJONCTURE ÉCONOMIQUE DE LA RÉGION DE QUÉBEC Pierre Fournier

Plus en détail

Les enjeux économiques des élections américaines de 2008

Les enjeux économiques des élections américaines de 2008 ASDEQ - Outaouais Ottawa, 16 octobre 28 Les enjeux économiques des élections américaines de 28 Francis Généreux Économiste senior Les enjeux économiques des élections américaines de 28 Le bilan des années

Plus en détail

Le 8 mai 2015. Bonjour,

Le 8 mai 2015. Bonjour, Le 8 mai 2015 Bonjour, En janvier, La Compagnie d Assurance-Vie Manufacturers (Manuvie) a annoncé la conclusion de l acquisition des activités canadiennes de la Standard Life. Je souhaite vous informer

Plus en détail

Automobile : L Europe en panne dans un monde qui roule

Automobile : L Europe en panne dans un monde qui roule Automobile : L Europe en panne dans un monde qui roule Ludovic Subran Chef Economiste et Directeur de la Recherche Yann Lacroix Responsable des Etudes Sectorielles Paris, le 21 septembre 2012 Plan 1 2

Plus en détail

Rapport semestriel au 30 juin 2015

Rapport semestriel au 30 juin 2015 A nthologie Rapport semestriel au 30 juin 2015 Le fonds 1. L environnement économique et financier 2015 Au premier semestre 2015, l économie mondiale a globalement évolué à des niveaux légèrement inférieurs

Plus en détail

PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012

PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012 PRIORITÉS POUR LE BUDGET FÉDÉRAL DE 2012 DOCUMENT PRÉPARÉ PAR L ASSOCIATION CANADIENNE DES COMPAGNIES D ASSURANCE MUTUELLES À L INTENTION DU COMITÉ PERMANENT DES FINANCES DE LA CHAMBRE DES COMMUNES Août

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Immobilier de haut de gamme : explosion du nombre de ventes et des prix dans le monde. En total décalage en 2013, Paris rebondit finalement en ce début 2014 Cette étude porte sur les

Plus en détail

PROTÉGER ÉPARGNER, INVESTIR. ET MAXIMISER le rendement de vos placements. votre vie, votre santé et vos acquis

PROTÉGER ÉPARGNER, INVESTIR. ET MAXIMISER le rendement de vos placements. votre vie, votre santé et vos acquis PROTÉGER votre vie, votre santé et vos acquis INVESTIR ÉPARGNER, ET MAXIMISER le rendement de vos placements Un rêve accessible grâce au Portefeuille de sécurité financière SOMMUM MD Carrière prometteuse,

Plus en détail

COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES

COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE DES VALEURS MOBILIÈRES Cette traduction non officielle de la version anglaise du document original est fournie à titre d information seulement et n a pas de valeur juridique. ORGANISME CANADIEN DE RÉGLEMENTATION DU COMMERCE

Plus en détail

L OBSERVATEUR FINANCIER

L OBSERVATEUR FINANCIER L OBSERVATEUR FINANCIER Services économiques TD TURBULENCES SUR LES MARCHÉS ÉMERGENTS: POSSIBLE REPORT DU RELÈVEMENT DU TAUX DIRECTEUR DE LA FED Faits saillants Pour un deuxième mois consécutif, les mouvements

Plus en détail

Période de débats suivant la conférence d Éric Pineault et Luc Verville

Période de débats suivant la conférence d Éric Pineault et Luc Verville Numéro spécial 15 e anniversaire de Fondaction (CSN), colloque sur l épargne responsable Période de débats suivant la conférence d Éric Pineault et Luc Verville, directeur général INM Est-ce possible de

Plus en détail

CAPITALISME CONTRE CAPITALISME. Michel Albert

CAPITALISME CONTRE CAPITALISME. Michel Albert Séminaire de Stratégie et Concurrence Internationale Prof. Dembinsky Stefano Grino Christophe Chatriand Raphaël Monnet CAPITALISME CONTRE CAPITALISME Michel Albert Janvier 2000 L AUTEUR L auteur de ce

Plus en détail

La réunion syndicale

La réunion syndicale Trade Union meeting La réunion syndicale Une journée de travail mérite d être rémunérée à sa juste valeur. Thèmes Droits sociaux, Démocratie, Citoyenneté Complexité Niveau 4 Taille du groupe 10-15 Durée

Plus en détail

Se refaire un nom grâce à FCI Financière crédit? Une offre à décliner

Se refaire un nom grâce à FCI Financière crédit? Une offre à décliner SE REFAIRE UN NOM GRÂCE À FCI FINANCIÈRE CREDIT? UNE OFFRE À DÉCLINER Montréal, le 28 avril 2004 Nous vous présentons aujourd hui les résultats d une enquête menée entre janvier et mars dernier sur FCI

Plus en détail

numéro Parlonsaffaires Dans ce

numéro Parlonsaffaires Dans ce Bulletin électronique pour les chefs d entreprises Mars 2013 Parlonsaffaires Une initiative du Centre financier aux entreprises Québec-Portneuf et des caisses participantes Dans ce numéro 1 Planification

Plus en détail

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études Le budget de 1998 Bâtir le Canada pour le XXI e siècle Stratégie canadienne pour l égalité des chances Aider à gérer la dette d études février 1998 «Il est inutile de rappeler aux Canadiens que l endettement

Plus en détail

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2009

INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2009 Communiqué de presse TORONTO, le 17 février 2010 INTACT CORPORATION FINANCIÈRE ANNONCE SES RÉSULTATS DU QUATRIÈME TRIMESTRE ET DE L EXERCICE 2009 Bénéfice net d exploitation par action en hausse de 30

Plus en détail

Rapport sur le premier semestre 2015. Tornos Holding SA

Rapport sur le premier semestre 2015. Tornos Holding SA Rapport sur le premier semestre 2015 Tornos Holding SA Tornos s impose dans un environnement économique difficile Mesdames et Messieurs, Chers actionnaires, L exercice en cours a commencé par un coup de

Plus en détail

Comment faire fortune grâce à l immobilier?

Comment faire fortune grâce à l immobilier? Comment faire fortune grâce à l immobilier? Un E-book qui vous explique les différents types d investissements. Saviez-vous qu il existe des techniques qui ne requièrent aucun temps et qui sont très rentables?

Plus en détail

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien

Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Le nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien Janone Ong, département des Marchés financiers La Banque du Canada a créé un nouvel indice de taux de change effectif du dollar canadien,

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE

LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE LE DOLLAR CANADIEN : DÉTERMINANTS DU TAUX DE CHANGE Bibliothèque du Parlement Capsule d information pour les parlementaires TIPS-117F Le 20 décembre 2004 Le dollar canadien Le dollar canadien évolue selon

Plus en détail