Gestion des réclamations et litiges dans le domaine de la construction

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion des réclamations et litiges dans le domaine de la construction"

Transcription

1 Les 21 et 22 avril 2015 l Hôtel Hyatt Regency l Montréal Réseau de contacts de CEGQ ÉCOOMISEZ 200 $*! * Voir la page 6 pour plus de détails. Conférence avancée sur la Gestion des réclamations et litiges dans le domaine Sous la coprésidence de L industrie est un domaine extrêmement litigieux obtenez les informations critiques sur des sujets, tels que : A B Olivier F. Kott Associé orton Rose Fulbright Canada Conseillère juridique Construction Kiewit Cie et Ganotec Inscrivez-vous à nos ATELIERS DE TRAVAIL ITERACTIFS Guide de préparation et de défense d un dossier de réclamation Le droit pour les architectes et les ingénieurs La pertinence des dernières décisions : comment les principes peuvent être appliqués contre vous ou en votre faveur La prévention et la gestion des litiges dans le cadre des projets PPP Les ordres de changements et les réclamations pour des «extras» : impacts directs ou indirects des travaux de la Commission Charbonneau Impacts de la faillite des différents intervenants au projet : les démarches pour tenter d en amoindrir les effets L impact du nouveau Code de procédure civile sur les litiges en construction Démystifier la perte de productivité qui s inscrit dans les coûts d impact L émission (et le renouvellement) des autorisations en vertu de la Loi 1 Les 5 dernières années : revue de la législation récente dans l industrie et son impact DISCUSSIOS STATÉGIQUES Aller de l avant et faciliter la relation entre les différents intervenants pour prévenir des litiges avec : Aéroports de Montréal, Construction Kiewit Cie et Ganotec, SC LAVALI Grands Projets l CUSM Ce que les acteurs doivent documenter et conserver pour faciliter la gestion des réclamations et des litiges avec : Blake, Cassels & Graydon, Tetra Tech QB inc. Division Bâtiment Gestion de projets Partenaires: L Institut Canadien fera reconnaître cette conférence par le Barreau du Québec. Avis aux membres de l Ordre des ingénieurs du Québec Dans la mesure où elles sont liées à l exercice de vos activités professionnelles, nos activités de formation sont admissibles en vertu du Règlement sur la formation continue obligatoire des ingénieurs. Pour plus d information : Réservez au

2 L industrie est un domaine extrêmement litigieux Le retour aux affaires continue d être une priorité pour tous les intervenants au Québec et implique un accroissement des réclamations et litiges entre les différentes parties. À ce titre, la prévention et la gestion des litiges continue d être une préoccupation importante pour tout donneur d ouvrage, entrepreneur général, architecte, ingénieur, sous-traitant ou autre professionnel qui participe à des projets de construction de toute taille. Favoriser le succès des projets est une priorité. Cependant, tous les intervenants ont des défis importants à surmonter lorsqu ils font face à une réclamation ou à un litige qui s avère long, coûteux et pénible. De plus, ce printemps, l industrie attend le rapport final de la Commission Charbonneau. Après plus de trois ans d enquête, l industrie a dû s adapter à un nouveau contexte juridique. Dans le cadre de sa 10 e édition de la Conférence avancée sur la Gestion des réclamations et litiges dans le domaine, qui aura lieu le 21 et 22 avril 2015, L Institut Canadien est fier de vous présenter une conférence qui livre des thèmes ciblés tout en offrant des occasions de partager des idées sur les questions convergentes afin de mieux comprendre les perspectives complexes en jeu. Par la voie de plusieurs études de cas provenant de Construction Kiewit Cie et Ganotec, Deloitte, Revay, Autorité des marchés financiers, Aéroports de Montréal, SC LAVALI Grands Projets et Tetra Tech QB inc. Profitez de plusieurs nouvelles présentations pour vous aider à gérer les réclamations et litiges pour votre organisation et/ou vos clients, incluant : Litiges actuels et émergents : la pertinence de la jurisprudence récente sur votre quotidien La prévention et la gestion des litiges dans le cadre des projets PPP Impacts directs ou indirects de la Commission Charbonneau sur la gestion des ordres de changements et les «extras» Le nouveau Code de procédure civile : quel sera l impact sur les litiges en construction? Le nouveau Plan ord : terrain fertile pour les revendications autochtones? Calculer et prouver la perte de productivité L émission (et le renouvellement) des autorisations en vertu de la Loi 1 Les litiges découlant de l insolvabilité Les 5 dernières années : revue de la législation récente dans l industrie et son impact Ce que les acteurs doivent documenter et conserver pour faciliter la gestion des réclamations et litiges Démystifier les assurances dans le contexte À E PAS MAQUER!!! DISCUSSIO STRATÉGIQUE Aller de l avant et faciliter la relation entre les différents intervenants pour prévenir des litiges Réjean Dallaire, ing. Directeur, Gestion stratégique de contrats SC LAVALI Grands Projets Construction du campus hospitalier du CUSM Site Glen André Morin, ing. Directeur principal, Projets de construction et transformation organisationnelle Aéroports de Montréal Conseillère juridique Construction Kiewit Cie et Ganotec De plus! Inscrivez-vous à nos ateliers de travail stratégiques : A Guide de préparation et de défense d un dossier de réclamation B Le droit pour les architectes et les ingénieurs Réservez votre place dès aujourd hui en composant le ou par Internet au Réseauter et échanger avec Donneurs d ouvrage privés et publics Développeurs et propriétaires Entrepreneurs généraux Et plus particulièrement leurs directeurs et chargés de projets directeurs aspects contractuels ingénieurs architectes gestionnaires de projets de construction chefs de travaux vice-présidents, affaires juridiques conseillers juridiques Avocats pratiquant en droit, de l ingénierie et des infrastructures droit des assurances / du cautionnement droit municipal droit immobilier partenariats public-privé rédaction de contrats, de documents d appel d offres (public, privé) Conseillers juridiques d entreprises Compagnies d assurance-responsabilité professionnelle Consultants en construction Banques et compagnies de cautionnement et d assurance Gestionnaires de réclamations et sinistres Opportunités de commandites et d expositions Profitez de notre événement pour promouvoir vos produits et services auprès d un auditoire ciblé. Il existe d excellentes opportunités de commanditer des cocktails et des dîners ainsi que des espaces d expositions. Pour plus de renseignements, veuillez contacter Toshiba Billings au poste 7246 ou par courriel à Les frais d inscription à cet événement et les dépenses qui s y rattachent sont des dépenses admissibles aux fins de la Loi 5 (Loi favorisant le développement de la main-d œuvre) pour la formation de vos employés. Un reçu sera remis à chaque participant. Réservez au ou sur

3 A 12h30 B 7h30 8h30 Ateliers de travail interactifs Lundi 20 avril h00 à 12h30 (Inscriptions et café servi à 8h30) Guide de préparation et de défense d un dossier de réclamation Jean HUDO, ing. Conseiller principal, Revay et associés ltée Les réclamations consécutives à l exécution de travaux de construction sont souvent inévitables. Pour augmenter ses chances de succès, l entrepreneur doit pouvoir viser juste du premier coup en présentant un document clair, complet et convaincant. L atelier permettra aux participants de mieux connaître les éléments nécessaires à cet effet : Les causes les plus fréquentes de réclamation La gestion de la documentation Le calcul des dommages Le calcul des retards et de l accélération Le calcul des pertes de productivité La structure d un document de réclamation Dîner et réseautage pour les participants inscrits aux ateliers A et B 13h30 à 17h00 (Inscriptions à 13h00) Le droit pour les architectes et les ingénieurs ancy Demers Associée, Fasken Martineau DuMoulin S.E..C.R.L., s.r.l. Il s agit d une formation interactive où les participants sont invités à bonifier le contenu par la transmission préalable aux formateurs d exemples pratiques qu ils désirent voir abordés, parmi les thématiques suivantes : Les appels d offres et soumissions : les notions de conformité et d admissibilité Les changements en cours d exécution : impact sur l échéancier des travaux, les pièges à éviter et les meilleures pratiques Les troubles de voisinage sur les chantiers : quelle est votre responsabilité? La responsabilité des professionnels : - Découlant de la confection des plans et devis - Découlant de la réalisation des mandats de surveillance: ce que vos actes signifient réellement L intégrité dans les contrats publics, qu est-ce que cela implique dans les faits? Mardi 21 avril 2015 Inscriptions et café servi Allocution d ouverture du président de la première journée Olivier F. Kott Associé principal, orton Rose Fulbright Canada S.E..C.R.L., s.r.l. LITIGES ACTUELS ET ÉMERGETS 10h00 10h15 11h15 12h15 13h15 La prévention et la gestion des litiges dans le cadre des projets PPP Olivier F. Kott Associé principal, orton Rose Fulbright Canada S.E..C.R.L., s.r.l. La prévention et la gestion efficace des litiges est toujours une préoccupation importante pour les intervenants qui participent à un grand projet de construction. La bonne compréhension des risques et des responsabilités assumés par chacune des parties dans le cadre d un projet P3 est essentielle à la réussite du projet. Cette présentation traitera plus spécifiquement des considérations que les parties devraient garder à l esprit lors de la négociation et l exécution d une entente pour un projet P3 dont notamment les éléments suivants : Le rôle du partenaire public : un simple observateur passif ou un joueur actif? Les niveaux de développement et de précision du programme des besoins : des éléments clés L intensité des obligations du concepteur-constructeur L intensité de l obligation d information des parties L intensité de l obligation de collaboration des parties L importance du choix et de la définition du rôle du certificateur indépendant L importance d une procédure de résolution des différends rapide et efficace Réception provisoire et réception définitive : attention aux définitions Mise à jour du traitement des ordres de changements et des «extras» : la Commission Charbonneau a-t-elle eu un impact? Mario Welsh Associé, BCF AVOCATS D AFFAIRES l BUSIESS LAW Le traitement des ordres de changements et les réclamations pour des extras est régulièrement au cœur de plusieurs jugements de nos tribunaux. Après en avoir fait une brève analyse, nous traiterons des impacts directs ou indirects des travaux de la Commission Charbonneau sur la gestion de telles demandes. Finalement, nous aborderons la question à savoir si nous sommes face à une révolution ou à des ajustements nécessaires avec lesquels les intervenants auront avantage à être proactifs. Dîner et réseautage pour les participants et les conférenciers Les litiges découlant de l insolvabilité Mylaine Desrosiers-Harvey orton Rose Fulbright Canada S.E..C.R.L., s.r.l. Avec la situation économique difficile que nous connaissons depuis les dernières années, de plus en plus d intervenants à des projets de construction sont confrontés à la faillite d un autre intervenant au projet. Il est donc important d en connaître les impacts selon les différents types d intervenants et les démarches distinctes qui peuvent être faites par chacun pour tenter d en amoindrir les effets. Les différents impacts de l insolvabilité d une partie à un contrat d entreprise sur les autres intervenants et les démarches qui peuvent être faites par ceux-ci : - Les fournisseurs de matériaux - Les créanciers cautionnés - Les créanciers qui bénéficient d une hypothèque légale de la construction Les distinctions à connaître si le débiteur se place sous la protection de la Loi sur la faillite et l insolvabilité ou sous la protection de la Loi sur les arrangements avec les créanciers des compagnies 8h45 La pertinence de la jurisprudence récente sur votre quotidien 14h15 Louis-Michel Tremblay Associé Directeur, Miller Thomson SECRL Les 10 décisions les plus importantes de la dernière année en droit de la construction. Comment les principes peuvent être appliqués contre vous ou en votre faveur. Pour recevoir des offres spéciales et des mises-à-jour de nos programmes, veuillez vous abonner à notre liste de distribution ici : Réservez au ou sur

4 14h30 Le nouveau Code de procédure civile : quel sera l impact sur les litiges en construction? Patrice Morin Associé, Borden Ladner Gervais s.e.n.c.r.l., s.r.l. MISE À JOUR POUR h15 DISCUSSIO STRATÉGIQUE Aller de l avant et faciliter la relation entre des litiges C 15h30 16h30 8h00 8h30 8h45 10h00 10h15 Autochtones et développement : rôles des provinces, du fédéral, de l industrie et des tribunaux Jean-Sébastien Clément Associé, Gowling Lafleur Henderson S.E..C.R.L., s.r.l. Les autochtones, les provinces, le gouvernement fédéral, l industrie et les tribunaux peuvent être amenés à jouer différents rôles dans un contexte de développement nordique. Les sujets suivants seront traités : La situation juridique des autochtones au Canada et au Québec Les limites entre les rôles des provinces et du gouvernement fédéral Rôle de l industrie Comment les tribunaux abordent la question? Récapitulatif de la journée par le président et ajournement de la conférence Café servi Mercredi 22 avril 2015 Allocution d ouverture de la présidente de la deuxième journée Conseillère juridique, Construction Kiewit Cie et Ganotec Le calcul des pertes de productivité à la lumière de la jurisprudence récente Lorna Tardif, Ing., M.B.A. Associé-Conseils financiers, Deloitte s.e.n.c.r.l. Guy Gilain Associé, DE GRADPRÉ CHAIT S.E..C.R.L./LLP Cette conférence vise à démystifier la perte de productivité qui s inscrit dans les coûts d impact qu un entrepreneur peut éventuellement réclamer suite à des changements ou imprévus dans l exécution de ses travaux. En plus, nous démontrerons ce qu un donneur d ouvrage peut et doit faire pour se défendre contre une telle réclamation. ous analyserons les différentes méthodes pour calculer et prouver la perte de productivité et passerons en revue les décisions récentes des tribunaux à cet égard. Qu est-ce qu une perte de productivité? Quelles sont les causes d une perte de productivité? Qui est responsable? Où s inscrit la perte de productivité dans le cadre d une réclamation? Les différentes méthodes pour calculer l impact d une perte de productivité Les erreurs les plus fréquentes dans le calcul de perte de productivité Le rôle de l expert L hypothèque légale et la perte de profits L émission (et le renouvellement) des autorisations en vertu de la Loi 1 Sonia Richard Avocate l Coordonnatrice à la Direction des contrats publics et des entreprises de services monétaires, Autorité des marchés financiers Application de la Loi sur les contrats des organismes publics Contrats et entreprises visées Les étapes d une demande d autorisation, incluant le rôle de l UPAC Les obligations qui incombent aux entreprises visées L expérience de l AMF jusqu à maintenant Les éléments qui provoquent un refus d autorisation 12h30 13h30 André Morin, ing. Directeur principal, Projets de construction et transformation organisationnelle Aéroports de Montréal Conseillère juridique, Construction Kiewit Cie et Ganotec Les différentes façons d aborder les craintes légitimes de tous les acteurs Réapprendre à travailler ensemble Rebâtir la confiance ébranlée Établir un climat de confiance pour réussir un projet Développer de nouveaux réflexes Le «partnering» Mettre en place des outils concrets Réjean Dallaire, ing. Directeur, Gestion stratégique de contrats SC LAVALI Grands Projets Construction du campus hospitalier du CUSM Site Glen Comment réussir un mariage à trois La gestion efficace d un projet de construction exige d examiner les aspects pratiques de la gestion d un projet qui permettront aux individus impliqués d apprécier le potentiel de litige de leurs prises de position. Les sujets suivants seront abordés : Le transfert de risques (qui, quand et comment) Le poids de l incertitude dans le temps et son effet Le processus décisionnel d un projet Quelques suggestions pour dénouer des impasses : L identification complète d un problème (technique, organisationnel et humain) Le rapport de force vs. la capacité de mitigation L escalade d un problème à l interne Le recourt à un expert comme processus de mitigation Le certificateur indépendant L interprétation contractuelle de questions spécifiques Le facteur humain : Le triangle basculant (victime/sauveur/persécuteur) La motivation personnelle La résilience au risque La capacité à demander de l aide Dîner et réseautage pour les participants et les conférenciers Les 5 dernières années : revue de la législation récente dans l industrie et son impact Richard Bergeron Associé, Cain Lamarre Casgrain Wells S.E..C.R.L. / AVOCATS Loi modifiant diverses dispositions législatives concernant principalement le processus d attribution des contrats des organismes municipaux et Loi modifiant diverses dispositions législatives en matière municipale Loi concernant la lutte contre la corruption Loi éliminant le placement syndical et visant l amélioration du fonctionnement de l industrie Loi visant à prévenir, combattre et sanctionner certaines pratiques frauduleuses dans l industrie et apportant d autres modifications à la Loi sur le bâtiment Loi attribuant certains pouvoirs d inspection et de saisie à la Commission d enquête sur l octroi et la gestion des contrats publics dans l industrie Loi sur l intégrité en matière de contrats publics Règlement sur le plan de garantie des bâtiments résidentiels neufs Quelles conclusions tirer de ce resserrement législatif? Réservez au ou sur

5 14h30 15h30 15h45 Robert Emblem Associé, Clyde & Cie Canada s.e.n.c.r.l. Quels risques sont assurables? Quels sont les principales polices d assurance disponibles sur le marché qui couvrent ces risques? Que couvre une assurance de chantier («Builders Risk»)? Qu est-ce qui en est exclu? Que couvre une assurance de responsabilité civile générale projet spécifique («Wrap-up»)? Qu est-ce qui en est exclu? Que couvre une assurance de responsabilité professionnelle? Qu est-ce qui en est exclu? Quels sont les principales difficultés d interprétation que ces polices ont soulevées et comment les tribunaux les ont-elles réglées? Ce que les acteurs doivent documenter et conserver pour faciliter la gestion des réclamations et des litiges Marc-André Landry Associé, Blake, Cassels & Graydon S.E..C.R.L./s.r.l. adia Gagnon, arch., MGP, PMP Gestionnaire de projets, Tetra Tech QB inc. Division Bâtiment Gestion de projets Les projets sont complexes, les délais sont courts et les ressources sont limitées mais il ne faut pas négliger la production des documents dont le contenu pourrait vous être essentiel en cas de réclamations ou litiges. Savoir évaluer la valeur, la pertinence et l importance d un document de façon à hiérarchiser l information. Bien identifier l information à mettre par écrit, à diffuser et à conserver dans le but d améliorer notre efficacité. Enfin, peut-on éviter les litiges en documentant efficacement un projet? Quoi, quand, comment et pourquoi documenter Qui est responsable de la documentation de projet Les documents importants à produire et à conserver en cours de projet La forme et le contenu des documents importants Le suivi de l échéancier La traçabilité des décisions Les bonnes pratiques en matière de documentation de projet La documentation de base d un projet Ce que votre avocat peut exiger de vous en termes de documentation «Partenaires: Depuis 1944, l ACRGTQ représente les entrepreneurs et fournisseurs œuvrant dans la construction de routes, d ouvrages de génie civil et de grands travaux. L ACRGTQ est aussi, selon la Loi R-20, l association mandataire de la négociation, de l application et du suivi de la convention collective du secteur génie civil et voirie de l industrie. L AEMQ est une association professionnelle et industrielle représentant les intervenants œuvrant dans le domaine de l exploration minière au Québec. Fondée en 1975 l Association a comme mission d accroître l intensité de l exploration et d appuyer le développement de l entrepreneuriat minier québécois. Elle rassemble plus de 2400 membres individuels et près de 350 membres corporatifs issus de la fi lière minérale québécoise. L APECQ, la plus vieille association patronale au Québec, plus de 117 ans d histoire, compte aujourd hui plus de 800 membres, entrepreneurs généraux et spécialisés, œuvrant dans l industrie. Sa mission consiste à promouvoir vigoureusement les intérêts de l industrie et de ses membres et à leur fournir la meilleure gamme d outils et de services, pour la réalisation optimale de leurs activités. Les membres du conseil d administration de l APECQ et ses employés s engagent envers leurs membres, l industrie et leurs partenaires d affaires à avoir une conduite juste et honnête, de poser des gestes et décisions en fonction de la satisfaction de leur clientèle, d agir en bon citoyen responsable et fi nalement, de s investir à déployer tous les efforts pour offrir l excellence et l innovation dans tous les services et produits. L Association Québécoise des Entrepreneurs en Infrastructure (AQEI) fut fondée en L AQEI est donc une association d employeurs œuvrant principalement dans le milieu des infrastructures de génie civil municipal. Aujourd hui, l AQEI représente, pour plus de la moitié de ses membres, des entrepreneurs qui exécutent des travaux accordés par des villes et des municipalités du Québec. Outre les entrepreneurs généraux, l AQEI est également constituée de fournisseurs de matériaux, d équipements, de services et de sous-traitants. La CEGQ regroupe les principaux entrepreneurs généraux qui œuvrent dans le secteur du bâtiment commercial, institutionnel et industriel. La CEGQ est présente notamment au niveau des marchés publics ainsi qu en gestion de la santé et sécurité sur les chantiers de construction. La CEGQ travaille à rendre l industrie plus productive et attrayante pour les investisseurs. J ai aimé... Les échanges et les expériences de tous les conférenciers et participants. Ces échanges nous profitent et orientent les projets futurs. 17h00 Mot de clôture de la présidente de la journée L Institut Canadien 2015 L interaction avec les gens du milieu, l expertise des conférenciers et les sujets couverts.» OFFRE COMBIÉE! Conférence avancée sur la Gestion des réclamations et litiges dans le domaine Les 21 et 22 avril 2015 Hôtel Hyatt Regency Montréal et Le développement des PROJETS D IFRASTRUCTURE du Plan ord Les 24 et 25 mars 2015 Hôtel InterContinental Montréal Payez seulement 1405 $ par conférence économisez jusqu à 1400 $ *Ce prix s applique uniquement si vous vous inscrivez (ou vous inscrivez vous-même et un collègue) aux deux conférences au moment

6 Les 21 et 22 avril 2015 l Hôtel Hyatt Regency l Montréal Votre code de service prioritaire 288DX05 Conférence avancée sur la Gestion des réclamations et litiges dans le domaine 5 raisons d être présent! Informations et développements critiques pour vous aider à prévenir et à gérer les réclamations et litiges dans ce domaine extrêmement litigieux 8 nouveaux sujets Une conférence qui livre des thèmes ciblés tout en offrant des occasions de partager des idées sur les questions convergentes afin de mieux comprendre les perspectives complexes en jeu 2 ateliers de travail stratégiques A Guide de préparation et de défense d un dossier de réclamation B Le droit pour les architectes et les ingénieurs Profitez de plusieurs échanges et expériences pour orienter vos projets en cours et à venir 5 options faciles pour s inscrire TÉLÉPHOE : TÉLÉCOPIE : COURRIEL : InstitutCanadien.com ITERET : /Litiges COURRIER : L Institut Canadien 1329, rue Bay Toronto, Ontario M5R 2C4 vous invite à participer à cette conférence et à ÉCOOMISER 200 $* Assurez-vous de mentionner le rabais ainsi que votre code de service prioritaire 288DX05 lorsque vous vous inscrivez. *Voir le tableau plus de détails. Ce rabais ne s applique pas au tarifs de groupe. Le rabais s applique aux frais de la conférence régulière au moment de l inscription et ne peut pas être combiné avec d autres offres Inscrivez-vous par téléphone, par courriel, en ligne ou remplissez et retournez le formulaire ci-dessous : OUI! Veuillez m inscrire à la Conférence avancée sur la Gestion des réclamations et litiges dans le domaine FRAIS PAR PARTICIPAT Inscription et paiement avant le 13 mars 2015 Inscription et paiement après le 13 mars 2015 TOUS LES PRIX SOT ASSUJETTIS AUX TAXES APPLICABLES (TVQ/TPS) Formation (sur place) 2005 $ 1805 $ 2205 $ 2005 $ Équipe de 2 ou 3 personnes 1405 $ par membre d équipe Équipe de 4 personnes ou plus 1305 $ par membre d équipe Ajoutez un atelier de travail à votre commande Atelier A 505 $ Atelier B 505 $ Webdiffusion en direct (la formation seulement ) 1495 $ Un hyperlien avec accès à tout le matériel de la formation (textes/présentations) est inclus dans les frais d inscription des participants Merci d inclure une copie des documents* de la formation CARTABLE ou CD-ROM pour la somme de 295 $ $ de frais de transport (+ taxes en vigueur) *Imprimés et transmis dans un délai de 4 semaines suivant la formation Je ne peux pas assister, mais je souhaite recevoir plus d information sur l achat d une copie des documents de la formation Renseignements Professionnels OM DE LA PERSOE FOCTIO SOCIÉTÉ / ÉTUDE ADRESSE VILLE PROVICE CODE POSTAL TÉLÉPHOE ( ) - TÉLÉCOPIEUR ( ) - COURRIEL TYPE D ETREPRISE b D EMPLOYÉS DAS VOTRE ETREPRISE PERSOE DOAT L APPROBATIO / FOCTIO Paiement SVP facturer VISA MasterCard AMEX DISCOVER CARD UMÉRO DATE D EXPIRATIO TITULAIRE DE CARTE Ci-joint mon chèque de $ incluant la TPS et la TVQ payable à l ordre de L Institut Canadien (o de TPS RT0001) (o de TVQ ) PB# PG000 Virement bancaire ($CAD) : Merci de préciser le nom du (des) participant(s) et le code de la formation 288L15 comme référence. Bénéficiaire : L Institut Canadien om de la banque : HSBC / Compte n Adresse : 150 Bloor St., suite M100, Toronto (O) BIC : HKBCCATT / Transit n / Banque n 016 CODE DE LA FORMATIO : 288L15-MTL DÉTAILS ADMIISTRATIFS LIEU : Hôtel Hyatt Regency ADRESSE : 1255 Jeanne-Mance, Montréal, QC TEL.: Réservations des chambres Obtenez un rabais pouvant atteindre 15% sur votre tarif de chambre au Hyatt Regency Montréal. Toutes vos réservations doivent être garanties par carte de crédit, elles peuvent être faites en ligne ou en appelant le ou en indiquant bien votre code d entreprise (CR91386) ou en mentionnant CAADIA ISTITUTE. Employés et délégués peuvent réserver sur le site en entrant le Code d Entreprise correspondant (CR91386) dans la fenêtre réservation. Frais d inscription La formation, le matériel, les pause-cafés, les diners et les rafraîchissements sont inclus dans les frais d inscription. Politique de paiement Le paiement devra être reçu au complet avant la date de la formation. Toutes les réductions s appliquent au tarif de la formation uniquement (à l exclusion de tout supplément), ne peuvent être jumelées à aucune autre offre et sont applicables dans leur intégralité lors de la commande. Les réductions de groupes sont disponibles pour les employés d une même organisation. Politique en cas d annulation et de remboursement Pour toute annulation, veuillez faire parvenir un avis écrit au plus tard dix (10) jours précédant la date de la formation. Une note de crédit vous sera alors émise. À noter, que les frais d inscription sont remboursables, déduction faite des frais d administration de 25%. Aucun crédit ou remboursement ne sera accordé après ce délai. Aucun préavis n est nécessaire au remplacement d un participant. L Institut Canadien se réserve le droit d annuler un cours si jugé nécessaire, auquel cas, sera remboursée l intégralité des frais d inscription. L Institut Canadien n assume aucune responsabilité pour tout changement de date ou de contenu du programme. L Institut Canadien se réserve le droit d annuler tout programme jugé nécessaire, et dans ce cas, fournira un remboursement intégral de frais d inscription, mais ne sera pas responsable pour les billets d avion, hôtel et autres frais engagés par les inscrits. L Institut Canadien n assumera aucune responsabilité pour tout changement de date, du lieu, des conférenciers ou de contenu du programme. Informations erronées sur la liste d envoi Si vous souhaitez modifier les informations vous concernant, envoyez-nous le verso de la brochure par télécopie au ou par courriel à institutcanadien.com. Pour les réductions de groupes et les tarifs d industrie, contactez nous au

Gestion des réclamations et litiges dans le domaine de la construction

Gestion des réclamations et litiges dans le domaine de la construction Les 21 et 22 avril 2015 l Hôtel Hyatt Regency l Montréal Réseau de contacts de AEMQ ÉCOOMISEZ 200 $*! * Voir la page 6 pour plus de détails. Conférence avancée sur la Gestion des réclamations et litiges

Plus en détail

AEMQ ÉCONOMISEZ 200 $

AEMQ ÉCONOMISEZ 200 $ Les 2 et 3 avril 2014 Hôtel Omni Mont-Royal Montréal Profitez de l expertise des professionnels qui ont travaillé sur les dossiers qui font les manchettes AEMQ ÉCONOMISEZ 200 $ Voir la page 6 pour plus

Plus en détail

Conférence avancée sur la gestion des réclamations et des litiges dans le domaine de la construction

Conférence avancée sur la gestion des réclamations et des litiges dans le domaine de la construction IC Cette année marque depuis la création de. Voir à l intérieur pour plus de détails... Les 10 et 11 mai 2016 Courtyard Marriott Centre-Ville Montréal Formation reconnue 11 e édition Conférence avancée

Plus en détail

Les 2 et 3 avril 2014 Hôtel Omni Mont-Royal Montréal

Les 2 et 3 avril 2014 Hôtel Omni Mont-Royal Montréal Les 2 et 3 avril 2014 Hôtel Omni Mont-Royal Montréal Profitez de l expertise des professionnels qui ont travaillé sur les dossiers qui font les Voir la page 6 pour plus manchettes de détails. Clients et

Plus en détail

www.institutcanadien.com/faillite Les 30 septembre et 1 er octobre 2014 Hôtel Hyatt Regency Montréal

www.institutcanadien.com/faillite Les 30 septembre et 1 er octobre 2014 Hôtel Hyatt Regency Montréal Les 30 septembre et 1 er octobre 2014 Hôtel Hyatt Regency Montréal CPA Québec - ÉCONOMISEZ 200 $ Voir la page 6 pour plus de détails. L Institut Canadien fera reconnaître conférence par le Barreau du Québec

Plus en détail

Gestion des litiges dans le domaine de la construction

Gestion des litiges dans le domaine de la construction Les 23 et 24 avril 2013 Hôtel Omni Mont-Royal Montréal Conférence avancée sur la Profitez de l expertise des professionnels qui ont travaillé sur les dossiers qui font les manchettes Gestion des litiges

Plus en détail

Les 24 et 25 novembre 2015 Hôtel Omni Mont-Royal Montréal

Les 24 et 25 novembre 2015 Hôtel Omni Mont-Royal Montréal Les membres de l ACRGTQ économisent jusqu à 400$*! Pour profiter du meilleur tarif, inscrivez-vous avant le 20 octobre 2015. * Tous les détails à la page 7. Les 24 et 25 novembre 2015 Hôtel Omni Mont-Royal

Plus en détail

DEMANDE D ADHÉSION D ENTREPRENEUR

DEMANDE D ADHÉSION D ENTREPRENEUR DEMANDE D ADHÉSION D ENTREPRENEUR Veuillez compléter ce formulaire en entier et le faire parvenir avec votre paiement à: CUFCA - L ASSOCIATION CANADIENNE DES ENTREPRENEURS EN MOUSSE DE POLYURÉTHANE INC.

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS

GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS Note importante : Ce guide sera mis à jour régulièrement. Veuillez consulter notre site web pour obtenir la version la plus récente. GUIDE À L INTENTION DES ENTREPRENEURS ACCRÉDITÉS 1. FORMULAIRES A. CONTRATS

Plus en détail

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie Apperçu PARI-CNRC : Qui sommes-nous? Quel est

Plus en détail

Guide du participant. Programme de rénovations écoénergétiques. Marchés Affaires et grandes entreprises

Guide du participant. Programme de rénovations écoénergétiques. Marchés Affaires et grandes entreprises Guide du participant Programme de rénovations écoénergétiques Marchés Affaires et entreprises Le bleu est efficace Dans le cadre de son Plan global en efficacité énergétique, Gaz Métro offre à sa clientèle

Plus en détail

DEMANDE DE CRÉDIT Nouvelle Demande actualisée Renseignements généraux Nom du demandeur : X

DEMANDE DE CRÉDIT Nouvelle Demande actualisée Renseignements généraux Nom du demandeur : X DEMANDE DE CRÉDIT Nouvelle Demande actualisée Renseignements généraux Nom du demandeur : X Adresse: Numéro de téléphone : ( ) - Adresse principale Bureau Numéro de télécopieur : ( ) - Ville Limite de crédit

Plus en détail

GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA

GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA PRÉPARATION DES DÉCLARATIONS FISCALES GUIDE FISCAL RELATIF AUX CARTES D ACHAT AU CANADA Des conseils simples pour réclamer des crédits de taxe sur intrants à l égard de transactions effectuées au moyen

Plus en détail

Principes essentiels de gouvernance à l intention des administrateurs d organismes sans but lucratif (Programme OSBL)

Principes essentiels de gouvernance à l intention des administrateurs d organismes sans but lucratif (Programme OSBL) Principes essentiels de gouvernance à l intention des administrateurs d organismes sans but lucratif (Programme OSBL) FORMULAIRE DE DEMANDE D ADMISSION PRINCIPES ESSENTIELS DE GOUVERNANCE À L INTENTION

Plus en détail

SÉANCE D INFORMATION SUR LA RÉFORME DU PLAN DE GARANTIE

SÉANCE D INFORMATION SUR LA RÉFORME DU PLAN DE GARANTIE SÉANCE D INFORMATION SUR LA RÉFORME DU PLAN DE GARANTIE INTRODUCTION Ronald Ouimet, Directeur Service Réno Maître et garanties rénovation Stéphane Paquette, Avocat Boivin et Associés Services juridiques

Plus en détail

ÉTAPES SUIVANTES POUR L EXPÉDITEUR/DEMANDEUR

ÉTAPES SUIVANTES POUR L EXPÉDITEUR/DEMANDEUR ÉTAPES SUIVANTES POUR L EXPÉDITEUR/DEMANDEUR Si votre réclamation est rejetée, en totalité ou en partie, vous pouvez choisir d abandonner votre réclamation, ou de la maintenir en passant aux étapes suivantes.

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE. À propos de Northbridge

PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE. À propos de Northbridge PROGRAMME DE FORMATION DE NORTHBRIDGE À propos de Northbridge Northbridge est l une des plus importantes compagnies d assurance générale commerciale au pays avec des primes souscrites d une valeur de 1,3

Plus en détail

Quatrième édition FORUM SUR LA CONSTRUCTION

Quatrième édition FORUM SUR LA CONSTRUCTION Quatrième édition FORUM SUR LA CONSTRUCTION Les 1 er et 2 octobre 2012 Hôtel InterContinental Montréal Sous la coprésidence Norton Rose Canada s.e.n.c.r.l., s.r.l. Le domaine de la construction au Québec

Plus en détail

Guide des exigences de soumission obligatoires

Guide des exigences de soumission obligatoires - Présentez les reçus/les factures originales et détaillées des repas et des rafraîchissements admissibles durant les cours de formation. 1 Guide des exigences de soumission obligatoires Les soumissions

Plus en détail

DEMANDE D ADHÉSION AU PLAN DE GARANTIE DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS NEUFS

DEMANDE D ADHÉSION AU PLAN DE GARANTIE DES BÂTIMENTS RÉSIDENTIELS NEUFS 7171, RUE JEAN-TALON EST, BUREAU 200 MONTRÉAL (QUÉBEC) H1M 3N2 TÉLÉPHONE : 514 657-2333 NUMÉRO SANS FRAIS : 1 855 657-2333 TÉLÉCOPIEUR : 514 657-2334 INFO@GARANTIEGCR.COM WWW.GARANTIEGCR.COM DEMANDE D

Plus en détail

Déposer une plainte. Guide à l intention des investisseurs

Déposer une plainte. Guide à l intention des investisseurs Déposer une plainte Guide à l intention des investisseurs Le présent guide contient de l information sur ce qui suit : des conseils sur la façon de déposer des plaintes efficaces; le rôle de la Commission

Plus en détail

Inscription à l examen d agrément général 2015

Inscription à l examen d agrément général 2015 Inscription à l examen d agrément général 2015 Félicitations! Vous avez pris la décision de participer à l examen d agrément général qui se tiendra le samedi 17 octobre 2015 à l Université Laval, à Québec.

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE

PROPOSITION D ASSURANCE Vous devez sauvegarder le document sur votre ordinateur avant de compléter le formulaire électronique. PROPOSITION D ASSURANCE Association québécoise des informaticiennes et informaticiens indépendants

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE

PROPOSITION D ASSURANCE Vous devez sauvegarder le document sur votre ordinateur avant de compléter le formulaire électronique. PROPOSITION D ASSURANCE Association québécoise des informaticiennes et informaticiens indépendants

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE

PROPOSITION D ASSURANCE Vous devez sauvegarder le document sur votre ordinateur avant de compléter le formulaire électronique. PROPOSITION D ASSURANCE Association québécoise des informaticiennes et informaticiens indépendants

Plus en détail

11 e journée. d étude sur les réclamations sur contrats. À Québec, le 8 février 2012 À Montréal, le 22 février 2012

11 e journée. d étude sur les réclamations sur contrats. À Québec, le 8 février 2012 À Montréal, le 22 février 2012 11 e journée d étude sur les réclamations sur contrats Gérer les différends plus efficacement À Québec, le 8 février 2012 À Montréal, le 22 février 2012 Faculté des sciences et de génie 11 e journée d

Plus en détail

IDENTIFICATION. NOM DU STAGIAIRE : N o d étudiant : Adresse complète de la résidence :

IDENTIFICATION. NOM DU STAGIAIRE : N o d étudiant : Adresse complète de la résidence : STAGIAIRE - DEMANDE D INSCRIPTION AU STAGE AVOCAT - DEMANDE D AUTORISATION D AGIR COMME MAÎTRE DE STAGE Articles 26, 27, 28 et 29 du Règlement sur la formation professionnelle des avocats Ce formulaire

Plus en détail

L'Institut d Arbitrage et de Médiation du Canada, en collaboration avec

L'Institut d Arbitrage et de Médiation du Canada, en collaboration avec L'Institut d Arbitrage et de Médiation du Canada, en collaboration avec l Association canadienne des conseillers et conseillères juridiques d entreprises est fier d offrir des forfaits de commandite dans

Plus en détail

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques

Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Février 2015 Offre d adhésion exclusive! Forfait Services juridiques Bonjour, Il nous fait plaisir de vous transmettre une proposition d adhésion aux services juridiques personnalisés de l AQCPE. Ces services

Plus en détail

Catégorie développement durable

Catégorie développement durable DESJARDINS Catégorie développement durable L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte. DATE LIMITE : 30 mars 2015 CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ Connaître un succès commercial reconnu et avoir

Plus en détail

Gestion des réclamations et litiges dans le domaine de la construction

Gestion des réclamations et litiges dans le domaine de la construction Les 12 et 13 avril 2011 Hôtel Hyatt Regency, Montréal Formation sur la Gestion des réclamations et litiges dans le domaine de la construction Identifiez vos problèmes à la source et apportez-y les solutions

Plus en détail

Demande de permis d agent d assurance présentée par une société ou une société en nom collectif

Demande de permis d agent d assurance présentée par une société ou une société en nom collectif Commission des services financiers de l Ontario Demande de permis d agent d assurance présentée par une société ou une société en nom collectif Renseignements généraux et directives Frais pour une nouvelle

Plus en détail

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse

Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse Programme Partenariats entrepreneuriat jeunesse (PEJ) Appel de propositions Construire un écosystème dynamique propice à l entrepreneuriat jeunesse 1.0 CONTEXTE Le programme Partenariats entrepreneuriat

Plus en détail

Appel d offres pour l organisation des événements annuels de l Ordre des architectes du Québec (OAQ)

Appel d offres pour l organisation des événements annuels de l Ordre des architectes du Québec (OAQ) Appel d offres pour l organisation des événements annuels de l Ordre des architectes du Québec (OAQ) Date limite de présentation des propositions : Le mardi 4 septembre 2012, 17 h 1 Renseignements préliminaires

Plus en détail

DEMANDE ENTREPRENEUR

DEMANDE ENTREPRENEUR Le Pro d'uréthane Giclée DEMANDE ENTREPRENEUR Veuillez compléter toutes les parties du formulaire et retourner avec votre paiement à: Building Professionals Quality Institute 410-250 McDermot Avenue Winnipeg,

Plus en détail

SERVICE DES FINANCES PROCÉDURE RELATIVE AUX FRAIS DE VOYAGE ET AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT

SERVICE DES FINANCES PROCÉDURE RELATIVE AUX FRAIS DE VOYAGE ET AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT SERVICE DES FINANCES PROCÉDURE RELATIVE AUX FRAIS DE VOYAGE ET AUX FRAIS DE DÉPLACEMENT Entrée en vigueur : 1 er mai 2014 Table des matières 1. OBJET... 1 2. AVANCE DE VOYAGE... 1 Requérant... 1 Responsable

Plus en détail

Le rôle des Premières Nations dans l avenir énergétique du Canada

Le rôle des Premières Nations dans l avenir énergétique du Canada Le Chef national Perry Bellegarde vous invite au Forum des Premières Nations sur l énergie : Définir les priorités Le rôle des Premières Nations dans l avenir énergétique du Canada 10 et 11 février 2016

Plus en détail

Les 27 et 28 novembre 2012 Hôtel Omni Mont-Royal Montréal

Les 27 et 28 novembre 2012 Hôtel Omni Mont-Royal Montréal Les 27 et 28 novembre 2012 Hôtel Omni Mont-Royal Montréal 23 ième Édition Chaque année vous obtenez les derniers informations par la voie de perspectives variées pour gérer vos défis actuels, incluant

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE 1.1 Mission Le Centre local de développement (CLD) de Mirabel gère trois (3) fonds destinés à la création et au maintien d emploi par le biais d

Plus en détail

Vos ventes sont-elles en ligne avec la Loi?

Vos ventes sont-elles en ligne avec la Loi? Vos ventes sont-elles en ligne avec la Loi? Introduction à l environnement légal sur Internet Benoît Trotier Avocat Novembre 2013 En collaboration pour le RCEQ. Québec Trois-Rivières Montréal Affiliations

Plus en détail

Introduction. Activités admissibles. Objectifs. Domaines visés. Guide des candidatures de 2015

Introduction. Activités admissibles. Objectifs. Domaines visés. Guide des candidatures de 2015 Guide des candidatures 2015 Introduction Dans tout l Ontario, il y a beaucoup d entreprises, d organismes, de collectivités et de particuliers qui font plus que ce qui est requis par la législation environnementale,

Plus en détail

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302*

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Transports Canada Transport Canada TP 14693F (05/2007) Aviation civile Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Imprimé au Canada Veuillez acheminer vos commentaires, vos commandes

Plus en détail

PROFIL DE LA SOCIÉTÉ. Société indépendante de services profeprofessionnels et financiers

PROFIL DE LA SOCIÉTÉ. Société indépendante de services profeprofessionnels et financiers PROFIL DE LA SOCIÉTÉ Société indépendante de services profeprofessionnels et financiers BIENVENUE Notre priorité est de comprendre les problèmes et les besoins de nos clients Merci d avoir pris le temps

Plus en détail

Admissibilité. Renseignements sur le notaire/l avocat. Renseignements de base. Renseignements sur la propriété

Admissibilité. Renseignements sur le notaire/l avocat. Renseignements de base. Renseignements sur la propriété Police d assurance-achat TitrePLUS MD Formulaire de demande pour le Québec Veuillez remplir le formulaire et l envoyer par télécopie à notre représentant d assurances : HUB International Québec Limitée

Plus en détail

HILARY M.WESTON RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX

HILARY M.WESTON RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX B o u r s e d é t u d e s HILARY M.WESTON RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Le gouvernement de l Ontario a créé la Bourse d études Hilary M. Weston pour rendre hommage au mandat de l honorable Hilary M. Weston comme

Plus en détail

Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise

Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise L expérience à votre service Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise Assurance pollution et coûts de dépollution des locaux d entreprise Propriétaires ou exploitants de locaux d entreprise

Plus en détail

FORMULAIRE D INSCRIPTION. Les meilleures pratiques en gestion d incidents critiques au travail.

FORMULAIRE D INSCRIPTION. Les meilleures pratiques en gestion d incidents critiques au travail. FORMULAIRE D INSCRIPTION Les meilleures pratiques en gestion d incidents critiques au travail. (Veuillez remplir lisiblement Un formulaire par personne) NUMERO DE FAX: (416) 585-9608 A l Attention de:

Plus en détail

Code de conduite en matière de jeu responsable

Code de conduite en matière de jeu responsable Code de conduite en matière de jeu responsable 1 Notre mission Loto-Québec a pour mission première d exploiter dans l ordre et la mesure les jeux de hasard et d argent au Québec. Créée en 1969 afin d implanter

Plus en détail

RÉGIME JURIDIQUE DU CRÉDIT À LA CLIENTÈLE TABLE DES MATIÈRES 1.00 INTRODUCTION... 3 2.00 UTILITÉ D UNE POLITIQUE DE CRÉDIT... 3

RÉGIME JURIDIQUE DU CRÉDIT À LA CLIENTÈLE TABLE DES MATIÈRES 1.00 INTRODUCTION... 3 2.00 UTILITÉ D UNE POLITIQUE DE CRÉDIT... 3 RÉGIME JURIDIQUE DU CRÉDIT À LA CLIENTÈLE TABLE DES MATIÈRES PAGE 1.00 INTRODUCTION... 3 2.00 UTILITÉ D UNE POLITIQUE DE CRÉDIT... 3 3.00 ÉVALUATION DU RISQUE... 3 3.01 Demande d ouverture de crédit...

Plus en détail

L expérience à votre service. Architectes et ingénieurs Petites entreprises. Assurance de la responsabilité professionnelle

L expérience à votre service. Architectes et ingénieurs Petites entreprises. Assurance de la responsabilité professionnelle L expérience à votre service Architectes et ingénieurs Petites entreprises Assurance de la responsabilité professionnelle Architectes et ingénieurs Petites entreprises L importance de l assurance responsabilité

Plus en détail

GUIDE DE DISTRIBUTION

GUIDE DE DISTRIBUTION GUIDE DE DISTRIBUTION Nom du produit d assurance : Régime d assurance Couverture-crédit _ Âge d or MD Type de produit d assurance : Assurance crédit collective facultative offrant une protection en cas

Plus en détail

Voici les textes des fichiers associés au bulletin inf@ CA. Notez que vous retrouverez dans ces textes les nouvelles de toutes les régions.

Voici les textes des fichiers associés au bulletin inf@ CA. Notez que vous retrouverez dans ces textes les nouvelles de toutes les régions. Voici les textes des fichiers associés au bulletin inf@ CA de cette semaine. Notez que vous retrouverez dans ces textes les nouvelles de toutes les régions. Nouvelle Montréal, le 30 novembre 2004 L Ordre

Plus en détail

LES ACHATS ET LOUAGE DE BIENS ET SERVICES Numéro : 1 Date : 2011-05-31 Page : 1 de 10

LES ACHATS ET LOUAGE DE BIENS ET SERVICES Numéro : 1 Date : 2011-05-31 Page : 1 de 10 LES ACHATS ET LOUAGE DE BIENS ET SERVICES Numéro : 1 Date : 2011-05-31 Page : 1 de 10 CHAPITRE I OBJET ET APPLICATION CHAPITRE II DÉFINITIONS 1) L objectif de la présente procédure est d établir les processus

Plus en détail

RÈGLEMENT TYPE SUR L IDENTIFICATION ET LA VÉRIFICATION DE L IDENTITÉ DES CLIENTS AUTRES QUESTIONS ET RÉPONSES

RÈGLEMENT TYPE SUR L IDENTIFICATION ET LA VÉRIFICATION DE L IDENTITÉ DES CLIENTS AUTRES QUESTIONS ET RÉPONSES RÈGLEMENT TYPE SUR L IDENTIFICATION ET LA VÉRIFICATION DE L IDENTITÉ DES CLIENTS AUTRES QUESTIONS ET RÉPONSES 1. J ai été engagé par une compagnie d assurance pour la représenter dans un recours par subrogation.

Plus en détail

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR

RISQUES MAJEURS : APRÈS LE PROCÈS XYNTHIA TRANSPORT SÉCURITÉ PRÉSENTATION ET OBJECTIFS VOTRE FORMATEUR TS1 PRÉSENTATION ET OBJECTIFS Formation d une journée Possibilité d organiser la formation sur deux jours pour approfondir l expertise et l adapter à votre problématique locale 2015 2 février, 16 février,

Plus en détail

RÈGLEMENT 23-103 SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE ET L ACCÈS ÉLECTRONIQUE DIRECT AUX MARCHÉS

RÈGLEMENT 23-103 SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE ET L ACCÈS ÉLECTRONIQUE DIRECT AUX MARCHÉS Dernière modification en vigueur le 1 er mars 2014 Ce document a valeur officielle chapitre V-1.1, r. 7.1 RÈGLEMENT 23-103 SUR LA NÉGOCIATION ÉLECTRONIQUE ET L ACCÈS ÉLECTRONIQUE DIRECT AUX MARCHÉS A.M.

Plus en détail

Instructions pour le dépôt d une demande en vertu de la Loi de 2001 sur les municipalités auprès de la Commission de révision de l évaluation foncière

Instructions pour le dépôt d une demande en vertu de la Loi de 2001 sur les municipalités auprès de la Commission de révision de l évaluation foncière Tribunaux de l environnement et de l'amenegment du territoire Ontario Commission de révision de l'évaluation foncière 655 rue Bay, suite 1500 Toronto ON M5G 1E5 Téléphone: (416) 212-6349 Sans Frais: 1-866-448-2248

Plus en détail

Travailleur autonome. 6. Avez-vous eu des changements dans vos activités/opérations depuis le dernier renouvellement? :

Travailleur autonome. 6. Avez-vous eu des changements dans vos activités/opérations depuis le dernier renouvellement? : FORMULAIRE POUR NOUVEAU ADHÉRANT PROGRAMME D ASSURANCE DIC Assurance de responsabilité civile et professionnelle pour les membres de designers d intérieur du Canada (DIC) Une copie des documents suivants

Plus en détail

VISA AFFAIRES, VISA AFFAIRES PERFORMANCE ET VISA AFFAIRES BANQUE LAURENTIENNE CREVIER

VISA AFFAIRES, VISA AFFAIRES PERFORMANCE ET VISA AFFAIRES BANQUE LAURENTIENNE CREVIER VISA AFFAIRES, VISA AFFAIRES PERFORMANCE ET VISA AFFAIRES BANQUE LAURENTIENNE CREVIER ASSURANCE DÉGAGEMENT DE RESPONSABILITÉ DE L ENTREPRISE L assurance est fournie par la Royal & Sun Alliance du Canada,

Plus en détail

CONFORMITÉ RÉGLEMENTAIRE

CONFORMITÉ RÉGLEMENTAIRE Les 28 et 29 novembre 2012 Hôtel InterContinental Montréal Clients et contacts de Norton Rose : Économisez 200$* CONFORMITÉ RÉGLEMENTAIRE pour les services financiers Gérez les coûts et les sanctions en

Plus en détail

Le plus grand rassemblement de manufacturiers au Canada en 2004. Prenez de l avance sur la concurrence!

Le plus grand rassemblement de manufacturiers au Canada en 2004. Prenez de l avance sur la concurrence! Le plus grand rassemblement de manufacturiers au Canada en 2004 L édition 2004 offrira aux 4 000 visiteurs attendus La 132 e Conférence annuelle des Manufacturiers et exportateurs du Canada (MEC) Plus

Plus en détail

D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI)

D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) Mise à jour : Septembre 2015 Centre local de développement (CLD) de La Haute-Gaspésie POLITIQUE D INVESTISSEMENT FONDS LOCAL D INVESTISSEMENT (FLI) Adopté le : N o de résolution : TABLE DES MATIÈRES 1-

Plus en détail

L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte.

L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte. L usage du masculin a uniquement pour but d alléger le texte. DATE LIMITE : 2 mai 2014 CRITÈRES D ADMISSIBILITÉ Connaître un succès commercial reconnu et avoir obtenu récemment d excellents résultats financiers.

Plus en détail

n ctio istin ffre D O

n ctio istin ffre D O Offre Distinction les membres particuliers Une offre à la hauteur de votre réussite est fier d être partenaire de l Association du Jeune Barreau de Montréal et d offrir à ses membres des solutions financières

Plus en détail

Samedi 22 novembre 2014

Samedi 22 novembre 2014 JOURNÉE DE FORMATION POUR LES BÉNÉVOLES Samedi 22 novembre 2014 De 8 h 15 à 17 h au Campus de l UdeM à Laval PIERRE BRUNEAU conférencier invité Homme de cœur et de défis, Pierre Bruneau partage son temps

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN Recueil de gestion POLITIQUE Code : 1361-00-16 Nombre de pages : 8 POLITIQUE RELATIVE AU DÉVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES À L INTENTION DES PROFESSEURS ET DU PERSONNEL PROFESSIONNEL ET DE SOUTIEN

Plus en détail

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie Apperçu PARI-CNRC : Qui sommes-nous? Quel est

Plus en détail

Séminaire sous le thème «Chauffez sans y passer»

Séminaire sous le thème «Chauffez sans y passer» Séminaire sous le thème «Chauffez sans y passer» Le est heureux de présenter son premier Séminaire. Ce séminaire destiné aux intervenants du secteur public, de l'enquête en recherche et cause de circonstance

Plus en détail

Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec

Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec bulletin Canadien Date 2014-06-05 Destinataires Référence Tous les intéressés qui effectuent des opérations d assurance RC professionnelle (secteur des services financiers) au Québec RE-14-008 Objet Pièce

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE

PROPOSITION D ASSURANCE Vous devez sauvegarder ce formulaire électronique dans votre ordinateur avant de le remplir. PROPOSITION D ASSURANCE Barreau de Montréal Police 32388 - Période du 1 er aout 2015 au 31 juillet 2016 RENSEIGNEMENTS

Plus en détail

PROGRAMME D APPLICATION DE LA GARANTIE DE REMBOURSEMENT D ENGAGEMENTS FINANCIERS

PROGRAMME D APPLICATION DE LA GARANTIE DE REMBOURSEMENT D ENGAGEMENTS FINANCIERS PROGRAMME D APPLICATION DE LA GARANTIE DE REMBOURSEMENT D ENGAGEMENTS FINANCIERS NOTE AU LECTEUR Le Programme d application de la garantie de est entré en vigueur le 7 septembre 2012 (2012, G.O. 1, 1111).

Plus en détail

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES

LANCEMENT D UN PROGRAMME DE FORMATION DE NOUVEAUX NÉGOCIATEURS APPEL DE CANDIDATURES Négociation - Dérivés sur taux d intérêt Négociation - Dérivés sur actions et indices Back-office - Contrats à terme Back-office - Options Technologie Réglementation CIRCULAIRE 108-15 Le 11 septembre 2015

Plus en détail

PROGRAMME INCITATIF POUR LES FIRMES DE NÉGOCIATION POUR COMPTE PROPRE DU QUÉBEC. Termes et conditions et formulaires d inscription

PROGRAMME INCITATIF POUR LES FIRMES DE NÉGOCIATION POUR COMPTE PROPRE DU QUÉBEC. Termes et conditions et formulaires d inscription PROGRAMME INCITATIF POUR LES FIRMES DE NÉGOCIATION POUR COMPTE PROPRE DU QUÉBEC Termes et conditions et formulaires d inscription 1. APERÇU Le programme incitatif pour les firmes de négociation pour compte

Plus en détail

plan de partenariat PREMIÈRE ÉDITION TOURNOI DE GOLF DE LA CORPIQ Mardi 17 septembre 2013, MONTRÉAL PREMIER EN IMMOBILIER

plan de partenariat PREMIÈRE ÉDITION TOURNOI DE GOLF DE LA CORPIQ Mardi 17 septembre 2013, MONTRÉAL PREMIER EN IMMOBILIER plan de partenariat PREMIÈRE ÉDITION TOURNOI DE GOLF DE LA CORPIQ Mardi 17 septembre 2013, MONTRÉAL PREMIER EN IMMOBILIER Mot du président d honneur SOYEZ PREMIER! DÉROULEMENT DE LA JOURNÉE À titre de

Plus en détail

Instructions pour le dépôt d une plainte en vertu de la Loi de 2001 sur les municipalités auprès de la Commission de révision de l évaluation foncière

Instructions pour le dépôt d une plainte en vertu de la Loi de 2001 sur les municipalités auprès de la Commission de révision de l évaluation foncière Tribunaux de l environnement et de l'amenegment du territoire Ontario Commission de révision de l'évaluation foncière 655 rue Bay, suite 1500 Toronto ON M5G 1E5 Téléphone: (416) 212-6349 Sans Frais: 1-866-448-2248

Plus en détail

Règlement des plaintes. Pour une relation d affaires harmonieuse

Règlement des plaintes. Pour une relation d affaires harmonieuse Règlement des plaintes Pour une relation d affaires harmonieuse Vous avez toute notre attention La Banque Nationale et ses filiales 1 accordent beaucoup d importance à votre satisfaction. C est pourquoi

Plus en détail

1.4 Inciter les contribuables à acquitter leurs comptes, selon l échéance.

1.4 Inciter les contribuables à acquitter leurs comptes, selon l échéance. POLITIQUE RELATIVE À LA PERCEPTION DES CRÉANCES Unité administrative : Ressources financières 1. LES OBJECTIFS DE LA POLITIQUE 1.1 Mettre en place des mécanismes qui permettent à la Commission scolaire

Plus en détail

Lieu de la formation Cours : Coût participant : Débutant le : Se terminant le : Langue:

Lieu de la formation Cours : Coût participant : Débutant le : Se terminant le : Langue: 9999, Boul. Cavendish, Bureau 350 Saint-Laurent (Québec) H4M 2X5 Canada Tél. : (514) 748-8050 Fax : (514) 748-8521 Formulaire d inscription Formation AUTOMATION STUDIO Veuillez, SVP nous faire parvenir

Plus en détail

Voici les textes des fichiers associés au bulletin inf@ CA. Notez que vous retrouverez dans ces textes les nouvelles de toutes les régions.

Voici les textes des fichiers associés au bulletin inf@ CA. Notez que vous retrouverez dans ces textes les nouvelles de toutes les régions. Voici les textes des fichiers associés au bulletin inf@ CA de cette semaine. Notez que vous retrouverez dans ces textes les nouvelles de toutes les régions. Mot du nouveau président-directeur général Montréal,

Plus en détail

Veuillez répondre à toutes les questions. Si une question ne s applique pas à votre situation, indiquer «S/O».

Veuillez répondre à toutes les questions. Si une question ne s applique pas à votre situation, indiquer «S/O». Proposition Assurance responsabilité professionnelle et Assurance de la responsabilité civile générale pour les membres de l Ordre des technologues professionnels du Québec Veuillez répondre à toutes les

Plus en détail

UN SERVICE À VOTRE IMAGE

UN SERVICE À VOTRE IMAGE UN SERVICE À VOTRE IMAGE Un service Un service de de Mutuelles qui qui inspire inspire la fierté! la fierté! Depuis 2012, Depuis l AQEI 2012, offre l AQEI un offre outil un sur outil mesure à mesure ses

Plus en détail

GÉOMATIQUE PLAN DE PARTENARIAT GEOMATICS. Hôtel Hilton Montréal. Bonaventure. www.geomatique2013.com. MontrÉal Branch / Section de montréal

GÉOMATIQUE PLAN DE PARTENARIAT GEOMATICS. Hôtel Hilton Montréal. Bonaventure. www.geomatique2013.com. MontrÉal Branch / Section de montréal PLAN DE PARTENARIAT Hôtel Hilton Montréal Bonaventure 3 et 4 octobre www.geomatique.com Organisé par En partenariat avec MontrÉal Branch / Section de montréal 3 PLAN DE PARTENARIAT COLLOQUE 3 et 4 octobre

Plus en détail

Formulaire d inscription à l intention des exposants

Formulaire d inscription à l intention des exposants Formulaire d inscription à l intention des exposants Coordonnées : Nom de l entreprise : Personne-ressource : Titre : Adresse postale : Ville : Province : Code postal : Numéro de téléphone : Numéro de

Plus en détail

Notre engagement à l égard du service offert à nos entreprises clientes

Notre engagement à l égard du service offert à nos entreprises clientes Services bancaires aux entreprises Notre engagement à l égard de votre entreprise Notre engagement à l égard du service offert à nos entreprises clientes Une relation fondée sur une promesse. En tant que

Plus en détail

La créativité comme pratique

La créativité comme pratique 2015 Prospectus à l intention des commanditaires La créativité comme pratique Mobiliser différents modes de pensée 14 et 15 mai 2015 dans le Quartier Latin Montréal, Québec, Canada Organisé par : L Institut

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR

CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR ALIMENTER L AVENIR CODE DE CONDUITE DU DISTRIBUTEUR 20 mars 2006 / Mise à jour Septembre 2012 TABLE DES MATIÈRES 11 12 13 14 15 16 17 18 19 10 Page Définitions 2 Interprétation 3 Objet 3 Règles de conduite

Plus en détail

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION

EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION EXIGENCES EN MATIÈRE DE COMPTABILISATION ET DE PRÉSENTATION DÉVELOPPEMENT DES AFFAIRES NATIONALES ET INTERNATIONALES 30 AVRIL, 2008 (ANNEXES RÉVISÉES 6 JUIN 2012) 1. INTRODUCTION Ce document présent les

Plus en détail

Faites le plein et allez de l avant avec les cartes Esso pour parcs automobiles.

Faites le plein et allez de l avant avec les cartes Esso pour parcs automobiles. Faites le plein et allez de l avant avec les cartes Esso pour parcs automobiles. Les cartes Esso pour parcs automobiles permettent à votre entreprise d aller de l avant. Inscrivez-vous dès maintenant.

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec RETRAITE QUÉBEC Guide du bénéficiaire Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre

Plus en détail

C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT D ABITIBI N o COUR : 615-11-001311-127. C O U R S U P É R I E U R E Chambre commerciale

C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT D ABITIBI N o COUR : 615-11-001311-127. C O U R S U P É R I E U R E Chambre commerciale Samson Bélair/Deloitte & Touche Inc. 1, Place Ville Marie Bureau 3000 Montréal QC H3B 4T9 Canada Tél. : 514-393-7115 Téléc. : 514-390-4103 www.deloitte.ca C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC DISTRICT D ABITIBI

Plus en détail

MISSION DE PROSPECTION OBJECTIF INDE

MISSION DE PROSPECTION OBJECTIF INDE MISSION DE PROSPECTION OBJECTIF INDE SECTEURS INDUSTRIE, SERVICES A L INDUSTRIE, AUTOMOBILE ET EQUIPEMENTS AUTOMOBILES, MECANIQUE, FERROVIAIRE, INFRASTRUCTURES Du 23 au 27 avril 2012 UNE OCCASION UNIQUE

Plus en détail

Forum d affaires Rhône-Alpes/Italie Jeudi 4 et vendredi 5 Juin 2015 à Milan

Forum d affaires Rhône-Alpes/Italie Jeudi 4 et vendredi 5 Juin 2015 à Milan Exposition Universelle de 2015 «L innovation et le savoir-faire des entreprises Rhônalpines à la rencontre du marché italien» L Expo : Après Shanghai en 2010, l Exposition Universelle 2015 se tiendra à

Plus en détail

SIXIÈME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE NATIONALE D UCCO SACC CSN

SIXIÈME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE NATIONALE D UCCO SACC CSN Montréal, le 9 juin 2015 À toutes les présidences des sections locales À tous les exécutifs régionaux À l exécutif national SIXIÈME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE NATIONALE D UCCO SACC CSN La sixième Assemblée générale

Plus en détail

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale Consultez-nous Traiter votre plainte par la résolution locale 2 Table des matières Qu est-ce que le Bureau du directeur indépendant de l examen de la police?...3 Qu est-ce que la résolution locale?...

Plus en détail

FORMULAIRE STANDARD DE LA GARANTIE, COMPAGNIE D ASSURANCE DE L AMÉRIQUE DU NORD ENTENTE SUR LES MESURES D ATTÉNUATION

FORMULAIRE STANDARD DE LA GARANTIE, COMPAGNIE D ASSURANCE DE L AMÉRIQUE DU NORD ENTENTE SUR LES MESURES D ATTÉNUATION CAUTIONNEMENTS FORMULAIRE STANDARD DE LA GARANTIE, COMPAGNIE D ASSURANCE DE L AMÉRIQUE DU NORD ENTENTE SUR LES MESURES D ATTÉNUATION À UTILISER AVEC LE DOCUMENT INTITULÉ CAUTIONNEMENT D EXÉCUTION HEADSTART

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTIOND UNE STRUCTURE DE FORMATION

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTIOND UNE STRUCTURE DE FORMATION «LA MAÎTRISE DES DÉPENSES ÉNERGÉTIQUES LIÉES À L EXPLOITATION DES BÂTIMENTS» TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTIOND UNE STRUCTURE DE FORMATION L Institut de l énergie et de l environnement de la Francophonie

Plus en détail

Demande de règlement au titre de l assurance perte d emploi pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 21559

Demande de règlement au titre de l assurance perte d emploi pour marge de crédit Assurance-crédit Contrat n o 21559 Représentant de BMO Banque de Montréal : Demande de règlement au titre de Timbre de la succursale domiciliataire Signature Numéro de télécopieur Veuillez joindre une ou des saisies d écran des renseignements

Plus en détail

Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier

Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier Présentation du Programme Excellence CSJV Boursier Collège St-Jean-Vianney 12630, boul. Gouin Est Montréal H1C 1B9 Tél. 514-648-3821 www.st-jean-vianney.qc.ca Mise en contexte Depuis plusieurs années,

Plus en détail

Programme de principes essentiels de gouvernance à but non lucratif (Programme OBNL)

Programme de principes essentiels de gouvernance à but non lucratif (Programme OBNL) Programme de principes essentiels de gouvernance à but non lucratif (Programme OBNL) Formulaire de demande d admission PROGRAMME DE PRINCIPES ESSENTIELS DE GOUVERNANCE À BUT NON LUCRATIF (PROGRAMME OBNL)

Plus en détail

Pour obtenir les services de DÉMÉNAGEMENT PERFORMANCE vous pouvez communiquer avec eux de deux façons : En communiquant avec Monsieur Pierre Panneton

Pour obtenir les services de DÉMÉNAGEMENT PERFORMANCE vous pouvez communiquer avec eux de deux façons : En communiquant avec Monsieur Pierre Panneton Pour obtenir les services de DÉMÉNAGEMENT PERFORMANCE vous pouvez communiquer avec eux de deux façons : En communiquant avec Monsieur Pierre Panneton o Téléphone au bureau : 514-351-8700 o Pour toute urgence

Plus en détail